Thème – utilisation des statistiques locales du site de l’INSEE Analyse des statistiques de la ville de Toulouse

Les ressources obtenues par le travail des élèves seront mises en ligne sur le blog des élèves de SES du lycée Jay de beaufort : Savoir en scène, dans le cadre du projet d’échanges de données et de méthode avec le lycée français de Djibouti. Travail à réaliser : Cliquez sur le lien : http://www.statistiques-locales.insee.fr/esl/accueil.asp Vous arrivez sur la page ci-dessous :

dans la colonne chiffre clé tapez le nom de votre commune : ex : périgueux :

cliquez sur : dossier thématique .

Toulouse.
A partir du dossier thématique : 1. Etablissez un bilan de l’évolution de la population de votre commune (quand cela est possible opérez une comparaison) : • La population a-t-elle augmenté, calculez le taux de variation entre 1990 et 1999. Oui, la population a augmenté de : ((VA-VD)/VD)*100 ((390350-358688)/358688)*100= 8.83 Le taux d’augmentation de la population est de 8.83%. • Le taux d’accroissement naturel est –il positif, le solde migratoire ?

Oui le taux d’accroissement naturel est positif : 14.1-7.5= 6.6 ‰. Le solde migratoire est aussi positif : 0.3%. • Caractérisez la structure par âge et son évolution.

Toulouse est une ville dynamique, car la majorité de sa population est composé de 15-29ans (étudiants) : environ 32%, des 30-59ans (actifs) environ 18% et les personnes âgées qui représente environ 7.5%. •

Quelle conclusion pouvez vous en tirer sur le dynamisme démographique de votre commune ?

Toulouse est une ville dynamique car elle est composée essentiellement d’étudiants, elle attire une population jeune car c’est une ville étudiante de plus le taux d’accroissement naturel augmente. 2. Etablissez un bilan de la démographie des entreprises : (quand cela est possible opérez une comparaison) :

Cliquez d’abord sur démographie des entreprises • Combien d’entreprises sont présentes sur le territoire de votre commune ? Sur la commune de Toulouse, 23644 entreprises sont présentes sur différents secteurs d’activités. • Dans quels secteurs d’activité sont-elles implantées ? Que pouvez-vous en conclure sur la structure par secteur ?

Nous pouvons comptabiliser trois fois plus d’entreprise dans le domaine du service que dans le commerce, huit fois plus que dans la construction et enfin douze fois plus que dans l’industrie. On peut conclure que Toulouse est une ville de service et non une ville industrielle. • Combien d’entreprises ont été crées au cours de l’année 2007, combien d’entreprises individuelles, dans quels secteurs ?

Au cour de l’année 2007, 3287 entreprises ont été crées (156 dans l’industries, 567 dans la construction, 621 dans le commerce et 1943 dans le service). D’autre part, 1648 entreprises individuelles ont été crées, dont 57 dans l’industrie, 321 dans la construction, 315 dans le commerce et 955 dans les service. • Quelles différences faites-vous entre un établissement et une entreprise ?

Cliquez sur caractéristiques des entreprises et des établissements : • Dans quel secteur d’activité les établissements sont-ils le plus présents ?

C’est dans le service que les établissements sont les plus présents. • Dans quel secteur d’activité l’emploi salarié est-il le plus élevé ?

L’emploie salarié est le plus élevé dans le service avec une part de 71.5%. • Quelle est la part des TPE dans l’effectif salarié ?

La part des TPE représente 14% de l’effectif salarié. • Quel est le secteur d’activité ou le nombre de salarié par établissement est le plus élevé ?

Le secteur d’activité où le nombre de salarié par établissement est le plus élevé est le service avec 180460 salariés. • Quelle est la part des établissements de la fonction publique dans le total des établissements ?

La part des établissement de la fonction publique est de 2.9%. Quelle est la part des postes salariés travaillant pour la fonction publique ? La part des postes salariés travaillant pour la fonction publique est de 29.9% soit 75379 salariés. Etablissez un bilan du dynamisme économique de votre commune en la comparant en particulier à la zone de référence.

Le dynamisme économique de Toulouse, est similaire a celui de la zone de référence, c’est une ville dynamique car elle crée beaucoup d’entreprise, en particulier dans le service. 3. Dresser un bilan de l’évolution de la population active : • Opérez un calcul pour mesurer l’évolution du taux d’activité ((VA-VD)/VD)*100 ((53.8-53.1/53.1)*100=1.32 L’évolution du taux d’activité à augmenter de 1.32%. • La part des salariés a-t-elle augmenté, de combien de % ?

La part des salariés a augmenté, puisque le nombre de salariés a augmenté de 5.2% et le nombre de non salariés a diminué de 6.6%.

Comment a évolué la structure par CSP de votre commune ?

A Toulouse, en 1990, il y avait 3 domaines dominants, les professions intermédiaires, les cadres et les employés alors qu’en 1999 le nombre de commerçants, artisans, chef d’entreprise, ouvriers, employés ont augmenté tandis que les trois domaines dominants en 1990 ont diminués. • Quelle est la structure de l’emploi en fonction du secteur d’activité ?

A Toulouse, la structure de l’emploi en fonction du secteur d’activité a évolué entre 1990 et 1999. Par exemple, l’agriculture c’est vu augmenter son évolution de 10.7% ainsi que le tertiaire de 8.8%. Par contre, l’industrie c’est vu diminuer son évolution de 3.8% et la construction de 28.9%.

Comment a évolué la proportion d’actifs, d’actifs occupés et de chômeurs (différencier en fonction du sexe et de l’âge) ?

Pour les actifs, cela à baisser même si entre 2000 et 2004 cela a augmenté mais au résultat pour l’âge cela est passé de 100 à 70 DEFM. Pour le sexe, il y a eut une chute entre 1998 et 2000 puis a ré augmenter puis c’est écrouler a 65 DEFM. Pour les actifs occupés, entre 1998 et 2001cela a augmenter est a même dépasser les 100 puis elle aussi a connu une chute elle est descendu à 70 DEFM (pour l’âge). Pour le sexe, entre 1998 et 2001 la courbe a connu une chute puis elle c’est stagné jusqu’a 2005 et enfin elle a descendu passant sous la barre des 65 DEFM. Enfin pour les chômeurs, la courbe na cesser de diminuer et est passé de 100 à 40 DEFM pour l’âge. Pour le sexe, entre 1998 et 2000 la courbe est descendu puis c’est stagné jusqu’a 2004 puis elle aussi a chuté pour atterrir en dessous de 65 DEFM elle aussi.

Quelle est la part des emplois atypiques en 1999 (CDD, temps partiel ) ?

En 1999, la part des employés atypique c'est-à-dire ceux qui ont une situation de travail en CDD est de 6616 chez les hommes et 7740 chez les femmes.

Conclusion : dressez un bilan de l’évolution qu’a connu votre commune. On peut dire que Toulouse à créer beaucoup d’emplois surtout dans le secteur tertiaire c'est-à-dire le service. Durant les années 1990 a de nos jours l’industrie c’est vu diminuer de peut son nombre de salariées et c’est vu augmenter son nombre d’agriculteurs. Enfin, que se soit des actifs, actifs occupés ou chômeur les proportion se sont vus diminuer.

Revenez sur le site de l’INSEE :

Choisissez dans l’icône cartes thématiques : France par département

1. choisissez le thème évolution et structure de la population, puis le sous thème évolution de la population puis la rubrique variation annuelle de la densité , • comparez la Dordogne aux départements de la région Aquitaine. La Dordogne a une évolution annuel de densité de la population qui est positive mais qui reste faible (0.02 hab. /km²) comparé à la Gironde (0.82 hab. /km²) qui est le plus haut, les Pyrénées atlantique (0.31hab/km²) et les Landes (0.19hab/km²). Cependant le Lot et Garonne vois sa variation de population annuelle de densité diminuer de 0.01.

que pouvez-vous en conclure ?

On peut conclure que la Dordogne attire du monde même si sa variation annuelle de densité de population est faible. Personnel : les nouvelles personnes venant habitées en Dordogne sont souvent des étrangers (anglais, hollandais…) 2. Dans le thème évolution et structure de la population sélectionnez le sous thème structure de la population par âge, puis les rubriques part des moins de 20 ans, puis part des plus de 60 ans. • que pouvez-vous en conclure sur le dynamisme démographique du département ?

La part de la population des moins de 20 ans à un niveau faible qui est de 20.2%. La part de la population des plus de 60 ans à un niveau très fort qui est de 30.1%. On peut conclure que la Dordogne contient beaucoup plus de personnes âgées que de jeunes. 3. Dans le thème caractéristique des entreprises et des établissements allez dans le sous thème secteur et dans les rubriques : part des services, puis part de l’industrie et enfin part de la fonction publique. • • comparez la région aquitaine aux autres régions de France que pouvez-vous en conclure ?

Pour la part des services, la région Aquitaine est bien placée contrairement à d’autre régions telle que la Bourgogne la Franche Compté cependant ce n’est pas non plus une des plus grandes régions de service. Pour la part de l’industrie, l’Aquitaine est une des régions avec le Limousin, les Midi Pyrénées, Languedoc-Roussillon et Provence Alpes-côte d’Azure ou l’industrie est très peut présent. Pour la part de la fonction publique, l’Aquitaine est bien placée. Cette part de la fonction publique touche plus le Sud-ouest et la Picardie. Les autre régions sont peut présentes. On peut en conclure que la région Aquitaine, travaille plutôt dans les services et dans la fonction publique donc secteur tertiaire. Elle est moins présente dans le secteur secondaire. 4. Dans le thème économie générale sélectionnez le sous thème valeur ajoutée puis la rubrique valeur ajoutée de l’industrie puis de la l’agriculture : comparez la région aquitaine aux autre régions de France que pouvez vous en conclure ? Puis allez dans le sous thème PIB et cliquez sur les rubriques PIB /emploi, • comparez la région aquitaine aux autres régions • que pouvez-vous en conclure ? La valeur ajoutée de l’industrie est très faible en Aquitaine ainsi que tout le Sud de la France contrairement au Centre, à la Haute Normandie, la Picardie, les Champagne-Ardenne, la Franche-Comté et l’Alsace qui eux sont très élevée. La valeur ajoutée de l’agriculture est tout le contraire de la valeur ajoutée de l’industrie. En Aquitaine, la valeur ajoutée de l’agriculture est le plus élevée avec le Limousin, le PoitouCharentes, la Bretagne, la Bourgogne et la Champagne-Ardenne. On peut en conclure que l’Aquitaine est une région qui est plutôt réservé à l’agriculture et non a l’industrie Le PIB/emploi est très élevée en Aquitaine (70233euros/emploi) avec le Midi-Pyrénées, le Rhône-Alpes, la Provence Alpes Côte d’Azure la Haute Normandie, l’île de France et la Champagne-Ardenne. Contrairement aux autre région l’Aquitaine génère environ entre 6000 et 10000 euros de plus. On peut en conclure qu’ un salarié d’Aquitaine génère par son travail un chiffre d’affaire supérieur aux autres région a part ceux citer. 5. Allez dans le thème emploi population active, sous thème emploi, rubrique évolution annuelle moyenne, • comparez la Dordogne aux autres départements de la région, • que pouvez-vous en conclure ?

La Dordogne, c’est vu augmenter son nombre d’emplois 1331 contrairement en Gironde qui elle a augmenté de 29876 emplois, les Landes de 6100 emplois et les Pyrénées-Atlantiques de 9985 emplois. Seul le Lot et Garonne c’est vu diminuer son nombre d’emplois qui est de 80. On peut conclure que la Dordogne n’attire pas beaucoup de personnes voulant travailler. La Dordogne, attire plus de personnes inactifs ou retraités que de personnes actives.

Suite à un problème internet je n’ai pas pu vous envoyé le dossier hier. Un réparateur est venu aujourd’hui nous réparer le live box je n’est pas eut internet de weekend est voulant aller travailler au Cdi avec guillaume notre session ne marchait pas. Dsl de ce retard en espérant que des points ne seront pas retirés. Toutes mes salutations les plus distingués.