You are on page 1of 7

Table des matières

Table des matières ...........................................................................................................ii

Mise en contexte ............................................................................................................. 1

Points : dernière période.................................................................................................. 2

Total des points ............................................................................................................... 2

Points depuis la démission de Mario Dumont.................................................................. 2

Les députés ..................................................................................................................... 3
Sylvie Roy .................................................................................................................... 3
François Bonnardel ...................................................................................................... 3
Éric Caire ..................................................................................................................... 3
Janvier Grondin............................................................................................................ 4
Marc Picard.................................................................................................................. 4
Gérard Deltell............................................................................................................... 4

Méthodologie ................................................................................................................... 5

ii
Mise en contexte
Bras de fer entre le PQ et le PLQ pour forcer une commission parlementaire spéciale
sur les déboires de la Commission de dépôts et placements du Québec où seraient
interrogés le premier ministre et la ministre des finances. Finalement, c’est Monique
Jérôme-Forget qui surprendra le PQ jeudi en convoquant cette commission qui a eu lieu
le lendemain. Jean Charest échappe cependant à cet interrogatoire. Le même jour, le
Conseil d’administration de la CPDQ a nommé l’ancien président de BCE Michael Sabia
comme PDG de la Caisse.

Discours d’ouverture du Premier ministre sans grandes nouvelles annonces de la part
de Charest. La critique de Pauline Marois met la table à une confrontation que l’on
pourrait qualifier de « animale » entre la chef de l’opposition officielle et la vice-première
ministre.

On apprenait aussi durant cette période un scandale au sujet de la FTQ-Construction :
l’argent des membres étant utilisé pour payer des vacances de rêve à au moins un
dirigeant de la centrale syndicale.

C’était le baptême en chambre de la chef par intérim de l’ADQ à son nouveau poste.

1
Points : dernière période
# Député Points
1 Sylvie Roy 96
2 François Bonnardel 24
3 Éric Caire 20
4 Janvier Grondin 0
5 Marc Picard 0
6 Gérard Deltell -6

Total des points
# Député Points
1 François Bonnardel 57,5
2 Sylvie Roy 37
3 Marc Picard 18
4 Éric Caire -45
5 Janvier Grondin -66
6 Gérard Deltell -97

Points depuis la démission de
Mario Dumont
# Député Points
1 François Bonnardel 127
2 Sylvie Roy 116
3 Éric Caire 52
4 Gérard Deltell 10
5 Marc Picard 0
6 Janvier Grondin -6

2
Les députés
Sylvie Roy
Départ canon pour la nouvelle chef par intérim de l’ADQ. Elle a
livré une critique constructive du discours de Jean Charest tout
en respectant dans l’ensemble les valeurs de droite moderne.
(Cliquez ici pour un compte rendu sommaire de sa critique) Elle a
aussi posé deux bonnes questions : Une sur l’état du Fonds des
Générations et l’autre sur le niveau général des taxes, impôts et
tarifs imposés aux contribuables.

François Bonnardel
La révélation du caucus adéquiste depuis le 8 décembre 2008
fait bonne figure cette semaine lors de la commission
parlementaire spéciale de vendredi. Il a volé la vedette à
François Legault (qui disposait pourtant de près de 7 fois plus de
temps de parole que l’adéquiste) avec sa question à savoir si la
ministre avait l’intention de s’excuser auprès de la population
québécoise.

Éric Caire
Éric Caire à fait un hommage à son ancien chef. Il souligne à ce
moment que la pertinence de l’ADQ dans l’arène politique du
Québec vient du fait que cette formation à permis le débat
gauche-droite au Québec.

3
Janvier Grondin
Janvier Grondin n’a fait aucune sortie publique ou en chambre
durant cette semaine parlementaire.

Marc Picard
Marc Picard n’a fait aucune sortie publique ou en chambre depuis
l’annonce de la démission de Mario Dumont.

Gérard Deltell
Le jeune loup de l’ADQ a perdu ses quelques points cette
semaine par un hommage qu’il a fait à Camille Laurin, auteur de
la charte de la langue française, législation clé dans le système
de protectionnisme et d’isolationnisme culturel au Québec.

4
Méthodologie
Voici comment le pointage des députés est évalué. Pour chaque déclaration dans les
médias ou à l’Assemblée nationale, j’estime 3 valeurs :

• L’importance médiatique ou symbolique de la déclaration ou du geste (M)

• L’importance idéologique du sujet traité (I)

• La qualité de la déclaration ou de geste (Q)

Les valeurs « M » et « I » sont sur une échelle de 1 à 5. La valeur « Q » se retrouve
entre -3 (très inacceptable) à +3 (très acceptable).

Le pointage (P) pour une déclaration est donc calculé ainsi :

P=M*I*Q
Mon tableau détaillé de ces valeurs pour chaque déclaration est disponible sur
demande.

5