You are on page 1of 5

UNIVERSITE IBN ZOHR FACULTE DES SCIENCES DEPARTEMENT DE GEOLOGIE AGADIR

STU2 – SV2 Module : Géologie II

Solution T.D. / N°1
réponse à l’exercice N° 1 Le diagramme expérimental de Hjultröm montre le comportement d’une particule (de densité moyenne) en fonction de sa taille et de la vitesse d’un courant d’eau 1- la vitesse minimale nécessaire pour : -transporter une particule de 0.3 mm de diamètre est, d’après le diagramme, v = 2cm/s - éroder et transporter une particule de 0.3mm de diamètre est v = 25 cm/s 2- le comportement des particules de différentes tailles vis-à-vis d’un courant d’eau de vitesse constante = 50 cm/s :     0.002 mm 0.2 mm 6 mm 20 mm Transport Erosion et Transport Transport Sédimentation

Explication du comportement des particules fines Le comportement d’une particule dans un fluide en mouvement dépend du poids de la particule, de la force induite par le fluide et des forces de cohésion inter-granulaires ; ces dernières sont : - très grandes entre les particules de très petites tailles (argiles par exemple ; généralement sous forme de très petites paillettes) - faibles entre les particules de tailles moyennes (sables par exemple) Ces forces de cohésion développées entre les particules fines sont capables de vaincre la force du courant ; les particules fines (argiles) résistent donc beaucoup mieux à l’érosion que les particules de tailles moyennes (sables). réponse à l’exercice N° 2

= 0.= l x p x v l : largeur du lit en m t p : profondeur en m v : vitesse du courant d’eau en m/s R -------. les Sables et les Argiles .taille maximum des éléments parvenant à l’Embouchure si on suppose que tous les paramètres sont constants.  L’attaque à HCl permet de déterminer la quantité de calcaires dans les échantillons étudiés.10 6 m 3 --------------------.= l x p x v t R v = -------txlxp Q= 2.= Surface du lac 5.a.= 0.10 9 m 2 = 5.10 6 m 3 c. donc Q : débit en m3/s .les rudites de tailles > 2 mm seront retenues par le tamis du haut c-à-d de maille égale 2mm . la taille maximum est d’environ 3 mm (selon le diagramme) d.2 mm mais retenues par le deuxième tamis de maille 40 µm de diamètre . .quantité théorique de matériaux érodés la quantité érodée = épaisseur érodée x surface du bassin hydrographique = 10 -1 cm x 5000 km 2 = 10 -3 m x 5.les lutites (Argiles) de taille inférieure à 40 µm se retrouvent au fond de la colonne.2 m b.les arénites(Sables) de tailles comprises entre 40 µm et 2 mm vont passer à travers le tamis de maille 0.Envasement annuel du lac de barrage Envasement = Quantité érodée --------------------. 109 m3 v = --------------------------------------------. .le débit d’un cours d’eau est la quantité d’eau qui s’écoule en une unité de temps à travers la section du lit.20 m/s = 20 cm /s ( 365 x 24 x 3600) s x 100 m x 3.2 m = 20 cm 2500 m x 10000m réponse à l’exercice N° 3 1explication de la technique : l’utilisation de ce diagramme triangulaire suppose que ces roches sont constituées uniquement de trois composantes qui sont : les Calcaires .  Le tamisage permet de séparer les différentes fractions granulométriques en : . R t : temps en s Q = -------. .

D : Sable calcareux .Pour déterminer les pourcentages des différents constituants. . il faut d’abord calculer leur poids respectifs : P calcaires P argiles P sables Pour les pourcentages : P Total = = P Total – P après attaque P ayant traversé le tamis 40 µm P après attaque – P argiles =  100 % P calcaires  C % = 100 x P calcaires / P Total P sables  S % = 100 x P sables / P Total P argiles  A % = 100 x P argiles / P Total 2- cf. E : Sable calcaro-argileux . F : Calcaire sableux. diagramme B : Sable.

4- origines des sables : Les sables de la couche B sont Ronds Mats donc d’origine éolienne . . les sables des couches E et F sont Emoussés Luisants donc d’origine aquatique.3- la colonne lithologique correspondante à l’échelle 1/200.