Q

VENDREDI 12 AVRIL 2013

17h

4 confrontations en coupe, 2 pour le MCA, 2 pour l’ESS

Babouche : «Ce n’est Delhoum : «On passera et on pas Sétif qui va me priver de ma 3e coupe !» gagnera le trophée»

ui aura la belle
QUOTIDIEN NATIONAL SPORTIF N° 2252 PRIX 20 DA

Le pronostic de Hamid Rahmouni

«Le match ira aux penaltys»

?

Equipe nationale

Bouali

adjoint
d’Halilhodzic ?
«Je réunirai Yahia et Souissi et je les réconcilierai»

Djabou :

Maroci montre la voie
MCO-USMA J-1

JSK

Feham : «Je laisserai les sentiments au vestiaire»

Match à guichets fermés

«Sandjak est parti mais nous, les joueurs, sommes toujours là !» «A ce que je sache, le championnat n’est pas terminé»

Khellili : «En juillet, je signerai à Angers»

02

N° 2252 Vendredi 12 avril 2013

Abdelmoumen Djabou crée l’événement ces derniers temps, que ce soit en Algérie, avec les récentes déclarations qu’il a tenues envers le sélectionneur national, ou bien en Tunisie,

Anthar, il est loin d’être un raciste»
avec ce qui s’est passé lors du derby entre le Club Africain et l’ES Tunis. L’ancien sociétaire de l’ESS a tenu à défendre son compatriote, Anthar Yahia, accusé d’avoir tenu des propos racistes à l’encontre de son coéquipier. Il a, par ailleurs, parlé de sa relation avec Halilhodzic, en soulignant que ce dernier ne l’a pas contacté, suite à sa sortie médiatique.

Djabou «Je connais bien

Coup d’œil Équipe nationale

«Il se pourrait que je prolonge mon contrat de deux ans au Club Africain»
à propos de qui je voudrais dire quelque Sur un terrain, on peut tous s’énerver, d’autant que lui, c’est un défenchose d’ailleurs. seur, et il est clair qu’il fera tout Allez-y… Anthar n’est pas le genre de personnes pour empêcher l’adversaire de marqui emploie ce genre de termes. Je ne quer. En tout cas, je vais très propeux croire qu’il est raciste ou quelque chainement réunir les deux chose du genre, sachant que tout le hommes autour d’une même table monde connaît le joueur et sa valeur hu- et tout le monde fera en sorte de maine. Je me dis que peut-être mon co- régler une fois pour toute cette hiséquipier Souissi a mal entendu et a cru toire. Les deux joueurs s’expliqueront, et je suis certain qu’ils finiront qu’Anthar l’avait insulté de la sorte. par devenir potes. Ne pensez-vous pas que certaines Passons à présent à l’EN. Votre parties font tout pour dramatiser colère s’est-elle apaisée, après ce cette affaire et créer un conflit entre qui s’est passé à l’occasion du derjoueurs algériens et tunisiens ? nier stage ? C’est possible ! Y en a qui veulent amOui, c’est bon. J’ai dit ce que j’avais à plifier cette affaire et semer la zizanie Quelles sont les nouvelles ? dire et maintenant, je pense à autre Je vais très bien, quoi que je demeure en- entre les joueurs algériens et tunisiens. En chose. A présent, je ne souhaite pas trop core très affecté par notre dernière défaite lors tout cas, le principal concerné, Khaled du derby face à l’Espérance de Tunis. Jusqu’à Souissi, s’est abstenu de toute déclaration afin parler de la sélection, car je veux me présent, on parle de ce match et je sais que d’éviter que les choses ne s’enveniment encore concentrer sur mon club. Quand arrivera le mois de juin, on se penchera sur nos supporters sont tristes. Dommage, on au- plus. l’EN, inch’Allah. rait pu faire quelque chose, mais bon, il faut Vous avez discuté avec Dites-nous juste est-ce que Vahid désormais se tourner Anthar Yahia. Que vous «Prochainement, vers le futur et tout Halilhodzic vous a téléphoné après a-t-il dit sur cette affaire pour accrocher je réunirai Anthar et Elvos récentes déclarations à son notre place aux Play- Souissi autour d’une table faire ? sujet ? Je viens tout juste de lui Off. Non, il ne m’a pas appelé. et ils s’expliqueront afin parler justement (entretien Parlez-nous de ce de mettre un terme à Et quelle est à présent votre relation réalisé avant-hier soir). Il m’a qui s’est passé invité à aller chez lui pour toute cette affaire» avec lui ? exactement lors dîner, mais malheureusement, Une relation normale. je n’ai pas pu répondre favorablement à son de ce fameux match qui continue encore Est-t-il vrai que le Club Africain invitation, car un ami à moi est venu à faire couler beaucoup d’encre ? vous a proposé une prolongaEffectivement, cette rencontre fut assez spécialement de France pour me voir tion de contrat de deux ans électrique et il y avait eu beaucoup de tension et je me devais d’aller le récupérer à «Des supplémentaires ? entre les joueurs des deux camps. Il y a eu l’aéroport. Toutefois, concernant clubs Je ne vous cache pas qu’il cette fameuse altercation entre Anthar Yahia Anthar, je n’ai rien à dire. Ma relafrançais me y’a un début de discussion et Souissi que, personnellement, j’aurais sou- tion est excellente avec lui et c’est au sujet d’une possible veulent» haité qu’elle ne s’amplifie pas. J’ai essayé de un véritable homme. prolongation de contrat. «Halilhodzic ne m’a pas appelé» calmer les esprits, mais malheureusement, la On a lu récemment sur des sites Toutefois, il n’y a rien de situation a pris une autre tournure par la tunisiens une déclaration de vous où Avez-vous des offres de clubs euroconcret, puisque je n’ai pas encore rensuite. C’est regrettable, car avant tout, les Alvous confirmiez qu’Anthar a bien tenu péens ? contré le président du club. Je sais néanmoins gériens et les Tunisiens sont des frères, avant des propos racistes envers votre coéquiPersonnellement, je n’ai pas eu de contact que même si je prolonge ici, et qu’un club eud’être voisins. ropéen me fait une bonne offre, les dirigeants direct de la part d’un club en particulier. Toupier. Qu’en est-il au juste de tout ça ? Est-ce vrai qu’Anthar Yahia a traité le TuImpossible. Jamais je ne pourrai douter du Club Africain ne me bloqueraient pas et tefois, il y a quelques pourparlers entre cernisien Souissi d’esclave, comme on a pu tains clubs et agents avec la direction du Club d’Anthar et dire que c’est un raciste. Primo, faciliteront mon transfert. le lire dans les médias tunisiens ? Africain. parce que c’est un frère pour moi et secundo, Donc, si on comprend bien, vous n’êtes Personnellement, je n’ai pas entendu An- je connais la personne et je sais que c’est un De quels clubs s’agit-il ? pas contre cette éventualité ? thar dire ça ou autre chose à El-Souissi, car homme bien éduqué. En plus, je ne pourrai Ce sont des clubs français. Je ne sais pas. Actuellement, je suis sous j’étais assez loin de l’action. Souissi assure qu’il jamais oublier tout ce qu’il a fait pour me facontrat avec le Club Africain jusqu’au mois On vous laisse conclure… a entendu ce mot de la part d’Anthar et per- ciliter l’intégration au sein de la sélection. Dès de juin 2014. Je me sens très à l’aise au sein de J’ e spère de tout cœur que l’Entente se quasiste et signe qu’il ira loin dans cette affaire. ma première convocation, il est venu me voir ce club où je ne manque de rien. lifie à la finale de la Coupe d’Algérie et qu’elle Moi, j’ai pu parler avec Anthar qui m’a bien pour m’accueillir et me dire qu’il est là si remporte le doublé, une nouvelle fois. Aussi, Vous gardez toujours l’espoir de revivre expliqué les choses et m’a juré n’avoir jamais j’avais besoin de quelque chose. j’espère qu’on se qualifiera aux Play Off et une expérience européenne ? prononcé le mot «esclave». Je suis dans une N’avez-vous pas pensé à arranger les Je ne vais pas vous mentir. Ma seule préoc- qu’on rencontrera, de nouveau, l’Espérance de situation embarrassante et je ne sais qui croire choses entre les deux joueurs ? cupation à l’heure actuelle, c’est de faire de Tunis, car j’ai une revanche à prendre. à la fin. Dans tous les cas, on doit régler cette Oui, bien sûr. J’ai parlé à mes coéquipiers bons matchs avec le Club Africain. Après, Entretien réalisé par affaire à l’amiable et éviter que la situation ne et je leur ai assuré qu’Anthar est quelqu’un de tout est une question de mektoub. Nedjmou S. dérape davantage. Je connais très bien Anthar très bien et qu’il ne peut jamais être raciste.

Deux séances dirigées par Benzarti ratées

La situation de Lemmouchia n’a pas bougé
Pour sa première séance à la tête du Club Africain, le nouvel entraîneur du club de la capitale tunisienne, Faouzi Benzarti, n’a pas jugé utile de rappeler l’international algérien, Khaled Lemmouchia, parmi l’effectif de l’équipe première clubiste. Ainsi, alors que l’on croyait que le départ de Nabil Kouki allait faciliter le retour de Lemmouchia en compétition, il semble que ce n’est pas encore le cas pour le moment. En attendant, Khaled s’entraîne toujours avec l’équipe réserve du Club Africain.

Valbuena, J. Ayew et Barton blessés

Un tête-à-tête prévu avec Benzarti
Dans l’espoir de trouver un terrain d’entente avec son entraîneur et ses dirigeants pour pouvoir rejouer avec son club, Khaled Lemmouchia devrait avoir un tête-àtête avec le nouveau coach du Club Africain, Faouzi Benzarti. Ce dernier veut d’abord entendre son joueur, avant de prendre une décision à son sujet. Lemmouchia, quant à lui, s’est refusé à toute déclaration à la presse, avant sa rencontre avec son nouvel entraîneur. C’est ce qu’il nous a signifié, hier, en fin de journée. M. A.

Il a un problème avec la direction du club
Contrairement à ce qu’on pouvait imaginer, Khaled Lemmouchia n’était pas seulement en disgrâce avec son entraîneur, Nabil Kouki. On croit savoir que sa mise à l’écart n’a rien à voir avec l’aspect sportif. En fait, ses dirigeants, qui ont voulu résilier son contrat à l’amiable l’hiver dernier, n’ont pas encore digéré le refus de l’Algérien de répondre positivement à leurs doléances. C’est ce qui explique peut-être sa non-réintégration parmi l’effectif de l’équipe première du club dirigé par Faouzi Benzarti.

L’Algérien Foued Kadir pourrait être reconduit, ce dimanche, contre Lille. Après avoir tenu le coup pendant 82’ face à Bordeaux, l’ex-joueur de Valenciennes est pressenti pour commencer le match d’entrée, suite à la blessure de Jordan Ayew, Joey Barton, et le forfait annoncé de Mathieu Valbuena qui s’entraîne toujours en solo. Ainsi, selon Le Phocéen, un journal très au fait des affaires du club marseillais, Kadir, qui a repris du temps de jeu, est le mieux indiqué pour remplacer Valbuena comme milieu axial ou Jordan Ayew sur l’aile gauche.

Kadir devrait être reconduit face à Lille

N° 2252 Vendredi 12 avril 2013

adjoint de Halilhodzic C
omme convenu entre le président de la Fédération algérienne de football, Mohamed Raouraoua, et l’entraîneur national, Vahid Halilhodzic, la barre technique de l’Equipe nationale sera renforcée par la nomination d’un adjoint. Ainsi, toujours à la recherche d’un coach à même d’assumer les tâches tracées par l’entraîneur en chef de l’EN, la FAF aurait jeté son dévolu sur l’actuel coach du CR Belouizdad, Fouad Bouali. Lié à son club jusqu’à la fin de la saison, le premier responsable du football en Algérie, Raouraoua, attend la fin de l’actuel exercice pour entamer les discussions avec l’ex-entraîneur du WA Tlemcen, Bouali. Cela devrait se faire le mois de mai prochain, date de la fin de la saison sportive 2012/2013. juste de leur faire confiance et leur donner les moyens nécessaires et le temps donné aux entraîneurs étrangers pour monter une équipe nationale à même de rivaliser avec les meilleures nations du contient.

Bouali pressenti
Sa mentalité, l’autre atout
Connu pour ses décisions fermes et parfois unilatérales, le sélectionneur national trouvera certainement un soutien de qualité de la part de Bouali à la mentalité très ouvertes et conciliatrice. Ainsi, l’ex-coach du WAT et de la JSMB ne devrait avoir aucun problème à travailler avec Vahid Halilhodzic. Son sens de communication et de responsabilité devrait jouer à son avantage.

Coup d’œil Équipe nationale

03

«Tout pour éviter la relégation»

Brahimi

gériens aux compétences confirmées. Cette désignation se veut comme une reconnaissance de la part de Mohamed Raouraoua aux techniciens algériens. Korichi et son staff sont appelés à qualifier l’Algérie aux prochaines CHAN 2014, qui auront lieu en Afrique du Sud. Pour rappel, Raouraoua avait mené un grand projet avec Saâdane et n’a pas aussi hésité à désigner Abdelhak Benchikha à la tête de la barre technique de l’EN. Donc, rien ne dit qu’il ne va pas le faire avec Fouad Bouali, même si ce dernier doit impérativement passer sa licence CAF pour postuler à des postes aussi huppés et exigeants en sélection.

Les négociations avec Menad ont échoué
Selon nos sources, la FAF aurait aussi coché l’actuel entraîneur du MC Alger, Djamel Menad, comme potentiel adjoint de Vahid Halilhodzic à la barre technique de l’EN. Seulement, les négociations auraient échoué pour un différend financier même si d’autres sources affirment qu’elles auraient capoté en raison d’un problème de fond. D’où la décision de la FAF de jeter son dévolu sur l’actuel coach du Chabab Belouizdad, Fouad Bouali.

Son travail en clubs plaide pour lui
Fouad Bouali est en tête de liste des entraîneurs pressentis pour épauler Vahid Halilhodzic, dans sa mission à la barre technique. Si la FAF, à sa tête le président Mohamed Raouraoua, venait à engager ce coach aux compétences avérées en Ligue 1 algérienne, elle aura pour ainsi dire fait le bon choix tant les différents passages de Bouali à la tête de la direction technique de quelques clubs locaux auront été une réussite totale. Autrement dit, son travail réalisé, en clubs, notamment au WA Tlemcen, à la JSM Béjaïa et au CR Belouizdad.

La nomination de Korichi à la tête des A’ est une reconnaissance
Alors que certains ont tout fait pour favoriser l’arrivée d’un entraîneur étranger pour prendre en main l’Equipe nationale des A’, le président de la FAF a voulu par la nomination de Toufik Korichi et son staff composé de Belloumi, Cheradi et Branci, montrer son soutien aux entraîneurs al-

Tout sera tiré au clair le mois de juin
L’annonce de l’arrivée de Fouad Bouali à la barre technique de l’Equipe nationale ne sera officiellement entérinée que lorsque le coach du CRB sera libre de tout engagement. Ainsi, le mois de juin, le terrain devrait être propice pour entamer les négociations avec lui et éventuellement le nommer comme adjoint de Halilhodzic. Tout sera tiré au clair en fin de saison.

Ses idées et sa bonne approche de match seront utiles à Vahid
Il faut dire que l’entraîneur Fouad Bouali possède toutes les caractéristiques, à même de lui permettre d’apporter un plus certain à la barre technique de l’EN. Bouali, qui jouit d’une réputation au sein de l’ensemble des joueurs locaux et même professionnels, pourrait par son calme et sa très bonne approche du match être d’une aide précieuse à Halilhodzic, toujours à la recherche d’un entraîneur sérieux et assez intelligent pour pouvoir gérer son groupe de joueurs en sélection. Contrairement aux entraîneurs en place actuellement, sa bonne vision du football moderne et sa lecture des rencontres lui permettra aussi de donner plus de solutions au coach Vahid.

M. A.

Dans une déclaration accordée au site internet Idéal Granada, le meneur de jeu de l’EN, Yacine Brahimi est revenu sur la situation délicate du club andalou. En déplacement ce week-end à Madrid, pour affronter l’Athletico local, l’Algérien estime qu’il est temps pour ses camarades et lui de relever la tête, après le revers concédé à la maison face à Bétis, sur le score de cinq buts à un : «On est confiants, on croit en nos chances et on va tout faire pour rester en Liga. On fera tout pour relever la tête et faire honneur à nos supporteurs.»

«On a honte de notre revers subi contre Bétis»
Yacine Brahimi a aussi déclaré qu’il avait honte de ce revers cinglant essuyé contre Bétis à la maison, vendredi dernier. Battus cinq buts à un, at home, les Andalous sont désormais menacés directement de relégation : «On a toujours honte de cette défaite subie lors de la précédente journée contre le Bétis Séville. Maintenant, il faut oublier ça et penser à ramener un bon résultat de ce déplacement à Madrid, face à l’Athletico.» M. A.

Sa désignation revalorisera l’entraîneur local
En songeant sérieusement à engager un entraîneur de la compétence de Fouad Bouali, la FAF veut sans doute revaloriser le mérite de l’entraîneur local, jusque-là, décrié par certains et traité sans raison apparente, il faut le dire, d’incapable et d’incompétent. La nomination d’un entraîneur algérien comme adjoint de Vahid Halilhodzic, sera aussi perçue par l’ensemble des observateurs comme un encouragement de la part du président Raouraoua aux techniciens algériens, qui se plaignent tout le temps d’être marginalisés par l’institution de Dely Ibrahim. Une occasion pour eux aussi de se mettre en valeur et prouver qu’ils peuvent être d’un apport certain au sélectionneur national. Sa désignation signifie aussi que les entraîneurs compétents, à l’instar de Boualem Charef, Meziane Ighil et autres Noureddine Saadi existent bel et bien en Algérie et qu’il suffit

En relâche en attendant le stage de préparation des deux matches des Verts en juin contre le Bénin et le Rwanda, le sélectionneur Vahid Halilhodzic était hier au Maroc, plus précisément à Casablanca. Il a suivi le grand choc entre le leader du championnat, le Raja de Casablanca, et son dauphin, les FAR de Rabat, qui s’est déroulé au complexe Mohammed-V. On peut supposer que c’est son ancien club, le Raja, qui l’a invité à assister à ce match.

Halilhodzic a assisté hier au match Raja-FAR

Classement FIFA

L’Algérie perd une place
La Fédération internationale de football (FIFA) a publié, hier, via son site officiel, le classement mondial mensuel des sélections nationales de ce mois d’avril. Inscrite au 34e rang lors du précédent classement, l’Algérie a perdu une place dans ce nouveau rapport. Elle totalise désormais 735 points. Ce classement paraît un peu bizarre, puisque les Verts avaient gagné leur match face au Bénin, mais malgré cela, ils perdent de nouveau une place. Toutefois, l’Algérie garde sa première place devant la Tunisie, la Libye et l’Egypte. Sur le plan continental, les Verts restent cinquième au classement, derrière respectivement la Côte d’Ivoire (12), le Ghana (22), le Mali (26) et le Nigeria (31). Notons que les deux autres adversaires des Verts dans les éliminatoires du Mondial, le Bénin et le Rwanda, occupent les 99e et 135e rangs. L’Espagne, champion du Monde et d’Europe en titre, domine toujours en tête. S. F.

Leonardi
(directeur sportif de Parme)
Le directeur sportif de Parme, Leonardi, est intervenu, avant-hier, sur la chaîne de télévision officielle du club, où il a évoqué plusieurs sujets relatifs à l’actualité du club parmesan. Il a notamment parlé de Belfodil qu’il a considéré comme un vrai investissement gagnant : «On a réalisé un véritable investissement en ramenant Pabon et Belfodil lors du dernier mercato, bien qu’au départ, beau-

«Belfodil, un véritable investissement»
l’avenir lui appartient. On veillera à ce qu’il progresse davantage avec nous.»

coup étaient sceptiques. Au final, on a eu raison et

on est contents.»

Par la suite, Leonardi a parlé de la saison de l’ancien Lyonnais, jusque-là : «Belfodil a fait plus qu’on pouvait s’attendre. Il a marqué beaucoup de buts et montré pas mal de bonnes choses. Il est encore très jeune et

«Ses performances ont dépassé nos estimations»

Enfin, le directeur sportif de Parme a tenu à démentir les informations faisant état, récemment, d’un désaccord entre le joueur et son coach, Roberto Donadoni.

«Il n’a aucun problème avec Donadoni»

«Il n’y a aucun problème entre Belfodil et Donadoni. Je me demande d’où sortent ces rumeurs infondées. Son absence lors des derniers matches était due à sa blessure, et uniquement à ça. Je m’attends à ce que le joueur retrouve rapidement sa forme et je pense qu’il finira la saison en force», conclut-il.

M. T.

04

N° 2252 Vendredi 12 avril 2013

Coup d’œil Coupe d’Algérie Historique des rencontres : MCA 2 - ESS 2

Qui aura la 5 ?
e
près six ans de disette, le Mouloudia a rendez-vous, cet aprèsmidi, avec l’histoire. Et pour cause, le Doyen a déjà joué 11 demi-finales de Coupe d’Algérie. Cet après-midi, ce sera la 12e fois que le MCA fera partie du carré d’as. Même si le club présente un taux de réussite de presque 50%, le Mouloudia s’est forgé, à travers les décennies, cette réputation d’une équipe qui ne perd jamais une finale. En effet, lors des six finales disputées en 1971, 1973, 1976, 1983, 2006 et 2007, le MCA les a toutes remportées, dont quatre face à l’ennemi juré. A partir de cette donne, le Mouloudia sait que ce rendezvous avec Sétif aura l’allure d’une finale avant la lettre. Et c’est pour cette raison que les Chnaoua et dirigeants du club veulent tout faire afin d’être présents le 1er Mai prochain au temple olympique pour inscrire une nouvelle page dans l’histoire du Doyen.

Demi-finale de la Coupe d’algérie, aujourd’hui à 17h

A

1971, 73, 76, 83, 2006 et 2007, les années de gloire
C’est simple, le Mouloudia a joué six finales et les a toutes remportées. Mais pour y parvenir, le Doyen a dû battre en demi-finale, en 1971, le MCS aux penalties, alors que la partie s’était achevée sur le score d’un but partout. Idem en 1973 lorsque l’ASMO avait perdu par la plus petite des marges. En 1976, le MCA, dans une nouvelle version, avait battu en allerretour l’équipe du SAM (7-0) puis (3-1). L’année1983, le Doyen a batte le RCK un à zéro pour jouer face à l’ASMO l’une des plus belles finales dans l’histoire de Dame coupe. En 2006 et 2007, le WAT et l’USMB feront les frais d’une équipe du Mouloudia qui va renouer avec les grands succès, après vingt-trois ans de disette.

l’issue d’un match qui s’était soldé sur le score de 2 à 2 au stade de l’Unité-Maghrébine. Et que dire du match aller en championnat avec la victoire des Ententistes par 3 à 1 au 8-Mai 45. A ce jour, le coach français, Velud, reste le seul technicien étranger à avoir pris la mesure de Menad. Aujourd’hui, ce sera le jour ou jamais pour Djamel Menad de vaincre ses vieux démons. Et pour atteindre la finale, le technicien mouloudéen alignera un onze classique avec Chaouchi, Hachoud, Babouche, Bachiri, Djeghbala, Ghazi, Kacem, Metref, Djallit, Yachir et Bouguèche.

avait pris le meilleur sur le Doyen, toujours sur le score de 3 à 1. Koussim avait ouvert la marque en trompant la vigilance de Boukerrou. Mais Chouchi avait remis les pendules à l’heure, juste avant la pause. Une décision du referee Benzellat qui a refusé injustement un but au Mouloudia. Une décision qui a été sans conteste le tournant de la rencontre qui finira par tourner en faveur des Sétifiens.

2000, le MCa élimine l’aigle noir grâce à Dob
Après deux échecs, le Doyen a dû attendre l’année 2000 pour prendre sa revanche, au terme d’un match qui s’était soldé sur le score de 2 à 2 à Béjaïa. Fodil Dob fut l’auteur d’un doublé aux 7’ et 87’ contre deux réalisations signées Madoui 42’ et Fellahi 55’. Ce n’est qu’aux tirs au but que le MCA avait décroché son billet qualificatif pour le prochain tour par 5 à 4. Hamenad, dans ses œuvres, avait repoussé l’essai de Khaled Smaïl, mettant ainsi fin au signe indien.

1967, premier revers du Doyen contre Sétif
Pour les nostalgiques, le Mouloudia et l’Entente sont deux clubs qui ont marqué de leur empreinte l’épreuve populaire. La qualification de l’ESS face au Chabab de Belouizdad donnera lieu, cet après-midi, à une demi-finale explosive qu’abritera le temple olympique. Ce sera la cinquième fois dans l’histoire que le Mouloudia et l’Entente s’affronteront en Coupe d’Algérie. La première fois que les deux formations se sont croisées dans l’épreuve populaire, c’était en huitièmes de finale, en 1967, à Bologhine. L’Aigle noir, qui était en Division I, avait pris le meilleur sur le MCA qui évoluait dans le palier inférieur. Le score de 3 à 1 avait sanctionné ce jour-là les débats. L’unique but du MCA était l’oeuvre de Bousloub. C’est au terme des prolongations que Sétif a pris le meilleur sur le Doyen qui a fait de la résistance grâce à son portier Zerga.

1964, 72, 82, 97 et 99, les demi-finales maudites
Contrairement à cette réussite affichée en finale, le Mouloudia n’est pas si imbattable que cela lorsqu’il se produit en demi-finale. La preuve, le MCA a connu, à cinq reprises, l’élimination dans le dernier carré. En 1964, c’est le Mouloudia de Constantine qui avait imposé sa loi sur le score sans appel de 4 à 1. Huit ans après, nouvelle désillusion pour les gars de Bab El Oued qui se feront battre par Hamra Annaba 2 à 1. En 1982, c’est l’équipe de la JHD, ex-DNC, qui a pris le meilleur sur son voisin par 2 à 1. Archifavori en 1997, le vieux club algérois se fera sortir de la compétition sans panache par le CAB aux tirs au but. Mais celle que les Chnaoua auront bien du mal à digérer, c’est l’élimination de 1999, alors que le Mouloudia venait d’être sacré champion d’Algérie. Les Dob, Saïfi et Hamenad allaient perdre leur pari de remporter le doublé en se faisant sortir par l’USMA aux penalties, alors que le match s’était soldé sur le score de 2 à 2.

Face à sa bête noire, Menad veut remettre les pendules à l’heure
Le 1er Mai 2012 devait être le jour de gloire pour Djamel Menad qui disputait avec le CRB sa première finale de Coupe d’Algérie. Mais l’Entente de Sétif en a décidé autrement dans un match à suspense qui a fini par tourner en faveur de l’Aigle noir sur le score de 2 à 1. Hachoud, qui porte désormais les couleurs du Mouloudia, avait ouvert les hostilités, avant que Benmoussa ne lui emboîte le pas dans les prolongations. Cet après-midi, devant 70 000 Chnaoua, Djamel Menad a une nouvelle fois rendez-vous avec l’histoire. Cette fois-ci, l’exinternational voudra prendre sa revanche afin de laver l’affront de la saison dernière. Face à sa bête noire, Menad a l’occasion de remettre les pendules à l’heure. En 2004, lorsqu’il drivait Annaba, l’ancien international a essuyé une défaite contre l’Entente qui a mis fin à quatre ans d’invincibilité de la formation bonoîse dans son antre du 19-Mai. En 2010, alors que la JSMB convoitait la 3e place synonyme de qualification à la Coupe de la CAF, l’ESS a remis en question tous les projets de Menad à

En 2006, le Doyen a battu l’Entente et remporté la coupe, après 23 ans de disette
Tous les Chnaoua se souviennent de l’édition 2006, lorsque les hommes de François Bracci avaient battu, en quarts de finale, l’Entente au stade OPOW de Bouira, sur le score de 2 à 1. Sofiane Younès et Fayçal Badji étaient ce jour-là les bourreaux des Sétifiens. L’unique réalisation des Ententistes fut l’œuvre de Bourahli dans le temps additionnel, sur penalty. La suite, tout le monde la connaît puisque les camarades de Bouacida ont brandi la cinquième coupe dans l’histoire du club. Un titre qui est intervenu, vingt-trois ans après que Bencheikh et Zenir eurent brandi le trophée tant convoité en 1983. A égalité parfaite dans leurs confrontations, Mouloudéens et Sétifiens vont se battre sans retenue pour une belle aux allures d’une finale avant la lettre. T. Che

En 1968, l’Entente toujours de la fête
Les années soixante étaient marquées par l’hégémonie des Ententistes qui étaient intraitables. Et cela s’est confirmé en Coupe d’Algérie puisqu’en 1968, le MCA et l’ESS ont vu leurs chemins se croiser de nouveau au stade des huitièmes de finale. Cette fois-ci, c’est au stade Benabdelmalek de Constantine que Sétif

«au 5-Juillet, on éliminera Sétif au terme des 90’»
La Coupe d’Algérie reste le seul titre qui manque au palmarès d’Abdelkader Besseghier qui a envie de ramener le trophée avec lui dans sa ville natale à Mascara. Même s’il sera confiné, lors de cette affiche, au rang de doublure du fait que Hachoud lui a été préféré, Besseghier sera d’un grand soutien grâce à son expérience et son vécu. «Nous avons un groupe très expérimenté qui est habitué à jouer ce type de match. Que je joue ou pas, le plus important, c’est la qualification pour la finale. Nous avons battu en quart de finale une équipe du CSC nettement plus forte que Sétif. Au 5-Juillet, avec l’appui des Chnaoua, nous serons au rendez-vous et on battra Sétif au terme des 90’», nous a confié Besseghier qui n’intervient ces derniers temps que très rarement dans les médias.

Besseghier

Il a mis les choses au point hier à l’entraînement

Ghrib «Face à Sétif, ce

sera un match d’hommes qu’il faudra gagner»

Djallit

«Comme le CSC, Sétif repartira bredouille du 5-Juillet»

Auteur de 50 % des buts de son équipe en Coupe d’Algérie, Mustapha Djallit est lui aussi déterminé à faire la différence face à son ancien club. «On sait que ce sera une rude bataille sur le terrain face à l’une des meilleures équipes de la Ligue 1. Pour nous, l’équation est toute simple, comme le CSC en quart de finale, Sétif repartira bredouille du 5-Juillet», dira Djallit. T. Che

Le fait que la prime de qualification pour la finale n’ait toujours pas été fixée de façon officielle par la direction du Mouloudia a ouvert les portes à toutes les spéculations. Craignant que l’aspect financier prenne le pas sur le côté sportif, le coordinateur de section, Omar Ghrib, s’est rendu hier matin au complexe militaire sportif de Ben Aknoun, avec la ferme détermination de mettre fin à toutes les allégations. C’est sur un ton résolu que Ghrib s’est adressé à ses joueurs, avant qu’ils s’attaquent à la dernière séance. «J’entends parler çà et là de prime de qualification. Je vous le dis en face, ce match face à Sétif est une rencontre d’hommes qu’il faudra remporter. Il faut se concentrer uniquement sur cet objectif qui sera d’atteindre la finale sans se focaliser sur l’aspect financier.»

«Je ne veux pas entendre parler de prime, avant d’avoir battu l’Entente»
Poursuivant sa mise au point, Ghrib annonce la couleur à ses troupes : «Je ne veux pas entendre parler de prime ou d’argent, avant d’avoir battu l’Entente. Faites-le et vous serez récompensés en conséquence !» T. Che

N° 2252 Vendredi 12 avril 2013

Coup d’œil Coupe d’Algérie

05

Demi-finale delaCoupe d’Algérie, aujourd’hui à17h

sième trophée à votre palmatateurs, ce qui n’est pas le cas des rès… Sétifiens. D’ailleurs, je pense que le J’ai gagné deux fois la coupe, en CSC a un effectif plus riche que 2006 et 2007 face à l’USMA. Mais celui de Sétif. Les Constantinois il y avait Bouacida puis Badji qui, ont Boucherit, Hemani, Boulemen tant que capitaines, se sont fait dais, Bezzaz et Griche qui ont tous remettre la coupe des mains du l’expérience du haut niveau. Et président de la République. Cette pourtant, cette équipe n’a pas fait le fois, je veux recevoir le trophée poids contre nous. des mains de Bouteflika. Et ce Que redoutez vous le plus de n’est pas Sétif qui va me priver cette équipe de Sétif ? d’un tel honneur. En toute sincérité, je redoute Vous allez retrouver à cette ocplus la réaction de notre casion Farouk Belkaïd qui équipe. Nous devons fut votre partenaire au rentrer très rapiMouloudia… dement dans le «Jeferai La pression doit être palpable, à Nous avons même remvif du sujet toutpour quelques heures du coup d’envoi porté la Supercoupe en sans passer par planterun de cette demi-finale ? 2007 contre la JSK. C’est le round d’obNous sommes tous mobilisés un très grand joueur qui servation. Je missiledu pour ce rendez-vous. En ce qui me fait partie des cadres de sais que si gaucheà concerne, depuis 2007, date de la l’équipe sétifienne. C’est nous jouons Khedaïria» sur notre réelle dernière coupe que nous avons d’ailleurs lui le maillon fort remportée, nous n’avons pas été de la défense de Sétif. Mais valeur, personne, aussi proches du but. C’est sûr que sur le terrain, il est évident je dis bien personne tout le monde est sous pression, qu’on ne va pas se faire de cadeau. ne nous tiendra tête, surmais nous avons cet avantage de Chacun défendra les intérêts de tout que nous jouerons avec l’appui compter des joueurs très son équipe. de 70 000 Chnaoua. expérimentés qui ont Le fait que Sétif ne N’ayant toujours pas marqué le l’habitude des compte pas dans ses moindre but depuis le début de «Après grands rendezrangs beaucoup de la saison, ce serait le moment Bouacidaet vous. Personneljoueurs d’expéidéal de retrouver le chemin des lement, j’ai hâte Badji,jeveuxme rience, surtout à filets… d’y être. Nous ce niveau de la voirremettreen Ce serait le scénario idéal. Marfaisons tous ce tantquecapitaine compétition, est- quer mon premier but et qualifier métier pour ce un avantage mon équipe à la finale serait fabulacoupepar justement vivre pour vous ? leux. Je tâcherai de saisir le moinde telles émoBouteflika» C’est sûr que la dre coup franc pour faire parler ma tions. majorité de nos frappe du gauche. Je ferai tout pour Vous avez déjà joueurs ont disputé au planter un missile à Khedaïria. gagné deux coupes moins une finale de Entretien réalisé par en 2006 et 2007 avec le Coupe d’Algérie. Nous avons un Tarek-Che Mouloudia. On imagine que groupe chevronné qui a l’habitude Hadj vous aimeriez ajouter un troide se produire devant 80 000 specAïssa

LecapitaineRéda Baboucheaffiche clairementses ambitionsde remporterune troisièmecoupe avecleMouloudia. L’enfantdeSkikda veut,cettefois, brandirletrophée tantconvoitédansla peaud’unleader.Un objectifqu’il souhaiteatteindre aveclesoutien indéfectibledes Chnaoua.

privera pas d’une 3 coupe avec le Mouloudia»

Babouche «Sétif ne me e

Séancedetirsaubutaumenu Derniers réglageshiermatin auCREPS

Ayant déjà obtenu leur billet qualificatif lors de la a réjoui tous les Chnaoua. L’ex-EnHabituellement,FawziChaouchietAbderrahmaneHachoudnousfont série des tirs au but face à l’US Chaouia et la JSK, les tentiste poursuit les entraînements desdéclarationsd’avant-matchassezprovocatrices.Maiscettefois-ci, Mouloudéens ont eu droit, une nouvelle fois, à une avec le groupe avec cette envie lesdeuxélémentsontoptépourlesilenceradio,refusantdefairetoute d’être prêt pour le match de longue séance de penalties. Côté mouloudéen, on interventiondanslesmédias.Eneffet,lesdeuxMouloudéenspréfèrent Toujours loin des regards indiscrets, les championnat contre son anréserverleurréponsesurleterrain,euxquiontétébombardésd’insultes préfère prendre ses dispositions, afin de parer à joueurs du Mouloudia ont effectué, hier cien club. lorsdumatchalleraustadedu8-Mai45.HachoudetChaouchi,bienqu’ils toute éventualité et tous les cas de figure. Fawzi matin, leur dernière séance au complexe miliaientportéhautlescouleursdel’Entente,onteudroitlorsdumatchaller, taire sportif de Ben Aknoun (CREPS), avant de Chaouchi, qui est rompu à ce type d’exercice, s’est ilquiaeulieuunsoirdu24novembre2012,àdesinsultesfusantdesgracroiser le fer avec les Ententistes. Pour cette lustré en repoussant plusieurs tentatives de ses camadinsdu8-Mai-45.C’étaitunesoiréecauchemardesquepourHachoud dernière, Menad a allégé le programme afin de Aksasmotive rades. quienaentendudesvertesetdespasmûres.D’ailleurs,lelatéral
ne pas saturer ses troupes. Des exercices spésescamarades droitaétéremplacéàl’heuredejeuparTaharBouraba.N’ayant cifiques étaient au menu des joueurs qui ont Endeuillé par le décès de sa mère, toujourspasdigérél’hostilitédupublicsétifienàsonégard,HaDaoud,Sayeh,Bensalem, bossé dans la bonne humeur. Le fait de Amine Aksas avait reçu le soutien de tous choudestinjoignableautéléphone.Lefaitdevivrecesders’entraîner à huis clos loin de la pression MekloucheetBouzidisesont ses camarades dans ces moments de douleur. niersinstantsavantlecoupd’envoidelarencontreen exercée par les Chnaoua a permis à entraînésseuls A défaut de jouer ce match de coupe, Amine autarcietraduitparfaitementsonenviedeserebellerfaceà Chaouchi et les siens de se Aksas est à son tour plus que jamais solidaire Les non convoqués pour la demi-finale de la sonancienclub.Chaouchiavait,poursapart,commisune concentrer sur leur tracoupe, à savoir, Daoud, Sayeh, Bensalem, Meklouche avec ses potes. D’ailleurs, l’ex-Belouizdadi a prévu bourdequiavaitcoûtélesecondbutetladéfaiteàson vail. et Bouzidi, se sont entraînés seuls. Contrairement au de se rendre à l’hôtel Al Aurassi pour motiver ses équipe.CettebourderestelaseulecommiseparFawzidepartenaires, afin d’arracher le billet qualificatif à la puisledébutdelasaison.Autantdirequecettedemi-finale quart de finale où les éléments en question ont bossé à l’annexe finale de l’épreuve populaire. Ce sera l’occasion constituel’occasionrêvéepourlesdeuxMouloudéensde du 5-Juillet, cette fois-ci, c’est aux côtés de leur camarades que les joueurs non retenus se aussi au joueur de prodiguer quelques conseils prendreleurrevancheetlaverl’affrontdumatchaller,carne sont entraînés avec une certaine amertume. Et pour cause, cela reste une déception de ne à Djeghbala et Bachiri pour museler dit-onpasquelavengeanceestunplatquisemangefroid? Aoudia qui fut son partepas être parmi le groupe appelé à jouer une rencontre décisive. naire à l’OMR et au Amrouche CRB.

Le retour de Lazhar Hadj Aïssa

poursuitsa marcheenavant

HachoudetChaouchi veulentleurrevanche

Insultés le 24 novembre 2012 par le public du 8-Mai-45

Bouguèche

«Cevendredi, l’Ententen’aurarienàespérer»

Hadj Bouguèche constitue l’une des forces de frappe du Mouloudia. Déjà vainqueur de deux Coupes d’Algérie, Hadji a envie de rajouter une nouvelle ligne à son palmarès. «Devant les 70 000 Chnaoua qui vont nous soutenir, l’Entente n’aura rien à espérer. On sera intransigeants avec notre adversaire», nous a confié le natif d’Arzew.

Bachiri «N’ayantencoreremporté aucuntrophée,cettedemi-finalesera lematchdemavie» Zemiti «Seuleunequalification
enfinaleferanotrebonheur»

Très proche de ses troupes, le président du conseil d’administration, Hocine Amrouche, a dîné hier soir avec les joueurs à l’hôtel Al Aurassi, lieu de mise au vert des Mouloudéens. Cette présence permanente traduit tout le soutien moral apporté par la firme pétrolière aux joueurs qui doivent se concentrer sur leur mission qui est d’arracher une septième coupe dans l’histoire du club.

adînéavec lesjoueurs

Malgré son grand talent, Redouane Bachiri a encore un palmarès vierge. Sans le moindre trophée, le défenseur est bien déterminé à y remédier. «Au Mouloudia, je suis l’un des rares joueurs sans aucun titre au palmarès. C’est sûr que cette demi-finale sera le match de ma vie. Je n’ai pas le droit de passer à côté d’une telle opportunité.»

L’expérience pourrait être un facteur déterminant lors de cette demi-finale de Coupe d’Algérie. Il n’y a qu’à se pencher sur l’effectif qui compose l’équipe du MCA version 2012-2013 pour se rendre compte qu’il y a pas moins de huit éléments à avoir déjà L’entraîneur-adjoint de l’équipe, Farid Zémiti, lui aussi abonde dans le même sens que ses brandi le trophée. Il s’agit de Chaouchi, Hachoud, Babouche, Metref, Mehdi, Yalaoui, joueurs. Le bras droit de Menad veut épingler un titre à son palmarès, après une carrière très Ghazi et Bouguèche. Yachir, Djeghbala riche en tant que joueur. «En atteignant ce stade de la compétition, seule une qualification fera et Besseghier ont, quant à eux, notre bonheur. Il n’y a pas d’autre alternative. Aux joueurs de sortir le grand jeu pour battre Sétif.» chuté lors de l’ultime confronT. Che tation.

Huitjoueurs duMCAontdéjà brandiletrophée

06

N° 2252 Vendredi 12 avril 2013

Coup d’œil Coupe d’Algérie
Demi-finales de la Coupe d’Algérie aujourd’hui à 17h

Les propos tenus par plusieurs joueurs du Mouloudia jugés «d'arrogants»…

Les Sétifiens promettent une correction sur le terrain !

Plusieurs recoupements permettent de se faire une idée assez précise du schéma tactique qui sera choisi par Hubert Velud. Juste devant les quatre défenseurs, il y aura, sans aucun doute, pas moins de quatre milieux de terrain de métier, dont deux d’entre eux, sont des spécialistes du harcèlement du porteur du ballon adverse et de la récupération.

Gagner des duels à tous les niveaux

Velud alignera trois attaquants de métier
es propos tenus à travers les médias, par plusieurs joueurs du MCA, jugés arrogants par leur homologues de Sétif, a ravivé la rivalité entre les deux clubs. Chacun a donné son avis, et plusieurs joueurs se sont dit toucher par ces invectives, et nous ont dit avoir hâte d’en découdre. «Les déclarations de certains joueurs du MCA sont à la limite du manque de respect envers mon club, mes coéquipiers et les supporters de l’ESS. Personnellement, cela m'a énormément touché et je ne suis pas le seul. Je peux vous assurer qu’on a hâte de retrouver le Mouloudia sur le terrain. On a préparé ce

L

match de manière encore plus spéciale que d'habitude. Je trouve cela inadmissible et vous verrez ce que vous verrez sur la pelouse», nous a confié un des joueurs de l’ESS.

Le plan d’action du coach

C’est connu, cette équipe du MCA est difficile à prendre à défaut et elle est capable de développer un beau jeu d’attaque. Velud veut certes que son équipe réalise la meilleure performance possible, c’est-à-dire gagner, mais il est conscient qu’il lui faut

mettre en place un plan d’action pour Benameur : gence dans le jeu, les cad’abord ne pas encaisser de buts. Il est «Pas de souci, marades de Delhoum certain que cet après-midi, pour les SéKhedhaïria est prêt» ont les moyens de surtifiens, il faut prendre de risques et L’entraîneur des gardiens de prendre la formation surtout éviter d’adopter une situation l’ESS Benameur connaît bien le attentiste. La formation sétifienne du Mouloudia et suraura d’abord à faire preuve d’une vi- Mouloudia et il nous dira ce qui suit à tout inscrire des buts. propos de la forme affichée par Khegilance de tous les instants. Il est cerC’est tout le mal que tain que Velud ne va pas se priver des dhaïria : «Khedhaïria n’est pas loin du souhaitent les admiratop sur le plan physique. Il est fin moyens de gagner et il alignera pour teurs de l’ESS à l’Enprêt pour cela et il tiendra sa cela un nombre suffisant de joueurs à tente. vocation offensive. place sans aucun proS.B S.B. blème.»

En faisant preuve d’intelli-

le milieu récupérateur sétifien sait colmater les brèches au niveau de la zone intermédiaire du terrain. Ses coups de pied arrêtés sont souvent décisifs. Il a montré qu'il était en forme grâce à ces accélérations.

Delhoum, l’essuie-glace

Comme à son habitude, Velud a sont de ceux qui font gagner réussi un bonne saison convoqué dix-neuf joueurs pour le Khedhaïria match contre le MCA. Il désignera l'ESS. jusque-là, ils sont quatre en pleine confiance l’élément qui verra le match à parjoueurs du côté de Sétif à Très bon sur sa ligne, Khetir des tribunes au tout dernier avoir émergé du lot. Belkaïd, l’assurance moment. Cette une façon de dhaïria sait mettre en Zeghlache faire qui laisse l’ensemble C'est en grande confiance ses coéquipiers. Il tous risques à l’accueil des joueurs sous prespartie grâce à leur Incisif dans ses interventions n’a jusque-là encaissé que très Un membre de la direction sion. de l’ESS, Zeghlache, a précédé la rendement exdéfensives, décisif aussi offensi- peu de buts. Il sait aussi être délégation sétifienne à Alger. Il ceptionnel que un redoutable relanceur. vement avec ses superbes cheavait pour mission de régler les leur équipe a pu vauchées. Il sait faire parler sa moindres détails en ce qui concerne le séjour des camarades de Delhoum se hisser en tête puissance et son métier pour Lakhdhari en joker dans la capitale. Il s’est déplacé à l’aé- du classement. s'imposer dans l’axe. Pour pallier à toute évenroport Houari-Boumediène hier Khedhaïria, après-midi pour être à l’accueil de la délégation qui a pris le vol Sétif-Alger de 15 heures Le matin de leur départ 15. vers Alger, les joueurs de l’ESS Les joueurs de l'ESS se sont vu interdire toute déclaraont effectué une toute dernière Trois joueurs ne sont pas concerséance d’entraînement au niveau du tions à la presse et cela jusqu'à aujourd’hui. Nous rapnés par le match de cet après-midi. complexe El Bez. Benchadi et Madouni, portons ici la déclaration faite par Delhoum lors du Il s’agit de Maameri, Benkhodja et les boute-en-train habituels n’ont pas dîner organisé par le wali. Le capitaine de l’Entente Djerroudi qui n’ont pas été convoraté une occasion pour provoquer des qués par Hubert Velud. Maameri a reconnaît que la mission de cet après-midi s’anéclats de rire, vite stoppés par un fait les frais du retour de Benonce délicate. Il reste cependant confiant, en ce qui Velud, au fond pas du tout mécontent nabderrahmane dans concerne les chances de qualification de son équipe : de l’ambiance dans laquelle s’est dél’équipe. «Notre position de leader en championnat nous ouvre roulée la séance. Comme cela a été le cas depuis le début de la semaine, la porte d’autres consécrations. Nous avons déjà pris tout le monde a été convié à une une option pour le titre de champion. Le plus imporséance de tirs au but, avant la tant, c’est de se mettre en tête que le plus dur est à venir. douche.

Dix-neuf joueurs convoqués

Ceux qui feront la différence
Même si toute l’équipe a Belkaïd, Delhoum et Aoudia

La dernière séance dans une excellente ambiance

tualité, il est certain que Velud fera appel à Lakhdhari qui n’a pas joué le dernier match. Même si son poste de prédilection est celui de milieu récupérateur, Lakhdhari peut jouer, comme cela a été le cas, plusieurs fois la saison passée au centre de la défense. Il est un précieux joker que Velud n'hésitera pas à utiliser au cas où... S.B.

Maameri, Benkhodja et Djerroudi non retenus

Delhoum : «Difficile, mais on se qualifiera»

Infatigable demandeur de ballons, il œuvre beaucoup sur le front de l'attaque. Aoudia est souvent flamboyant et il sait aimanter ballons. Il sera très certainement un véritable poison pour les défenseurs centraux mouloudéens. En plus de demander sans cesse des ballons, il sait se transformer en un premier défenseur très efficace.

Aoudia à surveiller comme le lait sur le feu

Pour espérer animer la grande finale, les joueurs de Sétif n’ont pas d’autre choix que de l’emporter cet après-midi. Les fans de l’ESS ont apprécié à leur juste valeur les superbes performances réalisées par les camarades de Belkaïd et ils l’ont montré aux joueurs en les applaudissant longuement, mais ils veulent maintenant faire la fête aujourd'hui en début de soirée. Une victoire, même par la plus petite des marges, contre le MCA, ferait le plus grand bien à tout le monde. Ce serait un superbe enchaînement et de la confiance accumulée avant les prochaines joutes. Il y a aussi cette voie grande ouverte vers un deuxième doublé consécutif.

un deuxième doublé consécutif

Pour

Les mises en garde de Madoui

S.B.

Le coach adjoint sétifien Kheireddine Madoui nous a fait la confidence suivante : «Nous avons pris le soin durant toute la semaine de mettre en garde les joueurs et nous avons insisté sur le fait qu’ils auront affaire à une très bonne équipe qui peut leur poser beaucoup de problèmes. Cela n’est pas du pessimisme de ma part mais une vision réaliste des choses. Je pense cependant que l'ESS a les moyens de surclasser le MCA, ce vendredi.» S.B.

Même si l’enjeu de ce match qui opposera le MCA à l’ES Sétif est d’une grande importance, cela n’a en rien ébranlé la sérénité du coach sétifien. «Il n' y a rien de spécial dans le match. C’est une rencontre comme toutes les autres. Seulement, cette fois, il n’y aura qu’un seul vainqueur et nous aurons en face un adversaire très difficile à manier. L’ESS, et elle Cette demi-finale contre le Mouloudia s’annonce difficile montré cette saison, est une pour les deux équipes. On est conscients qu’on n’aura pas la équipe très difficile à battre, mais tâche facile puisqu’on aura affaire à une équipe qui revient le MCA n’est pas n’importe bien ces derniers temps. Ceci dit, on a aussi des atouts à quelle formation. Nous faire valoir. Pour tout vous dire, aucune équipe ne avons bien préparé ce nous fait peur. Je pense que nous avons les moyens rendez-vous, j’espère Koffi Michak a été convoque mes joueurs seront de passer et même d’aller au bout de cette qué par Hubert Velud pour efà la hauteur pour proépreuve.» fectuer le déplacement à Alger. Il duire un football de faut préciser que l’Ivoirien haute facture. Il faut ne faisait plus partie vraiment être au des plans du sommet de coach sétifien notre art depuis plupour passer sieurs sel’écueil maines. Trois joueurs de l’équipe de Sétif n’ont jamais, mouloude toute leur carrière, foulé la pelouse du stade du déen. C’est un Pour des raisons qui restent à 5- Juillet. Ils le feront cet après-midi à l’occasion du match éclaircir, deux joueurs de l’effectif ne match contre le MCA. Si la formation mouloudéenne de footse sont pas présentés au départ vers compte plusieurs anciens joueurs de l’ESS dans ses rangs, à ball où En effet Gourmi et Karaoui manl’instar de Chaouchi, Djallit, Hechoud…, ce n’est pas le cas Alger. le fairquaient à l’appel au moment du décolde l’ESS. play doit lage. Les deux joueurs ont rejoint la être de capitale, un peu plus tard par Seul Belkaïd… mise», route. Il est certain qu’ils auront En effet, un seul élément a déjà porté le maillot vert et conclut à fournir des explications. rouge. Il s’agit de Belkaïd qui a même remporté l’épreuve reine l’ex-portier sous les couleurs du Mouloudia en 20 du Stade de Reims.

Velud serein

Michak sur le banc

Gourmi, Khedhaïria et Ferrahi découvrent le 5-Juillet

Gourmi et Karaoui reviennent à de meilleurs sentiments

N° 2252 Vendredi 12 avril 2013

Coup d’œil Coupe d’Algérie

07

Demi-finale de la Coupe d’algérie, aujourd’hui à 17h

la voie aux Mouloudéens
capitale pendant des années, tandis que Hamid Rahmouni a été auteur de deux buts qui resteront à jamais gravés dans la mémoire de tous les Mouloudéens. Le premier, c’était lors de la finale du championnat en 1999, au stade Zabana d’Oran, face à la JS Kabylie, alors que pour le second c’était au stade du 5-Juillet, en demi-finale de la Coupe d’Algérie face à l’USM Alger. Les deux buts ont été inscrits dans les dernières minutes des prolongations. Avant cette demi-finale de Coupe d’Algérie, nous avons recueilli leurs impressions sur cette rencontre. Tous les deux pensent que c’est une finale avant la lettre. Si Rahmouni a le sentiment partagé, pour avoir

Dob et Rahmouni montrent
grandi à l’ESS, en faisant les beaux jours de ce club et réalisé la meilleure saison de sa carrière sous le maillot du Mouloudia, Fodil Dob, quant à lui, un pur produit des Vert et Rouge, semble optimiste pour la qualification de son équipe préférée. H. R.

odil Dob et Hamid Rahmouni sont deux joueurs qui ont inscrit leurs noms en lettres d’or dans l’histoire du Mouloudia d’Alger, en contribuant à la consécration du club en championnat, en 1999, après vingt ans de disette. Fodil Dob a fait les beaux jours du club phare de la

F

des Chnaoua, le Mouloudia ne peut être privé de la finale»
Votre équipe, le Mouloudia d’Alger, s’apprête à disputer une demi-finale de Coupe d’Algérie face à l’ES Sétif, un commentaire ? Ce sera un match difficile entre deux bonnes équipes qui sont, en ce moment, les meilleures en Algérie. Le Mouloudia traverse une bonne période, après les bons résultats enregistrés en championnat, ces derniers temps. Je pense que ce sera une fête. Avant tout, je pense qu’il s’agit d’une finale, avant l’heure. Sans doute, vous serez de tout cœur avec le MCA ? Et comment ! Je suis un vrai Mouloudéen. J’ai fait toutes mes classes dans ce prestigieux club. J’ai eu aussi la chance de jouer en seniors dans ce club où j’ai vécu des moments inoubliables. Pour ce match face à l’ESS, je serai de tout cœur avec le Mouloudia, j’espère que la qualification sera de notre côté et que la rencontre se déroule dans un fairplay total. Le fait de jouer devant son large public, pensez-vous que ce sera un avantage pour les Vert et Rouge ? Oui, bien sûr. Jouer devant son public est un grand avantage. Je pense que la galerie mouloudéenne n’est plus à présenter. Elle a toujours été aux côtés de son équipe, notamment dans les moments difficiles. A l’inverse de notre époque, les joueurs ne vivent plus cette pression terrible. Nous, nous en avons vraiment souffert. Donc, le soutien des Chnaoua aura une très grande importance… Evidemment. Les Chnaoua ont merveilleusement soutenu leur équipe face

Dob «avec la présence
au CSC, je pense qu’ils doivent le refaire face à Sétif pour se qualifier en finale. Les supporters du Mouloudia sont vraiment impressionnants. A chaque match, je regarde ce qu’ils font dans les gradins, notamment les tifos qui sont en train de concevoir. Ils auront une lourde responsabilité, à mon avis. Je pense que le Mouloudia ne peut pas être privé d’une finale devant ses fans. Le Mouloudia a-t-il les moyens de se qualifier en finale ? Le fait d’avoir atteint la demi-finale veut dire que le Mouloudia a les moyens de passer en finale et même d’embrasser le président Bouteflika en remportant le trophée. J’espère de tout cœur que le club gagne une autre Coupe d’Algérie. Vous avez disputé un match de coupe en 2000 face à l’ESS et inscrit même un doublé, vous vous en souvenez ? Bien sûr. Je me souviens même que j’étais éloigné des terrains pendant trois mois, et après une semaine d’entraînement, le coach de l’époque, Nour Benzekri, avait décidé de m’aligner d’entrée. J’avais marqué un doublé. L’ESS m’a toujours réussi. D’ailleurs, j’avais inscrit le plus beau but de ma carrière face à cette équipe. C’était quand ? En 2001, au 5-Juillet. Ce jour-là, on avait perdu par trois buts à un. Bourahli avait inscrit le but sétifien et moi j’avais marqué un joli but, en réduisant le score. Entretien réalisé par Hamza R.

Rahmouni «Bouguèche
peut faire la différence, mais attention à aoudia !»
Hamid, que pensez-vous de la demi-finale entre le Moulouia d’Alger et l’ES Sétif ? Ce sera un match très difficile entre deux très bonnes équipes qui sont en train de réaliser de bons résultats en championnat. A mon sens, ce sera du 50/50. A votre avis, y a-t-il un favori ? Je ne peux dire qu’il y a un favori, car ce sera un match entre deux très bonnes équipes. Le Mouloudia et l’ES Sétif ont la réputation d’être des spécialistes de la Coupe d’Algérie. L’ESS a remporté huit coupes, tandis que le Mouloudia en a gagné six. Ce sera un match entre spécialistes. Pour ce match, il y aura une très forte affluence au stade. Les supporters seront présents en grand nombre pour soutenir leur équipe. Vous qui avez déjà joué devant une telle ambiance, que pouvez-vous nous dire ? Je pense que le fait d’être en demi-finale de la coupe est vraiment une excellente chose. Puis, jouer devant une affluence record, ce n’est pas donné. Personnellement, j’avais joué une demi-finale avec le Mouloudia face à l’USMA, devant une ambiance exceptionnelle. Je ne vous cache pas, une telle occasion peut se présenter peut-être qu’une fois dans la vie. Justement, vous avez parlé de cette demi-finale face à l’USMA qui s’est déroulée au stade du 5-Juillet, vous aviez, ce jour-là, marqué l’histoire… (Rire) oui, sans doute vous parlez de l’égalisation. J’avais réussi à égaliser à l’ultime seconde de la deuxième mi-temps des prolongations, alors qu’on était menés au score par deux buts à un. C’était un match exceptionnel. J’avais passé une après-midi pas comme les autres. Les supporters étaient très nombreux dans les gradins du 5-Juillet. Pour le match MCA-ESS, à Coupe d’Algérie sous le maillot de l’ESS et face au Mouloudia d’Alger. C’était en 2000, au stade de l’Unité-Maghrébine de Béjaïa, comment ça a été ? Oui, je me souviens de cette rencontre. J’étais sur le banc. Je suis rentré, ce jour-là, en cours du match. On avait perdu, après la série des penalties. On se souvient que lors de ce match, il y avait un duel entre vous et Meraga, après ce qui s’est passé entre vous au Mouloudia, quelques mois auparavant… Oui, c’est vrai, mais c’était un duel sur le terrain. Il y avait un fair-play exemplaire. Quand même, il y avait une certaine animosité entre vous… Non, ce n’est pas ça. Certes, j’avais eu des problèmes avec Meraga au Mouloudia. D’ailleurs, si ce n’était pas lui, j’aurais continué mon aventure avec le club en Coupe d’Afrique des clubs champions. Si j’ai quitté le Mouloudia, c’est à cause de lui aussi. Mais, je ne veux rentrer dans la polémique. Ce qui s’est passé entre nous, c’est de l’histoire ancienne. Revenons à ce match. Quel est le joueur qui fera la différence ? Je pense que ce sont les deux compartiments offensifs qui vont faire la différence, en général. En particulier, je pense que ce sera Hadj Bouguèche du Mouloudia et Aoudia de l’ESS. Un pronostic, avant de conclure l’entretien ? Je suis vraiment désolé, je ne peux pas donner le moindre pronostic, car ce sera un match serré. Je pense que les deux équipes vont être départagées aux tirs au but. Une chose est sûre, c’est qu’un grand joueur va rater un penalty. Entretien réalisé par Hamza R.

votre avis, quel volet sera le plus important ? Tout d’abord, les joueurs doivent être concentrés sur le match. Il ne faut pas oublier que celui qui marque en premier va remporter le match, c’est clair, car ce sera très serré. En plus, je pense que dans ce genre de confrontation qui se joue sur un match seulement, l’expérience sera très importante. Les joueurs d’expérience peuvent faire la différence. Justement, lors de la demi-finale de 1999 face à l’USMA, l’expérience n’avait pas suffi… Oui, c’était un match de coupe. On avait perdu le match aux penalties, on voulait le gagner pour nos supporters, mais la chance nous a tourné le dos. C’est vrai ce que vous dites, notre équipe renfermait dans ses rangs des joueurs d’expérience, comme Hamened, Meraga, Benali et moi. Vous avez aussi pris part à un match de coupe pour le compte des 32es de finale de la

Barça-PSG divise les joueurs
Hier en tout début de soirée, tous les joueurs de l’équipe se sont donné rendezvous dans le hall de l’hôtel, pour suivre le quart de finale de la Ligue des champions entre le Barça et le PSG. Devant les touristes français qui suivaient la partie, Babouche, Besseghier et les autres qui soutiennent les Blaugrana ont chambré les fans du Paris Saint-Germain. Samy Yachir et Kacem Mehdi, qui sont eux aussi des supporters assidus de la formation parisienne, ont été taquinés par leurs camarades qui ont terminé la partie sur les nerfs. Il y avait durant le match une ambiance de folie. C’était le moment de détente et de décompression pour les Mouloudéens, avant de livrer bataille avec les Sétifiens.

Communiqué Nedjma
Grand engouement et forte participation
Clôture des candidatures pour la 7e édition du concours Media Star

La période de candidature pour la 7ème édition du concours Media Star a été clôturée le jeudi 04 avril 2013 avec une forte participation des journalistes représentant tous les supports médiatiques (presse écrite, électronique, radiophonique et audiovisuelle). Cette forte participation à Media Star 2013 est avant tout la réussite de tous les journalistes postulants. Ce concours destiné aux journalistes professionnels algériens vise à vulgariser l’utilisation des technologies de l’information et de la communication auprès du grand public par le biais des professionnels des médias. A chaque nouvelle édition de Media Star, le nombre de participants ne cesse de croître, ce qui traduit l’engouement que suscite ce concours unique en son genre dans le paysage médiatique algérien, auprès des journalistes. Nedjma remercie tous les participants et leur donne rendez-vous pour la cérémonie de remise de récompenses aux lauréats qui aura lieu durant le mois de mai prochain.

08

N° 2252 Vendredi 12 avril 2013

Maroci : «A ce que je sache,

Coup d’œil JSK

il reste encore 5 matchs
Dans l’entretien qu’il nous a accordé, le milieu récupérateur kabyle, Tayeb Maroci, parle de la semaine mouvementée que viennent de vivre les joueurs, surtout après la défaite de l’équipe face au MCA. Toutefois, Maroci est convaincu que le club se rachètera dès la prochaine journée, à domicile, face à l’USMBA.

Les joueurs toucheront l’argent de Nedjma avant le match de Bel Abbès
C’est désormais officiel, les joueurs kabyles seront régularisés avant le prochain match de championnat face à l’USMBA. En effet, nous avons appris que l’argent du sponsor officiel des Kabyles, en l’occurrence Nedjma, sera dans les caisses dans les prochains jours. Si tout se passe comme prévu, les camarades de Ali Rial toucheront leur dû avant le 20 avril prochain. Une manière pour la direction de motiver les joueurs, sachant que l’équipe accueillera deux fois à Tizi. Si la JSK parvient à réaliser deux succès de suite, cela mettra le club hors de danger. C’est la meilleure manière aussi d’espérer terminer la saison parmi les 5 premiers du championnat.

et tout est encore jouable»

Comment s’effectue la reprise, après une semaine mouvementée ? Il est vrai que nous sommes à nouveau sous pression depuis la défaite face au MCA. Je dirais qu’on ne méritait vraiment pas de perdre ce match. On a tout donné, mais voilà que nous sommes passés à côté. Je suis vraiment déçu de notre rendement, mais on ne peut pas rester les bras croisés à s’acharner sur le passé. Ce n’est pas notre première défaite en championnat. On doit remonter la pente. La défaite face au MCA n’a pas été sans conséquence, puisque Sandjak a été limogé au lendemain du match. Quel est votre commentaire à ce sujet ? Je n’ai pas grand-chose à dire sur le limogeage de Sandjak. C’est un choix de la direction, et en tant que joueur, je n’ai aucun commentaire à faire. Tout ce que je peux vous dire, c’est que Sandjak est parti, mais nous, les joueurs, sommes toujours en place. On doit défendre les couleurs de la JSK jusqu’au dernier match. A ce que je sache, il nous reste encore 5 matchs et il faudra tout donner pour ne pas avoir de regret. Ne craignez-vous pas que ce changement à la barre technique ait un effet négatif sur le groupe ? Non, je ne le pense. J’estime que,

tout d’abord, on doit se comporter souffre. Rester durant trop longen professionnels. En plus, on tra- temps sans jouer le moindre vaille avec Amrouche qu’on match nous a été fatale. Mais nous connaît très bien. On ne se sent n’avons pas trop le choix, pour la pas dépaysés. Il n’y aura pas beau- simple raison que nous sommes coup de changements. De plus, victimes de la programmation. Il y j’estime que la balle est dans notre a beaucoup de matches internatiocamp. C’est à nous seuls de re- naux et la Coupe d’Algérie aussi. monter la pente. C’est comme ça et pas autrement. On doit s’y faire. On se contentera En toute franchise, terminer des matches d’apsur le podium est-il plication à l’entraîencore possible pour «Sandjak nement pour vous ? est parti, garder le rythme. Aller jusqu’à dire La JSK se dirige qu’on jouera pour la 3e mais nous, vers sa troisième place, c’est trop risqué. les joueurs, saison sans Je ne veux pas donner compétition de faux espoirs aux sup- sommes porters, mais je suis toujours là» africaine. Quel convaincu d’une chose, est votre avis à ce si on se donne à fond lors des cinq sujet ? derniers matches, tout est possible. J’ai déjà eu la chance de prendre Nous sommes pour l’instant à la 8e part à la Coupe de la CAF en 2008 place. Tout passe par deux vic- avec la JSK, et je sens ce besoin toires à domicile. de disputer une compétition afriBeaucoup pensent que le club caine. Mais croyez-moi que je ne risque de s’enfoncer à nouveau perds pas espoir de revivre d’aussi beaux moments avec les Canaris dans la crise, après tout ce que dans un futur proche. Les grands vous venez de vivre. Partagezclubs ne meurent jamais. La JSK vous ce point de vue ? La crise ? Non ! Il n’y a aucune reviendra en Afrique et fera à nouveau parler d’elle. Il faut raison de paniquer, du moment seulement se montrer que nous avons assuré notre mainpatient. tien en Ligue 1. Nous sommes au Entretien milieu du tableau et on jouera réalisé par pour améliorer notre place au Abdelatif classement. De ce côté-là, que les Azibi supporters se rassurent, le club terminera la saison sur une bonne note. Une fois de plus, vous allez rester sans compétition durant deux semaines. Estce la trêve de trop pour vous ? Il est vrai que sur ce volet-là, on

Trois salaires ainsi que le reste des primes
Concernant le montant exact qui sera versé aux joueurs, la même source nous a confié qu’il s’agit de trois mois de salaire ainsi que les primes de matchs. Pour rappel, les joueurs n’ont rien encaissé depuis le mois de janvier dernier, excepté les deux primes de matchs. Désormais, tout le monde sera mis sur un pied d’égalité. D’après la même source, le club versera pas moins de 1,7 milliard pour régulariser tout le monde, ce qui correspond à une somme assez importante. A.C.

Camara transférable
Apparemment, les responsables du club kabyle songent d’ores et déjà au recrutement pour la saison prochaine. Mais en parallèle, il semblerait que les dirigeants aient déjà tranché les noms des joueurs à libérer. En plus de ceux en fin de contrat, à l’image de Belkalem et Ziad, une source digne de foi nous a confié que le milieu de terrain Madani Camara sera mis sur le marché des transferts dès cet été. Sachant qu’il ne reste qu’une seule saison de contrat au joueur, les dirigeants veulent le transférer dans un autre club de Ligue 1. Pour le moment, le joueur n’a toujours pas été mis au courant de la nouvelle, mais ça ne risque pas de tarder. Pour cause, la même source nous a fait savoir qu’avant même la fin du championnat, le président Hannachi rencontrera ses joueurs afin de connaître leurs intentions pour la saison prochaine. Un joueur qui souhaite quitter la JSK ne sera pas retenu contre son gré, c’est ce qu’à

Il ne lui reste qu’une année de contrat

dans le staff avant
diens sera elle aussi débattue. A en croire la même source, un grand ménage risque d’avoir lieu avant même la fin de saison. Beaucoup pensent que le problème ne concernait pas uniquement Sandjak, puisque plusieurs de ses plus proches collaborateurs ont eux aussi échoué dans leur mission. Lorsque l’entraîneur en chef échoue, c’est un départ collectif qui s’impose. D’ailleurs, c’est ce qui s’est passé avec Fabbro. Son adjoint Karouf a quitté la barre technique quelques jours après le limogeage de l’Italien. A.C.

Le grand ménage

dès cet été

confié le boss à ses proches.
Ziad lui aussi partant

A en croire la même source, le milieu récupérateur Hamza Ziad sera lui aussi partant. Sauf que le cas de ce dernier diffère de celui de Camara. En effet, Ziad est en fin de contrat avec le club kabyle. Même s’il a quelque peu joué sous l’ère Sandjak, tout porte à croire que Hamza Ziad changera d’air à la fin de la saison. Tout le monde se souvient de sa mise à pied en novembre dernier, après qu’il a enfreint le règlement intérieur. Depuis ce jour, les relations sont restées tendues entre lui et la direction, en particulier avec Moh Cherif Hannachi. A.C.

l semblerait que le limogeage de Nasser Sandjak ne soit pas le seul fait notable à la JSK. Une source très proche de la direction nous a confié que les membres du conseil d’administration s’activent ces jours-ci pour trancher dans la question du nouveau staff, qui prendra en charge l’équipe la saison prochaine. En plus d’un entraîneur étranger, la question du futur adjoint ainsi que de l’entraîneur des gar-

I

Sa lettre de licenciement pourrait lui être remise aujourd’hui
D’aucuns vous diront qu’il fait partie des meubles de la maison JSK, et l’idée qu’il ne se présente plus à un entraînement de la formation kabyle était presque inimaginable. Lui c’est le kiné du club, Rachid Abdeldjebbar, alias Guilou. Finalement, il ne sera plus en poste incessamment. Selon nos informations, la direction du club aurait déjà rédigé une lettre dans laquelle il lui sera signifié qu’il ne fait plus partie de l’encadrement de l’équipe première de la JSK. Cette lettre pourrait lui être remise aujourd’hui à en croire la même source. Il faut dire qu’après le

Vers le départ imminent de «Guillou»

départ de Nasser Sandjak, la séparation avec Guillou était inévitable. La direction kabyle reprocherait au kiné d’avoir indiqué à Sandjak l’appartement qu’il a exigé qu’on lui loue. C’est le seul grief retenu contre Guillou qui aura travaillé au club durant plus d’une décennie.

N° 2252 Vendredi 12 avril 2013

Coup d’œil JSK

09
Benlamri reprend avec Guillou
Ayant contracté une blessure à l’épaule contre le Mouloudia d’Alger, le défenseur Djamel Benlamri, qui a raté la séance de reprise, dimanche dernier, a repris hier l’entraînement. Cependant, il ne s’est pas entraîné avec le groupe. Il a été pris en charge par Guillou, pour le remettre sur pied au plus vite.

, é s i r b a ’ m k a j d n a S « : » i l e i l c l n e e h i K consc
Marginalisé depuis l’entame de la saison, le défenseur central, Sofiane Khellili, qui misait sur une bonne saison avec la JSK, s’est retrouvé sur le banc des remplaçants. L’international militaire, qui n’entrait pas dans les choix d’Enrico Fabbro lors de la phase aller du championnat, n’a été incorporé qu’une seule fois sous l’ère Nasser Sandjak. C’était contre le WA Tlemcen. Depuis, il ne faisait même pas partie des joueurs convoqués. 72 heures après le départ de Sandjak, Khellili que nous avons joint au bout du fil, s’est exprimé à propos de sa mise à l’écart en disant : «J’ai passé des moments vraiment difficiles cette saison. Seulement, la situation avait empiré après la venue de Sandjak.

a s à e s s i a l e l e j

Match d’application en fin d’entraînement

Je m’attendais à avoir plus de temps de jeu pour me relancer, mais ce dernier m’a complètement brisé. Je n’ai pas à commenter son départ, je le laisse à sa conscience.»

«Je m’entraîne sérieusement et je veux jouer contre l’USMBA»
Comme rapporté par nos soins, l’international Essaïd Belkalem, qui a été expulsé contre le Mouloudia d’Alger, brillera par son absence, le 20 avril prochain, lors du match JSK-USMBA. Devant cette situation, l’entraîneur par intérim, Arezki Amrouche, devrait trouver une solution pour composer la charnière centrale. Il est vrai que Adel

Maïza est désormais prêt à reprendre sa place, mais Khellili n’a pas dit son dernier mot du moment qu’il reste encore cinq matchs : «Je ne suis pas encore fini et je ne baisserai jamais les bras. Je n’ai pas joué depuis très longtemps, mais je m’entraîne sérieusement pour garder la forme. D’ailleurs, je veux jouer contre l’USMBA. J’espère que l’entraîneur me fera appel cette fois-ci.»

Après quelques exercices technico-tactiques, l’entraîneur par intérim Arezki Amrouche a mis en place un match d’application qui lui a permis d’avoir une petite idée sur le schéma tactique qui sera adopté contre l’USMBA.

«J’ai convaincu les dirigeants d’Angers et je signerai en juillet»
Avant de conclure, Sofiane Khellili est revenu sur ses contacts avec Angers : «Mes tests à Angers ont été concluants. Et je vais parapher mon contrat avec le club français au mois de juillet prochain.» Saïd D.

La séance d’aujourd’hui à 10h

s’envolera ce samedi pour la France
Lors de la conférence de presse qu’il a animée à l’hôtel Emir, le désormais exentraîneur de la JSK, Nasser Sandjak, a déclaré qu’il ne quitterait le club qu’après avoir obtenu la signature de sa lettre de résiliation de contrat. Comme révélé par nos soins, l’ex-entraîneur de Noisy-le-Sec a été payé et son contrat a été résilié, mercredi. Donc, après avoir tout réglé, Sandjak s’envolera à destination de la France, samedi.

Sandjak

Remache se blesse à l’entraînement
Après avoir récupéré Maroci, Chalali et Messaâdia, le staff médical de la JSK devrait prendre en charge un autre joueur qui s’est blessé, hier matin, à l’entraînement. Il s’agit de l’arrière droit, Belkacem Remache. L’ex-joueur de l’USMAn souffre d’une blessure à la cuisse, contractée lors du match d’application programmé en fin de séance. Après les premiers soins, l’arrière droit ne pouvait même pas reprendre son poste. Il a été autorisé à rejoindre les vestiaires. L’entraîneur Arezki Amrouche ainsi que son adjoint, Mounaïm Kherroubi, auront suffisamment de temps pour récupérer cet élément essentiel dans l’équipe. pation contre l’USMBA ne sera prise que trois jours avant la rencontre.

Depuis dimanche, aucun repos n’a été accordé aux joueurs. D’ailleurs, Arezki Amrouche a programmé une autre séance d’entraînement, aujourd’hui, à 10h. Renseignements pris, une journée de repos sera accordée aux joueurs, ce samedi.

Asselah pris en charge par Guillou

« J’espère que ce n’est pas grave »
Joint par nos soins à la fin de la séance d’entraînement, Remache, totalement abattu, espère que la blessure n’est pas grave et qu’il pourrait revenir le plus vite possible à la compétition : «Tout allait bien jusqu’à ce que je contracte une blessure en plein match d’application. Selon le médecin, je souffre de la cuisse. Je vais effectuer une échographie dimanche, pour connaître l’origine de cette blessure. J’espère que ce n’est pas grave car je ne veux rater aucun match jusqu’à la fin de la saison». Saïd D.

Le match d’application d’hier matin a enregistré l’absence du gardien de but, Malik Asselah. Ce dernier s’est entraîné en solo, sous la houlette de l’entraîneur des gardiens, Hamid Souibès. Pour rappel, Nabil Mazari et Abdenour Merzouki ont été tous deux alignés.

Il devrait passer sur Berbère TV lundi

Camara toujours aux soins

D’après ce que nous avons eu comme Afin de connaître l’origine de la blessure, écho, Nasser Sandjak, qui a animé un Belkacem Remache passera dimanche une point de presse à l’hôtel Emir de Chéraga, échographie. Selon le staff médical, le devrait passer sur Berbère TV, lundi. joueur en aura pour au moins une seS. D. maine. Toutefois, la décision de sa partici-

Il passera une échographie dimanche

Messaâdia : «Ce n’est pas le moment de baisser les bras !»
Titulaire à part entière depuis l’entame de la phase retour, l’attaquant Ahmed Messaâdia a été surpris d’apprendre que Sandjak a été limogé. Toutefois, il n’a pas manqué l’occasion de dire que ce n’est pas le moment de baisser les bras, d’autant plus que la saison n’est pas encore terminée. L’entraîneur Nasser Sandjak a été limogé. Qu’avez-vous à dire à ce sujet ? Je ne sais quoi dire exactement. Puisque la direction a décidé de limoger Sandjak, c’est qu’il y a certainement une raison valable. Nous les joueurs sommes des employeurs seulement. Donc, on doit travailler avec celui qui sera nommé. Sandjak ou autre, ce n’est pas le moment de baisser les bras. On doit poursuive ce que nous avons commencé. Il nous reste encore cinq matchs à livrer dont trois à domicile. Il ne faut surtout pas passer à côté. Vous avez concédé une défaite humiliante contre le Mouloudia d’Alger. Que s’est-il passé au juste ? C’est une défaite vraiment amère. On ne méritait pas de perdre de cette façon. On aurait pu repartir avec au moins un nul. Nous avons eu une énorme occasion en première période que nous n’avons pas su mettre au fond des filets. Si nous avions réussi à tenir la première mi-temps sans encaisser le moindre but, on serait certainement repartis avec un bon résultat. Si vous permettez, je voudrais ajouter quelque chose… Allez-y… Je n’ai pas l’habitude de critiquer les arbitres, mais celui qui a dirigé le match face au Mouloudia était vicieux. Il lui a accordé deux penalties, Dieu seul sait s’ils étaient valables, avant d’expulser notre défenseur. Ces paramètres ont favorisé notre échec. Je demande pardon à nos supporters. Nous allons essayer d’être meilleurs à l’avenir. Désormais, il ne faudra perdre aucun point à Tizi. Comment voyez-vous la suite du parcours ? D’abord, nous devons gérer convenablement l’arrêt que le championnat observe actuellement. Il faut se montrer solidaires pour surmonter cette difficile période et renouer avec les bons résultats. Nous avons deux matchs à livrer à domicile respectivement contre l’USMBA et le CABBA. C’est une occasion pour nous de grimper au tableau et se réconcilier avec nos fans qui sont déçus. Entretien réalisé par Saïd D.

Souffrant d’une blessure aux adducteurs, le milieu récupérateur, Madani Camara, n’a toujours pas été autorisé à réintégrer le groupe. En effet, le joueur se contente toujours de quelques soins, pour revenir le plus vite possible à la compétition.

Mekaoui réintègre le groupe

Titulaire à part entière depuis l’entame de la saison, l’arrière gauche, Zineddine Mekaoui, s’est retrouvé sur le banc des remplaçants. D’après Sandjak, «Mekaoui est un bon joueur, mais c’est lui qui ne voulait plus jouer. Il subissait une pression, du moins c’est ce qu’il m’a fait savoir». L’exjoueur du CSC, qui aurait juré de ne plus remettre les pieds à Tizi Ouzou, a finalement repris le chemin de l’entraînement. Ainsi, Mekaoui espère retrouver son poste de titulaire avant la fin de saison. Mais pour y arriver, il lui faudra d’abord détrôner Walid Bencherifa qui, de l’avis de tous, a souvent été à la hauteur.

10

N° 2252 Vendredi 12 avril 2013

Coup difficile MCO
A 24 heures du choc de la 1/2 finale MCO-USMA...
Slimani motive ses troupes
Conscient de l’importance du match d’aujourd’hui, le responsable de la barre technique du Mouloudia d’Oran a axé son travail sur le plan psychologique afin de motiver ses joueurs et les sensibiliser à la tâche qui les attend face à l’USMA. «Je vais tirer profit de cette histoire de domiciliation de la rencontre face à l’USMA afin de motiver mes joueurs», a déclaré Slimani. Ce dernier sait plus que quiconque l’importance de bien préparer les joueurs sur le plan psychologique afin de réaliser le vœu de tous les Hamraoua, à savoir se qualifier pour la finale de la coupe.

24 heures seulement du choc très attendu entre le Mouloudia d’Oran et l’USM Alger, comptant pour la demi-finale de la Coupe d’Algérie, la fièvre est en train de monter dans les différents quartiers d’Oran. A El Bahia, on ne parle que de cette rencontre. Dans un premier temps, tout le monde à Oran évoquait le sujet relatif à la domiciliation de cette rencontre. Ensuite, la décision des Mouloudéens de prendre part ou pas à ce rendez-vous a fait couler beaucoup d’encre et de salive. Aujourd’hui, les discussions se sont orientés vers le match et sur la capacité de l’équipe mouloudéenne de décrocher la qualif ’ pour la finale de la Coupe d’Algérie. Après avoir franchi un grand pas vers le maintien en Ligue 1, les Hamraoua se concentrent pleinement sur ce

La fièvre monte, monte !

A

match face à l’USMA. Il faut dire que cette histoire de domiciliation de la rencontre a motivé les Mouloudéens, avant ce rendez-vous. Les supporters se préparent très activement à leur match de ce samedi. Les inconditionnels de la

formation d’El Hamri s’apprêtent à envahir le stade Ahmed-Zabana qui sera très certainement plein à craquer.

Le stade Ahmed-Zabana sera plein à craquer
Pour le compte de la demi-finale de la Coupe d’Algérie, le Mouloudia d’Oran croisera demain le fer avec l’USM Alger. Ce rendez-vous

Bentaleb «On est capables de battre l’USMA dans n’importe quel stade»
«Les joueurs du Mouloudia d’Oran sont hyper motivés à battre, demain, l’USM Alger en Coupe d’Algérie», affirme le milieu de terrain, Bentaleb. Le changement de domiciliation de la rencontre motive davantage les joueurs à décrocher leur qualif’ pour la finale, a ajouté l’ancien sociétaire de l’ASMO. Dans l’entretien qui suit, Bentaleb estime que lui et ses coéquipiers sont déterminés à tout donner pour passer l’obstacle de l’USM Alger.

Absent lors du précédent match de son équipe face à l’USM El Harrach, le polyvalent Sebbah sera de retour à la compétition, ce samedi, face à l’USMA. Sebbah a pris la place de Bentiba qui n’a pas été convoqué pour le match de demain. Absents lors du précédent match face à l’USMH, le défenseur Ouasti et l’attaquant Bouguerra ont été convoqués pour le match de demain.

Ouasti et Bouguerra présents, Bentiba non convoqué

a créé un engouement spectaculaire chez les Hamraoua qui comptent envahir le stade Ahmed-Zabana demain. L’appel des joueurs et des responsables du MCO a été donc reçu, tout le monde à Oran est donc solidaire autour de cette équipe qui est prête à tout pour se qualifier à la finale de la Coupe d’Algérie. Le match MCO-USMA drainera, à coup sûr, la grande foule. Il faut dire que l’affiche est très alléchante. Cette histoire de domiciliation a nourri un sentiment de mobilisation chez les supporters qui sentent que leur team favori à été lésé dans cette affaire. D’ailleurs, certains d’entre eux continuent de demander le boycott du match. Ce samedi, des milliers de supporters du MCO sont attendus au stade Ahmed-Zabana. Le stade sera archicomble. Les coéquipiers de Boumechra pourront compter sur l’appui de leurs supporters pour passer l’obstacle de l’USMA et se qualifier pour la finale. R. O.

«Mes joueurs sont prêts pour ce match »
Pour ce match tant attendu entre le MCO et l’USMA, l’entraîneur du Mouloudia, Sid-Ahmed Slimani a affirmé que ses joueurs sont prêts pour ce rendez-vous et qu’ils vont tout faire afin de se qualifier à la finale de la coupe : «Je sens que mes joueurs sont prêts pour ce rendez-vous. Je sens qu’ils vont faire un grand match. Ils sont hyper motivés après cette histoire de domiciliation de cette rencontre. Nous allons tout faire pour réaliser un bon match et offrir à nos supporters la qualification pour la finale de la coupe.» R. O.

C’est hier soir à l’hôtel El Mouahdine, lieu de regroupement de l’équipe, que la direction du Mouloudia d’Oran devait fixer avec les joueurs le montant de la prime du match face à l’USM Alger. Mais selon les informations en notre possession, la direction du Mouloudia va promettre à ses joueurs une forte prime en cas de succès, demain. C'est là une manière pour les responsables de la formation d’El Hamri de booster leurs joueurs.

Une forte prime en cas de victoire

20 joueurs convoqués

Comment se déroule votre préparation de ce match face à l’USMA ? Nous avons bien préparé ce match. Mis à part cette histoire de domiciliation du match de coupe face à l’USMA, je pense que nous avons passé une semaine tranquille, surtout après notre précédent succès réalisé face à l’USM El Harrach. La défaite de nos autres concurrents dans la course pour le maintien, à l’instar de l’USM Bel Abbes et du WA Tlemcen, nous ont fait franchir un grand pas dans la course pour le maintien. Cela nous a permis également de bien préparer le match de coupe prévu ce samedi au stade Ahmed-Zabana face à l’USM Alger. Le staff technique a axé son travail sur le plan psychologique afin de nous motiver et de nous sensibiliser davantage à la tâche qui nous attend. Nous sommes conscients de l’importance du rendez-vous de ce samedi et nous allons tout faire pour battre l’USMA.

Cette histoire de domiciliation du match vous a-t-elle perturbés ? Pour être franc avec vous, je dirais que le changement de domiciliation de cette rencontre va nous motiver encore plus à battre l’USMA. Nous nous sommes sentis lésés dans cette affaire, car le match aurait dû avoir lieu au stade Bouakeul. Mais puisqu’il a été programmé au stade Ahmed-Zabana, nous allons mettre les bouchées doubles pour le remporter et prouver qu’on est capables de battre l’USMA dans n’importe quel stade. On est conscients de l’importance de ce rendez-vous et nous n’allons ménager aucun effort pour décrocher notre qualification à la finale. Comment se présente ce match ? Il est clair que ça va être un match difficile dans la mesure où nous allons affronter une solide équipe de l’USMA. Notre adversaire possède une bonne équipe et surtout des joueurs chevronnés qui ont l’expérience des grands rendez-vous. Sur le plan technique, je pense que ça va être du 50/50, mais notre volonté va faire la différence. Comme je vous l’ai déjà dit auparavant, nous sommes hyper motivés pour remporter ce match et décrocher notre qualif ’ pour la finale. Quelle sera la clé de cette rencontre ? C’est simple, il faut répondre présent sur le terrain tout au long

des quatre-vingt dix minutes de la partie. Il faut gagner les duels et rester concentrés. Il va falloir aussi faire preuve de beaucoup d’efficacité en attaque et concrétiser la moindre occasion de but. Je pense qu’une demi-finale de coupe d’Algérie se joue généralement sur des détails. Il faut donc rester zen et faire le match qu’il faut pour passer en finale. Sur un plan personnel, êtes-vous prêt pour ce rendez-vous ? Bien sûr, je suis prêt à l’instar de tous mes autres coéquipiers pour ce rendezvous. Si l’entraîneur décide de me faire jouer, je donnerai alors le meilleur de moimême pour contribuer à la qualification de mon équipe pour la finale. Un mot aux supporters ? Je demande à nos supporters de venir en masse au stade pour nous soutenir. Nous avons besoin de leur soutien. Ils doivent rester derrière nous du début jusqu’à la fin de la rencontre et nous leur promettons de tout donner pour leur offrir la qualification, inch’Allah. Entretien réalisé par Riad O.

Fidèle à ses habitudes, l’entraîneur du Mouloudia d’Oran a préféré appeler ses joueurs au téléphone pour leur annoncer la liste des convoqués pour le match face à l’USMA. Hier matin, le premier responsable de la barre technique du MCO a établi la liste des joueurs retenus pour le match de demain. Slimani a préféré faire appel à 20 joueurs. Il attendra jusqu’à l’arrivée de l’équipe au stade samedi pour demander à deux éléments de monter à la tribune officielle pour suivre le match.

Liste des convoqués :
Gardiens de but : Farradji, Dahmane Défenseurs : Bourzama, Senouci, Zidane, Mazari, Belabbes, Ouasti Milieux de terrain : Bentaleb, Dagoulou, Sebbah, Berradja, Aoued, Aouedj, Achiou Attaqueants : Boumechra, Benyettou, Kouriba, Bouguerra, Hichem Cherif

A quelques encablures du match face à l’USM Alger, le problème financier a refait surface au Mouloudia d’Oran. Alors que la direction du club avait promis aux joueurs de leur verser un mois de salaire ainsi que la prime du match gagné face à l’USM El Harrach (NDLR : 20 millions de centimes), les coéquipiers de Berradja n’ont rien vu venir. Cette situation a irrité les joueurs qui étaient vraiment en colère contre leurs dirigeants. Les joueurs du Mouloudia espéraient encaisser la prime du match de l’USMH avant la rencontre de ce samedi face à l’USMA.

La prime de l’USMH non perçue, les joueurs en colère

Devant cette situation, les joueurs du Mouloudia d’Oran ont provoqué une réunion d’urgence avec le manager général du club, Abdennour, et le DG de la société, Kalaidji. Les coéquipiers de Boumechra ont exigé le payement de cette prime avant le rendez-vous de samedi contre l’USMA. La séance d’entraînement d’hier a même connu un retard d’une demi-heure. La question qui mérite d’être posée maintenant est de savoir si la direction du Mouloudia est capable d’octroyer aux joueurs cette prime avant la confrontation de demain. R.O.

La séance d’entraînement d’hier retardée d’une demi-heure

N° 2252 Vendredi 12 avril 2013

Feham «Le MCO, c’est spécial
ncorporé à la 25’ face aux Panthères du Ndé, à la place de Brahim Boudebouda, contraint de céder sa place après avoir contacté une blessure à la cuisse droite, Feham Bouazza est bien parti pour occuper le poste de milieu de terrain défensif face au MCO, en demi-finale de Coupe d’Al-

Coup franc USMA

11
Courbis songe à rester à El Attaf si…
Rolland Courbis songe sérieusement à prendre attache avec les responsables du club pour ne pas rentrer sur Alger, une fois le match de coupe terminé, si cette rencontre ne se terminera qu’après les 120’. Si le premier responsable songe à prendre une telle décision, c’est tout simplement pour éviter à ses joueurs de faire un trajet supplémentaire.

I

pour moi, mais je laisserai mes sentiments au vestiaire»
gérie, en l’absence de Bouchema et El-Orfi. Le premier est suspendu pour avoir écopé d’un carton rouge face au NAHD, tandis que le second ne s’est toujours pas remis de sa blessure au genou. Joint par nos soins, Feham nous parle de cette rencontre qui sera spéciale pour lui.

A quelques heures de votre prochain match, êtes-vous prêt pour ce rendez-vous ? Bien sûr que nous le sommes. Il n’y a aucune raison pour que nous ne le soyons pas. Nous avons préparé cette rencontre tout au long de la semaine. Il nous restera une séance d’entraînement à effectuer vendredi, avant de prendre la route d’Oran. Nous ferons en sorte de bien en profiter pour procéder aux retouches nécessaires. Comment est l’ambiance au sein du groupe, à 48h de cette rencontre ? L’ambiance est bon enfant. La préparation s’est déroulée dans de bonnes conditions. Il est tout à fait normal que le moral soit au top, après les dernières victoires que nous avons décrochées en championnat à Tlemcen, en coupe face au NAHD et en UAFA Cup et la Coupe de la CAF contre respectivement Al Ismaïly et aux Panthères du Ndé. C’est important de travailler dans de telles conditions, et c’est pour cette raison que nous ferons tout pour que cet état d’esprit dure le plus longtemps possible. Vous allez affronter le MCO, ce week-end, comment appréhen-

dez-vous cette rencontre ? C’est une demi-finale, les joueurs de chaque équipe voudront décrocher un biller pour la finale. C’est sûr donc que ça sera une rencontre serrée, mais aussi disputée d’un côté comme de l’autre. le MCO, c’est un grand club. C’est une formation composée de plusieurs bons joueurs, il va falloir donc que nous soyons vigilants. Je m’attends à ce que la mission des deux formations soit difficile, mais nous ferons le nécessaire pour faire pencher la balance en notre faveur. Ce sera un match spécial pour vous, n’est-ce pas ? Oui, ce sera spécial parce qu’Oran est ma ville natale. Le MCO, c’est mon ancien club, mais croyez-moi, une fois au stade, je laisserai mes sentiments au vestiaire. J’ai du respect pour le MCO et pour les joueurs de ce club, mais je suis un professionnel. Une fois sur la pelouse, je me donnerai à fond pour défendre les couleurs de mon équipe actuelle. En l’absence de Bouchema et El-Orfi, il y a de fortes chances pour que votre rôle soit plus défensif que d’habitude. Etes-vous prêt à le tenir ?

Il n’y a aucun problème à ce sujet. Je suis à la disposition des membres du staff technique. Que ce soit un rôle offensif ou défensif, je serai prêt à tenir mon rôle et je ferai de mon mieux. Nous voulons disputer notre deuxieme finale cette saison, et nous ferons tout pour gagner au stade Ahmed-Zabana. Quel est votre pronostic pour cette rencontre ? Je n’aime pas les pronostics, donc je ne vais pas en faire. Tout ce que je peux dire, c’est que nous ferons tout pour être à la hauteur et répondre présent. Notre tâche ne s’annonce pas facile, mais ça sera le cas aussi pour notre adversaire. Pour conclure, quel message adresserez-vous à vos supporters ? Je leur demande juste d’être présents en force pour nous soutenir. De notre côté, nous ferons en sorte de ne pas les décevoir. Entretien réalisé par Adel C.

Les Usmistes ont déjà réservé à l’hôtel Bahri

Contrairement aux habitudes, les Rouge et Noir s’entraîneront la matinée, aujourd’hui. La séance d’entraînement de ce vendredi se déroulera au stade Omar-Hamadi. Les membres du staff technique en profiteront certainement pour apporter les dernières retouches, avant de prendre la route d’Oran.

Aujourd’hui, entraînement le matin

A en croire une source digne de foi, les responsables du club ont déjà réservé l’hôtel à El Attaf pour la nuit du lundi au mardi, et il se pourrait qu’ils prolongent donc leur séjour si ils ne parviennent pas à terminer leur prochain match avant les 90’. Pour rappel, les coéquipiers de Seguer affronteront l’ASO Chlef mardi lors d’une rencontre de mise à jour du calendrier. A. C.

Départ en début d’aprèsmidi pour Oran

Ziaya et Benmoussa non convoqués
Pour le match de demain contre le MCO, le premier responsable de la barre technique ne chamboulera pas son onze habituel, en faisant confiance à ses nombreux titulaires qui seront de retour, à l’occasion de cette rencontre. L’un des éléments les plus en forme côté usmiste ces dernières semaines, à savoir Mohamed Amine Zemmamouche, laissé au repos face aux Panthères du Ndé et remplacé par Daïf, retrouvera donc sa place de titulaire, ce samedi. Le natif de Mila, sur qui les supporters comptent beaucoup pour faire la différence lors de cette confrontation, aura une mission difficile, mais il aura là

Benamara sera préféré à Benmoussa

l’opportunité de prouver, une nouvelle fois, qu’il est l’un des gardiens de but les plus en forme de la Ligue 1 cette saison.

Feham pour épauler Koudri

transfuge du CAB sera donc reconduit à ce poste. Meah jouera à droite, tandis que le duo Chafaï-Khoualed formera la charnière centrale des Rouge et Noir.

Gasmi et Daham pour mener la ligne offensive

comme Ferhat qui a été ménagé à l’image de Zemma ou encore Ziaya.

C’est aujourd’hui que les membres de la délégation usmiste prendront la route d’Oran où se déroulera la demi-finale de la Coupe d’Algérie entre le MCO et l’USMA, demain. Une rencontre dont le coup d’envoi sera lors du dernier match donné à 17h, au stade disputé par son équipe, Ahmed-Zabana.
Daham sera épaulé par le meilleur buteur du club jusque-là, à savoir Ahmed Gasmi.

En ballottage avec Mokhtar Benmoussa, c’est Youcef Benamara qui occupera en fin de compte le poste d’arrière latéral gauche, en l’absence de Boudebouda. Ce dernier, qui a été contraint de déclarer forfait après avoir contracté une blessure au niveau de la cuisse droite, sera donc remplacé par le natif de Guelma. Auteur d’une belle prestation face aux Panthères du Ndé, le

El-Orfi et Bouchema indisponibles, c’est Feham Bouazza qui sera associé à Hamza Koudri. Les deux joueurs auront donc un rôle défensif par rapport à Djediat et Ferhat. Totalement rétabli de la blessure dont il s’est plaint, Djediat qui a été laissé sur le banc de touche contre les camerounais de la Panthère du Ndé retrouvera donc sa place dans le onze, tout

Fidèle à son schéma tactique, Courbis jouera en 4-42. Les deux joueurs qui seront titularisés pour mener l’attaque des Rouge et Noir ne sont autres que Noureddine Daham et Ahmed Gasmi. Souffrant d’une blessure, Ziaya a été contraint d’écourter sa séance, hier, poussant ainsi les membres du staff technique à ne pas le convoquer, tout comme Benmoussa qui ne sera pas du voyage à Oran. Auteur de deux buts

Seguer se contentera du rôle de joker
Mohamed Seguer, lui, se contentera donc que du rôle de joker contre le MCO. Auteur d’un des trois buts de son équipe face à l’équipe camerounaise, en Coupe de la CAF, cette réalisation n’a pas été suffisante pour qu’il entame cette rencontre dans le onze de départ.

Une surprise nommée Andria
Totalement rétabli de la grosse blessure qu’il a contracté en été, Charles Andria Carolus sera du voyage à Oran, tout comme Seydou Ali Yacouba, l’autre joueur étranger des Rouge et Noir. Le Malgache, et si tout se passe comme prévu, sera sur le banc de touche, demain. Un retour qui réjouira sans doute les supporters Adel C.

12

N° 2252 Vendredi 12 avril 2013

Coup de poing JSMB

on concernée par les matchs des demi-finales de la Coupe d’Algérie de ce week-end, la JSMB en profitera pour bien préparer son prochain rendez-vous en championnat avec le match de mise à jour de la 25e journée de Ligue 1, prévu mardi prochain contre le CAB. Un match d’une extrême importance pour les Béjaouis, qui n’ont pas encore assuré le maintien. Il faut savoir en effet, comme nous l’indiquions hier, que parmi les six matchs qui restent à jouer, trois auront lieu à domicile (le CAB, le WAT et la JSS), soit neuf points en jeu sur le terrain du stade de l’Unité Maghrébine. Et lorsqu’on sait que mathématiquement, il faut cinq points à la JSMB pour assurer définitivement le maintien, il faut essayer au moins de les empocher à Béjaïa, car les trois autres déplacements ne seront pas de tout repos

N

Solinas secoue ses joueurs
face à l’USMH, à l’USMA ou encore à l’ASO. Et afin de ne pas se compliquer la vie, l’équipe de Solinas a intérêt d’assurer le plus vite possible son maintien pour éviter toute mauvaise surprise en fin de saison, d’autant que tous les adversaires des Béjaouis seront concernés, ou par les premiers rôles en haut du tableau ou par le maintien. Il est donc très important de gagner ce prochain match face au CAB, pour aborder la 26e journée avec plus de tranquillité. Si la JSMB gagne cette rencontre, elle fera un grand pas vers le maintien et ne lui restera que deux parmi les quinze qui resteront en jeu. Et qui sait, elle pourrait même n’en avoir pas besoin si les équipes du bas du tableau perdent encore du terrain. C’est dans ce sens que Giani Solinas, à l’occasion de la reprise des entraînements de mercredi passé, a fait son discours aux joueurs qu’il avait réunis avant le début de la séance. Un discours motivant et encourageant, mais c’était surtout pour leur faire prendre conscience de l’importance du rendez-vous de ce mardi. Solinas a d’abord remercié les joueurs pour les efforts qu’ils ont consentis à Koumassi, tout en les félicitant pour la qualification qu’ils ont arrachée en terre ghanéenne dans des conditions extrêmement difficiles, mais leur a demandé d’oublier maintenant la Ligue des Champions pour se concentrer de nouveau sur le championnat. Tout dépendra du match de ce mardi Tout en leur demandant de tourner la page de Koumassi, le technicien italien n’avait pas omis de leur rappeler que le prochain match en Ligue des Champions est pour bientôt, c’est pour le 21 avril contre l’Espérance de Tunis. Il leur a fait savoir que la meilleure manière de préparer

Cédric présent en tenue de ville
Si Mohamed Cédric, qui a été victime d’une luxation du coude lors du dernier match contre l’Asante Kotoko, n’était pas concerné par la reprise des entraînements, mais il a tenu à être présent. Il a discuté un peu avec son entraîneur, les membres du staff médical ainsi que ses coéquipiers.

ce rendez-vous, c’est d’arriver le jour de cette date avec un bon moral et un bon état d’esprit. «Et ce n’est certainement pas en trébuchant contre le CAB qu’on va y arriver», leur aurait-il fait savoir. Son message a été, en effet, très clair. Les trois points du CAB sont non seulement importants pour le maintien, mais aussi pour aborder le prochain tour de la Ligue des Champions dans les meilleures conditions psychologiques possibles. Le discours du coach et son message ont été reçus cinq sur cinq. Le reste du parcours de l’équipe jusqu’à la fin de la saison, en championnat ou en Ligue des Champions, dépendra en grande partie du match retard de ce mardi. Si le groupe ne veut pas que le doute vienne s’installer en cette période cruciale de la saison, il sait ce qui lui reste à faire. S. H.

Il rejoindra demain la sélection A’ Comme on le sait, le gardien béjaoui a été retenu par Korichi pour le stage des locaux qui débutera demain samedi au centre technique de Sidi Moussa et s’étalera jusqu’à lundi prochain. Bien entendu, Cédric sera dispensé de ce premier stage à cause de sa blessure, mais il nous fait savoir qu’il va se présenter au centre de regroupement des équipes nationales pour discuter avec le staff technique, d’autant que ce stage n’est qu’une prise de contact. Il sera indisponible pendant 21 jours Si Mohamed n’enlèvera pas son attelle avant trois semaines, c’est ce que nous venons d’apprendre auprès de l’intéressé lui-même et du staff médical. Une mauvaise nouvelle pour Solinas qui va devoir se passer de ses services lors du très important rendez-vous contre l’Espérance de Tunis. Cédric, ratera non seulement les matchs face au CAB et à l’Espérance, mais probablement aussi de la 25e journée contre l’USMH. S. H.

Les mêmes absents à la reprise
La JSMB a repris les entraînements mercredi en fin d’aprèsmidi, vers 17h30, soit 24 heures après leur arrivée du Ghana. Cette séance a été caractérisée par une petite réunion entre le coach et ses joueurs avant l’entame du travail, mais aussi par des absences. La majorité des éléments qui n’étaient pas présents sont les mêmes qui ne sont pas disponibles depuis un bon bout de temps déjà, à l’exception de Si Mohamed Cédric qui vient de rejoindre l’infirmerie à son tour. caractérisée par la blessure de Nassim Boukemacha, qui a dû écourter son entraînement après avoir ressenti des douleurs au niveau de la cuisse. Il devait effectuer hier après-midi une échographie pour déterminer la nature de sa blessure.

Megatli «Je veux prendre part
au match retour contre l’EST»
Comment est votre état de santé ? Je vais mieux, je poursuis ma rééducation et je m’apprête à rentrer sur Béjaïa (entretien réalisé hier jeudi). Il était prévu que vous repreniez les entraînements après le retour de l’équipe du Ghana, mais cela ne s’est pas fait. Pourquoi ? C’est vrai, je devais reprendre les entraînements en solo mercredi passé avant de pouvoir réintégrer le groupe, mais le professeur Trabelsi m’a demandé de poursuivre encore la rééducation et de ne pas reprendre les entraînements avant qu’il ne m’examine à nouveau. Quand allez-vous effectuer ces contrôles ? Dans deux semaines à partir d’aujourd’hui. J’espère que ces contrôles ne révèleront rien, afin que je puisse enfin reprendre les entraînements et la compétition avant la fin de la saison. J’ai hâte de revenir. On l’espère tous, mais avant cela, on voudrait connaître votre avis sur la qualification de votre équipe pour le prochain tour de la Ligue des Champions… J’ai été très content de cette belle performance qui est considérée comme une performance historique, car c’est la première fois où la JSMB parvient en 8es de Megatli confirme ici qu’il ne reprendra pas les entraînements, avant deux semaines. Le défenseur béjaoui espère, toutefois, être prêt pour le match retour de Ligue des champions contre l’ES Tunis. finale de la Ligue des champions. Je profite de cette occasion pour remercier mes coéquipiers qui ont fait preuve d’une grande détermination et d’un grand courage dans des conditions très difficiles. Et comment voyez-vous vos chances lors du prochain tour face à l’ES Tunis ? Je pense que l’Espérance est un gros calibre. C’est l’une des meilleures équipes à l’échelle continentale, avec une large expérience dans les compétitions africaine. Ça va être très difficile pour nous, mais je crois nous partons à chances égales. On doit s’imposer sur notre terrain au match aller et faire la différence avant le match retour. C’est l’équipe qui vous a battus en Coupe de l’UNAF en 2009. Une revanche à prendre ? Oui, l’Espérance nous a privés de la Coupe de l’UNAF que nous méritions, après le grand match que nous avons fait à Radès. Nous allons tout faire pour que cela ne se reproduise pas. On suppose que vous espériez être présent au match retour, non ? C’est sûr que oui. Je veux jouer ce match, mais j’espère pouvoir reprendre les entraînements avant pour être prêt à ce rendezvous. Entretien réalisé par S. H.

Les deux Franco-Algériens de la JSMB, Lakhdar Boussaha et Mhamha, sont toujours absents. Le premier, comme indiqué hier, est attendu en début de semaine pour la résiliation de son contrat, et le second, qui vient d’introduire un recours auprès de la FIFA pour non paiement de ses émoluments, se dit toujours blessé.

Boussaha et Mhamha, dossiers en suspens

Il y a eu quand même une bonne nouvelle lors de la reprise de mercredi, c’est la présence d’Aït Fergane qui a directement réintégré le groupe. Car, pendant le séjour de l’équipe au Ghana, le milieu de terrain béjaoui s’entraînait tout seul à Alger. Il a pu entretenir sa forme, et c’est ce qui lui a permis d’intégrer directement le groupe. Selon le staff médical, le jouer est opérationnel pour le match de ce mardi contre le CAB.

Aït Fergane opérationnel contre le CAB

Un autre joueur n’a pas encore repris les entraînements, c’est Amine Megatli qui devra encore patienter avant de pouvoir courir de nouveau. Le défenseur béjaoui a eu hier un entretien téléphonique avec le professeur Trabelsi qui l’avait opéré à Tunis. Ce dernier, après que le joueur lui ait fait un compte rendu de tout ce qu’il a fait depuis qu’il est passé sur le billard, lui a demandé de poursuivre la rééducation pour deux autres semaines. Par la suite, Megatli devra se rendre à Tunis pour qu’il soit examiné par le professeur Trabelsi, et ce n’est qu’à ce moment-là que son médecin traitant décidera si le joueur pourra reprendre les entraînements ou non.

Encore deux semaines de rééducation pour Megatli

Boukemacha a écourté hier sa séance
La séance d’hier matin a été

Un des joueurs blessés qui ont pu reprendre les entraînements, c’est Abou Elkacem Hadji qui a commencé avanthier avec des tours de piste et un programme spécifique de remise en forme. Cela fait trois semaines qu’il est à l’arrêt, et il va lui falloir un peu de temps pour reprendre tous ses moyens. Normalement, Hadji ne devra pas reprendre la compétition avant le match de l’ES Tunis.

Hadji a repris en solo

S. H.

N° 2252 Vendredi 12 avril 2013

Coup franc USMH

13

l'Equipe nationale A»
ar ailleurs, ce joueur, que nous avons interrogé sur les objectifs qu'il veut atteindre, n'a pas caché son ambition de porter le maillot de l'Equipe nationale. Tout en confirmant l'intérêt que lui portent de nombreux clubs algériens de Ligue 1, mais aussi étrangers, Belkaroui nous dira : «J'ai eu des contacts en France pour effectuer des essais en janvier avec une formation française, mais je n'ai pas pu m'y rendre en raison du calendrier et des échéances de mon équipe en championnat. Pour cela, je ne pouvais laisser mon club l'USMH, pour aller effectuer des essais en France.» Retenu en équipe des locaux, Hicham Belkaroui, qui vient de recevoir aussi de nombreuses offres pourtant alléchantes et émanant de clubs algériens de Ligue 1, ne s'emballe pas

Belkaroui «Mon seul objectif:
P
pour autant. Son seul objectif, est d'arriver en Equipe Nationale A et participer, pourquoi pas, à une éventuelle qualification en Coupe du monde avec les Verts. Pour ce jeune Oranais qui ne cesse de progresser, depuis son arrivée à l'USMH l'été dernier, il n'est pas question de laisser l'USMH pour un autre club algérien. En fait, le défenseur de l'USMH ne veut pas s'aventurer et opter pour un autre club où il n'est pas sûr de réussir. En fait, l’expérience ratée de Boualem et Boumechra avec l’USMA lui ont donné à réfléchir. En d’autres termes, Belkaroui ne veut pas se retrouver, dans deux ans, dans la même situation que Boualem et Boumechra, deux ex-Harrachis qui étaient aux portes de

l'Equipe nationale quand ils portaient les couleurs de l'USMH et qui, en fin de compte, ont choisi l'argent de l'USMA, au détriment de leur avenir sportif.

Il ne veut pas vivre la situation de Boualem et Boumechra

Coupe d’Algérie (demi-finales U21) USMH-CAB

Dans quelques heures, les jeunes Espoirs de l’USMH sauront s’ils joueront la finale de la Coupe d’Algérie ou pas. Les Medane, Abid, Herrag affronteront, ce matin à 10h, le CAB vainqueur de l’USMA au tour précédent. Pour cette rencontre, la formation harrachie sera renforcée par les deux joueurs de l’équipe première, Baghdad, Bounedjah et Islam Tatem. Tous deux nés fin 1991, ces deux éléments n’ont pas encore bouclé l’âge limite 21 ans. Ils sont donc titulaires de licence avec l’effectif des U21, Bounedjah et Tatem seront à leur première rencontre cette saison avec l’équipe de leur catégorie. Soucieux de donner un plus à la ligne d’attaque de l’équipe espoir, aujourd’hui contre le CAB, Salim Sebaa en collaboration avec Boualem Charef ont décidé d’appeler ces deux éléments qui viendront intégrer le onze appelé à en déduire avec une formation cabiste qui viendra incognito. N. R.

Bounedjah et Tatem en renfort

Entamée il y a quatre ans, la construction d'une enceinte omnisports au cheflieu de la daïra de Baraki, mais à proximité de la commune d’El Harrach, ne sera pas prête, avant décembre 2014, selon les estimations d un membre parmi les autorités de la wilaya d’Alger. Financée par le MJS, cette structure connaît, pour l'heure, un taux d'avancement de 40% seulement. Mais selon notre source, on apprend que les travaux seront accélérés pour la concrétisation de ce projet vers le mois d’avril 2015. Le mouvement sportif de toute la banlieue sud-est, qui est le plus pénalisé par ce retard, attend avec impatience la réalisation de ce projet de stade qui donnera aux équipes de diverses disciplines et surtout à l’USMH, le club phare de cette zone très populaire, d’évoluer avec plus d'assurance. Ceci, étant, le problème de domiciliation pour l’USMH a été toujours à l'origine de ses multiples déboires et des résultats étriqués qui suscitent souvent le mécontentement de ses supporters

Le stade de Baraki ne sera pas prêt, avant deux ans

Le défenseur harrachi, qui est aussi un bon ami à Doukha, veut suivre l'exemple de son coéquipier. En effet, Doukha, à qui l'Entente de Sétif avait proposé un salaire mensuel de 180 millions de centimes, a choisi de rester à l'USMH pour beaucoup moins d'argent. Il a choisi la continuité et la stabilité plutôt qu'opter pour un club où il n'est pas sûr de pouvoir s'adapter. Il ne le regrette pas, car c'est avec l'USMH qu'il est en train de briller au point de devenir le n°2 en Equipe nationale. N. R.

Il veut suivre l'exemple de Doukha

El Harrach assure et rassure
La rencontre amicale ayant mis aux prises, hier matin au stade Lavigerie, l’USMH avec le Widad de Boufarik, s’est achevée par une victoire de la formation harrachie sur un score de 4-1. Dominant outrageusement les débats, les Jaune et Noir ont terminé la première mi-temps à leur avantage sur un score de 3-0. Des réalisations de Younes, Lamali et Bitam. Après la pause, les poulains de Charef ont rajouté un quatrième but, inscrit par Touahri. Durant la rencontre amicale d’hier matin, Charef le coach harrachi du banc de touche faisait signe à ses poulains de jouer collectivement. Conscient de la tâche qui attend son équipe lors de son prochain match prévu à Béjaïa, Boualem Charef a beaucoup parlé à ses éléments pour les inciter à redoubler d'efforts et se concentrer sur cette rencontre. Il a aussi mis en garde les joueurs contre l'esprit individualiste, tout en insistant sur la solidarité du groupe et le collectif qui, pour lui, reste le meilleur moyen de réaliser une victoire. l'équipe ces derniers temps, ont dû certainement remarquer que plus le moment de la rencontre approche, plus on constate une plus grande volonté chez les joueurs qui se montrent de plus en plus concentrés sur cette affiche. Le souhait du staff technique est que cette volonté affichée lors des entraînements et la rigueur dans le travail se verront sur le terrain le jour du match. affronter le CAB pour le compte des demi-finales de la Coupe d’Algérie. Parmi les joueurs qui ont affronte hier le WAB, on a constaté les absences de pas moins de cinq éléments. Il s'agit donc des deux joueurs internationaux de l'Equipe Nationale A', à savoir Belkaroui et Doukha. Ces deux derniers s'apprêtent à participer au stage de l’Equipe Nationale prévu à Sidi Moussa à partir de ce dimanche. Ils seront de retour mercredi. Tatem et Bounedjah n’ont pas participé à cette joute amicale. Ils ont été mis à la disposition de l’équipe des U21 qui devra

En amical USMH 4 - WAB 1

Sans les internationaux…

Le groupe a fait montre de beaucoup de volonté
Ceux qui ont côtoyé l'entourage de

«On peut viser plus que les objectifs fixés»
Après la défaite contre le MCO, comment est le moral des troupes ? Très bien. Tout le monde a oublié cet échec. A présent, tout est rentré dans l'ordre. On travaille d'arrache-pied pour retrouver nos repères. En un mot, l'équipe est en bonne santé.

Mekioui

C'est une autre phase de préparation qui débutera à partir de ce mardi, avec le déroulement d’une seconde rencontre amicale prévue contre une équipe de Ligue 1. Deux autres rencontres amicales sont au programme établi par l’entraîneur en chef. Ce dernier a donc prévu pas moins de quatre matchs amicaux durant cette période, afin de permettre à ses capés une meilleure préparation possible, avant la reprise. C'est donc l'étape la plus importante de cette préparation qui a débuté mardi passé, avec un travail physique et technico-tactique. En tout cas, les membres du staff technique ne veulent rien laisser au hasard sur ce plan, alors que les responsables, qui sont en train de faire de leur mieux pour mettre les joueurs dans de bonnes conditions, souhaitent avoir une réussite totale durant cette période afin d'assurer un retour en force pour leur équipe qui aspire à une place de dauphin à la fin de saison.

Place aux matchs amicaux

N. R.

Comment voyez-vous les choses à présent ?
Je suis sûr qu'on fera mieux à l’avenir. De toutes les façons, nous serons obligés de frapper fort lors de nos prochaines confrontations, et je suis convaincu qu'on pourra renverser facilement la situation. Nous avons les moyens et la volonté pour y parvenir. Avec du recul, quelle analyse faites-vous sur le parcours de votre équipe ? Je pense que notre parcours est positif dans l'ensemble. Au vu de notre classement actuel en championnat, nous sommes dans les normes. Nous avons réalisé de belles performances face à certaines équipes réputées pourtant parmi les meilleures dans notre championnat. Dans d'autres rencontres, malgré la défaite, on a réalisé de belles prestations. Mais grosso-modo, c'est positif et nous sommes satisfaits. En début de saison, vous attendiezvous à un parcours aussi positif ?

Pour ne rien vous cacher, je m'attendais personnellement à une saison plus difficile. J'ai pensé qu'une jeune équipe comme l'USMH trouverait des difficultés à se frotter aux grosses cylindrées avec leurs joueurs chevronnés. Finalement, j'ai découvert que le niveau de toutes les équipes est pratiquement le même. Disons que votre classement actuel est satisfaisant, qu'est-ce qui vous semble impératif de faire maintenant ? Ce qui est important, c'est de rester dans cette dynamique, à savoir faire le plein à domicile tout en essayant de bien négocier nos déplacements. Cette fin de parcours sera plus difficile encore. Mais, on peut faire plus que les objectifs fixés. Lors de la prochaine journée, il y aura la JSMB au menu de l'USMH. Comment voyezvous l'issue de cette rencontre ? Il est encore trop tôt pour en parler. Près de deux semaines nous séparent de ce match, nous ne pouvons pas en parler. A domicile, on n’a pas droit à l’erreur. Je suis sûr qu'on réalisera un bon résultat. Mais comme la JSMB n’a pas encore dit son dernier mot dans la course pour une place au podium, le match sera plus difficile qu'on l'imagine. Entretien réalisé par Nacer-Eddine Ratni

14

N° 2252 Vendredi 12 avril 2013

Angan a rejoué

Naïli «C’est tout à fait
Est-il bon, sur le plan psychologique, d’inscrire 5 buts dans un match amical ? Oui, c’est clair. Nous avons disputé deux rencontres amicales contre le RCK et l’IBKEK durant celle période d’arrêt du championnat. Au-delà des résultats, ces deux matches nous ont été très bénéfiques car l’objectif principal était de rester compétitif et de maintenir le rythme de l’équipe. Cela dit, il est certain que marquer 5 buts dans un match est très bon pour le moral. Vous avez participé à ces deux matches. Comment vous trouvez-vous sur le plan physique ? Les choses vont très bien, El Hamdoullah. Je me suis senti bien. D’ailleurs, j’ai joué les deux matches de manière normale. Même si je n’ai participé qu’à une mi-temps de chaque match, l’essentiel est que je me suis senti bien sur le terrain. Donc, vous êtes prêt pour la compétition ? Je le suis depuis un moment déjà. Il n’y a aucun problème de ce côté. Le problème est que vous ne jouez pas, vu que l’entraîneur ne compte pas sur vous en dépit de votre guérison… C’est vrai que je n’ai plus joué depuis un moment, mais il s’agit de choix de l’entraîneur qu’il faut respecter sans discuter. Je comprends parfaitement cela. Cela ne veut pas pour autant dire que je n’aimerais pas être titularisé, mais je dis que le football est ainsi fait : un jour pour, un jour contre. Il faut juste faire preuve de patience. Vous avez accepté sans discuter d’être remplaçant alors que vous étiez titulaire dans tous les clubs par lesquels vous êtes passé, y compris au CRB la saison écoulée… C’est pour la simple raison que je suis parfaitement conscient que c’est lié à mon ancienne blessure et pas à autre chose. Un joueur qui resté éloigné des terrains durant 3 mois perd de ses moyens et il ne faut pas attendre qu’il revienne vite. De plus, l’équipe marchait bien au moment où j’étais revenu de blessure et il est normal que l’entraîneur n’ait pas voulu changer une équipe qui gagnait. Pour toutes ces raisons, j’ai accepté la situation.

Coup franc CRB

normal que je ne joue pas»
Vous prenez les choses avec logique et philosophie, contrairement à d’autres joueurs… C’est parce que je sais que c’est ça le bon sens et qu’il ne faut pas dramatiser les choses. Si je ne jouais pas pour des raisons extrasportives, cela ne m’aurait pas plu, mais ce n’est pas le cas. En tout cas, inch’Allah, je serais prêt pour la saison prochaine. Vous parlez de la saison prochaine, comme si vous aviez désespéré de jouer cette saison… Je suis prêt à jouer à n’importe quel moment et j’aimerais bien avoir du temps de jeu avant la fin de la saison, mais je préfère me projeter sur la saison prochaine où j’aurais effectué une préparation complète avec mes coéquipiers, inch’Allah. Un mot quand même sur le match face à l’ES Sétif ? Ce sera un match dur, surtout que nous serons sous la pression d’effacer notre élimination de la Coupe d’Algérie face à cette même équipe. Ce qui est sûr, c’est que les matches ne se ressemblent pas et nous ferons tout pour prendre notre revanche. Allez-vous prendre part à ce match ? Je suis prêt et je reste à la disposition de l’entraîneur. Entretien réalisé par Youcef K.

Le défenseur central du L’adjoint de l’entraîneur Foued Bouali, Mokhtar Hariti, s’est CRB, Sofiane Herkat, n’a pas montré satisfait de ce que l’équipe a montré durant les deux pris part au match amical matches amicaux disputés face au RCK et à l’IBKEK et que nous contre l’IBKEK. Apparemavons toutes deux remportées : «Les joueurs ont appliqué les ment, il souffrirait d’une blesconsignes qui leur ont été données et les objectifs recherchés à traY. K. sure qui l’oblige à un repos vers ces deux rencontres ont été atteints. Nous avions afin d’être rétabli pour le des craintes par rapport au manque de compétition de ces dermatch de championnat Ammour niers jours, mais les joueurs ont bien travaillé et nous contre l’ES Sétif. IBKEK 1 – CRB 5 absent constatons que, physiquement, l’équipe est au point.» Il était prévu que Ammar Ammour, qui a repris l’entraînement cette semaine, prenne part au Khoudi a suivi une match amical d’hier contre l’IB Khemis mi-temps El Khechena. Cependant, il était absent Le défenseur Hakim Khoudi, pour des raisons inconnues, peut-être suspendu pour le match face à liées à la maladie de son fils. Ce qui est l’ES Sétif, s’est quand même présûr, c’est eu son absence n’a senté au stade de Khemis El Kherien à voir avec une Hadjadj, l’attaquant a tiré au but sans contrôle l’entraîLe CR Belouizdad a disputé hier sa derchena. Après avoir effectué éventuelle blesneur de l’extérieur de la surface de réparation. nière rencontre amicale avant de renouer quelques exercices en sure. Bouali Cette efficacité du duo Amroune-Tafat met avec la compétition officielle mardi face à l’ES solo, il a suivi la preLes frères dans l’embarSétif en championnat national. La mière mi-temps de la Benaldjia n’ont pas ras, car il lui rencontre l’a opposé à l’IB Khemis El rencontre amicale joué sera difficile de tranKhechena sur le terrain de ce dernier face à l’IBKEK à Les frères Benaldjia n’ont pas particher l’identité des atet s’est achevée sur une large victoire partir de la main cipé à la rencontre amical d’hier contre taquants qui des Belouizdadis 1-5. L’entraîneur du courante, avant l’IBKEK, pour des raisons diverses. Si Bilel débuteront face à CRB, Foued Bouali, a profité de ce d’être autorisé n’est pas encore complètement rétabli de sa l’ESS sachant qu’il a match pour effectuer une large revue par le staff techblessure, ce qui fait qu’il continue de s’enaussi Islam Slimani. d’effectif et jauger la forme de chaque nique à rentrer traîner en solo, Mehdi, en revanche, a dejour. La rencontre s’est déroulée à chez lui à la miDahar s’illustre mandé et obtenu l’autorisation de sens unique, avec Belouizdad qui a temps, puisque s’absenter pour la journée d’hier afin en avant de affiché une suprématie incontestable n’étant pas concerné d’emmener sa mère effectuer un pointe même si deux onze différents ont été par le match face contrôle médical. La seconde période a alignés à chaque mi-temps. L’efficacité à l’Entente. connu à peu près le même Slimani et le réalisme étaient au rendez-vous scénario, avec le onze suivant : exempté et cela est susceptible de procurer de Chouih, Hamzaoui, Rodine, Mesmatch du la confiance aux joueurs avant d’afsaoudi, Boukria, Angan, Naïli, Anane, L’attaquant international du CR Befronter l’Entente. Zeghnoune, Kherbache et Dahar. louizdad, Islam Slimani, a été exempté de Amroune-Tafat, un duo Donc, seul ce dernier a joué l’intégrala rencontre amicale face à l’IBKEK. Il a qui met Bouali dans lité de la partie. Cela lui a permis formulé le vœu de ne pas participer au match d’ailleurs de s’illustrer puisqu’il a insl’embarras afin de se reposer quelque peu, surtout qu’il a crit un doublé en deuxième miDans la première mi-temps, le CRB été soumis à une succession de matches sur les temps dans une position d’avant de a aligné un onze composé de Ousseplans national et international. Sa requête lui pointe. Le jeune Zeghnoune a été lui rir, Boukedjane, Mechti, Abdat, Kera été accordée par l’entraîneur adjoint, aussi auteur d’un but pour le Chabab. rar, Trikat, Rebbih, Hadjadj, Dahar, Mokhtar Hariti, qui lui a demandé néanL’IBKEK a réduit la marque sur un peTafat et Amroune. Les buteurs du moins de continuer à s’entraîner afin nalty. Ce qui est à relever dans cette match amical précédent face au RC d’entretenir sa forme, ce que le rencontre, c’est que tous les joueurs ont Kouba, Amroune et Tafat, ont récijoueur a fait en effectuant des montré de belles dispositions sur le plan divé en inscrivant un but chacun. exercices non loin de physique, ce qui est rassurant pour la fin du Celui de Amroune était particulièrechez lui. championnat. Y. K. ment beau : suite à un service de

«Je ne sais pas si je serai prêt contre l’ESS» En tout cas, Angan se montre pru dent sur ce point, préférant laisser le soin à l’entraîneur de prendre une décision en ce sens : «Tout s’est bien passé. Je n’ai ressenti aucune douleur et c’est très encourageant. Il est vrai aussi que j’ai joué avec prudence avec d’éviter de rechuter. J’ai même évit é de décocher des tirs. Je ne peux pas dire si je suis définitivement guéri. Je ne sais pas non plus si je serai prêt pour le match face à l’ESS. Je laisse le soin au coach d’en décider.»

La vraie bonne nouvelle du match amical IBKEK-CRB est le retour du milieu de terrain béninois Pascal Angan. Blessé depuis plusieurs semaines, il a joué hier 45 minutes, ce qui est déjà un signe positif quant à son rétablissement. Le joueur n’a pas trop forcé durant la mi-temps à laquelle il a participé afin d’éviter une rechute, mais il a semblé retr ouver peu à peu ses sensations. Peu têtre que cela pourrait faire réfléchir le staff technique à la possibilité de le faire participer au match face à l’ES Sétif.

Hariti «Physiquement,
l’équipe est au point»

Herkat blessé

Le Chabab se refait un moral avant d’affronter l’Entente

N° 2252 Vendredi 12 avril 2013

Coup d’œil Ligue 1

15 JSS
Vers le report du match contre l’USMA
Prévue pour la 26e journée de la Ligue 1, la rencontre entre la JS Saoura et l’USM Alger peut être reportée par la LFP. Une décision qui n’est pas encore officielle, mais d’après les informations qu’on a eues de l’instance de Kerbadj, celle-ci songe à changer la date du match vu la programmation chargée des Rouge et Noir, puisque l’unique représentant de l’Algérie en coupe arabe des clubs champions va disputer la finale aller au Koweït vers le 24 avril. Ainsi, la Confédération africaine de football a déjà programmé le prochain tour de la coupe de la CAF entre la fin du mois d’avril et le début du mois de mai, sans oublier la demi-finale de la Coupe d’Algérie que vont disputer les Algérois demain à Oran. Ce qui fait que l’USMA ne peut jouer en aucun cas face à Saoura d’ici le début du mois prochain. D’ailleurs, le coach Hadjar s’est réuni avanthier avec ses poulains pour parler du match face à l’ASO Chlef : «Oublions le match de l’USMA puisqu’on ne connaît pas encore la date de la rencontre, le plus important pour nous c’est l’ASO, c’est un match très difficile et on doit bien préparer cette rencontre pour revenir avec un résultat probant.» Pour rappel, la rencontre de l’ASO aura lieu le 27 de ce mois.

ASO
Transfert de Soudani

Comment est l’ambiance avant le match de a été certifié par la L’affaire des indemnités Espoirs : mardi ? FIFA devra obliger le de Soudani devra connaîCoupe d’Algérie ça va tre son dernier épisode au club portugais à ASO-ABM mieux lors verser ses moncours de ce mois après de de cette ce matin à 10h tants dans les multiples tentatives de la Les espoirs de l’ASO joueront ce matin dernière délais prescrits. leur demi-finale de Coupe d’Algérie face à semaine. part de la direction de Cette nouvelle l’ASO auprès des diffél’équipe de l’AB Merouana, une affiche qui Presque a beaucoup rentes instances mondevra attirer beaucoup de supporters qui tout le veulent voir leur équipe en finale. A cette monde a soulagé Soudiales. La FIFA a réussi à occasion, les poulains de Dahmani feront repris dani qui était trouver la solution pour tout afin de gagner dans les 90’ et ne pas du sermal à l’aise tant en finir avec ce problème. vivre le calvaire des tirs aux buts comme vice et la que ce montant En effet, le président de concenc’était le cas lors du dernier tour. L’enGuimarães et le porte-pa- n’a pas été versé à tration est traîneur aura à sa disposition l’enau maxirole de l’ASO, Medouar, se son club formasemble de son effectif en plus des mum pour teur. Soudani devra sont mis d’accord sur un jeunes promus que Benchouia chaque joueur. lui a cédés. jouer ce qui lui reste échéancier pour verser Pensez-vous que comme matches dans 600 000 euros, montant votre match face à Reprise les meilleures du transfert de Soudani, Koléa sera suffisant conditions modans les trois mois qui demain à 18h pour être à la Après avoir eu un jour de rales, lui qui viennent en trois hauteur face à repos aujourd’hui, les joueurs veut encore tranches, une tranche pas l’USMA ? convaincre les devront reprendre demain à 18h mois. Une bonne bouffée Non, nous pour entamer la dernière ligne sommes obligés d’oxygène pour le club qui plus grands droite et préparer le match de d’émettre un niveau clubs du Porattend cet argent depuis l’USMA, mardi prochain. Ben- encore supérieur tugal de ses 2011, chose qui lui perchouia devrait compter sur car l’adversaire est qualités afin de mettra de régulariser ses l’ensemble de ses joueurs, ex- de taille. Certes, la cepté Eninga et Nessakh joueurs concernant les in- décrocher son victoire de Koléa était deuxième contrat demnités et préparer la bonne pour le moral, professionnel Et atprochaine saison dans les mais on sera plus costauds terrir dans un club plus lors de la reprise car on sera meilleures conditions plus motivés et plus volontaires deambitieux. possibles. Cet accord qui A.F. vant nos milliers de supporters. Avec le retour de tout le monde, les places seront chères, n’est-ce pas ? Les joueurs attendent leur argent C’est vrai, chaque joueur veut être préLes prochaines 48 heures devront être décisives pour les sent à la reprise et dans ce grand match et joueurs qui attendent leur argent relatif à trois mois de saça devra créer plus de concurrence dans laires. Le P-DG Sbaihia leur a promis de leur remettre leur arles prochaines séances. L’entraîneur aura gent avant le match de l’USMA. Il devrait soit leur verser l’embarras du choix et c’est lui le maître à l’argent soit se réunir avec eux avant le match pour les rassubord en ce qui concerne les choix des rer et avancer un délai. joueurs, et chacun de nous doit accepter

L’ASO et Vitoria Guimarães d’accord pour un échéancier

«Nous jouerons notre maintien face à l’USMA»

Nasri
ses décisions. A 28 points, comment voyezvous vos chances de vous maintenir ? Très grandes à condition de gagner le prochain match qui devra nous assurer en grande partie le maintien et nous permettre de jouer les prochaines rencontres avec plus de confiance, je peux même dire qu’on jouera notre maintien lors de cette rencontre surtout que les trois points de ce match nous permettront d’arriver à 31 points. Donc, vous serez sous une grande pression ? C’est normal, tant qu’on n’a pas assuré notre maintien, on jouera toujours sous pression, mais on a repris confiance surtout à domicile où on jouera devant nos supporters qui croient à nouveau en nous, c’est pour cette raison qu’il va falloir sortir le grand jeu devant une équipe qui carbure bien en cette fin de saison. Entretien réalisé par Ahmed Feknous

l’EN militaire en amical

En l’absence d’une journée de championnat, le coach Lemerre a dû se rabattre sur la possibilité de faire disputer à ses éléments un match amical. Cela faisait partie de son programme concocté en début de semaine passée. Ce sera la bonne formation du CA Bordj Bou Arréridj qui donnera, sur son terrain, la réplique aux camarades de Gaouaoui. Une bonne opportunité pour le coach constantinois de se faire une idée d’ensemble, même si l’absence du trio Boulemdais, Bezaz et aussi Boucherit devrait changer bien des choses. Sans oublier celle du défenseur central Griche devant se faire opérer. L’adjoint Djeddi est entré en contact avec Amrani, pour fixer les modalités de ce rendezvous prévu pour ce samedi à Bordj. Pour avoir subi une intervention chirurgicale dans la journée du samedi à Alger, le défenseur Griche serait sûrement absent pour le déplacement à Tlemcen. L’intéressé s’est dit optimiste à reprendre rapidement du service et parle déjà de sa

Griche out face au WAT
probable participation à la rencontre face au Mouloudia d’El Eulma à Hamlaoui. Il a tenu à remercier tous ceux qui l’ont encouragé en ces moments difficiles, ne serait-ce que pour le moral. Bon rétablissement pour ce joueur qui reste l’une des pièces indispensables de l’échiquier de Roger Lemerre. L’on croit savoir que ce sera le Dr Zemmouri qui serait chargé de pratiquer l’intervention.

CSC

match du CA Bordj Bou Arréridj.

Bezaz s’entraîne en solo

Discussion avant l’entame du travail

Le coach clubiste, Roger Lemerre, a mis à profit la reprise des entraînements pour faire passer les différents messages. Une source proche du groupe annonce que le coach aurait insisté sur la concentration durant cette semaine en vue de gérer positivement le déplacement prévu, le match de Tlemcen étant un virage important pour la suite de la compétition. Lemerre aurait remercié ses éléments pour la débauche d’énergie enregistrée lors du

Il semblerait que l’attaquant Bezaz est encore à la recherche de ses moyens physiques. Et pour preuve il a dû se contenter d’un travail spécifique en dehors du groupe lors de la séance de reprise. Ce qui a poussé les présents à bien des questionnements sur l’état de santé d’un joueur qui manque terriblement à sa formation. Et dire que l’on parle de sa guérison complète dans l’environnement du club.

Hadjar : «Ce match sera bénéfique pour nous»

Pour sa part, la direction du club par le biais de son premier responsable, Mohamed Zerouati, avec l’aide du secrétaire, Hamadi Ezine, a invité l’EN militaire conduite par Mehdaoui à disputer une rencontre amicale à Béchar lundi prochain. C’est donc la première fois qu’une équipe nationale va visiter Béchar et jouer devant le public béchari. La rencontre va sans doûte attirer un nombreux public sudiste au stade du 20-Août 55. Le staff technique conduit par Cherif Hadjar et Gourari va profiter de ce match pour aider les coéquipiers de Bousmaha à rester dans l'ambiance de la compétition. Hadjar a décidé aussi de faire tourner tout l’effectif afin qu'il puisse avoir une idée sur le niveau de tous les joueurs.

Pour plus d’organisation

Roger Lemerre a posé moult questions sur la programmation officielle des rencontres de championnat. Afin d’être mieux fixé sur le sujet, il souhaite des dates fixes et précises prendre ses dispositions en matière de programme d’action et de temps de repos.

Dans une discussion avec l'entraîneur Hadjar, ce dernier a beaucoup apprécié l’initiative de la direction du club d’inviter l’EN militaire à Béchar. «La direction a bien fait d’inviter l’EN militaire pour disputer une rencontre amicale. L’arrêt du championnat à chaque fois fausse nos calculs, mais on doit s’habituer avec cette situation à la fin de chaque saison. Je pense que ce match amical programmé lundi prochain sera bénéfique pour nous afin de bien préparer le match de l’ASO Chlef.» Billel G.

Tahar Aggoune

16

N° 2252 Vendredi 12 avril 2013

Coup d’œil Ligue 1

WAT

Ghazali sera libéré
A
pparemment, l’histoire d’amour entre l’attaquant Youcef Ghazali et le WAT ne devra pas durer trop longtemps. Voulant relancer sa carrière dans son club formateur, avec qui il a brillé de mille feux, avant de connaître deux expériences décevantes avec l’ESS et l’ASO, le natif de Bedrabine pourra connaître un nouveau couac dans sa jeune carrière. Très décevant depuis son retour en janvier sur le plan sportif, tout en brillant par un comportement nullement professionnel et irrespectueux à l’égard du club, Ghazali pourrait ne plus revêtir le maillot Bleu et Blanc lors des cinq derniers matches de championnat… Il a boudé le conseil de discipline Convoqué en plus du duo Hachem et Bennaï, pour passer en conseil de discipline avant-hier, Youcef Ghazali n’a nullement pris la peine de se rendre au siège du club,

Quelques mois après son grand come-back

ignorant totalement la convocation de la direction. Une nouvelle preuve que l’attaquant tlemcénien ignore totalement ses dirigeants, en tenant à se présenter le jour suivant à la séance d’entrainement en tenue de ville. La direction promet une lourde sanction Après avoir souvent fermé les yeux sur les dérapages de Ghazali, la direction a décidé cette fois-ci de frapper vraiment très fort, en songeant à une lourde sanction sur le plan financier, mais avec la possibilité aussi de priver carrément le joueur de prendre part aux entraînements avec le reste du groupe. Même si on ignore à l’heure actuelle quelle sera la décision finale prise par la direction, Youcef Ghazali ne sera sûrement pas dans l’effectif widadi la saison prochaine, ou ce dernier sera probablement vendu au plus offrant lors du prochain mercato estival, afin de récupérer la somme déboursée en janvier der-

nier, pour racheter sa lettre de libération. Le joueur est en train de briser sa carrière Pressenti pour intégrer l’EN, après des débuts fracassants sous la houlette de Fouad Bouali lors de ses grands débuts avec le WAT, Youcef Ghazali, qui a opté pour l’Entente de Sétif, contre la faramineuse somme de deux milliards, n’a pas réussi à s’imposer au sein du riche effectif de l’Aigle noir, avant d’opter pour l’ASO, l’été dernier, pour une nouvelle expérience ratée qui a duré quelques mois seulement. Mais au lieu de se donner à fond pour retrouver son meilleur niveau, l’attaquant widadi refuse de changer ses mauvaises habitudes, en brisant carrément de la sorte sa carrière. Qui pourra prendre le risque de le recruter ? Si la direction tlemcénienne a pris la ferme décision de mettre Ghazali prochainement sur le marché des transferts, on se demande bien quel

club pourra prendre le risque de troisième attaquant widadi, Hamettre une grande somme pour rechem, a reçu une simple amende ficruter un élément, qui est désormais nancière, en reprenant normalement connu pour un être un joueur avec les entrainements avec ses coéquiun sale tempérament. piers, lui qui pourra retrouver une Bennaï prié de s’entraîner place de titulaire face à son ancien avec les U21 club du CSC, lors de la prochaine journée de championnat. En attendant donc le verdict final Othmane Riyad dans la fameuse affaire Ghazali, la Baba Ahmed direction a déjà tranché le dossier Bennaï, lui aussi qui est en train de montrer un visage totalement différent depuis l’entame de la phase reMatch tour. En plus d’une amende d’application financière, l’ancien joueur de hier après-midi l’USMH a été prié de s’entraî Afin de préparer convenablener avec les U21, en assistant ment la réception du CSC, pour le hier matin comme un simple compte de la 26e journée de l’élite, le spectateur à la séance d’entraî nement des seniors, tout en coach Abdelkrim Benyellès a prodiscutant en privé avec le grammé, en plus d’une séance maticoach Benyellès. nale hier, un match d’application Simple sanction entre les coéquipiers de Sameur, financière pour Hachem l’après-midi, au complexe BiContrairement à Bennaï, et rouana. même s’il était convoqué pour passer devant le conseil de discipline, le

USMBA
La relégation de l’équipe continue de faire jaser
annonce de la démission du président, Djillali Bensenada, de la présidence du CA club, n’a pas tardé à susciter moult interrogations chez de nombreux fans, lesquels sont unanimes à dire que cela en est une échappatoire. Cela dit, les supporters n’ont pas caché leur inquiétude de voir leur équipe livrée à elle-même, comme ce fut le cas durant des années. A cet effet, cela pourrait se reproduire, surtout que le président Bensenada a laissé entendre que sa décision était irrévocable, et ce, bien que l’opinion bel-abbésienne ne donne pas de crédit à sa sortie médiatique. Le récent revers de l’USMBA face au MCEE a fait rebiffer la famille footballistique bel-abbésienne et a porté son lot de suites. C’est ce qui incité les supporters à monter au créneau, en interpellant le wali d’ouvrir une enquête sur cette défaite. Ainsi, suite à cela, le nouveau président directeur général de la SSPA/USMBA, Djilali Bensenada, a annoncé son retrait de la présidence du CA de la SSPA/USMBA. Une décision qui trouve son origine dans les entraves que le directoire a occasionnées au club, ce qui a débouché sur une crise financière, pour reprendre les émanations du président du CA. Le conflit avec ledit directoire aura pris des proportions alarmantes, car ses membres accusent un grand retard pour la remise des documents comptables permettant d’établir le bilan financier du second

L’

Bensemada accuse
la direction
crié son ras-le-bol, suite à cette situation qui perdure au sein du club, lequel se trouve au bout du rouleau. De mal en pis Dans le même ordre d’idées, on croit que certains joueurs auraient, carrément, refusé de jouer contre le MCEE, arguant qu’ils n’étaient pas payés depuis plusieurs mois. Pourtant, un certain nombre d’entre eux ont touché une faramineuse avance, voire rassurante, mais n’ont pas tenu leur engagement moral vis-à-vis de leur club. L’on se demande quelle serait, alors, la réaction de la direction, mais aussi celle de l’entraîneur Assas à l’encontre de ces joueurs. N’ayant pas donné signe de vie depuis samedi dernier, cela laisse présumer mout questions dans la sphère du club et des supporters. Les supporters songent à une marche Les supporters de l’USMBA sont très en colère de la défaite concédée face au MCEE. Un revers qui a compliqué davantage la situation du club et l’a mené directement au purgatoire. Les fans ne décolèrent pas et ont affiché leur exacerbation contre l’équipe, en accusant les joueurs d’avoir manqué de motivation et de conviction dans ce match, pourtant très important pour le devenir de l’équipe en Ligue 1. Les joueurs n’étaient que l’ombre d’eux-mêmes, absents dans tous les duels et manquant d’application et de hargne. Cela a poussé les supporters à réclamer des sanctions contre tous ceux qui ont conduit l’équipe à la dérive, aussi bien les dirigeants que les joueurs. S’estimant trahis, et la dignité de leur équipe bafouée, les fans bel-abbésiens ont songé à organiser une marche pacifique, ce jeudi matin, à partir de leur fief, sis à la Place Carnot, au centreville, jusqu’au siège de la wilaya, où ils observeraient un sit- in pour faire entendre leurs voix aux autorités.

semestre 2012, pour qu’il soit déposé au MJS, aux autorités locales et les différents sponsors, afin que le club puisse bénéficier de subventions. Ce retard aurait, donc, engendré une crise financière qui s’est répercutée négativement sur l’équipe, d’où le climat de tension entre les joueurs et la direction du club. Les joueurs ont réclamé leur argent Cette situation ne pouvait que réjouir le groupe hostile à la direction du club, à cause de non-respect de ses engagements envers les joueurs. Cela a eu pour effet de les mettre

dans une situation embarrassante. Ils sont mêmes en colère contre la direction du club, après ce long retard. Cependant, on se demande, maintenant, que fera la direction du club pour régler ce problème et, surtout, réunir cette grosse somme pour satisfaire les doléances des joueurs. Ce sera un véritable cassetête pour les dirigeants, tant les caisses du club sont vides et les subventions bloquées. Djillali Bensenada et les autres membres du CA sont, désormais, devant le fait accompli, vis-à-vis des joueurs, qui demandent d’être régularisés dans les plus brefs délais. Le comité actuel a

M. O. Noureddine

N° 2252 Vendredi 12 avril 2013

Bouchebah : «Béjaïa n’a pas besoin des points du NAHD pour accéder»

MOB

Coup d’œil Ligue 2

17
Déplacement aujourd’hui à Alger

lDans le but de permettre aux joueurs de se bien préparer pour l le match de demain face au NAHD, la direction du club en concertation avec le staff technique ont décidé d’effecteur le déplacement aujourd’hui dans la matinée vers Alger. Les Béjaouis vont élire domicile au niveau de l’hôtel El Mahdi à Staouéli et ce, afin de se concentrer bien sur le match face au NAHD.

S

uite à la dernière sortie médiatique du vice-président du NA Hussein Dey, en l’occurrence Saoudi, qui a déclaré que des responsables du club du MOB se sont rapprochés d’un joueur pour arranger le match prévu pour demain entre les deux équipes, le président du MOB, Mustapha Bouchebah, a tenu un point de presse hier jeudi où il est revenu longtemps sur cette campagne de déstabilisation qui vise le club depuis quelques semaines déjà. «La campagne de déstabilisation a commencé par la sortie du staff technique» D’emblée, le dirigeant béjaoui estime que la sortie de vice-président de NAHD intervient après celle de staff technique du club : «La campagne de déstabilisation qui vise le MOB ne remonte pas aux déclarations de ce dirigeant du NAHD. Bien au contraire, ça a commencé avec les déclarations du staff technique dans la presse concernant cette rencontre. Pour ce qui nous concerne, je tiens à dire que le MOB n’est pas et ne sera jamais responsable des contre- performances du NAHD. La situation dont laquelle se trouve ce prestigieux club est due aux deux défaites concédées face à l’ASK et le SAM.»

«Nous avons toujours respecté le club et nous entretenons de bonnes relations» A propos de la campagne que mènent actuellement les dirigeants du NAHD contre le MOB ces derniers jours à la veille de la confrontation qui opposera les deux équipes demain au stade de 20-Août, Bouchebah réplique : «Nous avons toujours entretenu de bonnes relations avec ce club que nous respectons beaucoup. D’ailleurs, le match aller à Béjaïa s’est déroulé dans de bonnes conditions et cela prouve encore notre bonne relation. Cela dit, la sortie médiatique de ce dirigeant ne va pas changer notre vision vis-à-vis de cette équipe qui demeure l’un des meilleurs clubs en Algérie.» «Je n’ai pas besoin d’un visa pour me rendre à la capitale» Néanmoins, pour être plus explicite, le président du MOB a tenu à revenir sur l’incident qui s’est produit mardi dernier au Ruisseau : «Je me suis rendu à Alger comme d’habitude pour quelques affaires me concernant. Pour cela, j’ai profité de l’occasion pour fixer rendez-vous à un ami à notre entraîneur Mourad Rahmouni pour me remettre un document. A ma grande surprise, des gens viennent me demander pour quelle raison je me suis rendu

dans ce lieu de la capitale.» «Saoudi et d’autres personnes m’ont agressé» Poursuivant ce qui s’est bien passé en début de soirée de mardi dernier, Bouchebah ajoutera  : «Après avoir rencontré le monsieur après la prière du Maghreb, j’étais surpris par deux personnes qui sont descendues d’un véhicule et se sont dirigées vers moi pour me demander des explications concernant ma présence sur les lieux. D’ailleurs, le vice-président Saoudi et ses compagnons m’ont agressé avec des armes blanches et ont failli me lyncher si ce n’est pas l’intervention des habitants de ce quartier dont des membres de ma famille pour éviter le pire. D’ailleurs, il y a une semaine, j’ai rencontré le président de CRB Aïn Fekroun où nous avons pris un café ensemble à Alger.» «Nous n’avons contacté aucun joueur du NAHD et je défie Saoudi de citer les noms» A propos des accusations du viceprésident du NAHD concernant l’un de ses joueurs qui aurait été contacté par un président du MOB, le dirigeant béjaoui Bouchebah lui lance un défi : «Je défie Saoudi de citer le nom de ce président du MOB qui a contacté son joueur. Je tiens à déclarer que nous n’avons contacté aucun joueur du

NAHD ou son entraîneur et qu’ils ramènent des preuves.» «Nous n’avons pas besoin des points de ce match pour accéder» A propos d’importance de ce match pour les deux équipes, le président Bouchebah précisera : «Je crois que ce match n’est pas décisif pour nous pour utiliser toute cette pression, car nous n’avons pas besoin des points de cette rencontre pour accéder. D’ailleurs, il suffit seulement de remporter nos deux prochains matches à domicile pour accéder et ce, quel que soit le résultat de ce match face au NAHD.» «J’espère que le Nahria s’en sortira et assurera son maintien» Enfin, pour prouver sa bonne intention concernant les bonnes relations entre les deux équipes, Bouchebah conclut en ces termes  : «Nous allons nous déplacer au 20-Août pour jouer au football et réussir le meilleur résultat possible sans se soucier des autres paramètres. D’ailleurs, je tiens à souhaiter bonne chance à cette équipe du NAHD afin qu’elle assure son maintien en Ligue 2. Je souhaite aussi à ce que le match se déroule dans un fairplay total pour garder les bonnes relations entre les deux équipes.» Yugurtha A.

Chebana sera de la partie

lLe staff technique pourra compter sur les services de son l défenseur axial Saber Chebana qui a repris toutes ses forces après la blessure qu’il a contractée lors de la rencontre de vendredi dernier face au RC Arbaâ. A cet effet, il sera de voyage ses coéquipiers à Alger où il prendra part à la rencontre qui opposera son équipe face aux Sang et Or et tentera de donner un plus à l’équipe pour réussir un bon résultat.

Dehouche et Benjenine n’ont pas été de voyage

lContrairement au défenseur Chebana qui a été de voyage avec l le groupe où il devrait prendre sa place dans le onze rentrant, les deux autres éléments, à savoir Dehouche et Benjenine, n’ont pas se rendront pas dans la capitale étant donné qu’ils ne sont pas concernés par la rencontre de demain face au NAHD.

Les joueurs ont perçu la prime de l’OM hier

lDans le but de motiver les joueurs à fournir le maximum l d’efforts lors de la rencontre de demain face au NAHD et de revenir avec le meilleur résultat possible, la direction du club a procédé au versement de la prime du match remporté il y a de cela quelques semaines face à l’OM et ce, comme une motivation de plus pour les camarades de Zaidi afin de rester invincibles.

La direction exige de la vigilance

Les ultimes réglages de Rahmouni
A vingt-quatre heures de ce match face au NA Hussein Dey pour le compte de la 27e journée du championnat, le staff technique du MOB continue de peaufiner la préparation de son équipe en prévision de ce rendez-vous afin d’être au rendez-vous et réussir le meilleur résultat possible qui leur permettre de se rapprocher davantage de leur objectif et de réussir un exploit historique en Ligue 1. Cela dit, le coach Mourad Rahmouni, qui semble conscient de la tâche qui attend ses poulains, continue d’effectuer les derniers réglages sur la composante et de combler les lacunes afin d’elle soit au top et qu’elle enchaîne par un autre résultat positif en dépit de la difficulté de la tâche. Il met en garde ses joueurs En dépit de la difficulté de la mission qui attend ses poulains demain samedi face au NA Hussein pour le compte de la 27e journée du championnat, le technicien béjaoui a tenu à demander à ses joueurs d’être vigilants et de prendre les choses très au sérieux afin de réussir un bon résultat. Ainsi, Rahmouni a met en garde ses poulains ne pas de sous-estimer l’adversaire qui traverse une situation difficile et qui est condamné à réagir, tout en leur demandant de fournir le maximum d’efforts sur le terrain afin de rester invincibles et de se rapprocher davantage de leur objectif qui demeure l’accession en Ligue 1. Un bon état d’esprit chez eux De leur côté, les camarades de Benhocine semblent conscients de la tâche qui les attend mais surtout déterminés à faire le maximum pour revenir le bon résultat qui leur permettra de faire un pas supplémentaire pour l’accession et de se rapprocher davantage de leur objectif. A cet effet, nous avons constaté une bonne ambiance aux entraînements avec notamment un bon état d’esprit chez les joueurs où tout le monde semble être conscient de la tâche qui les attend et déterminés à maintenir la dynamique des bons résultats. «Ils sont décidés à réussir un bon résultat» A quelques heures seulement de rendez-vous qui attend son équipe face au NAHD, le coach Mourad Rahmouni dira : «Je ne vous cache pas que les joueurs sont armés d’une grande volonté pour réussir un bon résultat et rester invincibles. D’ailleurs, la dernière victoire réussie face au RCA leur a permis d’avoir un moral au beau fixe pour ce match face au NAHD.» Yugurtha A.

lEtant donné que supporters du MOB seront nombreux demain à l Alger à l’occasion de la rencontre qui opposera leur équipe face au NAHD dans un match important, la direction du club a tenu à demander aux joueurs de rester vigilants et de ne pas répondre à la provocation afin que les choses se déroulement dans de bonnes conditions et permettre à l’équipe de réussir le meilleur résultat possible et de se rapprocher davantage de l’objectif tracé.

Saïdi au sifflet

lLa rencontre qui opposera demain le NA Hussein Dey et le l MOB sera officié par un trio d’arbitrage dirigé par Saïdi qui sera assisté de Hadj Sadi et Rezguane. Il est à signaler que la rencontre revêt une grande importance pour les Sang et Or du NAHD qui sont condamnés à gagner afin de sortir de la zone des turbulences. Yugurtha A.

L’embarras
du choix pour

MOC

Mechhoud

L’entraîneur mociste Mechhoud, qui vient de récupérer la quasi-totalité de ses éléments, serait mis devants des difficultés à composer son futur onze de départ pour le déplacement d’Annaba. Le retour de certains cadres et la valeur affichée par certains remplaçants donne du fil à retordre au technicien mociste. Une certitude, c’est que ce dernier devrait attendre la dernière minute pour se fixer définitivement sur le sujet.

On ne parle que de victoire
Il y a vraiment unanimité autour de ce déplacement d’Annaba. Pour l’ensemble des concernés, seule la victoire est l’objectif de l’heure. Même si beaucoup estiment la tâche difficile, aucun n’écarte ce sursaut d’orgueil à même de sauver le Mouloudia de Constantine du purgatoire. Ce sera le match de la saison pour tout un club qui s’est mis en situation dé-

Eviter la pression !
Aucun joueur mociste ne veut tomber dans cette énorme pression qui s’est installée dans les rangs du club. Chacun essaye de se concentrer pour un match qui sent d’ores et déjà la poudre. Personne ne veut répondre aux déclarations de l’adversaire. Ce qui veut dire beaucoup de choses. T. A.

licate tout seul. N’est-ce pas ?

18

N° 2252 Vendredi 12 avril 2013

Coup d’œil Ligue 2

ESM «Les 3 points sont Atek «Le maintien passe inéluctablement Belayache impératifs face à Témouchent»

MCS

par un bon résultat contre le RCA»
avec une grande pression pèse énormément sur le rendement de notre groupe, et face à l’ASMO, nous avons raté la partie dès les premières minutes. Le manque de réalisme devant les bois adverse nous fait défaut ces derniers temps, car la pression est énorme sur nous. tre de rachat et de survie pour nous, car notre position au classement vire au rouge. En tout cas, même un nul fera notre affaire. Malgré la difficulté de notre tâche, nous sommes déterminés à nous racheter, notamment envers nos supporters.

Après cette défaite, comment voyez-vous le reste du parcours ?
Vraiment, nous sommes dans une situation très difficile, car les derniers mauvais résultats nous ont pénalisés, et les points perdus seront très difficiles à récupérer. Pour le reste du parcours, nous sommes contraints de faire un sans-faute, car notre maintien en dépendra. Tous matches restants, on les abordera avec un esprit de coupe, notamment en déplacements.

Réellement, votre équipe a-t-elle les moyens de défier le leader chez lui ?
Certes, nous allons l’affronter chez lui et devant son public, et cette équipe demeure intraitable at home, et fera tout pour préserver sa première place, donc, notre mission s’avère des plus difficiles, mais nous n’avons pas d’autres choix que de réaliser un score probant, ce samedi. D’ailleurs, on jouera sans le moindre complexe et sans calculs, car ce qui nous intéresse, ce sont les trois points. Même si sur le papier, le RCA est favori, nous sommes très déterminés à nous racheter. Pour ce faire, il suffit d’être solidaires sur le terrain, et de ne pas laisser d’espaces à notre adversaire, afin de concrétiser la moindre occasion qui se présentera.

Le milieu de terrain récupérateur Belayache, que nous avons contacté hier, affirme dans ce bref entretien que la victoire de l’AS Khroub est déjà oubliée, et que lui et ses coéquipiers se focalisent sur le prochain match. Ce dernier pense que les 3 points sont impératifs face au CR Témouchent.
Comment est l’ambiance au sein du groupe après la dernière victoire acquise face à l’AS Khroub ?

Nous devons remporter ce match, et peu importe l’adversaire, car je considère que toutes les équipes de la Ligue 2 ont presque le même niveau.

Un match difficile vous attend contre la ville de Témouchent. Pensez-vous être en mesure de vous imposer ?

Cette victoire acquise face à l’AS Khroub fait désormais partie du passé, les joueurs ne pensent qu’à une seule chose, se ressaisir lors du prochain match face au CR Témouchent pour repartir du bon pied et atteindre l’objectif assigné, à savoir terminer la saison à une place honorable au classement général.

C’est le cas, nous savons bien que notre tâche ne sera pas de tout repos, et c’est d’ailleurs pour cette raison que nous serons sur nos gardes, les 3 points sont impératifs et nous ne lâcherons rien jusqu’au bout. Notre seul mot d’ordre sera la victoire et rien d’autre. Nous irons à la ville de Témouchent pour ne pas perdre et pour essayer de faire le meilleur résultat possible. J’espère que face à la formation de Témouchent, on arrivera à faire un résultat même si cela va s’avérer difficile. On a l’intention de prouver qu’on demeure une grosse pointure et qu’il sera difficile de nous déplacer du podium.

A priori, la victoire est le mot d’ordre lancé par l’ensemble des Haouata…

En d’autres termes ?

Un dernier mot ?

Quel commentaire faites-vous sur la défaite face à l’ASMO ?
C’était un match que nous avons raté d’un cheveu et on pouvait revenir à Saïda avec un résultat probant, car notre équipe pouvait sceller le sort de cette confrontation en première mitemps, et le but que nous avons encaissé à la reprise nous a scié les jambes. Après, c’était très difficile de revenir dans le match, car nous avons été abattus moralement.

Autrement dit, le MCS n’a plus le droit à l’erreur ?
Vu notre situation, nous sommes obligés de combattre avec hargne pour sauver notre saison, et le moindre point pris sera le bienvenu. Ainsi, l’erreur est intolérable pour le restant des matches.

C’est exact ! C’était une rencontre où il ne fallait pas perdre. On a réussi ce pari et, maintenant, on va essayer de continuer sur notre lancée.

Le succès contre l’AS Khroub semble vous avoir motivés. Qu’en est-il au juste ?

Entretien réalisé par Ettaoui-Wassim

Amar B.

Ce samedi, vous allez affronter le leader. Comment ça se présente cette rencontre ?
C’est un match entre deux équipes aux objectifs différents. En effet, le RCA, qui joue pour l’accession, ne voudra pas lâcher la première place ; en plus, cette joute se déroulera chez lui. Quant à nous, nous allons nous déplacer pour réaliser un bon résultat, pour glaner au moins un point du match nul, synonyme de notre survie en Ligue 2. On est conscients que notre adversaire est intraitable chez lui. Ainsi, je suis sûr que les débats seront intenses, et cela se jouera sur quelques détails, mais nous sommes déterminés à ramener une victoire pour récupérer nos points perdus face à l’ASMO.

Départ cet après-midi à Alger
Le MCS prendra le départ pour Alger cet après-midi, car le staff technique a programmé une dernière séance d’entraînement au stade Les Frères-Bracci doté d’un terrain en tartan. Après le déjeuner, la délégation de Saïda se dirigera vers Alger pour y passer la nuit, et le retour se fera à la fin de la rencontre de samedi.

Donc, c’est une défaite qui vous a marqué…
Oui, cette défaite était mal digérée par le groupe, car nous méritions mieux, au moins un point du match nul, mais la chance nous a tournés le dos, et on regrette cet échec, pas facile à accepter une telle défaite.

Peut-on savoir ce qui manquait à votre équipe pour revenir avec un bon résultat ?
C’est le même topo depuis quelques rencontres, on fait de bons matches en créant plusieurs d’occasions, mais le manque d’efficacité nous pénalise, à chaque fois, et le même scénario s’est reproduit face au MSPB et le MOC. A mon avis, le fait de jouer nos matches

D’après vous, ça sera donc un match de rachat pour Saïda…
Effectivement, ça sera une rencon-

Pour ce match, l’équipe de Saïda récupérera son avant-centre et buteur en même temps, Keffi, qui revient d’une blessure, laquelle l’a éloigné durant quatre semaines de la compétition. Ainsi, il sera, demain, dans le onze entrant au stade de Bologhine, car le staff technique misera beaucoup sur ce joueur pour débloquer la situation en attaque, restée muette depuis pas moins de trois rencontres.

Keffi titulaire

Les Yazid joueurs avec le Sofiane absent moral au beau La séance d’entraînement fixe d’hier a connu la présence de tous La victoire arrachée les joueurs, sauf le milieu de terrain, le week-end écoulé en en l’occurrence Yazid Sofiane. Ce derchampionnat devant le nier ne s’est pas présenté aux entraîneleader semble avoir donné ments, en raison de la forte grippe plus de confiance aux camasaisonnière qu’il a attrapée. Espérades de Belahouel pour aller rons pour lui un rétablissement défier cette équipe de Témoupour qu’il soit prêt contre le chent ce week-end et réussir une CRT. belle opération pour cette chaude rencontre de l’Ouest qui aura lieu Ousmane : au stade de la ville de Témou«Effectuer les chent. En effet, la reprise des réglages nécessaires entraînements a eu lieu dans avant le jour J» de bonnes conditions où le Le coach Ousmane s’active en vue groupe est animé d’une de bien préparer ses troupes et effecgrande volonté pour entuer les réglages nécessaires avant le chaîner avec d’autres réjour J. Cela dit, le staff technique sultats positif et ce, à aura l’occasion d’une bonne prépal’occasion de rendezration du groupe et surtout corvous de ce samedi riger les lacunes constatées devant le club tépour s’estimer être au mouchenti. rendez-vous.

Battre Blida pour chasser le doute

SAM

Le maintien comme objectif principal
Alors que la rencontre face à l’USM Blida revêt une grande importance pour les hommes de la ville de Perrégaux étant donné que ces derniers visent un exploit, il n’en demeure pas moins que l’objectif primordial demeure le maintien en Ligue 2 du championnat.

Le défenseur Allali de retour
L’on apprend de sources crédibles de la maison samiste, le défenseur axial de la ville de Perrégaux, en l’occurrence Allali Slimane, n’a pas joué les deux dernières rencontres, et ne s’est jamais entraîné depuis une quinzaine de jours en raison de sa blessure qui l’a empêché de participer au championnat. Ce dernier est de retour et sera présent devant Blida. Ce qui permettra au staff technique d’avoir tous les ingrédients pour réussir un bon résultat.

faire le plein à domicile»
Après votre nul concédé, vous allez accueillir les hommes de la ville des Roses, en l’occurrence l’USM Blida. Comment se présente pour vous ce match ?
moins arracher un point. Mais nous sommes désolés pour l’USM Blida, nous aussi avons un objectif à atteindre et on doit faire le plein à domicile.

Gacemi : «On doit

Remporter les deux rencontres à domicile

es hommes de la ville des Oranges auront un déplacement périlleux à Tighennif. Une occasion pour Guarriche et ses camarades d’effacer leur dernier semiéchec concédé à domicile face à l’Olympique de Médéa. Cette rencontre est une aubaine pour les Samistes qui espèrent chasser le doute et pourquoi pas assurer le maintien tout ayant un œil sur les autres adversaires.

L

Cela étant, l’adversaire du jour de la formation de Blida a toujours été imbattable à domicile et redoutable à l’extérieur. Cependant, la donne n’est pas la même puisque l’USM Blida affiche actuellement une bonne santé, ce qui la motivera sûrement de tenter d’empocher les trois points de la victoire et va certainement causé des problèmes. Il faut dire qu’outre ce paramètre, les poulains du coach Bordji n’auront pas la partie facile, les jeunes de Barigou sont

conscients de la tâche qui les attend. L’entraîneur des hommes de la ville des Oranges espère un sursaut d’orgueil de sa troupe. Une victoire face à la formation de Blida pourrait être déterminante pour le reste du parcours. Les poulains du coach Bordji n’attendent que le déclic pour pouvoir entamer un nouveau démarrage dans ce championnat dont le but de faire remonter de la zone des turbulences. Ettaoui-Wassim

A quatre journées seulement de la fin de l’exercice, les joueurs ont besoin encore des points pour se mettre définitivement à l’abri et atteindre leur objectif. Pour cela, les coéquipiers de Guarriche devraient remporter les deux rencontres à domicile devant l’USM Blida et l’AB Merouana pour assurer leur maintien et, par la même, terminer la saison en beauté.

Bordji : «Je compte beaucoup sur Allali»

Vu l’importance de la rencontre chaude qui va mettre aux prises leur poulain face à la coriace formation de Blida, le driver samiste compte beaucoup sur l’apport de ce dernier, d’autant que sa présence donnera de l’assurance à l’arrière-garde de la maison de Perrégaux.

Assurer une belle victoire

L. Guarriche : «L’équipe a une intéressante marge de progession»

C'est une rencontre difficile, comme toutes les autres d'ailleurs. Nous devons jouer sans calcul et faire preuve de vigilance pour bien négocier ce rendez-vous.

Les poulains de Bordji n’auront pas droit à l’erreur et doivent assurer une belle victoire qui leur permettra d’aborder la rencontre dans de bonnes conditions. Pour cela, les hommes de la capitale de l’Emir Abdelkader doivent être vigilants et prendre les choses très au sérieux afin d’éviter toute mauvaise surprise et surtout de s’imposer d’une fort belle manière pour conserver leurs chances intactes de maintien.

Le capitaine d’équipe Guarriche a mis l'accent récemment sur les efforts fournis par les joueurs et le staff technique : «En raison de la moyenne d'âge de l'effectif, on est persuadés que la maison samiste possède encore une très intéressante marge de progression.»

Peut-on comprendre que vous allez opter pour la prudence ?

Effectivement. En plus, je ne suis pas le seul à l'être, tous mes coéquipiers le sont également. Maintenant, il faut savoir aussi qu'on ne se sent pas plus forts que les autres équipes. Il n'y a que le terrain qui peut nous fixer sur la valeur d'un groupe.

Confiants donc en vos capacités d’arracher un succès ?

Ferragui purge sa suspension

Non, pas du tout. Mais je veux dire qu'on va prendre ce match avec beaucoup de sérieux en restant concentrés durant 90 minutes.

Ettaoui-Wassim

Encore une pièce maîtresse de l’équipe de la ville de Perrégaux sera privée de l’apport du milieu de terrain récupérateur, en l’occurrence Ferragui Kada, qui va purger sa suspension contre l’USM Blida. Rappelons que ce dernier a été expulsé lors de la confrontation de l’Olympique de Médéa pour cumul de carton.

Leur équipe est bien classée, les Blidéens pensent la même chose et veulent une victoire…

C’est sûr que les hommes de la ville des Roses viendront à El Hassiane pour gagner ou au

Certes, la pression existe, mais elle est positive car elle nous pousse à faire le maximum pour gagner ce match. Il faut savoir aussi que l’USM Blida est un adversaire qui peut, grâce à ses individualités, nous créer beaucoup de problèmes. Cela dit, on ne craint rien.

On sent une grande pression sur vos épaules…

Entretien réalisé par Ettaoui-Wassim

18

N° 2252 Vendredi 12 avril 2013

Coup d’œil Ligue 2

sont gonflés à bloc pour ce match »
Capitaine de cette équipe du RCA, Cherfaoui ne porte pas le brassard que sur le terrain. Le joueur absent pour ce match à cause d’une suspension, n’en a pas profité pour prendre des vacances. En effet, comme il nous l’a déclaré dans cette interview, Cherfaoui est resté tout ce temps de la préparation proche de ses coéquipiers et ce sera de même le jour de la rencontre.
Pour commencer, comment avez-vous vécu cette semaine en sachant que vous êtes out pour ce match face au MCS ? En plus que je sois suspendu, le médecin de l’équipe m’a mis au repos forcé. C’est donc une occasion pour que je récupère de ma blessure au genou. Je ne vous dirais pas que cela tombe à pic car moi je veux jouer tous les matches. Pour répondre à votre question, cette semaine, je l’ai vécue comme si j’allais jouer, j’ai ressenti la même pression que mes coéquipiers ou peut-être plus. Vous êtes le capitaine de cette équipe du RCA, et ne pas vous sentir concerné par une rencontre ça vous fait un peu bizarre, n’est-ce pas ? Dans cette équipe du RCA, notre force c’est le groupe. Si moi je ne joue pas je suis certain qu’un autre remplira cette tâche sans aucun souci. Cependant, je vais accompagner mes coéquipiers tout au long de ce match, je serai sur le banc afin de les motiver. Comment s’annonce cette rencontre ? C’est une rencontre très difficile. Nous sommes au courant que cette équipe de Saïda joue ses dernières cartes pour éviter la relégation. Malheureusement pour eux, ces trois points nous seront aussi précieux pour assurer l’accession. Vos coéquipiers sont-ils capables de relever le défi ? Je n’ai aucun doute. Tout le monde est conscient de la difficulté de la tâche, et la présence de notre public les motivera encore plus, inchallah. En avez-vous parlé ? Oui. Nous avons un peu discuté de cette rencontre en groupe, nous sommes une équipe très solidaire, je peux vous assurer qu’ils sont moralement chargés à bloc pour cette confrontation. Un dernier mot pour vos supporteurs qui se déplaceront en force à Bologhine ? Ce que je leur demanderais c’est de les encourager jusqu’à la dernière minute pour ce match. Qu’ils ne perdent pas espoir on aura 90’ pour prendre le dessus. A eux aussi d’éviter de mettre la pression sur le groupe. Entretien réalisé par Lamine Amimi

Cherfaoui « Mes coéquipiers

RCA

Les joueurs passeront la nuit à l’hôtel Noui Comme à chaque rencontre à domicile, les coéquipiers de Boutnaf prendront leurs quartiers, la veille du match, à l’hôtel Noui de Cheragea. Une dernière séance d’entraînement est prévue cet aprèsmidi. Celle-ci sera basée sur l’aspect psychologique de la rencontre. Ainsi cette dernière séance sera l’occasion pour le coach Boudjaarane de présenter la liste des convoqués pour ce match face au MCS. Chaoui pourrait être présent demain Même la liste des convoqués n’a pas encore été communiquée par le premier responsable de la barre technique. Chaoui pourrait bien être la surprise, affirme notre source. Victime d’une déchirure à la cuisse droite, le défenseur du RCA serait un recours pour Boudjaârane. Néanmoins, pour remplacer Cherfaoui, on s’attend à revoir le duo Boutnaf-Maddour. A.l.

USMB

I

l faut dire que Zaïm n’a pas perdu de temps car très vite, il a pris le taureau par les cornes. Lui et ses dirigeants se sont entendus sur un plan d’action pour bien terminer la saison. Le président blidéen aura à se charger des ressources financières pour faire face aux différentes dépenses et pour mener à bien les objectifs visés. Les joueurs de leur côté nous ont paru décidés et surtout, ils ne veulent pas se résigner à leur sort, tant qu’il reste une petite chance de terminer parmi les trois premiers. Cela commence par une belle

«Vous serez payés dans les prochains jours» A
performance face au SAM «Concentrez-vous sur votre travail et vous ne serez pas déçus. Vos arriérés financiers seront payés dans les tout prochains jours.» C’est, en substance, ce que dira Zaïm aux joueurs. Un discours qui se veut rassurant à la veille d’échéances très importantes. Des changements dans l’équipe Il faut dire que Bouhellal aura les coudées franches pour composer l’équipe qui aura à débuter la rencontre face au SAM, ce samedi. C’est Khelladi qui sera dans la cage. La ligne défensive sera composée, sur les flancs, d’Aliouène et de Benacer. La paire centrale verra la titularisation de Mehia au côté de Naamani. Herida jouera un cran devant sa défense. C’est au niveau de la zone intermédiaire que s’opèreront les plus grands changements, avec la titularisation de Belhocine, aux côtés de Belkhethir. Ce choix est pratiquement indispensable pour avoir la maîtrise d’une des zones les plus sensibles du jeu. Hamia aura à animer le jeu de leur équipe. S.B. Le huis clos, une aubaine pour Blida n La commission de discipline a sanctionné le public du SAM. En effet le club de Mohammedia s’est vu infliger un match à huis clos suite aux incidents qui ont émaillé le dernier match du SAM. Cet état de fait ne peut être qu’à l’avantage des joueurs de Blida. Le match se jouera à Tighenif n La sanction infligée par la commission de discipline de la ligue à l’encontre du SAM ne s’est pas résumée au huis clos. L’équipe de Mohammedia n’a pas le droit de jouer sur son terrain. C’est ainsi que les Orange recevront la formation blidéenne à Tighenif. C’est OK pour Benacer n Le défenseur latéral de l’USMB Benacer n’a pas pris part à la séance d’avant-hier. Il avait à consulter suite à sa blessure au genou. Le médecin a tenu à être rassurant et il a autorisé Benacer à reprendre les entraînements. Il sera donc dans l’équipe pour le match de ce samedi. S.B

Zaïm rassure les joueurs

Djelloul : «J’ai confiance

NAHD

en mes joueurs pour qu’ils battent le MOB»
une journée du match ô combien important pour les Sang et Or face au MOB, l’entraîneur du Nasria nous a accordé cet entretien où il s’est montré confiant en la capacité de ses joueurs de relever le défi malgré les dernières perturbations qui ont accompagné l’avantmatch, plus exactement la tentative de quelques proches du MOB de corrompre certains joueurs du Nasria en leur demandant de lever le pied et faciliter la tâche pour les Mobistes.

«Assurer le maintien pour préparer la saison prochaine»
Avant quatre journées de la fin du championnat, le NAHD pourra assurer son maintien en D2 en cas de victoire demain face au MOB, ce qui permettra, selon le driver du NAHD, de commencer à préparer la saison prochaine dont il s’est fixé objectif avec la direction du club pour jouer les premiers rôles et remettre ainsi le NAHD parmi les clubs de l’élite. Zoheir Djelloul a aussi insisté sur l’importance des nouveaux sponsors qui vont financer le club, ce qui pourra, selon lui, donner un nouveau souffle aux Sang et Or.

qui est très important dans ce genre de matches.»

«La direction du club a pris les décisions nécessaires»

n’avoir rien à regretter»
Belhocine est une pièce importante du dispositif défensif de Bouhellal. Il nous parle du match contre le SAM qui est décisif.
Avant toute chose, quelles sont les nouvelles ? Tout va pour le mieux car je suis totalement rétabli. J’ai repris les entraînements et j’espère qu’il en sera de même pour la compétition le plus tôt possible. L’équipe semble en net regain de forme. Un commentaire. C’est à ne rien comprendre cette saison. L’équipe est de bonne qualité et elle l’a montré lors des derniers matchs. Elle joue nettement mieux au football que lors des précédentes journées et les résultats sont là pour l’attester. Il est certain que ce sera compliqué, mais nous avons toutes nos chances de bien figurer au classement à l’issue du championnat. Quelles sont vos chances de vous classer parmi les trois premiers ? Vous savez, les choses vont tellement vite en football. Je vous dirais simplement que nous prendrons les matchs comme ils viennent et à partir de là tout est possible. Ce qui est sûr est que l’USMB sera attendue, là où elle aura à évoluer. Comment s’est déroulée la préparation pour le match contre le SAM ? Nous nous sommes préparés avec le plus grand sérieux pour ce match qui est très important. L’ambiance était excellente durant toute la semaine. Justement, l’importance de cette rencontre génère une certaine pression. Comment la gérez-vous ? Ce serait vous mentir si je vous disais qu’il n’y a pas de pression. Celle-ci est bien là et elle augmente de jour en jour. Chacun de nous la gère à sa façon. Cela n’est pas un point négatif, bien au contraire car elle nous permet d’être déjà dans le match. Avez-vous certaines appréhensions ? C’est un match qui se jouera, j’en suis certain dans un excellent esprit. Il y aura de l’engagement sur le terrain mais tout cela sera oublié après le coup de sifflet final. Et pour ce qui est de votre avenir ? Je suis plus préoccupé par l’avenir de mon club que par le mien. Je ne pense pas du tout à la prochaine saison et de toutes les façons tout dépendra de l’avenir de l’USMB. Entretien réalisé par Slimane B.

Belhocine «Pour

n

n

Dans ce sens, le premier responsable de la barre technique, Zoheir Djelloul, a souligné la réaction de la direction du NAHD qui s’est vite occupée de cette affaire, il nous dira : «Effectivement des joueurs du Nasria se sont manifestés pour dénoncer le fait que des gens se sont bel et bien approchés d’eux pour les déstabiliser avant ce match.» Avant d’ajouter : «Sur le coup et surtout après avoir réuni les preuves, la direction du club est passée à l’acte en déposant une plainte au niveau du procureur car l’image du NAHD est si précieuse qu’on peut pas oser la toucher.»

«Je salue le professionnalisme de mes gars»

«Mes joueurs relèveront le défi»

n

Revenant au match, Zoheir Djelloul n’a pas caché sa satisfaction en ce qui concerne son groupe. Pour l’ex-entraîneur-adjoint de l’EN, il possède dans ses rangs des joueurs talentueux surtout sur le plan technique et il faut juste continuer à travailler sereinement afin que les résultats suivent. Répondant à une question sur la façon dont il a préparé cette rencontre, le coach du NAHD nous apprend : «Tout au long de la semaine on s’est bien préparés en essayant tout d’abord de tourner la page du précédent matche face à l’ABM et cela en se basant sur le volet psychologique

La majorité des joueurs que nous avons contactés ces derniers temps nous ont tous parlé de la méthode de travail du coach, qui, selon eux, les pousse à se donner à fond. Zoheir Djelloul a tenu à rappelé qu’il fait confiance à tout son groupe et qu’il essaye toujours de faire le bon choix selon le travail effectué tout au long de la semaine qui précède le match, tout en promettant à la fin aux fans du Nasria qu’il fera tout son possible afin qu’il retrouve des couleurs et sorte de la situation délicate dont il se trouve.

Boudi Omar

Saïdi au sifflet
La rencontre NAHD-MOB, comptant pour la 27e journée du championnat, sera dirigée par l'arbitre Saïdi. Il sera assisté par Hadj Said et Rezguane, selon le communiqué paru sur le site de la Ligue de football professionnelle.

B. O.

N° 2252 Vendredi 12 avril 2013

Coup d’œil Ligue 2

19

ASMO

Les Asémistes A l’écoute de Chéraga préparent le match
est avec un moral au beau fixe que les gars de M’dina J’dida ont effectué hier matin le déplacement à El Eulma pour préparer le match de ce samedi face à l’AS Khroub comptant pour la 27e journée de championnat de la Ligue 2. Après avoir renoué avec le succès vendredi dernier face au MC Saïda, les Asémistes ont assuré définitivement leur maintien. Du coup, ils vont aborder les quatre prochains et derniers matchs de la saison sans la moindre pression. «Ce succès réalisé face au MCS est très important dans la mesure où il va nous permettre d’aborder la suite de la compétition à l’aise», avait déclaré l’entraîneur Mouassa à l’issue du derby de vendredi dernier. Face à une équipe de l’AS Khroub, qui se trouve pratiquement dans la même situation que l’ASMO, la formation de M’dina J’dida va aborder le match de ce samedi avec un moral au fixe. Le staff technique compte exploiter cette situation pour

RCK-IBL

DNA

de l’ASK sans pression
C’

mettre ses joueurs à l’aise pour qu’ils puissent d’aborder cette rencontre dans les meilleures conditions possibles. Les quatre prochaines journées de la compétition seront l’occasion pour certains de prouver ce dont ils sont capables afin de convaincre le staff technique de les garder dans l’effectif de l’équipe la saison prochaine. Le match de demain sera donc important pour les coéquipiers de Youssef Yacine qui veulent terminer la saison en force. Pour cette empoignade, l’ASMO sera privée des services de deux de ses joueurs, en l’occurrence le défenseur latéral gauche, Saâdaoui suspendu après avoir écopé face au MC Saïda de son quatrième avertissement, ainsi que de son attaquant, Kheloufi, blessé. En revanche, l’ASMO bénéficiera face à l’ASK du retour de Benchaâbane, qui s’est rétabli de sa blessure, et de Benayada, qui a purgé sa suspension. Riad O.

Benaouameur : «Terminer la saison en force»
A l’instar de ses coéquipiers, le défenseur central de l’ASMO, Benaouameur Akram, affirme que son équipe est prête pour le match de ce samedi face à l’AS Khroub. L’ancien sociétaire de l’USM Alger estime que le groupe a les moyens d’aller chercher les trois points du Khroub et ajoute que l’objectif principal de son équipe est de terminer la saison en force.

Après avoir réussi leur premier succès à l’extérieur à l’occasion de leur duel contre l’USMC, les protégés de Mustapha Biskri auront à cœur d’enchaîner avec une nouvelle victoire cet après-midi contre l’IBL. Afin de préparer ce rendez-vous dans les meilleures conditions, le staff technique du RCK avait programmé un match test mardi contre le CRB. Une joute qui a permis au coach koubéen de passer en revue son effectif et apporter les dernières retouches avant le match d’aujourd’hui face à Lakhdaria. Les Vert et Blanc se sont donc bien préparés pour cette rencontre qu’ils espèrent remporter pour garder leurs chances intactes. En plus, les joueurs de Kouba veulent réussir un sans-faute et éviter la crise avant la fin du championnat. Une mission

qui s’annonce à la portée des coéquipiers de Benkouider. Les Koubéens ne voudront certainement pas manquer l’occasion de rester sur le podium et profiter surtout d’un probable faux pas du leader. En effet, l’ABS est attendu de pied ferme à Chéraga où la JSMC n’est pas prête à lui faire le moindre cadeau. Ainsi, le Raed sera à l’écoute de Chéraga et espère un service de la part des Chéragois. En somme, les Koubéens aspirent à une victoire de leur team et une défaite de Boussaâda afin de prolonger leur rêve…

On ne reprend pas les mêmes
Le staff technique du RCK sera contraint de revoir sa copie aujourd’hui contre Lakhdaria. En

effet, l’entraîneur Mustapha Biskri n’a pas été satisfait du rendement de son team lors de la joute amicale face au CRB. En plus, l’équipe enregistrera plusieurs défections puisque pas mal de cinq joueurs seront absents. En effet, Bentayeb et Essaïd sont suspendus, Kaddour toujours convalescent, et Boussefiane ainsi que Benmbarek non autorisés à prendre part au match de cet après-midi. Un constat qui obligera le staff technique à apporter plusieurs changements au niveau de la composante de l’équipe. Ainsi, des rectificatifs seront opérés dans les trois compartiments et certains joueurs pourront faire leur retour dans le onze rentrant. En parallèle, Biskri pourrait même changer de système de jeu… C.R.

JSMC-ABS

Comment s’est déroulée votre préparation pour le match de ce samedi face à l’ASK ? Nous avions bien préparé ce match. Malgré le fait que nous n’ayons plus rien à espérer en cette fin de saison après avoir perdu toutes nos chances dans la course pour l’accession et avoir assuré notre maintien en Ligue 2, nous voulons terminer la saison en force. Nous, les joueurs, sommes concentrés sur les quatre prochains et derniers matchs de la saison et nous avons à cœur de terminer la saison en force et d’améliorer notre classement. Ce match face à l’AS Khroub est très important pour notre équipe et nous allons l’aborder le plus normalement du monde. Nous voulons vraiment engranger le maximum de point lors des quatre prochains et derniers matchs de la saison. On a senti chez les joueurs une grande détermination de terminer la saison en force malgré que vous n’ayez plus rien à espérer en cette fin de championnat… Effectivement, nous voulons vraiment terminer le championnat en force. Le staff technique a axé son travail ces derniers temps sur le plan psychologique afin de nous motiver et de nous sensibiliser de la tâche qui nous attend. Nous devrons se comporter en vrais professionnels en défendant les couleurs de l’équipe jusqu’à la dernière journée de championnat. C’est que vrai que nous n’avions plus à espérer en cette fin de saison puisque nous avions perdu toutes nos chances dans la course pour l’accession et que nous avions déjà assuré notre maintien mais cela ne nous empêchera pas de jouer à

fond les quatre prochains matchs de championnat. Nous allons tout pour les gagner pour terminer le championnat dans le meilleur classement. Dans quel état d’esprit allezvous aborder les prochains et derniers matchs du championnat ? Nous allons aborder ces matchs le plus sereinement du monde. Rien n’a changé dans notre détermination et nous avons toujours cette même volonté de gagner nos quatre prochains et derniers matchs de la saison. Notre moral est au beau fixe et tous les joueurs sont conscients de la tâche qui les attend. Nous allons continuer à donner le meilleur de nous-mêmes pour terminer le championnat en force. Comment se présente pour vous votre prochain match face aux Khroubis ? Les matchs se suivent et se ressemblent pour nous. Chaque match à sa particularité. L’AS Khroub est une bonne équipe qui est revenue en force en championnat ces dernières semaines. Nous mesurons parfaitement la difficulté de la tache qui nous attend au Khroub. Mais nous sommes ambitieux et nous allons tout donner pour revenir chez nous avec les trois points de la victoire. Nous voulons réaliser un succès afin de confirmer notre victoire acquise le week-end dernier face au MC Saïda et de terminer la saison en force. Sur un plan personnel, êtes-vous satisfait de votre rendement sous le maillot de l’ASMO ? Je continue de travailler très dur et à donner le meilleur de moi-même pour apporter un plus à l’équipe. D’ailleurs, je joue là où le coach me demande de jouer. Personnellement, je me mets au service du groupe et j’espère aider l’équipe à terminer le championnat en force. Entretien réalisé par Riad O.

La JSMC sera mise devant un véritable test cet après-midi pour le compte de la 24e journée du championnat de DNA. L’adversaire n’est autre que le leader incontestable du championnat. Afin de préparer ce rendez-vous contre l’ABS dans les meilleures conditions, le staff technique de Chéraga avait soumis son groupe à une légère charge de travail avec un boulot psychologique. Les Rouge et Blanc espèrent se re-

Respecter l’éthique sportive
faire une santé et retrouver leur bonne dynamique. La direction, pour sa part, n’a pas hésité à motiver les joueurs et a promis une forte prime en cas de succès. Une mission qui s’annonce ardue puisque l’équipe visiteuse, qui reste sur un large succès acquis at home contre le PAC, veut consolider sa position de leader et, pourquoi pas, assurer un pied en Ligue 2 dès aujourd’hui. Les coéquipiers du keeper Rachid

Ferchichi, qui carburent à plein régime, ne voudront certainement pas manquer l’occasion de prendre encore le large sur leurs poursuivants. Mais d’un autre côté, les coéquipiers de Tahar Bellar aspirent à un résultat probant au stade des Frères-Lamali et se disent capables de relever le défi et surtout respecter l’éthique sportive. Réponse cet après-midi…

Chibane : «La pression sera du côté de Boussaâda»
avant-centre, Youcef Chibane, semble optimiste pour battre l’ABS et par là même déterminé à jouer le jeu et respecter l’éthique. Pour le meilleur buteur de DNA, son équipe jouera à fond et la pression sera du côté de l’ABS. «Le moral est au beau fixe et les joueurs ont bien travaillé et semblent en mesure d’enchainer avec un deuxième succès de

L’

suite. Pour ce match, nous n’avons rien à perdre et nous comptons jouer nos chances à fond. La pression sera du côté de Boussaâda», martèle le joueur avant d’enchaîner  :  «Le match contre l’ABS est difficile, certes, mais en ce qui nous concerne, nous devons bien réagir afin de ne pas décevoir nos entraineurs et notre public. Nous sommes conscients que notre mission ne sera pas de tout

repos face au leader puisque cette équipe, qui est gonflée à bloc, ne se laissera pas faire. Nous savons à l’avance que nous aurons affaire à une équipe coriace, mais la victoire nous intéresse aussi. En parallèle, il ne faut pas mettre trop de pression et si Boussaâda gagne, on doit la féliciter.» C.R.

ESG-USMC

Sortir de la

Après avoir raté l’opportunité de renouer avec le succès en concédant un huitième faux pas en neuf matches disputés, l’USMC se déplacera cet après-midi à Sour Ghozlane pour affronter l’ESG. L’équipe de Kaouche aura affaire à une équipe qui voyage, elle aussi, très mal et qui pourrait éventuellement semer plus le doute au sein de l’USMC et qui pourrait causer d’autres problèmes à la bande d’Idir. Le staff technique ayant beau peaufiner ses plans pendant toute la semaine afin de redresser la barre. Les joueurs, quant à eux, souffrent toujours sur le plan psychologique et n’arrivent plus à trouver la spirale des bons résultats. D’où la question de savoir comment l’équipe de Kaouche compte réagir pendant le match. Désormais, les joueurs sont sous pression mais ils comptent renouer avec le succès et mettre fin à leurs déboires. En somme, on veut avant tout sortir l’équipe de la réanimation et espérer terminer la saison sans trop de pression…

réanimation

Battre Bordj Ghedir pour espérer
Rien n’est joué en ce qui concerne l’accession en L2 dans ce groupe de DNA Centre et plusieurs équipes peuvent légitimement

ESMK-ASBG

Mehdaoui : «Les trois points et rien d’autre face à Bordj Ghedir»
tif. Devons-nous comprendre par-là que vous viserez la victoire ? Ce sera notre objectif, ce vendredi, même si la tâche s’annonce très compliquée face à une équipe qui ne lâchera rien de la première à la dernière minute. On vous laisse conclure… Je voudrais seulement lancer un appel à nos supporters. Nous avons besoin de leur soutien surtout lors des derniers matchs de championnat. Je pense que pour ce qui est de l’accession, rien n’est encore joué. Entretien réalisé par S.B.

espérer goûter au nirvana à la fin de cet exercice. L’ESMK fait partie du lot des formations qui gardent leurs chances intactes.

Pour les poulains de Houhou, il est impératif de gagner cet aprèsmidi face à Bordj Ghedir.

C.R.

Bordj Ghedir, votre prochain adversaire, a de bonnes raisons pour réaliser un bon résultat contre vous. Un commentaire ? Comme vous l’avez précisé, les joueurs de cette équipe n’ont qu’une seule idée en tête : gagner. A nous de faire en sorte qu’ils n’atteignent pas cet objec-

20

n° 2252 Vendredi 12 avril 2013

Pedro «Le PSG a été un grand rival»
Barça
Iniesta : «Messi a apporté plus de fluidité dans les combinaisons»
de nouveau assez brillant, le milieu de terrain andres iniesta sait que lui et ses coéquipiers catalans sont passés de jus-

Coup d’œil International

belle soirée Ancelotti «Unequi aurait pu
PSG

Le Barça a souffert pour éliminer le psG, mercredi en quart de finale de la Ligue des champions 1-1 (2-2 à l'aller). si pedro est celui qui a offert la qualification aux Catalans avec son but égalisateur, l’attaquant espagnol a tenu à rendre hommage à un de ses coéquipiers, Lionel messi, qui a été pour lui l’homme de la rencontre : «Lionel Messi est un joueur très important. Ça a été notre catalyseur. On s'est transformé lorsqu'il est entré et on doit le remercier pour ça. Le PSG a été un grand rival et nous sommes ravis de passer en demi-finales Peu importe quelle équipe nous allons affronter en demies. A ce niveau-là, tous les matches seront très difficiles.»

être fantastique»

malgré l'élimination du psG après deux matches nuls face au Barça (1-1, 2-2), l’entraineur italien Carlo ancelotti avait le sourire : «On a des regrets et de la fierté. Tout était possible, on a utilisé toutes nos qualités, du caractère et du courage. On a très bien joué, on est déçu car on était proche de gagner. C'était une belle soirée qui aurait pu être fantastique», a expliqué l'entraîneur parisien sur infosport.

tesse contre le psG, en affirmant que le Barça a livré une belle partie mercredi soir lors de la seconde manche. «Nous faisons, je pense, deux bons matches face à Paris. Ce soir, nous avons toujours cherché à nous projeter vers le but adverse.» pour lui, l'entrée de Lionel messi a permis aux Blaugrana d'avoir «plus de fluidité dans les combinaisons» a la question de savoir s'il est soulagé après cet épilogue face au psG, andres iniesta a répondu que ce qui «prédomine», c'est simplement «la joie d'être une nouvelle fois en demi-finales».

Messi apte pour les demi-finales
Alors que l’entraîneur Tito Vilanova a pris le grand risque d’aligner Lionel Messi qui n’était pas complètement remis de sa blessure, cela n’a heureusement pas aggravé le cas de l’Argentin. Selon Mundo Deportivo, le meilleur buteur catalan aurait passé, hier matin, de nouveaux examens de contrôle. Les images de l’échographie auraient cependant rassuré le quadruple Ballon d’Or qui n’aurait pas aggravé sa lésion à la cuisse. «J’espère être là pour les demi-finales», auraitil déclaré en sortant de la clinique. «La Pulga»devrait tout de même être laissée au repos, ce week-end, lors du déplacement à Saragosse en Liga.

La déception dominait dans les réactions des joueurs parisiens suite au match nul sur la pelouse du Camp nou, synonyme d’élimination. auteur du but parisien, le milieu de terrain était forcément déçu par l’élimination et regrette une occasion manquée qui aurait pu permettre au psG de mener de deux buts : «Je suis triste parce que nous avons joué deux matchs face au Barça sans perdre. Mais en même temps je reste tranquille parce que c’est notre première participation à la Ligue des champions depuis longtemps et je suis certain que la saison prochaine sera meilleure. Tout ce qui s’est passé cette saison est très positif. Nous sommes en train de grandir et cette partie nous a encore aidés à nous améliorer. On a eu la possibilité de mener 2-0 et c’aurait tout changé. Mon but ? C’est un but magnifique après un unedeux avec Ibra. Marquer au Camp Nou ça n’arrive pas tous les jours, mais je ne m’arrête pas là-dessus, ce qui prédomine c’est la déception. Messi ? Son entrée a changé le visage du Barça. A partir de ce moment-là, ils ont été plus agressifs. C’est un joueur fondamental pour Barcelone, et il l’a encore prouvé ce soir. Quand il est là, ce n’est pas la même équipe, a avoué le milieu de terrain argentin dans Le Parisien, avant de donner le nom de son favori pour le reste de la compétition. J’aime beaucoup le Bayern Munich. C’est une équipe très compacte et forte physiquement. Ils ont l’équipe pour gagner cette année.»

«Messi ? Son entrée a changé le visage du Barça»

Pastore

Ibrahimovic : «Nous avons gagné le respect de beaucoup de gens»
Malgré une nouvelle passe décisive à Javier Pastore, l’attaquant Zlatan Ibrahimovic, n’a pas réussi à priver son ancien club, de se hisser en demi-finale de la prestigieuse Ligue des Champions. L'international suédois juge que lui et ses coéquipiers sont vraiment passés près de l'exploit au Camp Nou, et que les gens devraient être très fiers étant donné que les Parisiens ont réalisé deux matches fantastiques face à l'armada du Barça : «Il n'y a pas beaucoup d'équipes qui ont aussi bien joué que nous face au Barça et je pense qu'après ce soir, les gens vont porter un autre regard sur le PSG. Nous avons gagné le respect de beaucoup de gens ce soir.»

Heynckes: «Pas facile de se concentrer après avoir remporté la Bundesliga»

Bayern Munich

qualifié avec le Bayern munich pour les demi-finales de la Ligue des champions, après un dernier succès au Juventus stadium (0-2) en quarts de finale retour, Jupp Heynckes, le technicien du club bavarois, était assez fier de la performance de ses hommes, qui ont déjà remporté le titre de champion d’allemagne : «Ce n'était pas facile pour les joueurs d'être pleinement concentrés sur le match après avoir remporté le championnat d'Allemagne quatre jours plus tôt», a-t-il précisé sur le site de l'uefa. «C'était apparemment le cas dans les 20 premières minutes de jeu pendant lesquelles nous perdions trop facilement le ballon et notre jeu offensif n'était pas assez fluide. Nous avons lentement pris le contrôle du ballon et avons beaucoup progressé en seconde période.»

Conte «Le meilleur Bayern de tous les temps»
Juventus

Comme c’était le cas après la défaite du match aller, l’entraineur turinois, Antonio Conte, n’a pas hésité à louer la qualité des bavarois, suite à la nouvelle défaite «2-0» à domicile, face au récent champion d’Allemagne : “La meilleure équipe est passée, elle l’a démontré à l’aller et au retour. Ils sont rodés, ils jouent au haut niveau depuis des années, c’est une équipe construite pour gagner. Dire que c’est le meilleur Bayern de tous les temps n’est pas une absurdité. Ils ont des joueurs qui courent et de grande qualité. Dans le foot il faut être honnête et savoir dire ‘bravo à eux’. Nous sommes néophytes d’un certain point de vue, nous avions tant de joueurs qui débutaient en Champions League et nous sommes arrivés en quarts. Maintenant on sait que le chemin à parcourir est encore long, on garde ainsi les pieds sur terre. Nous nous sommes réveillés de ce très beau rêve, nous sommes toujours parmi les huit premières équipes d’Europe. Je répète, je ne peux que féliciter mes joueurs.”

Mandzukic : «L’un des plus beaux moments de ma carrière»
de nouveau décisif en pointe de l’attaque bavaroise, en inscrivant le premier but face à la Juventus, mercredi en quarts de finale retour (2-0), mario mandzukic a évoqué cette qualification au micro de sky allemagne : «Tout le monde a vu que ce ne fut pas facile. Mais on a joué intelligemment, on est resté calme et on a marqué le but. Mais on n'est pas arrivé au bout du chemin. C'est un des plus beaux moments de ma carrière.» a noter que mario mandzukic a écopé de 3e carton jaune cette saison en Ligue des champions. L’attaquant de 26 ans sera donc suspendu pour la demi-finale aller du club bavarois : «C'est toujours difficile d'être spectateur mais je suis sûr que les joueurs feront bien le travail.»

Le Bayern a confirmé sa belle forme du moment en allant l’emporter à Turin face à la Juve mercredi soir, en s’imposant sur le même score qu’à l’aller «2-0». Une brillante performance qu’a tenu à saluer Arjen Robben, le milieu néerlandais de l’équipe : «On a très bien joué, spécialement en deuxième période. Globalement, on mérite cette victoire. Ce succès signifie beaucoup. Tout le monde sait qu’on réalise une grande saison, mais le plus dur reste à faire. Vous ne pouvez qu’être fiers après avoir gagné chez la Juve.» Concernant la victoire finale dans cette compétition, l’ailier batave a déclaré : «Tout est possible. Il reste trois grandes équipes. ça va être spectaculaire.»

Robben : «Le plus dur reste à faire»

Capitaine d’une équipe de la Juventus incapable de tenir tête aux bavarois, en s’inclinant une nouvelle fois sur le score de «2-0» à domicile, en quarts de finale de la Ligue des Champions, le gardien de but Gianluigi Buffon a confié sur Sky Italia que lui et ses coéquipiers n'ont pas de regrets même si, bien évidemment, c'est toujours pénible de quitter la scène européenne : «Nous avons joué au maximum de nos forces actuelles, malheureusement ça n'a pas suffi, nous avons rencontré une équipe qui physiquement, techniquement, en expérience et en conviction, sur tous les plans, s'est montrée supérieure à nous», a admis l'international italien qui voit les Bavarois capables de remporter le sacre finale cette saison.

Buffon : «Sur tous les plans, le Bayern s'est montré supérieur à nous»

Pogba : «Les Bavarois ne nous ont laissé aucune chance»

Titulaire avec Andrea Pirlo au milieu de terrain pour jouer le Bayern avec la Juve en quarts de finale retour de la Ligue des champions, l’ancien joueur de Manchester United, Paul Pogba, était certes déçu après l’élimination mais content de l'effort fourni. «Nous avons joué contre une meilleure équipe avec plus d'expérience. Nous aurions aimé marquer plus tôt mais ils ne nous ont laissé aucune chance. Ils ont très bien joué et leur premier but était celui de trop pour nous», a affirmé sur le site de l'UEFA le jeune international français.

quotidien sportif annexe de panorama

Contact@lebuteur.com

& Tél. (021) 73-24-03 / Fax : (021) 73-16-47 Maison de la Presse Tahar Djaout 01, Rue Bachir Attar - Alger e-mail : lebuteurdz@yahoo.fr
Directeur de la publication : Boussaâd Kahel - Rédacteur en chef : Mohamed Saâd - Rédacteur en chef adjoint : Ali Hamouche - Rédaction : Achour Aït Ali, Noureddine Benazzou, Tarek Bouchikhi, Adel Cheraki, Nacym Djender,Moumen Aït Kaci Ali, Saïd Djoudi, Saïd Fellak, Kamel Manane, Abdelbasset Mogdad, Hamza Rahmouni, Nacer Eddine Ratni. Imprimerie : Centre : SIA - Ouest : SIO - Est : SIE / Distribution : Entreprise Nationale de Distribution.

Pour vos insertions publicitaires, contactez notre service publicité. Tél : 021 73 14 37 / Fax : 021 73 14 17 ou bien contactez l’ANEP : 1, avenue Pasteur - Alger Tél : 021 73 76 78 Fax : 021 73 95 59 / Télex : 56150

N° 2252 Vendredi 12 avril 2013

Coup d’œil International

21

«Si ça continue, il me faudra changer d’air.» Voilà ce que Iker Casillas aurait confier à des amis proches. Le gardien de but du Real Madrid n’en peut apparemment plus de sa situation au Real Madrid : de retour de blessure, le capitaine doit se contenter d’une place de remplaçant derrière Diego López. De son côté, le journal As n’a pas hésité à affirmer que «Iker reçoit des offres». Le quotidien sportif espagnol révèle que depuis quelques semaines, le portier champion du monde et d’Europe en titre est approché par des écuries européennes. La publication évoque surtout des pistes en Angleterre. Arsenal, Liverpool et Manchester United surveilleraient attentivement la situation de l’international espagnol devenu, à l’heure qu’il est, la doublure de Diego Lopez dans l’esprit de José Mourinho.

Casillas ne manque pas de courtisans

Real Madrid

contrat de titulaire jusqu’à ses 40 ans !»
L’ancien latéral gauche du Real Madrid, Roberto Carlos, s’est exprimé sur la situation actuelle du portier madrilène, Iker Casillas, qui est depuis plusieurs semaines sur le banc des remplaçants, malgré son statut d’international : «Casillas a toujours été titulaire, mais il s’est blessé et avec l’arrivée de Diego Lopez, tout s’est bien passé. Mourinho a une personnalité spéciale, un style propre à lui-même et doit toujours être respecté. Casillas devra se battre pour récupérer sa place car dans son contrat, il n’y a aucune clause qui stipule qu’il doit être titulaire jusqu’à ses 40 ans», a lâché l’actuel dirigeant du club russe de l’Anzhi, dans des propos relayés par Sambafoot.

Roberto Carlos : «Casillas n’a pas un

Alors que Marca a dévoilé en exclusivité que Radamel Falcao ne serait qu’à un pas de rejoindre Manchester United, en affirmant une probable offre d’un montant de 55 M€ des la part des Mancuniens pour arracher le buteur de l’Atlético, les dirigeants colchoneros auraient, dans un premier temps ,accepté l’offre, malgré la clause initiale de 60 M€ du joueur, sauf qu’Alex Ferguson aurait réfléchi à une nouvelle offre, qui pourrait cette fois arranger tout le monde. Hier, le Daily Mail a confirmé le lien entre United et Falcao mais l’offre serait différente. Avec Rooney, Van Persie, Welbeck et Chicharito, Sir Alex Ferguson a beaucoup d’attaquants à sa disposition. C’est pourquoi il souhaiterait inclure l’un d’entre eux dans la transaction. Le Daily Mail annonce qu’il s’agirait de Javier «Chicharito» Hernandez qui est estimé à 24 M€. Les Rojiblancos repartiraient donc avec un chèque, en plus de la certitude de conserver dans leurs rangs un renard capable d’enfiler les buts comme des perles.

Chicharito, comme monnaie d’échange avec Falcao

Manchester United

Tout prêt de revenir au Milan AC lors du récent mercato hivernal, le milieu de terrain brésilien, Kaka, fait partie toujours de l’effectif du Real Madrid. Aziz Yildirim, le président du club turc de Fenerbahçe, a profité de la présence de à son homologue madrilène Florentino Pérez en Turquie, pour suivre le match retour face à Galatasaray, pour se rendre chez lui à l’hôtel, en évoquant un probable transfert du Brésilien. Si Florentino Pérez n’est nullement contre le départ du joueur, reste à savoir si Kaka acceptera cette destination. L’ancien milanais perçoit un salaire de 9 millions d'euros par saison, c'est en partie à cause de ces émoluments exorbitants que le milieu de terrain était resté à Madrid l'été dernier. Cette rencontre révélée par le quotidien espagnol AS fait aussi état d'un intérêt pour un défenseur central, qui pourrait s'agir de Ricardo Carvalho, qui a joué quelques matches seulement depuis le début de saison

Fenerbahçe veut faire le forcing pour Kaka

Chelsea
Abramovitch pense à Mourinhoa,
Le club de Chelse par la voix de son président Bruce Buck, a confirmé qu’il allait se mettre à la recherche d’un nouveau manager et n’excluait aucune piste, y compris celle de José Mourinho, sauf que ce n’est nullement le moment d’évoquer ce sujet, même si Raphael Benitez, l'actuel entraîneur, serait donc intérimaire du coté de Stamford Bridge : «La recherche d’un nouveau technicien n’a pas commencé, nous nous concentrons sur notre fin de saison, mais nous pensons à lui, Monsieur Abramovitch pense à lui.» Interrogé sur la possibilité que ce futur manager soit José Mourinho, Bruce Buck se montre très clair : «Je suis complètement ouvert à cette solution», a-t-il ajouté sur Sky Sports.

Man City

Dortmund

à un retournement de situation concernant le titre de champion en Premier League, malgré le récent succès des Citizens face aux Mancuniens (2-1), le défenseur argentin de City, Pablo Zabaleta, qui s’est exprimé sur le site officiel du club, veut se concentrer sur la possibilité de remporter la Cup cette saison : «On doit se concentrer sur le match de Chelsea et pas sur la suite pour le moment. Nous devons battre Chelsea et alors nous pourrons penser à qui nous allons jouer, Wigan et Millwall ne sont peut-être pas considérées comme les meilleures équipes mais peu importe, parce que dans un match tout peut arriver.» Pablo Zabaleta se souvient de la victoire en 2011 contre Stoke en finale : «Pour moi, c’était un match spécial parce que c’était la première fois que je jouais à Wembley et battre United en demi-finale a ajouté de la saveur.»

Zabaleta : «Battre Chelsea avant de penser à la finale» S’il affirme qu’il ne fallait plus croire

Selon les informations de Kicker, le jeune Allemand du Borussia Dortmund, Mario Götze, est très courtisé, notamment du côté de l’Angleterre. Si les Gunners sont intéressés, Manchester City aurait déjà entrepris des démarches pour s’attacher les services de Mario Götze, dont le contrat expire en 2016. Selon le journal allemand, Txiki Begiristain, le responsable du secteur sportif de Manchester City a rencontré Volker Struth, l'agent de Mario Götze, en mars dernier. Il aurait été notamment évoqué, lors de ce rendez-vous, les modalités d'un transfert du petit prodige allemand vers le club champion d'Angleterre en titre. Un transfert aurait donc été évoqué et la somme de 40 millions d’euros, montant de la clause libératoire du joueur, a été avancée par le média allemand. Auteur de 14 buts en 40 matches depuis le début de la saison, Mario Götze a d'autres chats à fouetter pour le moment. Son objectif est clair : remporter la Ligue des Champions avec Dortmund. Rappelons que les hommes de Jürgen Klopp se sont hissés en demi-finales en éliminant Malaga.

Man City et Arsenal se disputent Götze

Milan AC

El Shaarawy : «Mon objectif personnel est d’atteindre les 20 buts»
Avant le grand choc tant attendu entre le Milan AC-Napoli, capital pour la deuxième place en Serie A, synonyme de qualification direct pour la Champions League, l’attaquant Stefan El Shaarawy s’est exprimé au micro de Milan Channel : «Nous regrettons de ne pas avoir mieux géré la partie contre la Fiorentina, à 0-2 et plus particulièrement en deuxième période, car nous avions moins de conviction et nous sommes remontés sur le terrain d’une mauvaise manière. Nous sommes déçus de ne pas avoir pris les trois points, mais nous sommes toujours là, à la troisième place et nous pensons au prochain match.. Nous pensons maintenant au Napoli et devons archiver ce Simple joker de luxe au sein match, car le produ club lombard et à un an de chain s’annonce difla fin de son contrat, l’attaficile. Ils ont une quant Robinho pourrait quitter grande équipe le Milan AC, cet été. Cette saiavec de très son, Robinho a fait 21 apparibonnes individualitions et inscrit 2 buts, ce qui tés et nous dereste très insuffisant pour vrons monter sur l’ancien prodige du football le terrain avec une brésilien, qui a déclaré au immense détermijournal MAIS, qu’il ne fermait nation. J’espère pas la porte à une arrivée à que nous remporFlamengo, si une offre intéterons ce duel et si ressante lui parvenait : «J’ai je marque c’est enbeaucoup de rescore mieux. Mon pect pour Flaobjectif personmengo, mais j’ai un nel est d’atcontrat avec Milan. teindre les Je suis heureux à 20 buts Milan mais bien cette saiévidemment son et il s’il y a une faut donc offre qui est pour cela bonne pour que je moi, ce semarque à rait parnouveau fait.» même si l’objectif principal est d’atteindre cette deuxième position au classement.»

Robinho reste ouvert à un retour au Brésil

Negredo, la nouvelle cible en pointe

Même si le marché des transferts estival est encore loin d'avoir officiellement ses portes, les dirigeants du Borussia Dortmund sont en train de dénicher d’ores et déjà les joueurs susceptibles de venir renforcer les rangs de l'écurie allemande, la saison prochaine. Selon le journal Marca, l'attaquant du FC Seville, Alvaro Negredo, 27 ans, intéresse fortement le Borussia, lequel serait prêt à formuler une offre de 18 millions d'euros afin d'acquérir l'international espagnol. La venue d'Alvaro Negredo ferait immensément plaisir à l'entraîneur Jürgen Klopp même si, pour l'heure, ce dernier garde le silence en ce qui concerne ce dossier, alors que le meilleur buteur du club, Robert Lewandowski, devra quitter le club cet été. A noter que l'Atletico Madrid, Everton ou encore Tottenham sont aussi intéressés par le profil de Negredo, auteur de 17 buts cette saison en Liga.

par e-mail : Réagissez à cette page ur.com ute leb té@ jeux-san

Numéros utiles
■ SAMU : (021) 23.50.50 ■ Urgences médicales : 115 ■ Protection civile : (021) 71.14.14 ■ Sûreté wilaya : (021) 73.00.73 ■ Gendarmerie : (021) 76.41.97 ■ Centre antipoison : (021) 97.98.98 ■ Dépannage gaz : (021) 67.59.81 ■ Dépannage électricité : (021) 67.24.52 ■ Service des eaux : (021) 67.50.30 ■ Personnes en difficulté ou en détresse : N° Vert : 15-27

­ ­D écra­­s sage
Le proverbe du jour

Le Buteur n° 2252 Vendredi 12 avril 2013 Prévisions météo pour Alger et ses environs
Horaires des prières
30 Djoumadi el awel 1434

23

VEnDREDI
En PARtIE EnSOLEILLé

SAMEDI
En PARtIE EnSOLEILLé

«Un ami c'est une route, un ennemi c'est un mur»
(Proverbe chinois)

Vendredi
Dohr Asr Maghreb Icha : 12h49 : 16h28 : 19h23 : 20h45 : 04h46 : 06h17

Samedi
Fedjr Chourouk

Matin : 12 °C A-M : 21 C Vent : 14 km/h Direction : n.W.

Matin : 12 °C A-M : 22 C Vent : 11 km/h Direction : n.

ACTUEL
Vienne : un patient opéré en urgence... à la place d'un autre terrible malentendu au centre hospitalier de Vienne (Isère). Un patient a été opéré de toute urgence à la place d'un autre. Ce dernier avait, de son côté, été renvoyé chez lui par erreur comme l'a indiqué ce mercredi le directeur de l'hôpital, confirmant une information du Dauphiné Libéré. Le centre hospitalier Lucien-Hussel effectue actuellement des recherches pour identifier cette dernière personne. L'erreur sur les identités, survenue lors de scanographies "malgré de nombreuses procédures de contrôle", remonte au 27 novembre 2012. Mais l'information n'a été portée à la connaissance de l'hôpital que le 4 avril, a précisé le directeur de l'établissement, Gérard Servais. "Une confusion qui a amené à orienter un patient vers un traitement inadéquat, et n'a pas permis la prise en charge du patient qui le nécessitait", soulignet-il, sans donner davantage d'informations sur la pathologie traitée, par respect du secret médical. C'est lors d'une visite de contrôle chez un radiologue d'un autre établissement que le patient opéré par erreur a été informé du problème. "Il a accepté nos explications, et ne court aucun risque du fait de l'intervention qui a été pratiquée", a commenté Gérard Servais. Le centre hospitalier Lucien-Hussel n'a pas réussi à identifier le patient qui aurait dû être opéré, indiquant simplement, d'après ses radios, qu'il s'agissait d'un homme de plus de 50 ans. Dès lors, 145 personnes correspondant à ce profil et présentes dans l'établissement le 27 novembre 2012 ont été convoquées à une visite immédiate, la pathologie décelée requérant "un caractère d'urgence" selon Gérard Servais. Une enquête administrative est en cours à l'hôpital pour déceler une éventuelle défaillance humaine.

Ma tension est basse : 10/6
Une tension basse ne doit pas inquiéter outre mesure. C'est le cas de nombreuses jeunes femmes, dont la tension se situe autour de 10 ou 11 pour le chiffre supérieur (tension systolique), parfois encore un peu moins. L'inconvénient d'une «petite tension» est le risque de vertiges, d'étourdissements, voire de malaises. Une tension basse, ce n'est pas très grave Une tension artérielle basse peut avoir une origine familiale, mais c'est également une particularité des jeunes femmes grandes et minces. Elle peut aussi être la conséquence d'une maladie ou d'un traitement médicamenteux. Mais la fatigue et le stress peuvent aussi influencer la tension. Une petite tension n'a aucun critère de gravité, à deux conditions : l que les chiffres tensionnels ne varient pas de façon importante par rapport aux chiffres habituels. L'organisme aime la stabilité et l'alternance de chiffres élevés et bas, est mal tolérée ; l que la tension ne chute pas brutalement en dessous de 5 ou 6 (tension systolique), minimum vital. En effet, en-deçà, le cœur n'est plus capable d'irriguer correctement toutes les parties du corps, et dans ces conditions, c'est le cerveau qui en souffre le plus. Cette situation d'extrême urgence se produit par exemple à la suite d'une hémorragie grave ou d'un choc allergique. Risques de vertige et de malaise en cas de petite tension L'inconvénient d'une tension basse est le risque de souffrir de vertiges, d'étourdissements, voire de malaises, sans raison apparente. Ils surviennent essentiellement dans des circonstances précises : l endroit surchauffé, l station debout prolongée, l stress, d'une maladie neurologique. Il est donc préférable d'en parler à son médecin. Quelques conseils en cas de tension basse l En cas de malaise : Dès l'étourdissement, s'asseoir ou encore mieux s'allonger les jambes surélevées une dizaine de minutes afin d'envoyer le sang au cerveau. l En cas de chute de tension au lever : Se recoucher un moment puis se relever très progressivement en passant par la position assise une dizaine de secondes. l Pour augmenter sa tension : Boire beaucoup, notamment de l'eau minérale riche en sodium, mais surtout pas d'alcool, et manger salé. En effet, si le sel est déconseillé en cas d'hypertension, il est inversement recommandé lorsque la tension est basse car il a la propriété de retenir l'eau dans les artères, ce qui a pour effet d'augmenter la pression artérielle. À savoir : Quels sont les chiffres de la tension ? Tension normale : 12 / 8 (tension systolique / tension diastolique). Hypertension (tension haute) : supérieure à 14 / 9. Hypotension (tension basse) : 10 / n'importe quel chiffre. Le premier chiffre indique la pression maximale qui règne dans les artères lorsque le cœur se contracte et pousse le sang dans les artères : c’est la pression systolique. Inversement, le deuxième chiffre indique la pression minimale quand le cœur se relâche ou tension diastolique. On commence toujours par énoncer le chiffre le plus élevé, la tension systolique.

Cake au chocolat et aux raisins secs
Ingrédients w125 g de beurre w115 g de cassonade w60 g de beurre de cacahuètes w2 cuil. à soupe de sirop d'érable w2 œufs w210 g de farine (avec levure incorporée) w170 ml de lait w100 g de chocolat noir râpé w100 g de raisins secs w100 g de cacahuètes Préparation 1. Préchauffez le four à 180° (th. 4). Badigeonnez d'huile ou de beurre fondu un moule rectangulaire de 20 x 20 et garnissez le fond et les parois de papier sulfurisé 2. Dans un saladier, battez le beurre en crème légère avec le sucre, le beurre de cacahuètes et le sirop d'érable. . Ajoutez les œufs un à un, en battant

Re c et t es

l fatigue. C'est ainsi que par exemple, une séance de shopping dans un grand magasin peut se solder par un petit malaise. La tension étant initialement basse, toute baisse supplémentaire mène facilement à ce genre de petit accident. En revanche, si les malaises se répètent souvent, mieux vaut consulter afin notamment de vérifier si une maladie ne pourrait pas en être à l'origine. Attention à la chute de tension au lever ! La chute de tension artérielle au lever peut surprendre. En effet, dans ce cas, c'est le passage de la position allongée à la position debout qui déclenche une baisse de tension, ce qui provoque le plus souvent un étourdissement. Ce phénomène est dû à une mauvaise régulation cérébrale de la tension artérielle : c'est l'hypotension orthostatique. Un alitement prolongé, une station debout prolongée ou le fait de souffrir d'un mauvais retour veineux se traduisant par des varices par exemple, peuvent favoriser ce phénomène. Mais c'est également le cas de certains médicaments (antidépresseurs, anti-hypertenseurs, médicaments pour le cœur…) et plus rarement,

Le monde et les océans qu'il abrite regorgent de créatures étranges et surprenantes. Et l'un des poissons exposés à l'Aquarium de tokyo le démontre une nouvelle fois ! Avec son aspect clair ou grisé, son museau allongé et ses nageoires, le Chionodraco rastrospinosus (ou Ocellated Icefish en anglais) ressemble à n'importe quel autre poisson et pourtant, il présente deux particularités : celle d'avoir un sang totalement transparent et celle de ne pas posséder d'écailles. Ce "poisson de glace" vit dans les eaux glacées et profondes de l'Antarctique. Et s'il possède du sang parfaitement clair, c'est en raison du faible taux d'hémoglobine que son liquide organique transporte, ont expliqué les équipes de l'Aquarium. Cette protéine, contenue dans les globules rouges, sert à transporter l'oxygène dans l'organisme des vertébrés par l'intermédiaire du sang. C'est ainsi elle qui donne sa couleur rouge aux hématies et au sang.

Un poisson au sang transparent intrigue les scientifiques à Tokyo

bien. . Incorporez la farine et le lait en alternant, jusqu'à l'obtention d'une pâte lisse. . Ajoutez et mélangez le chocolat râpé, les raisins et les cacahuètes au chocolat. 3. Versez la préparation dans un moule et égalisez. . Enfournez 30 mn. . Vérifiez la cuisson en plongeant la lame d'un couteau, qui doit ressortir sèche. . Attendez 10 mn avant de découper le cake encore tiède en morceaux. Saupoudrez de sucre glace et servez avec de la crème fraîche ou de la glace.

Le miel, des vertus extraordinaires
La médecine redécouvre les fabuleuses vertus santé du miel et des produits de la ruche... Non seulement ils soignent brûlures, bouffées de chaleur, problèmes de prostate, ulcères, mais ils ont aussi des propriétés anti-âge, contre l’arthrite, les mycoses ou la fatigue...

Eviter l'oxydation (noircissement) des fruits
Le noircissement est dû à l'oxydation du fruit à l’air ambiant. Afin d'éviter que vos fruits (pommes, poires, pêches, bananes, avocats...) noircissent après les avoir coupés ou épluchés, il suffit de les frotter avec un citron coupé en deux (ou de verser directement un peu de jus de citron dessus).

A

stuce

La gelée royale : anti-fatigue

Selon une étude japonaise en 2001 sur des souris, la gelée royale possède un fort effet anti fatigue. C’est un concentré nutritif très riche en vitamines, minéraux, protéines... qui permet à la reine de vivre 50 fois plus longtemps que les abeilles ! En pratique : Prendre 1/2 g par jour (valeur d’un "petit-pois") de gelée royale européenne fraîche, à jeun le

matin 20 min avant le repas, en cure de 3 semaines. A renouveler 2 à 3 fois/an. A noter : plus on est fatigué, plus on sent les effets. Où acheter de la gelée royale ? En magasins diététiques ou chez les apiculteurs. Contre-indications : En cas de cancers du sein ou hormonaux et pendant les périodes de crises d’asthme.

Question
La peau des femmes vieillit plus vite que celle des hommes
Une étude allemande menée grâce à une nouvelle technique basée sur l'imagerie laser a montré que la peau des femmes perd plus vite son collagène et son élastine que celle des hommes. Les rides apparaissent donc plus rapidement. toutefois, les hommes développent ensuite des rides plus profondes que celles des femmes.

People

Demain : La propolis efficace contre le rhume

Le Britannique Robert Edwards, pionnier de la fécondation in vitro et chercheur à l'origine du premier "bébé éprouvette", est mort mercredi à l'âge de 87 ans des suites d'une longue maladie, a fait savoir l'université de Cambridge. Prix nobel de médecine en 2010, le physiologiste avait débuté ses travaux sur la fécondité dans les années 1950. Le premier "bébé éprouvette", Louise Brown, est née en 1978 grâce à ses recherches. Robert Edwards avait ouvert en 1980 le premier établissement spécialisé dans la fécondation in vitro, la clinique de Bourn Hall, dans sa ville d'origine, Cambridge. Depuis lors, des millions de bébés sont nés dans le monde grâce aux techniques qu'il avait mises au point avec son collègue Patrick Steptoe, lui aussi décédé. Peter Braude, professeur d'obstétrique et de gynécologie au King's College de Londres, a souligné que peu de biologistes avaient eu comme lui un tel impact positif et pratique sur le genre humain.

Décès du Prix Nobel de la médecine 2010

News
Santé

Une banane par jour peut réduire le risque d’AVC
lement réduit ce risque chez les femmes, et même que le chocolat est bon pour la vascularisation de notre cerveau. Mais il est vrai que le chocolat, lui aussi, est riche en potassium ! Cette nouvelle étude publiée dans le BMJ insiste sur le rôle-clé du potassium dans la prévention des risques vasculaires. Mais plutôt que d’avoir recours à une supplémentation en potassium, ce qui ne peut se faire que sur avis médical, les chercheurs recommandent d’avoir un régime riche en bananes, en dattes et en épinards. D’autant que le potassium n’est pas seulement bon pour prévenir l’AVC, il est également essentiel pour la contraction musculaire… et donc les battements de notre cœur.

Vrai !

Réduire les apports en sel et manger plus de bananes peut réduire de 24% le risque d’AVC. C’est la conclusion d’une étude menée par les chercheurs du département santé de l’OMS, et qui vient d’être publiée dans le très sérieux British medical journal. Les chercheurs ont mis en évidence l’importance d’avoir une alimentation riche en potassium pour réduire le risque d’hypertension et d’accident vasculaire cérébral. Or, la banane est le fruit le plus riche en potassium : une banane en contient environ 420 mg, sachant que l’apport journalier recommandé pour un bon maintien de notre activité cardiaque varie entre 2 et 4 g. De nombreuses études nutritionnelles ont déjà montré que le thé vert peut réduire le risque d’AVC, que le café éga-

Le

Apple : le siège qui valait 5 milliards
Quand on sous-traite toute sa production en Chine et que l'on possède 137 milliards de dollars de cash en réserve, on peut se permettre deux ou trois petites folies. Ou une grande. Steve Jobs sera mort avant d'avoir vu les plans du siège futuriste d'Apple validés par la ville de Cupertino. Mais ce projet, aussi pharaonique que futuriste, devrait tout de même voir le jour, et sera aussi extra-terrestre que prévu. À mi-chemin entre la soucoupe de l'USS Enterprise et un vaisseau mère de la série V, ce bâtiment circulaire devant être inauguré en 2016 a clairement été pensé comme un vaisseau spatial. Capable d'accueillir 12 000 salariés, im-

C hiffre du jour

5

planté au milieu d'un campus de 60 hectares et recouvert de 65 000 mètres carrés de panneaux solaires, sa conception devrait coûter la bagatelle de 5 milliards de dollars, soit 2 milliards de plus que le projet initial dévoilé en 2011 par Steve Jobs. Pour comparaison, le coût de reconstruction du World trade Center de new York s'élève à 3,9 milliards de dollars. Il faut dire que la démesure règne en maître dans chaque détail de ce projet : 6 000 arbres à planter pour dissimuler routes et parkings, une cafeteria capable d'accueillir 3 000 convives en même temps, un ballet continu de camions durant 6 mois, 24 heures sur 24, pour déblayer les tonnes de terre remuées par le chantier et des panneaux

de verre concave importés d'Allemagne en guise de façade au bâtiment aux murs incurvés. Mais alors que l'action d'Apple ne cesse de baisser en Bourse, il se dit que la firme aurait demandé à ses architectes de trouver un milliard de dollars d'économies sur le chantier.

14:40 Flash info 14:45 Nouvo 15:00 TV5MONDE, le journal 15:25 Questions pour un champion 16:00 Des trains pas comme les autres 17:00 TV5MONDE, le journal 17:25 Le journal de l'économie 17:30 L'invité 17:40 Port d'attache 18:05 A table ! 18:30 Tout le monde veut prendre sa place 19:30 Journal (France 2) 19:55 Sultan Marathon des Sables 20:00 Le plus grand cabaret du monde 21:55 TV5MONDE, le journal 22:05 Sultan Marathon des Sables 22:10 Journal (RTS) 22:40 Le journal de l'économie 22:45 Des racines et des ailes 00:30 TV5MONDE, le journal Afrique 00:50 Acoustic 01:30 La vie en vert

12:00 Journal 12:40 Petits plats en équilibre 12:50 Météo 12:55 Les feux de l'amour 13:55 L'enfer au paradis : le destin tragique d'Alice H 15:35 Quatre mariages pour une lune de miel 16:25 Bienvenue chez nous 17:20 Une famille en or 18:05 Money Drop 18:50 Nos chers voisins 19:00 Journal 19:30 Toi toi mon toit 19:35 Trafic info 19:37 Météo 19:40 Après le 20h, c'est Canteloup 19:50 Money Drop 22:25 Sosie ! Or not sosie ? 00:15 Dany Boon : Trop stylé 02:00 Trafic info 02:05 50mn Inside 03:00 Sur les routes d'Ushuaïa 03:25 Musiques

15:59 Point route 16:00 Le jour où tout a basculé 16:25 Le jour où tout a basculé 16:48 CD'aujourd'hui 16:50 On n'demande qu'à en rire 17:35 Point route 17:45 Mot de passe 18:25 Météo 2 18:30 N'oubliez pas les paroles 19:00 Journal 19:40 Histoire d'un rêve 19:42 Emission de solutions 19:43 Météo 2 19:45 Mystère au Moulin Rouge 21:15 Ce soir (ou jamais !) 23:05 Tirage de l'Euro Millions 23:10 Mon Taratata à moi 00:40 Dans quelle éta-gère 00:45 Journal de la nuit 00:55 Météo 2 01:00 CD'aujourd'hui

11:40 Météo 11:45 Le 12.45 12:05 Scènes de ménages 12:35 Météo 12:37 Astuces de chef 12:40 La peur en mémoire 14:40 La petite fille aux miracles 16:35 Un dîner presque parfait 17:45 100 % mag 18:40 Météo 18:45 Le 19.45 19:05 Scènes de ménages 19:50 NCIS : Los Angeles 20:40 NCIS : Los Angeles 21:30 NCIS : Los Angeles 22:20 NCIS : Los Angeles 23:05 Sons of Anarchy 23:55 Justified 00:45 Justified 01:30 Météo 01:35 M6 Music

N° 2252 VENDREDi 12 AVRil 2013

omme C il a dit lui

«Chaouchi est discipliné, il mérite de jouer en Equipe nationale»

Noureddine Zekri, ex-entraîneur du MCA

Anane n'a
pas joué, son sosie, si !
Le CRB a disputé, hier, un match amical face à l'IBKEK, à Khemis Khechna. Une aubaine pour Foued Bouali de faire tourner son effectif. Et dans l'effectif, il y avait un jeune joueur répondant au nom de Trikat que tout le monde a pris pour Merouane Anane. C'est que le garçon est le portrait craché du milieu de terrain, si bien que les supporters ont juré qu'il a repris. Mais non, Anane est toujours convalescent !
Demi-finale de Coupe d'Algérie U13

CRB

Et toi, tu mérites d'être l'entraîneur du Real Madrid
Ce n'est pas de la langue de bois

Kadir victime

d'un maître-chanteur

Selon le journal La Provence, le milieu de terrain de l'Olympique de Marseille, Foued Kadir, a été victime d'une tentative de racket. L'attaquant algérien aurait reçu des menaces d'un homme lui demandant la somme de 50 000 euros, sous peine de représailles, au début du mois de mars. Après la plainte déposée par le joueur, la police a mené une enquête et aurait arrêté un homme qui se trouverait actuellement en garde à vue. Le quotidien régional précise que l'homme ayant tenté d'extorquer des fonds à l'international algérien aurait passé plusieurs coups de téléphone et envoyé des SMS menaçants à son encontre. Voilà un élément de réponse à la baisse de forme de l'ancien joueur de Valenciennes. Espérons que cette affaire ne soit qu'un mauvais souvenir !

«On fera rentrer les Sétifiens chez eux à 19h !»
Kacem Mehdi, milieu de terrain du MCA

Le délégué du match

T. Oued SoufIRB El Hadjar se défend

ASNW Jijel-MSPB

Courbis a pris Dziri pour l’interprète
Rolland Courbis, pourtant fin communicateur, s'est emmêlé un peu les pinceaux, mercredi, en conférence de presse. L'entraîneur de l'USMA, qui ne refuse jamais une interview, s'est vue pourtant rembarrer, mais gentiment, bien sûr, par nos amis de la Chaîne 1. Ayant d'abord répondu aux questions de nos amis de radio Chaîne III, Courbis a été exhorté à faire appel à son assistant, Bilel Dziri, pour répondre aux questions de la 1 en arabe. Or, Courbis avait compris que c'est lui qui allait être interviewé et que Dziri ferait office d'interprète. Et bah, non. Le journaliste a gentiment prié Courbis de laisser la parole à Bilel. Ce qu'il a fait avec le sourire, évidemment.

reprogrammé

pour aujourd'hui Annulé pour cause de forfait, l'ASNW

s rega Fabu papa lors
deven

de Barça-PSG

Jijel-MSPB, comptant pour la demi-finale de la Coupe d'Algérie des U13, est finalement reprogrammé pour ce matin. Une bien curieuse décision lorsqu'on sait que l'arbitre du match avait éliminé l'équipe de Jijel sur tapis vert. Un revirement de situation qui n'est pas fait pour plaire aux dirigeants du MSPB, lesquels accusent leurs homologues de l'ASNW Jijel d'avoir fait intervenir Mahfoud Kerbadj, président de la LFP, pour faire rejouer le match. L'on ne sait pas si ces accusations sont fondées -Kerbadj nous le dira- mais le MSPB menacerait de boycotter le match. Encore une histoire de boycott ! Allez les gars, ce n'est qu'un match de bambins... Ah, les chaudes querelles entre supporters, les soirs de Ligue des champions d'Europe. Ceux du FC Barcelone (qui a quand même une base de fans très importante en Algérie) sont toujours à l'afVoilà un déplacement que le Tout-Saïda apfiche. Quand ils ne se chamailpréhendait. Celui de ce vendredi à Bologhine, à lent pas avec leurs «rivaux» du l'occasion du match face au RCA. Après les Real, il y a ceux du PSG. tristes événements de la saison dernière, où -ce Tiens ! Tiens ! Mercredi, le uviendra longn'est pas pour remuer le couteau dans la plaieCesc Fàbregas se so us pl En isateur de Pedro (1. égal 13 but 20 des joueurs de l'USMA ont été blessés, dont Laïril av 10 temps du fication pour 1) a fait éclater nolens volens ali faoui, à l'arme blanche, au MCS, on appréhendait qu la é ch ra ar ir d'avo une violente bagarre entre la Ligue des champarticulièrement ce déplacement à Bologhine, les demi-finales de supporters, à mille lieux du (1-1), le milieu de car craignant des représailles de la part des pions face au PSG du re pè nu Camp Nou. A l’Arbaâ, un géve de supporters de l'USMA. Finalement, non. t es lan ta ca in ra ter maan, a été emmené à Se café a d'un ell rant ni Da Ceux-ci seraient en déplacement avec leur ! tre rant la rencon er boutique et envoyer tout joueur d’Arferm ien nc équipe, en appel à Zabana, dans le cadre de l’a de e gn pa la com le monde paître, car las d'interuché hier soir de co la demi-finale de la Coupe d'Algérie. ac et, eff en a, l na se e enfant chaque fois à èm r isi veni tro le Sauvé par le gong ! t es C’ a. la petite Li pour mettre fin aux maman d’une jà dé , ise na ba Li de la querelles. garçon de 11 ans. fille de 8 ans et d’un emier enpr du , he nc va re en Il s’agit, Blaugrana. Aligné fant du numéro 4 Parisiens et remd’entrée face aux jeu, Cesc a quitté placé à l’heure de p Nou pour rem Ca C'est la belle histoire rapidement le niella à l’hôpital. d'Abel Rodriguez, 41 ans, joindre la belle Da i iago Messi, Ka immigré mexicain en CaAprès Milan Piqué, iguez (Pedro), dr lifornie, éboueur de son Valdés et Br yan Ro nt de rejoindre vie bé bé u ea état. Le bonhomme comble ses fins de mois comme il le peut, et, en mordu du football, se retrouve, grâce à un nouv Un as cette saison. José Mourinhou, à jouer les ramasseurs de balles pour le Real Madrid lors de la tournée américaine des Meles rangs blaugran rengue à l’intersaison 2012. Fin février 2013, Abel a économisé assez de maille pour se payer un voyage en vrai baby boom. Espagne. L’homme entend assister au Clasico de la 26e journée de Liga. Il n’a pas de billet, ni de réservation en hôtel, mais se dit qu’il se démerdera sur place. A Madrid, sans ticket ni logement, l’homme se retrouve à passer ses nuits sous la neige, jusqu’au jour où il recroise la route de José Mourinho. Ce dernier le reconnaît et l’interpelle : «Amigo ? Qu’estce que tu fais là ?» Très vite, le «Only One» lui trouve des places VIP, une chambre d’hôtel et lui propose un deal : venir travailler au Real comme intendant aux maillots. Rodriguez accepte, à une condition : qu’il ne soit pas rémunéré. Et le voilà, le temps de deux rencontres (FC Barcelone en Liga et Machester United en C1), membre du staff merengue. Un poste qui lui permettra de faire ami-ami avec CR7 et Kakà et de serrer la pince à Alex Ferguson et Maradona.

Pedro à l'origine d'une bagarre à l’Arbaâ

rend service au MCS

MCO-USMA

Mourinho change le destin d'un éboueur ricain

Le match ayant opposé Tadhamoun Oued Souf à l'IRB El Hadjar (2-2), il y a trois semaines, continue encore de susciter la polémique. A l'origine, une plainte des dirigeants de Oued Souf contre le délégué du match, M. Abarar, pour soi-disant insultes racistes. Une accusation que réfute énergiquement le concerné qui s'est présenté, hier, au siège de notre journal pour apporter sa version des faits. A priori, c'est plausible, cette accusation n'est qu'une manière pour le président de Oued Souf de se venger de cet officiel, pour avoir rédigé un rapport salé contre le club. «Le match s'était joué dans un climat incroyable. L'arbitre a été roué de coups. La porte du vestiaire des officiels a été défoncée et nos effets ont été dérobés. On a ch.. dessus ! J'ai dû attendre de rentrer chez moi pour rédiger mon rapport en mon âme et conscience. Si on l'avait fait à OuedSouf, je ne pense pas qu'on serait repartis sains et saufs», témoigne M. Abarar, et d'ajouter : «Je n'ai jamais proféré la moindre insulte aux gens de Oued Souf. Allez demander à Yacine Slatni (entraîneur de Tadhamoun Oued Souf, ndlr), il vous le dira. On veut me salir, juste pour avoir fait mon boulot correctement. J'ai entendu qu'une plainte devra être déposée à la FAF et que je risque la radiation. Si c'est vrai que j'ai proféré de telles insultes, qu'on me jette en prison !», précise M. Abarar d'un ton apaisé et qui ne s'est à aucun moment emporté, bien que blessé par les accusations proférées à son encontre.

Footaises
psychiatrique, Nasser Sandjak a demandé à être muté dans un autre service ! feu à Sétif à 19h !
n

las de travailler n dans un hôpital
n

p eo ple

Kacem Mehdi veut n décréter le couvren

fo n i ’ L

durer à la JSK, logez dans un appartement lSP.

Avis aux n entraîneurs : pour

Sign up to vote on this title
UsefulNot useful