You are on page 1of 53

A quoi ressemblaient les moissons autrefois ?

Musique : André VERCHUREN La danse des fermiers

D'abord faites à la main puis à l'aide de machines à vapeur, les moissons d'autrefois n'avaient rien à voir avec les méthodes actuelles. Découvrez ces moments forts de la vie rurale avec ces images d'archives.

Autrefois, la moisson se faisait manuellement, à l'aide de faux et de faucilles. La Beauce, France - Août 1912

Le battage du blé consiste à séparer l'épi du grain. Dès la fin du XIXe siècle, le batteur mécanique a remplacé le fléau, outil manuel utilisé traditionnellement. La Beauce, France - Août 1912

Vu le coût des machines agricoles, les cultivateurs ont commencé à se regrouper pour l'achat ou la location des batteuses. Rantigny, Oise - Février 1918

Les moissons étaient un événement important de la vie rurale. En témoigne cette carte postale ancienne. Anrosey, Haute-Marne - Mai 1925

Les locomobiles à vapeur entraînaient les batteuses avec de très longues courroies. Corrèze, France - Juillet 1927

En période de moissons, une main d'œuvre saisonnière était nécessaire pour récolter les céréales. Jayat, Montrevel, Ain - Juillet 1930

La première batteuse mobile française a été mise au point par Célestin Gérard en 1866. Chateaurenard, Loiret - Août 1935

Juste après les moissons, un labour de la terre est nécessaire avant de semer les graines pour la récolte de l'année suivante. Aveyron, France - Août 1936

Le ramassage de la paille se faisait lui aussi à la main. Oise, France - Août 1937

Hermonville, Marne - Juillet 1942

Avant que les batteuses mécaniques existent, le battage du blé pouvait être fait à la main ou à l'aide d'animaux. Cette opération s'appelait aussi le dépiquage ou la dépiquaison. Ferme en Trillu, Aude - Juillet 1943

En temps de guerre, toute main d'œuvre, femmes et enfants également, était la bienvenue pendant que beaucoup de cultivateurs étaient prisonniers en Allemagne. Champeau en Morvan, Côte d'Or - Juillet 1945

Les premières moissonneuses-batteuses ont été construites par Claas en Allemagne. A l'image, une batteuse. Indre-et-Loire, France - Juillet 1946

Après-guerre, les paysans ont commencé à s'équiper de tracteurs et autres machines agricoles bien utiles pour les travaux aux champs. Welles-Pérennes, Montdidier, Oise - Juillet 1953

Les moissonneuses-lieuses permettaient de faucher les céréales et de lier les gerbes. Welles-Pérennes, Montdidier, Oise - Juillet 1953

Sans moissonneuse-batteuse, il n'était pas possible de former les ballots de paille calibrés comme aujourd'hui. Welles-Pérennes, Montdidier, Oise - Juillet 1953

Une fois les récoltes de céréales faites, la famille pouvait célébrer la fin des moissons. Concressault, Cher - Juillet 1960

En 1953 planteuse à pommede terres avec un cheval

En 1953 Binoter avec un cheval

En 1953 rentrée des gerbes

En 1953 Machine à vapeur entrainant une batteuse

En 1953 faucheuse lieuse avec des boeufs

En 1955 rentrée des gerbes de blé

En 1957 faucheuse lieuse et tracteur Société Française

En 1958 ensemble de battage

En 1958 Semoir à engrais

En 1958 faucheuse lieuse

En 1962 Battage des récoltes

Maintenant le progrés

En 2009 Moissonneuse

En 2010 Moissonneuse

En 2009 Moissonneuse plus de 9 métres de coupe

En 2009 Moissonneuse plus de 9 métres de coupe

En 2008 Rouleau de paille

En 2008 Fourche moderne

En 2010 Moisson

En 2009 Moisson

En 2008 Presse a ballots ronds

En 2008 Moissonnage du maîs

En 2008 Moissonnage du maîs

En 2009 semoir 12 lignes

En 2009 charrue de labour moderne 18 socles

En 2010 Planteuse à pomme de terre 8 routes

En 2000 Planteuse à pomme de terre 2 routes

En 2010 Planteuse à betteraves

En 2010 Semoir à engrais

En 2010 semoir à engrais

En 2010 tracteur 8 roues jumelées

En 2010 Gros tracteur 6 roues

En 2010 Gros tracteur 6 roues