JSK

«Oui, j’ai été officiellement contacté»
Doudane, nouveau manager général «Je suis revenu pour terminer mon projet de 2010»

300 millions par mois

Delhoum : La JSK lui propose
Hannachi: «J’ai retenu les CV de 2 entraîneurs»

Mokdad
VENDREDI 10 MAI 2013

QUOTIDIEN NATIONAL SPORTIF N° 2280 PRIX 20 DA

«Si on a besoin de moi, je reste»

USMA

Ali Haddad révèle son «grand» projet
«On vise la Ligue des champions et… la Coupe du monde des clubs»

Un expert juridique de la FIFA désavoue la Ligue
Al Alaïmi : «Il n’y a aucune loi qui sanctionne l’acte des Mouloudéens»
«Les personnes sanctionnées n’ont pas le droit de saisir la FIFA»
Sit-in des Chnaoua devant le siège de la FAF

Courbis : «J’ai RDV avec le président après la finale pour décider de mon avenir»

4 supporters ont été interpellés

MCA

Djemili «Peiné pour is je Chaouchi, ma e tt dois saisir ce opportunité»

CRB

Ghrib «J’irai à Bordj en tant que… supporter»

Gana : «La CNEP et Cosider ont donné leur OK»
USMH Qualification à la Champions League = 5 milliards

Kaoua nommé manager général

02

N° 2280 Vendredi 10 mai 2013

C il a dit lui

omme

«Je ne me suis pas contrôlé, j’étais dans un état second» Djamel Menad, entraîneur du MCA C’est sans doute l’effet Ghrib !

Meghni, Gazzoni et le scandale Claciopoli
Il fut un temps où Mourad Meghni était considéré comme le digne successeur de Zinedine Zidane. A l’époque, celui qui deviendra international algérien crevait l’écran sous le maillot de Bologne. Il était tellement devenu le centre d’intérêt des grands clubs, que son ancien président, Giuseppe Gazzoni, a révélé récemment que l’éclosion de Mourad Meghni lui a valu des suspicions de la justice dans l’affaire dite Calciopoli, qui a vu la Juventus rétrogradée en Serie B pour combine. «Moggi n’arrêtait pas de m’appeler au téléphone pour Meghni. Il voulait tellement qu’à un moment, il m’appelait quotidiennement, révèle l’ancien président de Bologne. Ces contacts fréquents ont fini par attirer la curiosité des enquêteurs», a révélé Gazzoni à la presse italienne récemment. Encore heureux que ce dernier ne marchandait avec Moggi que de Meghni, sinon il aurait plongé lui aussi.

Ce n’est pas de la langue de bois

«Il n’existe aucun règlement qui prévoit ce cas de figure, on s’est inspirés de ceux de la FAF et de la FIFA»,
Hamid Haddadj, président de la commission de discipline

L’Académie du Paradou mâte Lyon !
On l’écrivait, la fameuse promotion Jean-Marc Guillou du Paradou est actuellement en tournée européenne. Les «protégés» de Kheïreddine Zetchi ont donné la réplique ce mercredi à l’Olympique Lyonnais au cours d’une opposition âprement disputée, sous les yeux du consul d’Algérie à Lyon, vraisemblablement très subjugué par le niveau des jeunots du PAC. Ceux-ci ont, c’est le cas de le dire, mené la dragée haute à l’OL qu’ils ont mené au score jusqu’au temps additionnel, l’OL ayant égalisé (score final 2-2) dans les arrêts de jeu. Les U20 du PAC sont en appel cet après-midi à Genève où ils affronteront le Servette de Genève, avant de retourner à Paris prendre la mesure de Dijon. Une tournée pour le moins honorifique.

Hubert Velud a vu sa cote grimper comme une flèche depuis qu’il caracole en tête du classement de la Ligue 1 avec l’Entente de Sétif. L’entraîneur corse, passé en outre par le banc du Togo en 2010, fait l’objet d’un vif intérêt de la JSK. Alors que certaines rumeurs ont fait état de possibles négociations, Hubert Velud, lui, a eu une drôle de manière de démentir. «Je ne suis pas au courant de ça. Si vous dites qu’il y a eu des négociations, c’est peutêtre un autre Velud qui a négocié à ma place.» Ça coule de source.

Velud, l’autre c’est moi !

L’Entente honorera Merzekane

Fiorès ouvree une boutiqu à glaces

I La direction de l’Entente de Sétif a fait savoir qu’elle adresserait une invitation à Chabane Merzekane, ancien défenseur international, actuellement consultant sur la Chaîne III, pour le match de Coupe de la CAF face au FC Bitam, le 20 du mois en cours. Par cette invitation, la direction de l’ESS voudrait honorer l’ancien arrière droit pour ses prises de Ce petit rappel n’est jamais de trop : l’Association des anposition souvent favorables à l’Entente. On aurait aimé qu’il soit hociennes gloires du football national, présidée par Nasser noré pour l’ensemble de sa carrière. Il le mériterait aussi ! Bouiche (ex-JSK), organise, cet après-midi à Bologhine, un tournoi à la mémoire de Djamel Keddou, ancien de l’EN et de l’USMA. L’appel est lancé, ici même, depuis quelques jours déjà pour qu’un hommage, à la hauteur On le dit lisse, fade, voire ennuyeux. Et de ce monument du football national, pourtant, l'histoire de Lionel Messi devrait lui soit rendu. A l’occasion, Nasser bientôt être adaptée au cinéma. La compaBouiche a concocté un programme gnie Epic Picture riche en événements. L’ancien footGroup, qui a balleur a ainsi inclus deux matchs des acheté les droits 11-13 ans, représentés par quatre de la biographie écoles algéroises très connues (Ouled du quadruple BalFayet, Gué de Constantine, l’Excellence de lon d'Or écrite par Kouba et l’USMA), qui se produiront en ouverLuca Caioli, a annoncé ture. A ceux-ci, on devrait enseigner l’histoire de la sortie d'un biopic pour Djamel Keddou, contexte oblige, qui avait perdu cinq fila Coupe du monde 2014. Dans nales de suite, mais est monté à chaque fois recevoir sa méore ou un «style semblable à celui de Rocky», s'il vous le mec qu'on ad daille en pareille circonstance. Par ailleurs, deux Fabrice Fiorèse, ux tue len Ta . plaît. Les producteurs voudraient mettre en avant le ux de les matchs opposant, d’abord, l’EN à l’USMA des ansif qu'on déteste. Ou en off u lie parcours du gamin de Rosario, qui a dû combattre ses mi nées 70-80 et EN-USMA des années 90ncien sur le terrain, l'a du problèmes de croissance pour devenir le meilleur joueur 2000, clôtureront la journée. A ne maître dans l'art t de était également fer ns tra ce «Le but est de faire un film positif qui montrerait du monde. ur po e pas rater. contre-pied, comm Paris vers Marseille , a au public que tout est possible lorsqu'on croit en ses rêves» de dernière minute nt été me ale fin expliqué Patrick Ewald, l'un des producteurs. ura i n'a en août 2005, qu ni par l'autre camp. n, compris ni par l'u depuis sa paru des radars brièLégèrement dis me mê d an qu a (il retraite sportive opez -Tr int Sa de b le clu vement présidé araît auambérien réapp en 2011), le Ch Alpes nas se de u lie au mi jourd'hui au be eur, jou le e I Le Borussia Dortmund est en finale de la Ligue des chamqu si nd ain tales. On appre pions d’Europe, après son parcours exceptionnel en demi-fipar Guingamp ou ssé pa nt me ur ale po ég cy nale face au Real Madrid. Avec un peu de bon sens, s'installer à Anne Troyes, vient de des Abdelmoumen Djabou aurait été un acteur (majeur ou mineur, utique qui vend bo e un r... e vri ou re un peu importe) de cet événement. Comment, demandez-vous ? t, je pensais viv bu dé u «A r s. ce rne gla r tou C’est simple, l’actuel meneur de jeu du Club Africain a fait l’ob, mais j’ai fini pa . Je ble isi pa te rai ret me jet d’une offre ferme du Borussia Dortmund. Il avait même reçu énervait ma fem la ce et d ron ma en ns un maillot du club, flanqué de son nom et du numéro 10, en investi à fond da rs jou tou is su re me pulai guise d’encouragement. Mais le bonhomme choisit finalement u d’un milieu po iss is su Je . he tâc le res de rester à l’ESS, pour ensuite partir à Tunis. Djabou dit ne il bien fait dans va tra le e im j’a et exrien regretter. On meurt d’envie de le croire ! i m’entourent», qu ux ce de ct pe ents rons que ses cli pé Es -il. e-t qu . pli ers que les support soient plus cools

I

L’hommage de l’AAGF à Keddou

La Coupe d’Algérie à Bologhine
Dame Coupe, dénuée d’intérêt, suite au scandale de la finale et les sanctions qui s’en sont suivies, réapparaîtra au grand bonheur des supporters usmistes, cet après-midi, à Bologhine. Rentrée d’Oran, la Coupe d’Algérie sera présentée, ce soir, au stade Omar-Hamadi, au public, à l’occasion du jubilé de Djamel Keddou. C’en est là la promesse d’Ali Haddad à Nasser Bouiche, organisateur de l’événement. Voilà une bonne raison de joindre la nouvelle génération à la fête !

Bientôt un film sur Messi

Djabou, un ratage nommé Borussia Dortmund I

Aliadière pré-convoqué en Équipe de France !

I Comme la plupart des footballeurs, David Beckham est un dingue de belles voitures. Et ça tombe bien, puisque le Spice Boy a de très belles caisses dans sa petite collection personnelle. BMW, Range Rover, Rolls-Royce, Jaguar, Mercedes, Bentley, Cadillac, Hummer, Aston Martin, Audi… Le beau gosse a autant de bolides que de tatouages. Assez pour le rassasier ? Pas vraiment. Le milieu de terrain parisien vient de s’offrir une Porsche 911. Presque normal quand on a le compte en banque de Becks. Sauf que le joujou de la star est une 911 S de 1969, couleur gris ardoise. Un petit bijou identique à celui que

I

La nouvelle ancienne Porsche de conduisait Steve McQueen dans le film Le Mans Beckham en 1971. Un achat sentimental donc, puisque le

footballeur est un grand fan de l’acteur disparu en 1980. L’Anglais a dû lâcher 82 000 euros pour obtenir la voiture de ses rêves. Une somme bien éloignée du prix de l’exemplaire réellement conduit par McQueen dans le film, vendu aux enchères pour 982 000 euros, l’été dernier en Californie.

Jérémie Aliadière, l’attaquant de Lorient, pisté dernièrement par la FAF et Vahid Halilhodzic notamment, pour intégrer les rangs des Verts prochainement, a reçu pour la première fois de sa carrière une pré-convocation en équipe de France, cet après-midi. L’ancien attaquant d’Arsenal est donc en passe d’évoluer en faveur de l’Equipe de France et refuser, du coup, l’appel du pied du sélectionneur national. Pour information, Didier Deschamps, le sélectionneur français, dévoilera jeudi prochain sa liste pour les rencontres face à l’Uruguay (5 juin) et au Brésil (9 juin).

Footaises

p eo ple

l’irresponsabilité : Snif !
I

Omar Ghrib prépare I un recours spirituel ! Chaouchi I etGhrib, Menad plaident
I I

fo n i ’ L

pas trouvé son futur ex-entraîneur

Moh-Chérif I Hannachi n’a toujours

N° 2280 Vendredi 10 mai 2013

Coup d’œil MCA

03

Les supporters observent
près les sanctions de la commission, les supporters du Mouloudia sont montés au créneau. Sentant que leur équipe est visée à travers les lourdes sanctions prononcées à l’encontre du capitaine, Réda Babouche, et du gardien, Faouzi Chaouchi, lesquelles vont la pénaliser, les supporters ont organisé, hier après-midi, un sit-in devant le siège de la Fédération algérienne de football. Ils étaient, en effet, plus d’une cinquantaine à soutenir Chaouchi et Babouche, qui laisseront un grand vide au sein du groupe qui joue ses chances à fond pour décrocher la deuxième place du championnat, synonyme de participation à la Champions League africaine, l’an prochain.

Après la décision de résilier les contrats de Chaouchi et de Babouche

un sit-in devant la FAF contre la Sonatrach

Les Chnaoua en colère
ciété est restée sans la moindre réaction à l’encontre de Omar Ghrib, le coordinateur de la section football, qui continue toujours de dicter sa loi. Les supporters accusent, en effet, Sonatrach de faire dans le deux poids deux mesures, à l’encontre des deux joueurs qui se sont donnés à fond sur le terrain sous le maillot du club, mais en même temps, elle est restée impuis-

A

de la fédération n’est pas passée inaperçue. Tout le monde était unanime à dire que ces sanctions prises envers ces deux éléments sont très sévères et exagérées. Ainsi, les deux joueurs étaient défendus à fond par les supporters, contrairement à Ghrib et Menad, lesquels semblent avoir été lâchés par ces derniers.

cours.

Un dispositif sécuritaire impressionnant autour du siège de la FAF
Un dispositif sécuritaire impressionnant a été mis en place devant le siège de la FAF, afin d’éviter tout débordement. Au fur et à mesure que le temps passait, le nombre de policiers ne cessait d’augmenter. En tout cas, le sit-in n’a connu aucun dépassement.

4 représentants du comité des supporters ont été reçus par le SG de la FAF
Les membres du comité des supporters du Mouloudia d’Alger étaient présents en compagnie des supporters, afin de les canaliser, pour qu’il n’y ait pas de débordement. Après un moment, ils ont été reçus par le secrétaire général de la FAF, Nadir Bouznad. Ce dernier leur aurait fait savoir que le club devait d’abord introduire un re-

Un supporter embarqué par la police
Par ailleurs, un supporter a été embarqué par les forces de sécurité, alors qu’il se trouvait devant l’entrée de la fédération. Avant lui, trois autres avaient été interpellés par les services de sécurité, avant d’être relâchés. H. R.

La décision prise par Sonatrach de résilier les contrats de Chaouchi et de Babouche n’a pas été du tout du goût des supporters mouloudéens qui sont en colère contre la société des hydrocarbures. Ils estiment, en effet, que cette décision de l’instance de Zerguine n’est que de l’ingratitude envers les deux joueurs, qui ont beaucoup donné au club, notamment le capitaine Babouche, alors que cette so-

sante vis-à-vis de l’instigateur du scandale de la finale de la Coupe d’Algérie, qu’est Omar Ghrib. A travers les réseaux sociaux, les responsables de Sonatrach ont été traités de tous les noms par les supporters du Mouloudia. Désormais, l’instance de Zerguine doit se raviser sur cette décision prise à l’encontre de Babouche et de Chaouchi. H. R.

Ils ont dénoncé les sanctions contre ces deux éléments
La présence des supporters du Mouloudia devant l’entrée principale du siège

Au cours de l’entraînement d’hier qui s’est déroulé au stade du 5-Juillet, tous les joueurs ont marqué leur présence pour s’entraîner et démentir ainsi l’information de boycott du match de Bordj, prévu demain.

Tous les joueurs présents

Ghrib «En tant que
supporter, j’irai à Bordj»
Bien qu’il soit radié à vie par la Ligue de football professionnel, Omar Ghrib déclare qu’il sera du déplacement à Bordj pour assister au match CABBA-MCA. Il dira à ce propos : «J’irai à Bordj en tant que supporter. Je ne peux pas laisser l’équipe dans ces moments très difficiles.» Ghrib a quitté le stade du 5-Juillet sous les applaudissements de quelques fans.

Chaouchi et Babouche présents en tenue de ville

Bien qu’ils soient sanctionnés par la Ligue de football professionnel, Faouzi Chaouchi et Réda Babouche ont marqué leur présence à l’entraînement d’hier. Ils étaient tous deux en tenue de ville. Leur présence a encouragé le groupe.

Les joueurs allaient faire grève

Ghrib aux joueurs
«Vous allez rencontrer Zerguine dimanche à l’auberge du Moulin»
Avant le début de la séance d’entraînement d’hier, Omar Ghrib s’est adressé aux joueurs. Il leur a fait savoir qu’ils rencontreront Zerguine, le PDG de Sonatrach, dimanche, à l’auberge du Moulin de Chéraga : «Vous allez rencontrer Zerguine, dimanche, au restaurant de l’auberge du Moulin».

Avant le début de l’entraînement, les joueurs ne voulaient pas s’entraîner, comme nous l’avons anticipé lors de nos précédentes éditions. Ils voulaient boycotter l’entraînement par solidarité avec leurs coéquipiers, Réda Babouche et Faouzi Chaouchi, lourdement sanctionnés par la commission de discipline.

Babouche, Ghrib et des supporters sont intervenus

(expert juridique dans les lois de la FIFA) Tarek Alaïmi «Il ne fallait pas les sanctionner, car il n’existe pas

Avant le début de l’entraînement et après avoir constaté que les joueurs ne voulaient pas s’entraîner, Omar Ghrib et Réda Babouche sont intervenus pour calmer les esprits.

200 supporters présents

de règlement qui stipule les sanctions dans ce cas, c’est ce qu’indiquent les règlements de la FIFA »
considération un tel cas en début de saison, pour mettre les règlements qui s’imposent.»

De nombreux supporters ont marqué leur présence à l’entraînement d’hier, qui s’est déroulé au stade du 5-Juillet. Ils étaient environ 200 supporters présents pour encourager l’équipe.

Hier, en milieu de journée, nous avons pris attache avec le Tunisien Tarek Alaïmi, expert juridique dans les lois de la FIFA, pour avoir son point de vue sur les sanctions prononcées par la commission de discipline, dirigée par Hamid Haddadj. A cet effet, notre interlocuteur dira : «Les sanctions à l’encontre des joueurs du Mouloudia sont vraiment souveraines. Il faut, tout d’abord, saluer le courage de la fédération qui a agi sur le coup. Elle a jugé que le comportement des Mouloudéens était inadmissible. Néanmoins, je pense qu’il ne fallait pas les sanctionner, car il n’existe pas de règlement qui stipule les sanctions dans ce cas, c’est ce qu’indiquent les règlements de la FIFA. Je pense qu’il fallait prendre en

«Les joueurs de l’ES Tunis, qui ont boycotté la remise des médailles en Ligue des champions, ont écopé d’une sanction financière»
Tarek Alaïmi compare l’acte des Mouloudéens à celui de l’Espérance de Tunis qui avait refusé de prendre les médailles, après sa défaite en Ligue des champions face au TP Mazembé : «Je pense que l’acte des Mouloudéens est similaire à celui des joueurs de l’ES Tunis. Ces derniers avaient refusé de monter à la tribune officielle pour récupérer leurs médailles. Hayatou les avait

lourdement sanctionnés, mais sur le plan financier. Tous ceux qui étaient sur le terrain et inscrits sur la feuille de match ont écopé d’une très lourde sanction.»

Ils peuvent saisir uniquement le TAS pour revoir à la baisse leurs sanctions.»

«Les personnes sanctionnées n’ont pas le droit de saisir la FIFA»
Concernant certains sanctionnés, à l’instar de l’entraîneur Djamel Menad, qui souhaite saisir la FIFA pour voir sa suspension à la baisse, notre interlocuteur nous dira : «Les gens qui ont été sanctionnés n’ont pas le droit de saisir la FIFA, car cette dernière ne peut s’immiscer dans de telles choses. La Coupe d’Algérie est une compétition organisée par la Fédération algérienne de football et non par la FIFA.

«Babouche, Menad et Chaouchi peuvent exercer à l’étranger»

Pour sa part, DjaFaouzi Chaouchi, qui était prémel Menad a brillé par sent à l’entraînement, a quitté le son absence à la séance stade du 5-Juillet sous les applau- d’entraînement d’hier qui dissements des supporters. Le s’est déroulée au stade du Pour Tarek Alaïmi, gardien mouloudéen était 5-Juillet. Le désormais Chaouchi, Babouche et vraiment ému par la soliex-entraîneur du club a Menad peuvent aller exerdarité des Moulouvu son contrat résilié par cer leur métier à l’étranger si déens. Sonatrach. leurs sanctions sont seulement nationales. A ce Abattu, il a propos, il nous a déZemiti refusé de faire la claré : «Si les sanca dirigé la séance tions à l’encontre de moindre déclaration En l’absence de Djamel Menad, Chaouchi et Interrogé par le journaliste du Menad, c’est Farid Zemiti, Babouche sont à Buteur, présent à l’entraînement, l’entraîneur adjoint, qui a l’échelle nationale, ils Faouzi Chaouchi a refusé de faire dirigé la séance d’entraîpeuvent aller exercer la moindre déclaration sur cette nement d’hier, de même à l’étranger. Mainteaffaire de suspension. Le qu’il sera sur le banc nant, à mon avis, à la portier mouloudéen lors de CABBA-MCA. fédération d’éclaircir ce était abattu. point.» M. L.

Chaouchi a quitté l’entraînement sous les applaudissements

Menad absent

04

N° 2280 Vendredi 10 mai 2013

Coup neuf MCA

Kaoua, nouveau
manager général
A
au téléphone. Les deux hommes se sont entretenus longuement. Amrouche a fait savoir à Kaoua ce que le club attend de lui et, de son côté, Kaoua a posé ses conditions. Il ne reste que son installation officielle Selon une source autorisée, Kaoua a fini par donner son accord final pour prendre en main le club. Le but de Sonatrach était de barrer la route au désormais ancien coordinateur de la section de football, Omar Ghrib, pour qu’il ne s’occupe plus des affaires du club. Indirectement, Sonatrach, qui ne pouvait pas le limoger, car il n’a aucun papier attestant qu’il est un dirigeant du club, voulait fermer la route devant lui, en mettant en place Kaoua. Désormais, il ne reste que l’installation officielle de Kaoua, ce qui devrait se faire aujourd’hui ou au plus tard, après le match de samedi, prévu face au CA Bordj Bou Arréridj. bdennour Kaoua est le nouveau manager général du Mouloudia d’Alger, à moins d’un revirement de dernière minute. C’est ce que nous a confié une source autorisée auprès de Sonatrach. Alors qu’il était pressenti comme président du club pour remplacer Kamel Amrouche, partant de son poste à la suite du scandale de la finale, Kaoua sera finalement le manager général du Mouloudia. L’information qui a été relatée par plusieurs médias s’est ainsi avérée juste. Il a été contacté mercredi dans la soirée par Amrouche Le premier contact officiel entre le Mouloudia d’Alger et Abdennour Kaoua qui, rappelons-le, a quitté ses fonctions d’adjoint de Vahid Halilhodzic, il y a un mois et demi, s’est fait mercredi, tard dans la soirée. Juste après la réunion du conseil d’administration du CA, Kamel Amrouche qui continuera à diriger l’équipe pour les trois prochains matchs, avant de quitter le club, a appelé Kaoua

Babouche défendu par ses ex-coachs
Capitaine emblématique du Mouloudia, Réda Babouche a toujours été un joueur exemplaire que ce soit sur ou en dehors des terrains. Ayant une influence positive sur le vestiaire mouloudéen, l’enfant de Skikda n’a jamais hésité une seule seconde à se plier en mille pour défendre les intérêts de son club. Bien que parfois blessé, Babouche n’a jamais refusé de jouer quitte à mettre son intégrité physique en danger. Vainqueur du championnat en 2010 après onze ans de disette puis de la Coupe d’Algérie en 2006 et 2007 mettant fin à une traversée du désert de 23 ans, il a notamment brandi la Supercoupe en 2006 et 2007. Cette finale de Coupe d’Algérie face à l’USMA devait être l’aboutissement d’un travail de longue haleine. Au sommet de son art, Réda avait été approché par des clubs du Golfe et par Menadi qui lui a offert à cette époque 1 milliard de centimes pour rejoindre l’USMAn. Une proposition alléchante qui n’a pas eu de suite favorable tant Réda est resté attaché à son club, le Mouloudia. Et lorsque le Doyen a vacillé après les événements vécus l’année dernière avec l’affaire Pellicano et Loungar, Babouche a tout fait pour garder le vestiaire soudé. Cet investissement a évité à l’équipe du Mouloudia de se disloquer complètement. Quelques mois plus tard, le MCA a retrouvé sa verve

Sonatrach veut profiter de son expérience Alors qu’on avait pensé à lui en tant que président, Kaoua prendra le poste de manager général du club. So-

natrach a ainsi voulu bénéficier de l’expérience de Abdennour Kaoua acquise sur le terrain à travers différentes expériences à l’étranger, notamment en Arabie Saoudite ou en Equipe nationale. Hamza R.

On parle de Hariti pour remplacer Amrouche

Confusion autour de la présidence du club
Alors qu’une source autorisée auprès de Sonatrach nous a révélé que cette dernière a mis un terme aux fonctions de Kamel Amrouche, le président de la SSPA/MCA devrait, finalement, terminer sa mission jusqu’à la fin de la saison, avant de quitter le club. Seulement, dans les rouages du club, on a évoqué, hier, qu’un ancien responsable de la société Naftal, Hariti, aurait été désigné officiellement président du club, en remplacement à Amrouche. Il faut dire que c’est la confusion totale en ce moment, tant que Sonatrach n’a pas encore publié un communiqué dans ce sens. Par ailleurs, une source proche du club nous a révélé, hier, que la firme pétrolière pense installer Hariti en tant que directeur administratif du club. Désormais, la balle est dans le camp de Sonatrach. Elle doit impérativement communiquer sa position, notamment par rapport aux changements.

Karim Ghazi s’est exprimé, hier, à propos du brassard de capitaine, puisque son nom a été évoqué à un moment donné dans les rouages du club : «Je ne suis pas venu au Mouloudia pour le brassard. Il y a des joueurs qui méritent de le porter plus que moi, car ils sont plus anciens.» Réagissant à la rumeur faisant état de boycott du match de Bordj, le milieu de terrain des Vert et Rouge nous dira : «On est que des simples employés du club. C’est vrai qu’on était très déçus de la suspension de nos coéquipiers, mais on n’a jamais pensé à boycotter le match de Bordj. Nous visons la deuxième place et on veut l’arracher pour participer à la prochaine édition de la Champions League.»

Ghazi : «On n’a jamais songé au boycott»

pour jouer dans la cour des grands. Mais tout a viré au cauchemar après cette cérémonie des médailles boudée par les Vert et Rouge. De l’avis de tous, Réda Babouche ne méritait certainement pas cette lourde sanction qui lui assure une sortie par la petite porte. La Sonatrach qui avait été longtemps le partenaire du Doyen avant de signer son comeback n’a pas hésité à licencier le joueur sans le moindre état d’âme. Une sentence qualifiée d’injuste par ceux qui connaissent bien Babouche. N’ayant jamais eu d’antécédents, Réda aurait dû s’en sortir avec une sanction légère et non avec une année de suspension, alors qu’il est en fin de carrière. Terminer sur une sanction qui fera tâche dans son CV, ne faisait certainement pas parti des projets de Réda qui jouit actuellement du soutien de ses camarades, des Chnaoua et de certains entraîneurs qui l’ont côtoyé et travaillé avec lui durant leur passage au club. Homme avec H majuscule sur et en dehors du terrain, Réda Babouche a eu le soutien dans ces moments difficiles des supporters et de ses anciens entraîneurs, qui réclament une révision de la sanction qu’ils jugent trop sévère.

Saâdi : «La sanction infligée à Babouche et trop sévère, j’espère qu’elle sera allégée»
«Babouche a toujours été un joueur exemplaire qui a une éducation irréprochable. C’est un leader d’équipe que ce soit sur ou en dehors du terrain. Je ne veux pas parler des sanctions, mais je pense que celle infligée à Babouche est trop sévère. Le joueur est en fin de carrière, et le fait qu’il n’a jamais commis de forfait grave lui offre un droit de révision. Je souhaite de tout cœur que la commission revoie la sanction à la baisse, car Babouche ne mérite certainement pas une telle sentence.»

Bouguèche nouveau capitaine
Dès l’annonce de la sanction de Réda Babouche, il y a eu quelques frictions entre les joueurs sur le brassard de capitaine. Hier, avant le coup d’envoi de la séance de travail, les joueurs se sont tous réunis dans le vestiaire. Et c’est à l’unanimité que les Mouloudéens ont désigné Hadj Bouguèche comme le nouveau capitaine des Vert et Rouge. Ce n’est que juste récompense pour celui qui assume pleinement son T.Che rôle de leader sur le terrain.

Hachoud «Les sanctions
Abderrahmane Hachoud n’a pas hésité à intervenir dans les médias pour exprimer son soutien à Ghrib, Menad, Chaouchi et Babouche. Pour l’enfant d’Al Attaf, les sanctions infligées par la LNF pourraient casser l’équipe qui aura bien du mal à accrocher cette 2e place qualificative pour la Ligue des champions.

Bracci : «Je lance un appel pour que les instances de football revoient le cas Babouche qui est un homme exemplaire»
«Avant la finale, je voulais que Babouche brandisse la coupe en guise de consécration, pour l’ensemble de son œuvre. Exemplaire tout au long de sa carrière, Babouche ne mérite certainement pas une telle sanction. Je lance un appel aux instances de football pour revoir le cas de Réda qui ne mérite pas de terminer sa carrière de la sorte.»

risquent de détruire l’équipe»
prémédité. Tout s’est produit spontanévous mobiliser pour jouer le ment sous le fait de la frustration et de la CABBA ? Sincèrement, j’estime que les sanc- déception. Mais jamais au grand jamais, tions sont trop sévères et cela risque de nous n’avons prémédité notre acte. Qu’avez-vous à dire sur le cas de détruire l’équipe et le club avec. Je peux Ghrib ? vous dire que la 2e place Qu’on le veuille ou pas, Ghrib a fait sera très difficile à décrocher. Nous sommes tous beaucoup pour le Mouloudia. Il a réussi très atteints psychologi- à bâtir une belle équipe. Et le radier à vie quement, car on ne s’atten- du monde du football, c’est quelque dait certainement pas à de chose qui nous choc tous. Qu’allez-vous faire à présent ? telles suspensions. Et bien nous allons nous C’est-à-dire ? réunir, nous les joueurs pour Pour être franc «Nous voir ce qu’il y a lieu de faire, avec vous, je croyais sommes car on ne peut pas laisser le que Chaouchi allait tous coach, Ghrib, Babouche et prendre quatre ou solidaires cinq matchs voire un avec Menad, Chaouchi comme ça. Il faut qu’on agisse. Je profite de l’ocmois, mais pas deux Ghrib, ans. Idem pour Ba- Babouche et casion pour demander la clémence aux autorités de l’Etat bouche et Menad Chaouchi» et les instances du football. Il Vous sembliez très faut savoir que ces hommes solidaire avec le qui ont été suspendus n’ont coach et vos parteque le football comme seule ressource, naires… Absolument. Menad ils ont des familles à nourrir. Et les susaussi ne méritait pas une pendre, c’est mettre fin à leur seul telle sanction. Nous moyen de revenu. La Ligue nationale et sommes tous encore sous la FAF doivent se montrer plus cléle choc. Nous avons pour- ments, car nous avons reconnu notre tant reconnu notre erreur. erreur. Entretien réalisé La commission de discipline sait que rien n’a été par Tarek-Che

Fabbro : «Babouche est quelqu’un d’honnête, fidèle et dévoué qui a été sévèrement sanctionné»
«J’ai appris la nouvelle, car je suis de très près l’actualité du football algérien. Je suis triste et désolé pour Babouche qui est quelqu’un de correct, honnête et fidèle. C’est un homme dévoué pour son club. A mon avis, je trouve que la sanction est trop sévère même si je condamne le refus de l’équipe à recevoir les médailles. FC Naples avait eu un comportement similaire, mais les instances italiennes ont infligé une très forte amende au club sans toucher aux joueurs ni au capitaine d’équipe. J’espère de tout cœur que la Ligue accepte de revoir la sanction, car, sinon c’est la fin de carrière pour Babouche qui ne mérite pas de terminer de la sorte.» T.Che

On imagine que vous devez être très abattus après avoir pris connaissance des sanctions infligées à Ghrib, Menad, Babouche et Chaouchi ? Nous sommes tous abattus. C’est tout le groupe qui a le moral à plat. On ne peut rester insensibles à la situation dans laquelle se trouvent nos camarades. Je ne sais plus comment nous allons pouvoir nous concentrer sur la suite du championnat. Justement il va falloir

Communiqué du Comité des supporters
Le peuple du Mouloudia représenté par son comité légal des supporters à travers les 48 wilayas, présidé par Monsieur Djebaïli Mustapha, reste solidaire à l’équipe, mais aussi à son histoire que personne n’a le droit de malmener car notre rôle est de voir et de veiller à son intégrité. Nous restons convaincus que nos fidèles supporters du club ne rentreront jamais dans cette amalgame, c’est la raison pour laquelle nous voyons certains supporters qui se disaient derrière l’équipe mais en vérité soutiennent les personnes et nous leur disons que nous ne ferons pas votre jeu car nos fidèles que nous représentons ne sont pas dupes. Notre rôle en tant que comité de supporters est l’encadrement des joueurs, et non le soutien de la médiocrité et l’irresponsabilité de dirigeants allant jusqu’au comportement que même le supporter n’oserait pas franchir. Ce comportement porte atteinte à l’intégrité mais chose grave à la souveraineté des instances politiques et militaires. Ces agissements portent atteinte au club, et nous ne permettons jamais de les cautionner. Nous tenons à lancer un appel à nos fidèles supporters pour ne pas rentrer dans la polémique, car notre intérêt reste le Mouloudia d’Alger et non les personnes.
Le président du comité Djebaïli Mustapha

N° 2280 Vendredi 10 mai 2013

Coup d’œil MCA Après la suspension pour deux ans de Chaouchi…

05

Djemilli, la chance de sa vie !
ans le collimateur de la commission de discipline, après la fameuse finale de la Coupe d’Algérie perdue face à l’USMA d’Alger, le portier mouloudien, Fawzi Chaouchi, risque de regretter très longtemps son comportement, jugé inadmissible par les responsables du football algérien, en recevant la très lourde sanction de deux ans de suspension ferme. Un verdict assez cruel pour l’ancien portier de la JSK et de l’ESS, qui sera contraint de céder sa place pour une très longue période pour sa doublure, Houari Djemili, qui se retrouve brutalement devant les feux des projecteurs, devenant le titulaire dans la cage mouloudéenne au minimum jusqu’à la fin de l’exercice 2012-13.

D

ter sur lui en Coupe d’Algérie, avant même d’atteindre la grande finale, en affirmant haut et fort que partout dans le monde le second portier avait la possibilité de disputer cette compétition.

«Je suis peiné pour Chaouchi, mais je dois saisir cette opportunité»
Houari, on imagine que vous êtes au courant des sanctions infligées à Ghrib, Menad ainsi que Babouche et Chaouchi ?
Bien sûr que j’ai suivi avec beaucoup d’attention tout ce qui s’est passé après la finale de Coupe d’Algérie, en regrettant tout cela, puisque nous avons réussi une excellente saison jusqu’au match face à l’USMA, et je ne vous cache pas que je suis assez triste pour mes coéquipiers, l’entraîneur ainsi que pour Omar Ghrib.

L’occasion rêvée de montrer ses capacités
Pas du genre à bouder les entraînements ou fracasser son entraîneur dans les médias, Houari Djemili a gardé le silence tout en poursuivant le travail avec beaucoup de sérieux, en ayant désormais la possibilité de prouver de quoi il est capable d’apporter au MCA avec la récente suspension de Fawzi Chaouchi.

en préservant ma cage vierge, et je pense que j’ai toujours réussi de belles performances depuis ma venue au MCA, en n’ayant pas besoin de prouver à personne que je mérite ma place ici, car j’ai déjà fait mes preuves aussi au WAT durant de longues années.

Sincèrement, avez-vous regretté un certain moment d’avoir opté pour le club doyen ?
Non, je n’ai jamais regretté mon choix, car ce n’est pas donné à tout le monde de défendre le maillot d’un grand club comme le MCA. Certes, j’étais un certain moment frustré de ne pas jouer quelques matches, à l’instar des premiers tours de Coupe d’Algérie, ce qui est légitime pour un portier ambitieux, mais je n’ai jamais tenté de perturber la bonne sérénité de l’équipe.

Chaouchi est le n°1 en Algérie, mais…
Si la majorité des observateurs sont plus au moins unanimes à dire que Fawzi Chaouchi est le meilleur portier en Algérie, en méritant amplement de faire partie de la sélection nationale, les dirigeants du MCA ont, néanmoins, pris l’idoine décision lors du mercato estival de recruter un second gardien de qualité en l’occurrence, Houari Djemilli, qui a fait ses preuves dans le haut niveau avec le club phare de la ville des Ziyanides.

Les Chnaoua l’ont toujours respecté
Même si Chaouchi reste le chouchou des supporteurs des Verts, le portier Houari Djemili n’a jamais eu le moindre problème avec la galerie mouloudéene qui a souvent salué son professionnalisme en mettant régulièrement la pression sur Chaouchi, pour se transcender, pour le grand bien du MCA, qui n’a jamais eu le moindre souci dans ce poste cette saison, ce qui n’était nullement le cas la saison dernière.

Quel est votre sentiment sur la sanction de deux ans ferme infligée à votre coéquipier Chaouchi ?
Je suis très peiné pour lui, car Fawzi est un ami très proche et je le considère même comme un frère. Nous avons vécu de très bons moments depuis le début de saison, en espérant que sa sanction sera réduite prochainement, afin de pouvoir rejouer le plus tôt possible.

Mais vous avez forcément envisagé de partir en fin de saison, n’est-ce pas ?
Certes, j’ai pensé à la possibilité de partir à un certain moment, car c’était difficile pour moi d’envisager une seconde saison de suite dans la peau d’une simple doublure. Je suis quelqu’un d’ambitieux, et je suis sûr et certain que je peux m’imposer dans n’importe quel grand club en Algérie.

Djemilli a l’expérience pour assumer ce rôle
En côtoyant depuis sa venue au Widad de Tlemcen de grands gardiens à l’instar de Benfissa, Gaouaoui, Hadjaoui, ou Benmoussa, Houari Djemilli a toujours réussi à s’imposer dans les plans de ses entraîneurs au WAT. Ce dernier a l’expérience requise pour assurer la succession de Fawzi Chaouchi dans les bois, lors des trois matchs de championnat.

Il devra écarter l’idée d’un départ cet été
A 26 ans, Houari Djemili, annoncé un certain temps proche de rejoindre l’EN locale, devra écarter la possibilité d’un départ cet été. Lui qui avait l’opportunité de rebondir loin du MCA, puisque le portier mouloudéen devra briller en cette fin de saison pour permettre au club doyen de finir le championnat en force, tout en convaincant les futurs dirigeants de l’utilité de chercher un gardien la saison prochaine. Il fera tout son possible pour assurer brillement la succession de Fawzi Chaouchi, en passant de la sorte de l’ombre à la lumière. Othmane Riyad Baba Ahmed

L’avez-vous contacté après l’annonce officielle de cette sanction ?
Pour le moment, je n’ai pas voulu l’appeler, car je sais qu’il sera à coup sur très abattu, mais je dois attendre juste deux ou trois jours pour le contacter, en essayant de lui remonter le moral, tout en tentant de le convaincre de ne pas baisser les bras, afin de revenir de nouveau au-devant de la scène, dès la fin de sa sanction.

Maintenant que la donne a changé, on imagine que vous avez envie de rester, avec l’assurance de jouer régulièrement…
Effectivement, car le club a besoin de mes services, et je dois honorer de la sorte convenablement mon contrat, en tenant à apporter un plus concret en cette fin de saison, avec l’espoir de finir en force lors des trois derniers matches de championnat.

Un riche vécu avec le WAT
Même s’il n’a pas eu l’honneur de disputer des compétitions étrangères avec son ancien club du WAT, Houari Djemilli pourra, néanmoins, se targuer d’avoir été champion en D2 lors de l’accession des Bleu et Blanc en 2009, en disputant probablement plus de 100 matchs dans la cage tlemcéniènne depuis ses grands débuts avec les seniors widadis.

Assez brillant lors de la préparation d’avant-saison
En ayant l’immense avantage de connaître de nombreux joueurs du MCA, qui ont déjà porté le maillot bleu et blanc par le passé, à l’instar de Bachiri, Djallit ou Yallaoui, Houari Djemili n’a pas mis beaucoup de temps pour retrouver ses repères dans le groupe mais aussi sur le terrain. Il a livré un match extraordinaire face aux Hollandais de Vitesse Arnhem, dans un match amical lors du stage bloqué d’avant-saison des Mouloudéens en Espagne.

Non, car je ne suis pas un Selon vos dires, «J’ai jeune junior qui débute vous avez des bons pensé à encore sa carrière, et j’ai rapports avec lui, partir en fin déjà participé à de nommalgré le fait qu’il de saison, breux matches importants avec le WAT, en ne vous a privé de mais… » sentant aucune pression jouer, en passant particulière, sauf que j’a mon pratiquement l’intégrapropre style de jeu, qui est forcélité de la saison sur le banc ment différent de celui de Chaouchi. de touche ? Quel sera votre objectif en cette Ce n’est nullement une fin de saison ? honte de rester sur le banc, en Je vais essayer de faire mon possible pour permettre au MCA de finir la saison le plus haut possible, en ayant conscience que mes performances seront très suivies, avec, pourquoi pas, la possibilité d’enchaîner de belles prestations, pour rejoindre dans un premier temps l’EN locale.

Ne vous-craignez pas que la pression sera très forte sur vos épaules, pour pallier l’absence d’un joueur comme Chaouchi ?

Il était déçu de ne pas jouer la Coupe d’Algérie
En soutenant toujours son coéquipier Fawzi Chaouchi, Djemili n’a jamais réclamé du temps de jeu ou une place de titulaire. Le natif de Teghennif a été très déçu de la décision du coach Djamel Menad de ne pas comp-

voyant un grand gardien comme Chaouchi dans les bois. Je ne suis nullement un ingrat pour oublier que j’ai beaucoup progressé à ses côtés, car j’ai beaucoup appris en le côtoyant quotidiennement aux entraînements.

Désormais, vous avez la possibilité de finir au moins la saison, dans la peau de titulaire. Une belle occasion de prouver que vous avez les qualités pour évoluer au MCA, non ?
J’ai déjà joué deux matchs et demi,

A vous le soin de conclure…
J’espère du fond du cœur que la commission va réduire la durée des sanctions, car on a besoin de la présence de tout le monde, tout en lançant un message aux Chnaoua pour nous soutenir encore et toujours en cette fin de saison.

Othmane Riyad Baba Ahmed

Le 14 avril 2007, Abdouni a été suspendu pour deux ans par la CAF
La suspension de deux ans de Fawzi Chaouchi par la Ligue nationale, a provoqué une onde de choc dans le milieu footballistique et au sein des supporters du club qui l’avaient hissé au rang de coqueluche. Au Mouloudia, c’est un air du déjà vue puisque le club avait connu une sanction similaire avec son gardien de but, Merouane Abdouni. Personne n’a oublié côté mouloudéen le match aller de la Coupe de la CAF qui avait eu lieu, le 4 mars 2007, face aux Nigérians de Kwara United, qui avaient remporté chez eux la première manche sur le score de 3 à 0. L’arbitre ivoirien de la rencontre avait alors rédigé un

Six ans après, Chaouchi connaît le même sort
rapport accablant à l’encontre de Merouane Abdouni et d’autres de ses camarades. Résultat des courses, le 14 avril 2007 la sentence est tombée, Merouane Abdouni a été suspendu deux ans de toutes compétitions. Et contrairement à Chaouchi, Merouane n’avait pas le droit d’exercer son métier dans un club étranger. C’était le début de la descente aux enfers d’Abdouni, qui était pourtant à l’apogée de sa carrière. Depuis cet événement, Merouane bien qu’il ait essayé de se refaire une virginité, n’est jamais parvenu à remonter la pente. Six ans après, c’est Chaouchi qui connaît le même sort que l’enfant de

Bordj El Kiffan. Suspendu lui aussi pour deux ans fermes, la carrière de Fawzi semble prendre la même trajectoire que celle de son prédécesseur. A la seule différence, c’est que le héros d’Oum Dourmane pourra sauver la mise en allant monnayer ses talents dans les pays du Golfe. Ce coup du sort est très mal vécu par les Chnaoua qui ont toujours soutenu leur chouchou. Et le fait de savoir qu’ils ne pourront plus le voir à l’oeuvre sous les couleurs du Doyen sera une situation très difficile T. Che à surmonter.

06

N° 2280 Vendredi 10 mai 2013

Coup de balai JSK
Les Canaris ont effectué leur dernier entraînement, hier à Tizi

L

es Canaris ont effectué, hier matin, leur ultime séance d’entraînement sous une forte chaleur. D’ailleurs, le staff technique s’est contenté d’une seule heure de travail, avant de libérer les joueurs. À la fin de la séance, l’entraîneur Amrouche a annoncé la liste des 18 joueurs concernés par le match de demain face à l’ESS. Ainsi, quatre joueurs kabyles ne seront pas du voyage ce matin à Sétif. Il s’agit des deux atta-

Khellili, Ziad, Bouchouk et Bouaïcha écartés des 18 !
quants Bouaïcha et Bouchouk, du milieu de terrain Ziad, et enfin de l’axial Sofiane Khellili qui vit apparemment ses derniers jours à la JSK. D’ailleurs, ces joueurs ont quitté le terrain, hier, mécontents de leur nonconvocation. Belkalem et Maroci de retour Les deux Canaris Belkalem et le milieu récupérateur Tayeb Maroci, qui ont raté le précédent match face au CABBA pour blessures, se sont rétablis cette semaine et ont pris part à l’intégralité de la préparation du match de l’ESS. L’entraîneur Amrouche a même pris la décision de les récupérer dans les 18 joueurs concernés par le match. Ziad pas encore prêt physiquement Pour sa part, le milieu de terrain Hamza Ziad, qui est resté sans compétition pendant plus de deux semaines, en raison d’une tendinite aux adducteurs, a repris cette

semaine les entraînements avec le groupe mais il n’a pas été retenu pour ce match. Selon son entraîneur, Ziad n’est pas encore en possession de tous ses moyens, notamment physiques. Pas beaucoup de changements dans l’équipe Les Canaris effectueront une dernière séance d’entraînement, une fois arrivés à Sétif. L’occasion sera donnée pour Amrouche d’opérer les derniers réglages d’avant-match. Concernant les changements attendus dans le onze kabyle, notamment avec le retour de Belkalem et Maroci, tout porte à croire que Amrouche ne va pas trop chambouler son onze type qui reste sur deux succès consécutifs et fera en sorte d’aligner la meilleure équipe pour espérer tenir en échec les Sétifiens au 8-Mai 45. L. A.

Bouaïcha «Ça ne tourne pas mécontent… rond dans l’équipe !»
JSK, Djamel Bouaïcha, que l’entraîRial a repris neur Amrouche a écarté de la liste hier des 18 joueurs, est mécontent. Le capitaine Ali Rial, ab- L’ex-sociétaire du MCEE se dit sent à la séance de mercredi, étonné de voir son nom ne pas figurer dans la liste, alors qu’il a a repris les entraînements travaillé très dur durant la sehier matin avec le groupe et maine. «Honnêtement, je ne sera du voyage avec comprends rien à ce qui se passe son équipe à dans l’équipe. Ma non-convocaDépart tion à ce match contre l’ESS n’a Sétif. aucun sens et n’est motivée par ce matin pour aucun argument. Je me suis entraîné Sétif convenablement durant la semaine et je ne Les Canaris, qui ont effectraîne aucune blessure. Je suis convaincu tué hier matin la dernière séance que ça ne tourne pas rond dans l’équipe», d’entraînement à Tizi, prendront dira Bouaïcha. la route de Sétif ce matin. Amrouche a prévu une autre séance «Faire partie des 18 pour d’entraînement sur place et le re- chauffer le banc ne ESStour de la délégation kabyle m’intéresse pas !» JSK en direct est prévu pour demain Bouaïcha n’est pas seulement déçu de ne sur A3 et A4 pas figurer dans la liste des 18, mais il affirme samedi, après le Le match ESS-JSK, aussi qu’il ne comprend pas pourquoi l’entraîneur match. comptant pour la 28e journée du championnat de Ligue I, Yarichène l’a sera retransmis en direct sur les deux chaînes de télévision rencontré hier aprèsmidi à Dély Ibrahim A3 et A4. Le coup d’envoi du match est prévu à 17h. Le milieu de terrain offensif de la Amrouche ne l’aligne pas dans le onze : «Je ne suis pas du genre de joueurs qui ne cherche qu’à figurer dans les 18 et chauffer le banc. Cette situation ne m’intéresse pas ; je me considère capable de donner un plus à l’équipe, raison pour laquelle je n’ai pas compris le sort qui m’est réservé.»

Voulant savoir s’il a demandé des explications après sa non-convocation, Bouaïcha réplique : «Je suis un joueur qui ne cherche pas les problèmes. Je considère qu’il reste encore trois matches à jouer ; je ne veux pas perturber la sérénité du groupe. Je ne ferai aucun commentaire aux membres du staff et aux dirigeants pour le moment. Néanmoins, j’attendrai la fin de la saison pour aller voir le président Hannachi à qui je demanderai mes papiers. Je pense que cette situation est devenue insupportable ; j’irai là où j’aurai l’occasion de jouer.»

«Je ne suis pas un perturbateur et à la fin de la saison, je demanderai ma lettre de libération»

H. B.

Amrouche «J’ai pris les meilleurs,
j’ai la conscience tranquille»
L’entraîneur Amrouche estime que son groupe est prêt pour le match de demain soir et reste optimiste pour arracher un résultat positif face à l’ESS. Concernant l’effectif arrêté pour le déplacement d’aujourd’hui, et la façon avec laquelle il a géré la déception de certains joueurs qui ont souhaité faire partie de la liste des 18, Amrouche nous dira : «Je pense avoir pris les meilleurs éléments dans chaque compartiment. Je n’ai jamais favorisé un joueur au détriment d’un autre. J’ai la conscience tranquille.»

Doudane nommé au poste de manager général
Toutefois, les dirigeants auront besoin de temps pour convaincre certains de revenir.

Concernant l’objectif tracé pour ce match, Amrouche nous révèle : «Nous restons sur deux victoires à domicile. Ce match face à l’ESS a été préparé dans de très bonnes conditions et nous sommes déterminés à rester sur notre rythme jusqu’au dernier match de la saison. Ce qui me rassure aussi, c’est cette volonté des joueurs déterminés à terminer à une bonne position au classement général.»

«On ira à Sétif en conquérants»

information parue sur nos colonnes dans l’édition d’hier s’est confirmée dans la même journée, vers les coups de 14h. Annoncé par nos soins au poste de manager général, l’ex-président de section, Karim Doudane, a rencontré Yazid Yarichène, hier après-midi, à Dély Ibrahim, où il a reçu une proposition officielle pour ce poste. D’après nos sources, le premier contact remonte à mercredi soir, lorsque Yarichène a fixé rendez-vous à son interlocuteur à Alger, afin d’aborder les questions de fond. D’après la même source d’indiscrétion, et après quelques heures de pourparlers, les deux hommes ont fini par trouver un accord. L’information s’est confirmé dans la journée d’aujourd’hui, Karim Doudane effectuera donc son retour, 3 ans après avoir quitté la JSK, lors de l’été 2010. Pour rappel, Doudane avait assuré plusieurs fonctions au sein de la direction de Hannachi. D’ailleurs, c’est lors de cette même saison que la JSK avait atteint les demi-finales de la Ligue des champions face au TP Mazembe. Connaissant parfaitement la maison, Doudane prendra directement ses fonctions, en prévision du prochain exercice.

L’

Maintenant que la première mission est quasiment accomplie, Yazid Yarichène tentera de réussir la seconde, à savoir convaincre Hakim Medane de lui confier le poste de directeur technique des seniors. Pour le moment, rien n’a été convenu dans ce sens entre Yarichène et Medane. Certes, les deux hommes se sont parlés brièvement au téléphone, sans plus. D’après les proches de la maison kabyle, les négociations seront relancées prochainement pour convaincre Medane de revenir à la JSK.

Prochaine mission de Yarichène : convaincre Medane

Hannachi «Encore quelques petits détails à régler avec
Doudane et on fera l’annonce officielle !»
Dans la perspective de la préparation de la nouvelle saison, en plus de l’opération recrutement d’un nouvel entraîneur et de certains joueurs, l’administration kabyle s’affaire également à se renforcer en matière d’encadrement pour les besoins de l’équipe première et des autres catégories. Hier, l’ex- joueur et dirigeant, Karim Doudene, a rencontré les dirigeants de la JSK qui lui ont fait la proposition de revenir exercer à la JSK. A ce sujet, le président de la SSPA- JSK, Mohand Cherif Hannachi, nous a déclaré : «Effectivement, nous avons pris attache avec Doudene à qui nous avons fait la proposition de revenir à la JSK. Son retour est sur la bonne voie. D’ailleurs, il ne reste que quelques petits détails à régler et on fera l’annonce officielle de sa venue. En principe, aura lieu vendredi ou au plus tard samedi», dira Hannachi. mandé à ce qu’on prenne le temps qu’il faut pour étudier minutieusement les CV qui nous sont parvenus, avant d’opter pour le meilleur, c'est-à-dire un entraîneur de gros calibre qui corresponde à la politique du club.»

Il est clair que les supporters kabyles ne peuvent être que réjouis de voir le retour en force des enfants du club à la tête de la section football. Après celle de Karouf à la tête des jeunes, de Doudane au poste de manager général et probablement de Medane au poste de directeur technique, les supporters sont unanimes à dire que les enfants du club sont toujours les bienvenus. D’ailleurs, d’autres noms sont annoncés dans l’entourage du club pour d’autres postes qui seront créés la saison prochaine.

Le retour des enfants du club fait l’unanimité au sein des supporters

Quelques minutes après sa nomination au poste de manager général, nous avons pris attache avec Karim Doudane, pour avoir ses premières impressions. L’ex-président de section en 2010 nous dira : «La JSK, c’est chez moi. Je connais parfaitement bien la maison. Je me suis entendu aujourd’hui avec le président pour occuper le poste de manager général. Maintenant que c’est officiel, je veux travailler dans la continuité. J’ai un bon projet pour le club. Nous allons travailler dans la continuité, comme en 2010, mais surtout sur le long terme. L’objectif désormais est de bâtir une équipe solide», avant de conclure : «Maintenant qu’un accord a été trouvé, je prendrai officiellement mes fonctions, après le match de samedi face à l’ES Sétif.» A. A.

Doudane «Je suis de retour pour poursuivre le projet que j’ambitionne pour ce club»

A. C.

L. A.

«Deux CV d’entraîneurs ont retenu notre attention»

Poursuivant, le président Hannachi nous a également précisé que lui et ses collaborateurs ont été emballés par deux propositions : «Deux CV d’entraîneurs étrangers ont retenu notre attention. Nous n’avons pas encore tranché, on le fera au moment opportun.»

«Nous ciblons les joueurs qui apporteront un plus à l’équipe»

«Nous prendrons tout notre temps, pour choisir le nouvel entraîneur»

Au sujet du dossier du nouvel entraîneur, Hannachi nous a révélé : «Je vous assure que nous avons reçu de nombreuses propositions, mais croyezmoi, nous n’allons pas agir dans la hâte, par souci de ne pas commettre les erreurs du passé. J’ai de-

Pour ce qui est des nouveaux joueurs que la JSK souhaite enrôler pour la saison prochaine, le président de la JSK a ajouté : «Pour le dossier des nouveaux joueurs, je tiens à annoncer que pour l’instant, nous n’avons contacté aucun joueur. Il reste encore trois journées du championnat à disputer. Néanmoins, je rassure les supporters que nous ciblons les meilleurs joueurs qui apporteront un plus à l’équipe.» Propos recueillis par

N° 2280 Vendredi 10 mai 2013

Coup d’œil JSK
Après un premier contact officiel, le joueur a reçu hier après-midi une offre alléchante

07

l semblerait que les dirigeants de la JSK sont passés à la vitesse supérieure en matière de recrutement. A la recherche d’un joueur de couloir pour la prochaine saison, une source proche nous a confié qu’un dirigeant a officiellement contacté Delhoum dans l’après-midi d’hier. Mais contrairement à la semaine dernière, cette fois-ci, il s’agit bien plus qu’une simple touche. Et pour cause, l’émissaire de Hannachi a fait une offre officielle à Delhoum. D’après la même source, on a proposé la somme de 300 millions/mois au joueur. Une offre qui ne laissera pas le joueur indifférent. Aux yeux de certains, la somme en question est assez élevée ce qui prouve tout l’intérêt que porte la direction au recrutement du capitaine sétifien. Agé de 28 ans, Delhoum a quasiment gagné tous les titres ici en Algérie avec la formation sétifienne. Les dirigeants misent sur un joueur de son profil pour encadrer les jeunes joueurs au sein de la JSK, la saison prochaine. En plus de Rial et Maïza, les dirigeants cherchent un 3e meneur d’hommes dans l’équipe. C’est dire que le recrutement de Delhoum dépasse de loin le rectangle vert, du moment qu’on attend beaucoup de ce joueur, c’est ce qui explique le montant proposé.

à Delhoum ! I

300

La JSK propose
millions par mois

Deux émissaires le 17 mai prochain à Béjaïa

Dossier Denis Lavagne

Comme nous l’avons annoncé dans notre précédente édition, la JSK entamera les négociations avec l’actuel entraîneur de l’Etoile du Sahel, Denis Lavagne, dans les prochains jours. Et c’est dans la matinée d’hier que les choses ont quelque peu accéléré. Les dirigeants kabyles, à leur tête Yazid Yarichène, prévoient de rencontrer le technicien français, le 17 mai prochain à Béjaïa, à l’occasion de la rencontre JSMB-EST. Ce sera le premier tête-à-tête officiel, avant de rencontrer le président Moh Cherif Hannachi. D’après la même source, Yarichène ne sera pas seul, puisqu’il sera accompagné d’un autre membre influent du bureau.

Il sera mis au courant de ce RDV avant sa venue
Préoccupé par le match face au Club Africain, Lavagne n’a toujours pas été mis au courant de ce rendez-vous, puisqu’il a refusé d’entamer les négociations ces joursci. Les rencontres du Play-off le préoccupent au plus haut point, du moment que son équipe dispute deux matchs par semaine. Toutefois, un proche a été chargé de prendre attache avec l’entraîneur en question pour l’aviser que deux dirigeants de la JSK souhaiteraient le voir. Pour le moment, Denis Lavagne privilégie toujours la discrétion, par respect aux dirigeants tunisiens.

A l’heure actuelle et à la veille du match de championnat face à la JSK, le capitaine sétifien a refusé d’entamer les négociations avec les dirigeants kabyles. D’après la même source d’indiscrétion, il a expliqué à ses interlocuteurs que son équipe jouera un match très important ce samedi, du moment que c’est un tournant décisif pour la course au titre. Il lui sera donc difficile de se focaliser sur l’offre de la JSK. Aussi, Delhoum a confié à ce dirigeant qu’il poursuivra les pourparlers en fin de saison.

Le joueur reporte les négociations à la fin de la saison

A. C.

«Tant que nous n’avons pas assuré le titre, j’évite de parler de mes contacts»
Joint par nos soins, le capitaine sétifien a confirmé les contacts, mais sans pour autant trop s’étaler sur la question. Il s’est contenté de dire : «Effectivement, la JSK m’a contacté officiellement, mais pour l’instant, je refuse de parler de mes

contacts, tant que nous n’avons pas assuré le titre. J’ai des matchs importants avec l’ESS, et la saison n’est pas encore terminée. Je vais parler de mon avenir, une fois la saison terminée.»

S. B.

On lui proposera un salaire supérieur à celui qu’il perçoit en Tunisie
En plus du projet sportif, il est clair que les responsables kabyles devraient parvenir à convaincre Lavagne financièrement. Sur cette question, les dirigeants kabyles semblent décidés à mettre le paquet. Sachant que le technicien français touche aux alentours de 13 à 15.000 euros à l’EST, il va falloir mettre la barre très haut pour réussir à le convaincre. Sur ce volet-là, Hannachi est décidé à casser sa tirelire pour s’attacher les services de Lavagne, en attendant d’entamer l’opération recrutement. A. C.

L’entraîneur français de l’ESS, Hubert Velud, a tenu hier à apporter une précision concernant le contact qu’il aurait reçu de la JSK. A ce propos, Velud, qui est sur le point de conduire l’Entente vers un autre titre de champion, dira : «Je tiens à préciser que je n’ai reçu aucun contact de la part des dirigeants de la JSK. Je pense que je suis bien à Sétif où je suis encore sous contrat avec l’ESS. Maintenant s’il y a un autre Velud exerçant dans le championnat algérien, ça je l’ignore.»

H. Velud «La JSK ne m’a pas contacté et je suis bien à Sétif !»

Hannachi et les membres du CA s’opposent au départ de Mokdad cet été
A l’approche de la fin de la saison, plusieurs joueurs de la JSK, même ceux qui se trouvent encore liés sous contrat avec les Canaris jusqu’en 2014, sont convoités par d’autres clubs. Le meneur de jeu Abdelmalek Mokdad, qui est en train de réaliser une très bonne fin de saison, est convoité par de nombreuses formations du pays et de l’étranger, notamment des pays du Golfe. Le joueur, qui ne semble pas très préoccupé par tout ce qui se dit à son sujet, préférant se consacrer à la fin de la saison, a même rappelé qu’il était toujours sous contrat. Il ne pourra donc décider de son avenir seul. Pour sa part, le président Hannachi avait, il y a quelques semaines, laissé entendre que si son meneur de jeu recevait un contact officiel, il ne s’opposerait pas à son départ. Néanmoins, on croit savoir que lors de la dernière réunion des membres du conseil d’administration tenue à Alger, le président de la SSPA-JSK a cité quelques noms de joueurs qu’il ne souhaite pas voir quitter le club cet été, en l’occurrence son meneur de jeu Mokdad qu’il considère comme une pièce importante dans l’équipe et vu toute son expérience et tout son talent, Mokdad pourra encore rendre d’énormes services à la JSK qui cherchera la saison prochaine à renouer avec les titres.

Mokdad

S. B.

«Si la JSK a besoin de moi, je resterai»
seulement après la victoire du CABBA, que nous avons réservé notre réponse sur le terrain. C’est vraiment absurde de dire que nous allons jouer avec passivité les derniers matchs qui restent pour la fin de saison. Croyez-moi que l’éthique sera respectée à la lettre. A deux semaines de la fin de la saison, votre nom est cité au quotidien sur le départ cet été. Y a-t-il du nouveau pour vous ? Je vais vous rappeler une autre fois que je me concentre uniquement sur cette fin de saison. Je ne pense pas à tous ces contacts. Certains, je ne les ai appris que par voie de presse. C’est vrai aussi que mon manager a reçu plusieurs offres, mais je dis encore une fois que tant que la saison n’est pas terminée, je ne peux rien avancer à ce propos. Mais on croit savoir aussi que les dirigeants kabyles s’opposeraient à votre départ. Un commentaire ? Ce que les gens doivent savoir, c’est que je suis encore lié sous contrat avec la JSK jusqu’en juin 2014. Ceci dit, je ne suis pas libre de choisir ma future destination. Si la JSK a encore besoin de moi pour la saison prochaine, il est logique que j’irai jusqu’au bout de mon bail avec le club kabyle. Votre ancienne formation, le MCA, a vécu une semaine très mouvementée, notamment après ce qui s’est passé à la fin de la finale face à l’USMA. Quel est votre commentaire ? Je vous assure que je ne peux pas commenter ces événements, sachant que je les ai vécus de très loin, à la télé ou à travers les journaux. Franchement, je n’ai aucun commentaire à faire sachant aussi que je n’étais pas à l’intérieur du vestiaire pour juger aujourd’hui qui a raison ou qui a tort. La seule chose que je peux vous dire aujourd’hui, c’est qu’au MCA on aurait dû monter à la tribune d’honneur pour récupérer les médailles. Le football est fait ainsi : il y a toujours un gagnant et un vaincu. Entretien réalisé par Lyès A.

On parle d’une demande de prolongement de contrat Selon les quelques informations qui ont filtré de la dernière réunion des membres du CA, on a appris que certains joueurs sous contrat et qui ont donné entière satisfaction ont été sollicités par l’administration kabyle pour prolonger leurs contrats d’une autre année supplémentaire. Notre source nous a confié que Mokdad est un élément que la JSK ne souhaite pas perdre, surtout qu’il a retrouvé la plénitude de ses moyens et que les dirigeants sont convaincus que la saison prochaine, Mokdad réalisera une bien meilleure saison. A. C.

Il ne vous reste qu’une journée, avant le match contre l’ESS. Peut-on savoir comment l’équipe a préparé cette sortie ? Honnêtement, je vous affirme que nous avons travaillé dans de bonnes conditions. Après deux victoires de suite, les joueurs ont retrouvé le moral et nous avons bien travaillé cette semaine, en prévision du match contre l’ESS. On tâchera de maintenir cette forme lors des trois derniers matches qui nous restent à jouer pour terminer à une bonne place. Vous affronterez l’ESS champion en titre et qui n’est qu’à quelques points de conserver son titre. Comment se présente le match selon vous ? Les matchs JSK-ESS ont toujours été palpitants. C’est vrai que l’ESS n’est pas loin de terminer la saison avec un autre titre de champion, n’empêche qu’on ira à Sétif pour jouer à fond nos chances de revenir avec un résultat positif. Pour nous, il faut récolter le maximum de points jusqu’à notre dernière sortie face au CAB, un point c’est tout. Confirmez-vous que depuis que la JSK s’est mise hors danger, les joueurs évoluent avec moins de pression ? Si vous voulez vraiment mon avis, moi personnellement, j’aurais aimé jouer toujours sous la pression. Si on était encore concernés par un titre cette saison, je vous assure qu’on aurait aimé évoluer sous la pression. Cela nous motivera à travailler encore dur pour atteindre nos objectifs. C’est dommage, nous ne sommes pas concernés par aucun objectif. Toutefois, il est utile de rappeler que nous allons encore nous donner à fond. Il est hors de question de laisser des points nous filer facilement. Justement la semaine dernière, certains ont même dit que la JSK n’allait pas jouer le jeu face au CABBA. Quel est votre sentiment ? Je pense vous l’avoir déclaré, quelques instants

08

N° 2280 Vendredi 10 mai 2013

n prévision du match face à l’USMA, comptant pour la 28e journée de Ligue 1 et qui aura lieu ce samedi à Bologhine, Gianni Solinas compte faire reposer quelques éléments de son équipe type en raison de la fatigue qui a eu raison de ses joueurs suite au parcours de combattant qui a été imposé à son équipe depuis plusieurs semaines. C’est ce qu’il avait fait d’ailleurs lors du dernier match contre le WAT où il avait ménagé Derrag et Nyati. Cette décision intervient après que la JSMB a assuré définitivement son maintien parmi l’élite à la suite de sa récente victoire face au Widad de Tlemcen. L’on s’attend aussi à ce que le staff technique béjaoui fasse appel à d’autres éléments des U21 qui devraient être lancés dans le bain dès maintenant

E

Solinas ménagera d’autres joueurs face à l’USMA
Retour de Derrag, Nyati et Cheheïma
Ce match face à l’USMA verra, toutefois, le retour de Belkacem Nyati et de Mohamed Derrag qui n’ont pas pris part au dernier match face au WAT, alors que le Malien Moussa Koulibaly sera absent pour cause de suspension. Le défenseur béjaoui avait écopé, rappelons-le, d’un carton rouge et sera remplacé, selon nos informations, par Cheheïma qui était sur le banc mardi dernier. Il est prévu, en effet, que le technicien italien opère pas moins de quatre changements par rapport à mardi dernier, avec l’incorporation, donc, de Derrag, Ny,ati, Cheheïma et Larbi. C’est ce que nous avons pu savoir auprès du staff technique. Ces en perspective de la saison prochaine.

Coup de pompe JSMB La fatigue a eu raison de son équipe

Trois primes de matchs perçues hier 
Nous avons appris que la direction du club a procédé,  hier, au paiement des primes des

Aït Fergane incertain

quatre éléments débuteront sans doute le match de ce samedi.

Un des joueurs qui seront probablement ménagés demain face à l’USMA, Nabil Aït Fergane, qui n’est pas au point physiquement. Le joueur, même s’il s’est entraîné avec le groupe, souffre encore de douleurs à la cuisse. Et par rapport à l’état général de l’équipe qui a accusé le coup physiquement, on ne devrait pas prendre des risques avec Aït Fergane qui pourrait voir sa blessure se compliquer en cas de participation à la rencontre de ce samedi.

4 matchs en 11 jours

Les ennuis pour la JSMB ne sont pas près de s’arrêter puisque l’équipe s’apprête, encore une fois, à vivre un rythme infernal dans les jours qui viennent, avec pas moins

de quatre matchs de suite en 11 jours, soit une moyenne d’un match tous les trois jours. Après le match de ce samedi contre l’USMA, les Béjaouis devront affronter la JS Saoura mardi prochain dans un match avancé de la 29e journée, avant de recevoir l’Etoile du Sahel le vendredi d’après, pour le compte du match aller des huitièmes de finale bis de la Coupe de la CAF. Ce parcours prendra fin le mardi 21 mai avec la dernière journée du championnat en rendant visite à l’ASO Chlef. Ce n’est qu’à ce moment-là que Solinas et ses joueurs pourront respirer, puisqu’ils ne reprendront la compétition que vers la fin du mois de juin avec le match retour contre l’Etoile du Sahel. S. H.

trois derniers matchs afin d’encourager les joueurs en cette fin de saison, d’autant plus qu’un match important en Coupe de la CAF attend les Bougiotes vendredi prochain. Il s’agit des deux matchs nuls contre le CABBA et l’USMH et de la victoire face au WAT. Le montant de ces trois primes s’élève à 10 millions de centimes, nous dit-on. Il faut rappeler à ce sujet que les joueurs se sont impatientés ces derniers temps à propos de leur dû qu’ils ont réclamé récemment, entre autres leurs salaires qui se sont accumulés. La direction de la JSMB doit, en effet, pas moins de quatre mensualités à ses joueurs. 

Kamel Zeghli poursuit toujours les soins et sa rééduca tion suite à la blessure qu’il avait

Zeghli reprendra face à l’Etoile

contractée au genou lors du match retour contre l’Espérance de Tunis en éliminatoire de la Ligue des champions africaine. L’on s’attend toutefois à ce que le joueur reprenne le chemin des entraînements au début de la semaine prochaine. Ce qui revient à dire que Zeghli va encore faire l’impasse sur le match de ce samedi contre l’USMA et sur celui face à la JS Saoura prévu mardi prochain. Mais il sera de retour à l’occasion du match aller des 1/8es de finale bis de la Coupe de la CAF vendredi contre l’Etoile du Sahel. 

Comme on le sait, l’absence de Hadji a suscité plusieurs  interrogations ces derniers jours et a

Hadji revient et met fin aux spéculations

laissé libre cours à la spéculation puisqu’on a laissé entendre que le joueur a boudé l’équipe pour n’avoir pas pris part au match contre l’Espérance de Tunis et qu’il avait fait exprès de faire l’impasse sur le match du WAT pour éviter d’affronter son ancien club. Mais le joueur avait démenti tout cela dans un premier temps, avant de rejoindre le groupe à l’entraînement hier. Hadji sera sans doute du voyage à Alger avec l’équipe qui va affronter l’USMA demain. 

En prévision du match de demain face à l’USMA, la JSMB  se rendra à Alger cet après-midi. Le

Déplacement à Alger cet après-midi

Mebarakou : «Désormais, on jouera sans pression»
Mebarakou nous fait savoir dans cet entretien que son équipe évolue, désormais, sans pression après avoir assuré le maintien. En coupe de la CAF, il dit que le groupe est déterminé à aller en phase de poules même s’il y aura en face l’Etoile du Sahel.
Comment se porte le groupe en ce moment ?
On vit très bien et le moral est au beau fixe après avoir assuré définitivement le maintien. Nous sommes tranquilles et plus détendus, et nous préparons notre match contre l’USMA dans les meilleures conditions possibles. que cette fois-ci, et pendant les trois matchs qui nous restent à jouer, nous allons évoluer sans pression et cela va sans doute nous aider à réaliser de bons résultats. mais nous allons essayer de le gérer comme il faut et j’espère qu’on réalisera un troisième résultat positif de suite. faire un bon résultat vendredi prochain.

départ est prévu vers 13h30. La délégation bougiote passera la nuit à l’hôtel Adghigh de Bordj El Kiffan et ralliera le stade Omar-Hamadi samedi après-midi dans la mesure où la rencontre est prévue à 17h. 

Même si le départ vers Alger se fera aujourd’hui, l’équipe de la JSMB s’entraînera tout de même ce matin. Gianni Solinas a tenu à ce que le groupe s’entraîne avant de prendre la route. Le technicien italien, comme à son habitude, apportera les dernière retouches à son effectif. 

Entraînement ce matin avant le départ

Et comment voyez-vous ce match ?
Il est sûr que cela va être un match très difficile pour nous en ce sens que nous allons jouer sur le terrain de notre adversaire, qui n’est autre que l’USMA, qui va tout faire pour empocher les trois points afin d’augmenter ses chances de décrocher une place sur le podium. C’est pour ça qu’on s’attend à ce que l’USMA jette tout son poids dans ce match,

En Coupe de la CAF, votre prochain adversaire a pour nom l’Etoile du Sahel. Un commentaire ?
C’est un match d’une grande importance et qui paraît très difficile par rapport à l’envergure de l’adversaire qui est très connu à l’échelle continentale. Mais on va commencer à penser à cette rencontre et à la préparer après nos deux prochains matchs contre l’USMA et la JSS. Je crois que nous sommes capables de

Maintenant que vous avez assuré le maintien, dans quel état d'esprit êtes-vous avant d'affronter l’USMA ?
Nous allons aborder ce match avec la même envie et la même volonté, car nous voulons terminer la saison dans une position honorable. Sauf

as de patienter, l’attaquant Hemani aurait confié : «Je ne m’explique pas autant d’hésitations quant à la décision à prendre. J’ai l’impression que l’on veut se débarrasser de moi. Si c’est cela, je voudrais bien trouver rapidement une solution à l’amiable et quitter le club. Je ne veux surtout pas être incriminé à tort et laisser une mauvaise image, à des supporters clubistes qui méritent beaucoup de respect.» Le joueur a rallié Constantine pour trouver une solution finale à son cas. C’est de nouveau la tension D ifficile de se faire une idée précise de ce qui se trame dans la formation constantinoise. Une fois de plus, on évoque l’éventualité de ne point se déplacer à Batna pour le match à venir. Et pour cause, cette affaire de régularisation des salaires et primes de matchs qui empoisonne le climat

L

CSC

Après votre échec en Ligue des champions africaine, vous voulez certainement atteindre la phase des poules de cette Coupe de la CAF, n'est-ce pas ? Oui, ça sera notre objectif en cette fin de saison,et nous sommes déterminés à aller en phase des poules dans cette compétition. Nous serons animés d’une volonté de fer après que l’arbitre Yacouba nous a injustement massacrés contre l’Espérance de Tunis. Entretien réalisé par S. H.

Hemani : «Si on ne veut pas de moi, je pars»
dans l’environnement clubiste. Le directeur général, Mekroud, ne rate pas une opportunité de mettre en évidence les efforts de Tassili à régler ce problème. Cependant, certaines modalités administratives retardent l’opération et créent une situation pour le moins paradoxale. Dommage pour une équipe qui possède les moyens de faire valoir ses capacités en cette fin de saison et postuler à l’une des places qualificatives à une participation africaine. Le forcing est lancé pour trouver solution et ne point mettre en péril les efforts consentis jusque-là, par les uns et les autres. Les supporters eux, préfèrent qu’une sortie de secours puisse être rapidement trouvée, sans préjudice pénalisant pour les leurs. Gaouaoui n’est pas près de revenir Pas chanceux, l’ex-gardien de but de la sélection nationale Gaouaoui. Les derniers tests médicaux relatifs à sa récente blessure, font état d’un repos supplémentaire d’une semaine. Présent à la dernière séance d’entraînement en tenue ville, il a pu discuter avec son entraîneur Roger Lemerre. L’on croit savoir que ce dernier aurait conseillé au joueur le minimum de prise de risque, afin de ne plus s’exposer à des complications. Gaouaoui ne serait pas concerné par le déplacement des siens à Batna. C’est une certitude. Boulemdaïs en forme En dépit de certaines difficultés rencontrées dans les matchs, l’attaquant Boulemdaïs possède une force de qualité lors des séances d’entraînement. Il arrive à retrouver aisément ses repères sous les regards attentifs tant du staff technique que des supporters présents. Le joueur s’est dit : «Je me dois de continuer à faire preuve de concentration et de volonté pour prouver à mes détracteurs que je suis en mesure de terminer la saison en force.» C’est l’objectif d’un joueur à la volonté certaine. Vers le retour de Behloul Il fait partie de la longue liste des éléments blessés, le milieu du terrain Behloul. Privé de rencontre, le joueur semble avoir retrouvé ses capacités physiques et pourrait postuler à un retour prochain. Pour l’heure, sa participation au prochain match ne serait pas à l’ordre du jour mais son retour ne saurait tarder. Tahar Aggoune

N° 2280 Vendredi 10 mai 2013

Coup d’œil USMA

09

rofitant de sa présence au siège de la wilaya d’Alger où son équipe a été honorée par Mohamed El Kebir Addou, le wali de la capitale, nous avons sollicité Ali Haddad pour lui poser quelques questions, après la fin de la cérémonie. Il a été question, entre autres, de l’avenir de Rolland Courbis. A ce sujet, le P-DG de la SSPA/USMA nous a dit : «Courbis n’est pas à présenter. C’est un technicien qui a fait du bon boulot. Vous n’avez qu’à jeter un coup d’œil sur les résultats que le club a réalisés sous sa houlette pour le confirmer. Bien sûr que nous voulons qu’il reste et qu’il continue sa mission, mais comme vous le savez, tout dépendra de lui et il faut savoir qu’il a d’autres engagements. Une personne proche à lui est souffrante, il doit donc être à son chevet. Nous allons aborder tous ces points lors de notre rencontre, et ce n’est qu’après que tout sera clair par rapport à son avenir.» Au club depuis le mois de novembre, le natif de Marseille a été l’un des grands artisans du bon parcours que les Rouge et Noir ont effectué, réussissant au passage à mettre fin à sept ans sans titre, après avoir remporté la Coupe d’Algérie le 1er Mai, en battant le MCA en finale sur le score d’un but à zéro. «On n’a lésé personne !» «Nous sommes au club depuis trois ans et nous n’avons lésé personne. Ce n’est pas de nos habitudes de laisser partir les personnes à qui nous tenons et le cas d’Hervé Renard est le meilleur exemple. Hervé est parti de son propre gré, bien que nous voulions qu’il reste. Pour Courbis, nous ferons le nécessaire pour le convaincre de rester. Il y a eu aussi le cas Ighil. Nous lui avions proposé un poste administratif, mais il a eu des problèmes familiaux qui l’ont contraint de décliner cette proposition.» «Nous ne visons pas la Ligue des champions seulement, mais la Coupe du monde des clubs aussi» «Nous avons toujours dit que nous voulions dominer le football algérien et d’en être la locomotive. Cette saison, nous avons gagné notre premier titre depuis que nous sommes au club et c’est ce qui nous ouvre l’appétit. Nous ne visons pas la Ligue des champions africaine uniquement, mais aussi la Coupe du monde des clubs», l’une des compétitions les prestigieuses au monde. «Nous sommes au club depuis trois ans, mais notre projet a débuté il y a deux ans» «C’est le fruit des efforts que tout le monde au club fournit depuis deux années. C’est vrai que nous sommes au club depuis trois ans, mais nous ne pouvons pas compter la première année, puisqu’on n’avait pas assez d’expérience pour mener le club vers le sommet. Il a fallu du temps pour s’adapter à cet environnement et ce n’est qu’après cette première année que nous avons commencé à appliquer nos programmes.» «Je demande aux supporters de venir en masse mardi au 5-Juillet» «J’espère que nos supporters viendront en masse,

P

«Courbis a fait du bon boulot, nous souhaitons qu’il reste, mais… »

Haddad

«Je rencontrerai Haddad après la finale et tout se décidera au sujet de mon avenir»
pour parler de mon avenir. Je tiens aussi à dire que c’est un honneur pour moi d’être ici et d’avoir eu l’occasion de travailler avec eux.» «A part l’USMA, je n’entraînerai aucun autre club algérien» «Par sympathie et après tout ce que j’ai vécu ici, sachez que je n’entraînerai aucune autre équipe algérienne.» Des propos qui feront beaucoup plaisir aux dirigeants et surtout aux supporters. D’ailleurs, un accueil chaleureux est prévu pour les Rouge et Noir ainsi qu’au coach, demain, à l’occasion de la réception de la JSMB lors d’une rencontre de Ligue 1. «Al Arabi est dix fois meilleur que le Mouloudia, donc le match n’est pas gagné d’avance» «Al Arabi joue dix fois mieux que l’adversaire que nous avons affronté le 1er Mai, donc il va falloir que nous soyons dix fois meilleur que lors de cette rencontre. Rien n’est encore acquis. Pour décrocher le trophée, il faudra gagner et c’est pour cette raison que je demande à nos supporters de venir en masse pour nous soutenir parce que sans leur soutien, notre mission sera extrêmement compliquée.» «Le Raja, le meilleur exemple pour nous !» «Nous n’avons pas encore remporté cette coupe et nous sommes loin de réaliser cet exploit. Nous avons réalisé un bon résultat lors du match aller, mais tout se jouera lors de la seconde manche. Il ne faut pas faire la même faute que le Raja. Les Marocains avaient cru que la qualification était assurée, mais ils ont été éliminés. Il ne faudra pas commettre la même erreur.» «80% à 90% des joueurs alignés face à la JSMB joueront contre Al Arabi» «L’équipe qui sera alignée contre la JSMB sera composée de 80% à 90% des joueurs qui seront présents lors de la finale face à Al Arabi. C’est pour cette raison que je demande à nos fans d’envahir Bologhine et encourager les joueurs, à quelques jours seulement de ce rendez-vous.» La décision prise par Courbis est, faut-il le dire, un peu risqué. Reste à savoir s’il gagnera son pari. Réponse mardi soir. Adel Cheraki

Courbis

parce qu’ils sont le douzième homme. Leur présence est importante pour nous et pour les joueurs, donc je leur lance cet appel et j’espère qu’ils répondront présents. Ce titre sera spécial et nous espérons le fêter avec eux», a-t-il dit pour finir. N’ayant jamais gagné un titre international, les Usmistes sont plus proches que jamais de leur but, car une victoire leur suffira à décrocher un second trophée, en moins de quinze jours. Adel Cheraki

l s’apprêtait à quitter les lieux, lorsque nous avons croisé Rolland Courbis. Le premier responsable de la barre technique n’a pas hésité à répondre aux questions des journalistes, acceptant même de parler de son avenir : «Pour le moment, la saison n’est pas encore terminée. Ce n’est donc qu’après la finale que je vais me réunir avec les frères Haddad

I

a journée a débuté tôt pour les Rouge et Noir, hier, puisque les joueurs, membres du staff technique et médical ainsi que certains dirigeants, à leur tête le premier responsable du club, se sont tous retrouvés à l’école de police Colonel Ali Tounsi de Châteauneuf, pour assister à une cérémonie qui a été programmée en leur honneur par Abdelghani Hamel, le chef de la Police nationale. Une cérémonie qui a débuté à partir de 8h30 et qui ne s’est terminée que vers 10h. Après avoir quitté les lieux, les Usmistes se sont rendus au siège de la wilaya d’Alger où ils ont été honorés, pour la seconde fois dans la même matinée. Durant ces deux cérémonies, le porte-parole de la DGSN ainsi que Mohamed El Kebir Addou, le wali de la capitale, ont tous les deux agressé leurs félicitions aux protégés de Courbis, après avoir remporté la Coupe

L

L’USMA honorée par Hamel et le wali d’Alger
d’Algérie, leur remettant au passage quelques cadeaux, après le beau parcours qu’ils ont effectué, honorant Alger et l’Algérie en atteignant la finale de l’UAFA Cup dont la seconde manche est prévue pour mardi prochain, au stade du 5-Juillet. Côté usmiste, c’est Ali Haddad qui a pris la parole, en remerciant la Police et le wali pour leur soutien, affirmant que c’est grâce à eux que l’USMA a pu réaliser cet exploit. Hamel : «Vous nous avez honorés» Abdelghani Hamel a déclaré, en marge de cette cérémonie, que «l’USMA a honoré le football national en livrant un bon exemple. Nous sommes ravis de les avoir parmi nous, de notre côté nous allons continuer à faire de notre mieux pour accomplir comme il se doit notre mission». Pour rappel, lors de cette cérémonie, c’est le porte-parole de la DGSN qui s’est adressé aux présents. Les Usmistes ont remis au chef de la Police un maillot de l’équipe, avant de prendre une photo souvenir de tout le groupe, avec le trophée bien sûr. Addou : «Fier de ce succès» Il a été le premier à prendre la parole lors de cette cérémonie, le wali d’Alger. Mohamed El Kebir Addou a tenu à féliciter les Usmistes en affirmant qu’il était «fier de ce succès. Encore bravo aux supporters pour la fête qu’ils nous ont offerte. Je tiens à féliciter chaleureusement l’USMA pour son travail, sa mobilisation, sa détermination, sa combativité et son fair-play. Je lui souhaite encore beaucoup de succès, plus de joie et de victoires à l’avenir.» Adel C.

Ils étaient quatre joueurs à ne pas être présents avec de leurs coéquipiers, hier matin. Il s’agit de Mohamed Amine Zemmamouche, Mokhtar Benmoussa, Farouk Chafaï et Zinedine Ferhat. Ayant bénéficié de quelques jours de repos en plus par rapport à leurs camarades, ces quatre éléments sont donc restés chez eux, mais ils ont réintégré le groupe dans l’après-midi lors de l’avant-dernière séance précédant le match face à la JSMB. Billel Dziri, lui aussi, était absent lors de ces deux cérémonies. La délégation

Zemma, Benmoussa, Chafaï et Ferhat, les seuls absents

A en croire une source digne de foi, deux dirigeants d’Al Arabi se trouvent depuis hier à Alger. Ces deux responsables du club koweïtien sont venus préparer le terrain à leurs compatriotes qui les rejoindront aujourd’hui.

Deux dirigeants d’Al Arabi depuis hier à Alger

La finale retour étant prévue mardi prochain, c’est ce vendredi que les membres de la délégation d’Al Arabi débarquera à Alger. A en croire une source généralement bien informée, c’est à l’hôtel Sheraton que les joueurs de cette équipe ainsi que leurs accompagnateurs seront logés. Pour rappel, c’est au stade 5-Juillet que cette rencontre aura lieu.

koweïtienne attendue aujourd’hui

Hier, c’était la grande joie chez les Maâloum, la petite poupée, Meriem a soufflé sa première bougie, au grand bonheur de son papa Ahmed et sa chère maman et de toute sa famille, plus particulièrement son oncle maternel, Redouane. Longue vie à la petite Meriem, en lui souhaitant de la réussite.

Félicitations

10

N° 2280 Vendredi 10 mai 2013

La CNEP et Cosider en bonne voie pour investir au Chabab

Coup double CRB

epuis quelque temps, le CRB traverse une période très difficile en championnat. Il est vrai que les résultats sont plutôt satisfaisants, du moment que le club occupe actuellement la sixième place au classement général, mais il faut dire que le club algérois connaît une crise financière qui risque de durer plus longtemps. Selon des sources proches du club belouizdadi, sa direction a déposé un dossier auprès de la Caisse nationale d’épargne et de prévoyance (CNEP) pour étude. On a appris à ce sujet que l’opération est en bonne voie, et que l’étude du dossier ne sera qu’une formalité administrative, du moment que la décision d’investir dans le club est déjà prise. Une commission a été désignée pour étudier le dossier du Chabab et remettre un rapport détaillé sur la situation actuelle du club, notamment financière. Par ailleurs, même Cosider est prêt à investir au CRB, du moins c’est ce que nous avons appris dernièrement. Selon nos sources, la CNEP et Cosider ont même donné des garanties aux responsables algérois pour concrétiser la transaction dans les plus brefs délais.

D

président du CRB, Gana. Ce dernier, qui s’est montré très optimiste pour le projet de la CNEP et de Cosider, qui s’apprêtent à investir au CRB, nous dira : «La CNEP et Cosider nous ont donné des garanties pour investir au CRB. Je ne vous cache pas qu’on prêts à signer un accord. Si on parviendrait à concrétiser ce projet, ça serait une magnifique chose pour le club.»

évoqués, entre autres, le recrutement en prévision de la saison prochaine : «Alors qu’elle allait être programmée pour le 15 mai, la réunion des membres du conseil d’administration aura lieu finalement le 21 de ce mois. Nous allons aborder plusieurs sujets relatifs à l’avenir du club.»

«On est optimistes pour le match de l’USMH»
Après la belle performance enregistrée dernièrement contre le CAB, les coéquipiers de Nacim Ousserir préparent avec beaucoup de sérénité le prochain déplacement à Lavigerie, pour affronter l’USMH. Une rencontre très difficile contre une belle formation harrachie qui n’est pas prête à céder la deuxième place. Selon Gana, l’équipe est optimiste pour cette chaude rencontre, et que la 4e place demeure toujours l’objectif primordial du club : «Un match très important nous attend demain contre l’USMH. Sincèrement, on est optimistes. Je ne vous cache pas que nous sommes pas prêts à baisser les bras avant de décrocher la quatrième place.»

«Si on concrétise avec eux, il n’y aura plus de problème d’argent»

«Ma décision est irrévocable. Je quitterai le club en fin de saison, mais…»

La crise financière du CRB commence à se faire ressentir. La preuve, la majorité des joueurs n’ont pas encore été régularisés. Selon Gana, si le club concrétisera le projet avec les deux investisseurs, il n’y aura désormais aucun problème d’argent, à l’avenir : «Si on parvient à concrétiser avec les deux investisseurs, qui sont prêts à prendre en main le CRB, on n’aura désormais plus aucun problème fi-

Comme rapporté précédemment par nos soins, Azzedine Gana quittera officiellement le CRB en fin de saison. D’ailleurs, c’est ce qu’il nous a confirmé hier matin : «Ma décision est irrévocable. Je quitterai le club en fin de saison. Seulement, il faut que vous sachiez que je serai toujours un actionnaire, comme je l’étais déjà auparavant.»

Gana : «La CNEP et Cosider nous ont donné des garanties pour investir au CRB»
Hier matin, nous avons pris attache avec le

«La réunion du conseil d’administration aura lieu le 22 mai»
Prévue initialement le 15 mai, la réunion des membres du conseil d’administration aura finalement lieu le 21 du mois en cours. D’après Gana, plusieurs sujets relatifs à la situation du club seront

nancier.»

«On a déjà commencé à régulariser les joueurs»

«Mon parcours est plus que positif»

Revenant sur la régularisation des joueurs qui attendaient leurs dus depuis quelque temps, le premier responsable du club a tenu à nous révéler que l’opération a déjà commencé : «On a déjà commencé à régulariser les joueurs. Ils seront tous payés très prochainement.»

Avant de conclure, Azzedine Gana est revenu sur son parcours, jugé positif depuis son arrivée au CRB : «Mon parcours au CRB est plus que positif. J’ai déjà remporté la Coupe d’Algérie et on a réussi à finir l’exercice à la quatrième place. On a atteint les quarts de finale de l’UEFA Cup et la Coupe d’Algérie cette saison. Actuellement, on vise la quatrième place en championnat. Qu’on le veuille ou pas, mon parcours n’est pas mauvais.»

F. A.

Deux jours nous séparent du derby contre l’USMH, comment Le compartiment qui ins Le préparez-vous cette quiète le plus le technicien rs rencontre ? p belouizdadi demeure l’attaque. u s porte le t Je ne vous cache n e Les attaquants des Rouge et r a p é r p pas qu’on prépare Noir n’accomplissent plus ent à cette rencontre dans déplacem ie leur tâche convenableles meilleures Laviger ir leur équipe, ment. La preuve, mis à souten conditions possis e re d part Kherbache qui re’o t d u t b n le Dans bles. Les joueurs RB prépare de Lavivient juste d’une blessure e orters du C ne subissent auet qui a été décisif face au les supp éplacement au stad acité de cune pression. Au CAB, les autres avantet déjà le d eureusement, la cap us les contraire, ils s’encentres sont loin de rassu- gerie. Malh et pas à to te ne perm d’y accéder. in e traînent très à l’aise c n e rer l’entraîneur. L’autre e rs e cett rt o p sup depuis quelques bre élément qui avait l’habitude Leur nom . temps. Sincèrement, é de faire la différence, à sait m li sera on est tous prêts pour ce voir Boubekeur Rebih, Ultime derby. à e sera out. Les espoirs séanc L’absence de Bouali ne sont tous posés sur i u o a Bouch s de la barre vous a-t-elle pas Islam Slimani. sable perturbés ? re L’international als Le spon RB ont décidé de La présence de Fouad uC , d e gérien, qui n’a c e n u a iq sé n ière tech Bouali nous manque beauinscrit le moiner une dern lieu programm ’entraînement aura ccoup, mais on n’avait pas le dre but depuis L l’o i. u ra ’h se choix. On devait s’entraîner le ui. Ce aujourd o a un bon moment, ch u o u B m e plus normalement possible à la forêt d l’entraîneur de com est appelé à réar es pour qu’on soit prêts à cette gir, ce samedi. casion pou x joueurs la liste d importante rencontre. Pour niquer au nus pour le derby. F. A. te être sincère avec vous, on se joueurs re l, le coup d’envoi e donne vraiment à fond avec ra Pour rapp

portug nos sou qu’un club di Benaldjia. Selon nt 12e au classeulement nous séah me parent de la 28e vices de M a Setubal, actuelle l soit toujours ’i ori u it q V it e journée, et le prefa d it le anag s’a Malgré l. 2014, le m ra é ’à n u é mier responsable à g sq ju , sa A n M sement o S les resp vec l’U la barre technique s contrat a négocié, hier, avec e trouver un u so se pose plusieurs ut d eur a ger du jou portugais, dans le b eux parties. questions sur le d b s u le cl e u tisfass deschéma tactique qu’il bles d ment qui sa ce professionnelle e g n a rr a n adoptera pour suriz e u ri é lo e p x B e Vivre une hait numéro un du i. prendre El Harrach, au u d a so d stade de Mohammadia. meure le

L’attaque, le grand s se souci ! ues jours ressé par le es, il Il y a quelq Quelques heures ais est inté rc

ger de Le mana négocié aa Benaldji responsables c les hier ave oria Setubal é V ns rapport de it , nous avo r-

«Le match de l’USMH

Amroune
sera décisif»
Hariti, qui exerce un travail remarquable. J’espère qu’on sera à la hauteur ce samedi. Ne pensez-vous pas qu’une victoire vous permettra de prendre votre revanche par rapport au match aller ? C’est clair. Nous allons prendre ce match très au sérieux, mais il ne faut pas se focaliser sur la revanche. Il faut rester très concentré et livrer un match d’homme. Nous avons les moyens de surprendre l’USMH à Lavigerie et revenir avec un très bon résultat. Vous avez réussi à inscrire un but lors du match amical contre l’équipe militaire. Peut-on dire que vous êtes à cent pour cent d’attaque pour ce derby ? J’ai inscrit plusieurs buts lors des matchs amicaux comme ce fut le cas en début de saison. Si je ne marque plus ces derniers temps, c’est parce que je ne joue plus dans mon poste habituel. Cela m’a beaucoup gêné. Ce que je peux vous dire c’est que je suis apte pour ce derby et je vais faire de mon possible pour faire la différence. Etes-vous conscient que la quatrième place passe par un bon résultat à Lavigerie ? Je suis entièrement d’accord avec vous. D’ailleurs, c’est pour cette raison qu’on se donne à fond aux entraînements. Nous allons faire des pieds et des mains pour revenir avec un bon résultat de Lavigerie. Il faut dire aussi qu’il nous reste encore trois matchs avant la fin de la saison. Il faut essayer de gérer match par match et récolter le maximum de point. Entretien réalisé par F. A.

ntre se de la renco 17h. à é donn

N° 2280 Vendredi 10 mai 2013

Coup flou USMH
Hendou reviendra au milieu Hendou, le milieu défensif qui était absent face à l’USMBA le week-end dernier, devrait retrouver sa place au milieu. Pour l’instant, rien n’est encore sûr, mais si l’on tient compte du fait que le joueur revient d’une blessure, quoique légère, on suppose que Charef ne prendra pas de risque à l’aligner. Entraînement à huis clos La séance d’entraînement d’hier après-midi a eu lieu à portes fermées. Cela a permis au coach et aux joueurs de travailler avec une grande concentration. Cette décision est celle du coach qui a demandé à ce qu’une fois par semaine au moins, une séance se déroule dans cette enceinte sportive pour l’application du volet tactique et la stratégie à adopter à la veille de leur rendez-vous, loin des regards indiscrets. L’effectif au complet Les nombreuses mises en garde de Charef concernant les absences aux entraînements semblent avoir porté leurs fruits. Même si l’on a noté deux absences à la séance de reprise, à savoir celle de Bounedjah et Doukha, qui ont reçu l’autorisation de leur coach, on n’a constaté aucune défection de joueurs parmi le groupe. Ces derniers ont donc perdu leurs mauvaises habitudes qui avaient tendance à perdurer depuis le début de saison au point de devenir une tache noire dans l’organisation du club. Cela dit, Charef a bien fait de mettre en garde certains de ses éléments. Quatre joueurs sous la menace Ils sont au nombre de quatre les joueurs qui totalisent deux avertissements. Tous ces éléments seront normalement sur le terrain ce week-end face au CRB, mais ils doivent faire très attention pour éviter d’autres cartons. Blessé à la cheville, Abid incertain La participation de Abid au derby contre le CRB est très incertaine. Du moins, c’est la version officielle de l’équipe médicale de l’USMH. Mais selon d’autres sources, le joueur harrachi sera absent lors de cette rencontre. En effet, les trois jours de repos que lui a prescrits le médecin paraissent être un signe indicateur de son absence au derby face au CRB. Hier matin, pendant que ses coéquipiers s’entraînaient, Abid s’est rendu à l’hôpital pour y subir des examens approfondis concernant sa blessure. Charef insiste sur le collectif Conscient de la tâche qui attend son équipe demain face au CRB, l’entraîneur harrachi a beaucoup parlé à ses éléments les incitant à redoubler d’efforts et se concentrer durant toute la rencontre. Il a aussi mis en garde les joueurs contre l’esprit individualiste tout en insistant sur la solidarité du groupe et le collectif qui, pour lui, restent les meilleurs moyens de réaliser une victoire.

11

El Harrach dos au mur

A la veille du derby contre le CRB

a mise à jour du championnat professionnel de Ligue 1 de football, prévue demain, sera incontestablement dominée par le derby algérois opposant l’USMH au CRB. Il faut dire que l’enjeu est de taille puisque, outre la rivalité historique qui existe entre les deux voisins, le vainqueur de cette confrontation verra ses chances plus grandes d’arracher une place sur le podium. L’USMH, pour qui une victoire est impérative pour s’accrocher à la deuxième place, aura l’avantage de recevoir sur son terrain du stade Mohamadia. Ce sera un atout majeur pour les banlieusards qui devront sortir le grand jeu pour

L

espérer damer le pion à leur adversaire. De leur côté, les Belouizdadis, classés à la sixième place avec 44 points, n’ont pas encore dit leur dernier mot quant à une place sur le podium. Les poulains de Fouad Bouali n’ont, eux aussi, besoin que d’un succès pour s’assurer la troisième place. Le moins que l’on puisse dire à propos de cette confrontation est que le nul n’arrangera aucune des deux équipes. A trois journées seulement de la fin du championnat, les Jaune et Noir sont donc condamnés à battre le Chabab et arracher les trois points. Il faut dire qu’il n’y a pas d’autre alternative pour les Harrachis, s’ils veulent terminer à la deuxième place syno-

nyme d’une place qualificative à la Champions League africaine.

Bechouche : « Cette rencontre n’a rien de spécial, mais la victoire est impérative »
L’ancien joueur de l’USMH, qui a connu plein de derbys palpitants dans sa longue carrière avec les Harrachis, ne semble pas du tout pris par la fièvre de cet USMH-CRB. Le coach adjoint estime que cette rencontre n’a rien de spécial. Selon lui, l’équipe a l’obligation de gagner tous ses matchs à domicile. «On se prépare normalement pour cette rencontre. Je ne nie pas que nous allons avoir en face une bonne équipe du

Chabab qui semble retrouver sa forme au vu des derniers résultats. Mais pour nous, toutes les rencontres sont capitales et pas seulement celle de ce week-end», nous dira ce membre du staff technique de l’USMH qui essaye, bien sûr, de dépassionner les débats à la veille de cette rencontre. «Inutile pour nous de motiver les joueurs et de les préparer sur le plan psychologique. Les données de ce match suffisent en elles-mêmes pour leur donner la motivation. Il est vrai que nous avons une équipe jeune, mais certains éléments jouissent d’une expérience et d’une maturité qui leur permettent de faire face à ce genre d’événements», ajoutera-t-il. Nacer-Eddine RATNI

Ziane Chérif «Normalement, je pourrais rejouer avant la fin de la saison»
Vous vous êtes brillamment illustré lors des dernières rencontres amicales et cela nous laisse croire que c’est le grand retour pour vous. Un mot ? Même si je ne suis pas encore à 100 % de mes moyens, je dirais que je me sens prêt. D’ailleurs, le coach qui m’a bien suivi ces derniers jours a sûrement remarqué ma progression Vous vous entraînez avec le groupe depuis plus d’un mois, comment vous sentez-vous sur le plan physique ? Après une absence de plusieurs mois, il est tout à fait normal pour un joueur d’accuser un retard. Il me faut encore quelque temps pour que je puisse atteindre le niveau physique de mes coéquipiers. J’essaye de me ressaisir et préparer au mieux mon retour sur le terrain. Je suis donc contraint de travailler pour combler ce déficit physique. Il reste trois matches et vous aurez à jouer deux derbys, d’abord contre le CRB demain, puis face au MCA lors de la dernière journée. Ce sera difficile, n’est-ce pas ? Ce n’est pas à nous de choisir nos adversaires. Le CRB, le MCA ou une autre équipe, le plus important c’est qu’on soit dans notre jour. Certes, notre mission ne sera pas facile devant une équipe considérée comme l’une des meilleures de la Ligue 1, mais nous aussi avons des arguments à faire valoir. Votre équipe s’apprête à livrer un match difficile face au CRB ce vendredi. Un commentaire ? Ecoutez, il n’y a pas que ce match qui est difficile. Au vu du niveau des équipes, on peut dire qu’il n’y a pas une grande différence entre le premier et le dernier au classement. Cela me laisse croire que toutes les rencontres sont difficiles. Comment se prépare le groupe pour ce match contre le CRB ? On se prépare dans les meilleures conditions dans la mesure où l’équipe reste sur une belle lancée. Cela va nous permettre d’aborder cette rencontre face au CRB avec un bon état d’esprit. Je dirais aussi que les joueurs sont conscients de la tâche qui les attend dans cette rencontre où nous n’aurons pas le droit à l’erreur. Ce qui est sûr, le CRB possède des joueurs d’expérience contrairement à votre équipe qui est composée majoritairement de jeunes. Ce facteur pourrait s’avérer déterminant, non ? C’est vrai que le Chabab possède des éléments expérimentés, mais nous avons les moyens de combler notre inexpérience par d’autres qualités comme, par exemple, la volonté qui caractérise le groupe depuis le début de saison. Ressentez-vous une quelconque pression avant ce match ? Pas du tout. Je n’irai pas jusqu’à vous dire que ce sera une partie de plaisir, car le CRB est pour moi l’une des meilleures équipes du pays. Mais pour nous, ce sera un match comme les autres. On a toujours su se surpasser dans ce genre de rencontre. L’USMH est une équipe des grands rendez-vous et on ne va pas manquer de le montrer une fois encore. Vous semblez très optimiste bien que votre tâche s’annonce des plus délicates... Quand on connaît ses capacités, on ne peut être que confiant. Une chose est sûre, face au CRB, on sortira le grand jeu comme si on affrontait le leader et soyezsûr que nous n’allons pas être ridicules. Entretien réalisé par Nacer-Eddine RATNI

Un sponsor promet 5 milliards en cas de qualification à la Champions League
A El Harrach, c'est l'heure de la mobilisation générale afin de donner un dernier coup de pouce à l’USMH pour lui permettre d’arracher la deuxième place. A ce sujet on croit savoir que le président Laïb aurait eu la promesse d’un grand sponsor pour une aide financière qui avoisinerait les 5 milliards de centimes en plus d’une prise en charge totale de l’équipe pour une bonne préparation en cas de qualification à la Champoions League africaine. Charef et ses poulains sont sur le point d’atteindre cet objectif. Il faut dire que si l’USMH arrive à arracher trois succès sur les trois matches restants, il s’assurera définitivement une place parmi le gotha des clubs africains.

12

N° 2280 Vendredi 10 mai 2013

N° 2280 Vendredi 10 mai 2013

Coup fort Équipe nationale

Classement FIFA

Coup sur coup Équipe nationale

13
Taïder et Bologne coulent à nouveau
Battue lourdement dimanche dernier par la Lazio de Rome (6-0), la formation de Bologne s’est de nouveau inclinée assez largement, avant-hier soir à domicile, face à Naples (0-3), à l’occasion de la 36e journée de Serie A. Saphir Taïder, titulaire, a disputé l’intégralité de la partie, mais il n’a rien pu faire face à la furia des Cavani and Co. A deux journées de la fin du championnat, Bologne n’a pas vraiment de souci à se faire, puisqu’il a déjà assuré son maintien en Serie A.

Djabou «Ma relation avec Halilhodzic est à présent nettement meilleure»
Sincèrement, ma relation avec l’entraîneur Halilhodzic est nettement meilleure qu’elle ne l’était au lendemain du match face au Bénin. Je le respecte et je travaille toujours dur pour le convaincre de mériter encore une fois une convocation en Equipe nationale. Je suis prêt à répondre à sa sollicitation, à chaque fois qu’il aura besoin de moi. Je réitère mon respect pour Halilhodzic», a déclaré Djabou.

L’Algérie conserve sa 35e place
La Fédération internationale de football (FIFA) a publié, hier via son site Internet officiel, son nouveau classement mensuel des sélections nationales. L’Algérie a conservé sa 35e position, avec ses 735 points. Au niveau africain, les Verts sont classés à la cinquième place, devancés notamment par la Côte d’Ivoire (12e), le Ghana (22e), le Mali (26e) et le champion d’Afrique, le Nigeria (28e, +3), la seule nation qui a progressé dans ce classement. Le Burkina Faso, adversaire de l’Algérie en match amical le 2 juin au stade Mustapha-Tchaker de Blida et finaliste malheureux de la CAN2013 en Afrique du Sud, occupe la 50e place. Le Bénin et le Rwanda, les deux prochains adversaires de l’Algérie dans les éliminatoires du Mondial-2014, occupent respectivement les 99e place et 136e places (-1). Au niveau arabe, l’Algérie est toujours en tête, suivie de la Tunisie (41e), la Libye (65e), l’Egypte (68e) et le Maroc (74e). Le prochain classement mondial sera publié le 6 juin 2013. M. A.

«

ami, je passe beaucoup de temps avec lui, le voir évoluer avec la réserve du club me fait mal. Il a eu un problème avec l’ancien coach et maintenant avec Benzarti, ça ne semble pas trop s’améliorer. J’ai parlé avec le coach à propos de Khaled et il n’est pas contre son retour. Seulement, la direction ne l’a toujours pas autorisé à reprendre avec l’effectif du club.»

«Je remercie les fans de l’ESS pour leur soutien»

pour cette équipe. Je me considère d’ailleurs comme l’un d’eux. C’est vraiment un soutien qui me rend fier. Je les remercie du fond du cœur. D’ailleurs, j’ai vécu très mal l’élimination de l’ESS en Ligue des champions et je leur souhaite bonne chance en Coupe de la CAF ainsi qu’en championnat qu’ils vont certainement décrocher.» K. L.

Mandi «Je n’ai reçu aucun appel de la FAF, ni d’Halilhodzic»
on nom a été évoqué dans les couloirs de la Fédération algérienne de football, mais apparemment, Aïssa Mandi ne serait, si l’on se réfère à ses déclarations à la presse, pas concerné par les prochains rendez-vous de l’Equipe nationale en déplacement, respectivement au Bénin et au Rwanda. Brillant avec son club, sous les yeux de l’envoyé spécial d’Halilhodzic, Samir Brixi, dépêché pour superviser et discuter avec Mostefa Mehdi lors du dernier ReimsAjaccio, Mandi, qui affiche la bonne forme depuis quelques semaines avec le Stade de Reims, a confié à nos confrères de la Gazette du Fennec qu’il n’est pas du tout au courant de l’intérêt du sélectionneur national Vahid Halilhodzic : «Pour l'heure, je n'ai pas été sollicité en vue de disputer ces deux rencontres. Je n'ai eu aucun contact avec le sélectionneur, et je n’ai reçu aucune convocation.»

S

«Lemmouchia n’a aucun problème avec Benzarti»
Le stratège du Club Africain se sent concerné par la situation de son camarade Khaled Lemmouchia. A ce propos, il affirme avoir touché un mot à son entraîneur Faouzi Benzarti, au sujet de son ancien coéquipier à l’ES Sétif : «Oui, j’ai parlé avec le coach Benzarti à propos de mon ami Lemmouchia. Je suis vraiment désolé pour mon ami Lemmouchia. Khaled est mon

Bougherra et Lekhwiya qualifiés en demi-finale de la Coupe du Prince
La formation de Lekhwiya, récente victorieuse en finale de la Coupe de l’Héritier du Roi devant Al-Sadd, a enchaîné, avanthier soir, un nouveau succès, cette fois lors des quarts de finale de la Coupe du Prince, face à Al-Gharafa (4-2). Madjid Bougherra a disputé une nouvelle fois l’intégralité du match et a eu un rendement assez acceptable.

Interrogé au sujet de ses anciens supporteurs à Sétif qui ont profité de L’autre affiche des play-offs du chamla présence de Vahid pionnat tunisien, qui a mis aux prises le Halilhodzic, venClub Africain avec l’Etoile Sportive du dredi dernier, lors Sahel, s’est terminée sur une défaite des cadu match de la marades d’Abdelmoumen Djabou. L’Algérien, Ligue des chambuteur de son équipe cette année, n’a pas pions joué contre les marqué dans ce match. En manque de Léopards pour lui af- compétition par rapport à leur adversaire, ficher leur soutien, engagé en Coupe de la CAF, les CluDjabou déclare : «J’ai bistes, qui ont loupé plusieurs occaappris cela par mes sions de but, ont donc raté proches, j’étais vraiment leurs débuts dans ces ému. Je suis fier d’avoir enplay-offs. dossé le maillot sétifien et joué

Débuts ratés pour lui et le Club Africain

Halilhodzic. Désigné meilleur joueur du match Reims-Ajaccio de samedi dernier, Mandi, qui avait rendu une bonne copie, est l’un des joueurs les plus en vue de la Ligue 1 française, depuis quelques journées. «Je reste disponible pour la sélection, si on souhaite ma présence dans l'équipe.»

Sa venue est une question de temps
Annoncé en grandes pompes comme étant un renfort potentiel pour les rencontres du mois de juin prochain, face au Bénin et au Rwanda comptant pour l’avant-dernier tour des groupes des éliminatoires CM 2014, l’arrière latéral droit du Stade de Reims, Aïssa Mandi, attend toujours un signe de la part des dirigeants du football algérien et du sélectionneur national, Vahid Halilhodzic. Mandi, qui a à maintes reprises montré son désir de porter le maillot de l’Equipe nationale algérienne, demeure une valeur sûre mais comme révélé sur ces colonnes, il y a quelques jours, son inexpérience sur le plan continental lui fait cruellement défaut pour espérer dé-

trôner Mostefa Mehdi ou Liassine Cadamuro déjà aguerris aux périples africains. Par ailleurs, sa venue en sélection serait une question de temps. Le driver des Verts le suit de près, il n’est toujours pas exclu de voir son nom figurer sur cette liste élargie que le coach de l’EN entend rendre publique incessamment. Moumen A.

Rachid Ghezzal s’entraîne en solo
Toujours pas complètement remis de sa blessure aux adducteurs, le milieu de terrain de l’Olympique Lyonnais, Rachid Ghezzal, a repris dernièrement l’entraînement. Le joueur s’entraîne depuis quelques jours en solo, en marge du groupe, sous la houlette du préparateur physique du club, Robert Duverne. Le staff médical de l’OL n’a pas encore autorisé le joueur à réintégrer le groupe, afin de lui éviter tout risque de rechute. Rappelons que Rachid Ghezzal a été récemment sanctionné de deux matchs par la commission de discipline de la Ligue française de football, suite à sa semelle trop appuyée sur Aïssa Mandi, le joueur de Brest. Il ne pourra donc pas jouer face au PSG, ce dimanche.

«Si on souhaite ma présence dans l'équipe, je suis disponible»
Toujours aussi attaché à son pays d’origine, ce jeune arrière droit de 21 ans à l’avenir prometteur se dit prêt à répondre à l’appel du sélectionneur national, Vahid

Belfodil et Parme victorieux à Cagliari
Victorieux de l’Atalanta Bergame, le weekend dernier, le FC Parme a enchaîné un deuxième succès d’affilée, avant-hier soir, sur la pelouse de Cagliari. Les Parmesans se sont imposés sur le score d’un but à zéro. Ishak Belfodil a, une nouvelle fois, débuté en tant que titulaire. Aligné sur le côté droit de l’attaque, l’ancien lyonnais n’a pas réussi, cependant, à retrouver le chemin des filets. Il a été remplacé à la 78’. Rappelons que Djamel Mesbah n’a pas été retenu pour cette partie, en raison d’une petite blessure contractée samedi dernier.

Il a donné satisfaction lors du dernier ESS-Léopards

En prévision des matchs face à l’Algérie et au Mali
Selon plusieurs médias béninois, le sélectionneur des Ecureuils, Manuel Amoros, a transmis à sa Fédération béninoise une liste de 30 joueurs présélectionnés pour les rendez-vous du mois de juin face respectivement à l’Algérie et au Mali, dans le cadre des éliminatoires du Mondial-2014. Cette liste comprend plusieurs joueurs professionnels, dont la star Stéphane Ses-

Ziti, la doublure de Mostefa à droite

Amoros présélectionne 30 joueurs
sègnon. Le milieu de terrain du Dynamo Dresden, Mickael Poté, toujours blessé, n’a pas été retenu. Notons que le gardien de Clermont Foot, Farnolle Fabien, exclu lors du match aller disputé à Blida, le 26 mars dernier, fait partie des présélectionnés, mais ne disputera pas la rencontre face aux Verts.

M

Liste des joueurs béninois présélectionnés
FARNOLLE FABIEN (CLERMONT FERRANT FRANCE) BEMENOU GUILLAUME ( Grenoble FRANCE) ALLAGBE SATURNIN (ASPAC BENIN) GLODJINON STEVE (US KRAKE BENIN) MENESSOU ARSENE (LA LOUVIERE CENTRE BELGIQUE) ADJAMOSSI ANICET (COLOMBE LOCMINE FRANCE) IMOROU EMMANUEL (CLERMONT FERRANT FRANCE) ADEOTI JORDAN (LAVAL FRANCE) FANOU VINCENT (ASPAC BENIN) SOSA DIDIER (DRAGONS BENIN) BADAROU NANA NAFIOU (ASPAC BENIN) LAZADI FOUSSINI (ASPAC BENIN) SALOMON JUNIOR (SEME KRAKE BENIN) BARAZE SEIDOU (MOGAS90 BENIN) KOUKOU DJIMAN (NIORT FRANCE) SESSEGNON STEPHANE (SUNDERLAND ANGLETERRE) BOCO ROMUALD (ACCRINGTON ANGLETERRE) ANGAN JEAN LOUIS PASCAL (CR BELOUIZDAD ALGERIE) BABATOUNDE BELLO (MSK ZILINA SLOVAQUIE) OGUNBIYI MOURI (NIMES FRANCE) DJIGLI DAVID (ONZE CREATEUR BENIN) TCHOMOGO SEIDA (PANTHERE BENIN) COREA CEDRIC (DRAGONS BENIN) DASSAGATE WILLIAM (MOGAS 90 BENIN) ADJAYI FEMI (JAP BENIN) DOSSOU JODEL (CLUB AFRICAIN TUNISIE) MAIGA ABOU (SAINT MALO FRANCE) AOUDOU MOHAMED (CODM MEKNES MAROC) GESTEDE RUDY (CARDIFF CIT Y ANGLETERRE) OMOTOYOSSI RAZAK (FC SYRIANSKA SUEDE) OUSSOU ANTHONIN (ASOS BENIN)

ême si on a annoncé qu’il serait en concurrence au milieu pour pallier la méforme de certains joueurs qui évoluent comme demi-défensif, le défenseur polyvalent de l’EN, Mehdi Mostefa Sbâa, semble toujours pressenti pour composer la défense à quatre que compte aligner Halilhodzic face au Bénin. Le coach des Verts, qui a tout le temps privilégié la stabilité dans ce compartiment bien précis, devrait tout de même songer à renforcer le couloir droit de la défense. Ainsi, maintenant que la piste Aïssa Mandi semble s’éloigner, on se demande toujours quelle sera la doublure de valeur que l’entraîneur Vahid Halilhodzic compte convoquer pour les prochains matchs.

buts à un.

Il sera de nouveau supervisé contre la Mauritanie
L’arrière droit de l’ES Sétif est l’un des éléments de base de son équipe. Ses belles performances lui ont valu la convocation du sélectionneur national qui l’avait donc rappelé pour le dernier stage de l’EN. D’autre part, présent lors du match de Coupe de la CAF, joué face aux Léopards, Vahid Halilhodzic, qui s’est arrêté sur les éléments internationaux algériens, a été séduit par le capitaine sétifien Delhoum et aussi noté avec satisfaction la bonne production de Khoutir Ziti qui a confirmé ainsi son statut d’international. Une performance qu’il doit rééditer lors du match amical face à la Mauritanie que Ziti disputera avec l’EN A’ le 25 de ce mois. M. A.

En plus des locaux, Guedioura, Djebbour, Bougherra, Halliche, Ghilas, Taïder et Mesbah, les premiers à intégrer le stage
n prévision des rencontres face au Burkina Faso en amical, le Bénin et le Rwanda ensuite, comptant pour les éliminatoires du prochain Mondial-2014 au Brésil, le staff technique des Verts a programmé le début du stage pour le 24 mai prochain, au centre technique national de Sidi Moussa. En attendant que la liste des joueurs sélectionnés soit communiquée de manière officielle, les joueurs continuent à jouer leurs derniers matchs de la saison avec leurs clubs respectifs. Toutefois, un joueur en a fini déjà avec sa saison, c’est Adlene Guedioura qui devrait intégrer très prochainement le centre de Sidi Moussa pour entamer sa préparation. Il sera suivi, quelques jours après, de Rafik Djebbour, puisque celuici jouera son dernier match de la saison ce dimanche, à l’occasion de la finale de la Coupe de Grèce. Ces deux joueurs devraient rallier le pays, avant même le début officiel du stage. Par la suite, Bougherra, qui terminera sa saison le 22 mai, avec le match retour de la Ligue des champions asiatique, arrivera à Sidi Moussa le 24, en compagnie des Halliche, Ghilas, Taïder et Mesbah qui en

S. F.

E

auront fini à leur tour avec leurs championnats respectifs.

Les autres joueurs arriveront progressivement
Pour les autres joueurs, tout dépendra de la fin de leurs championnats. Hillal Soudani, qui disputera la finale de la Coupe du Portugal, le 26 mai face au Benfica Lisbonne, disposera de quelques jours de repos, avant d’intégrer ses partenaires à Sidi Moussa. Idem pour Carl Medjani et Raïs Mbolhi qui termineront leur championnat de Ligue 2, le 24 mai prochain. Les derniers qui arriveront au stage demeurent les joueurs qui évoluent en Liga espagnole, puisque la fin de ce championnat est prévue pour le 1er juin. Comme ce fut le cas l’an dernier, Vahid Halilhodzic va scinder son groupe en trois, afin d’élaborer un travail physique prédéfini à chaque groupe de joueurs.

Abdoun «On veut gagner la coupe»
L’Olympiakos le Pirée s’apprête à disputer, dimanche soir, la finale de la Coupe de Grèce face à l’Asteras Tripolis. Une rencontre que l’ancien international algérien, Djamel Abdoun, prépare sereinement et tranquillement. Nominé cette semaine pour le titre de meilleur joueur de la saison, l’ancien Nantais, satisfait de sa belle saison, a déclaré au site spécialisé, football365.fr, que son ambition cette saison encore est de remporter un autre doublé, après celui de l’an dernier. Sacré champion de Grèce avec une large avance, l’Olympiakos entend terminer sa saison en beauté. «C’est bien de gagner des titres. On a survolé le championnat cette année et même si maintenant l’objectif est d’essayer de passer le stade des poules en Ligue des champions, ce serait une grosse déception de perdre notre titre en Coupe.»

«Satisfait de ma saison»
Par la suite, Djamel Abdoun est revenu sur son excellente saison avec le club du Pirée. Auteur de 10 passes décisives et surtout de 10 buts, c’est sa saison la plus prolifique. «Je suis satisfait, c’est ma première saison où je marque autant de buts. J’espère faire encore mieux avec l’Olympiakos», a-t-il ajouté. Rappelons que l’ancien Citizen, sous contrat avec l’Olympiakos jusqu’en juin 2014, est actuellement convoité par plusieurs grands clubs européens. On citera, entre autres, le Celtic Glasgow, l’Olympique de Marseille, Fulham, Wolfsburg et enfin Besiktas.

Halilhodzic, qui avait supervisé le sociétaire de l’ES Sétif, Mohamed Khoutir Ziti, devrait donc refaire confiance à l’ex-joueur de la JSK qu’il avait déjà retenu comme remplaçant de Liassine Bentaiba Cadamuro, forfait lors du dernier regroupement des Verts qui avait précédé le match Algérie-Bénin, gagné à Blida sur le score de trois

Belaïli buteur face au CS Sfaxien
Pour cette première journée des play-offs du championnat tunisien, l’ES Tunis a remporté son choc en déplacement face au CS Sfax. Les gars de la capitale tunisienne se sont imposés difficilement sur le score de deux buts à zéro. Youssef Belaïli, le jeune international algérien de l’Espérance, a contribué grandement à ce difficile succès ramené de l’extérieur. Auteur du second but de l’EST, il aura été aussi décisif dans la construction de l’un des autres buts de son équipe, confirmant ainsi la confiance totale qui lui a été attribuée par son entraîneur Maher Kanzari.

Equipe nationale A’

S. F.

S. F.
Toufik Korichi et ses capés seront en regroupement à partir du 22 mai prochain, soit au lendemain de la dernière journée du championnat prévue le 21 du même mois. Ainsi donc, les locaux rallieront le centre technique de Sidi Moussa pour un stage de quelques jours qui sera ponctué par un match amical face à la Mauritanie, le 25 mai. Une aubaine pour le coach des A’ d’être fixé sur la forme des joueurs concernés par les deux confrontations de l’EN face au Bénin et le Rwanda, à l’instar de Slimani, Aoudia, Belkalem, Zemmamouche et d’autres, et d’établir un rapport de stage au coach Halilhodzic concernant ces joueurs.

Pour faire face à la fatigue et aux blessures

Korichi prévoit un plan B
Engagée dans le dernier tour des éliminatoires au CHAN-2013, la sélection des A’, composée uniquement de joueurs évoluant dans le championnat local, disputera un match amical de préparation face à la Mauritanie, le 25 mai prochain à Blida. Pour ce match, le driver des locaux, Toufik Korichi, disposera de l’ensemble de son effectif, cela ne risque pas d’être le cas, après les deux matchs de l’EN face au Bénin et le Rwanda. En effet, durant ces deux matchs décisifs pour une qualification au prochain tour éliminatoire de la Coupe du monde 2014, des éléments importants de l’Equipe A’ pourraient bien arriver fatigués voire blessés ou diminués pour ce match de la Libye qui attend les locaux, quelques jours après la rencontre du Rwanda. Ainsi, selon une source sûre, Korichi a prévu un plan B pour cette confrontation face à nos voisins libyens, en faisant appel à de nouveaux joueurs pour renforcer ses troupes.

L

e sélectionneur national, Vahid Halilhodzic, en concertation avec le président de la Fédération algérienne de football, Mohamed Raouraoua a décidé finalement de renouveler sa confiance au staff technique en place. Si le nom du prochain entraîneur des gardiens de buts sera prochainement connu, celui de l’entraîneur-adjoint ne semble pas une priorité, indique une source très au fait de la maison de Dély Ibrahim. Ainsi, Halilhodzic, qui a reçu récemment des rapports détaillés de la part de ses collaborateurs, Samir Brixi et Nordine Kourichi concernant certains nouveaux éléments susceptibles renforcer les rangs de l’EN, semble satisfait du travail accompli jusque-là par les membres de son staff.

L’adjoint d’Halilhodzic, n’est plus d’actualité
Vahid va collaborer avec Korichi
Vahid Halilhodzic a beaucoup d’estime pour le nouvel entraîneur des A’, Toufik Korichi. Ce dernier s’est toujours bien adjugé des missions qui lui ont été confiées par Halilhodzic. Désigné à deux reprises pour superviser les adversaires des Verts, Korichi a toujours donné satisfaction. Par ailleurs, il est utile de signaler qu’eut égard aux échéances qui attendent les deux sélections, respectivement face au Bénin et au Rwanda pour Vahid et la Libye pour Korichi, il va sans dire que les deux hommes vont bien collaborer durant cette période cruciale de l’année.

Ils s’échangeront les informations concernant les locaux

Le match contre la Mauritanie, un test décisif pour certains
Selon notre source, Vahid Halilhodzic a salué ce match de préparation programmé contre la Mauritanie. Vahid, qui veut avoir une bonne idée sur les quelques joueurs locaux qu’il entend prendre avec lui au Bénin et au Rwanda, sera à Alger pour suivre ce match. Cette confrontation sera importante et décisive pour certains éléments retenus par Korichi, puisque Vahid compte bien les examiner, avant de prendre sa décision concernant leur convocation pour les deux matchs prévus à Cotonou et Kigali.

Des frais pour rien
Il faut dire que la désignation d’un adjoint, à un mois du match contre le Bénin, ne serait pas une décision opportune à prendre. Il est clair qu’au rythme où vont les choses, Vahid Halilhodzic, qui aura besoin peut-être d’un simple membre du staff pour s’occuper du côté organisationnel lors des différentes séances d’entraînements, maîtrise bien la situation. D’ici là, Vahid aura certainement besoin beaucoup plus de stabilité et de quiétude pour mener à bien sa mission.

Moumen A.

14

N° 2280 Vendredi 10 mai 2013

Coup d’œil Ligue 1

MCO
La commission d’arbitrage a désigné M. Houasnia pour diriger le match entre la JS Saoura et le MC Oran. M. Houasnia sera assisté dans sa tâche par MM. Hamou et Badache. M. Bousseter sera le quatrième arbitre de cette rencontre. Le match qui opposera les U21 des deux formations sera dirigé par le trio Abdelouaheb, Driouitli et Benhamou de la Ligue de Béchar.

JSS – MCO : Houasnia au sifflet 

Les Hamraoua motivés à bloc
est avec un moral gonflé à bloc que les Hamraoua rallieront aujourd’hui Béchar pour préparer le match qui va les opposer demain à la JS Saoura. Il faut dire que le succès réalisé mardi face à l’USM Alger a fait beaucoup de bien au moral des coéquipiers de Aouedj. Ce succès, conjugué aux faux pas des autres concurrents dans la course pour le maintien a poussé l’entraîneur Belatoui à motiver davantage ses joueurs afin de mettre les bouchées doubles et assurer le plus rapidement possible le maintien de l’équipe parmi l’élite. Conscients de la difficulté de la tâche qui les attend ce week-end à Béchar, les coéquipiers d’Achiou semblent

WAT

C’

avant d’affronter la JS Saoura
motivés pour surprendre la JSS chez elle comme nous le font savoir un groupe de joueurs à l’issue du match de mardi dernier face à l’USMA : «Ce match face à la JS Saoura est très important pour nous dans la mesure où il peut nous permettre de franchir un grand pas vers le maintien. Nous allons affronter une bonne équipe de la JSS qui est très difficile à manier chez elle. Mais malgré tout, nous sommes motivés pour revenir de Béchar avec un résultat positif.» Pour sa part, l’entraîneur du Mouloudia d’Oran, Belatoui, a affirmé que même un nul à Béchar ne serait pas un mauvais résultat pour son team : «L’essentiel pour nous est de ne pas perdre à Béchar. Il faut réaliser un bon résultat afin de rester sur notre lancée

Malgré le nouveau faux pas face à la JSMB…

Mathématiquement,

Tout auréolés de leur succès acquis mardi dernier face à l’USM Alger, les hommes de Belatoui ont repris hier après-midi le chemin des entraînements au stade Habib – Bouakel. Le premier responsable de la barre technique du Mouloudia a profité de cette séance d’entraînement pour apporter les derniers réglages avant de prendre l’avion ce matin pour rallier Béchar.

Départ ce matin par avion pour Béchar 

Une fois arrivés à Béchar, les coéquipiers de Bourzama vont prendre leurs quartiers à l’hôtel El Jazira afin de bien préparer le rendezvous de ce samedi. Ce match revêt une grande importance pour les Hamraoua qui espèrent revenir avec un résultat positif afin de conserver toutes leurs chances dans la course pour le maintien en Ligue 1.

Mise au vert à l’hôtel El Jazira

et confirmer le succès réaliser face à l’USMA. Il faut reconnaître que notre tâche sera très difficile face à la JSS qui est une très bonne équipe. Mais nous savons que nous avons les moyens pour ne pas perdre à Béchar.» Et d’ajouter : «Nous espérons que le match sera d’un bon niveau. Je suis sur que la fête sera grandiose à Béchar et que le meilleur gagne Incha Allah.» Le Mouloudia d’Oran veut profiter de la mauvaise passe actuelle que connaît l’équipe de la JSS pour la surprendre chez elle et revenir à Oran avec un résultat positif qui lui permettra de franchir un grand pas vers le maintien en Ligue 1.  Il est à noter que les Mouloudéens seront au complet pour cette rencontre face à la JS Saoura. Riad O. 

Lors de la séance d’entraînement d’hier, on a relevé l’absence du capitaine, Berradja. Personne n’en connaît les raisons puisque même les membres du staff technique ou les dirigeants du club n’ont pas pu le joindre sur son téléphone. Reste à savoir s’il fera aujourd’hui le déplacement à Béchar avec ses coéquipiers. R. O.

Berradja, une absence et des interrogations 

L’entraîneur du Mouloudia d’Oran, Belatoui Omar, a fait appel à 19 joueurs pour faire le déplacement à Béchar afin d’affronter la JS Saoura demain après-midi. Cette fois-ci, et contrairement au match de mardi dernier face à l’USMA, Belatoui a décidé de convoquer 19 joueurs. La liste des convoqués concernés par le match de ce samedi a connu deux changements, à savoir la convocation de Mazari à la place de Bouterbiet, grippé. L’attaquant burkinabé, Sandaogo, a été lui aussi appelé pour prendre part au match de ce samedi.

Bouterbiet grippé, Mazari et Sandaogo convoqués

R. O.

au moins un point de Béchar»
Le moins que l’on puisse dire est que le maintien en Ligue 1 commence à se dessiner pour le Mouloudia d’Oran. à trois journées seulement de la fin du championnat, les hommes de Belatoui sont bien partis pour atteindre leur objectif et assurer le maintien parmi l’élite. Le jeune attaquant, Kouriba, revient dans l’entretien qui suit sur la dernière victoire acquise par son équipe face à l’USMA mais aussi et surtout du match de ce samedi face à la JSS. Ce match revêt une grande importance pour les Hamraoua qui

Kouriba «Objectif : ramener
intactes nos chances dans la course pour le maintien. Nous avons réussi à remporter sur ce match avec beaucoup de brio. Ce succès nous a fait beaucoup de bien sur le plan mental et va nous permettre d’aborder la suite du parcours avec un moral au beau fixe. Avec du recul, quelle analyse faites-vous sur ce match gagné face à l’USMA ? Ce fut un match difficile dans la mesure où nous avions aftance de ce succès réalisé face à l’USMA, il faut reconnaître que les résultats des matchs de cette journée de championnat nous ont été très favorables surtout après les faux pas concédés par nos autres concurrents dans la course pour le maintien, à l’instar de l’USMBA, le WAT et le CAB. Justement, comment voyez-vous les chances de votre équipe dans la course pour le maintien à l’issue de la 27e journée ? A trois journées de la fin du championnat, nous avons de fortes chances d’atteindre notre objectif et assurer notre maintien en Ligue 1. Comme je viens de vous le dire, notre victoire face à l’USMA ainsi que les faux pas de nos autres concurrents dans la course pour le maintien nous permettent d’avoir plus de chance de nous maintenir en Ligue 1. Il reste encore trois matchs avant la fin du championnat. Nous allons devoir engranger quatre points pour atteindre notre objectif. Je pense que nous avons toutes nos chances pour réaliser notre objectif. Nous allons devoir continuer à travailler et rester concentrés sur notre sujet jusqu’à l’ultime journée de la compétition pour sauver l’équipe de la relégation. Sincèrement, j’estime que nous avons de fortes chances d’at-

Le DJS promet un stage au Mouloudia cet été

De l’avis de tous les Mouloudéens, le DJS d’Oran, Gharbi Badreddine, ne rate pas la moindre occasion pour venir en aide au club. Le responsable de la Direction de la jeunesse et des sports d’Oran a déjà aidé le club par le passé. Cette fois-ci, il a promis au Mouloudia, tout comme à l’ASMO, un stage de préparation cet été. Selon le DJS d’Oran, ce stage aura lieu soit ici en Algérie, soit en Tunisie. Le regroupement durera deux semaines environ et permettra à l’équipe de bien se préparer en prévision du prochain exercice sportif. Pour rappel, c’est le DJS d’Oran qui avait pris en charge les frais du stage estival de la saison dernière, du MCO et de l’ASMO, en Tunisie.

veulent revenir de Béchar avec un résultat positif comme nous l’a fait savoir Kouriba.

On imagine que la victoire acquise face à l’USMA vous a fait beaucoup de bien, n’est-ce pas ? Bien sûr, cette victoire est venue au bon moment dans la mesure où nous étions dans l’obligation de gagner afin de nous ressaisir et garder

fronté une équipe de l’USMA remaniée. Les jeunes de l’USMA ont joué sans pression. Ce qui n’était pas notre cas dans la mesure où nous étions dans l’obligation de décrocher les trois points de cette rencontre. Nous avions su gérer le match en ouvrant le score dès le premier quart d’heure de la partie. Nous avons fait le nécessaire en ajoutant trois importants points à notre besace. En plus de l’impor-

teindre notre objectif. Comment se présente votre prochain match face à la JS Saoura ? A mon avis, ce match sera le virage de la saison pour notre équipe car nous devrons impérativement revenir de Béchar avec au moins le point du match nul pour augmenter nos chances de maintien. Le match sera très difficile car la JSS est une très bonne équipe qui est difficile à manier chez elle. Nous sommes conscients de l’importance de cette rencontre et nous allons nous rendre à Béchar avec l’intention et la détermination de réaliser au moins le point du match nul. La tâche s’annonce difficile mais je pense que nous sommes capables de réaliser un bon résultat face à la JS Saoura. Mais votre équipe a souvent eu du mal à engranger des points hors de ses bases… Il est vrai que nous voyageons mal ces derniers temps. Cependant, ce match n’est pas comme les autres car il est décisif pour nous. Il faudra donc être volontaire pour pouvoir faire la différence. Nous allons tout donner pour revenir de Béchar avec un résultat positif et j’espère que nos efforts seront récompensées cette fois-ci, Incha Allah. Entretien réalisé par Riad O.

De retour aux entrainements hier matin après une journée de repos, le mercredi, la bande à Benyellès n’a pas eu assez de temps pour digérer le dernier revers concédé à Bejaïa  (1-0) face à la JSMB, en étant contraint de préparer la réception du club voisin de l’USMBA, demain après-midi, pour le compte de la 28e journée du championnat, lors d’un derby pratiquement sans saveur, entre deux clubs reléguables à trois journées de la fin du championnat. Si, pratiquement, le club phare des Zianides a grillé son dernier joker après la défaite face à Bejaïa, il faut bien reconnaitre que, mathématiquement, le WAT n’est pas encore officiellement relégué en Ligue 2, puisque un sans-faute des Widadis, ainsi qu’une succession de faux pas du CABBA, du MCO et du CAB, pourrait changer la donne en cette fin de saison. Se maintenir serait un exploit historique Alors que les plus optimistes des supporteurs widadis gardent toujours espoir de se maintenir lors de l’ultime journée, comme c’était le cas dans un passé récent, avec un succès arraché face à l’ASO, la donne est totalement différente cette saison, où les Bleu et Blanc n’ont plus leur destin entre leurs mains. Les joueurs ont repris normalement l’entraînement Bien que le WAT se dirige droit vers une relégation au palier inférieur, les coéquipiers de Houari Taouil ont tenu néanmoins à répondre favorablement à la demande de l’entraineur Benyellès, de reprendre les entrainements hier matin, ce qui n’est nullement le cas du futur adversaire des Widadis, puisque beaucoup de cadres sont en train de bouder les entrainements à l’USMBA. Ghazali, le seul absent ! Pourtant titulaire en pointe de l’attaque widadie face à la JSMB, Youcef Ghazali n’a pas tenu à reprendre les entrainements avec le reste du groupe, ce qui devrait le priver de prendre sa place ce samedi face à l’USMBA, sauf si le coach Benyellès décide de fermer les yeux une énième fois sur les absences à répétition de l’ancien joueur de l’ESS et l’ASO. Benyellès veut finir la saison en force En plus de la présence des joueurs, le coach Benyellès n’a pas perdu son envie d’accomplir son travail jusqu’au bout, en tenant à finir la saison sur une bonne note, avec pourquoi pas la possibilité d’enchaîner trois succès lors de cette dernière ligne droite. Alignera-t-il l’équipe type face à l’USMBA ? Si l’ensemble du groupe à repris le chemin des entrainements, certains éléments en manque de temps de jeu, ne veulent pas chauffer encore plus le banc de touche, à l’instar de Saïdi, Chaouti ou Belarbi, qui veulent participer aux prochains matches, surtout le derby face à l’USMBA, puisque les titulaires traditionnels n’ont rien montré d’exceptionnel depuis de longues semaines déjà. Le public risque de bouder cette rencontre Alors que ce derby face à l’USMBA aurait pu être décisif pour la lutte au maintien des deux clubs voisins, en attirant forcément la grande foule, la situation des deux équipes devrait pousser les supporteurs à bouder cette rencontre et refuser de se rendre au stade, pour suivre un match sans réel enjeu, en attendant de se retrouver la saison prochaine en Ligue 2, avec comme objectif de jouer l’accession. Othmane Riyad Baba Ahmed

le WAT n’est pas encore en Ligue 2 

N° 2280 Vendredi 10 mai 2013

L’Entente diminuée contre la JSK L

Coup dif ficile ESS

15

Touche pas à mon entraîneur !
tionnel de l’ESS et néanmoins accro au Buteur. Un autre supporter renchérira : «Tenter de débaucher quelqu’un qui ne s’est pas seulement engagé avec un président de club, mais avec tout une ville et une région est inadmissible.»

D

eux pièces importantes de l’échiquier de Velud manqueront à l’appel de l’arbitre, ce samedi, avant le match contre la JSK. Il s’agit d’abord d’Aoudia qui n’est pas totalement remis de sa blessure. Delhoum, de son côté, sera suspendu et cela pour cumul d’avertissements.

puté des absences de Karaoui, Nadji et Aoudia.

Velud, ceci veut dire qu’il tiendra sa place dans l’équipe ce samedi.

Fin de saison pour Karaoui et Nadji
Cela fait plusieurs jours que le verdict est tombé en ce qui concerne Karaoui et Nadji. La saison est bel et bien terminée pour ces deux joueurs car, au mieux, ils reprendront l’entraînement, juste avant que ne se joue le tout dernier match du championnat.

La mésothérapie pour accélérer sa guérison
Pour éliminer totalement la douleur et accélérer la guérison, Djahnit sera soumis à une séance de mésothérapie ce vendredi. Cette technique médicale consiste en l'injection, à petites doses, de produits antidouleur au niveau de la zone où la douleur est la plus intense.

Tout cela est très facile

’information parue dans les colonnes du Buteur et d’El Haddaf et qui faisait état de contacts entre les responsables de la JSK et Velud a eu l’effet d’une bombe du côté de Sétif. Le premier responsable de l’ESS veut faire de tout cela un non-événement. «Hubert Velud est notre entraîneur et je peux vous dire que comme le veut sa fonction, il coordonne l’opération recrutement. Il faut savoir par ailleurs que nous n’allons même pas aborder le sujet dont vous parlez, car nous avons vraiment autre chose à faire», nous dira Hammar. Ceci pour la position officielle, et côté cour, si l’on veut. Côté jardin, un proche du président ne nous a pas caché que ce dernier est tombé des nues, en apprenant à travers la presse que Velud a officiellement été contacté par les dirigeants de la JSK.

Velud : «Des rumeurs totalement infondées»

De l’autre côté de la ligne médiane…
L’ESS devra faire face à une équipe de la JSK qui ne viendra pas en victime à Sétif. Que l’Entente soit champion ou non, ce n’est pas le problème des Kabyles. Ces derniers auront à cœur d’être les premiers à prendre des points dans l’antre du 8-Mai cette saison. On ne doute sûrement pas dans les rangs de la JSK et même ailleurs que le titre ne devrait pas échapper à l’ESS, mais on espère que ça ne sera pas pour ce week-end.

Aoudia out contre les Canaris

Benchadi opérationnel

Un autre joueur manquera à l'appel ce samedi juste avant le coup d'envoi du match contre la JSK. Il s'agit de l'avant-centre Aoudia qui ne s'est pas totalement remis de sa blessure au genou. Hubert Velud espère disposer de son joueur lors du match face à l'US Bitam pour le compte de la Coupe de la CAF.

Un autre joueur, qui était absent lors du dernier match joué par son équipe, a repris le chemin des entraînements. Il s'agit de Benchadi qui sera dans liste des dix-huit contre la JSK.

Djerroudi en tenue de ville

Des absences à la pelle !
Après une journée de repos, les Sétifiens ont repris le chemin des entraînements hier matin. L'effectif professionnel reste am-

Djahnit a repris avec le groupe
Lors de la séance d’hier, Djahnit s'est entraîné normalement. Après avoir effectué quelques tours de piste, il a été intégré au groupe par

Djerroudi s’est présenté hier au stade du 8-Mai et a refusé de se mettre en tenue. Il a informé ses dirigeants que son aventure avec l’ESS était terminée. Il demandera, par ailleurs, le retrait de son nom de la liste de l’effectif professionnel. A suivre.

Le titre se jouera (en grande partie) contre les Kabyles
Le capitaine sétifien Mourad Delhoum nous a livré une analyse précise des enjeux de cette fin de saison, et notamment de cette rencontre face à la JSK : «Je ne jouerai pas ce match et je suis déçu car on peut gagner le titre ce samedi, si Dieu le veut. Aujourd’hui, on a assez d’avance pour être un peu plus tranquilles. On est calmes et sereins. Ça ne dépend que de nous maintenant. Tout le monde va regarder les résultats de nos concurrents, évidemment. Mais pour nous, peu importe, on doit faire le boulot pour gagner samedi et être champions. On connaît la JSK et on doit respecter cette équipe. Cependant on joue à la maison et on a besoin de ces trois points.»

Khedhaïria «J’ai commis des erreurs
et je les assume»
Peut-on dire qu’un faux pas vous est interdit ? Pour atteindre nos objectifs, il faut engranger des points là où ils sont mis en jeu. Par ailleurs, un succès à l’occasion de ce samedi nous assurera pratiquement le titre de champion. Justement, parlons-en de ce titre. Vous en rêvez, n’est-ce pas ? Et comment ! Remporter le titre de champions dès ma première année en Algérie, que rêver de mieux ! Il nous faut être optimiste et nous avons des raisons pour cela. Bien sûr, il ne s’agit pas de pavoiser avant que tout cela soit officiel. De quelle façon vous faut-il jouer pour espérer réaliser un bon résultat ce samedi ? Pour espérer réaliser un bon résultat, il faut tout d’abord faire en sorte de priver notre adversaire de ballons. Cela est primordial. La rencontre se déroulera chez vous à Sétif et il y a en plus un enjeu de taille. Cela ne va-t-il pas vous jouer des tours ? C’est certain, les joueurs de la JSK sont largement avantagés car ils joueront sans au-

S.B.

La réaction la plus virulente provient des supporters et plusieurs d’entre eux ont voulu que nos colonnes se fassent l’écho de leur grande colère. «Ecoutez, pour moi, il n’y a pas de fumée sans feu. Si cette information a circulé, c’est que Hannachi a bel et bien sollicité Velud. Il est facile de contacter un entraîneur, alors que l’on connaît les modalités avec lesquelles s’est négocié son contrat », nous dira cet incondi-

Nous avons voulu en savoir plus, en questionnant Velud sur les éventuels contacts qu’il aurait eus avec des dirigeants de la JSK ou de ceux d’autres clubs. Il nous dira en substance : «J’ai été étonné de lire dans certains journaux que j’avais eu des discussions avec des dirigeants de club de L1. Tout ceci n’a aucun fondement et ce ne sont que des rumeurs. J’ai signé un contrat que je veux l’honorer et puis, il y a la parole donnée et celle-ci vaut, à mes yeux, tous les documents du monde.» De toutes les façons cette vraie fausse rumeur, si c’en est une, a mis un petit bémol à l’euphorie qui régnait dans la ville des Hauts Plateaux, où les supporters de l’ESS pensaient que pour une fois, le problème de l’entraîneur était définitivement résolu. S.B.

C’est à cœur ouvert que Khedhaïria, le portier sétifien, a répondu à toutes nos questions. Il fera son mea-culpa sur certains des buts qu’il a encaissés et qui ont fait de lui la cible d’un petit groupe de supporters.
Tout d’abord, quelles sont les nouvelles ? Tout va pour le mieux, Dieu merci. Comme vous le voyez, nous nous préparons pour le prochain match. Justement, vous aurez à jouer contre la JSK. Un match qui s’annonce difficile, n’est-ce pas ? Comme tous les autres matchs. Il n’y a pas de rencontres faciles. Bien sûr, nous aurons à affronter une équipe qui elle aussi cherchera à gagner. En ce qui me concerne, j’ai hâte de jouer ce match car cette équipe de la JSK reste à mes yeux l’un des porte-flambeaux du foot algérien. Par ailleurs, nous avons d’excellentes raisons pour réaliser une belle performance.

Le casse-tête du coach
Hubert Velud pourrait avoir à faire des choix compliqués au moment de composer son équipe. Pour raison de blessures, Aoudia, Karaoui et Nadji sont out, et à cause de suspension (Delhoum) seront absents à coup sûr. Ce sera un ensemble sétifien «new-look» qui aura à en découdre avec une formation de la JSK capable du pire comme du meilleur. Un vrai casse-tête pour le technicien français. S.B.

cune pression. Ce sera à nous de compenser cela par l’envie de bien faire et il ne faut surtout pas gâcher les opportunités C’est ce que vous promettez à vos supporters… Bien sûr car ils méritent qu’on se sacrifie pour eux. Certains n’ont pas hésité à vous rendre responsables sur certains des buts que vous avez encaissés dernièrement. Un commentaire à ce sujet ? Ecoutez, je reconnais, par exemple, que sur le premier but encaissé face au MCA, j’ai commis une erreur d’appréciation. J’assume cela totalement. Par ailleurs, il n’existe pas un gardien de par le monde qui ne commet pas d’erreurs. J’accepte totalement les critiques, pourvu qu’elles soient fondées. Entretien réalisé par Samir B.

Après avoir séjourné à Sétif une dizaine de jours, Pierre Durand, l’ancien joueur de l’ESS, a quitté Sétif. Il a cependant eu le loisir de rencontrer un grand nombre de ses ex- coéquipiers et ses anciens élèves, lui le professeur d’éducation physique adulé. La famille Layass lui fera honneur en l’invitant à un dîner. Sa déclaration au Buteur «gravée à jamais» «Je suis chez moi», nous avait-il dit à son arrivée à Sétif et c’est exactement cette phrase qui a été gravée sur le trophée que lui a remis le président de la Ligue de Sétif. En découvrant cela, Pierre Durand a fondu en larmes. Entre autres cadeaux-souvenirs, il a reçu une tenue complète de l’ESS avec son nom et son ancien numéro, le 5, floqués sur le maillot.

Pierre Durand a quitté Sétif les larmes aux yeux

«Je n’attendrais pas 38 ans !»

C’est une véritable foule d’amis et d’inconnus qui a accompagné Pierre Durand au moment de son départ. «Je reviendrais, c’est promis et cette fois ci je n’attendrais pas 38 pour le faire», dira P’tit Durand, rappelant ainsi que sa dernière visite à Sétif remontait à 1975. Il ne manquera pas de rappeler aux joueurs et dirigeants actuels qu’il est Sétifien de naissance et qu’ils doivent porter haut et avec honneur les couleurs de l’ESS qui est bien plus qu’un club de football. S.B.

16

N° 2280 Vendredi 10 mai 2013

Les jeunes en quête d’un point à El Eulma L
e groupe prendra ce matin la route vers la ville d’El Eulma avec une équipe composée essentiellement de jeunes espoirs et quelques séniors, surtout ceux qui ont joué le dernier match. Benchouia gardera l’ossature qui a affronté la JSS surtout que le groupe est en confiance. Le staff technique veut arracher un point de ce déplacement et c’est pour cette raison qu’il essayera de renforcer le compartiment défensif ainsi que le milieu de terrain, l’attaque n’étant pas dans ses meilleurs jours. Ce match verra le retour de Samir Zaoui et Zaouche qui sera comme joker dans ce match, surtout qu’il a repris hier. Mohamed Messaoud qui

Coup d’œil ASO

Le problème des salaires refait surface
Beaucoup de joueurs ont parlé ces derniers temps de leurs salaires surtout que la direction leur promet à chaque fois de leur verser leur argent mais temporise à cause du retard dans le versement de la première tranche de la prime de transfert de Soudani. Ce problème a dissuadé plusieurs joueurs ces derniers temps de jouer avec leur réel niveau surtout qu’ils sont sur le départ. Selon une source du club, l’argent des salaires sera versé avant le match du MCO.

s’est absenté lors de la séance d’hier n’a pas beaucoup de chances d’être dans le onze. Benchouia aura deux autres choix dans ce poste, à savoir Nasri et Merzougui. Farhi quant à lui restera dans la pointe de l’attaque puisque c’est l’attaquant le plus en forme en cette fin de saison avec trois buts avec l’équipe sénior. Le coach essayera de motiver son équipe avec le point du maintien surtout qu’il n’espère pas grand chose dans la sortie d’Oran et ne veut pas attendre le dernier match. L’ASO ira à El Eulma pour officialiser son maintien et oublier cette saison épuisante pour tout le monde, bien plus pour les supporters. A. F.

Medouar veut renouveler pour Aouamri
Le président Medouar était convaincu cette saison du rendement de Amine Aouamri qui sera parmi les rares joueurs à qui on demandera en fin de saison de renouveler. Le président Medouar lui a soumis l’idée, et le joueur n’est pas contre un renouvellement, laissant le côté financier de l’affaire à la fin de cette saison.

Saïdi pour arbitrer la rencontre

Nasri «Les points de ce match nous intéressent»
Comment se présente pour vous ce match du MCEE ? C’est le match de la confirmation pour nous. On est plus à l’aise après le dernier succès, et nous voulons prendre quelques points afin d’améliorer notre classement, surtout qu’il nous manque encore un point pour assurer notre maintien officiellement. Nous avons un bon coup à jouer. Croyez-vous que le niveau de l’équipe actuelle peut vous procurer un bon résultat à l’extérieur ? Pourquoi pas ? Certes, c’est une mission difficile mais pas impossible. On peut réaliser une belle performance si on présente une prestation de qualité. L’adversaire jouera sur son terrain et aura le public de son côté, mais on sera onze face à onze et dans un grand stade qui aidera à produire une belle prestation. On est très optimistes. Vous ne figurez plus dans le onze depuis quelques matches après que vous en étiez titulaire. Pourquoi ? Ce sont les choix de l’entraîneur qui est seul maître à bord. Pour moi, j’essaye de me préparer chaque semaine afin d’être dans le onze, et dans le cas contraire, j’exécute les consignes de l’entraîneur et j’essaye de donner le meilleur de moi-même à chaque fois que j’entre sur le terrain. Que pensez-vous de cette saison ? Tout le monde est d’accord pour dire que c’est la saison la plus mauvaise pour nous depuis que l’équipe est revenue en D1. Il y a eu beaucoup de problèmes qui nous ont empêchés de nous illustrer comme d’habitude. Cela reste une saison à oublier et il faut penser à la saison prochaine surtout qu’on a assuré notre maintien. Pensez-vous que vous aurez la chance de jouer dans le onze la saison prochaine avec le départ de plusieurs éléments ? Je ne sais pas. Il faut attendre et voir, mais je sais que la direction veut donner la chance aux jeunes de prendre la relève et c’est quelque chose d’encourageant pour nous. Mais une place ça se gagne, et il faut faire plus d’efforts car malgré la présence des jeunes, la concurrence est toujours présente puisque chacun veut se faire une place. Entretien réalisé par Ahmed Feknous

La commission d’arbitrage a désigné M. Saïdi pour arbitrer cette affiche face au MCEE, il sera épaulé par MM. Hadj Saïd et Rezgane. Le quatrième referee sera M. Boussaâdia.

Zaouche veut rester

Mohamed Zaouche, qui se trouve aussi en fin de contrat avec l’ASO, n’a pas caché son vœu de rempiler surtout qu’il a fait toutes ses classes dans cette équipe, mais il attend la fin de saison pour négocier son contrat. Il a repris le chemin des entraînements hier après deux semaines d’arrêt et il sera incertain pour le match de demain.

Mellouli face à son ex-club

Ce match sera un peu spécial pour Farid Mellouli qui jouera face à son ex-club employeur, le MCEE qui lui a permis de se faire un nom en D1 avant de porter le maillot de l’ASO. Mellouli sera aujourd’hui du voyage avec l’équipe pour jouer cette rencontre.

USMBA
ne fois n’est pas coutume, le groupe était amoindri lors de la reprise. Les deux assistants de Assas se trouvaient dans l’embarras, en raison de nombreuses absences mardi à l’entraînement. En effet, ils se sont exercés avec un effectif réduit, et cela les a inquiétés, lorsqu’on sait que ce genre de comportement avait pénalisé leur équipe lors des récents matches. Pour cette reprise, six joueurs ont séché les entraînements, entre autres Hamiche, Benmoussa, Abdelli, Aïssaoui, Ghoul et Saïm. Ce dernier était, d’ailleurs, le seul élément à avoir une justification, en rejoignant la sélection militaire. Devoir oblige.

U

Encore des absents à la reprise
avoir réglé ses obligations.

On met en doute sa blessure
Ce qu’il faut savoir, c’est que l’entraîneur a voulu faire jouer Hamiche lors de cette rencontre face à El Harrach, parce qu’il doutait, en réalité, de sa blessure. En effet, le joueur, dont le niveau de jeu a énormément régressé, suscite depuis un certain temps des interrogations chez ses responsables, voire les supporters. L’entraîneur et les dirigeants croient, en effet, que le joueur simule sa blessure et ne veut en conséquence plus jouer sous le maillot de l’USMBA, d’autant que le staff médical n’aurait rien décelé de grave chez cet élément. Hamiche affirme le contraire et assure qu’il traîne une entorse.

Une ambiance morose

Assas aussi

Le patron de la barre technique de la formation unioniste était, lui aussi, inscrit aux abonnés absents, lors de la première séance d’entraînement de mardi dernier, effectuée au stade du 24-Février-56. Renseignements pris, Assas a rejoint son domicile à Tighennif, juste après la rencontre disputée par son équipe face à l’USMH, samedi passé. Il avait demandé à être autorisé à s’absenter pour des raisons personnelles. Cependant, il devrait assurer la séance d’entraînement de mercredi et ce, après

C’est dans une ambiance morose que les joueurs de l’USMBA se sont remis au travail, pour préparer le prochain match contre le WAT. C’est dire que le moral des Vert et Rouge est au plus bas, conséquence de la débâcle de la saison. Inutile de dire que l’atmosphère était maussade. En plus de l’épuisement mental, la déception se lisait sur les visages. Ces derniers ont travaillé à contre-cœur.

ments que l’équipe a pu réaliser de bons résultats. Sauf que les Vert et Rouge ont oublié qu’ils sont les premiers responsables de la grande déception de leurs milliers de fans qui les ont soutenus contre vents et marées. La donne a changé, tout comme les résultats.

Y a-t-il une affaire Hamiche ?

dos de la cuillère pour demander à leur entraîneur de les dispenser, tout bonnement, des rencontres officielles. Cela ne se passe qu’à l’USMBA.

Les joueurs ont-ils joué franc jeu ?

La réaction du public les a chagrinés

Même s’ils font en sorte de prendre leur mal en patience, les joueurs de l’USMBA sont déçus par la réaction de leurs supporters, lesquels les ont traités de tous les noms d’oiseau. Ils ont d’ailleurs du mal à trouver une explication aux insultes, dont ils font objet durant le match contre l’USMH. Ils sont d’ailleurs unanimes à dire que le comportement des supporters a changé par rapport aux premières rencontres de la saison. En effet, ils estiment que c’est grâce à leur soutien et encourage-

Nombreux sont ceux qui ne s’empêchent pas de soupçonner les joueurs, en proférant des accusations à peine voilées à leur égard. La baisse de forme et les revers accumulés depuis la dernière victoire acquise face au MCA ne seraient qu’une façon pour les joueurs de faire remuer les choses. Ces derniers auraient «recouru» à des astuces pour attirer l’attention des dirigeants. Ils estiment que la direction les a lésés financièrement. Cependant, et afin qu’ils ne soient pas taxés de perturbateurs, certains éléments de l’effectif unioniste ont trouvé la parade en simulant des blessures répétitives et éviter la bronca des supporters s’ils se mettaient en grève. D’autres joueurs, par contre, n’y sont pas allés avec le

Rien ne semble aller pour Hamiche avec son club. L’on croit savoir, selon une source proche du club, qu’un conflit aurait éclaté récemment entre les deux parties, suite au refus du joueur de participer aux derniers matches, à cause d’une blessure qui le faisait souffrir. A vrai dire, l’entraîneur avait tenté de convaincre le joueur de prendre part, notamment à la rencontre contre l’USMH. Une demande que le joueur a catégoriquement refusée, puisqu’il ne se sentait pas en mesure de rechausser les crampons, craignant, donc, une nouvelle rechute qui pourrait lui être fatale. Le staff technique a bien incité le joueur à jouer, d’autant que sa supposée blessure n’était guère importante. Cependant, cela ne l’a pas dissuadé à renoncer à sa décision, se mettant à dos ses entraîneurs et responsables.

Le club aurait décidé de le sanctionner

Le comportement de Hamiche ne sera, certainement, pas sans conséquence, puisque la direction du club unioniste aurait décidé de le sanctionner lourdement. Il serait même question de l’écarter d’une manière définitive de l’effectif des Vert et Rouge, du moins pour le restant de la saison. D’après certains échos émanant de l’entourage de l’USMBA, une réunion aura lieu, incessamment, entre les dirigeants et le staff technique, au sujet de cette affaire Hamiche. A en croire notre source, les responsables auraient décidé de geler son salaire et songeraient même à l’écarter du groupe. M.O. Noureddine

N° 2280 Vendredi 10 mai 2013

Coup d’œil Ligue 2

17

lors que les Crabes viennent de réussir une accession historique en Ligue 1, voilà que les préparatifs de la saison prochaine devraient commencer incessamment, notamment en ce qui concerne le volet recrutement et le renforcement de l’effectif par des joueurs qui seront en mesure de donner un plus à l’effectif. De ce fait, on croit savoir, de sources bien informées, qu’un manager a proposé des joueurs émigrés au coach Mourad Rahmouni en vue de la saison prochaine. Etant donné que le club a besoin de joueurs de qualité pour se permettre de rivaliser avec les grosses cylindrées, la direction du club, en concertation avec le staff technique, devrait se réunir dans les prochains jours avec le staff technique afin de prendre les décisions qui permettront de bâtir une bonne équipe pour la saison prochaine.

Un manager propose accession est méritée, mais la Ligue 1 ne sera des joueurs émigrés pas facile»

MOB

Benhocine «Notre
Le défenseur du MOB, en l’occurrence Benhocine, affirme dans cet entretien qu’il nous a accordé que le parcours de son équipe est amplement positif et ce, avec à la clé, une accession historique en Ligue 1. De ce fait, il estime qu’elle est méritée et que son équipe peut faire encore mieux en Ligue 1 la saison prochaine.

A à Rahmouni
membres du conseil d’administration lors de la réunion qui se tiendra la semaine prochaine au siège du club et où il s’agira de faire les bilans de la saison écoulée, on croit savoir que pas moins de 12 joueurs seront libérés au cours de cette période des transferts pour des raisons liées à des insuffisances techniques. D’ailleurs, le coach R a h mouni a laissé e nt e n dre lors de l’entretien q u ’ i l nous a accordé qu’il comptait faire le nettoyage et recruter de 10 à 12 joueurs s’il serait encore là la saison prochaine. Ce qui veut dire qu’un grand nombre de joueurs seront libérés cet été.

La direction du club réagit

Suite à la décision prise par l’actionnaire Zahir Attia de dépêcher un huissier de justice pour, selon les informations en notre possession, demander des comptes aux membres du conseil d’administration, la direction du club a tenu à réagir par un communique dans la soirée de

Le coach devrait faire des propositions aux dirigeants
Alors que rien n’a été encore décidé en ce qui concerne les préparatifs de la nouvelle saison et leur première expérience en Ligue 1 professionnelle, le coach Mourad Rahmouni qui a émis le vœu de rester encore pour d’autres saisons supplémentaires, après avoir réussi à faire accéder le MOB pour la première fois de son histoire en Ligue 1, devrait soumettre cette proposition aux dirigeants dans les prochains jours et ce, à l’occasion de la réunion qui regroupera les deux parties en prévision de la préparation de l’exercice prochain. De ce fait, il n’est pas à écarter que les deux parties soient favorables pour le recrutement de joueurs émigrés d’autant plus qu’ils sont en train de réussir dans plusieurs clubs de Ligue 1.

Rien ne va plus entre Attia et les membres du CA
Décidément, les choses vont mal entre l’actionnaire, Zahir Attia, et les autres membres du conseil d’administration. De ce fait, on croit savoir de sources bien informées que Zahir Attia a dépêché récemment un huissier de justice pour demander des comptes à la direction du club. Ce qui n’a pas été du goût de ces derniers dans la mesure où la majorité d’entre eux ont tenu à condamner le geste de l’actionnaire Attia qui, selon eux, veut nuire au club.

Vers la libération de 12 joueurs
En attendant ce que décideront les

m e r credi dernier dont on peut lire : «La notification (huissier) de Attia a deux objectifs : nuire au club et faire fuir tout investisseur ayant une volonté d’investir au MOB. Cette action lui a été dictée par deux ex-présidents : l’un a laissé le club à la rue et l’autre est responsable de la situation vis-à-vis de la CRL avec ses chèques sans provision. La notification est orchestrée car elle date du 2 mai, avant le dernier match. Concernant l’ouverture du capital, seule l’AG des actionnaires peut se prononcer et tout investisseur ayant le savoir et l’avoir est le bienvenu, car personne ne s’opposera.» Yugurtha A.

Vous venez de réussir un exploit historique avec le MOB, un commentaire ? C’est une très bonne chose de réussir une accession historique avec le MOB en Ligue 1 dans la mesure où cela est venu après une saison fatidique où nous avons réussi de bons résultats tout au long de la saison. D’ailleurs, sans exagérer, je dirais que notre accession est amplement méritée car nous n’avons jamais quitté le podium depuis la cinquième journée. Avez-vous douté un moment quant à cette accession ?

Je ne vous cache que nous, en tant que joueurs, nous n’avons jamais douté de nos capacités d’atteindre un tel objectif étant donné que nous avons toujours cru en nos possibilités d’accéder surtout après l’avoir raté de peu la saison dernière. De ce fait, on a continué à faire des efforts et réaliser de bons résultats avant que cela s’achève par une accession historique en Ligue 1. Donc, vous êtes convaincu que votre parcours est largement positif, n’est-ce pas ? Bien évidemment, je crois que notre parcours est amplement positif dans la mesure où nous avons réalisé de bons résultats tout au long de la saison avec une troisième place au classement qui nous a permis d’atteindre notre objectif et atteindre l’élite. Je crois que c’est une bonne chose, que ce soit pour nous les joueurs, les supporters ou le staff technique. Et qu’en est-il de votre parcours personnel ? Pour ce qui est de mon parcours personnel, je peux dire que j’ai donné le meilleur de moimême où j’ai contribué à cet objectif. Cela dit, le mérite revient à tout le groupe qui a fourni beaucoup d’efforts durant toute la saison pour parvenir à atteindre un tel objectif pour la première fois dans l’histoire du club et ce, avec une troisième place au classement qui démontre encore une fois notre mérite d’y accéder. Comment s’annonce la Ligue 1 ? Certainement que la Ligue 1 ne sera pas facile dans la mesure où la tâche s’annonce encore plus difficile devant des équipes qui ont une longue expérience dans l’élite. Malgré cela, je crois que le MOB peut prétendre à un bon parcours d’autant plus que l’objectif sera le maintien. Entretien réalisé par Yugurtha A.

MCS
près sa relégation en Ligue 2, tout le monde à Saïda s’attendait à ce que le club se révolte et joue les premiers rôles cette saison, mais finalement, c’est le contraire qui s’est produit, en échappant même à une rétrogradation en Ligue 2 amateur. Fort heureusement que, lors des derniers matchs, le MCS s’est ressaisit, en arrachant difficilement son maintien. Mais son bilan est complètement négatif, ce qui était d’ailleurs prévisible, car plusieurs paramètres indiquaient que ce club n’allait pas faire une grande saison.

A

f i t a g é n n a Un bil
a raté complètement sa mission, en ramenant des joueurs douteux, n’ayant même pas le niveau de se produire en Interligues. C’est à ce moment-là que l’équipe de Saïda a hypothéqué ses chances de jouer les premiers rôles cette saison. D’ailleurs, avant même le début de la compétition, la plupart des supporters du MCS ont pronostiqué que leur équipe n’allait pas faire un parcours salutaire, et le temps leur a donné raison, car ce recrutement hasardeux a faussé toutes les données. concluant, où les conditions et le manque de concentration faisaient défauts. L’équipe s’est montrée en deçà de son vrai visage. Et le peu d’espoir qui restait s’est évaporé au fil des jours. D’ailleurs, le club a failli descendre en Ligue inférieure.

L’accession s’est évaporée

micile. Finalement, ses supporterspessimistes avaient raison. Saïda a trébuché dès le coup d’envoi de la saison, et la pression commençait à monter au sein de l’équipe.

Une entame de saison loupée

Un recrutement hasardeux

Dès le début de l’été dernier, après sa relégation en division inférieure, Saïda devrait faire un recrutement judicieux, afin de bâtir une équipe capable de retrouver l’élite. Mais cela ne s’est, hélas, pas produit. En effet, la commission installée pour effectuer un recrutement de qualité

Une préparation catastrophique

La mauvaise préparation effectuée en était aussi la cause de son échec, puisque le stage bloqué qui s’est déroulé à Saïda n’était pas

Tout le monde attendait l’entame de l’exercice et voir le MCS version 2012/2013. Dès les premières journées, cette équipe émettait des signes de faiblesse, ce qu’ont confirmé les supporters, en craignant le pire pour leur équipe. En effet, les camarades de Zaoui ont entamé le championnat avec une série de mauvais résultats, et le doute commençait à prendre forme, car le huis clos a poussé les Saïdis à laisser des plumes à… do-

Le maintien arraché difficilement

L’équipe voulait retrouver l’élite, juste après sa relégation. C’était d’ailleurs son objectif. Mais plusieurs paramètres ont contraint Saïda de renoncer à son dessein, entre autres, le mauvais recrutement, le ratage du stage bloqué, le huis clos et la valse des entraîneurs. Le plus grave, c’est que cette équipe de Saïda a raté complètement sa saison, sur tous les plans. En effet, durant son parcours, elle n’a rien montré de bon, les joueurs

étaient limités. Après avoir mis un croix sur l’accession, les Saïdis ont axé leur travail sur le maintien en Ligue 2. Ainsi, leurs supporters ont vécu le calvaire durant toute la saison, où leur équipe jouait sous une grande pression. Et son maintien n’est survenu qu’à l’avant dernière journée du championnat, suite notamment aux résultats négatifs de ses poursuivants directs.

Un bilan dérisoire

Saïda n’a pas fait mieux que l’année dernière. En effet, son bilan laisse à désirer. Ainsi, après avoir loupé son accession en Ligue 1, elle a assuré sa survie en Ligue 2 de justesse. Tout le travail effectué au sein de cette équipe s’est évaporé au cours de quelques matches seulement. Désormais, elle devrait revoir ses copies pour mieux rebondir. Amar B.

18

N° 2280 Vendredi 10 mai 2013

Coup d’œil Ligue 2

Staff technique-direction, les pourparlers commencent

RCA

A

lors que l’ambiance est à la fête dans l’ensemble de la ville de l’Arbaâ, la direction du club commencera dès aujourd’hui la préparation de la prochaine saison. En effet, le staff et direction vont se pencher sur les premiers sujets pour la préparation de la saison prochaine. C’est l’ave-

nir du staff technique qui sera abordé au début. Boudjaarane ainsi que Souilah Farouk ont depuis quelques temps eu pas mal de propositions d’autres clubs notamment de Ligue 1. C’est pourquoi Djaadi ainsi que Ouahrssi, les deux premiers responsables du club, veulent tirer les choses au clair. Puis, la discussion tournera dans les prochains jours autour des

joueurs à libérer et ceux qui seront gardés. Au RCA, on évoque déjà le recrutement et quelques places doivent être sacrifiées. Les supporteurs veulent la stabilité On ce qui concerne les supporteurs qui auront sans doute leur mot à dire, il n’est pas question pour eux de changer de staff tech-

nique. Avec ceux-là, le RCA aura réalisé deux accessions de suite, il serait trop risquer de changer d’entraîneur à cette période. Surtout que le staff actuel a tissé un véritable lien avec la direction et les joueurs.

Lamine Amimi

mais la priorité sera réservée à l’Arbâa»
Pour commencer, pourriezvous nous faire un commentaire sur l’accession en Ligue 1 ? Nous sommes très fiers de notre accomplissement. Il faut savoir que cela n’est pas venu tout seul, nous nous sommes donnés à fond durant toute la saison. Cela était très dur la plupart du temps, surtout en fin de saison où cette accession s’est joué jusqu’à la fin. Attendiez-vous à un tel accomplissement en début de saison ? De vous à moi, je n’y croyais vraiment pas. Certes, je savais bien que cela ne sera pas facile, mais vu notre effectif et la relation qu’on s’est construite en début de saison, je sentais que ces jeunes pouvaient aller loin. Dieu merci, tout s’est bien passé. Quel sera votre mauvais souvenir de cet exercice ? Mon pire souvenir sera sans doute le match devant le Mohammadia lors de la rencontre retour. Nous avions vécu l’enfer là-bas durant tout le déplacement. C’est un miracle si on s’en est sortis indemnes. Et votre meilleur souvenir ? C’est notre victoire du match retour face au NAHD. Le nul du match aller m’avais aussi fait beaucoup de bien. C’est une petite revanche contre mon ancienne équipe qui m’avait longtemps marginalisé ; voilà, j’ai prouvé ce que je valais. En parlant de vos prestations ce qui est sûr, c’est que personne ne restera insensible à votre talent. Avez-vous des contacts aujourd’hui ? Oui, quelques formations sont intéressées par mes services. Pour le moment, je ne voudrais pas m’attarder là dessus, je voudrais encore profiter de cette grande fête. Tout ce que je peux vous dire, c’est que ma priorité sera le RCA. Lamine Amimi

Herrouche «J’ai quelques propositions

Souilah

«Nous nous sommes débarrassés d’un gros fardeau»
petit match d’application. Je tiens à préciser que le coach Boudjaarane avait triché pour remonter au score.» «Pour moi, nous méritons cette première place» En ce qui concerne l’accession, Souilah Farouk nous dira : «Comme je l’ai dit, c’était vraiment difficile. C’est une surprise pour la plupart que le RCA est aujourd’hui en Ligue 1. Or, rient ne tient de la chance, c’est le fruit d’un grand sacrifice et de dur labeur. Pour moi, nous méritons cette première place. Nous l’avons longtemps occupée, elle nous revient de droit.» «Notre force, c’est notre solidarité» Une promotion en ligue 1 qui, selon le technicien du

omme apporté avant-hier, l’ambiance était à la fête lors du match d’application entre l’équipe de Boudjaarane et celle de Souilah Farouk, où, rappelons-le, la partie s’est soldée sur un score de parité 55, notamment un but du premier responsable de la barre technique. C’est en fin de journée que nous avons pris contact avec Souilah Farouk afin qu’on puisse savoir plus de détails sur cette ambiance bon enfant qui règne au sein du club. «Que voulez-vous que je vous dise ? Nous nous sommes débarrassé d’un gros fardeau. Nous avons vécu une saison très difficile, ce qui fait qu’on profite pleinement de cette joie d’accession. Nous avons profité du regroupement d’hier afin de relâcher toute cette pression entre nous dans ce

C

Les supporteurs veulent fêter l’accession avec ceux du RCA, tient aussi à la bonne gestion CRBAF et du MOB de la direction : «Notre force cette C’est aujourd’hui dans l’après-midi saison est sans doute la solidarité, qu’aura lieu la grande fête organisée par non seulement au niveau de les supporteurs du RCA en remerciement l’équipe mais aussi dans celui des à leurs joueurs. C’est un certain Omar Chadirigeants. Ils ont fait preuve de labi qui serait à la tête de cette initiative. professionnalisme et c’est grâce à Pour que la fête soit encore plus grande, les eux que le RCA est devenu ce qu’il supporteurs du RCA ont envoyé une deest aujourd’hui.» Avant de conclure mande au président du CRBAF et du en disant : «Je tiens à dédier toute MOB, les deux autres clubs qui recette joie à mes deux parents, que joindront la Ligue1 la saison proDieu me les préserve, ma petite famille chaine, afin qu’ils puissent et à tous ceux qui ont contribué à cette fêter l’accession tous accession de près ou de loin.» ensemble. Lamine Amimi

NAHD

Les raisons d’une saison ratée
pour une équipe qui voulait jouer les premiers rôles. Dans ce sens, les dirigeants du Nasria ainsi que les supporters rêvent de revoir leur équipe évoluer au Zioui la saison prochaine. Une enceinte qui permettra au club non seulement de se sentir chez sois, vu que les joueurs s’y entraînent chaque jour mais aussi de jouer chaque match à guichets fermés, contrairement au 20-Août où parfois les visiteurs étaient beaucoup plus nombreux. Boudi Omar Les joueurs maintenus reçoivent leur dû

près une semaine de la clôture du championnat, on a voulu revenir sur les raisons qui ont empêché les Sang et Or de jouer les premiers rôles. Mis à part le bon départ, la saison du Nasria a été ratée, surtout que la direction du club s’était fixé l’objectif de jouer l’accession à l’issue de la saison. Au final, le NAHD et après une série de défaites à domicile (ASK, SAM) a dû batailler pour assurer son maintien en D2. Terminant ainsi la saison à la 7e place loin derrière le trio de tête composé du Mouloudia de Béjaïa, du RC Arbâa et le champion CRB Aïn Fekroun. La coupe, une belle aventure En Coupe d’Algérie, même si le Nasria a pu réussir un parcours honorable en étant la seule équipe de D2 à figurer parmi les clubs qualifiés au quart de finale, les Sang et Or sont passés à côté d’un exploit. Puisqu’ils avaient largement les moyens de battre le futur champion de la prestigieuse compétition lors d’un match bien maîtrisé par les Sang et Or, où l’entraîneur Djelloul qui en dirigeant, rappelons-le son premier match, a failli relever le défi. Le manque de stabilité du staff technique L’une des principales raisons de l’échec Nahdiste cette saison, c’est sans aucun doute les

A

multiples changements opérés au niveau de la barre technique du Nasria. Le club a consommé pas moins de sept entraîneurs au courant d’une même saison, un record en la matière. Partant de Farid Zemmiti qui a débuté la préparation estivale avec l’équipe à Djelloul qui a bouclé la saison sur une note positif. Cinq autres entraîneurs se sont succédé à la barre technique, à commencer par Azzedine Aït Djoudi, qui fut remplacé à son départ par son adjoint Salem Gaci, ce dernier qui quittera la barre technique au bout de quelques matchs seulement pour laisser place

à Nabil Medjahed, lequel ne tiendra pas plus de cinq matchs à la tête de la barre technique du Nasria. Son successeur Youcef Bouzidi ne fera pas mieux, puisqu’il quittera les lieux au bout de son quatrième match, laissant la place au retour de Gaci qui ne tiendra pas lui aussi longtemps pour céder son poste à Zoheir Djelloul. Le 20-Août-55, un handicap ! En matière de chiffres, on remarque que les coéquipiers de Sofiane Bendebka ont raté plusieurs points à domicile, plus exactement 20 en 15 matches ! Chose qui est illogique

La direction du Nasria a décidé de donner à tous les joueurs maintenus dans l’effectif du Nasria pour la saison prochaine une mensualité, plus exactement celle du mois de janvier. Les joueurs se sont même déplacés sur place au siège du club afin de récupérer leur dû, dans la joie et la bonne humeur. Ils ont même été invités à se présenter le 15 mai, soit dans une semaine, afin de récupérer trois autres mensualités, ce qui sous-entendra que la direction aura finalisé la régularisation de leur situation. Quant aux joueurs libérés, ils recevront leur argent au courant de la semaine prochaine, soit trois mois de salaire, avant de pouvoir récupérer leurs lettres de libération, afin qu’ils puissent s’engager avec les clubs de leur choix.

Boudi Omar

N° 2280 Vendredi 10 mai 2013

Coup d’œil Ligue 2

19

USMB
ibérés, il y a de cela quelques jours, Ouznadji et Herida ont reçu des chèques en ce qui concerne leurs arriérés financiers. Les deux joueurs ont été sollicités par plusieurs clubs de la L2. Il ne manquait pas grand-chose ! Des sentiments mitigés pour les Blidéens qui ne sont pas passés loin de l'accession en L2, au terme de la saison qui vient de s’achever. Des point perdus en cours de route, notamment face à des équipes mal classées, leur a été fatals. L'USMB peut nourrir des regrets. Le bilan de l'exercice qui vient de s'écouler n’est pas tout-à-fait négatif. L’USMB a tout de même enregistré 13 victoires cette saison, en ayant la meilleure attaque du championnat (44 buts). Des chiffres qui, malheureusement pour Blida, n'ont finalement pas été payants. Cela ne lui a pas permis d'obtenir la montée en L2, tant souhaitée au terme de l'exercice. Ce championnat, très homogène, aura finalement eu raison du groupe blidéen qui en terminant à la

L

Des chèques pour Ouznadji et Herida

MOC

cinquième place a été, avec l’ESM, le dindon de la farce. Blida est restée (encore une fois) à quai «Cela fait deux ans de suite que l'on termine à la même place. Il y a quelque chose de terrible pour les joueurs, car ils auraient vraiment mérité autre chose», nous a confié un dirigeant de Blida. leur image à celle de l’USMB. Un dirigeant nous dira ce qui suit : «Nous sommes prêts à dérouler le tapis rouge à ceux qui veulent investir au club. Qui ne veut pas que son club soit toujours au sommet. C’est tout à fait normal que nous pensions aux intérêts du club.» La grisaille à Blida… Il est certain que du côté de la Mitidja, la saison qui vient de s'achever restera à jamais marquée d'une pierre noire. Une nouvelle ligne dans l'histoire du club dont les Blidéens se seraient bien évidemment passés. Si les visages étaient sans doute davantage fermés qu'à l'accoutumée et les rares sourires moins prononcés, le fait de rater l’accession est dans tous les esprits. Cela l'était finalement depuis longtemps. C’est certain, ce n’était pas du tout la joie dans les rues de Blida. L’USMB ne fera pas partie du gotha et passera une autre saison en L2. Tout le monde est déçu Les premiers à souffrir du dénouement qu’a connu le club de Blida, sont les joueurs. Ces derniers préfèrent pour le moment remettre à plus tard leur ressentiment. Un comportement des uns

D'autant plus que les dirigeants de l'USMB n'ont pas ménagé leurs efforts. Kamel Bouhellal précisera : «Quand je suis venu il n'y avait presque pas de groupe. Il a fallu beaucoup travailler pour en arriver là. Aujourd'hui, l'équipe est à l'image de ce que je voulais qu'elle soit. Malheureusement, elle n'est pas récompensée de ses efforts. C'est vraiment dur !» Et si l'USMB reste à quai, c'est aussi parce qu'elle n'a pas su gérer la période hivernale, avec plusieurs points perdus qui font mal. Autres matchs ayant été mal négociés, ceux l'opposant aux équipes de bas de tableau qui lui coûtent aujourd'hui la montée en L1. «On a traîné toute la saison ces matchs comme un boulet», ajoutera le coach de Blida. Aujourd'hui, l'USMB veut tourner la page et préparer la saison prochaine. «On n'a pas trop d'inquiétudes pour ce qui est des départs. Plusieurs joueurs talentueux se sont déjà réengagés avec nous», dira de son côté le président. S. B. et des autres finalement fidèles à l'image qu'ils renvoient depuis l'entame de cet exercice, à l'image d'un Khelladi ou d’un Naamani, deux autres joueurs à ne pas s'être défilés quand certains se réfugiaient derrière le contexte actuel. Certains sont restés enfermés dans leur silence sans, pour le moment, faire face à leurs responsabilités. Cela se comprend. Avec une toute autre équipe, la saison prochaine Plusieurs joueurs, qui composaient l’ossature de l’équipe, la saison passée, vont sûrement s’engager ailleurs. Ils sont sur le point de le faire, après avoir quitté le bateau blidéen. Si plusieurs d’entre ceux, qui faisaient partie de l’effectif la saison passée n’ont que très peu été utilisés, d’autres par contre étaient des pièces maîtresses de l’échiquier blidéen. Ceci est surtout valable pour des éléments comme Herida et Ouznadji et certains autres. Ces derniers n’ont raté que très peu de matchs, et quand ils l’ont fait, cela était suite à des blessures ou des suspensions. S. B.

Demigha

«Les joueurs sont encore sous contrat»

C'est le statu quo
ême si certains joueurs ont émis le vœu de changer d’air, ils doivent, tout au moins pour ceux qui sont encore sous contrat, patienter. Pour le moment, c’est l’heure du bilan après que l’accession en L1 a été ratée et rien ne bouge du côté de Blida. Le président s'affaire surtout à recruter les éléments susceptibles de porter le maillot de l'USMB la saison prochaine. Les portes grandes ouvertes aux investisseurs Comme elle l'a fait depuis le début de la saison, la direction du club a renouvelé son appel aux investisseurs. On précisera que les portes du club seront toujours ouvertes à ceux qui veulent associer

M

fin de répondre à cette rumeur qui fait état d’un probable départ de la totalité des joueurs mocistes pour la prochaine saison, le responsable Demigha a tenu à réagir : «A ma connaissance tous les joueurs qui sont avec nous se trouvent sous contrat. La réglementation ne prévoit pas une libération dans le cas d’une rétrogradation du club. Nous allons de ce fait étudier chaque cas et prendre les décisions qui s’imposent.»

A

On parle de garder sept éléments seulement Au vu de la production de certains joueurs durant ce cauchemardesque championnat, une source proche de Demigha annonce qu’un tri dans l’effectif serait fait prochainement. Sept éléments seulement seront gardés. Leur identité n’a pas encore été divulguée. T.A.

USMMH

DNA
PAC NARBR

Hadjout, besoin urgent

d’investisseurs

Zetchi insiste sur ses jeunes

l’heure où nous écrivons ces lignes, le club de Hadjout n’a pas encore trouvé d’investisseurs. Il ne faut pas se voiler la face, le problème qui se posera est d’abord d’ordre économique. Le football est devenu un tel business que seuls des mécènes ou des oligarques y investissent. Le capital de l’USMMH doit s'ouvrir à des investisseurs qui s’engagent dans la durée, c’est vital !

A

tionnaires sera de doter le club des moyens nécessaires et des outils de travail indispensables pour atteindre les objectifs assignés. La réorganisation du club sur le plan administratif doit se faire au plus vite. Le service le plus important pour une SSPA, celui de la de communication et du marketing n’existe pas. Médicalement parlant, il est nécessaire de se doter d’un staff médical qui aura à veiller sur la santé des joueurs. La tâche s’annonce ardue Dans un futur proche, le maintien en Ligue 2 est indispensable. Un retour en Division nationale amateur serait catastrophique. Il faudrait, sans doute, du temps pour se relever, beaucoup de temps même. Après, il faut trouver une identité régionale et s'appuyer sur une ossature de joueurs du cru, qui connaissent le club et qui ont des valeurs à partager dans ce domaine, tout assurant leur encadrement par les expérimentés en Ligue 2. C’est dire que la tâche s’annonce ardue pour ceux qui prendront en main les destinées du club. S. B.

L

Une assise financière solide… La SSPA/USMMH a déjà été créée et aucun projet n’a été réalisé jusque-là. Même de gros investissements n’ont pas été engagés pour bouleverser la vie du club hadjouti. L'USMMH entamera très bientôt, à l’instar des autres clubs, le championnat de L2. Sans une assise financière solide, il ne peut pas changer de look et devenir, comme cela a été initialement annoncé, une vitrine du football de l’une des régions les plus importantes du pays, que ce soit sur le plan gestion ou sportif. …et des moyens de travail Le premier souci des futurs ac-

e premier responsable du club d’Hydra, Kheireddine Zetchi, a tenu à ce que ces jeunes joueurs de l’Académie soient présents dans toutes les rencontres d’ici la fin du championnat. En effet, le président du PAC souhaite que ses jeunes joueurs terminent leur formation pour les intégrer définitivement au sein de l’équipe première du PAC. Pour rappel, les Académiciens ont déjà leur place avec les seniors. D’ailleurs, dans chaque rencontre, pas moins de quatre joueurs font leur apparition. Pour le moment, tout le monde est satisfait du rendement de cette catégorie. Au point que certains supporteurs se déplacent au stade Ahmed-Falek uniquement pour voir la belle prestation des jeunes. Par ailleurs, Kheireddine Zetchi n’est pas encore satisfait. En revanche, il n’est pas aussi pressé pour voir les fruits de son travail. D’après lui, les jeunes représentent 80% de l’effectif la saison prochaine. Effectivement, l’équipe d’Alain Ouombleon sera construite par des jeunes académiciens l’exercice prochain, avec un petit renforcement de joueurs chevronnés qui pourront encadrer les jeunes. Alain Ouombleon maintenu

Afin de préserver la stabilité de l’équipe, les responsables du PAC ont pris la décision de garder en poste le technicien franco-ivoirien, pour l’exercice prochain. En plus de son savoir faire avec les jeunes, le driver paciste est en train d’effectuer un grand travail avec l’équipe. D’ailleurs, tout le monde est satisfait, surtout que le PAC a, enfin, trouvé un fond de jeu, à l’inverse des autres entraîneurs qui cherchent uniquement le résultat. Cette stabilité au niveau de la barre technique prouve que les Pacistes travaillent pour le long terme. Avec cette stratégie, le Paradou retrouvera sa place Connu pour son bon jeu, l’équipe du Paradou est en train de chercher le bon moyen pour revenir avec l’élite. Avec tous les moyens qui sont à la disposition du club et la stratégie que les responsables du PAC sont en train de suivre, le PAC pourra, enfin, retrouver son sacre les saisons prochaines. On peut dire même que sur le plan sportif, la stratégie du PAC demeure parmi les meilleures dans le football algérien. Il ne reste, désormais, qu’à voir les résultats de cette stratégie. Khalil Y. M.

Que des absents à M’Khadma !

L’

équipe du NARBR est depuis hier à M’khadma pour affronter l’équipe locale. Dans cette rencontre, les Réghaouis trouveront sûrement des difficultés, surtout que les coéquipiers de Merbah subiront une grande pression, car l’équipe adverse lutte pour assurer son maintien. Mais le problème du premier responsable de la barre technique du NARBR demeure l’absence de certains éléments importants au sein de l’échiquier, où des piliers ne participeront pas à cette rencontre. En effet, plusieurs joueurs feront l’impasse, à l’image du capitaine Aziz Rouaïghia, Othmane Bouaoua, Bekrar et Mouissi. Les absents laisseront un grand vide lors de cette rencontre, mais l’entraîneur Kamel Lahcen insiste pour que ses joueurs n’arrêtent pas les préparations. Il a, pour cela, concocté un programme spécial pour ceux qui n’ont pas fait le déplacement à M’khadma. La stratégie mise par l’entraîneur consiste à ce que ses joueurs soient prêts lors de l’avant-dernière journée, quand le NARBR affrontera l’IBKEK, à Réghaïa.

N° 2280 Vendredi 10 mai 2013

Coup d’œil Ligue 2

19

ressaisir la saison prochaine»
Le défenseur de la ville de Perrégaux, le SA Mohammadia, Yechba a reconnu que la fin du championnat a été mal digéré suite à la descente de l’équipe au palier inférieur mais, dira-til, leur équipe n’a d’autre choix que de travailler dans la sérénité et mettront la main dans la main pour qu’ils aillent loin.
Comment est le moral après cet échec du Sari de Mohammadia ? Tout le monde est accablé de notre parcours. Il semble que les années se suivent et se ressemblent pour la ville de Perrégaux, car depuis la création de la Division 2, le SA Mohammadia joue pour l’accession mais sans arriver à concrétiser cet objectif tant souhaité pour les fans du club, lesquels cette fois-ci sont déçus après que leur équipe favorite se trouve actuellement en DNA . Revenons sur la dernière défaite concédée face aux Espérantistes de Mostaganem. Qu’avez-vous à dire à ce propos ? Cette défaite amère est inattendue. Elle n’est pas venue au bon moment. Voilà dans l’ensemble ce que je peux vous dire. Cette équipe de l’ESM nous a rétrogradés en division nationale amateur. Avez-vous digéré cette descente en enfer ? Cette descente en enfer est inacceptable du moment que nous avons réalisé un parcours peu satisfaisant et il ne faut pas oublier la valse des entraîneurs qu’a connue le

Yechba «Nous devons nous

SAM

Savoir retenir les leçons
es supportes de l’équipe phare de la capitale de l’Emir Abdelkader, en l’occurrence le SA Mohammadia, espéraient que les choses seraient meilleures par rapport à celle de la saison précédente et les hommes de la ville de Perrégaux avaient réussi de justesse la relégation qui entoure le club grâce, faut-il le dire et le rappeler, à l’équipe d’El Terradji El Moustaghanemi qui avait respecté l’éthique sportive en battant le principal rival du SA Mohammadia, pour le maintien lors de la dernière journée du championnat. Il est à rappeler que le seul club de la wilaya de Mascara, en l’occurrence les hommes de la ville des Oranges qui évolue en division professionnelle, malgré les grands problèmes qu’a connus la formation du Sari de Mohammadia. Une situation due en grande partie au recrutement à l’inter saison de joueurs de divisons inférieures qui n’ont pas montré grand-chose et relever le défi. Ajouter à cela la libération des cadres de l’équipe, à l’image de Tlemçani, Bahri, Belgherbi, Mesbah, Fertoul, Keras et Moumène. Le coach Bordji prépare la liste des libérés On a appris d’une source proche de la direction samiste que le premier responsable de la barre technique des hommes de la ville des Oranges est en train de préparer la liste des joueurs qui n’ont pas donné satisfaction cette saison et qui seront libérés au mercato d’été. Le coach samiste, depuis qu’il a pris les rênes de la barre technique du SA Mohammadia durant le mois de février dernier, n’a pas été convaincu par le rendement et l’indisponibilité de certains joueurs recrutés à l’intersaison ou au mercato dernier. Ettaoui Wassim

L

club de Perrégaux depuis l’entame de la saison. Tout le monde est au courant de ce qui s’est passé au club phare de la capitale de l’Emir Abdelkader, donc je pense que cette descente en DNA a faussé tous les calculs qu’on a faits depuis le début de la saison. Les supporters n’arrivent pas à digérer votre échec en championnat. Qu’avezvous à dire ? Nous, les joueur, avons bien compris leur mécontentement. On leur a beaucoup promis mais malheureusement on n’a pas pu tenir notre promesse. Ils ont le droit de

contester car les choses fonctionnent mal en ce moment. Mais il faut toujours rester patient pour éviter toute complication. Un dernier mot… Je veux tout simplement transmettre un message à tous les supporters samistes, qui doivent soutenir leur équipe, surtout qu’elle est essentiellement composée de jeunes qui ont grandement besoin de leur soutien. Nous ferons tout notre possible pour leur offrir un titre la saison prochaine Inch’Allah Entretien réalisé par Ettaoui Wassim

CRT

Bouhadi «C’est aux
Contacté avant-hier dans la soirée, le jeune milieu de terrain espérantiste, Bouziani Khaled, nous a déclaré que c’est aux supporters de juger son parcours durant cette saison.

ESM

supporters de juger mon parcours»

A quand l'AG ?
maintes fois, le président de la SSPA/CRT, Haddou Houari, avait demandé cette saison l'organisation de l'assemblée générale ordinaire pour tirer au clair les bilans des dernières années de gestion de club mais sa demande est restée lettre morte du fait qu'après l'expiration du mandat olympique, il est plus que nécessaire que les ancien dirigeants organisent cette AG pour montrer à l'opinion sportive les tenants et les aboutissants de la gestion du club durant les années précédentes en vue de permettre à la nouvelle direction de démarrer sur de bases solides. Selon certaines sources de l'entourage du club, l'assemblée générale devrait être organisée au mois de juin prochain. Plusieurs personnalités ciblées pour la présidence du club Étant donné que la présidence du club CRT est vacante avec la fin du mandat olympique actuel, plusieurs personnalités du mouvement sportif dans la wilaya

A

sont cités pour occuper ce poste si important à la tête du prestigieux club témouchentois. Ainsi, le nom de l'ex-président Drif Noureddine revient avec insistance dans l'entourage du club pour régner sur la tête du club CRT, celui-ci est l'artisan de l'accession de l'équipe témouchentoise en Ligue 2 en 2011/2012. Il y a aussi les noms de Mansouri Fayçal membre du comité de sauvetage qui brigue pour la présidence du club, sans oublier celui de l'actuel président du CSA en l'occurrence Zenasni Hamid qui n'a pas encore décidé s'il continue ou il se retire de la présidence du club. Selon ce dernier, l'assemblée générale pourrait se tenir au mois de juin. Les fans exigent du nouveau A présent que le club CRT est relégué en Division amateur, les inconditionnels de l'équipe témouchentoise exigent du comité de sauvetage d'organiser dans les plu brefs délais l'assemblée générale ordinaire et élective pour faire émerger une nouvelle direction capable de monter une

bonne équipe de football en vue de signer son retour à la Ligue 2 aussitôt que possible. Les fans des Rouge et Blanc souhaitent que la nouvelle direction soit capable de redorer le blason de l'équipe chère au regretté Omar Sikki. Vers le retour du statut amateur Ayant trouvé énormément de problèmes de liquidités dans le challenge passé du fait de son statut de club professionnel, certains dirigeants et mêmes des amoureux du club souhaitent vivement de la nouvelle direction que le club change de statut et revienne à celui de club amateur en vue de pouvoir bénéficier des aides et subventions des autorités locales et des responsables du sport. Il est utile de noter que le club témouchentois n'a reçu aucune aide financière des autorités locales et la DJS au motif que le club a un statut professionnel à travers son SSPA et par conséquent il n'a pas droit aux aides directes. Bensalah

Comment voyez-vous votre avenir au sein de la formation d’ El Haouata ? Comme l’ensemble des joueurs qui forment l’équipe d’El Haouata, je tâcherai de fournir encore plus d’efforts à l’avenir, et ce, dans l’unique objectif de retrouver ma place de titulaire. Je suis encore jeune et je travaillerai dur pour gagner encore plus la confiance placée en moi par le coach. Je ferai de mon mieux pour pouvoir contribuer à d’autres succès du club, c’est promis. Que pensez-vous après avoir raté votre objectif de l’accession pour la troisième fois consécutive ? Pour le moment, on est en train d’oublier ce ratage qui nous a fait beaucoup de mal. Les joueurs et en particulier nos supporters n’ont pas accepté cette situation malgré les problèmes que vit le club et surtout que l’ex-président a gelé le compte du club. Vous étiez heureux de porter les couleurs des Vert et Blanc, un commentaire ? Effectivement, j’étais heureux d’avoir porté les couleurs des Vert et Blanc d’El Terradji El Moustaghanemi et je ne regrette pas mon choix. Parlez-nous du ratage de votre équipe ? Malgré le ratage dont tout le monde

connaît les raisons, il faut savoir que l’équipe d’El Terradji El Moustaghanemi a finalement réalisé une saisons exceptionnelle malgré les quelques entraves, à l’image de l’arbitrage qui a lésé le club lors de la rencontre face à l’AS Khroub à l’aller, l’ASM Oran et le MO Constantine lors de la phase retour. Un mot sur votre prestation cette saison ? Quant à ma prestation, je laisse aux supporters et aux spécialistes de juger mon rendement. Effectivement, j’ai marqué beaucoup de buts et je me suis très bien entendu avec mon coéquipier Belgherbi où nous étions un poison pour les défenses adverses. Le coach Ousmane sur le départ La nouvelle est tombée telle une traînée de poudre et a vite fait le tour de la ville de Mostaganem : Ousmane Abderrahmane, qui a tout donné pour l’équipe d’El Haouata durant toute la saison depuis qu’il est à la tête de l’Espérance après le départ du sélectionneur national Heddane Mustapha qui a drivé l’équipe, compte quitter le club, après avoir monté une équipe compétitive, lancé des jeunes et décroché la quatrième place. Les joueurs veulent saisir la commission de résolution des litiges pour leurs arriérés Après moult attente les Espérantistes comptent saisir la commission de résolution pour réclamer leurs onze mois salaires. Après avoir frappé à toutes les portes, le seul moins qu’ils aient pour obtenir leur dû est de saisir la CRL de la Ligue professionnelle de football. Entretien réalisé par Ettaoui Wassim

20

N° 2280 Vendredi 10 mai 2013

Coup d’œil International
Real Madrid Malaga
«La fin de saison est réellement compliquée»

«Pas de polémique si Iker doit occuper le banc»

Xabi Alonso

Juventus

Pellegrini La venue de Higuain
Après Zlatan Ibrahimovic, Luis Suarez ou Karim Benzema, la Juve semble finalement dénicher le fameux numéro 9, qui a privé les Turinois cette saison, de briller en Ligue des Champions. En effet, l'attaquant argentin du Real Madrid, Gonzalo Higuain, est tout proche de relier la ville de Turin cet été, lui qui aurait donné son accord pour un contrat de 4 ans à la formation sacrée championne d'Italie assure Il Corriere dello Sport. En concurrence toujours avec l’international français Benzema, le Real devra lâcher son buteur auteur de 13 buts en 25 matches de Liga cette saison, à l'unique condition de récupérer dans l'opération un chèque de 25 millions d'euros.
Avec la nouvelle venue d’un attaquant supplémentaire, la Juve devra céder quelques attaquants cet été. Loin d’être décevant cette saison, l’attaquant italien Alessandro Matri, risque pourtant de partir, lui qui n’a jamais réussi à s’imposer comme un élément clé dans les plans de l’entraineur Antonio Conte. Sous contrat jusqu’en juin 2017, l’attaquant âgé 28 ans, susciterait l’intérêt de Monaco, selon Sky Sport 24. Le club de la Principauté se serait récemment renseigné sur la situation de l’ancien joueur de Cagliari qui pourrait bouger lors du Mercato d’été.

se précise

Après Pepe et Sergio Ramos, c’était au tour de son compatriote espagnol, Xabi Alonso, d’évoquer la situation du désormais ancien capitaine et titulaire indiscutable Iker Casillas : «Le sport vous met parfois dans ces situations. Parfois, vous jouez et parfois non, mais Casillas a une attitude irréprochable et soutient l'équipe de manière exemplaire. C’est le football», a déclaré Xabi Alonso dans As, alors que dans des propos reportés sur le site Footespagnol.fr, l’ancien joueur de Liverpool affirme qu’il ne faut pas créer

de polémique : «Iker doit occuper le banc. C’est le football. C’est un sport collectif. Diego joue très bien et Iker nous soutient. Pas besoin de créer plus de polémique. Il faut maintenant tout donner pour que les gens nous soutiennent». Concernant son propre avenir, lui qui est annoncé sur le départ, en accompagnant même José Mourinho à Chelsea, le milieu de terrain merengue a écarté cette possibilité : «Bien sûr que je serai ici la saison prochaine».

Man United espère toujours Ronaldo
Malgré le départ en retraite de Sir Alex Ferguson en fin de saison, le club de Manchester United n’a pas perdu espoir de récupérer le Portugais Cristiano Ronaldo. En effet, David Gill, le directeur général de Manchester United, se serait entretenu dans la capitale espagnole avec Jorge Mendes, l'agent de CR7, pour évoquer la possibilité d'un transfert estival de la star merengue, selon le Daily Mail. Néanmoins, l’adjoint de Mourinho, Aitor Karanka, a tenu à nier la possibilité d’un départ de CR7, comme l’a rapporté As : «Le coach a déjà répondu à la question à propos du futur de Ronaldo. Ici, à Madrid c’est l’endroit idéal pour lui, et pour le Real c’est parfait de pouvoir le compter parmi ses joueurs. Le genre de joueur qu’il est et le club où il joue sont deux choses qui se complètent bien. Chacun en tire son parti. Il va continuer de s’améliorer», a déclaré le bras droit de Mourinho concernant la situation de Cristiano Ronaldo.

AS Rome

it dit non au Real Neymar aura n Sport, la pépite brésilienne Neymar aurait
Selon le quotidie Real Maaffirmé son refus de négocier avec les émissaires du la maison drid, qui ont tenté de le persuader de rejoindre que le blanche au détriment du club catalan du Barça. Alors pas imReal Madrid aurait proposé plus d’argent, cela n’aurait l europressionné Neymar qui souhaite découvrir le footbal coup dur péen avec un seul club : le rival barcelonais. Un vrai le papour le président Florentino Perez, qui a souhaité mettre l’esquet pour enrôler le joyau de Santos, histoire de gagner time des supporteurs merengue.

De nouveau humilié face au Real Madrid (62), Malaga qui a concédé sa quatrième défaite en six matches, mercredi, est en train de connaitre une fin de saison très compliquée, depuis sa fameuse élimination en quart de finale de la Ligue des Champions, face au Borussia Dortmund, dans le temps additionnel. Manuel Pellegrini, entraîneur du club, s’est montré fataliste après ce nouveau revers : «Pour disputer la Ligue des champions, il faut être dans une certaine réalité que nous n'avons pas eue. La fin de saison est réellement compliquée à de nombreux points de vue, a-til déclaré. La réalité est que cette équipe n'avait aucune possibilité de se qualifier pour la prochaine Ligue des champions, encore moins en jouant la compétition cette année. Les conditions ne sont pas celles des quatre meilleures équipes d'Espagne et l'année prochaine est une inconnue.» A travers ces propos, l'entraîneur des Andalous évoque sans aucun doute l'attente, dans laquelle se trouve Malaga, du verdict du Tribunal arbitral du sport, qui doit décider aux alentours de juin si l'interdiction de disputer la prochaine compétition européenne imposée à Malaga est maintenue. Cette sanction avait été prononcée en décembre 2012 par l'UEFA au nom du fairplay économique.

Monaco songe à Matri

City pense à Papadopoulos à la place de Kolo Touré

Manchester City

Souvent remplaçant ces deux dernières saisons, le défenseur Kolo Touré devra quitter Man City cet été. Le Citizen ne manque d'ailleurs pas de courtisans puisque Monaco, Galatasaray et Fenerbahçe ont été récemment annoncés sur les rangs, alors que le Milan AC peut aussi devenir un excellent point de chute, pour l’ancien Gunner. Pour pallier ce départ, les Citizens se sont renseignés auprès de Schalke 04 concernant la disponibilité du défenseur grec Kyriakos Papadopoulos. Déjà approché par Man United et Liverpool, celui qui possède une clause libératoire qui s’élève à 22.5 M€, est arrivé à Schalke en 2010 en provenance de l’Olympiakos. Il compte 57 matches et 3 réalisations en Bundesliga.

Toujours lié à Man City, l’attaquant paraguayen, Roque Santa Cruz, auteur d’une saison très honorable avec Malaga, devra quitter l’Espagne à la fin de son prêt, en rejoignant le championnat brésilien, où des clubs comme Botafogo ou Flamengo sont prêts à l’accueillir. En plus de l’attaquant de 31 ans, le portier remplaçant Costel Pantilimon a décidé de quitter le club en fin de saison, lui qui ne veut plus se contenter d’un simple rôle de doublure de Joe Hart, comme il l’a affirmé auprès de Sky Sports : «Je suis heureux à City, mais c'est normal que je veuille jouer. Tout le monde sait qu'à la fin de la saison, je veux partir.»

Vers le départ de Santa Cruz et Pantilimon

Pas de transfert en vue pour Lamela
Courtisé par les plus grands clubs européens, le jeune attaquant argentin de l’AS Rome, Erik Lamela, devra poursuivre l’aventure avec le club romain la saison prochaine, puisque la direction a décidé de le déclarer intransférable selon Sky Sport 24. Auteur de quinze buts cette saison en Serie A, l’ancien joueur de River Plate est sous contrat jusqu’en juin 2016, et devra donc briller la saison prochaine en compagnie de Totti, avant d’envisager de franchir un nouveau cap dans sa jeune carrière.

Gignac «J’aurai pu faire une saison encore meilleure»
OM

De nouveau très brillant et élément clé dans l’excellent parcours réussi jusqu’à présent par les coéquipiers de Foued Kadir, l'attaquant André-Pierre Gignac estime qu'il aurait pu faire mieux sans une vilaine blessure au pied en octobre dernier : «Il y a eu un départ canon autant personnellement que collectivement. On avait pris beaucoup de points et j'avais marqué pas mal de buts. Malheureusement, j'ai eu une blessure qui a duré deux mois et, avec ce type de blessure, il faut pratiquement deux mois pour revenir à son meilleur niveau. (...) C'est dommage car sans cette blessure j'aurais pu faire une saison encore meilleure que celle que je réalise, mais je suis quand même satisfait», a confié l'ancien Toulousain sur le site officiel de l'OM.
QUOTIDIEN SPORTIF ANNEXE DE PANORAMA

De nouveau battu par la Lazio Rome (1-3), mercredi en Serie A, l'Inter Milan a laissé échapper son dernier espoir d'une qualification européenne, même pour la Ligue Europa. Une véritable déception pour le big boss Massimo Moratti, qui dans un entretien accordé à La Gazzetta dello Sport, a évoqué le cas de l’entraineur actuel Andrea Stramaccioni : «Le coach a bien fait les choses jusqu'à un certain point. Il y a eu après des épisodes qui l'ont mis dans une situation délicate, notamment les blessures, a indiqué le président milanais. Il est par conséquent difficile de le juger en termes négatifs.» Lié jusqu'en 2015 avec l'Inter Milan, le technicien de 37 ans risque de partir bien avant la fin de son contrat. Contact@lebuteur.com
Pour vos insertions publicitaires, contactez notre service publicité. Tél : 021 73 14 37 / Fax : 021 73 14 17 ou bien contactez lʼANEP : 1, avenue Pasteur - Alger Tél : 021 73 76 78 Fax : 021 73 95 59 / Télex : 56150

Moratti reste flou concernant Stramaccioni

Inter Milan 

Tél. (021) 73-24-03 / Fax : (021) 73-16-47 Maison de la Presse Tahar Djaout 01, Rue Bachir Attar - Alger e-mail : lebuteurdz@yahoo.fr
Directeur de la publication : Boussaâd Kahel - Rédacteur en chef : Mohamed Saâd - Rédacteur en chef adjoint : Ali Hamouche - Rédaction : Achour Aït Ali, Noureddine Benazzou, Tarek Bouchikhi, Adel Cheraki, Nacym Djender,Moumen Aït Kaci Ali, Saïd Djoudi, Saïd Fellak, Kamel Manane, Abdelbasset Mogdad, Hamza Rahmouni, Nacer Eddine Ratni. Imprimerie : Centre : SIA - Ouest : SIO - Est : SIE / Distribution : Entreprise Nationale de Distribution.

N° 2280 Vendredi 10 mai 2013

Mathieu, la nouvelle cible en défense A quelques semaines avant l’ouverture du marché des transferts estival, le Barça
souhaite en priorité recruter un défenseur central. Selon le quotidien catalan El Mundo Deportivo, le Français Jérémy Mathieu ferait partie de cette liste prestigieuse de défenseurs susceptibles d'évoluer la saison prochaine au Camp Nou. Les émissaires barcelonais ont souvent été aperçus à Mestalla cette saison, pour suivre le gardien Guaita, mais aussi le polyvalent défenseur français. Sous contrat jusqu'en 2014 avec le FC Valence, le footballeur de 29 ans pourrait prochainement prolonger son bail de deux saisons supplémentaires avec le pensionnaire de Mestalla, sauf que l’intérêt du Barça risque de chambouler totalement les plans de carrière de l'ancien joueur de Sochaux et Toulouse, présent en Espagne depuis 2009.

Barça

Coup d’œil International

21

Chelsea drague aussi

Dortmund

Lewandowski

Liverpool prêt à lâcher Reina au Barça
Sous contrat jusqu'en juin 2016 avec Liverpool, Pepe Reina aurait de grandes chances de quitter Anfield à l'occasion du mercato estival.A la recherche d'un gardien pour remplacer Victor Valdes, partant cet été, le Barça pourrait trouver son bonheur du côté de l'Angleterre, ou selon El Mundo Deportivo, Liverpool serait prêt à céder Pepe Reina aux Blaugrana en cas de belle offre. Pour convaincre le club de la Mersey, les Catalans prépareraient une offre de 10,6 millions d'euros, alors que la direction du club anglais demanderait 15 millions d'euros.

Devenu l’un des attaquants les plus courtisés en cette fin de saison, après son fameux quadruplé inscrit en demi-finale de la Ligue des Champions face au Real Madrid, l’attaquant Robert Lewandowski est dans le viseur du Bayern Munich, Manchester United, mais aussi de Chelsea selon le Daily Express. En effet, les Blues souhaitent désormais recruter l’international polonais, à la place de Radamel Falcao, l'attaquant colombien de l'Atletico Madrid. Meilleur buteur de Bundesliga avec 23 réalisations, Robert Lewandowski est sous contrat jusqu'en 2014 avec le finaliste de la Ligue des Champions.

Ajax

Au lendemain de l’annonce de la retraite en fin de saison d’Alex Ferguson, Manchester United a désigné jeudi l’entraîneur d’Everton, David Moyes, pour lui succéder. Un Écossais pour remplacer un autre Écossais. Favori depuis l'annonce du départ de Sir Alex Ferguson de Manchester United, David Moyes a paraphé vendredi un contrat de six ans avec le club mancunien. Plus tôt dans la journée, il avait annoncé à son club d'Everton qu'il ne prolongerait pas son contrat avec les Toffees. Moyes prendra ses fonctions le 1er juillet prochain et c'est bien sur les conseils de Ferguson en personne que le board des Red Devils a choisi celui qui entrainait le club de Liverpool depuis maintenant 11 ans. Le futur entraîneur des Red Devils a tenu à remercier les fans d'Everton qui ont eu un «grand rôle et rendu mes années à Goodison Park si agréables. Je les remercie de tout mon cœur pour leur soutien, ainsi que les joueurs, pour ce qu'ils m'ont donné. Everton sera toujours dans mon cœur». Le natif de Glasgow s'est également exprimé sur sa nomination : «C'est un grand honneur d'avoir été choisi pour devenir le prochain entraîneur de Manchester United. Je suis ravi que Sir Alex m'ait recommandé pour le poste. J'ai beaucoup de respect pour ce qu'il a fait pour le club et le football en général. Je sais à quel point ce sera difficile de succéder au meilleur manager de l'histoire, mais l'opportunité d'entraîner Manchester United ne se présente pas deux fois dans une vie. Je suis vraiment impatient de débuter cette nouvelle aventure». Ecossais comme Sir Alex, le technicien de 50 ans va récupérer le lourd héritage que lui laisse Ferguson à MU.

Moyes nouveau manager des Red Devils

Manchester United

Chelsea

Prêté en janvier dernier à l'Ajax Amsterdam jusqu'à la fin de la saison, Isaac Cuenca a réussi à retrouver une place de titulaire et un temps de jeu, lui qui n’était qu’un simple joker au Barça, à cause de l’énorme concurrence au club catalan. Selon le quotidien Marca, l’attaquant de 22 ans souhaite poursuivre l’aventure chez le récent champion des Pays-Bas, sauf que le Barça, qui prend à sa charge 70 % du salaire du joueur, ne souhaite pas faire un effort supplémentaire sur cette question.

Vers un nouveau prêt de Cuenca

Sakho «Ce serait

PSG

Lampard prêt à snober la MLS Libre de tout engagement en fin
de saison, le milieu de terrain Franck Lampard aura le choix du roi, de choisir tranquillement sa future destination, en possédant d’ores et déjà une offre en or de l’ancien club de David Beckham en Major League Soccer, à savoir Los Angeles Galaxy. Mais selon le Daily Mirror, l’international anglais ne sera pas contre l’idée de tout abandonner, pour rester une nouvelle saison chez les Blues, surtout en cas du retour de José Mourinho cet été, qui tient beaucoup à la présence de l'homme aux 201 buts avec les Blues, présent depuis 2001 avec Chelsea.

Benitez : « Garder l’œil sur Hazard »
Touché de nouveau au mollet, lors du grand choc entre Chelsea et Tottenham (2-2), mercredi soir, le brillant milieu de terrain belge, Eden Hazard, risque de louper quelques matches en cette fin de saison, au grand désarroi de son entraineur Rafael Benitez : «Nous sommes un peu inquiets pour lui et nous devons garder l'œil sur lui. Il a un problème au mollet. Hier, il boitait un peu, mais je pense que ça va aller», a affirmé hier l’ancien manager de Liverpool en conférence de presse.

Une fois la saison terminée, le PSG devra connaitre un véritable chantier en matière des transferts, et notamment dans la case des départs. Pas vraiment le premier choix dans l’axe de la défense, l’ancien capitaine d’équipe parisien, Mamadou Sakho se demande en effet ouvertement s’il doit continuer ou pas avec son club formateur, alors que Carlo Ancelotti préfère clairement la paire AlexSilva pour les gros matchs : «C’est sûr, ce serait dommage que je parte, j'en ai conscience, mais après dans le football il faut discuter avec ses dirigeants pour voir les ambitions de chacun et voir ce que l'on veut faire du joueur et si on compte sur lui. Après, moi il n'y a pas de problème à ce niveau-là, c'est pour ça que je dis toujours que pour mon cas personnel, ça se décidera dans les bureaux cet été. Mais le plus important pour moi aujourd'hui, c'est de vraiment fêter le titre. Avec Paris, ça fait 19 ans qu'on n'a pas eu ce trophée au Parc des Princes et ça me tient vraiment à cœur», a confié Mamadou Sakho à Orange Sport.

dommage que je parte»

Ferguson : « Nous nous sommes entendus à l'unanimité sur David Moyes »
Sir Alex Ferguson s’est exprimé sur le site de Manchester United sur la nomination de David Moyes au poste d’entraîneur : «Lorsque nous avons discuté des candidats que nous estimions avoir les bons attributs, nous nous sommes entendus à l'unanimité sur David Moyes, explique Sir Alex Ferguson. David est un homme d'une grande intégrité avec une solide éthique de travail. J'ai admiré son travail pendant une longue période et je me suis approché de lui dès 1998 pour le poste de manager adjoint ici. Il était un jeune homme, alors au début de sa carrière, et il a depuis continué de faire un travail magnifique à Everton. Il n’y a pas de doutes qu'il possède toutes les qualités que l'on peut attendre d'un entraîneur de ce club.»

Rooney « n'est pas à vendre »
Selon Sky Sports, Wayne Rooney, l'attaquant de Manchester United, souhaiterait changer d'air. Malgré un contrat qui court jusqu’en juin 2015, le buteur mancunien aurait des envies d’ailleurs. Alors que selon la presse anglaise, Rooney aurait informé son entraîneur Alex Ferguson de son désir de quitter le club, il y a deux semaines, le club a annoncé qu’il n’est pas à vendre, démentant ainsi les rumeurs de départ de l’international anglais, courtisé par le Bayern Munich, le PSG, et même Chelsea.

Malgré une brillante qualification à la prochaine Ligue des Champions, le Napoli se prépare tout de même à connaitre un été assez agité, avec le départ presque officiel de son buteur vedette, Edinson Cavani, mais aussi d’un changement d’entraineur, puisque Walter Mazzarri n’est pas sur de rester sur le banc la saison prochaine. Un flou total, qui inquéte le milieu de terrain Marek Hamsik. «C'est difficile d'imaginer le Napoli sans Edinson Cavani, ni Walter Mazzarri. Nous perdrions un joueur qui a marqué plus de 100 buts et un entraîneur qui a fait de nous des prétendants au Scudetto.» Et d'ajouter : «J'espère que Mazzarri et Cavani ne partiront pas. Comme ça, nous pourrions construire un grand Napoli. Depuis trois ans, nous obtenons de grands résultats et nous voulons poursuivre sur cette voie».

«Difficile d’imaginer le Napoli sans Cavani et Mazzarri »

Hamsik

Naples

22

Le Buteur n° 2280 Vendredi 10 mai 2013

V SA utile

OIR

Détente
QCM
a- Gavin Newsom b- City By The Bay

In

Le chapitre 14, Section 1211 du Code pénal américain rend illégal pour les citoyens américains d'avoir tout contact avec des extraterrestres.

r e-mail : Réagissez à cette page pa ur.com jeux-sante@lebute

Sudoku n° 1230

Comment se nomme le célèbre pont de San Francisco ?
c- Golden Gate Bridge

Denzel Washington Morgan Freeman

L’intrus
Qui c’est ?

Mel Gibson

LS V
eaviez-

Will Smith

ous ?

Pourquoi dit-on «frappe chirurgicale»?

M
E

éli Débusquez 2 grands acteurs dont les noms élo ont été mélangés :

Paris de l’Orient

NEGABORGBINNI

Charade
- Mon 1er est le petit de la biche - Mon 2e est un récipient dans lequel on boit du café, du thé... - Mon 3e est un insecte qui se plante dans notre peau - Mon tout est un adjectif qui veut dire merveilleux, super

Devinette
Quel est le comble dʼun imprimeur ?

Comment le jouer
La règle est simple. Tout ce que vous devez faire cʼest de compléter la grille de sorte que chaque rangée et colonne de la grille et chaque boîte 3x3 contiennent les numéros de 1 à 9.

Une frappe chirurgicale est une attaque militaire qui a pour but de décimer seulement des cibles militaires sans causer de dégâts à la population civile ni aux villes, véhicules et immeubles n'entrant pas dans la cible. Il s'agit en général d'un bombardement stratégique fait à haute altitude. L'origine de cette technique viendrait d'un livre nommé «la maitrise de l'air» écrit par le général italien Giulio Douhet. Elle aurait été appliquée pour la première fois par le pentagone pendant la première guerre du Golfe.

nigme

Qui a dit ?
«Le rang ne confère ni privilège ni pouvoir. Il impose des responsabilités.»
Nelson Mandela Martin Luther King Margaret Tatcher Louis Armstrong

De qui s’agit-il ?
Identifiez cette caricature

Le papa est en prison, la fille pleure devant un hôtel et la maman est satisfaite.

C’est un chanteur

Mots fléchés n° 1679

Ce

jour-là

1871 : Le traité de Francfort met fin à la guerre franco-allemande de 1870-1871. 1940 : Déclenchement du Plan jaune par l'Allemagne nazie : invasion de la Belgique, de la France, du Luxembourg et des Pays-Bas 1963 : Premier 45 tours des Rolling Stones.

Humour… 
- Papa, papa ! crie le petit Rachid. - Enfin, Rachid, tu sais que, lorsqu'il y a des invités, tu ne dois parler que si l'on t'interroge ! dit le papa. - Dans ce cas, demande-moi vite si maman est tombée dans l'escalier !  - Celsius présente son invention à l'Académie des sciences : - Voici l'outil qui va permettre de connaître la température à tout moment : le thermomètre ! Brouhaha dans l'assemblée : tout le monde trouve ça ridicule et sans intérêt. Un scientifique se lève : - Monsieur Celsius, votre thermomètre, vous savez où vous pouvez vous le mettre !

La photo du jour
c- Golden Gate Bridge

Sudoku n° 1230

Beyrouth

Qui cʼest ?
Prince

De qui Sʼagit-il ?
Fantastique (faon - tasse - tique)

Charade

S olution des jeux…

QCM
Mel Gibson : les trois autres sont des acteurs noirs. Avoir un bon caractère pour faire une bonne impression.

Devinette Enigme

Ils jouent au Monopoly !

Louis Armstrong

Qui a dit ?

Gabin et Borgnine

Méli-Mélo

Lʼintrus

par e-mail : Réagissez à cette page ur.com ute leb té@ jeux-san

Numéros utiles
■ SAMU : (021) 23.50.50 ■ Urgences médicales : 115 ■ Protection civile : (021) 71.14.14 ■ Sûreté wilaya : (021) 73.00.73 ■ Gendarmerie : (021) 76.41.97 ■ Centre antipoison : (021) 97.98.98 ■ Dépannage gaz : (021) 67.59.81 ■ Dépannage électricité : (021) 67.24.52 ■ Service des eaux : (021) 67.50.30 ■ Personnes en difficulté ou en détresse : N° Vert : 15-27

D écra ssage
Le proverbe du jour

Le Buteur n° 2280 Vendredi 10 mai 2013 Prévisions météo pour Alger et ses environs
Horaires des prières
29 Djoumadi a thani 1434

23

VENDREDI
ASSEZ ENSOLEILLÉ

SAMEDI
ASSEZ ENSOLEILLÉ

Vendredi
Dohr Asr Maghreb Icha : 12h44 : 16h33 : 19h47 : 21h17 : 04h03 : 05h44

«Chacun a ses manies, et qui croit n'en pas avoir en a plusieurs»
(Proverbe suisse)

Samedi
Fedjr Chourouk

Matin : 18 °C A-M : 27 ° C Vent : 14 km/h Direction : N.W.

Matin : 17 °C A-M : 26 ° C Vent : 18 km/h Direction : N.

ACTUEL

6 habitudes pour une saine glycémie
Adoptez ces habitudes pour maintenir votre glycémie à un niveau sain.

Une ville chinoise compte sur une meute de chiens pour pressentir l'arrivée d'un tremblement de terre, au grand dam des voisins réveillés la nuit par leurs aboiements, a-ton appris mardi auprès d'un responsable. L'agence sismologique de la ville de Nanchang, capitale de la province orientale du Jiangxi, élève et garde ces chiens car ils "se comporteront de façon anormale à l'arrivée d'un tremblement de terre", et ce parfois jusqu'à dix jours en avance, a assuré à l'AFP un responsable de la municipalité, M. Song. Ses services ont recours à ces quadrupèdes à la demande des autorités provinciales, a-t-il ajouté, précisant que des poulets ou des canards pouvaient aussi jouer ce rôle d'alerte. Les voisins de l'agence, beaucoup moins convaincus de la mission salutaire canine, se plaignent eux du vacarme nocturne causé par les aboiements de la meute.

Chine : des chiens pour prédire les séismes

1

Indonésie : le gouverneur de Jakarta rend une guitare offerte par Metallica
Le gouverneur de la capitale indonésienne Jakarta, fan de heavy metal, a remis une guitare offerte par le groupe américain Metallica aux autorités anticorruption, qui vont s'assurer que ce cadeau ne présentait pas "un conflit d'intérêt", ont indiqué ces autorités mardi. Joko Widodo était apparu radieux à la télévision la semaine dernière, brandissant la guitare que lui avait donnée Robert Trujillo, de Metallica, signée du musicien et portant l'inscription "Continue de jouer! Une guitare cool et funky!". Mais la Commission d'éradication de la corruption a indiqué que Widodo, qui joint d'une réputation sans tâche dans un pays où la corruption est largement répandue, leur a remis l'instrument. "Nous allons nous assurer qu'il n'y ait pas de conflit d'intérêt ou que (ce cadeau) n'a pas donné lieu à des faveurs", a déclaré à l'AFP le porte-parole de la commission Johan Budi.

- Gardez votre glycémie à lʼœil Si, comme neuf millions de Canadiens qui en sont atteints ou sont pré diabétiques, vous vivez avec le diabète, l'un de vos défis est de maintenir votre glycémie sous contrôle. Même le plus vigilant dʼentre nous peut se laisser aller à des habitudes occasionnelles malsaines, dont le gain de poids ce qui, pour un diabétique, peut avoir de graves conséquences. Chez les Canadiens atteints de cette maladie, 90 % souffrent de diabète de type 2, qui peut souvent être contrôlé par des changements de mode de vie. Adopter une seule de ces huit habitudes, de manière quotidienne ou hebdomadaire, aidera à maintenir votre glycémie et votre taux d'insuline aux niveaux adéquats.

a un effet important sur la glycémie et l'insuline. Allez au lit et réveillezvous à la même heure, chaque jour, afin de toujours prendre assez de repos. -Passez au décaféiné Si vous ne pouvez pas résister à manger un croissant ou un beignet, le matin, buvez du café décaféiné avec celui-ci. Des chercheurs britanniques ont découvert que la combinaison café décaféiné et sucre simple réduit l'augmentation de la glycémie que les friandises seules entraînent. Le café avec caféine n'a pas présenté le même avantage, car si les substances végétales du café ordinaire ralentissent la vitesse à laquelle les intestins absorbent le sucre, la caféine retarde sa distribution aux muscles, le gardant ainsi dans le sang plus longtemps.

Recettes Tapenade aux olives vertes

5

2

-Mettez l'accent sur la détente Prenez 10 minutes chaque jour pour tendre, puis relâcher les muscles de votre corps, de vos orteils à vos yeux. Une étude portant sur 100 personnes ayant une glycémie élevée a révélé que cette méthode de soulagement du stress lʼavait améliorée significativement. -Marchez un peu tous les jours

Au cours dʼune étude américaine importante, il a fallu seulement 1,5 km de marche par jour pour réduire le risque de mourir du diabète de plus du tiers. Croyez-le ou non, si vous marchez environ 10 km par semaine, vous serez 34 % moins susceptible de mourir d'une maladie cardiaque, la principale cause de décès chez les personnes atteintes de diabète et près de 40 % moins susceptibles de mourir dʼune maladie liée au diabète. Et pourquoi? Marcher rend vos cellules plus réceptives à l'insuline, ce qui entraîne un meilleur contrôle de la glycémie. Cela élève également le niveau de bon cholestérol. 

150 gr d'olives vertes dénoyautées 3 filets d'anchois 1 cuillère à café de câpres 2 tomates cerise 3 cuillères à café d'huile d'olive 2 gousses d'ail 1 filet de jus de citron Une pincée de poivre
1-Écraser l'ail. Tout mettre dans votre bol mixeur et mixer le tout. 2-Transvaser dans un petit bocal. 3-Vous pouvez également rajouter une cuillère à soupe d'amande hachée pour adoucir l'acidité des câpres et surtout pour les végétariens, il est possible de le faire en retirant les anchois. Idéal pour toaster du bon pain rustique maison.

6

3

4

-Prenez huit heures de sommeil chaque nuit De nombreuses études ont démontré que la privation de sommeil

-Augmentez votre résistance Essayez de mettre à votre horaire au moins une session dʼentraînement par semaine. Plus votre masse musculaire est importante, plus votre corps brûle efficacement le glucose (sucre) qui, ainsi, séjourne moins longtemps dans votre sang. Qui plus est, votre séance vous donnera de l'énergie pour le reste de la semaine.

13 conseils pour éviter le cancer
Limiter la viande rouge et les graisses trans, surveiller son poids ou encore débusquer les produits cancérigènes qui nous entourent : voici 13 conseils pour faire baisser ses risques de cancer au quotidien.

Faire dégonfler des pieds
Quand il fait chaud pas mal de personnes ont les pieds qui gonflent et cʼest très gênant. On peut les faire dégonfler facilement. Il faut faire une infusion de sureau, la mélanger à de lʼeau froide et du gros sel. Faire un bain de pieds dans ce mélange pendant un quart dʼheure.

A

stuce

pratiquez une activité physique régulière
gènes dans le système digestif. Elle diminue aussi le risque de cancer du sein, de lʼutérus et de la prostate par son influence sur le métabolisme et les hormones. En pratique : Un niveau très léger dʼactivité physique a déjà un effet très notable sur le risque de

People

Jeanne Cooper, l'actrice des Feux de l'Amour décédée Après la bonne nouvelle
vient la mauvaise ! Jeanne Cooper, l'actrice américaine qui a interprété pendant trois décennies le personnage de Katherine Chancellor dans les séries Les Feux de l'Amour et Amour, Gloire, et Beauté est décédée ce mercredi 8 mai. C'est son fils, l'acteur Corbin Bernsen, qui a annoncé la nouvelle sur son compte Facebook : «Ma mère s'est éteinte paisiblement dans son sommeil ce matin, alors que ma sœur se tenait à ses côtés.» En effet, cela faisait déjà quelques semaines que Jeanne se trouvait à l'hôpital, au Cedar Sinai Hospital de Los Angeles. Elle avait été hospitalisée à de nombreuses reprises suite à une infection contractée en début d'année. Née le 25 octobre 1928 en Californie, Jeanne Cooper est apparue pour la première fois dans le célèbre soap opéra en 1973, et a été récompensée par deux Emmy Awards, en 2004 et 2008. Une actrice qui a marqué le monde de la télévision ainsi que de nombreuses générations ! Elle nous manquera.

Lʼactivité physique diminue les risques dans des proportions importantes. Elle réduit lʼobésité, cause importante de cancer. Lʼactivité physique agit directement sur le cancer du côlon. Elle accélère le transit et raccourcit la présence dʼéléments potentiellement cancéri-

cancer. Une heure de marche par semaine diminue le risque de décès par cancer du sein de 20 % chez les femmes qui ont déjà une tumeur. Plus lʼexercice est régulier, intense et prolongé, plus le bénéfice est important.

Question
On peut savoir si un aliment est encore
contaminé par une bactérie nuisible en le regardant, en le sentant ou en le goûtant. En cas de doute, jetez-le !

Demain : Protégez-vous du soleil

News
Santé

Les chercheurs de l'Ecole de santé publique de Berkeley ont testé 32 différents types de rouge à lèvres et de gloss que l'on trouve en général dans les allées des magasins de cosmétiques. Ils y ont détecté un grand nombre de métaux -du cadmium, de l'aluminium, du manganèse ou du chrome qu'on a plus l'habitude de voir cités pour la fabrication des batteries que de cosmétiques. Ces métaux sont présents en quantité suffisamment importante pour alerter les chercheurs sur un possible problème de santé. Etant donné que l'on ingère (ou que l'on transfère, en embrassant par exemple) une partie de ce que l'on met sur nos

Des métaux toxiques salubre en le sentant Vous ne pouvez pas dans les rouges à lèvres FAUX savoir si un aliment est
lèvres, cette découverte est une mauvaise nouvelle puisque l'aluminium est toxique pour les poumons et que le chrome est cancérogène. Le manganèse, enfin, a des effets toxiques sur le système nerveux. La principale auteure de l'étude, S. Katharine Hammond, professeure en santé environnementale, estime que les niveaux de métaux trouvés, bien que peu élevés, pourraient avoir un effet sur le long terme. Pour S. Katharine Hammond, ces niveaux devraient alerter les autorités de régulation, en particulier parce que cela peut se révéler dangereux pour de jeunes enfants qui ingèreraient de ces produits en jouant avec...

Le

Un poisson tropical géant pêché au large des côtes californiennes
Pesant près de 57 kilos et mesurant pas loin de 2 mètres, ce poisson, véritable mastodonte des mers, a réussi à faire il y a quelques jours le bonheur d'un pêcheur californien. C'est en allant pêcher au large des côtes de la Californie du Sud que le capitaine Jeff Patrick et son équipe ont en effet eu la surprise de tomber nez à nez avec un Lampris guttatus, un poisson tropical que l'on rencontre d'avantage au large de l'ile d'Hawaï. La semaine dernière, le capitaine Jeff Patrick et son équipe décident d'aller faire un tour en mer histoire de tenter d'aller attraper quelques sardines. Seulement, tous ignorent qu'ils ne reviendront pas au port avec lesdits poissons, mais plutôt avec un spécimen d'une toute autre catégorie. Poisson que l'on rencontre d'ordinaire au large de l'archipel d'Hawaï, le Lampris guttatus ou encore appelé "lampris-lune", "saumon des dieux" ou "opah", est une espèce de poisson de grande taille (jusqu'à 2 m) qui évolue généralement dans les profondeurs. Le corps plat tirant vers les teintes bleues et rouges brillantes, ce poisson d'envergure possède également une chaire très appréciée des gastronomes qui aiment le consommer en sushi et sashimi. Si ce poisson cosmopolite a pu par le passé être observé dans à peu près toutes les mers du globe, retrouver un tel spécimen dans les eaux de la Californie du Sud reste toutefois exceptionnel. Tout comme cette prise au large de L'Île-d'Yeu en Vendée où un spécimen identique de 38 kg avait été pêché il y a quelques années.

C hiffre du jour

2m

15:30 Questions pour un champion 16:00 Les Alpes vues du ciel 17:00 TV5MONDE, le journal 17:25 Le journal de l'économie 17:30 L'invité 17:40 Roxy 18:05 A table ! 18:35 Tout le monde veut prendre sa place 19:30 Journal (France 2) 20:00 Kassav' 30 ans 22:00 TV5MONDE, le journal 22:10 Journal (RTS) 22:40 Le journal de l'économie 22:50 Visa pour l'aventure 00:25 TV5MONDE, le journal Afrique 00:40 Acoustic 01:05 La vie en vert

14:45 Le flic de Beverly Hills 2 16:25 Bienvenue chez nous 17:20 Une famille en or 18:05 Money Drop 18:50 Nos chers voisins 19:00 Journal 19:30 Toi toi mon toit 19:35 Trafic info 19:37 Météo 19:42 Après le 20h, c'est Canteloup 19:50 Les experts : Miami 20:35 Les experts : Miami 21:25 Les experts : Miami 22:20 Vendredi, tout est permis avec Arthur 00:05 Confessions intimes 02:00 Trafic info 02:05 50mn Inside 03:00 Reportages 03:30 Musiques 03:50 Très chasse, très pêche

12:52 Consomag 13:00 Toute une histoire 14:05 Les diamants sont éternels 16:08 Côté Match 16:10 Le jour où tout a basculé 16:25 Par amour 16:50 CD'aujourd'hui 16:55 On n'demande qu'à en rire 17:40 Mot de passe 18:25 N'oubliez pas les paroles 19:00 Journal 19:40 Histoire d'un rêve 19:42 Emission de solutions 19:45 Candice Renoir 20:35 Candice Renoir 21:30 Ce soir (ou jamais !) 23:20 Tirage de l'Euro Millions 23:25 Mon Taratata à moi 00:58 Dans quelle éta-gère

11:40 Météo 11:45 Le 12.45 12:05 Scènes de ménages 12:40 Météo 12:45 La loi de Goodnight 14:40 Un été en Louisiane 16:35 Un dîner presque parfait 17:45 100 % mag 18:40 Météo 18:45 Le 19.45 19:05 Scènes de ménages 19:50 NCIS : Los Angeles 20:40 NCIS : Los Angeles 21:30 NCIS : Los Angeles 22:20 NCIS : Los Angeles 23:05 Sons of Anarchy 23:55 Justified 00:45 Justified 01:35 Météo 01:40 M6 Music

N° 2280 VENDREDI 10 MAI 2013

Publicité

Anep : 521833 - Le Buteur du 10-05-2013

Sign up to vote on this title
UsefulNot useful