N°11 Trimestriel : été 2013 - ISSN 2109-1447 - 6 €

sommaire n° 11
pas mauvaises ces brochettes de pucerons ! Hein, Ptilou ?

juin-juillet-août 2013

Les spécialistes de la LPO te répondent

Courrier,

4

En ce moment... dans la nature

été
6

Les guêpiers, oiseaux arc-en-ciel
Jeux en folie

Le dossier

8

Ton poster : le grand gravelot
16

Coccinelle mangeant des pucerons © Yves Thonnérieux

Le goéland argenté
La nature c'est fou ! • Bricol'utile : Le piège à empreintes • Bricolo'fun : Cadran solaire de poche Reporters en herbE Une enquête très particulière dans les Pyrénées Quoi de neuf ?
Photo de couverture : Guêpiers d'Europe © Association Natur'Ailes

Zoom sur une espèce

18

20

L’OISEAU MAG Junior Trimestriel édité par la Ligue pour la Protection des Oiseaux. Fonderies Royales - CS 90263 - 17305 ROCHEFORT CEDEX Tél 05 46 82 12 34 - Fax 05 46 83 95 86 Site internet : www.lpo.fr / magjunior@lpo.fr • Directeur de publication Allain Bougrain Dubourg • Comité de direction A. Bougrain Dubourg,  D. Chevillon,  M. Cramois, H. Jenn • Conseiller éditorial Marc Giraud • Rédacteur en chef Yann Hermieu • Secrétaire de rédaction, maquette Cécile Bruderer • Directeur artistique Antoine Barreau • Maquette, recherches graphiques Cécile Rousse • Illustrateurs François Desbordes, Cécile Rousse • Maquette originale Cécile Rousse Ont collaboré à ce numéro : Jean Chevallier, Thierry Desailly,  Marc Duquet, FCPN, Hervé  Millancourt, Gwénaëlle Plet, Gilles Pottier, Yves Thonnérieux Rédaction, Administration, Abonnements : au siège LPO - Rochefort - 05 46 82 12 34 Photogravure : LéZARD Graphique - 17 Aytré Signataire de la charte Imprim’Vert Impression : Imprimerie LAGARDE - 17 Saujon Signataire de la charte Imprim’Vert ISSN 2109-1447 - CPPAP 0513 G 90849 Dépôt légal : mai 2013 "Loi n°49 -956 du 16 juillet 1949 sur les publications destinées à la jeunesse". Tous droits de reproduction (textes et illustrations) réservés pour tous pays.

22

23

24

Abonnement sur www.lpo.fr
L’OISEAU MAG Junior est imprimé avec des encres végétales sur papier Cyclus print100 % recyclé.

26

en ce moment ...

dans la nature
ça plane
pour eux

!
Un jeune vautour fauve
ez Pour ce premier envol, il ne suffit pas d’écarter les ailes, car pour ces grands planeurs de plus de 8 kg, ce sont les courants d'air ascendants qu’il faut repérer...  Un saut dans le vide peu assuré, quelques ronds dans le ciel, parfois avec les parents pour initiateurs, le retour au nid est encore plus périlleux... Les pattes pendantes, il faut freiner suffisamment à l’approche de la falaise pour se poser sans dommage sur une petite terrasse à côté du nid !
© Yves Thonérieux

6

Mi-juillet, mi-août, c’est l’heure des envols pour les poussins de la colonie de vautours fauves. Pas le droit de rater ce premier test, sinon c’est le crash assuré... Nichant en falaise à plusieurs dizaines de mètres audessus du sol, les jeunes ont, durant quelques semaines, pratiqué assidument la "gym tonic" : de nombreux battements d’ailes sur place pour renforcer les muscles liés au vol.

© Fabri ce C

ah

© Association Natur'Ailes

U n fa u x - ch ar do n, la ca r de r e !

Qui sont ces "hérissons végétaux" qui fleurissent en mauve sur de hautes tiges piquantes de juillet à septembre ? Des cardères sauvages : une chance pour les insectes butineurs et pour les oiseaux ! Entre eux et les cardères, c’est la belle entente : en été, les feuilles opposées de la plante sont soudées à la base de la tige et forment

un petit abreuvoir naturel où les passereaux trouvent de l’eau bien après qu’il ait plu. D’où l’expression imagée de "cabaret des oiseaux". Plus tard, cette drôle de fleur fournira aux chardonnerets des petites graines qu’ils viendront déloger une à une avec gourmandise en se posant sur les boules épineuses devenues brunes entre temps.

?
Doté d’une capacité étonnante appelée l’autotomie, le lézard des murailles peut perdre sa queue lorsqu'il se fait chasser. La queue se détache et bouge encore un peu, assurant la distraction du prédateur et facilitant la fuite du lézard... Le plus étonnant c’est qu’elle repousse ! Deux fois plus longue que le corps, elle est un véritable contrepoids qui lui permet de vraies acrobaties.Tu as toujours voulu escalader le mur de la maison ? Le lézard des murailles le fait pour toi grâce à ses fines griffes au bout de ses doigts.Tu recycles tes vieux habits ? Lui aussi. Sa mue se fait par plaques et il les mange au fur et à mesure... C’est plein de vitamines !

r e i s s o d
VERT OU BLEU TURQUOISE, par un collier sombre ; C’EST SELON… délimitée • un bandeau noir sur la joue
Quelle est la couleur du guêpier vu par-dessous ? Voilà une question qui paraît simple mais dont la réponse n’est pas si facile car le plumage de son ventre capte différemment la lumière : parfois bleu, le voici tirant sur le vert l’instant d’après pour peu que l’oiseau se soit déplacé ! Pour décrire le reste de sa tenue, on peut noter : • le front clair et la gorge jaune entouré d’une ligne bleu-vert ; • des ailes composées de bleu, de roux et de vert (avec une pointe noire à chaque plume) ; • une queue verte portant deux rectrices médianes* plus allongées ; • le dessus de la tête roux débordant largement sur la nuque et le haut du dos ; • le reste du dos doré, puis verdâtre juste avant la queue. Un bec noir assez long et arqué, des "jambes" courtes et un œil rouge foncé complètent ce portrait. Le guêpier est le sujet idéal pour prendre ta boîte de crayons de couleurs et faire un beau dessin pour notre concours (lire page 5) !
peinture sur corps artistique

10

UNE ESPÈCE QUI MONTE, QUI MONTE…
Le guêpier d’Europe est en réalité un africain qui vient passer quelques mois (mai, juin, juillet, août) en France. Au XIXème siècle, on ne le voyait que dans de rares départements en bordure de la Méditerranée (Camargue, Gard) et en Corse. Mais il a peu à peu gagné du terrain vers le Nord en avançant le long des cours d’eau, surtout à partir de 1970. C’est le réchauffement de la planète qui favorise cette expansion*. Aujourd’hui, tu peux donc l’observer aussi en Alsace, en Ile-de-France, en Bretagne... Combien sont-ils ? Les ornithologues pensent que notre pays héberge entre 5 000 et 15 000 couples de guêpier, la majorité dans le midi de la France.

LE GUÊPIER N’APPRÉCIE pas une petite affaire ! PAS LA SOLITUDE Lorsqu’ils arrivent d’Afrique
En voyage ou sur ses sites de reproduction, le guêpier recherche toujours de la compagnie. Ses bavardages continus (des sortes de cris roulés) sont le lien entre tous les oiseaux de la même communauté. On les entend souvent avant même de les avoir vus : repérer des ventres bleus sur l’azur du ciel, à plus de 50 m de hauteur lors des migrations, n’est tropicale, de fin avril à la mi-mai, les couples sont déjà formés car les guêpiers restent fidèles toute leur vie à leurs partenaires. Et chaque année ils se rendent ensemble sur le même lieu pour s’y reproduire. Le rêve de tout guêpier est de pouvoir s’installer près d’une zone humide (gravière* ou cours d’eau) offrant des parois argilo-sableuses

taillées bien net. Pour les groupes les moins chanceux, un terrain sableux plat (avec ou sans petits talus) sera adopté à défaut d’un emplacement plus accueillant.

*

LA VIE À DEUX

e... Creuse,creus

Chaque couple se met à creuser un terrier dans une falaise, un talus ou directement au sol (ni trop dur, ni trop mou). C’est un tunnel de 5 à 8 cm de large s’enfonçant sur 1 à 2 m de profondeur, horizontalement ou pas. La galerie se termine par une chambre de couvaison. Les becs des deux oiseaux servent de pioche,

tandis que leurs pattes rejettent les matériaux à l’arrière. 10 à 25 jours de terrassement sont nécessaires mais certains nids anciens sont réoccupés. Avant la ponte, la femelle a besoin d’énergie pour que son organisme fabrique les œufs. C’est le mâle qui la ravitaille, alors qu’elle reste sur un perchoir. Les deux "amoureux" se pressent tendrement l’un contre l’autre et les accouplements sont réguliers. Chaque œuf – 5 à 7 en tout – est pondu à intervalle de 24 à 48 heures ; mais la couvaison, partagée par le mâle et la femelle, commence à partir du premier. Trois semaines s’écoulent avant l’éclosion de l’œuf pondu au début. Si la nourriture est rare, les derniers-nés ne survivront pas.

© Guy Louvion

11

CHASSEUR DIPLÔMÉ
Le guêpier est essentiellement un chasseur à l’affût qui s’élance depuis une branche lorsqu’il repère un insecte volant. Avec quel talent ! Ses ailes en triangles, larges à la base mais pointues vers le bout, lui permettent toutes sortes d’acrobaties aériennes. Son corps fuselé et sa queue dont les plumes s’étalent en éventail ou se resserrent à volonté sont d’autres atouts pour capturer des proies dont la trajectoire aérienne n’est pas toujours rectiligne. C’est de retour sur un perchoir que l’insecte sera avalé.

uêpiers Colonie de g

© Guy Louvion

© Guy Louvion

Souris

Petit oiseau

+ x2
22
1 Démonte 2 cadres sous-verres pour ne garder que la plaque de verre.

+

+

+
Un appât (fromage, pommes, graines...)

(ou allumettes)

Hérisson

2 Allume la grosse bougie et chauffe la plaque de verre en l’inclinant légèrement contre la flamme pour que ça noircisse.

Attention : interromps de temps en temps pour ne pas te brûler les doigts et que la vitre ne se fende pas !

Chat domestique

3 Installe les 2 plaques de verre noircies sur une surface plane, par exemple sur la terrasse, et dispose le carton et l’appât en bout (comme sur l’illustration). Ton piège à empreintes est prêt à accueillir les pattes des petits animaux !

L’Astuce de Pirouette : en posant une feuille de papier sur la plaque et en frottant avec le doigt sur toute la surface, tu peux récupérer l’empreinte ! Vaporise un peu de laque à cheveux pour bien la fixer et le tour est joué !

Pour t’aider dans l’identification des traces :
Réf B166/19 • 5,95 e www.lpo-boutique.com

Quoi de neuf

?

bons plans

Les CD, livres...
Oiseaux Top 100
Chiff-Chaff

Une BD interactive sur la protection des hirondelles !
Découvre le nouvel outil multimédia réalisé par la LPO pour les 7 à 12 ans : une BD interactive disponible sur tablette iPad. Autour d’un scénario original de Zoé Delépine illustré par Cécile Rousse (L’OISEAU Mag Junior), et enrichi de contenus LPO, ce livre interactif raconte les aventures de Cléo, une fillette qui sait parler aux oiseaux et Pirouette, la mésange bleue mascotte de ta revue nature. Ensemble elles vont sauver une colonie d’hirondelles menacée par une voisine peu scrupuleuse… Pour découvrir cette passionnante histoire, rendez-vous sur l’iBookstore ou sur le site de la LPO, à la page de ton magazine !

26

Pour la grive musicienne, tapez 3 ! Quand les naturalistes imitent "The Voice", cela donne ce résultat en deux CD. Bien sûr, comme dans les émissions télé, on prend plaisir à refaire la sélection, à contester l’ordre forcément scandaleux du jury. De quoi de quoi, le cygne de Bewick mieux classé que la bouscarle de Cetti ? la grue cendrée devant la fauvette babillarde ? Le grand champion est le merle noir, sa cousine la grive musicienne a la médaille de bronze. Les deux CD s’écoutent en ordre croissant du 100ème au 1er meilleur chanteur. Le livret propose leur nom avec une photo. C’est tout simple, à toi de jouer… Marc Giraud
Disponible sur http://www.lpo-boutique.com/ Pour recevoir gratuitement un fichier MP3 avec des extraits de chants à reconnaître : offres@chiff-chaff.com mettre en objet du message VAR01-MP3.

Festival BIRDFAIR,
C’est parti pour la 2e édition du Festival Birdfair, le festival nature pour les petits et grands.Tout au long du week-end, de nombreuses activités (fabrication de nids d’hirondelles ou de gîtes à insectes, balade à la découverte de la biodiversité au bord de la Loire, initiation à l’ornithologie, construction de cabanes...) sont proposées. Profites-en pour faire un tour de manège sur des légumes géants et pour te faire maquiller. Ta revue préférée L’Oiseau MAG Junior sera présente avec son illustratrice Cécile Rousse pour te proposer un atelier dessin et bricolo'fun et Cécile Bruderer, secrétaire de rédaction ! Information et inscription sur www.birdfair.fr

Paimboeuf (44), les 20, 21 et 22 septembre

Pas touche à Charly !
Mymi Doinet, Glen Chapron, Nathan, 42 pages, 5,60 €

Une nouvelle muséo LPO
à la Maison du Fier (île de Ré)
à deux pas de la réserve naturelle de Lilleau des Niges, la Maison du Fier est fière de t'accueillir avec une nouvelle muséographie ! Viens vite découvrir les richesses naturelles de l'île de Ré à travers un parcours pédagogique et ludique. LPO / Maison du Fier, route du vieux port, 17880 Les Portes-en-Ré, 05 46 29 50 74, ile-de-re.lpo.fr

Suspens garanti ! Dans ce roman captivant, dans chaque chapitre, un personnage différent exprime son point de vue sur la même histoire. Gustave le SDF raconte sa vie, son brave chien Bilal décrit la sienne, Charly en fait de même. Sous la tour Eiffel, Gustave bricole des merveilles, mais se retrouve pris par une rafle de policiers. C’est là qu’interviennent une bénévole des Restos du Cœur, un petit voleur, le labrador Bilal, et… Charly. Mais qui est Charly ? Mystère, mystère… Marc Giraud