The Power of Vimana Sympathetic Field

Par recherche progressive Keely, depuis cette époque, a été atteint une telle perfection dans sa méthode de travail que l'animation des instruments, qui lui ont autrefois pris trois jour, est maintenant accompli en quinze minutes, en utilisant l'hydrogène en augmentant l'oscillation moléculaire au point où la puissance peut être enregistrée. Jusqu'à un certain état il pouvait utiliser l'éther; mais dans ce processus il serait comme impossible, car il doit prendre l'écoulement de la pensée dans des ses mains et par la cravate physique d'effort il dans un noeud. Ayant, dans ces derniers recherche, réussi en nature wresting de forme les conditions de la suspension planétaire, il est maintenant bien sur son chemin vers gagner le secret étroitement gardé de la luciole. Tous que la dose de nature avec l'homme des forces de la nature pourra faire quand il a extorqué de sa prise, un, les clefs qu'elle serre toujours dans elle des mains; pour elle est la nature elle-même, pas la Science, qui a donné au monde, en cela système de navigation aérienne, "l'accomplissement de couronner d'un siècle de progrès." Keely n'a jamais fait mais une expérience dans la dissociation l'hydrogène du chimiste. Après un effort persistant de plus de la durée de sept semaines, dans sa tentative de la confiner et de la tenir sous l'assimilation avec un tiers de son volume d'air désagrégé, il a réussi à obtenir un résultat plutôt indéfini, durant seulement environ quatre-vingt-dix secondes. La luminosité montrée était la seule évidence qu'il a eue de sa dissociation, mais dans son processus de désintégration de l'eau, il n'échoue jamais pour obtenir la preuve de la subdivision triple de l'hydrogène - moléculaire, atomique et inter-atomique. Chaque disque des groupements polaires et depolar dans le propulseur du dirigeable contient sept pintes d'hydrogène. En préparant ces disques, l'hydrogène est soumis à un ordre triple de vibration. Les enveloppes corpusculaires des molécules ne sont pas agrandies en volume, dans leur condition réceptive, mais leur vitesse de rotation est augmentée. Tandis que sous l'opération de cette vibration transmittive leur action de vortex est rendue évidente. Sous la date novembre de 2, 1891, Keely a écrit d'un de ses instruments de recherches qu'il inventait alors, pour surmonter l'interférence nodale dans le négatif sympathique dépassent: "cet instrument combine le désintégrateur et l'indicateur positif-négatif dans un. Il sera mais une intermédiaire, comme entre l'émetteur négatif sympathique et le depolarizer. Actuellement, je travaille comme un homme suspendu entre le ciel et la terre, essayant d'atteindre un sans laisser l'autre." C'est un de beaucoup de chiffres convenables de Keely de la parole, qui transportent, car autre mot ne pourrait pas, ce qui sa position ont eu lieu dans le passé. 1

L'instrument merveilleux (le harnais sympathique) qu'il a maintenant accompli pour relier l'écoulement polaire au propulseur du dirigeable, justifie ce qu'il y a seulement deux ans était purement théorique dans le système de Keely de la physique vibratoire sympathique; et parler figuratif, montre que sans laisser à la terre il a étendu la prise des battements mêmes des régions célestes, de ce fait ouvrir une voie pour les hommes de la science pour atteindre la solution de leurs problèmes plus complexes. A souvent Keely exprimé son regret que les physiciens mécaniques n'ont pas eu les instruments appropriés pour le leur recherche, dire qu'elles auraient découvert depuis longtemps leurs erreurs les ont eues étés en possession des instruments appropriés pour la recherche acoustique. C'était quelques photographies de ses instruments qui ont mené le défunt Henri Hertz, après les avoir examinés, à la parole en 1889: "aucun homme qui travaille sur ces lignes, avec de tels instruments, n'est une fraude. Je ne puis pas l'aider; personne ne peuvent l'aider; il doit établir son seul système, et quand il est accompli, nous pouvons poursuivre le notre recherche sur la même ligne. J'ai pensé que Keely fonctionnait, comme je suis, avec une machine électrique et des fils. Je n'ai eu aucune idée de ces instruments merveilleux. La machine employée par Keely, de 1872 à 1882, pour l'eau de désintégration, a pesé plusieurs tonnes. Depuis cette époque, en son travail d'évolution, il a fait de telles avances que celui il de nouvelles utilisations n'est pas plus grand la roue d'un perambulator (vieille limite pour le chariot de bébé). Dans le processus de Keely de désagréger l'eau, la proportion de l'oxygène avec l'hydrogène doit comme favoriser provoquer, sous un certain ordre de vibration triple, la différentiation antagonique nécessaire pour produire la dissociation corpusculaire moléculaire et atomique. Quand cette dissociation a lieu, l'hydrogène devient fortement rotation, agissant comme une capsule moléculaire avec l'oxygène inclus. Tandis que dans cette condition une fois confinés dans un tube, ils restent dissociés jusqu'à ce que la rotation périphérique de l'hydrogène soit interférée. Un des pierres de base de la physique vibratoire est que "aucune différentiation ne peut exister dans les fonctionnements de la loi pure de l'harmonie." Si c'est correct, ces prétendus éléments ont un de base triple, car la physique vibratoire enseigne, pour le système qui représente l'harmonie dans un sens doit le représenter en tout, ou tout serait apporté dedans "à la confusion chaotique." Par conséquent, pendant que Keely conjecturait, longtemps avant qu'il ait pu le prouver à sa propre satisfaction, hydrogène doit, dans les conditions de cette loi, se composer de trois éléments; et ces trois éléments alternativement doivent chacun avoir une formation triple, et continuent indéfiniment, 2

jusqu'à côtoyé dans l'inter-lumineux infini. L'exactitude de ces hypothèses a été prouvée par les degrés variables d'énergie évolués dans la désintégration progressive du moléculaire à l'éthéré d'introduction. Keely écrit : "plus l'approche aux centres neutres est proche, quand la dissociation a lieu, plus est la force latente évoluée grande. Dans la dissociation moléculaire l'instrument est placé sur les tiers, rencontrant une résistance tournante de cinq mille livres par pouce carré, sans n'importe quelle interférence avec la position moléculaire inter. L'instrument est placé sur les sixièmes, avec la position intermoléculaire. L'instrument est placé sur les sixièmes, pour libérer la force latente intermoléculaire, qui, une fois libérée, est égale à une résistance de dix mille livres. Pour atteindre les centres atomiques, l'instrument est placé sur les ninths dominants, l'harmonique de sixièmes, et les troisièmement enharmonic, ayant la corde transmittive B liée à chacun. À cet arrangement la percussion corpusculaire excède vingt-cinq livres de milliers par pouce carré. Le subservience de la sympathie de coordination est montré dans le résultat par une pression excédant quinze mille livres, atteignant, dans cette subdivision, presque comme près de neutrals pendant que les instruments peuvent nous porter. Les arrangements atomiques atomiques et inter constituent les conditions d'introduction régissant le nodal dépassent comme vers l'éthéré. Dans cet état de vibration sympathique une évolution de l'énergie en est inscrite à excessivement jusqu'ici libérée. La région de l'inaudible est atteinte - les dispositifs éthérés et premiers d'introduction de la force latente invisible existant dans corpusculaire embrassent ont été manipulés. "nous devons mettre nos chaussures de outre de nos pieds - c.-à-d., étendez de côté nos corps terrestres - avant que nous puissions aller plus loin. Mais c'est lointain assez pour montrer que rien n'est perdu, et que, quand cet ordre répulsif des choses est provoqué, et de prétendus éléments sont séparés, rendement de ces éléments vers le haut, dans leur séparation moléculaire, ce qui peut s'appeler les leurs âmes, ou des éléments plus progressifs. "nous sommes allés assez loin constater qu'il n'y a aucune une telle chose comme la mort; cette matière ne peut pas mourir, plus que la substance ou l'essence spirituelle que les commandes il peuvent mourir. La mort de mot est un misnomer, parce que il y a seulement un changement de base dans l'évident moléculaire, et c'est pareil pour l'invisible sympathique, parce que le rayonnement céleste la réclame peut soutenir encore à son royaume d'existence spirituelle." 'ma propre faible vie devrait m'enseigner que ceci, cette vie vivra pour l'evermore; La terre d'autre est obscurité au noyau, et poussière et cendres toutes qui est.' "C'est par l'action des forces sympathiques de la nature que les planètes sont nées et de leur volume de matière augmenté. Si le jet polaire sympathique et négatif étaient découpés de la terre, sa masse moléculaire deviendrait indépendante, et flotterait loin dans l'espace comme une bulle de savon remplie de l'air chaud. Les mêmes conditions de la règle régissante existent dans les 3

masses planétaires comme entre les forces mentales et physiques dans notre organisation; l'organisation représentant la terre, et son lien avec les centres cérébraux le raccordement avec l'esprit infini. En d'autres termes, l'énergie latente existant dans les profondeurs neutres de la matière, évidente ou invisible, des restes eternels subservient et inchangeable liés à l'esprit éternel. La science vraie est bastardized par intimation que la vie dans la matière peut être détruite par n'importe quelle intensité de négation thermique (frigidité). L'homme fini peut-il se servir d'un élément infini pour neutraliser l'infini? La négation thermique fait diminuer l'oscillation moléculaire, ou même semble cesser, mais les résultats provoqués de cet aspect superficiel de matière venant pour se reposer sont que l'énergie latente existant dans la zone moléculaire est transférée à l'intermoléculaire, augmentant les oscillations de l'intermoléculaire dans le même rapport que le moléculaire est diminué. Tout l'art que l'homme peut utiliser pour induire le même effet sur la zone intermoléculaire finit ici. L'octroi, cependant, qu'il étaient possible, de ce que s'ensuivrait? "une désintégration, du caractère explosif le plus intense, du volume a expérimenté au moment, détruisant l'appareil et ses environnements. produire de telles conditions. Dans la désintégration de l'eau par les changements vibratoires de la base atmosphérique que (un ordre triple de la vibration sympathique, moléculaire, intermoléculaire, et d'atomique simultanément projetés) les profondeurs intermoléculaires seulement sont interférées, le résultat étant cette énergie latente est libéré, montrant une pression des 2.000 atmosphères (14,7 livre par pouce carré la = 1 atmosphère au niveau de la mer, de sorte que vangard de 2000 * 14,7 = 29.400 livres par pouce carré...), quand les conditions barométriques sont favorables." L'organisation physique (par l'intermédiaire du rayonnement céleste est une trinité, en vue de son forme évidente et les jets sympathiques invisibles qui la régissent, dans son individu et mouvements combinés. L'évident inclut le moléculaire, l'atomique et inter-atomique en association; tandis que l'invisible, ou le spirituel, inclut l'éthéré, inter-éthéré et lumineux en association, dont chacune est essentielle à l'accomplissement approprié de l'action combinée, la comportement en tant qu'elle fait chaque loi minutieuse régissant l'univers céleste et terrestre. "la vie de begets de la vie; les begets célestes de la vie la vie terrestre; les begets de la Dieu-Vie la Homme-Vie. Le rayonnement céleste est l'âme pure de toute la matière, terreuse et gazeuse. Ainsi nous Mais aucun artifice du physicien n'a pu jamais

sommes liés dans tous nos environnements au divin, nos agrégations cérébrales étant le milieu le plus élevé par lequel la réflexion sympathique céleste s'associe à nos organisations, et sommes notre seulement source de connaissance de nous-mêmes. Nous avons, avec nos forces mentales et physiques, une dualité de l'action qui, une fois combinée avec le céleste, compose le triplet ou la trinité. 4

Avec le mental, la vue évidente et ou extérieure superficielle; avec l'intérieur, ou invisible spirituel, nous avons l'esprit se reliant de lien spirituel et importons, l'ordre du transfert étant: 9 - rayonnement, ou éthéré céleste. 6 - imprégnation, ou inter-atomique mentale. 3 - mouvements physiques, ou intermoléculaire. ou encore: Ninths - transfert sympathique à partir du lumineux céleste. Sixths - imprégnation sympathique de matière. Thirths - mouvements physiques." Ainsi la question suivante est répondue, demandé par Oliver Lodge, (quoique, avec la connaissance du professeur, la réponse semble être mais "baragouin arrant" à lui): "par ce que signifie si force exercée, et quoi est-elle certainement la force? Voici quelque chose non prévue dans l'arrangement orthodoxe de la physique. La physique moderne n'est pas complète, et une ligne des mensonges possibles à l'avance dans cette direction." La physique vibratoire a ici atteint la ligne de frontière divisant l'infini du fini, du lien entre l'esprit et de la matière. Ici nous devons faire une pause; mais elle nous a enseigné qu'elle est seulement en conditions suprêmes de réflexion céleste ou de transfert sympathique que nous vivons, se déplacent, et ont notre être; par ce que chaque pensée, ou écoulement du mental, enclenche l'organisation physique, sur le même ordre qu'un centre lumineux rayonne et allume les environnements. M. J. Townshend, en son papier "la planète Venus," a lu à Leeds, en avril, demande: est-ce que "l'hydrogène, l'azote, l'hélium, etc., les substances vraiment élémentaires, ou ils sont-ils sont évolués de l'éther? Si oui, quel est éther? D'où l'impulsion qu'actionne sur elle, et ce qu'est la sa nature? Ainsi nous tournons de l'effet à la cause à la recherche d'un certain premier principe sur lequel l'esprit peut se reposer. Mais déja la lumière de la science nous a échoués, pour qui par la recherche (scientifique) peut découvrir Dieu?" La physique vibratoire ou spirituelle sympathique répond à ces questions, et, comme a été dit, promet de éclater sur les chercheurs après la vérité comme une révélation puissante et complète de certains des mystères de la création. la "Science était foi par le passé; la foi étaient la science maintenant elle mais étendent son arc et flèche près 5

et l'arment avec les armes de son temps." "et Dieu respiré dans les hommes le souffle de la vie," rayonnement céleste, "et homme est devenu une âme vivante." La cause de l'effet, de la source ou de la fontaine-tête de toute la matière, est l'esprit céleste - Deity, dont toute la puissance émane, et du dont les lois de l'association sympathique règnent au-dessus de et commandent toute la matière et toute la substance. L'esprit est substance, comme Spinoza a enseigné: "l'univers est un. Il n'y a aucun supernatural; tout est connexe, cause et ordre." "comme le feu, qui est un ordre spirituel de vibration, l'esprit est latent dans toute la matière. On pourrait aussi bien essayer d'actionner un vapeur-moteur sans sa chaudière quant au mouvement d'élasticité pour importer contre les conditions imposées par la nature, ou pour proposer une nouvelle méthode de commander l'action de nos organizations physiques (autre que par le transfert sympathique de nos forces mentales) comme amélioration sur celle instituée par la toute-puissant. "Bien qu'il y a en tant qu'une telle différence dans la construction moléculaire de l'esprit et de la matière pendant qu'il y a entre l'hydrogène et l'acier forgé, pourtant l'écoulement du rayonnement spirituel, de la fontaine-tête de la force, fonctionne en vertu de l'une loi unvarying avec tous les deux; la "nature ne change jamais des processus," et elle ne peut pas être obligatoire dans aucune position qui est antagonique à sa loi sympathique d'action; tels, par exemple, car ils seraient étaient un gaz à solidifier. La désintégration de l'eau par la chaleur est seulement un bas ordre de dissociation moléculaire brute, évident dans sa production de vapeur; mais la dissociation de l'hydrogène et de l'oxygène ne peut pas être rendue évidente. Les physiciens sont trompés par des effets évidents. La nature, par son processus de vibration sympathique (un ordre approchant le luminiferous) pourrait aborder l'atmosphère qui encercle notre globe, mais la question pleine n'égaliserait pas alors soit produite. Par un autre ordre de vibration sympathique progressive, lié au haut lumineux, l'état moléculaire de l'atmosphère ainsi pris ne représenterait pas une cerise-pierre en volume." Rien n'existe mais la substance et ses modes de mouvement, indique Spinoza; de ce fait

enseignant que l'esprit est substance. L'âme est le corps ou l'organe de l'esprit, et car telles elles sont inséparables pour toujours. L'esprit et l'âme sont une, âme et le corps sont deux. L'âme peut jamais être sans esprit, corps peut. Comme dans la vie mortelle, ainsi dans la vie immortelle, esprit ne peut pas être ou l'acte sans corps. La physique sympathique enseigne ce l'éther luminiferous, a l'élément inter-éthéré composé, force céleste d'esprit, est la substance dont tout est évident se compose, et cela ce grand élément protoplastic sympathique est la vie elle-même.

6

"En conséquence, nos organisations physiques se composent de cet élément; desquelles le rayonnement sympathique émane.

les médias

focalizing ou de contrôles à l'examen médical ayant son siège dans les convolutions cérébrales Ce sympathique dépasse est esprit-coule approprié, ou-force; polarisation sympathique pour produire l'action, dépolarisation sympathique pour la neutraliser. Différentiation polaire et depolaire ayant pour résultat le mouvement. Cet élément imprègne sympathique tous les formes et états de matière, ayant pour sa pesanteur, électricité, et magnétisme de préposés, les conditions de triple soutenus en soi. De cette 'âme de matière 'toutes les formes de mouvement reçoivent leurs impulsions d'introduction. Les physiciens de l'âge ignorent les conditions sympathiques qui sont associées à la force régissante du cérébral et l'organization musculaire. L'évolution d'une volonté, l'excitateur infini, réveille l'énergie latente de l'organization physique pour effectuer son travail; ordres différentiels de la cerveau-force agissant les uns contre les autres dans des conditions duelles. S'il n'y avait aucune énergie latente, réveiller sympathique, là ne serait aucune action dans l'armature physique, comme toute la force est forcera. Bien qu'alternatif de l'énergie active a pu être évoluée en pouce cubique d'acier, par l'excitateur bien disposé approprié, pour effectuer le travail d'un cheval, par sa association sympathique avec la force polaire dans la polarisation et la dépolarisation alternatives. C'est la puissance que j'obtiens maintenant sous la commande pour effectuer le travail commercial. En d'autres termes, je fais un harnais sympathique la force terrestre polaire." KEELY, 1892. En 1893, Keely, en réponse à la question, "ce qui vous incluent dans la force polaire?" qui composent les conditions régissantes du milieu de contrôle de l'univers. répondu, "magnétisme, électricité, et sympathie gravital; chaque jet de la force composé de trois courants Les ninths que j'essaye maintenant de recevoir un diplôme à une combinaison mécanique sympathique , si je réussis, clôturent le mon recherche dans la physique sympathique, et accomplit mon système." Dans l'année l'annonce a été faite que Keely avait accompli ce repère, avec le succès mécanique entier, "accrochant ses machines dessus aux machines de la nature." Ainsi en ayant réalisé l'ambition de sa vie, il ne prend aucun crédit se, dire que les physiciens auraient découvert depuis longtemps tous ce que il a découvert si elles avaient été en possession des instruments appropriés de recherches, et ce que les théories elles ont avancé l'exposition qu'elles sont trompées par les imperfections de leurs instruments. Il a toujours maintenu que "il est seulement quand la science tient la rêne du harnais négatif polaire que le succès commercial suivra, et de non une heure avant." Mais la science, à qui les rênes ont été offertes en 1884, a refusé de les prendre, heureusement, pour la physique mécanique pourrait avoir rendu Keely aucune aide dans unraveling les mystères de la physique sympathique. Bouclez, dans son adresse, "l'influence de la femme sur le progrès de la PAGE 10 de la connaissance," révèle la pierre de base de la physique sympathique dans ces mots; "les lois de la nature ont leur siège, origine, et fonction uniques, dans l'esprit humain. On a jamais fait non une découverte simple qui a été reliée aux lois de l'esprit qui l'a fait. Jusqu'à ce que ce raccordement soit assuré, notre connaissance n'a aucune base sûre." 7

Comme conjectures de Dr. Gerard, en son livre sur "la force nerveuse," Keely est "un plagiarist dans la dynamique cérébrale." L'instrument qu'il appelle l'émetteur sympathique est le cerveau du propulseur, et enfin que nous avons une découverte qui donne une base sûre pour la connaissance; une découverte faite par une qui n'étend aucune réclamation à l'étude, parce que la nature a enseigné lui, dans ses travaux, à tout qu'il sait. Le propulseur a décrit l'espace que le propulseur du dirigeable occupe dans le laboratoire de Keely relève d'un rayon de six pieds ajustent. Un petit espace pour si puissant un milieu - répartissant sur mille puissances en chevaux, comme examinées par expérience. Elle se compose de plus de deux mille morceaux, dont les principales parties sont: 1) Chladna recevant un diplôme positif; guidage par action polaire vers le nord et renverser par action depolar. 2) émetteur négatif polaire sympathique; pour actionner et commander l'action des machines en produisant la puissance polaire et depolar: libération de la puissance sympathique latente dans vingt sept disques sensibilisés. 3) accumulateur intermittent polaire et depolar; portant huit disques focalizing pour recevoir et distribuer l'écoulement négatif polaire sympathique. Ce dispositif prend l'énergie sympathique du jet négatif polaire sur le même ordre qu'une dynamo enregistre l'électricité de la terre à distribuer et être redistribuée; courant la machine sympathique. 4) l'anneau positif a suspendu sur un petit axe avec trois points, dont l'objet est de préserver l'intégrité du centre neutre de la machine. 5) deux tambours résonnants; sympathique. 6) les groupements triples depolar de 27, neuf dans chaque groupe, se composant de trois ont animé des disques avec des résonateurs. Ceux-ci répondent sympathique à l'action polaire et depolare. 7) grand anneau polaire. Cet anneau est associé aux résonateurs centraux par neuf disques polaires résonnants placés aux distances égales. polaire. 8) le petit anneau négatif, qui est le gouverneur du propulseur, s'est associé à une barre polaire qui oscille du champ polaire au champ depolar, légèrement sur l'ordre d'une aiguille magnétique régissant l'action de la machine à tout nombre donné de révolutions. 8 C'est le milieu pour distribuer l'écoulement un positif, un négatif, qui multiple l'intensité de l'écoulement

La rotation sympathique qui existe au centre résonnant des prises de cet anneau le centre neutre dans le subservience au rayonnement céleste, par lequel un certain ordre des perturbations sympathiques donne au rayonnement sympathique la puissance requise à l'aspiration il à luimême, accomplissant ce qui s'appelle la suspension atmosphérique selon le même principe que cela de la suspension sympathique. La condition des conditions mécaniques nécessaires pour conduire avec succès la ligne de la recherche que Keely avait poursuivie sera correctement appréciée, maintenant qu'il peut démontrer la simplicité et la beauté de son système, sous la commande parfaite pour l'usage commercial. Les concepts décrits pourraient apparaître en raison étrange de la nature des mots utilisés. Keely a été forcé pour créer ses propres définitions pour plusieurs des mots qu'il avait l'habitude de décrire les phénomènes il produisait. La plupart de ses limites ont leurs origines dans la musique.

9

Sign up to vote on this title
UsefulNot useful