You are on page 1of 7

NCCI : Conception et calcul des systèmes de maintien dans le plan et hors plan pour des portiques

NCCI : Conception et calcul des systèmes de maintien dans le plan et hors plan pour des portiques SN046a-FR-EU

NCCI : Conception et calcul des systèmes de maintien dans le plan et hors plan pour des portiques
Ce NCCI donne des conseils relatifs à la conception et au calcul des systèmes de maintien dans le plan et hors plan des portiques, y compris les systèmes de contreventement.

Sommaire
1. 2.
Créé le jeudi 23 septembre 2010 Ce contenu est protégé par des droits d'auteur - tous droits réservés. L'usage de ce document est soumis aux termes et conditions du contrat de licence d'Access Steel

Généralités Contreventement vertical Contreventement de toiture Références

2 3 4 6

3. 4.

Page 1

NCCI : Conception et calcul des systèmes de maintien dans le plan et hors plan pour des portiques

NCCI : Conception et calcul des systèmes de maintien dans le plan et hors plan pour des portiques SN046a-FR-EU

1.

Généralités

Le contreventement est nécessaire pour résister aux charges latérales, tout particulièrement aux charges de vent, et aux effets déstabilisateurs des imperfections définies au §5.3 de l'EN 1993-1-1. Ce contreventement doit être positionné correctement et doit avoir une résistance et une rigidité suffisantes pour justifier les hypothèses faites lors de l'analyse et de la vérification des barres. Il est indispensable de prévoir un contreventement qui soit à la fois suffisamment résistant et suffisamment rigide en tout point supposé maintenu dans les calculs. Ceci est tout particulièrement vrai lorsque la semelle intérieure du portique est comprimée. Ce document n'est donné qu'à titre indicatif et ne fournit pas de conseils détaillés. Les critères de conception et de calcul donnés dans l'EN 1993-1-1 sont rappelés dans le présent document.
Créé le jeudi 23 septembre 2010 Ce contenu est protégé par des droits d'auteur - tous droits réservés. L'usage de ce document est soumis aux termes et conditions du contrat de licence d'Access Steel

Le §5.3 de l'EN 1993-1-1 permet de représenter les imperfections soit par des imperfections géométriques, soit par des efforts horizontaux équivalents. Les efforts horizontaux équivalents, à l'origine des efforts auxquels le contreventement est soumis, n'augmentent pas la charge totale exercée sur l'ensemble de la construction, car ils forment une charge auto-équilibrée.

Légende : a) assemblage résistant en flexion b) contreventement en croix vertical c) contreventement horizontal

Figure 1.1

Systèmes de contreventement

Page 2

NCCI : Conception et calcul des systèmes de maintien dans le plan et hors plan pour des portiques

NCCI : Conception et calcul des systèmes de maintien dans le plan et hors plan pour des portiques SN046a-FR-EU

2.
2.1

Contreventement vertical
Généralités

Créé le jeudi 23 septembre 2010 Ce contenu est protégé par des droits d'auteur - tous droits réservés. L'usage de ce document est soumis aux termes et conditions du contrat de licence d'Access Steel

Il est primordial de stabiliser les poteaux des ossatures. Dans le plan d'un portique, cette stabilité est assurée par l'action de l'ossature et par l'assemblage traverse/poteau résistant en flexion (voir la Figure 1.1). Il est nécessaire d'assurer un maintien dans le plan perpendiculaire à celui du portique par le biais d'éléments supplémentaires qui maintiennent les poteaux en position verticale et résistent aux charges, telles que les charges de vent, lesquelles s'exercent dans une direction perpendiculaire au portique. Les poteaux sont supposés être légèrement inclinés par rapport à la verticale. La méthode la plus simple pour tenir compte de cet effet consiste à introduire des efforts horizontaux équivalents comme illustrés par la Figure 2.1. Ces efforts peuvent se produire dans n'importe quelle direction, mais ils sont considérés comme n'agissant que dans une seule direction à la fois.
imperfections initiales d'aplomb
NEd NEd

φ NEd

φ φ NEd

NEd

NEd

Figure 2.1

Remplacement des imperfections initiales par des efforts horizontaux équivalents

Le contreventement est conçu pour résister aux charges de vent ainsi qu'aux efforts horizontaux équivalents. Les efforts équivalents sont calculés à partir des imperfections pour l'analyse globale des ossatures données par le §5.3.2 (3) de l'EN 1993-1-1, et représentent environ 0,5 % des efforts verticaux. Si les poteaux sont soumis à un effort de traction, comme cela peut être le cas d'une action de soulèvement due au vent, cette charge ne déstabilise par la structure et peut donc être omise lors du calcul des efforts équivalents. Il n'est pas nécessaire de modifier les résultats de l'analyse au premier ordre pour tenir compte des effets du second ordre, si VEd / Vcr ≤ 0,1 (structure « rigide » selon le §5.2.1 de l'EN 1993-1-1). Il s'agit là du cas le plus probable dans la pratique. Dans ce cas, VEd est la somme des charges verticales s'exerçant sur tous les poteaux qui dépendent du système de contreventement pour leur stabilité, et Vcr correspond à la charge critique pour le groupe complet de poteaux maintenus par le portique de contreventement. Page 3

NCCI : Conception et calcul des systèmes de maintien dans le plan et hors plan pour des portiques

NCCI : Conception et calcul des systèmes de maintien dans le plan et hors plan pour des portiques SN046a-FR-EU

Le document SN033 présente des méthodes simples qui permettent de tenir compte des effets du second ordre dans les portiques.

2.2

Contreventement à portique

Le terme « contreventement par portique de stabilité » est couramment employé pour décrire un système de contreventement comportant des portiques plutôt qu'un système de contreventement en croix pour assurer le maintien normal des ossatures principales. Un exemple de contreventement par portique de stabilité est illustré à la Figure 2.2. Ils sont fréquemment utilisés pour conférer de la stabilité latérale en haut des poteaux intérieurs lorsque l'emploi de contreventement en croix (voir la Figure 1.1) entraînerait une restriction inacceptable en termes de liberté d'utilisation. Ils sont également utilisés au niveau de murs externes, où un contreventement en croix risquerait d'entraver les fenêtres, portes, etc. Les portiques de stabilité sont conçus pour résister à la somme des efforts horizontaux équivalents émanant de l'ensemble des poteaux qui dépendent de ces portiques pour leur stabilité, ainsi qu'aux charges de vent.
a) b)

Créé le jeudi 23 septembre 2010 Ce contenu est protégé par des droits d'auteur - tous droits réservés. L'usage de ce document est soumis aux termes et conditions du contrat de licence d'Access Steel

a) portiques de stabilité
b) portiques principaux

Figure 2.2

Contreventement par portique de stabilité

Une solution plus efficace consiste à disposer plusieurs poteaux de façon à ce que l'axe fort se trouve dans le sens longitudinal et que les efforts puissent être repris par la résistance en flexion.

3.

Contreventement de toiture

Un contreventement doit être prévu dans les plans de la toiture pour renforcer et rigidifier les points de maintien supposés dans les vérifications de stabilité des barres. Par ailleurs, le contreventement doit résister à tous les efforts appliqués perpendiculairement aux ossatures. Il est nécessaire de prévoir un contreventement de toiture, ou toute autre effet diaphragme équivalent assuré par le bac acier de la toiture pour pouvoir supporter les efforts horizontaux résultant des effets suivants : ‰ Forces du vent exercées au niveau du pignon ‰ Efforts de stabilité émanant de tout poteau non contreventé par son propre système de contreventement dans le plan vertical ‰ Efforts de stabilité locaux émanant des semelles des traverses et des jarrets. Page 4

NCCI : Conception et calcul des systèmes de maintien dans le plan et hors plan pour des portiques

NCCI : Conception et calcul des systèmes de maintien dans le plan et hors plan pour des portiques SN046a-FR-EU

Il faut bien comprendre que les efforts locaux de stabilité provenant des semelles ne peuvent pas se répercuter sur l'équilibre horizontal global de la toiture. Il est de pratique courante de concevoir et de calculer le contreventement horizontal, par exemple une poutre au vent située en bout de bâtiment, pour qu'il supporte l'intégralité de la charge de vent ainsi que toutes les charges de stabilisation nécessaires. Toutefois, après étude des flèches théoriques de la poutre au vent, il est clair que dans la plupart des cas, ces charges sont partagées avec l'effet diaphragme de la couverture, et ce, même lorsque la couverture n'a pas été spécialement conçue à cette fin. Des informations sur les effets de stabilisation horizontale par la couverture peuvent être obtenues auprès des fabricants. Il est de pratique courante de supposer que le bac acier agit comme diaphragme, lequel relie en effet les pannes aux nœuds du système de contreventement. Lorsqu'il n'est pas possible de supposer que le bac acier agit comme un diaphragme, la poutre au vent aurait alors pour fonction de fournir un appui au niveau de chaque panne pour supporter les efforts de maintien émanant des semelles du portique. Il peut s'avérer nécessaire d'envisager le décalage vertical entre le plan du maintien et le plan de la semelle comprimée, en se soumettant à des règles extrêmement strictes. Les charges qui s'exercent dans le contreventement horizontal du fait des imperfections sont données par la Figure 3.1. Un bac acier bien posé contribuera à résister aux charges de contreventement dans le plan, mais certains pays peuvent interdire l'utilisation du bac acier à cette fin. Par ailleurs, son efficacité peut s'avérer complexe à démontrer.
NEd
e0

Créé le jeudi 23 septembre 2010 Ce contenu est protégé par des droits d'auteur - tous droits réservés. L'usage de ce document est soumis aux termes et conditions du contrat de licence d'Access Steel

NEd

qd

1

L

e0 qd 1

imperfection effort équivalent par unité de longueur système de contreventement

Figure 3.1

Efforts de stabilisation équivalents

Page 5

NCCI : Conception et calcul des systèmes de maintien dans le plan et hors plan pour des portiques

NCCI : Conception et calcul des systèmes de maintien dans le plan et hors plan pour des portiques SN046a-FR-EU

4.

Références
(1) EN 1993-1-1 : Eurocode 3 : Calcul des structures en acier – Partie 1.1 : Règles générales et règles pour les bâtiments.

Les règles énoncées dans ce NCCI ont été établies sur la base des références suivantes :

Créé le jeudi 23 septembre 2010 Ce contenu est protégé par des droits d'auteur - tous droits réservés. L'usage de ce document est soumis aux termes et conditions du contrat de licence d'Access Steel

Page 6

NCCI : Conception et calcul des systèmes de maintien dans le plan et hors plan pour des portiques

NCCI : Conception et calcul des systèmes de maintien dans le plan et hors plan pour des portiques SN046a-FR-EU

Enregistrement de la qualité
TITRE DE LA RESSOURCE NCCI : Conception et calcul des systèmes de maintien dans le plan et hors plan pour des portiques

Référence(s) DOCUMENT ORIGINAL Nom Créé par Contenu technique vérifié par Contenu rédactionnel vérifié par
Créé le jeudi 23 septembre 2010 Ce contenu est protégé par des droits d'auteur - tous droits réservés. L'usage de ce document est soumis aux termes et conditions du contrat de licence d'Access Steel

Société RWTH Aachen RWTH Aachen

Date

Matthias Oppe Christian Müller

Contenu technique approuvé par les partenaires STEEL : 1. Royaume-Uni 2. France 3. Suède 4. Allemagne 5. Espagne Ressource approuvée par le Coordonnateur technique DOCUMENT TRADUIT Traduction réalisée et vérifiée par : Ressource traduite approuvée par : A. Bureau eTeams International Ltd. CTICM 18/05/06 16/06/06 G W Owens A Bureau A Olsson C Müller J Chica G W Owens SCI CTICM SBI RWTH Labein SCI 7/4/06 7/4/06 7/4/06 7/4/06 7/4/06 12/12/06

Page 7