En attendant une confrontation entre le joueur et Hannachi

JSK

MERCREDI 24 AVRIL 2013

C’est la débandade !

Voici le contrat de Belkalem !

QUOTIDIEN NATIONAL SPORTIF N° 2264 PRIX 20 DA

10 joueurs absents à l’entraînement hier matin

Ghrib en colère
MCA

USMH

«Le CRB a bel et bien joué un derby sur son terrain, pourquoi pas El Harrach ?» «C’est anormal qu'une équipe joue 18 matchs sur 30 à domicile !» CRB

ne lâche pas le Mouloudia

Laïb

Yachir «Je suis prêt à 100 % pour la finale»

«On ne peut pas mettre des pompiers à la place des supporters»

Al Arabi-USMA, aujourd’hui à 18h

De notre envoyé spécial au Koweït

«Ils jouent comme Al Ismaïly»

Courbis sait tout sur Al Arabi
L’ambassade de France à Tripoli attaquée

Equipe nationale

Dob bloque les comptes du club

Menace sur
Libye-Algérie

es Canaris ont repris, hier matin, les entraînements au stade du 1er-Novembre de Tizi Ouzou. Après la victoire face à l’USMBA, l’entraîneur intérimaire, Arezki Amrouche, a libéré son groupe pour trois jours de repos, en accordant un jour de plus par rapport à son prédécesseur, Sandjak, que le président Moh-Cherif Hannachi a, justement, sévèrement critiqué sur ce plan-là. En dépit de ces trois jours, considérés suffisants pour la récupération des joueurs, lesquels devraient revenir pour entamer la préparation de la suite du parcours, notamment le match amical que disputera la JSK ce jeudi matin face au CRB, au stade de Boumerdès, la reprise d’hier matin a été caractérisée par l’absence de dix joueurs, entre autres Asselah, Remache, Benlamri, Mekkaoui, Maïza, Bouchouk, Chalali, Maroci, Mokdad et, en n, Ziad, presque la totalité de l’équipe, ce qui a même handicapé le staff technique à tracer un programme consistant. L’entraîneur Amrouche a dû d’ailleurs s’appuyer sur quelques espoirs, qui s’entraînent régulièrement avec l’équipe première, pour pouvoir programmer un match d’application entre les joueurs. Ces absences, nous con e-t-on, sont justi ées pour certains et d’autres non. D’ailleurs, quelques joueurs ont même pris l’habitude de rater la séance d’entraînement. Et le plus curieux, c’est que le jour du match, ils se voient titulaires, ce qui a provoqué une grosse ssure au sein du groupe. Héritant d’une équipe amoindrie sur tous les plans, le coach Amrouche devrait sévir, faute de quoi, la débandade s’installera, pour ne pas dire qu’elle a pris déjà des rami cations.

C’est la débandade !
02
N° 2264 Mercredi 24 avril 2013

L

10 joueurs absents aux entraînements d’hier matin
Coup d’œil JSK

Mokdad et Chalali en France

Ziad, ont une raison valable, ce que nous a con é, du moins, un membre du staff technique, pour prolonger leur récupération. En effet, le latéral droit Remache, qui souffre toujours à la cuisse, et Ziad, qui a passé une échographie sur ses adducteurs, ont été autorisés par le staff médical à se reposer, car incapables de reprendre avec le groupe, pour suivre leur soins. Pour le match amical face au CRB, les deux Canaris sont déclarés officiellement out.

kaoui, Benlamri, Maroci, Asselah et Bouchouk, qui sont sains et saufs, n’ont, jusqu’à hier, pas rallié Tizi. Après la dernière rencontre, ils ont tous rejoint leurs domiciles. Néanmoins, suite aux trois jours de repos qui leur ont été accordés par l’entraîneur, ces derniers devraient rentrer au bercail pour reprendre la préparation.

La direction décline toute responsabilité

Bouchouk déçu de sa situation d’éternel remplaçant

match contre l’USMBA, considéré comme l’éternel remplaçant, d’où son manque de motivation, Benlamri, quant à lui, n’a, curieusement, jamais été inquiété pour son poste de titulaire.

Maïza, Mekkaoui, Benlamri, Maroci, Asselah et Bouchouk prolongent le repos

Concernant les deux autres joueurs, le meneur de jeu, Abdelmalek Mokdad, et l’attaquant Mohamed Chalali, ils n’ont pas encore regagné Tizi. En effet, après le match face à l’USMBA, les deux joueurs ont été autorisés à se rendre en France, pour rendre visite à leurs familles.

Benlamri et Mekkaoui récidivent

Pour en savoir plus sur ces absences, un membre de la direction avoue n’avoir reçu aucune demande d’autorisation. La même information nous a été con rmée par un membre du staff technique, lequel déplore la situation actuelle, en disant que le pire est à craindre en cette n de saison. Une mauvaise habitude commence à prendre forme au sein de l’équipe, et cela ne date pas d’aujourd’hui. Certains joueurs simulent des blessures, voire des grippes, pour justi er leur absence à la séance d’entraînement. Ces cas ont été enregistrés depuis le début de saison. Le latéral droit Benlamri et son partenaire Mekkaoui rataient souvent la reprise. Si Mekkaoui était, jusqu’au dernier

L’absence de sanctions joue en faveur des joueurs

L’attaquant Saïd Bouchouk est insatisfait de son statut d’éternel remplaçant. Le joueur en question n’a pas apprécié que, même face à l’USMBA, l’entraîneur Amrouche ne l’a pas aligné, lui préférant le jeune Ra k Boulaïnceur. Selon un proche du joueur, Bouchouk a raté la reprise car il n’est, actuellement, pas bien psychologiquement, et sa situation l’inquiète beaucoup.

Pour les six autres éléments, Maïza, Mek-

L’impasse manifestée aux entraînements n’est pas un fait nouveau à la JSK, cette saison. Si sous la coupe de l’Italien Fabbro, les choses allaient, le moins que l’on puisse dire, normalement, celles-ci se sont dégradées au l du temps, notamment depuis que le club a perdu toutes ses chances de jouer le titre. La démotivation aura gagné les joueurs, dont certains ne donnent plus le rendement escompté d’eux sur le terrain. Pour de nombreux observateurs, cela est dû à la passivité de la direction envers certains joueurs. Si l’administration kabyle avait procédé à des ponctions de salaire, on ne serait pas arrivé là ! A. C.

Remache et Ziad non rétablis

Parmi les dix Canaris absents à la reprise des entraînements, deux éléments, Remache et

Recruté à la demande de Nasser Sandjak, l’attaquant international, Saïd Bouchouk, pourtant titularisé contre l’USMH, lors de la première journée de la phase retour, s’est retrouvé du jour au lendemain sur le banc des remplaçants. Après une non-convocation contre le Mouloudia d’Alger, l’ex-Batnéen a été laissé sur le banc contre l’USMBA. Interrogé par nos soins, Bouchouk n’espère plus revivre une telle saison lors de ses prochaines années de carrière. A la surprise de tous, vous avez été laissé sur le banc des remplaçants contre l’USMBA. Qu’avezvous à dire à ce sujet ? Je n’ai pas à commenter la décision de l’entraîneur. Je n’ai pas été incorporé, donc je dois respecter ses choix. Tout ce que je peux vous dire, c’est que j’ai toujours été prêt à donner le meilleur de moimême sur le terrain. Je vais continuer de m’entraîner sans trop

Bouchouk : «Je n’oublierai pas de sitôt cette saison»
focaliser sur des détails qui peuvent nuire à ma réputation. Après le départ de Sandjak, vous attendiez-vous à avoir plus de temps de jeu ? Sincèrement, oui. Sous l’ère Sandjak, j’ai été marginalisé. Donc, lorsqu’il a quitté le club, je me suis dit que j’allais avoir plus de temps de jeu. Malheureusement, ce n’est pas encore le cas. Il reste encore quatre journées, je dois peut-être prouver davantage pour rechausser les crampons. Selon vous, allez-vous béné cier de plus de considération lors des quatre derniers matchs de la saison ? J’espère bien ! Pour un joueur, il est important de terminer la saison en force. Je n’ai pas encore inscrit le moindre but depuis mon arrivée à la JSK. Donc, j’aimerais bien participer à tous les matchs qui nous restent rien que pour prouver que Bouchouk est un joueur qui renferme des qualités qui lui permettent de s’imposer. Le championnat observe un arrêt de deux semaines. Comment comptez-vous gérer cette période ? Depuis quelque temps, on ne fait que gérer cette trêve. On joue un match et on reste deux semaines sans compétition. Cette programmation nous perturbe vraiment. Rester deux semaines sans livrer le moindre match en plein mois d’avril, c’est du n’importe quoi. J’ai entendu dire que nous allons affronter le CRB, jeudi. Je pense que c’est une bonne chose. Nous allons pro ter de cette joute pour renouer avec la compétition. Et j’espère que j’aurai une chance de jouer et en même temps prouver. Cette situation que vous traversez à la JSK ne vous a-t-elle pas poussé à demander vos papiers ? A un certain moment, oui. Je me suis senti marginalisé. Par la suite, j’ai compris que je dois garder mon calme et faire preuve de patience. Je vais essayer de gérer cette n de saison comme il faut. Je suis persuadé que l’année prochaine sera meilleure. Toutefois, il faut que je vous dise que je ne suis pas encore libre. Je suis sous contrat avec la JSK jusqu’en 2014. Avant de conclure, je vous dis que je n’oublierai pas de sitôt cette saison. Entretien réalisé par Saïd D.

Concernant l’appartement où résidait Sandjak à Alger, un membre du CA précise :

«Les frais de la location sont à la charge du club et le contrat signé par le notaire le prouve»

Le lendemain des déclarations de Nasser Sandjak, les dirigeants de la JSK, en particulier certains membres du conseil d’administration, ont tenu à apporter des précisions concernant l’appartement où résidait Sandjak à Alger. Les dirigeants en question n’ont pas apprécié le fait que Sandjak dise que «c’est un ami qui m’a donné l’appartement à Alger». Face à cette situation, un membre du CA a tenu à répliquer : «Que tout le monde sache que c’est la JSK qui a mis à la disposition de Sandjak un appartement à Alger. Le propriétaire l’a loué à la JSK et le contrat signé par le notaire est en notre possession. Nous avons la preuve que la JSK a loué cet appartement pour l’entraîneur. Maintenant que Sandjak déclare que c’est par le bais d’un ami personnel qu’il a eu l’appartement, ça c’est de la malhonnêteté.» A.A.

JSK-CRB, finalement à Dar El Beida

Prévue initialement au stade OPOW de Boumerdès, la joute amicale qui mettra aux prises la JSK avec le CRB se tiendra nalement demain au stade de la Protection civile de Dar El Beïda. Pour rappel, le coup d’envoi de la partie sera donné à 10h.

Futur entraîneur : Khalef sera consulté

a polémique a repris de plus belle entre Moh-Chérif Hannachi et Essaïd Belkalem après que le premier nommé eut révélé récemment que son défenseur international est sous contrat avec la JSK jusqu’en décembre. Une manière de barrer la route à tout départ de l’international qui envisageait de tenter une expérience professionnelle dès cet été, d’autant qu’il fait l’objet de vifs intérêts de clubs européens. Au-delà des révélations du président de la JSK, c’est leur véracité qui restent à prouver, surtout qu’Essaïd Belkalem, en guise de contrat-attaque, a dé é MohChérif Hannachi, dans une interview qu’il nous avait accordée en exclusivité, à le rencontrer sur un plateau de télévision. La riposte de Hannachi, qui d’habitude dégaine plus rapidement que son ombre, se fait attendre. Au même moment, on a réussi à nous procurer un fac-similé du fameux contrat d’Essaïd Belkalem. Daté du 26 août 2010 et cosigné par le joueur (PC n°856299 du 27/5/2009) et du président Moh-Chérif Hannachi (PC n°32844 du 25/8/2003), ce document devrait mettre n à la polémique au tour de la durée du contrat de Belkalem à la JSK. Il prend effet le 01/07/2010 et expire le 30/06/2013 On l’a dit plus haut, le contrat en notre possession dément catégoriquement les affirmations du président Hannachi quant à un prétendu engagement contractuel d’Essaïd Belkalem jusqu’en décembre 2013. Jusqu’à preuve du contraire, le contrat du défenseur international, conclu le 01/07/2010 pour une durée de trois ans (voir fac-similé ci-contre), expire bel et bien le 30/06/2013. Sur la foi de quel accord ou document Hannachi a avancé qu’Essaïd Belkalem est sous contrat jusqu’en décembre 2013 ? Voilà la question que d’aucuns se posent,

Voici le contrat de Belkalem ! L
N° 2264 Mercredi 24 avril 2013

Coup d’œil JSK

03

L

même si le contrat en notre possession va parfaitement à contre-sens des déclarations du président de la JSK. Un salaire brut de 44 660 000 DA Autre désaccord entre Hannachi et Belkalem ayant déjà donné lieu à un bras de fer entre les deux hommes l’été dernier, le montant du salaire que doit percevoir le défenseur international, qui devait naturellement être augmenté sur la base de ses prestations et de son statut d’international. L’article 4.1. du contrat d’Essaïd Belkalem, il est mentionné que le défenseur percevra un salaire mensuel, payable à terme échu d’un montant brut de (exprimé en dinars) : 44660000 DA. Soit, quatre cent quarante six mille six cent dinars. Sans doute l’un des salaire les plus bas de la grille salariale de la JSK. Belkalem s’est engagé à jouer gratuitement Autre différend entre les deux hommes, vite dissipé par Essaïd Belkalem, le salaire. Le défenseur s’était estimé de son droit d’être rémunéré en fonction de son rendement et de son statut d’international. Autrement dit, une augmentation de salaire était souhaitée par le joueur, mais les deux parties n’ont jamais réussi à tomber d’acc o r d , d o n nant ai ns i lieu à une polémique assez vivace à laquelle le joueur avait mis n en s’engageant, prenant son entraîneur (Fabbro, ndlr) et ses co-

équipiers pour témoin, à jouer gratuitement. Ses salaires reversés à une association pour handicapés Moh-Chérif Hannachi a dit vrai lorsqu’il avait déclaré que Essaïd Belkalem a perçu 650 millions cette saison. Ce qu’il n’a pas dit, cependant, c’est que sur les 650 millions, 250 millions représentent quatre mois de salaire de la saison dernière et une prime de 50 millions. L’argent a été viré sur un compte BDL qui aurait été ouvert à l’insu du joueur. C’est du moins ce qu’ont affirmé des proches à lui. Ayant pris l’engagement de jouer gratuitement, Essaïd Belkalem a reversé les salaires à l’association Espoir pour handicapés de Mekla. Louable initia-

Essaid Belkalem s’est présenté hier matin, au stade du 1er-Novembre, dans le but de reprendre le chemin de l’entraînement et préparer sereinement le prochain match de championnat, prévu le 4 mai prochain. A tive.quelques semaines de la n de la saison, on s’attend à un vrai feuilleton entre le joueur et son boss. L’heure de la vérité a sonné. Désormais, chacun A.C.devrait apporter ses preuves pour prouver ses propos. Affaire à suivre ! S. D.

Il reprend normalement l’entraînement

e président de la SSPA-JSK, Mohand Cherif Hannachi, a con rmé dans sa dernière sortie médiatique que la désignation du nouvel entraîneur, qui viendra en succession de Nasser Sandjak, ne saura tarder à se faire. Il a même laissé entendre que le dossier est officiellement ouvert par la direction, et le nom du nouveau patron de la barre technique sera connu dans les prochains jours. Selon des indiscrétions, on croit savoir que le président Mohand Cherif Hannachi ne sera pas seul, cette fois, dans la décision de nommer un nouvel entraîneur. A ce propos, il a con é que plusieurs CV d’entraîneurs étrangers sont déjà sur son bureau. Selon une source proche du bureau de la JSK, Hannachi compte cette fois s’appuyer sur un homme de con ance, n connaisseur du domaine technique et qui n’est autre que l’ancien sélectionneur et entraîneur de la Jumbo-JET, Mahieddine Khalef. Ce dernier, malgré son recul des affaires du club kabyle, est resté toujours branché sur l’actualité du club et n’hésitera pas à intervenir pour livrer son point de vue surtout qu’il s’agit là d’une décision très importante et sensible. Ne souhaitant pas rater son choix parmi les offres de services qui ne cessent de tomber au quotidien, Hannachi s’est engagé, selon toujours ses propos, à ramener un entraîneur de gros calibre, un technicien que son entourage ne veut pas être celui qui va assurer l’intersaison et partir juste après et promet aux supporters kabyles que la JSK jouera le titre la saison prochaine.

con rmé cette information, toutefois, il a révélé qu’il prendra le temps qu’il faut pour étudier toutes les pistes proposées avant de trancher. Benito Floro Paolo, Louis Campos déjà proposés Comme tout le monde le sait, deux entraîneurs étrangers sont déjà proposés à la JSK, comme rapporté par nos soins dans nos précédentes livraisons. Il s’agit de l’Espagnol Benito Floro Paolo et du Brésilien Paolo Louis Campos. Des sources généralement bien informées nous ont également fait savoir que l’administration de la JSK serait sur les traces d’entraîneurs locaux, et Boualem Charef, que des informations donnent partant de l’USMH cet été, serait en route vers Tizi.

La négocierait avec un entraîneur

JSK

français Concernant le recrutement d’un coach étranger, en prévision du prochain exercice, une source digne de foi nous a con é que la direction du club kabyle est en train de négocier avec un technicien français. D’après la même source, c’est un proche de Hannachi qui serait l’intermédiaire entre l’entraîneur en question et la JSK. Pour l’instant, on n’en sait pas plus sur le nom du technicien. Ce qui est certain, c’est que le président Hannachi veut trancher la question du futur entraîneur, avant la n de la saison, pour ensuite entamer l’opération recrutement. A. C.

Khalef lui aurait conseillé de bien réfléchir avant de trancher Toujours à propos de la désignation du nouvel entraîneur de la JSK, notre source nous a con é que l’ancien sectionneur national aurait eu une brève discussion, il y a un peu plus d’un mois environ, avec Hannachi. Au cours de cette conversation purement amicale sachant que Khalef a voulu s’enquérir de l’état de santé de Hannachi, on a appris d’une source crédible que les deux hommes ont beaucoup parlé de l’actualité du club. Khalef est, le moins que l’on puisse dire, chagriné de voir son club de cœur passer par des

zones de turbulences chaque année et aurait recommandé à Hannachi de porter son choix sur un entraîneur qui puisse redonner à la JSK son lustre d’antan et s’est dit disponible à donner un avis làdessus. Plusieurs CV ont atterri déjà sur le bureau de la direction C’est évident, au lendemain de l’annonce officielle du départ de Nasser Sandjak de la barre technique de la JSK, plusieurs managers et autres agents d’entraîneurs se bousculent pour proposer leurs candidats. Le président de la SSPA-JSK a

Côté effectif, la direction prône la stabilité pour la saison prochaine Un autre détail non moins important que la direction kabyle décide de lui accorder apparemment une priorité porte sur la stabilité de son effectif. Comme tout le monde le sait, la JSK a vu dé ler pour les deux dernières saisons seulement des dizaines de joueurs. L’instabilité à ce niveau lors des deux précédentes saisons a beaucoup in ué à la JSK suite à quoi la direction souhaite mettre un terme aux va-et-vient et décide que pour la saison prochaine, deux à trois joueurs seulement seront recrutés en fonction des besoins. Le président Hannachi a même con rmé qu’il gardera la quasi-totalité de ses joueurs, à l’exception d’un ou deux qui devront changer d’air dès l’été prochain. A.C.

04

de sa situation
atisfaire tout le monde, c’est ce qu’Arezki Amrouche devait faire a n d’avoir un groupe solide et serein. Après le départ de Nasser Sandjak, plusieurs joueurs qui souffraient de la marginalisation étaient soulagés. La raison ? Ils croient dur comme fer que l’ex-défenseur des Verts donnera la chance à tout le monde avant la n de la saison. Malheureusement, c’est loin d’être le cas. Il est vrai qu’Amrouche n’a encore coaché qu’un seul match et qu’il aura encore devant lui quatre journées pour faire tourner son effectif. Et pour garder une bonne impression, il devrait faire jouer tout le monde, d’autant plus les remplaçants. L’un des joueurs qui s’inquiète énormément pour sa situation n’est autre que l’ex-Béjaoui, Ra k Boulaïnceur. Recruté pour remplacer Salim Hani , le jeune centre avant n’a béné cié jusqu’à présent que de quelques minutes de jeu. Une situation qui commence à agacer le joueur, qui préfère garder son calme et ne pas se laisser emporter d’autant plus que la JSK traverse des moments difficiles en cette n de saison. Du coup, pour pro ter de ses capacités tactiques et techniques, lui qui a toujours été à la hauteur à la JSMB et le CAB, les responsables kabyles devraient lui accorder une véritable chance avant de le juge Hannachi s’est voulu rassurant Inquiet par rapport à sa situation, l’attaquant Ra k Boulaïnceur n’a pas manqué l’occasion de le faire savoir à ses dirigeants, il y a quelques jours. La principale cause est son manque de temps de jeu. En effet, Ra k a très peu été utilisé depuis sa venue à la JSK en janvier dernier. Incorporé

Boulaïnceur inquiet

N° 2264 Mercredi 24 avril 2013

Coup d’œil JSK

pour ne pas perdre ma place»
préparation, nous sommes restés concentrés sur notre match. Dieu merci, on a gagné, c’est le plus important. Peut-on dire que désormais, vous allez aborder ces quatre derniers matches avec plus de sérénité ? C’est une évidence. Savoir déjà que nous sommes à l’abri de toute mauvaise surprise nous permettra de jouer sans la peur au ventre. Il nous reste encore quatre matchs à disputer, dont deux à domicile, on tâchera de faire le plein, chaque point aura son pesant d’or à la n. L’objectif est donc de coller au haut du classement et terminer la saison sur une bonne note. Je sais bien que ce n’est pas le résultat qu’on a tous voulu atteindre en début de saison, mais je garde espoir de voir les choses s’améliorer la saison prochaine. Le match de vendredi a été aussi une occasion pour vous de retrouver le onze, quel effet cela vous a-t-il fait ? Honnêtement, j’étais très content de revenir à la compétition dans le onze de départ. Cela m’a fait beaucoup de bien surtout que j’ai beaucoup travaillé pour mériter cette place. Depuis que j’ai été relégué au rang de remplaçant je crois n’avoir jamais cessé de travailler. Dieu merci, ma patience a ni par payer. Je n’ai pas pour habitude de commenter mes prestations, une chose est sûre, je suis content que mon équipe ait gagné son match. Pour ma part, je continuerai à travailler avec la même détermination et je tâcherai de garder cette régularité jusqu’à l’ultime journée. Le staff technique vient de programmer un match amical face au CRB, ce jeudi, pour combler le vide que laissera encore la compétition, un commentaire ? C’est une excellente initiative de programmer un match pour ce week-end. Franchement, les arrêts à répétition de la compétition nous pénalisent. A chaque fois qu’on réalise une belle performance, on nous annonce le report de la prochaine journée. Personnellement, j’estime que ce match amical va beaucoup nous servir. D’une part, ça permettra aux joueurs de rester compétitifs, et au staff technique de faire tourner l’effectif, d’autre part. Vous aurez une nouvelle fois l’opportunité de jouer à domicile face au CABBA, une occasion pour vous d’améliorer votre classement… Le fait de jouer un autre match à domicile est un avantage, certes, toutefois, les derniers matches de la saison sont très difficiles, dans la mesure où toutes les équipes cherchent à remporter des points précieux qui peuvent leur éviter beaucoup de problèmes en n de saison. Le CABBA, malgré sa situation, est une équipe accrocheuse. On est donc tenus de bien préparer cette rencontre a n de ne pas rater notre sortie. Quel effet cela vous a-t-il fait de jouer devant des gradins vides ? Pour ne rien vous cacher, cela nous a fait très mal de jouer un match à Tizi dans un stade vide. Franchement, je n’ai pas reconnu le stade. J’espère de tout cœur que cette situation changera dans le bon sens dans un avenir très proche, la JSK est un club qui ne s’est jamais limité à jouer les seconds rôles, je comprends les supporters, je suis un des leurs, mais croye bien que nous n’allons pas baisser les bras et il n’y a que les beaux jours de ce club que nous allons retrouver. Entretien réalisé par Lyès A.

Sedkaoui «Je me battrai

S

Camara reprend du service
A. A.

Souffrant d’une élongation à la cuisse, le latéral droit Belkacem Remache nous a con é : «Pour l’instant, je ne suis pas vraiment xé sur ma blessure. J’ai poursuivi les soins la semaine dernière au Khroub, mais je dois rencontrer le médecin pour un nouveau diagnostic. Je ne vous cache pas que je ne sais toujours pas si je pourrais reprendre les entraînements avec le groupe ou pas. Quant à ma participation au match amical de jeudi, je dois dire qu’elle est quasi-impossible, vu que je n’ai toujours pas repris. J’essayerai d’être d’attaque face au CABBA.»

«Je dois aller voir le médecin pour de nouveaux examens»

Remache

souvent comme joker, Boulaïnceur n’a pas eu l’occasion de s’illustrer. Pour preuve, à 4 journées de la n de saison, l’attaquant en question n’a toujours pas marqué son 1er but sous les couleurs de sa nouvelle formation. Une situation qui le rend quelque peu anxieux pour la saison prochaine. C’est la raison pour laquelle le président Moh Cherif Hannachi a pris attache avec le joueur pour le rassurer. D’après la même source, Hannachi a eu récemment une discussion téléphonique avec Ra k. Une conversation qui a apaisé le joueur, puisque le boss lui a signi é que le club aura encore besoin de ses services pour la saison prochaine. D’après le président Hannachi, la JSK renferme un effectif riche dont les meilleurs joueurs ont été marginalisés par Nasser Sandjak, à l’image de Sedkaoui, Belakhdar, Maïza, Bouaïcha, Bouchouk et Boulaïnceur. Lors de ses dernières déclarations, le boss kabyle a encensé ces remplaçants ainsi que son attaquant Boulaïnceur en disant : «La JSK possède une bonne équipe et je suis persuadé qu’on reviendra en force très prochainement. Nous avons des joueurs talentueux qui possèdent d’énormes qualités, à l’image de Mekaoui, Belakhdar, Bouchouk et Boulaïnceur.» Saïd D.

C’

est un signe de soulagement qu’aura ressenti le milieu kabyle, Kaci Sedkaoui, en retrouvant, face à l’USMBA, son poste dans le onze. Déchu des fonctions de capitaine, puis relégué complètement au rang de remplaçant, le jeune Canari a su faire preuve de beaucoup de responsabilité en se montrant on ne peut plus discret. Touché dans son amourpropre, le joueur a continué à travailler sans faire de tapage, une occasion s’est offerte et le voilà de retour. Sedkaoui, que nous avons eu au bout du l, nous a déclaré qu’il fera tout pour rester régulier jusqu’à l’ultime journée. La dernière victoire face à l’USMBA vous a certainement libéré d’une grosse pression, surtout que c’était le match à ne pas rater pour vous éloigner du danger… Tout à fait, le dernier succès nous a énormément fait du bien. Les trois points engrangés nous ont permis de gagner une place au classement et nous éloigner du danger. Malgré les conditions qui ont caractérisé la période de

B

onne nouvelle pour l’Ivoirien Madani Camara. Blessé la semaine dernière aux adducteurs, le milieu récupérateur kabyle a pu rechausser ses crampons, hier matin, à l’occasion de la séance de reprise. Après une consultation chez le médecin du club, Camara a obtenu son feu vert pour réintégrer le groupe. Une décision qui a bien évidemment réjoui le joueur qui a dû faire l’impasse sur le match de championnat de vendredi dernier face à l’USMBA. Il faut dire que cette nouvelle blessure aux adducteurs a quelque peu freiné Camara dans son élan, lui qui était sur une belle série sous l’ère Nacer Sandjak. Bien évidemment, le joueur s’attend à reprendre sa place de titulaire, même si rien ne sera comme avant. Et pour cause, les changements opérés par le duo AmroucheKherroubi au milieu du terrain le week-end dernier a porté ses fruits. La paire MarociSedkaoui n’a commis aucune faute durant

l’intégralité de la rencontre. Il jouera demain en amical face au CRB Même s’il devra sortir le grand jeu pour retrouver sa place, Madani Camara est tout de même opérationnel pour le match amical de ce jeudi face au CRB. Une occasion qui lui permettra de faire un premier bilan sur sa blessure. L’Ivoirien cherchera sûrement à faire un test. Dans le cas où il ne ressent aucune blessure, il pourra officiellement signer son retour au sein du groupe. Pour l’instant, le staff médical suit toujours de près le milieu récupérateur kabyle, a n d’éviter une éventuelle rechute qui risquerait de compliquer la situation du joueur. Remache poursuit les soins... Quant au latéral droit Belkacem Remache, il n’a toujours pas repris le travail avec ses partenaires. En effet, le joueur est soumis à un programme de rééducation. A l’heure ac-

tuelle, il n’est toujours pas autorisé à reprenprochain match face au dre du service, du moins pas avant jeudi. Du CABBA. coup, Remache devrait faire l’impasse sur le A. A. match amical de demain face au CRB. Il devra prendre son mal en patience, avant de réintégrer ses partenaires. Du côté du staff «Ça s’améliore médical, on s’active à remettre le joueur sur pour moi !» pied, avant le prochain RDV en Ligue 1 Soulagé d’avoir repris le travail avec le face au CABBA, au stade de Tizi Ouzou. groupe, le milieu de terrain kabyle, Madani Ca... Ziad également mara, a con é ceci : «Le fait d’avoir repris avec le Le milieu récupérateur Hamza Ziad groupe est déjà un bon signe. Cela prouve que le prose trouve dans la même situation que gramme spéci que auquel j’ai été soumis m’a fait du Remache. Blessé aux adducteurs, Ziad bien. Maintenant, l’important est de retrouver la ne s’est pas présenté à l’entraînement compétition. À mes yeux, ma situation s’est netted’hier matin. D’après le staff médical, le ment améliorée. Je me réjouis de ça. Mentalement, joueur est autorisé à poursuivre les soins j’ai tiré un trait sur cette blessure aux adducteurs chez lui, avant de lui passer une nouvelle qui m’a privé du match de championnat de consultation dans les prochaines heures. vendredi dernier. J’espère être retour dès Aux yeux de nombreux observateurs, Ziad le prochain RDV.» pourrait rater bien plus d’une rencontre. Si sa H. B. situation n’évolue pas, il fera l’impasse sur le

Camara

joué un derby sur son terrain, pourquoi pas l’USMH ?»

Laïb «Le CRB a bel et bien
Domiciliation du match USMH-MCA
Coup direct USMH

N° 2264 Mercredi 24 avril 2013

On retient bien les leçons du passé A El Harrach, apparemment, la

05

préparation d’intersaison constitue un facteur important pour faire une bonne saison : «Recruter tôt, c’est une nouvelle politique chez nous. On a, plusieurs fois, perdu des joueurs avec lesquels on était en contact avancé. Je citerai les cas Ferrahi et Belamri qui ont choisi d’opter pour d’autres clubs, alors qu'ils étaient sur le point de signer à l’USMH. Nous avons donc retenu les leçons du passé. C’est pourquoi, on a décide d’entamer l’opération recrutement en avril pour éviter d’être pris de vitesse par d’autres clubs.» Il est temps de convaincre les cadres à rempiler Avant d'évoquer l'opération recrutement, les Harrachis sont appelés à garder leurs meilleurs éléments qui veulent du concret pour espérer rempiler à l’USMH. Or, pour l’instant, la direction n’a pas entamé les négociations avec ses cadres pour les rassurer. Si les dirigeants actuels souhaitent partir, il est normal que cette question ne les concerne absolument pas. Mais comme certains éléments parmi les plus convoités vont sûrement être approchés par des dirigeants d’autres clubs pour un éventuel recrutement, cela fait qu'ils n’attendront pas longtemps pour répondre aux sollicitations des autres clubs. A titre de rappel, il y a deux ans, Boualem et Boumechra avaient opté pour l’USMA, deux jours seulement après avoir joué leurs derniers matchs sous les couleurs de l’USMH. C’était contre le MCEE à El Harrach. Les supporters de l’USMH redoutent un scénario semblable à celui de BoualemBoumechra et qui avait faussé tous les calculs des dirigeants. Un homme averti en vaut deux… A n de bien préparer son équipe pour la prochaine confrontation qui mettra aux prises l'USMH avec la formation de la JSMB, le staff technique prévoit d'effectuer une bonne dose de travail psychologique pour les joueurs. En fait, c'est surtout a n d'éviter à ses joueurs de tomber dans l'excès de con ance qui pourrait coûter cher à l'équipe. En homme averti, Charef sensibilise ses poulains a n qu’ils ne prennent pas à la légère ce match contre la formation bougiote pour éviter toute mauvaise surprise. Cela est souvent arrivé à l'équipe harrachie dans le passé, après une série de bons résultats.

n mois nous sépare du derby MCAUSMH et déjà les deux parties ont commencé les hostilités, au point où désormais ce match constituera et sans aucun doute l’évènement majeur de l’actualité sportive en cette n de saison. En fait, cette polémique aurait pu être évitée si vraiment la Ligue a respecté ses décisions de faire jouer tous les derbys au stade du 5-Juillet. Pour argumenter cela, on se doit d’en donner quelques raisons. D’abord, la programmation de certains derby hors du stade du 5-Juillet comme CRB-USMH du match aller qui s’est déroulé au stade du 20Août, ainsi que la rencontre USMHUSMA à Tchaker. La Ligue avait donné en guise d’argument le déroulement du match entre le MCA et le CABBA, sous prétexte que le 5-Juillet est la domiciliation officielle du MCA. Partant de là, les Harrachis ont tout à fait raison de refuser d’accueillir le MCA dans sa propre domiciliation. Si la Ligue avait respecté ses engagements de faire jouer tous les matchs au stade du 5-Juillet en procédant par exemple au report de CRB-USMH et USMH-USMA pour permettre au MCA de jouer son

U

match contre le CABBA, au lieu de les programmer hors du 5-Juillet, ce problème de domiciliation aurait pu être évité. Mais en acceptant de faire jouer ces deux derbys dans des stades différents, la Ligue a bafoué non seulement les règlements mais aussi sa propre décision. Le résultat est là, avec toutes ces hostilités enclenchées depuis peu entre les deux clubs rivaux USMH-MCA, concernant la domiciliation de grand derby Algérois. «C’est anormal qu'une équipe joue 18 matchs sur 30 à domicile !» Le président de l’USMH avait, dans l’émission sportive de la chaîne El Djazairia, lancé en guise d’argument qu'il est inconcevable et anormal qu'une équipe joue presque la totalité des matchs de championnat sur le même terrain. «Trouvez-vous normal qu'une équipe joue 18 matchs à domicile, alors que tous les autres clubs de la capitale en ont que 12 ? Avec une telle décision, on est train d’avantager le MCA. Si tel est le cas, qu'on nous le dise.» Le premier responsable de l’USMH ne s’est pas arrêté là. Toujours aussi contestataire quand il s’agit de défendre les intérêts de son équipe, le boss harrachi a cité comme exemple la programma-

tion du derby CRB-USMH du match aller au stade du 20-Août : «Je me demande pourquoi certaines équipes ont le droit de jouer un derby sur leur terrain et d’autres sous prétexte des règlements. Le match du Chabab de Belouizdad a bel et bien et lieu sur le terrain du CRB.» «El Harrach est le club le moins endetté de la Ligue 1» A la question relative aux nances et les engagements du club dans le payement des joueurs, Laïb a répondu : «A l’USMH, on n’a pas de problèmes de dettes. Il est vrai que parfois cela nous arrive d’accuser un retard dans la régularisation nancière de nos joueurs, mais ce problème concerne pratiquement tous les clubs. D’ailleurs, je peux vous dire que l’USMH est le club le moins endetté de la Ligue 1 vis-à-vis des joueurs. Je dé e quiconque qui prouvera le contraire. Chez nous, jamais un joueur n’a quitté le club sans percevoir la totalité de son argent.» «Les retards dans le payement des joueurs, c’est un problème qui existe dans tous les clubs» En ce qui concerne le problème de la régularisation nancière des joueurs, qui a tendance à devenir

un sujet à polémique, le boss harrachi a tenu à clari er certains détails : «D’abord, ce problème ne concerne pas la totalité de l’effectif, mais quelques joueurs seulement, sinon, on est presque à jour avec une bonne partie des joueurs si ce n’est un à deux mois de salaires impayés. En plus, je dirai que ce problème n’est pas celui de l’USMH seulement, mais il existe pratiquement chez la majorité des autres clubs de Ligues 1 et 2.» «On a déjà recruté trois joueurs pour la saison prochaine» Parlant de l’avenir et des projets du club en perspective de la saison prochaine, le premier responsable de l’USMH a avoué avoir déjà entamé l’opération recrutement : «A El Harrach, on a commencé à préparer la saison prochaine. Je vous annonce que nous avons engagé trois joueurs pour renforcer l’effectif la saison prochaine. On a pris cette décision de recruter un peu tôt, pour pouvoir entamer la préparation avec la présence des nouveaux joueurs.»

N .R

Younès «Pas question de
Comment jugez-vous l’arrêt du championnat pour deux semaines ? L’arrêt du championnat est une arme à double tranchant, car il diminuera de notre volonté et nous prive de la compétition. Cependant, on doit faire avec et on tentera de combler le vide de la compétition officielle par la programmation des matchs amicaux. On se prépare correctement pour être plus performants en prévision des prochaines rencontres. Selon vous, le groupe est-il mobilisé comme il faut pour la suite du championnat ? Les prochaines échéances en championnat sont difficiles face à des adversaires qui ont besoin de points. Cela dit, les joueurs sont tous conscients de la tâche qui les attend. Nous devons nous défoncer désormais sur le terrain, si on veut rester en haut du tableau. L’USMH à la seconde place du championnat, quel sentiment et comment voyez-vous le reste du parcours de votre équipe ? On veut se maintenir parmi les équipes du haut du tableau. Notre objectif n'a jamais été de prendre le fauteuil de leader du championnat, mais de terminer parmi le trio de tête. Nous sommes en n de parcours, et on est sur le point de réaliser cet objectif. Certes, il reste encore des matchs décisifs à jouer, et tout peut se passer durant les semaines à venir. Ce week-end, vous allez affronter la JSMB. Comment se présente pour vous cette confrontation ? C'est un match entre deux équipes qui veulent les trois points. La JSMB voudra se racheter après son échec à domicile contre le CAB et viendra à El Harrach pour créer la surprise. Seulement, notre groupe est prêt à relever le dé , surtout que notre moral est au beau xe. Donc l’USMH ne va pas lâcher la JSMB... Exactement. Pas question de céder le moindre point chez nous, et la venue de la JSMB sera une opportunité à saisir pour rajouter à notre compte une autre victoire.

céder le moindre point chez nous»
Bien que notre tâche ne soit pas facile, nous sommes décidés à frapper fort. La victoire est impérative si on veut rester dans le haut du tableau et creuser l’écart sur nos poursuivants. Un mot pour vos supporters ? Depuis le début de saison, nos supporters ont été fabuleux, et ça nous a aidés beaucoup sur le plan psychologique. Face à la JSMB, c'est un autre match difficile à négocier. Notre équipe est prête à relever le dé , mais le groupe aura encore besoin du soutien de nos fans auxquels je demande de venir en masse car c'est un match difficile et important pour la suite. Entretien réalisé par Nacer-Eddine Ratni

Très affectée par le décès du ls de Rachid Zergou, membre du staff de l’USMH survenu hier, la direction de l’USMH présente, au nom de tous les membres du club ainsi que toute la famille sportive harrachie, ses sincère condoléances à la famille du défunt et l’assure en cette douloureuse circonstance de sa profonde sympathie. «A Dieu nous appartenons, à Lui nous retournons.»

Condoléances

,N. R.

06

Yachir reprend avec
le groupe
Yachir : «Je serai à 100% de mes moyens lors de la finale»
le retour de Bachir a été accueillie avec beaucoup de joie à Bab El Oued et toute la capitale. L’info a été relayée à une vitesse grand V sur les différents réseaux sociaux. Désormais, c’est au grand complet que le Doyen préparera cette nale de coupe.

N° 2264 Mercredi 24 avril 2013

Coup de joie MCA
Menad : «Je veux que vous soyez dès aujourd’hui concentrés sur votre finale»

A

B

lessé à la cheville droite lors d’un match d’application avec l’Equipe nationale A’, à l’occasion de sa première convocation, on a craint le pire pour Samy Yachir, qui est devenu un élément indispensable dans le dispositif offensif de son équipe. Auteur de trois doublés depuis le début de la phase retour contre la JSMB, le CRB la JSK sans oublier un but contre l’USMAB en Coupe d’Algérie, le joueur émigré est considéré comme l’un des attaquants les plus dangereux de Ligue 1. Le fait de savoir que l’ex-Harrachi pourrait manquer la nale face à l’USMA a inquiété le staff technique et des supporters. Mais l’anxiété et la détresse ont laissé place au soulagement, car Samy Yachir a repris plus tôt que prévu les entraînements avec l’équipe. Alors qu’il devait réintégrer aujourd’hui le groupe, c’est avec vingt-quatre heures d’avance que Samy a rechaussé ses crampons. Et sans passer par le round d’observation, le colosse mouloudéen s’est fondu directement dans le groupe. Il faut reconnaître que l’état de la pelouse du complexe sportif militaire a facilité le retour du joueur qui n’a pas eu peur pour sa cheville, comme c’est le cas lorsqu’on s’entraîne à Hadjout. D’ailleurs,

près avoir bien décompressé, l’heure était à la remobilisation générale pour préparer la finale de la Coupe d’Algérie. Le rendezvous de l’année pour Djamel Menad et ses troupes. Sans vouloir mettre de pression supplémentaire sur ses joueurs car il est encore top pour parler avec minutie de ce duel face à l’USMA, le coach mouloudéen à tenu toutefois à s’adresser brièvement à Babouche et consorts, question de les mettre en condition. «Il faut maintenant oublier le championnat et se focaliser sur ce match contre l’USMA. Je veux que vous soyez dès aujourd’hui concentré sur cette finale de Coupe d’Algérie. Sérieux, abnégation et persévérance doivent être notre leitmotiv jusqu’au jour J. Il faut qu’on se donne à fond au travail, car c’est ici que se prépare et se gagne une finale de coupe.» Après une allocution de cinq minutes, les joueurs ont pu aborder le menu du jour sous une matinée très ensoleillée.

Moumen et Bensalem feront aujourd’hui leur retour

T. Che

L’un blessé à l’ischio-jambier droit et l’autre souffrant d’un étirement musculaire, Billel Moumen et Zinedine Bensalem ont dû faire l’impasse sur la séance d’hier. Soumis à des soins intensifs, les deux joueurs devront se remettre ce matin au boulot avec le groupe à la caserne de Beni Messous.

Djallit manquait à l’appel

Besseghier : «J’ai promis à ma mère et mes proches de leur ramener la coupe le 1er Mai à Mascara»
Redevenu un titulaire indiscutable, Abdelkader Besseghier a gagné des galons lors de la demi-finale de la coupe face à l’ESS. Seul titre qui manque à son palmarès, l’enfant de Mascara a envie de décrocher ce trophée qui le fuit depuis une décennie.
Alors comment s’est déroulée cette reprise à Beni Messous ? Nous avons été tous agréablement surpris par la qualité de la pelouse. C’est vraiment un plaisir de s’entraîner sur un terrain de cette qualité. Cela va nous permettre de bien préparer notre finale de Coupe d’Algérie. Avant de parler de la finale face à l’USMA, un mot sur votre prestation contre El Eulma, alors que vous avez joué sur le côté gauche ? Je suis un peu déçu qu’on n’ait pas gagné ce match, mais à bien y réfléchir, ce point que nous avons ramené d’El Eulma vaudra son pesant d’or lors du décompte final. En ce qui me concerne, j’ai essayé, comme à mon habitude, de donner le meilleur, même si j’ai joué dans un registre qui n’est pas le mien. Alors comment voyez-vous cette affiche du 1er Mai qui tient tout le peuple du Mouloudia en haleine ? Ce sera une rencontre hyper difficile entre deux équipes qui se connaissent sur le bout des doigts. Je pense que la différence ce fera au niveau psychologique, car ce type de matchs se joue au mental. Le physique aussi… C’est sûr qu’une équipe mal préparée pour un tel événement risque de le payer très cher. Nous devons sur ce plan être irréprochables, si on veut prendre la mesure de l’USMA. Vous semblez bien déterminé à jouer cette finale ? Vu mon âge, c’est sûr que je n’aurai pas d’autres occasions de brandir le trophée, le seul qui manque à mon palmarès. J’ai déjà joué deux finales que j’ai perdues avec l’USMA, contre le Mouloudia. Cette fois-ci, je me retrouve sous les couleurs du Doyen avec l’espoir enfin de remporter cette coupe qui me fuit depuis une décennie. Maintenant, il y a un coach qui devra faire son choix. Je vais me donner à fond aux entraînements pour gagner la confiance du coach. Et celui qui sera le plus en forme sera aligné, c’est aussi simple que cela. Pour moi, le plus important, c’est de brandir la coupe au coup de sifflet final. Remporter la coupe et battre l’USMA serait une belle revanche pour vous qui avez quitté votre club par la petite porte ? Certes, je n’ai jamais digéré la manière avec laquelle j’ai été traité, mais depuis, j’ai tourné la page. Je n’ai aucun esprit de revanche. J’ai seulement envie de gagner cette coupe. On imagine qu’à Mascara, on attend la venue du trophée que vous avez promis de brandir… Après le match contre Sétif, j’ai regagné dans la foulée ma ville natale. A cette occasion, j’ai réitéré ma promesse à ma mère de lui ramener la coupe à la maison. Et maintenant que je suis à une marche du bonheur, il est évident que je ferai tout pour y arriver. Le fait d’aborder cette finale au grand complet est un facteur déterminant, n’est-ce pas ? Il est préférable de jouer une finale de coupe en disposant de tout le groupe. Et c’est le cas pour nous. Nous avons plus d’une semaine pour bien préparer notre match. Il y a une chose qu’il faudra surtout éviter : c’est de jouer le match dans sa tête. Mais de ce côté, on peut faire confiance au groupe, car nous avons des joueurs chevronnés qui ont pour la plupart remporté la coupe. Il y a ceux qui l’ont perdue et qui voudront la brandir. C’est mon cas. Entretien réalisé par Tarek-Che

Voulant avoir son commentaire sur son retour aux entraînements, Samy Yachir a rassuré par ses propos tous les Chnaoua qui l’ont hissé au rang de coqueluche. «Dieu merci, j’ai pu reprendre les entraînements sans le moindre souci. D’ailleurs, j’ai repris directement avec le groupe. Et comme je vous l’ai dit, je serai d’attaque pour cette nale de coupe. Je vais me préparer comme il se doit, à l’instar de mes camarades, a n d’être à 100% de mes moyens le 1er Mai.» T. Che

Les deux jours de repos accordés par Djamel Menad ont permis à Mustapha Djallit de se rendre chez lui à Béchar afin de décompresser auprès des siens, avant d’attaquer la dernière ligne droite. Seulement, Djallit manquait hier à l’appel du fait qu’il n’a pas pu regagner à temps la capitale. La faute à un retard accusé par le vol de la compagnie nationale. Le meilleur buteur du championnat avec 14 réalisations devra réintégrer ce matin le groupe, afin de préparer le rendez-vous du 1er mai.

Daoud affiche ses ambitions

De retour à la compétition lors du match contre le Mouloudia d’El Eulma, Farid Daoud a montré de belles choses, même s’il manquait cruellement de compétition dans les jambes. N’ayant plus joué depuis la rencontre face à l’ASO remportée au stade Mohamed-Boumezrag, Daoud à dû patienter durant neuf rencontres toutes compétitions confondues, avant de revoir le bout du tunnel. Le demi-défensif aspire à une place de joker pour la finale de la Coupe d’Algérie. Un statut que revendiquent Daoud et Moumen qui seront en concurrence pour prendre part à l’affiche tant attendue. T. Che

A la n de la séance d’hier matin, nous avons sollicité l’entraîneur-adjoint, Farid Zemiti, qui a parlé de cette reprise et des conditions qui ont été mises à la disposition de l’équipe a n de préparer le rendez-vous du 1er mai. «Nous travaillons dans de très bonnes conditions. Nous avons tout le groupe sous la main. Le moral des troupes est actuellement au beau xe. En d’autres termes, toutes les conditions sont requises pour bien préparer le match face à l’USMA. Nous irons crescendo dans notre préparation qui sera faite avec minutie. On ne laissera rien au hasard, car c’est sur des détails qu’une nale de coupe se joue souvent.» T. Che

Zemiti : «Toutes les conditions sont réunies pour bien préparer la finale»

N° 2264 Mercredi 24 avril 2013

Coup de gueule MCA

Ghrib : «On ne doit pas priver les supporters de la finale pour remplir le «Flambeau» par des pompiers»
ace à la décision de l’OCO de ne mettre en vente que 50 000 places pour cette nale de Coupe d’Algérie en les répartissant équitablement entre les supporters de l’USMA et du Mouloudia, Ghrib nous dira : «Je suis vraiment déçu que le nombre de places soit restreint, à l’occasion de cette nale dans un grand stade comme le 5-Juillet. On ne doit pas priver les supporters de cette fête pour remplir le «Flambeau» par des pompiers en leur offrant 2 000 places. Le charme du 5-Juillet est le «Flambeau» qui ne doit en aucun cas être scindé en deux.»

Sachant que les Chnaoua n’auront que 25000 places...

F

tués qui vont assister à cette nale. Mais il faut que leur nombre soit limité, pour ne pas priver les supporters de la nale. Je pense qu’on pourra parvenir à une meilleure organisation, sans pour autant qu’on limite le nombre de places à 50 000 seulement, alors que le stade peut contenir 20 000 places de plus», a ajouté Ghrib.

La vente des billets débutera samedi au 5Juillet

«Depuis quand sépare-t-on les supporters du MCA et de l’USMA dans les tribunes ?»

«Nous respectons les corps constitués, mais la finale, c’est la fête des supporters»

«Il faut savoir que nous n’avons rien contre les pompiers et les autres corps consti-

L’équipe a repris hier les entraînements à Beni Messous

Le Mouloudia prépare sa finale dans la sérénité la plus totale

«La direction de l’OCO a pris des mesures pour séparer les deux galerie dans les tribunes. Mais depuis quand sépare-t-on les supporters du MCA et de l’USMA qui sont frères ? Jamais un incident ne s’est produit entre le MCA et l’USMA ! Je ne vois donc aucune raison à les séparer en limitant le nombre de places», a conclu Ghrib.

A n de faciliter la tâche aux supporters pour l’achat des billets de la nale de la Coupe d’Algérie, la direction de l’OCO a décidé que l’opération vente des billets commencera samedi prochain au niveau des guichets de l’enceinte olympique et s’achèvera dès que les 50 000 billets seront écoulés. Il est à rappeler que la réunion qui devait avoir lieu entre les représentants du MCA, de l’USMA, la FAF et l’OCO a été reportée pour des raisons d’ordre organisationnel. Reste à savoir maintenant comment la direction de l’OCO procèdera pour assurer à chacune des deux galeries 25 000 billets K. M.

Bien que cette nale de la Coupe d’Algérie s’annonce très difficile face à l’USMA qui est en train de réussir une bonne n de saison, il n’en demeure pas moins qu’au Mouloudia, on se montre très optimiste de voir l’équipe gagner sa cinquième nale face à l’USMA et perpétuer la tradition. Contrairement aux confrontations en championnat, le facteur expérience est souvent déterminant dans une nale de Coupe d’Algérie où il est très difficile pour un joueur de gérer la grosse pression. Même s’il est habitué à évoluer devant une grande galerie, une nale reste toujours exceptionnelle pour un joueur, sachant pertinemment qu’il n’a pas le droit à l’erreur. Sur ce plan, on peut d’ores et déjà dire que le Mouloudia est mieux loti que l’USMA, du moment que le MCA renferme dans sa composante plusieurs joueurs qui ont joué des nales, à savoir Babouche, Besseghir, Aksas, Djeghbala, Metref, Ghazi, Djallit, Yachir et Bouguèche. Autrement dit, neuf joueurs, titulaires de surcroît, ont déjà disputé au moins une nale ont certains ont déjà gagné à deux reprises le trophée face à cette même équipe de l’USMA, à savoir Babouche et Bouguèche. Du côté usmiste, on trouve déjà des joueurs qui ont joué une nale, mais il y a des jeunes éléments qui manquent d’expérience. Un facteur qui pourrait faire, le 1er Mai prochain, la différence. K. M.

L’expérience des joueurs, un atout considérable pour le Mouloudia

07

A n de préparer la nale de la Coupe d’Algérie, le conseil d’administration de la SSPA/MCA, présidé par Kamel Amrouche, compte organiser une réunion le 29 avril. En effet, le patron du Mouloudia a déjà entamé la préparation de la nale avec les membres du CA. D’ailleurs la réunion, qui se tiendra lundi prochain, soit deux jours avant la nale de Dame Coupe, servira à porter les dernières retouches. Connu pour son sens organisationnel, Amrouche ne veut rien laisser au hasard, a n que les tâches soient bien réparties, en évitant toute confusion, dans le but de mettre tous les atouts du côté de son équipe, le MCA, tout en donnant aussi une bonne image du Mouloudia. Ainsi, tous les détails seront traités lors de cette réunion à laquelle assisteront les membres du CA.

Amrouche tiendra une réunion le 29 avril, pour préparer la finale

est hier matin que le Mouloudia a entamé sa préparation de la nale de Coupe d’Algérie, à Beni Messous où le coach a béné cié de l’ensemble de ses joueurs, à l’exception des blessés et de Mustapha Djallit qui devait rentrer hier sur Alger, en provenance de Béchar. Djamel Menad, comme à son accoutumée, a discuté avec ses joueurs, avant d’entamer la séance de travail. Ainsi, les choses sérieuses commencent pour le MCA, et les joueurs ne parlent que de cette Dame coupe, lesquels veulent offrir à leurs supporters une consécration, après trois années de disette. Ce qui attire l’attention à cette reprise, c’est la bonne ambiance qui règne au sein du

C’

Menad axe son travail sur le physique et veut tirer profit de la fatigue de l’USMA

groupe, où l’état d’esprit des joueurs semble être bien retapé. Comme l’affirment d’ailleurs à chaque fois les joueurs et le staff technique.

Au cours de la séance d’hier, Djamel Menad a programmé des exercices physiques, a n de maintenir la forme de ses joueurs. En cette n de saison, le coach du Mouloudia n’a pas élevé la charge de travail, mais il a tout de même mis l’accent sur l’endurance avec ballon. Ce dernier tient à ce que ses joueurs se présentent avec une meilleure fraîcheur physique à

L’excellent état de la pelouse le soulage
Il n’est un secret pour per-

la nale, et compte pro ter de la fatigue qui risque de s’emparer des Usmistes, lesquels disputeront aujourd’hui un match intense, en aller de la nale de la Coupe Arabe, avant de revenir au pays et jouer leur match retard face au JSS, à Bologhine. Bien que Courbis opte pour le turn-over, il n’en demeure pas moins que la fatigue se fera ressentir chez les éléments les plus utilisés depuis l’entame du championnat. Ainsi, Menad souhaiterait que ses joueurs jouissent d’une meilleure forme par rapport à leur adversaire, et gagner d’ores et déjà sa première bataille.

sonne que le MCA a béné cié d’un agréable cadre de travail, à la caserne de Beni Messous, en s’éloignant de la pression des supporters. Toutefois, ce qui a contenté le plus Djamel Menad, c’est l’excellent état de la pelouse, qui évitera assurément des blessures à ses joueurs. D’ailleurs, ces derniers ont été subjugués par la qualité de celle-ci, et ils ne pouvaient espérer mieux que d’avoir l’opportunité de préparer leur nale sur un terrain pareil. En somme, tout le monde est unanime à dire que cette première séance d’entraînement s’est déroulée dans d’excellentes conditions, ce qui constitue déjà une satisfaction pour le staff technique. K. M.

Parmi les points qui seront évoqués, le montant de la prime de consécration. En plus du chèque de Nedjma qui sera offert au vainqueur -si le Mouloudia réussit à décrocher sa septième couronne-, Sonatrach ne compte pas lésiner sur les moyens pour motiver les joueurs, car la rme pétrolière veut marquer son retour dans les affaires du club par une consécration. En effet, tout le monde sait que si le MCA est parvenu à réaliser de bons résultats cette saison, c’est en grande partie grâce à Sonatrach qui a évité l’implosion au club, en régularisant la situation nancière des joueurs, du staff technique et de l’encadrement administratif, au niveau de la section football. En payant le prix fort pour rééquilibrer cette équipe du MCA, Sontrach tient, donc, à cette consécration en Coupe d’Algérie, et on laisse entendre que la prime dépassera nettement les 100 millions de centimes.

Le montant de la prime sera fixé

Outre la nale de la Coupe d’Algérie, le président du CA et les membres du bureau débattront aussi du nouvel organigramme de l’équipe, en prévision de la saison prochaine. Ainsi, il faut s’attendre à ce que d’importantes décisions seront prises, qui toucheront, notamment, l’encadrement de la section football. A croire ce qui se dit dans l’entourage de la rme pétrolière, d’autres sujets seront aussi abordés, sur le recrutement, notamment, la commission technique et les salaires des joueurs, en prévision du prochain exercice. Ainsi, c’est ce qui nous incite à dire que, en plus de la préparation de la nale de la Coupe d’Algérie, les responsables pensent même à la saison prochaine.

Le nouvel organigramme au menu

K. M.

08
Le coordinateur de l’UAFA et le commissaire du match rendent visite aux Usmistes

N° 2264 Mercredi 24 avril 2013

Coup d’œil USMA

Le coordinateur de la Coupe Arabe, le Saoudien, Mbarak Ada ane et le commissaire du match Bahreïni Abdelaziz Guember ont rendu visite à l’USMA lundi soir à son hôtel. C’est une visite de courtoisie où les deux responsables ont voulu u Koweït des’assurer que l’équipe algépuis dirienne ne manquait de rien. manche, c’est Les deux représentants de aujourd’hui l’Union Arabe de football ont que les Rouge discuté, en marge de cette viet Noir dé esite, avec les responsables de ront Al-Arabi chez lui et devant l’USMA, notamment le secréses supporteurs lors de la nale taire Mustapha Laroussi et le aller de l’UAFA Cup. Le coup représentant de la Fédération d’envoi est prévu à 20h, heure loalgérienne de football, Walid cale, soit 18h, heure algérienne. Sadi, pour préparer la réuLes protégés de Roland Courbis nion technique qui a eu lieu auront donc dès ce soir l’occasion hier matin. de marquer l’histoire puisque Le stade cette nale est la première sur le plan international depuis la créaSebbah-Assalem tion du club. Ce qui ne se réalisera est d’une capacité que si les coéquipiers de Khoualed de 20 000 places remportent ce trophée. Un trophée Le stade Sebbah-Assaqui ne sera décroché que si les Uslem, qui abritera ce soir la mistes savent gérer cette double nale aller de la Coupe confrontation face à cette équipe Arabe, est d’une capacité koweïtienne, à commencer par la de 20 000 places. Il est confrontation de ce soir. Conscients considéré comme un que leur mission ne sera pas facile stade d’une capacité contre une formation qui a déjà élimoyenne dans la capitale miné plusieurs grands clubs, les koweitienne, où chaque joueurs de l’USMA savent que la club possède un stade manche d’aujourd’hui pourrait bien propre à lui. Il y a 14 être importante avant d’aborder la sestades pour 14 clubs, en conde qui se jouera en Algérie. Pour plus du grand stade cette raison, ils veulent frapper un national.

A

Prendre une option pour se rapprocher du sacre
aujourd’hui à 18h
grand coup dès aujourd’hui. S’étant xés pour objectif de terminer la saison actuelle au moins avec un titre, responsables du club et joueurs savent qu’ils sont plus que jamais près de réaliser leur vœu et mettre n à cette disette qui dure depuis sept ans. Les camarades de Djediat, déjà vainqueurs de cette compétition avec l’ESS, tenteront de réaliser le meilleur résultat possible avant le match retour.

Al-Arabi (Koweït) – USM Alger

G L’attaquant Ahmed Haiel a fait savoir, dans une déclaraG tion parue dans le journal Al Djarida, que son équipe est n prête. «Nous sommes prêts pour ce match, et nous allons tout faire pour pro ter de l’avantage du terrain et du public pour faire un très bon résultat qui va nous permettre de jouer la deuxième nale avec plus d’assurance et plus de chances.»

«Nous sommes prêts»

Ahmed Haïel

De notre envoyé spécial au Koweït : Mohamed Zerrouk

Courbis ne chamboulera pas son onze
gages.

Prendre une option, le meilleur scénario avant la finale de la Coupe d’Algérie

Auteurs d’un parcours sans faute jusque-là en UAFA Cup, les Rouge et Noir misent gros sur le match d’aujourd’hui puisque, non seulement un résultat positif leur permettra de faire un grand pas vers le sacre, mais aussi de préparer de la meilleure des manières possible la seconde nale que le club disputera, soit la Coupe d’Algérie. A une semaine du choc contre le MCA, les protégés de Courbis auront ce soir une occasion en or pour avertir leur adversaire, ce qui ne pourra se réaliser que s’ils parviennent à rentrer au pays avec un resultat positif dans leurs ba-

Pour cette nale aller, Roland Arrachidi Courbis, le premier responsable à la «On veut jouer barre technique, ne chamboulera pas le deuxième son onze, puisque c’est avec une équipe composée des titulaires habimatch à Alger tuels que les Rouge et Noir abordetranquillement» ront ce match face à Al-Arabi. Une G De son côté, l’attaquant équipe composée de Zemmamouche, Fahd Arrachidi s’est dit lui le gardien, Meah et Benmoussa ocaussi très con ant et a fait savoir : cuperont les postes de la latéraux, «Le groupe est très déterminé à tandis que la charnière centrale sera faire un grand match a n de réalicomposée du duo Khoualed-Chafaï. ser une victoire avec une difféBouchema et Koudri formeront de rence suffisante, pour jouer le nouveau un tandem. Ils auront pour deuxième match tranquillement. mission de donner un coup de main à Mais, nous allons déplorer la défense, mais aussi d’apporter du quelques absences qui vont certaisoutien offensivement. Djediat et Fer- nement se faire ressentir.» hat, eux, auront pour rôle de déstabiliser la défense adverse et fournir de Un bons ballons à Nouredinne Daham et dinar Andria, les deux attaquants qui ont koweitien le prix été choisis pour mener la ligne offendu billet sive de leur équipe. Une paire inédite Nous avons pu savoir, auprès puisque c’est la première fois que les deux joueurs joueront ensemble lors d’un responsable d’Al Arabi, que le prix du billet d’accès au stade a été d’un match officiel. xé à un dinar koweitien. C’est Mohamed Zerrouk l’équivalent de 350 DA, mais c’est un prix symbolique par rapport au niveau de vie au Koweït.

G

Daham

ut la ga fa il t n a n te in a m , le a e la fin r d in e tt ’a d n ie b t s ’e C :«
Buteur en Coupe de la CAF puis en Coupe d’Algérie contre le MCO, Noureddine Daham s’est à nouveau imposé dans l’équipe type de Courbis. Il sera ce soir en pointe de l’attaque. Après quelques années de disette, l’USMA revient audevant de la scène avec une nale de Coupe arabe et une nale de Coupe d’Algérie. Un commentaire ? Toutes les équipes du monde passent par une période difficile où ses résultats seront en baisse. Aucune équipe ne peut se maintenir longtemps au sommet, sauf que le passage à vide de l’USMA a trop duré et c’est difficile de rester aussi longtemps loin des premiers rôles. Mais nous avons réussi à revenir à nous en sortir et à replacer l’équipe au-devant de la scène comme vous dites, avec notamment ces deux nales, sachant que nous sommes toujours en course en Coupe de la CAF et en championnat. Cela prouve que nous avons une équipe solide et des joueurs très responsables. Vous êtes parmi les joueurs qui ont contribué à mener l’USMA vers sa première nale internationale. Quels sont vos sentiments ? C’est un grand honneur pour moi et c’est un sentiment de erté. Maintenant, il faut la gagner cette coupe, il ne reste qu’un pas pour le faire et donner de la joie à nos supporters qui attendent beaucoup de nous. Votre adversaire en nale avait réussi à atteindre ce stade de la compétition en allant arracher la quali cation en dehors de ses bases, tout comme vous face à Al Ismaïly. Est-ce une indication pour vous ? J’ai suivi ce match, et je crois que c’est le Raja qui a offert la quali cation à Al Arabi et non Al Arabi qui a été plus fort. Le fait de mener par deux buts à zéro et de se faire rattraper au score dans le temps additionnel en l’espace de trois minutes est inconcevable. C’est effectivement le Raja qui n’a pas voulu de cette quali cation si j’ose dire. Vous pensez qu’Al Arabi n’est donc pas un foudre de guerre ? Je ne dis pas que c’est une équipe faible, mais la manière avec laquelle il s’est quali é me laisse dire qu’il a eu beaucoup de chances qu’autre chose. Mais c’est une bonne équipe qu’on doit prendre très au sérieux

gner»

comme on l’a toujours fait avec les autres adversaires. Cette équipe a encaissé dix buts. En tant qu’attaquant, comment voyez-vous les choses ? On peut leur marquer sur leur terrain, mais pour ce faire, il faut la réunion de plusieurs paramètres. Là, je parle en général. Pour que les attaquants puissent marquer des buts, il faut qu'ils aient d’abord des balles de but. Un attaquant ne peut pas marquer s’il ne reçoit pas de ballons, sauf dans des cas rares lors d’un exploit individuel. Mais le plus souvent, c’est un travail collectif. Vous aussi, vous avez traversé un passage à vide mais vous êtes revenu ces derniers temps en force. Comment l’expliquezvous ? Je n’ai pas traversé de passage à vide parce que je ne jouais pas. Celui qui joue souvent et ne marque pas ou ne fait pas de bons matchs, c’est celui-là qu’ont dit de lui qu’il traverse un passage à vide. Moi, je ne jouais pas, mais je n’ai jamais cessé de travailler. A 35 ans, vous allez jouer deux nales, c’est rêve, non ? N’importe quelle nale est un rêve pour tout joueur. Malgré cet âge, je continue à jouer et à donner le meilleur de moi-même. A présent que j’ai atteint ces deux nales, il serait mieux de les gagner toutes les deux. Entretien réalisé par M. Zerrouk

Pour une bonne nouvelle c’en est une ! Après plusieurs mois de convalescence, c’est aujourd’hui que Charles Andria renouera avec la compétition officielle dans la peau d’un titulaire après avoir pris part à la dernière demi-heure de jeu face à l’ASO Chlef en Ligue1. Totalement rétabli de sa blessure du genou, l’attaquant malgache a pu marquer des points depuis son retour, tapant dans l’œil du premier responsable du staff technique qui a décidé de l’aligner dans le onze de départ ce mercredi face à Al-Arabi. Un des éléments les plus en vue lors de la période de préparation d’intersaison, Andria aura l’occasion de montrer ce soir qu’il peut être d’un grand apport pour l’USMA en cette n de saison, ce qui ne pourra que faire plaisir aux supporters qui ont fait de lui leur chouchou depuis qu’il a rejoint le club l’été passé. Ayant vécu une période difficile, Andria n’a jamais été délaissé par le club ni par ses supporters qui lui ont apporté leur soutien, tout comme les dirigeants, jusqu’à ce qu’il soit retabli et qu’il effectue son retour parmi le groupe. Touché par ce traitement, le Malgache, et d’après ce que nous avons pu savoir, est décidé à briller ce soir pour remercier à sa manière tous ceux qui l’ont soutenu durant sa période de convalescence. Ce qui ne se réalisera que s’il parvient à guider son équipe vers un bon résultat. Réussira-t-il sa mission ? Réponse à la n de la rencontre. M. Z.

Andria, la surprise du chef !

De notre envoyé spécial au Koweït : Mohamed Zerrouk

Le joueur décidé à briller

oland Courbis que nous avions sollicité a accepté de répondre à nos questions abordant ainsi plusieurs sujet quelques heures seulement avant cette nale aller face à Al Arabi. Pour commencer, le coach usmiste a évoqué une fois de plus la programmation : «Si je suis ici, c’est pour réaliser un bon parcours mais aussi gagner des titres. Chaque équipe qui atteint la nale souhaite la remporter, c’est le cas pour nous aussi. Je pense que l’USMA a les moyens d’aller jusqu’au bout, seulement il n’y a un sérieux casse-tête qui pourrait bien nous priver de goûter à cette joie des consécrations et ce casse-tête-là n’est autre que la programmation. Elle nous pénalise, et nous espérons de tout notre cœur qu’une solution sera trouvée dans les prochains jours.»

R

des titres, mais la programmation nous pénalise»
«Je ne veux pas entrer en conflit avec les responsables de la Ligue, mais je pense que leur programme est à revoir»
Il poursuit : «Je ne veux pas entrer en con it avec les responsables de la Ligue, mais je pense que le programme qui nous a été communiqué est à revoir. Nous représentons l’Algérie avant tout, et j’espère que ça sera suffisant pour que le club soit protégé. Nous ne sommes pas des machines, donc tout comme les autres personnes normales, nous avions besoin de repos.» voyant la programmation du mois prochain, s’est demandé : «Est-ce normal et logique de jouer cinq matches entre la nale aller et celle du retour ? Nous allons affronter la JSS trois jours après notre retour. Quatre jours après nous disputerons la nale de la Coupe d’Algérie, en suite nous nous rendons au Gabon au lendemain de cette rencontre. A notre retour nous irons à Oran et c’est ce qui est difficile à gérer.»

Courbis «L’USMA peut gagner
N° 2264 Mercredi 24 avril 2013

Coup d’œil USMA

09

il va falloir que le match face au MCO soit repoussé pour le 9 mai tandis que celui qui nous opposera à la JSMB soit tout simplement reporté.» Le souhait de Courbis va-t-il s’exaucer ? Réponse dans les prochains jours.

Le natif de Marseille, surpris en

«Est-ce logique de jouer cinq matches entre la finale aller et celle du retour ?»

Une attaque redoutable et une défense fragile
Le public algérien, particulièrement celui des Usmistes, ne connaît certainement pas grand-chose de l’adversaire de l’USMA, en cette nale de la Coupe arabe, qui aura lieu ce soir à partir de 18h. Al Arabi n’a pas l’habitude de croiser sur son chemin des équipes algériennes, c’est pour cette raison qu’on ne le connaît pas vraiment, d’autant plus qu’en Algérie, les gens ne s’intéressent pas trop aux différents championnats des pays du Golfe. Toutefois, son parcours en Coupe arabe durant cette édition nous donnera une idée sur cette équipe. Comme l’USMA, Al Arabi a été exempt du tour préliminaire, avant d’entrer en lice aux huitièmes de nale, dans le groupe d’Asie. Et ce qui a caractérisé son parcours jusqu’à ce stade de la compétition, c’est certainement son attaque, qui s’est illustrée de fort belle manière, contrairement à sa défense, laquelle a montré beaucoup de signes de faiblesse. qui a souvent pu renverser la vapeur, grâce à son attaque. En huitièmes de nale, les Koweïtiens avaient éliminé le champion de l’Arabie Saoudite, Al Fath. Ils se sont imposés chez eux par trois buts à deux, un résultat nettement à l’avantage des Saoudiens, mais au retour, et grâce, justement, à l’efficacité de sa ligne d’attaque, ils ont pu imposer le nul au champion saoudien, 2 buts partout, en arrachant leur quali cation aux quarts de nale.

Al Arabi, c’est 12 buts marqués et 10 encaissés
La plus grosse surprise des éliminatoires
arabe à sanctionner plusieurs joueurs et dirigeants des deux clubs.

usmiste, par sa présence, veut motiver ses joueurs et leur 1000 montrer qu’ils ont son places pour les soutien et celui de tous supporters algériens les responsables du Les organisateurs n’ont pas club. oublié de réserver un espace dans les tribunes du stade Sebbah-AssaEntrée gratuite pour les Algériens lem, pour les supporters algériens. Les responsables koweitiens ont décidé d’offrir des billets d’entrée au stade à l’ambassade d’Algérie au Koweït, afin qu’elle puisse les distriUne tribune de 1000 places leur a buer aux supporters et aux membres de la communauté algérienne résiété réservée et se trouve juste derdants au Koweït. Et afin de faire venir un plus grand nombre de rière le banc de touche de supporters, le président du bureau algérien au Koweït, M. Amar Boubekri a envoyé des SMS à plusieurs membres de la communauté algérienne et l’USMA, a n d’éviter d’éventuels leur a demandé d’envoyer le même SMS à tous les Algériens qu’ils connaisjets de projectiles des supsent afin que l’affluence soit nombreuse ce soir au stade Sebbah-Assalem porters d’Al Arabi. pour soutenir les Rouge et Noir.

Ils étaient nombreux nos confrères koweïtiens à suivre la séance d’entraînement d’avanthier. Profitant de cette occasion, Attendu un premier les journalistes de nombreuses temps pour le lundi, ce chaînes télévisées ont approché les joueurs une fois que ces der- n’est en n de compte niers ont eu le feu vert pour requ’hier que Rebouh Hadjoindre le vestiaire. Parmi dad est arrivé au Koweït en ceux qui ont répondu aux provenance de l’Arabie Saouquestions de nos confrères dite où il a accompli une Omra nous pouvions cité les noms de Daham, Laïavant de rejoindre les autres faoui ou encore Koumembres de la délégation. Le n°2 dri.

koweïtienne présente en force à l’entraînement

Toujours en ce qui concerne la programmation, le coach usmiste nous con e : «Pour bien préparer La la nale retour presse face à Al Arabi,

«J’espère que le match du MCO sera décalé au 9 mai et celui contre la JSMB reporté»

A propos du match de ce soir, le Français a tenu à mettre en garde : «Al Arabi pratique un bon football. Je les a vus à l’œuvre et j’ai pu constater que c’est une formation solide. D’après ce que j’ai vu, le constat n’a pas été difficile à faire, Al Arabi joue de la même manière qu’Al Ismaïly don il va falloir que nous soyons vigilants.» Mohamed Z.

«Al Arabi joue de la même manière qu’Al Ismaïly»

R. Haddad depuis hier au Koweït

Il s’est rendu au stade directement de l’aéroport

Arrivé à 18h30 heure locale, soit 16h30 algérienne, Rebouh Haddad n’a pas rejoint l’hôtel Marriott mais le stade où la dernière séance s’est déroulée. C’est donc là-bas qu’il a retrouvé les joueurs et les autres membres de la délégation. Ayant suivi cette séance avec un grand intérêt, ce n’est qu’après sa n qu’il a regagné le luxueux établissement pour se reposer un petit peu. M. Z.

Issue houleuse contre Al Nasr Assaoudi

Ils ont éliminé le champion saoudien, Al Fath

Les résultats d’Al Arabi, depuis le premier tour, montrent que c’est une équipe solide,

Le tirage au sort des quarts de nale a, une fois encore, réservé une équipe saoudienne. Il s’agit d’Al Nasr, appelée «Azaïm», tout comme l’équipe koweïtienne. Un match d’une grande intensité, qui s’est déroulé sous une haute tension. Le match aller en Arabie Saoudite s’est soldé par la victoire d’An Nasr, par trois buts à deux, mais au retour, et toujours grâce à son attaque, Al Arabi l’a remporté par deux buts à zéro. La rencontre a connu une issue houleuse, où l’on a noté des incidents déplorables, ce qui a incité l’Union

Cinq buts concédés sur penalties

La plus grosse surprise de ce tournoi venait de cette équipe d’Al Arabi. En effet, elle était derrière l’élimination du Raja de Casablanca, en demi- nale, alors que les Marocains étaient archi-favoris, d’autant plus que le Raja avait réussi à revenir du Koweït City avec un précieux match nul (1-1). Et au retour, les Marocains menaient par 2 à 0 jusqu’à la dernière minute, où Al Arabi, contre toute attente, a réussi à inscrire deux buts coup sur coup, dans le temps additionnel. Un résultat qui l’a quali é en nale de la Coupe arabe, et toujours grâce à son attaque très redoutable. Apparemment, l’efficacité de son attaque a poussé cette équipe koweïtienne à atteindre la nale. Ainsi, cette équipe a inscrit 12 buts en six matchs, soit une moyenne de deux buts par match, ce qui est considérable. En revanche, sa défense prend l’eau à chaque vi-

L’USMA ne doit pas être impressionnée, mais doit faire très attention

rage. Elle a encaissé dix buts durant les précédents tours, ce qui fait d’elle la ligne défensive la plus faible de ces éliminatoires. Parmi les dix buts encaissés par les Koweitiens, cinq étaient sur penalties, ce qui voudrait dire que leur défense commet beaucoup d’erreurs dans la surface, ce dont les Usmistes doivent pro ter.

Cela dit, si Al Arabi peut se targuer d’avoir une attaque qui crache le feu, il aura, aujourd’hui, en face de lui la meilleure attaque de ces éliminatoires, celle de l’USMA, laquelle a marqué 13 buts depuis le premier tour, et qui n’en a encaissé que quatre. Il aura également affaire à une défense très solide des Rouge et Noir, la meilleure du championnat de Ligue 1, avec 13 buts encaissés en 25 rencontres. A partir de ces statistiques, l’équipe de Courbis ne doit pas être impressionnée par celles de son adversaire, mais doit faire très attention, tout de même. M. Z.

10

N° 2264 Mercredi 24 avril 2013

Doublé pour Soudani

Coup d’œil Équipe nationale

face à Olhanense

L’

attaquant algérien du Vitoria Guimaraes, Hillal Soudani, s’est fortement distingué avanthier soir, lors de la rencontre de championnat qui a opposé, à l’extérieur, sa formation à celle d’Olhanense. L’ancien Chélifien, très inspiré, a été l’auteur d’un doublé qui a permis à son équipe de ramener trois précieux points. Le festival de l’attaquant des Verts a débuté à la 38’. Sur un joli centre venu de la gauche, il surprend son vis-à-vis et place un coup de tête imparable pour le gardien adverse. Cette ouverture du score sera suivie, très vite, précisément trois minutes plus tard, d’un second but de Soudani. Le joueur, parti du rond central, reprend le ballon et se retrouve seul face au portier d’Olhanense. Très intelligemment, il le croche pour le mettre dans le vent et met ensuite le cuir tranquillement dans les bois vides. Cet avantage de deux buts, a mis KO l’équipe adverse, qui, même si elle a réussi à réduire la marque

au retour des vestiaires, n’est toutefois pas parvenue à égaliser, laissant échapper du coup, les trois points. Grâce à cette belle victoire, le Vitoria remonte au classement et pointe désormais au 5e rang.

l’ASO Chlef en est à 8 buts inscrits cette saison.

«Une victoire très importante pour nous»
Tout heureux de son doublé et de la victoire acquise au bout, Hillal Soudani a accordé une déclaration au site officiel du club, où il a souligné l’importance de ces trois points, en vue de l’obtention de cette cinquième place en fin de saison : «C’était une victoire très importante pour nous aujourd’hui. Ces trois points nous seront très utiles. Nous sommes actuellement cinquièmes au classement et nous voulons bien évidemment garder cette place jusqu’au bout. On mérite notre classement et on tâchera de maintenir cette dynamique. Toute l’équipe est à féliciter. Gagner à l’extérieur, c’est toujours bon.» S. F.

Il en est à 8 buts cette saison
Evidemment, ce doublé inscrit par Al-Arbi Hillal Soudani avant-hier lui a permis de recevoir le trophée de meilleur joueur de la rencontre. Une distinction, plus symbolique et honorifique, mais qui a fait plaisir au joueur qui réalise depuis quelques semaines, une fin de saison tout simplement magnifique. Il faut dire que la préparation qu’il a effectuée avec la sélection nationale, en janvier dernier lors de la CAN, a énormément aidé Soudani, qui revenait de deux mois d’absence après une blessure. A son retour au club, le joueur est parvenu à retrouver toute sa plénitude physique et technique et à finir le championnat en force. Notons que, grâce à ce doublé, l’ancien sociétaire de

Il est en train de vivre ses derniers moments à Dresde

Ouali tout près de Fribourg

Idir Ouali joue visiblement ses derniers matches sous les couleurs des Jaune et Noir du Dynamo de Dresde, club de la Bundesliga 2 allemande. Le joueur algérien, qui est très courtisé cette saison, après un parcours exceptionnel avec son club, quittera assurément Dresde pour tenter sa chance en Bundesliga 1. C’est ce que nous a fait savoir une source très proche de lui. Déjà, le club est mal en point en championnat, en cas de relégation, l’Algérien le quittera sans aucune hésitation, suite à la clause qui existe dans le contrat qu’il a signé avec le club. Par contre, même si le Dynamo Dresde assure son maintien en Deuxième division, le joueur le quittera, pour évoluer la saison prochaine dans un palier supérieur, la Bundesliga 1. Le club qui serait le mieux indiqué est Fribourg. Les responsables de ce club connaissent parfaitement les qualités du joueur pour l’avoir déjà supervisé lorsqu’il était au FC Mans et même à Dresde. On croit savoir que les responsables de Fribourg attendent la fin de saison pour voir s’ils engageront Ouali gratuitement en cas de relégation de Dresde, ou s’il faudra négocier avec les dirigeants de ce dernier club.

Large vainqueur, avant-hier soir, de Clermont Foot (4-0) à l’occasion de la 33e journée de Ligue2, le club de l’AS Monaco a mis déjà un pied en L1. En effet, il ne manque désormais au club monégasque que six points, c'est-à-dire deux victoires lors des cinq journées qui restent à disputer, pour assurer mathématiquement et définitivement son accession au palier supérieur. Carl Medjani, recruté cet hiver par le club de la Principauté, a de nouveau joué l’intégralité de la rencontre.

Medjani et Monaco à deux victoires de l’accession

Taïder : «On doit récolter le maximum de points pour assurer vite notre maintien»

excellent milieu de terrain de Bologne, le néointernational algérien, Saphir Taïder, a tenu hier matin une conférence de presse dans laquelle il est revenu sur le dernier match disputé face à la Sampdoria de Genès et a évoqué ce qu’il reste à jouer pour le club. Pas encore assuré du maintien, Bologne doit au moins remporter six points au cours des cinq journées qui restent à disputer en Série A pour se mettre définitivement à l’abri : «Il reste encore cinq matchs à disputer. Nous voulons engranger le maximum de points pour assurer mathématiquement notre maintien et jouer nos matchs avec une certaine tranquillité.»

L’

H. R.

«Nous voulons bien finir la saison»
Alternant le bon et le moins bon, la formation de Bologne a souvent perdu des points précieux lors de ses fins de match. Ce fut le cas d’ailleurs lors de la précédente journée face à la Sampdoria, où les coéquipiers de Taïder avaient laissé filer les trois points lors des arrêts de jeu. L’international algérien estime que son équipe avait manqué de concentration ce jour-là et souligne que l’objectif du club est de tout faire pour assurer la meilleure fin de saison possible : «Notre priorité désormais est de bien finir la saison. Chaque jour, nous travaillons davantage pour être à la hauteur et récolter le maximum de bons résultats. Ce qui s’est passé dimanche dernier face à la Sampdoria ne doit plus se répéter. Nous avions commencé très fort le match et on aurait pu inscrire d’autres buts, mais cela ne s’est pas fait. On a donc fini par être rejoints au score en fin de match.»

4e et 5e journées des éliminatoires du Mondial

La FIFA désignera les arbitres de la zone CAF avant le 10 mai
elon une source bien informée, la Fédération internationale de football procédera, dans les jours à venir, à la désignation d’arbitres qui devraient officier les matches de la quatrième et cinquième journée des éliminatoires de la Coupe du monde 2014, de la zone Afrique. Selon la même source, la Fédération algérienne de football connaîtra les noms des deux trios qui vont diriger le match face au Bénin et au Rwanda au plus tard le 10 mai. Le fait que leur désignation se fera à la FIFA, en collaboration, évidemment, avec la CAF, soulage quelque peu la FAF, laquelle nourrissait des appréhensions, notamment à propos du match contre le Bénin. On craignait, en effet, un coup de coulisse de la part du président de la Fédération

S

béninoise de football, Anjorin Moucharafou, lequel n’a pas dû apprécier la défaite de son équipe à Blida.

Les convocations seront envoyées aux joueurs avant mai
Comme nous l’avions déjà indiqué dans notre précédente livraison, Vahid Halilhodzic devrait être à Alger le 29 ou 30 avril. Le sélectionneur national assistera à la finale de la Coupe d’Algérie, entre le Mouloudia d’Alger et l’USMA, le 1er mai, au stade du 5-Juillet, qui profitera de sa venue pour se réunir avec son staff. La réunion entre Halilhodzic et ses adjoints sera, cette fois-ci, d’une très grande importance. Le sélectionneur national, qui aura visionné surtout Faouzi Chaouchi en finale

de la Coupe, prendra des décisions importantes sur la liste des joueurs qui effectueront les deux déplacements du mois de juin, au Bénin et au Rwanda, pour le compte des éliminatoires de la Coupe du monde 2014. Ainsi, c’est au cours de cette réunion que la liste sera dressée par Halilhodzic et ses adjoints. Par la suite, c’est le secrétariat général de la Fédération qui se chargera de l’envoi des convocations. Selon les règlements de la FIFA, les clubs où évoluent nos joueurs doivent être informés quinze jours avant le début du stage. Sachant que celui-ci commencera le 24 ou 25 mai, les convocations seront envoyées aux clubs début mai. H. R.

«Actuellement, je me sens en pleine forme»
Evoquant son cas personnel, Saphir Taïder a affirmé qu’il est actuellement en pleine forme et que, physiquement et techniquement, son niveau ne fait que progresser depuis quelques journées : «Il me manque tellement de choses pour devenir un joueur complet ! Il y a des aspects à faire travailler pour grandir et progresser. En ce moment, je me sens bien et je fais de bons matchs. L’équipe toute entière récolte les fruits du gros travail physique qu’on a fait avant le début de la saison.» S. F.

N° 2264 Mercredi 24 avril 2013

Kourichi approche
Selon une source bien informée, l’attaquant du FC Lorient, Jérémie Aliadière, a été approché dernièrement par l’adjoint de Vahid Halilhodzic, Nordine Kourichi, pour être sondé et voir ce qu’il pensait d’une éventuelle convocation en sélection algérienne, étant donné que sa mère est originaire d’Algérie. Kourichi a été délégué par Halilhodzic qui a été séduit par les qualités de ce joueur, lequel a fait le tour de la Premier League anglaise avant de revenir à la Ligue 1 française. Agé de 30 ans, il a bénéficié d’une excellente formation au sein du centre technique de Clairefontaine. Cette approche a été faite il y a quelques jours. Jérémie Aliadière est en train d’effectuer une excellente saison sous les couleurs du FC Lorient. Ses statistiques pour cette saison sont vraiment bonnes. Il est le troisième meilleur buteur de la Ligue 1 avec 15 réalisations, dont 2 sur penalty. Il a aussi délivré 7 passes décisives à ses coéquipiers. Il se situe derrière l’intouchable Zlatan Ibrahimovic et le Gabonais Aubameyang (AS Saint-Etienne). Une performance à laquelle Halilhodzic n’a pas été insensible.

11

officiellement Aliadière
Selon nos informations, le joueur n’est pas contre l’idée de venir jouer au profit de l’Equipe nationale algérienne, mais il hésite tout de même à prendre une décision. Ainsi, il disait à Kourichi qu’il souhaitait bien découvrir le niveau international, à l’âge de 30 ans. Pour en savoir plus sur cette affaire, il faudra attendre la fin de saison, puisque ce joueur a demandé un temps de réflexion, jusqu’en juin, qui lui permettra de terminer la saison avec son club, le FC Lorient.

Cela s’est passé il y a quelques jours

Coup d’œil Équipe nationale

Halilhodzic renforcera son staff sans le modifier
buteur du FC Lorient, pour voir s’il était prêt à rejoindre l’EN ou non. Ainsi, le renfort prévu au sein du staff technique de l’EN n’aura pas d’in uence sur Nordine Kourichi, lequel sera épaulé par un autre technicien a n d’aider le sélectionneur.

Le joueur n’est pas contre, mais il hésite

un manque d’efficacité en attaque depuis la dernière participation à la CAN. Mis à part Slimani, Feghouli et Soudani, les autres attaquants, comme Kadir et Djebbour, manquent d’efficacité sur le terrain. Ainsi, Aliadière n’est qu’une solution pour résoudre le problème offensif.

Le troisième meilleur buteur de Ligue 1

Du coup, le joueur ne sera pas présent aux deux rencontres face au Bénin et le Rwanda en juin prochain, pour le compte des éliminatoires de la Coupe du monde 2014. En effet, il ne peut être retenu en sélection sans la procédure administrative. Au cas où il donne son accord final de jouer au profit des Verts, la Fédération algérienne de football devra présenter un dossier de qualification à la FIFA, afin que cette dernière donne son accord sur le changement de nationalité sportive du joueur. Hamza R.

Pour être convoqué, il doit passer par la FIFA

A en croire une source bien informée auprès du sélectionneur national, Vahid Halilhodzic, ce dernier fait toujours con ance à son assistant, Nordine Kourichi, contrairement à d’autres. Cette information, nous la tenons d’un proche de Vahid, lequel nous a fait savoir que l’ex-défenseur international des Verts des années 80 jouit toujours d’une con ance totale de la part de son chef, qui le met souvent au courant des affaires complexes a n de l’aider. Il y a deux semaines, Kourichi s’était rendu en Allemagne pour assister à une rencontre de Bundesliga 2 du Dynamo Dresde et superviser Idir Ouali et, dernièrement, Halilhodzic lui a con é la mission d’entamer des contacts discrètement avec Jérémie Aliadière, le

La composante du nouveau staff de l’EN connue

En demandant à Kourichi d’approcher Jérémie Aliadière, le but du sélectionneur national était de connaître la réaction du joueur, afin de prendre ses devants. En effet, le coach Vahid a constaté

Halilhodzic le veut pour résoudre le problème offensif

Brahimi a écourté la séance d’hier

Fortement courtisé par le Sporting Lisbonne, Everton, West Bromwich et l’Olympique de Marseille, Nabil Ghilas vient d’avoir de nouveaux prétendants. En effet, le site officiel du club néerlandais, Twente, a affirmé hier que la direction du club était en contact très avancé avec son homologue de Moreirense Il y a une semaine, la Fédération internationale de football (FIFA) transmettait une correspondance à la Fédération libyenne de football, lui annonpour racheter le contrat du joueur. Deux auçant l’annulation de la décision concernant la délocalisation de ses matches tres clubs européens se sont mis, eux aussi, de internationaux vers l’étranger, en raison de l’insécurité qui régnait dans tout le la partie : le PAOK Salonique (Grèce) et Fripays, suite à la guerre qui a été menée contre l’ancien régime de Mouamar Kadhafi. L’instance internationale avait reçu des garanties de la part de la Fédérabourg (Allemagne). Pour l’heure, le joueur, qui tion libyenne, notamment de son président, Al-Tachani, lequel assurait que le a l’embarras du choix n’a, semble-t-il, pas encore calme était revenu et que la sécurité régnait dans le pays depuis plusieurs mois tranché, bien que les médias portugais assurent de- maintenant. Toutefois, un nouvel événement est venu, hier, remettre tout en cause. En effet, un attentat a visé, hier matin, les locaux de l’ambassade de France à Tripoli, qui a causé énormément de dégâts matériels, faisant aussi puis quelques jours que la direction de Moreideux blessés graves. rense aurait déjà conclu le transfert, sauf qu’on ne connaît pas l’identité du club La FIFA appelée à revoir sur sa décision Cet attentat que personne n’attendait, au vu de l’aide importante qu’a apportée la France, sous l’égide de l’ancien preneur. président, Nicolas Sarkozy, aux rebelles libyens pour faire tomber Kadhafi, a fait réagir l’ensemble de la communauté inS. F.
ternationale qui s’est indigné. D’ailleurs, la plupart des Etats européens et américains ont tenu à adresser des messages à leurs ressortissants en Libye, les appelant à être vigilants, au vu de l’insécurité qui règne dans ce pays, où les armes circulent jusqu’à ce jour librement. Ainsi, suite à ces nouvelles données, la FIFA est appelée à revoir sa décision d’autoriser la Libye à recevoir ses prochains adversaires sur ses terres. Le match qui doit opposer la Libye à l’Algérie A’, le 5 juillet prochain, pour le compte du tour éliminatoire du CHAN 2014, risque d’être extrêmement chaud, si cette rencontre est maintenue dans la capitale libyenne.

Twente, PAOK et Fribourg, d’autres pistes pour Nabil Ghilas

Ainsi, Halilhodzic a rendu public l’organigramme de son nouveau staff. Outre le sélectionneur, il y aura deux techniciens de terrain pour l’assister. Ce sera Nordine Kourichi et le nouvel assistant, qui sera nommé prochainement. Il y aura également le préparateur physique, le Français Cyril Moine, tandis que pour les gardiens de but, Halilhodzic aurait décidé de maintenir deux entraîneurs dans ce poste. Hassan Belhadji restera sans doute et le nouveau qui remplacera Kaoua Abdennour, parti à la DTN pour s’occuper de la formation des gardiens de but. Ainsi, la composante du prochain staff est déjà connue. H. R.

Menaces sur Libye-Algérie !

Un attentat a touché l’ambassade de France à Tripoli, hier matin

L’international algérien de Granada CF, Yacine Brahimi, n’est pas allé au bout de la séance d’entraînement d’hier matin. En effet, l’ancien sociétaire de Rennes a ressenti une petite douleur musculaire due à une surcharge de travail. Préférant ne pas prendre de risque inutile, le joueur a été consulté par le staff médical du club qui lui a signi é d’arrêter l’entraînement et d’aller prendre sa douche. La presse andalouse a, toutefois, tenu à minimiser la gravité de cette blessure, en soulignant que le joueur devrait répondre bien présent pour la séance d’aujourd’hui. Il pourra donc prétendre à prendre part au match très important prévu ce week-end face à l’Espanyol de Barcelone. En n, notons que Hassan Yebda, dont le retour à Grenade était prévu cette semaine, demeure toujours absent.

Communiqué

Mobilis annonce sa participation auprès du groupe Algérie Télécom au Salon International de l’Informatique de la Bureautique et de la Communication « SICOM », qui se tiendra du 23 au 27 avril 2013 au Palais des Expositions, Pins Maritimes (SAFEX), Alger. Véritable plate forme et rendez vous incontournable des technologies de l’information et de la communication en Algérie, la 22e édition du « SICOM » consacrée au « Rôle des TIC dans le développement de l’Entreprise » est l’occasion de marquer la nécessité d’aller d’avantage vers une plus grande utilisation des TIC. A cette occasion, Mobilis acteur incontournable dans le paysage des TIC en Algérie, présentera à travers son équipe Marché Entreprises, ses dernières offres et solutions Corporate adaptées aux besoins des professionnels tous types d’activité confondus. Les visiteurs professionnels du salon, trouveront également les réponses à leurs préoccupations concernant l’introduction des TIC en milieu de travail, ainsi que le volet relatif à l’optimisation des coûts avec un maximum d’efficience.

Mobilis présente à la 22e édition du Salon « SICOM »

Face à la grande inquiétude qui pourrait s’emparer des joueurs de l’EN A’, la FAF, qui suit de très près les événements en Libye, pourrait demander des garanties à la FIFA, sur ce match retour décisif pour la qualification. Une source assez proche de la FAF nous a révélé, hier, que suite à cet attentat, le président Raouraoua pourrait demander à l’instance internationale de faire jouer ce match sans la présence du public, dans le cas où la FIFA refuserait de délocaliser la partie dans un autre pays voisin. On en saura plus lors des prochains jours. S. F.

La FAF pourrait demander le huis clos

12

Marginalisé depuis le début de saison, le jeune milieu de terrain de la JSMB, Abou Kacem Hadji, qui a connu des moments très difficiles cette saison, la maladie de sa mère, puis son accident de voiture avant de contracter une méchante blessure qui l’a éloigné des terrains durant les 40 derniers jours, a décidé de briser le silence pour tout expliquer à l’opinion publique dans ce long entretien qu’il nous a accordé avantmatch, hier à l’issue de la première séance je suis de son équipe cette semaine.
quand même satisfait car c’est quelque chose de retrouver les terrains après une longue absence. Comment avez-vous vécu cette période ? Vraiment, c’était difficile de rester plus d’un mois sans compétition, il faut dire que j’ai souffert durant cette période.

«Michel m’a brisé, je le laisse face à sa conscience»
sportif. D’ailleurs durant cette période où je suis resté chez moi, Béjaïa m’a vraiment manqué. Mais où est donc le problème, pouvez-vous être plus explicite ? Le problème c’est que je ne joue pas dans cette équipe. Moi si je suis venu c’est pour jouer pas pour autre chose. Avant de venir signer ici à la JSMB je me suis renseigné sur ce club. D’ailleurs l’un des anciens joueurs, Kamel Habri, ne m’a dit que du bien de cette équipe. C’est lui qui m’a encouragé à venir. Je n’ai pas trouvé de problème avec la direction. Mon seul problème c’était Michel. Comment ça ? Ce coach m’a vraiment marginalisé. Il ne m’a pas fait jouer malgré le rendement que j’ai eu lors des matches amicaux lors du stage de préparation en Tunisie. Il m’a aligné pour la première fois comme titulaire face à Bordj. J’ai bien joué et j’ai même donné une passe décisive, on a gagné le match mais le match d’après je me retrouve sur le banc. Je n’arrive pas à comprendre cela. Il ne m’a donné aucune explication. Cela vous a poussé d’ailleurs à demander votre libération l’hiver dernier, n’est-ce pas ? Effectivement. Cette situation m’a vraiment donné à ré échir. Je ne vous cache que lors du mercato dernier j’avais vraiment envie de quitter la JSMB. J’ai eu une discussion franche avec le président et Rachid Redjradj qui ont été très clairs sur le fait que j’étais marginalisé aussi. Ils ont réussi à me convaincre de rester mais toutefois ma situation n’a pas connu une amélioration depuis car, même après le départ de Michel qui m’a fait jouer face l’USMBA, je me retrouve sur le banc face au CRB alors que Michel était déjà parti. Franchement, je n’ai rien compris. Cependant, je me demande comment on peut juger un joueur sans le faire jouer ! Vous attendiez-vous à cette situation ? Sincèrement non, car je suis venu à la JSMB pour jouer et je suis persuadé que je peux donner un plus à l’équipe. Les rares fois où j’ai joué, j’avais donné ce qu’on attendait de moi, mais sans que je ne sois reconduit ni qu’on me donne l’occasion d’avoir plus de volume de jeu. Maintenant

Hadji dit tout au Buteur

N° 2264 Mercredi 24 avril 2013

Coup d’œil JSMB

Après un jour de repos, comment s’est déroulée la séance de reprise ? Tout baigne pour nous. On s’est bien reposés durant cette journée qui nous a fait beaucoup de bien, ce qui nous a permis surtout de bien récupérer de nos efforts. Désormais on doit retrousser les manches et adhérer tous au programme de préparation qui sera mis en place par le staff technique durant cette semaine pour préparer le reste du parcours. Cela sous-entend que vous avez déjà digéré le dernier faux pas face à l’ES Tunis... Moi je ne vois pas les choses de cette manière. Ce match nul n’est pas du tout un faux pas. On a réalisé un bon match face à la grande équipe de l’Espérance et je pense qu’on n’a pas démérité aussi. Après ce match, on s’est parlé entre nous les joueurs pour oublier ce nul. Il est vraiment important de noter qu’il ne sert à rien de revenir sur une rencontre déjà jouée sauf pour en retenir les enseignements. Il reste encore un match retour et je pense qu’on a les moyens d’arracher la quali cation chez eux. Donc vous êtes optimiste pour le match retour… Oui je le suis comme tous mes coéquipiers d’ailleurs. Certes on n’a pas pu inscrire au moins but lors du match aller mais je pense que ce n’est pas un souci du fait qu’on n’a pas encaissé non plus. C’est le plus important pour notre équipe. Maintenant on doit faire de notre mieux pour réaliser un grand match au retour et essayer de refaire le coup de Kumasi cette fois à Tunis devant les Tunisois. Avant de jouer ce match vous allez d’abord affronter l’USMH en championnat ; comment se présente ce match pour votre équipe ? Tous les matches sont difficiles, surtout à ce stade de la compétition où la lutte est vraiment serrée. S’agissant de cette rencontre face à l’USMH, c’est sûr qu’elle s’annonce très délicate au vu des ambitions de l’adversaire qui veut jouer la Ligue des champions. Mais on tentera le tout pour le tout pour réaliser un bon résultat. Certes, notre mission est difficile mais pas impossible du tout, et dans un match tout peut arriver. On va se donner à fond dans l’espérance de revenir à Béjaïa avec un résultat probant. Revenons maintenant à vous. Après cette longue absence suite à votre blessure au genou vous avez renoué avec la compétition officielle face l’EST. Quel est votre sentiment ? Cela me fait grand plaisir de rejouer après toute cette longue absence. Certes, j’avais encore quelques petites douleurs mais j’ai tout fait pour jouer ce match car on ne joue pas souvent une compétition africaine. Même si je n’ai joué que le dernier quart d’heure de ce

«Pour le moment, je ne sais pas si je resterai ou pas, je préfère me concentrer sur le reste du parcours et l’objectif de mon équipe»

J’aurais tant aimé être sur le terrain et aider mes coéquipiers dans leur mission mais c’est dommage et c’est ça la vie d’un footballeur. Toutefois ce qui m’intéresse le plus maintenant c’est le présent car ma blessure n’est plus qu’un mauvais souvenir pour moi et ainsi je veux vraiment jouer tous les matches qui restent. Et à ce propos je veux ajouter quelque chose. Allez-y… En parlant de matches et de compétition, je tiens à dire qu’ici à la JSMB je me sens très marginalisé sur le plan sportif car je n’ai aucun problème ni avec le président ni la direction ni les supporters. Mon seul souci à la JSMB est d’ordre

«Le président, la direction et les supporters étaient honnêtes avec moi, je n’oublierai jamais ce qu’ils ont fait pour moi»

que je suis dans une situation difficile, j’attends la n de saison pour y voir plus clair. Je connais bien mes qualités, et je ne vais pas baisser les bras. Au contraire je vais prouver ma véritable valeur. Avez-vous regretté d’avoir

opté pour la JSMB ? Non jamais, je n’ai aucun regret d’avoir opté pour ce grand club. dira. Certes peut-être cette expéUn comrience que je suis en mentaire train de vivre est «Au sur la situation un peu difficile que traverse mais ca reste mercato votre ancien quand hivernal j’ai failli club, le même une partir mais Tiab et WAT ? leçon de Le WAT plus pour Redjradj m’ont est mon moi qui convaincu de rester. club de me servira toujours. à l’avenir Toutefois, ma situation C’est là car je suis n’a connu aucun où j’ai encore changement grandi. jeune. A Bédepuis» Franchejaïa j’ai connu ment, ça me des hommes. fait très mal de Même si je ne joue pas, voir une équipe comme les supporters n’arrêtaient pas de le WAT qui a une scander mon nom. Cela me touche grande histoire jouer vraiment. Je suis très à l’aise ici. pour le maintien. Je Mon seul est unique souci est d’orne sais pas s’ils ont dre sportif. déjà mis un pied en Et quelle est la solution à votre Ligue2 ou non avis ? mais ça me fait Franchement, je ne sais plus quoi très mal. J’ai eu dire ni quoi faire. Parfois je me dis l’occasion de voir que je dois partir et d’autres je ne cette équipe cette veux pas quitter cette équipe. Tousaison face à tefois, je dois être réaliste. Je dois l’USMA et je oublier tout cela pour le l’instant. Je vous jure que dois quand même me concentrer c’était difficile sur mon équipe et les matches qui pour moi de la nous restent à jouer que ce soit en voir dans cette championnat ou bien en Ligue des situation. Le champions. Certes, j’ai déjà eu une WAT ne mérite discussion avec Redjradj mais on a pas ce qu’il lui décidé d’un commun accord de arrive. Espétout remettre à la n de saison. rons que les Avez-vous eu des contacts d’autres clubs ? «J’ai eu Je ne veux parler de ça tacts, maintenant car je pense ieurs con lques s lu p que ce n’est pas le moment dont que es de mais, si vous voulez, je érieus tiens à vous informer que touches s ger mais je j’ai des contacts et c’est légil’étran fin time pour un joueur. Je ttendre la plus a e r è f é r p peux vous dire aussi que j’ai our y voir même quelques touches très e saison p ec la direction» d sérieuses de l’étranger. Je préclair av fère ne pas en dire plus. responsables de ce club réaliIl semble que vous êtes désent un jour cela. cidé à quitter le club en n de saison… On vous laisse le soin de Non, je n’ai pas dit cela. J’ai signé conclure... pour trois saisons à la JSMB et cela Avant toute chose je tiens à vous veut tout dire. Mais c’est difficile, remercier vous et votre journal qui car il est inadmissible pour moi que m’avez permis de dire ce que je n’ai je ne gure même pas dans la liste pas pu dire depuis le début de saides dix-huit. Je n’ai pas eu ma son. Je tiens aussi à remercier les chance et les rares fois où j’ai eu supporters de la JSMB qui m’ont l’occasion de jouer, et je ne suis pas beaucoup soutenu depuis mon arle seul à le dire, j’avais accompli ma rivée à Béjaïa. Je ne pourrai jatâche. Même le coach m’a dit que je mais oublier ce qu’ont fait pour pouvais jouer dans n’importe quelle moi le président Tiab et tous équipe. Cela aussi je ne le comles dirigeants qui ont été, prends car à la JSMB je ne joue pas. faut-il le dire, des Pour le moment, je ne sais pas si je hommes avec moi. resterai ou non, l’avenir nous le S. A.

Comme il fallait s’y attendre, les joueurs de la JSMB ont empoché la prime promise par la direction suite à leur quali cation lors du dernier tour face à l’Asante Kotoko à Kumasi. En effet, malgré le nul à domicile, face au CAB, et celui de la Ligue des champions, face à l’ES Tunis, la direction de Tiab a décidé d’octroyer cette uite aux déclarations de c’est la JSMB qui est le doyen prime hier. Les gagnants de cette quali cation l’ancien joueur de la des clubs de la Kabylie. Notre ont touché pas moins de 25 millions. Ce n’est un JSMB, Hakim club a été créé par des musulsecret pour personne, la direction béjaouie vouAmaouche, actuel présimans en 1936. On est la Jeulait, à travers ce geste, motiver ses capés pour dent du club de la SSSA, nesse sportive musulmane de aborder le match prochain, face à l’USMH, avec un qui a décidé de réagir après que le Bougie. C’est nous le doyen bon moral. Cela boostera encore plus les président Tiab a dit que la JSMB est en Kabylie et non pas un joueurs pour aller faire un bon match le doyen des clubs de la Kabylie en lui autre club», dira Tiab. face à l’ES Tunis dans l’espérépondant que c’est plutôt la SS Sidirance de gagner une autre «Notre club était Aïch qui est le doyen des clubs de la Kaprime plus consél’ennemi de ces bylie, le chairman de la JSMB n’a pas tardé quente. équipes à l’époque» lui aussi à riposter pour ap«La JSMB n’a jamais été un porter quelques éclaircissed tten a club colonial et pour son ina h a s ments sur cette affaire. Tiab s u Bo formation, notre club était t n nous a fait savoir donc que e g r a s n o so même l’ennemi de ces clubs à noncé par n Comme an ant franco-al- c’est la JSMB qui est le doyen l’époque. Ainsi, il ferait mieux u du fait que ce club a été créé aq tt hdar soins, l’a de se taire car il a perdu l’ocJSMB, Lak par des musulmans algéla e d n ie gér ra pas bécasion de se taire depuis un se e n riens alors que la SSSA est a, ah Bouss aine. ch ro moment. En plus, même p n o is un club créé par des colojaoui la sa dernier souffre la SSSA n’est pas le prenialistes. «Je pense que ce ce , et eff En ure aux ss mier club qui a été créé le b dernier est en train de perve ra g irecd’une en Kabylie lors de la pé. Ainsi, la d adducteurs MB a décidé de dre la raison. Sinon comriode coloniale. C’est le FC JS ment dire que la SSSA est la e d tion rvices. se Béjaïa qui a été créé en 1910. s se à le doyen des clubs de la n ns, mettre L’histoire parle d’elle-même et on s informatio la o Kabylie alors que ce club, n s rè p ’a D n’a pas besoin de leçons d’histoire énéral de g r u dont le président est Ante ec ir le d jradj, ed R de la part de M. Amaouche.» id h ac dréani Joseph et son direcR tJSMB, S. A. contré avan de teur Corret, a été créé par n re à éj d l’a ire part fa i lu r des colonialistes. Cela dit, u o p hier de celui du son désir et er son contrat li club de rési cause de cette Zafour sera ménagé à à l’amiable risque de comi u q re u face à l’USMH ss ce le b de la carrière Le capitaine de la JSMB, Brahim Zapromettre té par la JSMB u four qui souffre d’une légère blessure joueur recr Ainsi, on croit r. ie n er aux adducteurs ne jouera pas le match d té lé l’é g ré é ét a tout face à l’USMH samedi prochain pour le savoir que x parties et compte de la 25e journée du championentre les deuttend donc que ’a n a ah nat de Ligue1. D’après le staff médical de ss nités Bou et les indem la JSMB, la blessure du Zafour n’est vraises arriérés ion de contrat ment inquiétante mais ce dernier devra être de sa résiliat gner dès qu’il tousi ménagé pour le match retour face à l’Espérance de Tunis le 4 qu’il devra ent. g mai prochain surtout avec l’absence de Mebarakou et Coulibaly chera son ar qui devront jouer ensemble face à l’USMH.

Les joueurs ont touché 25 millions

Tiab «La JSMB est le doyen des clubs de la Kabylie

13
G C’est G désormais officiel. La JSMB se rendra le jeudi 2 mai à destination Tunis par avion pour rencontrer l’Espérance de Tunis pour le compte du match retour des 8es de nale de la Ligue des champions africaine. Concernant le retour, les Béjaouis regagneront le pays le lendemain du match par avion également. Cela dit, les Béjaouis devront rester trois nuits seulement sur place avant leur retour, contrairement au dernier déplacement au Ghana où ils sont restés pas moins d’une semaine.

S

créé par des musulmans et non par les colonialistes»

Départ le 2 mai en Tunisie

Le mach se jouera à 16h

G Le match retour est prévu G le 4 mai à Tunis. Le match se jouera au stade Radès. Le coup

d’envoi sera donné à 16h. Ce qui a été con rmé d’ailleurs par la direction de l’Espérance sur son site officiel. Ainsi, il est utile de signaler que plusieurs supporters de la JSMB sont en train de préparer leur déplacement à Tunis a n de soutenir leur équipe le jour du match. Quelque 2 000 supporters sont attendus à Tunis. G Lors de la séance d’hier G matin, on a constaté l’absence du milieu récupérateur de la JSMB, Belkacem Neyati, qui a été toutefois présent lors de la séance de reprise avant-hier. Renseignement pris, le joueur s’est rendu chez lui, à Chlef, pour rester au chevet de sa mère malade mais cela ne l’empêchera pas de jouer le match de ce samedi face à l’USMH. S.A.

Neyati est rentré à Chlef

Benchouia a son onze en tête

ASO

Le match d’hier a été instructif

Comment se déroulent les préparatifs cette semaine ? On s’est remis au travail avec un bon moral, après notre victoire face à l’USMA. Ainsi, on prépare ce match de l’Entente dans de bonnes conditions. On est plus rassurés, car le maintien est, maintenant, assuré. D’ailleurs, une bonne ambiance règne entre les joueurs, lesquels veulent en nir le plus tôt possible avec cet objectif. Comment voyez-vous la suite de votre parcours ? On a trois matchs à l’ex-

Zaouche «Confirmer face à Sétif»
térieur et deux autres chez nous. Notre mission est claire, gagner nos deux matchs à domicile et, pourquoi pas, ramener un ou deux points à l’extérieur. En effet, si on veut arracher cet objectif rapidement, nous devons au moins récolter quatre points lors des deux prochains matchs, une chose difficile mais réalisable quand même. L’équipe a eu du mal à tenir le rythme haut face à l’USMA. Pensez-vous qu’elle pourra résister face à l’Entente ? Nous sommes prêts et déterminés à aller chercher un bon résultat, il nous faudra juste un effort supplémentaire, surtout en deuxième mi-temps, pour ne pas s’effondrer physiquement, car notre envie de réaliser un résultat positif nous donnera certainement un deuxième souffle, comme ce fut le cas face à l’USMA. L’adversaire a aussi besoin autant que vous de points, l’équipe peutelle arracher un bon résultat dans de telles conditions ? Ce match aura un caractère de coupe et sera très ouvert. D’ailleurs, chaque équipe jouera pour le gagner. Certes, on respecte notre adversaire, mais on n’a pas peur de lui, on l’a déjà battu à l’aller. A mon avis, si on arrive à émettre le même niveau que ce match-là, on pourra réaliser un bon résultat. Il y aura encore des changements dans l’effectif, cela ne vous affectera pas ? Je ne le pense pas, car on revient d’une victoire, tout le monde est con ant. Effectivement, il y aura des absences, mais d’autres éléments capables d’aller chercher un bon résultat réintégreront le groupe. L’essentiel est d’être solides et solidaires sur le terrain. Notre force réside toujours dans notre production et le jeu collectif. En effet, si on veut faire un grand match, nous devons rivaliser avec l’adversaire sur tous les plans. Entretien réalisé par Ahmed Feknous

e match d’application d’hier entre les seniors et les espoirs, très intéressant pour les deux parties, puisque ces derniers ont une nale de Coupe d’Algérie à disputer, le 30 avril prochaine, face à l’USMH, au moment où les poulains de Benchouia se préparent pour la rencontre retard de samedi, face à l’ESS, à Sétif, a permis au staff technique de voir tous les joueurs à l’œuvre, pour maintenir leur forme, après le match contre l’USMA. Suite à cette joute, l’entraîneur en chef a dressé, dans sa tête, son onze entrant face à l’équipe des HautsPlateaux, qui connaîtra, semble-t-il, plusieurs changements par rapport au dernier match, notamment après le retour de plusieurs blessés. En effet, celle qui disputera le match de samedi prochain sera revue de moitié. Ainsi, les Zazou, Sâaydoun, Traoré, Hamzaoui ne seront pas du voyage à Sétif. En contrepartie, d’autres éléments réintègrent l’équipe, entre autres Aouamri, Lamine et Kébir. Ça sera le groupe qu’il compte aligner face à l’ESS, a n de réaliser un bon résultat, en pro tant, notamment, de ce passage à vide de l’adversaire. Assurément, l’entraîneur composera une équipe défensive, qui axera son jeu au milieu du terrain, car son objectif est d’arracher un A. F. match nul de ce déplacement.

L

La dernière séance de travail de l’équipe aura lieu demain à 18h. Benchouia mettra ses dernières retouches et le schéma tactique du match. Ainsi, il devra divulguer le 11 entrant, à la fin de cette séance.

Dernière séance demain

L’équipe prendra la route vers Sétif, vendredi matin. Celle-ci aura une dernière séance de travail, à El Eulma, où elle passera la veille du match. Benchouia prendra avec lui 18 joueurs, sans les espoirs, car concernés par la finale de la Coupe d’Algérie.

Départ vendredi matin pour Sétif

Le deuxième gardien de l’équipe, Hamzaoui, est convalescent, suite à sa blessure à la cuisse, en souffrant d’une élongation. D’ailleurs il a besoin de plusieurs jours de repos, avant de reprendre. Le joueur craint de perdre la finale de la Coupe d’Algérie des espoirs, du 30 avril.

Hamzaoui risque de rater la finale

Le prochain match enregistrera l’absence de Zazou, suspendupour cumul de cartons. Benchouia devra utiliser Aouamri ou Sellama comme arrière gauche, ou encore Saïdi qui peut évoluer dans ce poste. Zazou devra reprendre la compétition face à la JSS.

Zazou suspendu

14

Brazzaville-Casa-Alger avec l’Entente...

N° 2264 Mercredi 24 avril 2013

P

our rejoindre Sétif, à partir de Brazzaville, il a fallu aux Séti ens près de 36 heures. L’ambassadeur, au départ de Brazza : «Remerciez-moi en vous quali ant.»C'est ce que dira M. Ousmane, l’ambassadeur d'Algérie eu Congo, à Delhoum avant l'embarquement à Brazzaville. Il faut dire que les membres de notre représentation diplomatique au Congo n'a ménagé aucun effort pour que les Séti ens soient mis à l'aise lors de leur séjour dans ce pays. Le commandant de bord connaît Velud Juste avant le décollage, le commandant de bord de l'appareil de la compagnie Air Maroc a tenu à saluer Hubert Velud : «Je suis originaire d'Agadir et je

comme si vous y étiez !
peux vous dire que vous avez laissé une belle image chez les supporters du club. » Il faut préciser que juste avant de prendre en main les destinées de l'équipe de Sétif, Velud était l'entraîneur de l’équipe d'Agadir. Tout le monde dans les bras de Morphée Lors de la quasi-totalité de la durée du vol, environ sept heures, les membres de la délégation séti enne sont tombés dans un profond sommeil. Le réveil se fera une demi-heure avant que l’avion n’aborde sa descente sur le tarmac de l’aéroport de Brazzaville. Un membre du consulat était à l’accueil des Séti ens qui, une fois les formalités administratives accomplies, rejoindront l’hôtel Atlas.

Coup de tam tam ESS

Une séance de décrassage sur du goudron Ça ne badine pas avec Velud. Même si les conditions ne s’y prêtent pas du tout, il n’est pas question de faire l’impasse sur la séance de décrassage. Celle-ci s’est déroulée sur un coin isolé du parking de l’hôtel Atlas.

L’ESS s’est inclinée dimanche passé (3-1) contre les Léopards de Dolisie. L’Entente n’a donc pas pu continuer sur sa lancée même si de larges circonstances atténuantes peuvent lui être accordées. Avant le cauchemar de Dolisie, le réalisme était séti en et on veut croire du côté de la ville des Hauts Plateaux que ce n’est qu’un simple coup d’arrêt avant de repartir de plus belle. Les camarades de Delhoum renouent, dès ce samedi, avec la compétition nationale, et cela à commencer par le match de championnat contre l'ASO. Il faut dire qu'avec sa confortable avance, l’ESS peut regarder l’avenir en leader con rmé. Malgré la défaite au Congo, les Ententistes sereins L’équipe de l’ESS, entraînée par Hubert Velud, a été impressionnante jusque-là en championnat. Le team de la ville des Hauts Plateaux s'affirme comme la grosse machine annoncée depuis le début de la phase retour. On est en droit de se demander si certaines formations à l’image de l'USMH ou du MCA peuvent venir troubler la tranquillité du moment des Séti ens en lui ravissant la première place dans les toutes dernières journées du championnat. Contre les Léopards, dans des conditions extrêmes, l’ESS a joué un match très com-

Un simple coup d’arrêt ?
plet tactiquement et mentalement. Malgré la défaite, les joueurs se trouvent de mieux en mieux. Certainement bousculés par Velud à la mi-temps, les joueurs de Sétif ont retrouvé leur jeu en seconde période. Ceci est fait pour rassurer le kop de l’Entente. «L'équipe a montré qu'elle voulait continuer à gagner et qu'elle avait faim», a assuré Benabderrahmane, le défenseur central séti en.

Tiouli «L’essentiel est
Le jeune Tiouli revient sur la défaite concédée au Congo. Il nous dira que les chances de qualification sont intactes. Pour ce qui est du match de championnat de ce samedi, il est persuadé que seule la victoire est importante et cela quelle que soit la manière avec laquelle elle est acquise. Avant toute chose, revenons à cette défaite face aux Léopards… Personnellement, je pense que nous avons effectué une excellente prestation et qu’il était difficile de faire mieux. Il faut savoir que nous avons affaire à un arbitrage totalement acquis à l'équipe locale. Pensez-vous être en mesure de renverser la vapeur lors du match retour ? Même si cette équipe de l'AC Léopards possède de bons joueurs, je pense que nous sommes supérieurs sur le plan technique, d’ailleurs nous avons pu nous créer de nombreuses occasions à Dolisie et le but d'Aoudia est très important. Ce sera difficile car nous sommes persuadés que les Congolais adopteront une attitude ultra défensives pour essayer de ne pas prendre de buts. A nous de bien négocier ce match retour. Un de vos tirs s’est écrasé sur le poteau en toute n de match. Des regrets ? Pas de regrets, même si ce but, s’il avait été marqué, nous aurait facilité la tâche. Vous avez tenu votre poste sans aucun problème. Cela veut-il dire que vous êtes en pleine forme ? Je suis totalement guéri et ma blessure n’est qu’un mauvais souvenir. Je peux faire tous les

de se qualifier»

Le match contre les Chéliffiens est celui des joueurs Pour Madoui, ce match face à l'ASO est celui des joueurs et il nous a dévoilé quelques conseils qu’il a donnés à ses poulains : «C’est sûr, l'équipe n’a plus le droit à l’erreur, car il n’est pas question de ancher si près du but. Pour espérer réaliser un bon résultat, il est évident que nous devons être présents dans tous les duels. C’est un match que nous aurons à jouer avec beaucoup d’intelligence et de sang-froid. Nous aurons tout simplement à jouer notre football et surtout priver notre adversaire de ballon. Il fallait procéder à des changements qui sont surtout d’ordre tactique. Nous verrons ce que cela donnera ce samedi. Il faut se battre et les joueurs sont décidés à le faire. J’espère seulement que tout le monde aura récupéré de la fatigue du voyage.» S.B.

Le départ vers Alger à 13 heures C’est un peu avant treize heures que l’avion qui avait Une à transporter la délégation séti enne a décollé en prime spéciale direction de l’aéroport Houari- Boumediène. Le contre l'ASO vol a duré environ 45 minutes. A leur sortie de Le match que livreront les Sétil’aérogare, les joueurs prendront place dans le ens face à leurs homologues de bus du club pour rejoindre Sétif. S.B. l'ASO ce samedi pourrait leur permettre de s'assurer pour une large part le titre de champion. En cas de victoire, chacun des joueurs recevra une enveloppe. Celle-ci contiendra une somme qui probablement dépassera les dix millions Une de centimes. réception au stade du 8-Mai Hammar, le président du club, nous a con é qu’une réception sera organisée en l’honneur des joueurs, à la n de la séance d’entraînement de reprise. La direction veut ainsi les remercier suite aux efforts fournis lors du déplacement au Congo. L’analyse du coach Hubert Velud, l'entraîneur de Sétif, a fait ESS-AC l’analyse suivante Léopards, le 3 mai dimanche après C'est aujourd’hui en n d'aprèsla défaite (3-1) midi que les Séti ens rejoindront le de son équipe bercail aprés leur long périple congolais. sur le terrain Ils n’auront que très peu de temps pour récude Dolisie : pérer car un programme des plus copieux les «Ce fut avant attend. Ils auront à en découdre avec leurs hotout un mologues de l'ASO ce samedi et cela pour le match compte de la 26e journée du championnat. d’hommes. Après cela, les camarades de Delhoum s'atCela faisait telleront à arracher leur quali cation pour longtemps que la phase de poules et cela en recevant je n'avais pas vu l'AC Léopards. La rencontre se mon équipe jouer jouera le 3 mai au stade du gestes voulus et cela sans de telle manière. Le 8-Mai. aucun problème. Je ne suis match est passé très pas loin du top de ma forme vite. Il y a eu de nomLa breuses occasions pour Vous serez sûrement, rencontre a été deux équipes de bon nice samedi, dans avancée de 48 heures veau. Paradoxalement, je l’équipe qui aura Le match retour contre les suis très content au nià affronter Congolais de l'AC Léopards était veau du jeu. J'ai pris l'ASO. Etesprévu pour le 5 mai, soit deux jours beaucoup de plaisir à vous prêt avant la 27es journée. La rencontre a été voir mon équipe se pour ce avancée de deux jours et cela pour que battre. Il y a ce dé cit match ? les textes soient respectés, même si pour de deux buts qui reste Tout à fait et les Séti ens, cela ne changera pas bien sûr en travers de je peux vous grand-chose en ce qui concerne le la gorge.» dire que je suis temps de récupération. en pleine forme. On se qualifie Cela dépendra, toujours après un bien sûr, de mon enexploit traîneur. S’il fait appel à La Tout de même, il remoi pour cette rencontre, je ligue inflexible connaît que «la quarépondrai présent. Si ce La programmation titali cation passera n’est pas le cas, le plus nesque à laquelle sera soumise par un exploit au important est d’arriver l'équipe de Sétif, juste après son reretour, mais c'est à marquer des buts et tour du Congo semble être le dernier souvent comme gagner ce match. des soucis de la ligue nationale. Cette instance a tout bonnement refusé le re- cela pour se quaEt pour ce qui est li er». Et surport du match MCA-ESS. Son président de la suite du tout que «la clé Mahfoud Kerbadj a même fait des déchampionnat ? du match sera de clarations dans ce sens. La rencontre Nous ne devons rien bien défendre car, se jouera le 7 mai et il n'y a pas lâcher. Il est certain que si l'on défend matière à discuter. là où nous jouerons, nous comme ce fut le cas serons attendus et il sera dimanche passé, ce sera difficile de prendre des points. difficile». En effet, la déJ’ai cependant con ance car il y a fense seti enne est direcun groupe qui est capable de s’imposer tement impliquée sur contre les meilleurs. Il faut engranger des deux buts de l’AC Léopoints et peu importe la manière pour y parvepards : mauvaise relance nir. Nous œuvrons tous pour un seul objectif, à sur le premier et absence savoir le titre de champion d’Algérie. de marquage sur le Vos supporters peuvent, pour cela, vous être deuxième... N'en jetez d’un grand recours. Qu’avez-vous à leur plus ! «A nous de bien prédire ? parer le retour, notamment Tout simplement qu’ils doivent nous aider en du point de vue défensif» ne ménageant pas leurs encouragements. L’ESS admet le technicien franest d’abord leur club. Nous, de notre côté, nous çais. leur promettons de leur offrir des victoires et S. B. aussi des titres cette saison. Entretien réalisé par Samir B

La reprise demain après-midi Ils n’auront eu, en tout et pour tout, qu’un seul jour de repos les Séti ens après leur retour du Congo. En effet Hubert Velud a informé tout son monde que la reprise se ferait demain après- midi. La séance débutera à 17 heures.

Ayant tout conclu avec les dirigeants du club, Omar Belatoui, le septième entraîneur du nom cette saison, devait entamer hier sa première séance d’entraînement avec le groupe. Il pense que la situation est difficile, mais que les chances de maintien de l’équipe sont intactes et meilleures que le principal concurrent, le Chabab de Batna. Pour lui, le match CRB-CAB sera déterminant pour la lutte pour le maintien.
Tout d’abord, comment se sont déroulées les négociations avec les dirigeants du club ? Ça n’a pas été dur. Tout s’est passé dans un laps de temps relativement court, on s’est entendu pratiquement sur tout. La situation dans laquelle se trouve l’équipe, ne me permettait pas de se montrer compliqué durant les négociations. Je trouve qu’il y a urgence, c'est-à-dire, maintenir l’équipe en se mettant à l’abri le plus tôt possible.

on m’aurait taxé de peureux»
«L’idéal serait de récolter 9 points»
que je vais axer ces premiers jours mon travail sur le plan mental, je dois trouver l’approche idéale pour cette prise de contact avec les joueurs en leur expliquant verbalement ma méthode de travail. Sur le plan tactique, je dois apporter mon empreinte. Si les dirigeants ont opéré un changement au sein de la barre technique, c’est par ce qu’ils estiment que quelque chose ne marchait pas dans l’équipe. Mais je ne vais pas tout chambouler. quel que soit le résultat. Est-ce que la situation est identique qu’en 2010 où vous avez réussi à sauver l’équipe pratiquement dans les mêmes conditions ? Je pense que la situation est plus délicate qu’en 2010, puisque j’avais à l’époque pris en main la barre technique à sept matchs de la n de saison. Cette fois, j’aurai seulement quatre matchs pour assurer le maintien. Certes que c’est un honneur pour moi de revenir travailler au MCO, mais croyez-moi que j’aurai aimé que l’équipe réalise au moins le nul à Batna et que Slimani reste. C’était d’ailleurs le souhait de tout le monde, mais le football est fait ainsi.

Belatoui «Si j’avais dit non,
N° 2264 Mercredi 24 avril 2013

Coup de cœur MCO

15

fense qui encaisse des buts sur des erreurs impardonnables, à cause de l’instabilité qui règne au niveau de ce secteur. Je trouve aussi que l’équipe a du mal à créer des occasions. Donc, il y aura quelques changements non ? Le problème, c’est que l’équipe a connu des changements fréquents. Ces deux semaines vont nous permettre de mieux voir les membres du staff technique, a n de faire jouer les meilleurs sans faire dans les sentiments car il s’agit là de l’avenir du MCO en Ligue 1. J’aurai l’occasion de voir dans quelle forme se trouvent les titulaires, mais aussi ceux qui réclament leur chance. Je ne lèserai personne, seul le terrain tranchera.

Combien de points faudrat-il au MCO pour assurer son maintien ? Avant de tenir compte des résultats de nos concurrents directs, je dirai que 9 points suffiront pour que le MCO se maintienne. Mais il ne faut pas se voiler la face, à ce stade de la compétition, on gardera toujours un œil sur les performances de nos concurrents. C’est aussi en fonction de leurs résultats qu’on fera nos comptes pour cette accession. On espère seulement que l’éthique sportive soit respectée par toutes les équipes. Ne redoutez-vous pas que le CAB réédite le même exploit de la saison passée au stade du 20Août-5 face au CRB ? Je pense que cette défaite par négligence a été lourde de conséquences pour le Chabab qui a perdu dans la foulée la Coupe d’Algérie. Mais je n’ai pas l’ombre d’un doute que le CRB est une équipe qui ne sait pas arranger les matchs. La preuve, une défaite qui me parait normal face a CABBA a soulevé le courroux de ses supporters, c'est-àdire que le CRB n’a nullement l’intention de fausser le championnat. Il y a aussi un autre paramètre que je prends en considération. Lequel ? En plus de l’intégrité des gens du CRB, sur leur banc de touche, il se trouve un entraîneur que je connais très bien qui est mon ami, Fouad Bouali. Croyez-moi que même si en face il y aura un des membres de sa famille, il ne lâchera pas les points du match. Donc, sur ce plan, je suis convaincu que le CRB va jouer le jeu et je ne douterai pas de cette équipe

«Je communique bien avec Sebbah Benyagoub»

Vous avez accepté de prendre la barre technique du MCO, alors que la situation est très compliquée ? J’avoue que la situation est difficile et compliquée à la fois, mais dans ce métier, il faut qu’on prenne des risques et qu’on relève les dé s. Si un entraîneur refuse ce genre de situations, on le taxe de peureux. Certes, j’appréhende un peu cette mission, mais parfois c’est dans pareille situation qu’on se forge le plus. Et puis, il faut dire qu’il fallait un entraîneur pour le MCO, si ce n’est pas moi, un autre aurait pu remplir cette tâche. Etant sans club, il fallait que je réponde présent. C’est aussi l’appel du cœur pour vous ? C’est vrai que le MCO est mon club de toujours comme tout le monde le sait, je reste malgré tout

«L’équipe n’a pas marché, donc il y aura forcément des changements»

attaché au Mouloudia, mais la première raison qui m’a poussé à dire oui c’est parce qu’avant tout je suis un entraîneur prêt à exercer n’importe où. Sur quel angle allez-vous attaquer votre travail sachant qu’il ne reste que quelques semaines avant la n du championnat ? Il me reste seulement quatre matchs à diriger sur le banc du MCO. Pour moi, ce sera des matchs de coupe que je vais livrer. Fort heureusement que j’aurai un laps de temps devant moi pour avoir une idée sur l’état psychologique dans lequel se trouve le groupe. Il est clair

Justement quel commentaire faites-vous sur ces changements à répétition des entraîneurs puisque vous êtes le 7e à avoir dé lé cette saison à la tête de la barre technique ? C’est un bien triste record. Aucun entraîneur n’aime travailler quelques semaines et partir. Personne ne peut ainsi récolter le fruit de son travail. Considérons donc que cette saison est un cas particulier et espérons que cela ne se reproduira plus, car le MCO était connu par le passé par sa stabilité sur tous les plans, ce qui d’ailleurs faisait la force de l’équipe. A présent, pensons à sauver l’équipe et après on verra.

«Le CRB et Bouali ne badinent pas avec l’éthique»

Des supporters déçus par l’élimination en Coupe d’Algérie risquent de déserter les travées du stade Bouakeul. Qu’avez-vous à leur dire ? On partage tous cette déception, car on aurait aimé que le MCO aille en nale. Mais il faut tourner cette page et penser au plus important qui est le maintien de l’équipe en Ligue 1. Je saisi d’ailleurs cette occasion pour lancer un appel aux supporters du Mouloudia d’Oran pour venir en masse durant ces deux matchs chez nous et même en déplacement, qu’ils fassent ce dernier sacri ce et après, on aura largement le temps de recti er le tir. Entretien réalisé par Amine L.

Il a signé pour 2 ans Vous avez certainement Selon une source autorisée, Belasuivi quelques matchs du toui vient de signer un contrat de deux MCO cette saison. ans avec les Rouge et Blanc. Le coach des Comment avez-vous Hamraoua ne s’est pas montré très gourtrouvé l’équipe ? mand lors des négociations avec les resEn général, l’équipe ponsables du club. Il aurait même, selon n’était pas aussi ridicule que notre source, revue à la baisse sa menl’on pense. Il y a des matchs sualité par rapport à celle qu’on lui durant lesquels elle produisait a proposée. Un geste d’un du beau jeu même. Mais j’ai dévrai gentleman. celé deux insuffisances. Tout d’abord, il y a cette fébrilité de la dé-

Sebbah, Nechma et Ouanès reconduits Le seul changement qui va être provoqué au niveau de l’encadrement technique, sera le départ de Slimani à qui on veut xer d’autres tâches et la venue de Belatoui. Sinon, la direction du club a décidé de garder les trois autres adjoints que sont Sebbah Benyagoub, So ane Nechma et l’entraîneur des gardiens de but, Mohamed Ouanès. «En principe, les adjoints devront rester travailler avec moi que ce soit pour Sebbah, Nechma ou bien Ouanès», dira Belatoui avant d’enchaîner : «J’ai d’excellents rapports avec Sebbah Benyagoub que ce soit sur le terrain ou ailleurs. Donc, il me sera d’une utilité considérable, puisqu’il connaît bien l’équipe. Même chose pour Nechma et Ouanès, je vais compter sur leur récente expérience avec l’équipe.»

Deux matchs amicaux au programme A n de meubler cette trêve de deux semaines qui les attend, les Hamraoua vont devoir aborder au moins deux matchs amicaux. Ce sera l’occasion pour Belatoui de non seulement voir de plus près la forme dans laquelle se trouve la plupart de ses joueurs en faisant tourner son effectif, mais aussi permettre à ses éléments de rester en jambe en prévision de ce match contre l’USM Alger. «Je n’aime pas trop disputer des matchs amicaux, surtout à cette période de la saison. Mais la situation actuelle m’oblige à le faire, car je dois voir de plus près la forme de mes joueurs a n de dégager l’équipe-type d’ici le match de l’USMA.»

Nedjma participe pour la cinquième année, au Salon International de l'Informatique, de la Bureautique et de la Communication (SICOM 2013) dont la 22ème édition se tient du 23 au 27 avril 2013 au Palais des Expositions, Pins-Maritimes à Alger, sous la thématique « Les TIC et l’entreprise ». Ce salon regroupe plus d’une centaine d’opérateurs activant dans le domaine de la communication, de l’informatique, de l’audiovisuel, de la télédiffusion, des télécommunications et de la bureautique. Organisé par la SAFEX et MIRA Communication, cet événement est placé sous le haut patronage du Ministre de la Poste et des Technologies de l’Information et de la Communication et du Ministre de la Communication. Nedjma prend part au 22ème SICOM à travers un stand d’exposition « Nedjma Entreprises » situé au Pavillon Central. Des commerciaux de « Nedjma Entreprises » sont sur place pour présenter aux visiteurs professionnels les différentes offres Voix et Data et solutions destinées aux entreprises. Une borne Nedjma Self-Service pour le rechargement du credit et l’achat des cartes de recharge, est également mise à la disposition des visiteurs et exposants au niveau du stand. Le stand de Nedjma se décline également en des ateliers Voix et Data qui seront organisés lors de cette manifestation. Aussi, un pôle de présentation sera destiné à la dernière offre technologique : la Tablette Nedjma 3G+. A travers sa présence régulière dans les carrefours d’échanges autour des technologies de l’information, Nedjma confirme sa volonté de participer activement au développement du secteur des TIC en Algérie.

Salon International de l’Informatique, de la Bureautique et de la Communication (SICOM 2013) Nedjma présente ses offres et solutions aux entreprises

Communiqué

16

comptes du CSA

Dob bloque les
N° 2261 Dimanche 21 avril 2013

Coup d’œil CRB

Kalem : «Ces anciennes dettes ne nous concernent pas»
Le président Mokhtar Kalem ne comprend pas la décision de la justice de bloquer les comptes du CSA/CRB, alors que les dettes des plaignants concerne la section football que le CSA ne gère plus depuis la création de la SSPA. «Ces dettes ne nous concernent pas, pourquoi alors s’attaquer au CSA qui n’a rien à voir avec le football. Le CSA gère d’autres disciplines et n’a rien à avoir avec les dettes contractées par la section football. De quel droit on s’attaque au CSA ? Depuis mon arrivée, j’ai régularisé les athlètes et les entraîneurs des disciplines que nous gérons. Nous avons quelques sous pour faire face au reste de la saison, on vient maintenant nous bloquer les comptes et nous avec.»

«Il faut attaquer les anciens présidents en justice»

Lorsque les comptes de la SSPA ont été bloqués par la justice, suite aux plaintes déposées par les anciens joueurs, Ali-Moussa et Talis, le président Gana avait déclaré que c’est au CSA de régler les dettes de ces derniers du moment que la SSPA n’était pas encore créée au moment de la contraction de ces dettes : «Dans ce cas, il faut attaquer en justice les anciens présidents qui ont succédé à la tête du CSA et qui ont tous laissé des dettes derrière eux.»

«Nous allons introduire un recours»

«Je suis le seul président qui n’ai pas laissé de dettes»

C

D’aucuns ont accusé le CRB d’avoir arrangé le match du CABBA, un commentaire ? Franchement, je ne crois pas à des choses pareilles. J’étais sur le terrain, et je peux vous affirmer que nous avons joué à fond dans le but de gagner. Malheureusement, on n’a pas pu le faire. Mais on n’a pas arrangé le match, ce n’est pas vrai. Mais, il y avait des soupçons par rapport au nombre de joueurs qui n’ont pas effectué le déplacement à Bordj… Il est vrai qu’il y avait plusieurs absences ce jour-là. Personnellement, j’étais présent en dépit de la blessure. Je me suis entraîné la veille du déplacement et je suis allé avec le groupe. Pour les absents, je ne peux rien dire, chacun a son motif. Mais ce qui est sûr, c’est que le match n’a pas été arrangé. Car si c’était le cas, je n’aurais jamais accepté de le jouer. Cette histoire risque de vous mettre la pression pour le prochain match contre le CAB. Un faux pas

Abdat : «Avec toutes ces spéculations, on est dans l’obligation de gagner contre le CAB»
lors de cette rencontre vous mettra dans l’embarras, n’est-ce pas ? Absolument. Avec tout ce qui s’était dit, on est dans l’obligation de gagner contre le CAB. Maintenant, le CRB est visé, tout le monde s’intéresse au prochain résultat. Et si par malheur le CAB nous tient en échec à domicile, on nous traitera de tricheurs. Il ne faut pas tomber dans ce piège. Les supporters doivent se montrer compréhensifs et ne pas mettre de la pression inutile sur les joueurs. L’éthique sportive sera donc respectée jusqu’à la dernière journée ? Il n’y a pas de doute à ce sujet. Ces histoires

omme nous l’avions rapporté dans l’une de nos précédentes éditions, les comptes du CSA/CRB ont été bloqués par la justice suite à la plainte déposée par l’hôtel Emir qui réclamait le paiement d’anciennes dettes. Le bureau du président Mokhtar Kalem n’avait d’autre solution que de payer pas moins de 400 millions à l’établissement hôtelier plaignant, pour débloquer les comptes. Mais comme un malheur n’arrive jamais seul, les comptes du

Selmi veut lui emboîter le pas
Selon nos informations, un autre ancien joueur du CRB, Yacine Selmi, songe à emboîter le pas à Mounir Dob et ester le club pour

CSA/CRB ont été bloqués de nouveau le lendemain suite à une deuxième plainte déposée par un ancien joueur. Il s’agit de l’ancien attaquant des Rouge et Blanc, Mounir Dob, qui réclame selon nos informations une somme de 120 millions de centimes.

réclamer d’anciennes primes qu’il n’a pas perçues. D’autres joueurs, pour rappel, comme Mohamed Talis, Fayçal Badji et Ishak AliMoussa ont déjà attaqué le club en justice pour réclamer leur argent. Le CRB paie la politique de ses anciens présidents qui ont laissé beaucoup de dettes derrière eux. Le président du CSA/CRB, Mokhtar Kalem, dénonce aujourd’hui la gestion de ces derniers qui devraient, selon lui, être poursuivis à la place du CSA qui s’en lave les mains. N. B.

Interrogé sur la démarche qu’entreprendra sa direction, le président du CSA, Mokhtar Kalem dira qu’il introduira un recours à la justice dans le but de trouver une solution nale : «J’ai dit à l’avocat du club d’introduire un recours. Je ne comprends pas comment on peut s’attaquer au CSA dans des affaires qui ne nous concernent pas. On ne restera pas les bras croisés, on fera de notre mieux pour régler le problème une fois pour toutes. Mais, c’est aux autorités qui gèrent le football de régler des problèmes pareils.»

Mokhtar Kalem ira plus loin en afrmant qu’il est le seul président qui n’a pas laissé de dettes au moment de son passage à la tête du club : «Oui, je le dis haut et fort, je suis le seul président qui n’ai pas laissé de dettes derrière lui lors de ma présidence du club. Tous les autres présidents, sans exception, ont laissé des dettes derrière eux. Et ce n’est pas au CSA de les payer aujourd’hui. Je gérai le club en fonction des moyens existants, alors que les autres ne l’ont pas fait. Je pense que je suis en train de les déranger avec ma gestion.» N. B.

d’arrangement de matchs sont révolues, celui qui veut gagner un match il le gagnera sur le terrain. Je vous assure que l’éthique sportive sera respectée, et on n’aura aucun traitement de faveur pour telle ou telle équipe. On jouera à fond tous les matchs qui nous restent. Vous allez rester encore une fois presque deux semaines sans compétition, comment comptezvous gérer cette trêve ? Je pense que le staff technique élaborera un programme. Mais, j’avoue que c’est difficile de rester concentré. La programmation nous a vraiment usés. On est déjà restés deux semaines sans compétition, avant d’affronter l’ESS. On s’est contentés de matchs amicaux. Après le match de l’ESS, on était contraints de nous déplacer deux jours plus tard pour jouer contre le CABBA. Et juste après, on est obligés d’attendre deux semaines pour jouer le prochain match. On n’arrive plus à suivre le rythme. C’est le cas de toutes les équipes, on est obligés de s’y soumettre. Je crois qu’on va jouer un match amical en n de semaine contre la JSK, pour garder le rythme de la compétition, après on aura une deuxième semaine à gérer avant de jouer contre le CAB. Entretien réalisé par N. B.

du CRB Selon nos informations, la direction uant, attaq son de rat cont le eter rach voudrait e de form sous ue Mehdi Benladjia, qui évol de ction dire La bab. Cha au n prêt cette saiso uant dès la n de attaq son r pére récu à e song MA l’US avec les Rouge et Blanc. la saison vu ses belles performances anense et Naval, qui lui ont Convoité par deux clubs portugais, Olh qu’il souhaitait continuer aré décl a il même envoyé des invitations, où il n’irait pas en Europe. Le l’aventure avec le Chabab dans le cas aite que la direction de président du CRB, Azeddine Gana, souh ur dans le club belouizjoue du nitif dé Haddad facilite le transfert dadi. a appris Toujours au sujet du recrutement, on akh, Ness f, Chle SO A l’ de he gauc al que le latér cela Et bab. Cha du est relancé par la direction ée, pass n saiso la é pass st e s’ qui en dépit de ce MA, a lé à l’US à ait rten appa qui ur, joue le ue lorsq CRB. l’ASO Chlef alors qu’il devait signer au

Le Chabab veut racheter le contrat de M. Benaldjia

Nessakh relancé

Neggazi se retire
L’entraîneur adjoint du CRB, Noureddine Neggazi, n’assiste ni aux entraînements ni aux matchs de son équipe depuis un moment. Ce qui a suscité beaucoup d’interrogations du côté de Laâquiba. Selon nos informations, le technicien belouizdadi est en train de bouder l’équipe à cause du non-paiement de ses arriérés. Il n’a pas donné signe de vie depuis le match de Coupe contre l’ESS tenues de la direction du club à propos de leurs salaires. Sans faire de bruit Noureddine Neggazi a préféré toutefois se retirer en douceur de la barre technique du club. Il a voulu partir sans faire de bruit. Toutes nos tentatives de le joindre a n de nous éclairer sur le sujet sont restées vaines.

Toujours dans l’optique de satisfaire le besoin de ses dèles clients en quête de nouveautés, Djezzy, leader de la téléphonie mobile, lance le service Twitter par SMS, qui permet à l’utilisateur d’envoyer des brefs messages appelés ‘‘Tweets’’ et de partager ses activités avec ses amis en temps réel et en toute mobilité. Grace à ce nouveau service, les clients Djezzy auront la possibilité de retrouver des contacts, ou d’en créer de nouveaux et d’effectuer des opérations telles que : • Consultation et envoi de Tweets; • Changement de statut; • Réponse aux commentaires. Les tarifs appliqués sont les mêmes que les taris SMS en vigueur. Pour en béné cier, il suffit simplement de disposer d'un compte "Twitter" et de souscrire au service en envoyant ‘‘Commencer’’ au 730 via SMS.

Communiqué : Djezzy lance « Twitter par SMS »

La dernière apparition de l’adjoint de Bouali remonte à la rencontre face à l’ESS au stade 8-Mai de Sétif pour le compte des quarts de nale de la Coupe d’Algérie. Il n’a pas donné signe de vie depuis l’élimination du Chabab de Dame Coupe. Les membres du staff technique ont essayé de le joindre pour savoir les raisons de son absence, en vain. Des sources proches de l’ancien joueur ont affirmé qu’il a décidé de jeter l’éponge à cause des promesses non

Notre l’élégante, lueur d’éclair et généreuse Amrouche Sanâa vient de fêter ses 24 ans. En cette heureuse circonstance, sa petite famille, ses amies et ses collègues d’El Harithia lui souhaitent un avenir plein de bonheur, de félicité, d’amour et de réussite dans toutes ses entreprises. Longue vie, Sanâa !

Anniversaire

16

Lemerre-joueurs, le torchon brûle
Ils veulent jouer à 16 heures
manifesté leur mécontentement suite à leur non-titularisation. Ce qui évidemment n’est pas la meilleure des choses qui puisse arriver à une formation censée évoluer avec un maximum de sérieux, de concentration et surtout de discipline. C’est en tout cas ce que laissent entendre certains joueurs en aparté bien sûr.

CSC

N° 2264 Mercredi 24 avril 2013

Coup d’œil Ligue 1

CAB Nezar : «On est indignés par l’agression dont a fait l’objet Mani»
n est revenus avec Farid Nezar sur l’agression dont a fait l’objet Mani Sapol, le vendredi dernier, l’heure du dîner. Un groupe de trois personnes avait envahi le hall de l’hôtel. Pénétré dans le restaurant, avant de s’en prendre à Mani Sapol. «On a été surpris par l’intrusion de trois supporters qui avaient proféré les menaces contre notre joueur. Les mêmes qui avaient poussé Bouarata et Rouabah au départ sont derrière cette agression. Les mêmes qui ont pris en grippe Merazka au moment de son entrée en jeu contre le MCO et ceux qui empêchaient parfois le club à s’entraîner normalement toute une semaine ont durant toute la saison fait tout pour que le CAB retrouvent la Ligue 2. Ces énergumènes ne sont plus apparus croyant atteindre leur objectif et étant sur que le CAB est tombé. Mais dès qu’ils ont remarqué le regain de forme du CAB, ils ont fait leur réapparition pour perturber à nouveau le club. Ils ont eu la réponse qu’ils méritaient de la part de Merazka à l’ouverture du score. On ce qui concerne Mani, on l’avait attendu dimanche pour déposer ensemble une plainte auprès de la police. Il était absent. Je crois qu’il s’est rendu à Alger», dira le responsable du CAB. A la question de savoir qu’avait en-

l ne fait aucun doute sur cette tension existante entre le staff technique et plus particulièrement l’entraîneur en chef Lemerre et une majorité de joueurs. On est loin du temps où tout baignait dans l’huile. L’on assiste à des remises en cause de certaines décisions du coach, notamment le programme de travail. Sans compter que beaucoup de composantes avaient d’ores et déjà

I

constantinois, on laisse entendre que la rencontre d’hier entre les responsables de Tassili, de la Sonatrach et du représentant des joueurs pourrait être l’opportunité de mettre sur la table les différends existants et en particulier le problème de régularisation des salaires. Chaque partie semble montrer ses disponibilités à trouver consensus a n de permettre aux camarades de Griche de continuer dans les conditions voulues. Le directeur de la jeunesse et des sports de la ville serait aussi convié à ces travaux.

O

visageait Mani Sapol, Nezar rétorque : «Mani a pris deux jours de repos pour se rendre à Alger. Il effectuera la reprise avec les autres ce mercredi.»

«Un salaire et une prime à la reprise»

Réunion d’urgence

Dans l’environnement du club

Les dirigeants du club auraient transmis à qui de droit leur demande de jouer le match de championnat devant le Mouloudia d’El Eulma à 16 heures au lieu de celui annoncé sur le site de ladite ligue chargée de la programmation. Les horaires d’hiver ne semblent pas favoriser une forte présence au stade Hamlaoui, en plus de certains problèmes liés à la sécurité générale. Tahar Aggoune

«Il y a 12 points en jeu et tout est possible»

Les coéquipiers de Hadi Adel vont sans doute respirer de soulagement après leur victoire mérité contre le MCO. Désormais, le versement de leur salaire est lié aux résultats sur le terrain. C’est comme cela que ça se passait au cours de la saison 2012 : «On tiendra notre parole, comme on avait promis à nos joueurs une prime de match et un salaire. Dès leur retour à l’entraînement, ils les toucheront.»

C’est quasiment officiel pour la rencontre amicale de ce samedi au stade Hamlaoui entre le CSC et la formation du CABBA. Ce sera la cinquième du genre de la saison. Ce qui con rme les bonnes relations existantes entre les deux clubs de la même division. L’horaire maintenu serait celui de 16 heures avec cette fois-ci la présence des spectateurs dans les gradins. Une opportunité pour Roger Lemerre d’entamer de manière plus concrète sa rencontre devant El Eulma.

CSC-CABBA ce samedi

Ammour, l’homme en forme
S’il y a un joueur qui s’est mis en évidence au cours du match contre le CRB, c’est bien So ane Ammour qui a sorti le grand jeu à cette occasion. Toutes les panoplies d’un meneur de jeu étaient présentes. Vision du jeu, dribbles, accélération, création de situations dangereuses en attaque… Il a même marqué un but sur coup franc que Haïmoudi avait refusé pour un hors-jeu peu évident. En plus du caractère du match à ne pas rater pour son équipe qui jouait sa survie en Ligue1, il semble aussi que la présence du sélectionneur national des locaux a donné des ailes à So ane Ammour qui espère avoir tapé dans l’œil de Tou k Kourichi. En toute objectivité, il mérite d’être au moins revu et suivi pour une éventuelle sélection.

CABBA

A la reprise du travail, le coach Roger Lemerre a eu à demander moult explications au milieu de terrain Naït Yahia au sujet de sa blessure contractée dans le match de Tlemcen. Le ton est monté entre les deux hommes avant que les choses ne reviennent à la normale. T. A.

Naït Yahia s’explique sur sa blessure

Les espoirs passent à la trappe
Le seul joueur espoir convoqué pour le dernier match contre le CRB, à savoir Hamimid, a garni le banc sans toutefois faire son apparition alors que les autres, à l’image de Bouih, Mebarkia et Oussalah (encore junior) qui faisaient partie du groupe auparavant, ont été mis à la disposition de leur équipe qui a atomisé son adversaire. Louz un autre espoir néointernational militaire qui avait été convoqué comme 19e joueur a vu son nom retiré de la liste. Autant dire que Amrani n’a pas l’intention de les mettre dans le bain les jeunes car le moment n’est pas du tout indiqué pour une telle opération au vu de la position de l’équipe au classement et l’objectif à réaliser.

Farhi : «On aurait dû penser au goal average face aux Oranais»
Kamel Farhi, le président du CSA et aussi membre de la SSPA, avait assisté au match de son équipe contre le MCO. Malgré la victoire des Rouge et Bleu, Farhi est resté sur sa faim. Le score nal ne semble pas lui plaire. Il l’explique par le fait qu’à la n de la saison, les deux clubs pourraient se départager en observant à la loupe les résultats de chacun équipe : «Le MCO a évité de justesse une lourde défaite. On aurait pu marquer quatre à cinq buts. Je regrette ces ratages, parce qu’à la n de la saison, on pourrait être obligé de voir les résultats entre les deux équipes de la phase aller et de la phase retour. Le MCO nous avait battus sur un score de 4 à 1.» En effet, en cas d’égalité aux points, la Ligue professionnelle observera d’abord le classement de chaque équipe lors de la phase aller, si les deux équipes sont à égalité, la Ligue aura recours aux résultats entre les deux formations. M. B.

Le président du CAB estime que l’objectif du match contre le MCO a été atteint : «Nous sommes sur la bonne voie pour assurer le maintien. On a battu un concurrent au maintien. On aurait aimé le faire par un score plus large, mais l’essentiel est d’avoir réussi à prendre les trois points. Le CABBA n’est pas très loin. On va préparer les matchs qui restent à jouer, pour prendre le maximum de points. Il reste douze points en jeu et on va mettre le paquet pour y arriver.» M. B.

Bekhtaoui pas encore prêt

Match amical face au CSC au programme
rani a l’intention de faire jouer à son équipe deux matches amicaux. Le premier sera disputé samedi prochain à Constantine au stade Hamlaoui contre le CSC et qui sera en quelque sorte le match retour entre les deux

A. B.

Mohamed Bekhtaoui devait être initialement convoqué parmi le groupe des 18 contre le CRB non pas pour jouer puisqu’il était prévu sur le banc mais pour renouer avec l’ambiance des matches vu qu’il revient de blessure et qu’il est resté éloigné du terrain assez longtemps. La veille de ce rendez-vous le coach a changé d’avis a n de lui donner plus de temps pour revenir à son meilleur niveau même s’il avait été présent lors du dernier match amical contre El Achir il avait été incorporé en n de match. Ce ne sera que partie remise puisque Bekhtaoui sera certainement de la partie le 4 mai prochain contre la JSK en tant que titulaire car on notera l’absence de Bendahmane qui ratera ce match à cause de la suspension automatique après avoir écopé de 4 cartons jaunes.

A n de meubler le vide imposé par la nouvelle programmation de la 27e journée du championnat qui n’aura lieu que le 4 mai prochain et qui verra le CABBA se déplacer à Tizi Ouzou pour y rencontrer la JSK, Am-

équipes sachant que le CSC a déjà battu le CABBA à Bordj il y a une dizaine de jours de cela. Une occasion peut être pour les Bordjiens pour prendre leur revanche.

Près de 1500 billets ont été vendus lors de la visite du MCO, samedi dernier. Les grilles du stade n’ont pas été ouvertes en seconde période. Un match amical entre le CRBAF et le CAB est prévu ce vendredi, c’est ce que vient de nous apprendre la direction du CAB. Pour son président, Nezar «le CAB fêtera l’accession du CRBAF avec ses amis de Aïn Fakroun. Nous sommes contents de compter un nouveau club de la région en Ligue 1 et nous lui souhaitons une longue vie parmi l’élite.» C’est Mustapha Aggoune qui accompagnera l’équipe à Aïn Fakroun, en l’absence d’Ali Fergani, absent ces derniers jours. L’entraîneur du CAB se trouve actuellement en France pour quelques jours. Aghiles Fergani est depuis quelques jours en France. Le milieu attaquant et relayeur du CAB fait un break après plusieurs semaines loin de sa famille. Il devrait rejoindre le groupe dès le mercredi. M. B.

1 500 billets vendus contre le MCO CRBAF-CAB ce vendredi

A. B.

Chébira a tapé dans l’œil de Kourichi

A. B.

L’arrière latéral gauche Chébira s’est mis en évidence contre le CRB en présence de l’entraîneur national des locaux Tou k Kourichi. Ce dernier s’est renseigné sur Chébira notamment dur son âge (27 ans). Il semble que le jeune Djerrar entré en cours de jeu en seconde mi-temps a attiré lui aussi l’attention du coach national.

Aghiles Fergani fait un break en France

A. B.

16

N° 2264 Mercredi 24 avril 2013

Coup d’œil Ligue 1 Le président des jeunes catégories promet :

WAT

Sbaï : «D’ici deux ou trois ans, le WAT n’aura pas besoin de recruter ailleurs !»
pour le club phare des Zianides. «L’espoir est permis car mathématiquement, c’est encore jouable» «Tout le monde à Tlemcen sait que la situation du WAT est très compliquée, surtout après avoir gâché de nombreux points à domicile depuis le début de la saison. Malgré tout, il ne faut surtout pas baisser les bras, alors que mathématiquement, tout reste jouable. On espère réussir un sans faute lors des quatre derniers matches du championnat.» «Le manque d’argent aura été notre principale entrave» «Le problème ne date pas d’aujourd’hui ou d’hier, mais cela fait plusieurs années que le WAT souffre d’une terrible crise nancière. C’est ce qui nous a empêchés de réussir un recrutement de qualité lors du mercato estival.» «Certains entraîneurs des jeunes ne sont pas payés depuis 12 mois» «Je tiens à dire haut et fort que les entraîneurs des jeunes sont en train de faire un travail colossal dans des conditions très difficiles. Je peux même vous assurer que certains n’ont pas touché leurs salaires depuis 12 mois. Néanmoins, ils accomplissent correctement leur travail avec beaucoup d’amour et de passion.» «J’étais contre le recrutement massif de joueurs Espoirs, mais… » «Au départ, nous avons pris la décision, avec MM. Soulimane et Boumdini, de ne pas faire de prospection, en ciblant un ou deux éléments seulement. Mais avec la nomination de Houti à la tête des Espoirs, et lors de mon absence pour cause de voyage à l’étranger, la donne a changé en constatant que nous avons recruté 15 éléments. Certes, lors des matchs amicaux d’intersaison, nous étions satisfaits de leur rendement, mais nous avons constaté par la suite qu’ils n’étaient nullement meilleurs que nos Espoirs, en décidant de donner leur chance à plusieurs jeunes des 93-94 et même des 95 qui sont en train de donner satisfaction.» «Certains Espoirs ne se donnent pas à fond avec les U21» «Je suis persuadé qu’ils ont beaucoup de qualités, sauf que la majorité des Espoirs ont du mal à se donner à fond avec les jeunes, après quelques séances d’entraînements avec les seniors. Ils pensent que c’est une sanction que d’évoluer avec les U21, alors que c’est une opportunité

JSS
Six joueurs plus un gardien de but, les priorités de la direction

«Il est très difficile d’assurer une bonne formation sans moyens»
Connu pour être l’un des meilleurs clubs formateurs en Algérie, le WAT est en train de traverser une période très délicate, au point où il lutte pour sa simple survie parmi l’élite, tout en remettant en cause la mauvaise formation au sein des jeunes catégories. Pour tenter de répondre à de multiples questions et qui taraudent les esprits des dèles supporteurs widadis, soucieux aussi de la formation, nous avons tenu à solliciter le président des jeunes catégories, Kamel Sbaï, qui n’a pas hésité à donner son point de vue sur de nombreux sujets. Il a d’ailleurs promis que le meilleur est à venir

«Pour être franc avec vous, j’ai tenu, depuis ma venue, à améliorer le domaine de la formation qui reste à mon avis la base de la réussite d’une grande équipe. Mais ce n’est nullement facile de gérer plusieurs équipes en l’absence de moyens nanciers, sans oublier le problème de l’indisponibilité des terrains, au point d’être contraints de partager une simple annexe pour trois équipes. Une situation très compliquée à gérer pour les entraîneurs mais aussi les joueurs qui se retrouvent sans le moindre repère le jour du match. On espère que ce problème sera résolu la saison prochaine.»

pour eux d’avoir du temps de jeu, tout en marquant des points aux yeux de l’entraîneur seniors, en cas de belles performances.» «Plusieurs de nos enfants vont intégrer l’équipe première dans un proche avenir» «Malgré le manque de moyens, je peux promettre au public tlemcénien que d’ici deux ou trois ans au maximum, le WAT n’aura pas besoin de débourser des fortunes chaque été pour recruter de nombreux joueurs. La majorité de l’effectif seront des enfants du club, puisque de nombreux jeunes éléments pétris de qualités intégreront l’équipe seniors». «Je regrette la génération de 89» «Je ne vous cache pas que j’ai vécu une saison inoubliable avec cette équipe juniors avec laquelle nous avons fait un excellent travail. Malheureusement, c’est au staff technique des seniors de choisir uniquement ceux qui peuvent intégrer les A. Mais je reste persuadé qu’avec plus de temps et de patience, plusieurs d’autres éléments avaient les qualités pour jouer en seniors.» «Par amour au club, j’assume le rôle de secrétaire le jour du match» «Après le départ de Taleb, la direction m’a sollicité pour dépanner le club. Comme je suis titulaire d’une licence, je me suis sacri é par amour au club, en acceptant cette tâche supplémentaire, en endossant le rôle de secrétaire le jour du match uniquement, en attendant d’en nommer un prochainement.» Othmane Riyad Baba Ahmed

A l’approche de la n de la saison, le premier responsable de la JSS, Mohamed Zerouati, pense déjà à l’intersaison. La preuve, il a déjà libéré l’attaquant nigérian Daouda Camilo. La JS Saoura est parmi les premiers clubs qui songent à renforcer ses rangs par de nouvelles recrues qui peuvent aider Saoura à réaliser un meilleur parcours la prochaine saison. En effet, la JS Saoura veut étudier les meilleures offres en prévision de la prochaine période des transferts, ce qui explique le nombre important de CV reçus via le courrier électronique du club. Pour Zerouati, le compartiment offensif reste une priorité puisque les attaquants ont manqué de réussite tout au long de la saison. Un joueur de pointe africain sera l’une des recrues l’exercice prochain. D’après notre source, la JSS a besoin de six joueurs et d’un gardien de but pour espérer jouer les premiers rôles la saison prochaine.

Zerouati pense déjà à l’intersaison !

USMBA

Les dettes risquent de tout bloquer
si les dirigeants actuels n’ont-ils pas à ce point le courage pour avouer leur échec et faire en sorte ainsi de sortir par la porte au lieu d’être poussés vers la fenêtre ? Leur tort, selon le public, est d’avoir accepté la mission pour des intérêts personnels ! : «Vous avez échoué et vous étiez incapables de gérer l'équipe et la sauver de la relégation. Laissez le club aux personnes intègres et honnêtes. Partez tous ! C'est le meilleur service que vous puissiez rendre à l'équipe», ont lancé les supporters.

Devant la fermeté des règlements de la Ligue de Football Professionnel qui contraignent les clubs professionnels à payer les arriérés des joueurs, cela peut paraître comme un autre grand problème pour les dirigeants du club lesquels espèrent frapper fort dès le prochain mercato, en prévision de la nouvelle saison. Si les engagements de la direction de l’USMBA ne sont pas honorés, le club sera carrément privé de recrutement. Ce qui risque de se présenter comme une catastrophe pour la formation bel-abbésienne, qui est dans l’obligation d’engager des éléments d’expérience pour éviter le pire. Avant de songer à recruter, les responsables de l’USMBA devront régler dé nitivement les arriérés des joueurs dont le montant s’élève à des centaines de millions de centimes. Devant cette situation, l’argent est la seule solution car au train où vont les choses on ne risque pas d’annoncer une bonne nouvelle dans les jours à venir, à moins que la direction du club ne parvienne à trouver la solution idoine. Frappée de plein fouet par la crise nancière, l’USMBA risque de se tourner vers la politique du terroir avec tous les risques qu’elle peut engendrer.

Les statistiques de la JS Saoura depuis le début de la saison révèlent que la ligne offensive est le maillon faible de l'équipe, les camarades de Belkhir ont inscrit 22 buts dans 25 matchs, cela résume la situation difcile des attaquants. Le secteur offensif est devenu un véritable casse-tête pour le coach Hadjar. C’est pourquoi il veut engager deux attaquants de haut niveau et un milieu offensif en prévision de la prochaine saison. Toutefois, le dernier mot revient au président Mohamed Zerouati, qui veut apporter lui aussi son soutien à l'équipe surtout que les camarades de Beldjilali ont l’intention de jouer les premiers rôles l’exercice prochain. En outre, la JSS sera renforcée par un arrière droit et un défenseur central, sans oublier un milieu défensif.

Il veut deux défenseurs, deux milieux de terrain et deux attaquants

Après la belle prestation fournie par le meneur de jeu Kadour Beldjilali lors des dernières rencontres, le président de l’ES Sétif est très intéressé par le pro l du capitaine de la JSS. Apparemment, l’ESS n’est pas la seule équipe qui veut béné cier des services de l’ex-joueur de l’USMB. En effet, Beldjilali a reçu deux autres offres de la part de la JSM Béjaïa et du CS Constantine, qui l’ont déjà contacté. Le concerné a exprimé son désir de rester à la JS Saoura. D’après notre source, Zerouati pense à prolonger son contrat.

Vers la prolongation du contrat de Beldjilali

Les supporters de plus en plus désappointés

Cette énième sortie ratée contre la JSK a mis à nu toute une gestion

vague prônée depuis l’intersaison. Le revers subi vendredi passé à Tizi a poussé, une nouvelle fois, le public bel-abbésien à monter au créneau pour montrer son ras-lebol et remettre en cause toute la gestion du club ainsi que la valeur de l'effectif. Pourtant, on ne cessait de crier sous les toits, que l'équipe ne rétrogradera pas. Sans doute, les responsables du club ont anticipé les événements se mettant plus de pression sur leurs épaules.Les échecs à répétition ont con rmé l'impuissance d'un groupe frêle, ce qui a engendré cette relégation. Si les dirigeants actuels n'ont pas grand-chose à se reprocher, les joueurs, quant à eux, sont les artisans directs de la catastrophe.Tant qu'ils ont fait preuve d'un manque criard de dé cience et ont été poussés, bon gré mauvais gré, à ne plus être concentré sur leur travail,

les joueurs ont perdu toute envie de jouer depuis un certain moment. Il faut signaler aussi le recrutement raté, puisque cette mission a été con ée à des incompétents. Une erreur que l'ancienne direction aurait pu éviter puisqu'elle avait les moyens de sa politique, mais à cause des dettes, le club n’a pas été autorisé à recruter. Cela sans oublier l’instabilité qui a caractérisé la barre technique du club qui demeure le premier pénalisé.

Le ras-le-bol des fans
C’est le ras-le-bol pour les fans vert et rouge qui ont décidé de sortir de leur mutisme et tirer à boulets rouges sur les dirigeants. La patience des supporters a connu son paroxysme. Mécontents et très en colères, ils ont exigé la tenue de l’AGEx dans les meilleurs délais pour assainir la situation et préparer comme il se doit la saison prochaine. Pour l'opinion sportive, tous les dirigeants n’ont pas été à la hauteur et ont échoué sur tous les plans. En plus de cette très mauvaise situation sur le plan statistique, le club demeure livré à lui-même et risque de connaître d’autres vicissitudes. M. O. Noureddine

Les dirigeants interpellés
En dépit de cette dernière défaite qui con rme tout le malaise de la formation bel-abbésienne, la question qui se pose avec acuité du côté des supporters : est de savoir

Pour connaître la réaction de Beldjilali, on a eu le joueur au bout de l hier matin, il nous dira à propos de son avenir : «Pour le moment, je suis concentré sur les dernières rencontres du championnat et je ne peux pas parler de mon avenir pour le moment. Pour être franc avec vous, actuellement, je ne pense à aucun contact, ni un éventuel transfert jusqu’à la n de saison.» A une question sur le match contre l’USMA Alger, il rétorque : «Je pense que la JSS peut nir la saison en force et pourquoi pas aller à Alger pour revenir avec un score probant face à l’USMA.» Billel G.

«Je ne pense à aucun contact jusqu'à la fin de la saison»

N° 2264 Mercredi 24 avril 2013

quatre points au… moins

Rahmouni mise sur
MOB
Coup d’œil Ligue 2

17
Biquotidien au menu hier

L

e report de la 29e journée du championnat de Ligue 2 pour le 30 avril prochain, après avoir été prévue initialement ce week-end, semble avoir fait les affaires de certains clubs, a n d’avoir le temps dz bien préparer les rencontres de cette n de saison. C’est le cas pour le MO Béjaïa, car ce report permettra au staff technique d’effectuer les réglages nécessaires pour être prêts pour la prochaine confrontation face à l’USM Blida et, par là même, espérer réussir les résultats escomptés pour terminer la saison en beauté. D’ailleurs, les joueurs que nous

MOB-CRBAF se jouerait le 4 mai prochain

Le match amical risque d’être annulé

La rencontre de la dernière journée du championnat entre le MO Béjaïa et le CRB Aïn Fekroun, qui devrait avoir lieu au stade de l’UnitéMaghrébine, pourrait être programmée pour le samedi 4 mai, en raison du semi-marathon qui sera organisé par le club de l’AMCB, au centreville de Béjaïa. D’ailleurs, les dirigeants du MOB devraient solliciter la Ligue nationale pour décaler ce match qui sera l’occasion pour les supporters d’organiser une grande fête avec l’accession historique de leur équipe en Ligue 1.

Le défenseur du MOB, en l’occurrence Benhocine, l’un des meilleurs éléments actuellement au sein de l’effectif béjaoui, ne cesse pas de livrer de belles prestation depuis déjà un bon moment, contribuant ainsi aux bons résultats réalisés par son équipe jusque-là. Dans l’entretien qu’il nous a accordé, le joueur affirme que l’objectif primordial de son équipe est de terminer la saison en beauté et, surtout, accéder en Ligue 1.

Benhocine : «On veut terminer la saison en beauté»
En effet, ayant constaté quelques lacette première place devenue jouable. A cet effet, on tâchera de faire de notre mieux pour récolter les points nécessaires qui nous permettront de terminer la saison en beauté et faire plaisir à nos supporters à la n de la saison. Comment s’annonce le prochain déplacement à Blida ? La prochaine rencontre face à l’USM Blida ne s’annonce pas facile, dans la mesure où nous aurons à faire à une équipe de l’USM Blida qui fera le maximum pour arracher la victoire sur son terrain et terminer la saison par une victoire. Pour ce qui nous concerne, je crois que nous n’avons pas droit à l’erreur, étant donné que nous sommes déterminés à jouer à fond nos chances pour décrocher cette première place et terminer de fort belle manière la saison. Donc, vous êtes décidés à faire le plein en cette n de saison, n’est-ce pas ? Bien évidemment, je crois que nous aurons une belle opportunité de terminer la saison en beauté soit à la première place, et on fera de notre mieux pour atteindre cet objectif. En effet, en dépit de la difficulté de la tâche, je crois que nous sommes en mesure de récolter au moins quatre points pour espérer y parvenir. La prochaine journée vient d’être reportée pour le 30 avril prochain, un commentaire ? Je crois que ce report nous permettra de bien préparer la suite du parcours, a n d’arracher un bon résultat face à l’USM Blida et surtout conserver nos chances intactes de décrocher cette première place. Cela dit, on tâchera de se bien respecter le programme mis en place par le staff technique, a n d’être au rendez-vous et réussir le résultat escompté. Revenons à vous, vous êtes en train de réaliser une bonne n de saison… Je crois que je n’ai fait que mon devoir en réalisant une telle prestation qui a permis à mon équipe de réaliser de bons résultats et surtout d’atteindre l’objectif tracé qui demeure l’accession en Ligue 1. Cela dit, je ferai de mon mieux pour être à la hauteur et surtout d’éviter toute mauvaise surprise pour réaliser le rêve de tout le public du MOB. Donc, vous êtes con ant ? Oui, je suis con ant en cette n de saison étant donné que tout le monde est conscient de la tâche qui l’attend et les joueurs sont plus que jamais décidés à faire le plein et terminer la saison en beauté. La tâche ne sera pas facile, mais nous sommes en mesure de réaliser cet objectif. Entretien réalisé par Yugurtha A.

Le staff technique procèdera aux réglages nécessaires

avons interrogés ont été unanimes à dire que ce report est tombé au bon moment pour espérer reprendre leurs forces et bien préparer les deux prochains rendez-vous de cette n de saison contre l’USMB et le CRBAF. A cet effet, les camarades de Ferhat auront ainsi quelques jours supplémentaire pour bien préparer ce déplacement difficile à Blida, a n de réussir le meilleur résultat possible et surtout espérer terminer la saison en beauté, soit à la première place.

cunes lors de deux dernières rencontres du championnat, le staff technique du MOB, sous la houlette du coach Mourad Rahmouni, aura ainsi le temps de bien se préparer pour la suite de la compétition, en procédant aux réglages nécessaires qu’il doit effectuer sur sa composante pour permettre aux joueurs d’être au rendez-vous et réaliser le résultat escompté. C’est ce que nous a déclaré le coach du MOB qui estime que le report de la journée prévue pour ce vendredi sera une belle opportunité d’apporter quelques correctifs sur la composante et, par là même, permettre aux joueurs d’être à la hauteur et réussir le meilleur résultat possible lors du prochain déplacement à Blida. Etant donné que la première place est devenue jouable pour les Crabes du MO Béjaïa depuis le weekend dernier, après la défaite du CRB Ain Fekroun lors de la dernière rencontre à Mostaganem, voilà que le premier responsable de la barre technique, en l’occurrence Mourad Rahmouni, mise beaucoup sur les deux rencontres qu’il reste respectivement devant l’USMB et le CRBAF, pour terminer la saison en beauté et surtout à la première place. A cet effet, il compte engranger quatre points au moins lors de ces deux matches, a n d’espérer terminer la saison en beauté et réaliser l’objectif tracé. C’est l’avis même des joueurs qui sont unanimes à dire qu’un tel objectif demeure réalisable. Yugurtha A.

Comme la journée prévue ce vendredi a été reportée à mardi prochain, le staff technique, sous la houlette du coach Mourad Rahmouni, a décidé de programmer du biquotidien pour la journée d’hier mardi, après la séance d’avant-hier lundi, dans le but de permettre aux joueurs de reprendre toutes leurs forces et d’être à la hauteur lors du prochain déplacement à Blida pour affronter l’USMB.

Contrairement aux autres joueurs qui étaient présents au stade en s’entraînant le plus normalement du monde, le trio du MOB, à savoir Nemdil, Benhocine et Akrour, ne s’est pas entraîné, en raison des douleurs qu’il a ressenties hier matin. Toutefois, ils devaient être présents lors de la séance prévue l’après-midi.

Nemdil, Benhocine et Akrour ne se sont pas entraînés hier

N’ayant pas assisté à la séance de reprise pour des raisons personnelles, les quatre joueurs Berami, Zaïdi, Selloum et Amrane se sont entraînés, hier, le plus normalement du monde, se préparant avec le reste du groupe pour être au top face à l’USM Blida et revenir avec un bon résultat de leur déplacement. Alors que la majorité des joueurs étaient présents, hier, au stade de l’Unité- Maghrébine, le défenseur axial, en l’occurrence Baâouali, continue de briller par son absence, à cause de la blessure qu’il a contractée lors de la rencontre face au NAHD. A cet effet, il ne devrait pas être du voyage avec ses camarades à Blida, étant donné qu’il n’a pas encore récupéré toutes ses forces. Y. A.

Berami, Zaïdi, Selloum et Amrane ont repris

Baâouali toujours absent

Alors que le staff technique compte programmer une joute amicale ce week-end, a n de combler le vide engendré par l’absence de la compétition officielle, suite au report de la rencontre face à l’USM Blida à mardi prochain, voilà que le staff technique pourrait procéder à l’annulation de cette rencontre, en raison de l’absence de sparring-partner, étant donné que tous les clubs sont occupés par la compétition officielle. Y. A.

Vous venez de reprendre les entraînements pour bien préparer les prochains matches, comment ça s’est effectué ? Comme vous le constatez, la reprise s’est effectuée dans de bonnes conditions, les joueurs sont armés d’une grande volonté a n d’aborder le reste du parcours avec un moral au beau xe et, par là même, réussir de bons résultats lors des deux prochains matchs. A cet effet, les joueurs se trouvent en bonne forme et surtout décidés à ne céder aucun point lors de deux prochaines rencontres pour terminer la saison en beauté. Avec du recul, un commentaire sur la victoire large arrachée face au SAM ? C’est une victoire béné que et méritée pour nous, dans la mesure où elle nous a permis d’améliorer notre position au classement général en occupant la deuxième place qui nous permettra de disputer

Le moins que l’on puisse dire est que le très prometteur joueur milieu de terrain Tabti Larbi est sur un nuage, ces derniers temps. Ce jeune joueur, né en 1993 et qui évolue avec les U20, joue régulièrement ces derniers temps avec les seniors. Considéré comme le futur patron de l’ASMO, Tabti s’apprête à disputer, ce vendredi avec les U20, la finale de la Coupe d’Algérie. A quelques encablures de ce rendez-vous, ce jeune joueur, dont on dit beaucoup de bien, déclare que son équipe va revenir ce vendredi de Aïn Defla avec le trophée.

ASMO Tabti : «Evoluer en seniors et disputer une finale de Coupe d’Algérie, que demander de plus ?»
Coup d’œil Ligue 2
Je suis sur un nuage, c’est le terme. Franchement, je vis des moments magiques cette année. Je suis content d’évoluer en équipe seniors et je remercie l’entraîneur Mouassa qui m’a fait con ance et qui m’a donné la chance de rejoindre l’équipe première. Je prépare également avec mes coéquipiers de l’équipe des U20 le match de la nale de la Coupe d’Algérie face à l’USMB. Evoluer en équipe seniors, moi qui suis encore un juniors, et disputer une nale de Coupe d’Algérie, que puis-je demander de plus ? (Il rit franchement). Comment s’est déroulée votre intégration en équipe seniors ? Dieu merci, tout s’est bien passé. Je dois dire que le staff technique m’a mis dans les meilleures conditions possibles. Je remercie également les joueurs qui m’ont beaucoup aidé. Maintenant, la balle est dans mon camp. Je suis encore jeune et je dois me montrer patient et mettre les bouchées doubles pour atteindre mon meilleur niveau, gagner la con ance du staff technique et décrocher une place de titulaire en équipe seniors. Parlons de cette nale de coupe avec les U20 face à l’USMB, comment se présente pour vous ce match ? Il est clair que ça va être un match difficile, dans la mesure où nous allons affronter une bonne équipe de l’USM Blida. Il ne faut pas oublier que l’USMB a éliminé l’USM Alger en demi- nale. Ce qui n’est pas rien à mon avis. Une nale est toujours difficile à jouer. Nous allons devoir faire un grand match et sortir le grand jeu pour remporter la coupe inch’Allah. A votre avis, quelle est la force de votre équipe ? La force de notre équipe est le groupe. Nous avons un bon groupe qui pratique du beau football. En plus, nous avons des joueurs qui ont beaucoup de qualités et qui peuvent faire la différence. J’estime aussi que les joueurs de l’EN, qui ont participé à la dernière CAN, vont apporter un grand plus à l’équipe. Votre pronostic, avant cette nale ? Je suis con ant, avant de dispu-

18

N° 2264 Mercredi 24 avril 2013

A

Grande est la déception des supporteurs

CRT

On imagine que vous êtes sur un nuage, vous qui évoluez en équipe seniors et qui êtes à 90 minutes de remporter la Coupe d’Algérie avec les U20, n’est-ce pas ?

La responsabilité est partagée

lors qu'on annonçait pompeusement que le CRT allait réussir une bonne saison 2012/2013 et même jouer pour une place d'honneur, surtout après le nul ramené de Saïda lors de le première journée, voilà que la réalité du terrain transforma le rêve des milliers d'inconditionnels des Rouge et Blanc en cauchemar. Les contre-performances se succèdent aux contre-performances, au point où dès la deuxième journée, l'équipe du CRT occupa la place de lanterne rouge jusqu'à à l'ultime journée de ce challenge, enregistrant le plus mauvais parcours de son histoire, avec 23 défaites en une saison sportive et essuyant des défaites humiliantes de 6, 7 voire 10 buts à 0, à tel point que l'équipe est devenue la risée de tout le monde et chaque équipe qui veut soigner son goal-average le fera sur le dos de cette équipe. Le triste sort de l'équipe chère au regretté Omar Sikki dans ce challenge 2012/2013 incombe à plusieurs parties in uentes dans la maison témouchentoise, d'abord à l'ex-équipe dirigeante qui a préféré quitter le club sans même organiser une assemblée générale pour présenter son bilan ainsi que sa responsabilité dans la libération de plusieurs joueurs talentueux qui auraient pu apporter un plus à cette équipe du CRT. Nous citerons les noms de Hachem, Tlemçani, Beldjillali et bien d'autres.

Le milieu de terrain Tahar Mohamed est incertain pour le prochain match de son équipe face à l’O Médéa. L’ancien sociétaire du MC Oran souffre d’une blessure au niveau de la cheville contractée lors du précédent match de son équipe face à l’USM Annaba. Selon les informations en notre possession, Tahar a peu de chance de prendre part au match de mardi prochain qui opposera son team à l’O Médéa. Pour rappel, et comme annoncé dans nos précédentes éditions, deux joueurs seront absents lors du prochain match face à l’O Médéa. Il s’agit du gardien de but, Mezair, et du défenseur central, Bouaâmria. Ces deux joueurs sont suspendus pour ce match, après avoir écopé face à l’USM Annaba de leur quatrième avertissement.

Tahar incertain face à l’OM

Bensalah
ter cette nale de Coupe d’Algérie face à l’USM Blida. Nous avons une bonne équipe et toutes les conditions nous sont favorables pour décrocher cette coupe. Nous allons battre l’USMB avec l’art et la manière.

C’est aujourd’hui mercredi que les jeunes juniors de l’ASMO rallieront la commune d’El Attaf, pour préparer le match de la nale de la Coupe d’Algérie prévu ce vendredi, à Aïn De a, face à l’USM Blida. Les hommes de Cherif el Ouazzani Moulay effectueront, ce matin, leur ultime séance d’entraînement au stade Habib-Bouakeul, avant de prendre la route vers El Attaf. Les juniors de l’ASMO espèrent remporter la Coupe d’Algérie face à l’USM Blida.

Départ aujourd’hui des U20 pour El Attaf

L

SAM-ABM se jouera mardi prochain
tants de la capitale de l’Emir Abdelkader veut voir ses poulains garder leur concentration, tout en fournissant plus d’efforts aux entraînements, a n qu’ils soient au rendez-vous le week-end prochain, face aux gars de Merouana.

SAM

La délégation asémiste, qui se rendra aujourd’hui à El Attaf, sera composée de 24 joueurs. Selon l’entraîneur, Cherif el Ouazzani Moulay, tous les joueurs seront présents à cette nale de coupe face à l’USM Blida : «Nous n’avons aucun joueur blessé ou suspendu. Tout le monde sera présent à cette nale», nous a déclaré l’entraîneur des U20 de l’ASMO. Il est à noter que le manager général du club, Benamar Houari, qui sera le chef de la délégation asémiste, se rendra aujourd’hui à El Attaf.

Benamar, chef de délégation

A n de mieux préparer la nale de la coupe face à l’USM Blida, les U20 de l’ASMO vont effectuer deux séances d’entraînement au stade de Aïn De a qui abritera cette nale. Ces deux séances d’entraînement auront lieu aujourd’hui et demain. Cela va permettre à l’entraîneur, Cherif el Ouazzani, d’apporter les dernières retouches, avant le rendez-vous de vendredi. Aussi, ces deux séances d’entraînement vont permettre aux joueurs de s’habituer à la pelouse du stade de Aïn De a.

Deux séances d’entraînement prévues à Aïn Defla

Entretien réalisé par Riad O.

La nouvelle direction conduite par Haddou Houari et le manager Larbi Abdelbaki est aussi responsable de la débâcle du CRT puisqu'elle n'a pas su ou pu réunir les conditions nécessaires permettant à une équipe de Ligue 2 de travailler normalement. La direction a tout le temps tergiversé pour régulariser les salaires des joueurs, au point où ces derniers, las de ne rien voir arriver, jouaient presque sans âme. Le motif de l'absence de liquidités a in ué négativement sur le rendement des coéquipiers de Belaalem lors des premiers matchs puis sur leur parcours d’une saison à mettre aux oubliettes. Les huit membres actionnaires du club regardaient la direction du club agir, mais eux sont restés dans un silence de mort. Ils n'ont même pas osé contester la désignation de l'entraîneur Amrouche qui a enregistré une série de revers, sans même être inquiété par personne. Alors que les joueurs réclamaient leur dû, ils sont restés sans même réagir. Plusieurs de ces membres actionnaires n'assistaient même pas aux matchs du CRT et ne se souciaient guère des problèmes des joueurs. Ce qui a conduit à la détérioration de la situation interne du club.

Haddou pointé du doigt

Le silence des actionnaires

Bordji exhorte ses joueurs à redoubler d’efforts

a joute qui va mettre aux prises les hommes de la ville de Perrégaux avec ceux de l’AB Merouana vient d’être reportée par la Ligue, pour permettre le déroulement des rencontres de Coupe d’Algérie. Ce sera l’occasion aux représentants de la capitale de l’Emir Abdelkader de corriger leurs lacunes, avant le jour J, soit mardi 30 avril, au stade Hassiane-Lazreg de Tighennif.

Un reprise dans de bonnes conditions

A quelques jours seulement du match de l’avant-dernière journée de la phase retour du championnat, les camarades d’Aidoud auront droit à trois jours de travail, pour peau ner leur préparation. Les poulains de Bordji, qui ont repris con ance en leurs capacités, doivent garder cette bonne dynamique en essayant d’enregistrer un autre succès, ce week-end, face à l’AB Merouana. Le coach des hommes de la ville de Perrégaux, Bordji Tou k, a exhorté ses joueurs à garder les pieds sur terre et à redoubler d’efforts aux entraînements pour entrevoir le prochain match avec beaucoup de con ance et d’assurance et avec tous leurs atouts. Bordji ne veut en aucun cas voir ses joueurs se relâcher, en prévision de cette avant-dernière rencontre de cette deuxième manche du championnat. Le driver des représen-

Les hommes des Monts de Béni Chougrane ont repris du service, hier matin, en prévision de l’avant- dernier match de la phase retour prévu ce week-end, au stade Hassiane-Lazreg de la ville de Tighennif. Les camarades de Fassi ont repris le chemin des entraînements dans une bonne ambiance, et tout le monde se prépare dans de bonnes conditions, pour attaquer le prochain match en force.

Travail physique et technique au menu

Le défenseur axial du SAM, Fassi, semble déterminé à réaliser un bon résultat, ce week-end, face à l’AB Merouana. Il nous a livré ses impressions en nous déclarant que les efforts fournis lors des derniers matchs successifs (une victoire ramenée d’Hussein Dey et un nul concédé à domicile face au RC Arbâa), de l’équipe ont eu raison des joueurs. Contre le MOB, le SAM ne s’attendait pas à une défaite, dans la mesure où il a bien entamé la partie. Il faut savoir que les Samistes ont affronté une équipe très volontaire. C’est un match qu’il faut mettre aux oubliettes.

Fassi : «La victoire est impérative contre l’ABM»
mais ce ne fut pas le cas. Comment voyez-vous le prochain match face à l’AB Merouana ? C’est une rencontre délicate pour nous, dans la mesure où nous allons effectuer un autre déplacement à Tighennif pour affronter une équipe qui joue le maintien. Le match de ce week-end ne s’annonce donc pas facile, mais on doit réaliser un résultat positif. Nous sommes dans l’obligation de nous racheter par rapport à la dernière défaite. Vous êtes déterminés à réaliser un résultat positif ce week-end face à Merouana… Effectivement, nous sommes déterminés à faire un bon résultat face aux hommes de la ville de Merouana. Il n’y a que la victoire qui nous permettra de nous racheter. La victoire est impérative. Entretien réalisé par Ettaoui-Wassim

Les anciens joueurs, eux aussi, sont responsables de ce qui est arrivé à leur équipe, du moment que plusieurs parmi eux ont vu le bateau du CRT couler sans réagir ou demander des comptes auprès des responsables.

Les anciens joueurs doivent réagir L'indifférence des autorités

Les autorités locales ne sont pas en reste, du fait que le club étouffait sous une crise nancière sans précédent et personne n'a bougé le petit doigt pour assister ce club. Pourtant, des formations bien nanties ont reçu des milliards de la part des autorités de leurs localités, mais celles de Aïn-Témouchent trouvaient de faux prétextes en affirmant que le club a un statut professionnel et que par conséquent, on ne pouvait l'aider. Je n'arrive pas à expliquer comment des clubs comme le MOB, le MCO, l'ASMO, le MOC, le WAT et l'USMB, des clubs profesionnels, ont pu béné cier des subventions de leurs municipalités ou c'est uniquement le CRT qui a statut de club professionnel.

Les camarades de Bouhadi Kada seront soumis ce matin, à l’occasion de la seconde séance d’entraînement, à un travail physique. Par la suite, ils vont enchaîner avec un travail technique avec ballon. Maintenant, il est fort probable que le staff augmente la charge de travail, en prévision des prochaines séances de la semaine, soit à l’approche de la prochaine sortie de l’ES Mostaganem.

Ettaoui-Wassim

Un commentaire sur la défaite de ce week-end face aux Crabes ? Sincèrement, c’est une défaite amère. J’ai fait de mon mieux sur le terrain et j’aspirais à un résultat positif, à l’instar de toute l’équipe. J’aurais bien voulu que cette prestation soit suivie d’un résultat positif,

Les instances sportives ont une grande part de responsabilité dans ce qui est arrivé au CRT et d'autres clubs dits professionnels, du fait qu'avec les promesses des pouvoirs publics de venir en aide aux clubs professionnels, il n'en est point, la quasi totalité des clubs attendent les 10 milliards promis par le ministère de la Jeunesse et des Sports, mais ces milliards tardent à ren ouer les caisses des clubs. Comment des clubs démunis et sans sponsors, comme le CRT, peuvent gérer les charges relatives à la gestion d'un club sans le sou ? Voilà une question qui mérite une réponse par ceux qui ont décidé d'instaurer le professionnalisme.

Les pouvoirs publics sont aussi responsables

Bensalah

18

Auteur d’une belle saison, surtout en cette phase retour, le milieu de terrain Sofiane Bendebka est revenu, dans cet entretien, sur sa saison qu’il juge ratée du moment que l’objectif de l’accession n’a pas été atteint. En ce qui concerne ses dernières prestations, l’enfant de Biskra a émis le souhait de rester au club, surtout avec l’arrivé de l’entraîneur Zoheir Djelloul qui lui a accordé sa confiance.

NAHD Bendebka : «On jouera l’accession la saison prochaine»
Coup d’œil Ligue 2
Djelloul, qui a su comment libérer les joueurs. Comment appréhendez-vous la saison prochaine ? Elle sera sans aucun doute différente de celle-ci, car on se donnera à fond, a n de jouer les premiers rôles, car ce n’est pas normal que le club reste en D2. On devra tout faire pour que le Nasria retrouve sa place parmi les grands clubs de la D1. Après avoir été remplaçant, vous êtes en train de terminer la saison en force avec même le brassard de capitaine, un commentaire ? C’est vrai, j’ai commencé la saison comme titulaire et j’ai contribué au bon départ du NAHD sous la houlette du coach Aït Djoudi. Hélas, à la suite de la venue de Medjahed, j’ai été relégué sur le banc des remplaçants. A la phase retour, j’ai joué un peu avec Bouzidi, avant d’être mis à l’écart, une seconde fois, par Gaci. En cette n de saison, la venue de Zoheir Djelloul m’a libéré surtout qu’il compte sur moi et m’a accordé sa con ance. D’un point de vue personnel, je suis satisfait, contrairement au volet collectif vu qu’on a raté nos objectifs. Capitaine malgré votre jeune âge, que pensez-vous ? C’est un plaisir et une erté pour moi de porter le brassard de capitaine, alors que je n’ai même pas dépassé les 20 ans. En tant qu’enfant du club, cela me donne une grande responsabilité et j’espère que être à la hauteur. Je tiens aussi à ajouter quelque chose... Allez-y. Mon oncle avait porté le brassard de capitaine, ce qui prouve que ma famille est liée étroitement au NAHD et qu’on sera toujours là pour apporter le plus. Cette année a été marqué par l’absence de vos supporteurs, que pourriez-vous nous dire sur cette situation ? Personnellement, je les comprends parfaitement, car n’oublions pas que l’équipe a vécu la relégation deux fois en à peine 3 ans, eux qui espéraient nous voir jouer la montée. J’espère du fond du cœur les voir revenir en force, car sans eux, le Nasria n’a pas de charme. De notre côté, on fera tout pour être à la hauteur de leurs attentes. Qu’en est-il de vos contacts avec le MCA et la JSK ? Ce ne sont que des rumeurs, car je n’ai reçu aucun contact officiel. Sincèrement, je ne pense nullement à quitter le Nasria, surtout en cette période car j’ai beaucoup à apprendre et je suis plus que jamais concentré sur ma carrière avec le NAHD.

N° 2264 Mercredi 24 avril 2013

Vous avez réussi à sauver l’équipe de la relégation, que pouvez-vous nous dire ? Personnellement, je vois ça comme une preuve que nous avons raté complètement notre saison, principalement notre objectif de jouer l’accession la saison prochaine, car le NAHD ne mérite pas de jouer en Ligue 2. Quelles sont, selon vous, les raisons qui vous ont empêché de jouer l’accession ? Plusieurs facteurs ont été derrière notre échec, entre autres, l’instabilité au niveau de la barre technique avec les multiples changements qu’on a eus. Vous savez, cela s’est répercuté négativement sur notre rendement, car chaque entraîneur a sa propre méthode de travail et c’était dur de s’adapter. J’espère que cela ne se reproduira pas la saison prochaine, surtout que les joueurs se sentent plus que jamais à l’aise avec l’entraîneur en place, Zoheir

Les protégés de Zoheir Djelloul se sont inclinés, avant-hier, sur le score d’un but à zéro face à l’Equipe nationale militaire. Dans un match qui s’est déroulé au stade du Centre des équipes militaires, l’entraîneur du NAHD en a pro té pour faire tourner l’effectif, surtout que le match face à l’ESM a été, rappelons-le, reporté à mardi prochain.

En amical : EN militaire 1NAHD 0

e verdict est tombé, l’USMB ne rejoindra pas l’élite et aura à passer une saison de plus en L2. Dans ces conditions, difficile d’être optimiste pour la n de saison. «On verra bien, mais au moins qu’on soit digne de ce club et de ses couleurs», espère Zaïm : «A un moment donné,

L

Un verdict sans appel
Amorphes face au Nasria
Gagner des matchs est à la portée de cette équipe de Blida et il faut pour cela que les joueurs qui la composent se montrent moins naïfs. Ces derniers font du sur place pendant plusieurs journées et comme dit l’adage : «Qui n’avance pas, recule.» L’USMB s’est retrouvée très vite pratiquement larguée et plus aucun faux pas n’est désormais permis. Il faut, même si elle est ardue, remonter la pente au plus vite, pour, comme on dit, terminer le championnat à une place honorable. Les camarades de Mehia auront à réagir et ne pas faire preuve d’apathie, comme cela a été le cas contre le NAHD, vendredi passé. En développant un jeu de qualité et avec des joueurs affûtés sur le plan physique, les joueurs de Blida ont réalisé de bien belles prestations, même s’ils ont perdu tout espoir d’accession. De quoi donner des idées et surtout des envies aux joueurs de Blida de surprendre lors des derniers matchs, surtout que certaines équipes, malgré leur bon parcours jusqu’à l’heure actuelle, sont loin d’être des formations intouchables. Il est certain qu’elles pourraient laisser des plumes contre Blida. S. B.

USMB

Entretien réalisé par Boudi Omar

quand on y ré échit bien, on n’a pas la même passion. Il faut qu’ils se réveillent ! Ce
n’est pas possible. Il faut plus qu’une prise de conscience. Il faut que ce groupe se lâche et qu’il soit plus exigeant vis-à-vis de lui-même. L’honneur du club en dépend», ajoutera le boss blidéen, visiblement excédé. Les Vert et Blanc de Bouhellal occupent toujours la cinquième place depuis déjà deux journées. Les joueurs de Blida sont bien placés pour savoir que les choses vont très vite en football. Ils ont, la saison passée, sué sang et eau pour nalement ne pas atteindre leur premier, et vital, objectif, à savoir le retour en L1. Face à plusieurs équipes, surtout celles qui sont venues à Blida, les joueurs du grand club de la Mitidja ont bêtement perdu des points, se faisant prendre en contre comme des enfants, alors que la victoire leur tendait les mains. La leçon semble ne pas avoir été retenue et la quête des points est déjà dans toutes les têtes, pour au moins s'éviter une n de saison usante nerveusement.

Aucune absence n’a été déplorée lors de la séance d’entraînement d’avant-hier. Ceux qui viennent de reprendre, à l’image de Krifalli et Ledrâa, se sont contentés de quelques tours de piste. Les autres joueurs ont terminé la séance par un match d’application.

Match d’application au menu

Un mauvais élève

Des idées et des envies

Pour ce qui est de l’avenir de cette équipe, les joueurs doivent impérativement garder les pieds sur terre et surtout ne pas croire que les choses seront faciles…le chemin est encore long et les difficultés nombreuses. Il y a, à l’USMB, un groupe de joueurs sur lesquels on peut compter. Il y a chez eux une réelle volonté de progresser et aussi une grande abnégation.

Retrousser les manches

Khelladi, le portier blidéen, dans l’entretien qu’il nous a accordé, revient sur les résultats enregistrés par son équipe lors des deux derniers matchs. Il estime qu’ils sont négatifs et que les supporters ont droit à une revanche.

Khelladi : «Nous devons nous racheter contre le MOB»
vous laisser des regrets… C’est certain. Il ne nous a pas manqué grand-chose pour accéder. Nous avons payé notre passage à vide d’il y a deux mois. C’est à ce moment-là que nous nous sommes laisser distancer. Il y a aussi la malchance, car l’équipe a été décimée par les blessures qui sont survenues au moment où le club avait besoin de tout le monde. Concernant la suite du championnat ? Des matchs très difficiles nous attendent, car plusieurs équipes ont réalisé jusque-là un excellent parcours depuis le début de la saison. Il ne faut pas nous juger sur nos dernières contre-performances. Nous avons les moyens de réaliser de bons résultats lors des dernières journées pour gagner des places au classement et nous racheter aux yeux de nos supporters. Vous aurez à en découdre avec le MOB. Difficile, n’est-ce pas ? Nous ne craignons aucune équipe et nous nous rachèterons face au MOB. Nous avons l’intention d’honorer comme il se doit les couleurs du club. Entretien réalisé par Slimane B.

Avant toute chose, comment est l’ambiance à l’entraînement ? Elle est excellente, même si chacun de nous éprouve d’énormes regrets. Nous voulons terminer la saison honorablement et il n’est pas question d’être démobilisés. Le fait d’échouer très près du podium doit

Le club de Blida veut bien terminer le championnat, après deux contre-performances successives. Encore faut-il qu'il gagne contre le MOB, ce mardi. Côté blidéen, on aimerait être serein, après une période de turbulences. Les Vert et Blanc de la Mitidja n’ont pratiquement aucune marge de manœuvre, et tant qu’ils ne gagnent pas des places au classement, il ne sera pas temps de lâcher la pression. Le coach blidéen, tout comme les milliers de supporters, espère un sursaut d’orgueil de ses poulains. En sont-ils capables ? Réponse ce mardi, du côté du stade Brakni. S. B.

Terminer le championnat en beauté

n dirait bien que le message de Djaadi lors de la réunion d'avant-hier a eu un impact positif sur le groupe. Longtemps critiqués suite aux derniers résultats, les coéquipiers de Herrouche entament leur troisième journée de préparation avec un bon mental. Il n'est plus question de penser aux derniers faux pas, notamment celui du match nul concédé à domicile face au MCS qui avait fait couler beaucoup d'encre. La seule motivation aujourd'hui est le prochain match de championnat face à l'ASK. En tout cas, c'est ce que nous affirme l'attaquant de l'Arbâa, Nezouani. Connu pour sa joie de vivre et l'ambiance qu'il crée dans l'effectif, Nezouani est une personne très positive, on le sent même dans ses propos : «Il est vrai que depuis quelque temps, nous avons plus la cadence que nous avions en début de saison. C’est tout à fait normal, à mon avis. On entame la dernière ligne droite et on commence à res-

O

Nezouani : «Tout le monde veut faire tomber l’Arbââ»
sentir de la fatigue», nous dira le numéro 7 du RCA, a n d'expliquer cette mauvaise forme du club en ce mois d'avril.

RCA

Comme on l’avait mentionné dans nos précédentes éditions, les joueurs du Nasria ont perçu leurs salaires, hier, après la séance d’entraînement qui s’est déroulée au stade Zioui. Une bonne chose, surtout qu’elle vient juste après la prime de deux millions qu’ils ont encaissée lundi soir, ce qui a fait plaisir aux joueurs qui attendaient ça depuis un bon moment.

Les joueurs ont perçu leurs salaires

B.O.

«Battre l'ASK pour officialiser l’accession»

A l'image de ses coéquipiers, Nezouani ne pense qu'au prochain match face à l'ASK qui pourrait voir cette formation du RCA, en cas de victoire, rejoindre l’élite : «Entre nous, on y pense plus aux derniers matchs de championnat. On focalise sur l'ASK qu'on doit battre pour réaliser l'accession.» Concernant le prochain adversaire des Bleu, l'attaquant du RCA nous dira : «L'ASK ne va pas nous offrir l'accession sur un plateau, on s'attend bien à un match délicat. De toutes les façons, tout le monde veut faire tomber le RCA, même s’il n'y a aucun enjeu.»

Lamine Amimi

Prévu pour aujourd'hui, le match d'application entre le RCA et les Espoirs n'aura en n de compte pas lieu, en tout cas pas aujourd'hui. C’est le premier responsable de la barre technique Boudjaârane, en concertation avec son adjoint Souilah Farouk, qui en a décidé ainsi. Jusqu’ici, rien n'a été divulgué concernant la nouvelle date de ce match. Néanmoins, selon notre source ce n'est pas seulement le jour de la rencontre qui aurait changé, mais aussi l'adversaire. Il se pourrait que ce soit le NAHD. Alors qu'il devait reprendre les entraînements avant-hier, le milieu offensif du RCA, Herrouche, devra encore patienter quelques jours, selon le médecin de l'équipe. Avec le report de la prochaine journée du championnat, le staff médical a décidé de retarder le retour de son joueur, a n qu’il puisse récupérer complètement de sa blessure. Ainsi, le retour du joueur est prévu pour cette n de semaine, très probablement aujourd'hui, nous dira notre source.

Boudjaârane décale le match d'application contre les Espoirs

Herrouche devra encore patienter

Ce n'est pas seulement Herrouche qui se voit obliger d'attendre encore quelques jours, avant d’entamer la préparation du prochain match du championnat. C'est aussi le cas de Bougueroua blessé à la cheville lors du déplacement à Béjaïa qui, rappelons-le, avait vu le club s'incliner sur le score de 2 buts à 0. Celui-ci ne reprendra les entraînements qu'en début de la semaine prochaine.

Bougueroua reprendra les entraînements samedi prochain

L. A.

Encore un réaménagement du calendrier !
CRBAF-MSPB, le 30 avril. MSPB-NAHD, le 4 mai
quée, les responsables de la Ligue ont décidé de reporter la 29e journée de quelques jours. Il semble que ce réaménagement tient compte du fait que le stade Tchaker de Blida soit indisponible ce vendredi. Et comme on sait que Blida reçoit le MOB, une équipe qui est en course pour l’accession, on comprend que les autres équipes, comme l’ESM, le RCA et le CRABF, n’auraient jamais accepté de jouer avant le MOB. De toutes les façons, ce genre de choses ne risque pas de se passer. En ce qui concerne les deux matchs de championnat qui restent à jouer et pour ce qui est du cas du MSPB, Boubiya jouera le mardi 30 avril contre le CRABF, à Aïn M’lila. C’est sur le terrain du stade Demene-Debbih que sont

MSPB

N° 2264 Mercredi 24 avril 2013

Coup d’œil Ligue 2

JS Seriana-MSPB, ce mercredi en amical

programmées les rencontres de Aïn Fekroun, à cause de la nonhomologation du stade du CRABF. La dernière journée du championnat est programmée pour le samedi 4 mai. A cette date, le MSPB reçoit le NAHD.

L

a Ligue professionnelle vient de procéder à un réaménagement du calen-

drier du championnat. Selon nos informations, pour éviter de se retrouver avec une journée tron-

Ce week-end, il n’y aura pas de championnat. C’est ainsi que le MSPB jouera un match amical contre l’équipe de Seriana. Pour rappel, la localité de Seriana se trouve à quelque 30 kilomètres de la vile de Batna. C’est sur invitation de la JSS que ce match a été organisé. Pour ceux qui l’ignorent, la JSS joue en Régionale1. M. B.

n règle générale, et après une rétrogradation, c’est la fuite générale des dirigeants du club. Ce n’est vraiment pas le cas au Mouloudia de Constantine. En effet, l’actuel responsable Demigha assume pleinement ses responsabilités, tout en montrant ses dispositions à remettre de l’ordre dès à présent. Ce qui a été du goût des Mocistes qui, malgré la grosse déception, s’accrochent à cette éventualité de voir des décisions devant remettre sur rails leur club être envisagées. A défaut d’autre chose, l’on sent cette solidarité montante autour d’un club en totale perdition.

E

Demigha trouve le soutien escompté

MOC

19

Les anciens réagissent

Après le match amical, les coéquipiers de Benaifa béné cieront de deux jours de repos, le jeudi et le vendredi. La reprise se fera le samedi et le groupe entamera, à partir de ce jour, la préparation du match contre Aïn Fekroun. Le défenseur Haddad était sous le coup d’une suspension d’un match pour cumul de cartons. Le jeune défenseur avait écopé d’un carton contre l’OM et purgé le match de suspension contre le CRT.

Deux jours de repos, après le match amical

Haddad a purgé sa suspension

A la différence de Lamri qui est arrivé au début de la saison à titre de prêt, en provenance de l’Entente, Zouaoui, qui a fait ses classes à l’ESS aussi, est un transfuge du WAT. Il avait quitté le Widad, après avoir déposé son contrat auprès de la CRL. Ayant eu gain de cause, il a opté pour le MSPB et signé un contrat de deux ans. Il sera libre en juin 2014. Zouaoui et Lamri sont les seuls joueurs du MSPB qui n’ont pas reçu leur formation au Mouloudia de Batna. On a appris que le jeune Bounouara vient de perdre sa sœur. A cette occasion, notre journal se joint à la famille du MSPB, pour exprimer ses condoléances au gardien de but du Mouloudia de Batna. M. B.

Zouaoui est lié jusqu’en juin 2012

Bounouara perd sa sœur

hettabi a entamé l’opération «payement des joueurs» cette semaine. Après des mois d’attente et de sécheresse nancière, les coéquipiers de Mellouli vont en n voir du liquide dans leurs comptes bancaires. La direction va tenir en n ses promesses envers les joueurs qui ont assuré le maintien prématurément, comme convenu. Grâce au 1,5 milliard du ministère de la Jeunesse et des Sports, l’ASK s’est débarras-

K

L’argent fait ramener la stabilité

ASK

epuis que le club a assuré son maintien, l’équipe est devenue stable. On s’occupe à présent des affaires d’indiscipline. Après les cas des U21 et des deux joueurs seniors Ayache et Kitouni qui, rappelons-le, ont laissé tomber l’ASK le week-end dernier, voilà deux nouveaux cas qui ont éclaté le jour du match face au MCS. Le milieu de terrain Louadj, ayant le sentiment d’être marginalisé par son entraîneur ces derniers temps, a ni par lâcher ses mots durs envers le coach Terraï au vestiaire. Selon notre source, l’entraîneur khroubi a évité le clash et botté en touche cet incident, laissant la direction prendre les sanctions nécessaires pour régler ce litige avec Louadj. Le deuxième cas d’indiscipline

D

Louadj et Yaâcoub irritent Terraï

sée de la crise nancière de manière dé nitive, du moins pour cette saison. Elle pourrait même commencer à penser à entamer la préparation de la saison prochaine, surtout que le bon réexe serait de faire renouveler les contrats aux meilleurs éléments que le club compte garder la saison prochaine. Pour le moment, rien de cela n’est fait, mais il vaut mieux commencer à y rééchir pour gagner du temps. Abdou H.

L

est celui du joueur Yaâcoub, un récidiviste qui a refait presque la même faute avec son entraîneur. Le Batnéen voulait plus que tout disputer la rencontre de championnat face a Saïda du weekend dernier, mais Terraï a fait ses propres choix et laissé le joueur sur le banc des remplaçants. Yaâcoub digère mal son statut et sa grosse envie de jouer le reste des rencontres du championnat est tout à fait compréhensible, mais la façon avec laquelle le joueur use parfois pour montrer son mécontentement n’est pas très appréciée par le staff technique. Malheureusement, Yaâcoub passera aussi devant le conseil de discipline, en compagnie de son ami Louadj. A. H.

a bonne affaire face à l’ASK a eu un double impacte sur l’équipe de Saïda. En effet, primo, cela lui a permis de renouer avec le succès, après quatre matchs de disette. Et secundo, elle a quitté la zone de la relégation, et assure presque son maintien en Ligue 2. D’ailleurs, depuis la dernière consécration, l’équipe a retrouvé con ance. Elle lui suffit d’un point pour se mettre à l’abri de toute mauvaise surprise. Apparemment, vu la sérénité et la con ance retrouvées, les Saïdis pourraient l’arracher dès le prochain match face à l’USMAn, en déplacement. Ce qui est capital pour cette équipe, c’est d’avoir retrouvé la con ance à la veille de deux matchs importants. Ainsi, les coéquipiers d’Atek devraient continuer sur leur lancée de bons résultats pour réaliser leur dessein. En battant l’ASK, l’équipe s’est rapprochée davantage de son objectif primordial qui est le maintien. Mais, elle aura besoin d’un point pour atteindre dé nitivement son but. Ainsi, elle devra cravacher dur devant deux adversaires qui, eux aussi, luttent pour ce même objectif. D’ailleurs, ses joueurs devraient se concentrer sur ces deux rendez-vous, car, à présent, rien n’est encore gagné d’avance. Pour y arriver, cette équipe doit garder cette série de bonnes prestations, en maintenant la dynamique de bons résultats, a n d’éviter tout mauvais scénario d’ici la n de saison.

Un point lui suffit pour leur bonheur

MCS

Que ce soit les ex-joueurs du club ou des dirigeants ayant exercé jadis au MOC, les avis sur le sujet restent identiques. Ils sont unanimes à reconnaître que c’est la politique appliquée depuis presque une décennie qui est à la base de cette descente aux enfers. Pas moins de dix années en seconde division et trouver les moyens de redescendre encore relève de la performance et de la grosse performance, n’est-ce pas ? T. A.

Cap sur le match face à l’USMAn
Dès lundi dernier, Saïda a mis le cap sur le prochain match face à l’USMAn, à Annaba. En effet, les Saïdis n’ont pas le doit à l’erreur. Ils devraient être à la hauteur pour s’en offrir le point manquant qui leur permettrait de sauver leur peau cette saison.

Bouhada, toujours convalescent

Allaoui assurera les derniers matches

médecin à lui prescrire un repos de quatre semaines, avant de reprendre la compétition. Bouhada souhaitait reprendre la compétition lors de la prochaine rencontre face à l’USMAn, en vain. Il semblerait qu’il ne soit pas prêt pour le match face au MCO qui aura lieu dans 15 jours.

Seddik Bouhada, gardien du MCS, n’est pas encore prêt pour reprendre la compétition, puisque, jusqu’à hier, il s’est contenté de poursuivre ses soins, lui qui souffrait d’une blessure au genou droit, contractée lors des échauffements d’avant-match face à l’ASMO. Le diagnostic a révélé une entorse au genou, ce qui a incité le

Après sa titularisation lors des deux dernières confrontations de son équipe, face au RCA et à l’ASK, ainsi que contre l’Arbaâ, en étant l’un des artisans de la partie, en permettant à son équipe de ramener un nul de l’extérieur, Allaoui devrait poursuivre sa mission jusqu’à la n de saison. En effet, le staff technique devrait lui renouveler sa con ance. Amar B.

N° 2264 Mercredi 24 avril 2013

Régionale 1

O

n les savait décidés à ne rien lâcher et obstinément con ants quant à un retour à la première place. Les voilà récompensés pour cette foi à toute épreuve puisque au même moment où ils réglaient son compte au CRB Bordj El Kiffan (5-2), le leader, Bouchaoui, se faisait surprendre à domicile par Boumerdès. Conséquence donc, la JS

Iazouguen ont A eu ce qu’ils voulaient
Azazga s’offre les commandes et, surtout, tout est relancé dans la course au titre avec l’implication directe cette fois de Boumerdès, qui accueillera le onze d’Azazga dans le match choc du week-end, et du retour au premier plan des Ententistes d’Azeffoun qui ont été se retaper le moral chez la lanterne rouge en ramenant une victoire qui les propulse à trois points de la dernière marche du podium, donc de nouveau concernés par la course au titre. Pour un chamboulement c’en est un grand donc, au bonheur d’Iazouguen. Mais que ces derniers ne s’y méprennent pas, cette place ils doivent sortir le bec et les ongles pour la défendre, et ce, dès samedi prochain chez le nouveau dauphin, le RC Boumerdès. Ça promet !

Coup d’œil Clubs de Kabylie

19

Interrégions

L’USO Amizour encore plus près du but
match en déplacement, face au FC Bir El Arch vendredi prochain. C’est dire que la bande à Seddiki et Attout se retrouve plus que jamais proche de la DNA, et ce, à trois journées de la n du championnat. Les coéquipiers du buteur So ane Laidani, intraitables à domicile, ont enregistré leur treizième victoire au stade Larbi Touati, contre une seule à l’extérieur contre le CA Kouba, fait neuf fois match nul et subi deux petites défaites. Cette force des Unionistes est le résultat de tout un travail entamé en début de saison avec à la barre technique le duo Seddiki – Attout qui a remis la machine sur les bons rails après un début couci-couça qui a valu à Mohamed Benlaredj un retrait en douce pour ensuite laisser place à Seddiki. A mesure que le sacre se rapproche, la èvre monte crescendo à Amizour et ses environs. Dans les efs de l’USOA, les supporters se préparent à faire la fête. D’Ajroud à Bousbaa en passant par la Cité ou encore les Bâtiments et autres quartiers de la commune, une ambiance festive bat son plein. Les rues sont parées de leurs plus beaux atours, le rouge et le noir sont de sortie partout. Banderoles, drapeaux, guirlandes et autres décorations frappées du sigle de l’USOA parent le Tout Amizour, er de voir son équipe grandir et gravir les échelons pour se rapprocher de l’élite. M. Mustapha

M. Ben

Classement
J 25 25 25 25 25 25 25 25 25 9 G 15 16 16 14 13 11 8 9 9 6

Pts 01 02 03 04 05 06 07 08 09 10 11 JS Azazga RC Boumerdes NR Bouchaoui ES Azeffoun IRBE Achour ESB Aknoun DRB Baraki MB Bouira OC Beaulieu JS Akbou33 52 51 50 47 45 37 37 34 34 25

N 7 3 2 5 6 4 13 7 7 10

P 3 6 7 6 6 10 4 9 9 30

BP 43 38 44 35 32 40 26 26 23 33

BC 19 17 20 19 21 32 19 24 29

près sa victoire contre le CRB Ain Djasser (3/1), l’USO Amizour a accompli un pas de plus à l’issue en direction de la Division nationale amateur. C'est la conviction de tout le monde compte tenu de son avance sur ses poursuivants immédiats et du fait qu’ils seront tous les deux, l’USF Bordj Bou Arreridj comme le ROC Ras El Oued, exemptés lors des prochaines journées. Avec cinq points d’écart sur les deux représentants de la wilaya de Bordj Bou Arreridj, les Unionistes d’Amizour sont bien partis pour atteindre leur objectif puisqu'ils auront à recevoir une autre fois à domicile le MB Rouissat, comptabilisé les trois points sur tapis vert face au JSB Tadjenanet, et ils n’auront à jouer qu’un seul

Résultats

Classement
51 49 49 44 24 20 16

NRB Achir WA Rouiba CA Kouba USF Bordj Bou Arreridj US Doucen USO Amizour CRB Dar El Beida

1- AB Barika 1 1- MB Rouissat 0 0- ROC Ras El Oued 2 2- IB Mouzaia 0 2- FC Bir El Arch 0 3- CRB Ain Djasser 1 3- JSB Tadjenanet 0 (par pénalité)

1- USO Amizour 2- USF Bordj Bou Arreridj 3- ROC Ras El Oued 4- WA Rouiba ------------------------------13- CA Kouba 14- CRB Ain Djasser 15- JSB Tadjenanet

C’

US Béni-Douala : Le champion qui rase tout
manier comme elle l’a si bien prouvé depuis le début de la phase retour. 3-1, c’est sur ce score éloquent que les Unionistes de Béni Douala ont officialisé leur accession, aidés il est vrai par les faux pas de ses poursuivants pour compter désormais la bagatelle de 16 points d’avance alors qu’il ne reste plus que 15 points à ramasser. Avec leurs 21 matches gagnés en 25 journées, pour 2 défaites et autant de nuls, les hommes du duo composé de Rachid Boukhlif et Hocine Hamcha pouvaient difficilement faire mieux. Les rivaux se sont multipliés et relayés tout le long de ces 25 journées mais aucun n’a pu soutenir la cadence infernale imprimée par les coéquipiers de l’artiste Ikdoumi. C’est en tous les cas, une accession qui fera date aussi bien dans l’histoire de l’USBD que celle de la Régionale 2 tant la domination a été absolument sans partage. Tout ce qui reste maintenant à Béni Douala c’est de jouer le jeu jusqu’au bout pour ne fausser le reste du championnat d’autant qu’elle aura à rencontrer des formations en compétition pour les deux autres places du podium. M. Ben

Régionale 2

est fait ! Ce n’était qu’une simple formalité et ils l’ont accomplie de la même manière qu’a été leur saison. Les Ath Douala ont, en effet, engrangé brillamment les trois points qui manquaient à leur actif pour sceller officiellement leur montée en Régionale 1. Coup sur coup donc, le club cher à Da Ramdane Drouche aligne deux accessions et à chaque fois en se montrant irrésistibles. Ce ne sont certainement pas les pourtant solides Sidi Aichois du SSSA qui diront le contraire, eux qui étaient venus à TiziOuzou précédé d’une réputation de formation pas facile à

Auteur d’un match remarquable vendredi dernier contre le SS Sidi Aïch, Rachid Hamdache, le numéro 8 de l’US Béni Douala, a ravi la vedette à ses camarades même si tous ont apporté leur précieuse contribution pour la grande œuvre accomplie. D’une modestie qui n’a d’égal que son talent, le jeune milieu de terrain a répondu à quelques questions sans jamais omettre de mettre l’accent sur le collectif.

«On va essayer de donner du spectacle aux vrais fans du football»
Rachid Hamdache (US Béni Douala) :

Au moment où les gars de Béni Douala assuraient sans aucune peine leur accession en Régionale 1, les poursuivants immédiats, l'ES Bir Ghbalou et la JS Tichy en l’occurrence, ont connu des fortunes diverses. A commencer par les littoraux de Tichy qui ont négocié comme il se doit la confrontation dans le match piège face à la fougueuse formation du CR ameur. Trois points très précieux qui propulsent les protégés de Kamal Adrar à cette enviée seconde place qu'ils partageront avec leur bourreau de la semaine d'avant, à savoir l'ES Bir Ghbalou, qui n'a pu faire mieux qu'un nul en dehors de ses bases chez la JRA Zaatra qui pourtant n'avait rien à espérer dans ce championnat. Tans mieux donc pour l'éthique qui a été respectée. De son côté, le CRB Kherrata de Djamel Louahche a pro té de la venue du NRB Sidi Daoud qui lutte pour sa survie pour engranger les points en jeu et conforter ainsi sa position à la quatrième marche du classement à sept unités des deux dauphins. C'est dire donc que la course pour le strapontin qui pourrait ouvrir le droit d'accompagner le champion en classe supérieure semble se limiter à ces trois équipes que sont la JS Tichy, l’ES Bir Ghbalou et le CRB Kherrata même si ce dernier accuse un retard quand même un peu conséquent sur ses rivaux.

Bir Ghbalou et Tichy au coude à coude

Z. Ait Hamouda

Ils voulaient le faire et ils ne s’en cachaient pas malgré l’incroyable difficulté de leur tâche. Finalement, ils l’ont fait et de quelle manière. Longtemps au creux de la vague, les Olympiens d’Azazga ont attendu ces deux dernières semaines pour frapper fort. D’abord aux dépens du Mouloudia de Bouira, qu’ils ont laminé 4-1, la semaine d’avant puis l’ES Timezrit leur rival direct dans la lutte pour la survie dans le match de la peur, lors de cette journée qui plus est chez ce dernier. Un authentique exploit des gars de Cheurfa qui, dans leurs calculs, espéraient renvoyer Timezrit en tant que lanterne rouge et attendre l’explication avec Sidi Daoud pour espérer lui ravir la place d’antépénultième pour échapper ainsi au purgatoire. Jusque-là ils sont dans leurs prévisions, mais il va leur falloir vaincre Ain Bessam à la maison le week-end prochain puis s’en aller tenir tête au CRB Kherrata avant ce fameux rendez-vous d’avec Sidi Daoud pour voir la lueur. Toute un programme pour cette équipe de Cheurfa n’Azazga qui montre un cœur admirable pour surpasser la difficile période à laquelle elle a été contrainte. Quant à l’autre malheureux candidat à la descente, l’ES Timezrit, il a perdu gros le week-end dernier dans le match qu’il ne fallait sous aucun prétexte perdre. C’est malheureusement allé à l’encontre de leurs espoirs, alors il ne leur reste qu’à s’accrocher autant qu’ils le pourront.

Cheurfa s’accroche, Timezrit s’enlise

De l’avis de tous, tu as fourni une remarquable prestation face au SSSA. Tout le monde a remarqué que le milieu de Béni Douala a été sur tous les fronts et ton coach ne tarit pas d’éloges sur ton cas. Quel effet cela fait pour toi ? Pour moi, cela a été tout à fait normal, mais lorsqu’un tel jugement me parvient, c’est exaltant. Cela m’encourage à toujours aller de l’avant. En tout cas, j’ai fais de mon mieux sur le terrain pour servir mon équipe, à l’instar de mes coéquipiers. Chacun de nous essaye de faire le plus convenablement le travail qui lui est demandé. Je n’ai donc fait que mon boulot. Je suis très content d’avoir fourni une appréciable prestation et surtout d’avoir pu apporter un tant soit peu de satisfaction à nos supporters, aux spectateurs en général, et surtout

pour mon entraineur. Ceci dit, la réussite ne vient que par la grâce du jeu collectif, comme cela fait plaisir de s’entraider dans le jeu entre les camarades. J’ai joué avec les tripes, et c’était une bonne réplique sur le terrain par rapport aux événements du match aller. Les Sidi Aichois comprendront certainement… Après un tel effort, on se dit que cette fatigante saison n’a pas eu d’effet sur toi. Alors, tu es toujours d’attaque pour le prochain match face au CR ameur ? Bien sûr ! J’attends cette rencontre avec impatience. Lorsqu’une équipe sort victorieuse du terrain, toute fatigue chez les joueurs s’estompe d’elle-même. Gagner un match c’est toujours le meilleur booster pour le moral, et nous sommes tous prêts au sein de notre équipe pour disputer la partie normalement à nos hôtes du CR ameur. Même s’il n’y a plus de grand enjeux, nous nous déplacerons avec l’objectif de démontrer que notre titre nous l’avons acquis à la force des jarrets et surtout nous voulons montrer notre football que tout le monde a apprécié apparemment. On essayera de donner du spectacle aux fans du vrai football.

Classement
J 25 25 25 25 25 25 25 25 25 25 25 25 25 25 25 25 G 21 14 16 13 9 9 10 9 8 9 8 8 7 5 4 3 N 2 7 1 3 10 8 5 7 9 5 8 6 4 7 6 6 P 2 4 8 9 6 8 10 9 8 11 9 11 14 13 15 16

Entretien réalisé par A. Boufatis

Pts 01 02 03 04 05 06 07 08 09 10 11 12 13 14 15 16 US Béni Douala ES Bir Ghbalou JS Tichy CRB Kherrata HCA Bessam JSB Ménaiel ORB Akbou JRA Zâatra MC Bouira CR ameur SSS Aich JS M'Chedallah CRB Aokas NRBS Daoud OC Azazga ES Timezrit 65 49 49 42 37 35 35 34 33 32 32 30 25 22 18 14

BP 52 37 31 38 31 31 32 22 26 27 24 25 19 23 16 15

BC 10 20 16 27 28 29 31 20 32 29 28 34 34 35 39 37

M. Ben

Un point suffit à leur bonheur
MCS
Coup d’œil Ligue 2
Cap sur le match face à l’USMAn Bouhada, toujours convalescent

N° 2264 Mercredi 24 avril 2013

19
Une reprise dans la bonne humeur

Dès lundi dernier, Saïda a mis le cap sur le prochain match face à l’USMAn, à Annaba. En effet, les Saïdis n’ont pas le doit à l’erreur. Ils devraient être à la hauteur pour s’en offrir le point manquant qui leur permettrait de sauver leur peau cette saison.

La première séance d’entraînements s’est déroulée dans la bonne humeur, suite au bon résultat que Saïda a enregistré face l’ASK. Ainsi, le staff technique a saisi cette occasion pour féliciter les joueurs des efforts fournis, tout en leur demandant de se concentrer sur les deux prochains matches, car le maintien n’est pas encore acquis à 100%. Et face à l’USMAn, cette équipe de Saïda devrait se donner à fond pour atteindre son but. Mais sa mission ne sera pas de tout repos, car son adversaire, lui aussi, se bat pour s’accrocher en Ligue 2. D’ailleurs, les joueurs ont saisi la portée du message de leur coach, et promettent de faire un grand match face à cette équipe de Annaba, a n de revenir avec au moins un point du match nul.

a bonne affaire face à l’ASK a eu un double impacte sur l’équipe de Saïda. En effet, primo, cela lui a permis de renouer avec le succès, après quatre matchs de disette. Et secundo, elle a quitté la zone de la relégation, et assure presque son maintien en Ligue 2. D’ailleurs, depuis la dernière consécration, l’équipe a retrouvé con ance. Elle lui suffit d’un point pour se mettre à l’abri de toute mauvaise surprise. Apparemment, vu la sérénité et la con ance retrouvées, les Saïdis pourraient l’arracher dès le prochain match face à l’USMAn, en déplacement. Ce qui est capital pour cette équipe, c’est d’avoir retrouvé la con ance à la veille de deux matchs importants. Ainsi, les coéquipiers

L

es Vert et Blanc, qui restent sur deux victoires d’affilée arrachées respectivement en championnat contre le CR Témouchent et le CRB Aïn Fekroun, ont le vent en poupe et ne jurent que par une troisième victoire consécutive, a n de garder leur dynamique. Les joueurs sont désormais libérés sur le plan psychologique et sont tous animés d’une volonté de fer. Leur seul mot d’ordre est la victoire et rien que la victoire. Les poulains du duo OusmaneMoumène se préparent activement et avec beaucoup de volonté et de détermination pour aborder cet avant-dernier match de la deuxième manche du championnat de Ligue 2 avec force. Les coéquipiers de Belgherbi, qui commencent à retrouver leurs sensations, ne comptent pas lâcher prise et veulent enchaîner avec d’autres bons résultats.

L

Le coach avertit ses poulains
Les Mostaganémois avec la tête au match de ce week-end
l’accent sur l’assiduité lors des séances d’entraînement, en révision de la prochaine rencontre face au Nasria de Hussein Dey qui s’annonce très difficile.

ESM

d’Atek devraient continuer sur leur lancée de bons résultats pour réaliser leur dessein. En battant l’ASK, l’équipe s’est rapprochée davantage de son objectif primordial qui est le maintien. Mais, elle aura besoin d’un point pour atteindre dé nitivement son but. Ainsi, elle devra cravacher dur devant deux adversaires qui, eux aussi, luttent pour ce même objectif. D’ailleurs, ses joueurs devraient se concentrer sur ces deux rendezvous, car, à présent, rien n’est encore gagné d’avance. Pour y arriver, cette équipe doit garder cette série de bonnes prestations, en maintenant la dynamique de bons résultats, a n d’éviter tout mauvais scénario d’ici la n de saison.

Allaoui assurera les derniers matches

Seddik Bouhada, gardien du MCS, n’est pas encore prêt pour reprendre la compétition, puisque, jusqu’à hier, il s’est contenté de poursuivre ses soins, lui qui souffrait d’une blessure au genou droit, contractée lors des échauffements d’avant-match face à l’ASMO. Le diagnostic a révélé une entorse au genou, ce qui a incité le médecin à lui prescrire un repos de quatre semaines, avant de reprendre la compétition. Bouhada souhaitait reprendre la compétition lors de la prochaine rencontre face à l’USMAn, en vain. Il semblerait qu’il ne soit pas prêt pour le match face au MCO qui aura lieu dans 15 jours.

Absent lors des deux derniers matches de son équipe, l’arrière central du MCS, Aouameur, a repris les entraînements, lundi dernier, avec le groupe, lequel s’est contenté des tours de piste, suite à sa blessure, sous l’œil du kiné. En effet, il devra rejoindre ses coéquipiers ce jeudi, pour être du voyage à Annaba et affronter l’USMAn, dans le cadre de l’avant-dernière journée du championnat de la Ligue 2.

Aouameur aux entraînements

Après sa titularisation lors des deux dernières confrontations de son équipe, face au RCA et à l’ASK, ainsi que contre l’Arbaâ, en étant l’un des artisans de la partie, en permettant à son équipe de ramener un nul de l’extérieur, Allaoui devrait poursuivre sa mission jusqu’à la n de saison. En effet, le staff technique devrait lui renouveler sa con ance. Amar B.

Un autre joueur s’est contenté aussi de faire l’entraînement en solo, le défenseur El Hadjari, qui souffre, également, d’une blessure à l’orteil. Le kiné lui a conseillé de se contenter de tours de piste. Il pourrait réintégrer le groupe ce mercredi, pour préparer le prochain match face à l’USMAn. Amar B.

El Hadjari en solo

Le même effectif pour affronter le Nasria
A propos de l’effectif qui sera aligné face au Nasria d’Hussein Dey, il est certain qu’il n’y aura pas de changement, puisque le driver des Espérantistes veut compter sur la même composante alignée au cours des deux dernières sorties. Ousmane Abderrahmane, en homme averti, sait pertinemment que ses joueurs peuvent tomber dans le piège en pensant au prochain rendez-vous où ils auront à en découdre avec le Nasria d’Hussein Dey. Le driver des Vert et Blanc a averti ses joueurs, en leur demandant de préparer ce match face au NAHD avec le plus grand sérieux. Il faut tout d’abord gagner cet avant-dernier match de la phase retour. Les joueurs sont conscients de la lourde tâche qui les attend et savent que s’ils veulent aborder le match de championnat contre le Nasria d’Hussein Dey dans de bonnes conditions et avec un moral au beau xe, dans trois jours au stade Zioui, ils devront se concentrer totalement sur leur sujet. Ettaoui-Wassim

Ousmane : «Contre le NAHD, le match de la confirmation»
Comment est l’ambiance au sein du groupe ? Nous avons un bon moral et toute l’équipe est motivée pour la suite du parcours, en dépit de nos nombreux blessés. L’effectif travaille dans la sérenité, il n’y a qu’à voir la complicité entre les joueurs et le staff technique. Ce qui nous permet de travailler dans de bonnes conditions. Nous nous sommes rapprochés de l’entraîneur pour nous parler de la rencontre de ce week-end qui opposera ses poulains au NAHD. Un mot sur le match face au CRB Aïn Fekroun... Je suis satisfait du rendement de l’équipe, jusque-là. La prestation fournie face au leader du groupe, le CRB Aïn Fekroun nous a permis de gagner et de nous hisser à la quatrième place. L’espoir de l’accession est toujours permis. La détermination qui caractérise les joueurs et les staffs administratif et technique est un gage de réussite. Votre équipe a prouvé contre Aïn Fekroun qu’elle mérite d’accéder. C’est vrai. Tous ceux qui ont assisté à la rencontre ont été satisfaits du rendement de l’équipe. On a raté des occasions d’ouvrir la marque à plusieurs reprises. En deuxième période, on a largement dominé notre adversaire. Vous allez faire un déplacement périlleux à Hussein Dey. Notre premier objectif, avant la reprise de la compétition, était de récolter neuf points sur les trois rencontres à domicile. Jusque-là, on en a gagné deux et la troisième nous propulsera sur le podium. Une victoire face au Nasria de Hussein Dey nous permettra d’espérer décrocher une place parmi les trois premiers. Comment se présente ce match face aux Husseidéens ? C’est un match entre deux équipes aux objectifs opposés. Cette rencontre sera très disputée, ce sera celle de la con rmation. Nous allons tout faire pour ne pas perdre. Avez-vous fait une préparation spéciale pour cette rencontre ? Pas vraiment, le groupe se porte très bien. On travaille plus le côté psychologique. On affrontera le NAHD et les autres clubs de la même manière et avec la même détermination. Nous avons notre mot à dire. Entretien réalisé par Ettaoui-Wassim

Rester sur la même lancée

Les hommes de la ville de Mimosa ne pensent qu’à leur prochain match. Belgherbi et consorts promettent de faire le maximum pour ne pas rater l’occasion de récolter d’autres points, eux qui s’entraînent avec sérénité et ne veulent pas revenir bredouilles de leur déplacement.

Le moral est au beau fixe

Après la victoire arrachée à la force du jarret face au CRB Aïn Fekroun, les Vert et Blanc ont été conviés à une petite réunion avec le staff technique qui a mis

Les Vert et Blanc ne veulent pas rater l’occasion de s’offrir une place sur le podium. Ils comptent aussi con rmer les deux résultats probants réalisés récemment face au CR Témouchent et le CRB Aïn Fekroun. Les partenaires d’Ousmane Abderrahmane souhaitent rester sur cette lancée et réaliser un troisième résultat positif qui leur permettra d’y croire jusqu’au bout.

20

N° 2264 Mercredi 24 avril 2013

n air de déjà vu ou un duel entre des Dauphins, ce sont les autres titres possibles pour présenter ce match aller en demi-finale de Ligue des Champions, entre la formation allemande du Borussia Dortmund, et le club espagnol du Real Madrid, qui se sont déjà affrontés cette saison lors de la phase des poules. Si l’affiche d’hier soir est plus alléchante entre le Bayern et le Barça, la rencontre de ce soir n’en est pas moins une affiche grandiose entre les deux champions sortants de leur pays respectif. Depuis le début des années 2000, le Real Madrid c'est 2 titres de Champions d'Europe, alors que Dortmund n'a plus gagné cette compétition depuis 1997 ! Victime d’un parcours exceptionnel du Bayern Munich en Bundesliga cette saison, le BVB se rattrape en se hissant jusqu’en demi-finales de la C1. Capables de sortir vivant du groupe de «la mort», les Allemands ont battu le Real Madrid dans leur enceinte du Signal Iduna Park (2-1) et ils ont su rester invaincus depuis le début de la compétition. Certes qualifiés dans le temps additionnel face à Malaga lors du tour précédent, les hommes de l’entraîneur Jürgen Klopp ont produit un jeu très spectaculaire depuis le début de cette compétition, en méritant amplement leur place dans le dernier carré.

U

Comme on se retrouve !
Cristiano Ronaldo
à
Même s’il devra vêtir le maillot du Bayern Munich la saison prochaine, comme annoncé à la L’homme grande surprise générale en Allemagne hier, le prodige allemand, suivre du Real Mario Götze, sera à coup sûr l’homme à suivre du côté du Borussia Dortmund, en ignorant l’accueil qui lui sera réservé par le fabuleux public de Signal Iduna Park, forcément dépité de voir le Meilleur buteur de cette Ligue des «Chouchou» partir garnir Champions avec 11 réalisations, les rangs de l’effectif l’attaquant portugais, Cristiano Robavarois. naldo, sera de nouveau l’arme fatale des Merengue face à une équipe allemande nettement plus solide en attaque qu’en défense. CR7 sait qu’un nouveau Ballon d’Or passe forcément par un sacre en Ligue des Champions, surtout que la Liga est presque acquise pour le Barça d’un certain… Lionel Messi.

Demi-finale aller Ligue des Champions Borussia Dortmund-Real Madrid ce soir à 19h45

Coup d’œil International

Le Borussia n’est pas là par hasard

Mario Götze

L’homme à suivre du Borussia

Après un début de saison assez laborieux, la bande à José Mourinho a retrouvé son rythme de croisière depuis l’entame de l’année 2013. Capables de briser le rêve des Red Devils, sacrés avant-hier champions d’Angleterre, avant de barrer la route à une surprenante équipe de Galatasaray, les Merengues veulent à tout prix atteindre la grande finale à Wembley, mais tout en remportant le sacre final, afin de réussir la fameuse «Decima», à savoir la dixième coupe aux grandes oreilles de son histoire. Tous les socios madrilènes attendent avec impatience l’équipe qui succèdera enfin aux Galactiques de 2002, qui avaient enlevé la dernière C1 du club.

Les Merengues ne rêvent que de la Décima

Le onze probable du Borussia : Weindenfeller (cap) - Piczczek, Subotic, Hummels, Schmelzer Gündogan, S. Bender - Blaszczykowski, Götze, Reus - Lewandowski Celui du Real : D. Lopez - S. Ramos (cap), Varane, Pepe, F. Coentrao - Khedira, Xabi Alonso - Di Maria, Özil, C. Ronaldo - Higuain

Klopp «Le Real

Lewandowski

«Le Real est la meilleure équipe au monde»

Hummels «Le Real Madrid n'est pas que Ronaldo»

Avant de recevoir ce soir la coriace formation du Real Madrid en demi-finale aller de la Ligue des Champions, la jeune pépite allemande, Marco Reus, s’est confié à Marca : «Je suis très optimiste, vraiment. Je n’ai que des sentiments très positifs. Nous avons gagné les quatre derniers matches que nous avons disputés et nous sommes invaincus en Ligue des Champions. Personne n’a réussi encore à nous battre ! Il faut donc se méfier du Borussia.»

«Personne n’a réussi encore à nous battre !»

Reus

Même s’il est conscient que la tâche des Allemands ne s’annonce nullement facile au moment de recevoir le Real Madrid, le défenseur central Mats Hummels se veut confiant malgré tout et croit en les qualités de son équipe, à l'heure d'affronter l'ogre madrilène : «On sait que ce sera difficile de finir vainqueur dans ces deux matches, mais on sait aussi que tout est possible de la part de notre équipe, a confié l’international allemand sur le site du Borussia. Le Real Madrid n'est pas que Cristiano Ronaldo, ils ont d'excellents joueurs à tous les postes, mais nous aussi. Il faudra attaquer et défendre en bloc. Quand les 11 joueurs ont la même mentalité, c'est difficile de nous battre.» A noter que le Real Madrid semble intéressé par le profil du défenseur Mats Hummels, histoire de perturber le joueur avant cette double confrontation, tout en narguant le Barça, qui est très intéressé par la venue de l’international allemand, sous contrat jusqu’en juin 2017.

Même s’il risque de débuter le match sur le banc de touche, lui Varane plus cher qui est souvent utilisé comme un joker de luxe par José Mouque Ronaldo ! rinho, José Callejón reste très Transféré du RC Lens au Real Madrid confiant à l’heure d’affronter en 2011, Raphaël Varane a rapideles allemands du Borussia ment démontré qu'il avait le poDortmund : « Nous allons tout tentiel pour évoluer au très faire pour gagner en Allehaut niveau européen, de magne. Nous devrons obquoi donner des idées tenir un bon résultat à aux recruteurs des Dortmund pour jouer au clubs les plus huppés retour au Bernabéu avec du continent. PourA la recherche d’un dixième sacre en Ligue des des garanties et tenter de tant, son succès a, champions, le milieu de terrain Sami Khedira, nous qualifier pour la finale. semble-t-il, été a avoué que ce titre est un élément esL’étape finale, la plus émouvante, prévu de longue sentiel de la vie merengue, avant d’afla plus difficile et la plus dure ardate par les dirifronter le Borussia Dortmund : rive ». geants merengue. «Depuis que je suis à Madrid, on ne Selon L'Equipe, la me parle que de la Decima. Comme clause libératoire je ne parlais pas espagnol à mon de l'international arrivée, je ne savais pas de quoi français (2 sélecEssien forfait…..Modric on me parlait. J’ai mis du temps à tions) a été fixée à comprendre, mais je sais mainretenu face à Dortmund 200 millions d'euros tenant que ce dixième titre est Avant la demi-finale aller de la Ligue des dès son arrivée ! De fondamental». Dernière comchampions sur la pelouse du Borussia Dortmund, quoi refroidir certaines pétition pour obtenir un titre le Real Madrid devra se passer des services de Miardeurs, notamment avec la Coupe du Roi, la Ligue chael Essien, contraint de déclarer forfait, en plus du celles de Manchester Unides Champions est l'objectif brésilien Marcelo blessé. A noter que Luka Modric inted un temps intéressé. privilégié du Real Madrid en certain figure dans la liste des joueurs retenus par José cette fin de saison. Mourinho contrairement au défenseur Alvaro Arbeloa, suspendu.

«Gagner avant tout à Dortmund»

Callejón

Incertain en raison d’une blessure à une cuisse contractée face à Mayence (2-0), Robert Lewandowski, auteur du second but de Dortmund, a rassuré ses supporters. L’international polonais a confirmé sur Facebook que sa participation face au Real Madrid ce soir n'était pas compromise. Mieux encore, le meilleur buteur du club cette saison encore, espère trouver le chemin des filets contre les Merengues : «Nous jouerons face au Real Madrid, la meilleure équipe du monde. Nous serons prêts et nous allons donner le meilleur de nousmêmes. Si nous avons un pied en demi-finale, nous voulons mettre l’autre en finale.»

L’entraîneur du Borussia Dortmund, Jürgen Klopp, considère que le Real Madrid est plus fort maintenant que lorsque le BVB l'avait affronté en phase de poule : «A l'époque, il manquait au Real des joueurs importants et maintenant il en disposera presque de tous, il est dans un grand moment de forme, dans une bonne dynamique de résultats, a estimé le coach du Borussia dans les colonnes de Marca. Ce seront deux matchs très équilibrés.» Klopp a aussi assuré qu'il resterait entraîneur des Jaune et Noir l'année prochaine : «Je l'ai déjà dit, je le répète. Quand j'étais joueur, j'aimais bien savoir qui serait mon entraîneur l'année prochaine et je peux donc dire que je continuerai à Dortmund la saison prochaine. A moins qu'ils ne me jettent», a conclu l'entraîneur, âgé de 45 ans.

est plus fort maintenant»

Di Maria «Etre à

100% si nous voulons nous qualifier»

Elément important dans le onze de départ de José Mourinho, l’Argentin Angel Di Maria a donné son avis sur le choc de ce soir face au Borussia Dortmund, en demi-finale aller de la Ligue des Champions : «Je pense que c’est une grande équipe très semblable à la nôtre, forte en contre-attaque. Nous le savons, nous les avons affrontés deux fois cette année. Il faudra que nous soyons à 100% si nous voulons nous qualifier.»

«On ne me parle que de la Decima»

Khedira

N° 2264 Mercredi 24 avril 2013

Rooney «La défaite de l'an
Man United
Wayne Rooney, l’attaquant de Manchester United, a vécu avec bonheur le 20e titre de champion d’Angleterre décroché lundi par son équipe. «Nous méritons ce titre, a confié l’international anglais. C'était une soirée formidable. La défaite de l'an passé a été difficile à accepter. Nous avons bien travaillé et nous nous sommes mis en position de l’emporter. L'entraîneur avait une grande envie de vaincre et nous l'avons tous suivi dans cette voie. Ça a été une grande saison pour nous. Nous avons gagné le championnat, c'est pour cela que nous

Coup d’œil International
Milan AC

21
Lavezzi dans le viseur des Rossoneri

passé a été difficile à accepter»

Auteur d'un triplé face à Aston Villa (3-0) lundi soir, l'attaquant de Manchester United, Robin van Persie, savoure son premier titre de champion d'Angleterre : «C'est une grande victoire et un fantastique jour de football. J'ai dû attendre si longtemps mon premier titre. C'est un sentiment magnifique. Nous avons une fantastique équipe, de fantastiques joueurs. Ce titre est pour chacun d'entre eux… C'est une équipe fantastique. Tout le monde dans le club a fait du bon travail. Laissez-moi simplement profiter de ce moment avant de penser à mon retour à Arsenal, la semaine prochaine», a déclaré l'international néerlandais après la rencontre. Arrivé en 2004 à Arsenal, le Batave a finalement dû attendre son départ chez les Red Devils l'été dernier pour être sacré champion. De son côté, l'entraîneur des Red Devils, Sir Alex Ferguson, n'a pas tari d'éloges sur les performances de son buteur néerlandais tout au long de la saison : «Il a véritablement changé le visage de mon équipe. En termes d'impact, il en a eu autant que n'importe qui au club. Éric Cantona compris, s'est avancé le manager écossais. J'ai de la chance d'avoir pu compter des joueurs comme eux deux dans mes rangs.»

Van Persie «J'ai dû attendre si longtemps mon premier titre»
Man City

jouons.» Mais de nouveau remplacé en milieu de seconde période, l’avenir du buteur Mancunien est assez sombre à United, lui qui accepterait mal son nouveau statut, dans l'ombre de Robin van Persie. En cas de transfert, Rooney serait opposé à l'idée de voir son salaire mirobolant, avoisinant les 14 millions d'euros bruts annuels, être réduit, lui qui est annoncé du côté du PSG, le Real Madrid et le Barça.

Divers

Ronaldo

A la recherche d’ores et déjà d’un remplaçant à Victor Valdés, même si ce dernier est sous contrat jusqu’en juin 2014, , le FC Barcelone pourrait formuler une proposition de trente millions d’euros pour le gardien international slovène Samir Handanovic (28 ans, Inter Milan), dont le contrat expire en juin 2016, selon Sky Sport 24. A noter néanmoins, qu’après la perte de Julio Cesar l’été dernier au profit de QPR, l'ancien portier de l'Udinese serait néanmoins considéré comme intransférable par les Nerazzurri.

Handanovic, la nouvelle cible des Catalans

Barça

Annoncé en froid avec Roberto Mancini, son entraîneur, Vincent Kompany a balayé les rumeurs de départ le concernant, lui qui est annoncé dans le viseur du Barça : «Je n’ai aucune raison de partir, confie-til à RMC. J’ai encore cinq ans de contrat et si vous connaissiez les plans pour cette équipe, je considère cela comme un vrai objectif. Gagner la Ligue des Champions un jour ? Ça me parait inévitable, a confié l’international belge. C’était la même question en Premier League et on a gagné plus rapidement que ce que les gens pensaient.» Arrivé en 2008 chez les Citizens, l'international belge de 27 ans figurerait parmi les priorités de recrutement du Barça pour renforcer sa En contacts très avancés avec Chelsea pour un retour du défense dès cet été. côté de Stamford Bridge, José Mourinho préparerait d’ores et déjà la saison prochaine et les joueurs sur lesquels il souhaite s’appuyer, avec la venue notamment d’un vrai renard des surfaces. En concurrence avec City et United pour la signature de l’attaquant Colombien Falcao, Chelsea possède un avantage considérable ! En effet, après deux saisons en prêt à l’Atletico Madrid, le portier Thibaut Courtois pourrait être un levier dans le transfert de Falcao à Chelsea. Le Daily Mail a révélé une offre de 50 millions d’euros plus le portier belge.

Kompany «Aucune raison de partir»

Les Blues ne lâchent pas Falcao

Chelsea

transféré de Naples au pSG l'été dernier, ezequiel Lavezzi a laissé de bons souvenirs en Serie A. A tel point que le Milan AC pourrait tenter de rapatrier l'attaquant argentin. «Lavezzi, tentazione Milan» : la une de la Gazzetta dello Sport était assez claire hier. Le quotidien transalpin assure que Lavezzi a été aperçu à Milan lundi, dans l'un des restaurants particulièrement prisés par les Rossoneri. Suffisant pour nourrir certaines rumeurs de transfert en italie, même si Lavezzi n'est pas le seul joueur du pSG à être de passage de l'autre côté des Alpes. Béné ciant de 2 jours de repos après la victoire du pSG face à Nice (3-0), Marco Verratti s'est également rendu en italie.

AVB cible Higuain

Tottenham

Bayern Munich

Neuer «Je ne fais pas le

pas vraiment séduit par les performances de son attaquant togolais emmanuel Adebayor, André VillasBoas, le manager de tottenham, veut recruter Gonzalo Higuain (25 ans), l’avant-centre du Real Madrid, dont le contrat expire en juin 2016. estimé aux alentours de quarante millions d’euros, l’international argentin pourrait être inclus dans une éventuelle transaction concernant Gareth Bale (23 ans), qui est lui la priorité des Merengue (qui envisagent de repositionner Cristiano Ronaldo dans l’axe).

show mais mon travail»

Apparemment plus amoureux du Real Madrid que du Barça, l’ancien attaquant brésilien, Ronaldo, qui a porté les couleurs des deux clubs, a affirmé lors d’une interview accordée à Marca, son envie de la star du FC Santos, Neymar, évoluer dans un grand club européen : «C'est un joueur spectaculaire, jeune et talentueux. Il a déjà fait ce qu'il devait faire au Brésil. Il ne grandira plus. Il doit désormais rejoindre un grand club européen. On dit que Neymar est plus proche du Barça, mais je préférerai qu'il signe au Real.»

«Je préférerai que Neymar signe au Real»

Lors d’un entretien accordé à France Football, le gardien du Bayern Munich, Manuel Neuer, a évoqué son avenir : «J'ai un long contrat (jusqu'au 30 juin 2016), mais on ne sait jamais ce qui peut se produire. Ici, je me sens bien. Je veux gagner des titres et, après, on verra...», a expliqué l’un des meilleurs portiers au monde à l’heure actuelle, qui est parfois critiqué pour ses prises de risque, sauf que l’Allemand défend son style de jeu : «Lorsque je sors de mes 16 mètres, je ne fais pas le show, mais tout simplement mon travail. Il m’arrive de commettre des erreurs, mais c’est ainsi que je conçois le jeu moderne. Le gardien d’aujourd’hui est aussi un dépanneur. Dans le passé, il y avait un libero qui effectuait ce travail. Désormais, c’est le gardien.» Très présent, le portier du Bayern aime imposer son autorité et son style : «Dès que le match commence, j’essaie d’impressionner les attaquants adverses en me montrant autoritaire afin qu’ils aient du respect. En même temps, je transmets à mes coéquipiers une certaine sécurité, de l’assurance. Je suis cool, c’est mon tempérament.»

Klopp «Götze est le joueur
préféré de Guardiola»
millions d’euros. Son entraîneur, Jürgen Klopp, s'est exprimé sur ce sujet brûlant lors de la conférence de presse donnée à la veille de la demie aller de Ligue des champions contre le Real Madrid : «C'est sorti ce mardi mais ce n'est pas pire que le matin même de la rencontre. En tout cas, pas besoin de chercher pourquoi et par qui cela a filtré (sous-entendant que le Bayern a lâché l'information pour déstabiliser le Borussia). J'étais au courant dès le lendemain de notre qualification pour le dernier carré face à Malaga (3-2). Du coup, je n'ai pas pu me réjouir très longtemps de l'exploit du club, a-t-il raconté. Je vous rappelle que l'année Contact@lebuteur.com dernière, nous avons payé la clause de 17 millions d'euros à Mönchengladbach pour Marco Reus et eux non plus n'étaient pas très contents. C'est comme ça. (...) Moi, je ne pouvais pas me rapetisser de 15 cm et parler l'espagnol. Il voulait tellement bosser avec Pep Guardiola... Et ce dernier le voulait absolument, c'est son joueur préféré et il veut mettre en place le tiki-taka au Bayern.» Mis à part Gotze, la direction du Bayern Munich aurait également, si l’on en croit Sport1, l’intention de s’attacher les services de Julian Draxler, le jeune attaquant de 19 ans de Schalke 04 qui est sous contrat jusqu’en 2016.

L’information a fait l’effet d’une bombe en Allemagne. En effet, la première recrue de l’ère Guardiola au Bayern Munich se nomme Mario Gotze, la merveille du Borussia Dortmund ! Sous contrat jusqu’en juin 2016, le jeune milieu offensif de 20 ans a confirmé a sa direction qu’il voulait «utiliser sa clause de sortie et s’engager au Bayern Munich au premier juillet.» Le quotidien Bild avance par ailleurs que le Bayern déboursera la somme de 37 millions d’euros dans la transaction et offrira au joueur un salaire annuel de 7

quotidieN SpoRtiF ANNexe de pANoRAMA

Directeur de la publication : Boussaâd Kahel - Rédacteur en chef : Mohamed Saâd - Rédacteur en chef adjoint : Ali Hamouche - Rédaction : Achour Aït Ali, Noureddine Benazzou, Tarek Bouchikhi, Adel Cheraki, Nacym Djender,Moumen Aït Kaci Ali, Saïd Djoudi, Saïd Fellak, Kamel Manane, Abdelbasset Mogdad, Hamza Rahmouni, Nacer Eddine Ratni. Imprimerie : Centre : SIA - Ouest : SIO - Est : SIE / Distribution : Entreprise Nationale de Distribution.

¥ Tél. (021) 73-24-03 / Fax : (021) 73-16-47 Maison de la Presse Tahar Djaout 01, Rue Bachir Attar - Alger e-mail : lebuteurdz@yahoo.fr

Pour vos insertions publicitaires, contactez notre service publicité. Tél : 021 73 14 37 / Fax : 021 73 14 17 ou bien contactez lʼANEP : 1, avenue Pasteur - Alger Tél : 021 73 76 78 Fax : 021 73 95 59 / Télex : 56150

22

Le Buteur n° 2264 Mercredi 24 avril 2013

V SA utile

Le pape Benoît XVI, originaire d'Allemagne, a été enrôlé dans les jeunesses hitlériennes en 1941.

In

OIR

Détente
En météorologie, quel est le contraire d'une dépression ?
a - UNE ACCALMIE b - UN ANTICYCLONE c - UNE ANTIDÉPRESSION

QCM

r e-mail : Réagissez à cette page pa ur.com jeux-sante@lebute

Chine Cuba

L’intrus
Qui c’est ?
Pologne

Sudoku n° 1222

Corée du Nord

est né dans le Massachusetts à Charlestown en 1791. Très jeune, il avait un goût prononcé pour l'art pictural et ses parents l'envoyèrent étudier les arts en Angleterre. En 1832, le jeune homme eut l'idée de concevoir une nouvelle forme de langage constituée de points et de traits pour être envoyés par les réseau électriques. En 1844, Samuel Morse envoya un message où il disait s'émerveiller de la mission que lui avait confiée Dieu en le choisissant pour indiquer aux hommes l'usage de l'électricité. Ce message fut le premier message dit en «morse» qui a été envoyé.

Pourquoi Samuel Morse est-il connu ? Samuel Morse

LS V
eaviez-

ous ?

M

Mon 1er est une partie du corps. Mon 2e est un fleuve français. Mon tout voit passer beaucoup d'enfants.

Charade

NARINCARISE

éli Débusquez 2 oiseaux dont les noms ont été élo mélangés :

Le pays des Aigles

E

Qui a dit ?
«Quel homme Victor Hugo Stendhal

C'est quoi un canif ?

Devinette

La règle est simple. Tout ce que vous devez faire cʼest de compléter la grille de sorte que chaque rangée et colonne de la grille et chaque boîte 3x3 contiennent les numéros de 1 à 9.

nigme

De qui s’agit-il ?

Comment le jouer

Quelle est la chose dont tous les sages, peu importe leur religion ou leurs idées politiques, s'accordent pour dire qu'il est entre ciel et terre ?

est sans erreur ? Et quel roi sans faiblesse ?» Voltaire

Identifiez cette caricature

Mots fléchés n° 1671

Honoré de Balzac

C’est un animateur télé

Ce

1792 : composition de l'hymne national français (La Marseillaise). 1915 : début du génocide des Arméniens par la Turquie. 1 500 000 morts. 1990 : STS-31 : lancement du télescope spatial Hubble (HST) par la Nasa avec la Navette spatiale Discovery. -Conversation entre un docteur et son malade : - Combien de temps dormez-vous par jour ? - Trois heures, docteur. - Mais, c'est beaucoup trop peu ! - Rassurez-vous, docteur, je dors aussi dix heures par nuit... -Deux blondes sont en train dʼessayer de forcer la porte de leur Mercedes, car elles ont oublié les clefs à lʼintérieur.

jour-là

Humour…

La première : Merde, jʼarrive pas à lʼouvrir cette porte. La seconde répond : Dépêche-toi, il commence à pleuvoir et la capote est ouverte. -Quelle est la différence entre un ascenseur européen et un ascenseur éthiopien ? - Dans l'ascenseur européen, la plaque dit : 4 personnes, 320 kg. - Dans l'ascenseur éthiopien, elle dit le contraire...

La photo du jour

Sudoku n° 1222

Méli-Mélo
Albanie Couloir

Qui cʼest ?
Michel Drucker

De qui Sʼagit-il ?

Charade

S olution des jeux…

b - Un anticyclone

QCM Lʼintrus
Voltaire

Pologne : le seul pays où le régime nʼest plus communiste C'est un petit fien !

Devinette
Le mot "et".

Enigme

Qui a dit ?
Canari et serin

par e-mail : Réagissez à cette page ur.com ute leb té@ jeux-san

■ SAMU : (021) 23.50.50 ■ Urgences médicales : 115 ■ Protection civile : (021) 71.14.14 ■ Sûreté wilaya : (021) 73.00.73 ■ Gendarmerie : (021) 76.41.97 ■ Centre antipoison : (021) 97.98.98 ■ Dépannage gaz : (021) 67.59.81 ■ Dépannage électricité : (021) 67.24.52 ■ Service des eaux : (021) 67.50.30 ■ Personnes en difficulté ou en détresse : N° Vert : 15-27

Numéros utiles

Décrassage
Le chien a plus d'amis que les gens car il remue plus la queue que la langue.
(Proverbe chinois)

Le proverbe du jour

Mercredi
Dohr Asr Maghreb Icha

13 Djoumadi a thani 1434

Horaires des prières
: 12h46 : 16h30 : 19h33 : 20h59

Le Buteur n° 2264 Mercredi 24 avril 2013 Prévisions météo pour Alger et ses environs
FORTES AVERSES

23

MERCREDI

VARIABLE, ORAGEUX

JEUDI

Jeudi

Ingérer du cannabis thérapeutique sous forme de comprimés par voie orale serait plus efficace que de fumer de la marijuana pour soulager la douleur, selon une étude rendue publique lundi. Effectuée sur 30 fumeurs réguliers de cannabis, l'étude réalisée par des chercheurs de l'université Columbia à New York a permis de montrer qu'un comprimé de dronabinol, version synthétique de l'ingrédient actif du cannabis, permettait de retarder l'apparition de la douleur et de la tolérer plus longtemps qu'un joint. Des études avaient dans le passé déjà montré un effet positif du cannabis dans le traitement de la douleur, mais personne n'avait comparé les deux modes d'administration du cannabis, également appelé marijuana ou chanvre indien, utilisé comme plante médicinale depuis l'Égypte ancienne. La nouvelle étude est publiée dans la revue du groupe Nature Neuropsychopharmacology, alors que plusieurs pays européens comme les Pays-Bas, l'Espagne, l'Italie, l'Allemagne mais aussi le Canada et plusieurs États américains, ont déjà légalisé l'usage médical du cannabis.

Le cannabis en comprimé soulage mieux la douleur que le joint

ACTUEL

À quoi correspond exactement un implant dentaire ? Quelles sont les différentes étapes de la pose d'un implant ? Mon chirurgien dentiste peut-il réaliser cette intervention à son cabinet ? Existe-t-il des contre-indications à l'implant dentaire ?

10 précisions sur l'implant dentaire

Fedjr Chourouk

: 04h26 : 06h01

Matin : 12°C A-M : 15° C Vent : 11 km/h Direction : N.E.

Matin : 13 °C A-M : 19° C Vent : 7 km/h Direction : S.E.

Mousse aux abricots

Re c et t e s

Dix réponses autour de l'implant dentaire

1. Un implant dentaire permet de remplacer une ou plusieurs dents et de retrouver de «vraies dents». Attention toutefois, le terme «implant dentaire» ne désigne pas la nouvelle dent dans sa totalité. L'implant dentaire est une vis en titane qui est placée dans l'os de la mâchoire et qui permet d'accueillir une couronne, un bridge ou une prothèse amovible. La nouvelle dent est alors constituée d'une racine artificielle, l'implant dentaire, et d'une couronne (ou bridge ou prothèse amovible). 2. On peut poser une couronne, un bridge ou une prothèse amovible sans recourir à un implant dentaire. La partie visible de la nouvelle dent prend alors appui sur les dents voisines, sur la racine conservée ou sur un pivot.

après l'extraction d'une dent et après la cicatrisation de l'os.

Pas moins de 28 policiers pour assurer la protection du patron de Reliance Industries. Le gouvernement indien va fournir à l'homme le plus riche du pays, à la tête du groupe énergétique Reliance Industries, une protection permanente assurée par des commandos armés, ont rapporté lundi plusieurs médias locaux. Le ministère de l'Intérieur a donné son feu vert à cette initiative deux mois après que ce magnat industriel, Mukesh Ambani, a reçu une lettre menaçant d'attenter à sa vie, selon le quotidien Times of India. Selon des informations de presse, cette lettre remise en mains propres à son bureau de Bombay émanerait du groupuscule islamiste des Moudjahidine Indiens (IM). Citant une source sous le couvert de l'anonymat, le Times of India rapporte que le ministre de l'Intérieur, Sushilkumar Shinde, a donné son accord pour attribuer la même sécurité rapprochée à M. Ambani que celle dont bénéficient les hommes politiques de premier plan en Inde.

L'homme le plus riche de l'Inde sous protection policière

3. Lorsque c'est possible, l'implant est la meilleure solution car il permet une prothèse fixe, confortable, esthétique et préserve l'os situé dans la mâchoire au niveau de la dent manquante. 4. À ce jour, il n'existe pas d'allergie connue au titane. 5. La pose d'un implant dentaire se pratique le plus souvent

6. Sous anesthésie locale, le chirurgien incise la gencive et aménage un logement dans l'os, à l'aide de petits forets, logement dans lequel il visse l'implant. L'intervention peut paraître impressionnante mais elle est aujourd'hui très bien maîtrisée par les professionnels. Après 2 à 6 mois de cicatrisation (mise en nourrice), la gencive est ouverte à nouveau pour placer une prothèse sur l'implant.

provisoire juste après avoir vissé l'implant.

Q 500g d'abricots Q 4 œufs Q 40g de sucre en poudre Q 10g de sucre vanillé Q 1 citron Q Sel

9. Implant dentaire placé en clinique ou en cabinet dentaire ? La mise en place d'un implant dentaire peut se réaliser soit dans un cabinet dentaire, soit dans une salle de chirurgie spécifique. Tout dépend si le chirurgien dispose ou non d'un cabinet adapté à ce type de technique chirurgicale, qui nécessite, soulignons-le, une asepsie opératoire.

7. Parfois, le chirurgien peut laisser la tête de l'implant dépasser durant le temps de cicatrisation afin d'éviter une seconde ouverture de la gencive lors de la pose de la prothèse. 8. Dans certains cas, il est possible de poser une prothèse

Crampes, élancements, brûlures, ecchymose, migraines, chocs ou traumatismes… On peut soulager tous ces maux, vite ! 14 antidouleur minute… naturels ou classiques ! Le clou de girofle : Anesthésiant instantané car riche en eugénol, le clou de girofle est le remède contre la douleur dentaire. On lʼécrase et on lʼapplique 3 minutes sur la dent douloureuse. Le plus : il est aussi antiseptique. Paracétamol : efficace et

14 antidouleurs minute

10. Quelles sont les contre-indications à l'implantologie ? Diabète mal équilibré, greffe, déficits immunitaires, absence d'os, maladies des os, risques hémorragiques, mauvaise hygiène buccodentaire, valvulopathie cardiaque. Le tabagisme n'est pas une contre-indication, mais il retarde la cicatrisation et augmente le risque de perdre l'implant.

Préparation : 1. Pressez le jus du citron puis séparez les blancs des jaunes d'œufs. Salez les blancs d'œufs puis montez-les en neige ferme. 2. Lavez les abricots sous l'eau froide puis séchez-les. Ouvrez-les en deux et enlevez le noyau et mixez-les avec

les jaunes d'œufs, le sucre vanillé, le sucre en poudre et le jus de citron afin d'obtenir une crème. 3. Incorporez les blancs en neige en soulevant soigneusement la préparation à l'aide d'une spatule en bois. 4. Répartissez cette mousse aux abricots dans quatre coupes à fruits individuelles puis réservezles dans votre réfrigérateur durant 2 heures. Servez bien frais.

Mal de dents
commode car présentant peu de contre-indications, le paracétamol calme en 20 min la douleur dentaire. Adulte, prenez 1 g toutes les 6 h (pas plus de 4 g/jour). Le gel anesthésiant : Prescrit par le médecin ou le dentiste après consultation, il inter-

Après le dégoût de ses fans, les critiques des journalistes, c'est à sa famille que Justin Bieber doit faire face. Les grands-parents paternels du Biebs le pointent du doigt. Selon Georges et Kathy Bieber, leur petit-fils les laisse vivre dans la misère la plus totale ! Ce n'est pas très beau ça ! Georges et Kathy Bieber sont sortis de leur silence et fait une déclaration au Sun. Les grands-parents de Justin habitent dans une veille cabane délabrée au Canada. Âgé de 61 ans, Georges est très malade, de son côté, Kathy a 56 ans et travaille à l'usine locale. Selon leurs déclarations, le Biebs est au courant de leur état de santé et de misère mais s'en fiche complètement ! Une histoire qui surprend, quand on sait que Justin Bieber n'hésite jamais à aider son prochain (et surtout ses fans). Vu les relations tendues entre le Biebs et son père, ce n'est peut-être pas faux, à moins que les grands-parents aient envie de tirer un peu la couverture «Biebermania» à eux ? Le sport c'est la santé et ce septuagénaire anglais en est la preuve. Âgé de 72 ans, John Goldman joue au rugby au poste d'avant. Tous les dimanches, il enfile le maillot jaune et violet de son club londonien, Mill Hill, pour courir, tomber, plaquer et, plus que tout, prendre du plaisir. John Goldman réside à Hendon, un quartier de Londres. Le rugby l'a motivé et l'a aidé à traverser une dure période de sa vie remplie de problèmes de santé. Durant les 20 dernières années, il a été deux fois atteint d'un cancer, il a dû se reposer six mois suite à un pontage, a subi une opération du dos et du rein. Autant dire que le bilan médical de John

Justin Bieber laisse sa famille dans la misère !

People

Ne ws
Sa nté

Demain : douleurs rhumatismale et articulaire

Selon les chercheurs de l'Université de Toronto, «la déficience cognitive légère affecte 10% à 25% des plus de 70 ans.» Ils ont en outre passé en revue 32 études randomisées pour évaluer l'efficacité de différents traitements... ou du moins présentés comme tels. Ainsi, comme l'avaient déjà montré de précédents travaux, le gingko biloba ne présente aucun intérêt. Pas plus d'ailleurs qu'une supplémentation vitaminique. Plus surprenant, l'activité physique ne se montrerait pas davantage performante. En revanche, différents travaux analysés ont mis en avant l'intérêt de maintenir une activité cérébrale tout au long de la vie. Les auteurs citent notamment une expérience au cours de laquelle

Jouer contre la démence

cepte la conduction nerveuse et bloque la douleur. Appliquez sur la gencive dès que vous souffrez. Prenez rendezvous chez le dentiste : la douleur dentaire est toujours due à une affection ou une cause profonde.

Rien de plus jolis en été que de beaux ongles bien blancs qui contrastent avec une peau bronzée ! Pour obtenir un tel résultat : Presse le jus dʼun citron puis verse le jus dans un bol. Ajoute 3 cuillères à soupe dʼeau au jus de citron, puis mélange bien. Laisse tremper tes ongles dans le mélange pendant 5 minutes. Rince tes mains à lʼeau claire et pour terminer applique sur tes mains et tes ongles une crème hydratante.

Pour de beaux ongles en été

A

stuce

A 72 ans et malgré deux cancers, John Goldman joue toujours au rugby
Goldman est assez rempli. «Le rugby a apporté un objectif dans ma vie. Le rugby m'a aidé à rester focalisé sur ma santé et m'a énormément inspiré dans la voie de la guérison» explique le septuagénaire. Et cela fait quinze ans que ça dure. En effet, John Goldman a débuté ce sport collectif en 1998, lorsque sa femme lui a conseillé d'enfiler un maillot et de penser à autre chose. Il semblerait que ce grand-père de huit petits en-

Le

C hiffre du jour

des exercices de mémorisation, de raisonnement ou de rapidité ont permis aux part i c i p a n t s d'améliorer leurs capacités cérébrales. «Rien d'étonnant. Comme n'importe quel muscle, le cerveau s'use si on ne l'utilise pas» analyse le Dr Raza Naqvi du département Gériatrie de l'Université de Toronto. «Cette découverte devrait aider à la mise en place de stratégies contre le déclin cognitif. De futures études devront toutefois déterminer de façon plus pratique l'efficacité de différents exercices, comme les mots croisés par exemple.»

Au soleil, nous sommes exposés à deux types de rayons UV : les UVB, responsables des coups de soleil, et les UVA qui nʼont pas dʼeffet visible immédiat mais pénètrent la peau en profondeur. Les UVA comme les UVB augmentent le risque de cancer de la peau.

Faux !

Le danger du soleil vient uniquement des coups de soleil

Question

72

fants n'ait jamais été aussi content d'avoir écouté son épouse. «La raison principale pour laquelle je joue au rugby est pour ma ligne et ma santé. Mais, j'apprécie énormément ce sport et cela a beaucoup apporté dans ma vie. Le club de Mill Hill RFC est vraiment sociable. Les joueurs sont sympas et tous les week-ends les familles des joueurs viennent nous supporter. Parfois même, des pères et des fils jouent ensemble dans la même équipe. C'est vraiment une ambiance chaleureuse et amicale» déclare-t-il.

16:00 Maryse Condé, une voix singulière 17:00 TV5MONDE, le journal 17:25 Le journal de l'économie 17:30 L'invité 17:40 Port d'attache 18:05 Curieux Bégin 18:35 Tout le monde veut prendre sa place 19:00 Patrimoine et énigmes du monde marin 19:30 Journal (France 2) 20:00 Rendez-vous au maquis 21:40 TV5MONDE, le journal 21:55 Journal (RTS) 22:25 Le journal de l'économie 22:30 Le point 23:25 TV5MONDE, le journal Afrique 23:40 Kontré 00:15 Une affaire de femmes 02:00 TV5MONDE, le journal

11:50 L'affiche du jour 12:00 Journal 12:40 Petits plats en équilibre 12:55 Section de recherches 13:55 Clem 15:35 Quatre mariages pour une lune de miel 16:25 Bienvenue chez nous 17:20 Une famille en or 18:05 Money Drop 18:50 Nos chers voisins 19:00 Journal 19:30 Mon assiette santé 19:40 Après le 20h, c'est Canteloup 19:50 Grey's Anatomy 20:35 Grey's Anatomy 21:20 Revenge 22:10 Revenge 22:55 Breakout Kings 23:45 Breakout Kings 00:40 50mn Inside 01:40 Tous ensemble

15:05 Le tourbillon de l'amour 156:55 Côté Match 16:00 Le jour où tout a basculé 16:25 Par amour 16:45 CD'aujourd'hui 16:50 On n'demande qu'à en rire 17:45 Mot de passe 18:25 Météo 2 18:30 N'oubliez pas les paroles 19:00 Journal 19:40 Tirage du Loto 19:43 Météo 2 19:45 Drôle de famille ! 21:15 La parenthèse inattendue 23:15 Plein 2 ciné 23:20 Dans quelle éta-gère 23:25 Journal de la nuit 23:35 Météo outremer 23:37 CD'aujourd'hui 23:40 Des mots de minuit 01:15 Toute une histoire

11:40 Météo 11:45 Le 12.45 12:05 Scènes de ménages 12:40 Météo 12:42 Astuces de chef 12:45 Un bungalow pour six 14:30 La nounou et son prince 16:35 Un dîner presque parfait 17:45 100 % mag 18:43 Météo 18:45 Le 19.45 19:05 Scènes de ménages 19:50 Pékin express, le coffre maudit B 22:00 Pékin express : ils ne vous ont pas tout dit 23:10 Pékin express, le coffre maudit 01:25 Météo 01:30 European Poker Tour 02:30 M6 Music

N° 2264 MERCREDI 24 AVRIL 2013

L’entraîneur de l’Association Excellence de Kouba, Arezki Remmane, était le directeur sportif de l’école Excellence Milan Algérie. Aujourd’hui, il ne veut plus en entendre parler : «Nous n’avons plus rien à voir avec Excellence Milan Algérie et je ne veux pas m’exprimer en son nom. Nous sommes retournés à l’Association Excellence de Kouba après nous être rendus compte que nous avons été arnaqués et que nous n’avons aucun droit dans l’école. Nous travaillons avec nos propres moyens. Nous allons retirer notre confiance au président qui nous a floués.»

«Nous n’avons plus rien à voir avec Excellence Milan Algérie»

Remmane

Les enfants de Milan Excellence Algérie arnaqués
tenariat. Au-delà des parents et du partenaire étranger, il demeure certain que les plus grands perdants sont les jeunes enfants qui aspiraient à une formation de rêve a n de ciseler leur incontestable talent. Des enfants qui avaient commencé leur formation au sein de l’Association Excellence de Kouba, avant d’être pris par Milan Excellence Algérie. Les membres de l’association se sont d’ailleurs retirés de l’école et retiré par la même occasion les joueurs a n de reprendre leur activité initiale. Ils comptent même établir une motion a n d’organiser une assemblée générale extraordinaire destinée à retirer leur con ance à Doudou qui se trouve être en même temps président de Milan Excellence Algérie et de l’Association Excellence de Kouba.

Les enfants de l’Association Excellence de Kouba, principales victimes

treinte organisée hier, le représentant de la boîte portugaise travaillant pour le compte de l’AC Milan, Miguel Pinho, a dénoncé les agissements de la direction de Milan Excellence Algérie «qui n’a respecté aucune des clauses du contrat et qui veut nous arnaquer et arnaquer les parents des enfants». «D’ailleurs, si je suis venu en Algérie, c’est pour mettre en garde les parents contre des gens qui n’ont même pas pu réunir les conditions pédagogiques de la formation en termes de terrains et de limitation du nombre d’enfants», a-t-il ajouté, avant d’annoncer : «Nous allons résilier le contrat pour ne pas salir l’image de l’AC Milan. Une fois la procédure réglementaire achevée, nous allons nous associer avec un autre partenaire.»

«Nous allons résilier le contrat pour ne pas salir l’image de l’AC Milan» Dans une conférence de presse res-

Miguel Pinho

Annoncée comme un prototype d’école de formation aux standards internationaux, Milan Excellence Algérie fait l’objet de grandes suspicions, non seulement de la part des parents des jeunes joueurs qui y sont inscrits, mais aussi de la part des partenaires étrangers qui s’y sont associés.

Milan Excellence Algérie est une école de formation créée par l’association Excellence Club de Kouba en partenariat l’AC Milan à travers la boîte de l’un des représentants du club italien, le Portugais, Miguel Pinho. Elle vise à former en Algérie de jeunes talents algériens suivant les normes de formation de l’AC Milan avec possibilité, à terme, de les placer dans des clubs étrangers. Or, moins d’un an après sa création, elle suscite déjà des critiques. D’abord, celles des parents des joueurs, scandalisés de voir leurs enfants s’entraîner à 100 ou plus en même temps sur un seul terrain, alors qu’ils payent 8000

Des entrainements à plus de 100 sur un terrain et un équipement à 12 000 DA

DA par mois pour chaque enfant a n qu’il béné cie d’un entrainement de qualité. De plus, ils ont payé eux-mêmes les équipements de leurs enfants, au prix de 12000 DA par dotation, alors même qu’un bienfaiteur, que nous avons rencontré, soutient qu’il a fait don à l’école d’une somme de 250 millions de centimes pour acheter des équipements aux enfants.

PUB

Ensuite, il y a la colère du partenaire portugais «Remmane en est l’instigateur qui crie haut et fort qu’il a été arnaqué par le pré- parce que je lui ai refusé le salaire sident de Milan Excellence Algérie, So ane Doude 20 millions» rs, connaître la source des cridou, lequel n’aurait pas respecté le contrat signé Doudou affirme, par ailleu ur de tout entre les deux parties, ni dans son volet nancier, tiques qui l’accablent : «Remmane est l’instigate moi pour la simple raison ni dans son volet sportif. D’ailleurs, le contrat en ça. Il veut régler ses comptes avec Je salaire de 20 millions de centimes. question, tel qu’il nous a été présenté, est une in- que je lui ai refusé un qu’il n’a pas respecté à l’écart après avoir découvert mis l’ai sulte pour le football algérien puisque Milan Exère de méthodologie et philosophie de l’AC Milan en mati de 250 millions destiné à cellence Algérie est tenu d’acheter les équipements la d’équipement.» Au sujet du don ée : «Ce de la boîte du Portugais et de lui payer 40 000 euros acheter des équipements, il conteste la version donn l’achat de matériel par mois. Autant de clauses étranges qui nourris- don existe, mais nous l’avons utilisé pour ionnement de l’école. C’est aux sent des doutes quant aux objectifs réels de ce par- et de véhicules pour le fonct se ipement de leurs enfants. Cela
parents de payer l’équ écoles du monde.» passe comme ça dans toutes les

Le partenaire portugais dénonce le non respect des clauses du contrat

Le président de es contre lui, à commenrécuse toutes les accusations porté el Pinho. «C’est nous qui cer par celles du Portugais Migu portugaise n’a aucun lien avons été arnaqués car la boîte exigé de la payer cash alors avec l’AC Milan. Pis : elle nous a ectuer des virements banque la procédure légale est d’eff nous allons l’attaquer en juscaires. Ce qui est sûr, c’est que ailleurs, nous avons décidé tice en Algérie et au Portugal. Par l’AC Milan, sans interméde nous associer directement avec semaines avec des diridiaire. J’ai rendez-vous dans deux signer un nouveau contrat», geants du club milanais afin de nous a-t-il déclaré.

» t avec l’AC Milan directemen Doudou, Milan Excellence Algérie, Sofiane

«Nous uso oas dus u o D cier allons no
Youcef K.

Le Buteur du 24 / 04 / 2013