POLYCOPIE SUR ADSL JL LANGLOIS

la technique ADSL a été développée pour concurrencer de manière économique les réseaux câblés et supporter des services audiovisuels. Les principes connus depuis longtemps et étudiés. Sa portée limitée le destine plus particulièrement à un raccordement client derrière des terminaisons de réseau optique par exemple. apparu à la fin des années 80 signifie "débit numérique asymétrique sur ligne de client". en utilisant la paire cuivre de la ligne téléphonique comme support partagé. des composants à large intégration. . offre des perspectives dans le domaine des LL. L'ADSL. par son asymétrie. Le VDSL (Very high bit rate DSL) transporte jusqu'à 52 Mbits/s en symétrique ou asymétrique. permet un déploiement progressif et personnalisé. en effet. Le RADSL (Rate Adaptative DSL) est une variante de l'ADSL qui adapte les débits à la qualité de la ligne support. d'amener chez le client un débit pouvant atteindre 8 Mbits/s alors que le sens montant (upstream) autorise un maximum de 640 Kbits/s. de la visioconférence ou du télétravail. répond parfaitement aux caractéristiques de raccordement à Internet à vitesse rapide. une fois l'infrastructure associée (multiplexeurs. notamment par l'université de Stanford et la société Bell aux Etats-Unis. De plus. L'ADSL. NA) mise en place. va permettre. Qu ’est-ce que l ’ADSL? ˆA ˆD ˆS ˆL : Asymmetric : Digital : Subscriber : line La Latechnologie technologieADSL ADSLpermet permet d d’offrir ’offriren enplus plusdu dutéléphone téléphone analogique analogiqueclassique classiquede dela la transmission transmissionde dedonnées données numériques entre le site client numériques entre le site client et etle lerépartiteur répartiteurde de rattachement rattachementsur surla lapaire pairede de cuivre existante cuivre existante Le débit offert est asymétrique Le débit offert est asymétrique Le HDSL (High bit rate DSL) achemine de manière bidirectionnelle et symétrique un 2Mbits/s sur 2 paires. Le SDSL (Single bit rate DSL) sur une seule paire fournit des prestations semblables au HDSL mais sur des distances moindres.Présentation de l’ADSL Cet acronyme pour Asymmetric bit rate Digital Subscriber Line. Le sens descendant qui va "rapatrier" des fichiers ou autres images. La maîtrise des modulations complexes et des codages performants ont également été déterminants pour rendre ces matériels opérationnels. La souplesse de cette technique qui. dans le sens descendant (downstream). un débit plus important que le sens montant utilisé principalement pour les commandes. puis dans d'autres pays (CNET-F). l'association. permet un multiplexage des cellules ATM côté centre. Si à l'origine. demande. ADSL et ATM. on s'est vite aperçu qu'elle allait être une réponse adaptée aux demandes croissantes d'accès à haut débit. Cette technique appartient à la grande famille désignée sous le nom générique de x-DSL qui regroupe un ensemble de systèmes destinés à optimiser les ressources du cuivre. L'ISDSL (ISDN{RNIS}DSL) dédié au trafic Internet dirige un lien à 160 Kbits/s vers un point d'accès spécifique ce qui évite un engorgement des commutateurs des clients. ont pu être mis en application grâce aux performances sans cesse améliorées.

les diaphonies.1 Mhz.Il faut noter ici que les performances d’accès tant en distance qu’en débit s’améliorent régulièrement et que ce qui est indiqué dans ce document peut être dépassé ! Présentation technique de l’ADSL Généralités La technologie.. derrière le filtre à chaque extrémité. les désadaptations d’impédances et les perturbateurs limitent la bande passante utilisable sur un câble de client. c'est à dire qu'elle concerne essentiellement la boucle locale. Le modem. Le débit maximum dépend surtout de la longueur de la ligne et du taux d’erreur maximal toléré. Des filtres (splitter) insérés au Centre et chez le Client permettent l’utilisation simultanée du téléphone analogique dans la bande de 0 à 4 Khz et des données à hauts débits dans une bande jusqu’à 1. ADSL proprement dite est utilisée uniquement sur la partie cuivre de la desserte du client. Il permet d'augmenter sensiblement la largeur de bande utilisable de la paire support par l'utilisation de techniques complexes de traitement du signal. est l'élément principal du transport des données. Le modem va dans le système ADSL encapsuler/désencapsuler les données dans des cellules ATM. puis utiliser le support ADSL pour le transport de celles-ci. Spectre ADSL : téléphonie conservée Puissance Voie remontante Voie descendante RTC analogique Fréquences 1100 KHz 30 L’affaiblissement. .

le terminal sera le plus souvent composé d'un micro-ordinateur (éventuellement plusieurs). ADSL : sur le réseau support ATM IP (Broadband Access Server) BAS BRTA (NAS) Dorsale ATM « Dorsale ATM » BRAA Centraux . ISP : Internet Services Provider ou FSI : Fournisseur de Services sur Internet IAP : Internet Access Provider ou FAI : Fournisseur d’Accès à internet NAS :Network Access Server BL . chez le client. Actuellement.Protocole IP Protocole ATM Modulation DMT Terminal du client Modem ADSL Filtre Equipements analogiques Prise Paire d'abonné Modem ADSL Filtre RTC (analogique) Réseaux de données Câble d'abonné Dans le cas d'une utilisation d'Internet.Netissimo Modem Raccordement des utilisateurs clients au réseau Internet Schéma fonctionnel Ce schéma représente de façon simplifiée les différents éléments constituant une communication entre un client situé en France et un serveur situé n'importe où dans le monde.LBM Commut DSLAM Modem .ATM . une carte réseau est nécessaire pour acheminer les données à travers le mini réseau local (Local Area Network) de type 10 base T constitué entre le microordinateur et le modem.

Le nom de proxy est associé à l’utilisation. A ce titre. Les équipements de l'IAP accèdent à Internet à partir de routeurs rattachés au backbone européen. . .groupes de discussion. .pages HTML (Web). Les proxy sont des serveurs relais ou mandataires. . L'IAP est le fournisseur d'accès à Internet .Sans précision. filtre). forums (news). de proxy DNS par exemple. C'est lui qui garantit à ses usagers l'arrivée des données sur le réseau de transit d'Internet. il désigne alors un serveur qui « stocke » les informations Le réseau de collecte véhicule les flux entre les NAS et les proxy d'une part.NASHD : Noeud d’Accès aux Services Haut Débit ou BAS : Broadband Access ServerDSLAM : Digital Subscriber Line Access Multiplexer Client internet Concentrateur Réseau de collecte Réseau d’accès Proxy Serveurs de l’IAP Internet Serveurs de l’ISP Les principaux éléments de cette chaîne de liaison Le client Internet dispose d'un PC doté d'un navigateur lui donnant accès à différentes applications telles que : . constituant lui-même une partie du réseau mondial. travaillant en réseau et fournissant des services tant aux clients qu'aux fournisseurs. et les IAP et les ISP d'autre part. concentration des flux des clients. il remplit plusieurs fonctions : adaptation des protocoles en fonction des réseaux utilisés.courrier électronique (mail). routage des données vers différents fournisseurs d'accès et différents serveurs intermédiaires appelés "proxy". on parle de proxy Radius. On utilise ici des réseaux à hauts débits. De plus le client doit avoir un équipement d’adaptation au réseau d'accès (modem.téléchargement de fichiers (ftp). Le réseau d'accès apporte chez le client une capacité de transmission numérique Un concentrateur (exemple : un NAS) réalise l'interface entre les réseaux d'accès et de collecte.

au travers d’un seul modem ADSL (ATUR).. PPP comprend trois phases principales : un protocole d’encapsulation les datagrammes multi . pour ouvrir des sessions PPP vers plusieurs destinations. une famille de Network Control Protocol (NCP) pour établir et configurer des échanges entre des protocoles de niveau 3. la configuration et le test de la connexion d’une liaison de données.1. Cette encapsulation nécessite l’utilisation d’une trame. RNIS.25. PROTOCOLE PPPoE 2. NCP . . PROTOCOLE PPP Le Point to point Protocol (PPP) offre une méthode normalisée pour le transport des datagrammes multi-protocoles dans le cadre d’une liaison point à point (liaison modem.protocoles : suivant le protocole utilisé un RFC a été défini. ATM. etc. chaque machine utilise sa propre pile PPP. choix de service ou une facturation par utilisateur d’un site plutôt que pour le site entier. découpage entre LCP. X. un Link Control Protocol (LCP) pour l’établissement. Ils fournissent des services divers à leurs usagers et certains services à valeur ajoutée à leurs clients. et faire une description plus complète des différentes phases. DESCRIPTION DES PROTOCOLES PPPoE : Point to Point Protocol over Ethernet PPTP : Point to Point Tunneling Protocol PPPoA : Point to Point Protocol over ATM 1. pour indiquer le début et la fin de l’encapsulation. Les nouvelles possibilités de PPPoE concernent essentiellement les relations multi-points qui sont disponibles pour des environnements multi-accès comme Ethernet. PPPoE peut être utilisé par plusieurs machines raccordées sur un même brin Ethernet.. Pour le cas particulier du transport de l’IP. 2. ADSL). dont le schéma suivant présente la composition : Protocole 8 / 16 bits Information Bourrage Le champ protocole a 1 ou 2 octets. tout en conservant les caractéristiques principales de PPP. Donner des exemples pour les numéros de protocole utilisé. Il est alors possible d’effectuer un contrôle. le protocole utilisé est IPCP. et sa valeur identifie le datagramme contenu dans le champ information. Présentation Le Point-to-Point Protocol over Ethernet (PPPoE) a été créé pour offrir des fonctionnalités supérieures à celles qu’offre PPP.Les ISP sont également raccordés au réseau mondial. Avec ce modèle. SDH. pour High Level Data Link Protocol (HDLC) le RFC est le RFC 1662.

Tout au contraire de PPP qui établit une liaison point à point. une phase d’établissement de la session PPP. PPTP est un protocole propriétaire Microsoft. pour le raccordement de PC aux modems ADSL. par l’intermédiaire de l’ATM. la phase d’apprentissage est une relation client-serveur où un host peut choisir entre plusieurs BAS pour l’établissement de la session. . Quand une machine derrière un modem ADSL souhaite établir une session PPPoE. la Maximum Receive Unit (MRU) ne doit pas être négociée au-dessus de 1492 octets. le host et le BAS possèdent les éléments nécessaires pour créer une connexion point à point au-dessus Ethernet. PROTOCOLE PPTP Le principe de fonctionnement de PPTP est que les sessions PPP initialisées par le PC du client Certaines offres d’opérateur sont encapsulées dans un tunnel PPTP jusqu'à l’ATU-R. chaque session PPP doit apprendre l’adresse Ethernet de la machine distante pour permettre d’établir un identifiant de session unique. la taille du PPP MTU ne doit pas dépasser 1492 octets impérativement. La phase d’apprentissage est maintenue jusqu'à ce que la session PPP soit établie. La technique de tunneling IP utilisée par PPTP est une extension de GRE (Generic Routing Encapsulation) pour assurer un mécanisme de contrôle de flux et de congestion des datagrammes transportant les trames PPP. il doit d’abord obtenir l’adresse MAC du BAS puis créer une PPPoE SESSION_ID. comme la taille maximale d’une trame Ethernet est de 1500 octets. Remarque : attention. où les sessions PPP sont transmises sur la ligne ADSL.2. Une fois que la phase d’apprentissage est terminée. l’en-tête de PPPoE de 6 octets et le PPP protocole ID de deux octets. La mise en place d’une session PPPoE s’effectue en deux étapes : une phase d’apprentissage.2. de plus. 3. il peut être considéré comme un standard de fait. Description Pour permettre une connexion point à point sur Ethernet.

Le protocole PPPoA décrit l’utilisation de l’ATM Adaptation Layer 5 (AAL5) pour l’encapsulation destrames PPP.protocoles par l’utilisation d’une liaison point à point. il faut se reporter aux RFC. PROTOCOLE PPPoA Le Point-to-Point Protocol (PPP) apporte une technique normalisée pour le transport des datagrammes multi .4. Remarque : ce document n’a pas pour but de décrire précisément chaque protocole. PAS PCT Point d'accès aux Service Access Point services Patent Cooperation Treaty Point-to-Point Protocol Protocol used to connect an individual computer to the Internet via a telephone line. PPP . Pour obtenir plus de détails. Le RFC 2364 décrit l’encapsulation de PPP over AAL5 en s’appuyant sur le RFC 1483.

X.25. une unique session PPPoE par accès cuivre est autorisée) Il comprend deux phases principales : apprentissage de leurs adresse MAC respectives par le client et le serveur PPPoE et choix d'un numéro de session unique pour la session PPPoE à établir établissement de la session PPP classique Il est utilisé entre l'utilisateur et le BAS PPPoA décrit l'utilisation de l'AAL5 pour l'encapsulation des trames PPP. le PAS transmet des attributs . le PAS (proxy RADIUS) et le serveur RADIUS du FAI. A circuit configured between two points. En cas d'acceptation. Il comprend trois phases principales : établissement.PPPoA PPP over ATM PPPoE PPP over Ethernet PVC Permanent Virtual Circuit Permanent Virtual Path A method of setting up a PPP session. Provides the equivalent of a leased line. configuration et test de la connexion d'une liaison de données authentification de l'utilisateur(par l'envoi du couple login/password) établissement et configuration des échanges au niveau IP (notamment affectation des adresses IP) Il est utilisé entre l'utilisateur et le BAS. A set of PVC grouped together. Il joue le rôle de LAC (L2TP Access Concentrator). Il permet de transmettre des datagrammes multiprotocoles dans le cadre d'une liaison point à point (liaison modem. SDH. L'équipement qui termine les sessions PPP est un routeur situé chez le FAI. PVP PPP Il est utilisé entre l'utilisateur et le BAS. Le protocole RADIUS comprend deux parties : l'authentification : elle permet à un utilisateur de se connecter en transmettant des attributs comme son login et son mot de passe. ADSL). Elle se fait par des échanges BAS-PAS-serveur RADIUS. il joue le rôle de LNS (L2TP Network Server). RNIS. Le BAS termine donc la connexion de niveau 2 mais prolonge la session jusqu'à un autre équipement qui la terminera. L2TP permet de prolonger une session PPP en autorisant que la terminaison de la connexion de niveau 2 (VP/VC ATM) et la terminaison de la session PPP soient réalisées par des équipements différents. Il est une amélioration de PPP qui permet entre autres : de transporter des trames PPP sur Ethernet d'établir plusieurs sessions PPP vers plusieurs destinations à travers un seul modem ADSL (Actuellement. il établit un tunnel L2TP avec cet équipement. Pour cela. PPPoE PPPoA L2TP RADIUS Il est utilisé entre le BAS. Another method of setting up a PPP session. ATM.

comme l 'adresse IP attribuée à l 'utilisateur et le nom du routeur virtuel du BAS auquel l'utilisateur appartient. le comptage : il permet de mesurer le temps de connexion d'un utilisateur par l'envoi par le BAS d'un message de début et d'un message de fin (ou intermédiaire) qui contient des attributs comme le nombre d'octets envoyés/reçus. .

Sign up to vote on this title
UsefulNot useful