You are on page 1of 29

Mercredi 25 Octobre 2000

Réseau GSM

Généralités
I I

I

La couche physique radio est définie dans les normes GSM 05.xx. C’est la partie la plus complexe et sophistiquée du système GSM. Méthode d’accès multiple :
N

TDMA avec saut de fréquence (option).

I I

Modulation GMSK (270,83 Kbps). Largeur des canaux : 200 KHz.

dimanche 3 mars 2002 Rév. 01.01.CB

Réseaux GSM - Interface radio

2

cb@iutbeziers.univ-montp2.fr

1

Mercredi 25 Octobre 2000

Chaîne de transmission
Vocodage GSM 06.01 et 06.10 Cryptage GSM 03.20 et 03.21 Codage par block GSM 05.03 Codage convolutionnel GSM 05.03 Réorganisation et partionement GSM 05.03

Entrelacement GSM 05.03 Multiplexage GSM 05.02

Construction des BURSTS GSM 05.02 Modulation GSM 05.04
dimanche 3 mars 2002 Rév. 01.01.CB

Encodage différentiel GSM 05.04
Réseaux GSM - Interface radio 3

Défauts du canal radio
I

Atténuation proportionnelle à f et d.
N

Sensibilité de -102 dBm (79,4 µv sous 100 Ω).

I

I

I

Trajets multiples (délais < 5 µs), évanouissements rapides (Rayleigh). Effets de diffraction, doppler, interférences de cellules voisines (C/I min. de 9 dB), bruits. Bits de parité, codages redondants, entrelacements, sauts de fréquence, antennes de diversité...
Réseaux GSM - Interface radio 4

dimanche 3 mars 2002 Rév. 01.01.CB

cb@iutbeziers.univ-montp2.fr

2

N Lm (capacités limitées).Mercredi 25 Octobre 2000 Canaux physique. La norme GSM 04.01. MM et CC). Les canaux logiques dédiés sont duplex. 01. N Les canaux de contrôle.CB Réseaux GSM . dimanche 3 mars 2002 Rév.CB Canaux logiques dédiés I I I I Fournit une ressource réservée à un mobile.univ-montp2. aucun autre mobile ne peut transmettre ni recevoir dans le même slot à la même fréquence.03 définie deux catégories de canaux : N Les canaux de trafic (TCH). logiques et utilisateur I I I Les canaux utilisateurs ne transportent pas de données de contrôle et de signalisation (couches RR.01. Dans la même cellule.fr 3 . Parmi les canaux logiques : N Bm (bidirectionnels ou unidirectionnels). 01. Attribue au mobile une paire de slots (un en émission et un en réception) dans lequel il est seul à transmettre et à recevoir. Réseaux GSM .Interface radio 6 cb@iutbeziers.Interface radio 5 dimanche 3 mars 2002 Rév.

CB Réseaux GSM .Mercredi 25 Octobre 2000 Canaux logiques non dédiés I I I I Partagés par un ensemble de mobiles.univ-montp2. Sens montant : fonction d’accès multiple.Interface radio 8 cb@iutbeziers. Sens descendant : mobiles à l’écoute du canal («réveil» d’un mobile). Les canaux logiques non dédiés sont simplexe.Interface radio 7 Les différents canaux Canaux utilisateur Canaux logiques Trafic TCH (Bm ou Lm) Contrôle CCH (Dm) Canaux physiques N° Slot (TN) N° trame TDMA (FN) Ressource physique N° Canal RFCN dimanche 3 mars 2002 Rév.01. dimanche 3 mars 2002 Rév. 01.CB Réseaux GSM . 01.01.fr 4 .

Dénomination : TCH/H (Half).univ-montp2.01.6 ou 3. 12.Mercredi 25 Octobre 2000 Broadcast Channel (BCH) unidirectionnel en diffusion (voie balise) Common Control Channel (CCCH) accès partagé Dedicated Control Channel Traffic Channel (TCH) dimanche 3 mars 2002 Rév.5. Bm bidirectionnel : TCH/F (Full). I Canal Lm : N N dimanche 3 mars 2002 Rév. Transport de données à 14.6 kbps.Interface radio Canaux logiques Bm et Lm I Canal Bm : N N N N N Transport de données vocales à 13 Kbps (cf.01. GSM 06.CB Frequency Correction Channel (FCCH) Synchronization Channel (SCH) Broadcast Control Channel (BCCH) Paging Channel (PCH) Random Acces Channel (RACH) Acces Grant Channel (AGCH) Cell Broadcast Channel (CBCH) Stand-Alone Dedicated Control Channel (SDCCH) Slow Associated Control Channel (SACCH) Fast Associated Control Channel (FACCH) Traffic Channel for coded speech (TCH/FS ou HS) Traffic Channel for data (TCH/FS ou HS) Calage sur fréquence porteuse Synchronisation + Identification Information Système Appel du mobile Accès aléatoire du mobile Allocation de ressource Messages courts diffusés Signalisation Supervision de la liaison Execution du handover Voix plein/demi débit Données utilisateur 9 Réseaux GSM .6 kbps. Bm bidirectionnel Down link : TCH/FD.Interface radio 10 cb@iutbeziers.CB Réseaux GSM . 01.xx).fr 5 . Bm unidirectionnel uniquement Down link. Transport de données à 6 ou bien 3. 01.

dimanche 3 mars 2002 Rév.univ-montp2.Interface radio 11 dimanche 3 mars 2002 Rév. Réseaux GSM . données de synchronisation).CB Réseaux GSM . ✦ PCH (Paging Channel) est la sous partie restante. point-à-multi-points bidirectionnel. N SDCCH (Stand-alone DCCH) bidirectionnel 598/765 Kbps. point-à-multi-points bidirectionnel ou unidirectionnel. allocation des canaux dédiés).g. N AGCH (Access Grant Channel) est la partie Down link. CCCH : Common Control Channel. ✦ NCH (Notification Channel) est la sous partie réservée à la voix. (e.Interface radio 12 cb@iutbeziers. Il contient les données nécessaires à l ’enregistrement du MS sur le réseau (e.01. BCCH : Broadcast Control Channel.2 ou 4.g.01.Mercredi 25 Octobre 2000 Canaux logiques Dm (1) I I I Canaux de contrôle. point-à-multi-points unidirectionnel (Down link).fr 6 . N SACCH (Slow Associated DCCH) bidirectionnel ou unidirectionnel 115/300 Kbps ou bien bidirectionnel 299/765 Kbps. N FACCH (Fast Associated DCCH) bidirectionnel 9.6 Kbps. 01. N RACH (Random Access Channel) est la partie Up link.CB Canaux logiques Dm (2) I DCCH : Dedicated Control Channel. 01.

TCH/H4. TCH/H2. T1 T2. SACCH (Slow Associated Control Channel). 14 I Canaux de données : N I Canaux de contrôle associés : N N dimanche 3 mars 2002 Rév. 01.CB Réseaux GSM . TCH/F9. TCH/HS : 5. FACCH et SACCH I I I TCH/F : débit max.4 Kbps.8.01.6 Kbps. dimanche 3 mars 2002 Rév. 22.4. CBCH : Cell Broadcast Channel utilisés pour envoyer des messages de service (SMSCB). TCH/F2. FACCH (Fast Associated Control Channel).univ-montp2. 11.fr 7 . SCH : Synchronization Channel utilisés pour le transport des infos.Mercredi 25 Octobre 2000 Autres canaux de contrôle I I I FCCH : Frequency Correction Channel.Interface radio cb@iutbeziers.4.8.Interface radio 13 TCH.8 Kbps. TCH/F4.01. 01. T’3). de synchronisation (BSIC et RFN (Reduced FN.CB Réseaux GSM . Ils utilisent les mêmes canaux physiques que les SDCCH. TCH/H : débit max. Canaux vocaux : N N TCH/FS : 13 Kbps.6.

0) + FACCH/H(0. § 6..1) TCH/H(0. 01.fr 8 .4 GSM 05.CB Réseaux GSM .01.1) + SACCH/TH(0.CB RACH PCH AGCH CCCH Réseaux GSM ..3) + SACCH/C4(0.02) : N N N N N N N TCH/F + FACCH/F + SACCH/TF TCH/H(0.. 01.Interface radio 16 cb@iutbeziers.univ-montp2.1) + TCH/H(1.3) BCCH + CCCH SDCCH/8(0 .. 7) I En prenant CCCH = PCH + RACH + AGCH dimanche 3 mars 2002 Rév..1) FCCH + SCH + BCCH + CCCH FCCH + SCH + BCCH + CCCH + SDCCH/4(0.7) + SACCH/C8(0 .1) + FACCH/H(0.Mercredi 25 Octobre 2000 Récapitulatif des canaux SDCCH TCH SACCH FACCH DCCH BCCH FCCH SCH CBCH Broadcast dimanche 3 mars 2002 Rév.01.Interface radio 15 Mappage des canaux I Les canaux logiques sont organisés d ’après les combinaisons suivantes (cf.1) + SACCH/TH(0..

01.Mercredi 25 Octobre 2000 Exemples TCH et SACCH T T T T T T T T T T T T A T T T T T T T T T T T T 0 1 T : TCH/FS 12 A : SACCH/FS i : idle i 25 Trame TDMA Full Speech t0 t1 t0 t1 t0 t1 t0 t1 t0 t1 t0 t1 a0 t0 t1 t0 t1 t0 t1 t0 t1 t0 t1 t0 t1 a1 0 1 t : TCH/HS 12 14 a : SACCH/HS 25 i : idle Trame TDMA Half Speech dimanche 3 mars 2002 Rév.fr 9 . C : CCCH et R : RACH Multi-Trame TDMA 51 BCCH et CCCH D0 D0 A5 A1 D1 D1 A6 A2 D2 D2 A7 A3 D3 D3 D4 D4 D0 D0 D5 D5 D1 D1 D6 D6 D2 D2 D7 D7 D3 D3 A0 A4 D4 D4 A1 A5 D5 D5 A2 A6 D6 D6 A3 A7 D7 D7 A0 A4 Multi-Trame TDMA 51 SDCCH/8 et SACCH/C8 dimanche 3 mars 2002 Rév.univ-montp2. S : burst de synchronisation B : BCCH.01.01.Interface radio 17 Exemples BCCH et SDCCH F S B B B B C C C C F SC C C C C C C C F SC C C C C C C C F SC C C C C C C C F SC C C C C C C C (sur le time slot 0 du canal C0) F : Burst de correction de fréquence. 01.Interface radio 18 cb@iutbeziers.CB Réseaux GSM .CB Réseaux GSM .

N Un slot contient un BURST de 148 bits ou 88 bits.Interface radio cb@iutbeziers.univ-montp2. Slot 0 Slot 1 TA/2 B1 Slot 2 B2 Slot 3 Si le MS n’avance pas l’émission du burst.577 ms).fr 10 .Interface radio 19 Le Timing Advance (TA) I I I I I Compenser le temps de propagation du signal (30 Km en 100 µs).692 µs). 01. Temps d’aller-retour MSBTS.CB Réseaux GSM .01. Codé sur 6 bits (valeurs entre 0 et 63).Mercredi 25 Octobre 2000 Durées élémentaires I I I I La durée d’un BIT est de T = 48/13 µs (3. La ressource radio élémentaire est un SLOT de 156. Environ 500 m. La modulation utilisée est de type GMSK.CB BURST1 Réseaux GSM . N Une période de garde de 8.25 bits est utilisée pour éviter les chevauchements entre slots. C’est pour cela que l’on a des périodes de garde.01. 01.25 ou 68. Le taux de modulation est d'environ 270.25 bits pour une durée de 15/26 ms (0. il y collision B1 B2 Le MS est près de la BTS TA est faible Le MS est loin de la BTS TA est grand 20 dimanche 3 mars 2002 Rév. Périodes de garde Slot 0 Slot 1 BURST0 dimanche 3 mars 2002 Rév.833 Kbps (1625/6 Kbps).

GSM 05.CB Réseaux GSM .CB Réseaux GSM .02) : N Burst normal (BN). ✦ N Burst de synchronisation (SB). ✦ Transport des infos.Interface radio 22 cb@iutbeziers. Sur les canaux de trafic et de contrôle (sauf RACH).fr 11 . 12 10 8 6 4 2 0 0 5 10 15 20 25 30 35 40 45 50 dimanche 3 mars 2002 Rév. ✦ La période de garde de 68. 01. dimanche 3 mars 2002 Rév.Interface radio 21 Les séquences d’apprentissage I Les séquences d’apprentissage ont des propriétés spéciales d’autocorrélation périodique qui sont mises à profit par l’égalisateur pour déterminer précisément le début du burst.01.Mercredi 25 Octobre 2000 Les bursts I Chaque slot contient un des cinq bursts possibles (cf. La répétition des FB est aussi appelé canal de correction en fréquence (FCCH). N Burst de correction de fréquence (FB). Burst d’accès (AB).univ-montp2. ✦ Ce burst est utilisé sur le RACH et après un handover.25 bits autorise une distance de 35 Km.01. Il transporte le numéro de trame TDMA (FN) et l’identité de la BTS (BSIC). ✦ N N Burst de bourrage (DB). 01.

0.1.0.0.CB Réseaux GSM .univ-montp2.1.1.Mercredi 25 Octobre 2000 Burst normal (NB) I I Tail : 0.1.0.1.1.0 Données e0-e57 et e58-e115 (cf.1.0.0) dimanche 3 mars 2002 Rév.1.1.0.1.0.1.1.0) (0.1.1. BN62 .1.0.0.fr 12 .0.1.0.0.1.0.0.0.1.0.0.0.1.0.1.01.0.1.0.1.1.0.0.1.1.0.1.0.0.03).1.1.0.0.0. Tail Données Séquence d'apprentissage Données 26 bits 58 bits Tail 3 bits Période de garde 8. 01.0.0.1) (0.0.0.0.0.0.1.0.Interface radio 24 cb@iutbeziers.1.0.1.1.0.1) (1.1.1.0.0.0.0.1.25 bits 3 bits 58 bits Training Sequence Code (TSC) 0 1 2 3 4 5 6 7 Training sequence bits (BN61.0.0.1.1.1.1.0) (0.0.1.0.1.0.1.0.1.0.0.1.1.1.0.0.25 bits Tail 3 bits 142 bits dimanche 3 mars 2002 Rév.0.01.0.1.1.0.0.0.1.1.0.0.1.0.0.1.1) (0.Interface radio 23 Burst de correction de fréquence (FB) I Les données ne contiennent que des 0 soit un signal de fréquence constante f0 + 67.1.1.1.0.1. Données fixes Tail 3 bits Période de garde 8. 01.1) (0.1. BN86) (0.0.1.0.1.1.0.1.1.1.1.0.1.1.1..0.1.0.1.1.0.1.1.0.0.1.0.0.7 KHz (1625/24 KHz).1.0.CB Réseaux GSM .1.1.1..1.1.1.1.1. GSM 05.0.1.0.1.1.1.0) (1.1.0.1.1.0.0.1.1.0.1.1.1.0.0.0.1.1.0.0.0.1.1.1.0.1.1.0.0.1.0.

1.CB Réseaux GSM . 1. 0. 0. 1. 1. 0. 0.fr 13 . 1. 1. 0.01. 0. 01. 0. 1. 0. 1. 0. 0. 0. 1. 1. 1. GSM 05. 1. 1. 1. 1. 0. 0. 0. 0. 0. Séquence d’apprentissage étendue : N (BN42. 0. 1. 1. 1. 0. 01. 1. 0.Interface radio 25 Burst de bourrage (DB) I Les Busrts de bourrage (DB) sont utilisés pour les mesures de la qualité du lien radio.25 bits 3 bits 39 bits dimanche 3 mars 2002 Rév. 0. 1. 0. 0. 0. 0. 0. 1. 1. 0. 1. 0. 0. 1. 0. 0. 1. 1. 1. 1. BN43 . 0. 1. 1. 0. 1. 0) Période de garde 8. 0. 1. 0. 1. 0. 1. 0. 1.Mercredi 25 Octobre 2000 Burst de synchronisation (SB) I I Données e0-e38 et e39-e77 (cf. 1. 1. 1.01. 1. 1. 0. BN144) (1. 0. 0. 1.0. 1. 0. 1. 1. 1.03). 1. 0. 0. 0.. 1. 0. 1. 0.Interface radio cb@iutbeziers. 1.CB Réseaux GSM . 0. 0. 0. 1) Tail Données Séquence d'apprentissage 64 bits Données 39 bits Tail 3 bits Période de garde 8. 0. 0. 0. 0. 0. 1.. 1. 0.. 1.25 bits 26 Tail Donnée mélangées 3 bits 142 bits dimanche 3 mars 2002 Rév. 1. 0. 1. 0. 0. 0. 0. 1. 1. 1. 0. 0. 0. 0. 0. 0. BN4 . 1. BN105) (1. 0. Tail 3 bits 1. 0. 1. 1. I (BN3. 0. 1. 1. 1. 0. 1. 0. 1. 0. 0. 0. 1. 0. 1. 0. 1. 0. 0. 0. 0. 0. 1. 1. 0. 0. 0. 0. 1. 1. 0. 1. 0. 1. 1. 1. 0. 1. 1. 1. 0.univ-montp2. 0. 0. 1. 1. 1. 1. 1. 0. 0. 1. 1. 0. 0. 0. 1. 1. 0. 0. 1. 0. 1. 1. 0. 1. 1. 0.. 1. 1. 0. 0. 0. 1. 0.

0. 1. 0. 0. 1.Mercredi 25 Octobre 2000 Burst d’accès (AB) I I Demande d’accés à une ressource radio. 0. 1. 0. 1. N Tslot = 0. 1. 1. (BN8. BN48) (0.Interface radio cb@iutbeziers. 0) I Données e0-e35 (cf. 0. 01.25 bits Tail 8 bits dimanche 3 mars 2002 Rév. 1. 0. 0. 1.CB Réseaux GSM .CB Réseaux GSM . 1.01. 01. 0. 1.. 1. I Chaque utilisateur utilise 1 slot par trame TDMA. 1. GSM 05. 0.univ-montp2..Tslot = 4. Séquence de synchronisation 41 bits Données 36 bits Tail 3 bits Période de garde 68. 0. 0. 1.5769 ms (15/26 ms). 0. Un «canal physique» est la répétition périodique d’un slot dans une trame TDMA sur une fréquence particulière. 0 1 2 3 4 5 6 7 28 dimanche 3 mars 2002 Rév. 0. 1. 1. N I Possibilité de n’allouer qu’un slot toutes les 2 trames TDMA (canal physique demi-débit pour la parole). 1. 1.Interface radio 27 Trame TDMA I Division en intervalles de temps IT (ou slots). BN9 . 1. 1. 0.6152 ms (60/13 ms). 1. 1. I Regroupement des slots par paquets de 8 forme une trame TDMA : N TTDMA = 8. 1. 1. 0.01.fr 14 .03).

01. 01.CB Réseaux GSM .Interface radio 29 Hyper et super trames TDMA I Les trames TDMA sont numérotées (FN) N 0 à 2 715 647 = 26.2048 -1. Chaque hyper-trame est divisée en 2 048 SUPERTRAMES qui ont une durée de 6. TDMA frames dimanche 3 mars 2002 Rév.fr 15 .76 s).univ-montp2.CB Réseaux GSM . I I La plus longue structure récurrente est une HYPER-TRAME qui dure 3 h 28 mn 53 s 760 ms (12 533.Mercredi 25 Octobre 2000 Times slots.12 s (1326 TTDMA).51.01. 01. dimanche 3 mars 2002 Rév.Interface radio 30 cb@iutbeziers.

Il y en a deux types : N Multi-trame 26 (51 par super-trame) d’une durée de 120 ms.Mercredi 25 Octobre 2000 Multi-trames TDMA I Les super-trames sont elles même subdivisées en MULTI-TRAMES.Interface radio 32 cb@iutbeziers. dimanche 3 mars 2002 Rév.Interface radio 31 Hyper.CB Réseaux GSM . 01. AGCH. (SACCH/T) et FACCH. qui contient 51 trames TDMA. qui contient 26 trames TDMA. super.4 ms (3 060/13 ms). PCH et RACH) et SDCCH (SACCH/C). Cette multi-trame est utilisée pour transporter les canaux BCCH.fr 16 . Cette multitrame est utilisée pour transporter les canaux TCH . multi-trames dimanche 3 mars 2002 Rév.01.univ-montp2. N Multi-trame 51 (26 par super-trame) d’une durée de 235.01.CB Réseaux GSM . CCCH (NCH. 01.

CB Réseaux GSM . 01.01.fr 17 .Mercredi 25 Octobre 2000 Transmission TDMA Canal physique plein-débit fréquences Canal physique demi-débit Porteuse 3 Porteuse 2 Porteuse 1 Porteuse 0 0 1 2 3 4 5 6 7 temps Trame TDMA dimanche 3 mars 2002 Rév.CB Réseaux GSM . 01.Interface radio 33 Transmission avec saut de fréquence Canal physique plein-débit fréquences Canal physique demi-débit Porteuse 3 Porteuse 2 Porteuse 1 Porteuse 0 0 1 2 3 4 5 6 7 temps Trame TDMA dimanche 3 mars 2002 Rév.Interface radio 34 cb@iutbeziers.01.univ-montp2.

N-1) M (0 .2 715 647] (Frame Number.2). S (0 . § 6.02 (cf. cf.T’3 (cf. de 0 à 50 (6 bits)..3. T1.2. T3 est un paramètre de temps..Interface radio Frequency Hopping if HSN = 0 (cyclic hopping) then MAI = (FN + MAIO) modulo N else M = T2 + RNTABLE((HSN xor T1R) + T3) M' = M modulo (2 ^ NBIN) T' = T3 modulo (2 ^ NBIN) if M' < N then S = M' else S = (M'+T') modulo N MAI = (S + MAIO) modulo N I I I I I N nombre de canaux disponibles pour le hopping entre 1 et 64.. 152). RFCN (Radio Frequency Channel Number).Interface radio 36 cb@iutbeziers.3. cf.CB Réseaux GSM . MAIO 6 bits (Mobile Allocation Index Offset. T1R est le paramètre de temps T1 réduit modulo 64 (6 bits).T2. FN [0 . N-1). NBIN est le nombre de bits de représentation de N = INTEGER(log 2 (N)+1).T3.01.2. MA (Mobile Allocation. § 6.2). RNTABLE est un tableau de 114 entiers. 35 dimanche 3 mars 2002 Rév. T2 est un paramètre de temps. 01..3).01..Mercredi 25 Octobre 2000 Calcul des sauts de fréquence I I I I I I I GSM 05. I I I I dimanche 3 mars 2002 Rév. § 3.univ-montp2. § 6. § 4.3). 01.2.2).fr 18 . de 0 à 25 (5 bits).2. MAI (0 .CB Réseaux GSM .. cf. HSN 6 bits (Hopping Sequence Number).

univ-montp2. out (I) : 8 blocs de 57 bits Mapping. phase 2+).CB Réseaux GSM . L’exemple suivant donne les étapes du canal TCH/EFS (EFR : Enhanced Full Rate.01. Le codage et l’entrelacement sont différents suivant les canaux logiques. out (S) : 244 bits CRC + répétition. out (C) : 456 bits Entrelacement. Un bloc de données représente en général 456 bits (288 dans le cas du Half Speech). out (W) : 260 bits Code cyclique + tail. 01.Mercredi 25 Octobre 2000 Codage et entrelacement I I I I Toutes les opérations de la norme GSM 05. dimanche 3 mars 2002 Rév.fr 19 .03 sont faites blocs de données par blocs de données.Interface radio 37 Organisation globale TCH/EFS Trame voix EFR.Interface radio 38 cb@iutbeziers. out (E) : Paires de blocs dimanche 3 mars 2002 Rév.01. 2 classes. out (U) : 267 bits Code convolutionnel 1/2.CB Réseaux GSM . 01.

CB Réseaux GSM .721/G726) suivant la technique de compression utilisée (loi A Européenne ou loi m Américaine).CB Réseaux GSM .10. Le vocoder attend 160 échantillons PCM (Pulse Coded Modulation) de 13 bits. Le débit de sortie est de 13 Kbps (260 bits/20 ms). le vocodeur analyse le signal à court et long terme au travers de filtres numériques récursifs excités par 13 impulsions de référence.Mercredi 25 Octobre 2000 Le vocodeur I I I I I Le vocodeur est défini par la recommandation GSM 06. normes ITU G.711/G714 et G. il sont obtenus par une conversion analogique numérique uniforme sur 13 bits à 8 KHz. dimanche 3 mars 2002 Rév. il faut opérer une conversion 8 bits/13 bits (cf. 01. Plutôt que de coder l’allure de l’enveloppe du signal vocal.fr 20 .Interface radio 40 cb@iutbeziers.Interface radio 39 Les échantillons I Les échantillons peuvent provenir d'un combiné de type analogique ou bien provenir d'un réseau de type numérique. N Dans le second cas. 01. dimanche 3 mars 2002 Rév.01. N Dans le premier cas. Il est du type RPE-LTP (Regular Pulse Excitation -Long Term prediction).01.univ-montp2.

Area Ratios 36 bits/20 ms Codage RPE Paramètres RPE 47 bits/5 ms Décodage RPE Pré-processing Filtre d’analyse à long terme Filtre d’analyse à court terme Analyse LTP Paramètres LTP 9 bits/5 ms dimanche 3 mars 2002 Rév. On retrouve en sortie du vocodeur 260 bits toutes les 20 ms au débit nominal (FR.Interface radio 42 cb@iutbeziers.01. 01.CB Schéma de l’encodeur RPE-LTP Coefficients Analyse à court terme LPC Log. 01. Ils proviennent des coefficients de réflexion LAR Log Area Ratio (36 bits/20 ms).Interface radio 41 dimanche 3 mars 2002 Rév.Mercredi 25 Octobre 2000 Débit en sortie du vocodeur I I I Une réduction significative du débit nécessaire est alors obtenue (13 Kbps contre 64 Kbps).univ-montp2. Réseaux GSM . Full Rate) et 244 bits pour la version augmentée en phase 2+ (EFR.fr 21 .01. Enhanced Full Rate). des paramètres RPE (47 bits/5 ms) et des paramètres LPT (9 bits/5 ms).CB Réseaux GSM .

Interface radio 43 Canal EFS I I I I Parmi les 260 bits issus du vocoder.01.1. On obtient 260 bits (w1-w260). § 3.CB Réseaux GSM . Area Ratios 36 bits/20 ms Paramètres RPE 47 bits/5 ms Décodage RPE Filtre de synthèse à long terme Paramètres LTP 9 bits/5 ms Filtre de synthèse à court terme Post-processing dimanche 3 mars 2002 Rév.01. dimanche 3 mars 2002 Rév.univ-montp2.03) auxquels on applique un code CRC sur 8 bits. cf.fr 22 . On retient les 65 bits (b1-b65) les plus importants (50 de classe I et 15 de classe II.Interface radio 44 cb@iutbeziers. 01. 01. De plus 8 bits sont répétés parmi ceux des plus significatifs non protégés. seulement 244 bits/20 ms sont utilisés (s1-s244).1 GSM 05.1.CB Réseaux GSM .Mercredi 25 Octobre 2000 Schéma du décodeur RPE-LTP Coefficients Log. Dans le cas de l’EFS. 182 bits sont de classe I (protégés) et 78 de classe II (non protégés).

Mercredi 25 Octobre 2000 Détail du calcul du CRC de l’EFR I I I G(d)= d8 + d4 + d3 + d2 + 1 Les bits p(1) à p(8) sont obtenus par division polynomiale dans GF(2). ✦ G(d)= d3 + d + 1 et le reste est 1 + d + d2 La classe 1b de 132 bits (+ 4 bits de fin à 0). 01. b(1).d8 + p(1). La classe 2 (non protégée) de 78 bits.01.01. 01.univ-montp2.Interface radio 45 Code cyclique + tail I I Les données w sont réordonnées (d0-d259) d’après la table 6 GSM 05.Interface radio cb@iutbeziers.d73 + … + b(65).d7 + …+ p(8) / G(d) reste 0 w1 w70 w71 w72 w73 s70 s70 s72-s121 w231 w232 s223 s223 w124 w125 s120 s120 s225-s244 s122-s174 w253 w260 p1-p8 s1-s70 s173 s173 w179 w180 w181 s175-s224 dimanche 3 mars 2002 Rév.CB Réseaux GSM .fr 23 .03. ✦ Soit un block de 189 bits (u0-u188). u0 d0 u1 uk u90 u91 u93 u94 u184-k p1-p3 u184 u185 u188 I Au total 267 bits. d2 … d2k … d180 d181…d2k+1…d1 0000 46 dimanche 3 mars 2002 Rév. Trois classes sont définies : N N N La classe 1a de 50 bits (+ 3 bits de parité).CB Réseaux GSM .

univ-montp2.… (numéro du bloc de données de 456 bits).CB Entrelacement I I I I I I I Pour éviter les pertes par évanouissement rapide. un nouveau bloc de données tout les 4 blocs.Interface radio 47 dimanche 3 mars 2002 Rév. u(k)=0 pour k<0 : N N I La classe 2. k = 0.k mod 57) + (k mod 4) div 4 (numéro du bit).k) Réseaux GSM .01.CB cb@iutbeziers. n = 0. B = B0 + 4.fr 24 .1.j) = c(n. j = 2.(49.455 (numéro du bit). 01. Réseaux GSM .n + k mod 8 (numéro du bloc de 57 bits).1. 01. i(B. on mélange les données en 8 blocs de 57 bits… C’est l’entrelacement «bloc diagonal». pour k = 0-188. pour k = 0-77 : N I Au total 456 bits.01.….Mercredi 25 Octobre 2000 Codage convolutionnel I Les bits de classe 1 sont codés de façon redondante (1/2) à l’aide des polynômes : N N G0 = 1 + d3 + d4 G1 = 1 + d + d3 + d4 c(2k) = u(k) + u(k-3) + u(k-4) c(2k+1) = u(k) + u(k-1) + u(k-3) + u(k-4) c(378+k) = d(182+k) I La classe 1.Interface radio 48 dimanche 3 mars 2002 Rév.

01.fr 25 . on a une modulation GMSK.04 dummy bits).57+j) 57 bits 3 bits Tail Tail 3 bits 57 bits dimanche 3 mars 2002 Rév.56.Interface radio 49 Encodage différentiel I Les bits avant d’être envoyés dans les «airs» sont encodés de façon différentielle : ˆ =D ⊕D D i i i −1 I I Pour le premier bit. on suppose que les bits précédents sont tous à 1 (cf. 01. 01. dimanche 3 mars 2002 Rév. GSM 05.01.1. Ensuite.CB Réseaux GSM .Mercredi 25 Octobre 2000 Mapping sur les bursts I I I Hu(B) = 0 pour les 4 premiers bursts.….Interface radio 50 cb@iutbeziers.59+j) = i(B. e(B.j) = i(B.CB Réseaux GSM .j) Hl(B) 1 bit Séquence d'apprentissage 26 bits Hu(B) 1 bit e(B. j = 0.univ-montp2. Hl(B) = 0 pour les 4 derniers bursts.

Interface radio 51 Modulation GMSK I I I I I I Le type de modulation utilisé est défini dans la partie GSM 05. L’écart phase du signal entre deux intervalles de temps élémentaire ne dépasse pas π/2. Réseaux GSM .CB cb@iutbeziers. 99% de la puissance du signal est contenue dans une bande de largeur 1.833 Kbps. la modulation GMSK (Gaussian Mimimum Shift Keying). 01.04.CB Réseaux GSM . La fréquence de la porteuse est ensuite modulée par ce signal avec un taux de ½. C’est la Modulation MSK (Minimum Shift Keying).fr 26 . Il s’agit d’un type de modulation à saut fréquence.D.Interface radio 52 dimanche 3 mars 2002 Rév. Modulation de fréquence FSK dimanche 3 mars 2002 Rév.01.01.17. 01. Le débit numérique est de 1/T.Mercredi 25 Octobre 2000 Modulation FSK et MSK Onde porteuse I Transmission d’un bit à 1 N Sinusoïde de fréquence f0 + ∆f Sinusoïde de fréquence f0 .univ-montp2. Dans ce type de modulation. les données passent en premier lieu dans un filtre Gaussien. soit environ 270.∆f Signal numérique I Transmission d’un bit à 0 N I Exemple : modem V23 (minitel) f0=1700Hz et ∆f = 400Hz N N Bit 1 -> 1300 Hz Bit 0 -> 2100 Hz I Relation entre D débit binaire et ∆f : N 1 0 1 0 N Dans le cas particulier où ∆f/D=1/4.

01.Mercredi 25 Octobre 2000 Modulation FSK et GMSK I I Modulation très simple à obtenir par un VCO. Le principal intérêt de l’utilisation de cette modulation est la quasi inexistence de lobes secondaires dans la représentation spectrale. 01.01.T = 0.univ-montp2.CB Réseaux GSM . Signal numérique en bande de base NRZ 0 -> -1 V 1 -> 1V Signal FSK s(t) Filtre Gaussien passe-bas h(t) VCO y(t) Signal GMSK s(t) PLL PLL centré sur f0 Si s(t) est à f0 alors y(t) = 0V Si s(t) est à f0 + ∆f alors y(t) = 1V Si s(t) est à f0 . Signal numérique en bande de base NRZ 0 -> -1 V 1 -> 1V VCO Signal FSK s(t) VCO centré sur f0 et a une sensibilité de ∆f par volt.fr 27 .CB (ln(2) 2π BTb 54 Réseaux GSM . h(t ) = (2π )λ exp(−t 2 /(2λ 2 )) −1 λ / Tb = dimanche 3 mars 2002 Rév.Interface radio cb@iutbeziers. 01. B = 81. La démodulation utilise une PLL.Interface radio Filtre Gaussien I Expression de la réponse impulsionnelle du filtre h(t) : N B.∆f alors y(t) = -1V 53 dimanche 3 mars 2002 Rév.3 et T = 48/13 µs.25 KHz. I I B désigne la bande à 3 dB du filtre h(t).

01.2 f f+0.CB Réseaux GSM .Interface radio Spectre GMSK réel dimanche 3 mars 2002 Rév.fr 28 .2 f fréquence porteuse f+0.5 dB 0 -10 -20 -30 -40 -50 -60 -70 -80 GMSK MSK f-0.4 fréquence porteuse f-0.Mercredi 25 Octobre 2000 Spectre théorique GMSK 0 -10 -20 -30 -40 -50 -60 -70 -80 -66 dB -60 dB -30 dB 0. 01.05) Spectre des modulations GMSK et MSK 55 dimanche 3 mars 2002 Rév.Interface radio 56 cb@iutbeziers. 01.CB Réseaux GSM .univ-montp2.2 f+0.01.4 Fréquences (MHz) Gabarit spectral d ’un mobile GSM (extrait de la norme GSM 05.4 f-0.2 f+0.4 f+0.6 Fréquences (MHz) f-0.6 f-0.

Mercredi 25 Octobre 2000 Références I I I I I [1] BDT. Garg. “Réseaux mobiles”. 01.CB Réseaux GSM .univ-montp2. Wiley-Interscience 1997.fr 29 . HERMES 1997.Interface radio 57 cb@iutbeziers. ISBN 04-7116-2604 http://www. Prentice Hall 2000. Freeman. “MANUEL SUR LE DÉVELOPPEMENT DES COMMUNICATIONS MOBILES”.01. ISBN 2-86601622-X [3] Vijay K. ISBN 0-13-087112-5 [4] Roger L.org dimanche 3 mars 2002 Rév. ITU 1997 [2] Sami Tabbane. “ Radio System Design for telecommunications ”. “IS-95 CDMA and cdma2000”.etsi.