(Géo) Thème 17 : la Région / thème 19 : les espaces productifs

Séance 1 : les espaces productifs à dominante industrielle la filière de l'énergie nucléaire dans le Cotentin : une filière d'avenir ?
Vidéo 1 (2011) : Vidéo 2 (2011) : Vidéo 3 (2004) :
Publicité « Areva, expert en énergie »

http://videos.tf1.fr/jt-13h/le-nucleaire-lepoumon-economique-du-cotentin6845433.html

http://videos.tf1.fr/jt-20h/epr-de-flamanvillekesako-6821864.html?xtmc=eprflamanville&xtcr=4

http://youtu.be/E3B__ovj2jU

Doc. 4 : Nucleopolis, pôle normand des sciences nucléaires et de leurs applications Le vendredi 17 septembre 2010, la naissance du du Pôle Normand des Sciences Nucléaires et de leurs Applications pôle sera officialisée avec l’adhésion de 45 membres : entreprises, structures de formation et de recherche et institutions de la région. [...] Les compétences et le potentiel basnormand dans le domaine du nucléaire sont très nombreux mais insuffisamment valorisés. Plus de 10 000 emplois industriels directs et une vingtaine de structures de recherche et de formation sont en effet concernés par cette thématique en région. Nous disposons d’entreprises ou d’équipes de recherche à la pointe des évolutions dans ce domaine notamment dans les secteurs de la matière, de la santé et de l’énergie. Ce pôle, à vocation nationale et internationale, aura pour ambition de mettre en valeur les atouts de notre territoire, de favoriser et coordonner l’émergence de nouvelles collaborations et de mettre en synergies les compétences et savoir-faire issus de la recherche, de l’industrie et de la formation. [...] L’objectif [est] de rassembler en Basse-Normandie, l’ensemble des acteurs qui constituent un potentiel d’une richesse unique et sans équivalent au niveau du territoire national. L’activité de l’association du pôle Normand des Sciences Nucléaire et de leurs Applications, s’articulera autour de quatre axes : - Donner une lisibilité et renforcer l’attractivité de la Basse-Normandie dans ce domaine, tant sur le plan local qu’international ; - Apporter une cohérence territoriale aux acteurs et aux projets en prenant en compte l’existence de deux grands pôles géographiques autour de Cherbourg et de Caen ; - Être un lieu de convergence des projets et faciliter le développement de collaborations avec une ambition affirmée d’innovation et de création d’emplois ; - Mettre en valeur la richesse du potentiel d’application des sciences nucléaires, non seulement pour l’énergie mais aussi pour un secteur en plein développement, la santé [...] Objectif : faire de la Basse-Normandie le leader européen du domaine des sciences nucléaires fondamentales et appliquées. Ce pôle bénéficie du soutien de l’Etat, de la Région BasseNormandie, des Conseils Généraux du Calvados et de la Manche, des Communautés d’Agglomération de Caen la Mer et de Cherbourg. Source : extraits du communiqué de presse de fondation de Nucleopolis http://www.nucleopolis.fr

Doc. 5 : le réseau « Sortir du Nucléaire » Extraits du communiqué de presse du réseau « Sortir du Nucléaire », 21/07/2011 Nouveaux records battus pour l’EPR de Flamanville : mercredi 20 juillet, EDF a annoncé que le réacteur n’entrerait en service qu’en 2016 (au lieu de 2014), et que le coût du chantier s’élevait désormais à 6 milliards d’euros, soit le double du prix originellement annoncé. Déjà, en 2010, l’Agence de l’Energie Nucléaire de l’OCDE estimait que le coût du MWh EPR pouvait atteindre près de 75 €, bien au-delà des 42 € obtenus de haute lutte par Henri Proglio [PDG du groupe EDF] pour la revente du MWh nucléaire. Le Réseau "Sortir du nucléaire" rappelle également que l’EPR n’est pas plus sûr pour autant. En effet, les risques liés à ce réacteur sont légion : risque d’explosion d’hydrogène, vulnérabilité à un crash d’avion de ligne (type 11 Septembre), ... Par ailleurs, sa dangerosité sera renforcée par un approvisionnement en MOX, combustible particulièrement toxique à base de plutonium. En 2007, il avait déjà été prouvé que la fourniture en électricité du Grand Ouest aurait été bien mieux assurée si les 3,3 milliards d’euros que l’EPR était alors censé coûter avaient été consacrés aux alternatives énergétiques. Ne gaspillons plus de temps et d’énergie pour ce projet aussi dispendieux que dangereux, et commençons dès maintenant à tourner la page du nucléaire en stoppant l’EPR ! Source : http://www.sortirdunucleaire.org/

(Géo) Thème 17 : la Région / thème 19 : les espaces productifs

Séance 1 : les espaces productifs à dominante industrielle la filière de l'énergie nucléaire dans le Cotentin : une filière d'avenir ? Étape 1 : Relevez des informations dans les documents 1- (vidéos 1, 2 / doc. 4) Identifiez les différents acteurs qui travaillent en lien avec la filière nucléaire dans le Cotentin. Présentez leurs activités et les lieux majeurs de l’activité nucléaire dans le Cotentin Qui ? (les acteurs de la filière Quoi ? (les activités liés au Où ? (les lieux de la filière nucléaire nucléaire) nucléaire dans le Cotentin, leur en Basse-Normandie) importance)

2- (vidéo 3 / doc. 4) Montrez que le nucléaire dans le Cotentin tient une place majeure dans la mondialisation

3- (doc. 4) Présenter Nucléopolis Qui le compose ? Qui le soutient ? Quoi ? Quel but ?

Où ? Quel pôles de la région sont la priorité de Nucléopolis ? Comment ? Quels domaines du nucléaire bas-normand cherchent-ils à valoriser ? Pourquoi était-il important de créer ce pôle ? 4- (texte 5) Qui sont les opposants au nucléaire en Basse-Normandie ? Que reprochent-ils à cette filière ?

(Géo) Thème 17 : la Région / thème 19 : les espaces productifs

Étape 2 : écrit intermédiaire Préparez une présentation orale (AU BROUILLON, sans phrases) Je présente la filière nucléaire dans la Cotentin en notant les mots et les idées-clés Je décris les acteurs, les activités et les lieux du nucléaire dans le Cotentin Je montre que cette filière nucléaire a une importance mondiale

J’explique comment cette filière s’organise pour se développer

Je cite les oppositions au nucléaire dans le Cotentin

Étape 3 : Présentez oralement la filière nucléaire dans le Cotentin aux élèves de la classe