Denis Christophe Hoffmann Sabrina

2nd I

Thème – utilisation des statistiques locales du site de l’INSEE L’analyse des statistiques de la ville d’Agen
Les ressources obtenues par le travail des élèves seront mises en ligne sur le blog des élèves de SES du lycée Jay de beaufort : Savoir en scène , dans le cadre du projet d’échanges de données et de méthode avec le lycée francais de Djibouti . Travail à réaliser : Cliquez sur le lien : http://www.statistiques-locales.insee.fr/esl/accueil.asp Vous arrivez sur la page ci-dessous :

dans la colonne chiffre clé tapez le nom de votre commune : ex périgueux :

cliquez sur : dossier thématique . A partir du dossier thématique : 1. Etablissez un bilan de l’évolution de la population de votre commune (quand cela est possible opérez une comparaison) : • La population a-t-elle augmenté, calculez le taux de variation entre 1990 et 1999 Non la population n’a pas augmenté entre 1990 et 1999. Elle a légèrement baissé. On calcule le taux de variation : [(Valeur d’arrivée – valeur de départ) / valeur de départ] x100 donc [(30170 – 30553) / 30553] x 100 ce qui vaut environ – 1.25%. elle a donc baissé de 1.25%. • Le taux d’accroissement naturel est –il positif, le solde migratoire ?

Le taux d’accroissement naturel n’est pas positif. Il est négatif. Le solde migratoire est de (valeur d’arrivée – valeur de départ) ce qui vaut 30170-30553 = -383 donc 383 personnes ont quittées la ville en 9 ans donc la ville n’attire pas. • Caractérisez la structure par âge et son évolution

A Agen, il y a 40.9% d’hommes et 34.9% de femmes jeunes. Ainsi que 38.2% d’hommes et 35.6% de femmes d’actifs. Enfin il y a 20.3% d’hommes et 29.5% de femmes âgés. Il y a donc une concentration de jeunes. • Quelle conclusion pouvez vous en tirer sur le dynamisme démographique de votre commune ?

Les conclusions que nous pouvons en tirer sur le dynamisme démographique d’Agen sont : _ La population de la ville baisse, elle a perdu 383 habitants en 9ans. Mais la majorité de la population sont des jeunes. _ Dans cette ville il y a plus de naissance que de décès. En effet entre 1990 et 1999 ont comptés 12.9% de naissance et 11.1% de décès. Mais entre 1982-1990 il y avait 11.1% de naissance et 11.5% de décès. En conclusion, le taux de natalité reste plus élevé que le taux de décès qui lui diminue. Mais l’écart est moins important. Donc l’accroissement naturel est positif.

2. Etablissez un bilan de la démographie des entreprises : (quand cela est possible opérez une comparaison) : Cliquez d’abord sur démographie des entreprises • Combien d’entreprises sont présentes sur le territoire de votre commune 178 entreprises sont présente sur le territoire de la commune d’Agen. • Dans quels secteurs d’activité sont-elles implantées ? Que pouvez-vous en conclure sur la structure par secteur ?

Elles sont implantés dans l’industrie (8 entreprises), le commerce (55 entreprises), la construction (19 entreprises) et les services (96 entreprises). On en conclue que le secteur le plus actif est celui des services. • Combien d’entreprises ont été crées au cours de l’année 2007, combien d’entreprises individuelles, dans quels secteurs ?

95 entreprises ont été crées au cours de l’année 2007. Dont 4 dans le secteur de l’industrie, 17 dans la construction, 29 dans le commerce et 45 dans les services. • Quelles différences faites-vous entre un établissement et une entreprise ?

La différence entre une entreprise et un établissement est que une entreprise peut avoir plusieurs établissement. Une entreprise désigne tout organisme dont l’activité aboutit a vendre des biens ou des services sur le marché alors qu’un établissement est une unité locale dans laquelle s’exerce l’activité d’une entreprise. Cliquez sur caractéristiques des entreprises et des établissements : • Dans quel secteur d’activité les établissements sont-ils le plus présents Sur 3074 établissements, 2052 sont présentes dans le secteur des services. • Dans quel secteur d’activité l’emploi salarié est-il le plus élevé ?

Dans le secteur des services l’emploi salarié est le plus élevé avec 15 491 postes sur 19 789. • Quelle est la part des TPE dans l’effectif salarié ?

La part des TPE dans l’effectif salarié est de 3 903 (salariés) / 19 789 ( l’ensemble des salariés) x 100 = 19.7%. • Quel est le secteur d’activité ou le nombre de salarié par établissement est le plus élevé ?

Le secteur d’activité ou le nombre de salarié par établissement est le plus élevé est le secteur des services avec 15 491 salariés. Quelle est la part des établissements de la fonction publique dans le total des établissements ?Quelle est la part des postes salariés travaillant pour la fonction publique ? Etablissez un bilan du dynamisme économique de votre commune en la comparant en particulier à la zone de référence . La part des établissements de la fonction publique dans le total des établissements est de 5.2%. la part des postes salariés travaillant pour la fonction publique est de 36.2%. Le bilan économique de Agen que nous pouvons établir est que dans le secteur des services est plus élevé que dans la zone de référence avec environ 10% de plus. Dans le secteur du commerce, le dynamisme économique est a peu près égal à la zone de référence avec environ 23%. Dans le secteur de la construction, le dynamisme économique est plus faible avec •

5% contre 13% dans la zone de référence. Enfin, dans le secteur de l’industrie, le dynamisme économique est plus faible environ 5% contre 9% dans la zone de référence. 3. Dresser un bilan de l’évolution de la population active : • Opérez un calcul pour mesurer l’évolution du taux d’activité Le taux d’activité était de 53% en 1990, il était en 1999 de 52.1%. On calcul alors l’évolution, 52.1-53= -0.9%. L’évolution a diminué de 0.9%. • La part des salariés a-t-elle augmenté, de combien de % ?

Non, la part des salariés a diminué de 0.5%. • Comment a évolué la structure par CSP de votre commune

On voit qu’il y a plus d’employés que d’ouvriers, donc on voit que la ville est une ville de services et non une ville industrielle. De plus on constate que dans le milieu des professions intermédiaires, il y a eu une évolution positive entre 1990 et 1999. Dans le secteur des ouvriers, l’évolution est négative. Pour le reste des secteurs, on constate peut de changement. • Quelle est la structure de l’emploi en fonction du secteur d’activité ?

La majorité des emplois se regroupent dans le secteur tertiaire avec 88.3%. On constate également une évolution positive (+ 2.5% entre 1990 et 1999) dans ce secteur contrairement au secteur de l’industrie et de construction dont l’évolution est en chute libre. • Comment a évolué la proportion d’actifs , d’actifs occupés et de chômeurs ( différencier en fonction du sexe et de l’âge)

La proportion d’actif a diminué de 2.4%, les actifs occupés de 4% et les chômeurs ont augmentés de 8.4%. Il y a eu une baisse moins importante chez les femmes. Chez les actifs, les femmes et les hommes de 25 à 49 ans ont subis une évolution positive par rapport aux jeunes de 15 à 24 ans et aux personnes de plus de 50 ans. Chez les actifs occupés, les femmes et les hommes de 25 à 49 ans ont subis une évolution négative moins importante que chez les 15-24 ans et les personnes de plus de 50 ans. Enfin, chez les chômeurs, il y a beaucoup plus d’hommes chômeurs que de femmes avec 40.9% chez les hommes de plus de 50 ans. Alors que chez les 15-24 ans l’évolution est négative et chez les personnes de 25 à 49 ans l’évolution est positive avec 40.3% • Quelle est la part des emplois atypiques en 1999 (CDD, temps partiel ) ?

Il y a plus de femmes a temps partielle que d’hommes, avec 31.8% de femme à temps partielle contre 10.3% chez les hommes. Chez les hommes, sur 86.5% de salariés, 49.5% ont un CDI, 8% ont un CDD, 3% sont en intérim, 4% en emploi aidé, 3.7% en apprentissage-stage et 18.3% sont titulaire en fonction publique. Chez les femmes, sur 91.8% de salariés, 50.8% ont un CDI, 10.3% ont un CDD, 1% sont en intérim, 6% sont en emploi aidé, 2.4% sont en apprentissage-stage et 21.4% sont titulaire en fonction publique. Conclusion : dressez un bilan de l’évolution qu’a connu votre commune L’évolution qu’a connu la ville d ‘Agen est que entre 1990 et 1999 il y a eu une baisse de la population (1.25% ).De plus 383 personnes avaient quitté la ville en l’espace de 9ans.Dans cette ville on distingue que de la population est de plus en plus jeunes et que la taux de naissance ne cesse d’augmenter. Le taux de décès quand à lui diminue. Le secteur qui domine autant dans le nombre de salariés, que dans le nombre d’entreprise implanté est le secteur des services. Celui-ci prend de plus en plus d’ampleur dans la ville. Néanmoins il y a eu

une diminution du taux d’activité qui était de 53% en 1990 et 52.1% en 1999. Il y a aussi eu une diminution du nombre de salariés(-0.5%). Le secteur qui est devenu le moins dominant est celui de l’industrie. Dans le milieu des profession intermédiaire il y a une évolution positive. On constat également une évolution positive dans le secteur du tertiaire (+ 2.5% entre 1990 et 1999) dans ce secteur ou également 83% des emplois ce regroupe. Contrairement au secteur de l’industrie et de construction dont l’évolution est en chute. Revenez sur le site de l’INSEE :

Choisissez dans l’icône cartes thématiques : France par département

1. choisissez le thème évolution et structure de la population, puis le sous thème évolution de la population puis la rubrique variation annuelle de la densité , • comparez la Dordogne aux départements de la région Aquitaine, Par rapport aux département de la région Aquitaine, la Dordogne a une densité annuelle de population de 0.02 hab. au km². C’est l’une des plus faibles. En effet la Gironde est de 0.82 hab. au km², les Pyrénéés-Atlantique de 0.31 hab. au km², les Landes de 0.19 hab. au km². Seul le Lot-Et-Garonne est inférieur à la Dordogne avec seulement -0.01 hab. au km². • que pouvez vous en conclure ?

On peut en conclure que la Dordogne est un département peu attractive par rapport aux autre départements de la région Aquitaine. Mais ses habitants au km² reste positif avec 0.02 hab. au km². 2. Dans le thème évolution et structure de la population sélectionnez le sous thème structure de la population par âge, puis les rubriques part des moins de 20 ans , puis part des plus de 60 ans • que pouvez-vous en conclure sur le dynamisme démographique du département ? On peut en conclure que le dynamisme démogaphique du département attire plus les personnes de plus de 60 ans avec 30.1% en 2007 que les jeunes 20.2% en 1999. Il va y avoir plus de personnes agées dans ce département que de jeunes, donc le département va avoir une moyenne d’âge assez élevés dû aux plus de 60 ans qui sont nombreux.

3. Dans le thème caractéristique des entreprises et des établissements allez dans le sous thème secteur et dans les rubriques : part des services, puis part de l’industrie et enfin part de la fonction publique, • comparez la région aquitaine aux autres régions de France L’Aquitaine a une part des services de 61,9%, elle fait partie des plus fortes régions comparé au Pays De La Loire qui comporte 55.8% est qui est l’une des plus faible. La part de l’industrie en aquitaine est de 15.1%, c’est l’une des régions les plus faibles comparé a la Champagne Ardenne qui a une part de 23,3% est qui a l’une des plus fortes part. Enfin, l’Aquitaine a une part de la fonction publique moyenne avec 25.8%, la Picardie a 26.8% c’est l’une des régions les plus fortes et la Haute-Normandie en a 24.9% c’est l’une des régions les plus faible. • que pouvez-vous en conclure ? On peut en conclure que l’Aquitaine est une région de services. Avec 61.9% de part de services. Mais elle n’est pas une région de l’industrie avec seulement 15.1% de part. Et c’est une région moyenne dans la fonction publique avec 25.8% de part. 4. Dans le thème économie générale sélectionnez le sous thème valeur ajoutée puis la rubrique valeur ajoutée de l’industrie puis de la l’agriculture : comparez la région aquitaine aux autre régions de France que pouvez vous en conclure ? . Puis allez dans le sous thème PIB et cliquez sur les rubriques PIB /emploi , • comparez la région aquitaine aux autres régions La région d’Aquitaine a une valeur ajoutée de l’industrie faible par rapport aux autres région. Avec 12.9% des parts, elle est une région faible comparé au Centre qui est une région forte avec 18.5% de part. Par contre la valeur ajoutée de l’agriculture en Aquitaine est fort avec 4.6% de part comparé a l’Alsace qui n’a que 2% de part. Le PIB/emploi de l’Aquitaine est fort avec 70 233 €/emploi comparé a la Corse qui est de 65 080€/emploi. • que pouvez vous en conclure ?

On peut en conclure que L’Aquitaine a une valeur ajoutée de l’industrie faible ( 12.9%), comparé aux autre régions mais elle a une valeur ajoutée de l’agriculture forte avec 4.6%. On peut dire que la région est plus une région agricole que une région de l’industrie au niveau de la valeur ajoutée. L’Aquitaine a également un PIB/emploi élevée (70 233€/emploi) par rapport aux autres régions. On peut en conclure que la région va attirer de nouvelles entreprise. 5. Allez dans le thème emploi population active , sous thème emploi , rubrique évolution annuelle moyenne, • comparez la Dordogne aux autres départements de la région , La Dordogne a une évolution de nombres d’emplois positif. Celui-ci est de 1331 entre 1990 et 1999. C’est l’un des plus faibles de la région Aquitaine. En effet, la Gironde a eu une évolution de 29 870 emplois, les Landes 6100 emplois et les Pyrénnées-Atlantiques 9 975 emplois. Seule le Lot-Et-Garonne a une évolution négatif avec -81 nombres d’emplois. • que pouvez vous en conclure ?

On peut en conclure que la Dordogne est un département qui crée des emplois et qui cherche à se dévellopper et avec les nouveaux emplois crées ainsi attirer des personnes dans le département.