JEUDI 25 AVRIL 2013

JSK

Les révélations
QUOTIDIEN NATIONAL SPORTIF N° 2265 PRIX 20 DA

de Hannachi
«J’assisterai à la finale des cadets puis je quitterai la JSK»

«Si Belkalem est libre en juin, c’est qu’il y a magouille» «Il est manipulé,
«J’ai des choses à dire sur Sandjak qui lui feront très mal»
«L’avis de Khalef comptera dans le choix du futur entraîneur»

«Je l’attends au siège du club, pas sur un plateau télé» j’en suis convaincu»

«Son entourage est dégueulasse, pourri…»

«Si Chalali et Mokdad ont des offres, je ne les bloquerai pas»

Denis Lavagne, ça tient la route
«La JSK ? Oui, pourquoi pas ?»

Al Arabi 0 - USMA 0

«On pouvait marquer au moins un but»

Maintenant, place au Mouloudia
Khoualed

MCA

La liste des 18, un casse-tête pour Menad
Le pronostic de Fabbro

«Le Mouloudia l’emportera 1 à 0 avec un but de Bouguèche ou Babouche»

02

N° 2265 Jeudi 25 avril 2013

Hannachi

«Je «Je persiste persiste à à dire dire que que Belkalem Belkalem est est lié lié à à la la JSK JSK jusqu’en jusqu’en décembre décembre 2013» 2013»
Coup franc JSK

L

e différend qui oppose désormais le président de la SSPA-JSK, Mohand-Chérif Hannachi et son joueur international Essaïd Belkalem continue de défrayer l’actualité du club kabyle. Après que Hannachi eut révélé que son joueur international était toujours sous contrat avec les Canaris jusqu’au mois de décembre de l’année en cours, le concerné a vite réagi en démentant tout en bloc, déclarant qu’il sera libre en juin. Ainsi, nous avons jugé utile de contacter le premier responsable du club kabyle pour nous livrer son point de vue. On profitera de cette occasion pour aborder d’autres sujets qui font parler également d’eux. Sa relation conflictuelle avec l’ex-entraîneur de la JSK, Nasser Sandjak, la désignation du celui qui prendra la barre technique de l’équipe première, l’avenir de certains joueurs clés, à l’instar de Chalali et Mokdad et enfin la question que tout le monde se pose, Hannachi restera-t-il à la tête du club phare de la Kabylie ? Entretien.

«Si la Ligue affirme que Belkalem sera libre en juin, c’est qu’il y a magouille»

«Je suis fatigué et je quitterai le club après la finale des cadets»

«C’est vraiment malheureux de voir des gens s’acharner gratuitement contre vous»

«Il aurait dû venir m’affronter au siège du club, pas sur un plateau de télévision»
L’international Belkalem a déclaré qu’il sera libre au mois de juin prochain, alors que vous avez annoncé décembre, peut-on connaître exactement la durée exacte de son contrat ? Franchement, je ne comprends pas pourquoi le joueur insiste à dire qu’il sera libre au mois de juin prochain. Je persiste à dire que Belkalem est toujours sous contrat avec la JSK jusqu’en décembre et nous en détenons les preuves. Maintenant, il est libre de dire ce qu’il veut et montrer les documents qu’il a en sa possession. Pour nous, tout est clair comme l’eau de roche. Mais il insiste quand même à dire qu’il sera libre en juin, jusqu’à déclarer être prêt à vous affronter sur un plateau de télévision... Je suis «Il est étonné responsable de que le joueur quelques contrefasse performances, son de telles comportement sur déclale terrain a rations en ce pénalisé son moment. équipe» La JSK a besoin de sérénité que de polémiques dans les journaux. Je suis persuadé que Belkalem est manipulé. Tout seul, il n’aurait jamais agi de la sorte. Soyez plus explicite... Je suis convaincu qu’il y a une tentative de déstabiliser le club à travers le cas Belkalem. Cela dure depuis très longtemps. Des personnes étrangères au club font tout pour manipuler le joueur et le monter contre son propre président qu’il attaque à travers la presse. Je trouve inacceptable qu’il s’attaque à un président qui l’a formé et encouragé depuis ses débuts. Certaines informations font état que même à la LFP, on l’annonce libre en juin, comment réagissez-vous à cela ? Pour moi, les choses sont claires. Comme je ne voudrais plus revenir sur cette question, je considère qu’il n’y a pas de raison de polémiquer sur la durée du contrat. Tout ce que j’ai dit est pure vérité. Aussi, je précise que si la LFP estime que Belkalem sera libre en juin, je pense qu’il y a magouille. C’est une certitude, car tout le monde sait qu’il ne le sera qu’au mois de décembre prochain. On vous sent affecté par toute cette polémique... Je vous assure qu’en se permettant de telles sorties médiatiques en cette période de la saison, Belkalem a dépassé les limites. Ce qu’il a déclaré est inacceptable. Honnêtement, je ne peux plus supporter son comportement. Je pense que Belkalem devrait penser beaucoup plus à son travail sur le terrain que d’aller étaler des informations erronées à travers la presse. A mon sens, il ferait mieux de se concentrer un peu plus sur son club, car il est encore sous contrat et doit donner le meilleur de lui-même. Il a été, cette saison, responsable de quelques contre-performances. Son comportement sur le terrain a pénalisé l’équipe. C’est décevant de sa part de tirer sur son président qui l’a formé. C’est moimême qui l’ai lancé et encouragé. J’ai beaucoup fait pour ce joueur et voilà qu’aujourd’hui, il se permet de m’attaquer, c’est inadmissible. Sur un autre registre, Belkalem a révélé que la somme d’argent révélée par vos soins représente ses salaires de la saison dernière, quelle est votre réaction ? C’est faux, Belkalem ne joue pas gratuitement cette saison. Je dois rappeler que Belkalem a perçu 900 millions la saison dernière et que cette saison, il a déjà empoché 650 millions, en attendant le reste, à l’instar de ses coéquipiers.

«Si des joueurs reçoivent des offres intéressantes, la JSK ne les bloquera pas»

Dernièrement, le joueur s’est présenté au vestiaire pour motiver les jeunes en leur remettant 5 000 DA chacun, un commentaire ? Je pense que ce n’est pas à Belkalem de motiver les jeunes joueurs. La JSK n’a jamais marginalisé les jeunes catégories au détriment des autres, nous traitons tout le monde sur un pied d’égalité. Nous avons prévu de faire un geste envers ces jeunes qui nous ont honorés. S’il a donc agi e la sorte, alors qu’il fasse la même chose avec les autres catégories. Depuis plusieurs semaines, le joueur est annoncé dans plusieurs formations étrangères, quelle est votre position concernant une carrière professionnelle qu’embrasserait Belkalem ? Belkalem est un joueur qui a commencé très jeune à la JSK, c’est le club qui l’a formé et qui lui a ouvert les portes de la réussite. S’il est actuellement international, la JSK y est pour beaucoup dans cette performance. Nous n’avons jamais bloqué un joueur pour partir à l’étranger. Toutefois, il est indispensable de rappeler que s’il décroche un contrat professionnel à l’étranger, la JSK est dans le droit d’en tirer profit. Il vous a même lancé un défi pour une confrontation sur un plateau de télévision… Là, je pense qu’il est allé loin dans ses propos. C’est vraiment du n’importe quoi. Comment ose-t-il me lancer un défi ? À mon avis, il aurait dû venir discuter au siège du club, pas devant les caméras de la télévision. Président, dernièrement vous avez déclaré que des membres du conseil d’administration payaient souvent des dîners à Nacer Sandjak qui a démenti tout en bloc. Qu’avez-vous à dire à ce sujet ? Je me demande pourquoi il prétend avoir été délaissé depuis son arrivée à la JSK. Je persiste à dire que des membres du conseil d’administration lui payaient souvent des dîners à Alger. Cela prouve qu’il n’a pas été marginalisé. Il est vrai que je ne pouvais pas le voir souvent, mais il ne s’est jamais retrouvé seul.

«Faux, Belkalem ne joue pas gratuitement, il a perçu 900 millions l’année passée et 650 cette saison»
N° 2265 Jeudi 25 avril 2013

Coup direct JSK

03

«Je dis à un ancien joueur dont je tairai le nom : moi j’ai su gérer le club, toi tu as échoué»

En plus d’avoir déclaré qu’il a été marginalisé depuis le mois de janvier, Nacer Sandjak a dit que la JSK ne lui a jamais loué un appartement à Alger et que c’est un ami qui l’a mis à sa disposition… Faux ! Ce ne sont que des mensonges. Si Sandjak occupait un appartement à Alger, cela prouve que c’est la JSK qui l’a a mis à sa disposition. La preuve, nous avons même un contrat de location qui prouve que ledit appartement existe. Sincèrement, je me demande pourquoi il n’a pas voulu le reconnaître. Votre ex-entraîneur menace de faire d’autres révélations, quelle est votre réaction ? Je n’ai rien à dire à ce sujet. Pour moi, l’affaire Sandjak est close. Seulement, s’il pense qu’il va faire des révélations, alors il se

«Chalali et Mokdad seront avec n o nous la sais , prochaine sauf si...»

«Oui, Khalef sera sollicité pour désigner le futur entraîneur»

trompe vachement. Même nous, on a des choses à dire et qui feront très mal. Toutefois, il faut savoir que Sandjak s’est mis dans un entourage dégueulasse. Ses fréquentations sont pourries. Toujours concernant Sandjak, il a récemment déclaré que la participation de Mekkaoui face à l’USMBA a été prise d’en haut. C’est vrai ? Je le redis encore une fois, Mekkaoui est un très bon joueur. Il a été l’un des meilleurs joueurs de la JSK lors de la phase aller. Je ne comprends toujours pas pourquoi il ne faisait plus partie de ses plans. La preuve, il n’est pas le seul à avoir souffert avec Sandjak. Même Kaci Sedkaoui, qui pourtant est un excellent joueur, ne faisait plus partie de ses plans. Ces deux éléments ont souffert de la hogra. Il faut dire aussi que Sedkaoui, qui est un excellent joueur, souffrait avec lui. Je voudrais bien ajouter quelque chose. Allez-y… La veille du match face au Mouloudia, je me trouvais en France. Même si je n’étais pas présent avec l’équipe, j’ai réussi à leur arranger un entraînement à Guyotville. Seulement, la séance n’a pas eu lieu. D’ailleurs, j’avais senti qu’on allait perdre par un score lourd. J’avais même appelé les dirigeants pour leur en faire part. A la fin, j’avais entièrement raison. Les supporters de la JSK s’inquiètent sur l’avenir de Mohamed Chalali et Abdelmalek Mokdad qui sont annoncés partants en fin de saison. Selon vous, la JSK saura-t-elle les garder ? Personnellement, je ne suis pas au courant de cette information. Pour vous répondre, je vous dis que Chalali et Mokdad sont toujours liés avec la JSK jusqu’en 2014. Cela signifié qu’ils seront avec nous la saison prochaine. Seulement, il faut dire que si la direction reçoit une offre intéressante pour l’un d’eux, on étudiera convenablement la proposition. Quelques jours après le départ

«Les dirigeants la JSK payaient de d dîners à Sandjaes C’est une vérité k. !» «Le contrat de location de l’appartement existe»

de Sandjak, aucun entraîneur n’a été nommé jusqu’à présent. Qu’attendez-vous pour le faire ? Effectivement, on n’a pas encore pris une décision finale par rapport au prochain entraîneur qui drivera l’équipe la saison prochaine. Pour être franc avec vous, nous avons reçu plusieurs CV d’entraîneurs qui nous ont été proposés, mais je préfère ne rien dire pour ne pas faire de publicité. Une chose est sûre, le prochain coach sera connu dans quelques jours. Est-il vrai que vous comptez solliciter Khalef avant

«Moi aussi, j’a i des révélations à faire sur Sandjak»

«Il s’est mis dans un entourage dégueulasse»
de prendre une décision finale ? Tout à fait. J’ai sollicité Khalef pour connaître son avis sur le recrutement du futur entraîneur de la JSK. Ce que je peux vous dire, c’est qu’on est sur des pistes et que le coach sera connu prochainement. Depuis quelque temps, vous essuyer des critiques. Comment vivezvous cette situation ? C’est vraiment malheu-

reux de voir des gens s’acharner gratuitement contre vous. Je profite de cette occasion pour dire à un ancien joueur dont je ne veux pas citer le nom que Hannachi a toujours su gérer son club, contrairement à lui qui a échoué par le passé. A propos de la finale de la coupe qui opposera les cadets de la JSK à ceux de l’ESS, la direction kabyle a-t-elle prévu une préparation spéciale ? D’abord, je tiens à vous faire savoir que cela fait quelques jours que l’équipe poursuit sa préparation dans de bonnes conditions. Nous sommes très honorés par le parcours de nos cadets en Coupe d’Algérie. La direction tient à féliciter tous les joueurs et les membres du staff technique ainsi que tous les dirigeants qui ont accompagné cette catégorie dans cette épreuve. Je vous annonce que nous avons prévu une prise en charge particulière pour cette équipe, la veille du match. Les joueurs seront regroupés en mis au vert dans un hôtel. Nous leur mettrons les moyens nécessaires pour bien préparer ce rendez-vous A-t-on prévu une récompense pour ces jeunes ? A la JSK, on s’est toujours montrés reconnaissants envers les équipes qui font honneur au club. Les efforts sont toujours récompensés et la catégorie des cadets ne sera pas négligée. Nous lui avons prévu une belle récompense en cas de sacre final. Entretien réalisé par Saïd Djoudi

Denise Lavagne,
04
N° 2265 Jeudi 25 avril 2013

Coup d’œil JSK

la recherche d’un entraîneur étranger pour la saison prochaine, nous avons appris qu’un nouveau technicien français vient d’être proposé au président Moh Cherif Hannachi. Il s’agit de l’ex-sélectionneur du Cameroun et de l’actuel entraîneur de l’Etoile du Sahel, en l’occurrence Denise Lavagne. D’après la même source d’information, c’est le président du CSA, Samy Idrès, qui l’a suggéré à Hannachi. Aux yeux de plusieurs observateurs, le technicien français en question dispose d’un CV étoffé et d’une expérience assez intéressante, notamment en Afrique. Pour preuve, l’actuel entraîneur de l’Etoile a déjà exercé en Afrique du Nord, notamment au Maroc puisqu’il a déjà pris en main la formation de Difaâ El Djadida.

une piste qui tient la route Oui, pourquoi pas ?»
A
«J’ai affronté la JSK 2 fois en Ligue des champions»

«Entraîner la JSK ?

Khalef donnera son avis

écidément, le nombre d’absences enregistrées lors de la séance de reprise n’est pas passé sous silence aux yeux de la direction kabyle. Et pour cause, pas plus tard qu’hier matin, les dirigeants du club kabyle ont appelé les joueurs concernés un par un. Les choses ne se sont pas arrêtées là, puisque le dirigeant en question leur a fait savoir que des mesures sévères vont être prises dans le cas où une nouvelle absence est enregistrée. Du côté du staff, il semblerait qu’Arezki Amrouche ait lui aussi affiché une certaine faiblesse par rapport au nombre de joueurs absents à la reprise. Beaucoup pensent que sans l’aide de la direction, l’entraîneur ne peut rien faire. D’ailleurs, lors de son entretien avec Amrouche, Hannachi a promis que les choses allaient changer dans les prochains jours, ne seraitce que pour éviter un nouveau scandale avant la fin de saison. Présence obligatoire dès aujourd’hui Pour la même occasion, le dirigeant chargé de convoquer les absents, hier matin, a fait savoir à Chalali, Mokdad et Benlamri ,dans son discours, que la présence est obligatoire dès aujourd’hui. Toute autre absence sera synonyme d’une lourde

D

La direction convoque
En tant qu’ami du président et ancien entraîneur de la JSK, Mahieddine Khalef donnera son

les absents un par un

Cela s’est passé, hier matin, au siège du club

avis sur le choix de Denis Lavagne au cas d’un contact sérieux. Joint par nos soins, le technicien français semblait intéressé par une nouvelle aventure en Algérie, notamment à la tête d’un aussi grand club tel que

la JSK, et ce, même s’il est toujours sous contrat avec le club tunisien. Pour l’instant, Lavagne nous a fait savoir qu’il n’y a aucun contact officiel mais il reste ouvert à toute négociation. A. A.

Votre nom a été annoncé ces jours-ci à la JSK. Avez-vous été contacté officiellement par les responsables de ce club ? Non, pas pour l’instant. Je me trouve actuellement à Sousse. Je

Absents lors de la séance de reprise de mardi dernier, 4 joueurs ont repris le chemin du travail. Il s’agit de Maroci, Asselah, Mekkaoui et Remache. Une reprise qui a soulagé le staff technique qui s’est retrouvé avec 10 joueurs seulement la veille.

4 joueurs ont repris

suis à la tête de l’Etoile du Sahel. J’ai été nommé le mois de février dernier. Les choses se passent plutôt bien. On essaye de terminer la saison sur une bonne note. En cas d’un contact, seriez-vous prêt à entamer les négociations ? Oui, pourquoi pas. La JSK n’est plus un club à présenter à l’échelle africaine. Quelle idée avez-vous de la JSK ? J’ai déjà ma propre idée sur ce club, puisque je l’ai affronté 2 fois par le passé lorsque j’étais à la tête du Coton Sport de Garoua. C’était en 2006 et 2007 en Ligue des champions. C’est une équipe qui a dominé le football africain. Il est clair que l’entraîner serait un bon challenge pour moi. Êtes-vous tenté par une nouvelle expérience en Algérie ? Oui, car je connais assez le football algérien. En plus de la JSK, j’ai déjà affronté l’ES Sétif il n’y a pas longtemps. Ce sera une bonne expérience de travailler en Algérie, car il y a un bon niveau dans votre championnat. Entretien réalisé par Azibi Abdelatif

Ziad, Chalali, Mokdad, Benlamri prolongent

GContrairement au reste de leurs partenaires, 4 joueurs n’ont pas G encore repris le chemin des entraînements. Il s’agit de Ziad, Chalali, Benlamri et Mokdad. Excepté le premier qui est blessé, les 3 autres ont été appelés en catastrophe pour reprendre du service. Ils devraient se présenter dès ce matin à Dar El Baïda.

Aussitôt la séance terminée, nous avons pris attache avec les membres du staff médical pour se renseigner sur l’état de santé de Remache. Ces derniers nous ont fait savoir que le joueur en question passera une échographie de contrôle dès aujourd’hui.

Echographie pour Remache

Match d’application hier

GLa séance d’hier matin n’a pas été chargée pour les camarades du G capitaine Ali Rial. Après quelques exercices techniques, Amrouche et Kherroubi ont programmé un match d’application pour l’ensemble du groupe. L’occasion pour les deux entraîneurs d’apporter quelques retouches sur le plan tactique, la veille du match amical face au CRB.

sanction du joueur. De ce fait, on s’attend dès ce matin au retour de Chalali, Benlamri et Mokdad aux entraînements. Même s’ils ne seront pas concernés par le match amical face au CRB, ils effectueront des tours de piste avant de reprendre avec le groupe. Maïza justifie son absence par sa blessure Absent lui aussi à l’entraînement d’hier, le défenseur central Adel

à cause de vos absences non

«La direction m’a interpellé
justifiées ! »

Voici ce qu’a dit Amrouche à ses joueurs

Maïza a été contacté par ses dirigeants. Toutefois, ce dernier avait bel et bien une excuse valable puisqu’il est toujours souffrant de son genou. Il sera d’ailleurs absent pour le match de ce matin au même titre que Ziad et Remache. Toutefois, les dirigeants lui ont signifié qu’il devrait être présent à la reprise pour effectuer une consultation chez le médecin de l’équipe, qui prendra une décision sur place. A. C.

Le défenseur central Adel Maïza s’est blessé à son tour au niveau du genou. Renseignement pris, il s’agit d’une tendinite au genou. D’après nos sources, le joueur sera forcé au repos pour une durée de 3 jours au minimum avant de passer une nouvelle consultation chez le médecin.

Maïza souffre d’une tendinite au genou

Bouchouk se blesse à la cheville
G Décidément, l’attaquant BouG chouk n’en finit plus

Pour ne pas passé inaperçu sur l’incident de la veille, Amrouche a eu une discussion avec ses joueurs, hier matin, à l’entraînement. Dans son discours, l’entraîneur intérimaire a expliqué à ses hommes qu’il a été interpellé par la direction suite au nombre de joueurs absents à la reprise. Une remarque mal appréciée par Amrouche qui a dit clairement à ses joueurs ceci : « C’est à cause de vous que j’ai été interpellé par la direction. Vous avez eu 3 jours de repos. C’est amplement suffisant. Désormais, plus aucun retard ne sera toléré. Il y aura des sanctions sévères. Plus d’absences non justifiées à l’entraînement. Que chacun assume ses responsabilités ! » A. C.

Bien évidemment, Adel Maïza ne pourra pas prendre part au match amical de ce matin face au CRB. Amrouche et Kherroubi devront aligner une nouvelle paire axiale en première et en seconde périodes.

Il sera out pour le match d’aujourd’hui

avec les blessures. Après une élongation à la cuisse il y a quelques semaines, l’attaquant kabyle s’est blessé à nouveau à la cheville hier matin, chose qui l’a contraint d’écourter sa séance. Il devrait passer un nouveau contrôle ce matin pour être définitivement fixé sur sa durée de convalescence.
Le responsable ainsi que tout le personnel de la SARL RADIA AUTO ont le regret d’annoncer le décès de leur collègue et ami Nekkaz Benyoucef dit BABA YOUYOU, né le 08/01/1966 à Alger, à la suite d’un tragique accident de la route, laissant derrière lui un immense vide. La veillée du 3e jour aura lieu aujourd’hui à Kouba. Prions Dieu le Tout-Puissant de l’accueillir dans Son vaste paradis. « A Dieu nous appartenons et à Lui nous retournons ».

Condoléances

Legraa «Contre Chlef, l’essentiel
N° 2265 Jeudi 25 avril 2013

Velud ne sera pas sur le banc La particularité de ce match pour les Sétifiens est que leur entraîneur Hubert Velud ne sera pas sur le banc de touche. Expulsé lors du dernier match joué contre Avant toute chose, un mot en ce qui concerne la le CRB au stade du 20-Août, il défaite concédée au Congo ? aura à purger au moins une susElle trouve son explication dans des considérapension automatique d’un match. tions totalement extra sportives. Il y a en premier Il n'a pas encore été lieu l'arbitrage. Aucune équipe au monde n'aurait convoqué par les membres réussi un bon résultat face aux Léopards avec un tel de la CD arbitre. Aussi bizarre qu’étrange, l’entraîneur de l'ESS n'a pas encore Expliquez-vous. reçu de convocation pour compaAvec toutes les décisions qui nous pont été défaraître devant les membres de la vorables, nous pouvons nous estimer heureux de commission de discipline. Cela nous en être sortis avec seulement deux buts fait maintenant trois jours que les d'écart. Un simple exemple. Il nous a refusé un peSétifiens sont en Algérie après nalty parfaitement valable pour en accorder un, toleur séjour au Congo, sans que le talement imaginaire à nos adversaires. technicien sétifien ne reçoive la Quelles sont vos chances de qualification pour moindre convocation. la phase de poules ? Mial au sifflet Elles sont réelles. Lors du match retour, il n'y a Le match ESS-ASO sera arbitré aucun calcul à faire. Il nous faut remonter les deux par Mial. Ce dernier aura pour buts et cela quelle que soit la manière. Ce sera très assesseurs Gourari et Semsoum. difficile, car cette équipe des Léopards possède des Le quatrième arbitre étant éléments de valeur. Achouri. Pour l’anecdote, c’est ce Il vous faut, vous les défenseurs, faire preuve de trio qui a officié lors du match vigilance. Cette équipe a toujours marqué des aller à Boumezrag. buts à l'extérieur… Le match en direct La première condition pour se qualifier est de ne à la télévision pas encaisser de buts. A nous de monopoliser le Le match en retard comptant ballon et surtout avoir une mainmise totale sur le pour la 26e journée qui opposera match. l’ESS à l’ASO sera diffusé en diEntretien réalisé par Khallil L. Le championnat reprend ses droits ce samedi et rect à la télévision. Les téléspectateurs pourront suivre les péripéties de cette rencontre sur les chaînes satellitaires A3 et celle en langue kabyle. L’hécatombe ! Deux buts d’écart L’effectif sétifien a connu ces derniers jours une véritable hécaest reparti pour les à remonter face tombe, surtout à cause des nomjoueurs de Sétif en chamaux Léopards… breuses blessures. Il y a d’abord pionnat, et il leur faut oul’absence du défenseur central de Un moindre mal ! blier les moments cette équipe de Sétif, Farouk BelKheireddine Madoui est repénibles qu'ils ont passés au Congo. kaïd qui souffre d’une élongation venu à l’issue de la rencontre La Ligue 1 rouvre ses portes ce samedi musculaire. Il pourrait n'être face aux Léopards, sur les points avec au menu, parmi les rencontres en d’aucun secours pour ses camapositifs et négatifs constatés à retard programmées, un alléchant rades ce samedi contre l'ASO. l’issue du match au couteau que ESS-ASO. Après avoir trébuché à pluVelud n’aura donc d’autre recours, ses joueurs ont livré : «Après ce sieurs reprises, la confiance semble pour pallier cette défection que match, nous avons acquis de la être revenue chez les joueurs du club de titulariser Maameri dans l’axe confiance car, il fallait se serrer de la ville des Hauts Plateaux. Du côté de la défense. Ce dernier manque les coudes dans une conjoncture de Sétif, on a revu ses ambitions à la cruellement de compétition, et il difficile. Perdre par deux buts hausse et a bien l'intention de consofaut en avoir pour ce genre de d’écart est un moindre mal. lider cette place de leader. La récepmatchs qui «se jouera au couNous avons eu une très bonne tion de l'ASO, qui revient en force ces teau». réaction. Quand l’équipe est en derniers temps, s'avère être un bon Les Chéliffiens, un place, défensivement nous tratest pour les protégés de Velud. adversaire aux abois vaillons bien au niveau des auAucun turn-over ESS-ASO, c'est l'une des aftres secteurs du jeu. Pour ce n’est possible fiches de cette mise à jour de la qui est de la suite du chamLe coach de l’ESS mettra le doigt 26e journée de Ligue 1, qui oppionnat, il est important de sur un facteur très important : «Nous pose deux écuries de haut calibre réaliser les meilleures perforavons joué dimanche passé et la seaux ambitions diamétralement mances. Nous en avons les maine a été très chargée, cela pourrait opposées. Si sur le papier, l'ESS moyens.» nuire à la concentration et à la récupéendosse un rôle indiscutable de ration. Avec le grand nombre de favori, méfiance de ne pas sous«Le championnat est joueurs blessés, il n’y a même pas estimer les joueurs de la ville de loin d’être gagné !» moyen d’effectuer un turn-over. MainteChlef qui, après un début de Par ailleurs, l’entraîneur nant, il faut intéresser tout le groupe, le jouer avec intelligence. Il exigera de ses phase retour en demi-teinte, esadjoint sétifien a analysé les faire monter en puissance. C’est la raison poulains une concentration extrême de pèrent bien terminer à la meilchances de l’ESS d’accaparer pour laquelle, on fait jouer certains la première à la dernière minute, leure place possible au le titre de champion pour la jeunes. Je crois que cela a été globalement et aussi du réalisme et un enclassement. Exit le temps où gagement total au cours du troupes qu’il n’est pas question de pren- seconde fois consécutive : compris.» l'ASO faisait figure d'ogre dans le match. C’est à ce prix qu’une belle per- dre le moindre risque et consolider cette «Je suis optimiste sur la posPas facile l’ASO championnat national. AuIl est certain que les Chélifiens, au vu formance sera réalisée, dans une ren- place de leader. Il faut pour cela du très sibilité de remporter le jourd'hui, l'équipe chère à Mechampionnat. Ce sera des de la mauvaise place qu’ils occupent au contre qui ne s’annonce pas du tout grand ESS. douar est considérée comme une batailles difficiles, car nos Suite au programme établi par classement, feront beaucoup d’efforts évidente pour les Noir et Blanc. équipe de rang moyen. Ses poursuivants ont des argula Ligue, Hubert Velud revoit pour glaner ne serait-ce qu’un point. Des joueurs conscients joueurs cependant auront à «Vous aurez en face de vous des ses plans ments à faire valoir et enL’ASO est une équipe qui joue au ballon, cœur de montrer chaînent les bons Avant que la Ligue ne communique le elle a aussi un petit avantage psycholo- joueurs qui vont se battre avec toute leur que la place résultats. D’autres gique car elle est l’une des rares équipes énergie.» C’est ce qu’a tenu à rappeler nouveau calendrier, Velud avait déjà Coupe de la CAF qu’ils occuéquipes ne sont pas à avoir battu l’ESS cette saison. Cela ne Hubert Velud à ses poulains. Toujours tracé un plan bien précis jusqu’à la fin Les poules seront pent actueltrès loin non sera pas facile pour les Sétifiens de la en ce qui concerne le volet psycholo- du mois d’avril et pour le mois de mai, la connues le 14 mai lement au plus. Pour contrer. Il va lui falloir se créer des oc- gique et dans le domaine de la sensibili- nouvelle programmation de la Ligue est Le tirage au sort qui désignera classetoutes ces raicasions, car c’est une équipe joueuse. Il sation de ses joueurs, le coach sétifien a venue chambouler tout son planning. Le les équipes qui formeront les deux ment ne sons, nous faudra aussi aux camarades de Del- tenu à rappeler que cette rencontre est technicien français est donc contraint et poules en ce qui concerne la Chamreflète aussi très importante pour leurs adver- forcé de revoir ses plans. Il faut dire que devons contihoum, produire un jeu efficace. saires qui vont sûrement se donner à le programme du mois de mai est partinuer à tra- pions League africaine sera effectué le absoluRéalisme et engagement fond pour maintenir le cap et surtout es- culièrement chargé pour les Sétifiens et vailler fort. 14 mai La cérémonie se déroulera au ment de tous les instants… niveau du siège de la CAF au Caire, pas la vaC’est loin L’équipe de Sétif part largement avec sayer de grignoter des places au classe- aussi décisif. C’est durant cette période et l’ESS doit éliminer les L’AC Léo- leur de d’être gagné.» les faveurs des pronostics au coup d’en- ment. Tout cela fera que les camarades que se joueront des matchs très imporpards pour espérer continuer l’équipe. voi de ce match, l’entraîneur sétifien a de Benchadi doivent s’attendre donc à tants en ce qui concerne les compétil’aventure africaine. K. L. K. L. demandé à ses joueurs de ne pas pren- un rude combat physique, ce qui néces- tions dans lesquelles est engagée l’ESS. S. B. S. B. dre ce match à la légère car, pour lui, sitera forcément d’avoir du répondant cette rencontre est de celles qu’il faut sur le terrain. Velud rappellera à ses

est de gagner»
Pour ce qui est du match de ce samedi, le défenseur de l'ESS Legraa est persuadé que seule la victoire est importante et cela quelle que soit la manière avec laquelle elle sera acquise.

Coup d’œil ESS

ESS-ASO à 18 h La Ligue nationale a publié sur
son site le programme concernant les matchs en retard, comptant pour la mise à jour de la 26e journée du championnat de L1. L'ESS recevra l'ASO ce samedi, et le coup d'envoi de la rencontre sera donné à 18h.

05

vous serez sûrement dans l’équipe qui sera alignée. Un commentaire ? Nous aurions voulu avoir un peu plus de temps pour récupérer et aussi bien préparer cette rencontre. Le voyage a été très fatiguant, et cela après avoir laissé beaucoup d'énergie lors du match joué dimanche. Nous n'avons pas le choix, et il nous faut aborder cette rencontre pour la gagner. Que pensez-vous de cette équipe de l'ASO ? C’est une équipe qui a des qualités et des arguments à faire valoir. Je pense personnellement qu’il nous faudrait nous méfier de cette formation, surtout qu’elle revient en force ces derniers temps. De toutes les façons, ce sera pour nous un match très important. Il vous faut aussi, faire preuve de réalisme n’est-ce pas ? Il nous faut, si nous voulons gagner des matchs, mettre un peu plus de rigueur dans notre jeu, car c’est un peu notre point faible. Nous restons sur une mauvaise série et elle s'arrêtera ce samedi, j’en suis certain. Qu’avez-vous à dire à vos supporters ? Nous sommes conscients qu'ils sont déçus, après l'élimination en Coupe d'Algérie. Nous leur promettons de tout faire pour conquérir le titre de champion. Ils doivent pour cela nous aider en ne ménageant pas leurs encouragements.

L'Aigle noir repart au combat

C'

06

La liste des dix-huit,
N° 2265 jeudi 25 avril 2013

Coup d’œil MCA

Les remplaçants ne veulent pas rater la finale

Yachir rassure Menad
Après avoir repris les entraînements avec ses coéquipiers, Samy Yachir a rassuré Djamel Menad. Hier matin, l’attaquant du Mouloudia, et pour le deuxième jour de suite, n’a ressenti aucune douleur, ce qui a constitué une satisfaction pour l’ex-buteur de l’EN. En étant complètement rétabli de sa blessure, il pourra compter sur son joueur pour former son trio magique en attaque qui a atomisé ces derniers temps toutes les défenses adverses. Toutefois, Yachir continue de se soigner, du moment qu’on ne veut prendre aucun cas risque avec lui.

l’approche de la finale de la Coupe d’Algérie, Djamel Menad s’est retrouvé face à une situation embarrassante, celle de dresser la liste des dix-huit joueurs qui seront concernés par cette confrontation tant attendue face à l’USMA. Ainsi, le coach du MCA a déjà le onze rentrant en tête, donc, il ne faut pas s’attendre à de grandes surprises. Menad n’a pas encore tranché la question des sept remplaçants, car aucun d’entre eux ne veut manquer ce rendez-vous. Les non convoqués font de leur mieux pour convaincre le coach à les aligner pour ce match. A croire une source digne de foi, Djamel Menad ne veut aucunement évoquer ce sujet avec ses joueurs, pour le moment. Et en termes à peine voilés, il leur a lancé un message qu’il ne pourra verser dans la complaisance, car seuls les méritants, selon lui, assisteront à cette finale.

A

un casse-tête pour Menad

N’ayant pu rejoindre le groupe a temps, car il n’est rentré sur Alger que mardi dernier à midi, le buteur du Mouloudia, Mustapha Djallit, s’est entraîné, hier, de manière ordinaire avec ses coéquipiers, en intégrant directement le groupe. Ce dernier disputera sa deuxième finale de Coupe d’Algérie mercredi prochain, après celle perdue face à la JSMB lorsqu’il portait les couleurs du WAT.

Djallit a repris les entraînements

Aucun écart disciplinaire ne sera toléré

du banc, mais il a su prendre les choses en main, en se montrant tolérant dans un premier temps. Le match contre le MCEE a mis à nu les carences de certains éléments

En se montrant intransigeant au sujet de la liste des dix-huit, Djamel Menad ne pourra en aucun cas tolérer un écart disciplinaire, à l’approche de la finale, du fait qu’il ne permettra à personne de remettre en cause ses choix. Ainsi, le coach du Mouloudia veille à ce que la sérénité du groupe soit préservée, car toute contestation sur les convoqués pourra porter préjudice au groupe. En effet, l’ex-buteur de l’EN a fait face, par le passé, à la grogne

MCA, à travers lequel il a jaugé la forme de tous les éléments, avant cette Coupe d’Algérie, en tournant l’ensemble de son effectif. Pas de changement par rapport à la liste habituelle

Vous avez entamé votre préparation de la finale de la Coupe d’Algérie, et la bonne ambiance qui règne dans le groupe est de bon augure… Une finale de Coupe d’Algérie demeure un rendez-vous particulier pour chaque joueur, car penser à jouer devant un stade plein à craquer et avoir la possibilité de brandir le trophée, cela vous donne une sensation particulière. Nous sommes, donc, déterminés à relever le défi, et cette ambiance qui règne dans le groupe est parmi les secrets de notre réussite cette saison. Le fait qu’on est solidaires sur le terrain, cela nous a permis de réussir de bons résultats. Le fait que le MCA a préservé son invincibilité, même en championnat, ne pensez-vous pas que cela reste un avantage pour votre équipe, sur le plan moral ? Bien qu’on ait souhaité gagner notre match face au MCEE, je pense que le point que nous avons récolté est réconfortant sur le plan moral, comme vous le dites, et met tout le groupe en confiance, car le fait de préserver cette série de bons résultats est rassurant à plus d’un titre, avant cette finale. En étant amoindris par l’absence de plusieurs éléments, nous avons

une nouvelle fois et offrir la coupe à nos supporters»
tout de même prouvé notre valeur face au MCEE. Pour preuve, en fin de partie, les supporters nous ont encouragés, et cela constitue une marque de confiance. Personnellement, j’étais sur le banc des remplaçants, et je pense que mes coéquipiers ont fait un match honorable. Si notre équipe n’avait pas réussi cette partie, les supporters ne nous auraient pas applaudis. Justement, les supporters vous ont encouragés et réclamaient la Coupe d’Algérie… On est en train de vivre une fin de saison exceptionnelle, et je remercie tous les supporters qui nous ont encouragés, lesquels ne ratent aucune occasion pour nous soutenir. C’est à nous, maintenant, de leur offrir la Coupe d’Algérie qu’ils réclamaient, et on n’a pas le droit de décevoir ce grand nombre de supporters qui se déplaceront au stade pour nous soutenir. Sentez-vous une certaine pression, avant ce rendez-vous ? Il est évident que la pression se fasse sentir, et je pense qu’elle sera plus intense à l’approche de la rencontre. Nous sommes habitués à gérer ce genre de situation, car face au CSC et l’ESS, le stade était plein à craquer, où l’ambiance res-

Kacem Mehdi «On saura battre l’USMA

Le dernier match livré face au MCEE a mis à nu les carences de certains joueurs remplaçants, qui réclamaient une place dans la liste des dix-huit. Ces derniers ont déçu leur coach, lequel leur a offert la chance d’effectuer leur rentrée en cours du jeu. Ainsi, ce match était une référence pour le coach du

Bien qu’il ne communique la liste des dix-huit que le jour de la mise au vert à l’hôtel Aurassi, apparemment, il n’y aura pas de surprises, car il tient à avoir les doublures nécessaires sur le banc des remplaçants. En plus de Djemili, il est évident que Djeghbala soit probablement parmi eux, du fait qu’Ak-

sas a plus de chance d’être titulaire face à l’USMA. Abderahmane Hachoud, qui est en baisse de forme, servira de doublure à Besseghir. Au milieu du terrain, il faut s’attendre à ce que Attafen et Ouali soient convoqués, ainsi que Moumen s’il est rétabli de son élongation à la cuisse. Et en attaque, logiquement, ce sera Yalaoui qui bénéficiera de la confiance de Menad. Maintenant, il ne reste qu’à savoir si le coach ne changera pas d’avis d’ici lundi prochain. K. M.

Hier matin, Bensalem et Moumen, qui souffraient de blessures ont repris le chemin des entraînements. Les deux joueurs, qui se sont entraînés en solo, peuvent intégrer le groupe d’ici à la fin de la semaine. Si Moumen peut bénéficier de la confiance de Menad pour faire partie de la liste des 18, Bensalem a peu de chances de faire partie des plans de son coach pour cette finale.

Bensalem et Moumen en solo

semblait à celle de la finale. A mon avis, nous avons un groupe assez expérimenté, dont la majorité des joueurs ont joué déjà au moins une finale. je ne pense qu’à gagner un titre avec le MCA, et ça sera une chose extraordinaire pour moi d’entamer mon expérience avec le Mouloudia par une consécration. D’aucuns estiment que votre équipe à les faveurs des pronostics par rapports à l’USMA… En finale, aucune équipe n’est avantagée, car seule la réalité du terrain tranche. Toutefois, nous avons déjà affronté l’USMA a deux reprises cette saison, et on saura comment la battre une nouvelle fois et offrir la coupe à nos supporters. Nous respectons notre adversaire, mais je n’imagine jamais perdre cette finale. Entretien réalisé par K. M.

Samedi passé, Djamel Menad a aligné tous ses joueurs, à l’exception des sanctionnés et des blessés, ou ceux qui sont sous la menace d’un quatrième carton, comme Aksas et Babouche. Néanmoins, le seul joueur qui a fait exception dans cette rencontre n’est autre que Kacem Mehdi. Bien que ce joueur soit prêt à prendre part à cette confrontation, Djamel Menad a préféré le ménager, lui qui reste incontestablement le poumon au milieu du terrain du Mouloudia, car c’est l’homme en forme de cette équipe actuellement. En étant sur le banc face au MCCE, son absence sur le terrain s’est fait nettement sentir, où un déséquilibre était constaté dans ce compartiment.

Il est l’homme en forme au milieu du terrain

Ainsi, Djamel Menad compte sur Kacem Mehdi pour la finale, lorsqu’on sait qu’au match retour du championnat face à l’USMA, c’est ce joueur a débloqué la situation à un quart d’heure de la fin du match. En effet, Kacem Mehdi, et d’une passe lumineuse à partir du milieu du terrain, a lancé Yachir dans le dos de la défense usmiste, et ce dernier n’a pu éviter la sortie de Zemmamouche, mais Djallit était bien présent pour reprendre le cuir et le pousser au fond des filets, offrant une précieuse victoire au MCA. Ainsi, Kacem Mehdi veut refaire le coup du match aller et participer à la consécration de son équipe, en confiant à ses proches qu’il sent un bon coup à jouer le jour J.

Il veut refaire le coup du match retour face à l’USMA

Pour les deux premières séances d’entraînement de la semaine, le coach du MCA a axé son travail sur le volet physique, afin de permettre à ses joueurs d’aborder cette finale en possession de tous leurs moyens. Ce n’est qu’à partir de samedi que Menad diminuera la charge pour entamer le travail tactique et apporter les dernières retouches, avant cette finale. Ce dernier compte accorder beaucoup plus de temps de récuperation à ses joueurs, à deux jours de la finale de Dame coupe. Autrement dit, les séances de travail seront écourtées. K. M.

Le travail tactique sera entamé ce samedi

Le CSA/MCA encourage l’équipe avant la finale
Le CSA/MCA, représenté par son président, Amar Brahmia, et les membres de son bureau, vont adresser un message de soutien et d’encouragement à l’équipe, avant la finale de la Coupe d’Algérie. Les responsables du club sportif amateur souhaitent voir leur équipe décrocher sa septième consécration en Coupe d’Algérie, et ils appellent tous les Mouloudéens à se mobiliser derrière leur équipe. Si on tient à observer le silence au sujet des affaires courantes du club, c’est pour ne pas donner l’occasion à leurs détracteurs de les accuser d’avoir perturbé l’équipe. Le moment est donc à la solidarité, afin que l’équipe puisse atteindre ses objectifs.

K. M.

Menad déjà
Coup d’œil MCA
e coach du MCA s’apprête à disputer sa deuxième finale d’affilée, après celle de la saison passée. Malgré sa longue expérience, Djamel Menad, qui a gagné tous les titres en tant que joueur, est à la recherche de sa première consécration comme entraîneur. Ce dernier, qui a perdu la finale la saison passée avec le Chabab, a déjà échoué en Coupe de l’UNAF face à l’EST. C’est pour cette raison qu’il est sous pression, bien qu’il essaye tant que mal à le cacher. Menad souhaite donc gagner son premier titre et prendre une revanche sur le sort.

N° 2265 Jeudi 25 avril 2013

07

L

sous pression !

nrico Fabbro est le dernier entraîneur ayant permis au Mouloudia d’Alger de remporter une coupe. Comme par hasard, c’était face à l’USMA, au stade du 5-Juillet. L’entraîneur mouloudéen nous a parlé de la finale de mercredi prochain entre les deux équipes qui se rencontrent pour la cinquième fois de l’histoire. Il dira : «Ce sera une finale entre deux clubs voisins. Elle ressemble beaucoup à la finale de Coupe d’Italie de cette année entre la Lazio et la Roma. En 2007, j’ai vécu des moments inoubliables. Il y avait une grande affluence au stade. Aujourd’hui, je parie sur une victoire du Mouloudia pour la 5e fois face à l’USMA en finale.»

Fabbro : «Le Mouloudia battra l’USMA en finale pour la 5e fois !»

E

«Le retour de Bouguèche donnera plus de percussion au secteur offensif»

Il a supervisé le match de l’USMA

L’ancien entraîneur mouloudéen et de la JS Kabylie parle de l’équipe du Mouloudia de cette saison : «Je pense que le Mouloudia renferme une très bonne équipe cette saison. Le retour de Bouguèche a donné du tonus à l’attaque. Je pense que les responsables ont bien fait de l’avoir recruté. Au début de la saison, le club avait quelques problèmes, mais par la suite, depuis la venue de Djamel Menad, les choses se sont améliorées. Pour ce qui est de l’USMA, je n’ai pas vu cette équipe cette saison, donc je ne peux rien vous dire sur elle.» rer sa stratégie de jeu et préparer ses joueurs à cette confrontation. rien à avoir gagné la Coupe d’Algérie avec le MCA n’est autre que l’ancien portier Abdenour Kaoua. C’était contre l’ASMO sur le score de quatre buts à trois. Faut-il rappeler que le Mouloudia a remporté deux autres Coupes d’Algérie en 2006 et 2007, mais l’équipe était entraînée respectivement par le Français Bracci et l’Italien Enrico Fabbro. K. M.

Même s’il connaît bien cette équipe de l’USMA qu’il a déjà affrontée, Djamel Menad a tenu à superviser son adversaire, à l’occasion du match aller de la finale de Coupe arabe que l’équipe a disputée à Koweït City. Cette rencontre était une belle aubaine au coach du MCA de décortiquer le jeu usmiste et évaluer la forme des joueurs. Des séances vidéo sont déjà programmées aux joueurs du Mouloudia, à l’approche de la finale, afin que Menad puisse élabo-

…. Kaoua, le dernier technicien algérien à avoir gagné la coupe avec le MCA

C’est Amrouche qui établira la liste de la délégation du MCA
ball. Toutefois et jusqu'à preuve du contraire, Kamel Amrouche n’a pas encore dressé sa liste car elle sera tributaire du nombre de médailles qui sont prévues à chaque formation. Ce dernier ne focalise pas sur le sujet, bien qu’il tienne à éviter toute polémique à ce sujet, car le plus important est de réunir tous les atouts afin que le Mouloudia puisse gagner cette Coupe d’Algérie.

S’il réussit à gagner cette Coupe d’Algérie, Djamel Menad aura aussi l’opportunité de battre un autre record, car le dernier technicien algé-

Pour Fabbro, le Mouloudia part largement favori pour remporter son septième trophée, son cinquième face à l’USM Alger. L’ancien entraîneur mouloudéen dira : «Je pense que le Mouloudia part largement favori pour remporter la Coupe d’Algérie, comme je l’ai dit. L’USMA n’aura pas la tâche facile, car elle aura en face des joueurs habitués à disputer des finales. Je parie sur une victoire du Mouloudia par un but à zéro signé Bouguèche ou Babouche.» B. G.

«Je pronostique une victoire du Mouloudia sur un but de Bouguèche ou Babouche»

Communiqué : Djezzy partenaire de l’université de Bechar

epuis quelques jours, une vive polémique est enclenchée au sujet de la liste officielle de la délégation du MCA qui sera établie pour cette finale de la Coupe d’Algérie. Ladite liste comprendra les joueurs, les membres du staff technique et les dirigeants du club qui, à la fin de la rencontre, salueront le président de la République et recevront leurs médailles. Dans l’entourage du vieux club algérois, des noms sont avancés pour faire partie de la liste en question et personne ne sait jusqu'à présent quel sera le nombre de médailles réservées à chaque club. C’est donc le président du Mouloudia qui établira cette liste et personne d’autre. Ainsi, la décision finale reviendra à Kamel Amrouche, en sa qualité de premier responsable du club.

D

«C’est moi qui établirai la liste de la finale !»
«Pour l’instant, nous n’avons pas établi la liste de la finale, mais il faut savoir que c’est moi qui vais l’établir et qu’il ne faut pas trop focaliser sur le sujet. Seulement, on attend que la FAF nous informe sur le nombre de personnes que comprendra notre délégation pour que je puisse dresser ladite liste», dira Amrouche

maintenant que ces parasites se découvrent des vertus de bienfaiteurs, après que le MCA s’est qualifié en finale.

Les parasites refont surface à la villa de Chéraga

Tous les noms des joueurs seront portés sur la fameuse liste

Le président du Mouloudia accorde la priorité aux joueurs et au staff technique qui sont les principaux acteurs de cette finale, sans pour autant oublier le staff médical, les représentants de la SSPA/MCA et de la section foot-

Ces derniers temps, et avant cette finale de Coupe d’Algérie, certaines personnes ont refait surface à la villa de Chéraga, croyant que la liste allait être établie au niveau de la section football. Ces derniers veulent faire partie de la délégation du Mouloudia ou prendre place au niveau de la tribune d’honneur, mais ils ont tendance à oublier qu’ils ont délaissé le club l’été dernier, au moment où le MCA avait besoin d’eux. En effet, l’été dernier, seul Ghrib et Rafik Hadj Ahmed ont assumé leurs responsabilités et c’est grâce à eux que le Mouloudia a rebondi cette saison, alors qu’il était sérieusement menacé. Voilà

Il a assisté aux obsèques du père de Dahmane Sayeh

Le président du Mouloudia s’est déplacé, hier après-midi, au cimetière, pour assister à l’enterrement du père du préparateur physique de l’équipe. Ainsi, Kamel Amrouche a tenu donc à présenter ses condoléances à Dahmane Sayeh ainsi qu’au nom des joueurs, des membres du staff technique. Pour rappel, Hadj Ahmed a ont assisté à l’enterrement. K. M.

Dans le cadre de sa politique de proximité, d’information et de formation dans les milieux universitaires, Djezzy, leader de la téléphonie mobile, a organisé une conférence au sein de l’université de Bechar, qui compte 17 000 étudiants, autour des métiers du Marketing, de la Communication et de la gestion des Ressources Humaines. La journée fut une occasion pour un panel de cadres de Djezzy de partager leurs expériences et leur savoir-faire avec les étudiants de cette université. Les cadres de Djezzy ont, chacun dans son domaine respectif, présenté à l’intention des étudiants présents des communications sur la conception d’un plan media et des techniques de commercialisation d’un produit. La journée s’est terminée par l’organisation d’un atelier qui a permis aux étudiants d’apprendre les techniques de rédaction d’un CV et de passation d’un entretien de recrutement. Ravis par cette initiative et la qualité des intervenants, les étudiants ainsi que le recteur de l’université de Bechar n’ont pas manqué de remercier Djezzy pour son engagement citoyen et tout l’intérêt qu’elle porte aux universités algériennes. Cette journée est l’acte 1 d’un ensemble d’actions et d’initiatives que Djezzy se propose d’entreprendre et de lancer au profit des universités du Sud et de la communauté estudiantine de cette région de l’Algérie. Elle souhaite ainsi, en tant qu’entreprise citoyenne, apporter tout son soutien et sa contribution à une institution qui constitue un vivier pourvoyeur de talents et de compétences au profit du monde de l’entreprise.

08
Stade : Sebbah Essalem (Koweït City) Affluence : faible Arbitres : Mohamed Arfa, Ahmed Aroubli et Aïssa Attaoui (Jordanie) Avertissements : Mortada Fall (5’), Fahd Arrachidi (33’) (Al Arabi) ; Daham (12’), Khoualed (54’), Chafaï (81’) (USMA)

N° 2265 Jeudi 25 avril 2013

Al Arabi 0 - USMA 0

Coup d’œil Coupe arabe

De notre envoyé spécial au Koweït : Mohamed Zerrouk

Al Arabi

Pour cette finale aller, jouée hier à Kuweit City face à Al Arabi, l’USM Alger a dû composer sans son défenseur habituel Mohamed Rabie Meah. Blessé à l’échauffement au niveau de la cheville du pied droit, l’ancien arrière latéral droit de l’Equipe nationale et de la JS Kabylie a déclaré forfait.

Meftah s’est blessé à l’échauffement

Abdeghafour, Mohamed Farih, Ali Maksid, Ahmed Arrachidi, Mortada Fall, Achamali, Al Hachach (Mohamed Djerragh 78’), Abdelkader Fall (Seid Adnane 64’), Fahd Arrachidi, Ahmed Al Haiel, Al Moussaoui Entraîneur : José Romao

USMA

Zemmamouche, Laïfaoui, Benmoussa, Chafaï, Khoualed, Koudri, Bouchema, Djediat, Tedjar (Benamara 79’), Daham (Andria 70’), Ferhat (Seguer 90’) Entraîneur : Courbis

Roland Courbis qui avait prévu un 4-3-3 pour aborder ce match aller de la finale de la Ligue des champions arabe a finalement changé de tactique. Courbis, qui a voulu renforcer son milieu de terrain, est passé au 4-5-1, avec comme seule pointe Daham Nordine. Peu inspiré dans ce match, ce dernier a été remplacé en seconde période par le Malgache Andrea

Courbis a changé de composante tactique

La délégation usmiste est arrivée une heure et demie avant le coup d’envoi de la partie. Logés à 15 minutes du lieu de la rencontre, les Algérois se sont déplacés sous forte escorte policière.

La délégation usmiste sous une forte escorte

Benamara n’a pas supporté le banc…
L’arrière droit de l’USM Alger, Youssef Benamara, n’était pas du tout content de sa mise sur le banc de touche hier. Benamara, qui s’attendait certainement à prendre en toute logique la place de son camarade Rabie Meah, blessé à l’échauffement, aurait mal digéré la titularisation de Laïfaoui, qui est, comme tout le monde le sait, un défenseur central de métier donc pas du tout en concurrence avec Meah. Seulement, en professionnel, Amar avait mis le masque, mais il a sportivement accepté la décision de Roland Courbis.

es Rouge et Noir sont à 90 minutes du bonheur. En ayant réussi, hier, à revenir avec un précieux match nul (0-0) de Koweït City, ils auront fait un grand pas vers le sacre final. Deux points positifs sont à retenir de cette première confrontation, l’USMA n’a pas perdu et n’a pas encaissé de but non plus. Certes, les deux équipes vont repartir à zéro le 14 mai prochain, mais avec un avantage de taille pour les Algériens, celui du terrain et du public. L’USMA ne va certainement pas rater une aussi belle opportunité de marquer son histoire avec un premier titre international. Cela dit, et concernant le match, les Usmistes ont débuté prudemment la rencontre, préférant attendre leur adversaire, mais en optant pour cette stratégie, ils ont subi le jeu et se sont exposés au danger, à l’image de cette tête d’Ahmed Haiel qui, heureusement, passe à côté (7’). Il y aura une deuxième alerte, trois minutes plus tard, sur un coup franc sur la gauche. Il est repris de la tête par Fahd Arrachidi qui a raté le cadre de peu. Sa balle va raser le poteau gauche de Zemmamouche (10’). Deux alertes qui ont obligé les Rouge et Noir à ne

L

Un grand pas vers le sacre
plus laisser l’initiative à leur vis-à-vis. Ils vont même aller les provoquer dans leurs derniers retranchements. La première réplique est signée Tedjar qui a profité d’un mauvais renvoi de la défense koweïtienne pour envoyer une grosse frappe des 20 mètres qui sera sauvée sur la ligne (21’). Le jeu va dès lors s’équilibrer, mais avec une USMA plus entreprenante, à l’image de cette chevauchée de Ferhat et une incursion dans la surface, avant que Mortada Fall ne parvienne à dégager in extremis (35’). Les Algériens poussent et essayent de trouver la brèche, mais c’est sur une balle arrêtée qu’ils vont créer le danger, avec la première grosse occasion du match. En exécutant un coup franc sur la droite, Benmoussa a failli ouvrir la marque, n’était le bout des doigts de Abdelghafour qui a pu, on ne sait trop comment, dévier la balle sur la transversale, avant de continuer son chemin en corner (38’). Six minutes plus tard, Al Arabi refait surface. Un contre rapide d’Ahmed Haiel permet à ce dernier de se retrouver face à Zemmamouche, mais le portier usmiste, qui avait anticipé, s’interpose. La balle revient au point de penalty dans les pieds de Fahd Arrachidi. Ce dernier, face à des bois

Pour remédier à cette défection de dernière minute, l’entraîneur Roland Courbis a fait appel au défenseur central de l’USMA, Abdelkader Laïfaoui, pour le suppléer. Pour rappel, il a déjà occupé ce poste d’arrière droit en Equipe nationale. C’était sous l’ère Saâdane, lors de la CAN 2010.

C’est Laïfaoui qui l’a remplacé

Ecarté de la liste des 18 concernés par cette première manche disputée à l’extérieur, Ahmed Gacemi, qui a été ménagé par Roland Courbis pour la finale de Coupe d’Algérie contre le Mouloudia, prévue le 1er Mais prochain, a finalement été repêché au dernier moment. La licence de Meah ayant été retirée de la feuille du match, c’est donc Gacemi qui a pris sa place.

Gacemi repêché au dernier moment

vides, va trouver le poteau droit de Zemmamouche, ratant lamentablement un but tout fait, avant que Chafaï ne dégage en catastrophe (44’). Une égalité parfaite en termes d’occasions entre les deux équipes en cette première mi-temps. A la reprise, Al Arabi va encore une fois se montrer plus entreprenant. C’est normal, il joue sur son terrain et devant son public. L’USMA recule et s’expose une nouvelle fois au danger. On jouait la 62’, quand Al Moussaoui a failli ouvrir la marque, suite à une belle remise d’Arrachidi. Seul face à Zemmamouche dans la surface, il ne cadre pas et sa balle sortira en six mètres. Al Moussaoui va se mettre encore une fois en évidence, mais son tir est intercepté par le portier algérois (77’). L’USMA va finir par contrôler les débats, notamment au milieu du terrain qu’ils vont dominer, à mesure que les minutes s’écoulent. Les Rouge et Noir ont même failli surprendre les Koweïtiens, à deux reprises, en fin de partie, d’abord par Ferhat qui a très mal repris un bon centre de Benamara en envoyant le cuir dans les décors (84’), puis par Andria qui n’a pas bien ajusté sa tête (87’). M. Z.

L’international bahreïni Said Adnan qui évolue au sein de la formation d’Al Arabi est venu aux nouvelles de son ex-équipier international algérien Rafik Saïfi. Adnan, qui s’est approché de nous avant le match, n’a pas oublié les gestes techniques de Saïfi. Il nous a surtout demandé ce qu’il devient.

Said Adnan vient aux nouvelles de Saïfi

L’arrière gauche de l’USM Alger paye cash le retour en forme de Mokhtar Benmoussa. L’ancien joueur du Mouloudia ne figurait même sur le banc des remplaçants. En manque de temps de jeu et donc de compétition, Boudebouda n’a pas été retenu par Roland Courbis.

Boudebouda n’a pas été retenu

Youssef Benamara a pris part au dix dernières minutes du match. Le joueur polyvalent de l’USM Alger a été incorporé par Roland Courbis à la 79’. Il a pris la place de son camarade Saad Tedjar.

… il a été incorporé à la 79’

C’est un Roland Courbis très réaliste et programmatique qui s’est présenté à la confé«On a joué contre une très bonne équipe de Le capitaine d’équipe de l’USM rence de presse d’après-match hier. Le l’USMA. On s’est créé des occasions mais malAlger reste positif avant la seconde coach usmiste a notamment déclaré heureusement on n’a pas su les transformer en qu’après ce résultat nul de zéro à zéro, manche de cette finale de la Coupe but. C’était équilibré mais je pense qu’on méritait tout reste à faire à Alger, lors du match de la Ligue des champions arabes : de marquer un but en seconde période. C’est la retour : «C’était un match équilibré où on «Comme vous l’avez vu, c’était diffipremière fois depuis l’entame de cette coupe que a eu quelques occasions quand même de nous n’avons pas marqué, cela signifie que nous cile. On pouvait toutefois marquer scorer. On a joué contre l’une des meilavons joué une très bonne équipe, surtout apau moins un but dans ce match noleures équipes au Koweït. On savait que pliquée et bien organisée. Maintenant en ce tamment en première période, où on cette équipe avait quelques absences à déqui concerne le match retour, ça va être s’est créé quelques occasions. On ne plorer aujourd’hui (hier) et cela signifie que le très difficile mais ça reste jouable match retour s’annonce très difficile chez nous. cache pas qu’on aurait bien aimé marpour nous. Le zéro à zéro ne Si j’étais l’entraîneur de cette équipe d’Al Arabi, je quer ce fameux but à l’extérieur qui nous nous condamne pas.» serais très heureux de savoir que l’USMA allait être aurait permis d’entreprendre le match retour M.Z. soumise à un long marathon avec la programmation de avec plus de tranquillité.» matchs difficiles en championnat, en Coupe d’Afrique et surtout avec cette finale de Coupe d’Algérie.» «C’était important

Courbis : «Tout reste à faire à Alger»

Romao (ent. Al Arabi) : «Tout reste jouable au match retour»

Khoualed : «On aurait pu marquer au moins un but»

Les supporteurs algériens de l’USM Alger ont eu des alliés de circonstances dans ce duel arabe joué hier face à Al Arabi. Ainsi, dans les gradins du stade Al Sabah Salem, des drapeaux du Club Africain et de l’ES Tunis étaient présents dans la tribune réservée aux fans Usmistes.

Des drapeaux de l’USMA, du Club Africains et de l’EST en force

«Bien sûr malgré toutes les difficultés, on en va pas baisser les bras, on ne sera pas une équipe facile à battre. Rien n’est joué, ce résultat de zéro à zéro nous laisse entrevoir la seconde manche chez nous avec plus d’ambitions. Ça reste ouvert, ça veut dire aussi que tout se jouera à Alger.»

«Malgré les difficultés, on ne sera pas une équipe facile à battre»

Les dirigeants usmistes ont accroché une banderole portant la photo du défunt Abdelkader Zerar, décédé il y a quelques jours. Par ce geste, très louable du reste, ils qui ont voulu rendre un hommage à leur ancien joueur et ex-gloire de l’équipe du FLN.

Abdelkader Zerar n’a pas été oublié

Mohamed Zerrouk

de ne pas encaisser» «La chose la plus importante dans cette rencontre est de n’avoir pas pris de but. Le match retour s’annonce difficile mais tout reste possible pour les deux équipes. C’est bien de n’avoir pas encaissé et même le fait de n’avoir pas marqué n’est pas un drame, parce que cela va nous pousser à l’aborder avec un autre état d’esprit.» M.Z.

Le Koweït compte une forte communauté algérienne et maghrébine. Hier, cela était bien visible avec le déplacement au stade Al Sabah d’un bon nombre de supporteurs algériens résidant dans la capitale koweïtienne. Pas spécialement des amoureux de l’USMA, ces Algériens, menés de drapeaux nationaux, ont tenu à se rendre en famille au stade pour encourager les Algérois. Parmi eux, cinq fans invétérés des Rouge et Noir se sont fortement fait entendre. M.Z.

Des familles algériennes présentes

A son arrivée mardi dernier à Koweït City, Rebbouh Haddad a accepté de nous accorder ce petit entretien dans la soirée où il a abordé l’actualité de son équipe. Sur la finale de la Coupe d’Algérie, celle de la Coupe arabe ainsi que les autres enjeux de la saison, le numéro deux des Rouge et Noir dit que l’USMA ne va rien lâcher : «Si nous avons atteint deux finales, cela prouve qu’on peut jouer sur tous les fronts.» Comment préparez-vous la finale de Coupe d’Algérie ? Il faut bien préparer cette grande finale que tout le peuple algérien attend. L’évènement et l’envergure de ce rendez-vous nous oblige à bien préparer ce match. Mais en ce moment (entretien réalisé mardi soir, ndlr), nous sommes concentrés sur la finale de la Coupe arabe qu’on compte remporter, et dès qu’on rentre au pays, on se penchera sur la finale de la Coupe d’Algérie. Pour motiver leur équipe, les Mouloudéens promettent une grosse prime à leurs joueurs. Et vous, comment allez-vous motiver vos joueurs, quel est le montant de la prime que vous allez leur octroyer ? Je crois que l’aspect financier n’a jamais été un problème pour nous, et nous joueurs, en arrivant en finale, pensent beaucoup plus à la consécration qu’à l’argent. Gagner une Coupe d’Algérie et avoir le privilège de la soulever n’arrive pas tous les jours. Nos joueurs ne pensent qu’à la soulever, ils ne se préoccupent pas par autre chose. Ils nous font confiance et on laissera tout ça après la finale. L’USMA va disputer deux finales cette saison, c’est un rêve qui est devenu réalité. Quels sont vos sentiments ? C’est une bonne chose d’arriver en finale et c’est la preuve que tout ce que nous avons fait n’est pas parti en fumée. Le plus important, c’est que nous avons atteint notre objectif qui est d’arriver en finale, et maintenant, le rêve c’est de soulever le trophée. Ça n’arrive pas à tout le monde de disputer une finale, et nous, nous allons en disputer deux, une le premier mais et l’autre le 14 mai. Je dirai que le petit rêve s’est réalisé, il reste le grand rêve, celui de soulever les deux trophées.

R. Haddad : «Notre petit rêve a été réalisé, il reste le grand rêve, celui de soulever les deux trophées»
Coup double USMA

N° 2265 Jeudi 25 avril 2013

09
Le président de l’ISMA n’a pas apprécié le fait que les responsables koweïtiens aient mis l’ancien logo sur les billets d’entrée et les invitations de la finale d’hier. C’était l’ancien logo avec l’insigne de Sonelgaz, alors que le logo actuel comporte une vue de la ville d’Alger. Le chef de la délégation de l’USMA, Mourad Belouchrani, a toutefois expliqué à Rebouh Haddad que les dirigeants d’Al Arabi ont pris le logo sur internet et qu’ils n’étaient pas au courant qu’il avait été changé.

La billetterie et les invitations portent l’ancien logo de l’USMA

match de la deuxième finale à Alger est dans trois semaines, l’équipe d’Al Arabi semble avoir tout mis au point en prévision de ce deuxième rendez-vous entre les deu x équipes. Les responsables du club koweïtien ont effet réglé toutes les que stions qui concernent leur voyage à Alger, en fixant la date de leur arrivée et il ne reste que les visas qu’ils von t retirer auprès de l’ambassade d’Algérie à Koweït City après avoir établi la liste des membres de leur délégation. Nous avons appris à ce sujet, qu’Al Arabi arrivera à Alger le jeudi 9 mai à bord d’un vol spécial à partir de la capitale koweïtienne, sans escale. Cela montre que l’adversaire de l’USMA accorde une grande attention à ce deuxième match puisqu’il va arriver cinq jours avant la finale.

Al Arabi le 9 mai à Alger sur un vol spécial Même si le

Cela dit, la programmation n’est pas faite pour arranger vos affaires. Rolland Courbis nous avait dit d’ailleurs qu’il allait en discuter avec vous. Un commentaire ? On en a déjà parlé, c’est un véritable problème pour nous, les joueurs n’arrivent pas à récupérer avec un rythme aussi infernal. Et face à d’aussi importants enjeux, on doit trouver une solution. Nous avons déjà saisi la Ligue de football professionnel, il n’est pas normal de jouer tous ces matchs en un laps de temps aussi court. En plus,

nous jouons une finale de Coupe arabe où on défend avant tout les couleurs nationales. Il faut que la Ligue nationale tienne compte de ce paramètre. Nous n’avons pas demandé grand-chose, nous avons seulement demandé à ce qu’on nous aide pour bien préparer cette finale, c’est tout. Courbis a demandé à ce qu’on lui reporte un seul match. Etes-vous d’accord avec lui ? Notre problème, c’est la finale retour de la Coupe arabe et l’entraîneur a raison de demander le reports d’un match avant la finale. Car nous allons jouer notre plus important match international et il est tout à fait logique que la ligue se mette de notre côté. Votre équipe continue à jouer sur quatre tableaux. Pensez-vous qu’elle est en mesure de tenir le coup ? A partir du moment où nous sommes parvenus à atteindre deux finales, cela prouve que nous sommes capables de jouer sur tous les fronts. Et notre objectif ne changera pas, c’est d’aller le plus loin possible dans les autres compétitions. En Coupe de la CAF, ça ne va pas très fort puisque vous venez de concéder le match nul à domicile face à l’US Bitam. Comment voyez-vous la situation ? Je considère ce résultat comme étant positif d’un côté et négatif d’un autre. Négatif parce qu’on n’a pas marqué de but et positif parce qu’on n’en a pas encaissé et ça c’est bien. Je dirai que les chances de notre équipe sont toujours intactes, on ne peut pas dire qu’on est éliminés. Tout le monde a vu ce qui s’est passé avec Al Ismaïly en demi-finale de la Coupe arabe. Nous avons réalisé le même résultat à l’aller et nous nous sommes qualifiés au retour aux tirs au but. En football, tout est possible et notre équipe est capable d’aller chercher la qualification au Gabon. En championnat, l’USMA occupe la cinquième place au classement. Pensez-vous qu’elle en mesure de finir la saison sur la deuxième marche du podium ? C’est sûr que c’est possible. Nous allons continuer à jouer avec tous les moyens qu’on a pour atteindre cet objectif. On ne baissera pas les bras jusqu’à la fin. Entretien réalisé par M. Zerrouk

A part l’ancien logo qui a été imprimé sur les billets, Rebouh Haddad a beaucoup aimé la conception des billets et leur qualité. Il a d’ailleurs demandé à Mourad Belouchrani de penser à confectionner les mêmes billets pour la finale retour, et peut-être même pour les autres matchs.

Haddad a demandé à ce qu’on imprime les mêmes billets pour la finale retour

Avant la finale du 14 mai, et au moment où les Koweïtiens d’Al Arabi prépareront tranquillement le match, les Usmistes seront appelés à disputer deux rencontres de championnat, un déplacement à Oran le 7 mai et la réception de la JSMB trois jours après. Ce n’est certainement pas la meilleure façon de préparer une finale d’une compétition internationale s’il n’y aura pas de changements dans la programmation. Les responsables de l’USMA ne comprennent pas comment la Ligue de football professionnel n’a pas pris cela en considération. Certains observateurs vont d’ailleurs jusqu’à dire que l’instance algérienne, en maintenant ce calendrier, avantage l’équipe koweïtienne au dépens de l’USMA.

Al Arabi bénéficiera de la surcharge du calendrier de l’USMA

La direction de l’USMA a déjà pris une décision concernant la date et l’heure du match de la finale retour. Selon les responsables du club présents au Koweït, le match aura lieu le 14 mai au 5-Juillet à partir de 16h. les responsables de l’USMA estiment que le 5-Juillet est le stade le mieux indiqué pour accueillir cette finale, mais la décision n’est pas encore définitive.

La finale retour le 14 mai au 5-Juillet à 16h

Selon Rebouh Haddad, il y a de grandes chances pour que la finale de la Coupe arabe se joue au 5-Juillet, mais la décision finale sera prise après le match du 1er Mai contre le Mouloudia. On verra après si le terrain du 5-Juillet sera en bon état ou non. Dans la cas où la pelouse ne plairait pas aux Usmistes, le stade Tchaker serait prêt à accueillir cette grande finale, nous dit-on.

On sera plus fixé après la finale de la Coupe d’Algérie

Les Rouge et Noir rentreront aujourd’hui au pays, leur arrivée est prévue à 12h30 après 12 heures de vol depuis leur décollage de Koweït City à bord d’un avion de la compagnie koweïtienne via Doha.

Retour aujourd’hui à Alger

Ils seront hébergés au Hilton

De son côté, la direction de l’USMA a tout prévu pour accueillir les Koweïtiens qui seront logés à l’hôtel Hilton des peins maritimes. On apprend aussi que l’équipe d’Al Arabi s’entraînera sur le terrain de la caserne de la protection civile de Dar El Beïa et à Bologhine.

10

L’

attaquant algérien du Vitoria Guimaraes, Hillal Soudani, réalise une fin de saison exceptionnelle. Qualifié pour la finale de la Coupe du Portugal, l’ancien Chélifien a permis lundi à son club d’accéder à la cinquième place du championnat, grâce notamment à son doublé décisif face à Olhanense. L’efficacité dont fait preuve le joueur depuis quelques journées maintenant ne semble pas passer inaperçue. En effet, plusieurs clubs européens seraient sur les rangs du numéro 22 des Verts, et à en croire les médias portugais, son départ à la fin de la saison ne fait auncun doute. Le journal A Bola a révélé, hier, que le club biélorusse du Dynamo Minsk serait plus qu’intéressé par les services du joueur et aurait même proposé une offre alléchante, en perspective de la saison prochaine. Une offre qui n’a pas vraiment emballé le joueur qu’il a de suite repoussée. Le Dynamo Minsk avait tout conclu avec Guimaraes, mais le joueur a refusé ! A Bola a souligné que les dirigeants de Minsk, club très popu-

Soudani repousse une offre alléchante de Biélorussie
N° 2265 Jeudi 25 avril 2013 laire en Biélorussie qui joue chaque saison les titres, ont rencontré leurs homologues du Vitoria Guimaraes dernièrement et leur ont formulé une offre très alléchante pour racheter le contrat de Soudani qui, rappelons-le, court jusqu’en juin 2014. La direction du Vitoria, qui envisage de vendre le joueur cet été pour renflouer les caisses et réduire les dettes du club, n’est pas restée insensible à la proposition des dirigeants biélorusses et aurait donné du coup son accord. Toutefois, il fallait convaincre le joueur d’accepter cette destination, peu prisée des footballeurs de haut niveau. Evidemment, ça n’a pas été le cas, puisque Soudani a refusé cette proposition et a expliqué à ses dirigeants que s’il devait quitter le club, ça sera uniquement pour rejoindre un autre grand championnat.

Coup d’œil Équipe nationale

En marge de la conférence de presse qu’il a animée avant-hier au centre d’entraînement du club, Saphir Taïder, le milieu de terrain de Bologne, a assuré ne rien savoir des sollicitations dont il ferait l’objet de la part de plusieurs grands clubs européens, à leur tête le Borussia Dortmund et aussi le Napoli. L’Algérien souligne que pour l’heure, l’idée d’un départ n’a pas encore effleuré son esprit, lui qui se sent parfaitement bien à Bologne. «Vous me parlez du Borussia Dortmund, mais qui vous a dit que je voulais quitter Bologne à l’issue de cette saison ? Personnellement, je n’ai rien entendu concernant l’intérêt de Dortmund et mon esprit est à 100 % avec Bologne. Je suis très heureux d’être dans ce club. Je suis très à l’aise ici et même très heureux», a-t-il répondu avec clarté aux journalistes présents. S. F.

je voulais quitter Bologne ?»

Taïder «Qui a dit que

Bouazza rentre à Paris

Le joueur pourrait jouer en France Toujours selon le journal A Bola, Soudani ne serait pas trop pressé de concrétiser son transfert. En effet, le joueur entend surtout terminer en force sa saison et rem-

Brahimi s’entraîne en solo

porter un titre avec le Vitoria (la finale de la Coupe du Portugal est prévue le 26 mai face au Benfica). Le joueur n’est pas inquiet, lui qui intéresse fortement plusieurs clubs français, à l’image du FC Sochaux notamment, Valenciennes et aussi Marseille. Il est donc très probable qu’on retrouve

l’ancien goléador de l’ASO Chlef en Ligue 1 la saison prochaine. A souligner que des clubs espagnols, à l’instar de Getafe et Granada CF, suivent eux aussi les performances du joueur. S. F.

Cadamuro : «Satisfait de mon rendement face à Osasuna»
itulaire pour la première fois cette saison, dimanche dernier face à Osasuna à l’occasion de la 32e journée de Liga, le défenseur algérien de la Real Sociedad, Liassine Bentaïba Cadamuro, tout heureux de retrouver du temps de jeu, après plusieurs mois de galère, a exprimé toute sa satisfaction, suite à son excellent rendement lors de cette partie importante. Dans une interview accordée au journal espagnol Marca, le joueur assure que même si ça n’a pas été facile pour lui de retrouver ses repères sur le terrain, lui qui n’a plus joué en Liga depuis plus de six mois, il n’empêche qu’il a fait ce que l’entraîneur lui a demandé de faire et que pour une première cette saison, il s’en est plus que bien sorti : «Il est clair que j’ai été très heureux de rejouer à nouveau avec mon club. Ça faisait des mois que je n’avais plus foulé les terrains de la Liga et le fait d’être titularisé lors de ce match face à Osasuna m’a fait énormément de bien. Le coach m’a demandé de surtout faire un match sérieux, de bien défendre et de participer aussi aux actions offensives de l’équipe. Je pense avoir bien rempli mon rôle et bien fait ce que l’entraîneur m’a dit de faire. Je suis très satisfait.»

N’entrant plus dans les plans de son coach, Hameur Bouazza, sociétaire du Racing Santander, ne semble pas trop satisfait de sa situation. Le joueur, qui ne figure plus dans les listes des convoqués pour les matchs de championnat, envisage sérieusement de quitter le club espagnol à la fin de saison, lui qui n’a connu que des problèmes depuis sa venue dans ce club l’été dernier. La presse espagnole a souligné d’ailleurs que le joueur a de nouveau quitté le pays en direction de la France, plus précisément Paris, prétextant des soucis familiaux.

Après avoir écourté la séance d’entraînement d’avant-hier en raison d’une douleur au niveau du genou, l’international algérien de Granada CF, Yacine Brahimi, n’a pas pris part, hier matin, avec ses coéquipiers à l’entraînement quotidien. En effet, le joueur s’est entraîné en solo, en marge du groupe, et a effectué quelques exercices avec la plus grande prudence. Ensuite, il a rallié la salle de gym, où il a suivi un programme spécifique en compagnie du kinésithérapeute du club. Pour l’heure, la participation de Brahimi pour la prochaine rencontre face à l’Espanyol Barcelone n’est pas encore certaine.

T

«Montanier m’a prévenu que j’allais débuter ce match»

beau jour de cette saison, Cadamuro a répondu : «Non, nous n’avons pas gagné au final. Si nous avions réussi à empocher les trois points, ça aurait sans doute été mon plus beau jour cette année. Le club visait la victoire et le fait d’avoir obtenu un nul ne nous rend pas tout à fait heureux. On a tout fait pour engranger la victoire, mais ça n’a pas marché. En tout cas, je peux vous assurer que même lorsque je n’ai pas joué la semaine dernière face au Rayo Vallecano, j’étais le plus heureux, car nous avions gagné le match.»

«Je suis victime de la grosse saison de mes concurrents»

«Ça aurait pu être mon plus beau jour si nous avions gagné le match»

A la question de savoit si ce dimanche 21 avril représentait pour lui son plus

Liassine Cadamuro assure que son entraîneur, le Français, Philippe Montanier, l’avait prévenu durant la semaine précédent le match d’Osasuna qu’il avait de grandes chances de jouer titulaire et qu’il devait par conséquent s’y préparer : «Le coach m’a dit durant la semaine d’avant-match que j’avais des chances de jouer. Il m’a expliqué que s’il ne récupérait pas De La Bella (l’habituel titulaire au poste d’arrière gauche), d’ici-là, c’est moi qui allais être titularisé. Je me suis du coup bien préparé en m’entraînant assidûment. Le discours du coach m’a motivé, je ne vous le cache pas et lorsque le match est arrivé, j’ai joué sans trop me poser de questions.»

Bien que déçu de ne pas jouer régulièrement cette saison, l’international algérien reste tout de même fair-play et accepte son sort, malgré tout. Il affirme que l’excellente saison que réalisent ses deux concurrents dans les couloirs fait qu’il n’a pas d’autre choix que d’attendre sagement son heure de gloire : «Je suis vraiment content de contribuer à cette course pour la quatrième place. L’equipe réalise une saison fantastique et on sent de la joie au sein du groupe. Tous les joueurs de l’effectif sont importants et même si j’ai envie d’enchaîner désormais les matchs, je sais que ça ne sera pas facile. Cette saison, je suis victime surtout de la grosse saison que sont en train de réaliser mes concurrents. Je dois accepter mon sort et soutenir l’équipe au lieu de bouder. Les résultats sont là et les joueurs qui sont souvent alignés jouent à un niveau incroyable. Je dois patienter et travailler encore et encore.»

«On a les moyens de battre Valence et décrocher cette qualification à la Ligue des champions»

lificative pour la prochaine Ligue des champions, à savoir le FC Valence. La partie, qui est prévue ce dimanche à San Sébastien, risque d’être très chaude, puisqu’en cas de victoire, la Real Sociedad garantirait presque cette 4e place, à cinq journées de la fin de la saison : «Valence possède une grande équipe, mais nous aussi, on a montré beaucoup de bonnes choses cette saison. On est tous motivés à faire un grand match dimanche et aller vers cet exploit qu’on est en train de réaliser jusque-là. On jouera à domicile devant nos milliers de fans. Nous pouvons gagner et réaliser ce magnifique rêve.» S. F.

Pour finir, le joueur a parlé de la prochaine rencontre qui opposera le club basque à son plus grand rival pour cette quatrième et dernière place qua-

Jeremie Aliadière, de mère algérienne, se confie au Buteur. L’attaquant du FC Lorient et exjoueur des Gunners d’Arsenal avoue avoir eu un contact avec Kourichi pour rejoindre l’Equipe nationale algérienne. Dans cette interview qu’il nous a accordée, il raconte des choses intéressantes. Appréciez !

Aliadière «Je suis fier de mes
N° 2265 Jeudi 25 avril 2013

Coup d’œil Équipe nationale

11

origines algériennes»
«J’attends une discussion avec Halilhodzic»

«Dommage que je n’ai jamais eu l’occasion de visiter ce pays !»

Après le large succès de l’AS Monaco, lundi soir, pour le compte de la 33e journée de la Ligue 2, face à Clermont Foot, le défenseur central de l’ASM, l’Algérien Carl Medjani, s’est exprimé au micro de l’Eurosport. Le joueur semble déterminé à atteindre l’objectif tracé, notamment par l’entraîneur qui vise carrément la première place en Ligue 2. Il déclare : «On a fait preuve d'une grande maîtrise, ce soir. On avait déjà livré une belle prestation contre Niort, il y a quinze jours, mais la réussite n'avait pas été au rendez-vous. Cette fois, cela a payé, on a mis quatre buts sans en prendre un ; tout le monde est content. C'est une grosse performance, mais on sait que ce n'est pas terminé. Le coach veut le titre. L'opération est belle, mais il reste cinq matchs et tant qu'on ne sera pas en L1 et mathématiquement champions, on ne sera pas satisfaits. On est loin d'être relâchés. Avec un coach italien, ça ne rigole pas ; on est une équipe de compétiteurs. Le projet est beau, la concurrence est saine, on a un super staff. On est vraiment bien ici.»

le titre, il faut l’avoir alors»

Medjani «Le coach veut

Tout le monde plus. Donc, je pense qu’il faudra attenpas du tout manifesté. sait que vous dre plus de contacts. Sans doute, vous avez une idée sur la avez une oriSans doute, vous vous attendez à une ferveur des supporters algériens, gine algédiscussion directe avec Vahid Halilsurtout durant l’épopée de la Coupe rienne, hodzic… du monde 2012… comment Evidemment. J’attends une discussion Effectivement. J’ai suivi ça, c’était vraiça ? avec Vahid Halilhodzic, le sélectionneur ment impressionnant. C’est une époque Oui, j’ai national. Comme je l’ai déjà dit à M. où le public suivait de près l’Equipe naune origine algéKourichi, je suis ouvert à toute discustionale. Même lors du match barrage rienne. A vrai dire, c’est du côté sion. J’attends que les discussions soient face à l’Egypte, il y avait beaucoup d’ende ma mère. Ma grand-mère est origiapprofondies pour en parler ensuite. gouement. Je connais des Algériens qui naire d’Algérie, précisément de la Kabysupportent la sélection nationale ; ils Si Halilhodzic décide de vous prenlie. Elle est venue en France, je crois, à m’ont raconté beaucoup de choses. Je dre en sélection, quelle sera votre rél’âge de vingt ans, juste après la Guerre sais que l’Algérie est un grand pays de ponse ? d’Algérie. Franchement, je ne sais pas trop. Il ne football et le peuple est tout le temps Avez-vous visité le pays ? derrière la sélection. Vraiment, c’est mafaut pas oublier que je ne suis jamais Malheureusement, non. Je n’ai gnifique. parti en Algérie ; je ne connais jamais eu la chance de venir rien du pays. Je ne connais Beaucoup de joueurs souhaitent en Algérie pour voir mes pas aussi les joueurs de jouer devant un tel public. Est-ce «A 30 ans, origines. J’aurais voulu l’Equipe nationale. Donc, votre cas ? c’est le avoir cette chance, mais avant de prendre n’imPas spécialement. J’ai déjà l’habitude c’est vraiment dommoment de porte quelle décision, il de jouer devant une excellente galerie. mage. Peut-être que va falloir bien réfléchir. Vous connaissez les supporters anglais. découvrir le j’aurais incessamment Pour ce qui est du public, mes amis A trente ans, ne pensezniveau cette chance. m’ont raconté beaucoup de choses de la vous pas que c’est le mointernational» Rentrons dans le vif galerie algérienne fanatique. J’ai eu ment pour vous de du sujet. Il y a l’entraîbeaucoup d’échos sur ce sujet. découvrir le niveau interneur adjoint de l’Equipe national ? Supposons que l’Equipe de France et nationale, Nordine KouriOui, c’est vrai. Je n’ai pas découl’Algérie vous convoquent en même chi, qui a pris attache avec vous… vert le niveau international par le passé, temps, qu’allez-vous choisir ? Oui, c’est vrai ce que vous dites. L’adà cause de certains problèmes que j’ai Je suis Français, je suis né ici et j’ai joint de l’entraîneur national, Kourichi, eus durant ma carrière, puis les blesgrandi en France, donc forcément, je m’a appelé au téléphone, il y a quelques sures que j’ai contractées. Maintenant, vais choisir l’Equipe de France. Mais, je jours de cela. avec la saison que je suis en train de ne suis pas retenu en Equipe de France, Qu’est-ce qu’il vous a dit au juste ? faire avec le FC Lorient, je pense que et pour l’Equipe d’Algérie, je n’ai eu Il voulait savoir si j’étais intéressé de c’est intéressant de découvrir le niqu’un premier contact avec l’adjoint du jouer au profit de l’Equipe nationale alveau international, pour voir sélectionneur national, M. Kourigérienne. C’était juste une première ce que je peux donner. chi. prise de contact. «On m’a Est-ce que vous suivez Quand allez-vous prendre Quel était votre réponse ? le parcours de une décision ? beaucoup On avait juste parlé comme ça. Il l’Equipe nationale alIl faut comprendre qu’il parlé de la m’avait posé presque les mêmes quesgérienne ? ne s’agit pas de prendre une galerie tions sur mes origines et ma relation Oui, évidemment. Je décision. Je suis à Lorient, algérienne» avec l’Algérie. On s’est promis de discusuis avec beaucoup d’intout le monde sait où je me ter encore une fois sur le sujet, mais detérêt le parcours de trouve. Si les gens s’intérespuis, je n’ai toujours pas eu la moindre l’Equipe nationale d’Algésent à mes services, ils n’ont discussion avec qui que ce soit sur ce rie. Comme je l’ai toujours dit, qu’à me contacter. Je me concensujet. j’ai une origine algérienne que je tre actuellement sur la fin de saison ne nie pas. Donc, je suis à peu près ce avec le FC Lorient. Réellement, êtes-vous intéressé de qui est en train de se faire en sélection, jouer au profit de l’Equipe nationale Suivez-vous un peu le championnat les résultats et où on en est. ? d’Algérie ? Je ne vous cache pas ; je ne sais pas On comprend que c’est une fierté Non, pas du tout. Je ne suis pas l’évotrop. On n’en est pas encore là. Il n’y a pour vous d’être Algérien… lution du championnat d’Algérie, domeu qu’un contact préliminaire entre moi Oui, bien sûr. Je suis fier d’avoir une mage ! et Kourichi depuis un moment, sans origine algérienne, sinon, je ne me serai Entretien réalisé par Hamza R.

Mansouri «Je compte apporter mon
expérience au football algérien»
«Je superviserai les jeunes Algériens à l’étranger»

des champions depuis des années»

Kadir «Je rêve de la Ligue

Foued Kadir a été interviewé dernièrement en compagnie de Rod Fanni, par une radio locale. L’attaquant algérien estime que l’OM est très proche de la Ligue des champions, qui demeure un rêve pour lui depuis des années, en disant : «Ça se passe plutôt pas mal ; c'est exceptionnel ce qu'ils font cette saison, et c'est vraiment super de retrouver un groupe où règne une super ambiance avec de super résultats, grâce à Rod notamment (ndlr : Fanni). Quand on est compétiteurs, on rêve du meilleur, et Marseille est l'un des plus grands clubs en France. Jai envie de goûter à la Ligue des champions ; j'en rêve depuis des années et j'espère que l'on gardera cette 2e place.»

H. R.

L’ancien capitaine des Verts, Yazid Mansouri, s’est exprimé, hier, à travers le site Internet mnafrica.net sur sa nouvelle mission au sein de la Fédération algérienne de football, après avoir été élu membre du bureau fédéral, lors de la dernière assemblée générale élective. En effet, la première mission qu’on lui a confiée réside dans la formation. A ce propos, il a déclaré : «Le chantier principal consiste à remettre à niveau la formation en Algérie. On est assez loin de la qualité des centres européens, et nous souhaitons, donc, nous inspirer de ce qui se passe en Europe. Visite des infrastructures, centre de formation, étude des méthodes de travail : nous irons directement sur place. Me concernant, je compte apporter mon expérience acquise en centre de formation du Havre, qui demeure l’un des meilleurs en France, et ce, afin de dégager une stratégie de formation cohérente.»

Comme tout le monde le sait, Yazid Mansouri supervisera tous les jeunes joueurs algériens évoluant à l’étranger, avant de les proposer aux différents sélectionneurs des Equipes nationales. Pour cela, il a expliqué sa tâche : «Ma deuxième mission concerne la prospection de jeunes talents. Il s’agit de rendre visite aux joueurs prometteurs, et étudier leur évolution afin de les proposer en équipes de jeunes catégories, parfois même en A si le joueur est susceptible d’apporter un plus. Le dernier mot reviendra, bien entendu, aux différents staffs.»

«Pour le métier d’entraîneur, cela m’intéresserait plus tard»

Le métier d’entraîneur intéresse Yazid Mansouri, mais pas pour le moment, comme il l’a si bien dit : «J’y pense… Cependant, c’est un projet qui m’intéresserait peut-être plus tard. Pour le moment, je préfère prendre du recul, apprendre et me concentrer sur mes missions. Peut-être que dans quelques années, je serai mieux disposé à entraîner, mais pas pour le moment.» H. R.

12

Dernière ligne droite avant El Harrach
N° 2265 Jeudi 25 avril 2013

Coup d’œil JSMB

Les blessures et la défection de plusieurs joueurs constituent un casse-tête à Solinas qui est en train de chercher les solutions à chaque séance d’entraînement. En effet, l’équipe qui a joué les deux dernies matches, face au CAB et l’ES Tunis, connaîtra encore quelques changements, ce samedi, face à l’USMH. Le premier secteur Le qui sera touché est le compartiment défensif avec le retour tirage au sort des du Malien Moussa Coulibaly qui devra remplacer le caquarts de finale de la pitaine Brahim Zafour qui souffre des adducteurs, afin LDC, le 14 mai de composer la charnière centrale avec son camarade Le tirage au sort des quarts de finales Mebarakou. de la Ligue des champions africaine est
prévu pour le mardi 14 mai prochain au

Mebarakou et Coulibaly pour composer la charnière centrale face à l’USMH

Parti avant-hier chez lui pour rester au chevet de sa mère, qui est très malade, le milieu récupérateur de la JSMB, Belkacem Nayati n’a pas encore repris. Pour le moment, rien n’est encore officiel mais tout pore à croire que Neyati ne sera pas présent ce samedi face à l’USMH. En plus de son état psychologique qui n’est pas au point, le joueur devra rester chez lui afin de s’occuper de sa famille.

Nayati incertain

L

Caire. Quant au tirage au sort des huitièmes Les deux joueurs pas concernés de finales bis, ce dernier sera organisé une par le match contre l’ES Tunis semaine avant, soit le 7 mai. C’est dire que Si Solinas espérait compter sur les services de ces la JSMB, même si elle ne sera pas qualifiée, deux joueurs face à l’USMH, il devra toutefois comdevra quand même jouer un tout dernier poser sans eux lors du match retour des huitièmes de match dans avec l’espoir de se qualifier à la phase des poules de la finale de la Ligue des champions contre l’ES Tunis, Coupe de la CAF. prévu le 4 mai prochain au stade de Radès. Comme tout le monde le sait, le jeune Mebarakou, qui a reçu un second carton jaune lors du match aller, samedi dernier, est déjà Bichari suspendu pour cumul de cartons, alors que Coulibaly pour diriger ne pourra pas jouer la compétition africaine, du fait USMH-JSMB qu’il n’est pas qualifié au niveau de la CAF à temps. La commission fédérale a communiqué, hier, les noms des arbitres désignés pour diriger les rencontres en retard du championnat de Ligue 1 programmées pour ce samedi. Pour ce qui concerne la rencontre de l’USMH contre la JSMB qui se jouera demain après-midi au stade du 1er-Novembre d’El Harrach, ce sera l’arbitre M. Bichari assisté des deux juges de touche, Salaouadji et Bourouba, qui l’officiera. Pour rappel, c’est la 3e fois que ce même arbitre est désigné pour officier une rencontre de la JSMB, après celles du CAB et du CRB, en déplacement aussi.

ors de la séance d'entraînements d'hier matin, Charef a mis en application son plan de bataille pour affronter la JSMB. En fait, c'est avec l'intention de mettre sur pied une équipe de guerriers capable de sortir victorieuse dans cette confrontation que l'entraîneur en chef a dû partager les tâches avec les membres du staff technique. Lui, a pris en charge l'aspect technique, quant à Haniched, il a pris en charge les gardiens. Après les exercices physiques et un repos de quelques minutes, Charef a scindé son équipe en deux groupes pour un match d'application. Mais avant cela, il a pris le soin de parler avec ses joueurs pendant dix bonnes minutes pour leur faire comprendre la stratégie qu'il compte adopter pour le match contre la SMB. Après le discours du coach auquel les joueurs sont restés très attentifs, le match d'application a été entamé. Les joueurs des deux camps se sont donnés avec sérieux et abnégation. On aurait dit qu'ils jouaient un match officiel. A la fin de la séance, ils semblaient exténués, tellement ils ont travaillé sans tricher. La balle est dans le camp des joueurs Pour le match contre la JSMB, les Harrachis ont là une bonne occasion de mettre le plein. Ce match sera d'une grande importance pour Charef et ses joueurs. Une performance qui demeure toutefois à leur portée, sachant que par la suite ils joueront deux fois encore à Alger. Désormais, la balle est dans le camp des joueurs. A eux d’en profiter. S’ils veulent terminer la phase

ses onze guerriers
retour à la deuxième place, ils doivent se transcender pour réaliser un sans-faute lors des prochaines rencontres. Une telle éventualité leur permettra d'entrevoir la suite du parcours avec beaucoup d'aisance et attendre un éventuel faux-pas du leader Ce matin, derniers réglages La séance de ce matin, qui aura lieu au stade Mohamadia sera consacrée au volet technico-tactique. Charef apportera les derniers réglages en perspective du match contre la JSMB. Cette séance sera décisive pour le staff technique, et à leur tête Charef, qui sera contraint de dégager son onze type. Bien qu'il ait déjà une idée sur les éléments qui débuteront le match, l'entraîneur harrachi devrait trancher au plus tard demain matin. Béjaïa, dernier virage avant le finish De son côté, le staff technique harrachi n'a pas hésité à secouer ses éléments en les incitant à se concentrer plus sur leur travail, tout en les motivant à réaliser un sans-faute pour terminer la saison sur le podium. Pour Charef, l’USMH doit impérativement rester accrochée au podium. «Désormais, tout point perdu vaudra son pesant d’or. Gagner à Mohamadia et grignoter le maximum à l'extérieur permettront au club d'éviter les calculs. Jusqu’à présent, on a eu la chance d'évoluer sans pression, mais, désormais, ce ne sera plus le cas. Certes, l'équipe garde ses chances intactes pour la seconde place. » Afin de ne pas fausser les calculs des supporters qui attendent avec beaucoup d’intérêt, les coéquipiers de Bounedjah sont, d'abord, dans l'obligation de gagner le match face à la JSMB, avant de penser aux trois autres rencontres. Donc, la balle est dans leur camp, et ils n'ont plus droit à l'erreur. Apparemment, les joueurs ont bien reçu le message et sont déterminés à battre leur adversaire et ne plus faire de concessions at home sils veulent terminer le championnat avec une place qualificative à la Champion’s League africaine. «En effet, on est conscients que notre mission ne sera pas facile, mais on ne doit pas voir les choses sous cet angle. Il faut gérer match par match et ne pas faire ce genre de calculs. A présent, on est concentrés sur le match contre la JSMB et les joueurs sont déterminés à arracher la victoire», nous dira Mekioui, le défenseur gauche. Ainsi, les Harrachis devront surtout bien négocier cette dernière ligne droite, avant l'arrivée. En plus de vouloir gagner les quatre prochains matches, il faut aussi penser à la récupération, puisque les Jaune et Noir

Charef prépare
N° 2265 Jeudi 25 avril 2013

Coup d’œil USMH

13
disputeront trois de leurs matches en l'espace de 15 jours.

C

onscient de la tâche qui attend son équipe lors de la prochaine journée, le coach béjaoui, qui est en train d’apporter les correctifs nécessaires en prévision de la rencontre de ce samedi devant l’USMH, devra faire face aussi à quelques défections. Après avoir augmenté un peu la charge durant les premières séances de cette semaine, il va certainement la baisser lors de la séance d’entraînement d’aujourd’hui qui sera très légère. Solinas axera son travail sur le plan psychologique, à l’approche du match de demain face à l’USMA à domicile. Les Béjaouis sont en train de préparer dans de bonnes conditions leur prochain rendez-vous malgré le dernier faux pas à domicile face à l’ES Tunis en Ligue des champions.

consorts ? Ce sera difficile pour lui et son équipe, surtout que l’attaque n’a pas encore convaincu et que la défense continue a montrer sa fragilité lors de la dernière rencontre malgré la présence de Zafour, Mebarakou et les autres qui sont tous des défenseurs expérimentés. En tous les cas, la JSMB doit chasser le doute et tenter de se refaire une santé dès ce samedi afin de conforter ses chances de se maintenir avant la fin de l’exercice actuel. Le coach veut éviter la pression Pour ne pas prendre le match de ce weekend contre les Harrachis, pour un match capital, Solinas a déclaré à sa troupe que cette équipe de l’USMH n’est pas un ogre, donc elle reste une équipe prenable. Mais cette rencontre reste très importante, donc il ne faut pas en avoir peur, il faut par contre travailler sérieusement cas seul le travail récompense. C’est le message du coach à ses capés, lui qui ne veut surtout pas mettre une pression inutile sur les épaules de ses joueurs afin qu’ils abordent ce match avec plus d’aisance. Les camarades de Nassim Boukmacha ont compris le message et travaillent durement pour réussir leur pari. Il faut croire que si même la

tâche s’annonce délicate devant une équipe très solide, les Béjaouis sont décidés à renouer avec le succès dès cette semaine.

Quelle tactique adoptera Solinas ? L’essentiel est donc de ne pas chuter encore. Rigueur et combativité seront la clé de ce match de ce samedi contre les Harrachis qui feront de leur mieux pour enchaîner un autre bon résultat. L’entraîneur Gianni Solinas trouvera-t-il les solutions adéquates pour contrecarrer les assauts de Bounedjah et

Un manager veut transférer Hadji en Arabie Saoudite
Quelques journées avant la fin de saison, le nom du jeune milieu de terrain de la JSMB, Abou Kacem Hadji, revient sur toutes les lèvres. En effet, ce dernier est demandé cette fois-ci en Arabie Saoudite. Plusieurs agents courent derrière Hadji dans le but de le placer dans un championnat étranger et bénéficier ainsi d’une quote-part de son transfert. C’est un agent de joueurs qui a pris attache avec le manager du joueur ici en Algérie, pour lui proposer de rejoindre dans les prochains jours le club d’El Ittifak Saoudi. En effet, la direction du club saoudien a mis le nom de Hadji sur son calepin, et ce, suite à la demande du coach de cette formation, qui a insisté sur la venue de ce joueur qui a reçu ces derniers jours, selon notre interlocuteur, une proposition financière alléchante. Comme tout le monde le sait, le club saoudien d’El Ittifak est entraîné par le coach algérien Toufik Rouabah, qui a comme adjoint l’ancien entraîneur des gardiens du WAT, Habbi, qui a rejoint ce club l’été dernier. Ainsi, la présence de ces deux hommes à la barre technique du club saoudien ne pourra que plaider en sa faveur. Habbi qui connait très bien Hadji ne pourra dire que du bien sur ce jeune joueur qui pourrait bien relancer sa carrière en Arabie Saoudite après avoir été marginalisé à la JSMB. En plus d’El Ittifak qui s’intéresse sérieusement à Hadji, on a appris d’une source très proche du joueur que ce dernier a eu plusieurs contacts ces derniers jours de la part de certains clubs algériens qui veulent d’ores et déjà s’attacher ses services dès la saison prochaine. En effet, les contacts pleuvent de partout sur le joueur que plusieurs clubs es-

Les joueurs promettent de réagir C’est donc un véritable message que les supporters béjaouis veulent adresser aux joueurs car, disent-ils, avec un rendement comme celui montré face au CAB en championnat, l’équipe n’ira pas loin. On espère qu’ils prennent conscience et réalisent la mission qui leur a été confiée, afin de réaliser le vœu de tous les amoureux de la balle ronde béjaouie. Alors, les camarades de Mebarakou devront récupérer et surtout rendre la joie à leurs supporters qui n’ont laissé tomber à aucun moment leur club favori. Mais en dépit de tout cela, les protégés de Solinas ne semblent pas contrariés, bien au contraire, ils se comportent comme des élèves studieux qui ont bien appris leur leçon afin de corriger les lacunes et aussi d’être plus volontaires dès la prochaine journée. S.A

Zeghli «L’USMH pratique du beau football, nous aussi»
Le jeune Kamel Zeghli estime que l’heure est venue de se racheter et de mettre fin à la série des mauvais résultats enregistrés jusque-là en championnat. Le joueur pense que le prochain match face aux Harrachis s’annonce d’une importance capitale pour l’équipe. Pour lui, seule la victoire débloquera la situation.
Comment se déroule la préparation de cette rencontre ? Dans de bonnes conditions, d’autant plus que le groupe a déjà oublié les deux revers consécutivement enregistrés, que ce soit en championnat ou bien en Ligue des champions, et sera animé d’une grande volonté pour réussir un résultat positif à El Harrach. Donc, vous avez déjà oublié le faux pas face à l’Espérance ? Il le faut bien, nous avons d’autres matches qui nous attendent et que nous devons bien préparer pour justement pouvoir nous racheter de ce énième échec. Cela dit, il est vrai que moralement les séquelles ne vont pas être faciles à effacer, mais il nous suffirait juste d’un bon résultat pour que ça aille mieux. Ce samedi, vous avez El Harrach comme adversaire. Un rendez-vous à ne pas rater, n’est-ce pas ? Ce sera un match très difficile pour les deux équipes, l’USMH qui a réalisé un parcours honorable jusqu’à présent essayera de rester sur sa lancée. Pour notre part, on est condamnés à réaliser un bon résultat pour se maintenir. On fera tout pour revenir au bercail avec le meilleur score possible. Je dirais donc que lors de cette rencontre, nous n’avons d’autre alternative que de réaliser un bon résultat pour aborder le match de Ligue des champions sous de bons auspices. L’USMH chez elle jouera pour la victoire et non pour

Bechouche : «On doit réapprendre à gagner» Déçus de n'avoir pas pu gagner à Oran face au MCO, les Harrachis veulent prendre une revanche sur le sort dès ce week-end à Mohamadia contre la JSMB. Pour cette confrontation, la plupart des joueurs ont promis de réagir pour réaliser un bon résultat qui rassurera les supporters et redonnera confiance au groupe. «C'est important pour le moral des joueurs de réaliser un bon résultat à domicile. Important parce qu'on aura par la suite deux autres matches difficiles, l’un à Bel Abbès et l’autre contre le Chabab de Belouizdad », nous dira Bechouche avant d’enchaîner : «La défaite contre le MCO à Oran nous est restée en travers de la gorge car le résultat ne reflète pas la physionomie du match», avant d'ajouter : «Ce n'est pas la fin du monde, car il nous reste encore cinq matchs à livrer. Nous aurons l'occasion de nous rattraper.» Interrogé sur les chances de son équipe à deux jours du match, l'adjoint de Charef dira : «Ce sera dur pour le groupe. Vous savez, c’est une rencontre où on est appelés à réagir et à gagner pour retrouver la confiance. Nous allons jouer à fond ce match contre les Bougiotes. On reste sur un faux pas, et on doit remporter ce match pour se racheter et pour prouver à nos supporters que nous sommes au mieux de notre forme.» NacerEddine RATNI

L'entraîneur harrachi n'a toujours pas tranché concernant les éléments qui pallieront les absences. Charef attendra jusqu'à la dernière minute pour trancher. Des solutions, il en a mais il semble tergiverser pour le choix de la meilleure formule qui permettra à son équipe de se comporter de la meilleure des façons.

Le onze pas encore connu

La présence de Rouabah et Habbi plaidera en sa faveur

Néanmoins, le détail qui mérite d’être signalé, c’est que Hadji n’est pas libre de son destin et qu’il est encore lié à la JSMB jusqu’en juin de l’année 2015. Ce dernier qui a débarqué l’été dernier à la JSMB, a signé un contrat de trois ans avec le club béjaoui. C’est dire que ce dernier ne sera libre que si la direction de la JSMB accepte de le céder pour le club qui voudra l’enrôler dès la saison prochaine. Le joueur est en train de vivre presque la même situation que la saison écoulée, car voulant quitter le WAT à tout prix l’été dernier alors qu’il était sous contrat avec les Zianides, la direction béjaouie était contrainte de payer pas moins de 600 millions à celle du WAT pour la libération du joueur qui a joué six mois à titre de prêt au Mouloudia d’Alger avant de rejoindre les rangs de la JSMB. La direction de la JSMB, qui a décidé de ne pas s’opposer au désir de n’importe quel joueur de changer d’air, s’il possède les solutions de rechange, comme c’était le cas avec le départ de Bahloul et Bourekba lors du mercato hivernal dernier, les responsables de la JSMB ne seront pas contre le départ de Hadji qui, apparemment, ne veut plus rester à Béjaïa après une saison jugée ratée. Toutefois, ce dernier devra encore une fois négocier sa lettre de libération. Ainsi, soit il se chargera lui-même de l’acheter et aller rejoindre le club de son choix ou bien il confiera cette mission aux clubs qui le veulent.

Il est lié à la JSMB jusqu’en juin 2015

pèrent voir parmi leur effectif. Toutefois, lors d’une récente déclaration, Hadji nous a fait savoir qu’il souhaite attendre la fin de saison pour y voir plus clair.

La direction ne sera pas contre son transfert, mais…

Plusieurs clubs en Algérie le courtisent aussi

un autre résultat. Cela étant, votre tâche ne sera pas simple… C’est sûr que cette rencontre sera difficile. Je le reconnais, d’autant plus qu’elle se déroulera sur le terrain de l’adversaire. C’est toujours un avantage psychologique pour l’équipe qui joue sur son terrain. Mais de toute façon, cette rencontre sera aussi importante pour nous que pour notre adversaire. Mais vous imaginez bien que nous n’allons pas nous laisser faire aussi facilement. Comment comptez-vous procéder pour arracher des points ? Dès le coup d’envoi, on essayera de prendre les choses en main, pour non seulement rester dans le match, mais aussi pour pousser l’adversaire à l’erreur. On va rester compacts derrière et essayer surtout de profiter des moments forts du match pour mettre l’adversaire en difficulté. Mais dans le camp adverse, on doit penser la même chose… C’est sûr que l’USMH jouera pour la gagne, mais nous aussi. On ne se déplacera pas à El Harrach pour limiter les dégâts. On ira là-bas pour chercher le meilleur résultat possible. Ce ne sera pas une mince affaire devant cette équipe qui pratique un bon football, mais je pense qu’on a les moyens pour les surprendre chez eux. Entretien réalisé par S. A.

Le mauvais choix de la FAF
Finale de Coupe d’Algérie (U21) USMH-ASO à Omar-Hamadi Même si, pour l’instant, rien n’est encore officiel, selon une source sûre et proche de la Ligue nationale, la finale de la Coupe d’Algérie des U21 entre l’USMH et l’ASO se jouera au stade Omar-Hamadi. Ce choix de l’enceinte de Bologhine pour abriter une finale entre deux des plus grandes écoles de football en Algérie n’est pas le meilleur, car il présente un grand risque. C’est pourquoi l’annonce de cette information n’a pas été sans susciter quelques interrogations dans le milieu sportif harrachi sur les raisons qui ont poussé la Fédération à opter pour le stade de Bologhine avec tout les risques d’incidents que cela peut engendrer entre les supporters du MCA et de l’USMH qui se déplaceront en masse pour apporter un soutien à leur équipe. Inconscience ou incompétence ? Après cette décision de l’instance suprême de notre football, une question s’impose : pourquoi ce choix du stade de Bologhine pour abriter la finale des U21 sachant qu'il présente un risque considérable d’autant plus que la FAF avait plusieurs autres options, comme les stades Tchaker, Zéralda, Dar El Beïda, Kouba et le 20-Août ? Si ce choix est intentionnel pour créer un effet psychologique qui pourrait influer négativement sur l’esprit des jeunes Harrachis ou encore pour éviter aux supporters de l’USMH de se déplacer en masse, de peur des représailles de la part des supporters du MCA qui seront nombreux à défiler aux alentours du stade OmarHamadi, à la veille de la finale et avec tous les risques d’incidents que cela pourrait provoquer entre Harrachis et Mouloudéens. Cela s’appelle de l’inconscience. Mais si, en prenant cette décision, la fédération n’a pas tenu compte du risque que cela pourrait engendrer, cela s’appellera de l’incompétence. N. R.

JSMB, on devra gérer la première mi-temps»
Vous êtes sûrement concentrés sur le match face à la JSMB. Comment préparez-vous cette rencontre ? Dans de bonnes conditions, d'autant plus que le groupe est animé d'une grande volonté pour réussir un résultat positif. On profitera de l’avantage du terrain et du soutien de notre public pour arracher un

Boulakhoua «Face à la

S.A

succès. Mais cette rencontre sera autant importante pour vous que pour votre adversaire qui n’a pas encore assuré définitivement son maintien en Ligue 1… C’est certain, mais comme on jouera à domicile, vous imaginez bien que nous n'allons pas laisser filer une occasion pareille pour engranger trois autres points. Comment comptez-vous procéder pour arracher des points ? Dès le coup d'envoi, on essayera de prendre les choses en main pour non seulement rester

dans le match mais aussi pour pousser l'adversaire à l'erreur. Il faut qu'on arrive à bien gérer la première période où nous devons faire le jeu pour porter le danger chez l'adversaire, trouver la faille et éviter d'encaisser. Lors de la seconde période, c'est une toute autre histoire, et je pense qu'à ce moment-là on aura vraiment un bon coup à jouer. Vous semblez certain de remporter une victoire ? Non, on n’est jamais sûr de gagner. Dans une rencontre, tout peut arriver : on peut dominer et se créer de nombreuses occasions et puis à la fin, on peut perdre. C'est vous dire que le résultat final d'une rencontre dépend de plusieurs paramètres. Cela dit, on ne peut avancer aucun pronostic, avant le coup de sifflet final de l'arbitre. A votre avis, quels sont les atouts majeurs pour gagner un match ? A mon avis, une bonne organisation, une grande volonté et beaucoup de réalisme sont des paramètres très importants. Aussi, on ne doit pas négliger l'arbitrage qui peut influer sur le résultat final Entretien réalisé par NacerEddine RATNI

14
Qui a demandé aux espoirs de s’entraîner avec les seniors ? G Presque une trentaine de joueurs se sont présentés, avant-hier, aux entraînements dont certains espoirs qui ont profité de l’occasion du changement du staff technique pour renforcer les rangs de l’équipe fanion. Mais l’on ne sait pas dans l’entourage du club qui a autorisé ces jeunes à se faufiler chez les séniors au point de compliquer davantage le travail du nouvel entraîneur. L’on se demande également que peuvent apporter de plus ces jeunes joueurs en ce moment précis de la saison sachant également qu’ils sont derniers au classement de leur championnat. Henkouche content pour Belatoui G L’ancien coach des Hamraoua, Mohamed Henkouche, qui estime que le MCO a changé trop d’entraîneurs cette saison pense, néanmoins, que le choix de Belatoui est l’idéal et qu’il aurait dû être désigné bien avant : « Belatoui est un entraîneur qui ne grille pas les étapes. Je l’ai connu comme joueur chez moi et je suis fasciné par la façon avec laquelle il aborde ce métier d’entraîneur en exerçant pratiquement partout. » Avant d’ajouter : « Je souhaite seulement que l’équipe arrive à se maintenir et qu’un brin de stabilité souffle sur la maison du MCO afin que Belatoui puisse travailler en toute quiétude. C’est un gentil garçon qui est très estimé par tout le monde non seulement à Oran mais un peu partout. »

N° 2265 Jeudi 25 avril 2013

Coup flou MCO

G

G

Il est de retour à Oran

Nechma veut rencontrer Abdelilah G Ramené par le désormais exentraîneur, Slimani Sid Ahmed, Sofiane Nechma qui a prolongé son séjour à Alger suite au décès de son père dû à un accident de la circulation, devait se rendre hier à Oran pour discuter de son avenir avec les dirigeants du club. A rappeler que Belatoui avait confirmé, hier, que les deux adjoints ainsi que l’entraîneur des gardiens seront maintenus à la barre technique du club. A. L.

G

a prise de contact de l’entraîneur en chef, Omar Belatoui, n’a pas été aussi calme que l’on pensait. Alors qu’on s’attendait que la sérénité soit de mise, suite à ce changement opéré au niveau de l’encadrement technique de l’équipe, un accident s’est produit au coup d’envoi de la séance puisque le manager général de l’équipe Abdennour et le joueur Bourzama ont échangé des mots aigres-doux avant que les choses ne dégénèrent aux yeux de tous les présents au stade Habib-Bouakeul. Un incident qui est comme un cheveu dans le soupe pour le coach du Mouloudia d’Oran qui s’st retrouvé cinq minutes seulement après sa prise de fonction face à un dilemme pour le moins inattendu. Bien que les choses se

L

mouvementée pour Belatoui
soient déroulées le plus normalement du monde par la suite, l’entraîneur s’est retrouvé face à un problème qu’il doit résoudre avant que des cas similaires n’éclatent au grand jour. « Je ne tolèrerai dorénavant aucun écart disciplinaire » A la question de connaître sa réaction, suite à cet incident, Belatoui a été tout d’abord surpris par le comportement du joueur. « J’avais d’abord du mal à réaliser que Bourzama et Abdennour se soient disputés. Je n’ai d’ailleurs pas bien vu l’action. Bien que l’incident soit clos puisque les deux personnes se sont réconciliées dans la soirée, personnellement, je ne pouvais pas prendre une décision concernant ce problème puisque j’avais à peine cinq minutes de commencer mon travail. Mais, croyez-moi que c’était l’occasion pour moi d’avertir le groupe. Je

Prise de contact

ne tolérerai plus un autre écart disciplinaire. Je n’hésiterai pas à renvoyer dorénavant un joueur qui manque de respect que ce soit à un dirigeant ou un coéquipier », dit-il.

« Le groupe veut relever le défi » Comme il fallait s’y attendre, le nouvel entraîneur s’est entretenu avec ses éléments avant le coup d’envoi de la première séance qui a eu lieu au stade Habib-Bouakeul. «Il fallait bien causer aux joueurs avant que je ne commence mon travail. En tous les cas, j’ai senti une réelle intention de la part des joueurs de faire des sacrifices et sauver l’équipe. Mis à part ce petit incident, je pense que la prise de contact s’est déroulée le plus normalement du monde », dit-il.

un simple malentendu avec Abdennour»

Bourzama «C’était

Que s’est-il passé avec le manager général Abdennour, et il est là pour en témoigner. Il a dennour, avant-hier, en début de séance ? seulement glissé. Je suis, tout d’abord, étonné que certaines aujourd’hui au matin au stade HabibPar la suite, vous vous êtes réconcilié personnes ont eu tendance à exagérer Bouakeul, leur premier match amical avec Abdennour ? la scène car rien de grave ne s’est sous la houlette de Belatoui. Ils deOui, bien sûr ! il fallait que je me réconciproduit entre le manager vront, en effet, défier la formation d’El lie avec lui car, tout d’abord, il est plus âgé et moi. C’est vrai Kerma. Un match durant lequel le que moi. Je lui ai, donc, présenté mes exqu’on s’est disnouvel entraîneur devra faire tourner cuses et c’ é tait réciproque, car Abdennour a D’habitude putés au la plupart de ses éléments, histoire de reconnu devant le P-DG que je ne lui ai rien très calme bord du voir de plus près la forme dans lafait sauf peut-être ma réaction verbale qui et réputé terrain car quelle se trouve la plupart de ses éléétait un peu excessive. Il fallait aussi qu’on rétrès gentil, j’ai refusé ments et aussi donner la chance à tablisse la vérité devant le président à qui on a Chafik Bourde lui adresser la parole. Il a voulu poser la main ceux qui ne jouent pas souvent raconté des mensonges. Il croyait qu’on en est zama a dû sur mon épaule mais je ne l’ai pas laissé faire. Il a d’avoir non seulement quelques miarrivés aux mains. Par la suite, on s’est bien exréagir d’une par la suite glissé. Je ne lui ai asséné aucun coup nutes dans le jambes mais montrer pliqué et les choses sont rentrées dans l’ordre. façon un peu comme ne cessent de le véhiculer certaines perde quoi ils sont capables. Avez-vous discuté avec votre coach au sujet sonnes malintentionnées. Mon éducation ne excessive face … Et Araba la semaine de cet incident ? me permet pas d’échanger des coups de poing au manager de prochaine Belatoui me connaît très bien. Il était bien avec quelqu’un plus âgé que moi et qui est de l’équipe AbdeEn plus du match d’aujourd’hui, évidemment surpris par ma réaction. Lui aussi surcroît mon dirigeant. nour Seddik. Un le Mouloudia d’Oran donnera la n’a pas bien vu la scène. Je lui ai fait des excuses incident qui a Mais ce geste a été mal apprécié par les disemaine prochaine la réplique à la car je voulais moi aussi que sa prise de contact fait le tour de la rigeants ainsi que l’entraîneur... formation d’Araba pour un seavec le groupe soit irréprochable. Que voulez-vous que je vous dise ? J’étais cond match amical dont on n’a ville avant-hier Mis à part cet incident, comment s’est déroudans un moment de colère et de déception pas encore fixé la date. Belatoui dans la soirée. Le lée cette prise de contact ? à la fois. Cela fait un bon bout de temps veut, en effet, avoir une idée fixe joueur revient sur Tout les joueurs connaissent Belatoui que ce que je me suis retrouvé sur le banc de sur la composante du onze qui cet accrochage. soit par son passé au Mouloudia ou ses perfortouche sans aucune explication de la part aura la tâche de gagner le promances comme entraîneur au MCO ou ailleurs. du staff technique, encore moins des dirichain match au stade HabibOn sait parfaitement que la balle est dans notre geants. C’est vrai que j’en voulais au maBouakeul face à l’USM Alger. camp, nous les joueurs. C’est à nous de faire l’esnager de n’avoir pas défendu ma cause. A. L. Mais, je regrette cet incident. Encore une sentiel du travail sur le terrain. On est donc appelés à l’aider dans sa tâche et respecter ses choix sur Boumechra fois, je dois préciser que je n’ai rien fait indisponible 10 jours de grave. Je jure que je n’ai pas levé le terrain. Entretien réalisé par Amine L. Le milieu offensif des Hamraoua, la main sur AbFarradji Salim Boumechra, s’est présenté avantrisque de passer C’est avec beaucoup de tristesse hier lors de la reprise des entraînements en conseil de discipline Sebbah, que la famille du Mouloudia Aoued avec un certificat médical d’indisponibilité Selon une source proche du club Bourzama, Dagoulou et d’Oran a appris, avant-hier, le aux abonnés de 10 jours suite à une blessure au niveau d'El Hamri, le gardien de but Farradji Ouasti s'entraînent en solo décès de l’un des fils de l’ancien absents des adducteurs. Le joueur, qui était en Mohamd-Seghier risque de passer en Quatre éléments et non des moinjoueur, Bessah Brahim, en l’ocC'est pour la deuxième tenue de ville pour assister à la prise de conseil de discipline suite à son compordres se sont entraînés, hier, au stade currence Kacem. En cette doulouséance consécutive que le mecontact avec le nouvel entraîneur, risque tement dans le vestiaire, à l'issue du Habib-Bouakeul, en solo. Il s'agit de reuse et tragique circonstance, neur de jeu, Aoued Mohamedainsi de rater le prochain match contre match contre le CA Batna. Il semble Sebbah Abidine, Bourzama Chafik, Amine Lamri ainsi que le collectif Amine, ne s'est pas présenté l’USM Alger prévu le 7 mai prochain que le portier en question ait proOuasti Zoubir et Edus Dagolou. Les du Buteur présentent leurs sinaux entraînements. Personne au stade Habib-Bouakeul. noncé des mots déplacés enjoueurs précités souffrent de cères condoléances à la famille ne connaît les raisons de vers la direction du légères blessures. Bessah. A Dieu nous appartenons l'absence du joueur. club. et à Lui nous retournons.

MCO défiera El Kerma aujourd’hui àLesBouakeul… coéquipiers de Berradja livreront,

Amine L.

Condoléances

Suite aux rumeurs d’un arrangement du match contre le CABBA

victoire contre le CAB

Bouali veut une
Coup flou CRB

N° 2265 Jeudi 25 avril 2013

15
CRB-JSK, en amical aujourd’hui

Afin de meubler le vide, le staff technique du CRB a programmé un match amical aujourd’hui face à la JSK, sur le terrain de la Protection civile de Dar El Beïda, à partir de 10h. Prévu initialement au stade de Boumerdès, le match se déroulera finalement à Alger. Cette joute amicale permettra à la formation belouizdadie de sortir de la routine des entraînements et rester dans le rythme de la compétition. Le staff technique en profitera pour préparer son prochain match face au CAB où la victoire semble impérative pour les Belouzidadis, afin de faire taire la rumeur d’un éventuel arrangement de ladite rencontre.

entraîneur du CRB, Fouad Bouali, s’est réuni hier avec ses joueurs, en marge de la séance d’entraînement qui s’est déroulée au 20-Août-55. Le technicien belouzidadi en a profité pour revenir sur le dernier match perdu à Bordj Bou Arréridj et qui a fait couler beaucoup d’encre et de salive. En effet, les multiples absences qu’a connues l’effectif belouizdadi lors de cette confrontation ont donné matière à spéculation aux supporters qui n’ont pas hésité à soupçonner la direction d’avoir arrangé le match. Le coach des Rouge et Blanc a expliqué à ses poulains que seule la victoire lors de la prochaine journée face au CAB fera taire ces mauvaises langues et dissiper le doute qui commence à peser sur le groupe. Fouad Bouali a demandé à ses joueurs de ne pas

L’

Recruté au dernier mercato hivernal, le milieu offensif, Merouane Dahar, est en train de monter en puissance lors de ces derniers matches de championnat. Titularisé lors de la rencontre face à l’ESS de la 25e journée du championnat, le jeune Belouizdadi a été l’un des meilleurs joueurs sur le terrain, avec un joli but à la clé. Le transfuge de l’Etoile du Sahel (Tunisie) est bien parti pour être la révélation de cette fin de saison.
Comment est l’ambiance au sein du groupe, après tout ce qui a été dit sur le dernier match contre le CABBA ? Tout d’abord, je ne suis pas au courant de ce qui s’est dit sur ce match. C’est hier seulement que j’ai entendu quelqu’un parler d’un arrangement de la rencontre de Bordj. Si c’est à cela que vous faites allusion, je vous assure qu’il n’y a jamais eu d’arrangement. Bien au contraire, on a joué à fond et fait le match qu’il fallait. En football, il y a un ga-

Dahar : «Je n’ai pas encore montré toutes mes qualités»
gnant et un perdant. Et si on perd cela ne signifie pas forcément qu’on a vendu le match. Ce ne sont pas les joueurs alignés contre le CABBA qui ont été mis en cause, mais l’absence de plusieurs cadres de l’équipe qui a suscité la polémique… Franchement, je ne m’intéresse pas à tout ce qui se dit à ce sujet. J’essaye de me concentrer sur le terrain, je prends mon sac, je me rends aux entraînements, si on me demande de jouer, je fais mon match comme il se doit, un point c’est tout. Autre chose ne m’intéresse pas du tout. Ces rumeurs risquent de vous mettre de la pression pour le prochain match contre le CAB que vous devreez gagner impérativement pour faire taire la rumeur, n’est-ce pas ? Non, on ne va pas jouer pour gagner juste pour prouver aux gens qu’on n’a pas vendu le match. Sans cela, on abordera le match pour le gagner. Et ce sera le cas pour les quatre matches qui nous restent à jouer. On ne rentre pas sur un terrain avec l’idée de perdre à l’avance. Si on joue, c’est pour gagner. Et ce n’est pas parce qu’on a perdu un match qu’on s’arrêtera là. Bien au contraire, on continuera à jouer avec la même détermination et abnégation. Vous n’avez pas eu beaucoup d’occasions de jouer depuis votre arrivée au CRB jusqu’aux deux derniers matches où vous avez été titularisé, comment jugezvous votre rendement lors de ces deux matches ? Il est vrai que je n’ai pas eu l’occasion de jouer régulièrement jusquelà. On m’a donné une première occasion de jouer, où j’ai marqué mon premier but avec l’équipe. Je ne jouais que dans les dernières vingt minutes, ce qui n’est pas suffisant pour un joueur de montrer ses qualités. Le coach m’a fait confiance lors du match de l’ESS où j’ai joué tout le match. Je crois que j’ai fait un bon match. J’ai saisi la chance que m’a donnée l’entraîneur, mais je n’ai pas encore montré toutes mes qualités. Ce sera l’occasion de le faire lors des derniers matches de la saison où vous devrez avoir plus de temps de jeu après avoir gagné des points contre l’ESS et le CABBA… C’est mon souhait, bien évidemment. J’espère que l’entraîneur me donnera l’occasion de jouer des matches entiers pour que je puisse montrer toutes mes qualités, puisqu’un joueur ne peut pas convaincre s’il ne joue que quelques minutes. Cela dit, c’est à l’entraîneur de faire ses choix que je respecte personnellement. Où avez-vous joué, avant d’atterrir au CRB ? J’ai fait toutes mes classes à l’ES Sahel jusqu’à l’âge de 20 ans, avant d’aller jouer une saison à Hammam Sousse et rejoindre, après, le CRB. Quel est votre objectif en intégrant un club comme le CRB ? Mon objectif est de travailler et progresser toujours. Le CRB m’a donné cette occasion, je ferai mon possible pour progresser davantage et montrer toutes mes qualités. Vous avez effectué des essais avec l’USMA avant de rejoindre le CRB, que s’est-il passé exactement ? J’étais à l’Etoile du Sahel et l’USMA a fait appel à moi. J’ai fait des tests et j’ai même joué deux matches amicaux où j’ai même marqué un but contre Hammam Sousse. L’entraîneur de l’époque, OlléNicole, a décidé de me garder dans son effectif, mais je ne sais pas ce qui s’est passé après entre les dirigeants. On avait évoqué une loi ou je ne sais plus quoi qui a fait capoter le transfert. J’ai décidé de rester dans mon club. Aujourd’hui, je suis dans le championnat algérien par la porte du CRB. Entretien réalisé par N. B.

Le coach rencontrera Gana aujourd’hui Comme nous l’avons rapporté dans l’une de nos précédentes éditions, le président du CRB, Azeddine Gana, souhaite rencontrer son staff technique pour mettre les points sur les i par rapport à la dernière défaite concédée à BBA. Les deux hommes devront se rencontrer aujourd’hui après le match amical prévu dans la matinée face à la JSK au stade de la protection civile de Dar El Beïda. Sous

prêter attention à tout ce qui se dit et se concentrer uniquement sur leur travail sur le terrain tout en leur demandant de se préparer avec tout le sérieux voulu dans le but de gagner le prochain match contre le CAB. Les joueurs semblent réceptifs au discours de leur coach puisque la majorité d’entre eux, avec qui on a eu une discussion, ont tous affirmé qu’ils sont dans l’obligation de gagner le match du CAB, pour faire taire la rumeur.

Gana veut au moins la cinquième place On a appris, d’autre part, que le président du Chabab demandera à son staff technique la cinquième place, capable de leur assurer une place qualificative pour une compétition internationale après que la FAF a décidé qu’un club ne pourra disputer plus d’une compétition la saison prochaine, à l’instar de l’USMA qui a joué la Coupe de la CAF et la Coupe Arabe. La nouvelle circulaire de la FAF a redonné espoir au Chabab qui a perdu tout espoir de jouer la quatrième place. N. B.

pression de son côté, après avoir été accusé par les supporters d’avoir vendu le match contre le CABBA, Azeddine Gana exigera certainement de son entraîneur une victoire face au CAB, le 4 mai, au 20-Août, lors de la prochaine journée de championnat.

ris De son côté, Pascal Angane n’a pas part icipé à la séance d’entraînement d’hier pour cause de blessure. Touché aux adducteurs la veille de la rencontr e retour des quarts de finale face à Ismaïly, le mili eu de terrain béninois du CRB n’a pas rejoué depuis. Il est incertain également pour le prochain match face au CAB prévu le 4 mai. Pour rappel, Pascal Angane a souh aité obtenir sa lettre de libération pour rentrer chez lui après la non régularisation de sa situation financière, mais s’est ravisé et a accepté de terminer la saison avec le Chabab.

ent Victime d’une élongation à la cuisse, Khallil Boukedjane n’a toujours pas repris avec le groupe. Le latéral gauche du CRB, qui s’est blessé la veille de la rencontre face à l’ESS, lors de la 25e journée de cham pionnat, est toujours aux soins. Le défenseur du Cha bab ne devrait pas tarder à réintégrer le groupe pour prép arer le prochain match face au CAB. Sa participation à ladite rencontre dépendra de sa réaction sur le terrain dans les prochains jours. Angane n’a pas encore rep

rir Le gardien de but et capitaine du CRB , Nassim Ousserir, n’a pas pris part à la séance d’entraînem ent d’hier au 20Août. Renseignements pris, le portier belouizdadi a été autorisé à faire l’impasse sur ladite séan ce, suite au décès d’un proche. Le capitaine belouizdadi devra réintégrer le groupe aujourd’hui, en prévision du match amical contre la JSK. Boukedjane toujours convalesc

t Après une première séance d’entraînem ent effectuée avant-hier à la forêt de Bouchaoui, le staff technique du CRB a programmé une deuxième séan ce, hier, au stade du 20-Août. Une séance qui a duré envi ron une heure et demie et qui a été consacrée au volet technico-tactique, en prévision de la rencontre amicale d’aujourd’hui face à la JSK. Absence autorisée pour Ousse

Entraînement hier au 20-Aoû

16
I I I I I

Travail tactique hier I Benchouia s’est consacré, hier, au travail tactique en organisant des ateliers. En effet, il a beaucoup parlé aux défenseurs, car l’adversaire jouera sous une grosse pression. Il devra aligner trois défenseurs axiaux, pour pouvoir contrer les tentatives de Sétif, tout en procédant par des contres. Les attaquants se sont entraînés mardi matin I Les attaquants de l’équipe ont été pris en charge par Lamine Kébir, mardi matin, durant la séance d’entraînement, où ils se sont exercés pleinement pour améliorer leurs performances, notamment sur le plan vitesse et efficacité, avant de rentrer à nouveau en groupe, en après-midi. Les finales des minimes et des espoirs à Brakni I Les finales des minimes et des espoirs auront lieu les 27 et 30 avril, au stade Brakni de Blida, suite à la reprogrammation du comité d’organisation, initialement prévues à Zéralda. Ce changement ne devra pas poser de problèmes pour les équipes, surtout que les Lionceaux de l’ASO sont très concentrés. Mial pour arbitrer la rencontre I La commission d’arbitrage a désigné M. Mial pour officier ce match en retard, face à l’ESS, ce samedi, à 18h. Il sera assisté par MM. Gourari et Semsoum, le quatrième arbitre sera M. Achouri. Eninga, un départ sans retour ! I Le Camerounais Anisat Eninga a plié ses bagages sans aviser personne, et s’est envolé en France, selon notre source. La direction était encore étonnée du comportement de son joueur, qui se disait blessé depuis plus d’un mois. Ainsi, cela signifie la fin de saison pour lui, car Benchouia ne compte plus sur lui. Traoré toujours dans le groupe

ASO

N° 2265 Jeudi 25 avril 2013

Ali Hadji : «On jouera sans pression»
Coup d’œil Ligue 1
Comment voyez-vous vos chances au prochain match ? Je crois que nos chances sont équitables avec notre adversaire, qui jouera chez lui. Mais à mon avis, ça sera un match très serré, car les deux équipes se connaissent bien. En effet, cette rencontre sera une occasion pour chacune d’empocher les trois points afin d’atteindre ses objectifs. Réellement, pouvez-vous rééditer l’exploit réalisé face à Sétif ? C’est clair qu’il faut faire plus. Ce que nous avons réalisé face à l’USMA ne suffira pas pour battre l’ESS, car on revenait d’un mois de trêve, c’est tout à fait normal qu’on soit en panne de rythme, mais les choses se sont beaucoup améliorées depuis, et, maintenant, on est plus compétitifs et plus confiants aussi. Vous avez joué le dernier match comme joker, cela se reproduirat-il cette fois-ci ? Je ne sais pas, tout dépendra de l’entraîneur, qui a sa petite idée là-dessus. Tout ce qui m’intéresse, c’est de jouer là où je suis le plus utile pour l’équipe. Je peux jouer 90’ sans faire grand-chose ou jouer une mitemps et marquer, tout dépendra de ma forme et ma mission. D’autres pièces pour compléter le dossier Sonatrach Physiquement, seriez-vous capable de tenir 90’ ? Oui, sans aucun problème, car je jouais avec l’équipe et je m’entraîne avec aussi. Comme je ne suis pas blessé, donc, je peux résister durant tout un match, et je suis prêt à le faire. Mais je dois aussi accepter les décisions de l’entraîneur, le seul maître à bord. Ainsi, les trois points face à Sétif peuvent-ils vous garantir le maintien ? Probablement, il va falloir attendre les résultats des autres équipes, lesquelles sont derrières nous. A mon avis, une victoire à l’extérieur devra nous rapprocher à 99% du maintien, et ce, quels que soient les autres résultats. On attend le match de la JSS pour terminer avec cet objectif. Etes-vous sous pression ? Non, on est plus à l’aise, après la dernière victoire. Il me semble que c’est l’Entente qui sera sous pression, car elle doit gagner pour s’approcher de son sacre, du moment qu’elle se produira chez elle et devant son public. Ainsi, elle doit absolument gagner, d’autant plus qu’elle revient de plusieurs défaites dans les compétitions auxquelles elle a participé. Entretien réalisé par Ahmed Feknous “Je suis toujours à la tête de l’équipe”

La direction saisit la justice
e directeur administratif de l’USMBA, Djillali Bensenada, s’est déplacé, avant-hier, à Alger, où il devait rejoindre le ministère pour examiner plusieurs questions en suspens, telles que les subventions, qui sont toujours dans l’expectative. Sa virée le mènera au TAS, pour s’enquérir sur la question de l'appel interjeté concernant les dus réclamés par l'entraîneur Abdel Karim Benyellès, de l’ancien comité. L’ex-entraîneur de l’USMBA avait, pour rappel, saisi le Tribunal sportif, après avoir épuisé toutes les démarches auprès de la direction de l’USMBA. D’autres points ayant trait à la situation du club figurent à l’ordre du jour du directeur administratif de cette équipe. Le service des affaires juridiques de la SSPA/USMBA vient de procéder aux dernières démarches, concernant la requête juridique qui devrait être adressée au Procureur de la République, dans le but d’ouvrir une enquête sur la gestion financière de l'entreprise. Tel que rapporté par nos sources, on s'attend à ce que la justice prenne en charge deux dossiers : un est relatif à la gestion financière du club durant la période du directoire, et l’autre a trait à la résiliation du contrat de sponsors par l’Entreprise nationale des industries électroniques ENIE. En optant de la sorte, la SSPA espère recouvrer ses droits, qualifiés de légitimes. . Le CSA sans agrément Elu depuis le 7 janvier passé, le nouveau président du club amateur de l’USMBA, Mustapha Missouri, attend toujours que son agrément lui soit délivré par la DRAG de la wilaya de Sidi Bel Abbès. Face à cette lenteur, on apprend qu’une commission ministérielle sera dépêchée prochainement pour se renseigner sur cette affaire, qui a fait couler beaucoup de salive et donner lieu à moult supputations. Il faut dire que ce retard accusé dans l’attribution de l’agrément au nouveau du CSA est, différemment, interprété par l’opinion sportive, laquelle en a fait plusieurs lectures, d’autant plus que des manœuvres ont été enclenchées pour invalider l’AGE du CSA/USMBA Une reprise froide et des absences Après quatre jours de repos accordés aux joueurs, le groupe des Vert et Rouge a repris le chemin des entraînements, mardi. Cette première séance de la semaine a été marquée par plusieurs absences, pour diverses raisons. Une pratique courante chez les joueurs de l’USMBA, et qui a mis le staff technique et les dirigeants dans tous leurs états. Malgré le rappel à l’ordre et autres remarques sur ce sujet, certains joueurs continuent de n’en faire qu’à leur tête. La direction de l’USMBA doit, absolument, imposer plus de fermeté et de rigueur, afin d’instaurer la discipline au sein du groupe. Aussi, nous avons appris que la direction compte aussi mettre de d’ordre et sanctionner sévèrement, en procédant à des ponctions sur salaires. Les responsables et l’entraîneur ne veulent plus entendre parler d’écarts, car cela risque d’empirer dans les jours à venir, surtout que les joueurs se croient, déjà, en vacances. L’USMBA se projette sur la nouvelle saison Les dirigeants de l’USMBA comptent entamer les préparatifs, en prévision de la nouvelle saison, incessamment. En effet, le CA a pris déjà ses prédispositions pour entreprendre certaines démarches visant à renforcer l’effectif le l’équipe. Des indiscrétions font état de contacts avec des joueurs qui auraient émis le vœu d’endosser le maillot des Vert et Rouge. Sur un autre volet, on a appris que les dirigeants discuteront, incessamment, avec les fins de contrat, pour leur renouvellement. D’après les dernières informations, plusieurs joueurs seraient d’accord de prolonger leur bail et auraient donné l’aval de poursuivre l’aventure avec l’USMBA. MO Noureddine

USMBA

L

A. F

Le Mauritanéen Al Mamy Traoré continue de s’entraîner avec le groupe, malgré le refus de l’entraîneur de l’aligner dans ses plans aux prochains matches. Ainsi, l’absence des jeunes qui préparent leur finale de Coupe l’a contraint à le solliciter pour le prochain rendez-vous, mais sans figurer dans le onze.

i la situation sportive et financière est vraiment alarmante au sein du club phare des Zianides, cela n’empêche pas la bande à Benyellès de poursuivre les entrainements en cette fin de saison, en reprenant le travail hier matin au stade Birouana, après trois jours de repos. Une reprise assez ordinaire, pour un club qui lutte pour sa survie parmi l’élite, avec une place de relégable à quatre journées de la fin du championnat… Le public n’a pas gâché la reprise Vu que la séance de reprise a eu lieu hier matin, cela a empêché les supporteurs de se rendre au stade pour demander des explications aux joueurs comme c’était le cas après la défaite face à la JS Saoura, ce qui a permis au coach widadi de travailler dans un climat assez serein et loin de la pression hostile de certains parasites. Six absents à noter, malgré tout Le seul point noir lors de cette reprise, et même si le coach a l’habitude de constater le forfait de quelques éléments lors de la séance de reprise, nous avons néanmoins noté l’absence de pas moins six joueurs (Sameur, Boulemdaïs, Hachem, Saïdi, Djerbou et Rennane), sans pour autant savoir s’ils ont tous eu l’autorisation du staff technique

S

Reprise «sereine» des Widadis

WAT

La décision de Sbaihia de quitter l’équipe était, selon lui, à cause des circonstances qu’il a vécues depuis qu’il a pris l’équipe en main. Il en a conclu qu’il ne pouvait faire grand-chose dans de telles conditions, mais attendra la fin de saison pour connaître les propositions du conseil d’administration et le projet sportif qu’ils voudront faire et les moyens pour prendre remettre de l’ordre dans la hiérarchie de ce conseil, et qui sera le prochain president.

Tout dépendra du projet sportif

Sbaihia

Malgré l’absence de six éléments

Après toutes les spéculations qui ont suivi son annonce de démission, le P-DG de l’équipe, Nour Eddine Sbaihia, nous a déclaré qu’il était toujours à la tête de l’équipe pour l’exercice en cours et qu’il terminera la saison dans son poste afin de rassurer les joueurs sur leur arConcernant le dossier qu’il a dégent. Sa déclaration de partir était pour la saiposé à Sonatrach pour un nouveau son prochaine, et pour cette raison, il y aura contrat de sponsoring, le P-DG de l’ASO en fin de saison une AG extraordinaire pour a préciser que ce dossier est en étude nommer le futur president. Il reste le preet il est dans la bonne voie pour être mier responsable sur l’équipe lors de cette accorder à l’équipe mais il manque saison et jusqu’au dernier match et il d’autres pièces à compléter pour maintiendra ses responsabilités envers les avoir le feu vert dont le rejoueurs, surtout concernant leur argistre de commerce gent qu’ils auront jusqu’au de l’équipe. dernier centime.

ou de la direction, même s’ils ne seront probablement pas sanctionnés sur le plan financier. Mebarki s’est contenté de soins Touché à la cuisse en fin de match face au CSC, le défenseur central, Sofiane Mebarki, a tenu à répondre présent à la séance de reprise, mais en se contentant d’une séance de soins et non d’un travail collectif avec le groupe, lui qui a malheureusement raté de nombreux matches cette saison, à cause d’une vilaine blessure au pied, privant le staff technique d’un élément de qualité, capable d’apporter plus d’assurance dans le domaine défensif. Ghazali était présent Non, ce n’est nullement une blague, car malgré l’absence de six

joueurs lors de la séance de reprise, le nom de Youcef Ghazali ne figurait pas sur cette liste. L’ancien joueur de l’ESS, et même s’il n’a pas été retenu pour le dernier match face au CSC, s’est entrainé normalement avec ses coéquipiers, lui qui a souvent zappé la séance de reprise depuis son retour au WAT, lors du dernier mercato hivernal. Une attitude qui pourra lui permettre de gagner de nouveau la confiance de son entraineur Benyellès, qui avait pourtant décidé de ne pas donner une énième chance à l’ancien joueur de l’ASO. Du biquotidien au menu Après la séance de reprise d’hier, Benyellès a programmé un biquotidien pour aujourd’hui, avec la forte probabilité de disputer un match

d’application l’après-midi entre les joueurs. L’entraineur widadi devra compter sur un groupe nettement mieux garni, avec le retour des absents d’hier. Le WAT pourra disputer une joute amicale Afin de préparer convenablement le prochain déplacement à Béjaïa, prévu le 7 mai prochain, pour le compte de la 27e journée de l’élite, l’entraineur Abdelkrim Benyellès pourra programmer une joute amicale en milieu de semaine prochaine, ignorant à l’heure actuelle s’il pourra dénicher un bon sparring-partner, comme c’était le cas avant le CSC, en affrontant la sélection militaire de la 2e Région. Othmane Riyad Baba Ahmed Un match de suspension pour Sidhoum

Suspendu en fin de match face au CSC, le défenseur Ilyes Sidhoum ne sera pas présent pour le déplacement à Béjaïa, la commission de discipline lui ayant infligé un match de suspension. Néanmoins, le natif de Nedroma sera de retour dans le onze pour la réception de l’USMBA, dans un derby de l’Ouest entre deux clubs relégables.

16

Lemerre remobilise ses troupes
peine de retrouver la quasi-totalité de ses moyens physiques après justement une autre blessure.

CSC

N° 2265 Jeudi 25 avril 2013

Coup d’œil Ligue 1

Il était d’ailleurs absent à la reprise

L’

C’est donc le motif justifiant son absence à la reprise du travail avec ses coéquipiers. Un autre absent, et il s’git du défenseur central Djilali qui n’a pas pris part à la dernière rencontre de championnat devant Tlemcen. Pour rappel, ce dernier était sous le coup d’une suspension pour cumul de cartons jaunes.

est quelque chose de bon dans son ensemble. Nous allons avoir d’autres opportunités, pour augmenter notre potentiels points et terminer à une place conforme aux énormes efforts entrepris par les joueurs depuis l’entame de l’actuelle saison sportive.»

Messaoudi : «Je suis au service du staff»

entraîneur en chef, Roger Lemerre tente de poursuivre son travail de manière normale. Les informations faisant état d’une quelconque tension existante entre lui et les joueurs, semblent être démenties par le coach français même s’il ne s’est pas encore prononcé sur ce sujet ardent. En tout état de cause et à la reprise des entraînements, les deux parties affichent une ferme volonté à dépasser ces contraintes, si celles-ci existent. Il a d’ailleurs profité de cette ren-

Dix jours pour Gaouaoui

contre pour remercier ses éléments des efforts fournis devant Tlemcen et du match nul enregistré dans cette confrontation. La projection sur les matchs à venir a été à l’ordre du jour.

Boulemdais : «Le nul de Tlemcen est méritoire»

La direction du MC El Eulma a déjà entamé la prospection de joueurs susceptibles de renforcer l’équipe en prévision de la saison prochaine. En plus des joueurs locaux, la direction songe au renforcement de l’effectif par des joueurs étrangers. C’est ainsi que les responsables sont déjà entrés en contact avec un joueur malien, en l’occurrence Abdulay Kwatta. Celuici, qui évolue comme milieu de terrain, se présentera à El Eulma samedi prochain et sera mis à l’essai. Après les contacts avec Kwatta, tout porte à croire que le club des Hauts-Plateaux veut se séparer d’un des deux joueurs étrangers déjà en place, à savoir Coulibaly ou Mark. La décision finale ne sera prise qu’en fin de saison.

Abdulay Kwatta à l’essai

MCEE

Victime d’une légère déchirure musculaire de huit millimètres, l’ex-keeper international pourrait faire l’impasse sur le match du Mouloudia d’El Eulma. Il pourrait faire partie de l’effectif. Le joueur semble assez déçu de cet impondérable, car il venait à

Amine Fezzani est régulier, depuis le début de la phase retour. Le demi défensif des Rouge et Bleu a retrouvé le rythme de la compétition, après s’être débarrassé de ses blessures.

Fezzani : «On a l’habitude de battre le CRB chez lui»
Comment aviez-vous trouvé le joueur dans le match ? Il a fait deux passes décisives, que peut-il faire de mieux. La première, sur une balle arrêtée, en frappant le coup franc. Merazka avait ouvert le score de la tête et la seciles à jouer comme les déplacements contre le CRB et le MCA et les matchs à domicile contre le CSC et la JSK. Comment voyez-vous la suite du championnat ? On a l’habitude de battre le CRB sur le terrain du stade du 20-Août, cela fait deux ans consécutifs qu’on réussit à le faire. Pourquoi pas une nouvelle fois. Les matchs qui restent à jouer sont comme des matchs de coupe, on va les aborder concentrés, les uns après les autres. On est dans l’obligation de ramener des points de l’extérieur. Il va sans dire que les faux pas à domicile sont interdits. Quelles sont les chances du CAB de se maintenir en Ligue 1 ? A mon avis, nous sommes cinq équipes à batailler pour le maintien. Avec Bel-Abbès et le WAT, il faut ajouter le MCO et même le CABBA. Bordj n’est pas encore sauvée. Il y a douze points à prendre. Tout est possible. Quelles sont les équipes qui selon vous ont déjà mis un pied en Ligue 2 ? Difficile à dire, l’USMBA et le WAT perdent des points à domicile mais ils sont arrivés aussi à ramener des points de l’extérieur. Je crois que la prochaine journée connaîtra une décantation.» Entretien réalisé par M. B.

CAB

L’attaquant Boulemdais vient de confirmer que le partage des points lors du dernier rendezvous de sa formation, est positif en lui-même : «C’est vrai que certains pensaient qu’on allait revenir avec le plein, alors que d’autres estimaient le contraire du fait d’une semaine d’avant match assez mouvementée, mais je pense que le résultat est intéressant. Nous l’avons réussi devant un groupe qui défendait crânement ses chances, et il fallait voir le volume de jeu imposé par nos adversaires. Donc, le point

Le défenseur Messaoudi qui ne risque pas de garder de gros souvenirs de la saison qu’il passe au CS Constantine ; reste assez satisfait de son retour dans le groupe : «J’ai de tout temps annoncé que je serais au service du staff technique, à n’importe quel moment. On vient de me faire confiance à deux reprises, et j’estime avoir donné le meilleur de moi-même. J’espère continuer sur cette nouvelle dynamique et être présent avec mes coéquipiers sur le terrain, pour les matchs prochains. » Concernant la suite du parcours, le défenseur dira : «Il y a un bon coup à jouer pour figurer dans le lot des formations devant prendre part aux Coupes Africaines. Nous n’allons pas nous contenter de peu, mais bien au contraire mettre l’ensemble des atouts et faire plaisir à nos milliers de fans clubistes.» Tahar Aggoune

e président du CA a tenu à clarifier sa position concernant le grand ménage qu’il aurait décidé d’effectuer au sein de l’effectif, selon certaines informations, la saison prochaine, vu que sa composante actuelle est en train de lutter pour le maintien qui n’est pas encore acquis, ce qui est loin des objectifs de son administration. «Je tiens à démentir les informations selon lesquelles l’administration du club a l’intention de libérer la plupart des joueurs en fin de saison et renouveler l’effectif, à un très grand pourcentage. S’il est vrai que certains éléments qui n’ont pas donné entière satisfaction seront remerciés pour être remplacés par d’autres plus performants, il n’en demeure pas moins que l’ossature de l’équipe sera gardée. Bien sûr, elle sera renforcée par des éléments de valeur, surtout en attaque. Dans ce contexte, nous engagerons un attaquant africain de gros calibre, si nous parvenons bien sûr à concrétiser notre objectif qui est le maintien. D’après notre prestation face au CRB, je suis sûr et certain que notre équipe restera en Ligue 1 la saison prochaine, et c’est pour cette raison que nous allons débuter les préparatifs afin de ne plus vivre le même scénario à savoir : jouer la peur au ventre. Bordj possède tous les moyens humains et matériels pour avoir une grande équipe qui puisse valoir des satisfactions à ses nombreux supporteurs», a déclaré le président Merzougui Djerrar A. B.

L

Merzougui : «Il n’y aura pas de grands changements dans l’effectif la saison prochaine»

CABBA

«Les éloges de Korichi vont me booster»
Même s’il n’avait pas été titularisé contre le CRB, le jeune Adel Djerrar a tapé quand même dans l’œil du sélectionneur national des locaux en jouant une vingtaine de minutes au milieu du terrain : «Le fait de savoir que j’ai attiré l’attention du sélectionneur qui aurait demandé des informations me concernant, va me booster à travailler davantage afin de mériter une éventuelle sélection en EN A’. Face au CRB, j’étais sur le banc car la veille le coach avait peut-être remarqué que je n’étais pas dans mon élément au cours de la semaine où il m’avait demandé si j’étais concentré pleinement sur le match et je lui ai répondu que j’avais un problème familial qui retenait mon attention. C’est pour cette raison qu’il m’a mis sur le banc, et je ne peux rien lui reprocher là-dessus car l’intérêt de l’équipe, qui joue sa survie en Ligue 1, est placé au-dessus de toute autre considération.»

Le MCEE a repris les entraînements mardi en présence de la plupart des joueurs et en toute sérénité. L’entraîneur Savoy, qui veut imposer la discipline au sein du groupe, a encore une fois agi. Il a décidé de renvoyer l’attaquant Kadri de la séance d’entraînement pour «une petite bourde». La direction n’était pas toutefois d’accord avec le geste du coach, jugé trop sévère. Elle a décidé de ne pas faire passer le joueur en conseil de discipline et lui a demandé de réintégrer le groupe. L’affaire de Kadri n’est pas la seule, puisque le joueur Bouregba, qui avait demandé à être dispensé de la séance de mardi pour rester au chevet de sa mère malade, a vu sa demande refusée par l’entraîneur en chef. Ce sont finalement les responsables qui ont demandé aux joueurs de ne pas venir s’entraîner.

Kadri renvoyé de l’entraînement

Pour meubler le vide laissé par la trêve, l’entraîneur Savoy, en collaboration avec la direction, a décidé d’organiser un match amical contre le pensionnaire de la Ligue 2, le MSP Batna, vendredi à 16h au stade Messaoud-Zeggar d’El Eulma. Ce match permettra au coach de se faire une idée sur la forme de chaque joueur et préparer son prochain match de championnat contre le CSC, prévu le 4 mai prochain.

MCEE - MSPB vendredi à El Eulma

La direction du club des Hauts-Plateaux attend la subvention des autorités locales pour régulariser les joueurs. Les responsables affirment que dès la perception des subventions, les joueurs seront payés au dernier centime. Cette déclaration va sans doute faire du bien aux joueurs qui vont se concentrer uniquement sur la suite du championnat.

La direction attend la subvention

S. H.

«Mani Sapol a répondu On voudrait reveà ses agresseurs par deux nir avec vous sur passes décisives» le match contre le conde MCO. Comment s’est passe, il déroulée la rencontre ? avait remisé sur Merazka qui On a rencontré une équipe avait marqué un doublé. L’injusdifficile à manier. En plus, la tice dont il a fait l’objet, a fait veille du match au moment où qu’il soit l’un des hommes du tous les joueurs étaient en train match avec Merazka. de dîner, des supporters sans On a polémiqué au sujet de la doute ivres, ont pénétré dans le 2e passe décisive et on vous hall du restaurant en tentant de l’a attribuée, qu’en est-il ? créer la panique. Sur le 2e but, j’ai donné le balVoulaient-ils s’en prendre à lon à Mani Sapol au niveau du Mani Sapol ? rond central, et c’est lui qui avait Absolument, ils voulaient s’en fait la dernière passe sur Meprendre à Mani Sapol et le fraprazka. per. On n’en croyait pas nos Vous êtes plus régulier deyeux. Comment se peut-il qu’à puis quelques semaines, comla veille du match on vive une ment l’expliquez-vous ? telle situation ? Je joue régulièrement depuis Ces supporters ont-ils réussi le début de la phase retour, je à frapper Mani Sapol et y a-tme suis débarrassé enfin de mes il quelqu’un qui est intervenu blessures. En plus, si je suis en faveur du joueur togolais ? passé par un passage à vide, c’est Non, ils ne l’ont pas frappé, parce que j’ai rencontré des diffion s’est interposés pour protéger cultés avec des supporters. Mais notre camarade. On n’a pas termaintenant, tout va pour le miné de dîner. mieux et je suis revenu à mon Vous vous sentiez perturbés ? niveau. Bien sûr, on n’avait plus le Il vous reste des matchs diffigoût au dîner. Après l’incident, on a tous décidé de quitter la table. Les joueurs avaient quitté la Pourquoi s’en prendre à Mani table après l’incident de Mani Sapol Sapol, selon vous ? Les joueurs ont quitté la table après l’incident qu’avait vécu Je sens de la manipulation. Mani Sapol. Les coéquipiers de Hichem Merazka étaient dans Des personnes qui réussissent à le restaurant de l’OPOW, vendredi dernier en train de dîner pénétrer dans le restaurant et quand trois supporters ont envahi le restaurant perturbant le perturber le groupe, à la veille dîner des joueurs. d’un match très important pour le maintien, je dis qu’il y a anAggoune assure l’intérim guille sous roche. Mani était abjusqu’à la fin de la semaine sent lors des deux derniers C’est hier que le groupe devait se remettre au travail. La rematchs à cause de sa blessure au prise était annoncée pour l’après-midi, et c’est Mustapha Agtalon. Peut-être que c’est la raigoune qui devait assurer les entraînements en l’absence d’Ali son de l’intimidation dont il a Fergani qui s’est rendu en France. fait l’objet.

Blessé au dos, le jeune Hamdadou a raté les 3 derniers matchs. Le médecin vient de lui donner le feu vert pour reprendre les entraînements dès la reprise effectuée avanthier. Le défenseur axial de l’équipe doit effectuer plusieurs séances en solo avant de réintégrer le groupe, pour espérer être fin prêt pour le match de la JSK.

Hamdadou complètement rétabli

Comme on l’avait rapporté précédemment, le CABBA disputera un match amical après-demain, samedi, face au CSC à Constantine au stade Hamlaoui. La délégation se déplacera le jour du match le matin, pour ensuite déjeuner et se reposer avant le début de la rencontre qui est fixé à 16 h. Les Bordjiens s’attendent à un accueil des plus chaleureux de la part de l’administration du club et des supporters de la cité des Ponts suspendus, vu que leur équipe s’est sentie chez elle lors des matchs qu’ils soient officiels ou amicaux disputés à Bordj. Les relations entre les deux clubs devraient servir d’exemple, faut-il le souligner.

Déplacement à Constantine le jour du match

A. B.

N° 2265 Jeudi 25 avril 2013

l’accession face à Blida
Meddas vise la deuxième place
championnat, puisqu’il pourra ainsi être fixé sur les capacités de chaque élément et surtout procéder aux réglages nécessaires pour espérer être au rendez-vous pour les deux matches restants et, ainsi, récolter les points nécessaires qui permettront au club de terminer la saison en beauté. En plus du coach des espoirs qui vise de bons résultats lors des deux prochaines confrontations face à l’USM Blida et le CRB Ain Fekroun, le premier responsable à la barre technique des espoirs, quant à lui, vise à terminer la saison sur le podium et à la deuxième place, après avoir réussi à réaliser de bons résultats depuis l’entame de la saison. D’ailleurs, occupant actuellement la quatrième place avec 49 points et à deux longueurs des deux dauphins, l’AS Khroub et l’USM Blida, les « Petits Crabes » pourraient aspirer à mieux et terminer sur le podium, surtout qu’ils auront affaire à l’un de leurs adversaires directs lors de la prochaine journée pour cette deuxième place, à savoir l’USM Blida, à Blida. Bien que la tâche ne soit pas facile lors de la prochaine journée à Blida face à l’USMB, il n’en demeure pas moins que les coéquipiers de Dehouche visent la victoire qui leur permettra d’assurer définitivement leur accession en Ligue 1, sans pour autant attendre l’ultime journée face à la formation du CRB Ain Fekroun. Cela dit, Rehal et consorts semblent être conscients qu’ils peuvent réaliser leur souhait et revenir avec les trois points de la victoire de leur déplacement à Blida, et ce, bien que la tâche s’annonce difficile. Yugurtha A.

Les Béjaouis veulent assurer

MOB

Coup d’œil Ligue 2
Les responsables du MOB attendent la subvention de l’APC

17

Ayant bénéficié récemment d’une enveloppe financière accordée par l’APC de Béjaia estimée à deux milliards et 800 millions de centimes, jugée comme une bouffée d’oxygène pour le club, les dirigeants du MOB attendent toujours l’arrivée de cette subvention dans les caisses afin de se permettre de satisfaire les besoins du club, notamment en ce qui concerne la régularisation de la situation financière des joueurs d’autant plus que la direction du club a promis aux coéquipiers de Dehouche de les régulariser avant le dernier match face au CRBAF.

E

N’ayant pas encore repris les entraînements après avoir contracté une blessure lors de la rencontre de la 27e journée face au NA Hussein Dey, le défenseur axial Kheddis est pressenti pour occuper sa place dans le onze type qui affrontera l’USM Blida, mardi prochain, où il devrait être titularisé au côté de Chebana dans l’axe.

Kheddis pressenti pour remplacer Baâouali face à l’USMB

n l’absence de sparring-partner pour un match amical qui devrait avoir lieu ce weekend, le premier responsable de la barre technique du MOB a décidé de programmer un match d’application face aux espoirs ce matin au stade Benalouache. Un match qui sera consacré aux derniers réglages et surtout pour assurer une bonne préparation pour le prochain déplacement à Blida, prévu pour le 30 avril prochain. En effet, le coach béjaoui aurait souhaité trouver un adversaire pour disputer une joute amicale qui sera une bonne manière de préparer le match de la 29e journée face à la formation de la ville des Roses, mais dommage que cela n’a pas été le cas. Cela

Une opportunité pour bien préparer Blida

dit, Rahmouni s’est mis d’accord avec le coach des espoirs, Djelloul Meddas, pour la programmation d’un match d’application qui sera une belle opportunité pour les deux équipes de se préparer pour la suite du parcours.

Dans le but d’évoquer certains points liés à l’équipe, notamment en ce qui concerne la prime d’accession, les dirigeants du MOB ont programmé une réunion avec les joueurs pour l’après-midi d’aujourd’hui jeudi au siège du club où il sera question de cette forte prime qui sera accordée aux joueurs, d’autant plus qu’il ne manque que trois points pour concrétiser l’objectif de l’accession.

Réunion joueurs - dirigeants aujourd’hui

Meilleur buteur actuellement avec 18 réalisations, l’attaquant du MOB, Farès Amrane, affirme dans cet entretien que son équipe a fait un grand pas pour réaliser un exploit historique : la montée en Ligue 1, tout en estimant qu’il vise à inscrire le maximum de buts à la fin de saison, afin de réaliser son deuxième objectif après celui d’accéder avec son équipe.

Amrane : «Je vise la barre des 21 buts»
à l’USM Blida et ce, en dépit de la difficulté de la tâche. assurer notre accession afin d’organiser la fête lors de l’ultime journée à domicile. le MOB. Donc, vous visez toujours cette première place, n’est-ce pas ? Effectivement, bien que notre objectif primordial demeure l’accession en Ligue 1, il n’en demeure pas moins que nous viserons aussi cette première place qui demeure jouable après qu’on ait réduit l’écart avec le leader à deux longueurs seulement. Cela dit, je pense que nous sommes en mesure de disputer encore cette première place d’autant plus que nous allons accueillir cette équipe du CRB Ain Fekroun lors de l’ultime journée du championnat. Avant le CRB Aïn Fekroun, vous allez effectuer un périlleux déplacement à Blida lors de la prochaine journée, comment s’annonce-t-il ? Le prochain match face à l’USM Blida ne s’annonce pas facile dans la mesure où nous aurons affaire à une équipe qui va tenter le maximum pour terminer la saison avec une victoire à domicile. Pour ce qui nous concerne, je crois que nous n’avons pas le droit à l’erreur étant donné que nous viserons à Mais ce report arrange-t-il vos affaires ? Disons que ce report arrange nos affaires et ce, à deux journées seulement de la fin de l’exercice puisqu’il nous permettra de nous préparer davantage dans de bonnes conditions pour ce match et par là même, assurer une belle victoire qui nous permettra de démontrer encore une fois notre mérite d’accéder en Ligue 1 cette saison. Revenons à vous, vous êtes actuellement le meilleur buteur de la Ligue 2 avec 18 réalisations, un commentaire ? Je ne vous cache pas que le fait d’être le meilleur buteur de la Ligue 2 me fait énormément plaisir, car je vise cela comme un deuxième objectif après celui de l’accession avec mon équipe. Cela dit, je ferai le maximum pour inscrire le maximum de buts à la fin de saison, afin de réaliser mes deux objectifs à savoir le titre de meilleur buteur et surtout une accession historique en Ligue 1 avec Vous visez combien de buts pour cette fin de saison ? Je vise au moins 21 buts et ce, avec les deux rencontres prévues face à l’USM Blida et le CRB Ain Fekroun. En attendant, je tâcherai d’abord d’être à la hauteur pour aider mes coéquipiers, lors des deux prochains matches, à récolter les points nécessaires qui nous permettront de terminer la saison en beauté et surtout à la première place, si cela est possible. Et qu’en est-il des deux prochains matches restants ? Je crois que nous avons fait un grand pas pour l’accession en Ligue 1 après nos deux précédentes victoires à domicile, face au RCA et le SAM. A cet effet, nous ne sommes qu’à trois longueurs seulement de la concrétisation de notre objectif et on tâchera d’éviter la défaite lors de deux rencontres restantes pour réaliser le rêve de tout le public du MOB et, surtout, terminer la saison en beauté. Entretien réalisé par Yugurtha A.

Ainsi donc, en dépit de l’absence d’un adversaire pour une rencontre amicale, il n’en demeure pas moins que le match d’application de ce matin face aux espoirs reste une belle opportunité pour le staff technique de bien préparer le rendezvous de mardi prochain face à l’USM Blida dans le cadre de la 29e journée du

N’ayant pas été titularisé lors de la dernière rencontre face au SA Mohammadia, pour des choix tactiques de l’entraîneur Mourad Rahmouni, le portier du MOB, Mustapha Zaïdi, qui a laissé une belle impression lors des rencontres qu’il a disputées, reprendra sa place de titulaire à l’occasion du prochain déplacement de son équipe à Blida puisque Toual est suspendu pour cette confrontation. D’ailleurs, Zaïdi est fortement pressenti pour terminer la saison. Y. A.

Zaïdi reprendra sa place face à l’USMB

Comment se déroule la préparation de la prochaine rencontre face à l’USM Blida ? La préparation se déroule dans de bonnes conditions et le groupe se trouve en bonne forme pour maintenir cette bonne dynamique des bons résultats afin de terminer la saison en beauté. D’ailleurs, je ne vous cache pas que nous sommes conscients de la tâche qui nous attend, mais aussi déterminés à faire le plein lors des deux prochains matches pour accéder en leader. La victoire arrachée face au SAM lors de la précédente journée nous a permis d’avoir le moral au beau fixe et surtout d’être plus motivés pour enchaîner par un autre succès ce mardi face

18

L’entraîneur de l’équipe des U20 de l’ASMO, Cherif el Ouazzani Moulay, parle dans cet entretien de son équipe qui s’apprête à disputer demain la finale de la Coupe d’Algérie face à l’USM Blida. L’entraîneur des juniors de l’ASMO nous révèle que le match de ce vendredi sera le dernier pour lui comme entraîneur.

ASMO Moulay Cherif el Ouazzani : «Pour mon dernier match comme entraîneur, je souhaite remporter une seconde Coupe avec les jeunes»
Coup d’œil Ligue 2
dredi face à l’USMB. Qu’avez-vous à dire sur le parcours réalisé jusqu’à présent par votre équipe en Coupe ? Atteindre la finale de la Coupe d’Algérie n’a guère été une mission facile pour l’ASMO dans la mesure où nous avons affronté des équipes solides telles que l’USM Bel Abbès, le WA Tlemcen, le CR Temouchent et l’ES Sétif. Nous avions sué pour atteindre ce stade de la compétition. J’espère que nos efforts seront récompensés ce vendredi face à l’USMB. Toutefois, je déplore le système de la Coupe cette saison qui consiste à ce que l’équipe tirée en premier reçoive chez elle. Je pense que le système favorise certains clubs au détriment d’autres. A mon sens, les matchs de Coupe doivent se jouer sur terrain neutre. Et qu’en est-il du parcours de votre équipe en championnat ? Le championnat n’a pas été un objectif pour nous dans la mesure où mon équipe a été répartie en trois groupes de joueurs. Le premier groupe évolue en équipe espoir, le second en équipe senior et le troisième en équipe junior. Je n’ai donc jamais eu tout le groupe à ma disposition. A partir de là, on ne pouvait pas faire du championnat un objectif pour l’ASMO. Comment se présente pour vous ce match contre l’USMB ? Une finale est toujours difficile à jouer. J’ai réussi à offrir une Coupe par le passé à l’ASMO (ndlr en 2008 avec les juniors A). J’espère décrocher une seconde Coupe d’Algérie avec mon club mais je sais que la tâche sera difficile dans la mesure où nous allons affronter une solide équipe de l’USMB qui a battu l’USMA en demi-finale. Selon les informations en ma possession,

N° 2265 Jeudi 25 avril 2013

Les U20 s’imposent en amical contre les Espoirs

Les juniors depuis hier à El Attaf

Les U20 de l’ASMO ont disputé avanthier un match amical afin de bien préparer le finale de la Coupe d’Algérie prévu ce vendredi à Ain Defla face à l’USM Blida. Les juniors ont affronté une équipe asémiste composée essentiellement de joueurs espoirs tels que Belmaâziz, Oumokhtar, Atti et d’autres joueurs seniors comme Lemhane et Amer Yahia. Les U20 se sont imposés facilement sur le score de trois buts à un. De bon augure avant la finale de demain.

A quelques encablures seulement de la finale de la Coupe d’Algérie, comment se déroule votre préparation pour ce rendez-vous ? Nous préparons dans les meilleures conditions possibles cette finale de la Coupe d’Algérie. L’ambiance est bon enfant au sein de notre groupe et tous les joueurs sont conscients de l’importance de cette rencontre. Vous savez, lorsqu’on arrive en finale, les joueurs sont automatiquement motivés pour soulever le trophée. Toutes les conditions sont réunies pour réaliser un bon match face à l’USMB. J’espère que nous serons au rendez-vous et que nous parviendrons à remporter cette Coupe. Avez-vous opté pour une préparation spécifique en prévision de cette finale de Coupe d’Algérie face à l’USM Blida ? Lorsqu’on est en finale, on n’a pas beaucoup de temps pour faire une préparation spécifique. On axe un peu plus le travail sur le plan psychologique afin de motiver les joueurs et de les sensibiliser sur la tâche qui les attend face à l’USM Blida. La préparation se fait en début de saison, pas à quelques semaines seulement de sa fin. Nous avons beaucoup discuté avec les joueurs et nous avons senti qu’ils étaient prêts pour ce match. Tout le monde est concentré sur le sujet et j’espère que nous allons réaliser une bonne prestation ce ven-

algré l’échec concédé vendredi passé en déplacement à Béjaïa face aux Crabes, les joueurs du SAM ont repris l’entraînement le moral au beau fixe. L’ensemble des joueurs présents à l’entraînement ont travaillé sereinement et dans de bonnes conditions. Il semble effectivement qu’ils ont d’ores et déjà mis aux oubliettes cette

Les joueurs motivés à l’entraînement M
rencontre contre les Crabes et ne pensent qu’à battre les hommes de la ville de Merouana.

SAM

l’USMB a réussi à atteindre la demi-finale de la Coupe cette saison chez trois de ses jeunes catégories. Cela prouve le travail de formation qui se fait au niveau de ce club. Mais ce sera un match difficile… Je pense que l’équipe la plus concentrée aura le dernier mot. Nous allons tout faire pour gagner cette Coupe. Vous voulez vraiment décrocher une seconde Coupe avec les jeunes de l’ASMO, n’est-ce pas ? Ah oui, d’autant plus que je veux terminer ma carrière d’entraîneur avec un titre. Ce match face à l’USMB sera mon dernier en tant qu’entraîneur. Après une carrière de 20 ans dans le terrain, je voudrais m’orienter vers l’administration. Donc, pour mon dernier match comme entraîneur, je souhaite vraiment décrocher la Coupe d’Algérie. Entretien réalisé par Riad O.

Hadj Merin accompagnera l’équipe à Aïn Defla

Comme annoncé dans notre édition d’hier, les jeunes juniors de l’ASMO vont effectuer un mini regroupement de deux jours à El Attaf afin de bien préparer la finale de la Coupe d’Algérie prévue ce vendredi à Aïn Defla face à l’USMB. C’est hier matin que les Asémistes ont pris la route pour rallier El Attaf.

2 jours de repos pour les seniors

L’entraîneur adjoint de l’équipe sénior, Hadj Merin, accompagnera l’équipe junior à Aïn Defla. Hadj Merin a fait le déplacement hier avec le groupe à El Attaf pour préparer le rendez-vous de ce vendredi. Selon les informations en notre possession, Hadj Merin, qui connaît bien ces jeunes pour les avoir entraînés par le passé, va aider Cherif el Ouazzani dans sa mission.

L’entraîneur, Mouassa, a accordé deux jours de repos à ses joueurs. Les coéquipiers de Youssef Yacine seront au repos aujourd’hui et demain. Ils reprendront le chemin de l’entraînement, samedi, au stade Bouakel, afin de préparer le match de mardi prochain face à l’O. Médéa. R. O.

Une solution pour garder la concentration de ses joueurs
Le coach de Perrégaux craint que ses poulains soient démobilisés pour la suite du championnat, à savoir les

deux matchs qu’il reste à jouer, alors qu’il souhaitait se donner à fond lors du prochain match face à l’AB Merouana pour terminer en beauté et à une place honorable pour les hommes de la ville de Perrégaux. Le driver des Samistes appréhende donc cette situation et devra trouver une solution pour garder concentrés ses joueurs. Ettaoui-Wassim

Pour le stoppeur des hommes de la ville de Perrégaux, Allali, son équipe se prépare dans de bonnes conditions pour la rencontre de mardi prochain contre l’AB Merouana. Il déclare que lui et ses coéquipiers ne craignent pas la fatigue à l’occasion de ce match.

Allali «On ne craint pas la fatigue contre Merouana»

Le milieu de terrain, Bediaf, et le portier, Garriche, toujours aux abonnés absents depuis deux journées. Ils n’ont pas donné signe de vie depuis deux semaines pour des raisons qui n’ont pas été déterminées par le directoire actuel qui gère le club phare de la capitale de l’Emir Abdelkader.

Garriche et Bediaf toujours aux abonnés absents

«Tout va bien. Le coach mène les joueurs tel un chef d’orchestre. Il y a une bonne ambiance et chaque joueur fait le maximum d’efforts pour être de la partie dans la rencontre de ce mardi prochain», nous a déclaré le driver des hommes de la ville des Oranges, qui suit de près son équipe et ne la lâche pas d’une semelle. Pour sa part, casquette blanche vissée sur la tête, Bordji Toufik dresse les schémas d’entraînement et suit de très près l’évolution de chaque élément. «Rien ne lui échappe», nous a dit un confrère présent au stade Ouali Mohamed de la ville de Mohammadia, où le SAM effectuait son 3e entraînement de la semaine. Ettaoui-Wassim

Le Sari se prépare dans la sérénité

Tout d’abord, comment se déroule la préparation du match décisif contre l’AB Merouana ? Après une journée de repos, on a renoué aujourd’hui (ndlr : hier) avec les entraînements. Je peux vous dire que tout se passe bien pour nous et on travaille sereinement pour être prêts pour la rencontre contre les hommes de la ville de Merouana. Mais sur le plan physique, vous allez souffrir dans ce match… C’est vrai, on travaille d’arrache-pied pour ce rendez-vous mais cela ne nous empêchera pas de rentrer sur le terrain pour réaliser un bon résultat. On ne craint pas la fatigue et on fera de notre mieux pour réussir quelque chose dans cette chaude empoignade. Votre équipe reste sur un nul et une défaite, ne craignez-vous pas que le doute s’installe ?

Non, absolument pas. Si on retourne un peu en arrière et qu’on analyse ce match, je pense que l’on a bien joué. C’est le plus important pour nous. Lors du premier match contre les hommes de la ville du Titteri, on a été piégés à domicile pour le partage des points. Contre les Crabes, on était battus avec un large score (6-2). Sincèrement, le doute s’installe et on doit travailler. Comment se présente pour vous cette joute ? Les matchs entre les deux équipes ont toujours été difficiles. Il s’agit d’une rencontre que chaque formation désire remporter afin d’acquérir plus de confiance et procurer par la même occasion de la joie à ses supporters qui ont soif de victoire. Donc, je suis persuadé que les débats seront passionnants et celui qui saura maîtriser ses nerfs aura le dernier mot. . On vous laisse le soin de conclure… Nous allons mettre tout en œuvre pour nous sortir de cette situation. Nous avons toujours su relever les défis. Quant à nos supporters, je leur demande de ne pas s’impatienter et de continuer à nous soutenir, car leur apport est important, notamment dans ces moments difficiles que nous traversons. Entretien réalisé par Ettaoui-Wassim

18

près avoir officialisé leur maintien en L2 dès la semaine passée, les protégés de Zoheir Djelloul devront continuer sur la même lancée afin de finir la saison sur une bonne note, ce sur quoi a tenu à insister le premier responsable de la barre technique des Sang et Or tout au long de la semaine car, selon lui, ces deux derniers matches doivent être pris au sérieux et en même temps ça sera une bonne occasion pour commencer dés maintenant à préparer la saison prochaine, où le Nasria est déterminé plus que jamais à jouer les premiers rôles.

A

Le Nasria veut terminer la saison en beauté
Finir la saison en beauté
journées et que les joueurs sont pressés d’en finir et de partir en vacances. En plus de ça, le club a assuré son maintien en Ligue 2 de façon officielle après le nul face à Blida, et il ne lui reste donc plus aucun autre objectif à réaliser.

NAHD

N° 2265 Jeudi 25 avril 2013

Coup d’œil Ligue 2

Garder la concentration des joueurs

Le report du match face à l’ESM a quelque peu perturbé les plans du coach du Nasria, qui avait établi son programme selon la programmation initiale, mais il est obligé de revoir ses plans maintenant que la journée a été reportée. Pour l’ex- entraineur adjoint de l’EN, il sera très difficile de garder la concentration des joueurs qui sera sans aucun doute affectée, étant donné qu’il s’agit de la fin de la saison vu qu’il ne reste que deux

Le coach des Sang et Or craint que ses poulains soient démobilisés pour la suite du championnat, à savoir les deux matchs qui restent, alors qu’il souhaitait au moins se donner à fond lors du prochain face à l’ES Mostaganem avant de donner leur chance lors du dernier match à quelques jeunes pour terminer en beauté et se projeter vers la saison prochaine où il sera question de jouer à fond l’accession en L1 qui restera le principal objectif du club qui l’avait raté cette saison. Djelloul appréhende donc cette situation et devra trouver une solution pour garder la concentration de ses joueurs et ainsi continuer la série de deux matches sans défaite.

Un match amical aujourd’hui

P

Belhocine est en forme

lusieurs joueurs de la catégorie espoir ont fait leur apparition dans l'équipe de Blida, lors de la deuxième partie du championnat. Ils ont pour nom Lahoussine et Bedrane. Et Bouhellal ne s’est pas trompé en les titularisant. Le jeune Lahoucine est en forme et il l’a montré samedi passé. C'est le cas de Bedrane. En plus de bien tenir son rôle en défense, ce dernier a eu le mérite de mener plusieurs rushs, ce qui a tôt fait de rendre les choses plus faciles pour son équipe. Il a considérablement gêné les joueurs du NAHD qui occupaient le couloir droit. Ces jeunes joueurs sont l'avenir de l'USMB et les quelques matchs qu'ils ont joués avec l'équipe fanion, cette saison, leur seront très utiles lors du prochain exercice.

La relève est assurée
championnat joué contre le NAHD, Khelladi a été décisif. Ce qu’il avait à faire, il l’a bien fait, comme ces deux parades sur des essais des attaquants de l'équipe visiteuse. Khelladi a, en outre, su redonner confiance à ses coéquipiers et il a montré beaucoup d’assurance, se révélant le maître de sa surface en dirigeant et en encourageant de la voix ses défenseurs. Il n’a aucune responsabilité sur le but encaissé à la 30’. Il était masqué au départ du ballon, au moment où ses défenseurs sont restés statiques sur cette action.

USMB

Dans ce sens un match amical a été programmé pour aujourd’hui, après celui d’hier face à l’EN mili-

Un beau test face à l’Arbaâ

taire. En plus du fait de la mobilisation de sa troupe, cette rencontre amicale lui permettra surtout de voir à l’œuvre certains joueurs qui ne jouent pas régulièrement avec l’équipe-type et ce pour prendre une décision sur le maintien de certains éléments ou non en vue de préparer la saison prochaine.

Après la joute amicale face à l’équipe nationale militaire, les coéquipiers du capitaine du NAHD,

Bendebka Sofiane, joueront un second match amical en cette fin de semaine. A la recherche d’un bon adversaire, les Sang et Or semblent avoir jeté leur dévolu sur le RC Arbaâ, club entraîné par un exNahdiste, Samir Boudjarane. A noter que le match se jouera au stade Zioui à 10h et sera une occasion en or pour plusieurs joueurs de prouver qu’ils ont bel et bien leur place au Nasria, surtout face à cet adversaire de taille qui a déjà un pied et demi en Ligue1. Boudi Omar

ncore heureux que ce mois d’avril touche à sa fin, il sera sans doute la période la plus délicate qu’a connue le club depuis l’entame de cette saison avec seulement deux points récoltés en trois matches. Les mauvais résultats, hélas ! ne seront pas le seul souci du RCA car le club depuis quelque temps se met à perdre ses joueurs par poignée. Chaoui, Bougueroua, Herrouche ainsi que Cherfaoui ont tous connu un mois d’avril plutôt difficile, tous blessées, cela s’est sans doute répercuté sur les performances de l’équipe. Certains depuis peu ne se sont pas empêchés de montrer le staff, à sa tête Boudjaarane, du doigt, les accusant de forcer sur les joueurs lors des périodes de préparation. Du côté opposé, on tient une version différente pour expliquer ces blessures. Joint par nos soins, le coach du RCA a tenu à nous répondre sur ce sujet : «A ce que je sache, c’est le même rythme qu’on tient depuis l’entame de la saison, ce n’est nullement la raison des pépins physiques que connaissent mes joueurs actuellement. Pour la simple raison que la plupart se sont blessées lors des rencontres officielles. C’est des choses qui arrivent quand on est joueur».

E

Boudjaarne s’explique sur les blessés

RCA

«Devant leur public, les Khroubis essayeront de se racheter en battant le troisième du championnat»

Bonne ambiance à l'entraînement

Pour l'honneur des couleurs

tour en force dernièrement, le point engrangé vendredi passé contre le NAHD ne leur a pas permis de gagner des places au classement. L’objectif maintenant est de réaliser les meilleures performances possibles. Le coach blidéen n’a montré ni satisfaction ni déception après le nul concédé face à la fantasque équipe du NAHD. Il ne s’est pas empêché par ailleurs de tempérer les ardeurs des uns et des autres.

Le président de l’USMB veut entamer les négociations avec certains joueurs en vue du prochain exercice, et cela même si la saison n’est pas encore terminée. Le premier d’entre eux est Mellika qui se verra proposer dans les tout prochains jours une prolongation de contrat.

Le contrat de Mellika pourrait être prolongé

Heureusement pour l’équipe, les blessées ont tous repris ou presque depuis l’entame de la préparation du match de l’ASK. On parle bien sûr de Cherfaoui qui va mieux ainsi que Chaoui, d’ailleurs, en attendant Bougueroua et Herrouche qui sont toujours aux soins. C’est pourquoi Boudjaarane ne voudrait pas trop s’attarder sur cette polémique. Ce qui importe, pour le moment c’est le prochain match face à l’ASK : «Il est vrai que Khroub n’est pas dans la même situation que l’ABM qu’on a croisé la semaine dernière. Cette équipe a assuré son maintien, ce qui fait que cette rencontre ne sera pas si cruciale que ça pour eux. Néanmoins, ce n’est pas cela qui va nous laisser croire que ce match est facile. Devant leur public, les Khroubis essayeront de se racheter en battant le troisième du championnat.»

«L’accession, on la jouera là-bas»

N'ayant pas joué les trois derniers matchs, Belhocine a retrouvé sa place dans l'équipe. Il fut de loin le meilleur Blidéen, vendredi passé. En plus de faire la loi dans sa zone, il a amorcé des contres qui auraient pu connaître un meilleur sort, n'était la maladresse de ses attaquants.

Depuis la reprise qui s'est faite dimanche passé, les joueurs de Blida se sont entraînés dans une assez bonne ambiance, même si le nul face au NAHD est resté en travers de la gorge. Bouhellal a pu disposer de tout son effectif et il n'aura que l'embarras du choix pour composer le onze qui sera à l'appel de l'arbitre ce samedi.

Des joueurs en quête de rachat

De même que Khelladi

Lors du dernier match de

Naamani : «Beaucoup de regrets»
Avant toute chose, donnez-nous de vos nouvelles… Tout va pour le mieux. Nous restons sur une série de matchs sans victoire, et cela nous a fait perdre des places au classement. Nous allons profiter de cette mini- trêve pour nous préparer comme il se doit, et les choses iront beaucoup mieux à l’avenir. Vous sentez vous prêts pour ce match contre le MOB ? Absolument. Les matchs que nous avons joués sont totalement oubliés et nous sommes concentrés sur le prochain qui est très important, ne serait-ce que pour nous racheter aux yeux de nos supporters. Avez-vous des appréhensions avant d'affronter cette équipe ? Non, nous ne craignons aucune équipe. Ce match est très important car nous voulons terminer la saison en force et finir à la meilleure place possible au classement. Que vous faut-il pour cela ? Nous devons impérativement engranger les trois points mis en jeu. Cela

Après le nul concédé vendredi passé, ce n'était pas vraiment la joie dans les vestiaires, à la fin du match contre le NAHD. Pourtant, cela leur aurait pourtant fait le plus grand bien. En effet, même s’il a permis de confirmer leur re-

Le coach blidéen Kamel Bouhellal n'a à aucun moment accablé ses joueurs : «Je ne vous cache pas que notre mauvais classement nous a énormément perturbés. Le doute s’est installé chez les joueurs. Malgré cela, Ils ont réagi d’une belle façon. Mes joueurs ont fait un match sérieux et se sont créé, tout comme notre adversaire, d’ailleurs, de nombreuses occasions de scorer. Il ne faut pas oublier que nous avions en face un adversaire qui avait tout à perdre et qui donc était très volontaire. L’essentiel dans ce genre de match c’est le résultat et, sur ce plan, je ne suis pas entièrement satisfait. Ils n’ont rien à se reprocher, mais je veux qu'ils présentent un meilleur visage face au MOB.»

S. B.

Si l'équipe n'a pas réalisé de belles performances, lors des derniers matchs, c’est que les attaquants ont cruellement manqué de réalisme devant les buts et ils l’ont payé très cher. Les échecs à répétition ont tôt fait d’entraîner une dégringolade au classement. Il y a, depuis quelques semaines, une toute nouvelle façon d’appréhender les matchs, du côté de l’équipe de la ville des Roses. Un nouvel état d’esprit qui les fait aller de l’avant et c’est uniquement cette façon de faire qui sera payante. Hamia, Belkhethir et Ouznadji semblent avoir retrouvé une certaine percussion et surtout de l'efficacité, mais il est déjà trop tard. La conclusion à tout cela est que les joueurs de Blida n’ont pas su corriger, au plus vite, plusieurs de leurs défauts.

Des attaquants qui manquent de réalisme

Comme la semaine dernière, le coach du RCA voudrait assurer l’accession avant le dernier match face à l’USMAn. Néanmoins cette fois-ci il compte bien prendre les trois points : «Contrairement au match face à l’ABM, cette semaine, nous allons présenter une meilleure équipe, physiquement et mentalement. Notre objectif c’est de gagner cette rencontre, on sait bien que c’est possible alors pourquoi ne pas saisir notre chance ?»

S. B.

passe nécessairement par une victoire chez nous face à cette équipe du MOB. Après cela, il nous faudra enchainer car il s’agit de bien négocier le dernier match. De toutes les façons, nous avons de quoi éprouver des regrets.

Entretien réalisé par Slimane B.

Hier encore, quand notre source nous avait annoncé ce match amical contre le NAHD, ce n’était encore qu’une éventualité, d’ailleurs nous l’avions annoncé au conditionnel. Voilà, 24 heures plus tard, l’information se confirme, cette confrontation entre l’Arbaa et le Nasria aura bien lieu, aujourd’hui même à 10h au stade Zioui. Rappelons qu’en premier lieu les coéquipiers de Cherfaoui devaient faire face à l’équipe espoirs. Ce changement de programme est survenu à la dernière minute sous décision du premier responsable ainsi que son adjoint Soilah Farouk. Leur bonne relation avec les Sang et Or a sans doute joué quant à la programmation de ce match. Pour Boudjaarane, même si l’adversaire n’est plus le même, rien ne changera en ce qui concerne l’objectif de cette préparation. À quelques jours avant d’affronter l’ASK à l’extérieur, il est primordial d’avoir une idée sur chaque élément, surtout les blessés, à l’image de Cherfaoui qui est bien parti pour reprendre sa place lors de la prochaine journée. Herrouche et Bougueroua, blessés tous deux à la cheville, ne seront pas concernés par cette confrontation contre le NAHD. Le staff médical ne voudrait prendre aucun risque, les deux joueurs sont mis au repos jusqu’en début de semaine. Ce qui met en doute leur participation mardi contre Khroub, car Bougueroua ainsi que Herrouche n’auront que trois jours de préparation avant le déplacement de mardi. L. A.

Herrouche et Bougueroua ne joueront pas face au NAHD

L. A.

N° 2265 Jeudi 25 avril 2013

a 25e journée de la division d’Honneur de TiziOuzou, prévue pour ce vendredi, sera marquée par le court déplacement du leader l’AS Tizi-Ouzou au stade du 1er-Novembre où il aura à en découdre avec le KC Taguemount Azouz. Un adversaire qui a retrouvé toute sa verve et qui a tout pour poser des problèmes au leader même si celui-ci a démontré qu’il ne craignait personne. Outre cette rencontre qui ne manquera pas d’intérêt, les regards seront braqués également sur le bas du tableau où plusieurs équipes joueront avec la peur au ventre, le spectre de la relégation se faisant menaçant. Ainsi, le CRB Mekla, qui n’est toujours pas à l’abri, ne devrait pas laisser filer l’aubaine d’empocher

L

Coup d’œil Clubs de Kabylie

19

Honneur Tizi-Ouzou (25e journée)

Lutte pour le maintien, la dernière ligne droite
les trois points devant son invité du jour, l’ASC Ouaguenoun, pour s’éloigner un peu plus de la zone des turbulences. Un pari difficile pour les jeunots de Mekla, mais comme l’enjeu est tellement d’importance, ils sont dans l’obligation de trouver les ressources nécessaires pour le relever. Pour sa part, la JS Tadmait qui accueillera la JS Boukhalfa se devrait de l’emporter elle aussi pour s’éloigner un tant soit peu de la zone rouge. Les Tadmaitis, qui n’ont pas gagné depuis la 7e journée, sont dans l’obligation absolue d’empocher les trois points, à défaut, leurs chances de maintien ne seront que compromises. L’autre formation condamnée à gagner, c’est l’Olympique de Tizi Rached dans son match face à l’Etoile de Draa El Mizan. Un match on ne peut plus capital tant les Olympiens n’ont pas le droit au moindre faux pas à domicile s’ils veulent rester en division d’Honneur. L’ES Sikh n’Oumeddour, qui occupe l’autre place de relégable, aura fort à faire face à l’USM Draa Ben Khedda, un adversaire qui s’accroche et qui ne perd toujours pas espoir de rattraper le leader. Une donne qui devrait pousser les gars de Sikh n’Oumeddour à sortir le grand jeu pour espérer venir à bout des Bleu et Blanc de l’ex-Mirabeau et, ainsi, entretenir l’espoir de se maintenir. De son côté, l’US Sidi Belloua qui a déjà un pied en division inférieure ne devrait pas éprouver trop de mal à s’imposer face au CA Fréha, une équipe qui a déjà fait ses adieux à la division d’Honneur, mais que les gars de Redjaouna ne devaient pas sous estimer, au risque de signer leur condamnation sachant qu’un faux pas sera synonyme de relégation irrémédiable. Au milieu du tableau, le DC Boghni recevra l’US Djemaa Saharidj et l’ES Draa El Mizan ac-

cueillera le LC Iflissen. Deux rencontres qui s’annoncent favorables aux locaux, mais comme en football on ne peut jurer de rien, tout peut arriver.

Le programme

S. S.

Draa Ben Khedda Tizi Rached 1er-Novembre Oukil-Ramdane Oukil-Ramdane Draa El Mizan Fréha Tadmait

(15H00) : DC BoghniUS Djemaa Saharidj (15h00) : O. Tizi Rached – E. Draa El Mizan (15h00) : KC Taguemount Azouz – AS Tizi Ouzou (14h30) : US Sidi Belloua – CA Fréha (16h30) : ES Sikh Oumeddour – USM Draa Ben Khedda (14h30) : ES Draa El Mizan – LC Iflissen (15h00) : CRB Mekla – ASC Ouaguenoun (15h00) : JS Tadmait – JS Boukhalfa

Régionale 2 (26e journée)

Les banlieusards de Bouira veulent s’offrir le leader
Le leader et champion officiellement depuis le week-end dernier du groupe de Kabylie de la Régionale 2, l’US Béni Douala, se déplacera demain à Bouira dans la peau d’une équipe totalement libérée pour donner la réplique aux banlieusards de Bouira, le CR ameur. Les Aths Douala, auteurs d’un parcours tout ce qu’il y a de remarquable, ont assuré bien avant l’heure l’accession en Régionale1, mais ils restent l’équipe à battre par excellence tant personne n’a pas pu lui tenir tête. Les banlieusards de Bouira, qui restent sur une défaite en déplacement chez le dauphin, la JS Tichy, aborderont cette rencontre avec un esprit chargé de revanche. Même si la bande à l’entraîneur du CRT, Amar Tabouni, est consciente que la tâche ne sera pas aussi facile, mais eu égard à la probable démobilisation du leader, le coup est jouable. La victoire face à Béni Douala, les joueurs de ameur la veulent pour gonfler leur capital points et espérer terminer la saison sur une bonne note dans la partie supérieure du tableau. Ainsi, les protégés du coach Tabouni Amar ont repris les entraînements avec beaucoup de sérénité, sans se mettre aucune espèce de pression. Les Kadi, Bouali et compagnie se disent d’attaque pour ce week-end et promettent une belle surprise au leader. Reste à le matérialiser sur le terrain.

CR Thameur US Béni Douala

Adjaout

Les jeunes représentantes du CFF Akbou s'apprêtent à disputer la finale de Coupe d'Algérie, demain vendredi au stade Brakni de Blida, devant leurs homologues d'Alger-Centre. Une belle récompense pour les U-20 Akbouciennes que dirige Bouzid Tigrine déjà auteures d’une saison remarquable en championnat où elles occupent la première place de leur groupe en attendant de disputer les play-offs. Pour leur troisième année d'existence, les ambassadrices de la vallée de la Soummam sont en train d'accomplir un parcours époustouflant avec ces deux challenges qui les attendent. Ap-

Face à l’ASE Alger-Centre, le CFF Akbou n’a rien à perdre
prochés par nos soins à la veille de ce grand rendez-vous historique pour les coéquipières d'Ait Larbi et le football féminin de Kabylie, le très dynamique président de l'association CFFA, Omar Merabet, se dit très confiant et optimiste quant aux capacités des joueuses akbouciennes d'aller arracher cette coupe qui, il l’espère ardemment, viendra couronner tous les efforts consentis par le staff technique, médical, administratif et par ses jeunes joueuses. «Je suis entièrement satisfait du travail accompli jusque-là, c’est le fruit d’une grande patience et d’un labeur au quotidien. J'espère qu'avec la

Finale coupe d'Algérie U20 Féminines

près leur dernière défaite face au leader, les leur force. Du côté de la JST, longtemps dans la peau Diables Rouges accueillent les Littoraux de d’un des deux prétendants à l’accession, elle a jeté son Tichy dans un derby qui drainera comme à dévolu sur la seconde place qui pourrait mener au pachaque fois la grande foule. Les camarades de Messafri lier supérieur, à en croire des rumeurs persistantes. Ce auront la délicate tâche de faire face à la coriace équipe derby sera une opportunité pour les Littoraux de faire de Tichy. Ce duel, selon Hakim Amaouche, n’est pas fale plein demain au stade du quartier de La Mission. Ce cile à jouer pour les deux clubs. «Tout d’abord, notre sera donc très clair pour les camarades de l’ex-Diable équipe, qui a connu cette saison beaucoup d’obstacles à Rouge Hamou Chabane qui, en quelques mots, résume cause de vives pressions exercées par un groupe d’oppoles ambitions de son équipe : «Nous sommes conscients sants qui cherche à nous mettre les bâtons dans les roues, de l’obligation de ne pas rentrer à la maison bredouilles, est contrainte d’engranger les trois points de la victoire je vous assure que tous les joueurs sont déterminés à se afin d’assurer définitivement son maintien et gagner battre pour les 3 points». Et à l’entraîneur de Sidi Aich quelques places au classement, condition impérative pour de lui répliquer : «Contre Tichy et pour le reste du champarer à toute éventualité. Ensuite, notre adversaire, la JS pionnat, nous allons jouer pour préserver l'éthique sporTichy, que nous respectons d’ailleurs et dont nous recontive en dépit des rumeurs qui circulent ici et ailleurs. naissons les qualités, viendra à Sidi-Aïch avec la ferme Personnellement, je souhaite achever la saison avec le détermination de créer la surprise pour espérer préserver meilleur classement possible et cela passe par un bon sa position actuelle de dauphin aux côtés de Bir Ghbamatch ce vendredi.» Il reste à souhaiter que ces retroulou». Le tableau est donc dressé et l’objectif clairement vailles entre deux voisins qui s’apprécient soient marétabli par le président qui ajoute : «Nos joueurs, je puis quées par le sceau du fair-play. vous l’assurer, vont mouiller leurs maillots et relever le H. Tahar défi en jouant à 100% de leur valeur, et contredire par conséquent toutes ces folles rumeurs et spéculations destinées aussi et surtout à déstabiliser le climat d’entente qui caractérise actuellement les deux équipes». Les Diables Rouges, qui ont accompli une phase retour très encourageante après avoir Sidi Aich: SSSA – JS Tichy connu une difficile première moitié de championSidi Daoud: NRBSD – MC Bouira nat, tenteront, cette fois-ci, de profiter de la venue du voisin pour garder leur invincibilité à domicile Bir Ghbalou : ESBG – ES Timezrit lors de cette seconde manche. A titre de rappel, Bordj Menaiel : JSBM – JRA Zaatra l’objectif majeur demeure la formation d’un groupe compétitif qui aura son mot à dire dans Béjaia (Stade Benallouache): CRB Aokas – CRB Kherrata un proche avenir, et lancer quelques jeunes dans Akbou (OPOD): ORBA – JS M’Chedallah le bain pour leur apprentissage. Donc, les gars de la ville des Ponts, qui n’auront aucune pression sur Azazga (Tirsatine): OCA – HC Ain Bessam les épaules, tenteront de fournir une bonne presBouira (Bourouba) : CR Thameur – US Béni Douala tation et retrouver cette joie de jouer qui faisait

A

SS Sidi Aich – JS Tichy Hakim Amaouche (président) : «L’éthique sportive sera respectée»

CRB Aokas – CRB Kherrata

Un derby à enjeu

Vendredi (14h30)

C’est sans conteste un des matches phare de cette 26e journée. Les protégés de Saidi, qui restent sur un bon nul chez le MCB, voudront mettre tout en œuvre pour empocher les trois points afin d'assurer leur maintien puisque les Littoraux ne disposent que de trois unités d'avance sur le premier non relégable, le NRB Sidi Daoud. C'est dire donc qu'ils jouent gros demain face à un adversaire qui ne voudra en aucun cas rater sa sortie, lui qui a encore des chances quoique très minces de briguer la seconde place convoitée par Tichy et Bir Ghbalou. Une opportunité pour Kherrata afin de glaner le maximum de points en cette fin de championnat pour ne pas avoir de regrets par la suite. Mais, pour s’imposer, les représentants de la ville historique devront sortir le grand jeu face à cette imprévisible formation du CRB Aokas qui arrive souvent à s'en sortir là où on l'attend le moins, surtout qu’il s’agira de se tirer d'affaire et poursuivre le reste du parcours avec moins de pression.

Z. Aït Hamouda

contribution de tout un chacun notre jeune formation représentera dignement la région en finale de l'épreuve populaire» a-t-il confié non sans cacher sa fierté.

Souhaitons bonne chance aux Cheffar, Ouamrane, Aït Mahdi, Moali et toutes leurs coéquipières qui peuvent d’ores et déjà se dire qu’elles ont porté haut les couleurs

non seulement du CFFA mais également de toute une région. Tout le grand pôle d'Akbou attend l'exploit. Z. A-H.

a séance d’entrainement de l’équipe khroubie, lundi soir, avait un cachet spécial, marqué par de la colère et les règlements de comptes. Le premier à le faire c’est le milieu de terrain Issam Louadj qui, rappelons-le, est convoqué lui aussi pour comparaître devant le conseil de discipline durant cette semaine. Il faut dire que le dernier rapport du coach Terraï sur le joueur n’a pas été du tout bon, ce qui a énervé Louadj, qui, avant de commencer la séance de reprise, a eu un accrochage verbal avec son entraineur. Les choses ont failli empirer entre les deux hommes, n’était la présence des autres joueurs qui ont évité le pire en calmant Louadj carrément hors de lui ce jour-là. D’après nos informations, le joueur s’est senti marginalisé et victime aussi dans cette affaire, car il n’a jamais eu le moindre problème avec son coach par le passé et n’a rien à voir avec les derniers problèmes disciplinaires qui ont éclaté a l’ASK, ces deux dernières semaines.

L

Le coup de gueule de Louadj

ASK

N° 2265 Jeudi 25 avril 2013

Coup d’œil Ligue 2

A

La direction booste les joueurs

NARBR

DNA

19

Hafid et Ouhadda, seuls absents à la reprise

Après cette engueulade entre Louadj et son entraineur Terraï, la séance a repris son cours normal, et tout est redevenu comme avant. Louadj a participé normalement à la séance de même que les autres joueurs, à l’image des Ayache, Kitouni, Bouaâfia et Herbèche Tout cela pour dire que le groupe était au grand complet. Deux éléments ont raté cette séance,

C’est de nouveau l’anarchie

MOC

On prépare les jeunes

Le dernier match nul concédé à Hamlaoui par les camarades de Kebia, semble avoir laissé bien des traces. C’est ainsi que la séance de reprise du lundi n’a pas eu lieu, faute de présence de l’entraîneur Mechhoud et des joueurs. Pour la séance du lendemain, un effectif des plus réduit a dû prendre part au travail. Il semblerait que certains joueurs évitent volontairement de rencontrer leurs supporters, qui seraient en mesure de très mal réagir à leur encontre. Du côté de l’administration, on a fait appel à un huissier de justice pour constater les absences évoquées. Comme quoi, la sortie du tunnel n’est pas pour maintenant.

et remplacé par MCEE-MSPB
jeunes du cru, est bel et bien le Mouloudia de Batna. Chaque saison, des joueurs issus des U21 et même des U20 sont mis dans le bain chez les seniors et jouent en championnat le plus normalement du monde. A l’image de Loucif qui a pris une place dans le onze rentrant des Noir et Blanc. Abdeslam a eu l’opportunité de jouer en championnat aussi. D’autres jeunes sont appelés à tenter leur chance et pourquoi pas à prendre une place dans l’équipe A, comme c’est le cas de Derras ou de Bennour. Depuis quelques saisons, le MSPB ne se pose plus de questions liées à l’effectif. Tout au plus, un renforcement à la fin de la saison ou au cours du mercato.

MSPB

Khettabi a sermonné les joueurs

il s’agit de Hafid et Ouhadda. Le premier s’est présenté en tenue de ville, pour des raisons qu’on ignore, et que seul Terraï connaît. Pour ce qui est du cas de l’attaquant Ouhadda, ce dernier se trouve avec la sélection militaire, où il s’entraîne normalement sous la houlette de Mehdaoui.

La réaction de la direction n’a pas tardé à venir après l’incident entre Louadj et son

coach Terraï. Le président Khettabi n’a pas raté l’occasion de se présenter à la séance pour avoir un tête-à-tête avec les quatre éléments : Ayache, Kitouni, Yaâkoub et Louadj qui ont des soucis de communication avec leur coach. Il faut dire que le président du club amateur a tout simplement pris le parti de son entraineur Terraï, ce qui reste très logique. Les joueurs ont été bien sermonnés par leur président, en attendant leur comparution devant le conseil de discipline cette semaine. Abdou H.

JSS-MSPB annulé

Tout faux pas serait fatal

fin de réussir un bon résultat lors de la prochaine sortie face à Koléa, les responsables du NARBR ont régularisé les joueurs. En effet, les joueurs ont reçu leur argent avec les primes de matchs. Désormais, la balle est dans le camp des coéquipiers de Merbah. De leur côté, les joueurs veulent rendre le bien des responsables sur le terrain, surtout que la rencontre face à l’ESMK aura lieu à El Hadjout et non pas à Kolea, une bonne occasion pour les Réghaouis de revenir avec un résultat positif de cette sortie. Il faut dire que cette rencontre sera décisive pour les gars de Reghaîa, car en cas d’un échec, le club pourrait se retrouver en bas du classement. La rencontre sera aussi une bonne occasion de prendre l’avantage sur les autres concurrents surtout que la formation de Bordj Ghdir subira l’exempt cette semaine. Le NARBR aura donc une belle occasion pour prendre l’avantage sur ses autres concurrents.

Les joueurs du NARBR très sollicités

Les joueurs, les staff technique et administratif sont conscients de la difficulté de la tâche qui les attend face à la formation de Koléa, surtout que cette équipe a réussi des bons résultats cette saison. Mais le NARBR est obligé de revenir avec un résultat positif, car un faux pas lors de ce déplacement serait mortel pour les coéquipiers du jeune Merbah. Surtout si on sait que la distance qui sépare le NARBR de ses autres concurrents n’est que d’un seul point.

Pour éviter toute mauvaise surprise en matière d’effectif devant faire le long déplacement de Témouchent, l’administration du club devrait faire appel à des éléments de la catégorie des Espoirs. Ces derniers au nombre de neuf étaient présents à la reprise, mais n’ont pu s’entraîner faute de présence des autres éléments séniors. T. A.

e match amical prévu hier contre la JSS, et qui devait se jouer à Sériana, n’a pas eu lieu pour la simple raison que le staff technique a opté pour une autre solution, sans doute plus attrayante. Le Mouloudia de Batna se déplacera ce vendredi à El Eulma, pour disputer un match amical contre le MCEE. Les deux équipes étant au repos forcé, il semble que le staff technique a préféré rencontrer une équipe de la Ligue1. Cette saison, le seul match disputé par le MSPB contre une équipe de la Ligue1 concernait le match de coupe et les 32es de finale de la Coupe d’Algérie. Le MSPB avait été éliminé par le WAT, sur un score de 0 à 1.

L

Loucif, Abdeslam, Derras, Bennour des jeunes qui montent

Concernant le match amical entre le MCEE et le MSPB, les deux parties sont convenues de se rencontrer le vendredi, pour rester compétitives. Le MSPB a l’air de prendre au sérieux sa prochaine sortie en championnat, contre le CRB Ain Fekroun. Le MCEE renoue avec le championnat et la 27e journée le samedi 4 mai, il se déplace à Constantine pour jouer contre le CSC. Le MSPB joue en championnat (29e journée) contre le CRBAF, mardi 30 avril à Ain M’lila.

Les premiers rôles passent par l’ouverture du capital

A quelques journées de la fin de la saison, plusieurs joueurs du NARBR sont sollicités par des clubs des Ligues une et deux. En effet, des joueurs tels que Bouaoua, Merbah et Fersaoui sont très demandés. Mais, pour avoir des contacts meilleurs, les joueurs doivent redoubler d’efforts pour laisser leur équipe à sa place en cas de transfert en fin de saison.

L’un des rares clubs de la Ligue 2 qui donnent leur chance aux

On laisse entendre que la direction du club compte ouvrir le capital de la SSPA. Cette décision, nous a-t-on confié, est lié au désir de jouer les premiers rôles en championnat dès la saison prochaine. Le MSPB et sa direction comptent attirer des investisseurs. Des industriels seraient même prêts à venir mettre de l’argent dans la SSPA, cela se fera pour cibler les nouvelles recrues. Les jeunes issus du cru seront toujours la force de frappe de cette équipe. M. B.

Les responsables pensent déjà à la saison prochaine
Les responsables du club de Réghaïa ont déjà entamé leurs préparations pour la saison prochaine. D’après nos sources, plusieurs joueurs sont déjà visés, et la direction de Noureddine Azel ne veut pas refaire les erreurs de cette saison. Il faut que le recrutement soit fait selon les besoins de l’équipe. On doit aussi effectuer un recrutement de qualité. Khalil Y. M.

N° 2265 Jeudi 25 avril 2013

Opération : assurer le maintien face à l’USMAn
l’ASK. En effet, cela a donné des ailes aux camarades de Megueni, lesquels veulent relever un autre défi, en tenant en échec les Annabis chez eux.

MCS

Coup d’œil Ligue 2

19

La concentration est primordiale

essentiel a été réalisé par le MCS, vendredi dernier, en battant l’ASK, car cette équipe de Saïda avait besoin au moins de quatre points lors des matches restants. En effet, face au Khroub, elle a fait le plein, en arrachant une précieuse victoire, ce qui a permis aux Saïdis de se rapprocher plus de leur objectif, le maintien. D’ailleurs, il ne manquait qu’un point à celle-ci pour reprendre son souffle, avant de croiser l’OM. Et pour ar-

L’

Belarbi, dans le viseur du CRB Aïn Fakroun

ESM

river à ses fins, Saïda a entamé la préparation du prochain match face à l’USMAn. En effet, les camarades à Gueniffi savent ce qui les attend au stade du 19-Mai-1956, à Annaba. Ainsi, ces derniers misent sur un bon résultat lors de ce déplacement, en ramenant au moins un point pour se mettre à l’abri de tout mauvais scénario. C’est pour cette raison d’ailleurs que les camarades d’Atek veulent faire un grand match face aux Annabis, pour éviter le suspense. Dès mardi prochain, les Saïdis

devraient concrétiser leur vœu. Comme le moral est bien requinqué, logiquement, ils devraient arracher ce point manquant, synonyme du maintien en Ligue 2.

Le moral au top

Le MCS ira à Annaba pour croiser un adversaire qui se trouve dans de mauvais draps, vu qu’il lutte, lui aussi, pour sa survie en Ligue 2. Mais les Saïdis sont déterminés à créer la surprise de leur déplacement, après avoir renoué avec les succès, face au RCA et

Le maintien, pas encore assuré

Aux entraînements de lundi, les Saïdis ont mis le cap sur la prochaine confrontation, face à l’USMAn. Ainsi, durant tout l’après-midi, le staff technique ne cessait de demander à ses joueurs plus de concentration, car les deux prochaines rencontres seront déterminantes pour la suite de leur parcours, et leur survie dépendra des résultats de ces derniers matchs. Ainsi, mardi prochain, les Addadi et Cie devraient être à la hauteur de leur mission, en réalisant une bonne préparation, notamment sur l’aspect psychologique, où la concentration s’avère plus que nécessaire dans ces moments-là.

équipe n’est pas encore acquis à 100%. Ainsi, les Saïdis se voient contraints d’aller chercher au moins un point lors des deux prochaines journées, devant deux équipes en difficulté, elles aussi. Autrement dit, le MCS devra sortir le grand jeu lors de chaque confrontation pour concrétiser son rêve.

jusqu’à la dernière rencontre de championnat, afin d’atteindre leur objectif sereinement. Apparemment, les joueurs ont saisi la portée du message de leur staff technique et des dirigeants, tout en promettant de réagir positivement.

Le relâchement est interdit

El Hadjari en groupe

En dépit de la dernière victoire, le maintien de cette

Certes, cette équipe de Saïda a réalisé l’essentiel dernièrement chez elle, mais il manquait juste un petit quelque chose pour qu’elle soit à l’abri des surprises. D’ailleurs, les joueurs ne devraient tomber dans la facilité, ce qui pourrait cher à leur équipe. En effet, depuis le début de la préparation de ce match, le staff technique n’a pas cessé de les sensibiliser sur la nécessité de sauver leur club. D’ailleurs, même les dirigeants se sont de la partie. En effet, Kiour et les membres du conseil d’administration ont mis les camarades de Cheraitia devant le fait accompli, car aucun relâchement n’est toléré, et ils devraient être mobilisés

Revenu d’une blessure de l’orteil, l’arrière droit du MCS, El Hadjari, qui s’est contenté de tours de piste lors des deux dernières séances de son équipe, a repris avec le groupe, hier, puisque il ne ressent plus aucune douleur. En effet, il a reçu l’aval du staff technique en faisant le voyage avec l’équipe pour affronter l’USMAn, mardi prochain. Et il faut rappeler que ce joueur a été l’auteur de deux bonnes prestations lors des deux derniers matches de son équipe, en occupant merveilleusement le centre de la défense. Ainsi, son incorporation soulagera le staff technique, du moment qu’Aouameur est absent depuis trois semaines. AMAR B.

La crise financière guette le club

On vient d’apprendre de sources crédibles que le portier espérantiste de Mostaganem, Belarbi, auteur d’une belle prestation durant tout la saison en cour, est dans le viseur du club, le CRB Aïn Fakroun. Belarbi, Le club du CRB Ain Fakroun veut recruter Belarbi pour la saison prochaine 2013-2014, indique la même source.

Titulariser des juniors lors des prochains matchs Décidés à rester sur cette série de victoires

Il faut relever aussi que la crise financière guette le club. Les joueurs réclament leur dû d'autant plus qu'ils ont eu vent que certains autres joueurs ont été régularisés jusqu’au dernier centime. Une situation que les dirigeants de l’Espérance promettent de régler dans les plus brefs délais.

C’est un entraîneur comblé et serein du parcours élogieux de son équipe, qui garde toujours la tête froide et les pieds sur terre. Lui, c’est l’entraîneur Ousmane Abderrahmane, lequel, sans verser dans un optimisme béat, estime que le plus dur reste à faire. Il pense également qu’en dépit du bon parcours de l’ESM, il y a des lacunes à combler. A chaque fois que Ousmane Abderrahmane est sur le terrain, c’est tout le public d’El Haouata a qui se lève comme un seul homme pour l’applaudir. En fait une véritable communion est établie entre lui et les fans de l’Espérance. Dans cet entretien, l’entraîneur nous parle de son team et de bien d’autres choses encore.

Ousmane : «On poursuivra notre travail pour former une équipe aguerrie apte à jouer en Ligue 1»

Le staff technique d’El Haouata compte titulariser des juniors lors des prochains matches en raison de la grande saturation dont souffrent les joueurs titulaires.

Les camarades de Belahouel, qui viennent de renouer avec la victoire après leur succès devant le CR Temouchent sont décidés à rester sur cette série de victoires. Malgré la terrible pression qui pesait sur leurs épaules contre la coriace formation du CRB Aïn Fakroun et la forte résistance, les poulains d’Ousmane se sont imposés par la plus petite des marges. Belarbi et compagnie savent que leur mission ne sera pas aussi simple que le pensent certains. Les hommes de la ville des Mimosas joueront avec tous leurs atouts devant le NAHD pour réaliser un bon résultat et revenir avec les trois points de la victoire. E. W.

Est-ce qu’on peut dire qu’Ousmane est un entraîneur comblé ? Si vous voulez. Mais pour être honnête, je dirai que je serai comblé lorsque l’équipe arrivera à un haut niveau de performance et ce, dans ses trois compartiments. D’un autre côté, je dirai que je suis satisfait du bon parcours de mon équipe en championnat. Peut-on dire que l’accession est acquise ? Il nous reste encore deux matches à jouer, mais il suffit de gagner nos deux matches à Alger face à Hussein Dey et à domicile face au SA Mohammadia pour atteindre l’objectif, et voir aussi les autres résultats. Ce calendrier favorable va nous permettre de jouer sans pression face au Nasr de Hussein Dey et à Mostaganem face au Sari’ de Mohammadia. Ces deux rencontres sont décisives pour nous. Par contre, on ne doit en aucun cas rater nos matches à domicile.

Comment voyez-vous alors l’avenir de l’ESM? Il y a une belle embellie dans le ciel d’El Haouata. Nous avons une bonne équipe soudée et solidaire. Notre satisfaction provient également des juniors promus en équipe senior. Selon vous, à quoi est dû le récent passage à vide ? Dans le parcours d’un club, il y a toujours des hauts et des bas. Les passages à vide quand ils se produisent en début de championnat, c’est quelque chose de salutaire pour le club afin de lui permettre de

mieux rebondir. C’est peut-être notre cas et on poursuivra notre travail pour former une équipe aguerrie, coriace et apte à jouer à un haut niveau. Un mot pour les supporters de l’ESM… Ils sont notre source de motivation. Je tiens à les saluer. Je leur demande d’être toujours derrière leur club et je leur promets que nous fêterons ensemble l’accession. Entretien réalisé par Ettaoui-Wassim

Le coach de l’Espérance de Mostaganem, Ousmane Abderrahmane, s’est montré confiant pour la suite du parcours de son équipe qui s’est maintenant relancée dans la course pour l’accession en Ligue I. Le driver des Vert et Blanc estime que la dernière victoire face au leader du groupe, le CRB Aïn Fakroun, a quelque peu rendu le sourire à l’équipe, mais cela reste quand même insuffisant pour la suite. Selon lui, il faudrait un miracle pour que l’ESM réussisse à atteindre l’objectif de l’accession.

Il est confiant, mais…

20
Man United

N° 2265 Jeudi 25 avril 2013

Vers une retraite
A 38 ans, le milieu de terrain, Paul Scholes, devra annoncer pour la deuxième fois sa retraite sportive ! En effet, le célèbre roux a repris du service dans son club de toujours en janvier 2011 après avoir décidé de raccrocher les crampons. Après une saison et demie perturbée par les blessures, l’un des tauliers des Red Devils va mettre définitivement un terme à sa carrière pour intégrer le staff de MU. Contrairement à Scholes et selon les informations du Guardian, Rio Ferdinand «34ans» devrait prolonger avec Manchester United, comme l'a souhaité son entraîneur Alex Ferguson dans la foulée du titre obtenu lundi. Malgré plusieurs blessures ces dernières saisons, l'international anglais reste un élément important des champions d'Angleterre, comme en attestent ses 25 matches disputés cette saison en Premier League.

Coup d’œil International

définitive pour Scholes

Man United
prêt à lâcher 75ME pour
Real Madrid

Pjanic : «Je veux

continuer avec

cette équipe» être décisif pour l’équipe»

As Rome

Robinho
«J’espère
Milan AC

Annoncé dans le viseur du Barça, Man United et City, le milieu de terrain Miralem Pjanic, a évoqué son avenir lors d’un chat organisé par l’AS Roma, afin de communiquer avec les tifosi : «Je me trouve super bien ici, depuis mon arrivée ici je n’ai vu que des choses positives. Cependant, c’est vrai que nous n’avons pas encore obtenu les résultats que nous attendions, mais nous avons un grand futur devant nous, avec un staff stable qui construit quelque chose de grand. Je veux continuer avec cette équipe. Le rapport avec les tifosi romains a toujours été bon, de ma part j’ai toujours donné tout ce que je pouvais à chaque match. J’aime nos En quittant l’Inter Milan pour rejoindre l’Anglesupporters et je fais toujours le maximum pour ne pas les décevoir. terre et Man City, le Brésilien Maicon ne s’attendait Quand je descends sur le terrain nullement à devenir un véritable flop, avec des presc’est pour gagner et j’espère que tations très décevantes, en se contentant de jouer les lors prochaines années, nous vous offrirons des belles victoires. Je ne doublures de luxe. Pas de quoi pour autant donner me suis jamais trouvé aussi bien que l’envie au Brésilien de quitter les Skyblues : «Je dans la ville de Rome, toutefois, je veux vous garantir que je ne partirai pas. Je reste n’ai pas encore eu d’expérience avec calme et je ne prends pas en compte ce qu’ils les femmes italiennes.»

De nouveau important dans les plans de l’entraîneur Allegri, le Brésilien Robinho s’est confié au micro de Milan Channel : «Notre objectif est de disputer la prochaine Champions League, les cinq prochains matchs seront décisifs et nous devons nous préparer du mieux possible. Nous ne devons plus subir de défaites lors de ces cinq prochaines rencontres, et ce, dès dimanche à la maison face à Catania. On doit faire mieux que lors des rencontres précédentes surtout devant nos tifosi. Personnellement, j’espère être décisif pour l’équipe, même si le Milan dépend de tout le monde et pas uniquement de moi. Je sens que je suis apte physiquement pour donner le maximum de mes capacités techniques lors des prochains matchs.»

Carragher
joue l’avocat
Liverpool

Alors que le président Perez a récemment affirmé que le dossier Ronaldo sera prochainement réglé, en prolongeant le bail de la star portugaise, CR7 pourrait malgré tout effectuer son grand retour à Manchester United cet été. Selon e Sun, le club mancunien pourrait faire une offre de 75 millions d’euros pour s’attacher les services de Cristiano Ronaldo, qui a porté le maillot rouge entre 2003 et 2009. Les champions d’Angleterre auraient à leur disposition une enveloppe de 60 millions d’euros pour recruter, mais comptent sur la vente de certains éléments (Rooney, Nani, Anderson, Hernandez), ce qui permettra largement à Sir Alex Ferguson de récupérer l’actuel meilleur buteur de la C1, en formant un duo qui crachera le feu avec Van Persie la saison prochaine.

Ronaldo

Vialli : «Ibra pourrait résoudre tous les problèmes offensifs des Bianconeri»
Alors que l’entraîneur Antonio Conte cherche un nouvel attaquant cet été pour garnir davantage le secteur offensif, Gianluca Vialli, buteur lé-

Juventus

du diable Suarez Même s’il
n’est plus le capitaine des Reds, le défenseur Jamie Carragher a tenu à défendre son coéquipier Luis Suarez, auteur pourtant d’un vilain geste sur le défenseur londonien Branislav Ivanovic dimanche dernier lors de Liverpool-Chelsea (2-2) : «La morsure était choquante, évidemment, et tous ceux qui l'ont vue ont été stupéfaits. Mais était-ce pire qu'un duel qui aurait pu mettre fin à la carrière de quelqu'un ? a questionné le défenseur dans le Daily Mail. Je sais ce que c'est d'avoir la jambe cassée à cause d'un tacle dangereux. J'ai perdu six mois de ma carrière en 2003 à cause de cela. Aurais-je préféré être mordu ? Absolument. Et je suis sûr qu'Ivanovic serait d'accord.» A noter que même si Luis Suarez a reconnu sa conduite violente devant la Fédération anglaise de football (FA), il a toutefois signifié son désaccord vis-à-vis de la sanction minimale de trois matches de suspension qui devrait lui être infligée selon le règlement. Au final, El Pistolero risque au moins autant qu’en 2010 (7 matchs) lorsqu’il avait déjà mordu un joueur du PSV Eindhoven, ou qu’en 2011 (8 matchs) suite à ses insultes racistes envers Patrice Evra. «La sanction standard de trois matchs qui devait s'appliquer est nettement insuffisante», a rappelé la FA dans un communiqué.

entraîneur ne peut

Zeman «Aucun

gendaire de la Juve des années 90, s'est exprimé dans les colonnes de Tuttosport sur le mercato à venir de la Juventus : «Si je pouvais choisir, je choisirais Cavani, pour des raisons liées à l'âge. Mais l'investissement est énorme» a-t-il déclaré, avant d’évoquer la piste de Zlatan Ibrahimovic : «Ibra pourrait résoudre tous les problèmes offensifs des Bianconeri. En bref, avec l'arrivée de Zlatan, ce serait une Juve prête à jouer, non seulement en Italie, mais aussi en Europe... Pour moi, avec Ibra, le grand gagnant serait Vucinic. Parfois, il peut sembler un peu nonchalant, il peut aussi avoir une mauvaise attitude, mais auprès d'Ibra, avec sa présence, avec son charisme, ses buts, l'attaquant monténégrin pourrait devenir la cerise sur le gâteau.» A noter que selon La Gazzetta dello Sport, les Bianconeri voudraient vraiment obtenir la signature de l'international suédois afin de franchir un cap. Problème, le Scandinave touche un salaire annuel net estimé à 9 millions d'euros au PSG et il devra forcément faire un gros effort sur le plan financier pour porter de nouveau le maillot turinois après son passage entre 2004 et 2006.

Inter Milan

refuse de quitter

les Citizens

M

Maicon

Dortmund

Van der Wiel espéré cet été Loin d’être un titulaire

Alors que le président Moratti a écarté la possibilité de nommer un nouvel entraîneur la saison prochaine, Zdenek Zeman s’est exprimé aux micros de Rai Sport, concernant la rumeur l’envoyant chez les Nerazzurri, lui qui est libre depuis son départ de l’AS Rome : «L’Inter ne m’a pas contacté, j’estime Moratti, aucun entraîneur ne peut refuser l’Inter, le problème c’est d’être appelé.» Puis sur la Roma : «Il y a beaucoup de la Roma dans l’équipe qui est arrivée en finale de Coupe, après la victoire à l’aller et avec une Inter décimée, le match retour était assurément plus facile pour passer le tour. J’ai essayé de faire mon travail en me basant sur la culture du travail, la discipline et la loyauté, ça n’a pas fonctionné. Il y avait des incompréhensions, c’était une équipe avec 14 nouveaux joueurs dont 9 étaient titulaires. Ils manquaient d’expérience et on payait le fait que beaucoup étaient à leur première saison en Italie. Il faut s’habituer, même Maradona et Platini n’ont pas été au top la 1re année.»

refuser l’Inter»

an

Ci ty

La venue de Dzeko se précise Après la signature de Mario Götze au profit du

(les journaux, Ndlr) écrivent», a-t-il déclaré au média brésilien Lance.

Bayern Munich, et le probable départ de l’attaquant Polonais Robert Lewandowski cet été, (il est courtisé par Manchester United, du Bayern Munich et de la Juventus Turin), le Borussia Dortmund devra enrôler le buteur bosnien de Manchester City, Edin Dzeko, 25ans, selon le Daily Mail. L'ancien joueur de Wolfsburg, auteur de 12 buts en 28 matches de Premier League, se serait d'ores et déjà mis d'accord avec les dirigeants du Borussia Dortmund en vue de la saison prochaine rapporte le quotidien britannique.

important au PSG depuis le début de saison, Gregory van der Wiel pourrait partir en juin prochain. En effet, Tuttosport a révélé que les Nerazzurri auraient fait de l'international néerlandais une priorité pour renforcer le couloir droit de sa défense et participer à la reconstruction de l'équipe à l'horizon 20132014. Pour rappel, en janvier dernier, la presse italienne avait annoncé qu'un accord était déjà dans les tuyaux entre le PSG et les Intéristes pour le transfert de Van der Wiel à hauteur de 6 millions d'euros, lui qui n’a jamais réussi à s’imposer à Paris.

Capitaine d’équipe du Barça en l’absence de Carlos puyol toujours blessé mais surtout beau joueur, le milieu de terrain xavi reconnaît la supériorité allemande, après la lourde défaite «4-0» face au Bayern : «Le Bayern était la meilleure équipe sur le terrain et nous devons la féliciter. Nous avons eu la possession du ballon dans la première période mais nous ne l’avons pas bien utilisée, nous ne nous sommes pas créé d’occasion de but. Physiquement, ils étaient très forts, il n’y a pas de problème, ils étaient supérieurs. Ils avaient des joueurs très rapides», expliquait-il sur le site de l’uefa, avant de poursuivre : «Le football est ainsi fait et il faut l’accepter. Lorsque vous êtes faibles en UEFA Champions League, c’est ce qui arrive. Il reste maintenant 90 minutes à jouer. Revenir semble pratiquement impossible et nous allons devoir accomplir un miracle à domicile.»

êtes faibles en C1, c’est ce qui arrive»

Xavi «Lorsque vous

Roura
Dani Alves
«C’est le pire jour de ma vie»
tombé sur une formation allemande à son meilleur niveau, le Barça n’a rien pu faire en recevant une véritable correction en demifinale aller de la Ligue des Champions, face au Bayern munich (4-0). après la rencontre, le défenseur brésilien dani alves a déclaré avoir connu l’une des pires soirées de sa vie, lui qui est au club depuis 2008 : «Depuis que je suis au Barça, c’est le pire jour de ma vie. Quand on joue face à meilleur que toi, tu ne peux rien faire. Chapeau bas. Ils ont été meilleurs que nous. Bravo pour leur match. Ils étaient beaucoup mieux que nous alors on se doit des les féliciter sur le match qu’ils ont réalisé mais nous avons encore 90 minutes pour tenter de faire mieux. Nous avons le titre espagnol entre les mains et ça on ne peut pas le laisser échapper.»

n° 2265 Jeudi 25 avril 2013

Coup d’œil International

«Un club comme le Barça doit gagner la seconde manche»
Piqué «Nous ne

Barça

Messi «J'étais assez

21

en forme pour jouer»

L'entraîneur catalan, Jordi roura, a commenté le net succès du Bayern munich sur Barcelone en demi-finales aller de Ligue des champions (4-0) : «Il faut féliciter le Bayern. Ils ont été très forts, très physiques. On n'a pas si mal joué en première période mais ensuite, ils ont marqué rapidement dans la seconde et à partir de là, c'est devenu très difficile. On a manqué de fraîcheur pour rivaliser. Après la pause, on ne s'est pas créé de situations pouvant changer le cours du match. On sait que la situation est difficile mais une équipe comme Barcelone se doit de tenter de gagner la seconde manche. On va tout donner pour cela.»

Auteur d’un match époustouflant en milieu de terrain, l’espagnol Javi Martinez pense que l’énorme succès obtenu contre le Barça a été surtout le fruit d’une grosse rigueur collective : «Je ne suis pas sûr que ce soit notre meilleur match car on a joué beaucoup de beau football cette saison. On savait comment prendre cette équipe de Barcelone ce soir. On a bien contrôlé le milieu de terrain en les empêchant de trop faire circuler le ballon. Ils ont eu très peu d'occasions. On a tiré avantage des coups de pieds arrêtés et on s’est senti bien malgré le fait qu’on ait eu à beaucoup courir» a déclaré l’ancien joueur de Bilbao après la rencontre.

Javi Martinez «Pas notre meilleur match cette saison»

Heynckes «Il faut
Bayern Munich

incapable de faire face aux multiples assauts des Bavarois, le défenseur Gerard piqué garde la tête froide, et tente de livrer une explication rationnelle : «Il n’y a pas beaucoup d’explications. Ils sont plus rapides, plus forts et jouent un meilleur football. Ils nous ont donné une leçon. Nous ne devons pas parler de l’arbitre. Je ne crois pas qu’il ait eu une influence. Ils ont été supérieurs et il faut les en féliciter», explique le défenseur à la chaîne espagnole tV3, qui promet toutefois de donner du fil à retorde au Bayern lors du match retour : «Nous devons tout donner au retour et penser à gagner la Liga le plus rapidement possible. Nous sommes le Barça, nous devons jouer pour gagner au Camp Nou.»

devons pas parler de l’arbitre»

Auteur probablement de son pire match depuis de longues saisons, Lionel Messi, qui a été transparent lors de la correction prise par le Barça contre le Bayern Munich (4-0) en demi-finale aller de la Ligue des Champions, a pourtant assuré qu’il était en mesure de tenir sa place : «Ils ont été beaucoup plus forts que nous, supérieurs physiquement. C'est dommage mais il faut continuer. Je me suis senti bien. J'étais assez en forme pour jouer ce soir. Un match très difficile nous attend au Camp Nou. Il faudra se battre et essayer d’y arriver. Ils sont excellents, mais on tentera le coup. Il va falloir élever le niveau pour le match retour et pour la Liga où on veut remporter le titre. Il faut vraiment rebondir maintenant.»

garder les pieds sur terre»

Ligue Europa FC Bâle-Chelsea…..
Les Blues veulent sauver leur saison !
Sankt Jakob-Park à partir de 20 :05

L'entraîneur du Bayern munich, Jupp Heynckes, était particulièrement heureux après la nette victoire de son équipe en demi-finale aller de Ligue des champions, face au Barça « 4-0» : «Nous jouons un football extraordinaire. Notre appétit pour le succès est énorme après ces deux dernières années. Nous avons couru et nous nous sommes battus et c'est ce qui fait notre force et notre classe» a déclaré le coach munichois en zone mixte. néanmoins, le coach bavarois appelle ses troupes à rester concentrées sur le match retour. «Bien sûr qu'on est tous ravis de la victoire, spécialement du niveau. Mais il faut garder les pieds sur terre. Il reste 90 minutes difficiles à disputer en Espagne, a-t-il déclaré. Nous allons savourer cette soirée, pas au-delà. Il est important de rester concentrés sur nos principes tactiques contre Barcelone. »

Même s’il n’a pas marqué le moindre but face aux Catalans, Franck Ribéry a rendu une copie somptueuse, en ne cachant pas son bonheur à la fin de la partie : «On n'a rien lâché, on est très heureux, Le président Bavarois Karl-Heinz Rummenigge a c'est un résultat méexprimé sa joie sur SkySport, après la brillante vicrité. On savait qu'on toire du Bayern Munich sur le FC Barcelone (4-0) à avait les attaquants pour marl'Allianz Arena mardi soir : «Nous avons gagné 4-0 quer. On a bien joué tous ensemble offensicontre la meilleure équipe du monde. C'est comme un vement et défensivement. On est plus forts rêve ce soir. Thomas Müller a fait un match fantascette année, car notre banc est beaucoup tique. Mais je pense toujours que Messi est le nuplus gros, c'est la force de l'équipe. On prend méro un. Il n'était pas complètement en forme, beaucoup de plaisir à jouer ensemble, tout le je pense. Nous jouons à merveille, nous ne monde a beaucoup couru pour l'équipe. Nous donnons pas de chances aux adversaires. sommes une grande équipe, un grand club avec Je ne pense pas que le Barça ai déjà un grand public, a expliqué Franck Ribéry, avant de eu un match où ils avaient si rendre quand même hommage à Lionel Messi, qu’il peu d'occasions.» n’a pas voulu accabler. Messi a perdu, mais ça reste Messi, un très grand joueur.»

Ribéry «On est plus forts cette année»

Rummenigge «C'est comme un rêve»

Ancien joueur du Real Madrid, le virevoltant ailier Arjen Robben, s'est exprimé à l'issue de cette écrasante victoire munichoise : «Je n’y crois pas... Mais bon, on est juste à la fin du match. Ce qu’on sait ce qu’on a été capables de rivaliser avec eux. Avant tout le monde disait que ça va être du 50-50. Je pense qu’on peut être très fiers de nous. Cette équipe a dominé l’Europe durant les cinq dernières années et la battre d’une façon aussi cinglante... On ne peut qu’être fiers» a-t-il affirmé à la chaîne ITV. L'international Néerlandais a cependant tenu a envoyer un message de calme à ses coéquipiers, rappelant, au passage, qu'il restait un match retour à disputer : «Savourons ce succès ce soir, mais restons mesurés. Il reste encore le match retour à jouer et on devra être prêts.»

Robben « Fier de battre d’une façon aussi cinglante le Barça»

Face à une surprenante équipe suisse du FC Bâle, qui a réussi l’exploit le tour précédent, d’éliminer la coriace formation de Tottenham, Chelsea, qui reste le seul club anglais encore en lice dans une compétition européenne cette saison, n’a pas d’autres choix que de jouer le coup à fond en cette Ligue Europa, pour sauver une saison assez triste, marquée par le départ de Roberto Di Mateo et la nomination du controversé Benitez, mais surtout l’incapacité des Blues à rivaliser avec les deux Manchester «Championnat et Cup». Fernando Torres, le buteur espagnol des Blues, a donné son avis sur cette C3, dans une interview accordée au site de l'UEFA. «Nous sommes une jeune équipe qui doit apprendre à gagner, a-t-il déclaré. Nous sommes sur la bonne voie. Cette compétition aide beaucoup l’équipe et nous garde dans un bon état d’esprit.» L'attaquant espagnol des Blues estime que cette coupe d'Europe «leur donne beaucoup de satisfaction contrairement à la Premier League (où ils sont 4es) et à la FA Cup, perdue en demi-finale.»

Fenerbahçe- Benfica….. Sükrü Saraçoglu à partir de 20 :05

Si Chelsea reste le grand favori pour le sacre final, les Turcs de Fenerbahçe, ainsi que les Portugais du Benfica, n’ont pas encore dit leur dernier mot dans cette compétition, eux qui devront se disputer le fameux billet pour la grande finale, dans une double confrontation assez équilibrée.
Pour vos insertions publicitaires, contactez notre service publicité. Tél : 021 73 14 37 / Fax : 021 73 14 17 ou bien contactez lʼANEP : 1, avenue Pasteur - Alger Tél : 021 73 76 78 Fax : 021 73 95 59 / Télex : 56150

Une affiche assez équilibrée !

quotidien sportif annexe de panorama

Directeur de la publication : Boussaâd Kahel - Rédacteur en chef : Mohamed Saâd - Rédacteur en chef adjoint : Ali Hamouche - Rédaction : Achour Aït Ali, Noureddine Benazzou, Tarek Bouchikhi, Adel Cheraki, Nacym Djender,Moumen Aït Kaci Ali, Saïd Djoudi, Saïd Fellak, Kamel Manane, Abdelbasset Mogdad, Hamza Rahmouni, Nacer Eddine Ratni. Imprimerie : Centre : SIA - Ouest : SIO - Est : SIE / Distribution : Entreprise Nationale de Distribution.

¥ Tél. (021) 73-24-03 / Fax : (021) 73-16-47 Maison de la Presse Tahar Djaout 01, Rue Bachir Attar - Alger e-mail : lebuteurdz@yahoo.fr

Contact@lebuteur.com

par e-mail : Réagissez à cette page ur.com ute leb té@ jeux-san

■ SAMU : (021) 23.50.50 ■ Urgences médicales : 115 ■ Protection civile : (021) 71.14.14 ■ Sûreté wilaya : (021) 73.00.73 ■ Gendarmerie : (021) 76.41.97 ■ Centre antipoison : (021) 97.98.98 ■ Dépannage gaz : (021) 67.59.81 ■ Dépannage électricité : (021) 67.24.52 ■ Service des eaux : (021) 67.50.30 ■ Personnes en difficulté ou en détresse : N° Vert : 15-27

Numéros utiles

Décrassage
«Qui sait lire et écrire a quatre yeux.»
Le proverbe du jour
(Proverbe chinois)

Jeudi
Dohr Asr Maghreb Icha

14 Djoumadi a thani 1434

Horaires des prières
: 12h46 : 16h31 : 19h34 : 21h00

Le Buteur n° 2265 Jeudi 25 avril 2013 Prévisions météo pour Alger et ses environs
VARIABLE, ORAGEUX

23

JEUDI

AVERSES ÉPARSES

VENDREDI

Vendredi
Fedjr Chourouk

8 7 6

5

2 1

3

4

en ligne lastminute.com révèle les objets oubliés les plus inattendus à partir d'une étude insolite menée auprès de 500 hôteliers à travers le monde. . Le service en chambre d'un hôtel de Washington a découvert dans plusieurs endroits de la chambre 10 000 dollars en liquide. . A Milan, un client a oublié une bague de fiançailles en diamant. Elle a été mise en sécurité au bureau des objets trouvés de lʼhôtel quand le client a téléphoné pour vérifier sʼil avait oublié la bague à lʼhôtel. Le personnel a pu lui envoyer juste à temps pour le mariage. . De Las Vegas à Milan, les hôteliers ont retrouvé des armes à feux dont celle d'un officier de police, qui avait aussi oublié son insigne. . Dans un hôtel à Istanbul, en Turquie, «un client japonais avait déjà oublié une vieille et traditionnelle épée Yakuza. Aujourd'hui, c'est notre tour. Un épée a été oubliée dans une chambre d'un de nos clients», a relayé un employé de l'hôtel de Budapest, en Hongrie. . Toujours à Budapest, un hôtelier raconte que «notre équipe de nettoyage a trouvé un sac plein dʼescargots vivants. Le personnel a dʼabord pensé quʼil sʼagissait dʼordures à jeter, mais il sʼest avéré que les clients étaient en fait à la recherche de ces petites créatures.» . Au cœur d'un bel hôtel 4 étoiles de Majorque, «un client était en retard pour prendre son avion. Il sʼest dépêché de libérer la chambre, a réglé sa note, sauté dans un taxi puis sʼest rendu compte, une fois arrivé à lʼaéroport, quʼil avait oublié son ami. Ce dernier était toujours endormi dans leur chambre et devait prendre le même avion : ils avaient eu tous les deux la plus grosse gueule de bois de leur vie." Morale de l'histoire : prendre l'avion en fin de journée. . De retour à Milan, en Italie, «un chien a été oublié dans la chambre occupée par son maître. Ce dernier avait déjà quitté lʼItalie sans la pauvre bête» dans un hôtel 4 étoiles. . En revanche, à Dublin, en Irlande, un client a bien rebroussé chemin lorsqu'il s'est rendu compte qu'il avait oublié sa propre mère. «Un client a oublié sa mère. Nous avons alors appelé notre client qui a réalisé sa bévue. Déjà arrivé à lʼaéroport, il a dû rebrousser chemin pour récupérer sa maman», explique l'hôtelier. . Dans un hôtel à Washington, capitale des Etats-Unis, «un serpent a été abandonné dans lʼune des chambres et retrouvé par un client assez surpris de sa découverte.» .Un hôtelier de Prague, en République Tchèque, raconte quʼ«un client a oublié sa femme qui lʼavait rejoint pendant son voyage dʼaffaires. Le dernier jour de son séjour, après sa journée de travail, il a rejoint directement lʼaéroport, oubliant sa tendre moitié à l'hôtel".

Top 10 des objets insolites oubliés dans lesUne hôtels agence de voyage

ACTUEL

Comment diviser par 6 votre risque de maladie d'Alzheimer

: 04h25 : 06h00

Matin : 13 °C A-M : 22° C Vent : 7 km/h Direction : S. E.

Matin : 15 °C A-M : 21° C Vent : 14 km/h Direction : S. W.

Re c et t e s Mousse au citron

10 9

La maladie d'Alzheimer n'est pas une fatalité. Il est possible de la prévenir par des moyens parfois très simples. Deux facteurs multiplient par 6 le risque de maladie d'Alzheimer G L'hypertension artérielle, G Le cholestérol trop élevé. En prévention d'Alzheimer : attention à l'hypertension artérielle Si vous souffrez d'hypertension artérielle, le risque de développer la maladie d'Alzheimer pourrait être multiplié par six. C'est un argument extrêmement puissant pour vous inciter à surveiller votre tension ! La négligence en ce domaine met votre cerveau en péril.

Crampes, élancements, brûlures, ecchymose, migraines, chocs ou traumatismes… On peut soulager tous ces maux, vite ! 14 antidouleur minute… naturels ou classiques ! La chaleur : Cʼest un décontracturant rapide après 15 min dʼapplication à 45 ou 55°C. Les poches ou coussins chauffants sont pratiques. La bonne vieille bouillotte efficace. G Le clou de girofle : Antiinflammatoire, ce petit bouton floral consommé en décoction calme grâce

14 antidouleurs minute

D'autre part, il est indispensable pour chacun d'entre nous de faire prendre régulièrement sa tension par un médecin. Celle-ci a en effet tendance à augmenter au fil des années. Vous risquez de laisser passer plusieurs années avant d'être dépisté et, en attendant, de causer des dommages importants à votre cerveau. Car la maladie d'Alzheimer se prépare sans bruit de manière invisible. En cas de tension légèrement élevée et de risque d'Alzheimer dans votre famille, il est préférable d'en parler à votre médecin, sans attendre que votre tension soit extrêmement élevée. Cela permet de soulager votre cerveau et de ne pas le laisser souffrir d'à-coups tensionnels

qui seraient un des facteurs très importants de l'Alzheimer. Attention aussi à l'excès de cholestérol G Si votre cholestérol est trop élevé, vous pourriez avoir également un risque multiplié par 6 de développer une maladie d'Alzheimer. G Si c'est votre cas, révisez votre alimentation et suivez la prise en charge proposée par votre médecin pour ramener votre cholestérol à des taux raisonnables. En conclusion, bien gérer votre tension artérielle et limiter les excès de cholestérol pourrait vous sauver la vie sur le plan cardiaque, mais aussi vous éviter une agression cérébrale chronique.

G 250 g de from a g e de vache G 3 œufs G 2 citrons jaune 1 citron vert G 100 g de sucre en poudre G 1-Presser le jus de 2 citrons et détailler très finement le zeste d'un citron vert. Blanchir 3 jaunes d'œufs dans 100 g de sucre en poudre. Incorporer 250 g de mascarpone dans la préparation. Mélanger, ajouter le jus des citrons et un peu de zeste de citron vert en en gardant de côté pour la décoration du dessert. Mélanger le tout. 2-A part, monter 3 blancs d'œufs en neige bien

ferme (avec une pincée de sel si nécessaire). Les incorporer petit à petit dans la première préparation à base de mascarpone. Procéder délicatement, en soulevant la masse pour aérer le tout. Placer le tout dans des ramequins puis au réfrigérateur pendant 3 heures. 3-Au moment de les déguster, parsemer d'un peu de zeste de citron vert pour la couleur. 4-Pour finir... On peut également servir avec un petit gâteau sec de type sablé ou avec une tuile aux amandes.

Douleur rhumatismale et articulaire
à son composé actif : lʼeugénol. Dʼaprès le Vidal Phytothérapie : 1/3 g par jour. G Lʼhuile essentielle de menthe poivrée : 3 gouttes mélangées à 10 gouttes dʼhuile végétale en massage sur la zone douloureuse. 3 fois par jour.

Ne ws
Sa nté

Après Rihanna harcelée par un fan obsédé ou encore Justin Bieber, cible d'un fan psychopathe, c'est au tour de Queen Bey ! Hé oui, Beyoncé a été attaquée par ses fans en Serbie alors qu'elle a entamé son «Mrs. Carter Wolrd Tour» ! Après le concert durant lequel Beyoncé a montré ses faux seins, la diva s'est offert un petit bain de foule parmi ses fans. Une très mauvaise idée ! En effet, entourée par des groupies hystériques, Queen Bey s'est fait littéralement tirer les cheveux par ses fans ! Heureusement qu'elle ne portait pas de perruque. On imagine que pris dans un excès d'euphorie, les fans étaient prêts à tout pour toucher leur idole, même à lui tirer les cheveux ! Franchement, on a vu mieux comme technique d'approche ! Après ce moment violent, Queen Bey a simplement posté sur Instagram : «Merci Serbie». Reste à savoir si Beyoncé remercie ses fans d'avoir assisté à son show ou de lui avoir tiré les cheveux !

Beyoncé attaquée par ses fans Serbes !

People

Comme nous l'indiquions déjà il y a quelques mois, le manque de sommeil peut entraîner l'obésité. Mais il y a pire. Comme le montrait dernièrement le site américain Business Insider avec un graphique, il suffit d'une semaine pour que le manque de sommeil altère le fonctionnement de vos gènes, qui contrôlent notre réaction au stress, aux maladies, et plus largement notre état de santé global. Le manque de sommeil a des effets néfastes sur le fonctionnement cardiaque. Tout d'abord, car le manque de sommeil affecte négativement la santé du système cardiovasculaire, augmentant donc les risques de crise cardiaque (d'après l'étude SLEEP 2012, le manque de sommeil a d'ailleurs plus d'incidence sur les maladies cardiaques que tous les autres phénomène, selon le Medical

Dépression, maladies cardiaques, diabète... ces dangers méconnus du manque de sommeil
News Today) . De plus dormir entre 5 et 6 heures par nuit augmente les risques d'avoir de l'hypertension, puisque dormir fait retomber notre pression sanguine. Une étude publiée dans le journal Science Translational Medicine a montré que les gens qui ont des rythmes de sommeil irréguliers et les personnes qui dorment mal ont un risque plus important de développer des syndromes métaboliques et du diabète : en effet le manque de sommeil entraîne du stress qui lui-même entraîne la production de norepenephrine et de cortisol, associés avec la résistance à l'insuline. En plus du stress, le manque de sommeil augmente l'anxiété et la dépression, puisque moins on dort, moins on produit de neurotransmetteurs qui régulent l'humeur.

Demain : aux de ventre

G Les anti-inflammatoires non stéroïdiens (AINS) : Ils combattent en 30 min lʼinflammation. Attention, ces molécules ont des effets indésirables fréquents. Demandez conseil à un médecin. Si la douleur persiste ou récidive, contactez votre médecin.

Mélange dans un bol le jus dʼune orange et 1 cuillère à soupe de miel. Applique la texture sur ton visage puis laisse poser une vingtaine de minutes avant de rincer à lʼeau. Pour terminer, applique une crème de visage hydratante. Comme le mélange risque dʼêtre assez liquide et donc de couler, applique une ou deux compresses de gaz dépliées sur ton visage (en faisant des trous pour le nez et les yeux). Cela maintiendra le masque sur ton visage.

Le masque bonne mine à l’orange

Masques naturels aux fruits de l’été

A

stuce

Votre bronzage ne vous offre aucune protection solaire. Le bronzage provoque le vieillissement prématuré de la peau ainsi que lʼapparition de rides et de taches brunâtres.

Faux !

Question Je suis bronzé, ça me protège.

La fin de semaine s'est révélée chargée à bord de la Station spatiale internationale ! Vendredi, deux cosmonautes ont réalisé une sortie extravéhiculaire de plus de six heures et ont en même temps établi un nouveau record. En effet, le Russe Pavel Vinogradov est devenu le plus vieil astronaute à réaliser une sortie dans l'espace à l'âge de 59 ans. Le précédent record avait été établi en 1993 par l'astronaute Story Musgrave qui, à 58 ans, avait aidé à fixer le télescope Hubble. Mais Panel Vinogradov est loin d'être novice en la matière. Le cosmonaute, dont c'est la cinquième mission spatiale, compte à son actif pas

Un cosmonaute de l'ISS établit un nouveau record dans l'espace
moins de sept sorties extravéhiculaires. Pour cette nouvelle escapade, il était accompagné du Russe Roman Romanenko âgé lui de 41 ans et dont c'était la première sortie. Ce dernier a néanmoins de qui tenir puisque son père, Yuri Romanenko, également cosmonaute, a passé plus de 10 heures hors de son vaisseau dans l'espace durant sa carrière. Une nouvelle expérience sur l'ISS L'objectif de

Le

C hiffre du jour

59

cette opération était notamment d'installer et de brancher l'équipement nécessaire pour une nouvelle expérience nommée Obstanovka. Les deux cosmonautes devaient également remplacer ou démonter quelques pièces sur deux autres modules de l'ISS. Démarrée vers 14H GMT vendredi, la sortie devait durer six heures mais s'est finalement allongée de 38 minutes supplémentaires, à cause d'un incident technique.

15:00 TV5MONDE, le journal 15:30 Questions pour un champion 16:00 360°-GEO 17:00 TV5MONDE, le journal 17:25 Le journal de l'économie 17:30 L'invité 17:40 Port d'attache 18:05 Epicerie fine 18:35 Tout le monde veut prendre sa place 19:30 Journal (France 2) 20:00 Aveux 20:45 Aveux 21:30 TV5MONDE, le journal 21:40 Journal (RTS) 22:05 Le journal de l'économie 22:10 Le débat RTS 23:00 Le dessous des cartes 23:15 TV5MONDE, le journal Afrique 23:30 Des paroles et des actes 02:00 TV5MONDE, le journal

11:00 Les douze coups de midi 11:50 L'affiche du jour 12:00 Journal 12:40 Petits plats en équilibre 12:55 Les feux de l'amour 13:55 Condamnés au silence 15:35 Quatre mariages pour une lune de miel 16:25 Bienvenue chez nous 17:20 Une famille en or 18:05 Money Drop 18:50 Nos chers voisins 19:00 Journal 19:30 1001 questions santé 19:40 Après le 20h, c'est Canteloup 19:50 Jo 20:40 Jo 21:40 Les experts : Miami 22:25 Les experts : Miami 23:10 Les experts : Miami 00:00 The Whole Truth

12:55 Toute une histoire 14:10 Comment ça va bien ! 15:05 Le tourbillon de l'amour 15:55 Côté Match 16:00 Le jour où tout a basculé 16:25 Par amour 16:50 CD'aujourd'hui 16:55 On n'demande qu'à en rire 17:45 Mot de passe 18:30 N'oubliez pas les paroles 19:00 Journal 19:45 Des paroles et des actes 22:05 Grand public 23:35 Dans quelle éta-gère 23:40 Journal de la nuit 23:55 Météo outremer 23:57 CD'aujourd'hui 00:00 Faites entrer l'accusé 01:25 Toute une histoire 02:30 Gibbons et crocodiles

11:40 Météo 11:45 Le 12.45 12:05 Scènes de ménages 12:42 Astuces de chef 12:45 La belle et le pilote 14:45 Katya : victime de la mode 16:35 Un dîner presque parfait 17:45 100 % mag 18:45 Le 19.45 19:05 Scènes de ménages 19:50 Body of Proof 20:40 Body of Proof 21:30 Body of Proof 22:20 Body of Proof 23:10 Body of Proof 00:00 66 minutes 01:15 Météo 01:20 M6 Music

Leduc a montré l’emblème
N° 2265 JEUDI 25 AVRIL 2013
Les jeunes générations ne le savent pas, mais bien avant Jean-Michel Cavalli et Vahid Halilhodzic, il y a eu un entraîneur français qui était sélectionneur de l’Algérie : Lucien Leduc. C’était même le premier sélectionneur étranger qui a exercé à la tête des Verts (1966-1969). Dans une émission d’Ennahar TV, Mokhtar Kalem, international à l’époque, a raconté une anecdote à son sujet : «Alors que nous étions en déplacement au Mali afin de disputer un match des éliminatoires pour la CAN-68, Leduc nous a surpris dans le vestiaire avant le match, en sortant de son sac l’emblème national qu’il avait ramené avec lui à notre insu. Il nous avait tout simplement dit : «Jouez pour ce drapeau, pas pour moi.» Résultat : victoire de l’Algérie 0-3 à Bamako contre le Mali emmené par Salif Keita, avec des buts inscrits Achour, Kalem et Lalmas. Et pourtant, Leduc n’a pas eu besoin de leur montrer l’emblème trois fois.

national une fois, les Verts ont marqué trois fois

omme C il a dit lui

Abdelkader Besseghier, défenseur du MCA Et la mariée, c’est pour quand ?

«J’ai promis à ma mère et mes proches de leur ramener la coupe le 1er Mai à Mascara»

Ce n’est pas de la langue de bois

«C’est anormal qu’une équipe joue 18 matchs sur 30 à domicile» Mohamed Laïb, président de l’USMH

Götze a lâché

Mohamed Laïb a disserté longuement, lundi sur le Omar Ghrib ne décolère pas depuis que la FAF a plateau de Djazaïria Foot, sur la situation de l’USMH, ses octroyé 25 000 tickets seulement aux supporters du MC oppositions et ses ambitions futures. Homme posé, tiré à quatre épingles, le président harrachi a distillé quelques Alger, pour la finale de la Coupe d’Algérie. Pour lui, il s’agit leçons de bienséance à gauche et à droite. Et il n’avait tout simplement d’une blague, compte tenu de la popularité Le Nasr Sénia s’est fait étriller, pas seulement pour cible Omar Ghrib, avec qui il est en récemment, par le CRB Sfisef, leaconflit sur le lieu de la domiciliation du prochain USMH- des deux clubs finalistes. «Déjà, 25 000 tickets pour les supMCA. Laïb n’a pas manqué de tailler un costard à ses porters de l’USMA, c’est peu. Que dire alors des fans du Mou- der de la Régionale Une. Cette déhomologues de l’ES Tunis qu’il traite de «mal élevés», loudia, qui peuvent remplir le stade à eux seuls !», nous a-t-il faite a du mal à passer auprès des gens à Sidi Bel-Abbès, au point où pour avoir coupé court aux négociations pour le transcertains se sont mis à propager un fert de Baghdad Bounedjah. «Pour moi, c’est un confié. Et de commenter, non sans humour, la réquisition de prétendu arrangement entre les manque d’éducation. On a tout conclu et du jour au len- plusieurs compartiments des gradins pour des éléments des deux équipes. La rumeur a pris une demain, plus rien. J’aurais aimé qu’ils nous appellent corps constitués : «Si les militaires, les pompiers et les potelle ampleur que le président du pour nous dire qu’ils n’étaient plus preneurs. C’est faire liciers veulent suivre un match, qu’on leur organise une Nasr Sénia y a cru. Devant le doute preuve de correction», a asséné Mohamed Laïb. finale pour eux tout seuls, mais ce n’est pas normal qu’a semé la rumeur dans les rangs du club, ledit président n’a pas trouvé que des milliers de tickets leur soient réservés mieux que de alors que la finale de la Coupe d’Algérie faire jurer est censée être celle du peuple !» tous les joueurs sur le Saint Coran qu’ils Samir Zaoui prendra sa retraite à la fin n’ont pas levé de la saison. Le défenseur de l’ASO Chlef le pied. Pour le préparerait d’ores et déjà sa reconversion. président, tout joueur qui refuseL’ex-international n’a pour l’heure rien révélé rait de jurer sera de ses projets futurs, mais à l’ASO, on soususpecté. Reste à sahaiterait le placer à un poste de responsabivoir si les joueurs devront d’abord faire leurs ablutions lité. Président du conseil d’administration. avant de jurer sur le Saint Coran. C’est le poste que veulent lui attribuer les diLe président du Nasr Sénia n’a pas fait rigeants. Son nom a été proposé. Si cela vede Fetwa dans ce sens.

L’ES Tunis a cherché l’3ib à Laïb !

Ghrib exige une finale des…corps constitués

Klopp pour le tiki-taka
de Guardiola
Le Borussia Dortmund est triste avant même d’affronter le Real Madrid  ce  soir  en  demi-finale  de  la Ligue  des Champions. C’est qu’elle a perdu  un «match» avec son  rival  et ennemi  juré, le  Bayern Munich  :  ce dernier  a payé la clause libératoire de la pépite du Borussia, Mario Götze, et l’a donc recruté en toute légalité pour la saison prochaine. Pour enfoncer le clou, le Bayern l’a annoncé hier matin, certainement pour déstabiliser son rival. L’entraîneur de Dortmund, Jurgen Klopp n’est pas dupe. «Pas besoin de chercher pourquoi et par qui cela a filtré», a-t-il déclaré. Il a même livré l’explication du  choix  de  Götze  : «Moi, je ne pouvais pas me rapetisser de 15cm et parler l’espagnol. Il voulait tellement travailler avec Pep Guardiola et ce dernier le voulait absolument, car c’est son joueur allemand préféré et il veut mettre en place le tiki-taka au Bayern.» C’est  donc  un  argument… de taille. 

Le Coran en signe de bonne foi

ASO Zaoui futur

président du CA ?

nait à se confirmer, le futur retraité ne devra pas bouger de l’ASO Chlef.

Piqué et Shakiras

se seraient marié secret que de faire des en La nouvelle ris

Vendredi dernier, il faisait tellement chaud que les supporters ont sorti confirmait …Ge- leurs effets d’été et Sid-Ahmed Slidéçues si elle se é quitté le march t rai au mani avait déclaré qu’il craignait la rard Piqué icle paru art Un ! s ire des célibata n de Ma- chaleur à Batna. Pourtant, il ne semdie oti qu l ipa dans le princ en blait pas faire aussi chaud que ça 23 avril rapporte drid et daté du pagnol se es ur lle tba foo effet que le - pour ce joueur de l’US Bitam catimini le week serait marié en aussi ro- qui s’était fourré la tête dans ge ria ma Un . end dernier Les un bonnet avec lequel, discret. que mantique «oui» lors on aurait étouffé dit t en rai se se amoureux lieu ie intime, au mi d’une cérémon és sur le même en plein tri s ité inv s de quelque stré mois de janvier. A rait été orche volet. Tout au perdure moins que ce t cre se le pour que it ; la mariée n’aura jusqu’aux noces ur soit de la pose. des proches po
fait appel qu’à e el, jusqu’à sa rob réunir l’essenti i couturier. am un r pa e né confection

MCO Abdennour et Un gros bonnet, Bourzama ont failli c’est aussi ça en venir aux mains

Le monument de

En voilà une manière de souhaiter la bienvenue à Omar Belatoui qui dirigeait, mardi, son premier entraînement au MCO. Sitôt arrivé, le successeur de Slimani a dû séparer Abdennour, le manager et le milieu de terrain Bourzama qui ont failli en venir aux mains. Les deux antagonistes étaient sur le point d’en découdre quand le coach et certains joueurs sont intervenus pour les séparer. Les deux hommes ont été réconciliés le lendemain.

le Real s’apprête à affronter ce mercredi en demi-finale aller de la Ligue des Champions le Borussia Dortmund avec Diego Lopez titulaire et Iker Casillas encore une fois sur le banc, le monument à la gloire de San Iker situé dans sa ville natale de Mostoles a été vandalisé. Des tags en faveur de Diego Lopez, actuellement titulaire dans les buts du Real, ont ainsi été retrouvés sur la plaque de «San Iker». Une image symboliquement forte et inimaginable, il y a encore quelques semaines. Dur.

Casillas «profané» Sale ambiance à Madrid. Alors que

fo n i ’ L

Les sup traînem porters qui ac co e Les cinq nt d’hier, en se mpagnaient l’ US p s parking upporters ont résentant au s MA au Koweït m ta o d de ce m u stade. Cela a is une petite fo de en...Ferrari nt créé une foll . Oui, vo o e ambia rt s u n quelque nstre à quatre uffi pour ameu une pour loue r le boli s avez bien lu, ce à l’enro ter les jo s heure d s de la fi ues. Les Usm en Ferra e u e e urs, cha t faire ir istes on nale all ri. cun v rupti t er de la Coupe a trouvé un luxu oulant s’essay on dans le er au vo rabe fac eux jojo lan e à Al A pour se rabi. distrair t eà

p eo ple

USMA Un e Ferra

ri pour fa

ire joujou

I Moh-Cherif Hannachi a I des preuves contre Nasser Sandjak : un contrat de location notarié et des bons de restaurant ! I Omar Ghrib sera le I Parrain de la finale Police Vs Gendarmerie ! I Abdelkader Besseghier I vise le triplé : coupechampionnat-femme.

Footaises

Sign up to vote on this title
UsefulNot useful