POLITIQUE INTÉRIEURE 08.04.

2004 - Parti socialiste plus fort au front de l'Union qu'à la maison - Taxe de téléphone payée par les ministères 13.04.2004 - Crédits pour la construction du métro - Le Fidesz obtiendrait plus de votes lors d'une législative nationale que lors d'une élection parlementaire européenne - Scandale autour des émetteurs-récepteurs militaires 14.04.2004 - Corruption en Europe Orientale et en Autriche - Menace terroriste à Budapest? POLITIQUE EXTÉRIEURE 08.04.2004 - Le Comité Européen s'attend à un déficit en baisse 13.04.2004 - Medgyessy interrogé par Le Figaro - Les Hongrois ne sont pas assez qualifiés MACRO-ÉCONOMIE 08.04.2004 - Les investisseurs étrangers se plaignent des autorités hongroises - Le déficit de la balance des paiements courants pourrait diminuer 09.04.2004 - La SA APV envisage de vendre Richter - Progression industrielle permanente - Suppression des zones franches en Hongrie 13.04.2004 - Baisse du déficit de la balance du commerce extérieur - Population endettée 14.04.2004 - Antenna Hungària à vendre - Balance des paiements courants: déficit supérieur aux prévisions BANQUE 08.04.2004 - Citibank prévoit une progression de 20% pour cette année 13.04.2004 - L'affaire de Kulcsár a diminué de plusieurs milliards de forints le bénéfice de K&H - Le secteur financier a clőturé un exercice record en 2003 - Dividende record chez OTP 14.04.2004 - Les cartes de crédit classiques gagnent du terrain - Nouveaux produits de compte de K&H INDUSTRIE LOURDE 09.04.2004 - Ex-chef Dunaferr chez DAM? 13.04.2004 - István Horváth sauvera-t-il l'industrie métallurgique a Diósgyõr? INDUSTRIE CHIMIQUE 13.04.2004 - Richter à vendre INDUSTRIE ÉNERGÉTIQUE 08.04.2004 - Démàsz détenue par l'Etat français 09.04.2004 - Puits de pétrole d'essai de Pogo à Szolnok BÂTIMENT 14.04.2004 - Six candidats en compétition "sur l'autoroute" TÉLÉCOMMUNICATION 08.04.2004 - Arrivée de Tele2 - La moitié des clients quittant leur fournisseur précédent choisiraient Pannon GSM INDUSTRIE AGRO-ALIMENTAIRE 08.04.2004 - Le prix du sucre augmentera suite à l'adhésion - Sió-Eckes garde sa position de leader 09.04.2004 - Nouveux produits Algida - Progression du marché des eaux minérales 13.04.2004 - Croissance du marché des crèmes glacées - Les prix des produits alimentaires progresseront-ils après l'adhésion? COMMERCE 08.04.2004 - Concours des prix serré à Budaörs avant les Pâques 09.04.2004 - Expansion de Office Depot en Hongrie 13.04.2004 - Weltauto s'attend à une croissance 14.04.2004 - L'élaboration de la nouvelle loi commerciale est en cours - Ford: chiffre d'affaires record TRANSPORT 08.04.2004 - Malév: progression 09.04.2004 - Contrőle plus intensif sur les autoroutes 14.04.2004 - Kravtex: livraisons suspendues TOURISME 08.04.2004 - Nouveau directeur général adjoint à la tête de Pannonia Hotels 09.04.2004 - L'industrie hőtelière a enregistré une progression au premier trimestre - Les clients des agences de voyage pourront se faire rembourser le prix de leur voyage 2

SERVICES PUBLICS 09.04.2004 - Collaboration DHL - Lufthansa - Location de voitures: service discount 14.04.2004 - GLS Szlovákia débutera en mai INVESTISSEMENT, DÉVELOPPEMENT 08.04.2004 - L'autoroute M6 se construit sur des déchets 09.04.2004 - Nouvelle fabrique de cuir à Szolnok 13.04.2004 - Diminution du taux de rémunération des placements immobiliers - Investissements immobiliers de Skanska 14.04.2004 - Inauguration du Parc Kincsem - Mammut III en retard - Nouvelle base de réserve à Győr SANTÉ 08.04.2004 - Plusieurs milliards grâce au tourisme dentaire PROTECTION DE L'ENVIRONNEMENT 08.04.2004 - Le nombre des décharges de déchets est insuffisant 13.04.2004 - Produits contre les nuisances olfactives MÉDIAS 14.04.2004 - RTL Klub: retransmission du match entre les équipes brésilienne et hongroises à Budapest FAITS DIVERS 09.04.2004 - L'équipe nationale brésilienne rencontrera l'équipe hongroise à Budapest

3

POLITIQUE INTÉRIEURE - 08.04.2004 Parti socialiste plus fort au front de l'Union qu'à la maison
Lors d'un "match" organisé "à la maison", le Fidesz remporterait une plus grande victoire contre le MSZP (Parti Socialiste Hongrois) qu'à l'issue des élections virtuelles parlementaires européennes constate le Medián. En effet, lors des élections parlemantaires le plus grand parti de l'opposition aurait la victoire à une proportion de 50:39, tandis qu'à l'issue des élections européennes actuellement organisées, elle mènerait qu'à 47:42 contre le MSZP. Ainsi, les mandats PE se partageraient à une proportion identique entre l'opposition et les partis gouvernementaux pusique Fidesz en aura 12, le MSZP 11 et la SZDSZ 1. Selon l'analyse de l'institut de sondage l'écart est dû a la volonté de participation différente: la plupart des électeurs de l'opposition sont des "euro-sceptiques", tandis que ceux soutenant la coalition sont pour l'adhésion de la Hongrie à l'Union Européenne et un grand nombre d'eux déclarent être sûrs de vouloir participer aux. (MH p.1, p.3, Nszab. P.4, NSZ p.1, p.3, NG p.3)

Taxe de téléphone payée par les ministères
Hier, le gouvernement a pris une décision sur une nouvelle restriction de 13,7 milliards de forints. La mise en place des mesures d'économie s'expliquent par le fait que lundi, le parlement a refusé l'introduction de la taxe de téléphone. De plus, la proposition sollicitant que la TVA du téléphone ne soit pas remboursable, n'a pas été soutenue non plus. Le gouvernement aurait consacré la somme économisée, à l'accomplissement de l'accord agraire et au règlement des frais relatifs à l'introduction de l'autoroute M5, au réseau national de vignette. (MH p.1, p. 9, NSZ p.3, Nszab p.4)

POLITIQUE INTÉRIEURE - 13.04.2004 Crédits pour la construction du métro
D'après les informations du quotidien Magyar Nemzet, le budget hongrois s'apprêterait à prendre des crédits dont la valeur pourrait atteindre un milliard d'euros, c'est-à-dire 250 milliards de forints. La transaction aurait lieu avant la date d'adhésion à l'Union Européenne. Les crédits seraient issus de la Banque Européenne de l'Investissement, le contrat de prêt serait signé le 30 avril, par l'Etat hongrois et par la ville de Budapest puisque la grande partie des crédits couvrirait les frais de construction du métro. Le ministère des finances en revanche démentit que la valeur de la somme à emprunter atteingne un milliard d'euros. (MN le 10 avr. p.1)

Le Fidesz obtiendrait plus de votes lors d'une législative nationale que lors d'une élection parlementaire européenne
La mobilisation des électeurs du Fidesz serait plus importante en cas d'une élection législative nationale qu'en cas d'une élection parlementaire européenne, tandis que les sympathisants du MSZP et du SZDSZ se montreraient plus actifs en cas d'une élection européenne, a publié l'institut Medián. Lors d'une élection législative nationale, le Fidesz recevrait 50% des voix, le MSZP 39%, le SZDSZ 6% et le MDF 2%. Lors d'une élection parlementaire européenne, le Fidesz remporterait 47% des votes, le MSZP 42%, le SZDSZ 6% et le MDF 2%. (Nszab p.5)

Scandale autour des émetteurs-récepteurs militaires
Une guerre diplomatique vient d'éclater entre la Hongrie et la Norvège car le ministère de la défense nationale n'avait pas payé les émetteurs-récepteurs militaires partiellement livrés par Kongsberg écrit le quotidien Magyar Nemzet. D'après les informations du journal, le ministère affirme que le logiciel des appareils à ondes ultra-courtes est défectueux et qu'il a refusé même de stocker les 200 appareils livrés jusqu'à présent. En effet, les émetteurs-récepteurs sont provisoirement stockés à Székesfehérvár, au territoire de l'usine Vieoton. Le producteur en revanche prétend avoir livré des appareils impéccables et il affirme que le ministère n'a fait que céder au lobby du concurrent, de la société française Thales. Selon le partenaire norvégien, le Ministère de la défense nationale est désormais considéré comme allié non crédible de l'OTAN ainsi, il va mûrement peser si au fond, il règlera en Hongrie, la compensation de 180 millions d'euros de l'appel d'offres de 50 milliards de forints. Cependant, à Bruxelles, le centre de l'OTAN s'occupe également de cette affaire car, puisque les émetteurs-récepteurs sont stockés sur un territoire civil, il craint que les codes secrets de l'OTAN ne se soient ébruités. (MN le 10 avr. p.2)

4

POLITIQUE INTÉRIEURE - 14.04.2004 Corruption en Europe Orientale et en Autriche
En matière de corruption, la Hongrie est considérée comme un pays relativement „pollué” dans la région: 27% de ses habitants estiment que les pots-de-vin sont normaux dans la vie, tandis que cette proportion n'atteint que 11% en Autriche qui est l'Etat le moins „pollué”, 12% en Slovénie et 19% en Pologne, révèle l'institut GfK sur la base de son enquête effectuée dans 13 pays d'Europe Orientale et en Autriche. La Slovaquie est la plus corrompue: selon 40% de la population, les pots-de-vin sont inévitables. Dans les 14 pays étudiés, 22% des personnes pensent qu'il est nécessaire de donner un pot-de-vin et 26% trouvent que cela n'est pas nécessaire du tout. (LG p.9)

Menace terroriste à Budapest?
Avec soupçon fondé de menace terroriste, un dentiste hongrois d'origine palestinienne a été placé hier matin en garde à vue. Selon le soupçon des autorités, cet homme de 42 ans, imam d'une communauté musulmane, faisait des projets avec deux Arabes au sujet de la destruction à l'explosif d'un musée juif. Lors d'une perquisition domiciliaire effectuée après son arrestation, ni explosifs, ni armes n'ont été trouvés, mais des notes qui justifient la suspicion. Au sujet de l'action policière réalisée hier, des informations contradictoires ont été publiées. D'abord, plusieurs agences de presse hongroises et internationales ont communiqué que trois Arabes préparaient un attentat contre le chef d'Etat israélien, Mose Katsav. Cette information a été reprise par le porte-parole du bureau présidentiel israélien et la police hongroise ne l'a démentie que dans l'après-midi en signalant que les trois suspects, dont deux avaient été placés préalablement en garde à vue pour délit contre les propriétés, voulaient détruire à l'explosif un musée juif. Cette affirmation semble être justifiée par le fait que le docteur Tayseer Saleh a proposé en novembre dernier à ses compagnons d'acheter des explosifs et, à ce moment-là, le ministère des Affaires Etrangères n'était pas au courant de la future visite du chef d'Etat israélien. Selon les informations du journal Népszava, le fait que le chef des fidèles de culte musulman n'a pas encore accompli sa mission est dû à ce que le montant de 470 000 euros qui aurait dû être transféré au compte de la communauté musulmane n'a pas encore été versé. La police a déclaré avec fermeté que le dentiste arabe n'avait aucune relation avec l'organisation terroriste Al-Quaeda. Bien que le docteur Saleh avait confié au portail hvg.hu que les objectifs visés par l'Al-Quaeda sont, en principe, convenables, tandis que les moyens utilisés sont inacceptables. D'ailleurs, le chef d'Etat israélien a rencontré hier son homologue hongrois, Ferenc Màdl, et a prononcé qu'il ne se sentait pas menacé et qu'il ne souhaiterait pas modifier son programme. (MH pp.1 et 2, NSZ pp.1 et 8, Nszab pp.1 et 2)

POLITIQUE EXTÉRIEURE, UNION EUROPÉENNE - 08.04.2004 Le Comité Européen s'attend à un déficit en baisse
Dans les pays adhérents, le déficit de la comptabilité nationale pourra baisser de 5,7% à 5% du PIB cette année et à 4,2% l'année prochaine - constata le Comité Européen. D'après les pronostics, la Hongrie et la République Tchèque pourront diminuer progressivement le déficit, tandis que pour la Pologne, les experts prévoient une hausse. Le Comité probabilise une progression économique de 3,2% en Hongrie et une croissance moyenne de 4% concernant les Dix. (VG p.1, p.3)

POLITIQUE EXTÉRIEURE, UNION EUROPÉENNE - 13.04.2004 Medgyessy interrogé par Le Figaro
Le n° de Pâques du Figaro publie une interview avec le premier ministre hongrois, intitulée "Péter Medgyessy est contre l'Europe à plusieurs vitesses". Le chef du gouvernement a évalué avec de l'optimisme prudent le petit progrès enregistré au récent sommet de Bruxelles portant sur la Constitution de l'Union Européenne. Il soutient l'idée de la mise en oeuvre du principe de la double majorité dans le mécanisme de prise de décision du Conseil des Ministres de l'UE. Au sujet des limitations prévues pour les employés des nouveaux membres, il a souligné que la Hongrie souhaitait être traitée sur un pied d'égalité avec les autres pays-membres de l'UE. (NSZ p.3)

Les Hongrois ne sont pas assez qualifiés
La compilation de Handelsblatt considère les Hongrois non qualifiés au sein de l'Union Européenne. Selon l'étude, pour ce qui concerne leur niveau de qualification, les habitants des pays en voie d'adhésion défient toute concurrence avec les citoyens des pays-membres actuels mais notre pays est le traînard de la liste de qualification. Dans la République Tchèque, la proportion des habitants âgés de 25 à 64 ans, ayant des certificats d'études secondaires est supérieure à 86%, tandis qu'en Hongrie, cette valeur n'est que de 69%. Selon le sondage de l'Eurobaromètre, les Hongrois sont en retard également dans le domaine des connaissances des langues étrangères: ce ne sont qu'un quart des interrogés hongrois qui prétendent parler l'anglais tandis que dans les autres pays le nombre des habitants parlant une ou plusieurs langues étrangères est plus élevé. (MN le 10 avr. p.11)
5

MACRO-ÉCONOMIE - 08.04.2004 Les investisseurs étrangers se plaignent des autorités hongroises
A peine quatre semaines avant l'adhésion de Hongrie à l'Union Européenne, les investisseurs étrangers se montrent scandalisés par la diminution de 15% des prix des produits pharmaceutiques et le fait que le gouvernement en négligeant des contrats valides a fait des interventions dans la politique commerciale de plusieurs secteurs, dont le secteur énergétique en particulier, a publié le journal allemand Frankfurter Allgemeine Zeitung. Selon ce journal, les sociétés étrangères présentes en Hongrie se plaignent depuis des années des interventions arbitraires des autorités. En effet, les informations sur des contrőles hebdomadaires de l'administration fiscale APEH, le remboursement de plus en plus difficile de la TVA et des litiges avec les autorités douanières se multiplient. (MH p.9)

Le déficit de la balance des paiements courants pourrait diminuer
D'après les analystes, l'amélioration de la balance des paiements courants qui a commencé en octobre dernier a dû continuer pendant le deuxième mois de l'année, grâce au fait que la croissance de l'exportation dépasse celle de l'importation. Le déficit de la balance des paiements courants, sans les capitaux réinvestis, a dû atteindre 304 millions d'euros et le volume des capitaux réinvestis a dû représenter 203 millions d'euros. Selon les pronostics, le déficit de la balance des paiements courants pourrait diminuer davantage, grâce à l'évolution favorable de la balance commerciale et à la croissance probable des dépőts des ménages. La Banque Nationale de Hongrie publiera mardi prochain les chiffres officiels sur les paiements courants du mois de février. (NG pp.1 et 3)

MACRO-ÉCONOMIE - 09.04.2004 La SA APV envisage de vendre Richter
C'est la vente du paquet d'actions d'Etat de 25% de Richter qui pourra apporter la recette de privatisation la plus importante, bien que la situation incertaine déclenchée par le blocage des prix pharmaceutique au marché ainsi que la perte de la dépendance du producteur pharmaceutique contredisent la pivatisation. Selon les estimations, la SA APV (Société de gestion et de Privatisation du Patrimoine d'Etat) pourrait encaisser suite à la vente du paquet d'actions, une recette de 120 milliards de forints. En effet, le projet commercial 2004 de la SA ÁPV prévoit 44 transactions représentant une valeur totale de 266 milliards de forints. C'est la privatisation des parts d'Etat de la Bábolna, de la Mahart (société de navigation) et de la Nemzeti Tankönyvkiadó (éditeur national des manuels scolaires) qui est à l'ordre du jour, et il est aussi probable que le reste du paquet d'actions Mol, représentant 90 milliards de forints, sera également mis en vente à la fin de cette année. La vente des titres pétroliers en revanche, ne fait pas partie du projet. (Nszab p.1, p.12)

Progression industrielle permanente
En comparaison annuelle, la production industrielle a progressé de 12,5% au mois de février, en battant ainsi un record de croissance de trois ans, c'est en 2001 que le KSH (Office Central des Statistiques) avait enregistré la dernière fois une progression, restrospective à 12 mois, supérieure à la proportion mentionnée ci-dessus. Selon les données préliminaires, la production a augmenté au bot d'un mois, d'un pourcent, représentant une croissance significative. Les données KSH préliminaires supérieures aux prévisions initiales signalent que l'industrie s'est tirée du point bas de l'été dernier et s'est mise sur une trajectoire en hausse progressive. (MH p.9)

Suppression des zones franches en Hongrie
Après l'adhésion de Hongrie à l'UE, aucune activité de production industrielle ne pourra être exercée dans des zones franches. Les 123 sociétés concernées pourront changer leur statut sans payer de droits de douane et de TVA jusqu'au 30 avril. Une partie d'entre elles ont prévu auparavant de garder leur statut, mais elles ont renoncé à ce projet en raison des charges administratives supplémentaires et de la longueur de la procédure communautaire nécessaire. La compagnie Audi Hungària Kft qui exerce son activité sur un terrain de 780 000 mètres carrés dans une zone franche a commencé sa transition en 2003. Elle dressera un inventaire de la totalité de ses machines de production, d'outils et de pièces détachées. Etant donné que cette transition est exemptée de charges jusqu'à la date cidessus, cet inventaire ne représente qu'une tâche administrative et n'augmentera pas ses frais. (VG p.5)

6

MACRO-ÉCONOMIE - 13.04.2004 Baisse du déficit de la balance du commerce extérieur
Au bout des deux premiers mois de cette année, la balance du commerce extérieure a clőturé avec un déficit de 594,3 millions d'euros (157,3 milliards de forints) - publie l'Office Central des Statistiques (KSH). La valeur de l'export a été de 6,08 milliards de euros (1607,1 milliards de forints), celle de l'import s'est affichée à 6,67 milliards d'euros (1764,4 milliard de forints). Selon les calculs complétés de données estimées, le déficit est de 461,8 millions d'euros (122,2 milliards de forints), la valeur de l'export est de 6,3 milliards d'euros, et celle de l'import est de 6,8 milliards d'euros. A la même période de l'année d'avant, le déficit a été de 666,4 millions d'euros. La hausse de l'import est due en particulier à l'industrie mécanique, ce qui témoigne de la progression des investissements et de la hausse du chiffre d'affaires des produits industriels. (NSZ le 10 avr. p.5, MH les 10 à 11 avr. p.12)

Population endettée
L'année dernière, les épargnes de la population ont augmenté de 11,7% c'est-à-dire à 13 831 milliards de forints - publia la Banque Nationale de Hongrie. La proportion des épargnes au comptant a augmenté de 9,2% à 9,3%, celle des dépőts bancaires a progressé de 32,6% à 33,5% et celle des réserves tarifaires d'assurance de 5,6% à 5,9%, tandis que la proportion des obligations a baissé de 8,1% à 7,9%, celle des titres d'investissement a reculé de 6% à 4,8%, et celle des actions boursières a baissé de 1,3% à 1,1%. Les dettes de la population a été multiplée par 1,6 l'année dernière, et par 2,7 au bout de deux ans représentant une augmentation à 3068 milliards de forints. Le volume des crédits immobiliers a été multiplié par 1,9 en 2003, et par 4,6 au bout de deux ans, représentant une hausse à 1520 milliards de forints. (NSZ le 10 avr. p.5)

MACRO-ÉCONOMIE - 14.04.2004 Antenna Hungària à vendre
Dans le meilleur des cas, l'Etat pourra encaisser 24 milliards de forints suite à la vente de l'un des derniers morceaux de "l'argenterie familiale" , Antenna Hungària. La transaction peut avoir lieu au cours du mois d'avril. D'après les informations du quotidien Magyar Hírlap, toute la part de propriété de l'Etat représentant 74% des actions de la société de télécommunications, serait proposée à la vente, en revanche, l'on ignore les conditions de la vente. Selon l'une des versions possibles, c'est un investisseur professionnel qui pourra acheter tout le paquet d'actions, selon une autre, ce n'est que la moitié du paquet qu'il pourrait acquérir tandis que le reste serait introduit à la bourse. (MH p.1, p.10)

Balance des paiements courants: déficit supérieur aux prévisions
Au mois de février, le déficit de la balance des paiements courants, calculé avec les revenus réinvestis, a été largement supérieur aux prévisions. En effet, le déficit s'est élevé à 722 millions d'euros dont 195 millions d'euros représentaient des réinvestissements. Le déficit accumulé au cours des deux premiers mois a été de 1167 millions d'euros représentant une hausse de 54 millions d'euros par rapport à la donnée de base. Le déficit avec corrections saisonnières du trafic de marchandises a augmenté de 100 millions d'euros par rapport à celui du mois de janvier; cette hausse s'explique par la croissance de l'import dépassant celle de l'export. Le tourisme a clőturé un mois négatif, ce qui ne s'était pas produit depuis 9 ans. En revanche, la dégradation de la balance des services s'est arrêtée. Gergely Forián Szabó, expert du Gestionnaire de Fonds CA-IB trouve que d'après les données, l'économie n'enregistre aucun tournant de tendance. Pourtant selon l'analyse de Budapest Economics, des tendances positives se montrent dans le commerce extérieur. (NG p.1, p.3)

BANQUE - 08.04.2004 Citibank prévoit une progression de 20% pour cette année
Après 28% en 2003, l'institution financière Citibank Rt prévoit d'augmenter cette année de 20% son bénéfice. En vue de renforcer son activité liée aux crédits, elle portera pendant les deux ans à venir de 28 à 48 le nombre des membres de son réseau de succursales. Elle n'a pas participé l'an dernier au financement des crédits à l'habitat et, de ce fait, le volume de ses crédits clients particuliers ne s'est accrû que de 3%. Elle lancera prochainement un crédit habitat. (NG p.3, VG p.14)

BANQUE - 13.04.2004 L'affaire de Kulcsár a diminué de plusieurs milliards de forints le bénéfice de K&H
L'institution financière K&H Bank a constitué une réserve de 34,6 millions d'euros (soit 8,6 milliards de forints) pour les pertes probables dues au scandale lié au trader Attila Kulcsár. Pour cette raison, son bénéfice de l'an dernier a été ramené à 11 millions d'euros (soit 2,8 milliards de forints), ce qui représente un recul de 44% par rapport à l'an précédent. Son total au bilan non consolidé, en hausse de 16,4%, est passé à 5,6 milliards d'euros (soit 1404,4 milliards de forints). (MH 10/04/2004 et 11/04/2004 p.9)
7

Le secteur financier a clőturé un exercice record en 2003
En 2003, le secteur financier a connu une progression de 15%. Le total au bilan des institutions financières, en hausse de 26,1%, est passé à 12 860 milliards de forints. Le volume de leurs crédits clients s'est accrû de 33,3%, celui de leurs dépőts clients de 9,3% et leur résultat imposable total de 38,8%, soit de 60,4 milliards de forints, pour atteindre 215,9 milliards de forints. Le total au bilan des sociétés financières a progressé de 49,4% par rapport à l'an précédent et celui des 30 compagnies d'assurance présentes sur le marché de 22,69%. Le bénéfice imposable total de 35 milliards de forints de ces dernières représente une croissance de près de 30%. (VG p.10)

Dividende record chez OTP
La direction de OTP propose un dividende de 60 forints par titre représentant un paiement de 60% sans précédent jusqu'à présent. Selon l'amendement, "le dividende à effectivement payer à chaque actionnaire sera augmenté de la part proportionnelle de la quantité de dividendes pour les propres actions de la banque". (MH les 10 à 11 avr. p.13)

BANQUE - 14.04.2004 Les cartes de crédit classiques gagnent du terrain
Les institutions financières offrent des conditions favorables à leurs clients pour l'utilisation des cartes de crédit classiques. En général, les clients ne doivent pas avoir un compte en banque chez l'émetteur de leur carte, mais peuvent bénéficier de ses services complémentaires. Dans le cadre de l'action de OTP, ils peuvent bénéficier d'une réduction de 50% sur les taux d'intérêt jusqu'à la fin du mois de juin et ne devront payer aucun tarif de clőture. S'ils utilisent un distributeur automatique de billets appartenant à OTP, aucune commission de transaction ne leur est facturée. Le nombre des banques offrant des cartes de crédit classiques s'affiche à sept actuellement et Budapest Bank a annoncé récemment son intention de s'introduire sur ce marché. Les conditions des contrats sont plus ou moins identiques chez tous les actueurs du marché: la période de grâce varie entre 40 et 45 jours, le taux d'intérêt mensuel des crédits est fixé à 2 ou à 3% avec un coût total du crédit dépassant 30%, le tarif annuel est compris entre 5000 et 15000 forints. (VG p.19)

Nouveaux produits de compte de K&H
A partir du début du mois d'avril, l'institution financière K&H a lancé de nouveaux produits de compte aux PME. Grâce à ces comptes spéciaux, les immeubles en co-propriété, les entreprises de services juridiques, sanitaires ou comptables pourront économiser chaque mois plusieurs dizaines de milliers de forints. Pour ces trois dernières offres, K&H offre également des assurances vie gratuites à risque. (VG p.17, NG p.5)

INDUSTRIE LOURDE - 09.04.2004 Ex-chef Dunaferr chez DAM?
D'après les informations du quotidien Napi Gazdaság, un nouveau groupe d'investisseurs s'intéresse aux biens de la SA DAM Steel en cours de liquidation. L'un des membres du groupe ayant l'intention d'acheter la métallurgie de Diósgyõr, est Istvan Horvath, qui occupait le poste de président-directeur général de la SA Dunaferr, jusqu'au mois de février 2001. (NG p.1)

INDUSTRIE LOURDE - 13.04.2004 István Horváth sauvera-t-il l'industrie métallurgique a Diósgyõr?
István Horváth, ancien directeur de l'aciérie Dunaferr Rt, a confirmé les informations selon lesquelles il relancerait l'industrie métallurgique a Diósgyõr avec le concours d'un groupe d'investisseurs professionnels. Selon ce spécialiste, le relancement de l'activité de DAM Steel Rt nécessiterait un fonds de roulement de 1,5 à 2 milliards de forints et un fonds de développement du même montant afin que cette usine puisse fabriquer de l'acier de qualité supérieure. Le groupe en question qui est composé en premier lieu des investisseurs de Diósgyõr espere pouvoir bénéficier, avec la garantie de István Horváth, d'un important soutien d'Etat pour le relancement de la production. Plusieurs institutions financières ont communiqué que dans le cas où István Horváth dirigerait l'industrie métallurgique à Diósgyõr, elles seraient pretes a financer la production. M. Horváth a signalé que le gouvernement devrait trancher si le pays avait vraiment besoin de l'acier produit a Diósgyõr et de la préservation des emplois de cette commune. Selon lui, pour ce relancement, les sociétés métallurgiques locales qui sont en liquidation, notamment DAM et Borsodi Nemesacélgyártó Kft (BNA) qui coordine la fabrication, devront être soumises à un audit. Dans le cas où la fabrication d'acier pourrait être relancée, l'arrivée d'un investisseur ayant un volume important de capitaux serait possible, ce qui permettrait la survie à long terme de la métallurgie a Diósgyõr. D'ailleurs, le tribunal du département Borsod-Abaúj-Zemplén prendra aujourd'hui une décision au sujet d'une demande de liquidation déposée contre BNA et la déclaration de cette société sur son insolvabilité. (NG pp.1 et 4, Nszab pp.1 et 15)
8

INDUSTRIE CHIMIQUE - 13.04.2004 Richter à vendre
La stratégie de privatisation du gouvernement comprend la vente de la part d'Etat de 25,01% de Richter - confirma la nouvelle le ministre des finances. Néanmoins, Tibor Draskovics a souligné que le gouvernement avit pour objectif d'élaborer un plan tenant compte du fait que Richter était plus qu'une simple fabrique pharmaceutique. Richter est LA fabrique pharmaceutique hongroise - ajouta-t-il. La date de la vente sera définie de sorte qu'elle garantisse la recette d'Etat la plus importante possible. L'année dernière, Richter a augmenté son chiffre d'affaires de 17,5% c'est-à-dire à 116,66 milliards de forints, son bénéfice net a progressé de 19,2% soit à 33,6 milliards de forints. (NSZ le 10 avr. p.5, MH les 10 à 11 avr. p.13)

INDUSTRIE ÉNERGÉTIQUE - 08.04.2004 Démàsz détenue par l'Etat français
Les deux grandes entreprises d'énergie françaises, EDF et GDF, détenues par l'Etat, ne seront que restructurées et pas privatisées - annonça Nicolas Sarkozy, nouveau ministre de l'économie. Les deux entreprises ont des intérêts dans plusieurs prestataires de gaz et de courant électrique de Hongrie, c'est EdF qui détient par exemple, la plus grande entreprises d'électricité boursière hongroise, la Démàsz. (MH p.12)

INDUSTRIE ÉNERGÉTIQUE - 09.04.2004 Puits de pétrole d'essai de Pogo à Szolnok
L'américaine Pogo Producing Company a installé son premier puits d'essai au lieu de gisement n°2 situé à la proximité de Szolnok où elle envisage de construire à des moments ultérieurs, encore deux puits d'essai. Sur le terrain de 1100, l'exploitation pourra commencer en 2005. L'entreprise ayant investi jusqu'à présent 9,5 millions de dollars pour ses recherches en Hongrie, prévoit la réalisation de deux nouveaux puits à un endroit de Túrkeve et à un autre de Kenderes en revanche, elle ne finira pas le creusement de trois puits situés dans la région de Tompa, car, du point de vue commercial, les stocks d'hydrocarbure ne sont pas exploitables. (VG p.16)

BÂTIMENT - 14.04.2004 Six candidats en compétition "sur l'autoroute"
D'après les informations du quotidien Népszabadsàg, ce sont six entreprises de construction hongroises - considérées conformes par la SA NA (Nemzeti Autópálya / Autoroute Nationale) lors de la procédure de préqualification, qui pourront présenter leurs candidatures aux appels d'offres publiés pour la construction des prochains trajets des autoroutes M3, M35 et M7. Le Comité de Décision des Appels d'Offres a refusé les requêtes des candidats étrangers éliminés auparavant du concours, ainsi, on ne peut plus s'attendre à ce que la compétition fera baisser les prix. (Nszab. p.1)

TÉLÉCOMMUNICATION - 08.04.2004 Arrivée de Tele2
Le prestataire suédois, Tele 2 s'apprête a s'introduire au marché de téléphone fixe de la population, en Hongrie. La société a déjà signalé son intention auprès de l'Autorité Nationale des Communications. L'entreprise compte 22 millions d'abonnés dans 23 pays de l'Europe, ses chiffres d'affaires atteignent 4 milliards d'euros. Tele 2 louant en général des réseaux mis en service, s'intéressant aussi bien au réseau de ligne fixe qu'au portables, qu'à la transmission des données, ainsi qu'au service Internet et au service de télévision par câble, a déjà entamé des négociations avec les responsables de la Matàv sur les possibilités d'acheter des services de connexion. L'entreprise investit 1 milliard de forints pour la campagne publicitaire "d'appât" à lancer au cours des prochains jours. (VG p.11, NSZ p.1, p.5)

La moitié des clients quittant leur fournisseur précédent choisiraient Pannon GSM
Selon les estimations, à partir du mois de mai, la moitié des quelques milliers de personnes désireuses bénéficier de la possibilité de la portabilité de leur numéro de téléphone élargiront probablement le nombre des abonnés de Pannon GSM, a prononcé Győző Drozdy, directeur général adjoint de ce fournisseur de téléphonie mobile, lors de la conférence de presse de sa compagnie. Il a ajouté que le nombre de ceux qui avaient signalé qu'ils opteraient pour Pannon après le 1er mai dépassait de 70% aux attentes. Il a affirmé que la portabilité des numéros n'augmenterait pas les frais de leurs clients. Pour assurer cette possibilité, ce fournisseur dépensera environ 1 milliard de forints, dont près de 400 millions de forints pour le développement de son réseau. En effet, seulement les personnes figurant pendant au moins 30 jours parmi les abonnés de l'un ou de l'autre des fournisseurs de téléphonie mobile pourront bénéficier de la possibilité de la portabilité des numéros. (NG p.5, VG p.9)
9

INDUSTRIE AGRO-ALIMENTAIRE - 08.04.2004 Le prix du sucre augmentera suite à l'adhésion
Suite à l'adhésion de Hongrie à l'Union Européenne, le prix du sucre pourrait augmenter d'un taux allant jusqu'à 30%, étant donné que les transformateurs appliqueront à partir du mois de mai le prix de sucre européen s'affichant à près 158 000 forints par tonne au lieu du prix actuel de 147 000 forints, a publié le journal Magyar Nemzet. Sur l'ordre de leurs propriétaires étrangers, les usines sucrières hongroises ont décidé d'appliquer les prix européens juste après l'adhésion, bien que l'UE accorde un délai de transition de deux mois. Selon les spécialistes interrogés par le quotidien ci-dessus, il ne semble pas probable que le prix du sucre soit majoré de 30% en mai, mais une augmentation de prix sera certaine et les prix seront alignés progressivement. Le sucre coûte aujourd'hui 220 à 240 forints dans l'Union Européenne et 170 à 220 forints en Hongrie. (MN 07/04/2004 p.1)

Sió-Eckes garde sa position de leader
L'année dernière, la SARL Sió-Eckes a augmenté son chiffre d'affaires de 200 millions de forints c'està-dire à 12,3 milliards de forints; pour cette année, elle prévoit une croissance de 10% - a affirmé Endre Fazekas, directeur gérant. Grâce à la gestion efficace des frais et au management de portefeuille, le résultat d'exploitation a progressé de 10% c'est-à-dire à près d'un milliard de forints, le résultat brut a été de 526 millions de forints. Le leader du marché de jus de fruits de Hongrie, ayant une part de marché de 24% en volume et une part de 27% en valeur, a vendu, l'année dernière, 93,3 millions de litres de jus de fruits, suite aux 90,9 millions de litres vendus en 2002. L'entreprise a vendu, au marché intérieur, 88,2 millions de litres de ses propres marques ce qui veut dire que chaque habitant hongrois consommait près de 9 litres de produits Sió-Eckes; cette quantité s'avère significative à l'égard de la consommation annuelle de jus de fruits représentant 40 litres, en moyennes. La société-mère a clőturé aussi une année réussie: le chiffre d'affaires d'Eckes Granini a augmenté de 4%, à 704 millions d'euros. (NG p.5, VG p.11, NSZ p.5)

INDUSTRIE AGRO-ALIMENTAIRE - 09.04.2004 Nouveux produits Algida
Algida lance des versions Magnum à série limitée - en vente seulement cette année - et des glaces familiales Carte d'Or, faibles en calories. Algida domine le marché augmentant de 27,5 milliards de forints (2002) à 40 milliards de forints (2003) dans le cas de chaque famille de produits. (MH p.12)

Progression du marché des eaux minérales
D'après le sondage de l'Institut d'Etude du Marché GfK, cette année, le marché des eaux minérales continuera de progresser en Hongrie. Au mois de janvier, la hausse de la consommation a été de 39% en quantité et de 28% en valeur, par rapport à la même période de l'année dernière. De nos jours la boisson rafraîchissante la plus recherchée est l'eau minérale: l'année dernière 68% de la population préféraient en boire, tandis qu'en 1989, cet indice était inférieur à 30%. (NG p.5)

INDUSTRIE AGRO-ALIMENTAIRE - 13.04.2004 Croissance du marché des crèmes glacées
Le marché des crèmes glacées a progressé l'an dernier de 150%, a publié l'institut GfK. En 2003, les ménages ont dépensé 40 milliards de forints pour ces produits. La production totale des producteurs de crèmes glacées a atteint 52,5 millions de litres, dont 75% en boîtes dites familiales. La part restante est constituée par des crèmes glacées sur bâton et des cornets. La marque Algida de la société Unilever Magyarország est le leader du marché grâce à sa part de 32%. (NSZ 10/04/2004 p.5, MH 10/04/2004 et 11/04/2004 p.12)

Les prix des produits alimentaires progresseront-ils après l'adhésion?
Selon le ministre de l'Agriculture, l'adhésion de Hongrie à l'Union Européenne entraînerait une hausse de prix moyenne de 6 à 8% sur le marché des produits alimentaires et la majoration des prix du sucre et des produits à base de viande de poule ou de dindon pourrait aller jusqu'à 20%. Imre Németh a expliqué cette augmentation probable du fait que les prix d'achat nationaux étaient inférieurs de 25 à 30% à ceux appliqués dans les pays membres. D'après une étude élaborée en 2002 par la Banque Nationale de Hongrie, les prix ne devront pas s'aligner d'un jour à l'autre. Les spécialistes interrogés par le journal Vilàggazdasàg affirment qu'en raison de la concurrence des importateurs, la pression sur les prix à la production serait considérable, ce qui pourrait provoquer même une diminution des prix des produits alimentaires. Les sociétés étrangères pourront offrir la viande de poule et de bovin à un prix inférieur de 20% aux prix nationaux. (VG pp.1, 4 et 5)

10

COMMERCE - 08.04.2004 Concours des prix serré à Budaörs avant les Pâques
Selon le tableau comparatif des prix du journal Napi Gazdasàg, le concours des prix était serré dans le triangle d'hypermarchés à Budaörs: le même panier de Pâques comblé de liqueur Unicum, de jambon, d'oeufs, de farine, de légumes et de margarine coûte 4603 forints chez l'Auchan, 4705 forints chez Cora et 4843 forints chez Tesco. L'Auchan a accédé à la première place du palmarès grâce au liqueur Unicum qu'il offre à un prix inférieur de 100 forints à ceux de ses concurrents. Si on ajoute du raifort au panier, l'avantage de l'Auchan sur Tesco n'est que 55 forints, étant donné que cette chaîne britannique offre ce produit gratuitement à chacun qui achète un jambon ficelé, marchandise vedette des Pâques. D'ailleurs, ce produit coûte 594 forints au kilo chez l'Auchan, tandis que ses concurrents le proposent pour seulement 595 forints. Le lait ainsi que les lapins et les oeufs en chocolat ont été enlevés du panier en question, étant donné que les trois hypermarchés en vendent des marques différentes. Dans chaque hypermarché en compétition, il y a des lapins et des oeufs en chocolat à un prix inférieur à 100 forints. Parmi ces produits, les tarifs des unités les plus petites sont en-dessous de 30 forints, tandis que ceux des produits de marque varient entre 100 et 200 forints. (NG p.4)

COMMERCE - 09.04.2004 Expansion de Office Depot en Hongrie
La compagnie Office Depot Inc a acheté pour 10 millions de dollars son distributeur hongrois, Első Iroda Superstore Kft, qui exploite actuellement 3 grandes surfaces en Hongrie. Le gérant de cette dernière dirigera dorénavant la fililale hongroise de Office Depot. Cette transaction représente la première étape de l'expansion de la société mère américaine en Europe Orientale. En 2004, un nouveau magasin de Office Depot devra ouvrir ses portes et le nombre des unités de cette chaîne hongroise sera porté à 17 d'ici 2006. Office Depot prévoit également d'inaugurer une base d'entrepőt régionale dans ce pays. (VG p.15)

COMMERCE, AUTOMOBILES - 13.04.2004 Weltauto s'attend à une croissance
Weltauto qui appartient à Porsche Hungària continuera cette année à augmenter ses ventes d'automobiles d'occasion. Au cours du premier trimestre de l'année, cette compagnie a vendu 300 véhicules d'occasion, contre 200 pendant la même période de l'an dernier. Elle prévoit de vendre cette année 2000 automobiles. (NSZ p.5, MH p.10)

COMMERCE - 14.04.2004 L'élaboration de la nouvelle loi commerciale est en cours
Les responsables du ministère de l'Economie ont donné leur approbation au concept stratégique de la nouvelle loi commerciale dont la préparation pourrait être entamée ainsi dans un délai court. Ce projet de loi devra être présenté au parlement au début de l'année prochaine. L'élaboration de ce texte nécessitera beaucoup de temps en raison du grand nombe de concertations à effectuer. Selon le projet approuvé, la réglementation relative à la vente à un prix inférieur au prix d'achat, souvent contestée récemment, et celle liée aux permis de construire des points de vente devront être soumises à une révision. Ce premier sujet est soumis actuellement à la loi sur les procédures agricoles qui se montre inefficace et l'esprit économique libéral de ce dernier est critiqué par les PME en raison de l'expansion des grandes surfaces. A part cela, cette nouvelle loi réglementera également les méthodes de vente modernes de plus en plus utilisées. (NG pp.1 et 4)

COMMERCE, AUTOMOBILES - 14.04.2004 Ford: chiffre d'affaires record
Au mois de mars et au cours du premier trimestre, la SARL Ford Motor Hungária (FMH) a vendu une quantité record de nouvelles voitures. La vente des 3923 voitures au cours des trois premiers mois représente une hausse annuelle de 76,5% et celle des 1814 véhicules du mois de mars une progression de 53%. Au mois dernier, c'est Focus qui était le modèle le plus recherché, la vente de ce type a augmenté de 30% par rapport à la même période de l'année dernière. A part Focus, les modèles Fiesta, Transit Ceonnect et Focus C-Max se vendaient également bien. Selon György Madarász, chef de communications de la SARL FMH, ce sont les prix fvorables et le marketing efficace qui expliquent cette croissance significative. L'expert a signalé que la hausse des ventes n'est pas due aux achats avancés à cause de l'augmentation des prix prévue suite à l'adhésion à l'Union, puisque les commandes relatives aux deux prochains mois montrent également une progression. (NG p.5)

11

TRANSPORT - 08.04.2004 Malév: progression
Au premier trimestre, le nombre des passagers de la Malév a augmenté dans une mesure supérieure à la moyenne européenne. Ervin Nemes, adjoint du directeur général a affirmé que le taux d'utilisation des vols partant pour les villes de destination privilégiées par les sociétés aériennes discount, s'est amélioré de 10% à 15%. La société aérienne hongroise continue de considérer les régions de l'Europe de l'Est et du Sud comme des domaines privilégiés, à partir du début de mai, de nouveau vols Malév partiront - en collaboration entre autres, avec l'entreprise aérienne moldave - pour Dubrovnik, Ljubljana, Várna, Podgorica et Yecatherinbourg. Des vols exploités en collaboration avec Air France, partiront de Ferihegy, tous les jours, également à partir du début de mai, pour Lyonba, et les vols en destination de Pékin décolleront à partir du mois d'août. (VG p.9, MH p.11, NSZ p.5)

TRANSPORT - 09.04.2004 Contrőle plus intensif sur les autoroutes
Le délai de grâce accordé aux automobilistes de l'autoroute M5 a pris fin, désormais, les automobilistes pourront s'attendre à des contrőles réguliers et ceux n'ayant pas de vignette conforme, à des amendes sévères. La proportion des automobilistes n'ayant pas de vignette est la plus importante sur l'autoroute M5, représentant 16%, et d'après les prévisions, à la fin du mois, au moment où l'achat de la vignette ne sera plus possible aux bretelles d'entrée et de sortie de l'autoroute, cette proportion continuera d'augmenter encore. L'autre trajet critique est celui d'entre Gyõr et Hegyeshalom de l'autoroute M1 ou la proportion des automobilistes n'ayant pas de vignette représente 8%, tandis que la moyenne nationale est inférieure à 4%. Sur chaque autoroute trois groupes ambulants, deux voitures équipées de caméras surveillent les automobilistes, sur les autoroutes M1 et M3, ces unités de contrőle sont assistées de deux caméras de surveillance fixes. Le tarif de l'amende représente cinq fois le prix de la vignette hebdomadaire de 2 mille forints en cas de règlement dans un délai de 3 jours, dix fois en cas de règlement dans un délai de 4 à 15, et vingt fois en cas de règlement plus tardif, c'est-à-dire 40 mille forints. (NSZ p.1, p.5)

TRANSPORT - 14.04.2004 Kravtex: livraisons suspendues
Le Comité de Décision des Appels d'Offres a suspendu la signature des contrats portant sur l'acquisition des autobus de banlieue des sociétés Volán. Le corps a fixé la date du procès de l'affaire pour le 21 avril. En effet, l'appel d'offres d'une valeur de 1,5 milliards de forints a été remporté par la Kravtex de Győr, et la décision a été attaqué par la NABI. D'après les informations du quotidien Világgazdaság, la Kravtex a proposé ses autobus CREDO pour 30,57 milliards de forints, un devis de 10 millions de forints moins cher que celui de la NABI, et de 6 millions de forints moins cher que celui de la MAN. (VG p.7, Nszab. p.15)

TOURISME - 08.04.2004 Nouveau directeur général adjoint à la tête de Pannonia Hotels
Patrick Bourgignon a été nommé directeur général adjoint de la société hőtelière Pannonia Hotels. Il sera chargé de la direction de la politique des ressources humaines et des activités marketing, d'exploitation, de ventes, d'exploitation et d'achat de sa compagnie. (VG p.9)

TOURISME - 09.04.2004 L'industrie hőtelière a enregistré une progression au premier trimestre
Au cours des trois premiers mois de l'année, le taux d'utilisation des hőtels hongrois à trois, à quatre et à cinq étoiles a progressé de 20% et leurs recettes provenant des prix de chambre de 24%. Le taux d'utilisation moyen s'est affiché à 45,8% et celui des hőtels à cinq étoiles à Budapest à 48,8%. Le prix de chambre moyen a atteint 11 872 forints (47,9 euros), celui des hőtels de luxe de Budapest 26 110 forints et celui des hőtels à trois étoiles de province 5923 forints. En mars, le nombre des nuitées a dépassé de 19,7% celui du même mois de l'an dernier. (MH p.10, NG p.3)

Les clients des agences de voyage pourront se faire rembourser le prix de leur voyage
A partir du mois de mai, les touristes auront droit de réclamer une indemnité égale au prix de leur voyage, voire le multiple de ce montant, à leurs agences de voyage pour perte du plaisir des vacances s'ils ne reçoivent pas la prestation affichées dans les brochures. Etant donné que dans la plupart des cas, les clients ne devront que formuler leur critique et les agences de voyage devront prouver leur propre innocence, le nombre des personnes se plaignant des bruits ou du manque de chauffage de leur chambre d'hőtel, du guide incompétent ou des repas de mauvaise qualité pourra se multiplier. Il est également probable que les indemnités versées feront augmenter tőt ou tard les prix des agences de voyage. (MH p.9)
12

SERVICES PUBLICS - 09.04.2004 Collaboration DHL - Lufthansa
La société logistique et de transport express internationale DHL qui appartient à Deutsche Post Net et Lufthansa Cargo ont lancé cinq nouveaux vols internationaux en vue d'élargir leurs capacités. Grâce à la coopération de ces deux compagnies, les délais de livraison en Hongrie diminueront également. Bertalan Bognàr, directeur de marketing de la société DHL Magyarorszàg Kft qui avait réalisé l'an dernier un bénéfice imposable de 288 millions de forints sur une recette de 5,7 milliards de forints, a communiqué que les envois arriveront sous deux jours à compter de l'expédition dans la plupart des pays de destination en Asie. (VG p.17)

Location de voitures: service discount
A partir de la fin de ce mois-ci, eu égard aux condistions fixées, la SARL FoxAuto à intérêt allemand proposera des voitures de location pour le tarif d'un euro. En effet, l'entreprise met en vente la surface des véhicules en guise de support publicitaire, pour une valeur de 250 mille forints par mois. Au départ, le parc de véhicules sera composé de 20 voitures de type Smart, ainsi, en cas d'un taux d'utilisation complet, la société encaissera, grâce aux publicités, un revenu de 5 millions de forints. Les voitures peuvent être réservées à partir d'aujourd'hui, uniquement le matin, sur le site Internet www.foxcityhopper.hu, ouvert à partir de ce jour, créé exclusivement à cette fin. Par ailleurs, le Smart Center envisage de vendre cette année, 100 modèles à deux portes et 150 à 180 modèles Forfour à quatre portes (mis en vente au début du mois de mai). D'après les prévisions, cette année, quatre nouveaux commerces Smart ouvriront leurs portes en Hongrie. (VG p.15, NG p.5)

SERVICES PUBLICS - 14.04.2004 GLS Szlovákia débutera en mai
GLS Szlovákia démarrera son activité le 1er mai. Cette compagnie, par le biais d'une connexion spéciale des réseaux hongrois et slovaques, transporte des colis d'une entreprise à l'autre sous une seule journée. Suite à l'élargissement de l'UE, l'exportation vers les autres pays d'Europe pourra également devenir plus rapide. Les envois arrivent en Autriche et dans la République Tchèque en deux jours ouvrables. (VG p.7)

INVESTISSEMENT, DÉVELOPPEMENT - 08.04.2004 L'autoroute M6 se construit sur des déchets
Après 15 ans d'attente, la terre toxique disparaîtra au bout de 5 ans, du siège de Nagytétény de l'ancienne Metallochémia. Les frais de l'opération s'élève à 12 milliards de forints. En effet, suivant la décision du gouvernement, le remblai d'une hauteur de 11 mètres de la future autoroute M6 sera réalisé de la scorie de chaudière déposée à l'emplacement de l'usine. La terre toxique extraite des petits jardins se trouvant à la proximité de l'usine sera stockée dans le sarcophage en béton installé à l'ancien territoire de la Metallochemia. Un tiers du terrain de près de 19,6 hectares ainsi recyclé, sera entrecoupé par l'autoroute, 6 hectares seront réservés à des fins industrielles et 6 hectares seront consacrés pour la création des espaces verts. (Nszab. p.1, p.13, MH p.5)

INVESTISSEMENT, DÉVELOPPEMENT - 09.04.2004 Nouvelle fabrique de cuir à Szolnok
La filiale hongroise de la société canadienne Eagle Ottawa fabriquant des produits de cuir destinés à l'industrie d'automobiles envisage de construire un nouveau hall de production, à cőté de son atelier de coupe de Szolnok employant 600 personnes. L'usine de 12,5 mille m² dont la livraison est prévue pour le mois de septembre, employera 400 personnes à partir de la fin de 2005. L'investissement d'une valeur totale de 6 milliards de forints, à réaliser en plusieurs étapes, bénéficie de l'avantage fiscal jusqu'à 2006, accordé par la municipalité locale. (VG p.14)

INVESTISSEMENT, DÉVELOPPEMENT, IMMOBILIER - 13.04.2004 Diminution du taux de rémunération des placements immobiliers Le marché hongrois des
placements immobiliers est devenu plus dynamique en 2003 et le nombre des transactions conclues s'est accrû. Les taux de rémunération ont connu cependant un recul et les indices de rendement sont restés en-dessous de 10% dans la plupart des domaines. La vente de portefeuille de AIG Lincoln figure parmi les opérations les plus importantes de 2003: cette transaction de 150 millions d'euros touchant les centres logistiques Airport Business Park et M1 Business Park a été effectuée par Europolis Invest. Parmi les immeubles de bureaux vendus l'an dernier figurent Amfi Center, Óbuda Gate, Alkotás Center, le bâtiment récemment rénové de Hermina Towers et cinq biens immobiliers de la chaîne hőtelière Accor- Pannónia. Les fonds d'investissements immobiliers internationaux dominent sur le marché hongrois, mais les groupes d'investisseurs hongrois se montrent de plus en plus actifs: le Fonds Immobilier de Raiffeisen a conclu un contrat au sujet des bureaux de Herta et de Fõfotó. (VG p.10)
13

Investissements immobiliers de Skanska
Les travaux de construction de l'immeuble de bureaux Liget Corner, d'une superficie totale de près de 13 000 mètres carrés, ont été entamés dans le 2e arrondissement et devront se terminer d'ici 16 mois, a communiqué Emese Horváth, directrice marketing de Skanska Property Hungary Rt. Cette compagnie scandinave prévoit également des investissements de ce type dans le quartier Népliget, près de la gare routière de Volán et au commencement de la rue Üllõi. Elle a vendu son premier investissement immobilier de grande valeur, East-West Business Center dont le taux d'utilisation s'affiche à 90%, au début du mois d'avril à Polonia Property LP, appartenant à l'irlandaise Allied Bank, pour 42 millions d'euros, ce qui lui a apporté un bénéfice de 14 millions d'euros. En 2003, elle a vendu l'an dernier deux nouvelles unités de commerce de détail et a commencé la réalisation de la seconde étape de son nouvel immeuble de bureaux Science Park. Elle a réalisé l'an dernier un chiffre d'affaires de 27,3 millions d'euros, dont 6,9% en provenance des prix de location et le reste de la vente de deux grandes surfaces mises sur pied pour Electro World. (VG p.15, MH p.13)

INVESTISSEMENT, DÉVELOPPEMENT - 14.04.2004 Inauguration du Parc Kincsem
Les nouveaux établissements du Parc Kincsem seront inaugurés d'ici à la mi-mai. Grâce à l'investissement d'une valeur d'un milliard de forints, l'écurie à 440 places a été construite, la surface de course de la piste a été changée et la profondeur de la piste de sable de galop a été diminuée. Dans le cadre de la deuxième étape, c'est la tribune couverte, climatisée, de 8 mille m², à trois niveaux qui sera construite pour 1,5 milliards de forints. Le turf déménage sur la nouvelle piste au cours du mois prochain, ensuite les courses pourront commencer. Eu égard au contrat, l'investisseur Bouygues pourra acquérir l'immobilier de Kerepesi út au milieu du mois de mai. (VG p.7)

Mammut III en retard
Les plans d'élargissement du centre commercial Mammut sont déjà en cours d'élaboration mais à cause des relations de propriété irrégulières de l'ancien immobilier Ganz donnant place à l'investissement, il est fort probable que les travaux de construction seront en retard. Sàndor S. Nagy, directeur général de la SA Mammut a affirmé: "si on réussit à mettre les choses au point, dans le cadre d'un investissement d'une valeur de 70 millions à100 millions d'euros le centre commercial Mammut III pourra être réalisé d'ici à 2006, et la surface de 55 mille m² des deux centres actuels sera augmentée de 25 mille m². Selon le chef d'entreprise, suite à la consruction de la nouvelle aile les chaînes internationales (Hennes & Mauritz, Peek & Cloppenburg ) n'ayant pas trouvé jusqu'à présent, de locaux suffisamment grands, pourront enfin s'installer en Hongrie. (NG p.5)

Nouvelle base de réserve à Győr
La SARL R. Quehenberger Spedition vient de remettre une nouvelle réserve construite dans le parc industriel de Győr. Le hall réalisé sur le terrain de 9 mille m², pour une valeur de 440 millions de forints, est apte à stocker 5500 palettes, à part la réserve de 2200 m² déjà existante. La société a créé à son siège, de nouvelles portes de chargement et elle a augmenté également la capacité de chargement ferroviaire. L'entreprise prévoit la construction d'une nouvelle réserve de 3 mille m², pour 2006. Les frais de l'investissement s'élèvent à 350 millions à 400 millions de forints. Par ailleurs, la société réalisant l'année dernière, un chiffre d'affaires de plus de 2 milliards de forints, souhaite dans le futur, se concentrer plus fort sur la région de l'Europe de l'Est. (VG p.7)

SANTÉ - 08.04.2004 Plusieurs milliards grâce au tourisme dentaire
Nombreuses agences de voyage se créent en Hongrie pour organiser des séjours de soins dentaires des ressortissants étrangers puisque les frais de ces traitements médicaux en Hongrie représentent au maximum, la moitié du niveau des prix appliqué à l'étranger. Les voyages de ce genre durent en général, une semaine. Daily Star raconte le cas d'un homme d'affaires britannique qui en faisant soigner ses dents en Hongrie a économiser 17 mille livres sterlings. Le même traitement aurait coûter en Angleterre, 25 mille livres sterlings. Selon les calculs des experts, grâce au tourisme dentaire, les dentistes hongrois peuvent réaliser un chiffre d'affaires de plusieurs milliards de forints par an. (VG p.9)

14

PROTECTION DE L'ENVIRONNEMENT - 08.04.2004 Le nombre des décharges de déchets est insuffisant
La Hongrie produit chaque année 70 millions de tonnes de déchets, dont 3,5 tonnes de déchets dangereux. Bien qu'on assiste actuellement à une diminution en poids, le volume des déchets continue à s'accroître en raison des bouteilles, des boîtes et des sachets en plastique. Le nombre des décharges officielles atteint 2600, dont la moitié ne sont pas utilisées et seulement les 45 sites mis sur pied ces dix dernières années sont conformes aux normes européennes, tandis qu'au moins 100 décharges modernes à grande capacité seraient nécessaires pour le traitement des déchets. La possibilité de la collecte sélective des déchets pourrait être accessible à 1,2 million d'habitants, mais il serait nécessaire d'assurer cette possibilité à 4 millions de personnes selon les engagements pris par la Hongrie auprès de l'UE. (Nszab p.13)

PROTECTION DE L'ENVIRONNEMENT - 13.04.2004 Produits contre les nuisances olfactives
Le distributeur hongrois de la chaîne Biothys offre ses solutions olfactives en premier lieu pour les grossistes. Ce brevet français consiste dans l'abattement complet des nuisances olfactives et l'odorisation. La société Biothys Hungary Kft recommande ses produits non seulement aux ménages, mais aussi aux professionnels de la collecte de déchets, à l'industrie alimentaire, aux éleveurs d'animaux et les exploitants de systèmes d'assainissement. Pour l'instant, ces produits ne sont accessibles que dans les magasins de la chaîne CBA. (NSZ p.10)

MÉDIAS - 14.04.2004 RTL Klub: retransmission du match entre les équipes brésilienne et hongroises à Budapest
Le match de football de l'équipe nationale brésilienne qui aura lieu le 28 avril à Budapest sera diffusé par la chaîne de télévision commerciale RTL Klub. Ni cette chaîne, ni le représentant en Hongrie de Sport Five qui commercialise les droits de retransmission n'ont donné de détail sur le tarif de la diffusion télévisée. Le montant de ces droits pourrait diminuer le prix de plus de 200 millions de forints que l'équipe brésilienne demande pour sa visite à Budapest. (VG p.10)

FAITS DIVERS - 09.04.2004 L'équipe nationale brésilienne rencontrera l'équipe hongroise à Budapest
Au stade Ferenc Puskàs à Budapest, l'équipe nationale de football hongroise accueillera le 28 avril, dans le cadre d'un match amical, l'équipe nationale brésilienne ayant remporté cinq fois la Coupe du Monde. Les vedettes de cette dernière équipe joueront également. Les prix des billets atteignent 2000 ou 3000 forints pour les places de catégorie inférieure, 6500 forints pour la catégorie moyenne et 8500 ou 10 500 forints pour les places les meilleures (NSZ p.14)

15