Benito Benito Floro Floro

JSK

«s’il y a un contact sérieux, je l’étudierai»
«Bien sûr que je connais la JsK» Amrane du MOB sur les tablettes de Hannachi Mardi 16 avril 2013
MCa-ess à Blida

prêt prêt à à discuter discuter

Quotidien national sportif n° 2256 prix 20 da

Ghrib et Menad
Ghrib : «soit on nous reporte le match, soit on joue à Bologhine»
Menad : «il est plus logique de les affronter après leur match en retard»

disent NON !

Yachir se blesse
«pas de souci, je serai prêt pour la finale»

Kerbadj : «Ce match se jouera à tchaker»

aso-usMa, aujourd’hui à 18h

Hanifi : «on doit continuer sur notre lancée»
Coupe de la Caf :

forfait des Gabonais ?

CrB-ess, aujourd’hui à 17h

Le Chabab veut achever l’Entente

Sochaux relance Soudani

equipe nationale

02

N° 2256 Mardi 16 avril 2013

Olympique de Marseille a bien négocié son déplacement à Lille, un concurrent direct pour le podium en championnat de France de Ligue1. Ainsi, défensifs à souhait, les Marseillais ont tenu le choc en parvenant à garder à une distance respectable, leur adversaire du jour et l’OL, qui revient dans la course pour la seconde place, qualificative directement pour la phase des groupes de la Ligue des Champions, l’année prochaine. Le milieu de terrain international algérien, Foued Kadir, qui a été titularisé d’entrée pour la seconde fois de suite, a eu un rendement timide dans ce match. Appelé à fermer le couloir droit pour empêcher le défenseur latéral gauche de Lille de centrer, l’Algérien a bien accompli sa tâche défensive même si, sur le plan offensif, il n’a pas eu le rendement escompté. Le Phocéen confirme : «Les menaces de mort ont eu raison de son mental» Foued Kadir a-t-il gâché cette chance qui lui a été donnée par coach Eli Baup face à Bordeaux, une semaine avant la rencontre face à Lille ? C’est la question que tout le monde se posait avant ce déplacement à Lille. Eh bien cela ne semble pas le cas puisque l’entraîneur Marseillais continue à faire confiance à son international algérien. Précieux dans le repli défensif, Foued, qui a fait sa part de boulot contre Lille, a commencé le match d’entrée. Il été

de Kadir face à Lille !
remplacé par son entraîneur au bout 50 minutes. Un peu hésitant sur le plan offensif, l’ancien joueur de Valenciennes semblait parfois même un peu frustré dans le jeu. Mentalement, ce n’était pas le Kadir habituel. D’aucuns pensent que cela était dû à la dure semaine passée par Kadir, perturbé par les menaces de mort reçues de la part d’un proche. Ce dernier lui a demandé la somme de 50 000 euros. «Les menaces de mort ont eu raison de son moral. Cela était bien visible sur le terrain», indiquait, dans Talk Show, un journaliste du Phocéen, un journal très au fait des affaires du club marseillais Privé d’un penalty valable Comme tout le monde a certainement vu, Foued Kadir aurait pu rendre une meilleure copie s’il n’avait pas été perturbé par cette affaire de menaces qu’il avait reçues la veille du déplacement à Lille. Foued, qui a été privé d’un penalty valable, de l’avis de l’ensemble des commentateurs sportifs du match LilleOM, n’a eu aucune réaction envers l’arbitre, à l’image d’ailleurs de son rendement sur le terrain, l’Algérien n’était pas désintéressé mais certainement toujours sous le choc des sérieuses menaces de mort qu’il avait endurées durant la semaine qui a précédé le match de Lille. Moumen A.

Un match timide

Coup d’œil Équipe nataionale
De retour après une longue absence

Ferradj : «Il ne faut jamais lâcher»
n perdition en Ligue1, le Stade Brestois se dirige droit vers la Ligue2. Un avis que l’Algérien, Brahim Ferradj, ne partage pas malgré la difficulté de la mission des Bretons dans leur course pour la survie. C’est ce qu’il a déclaré à nos confrères de Ouest France : «Tant qu'on n'est pas mathématiquement en Ligue2, on ne sait jamais ce qui peut se passer. Certains pensent peut-être que c'est impossible, mais on peut très bien faire un résultat à Marseille ou à Paris. C'est le football et il ne faut jamais lâcher.»

L’

E

d’Ajaccio, Mehdi Mostefa Sbaâ, plutôt performant comme milieu de terrain défensif. «Ferradj est malchanceux, on espère le récupérer le plus tôt possible parce qu’on aura besoin de ses services» nous disait Vahid Halilhodzic lors d’une déclaration qu’il nous avait accordée au lendemain de sa blessure du genou.

S’il accumule les matchs, il sera rappelé

Halilhodzic l’apprécie particulièrement

Brahim Ferradj est de retour. C’est une bonne nouvelle pour Brest et aussi pour le sélectionneur national, Vahid Halilhodzic, qui apprécie particulièrement ce défenseur latéral droit de métier. Un poste toujours à promouvoir en équipe d’Algérie même si Vahid Halilhodzic est toujours satisfait et content du rendement du sociétaire

Ainsi donc, le retour de Brahim Ferradj en sélection dépendra de la forme qu’il affichera durant le reste de la saison. Considéré comme un joueur influent du vestiaire brestois, Ferradj, qui a disputé presque une mi-temps, samedi contre Reims, est pressenti pour débuter la prochaine rencontre de championnat comme titulaire. Une chose est sûre, s’il accumule un temps de jeu assez conséquent d’ici à la fin de la saison, Halilhodzic le rappellera. Moumen A.

en A’

Korichi insiste sur quatre points
Comme nous l’avions indiqué dans notre édition de dimanche dernier, le sélectionneur national des A’, Toufik Korichi, a tenu une réunion avec ses joueurs, pour leur expliquer plusieurs points. La réunion devait, au départ, avoir lieu le premier jour du stage, mais compte tenu de l’arrivée tardive des joueurs de l’USM Alger retenus par la rencontre de demi-finale de Coupe d’Algérie disputée samedi, Korichi a préféré reporter ladite réunion à dimanche, soit avant-hier, au moment que tous les joueurs étaient au centre technique national de Sidi Moussa, y compris ceux de l’USMA. La discipline et la ligne de conduite à suivre lors des regroupements Au cours de cette réunion, Toufik Korichi a insisté sur quatre points importants avec les joueurs. Le premier point a été le volet discipline. Le sélectionneur national des A’ a demandé aux joueurs d’être disciplinés au sein de leurs clubs, avant de l’être en sélection nationale. Par ailleurs, Korichi a expliqué aux joueurs sa manière de travailler et a, surtout, tracé les lignes rouges à ne pas franchir. L’importance des deux matchs contre la Libye Le troisième point, c’est la double confrontation face à la Libye, avant de passer à la phase finale du Championnat d’Afrique des Nations, prévue en février 2014 en Afrique du Sud. Pour rappel, le match aller aura lieu au stade Mustapha-Tchaker de Blida, tandis que le retour se jouera sur le sol libyen. Korichi a parlé de l’importance de cette double confrontation, décisive à une qualification à la phase finale. En sensibilisant les joueurs, le sélectionneur national a voulu les responsabiliser, car, en stage avec la sélection pendant tout le mois de juin, ils n’auront pas l’occasion de beaucoup se reposer. Qualification de Yachir Aller le plus loin possible au CHAn Toufik Korichi a enfin parlé de l’objectif de l’équipe nationale A’ qui est de se qualifier à la phase finale du CHAN puis réaliser de bons résultats dans ce tournoi, surtout que lors de la précédente édition, l’Equipe nationale a réalisé de très bons résultats en se classant quatrième du tournoi. Hamza R.

Il s’est réuni dimmanche avec ses joueurs

L’attaquant du Mouloudia d’Alger, Samy Yachir, ne pourra pas jouer avec l’Equipe nationale A’. Et pour cause, il a déjà porté les Les prochains stages couleurs de la sélection des moins de 17 ans qui attendent le groupe de France et des moins de 19 ans. Au cours de Le second point abordé aura ce stage, Yachir a eu une brève discussion avec été les prochains stages qu’effecle sélectionneur. Selon une source très proche tuera l’équipe nationale A’, en pré- du joueur, l’attaquant mouloudéen aurait asvision des deux matchs prévus suré Korichi de réunir les documents nécesface à la Libye en aller-retour, fin saires très prochainement, afin de les remettre juin et en juillet. Korichi a explià la Fédération algérienne de football qui qué aux joueurs le programme pourra entamer les démarches auprès de la qui sera tracé. Le sélectionneur FIFA, pour pouvoir qualifier le joueur au national a aussi sensibilisé les match aller contre la Libye, prévu à la fin du joueurs. mois de juin à Blida.

La FAF entamera bientôt les démarches

La date du prochain stage sera connue incessamment Pour ce qui est du prochain stage de l’Equipe nationale A’, la date n’a pas encore été fixée, selon une source autorisée auprès de la fédération. La même source indique que le sélectionneur, Toufik Korichi, n’a pas encore communiqué à la Fédération la date du prochain stage. Le calendrier chargé jusqu’à la fin de saison Concernant le prochain stage des A’, on croit savoir que le staff technique attend le déroulement des matchs en retard du championnat avant de choisir la date du prochain stage qui aura lieu au CTN de Sidi Moussa, pour une durée de quatre ou cinq jours. Le premier stage a pris fin hier Le premier stage des A’ a pris fin hier. Il s’agit d’un stage de trois jours de prise de contact entre le staff technique et les joueurs. Il faut dire que les dates du stage n’ont pas aidé le staff technique à faire un grand travail à cause de l’engagement des joueurs du Mouloudia d’Alger, de l’USM Alger et de l’ES Sétif dans les demi-finales de la Coupe d’Algérie.

Algérie- Niger devrait être le premier match amical des A’
Bien que le programme de préparation de l’Equipe nationale A’ ne soit pas encore connu, la sélection disputera quelques matchs amicaux pour préparer le match aller face à la Libye. De ce fait, une source généralement bien informée nous a fait savoir que l’EN A’ devrait rencontrer son homologue du Niger très prochainement. La date de la rencontre n’est pas encore connue mais, une chose est sûre, les pourparlers entre les deux fédérations sont en bonne voie pour l’organisation de ce match qui sera le premier version Toufik Korichi. A 90%, il aura lieu à Tchaker Concernant le lieu, il est clair que cette rencontre aura lieu sur le sol algérien, mais le stade n’a pas encore été choisi. Cependant, il y a de très fortes chances pour que cette rencontre ait lieu sur la pelouse du stade Mustapha-Tchaker de Blida, étant donné qu’il abritera le match aller des éliminatoires face à la Libye. Maroc-Algérie à écarter Selon une source autorisée, le match amical MarocAlgérie n’aura pas lieu, puisque le staff technique de l’EN souhaite disputer un match à domicile, étant donné qu’on recevra la Libye. Néanmoins, il se pourrait qu’il soit programmé après le match retour contre la Libye, en cas de qualification des Verts et des Lions de l’Atlas à la phase finale du CHAN.

Réunion du staff technique des A’ prochainement
Selon nos informations, le staff technique de l’Equipe nationale A’, sous la coupe de Toufik Korichi, se réunira très prochainement au niveau du centre technique national de Sidi Moussa. La date de cette réunion n’a pas été évoquée, mais on croit savoir que ce sera une réunion très importante. Le programme des stages à l’ordre du jour C’est au cours de cette réunion que le programme des prochains stages sera établi en concertation entre Toufik Korichi et ses adjoints, toujours selon notre source. Au cours de cette même réunion, on parlera aussi des matchs amicaux et bien sûr de ce premier stage qui a pris fin hier. La liste du prochain regroupement étudiée Par ailleurs, on croit savoir aussi que la liste des joueurs retenus pour le prochain regroupement qui pourrait avoir lieu au début du mois de mai sera établie. Des joueurs convoqués au premier stage ne devraient pas être retenus pour pouvoir suivre de près de nouveaux joueurs supervisés depuis un moment par Korichi et ses adjoints.

H. R.

N° 2256 Mardi 16 avril 2013

intéresserait de nouveau Sochaux
elon certains médias français, la formation de Sochaux s’intéresserait de près à l’attaquant algérien du Vitoria Guimaraes, Hillal Soudani, en vue d’un probable recrutement à la fin de cette saison. Le club montbéliard, qui est à la recherche de deux, voire trois bons attaquants en perspective de la saison prochaine, aurait donc coché le nom de l’ancien Chélifien dans sa short-list. Ce n’est pas la première fois que le FC Sochaux songe à Soudani, puisque, rappelons-le, il avait déjà manifesté la saison dernière son intérêt pour le joueur, sans qu’il n’y ait toutefois de démarches officielles au bout pour racheter son contrat.

Slim Riahi Soudani
(pdt du Club Africain)
Le joueur n’est pas encore fixé sur son avenir
De son côté, Hillal Soudani ne se préoccupe pas trop de son avenir à l’heure actuelle, se concentrant beaucoup plus sur sa fin de saison avec le Vitoria Guimaraes, où il entend terminer en force et marquer quelques nouveaux buts, afin de faire monter sa cote et attirer l’attention des grands clubs portugais et autres européens. En proie à une crise financière sans précédent, Guimaraes pourrait bien être amené à vendre le contrat du joueur en juin prochain afin de renflouer les caisses du club, d’autant que son contrat se termine en juin 2014. Par ailleurs, et en plus du FC Sochaux, on a appris que des clubs espagnols, tels Getafe et Granada, suivaient eux aussi Hillal et pourraient bien entrer en course pour le chiper. S. F. Dans une longue interview accordée au site «Goal» dans sa version arabophone, le président du Club Africain, Slim Riahi, peu bavard généralement dans les médias, a parlé de l’excellente saison qu’est en train de réaliser son milieu de terrain algérien, Abdelmoumen Djabou, auteur, rappelons-le, de 7 buts en 13 journées de championnat disputées jusque-là. L’homme fort de Bab Jedid a souligné que l’ancien sociétaire de l’ES Sétif est assez fortement courtisé depuis quelques semaines, mais à tenu à préciser que les offres qu’il a reçues ne sont pas forcément toutes concrètes : «Oui, évidemment, on a reçu plusieurs offres concernant Djabou, mais la plupart d’entre elles ne sont pas officielles pour l’instant. Cela dit, tout le monde connaît notre position. Nous refusons pour le moment de céder nos joueurs si on n’a pas remporté le championnat tunisien. On veut préserver tous nos atouts pour réaliser notre objectif.» tion, et du bras de fer qui s’en est suivi : «Le problème de Lemouchia c’est qu’il est parti rejoindre sa sélection nationale pour préparer la CAN, sans nous en aviser au préalable. En plus, il est parti en Algérie bien avant la date fixée par la FIFA, et ce au moment où nous avions besoin de ses services. Sa sortie nous a énormément déplu et énervés et c’est ce qui explique pourquoi on l’a mis à l’écart du groupe professionnel à son retour d’Afrique du Sud.»

Coup d’œil Équipe nationale

03

«On a reçu plusieurs offres pour Djabou»
grand étonnement, il a refusé et a tenu à rester jusqu’à la fin de la saison. Conformément aux lois de la FIFA, on n’avait pas d’autre alternative que d’accepter sa décision.»

S

«Benzarti est libre de le faire jouer s’il voit qu’il besoin de lui»
Enfin, et à la question de savoir quelle serait la réaction de la direction du club si l’actuel coach, Faouzi Benzarti, souhaitait faire réintégrer l’ancien sétifien dans l’effectif et le faire jouer en championnat, Riahi a répondu : «La direction du club ne s’opposera pas au retour du joueur dans le groupe et à sa participation aux matchs de championnat, si le coach de l’équipe le décide. Si Benzarti estime qu’il a besoin de Lemouchia pour cette fin de saison, on sera d’accord avec lui. En tout cas, ce qui est certain, c’est que le joueur partira en fin de saison, et on ne renouvellera en aucun cas son contrat.» M. T.

Brahimi «5 à 0, c’est
Sévèrement battu, dimanche, Granada CF a compromis sérieusement ses chances de maintien en Liga. Ne possédant plus qu’un seul point sur Saragosse, battu à domicile par le Real Madrid, les Andalous devront impérativement le remporter contre un autre concurrent pour la survie, Valladolid. Yacine Brahimi qui, avait pris part à l’intégralité de la rencontre, perdue sur le score de cinq buts à zéro, au stade Vicente Calderon face à l’Athletico Madrid, estime que, même s’il sera absent pour ce match pour cumul de cartons, ses camarades sauront relever la tête, samedi prochain : «C’est un match qu’il faudra oublier très vite C’est dur de perdre sur un tel score. 5 à 0, c’est très mauvais signe.»

Revenant sur la débâcle subie face à A. Madrid

L’avenir mauvais signe, il faut vite de Medjani en danger ? oublier ce revers»
pas perdu. Il ajoute que tout demeure possible pour éviter le purgatoire à son club. Interrogé sur ces deux sévères scores subis, face au Bétis Séville à la maison, 5 buts à 1 et 5 buts à 0, contre l’Athletico Madrid, Brahimi déclare : «Je ne sais pas pourquoi, pourtant on joue bien. Mais bon, il faut penser rapidement au prochain match. Il est très important pour nous d’obtenir les trois points contre Valladolid.»

Sakho et Kolo Touré ciblés par Monaco

«On a voulu rompre son contrat, mais il n’a pas voulu et s’est entêté à rester»
Et au président du Club Africain de poursuivre : «Lemouchia n’entrait pas dans les plans de l’ancien coach, Kouki (ce dernier a été limogé il y a deux semaines). Il n’avait pas besoin de lui et c’est ce qui nous a amenés à proposer au joueur lors du mercato hivernal de rompre son contrat et de lui verser en échange une somme d’argent. Comme ça, on aura, nous aussi, le droit après de recruter un nouveau joueur étranger. A notre

Son entraîneur regrette son absence contre Valladolid

«On joue pourtant bien au ballon !»
A sept journées du championnat espagnol, le milieu de terrain international algérien de Granada CF, Yacine Brahimi, affirme que tout n’est

Devenu un joueur important dans son équipe, Yacine Brahimi a écopé d’un carton jaune qui vient le priver Sa place pour le Mondial du prochain match face à Valladolid. sera en jeu Brahimi, qui a pris part à 22 matchs Vahid Halilhodzic exige de ses capés un de son équipe, dont 16 titularisations, maximum de matchs dans jambes pour être titulaire en sélection. C’est le manquera certainement à son équipe espérer cas, donc, de Carl Medjani, qui semble, dans ce match décisif pour le main- certes, jouir de la confiance du sélectionneur national mais qui doit tout de même tien, regrette son entraîneur. Moumen A. préserver sa place de titulaire à Monaco.
Ainsi, l’Algérien, qui sera en rude concurrence avec des joueurs de classe mondiale, comme Kolo Touré (Manchester City) ou l’international français, Mamadou Sakhou (PSG), n’aura pas la mission facile.

Carl Medjani est en passe de réaliser la deuxième accession de sa carrière. Medjani, qui a goûté au sacre de la Ligue2 avec l’AC Ajaccio, est tout proche d’un autre exploit avec Monaco, cette saison. Par ailleurs, si, cette année, le dernier capitaine d’équipe de l’EN semble intouchable dans son poste de défenseur central à l’ASM, cela ne sera peut-être pas le cas la saison prochaine. En effet, le club monégasque, qui prépare d’ores et déjà son retour en Ligue1, est sur les traces de défenseurs de grande envergure, à l’image du Parisien, Mamadou Sakho, annoncé en grande pompe dans la Principauté. Carl, qui sera encore monégasque la saison prochaine, devra donc batailler dur pour préserver sa place de titulaire.

«Lemouchia est parti rejoindre sa sélection sans nous en aviser, d’où notre décision de le mettre à l’écart»
Par la suite, le président du club tunisien a évoqué le cas de Khaled Lemouchia, qui a défrayé la chronique il y a quelques mois après le différend qui l’a opposé à sa direc-

Halliche a repris
L’ancien défenseur du Nasria, dispose encore de quatre jours pour bien récupérer et surtout préparer le prochain match que doit disputer l’Académica Coimbra, face au Sporting Braga, ce vendredi, pour le compte de la 26e journée de championnat. Le nouvel entraîneur du club, Sergio Conceição, soulagé par le retour de blessure de certains cadres de l’équipe, pourrait donc titulariser Halliche dans l’axe de la défense, sachant que celle-ci a montré quelque signe de faiblesse en son absence lors des précédents matchs.

Grand soulagement hier lors de la reprise des entraînements de la formation de l’Académica Coimbra. En effet, souffrant d’une petite blessure musculaire, le défenseur algérien, Rafik Halliche, qui a raté les dernières séances, a fini par reprendre l’entraînement avec ses coéquipiers. L’ancien pensionnaire de Fulham a pris part à l’intégralité de la séance sans aucun souci et n’a montré aucun signe de douleur. Une bonne nouvelle pour le joueur qui pourra ainsi prétendre à rejouer très rapidement.

M. A.

Abdoun supervisé par Fulham et Wolfsburg Plusieurs sites spécialisés grecs ont rapporté hier une information selon laquelle des émissaires
du club allemand de Wolfsburg ainsi que celui de Fulham, pensionnaire de la Premier League, avaient fait le déplacement à Athènes ce week-end pour assister de près au chaud derby de la capitale grecque qui a mis aux prises, avant-hier, l’Olympiakos avec son rival, le Panathinaikos. Ces émissaires se sont déplacés pour superviser notamment certains joueurs des deux camps qui sont dans leur viseur depuis quelques semaines. Le joueur, qui a eu le plus d’attention demeure, toujours selon la presse grecque, l’ancien international, Djamel Abdoun. Ce dernier, qui réalise une grosse saison, est courtisé de partout, et devrait selon toute vraisemblance quitter les Reds en juin prochain. En plus de l’ancien Nantais, Rafik Djebbour a, lui aussi, été supervisé, à l’instar de ses coéquipiers, Mitroglou et Manola. Rappelons que le seul club qui ait transmis une offre concrète aux dirigeants de l’Olympiakos, pour s’attacher les services de Djamel Abdoun, demeure Besiktas.

Il pourra jouer face à Braga

S. F.

04

N° 2256 Mardi 16 avril 2013

Benito Floro prêt à étudier l’offre des Kabyles
T
oujours à la recherche d’un entraîneur compétent qui a déjà fait ses preuves par le passé, la direction de la JSK s’active pour nommer un nouvel entraîneur avant même la fin de la saison. En effet, les CV pleuvent de partout sur le bureau du président Hannachi, qui désormais n’a plus trop le choix que de casser la tirelire et mettre le paquet pour un entraîneur de la trempe de Roger Lemerre, comme il l’a récemment déclaré. Les supporters qui sont plus que jamais inquiets pour l’avenir de leur équipe, sont prêts à tout rien que pour voir la JSK dominer de nouveau le football algérien. Pour que ce rêve devienne une réalité, il faudrait d’abord apporter un changement au niveau du staff technique. Comme rapporté précédemment par nos soins, Benito Floro a été proposé aux responsables kabyles qui, selon nous sources, sont prêts à étudier son cas avant de prendre attache avec son manager. L’ex-entraîneur du Real Madrid est apte à étudier l’offre des Canaris.

Coup neuf JSK

«S’il y a un sérieux contact, je l’étudierai»

Après l’avoir joint au bout du fil, Benito Floro, très professionnel, a accepté volontiers de répondre à nos questions, à propos du football algérien et de la JS Kabylie. L’ex-entraîneur du Real Madrid s’est dit prêt à étudier une offre concrète de la part des dirigeants de la JSK : «Je ne peux pas être intéressé par une proposition si elle n’est pas concrète. Et je n’aime pas me proposer à aucune équipe. D’ailleurs, c’est pour cette raison que je n’ai pas d’agent. S’il y a une offre, je l’étudierai en fonction de la catégorie du club ainsi que les conditions de travail auxquelles je serai soumis». « Qui ne connaît pas la JSK ? C’est une équipe qui a déjà dominé l’Afrique » Benito Floro connaît parfaitement bien la JSK, qui, selon lui, est une équipe qui a déjà dominé le football algérien et africain : «Ce que je sais de la JSK ? Exactement, ce que tout le monde sait. C’est une grande équipe qui a déjà dominé le football algérien et africain par le passé». « Je garde un bon souvenir de l’EN algérienne en 1982. La combine entre l’Autriche et l’Allemagne fut injuste ! » Apparemment, l’ancien entraîneur du Real Madrid et du Widad de Casablanca ne possède pas seulement des informations sur la JSK, mais aussi sur l’équipe nationale d’Algérie. En effet, il se souvient parfaitement de la participation de l’Algérie en Coupe du monde 1982 et de la combine entre l’Autriche et l’Allemagne, pour éliminer l’Algérie : «Le souve-

nir que je retiens de l’Algérie c’est sa participation en Coupe du monde en 1982. Je me rappelle aussi qu’ils ont été trahis après la combine entre l’Autriche et l’Allemagne. C’était injuste. Toutefois, je tiens à dire que l’Algérie avait bien joué lors du premier tour de la Coupe du monde de 2010, en Afrique du Sud. Malheureusement, ils n’ont pas eu la chance d’inscrire des buts. J’ai même apprécié le niveau de jeu démontré lors du match Algérie-Libye, qui s’est déroulé à Casablanca». « Rien que de voir Madjer jouer est déjà un plaisir » L’ancien métronome des Verts, Rabah Madjer, avait brillé de fort belle manière en Europe. Selon Floro, ses rendements lors de la Coupe du monde de 1982 avaient surpris plus d’un : «Ce que je retiens aussi de la Coupe du monde de 1982, c’est les noms de Belloumi et Madjer. Ils nous ont surpris par leurs qualités impressionnantes. Lorsqu’il jouait à Valence, Madjer était mon voisin. Sincèrement, j’adorais le voir jouer». « Je connais Feghouli, Lacen et Hamid Hadadj » Avant de conclure, Floro a tenu à dire qu’il connaît deux internationaux algériens qui évoluent en Espagne. Il s’agit de Feghouli et Lacen : «Je connais Feghouli et Lacen qui jouent en Liga. Toutefois, j’ai un ami algérien qui est membre du comité de discipline de la FIFA, Hamid Hadadj. Ils sont tous professionnels». Saïd Djoudi

Il parle couramment le français
L’une des principales raisons qui ont poussé les dirigeants de la JSK à se séparer de l’Italien Enrico Fabbro, c’était la langue. Malgré le fait qu’il parle français, les joueurs avaient du mal à le comprendre convenablement. Cette expérience aurait même poussé le président Hannachi à ne plus compter sur un technicien qui ne maîtrise pas la langue française. Donc, ce problème ne devrait pas se poser avec Floro, qui ne trouve pas de difficulté à faire passer ses messages.

L’Espagnol possède une bonne idée sur le football algérien
Malgré le fait qu’il soit en Espagne, Benito Floro possède une bonne idée sur le football algérien. La preuve, il se souvient parfaitement bien de la participation de l’Algérie à la Coupe du monde de 1982 et celle de 2010. Toutefois, il semble avoir des informations sur la JSK, qui a déjà dominé le football africain par le passé. Cela pourrait être un atout pour la direction de la JSK d’entamer les négociations. Affaire à suivre !

Saïd D.

byle, Nasser Sandjak, une séparation confirmée juste après par le président de la SSPA-JSK, Mohand Cherif Hannachi, de nombreux noms d’entraîneurs, notamment de nationalités étrangères, sont proposés à la direction kabyle. Aussi, le président Hannachi a laissé entendre qu’il accorde pour l’instant sa confiance au duo Amrouche-Kherroubi pour terminer la saison. Toutefois, selon des indiscrétions, le premier responsable kabyle songe sérieusement à la nomination d’un nouvel entraîneur bien avant la fin de saison. Selon une source digne de foi, Hannachi qui semble être très satisfait du travail de fond accompli cette saison par le technicien français, Roger Lemerre, au CSC, serait sur les traces de ce dernier qu’il souhaite convaincre de venir prendre les destinées de la barre technique de la JSK la saison prochaine. L’entraîneur français, qui a signé un contrat d’une saison au CSC, n’a pour l’instant pas été sollicité par les Constantinois pour renouveler son bail et la JSK veut vraiment s’attacher des services de cet entraîneur sur lequel le président Hannachi lui-même n’a pas tari d’éloges lors de sa dernière sortie médiatique. Selon notre source, le président Hannachi a même tenu à citer le nom de Roger Lemerre, cette semaine, aux membres du bureau à qui il a fait savoir que si le technicien français ne sera pas reconduit au CSC, il sera le premier à l’approcher et le motiver de rallier la Kabylie dès l’été prochain. Affaire à suivre. Par ailleurs, on a appris d’une source digne de foi, que le président de la SSPA-JSK, Mohand Cherif Hannachi, s’intéresserait beaucoup à l’actuel centreavant du MOB, en l’occurrence Amrane. Ce dernier, qui a réalisé une très belle saison avec son équipe avec à la clé 16 buts, et qui se trouve sur le point de réaliser une accession historique en Ligue I, fait partie des pistes ciblées par les Canaris en prévision de la nouvelle saison. Par ailleurs, le joueur est toujours lié sous contrat avec le MOB et son transfert à la JSK ne pourra se faire sans passer par la direction du MOB. A. C.

Hannachi attendrait la fin de saison pour contacter Roger Lemerre ! Au lendemain de l’annonce officielle du départ du désormais ex-entraîneur ka-

Plusieurs pistes d’entraîneurs étrangers annoncées pour la saison prochaine

A la fin de la séance d’entraînement d’hier matin, nous nous sommes entretenus avec le gardien de but, Malik Asselah, qui estime que son équipe a plus que jamais besoin des trois points de la rencontre face à l’USMBA. Toutefois, il a tenu à dire que les séances d’entraînements se déroulent dans les meilleures conditions sous la houlette d’Arezki Amrouche.
Le match face à l’USMBA approche, comment se déroulent les entraînements ? Les entraînements se déroulent dans les meilleures conditions possibles. Les joueurs sont conscients de la mission qui les attend d’ici la fin de la saison. Il nous reste encore cinq matchs à livrer, nous devons faire preuve de solidarité pour renouer avec les victoires et replacer le club dans une position honorable. Vous sentez-vous à l’aise avec Arezki Amrouche ? Sincèrement, oui ! On bosse dans des conditions vraiment bonnes depuis quelque temps. Je pense que ce n’est pas le moment de se décourager. La direction a mis en place un entraîneur que nous devons respecter. Il nous reste cinq matchs seulement avant la fin de la saison. Donc, il faut surtout se montrer entreprenant à domicile et à l’extérieur. Que pouvez-vous nous dire sur votre match contre la lanterne rouge du championnat ? Ce sera un match très difficile pour nous. Sincèrement, ce n’est pas facile d’affronter une équipe qui lutte pour le maintien en Ligue 1. La formation de l’USMBA n’aura rien à perdre. Ils vont se donner à fond pour nous surprendre. De notre côté, nous devons être méfiants et les prendre très au sérieux. On n’a pas le droit à l’erreur devant nos supporters. Quel est votre objectif en cette fin de saison ? L’objectif de la JSK en cette saison est d’assurer le maintien d’abord. Toutefois, il nous faut gagner nos matchs à domicile qui nous permettront d’améliorer notre position au classement. Nous aurons aussi deux matchs à l’extérieur contre l’Entente de Sétif et le CA Batna. Nous sommes persuadés que notre tâche ne sera pas facile, mais nous allons défendre nos chances pour terminer la saison en beauté. Entretien réalisé par Saïd D.

Asselah : « Les trois points nous sont nécessaires »

Il s’intéresse à Amrane du MOB

N° 2256 Mardi 16 avril 2013

Sedkaoui
Le milieu récupérateur, Kaci Sedkaoui, se dit prêt à reprendre sa place dès le prochain match face à l’USMBA. Relégué au rang de remplaçant sous l’ère Sandjak, Sedkaoui a fait preuve de réserve ne contestant jamais les choix du coach. A l’heure qu’il est, le joueur se trouve au mieux de sa forme et prêt à reprendre du service pour peu que l’entraîneur intérimaire Amrouche lui fasse confiance. A propos du match, Sedkaoui estime qu’il est nécessaire de le remporter pour plusieurs raisons. Entretien.

Coup franc JSK

05
Alors que Hannachi a annoncé Boukhari comme un potentiel candidat à sa succession

« Amrouche peut compter sur moi face à l’USMBA »
honorable. D’abord, il y a ce match face à l’USMBA qui pointe du nez, un match assez difficile si l’on tient compte de la situation de notre adversaire et qui viendra à Tizi avec l’ambition de repartir avec un résultat positif. Justement, comment se présente ce match selon vous ? Vu de la situation de l’USMBA qui se trouve en bas du tableau, je peux vous dire que le match ne sera pas une simple partie de plaisir. Notre invité du jour fera de son mieux pour nous rendre la tâche difficile. Nous concernant, on s’est bien préparés pour ce match et nous ferons tout pour que le résultat ne nous échappe pas. Pour moi, le mot d’ordre sera de glaner les trois points du match qui auront assurément leur pesant d’or pour plusieurs raisons. Sur le plan personnel, cela fait plusieurs semaines qu’on vous a relégué au rang de remplaçant. Comment vivez vous cette situation ? Je ne vous cache pas que cette situation m’a beaucoup affecté d’autant plus que même avant ma blessure, j’ai été relégué à ce

Les supporters reparlent de Rebrab et de Moussaoui !

Votre équipe poursuit sa préparation du match de ce vendredi face à l’USMBA. Comment se porte le groupe à quelques jours du match ? Franchement, nous continuons à travailler convenablement pour être prêts le jour du match. Cela fait deux semaines que nous sommes à l’arrêt de la compétition et nous nous contentons de séances d’entraînement pour apporter les réglages nécessaires pour l’occasion. J’estime que le groupe est conscient de la mission qui nous attend et on souhaite tous réaliser un bon résultat. Parlez-nous de l’état d’esprit qui anime le groupe. En tant que joueur, je peux vous rassurer qu’on fait de notre mieux pour poursuivre notre mission. Certes, la barre technique a connu un changement au cours de ces deux dernières semaines. N’empêche, cela ne nous a pas privés de poursuivre notre tâche. Il nous reste cinq matches à gérer d’ici la fin de saison et il va falloir réunir, ou plutôt nous remobiliser, pour terminer la saison sur une place

poste. Toutefois, je n’ai jamais contesté les choix du coach et ce, dans l’intérêt général du groupe. Ma blessure au coude est venue au mauvais moment pour me priver de plusieurs matches mais, par la suite, et lorsque j’ai repris toutes mes forces, ma situation est restée telle qu’elle. Désormais, j’aspire à retrouver mon poste sachant que je me suis toujours préparé à reprendre. Pour ce match de l’USMBA, pensez-vous être de la partie ? Personnellement, je me suis toujours préparé à reprendre de service. Je continue à travailler de la même façon depuis le début de saison et je peux vous dire que je suis prêt à jouer ce match, et l’entraîneur Amrouche peut compter sur mes services. Je ne souhaite pas rater cette occasion pour prouver tout ce que je peux apporter à l’équipe en cette fin de saison. Entretien réalisé par Lyès A.

Le président de la SSPA-JSK, Mohand Cherif Hannachi, a annoncé que si son bras droit de toujours Saïd Boukhari, revenu dernièrement aux affaires du club après une absence de deux saisons, serait prêt à passer le témoin. Or, l’on ne sait vraiment pas si cette option est conforme à la réglementation en vigueur laquelle régit les associations sportives transformées en société par actions depuis l’avènement du professionnalisme. Tout le monde sait que les 80% du capital du club est détenu par le CSA que préside le jeune président Samy Idrès et le reste est réparti entre quelques personnes, dont Mohand Cherif Hannachi, qui en détient la majorité et, donc, premier responsable de la SSPA. Aussi, Boukhari qui a toujours servi, il faut le lui reconnaître cela, le club de sa région, n’est actuellement pas actionnaire à la JSK, et selon les spécialistes, pour aspirer à devenir président, il faudrait acheter la majorité des actions une fois l’intégralité du capital du club ouvert aux potentiels preneurs. Ainsi, l’on ne sait sur quelle base l’actuel dirigeant kabyle, Saïd Boukhari, pourra succéder à Hannachi. Une source digne de foi nous a confié que même si l’intéressé a beaucoup apprécié que Hannachi ait pensé à lui, il n’en demeure pas moins qu’il n’aurait pas les moyens requis pour devenir président de la SSPA. A Tizi Ouzou, comme partout ailleurs en Kabylie, dès que la succession de Hannachi est évoquée, le premier nom qui revient le plus sur toutes les lèvres est sans nul doute, le patron de CEVITAL, Issâd Rebrab. La venue de ce dernier à la JSK est souhaitée par tous les Kabyles. Toutefois, Rebrab a déjà affirmé qu’investir dans le monde du football, du moins pour diriger une formation, n’est pour l’heure actuelle pas dans ses projets. Un autre nom qui revient avec insistance est celui de l’ex-secrétaire général du Jumbo-Jet, en l’occurrence Moussaoui. On croit savoir que de potentiels investisseurs en Kabylie veulent s’approcher du club kabyle et désigner à sa tête Moussaoui pour succéder à Hannachi à la tête de la SSPA-JSK. A. C.

Comme chaque année, la Kabylie vit ardemment Pour sa part, le jeune ivoicette période du rien, Madani Camara, qui se soigne toujours aux adducteurs, printemps qui Le sélectionneur de l’équipe nationale poursuit toujours les soins et tracoïncide avec la A’, Toufik Korichi a programmé un vaille pour le moment en solo. La célébration du stage de deux jours en prévision du participation de Camara pour le printemps bermatch face à la Libye. En effet, quamatch de l’USMBA est presque inbère. Si, d’un tre joueurs de la JSK ont été retecertaine. nus pour cette préparation qui côté, on organise s’est achevée hier. Il s’agit des plusieurs activités trois défenseurs, Ali Rial, Essaïd commémoratives de Belkalem et Djamel Benlamri, ainsi cette date symbole que l’attaquant Mohamed Chalali. Bencherifa pour toute la Kabylie, Ces derniers qui ont déjà raté trois reprend du il n’en demeure pas séances d’entraînement, seront de moins que plusieurs retour aujourd’hui, à Tizi Ouzou. service L’entraîneur en chef par intérim, marches sont égaleAutorisé par la direction Arezki Amrouche, pourrait désdu club à s’absenter pour la ment prévues dans ormais compter sur tous ses éléséance de reprise d’avantla ville des Genêts, ments contre l’USMBA. hier, le latéral gauche caà partir de jeudi nari, Walid Bencherifa, a prochain. En effet, repris les entraînements, Benlamri : «Je les supporters de la hier matin, avec le reprendrai JSK, pas du tout satisgroupe. aujourd’hui» faits des résultats enreAprès avoir quitté le regroupement gistrés par leur équipe des Verts, le défenseur Djamel Benqui a raté tous ses oblamri, que nous avons joint hier soir, nous a révélé que le stage des A’ jectifs cette saison, Mazari aux s’est déroulé dans les meilleures se contentant conditions possibles et qu’il reprensoins pour la troisième dra, aujourd’hui, les entraînements Touché au genou, (tendinite), année de suite avec la JSK : «Le stage des A’ s’est déle portier numéro deux de la JSK, roulé dans de bonnes conditions. Il y Nabil Mazari, n’a encore pas repris de jouer pour le avait une bonne ambiance dans le groupe. avec le groupe. Selon nos informa- maintien, ont prévu d’organiOn a quitté Sidi Moussa aujourd’hui (hier) et je vais reprendre tions, le keeper kabyle a bénéficié demain (aujourd’hui) les entraînements avec la JSK. Nous de quelques jours de repos et il ser une marche avons un match très important à préparer contre l’USMBA. devra reprendre en solo avant le ce jeudi matin. Nous n’avons pas le droit à l’échec». match de l’USMBA. Il fera partie Le point de déde la liste des 18 joueurs S. D. part est prévu à concernés par la renconpartir de l’axe unitre.

Le stage des A’ a pris fin hier Benlamri, Belkalem, Rial et Chalali de le Camara retour aujourd’hui toujours en solo à l’entraînement

Marche des supporters le 18 avril, célébration du printemps berbère les 19, 20 et 21

Menace sur
versitaire de Hasnaoua jusqu’à la cité administrative de la wilaya. D’autres marches sont prévues pour la commémoration du printemps noir de 2001 et du printemps 1980. Entre temps, les Canaris du Djurdjura poursuivent leur préparation du match de l’USMBA avancé justement en raison de tous ces événements de 24 heures, soit pour vendredi à partir de 15h. Selon des indiscrétions, on croit savoir que le match qui opposera la JSK à l’USMBA, ce vendredi pour le compte de la 26e journée, risque d’être reporté. Jusqu’à hier, aucune information n’a filtré. N’empêche, les autorités locales, soucieuses de la sécurité des biens et des personnes, songent sérieusement à saisir la LFP en vue d’étudier la possibilité d’un éventuel report de la rencontre pour mardi 23 avril prochain. En cas de maintien, les autorités misent sur le dispositif sécuritaire Même si l’on parle d’un éventuel report de la rencontre JSKUSMBA, aucune confirmation n’a été rendue publique par la LFP. Un membre de la direction kabyle, joint par nos soins dans l’après-midi d’hier, nous a fait savoir que jusqu’à preuve du contraire, le match aura bel et

match JSK-USMBA !
bien lieu ce vendredi après-midi. Par ailleurs, on croit savoir que les autorités locales de Tizi, et ce, en cas de maintien de la rencontre pour la date annoncée déjà par la LFP, misent beaucoup sur le dispositif sécuritaire à mettre en place le jour de la rencontre. Les supporters seront-ils au rendez-vous ? Depuis le départ de l’ex-entraîneur, Nasser Sandjak, les supporters de la JSK ne ratent pas l’occasion d’exprimer leur mécontentement quant à la situation que vit leur club fétiche. Non concernée par aucun objectif à cinq journées de la fin de saison, la JSK se limitera à jouer pour sauver sa saison par une place au milieu du tableau. Depuis la première séance de reprise des entraînements sous la houlette de l’entraîneur intérimaire, le stade de Tizi est déserté par les inconditionnels da la JSK. Ils sont peu nombreux les fans de la JSK qui assistent aux entraînements, ce qui traduit bien entendu leur insatisfaction. Pour ce match de l’USMBA, tout porte à croire que la JSK jouera sans l’apport de son public sauf si les supporters saisiront l’occasion pour réclamer le départ de la direction actuelle. A. C.

06

N° 2256 Mardi 16 avril 2013

Coup d’œil MCA
Séance allégée à l’annexe du 5-Juillet

Yachir se blesse à la cheville dans un duel avec l’Usmiste Benmoussa
onsidéré comme l’un des joueurs les plus en forme du moment de la Ligue 1, Samy Yachir prenait part, à juste titre, pour la première fois à un stage avec l’Equipe nationale A’. Une fierté pour le joueur émigré qui a fait de la sélection nationale l’un de ses objectifs. Mais à la veille de son retour au sein de son équipe, Yachir a connu une cruelle désillusion en se blessant lors d’un match d’application disputé entre les joueurs. Ironie du sort, c’est dans un duel aérien avec le joueur de l’USMA, Benmoussa, que Samy a contracté une entorse à la suite d’une mauvaise réception. Cet incident risque de pimenter les discussions et le débat entre les supporters du Mouloudia et ceux de l’USMA qui vont se chambrer jusqu’au 1er Mai, date de la finale de la Coupe d’Algérie.

La finale de la Coupe d’Algérie a déjà commencé chez les A’

C

Pour cette reprise, Menad a décidé d’alléger le programme de ses troupes, d’autant qu’ils allaient disputer, quelques heures plus tard, un match amical contre la sélection nationale militaire. C’est le préparateur physique, Dahmane Sayeh, qui s’est chargé d’encadrer les joueurs qui ont eu droit au travail physique. Djamel Menad et Farid Zemiti prendront l’après-midi le relais, à l’occasion de la rencontre amicale face à la sélection militaire.

Out une semaine
Souffrant d’une entorse à la cheville, on aurait pu craindre le pire pour l’attaquant mouloudéen. Finalement, la participation du joueur à la finale de la Coupe d’Algérie n’est pas du tout remise en question. En effet, une semaine de repos a été prescrite au joueur qui sera toutefois contraint de déclarer forfait pour la rencontre de championnat contre le Mouloudia d’El Eulma.

Babouche, Sayeh et Djeghbala ont manqué à l’appel
Lors de cette reprise, trois joueurs ont brillé par leur absence. En effet, en plus de Mustapha Djallit, Mehdi Kacem et Samy Yachir qui étaient en regroupement avec l’Equipe nationale A’, il y avait aussi Réda Babouche, Réda Sayeh et Abdelmalek Djeghbala qui ont brillé par leur absence. Les deux derniers se sont rendus à Touggourt et Ouargla et n’ont pas pu rallier à temps la capitale, à cause du retard accusé par la compagnie nationale Air Algérie.

«Je serai out face au MCEE, mais je jouerai la finale»
Malgré cette blessure qui tombe au plus mauvais moment, Samy Yachir ne semblait pas pour autant abattu. Le joueur émigré, auteur de sept buts depuis le début de la saison, relativise du moment qu’il sera rétabli pour la finale de la coupe. «C’est sûr qu’il est difficile de se blesser à ce moment de la saison. Je me suis mal réceptionné, suite à un duel aérien. On m’a prescrit une semaine de repos total. Je suis déçu de rater ce match si important pour nous face au Mouloudia d’El Eulma, mais je rassure tous les Chnaoua que je serai rétabli bien avant la finale de la Coupe d’Algérie. Ce stage avec l’Equipe nationale A’ fut une très belle expérience pour moi. J’ai confiance en mes camarades, car nous avons un effectif assez riche pour pallier les absences des uns et des autres. Je suis convaincu qu’on obtiendra un bon résultat face à El Eulma», nous a confié Yachir qui a dû passer par la suite entre les mains expertes du staff médical du Mouloudia.

Les Chnaoua absents
Habituellement après un grand match, les supporters du club assistent en très grand nombre à la séance de leurs idoles, question de les féliciter. Hier matin, ce n’était pas le cas pour les fans qui ont peut-être décidé de laisser un peu de répit à leurs joueurs, avant de leur mettre une grosse pression avant la finale de la coupe face à l’ennemi juré.

T. Che

Titularisé face à l’Entente de Sétif, Abdelmalek Djeghbala a vaincu pour la deuxième fois l’ESS en demi-finale de la Coupe d’Algérie. Pour Djeghbala, il faudra penser à El Eulma, avant de se projeter vers cette finale qu’il veut absolument gagner et laver l’affront qu’il avait vécu en 2011, avec l’USMH. Les deux jours de repos ont dû vous permettre de bien décompresser, après une semaine très stressante… Il était important pour nous de nous déconnecter complètement, après une semaine très stressante. J’ai profité de l’occasion pour me rendre dans ma ville natale afin de passer un peu de temps avec mes proches. J’ai reçu les félicitations de mes voisins et amis qui étaient tous contents et fiers de mon parcours avec le Mouloudia. Après le forfait d’Aksas, ce n’était pas évident pour vous de répondre présent pour une affiche aussi importante… Vous savez, je travaille très dur à l’entraînement pour être toujours prêt au moindre signe du coach. Et puis, devant un public en or comme celui du Mouloudia on n’avait pas le droit de passer à côté. Il n’y avait que la qualification qui pouvait satisfaire nos fans et nos dirigeants. Et Dieu merci, nous avons fourni une première mi-temps de rêve qui nous a permis de faire la différence.

«En 2011 j’ai perdu une finale avec l’USMH, je la gagnerai cette fois avec le Mouloudia»
Votre arrière-garde à souffert face aux assauts d’Aoudia et Djahnit… Il ne faut pas oublier que Sétif possède la meilleure attaque du championnat. On savait qu’on allait souffrir face à Aoudia. Mais je pense que le but égalisateur qui avait été validé alors qu’il était entaché d’un hors jeu aurait pu changer la donne. Mais nous avons su réagir très vite pour reprendre l’avantage. Cela démontre le caractère bien trempé de notre équipe qui ne baisse jamais les bras, même dans les moments critiques. Sétif semble bien vous réussir puisqu’en 2011, vous avez battu cette formation avec l’USMH en demi-finale de la coupe au stade Mohammadia sur le même score… Drôle de coïncidence car effectivement nous avons battu ce jour-là Sétif sur le score de 3 à 2. Benabderrahmane était avec nous. Et là, je bas pour la deuxième fois l’Entente au même stade de la compétition et sur le même score. C’est extraordinaire ! J’espère maintenant aller au bout et brandir le trophée après avoir perdu en 2011 contre la JSK. Je ne veux plus vivre le même scénario. L’USMA sera votre adversaire en finale de la coupe d’Algérie. Que vous inspire cette affiche ? Ce sera un derby entre deux clubs qui se connaissent sur le bout des doigts. Ce sera une grande fête avec les supporters des deux clubs qui vont se chambrer durant les deux se-

Djeghbala
maines qui vont précéder la finale. Je ne vous cache pas que cette défaite en finale face à la JSK en 2011 a été un cauchemar pour moi. Je n’ai toujours pas digéré ce revers alors que nous avions les moyens et les capacités de l’emporter. J’ai perdu cette finale avec l’USMH, ce ne se répétera pas contre l’USMA. Je veux remporter mon premier trophée avec le Mouloudia et l’offrir ainsi aux Chnaoua. Mais en attendant, vous avez ce match de championnat contre El Eulma qui vient s’intercaler… On n’a pas le choix, il faut qu’on gagne ce match si on veut conserver notre deuxième place au classement et, pourquoi pas, revenir sur Sétif. Nous devons oublier la coupe et nous focaliser sur le championnat car la Ligue des champions est l’un de nos objectifs. A nous de faire le nécessaire pour rester sur cette bonne dynamique. Mais vous allez affronter une équipe qui lutte pour le maintien… On sait que ce ne sera pas facile. Le match sera compliqué. D’ailleurs, El Eulma nous avait posé d’énormes problèmes au match aller à Bologhine. Il faudra qu’on soit costaud physiquement et moralement, pour sortir indemnes de ce voyage. Entretien réalisé par Tarek-Che

Une reprise sous le signe de la mobilisation générale
Deux jours de repos ont permis aux Mouloudéens de décompresser, après une demi-finale face à l’Entente qui avait généré beaucoup de tension. C’est donc hier matin que les partenaires de Ghazi se sont remis au travail à l’annexe du 5-Juillet. Mais avant d’entamer le programme du jour, le coach, Djamel Menad, a tenu à s’adresser à ses troupes pour les féliciter pour cette belle qualification à la finale de la coupe d’Algérie. Seulement, la crainte de voir ses troupes se projeter sur le rendez-vous du 1er Mai, au risque de vendanger le match de championnat contre le MCEE, a incité Menad à intervenir pour recadrer ses éléments. «Tout d’abord, je voudrais vous féliciter pour ce match héroïque que vous avez livré face à l’Entente de Sétif. A présent, il faut tourner la page et se focaliser sur le match de championnat contre El Eulma qui est capital pour nous car la Ligue des champions est en jeu. Il faut éviter de se projeter dès maintenant sur cette finale de coupe face à l’USMA, au risque de rater notre rendezvous de samedi. Il faut savoir que vous allez affronter une équipe qui lutte pour le maintien. J’exige une concentration extrême car il va falloir être costaud, pour bien négocier notre périlleux déplacement», a lancé Menad à l’endroit de ses joueurs qui ont promis de ne plus parler de ce derby face à l’USMA, avant d’avoir croisé le fer avec les Eulmis qui ont fait de la venue du Doyen l’événement du mois. T. Che

N° 2256 Mardi 16 avril 2013

Coup bas MCA

07
«Il serait plus logique de jouer face aux Sétifiens après leur match en retard»

La LFP l’a décidé
Décidément, toutes les données vont changer pour le staff technique du Mouloudia, afin d’élaborer son programme de préparation qui s’étalera jusqu'à la finale de la Coupe d’Algérie. En effet, la LFP n’avait pas communiqué la date du déroulement de la vingt-septième journée du championnat, et tout le monde croyait que cette journée du championnat sera reportée, après la finale de Dame coupe. Toutefois, la Ligue nationale vient de programmer la date de la 27e journée du championnat pour la fin de la semaine prochaine, et le MCA sera donc dans l’obligation de jouer une deuxième rencontre, après celle du MCEE, avant sa finale face à l’USMA. La direction de l’OCO a décidé de fermer les portes du stade du 5-Juillet pour des travaux de rénovation et d’entretien pour la pelouse. La LFP a décidé de maintenir la confrontation qui opposera le MCA à l’ESS à sa date initiale, comme toutes les autres rencontres du championnat, et elle aura lieu au stade Mustapha-Tchaker. Reste à savoir maintenant si le MCA acceptera de jouer à Blida, du fait que le choix du terrain a été fait à son insu.

Le Mouloudia affrontera l’ESS à Tchaker
jouer un match aussi important, alors que les Sétifiens n’ont pas encore joué leur match en retard. Le Mouloudia compte ainsi faire le forcing, pour que ce match soit reporté à une date ultérieure.

Menad :

Kerbadj : «MCA-ESS se jouera à Blida»
Etant au courant de la fermeture des portes du stade du 5Juillet pour cause de travaux de rénovation, afin que la finale de Coupe d’Algérie puisse se dérouler dans de bonnes conditions, le président de la LFP, Mahfoud Kerbadj, a procédé à la programmation de cette rencontre au stade Mustapha-Tchaker. Il dira : «Il n’y a aucune raison de reporter la prochaine journée du championnat prévue pour le 27 avril prochain, et nous avons un programme à respecter. Quant à la rencontre qui opposera le MCA à l’ESS, et en raison de la fermeture du stade du 5-Juillet, nous avons décidé de la programmer au stade MustaphaTchaker à Blida.» Ainsi donc, cette rencontre est programmée à Tchaker dans deux semaines, mais il est certain que le MCA demandera la domiciliation du match à Bologhine, à défaut de son report. Toutefois, l’instance de Kerbadj n’a aucune intention de procéder au report de la rencontre, mais elle pourra accepter de la domicilier dans un autre stade, si cela ne posera aucun problème, probablement à Bologhine. K. M.

Maintenant que la LFP a programmé le match qui opposera le MCA à l’ESS, dans le cadre de la 27e journée du championnat, au stade Mustapha-Tchaker, nous avons jugé utile de prendre attache avec le coach du Mouloudia qui nous dira : «Je pense qu’il est plus logique de jouer face aux Sétifiens, une fois qu’ils auront joué leur match en retard. C’est une rencontre très importante pour nous et je pense que son report sera la meilleure solution et qui, à mon avis, arrangera les deux équipes. Il est donc préférable de faire jouer tous les matchs en retard, avant de programmer le reste de la compétition.»

Menad appréhende la fatigue et les blessures Le MCA devra jouer face à l’ESS dans une rencontre qui sera intense, ce qui pénalisera le vieux club algérois. En effet, le Mouloudia qui garde toujours l’espoir de coiffer l’ESS au poteau, tient à jouer cette rencontre sur son terrain pour mettre tous les atouts de son côté. Quant aux Sétifiens, ils sont tenus par l’obligation du résultat pour éviter toute mauvaise surprise et mettre fin au suspense pour la course pour le titre, lorsqu’on sait que l’USMH croit toujours en ses chances. Toutefois, le fait de jouer un match intense, à cinq jours de la finale de la coupe, risque de jouer au mauvais

tour au MCA, car les joueurs ne pourraient jouir de toutes leurs forces physiques, et le Mouloudia pourrait être privé d’un de ses atouts pour cause de blessure. C’est pour cette raison que Menad appréhende cette rencontre et aurait souhaité qu’elle soit programmée après la finale. Le Mouloudia demandera le report Toutefois, le MCA tient à demander le report à la LFP, afin que cette rencontre puisse se jouer au 5-Juillet, après la finale. Mais aussi pour que le MCA ne soit pas pénalisé sur un plan purement sportif. En effet, les responsables du MCA crient à qui veut les entendre qu’il est inconcevable de

Ghrib

«Que voulez vous que je vous dise ? J’aurais aimé affronter le MCEE avec mon équipe type, et la blessure de Yachir est tombée au mauvais moment. Toutefois, nous avons un effectif riche et je suis persuadé que le joueur qui prendra sa place sur le terrain saura le remplacer», dira Djamel Menad qui pourra faire confiance à Yalaoui, le joker de luxe de l’équipe, qui attend de rejouer en tant que titulaire avec impatience. K. M.

«La blessure de Yachir est tombée au mauvais moment»

«Si le match n’est pas reporté, on jouera contre l’ESS à Bologhine»
souhaite qu’on termine la saison en force et si on n’est pas champions, la deuxième place du classement nous permettra de prendre part à la Ligue des champions», ajoute Ghrib. «Le MCA et l’USMA sont des frères et la finale sera une fête du football» Quant à la finale de la Coupe d’Algérie qui opposera le MCA à l’USMA, Ghrib dira : «Cette finale opposera deux équipes qui ont des traditions en Coupe d’Algérie. Les supporters du Mouloudia et de l’USMA sont des frères et cela se vérifie même dans les tribunes. Cette finale sera une fête du football et que le meilleur l’emporte ! Nous allons faire de notre mieux pour offrir la coupe à nos supporters. Je profite de cette occasion pour les remercier de leur soutien inconditionnel, eux qui ont été d’un apport considérable à leur équipe.» «Personne n’a le droit de me demander des comptes au MCA» «Je me suis sacrifié pour cette équipe afin de la bâtir, et durant tout l’été dernier, je me suis battu contre ceux qui ont voulu brader le club. Au moment où certains ont fui leurs responsabilités, j’ai assumé les miennes. J’avais bel et bien promis une grande saison, en dépit des difficultés rencontrées. J’ai tenu mes promesses, et vous voyez bien que l’équipe est sur la bonne voie», a conclu Ghrib. K. M.

Alors que la LFP a programmé le match qui opposera le MCA à l’ESS au stade Mustapha-Tchaker, le premier responsable de la section football du Mouloudia ne compte pas l’entendre de cette oreille. Il dira : «Je ne veux pas polémiquer, car cette rencontre doit être reportée et programmée, après la finale de la Coupe d’Algérie. Toutefois, si elle est maintenue à sa date initiale, on jouera à Bologhine, pas au stade Mustapha-Tchaker. Certes, le stade offre toutes les commodités nécessaires pour que la rencontre se déroule dans de bonnes conditions, mais cela pénalise nos supporters appelés à se déplacer à Blida, et je Lors de l’émission d’El Djazaïria à lapense que c’est le stade de Bologhine qui quelle était aussi invité l’ex-star de l’USMA, Dziri Billel, et qui occupe aujourd’hui le poste convient le plus à notre équipe, après le 5d’entraîneur-adjoint, ce dernier n’a pas manqué Juillet bien sûr.» de dire qu’il sera difficile pour le MCA de détrôner «Le championnat reste toujours l’ESS, tout en misant sur son équipe pour terminer un objectif pour le Mouloudia» le championnat à la seconde place du classement et jouer la Ligue des champions, la saison proInvité de l’émission El Djazaïria, chaine. Connu pour ne pas avoir la langue dans sa Omar Ghrib, en plus de la Coupe d’Alpoche, Omar Ghrib n’a pas hésité à répondre à gérie qu’il veut remporter le 1er Mai proDziri : «Comment se fait-il que votre équipe chain, n’a pas caché son ambition de voir puisse nous prendre la deuxième place du classement ? Vous estimez à la fois qu’on ne le Mouloudia gagner le championnat, bien peut terminer champions, alors que c’est que la mission du Doyen ne soit pas aussi facile, le même nombre de points qui nous du fait que l’écart de points qui sépare le MCA de sépare ?» l’ESS est signifiant, à cinq journées de la fin du championnat. «Nous croyons aussi au championnat et on jouera nos chances à fond, car le titre est aussi un objectif. Toutes les rencontres qui nous restent à Le jouer sont difficiles et seront des matchs de coupe. Je

Ghrib tacle Dziri

A la fin de la rencontre, le staff technique, joueurs et staff médical ont été conviés à un dîner au complexe sportif militaire de Ben Aknoun. Ainsi, la délégation mouloudéenne a été l’invité du général Mokdad qui a tenu à la féliciter pour sa qualification en finale de la Coupe d’Algérie.

Mouloudia convié à un dîner par le général Mokdad

Comme prévu, le Mouloudia a disputé, hier à 16h, un match amical face a joué le à la sélection nationale militaire, au complexe sportif de Ben Aknoun dernier quart d’heure (CREPS). En l’absence des Chnaoua, les troupes de Menad ont eu droit à En plus de la révolte des remplaun bon match test qui fut très disputé. Surfant sur cette vague de sucçants, la rencontre face à la séleccès, le Mouloudia, bien qu’amoindri par plusieurs absences, a su faire le tion nationale militaire a été nécessaire pour s’imposer sur le score de 2 à 1. C’est Mouaouia Memarquée par l’incorporation de klouche qui a ouvert le bal, en première mi-temps, avant que Farid Lazhar Hadj Aïssa. L’ex-internaDaoud ne lui emboîte le pas lors du second half. Par cette victoire, les tional a joué le dernier quart remplaçants ont montré eux aussi qu’il fallait compter sur eux en cette d’heure de la partie au cours fin de saison où les places seront chères à décrocher. Djamel Menad ne duquel il a montré de pourra que se réjouir de la réaction de ses troupes, car tout le monde sembelles choses. ble mobilisé pour le sprint final. T. Che

En amical : MCA 2 - EN militaire 1 Les remplaçants sortent leurs griffes

Hadj Aïssa

Le comité de supporters du MCA, présidé par Hakim Boukadoum, très affecté par le décès d’Abdelhamid Kermali, présente à toute sa famille ses condoléances les plus sincères et l’assure en cette douloureuse circonstance de sa profonde sympathie. Puisse Dieu le Tout-Puissant accorder au défunt Sa Sainte Miséricorde et l’accueillir en Son Vaste Paradis.

Condoléances

08

N° 2256 Mardi 16 avril 2013

Coup d’œil ESS

aujourd’hui à 17h

CRB - ESS

Le Chabab veut se rapprocher
près 17 jours d’arrêt, le Chabab de Belouizdad renouera aujourd’hui avec la compétition officielle en affrontant l’ESS au stade 20-Août à partir de 17h pour le compte de la mise à jour de la 25e journée de Ligue 1. Les gars de Laâquiba qui restent sur une défaite devant cette même équipe de l’ESS, auront à cœur de battre aujourd’hui le leader de la Ligue1 et prendre leur revanche. N’ayant pas encore assuré définitivement le maintien, les Rouge et Blanc viseront les trois points mis en jeu pour réaliser leur objectif à cinq journées du tomber de rideau de championnat. Avec 38 points, les Beloudizdadis se rendront à Bordj BouArréridj avec plus de sérénité pour affronter le CABBA, qui lutte de sa part pour sa survie en Ligue 1. Idem pour le WAT et le CAB qui joueront également au stade 20-Août, pour obtenir des points précieux et éviter la relégation. Gagner la rencontre d’aujourd’hui, permettra aux camarades de Rebih de terminer la saison sans calculs.

de la 4 place
e

Gana : «Je n’ai rien décidé à propos de mon avenir au club»
ertaines sources proches du club belouizdadi, affirment que le président Azeddine Gana devra jeter l’éponge dès la fin de l’exercice en cours. Interrogé à ce sujet, le premier responsable du Chabab n’a ni confirmé ni démenti et se contente de dire qu’il est prématuré de parler de ce sujet : «Je pense qu’il est prématuré d’évoquer actuellement l’avenir du président ni celui de l’entraîneur Bouali, d’ailleurs. Le président (il parle de lui) n’a rien décidé pour le moment, j’attends le moment opportun pour le faire.»

A

C

qui nous met dans l’embarras.»

Bouali devra rester pour une saison supplémentaire
Comme nous l’avons rapporté dans notre édition d’hier, le président du CRB avait rencontre son entraîneur Fouad Bouali et son adjoint Mokhtar Hariti avec qui il a évoqué la situation qui règne actuellement au club. Le premier responsable du Chabab a profité de l’occasion pour réitérer sa demande à Bouali, de prolonger son contrat avec le club pour une saison supplémentaire. Bien que le technicien belouizdadi n’a pas donné sa réponse, mais laissé entendre qu’il est prêt à continuer son aventure avec le club de Laâquiba en donnant son programme de préparation pour la saison prochaine et ses plans de travail.

son prochaine. Avec 35 points, le CRB se trouve à la sixième place derrière le CSC et l’USMA avec 41 points. La victoire est impérative aujourd’hui contre l’ESS, pour réduire l’écart à trois points et garder ses chances intactes de jouer la 4e place.

renouer avec le succès à l’occasion de la réception de l’ESS aujourd’hui.

Attention à la bête blessée
Les gars de Laâquiba sont persuadés que leur adversaire viendra avec l’idée de revenir avec les trois points, pour creuser l’écart qui est à six longueurs de ses poursuivants immédiats, le MCA et l’USMH. Battue en demi-finale de Dame Coupe par le Mouloudia d’Alger, l’ESS voudra rectifier le tir aujourd’hui contre le CRB pour consolider sa place de leader en championnat. Attention à la bête blessée ! N. B.

«Bouali rendra sa réponse à la fin de la saison»
Azeddine Gana affirme également que l’entraîneur Bouali préfère attendre la fin de la saison pour parler de son avenir avec l’équipe, et rien n’a été décidé aussi sur le recrutement ni les joueurs à libérer : «L’entraîneur a décidé de temporiser par rapport à son avenir, et ne le fera qu’après son retour d’un stage pour les entraîneurs. Et rien n’a été décidé non plus pour les joueurs à recruter ni pour ceux qui seront libérés. Il reste cinq journées de championnat, et nous ne voudrons pas avoir des problèmes avec les équipes qui luttent pour leur maintien.»

De la revanche dans l’air

Mettre fin à une série de quatre matchs sans victoire
Le Chabab de Belouizdad reste sur un faux pas sur son terrain face à la JSK (11), pour le compte de la 23e journée de championnat. Idem pour le match d’avant face au CSC, qui s’est terminé sur le même score avant de perdre face au MCA au stade 5-Juillet. Le CRB a fait match nul également lors de la dernière rencontre en championnat face au MCEE, avant de s’incliner en Coupe face à l’ESS. Sans la moindre victoire en championnat lors des quatre dernières journées, le Chabab souhaite

Garder ses chances de jouer la 4e place
Battu en quarts de finale de la Coupe d’Algérie, le CRB a perdu son dernier objectif de la saison. Ayant perdu tout espoir de jouer les premiers rôles, le CRB a des chances de jouer la quatrième place, synonyme d’une éventuelle participation en Coupe Arabe la sai-

En plus des trois points mis en jeu, les joueurs du Chabab ont affirmé à l’unanimité qu’ils doivent gagner aujourd’hui contre l’ESS, afin de prendre leur revanche sur l’ESS qui leur a infligé deux défaites cette saison, la première en championnat et la seconde en coupe, sans oublier la finale perdue la saison passée. Les joueurs qui n’ont pas digéré encore leur élimination en Coupe Amroune d’Algérie, attendent pressenti en de pied ferme leur attaque adversaire pour L’entraîneur belouizdadi devra apporter lui rendre la quelques changements dans son onze de démonnaie de sa part par rapport à la dernière rencontre de pièce et se récoupe. Merouane Anane devra renouer avec la concilier avec compétition officielle, alors que l’attaquant les supporters Amroune est pressenti pour débuter le match qui n’ont pas à la place de Mehdi Benaldjia, suspendu. Il digéré de leur sera associé à l’attaquant international côté l’élimination Islam Slimani dans la pointe de de leur équipe en l’attaque. Coupe.

Il rendra sa dernière réponse à la fin de la saison
L’entraîneur du CRB ne veut pas se précipiter et prendre une décision concernant son avenir à la tête de la barre technique du club, avant la fin de la saison en cours. On a appris à ce sujet que, Fouad Bouali participera à un stage des entraîneurs à l’étranger d’une dizaine de jours au début du mois prochain. Le technicien belouizdadi devra rendre sa décision à son retour au pays, où il préfère avoir une idée claire sur l’avenir du président du club et les assurances sur les arriérés des joueurs. Un problème qu’il a vécu tout au long de sa présence au CRB cette saison.

«Les dettes du CSA ne nous concernent pas»
En réponse aux déclarations du président du CSA qui a imputé certaines dettes à la SSPA, Azeddine Gana dira que ces dettes ne concernent pas la société : «Nous ne sommes pas responsables du gel des comptes du CSA, puisque les dettes remontent aux années qui ont précédé la création de la société par actions. Je ne comprends pas donc comment on peut nous imputer ces dettes !»

V

B. Benaldjia : «Je suis prêt à reprendre ma place»
ma place le plus normalement du monde, si l’entraîneur me fait appel bien évidemment.» «Une victoire est impérative face à l’ESS» Interrogé sur le match d’aujourd’hui face à l’ESS, Billal Benaldjia dira : «Nous sommes prêts à disputer cette rencontre contre le leader du groupe. Nous savons que nous n’aurons pas la mission facile, puisque l’ESS joue le titre et fera son possible pour consolider ses chances de s’adjuger le titre de champion. De notre côté, nous avons besoin des trois points pour assurer le maintien définitivement et terminer le championnat sans calculs. C’est une belle occasion de prendre notre revanche sur l’Entente devant notre public.» Il a été victime d’un accident de la circulation Le milieu de terrain belouizdadi a vécu une grosse frayeur en début de semaine, après avoir fait un accident de la circulation. Plus de peur que de mal pour le joueur belouizdadi, qui s’en est sorti, bien que son véhicule tout neuf ait Boukedjane subi de sérieux dommages : et Herkat out Coup dur pour le Chabab qui a perdu «J’ai effectiveles services de deux défenseurs à l’occament été vicsion de la dernière séance d’entraînement time d’un qui s’est déroulée hier en fin d’après-midi à accident de l’institut des Sports d’Aïn Benian. Il s’agit du latéral gauche, Khallil Boukedjane, qui a contracté la route. une blessure de la cuisse, et de Sofiane Herkat, Heureusequi a ressenti des douleurs à son genou blessé. ment que je Un casse-tête pour le staff technique qui aura n’ai rien, du souci à composer son onze avec l’absence de Khoudi, suspendu. Il est fort possible que même si je l’entraîneur Bouali fasse appel au jeune suis toujours Anis Kerrar, pour jouer dans l’axe de la sous le choc.» défense avec Abdat. Le jeune EsN. B. poir, Roudine, a également été
convoqué pour le match.

Il veut un joueur dans chaque compartiment
De son côté, l’entraîneur du Chabab a profité de son entrevue avec le président Gana pour évoquer le renforcement de l’équipe en prévision de la saison prochaine, même s’il n’a pas donné sa réponse définitive de rester ou pas. Bouali a demandé de renforcer l’équipe par un attaquant en remplacement d’Islam Slimani qui devra aller à l’étranger, un milieu de terrain et un défenseur. Le technicien belouizadi n’a pas omis de demander des nouvelles sur la régularisation des joueurs, après que Gana eut donné des chèques de garantie en son nom aux joueurs la veille de la rencontre de Coupe face à l’ESS. N. B.

ictime d’une élongation de la cuisse gauche contractée lors de la dernière rencontre de son équipe face à l’ESS, Billal Benaldjia n’a pas pris part aux deux dernières rencontres amicales disputées par son équipe face au RCK et l’IBKEK. Le milieu de terrain belouizdadi a réintégré le groupe à l’occasion de la reprise des entraînements samedi passé, et s’est entraîné normalement. Interrogé sur sa participation aujourd’hui face à l’ESS, Benaldjia nous dira qu’il se sent prêt à prendre sa place sans problème : «Je ne voulais pas prendre le risque de jouer les deux matchs amicaux, pour éviter toute complication de ma blessure. J’ai réintégré le groupe et je me suis entraîné sans aucun problème. Je pense que je suis prêt à reprendre

«Nous n’avons pas reçu l’aide promise par le CSA»
Le premier responsable du Chabab regrette d’un autre côté de ne pas encaisser l’aide financière promise par le CSA il y a un moment, et dont les comptes viennent d’être bloqués par la justice : «Cela fait un moment qu’on nous a promis une aide financière que nous n’avons pas encore reçu, malheureusement. Ce qui risque de prendre encore du temps du fait que les comptes du CSA sont bloqués. Nos créanciers insistent pour leur argent, ce

N° 2256 Mardi 16 avril 2013

CRB-ESS

Coup d’œil Ligue 1

09
L’Entente n’a plus perdu au 20- Août depuis 2006
La dernière défaite de l’ESS au stade du 20- Août remonte à 2006. Elle fut concédée suite à un but de Berrane. Depuis, les Sétifiens ont alterné les nuls et les victoires sur la pelouse du mythique stade du 20Août.

Khedhaïria, Madouni et Aoudia out face au CRB !
l’Equipe nationale des locaux. Ce sera donc Ghoul qui sera dans la cage cet après- midi au stade du 20-Août. Le gardien de l’équipe espoir qui a été appelé à la rescousse et cela pour prendre place sur le banc. contracture musculaire.

Coup dur pour les Sétifiens !

Il passera une IRM aujourd’hui
Pour être fixé sur la nature exacte de sa blessure, Madouni passera une IRM aujourd’hui. C’est connu, l’imagerie à résonance magnétique permet d’avoir des vues plus pointues des lésions explorées. On espère du côté du staff technique qu’il sera d’attaque le 21 contre les Léopards.

Le match avancé d’une heure
La ligue a informé la direction de l’ESS que le coup d’envoi du match contre le CRB sera donné à 17 heures. Il sera donc avancé d’une heure par rapport à l’horaire prévu. Cette décision a été prise car l’éclairage au niveau du stade du 20-Août n’est pas satisfaisant.

Aoudia a fourni un rapport médical
rois joueurs et non des moindres de l’équipe de Sétif sont forfaits cet aprèsmidi pour le choc contre le CRB. Il s’agit de Madouni, Khedhaïria et Aoudia qui laisseront, c’est certain, un grand vide dans le dispositif de Velud.

T

Ghoul à la place de Khedhaïria
En stage avec les locaux, sous la direction de Korichi, Khedhaïria a annoncé à son entraîneur qu’il ressentait de fortes douleurs au niveau du genou et que le médecin de l’EN lui a prescrit un repos total. Le portier sétifien a informé son coach qu’il s’était blessé lors du stage de

Tout comme Khedhaïria, Aoudia s’est fait délivrer par le médecin de l’Equipe nationale un rapport médical attestant de son indisponibilité pour le match de mardi. Il faut dire que cela tombe bien pour le golédaor sétifien qui a chambré quelque peu les fans du CRB lors du match aller et ces derniers ont bonne mémoire.

Madouni et leur comparution devant la commission de discipline a été ajournée.

Nadji et Gourmi en pointe
Deux joueurs se partageront l’animation du jeu de leur équipe. Inévitablement, l’absence d’Aoudia et de Madouni pose problème et ceux qui auront à les remplacer, en l’occurrence Nadji et Gourmi ne manquent pas de talent. Ces deux joueurs, et ce n’est pas exagéré, ont les qualités pour surprendre plus d’un. Le revers de la médaille est que s’ils ne se retrouvent pas sur le terrain, ce sera toute la machine sétifienne qui risque d’être grippée. S.B.

Gourmi et Karaoui à la rescousse
C’est contraint et forcé que Velud a fait appel à Karaoui et Gourmi pour le match de ce mardi contre le CRB. On se rappelle que le technicien français avait écarté ces deux joueurs de l’équipe lors de la demi-finale de coupe contre le CRB pour des raisons disciplinaires. Gourmi et Karaoui remplaceront donc Aoudia et

Michak et Karaoui resteront à Sétif

Contracture pour Madouni
Un autre joueur important de l’équipe de Sétif ne se présentera pas à l’appel de l’arbitre cet après-midi. Il s’agit de l’attaquant de pointe Madouni. Ce dernier a ressenti une douleur à la cuisse qui est due à une

«L’absence de ces trois éléments est un handicap»
Tout d’abord, quelles sont les nouvelles ? Elles sont excellentes, je vous remercie. Comme vous le voyez, nous nous préparons pour le match de ce mardi avec le plus grand sérieux. Tous les joueurs sont hyper motivés et le moral est au beau fixe. L’élimination en Coupe d’Algérie a donc été oubliée, c’est cela ? Non, ce genre de matchs ne s’oublie pas. Nous voulons seulement agir en professionnels. Des échéances importantes nous attendent et nous devons les aborder avec tous nos atouts. Justement, qu’est-ce qui vous a manqué face au Mouloudia ? A vrai dire, pas grand-chose. A mon avis, c’est le premier but qui a conditionné le reste du match. Nos adversaires ont pris confiance et pour nous, c’était un coup d’assommoir. Comment avez-vous vécu ce match ? Il faut avouer qu’il y avait une certaine tension avant le match. Les choses se sont améliorées pour nous car nous avons réussi à égaliser. Nous avons eu affaire à une très bonne équipe du MCA, bien organisée et qui s’est bien défendue. La compétition reprend ce mardi, avec ce difficile déplacement au stade du 20-Août. Quelles sont vos chances dans ce match ? Nous n’avons aucune question à nous poser. Nous occupons une place de leader au classement et il est pour nous impératif de gagner des points. Nous ne devons pas uniquement compter sur les matchs que nous aurons à jouer à domicile. Il nous faut être capable d’aller chercher des points chez l’adversaire. C’est ce que nous avons l’intention de faire ce mardi. Comment devez-vous jouer face à une équipe qui très certainement ne va rien lâcher ? Il est vrai que le CRB a besoin d’un résultat positif pour provoquer un déclic et se relancer. Nous ne voulons absolument pas que cela se fasse à nos dépens. Il est vrai que par rapport à notre dernière sortie, les données seront toutes autres. De toutes les façons, nous avons toutes nos chances dans ce match. Plusieurs habituels titulaires seront absents. Un commentaire. Il est certain qu’un Aoudia, un Madouni ou un Khedhaïria ont un certain poids dans l’équipe. Nous devons faire avec car ce sont là les aléas du football. L’effectif de l’ESS est cependant assez riche et l’entraîneur saura faire le nécessaire pour que l’équipe soit compétitive. Entretien réalisé par Khallil L.

Benabderrahmane

Juste après le match contre le CRB, Michak et Karaoui regagneront Sétif. Le reste de l’effectif passera une seconde nuit à l’hôtel Hilton pour s’envoler dès le lendemain vers Nadji Brazzaville. Miaux soins chak n’a pas été Même s’il était au stade retenu pour ce hier matin, Nadji ne s’est pas déplacement à entraîné. Il a directement recause de choix joint la salle soins. A noter techniques de qu’il souffre d’une petite l’entraîneur. Pour blessure qui ne l’empêce qui est de Kachera pas de jouer cet raoui, il ne dispose après-midi. pas de son passeport.

Okbi parmi les dix-huit…
Pour pallier les nombreuses absences, Velud a convoqué Okbi pour le match contre le CRB. L’ex-joueur du NAHD pourrait même être aligné d’entrée de jeu. Velud fera son choix au tout dernier moment en ce qui concerne celui qui aura à remplacer Aoudia.

… de même que Lefkir
Un autre joueur effectuera son retour parmi les dix huit. Il s’agit de Leir. Ce dernier sera sur le banc en compagnie d’Aroussi, un autre joueur de la catégorie espoir.

Vous êtes impliqué dans l’action qui a emmené ce but. Qu’est-ce qui vous a empêché d’intervenir ? De toute ma carrière, je n’ai vu le ballon prendre une pareille trajectoire. Je vous fais une confidence. Je me suis même tordu la cheville, en voulant reprendre mon équilibre. Le hasard a voulu que cette action profite au MCA.

Mobilis Sponsor Platinumdu 3ème Salon National de l’Emploi 2013
Mobilis Sponsor Platinum du 3ème Salon National de l’emploi « SALEM 2013 », qui se déroule du 15 au 21 Avril 2013 au Palais des Expositions (SAFEX) les pins maritimes – Alger, participe auprès du groupe Algérie Télécom. Ce salon professionnel qui regroupe plus de trois cents (300) exposants, a pour but de réunir les acteurs et partenaires des dispositifs de promotion de l’emploi en Algérie, afin de vulgariser davantage et susciter des mises en relation, des échanges et des synergies entre les employeurs et les demandeurs d’emplois d’une part, et d’autre part entre l’ensemble des intervenants dans l’accompagnement à la création d’entreprises par les jeunes et les moins jeunes chômeurs. A cette occasion, Mobilis premier employeur du secteur des TIC en Algérie avec Près de 4300 employés propres et plus 150 000 emplois indirects, tient à marquer cet évènement par la présence de ses conseillers en Ressources Humaines sur un stand personnalisé. Le salon sera également une occasion pour Mobilis pour découvrir de nouveaux profils, dans les domaines : technique, commercial et financier, afin de renforcer encore ses équipes pour plus d’efficience dans le service fourni à ses clients. Mobilis, soucieuse du phénomène du chômage qui range notre jeunesse est consciente de ses répercussions négatives sur l’équilibre social et la croissance économique, confirme son intérêt aux questions de l’emploi des jeunes et aux différents dispositifs de lutte contre le chômage. Pour plus d’information, rendez-vous sur le site de Mobilis www.mobilis.dz ou sur notre page Facebook.

Communiqué

Velud : «Ce match tombe au mauvais moment»
En parlant du match que doit livrer ce mardi, son équipe face au CRB, Hubert Velud ne nous a pas caché certaines appréhensions. Non pas qu’il doute des qualités de son équipe mais, ce qui le chagrine est ce match contre le CRB qui est coincé entre une élimination en coupe et un départ vers le Congo. Son équipe aura aussi à en affronter une équipe qui a toutes les bonnes raisons du monde pour réaliser une belle performance : «Ce match est tombé au plus mauvais moment. Je sais par ailleurs que l’équipe du CRB qui se présentera à l’appel de l’arbitre sera gonflée à bloc. Bien sûr, moi et

les autres membres du staff, nous avons pris le soin de préparer l’équipe comme il se doit même si cela a été compliqué à cause de notre emploi du temps très chargé. Les échos que j’ai eus de cette équipe du CRB est qu’elle est de qualité et qu’elle renferme des joueurs combatifs. Le plus important est que mon équipe soit prête pour ce match et elle l’est.» Même si leur statut de leader les oblige à faire le jeu, les Sétifiens doivent le faire avec prudence car une surprise est vite arrivée.

10

N° 2256 Mardi 16 avril 2013

Coup d’œil Ligue 1

JSMB - CAB
aujourd’hui à 18h
Hadji pas encore prêt
l Même s’il l a pris part aux

En pensant à l’Espérance !

dernières séances de son équipe, Hadji Abou Kacem n’a pas été retenu pour ce match face au CAB. En effet, le joueur, qui cumule un retard considérable en matière de préparation, après une absence presque d’un mois, n’est pas en possession de tous ses moyens physiques et moraux pour prétendre tenir son rôle convenablement durant les 90 minutes. En décidant de l’écarter, l’entraîneur a jugé utile de le ménager pour quelque temps, afin qu’il rattrape le retard, sachant que le club bénéficiera de plus d’une seis encore une fois en confiance par maine pour préparer son prochain la dernière qualification en Ligue match. Hadji peaufinera de ce fait sa des champions, les Vert et Rouge, préparation. Selon les membres du qui comptent rester sur une staff technique, le joueur sera d’atcourbe ascendante, vont affronter taque face à l’Espérance de Tunis. ce soir à 18h le CAB pour la mise à jour du calendrier et de la 25e journée. Un match très important attend les Béjaouis ce soir, ils devront donc Hier séance légère affronter cette équipe mal en point et qui fera de C’est hier à 10h que la formason mieux pour se racheter et récupérer les points tion béjaouie a effectué sa derperdus afin de s’éloigner de la zone rouge dès nière séance d’entraînement maintenant. Mais les poulains de Solinas croient avant la rencontre d’aujourd’hui fermement en leurs chances de franchir l’obstacle au stade de l’Unité Maghrébine. batnéen, ce soir, afin de rester sur leur lancée et Pour cette ultime séance, le coach confirmer leur bonne santé, que ce soit en chamn’a pas voulu trop forcer en propionnat ou bien en Ligue des champions. La tâche grammant seulement quelques des coéquipiers de Zafour ne sera pas facile, noexercices avec ballon avant de tamment devant cette équipe pas du tout facile à clôturer par quelques étirements. manier malgré la mauvaise passe qu’elle traverse C’était une séance très légère afin actuellement. De son côté, le driver béjaoui pris d’éviter la fatigue aux joueurs qui par le temps cette semaine, n’a pas pu réserver une ont bien travaillé durant toute la préparation spéciale pour cette rencontre devant semaine. Juste après cette ultime le CAB. Cependant, il a axé son programme sur le séance, les joueurs ont regagné le plan psychologique. Il a mis en garde ses joueurs lieu de leur mise au vert où ils et les a incités à garder la même dynamique et le ont passé la nuit d’hier, à l’hôtel même état d’esprit. Les joueurs, eux, conscients de Providencia. la lourde tâche qui les attend, ont promis d’enchaî-

M

ner avec une autre victoire ce soir. Certes, les capés de Solinas sont en confiance mais ils doivent toutefois faire attention à la bête blessée. Les troupes de Solinas vont tenter donc d’ajouter un autre succès à domicile, mais le coach, qui connaît bien la valeur de son équipe et de l’équipe adverse, a tenu un discours franc à ses capés afin de les sensibiliser et de les mettre devant leurs responsabilités pour éviter les surprises.

faut savoir aussi que dans le football tout est possible et que l’adversaire n’est plus le même, mais il fera tout pour battre cette équipe béjaouie sur son terrain pour mettre fin à cette suprématie qui date depuis longtemps.

Gare à l’excès de confiance !
Bien que dans l’entourage du club béjaoui on ne s’enflamme pas après ces bons résultats en championnat, notamment la précieuse qualification face à l’Ashante Kotoko, il est clair que la sérénité que dégagent Zeghli et ses camarades laisse entrevoir des lendemains enchanteurs. Les joueurs ont retrouvé la confiance, mais une confiance qui doit être juste et logique surtout lors du match de ce soir face au CAB. Il ne faut surtout pas sous-estimer cet adversaire qui a raté ses derniers matches et qui n’arrive toujours pas à sortir la tête de l’eau. Certes, c’est une équipe moyenne, mais cela ne veut pas dire que les Béjaouis vont jouer sur du velours. Ce ne sera pas du repos pour eux. Les hommes de Solinas devront donc se méfier et rester très concentrés. Donc, cela veut dire que rien n’est encore acquis et bien que cette équipe du CAB n’ait jamais réussi à battre la JSMB à domicile, les Béjaouis ne doivent pas baisser les bras pour autant. S.A.

Béjaïa veut confirmer sa suprématie sur le CAB
C’est le constat que nous avons fait lorsque nous avons évoqué l’histoire des rencontres entre les deux équipe. En effet, le CAB n’a jamais gagné à Béjaïa. Depuis 1999, le CAB a affronté 21 fois la JSMB, les rencontres se sont soldées presque par des victoires pour les Béjaouis, ou bien des matches nuls même en déplacement. Cela confirme que les Béjaouis s’en sortent à bon compte depuis longtemps maintenant. C’est dire aussi que les Béjaouis partent avec une petite longueur psychologique sur les poulains de Fergani qui se déplaceront cette fois-ci pour essayer de battre les Béjaouis chez eux. Certes, le CAB est une équipe qui réussit vraiment aux Béjaouis et le stade de l’UMA a rarement porté chance aux Cabistes. Mais il

Travail spécifique pour les attaquants
Lors des dernières séances, Solinas a multiplié les ateliers spécifiques de sixte où les joueurs sont souvent mis en opposition attaquedéfense et terminé la séance avec un travail devant les bois. Un travail d’adresse pour les attaquants et surtout ceux qui ont raté plusieurs occasions lors des deux premiers matches. Le coach a beaucoup parlé à ses attaquants, ces derniers jours, afin de les secouer et les mettre devant leurs responsabilités. Reste à savoir si ce travail portera ses fruits lors des prochaines sorties des Vert et Rouge, notamment celle d’aujourd’hui face au CAB.

Djebarat «On ne décevra
Dans cet entretien, le gardien de la JSMB, Yacine Djebarat, qui remplacera aujourd’hui Si Mohamed, blessé, affirme que l’équipe est sur la bonne voie et qu’elle doit rester sur cette dynamique lors des prochaines rencontres et que la dernière qualification en Ligue des champions face à l’Ashante Kotoko doit être confirmée, ce soir à domicile, en championnat face au CAB.
Comment s’est déroulée la préparation en prévision de la rencontre face au CAB ? Nous avons préparé cette rencontre dans la sérénité la plus totale. Nos séances d’entraînements de la semaine se sont très bien déroulées. Tous les éléments sont répondu présents aux séances d’entraînements, ce qui a permis au coach de voir un peu clair. Une excellente ambiance existe au sein de notre groupe. Nous sommes conscients de la tâche qui nous attend face au CAB et nous ferons, donc, tout de notre mieux afin d’enchainer avec un autre succès. Donc, c’est de bon augure pour l’avenir… Oui je pense, il est clair qu’après la dernière qualification en Ligue des champions, le moral du

pas notre public»
ce match… Il n’est pas interdit de rêver. Certes, ce ne sera facile comme je viens de vous le dire, le CAB reste sur une victoire, fera de son mieux pour rester sur cette dynamique. Mais ce qui est sûr, c’est que les Batnéens ne vont pas nous chiper les trois points de ce match. On est gonflés à bloc et je pense que personne ne pourra nous freiner. On est déterminés à gagner et à rester sur cette lancée. Revenons maintenant à vous. Vous avez enregistré votre première apparition lors du dernier match après la sortie de Si Mohamed. Quel est votre sentiment ? D’abord, je tiens à vous dire que c’est le résultat réalisé lors de ce match qui m’a fait plaisir et non pas autre chose. Personnellement, je n’ai joué que quelques minutes. L’essentiel était de ne pas encaisser pour ne pas perdre ce match. On a eu ce qu’on voulait bien qu’avec un peu plus de chance on aurait même pu revenir avec les trois points de la victoire à Béjaïa. Etes-vous prêt à remplacer Si Mohamed dans les bois ? Absolument. Je suis prêt, et pour votre information aussi j’étais toujours prêt. En tous les cas, je suis en train de redoubler d’efforts aux entraînements afin d’être au top le jour du match. Ainsi, je ferais de mon mieux pour réaliser un bon match et montrer au staff technique ce que j’ai dans le ventre. Que les supporters soient tranquilles, je ferais de mon mieux pour garder ma cage vierge. Entretien réalisé par S. A.

Les espoirs joueront à 15h
Comme leurs ainés, les espoirs de la JSMB affronteront, aujourd’hui dans l’aprèsmidi à partir de 15h, les U21 du CAB sur la pelouse du stade de l’Unité Maghrébine en ouverture. Les poulains du coach Saïd Benmouhoub qui restent sur une défaite à l’extérieur, auront à cœur de se racheter et réaliser une victoire sur leur terrain. C’est pour dire aussi que face au Chabab de Batna, les camarades de Sofiane Kraouche n’auront que le choix d’engranger les trois points.

groupe est gonflé à bloc. Désormais, notre but est de continuer sur cette même voie afin d’assurer notre maintien le plus vite possible. Je pense qu’actuellement tous les jours travaillent sérieusement dans le but de réaliser d’autres succès en championnat. Comment voyez-vous cette rencontre face aux Cabistes ? Lors de cette rencontre, je pense que nous n’avons d’autre alternative que de gagner, car nous devrons d’ores et déjà assurer notre maintien devant un concurrent direct. Quant à notre adversaire, je pense que l’équipe du CAB est à prendre très au sérieux car elle aussi va faire le maximum pour nous battre afin de confirmer son retour en force. Toutefois, il faut dire que nous sommes très motivés pour réussir notre sortie et nous offrir les trois points. Donc, la victoire est impérative. Et comment ! Les trois points de la victoire resteront à coup sûr à Béjaïa. On fera le maximum pour réussir un grand match. D’ailleurs, je pense qu’on n’a pas vraiment le choix que celui de gagner face au CAB. Surtout qu’il ne faut pas oublier que cette rencontre se jouera sur notre terrain et devant notre public, donc la victoire est vraiment impérative. On a un bon groupe qui est aussi déterminé à offrir les trois points de la victoire à ce formidable public. Mais cette formation de Batna ne viendra pas à Béjaïa en victime expiatoire. Elle veut aussi gagner

N° 2256 Mardi 16 avril 2013

JSMB - CAB

Coup d’œil Ligue 1
Pour le match d’aujourd’hui face au CAB, le staff technique des Béjaouis a retenu 20 joueurs, dont deux gardiens. On a noté dans cette liste beaucoup de changements par rapport à la précédente rencontre suite au retour de plusieurs joueurs à la compétition et la défection d’autres. Voici, donc, les noms des joueurs qui sont concernés par le match d’aujourd’hui : Djebarat, Chehaïma, Mekhaldi, Zafour, Coulibaly, Zerrara, Neyati, Aït Fergane, Mebarki, Bangoura, Derrag, Zeghli, Aourès, Mebarakou, Zeghli, Laâribi, Hammouche, Hannachi, Debeka et Samer.

11
Mani Sapol rétabli de sa blessure au talon

S

i l o

s a n

«Une victoire pour bien

20 joueurs convoqués

préparer l’ES Tunis»

I

Fergani «Béjaïa a l’esprit en Ligue
des champions, on peut en profiter
Vous parliez des U21 qui retrouvent l’équipe A, ils sont sur les charbons ardents depuis trois semaines. Ne sont-ils pas fatigués ? Après le quart de finale contre l’USMA, on a eu un jour de repos. Et au lendemain de la demi-finale, on s’est contenté d’un léger entrainement et d’un décrassage. Le staff technique a tenu compte de tous les paramètres, pour nous permettre une bonne récupération. On défend bien l’entraîneur, surtout quand c’est le père qui est à la tête de la barre technique, n’est-ce pas ? Je ne parle pas de l’entraîneur en particulier, mais de l’ensemble du staff technique. Mustapha Aggoune, Cheriet et sans oublier Mourad Koulib. Avez-vous suivi la demi-finale MCOUSMA ? L’USMA s’est reposée sur son but, elle ne méritait pas de passer. Le MCO méritait de passer en finale. Il a fait une bonne deuxième mi-temps et avait l’opportunité de marquer. N’êtes-vous pas en train d’endormir le MCO qui rendra visite au CAB dans quelques jours ?
Aghilès Fergani va se retremper dans l’ambiance du championnat, après l’intermède de la Coupe d’Algérie, avec les U21. Son équipe joue une carte importante cet après-midi, contre la JSMB. Si le CAB revient de son déplacement avec un bon résultat, il aura bénéficié de la 25e journée

nterrogé sur la rencontre qui opposera son équipe ce soir face à celle du CAB, le coach Gianni Solinas estime que ce sera un match très difficile pour les deux équipes, mais il pense aussi que son équipe a les moyens nécessaires pour passer l’écueil batnéen surtout qu’elle s’est bien préparée durant toute la semaine qui a précédé ce match. Pour le driver béjaoui, la victoire est vraiment impérative afin de préparer le match face à l’ES Tunis dans la sérénité : «Je ne vous cache pas que ce sera un match difficile

pour nous comme pour eux d’ailleurs. Mais je pense qu’on n’a pas trop le choix. La victoire s’impose et je pense qu’avec la préparation qu’on a effectuée, mon équipe est déjà prête pour poursuivre le championnat et aussi saura comment sortir victorieuse de cette empoignade face au CAB. C’est le Mekhaldi d’attaque match du maintien, on ne Totalement rétabli de sa blessure à la cheville, doit pas le rater. Une vic- l’arrière gauche de la JSMB, Rachid Mekhaldi, qui a toire nous permettra eu le feu vert du staff médical du club pour reprenaussi de bien préparer dre les entraînements avec le groupe, a été retenu dans la liste des 20 convoqués pour le match d’aunotre sortie face à l’EST jourd’hui. Ce dernier qui a réalisé un bon match avec un moral au beau face à l’Ashante Kotoko pourrait même prendre fixe.» sa place face au CAB. Solinas aura à choisir S.A. entre lui et le jeune Zeghli, pour le poste
d’arrière gauche, ce soir.

Mani Sapol devait faire partie des 18 joueurs convoqués contre la JSMB. Le milieu offensif du CAB s’est plaint à son arrivée du Togo d’une douleur au talon. Il faut noter que Mani Sapol n’avait pas fait le voyage avec les Eperviers du Togo à Yaoundé, pour le match comptant pour les éliminatoires de la Coupe du monde. Information que nous a confirmée le joueur.

Mourad Boudjelida ne fera pas le voyage à Béjaïa. Le défenseur central des Rouge et Bleu est blessé aux ischio-jambiers. Il risque même de rater le match contre le MCO

Boudjelida toujours indisponible

Comment se déroule la reprise, après une élimination d’une demi-finale de Coupe d’Algérie ? Normalement, on l’oublie, parce qu’il y a un autre objectif qui attend l’équipe. On se déplace à Béjaïa et on joue un match important pour le maintien. Pensez-vous que cela va être simple de se retremper dans l’ambiance du championnat ? C’est vrai qu’il y a eu une longue trêve, mais le CAB a meublé ce vide, en disputant deux matchs amicaux, pour nous permettre de rester compétitifs. Nous sommes quatre ou cinq U21 qui avons joué la coupe et qui sommes restés compétitifs. La JSMB a l’esprit plongé en Ligue des champions et va préparer un match difficile contre l’EST. On doit profiter de cette situation pour tenter d’épingler cette équipe.

Non, mais c’est la réalité. On a assisté à une bonne production des Oranais en 2e période. Ils avaient la possibilité de rattraper leur retard. Pour le match contre le MCO, ce n’est pas le moment d’en parler. Quel est le résultat minimum que le CAB doit s’imposer dans son voyage à Béjaïa ? Déjà, il ne faut pas perdre. Ensuite, les trois points seraient la meilleure chose qui pourra nous arriver. Le minimum serait de revenir avec le partage des points. Un match nul est aussi bon à prendre, avant de recevoir le MCO. La JSMB ne réussit pas trop au CAB, à Béjaïa, le saviez-vous ? Je ne le savais pas. Vous me l’apprenez. Les mauvaises séries ont toujours une fin. J’espère que cette fois, nous repartirons de Béjaïa avec un bon résultat Entretien réalisé par M. B.

Oussama Methazem espérait une convocation, à la suite de ses bonnes prestations avec les U21, en Coupe d’Algérie. Il n’en sera rien. Fergani a décidé de convoquer les mêmes gardiens. A savoir Yacine Babouche et Salaheddine Sahraoui. Methazem est quelque peu déçu de ne pas pouvoir retrouver l’équipe A. Il est très peu probable que le staff technique fasse appel à Methazem, d’ici la fin de la saison. A une encablure de la fin du championnat, le choix du staff technique semble fixé sur les portiers. Methazem retrouvera l’équipe senior, la saison prochaine.

Methazem ronge son frein

Un léger entraînement et un décrassage, c’est le volume de travail auquel étaient soumis les U21 qui jouaient la Coupe d’Algérie. Bendoukha, Aghilès Fergani, Hadjidj et Debbih retrouveront l’ambiance du championnat à partir d’aujourd’hui, avec le match en retard qui attend le CAB à Béjaïa.

Bendoukha, Fergani, Hadjidj et Debbih retrouvent l’ambiance du championnat

M. B.

Benyellès ne veut pas griller le dernier joker !

WAT

A quelques jours de la réception du CSC

M

algré le climat très hostile qui règne au tour du club phare des Ziyanides, l’entraîneur Abdelkrim Benyelles ne perd pas espoir de sauver le WAT de la relégation, à cinq journées de la fin de l’exercice 2012-13. Le coach widadi est en train de préparer ses troupes avant la réception du CSC, ce samedi, en tirant des enseignements du match amical remporté avant-hier 2-1 face à la séléctio de la IIe Région militaire. Un bon test face à un finaliste de la Coupe d’Algérie Après un premier match d’application face aux U21 jeudi dernier, la joute amicale d’avant-hier était un vrai test pour les Widadis face à une solide formation qui jouera prochainement la finale de la Coupe d’Algérie militaire. A noter que le portier Hadi Boudjakdji, lié au WAT, est le gardien numéro 1 de cette sélection. Il a joué l’intégralité de la partie face aux Bleu et Blanc. Le retour des blessés, la bonne nouvelle En plus de l’importance de retrouver le chemin du succès, même s’il s’agit d’un simple match amical sans la moindre importance comptable, l’autre bonne nouvelle, c’est le retour à la compétition de nombreux blessés, à l’instar de Boudjakdji, Sidhoum, Boussehaba ou Maazouzi. A noter que le coach Benyellès a aligné deux équipes totalement différentes lors de chaque mi-temps durant cette joute amicale, en utilisant de la sorte pas moins de 22 éléments.

Rebie testé avec succès en défense centrale Parmi les nouveautés durant cette partie, c’est le choix du coach Benyellès d’aligner le jeune international espoir Rebie dans l’axe de la défense, en compagnie de Boudjakdji, lui qui a l’habitude d’évoluer comme arrière droit. Le pur produit du centre de formation a montré de très belles choses pour l’avenir dans ce nouveau registre de jeu. Hachem-Taouil, un duo qui promet En plus de tester la paire Boussehaba-Bennai en seconde période, le coach widadi a aligné le duo Hachem-Taouil en pointe de l’attaque lors des premières 45 minutes de ce match amical. Même si les deux attaquants n’ont pas trop l’habitude de jouer ensemble, cela n’a pas empêché Taouil de se montrer de nouveau décisif, après son triplé face aux U21,

en inscrivant le premier but widadi. Le coach séduit par un jeune défenseur militaire Même s’il est plus préoccupé par le fait de trouver la meilleure formule pour battre les Sanafir du CSC, ce samedi en championnat, cela n’a pas empêché le coach Benyellès de prendre à la fin de la rencontre les renseignements d’un défenseur central, Meah Sofiane, qui a peine 22 ans, mais qui a livré une prestation assez brillante face aux Widadis. Il ne veut plus de Ghazali Présent de nouveau en tenue de ville pour assister à cette rencontre amicale, histoire d’éviter la moindre sanction financière de la part de la direction, Youcef Ghazali ne devra plus porter le maillot bleu et blanc en cette fin

de saison. En effet, le coach Benyellès a affirmé après la fin du match amical qu’il n’acceptera plus l’attaquant widadi aux entraînements, en menaçant même de partir en cas d’un retour de l’ex-joueur de l’ASO et de l’ESS. Le CSC, un rendez-vous à ne pas rater En plus d’évoquer le cas de Ghazali, le coach tlemcénien, qui n’a pas perdu espoir pour sauver le WAT de la relégation, a confié que les Widadis ont toujours 50 % de chance de se maintenir, alors qu’une victoire, ce samedi face au CSC, donnera plus d’espoir à Benyellès, à quatre journées de la fin de la saison. Il est mécontent des fausses promesses des dirigeants S’il a affirmé que le WAT aura 50 % de chance de se maintenir en cas de victoire ce week-end face au CSC, l’ancien entraîneur de l’USMBA n’a pas caché aussi son désarroi envers les dirigeants, vu que les joueurs ne sont nullement payés, tout en affirmant qu’il n’a pas touché lui aussi son salaire depuis 5 mois. A noter que les joueurs ont reçu des chèques de garantie à encaisser avant le 10 avril, sauf pour autant toucher le moindre centime jusqu’à présent, malgré la récente subvention des autorités locales. Il songe sérieusement à quitter le WAT Irrité par l’incompétence de la direction, Benyellès, qui n’a pas cessé de rappeler qu’il a accepté ce défi par amour au club, n’écarte pas la possibilité de partir en fin de saison, en regrettant le climat très pourri au sein de la maison widadie. Othmane Riyad Baba Ahmed

12
Hier, séance avec les convoqués seulement
Contrairement à ce qui se faisait habituellement, les Rouge et Noir se sont entraînés, hier matin. Si la séance a eu lieu à partir de 10h, c’est tout simplement afin de pouvoir faire le trajet à El Attaf tranquillement l’après-midi. Cette ultime séance a été, pour rappel, une occasion pour Courbis et ses adjoints d’apporter les dernières retouches, avant d’aborder la rencontre d’aujourd’hui.

N° 2256 Mardi 16 avril 2013

Après Tlemcen et Oran, les Rouge et Noir veulent une
autre victoire à l’Ouest  !

Coup d’œil Ligue 1

ASO - USMA
aujourd’hui à 18h

Match spécial pour Seguer
S’il y a un joueur pour qui le match d’aujourd’hui sera spécial, c’est bien Mohamed Seguer. L’attaquant des Rouge et Noir retrouvera, en effet, la ville de Chlef, pour la première fois ce mardi depuis qu’il a quitté l’ASO. Une équipe avec laquelle il s’est distingué, au point d’attirer l’attention des dirigeants de l’USMA. A Boumezrag, le natif de Relizane a été l’auteur de l’unique but de la partie entre ces deux équipes lors de l’exercice précédent. Rééditera-t-il cet exploit ? Réponse ce soir.

près une longue absence, les poulains de Benchouia pourront reprendre du service en fin de cette après-midi lors d’une affiche alléchante qui les mettra aux prises avec l’équipe la plus en forme de cette fin de saison, l’USMA, qui a déjà battu Tlemcen avant de se qualifier devant le MCO. Voilà qu’elle jouera une troisième fois à l’ouest du pays devant l’ASO qui a absolument besoin de se mettre à l’abri avec les trois points de cette rencontre qui est bien plus

A

les Usmistes
importante que pour les visiteurs qui viendront sans grand souffle mais avec plus de confiance, contrairement aux Chélifiens qui en avaient marre de rester loin de la compétition et qui sont toujours fragiles mentalement. Le duel d’aujourd’hui sera plus musclé cette fois-ci car les deux équipes se retrouvent dans des situations différentes, l’ASO qui revient d’une période de trêve clôturée par une grève qui a failli coûter cher à l’équipe n’était-ce l’intervention musclée de la direction qui a essayé de faire un peu le ménage avant ce match. La balle est maintenant dans

Mission : contrarier

N° 2256 Mardi 16 avril 2013

13
e

Amalou pour arbitrer la rencontre

lLa commission d’arbitrage de la LFP a désigné M. Amalou pour arbitrer cette rencontre l en retard de la 25 journée, il sera assisté par MM.

Les portes ouvertes à 16h

Azrine et Bounoua, le quatrième arbitre sera M. Halalchi

le camp des joueurs qui doivent faire une grosse prestation pour éviter la colère des supporters qui viendront en masse pour cette affiche. Benchouia n’aura pas de prétexte plus que le manque de compétition car il a été gâté cette fois-ci par le retour de l’ensemble de ses pièces maitresses avec des joueurs qui peuvent faire la différence s’il saura bien les utiliser. La régularisation des indemnités des joueurs devra les transcender dans ce match et les booster à fond pour une revanche du match aller. Ahmed Feknous

lEn prévision du match d’aujourd’hui, toutes les mesures ont été prises par les responsables l de l’OPOW pour le bon déroulement de cette rencontre. Les portes ouvriront deux heures avant le début du match surtout qu’il n’y aura pas de match des espoirs.

Les Ultras se mobilisent

lAprès un mois sans match, les supporters de l’ASO veulent créer une grande ambiance à l l’occasion de la rencontre d’aujourd’hui. Les Ultras se sont mobilisés pour préparer ce match afin de donner un grand coup de main aux camarades de Zaoui lors de cette mission qui sera extrêmement difficile.

Saïdi et Sâaydoun non retenus

Haddouche : «La victoire, on y croit fort»
près avoir effectué une séance de décrassage dimanche, soit au lendemain de leur retour d’Oran où ils ont affronté le MCO en demifinale de la Coupe d’Algérie, c’est hier que les membres de la délégation usmiste ont pris la route d’El Attaf, avant de continuer leur trajet sur Chlef où les protégés de Courbis défieront l’équipe phare de cette ville, aujourd’hui mardi, lors d’une rencontre de mise à jour du calendrier dont le coup d’envoi est prévu à 18h. Les Rouge et Noir se présenteront donc au stade Mohamed-Boumezrag avec un seul objectif en tête : revenir à la maison avec un résultat positif. Une mission qui s’annonce difficile, au vu de l’importance des trois points pour l’ASO, mais les Usmistes comptent sur l’état d’esprit qui règne actuellement au sein du groupe ainsi que sur l’expérience de certains joueurs. Toutefois, le staff technique devra se passer de plu-

lDeux joueurs n’ont pas été retenus pour ce match. Il s’agit de Iliès Saïdi et Mohamed l Amine Sâaydoun qui n’ont pas été sollicités par le staff technique, surtout qu’ils n’ont repris que la semaine dernière. Benchouia a préféré d’autres joueurs plus compétitifs surtout dans les postes où ils jouent.

Une première pour Rabti et Baïtèche
En l’absence de plusieurs éléments pour cause de blessures ou de choix tactiques, les membres du staff technique ont préféré faire appel à quelques Espoirs parmi eux le duo Djamel RabtiKarim Baïtèche. Ces deux milieux de terrain offensif ont donc été retenus parmi le groupe des seniors, pour la toute première fois cette saison. Une présence parmi le groupe qui n’est qu’une juste récompense, après tous les efforts que ces deux jeunes ont fournis cette saison, en réussissant ainsi à mener en compagnie de leurs autres coéquipiers leur club vers les sommets, en remportant le titre de champion haut la main.

A

sieurs cadres qui ont été laissés au repos. Ils seront remplacés par des jeunes issus de l’équipe Espoirs et qui tenteront de remplacer leurs aînés, si l’occasion se présentera sur une pelouse que Yettou et Bekakchi ont foulée lors de l’exercice précédent. Le club ne cesse d’enchaîner les victoires depuis quelques semaines, les gars de Soustara tenteront donc, en ce début de soirée, de réaliser un nouvel exploit face à une formation qui lutte pour sa survie en Ligue 1. C’est ce qui ne sera donc pas facile à réaliser. Une donne qui rend la confrontation plus passionnante et intéressante à suivre.

L’USMA lâchera-t-elle le championnat ?
En décidant de se rendre à Chlef avec un groupe composé de plusieurs jeunes, mais aussi de joueurs qui n’ont pas eu un gros volume de jeu, à l’image de Yacouba

et Andria, les membres du staff technique ont ouvert une porte pour les spéculations. Ayant pourtant pour but de finir parmi les trois premiers, les responsables du club ont donné l’impression que cette compétition n’intéresse plus les Rouge et Noir dont les principaux objectifs ne sont autres que l’UAFA Cup et la Coupe d’Algérie. Actuellement 4es au classement avec le même nombre de points que le CSC et à cinq longueurs du CRB qui reçoit aujourd’hui l’ESS, les gars de Soustara doivent toutefois faire le nécessaire pour rester collés au peloton de tête. Ce qui ne sera pas facile du moment que plusieurs clubs visent les premières places, à l’image du club phare de la ville des Ponts ou le MCA qui ne veut plus lâcher la place sur le podium qu’elle occupe depuis plusieurs semaines. Adel C.

Comment est l’ambiance dans le groupe avant le match de mardi ? On est prêts à jouer, on a travaillé longuement pour ce match surtout qu’il intervient après cette trêve, chose qui a permis aux joueurs de récupérer leurs moyens et de se soigner, surtout ceux qui étaient blessés. Maintenant, à nous de jouer et de nous défoncer pour reprendre la compétition par un bon résultat. Ressentezvous de la pression ? On ne pas dire le contraire, car pour nous la pression est toujours présente. Tant que

nous n’avons pas assuré notre maintien, elle sera plus grande dans ce match car on n’a pas joué un match officiel depuis un mois, mais on est aussi confiant de pouvoir gagner ce match, c’est pour cela que cette pression n’est pas néfaste, elle nous incitera à gagner. Vous jouerez devant une équipe gonflée à bloc, n’est-ce pas ? C’est vrai, l’USMA revient de deux qualifications en Coupes arabe et d’Algérie et ça doit les booster à fond mais attention, ils trouveront une équipe plus coriace que celles qu’ils ont affrontées lors de leurs derniers matches car nous nous battrons pour avoir ces trois points. Vous serez l’une des cartes offensives importantes de votre équipe, êtes-vous prêt ? Je me suis remis au travail après la

dernière CAN des U20 et j’ai de grandes ambitions pour reprendre ma place dans l’effectif et faire une grande fin de saison. J’espère que j’aurais la chance de jouer ce match et pourquoi pas marquer, chose qui me libérera aussi surtout que les points de cette rencontre sont très importants Reprendre la compétition à Boumezrag est un atout de taille... Il n’y a pas de doute là-dessus, personne ne peut nier le rôle de nos supporters qui nous ont beaucoup aidés lors des trois dernières victoires que l’équipe a arrachées. Sans eux, les choses seront plus difficiles, je leur lance un appel pour venir en masse car une telle affiche ne peut se jouer ailleurs que dans un stade archicomble comme ce fut le cas lors des saisons dernières. Entretien réalisé par Ahmed Feknous

Messaoud revient et rassure Benchouia

lLe buteur de l’équipe, Mohamed Messaoud, qui était incertain pour ce match en raison l d’une grippe qui l’a privé de s’entraîner la semaine dernière est revenu dimanche au travail avec le groupe, chose qui a rassuré le staff technique surtout que cet élément est irremplaçable dans l’effectif actuel et a un grand rôle dans le schéma tactique de Benchouia.

Les joueurs ont touché un mois de salaire

lAprès avoir perçu leurs primes de match, dimanche, les joueurs ont empoché hier matin l leur mois de salaire, un mois versé aux joueurs en attendant d’avoir le reste des mensualités qu’ils attendent depuis des mois, une bonne bouffée d’oxygène pour les joueurs qui seront gonflés à bloc cette fois-ci lors de cette rencontre.

USMBA

Hanifi «Faire le nécessaire pour
Laissé sur le banc de touche lors du match de coupe face au MCO, Salim Hanifi espère renouer avec la compétition officielle, ce soir. Bien qu’il n’ait pas eu droit à un gros volume de jeu depuis qu’il
Alors Salim, comment se sont déroulés les préparatifs de ce match face à l’ASO ? Tout s’est très bien passé. C’est vrai que nous n’avons pas eu beaucoup de temps pour le faire, mais nous avons quand même essayé de profiter au maximum des deux séances que nous avons effectuées à Bologhine. Nous sommes revenus d’Oran avec la qualification, et c’est ce qui nous a permis de reprendre du service dans une bonne ambiance. C’est ce qui nous a permis de bien préparer ce rendez-vous. Comment appréhendezvous cette rencontre ? Ce sera une rencontre difficile à négocier, vu l’importance des trois points mais nous allons faire tout notre possible pour essayer de décrocher un résultat positif.

Le match de Coupe de la CAF risque de ne pas avoir lieu
Prévu pour vendredi à 17h, le match des huitièmes de finale aller qui opposera l’USMA à l’US Bitam pourrait ne pas avoir lieu. C’est en tout cas ce que nous avons appris d’une source digne de foi. En effet, toujours selon notre source, l’arrivée tardive de la délégation gabonaise en serait la cause. Qualifiés, après avoir battu les Panthères du Ndé lors de la double confrontation au précédent tour, les Usmistes prépareront cette rencontre le plus normalement du monde mais d’après un responsable, l’adversaire des Rouge et Noir ne débarquera à Alger que le jour du match, à 16h30, soit une demiheure avant le coup d’envoi et c’est ce qui pourrait coûter cher au représentant du Gabon. Affaire à suivre…

continuer sur notre lancée»
est au club, l’attaquant usmiste, auteur de deux buts en UAFA Cup, espère aider les siens contre l’ASO à l’occasion d’une rencontre qu’il qualifie de difficile, mais pas impossible à remporter.
sommes pas les seuls à s’être fixés cet objectif, mais nous ferons de notre mieux pour pouvoir terminer à la troisième place. Pour pouvoir espérer atteindre ce but, il va falloir gagner tous nos matchs à domicile et tenter de glaner quelques points en déplacement et c’est ce que nous comptons faire, à commencer par le match de ce mardi contre l’ASO. Entretien réalisé par Adel C

C’

Des joueurs ont peur de rallier Bel-Abbès
bloc. Cependant, certains bruits laissent entendre que les joueurs craignent pour leur vie, d’autant qu’ils avaient fort à faire face aux supporters après la défaite contre le MCEE. Réunion d’urgence dirigeants-staff technique La débâcle face au MCCE et ses retombées n’ont pas tardé à faire réagir les dirigeants du club, qui vont organier une réunion avec le staff technique afin de débattre de la situation inquiétante qui prévaut au sein de l’équipe dans l’espoir de trouver les solutions urgentes et idoines à même de redresser la barre. En effet, l’équipe va de mal en pis, ce qui a poussé Djillali Bensenada à tenir un conciliabule d’urgence durant lequel il a demandé à l’entraîneur de faire en sorte de s’enquérir de l’état du groupe et faire toute la lumière sur les circonstances de la défaite contre le MCEE. Assas devrait faire de même avec ses joueurs De leur côté, les joueurs devront avoir une discussion franche avec leur entraîneur. A cet effet, une réunion serait imminente et qui pourrait être très bénéfique pour l’état d’esprit du groupe. Il faut dire qu’Assas n’a pas encore digéré la manière avec laquelle sa troupe a concédé la récente défaite face au MCEE. Très exaspéré par la conduite de ses hommes lors de cette dite rencontre, l’entraîneur Assas a décidé de tenir une réunion avec le groupe en l’absence des dirigeants, où beaucoup de dits et de non-dits devront être tirés au clair. Vu qu’il n’arrive toujours pas à comprendre les raisons de cet échec, alors que son

Il ne se sont pas présentés à la reprise

L’ASO lutte pour son maintien, alors que nous sommes, pour notre part, en train de traverser une belle période. Ils vont vouloir nous battre, mais nous ferons le nécessaire pour ne pas nous incliner et continuer sur notre lancée. Seriez-vous prêt à tenir votre rôle, si les membres du staff technique vous faisaient appel ? Bien sûr. Je fais partie du groupe, donc je suis concerné par ce match. Je me suis donc bien préparé physiquement et psychologiquement. Le dernier mot revient au coach, mais de mon côté, je tiens à vous assurer que tout est OK. Je suis prêt et je l’ai toujours été depuis que j’ai rejoint l’USMA lors du mercato. Pensez-vous que votre équipe peut toujours décrocher une place sur le podium ? Ce sera dur, car nous ne

Esquisse du onze probable

Face à l’ASO Chlef, Mohamed Amine Zemmamouche sera, une nouvelle fois, titularisé, tout comme Benamara qui occupera le couloir droit. A gauche, c’est Benmoussa qui aura pour mission de défendre son couloir, mais aussi donner un coup de main à ses coéquipiers de l’attaque. La charnière centrale sera composée de Laïfaoui et Bouzid ou Bekakchi. Koudri sera, quant à lui, associé à Yacouba. Le Nigérien remplacera ainsi Bouchema, laissé au repos, ainsi qu’El-Orfi et Feham, blessés. TedChafaï jar sera le meneur de jeu de cette out face à l’ASO équipe, tandis que la ligne ofSouffrant d’une légère blesfensive sera conduite par sure au niveau du mollet, les Noureddine Daham. Le Amalou membres du staff technique meilleur buteur jusque-là, pour officier et ceux du staff médical n’ont toutes compétitions ASO-USMA pas voulu prendre le risque confondues, sera de faire jouer Farouk Chafaï, Pour le match de ce mardi, c’est épaulé par Ferhat, à aujourd’hui. Le défenseur droite, et Seguer, à M. Mokhtar Amalou qui a été désicentral des Rouge et Noir gauche. Une équipe gné par la commission d’arbitrage sera donc au repos, pour lui qui aura pour mission pour officier cette rencontre qui metpermettre de se rétablir, de ne pas perdre à après avoir bénéficié de Chlef, afin de rester en tra aux prises, pour rappel, l’ASO quelques séances de soins. course pour une place Chlef avec l’USMA, au stade MohaA en croire une source sur le podium. Andria, remed-Boumezrag, à partir de digne de foi, il sera opétenu pour la première fois rationnel pour le procontre le MCO, pourrait bien 18h. Il sera assisté par MM. chain rendez-vous de faire sa première apparition lors Azrine et Bounoua. son équipe. de cette rencontre.

est samedi après-midi que les joueurs de l’USMBA ont repris les entraînements en prévision de la prochaine rencontre face à la JSK. La première séance, laquelle intervient après une semaine de repos, a enregistré l’absence de quelques éléments. Des défections qui trouvent leur origine dans la crainte des joueurs quant à d’éventuelles représailles de la part des supporters. Cela étant, seize joueurs, dont six seniors, ont répondu présent. Il s’agit, entre autres, d’El Bahari, Benharoune, Khali, Kada Benyacine, Ghoul et Ghodbane. Tandis que le reste du groupe était composé d’Espoirs. Cependant, cette situation ne semble pas déranger, outre mesure, les dirigeants, notamment, qui inscrivent dans leur esprit que le groupe devrait se compléter dès hier nous affirme-t-on. Dès lors, aucune absence non justifiée ne sera tolérée et on ferait en sorte de bousculer, certainement, les esprits dans le but d’instaurer la discipline au sein du groupe. Plusieurs joueurs n’ont pas rejoint l’équipe Outre ce fait marquant mais pas unique dans les annales de l’USMBA, l’on aura constaté l’absence de plusieurs joueurs lesquels n’ont, carrément, pas rejoint leur équipe, du moins pour la reprise. Ils étaient pas moins d’une quinzaine, dont la plupart des cadres de l’équipe, à briller par leur absence. On ignore les raisons réelles de ces défaillances en

équipe avait une très belle opportunité de sauver presque sa saison, en cas d’un succès. Assas devra soutirer des explications de ses joueurs, afin de comprendre les raisons de ce revers, lui qui reste convaincu qu’ils avaient, amplement, l’opportunité et les moyens de réaliser la victoire face au MCEE. Les supporters veulent aussi des explications De leur côté, bon nombre de supporters sont décidés à se rendre au stade 2-Février pour «s’expliquer» avec les dirigeants et les joueurs. En effet, les fans, encore sous le choc et la déception de la défaite face au MCCE et qui a coûté à l’équipe une rétrogradation en Ligue 2, ne sont pas prêts de cesser leur mouvement de contestation. Beaucoup se sont donné le mot pour se rassembler au stade le jour de la reprise, pour faire entendre leurs voix.

Un cirque en cache un autre Si les supporters sont en ébullition, depuis la défaite contre El Eulma, et jurent de fustiger ses responsables, la colère a, aussi, gagné les maîtres des lieux qui auraient décidé de mettre en œuvre des mesures disciplinaires à l’encontre de certains joueurs qui auraient manqué de discipline lors de la rencontre livrée au MCEE. Des joueurs seraient mis à l’index pour ne pas avoir été «corrects» dans le jeu. Reste à savoir, maintenant, qui est le véritable «tricheur» dont on parle. Le club à l’agonie ! Ceux qui suivent de près le quotidien de l’USMBA savent que l’état de crise dans lequel se trouve le club était, finalement, prévisible. Moult indicateurs étaient au rouge depuis le début de la saison. Les rares bons résultats cachaient, en fait, mal un profond malaise. Ce n’est que parce que les joueurs ont consenti, à plusieurs

reprises, à faire des sacrifices que cette crise n’a pas apparu. Mais les conséquences auront été très graves et surtout irréversibles pour l’USMBA, car l’équipe est en pleine crise. C’est, forcément, inévitable. Les joueurs de l’USMBA auraient répondu à leur manière face au MCEE. A présent, la plupart d’entre eux refuse de s’entraîner en raison des retards dans le versement de leur argent. Les joueurs n’ont pas perçu plusieurs salaires et surtout n’ont pas de certitude d’être payés d’ici la fin de la saison. Le club se trouvant dans une situation financière aiguë. Dans l’urgence des choses, l’équipe pourrait se présenter à la prochaine rencontre contre la JSK avec les Espoirs, ce vendredi. Si cette rencontre se jouera bon gré mauvais gré, l’effectif sera, à coup sûr, privé de ses titulaires. MO Nourerddine

14

N° 2256 Mardi 16 avril 2013

Coup de vent USMH Election à la présidence du CSA

Pour un consensus autour du Dr Abbad

L

Tout pour une place

sur le podium
équipe son vrai statut lors des matches qui restent à disputer. L’USMH se doit donc de trouver les armes efficaces pour continuer son combat et réaliser son objectif. Si les Harrachis veulent faire mieux que la saison écoulée, c'est le moment d'affûter leurs armes et d'afficher clairement leurs intentions. Il faut dire que cette trêve est une arme à double tranchant pour le staff technique qui a prévu d’aug-

A

fin de permettre à ses capés de garder le rythme de la compétition, le staff technique est en train d’appliquer à la lettre son programme. Un programme spécial pour permettre à son équipe de terminer en force le championnat. Etudier chaque point, c'est ce que fera le staff technique qui compte rendre à cette

menter la charge durant cette période afin de donner une autre allure à cette formation qui s'apprête à entamer une fin de parcours très intense et où le moindre point perdu vaudra son pesant d’or. Les joutes amicales programmées par le coach durant cette période lui permettront de superviser ses joueurs et surtout les maintenir compétitifs. N.R.

es démarches entreprises par des membres de l’opposition auprès des autorités, pour la tenue d’une assemblée élective, n’ont pas abouti. La wilaya par le biais de la DRAAG, qui a déjà rejeté, il y a quelques mois, la demande des candidats à la présidence du CSA, vient encore une fois de rejeter la requête de certains membres opposants après y avoir constaté certaines anomalies. Par rapport à ce que nous avons pu apprendre, on croit savoir que cette fois-ci le rejet de la wilaya est dû au manque de signatures dans la pétition présentée à la wilaya. Selon l’opposition, 70 membres auraient signé la pétition. Ce qui représente les deux tiers d’une liste de 105 membres. Or, pour les autorités de la wilaya, la composante de l’assemblée générale de l’USMH avoisine les 135 membres. En d’autres termes, le nombre de 70 signatures recueillis auprès des membres de l’AG n’atteint pas les deux tiers. Autre paramètre important expliquant le refus de la wilaya de donner son accord pour la tenue d’une AG élective, c’est le fait que le président Laïb doit d’abord présenter le bilan moral et financier de l’année 2011. Devant tout cet imbroglio, certains membres parmi les sages soucieux de l’avenir du club, pensent

que la meilleure solution est la tenue urgente d’une réunion informelle entre des membres de la famille sportive harrachie pour un large débat où l’intérêt du club sera privilégié. Par ailleurs, on croit savoir que beaucoup parmi les membres de l’AG regrettent l’anarchie qui prévaut actuellement entre membres opposants. Ils considèrent que ce mouvement de protestation ne sert pas les intérêts du club en ce moment précis où l’équipe est en voie d'arracher la seconde place synonyme de qualification à la Champions League africaine. Concernant la présidence du CSA, bon nombre de membres de l’AG pensent que la meilleure solution est d’arriver à un consensus pour une personne jouissant d'un grand respect au sein de la famille sportive harrachie et qui serait un bon représentant du CSA au sein de la SPA. A ce titre, on croit savoir que le choix pencherait vers le Dr Abdelhamid Abbad. L’ancien ministre de la Formation professionnelle et ancien premier vice-président, que certains ont approché pour lui faire cette proposition, serait intéressé par un retour aux affaires du club, mais il a besoin de 100 % de «oui » de la famille sportive harrachie N.R.

juste d’y croire»
Cet arrêt de 10 jours serat-il bénéfique au groupe ? Je dois dire que cette trêve tombe à pic, car elle nous permettra d'entrevoir l'avenir sous de bons auspices. On va mettre à profit ces dix jours pour recharger nos batteries et corriger les erreurs commises lors des précédentes journées. La suite du championnat s'annonce palpitante, car toutes les équipes ont un objectif à atteindre. On devra donc cravacher dur durant ces dix jours pour aborder la suite du parcours dans les meilleures conditions possibles. Pensez-vous au prochain match de votre équipe ? Au lendemain de notre match devant le MCO, on a bénéficié de trois jours de repos. Cela nous a permis de souffler un peu et de récupérer nos forces. Maintenant on se prépare pour la suite du championnat et on est surtout concentrés sur notre prochain rendez-vous face à la JSMB. Je pense qu'on aura tout le temps devant nous pour bien le préparer. Certes, on y pense mais sans faire trop de calculs dès maintenant, on doit seulement tout faire pour assurer une bonne préparation. Et comment se présente cette rencontre ? Ce sera sans doute un match très difficile contre cette bonne équipe de la JSMB qui reste sur un match nul ramené d’Afrique en Ligue des Champions. Mais je pense aussi que nous n'avons pas le choix. Ce match se jouera sur notre terrain et devant nos supporters, donc on ne doit pas le rater. Il faut glaner les trois points pour rester sur la lancée et reconquérir notre place sur le podium. Vous avouez que ce sera dur et que vous devez confirmer votre statut d’outsider. Cela dit, vous allez être soumis à une forte pression… Ce que vous dites est vrai. Mais je pense que nous avons l'expérience suffisante pour affronter toutes les situations. Il faut savoir aussi entrer directement dans le match et imposer notre jeu. Il ne faut pas avoir peur de la pression, on peut la vaincre. Et pour vous dire, la pression sera plutôt sur les épaules de nos adversaires. Nous avons les moyens de réussir, il suffit juste d'y croire. Comment jugezvous votre rendement personnel ? Moi, je ne porte jamais de jugement sur mon rendement. Mais je peux vous dire que j'ai toujours donné le meilleur du moimême. Certes, j'ai fait un match plein face au MCO, mais je veux toujours faire mieux pour être à la hauteur. Je tâcherai de le confirmer en réussissant d'autres belles prestations. Entretien réalisé par Nacer-Eddine RATNI

Azzi «Il suffit

Laoufi : «On ne doit pas dormir sur nos lauriers»
«Il nous reste encore beaucoup de travail à accomplir et aussi quelques déchets à éliminer. Il faut bien profiter de cette mini trêve et bien préparer notre match face à la JSMB», affirme Laoufi, l’adjoint de Charef. C'est donc pour cette raison que Charef a programmé cette joute amicale face à une équipe locale qui évolue dans une division inférieure. Le patron de la barre technique, en coach exigeant, a décidé de faire suer encore plus ses poulains, apparemment conscients que leur mission face à la JSMB ne sera pas une simple formalité. Les Jaune et Noir veulent donc terminer la saison sur une bonne note avec une place à la seconde marche du podium qui leur permettra de jouer la Ligue des champions africains.

Le moral est au beau fixe A une semaine du déroulement de la Un match rencontre face à la JSMB à Lavigerie, amical au menu de ce les poulains de Boualem Charef se jeudi préparent dans une ambiance Pour son programme de préparabon enfant, eux qui veulent se tion durant cette mini-trêve, et afin de racheter et renouer avec les rémeubler le vide laissé par la compétition, sultats positifs après le dernier les responsable harrachis, en collaboration revers subi à Oran face au avec le staff technique et à sa tête Boualem MCO. Les entraînements se Charef, comptent programmer un match amidéroulent sous le regard de cal pour ce jeudi. Le coach veut surtout donner quelques fidèles supporters encore plus de chance aux joueurs qui n'ont venus suivre de près leur pas joué jusque-là pour rester toujours coméquipe favorite. Apparemment, pétitifs et leur donner aussi leur chance cette défaite fait partie du passé dans un match officiel s'il les juge capables et n’est donc qu'un mauvais soude donner un plus à cette équipe. Les venir. Les partenaires de Hendou dirigeants sont à la recherche de se sont libérés psychologiquement sparring-partners, mais pour le et préparent désormais leur prochain moment rien n’a été rendez-vous face à la JSMB sans aucune conclu. pression. Cet état d'esprit permettra aux Harrachis de continuer à préparer leur prochain match avec un moral au beau fixe et dans la sérénité totale qui leur permettra certainement de réussir Une semaine de un bon résultat devant la formation bougiote. plus pour préparer la JSMB En prévision de la prochaine renconOn attend toujours l'argent des tre comptant pour la 26e journée de chamsponsors et les subventions pionnat devant la JSMB, prévue le 24 de ce Hormis la subvention du MJS, l’USMH mois, les poulains de Charef n'ont pas chômé attend de voir la couleur de l'argent des durant cette mini- trêve, notamment cette seautres sponsors, alors que le premier resmaine. Le driver de l’USMH a utilement mis à ponsable a promis aux joueurs qu'ils profit cette période pour corriger certaines lacunes percevront le reste de leur dû dans les décelées lors de la dernière contre-performance tout prochains jours. Dans le même redevant le MCO à domicile. Ainsi, le coach devra gistre, l’USMH attend aussi l'argent des profiter du temps qu'il reste pour parfaire ensubventions de la wilaya et de l'APC core un peu plus la cohésion et les automad’Oued Smar. Pour le moment, rien n'est tismes de son groupe. Dans cette encore parvenu dans les caisses du club. perspective, les camarades de Demou Après 25 journées de championnat, ces prodevraient disputer un match amiblèmes ne feront qu'attiser la polémique, et cal hier face à la formation ainsi perturber la direction et les joueurs sans de l’IBKEK. parler des conséquences qui peuvent en découler.

N° 2256 Mardi 16 avril 2013

«Sauvez le club et partez ! »
Coup d’œil MCO

15
Concernant ce retour à la compétition

Bouterbiat
Bouterbiat, le milieu de terrain des Rouge et Blanc dont l’absence durant ces derniers matchs s’est faite sentir, est appelé à rejoindre aujourd’hui le groupe au travail. « Cela fait un bon moment que je m’entraîne en solo. Je dois réintégrer le groupe au travail à partir de demain. La question de ma participation ou pas pour le prochain match contre le CAB, ne tient pas uniquement de moi. Je dois voir tout d’abord comment va se faire mon intégration avec le groupe et avoir le feu vert du coach. Donc, je serai fixé d’ici la fin de semaine. » A. L.

« Je serai fixé à la fin semaine »

C

ela fait plus d’une décennie qu’Oran n’arrive toujours pas à retrouver son Mouloudia. A chaque fois qu’on dit c’est bon, le MCO est de retour, voilà que l’équipe retombe dans ses travées. Et pourtant, le MCO a tout pour redevenir ce grand club qu’il était autrefois. Une grande ville avec des infrastructures pratiquement toutes à la disposition de ce club, des joueurs de talents dans la région et surtout un public formidable qui vient en masse dès que l’équipe commence à voir le bout du tunnel. Malheureusement, les dirigeants qui se succèdent depuis dix voir quinze ans n’arrivent toujours pas à monter cette équipe, capable de répondre aux attentes des milliers des fans oranais. « C’est très grave que le MCO ne possède même pas les moyens de planter un but dans son stade et devant ses supporters, à une très moyenne équipe de l’USMA », lâchent quelques fans du Mouloudia d’Oran avant d’enchaîner : « Sincèrement, on pense que ce public mérite une meilleure équipe. Elimam avait monté la meilleure équipe d’Algérie, alors qu’il n’avait pas les moyens qu’on a maintenant. Où réside le problème ? », se demandent encore ces fans, très déçus de la prestation de leur équipe

face à l’USM Alger. « Cette chance de jouer à domicile risque de ne pas se produire à nouveau. Perdre de cette façon, c’est un vrai gâchis pour le club et ses supporters. » Tellement dégoûtés par ce qui se passe dans et autour du club, que les fans risquent de déserter les travées du stade. Fort heureusement que le Mouloudia va devoir terminer le championnat au stade Habib-Bouakeul, dans lequel il sera appelé au moins à assurer le maintien. L’été, les clubs recrutent, au MCO, on se dispute ! C’est devenu une habitude au Mouloudia d’Oran, lorsque les clubs commencent à recruter et présenter les nouveaux joueurs sensés donner un plus à leur équipe, au Mouloudia on préfère se livrer à cette bataille de présidence. Si les autres formations nanties de la Ligue 1 s’arrachent les meilleurs éléments du championnat et parfois viennent jusqu’à Oran chiper les joueurs, nos dirigeants préfèrent lutter pour accéder à la haute sphère de la hiérarchie. Loin d’être intéressés par la santé de leur club, leur fierté et de placer ou destituer le président sans vraiment se soucier de

l’avenir du club. Ils ne sont même pas jaloux des autres clubs qui viennent jusqu’à eux leur prendre leurs meilleurs éléments. Un scénario qu’on risque de vivre encore cet été, sans que personne ne crie au scandale. Les supporters du Mouloudia ont eu marre de voir les mêmes noms et visages au Mouloudia d’Oran, de circuler et d’échanger les accusations alors qu’en vérité c’est ces mêmes personnes que tout le monde connaît sont devenus le mal du Mouloudia d’Oran. Les fans oranais rêvent de se réveiller un jour et trouver d’autres personnes à la tête de ce prestigieux club, pour qu’ils commencent à espérer des jours meilleurs. Car, avec ces mêmes gens au club, on ne peut que rester pessimiste quant à l’avenir du Mouloudia. Ils ont géré le club pendant plus d’une décennie et n’ont rien apporté de plus, alors pourquoi continuer à leur faire confiance ? Silence radio de Naftal Alors que les supporters croyaient que les jours des dirigeants étaient comptés en attendant que Naal

prenne les règnes, voilà que cette société filière de Sonatrach retarde considérablement sa venue au Mouloudia d’Oran. Selon nos sources, la société en question qui recevait des communications et des visites surprises des dirigeants et des proches du club, a décidé de prendre du recul et attendre la fin de saison. Naal n’aurait pas voulu s’investir alors que le club est en pleine crise. Elle devra attendre la fin de saison et voir l’évolution des choses au Mouloudia sur consignes, paraît-il, des autorités locales. Si la situation ne se clarifiera pas au Mouloudia, il n’est pas à écarter que Naal renonce à prendre le club dont l’entourage ne cesse de se diriger vers le pourrissement. Amine L.

déception pour se maintenir »
Le stoppeur des Hamraoua, Mohamed Amine Zidane, pense que l’élimination en ½ finale de la Coupe d’Algérie ne doit pas rester en travers de la gorge des joueurs appelés à mettre désormais le cap sur le championnat.
Avec du recul, comment expliquezvous l’élimination du MCO en Coupe d’Algérie face à l’USM Alger samedi passé ? C’est vraiment dur de revenir sur cette élimination qui nous a fait beaucoup de mal. Je pense qu’il y avait de la place pour une qualification. Personnellement, je trouve que la mauvaise entame du match nous a coûté très cher. Le but de l’USMA nous a en quelque sorte déstabilisés. En seconde période, nous avons bousculé notre adversaire du jour. Mais, nous avons confondu vitesse et précipitation. Le dernier geste nous a souvent fait défaut. Les supporters ont décrié les choix du coach… Que voulez-vous que je vous dise ? Nous sommes vraiment désolés pour nos supporters. Leur présence, samedi passé nous a mis du baume au cœur. On aurait tellement voulu leur faire plaisir et leur offrir une qualification pour la finale. Mais les choses ne se sont pas déroulées comme on l’aurait souhaité. Pour ce qui est des choix du coach, je dirai que c’est avec le même onze et la même façon de jouer que nous avons pris le meilleur contre l’ASO et le WAT. Si le MCO s’est qualifié, je pense que personne ne trouvera à redire. Ne pensez-vous pas que cette élimination risque d’affecter le moral des troupes ? C’est difficile de se réveiller après une telle désillusion. On pense toujours à notre public, qui est venu nombreux ce jour-là pour nous soutenir. Mais, nous les joueurs, on doit se surpasser en tournant la page de la coupe et penser à cette dernière ligne droite du championnat. Il faut qu’on assure notre maintien le plus tôt possible. Justement, comment s’annonce cette fin de championnat ? Des matchs importants nous attendent d’ici la fin du championnat. L’objectif est limpide, on doit absolument gagner nos deux matchs à domicile au stade Bouakeul et espérer récolter quelques points de l’extérieur. On est déterminés à assurer notre maintien et sauver notre saison. Un périlleux déplacement attend l’équipe à Batna samedi prochain… C’est un match très important, comme les autres rencontres d’ailleurs. Notre objectif est d’aller réaliser le meilleur résultat possible là-bas. Pour cela, nous sommes appelés à se serrer les coudes et se mobiliser pour sauver le MCO. Entretien réalisé par Amine.L

Zidane « Remonter notre

Les Hamraoua à l’écoute de Béjaïa l C’est avec beaucoup de curiosité que les supporters du Mouloudia d’Oran vont devoir se mettre à l’écoute du match qui va opposer cet après-midi, la JSM Bejaïa face à la lanterne rouge, le CA Batna. Une victoire des gars de la Soummam confrontera l’avance des Oranais sur le trio relégable, toujours à cinq unités. Les Hamraoua espèrent voir la JSMB l’emporter pour aborder avec moins de pression leur déplacement de samedi prochain du côté des Aurès. Un match qui risque d’être capital pour la survie des Rouge et Blanc en Ligue 1. Abdennour toujours en poste l Contrairement aux rumeurs qui ont circulé hier faisant état que le manager général de l’équipe, Abdennour Seddik avait démissionné de son poste, le concerné vient d’apporter un démenti en confirmant être en poste. En effet, un malentendu a eu lieu au lendemain de la rencontre où la rumeur concernant le limogeage des membres du staff technique et le manager a fait le tour de la ville. Abdennour, soucieux de son avenir avec le club, avait appelé Abdelilah qui a infirmé la nouvelle. Tout est finalement entré dans l’ordre, et le manager s’est remis au travail. Slimani doit lâcher du lest l Les dirigeants du MCO, à leur tête le PDG de la société Larbi Abdelilah, pensent que l’entraîneur est assuré de terminer la saison à la tête de l’encadrement technique de l’équipe et que la réunion d’hier devait servir beaucoup plus à mettre les points sur le I avec l’entraîneur concernant certains choix de joueurs et leurs postes. Les responsables du club estiment que Slimani est appelé à lâcher du lest et relancer la concurrence au sein de l’effectif du Mouloudia. En revanche, Slimani ne regrette pas ses choix contre l’USM Alger. Il pense que si c’était à refaire, il n’hésitera pas à reconduire la même composante et stratégie. A. L.

l

l

l

16

N° 2256 Mardi 16 avril 2013

Coup d’œil Ligue 1

Devant Aïn Fakroun... mais sans public

CSC

CABBA
mauvais souvenirs. La production du joueur lors de la rencontre amicale passée aurait donné libre cours à ce dernier de se donner à fond et d’apporter ce plus escompté dans la relance du jeu clubiste. Un atout supplémentaire pour Roger Lemerre en prévision des matches prochains, à commencer par celui de Tlemcen, le 20 de ce mois.

L’

Satisfaction généralisée après Bordj

on croit savoir que les camarades de Gaouaoui devraient donner la réplique aujourd’hui à la formation du CRB Aïn Fakroun, le leader incontesté de la seconde division. Outre ce match de préparation, l’on retiendra cette option de ne pas permettre aux supporters d’assister à ce rendez-vous. Une trouvaille difficilement justifiable pour une formation dont les dirigeants et le staff technique ne parlent que de maintien… Que ceux qui ont saisi la portée d’une pareille décision puissent le faire savoir à ceux qui se posent moult questions sur le sujet.

Mosrati : «La victoire contre le CRB est capitale pour le maintien»
Majdi Mosrati, qui n’avait à son compteur qu’une seule séance d’entraînement alors que le coach l’avait incorporé au début de la seconde mi-temps face au CSC, espère être en possession de tous ses moyens, samedi prochain, contre le CRB.

Pour du temps de jeu

Dans de fortes proportions, les retombées du dernier match amical devant le CA Bordj Bou Arréridj restent des plus positives. Le rendement des éléments utilisés auraient satisfait un

staff technique qui pense déjà à certains remaniements imposés par la forme affichée de certains cadres de l’équipe. En dehors du résultat en lui-même, certains revenants ont prouvé bien des qualités. Encourageant pour le restant des matchs d’une équipe incapable de se fixer ouvertement un objectif à la mesure des investis-

sements entrepris depuis l’entame de la saison.

Hemani ne veut pas prendre de risques

Afin de récupérer un tant soit peu d’une légère blessure, l’attaquant Hemani aurait émis le vœu de ne point prendre part au match amical passé contre Bordj. Ce

Benhadj en bonne posture

qui lui a donné l’occasion de retrouver ses moyens sans pour autant s’exposer à cette surcharge d’efforts pouvant le gêner ultérieurement. Devant Aïn Fakroun l’on s’attend à sa participation.

Tout porte à croire que les blessures du milieu de terrain Benhadj ne sont que de

L’objectif du staff technique clubiste dans ce match amical face à Aïn Fakroun serait celui de faire profiter les éléments ayant fait l’impasse sur le match amical d’avant. Ils auront ainsi l’opportunité de jouer et de donner la possibilité à Lemerre de se faire une idée précise sur la forme des uns et des autres. Beaucoup de cadres seraient prévus comme titulaires du fait de l’absence de certains, retenus en sélection nationale des locaux. Tahar Aggoune

MCEE
Hamiti sanctionné financièrement
L’attaquant du MC El Eulma, Hamiti, est passé hier en conseil de discipline et il a été entendu pour son absence injustifiée à la séance d’entraînement de jeudi passé. Hamiti n’est pas à sa première absence, ce qui a amené le coach Savoy à le renvoyer de la séance du lendemain. Après avoir été entendu, Hamiti a écopé d’une amende financière de 4 millions de centimes qui sera retranchée de son salaire. Après cette sanction financière, le joueur a été autorisé à rejoindre le groupe pour préparer avec ses coéquipiers le prochain match contre le MCA, samedi au stade Messaoud-Zeggar.

JSS
Après Bouguelmouna

Fin de saison pour Sefione
vec la blessure du gardien Ahmed Sefione qui s’est blessé suite à une mauvaise chute, qui lui a causé une blessure aux adducteurs, d’après une source émanant du club sudiste, le portier numéro 1 de la JSS sera opéré samedi prochain dans une clinique spécialisée à Douira, au sud d’Alger. La JSS a perdu l’un des joueurs clés de l’équipe qui a participé grandement au maintien de Saoura en Ligue 1. Le malheureux Ahmed Sefione, régulier durant toute la saison, est out pour la compétition durant plusieurs semaines. Comme annoncé par nos soins, il ratera l’ASO Chlef, le MCO, la JSMB et l’USMBA sans oublier le match de l’USMA qui n’est pas encore programmé. Le

A

portier numéro 1 de la JSS sera désormais forcé de prendre des vacances plutôt que prévu. Un arrêt forcé synonyme de fin de saison pour Sefione.

Séance tactique à la reprise

Laouti, la solution de rechange qui rassure

La prime de l’USMBA versée avant vendredi

L’équipe de Babia a repris les entraînements hier par une séance de décrassage mais aussi tactique, en prévision du match contre le MCA que l’équipe hôte veut absolument l’emporter pour améliorer son classement. L’entraîneur Savoy a axé son travail sur quelques exercices standards et la préservation du ballon. Il a demandé à ses joueurs de garder le maximum possible le ballon et de bien enchaîner les actions par un jeu collectif. La reprise des entraînements a été marquée par la présence de tous les joueurs, à l’exception des internationaux militaires qui sont retenus pour un stage jusqu’à la fin de semaine.

Mise au vert à l’hôtel El Baz

A l’occasion du match important contre le MCA, la direction du MC El Eulma a décidé de motiver les joueurs en leur octroyant la prime de la victoire du match contre l’USM Bel-Abbès. Une prime, nous diton, qui peut atteindra 10 millions de centimes à chaque élément, et qui sera attribuée aux joueurs avant vendredi. Une autre prime conséquente sera accordée aux joueurs, en cas de victoire face au Doyen, samedi.

Evidemment, l’absence du gardien numéro un de l’équipe Sefione est difficile à combler d’autant plus qu’il était régulier depuis l’entame de la saison avec quelques matchs références, mais la forme et l’assurance affichée par son concurrent, l’expérimenté Laouti, rassure quelque peu le staff technique et l’ensemble de la famille de Saoura. La participation de l’enfant de Béchar au maintien de l’équipe en Ligue 1 dans sa première expérience parmi l’élite

Sefione : «Je suis déçu, mais Laouti peut me remplacer facilement»

prouve les capacités de celui qui fut le gardien de but de la JSS durant des années avant.

Joint par nos soins dans la matinée d’hier, le portier de Saoura était très affecté par sa longue absence des terrains, il nous dira : «Je ne vous cache pas que je suis très déçu de mon absence qui va durer longtemps. Je n’ai pas le choix, je dois accepter la volonté de Dieu. Les supporters ne doivent pas s’inquiéter de l’avenir du club, puisque Laouti peut me remplacer facilement. Il a prouvé pas mal de fois son niveau.» B. G.

Le jeune Saad fait parler de lui
A l’issue de la rencontre programmée lundi passé entre les seniors et les U21, le jeune attaquant de la JSS, Saad Abdeldjalil, s’est illustré en marquant un but exceptionnel en deuxième période, chose qui encouragera l’entraîneur en chef Hadjar à l’intégrer en équipe A. Une initiative qui arrive au moment où les jeunes catégories de la JSS enregistrent de très bons résultats depuis l’entame de la saison.

Gourari : «L’intégration de certains jeunes relancera la concurrence»
Pour Abdelkader Gourari, l’adjoint de Cherif Hadjar, l’intégration de certains éléments du réservoir de l’équipe fanion devrait relancer de plus belle la concurrence dans tous les compartiments de jeu : «Le lancement de certains jeunes issus de l’effectif des U21 est une très bonne chose pour l’équipe. Il y a des éléments qui sont certes perfectibles, mais qui possèdent des capacités pour être des concurrents de taille pour les habituels titulaires. Ayant laissé apparaître des qualités certaines que nous avons d’ailleurs remarquées chez eux lors des différentes rencontres, ces jeunes, avec une plus grande volonté de leur part, pourront apporter le plus attendu d’eux.» B. G.

Tout d’abord nos condoléances à la suite du décès de votre grandmère, que Dieu ait son âme. Je vous remercie. J’ai été très touché par les marques de sympathie de la part de mes coéquipiers, du coach et des membres de l’administration du club ainsi que de la part de tous les Bordjiens que j’ai rencontrés depuis mon retour de Tunisie. Vous avez fait votre entrée au début de la seconde mi-temps contre le CSC. Est-ce que vous vous attendiez à jouer ce match vu que vous n’étiez pas prêt physiquement au vu du retard que vous accusez en matière de préparation ? Il est vrai que je ne suis pas au top physiquement, mais le fait de jouer 45 minutes m’a permis au moins de retrouver mes repères sur le terrain. J’aurais une semaine devant moi pour pouvoir me retaper sur le plan physique et ainsi être prêt pour le prochain match contre le CRB. Revenons un peu à ce match amical joué et perdu sur un score assez lourd face au CSC (0-3, ndlr) qui a semé des prémices d’inquiétude parmi vos supporteurs, comment expliquez-vous cette véritable déroute ? Comme ce n’était qu’une confrontation amicale, j’estime que le résultat passe au second plan. Par conséquent, il ne faut pas trop focaliser là-dessus. Nous n’avons pas été ridicules au point d’être inquiets. Au vu des déroulements des débats le score ne reflète nullement la physionomie de la partie. Il faut reconnaître que le CSC était légèrement meilleur que notre équipe et que ses attaquants ont été plus efficaces devant les buts, contrairement à nous. Les enseignements que le coach pourra tirer de ce match seront certainement plus importants que le score qui l’a sanctionné. L’essentiel était de jouer une rencontre devant un adversaire qui a joué le jeu avant le rendez-vous contre le CRB vu que le championnat observe une nouvelle relâche. Comment appréhendez-vous cette rencontre ? C’est clair, le match contre le CRB sera capital pour le maintien et nous ferons le maximum pour le gagner. En plus des 3 points, une victoire sera idéale par rapport au moral du groupe. C’est pour vous dire toute l’importance de ce rendez-vous. L’adversaire ne sera pas facile à manier mais j’estime qu’avec le soutien du public nous sommes capables de gagner les 3 points qui nous permettront d’entrevoir la fin du championnat avec beaucoup plus de sérénité.

Entretien réalisé par A. B.

Un bus pour les obsèques de Kermali
L’administration du CABBA a mis à la disposition de ceux qui désiraient faire le déplacement à Sétif à partir de Bordj le bus du club afin d’assister aux obsèques de Kermali (que Dieu ait son âme). Comme ils étaient nombreux à vouloir faire le déplacement et qu’il n’y avait pas suffisamment de places pour tout le monde, des gens se sont rendus à Sétif avec leurs moyens personnels. Louable initiative qui dénote des relations fraternelles qui existent entre les deux villes voisines.

En prévision du match contre le MCA, samedi, la formation des Hauts Plateaux entrera en mise au vert la veille et élira domicile à l’hôtel El Baz et ce, afin de mieux se concentrer sur le match qui sera, rappelonsle, retransmis sur les deux chaînes satellitaires A3 et A4. Le choix de l’hôtel El Baz intervient après que le MCA a réservé à l’hôtel Rif. S. H.

A. B.

N° 2256 Mardi 16 avril 2013

Coup d’œil Ligue 2

17
Les espoirs visent le podium

yant concédé une défaite amère lors de la précédente journée face au NA Hussein Dey à Alger, les Crabes du MO Béjaïa se voient déjà pour objectif de jouer pour la première place après que le CRB Ain Fekroun a perdu quatre longueurs d’avance sur les Béjaouis qui occupent toujours la troisième place avec 50 points. En effet, ayant tracé comme objectif principal le podium, voilà que le staff technique pourrait viser un deuxième objectif pour cette phase de saison à savoir terminer comme dauphin du championnat après que la première place commence à devenir difficile. D’ailleurs, c’est l’avis même des nombreux joueurs que nous avons interrogés et qui sont unanimes à dire que la deuxième place demeure jouable puisque les Crabes ne sont devancés que de deux longueurs par la formation du RC Arbaâ. Cela dit, les coéquipiers de Rehal seront appelés à être

La deuxième place, sinon... A
Battre d’abord Mohammadia

MOB

fêter l’accession avec leurs fans et ce, au stade de l’Unité Maghrébine de Béjaïa. Pour cela, une victoire est plus que nécessaire ce jour-là pour terminer l’exercice en beauté et surtout démontrer encore une fois leur mérite d’accéder après avoir réalisé un bon parcours qui s’est soldé par une place sur le podium.

lAyant réussi une belle opéral tion, samedi dernier, en s’imposant devant le NA Hussein Dey (1-0), voilà que les espoirs du MOB, sous la houlette du coach Djelloul Meddas, visent à terminer la saison sur le podium et ce, en occupant la cinquième place actuellement avec 45 points et à une seule longueur seulement des deux formations, à savoir l’AS Khroub et l’USM Blida qui occupent la deuxième et la troisième place respectivement.

plus sereins lors des trois prochaines rencontres du championnat afin de faire le nécessaire pour terminer la saison en beauté.

Opération sept points

N’ayant pas encore assuré l’accession à 100 % étant donné qu’ils ont encore besoin de six points pour se mettre définitivement à l’abri d’une mauvaise surprise, voilà que les Béjaouis visent à récolter pas moins de sept points lors des trois prochaines

rencontres avec notamment deux matches à domicile, devant respectivement le SAM et le CRB Ain Fekroun, tout en rendant visite à une équipe de l’USM Blida qui semble avoir perdu ses chances d’accéder cette année. Pour cela, les Crabes auront une belle occasion de rester invincibles dans les trois prochains matches et surtout récolter le maximum de points qui leur permettront de terminer la saison

dans la meilleure position possible.

Fêter l’accession lors de l’ultime journée

Sur un autre volet, les Béjaouis auront une belle opportunité de disputer le dernier match du championnat à domicile et ce, devant la formation du CRB Ain Fekroun, pour le compte de l’ultime journée de cet exercice. Devant une telle situation, les coéquipiers de Ferhat auront une bonne occasion de

En attendant ce moment crucial dans l’histoire du club, voilà que Rehal et consorts seront appelés à s’imposer lors de la prochaine journée face au SA Mohammadia, pour le compte de la 28e journée du championnat. En effet, battus samedi dernier au stade du 20-Août à Alger, les poulains de Mourad Rahmouni n’auront pas droit à l’erreur où ils doivent arracher les trois points de la victoire afin de prendre une option supplémentaire pour l’accession et par là même réussir cet exploit historique. Yugurtha A.

lC’est hier lundi que les Crabes l du MOB ont repris le chemin des entraînements au stade de l’Unité Maghrébine de Béjaïa et ce, afin de se préparer pour le prochain rendez-vous face au SA Mohammadia fixé pour vendredi prochain à 15h. En effet, les camarades de Rehal tâcheront de bien se préparer sur tous les plans pour ce match, de même que le staff technique aura à apporter quelques correctifs pour que le groupe puisse être au rendez-vous.

La préparation du SAM a commencé hier

lEn raison de la rencontre de la l mise à jour du calendrier qui aura lieu ce soir entre la JSM Béjaia et le CA Batna, le staff technique du MOB, sous la houlette du coach Mourad Rahmouni, devrait programmer la séance de ce matin au stade Benalouache, en raison de l’indisponibilité du stade de l’Unité Maghrébine.

La séance d’aujourd’hui à Benalouache

lS’étant accroché verbalement l avec le coach Rahmouni lors de la rencontre de samedi dernier face au NA Hussein Dey, le milieu de terrain Nassim Hamlaoui, qui n’a pas accepté son remplacement par son camarade Selloum, devrait passer devant le conseil de discipline dans les prochains jours et ce, selon le règlement intérieur du club. D’ailleurs, le premier responsable de la barre technique ne semble pas accepter ce genre de pratique qui touche au volet disciplinaire du club.

Hamlaoui devrait passer devant le conseil de discipline

Ferhat : «Désormais, il faut battre le SAM et le CRBAF»
Le milieu de terrain du MO Béjaïa, Malek Ferhat, affirme dans cet entretien qu’il nous a accordé que la défaite concédée lors de la précédente journée face au NA Hussein Dey est amère, mais ne va pas influer sur le reste du parcours, estimant que les chances de son équipe demeurent intactes pour l’accession, tout en insistant cependant sur le fait de remporter les deux matches restants, face au SAM et le CRBAF, pour accéder en beauté.

Tout d’abord, comment expliquez-vous le revers subi au 20-Août face au NAHD ? Je crois que c’est une défaite amère dans la mesure où nous avons fait le déplacement à Alger avec l’unique objectif de réussir le meilleur résultat possible et de prendre une option supplémentaire, mais dommage que cela n’a pas été le cas puisqu’on a été surpris par une grand volonté affichée par l’équipe locale pour arracher la victoire. Cela dit, nous avons réussi à nous procurer quelques occasions en seconde période, mais hélas nous les avons mal exploitées ! En concédant une telle défaite, l’accession est remportée aux prochaines journées n’est ce pas ?

Effectivement, je crois que nous devrons remporter nos deux prochains matches à domicile pour assurer notre accession en Ligue 1 et surtout organiser la fête lors de l’ultime journée avec notre public. Cela dit, la défaite concédée face au NAHD ne va pas influer sur notre parcours étant donné que nous avons conservé toutes nos chances pour l’accession et surtout d’accéder à domicile avec nos fans. La première place semble s’éloigner et vous allez vous contenter de la deuxième ou la troisième place, n’est-ce pas ? Sincèrement, je ne vous cache pas que notre objectif primordial demeure l’accession en Ligue 1. Concernant cette première place, ç’a été un autre objectif qui n’a pas une grande importance car on pouvait espérer accéder à la deuxième place après que le CRBAF a pris une avance de quatre longueurs. Malgré cela, nous tâcherons de bien négocier les prochains rendez-vous et récolter le maximum de points lors des trois prochaines rencontres. Et comment se présente la prochaine confrontation face au SAM ? Ça sera un match difficile dans la mesure où on n’aura pas droit à l’erreur puisqu’on doit s’imposer pour maintenir nos chances d’accession intactes et éviter une mauvaise surprise. D’ailleurs, les

joueurs sont conscients de la tâche qui les attend et sont déterminés à ne céder aucun point à domicile. Certes, le SAM tâchera de réaliser un bon résultat, mais on ne va pas se laisser faire. Donc, vous allez vous contenter des deux prochaines rencontres à domicile pour faire le plein et accéder, n’est-ce pas ? Bien évidemment, nous allons faire le maximum pour récolter les six points en jeu face au SAM et le CRBAF afin de réaliser notre objectif et tenter d’obtenir le meilleur résultat possible face à l’USM Blida. Cela dit, je crois que nous sommes de plus en plus près de notre objectif et on doit rester sereins et vigilants. Apparemment, vous êtes confiants pour la suite du parcours… Effectivement, étant donné que nous sommes proches de l’objectif primordial qui demeure l’accession en Ligue 1, je ne vous cache pas que tout le groupe est confiant pour la suite du parcours puisque les joueurs sont décidés à fournir le maximum d’efforts pour éviter la défaite et terminer la saison en beauté. Certes, la tâche s’annonce difficile mais nous sommes capables de réaliser notre objectif, surtout à ce stade de la compétition. Entretien réalisé par Yugurtha A.

lAfin de préparer le prochain l match face au SA Mohammadia et ainsi effectuer un rapport concernant la rencontre de samedi dernier face au NAHD, les membres du conseil d’administration du MOB se sont réunis hier lundi au siège du club où il était question d’aborder quelques points importants.

Le conseil d’administration s’est réuni hier

lN’ayant pas pris part à la derl nière rencontre face au NAHD pour diverses raisons, voilà que le milieu de terrain Dehouche et le défenseur Chebana seront de retour à la compétition officielle dès le prochain rendez-vous face au SA Mohammadia prévu pour samedi prochain. Un retour qui a beaucoup soulagé le staff technique qui pourra compter sur leurs services pour récolter le maximum de points lors des trois prochaines rencontres restantes en championnat. Y. A.

Le retour de Dehouche et Chebana soulage Rahmouni

18

N° 2256 Mardi 16 avril 2013

Coup d’œil Ligue 2

ASMO
A trois journées de la fin du championnat…

Donner leur chance aux jeunes

Balegh : «On a été méconnaissables face à l’ASK»
L’attaquant asémiste, Balegh Sofiane, a reconnu que son équipe était méconnaissable samedi dernier face à l’AS Khroub. Le meilleur buteur de l’équipe estime que son team a très mal joué face à l’AK. Toutefois, l’ancien sociétaire de l’USM Annaba promet un tout autre visage lors des trois prochaines et dernières journées du championnat. Balegh évoque, dans l’entretien qui suit, son avenir et affirme être prêt à renouveler son contrat avec l’ASMO.

ela fait plusieurs semaines déjà que la formation de M’dina J’dida a perdu toutes ses chances dans la course pour l’accession. En s’imposant face au MC Saïda, lors de la 26e journée du championnat, l’ASMO avait assuré mathématiquement son maintien en Ligue 2. Samedi dernier, l’équipe s’est lourdement inclinée sur le score de trois buts à zéro face à l’AS Khroub. A trois journées de la fin de la compétition, l’équipe de M’dina J’dida n’a plus rien à espérer en championnat. La seule ambition qui reste aux coéquipiers de Bouaâmria est de terminer à la meilleure place au classement. Occupant la septième position, les gars de M’dina J’dida ont les moyens de terminer le championnat à la 6e place. L’ASK, qui occupe

C

cette place, ne devance l’ASMO que d’une seule petite unité. Les Vert et Blanc vont aborder la suite de la compétition sans la moindre pression. L’entraîneur Mouassa aura donc l’occasion de donner leur chance aux jeunes de l’équipe Espoirs et même de celle des juniors. Il est vrai que le premier responsable de la barre technique asémiste a incorporé quelques jeunes lors des précédentes rencontres, à l’image de Benmaâziz, Tabti, Atti et Othmani. D’autres attendent avec impatience leur chance. Les trois prochains et derniers matchs de la saison se présentent comme une occassion pour le staff technique de voir à l’œuvre certains jeunes et les préparer pour la saison prochaine, comme nous l’a fait savoir l’entraîneur-adjoint, Hadj Merin : «Nous allons es-

sayer de lancer d’autres jeunes joueurs lors des trois derniers matchs du championnat. Certains joueurs Espoirs, en plus des quatre internationaux de l’équipe juniors, seront lancés en seniors inch’Allah.» Des joueurs comme Benkablia, Tahar, Belalem et M’barka attendent avec impatience que l’entraîneur leur donne leur chance. Le staff technique veut également voir tous les joueurs à l’œuvre, y compris les jeunes, avant d’établir son bilan et remettre à la direction la liste des joueurs retenus pour la saison prochaine. Autant dire que certains joueurs devront cravacher très dur lors des trois prochaines et dernières journées du championnat pour espérer poursuivre l’aventure avec l’ASMO, la saison prochaine.

Riad O.

Votre équipe s’est lourdement inclinée face à l’AS Khroub. Un commentaire ? On a été, tout simplement, méconnaissables face à l’AS Khroub. On a très mal joué et l’équipe adverse a su profiter de nos erreurs pour faire la différence et inscrire trois buts. Franchement, je n’arrive pas à trouver une explication pour justifier notre mauvais rendement face à l’ASK. Peut-être que le fait d’avoir déjà assuré votre maintien en Ligue 2 explique le relâchement des joueurs face à l’ASK… Non, je ne le pense pas, dans la mesure où nous sommes décidés à terminer le championnat en force. C’est vrai que nous n’avons plus rien à espérer en championnat, après avoir perdu toutes nos chances dans la course pour l’accession et assuré dans le même temps notre maintien en Ligue 2, mais nous tenons à terminer la saison en force en améliorant notre classement. Il y a des jours comme ça où l’équipe ne joue pas bien. C’est ce qui nous est arrivé face à

l’ASK. C’est vrai que cette défaite nous a fait mal, mais nous allons devoir surmonter cette épreuve et penser à bien préparer les trois prochains et derniers matchs de la saison. Dans quel état d’esprit allezvous aborder la suite du championnat ? Notre motivation est toujours la même. Nous ambitionnons de terminer la saison en force, car nous abordons chaque match avec la ferme intention de le gagner. Il reste encore trois matchs, avant la fin de la saison, et nous allons tout donner pour les gagner afin d’améliorer notre classement. De ce côté-là, je peux vous assurer que tous les joueurs sont déterminés à terminer la saison en force. Comment se présente pour vous votre prochain match face à l’USMAn ? Ce sera un match difficile car l’USM Annaba est une bonne équipe qui développe un beau football. Après cette lourde défaite concédée face à l’AS Khroub, nous allons devoir donner le meilleur de nous-mêmes pour nous ressaisir et renouer avec le succès face à l’USM Annaba, afin de nous réconcilier avec nos supporters. Ce match est important pour notre équipe et nous allons tout donner pour le gagner inch’Allah. C’est un match spécial pour vous, non ? Spécial ? Je n’en sais rien. Il est vrai que j’ai porté par le passé le maillot de l’USM Annaba, mais j’ai déjà affronté cette équipe. J’ai même réussi à marquer un but contre l’USMAn la saison dernière. Ce vendredi, j’en ferai de même pour en inscrire d’autres buts inch’Allah. Sur un plan personnel, allez-

vous rester à l’ASMO la saison prochaine ? Comme je vous l’ai déjà dit, j’ai donné mon accord de principe à mes dirigeants. En principe, je vais renouveler mon contrat avec mon club. Il ne reste que quelques petits détails à régler, avant de parapher mon nouveau contrat avec l’ASMO. Je suis prêt à poursuivre l’aventure avec mon club, la saison prochaine.

Entretien réalisé par Riad O.

MCS
n allant affronter le RCA, le MCS n’avait pas le droit à l’erreur et la défaite était interdite pour les Saïdis. Samedi dernier, les camarades de Addadi ont joué cette confrontation dans des conditions pas du tout sportives du moment qu’il y avait des intimidations avant et pendant la rencontre. Malgré tous ces paramètres le MCS n’a pas baissé les bras et les joueurs ont joué le match de la saison puisque ils étaient combatifs sur le terrain durant les 90 minutes de ce match. Même en jouant face à un prétendant pour l’accession et devant son public, le MCS n’a pas tremblé et les joueurs étaient des hommes sur le terrain et héroïques, puisqu’ils sont restés sereins et surtout ils n’ont pas répondu à la provocation, ce qui leur a permis de gérer le match comme il se doit et cette équipe de Saïda pouvait même revenir au bercail avec les trois points de la victoire mais la maladresse des attaquants a pénalisé l’équipe. Le plus important pour le MCS, c’est qu’il a ramené un pré-

Saïda héroïque
cieux point qui va lui permettre de s’approcher davantage de l’objectif du club qui est le maintien. C’est grâce aux joueurs qui ont été héroïques durant les 90 minutes de cette rencontre face au RCA.

La reprise dans une bonne ambiance
Le MCS a repris les entraînements après 24 heures de repos que le staff technique a donné aux joueurs. Cette fois, la reprise s’est faite dans une très bonnes ambiance du moment que le précieux point arraché face au RCA chez cette dernière a donné plus d’assurance et a fait revenir la confiance au groupe qui était très serein. Le plus important pour le staff technique est que le moral des joueurs soit au beau fixe et cela permettra de préparer le prochain match face à l’ASK dans de très bonnes conditions.

Le secrétaire général réplique :

E

La rencontre contre les Khroubis n’est pas gagnée d’avance

une voie royale pour le maintien.

«Le carton rouge devrait être attribué au joueur du RCA»
Le secrétaire général du MCS, Mahi, a répliqué après avoir vu que lors de l’édition de dimanche dernier dans le journal El Heddaf on a lui attribué un carton rouge bien que ce soit fictif. Mahi a voulu donner plus d’explications sur cela et dit : «Si j’ai été hors de moi lors des deux mi-temps, c’est qu’on a agressé notre gardien de but Allaoui par le joueur du RCA qui était suspendu pour ce match. Il est venu en tenue de ville et a frappé notre gardien et je n’ai pas accepté ce geste de la part de ce joueur. Même l’arbitre de la rencontre l’a signalé dans la feuille de match comme étant un supporter du moment qu’il ne l’a pas reconnu. Ce qui veut dire que normalement, on attribuera le carton rouge à Cherfaoui qui, avec ce vilain geste, n’honore pas les couleurs du RCA.»

L’équipre se rassure

Le point arraché samedi dernier face au RCA aura son pesant d’or à la fin du championnat puisque le MCS a fait la bonne opération car c’était très difficile d’aller jouer à Bologhine face à l’ex-leader chez lui et devant son public. La défaite de cette équipe de Saïda était synonyme d’un pied en Ligue 2 amateurs mais les Cheraïtia et Cie ont fait le match qu’il fallait et malgré les conditions défavorables durant cette confrontation, ces derniers ont réussi ce pari qui est de revenir à Saïda avec ce précieux point qui permet aux Saïdis de se rassurer et de reprendre confiance avant de poursuivre le chemin en championnat. Ce match nul face au RCA est un tournant du parcours pour le MCS qui sera sur

Le MCS a fait la bonne affaire en allant chercher un précieux point face au RCA et cela permet à cette équipe de Saïda de s’éloigner de la zone de relégation et de se rassure avant trois matchs de la fin du championnat. La prochaine rencontre sera à Saïda face à l’ASK qui a déjà assuré son maintien et déjà en vacances mais le match n’est pas du tout gagné pour les Megueni et Cie, car l’ASK n’aura rien à perdre lors de cette confrontation et jouera sans la moindre pression. Les Saïdis devraient prendre cet adversaire au sérieux et le match n’est pas gagné d’avance, ce qui veut dire que le MCS ne devrait pas sous-estimer cet adversaire ou dire que les trois points sont déjà dans la poche. Au contraire, c’est un match très difficile à gérer.

Cap sur le match face à l’ASK

L’équipe du MCS a réalisé un exploit en allant arracher un précieux pont chez le RCA et ce point aura son pesant d’or à la fin de la saison puisqu’il permettra de s’approcher davantage de l’objectif du club qui est le maintien. Cette équipe de Saïda a déjà tourné la page de cette confrontation face au RCA et dès hier après-midi, elle s’est penchée sur la prochaine rencontre qui se jouera à Saïda face à l’ASK dans un match où la défaite est interdite pour les Saïdis. Ces derniers sont conscients de la tâche qui les attend, vendredi prochain, puisque l’objectif de Hadjari et Cie est les trois points du succès car le maintien du MCS passera obligatoirement pas une victoire devant l’ASK. C’est pour cette raison que ce club a déjà mis dès hier le cap sur cette confrontation et les joueurs ne veulent pas rater cette occasion pour renouer avec la victoire. C’est pour cette raison que l’ensemble de l’effectif était concentré sur cette séance d’entraînement et les directives du staff technique. Le MCS aura largement le temps de préparer ce grand rendez-vous où la victoire est impérative.

A. B.

Retour de Douicher
Absent lors de la dernière rencontre de son équipe, le milieu du terrain du MCS, Douicher, devra reprendre le service lors du prochain match face à l’ASK, puisque ce joueur a eu un accident de la route au début de la semaine dernière. Il a eu un congé de maladie de 5 jours et le staff technique l’a écarté du match face au RCA. Douicher a repris avec le reste du groupe et il est bon pour le service, ce qui veut dire qu’il fera son retour ce vendredi face à l’ASK.

Kebaïli devrait être opérationnel
Absent de la compétition depuis plus de trois mois, le milieu du terrain du MCS, Kebaïli, qui a subi une intervention chirurgicale au niveau à son genou, a repris les entraînements il y a plus de deux semaines. Ce joueur ne ressent aucune douleur au niveau de son ancienne blessure et il devra intégrer le reste du groupe dès aujourd’hui. Cela veut dire qu’il sera opérationnel face à l’ASK et même s’il n’est pas garanti de prendre la place dans les 11 entrants, il est fort possible qu’il sera sur le banc des remplaçants vendredi prochain.

Amar B.

A. B.

A. B.

N° 2256 Mardi 16 avril 2013

Coup d’œil Ligue 2

19

ASK

MSPB
rations d’après-match, Terraï a fait savoir qu’il comptait rester encore à la tête de l’ASK. Il paraît que la direction lui a fait savoir qu’elle comptait le garder encore l’année prochaine. Cette proposition vient confirmer que la direction est d’accord avec la vision des choses du coach. Si ce qui se dit ce confirme, un peu de stabilité à la barre technique ne fera pas de mal à nos amis khroubis.

Terraï bien parti pour prolonger

Belhadi : «On nous a intimidés avant le match»
Belhadi a effectué son retour à la compétition, à l’occasion du déplacement de son équipe à Médéa. Le défenseur central du Boubiya a joué tout le match et réussi à revenir avec un précieux point dans ses bagages. Un commentaire sur ce précieux point ramené de Médéa, face à l’OM ? C’est un point important ramené de Médéa. Je pense qu’on n’a pas d’autre choix que de gagner notre prochain match face à Témouchent, ce qui nous permettra d’assurer à 80% notre maintien en Ligue 2. Une lutte vraiment acharnée est lancée entre plusieurs équipes qui n’ont pas encore assuré leur survie en Ligue 2, qu’en pensez-vous ? Oui, la lutte pour le maintien concerne de nombreuses équipes. Je pense que la semaine prochaine nous éclairera davantage sur les équipes qui risquent d’accompagner le CRT en division inférieure. Qu’est-ce que qui vous le fait dire ? La semaine prochaine, Médéa rendra visite au MOC. Les deux équipes ont besoin de points pour sauver leur saison. Ensuite, il y a une rencontre très difficile qui attend Médéa contre Saïda, lors de la dernière journée du championnat. Vous avez compliqué un peu plus la situation de la formation de Médéa, vous avez dû en baver avec la réaction de l’entourage du club. Racontez-nous votre arrivée au stade ? On est arrivés tranquillement dans le bus, les vitres étaient ouvertes, on ne s’attendait pas à se faire intimider par le public. Mais six personnes se sont rapprochées du bus et ont commencé à proférer des menaces. La police n’était pas encore présente. Ces personnes cherchaient à nous intimider. On a fait fi de leurs agressions verbales. Et comment ça s’est passé sur le terrain et dans le tunnel ? C’est dans le tunnel que les intimidations se sont multipliées, mais on a gardé notre sang-froid et on a pu se concentrer sur notre match. Comment ça s’est passé au coup de sifflet final de l’arbitre ? Le public, qui nous avait intimidés avant le match, s’est mis à nous applaudir à la fin de la partie. Il a reconnu qu’on avait joué correctement. On n’avait pas simulé ou perdu du temps en usant d’anti-jeu. Il a été correct avec nous et c’est contre ses joueurs qu’il s’en est pris. Vous avez joué tout le match, donc vous ne souffrez plus de votre blessure, non ? J’ai joué tout le match, ça s’est bien passé et je n’ai rien ressenti. On a pensé que vous alliez récupérer votre brassard de capitaine, en renouant avec le championnat ? Je n’ai pas accepté de reprendre le brassard, parce que je venais tout juste de reprendre la compétition, après une longue période d’absence. Entretien réalisé par M. B.

«Oui, on a parlé de mon avenir»

on parcours est plus qu’honorable, personne n’a misé sur ce technicien, même son président Khettabi n’y croyait pas vraiment. Mais au fil des rencontres, Terraï a trouvé la bonne formule

S

pour mettre en place une équipe forte et accrocheuse. En bon communicateur, une qualité qui a fait toute la différence, le coach aksiste savoure bien sa réussite avec ce maintien arraché, avant la fin de saison. Dans ses décla-

Il a déjà parlé de son avenir avec la direction. Le coach khroubi a eu un tête-à-tête avec le président du CA au cours de la semaine passée. Les discussions ont bien commencé entre les deux parties, cela signifie aussi qu’il y a eu une proposition de la part de l’administration. Une chose est sûre, Terraï est prêt à poursuivre son parcours avec l’ASK. Il dira dans ce sens : «Je suis content de mon travail. La direction commence déjà à réfléchir à l’année prochaine. Lors d’une réunion tenue avant le match contre l’ASMO, on a abordé le sujet de mon avenir au sein du club. Il faut dire que la direction doit penser à renforcer l’effectif et garder les meilleurs éléments.» C’est le gros boulot que doivent accomplir les dirigeants. Abdou H.

Et de 9 pour Ouhadda !
Il a le vent en poupe, depuis quelques semaines, le buteur, passeur et très efficace joueur Zakaria Ouhadda qui est en train de réussir une excellente fin de saison. Le difficile début de saison est oublié. L’ex- élément du NAHD a fait du chemin depuis et gagné assez en maturité et en confiance. Le résultat est là. Son doublé de samedi dernier réalisé face au vieux briscard, Mezaïr, en est la meilleure preuve. Le numéro 7 de l’ASK est arrivé à inscrire neuf buts. Ce qui est positif comme bilan pour un jeune élément qui a un avenir très prometteur. Cette réussite, il la doit aussi à son coach Terraï qui a permis à Ouhadda de s’épanouir sur

Une prime de 5 millions
La direction khroubie a promis de verser une prime de 5 millions à chaque joueur, en guise de prime de victoire contre l’ASMO par 3-0. Khettabi doit juste tenir sa promesse et verser à ses éléments cette somme qui fera oublier aux joueurs les salaires impayés jusqu'à l’heure. A. H.

Il est forfait la semaine prochaine

le terrain et gagner une place en sélection militaire.

Malgré sa très belle forme, l’attaquant khroubi sera forfait, vendredi prochain. L’ASK devra faire sans son meilleur élément du moment face au MCS. La cause est toute simple, Ouhadda a reçu un quatrième carton jaune face à l’ASMO. Très actif avec l’EN militaire et son club, Ouhadda a besoin de repos pour souffler un bon coup. Il reviendra avec plus de fraîcheur physique, d’ici 15 jours. A. H.

Haddad a écopé d’un 4e carton
Haddad a écopé d’un 4e carton jaune, il sera donc absent contre le CRT. Haddad est suspendu. Ce n’est pas la première fois qu’il écope, cette saison, d’une suspension, pour cumul de 4 cartons.

SAM Bordji : «Oublier le match contre Blida»
11e nul de l’équipe !
Toutefois, cela ne reste qu’un petit épisode d’un difficile parcours qui nous attend», a prévenu le coach. Les hommes de la ville des Orange viennent d’enregistrer leur onzième nul, après celui de samedi dernier face aux hommes de la ville des Roses, cette saison. La plupart des joueurs que nous avons interrogés sur la prochaine rencontre face au CRB Aïn Fekroun semblaient motivés pour la réalisation d’une victoire à domicile. Affichant une sérénité visible, les poulains d’Ousmane Abderrahmane, à l’instar du milieu de terrain Belahouel, sont résolus à réaliser un grand match et arracher le gain du match : «C’est une rencontre difficile, comme toutes les autres. Nous devons donc bien les négocier. Le CRB Aïn Fekroun reste toujours une équipe respectable. Maintenant si l’on tient compte de la volonté qui anime le groupe, je reste confiant quant à un bon résultat.» Ettaoui-Wassim

Lamri a pesé sur la défense de l’OM

Comme à son habitude, Sid Ali Lamri a sorti le grand jeu. De l’avis de tous les présents, l’attaquant du MSPB a fait une belle prestation et pesé sur la défense adverse, même s’il n’a pas réussi à maquer. M. B.

MOC
Constantine refuse de rendre les armes
Le partage des points devant l’USM Annaba a été source de satisfaction dans l’environnement mociste. Un précieux point qui pèsera lourd dans le décompte final des Mocistes avides de garder cette dynamique de bons résultats. Pour l’histoire, les camarades de Kebia n’ont perdu qu’une rencontre en sept matchs. C’était face à l’Arbâa. Dans le collimateur actuel de l’équipe, on trouve la formation de Médéa qui est attendue de pied ferme au stade Hamlaoui, ce week-end. Un match qui pourrait décider de l’avenir proche du club constantinois.

Les joueurs confiants

Est-ce la fin de saison pour Behloul ?

L

es joueurs, qui ont bénéficié d’une journée de repos accordé par le staff technique, à l’issue de la dernière contre- performance, ont repris le chemin des entraînements, hier, au stade Ouali-Mohamed de Mohammadia, pour préparer leur prochain rendez-vous, face aux gars de Bougie.

«Il faut oublier le match face aux gars de Blida. Il faudra faire très attention à l’avenir. Le dernier nul que nous avons enregistré ne nous arrange pas, nous sommes dans l’obligation de récolter de bons résultat lors des prochains matchs, car conscients que nous avons les moyens technico-tactiques à même de les négocier à notre avantage.

Le carton rouge sorti au défenseur Behloul pourrait lui signifier la fin de saison. Avec une suspension qui se profile à l’horizon et qui pourrait compter pas moins de trois matches, ce sera la fin de la saison pour un jeune qui pourrait se maîtriser davantage, afin d’éviter pareille mésaventure. Mechhoud pense d’ores et déjà au palliatif sur le flanc droit de son réseau défensif.

Bonne ambiance à l’entraînement

Le climat est des plus détendus aux séances d’entraînement. Le sourire retrouvé, les éléments mocistes pourraient en tirer profit pour travailler dans la sérénité totale. En recevant l’O Médéa, ils savent qu’ils jouent gros et que le volet moral pourrait permettre à l’équipe de réaliser un bon résultat. T. A.

N° 2256 Mardi 16 avril 2013

Coup d’œil Clubs de Kabylie
Honneur Tizi-Ouzou (24e journée)
L’AS Tizi Ouzou tout proche du bonheur
n s’offrant, comme tout le monde l’attendait, trois autres points lors de cette 24e journée devant la JS Tadmait, l’AS Tizi-Ouzou a fait un grand pas vers son retour en Régionale 2. Menés au score sur un but d’Oukal, les camarades de Laliam sont vite revenus dans le match en remettant d’abord les pendules à l’heure, puis ajouter un second but avant la pause. Au retour des vestiaires, au moment où tous les présents au stade Oukil-Ramdane s’attendaient à une réaction des visiteurs, mal en point au classement, ce sont les locaux qui aggraveront, par trois fois, la marque. Un festival de buts qui dénote des forces des Tizi-Ouziens, auteurs d’un exceptionnel parcours cette saison. Une performance qui leur ouvre encore un peu plus les portes de la Régionale 2. En effet à l’allure où carbure l’équipe, il sera extrêmement difficile de barrer la route de l’accession au club de la ville de Tizi-Ouzou qui n’a jamais eu le moindre moment de doute dans son parcours.
S. S.

19

E

T

Draa Ben Khedda a du mérite Belloua n’a plus rien à espérer !
US Djemaa Saharidj qui accueillait un mal classé, en l’occurrence, l’ES Sikh n’Oumeddour, au stade de Tikobaine s’est imposé par quatre buts à deux. Un résultat qui arrange les affaires des banlieusards de Mekla qui se voient propulsés à la 5e place, ce qui n’est vraiment pas mal pour un promu, et qui enfoncent les gars d’Issiakhen, obligés de cravacher dur pour espérer sauver leur peau des affres de la relégation. Le LC Iflissen qui a mal débuté le championnat semble retrouver toute sa verve. Vendredi, dans le match avancé de cette 24e journée, les littoraux qui restaient sur une victoire hors de leurs bases ont engrangé un autre succès, devant l’ASC Ouaguenoun cette fois. Une victoire qui permet aux hommes du président Karim Ait Larbi de sortir la tête de l’eau et de se mettre à l’abri de la relégation. La lanterne rouge, le CA Fréha dont le sort est déjà scellé depuis plusieurs journées, n’a pas résisté devant les Espérantistes de Draa El Mizan qui l’ont emporté largement sur le score de quatre buts à zéro dont le troisième a été l’œuvre du gardien et capitaine de l’ESDEM sur penalty. Le match ayant opposé les deux autres menacés au plus haut point par la relégation, l’Olympique de Tizi Rached et l’US Sidi Belloua, est revenu aux Olympiens qui se sont fait des frayeurs en se faisant mener au score avant d’égaliser et d’ajouter deux buts en seconde période

o u j o u r s également emporté, survenues en un dans le cette fois devant le peu plus de vingt haut du DC Boghni. Les jeu- minutes, entre la 62’ tableau, le nots du président et la 88’. Le match dauphin, l’USM Kara, qui restaient qui a mis aux prises Draa Ben Khedda a sur un décevant nul la JS Boukhalfa au conservé son fau- à Tadmait le week- KC Taguemount teuil, suite à sa vic- end d’avant, se sont Azouz au stade toire par deux buts à rachetés de fort O u ki l-R amdane, un aux dépens du belle manière en deux équipes qui CRB Mekla, une l’emportant par trois jouent pour une équipe qui a tout in- buts à zéro devant place honorable au s’est térêt à se secouer les Montagnards qui classement pour s’éloigner de la n’ont résisté qu’une soldé par la victoire zone rouge, contrai- mi-temps avant de des visiteurs sur un rement aux gars de couler lors d’une se- score de trois buts à l’ex-Mirabeau qui conde période que un. Grace a ce sucessayent de coller les poulains de Ta- cès, les gars du préHamid autant qu’ils le peu- zekritt ont dominée sident vent au leader. En de bout en bout. Boudriche s’adjutous les cas, le dau- Une domination gent la 5e place juste phin n’entend rien ponctuée par quatre derrière leur victime lâcher même s’il jolies réalisations du jour. S. S. doit être quelque part convaincu Les résultats que la cause AS Tizi-Ouzou 5 – JS Tadmait 1 est pratique- USM Draa Ben Khedda 2 – CRB Mekla 1 ment entenJS Boukhalfa 1 – KC Taguemount Azouz 3 due pour le US Djemaa S aharidj 4 – ES Sikh Oumeddour 2 titre. Pour O Tizi Rached 3 – US Sidi Belloua 1 leur part, les 0 Etoilés de E Draa El Mizan 4– DC Boghni Draa El CA Fréha 0 – ES Draa El Mizan 4 Mizan l’ont LC Iflissen 2 –ASC Ouaguenoun 1

L’

dont un sur un penalty. Avec ce succès, les Olympiens passent devant l’ES Sikh n’Oumeddour. Une position rapprochée qui relance des plus belles la course à la survie en division d’Honneur où la lute s’annonce des plus acharnées pour pas moins de quatre clubs qui vont se livrer une bataille à distance lors des six journées qui restent à jouer et à l’issue desquelles on connaîtra le nom du troisième club qui accompagnera le CA Fréha et l’US Sidi Belloua en division Pré-Honneur.
S. S.

Le classement
Equipes Pts 1- AS Tizi Ouzou............. 64 2- USM Draa Ben Khedda... 57 3- E. Draa El Mizan........... 54 4- JS Boukhalfa................ 42 5- KC Taguemount Azouz. 38 6- DC Boghni...................... 36 - US Djemaa Saharidj........36 8- ES Draa El Mizan............ 34 9- LC Iflissen....................... 32 10- ASC Ouaguenoun........ 30 11- CRB Mekla..................... 28 12- JS Tadmait................... 24 13- ES Sikh Oumeddour...... 21 14- O. Tizi Rached............... 22 15- US Sidi Belloua............. 11 16- CA Fréha....................... 03

Honneur Bouira (22e Journée)

Djouab a tenu bon
n fin de compte, il n’y a pas eu de chamboulement en tête du classement de la première division de wilaya de Bouira à l’issue de la 22e journée. Ainsi, c’est l’ANB Djouab qui occupe toujours la première place avec deux longueurs d’avances sur le dauphin le DRB Kadiria qui n’a pas joué. La formation de Djouab a glané un précieux point, arraché en dehors de ses bases, dans son match au sommet face aux Maillotins du CRM qui aurait tant aimé s’offrir la peau du leader. Toutefois, c’est un résultat qui ne met pas à l’abri les Djouabis, puisque le DRB Kadiria évoluera ce mardi à domicile face au CR Bordj Okhris, au moment où Djouab sera au repos. L’équipe de Kadiria peut profiter du repos de Djouab pour s'accaparer de nouveau du fauteuil de leader. Loin derrière, trois équipes partagent la troisième place, le CR M’Chedallah, l’ABR Djebahia qui est revenue avec les trois points de la victoire face à l’équipe de Takerboust, la JSC Aghbalou. Pareil pour l’équipe de Z’riba, l’ASC

23e journée, aujourd’hui 14h

E

Ahl El Kseur, qui a remporté le duel des Ath Yaala en s’imposant sur le score de 3 à 1 devant l’IRB Esnam. Le CR Bordj Okhris, quant à lui, a trébuché une nouvelle fois à domicile, battu par Guelta Zerga sur le score de 3 – 1. Pour sa part, l’ASC El Hachimia s’est offert la lanterne rouge chez ce dernier sur le score de 1 but à 0.

Le DRB Kadiria sur une voie royale

C’

Adjaout

Le classement
Equipes Points 1 – ANB Djouab……… 50 2 – DRB Kadiria……… 48 3 – CR M’Chedallah……… 34 4 –ABR Djebahia……….. 34 5 – ASC Ahl El Kseur…….. 34 6 – ASC El Hachimia…… 31 7 – IRB Esnam………… 30 8 – O. Raffour……….. 28 9 - CR Bordj Okhris…….. 26 10 – JSC Aghbalou………. 19 11 – AG Zerga………….. 15 12 – IR Bechloul…………. 7 13 – ASC Dirah… (forfait général) 14 – JS Ain Turk (forfait général)

Les résultats
CR M’Chedallah CR Bordj Okhris IRB Esnam IR Bechloul JSC Aghbalou 0- ANB Djouab 0 1- A Guelta Zerga 3 1- ASC Ahl El Kseur 3 0- ASQC El Hachimia 1 0- ABR Djebahia 2

est une belle opportunité qui se présente pour le DRB Kadiria s’il veut reprendre les commandes en raison du repos forcé de l’ANB Djouab qui devait affronter l’ASC Dirah. Ainsi, l’équipe de Kadiria devrait évoluer sur du velours face à une équipe de Bordj Okhris en pleine déconfiture comme l’illustre l’humiliation subie lors de la dernière journée à domicile devant Guelta Zerga, pourtant avantdernier au classement général. Le reste des rencontres de cette journée ne sont pas d’un grand enjeu puisque, désormais, l’accession se jouera entre les deux équipes du haut du tableau. Concernant la relégation, il n’est plus un secret pour personne que

la JS Ain Turk et l’ASC Dirah ont quitté le championnat prématurément et sont automatiquement relégués en Pré-Honneur. En revanche, il y aura le derby maillotin entre la JSC Aghbalou et le CR M’Chedallah avec un avantage certain au CRM. L’Association de Guelta Zerga recevra l’IRB Esnam pour confirmer son dernier résultat ramené de Bordj Okhris, mais ce n’est pas gagné d’avance. En revanche, le

stade de Z’riba abritera le deuxième derby des Ath Yaala en l’espace de quatre jours puisque l’ASC Ahl El Kseur recevra la lanterne rouge, l’IR Bechloul. L’ASC El Hachimia, affrontera les Olympiens de Raffour pour une grande affiche mais malheureusement sans enjeu puisque les deux équipes sont coincées au milieu du tableau.

Adjaout

Le programme
DRB Kadiria JSC Aghbalou A Guelta Zerga ASC Ahl El Kseur ASC El Hachimia ASC Dirah Exempt : CR Bordj Okhris CR M’Chedallah IRB Esnam IR Bechloul O Raffour ANB Djouab (forfait de l’ASCD) ABR Djebahia

Pré-Honneur Bouira (20e Journée)

deux journées seulement de la fin de la saison, c’est l’US Auzia, équipe de la daïra de Sour El Ghozlane qui s’est engagée cette saison en championnat de wilaya de Bouira, qui a franchi un grand pas vers l’accession. Néanmoins, il lui faudra d’abord attendre le verdict du bureau de la ligue de football de Bouira concernant les nombreuses affaires en suspend, notamment le forfait de l’US Auzia lors de la 18e journée face à l’ESJ Taguedit. Ceci dit, lors de cette 20ème journée, les Unionistes de l’antique Auzia sont allés imposer le match

L’US Auzia fonce droit vers l’accession A
nul à l’un de leurs principaux concurrents pour l’accession, la JS Bouaklane (0-0). Pour la prochaine journée, l’AS Taghzout aura une chaude explication avec JS Bouaklane, alors que l’USA recevra le CB Mezdour. Lors de la dernière journée, La JSB recevra l’ESJ Taguedit tandis que l’US Auzia et l’AS Taghzout évolueront en déplacement, l’USA se rendra chez l’ESC Ouled Rached alors que l’AST sera l’hôte du CB Mezdour. Mathématiquement, il suffira à Auzia d’assurer une victoire et un match nul pour accéder en division d’Honneur. Pour revenir à la

Le classement
Equipes Points Joués 1 – US Auzia…………… 42 19 2 – JS Bouaklane…………. 39 18 3 – AS Taghzout…………. 38 19 4 – JS Chorfa……………. 29 17 5 – ESC Ouled Rached…… 3 17 6 – ESJ Taguedit………… 20 17 7 – CB Mezdour………… 16 17 8 – O. Saharidj…………. 12 17 9 – Béni Hamdoun……… 08 18 10 – CB Hakimia………. (forfait général) 11- W. Ath Vouali……… (forfait général) 12 –WC Maamoura……….. (forfait général)

20e journée, Béni Hamdoun risque qui avaient l’avantage d’un but à zéro, de sévères sanctions par la LFWB, les une nouvelle affaire sur le bureau de Ath Hamdoun qui devaient recevoir la ligue de Bouira. l’ESJ Taguedit se sont présentés sans Adjaout ambulance ni médecin. D’autre part, la rencontre entre les Olympiens de Les résultats Saharidj et la JS O Saharidj 0- JS Chorfa 1 (partie arrêtée) Chorfa a connu des scènes de vio- JS Bouaklane 0- US Auzia 0 lence qui ont Béni Hamdoun ESJ Taguedit (non joué) obligé l’arbitre de CB Mezdour CB Hakimia (forfait général du CBH) mettre un terme aux hostilités ESC Ouled Rached – W Ath Vouali (forfait général du WAV) alors que se sont les Cherfaouis WC Maamoura - AS Taghzout (forfait général du WCM)

N° 2256 Mardi 16 avril 2013

Coup d’œil Ligue 2

19

ESM
La patte d’Ousmane Abderrahmane
mane, les chances de l’ESM de gagner le titre sont réelles. «On est capables de négocier à notre avantage les deux seuls déplacements qui nous attendent. Notre équipe a démontré qu'elle évolue mieux hors de ses bases et cela nous pousse à faire confiance à nos joueurs pour la suite du parcours. Toutefois, la seule chose qui me préoccupe, ce sont les blessures et les sanctions qui pénaliser mon équipe», ajoutera-t-il.

CRT
«Nous lutterons de toutes nos forces jusqu’à la fin de la dernière journée»
Le poumon des Vert et Blanc, en l’occurrence Gariche, auteur d’une belle prestation lors du dernier match en déplacement à Temouchent, a bien voulu nous répondre à nos questions sur la dernière victoire enregistrée et leur retour en force pour jouer l’accession.

Gariche :

L'équipe ne tient bon qu'une mi-temps
équipe témouchentoise a surpris l'ESM lors des premières minutes de sa confrontation de samedi dernier, puisque après le but de Benamar inscrit à la 5e minute, les protégés de Bencheriet se donnèrent et ont failli ajouter un second but par Belbachir qui a temporisé, au lieu de tirer vers les bois de Belarbi. Cette attitude des coéquipiers de Mouffok s'est avérée inutile, car les joueurs mostaganémois ont bien géré cette mi-temps puisqu'ils ont résisté à la fougue du CRT lors des trente premières minutes, pour ensuite prendre les opérations en main et dominer les débats. Une première fois, ils égalisèrent par Bouziani, à 4 minutes de la fin de la période, et une seconde fois par Belgherbi, à la 71’, qui profita d'une bévue des locaux pour aggraver le score. L'équipe de l'ESM aurait pu ajouter d'autres buts, si ses attaquants avaient fait montre de précision devant les bois de Khaldi. Les joueurs témouchentois avaient les jambes lourdes lors de la deuxième mi-temps au cours de laquelle la fatigue se faisait sentir énormément chez les coéquipiers de Rachedi.

L'

Le palmarès du club demeure vide

N

ul n'ignore que l'ES Mostaganem a toujours été un vivier de grands talents. Malheureusement pour le club de la populeuse banlieue de la Dahra, les moyens financiers lui ont manqué, d'où le départ de ses meilleurs éléments vers d'autres clubs mieux nantis. Il y a deux années, les problèmes avaient considérablement handicapé l'équipe fanion. Mais depuis, la sérénité est revenue avec l'arrivée de Zerrouki à la présidence du club. On ne présente plus ce dirigeant qui connaît le football. Il faut donc insister sur la présence rassurante de ce président qui a eu le bon réflexe d’engager Ousmane Abderrahmane. Assurément, la stabilité à tous les niveaux commence à porter ses fruits, comme l'atteste le remarquable classement de l'équipe. Et pourtant, au coup d'envoi, l’ES Mostaganem ne figurait nullement parmi les favoris, loin de là. Le CRB Aïn

Ousmane croit toujours en son équipe

Fekroun, le RC Arbâa et le MO Béjaïa formaient, au départ, le groupe qui devait imposer sa suprématie. L’ES Mostaganem développe cette saison un football offensif des plus séduisants, sous la coupe d’Ousmane Abderrahmane, tandis que le buteur Yazid a retrouvé ses sensations, après plusieurs expériences malheureuses dans d'autres clubs. L'objectif, qui a été revu à la hausse en cours de saison, demeure une place sur le podium qui permettra à l’ESM de passer à un autre stade, celui de jouer le titre.

L'entraîneur de l’Espérance de Mostaganem croit au retour en force de l’ESM «L'équipe de l’Espérance de Mostaganem est en train de gagner du terrain. Toutefois, le groupe n'est pas perturbé, on est décidés à conserver notre place du championnat», dira-t-il. Pour Ous-

Même si les dirigeants veulent faire croire que l'objectif tracé reste toujours l’accession, dans le camp des supporters, on ne croit plus au père Noël, comme nous le dira un fan du club : «Chaque saison, c'est le même refrain, il me semble que Mostaganem n'arrivera jamais à monter une équipe capable de jouer à un haut niveau. Le problème n'est pas le manque de moyens financiers ou matériels, mais un problème d'hommes capables de mener le club à bon port. Des hommes honnêtes et crédibles. A mon avis, dans cette ville connue par sa richesse, ce ne sont pas les hommes qui manquent, ni l'argent, mais les gens ne veulent pas investir dans le football. Certains parmi ceux qui gravitent autour du club ne cherchent qu'à se faire un nom, ni plus ni moins. Sinon qu'ils nous disent ce qu’ils ont apporté au club ! N'oublions pas que le club phare de Mimosa en est à sa énième années d'existence, mais son palmarès est vide.» Ettaoui-Wassim

Un mot sur la victoire face au CRT ? Nous avons fait l’essentiel. Je crois que notre volonté de remporter cette rencontre a fait la différence. Nous avons fourni une très belle prestation, face à un adversaire qui n’était pas de taille, mais les 3 points de la victoire n’ont pas servi à grand-chose, l’équipe est restée à la même position, soit derrière le trio de tête. Une belle victoire, cela ne vous arrive pas souvent ? Face au CRT, les joueurs étaient motivés et déterminés à gagner ce match. Malheureusement, les donnés ont été autrement, cela a suffi pour qu’on améliore notre efficacité offensive. Comment se présente la prochaine rencontre face au CRB Aïn Fekroun ? Le groupe est décidé à ne céder aucun point, que ce soit à domicile ou à l’extérieur, afin d’améliorer notre capital points. Mais on fera de notre mieux pour offrir une autre victoire à nos supporters. Seriez-vous en mesure de réaliser un bon résultat ? Bien sûr, nous préparons ce match de la meilleure des manières. Sait-on jamais, le CRB Aïn Fekroun, mathématiquement, est toujours en course, nous lutterons de toutes nos forces jusqu’à la fin de la dernière journée. Un dernier mot… On fera de notre mieux pour procurer de la joie à nos supporters qui sont dans l’attente d’un sursaut d’orgueil de notre part, c’est ce qu’on tâchera de faire ce vendredi. Entretien réalisé par Ettaoui-Wassim

Ould Lakhdar, en bon capitaine d’équipe

Benamar met fin à la stérilité de l'attaque

Le défenseur latéral, Ould Lakhdar, appelé "Nitou", a été promu capitaine d'équipe du CRT lors de ce derby de l'ouest. Nitou, en bon capitaine, a vaillamment poussé ses coéquipiers à se surpasser pour remporter une victoire, mais l'expérience des protégés de Osmane a fait la différence.

SAM

Les Samistes ont repris hier

L

Bordji : «Oublier le match contre Blida»

es joueurs, qui ont bénéficié d’une journée de repos accordé par le staff technique, à l’issue de la dernière contre- performance, ont repris le chemin des entraînements, hier, au stade Ouali-Mohamed de Mohammadia, pour préparer leur prochain rendez-vous, face aux gars de Bougie.

Aïdoudi : «On fera de notre mieux pour sauver notre saison»
Un mot sur le semiéchec concédé au Stade Hassiane de Tighennif ? C’était un match difficile. Il y avait, ce jour-là, beaucoup de pression sur les deux équipes qui se trouvent dans une situation similaire. On aurait pu scorer davantage, mais on a raté beaucoup d’occasions. L’essentiel pour nous, c’est d’avoir pu récolté un point à domicile. J’espère que c’est le déclic et qu’on va continuer sur ce chemin et que ce nul sera suivi par des victoires. Comment se déroule la préparation, en prévision de ce match face au MOB ? Le plus normalement du monde, il n’y a rien de spécial. On travaille dans une bonne ambiance et le groupe est conscient de l’importance de ce rendezvous. Comment voyez-vous cette confrontation ? Elle ne sera pas facile devant un adversaire redoutable qui carbure bien, mais on fera tout pour ne pas retourner bredouilles de notre déplacement. Peut-on connaître les raisons de ces échecs ? Ceux qui ont suivi la rencontre contre l’USM Blida n’ont rien compris. On joue bien, on se crée pas mal d’occasions mais sans résultat. Peut-être que la situation s’améliorera et que le SAM s’éloignera définitivement de la zone rouge. Le match contre les Bougiotes, comment s’annonce-t-il pour vous ? Il sera difficile pour les deux équipes, même si nous jouerons en conquérants. Nous allons tout faire pour ne pas laisser filer l’occasion de ne pas retourner bredouilles de notre déplacement. Entretien réalisé par Ettaoui-Wassim

Jamais deux sans trois pour l’ESM

N'ayant inscrit aucun but depuis cinq matchs, l'attaquant Benamar, qui a marqué le but de son équipe à la 5’ du match, a mis un terme à la poisse qui collait à la ligne de l'attaque du CRT qui n'avait pas secoué les filets depuis le match contre le CRB Aïn Fekroun, pour le compte de la 21e journée.

«Il faut oublier le match face aux gars de Blida. Il faudra faire très attention à l’avenir. Le dernier nul que nous avons enregistré ne nous arrange pas, nous sommes dans l’obligation de récolter de bons résultat lors des prochains matchs, car conscients que nous avons les moyens technico-tactiques à même de les négocier à notre avantage. Toutefois, cela ne reste qu’un petit épisode d’un difficile parcours qui nous attend», a prévenu le coach.

11e nul de l’équipe !
Les hommes de la ville des Orange viennent d’enregistrer leur onzième nul, après celui de samedi dernier face aux hommes de la ville des Roses, cette saison.

Les joueurs confiants

La plupart des joueurs que nous avons interrogés sur la prochaine rencontre face au CRB Aïn Fekroun semblaient motivés pour la réalisation d’une victoire à

domicile. Affichant une sérénité visible, les poulains d’Ousmane Abderrahmane, à l’instar du milieu de terrain Belahouel, sont résolus à réaliser un grand match et arracher le gain du match : «C’est une rencontre difficile, comme toutes les autres. Nous devons donc bien les négocier. Le CRB Aïn Fekroun reste toujours une équipe respectable. Maintenant si l’on tient compte de la volonté qui anime le groupe, je reste confiant quant à un bon résultat.» Ettaoui-Wassim

Les dirigeants aux abonnés absents

L'équipe de l'Espérance, en battant le CRT chez lui par 2 buts à1, samedi dernier, a confirmé de manière on ne peut plus claire le dicton qui dit "jamais deux sans trois", du moment qu'elle a battu l'équipe témouchentoise en Coupe d'Algérie puis au match aller, enfin ce samedi dernier en retour, en plus d'une joute amicale au mois d'Août. Apparemment, l'ESM est devenue la bête noire du CRT puisque la saison précédente, Mosta a réalisé la même performance.

Lors du match CRT-ESM, tous les observateurs ont remarqué l'absence des membres du comité de sauvetage au stade Embarek-Boucif. Les gens se demandent pourquoi ces dirigeants fuient-ils leur équipe. La réponse est toute claire, aucun d'eux ne peut affronter les joueurs qui ne cessent pas de réclamer leurs arriérés des six derniers mois . Bensalah

N° 2256 Mardi 16 avril 2013

Coup d’œil Ligue 2

19

NAHD

USMB
Mehia : «Blida doit se donner les moyens de réussir»
Le défenseur blidéen, Mehia, nous a fait, dans l’entretien qu’il nous a accordé, un bilan de la saison qui vient de s’achever. Une saison qu’il considère comme la plus sombre depuis qu’il est à Blida. En ce qui concerne son avenir, même s’il ne l’a pas déclaré ouvertement, son intention est de rempiler à l’USMB.

Auteur d’une belle prestation face au MOB en ayant sauvé son équipe de plus plusieurs buts, le gardien des Sang et Or, Seddik Mokrani, a prouvé, encore une fois, ses qualités de garder les bois du Nasria. En ce qui concerne la victoire, Mokrani a estimé que le NAHD l’a bel et bien méritée et qu’il faudra le confirmer face à Blida, afin d’assurer officiellement le maintien en D2.

Mokrani : «Notre victoire face au MOB est méritée»
Mais en deuxième période, on a remarqué que vous avez subi le jeu ? Effectivement, en seconde période, la fatigue nous a fait défaut, ce qui nous a obligé de jouer en bloc derrière. On est restés en place en résistant jusqu'au coup de sifflet final. Vous avez sorti un beau match, en arrêtant plusieurs occasions du MOB, on peut dire que c’est le déclic pour vous ? Absolument, la confiance que m’a donnée le coach Zoheir Djelloul m’a poussé à me donner à fond pour prouver mes qualités et aider mes coéquipiers à sauver l’équipe. J’avais longtemps souffert lorsque les entraîneurs précédents m’avaient clairement mis à l’écart, même si tout le monde reconnaît ma valeur. Mais bon, c’est du passé et désormais, je dois continuer sur la même lancée. Pensez-vous que vous avez définitivement assuré votre maintien ? Mathématiquement parlant, pas encore, car il nous manque un point pour assurer officiellement notre maintien en D2, ce qu’on essayera de réaliser le plus tôt possible, sachant que la victoire face au MOB a été très importante et nous a libérés psychologiquement. J’espère qu’on réalisera une belle fin de saison, afin de mieux préparer la saison prochaine où on essayera de jouer les premiers rôles. Comment appréhendezvous le match face à l’USM Blida ? Il est clair que ce sera un match très difficile, vu que notre adversaire jouera toutes ses chances pour réaliser l’accession. De notre côté, on se déplacera à Blida pour ramener un bon résultat. Pour y parvenir, on devra rééditer la prestation face au MOB.

compte beaucoup. C’est à cause justement de ce manque de métier que nous avons perdu beaucoup de points, principalement en fin de matchs. Je suis sûr que s’il y avait un plus grand nombre de joueurs d’expérience dans l’équipe, nous aurions terminé la saison à une bien meilleure place.

L’USMB restera une saison de plus en L2. La logique a-telle été respectée ?
Si vous me demandez, si ce sont les meilleures équipes du championnat qui vont accéder, je vous répondrais que ce n’est pas du tout le cas. Plusieurs équipes qui pratiquent un football de qualité ont été sanctionnées pour cela. En ce qui concerne l’USMB, je suis certain qu’elle retrouvera l’élite dès la fin de la saison prochaine.

Tout d’abord, ce nul contre le SAM vous prive d’un retour en L1. Un commentaire ?
J’éprouve surtout de la tristesse surtout que nous avions les moyens de gagner et d’entretenir l’espoir. Je dirais seulement que si l’USMB ne fait pas partie de l’élite la saison prochaine, elle le doit à son mauvais début de saison.

Quel est votre commentaire, après cette victoire face au MOB ? Je pense que notre victoire est logique et méritée, car on a bien géré la rencontre du début jusqu'à la fin. On voulait à tout prix mettre fin à la série de mauvais résultats et assurer officiellement le maintien. C’est la raison pour laquelle on a vu une équipe soudée et déterminée.

Quelles sont les choses qui doivent changer au club ?
Tout simplement que le club se donne les moyens de réussir. Il faut tirer des leçons de cet échec. Il faut un recrutement de qualité. Nous avons de très bons jeunes à Blida et il leur faut s’aguerrir aux côtés de joueurs qui ont de l’expérience. La vérité est que pour que les objectifs soient atteints, il faut que l’amalgame jeunes et anciens joueurs soit harmonieux. Je serais le premier à renouveler mon contrat si ces conditions sont réunies.

Entretien réalisé par Boudi Omar

Tout le monde s’accorde à dire qu’il y a des équipes qui ont faussé le championnat. Quel commentaire faitesvous à ce sujet ?
C’est désolant et, personnellement, j’éprouve de la honte pour notre football. Chez nous, il y a d’abord cette totale absence de culture sportive et de professionnalisme. C’est un réel problème dans notre football.

USMB-NAHD aura lieu le vendredi 19 avril
La rencontre qui opposera l’USMB au NAHD, pour le compte de la 28e journée de D2, a été programmée pour ce vendredi, à 15h, au stade de Brakni, selon un communiqué paru sur le site de la Ligue de football professionnelle. Les Sang et Or devront confirmer leur victoire face au MOB, afin de s’assurer officiellement le maintien en D2 et ainsi commencer à préparer la prochaine saison.

Nasria refuse de jouer en amical face à l’USMH
Le staff technique du Nasria, qui avait reçu une demande de jouer en amical face à l’USMH, n’a finalement pas accepté et ce, en raison de la programmation du match pour aujourd’hui. Chose qui n’arrange pas les affaires du NAHD, surtout que les joueurs ont repris les entraînements hier et donc le staff technique a jugé de ne pas s’aventurer, surtout avant le match de vendredi face à l’USMB.

On vous laisse conclure…
Il faut qu’il y ait à Blida surtout une vision des choses à moyen terme. L’équipe qui veut réussir doit s’appuyer sur la même ossature et surtout avoir le même staff pendant plusieurs saisons. Il faut aussi de très gros moyens financiers. Les supporters et la ville de Blida méritent d’avoir un très grand club et cela sera, j’en suis sûr, le cas, très bientôt.

B. O.

Vous pensez donc que si cette saison a été un échec, c’est à cause de l’effectif, n’est-ce pas ?
Sincèrement, c’est l’une des principales causes. Je ne dis pas que ceux qui ont étés mes coéquipiers ne se sont pas battus, mais pour beaucoup d’entre eux, c’est leur première saison en L2 et cela

RCA
Une leçon de morale version Ouahssi
our la réunion de reprise habituelle qui permet de faire le debrief de la dernière rencontre, c’est le président des Bleu, Ouahssi, qui a décidé de prendre la parole. Nullement satisfait du résultat, il ne s’est pas empêché de tirer les oreilles à quelques-uns. C’est une rencontre qui était largement à la portée de l’équipe qui s’est, par moments, laissé embarquer dans le jeu de la provocation des Saidis qui ont passé plus de temps à parler que de courir après le cuir. Ce résultat nul devrait être une nouvelle leçon pour les poulains de Boudjaârane, estime le premier responsable du club. Autant faire des erreurs en deuxième divi-

Bougueroua aux soins intensifs
Présent vendredi sur le banc de touche lors de la réception du MCS, le rôle de l’attaquant du RCA Bougueroua se limitait à compléter la liste des 18. En effet, avec les blessures ainsi que les suspensions, le staff n’avait d’autre choix que de convoquer son attaquant pourtant très loin de sa forme, à cause d’une blessure à la cheville. Par ailleurs, cette semaine, Bougueroua se mettra aux soins intensifs. Deux séances de soins sont programmées pour le joueur par jour. Il est évident qu’après la pâle prestation de l’équipe cette semaine, Boudjaârane voudrait à tout prix récupérer son meilleur joueur. Cependant, il n’est pas certain que ce dernier soit remis sur pied pour le déplacement de la semaine prochaine. D’ailleurs, ce sera une surprise.

Il n’a pas assisté à la séance de reprise
Plus les jours passent, plus la participation du joueur la semaine prochaine est incertaine. Bougueroua était d’ailleurs le seul absent lors de cette séance de reprise d’hier prévue à 15 heures. Ce dernier a effectué sa deuxième séance de rééducation à l’infirmerie du club.

Entretien réalisé par Slimane B.

P

sion et se forger un mental de fer, que d’en commettre en Ligue 1, la saison prochaine. Mais, puisque l’accession n’est pas encore assurée, la formation du RCA doit encore fournir un dernier effort dans cette course finale pour la montée. Encore trois points à prendre sur les trois matchs restants. C’est pourquoi, Boudjaârane a tenu à remotiver ses troupes. Il est hors de question que l’équipe enregistre un nouveau faux pas la semaine prochaine face à l’ABM. Les coéquipiers de Maddour doivent d’ores et déjà se préparer à cette nouvelle empoignade en oubliant les deux derniers faux pas en championnat.

L’USMB restera en L2… Les raisons d’une débâcle

Un début de saison catastrophique

Cherfaoui va mieux

P

Malheureusement, l’attaquant Bougueroua n’est pas le seul dans cet effectif d’Ezzergua à souffrir d’une blessure. On parle aussi de Cherfaoui qui présente un cas moins grave. D’ailleurs, il pourra se contenter d’une séance de rééducation par semaine. Son retour à l’entraînement, hier, est de bon augure pour l’équipe.

Lamine Amimi

our la troisième année consécutive, le grand club de Blida a raté de peu l’accession en L1. Pour comprendre comment il en est arrivé à cette situation, il faut remonter au mois de mai de l’année dernière. Le président Zaïm expliquera qu’il n’a reçu l’aide de personne et qu’il s’était retrouvé tout seul à y aller de sa poche, pour assurer le quotidien de l’USMB. Le recrutement sera, pour le moins, parcimonieux et il ne comblera aucunement le départ massif de joueurs. Un grand retard sera accusé et le coach blidéen ne disposera que de quelques semaines pour préparer l’équipe en vue de l’entame du championnat.

Une crise multiforme
La crise multiforme qui minait l’USMB, menaçait sérieusement le grand club de Blida. Rien n’est fait pour aider Zaïm. L’actuel président de l’USMB expliquera : «Après avoir été, pendant huit ans, à la tête du club, avec tous les sacrifices que cela exige, et devant beaucoup d’ingratitude, j’avais décidé de me retirer définitivement des affaires du football. C’est en voyant l’USMB se débattre devant mille et un problèmes, que j’ai donné mon accord pour reprendre le club en main !… Maintenant que le club se trouve en difficulté, il fait l’objet d’une totale indifférence.»

S. B.

RCK

DNA A quatre jours du choc contre Boussâada :

Affaire Ezéchiel : Après les menaces de sanction de la FIFA…

Le secrétaire du Club Africain à Blida
Le secrétaire général du Club Africain s’est rendu à Blida, avanthier, et s’est entretenu avec Zaïm. Il a proposé un échéancier pour le paiement du montant restant après le transfert d’Ezéchiel. joueur tchadien au Terek Grozny, le club phare de la Tchétchénie qui est dirigé par un puissant homme d’affaires, sans verser la moindre contrepartie à l’USMB. Après plusieurs rappels, Zaïm fut contraint et forcé de porter l’affaire devant la commission des litiges de la FIFA. Cette commission a rendu son verdict et elle a interdit au Club Africain tout recrutement de joueurs étrangers et cela jusqu’à règlement de la dette envers l’USMB.

E

n plus de la précieuse victoire acquise vendredi dernier a Benhaddad face à l’IBL, l’entraîneur Mustapha Biskri a apprécié le comportement et le rendement de ses joueurs. C’est ce qui a d’ailleurs réconforté le coach koubéen qui appréhendait ce match à la veille du grand rendez-vous contre le leader. A la veille de cette décisive empoignade, le staff technique du RCK continue à apporter les dernières retouches sur la composante qui sera alignée samedi prochain à Boussaâda. Selon l’entraîneur koubéen, la victoire face à Lakhdaria est intervenue au bon moment et ses joueurs sont

La victoire pour croire…
désormais concentrés sur le prochain match de championnat. Durant la première séance d’entraînement de la semaine à Benhaddad, lundi dernier, Mustapha Biskri a tenu un discours franc et direct à ses joueurs. Tout en les félicitant pour leur succès contre Lakhdaria, l’entraîneur des Vert et Blanc s’est montré exigeant et a demandé à ses éléments de continuer sur leur lancée. Il a insisté sur les trois points à l’occasion du prochain duel face à l’ABS. Biskri veut remporter son deuxième match à l’extérieur de suite et par là même réduire l’écart à un point et croire ainsi plus que jamais à l’accession. Sur le plan de l’effectif, le staff technique n’aura pas l’embarras du choix, il sera encore une fois contraint de garder le même effectif qui a affronté Lakhdaria. En plus de cela, deux autres joueurs manqueront à l’appel. Il s’agit de Benkouider et Essaïd. Alors que le groupe ne sera pas au grand complet, le coach koubéen songe à relooker partiellement son onze tout en gardant le

La charge revue à la baisse

même schéma tactique. En somme, la balle est dans le camp des coéquipiers de Banouh.

Désormais, les coéquipiers de Madour pourront respirer et profiter plus des moments de récupération. La semaine passée, le staff technique avait augmenté un peu la charge puisque les joueurs ont été astreints à un volume élevé de travail physique. Cette semaine, ce ne sera pas le cas puisque les coéquipiers d’Ould Z’mirli auront plus de temps de récupération. Ainsi, la charge sera donc définitivement diminuée. C.R.

Le club tunisien interdit de recrutement

L’ancien attaquant blidéen, Ezéchiel, avait été transféré au Club Africain, il y a de cela trois saisons. Le club tunisien ne s’était acquitté que de la moitié de la somme qu’il devait à l’USMB. En plus de cela, il a transféré le

S. B.

20
PSG

N° 2256 Mardi 16 avril 2013

Coup d’œil International
Barça

Zlatan «Nous allons gagner la C1 avec Beckham»
Malgré l’élimination en quart de finale de la Ligue des Champions, l’attaquant suédois du PSG s’est montré très optimiste et surtout très motivé pour la saison prochaine, lors d’un entretien accordé à Skysports: «Nous allons gagner la Ligue des Champions, et Beckham fera partie de cette équipe... Les propriétaires du PSG veulent que David reste, et nous les joueurs aussi. C’est un grand professionnel, nous sommes tous heureux de l’avoir ici. Après le match de Barcelone, on a pu constater que nous ne sommes pas seulement un club économiquement viable, mais aussi une équipe très compétitive» a ajouté l’ancien joueur du Milan AC.

Rosell charmé par un «Neymar va apporter international allemand d’autres solutions en attaque»
Ancien défenseur emblématique du Barça et de la Roja dans les années 90, Miguel Angel Nadal a donné son avis sur la probable venue du prodige brésilien Neymar, qui est de nouveau annoncé très proche d’un transfert au Barça : «Il apporterait une autre façon de terminer les actions. Avec lui, c’est avoir d’autres solutions pour casser le jeu parfois prévisible du Barça dans les derniers mètres» a affirmé l’oncle et entraîneur du tennismen Rafael Nadal.

Nadal 

Rooney au profit du PSG
Capitaine du PSG cette saison, le défenseur brésilien, iago Silva, a tenu à jouer aussi le rôle d’ambassadeur du club parisien, au moment d’évoquer une probable venue de l’attaquant anglais de Manchester United, Wayne Rooney : «S’il recherche un nouveau défi, il n’y a pas meilleur endroit qu’ici. Cette équipe va remporter la Ligue des Champions d’ici trois ou quatre ans. C’est le projet le plus excitant du monde du football», a confié l’ancien Milanais au Mirror hier.

Thiago Silva drague

Alors qu’il est plus préoccupé par le recrutement du Brésilien Neymar ces derniers jours, le président Sandro Rosell, qui a déjà lâché une bombe récemment, en affirmant son intérêt pour un joueur du Real Madrid, sans pour autant donner de nom, a récidivé, mais cette fois avec un joueur allemand. «Il y a un joueur allemand qui me plaît, a révélé le président du Barça à la chaîne de télévision allemande ZDF. Mais je ne dirai pas son nom parce que si nous le voulons, cela pourrait faire monter son prix». Alors que les médias ne cessent d’affirmer la probable venue de l’international allemand de Dortmund Mats Hummels (24 ans), pour renforcer le secteur offensif, il ne faut pas écarter la piste de Mesut Özil, qui est non seulement Allemand, mais qui joue en plus au Real Madrid !

Lors de la double confrontation entre le Barça et le Bayern Munich, en demi-finale de la Ligue des Champions, le cœur de Josep Guardiola sera partagé avant ce rendez-vous européen, lui qui a connu de nombreux succès avec les Catalans, tout en s’apprêtant à démarrer une nouvelle expérience la saison prochaine avec le club bavarois. Le directeur sportif du Barça Andoni Zubizarreta a affirmé qu’avant cette double confrontation, il fallait laisser tranquille Pep Guardiola. «Il faut laisser Pep (Guardiola) tranquille. Il s’agit d’une demifinale entre le Barça et le Bayern et il faut laisser tranquilles ceux qui ne font plus partie du club», a estimé Zubizarreta au micro de la chaîne Canal+ Espagne, avant de poursuivre : «Il (Guardiola) nous a beaucoup aidés et maintenant, il va devoir à la fois souffrir et profiter du match. Mais je suppose qu’il en profitera plus qu’il ne souffrira car il aime avant tout le football.»

Zubizarreta : «Il faut laisser Guardiola tranquille»

Kompany «Des moments rares et inoubliables»

Man City

Löw «Dortmund est en forme, tout est possible»

Dortmund

Avant même l’ouverture du marché des transferts estival, l’Inter Milan aurait d’ores et déjà conclu la venue du footballeur argentin Ruben Botta, âgé de 23 ans, qui a visiblement déjà donné son aval aux dirigeants italiens. Interrogé à ce sujet, le milieu de terrain du club de Tigre a indiqué qu’il est d’être chez les Nerazzurri. «Je Le sélectionneur allemand, Joachim pressé suis très heureux d’avoir la chance Löw, garde un œil très avisé par les d’évoluer dans l’une des équipes les plus performances des clubs allemand en importantes du monde. C’est un honpour moi de pouvoir porter le Ligue des Champions, en donnant son neur maillot de l’Inter et de jouer aux côtés avis sur la double confrontation ger- de joueurs comme Javier Zanetti, Esmano-espagnole pour les demi-finales teban Cambiasso, Diego Milito et les de la C1 : «Je suis content du tirage, un duel autres», a confié Ruben Botta selon le journal Corriere dello Sport. entre alRappelons que le natif de San Juan a déjà vécu une expélemand rience en Europe, avec une n’aurait pas expérience assez mitiété très producgée en Lettonie en tif», a-t-il déclaré 2009.

«Un honneur de porter le maillot de l’Inter» 

Ruben Botta

Inter Milan

incapables de préserver le titre de champion remporté la saison dernière, les hommes de Roberto Mancini veulent tout de même ramener un trophée cette saison. en effet, les Citizens ont réussi à écarter les Blues de Chelsea en demi-finale de la Cup, en affrontant la surprenante formation de Wigan en finale, le 11 mai à Wembley. Le défenseur et capitaine, Vincent Kompany se veut satisfait et optimiste pour le futur du club : «Ce sont des moments rares et inoubliables. Il faut les savourer. (…) Cela donne beaucoup d’espoirs pour la saison prochaine, déclare le Belge après le match. On a prouvé ces dernières semaines qu’on avait certes quelques points à améliorer, mais si on les améliore, on est parmi les équipes qui jouent le titre. Et puis c’est une grande compétition et cela faisait partie de nos objectifs.» Lors de la demi-finale de la FA Cup entre Chelsea et Manchester City (1-2), le milieu Samir Nasri s’est distingué sur la pelouse de Wembley en marquant le premier but à la 35e minute de jeu. Un regain de confiance pour l’ancien Marseillais qui l’amène à viser encore plus haut  : «Maintenant, je joue vraiment bien, même très bien. J’ai beaucoup de confiance. J’essaierai de faire de mon mieux et nous allons nous battre jusqu’à la fin de la Premier League. Nous voulons aussi remporter la FA Cup(finale à disputer contre Wigan le 11 mai)», a-t-il clamé au micro de Sky Sports à l’issue de la rencontre.

Nasri : «Je joue vraiment très bien !»

dans Die Welt. Pour le sélectionneur allemand, difficile d’imaginer la finale tant les formations encore en lice sont proches. «Les quatre équipes jouent au meilleur niveau, avec beaucoup de qualités, mais aucun club n’est au-dessus du lot. Aujourd’hui tout est possible. Dortmund sera très fort. Une nouvelle Ligue des champions va commencer. Ça va se jouer sur des détails et sur la forme du jour. Nous allons voir du spectacle», a-t-il conclu.

qUotiDieN SPoRtiF ANNexe De PANoRAMA

France

Matuidi : «Ribéry est Abidal : «Je n’ai jamais pensé à la mort, notre pion essentiel je sais que Dieu décide» en EDF»
Titulaire indiscutable et l’un des meilleurs joueurs au PSG, le milieu de terrain français, Blaise Matuidi, a évoqué les performances internationales de Franck Ribéry au micro de beINSPORT : «Franck est un très grand joueur, on s’entend très bien tous les deux. Il prouve beaucoup depuis quelques temps. C’est notre pion essentiel, il nous apporte vraiment beaucoup. Les performances qu’il produit avec le Bayern cette saison, il les réédite avec l’équipe de France et tout cela nous aidera à nous qualifier pour la Coupe du Monde», a expliqué Matuidi.

Éric Abidal est revenu sur son retour sur les terrains de football dans une interview accordée à l’émission Sept à Huit. Un an. C’est le temps qu’il aura fallu au Français pour retrouver les terrains, après de nombreux mois de galère : «J’ai souffert. Je me rappelle, un dimanche, je ne supportais plus la douleur. J’ai demandé aux médecins de me plonger dans le coma. Après la quatrième opération, les docteurs m’ont dit qu’il y avait beaucoup de liquide dans mon ventre et qu’ils se demandaient comment je pouvais endurer la douleur», a confié le défenseur catalan, avant de poursuivre : «On a parlé d’une transplantation, mais, en fait, cela a été quatre ou cinq opérations en très peu de temps. J’ai perdu 19 kg. Je n’ai jamais pensé à la mort, je sais que Dieu décide.» Également entré en jeu ce week-end contre Saragosse, le Français a confié ses sentiments : «J’étais content quand mon équipe gagnait, content d’entendre les supporters scander mon nom lors des matches, à la 22e minute, mon numéro de maillot. Et ce, à chaque match. Ça, C’est énorme». Son horizon n’a pas changé : «Je me suis toujours battu. Mon objectif reste le même: faire ma vie d’avant, le football. Je pense m’être battu pour pouvoir finir en beauté, c’est-à-dire sur les terrains.»

Contact@lebuteur.com

& Tél. (021) 73-24-03 / Fax : (021) 73-16-47 Maison de la Presse Tahar Djaout 01, Rue Bachir Attar - Alger e-mail : lebuteurdz@yahoo.fr
Directeur de la publication : Boussaâd Kahel - Rédacteur en chef : Mohamed Saâd - Rédacteur en chef adjoint : Ali Hamouche - Rédaction : Achour Aït Ali, Noureddine Benazzou, Tarek Bouchikhi, Adel Cheraki, Nacym Djender,Moumen Aït Kaci Ali, Saïd Djoudi, Saïd Fellak, Kamel Manane, Abdelbasset Mogdad, Hamza Rahmouni, Nacer Eddine Ratni. Imprimerie : Centre : SIA - Ouest : SIO - Est : SIE / Distribution : Entreprise Nationale de Distribution.

Pour vos insertions publicitaires, contactez notre service publicité. Tél : 021 73 14 37 / Fax : 021 73 14 17 ou bien contactez l’ANEP : 1, avenue Pasteur - Alger Tél : 021 73 76 78 Fax : 021 73 95 59 / Télex : 56150

N° 2256 Mardi 16 avril 2013

Coup d’œil International
Real Madrid
Arsenal

21

ger a annoncé que son attaquant russe Andrei Loin d’être brillant lors de son passage au Real Madrid, le défenseur Arshavin ne verrait Ezequiel Garay s’éclate au Benfica Lisbonne depuis sa venue en 2011, au pas son contrat propoint d’attirer les convoitises de Manchester United mais aussi et surtout du longé au-delà de cette Real Madrid. En effet, selon le média O Jogo, la Casa Blanca voudrait faire saison, l’ancien joueur revenir le défenseur central âgé de du Zenith rétablit la 26 ans, avec un prix très intéressant, vérité concernant son puisque au moment d'acheter Ezequiel manque de temps de Garay, les Lisboètes avaient accepté de valider une jeu cette saison chez clause qui les obligera à verser aux Madrilènes 50% du montant de l'indemnité qu'ils les Gunners, lui qui repercevront via son futur transfert, ce qui devra pousser le réal à verser 10 millions gardera en priorité les d’euros seulement au Benfica pour récupérer ce défenseur central, puisque sa clause offres venant de la Prelibératoire est estimée à 20 millions. mier League, mais ne ferme pas non plus les portes à d’autres Selon le quotidien catalan, Sport, Florentino Perez aurait décidé de faire de Carlo championnats comme l'Allemagne, l'Espagne et même Ancelotti son prochain entraîneur, puisque le départ de José Mourinho ne cesse de se dans son pays d'origine, la Russie : «Mon contrat se termine préciser en direction de Chelsea cet été. Sport annonce même que le coach du PSG auà la fin du mois de juin, a-t-il confié au Sun. Il est clair que rait déjà signé un pré-contrat avec le club espagnol, tout en dévoilant ses souhaits en je vais partir d’Arsenal. C’était la décision d’Arsène de ne pas matière de recrutement pour la saison prochaine auprès du président du Real Mame faire jouer alors que je me suis entraîné et que j’étais en drid. Néanmoins, cette information reste à prendre avec des pincettes, puisqu’il s’agit forme, déplore l’international russe. Je considèrerai les offres dans un premier temps d’un journal catalan, sans oublier que l’Italien est en train de des clubs de Premier League mais je resterai ouvert à toute réussir un travail colossal au PSG. A noter que Leonardo, le directeur sportif du club proposition en Allemagne, en Espagne ou en Russie.» parisien, a réaffirmé que l’ancien coach de Chelsea serait parisien la saison prochaine.

Vers un retour inattendu de Garay

Arshavin ouvert à toute proposition Alors qu’Arsène Wen-

Perez intéressé par la venue d’Ancelotti

Chelsea

Bayern Munich
Magath : «Face au Bayern, le Barça n'a aucune chance»

David Luiz attend les excuses d’Agüero Auteur du second but victorieux de Man City face à Chelsea en demi-

Ancien entraîneur du Bayern Munich entre 2004 et 2007, Felix Magath reste toujours amoureux du club bavarois. Pour le technicien allemand, il n'y a pas de doutes, les coéquipiers finale de la Cup, Sergio Agüero a totalement pété les plombs, à dix de Franck Ribéry vont disposer du Barça lors des minutes de la fin de la partie, en agressant volontairement le dé- demi-finales de la Ligue des champions. «Le fenseur brésilien des Blues, David Luiz, sans recevoir le moindre Bayern est la meilleure équipe d'Europe, a-t-il affirmé carton. Et pourtant, l’ancien joueur de Benfica a laissé enten- sur le site internet T-mobile. Le Barça a eu son heure, dre qu'il n'en veut pas vraiment au goleador argentin, en es- mais aujourd'hui, face au Bayern, ils n'ont aucune pérant juste des excuses : «J'étais très surpris sur le coup, les chance. C'est Munich, ils n'ont pas peur de Barcelone.» arbitres doivent prendre des décisions. Il faudra qu'ils clarifient la situation. Agüero devrait être honnête avec luimême et dire ‘’Je n'aime pas faire des tacles pareils. Je m'excuse.’’ Parfois, les joueurs ont 5 secondes d’énervement dans une rencontre, je pense que c'est la raison de ce geste. Je n'ai jamais vu Agüero faire de mauvais gestes de ce genre sur d'autres joueurs. Je pense qu'il s'est énervé, je vais lui pardonner.» D'après le Daily Mail, la Commission Auteur d'une très belle saison avec la Juventus Turin, le de discipline de la FA (Fédération anglaise de milieu de terrain Paul Pogba attise logiquement les convoifootball) pourrait visionner de nouveau cette tises. Selon la radio espagnole Cadena SER, le Real Madrid action et sanctionner durement Sergio Agüero. serait notamment très intéressé par l'international français

Juventus

Pogba a tapé dans l’œil du Real Madrid

Hazard : «On a trop respecté Man City»
Eliminé par Man City avant la grande finale en Cup, le milieu offensif Eden Hazard regrette que son équipe n'ait pas réussi à jouer à fond durant tout le match : «On a eu un peu peur de City en première mi-temps, on les a trop respectés et ça se paie. (…) On en a fait trop peu. Sur la fin, on aurait mérité autre chose mais on a mal entamé le match. On a joué les quarante dernières minutes, mais c'est trop peu pour battre City», a-t-il affirmé, avant que l’ancien Lillois n’ajoute : «On est déçus mais il reste encore des matchs. Et on peut quand même avoir une belle fin de saison. C'est vrai qu'on a joué en coupe d'Europe cette semaine, on a fait tourner. Mais bon, on a toujours cinq minutes où on est moins bien physiquement.»

et serait déjà entré en contact avec son entourage. Le président du Real Madrid aurait envoyé un avion privé en Italie et plus précisément du côté de Vérone pour récupérer le père d’un grand espoir du football français qui a participé à la dernière rencontre France-Espagne. C'est le défenseur madrilène Raphaël Varane qui aurait d'ailleurs soufflé le nom de son coéquipier chez les Bleus aux dirigeants madrilènes. Devenu incontournable dans le onze d’Antonio Conte, on voit mal comment le club turinois pourrait accepter de laisser filer sa nouvelle pépite, en évitant de commettre la même bourde que Sir Alex Ferguson. Si la Casa Blanca souhaite s'offrir le Bianconero cet été, les Merengue devront trouver de sérieux arguments pour convaincre la Vieille Dame de lâcher sa pépite tricolore, qui est sous contrat jusqu'en juin 2016.

AC Milan

De nouveau remplaçant lors du choc du week-end face au Napoli, l’attaquant Stephan El Shaarawy n’est plus un élément important depuis la venue de Mario Balotelli cet hiver au Milan AC. D'après Calciomercato, bon nombre de clubs seraient à l'affût afin, éventuellement, de passer à l'offensive pendant le prochain mercato si la situation de l’international italien se détériore considérablement à Milanello, lui qui est lié au club jusqu'en juin 2018. A noter que des clubs comme Man City, Arsenal ou le Real Madrid sont intéressés par le profil de l’attaquant milanais.

La mauvaise passe d’El Shaarawy

Liverpool
Vers un échange Higuain - Luis Suarez ?

Man United

Quand Ferguson cache son jeu pour Falcao
Mercredi dernier, Marca annonmême envoyé son recruteur Jim Lawlor dans les travées de Calderon, dimanche, pour superviser la rencontre entre l’Atletico et Grenade (5-0 avec un doublé de Falcao).

çait en Une la signature prochaine A la recherche d’un nouvel attaquant de classe mondiale de Radamel Falcao à Manchester obtesouhaiterait pour la saison prochaine, le Real Madrid United. Selon le quotidien espanir la signature de l'Uruguayen de Liverpool Luis Suarez cet gnol, les Red Devils auraient été, selon Sport. Meilleur buteur des Reds, Luis Suarez est même déjà versé une partie du aussi dans le viseur du Bayern Munich de Pep Guardiola, sauf transfert à l’Atletico Madrid pour s'assurer d'enrôler l'attaquant coque les dirigeants anglais veulent à tout prix éviter la perte de lombien cet été. Pourtant, Sir leur meilleure arme offensive. Pour cela, les dirigeants de la Alex Ferguson a tenu à mettre raMaison Blanche mettraient l'Argentin Gonzalo Higuain dans pidement fin à cette rumeur : la balance, en espérant enrôler l’ancien buteur de l’Ajax.

«Vous croyez réellement à cette information ? a confié le manager écossais dans des propos rapportés par le site officiel du club. Vraiment ? Ça me surprend vraiment que vous me la sortiez, celle là.» Si le manager écossais plaisante autour des rumeurs de plus en plus insistantes sur la venue de Radamel Falcao, les faits semblent parler d’euxmêmes. Le journal anglais Sportsmail affirme qu’une offre de 32 millions d’euros plus Javier Hernandez serait en préparation. United aurait

22

Le Buteur n° 2256 Mardi 16 avril 2013

v Sa utile In Il faut environ entre 10 à 15 minutes pour traire une vache à la main.

oir

Détente
QCM
a- 1955 b- 1890 c- 1960
r e-mail : Réagissez à cette page pa ur.com jeux-sante@lebute

Sudoku n° 1216

En quelle année la Citroën DS est-elle apparue ?

Canada

L’intrus
Qui c’est ?
Le muet

Australie Royaume-Uni

LS V
eaviez-

Danemark

ous ?

Les Incas et le culte du Soleil La civilisation inca connut son apogée au XVe siècle. Les Incas ne connaissaient ni l’écriture, ni le fer, ni la roue, mais ils régnaient sur un véritable Etat monarchique qui s’étendait le long de la cordillère des Andes. L’empire était très structuré et bureaucratisé, et leur société fut l’une des mieux organisées et des plus disciplinées qui aient jamais existé. Les Incas vouaient un culte au Soleil. À travers tout l’empire, des temples lui étaient consacrés. L’empereur, appelé «Inca», était considéré comme le fils du Soleil.

M

éli Débusquez 2 savants dont élo les noms ont été mélangés :

DELBELNOMEN

Charade
Mon 1er est le contraire de vrai. Mon 2e protège l'œil. Mon tout est dans la pierre.

Devinette
Que fait la poule quand elle lève une patte ?

Comment le jouer
La règle est simple. Tout ce que vous devez faire c’est de compléter la grille de sorte que chaque rangée et colonne de la grille et chaque boîte 3x3 contiennent les numéros de 1 à 9.

Qui a dit ?
«En guerre comme en amour, pour en finir il faut se voir de près»
Victor Hugo Honoré de Balzac Napoléon 1er Molière

E

De qui s’agit-il ?
Identifiez cette caricature

nigme

Un homme peut-il se marier avec la sœur de sa veuve ?

C’est un acteur

Mots fléchés n° 1665

Ce

jour-là

1921 : naissance du premier fromage fondu en portions «La Vache qui rit ®», brevet déposé par Léon Bel 1943 : le chimiste suisse Albert Hofmann découvre les propriétés pharmacologiques du LSD (acide lysergique diéthylamine) après une ingestion accidentelle. 1955 : le mot ordinateur est inventé par le professeur de philologie Jacques Perret à la demande de la société I.B.M.

Humour…
l Un jour, un pull rencontre un tube de dentifrice et lui demande : «Je suis un peu sale, pourrais-tu me nettoyer?» - Pourquoi moi ? demande le dentifrice. - Parce qu'on m'a dit que tu pouvais rafraîchir la laine et les mailles. l Un fou est perché sur un arbre de la cour de l'hôpital psychiatrique. Un médecin passe et lui dit : «Descendez de là tout de suite !» Et le fou répond : «Non, je ne suis pas encore mûr, revenez plus tard !»

La photo du jour

Sudoku n° 1216

Nobel et Mendel

Méli-Mélo
Jackie Chan

Qui c’est ?
Brad Pitt

De qui S’agit-il ?

Fossile (faux-cils)

Charade

S olution des jeux…

a- 1955

QCM
Danemark : le seul pays qui ne fait pas partie du Commonwealth Elle se tient sur l'autre

Devinette
Non, car il est mort

Enigme

Napoléon 1er

Qui a dit ?

L’intrus

par e-mail : Réagissez à cette page ur.com ute leb té@ jeux-san

Numéros utiles
■ SAMU : (021) 23.50.50 ■ Urgences médicales : 115 ■ Protection civile : (021) 71.14.14 ■ Sûreté wilaya : (021) 73.00.73 ■ Gendarmerie : (021) 76.41.97 ■ Centre antipoison : (021) 97.98.98 ■ Dépannage gaz : (021) 67.59.81 ■ Dépannage électricité : (021) 67.24.52 ■ Service des eaux : (021) 67.50.30 ■ Personnes en difficulté ou en détresse : N° Vert : 15-27

­ ­D écra­­s sage
Le proverbe du jour

Le Buteur n° 2256 Mardi 16 avril 2013 Prévisions météo pour Alger et ses environs
Horaires des prières
5 Djoumadi a thani 1434

23

MARDI
ASSEz EnSOLEILLé

MERCREDI
ASSEz EnSOLEILLé

«Quand mille personnes prennent la route, il en faut une pour prendre la tête.»
(Proverbe chinois)

Mardi
Dohr Asr Maghreb Icha : 12h48 : 16h29 : 19h26 : 20h50 : 04h39 : 06h11

Mercredi
Fedjr Chourouk

Matin : 12 °C A-M : 23 C Vent : 14 km/h Direction : n.

Matin : 12 °C A-M : 24 C Vent : 14 km/h Direction : n.

ACTUEL

L'information pourrait prêter à sourire: le recteur de l'université d'Etat de Douchanbé, au Tadjikistan, Rakhmonov Abdujabbor, a annoncé début avril qu'un nouveau dress code s'appliquait désormais aux étudiantes : elles devront porter des vêtements unicolores et des chaussures à talon. Hauts, les talons : jusqu'à 10 centimètres. Si elles ne se plient pas à ce nouveau règlement, elles se verront refuser l'entrée de l'université, rapporte Le Journal international. En ce qui concerne les vêtements, l'idée serait d'instaurer une sorte d'uniforme «souple», permettant de minimiser les signes extérieurs de richesse. Et pour les talons? Le Journal international rapporte les propos de Radzhabmo Kosimova, présidente du Conseil des femmes de l'Université, tenus à la radio Ozodi : «Les mocassins gâchent l'apparence des filles. Nous pensons que les talons aident les femmes à se sentir plus féminines, plus sûres d'elles, et que cela rend leurs interlocuteurs plus à l'aise.»

Tadjikistan : talons hauts obligatoires

Le printemps est là et le retour du soleil vous donne envie de bouger. Si vous vous sentez un peu rouillée, voici les 5 aliments à ajouter à vos menus du week-end pour soulager les petites douleurs inflammatoires. Le gingembre Le gingembre, lui, est gorgé d’antioxydants particulièrement puissants : le shogaol, le zingérone et le gingerol. Ce sont eux qui vous donnent une impression de chaleur quand vous mangez du gingembre frais. Une étude publiée dans la Revue de la douleur, un magazine scientifique américain, a montré que les personnes qui consommaient l’équivalent d’une demi-cuillère à café de gingembre chaque jour, pendant les 10 jours précédant une compétition sportive, voyaient leurs douleurs articulaires disparaître en moins de 24h. Les cerises Les cerises sont gorgées d’anthocyanes, des pigments naturels qui leur donnent leur belle couleur rouge… cerise ! Ces composés présents dans d’autres fruits comme les myrtilles ou les mûres ont une activité anti-oxydante qui permet de protéger le cœur mais ils ont également des effets anti-in-

Arthrose : 5 aliments pour oublier vos douleurs
flammatoires proches de ceux de l’aspirine. Ce n’est pas pour rien qu’un journal de nutrition américain a récemment conseillé aux marathoniens de boire du jus de cerise pour réduire les douleurs après la course ! Les piments rouges Cela peut sembler sur-

«brûlant» des piments que l’on retrouve dans nombre de crèmes de massage anti-douleurs. Le saumon Le saumon est l’une des principales sources d’omega-3 et c’est également une source de vitamine D. Ces nutriments aident à prévenir l’arthrose et les douleurs articulaires. On sait maintenant que les Omega-3 sont de bons régulateurs de l’humeur. Mais une étude récente a également montré qu’ils aidaient à réduire la production de cytokines et d’autres enzymes qui provoquent l’inflammation des tendons et des muscles. Le curcuma Le pigm e n t principal du curcuma est la… curcumine ! C’est ce pigment qui lui donne sa couleur jaune mais c’est aussi, et surtout, la curcumine qui possède ces forts pouvoirs antioxydant et anti-inflammatoire qui ont un effet sur les douleurs de l’arthrose. Allié idéal des personnes qui souffrent du syndrome de l’intestin irritable, le curcuma agit aussi comme une sorte d’antirouille des cellules et des articulations. Une action encore plus efficace dès qu’il est associé au poivre noir, au gingembre ou à un corps gras comme l’huile d’olive.

Madeleines au citrons

Re c et t es

Ingrédients
w 125 g de beurre ramolli w 125 g de farine w 125 g de sucre en poudre w 4 œufs w 1 zeste de citron w 1 paquet de sucre vanille w sel

Bojana Danilovic n'est certainement pas une femme comme les autres. Âgée de 28 ans, cette jeune femme d'origine serbe voit le monde à l'envers. non, cela n'est pas à prendre au figuré mais bel et bien au sens propre. Les médecins et les scientifiques ne comprennent toujours pas pourquoi cette femme n'arrive pas à voir le monde à l'endroit. Souffrante d'une maladie très rare nommée «le phénomène d'orientation spatiale», Bojana Danilovic voit les choses comme elles sont, mais lorsque ces informations parviennent à son cerveau, ce dernier les transforme et les met à l'envers. Ainsi, ce qui est à l'endroit au départ se renverse. Unique en son genre, ce problème atteint la vie quotidienne de Bojana Danilovic. Lorsqu'elle lit un journal, la Jeune Serbe doit le mettre à l'envers pour pouvoir le lire correctement. D'ailleurs, cela lui cause de nombreux soucis puisque de nombreuses personnes l'abordent pour lui dire qu'elle tient son papier dans le mauvais sens. De même, lorsqu'elle a été embauchée en tant qu'employée dans l'administration de sa ville, Bojana Danilovic devait retourner son écran d'ordinateur pour pouvoir bien faire son travail. Chez elle, elle doit retourner le poste de télévision pour bien voir l'image. «Cela peut sembler incroyable pour la plupart des personnes mais, pour moi, tout est normal. Je suis née ainsi. Je vois le monde de cette manière» a-t-elle déclaré relayée par le site Oddity Central.

Atteinte d'un dysfonctionnement cérébral, elle voit le monde à l'envers

Prépartion
1/ Mélanger beurre et sucre. 2/ Ajouter les jaunes d'œuf un à un, puis la farine, le sucre vanillé et le zeste. 3/ Monter les

prenant mais les piments rouges, qui peuvent provoquer des inflammations des muqueuses, ont aussi une action anti-inflammatoire dans d’autres parties du corps. Très riches en vitamine C, ils aident les tissus lésés à se réparer. Ils sont également riches en composés qui réduisent l’inflammation comme les flavonoïdes ou la capsacaine, la substance à l’origine du côté

blancs en neige avec une pincée de sel et les incorporer délicatement à la préparation en soulevant la pâte verticalement. 4/ Verser dans les alvéoles beurrées des plaques à madeleines. 5/ Cuire à feu doux 180°(th 5) 5 min, puis à four chaud 200°(th 6-7) 10 min. 6/ Surveiller la couleur qui doit être légèrement dorée sur les bords.

Le miel, des vertus extraordinaires
La médecine redécouvre les fabuleuses vertus santé du miel et des produits de la ruche... Non seulement ils soignent brûlures, bouffées de chaleur, problèmes de prostate, ulcères, mais ils ont aussi des propriétés anti-âge, contre l’arthrite, les mycoses ou la fatigue...

En cas de mauvaises odeurs dans le réfrigérateur
Les mauvaises odeurs dans votre réfrigérateur sont généralement dues au poisson ou à la viande. Pour lutter contre ces mauvaises odeurs, il vous suffit de mettre un peu de lait dans un verre et de le laisser dans la partie haute de votre réfrigérateur. Le lait absorbe les odeurs.

A

stuce

Venin d’abeille contre arthrite et sclérose en plaques
Selon une étude sud-coréenne menée en 2004 sur des rongeurs, le venin d’abeille pourrait avoir un effet bénéfique sur l’arthrite rhumatoïde avec une diminution spectaculaire des douleurs et des gonflements des articulations. En cause : des agents anti-inflammatoires, l’adolapine et la mélittine. Le venin est aussi utilisé pour traiter la sclérose en plaques depuis une dizaine d’années aux USA (40 000 à 60 000 patients par an), en Chine (où existent des cliniques d’apithérapie), en Roumanie, Allemagne, Belgique... Ce traitement fait l’objet d’études. Son mode d’action ne fait pas l’objet d’un consensus de la part des scientifiques. En France, il reste encore peu pratiqué.

People

Question Une MST peut passer inaperçue
On peut effectivement ne pas avoir de symptôme et être contagieux. Les infections à chlamydia, MST la plus répandue en France, sont particulièrement silencieuses : plus de la moitié passent pratiquement inaperçues chez la femme comme chez l’homme. Cette absence de symptôme est dangereuse, car une infection non dépistée ou mal soignée peut entraîner des complications. C’est le cas de l’infection à chlamydia qui peut atteindre les trompes et entraîner une stérilité chez la femme. Ayez des rapports protégés (le préservatif est le seul moyen de se préserver des MST) et au moindre doute, consultez un médecin.

Madonna punie par la Présidente du Malawi Tout le monde le sait, la mode est à
l'adoption d'enfants de tous horizons par les stars comme avec Angelina Jolie ou Madonna. Après avoir accueilli deux enfants malawites au sein de sa famille (parmi Lourdes et Rocco), cette dernière a su une fois de plus comment faire parler d'elle : en énervant le gouvernement malawite. En visite au Malawi pour une semaine avec ses enfants, Madonna tenait à rencontrer la Présidente Joyce Banda et lui a envoyé une lettre. Toutefois, la star américaine ne s'attendait pas à une réaction aussi virulente de la part de la chef d'Etat. En effet, cette dernière n'aurait pas du tout apprécié le ton informel adopté par Madonna dans son écriture («Chère Joyce»). Sans doute la goutte qui a fait déborder le vase, Madonna a été contrainte par ordre de la Présidente malawite de faire la queue comme tout le monde à l'aéroport et de passer par tous les contrôles de sécurité ! Il semblerait que Joyce Banda et son gouvernement reprochent à Madonna de n'avoir pas tenu sa promesse quant au financement d'une académie pour filles. Même si la star a fait construire 10 écoles au Malawi, ce n'était visiblement pas le plan initial. Madonna «Frozen» va devoir trouver une destination exotique différente pour se réchauffer et adopter. Angelina lui donnera sûrement quelques conseils de copine !

Vrai !

News
Santé

Manger du piment fait baisser le cholestérol
? Son secret provient de la capsaïcine qu’il contient. Ce composant actif qui donne au piment tout son piquant aurait la capacité d’abaisser le taux de cholestérol et de doper la santé du cœur. Les chercheurs chinois ont découvert cette propriété méconnue du piment en imposant à des souris un régime alimentaire à forte teneur en cholestérol auquel étaient ajoutés des capsaïcines. Grâce à l’action de ces dernières, le taux global de cholestérol des souris a diminué par rapport à un groupe témoin qui n’avait pas subi le même régime. Le composant a également permis de réduire les inflammations, un élément déclencheur de problèmes cardiaques.

Pour faire baisser son cholestérol on évite la charcuterie et autre aliments gras. On dit oui aux aliments réputés «anticholestérol» comme l’artichaut, la sardine, l’avocat… et le piment ! Aussi étonnant que cela puisse paraître, cette épice serait efficace pour réduire son taux de cholestérol, selon une étude chinoise publiée dans la revue European Journal of Nutrition. Un taux de cholestérol trop élevé, en particulier de mauvais cholestérol LDL, est dangereux pour la santé car il augmente les risques de maladies cardiovasculaires liés à une obstruction des artères. En quoi le piment fait-il partie des aliments miracles anti-cholestérol

Le

Le Mediator aurait fait jusqu'à 1.800 morts
Le Mediator pourrait être responsable de 220 à 300 décès à court terme et 1.300 à 1.800 à long terme, selon une projection épidémiologique communiquée vendredi aux différentes parties dans le dossier tromperie de l'affaire, a indiqué le parquet Les précédentes études, qui faisaient état de 500 à 2.000 morts, s'avèrent «robustes et solides», selon cette nouvelle expertise, qui estime qu'au vu des premiers signalements de pathologies associées au Mediator, ce médicament aurait dû être suspendu du marché entre 1998 et 2003 Le Mediator, qui a été retiré du marché en 2010 après plus de vingt ans de commercialisation, provoquait des valvulopathies et de l'hypertension artérielle pulmonaire, selon plusieurs études. Les chiffres communiqués vendredi par les experts concernent la première pathologie, aucune donnée épidémiologique n'étant disponible sur la seconde, rare et actuelle-

C hiffre du jour

1.800

ment incurable. Les laboratoires Servier, qui ont commercialisé le Mediator, sont soupçonnés d'avoir dissimulé la vraie nature du médicament, un coupe-faim présenté comme antidiabétique. La molécule présente dans le Mediator possède des propriétés coupe-faim qui ont été «minimisées ou occultées des documents scientifiques des laboratoires Servier pendant toute la vie commerciale» du médicament, selon les experts.

15:00 TV5MONDE, le journal 15:30 Questions pour un champion 16:00 Quand la science fait rire 17:00 TV5MONDE, le journal 17:25 Le journal de l'économie 17:30 L'invité 17:40 Port d'attache 18:05 Les p'tits plats de Babette 18:35 Tout le monde veut prendre sa place 19:30 Journal (France 2) 20:00 Simple question de temps 21:40 TV5MONDE, le journal 21:55 Journal (RTS) 22:25 Le journal de l'économie 22:30 Mise au point 23:25 Coup de pouce pour la planète 23:30 TV5MONDE, le journal Afrique 23:45 Mots croisés 01:15 Geopolitis

11:00 Les douze coups de midi 11:50 L'affiche du jour 12:00 Journal 12:40 Petits plats en équilibre 12:55 Les feux de l'amour 13:55 Le courage d'une mère 15:35 Quatre mariages pour une lune de miel 16:25 Bienvenue chez nous 17:20 Une famille en or 18:05 Money Drop 18:50 Nos chers voisins 19:00 Journal 19:30 Mon assiette santé 19:40 Après le 20h, c'est Canteloup 19:50 Les experts 20:35 Les experts 21:25 Les experts 22:15 Confessions intimes 00:10 Confessions intimes 03:05 Reportages 03:50 Musiques

12:52 Consomag 12:55 Expression directe 12:56 En route pour la finale 13:00 Toute une histoire 14:10 Comment ça va bien ! 15:10 Le tourbillon de l'amour 15:55 Côté Match 16:00 Le jour où tout a basculé 16:25 Par amour 16:50 CD'aujourd'hui 16:55 On n'demande qu'à en rire 17:45 Mot de passe 19:00 Journal 19:40 Histoire d'un rêve 19:45 Goldeneye 21:50 4,9 g de cyanure, l'affaire de la Josacine 22:45 La juge et l'affaire des dioxines 00:00 Tirage de l'Euro millions 00:05 Dans quelle éta-gère

11:45 Le 12.45 12:05 Scènes de ménages 12:37 Astuces de chef 12:40 Un prince pas très charmant 14:30 Au coeur de la forêt 16:35 Un dîner presque parfait 17:45 100 % mag 18:45 Le 19.45 19:05 Scènes de ménages 19:50 Recherche appartement ou maison 21:05 Recherche appartement ou maison 22:20 Recherche appartement ou maison 23:30 Recherche appartement ou maison 00:50 The Beast

N° 2256 MARDI 16 AVRIL 2013

C il a dit lui
omme

« Cet été, il y aura trois départs tout au plus »
Moh-Cherif Hannachi, président de la JSK

Ghezzal heureux
de voir USMA-MCA en finale
On sait tous maintenant qu’Abdelkader Ghezzal est un fan de l’USMA. Pour ceux qui ont raté ses confessions lors d’une interview accordée au Buteur en 2010, il a rappelé sur son compte Facebook sa sympathie pour le club de Soustara qu’il a soutenu à fond lors de la sa demi-finale de la Coupe d’Algérie face au MCO (1-0). L’attaquant de Bari est naturellement content après la qualification. Mais il n’est pas déçu non plus de voir le MCA en finale. «Bonne chance pour les deux clubs. Inch’Allah, ce sera une fête au final et que le meilleur gagne», a posté l’attaquant sur son mur Facebook, tout en saluant, au passage, ses amis mouloudéens, Bouya et son fils Mouha, Madjid ainsi que Omar Chaouche de Beau-fraisier. Très friand des réseaux sociaux, Abdelkader Ghezzal ne rate jamais une occasion d’afficher ses humeurs sur son mur. Très sympa.

Belkaïd JR, le p’tit de Dame Coupe
Solinas, jamais
De tous les enfants de joueurs, le fils de Farouk Belkaïd est incontestablement le plus populaire. Le bambin qu’on a vu tous lors de la cérémonie de remise des médailles la saison dernière, est devenu un visage incontournable de la Coupe d’Algérie. Lors de la demi-finale face au MCA, le p’tit Belkaïd s’est amusé à s’échauffer sur la main courante comme son papa, et le reste de l’équipe avant le coup d’envoi du match. Passionné de foot et de foule, Belkaïd JR est, sans aucun doute, destiné à une carrière de footballeur comme son papa. Souhaitons qu’elle soit aussi riche et aboutie que celle de Farouk, incontestablement, l’un des meilleurs de sa génération.

Bien sûr, tu n’en fais pas partie

Ce n’est pas de la langue de bois

«Je ferai tout pour gagner la coupe et la dédier à Kermali» Djamel Menad, entraîneur du MCA

Serey Die,
de l’Entente
à l’Europa League !

Transparent lors de la demi-finale face à l’USMA (défaite 1-0), l’attaquant du MCO, Benyettou, auteur de quelques ratages monumentaux, a tenu à s’excuser auprès des Hamraoua sur son compte Facebook. Le joueur a promis de se racheter en championnat et donné rendez-vous aux supporters pour le prochain match. Jusqu’ici, les joueurs du MCO ne sortaient jamais après une défaite, aujourd’hui, ils ne sortent toujours pas, mais ils ont trouvé le moyen de communiquer.

Benyettou s’excuse sur Facebook

Curieuse habitude pour l’entraîneur de la JSMB, Giovanni Solinas. Celui-ci ne se sépare jamais d’une valise qu’il trimballe à longueur de temps partout où il va. Et quand on vous dit partout, c’est partout. Dans le bus, dans l’avion, à la buvette du coin, au restaurant, si bien que le manager du club, Rachid Radjradj ne s’est pas empêché d’interroger l’entraîneur sur le fait qu’il ne se sépare jamais de sa valise. La réponse de l’entraîneur ne s’est pas fait attendre. «J’ai là toute une carrière. Je n’ai pas envie de perdre des notes que j’ai amassées depuis mes débuts», a t-il expliqué. Voilà donc qui explique le fait qu’il n’ait jamais la flemme de tirer une valise tout le temps, alors qu’un autre à sa place s’en serait séparé dès la première occasion.

sans sa valise

La fille de Tapie

était la «sorcière» l’OM rd Tapie, Sophie, de La fille de Berna ate

did ue. Elle est can fait de la musiq e Voice où elle a été Th on ssi mi l’é ns da e pas e ne s’empêch recalée, mais ell rler foot et, pa de t pour autan lympique de bien sûr, de l’O de l’époque ut rto Su . ille rse Ma it patron du où son papa éta fillette de tite club, et elle pe ait à des réupapa qui assist rs. «Je n’en ai eu jou de ns nio mais les joueurs pas le souvenir, petite sorcière». A ce m’appelaient «la réunissait tous avant qu’il paraît, on se Phocéa (le yacht de le les matchs sur s les , ndlr). «Tou Bernard Tapie Rolland Courbis n’aime pas la pelouse du 5-Juillet et ne s’en cache pas. tour de moi au t ien tta me joueurs se nt si on allait ga Quand il ne dit pas qu’elle est dans un état lamentable, il dit que le MCA est faet me demandaie e fois sur deux gner. Comme un écoutaient. Les vori pour la finale, car sans doute pense-t-il que les joueurs du Mouloudia ont pris j’avais bon, ils m’ sentais pas, ils jours où je ne le teau. Ils étaient l’habitude de jouer dans ce bourbier. Dimanche, en conférence de presse, l’entraîrepartaient du ba onté. A savoir neur usmiste a joué sur les mots. «La pelouse du 5-Juillet est catastrophiquerac minés», a-t-elle les it» également ment naturelle ou naturellement catastrophique, appelez-la comme vous si elle «devina Va de comme celui matchs truqués voulez», a-t-il ironisé. C’est du pareil au même. . OM esnn lencie

Alors qu’il ne reste que 4 matchs, avant la fin du championnat de Championship (deuxième division anglaise), sans compter ceux des play-off, le site officiel de Nottingham Forest a lancé, hier, le vote pour l’élection du meilleur joueur de l’année. Il s’agit d’un trophée prestigieux au sein de ce club qui a une histoire. Adlene Guedioura est bien sûr en lice dans ce vote et sa photo figure même parmi les quatre publiées pour illustrer l’opération. Le vote est ouvert jusqu’au 26 avril, à minuit, aux supporters et internautes à travers le site officiel de Forest. Chaque participant devra voter une seule fois, l’adresse IP de son ordinateur faisant foi.

en course pour le titre de meilleur joueur de Forest

Guedioura

Tout le monde se souvient de Geoffrey Serey Die, l’ex-attaquant de l’Entente de Sétif. Les Sétifiens esquisseront un sourire au souvenir de ce talentueux joueur ivoirien, parti depuis quelques saisons monnayer son talent en Suisse. Au FC Bâle, l’ex-Ententiste s’apprête à disputer la demi-finale de l’Europa League, prochainement. Cerise sur le gâteau, il aura comme adversaire Chelsea. Un luxe pour un joueur qui a dû rouler sa bosse en Côte d’Ivoire, en Tunisie, avant que son agent, Mohamed-Salah Kehal, le fasse signer à l’ESS après avoir manqué de peu de convaincre Saïd Allik de le prendre à l’USMA. Les Usmistes vont s’en mordre les doigts.

Ghrib ne mettra pas de costume en finale
«Tenue correcte exigée.» Cette formule consacrée s’applique particulièrement dans les cérémonies protocolaires. Le 1er mai, en marge de la finale de la Coupe d’Algérie, le président de la République, Abdelaziz Bouteflika, saluera les principaux dirigeants des deux clubs qui animeront la finale, l’USMA et le MCA. Or, Omar Ghrib, coordinateur du Mouloudia, ne compte pas être tiré à quatre épingles pour l’occasion. «Moi, mettre un costume ? Jamais ! Je n’aime pas les costumes et je n’en mettrai pas. De toute façon, le président Bouteflika est un homme du peuple qui aime les gens simples du peuple», at-il plaidé hier dans l’émission Djazaïria Foot. A savoir si Ghrib va se faire remonter les bretelles.

du 5-Juillet naturellement catastrophique !

Courbis et la pelouse

tourne à la JSMB !
p eo ple
La fameuse émission automobile, Turbo, que présente Dominic Chapatte sur M6 depuis une vingtaine d’années, a choisi de tourner cette fois à...Béjaïa. L’émission qui essaye pour Seat sa toute nouvelle Leon, a choisi d’émettre cette fois-ci depuis Béjaïa où des joueurs de la JSMB, telle Zerrara et Cédric ont été invités à se mettre au volant de la «belle hispano-allemande». Même le manager général, Rachid Radjradj a été invité à arpenter les routes menant au Cap Carbonne, pied au plancher. Il a dû apprécier tout comme les joueurs de la JSMB, qui ont fait entorse à leur train-train habituel.

Footaises
n Pour Khedaïria, la n pelouse du 5-Juillet est surnaturelle ! n Omar Ghrib n’est plus n menacé dans son poste, les résultats sont l’opium du peuple mouloudéen. n Abdelkader Ghezzal n donnera le coup d’envoi de la finale de la Coupe d’Algérie sur Facebook !

fo n i ’ L

Sign up to vote on this title
UsefulNot useful