JSK

Yachir, c’est presque fait
Belakhdar «Je suis sous contrat avec la JSK»
SAMEDI 18 MAI 2013

Il aurait tout réglé dans la discrétion

Hammar exige un échange Yaya-Belakhdar

Mohamed Yassine n’a pas été retenu

MCA

Menad «viré» par un huissier de justice
Interdit d’entraîner l’équipe
QUOTIDIEN NATIONAL SPORTIF N° 2288 PRIX 20 DA

Equipe nationale A’

Absence

énigmatique Amrouche «C’est
injuste !»

des Mouloudéens
Aoudia, Gharbi, Zemma, Derrag, Belkaroui et Beldjillali

Attafen «On doit battre USMA Batna avant de penser Tedjar, Daïf, à l’USMH» Bouzid, Hanifi et Ziaya

En attendant Les premières cibles de Kaoua El Harrach
MCA-CAB, aujourd’hui à 15h

premiers libérés

02

Gagnez et partez !
N° 2288 Samedi 18 mai 2013

Coup d’œil Ligue 1

aujourd’hui à 17h
On parle de la Suisse pour le prochain stage estival

JSK-MCEE,

O

uf ! La fin de la saison approche, et la JSK ne lui reste qu’à livrer les deux derniers matches, avant de mettre un trait sur une saison catastrophique, dans laquelle plusieurs entraîneurs ont été remerciés. En effet, les supporters, qui commencent à perdre espoir de revoir un jour leur équipe dominer le championnat national, attendent avec impatience la liste des joueurs à libérer, qui sera communiquée après le match face au CAB. Selon eux, plusieurs joueurs ne méritent pas de défendre les couleurs d’un aussi prestigieux club. La dernière défaite

Après une semaine de préparation, les Canaris joueront cet après-midi le dernier match de la saison à Tizi, en attendant de boucler l’exercice, mardi prochain, à Batna, face au CAB. A propos de la rencontre d’aujourd’hui, l’entraîneur Amrouche est catégorique, les trois points ne doivent pas échapper à son groupe, et qu’il va falloir gagner cette dernière sortie à domicile : «Nous avons préparé cette sortie convenablement. Les joueurs sont conscients de la mission et veulent bien terminer la saison à domicile, en offrant au club la victoire.»

Amrouche «Terminer la saison avec une victoire»

essuyée contre l’Entente de Sétif fut la goûte qui a fait déborder le vase. Ils ont constaté que la JSK ne possède plus de joueurs qui défendent dignement le maillot jaune et vert. Après trois jours de repos accordés par la direction, les coéquipiers de Mohamed Chalali ont repris, mardi dernier, le chemin de l’entraînement, en prévision de la rencontre face au MCEE. Une partie sans le moindre enjeu pour les Canaris, lesquels ont déjà assuré le maintien. Seulement, il faut dire que la cinquième place est toujours jouable. Du coup, une victoire ce soir sera plus qu’obligatoire. Avec 8 succès seulement réalisés à domicile, depuis l’entame de la

saison, les joueurs doivent impérativement la terminer sur une bonne note à Tizi Ouzou.

Plusieurs changements dans la composante

L’entraîneur intérimaire, Arezki Amrouche, affrontera le Mouloudia d’El Eulma avec une équipe décimée. Après le forfait du meneur de jeu, Abdelmalek Mokdad, qui a contacté une blessure après le match face à l’Entente, deux autres éléments ne seront pas aptes pour cette avant dernière journée, les deux défenseurs, Adel Maïza et Djamel Benlameri. Alors que le premier souffre de fortes douleurs à la cheville, le second, qui a reçu son quatrième avertissement face à l’ESS, ressent des

douleurs au genou. Il devrait même effectuer une IRM pour connaître l’origine de la blessure. Devant cette situation, Amrouche n’aura qu’à trouver la solution pour composer son onze rentrant.

L’occasion d’incorporer les remplaçants

«Les remplaçants des blessés feront tout pour prouver»

Cette semaine, Amrouche n’a pas disposé de l’ensemble de ses joueurs, et ce, pour diverses raisons, notamment les blessés. D’ailleurs, deux joueurs titulaires à part entière ont été écartés des 18, Mokdad et Benlamri, ainsi que Maïza qui souffre d’une entorse à la cheville. «Nous n’avons pas disposé de tous nos joueurs cette semaine. Certains

Désigné intérimaire après le départ de Sandjak, l’entraîneur Amrouche n’a pas encore rencontré le président de la SSPA/JSK, Mohand Cherif Hannachi, pour parler de son avenir. Il faut dire que plusieurs dossiers sont passés en priorité, à savoir la désignation d’un nouvel entraîneur et le recrutement de nouveaux joueurs : «Je n’ai pas encore évoqué mon avenir avec le président, je pense le faire à la fin de la saison, c'est-à-dire après le match du CAB. Pour l’instant, je me focalise uniquement sur les deux derniers matches de la saison, et nous sommes tenus à bien les négocier, afin de terminer sur une bonne note.»

«Je n’évoquerai mon avenir qu’après le CAB»

ont contracté des blessures, et nous étions obligés de les ménager. Néanmoins, on a fait appel à d’autres joueurs qui prendront leur place, et je suis persuadé qu’ils saisiront leur chance pour prouver ce qu’ils peuvent apporter de plus à l’équipe.»

«Gagner notre dernier match à domicile»
Comment préparezvous cette avant-dernière journée du championnat ?
Les entraînements se déroulent dans les meilleures conditions possibles. On a repris la préparation du prochain match, mardi matin, et les joueurs se donnent à fond. Il nous reste encore deux matchs à livrer, avant la fin de saison, donc, il faut se donner à fond pour pouvoir améliorer notre position au classement général. amère. Difficile de gérer un tel échec, d’autant plus qu’on a encaissé quatre buts. Je pense qu’il fallait tourner la page et penser à la suite du parcours. Comme je viens de vous le dire, il nous reste encore deux matchs à livrer, et on doit les gagner pour bien se replacer dans le classement.

Cette dernière rencontre à domicile pourrait être une bonne occasion pour les remplaçants de gagner quelques minutes de jeu, d’autant plus que la JSK livrera cette partie sans la moindre pression. Autrement dit, les Ziad, Khellili, Boulaïnceur et Belakhdar attendent un clin d’œil de l’entraîneur, eux qui se sentent capables d’apporter un plus à l’équipe. Saïd D.

En plus du recrutement du nouvel entraîneur et de nouveaux joueurs, les dirigeants de la JSK pensent également à la préparation estivale. Comme tout le monde le sait, la compétition s’arrêtera ce mardi, à l’occasion de la dernière journée. Les joueurs vont tous bénéficier d’un congé, avant de revenir entamer la préparation estivale. Selon une source proche de la direction kabyle, les dirigeants ont évoqué la Suisse pour le stage estival. Pour l’instant, le sujet n’a pas été discuté dans le fond, sachant que la priorité est accordée au recrutement d’un entraîneur, mais d’ici quelques semaines, tout sera plus clair. Pour rappel, la JSK a déjà effectué sa préparation estivale dans ce pays, et les dirigeants la qualifient de meilleure par rapport à toutes les autres, c’est la raison pour laquelle ils envisagent d’y retourner. A.C.

Ziad

neur compte m’aligner, je ferai de mon mieux pour être à la hauteur et contribuer à une victoire de mon équipe.

Etes-vous conscients que vous devez coûte que coûte décrocher les trois points de la rencontre ?
Oui, nous sommes conscients que nous n’avons pas le droit à l’erreur. D’ailleurs, c’est pour cette raison que nous allons nous donner à fond, afin de terminer la saison sur une bonne note. Je suis persuadé que la rencontre s’annonce difficile, mais on saura comment les surprendre et glaner les trois points.

équipe du MC El Eulma s’est déplacée hier à Tizi avec l’équipe type pour y affronter la JS Kabylie dans le cadre de la 29e et avant-dernière journée du championnat national de Ligue 1. Même si l’équipe avait assuré son maintien parmi l’élite, le coach Savoy veut jouer à fond les deux derniers matches et récolter le maximum de points dans l’espoir de terminer la saison dans une position honorable. Ainsi, l’on s’attend à ce que l’entraîneur de Babia aligne la même équipe qui a joué contre l’ASO Chlef lors de la précédente journée. L’équipe s’est entraînée hier matin au grand complet avant de prendre la route vers la ville des Genêts. Elle élira domicile à l’hôtel Irchourare au centre-ville de Tizi Ouzou.

L’

Zeghidi, Kadri et le deuxième gardien de but Khetala. Le choix du coach suisse n’obéit à aucune logique ni aux critères de sélection dans la mesure où les quatre joueurs s’étaient entraînés normalement. Selon notre source, le premier responsable à la barre technique n’a pas

Babia avec l’équipe type à Tizi
L. A.
Sincèrement, la défaite face à l’Entente est très

Avez-vous oublié la dernière défaite contre le leader sétifien ?

Vous avez raté les deux dernières rencontres. Seriez-vous prêt à reprendre votre place demain soir (entretien réalisé hier)
Effectivement, j’ai fait l’impasse sur les deux derniers matchs à cause d’une blessure. Actuellement, je suis à 100% prêt à rechausser mes crampons. Si l’entraî-

Entretien réalisé par Saïd D.

Bouzama convoqué

convoqué lesdits joueurs pour un simple malentendu. Cette décision n’a pas plu aux quatre joueurs qui n’arrivent pas à s’expliquer le choix du coach mais se disent mécontents de sa décision..

Avec la décision d’écarter de la liste

des 18 les quatre joueurs cités plus hauts, l’entraîneur Savoy les a remplacés par d’autres joueurs qui n’ont pas joué beaucoup cette saison, à l’image de Bouzama. Ce dernier ne sera pas titulaire, nous dit-on, mais fera partie de la délégation qui se déplacera à Tizi Ouzou. L’ancien

Berrafane en sélection nationale A’

joueur du RCK avait l’habitude d’être convoqué parmi les 18, mais il n’a pratiquement pas été utilisé cette saison. Le coach Savoy pourrait l’utiliser en cours de jeu surtout que le match n’aura aucun enjeu pour les deux équipes qui ont déjà assuré leur maintien en Ligue 1.

Derrardja, Zeghidi, Kadri et Khetala non convoqués

En parallèle, l’entraîneur Savoy n’a pas convoqué quatre joueurs qui habituellement faisaient partie de la liste des 18. Il s’agit de Derrardja,

Le gardien de but du MCEE, Berrafane, qui fait partie de la sélection nationale militaire, a reçu une convocation en Equipe nationale des locaux qui devra entamer un stage de préparation en prévision des éliminatoires pour le prochain championnat d’Afrique des locaux contre la Libye. L’ancien portier kabyle, auteur d’un parcours honorable cette saison, mérite bien cette convocation qui lui permettre de prendre de l’essor. Berrafane va sans doute tenter de saisir sa chance pour gagner la confiance du staff technique national, composé de Kourichi et Belloumi et du coup gagner une place de titulaire.

S. H.

C

omme nous l’avons annoncé dans l’une de nos précédentes éditions, les dirigeants kabyles devaient enclencher les négociations avec l’entraîneur français de l’Etoile du Sahel, Denis Lavagne, à Béjaïa, à l’occasion de la venue des Tunisiens pour affronter la JSMB, pour le compte de la Coupe de la CAF. En principe, le secrétaire de section, Saïd Boukhari, le manager général, Karim Doudane, et l’actionnaire membre du CA, Yazid Yarichène, devaient se rendre à Béjaïa pour rencontrer Lavagne et lui soumettre, pour la première fois, la proposition de venir entraîner la JSK, la saison prochaine, sachant que, dès l’été prochain, le technicien français se retrouvera libre de tout engagement. Or, on a appris, hier, d’un membre du conseil d’administration de la SSPA/JSK, que les négociations n’auront pas à

Les Kabyles songent à se déplacer en Tunisie pour négocier avec Lavagne !
Par respect à l’Etoile du Sahel qui affrontera la JSMB ce soir à Béjaïa…

JSK-MCEE

N° 2288 Samedi 18 mai 2013

Coup d’œil Ligue 1

03
Avant la fin du championnat, la JSK est déjà entrée en contact avec plusieurs joueurs, dans le but de renforcer l’effectif, en prévision de la saison prochaine. Parmi les joueurs annoncés proches de l’équipe, on cite l’ex-Béjaoui, Zahir Zerdab. Ce dernier, aux qualités techniques et physiques intéressantes, a toujours tapé dans l’œil du président Hannachi, qui voulait le recruter depuis très longtemps. Seulement, il faut que tout le monde sache que l’ex-Béjaoui coûtera une fortune à la JSK. Donc, le président Hannachi devrait casser sa tirelire pour réussir ce transfert que les supporters jugent important. Dans le cas où la JSK ne pourrait pas satisfaire les besoins financiers du joueur, la piste sera officiellement abandonnée. Selon des indiscrétions, on croit savoir que le milieu de terrain émigré du MCA, Samy Yachir, contacté par la JSK, aurait tout réglé avec les dirigeants kabyles. Selon une source digne de foi, Yachir a donné son accord de principe pour signer à la JSK, dès la fin de l’exercice actuel. Ainsi, les deux parties sont même parvenues à un accord financier, et la fourchette varie entre 150 et 170 millions par mois.

Zerdab pourrait coûter cher à la JSK

Lavagne concentré sur le match de ce soir

Béjaïa, par respect à l’Etoile du Sahel, venue jouer un match officiel de la Coupe de la CAF, face à la JSMB. Soucieux de garder intactes leurs relations avec le club tunisien, les dirigeants de la JSK ont décidé de ne pas se rendre dans la ville de Yemma Gouraya. Selon la même source d’information, les représentants de la JSK songent, par contre, à se déplacer en Tunisie dans les prochains jours, afin de négocier avec Lavagne. Pour rappel, le dossier du nouvel entraîneur est celui que les Kabyles veulent traiter en priorité, avant d’en ouvrir d’autres, notamment la préparation de la nouvelle saison.

Réunion des membres du CA ce soir, après le match face au MCEE

prochain, mais ce dernier n’a pas émis de réponse, se limitant à déclarer qu’il est venu avec son équipe, l’Etoile du Sahel, pour jouer un match de Coupe de la CAF, face à la JSMB, et c’est tout. Selon certains observateurs, la réaction du Français est tout à fait logique, lorsqu’on sait que son équipe jouera un match décisif ce soir.

Yachir aurait tout réglé

Arrivé à Béjaïa, le technicien français a été sollicité pour livrer son point de vue sur ce qui se dit à son sujet depuis quelques jours, notamment son éventuelle arrivée à la JSK, dès l’été

a veille du déplacement de la JSK à Sétif, un dirigeant s’est rendu à l’aéroport international Houari-Boumediene pour accueillir un Franco-Algérien, qui a été proposé à la direction de la JSK, Mohammed Yacine en l’occurrence. Ce dernier, qui évolue actuellement en Allemagne, a accepté de subir une série de tests avec les Jaune et Vert, avant de s’engager. Après quatre jours d’entraînement avec l’équipe première, nous avons appris que le premier responsable à la barre technique, Arezki Amrouche, avait expliqué au manager que le profil de Mohammed Yacine n’intéresse pas trop la JSK. Malgré ses qualités techniques, les responsables kabyles préfèrent temporiser, avant d’entamer de manière officielle le recrutement, d’autant plus que plusieurs joueurs ont été ciblés jusqu’à présent. Le moins que l’on puisse dire est que Mohammed Yacine n’a pas été suffisamment supervisé, du moment qu’il n’a fait que s’entraîner avec l’équipe. Pour pouvoir juger un joueur, il faudrait d’abord le mettre dans le bain, en lui accordant une véritable chance. Cela n’a pas été fait avec le Franco-Algérien, qui s’est envolé, hier matin, à destination de la France.

L

Mohammed Yacine ne sera pas retenu

Bien qu’il n’ait pas été suffisamment supervisé

Cependant, on a appris que les membres du conseil d’administration de la SSPA/JSK vont se réunir ce soir, après le match face au MCEE, pour aborder plu«Je suis à Béjaïa sieurs points, notamment celui relatif au nouvel enpour jouer un match traîneur. Selon nos inforofficiel de la CAF, pas plus !» mations, les membres du Approché à son arrivée à Béjaïa, l’entraîneur de CA et les autres diril’Etoile du Sahel a été catégorique : «Je ne suis pas au geants vont devoir décicourant de la rencontre avec les dirigeants de la JSK, je der sur l’éventuel suis ici pour jouer un match officiel de la Coupe de déplacement en Tunisie la CAF, face à la JSMB, je me concentre uniquepour rencontrer Lavagne. ment sur cette empoignade, pas plus.» A.C. S. A.

Transfert de Yaya à la JSK

Hammar exige Belakhdar en contrepartie
S. D. intérêt de la JSK pour l’attaquant Fawzi Yaya remonte à la saison écoulée. Au moment où la direction allait débuter les négociations avec lui, Yaya était déjà sétifien. Après un début de saison très difficile, le joueur a été prêté au NAHD (il a inscrit six buts). Lors de la rencontre ESS-JSK, l’ex-Mobiste, qui est déjà en vacances, s’est rendu dans la ville des Hauts-Plateaux pour assister à la rencontre. Comme rapporté par nos soins, Yaya nous a révélé qu’il a été approché par le biais de son ami. Selon lui, la JSK ne se refuse pas, et se dit prêt à la rejoindre. Le seul problème, c’est qu’il se trouve toujours sous contrat. Apprenant la nouvelle, le président sétifien, Hammar, dit ne pas s’opposer au transfert de son centre-avant. Seulement, il exige, en contrepartie, Fayçal Belakhdar.

L’

Son manager est confiant pour le placer dans un autre club

Quant au manager du joueur, une source bien informée nous a révélé qu’il est confiant pour le placer dans un grand club, que ce soit en Algérie ou à l’étranger. Ce sera un défi pour lui de prouver que les dirigeants de la JSK ont eu tort de ne pas le retenir. S. D.

Interrogé par nos soins sur l’intérêt de l’Entente, Fayçal Belakhdar, qui n’était au courant de rien, nous dira : «Sincèrement, vous venez juste de m’annoncer cette nouvelle. Personnellement, je ne peux rien décider, du moment que je n’ai pas encore mon destin entre les mains. Je suis toujours à la JSK, et je ne pense même pas à la quitter. J’ai confiance en Hannachi, qui a toujours été correct avec moi. Dans le cas où ils décideraient de me libérer, à ce momentlà, je pourrai me prononcer, mais pas avant.» Saïd D.

Belakhdar : «Je suis sous contrat à la JSK et…»

Selon une source proche du club, malgré le fait qu’il n’ait pas réussi à s’illustrer pour sa première saison avec la JSK, la direction kabyle ne compte pas libérer Fayçal Belakhdar, qui, selon les observateurs, est un élément pétri de qualités. Avec une bonne préparation, il retrouvera facilement son niveau, lui qui était l’un des meilleurs joueurs du MCEE, la saison écoulée.

La JSK n’est pas prête à le céder

04

N° 2288 Samedi 18 mai 2013

Coup d’œil Ligue 1

aujourd’hui à 17h
Derniers réglages hier au 5Juillet

MCA-CAB

Les gars du Mouloudia ont effectué hier à 17 h leur dernière séance à l’annexe du 5Juillet. Djamel Menad et Farid Zemiti ont apporté lors de cette séance les derniers réglages avant de croiser le fer avec les Batnéens. C’est par une journée ensoleillée que les partenaires de Djemili ont préparé dans une ambiance bon enfant leur avant-dernier match de la saison.

ien que très affectés par la défaite essuyée contre le CABBA à Bordj Bou Arréridj, le week-end dernier, les gars du Mouloudia doivent pourtant se remobiliser pour aborder le sprint final. Deux matches très complexes face respectivement au CAB et l’USMH sont au menu des Vert et Rouge. La venue d’une équipe du CAB condamnée à la relégation après les quatre buts pris à domicile face au CSC devrait a priori rassurer les hommes de Menad, mais côté mouloudéen on se méfie beaucoup des Batnéens qui n’auront plus rien à perdre. Terminer leur aventure en Ligue 1 par un coup d’éclat au 5-Juillet, pour permettre à leurs supporters d’avaler plus facilement la pilule, serait le leitmotiv des gars du Chabab. Seulement le Mouloudia est intraitable dans son antre du 5-Juillet avec quatre matches de championnat remportés sur le score de trois buts. L’objectif des camarades de Besseghier serait de virer à l’issue de cette 29e journée à la deuxième place du classement. En effet, le déplacement de l’USMH à Constantine pour jouer le Chabab local, plus que jamais en course pour le podium, pourrait permettre au

B

virer ce week-end à la 2e place
vieux club algérois de reprendre la main en attendant d’en découdre ce mardi dans un derby aux allures de finale de coupe. Pour la petite histoire, lors du match aller disputé le 8 décembre 2012 dans les Aurès, le MCA avait imposé sa loi en obtenant les trois points grâce à un penalty transformé par Djallit à la demi-heure de jeu.

Tout pour battre le CAB et
Alger, une destination maudite pour les Batnéens Le CAB avait failli priver le Doyen du titre en 2010

La commission d’arbitrage a désigné Saïdi pour diriger le match de cet aprèsmidi. Ce n’est pas une première pour ce referee qui avait déjà arbitré le match entre les deux formations, la saison écoulée. C’était le 24 mars 2012 à Bologhine, match qui avait tourné en faveur du Doyen sur le score de 2 à 1 grâce à un but dans les dernières minutes de Hamza Zeddam.

Saïdi avait dirigé MCA-CAB de la saison écoulée

Le CAB sans ses meneurs de jeu contre le Mouloudia

Pour les supporters du Mouloudia, personne ne peut oublier, surtout pas le public de Rouiba, que le Doyen, drivé alors par François Bracci, avait failli perdre le titre en 2010. Lors de la saison du 7e sacre, le MCA était à deux doigts de se faire accrocher le 19 mars 2010 par le CAB au stade OPOW de Rouiba. Boukhlouf avait contre le cours du jeu ouvert la marque à la 25’ avant que Hadj Bouguèche n’égalise à l’heure de jeu. Et ce n’est qu’à cinq minutes du terme que Mohamed Megherbi était parvenu à inscrire d’une tête rageuse le but de la victoire qui pèsera lourd lors du décompte final.

En termes de statistiques, le Chabab de pour parler du titre remporté par son équipe, Batna a rarement obtenu de bons résull’entraîneur de l’Entente, Velud, n’a pas mantats face au Mouloudia en terre algéqué d’encenser le Mouloudia. Pour le coach français, le MCA est la formation qui lui a posé roise. Que ce soit au stade olympique, à les plus gros soucis durant cette phase retour, Bologhine ou bien à Rouiba, les gars du notamment lors des deux affiches jouées au Doyen ont toujours pris la mesure du stade olympique. CAB. Et ce ne sont certainement pas les Les exemples qui manquent puisqu’en 20062007, le MCA avait pris la mesure des anciens gars des Aurès au 5-Juillet sur le score de présidents vont se 2 à 0. Une saison plus tôt, les Vert et Rouge réunir ce matin pour s’étaient imposés difficilement 3 à 2, toujours dans l’enceinte olympique. Idem en mai étudier la situation du club Nous avons appris de sources sûres que 2010 et en mars 2012. C’est dire qu’à travers les face-à-face recensés à Alger, le Mouloudia est les anciens présidents du club, à l’image de Chaâbane Lounès, Kerkouche, Katrendji et parvenu à chaque fois à battre les Batnéens. Drif devront se réunir ce matin au buCette suprématie des Mouloudéens à domicile autre reau de Lounès à Ain Allah. A l’ordre du se confirmera-t-elle cet après-midi ? Elément jour, débattre des problèmes qui sede réponse aujourd’hui après le coup de sifflet couent le club actuellement. Il sera final. question de sortir avec des résolutions qui seront remises à la SoT.Che

Invité hier matin de la radio Chaîne III

Velud a encensé le Mouloudia sur les ondes d’Alger Chaîne III

Mani Sapol boude-t-il ?

e staff technique a dû composer sans ses pièces maîtresses, pour ce voyage à Alger contre une équipe du MCA qui va tenter de sauver une saison qui risque d’être des plus catastrophiques sur tous les plans. Prendre la deuxième place à tout prix, c’est l’objectif du MCA. Si on ne tient pas en compte l’affaire CAB-JSS, on peut dire que les Rouge et Bleu n’ont plus rien à espérer de ce voyage. Sauf sans doute honorer les couleurs et éviter la lourde défaite. Fergani et ses adjoints devront composer sans leurs meneurs de jeu. Il s’agit de Mani Sapol et de Hadi Adel

L

mais la direction du club a fait comprendre à son joueur qu’il devait s’attendre à des sanctions financières.

Mani Sapol peut à lui seul fait une décision. On l’a vu face au CSC. Même s’il était en petite forme, il a été derrière le seul but de son équipe. Le corner frappé par Mani Sapol a été détourné par Jil N’gomo dans ses propres buts. Mani Sapol ne s’est pas déplacé à Alger, pour jouer le match contre le Mouloudia. Dans l’entourage du staff technique, on nous a confié que le milieu attaquant du CAB était blessé. L’international togolais a raté la reprise, après sa rencontre avec le président du club, il envisageait même de faire l’impasse sur le reste du championnat, soit les deux derniers matchs. Mani Sapol exigeait de toucher quatre mois de salaires,

Deuxième pièce maîtresse dans l’échiquier d’Ali Fergani, l’attaquant Hadi Adel. On a appris que le joueur a été épargné de ce voyage en raison d’un rhume. Hadi Adel qui reste l’auteur de 4 buts en championnat a effectué un bon retour lors des dernières rencontres de son équipe. L’absence de Mani Sapol et de Hadi Adel, c’est comme si on ôtait toute la force de frappe de cette équipe du CAB. Il est fort probable que Merazka soit titulaire en pointe de l’attaque à la suite de la défection de Hadi Adel. Entre Aghiles Fergani et Ghaciri, le coach fera un choix pour pallier à l’absence de Mani Sapol

Et Hadi Adel souffrirait d’un rhume

Oussama Methamzem. Dire maintenant que Sahraoui est partant nous paraît clair comme l’eau de roche. Auteur d’une seule participation contre l’ESS, Sahraoui a failli quitter le CAB en décembre n’était l’intervention de Cheriet qui l’avait convaincu de terminer la saison avec le CAB. Il faut noter que le keeper n’a jamais eu le moindre écart avec tous les staffs technique qui se sont succédé à la barre technique du CAB. Sahraoui a eu un comportement d’un joueur professionnel, nous a-t-on confié, tout au long de la saison.

« Pas question de revivre face à Batna le scénario de 2010 »
Affichant une forme éblouissante depuis quelques semaines, comme l’atteste son retour au premier plan, Billel Attafen ne jure que par la victoire face au CAB qui avait failli le priver du sacre en 2010. La pression doit être à son comble à quelques heures de fouler la pelouse du 5-Juillet pour affronter Batna… Il est évident que nous avons une grosse pression sur les épaules car nous sommes dans l’obligation de gagner ce match que nous allons jouer sur notre terrain. Après ce que nous avons vécu à Bordj, il faut à présent réagir devant notre public. Le fait d’affronter une équipe condamnée à la relégation doit rendre votre tâche plus facile, n’est-ce pas ? En apparence seulement. Mais en réalité, ce sera un match très compliqué car le CAB voudra terminer son aventure en Ligue 1 par un retentissant succès. Il faudra qu’on soit très vigilants comme nous l’a dit le coach, pour éviter toute mauvaise surprise qui aurait des conséquences fâcheuses. Le fait que le Mouloudia ait souvent battu le CAB à Alger devrait vous mettre en confiance… Aucun match ne ressemble à un autre même si le Mouloudia a souvent pris le dessus sur le CAB. Il faudra qu’on soit très méfiants pour ne pas se

Attafen
natrach et au CSA/MCA de Amar Brahmia.

C’est le moins que l’on puisse dire, Salaheddine Sahraoui aura effectué sans doute sa pire saison, depuis le début de sa carrière. Un seul match et puis s’en vont, sommes-nous tentés de dire. L’ex gardien de but du MSPB n’a pas fait le voyage à Alger. C’est la 2e fois que le staff technique ne fait appel à son gardien et lui préfère

La pire saison pour Sahraoui

Bendoukha ira probablement au terme de son contrat. Le défenseur central du CAB nous confiait qu’il est encore lié au club et qu’il n’envisage pas de partir. Il faut noter que ce joueur qui est arrivé en juillet 2012 a fait une bonne phase retour, après avoir joué la première partie du championnat avec les U21

Bendoukha ira au terme de son contrat

Le bus qui transportait les joueurs a démarré de Batna vers 8 heures du matin. Le voyage se fera en aller et retour par route. Le CAB élira domicile à Staouéli. Le retour se fera à la fin de la rencontre M. B.

Le voyage s’est fait par route

faire surprendre d’autant plus que notre adversaire n’a plus rien à perdre. Je ne pourrais jamais oublier qu’en 2010 le CAB avait failli nous priver du titre n’était ce but de Megherbi dans les dernières minutes qui nous a permis d’empocher les trois points. Ce jourlà, on disait aussi que le match n’allait être qu’une simple formalité. Alors pas question qu’on revive le même scénario. Après les incidents vécus à Bordj, vous devez être très content de retrouver le public du 5-Juillet… Nous avons vraiment hâte de retrouver notre public et notre terrain fétiche. Ça fait toujours du bien de se produire au 5-Juillet. Quel a été le discours du staff technique pour préparer le match contre le CAB ? Il nous a exhortés à nous surpasser et surtout à garder ce même état d’esprit que nous avons affiché contre l’Entente de Sétif. Et je peux vous dire que nous sommes déterminés à frapper fort afin d’être dans les meilleures conditions pour aborder le derby face à l’USMH. Entretien réalisé par Tarek-Che

Le Mouloudia à l’écoute de Constantine

MCA-CAB

Coup risqué Ligue 1

A

Le podium n’est pas encore garanti

fin d’éviter toute mauvaise surprise en cette fin de saison, le Mouloudia doit impérativement récolter les six points qui sont en jeu, pour décrocher cette deuxième place qui lui permettra de prendre part à la Ligue des Champions Africaine la saison prochaine. Toutefois, la tâche ne s’annonce pas aussi facile pour les poulains de Menad, car même si aujourd’hui ils donneront la réplique à une équipe condamnée au purgatoire, en l’occurrence le CAB, ils seront confrontés mardi prochain aux banlieusards dans une rencontre qui sera assimilée à une finale, entre les deux formations, même si le CSC pourra jouer les trouble-fêtes. C’est pour cette raison que le Mouloudia sera aujourd’hui à l’écoute de Constantine, car le résultat de la rencontre qui opposera le CSC à l’USMH sera déterminant pour la course à cette seconde place du classement, voire même pour une place sur le podium. Une simple opération arithmétique pourra nous renseigner que rien n’est encore joué entre les trois équipes, du fait que tout reste possible, notamment lors de la dernière journée du championnat.

championnat au moins la troisième marche du podium, même en cas de défaite face aux banlieusards. Cependant, et si les Constantinois vont réussir à prendre le dessus sur l’USMH, à ce moment tout reste possible dans l’ultime journée du championnat du fait que les Constantinois joueront face à l’ESS au stade du 8-Mai-45 dans une rencontre qui sera sans enjeu pour les champions en titre où le CSC pourra l’emporter dans cette confrontation. Une victoire des Constantinois mettra le MCA dans l’obligation de battre les Harrachis pour terminer à la seconde position du classement, alors qu’une défaite du Mouloudia par la plus petite marge le privera d’une place sur le podium, du fait que le vieux club algérois et l’USMH totaliseront le même nombre de points et avec un goal average particulier équitable. Ainsi, c’est le goal average général qui sera pris en considération.

Sonatrach évoque le volet sécuritaire pour la domiciliation du derby
N° 2288 Samedi 18 mai 2013

05

J

Un score large face au CAB recommandé

Alors que le Mouloudia était plus proche que jamais de cette place qualificative à la Ligue des Champions, il semble bien que la dernière défaite concédée à Bordj Bou-Arreridj n’était pas faite pour arranger ses affaires. En effet, il est évident que le Mouloudia doit impérativement battre le CAB pour préserver ses chances de disputer la Ligue des Champions la saison prochaine. Dans ce cas et si l’autre rencontre qui mettra aux prises le CSC et l’USMH se soldera sur un score de parité, le Mouloudia pourra assurer avant l’ultime journée du

Très déçus étaient les trois joueurs du Mouloudia à savoir Djalit, Yachir et Kacem Mehdi du fait qu’ils ne sont pas retenus dans la liste de Toufik Korichi pour le prochain stage de préparation de l’EN. Ces derniers savent pertinemment que la décision du coach n’est autre qu’une suite des sanctions infligées au MCA par la LFP, après l’incident qui a émaillé la finale de la Coupe d’Algérie. Une décision que les trois joueurs du MCA ont mal dirigée, car sur le plan sportif ils n’ont rien à envier aux autres éléments qui sont retenus chez les A’. Ainsi, le Mouloudia est doublement pénalisé en cette fin de saison, car en plus des sanctions infligées à

Djalit, Yachir et Kacem très déçus par leur éviction de l’EN A’
Menad, Babouche et Chaouchi, les trois internationaux sont affectés sur le plan moral. Ce qui n’est pas fait pour arranger leurs affaires. Ils vont aborder cette fin de parcours avec un moral à plat, eux qui souhaitaient défendre les couleurs nationales lors des éliminatoires de la CHAN. moral à l’entraînement en se montrant solidaires avec eux. Toutefois, cette situation a fini par mettre joueurs, staff technique et dirigeants du Mouloudia en colère, car l’équipe ne doit plus être pénalisée et elle a déjà payé le prix cher en cette fin de saison. En effet, tout le monde sait que la décision finale de boycotter la cérémonie de la remise des médailles n’est pas à imputer aux joueurs qui n’ont fait qu’exécuter les ordres de Ghrib. Pourquoi donc continuer à pénaliser l’équipe qui a besoin de continuer ces deux matchs en toute sérénité ?

Afin d’accroître ses chances pour assurer au moins une participation à la Coupe de la CAF la saison prochaine, le MCA doit impérativement gagner par un score large face au CAB aujourd’hui pour soigner son goal average. Dans ce cas, et même si le CSC s’imposera à Sétif, une défaite sur le score d’un but à zéro face à l’USMH ne pourra priver le MCA de cette place sur le podium car actuellement les Harrachis sont devant le Mouloudia avec trois buts d’avance dans le goal average général. Cet écart pourra être réduit si les poulains de Charef perdent aujourd’hui à Constantine, car tout autre résultat que la victoire pour le CSC va assurer au MCA une participation africaine la saison prochaine. K. M.

usqu'à preuve du contraire, aucune décision n’a été prise au sujet de la domiciliation du derby qui mettra aux prises l’USMH avec le Mouloudia d’Alger. C’est ce que nous a confié une source proche de la LFP. En dépit de tout ce qui a été dit sur cette confrontation, assimilée à une finale entre les deux équipes, et les raisons évoquées par chacune d’elles, pour que celle-ci se déroule au stade du 1er-Novembre de Mohammadia ou au 5-Juillet, il semble que l’instance de Kerbadj attend le rapport des services de sécurité, avant de prendre une décision finale. Pour le Mouloudia, les choses sont assez claires, puisque les responsables de la firme pétrolière évoquent le volet sécuritaire, ce qui l’incite à refuser à ce que ce le stade de Lavigerie abrite cette rencontre. Il n’est à secret pour personne, qu’une grande affluence est attendue pour cette empoignade, et le nombre des supporters pourra facilement dépasser les 50 000, voire plus, même si la rencontre est programmée dans un jour de semaine. Alors que le stade du 1er-Novembre de Mohammadia ne peut contenir que 8 000 places seulement. Ainsi, la programmation de ce derby dans ce stade est une véritable aventure, dont personne ne pourra mesurer les conséquences, en cas de déra-

page. Sans pour autant oublier que des milliers de supporters seront privés de cette rencontre. Si la direction de l’USMH tentera sans aucun doute de faire de son mieux pour assurer une meilleure organisation, mais les fauteurs de troubles peuvent sévir.

La firme pétrolière a su défendre le dossier du MCA sans faire de grabuge, et les responsables de la FAF et de la LFP ont constaté ce changement au sein de ce vieux club algérois, lequel favorise la langue du dialogue, sans verser dans la provocation. Sonatrach n’est pas prête à ce que le Mouloudia soit pénalisé, veillant préserver à la fois les bonnes relations qui existent entre les deux équipes.

Sonatrach défend le dossier de l’équipe avec pragmatisme

La rencontre pourrait se dérouler à Tchaker

Dans une déclaration transmise à notre rédaction et signée de son président, Mustapha Djebaïli, le «comité légal» des supporters du MC Alger appelle leurs homologues de l’USM El Harrach «à la sagesse» et leur demandent «plus de retenue par respect au peuple du Mouloudia». «Nous, comité légal, comprenons parfaitement la position des Harrachis, mais récusons, en revanche, les menaces brandies». Par ailleurs, ce comité dénonce avec fermeté les agissements de certaines personnes qui ne représentent que le comité de soutien à l’ex-coordinateur de la section football. «Ces gens, que tout le monde connaît, sont au Mouloudia pour se servir et ne reculent devant aucun obstacle pour protéger leurs intérêts personnels.»

Le «comité légal» des supporters appelle à la sagesse

A en croire une source proche de la LFP, et si les deux équipes campent sur leurs positions, cette rencontre, assimilée à une finale pour la deuxième place du championnat, sera programmée au stade Mustapha-Tchaker de Blida. Une

Connu pour son sens des responsabilités et sa sagesse, le président du Mouloudia, Kamel Amrouche, que nous avons sollicité pour nous éclairer sur la domiciliation du derby, entre l’USMH et le Mouloudia, s’est contenté de dire : «La domiciliation du derby est un problème d’ordre public.» A travers cette déclaration, le patron du Doyen estime que cette domiciliation est, avant tout, liée à un problème de sécurité et il faut donc choisir le stade idéal pour l’abriter, afin de préserver l’ordre public, refusant ainsi que le match se joue à Lavigerie.»
K. M.

Amrouche : «La domiciliation du derby est un problème d’ordre public»

solution qui arrangerait le Mouloudia et les Harrachis, car cette enceinte pourra contenir les nombreux supporters des deux équipes, tout en assurant aussi un beau spectacle sur une pelouse en parfaite état.

Leurs coéquipiers solidaires avec eux Bien que cette décision les ait complètement affectés, leurs coéquipiers ont essayé de leur remonter le

La Sonatrach les défendra auprès de la FAF De son côté, la Sonatrach n’a pas caché son intention de plaider la cause de Djalit, Yachir et Kacem Mehdi auprès de la FAF, du fait que les joueurs ne doivent pas payer pour la faute des autres et que le club ne doit pas être doublement sanctionné. Ainsi, le premier responsable du club saura défendre les intérêts du MCA afin que ses joueurs ne soient plus pénalisés, car il faut bien tourner cette page de la Coupe d’Algérie où les fautifs ont été sévèrement punis. K. M.

«Je ne m’attendais pas à ce que je ne sois pas convoqué en sélection nationale. Maintenant, s’il s’agit d’un problème de papier, je pense qu’on pourra bien le régler, mais s’il s’agit d’autres raisons je ne peux rien dire de plus. Je vais continuer à travailler et être prêt à répondre à l’appel de l’EN si on a besoin de moi.»

Yachir : «Je n’arrive pas à en comprendre les raisons»

«Je suis déçu de ne pas être retenu en sélection dans la mesure où je suis en forme, mais il faut savoir respecter les choix du coach. Personnellement, je vais prendre mon mal en patience et saisir la moindre occasion qui se présentera à moi afin que je puisse revenir en sélection.»

Kacem : «Je n’ai qu’à travailler davantage pour gagner ma place»

K. M.

06

Bien que le coach du Mouloudia Djamel Menad se soit accroché à son poste, en dépit de la décision de Sonatrach de résilier son contrat, les responsables de la firme pétrolière lui ont envoyé un huissier de justice chez lui pour lui remettre la décision par écrit et lui signifier qu’il ne pourra plus exercer ses fonctions d’entraîneur au Mouloudia. Ainsi, il semble que Sonatrach n’a pas apprécié le fait que Menad reprenne son travail sans avoir son aval, ce qui l’a incitée à désigner un huissier de justice, car ce dernier aurait décidé de continuer à travailler, après avoir eu écho qu’il sera considéré en abandon de poste tant qu’aucune notification écrite ne lui aura été remise.

Sonatrach envoie un huissier de justice à Menad
Il demande aux joueurs de gagner les deux matchs restants

N° 2288 Samedi 18 mai 2013

Coup de semonce Ligue 1
Aoudia, Gharbi, Zemma, Derrag, Belkaroui et Beldjilali ciblés par Kaoua
Une liste de joueurs sera bientôt présentée en conseil d’administration

telles circonstances. Toutefois, Menad n’a pas manqué de dire à ses joueurs qu’il aura gain de cause contre Sonatrach, en estimant que cette dernière a déstabilisé l’équipe dans ces moments difficiles, au lieu de l’aider.

Amrouche «Il n’y a que le
Tandis que le club est ballotté de toutes parts, ce qui avait contraint Omar Ghrib à réagir face à la passivité des responsables actuels du club, le président du conseil d’administration, Hocine Amrouche a décidé de prendre les taureaux par les cornes. L’homme fort du Doyen n’a pas hésité à mettre la LFP devant le fait accompli. «Il est évident qu’un derby comme celui entre le MCA et l’USMH doit se jouer au 5-Juillet et nulle part ailleurs. Il n’y a que cette enceinte qui peut accueillir un grand nombre de supporters et répondre aux attentes des amoureux de la balle ronde. C’est une fête du football qui doit se jouer dans le temple olympique.»

MCA-CAB

Une fois la notification reçue, Menad s’est rendu à l’entraînement non pour diriger la séance, mais pour faire ses adieux aux joueurs. Ce dernier a donc discuté avec les coéquipiers de Bouguèche et il les a informés de son regret de les quitter dans de

Il a fait ses adieux aux joueurs et jure d’avoir gain de cause

Avant de quitter le stade annexe du 5-Juillet, Menad a demandé aux joueurs de gagner les deux prochains matches du championnat, car il serait vraiment regrettable pour le Mouloudia de voir les efforts de toute une saison partir en fumée, en cas d’échec. Menad a invité, donc, les joueurs à gagner les deux dernières confrontations, lesquels ont juré de faire de leur mieux pour lui offrir deux succès et décrocher cette place qualificative à la Ligue des champions. Quant aux supporters, présents sur les lieux, ils ont souhaité bonne chance au coach, eux qui sont beaucoup plus préoccupés par la domiciliation du derby qu’autre chose.

Il critique Kaoua ouvertement Selon une source digne de foi, on laisse entendre que Ghrib, et à travers sa discussion avec les joueurs, n’a pas hésité à critiquer Kaoua en disant que ce dernier ne réussira pas sa mission. Ainsi, il semble bien que l’ex-coordinateur de la section football du MCA n’est pas prêt à faire marche arrière. K. M.

n’a pas manqué de dire à ses joueurs : «Gagnez ces deux matchs et, après le 21 mais, je vais leur montrer qui est Ghrib.» Ce dernier attendra, donc, la fin du championnat pour contre-attaquer sur la sanction qui lui a été infligée par la FAF et Sonatrach.

Ghrib : «Après le 21 mai, je vais leur montrer qui est Ghrib» Présent à son tour à l’entraînement, l’ex-coordinateur de la section football, Omar Ghrib,

Présent hier à l’entraînement

K. M.

Alors qu’il attendait les résultats de son recours introduit auprès de la commission de discipline, Réda Babouche a été prié de se rapprocher de la direction du MCA pour se faire remettre la copie de la résiliation de son contrat. Le joueur a néanmoins refusé de signer tout document, avant les résultats du recours. K. M.

Babouche refuse de recevoir la résiliation de son contrat

En cas de refus, Kaoua jouera la carte des FrancoAlgériens et des Africains
Dans le cas où cette liste ne serait pas approuvée par le conseil d’administration, le manager général jouera alors la carte des Franco-Algériens et des joueurs africains. A ce momentlà, une grande prospection se fera pour dénicher les perles rares, que ce soit les émigrés ou les joueurs étrangers.

A peine le temps de prendre ses marques et voilà Abdenour Kaoua en action puisque le manager général du club aurait établi une liste de neuf éléments à recruter pour le prochain exercice. Cette liste comporterait les noms de Aoudia (ESS), Gharbi (ASO), Zemmamouche (USMA), Derrag (JSMB), Belkaroui (USMH), Beldjilali (JSS), deux arrières latéraux et un attaquant de pointe dont on ignore les noms. Cette liste sera étudiée avec minutie par les membres du conseil d'administration qui prendront en ligne de compte les salaires exigés par les éléments convoités. Ce n’est qu’après une longue concertation que le conseil tranchera selon le budget qui sera alloué par la Sonatrach pour le prochain exercice.

5-Juillet qui pourra abriter le derby »

ême si c’est l’USMBA qui reçoit dans son propre antre, c’est quand même le match de trop pour les joueurs vert et rouge. En effet, et au vu de la démobilisation qui prévaut au sein du groupe, cette rencontre est assimilée à une véritable une corvée. La formation bel-abbésienne aura à en découdre avec une équipe de l’USMBA qui termine le championnat en roue libre mais veut davantage. Face aux gars de Soustara, la mission n’est guère aisée pour l’USMBA puisque, et cela est une certitude depuis l’entame du championnat, l’équipe de Bel Abbès peine et elle aura à jouer face au champion arabe. Il est vrai que les joueurs de l’USMBA n’ayant rien à perdre ne veulent pas perdre pied et cela passe, inéluctablement, par un éventuel bon résultat aujourd’hui. Dans le cercle de l’USMBA, on estime que les joueurs sont conscients de la situation et savent ce qu’il reste à faire. Pour eux, c’est avant tout une question d’honneur et de nif même si en face il y aura l’USMA et son armada de joueurs. C’est une équipe du genre qui est très difficile à manier que ce soit sur son terrain fétiche de Bologhine ou en déplacement. La tâche s’annonce, donc, très compliquée pour l’USMBA, et ce sera aux joueurs de montrer qu’ils ont du cœur et aussi les moyens d’arracher un résultat probant.

M

Le match de trop pour Bel Abbès ?

USMBA-USMA
aujourd’hui à 17h
Ayant endossé le maillot des seniors à trois reprises cette saison, le jeune gardien espoir de l’USMBA, Argoub Abdenour, a pour objectif d’arracher des galons de titulaire.

Faire honneur au club

chaussé les crampons et se sont remis au travail avec leurs camarades. C’est le cas de Belhadi , Belgherfi et consorts. Cependant, El Bahari et Mokdad ne sont son pas entrainés. S’y ajoute à ces défaillances, l’absence d’Assas. Cela qui laisse supposer que ce dernier aura mis une croix sur l’USMBA. En effet, le coach continue de briller par ses absences. Les dernières séances ont été dirigées, encore une fois, par ses adjoints, Haffaf et Zitouni. C’est la quatrième séance d’affilée d’ailleurs qu’il rate, après avoir fait l’impasse sur la reprise de mardi et avant la rencontre contre le WAT. Le coach des Vert et Rouge semble occupé par certaines affaires personnelles, nous dit-on. Toutefois, ces défaillances n’ont pas manqué de donner lieu à des spéculations, d’autant plus qu’elle intervient dans des circonstances de doute et à deux encablure de la fin de saison. Face à l’USMA, la formation bel-abbésienne pourrait connaître des changements dans son onze par rapport à celle qui s’est produite aux dernières rencontres. Des indiscrétions évoquent un remaniement au sein de la composante qui affrontera les usmistes cet après-midi. Estimant que les seniors n’ont plus rien à donner, les adjoints d’Assas, en concert avec les dirigeants, veulent donner la chance aux plus prêts physiquement et moralement. Dans cette confrontation, on favoriserait les jeunes lesquels ont démontré des qualités. Ainsi, le match face à l’USMA constituera une occasion pour eux de s’affirmer davantage à l’image du jeune gardien Argoub Abdenour. Cet espoir sera encore une fois reconduit dans les bois.

Argoub «Terminer honorablement la saison»
T.Che

Poursuivant son analyse pleine de bon sens et assez logique, Amrouche nous dira : «Je ne comprends pas toute cette polémique alors que tous les derbies que nous avons joués ont eu lieu au 5Juillet. Que ce soit face au CRB ou l’USMA, et même l’USMH au match aller, toutes les rencontres ont été programmées dans le stade olympique. Et voilà que maintenant on cherche à jouer ailleurs.»

«Je ne comprends pas toute cette polémique alors que tous nos derbies ont eu lieu au 5-Juillet»

A propos des cas de Djallit, Yachir et Kacem qui ont perdu leur place en sélection nationale des locaux à cause de cette histoire des médailles qui a refait surface, Amrouche à clairement défini la politique du club qui prendra fait et cause pour ses internationaux. «Je ne comprends vraiment pas le fait que nos internationaux ait perdu leur statut à cause de cette affaire des médailles alors que la commission de discipline a statué à ce sujet. Il est certain que nous allons défendre nos joueurs qui ont été injustement écartés», dira Amrouche sur un ton ferme et déterminé.

«Nous allons défendre Djallit, Yachir et Kacem, injustement écartés de l’EN»

Avant de conclure, Amrouche a voulu profiter de l’occasion pour mettre fin à la polémique en annonçant que Abdenour Kaoua, fraîchement désigné au poste de manager général, est le seul responsable du volet technique. «Nous avons désigné Kaoua pour son expérience et son vécu et puis c’est un enfant du club. Il est certain que Kaoua a carte blanche pour le recrutement. Il est seul responsable du volet technique», a conclu le premier responsable du Doyen. T.Che

«Kaoua a carte blanche, il est le seul responsable du volet technique»

Une équipe bis face aux Usmistes

Après une reprise tronquée, le groupe s’était complété à partir de mercredi où les joueurs commençaient à affluer petitement. Ainsi, la majorité d’entre eux, qui ont séché les premières séances, ont re-

Le groupe se complète et l’absence de Assas se prolonge

M. O. Noureddine

Parlez-nous, d’abord, de l’ambiance du groupe en ces moments délicats dans la vie du club. L’ambiance n’est pas très commode à cause de la relégation de l’équipe mais on s’efforce à faire convenablement notre travail durant les entraînements. Il nous reste deux matches avant la fin de la saison et on tentera de les terminer honorablement. Il y a des jeunes qui veulent saisir l’occasion de rester parmi les seniors en vue de la saison prochaine et je suis persuadé qu’ils auront leur mot à dire. Il n’y a pas plus de motivation après la relégation... Tout le monde essaie d’honorer son contrat et d’aller au bout de la saison en sortant la tête haute. On va continuer à jouer dans un esprit sportif. Nous avons un contrat moral à honorer envers le club. Pensez-vous être capable de vous imposer ? Je fais de mon mieux pour être à la hauteur de la confiance placée en moi. Je compte laisser une

bonne impression, mais surtout donner le meilleur de moi-même. Et que pensez-vous de vous compères espoirs ? Il des jeunes du cru qui sont en mesure de confirmer. Ils sont nombreux les éléments qui postulent à faire partie de la catégorie des seniors. Les résultats enregistrés par les jeunes catégories sont prometteurs. Maintenant, c’est aux responsables de bien encadrer ces jeunes talents pour pouvoir les exploiter à bon escient. Et comment voyez-vous cette confrontation ? C ‘est un match pour l’honneur

et nous allons l’aborder sans complexe aucun. Je pense, néanmoins, qu’il ne faut pas accorder plus d’importance qu’il en faut à cette rencontre, au point de perdre sa concentration. C’est un match sans enjeu pour nous et cela pourrait être un facteur de motivation pour. Il est important qu’on ait confiance en nos capacités et jouer sans complexe. Il s’agit toutefois de l’USMA… Cette équipe qui nous affrontera jouera comme nous avec onze joueurs. Et en dépit de la qualité de l’adversaire nous ne devons pas lui accorder plus d’importance qu’il en faut. Certes l’USMA est une équipe redoutable mais on ne doit pas se présenter dans la peau de joueurs de Ligue 2 et se sous-estimer, ou aborder le match avec l’idée de le perdre à l’avance. Et comment allez-vous gérer cette rencontre ? Nous allons jouer assidûment et ne pas essayer de se compliquer la tâche ou faire des calculs. Il faut jouer libérés puisqu’on n’a plus rien à perdre, d’autant plus que nous ne sommes pas favoris. Cela peut nous arranger et nous permettre de créer, pourquoi pas, la surprise. Entretien réalisé par M. O. Noureddine

USMBA-USMA

Coup facile Ligue 1

Trois des neuf espoirs convoqués pour faire le déplacement à Bel-Abbès, ont été retenus pour la toute première fois en équipe A. Ces éléments là ne sont autres que le gardien de but Kara, le défenseur Boukatouh et le milieu offensif Djamel Chettal. En l’absence de Bedbouda et Benmoussa, Boukatouh et pour sa premiere convocation pourrait bien fêter par la même occasion sa première titularisation chez les seniors, de quoi rendre sa journée encore spéciale.

Kara, Boukatouh et Chettal convoqués pour la première fois en seniors

Rolland Courbis ayant pris la décision de laisser au repos plusieurs cadres après le long parcours qu’ils ont effectué cette saison en se battant sur quatre fronts, c’est donc avec un onze remanié que les Rouge et Noir se présenteront pour affronter l’USMBA. Dans les buts, c’est Mansouri qui sera titularisé. En défense, Benamara occupera le couloir droit, tandis que Boukatouh évoluera à gauche. Bekakchi et Khoualed, comme fut le cas contre la JSMB, formeront la charnière centrale. Dans l’entrejeu, El-Orfi et Yacouba auront une tâche beaucoup plus défensive alors que Ferhat et Gasmi auront pour mission de donner un coup de main à la paire qui formera la ligne offensive. Cette paire là sera composée de Mohamed Seguer et Samy Frioui.

Des changements dans tous les compartiments

Convoqué par la commission de discipline

En fin de contrat à l’issue de l’exercice actuel, les responsables de l’USMA, et à leur tête les Haddad, veulent convaincre Rolland Courbis de signer un nouveau contrat, en prolongeant ainsi son aventure avec le club de Soustara, qui prend effet à partir du mois de novembre. Ça ne sera pas facile pour le technicien français, vu le nombre d’offres qui lui parviendront, une fois le championnat terminé, mais aussi par rapport à d’autres raisons, notamment les insultes et les critiques qu’il a essuyés à une certaine période, lesquels l’ont visiblement marqué, comme le prouve son agacement lors d’une interview accordée à RMC, où il occupe également le poste de consultant. Par contre, l’idée de prolonger lui fait plaisir. Ainsi, le natif de Marseille est indécis et il ne pourra être fixé qu’une fois qu’il aura une entrevue avec le premier responsable du club. Cependant, d’après ce que nous avons pu apprendre, l’ex-coach de l’OM, Toulouse et Montpellier pourrait être poussé vers la sortie contre son plein gré. N’ayant pas été tendre envers les décideurs de la Ligue nationale de football, Rolland Courbis ne les a pas épargnés, les taclant à maintes reprises, ce qui lui a valu une convocation, puisqu’il a été appelé à s’expliquer devant les membres de la commission de discipline lundi prochain. En cas de sanction, comme ce fut le cas pour Gamondi, Courbis pourrait donc être contraint de lever le camp et c’est ce que les Usmistes craignent, évidemment.

Courbis pourrait quitter l’Algérie en cas de sanction

Lors de l’exercice précédent, il avait remporté le championnat et la Coupe d’Algérie avec son ancien club, l’ESS. Cette saison, Mokhtar Benmoussa a décroché un nouveau doublé en gagnant la Coupe d’Algérie et l’UAFA Cup, de quoi rendre le natif de Tlemcen heureux. D’ailleurs, c’est ce que l’international usmiste nous a confié dans cette interview qu’il nous a accordée.
Deuxième doublé, après celui gagné avec l’ESS la saison passée. Qu’est-ce que vous ressentez suite à un tel exploit ? Un immense bonheur. Une pure joie. Si j’ai opté pour l’USMA, c’est pour gagner des titres, et en remportant deux trophées, je peux dire que j’ai fait le bon choix. Nous avions marqué l’histoire du club, en gagnant le premier titre international. Un tel exploit est le rêve de chaque joueur ambitieux. Ça n’a pas été facile pour nous pour en arriver là, mais nous n’avons baissé les bras à aucun moment, ou rendu les armes. Malgré toutes les difficultés, nous avons continué à croire en nous. Dieu merci, au final, nos efforts ont été récompensés. C’est normal que nous savourions à présent ces exploits. Quelles ont été les difficultés dont vous parlez ? Il ne faut pas oublier ce que nous avons enduré en début de saison. Nous avions été critiqués, après notre passage à vide. Ensuite, il y a eu la programmation. Nous avions enchaîné un match chaque trois jours, et ça n’a pas été facile pour nous de gérer une telle situation. Vivre de tels moments a donné un goût spécial à ces consécrations. Revenons sur le match face à Al Arabi. Comment avez-vous vécu les moments qui ont suivi le retour au score des Koweïtiens ? Il y avait une grosse pression sur nos dos. Nous savions que ça allait être difficile pour prendre une nouvelle fois l’avantage, mais nous avons continué à pousser, même si nous étions à dix contre onze. Nous avons cru en nous, et c’est ce qui a fait la différence, puisque nous avions obtenu un penalty suite à une faute sur Andria. Nous l’avons marqué. A 3 buts à 2 et à un quart d’heure de la fin, nous savons que le plus dur était fait. Vous étiez désigné pour tirer le penalty. Pourquoi l’avez-vous cédé à Meah ? Il est venu me voir pour me dire qu’il voulait le tirer. J’ai vu qu’il était bien concentré. Il était sûr de lui, donc, je n’ai pas voulu le priver d’une telle chance. En réagissant ainsi, j’ai prouvé que, pour moi, le plus important était d’offrir au club le titre et non pas être l’auteur d’un but lors d’une finale. Nous sommes une vraie famille, et nous l’avons prouvé mardi. Entretien réalisé par Adel C.

Benmoussa «Quatre titres en deux ans, je ne pouvais espérer mieux»

près les deux matchs avancés ayant mis aux prises le CABBA avec l’ESS et la JSMB avec la JSS mardi, c’est aujourd’hui qu’aura lieu la suite des rencontres de la 29e journée de la Ligue 1. Sacrée championne de l’UAFA depuis le 14 mai, l’USMA ira ce samedi affronter à BelAbbès l’équipe locale lors d’un match de tous les contrastes. En effet, reléguée en Ligue 2 une année seulement après avoir retrouvé l’élite, l’USMBA tentera donc de finir en beauté à domicile contre les Rouge et Noir qui, eux, ont décroché un doublé en remportant la Coupe d’Algérie et la Coupe Arabe. Une performance qui leur permettra de finir la saison tranquillement, du moment où les objectifs tracés par les dirigeants ont été atteints. Au stade 24-Février, la confrontation sera sans enjeu, et c’est ce qui risque de dissuader les supporters à faire le déplacement pour assister à cette rencontre. Une rencontre de fin de saison durant laquelle les joueurs de chaque équipe tenteront, quand même, de faire pencher

A

Le match de tous les contrastes
N° 2288 Samedi 18 mai 2013

07

la balance en leur faveur. Les coéquipiers de Maaziz voudront au moins s’offrir l’un des meilleurs clubs, pour espérer faire oublier à leurs supporters la désillusion qu’ils ont vécue il y a quelques jours. Les visiteurs, quant à eux, et même s’ils ne sont pas concernés par une place sur le podium essayeront quand même de gagner leur place, voire en cas de faux pas du CSC.

Pour ce match contre l’USMBA, le premier responsable de la barre technique aurait souhaité faire ce voyage avec un groupe composé uniquement de joueurs issus de la catégorie espoir, c’est en tout cas ce que nous avions appris d’une source digne de foi. Sachant qu’il ne pouvait compter que sur eux à cause de la réglementation, le technicien français a changé d’avis en faisant appel à quelques seniors pour épauler leurs jeunes coéquipiers. El-Orfi, Deham et Ferhat ont été les seuls joueurs parmi le groupe à avoir pris part à la finale retour de la Coupe arabe. Khoualed, suspendu contre Al-Arabi a été, lui aussi, du voyage tout comme Mansouri, Seguer et Gasmi, tous présents sur le banc de touche face à l’équipe koweitienne. Adel C.

Courbis voulait faire le déplacement avec un groupe composé uniquement des espoirs

Fin de saison plus tôt que prévu pour Daïf, Bouzid, Hanifi et Ziaya
tées au 5-Juillet. Une situation difficile à vivre pour eux, car ils sont victimes de la rude concurrence et de leurs prestations moyennes, voire décevantes, à chaque fois qu’ils sont alignés.

Adel C.

on retenus pour le match de ce week-end, Amara Daïf, Ismaïl Bouzid, Salim Hanifi et Abdelmalek Ziaya ont terminé la saison plus tôt que prévu. En effet, tous les quatre, non convoqués pour la finale de l’UAFA Cup, nous avons appris d’une source digne de foi qu’ils seront encore une fois laissés à l’écart du groupe contre le CRB, lors de la prochaine journée, puisque les membres du staff technique comptent faire appel aux éléments ayant pris part aux deux finales dispu-

N

Tedjar, lui aussi, ne sera pas retenu

responsables à négocier leurs lettres de libération avec leurs homologues usmistes.

Ils seront les premiers libérés

A ce sujet, notre source nous a également révélé que les Daïf, Bouzid, Hanifi et Ziaya seront placés sur la liste des libérés, mais ils ne quitteront pas le club gratuitement. Tous sous contrat avec l’USMA, les quatre joueurs, et en cas d’un réel intérêt d’un autre club, doivent inviter ses

Un cinquième joueur est bien parti pour quitter le navire, Saâd Tedjar. Les dirigeants n’ont toujours pas tranché sur son cas, mais d’après ce que nous avions pu apprendre, les responsables du club ne seront pas contre l’idée de le laisser partir au cas où une bonne offre leur sera faite. Restera, restera pas ? Réponse dans quelques semaines. Adel C.

Une troisième consécutive ?

L

08

N° 2288 Samedi 18 mai 2013

Coup d’œil Ligue 1

CSC-USMH
aujourd’hui à 17h

e stade Hamlaoui de Constantine abritera cet après-midi une rencontre très importante entre la formation locale du CSC et l’USMH. Un rendez-vous très attendu aussi bien par les Harrachis que par les fans du club local. Les Jaune et Noir, qui restent sur deux belles victoires en déplacement, veulent enchaîner avec un autre succès consécutif et par là même garder cette bonne dynamique de résultats positifs. Les coéquipiers de Belkaroui ne veulent que la gagne. Charef, l’entraîneur harrachi, lui qui veut voir son équipe remporter le gain du match, n’a rien laissé au hasard. Mais attention, ce ne sera pas facile ! Amoindris par l’absence de Lamali, les camarades de Hendou n’ont pas autant de chances de gagner que les Constantinois. Si l’on tient compte de certaines considérations comme l’avantage du terrain et le soutien de leur grand public, les locaux partent légèrement favoris dans cette confrontation. Les Harrachis, eux, viendront avec la volonté de vouloir défier l’adversaire chez lui en comptant surtout sur quelques individualités, entre autres, BounedI L’équipe enregistre le retour de Boulakhoua qui va reprendre sa place au poste de latéral droit ainsi que celui de Hendou. Ces come-back feront énormément de bien à l’équipe. Tout au long de la semaine, le staff technique a essayé de combler le manque de compétition de ce dernier, en le faisant travailler. Demou et ses camarades se sont préparés dans les meilleures conditions sous la houlette d’un staff technique attentif, conduit de main de maître par Boualem Charef. Ce qui a permis au staff technique de procéder à une revue d’effectif et à jauger de l’état physique et des dispositions technicotactiques de chacun de ses éléments. Il faut néanmoins préciser que Charef, qui est un adepte de la stabilité, n’apportera pas beaucoup de changements par rapports à son dispositif tactique habituel. Il apportera seulement certaines variantes tactiques qui pourront être utiles à l’équipe, en fonction de la physionomie du match. Il devrait jouer le 4-4-2 avec une défense classique, constituée de Belkaroui et Demou dans l’axe, Boulakhoua et Belkheir sur les côtés. Pour la récupération, on trouvera les habituels porteurs d’eau, Hendou et Amada. Le problème se situe au niveau de l’entrejeu sur le plan offensif avec l’absence du stratège, Lamali. Charef hésiterait entre l’option Aït Ouamar ou celle de Younès, tandis que l’attaque sera elle constituée par le duo BounedjahTouahri.

jah, Touahri et Younès, dont l’expérience n’est pas à négliger. Demou : «Rester vigilants» De son côté, le défenseur central Demou, à travers ses déclarations, semblait autant confiant que prudent : «On doit faire preuve de vigilance. Certes, on a un bon groupe qui peut contrer n'importe quelle équipe. Un match se joue sur le rectangle vert et durant les 90 minutes, on se doit de respecter notre adversaire, afin

d'éviter toute mauvaise surprise, voilà tout.» Charef compte sur l’esprit de groupe Pour cette rencontre tant attendue par les supporters de l’USMH, Boualem Charef compte beaucoup sur l’esprit de groupe de ses poulains et sur leur solidarité pour réaliser un grand match.C’est aussi l’avis de certains joueurs comme le milieu de terrain Younès qui reste un joueur clé dans le dispositif tactique de

Charef : «Le groupe est assez motivé pour cette rencontre. Certes, le CSC est une bonne équipe et qui, de surcroit, jouera chez elle, mais on va tout faire pour arracher un résultat positif. Jouer sur le terrain de l’adversaire est difficile, mais le groupe est habitué à ce genre de confrontations.» L’entrejeu renforcé Par rapport à ce que l’on a pu voir hier matin à l’entraînement et durant le match d’application, on comprend que l’équipe harrachie évoluera avec un milieu de terrain renforcé. Sachant que les Constantinois vont peser de tout leur poids sur la défense, Charef a ainsi décidé d’incorporer un milieu supplémentaire qui aura le rôle de récupérateur pour essayer de bloquer les joueurs du CSC. Tatem, qui a été aligné d’entrée face au CRB, sera reconduit ce week-end parmi le onze pour apporter son soutien au compartiment offensif. Ce joueur, grâce à son talent et force de pénétration, est capable d’appuyer la ligne offensive où apparemment il y aura un seul élément, Boudjenah.

l est l’une des pièces importantes de l’échiquier du coach Lemerre. Il s’agit du milieu du terrain Boucherit qui a réussi à se mettre en évidence dans un compartiment de l’équipe où la concurrence fait vraiment rage. A la veille de ce match d’El Harrach, il dira en substance : «Notre adversaire n’est plus à présenter. Cependant, il ne doit s’attendre à rien car nous visons simplement engranger les points et conforter notre quatrième place. Cela risque d’être compliqué, c’est une évidence, mais nos supporters se préparent activement à nous apporter cette aide indispensable. Que la fête soit totale pour ce dernier match de la saison à Hamlaoui afin que les joueurs puissent remercier leurs supporters qui ont été merveilleux tout au long d’un exercice difficile et plein d’embûches.»

I

Boucherit : «El Harrach n’a rien à espérer»

N. R.

Boulakhoua de retour

I

Sofiane Younès estime que l'équipe a bien travaillé du«J’aurais aimé participer à rant ces derniers jours, et se cette rencontre, mais avec ma trouve prête pour cette suspension il m’est impossible. confrontation : «Nous avons C'est dommage ! Cette confronbien travaillé durant ces dertation arrive après deux belles niers ours, et nous sommes victoires à Bel Abbès contre prêts pour ce déplacement à l’USMBA et le CRB. Ce serait Constantine où nous devrons bien d’enchaîner avec un autre affronter le CSC. Pour nous, les succès. Cela dit, je souhaite beauchoses sont claires. Un résultat pocoup de chances à celui qui me remsitif est impératif afin pour bien d’aborder le placera. Je suis sûr qu'il sera à la dernier match avec une plus grande hauteur comme il l'a prouvé lors des confiance. Le match s'annonce diffiderniers matchs.» cile, mais pas impossible.»

«La victoire est impérative»

Younès

Lamali regrette de ne pas être du déplacement

L’entraîneur Roger Lemerre ne risque pas d’apporter de gros changements dans le onze type censé donner la réplique à l’USM Harrach. Satisfait de la production de ses poulains, il pourrait reconduire le groupe qui a affronté le CA Batna.

Vers la reconduction du même onze

«J'aurais aimé jouer ce match »

Le défenseur central, Griche, qui a raté bien des séances d’entraînement durant la semaine d’avant-match, ne risque pas d’être concerné par ce rendez-vous devant son ancienne équipe harrachie. Retenu à Alger pour des affaires personnelles, diton, il serait au mieux sur le banc des remplaçants. Heureusement que le coach peut compter sur le retour de Nehari et Djilali dans l’axe défensif clubiste.

Griche ne serait pas concerné

Voici à quoi ressemblera le onze harrachi La mobilisation qui a précédé ce A travers les matchs d'applicarendez-vous renseigne-t-elle sur tion, on a pu se rendre compte des le grand intérêt que porte choix et des options qui vont être prôl’USMH pour ce duel face au nés par Charef pour ce match face au CSC ? CSC. Voici à quoi devrait ressembler le En effet, à El Harrach tout le onze de Charef qui débutera cet aprèsmonde attend de nous une victoire midi le match sur le terrain du stade qui nous permettra d’augmenter Hamlaoui : nos chances d'arracher la deuxième Doukha, Boulakhoua, Belkheir, place au classement. Demou, Belkaroui, Hendou, Amada, Ait ouamer, Tatem, Comment s’est déroulée la L'oreille tendue du Younès, Bounedjah préparation pour cette confrontation ? côté du 5-Juillet Nous nous sommes préparés de manière I Les Harrachis seront nombreux au stade Hamlaoui ordinaire, mais avec la même détermination pour assister à la rencontre de qui prévalait lors des dernières sorties. L’USMH leur équipe. Tout en gardant a un statut de Vous devez avoir une idée sur l'oreille tendue du côté du stade dauphin à défendre 5-Juillet en quête d'un éventuel votre adversaire… faux pas du Mouloudia d'Alger qui Malgré les défections de Lamali et Le CSC est une équipe redouleur permettra de garder intactes d’Azzi, qui affectent l’équipe, les poulains table à domicile. Mais, nous leurs chances de terminer à la de Charef feront en sorte de revenir de sommes déterminés à arraseconde place. Il faut, en effet, Constantine avec un bon résultat. Le coach cher un bon résultat et c'est le rappeler que le MCA qui lui harrachi qui a plus d’un tour dans son sac, deterrain qui tranchera. aussi convoite la seconde place accueillera aujourd'hui vrait, selon toute vraisemblance, reconduire la Le stade Hamlaoui sera au stade du 5-Juillet, son fief même composante que celle alignée face au CRB plein à craquer et, donc, habituel, le CAB. Même si le le week-end dernier. Cette rencontre face à un adla pression sera sur vos Doyen aura la tâche facile versaire d’ e nvergure qui cherche à arracher une face au Chabab de Batna, épaules. Cela ne vous place au podium, les Harrachis devront sortir le qui a déjà mis les deux pieds inquiète pas ? en Ligue 2, mais sait-on jagrand jeu. Les Jaune et Noir ont un statut de Ma petite expérience m'a mais car un match n’est jamais dauphin à défendre, d'où la nécessité de revedémontré que la pression du gagné d’avance. Les jeunes du nir avec le gain de la partie, en ne laissant public adverse est une arme à CAB qui ont atteint les demi-fiainsi aucune chance à l’équipe adverse nales de la Coupe d’Algérie des double tranchant. Si jamais on de rafler rapidement les trois U21 viendront avec une grande arrive à marquer, le groupe sera lipoints de la victoire. volonté pour défier le MCA dans le béré. Et c’est l’équipe adverse qui sutemple du 5-Juillet. bira la pression de ses supporters

sera sur l’adversaire»

Amada

« La pression
Comment voyez-vous votre mission ? Elle sera difficile, mais nous pourrons néanmoins revenir avec un résultat positif qui nous permettra de conserver notre place de dauphin. Le staff technique national vous a convoqué pour le prochain stage. Cela doit être une motivation supplémentaire pour vous, non ? Cette convocation m'honore et me stimule à me donner davantage dans les entraînements, afin de gagner la confiance du sélectionneur. Votre équipe a besoin d'une victoire contre le CSC. Est-ce possible à votre avis ? A mon sens, l’USMH est une équipe qui mérite bien de terminer sur le podium. C'est une question de moral et de volonté. En ce moment précis, le groupe se porte bien, Dieu merci, tous les joueurs sont conscients qu'une victoire augmentera nos chances d’arracher une qualification à la Champions League africaine. Entretien réalisé par NacerEddine Ratni

Côté arbitrage, ce sera Mial qui dirigera ce match entre deux antagonistes. L’enjeu étant connu de tous, Mial, qui a réussi une bonne production durant le dernier match du CSC, n’a pas eu droit aux remarques enregistrées dans un passé récent. Ce sera à lui de confirmer son net regain de forme dans cette empoignade des plus difficiles.

Mial pour diriger le match

Toute une semaine à attendre son passage devant la commission de discipline du club et ce, pour rien. Ce qui a eu pour effet de pousser le milieu offensif clubiste à rallier son domicile avec le découragement que chacun pourrait comprendre. Sa situation est toujours complexe et tout porte à croire que c’en est fini pour la saison de cet élément avec le CS Constantine.

Hemani rebrousse chemin

I

Dans les milieux clubistes, on veut terminer la saison sur un air de fête. La venue d’El Harrach devrait être mise à profit pour réussir une rencontre de qualité sur l’aire de jeu. Côté ambiance, l’on se prépare activement à faire de cette journée celle de la joie et de l’ambiance. Que le fairplay et la sportivité soient au rendez-vous dans cette empoignade, c’est le souhait de tout le monde !

Que la fête soit totale !

Tahar Aggoune

N. R

Coup d’œil Coupe de la CAF
Stade : 8-Mai (Sétif) Affluence : nombreuse Avertissements : Okbi (14’) (ESS) ; Massemba (40’) (USB) Expulsion : Belkaïd (90’+7) Buts : Okbi (41’), Aoudia (57’) (ESS) Arbitres : Ifram Ziodich, Philipo Tiomax, Seydou Tiama (Burkina Fasso)

ESS 2 - US Bitam 0

N° 2288 Samedi 18 mai 2013

ESS

US Bitam

Khedhaïria, Ziti, Legraa, Lakhdhari, Ferrahi, Belkaïd, Delhoum, Djahnit (Aoudia 46’), Okbi, Madouni (Maameri 90’+8), Gourmi (Tiouli 81’) Entraîneur : Hubert Velud

C’

Les occasions de but seront toutes sétifiennes. Ferrahi adressera un long centre que Delhoum reprendra de volée, juste sur la transversale. Ma-

41’, le coup de patte de Ogbi

est avec la volonté de prendre une consistante avance que les joueurs de Sétif ont entamé leur match face à l'US Bitam. Ce sont les Sétifiens qui prendront les choses en main et à la 5', Gourmi adresse un centre millimétré en direction de Madouni qui perd son duel avec le portier gabonais. Le même Madouni inscrira un but à la 11’qui sera refusé pour une position de hors-jeu. La domination sétifienne se poursuivra et Delhoum, à la 12', ratera une superbe occasion pour ouvrir le score suite à un tir à l’entrée de la surface. Son tir sera dévié par le gardien de Bitam. La toute première occasion pour les Congolais aurait pu être la bonne. A la 14’, Ebonde s'infiltrera sur l'aile droite et adressera un tir qui rasera le poteau de Khedhaïria. Les Sétifiens se rueront en attaque et Madouni sera très près de trouver le cadre de la tête. Les Sétifiens ne desserreront pas leur pressing. Gourmi ratera les plus faciles après un joli slalom dans la surface gabonaise et cela à la 30’.

Un florilège de ratages en tout genre
douni de son côté obligera le gardien gabonais à se détendre suite à un tir des vingt mètres. La libération surviendra à la 41’, Ogbi exécutera magistralement un coup franc légèrement excentré. Le cuir sera effleuré de la tête par Delhoum avant d'aller mourir dans les filets de Betsiki (1-0). Les joueurs de l’ESS accentueront leur pressing mais toutes leurs tentatives seront annihilées par la défense des Gabonais, bien regroupée autour de son portier. Juste avant la mi-temps, un centre de Djahnit ne trouvera personne à la réception. La mi-temps sera sifflée sur une petite avance au score assez logique pour l'ESS.

Betsiki, Erwin, Roger, Obiang, Benjamini, Massemba (N’Domba 73’), Kagou, Duval, Lionel, Alain (Assomo 90’+8), Ebonde Entraîneur : Libich omas

çants. Madouni gâchera une énorme occasion à la 63’. Suite à une ouverture de Ziti, il effectuera une reprise approximative alors qu’il était seul dans la surface.

Le rythme ne baissera pas d’intensité en seconde période et les locaux dès la 46’ se montreront dangereux par Legraa qui ne profitera pas d’une erreur d'un défenseur des Gabonais. A partir de cet instant, les attaques sétifiennes se feront plus pressantes. Aoudia, entré en seconde période, doublera la mise en reprenant de la tête un coup franc de Ogbi (2-0). Ceci encouragera les joueurs de Sétif à se montrer encore plus mena-

Aoudia , encore et toujours

Delhoum ne sera pas plus adroit à la 68’ en reprenant mollement un centre venu de la gauche. Les attaques de l'ESS se succéderont mais d'une façon désordonnée. Ogbi adressera un centre de la gauche qui sera remisé de la tête sur Gourmi. Le tir de ce dernier sera dévié en corner par le gardien de Bitam. Cinq minutes plus tard, l’avantcentre sétifien Madouni sera maladroit et mettra dans les décors une balle facile. Velud jouera son va-tout en incorporant un peu plus tard Tiouli. Suite à un contre gabonais, à la 88’, Lionel ratera le cadre. Le match se terminera en queue de poisson avec à la clé l’expulsion de Belkaïd. La victoire des Sétifiens par deux buts d’écart signifie que les camarades de Delhoum auront à être héroïques au Gabon lors du match retour. S.B.

Les Gabonais s’en tirent (plutôt) bien !

entraîneur de l’ESS, Hubert Velud, s’est longuement confié au service de presse de la FIFA. A 53 ans, Hubert Velud a réussi à remporter avec l’ES Sétif, le titre de champion d’Algérie. Mais le souvenir de l’attentat dont avait été victime la sélection du Togo à Cabinda en janvier 2010 lors de la Coupe d'Afrique des nations de la CAF 2010 en Angola ne s’éloigne jamais très longtemps de l’entraîneur français. Eliminé de la Ligue des champions de la CAF juste avant la phase de groupes, le club de Sétif s’est consolé en conservant son titre de champion. Le technicien français, désormais dans son élément dans le football algérien, revient sur cette nouvelle aventure et évoque son adaptation et quelques expériences douloureuses de son passé d'entraîneur. «Le championnat algérien est plus homogène que ceux du Maroc et de la Tunisie» Hubert Velud qui a découvert le football algérien cette saison avec

I

A cœur ouvert avec Velud

«Tout d’abord, je tiens à féliciter mes joueurs qui ont fait un match plein et qui ont appliqué comme il se doit les consignes qui leur ont été données. Notre objectif a été atteint. Nous avons les moyens de surmonter notre retard et nous qualifier lors du match retour.»

Libich Thomas : «Nous referons notre retard lors du match retour»

Madoui : «De quoi avoir des regrets !»
«Avant toute chose, c’est une victoire et nous aurons à jouer tous les coups à fond lors du match retour. Il y a de quoi avoir des regrets même si mes joueurs se sont bien battus. Nous allons nous préparer comme il se doit pour la seconde manche.»

vraiment dommage de négliger la formation !»
Sétif en donne une appréciation : «Le niveau est assez intéressant. Je l’ai même trouvé plus homogène et supérieur à ce que j’avais pu voir au Maroc, puis en Tunisie. Le championnat se professionnalise petit à petit. Il y a encore pas mal de choses à améliorer, mais très honnêtement, je suis agréablement surpris. Déjà, pour les grosses équipes, rien n’est facile. Surtout en déplacement.» Des choses à améliorer, quand même ! Avec sa franchise habituelle, Hubert Velud mettra le doigt sur certaines insuffisances : «Il y a un manque de discipline évident. On sent qu’au niveau de la formation des joueurs, l’Algérie doit encore s’améliorer. Les joueurs algériens sont souvent doués techniquement, ils ont un potentiel physique très intéressant, mais tactiquement, il y a des manques. Cela passe donc par davantage de travail à l’entraînement. Il faut plus de rigueur. Avec les talents qu’il y a dans ce pays, ce serait vraiment dommage de négliger cet aspect !» «Mon contrat expire en juin 2014» Pour ce qui est de son avenir, Hubert Velud ne s’étaler pas beaucoup. Il se contentera de dire ce qui suit : «J’ai un contrat qui court jusqu’en juin 2014. Mais j’ai des sollicitations qui viennent d’Afrique et d’Asie. Nous reparlerons de tout cela le moment venu.» «J’ai une relation très forte avec l’Afrique» En janvier 2010, la sélection du Togo dont Hubert Velud était le sélectionneur avait été victime d’un attentat terroriste dans l’enclave de Cabinda, juste avant la CAN 2010 en Angola. Il nous dira qu’il pense tout le temps à ce drame, durant laquelle deux membres de la délégation sont morts et d’autres ont été blessés, dont lui-même : «Tous les jours. C’est impossible d’effacer cela de sa mémoire. J’ai vu des gens gravement blessés. Deux d’entre eux sont morts. Ce sont des images que je n’oublierai jamais. Déjà, après le

«Avec les jeunes talents qu’il y a en Algérie, ce serait
drame, je suis resté au Togo pendant près de deux mois. Pour faire le deuil, pour assister aux obsèques de ceux qui avaient perdu la vie. Pour être avec leurs familles, pour parler. Je ne suis pas allé voir un psychologue. Chacun gère cela à sa façon. Je serais revenu en France tout de suite après, je pense que cela aurait été beaucoup plus difficile à surmonter. Il m’était difficile de rester le sélectionneur du Togo. Emmanuel Adebayor avait décidé de ne plus jouer pour les Eperviers, d’autres joueurs, marqués par le drame, n’étaient plus vraiment dans le projet. Pour ce qui est de l’avenir, on relativise plus facilement, on se prend moins la tête pour des petits détails. Moi, je n’ai jamais pensé arrêter mon métier, ni ne jamais retravailler en Afrique. J’ai une relation très forte avec ce continent. Je sais maintenant que tout peut basculer très vite, que nous ne sommes pas grand-chose.» Synthèse de S.B.

Lors de l'entretien qu'il nous a accordé, Hassan Hammar a évoqué le cas d'Hubert Velud et il dira en substance : «Ecoutez, même si nous ne pouvons pas faire de comparaison, nous avons en tête la mésaventure que nous avons connue avec Alain Geiger. Ce dernier nous avait donné son accord de principe et nous avons même trouvé un terrain d'entente en ce qui concerne ses indemnités financières. La suite est connue. Il s'est engagé avec le club d'Al Ittihad, juste après avoir quitté Sétif. Hubert Velud a fait preuve d'une grande correction et jusqu'à maintenant, nous n'avons pas abordé le sujet concernant son renouvèlement. Je vous dirais qu'Hubert est à l’Entente, après qu'il est paraphé le renouvellement de son contrat qui expire en Juin 2014.» «Vous saurez tout en ce qui concerne le nouvel effectif très bientôt» Le premier responsable de l’ESS restera évasif en ce qui concerne le renouvellement des contrats de certains cadres de l’équipe. Ces derniers sont au nombre de six et non des moindres, quand on sait que Aoudia et Delhoum, entre autres, sont en fin de contrat. «Permettez-moi de ne pas aborder ce sujet pour le moment. Cela se fera lors de ma prochaine de presse qui se tiendra dans une dizaine de jours. Je veux seulement rassurer nos supporters. Nous garderons l’ossature de l’équipe et nous sommes prêts à faire de gros sacrifices pour garder ceux qui ont fait gagner l’équipe cette saison.» «La prochaine Ligue des champions sera l’une de nos priorités» Pour ce qui est des objectifs de son club à court et à moyen terme, Hammar apportera les précisions suivantes : «Le titre national restera une de nos priorités. Nous sommes les tenants et nos supporters ne comprendraient pas que leur équipe se contente des seconds rôles. Un autre challenge nous tient à cœur. Il s’agit de la Ligue des champions. Nous n’avons pu franchir le stade des huitièmes à cause du manque d’expérience de notre effectif. Nous serons, sans aucun doute, plus aguerris lors de la prochaine édition et rien ne sera laisser au hasard avant d’aborder cette prestigieuse épreuve.» Samir B. Le gardien de l’US Bitam prend des nouvelles de Chaouchi Au cours d’un entretien avec le portier de l’US Bitam Bekete n’a pas manqué de prendre des nouvelles de Fawzi Chaouchi. Il tombera des nues lorsqu’il a appris que le portier du MCA avait écopé d’une suspension de deux ans. «Chaouchi est l’un des meilleurs gardiens africains !», nous dirat-il. Un ancien ministre à la tête de la délégation gabonaise La délégation gabonaise, forte de 33 membres, a pris ses quartiers dès son arrivée à Sétif. Elle renferme 20 joueurs et trois journalistes. La délégation de l’US Bitam est présidée par l’ancien ministre de la Jeunesse gabonais René N’Dimiziou Obiang.

«Je ne dirais que Velud est à l'ESS qu'au moment où il renouvellera son engagement»

Hammar

09

10

C’

est hier que le sélectionneur national des A’, Taoufik Korichi a rendu publique la liste des 25 joueurs retenus pour le stage prévu du 22 au 26 mai, à l’hôtel Dar Diaf de Bouchaoui et qui sera ponctué par un match amical à Blida, face à la Mauritanie. Korichi a choisi le stade MustaphaTchaker afin de permettre aux joueurs de s’adapter à cette pelouse. Taoufik Korichi, qui effectue son deuxième stage avec les A’ depuis son installation, a choisi cette fois-ci vingt-cinq éléments au lieu de trente comme il l’avait fait lors du premier stage au CTN de Sidi-Moussa. Zemma comme d’habitude, Berrefane la surprise Mohamed Lamine Zemmamouche a été retenu chez les A’, comme il fallait s’y attendre, dans la mesure où il est le gardien le plus en forme du championnat en ce moment. Le gardien de but de l’ESS, Sofiane Khedaïria, a été retenu lui aussi dans cette liste, bien qu’il traverse un passage à vide. La surprise dans cette liste, c’est la présence du portier du Mouloudia d’El-Eulma, Mourad Berrefane, qui sera troisième gardien dans ce stage. Doukha laissé à la disposition de Halilhodzic Par ailleurs, beaucoup de gens étaient surpris hier de constater que le nom du gardien de l’USM El-Harrach, Azzedine Doukha, ne figurait pas dans la liste des 25

Korichi dévoile ses 25 !
N° 2288 Samedi 18 mai 2013

Coup neuf Équipe nationale

joueurs retenus pour ce stage des A’. Beaucoup sont même allés très loin en spéculant sur une véritable mise à l’écart du portier harrachi. Mais finalement, une source très proche de Vahid Halilhodzic nous a révélé qu’Azzedine Doukha a été laissé à la disposition de l’EN A, suite à un accord entre Halilhodzic et Korichi. Du coup, Halilhodzic aura deux gardiens pour faire le travail pendant le stage, avant que Zemmamouche ne rejoigne le groupe des A’ à Sidi-Moussa, le 26 ou le 27 mai.

deux éléments n’ont pas été retenus à cause de la baisse de forme dont ils ont fait preuve dernièrement. D’ailleurs, Samy Yachir n’a pas été retenu pour les deux précédents matchs du Mouloudia face à l’ES Sétif et le CA Bordj Bou Arréridj. De son côté, Hamza Boulemdaïs ne marque plus, et ce, depuis un bon moment. Les trois Mouloudéens écartés pour des raisons techniques L’absence des trois joueurs du Mouloudia d’Alger, Kacem, Djallit et Yachir, de cette liste a suscité une grosse polémique. Beaucoup pensent, en effet, que les trois joueurs ont été écartés sur ordre de la FAF après le scandale de la finale de la Coupe d’Algérie lorsque les joueurs ont refusé de monter saluer le Premier ministre et prendre leurs médailles. Selon nos informations, ces trois joueurs qui ont été retenus lors du premier stage sont écartés pour des raisons d’ordre technique. Si pour Yachir, on a évoqué le manque de compétition, la baisse de forme et surtout la prise de poids, Djallit aurait été écarté parce qu'il ne marque plus (un seul but au cours des derniers matches). Pour ce qui est de Mehdi, Korichi lui aurait préféré Ferhat, Bouchema et Koudri. Hamza R.

Chalali et Benlamri écartés de la liste des 25 de l’EN A’ Alors qu’ils étaient quatre
joueurs de la JSK à être retenus en Equipe nationale A’, voilà que deux d’entre eux sont écartés de la liste des 25, choisie pour le prochain stage de préparation du CHAN, et du match amical face à la sélection de la Mauritanie. Il s’agit de l’attaquant Mohamed Chalali et du défenseur latéral droit, Djamel Benlamri. On aurait compris la non-convocation de ce dernier, car il a contracté dernièrement une blessure au genou, ce qui risque d’ailleurs de l’éloigner des terrains pour longtemps. Mais pour Chalali, qui réalise une bonne fin de saison avec les Canaris, et son écart demeure une surprise.

Le manque de compétition fatal à Tedjar Taoufik Korichi a pris une décision très importante : celle d’écarter de sa liste un joueur qui n’a rien montré depuis deux années, mais qui est bizarrement retenu à chaque stage de l’Equipe nationale A et sur décision de Vahid Halilhodzic, en plus. Il s’agit de Saâd Tedjar. Le milieu de terrain de l’USM Alger, qui n’avait pas joué l’an dernier la phase retour avec la JSK, ne joue pas aussi cette saison avec l’USMA. Taoufik Korichi a décidé, en effet, d’écarter Tedjar à cause du manque de compétition, du fait que s’il l'avait fait, ç'aurait été de l’injustice envers de nombreux joueurs. Reste à savoir si Halilhodzic fera de même en l’écartant de la liste.

Yachir et Boulemdaïs en méforme Pour ce stage, deux attaquants qui se sont illustrés depuis un bon moment en championnat n’ont pas été retenus. Il s’agit de Samy Yachir et Hamza Boulemdaïs. Les

Aoudia figure dans la liste élargie Par ailleurs, même Aoudia, qui revient de blessure au niveau de l’ischio-jambier, devrait lui aussi figurer dans la liste finale de Halilhodzic, après avoir fait partie de la liste élargie. Du coup, il se peut qu’il rejoigne SidiMoussa avec les trois joueurs cités. Les locaux vont devoir patienter

Trois joueurs rejoindront le stage des A après la Mauritanie Après le stage des A’, soit le 26 mai, trois joueurs rejoindront directement le CTN de Sidi-Moussa pour entamer le stage avec l’équipe A. Il s’agit du gardien Mohamed Lamine Zemmamouche, le défenseur Belkalem et l’attaquant Islam Slimani.

L’attaquant kabyle est très déçu de sa non-convocation, tout en estimant que la décision demeure incompréhensible, surtout qu’il est en train de réaliser une bonne fin de saison avec son club : «Honnêtement, je n’ai rien compris et je suis très déçu par ma non-convocation. Depuis quelques semaines, je me trouve au mieux de ma forme et je m’attendais vraiment à être retenu. Toutefois, je ne vais pas baisser les bras, car je travaillerai toujours avec l’espoir d’y revenir très vite.»

Chalali «Je n’ai rien compris !»

Liste des joueurs retenus Zemmamouche Mohamed-Amine, Farouk Chafaï, Naceredinne Khoualed, Mohamed Rabie Meah, Brahim Boudebouda, Mokhtar Benmoussa, Nassim Bouchema, Hamza Koudri, El Orfi Hocine, Zinedine Ferhat (USMA), Essaïd Belkalem, Ali Rial (JSK), Ziti Khoutir, Amine Aoudia, Sofiane Khedaïria, Gourmi Khaled (ESS), Hichem Belkaroui, Baghdad Bounedjah (USMH), Mohamed Derrag, Zerrara Toufik (JSMB), Islam Slimani, Rebih Boubeker (CRB), Beldjillali Kaddour (JSS), Mourad Berrefane (MCEE), Antar Boucherit (CSC).

La Confédération africaine de football a annoncé, jeudi soir, via son site officiel, que le tirage au sort du troisième tour des éliminatoires du Mondial 2014 (les barrages) aura lieu le 16 septembre prochain, soit une semaine après la fin du deuxième tour. Au terme de ce 2e tour, justement, le premier de chacun des dix groupes éliminatoires prendra part à ces barrages en matches aller et retour qui se tiendront

Tirage au sort des barrages pour le Mondial-2014 le 16 septembre
en octobre et novembre, pour déterminer les cinq représentants du continent africain pour le Mondial brésilien. Actuellement, l’Algérie et le Mali occupent la tête de leur groupe H, en attendant les trois derniers matchs à disputer encore. (CHAN). Une compétition que l’Afrique du Sud abritera du 11 janvier au 1er février 2014. Le tirage au sort de la phase finale aura lieu le 18 septembre au siège de la Confédération africaine, au Caire.

Les joueurs locaux figurant dans la liste élargie de Vahid Halilhodzic devraient patienter encore quelque temps avant de savoir s’ils feront partie de la liste finale de l’EN qui va prendre part au stage et aux deux matchs officiels face au Bénin et au Rwanda. Selon une source bien informée, Halilhodzic prendra une décision ces jours-ci, en fonction des joueurs professionnels qui seront prêts. Il est à noter que Halilhodzic a retenu les joueurs locaux qui sont : Ziti, Koudri, Chafaï, Benmoussa, Aoudia, Slimani, Belkalem, Delhoum, Doukha, Zemmamouche et Tedjar.

Quant au latéral droit, Djamel Benlamri, ce dernier a pris sa non-convocation du bon côté, en estimant que sa blessure au genou est tombée au mauvais moment : «Je pense que ma blessure au genou est tombée au mauvais moment, mais j’espère me rétablir vite, et je tâcherai de revenir rapidement en sélection. Je souhaite bonne chance à la sélection pour ses prochaines échéances, et je serai de tout cœur avec elle.» L. A.

Benlamri «Ma blessure est tombée au mauvais moment»

A cause de son mariage prévu le 6 juin

Le CHAN se tiendra du 11 janvier au 1er février 2014 D’autre part, la CAF a confirmé les dates du championnat d’Afrique des nations 2014

La CAN-2015 débutera le 17 janvier La CAF a aussi fixé la date du début de la prochaine phase finale de la Coupe d’Afrique des nations, qui aura lieu au Maroc en 2015. En effet,

le tournoi débutera le samedi 17 janvier et prendra fin le 7 février 2015. Les éliminatoires pour cette édition se dérouleront en deux étapes. Une phase préliminaire en juillet-août, afin de réduire les équipes engagées à 48, et une phase de 12 groupes de 4 équipes chacun. Le premier de chaque groupe et les trois meilleurs deuxièmes seront qualifiés pour le tournoi final. S. F.

Mourad Delhoum a été retenu dans la liste des onze locaux pour figurer éventuellement dans la liste finale de Halilhodzic. Auteur d’une excellente phase retour sous les couleurs de l’ES Sétif et notamment avec un nombre impressionnant de buts marqués bien qu’il soit un milieu de terrain, Mourad Delhoum a attiré l’attention de Vahid Halilhodzic au cours du match retour des huitièmes de finale de Ligue des champions africaine face aux Léopards du Congo. Néanmoins, le joueur n’aura pas la chance d'être en sélection nationale du fait que son mariage, programmé depuis quelque temps pour le 6 juin, coïncidera avec la veille du déplacement des Verts à Cotonou. C’est à cause de cela que le joueur a été exempté du stage de l’Equipe nationale A, comme nous l’a indiqué une source autorisée. Du coup, Delhoum a été aussi écarté du stage de l’équipe A’, afin de le laisser préparer son mariage. Korichi devrait lui faire appel prochainement, après son mariage. H. R.

Delhoum exempté des stages de l’EN

N° 2288 Samedi 18 mai 2013

Coup d’éclat Équipe nationale

11
La formation de Bologne a disputé, avant-hier soir, un match amical face la modeste équipe de San Secondo, qui évolue en Régional. Une rencontre que Bologne a largement remportée sur le score sans appel de 12 buts à 0. Saphir Taïder a joué la première mi-temps et a réussi à inscrire un doublé. Bologne, assuré de son maintien, affrontera demain, en clôture du championnat italien, le Genoa.

actuel manager général des sélections de jeunes de l’Equipe de France, Willy Sagnol, qui dirige par intérim la sélection Espoirs, a donné, avant-hier, la liste des joueurs retenus pour prendre part au prochain tournoi international, qui aura lieu à Toulon à la fin de ce mois de mai. L’ancien latéral droit du Bayern Munich a fait appel à 21 joueurs, dont Rachid Ghezzal, le petit frère de Abdelkader. En effet, le Lyonnais, qui a réalisé une assez bonne première saison avec les professionnels (19 apparitions toutes compétitions confondues pour un but inscrit), est donc, justement, récompensé avec cette convocation chez les Bleuets. Pour information, durant ce tournoi international qui débutera le 28 mai et prendra fin le 8 juin, la France sera opposée dans son groupe aux Etats-Unis, à la République Démocratique du Congo, à la République de Corée, et, enfin, à la Colombie.

L’

en Equipe de France Espoirs
lorsque l’animatrice de l’émission à laquelle il a été conviée l’a relancé : «Je veux jouer pour le pays de mes parents.» Une convocation qui n’arrive pas au bon moment Autant on imagine que le petit Ghezzal était content de voir, enfin, ses efforts récompensés, autant cette convocation assez tardive chez les Espoirs français l’a, sans doute, terriblement chamboulé. En effet, une source proche du joueur nous a révélé que ce dernier se sentait un peu mal à l’aise et ne savait plus, en fait, quoi faire. Répondre à cette convocation et prendre du coup la nationalité sportive française (il peut la changer tant qu’il n’aura pas joué en sélection seniors) au risque de s’éloigner davantage des Fennecs, ou la refuser et subir ensuite la pression des dirigeants du football français, et celle de son club, où comme tout le monde le sait, Jean-Michel Aulas, le président lyonnais, ne manquera pas de l’obliger à choisir la France au détriment de son pays d’origine. seulement, avant de faire machine arrière et afficher publiquement son envie de jouer pour l’Algérie, jusqu’à ce qu’il soit appelé en décembre dernier par Vahid Halilhodzic pour participer à la CAN-2013. Rachid Ghezzal pourrait, donc, suivre cet itinéraire et éviter, du coup, de se retrouver dans l’embarras, d’autant que, jusqu’à présent, le joueur n’a pas été du tout approché par le sélectionneur national.

C’est une première pour lui

Taïder inscrit un doublé en amical

Le joueur avait affirmé vouloir jouer pour l’Algérie Ce que beaucoup de gens ne savent pas, c’est que Rachid Ghezzal, et contrairement à la plupart des joueurs binationaux qui ont été formés par les clubs français, n’a jamais été sélectionné auparavant dans les catégories de jeunes de l’Equipe de France. Pas une seule fois, jusqu’à cette convocation d’avant-hier en Espoirs. Pourtant, il y a tout juste deux mois et demi, le joueur avait affirmé publiquement sur le plateau de la chaîne du club, OL TV, que son rêve était de porter le maillot vert de l’Algérie et représenter dignement le pays de ses parents, comme l’a fait son aîné, très aimé et adulé par les supporters algériens. «Mon rêve est de jouer pour l’Equipe d’Algérie, mon pays d’origine.» Et d’insister,

Le championnat de Ligue 1 française tire à sa fin et l’Olympique de Marseille, déjà assuré de terminer deuxième du classement, synonyme d’une qualification directe à la phase des groupes de la Ligue des champions, se rendra aujourd’hui à Saint-Etienne pour disputer un classique très attendu en France. Ainsi, pour ce duel important pour les Stéphanois, toujours en course pour une place sur le podium, Foued Kadir rendra visite à son coéquipier et ami en équipe d’Algérie, Faouzi Ghoulam. Les deux joueurs qui se respectent bien, auront certainement une discussion très spéciale concernant l’équipe nationale.

Kadir en déplacement chez Ghoulam

Et s’il faisait comme Ghoulam ? Cette histoire de Rachid Ghezzal nous rappelle étrangement celle d’un autre joueur binational qui a connu la même situation. Ce joueur n’est autre que Faouzi Ghoulam, qui, lui aussi, avait été appelé pour la première fois en catégorie de jeunes de l’Equipe de France, en Espoirs. C’était tout récemment, en 2012. Le joueur, qui commençait à faire parler de lui à Saint-Étienne, avait été contraint d’accepter l’appel des Bleuets au grand désarroi, à cette époque, des supporters algériens. Il a participé à deux rencontres

Le FC Sochaux Montbéliard est en train d‘assurer son objectif en Ligue 1. Les coéquipiers de Ryad Boudebouz auront besoin d’un point pour être définitivement à l’abri de toute mésaventure. En recevant Toulouse sur leur terrain du stade Bonal, les Lionceaux bénéficieront du retour de leur milieu de terrain international algérien, Boudebouz. Absent lors du déplacement à Brest pour cause de suspension, Ryad a donc purgé sa sanction automatique d’un match.

Retour de Boudebouz face à Toulouse

De retour à la compétition mertemps sans jouer, mon rendement physique était bon. credi passé face au Club Sportif Parlez-nous un peu de votre Sfaxien, le miprestation… lieu de terrain «Le coach Je crois avoir tenu le coup, défensif algéétait c’était important pour moi rien du Club voir où j’en étais sur ce Africain, Khaagréablement de volet-là. Dieu merci, tout led Lemmousurpris de mon s’est bien déroulé jusqu’à chia, s’est cette 88’ où j’ai ressenti une montré très rendement» légère douleur aux adducdisponible pour teurs, j’ai demandé le channous livrer ses gement par précaution. impressions sur Le coach Benzarti vous a-t-il parlé ce retour sur le terrain, de l’avis en fin de match ? de tous, réussi. Tout heureux de Oui, le coach Benzarti a été très corretrouver la chaleur des stades, rect avec moi. En fin l’ex-capitaine de l’ES Sétif et de de rencontre, il est «Djabou l’USM Alger revient sur son dervenu me parler. Il m’a meilleur buteur nier match nul concédé à la surtout signifié qu’il était agréablement maison. Il nous parle aussi de en Tunisie ? Ça surpris de mon rensa performance et des encouradement physique car gements qu’il a reçus de la part ne surprend il ne s’attendait pas à de son entraîneur, Faouzi Benpersonne, ce que je tienne le zarti, qui a, pour rappel, été coup pratiquement derrière sa réhabilitation en on connaît jusqu’au bout. équipe première.

Lemmouchia : «En fin de match, Benzarti m’a dit qu’il ne comprenait pas ma mise à l’écart»
Saïd F.

Abdelkader : «Rachid sait parfaitement pour quel pays il va jouer» Il y a trois mois de cela, nous avions interrogé Abdelkader Ghezzal au sujet de son petit frère, qui hésitait quelque peu, à ce moment-là, à dire pour quelle sélection il optera. Sans répondre à notre question, le sociétaire de Bari a tout de même laissé entendre que Rachid finira bien par représenter les couleurs algériennes. «Je l’ai très souvent au téléphone, et je peux vous dire que sa décision est claire à ce sujet. Vous savez, il est encore jeune et les choses sont souvent mal interprétées. Je vous le dis, c’est juste une question de temps et de stabilité. Il sait parfaitement pour quelle sélection il jouera, et quand le moment arrivera, il se fera un grand plaisir d’annoncer ouvertement et publiquement sa décision. Comme ce fut le cas avec d’autres joueurs avant lui, il a juste besoin de temps», dira-t-il, sans omettre de souhaiter un duo à l’avenir chez les Verts : «Mon rêve le plus cher, c’est de voir les frères Ghezzal jouer ensemble en sélection.»

Après avoir arraché lundi un précieux point de son déplacement à San Sébastien, le club de Granada CF peut assurer grandement son maintien en Liga, dès ce soir, s’il parvient à s’imposer à domicile face à Osasuna. Au top de sa forme actuellement, Yacine Brahimi débutera ce match en tant que titulaire. Il pourrait, toutefois, être aligné sur le côté droit, souligne la presse andalouse.

Brahimi et Granada veulent assurer leur maintien face à Osasuna

La formation de Getafe accueillera cet après-midi dans son antre du Coliseum Alfonso Pérez, pour le compte de la 36e journée, l’équipe du FC Valence, dans un match qui s’annonce palpitant. En effet, les deux teams visent une participation européenne, la saison prochaine. Le club madrilène doit l’emporter pour arracher une place en Europa League, tandis que les Valencians sont, eux aussi, obligés de vaincre, pour espérer doubler au classement la Real Sociedad et ainsi se qualifier à la prochaine édition de Ligue des champions. Medhi Lacen, qui a récupéré sa place de titulaire depuis deux matchs maintenant, devrait, une nouvelle fois, débuter cette partie. Pareil pour Feghouli de l’autre côté.

Lacen accueillera Feghouli

Al Sadd disputera aujo Coupe du roi, par Lekhwiya, l’Emir du Qatar. Eliminés de la affronteront la formation adj Belh r Nadi de les camarades rt à tous les pronostics. ouve h matc un d’Al Rayan dans Belhadj pourrait donc nat, pion cham du r Déjà vainqueu avec Al Sadd. lé doub e autr un r remporte

Belhadj en quête d’un autre ec Al Sadd doublé av urd’hui la finale de la Coupe de

S. F.

Khaled, tout d’abord, on aimerait connaître votre sentiment sur ce retour à la compétition… D’abord, je dois dire que l’important avant ce match face au CSS était de stopper cette série de défaites, donc je dirais que je suis content que cela ait coïncidé avec mon retour à la compétition. Tout le monde était content pour moi, parce qu’ils ont pu voir que malgré le fait que je sois resté long-

Il était donc satisfait ses qualités» de votre rendement ? Sur le plan technique, Benzarti me connaît bien. Il m’a vu plusieurs fois à l’œuvre lorsque j’étais à l’ai pas déçu. Sétif, c’était lorsqu’on avait rencontré Il m’a aussi dit qu’il ne comprenait pas son ancien club, l’ES Tunis. Il m’a pourquoi on m’avait écarté du groupe. aussi dit qu’il n’avait aucun doute sur Un commentaire sur la réaction des mes qualités techniques, mais il apsupporteurs du Club Africain qui préhendait beaucoup ma réaction sur ont scandé votre nom ? le plan physique et, Dieu merci, je ne

Ça m’a fait chaud au cœur car malgré toute cette absence, ils sont restés derrière moi. J’espère avoir répondu aux attentes du coach et des supporteurs. D’ailleurs, ces derniers m’ont applaudi à ma sortie, à la 88’ donc. Voilà, je suis très content que cela se termine bien pour moi, Hamdoulillah. Les supporteurs ont été toujours derrière moi. A l’entraînement, on m’a toujours encouragé et j’espère que cela se passera aussi bien lors du prochain match, inch’Allah. Maintenant que votre mise à l’écart s’est avérée n’avoir aucun lien avec l’aspect sportif, qu’avez-vous à dire à Nabil Kouki, votre ancien coach ? Kouki ? Je n’ai pas envie de parler de lui. J’ai d’autres choses plus importantes à préparer. La saison n’est pas finie, je suis concentré sur les résultats du Club Africain. Le club a besoin de sérénité. Djabou meilleur buteur du championnat de Tunisie, cela vous surprend-il ? Franchement non, pas du tout. Je connais assez bien ses qualités. Quand Djabou est en confiance, il peut faire de très belles choses. Cette année, il est en train de faire le vide autour de lui ici en Tunisie. Je suis content pour lui. Il est très à l’aise au Club Africain et je suis sûr qu’il va encore réaliser de belles choses ici.

Entretien réalisé par Moumen Aït Kaci Ali

Les arbitres sont arrivés hier Hamouche ou Laribi pour Zeghli incertain Alors que le commissaire au remplacer Zerrara La JSMB avec 16 Le staff technique match, Abdoukadiri Bobey, de naComme tout le monde le sait, le mijoueurs seulement de la JSMB a pu, hier tionalité nigérienne, est arrivé avantlieu de terrain et buteur de cette Vu les nombreuses dématin, récupérer le hier à Béjaïa, le trio d’arbitres équipe béjaoui, à savoir Toufik Zerfections auxquelles il fait jeune Kamel Zeghli marocains, composé de M. Ziad Rerara, qui a écopé d'un second carton douane assisté de MM. Bouaâza Reouani face, pour diverses raiqui a été autorisé à lors du dernier match face à l’ES sons, le coach n’a trouvé travailler avec le et Lahmidi Mohamed, qui dirigera le Tunis, ne sera pas de la partie auque seize joueurs seulegroupe. Toutefois, il match de ce soir, est arrivé hier à jourd’hui. Il faut dire que son absence ment à convoquer dont n’est pas certain qu’il soit aligné ce 11h30. Rachid Redjradj, qui était à va laisser un grand vide dans l’équipe. deux gardiens pour ce soir face à l’Etoile du Sahel, pour la l’accueil, s’est chargé d’accompaAinsi, en la circonstance, le coach Solinas match contre l’Etoile du simple raison qu’il n’est pas totalegner la délégation à l’hôtel n’a qu’à lui trouver une doublure. Il aura à Sahel. Il s’agit de Djebarat, ment guéri. C’est dire que sa particiAlloui. choisir entre Hamouche et Hadji pour Chehaïma, Mekhaldi, Lapation au match de ce soir est quasi Les occuper le milieu droit derrière les ribi, Mebarakou, Niati, incertaine. Toutefois, il est utile à dire portes du stade attaquants. Boukmacha, Aït Fergane, qu’il sera quand même sur le banc. ouvriront à 16h Hamouche, Derrag, MeLe stade de l’Unité MaghréUltime séance barki, Zeghli, Debka, Mebarakou de bine ouvrira ses portes à 16h, et ce, hier à 10h Hadji, Hannachi et Samer. retour dans l’axe pour permettre aux supporters d’acC’est hier matin à 10h que Tout ce beau monde s’est Ayant fait l’impasse céder dans de bonnes conditions, soit la formation béjaouie a effecmis au vert à la résidence sur la dernière rentrois heures avant le coup d’envoi. A cet tué sa dernière séance d’ e nProvidencia. En plus des contre de son équipe effet, des mesures de sécurité ont été traînement avant la rencontre joueurs blessés et suspenface à l’Espérance de prises pour assurer le bon dérouled’aujourd’hui au stade de dus pour ce match, deux Tunis suite à sa susment de cette rencontre. A signaler l’Unité Maghrébine. Pour cette autres ne sont pas qualifiés pension après avoir aussi que la vente des billets ultime séance, le coach a propour jouer une compétireçu un second carton débutera à 14h. grammé seulement quelques exertion africaine. Il s’agit jaune lors du match aller face à cette cices avec ballon avant de clôturer donc des deux Maliens, même équipe à Béjaïa, le jeune axial par quelques étirements. Juste après Le Moussa Coulibaly et Boude la JSMB, Zidane Mebarakou a cette séance, les joueurs ont regaretour se bacar Bangoura, qui ne déjà purgé sa suspension. Ainsi, il regné le lieu de leur mise au vert jouera le 2 juin jouent pour le moment trouvera sa place ce soir dans l’axe où ils ont passé la nuit d’hier à Nous avons appris de que les matches de chamaux côtés de Hocine Laribi qui devra l’hôtel Providencia. source crédible que le match repionnat. lui aussi remplacer Zafour, suspendu. tour ES Sahel-JSMB se jouera le dimanche 2 juin au stade olympique de Sousse. Le plan de vol de la délégation béjaouie sera arrêté dans les prochains jours. Il est fort probable que les Béjaouis se déplaceront deux jours avant le match. L’ES Sahel s’est Derrag et la JSMB auront l’occasion de renouer avec la victoire, à l’occasion de la entraîné hier à 19h compétition africaine. Même si l’attaquant de la JSMB estime que ce sera très difficile Les Tunisiens se sont encontre cette équipe de l’Etoile, il tient à retrouver le chemin des filets ce soir. traînés, hier soir, sur la pelouse de l’Unité Maghrébine à l’heure La JSMB est-elle prête pour ce match contre l’Etoile du Sahel ? de passer cet écueil. En plus, notre équipe a du match, soit à 19h. Denis LaNous nous sommes bien préparés pour ce match et je peux joué tous ces matches aller à Béjaïa et nous vagne a fait suer ses joueurs vous dire donc que l’équipe se porte très bien, notamment sur sommes toujours là. Cela dit, notre équipe ne durant une heure, avant qu’ils plan physique car la majorité des joueurs se sont bien reposés se présentera pas en victime expiatoire. regagnent l’hôtel Cristal où après avoir été ménagés lors du dernier match face à la JS Saoura. Dans un autre un contexte, vous êtes l’un des ils ont passé la nuit Dans l’ensemble, je dirais qu’on est prêts pour affronter cette joueurs de la JSMB à être en fin de contrat. d’hier. équipe de l’Etoile. Pouvez-vous nous éclaircir votre situation en ce C’est, donc, l’heure de vérité pour votre équipe… moment ? Ah oui ! On est conscients de la tâche qui nous attend. On doit Oui, je suis en fin de contrat après deux saisons. Mais il faut être vigilants et faire de notre mieux pour réussir notre match et dire que je ne me casse pas trop la tête avec mon avenir car je suis sortir victorieux. Pour nous, ce sera le match à ne pas rater, on très concentré sur les derniers matches de mon équipe. Cela dit, je doit donc gagner ce match avec l’art et la manière non seulement n’ai encore pris aucune décision définitive, mais je peux vous affirpour faire plaisir à notre public qui sera au rendez-vous, mais mer qu’il y a de fortes chances pour que je rempile à la JSMB. Je uinze jours après match qu’ils veulent à tout prix aussi pour le reste du parcours car une victoire nous permettra de suis bien là où je suis maintenant et je ne avoir livré la dergagner afin d’ajouter une nouvelle bien aborder le match retour chez eux. compte même pas négocier avec d’autres nière rencontre de page à leur palmarès. clubs avant de voir les dirigeants. la Ligue des chamA votre avis, quel est le meilleur scénario que vous espérez ? pions face au repréLes absences, un souci Que puis-je vous répondre sinon que le mieux pour nous c’est Avez-vous eu une discussion avec sentant tunisien, de plus pour Solinas de ne pas encaisser de buts et en marquer plusieurs afin de se metvos dirigeants à propos de votre l’ES Tunis, un match qui s’est En plus de la fatigue et de tre à l’abri dès ce premier match chez nous. C’est dire que nous esavenir au club ? soldé par une courte défaite d’un l’inexpérience de ses joueurs, il y sayerons de réaliser le meilleur score possible afin de Non, pour le moment, je n’ai pas but à zéro en défaveur de la a lieu de mentionner que le staff jouer plus à l’aise au retour. En tous les cas, nous encore rencontré mes dirigeants car JSMB, les Béjaouis, qui sont élitechnique de la JSMB a travaillé devrons faire de notre mieux pour réaliser le on est toujours en pleine compétiminés de cette compétition, rependant toute cette période avec meilleur match possible. Il faut que tous les tion. J’attends qu’ils m’appellent pour prendront le chemin de la un effectif tout juste moyen, à joueurs gardent leur sang-froid sur le terdiscuter du sujet. A mon avis, tout compétition africaine ce soir, à cause des joueurs absents, pour rain pour essayer d’imposer notre jeu, devra s’éclaircir dans les tout propartir de 19h, au stade de l’UMA diverses raisons. Autrement dit, c’est tout. chains jours. On verra ce que nous contre une autre équipe tunimême pour cette confrontation, réserve l’avenir. Dans tous les cas, D’après vos déclarations, on sent sienne, l’ES Sahel en l’occurrence, Solinas aura des difficultés pour si je trouve un terrain d’entente que vous appréhendez beaucoup pour le compte des huitièmes de former son équipe type. Néanavec eux, je n’hésiterai une secette équipe… finale bis de la Coupe de la CAF. moins, le coach s’est dit satisfait conde à remplier. Ce n’est pas de l’appréhension, Eliminée par l’EST, la JSMB se du retour de certains éléments à mais plutôt de la vigilance. Vous venez d’être convoqué doit, dès ce soir, de réagir pour l’image de Mebarakou. Hier à Certes, on a un bon groupe au prochain stage de espérer se qualifier aux poules et l’occasion de la dernière séance qui peut contrer n’importe l’équipe nationale A’, quel sauver la saison. Très attendus, les d’entraînement qui s’est déroulée quelle équipe mais il ne est votre sentiment ? Béjaouis pourront voir ausur la pelouse du stade OPOW, faut pas se voir trop beau. Franchement, je suis jourd’hui leur équipe dans la Solinas a tenu un discours pour Un match se joue sur le très content de retrouver phase de poules lors du premier motiver ses troupes qui semrectangle vert et durant l’équipe nationale. C’est match de ce tour qui se jouera deblaient avoir bien saisi le message, les 90 minutes. On doit restoujours un plaisir de dévant une équipe très expérimeneux qui ne veulent qu’une victoire pecter notre adversaire afin fendre les couleurs de son tée, mais la volonté et l’envie de qui relancera véritablement la d’éviter toute mauvaise surprise. pays, c’est une fierté. Après gagner restent la seule devise des machine béjaouie en Coupe de la une période difficile, je pense Ne craignez-vous pas que le camarades de Mebarakou dans ce CAF, en attendant d’enchaîner, que c’ e st le moment pour moi de remanque d’expérience de vos partetrouver mes sensations afin que je naires vous soit préjudiciable dans puisse être aussi utile à l’équipe nationale ce genre de rendez-vous ? A’. Je ferai tout sur le terrain pour donner Je ne suis pas d’accord avec vous satisfaction. lorsque vous dites que mes partenaires Entretien réalisé manquent d’expérience pour ce type de Pour le coach béjaoui, l’équipe de l’Etoile possède des joueurs de Derrag par S. A. qualité qui ont assez d’expérience en compétition africaine, contraimatch. On a déjà joué six matches cette et Zerrara Confiance rement à son équipe. Toutefois, ce dernier reste très confiant du saison contre de très bonnes équipes. Je retenus pour le stage renouvelée moment qu’il possède des informations très intéressantes sur cette pense qu’on a quand même une cerdes A’ équipe tunisienne qui pourraient l’aider ce soir sur le plan tacà Derrag et Mebarki Le coach de la sélection nationale des A', taine expérience qui nous permettra tique. «Le groupe est fin prêt pour ce match. On misera beauen attaque Toufik Kourichi, vient de communiquer la liste

12

N° 2288 Samedi 18 mai 2013

Coup d’œil Coupe de la CAF
JSMB-ES Sahel aujourd’hui à 19h

Arrivée, hier, de l’Etoile du Sahel

Une délégation de 90 personnes a débarqué hier à Béjaïa
Etoile du Sahel, l’adversaire qui va s’opposer ce soir à la JSMB en huitième de finale bis de la Coupe de la CAF, est arrivée hier à Béjaïa à bord d’un vol spécial. L’avion de l’équipe tunisienne a atterri sur le tarmac de l’aéroport Abane-Ramdane vers 9h45, avec seulement une demiheure de retard par rapport à l’heure prévue. Auparavant, l’EST avait fait le voyage par route de Sousse à Tunis pour embarquer vers Béjaïa. Cela dit, il ya lieu de signaler que l’équipe tunisienne était ac-

13

L’

compagnée de pas moins de 90 personnes qui étaient à bord du même vol.

Toutefois, les 90 personnes en question ne font pas toutes partie de la délégation officielle de l’équipe de l’Etoile. Celle-ci était composée de 37 membres dont 18 joueurs. Etant donné que l’adversaire de la JSMB ne passera pas plus d’une nuit à Béjaïa, le staff technique de l’ESS a réduit au maximum la liste des joueurs

37 membres de la délégation officielle

convoqués en ne ramenant que les 18 éléments qui vont figurer sur la feuille du match. Les autres membres composent les staffs technique, médical et administratif.

ment à Béjaïa pour couvrir le match. Il y avait aussi dix personnes de l’entourage du club tunisien qui ont été invitées à assister à la rencontre.

En plus des membres de la délégation officielle de l’Etoile du Sahel, dix journalistes des différents médias tunisiens, presse écrite et audiovisuelle, ont fait le déplace-

Dix invités et dix journalistes ont accompagné l’équipe…

Derrag «Nous n’avons
peur de personne»

l’attaque à outrance Q
deux semaines plus tard, face à cette même équipe pour le compte du match retour qui se jouera à Sousse.

Un seul mot d’ordre,
Surtout ne pas encaisser
Le coach de la JSMB, Gianni Solinas, n'a toujours pas tranché d'une manière officielle quant à l'équipe qui va affronter l’Etoile de Sahel ce soir. On a annoncé lors de notre précédente livraison que le staff technique n'a pris aucune décision finale, mais il a quand même une idée pour contrer cette équipe tunisienne. L'équipe type sera annoncée aujourd'hui à quelques encablures du match surtout que Solinas n’a toujours pas décidé quant au joueur qui va remplacer Zerrara. Cependant, selon des sources très proches du staff technique, l'équipe a été déjà faite par le coach et il n'y pas vraiment de grands changements par rapport à la dernière rencontre contre l’ES Tunis mis à part l’absence de Zafour et Zerrara.

A leur arrivée, les Tunisiens de l’Etoile du Sahel ont trouvé à leur accueil le DG Rachid Redjradj, le représentant de la DJSL, Kamel Mahindad ainsi que 3 dirigeants. C’est un accueil chaleureux qui leur a été réservé, où les dirigeants de la JSMB se sont occupés de toutes les formalités d’entrée.

Redjradj, un représentant de la DJSL et trois dirigeants à l’accueil

La délégation de l’Etoile du Sahel a été par la suite conduite à son lieu d’hébergement, l’hôtel Cristal, un nouvel établissement luxueux qui a été inauguré il y a trois mois au centre-ville de Béjaïa. C’est là où avait séjourné l’Espérance de Tunis lors de son dernier déplacement à Béjaïa.

L’ESS a pris ses quartiers à l’hôtel Cristal

«Je remercie les responsables Si la JSMB va déplorer de la JSMB pour l’accueil qu’ils quelques absents ce soir contre nous ont réservé» l’Etoile du Sahel, l’équipe tuni«Nous sommes très satisfaits de l’accueil et très sienne n’est pas en reste. Selon nos informations, les Saheliens seront heureux d’être à Béjaïa, que nous découvrons pour la première fois. Je tiens à remercier les responsables amoindris par trois absences, de la JSMB pour l’accueil qu’ils nous ont réservé. toutes pour cause de blessures. Les En ce qui concerne le match, il sera difficile trois absents ont pour noms pour les deux équipes par rapport à l’enjeu et Habib Maïti, Moussa c’est un derby en plus. Le plus important Mazan et Hatem est qu’il se déroule dans de bonnes Bdjaoui. conditions, et que le meilleur gagne.»

Trois absents dans l’effectif de l’Etoile

Djalal Krifa (chef de la délégation de l’Etoile)

Et puisqu’il s’agissait d’un vol spécial, les responsables du club tunisien ont accepté de ramener avec eux 35 supporters de l’Etoile, qui avaient demandé à ce qu’ils soient du voyage. Néanmoins, ces derniers auraient payé leurs places, d’après ce que nous avons pu savoir. S. A.

…Et 35 supporters

L’équipe type sera connue aujourd’hui

Solinas

«On est prêts»

Et comme dans chaque compétition qui se joue en aller et retour, le premier match revêt une importance particulière, la JSMB cherche vraiment à réussir dans cette première rencontre qui l’opposera aujourd’hui à l’Etoile sur son terrain. Ainsi, on tient à dire que le meilleur scénario qui puisse se produire aujourd’hui est de gagner avec un score confortable qui permettra aux Béjaouis de se déplacer 15 jours après avec un moral gonflé à bloc mais aussi il ne faut surtout pas encaisser de buts, ce soir, car cela pourrait bien jouer un mauvais tour aux Béjaouis au match retour. Les défenseurs doivent donc rester bien compactés derrière afin d’éviter les mêmes erreurs qu’ils ont commises lors des dernières rencontres jouées que ce soit en championnat ou bien en compétition africaine. S. A.

Denis Lavagne «Difficile
pour les deux équipes»
L’entraîneur de l’Etoile du Sahel, Denis Lavagne, pressenti à la JSK, estime : «Le match de ce soir sera difficile pour les deux équipes pour une raison essentielle, elles ne se connaissent pas. Mais nous sommes venus pour réaliser le meilleur résultat possible et le meilleur score possible, qui puisse nous permettre de gérer tranquillement le match retour.» mais j’ai une petite idée sur cette équipe dans la mesure où j’ai pu suivre son match retour contre l’Espérance. C’est une bonne équipe avec de bonnes individualités et qui est à prendre au sérieux. Mais nous avons nos solutions pour faire la différence.»

Certes la JSMB est une équipe inconnue pour Lavagne, mais pas tant que ça puisque le coach de l’Etoile a eu l’occasion de la voir à l’œuvre face à l’Espérance de Tunis. «Je ne connais pas la JSMB,

«J’ai mon idée sur la JSMB que j’ai déjà suivie face à l’Espérance»

«Je donne la priorité à mon club et je ne compte même pas étudier les offres que j’ai reçues, avant d’avoir rencontré mes dirigeants»

coup sur notre esprit de groupe et sur la solidarité entre les Comme d’habitude, le coach béjaoui des joueurs qui prendront part au stage de prépajoueurs pour faire face à un adversaire très coriace. Notre obcompte bien aligner deux attaquants en ration qui s'effectuera du 22 au 26 mai 2013 à l’hôjectif reste la victoire, puisqu’on recevra sur notre terrain et pointe ce soir face à l’Etoile. Sur les seize tel Dar Diaf de Bouchaoui et cela en vue des devant notre public. Les joueurs le savent bien. Chacun de joueurs retenus pour ce match, le coach ne qualifications du Championnat d’Afrique (CHAN) en possède que deux vrais attaquants. Il s’agit Afrique du Sud 2014. Kourichi a retenu deux joueurs nous au sein du club fait de son mieux pour que les joueurs se présentent à ce match dans les meilleures conditions. J’espère de Mohamed Derrag et Bilel Mebarki qui sebéjaouis dans son effectif. Il s’agit de l’attaquant que nous obtiendrons un bon résultat. On doit assurer la qualiront alignés aujourd’hui. En tous les cas, Mohamed Derrag et du milieu franco-algérien fication ici, car ça va être en plus difficile chez eux dans 15 Solinas n’a pas vraiment le choix auToufik Zerrara. Ce stage qui verra la participajours», dit-il. jourd’hui dans les trois compartiments et tion de 25 joueurs sera ponctué par un c’est pour cette raison qu’il devra renoumatch amical, le 25 mai prochain, au veler sa confiance aux mêmes stade Mustapha Tchaker de Blida, «Les absences nous pénalisent, mais on joueurs qui ont participé aux face à l’équipe nationale de doit faire avec» dernières rencontres. Mauritanie. Sur le plan de l’effectif, le staff technique des Vert et Rouge

Concernant le onze qui affrontera l’Etoile ce soir, le coach béjaoui préfère attendre jusqu’à ce matin pour l’arrêter : «Pour le moment, j’ai ma petite idée, car je ne vais quand même pas tout chambouler, afin de maintenir la cohésion du groupe. Je dois aussi faire avec le retour des uns et l’absence des autres à la compétition. On ne sait jamais ce qui peut arriver d’ici le jour du match. Pour le reste, je préfère attendre le jour du match pour y voir plus clair.»

«L’équipe type, je ne l’ai pas encore composée, mais…»

trouve à chaque rendez-vous du mal à composer son onze rentrant. Ainsi, depuis le début de saison, Solinas n’a pu aligner la même équipe deux fois de suite, à cause des blessures répétées de ses joueurs. Il espère d’ailleurs trouver au moins onze joueurs aptes à affronter ce samedi cette équipe de l’Etoile : «Je ne trouve pas quoi dire. On est vraiment dans une situation très délicate et c’est comme ça lors de chaque match. On n’a pas le choix, on doit faire avec les moyens du bord. On ne doit pas baisser les bras. On doit quand même trouver des solutions pour remédier à ces défections.»

Aymen Belaïd «Je vais tenter de marquer comme je l’ai fait contre Chlef»

Quel score aimerait-il réaliser en prévision du match retour ? «Nous sommes là pour gagner, bien sûr, ou du moins pour réaliser un match nul positif, c’est-à-dire avec des buts. En tout cas, notre objectif est de marquer, car on pense au match retour que nous devons bien gérer. Un but ici à Béjaïa aura son pesant d’or.»

«Nous sommes là pour gagner, sinon, un nul avec des buts m’intéresse»

S’agissant de la pelouse synthétique de l’Unité Maghrébine, Denis Lavagne n’en fait pas un cas. «Ce n’est pas vraiment un problème pour nous. Nous allons nous entraîner dessus aujourd’hui (propos recueillis hier vendredi ndlr), et on va essayer de nous adapter à cette pelouse au cours du match de demain. Nous sommes sur une bonne dynamique en championnat, et nous allons tenter de continuer sur notre lancée en Coupe de la CAF malgré la fatigue puisqu’on vient de jouer 5 matchs en 15 jours, le dernier contre l’Espérance qu’on a gagné par 1 but à 0.» S. A.

«Le tartan ne constitue pas un problème pour nous»

Le latéral gauche de l’Etoile du Sahel est l’un des éléments clés de cette équipe tunisienne de par le rôle important qu’il joue sur le terrain, aussi bien sur le plan défensif qu’offensif. C’est d’ailleurs lui qui a marqué le but de la victoire de l’Etoile contre l’ASO à Chlef (0-1). Accosté hier à l’arrivée de son équipe, il nous fera d’abord savoir que le voyage s’est fait dans de très bonnes conditions et que la journée d’hier allait leur suffire pour récupérer. Ensuite, pour le match, il dira : «Ça va être une rencontre difficile, dans la mesure où il s’agit d’un derby entre deux clubs voisins. D’ailleurs, nous avons mis beaucoup de temps de Sousse à Tunis que de Tunis à Béjaïa (rire). Mais il faut savoir que nous sommes venus ici, non seulement pour faire un bon résultat, mais pour assurer la qualification si c’est possible.»

S. A.

«Nous n’avons pas une bonne idée sur cette équipe de la JSMB qu’on ne connaît pas trop. Tout ce que nous savons d’elle, ce sont les deux matchs qu’elle vient de disputer contre l’Espérance. Mais comme je viens de vous le dire, nous sommes là pour gagner ce match et je vais essayer de rééditer ce que j’avais fait à Chlef contre l’ASO lorsque j’ai marqué le but de la victoire.»

«Tout ce que nous savons de la JSMB, ce sont les deux matchs qu’elle a livrés face à l’Espérance»

S. A.

Les joueurs en grève C
14
N° 2288 Samedi 18 mai 2013

Coup d’œil Ligue 1

MCO-ASO

aujourd’hui à 17h

omme il fallait s’y attendre, les joueurs du MC Oran ne se sont pas entraînés hier matin au stade Habib-Bouakeul en guise de contestation contre la direction du club qui n’a pas procédé à leur paiement. Faute de moyens, comme ce fut le cas d’ailleurs durant toute la saison, Abdelilah n’a pu tenir ses engagement envers les joueurs, lui qui a promis de leur verser une prime de 20 millions de centimes et un mois de salaire avant le match contre l’ASO Chlef. N’ayant rien vu venir, les coéquipiers de Zidane ont attendu la dernière séance d’entraînement pour mettre leur menace à exécution.

On n’a d’yeux que pour l’argent Le maintien assuré, les joueurs du Mouloudia d’Oran sont passés à une autre étape, celle de réclamer leur argent auprès de la direction du club. Il faut dire que c’est le P-DG de la société, Larbi Abdelilah, qui a promis à ses poulains le reste de la prime d’El Harrach, celle de la Saoura et une mensualité. N’ayant rien vu venir, les coéquipiers de Zidane n’ont pas arrêté de parler argent au cours des dernières séances d’entraînement, brandissant même la menace du boycott du match de cet après-midi. Cela dit, psychologiquement parlant, les Rouge et Blanc ne se sont pas préparés comme il se doit à ce match qui ne sera pas facile à gérer, même si l’ASO va se présenter avec l’équipe bis cet après-midi à Bouakeul. Quand MCO-ASO ne passionne plus ! C’est la première fois depuis 2008, qu’on assistera à un MCO-ASO sans enjeu ni passion. Sachant que les deux équipes ont réussi

Belatoui

à assurer leur maintien à l’issue d’une saison peu convaincante, le match de cet après-midi n’aura aucun intérêt, notamment pour les supporters du Mouloudia qui avaient l’habitude de donner du piment à cette empoignade. Désintéressés par ce match dont le résultat ne changera pas grand-chose, les inconditionnels d’El Hamri, qui ont déserté les travées du stade Habib-Bouakeul avant même que l’équipe n’assure son maintien en Ligue 1 comme en témoigne d’ailleurs la faible affluence qui a assisté au match contre l’USM Alger, ne vont pas venir en force cet après-midi malgré l’appel d’un groupe de supporters à venir en nombre pour réclamer un changement radical au niveau du club en brandissant des drapeaux blancs durant ce match. Autant dire que la rencontre en elle-

même n’intéresse pas trop les Oranais qui sont déjà en vacances, en espérant des jours meilleurs en prévision du prochain exercice.

Bien qu’il soit dans l’embarras suite à ce conflit, Omar Belatoui ne veut pas dramatiser la situation. «Heureusement que cette histoire d’argent a éclaté après le maintien. C’est vrai qu’on compte Ouasti, Hichem terminer le championnat en Cherif et Ouamane beauté. Personnellement, je vise non retenus les points de ces deux derniers Trois éléments ont sauté de la matchs. Cette situation va nous liste des 18. Il s’agit de Hichem déconcentrer un peu en préviCherif qui s’est absenté hier à l’ension de ce match contre l’ASO. traînement, Ouasti Zoubir qui ne C’est vrai que les joueurs sont s’entraîne plus avec le groupe et dans leur droit. Le P-DG m’a Ouamane Mohamed Réda qui promis hier de se rendre à Alger vient d’intégrer tout récemet de les payer dimanche proment le groupe. chain. En tous les cas, le plus important pour moi est que les joueurs que j’ai contactés m’ont Guitarni promis d’être présents pour le pour remplacer match de cet après-midi. Farradji Nous avons pris attache Pour remplacer Farradji qui avec les 18 éléments retenus est en rupture de ban avec le pour cette rencontre, et ils groupe, Omar Belatoui a jeté son déont tous donné leur accord volu sur le joueur espoir, Mohamed pour être présents.» Guitarni. Aussi bizarre que cela puisse paraître, c’est toujours vers la fin de saison qu’on commence à convoquer le Mise au vert jeune Guitarni. annulée C’est pour la première fois depuis longtemps que la traditionnelle mise au vert a été annulée par la direction. L’on ne sait pas si c’est faute de moyens ou suite à ce maintien qu’on a décidé de pendre cette décision. En tous les cas, les joueurs retenus pour cette rencontre devront se présenter ce matin à l’hôtel El Mouahidine pour le déjeuner avant de rallier le stade Habib-Bouakeul.

«Les 18 joueurs m’ont promis d’être présents aujourd’hui»

Le P-DG promet de payer les joueurs demain Selon une source proche de la h direction du club, Larbi Abdelila er Alg à dre ren se de mis pro aurait ent dès aujourd’hui et ramener l’arg er bloqué par le MJS afin de procéd inUne urs. joue des t au paiemen formation prise avec des pincettes par les joueurs.

Sebbah

«Nous avons sauvé l’équipe, aux dirigeants de tenir leurs engagements»
Le milieu de terrain des Rouge et Blanc, Sebbah Abidine pense que les joueurs ont pris leur mal en patience et que désormais la grève ne sert à rien. Il espère que les dirigeants vont finir par tenir leurs engagements.
Peut-on savoir les raisons qui vous ont poussé à bouder la séance d’hier matin ? On n’avait pas l’intention de bouder la séance d’entraînement, dans la mesure où on s’est présentés au stade Habib-Bouakeul le matin pour s’entraîner comme d’habitude. Mais voyant que les dirigeants n’ont même pas pris la peine de nous donner des nouvelles concernant notre dû, on n’avait plus le moral pour s’entraîner. Allez-vous boycotter le match de cet après-midi ? Non, il n’a jamais été question de bouder ce match. Si on voulait boycotter un match, on aurait dû le faire avant même qu’on se maintienne pour faire pression sur nos dirigeants. On sait d’ailleurs que si on boycottait ce match, les dirigeants vont appeler un huissier de justice pour constater notre absence. Qu’allez-vous faire maintenant ? On va jouer ce match, car on nous a donné des garanties pour nous payer après le match. Si

Belatoui veut la victoire Seul le coach du Mouloudia semble déterminé à gagner ce match, afin d’étoffer son bilan. Ayant réussi à assurer le maintien après deux journées seulement, Omar Belatoui semble avoir fixé un nouvel objectif qui est de terminer la saison avec un sans-faute qui prouvera sa touche. Mais il faut reconnaître que le coach a eu du mal à faire entrer ses éléments dans la concentration du match, à cause de cette histoire d’argent. Un autre problème risque de fausser les calculs du coach, il s’agit de la menace de boycott brandie par les joueurs titulaires au cours de ce match.

Quelle équipe pour le match d’aujourd’hui ? L’annulation de la séance d’hier a empêché l’entraîneur Omar Belatoui, d’établir la liste des 18 joueurs d’autant plus que certains éléments menacent même de bouder le match de cet après-midi. Redoutant que certains joueurs lui faussent compagnie aujourd’hui, le coach du Mouloudia a pris la sage décision de ne pas communiquer la liste des 18, préférant appeler les joueurs individuellement et connaître leurs intentions. Il faut dire que l’entraîneur a été rassuré par l’accord des piliers de l’équipe qui ont donné leur accord de principe pour jouer ce match contre l’ASO. A. L.

on ne voit rien venir, on n’ira pas à Tlemcen. Notre patience a des limites. Je sais que ça ne sert à rien de faire grève ou bouder des matchs. Le championnat est pratiquement terminé et notre objectif est atteint. Nous ne sommes pas en position de force pour réclamer nos droits. Est-ce que vous pensez que la direction va procéder à votre paiement ? Sincèrement, je n’en sais rien. Je n’ai qu’une chose à dire, nous les joueurs, on a assuré le maintien. On s’est comportés comme des hommes, maintenant, c’est aux dirigeants de tenir leurs engagements en nous payant. Nous avons fait preuve de patience durant toute une saison. Je pense que le fait de nous octroyer une partie de notre dû est la moindre des choses. Une situation pareille en cette fin de saison vous oblige à réfléchir à votre avenir, n’est-ce pas ? C’est sûr ! On dirait que l’objectif est de nous pousser à partir. Personnellement, je ne pense pas trop à mon avenir. Je veux savourer mon repos après une saison épuisante sur le plan mental. Je dois attendre ce qui va arriver à la tête du club, avant de décider de mon avenir. En tous les cas, j’irai en vacances la conscience tranquille. Entretien réalisé par Amine L.

Boumechra de retour Non retenu lors des deux derniers matchs face à l’USMA et la JSS, Salim Boumechra est de retour dans la liste des 18. En effet, Belatoui a jugé utile de rappeler le joueur qui a repris l’entraînement avec le groupe après le déplacement de la Saoura.

L’équipe jouera samedi face au MCO. Comment voyez-vous ce rendez-vous ? C’est un derby de l’Ouest et ce genre de match se joue à chaque fois sous une e derby de l’ouest grande pression mais cette fois-ci, je du pays sera froid crois qu’il y aura moins de pression cette fois-ci puisque les deux équipes ont assuré puisque les deux leur maintien et ne pensent qu’à termiéquipes ont assuré ner la saison. Ce sera une simple forleur maintien. Ce sera la malité pour les deux équipes qui troisième rencontre entre essayeront de donner le meilleur d’ellesles deux équipes cette saimêmes afin de donner du plaisir aux son après une victoire de supporters. l’ASO à Chlef et une autre Pensez-vous que l’absence d’enjeu pour le MCO à Oran. Cette contrairement à vous. Comment influera sur le rendement des fois-ci, les choses seront allez-vous y faire face ? joueurs ? différentes car l’ASO se déOn n’a rien à perdre. L’adversaire a C’est normal. Les joueurs sont épuiplacera avec une équipe sés après une saison difficile que ce soit fait un effort car il voulait assurer son composée d’espoirs et de pour nous ou pour le MCO et les maintien contrairement à nous car on quelques remplaçants. Benjoueurs actuellement ne pensent qu’à l’a fait bien avant. Maintenant, les deux chouia veut donner la terminer les deux matches qui nous équipes joueront sans faire de calculs chance aux plus jeunes surrestent. Je crois que cette rencontre aura de points, car les deux sont à l’abri, et tout que beaucoup de un caractère de match de préparation dans de telles conditions, il y aura, soit joueurs ont déjà pris leurs mais le caractère derby restera toujours un beau football des deux côtés, soit un relâchement après l’acquisition de l’obprésent sur le terrain. vacances et ne s’entraînent jectif principal. que très rarement avec Vous êtes l’un des rares éléments l’équipe surtout qu’ils sont L’équipe est à 34 points avant deux qui jouera ce match. Qu’en pensezsur le départ. Cette renconmatches de la fin. Pensez-vous vous ? résultat ne sera pas important surdernière victoire et terminer la saitre sera une occasion aux jeunes qu’elle pourra améliorer ce capital Certes, beaucoup de joueurs mantout que Benchouia avait déclaré son sur une bonne note surtout de goûter à la tension et la prespoints ? queront à l’appel pour diverses raisons, qu’il ne ferait pas de pression sur que ça sera sur la pelouse de Bousion de ce derby, une préparation On a de fortes chances d’arriver à mais il y a les plus jeunes qui prendront mezrag. idéale pour la saison prochaine. Ce ces jeunes et ne leur demandera le relais et ils ont déjà prouvé leurs 37 points si on arrive à gagner notre pas de faire un bon résultat. Il leur dernier match à domicile face à Bématch semble peu important pour grandes qualités. Il faut seulement leur laissera l’initiative et verra leur A. F. jaïa et le match du MCO donner la chance et leur faire les Chélifiens qui ont la tête ailréaction dans ce derby. Le staff reste un bonus pour comprendre qu’ils ne seleurs en ce fin de saison avec des L’équipe probable : nous et tout peu arriront pas seuls. Nous sedéparts et des arrivées et il prendra technique, par contre, mise sur le Fin de saison Hamzaoui, Rabhi, Boussaid, Saleh, dernier match de championnat ver surtout que c’est rons présents avec eux le caractère amical plus que celui pour Zaouche Aouamri, Bentoucha, Sellama Merface à la JSMB pour arracher une un match qui sera pour les aider et les d’un match de championnat et le Mohamed Zaouche n’a pu rezougui, Belkacemi, Farhi, Djaâbot. très ouvert. orienter sur le terprendre le travail avec le groupe et Entretien réarain. jouer le match du MCO surtout qu’il lisé par Ahmed L’adversaire ren’est pas complètement rétabli de sa Feknous vient d’une perAujourd’hui à partir de 15h à Boumezrag blessure. Le joueur devra faire l’imformance de Les grands du foot honorent passe sur le dernier match de la sail’extérieur son face à Béjaïa et prendre tout Megharia et Bouzidi son temps pour récupérer avant «C’est un match de fin de saison. Les matches entre Comme attendu, cet après-midi sera l’occasion pour les sporde reprendre en début de la Gharbi, Avec le dénous et le MCO sont toujours très serrés et il y a une tifs de la belle époque de se réunir à Boumezrag pour honorer de préparation dans un part de Ghalem Mâamar et forte pression et tension surtout des tribunes. Je crois grands joueurs de l’ASO dans une grande cérémonie sous les remois. Chlef à la recherche Messaoud du gards des supporters de différentes générations. En effet, les que notre mission sera compliquée surtout que beaud’un nouveau gardien voyage instances de la wilaya et les responsables devront être au rencoup de joueurs manqueront à ce match et je jouerai dez-vous afin d’honorer deux stratèges de l’ASO des années de but Trois joueurs sont du voyage hier avec une équipe composée essentiellement de jeunes 50, à savoir Mohamed Bouzidi dit «Hamouda» et Fodil MeLe départ attendu de Mohamed Ghalem en pour Oran afin de jouer le match de qui devront jouer sans pression afin de donner le gharia qui a fait les beaux jours de l’ASO et l’Equipe natiofin de saison a obligé la direction de l’ASO à cet après-midi. Il s’agit de Sabri meilleur d’eux-mêmes. Je ne ferai pas plus de pression nale dans les années 80. Il y aura un programme riche avec chercher un autre gardien de but d’expérience. un premier match entre l’équipe d’El Moustakbel de la DJS Gharbi, Mohamed Messaoud et Mâaet je verrai leur réaction durant ce match, mais ça sera et Chlef et celle de la Radieuse d’Oran qui sera suivie à 17h Elle devra recruter deux portiers cette saison mar Youcef, mais ce trio devra rester pour eux un bon test de préparation pour la saison par un premier match entre les anciens de l’Entente de Sétif puisque, selon les derniers échos, le troisième sur le banc de touche car Benchouia prochaine et j’espère qu’on fera un beau match.» des années 80 et qui a acquis la Coupe d’Afrique et celle portier de l’équipe, Kebssi, recruté en début donnera la chance aux plus jeunes, A. F. afro-asiatique. Enfin, il y aura un match entre l’Equipe natiode saison, devra lui aussi être libéré sursans oublier Mohamed Ghalem aussi nale 82 et celle de 90. Megharia devra jouer une mitout qu’il n’a été retenu pour aucun qui devra rester lui aussi comme temps avec chaque équipe puisqu’il a joué avec les deux générations. match cette saison. remplaçant comme ce fut le cas A. F. face au MCEE.

L

Un derby froid
MCO-ASO

N° 2288 Samedi 18 mai 2013

Coup d’œil Ligue 1

15

«Ce match sera sans enjeu»

Bentoucha

Benchouia

«On ira pour faire un beau match»

a formation du Chabab affrontera aujourd’hui à partir de 17h le WA Tlemcen au stade 20-Août, pour le compte de la 29e journée de Ligue 1. Après sa dernière et cuisante défaite au stade Lavigerie face à l’USMH, le Chabab veut renouer avec le succès dès cet aprèsmidi, à l’occasion de la réception d’une équipe déjà reléguée en Ligue 2. Les gars de Laâquiba ne perdent pas espoir de jouer pour une place qualificative à une compétition internationale. Absent lors du dernier derby face à l’USMH, l’entraîneur Fouad Bouali, qui a repris les rênes de l’équipe, après une semaine passée à Rome, où il a participé à un stage des entraîneurs, a exhorté ses joueurs à jouer les deux derniers matches avec le sérieux le plus voulu, afin d’arracher les six points mis en jeu, et ce, pour garder l’espoir de jouer une compétition internationale, la saison prochaine.

Le Chabab joue ses dernières cartes
aujourd’hui à 17h

CRB-WAT

L

Attention à l’excès de confiance ! Le Chabab affrontera une équipe condamnée à évoluer en Ligue 2 la saison prochaine, à deux journées du baisser de rideau de la Ligue 1. La rencontre d’aujourd’hui ne constitue,

de ce fait, aucun enjeu pour le WAT, qui s’est déplacé à Alger dans la peau d’une équipe reléguée. Plusieurs joueurs de l’équipe A ont été exemptés de ce déplacement. L’entraîneur tlemcénien alignera une équipe remaniée, constituée essentiellement de joueurs rarement utilisés et des jeunes Espoirs. Une occasion pour ce dernier

de montrer leurs qualités et gagner des points aux yeux du staff technique, en perspective de la saison prochaine. La bande à Bouali devra, donc, faire attention et ne surtout pas sous-estimer cette équipe bis du WAT, laquelle jouera sans aucune pression, du moment que le résultat n’est pas important pour elle. Le staff

technique du CRB a mis en garde, à cet effet, ses joueurs contre tout excès de confiance. Terminer sur une bonne note à domicile Les Rouge et Blanc disputeront aujourd’hui leur dernier match de la saison à domicile, en croisant le fer avec

le WAT. Les Belouizdadis ont été tous unanimes à dire qu’ils doivent terminer la saison sur une bonne note, et offrir une dernière victoire pour leur public sur leur terrain fétiche. Les camarades d’Ammar Ammour espèrent que le stade 20-Août fera le plein aujourd’hui, comme cela a été le cas tout au long de la saison. Même si le Chabab n’a gagné aucun titre, les joueurs estiment qu’ils ont droit à l’hommage de leurs supporters, au vu de leur parcours, en dépit de tous les problèmes. Sans régularisés financièrement, les gars de Laâquiba ont défendu crânement les couleurs du club, en assurant le maintien, à cinq journées de la fin de l’exercice. L’ancien attaquant belouizdadi, Ishak Ali Moussa, a rendu hier, sur ces mêmes colonnes, hommage aux joueurs. «Chapeau bas pour les joueurs qui continuent à défendre les couleurs du club, alors qu’ils ne sont pas payés», a-t-il dit. Les joueurs souhaitent évoluer devant des tribunes pleines et recevoir une dernière valse de la part de leurs supporters, en guise de reconnaissance. A noter que le CRB jouera son dernier match de la saison, mardi prochain, au stade Omar-Hammadi de Bologhine, contre l’USMA. N. B.

16

Kherbache «On veut offrir une dernière
N° 2288 Samedi 18 mai 2013

Coup d’œil Ligue 1

CRB-WAT

Comment avez-vous préparé votre match face au WAT ? On s’est préparés le plus normalement du monde. Nous avons oublié notre dernière défaite contre l’USMH et nous nous concentrons sur notre match du WAT. Je pense qu’on est prêts à jouer et gagner les trois points mis en jeu. Vous allez affronter une équipe qui est déjà reléguée en deuxième division. Comment voyez-vous cette rencontre ? Il est vrai que l’équipe de Tlemcen est descendue mais ce n’est pas pour autant que nous nous mettions dans la tête que le match est facile. Je pense qu’il faut plutôt redoubler de vigilance et prendre notre adversaire au sérieux le plus voulu. Le WAT viendra jouer sans pression, c’est une équipe capable de nous créer des problèmes alors que nous, on joue pour les trois points. Le WAT se présentera avec une équipe B. Cela signifie-t-il que la tâche plus facile pour vous ? Tant qu’ils n’ont rien à espérer, l’entraîneur du WAT pourra aligner des jeunes. Je ne pense pas que notre mission sera aisée car ces derniers seront motivés et auront à cœur de montrer ce qu’ils savent faire sur un terrain de football. Je
Le Chabab pourra revenir à un point de l’USMA

victoire à nos supporters»
pense que cela risque de nous rendre la mission plus difficile à mon avis. Il faut, donc, faire attention. Vous pouvez revenir à un point sur l’USMA lors de cette journée. Un commentaire ? Oui, si on empoche les trois points et à condition que l’USMA soit battue par l’USMBA. Mais bon, ce qui nous importe le plus c’est de gagner d’abord notre match et attendre les autres résultats. Dans le cas où on revient à un ou deux points sur l’USMA, on pourra espérer jouer la cinquième place, à condition de gagner le dernier match à Bologhine contre l’USMA. Ce ne sera pas une mission facile comme ce ne sera pas aussi mission impossible. On jouera nos chances jusqu’à la dernière minute. Comment voyez-vous le dernier match à domicile ? Nous devons gagner un point c’est tout. Nous allons jouer sur notre terrain et devant nos supporters, on doit donc remporter le match et offrir une dernière victoire à notre public qui, j’espère, sera nombreux à se déplacer au stade pour soutenir son équipe. Entretien réalisé par N. B.

es supporters du CRB ont répondu présents à l’appel des organisateurs du sitin programmé pour, hier après-midi, devant le cercle du club sis au boulevard Mohamed-Belouizdad. Des milliers de supporters ont afflué dès 16h devant le cercle du Chabab. Deux ou trois quarts d’heure plus tard, le boulevard Mohamed-Belouizdad a été noir de monde. Ils étaient environ cinq mille personnes à se rassembler devant le cercle pour demander le sauvetage de leur club, secoué par une profonde crise financière. Les supporters sont venus d’Alger et même d’ailleurs. Un supporter est venu de Béjaïa, de Seddouk plus précisément, pour participer à ce sit-in.

L

Les supporters belouizdadis interpellent l’Etat

5000 personnes se sont rassemblées, hier, devant le cercle du club

Comme attendu, certains anciens joueurs et dirigeants se sont déplacés au cercle du club pour prendre part au rassemblement. On a noté la présence de Djillali et Yacine Selmi, Chedba, Abbour, Mourad Slatni et le membre fondateur du club Messaoud Merad. Ces personnalités de proue ont voulu apporter leurs soutiens à leur club de toujours en soutenant des actions pacifiques de la part des amoureux des couleurs rouge et blanc. Les organisateurs semblent déterminés à mener d’autres actions pacifiques jusqu’à ce que leur cause soit entendue par les pouvoirs publics.

Les anciens joueurs présents

Le CR Belouizdadi jouera ses dernières chances, aujourd’hui, face au WAT, afin de décrocher une place qualificative pour une compétition internationale. Les gars de Laâquiba ont la possibilité de revenir à un point seulement sur leur concurrent, à la cinquième place. Avec quatre points de retard sur les Rouge et Noir, les camarades de Rebih pourront réduire l’écart à un point s’ils s’imposeront aujourd’hui contre le WAT, à condition que l’USMA perde à Bel Abbès contre la lanterne rouge du championnat.

Pour Zakaria Brixi, les responsables du club doivent dès maintenant songer à préparer l’exercice 2014. Le portier du WAT ne va pas par quatre chemins pour expliquer que le WAT a souffert financièrement cette saison.

Brixi : «Le Widad est en Ligue 2 par manque d’argent»
concernés doivent songer dès maintenant à préparer une équipe qui sera en mesure de revenir très vite en Ligue 1. Il est probable de voir Lyès Hadji au poste de gardien. Qu’en pensez-vous ? Cette question est du ressort de l’entraîneur. Il est intéressant pour Hadji et d’autres encore de découvrir la Ligue 1. Je vous avoue franchement que je me suis rapproché du coach et lui ai proposé l’idée de titulariser Hadji. C’est à lui de décider. J’en ai discuté aussi avec Hadji et je l’ai senti prêt à assumer ses responsabilités. C’est le moment de faire valoir ses compétences. Regrettez-vous ce parcours pour le moins catastrophique du Wided ? Nous en sommes très affectés. C’est pour cette raison que j’ai dit au début de notre entretien que ce match n’a aucune saveur pour nous. On aurait aimé terminer la saison par un maintien et jouer contre le CRB dans une ambiance de fête. On doit regarder devant et faire en sorte de revenir très vite en Ligue 1. Mais pour y arriver, vous devez comptabiliser toutes les erreurs pour arriver à les éviter la saison prochaine, n’est ce pas ? Cette saison, un seul problème a empêché le WAT de faire un bon parcours : le problème financier qui a compliqué la tâche. Il n’était pas possible de recruter les meilleurs joueurs en championnat, l’absence de motivation des joueurs. Pour vous, les joueurs ne sont pour rien dans cette chute en Ligue 2… Je ne peux penser un seul instant qu’un joueur se moque de l’issue d’une rencontre. La faute dans un match est possible. Ça arrive dans la vie courante de commettre des fautes, mais laisser filer les points d’un match volontairement, je n’y crois pas et je ne peux pas en entendre parler. Par contre, je dirais qu’un joueur est affecté moralement quand il n’est pas payé. Il perd de sa concentration. La Ligue 2 sera constituée la saison prochaine par de nombreuses équipes qui ont connu la Ligue 1. Pensezvous qu’il sera facile de remonter ? Bien sûr qu’il ne sera pas facile de remonter en Ligue 1. En plus, il faut non seulement payer les anciens joueurs, mais aussi être prêt financièrement à renforcer l’équipe. Le retour à la compétition est prévu pour le début du mois d’août, et la préparation commencera au début du mois de juillet, ce qui impose aux responsables du club de mettre les bouchées doubles dès à présent. Entretien réalisé par Mohamed B.

L’entraîneur en chef du CRB, Fouad Bouali, retrouvera aujourd’hui son ancien club, le WAT. Un match spécial pour le coach des Rouge et Blanc qui affrontera, à l’occasion, le club de sa ville natale, avec certainement un pincement au cœur de voir le WAT condamné à la descente en ligue inférieure. A noter que lors du match de la phase aller (1-1), l’enfant de Tlemcen a été accueilli avec des applaudissements de la part des supporters widadis qui lui vouent un grand respect.

Match spécial pour Bouali

La rencontre qui opposera le CRB au WAT, aujourd’hui au stade 20-Août, sera dirigée par l’arbitre Achouri. Il sera assisté d’Amri et Boudebouz, alors que Bouzerar a été désigné comme quatrième arbitre.

Achouri au sifflet

C l a s s e m e n t

CA Bordj Bou Arreridj JSM Béjaïa

29e journée de ligue 1
Matchs avancés
0-0 1-1
ES Sétif JS Saoura

Les supporters du CRB voulaient adresser un message précis aux autorités du pays. Plusieurs banderoles ont été accrochées à cet effet devant le cercle du club au boulevard Mohamed-Belouizdad. «Une société nationale, notre droit légitime», «Un club qui porte le nom d’un chahid mérite plus d’égards de la part des autorités» peut-on lire sur ces banderoles. Les supporters ainsi que les dirigeants du CRB interpellent les pouvoirs publics pour sauver leur club en incitant une société nationale à prendre en charge le club comme cela été fait avec d’autres équipe à l’instar du MCA, CSC et la JSS. Le président Azeddine Gana, démissionnaire de son poste, a répété à plusieurs reprises que le salut viendra d’une société. Idem pour le président du CSA, Mokhtar Kalem, qui a saisi les autorités dans ce sens. N. B.

« Une société nationale, notre droit légitime »

Vous jouez contre le CRB, votre avant-dernier match en Ligue 1. Comment se présente ce match et dans quel état d’esprit êtes-vous ? C’est un match sans saveur. En ce qui nous concerne, les jeux sont faits. Nous avons perdu l’espoir de jouer la saison prochaine en Ligue 1. On abordera ce match sans pression, car c’est une simple formalité que nous aurons à remplir. Faut-il s’attendre que le coach mette dans le bain certains joueurs de la catégorie des U21 ? Oui, je le pense aussi. Tous les

Des jeunes seront mis dans le bain face au Chabab

Benyellès a l’intention de mettre dans le bain des jeunes qui n’ont pas eu encore l’occasion de jouer en championnat, à l’image de Hadji. Le jeune gardien du WAT évoluera pour la première fois en Ligue 1. La défense sera constituée du quatuor : Akid sur le flanc droit, Tiza à gauche et, dans l’axe central, la paire constituée de Boulemdaïs et Zouak. Au milieu de terrain, trois hommes auront pour rôle d’occuper ce compartiment. Il s’agit de Rechrouche, Daïf et Chaouati. Ce dernier a gagné des points. Le transfuge de

l’ASMO au mercato a fait un bon match contre l’USMBA et a été l’auteur du 2e but. Sameur, Benaï et Boussehaba joueront en attaque. Le premier cité voudra sans doute améliorer son capital buts. Benaï a alterné le bon et le moins bon au cours de la saison. Enfin, Boussehaba retrouvera un stade qu’il ne connaît que trop bien. L’attaquant du WAT a passé de nombreuses saisons sous le maillot du CRB. Il retrouvera son ex-équipe, comme ce sera le cas pour Bouali qui retrouvera son ex-équipe.

RENCONTRE JSK-MCEE MCA-CAB CSC-USMH CRB-WAT USMBA-USMA MCO-ASO

ARBITRE BOUCHENEB AIT AMEUR HAFIRASSOU SABOUR ARBAOUI OUKIL

Aujourdʼhui à 17h

1°ASSISTANT ASKLOU RIH ABABSA SADOUKI LARIBI MANSOURI

2°ASSISTANT FLIDJA ROUAG BEZZAH GUETTAR BELARIBI ARCHAOUI

L

CABBA Merzougui, la course contre le temps

N° 2288 Samedi 18 mai 2013

Coup d’œil Ligue 1

e wali de Bordj Bou Arréridj, Azz e d i n e Mechri, a marqué de sa présence le derby des Hauts Plateaux. Il a suivi de la tribune officielle le déroulement du match en compagnie des autres autorités de la ville ainsi que les dirigeants de l’ESS. Le président Merzougui n’a pas voulu rater une telle opportunité pour demander au premier responsable de la wilaya de programmer une entrevue avec les membres du CA. Merzougui a indiqué auparavant qu’il comptait solliciter son appui pour monter une grande équipe la saison prochaine. Pour cela, il veut gagner du temps en débutant les préparatifs du prochain exercice avant

C

Merbah rencontrera Zerouati après l’USMBA
tion à la Coupe de la CAF et la prochaine édition de la Champions Ligue africaine. D’ailleurs, c’est ce qui a incité le club des Hauts-Plateaux d’entamer la préparation de l’intersaison dès maintenant. Merbah va rencontrer le président Zerouati, la semaine prochaine, après le match de l’USMBA, pour trouver une solution à sa situation au club. Notre source nous a confié que le jouer va demander, sans doute, sa lettre de libération, pour trouver un autre club. La même source indique que ce joueur va opter pour un club du centre du pays, pour se rapprocher de sa famille. B. G.

JSS

17

«Plusieurs bons joueurs m’ont donné leur accord»

les délais. Il semble que les leçons du passé ont été bien retenues.

«Je suis en contact avec plusieurs bons éléments des Ligue1 et 2 suscepti-

bles d’apporter un plus à l’équipe et il ne reste que le feu vert de la part des autorités de la ville pour passer à l’action. D’un autre côté, la liste des joueurs qui seront libérés est déjà prête et nous attendons seulement la réunion avec le coach pour trancher. Je peux

vous dire qu’une quinzaine d’éléments seront libérés notamment ceux qui n’ont pas donné entière satisfaction. Je veux rencontrer le wali très prochainement pour débuter les préparatifs de la saison prochaine», a déclaré Merzougui.

omme on l’a déjà cité dans ces mêmes colonnes, le défenseur axial de la JSS, Abdelmalek Merbah, est sur le départ. L’enfant d’Hussein Dey a trouvé beaucoup de difficultés avec le club sudiste, notamment ces derniers temps, où il ne rentre pas dans les calculs du coach Cherif Hadjar. Plusieurs clubs de la Ligue 1 souhaitent engager l’ex-joueur de l’USM Alger, la JSM Béjaïa et l’ES Sétif. En effet, le champion d’Algérie de cette saison veut bénéficier des services de Merbah. C’est normal, puisque un club comme l’Entente, qui a fait ses épreuves sur le plan national et international, prépare sa participa-

Chébira et Ali Guechi ont purgé
Suspendus pour un match automatique Ali Guechi pour avoir cumulé quatre cartons jaunes alors que Chébira en avait écopé de deux au cours du match face au MCA ont purgé leur sanction. Ces deux joueurs pourront participer par conséquent au dernier match de la saison contre le MCEE à El Eulma.

Conférence de presse aujourd’hui
Le président du CA Moussa Merzougui a l’intention d’organiser une conférence de presse dont la teneur n’a pas été révélée. Cette rencontre avec les représentants aura lieu aujourd’hui samedi à la nouvelle Maison de jeunes à partir de 17h.

Belkheir et Bendahmane blessés

Pour avoir raté la reprise des entraînements Amine Belkheir n’a pas été convoqué par le coach qui n’a pas digéré le fait que le joueur soit rentré chez lui après le match du MCA sans avertir personne. Selon le joueur, il a prétendu souffrir d’une blessure et qu’il est rentré à Alger pour effectuer des examens approfondis, cependant selon certaines informations Belkheir n’a pas voulu jouer contre l’ESS. Notre source affirme qu’il en tête de la liste des joueurs libérables en cette fin de saison. Pour sa part Lounès Bendahmane a cédé sa place à la 70’ sachant qu’il ne pouvait tenir debout à cause d’une blessure au pied. Cela dit, Belkheir ratera probablement le prochain match contre le MCE comptant pour la dernière journée du championnat alors que pour Bendahmane la blessure est moins et qu’il sera au rendez-vous.

Louz premier libéré
Le jeune attaquant Louz qui s’est entraîné depuis le début de la saison avec l’équipe senior malgré son appartenance à la catégorie espoir a demandé à changer d’air dans l’espoir de bénéficier d’un temps de jeu plus conséquent avec une autre équipe. C’est son manager qui l’a représenté pour défendre ses intérêts et finalement il y a eu un arrangement à l’amiable pour que Louz bénéficie de sa lettre de libération.

La bonne prestation des Sudistes cette saison, pour leur première expérience en Ligue 1, a poussé plusieurs clubs de l’élite de s’approcher des joueurs de Saoura. A l’exemple du milieu de terrain et capitaine de l’équipe, Bousemaha Nabil. Ce dernier était contacté officiellement par les dirigeants du CSC, un émissaire de Boulahbib a parlé avec Bousmaha, la semaine passée, pour lui proposer de rejoindre les Vert et Noir, la saison prochaine.

Bousemaha contacter par le CSC

les qualifications au Championnat d’Afrique, CHAN, d’Afrique du Sud 2014, et Beldjilali fait partie des 25 joueurs, le seul de la JSS retenu par le coach national, Toufik Kourichi. Pour rappel, ce stage sera ponctué d’un match amical, le 25 mai, au stade Mustapha-Tchaker de Blida, face à l’Equipe nationale mauritanienne.

4e carton pour Djerrar

Adel Djerrar a écopé d’un 4e carton jaune contre l’ESS qui le met automatiquement hors course pour le dernier match de la saison en déplacement face au MCEE. A. B.

Le meneur de jeu de la JSS, meilleur joueur de la saison avec son équipe, Kedour Beldjilali, a reçu, hier, sa convocation pour le prochain stage de l’Equipe nationale A’, pour effectuer la préparation avec le groupe à Bouchaoui, à Alger, du 22 au 26 mai 2013. En effet, l’Equipe nationale prépare

Beldjilali a reçu la convocation de l’EN A’

Après avoir bénéficié de trois jours de repos, suite au match avancé de la 29e journée disputé mardi passe à Béjaïa, face à l’équipe locale de la JSMB, les camarades de Bousmaha Nabil reprendront, aujourd’hui, le chemin des entraînements, dans une séance matinale programmée au stade du 20-Août-55, à Béchar. Les Sudistes vont commencer la préparation du dernier match de la saison, face à l’USMBA, qui se déroulera mardi prochain chez eux, à partir de 17h. B. G.

Reprise des entraînements aujourd’hui

La fête finie, Maddour, à l’image de tous ses coéquipiers, profite pleinement de ses vacances amplement méritées dans sa ville natale de l’Arbaâ Nath Irathen. C’est par téléphone que nous avons joint le défenseur de l’Arbâa. Dans cette interview nous avons évoqué avec lui l’avenir du club en Ligue 1 la saison prochaine, mais surtout le sien, lui qui ne cesse de se transcender depuis quelques temps.

Maddour : «Les Vikings ont partagé leur joie avec toute l’Algérie»
trop à me plaindre, c’est moi qui ai choisi cette profession je dois faire avec, en plus je rends les gens qui m’aiment fiers de moi et c’est le plus important. A l’Arbaâ Nath Irathen, les gens vous parlent de cet exploit avec le RCA ? Oui, entre mes amis et les gens qui me connaissent, ils me posent constamment des questions. Cet exploit du RCA ne passt pas inaperçu. Non seulement car il est historique, mais surtout à cause des Vikings qui ont partagé leur joie avec toute l’Algérie. En parlant des supporteurs, ne vont-ils pas vous manquer, puisque vous serez loin d’eux durant ces vacances ? Bien sûr qu’ils vont me manquer. Cette ambiance dans les tribunes me manque déjà. Particulièrement pour moi qui ai raté la fin du championnat. Durant ces vacances, j’envisage d’aller à l’Arbaâ. C’est important, c’est ma seconde famille. Parlons un peu de votre prochain défi. Comment voyez-vous cette équipe du RCA faire face à sa première saison en Ligue 1 ? A mon avis, il est un peu tôt d’aborder ce sujet. Comment allons-nous vivre cette première saison ? Je l’ignore. Ce qui est sûr, ça ne sera pas facile. C’est un autre monde, tous les matchs seront un challenge pour nous. On verra bien. La rumeur vous envoie un peu partout, notamment à votre club formateur la JSK, que pourriez-vous nous dire sur ce point ? C’est du n’importe quoi ! A moins qu’il ait un autre Maddour au RCA ! Sincèrement, je n’ai été contacté par aucun club. De toute manière, je ne me casse pas trop la tête sur ce sujet. Le RCA c’est un club qui m’a accueilli chaleureusement alors que certains ne voulaient

RCA

Ligue 2
Réunion staff-Djaadi incessamment

Actuellement à l’étranger pour des affaires personnelles, le président d’honneur du RCA, Djaadi, entamera la préparation de la saison prochaine dès son retour au pays. En effet, une réunion entre le staff technique et la direction est prévue dès le retour de ce dernier dans laquelle il sera aborder tout d’abord l’avenir du coach Boudjaarane ainsi que son adjoint Souilah Farouk. Même si la direction du veut jouer la carte de la stabilité la saison prochaine, prolonger son staff n’est pas encore acquis, de même que certains joueurs. C’est pourquoi cette réunion est primordiale. Avec le bilan de toute la saison qui sera déposé, on parlera aussi transfert. On évoquera aussi la liste des joueurs qui ne seront pas retenus par le staff la saison prochaine.

Pour commencer, comment vivez-vous vos premiers jours de repos loin de la pression du football ? J’essaye de retrouver mon rythme habituel, en rattrapant le temps perdu avec ma famille qui m’a beaucoup manqué. Vous savez ce n’est pas facile de passer toute une saison loin des siens, de sa ville natale, surtout que je suis très attaché à mes parents. Mais je n’ai pas

pas de moi. Je dois beaucoup à ce club. En ce qui concerne mon avenir, cela dépendra du Mektoub. Entretien réalisé par Lamine Amimi

Autre sujet important pour le club de l’Arbaâ la saison prochaine : son nouveau stade. Dernièrement, la direction du club nous a annoncé qu’après le retard accumulé dans les travaux, le stade du RCA ne sera pas prêt pour l’entame de la saison prochaine. Or, ces derniers jours la donne semble avoir changé. On parle de l’ouverture du stade dès le mois d’août. Les travaux semblent avancer depuis la dernière fois. Le gazon ayant déjà pris place, seules les tribunes et quelques commodités restent à travailler. L. M.

Le nouveau stade sera-t-il prêt pour la saison prochaine ?

18

N° 2288 Samedi 18 mai 2013

A

Dix partiront cet été
Pour le manager général de

lors qu’elle devait se faire quelques jours seulement après la fin de l’exercice sportif 2012/2013, l’annonce de la liste des joueurs libérés n’a toujours pas été faite par la direction de l’ASMO. Pourtant, bien avant la fin du championnat, les responsables du club nous avaient annoncé qu’ils ont arrêté la liste des joueurs qui seront libérés du club cet été. Mais voila que la direction vient de changer d’avis en préférant patienter avant de la dévoiler au grand public. Les dirigeants de l’ASMO ne veulent se précipiter pour communiquer ladite liste et préfèrent temporiser et négocier avec les nouvelles recrues avant de libérer certains de leurs joueurs. C’est ce qui nous a été annoncé par le bailleur de fonds du club, Saâdoune Mohamed, qui nous a dira à ce sujet : «Nous ne voulons pas précipiter les choses. Au contraire, nous voulons prendre notre temps pour bien faire les choses et surtout ne pas se tromper dans nos choix. En ce qui concerne la liste des joueurs libérés, je dirai que nous avions une idée précise sur ceux qui ne porteront plus le maillot de l’ASMO la saison prochaine. Mais nous préférons attendre un peu avant d’annonce la liste des joueurs libérés. Nous préférons d’abord régler le cas de l’entraîneur Mouassa qui devrait signer son nouveau contrat avec l’ASMO dans les tout prochains jours et négocier avec les nouvelles recrues avant de libérer par la suite les éléments qui n’ont pas donné satisfaction cette saison.»

L’annonce de la liste des joueurs libérés différée
l’ASMO, Benamar Houari, dix joueurs de l’actuel effectif seront libérés cet été. Benamar nous a confié qu’il s’agit des éléments qui n’ont pas apporté un plus à l’équipe cette saison : «En principe, nous allons libéré dix joueurs cet été. Il s’agit de ceux qui n’ont pas donné satisfaction et qui n’ont pas eu beaucoup de temps de jeu.» La question qui mérite d’être posée aujourd’hui est de savoir qui sont ces joueurs qui seront libérés cet été. Quelques semaines après la fin du championnat, la direction asémiste n’a pas encore dévoilé cette liste. D’aucuns estiment qu’il est important d’apporter quelques changements à l’actuel effectif de l’équipe et de remplacer certains joueurs par d’autres afin d’apporter un plus à l’ASMO en prévision du prochain exercice sportif.

ASMO

Coup d’œil Ligue 2

ESM Belahouel
«Tous les ingrédients étaient réunis, sauf l’argent»

Le capitaine de l’équipe d’El Haouata, Belahouel, parle dans cet entretien de l’accession ratée et du parcours de son équipe cette saison. Il dit que l’accession a été ratée à cause des problèmes qui ont affaibli le club. Il dit aussi qu’il est prêt à renouveler son bail avec ce club promis à un avenir radieux.

Benmeghit, Boussaâda et Aïni ne seront pas Asémistes la saison prochaine
En attendant que la direction du club annonce officiellement la liste des joueurs libérés, trois figurent bel et bien sur cette liste. Il s’agit du défenseur Boussaâda, du milieu de terrain Aïni et de l’attaquant Benmeghit. Ces derniers n’ont pas donné signe de vie depuis plusieurs mois déjà. Ils devraient être les premiers libérés de l’ASMO. D’aucuns estiment qu’ils n’ont pas apporté un plus à l’ASMO. Leurs absences aux entraînements ainsi que leur rendement insuffisant ont poussé les dirigeants à se passer de leurs services. Riad O.

Comme rapporté dans notre édition d’hier, l’entraîneur adjoint de l’ASMO, Hadj Merin, a été victime d’un accident de la route mercredi du côté de Khemis Miliana. Le jeune technicien asémiste, que nous avions eu au bout du fil, nous a fait savoir qu’il allait bien et qu’il est rentré depuis jeudi chez lui pour se reposer auprès de sa famille : «Dieu merci, je me sens bien. J’ai frôlé la catastrophe. Je suis sorti indemne de cet accident. Ma voiture, par contre, a été sérieusement endommagée. Je me trouve depuis jeudi à Oran chez moi pour me reposer.» L’entraîneur adjoint de l’ASMO a tenu à remercier tous ceux qui l’ont soutenu dans cette épreuve difficile : «Je remercie tous ceux qui m’ont soutenu dans cette épreuve difficile. Je remercie également tous ceux qui m’ont appelé au téléphone pour prendre de mes nouvelles. Je les rassure en leur affirmant que je vais bien et que je vais reprendre mon travail dans les tout prochains jours inch’Allah.»

Plus de peur que de mal pour Hadj Merin

«J’ai frôlé la catastrophe»

SAM Une situation inquiétante avant l’AG

U

ne atmosphère lourde règne ces derniers temps à Mohammadia. La solidarité qui a régné cette saison autour de l'équipe a laissé place ces derniers temps à un climat de fronde avec ce désir pressant de certaines parties partisanes d'un changement à la tête du club. L'ère des clans et des coups fourrés qu'on croyait révolus et qui avait terni il n'y a pas si longtemps l'image du club avec comme consé-

quence la relégation du SA Mohammadia en Ligue 2. D'anciens joueurs qui avaient totalement déserté le milieu sportif mohammadi et pris leurs distances vis-àvis du club veulent accaparer des commandes. Où étaient ces personnes lorsque le Sari de Mohammadia végétait lors de la phase de l’aller ? C'est grâce au président du directoire Laribi que l'équipe est revenue dans le giron de l'élite, ils versent dans le dénigrement

Tlemçani intéresse Mohammadia

pour atteindre leurs objectifs inavoués. Des membres du club n'ont pas manqué aussi d'imputer cette situation au comité des supporters qui, disent-ils, est en train de semer la division au sein des supporters et des joueurs de l'équipe, en exploitant la crise financière dans lequel se débat le SAM .

SA Mohammadia ont débuté leur opération recrutement en recherchant des joueurs capables de donner le plus à l’équipe en prévision de la saison prochaine où il s’agira de jouer l’accession. En effet, les dirigeants ont commencé à cibler des joueurs chevronnés dont aurait besoin l’équipe pour tenter de jouer les premiers rôles et réussir à faire remonter le club en élite. Le premier à avoir été contacté est l’avant-centre de l’équipe de la ville de Titteri, l’Olympique de Médéa, en l’occurrence Tlemçani Chems Eddine, qui intéresse les hommes de la ville des Oranges qui souhaitent avoir un bon buteur lequel donnerait une certaine assurance compartiment offensif, point faible de l’équipe durant cette saison. Ce dernier a eu un premier contact par téléphone avec les responsables. Ettaoui Wassim

Des industriels très connus sur la place de Mohammadia auraient été contactés par des supporters et dirigeants afin de les inciter à diriger le SAM à partir de la saison prochaine.

Des industriels contactés

Les responsables du

En ce qui concerne les entraîneurs, c’est la même chose. Pourquoi y a-t-il eu une valse de coaches chez nous ? Est-ce ainsi que nous préparons une solide équipe pour jouer l’accession, ou y a-t-il autre chose ? Ce problème épineux que vivaient les hommes de la ville des Oranges taraude les supporters de Mohammadia. E. W.

La valse des entraîneurs inquiète les supporters

Vous avez réalisé une très belle prestation lors de cet exercice. Quelle est votre impression ? On est très déçus d’avoir raté cette accession. Notre ratage est dû aux différents problèmes que le club a vécus club. Malgré cela, on a terminé la saison en beauté, avec une quatrième place. Donc, il n’y a rien à dire, notre parcours était régulier dès le début et je pense qu’on est la seule équipe en Ligue 2, qui a réalisé un tel parcours vu les problèmes. Une quatrième place, c’est une prouesse, non ? Ce parcours est le fruit d’un grand travail qui s’est fait à l’intersaison sous la houlette d’un très bon entraîneur nommé Ousmane Abderrahmane qui est un éducateur avant tout. Oui, cette quatrième place est une promesse comme vous dites. Comment voyez vous l’avenir ? Le plus dur reste à venir et on est conscients de la difficulté de la tâche qui nous attend la saison prochaine. On doit mettre la main dans la main pour que nous allions loin inch’Allah. On imagine que sur le plan financier vous n’avez pas à vous plaindre… On n’a pas touché huit mois de salaire et on est dans le besoin. Tout le monde doit savoir que nous sommes à l’approche du mois sacré de Ramadhan et l’ensemble des joueurs réclament leurs arrières auprès de la direction du club. On vous laisse le soin pour conclure ? Je tiens à saluer nos supporters qui nous ont vraiment soutenus durant tout le championnat et à tous ceux qui aiment ce club. On leur promet de tout donner pour que le club retrouve la place qui lui sied. Entretien réalisé par Ettaoui Wassim

Les supporters d’El Terradji El Moustaghanemi attendent une hypothétique assemblée afin d’être éclairés sur l’avenir d’un club qui semble toujours scotché à la Ligue 2, malgré tout ce qu’on dit sur le staff dirigeant actuel, quand bien même les dirigeants, y compris ceux qui sont mal vus, promettraient la libération de certains joueurs et le recrutement d’éléments chevronnés. E. W.

Les fans attendent une hypothétique assemblée

18

N° 2288 Samedi 18 mai 2013

Les dirigeants rassurent Akrour et Baâouali
des pourparlers à propos du prolongement de leur bail et ne pas opter pour un autre club. Les dirigeants comptent sur leur compréhesion car le MOB a besoin de leurs services pour la saison prochaine. Les concernés se montrent prêts à attendre encore quelques jours. Cela dit, ils semblent bien partis pour rester encore d’autres saisons avec le club. finalement reportée pour lundi, Rahmouni étant occupé à quelques affaires personnelles. De ce fait, ce rendez-vous aura lieu lundi prochain où il sera question de discuter à propos du renouvellement de son contrat pour la saison prochaine et d'aborder d’autres points, notamment en ce qui concerne la liste des joueurs à libérer cet été et, par là même, la liste des joueurs à recruter qui sera proposée par le coach, en prévision de la première expérience en Ligue 1.

MOB

Coup d’œil Ligue 2

Baâouali : «Je suis prêt à rester»

C

omme nous l’avons rapporté dans notre édition d’hier, les deux joueurs du MOB, à savoir Akrour et Baâouali, qui se trouvent en fin de contrat avec leur club, ont rencontré les dirigeants en fin d’après-midi de jeudi dernier pour négocier le renouvellement de leurs contrats pour d’autres saisons supplémentaires. D’ailleurs, selon les informations en notre possession, les dirigeants ont tenu à demander aux deux joueurs de patienter encore quelques jours avant d'entamer

En attendant de rencontrer Rahmouni lundi prochain

Ayant reçu les assurances de la direction du club concernant le renouvellement de leurs contrats dans la mesure où le club aurait besoin de leurs services pour la saison prochaine, les joueurs en question se sont montrés prêts à rester comme l’a déclaré le défenseur Baâouali en affirmant : «Je ne vous cache pas que je me sens à l’aise dans cette équipe où rien ne me manque. Le fait que le club ait accédé en Ligue 1 va me motiver davantage à rester pour d’autres saisons supplémentaires, surtout que les dirigeants ont émis le vœu de réussir une bonne saison avec la mise en place de tous les moyens nécessaires.»

La direction rassure les joueurs concernant leur situation financière

Lors de la réunion qui a regroupé les dirigeants du MOB et les deux joueurs, Baâouali et Akrour, la direction en a profité pour rassurer les joueurs concernant leur situation financière puisque l’attaquant Akrour est le capitaine de l’équipe. A en croire les informations en notre possession, les joueurs du MOB devraient toucher leur argent dans les dix prochains jours et ce, avec l’arrivée de la subvention accordée

par l’APC de Béjaïa récemment et estimée à deux milliards et 800 millions de centimes. Les dirigeants comptent profiter de cette subvention pour procéder à l’assainissement de la situation financière du club. Yugurtha A.

Tout en donnant rendez-vous aux joueurs pour les prochains jours, la rencontre entre les dirigeants et le coach Mourad Rahmouni, prévue dans un premier temps pour demain dimanche, est

Les supporters de Taâssast ont organisé une fête hier
Afin de fêter l’accession historique de leur équipe en Ligue 1, les supporters du quartier Taâssast au chef-lieu de la wilaya de Béjaïa ont organisé une fête hier, où les joueurs ont été conviés afin de célébrer l’exploit historique réussi par les poulains de Mourad Rahmouni cette saison.

Si les seniors ont réussi à décrocher une accession historique en Ligue 1 en achevant la saison à la troisième place derrière le CRB Aïn Fekroun et le RC Arbaâ, il n’en demeure pas moins que les espoirs, de leur côté, se sont bien illustrés cette saison en réalisant un bon parcours qui leur a permis de terminer la saison à la quatrième position. Le coach des espoirs, Djelloul Meddas, que nous avons approché, a tenu à revenir sur l’exploit historique de l’équipe seniors après plusieurs années d’attente ainsi que le parcours des espoirs tout en insistant sur la formation qui demeure un facteur important dans la réussite de chaque club.

«La stabilité a été un facteur important dans l’accession du club»
rôle dans cette accession… Bien évidemment, pour être plus clair, je dirais que la stabilité a joué un grand rôle cette saison dans l’accession du MOB puisque les dirigeants sont là depuis quatre années et ont travaillé ensemble et se sont sacrifiés pour la réussite du club, avec le même staff technique et le même effectif, ce qui a permis au club de réussir un tel objectif et de réaliser un exploit historique avec une accession longtemps attendue. Certains estiment que le MOB a trop attendu avant de rertrouver l’élite, qu'en pensez-vous ? Effectivement, je dirais que le MOB aurait pu accéder depuis plusieurs années maintenant n’avaien été les erreurs commises durant ces années, notamment l’instabilité. Je ne vise personne, mais je dirais que les anciens dirigeants n’ont pas cru peut-être pouvoir prétendre à une place parmi l’élite. C’est pour cette raison qu’on a attendu longtemps avant de réaliser enfin ce rêve, que les supporters attendent depuis 59 ans. Et que préconisez-vous pour que le club se maintienne longtemps en Ligue 1 ? Je tiens d’abord à lancer un appel en direction des supporters pour éviter les erreurs du passé. Nous avons constaté qu’une pression terrible a été exercée durant cette saison sur les dirigeants et les joueurs. De ce fait, je crois qu’on doit faire encore mieux à l’avenir car les supporters ont eu le droit de protester pacifiquement mais sans pour autant en arriver à la casse et la violence qui ne mènent à rien. D’ailleurs, je tiens à dire aussi que nos supporters ont joué un grand rôle dans l’accession du MOB cette saison et qu'ils sont à féliciter. Donc, la Ligue 1 nécessite beaucoup de moyens, n’est-ce pas ? Bien sûr, je crois que la Ligue 1 ne sera pas facile dans la mesure où elle nécessite beaucoup de moyens, pour espérer se maintenir et ce, à commencer par la stabilité à tous les niveaux, que ce soit sur le plan administratif ou technique. D’ailleurs, nos dirigeants ont été exemplaires cette année où ils n’ont ménagé aucun effort pour réussir à atteindre l’objectif du club, à savoir l’accession en Ligue 1. De ce fait, je pense que ces derniers doivent rester pour assurer la continuité tout en faisant appel à ceux qui peuvent donner un plus d’intégrer le conseil d’administration, surtout avec l’ouverture du capital afin de permettre au club d’avoir les moyens nécessaires pour rester aussi longtemps que possible en Ligue 1. A commencer par le renforcement de l’effectif, n’est-ce pas ? Bien sûr, je crois que le renforcement de l’effectif est plus que jamais une nécessité pour l’équipe première afin de se permettre de réussir un bon parcours et par-là

Djelloul Meddas (entraîneur des espoirs)

lors qu’elle devait se faire quelques jours seulement après la fin de l’exercice sportif 2012/2013, l’annonce de la liste des joueurs libérés n’a toujours pas été faite par la direction de l’ASMO. Pourtant, bien avant la fin du championnat, les responsables du club nous avaient annoncé qu’ils ont arrêté la liste des joueurs qui seront libérés du club cet été. Mais voila que la direction vient de changer d’avis en préférant patienter avant de la dévoiler au grand public. Les dirigeants de l’ASMO ne veulent se précipiter pour communiquer ladite liste et préfèrent temporiser et négocier avec les nouvelles recrues avant de libérer certains de leurs joueurs. C’est ce qui nous a été annoncé par le bailleur de fonds du club, Saâdoune Mohamed, qui nous a dira à ce sujet : «Nous ne voulons pas précipiter les choses. Au contraire, nous voulons prendre notre temps pour bien faire les choses et surtout ne pas se tromper dans nos choix. En ce qui concerne la liste des joueurs libérés, je dirai que nous avions une idée précise sur ceux qui ne porteront plus le maillot de l’ASMO la saison prochaine. Mais nous préférons attendre un peu avant d’annonce la liste des joueurs libérés. Nous préférons d’abord régler le cas de l’entraîneur Mouassa qui devrait signer son nouveau contrat avec l’ASMO dans les tout prochains jours et négocier avec les nouvelles recrues avant de libérer par la suite les éléments qui n’ont pas donné satisfaction cette saison.»

A

L’annonce de la liste des joueurs libérés différée

ASMO

Dix partiront cet été

En tant qu’entraîneur et ancien joueur, que pensez-vous de l’accession du MOB ? Je pense que l’accession du MOB était attendue depuis longtemps où nous attendions ce moment de voir notre équipe évoluer parmi l’élite, mais contrairement aux années précédentes où la stabilité a toujours fait défaut, et où un entraîneur et les dirigeants ne restent pas plus d’une saison, nous avons remarqué que les choses ont changé ces trois dernières années. Une certaine stabilité a permis enfin au MOB de réussir une accession historique en Ligue 1. Donc, vous êtes unanime à dire que la stabilité a joué un grand

même se maintenir aussi longtemps que possible en cette Ligue 1. De ce fait, je crois que le renforcement devrait toucher tous les compartiments. Il faut éviter de recruter des stars car on doit suivre l’exemple de l’USMH à travers les jeunes qui sont en train de s’illustrer avec leur équipe. Et comment évaluez-vous le parcours des espoirs ? Je crois que notre parcours est positif dans la mesure où nous avons réussi de bons résultats tout au long de la saison, qui nous ont permis de terminer le championnat à la quatrième place. Certes, on aurait pu faire mieux, mais je crois que le plus important est d’avoir réussi à occuper les premières places au classement. On croit savoir que plusieurs jeunes espoirs se sont illustrés cette saison, qu’en est-il au juste ? Effectivement, si nous avons réussi à terminer la saison à la quatrième place c’est grâce à ces jeunes joueurs qui se sont bien illustrés durant toute la saison à travers le rendement qu’ils ont fourni. D’ailleurs, je crois que plusieurs jeunes méritent d’être promus en seniors, à l’instar de Souama, Habi, Kherraz et les autres. D’ailleurs, ils méritent qu’en leur donne leur chance pour exprimer leurs capacités la saison prochaine. Entretien réalisé par Yugurtha A.

Benmeghit, Boussaâda et Aïni ne seront pas Asémistes la saison prochaine

Pour le manager général de l’ASMO, Benamar Houari, dix joueurs de l’actuel effectif seront libérés cet été. Benamar nous a confié qu’il s’agit des éléments qui n’ont pas apporté un plus à l’équipe cette saison : «En principe, nous allons libéré dix joueurs cet été. Il s’agit de ceux qui n’ont pas donné satisfaction et qui n’ont pas eu beaucoup de temps de jeu.» La question qui mérite d’être posée aujourd’hui est de savoir qui sont ces joueurs qui seront libérés cet été. Quelques semaines après la fin du championnat, la direction asémiste n’a pas encore dévoilé cette liste. D’aucuns estiment qu’il est important d’apporter quelques changements à l’actuel effectif de l’équipe et de remplacer certains joueurs par d’autres afin d’apporter un plus à l’ASMO en prévision du prochain exercice sportif.

En attendant que la direction du club annonce officiellement la liste des joueurs libérés, trois figurent bel et bien sur cette liste. Il s’agit du défenseur Boussaâda, du milieu de terrain Aïni et de l’attaquant Benmeghit. Ces derniers n’ont pas donné signe de vie depuis plusieurs mois déjà. Ils devraient être les premiers libérés de l’ASMO. D’aucuns estiment qu’ils n’ont pas apporté un plus à l’ASMO. Leurs absences aux entraînements ainsi que leur rendement insuffisant ont poussé les dirigeants à se passer de leurs services.

Riad O.

N° 2288 Samedi 18 mai 2013

Coup d’œil Clubs de Kabylie
Régionale 1 (avant-dernière journée)

19

L

a JS Azazga recevra cet aprèsmidi pour le compte de l’avant-dernière journée de la Régionale 1 les Olympiens de Beaulieu dans un match que les Rouge et Noir d'Iazouguen doivent impérativement remporter. A deux points du leader le RC Boumerdès qui se déplacera pour la même occasion à Akbou, les hommes de Khaled Lounici doivent assurer cette deuxième place, à défaut de la première, qui leur tend les bras en cas d’un éventuel faux pas des gars de l'ex-

Tout près du bonheur
Rocher Noir. Pour la rencontre de cette après-midi donc, les camarades du capitaine Mallek ont leur destin entre leurs mains et doivent empocher les trois points pour entretenir davantage l’espoir d’une accession qui n’a jamais été aussi proche que lors de cette saison. Malgré un championnat serré avec des rivalités particulières, les comptes sont simples : gare à celui qui lâche prise, c’est-à-dire celui qui perd le moindre point. Les concurrents directs d’Iazouguen même s’ils auront à se déplacer cette après midi, le RC Boumer-

JS Azazga-OC Beaulieu

Honneur Tizi-Ouzou (29e journée)
Hadj-Saïd Naceur (vice-président de la JSA) :

«L’émergence du club dérange»

Après les incidents du match MB Bouira-NR Bouchaoui

l fallait s’y attendre. La ligue régionale a eu la main lourde contre le NR Bouchaoui dont trois joueurs, Amrani, Cheurfi et Kherrar, pour agression sur le délégué de match pour le premier nommé, et tentative d’agression contre le même délégué pour les deux autres joueurs. On rappellera que les incidents ont éclaté alors que le MB Bouira menait au score 2-1 avant que l’arbitre ne décide de mettre fin au match. Ainsi, Amrani a été suspendu pour deux ans alors que ses deux coéquipiers ont écopé de six mois de suspension ferme chacun, le tout assorti d’amendes. Quant au NR Bouchaoui, il a été déclaré perdant sur le score de 30. En conséquence, il perd la seconde place au profit de la JS Azazga qui devient ainsi le dauphin du RC Boumerdès et potentiel accompagnateur de ce dernier en division supérieure puisque le règlement a prévu que les deux premiers de la Régionale 1 gagnent le droit d’accéder en division Inter-Régions. M. Ben

I

Les sanctions sont tombées

Tout pour s'offrir le leader !

T

JS Akbou–RC Boumerdès
Bacha lors des deux dernières rencontres disputées aussi bien à domicile qu'à l'extérieur semblent avoir secoué le groupe qui entend maintenant se racheter face aux gars de Boumerdes qui, eux, jouent gros en terre akboucienne. Ainsi, les Akbouciens se retrouvent dans le rôle d’arbitres entre Boumerdès et Azazga, et à les en croire ils comptent jouer honnêtement le jeu et respecter l’éthique sportive. Et puis, pour Bouchou-

dès à Akbou et l’ES Azeffoun chez l'ES Baghlia peuvent s’en sortir indemnes de leurs voyages respectifs, une autre raison à même de cultiver la méfiance chez les Rouge et Noir qui ne doivent pas dormir sur leurs lauriers. En tout cas, chez la bande à Lounici, les données sont claires: Il faut sortir un bon match pour s’inscrire dan la dynamique qui les propulsés à la deuxième place du classement général en attendant l’accession. B. Ferhati

«Nous sommes très concentrés et excités en cette fin de saison, et nous poursuivons nos efforts jusqu’au bout. Le championnat est serré et les coups bas sont légion, nous essuyons des tirs de partout, notamment de la part des mauvais perdants, la dernière sortie virulente et inconsciente du président de Bouchaoui, à la limite de la schizophrénie en est la preuve. Que tout le monde sache, que l’émergence de JSA ne doit pas servir de prétexte pour essuyer leurs échecs. L’esprit de la JSA est de parsemer l’amitié, la convivialité, le rassemblement et le respect, des qualités étrangères à beaucoup de ces calomniateurs déjà sanctionnés par les instances sportives.»

ous les regards seront braqués cette après-midi vers le stade de l’Opod d’Akbou qui abritera une rencontre capitale, voire décisive, dans la course au titre. En effet, les protégés d’Abdennour Mira s’apprêtent à accueillir le leader Boumerdès dans un duel qui s’annonce. Un coriace adversaire qui reste parmi les formations les plus régulières de la Régionale 1. Les piètres prestations livrées par les coéquipiers de

chene, Aourtilane et consorts, il s’agira de tout mettre en œuvre pour arracher un résultat positif devant leur public pour leur dernière apparition à l’Opod. Un match qui sera suivi avec un grand intérêt par tous les observateurs qui suivent l’actualité de ce groupe, et au premier rang desquels on retrouvera certainement les Iazouguen qui auront l’ouïe particulièrement tendue sur Akbou.

avant-dernière journée du championnat de la division d’honneur de Tizi Ouzou s’annonce rude pour deux équipes du bas du tableau, l’Olympique de Tizi Rached et l’ES Sikh Oumeddour. Deux formations dont une accompagnera l’US Sidi Belloua et le CA Fréha en Pré-Honneur. Les deux rencontres restantes seront capitales pour les deux teams qui vont tout faire pour échapper au purgatoire, à commencer par glaner les trois points ce samedi. Un impératif, car tout autre résultat, en dehors de la victoire, serait synonyme de descente aux enfers. Les Olympiens de Tizi Rached qui accueilleront l’USM Draa Ben Khedda pourraient, dans le cas où ils viendraient à s’imposer mettre fin au suspense, eux qui auront ensuite à affronter une équipe du CA Fréha qui n’a pas les moyens pour les contrecarrer. Pour sa part, l’ES Sikh n’Oumeddour, qui reçoit l’ES Draa El Mizan, est non seulement dans l’obligation de gagner, mais son sort ne sera pas entre ses mains. En effet, les gars d’Issiakhen sont suspendus au résultat de Tizi Rached qui compte deux points en plus. C’est dire toute la difficulté qui attend les banlieusards de Tizi Ouzou qui auront les pieds au stade Oukil-Ramdane et la tête au stade de Tizi Rached. La journée est donc capitale pour les deux équipes qui vont se livrer une bataille à distance avec la grosse envie et la détermination de sauver leur peau. Un pari ardu, notamment pour les jeunots d’Issiakhen dont la donne est loin de leur être favorable, sachant que la victoire ne suffirait pas et que le salut ne viendrait que par un faux pas ce samedi des Olympiens de Tizi Rached. Un scenario s’il venait à se produire leur permettrait de garder un grand espoir pour échapper aux affres de la relégation. Dans le reste du programme, les rencontres se joueront sur un air de vacance entre des formations qui n’auront d’enjeu que de décrocher une place honorable au classement. Dans ce registre, l’Etoile de Draa El Mizan qui accueillera le désormais déjà champion, l’AS Tizi Ouzou, ne devrait pas laisser filer l’occasion de glaner les trois points qui lui permettront de garder espoir de chiper la deuxième place à l’USM Draa Ben Khedda.

L’

Issiakhen les pieds à Tizi, la tête au stade de Tizi Rached

Le programme
E Draa El Mizan ES Draa El Mizan O Tizi Rached US Sidi Belloua JS Tadmait DC Boghni AS Tizi Ouzou ES Sikh Oumeddour USM Draa Ben Khedda CRB Mekla LC Iflissen CA Fréha

S. S.

Zahir Aït Hamouda

«On doit jouer le jeu à fond»
Bouchouchene (attaquant JS Akbou) :
tention et détermination que d’habitude pour arracher les trois points. En tout cas, on est là pour jouer le jeu à fond pour respecter l'éthique sportive. Il reste encore deux matches à disputer, on fera de notre mieux pour arracher les points de la victoire et boucler la saison en beauté.»

«On a oublié le dernier match à Baghlia et on veut se ressaisir contre le leader pour offrir un bon résultat à nos supporters pour notre dernier match à domicile. Ce sera un match très difficile face au premier prétendant à l'accession, mais cela ne nous effraie pas, on foulera la pelouse de l'Opod avec la même in-

T

Honneur Béjaïa (29e journée)

Ça va chauffer pour le maintien !

L

Les Marins y croient malgré tout
ES Baghlia-ES Azeffoun
s’annonce difficile pour Marins eu égard à la défection de plusieurs joueurs. En effet, Sid, Tahraoui et Laïd sont toujours indisponibles alors que le défenseur Guerba est suspendu pour cumul de cartons. D’autre part, Kaced et Aït Ramdane auront à faire un énorme travail psychologique pour booster leurs joueurs peut-être quelque peu atteints pour avoir raté d’un rien leur dernier tiers de parcours. Seule consolation de cette journée peutêtre, pour Baghlia, classée au milieu du tableau, ce match n’a aucun enjeu, ce qui pourrait diminuer un peu de son ardeur. M. Benyakoub

es Marins se déplaceront à Baghlia ce samedi pour le compte de l’avant-dernière journée du championnat de Régionale 1. Même s’il n’y a pas trop d’illusions à se faire sur l’issue de ce championnat, il reste tout de même une petite chance pour accrocher la seconde place. Les tenants des première et deuxième places, en l’occurrence Boumerdes et Azazga, ont des matches difficiles qui les attendent ce week-end et la semaine prochaine pour le compte de la dernière journée, donc un petit espoir à entretenir. Pour ce déplacement à Baghlia, il

C’

ESM Boudouaou - MB Bouira

Le Mouloudia la tête ailleurs

est l’incertitude au sein du MB Bouira qui a déjà terminé la saison. Il ne reste que l’entraîneur Omar Hamenad qui continue son travail avec les joueurs pour éviter toute situation chaotique au club. Le président de CSA, Kamal Benhlima, qui a subi une terrible pression durant cette saison, continue de gérer de loin le club. «Je ne suis plus au MBB, je termine la saison par respect à mes engagements envers l’équipe, notamment l’entraîneur Hamenad. Il y aura beaucoup de choses à dévoiler le moment opportun», nous dit-il. Ainsi, le MBB se déplacera à Boudouaou pour affronter l’ESMB local avec le minimum de joueurs. Dans la cage, ce sera encore une fois, le jeune junior Haboul

qui replacera Maayouf, une belle opportunité pour cet espoir d’acquérir plus d'expérience et de confiance pour s’imposer. Il y a aussi le milieu de terrain Chedani, un excellent joueur qui a fait ses preuves, auquel l’entraineur Hamenad n’a pas eu tort de faire confiance tant il recèle d’énormes qualités qui ne demandent qu’à être exploitées. Le MBB terminera sa saison en dehors de ses bases, au stade de Lakhdaria, depuis la sanction infligée par la LRFA. C’est une saison ratée, mais heureusement qu’il ne reste que deux rencontres à disputer, celle prévue ce samedi face à l’ESM Boudouaou et la dernière rencontre face au CRB Tessala Merdja au stade de Lakhdaria. Adjaout

out comme pour les deux prétendants à l'accession, l’'USM Béjaïa et le CSA Gouraya, cette avant-dernière journée sera d'un enjeu majeur pour les équipes menacées par la relégation, notamment pour la lanterne rouge, l'AS Taâssast, et son concurrent, l’Olympique de Melbou, classé juste devant. La rencontre prévue cet après-midi au stade Benallouache de Béjaïa attirera le plus d'attention puisque autant l'AS Taâssast que son adversaire le CRB Souk El Tenine joueront leur survie dans une rencontre à grand suspense. L’Olympique d'El Kseur est lui également condamné à négocier au mieux sa sortie prévue juste après sur la même pelouse de Benallouache devant son homologue de la JS Ighil Ouazzoug, tout comme d'ailleurs l'autre Olympique, celui de Melbou, dont la mission s'annonce difficile en déplacement face à son homologue de Tazmalt réputé pour être intraitable chez lui. De son côté, l'un des candidats malheureux à l'accession, en l'occurrence le RC Seddouk, fera en sorte de continuer sur sa lancée à Aït Smail, afin d'envisager le prochain exercice dans les meilleures conditions. Toujours est-il des surprises ne sont pas à écarter durant cette journée dont l'issue nous renseignera peut-être dans une large mesure sur l’identité de la seconde équipe qui accompagnera Feraoun en division Pré-Honneur. On rappellera que la première partie de cette 29e journée a eu lieu hier avec notamment le match entre Gouraya, le dauphin, et la formation de la Protection Civile alors que le leader, l’USM Béjaïa, qui compte deux points d’avance, est exempté de cette journée. Donc, si l’on doit se fier à la logique, à l’issue de cette journée, le CSA de Gouraya devrait reprendre la première place avant de s’expliquer avec son rival pour l’accession le week-end prochain dans un match qui s’annonce sensationnel pour clore une saison chargée de suspense comme jamais.

T. Meziane

Le programme
US Aït Smaïl JS Ighil Ouazzoug AS Taâssast SRB Tazmalt RC Seddouk OS El Kseur CRB Souk El Tenine O Melbou

S

En 2012, les départs massifs étaient voulus

ans atteindre la fièvre d’il y a quelques années, le marché des transferts a démarré. Le championnat de Ligue 2 étant terminé depuis quelques jours. Les contacts se font déjà et ce sont les managers agréés ou pas qui entament les contacts et les approches vers les joueurs. Actuellement, ils prospectent, tâtent le pouls des joueurs, posent des questions et demandent des explications sur leur situation financière. En ce qui concerne le Mouloudia de Batna, le pire est à craindre. Ils sont rares les joueurs qui ont touché leurs salaires depuis le mois de janvier dernier. Certains d’entre eux nous ont confié qu’ils n’ont pas été régularisés depuis le mois de décembre. Six mois précise-t-on dans l’entourage du club. Les joueurs connaissent leurs droits et savent que la Ligue professionnelle est là pour sauvegarder leur intérêt. Et les managers à l’affût de la moindre affaire, et c’est de bonne guerre, pour profiter de la situation. Surtout si le joueur est une perle rare. Pourvu qu’il ait effectué une bonne saison. C’est le cas des joueurs du Mouloudia de Batna. Les contrats de plus d’un an ne veulent rien dire, si les joueurs n’ont pas perçu au minimum trois mois salaires au moment de faire valoir leur droit auprès de la Chambre de résolution des litiges. Cette situation n’échappe à personne et encore moins aux dirigeants.

MSPB Des joueurs sans salaires, les managers à l’affût
Coup d’œil Ligue 2

N° 2288 Samedi 18 mai 2013

Réunion du CA du SSPA/MCS

ne semaine après la fin du championnat de la Ligue 2 professionnelle, où le MCS a réussi à arracher son maintien, les dirigeants de cette équipe de Saïda n’ont pas tardé à remette au travail M. Kiour, président par intérim. En effet, ce dernier a convoqué tous les membres du conseil d’administration pour dresser le bilan moral de son exercice, d’autant plus qu’il voulait quitter ce poste. Ainsi, il fallait dénicher un remplaçant. A la réunion, l’ordre du jour était adopté à l’unanimité : le bilan moral, la présidence du conseil d’administration, l’ouverture du capital de la société MCS et divers autres points. Durant ce conclave, les membres avaient tenu un langage franc, ce qui permettrait à l’équipe de revenir sur rails, en évitant une autre crise, notamment sur le plan administratif, après avoir désigné un nouveau président de la SSPA, en l’occurrence Hadj Mohamed Khaldi. Avant la fin de la saison, Kiour a déclaré à plusieurs reprises qu’il n’allait pas terminer sa mission à la tête du club, et que celle-ci prendra fin après le dernier match du championnat. En effet, lors de la réunion de jeudi dernier, il a remis officiellement sa démission au CA, lequel l’a acceptée. Ainsi, il a réussi son pari, celui de sauver le club de la relégation. Le conseil d’administration a adopté le bilan moral de Kiour, durant ses six mois à la tête de l’équipe, où il a réussi à redresser la barre de l’équipe, après avoir hérité d’une situation très difficile, sur le plan résultats particulièrement. Après son intronisation à la tête du club, il a pu le remonter au classement, en mettant fin à une mauvaise série résultats, et les points arrachés dernièrement ont permis à cette équipe de Saïda de sauver sa saison, en gardant sa place en Ligue 2. Après avoir accepté officiellement la démission de Kiour, tous les membres du conseil d’administration, qui étaient présents à la réunion, ont saisi cette occasion pour le remercier, suite à ses efforts fournis durant sa gouvernance à la tête du club. En dépit de toutes les entraves, Kiour et quelques membres du CA ont réussi leur pari, en sauvant le MCS de la relégation. Ainsi, le CA était reconnaissant envers Kiour, et a tenu à lui rendre hommage. Ainsi, au moment où plusieurs s’attendaient à ce que le MCS sombre à tout jamais, mais avec la volonté de ses hommes, Saïda a pu réaliser l’exploit de rester en Ligue 2. Pour cela, les membres du CA ont tenu à féliciter Kiour. Un long débat entre les membres du conseil d’administration était engagé pour désigner un nouveau président-directeur général de la société par actions du MCS. Et ils ne voyaient que Khaldi capable d’assumer cette responsabilité. Malgré l’hésitation de ce dernier, suite à sa maladie, l’insistance des membres du CA a finalement par le convaincre de reprendre du service. Khaldi a seulement exigé d’être aidé dans cette lourde tâche, car il ne pourra gérer seul cette société. Tous les présents étaient d’accord à le soutenir dans sa mission, ce qui a apaisé la tension qui régnait auparavant. Assurément que le club va retrouver sa sérénité, du moment que Khaldi est le premier bailleur de fonds de cette équipe, tout en étant aussi l’un des artisans de son accession, à deux reprises, avec le docteur Benhamza, Hadj Mekki et Mohand Amer Abdelkrim. Après la désignation de Mohamed Khaldi à la tête de la société, les membres du conseil d’administration sont tombés d’accord pour l’ouverture du capital ladite société. Ainsi, les intéressés de ses actions peuvent s’en procurés prochainement. En effet, cela mettra fin aux différentes spéculations sur ce sujet. Cet après-midi, les membres du CA se réuniront pour aborder le sujet de l’ouverture du capital de la société. En effet, comme dans le procès-verbal, il était mentionné que le capital de la société du MCS sera ouvert pour tous ceux désireux d’acheter des actions, et cela ne sera que bénéfique pour l’équipe de Saïda. A présent, la balle est dans le camp de ces derniers qui ne cessent de critiquer le club.

U

Khaldi nouveau P-DG

MCS

19

Fin de mission pour Kiour

On a en mémoire les départs mas-

C’est le statu quo !
Dans les rangs du Mouloudia de Constantine rien n’a changé depuis la fin de cette cauchemardesque saison qui a vu le club rétrogradé en division inférieure. Pour l’heure, chacun attend la reprise de l’activité du responsable Demigha qui est fortement attendu dans la ville des Ponts. On parle de programme, d’effectif, d’assemblée générale et autres. Mais aucun dirigeant ne veut pour le moment nous dire ce qui se prépare du côté de la Coupole. Une attente qui semble s’éterniser pour des Mocistes avides de connaître au moins le bout du tunnel pour la saison à venir.

MOC

sifs de l’été 2012. Plus d’une dizaine de joueurs avaient décidé de changer d’air. Les dirigeants actuels venaient tout juste de prendre l’équipe en main. Après moult tergiversations et de malentendus, Zidani a fini par jeter l’éponge et passe la main. Zender prend les destinées du CSA et Daas est nommé président de la SSPA, par une nouvelle équipe où seul Zedam, membre de l’ancienne SSPA reste. Les départs souhaitaient ne trouvent pas d’opposition de la part des nouveaux responsables du club. On laisse même entendre à cette époque que la page Zidani est tournée. Les nouveaux patrons envisagent de mettre dans le bain la pléiade de jeunes issus de l’école du MSPB reconnue à travers le territoire algérien et souvent citée en exemple

par les plus hautes instances du football, ce qui n’est pas faux. On cherche aussi par la même occasion à se débarrasser des dettes contractées par les anciens responsables du club. Certains éléments acceptent de quitter contre l’abandon d’une partie de leur argent.

Son bilan moral approuvé

Sans réaction, il y a risque de départ

a volonté des dirigeants du CA de régler tous les soucis de la SSPA ne suffisait pas pour le moment. En effet, l’assainissement de la société sportive semble plus compliqué que prévu. Ainsi, des créanciers sont montés au créneau, ces derniers jours, depuis qu’ils ont pris connaissance de l’entrée de l’argent dans les caisses du club. Certains exercent une pression terrible sur les actionnaires pour qu’ils soient les premiers servis des subventions de l’Etat. D’ailleurs, même les actionnaires en ont profité pour se servir aussi. La plupart d’entre eux ont déjà retiré leurs parts, alors que d’autres temporisent, afin de faciliter la tâche à Khettabi, lequel ne s’attendait pas du tout à toutes ces manœuvres. Une chose est sûre, la confusion revient de plus belle et rien n’est réglé pour le moment dans la maison des Rouges.

L

Retour à la confusion
faire éclater la prochaine réunion.

ASK

Certains joueurs contactés n’ont pas caché leur intention de quitter le club, si les dirigeants ne réagissent pas dans les prochains jours. «Qu’estce qui empêchent les responsables à nous convoquer et à discuter avec nous et s’enquérir de notre situation financière s’ils envisageaient de nous garder ?», disent quelques uns d’entre eux. M. B.

Le CA reconnaissant

Khaldi désigné P-DG

L’absence d’un huissier de justice

La réunion sera décisive

Les décisions prises verbalement, lors des deux réunions des représentants du club amateur et ceux de la société, restent, pour le moment, illégales. Pour qu’elles soient officielles, il faut que tout se déroule sous les yeux d’un huissier de justice. Ainsi, d’après nos informations, une troisième réunion allait se dérouler avant-hier soir pour officialiser la désignation de Aïssani à la tête de la SSPA, et Khettabi en tant que manager sportif. Apparemment, l’huissier de justice ne s’est pas présenté, ce qui a ajourné cette réunion pour lundi prochain. Assurément que la rencontre des actionnaires et des dirigeants du CA sera importante pour l’avenir de l’ASK. Khettabi, qui veut tout régler actuellement pour attaquer les préparatifs de la prochaine saison, souhaite mettre tout au clair avant la réunion, et que tout ce qui a été dit dans les deux premières rencontres soit appliqué à la lettre. La volonté de Dib et Abdelaâli est compréhensive, certes, car eux aussi subissent une forte pression de la part de certains créanciers. Ils veulent priver les joueurs de leur salaire, pour le moment, mais souhaitent régler d’autres dettes avec ces subventions. De notre côté, on espère seulement que la sagesse et l’intérêt de l’ASK priment et l’emportent sur les intérêts personnels, et que tout sera clair, ce lundi, pour ne pas perdre encore du temps dans ces affaires purement administratives. Abdou H.

Ouverture du capital de la société

Une autre réunion du CA cet après-midi

Vers la mise en place d’un nouvel effectif

Deux actionnaires jouent l’opposition

Amar B.

La perte du statut de club professionnel pourrait pousser les dirigeants actuels à recomposer la totalité de leur effectif en matière de joueurs. Ce qui nécessiterait des moyens conséquents et un travail des plus étudiés entre futur staff technique et administration du club. C’est ce que Demigha est en train de faire nous a confié un de ses proches. T. A.

Les réunions du 11 et 12 mai dernier n’avaient rien apporté finalement, car vu les derniers rebondissements, cela promet une crise qui durera longtemps. Ainsi, Tout le Khroub se rappelle de l’ancien directeur de la SSPA/ASK, de l’année dernière, M. Dib, et de son bras droit, Abdelaâli. Ces deux actionnaires auraient essayé de faire le forcing sur le président démissionnaire du conseil d’administration, Laïfaoui, pour qu’il leur délivre le carnet de chèque de l’équipe. Ainsi, cette démarche consistait à bloquer Khettabi, qui a pris la décision de régler une mensualité aux joueurs. Heureusement que Laïfaoui s’est montré ferme et n’a pas cédé à la pression des deux actionnaires. Une fois informé, Khettabi a piqué une colère noire, ce qui risque d’ailleurs de

A la fin de la réunion du conseil d’administration, nous nous sommes rapprochés de Kiour Mohamed, l’ex-PDG du SSPA/MCS, pour nous dire plus sur sa démission : «J’assurais juste l’intérim, et durant les six mois, j’estime que j’ai fait de mon mieux pour sauver le club de la relégation. A ma connaissance, j’ai accompli ma mission et le plus important est que le MCS ait réussi à se maintenir en Ligue 2. D’ailleurs, je tiens à remercier tous les gens qui m’ont prêté mainforte durant mon exercice. Ainsi, je suis désolé de ne pouvoir continuer à diriger le club, car je suis très fatigué moralement et physiquement. D’ailleurs, j’ai abandonné mon entreprise et ma famille, mais je serai toujours avec les dirigeants du club. Je lance un appel à tous les supporters du MCS d’être derrière leur équipe et du président Khaldi, car la tâche ne sera pas facile. Me concernant, je servirai toujours mon club, comme l’a fait mon regretté père, Allah yarhmou.»

«J’ai accompli ma mission»

Kiour (ex-P-DG) :

A. B.

N° 2288 Samedi 18 mai 2013

Elu Meilleur joueur de la saison par les fans du Nasria, le jeune talentueux et capitaine des Sang et Or, Sofiane Bendebka, nous a accordé cet entretien où il est revenu sur ses débuts, ses meilleurs moments et ainsi que beaucoup de choses à découvrir à travers cette interview. Bendebka a laissé chez lui ses dribbles, mais n’a pas oublié sa finesse au moment de répondre aux questions à nos questions. Sincérité oblige. Appréciez !

NAHD Bendebka : «La saison prochaine, on aura notre mot à dire»
Coup d’œil Ligue 2
C’est une fierté de porter les couleurs nationales. ça sera une très bonne expérience pour moi, chose m'aidera dans ma carrière. De notre côté, on va tout faire pour honorer les couleurs nationales et garder ce trophée qu’a déjà remporté l’Algérie au Brésil. Pour l’année prochaine, l’équipe, à sa tête l’entraîneur Zoheir Djelloul, a fixé l’objectif de jouer l’accession. Peut-on connaître votre avis ? Vous savez, on joue dans un club pas comme les autres, car le Nahd fait partie de l’histoire du football algérien et ne mérite en aucun cas la situation dans laquelle elle se trouve. De notre côté, on est déterminés à se donner à fond la saison prochaine afin d’atteindre nos objectifs surtout avec le maintien du staff technique, à sa tête l’entraîneur Zoheir Djelloul, va nous aider à bien travailler tout en espérant que tout l’entourage du Nasria et les supporteurs seront solidaires autour de l’équipe afin qu’elle puisse réaliser une belle saison. Passons aux questions rapides, afin de permettre aux fans du Nahd de vous découvrir un plus. D’accord, je suis prêt. Où passez-vous vos vacances et avec qui ? J’aime bien la plage et je préfère y aller avec ma famille ou les amis. Quelle est la personne avec laquelle vous ne partirez pas en vacances ? (Il hésite) Je dirais Seddik Mokrani notre gardien au Nahd (il rit). Votre pays de rêve ? Le Japon. Quelle est la marque de votre véhicule et quelle est la voiture de vos rêves ? Je ne suis pas vraiment fan des voitures mais je dirais une Peugeot 208. Quel est le championnat que vous appréciez en Europe ? Et quel est votre club préféré ? J’aime beaucoup le championnat d’Angleterre, sinon pour le club, je suis un vrai supporteur du Real de Madrid auquel je souhaite bon courage face à l’Athlético en finale de la Coupe du Roi (entretien réalisé hier-matin, ndlr). Messi ou Cristiano ? Cristiano Ronaldo. Madjer ou Belloumi ? Madjer. Votre tenue préférée ? La journée, je suis plutôt classique, par contre le soir, je préfère les tenus sportives. Et votre plat ? Ah j’adore chekhchoukha de Biskra

19

DNA

C’

L’heure de vérité
PAC-JSMC

Qui est Sofiane Bendebka ? Je suis né le 9 août 1992 à El Maquaria, mes origines sont de Touggourt. Comme tout le monde, j’ai commencé très jeune à taper dans un ballon, plus exactement à 7 ans quand j’ai rejoint l'Olympique El Maquaria pour quatre mois, avant d’être contacté par les entraîneurs du CR Belouizdad, Djamel Habbach et Benmiloudi. C’est là que j’ai pris la direction du CRB pour trois ou quatre mois avant d’atterrir au Nasria en 2000, où j’évolue jusqu'à maintenant. A noter que j’ai eu une petite expérience avec le CA Kouba où j’ai participé avec eux à un tournoi à Lyon. Qui vous a découvert ? Comme je vous ai dit, Djamel Habbach et Benmiloudi. Au NAHD, c’est Mourad Zemmiri qui m’a pris en charge, j’avais 7 ans à l’époque. Ensuite, j’étais sous la coupe de Omar Mechta et Farid Rabiaai. Je tiens à vous raconter une anecdote. Allez-y. Quand j’étais en catégorie minime 2e année et cadet 1re année, j’étais marginalisé avec l’entraîneur de l’époque, dont je ne veux pas dire son nom. C’est grâce à Kamel Saoudi que j’ai pu retrouver le goût de jouer au football. Elu Meilleur joueur de l’année par les supporteurs du Nahd, quel est votre sentiment après une telle consécration en fin de saison ? Avant de répondre à votre question, je tiens à remercier tous les entraîneurs qui m’ont aidé dans ma carrière, je pense particulièrement à Farid Rabiaai, Omar Mechta, Mourad Zemmiri, Hassan Belhadj et surtout Saïd Hammouche qui m’a donné la chance de jouer en senior. Concernant mon élection comme Meilleur joueur de la saison, sincèrement elle m’a fait un grand plaisir surtout que j’ai à peine 20 ans. Cette année, j’ai non seulement porté le brassard de capitaine du Nahd mais aussi élu Meilleur joueur de l'année, tout cela va me pousser à redoubler d’efforts pour être toujours à la hauteur et répondre aux attentes des supporteurs. En plus de cette consécration, vous avez été convoqué en EN militaire, comment voyezvous cette nouvelle expérience ?

Aggoune : «Seule la victoire nous intéresse»

est aujourd’hui que l’équipe d’Hydra doit prouver son savoir-faire sur le terrain. C’est le moment de prendre les commandes et se révolter à domicile afin de garder les trois points. Le match qui va opposer aujourd’hui le PAC à son homologue de la JSM Chéraga sera capital pour les deux équipes. Mais le PAC aura l’avantage du terrain et du public. Cette fois, pas question de refaire les mêmes erreurs, car c’est l’avenir du club qui est en jeu. Le premier responsable de la barre technique Alain Ouombleon a préparé son équipe durant toute la semaine afin qu’elle soit prête. Les joueurs sont conscients qu’ils n’ont pas d’autres solutions que de remporter les trois points de la victoire, surtout d’un match explosif les attend le week-end prochain à M’khadma.

A propos de l’importante rencontre qui attend son équipe, le défenseur du PAC, Fres Aggoune, nous a déclaré que seule la victoire intéresse son équipe : «Comme vous savez, on a enregistré plusieurs échecs à domicile, mais cette fois il s’agit de notre avenir, on a intérêt à être vigilants sur le terrain. Après toutes les préparations qu’ont a effectuées, nous sommes prêts à donner le meilleurs de nousmêmes sur le terrain afin de sauver l’équipe de la relégation. Seule la victoire nous intéresse.»

Bousder : «Cette fois, c’est la bonne»

De son côté, le gardien de but du Paradou, Hamza Bousder, nous avoué que son équipe est prête pour le match et qu’il a l’intention de donner le meilleur d’elle-même afin de réussir un bon résultat : «Notre match contre la JSM Chéraga est une rencontre très importante pour nous dans les mesures que ses points pèsent lourds dans le classement général. Mon équipe est prête à 200% pour relever le défi et garder les trois points à domicile. De mon côté, je ferai mon travail convenablement pour que mon équipe atteigne son objectif qui consiste à réussir le maintien.»

Objectifs diamétralement opposés !
(il éclate de rire). Dans quel club en Algérie rêvez-vous jouer ? Je suis déjà dans un grand club. Par quoi voulez-vous conclure ? Je vous remercie pour cet entretien et je tiens à saluer toutes les personnes qui m’ont aidé dans ma carrière de près ou de loin et je leur promets qu’on fera tout la saison prochaine pour jouer l’accession et remettre le Nasria parmi les clubs de l’élite. Entretien réalisé par Omar Boudi

aïm a fait venir à Blida Younès Iicen pour une année. Jusque-là, rien d’exceptionnel, puisque sur le plan financier, on reste dans les normes nationales. Si le boss blidéen a confié son équipe à un tel technicien, ce n’est sûrement pas pour qu’elle fasse de la figuration, en championnat. Zaïm, et cela n’est un secret pour personne, veut que son équipe rejoigne l’élite, et le plus tôt sera le mieux. Il a été clair avec son nouvel entraîneur, ce dernier doit monter, pour la saison qui va débuter, une équipe cohérente et surtout conquérante.

Z

La “mission” d’Ifticen

USMB

Son passé plaide pour lui

En plus de s’être mis d’accord sur le plan financier, Zaïm et Iicen se sont entendus sur l’une des trois places du podium, en championnat comme objectif. Le nouveau coach aurait, pour cela, exigé

omme à son habitude, le président Zaïm nous a tenu un discours franc et direct, dans la soirée de vendredi, et a fait avec nous le point, en ce qui concerne l’opération recrutement. Sa première satisfaction est bien sûr, la venue d’Iicen, en qui, manifestement, il a une grande confiance : «Permettez-moi de remercier Bouhellal pour le travail qu’il a effectué à l’USMB, la saison passée. Iicen est maintenant notre entraîneur et les performances réalisées par les équipes qu’il a eu à diriger nous confortent dans notre choix. Notre équipe est incontestablement en de bonnes mains. C’est un homme de défi et cela nous convient parfaitement. Je voudrais que nos supporters lui souhaitent la bienvenue.»

Le président veut un gardien de but

C

le recrutement de plusieurs joueurs de métier. En plus de cela, Zaïm doit faire en sorte de convaincre les principaux cadres de l’équipe de rempiler. Ces derniers sont, par exemple, Khelladi, Mellika, Krifalli, Hamia et les jeunes qui, grâce à leurs qualités, sont devenus des titulaires à part entière de l’équipe. Ces derniers ont accumulé de la confiance et se sont aguerris, la saison passée en jouant régulièrement, eux qui au départ de la saison qui vient de s’achever, faisait plutôt figure de bonnes doublures. Iicen disposera ainsi d’un effectif assez complet d’excellentes conditions de travail et surtout de l’aide de la direction du club, prête à accéder à toutes ses exigences. Il aura, en retour, à mener à bien sa mission et sur ce plan, son passé, plaide pour lui. S. B.

Ils sont trois à s’être engagés sous les couleurs blidéennes cette saison. Le premier à le faire a été Aïbout, qui dans le long entretien qu’il nous a accordé le week-end passé, ne nous a pas caché sa joie de revêtir le maillot de l’USMB . Trois autres éléments ont paraphé aussi leurs contrats, d’une durée de quatre ans et il s’agit de Khalfallah et Abdenouri. Tous trois considèrent qu’ils ont fait le meilleur choix en venant à Blida et ils nous l’ont dit.

Des contrats de longue durée pour les recrues

a prochaine confrontation des Rouge et Blanc face au PAC n’aura aucun incident sur leur avenir mais elle semble être déjà décisive et déterminante pour Paradou. L’équipe locale peine depuis l’entame de la phase retour déjà et espère renouer avec la victoire à l’occasion de la venue de la JSMC. Le PAC, qui reste menacé par une relégation en Interrégions, ne peut se permettre une nouvelle déconvenue au risque de voir le doute s’installer définitivement au sein d’une équipe qui voyage très mal. Les camarades d’Illoul, et qui sont capables de bien réagir face à Chéraga, ont intérêt à éviter la défaite, sous peine de se voir rattraper par les trois clubs reléguables. Dans ce cas de figure, le PAC risque de perdre encore du terrain au profit de ses poursuivants. On n’en est pas encore là, mais le prochain rendez vous contre la JSMC à Hydra s’annonce déjà déterminant. Les coéquipiers de Youcef Chibane, meilleur buteur du championnat, évolueront sans la moindre pression puisqu’ils ont déjà assuré leur maintien. Lors de cette période de disette, le PAC ne peut espérer mieux que de tomber sur cet adversaire pour se refaire une santé et faire en sorte d’arracher son maintien avant l’ultime rencontre du championnat. C’est pour dire que le prochain match contre les Chéragois tombe au point nommé. Seul un succès fera plaisir à Zetchi, sinon les portes de l’enfer seront grandement ouvertes…

L

Khalil Y.M.

C. R.

sur le terrain et c’est ce genre de joueurs que nous, recherchons. Nous avons fait signer des jeunes joueurs qui ont un avenir prometteur et qui trouveront à Blida les conditions idéales pour s’épanouir. Nous sommes bien placés à Blida pour dire que ces joueurs qui viennent d’équipes dites petites peuvent s’affirmer au plus haut niveau. Cela a été le cas de ces éléments qui font le bonheur de plusieurs équipes de L1.»

Peaufiner le recrutement

«Les jeunes joueurs ont tout pour s’épanouir à Blida»

Pour ce qui est des nouveaux joueurs, Zaïm nous a dit que l’opération recrutement n’en est qu’à ses débuts et que pour le moment, il en est très satisfait : «Plusieurs joueurs sont avec nous et ce sont là des joueurs qui se dépensent beaucoup

Le président de l’USMB refusera de nous donner les noms des joueurs qui ont rendez-vous avec lui, dans les jours qui viennent. Il nous précisera, cependant, que sa priorité est le recrutement d’un gardien de but. «Il nous faut un bon gardien de but à Blida et, pour le moment, nous sommes en pourparlers avec deux joueurs qui évoluent à ce poste. Tous les deux sont d’accord pour venir à Blida et nous ferons notre choix dans les tous prochains jours.» Il est certain que la semaine qui débute sera mise à profit par le boss blidéen pour peaufiner son recrutement.

S. B.

Incontestablement, ce sont les négociations avec Aïbout ont duré le plus longtemps. Elles se sont faites en présence du manager du joueur. Ce qui a fait hésiter Aïbout est la durée du contrat proposé par Zaim. Ce dernier a exigé à ce que sa nouvelle recrue signe un contrat de quatre ans . Aïbout acceptera finalement et cela sur les conseils de son manager. C’est après beaucoup d’hésitations qu’il acceptera de nous dire ce qu’il pense de son nouveau club : «Je ne vous cache pas que le fait d’évoluer dans un grand club est une des raisons qui m’a fait choisir Blida. J’ai aussi suivi les conseils de mon manager. Ce qui changera pour moi sera incontestablement le fait d’être sûr d’évoluer un public très nombreux et cela est très important pour un footballeur. Je sais qu’on attend beaucoup de moi et je ferais tout pour ne pas décevoir les supporters.»

Aïbout : «Ce qui va changer ? Le public, bien sûr !»

es Koubéens attendent avec impatience la fin de la saison afin d’oublier un peu leurs déboires et surtout cette accession ratée. Le nouveau cauchemar vécu cette saison demeure un très mauvais souvenir pour les supporters et c’est pour cela qu’ils espèrent que les leçons soient retenues la saison prochaine. Les rares amoureux du club n’arrivent toujours pas à digérer cette situation et attendent ainsi une dernière réaction de la part des joueurs et dirigeants. A cet effet, ils souhaitent voir leur équipe récolter les six points qui restent en jeu, peut être cela devrait les réconforter ! Nous ne sommes pas là ; mais le Raed devrait d’abord liquider les deux derniers matches avant de passer à autre chose, comme la préparation du prochain exercice, par exemple. Cet près-midi, les Vert et Blanc effectueront leur dernier déplacement cette saison pour affronter l’ESG, une formation menacée directement par le purgatoire. Ils seront dans l’obligation de se racheter symboliquement aux yeux de leurs supporters et par la même gagner des points aux yeux de leur coach. Les joueurs devront aussi rectifier le tir et renouer ainsi avec un deuxième succès à l’extérieur. Démotivés, les coéquipiers de Banouh ne semblent pas en mesure de revenir avec les points de la victoire même si leur adversaire n’est pas en mesure de laisser filer des points chez lui. En dépit de cette donne, les plus optimistes des Koubéens ne misent pas sur une victoire et estiment que leur modeste formation n’est même pas en mesure de jouer le jeu. La mésaventure des Vert et Blanc continue mais certains optimistes, une minorité, croient à leur équipe. Ils sont persuadés que le RCK va refaire le coup de Kaouche et que les joueurs vont réaliser leur deuxième succès à l’extérieur, et qui sera, malheureusement inutile…

L

Dans la peau d’un arbitre !
ESG-RCK

S. B.

C. R.

retour de Mourinho ?
Sans trop s'avancer, on peut dire que José Mourinho ne sera sûrement plus sur le banc du Real Madrid la saison prochaine. Le coach portugais a envie de quitter la Casa Blanca et de revenir en Angleterre. Bien évidemment, le «Special One» serait enchanté de s'asseoir de nouveau sur le banc de Chelsea. Le départ de Rafael Benitez, qui a assuré l'intérim suite au licenciement de Roberto di Matteo, lui offre clairement un boulevard surtout que le propriétaire russe Roman Abramovitch est prêt à l'accueillir à bras ouverts. A en croire L'Equipe, des membres du staff du club londonien auraient eu vent du come-back programmé de José Mourinho dans quelques semaines. Nul doute que la prolongation officielle de Mourinho Frank Lampard, jusqu'en juin rend hommage 2014, est enà Ferguson core un éléInterrogé par la presse anglaise, le ment qui coach portugais a évoqué la fin de carrapproche rière de Sir Alex Ferguson : «C’est un manager unique et Manchester United l’est le «Special probablement aussi parce que ce club lui a One» de donné les conditions idéales pour faire son Stamford travail. Il va nous manquer et, pour moi, il sera difficile d’aller à Old Trafford, Bridge. A surtout la première fois qu’il faudra suivre. affronter Manchester United sans
sa présence sur le banc d’en face», a déclaré José Mourinho.

Le staff informé du
Chelsea

20

N° 2288 Samedi 18 mai 2013

Coup d’œil International
Arsenal

Rooney est la priorité du club !
Barcelone

Neymar : l'homme que le Barça doit convaincre Neymar n’est pas un joueur comme les autres. il a un énorme talent mais pas seulement. Les droits du joueur sont détenus par trois parties : son club Santos détient 55%, l’entreprise DiS 40% et teisa 5%. Le Barça doit donc satisfaire tout l e monde et pas uniquement le club brésilien. C’est le message qu’a fait passer Delcir Sonda, propriétaire de DiS, comme le rapporte As : «Le plan est qu’il aille à Barcelone, parce que le contrat est déjà là, a-t-il tout d’abord déclaré en faisant référence aux 10 millions d’euros déjà versés par le Barça. Il faudrait un énorme changement pour qu’il ne signe pas au Barça. Mais ils doivent savoir que je possède 40% de Neymar, je l’ai déjà dit deux fois au président Rosell». Delcir Sonda informe donc une nouvelle fois que le Barça ne doit pas négocier qu’avec Santos. Selon As, il serait même prêt à porter l’affaire devant la FiFA si le club catalan ne parvient pas à trouver un accord avec lui.

Arsenal aurait entamé des négociations avec Manchester United pour faire signer Wayne Rooney. En difficulté à Manchester United, serait-t-il possible de voir Wayne Rooney quitter le club au mercato estival ? Le Daily Mail rapporte que lors d’une réunion interne, le club aurait évoqué le départ du buteur anglais. Et les Gunners d’Arsenal seraient déjà sur le coup, un an après avoir cédé le canonnier Robin VanPersie aux Red Devils.

Seedorf passe ses diplômes de coach

Milan AC

Sous contrat avec Botafogo jusqu'en juin 2014, Clarence Seedorf pense à sa reconversion. Le milieu néerlandais de 37 ans passé par l'AC Milan et le Real Madrid passe actuellement ses diplômes d'entraîneur par correspondance auprès de la fédération néerlandaise de football. La rumeur le voit bientôt sur le banc du club lombard à la place de Max Allegri, qui pourrait rejoindre la Roma.

de l’arrivée de Mourinho
En prolongeant son contrat d’un an avec Chelsea, Frank Lampard a confirmé l’arrivée imminente de José Mourinho : «City et United ont haussé la barre et nous avons besoin de retrouver cette mentalité que nous avions avant, c’est à dire gagner des matchs 1-0, même si nous ne sommes pas à notre meilleur niveau. Nous devons être capables de serrer les rangs. Quand nous avons remporté le titre avec José, nous avons été critiqués mais nous devons retrouver une partie de cette mentalité. Cela ne signifie pas qu’il faut oublier le beau football mais il y a un juste milieu. José est le plus grand manager de l'histoire de Chelsea et a changé toute la mentalité en place pour nous transformer en un club gagnant. Les fans l'idolâtrent et les joueurs qui n'ont pas travaillé avec lui auparavant vont bientôt comprendre qu'il va venir leur apporter un plus.»

Lampard convaincu

Prix de vente

fixé pour

Barça

Dani Alves Le défenseur du FC Barce-

Mata et Michu à l'honneur

Angleterre

En équipe d'Espagne, Juan Mata joue très peu et Michu n'a pas sa place. Pourtant, les deux Viré de Manchester City au joueurs cartonnent en début de la semaine, Roberto ManAngleterre. Auteur de 19 cini est actuellement à Naples pour buts et 35 passes décides «raisons personnelles». Reconnu sives en 63 rencontres par des fans du Napoli en ville, le cette saison, le premier a technicien italien a été interrogé sur été élu meilleur joueur son avenir mais a nié tout contact de l'année par les fans de avec le club du président De LaurenChelsea, qui vient de gatiis. «Le Napoli ? C’est une grande équipe qui est entraînée gner la Ligue Europa. Le par un grand coach. Je suis ici pour manger une pizza car second, auteur de 21 buts la pizza est vraiment très bonne à Naples. Je suis ici en 40 matches toutes compour des raisons personnelles mais il est clair que pétitions confondues, a aussi n’importe quel entraîneur ambitionne un jour de remporté ce titre honorifique s’asseoir sur le banc du Napoli. Il ne faut dans son club de Swansea avec lejamais dire jamais», a lancé Roquel il a remporté la League Cup. berto Mancini.
qUOtiDiEN SPORtiF ANNExE DE PANORAMA

Mancini

Naples

lone, Dani Alves, serait convoité par plusieurs clubs. L'AS Monaco ou encore Manchester City feraient partie de ceux-là. Mais le FC Barcelone ne semble pas vouloir plus que ça vendre son latéral brésilien. Selon Sport, le club catalan souhaite dissuader les éventuels acheteurs et en même temps fixer une barre en-dessous de laquelle il n'entamera aucune négociation. Cette barre aurait été fixée à 20 millions d'euros. Un prix relativement élevé pour un joueur ayant atteint la trentaine ces derniers jours.

succéder à Allegri ?

Mazzarri pour

interrogé sur l’avenir de Max Allegri à la tête de l’AC Milan, Silvio Berlusconi a répondu sur un ton à moitié sérieux que l’actuel coach des Rossoneri allait s’engager avec la Roma. «Allegri ira à la Roma ? L’annonce sera faite après le match face à Sienne», aurait déclaré, sourire au coin, de la bouche Silvio Berlusconi. Bluff, blague ou réalité ? Réponse après le match face à Sienne où l’AC Milan devra confirmer sa troisième place, synonyme de Ligue des champions. Un démenti de certains proches de Silvio Berlusconi est tombé dans la nuit.

Berlusconi : «Allegri ira à la Roma»

aperçu à Naples

Une avancée dans le dossier Herrera

Si l'on en croit le quotidien Sport, le FC Barcelone souhaiterait recruter cet été Ander Herrera, le milieu de terrain espagnol de l'Athletic Bilbao. Selon les informations sorties dans la presse, le Barça se serait clairement positionné dans le but d'attirer le footballeur de 26 ans. Autre élément favorable à un mouvement, son père et son agent se seraient rendus dans la capitale catalane afin de discuter de cette éventualité avec les Blaugrana. Evoluant depuis deux ans avec le club basque, l'ancien joueur de Saragosse a débuté 26 rencontres de Liga depuis le début de saison.
Contact@lebuteur.com

Malgré les déclarations d'intention des dirigeants du Milan AC, l'avenir de Massimiliano Allegri à la tête de l'équipe lombard au-delà de la saison actuelle paraît plus qu'incertain. Deux profils différents seraient dans le viseur du club italien. La première possibilité serait l'idée d'un retour au bercail de Clarence Seedorf. L'ancien joueur du Milan AC serait même le favori pour le poste selon le quotidien italien, Corriere Dello Sport. En fait, les dirigeants du Milan AC sont persuadés que leur entraîneur a décidé de quitter le club pour rejoindre l'AS Roma. Autre nom sorti ces dernières heures par la presse transalpine, celui du coach du Napoli, Walter Mazzarri. Après quatre saisons passées sur le banc napolitain, le technicien italien hésite à rempiler en dépit d'une prochaine participation à la Ligue des Champions.

Directeur de la publication : Boussaâd Kahel - Rédacteur en chef : Mohamed Saâd - Rédacteur en chef adjoint : Ali Hamouche - Rédaction : Achour Aït Ali, Noureddine Benazzou, Tarek Bouchikhi, Adel Cheraki, Nacym Djender,Moumen Aït Kaci Ali, Saïd Djoudi, Saïd Fellak, Kamel Manane, Abdelbasset Mogdad, Hamza Rahmouni, Nacer Eddine Ratni. Imprimerie : Centre : SIA - Ouest : SIO - Est : SIE / Distribution : Entreprise Nationale de Distribution.

¥ Tél. (021) 73-24-03 / Fax : (021) 73-16-47 Maison de la Presse Tahar Djaout 01, Rue Bachir Attar - Alger e-mail : lebuteurdz@yahoo.fr

Pour vos insertions publicitaires, contactez notre service publicité. Tél : 021 73 14 37 / Fax : 021 73 14 17 ou bien contactez lʼANEP : 1, avenue Pasteur - Alger Tél : 021 73 76 78 Fax : 021 73 95 59 / Télex : 56150

N° 2288 Samedi 18 mai 2013

près avoir crié haut et fort la problématique d’un départ de Carlo Ancelotti du PSG cet été, Nasser AlKhelaïfi change son discours. Le président du PSG s’est-il fait une raison ? En cette période de mercato, chaque mot est un indice lourd de sens. Nasser Al-Khelaïfi le sait. Après avoir entamé sa campagne de séduction auprès de Carlo Ancelotti en début de semaine, le président du PSG a décidé de changer son fusil d’épaule. Si mardi, AlKhelaïfi déclarait dans L’Équipe que le départ de Carlo Ancelotti serait «un problème pour le PSG», aujourd’hui le président tient carrément le discours opposé dans la Gazetta dello sport : «Si Ancelotti partait, ce ne serait pas un problème.»

A

Al-Khelaïfi : «Si Ancelotti partait, ce ne serait pas un problème»
Le jackpot pour le PSG
Lors d'une conférence de presse organisée vendredi matin, le PSG a annoncé la prolongation de son contrat de sponsoring maillot avec la compagnie aérienne Emirates. «Nous sommes très fiers et honorés d’avoir ce long partenariat depuis huit ans et le contrat sera prolongé de cinq ans avec une des compagnies aériennes les plus prestigieuses du monde. Je les remercie de leur soutien et de cette chance qu’ils nous donnent. (…) C’est un chiffre qu’on ne souhaite pas divulguer mais c’est l’un des plus gros contrats en Europe pour un sponsor maillot. C’est un montant à trois chiffres, pas à quatre», a avoué le président du PSG, Nasser Al-Khelaïfi.

PSG

Coup d’œil International

Monaco

Falcao

21

dément

les rumeurs

18M nets annuels pour Cristiano Ronaldo
Inter Milan

Convoité par le Real Madrid, qui cherche un successeur à José Mourinho, en passe de rejoindre Chelsea, Carlo Ancelotti ne rencontrera que demain Nasser Al-Khelaïfi, son président au Paris Saint-Germain. La réunion concernant l'avenir du technicien italien, initialement prévue ce vendredi, a en effet été, selon L'Equipe.fr, repoussée.

Ancelotti-Al-Khelaïfi, RDV reporté

Depuis plusieurs jours, de nombreux médias affirment que le transfert de l'attaquant de l'Atletico Madrid Radamel Falcao (27 ans, 33 matchs et 28 buts en Liga cette saison) à l'AS Monaco est quasiment acquis. L'international colombien affirme pourtant qu'il ne s'agit que de rumeurs. «Je ne sais rien de tout ça. Lors des dernières semaines, je ne me suis concentré que sur l'Atletico Madrid. Tout ça, ce ne sont que des spéculations», a-t-il expliqué en conférence de presse.

Stramaccioni réclame de la tranquillité Alors que son futur à l'Inter
Milan reste incertain, l'entraîneur des Nerazzurri, Andrea Stramaccioni, a déclaré qu'il en a assez de voir des rumeurs qui circulent sur son compte. Selon Calciomercato, le coach du club lombard a fait savoir qu'il est pleinement concentré sur le dernier match de la saison face à l'Udinese qui aura lieu dimanche (38e journée de Serie A). «Je pense que Moratti a été clair lors de sa dernière interview. Il a dit de nous laisser en paix pour la dernière rencontre. (...) Ce n'était pas une bonne saison mais nous voulons bien finir avant les vacances», a souligné Andrea Stramaccioni. Pour le moment, l'Inter Milan occupe la 9e place du classement avec 54 points au compteur.

do. Le PSG ne lâche pas l'affaire concernant Cristiano Ronal fait aurait 2013 France de ion champ le , ations Selon nos inform 18 une offre de contrat de 1,5 million d'euros nets d'impôts (soit Real du ais portug l ationa intern millions annuels) à l'attaquant n nets Madrid. Selon la presse espagnole, il réclamerait 15 millio pas peut ne d Madri que (22,8 brut) au Real pour prolonger, ce eà évalué est r dernie ce de ert transf de lui donner. L'indemnité îl'entra se courti qui e, blanch n Maiso La s. d'euro ns millio 100 sujet. ce à er négoci it neur parisien Carlo Ancelotti, pourra

aurait dit oui !

Valdés

Gomis n'a pas envie de partir

Lyon

Annoncé possible partant cet été, Bafetimbi Gomis (27 ans, 35 matchs et 16 buts en Ligue 1 cette saison) intéresse notamment le Bayer Leverkusen et Cardiff City. Interrogé sur une éventuelle envie de départ, l'attaquant de l'Olympique de Lyonnais se montre clair. «Non ! Maintenant, il faut encore jouer ces deux matchs pour qualifier ce grand club européen en Ligue des Champions. Ça fait partie du football. Dans la vie d'un club, on est tous de passage, seuls les supporters restent», a déclaré le Gone sur RMC. Si Gomis n'a visiblement pas envie de quitter le Rhône, l'OL pourrait tout de même l'inviter à préparer ses valises.

Sous contrat jusqu'en juin 2014, le gardien Victor Valdés (31 ans, 29 matchs en Liga cette saison) a récemment refusé de prolonger avec le FC Barcelone, souhaitant tenter une nouvelle expérience cet été. Annoncé depuis plusieurs jours sur les tablettes de l'ASM, l'international espagnol en aurait désormais fait son premier choix, selon le quotidien ibérique Sport. Le média pro-Barça assure que le portier du Barça serait déjà d'accord avec les conditions salariales proposées par le club de la Principauté et aurait choisi cette option pour ne pas s'éloigner de ses enfants qui continueront d'étudier en Catalogne. Reste désormais à se mettre d'accord avec les dirigeants barcelonais, mais l'ASM ne devrait pas être effrayée par le montant réclamé pour un gardien arrivant dans sa dernière année de contrat...

Le remplaçant
Real Madrid
Si Gonzalo Higuain (25 ans, 14 buts en Liga cette saison) est annoncé avec insistance du côté de la Juventus la saison prochaine, le Real Madrid a déjà trouvé son remplaçant. Selon le quotidien Record, les dirigeants de la Casa Blanca ont coché le nom de Jackson Martinez, l’avant-centre du FC Porto. Auteur de 25 buts en 28 matchs de Liga Sagres, le Colombien est l’une des révélations du championnat portugais cette saison. Sous contrat jusqu’en 2016, Porto s’apprête une nouvelle fois à réaliser une belle opération financière après avoir recruté le joueur pour 8 M€ en 2010 lorsqu’il évoluait dans le championnat mexicain.

d’Higuain déjà identifié

Courtisé par les plus grands clubs européens et notamment annoncé comme la priorité du Real Madrid pour cet été, l'ailier gauche de Tottenham, Gareth Bale (23 ans, 32 matchs et 20 buts en Premier League cette saison), pourrait finalement poursuivre l'aventure au sein du club londonien. Selon le Daily Mail, les Spurs auraient convaincu le Gallois en lui proposant une prolongation de son contrat jusqu'en 2017 avec un salaire de 177 000 euros par semaine à la clé. Une offre que Bale pourrait accepter à condition que Tottenham se qualifie pour la Ligue des Champions. Ce n'est pas encore gagné puisque la formation d'Andre VillasBoas est actuellement 5e de Premier League à une journée de la fin.

Et si Bale restait ?

Tottenham

3 renforts offensifs de poids souhaités !

Juventus

Samedi dernier, la rencontre décisive pour le titre en Liga Sagres opposant Porto au Benfica a été suivie de près par les dirigeants du Borussia Dortmund. A Bola révèle en effet que les Allemands chercheraient à enrôler Jackson Martinez, afin de suppléer Robert Lewandowski, annoncé sur le départ. D’autres joueurs étaient également observés, comme le Colombien James Rodriguez et le défenseur central français Eliaquim Mangala. Aucune offre n’a encore été communiquée. Affaire à suivre...

Une offre groupée pour trois joueurs de Porto ?

Dortmund

Ce n'est un secret pour personne, la Juventus Turin recherche activement un grand attaquant pour la saison prochaine. Depuis plusieurs semaines, la priorité semble être le Madrilène Gonzalo Higuain, mais le joueur du Real Madrid n'est visiblement pas le seul renfort offensif souhaité par Antonio Conte. Selon

Tuttosport, l'entraîneur bianconero aurait également réclamé à ses dirigeants le recrutement de Nani (Manchester United) et Arjen Robben (Bayern Munich), deux joueurs annoncés sur le départ cet été. Reste à savoir si la Vieille Dame aura les moyens de concrétiser ces trois dossiers...

22

Le Buteur n° 2288 Samedi 18 mai 2013

OIR V SA tile

La reine Victoria est la propriétaire légale de tous les cygnes tuberculés et non marqués en liberté au Royaume-Uni.

Inu

Détente
Le marbre est une roche ?
éli Débusquez 2 titres arabes dont les noms ont été mélanélo gés…
a. calcaire b. granite c. métamorphique

QCM

r e-mail : Réagissez à cette page pa ur.com jeux-sante@lebute

Jordanie Guinée

L’intrus
Grèce

Sudoku n° 1235

LS V
eaviez-

ous ?

Pourquoi un Joyride est important dans une voiture ?

M

- Mon 1er est le verbe être au présent de l'indicatif, - Mon second est un pronom personnel, - Mon tout est un dessert lorqu'il est petit.
Quand on transporte des enfants en bas âge dans un véhicule, on les installe sur des sièges spéciaux et toujours à l'arrière. Quand une personne conduit son automobile et a un enfant à l'arrière du véhicule, elle ne voit pas ce que fait l'enfant. Ainsi, une inventrice du nom de Sherryll Harris étant à Victoria en Colombie Britannique, a inventé le Joyride en 1986. Cet appareil n'est autre qu'un miroir fixé à l'arrière de l'automobile pour que le conducteur puisse voir l'enfant. Tout simple mais il fallait y penser !

Charade

ZIRTANVISUL

Le Kid de Las Vegas

Qui c’est ?

Paraguay

Quelle est la partie la plus dangereuse de l'automobile ?

Devinette

La règle est simple. Tout ce que vous devez faire cʼest de compléter la grille de sorte que chaque rangée et colonne de la grille et chaque boîte 3x3 contiennent les numéros de 1 à 9.

E

Rabah est très pressé car il est en retard. Il roule tellement vite qu'il prend son virage sur deux roues. Des gendarmes étaient là et ont tout vu. Pourtant, ils n'ont rien fait et n'ont pas poursuivi Rabah

nigme

«Lʼargent ne m'intéresse pas. Tout ce que je veux c'est être merveilleuse»
Angelina Jolie Marilyn Monroe Lady Diana Ouardia

Qui a dit ?

De qui s’agit-il ?

Comment le jouer

Identifiez cette caricature

C’est un acteur

Mots fléchés n° 1684

Ce

1974 : l'Inde devient le sixième pays possesseur de l'arme nucléaire. 1980 : éruption du Mont Saint Helens, dans l'état de Washington qui fait une soixantaine de victimes et ravage tout sur environ 200 km de rayon. Cela équivaut à 500 fois l'explosion d'Hiroshima. 2007 : Inde : attentat à la bombe dans la grande mosquée d'Hyderâbâd causant le décès de neuf personnes et blessant une cinquantaine.

jour-là

Q - Une maîtresse de maison réprimande sa bonne : - Comment, vous essuyez la vaisselle avec votre mouchoir ? - Oui, Madame. Mais ne vous en faites pas, il était déjà sale !

Humour…

Q - Papa, je désire devenir chanteur ! dit un fils à son père.

- Chanteur, jamais ! Tu veux ridiculiser mon nom ? proteste le père. - Bon, je chercherai un pseudonyme, ainsi personne ne saura, répond le jeune homme. - Voilà bien l'égoïsme des jeunes... Et si tu as du succès, personne ne saura que tu es mon fils !

La photo du jour
Qui a dit ? Marilyn Monroe

Sudoku n° 1235

Qui cʼest ? André Agassi (Tennisman) De qui Sʼagit-il ? James Dean Charade Suisse (suis-se)

S olution des jeux…

Enigme Rabah conduisait un deuxroues (vélo, mob, scooter, moto...)

QCM a. Calcaire

Lʼintrus Guinée : sa capitale est Conakry, les capitales des trois autres pays commencent par la lettre A (Amman -Athènes Asunción) Méli-Mélo Sultan et Vizir Devinette Le conducteur

par e-mail : Réagissez à cette page ur.com ute leb té@ jeux-san

■ SAMU : (021) 23.50.50 ■ Urgences médicales : 115 ■ Protection civile : (021) 71.14.14 ■ Sûreté wilaya : (021) 73.00.73 ■ Gendarmerie : (021) 76.41.97 ■ Centre antipoison : (021) 97.98.98 ■ Dépannage gaz : (021) 67.59.81 ■ Dépannage électricité : (021) 67.24.52 ■ Service des eaux : (021) 67.50.30 ■ Personnes en difficulté ou en détresse : N° Vert : 15-27

Numéros utiles

«Si ce que tu as à dire n'est pas plus beau que le silence, alors tais-toi»
(proverbe chinois)
Certains aliments peuvent-ils prévenir l'acné ou au contraire la favoriser ? Jusqu'à aujourd'hui, la réponse était négative, mais depuis quelques années, cette relation est à nouveau discutée et un régime anti-acné se dessine peu à peu. Fruits et légumes, aliments à index glycémique bas, aliments sucrés, produits laitiers... Que révèlent les dernières recherches ?

Décrassage
Le proverbe du jour

Horaires des prières

Le Buteur n° 2288 Samedi 18 mai 2013 Prévisions météo pour Alger et ses environs
: 12h44 : 16h34 : 19h54 : 21h28
ASSEZ ENSOLEILLÉ

23

Samedi
Dohr Asr Maghreb Icha

8 Radjeb 1434

SAMEDI

DIMANCHE
BEAU TEMPS

Dimanche
Fedjr Chourouk

Elle s'appelle Kepler-76b, mais on la surnomme aussi «planète d'Einstein». Une nouvelle exoplanète a été découverte par une équipe israélo-américaine en utilisant la théorie de la relativité d'Albert Einstein, a rapporté lundi le Centre d'astrophysique HarvardSmithsonian (CfA). C'est la première fois que cette méthode est utilisée et elle a porté ses fruits. En général, ce sont deux autres méthodes qui sont employées : celle des vitesses radiales et celle des transits. Mais les scientifiques du CFA ont décidé, à l'aide des données recueillies par le télescope Kepler, de reprendre une technique initiée il y a dix ans. Le CfA indique que Kepler-76b est un «Jupiter chaud», cʼest-à-dire une exoplanète géante et gazeuse (environ 1982°C), deux fois plus lourde et 25% plus large que Jupiter, orbitant très près de son étoile. Elle nʼa en effet besoin que dʼun jour et demi pour en faire le tour et se comporte de la même manière que la lune avec la Terre, lui montrant toujours la même face. Son étoile, de type F et donc très lumineuse, se trouve quant à elle à 2 000 années-lumière de la Terre, dans la constellation du Cygne, précise le CfA.

Une nouvelle planète découverte grâce à la théorie de la relativité d'Einstein

ACTUEL

Contre l'acné : fruits et légumes et aliments Rece ttes à index glycémique bas Frites au four
GG Produits laitiers et acné Jusqu'à présent le lien entre forte consommation de produits laitiers et acné était mince et peu documenté. Mais depuis quelques années, les recherches ont évolué. Ainsi en 2005, une étude effectée sur près de 50 000 femmes adultes établissait un lien entre la quantité de lait ingéré, en particulier le lait écrémé, et l'acné. En 2006, une autre étude constatait aussi l'impact sur l'acné, d'une forte consommation de laitages sur des jeunes filles âgées de 9 à 15 ans, tout produit laitier confondu cette fois. Enfin en 2008, c'est auprès de jeunes garçons que les chercheurs ont constaté une interaction entre consommation de lait écrémé et sévérité de l'acné (mais pas sur la consommation globale de laitages qui incluait le lait entier). des effets sur les hormones de croissance et sexuelles.

: 03h54 : 05h38

Matin : 14 °C A-M : 21 ° C Vent : 14 km/h Direction : W.

Matin : 14 °C A-M : 21 ° C Vent : 14 km/h Direction : W.

GG Moins on mange de fruits et légumes, plus on a d'acné C'est ce qu'a conclu une équipe de chercheurs en étudiant l'influence des fruits et légumes sur cette affection de la peau qui touche majoritairement les adolescents mais aussi de jeunes adultes. Sur une cinquantaine de personnes âgées de 10 à 54 ans, ceux qui souffraient d'acné mangeaient presque deux fois moins de fruits et légumes que les autres (1,9 unité contre 3,4). On remarque d'ailleurs que tous les sujets sont bien en dessous de la recommandation officielle préconisant de manger 5 fruits et légumes par jour.

Quand des OVNI sont aperçus aux Etats-Unis, des enquêtes sont ouvertes. Le Lieutenant Richard French, de lʼarmée de lʼair américaine était chargé de se rendre sur place dans les années 1950 pour démanteler des rapports concernant des apparitions dʼOVNI. Mais un jour, ce quʼil a vu était loin dʼavoir été imaginé par un petit groupe de personnes. A lʼépoque, il a été tenu de mentir sur ce quʼil a vu de ses propres yeux. Aujourdʼhui, âgé de 83 ans et à la retraite, il a décidé de dire la vérité. Et, le moins que lʼon puisse dire est que ce témoignage est assez effrayant. En 1952, Richard French est envoyé à Newfoundland pour enquêter sur lʼapparition étrange dʼun OVNI. «Ils mʼont dit quʼil y avait deux êtres étranges qui se trouvaient sous lʼeau après être entré en collision avec lʼeau à près de 160 km/h», a-t-il raconté au Huffington Post. «De nombreuses personnes étaient rassemblées au bord de lʼeau. Toutes étaient en train de regarder ce qui se passait sous lʼeau» a-t-il ajouté. Cʼest à ce moment précis que le discours de Richard French prend une tournure digne des films de science-fiction. Selon ses souvenirs, lʼeau était très claire et il pouvait voir deux embarcations circulaires mesurant chacune plus de 5 mètres de diamètre. Elles flottaient juste sous la surface de lʼeau à près de six mètres du bord de lʼeau. «La première chose que jʼai vue, cʼétait des OVNI. […] Lʼeau était très claire et je pouvais vraiment voir ce qui se passait» a expliqué Richard French. Les êtres quʼil a vu «mesuraient entre 60 et 90 centimètres, ils étaient de couleur grise, une silhouette fine, de longs bras et des mains avec seulement deux ou trois doigts. […] Ils ressemblaient vraiment aux aliens quʼon avait lʼhabitude de voir dans les films (...) Cela a duré 20 minutes. Les deux soucoupes sont ensuite parties ensemble à une vitesse éclair. Je pense quʼils étaient en train de réparer leurs engins pour ensuite repartir» a-t-il précisé.

Deux soucoupes et deux aliens juste sous la surface de l'eau

GG Fruits et légumes agiraient sur le processus inflammatoire de l'acné Les personnes qui présentent de l'acné auraient donc une alimentation plus déséquilibrée que les autres. Le fait que les fruits et légumes soient fortement impliqués dans la relation alimentation et acné suggère que le mécanisme passe par l'inflammation. En effet, l'acné est un phénomène local inflammatoire. Parallèlement, les fruits et les légumes sont connus pour diminuer les réactions inflammatoires. GG L'indice glycémique des aliments influe aussi sur l'acné Plus récemment, plusieurs études, publiées par l'académie américaine de dermatologie, sont allées plus loin en soulignant le lien entre aliments à index glycémique élevé et acné. GG Qu'est-ce que l'index glycémique ? L'index glycémique est la mesure employée

GG Grignotage et acné ne font pas bon ménage Les chercheurs ont également remarqué que les acnéiques s'adonnent davantage aux grignotages en dehors des repas : pâtes à tartiner, collations à base de chocolat, biscuits, bonbons, sodas…

pour évaluer la vitesse d'absorption des glucides par l'organisme, qui se traduit par une augmentation du niveau de sucre dans le sang notamment. Les aliments avec les index glycémiques les plus élevés augmentent ainsi le niveau de sucre dans le sang bien plus rapidement que ceux avec un index glycémique bas. L'index glycémique d'un aliment dépend de plusieurs facteurs dont son mode de cuisson.

GG Index glycémique des aliments Parmi les aliments à index glycémiques élevés on retrouve généralement tous les produits sucrés et raffinés tels que le pain blanc, les patisseries mais aussi les frites. A l'inverse, les céréales complètes (pain complet, pâtes et riz semi-complets ou complets) ou les fruits et légumes sont des aliments à index glycémique faibles, c'est à dire que leurs glucides sont plus lentement diffusés et assimilés dans l'organisme. GG Des résultats sur la peau dans plus de 86% des cas Plusieurs études menées ces dernières années ont établi le lien entre l'index glycémique (IG) des aliments et l'acné. Dans un sondage récent 86% des participants souffrant d'acné et ayant suivi un régime à base d'aliments à IG faible, constataient une amélioration de leurs peau. Il semble que la consommation d'aliments à index glycémique élevé déclenche une cascade de réactions qui peuvent mener à l'acné via

GG Diminuer le lait écrémé ? Ces études sont encore récentes et restent à être plus étayées ou confirmées. Pour l'instant, c'est surtout la consommation de lait écrémé qui pourraient être un élément aggravant de l'acné. Les facteurs de croissance contenus dans le lait pourraient jouer un rôle dans ce mécanisme mais cela reste encore à déterminer. En attendant, les experts américains conseillent désormais aux patients de parler avec leur dermatologues s'ils estiment que certains produits laitiers aggravent leur acné, en restant vigilants sur leurs apports en calcium et vitamine D. Alimentation et acné, mode d'emploi En pratique, on pourrait suggérer aux personnes atteintes d'acné de surveiller si certains aliments semblent aggraver leur état en tenant un journal alimentaire et en le partageant ensuite avec leur dermatologue. Alors que l'on recommande aux jeunes d'adopter une alimentation équilibrée, l'impact de celle-ci sur leur peau, pourrait être un argument très valable pour les inciter à manger davantage de fruits et légumes, moins de produits sucrés et plus d'aliments complets tout en limitant les grignotages…

Ingrédients Q 5 ou 6 grosses pommes de terre Q 3 c.à soupe huile végétale Q Poudre de chili au goût Q Paprika au goût Q 1 à 2 c. à thé de moutarde de Dijon Q 1 goutte de Tabasco Q Origan Q Sel et poivre Préparation I Bien peler les pommes de terre et les laver. I Les couper bien dodues. I Dans un

récipient, mélanger tous les ingrédients. I Plonger les patates dans le récipient et bien imbiber du mélange. I Déposer les frites sur une tôle à biscuit recouverte de papier parchemin ou d'alu. Veiller à ce qu'elles ne se chevauchent pas. I Faire cuire pendant 20 à 25 minutes en retournant les frites une fois à la micuisson.

On connaît le pruneau pour ses propriétés laxatives. Mais il a bien d'autres vertus ! Le pruneau facilite la perte de poids, évite les fringales, il est antirides, stimule le cerveau et combat l'hypertension... D'où viennent les vertus du pruneau contre la constipation ? Le pruneau, c'est la solution naturelle pour le transit ! Il est doté d'une teneur en fibres à peu près équivalente à celle des flocons d'avoine. Quatre pruneaux apportent environ 3g de fibres, solubles et insolubles. Les premières lui confèrent son moelleux, les deuxièmes accélèrent le

Des vertus laxatives

Pruneaux : des vertus prodigieuses !

gelina Jolie et Jon Voight mais après 10 ans d'une querelle sans nom, père et fille ont décidé de mettre leurs différends de côté pour essayer de vivre tant bien que mal ensemble. Mais lundi, on n'était pas les seuls surpris d'apprendre la courageuse initiative qu'a eue Angie de subir une double mastectomie préventive car son père n'en savait rien non plus ! Trois longs mois ont précédé l'intervention de l'actrice. Et pendant ces 3 mois, Angie a eu l'occasion de voir son père. Toutefois, la philanthrope avait préféré garder cette nouvelle pour elle. Surpris mais fier de sa fille, l'acteur a annoncé au New York Times : «Mon amour et mon admiration pour ma fille ne peuvent être expliqués par des mots. Je l'ai vue il y a de ça deux jours avec mon fils Jamie. Nous nous sommes réunis pour son anniversaire, avec elle et Brad. Mais je ne savais pas. Ce n'était pas du tout évident.» Le père enchaîne : «Je l'ai découvert mardi matin. J'ai été aussi surpris que tout le monde et profondément ému par la façon dont elle a géré cela. C'est une personne extraordinaire, la façon dont elle a orchestré ça et comment elle l'a partagé.»

Le père d’Angelina Jolie a appris pour sa mastectomie sur le Net Ce n'est pas le grand amour entre An-

People

Demain : Un excellent coupe-faim !

N ew s
S a n té

L'histoire de Roona, petite Indienne de 15 mois souffrant d'une maladie rare qui a presque fait doubler le volume de sa tête, a suscité un élan de générosité dans le monde entier. Sandeep Vaishya, le neurochirurgien qui a opéré à New Delhi la petite Roona Begum, est heureux. L'opération effectuée sur le bébé de 15 mois, affectée d'hydrocéphalie, était risquée. La tête de l'enfant a mesuré jusqu'à 94 cm de circonférence, un handicap qui l'empêchait de se tenir droite ou même de marcher à quatre pattes. Roona Begum est née avec une grave anomalie neurologique qui s'est traduite par l'augmen-

Opération réussie sur un cas spectaculaire d'hydrocéphalie

transit intestinal. Mais ce fruit sec extraordinaire contient aussi deux laxatifs naturels, de la diphénylisatine et du sorbitol. Consommation recommandée : «En cas de constipation, 2 ou 3 pruneaux par jour au petit-déjeuner, au quotidien», conseillent les spécialistes. A adapter en fonction de la réaction de votre transit.

Quand on va à la plage, il arrive que lʼon se fasse piquer par les puces de sable. Ce nʼest pas dangereux mais ça gratte assez. Il y a une solution toute simple pour faire passer ces démangeaisons, il faut mettre de la biafine dessus et les démangeaisons stoppent instantanément. A faire jusquʼà ce que les piqûres disparaissent complètement.

A Stopper les piqûres des puces de sable
stuce

L'Arabie saoudite a annoncé six nouveaux cas de contamination au nouveau coronavirus (NCoV) dans sa province orientale. Quatre cas avaient été confirmés lundi soir et deux cas supplémentaires ont été signalés mardi. Le ministère de la Santé a précisé que l'un des patients avait déjà été traité et qu'il avait quitté l'hôpital, rapporte l'agence de presse SPA. Ces cas s'ajoutent aux 24 déjà comptabilisés en

L'Arabie saoudite annonce six nouveaux cas de coronavirus
Arabie saoudite depuis l'apparition de la maladie dans un hôpital de la région d'Al Ahsa en septembre 2012. La province orientale de l'Arabie saoudite compte à elle seule 15 cas confirmés qui se sont traduits par neuf décès. Dix-huit décès ont été recensés dans le monde (Arabie saoudite, Jordanie, RoyaumeUni, Allemagne) depuis avril 2012. La plupart des personnes atteintes sont originaires ou avaient séjourné dans la péninsule arabique ou dans des pays limitrophes. En France, deux patients sont porteurs du virus NCoV et hospitalisés dans un état sérieux. Le virus est proche du Sras (syndrome respiratoire aigu sévère) qui avait fait plusieurs centaines de morts en Chine en 2003. L'Organisation mondiale de la Santé (OMS) estime désormais probable qu'il se transmette d'humain à humain.

Le

C hiffre du jour

tation du volume des espaces contenant le liquide céphalorachidien et provoque une pression sur le cerveau. Le chirurgien a procédé à une «dérivation crânienne», qui a duré une heure et consistait en l'insertion d'un cathéter pour drainer l'excès de liquide céphalorachidien et le faire dériver vers l'abdomen, où il sera absorbé par le flux sanguin. «L'intervention s'est déroulée parfaitement, beaucoup mieux que prévu. C'est un succès mais il est trop tôt pour dire quelle sera la qualité de sa vie future», a déclaré le chirurgien à sa sortie du bloc opératoire.

Cette rumeur est basée sur le fait que digérer des œufs durs demande plus de temps et d'énergie que digérer des œufs moins cuits. Mais la digestion d'un œuf dur prend beaucoup moins d'énergie que celle qu'il apporte. Par ailleurs, l'œuf dur est souvent conseillé dans les régimes amaigrissants car c'est un bon «coupe-faim» et on le cuisine sans graisse. C'est à ce titre, et à ce titre seulement, que l'on peut considérer qu'il aide à perdre du poids.

Faux !

Les œufs durs font maigrir

Question

6

15:00 TV5MONDE, le journal 15:30 Questions pour un champion 16:00 Arte reportage 17:00 TV5MONDE, le journal 17:20 L'invité 17:30 Les Alpes vues du ciel 18:30 Chabada 19:30 Journal (France 2) 20:00 Envoyé spécial 21:50 TV5MONDE, le journal 22:05 Journal (RTS) 22:30 Acoustic 23:00 Nec plus ultra 23:30 TV5MONDE, le journal Afrique 23:45 L'impressionnisme, éloge de la mode 00:40 Nouvo 01:00 Stars parade 01:30 Mystères maritimes, affaires classées

11:00 Les douze coups de midi 11:45 Météo 11:48 Trafic infos 11:50 L'affiche du jour 12:00 Journal 12:20 Reportages 14:15 Ghost Whisperer 15:05 Ghost Whisperer 15:55 Tous ensemble 16:50 Tous ensemble 17:45 50mn Inside 18:50 Là où je t'emmènerai 19:00 Journal 19:30 Du côté de chez vous 19:35 Météo 19:40 Nos chers voisins 19:50 The Voice, la plus belle voix 22:30 The Voice 01:00 Reportages 01:35 La vie sauvage 02:20 La vie sauvage 03:10 Musiques 03:50 Très chasse, très pêche

11:40 Point route 11:50 Ma maison sʼagrandit 12:00 Journal 12:20 13h15, le samedi... 12:55 40 ans d'histoires à Roland-Garros 13:00 Envoyé spécial : la suite 13:50 Grand public 15:15 La parenthèse inattendue 16:45 CD'aujourd'hui 17:00 Rugby 19:00 Journal 19:40 Tirage du Loto 19:43 Emission de solutions 19:45 La vérité 21:29 CD'aujourd'hui 21:30 Eclats de Croisette 21:35 On n'est pas couché 00:35 Météo 2 00:40 Hebdo musique mag 01:05 Thé ou café 01:45 En descendant la Mana

11:40 Météo 11:45 Le 12.45 12:05 Le mag 13:50 C'est ma vie 15:00 C'est ma vie 16:35 Un trésor dans votre maison 17:40 Un trésor dans votre maison 18:40 Météo 18:45 Le 19.45 19:05 Scènes de ménages 19:50 Hawaii 5-0 20:40 Hawaii 5-0 21:30 Hawaii 5-0 22:20 Hawaii 5-0 23:10 Hawaii 5-0 00:00 Supernatural 00:50 Supernatural 01:40 European Poker Tour 02:35 M6 Music

Proposé à la JSK en 2012, Bobley Anderson pourrait atterrir au… Real Madrid
N° 2288 SAMEDI 18 MAI 2013

C il a dit lui
omme

«Où sont Amrouche et les autres pour défendre le Mouloudia ?»
Ils sont allés chercher les médailles...

Omar Ghrib, ancien coordinateur du MCA

Un certain jour de printemps de l’an 2012, un agent de joueurs avait proposé à la JS Kabylie un jeune joueur ivoirien, Bobley Anderson Allegne, qui brillait au sein de son club, l’Académie Mamadou-Diallo de Djékanou et qui avait fait des misères à la JSM Béjaïa en Ligue des champions. Alors que l’accord allait être conclu, la direction du club kabyle a tergiversé un peu, ce dont avait profité le WA Casablanca pour recruter le joueur au terme de la double confrontation qui l’avait opposé au club ivoirien. Il impressionne dès sa première saison au sein du club marocain, si bien qu’il est déjà convoité par de nombreux clubs européens dont… le Real Madrid. C’est normal : il est de Côte d’Ivoire, il n’a que 21 ans et il est international olympique. Et dire qu’il a failli signer à la JSK… C’est à s’en mordre les doigts.

Douicher, Belkalem, Mazari et Berchiche ont fêté l’accession de l’US Beni Douala

La liste des convoqués pour le stage de la sélection A’ a été rendue publique hier. Surprise : aucun joueur du MC Alger n’y figure. Si on peut expliquer l’absence de Sami Yachir par le fait qu’il n’a pas retrouvé la forme depuis qu’il a été blessé au cours du précédent stage de la A’ et que, par ailleurs, son dossier de qualification doit passer par la FIFA puisqu’il a joué dans les sélections françaises de jeunes, il n’y a aucune explication «sportive» à la disparition des noms de Yachir, Djallit et Kacem, présents lors du précédent stage. De là à penser qu’il s’agit d’une sanction en prolongement de celles dont ont écopé Omar Ghrib, Djamel Menad, Mohamed Redha Babouche et Faouzi Chaouchi suite au non respect du protocole après la finale de la Coupe d’Algérie, il y a un pas que d’aucuns n’ont pas hésité à franchir allègrement…

Une sanction qui ne dit pas son nom

En 2009, l’ES Sétif avait perdu, pour la première fois de son histoire, une finale, et pas n’importe laquelle : celle de la Coupe de la CAF. Beaucoup de supporters de l’Entente n’ont pas gobé cet échec, surtout que le match aller s’était terminé par une victoire de l’Entente 2-0. Le président du club sétifien, Hassen Hammar a révélé pour la première fois la cause de l’échec : «La délégation s’est envolée sur un vol spécial affrété par le club. J’étais président de la section football et j’avais l’intention d’accompagner les joueurs, mais j’ai constaté à l’aéroport une grande pagaille qui m’a fait sentir que ça allait tourner au vinaigre. Le président de l’époque, Abdelhakim Serrar, avait autorisé des intrus à accompagner les joueurs, ce qui les a perturbés dans leur concentration. Certains d’entre eux s’étaient même permis de boire devant les joueurs à l’hôtel et de les déranger dans leurs chambres. Tout ça parce qu’un quidam, qui avait avancé de l’argent au club et qui répétait sur tous les toits que ‘’cette Coupe d’Afrique, elle m’appartient’’, a embarqué ses amis dans l’avion et il a même créé la zizanie parmi les joueurs en promettant des primes à certains et pas à d’autres.» Le quidam en question, que Hammar n’a pas voulu nommer, est Hasnaoui Belayat, le fameux milliardaire qui avait déclaré vouloir prendre l’Entente pour 500 milliards.

L’échec de l’Entente en Coupe de la CAF, c’est à cause de Belayat !

Anjorin Moucharafou, président de la Fédération béninoise de football

«Les Algériens sont mes amis, comment pourrais-je leur promettre l'enfer ?»

C'est de la langue de bois

Le match MCA-ESS a laissé des séquelles au défenseur central de l’Entente, Adel Lakhdari. Il a dû se faire poser des points de suture au bras et a pris un coup au nez. Pour son bras, ça s’est arrangé puisqu’il a enlevé les points de suture et Des enfants de la JSK se sont retrouvés hier au stade du 1er-Novembre de Tizi Ouzou : Lamara Douicher, Espeut utiliser ses deux membres supérieurs le plus norsaïd Belkalem, Nabil Mazari et Koceïla Berchiche. La raison ? Ils ont été invités par la direction de malement du monde, mais son nez reste amol’US Beni Douala, club activant en Régionale 2, à assister au match décisif qui a opposé leur ché et même quelque peu déformé. La équipe à celle de Aïn Bessam et dont l’issue (victoire 3-0) a permis à l’équipe kabyle d’acsolution : il va subir bientôt une incéder en Régionale 1. Douicher et Berchiche sont originaires de tervention chirurgicale afin de Beni Douala et c’est avec un grand bonheur, partagé par Belkalem et Mazari, qu’ils ont fêté et partagé ce moment privile remettre en place. Appalégié de la tribune officielle. Il ne manquerait plus qu’ils remment, c’est tellement jouent ensemble… moche que ça se voit Rebbouh Haddad est un homme doublement heureux : son club, comme le nez au milieu l’USM Alger, a remporté, en l’espace de deux semaines, la Coupe d’Alde la figure… gérie et la Coupe arabe des clubs. D’ailleurs, tous ceux qui le croisent le

Lakhdari va se retaper le nez

Hassen Hammar a fait son mea-culpa. Dénonçant le fait que Faouzi Chaouchi ait participé au match MCA-ESS alors que, selon lui, il était signalé comme étant suspendu sur la feuille de match, le président de l’Entente a été convoqué par la commission de discipline de la Ligue pour répondre de ses accusations. Or, Chaouchi n’était pas signalé et il le reconnaît aujourd’hui, après avoir consulté les documents nécessaires. «Je me suis trompé sur Chaouchi. L’information que j’ai reçue était erronée. J’ai présenté mes excuses à la commission de discipline», nous a-t-il indiqué. Plus même : il a déclaré avoir lésé le gardien de but Belkhodja qui, depuis sa grave blessure il y a plus d’une année, n’a plus rejoué et n’a pas été régularisé, bien qu’il ait continué à s’entraîner de manière professionnelle. Un président de club algérien qui reconnaît ses torts, on aura tout vu !

El hamdoullah, Hammar reconnaît ses torts

A présent que David Beckham a annoncé sa retraite en tant que footballeur, les offres pleuvent sur lui pour un nouveau rôle : ambassadeur. Déjà ambassadeur du football chinois (contre 5 millions d’euros annuellement), le Qatar lui propose d’être l’ambassadeur du pays pour le Mondial2022, le Real Madrid veut en faire son ambassadeur à travers le monde et le Paris Saint-Germain ne désespère pas de le garambassadeur comme der honorifique sont son expansion commerciale. Et dire qu’il n’aura même pas à présenter ses lettres de créances ou à être astreint à la réserve diplomatique !

Beckham, un «ambassadeur» convoité

Rebbouh Haddad a déjà eu un «doublé» en 2012

La police nationale s’est beau la saison s’achève, le chef stades durant les matches. Alors que travers ses missions de sécurisation des : il a organisé jeudi un Zekkari, a eu une très louable initiative ts de la presse sporde la Sûreté de wilaya de Blida, Salem ndan espo corr des ce de Blida et une sélection poli la de e quip é l’ e entr cal ami amicale, même ch très mat a été e, qui s’est déroulée au stade Brakni, journalistes Les ce. tive résidant dans la wilaya. La rencontr poli la de e lant 4-1 en faveur de l’équip cile… diffi est si le score ne l’était pas du tout : un cing qui r) joue (de l’art st e c’ que est facile, ont été quittes pour une leçon : la criti

La police de Blida corrige ux !ue année d’ailleurs, à loca ntstive, dan spon rrestie les co chaq me com dans la saiso spor coup inve

félicitent pour ce doublé inédit dans l’histoire du club de Soustara et qui prouve que l’USMA est bel et bien une équipe de coupes. Or, Rebbouh le répète à l’envi Remportée non sans fierté : «A titre personnel, ce mardi passé par l’USM n’est pas mon premier doublé. L’année Alger pour la première dernière, j’ai gagné un doublé : des jufois de son histoire, la meaux sont venus égayer mon foyer, Coupe arabe a «rendu Hassan et Hocine. Donc, les coupes gavisite» hier au siège du gnées cette année sont mon Buteur sur initiative de la deuxième «doublé» consécudirection du club. C’est tif !» On aurait aimé avoir une photo de Hassan tel’un des dirigeants, Nadir nant la Coupe d’Algérie Abdellaoui, qui s’est chargé et Hocine tenant la de la ramener et de la préCoupe arabe… senter au personnel du journal dont plusieurs membres ne se sont pas privés de prendre une photo souvenir avec le trophée.

La Coupe arabe au siège du Buteur

I Delhoum voulait I prendre un carton jaune volontaire contre l'US Bitam : un homme averti en vaut deux au prochain tour. I Menad chassé de I l'entraînement par un huissier de justice : le

Footaises

p eo ple

Mouloudia va s'entraîner désormais au tribunal d'Alger.

o L’inf

I Courbis va réfléchir I à deux fois avant de rempiler, Haddad doit

doubler deux fois son salaire pour le convaincre.

Sign up to vote on this title
UsefulNot useful