You are on page 1of 3

Vous vous êtes rendu compte que j'étais souvent absente, que parfois j'étais bizarre, agressive .

On a trouvé en décembre que je souffre d'un "handicap".

Il y a des handicaps qui se voient (aveugle, fauteuil roulant) et d'autres qui ne se voient pas, ce qui est mon cas. Le nom de mon handicap , le syndrome d'asperger, c'est une forme d'autisme de haut niveau. Ce n'est pas un handicap physique mais un handicap social. Ce n'est pas une maladie mentale mais une maladie neurologique !

L'autisme de haut niveau, ce que c'est : ------------------------------

I -Un trouble de la communication et de la socialisation (ils ne peuvent pas communiquer et penser comme vous). On dit « haut niveau », parce que cela ne touche pas nos compétences intellectuelles (certains autistes ne parlent pas et ne sont pas intelligents). Nos troubles du comportement par nos rites, notre résistance au changement et nos angoisses qui peuvent en découler, notre langage, notre vocabulaire, notre mémoire.... tout cela déconcerte. Le monde n'a parfois pas de sens pour nous. Le sentiment des autres est difficile à interpréter et c'est angoissant à vivre pour nous, cela peut entraîner des comportements étranges voire violents. La grosse difficulté est que cela ne se voit pas sur nous et cela est très difficile à vivre pour l'entourage et pour la personne elle-même. Nous paraissons excentriques et bizarres.

II -Nous n'éprouvons pas toujours d'empathie.

III- Nous pouvons présenter des troubles sensoriels comme la perception du froid et de la chaleur et par exemple ne pas réaliser que l'eau est trop chaude et se bruler. Nous ne ressentons pas toujours la douleur et l'on peut passer à côté de maladies dont le premier signe d'alerte est la douleur (appendicite, occlusion intestinale, problème dentaire....). Nous sommes également gênés par le bruit qui nous déconcentre. Certains sons produits nous font effet de "caisse de résonance" dans les oreilles. Nous pouvons aussi être indisposés par les odeurs. Nous sommes souvent dérangés par une lumière trop intense. Si nous sommes dans une pièce où les néons sont trop lumineux, cela peut nous être insupportable.

IV - Les autistes de haut niveau n'ont en général, pas de problème d'ordre scolaire mais ont des problèmes avec les autres élèves. J'ai des problèmes du fait de mes absences dues aux migraines qui sont très fréquentes. Je n'arrive parfois pas à prendre les cours assez vite, et plutôt que le dire, j'arrête de prendre des notes.

V - je ne pense pas comme vous. Je ne comprenais pas non plus parfois vos expressions ou vos regards. J'ai appris à les décoder. De ce fait, comme je ne pense pas comme vous, je peux ne pas comprendre certaines de vos attitudes et je peux me bloquer, me sentir persécutée ou m'énerver.

VI - Le plus souvent, l'autiste de haut niveau n'arrive pas à rentrer en contact avec les autres, donc avec la société. Les autistes ont leur façon de penser et de communiquer à eux.

Ils préfèrent aussi se mettre de temps en temps à l'écart pour s'isoler lorsque cela ne va pas.

POINTS POSITIFS: -----------------------------

Une personne atteinte du SA n’aime pas l’échec et va tout faire pour tenter de réussir tout ce qu’elle entreprend. Elle est donc persévérante. Elle dit ce qu’elle pense, n’a pas ou peu de préjugés (racisme, sexisme...) Elle peut évoluer, compenser ses manques et améliorer ses comportements si son entourage l’aide et si on lui en donne les moyens

PERSONNES CÉLÈBRES RECONNUES OU SUPPOSÉES ASPERGERS ET PERSONNAGES DE FICTION:

I- FICTIONS

Monk, Adrian (Tony Shalhoub), héros de la série homonyme MONK Finesse, de la bande dessinée AVENGERS ACADEMY, parue chez Marvel Lisbeth Salander, héroïne des romans et des films MILLENIUM, Marshall J. Flinckman dans la série Alias Dr. House Le Professeur Tournesol dans Tintin

II- PERSONNES CÉLÈBRES

Bill Gates Microsoft Bobby Fischer, champion d'échecs Albert Einstein, savant W.A Mozart, musicien

Stanley Kubrick, metteur en scène Andy Warhol, photographe Mark Zuckerberg, Facebook Daniel Tammet, écrivain