You are on page 1of 4

Tourisme en Aquitaine

La France est le pays le plus visité au monde. Chaque région apporte son charme spécifique au pays. Ici, nous allons plus particulièrement nous intéresser à l'Aquitaine, une région du SudOuest de La France.

I/ L'importance du tourisme en Aquitaine

L'Aquitaine est constitué de quatre départements: la Dordogne, le Lot-Et-Garonne les Landes et les

Pyrénées-Atlantiques, chacun attirant un grand nombre de touristes par leur patrimoine culturel. En effet on y trouve les plus beaux vestiges du paléolithique dont la grotte de Lascaux, et de nombreux petits villages ayant conservé l'architecture médiévale. C'est notamment la région où l'on trouve le plus de château fort, et des villes tel que Bordeaux attraits aussi pour leur charme de la Belle Epoque ( XVIII ème s. ). La côte Basque compte elle aussi de nombreux touristes chaque années dans ses nombreux campings et hôtels.

II/ L'évolution du tourisme Aquitain entre 2006 et 2007
En Aquitaine, avec 17,7 millions de nuitées de mai à septembre 2007, la fréquentation touristique diminue de 2% par rapport à 2006.

A/ L'hôtellerie a ) Les français
Au niveau Aquitain, la fréquentation progresse de 1,6 % dans l’hôtellerie avec 5 millions de nuitées de Mai à Septembre 2007. Contrairement à la saison 2006, les Français ont contribué à la hausse de la fréquentation hôtelière, mais de façon moindre que les touristes étrangers (1 % contre 3 %).

b) Les étrangers
En Aquitaine, les étrangers ont été proportionnellement plus nombreux en 2007 dans les campings et dans les hôtels. En effet elle est très présente et participe donc fortement à cette hausse de la fréquentation hôtelière notamment en Gironde ( ses nuitées augmentent de 12% )et dans le Lot-Et-Garonne. Le salon de Vinexpo en juin, la Coupe du monde de rugby en septembre, le classement de Bordeaux au patrimoine de l’Unesco concourent certainement à ces excellents résultats. L’origine des touristes étrangers logeant dans les hôtels aquitains varie peu d’une saison à l’autre. Ils sont à 80%européens, les plus nombreux étant les Britanniques, suivis des Espagnols et des Allemands.

B/ L'hôtellerie de plein air a ) Les français
La baisse de la fréquentation touristique en Aquitaine en 2007 est dû à la baisse de la fréquentation des campings (- 3,6%) plus affectés par le mauvais temps, avec 12,7 millions de nuitées de Mai à Septembre 2007. Le déficit des nuitées de la clientèle française par rapport à la saison 2006 s’élève à 4,4%, principalement réparti en juillet et août. La hausse des nuitées de septembre (+ 3 %) de cette clientèle ne compense pas les pertes enregistrées en début de saison.

b) Les étrangers
Le nombre de nuitées des touristes étrangers diminue de 2% sur l’ensemble de la région. Les

départements de Lot-et-Garonne et des Pyrénées-Atlantiques présentent des résultats nettement moins bons qu’en 2006, respectivement – 13% et - 18 %. La fréquentation étrangère des campings de la Dordogne progresse de 3 %, alors que celle de la Gironde se maintient (+ 1 %). La part des Européens dans la clientèle étrangère des campings de la région est encore plus forte que dans l’hôtellerie (99 %). Ils viennent d’abord des Pays-Bas, puis d’Allemagne et ensuite du Royaume-Uni.

Conclusion 2007-2008 :

La baisse mise en évidence de 2006 à 2007 ( -2 % ) se prolonge en 2008 notamment à cause de la crise économique. En effet, dans les hôtels aquitains, durant la saison d'été, le taux d'occupation par les français tout comme les étrangers est passé de 66,4 à 64,9, soit un écart de -1,5 points. De même dans les campings, le taux d'occupation a diminué passant de 33,2 à 32,9, soit un écart de -0,3 point. Cette baisse se retrouve donc à travers le nombre de nuitées durant la saison d'été avec 4793,9 nuits dans les hôtels en 2008 contre 4969,4 nuitées en 2007. Autant

III/ Les causes de l'instabilité touristique
Les variation du tourisme en Aquitaine sont principalement dû au prévision climatique et aux divers événement pouvant avoir lieu à certaine période de l'année. En effet on constate que la saison d'été concentre 58% des nuitées dans les hôtels Aquitain. Le mois de mai reste le plus faiblement occupé de la saison, malgré les week-ends prolongés et du “pont” possible de l’Ascension. Une météo médiocre et l’absence de vacances scolaires sur la période en sont les causes principales. Au contraire les mois d’août et septembre sont les plus occupés. En effet le mois d'août 2007 comptabilise 1000 nuitées françaises et 1300 nuitées étrangères. Ainsi le taux d’occupation saisonnier des hôtels girondins augmente de trois points en 2007 et devance celui des hôtels pyrénéens. L’occupation des hôtels des deux zones touristiques bordelaises, Bordeaux et son agglomération (70 % chacune), dépasse celle des autres zones, à l’exception de celle de la côte basque toujours élevée (80 %). Le déficit d’ensoleillement de la saison 2007 a vraisemblablement incité les touristes à délaisser les hôtels du littoral au profit de ceux de l'arrière-pays. De plus la Coupe du Monde de rugby en Septembre à elle aussi attirée de nombreux touristes.

IV / Le tourisme en Dordogne
La Dordogne compte 2,9 millions de touristes par an. Aussi, la durée moyenne d'hébergement du touriste est de 9 jours, soit plus de 26 millions de nuitées (y compris les tourisme d'affaire) pour un chiffre d'affaire de 850 millions d'euros. Ainsi, 8400 emplois, y compris saisonniers sont créés. Le tourisme en Dordogne constitue 22 % de l'économie départementale. Lascaux II : 234 804 visiteurs château de castelnaud: 218 974 visiteurs Jardins de Marqueyssac : 148 733 visiteurs Roque Saint Christophe = 141 875 visiteurs (fermé depuis 01/09/2007 suite à un incendie) Aquarium du Périgord Noir = 130 014 visiteurs Gouffre de Proumeyssac = 130 000 visiteurs village du bournat : 105 785 visiteurs Musée National de Préhistoire = 83 374 visiteurs Jardins du Manoir d'Eyrignac = 77 241 visiteurs

Les monuments de Dordogne reçoivent quelques 2,5 millions de touristes par an dont 500000 dans les seuls sites liés à la préhistoire (grottes et gouffres à cristallisation exclus). Les touristes français viennent dans le Périgord en famille, soit 20,8 % avec 3 personnes et 19,1 avec 4 personnes. Aussi, il est actif pour 69,7 % des cas et reste souvent 5 jours. Beaucoup de clients viennent d'île-de-France, soit 27,3 % de la clientèle, qui est jeune pour 27,4 % des touristes. Ils dépensent environ 25 euros par jour. En revanche, les touristes étrangers dépensent plus de 50 euros par jours : 150 euros pour les américains et les asiatiques, et un peu moins de 60 euros pour les autres pays. Aussi, 25,76 % de cette clientèle loge dans des hôtels, tandis que 63,47 % préfère le camping, notamment les hollandais et 22,33 % des anglais. On constate aussi une forte augmentation des hébergements touristiques en dordogne entre 1997 et 2008 : en effet, la capacité des camping a augmenté de 9,16%, soit est passée de 50583 à 55218 lits. De même, la capacité des hôtels à augmenté de 7,07 %, car il y avait 8152 lits en 1997 et on compte désormais 8728. La période d'accueil a duré 14 semaines en 2006 et 2007, de mai à septembre.

http://www.dordogne-perigordtourisme.fr/tourisme%20en%20chiffres/jeu_chiffres.htm