POLITIQUE INTÉRIEURE 15.04.2004 -Réunion gouvernementale: réciprocité au marché de la main-d'oeuvre POLITIQUE EXTÉRIEURE 15.04.

2004 -La Hongrie s'adhérera-t-elle à la zone de l'euro en 2009? - Terrains bon marché dans les pays adhérents 16.04.2004 -Désaccord entre la France et la Hongrie au sujet des sources communautaires pour le développement 19.04.2004 - Les frontières orientales de Hongrie deviendraient plus dangereuses - L'UE n'imposerait aucune mesure commerciale protectrice contre les nouveaux pays membres 20.04.2004 - Nouveau portail sur Internet pour faciliter la participation aux concours européens 21.04.2004 - Flambée des achats dans certains pays en voie d'adhésion - Goldman Sachs s'attend à une progression après l'adhésion MACRO-ÉCONOMIE 15.04.2004 -Taux d'inflation favorable 19.04.2004 - Hausse des salaires réels - La Hongrie serait-elle capable de s'adhérer à la zone de l'euro d'ici 2009? 20.04.2004 - Introduction de l'euro: décision jusqu'à la fin d'avril - Taux d'intérêt invariable 21.04.2004 - Croissance des revenus des directeurs d'entreprise BANQUE 15.04.2004 - Nouveau gérant à la tête de Arval PHH Service Lease Magyarország 16.04.2004 - Cetelem: dividende multiplié par trois - Les sociétés de crédits de marchandise se montrent optimistes - Ouverture du centre régional KDB 19.04.2004 - Le volume des crédits à l'habitat n'a pas reculé - OTP: Roumanie à l'ordre du jour 20.04.2004 - OTP achèterait une banque roumaine 21.04.2004 - Couverture considérable pour les crédits hypothécaires ASSURANCE 20.04.2004 - Nouveau PDG à la tête de l'assureur Cardif Eletbiztosito Rt INDUSTRIE LOURDE 19.04.2004 - La compagnie russe Evraz se montre également intéressée par l'achat de DAM 20.04.2004 - Le ministère de la Défense Nationale a passé une nouvelle commande à Ràba - Tout-terrain Pikes Peak à Gyôr INDUSTRIE ÉNERGÉTIQUE 15.04.2004 - MVM: total du bilan approuvé - Titàsz a changé de nom 16.04.2004 - Edàsz payera un dividende 1330 forints par action 19.04.2004 - Dédàsz: amélioration - Dividende chez Démàsz 21.04.2004 - Tigàz payera un dividende de 245 forints par action BÂTIMENT 21.04.2004 - Progression possible du marché de béton TÉLÉCOMMUNICATION 15.04.2004 - Plus d'abonnés Chello 19.04.2004 - Antenna payera un dividende de 100 forints par action 20.04.2004 - Tele2 a démarré son activité en Hongrie 21.04.2004 - Appel d'offres UMTS INFORMATIQUE 20.04.2004 - Un nouveau virus informatique divulgue un message politique en langue hongroise TEXTILE, VETEMENT 16.04.2004 - Shoe & Shirt a acheté Siesta

1

INDUSTRIE AGRO-ALIMENTAIRE 15.04.2004 -Le prix du sucre augmentera 16.04.2004 -Soucis du secteur de la production de conserves 19.04.2004 - Marché noir des cigarettes 21.04.2004 - Boisson de soir au lieu de la bière - Lait et crédit pour Parmalat - Prix de l'Union Européenne chez Magyar Cukor COMMERCE 16.04.2004 - Hausse du chiffre du groupe Danone - L'expansion des grandes surfaces continuera - Metro-Spar la plus forte - Quatorze magasins Praktiker 19.04.2004 - Marché d'automobiles: trimestre varié 20.04.2004 - Nouvelle directrice à la tête de l'hypermarché Auchan à Dunakeszi - Marché d'automobiles: nouvelles listes tarifaires - Réseau Subaru 21.04.2004 - Polus-Coop achèterait Tempo Szupermarket - Tesco continuera son expansion en Hongrie - TT Pikes Peak de chez Audi TRANSPORT 15.04.2004 - Wizz Air s'introduirait en bourse 20.04.2004 - AlpiEagles en Hongrie SERVICES PUBLICS 15.04.2004 - Litige au sein de la société des eaux de Pécsi Vizmû - Nouveau directeur chez Accor Services - Rectification INVESTISSEMENT, DÉVELOPPEMENT 15.04.2004 - Investissement immobilier à Gàrdony - Nouvelle usine de la Bakony Mûvek 16.04.2004 - Appels d'offres routiers: résultats prévus pour la semaine prochaine 20.04.2004 - Feu vert pour le centre commercial de Bouygues SANTÉ 15.04.2004 "Remise en boîtes" à partir du mois de mai

2

POLITIQUE INTÉRIEURE - 15.04.2004 Réunion gouvernementale: réciprocité au marché de la main-d'oeuvre
Le gouvernement hongrois répond aux limitations relatives au marché de la main-d'oeuvre, prévues par les pays de l'Union Européenne et - en profitant des possibilités offertes par le contrat d'adhésion - il fixe les conditions de l'emploi des citoyens des pays-membres concernés suivant le principe de la réciprocité - affirma le porte-parole gouvernemental. Zoltàn Gál J. a affirmé que le gouvernement envisageait de mettre en vigueur un règlement souple de nature provisoire qui pourrait réagir facilement aux modifications à effectuer plus tard des mesures provisoires des pays-membres actuels, ainsi qu'aux changements produits au marché de la main-d'oeuvre de Hongrie. Une autre mesure à mettre en place à partir du 1er mai: seuls les citoyens hors de l'Union Européenne qui auront droit au remboursement de la TVA à condition qu'ils certifient que les produits achetés par eux ont quitté le territoire de la Communauté Européenne. Néanmoins, les imposables hongrois auront aussi le droit de demander le remboursement de l'impôt, sur tout le territoire de l'Union Européenne. (MH p.4)

POLITIQUE EXTÉRIEURE, UNION EUROPÉENNE - 15.04.2004 La Hongrie s'adhérera-t-elle à la zone de l'euro en 2009?
La Slovénie, l'Estonie, la Lettonie et la Lituanie devront s'adhérer à la zone de l'euro dès 2008, tandis que l'adhésion de la Hongrie, de la Malte, de la Chypre et de la Slovaquie ne devra avoir lieu qu'en 2009 et celle de la Pologne et de la République Tchèque pendant la décennie suivante, a publié l'agence de notation internationale Standard & Poor's dans son dernier rapport. (MH p.10, VG p.2)

Terrains bon marché dans les pays adhérents
Excepté la Slovénie, les prix des terrains sont incroyablement bas dan les pays adhérents où ce n'est qu'une augmentation lente des prix qui est prévue - constate l'organisation allemande des recherches agraires IAMO. En Estonie, le tarif du hectare est de 250 euros, dans le République Tchèque il est de 2 mille euros, tandis qu'en Autrche, il varie entre 20 mille et 35 mille euros. Selon les experts, l'on ne peut pas s'attendre à l'égalisation rapide des tarifs puisque pendant quelques années, suivant l'adhésion, les étrangers n'auront pas droit à l'achat des terres. (VG p.3)

POLITIQUE EXTÉRIEURE, UNION EUROPÉENNE - 16.04.2004 Désaccord entre la France et la Hongrie au sujet des sources communautaires pour le développement
La Hongrie et la France se trouvent en désaccord au sujet des sources communautaires pour le développement, a déclaré Endre Juhàsz, ministre de l'UE hongrois après avoir rencontré son homologue français récemment nommé, Claudie Haigneré. Selon le ministre hongrois, la Hongrie estime que la version actuelle de la constitution est acceptable, mais ne voudrait pas que les paiements des pays membres passent du taux actuel de 1,24% par rapport au PIB à 1%. (MH p.9)

POLITIQUE EXTÉRIEURE, UNION EUROPÉENNE - 19.04.2004 Les frontières orientales de Hongrie deviendraient plus dangereuses
Après l'élargissement de l'Union Européenne, les frontières orientales de Hongrie deviendraient les plus dangereuses, a publié le Financial Times. Selon ce journal britannique, la contrebande de cigarettes et l'immigration clandestine représenteront les problèmes les plus importants. (MN 17/04/2004 p.11)

L'UE n'imposerait aucune mesure commerciale protectrice contre les nouveaux pays membres
L'Union Européenne n'imposerait aucune mesure commerciale protectrice à l'encontre des nouveaux pays membres à cause de leurs insuffisances en matière de conformité aux prescriptions européennes de sécurité alimentaire et vétérinaire, a publié l'agence Buxinfo. (MN 17/04/2004 p.11)

POLITIQUE EXTÉRIEURE, UNION EUROPÉENNE - 20.04.2004 Nouveau portail sur Internet pour faciliter la participation aux concours européens
Les sociétés Oracle, HP, OTP Bank et Leadex Magyarorszàg, avec le soutien du Bureau pour le Développement National, ont lancé un portail sur Internet pour faciliter la participation aux concours financés par les fonds structurels de l'Union Européenne. Le groupe qui est à l'origine de ce portail envisage de lancer les mêmes services dans les autres pays en voie d'adhésion. D'ailleurs, les services offerts gratuitement sont accessibles et aux municipalités et aux entreprises. (VG p.14)

3

POLITIQUE EXTÉRIEURE, UNION EUROPÉENNE - 21.04.2004 Flambée des achats dans certains pays en voie d'adhésion
Les commerçants autrichiens espèrent que les Hongrois, pendant les quelques jours qui restent jusqu'à l'adhésion à l'UE, réaliseront un important volume d'achats dans les magasins autrichiens, étant donné qu'à partir du 1er mai, la possibilité de remboursement de la TVA des produits atteignant une valeur déterminée serait supprimée. Ces derniers mois, la valeur de la TVA remboursée aux citoyens hongrois ayant effectué des achats en Autriche a progressé de 20 à 25%. Les commerçants autrichiens s'attendent également à des clients slovaques, tchèques et polonais, mais il semble que ces nations s'occupent actuellement de faire des achats dans les unités commerciales de leur pays. L'élargissement de l'Union Européenne a déclenché une flambée des achats dans plusieurs pays d'Europe Centrale et Orientale: les Polonais emmagasinent du sucre et du sel, tandis que les Tchèques et les Slovaques se concentrent sur le sucre et le riz. (Nszab pp.1 et 17)

Goldman Sachs s'attend à une progression après l'adhésion
Suite à l'adhésion à l'Union Européenne, l'intérêt aux marchés d'obligations de la région de l'Europe de l'Est s'intensifiera, néanmoins, la véritable relance n'est prévue que pour la période suivant l'adhésion au système de cours ERM II - constate l'analyse de Goldman Sachs. Selon les experts de la banque d'investissement, les pays de la région pourront s'adhérer à l'eurozone, en 2010, au plus tôt. D'après l'étude effectuée, 21% des fonds interrogés ont signalé de vouloir augmenter après le mois de mai, le poids des nouveaux membres dans leurs portefeuilles de modèle. (VG p.15)

MACRO-ÉCONOMIE - 15.04.2004 Taux d'inflation favorable
Au mois de mars, le taux d'inflation annnée/année n'a été que de 6,7% au lieu du taux de 7,16% prévu par le marché, et la hausse mensuelle des prix n'a été que de 0,5% contrairement à la valeur estimée de 0,92%. L'écart enregistré par rapport aux pronostics est dû en premier lieu à la modération de l'augmentation des prix des produits alimentaires et, selon les analystes, cette tendance pourra continuer au cours du reste de l'année. Les prix des articles de consommation durable ont baissé grâce au renforcement du forint et, l'intégration de l'autoroute M5 au système de vignettes a résulté une baisse de 3,8% des tarifs dans le domaine de la location et du parking de véhicules comprenant les tarifs d'utilisation routière. A cause de la hausse du tarif des droits d'accise des tabacs, les experts prévoient à nouveau pour le mois d'avril, un taux d'inflation annuel supérieur à 7%, en revanche, ils pensent que le record inflationniste du mois de mai ne sera que de 7,6% au lieu de 8% prévus jusqu'à présent. Les experts ont diminué aussi leurs pronostics inflationnistes concernant le taux annuel moyen et celui du mois de décembre: le premier variant entre 6,4% et 6,5% a baissé à 6,2%, le dernier a diminué du niveau supérieure à 7%, à 6,9% à 7%. (NG p.1, p.3)

MACRO-ÉCONOMIE - 19.04.2004 Hausse des salaires réels
Au cours des deux premiers mois de cette année, le salaire moyen nominal brut a augmenté de 8,5% et le net de 7,3% par rapport a la même période de l'année derniere - publia l'Office Central des Statistiques (KSH). La hausse des salaires réels, avec un taux d'inflation de 6,9%, a été de 0,4%. Au début d'année, 2,758 millions de personnes étaient employés, ce nombre représente une hausse de 0,5% par rapport à celui des mois de janvier et de février 2003. Le salaire moyen nominal brut des employés à plein temps a été de 140 300 forints. Dans le secteur de la concurrence, le salaire moyen a été de 128 200 forints, chez les organisations budgétaires, il s'est affiché à 169 200 forints. Au niveau de l'économie nationale, le salaire moyen net est de 91 mille forints. (NSZ le 17 avr. P.5, MN le 17 avr.)

La Hongrie serait-elle capable de s'adhérer à la zone de l'euro d'ici 2009?
Les investisseurs étrangers et le président de la Banque Centrale Européenne ont salué le concept selon lequel la Hongrie s'adhérerait à la zone de l'euro soit en 2009, soit en 2010 au lieu de la date fixée initialement à 2008, a communiqué le ministre des Finances. Tibor Draskovics a signalé que dans le programme économique à long terme qui serait achevé à la mi-mai, le gouvernement prévoyait une diminution annuelle d'au moins 0,5% du déficit de la comptabilité nationale et de la redistribution centrale par rapport au PIB. Selon les analystes interrogés par le journal Népszava, le gouvernement devrait être plus ambitieux en ce qui concerne la diminution du déficit et l'accélération des réformes qui auraient permis une transition en 2008. Dans son dernière étude, l'institut GKI Gazdasàgkutato Rt propose de choisir l'an 2009 comme date d'adhésion, étant donné qu'à ce moment-là, le pays serait déjà capable à répondre aux critères de Maastricht. (NSZ 17/04/2004 p.5, NG 19/04/2004 p.3, MH 19/04/2004 p.10, NSZ 19/04/2004 p.5, VG 19/04/2004 p.4)

4

MACRO-ÉCONOMIE - 20.04.2004 Introduction de l'euro: décision jusqu'à la fin d'avril
Au lieu de 2008, date fixée précédemment, l'introduction de l'euro en Hongrie est prévue pour 2009 ou 2010 - affirma au Parlement, Péter Medgyessy, premier ministre, en réponse à une interpéllation. C'est jusqu'à la fin du mois d'avril que le gouvernement décidera de la date de l'introduction de la devise commune. Jànos Veres, secrétaire d'Etat politique du Ministère des Finances, en réagissant à une question du Fidesz, a confirmé que conformément aux engagements du gouvernement, en 2005, les salaires du secteur public augmenteraient de la mesure proportionnelle à la progression du PIB. (NG p.3)

Taux d'intérêt invariable
Conformément aux attentes des analystes, lors de sa réunion d'hier, le conseil monétaire a laissé invariable le taux directeur ainsi, il restait de 12%. Les experts du marché prévoient une nouvelle baisse pour le mois de mai, ce qui nécessitera un cours d'euro de 250 forints. L'étude de la Reuters, publiée hier, s'attend également au mois de mai, à la baisse de l'intérêt dont la valeur serait de 50 points de base. Selon les pronostics de l'agence de presse, l'adhésion de la Hongrie au système ERM II pourra être reportée pour 2006 ou 2007, tandis que l'introduction de l'euro n'est pas probable avant 2009. Selon Reuters, le taux d'inflation moyen annuel serait de 6,7% cette année et, de 4,11% l'année prochaine. En 2005, le déficit de la comptabilité nationale pourra baisser de 1226 milliards (2004) à 970 milliards de forints, celui de la balance des paiements courants pourra diminuer au bout d'un an, de 6,2 milliards d'euros, prévu pour cette année, à 5,83 milliards d'euros. La progression de l'économie va s'accélerer: contrairement à la hausse de 3,24% prévue pour 2004, en 2005, l'on pourra s'attendre à une croissance de 3,68% du PIB. (NG p.1, p.3, VG p.13)

MACRO-ÉCONOMIE - 21.04.2004 Croissance des revenus des directeurs d'entreprise
Les revenus des directeurs d'entreprise ont progressé l'an dernier de 16% en moyenne, tandis que le salaire moyen ne s'est accrû que de 10%, a publié la société Hewitt Inside Consulting. En 2003, les recettes sur les ventes des entreprises ont connu une hausse moyenne de 37%. Ces données révèlent que la différence entre les rémunérations des cadres supérieurs et celles des employés progresse en permanence, mais dans une mesure largement inférieure à celle enregistrée aux Etats-Unis. Selon le sondage effectué l'an dernier par la firme Mercer Kft en interrogeant 261 directeurs de 30 entreprises hongroises, un employé moyen doit travailleur au moins 11 ans ou 30 ans pour gagner le même montant qu'un directeur d'entreprise touche chaque mois. D'après les dernières données statistiques, un employé moyen gagne 1,7 million de forints (soit 6 800 euros) par an et un directeur d'entreprise 24 à 53 millions de forints (soit 96 000 à 212 000 euros), primes incluses. (VG p.10, MH p.12)

BANQUE - 15.04.2004 Nouveau gérant à la tête de Arval PHH Service Lease Magyarország
A partir du mois d'avril, Kàlmàn Tekse est le gérant de la compagnie Arval PHH Service Lease Magyarország Kft. Avant cette filiale de BNP Paribas, qui est spécialisée dans la gestion des parcs automobile, cet économiste travaillait entre autres pour les filiales de Gaz de France, Accor Services et Citroën Hungária. (VG p.13)

5

BANQUE - 16.04.2004 Cetelem: dividende multiplié par trois
Cette année, la SA Magyar Cetelem Bank verse à son propriétaire français un dividende de 2,65 milliards de forints représentant une valeur multipliée par trois par rapport à l'année précédente. Hier, l'institut de crédits a publié un résultat record: l'année dernière, le bénéfice net a été de 3,24 milliards de forints, le résultat d'exploitation a atteint 3,91 milliards de forints - affirma Jànos Lendvai présidentdirecteur général. (Les deux indices représentent des valeurs plus que doublées par rapport aux résultats 2002.) Le bénéfice au ratio de capitalisation (ROE) est de 42,8%, tandis que celui à ration d'actif (ROA) a atteint 6%. Le volume des crédits de fin d'année de la banque a augmenté à 48,4 milliards de forints, et d'après les prévisions, cette année, il progresserait à 63 milliards de forints. L'année dernière, la Magyar Cetelem a émis des crédits pour une valeur de 41 milliards de forints, le projet de cette année mentionné un placement de crédits d'une valeur de 46,5 milliards de forints. Au mois de mai, la banque-mère de la société augmentera le capital coté de la Magyar Cetelem, de 750 millions de forints c'est-à-dire à 3,8 milliards de forints. En collaboration avec la banque de la chaîne d'hypermarchés Auchan (participation de 60%), la Banque Magyar Cetelem (participation de 40%) crée un prestataire financier sous le nom de la SA Accord Magyarország. La nouvelle société accordant des crédits de marchandise et délivrant des cartes bancaires pourra commencer son activité dans quelques semaines. En premier lieu, c'est la carte Auchan, considérée comme carte plastique classique, accompagnée d'un programme de fidélité, qui sera diffusée. Autre nouveauté chez Magyar Cetelem: la banque envsage d'entrer aussi sur le marché de financement des achats de motos-scooters, des voyages et des constructions. Dans le cas du marché de financement des constructions, la banque sera prête à assurer même un crédit à 84 mois, d'une valeur de 5 millions de forints. (NG p.5, VG p.19, MH p.12)

Les sociétés de crédits de marchandise se montrent optimistes
Les plus importants acteurs du marché des crédits de marchandise s'attendent à une progression dynamique de ce marché à partir du mois de mai. En raison des dépenses effectuées à la fin de 2003, cette croissance n'a atteint qu'un faible pourcentage pendant le premier trimestre de l'année par rapport à la même période de l'an précédent. Les consommateurs ont préféré les achats par carte bancaire aux achats a tempéraments et les crédits personnels ont gagné du terrain. En même temps, les sociétés de crédits de marchandise espèrent que la chaleur d'été (frigos, congélateurs) ainsi que les actions liées au championnat d'Europe du football et aux Jeux Olympiques pourront stimuler le marché pour atteindre une progression de 15 à 20% à la fin de l'année. Les partneriats stratégiques, dont ceux entre Budapest Bank et Cora ou entre Auchan et Cetelem pourront également contribuer à cette croissance. Les acteurs du marché en question continueront le développement de nouvelles cartes de crédit de marchandise. Credigen mène actuellement des négociations avec MasterCard sur le lancement d'une nouvelle carte plastique, ce qui lui permettrait d'accorder un volume de crédits allant jusqu'à 9 milliards de forints après 7 à 7,5 milliards de forints en 2003. (MH p.12)

Ouverture du centre régional KDB
La SA Banque KDB (Hongrie) ne paye pas de dividende sur son bénéfice de 1,086 milliards de forints réalisé l'année passée. A part cela, l'actionnaire, la Banque de Développement Coréenne, a également pris une décision sur l'augmentation de 20 millions de dollars du capital social afin de créer les bases du projet consistant à considérer la Banque KDB comme le centre régional de l'institut financier. En effet, l'ouverture des succursales polonaise et slovaque de la Banque KDB est prévue soit pour la fin de cette année soit pour le début de l'année prochaine. Les deux succursales seraient probablement surveillées depuis le centre régional de Budapest. (La création de la filiale slovaque s'avère "urgente" suite à l'investissemet Hyundai récemment publié.) L'institut financier est en train de mettre en place un nouveau système bancaire, grâce auquel des services plus modernes pourront être introduits au marché. (NG p.5, VG p.18)

6

BANQUE - 19.04.2004 Le volume des crédits à l'habitat n'a pas reculé
Au cours des deux premiers mois de l'année, aucun recul n'a été enregistré sur le marché des crédits pour les logements neufs: la valeur des contrats de crédit signés en janvier a atteint 22,1 milliards de forints et 41,7 milliards de forints en février, contre des montants respecifs de 16,1 milliards de forints et de 30 milliards de foirnts pendant les mêmes mois de l'an dernier, a publié l'institut DEM Informàcios és Gazdasàgkutato Iroda sur la base de son derniere enquête. Le nombre des contrats signés s'est accrû également par rapport a 2003: jusqu'a la fin du mois de février 2004, pres de 6000 contrats de prêt ont été conclus, contre 4659 pendant la même période de l'an dernier. En ce qui concerne le volume des crédits versés pour les logements neufs, un léger recul a été enregistré: jusqu'à la fin du mois de février 2004, un montant total de 27,4 milliards de forints a été versé aux demandeurs, tandis que ce montant s'est affiché à 26,6 milliards de forints pendant la même période de 2003. Le volume total des crédits a l'habitat s'est élevé a 90,7 milliards de forints en février 2004, contre 94,3 milliards de forints en février 2003 et cette différence s'explique en premier lieu par la diminution du volume des prêts pour l'achat de logements anciens ou le financement d'autres projets liés à l'habitation. D'ailleurs, la valeur totale des contrats de crédit a l'habitat a atteint l'an dernier 702,6 milliards de forints et les prêts bonifiés ont représenté 94,9% dans ce montant. (MH p.12)

OTP: Roumanie à l'ordre du jour
Le management de la Banque OTP a accepté la proposition portant sur l'achat bancaire en Roumanie et a autorisé les directeurs compétents à entreprendre des négociations sur l'acquisition - publie le communiqué de l'entreprise. Le document ne précise pas la cible, néanmoins, le marché considère comme un fait que la Banque OTP lorgne la Banca Comerciala RoBank SA, propriété turque, qui, l'année dernière, a augmenté son total de bilan de 32% c'est-à-dire à 5200 leus. (VG p.14, MH p.10)

BANQUE - 20.04.2004 OTP achèterait une banque roumaine
Les concertations de l'institution financière OTP Bank sur l'achat d'une banque roumaine sont entrées dans une phase avancée. Selon Làszlo Wolf, directeur général adjoint de OTP Bank, les perspectives de sa compagnie sont favorables. Le nom de la banque roumaine dont l'achat est prévu n'a pas encore été communiqué officiellement, mais le marché est sûr de ce qu'il s'agit de la Banca Commerciale RoBank SA, en propriété turque, qui possède 14 succursales en Roumanie. D'après les bruits qui courent sur le marché, deux autres compagnies, dont la grecque Pireus Bank, se montrent également intéressées par cette institution financière. Selon les estimations, OTP pourrait financer le prix d'achat par une somme égale à son bénéfice de 1 seul mois, mais ses investissements prévus représenteraient un montant plutôt lourd. Conformément à son programme d'investissement, OTP ouvrirait 46 nouvelles succursales de RoBank en Roumanie d'ici 2010, ce qui lui coûterait plusieurs dizaines de millions d'euros. (VG p.14, NG p.11, Nszab p.15)

BANQUE - 21.04.2004 Couverture considérable pour les crédits hypothécaires
D'après les rapports portant sur les couvertures, les trois banques hypothécaires exploitées actuellement en Hongrie (OTPJ, HVBJ, FHB) répondent déjà aux consignes mentionnées par la proposition de modification de la loi sur les instituts de crédits hypothécaires, présentée au Parlement. L'élément primordial de la proposition consiste en ce que la valeur des couvertures - y compris aussi les couvertures supplémentaires - doive être supérieure à la valeur de la part d'associé des titres immobiliers. En effet, ce sont les exigences des agences internationales de cotation et des investisseurs qui nécessitent l'introduction des consignes plus rigoureuses. Selon les rapports de couverture du premier trimestre, dans le cas de la Banque Hypothécaire OTP (avec l'intégration de la couverture supplémentaire) la surcouverture est de 47%, chez la FHB-nál (sans couverture supplémentaire) elle est de 29%, et chez la HVBJ, elle de 50%. Etant donné que la valeur de l'immobilier considéré comme couverture est au moins deux à trois fois supérieure à la somme du crédit, la réelle couverture des titres immobiliers est encore plus élevée. Selon les rapports trimestriels, c'est l'OTPJ (Banque Hypothécaire OTP) augmentant de 2% sa part de 63% enregistrée à la même période de l'année passée, qui est en tête de la liste des banques, la part de la FHB a baissé de 33,5% à 29,8% et celle de la HVBJ a progressé de 3,5% à 5%. (NG p.4)

7

ASSURANCE - 20.04.2004 Nouveau PDG à la tête de l'assureur Cardif Eletbiztosito Rt
A partir du mois d'avril, Benjàmin Kàllai remplira les fonctions du PDG de la compagnie d'assurance Cardif Eletbiztosito Rt qui appartient au groupe bancaire BNP Paribas. Ce spécialiste travaillait auparavant pour AIG Hungary en qualité de directeur. (NG p.7)

INDUSTRIE LOURDE - 19.04.2004 La compagnie russe Evraz se montre également intéressée par l'achat de DAM
Le géant russe Evraz se montre également intéressé par l'acquisition de l'aciérie DAM qui est en liquidation. Les dirigeants de cette compagnie, lors de leur visite faite la semaine dernière, ont promis une réponse rapide. Evraz créerait une nouvelle société pour cette activité métallurgique et préserverait l'emploi des 1200 travailleurs de l'aciérie en question. A part cette société russe, la compagnie E-D Vascentrume Kft qui avait monté auparavant un dossier pour l'appel d'offres pour les biens de DAM souhaiterait également reprendre l'activité métallurgique de cette aciérie. (VG p.11)

INDUSTRIE LOURDE - 20.04.2004 Le ministère de la Défense Nationale a passé une nouvelle commande à Ràba
Sur la base d'un décret du gouvernement, le ministère de la Défense Nationale a passé une nouvelle commande à Ràba. Ce constructeur de véhicules dont les recettes sur les ventes de 2004 augmenteront de 3 milliards de forints grâce à cette commande fournira cette année 65 véhicules à l'armée hongroise. En effet, le décret du gouvernement ci-dessus permettrait au ministère de la Défense Nationale de commander à Ràba des véhicules d'une valeur totale de 9,6 milliards de forints en 2004 et de 12,8 milliards de forints en 2005. A part cela, sur la base d'un contrat signé l'an dernier, Ràba livrera cette année 90 camions d'une valeur totale de 4,2 milliards de forints à l'armée hongroise. En effet, cette compagnie qui n'a pas publié le bénéfice qu'elle réaliserait sur cette nouvelle commande estime qu'après son déficit record de 7,2 milliards de forints en 2003, elle dégagerait cette année un profit modeste. Malgré cela, les analystes s'attendent à ce que Ràba enregistrerait en 2004 un déficit de 1,2 milliard de forints à l'échelle du groupe. (NG p.11)

Tout-terrain Pikes Peak à Gyôr
Malgré le mauvais taux d'exploitation des usines Audi d'Allemagne, la palette de produits de l'usine Audi de Gyôr ne sera pas réduit dans le futur et les postes des employés ne sont pas mis en danger non plus. Suite aux 1,75 milliards d'euros dépensés jusqu'à présent, Audi souhaite investir 250 millions d'euros a son siege de Gyõr, elle augmentera ses capacités et élargira son activité. L'année prochaine, elle envisage de présenter la version développée de TT, et le montage d'une toute nouvelle voiture de course - Pikes Peak - démarrera en 2006. Le tout-terrain fabriqué en particulier pour l'export américain, est de 500 chevaux, son moteur V8 sera produit dans l'atelier voisin, le système à quatre roues motrices est livré de Bratislava. D'après les prévisions, l'usine fabriquera de ce type et du modèle sportif à plus petite catégorie, 50 mille voitures par an. Audi est considéré comme le plus grand exportateur de Hongrie. Par ailleurs, grâce à la liaison ferroviaire, son usine de Gyôr employant 5200 personnes et fabriquant cette année 1,5 millions de moteurs et 35 mille voitures de sport TT, est le dernier maillon de la plus longue chaîne de production d'automobiles du monde, démarrant à Ingolstadt située à 617 km. Les 1500 trains nocturnes composés de 20 à 25 wagons chacun, ont transporté l'année dernière, 35 mille voitures et 1,4 millions de moteurs. (Nszab. p.15)

INDUSTRIE ÉNERGÉTIQUE - 15.04.2004 MVM: total du bilan approuvé
L'assemblée générale annuelle habituelle de la SA MVM (Electricité de Hongrie) a approuvé le total du bilan d'une valeur de 365,3 milliards de forints et le rapport 2003 ainsi que le rapport d'exploitation 2003 comprenant une perte de 1,24 milliard de forints selon bilan. (D'après les données consolidées, le groupe MVM a clôturé l'année dernière avec un total du bilan de 448,2 milliards de forints et avec une perte de 3,8 milliards de forints selon bilan.) L'assemblée générale a approuvé la politique commerciale et le plan d'exploitation de 2004, eu égard auxquels l'entreprise se concentrera cette année, sur le développement du réseau de transmission, sur la progression de la sécurité de l'alimentation en énergie électrique de la Hongrie ainsi que sur les investissements du marché du réseau de chauffage central. La stratégie à moyen terme évoquant l'introduction à la bourse de la part minoritaire de la société, a été également acceptée. (NG p.5, MH p.13)

8

Titàsz a changé de nom
Hier, l'assemblée générale de la Titász a approuvé la proposition relative au dividende de 835 forints par titre. L'entreprise payera 2,85 milliards de forints de son bénéfice net de 2,87 milliards forints de l'année dernière. Désormais, le nom de l'entreprise est SA E.On Tiszántúli Áramszolgáltató (Prestataire de Courant Transtibiscin). L'audit de l'entreprise a été réalisé par PricawaterhouseCoopers. (VG p.17, NG p.11)

INDUSTRIE ÉNERGÉTIQUE - 16.04.2004 Edàsz payera un dividende 1330 forints par action
Le fournisseur d'électricité Edàsz Rt qui appartient au groupe E.ON a tenu hier son assemblée générale. Les actionnaires ont accepté la proposition de la direction et de ce fait, son résultat net de 6,2 milliards de forints réalisé l'an dernier serait payé en tout aux porteurs qui toucheront 1330 forints par action. Comme Titàsz (Ce Matin 15/04/2004), la firme Edàsz utilisera également la raison sociale de sa société mère et continuera son activité sous le nom de E.On Eszak-dunàntuli Aramszolgàltato Rt. (VG 17. p., NG 11. p., MH, 15.p.)

INDUSTRIE ÉNERGÉTIQUE - 19.04.2004 Dédàsz: amélioration
L'année dernière, Dédàsz a réalisé un résultat net de près de 3 milliards de forints représentant une progression de 17% par rapport à la valeur de l'année d'avant - affirma Zoltàn Paluska, président de la direction de l'entreprise, suite à l'assemblée générale annuelle. L'entreprise envisage de payer un dividende et ne garde du bénéfice que 16 millions de forints. Suivant la décision récente de l'assemblée générale, à partir du mois de juillet, l'entreprise portera le nom "E.ON Dél-dunántúli Áramszolgáltató Rt" (E.ON Prestataire de Courant Electrique du Sud de la Transdanubie). (MH les 17 à 18 avril p.13; VG le 19 avril p.14; NG le 19 avril pp. 7à 8)

Dividende chez Démàsz
L'assemblée générale de vendredi de la Démász a approuvé la proposition de la direction portant sur un dividende brut de 1200 forints ainsi, que le rapport comprenant un total de bilan de 75 milliards de forints et un bénéfice de près de 5 milliards de forints. Le premier jour du paiement du dividende est le 25 mai, et la dernière date pour acheter à la Bourse de Budapest, des titres assurant le droit au dividende est le 13 mai. (MH les 17 à 18 avril p.13, NG le 19 avril p.7)

INDUSTRIE ÉNERGÉTIQUE - 21.04.2004 Tigàz payera un dividende de 245 forints par action
L'assemblée générale du fournisseur de gaz Tigàz Rt qui avait réalisé l'an dernier un chiffre d'affaires de 122,6 milliards de forints, en hausse de 22 milliards de forints, a accepté la proposition de la direction sur les dividendes. Pour cette raison, cette compagnie dans laquelle le groupe italien ENI détient une part majoritaire et la société RWE une part minoritaire payera un dividende de 245 forints par action, contre 240 forints en 2003. Cela représente un montant total de plus de 4 milliards de forints qui serait payé à partir du bénéfice de près de 6 milliards de forints de Tigàz. (NG p.12)

BÂTIMENT - 21.04.2004 Progression possible du marché de béton
Selon les experts, l'industrie du béton s'emploient à sortir de la stagnation constatée l'année dernière. Pour l'instant, les entreprises ne sont pas en mesure d'exploiter leurs capacités, néanmoins, plusieurs signes prouvent que la hausse des commandes et la consolidation de l'offre pourront entraîner une croissance continue. La production de béton en Hongrie est de 5,3 millions à 5,6 millions de m3 par an. Au marché du béton à transport d'une valeur de 60 milliards à 65 milliárd de forints, les chiffres d'affaires de la Danubiusbeton, du groupe TBG, de la Holcim, de la Wopfinger, de la Lasselsberger et de la SA Strabag Építõ Frissbeton représentent 35 milliards à 40 milliards de forints. (VG p.10)

TÉLÉCOMMUNICATION - 15.04.2004 Plus d'abonnés Chello
Le nombre des abonnés de Chello - prestataire d'internet à câble de l'UPC - a augmenté de manière considérable, en Europe Centrale et de l'Est. Il compte plus de 41 mille clients en Hongrie. L'année dernière, le nombre des abonnés de Hongrie a progressé de 46%. (VG p.15)

9

TÉLÉCOMMUNICATION - 19.04.2004 Antenna payera un dividende de 100 forints par action
Le diffuseur de programmes Antenna Hungària payera un dividende de 100 forints par action. Lors de son assemblée générale tenue vendredi dernier, les actionnaires ont accepté le rapport de la direction sur un total au bilan de 57,86 milliards de forints et un bénéfice net de 1,262 milliard de forints. Un montant de 1,188 milliard de forints serait payé en dividende aux porteurs. Après l'assemblée générale, le directeur général Géza Làszlo a communiqué que l'euphorie du marché à l'égard de sa compagnie était exagérée. (MH 17/04/2004 et 18/04/2004 p.13, MN 17/04/2004 p.11, NSZ 17/04/2004 p.5, NG 19/04/2004 pp.7 et 8, VG 19/04/2004 p.14)

TÉLÉCOMMUNICATION - 20.04.2004 Tele2 a démarré son activité en Hongrie
La société de télécommunications suédoise Tele2 qui compte 22 millions d'abonnés dans 23 pays du monde a démarré hier soir son activité en Hongrie et promet à ses futurs clients de réduire leur facture de téléphone d'un taux allant jusqu'à 20%. Les personnes intéressées peuvent se faire enregistrer sur le numéro vert 1202. Les clients de Tele2 pourront garder leur numéro et ne devront payer que le tarif d'abonnement mensuel de Matàv, étant donné que la facturation de Tele2 est effectuée selon leurs appels. Ce nouveau fournisseur propose le système tarifaire le moins cher et le plus simple jusqu'à présent: le prix des appels interurbains et locaux de la zone II est fixé à 18 forints à la minute entre 7 et 18 heures aux jours ouvrables et à 9,9 forints entre 18 et 7 heures aux jours ouvrables et 24 heurres sur 24 aux jours fériés. Pour le même service, Matàv facture des montants respectifs de 22,50 à 30 forints et 11,25 à 15 forints à la minute aux abonnés de son produit Matàv Bàzis. (Certains appels internationaux coûtent 35 forints chez Tele2). La prestation de la firme Tele2 qui n'a pas d'infrastructure propre et qui utilise les capacités libres partout dans le monde est accessible pour l'instant uniquement sur le réseau de Matàv, mais elle a l'intention de conclure un accord égalemetn avec des concessionnaires locaux. La filiale hongroise de Tele2 qui a réalisé l'an dernier une recette de 4 milliards d'euros sur ses ventes prévoit d'atteindre un résultat EBITDA positif sous trois ans, mais ses projets concrets n'ont pas été précisés. Matàv a déjà une offre capable de faire la concurrence au service de Tele2, mais l'offre de cette compagnie suédoise est particulièrement favorable dans le domaine des appels internationaux, a signalé Bàlint Nagy, directeur de communications de Matàv en commenant l'arrivée de Tele2. Il a ajouté qu'il n'est pas exclu que Matàv mette en ouevre des actions en vue de garder sa compétitivité. (NG p.4, VG p.10, MH p.12, NSZ p.5)

TÉLÉCOMMUNICATION - 21.04.2004 Appel d'offres UMTS
L'appel d'offres dit UMTS, portant sur le service de téléphones portables de troisième génération sera publié le 31 août puisque le ministère de l'économie a approuvé les directives relatives à l'appel - affirma Kàlmàn Kovàcs interrogé par le quotidien Napi Gazdaság. Selon les attentes du ministère de l'informatique, les contrats d'accord pourront être signés encore cette année, avec les gagnants ainsi, le service pourra être mis en place à partir de 2005. (NG p.I, p.II)

INFORMATIQUE - 20.04.2004 Un nouveau virus informatique divulgue un message politique en langue hongroise
A partir d'hier matin, un virus de langue hongroise qui est baptisé "zafi.A" se propage avec grande vitesse. Tamàs Fehér, conseil de la société 2F 2000 Kft en matière de virus informatiques, a signalé que ce virus se transmet par courrier électronique. Les courriers qui le contiennent informent le destinataire de l'arrivée d'une carte postale électronique. Pour l'instant, aucune information n'est disponible sur les dangers que ce parasite comporte, mais il ralentit les serveurs de courriers électroniques en les surchargeant. D'ailleurs, le "zafi" est le premier en Hongrie à contenir un message politique. Son expéditeur parle des "voyous au parlement" qui, par la législation, défendent "les criminels et la violence en croissance" et invite "les gens" à "agir". (Nszab p.23, NG pp.1 et 4)

10

TEXTILE, VETEMENT - 16.04.2004 Shoe & Shirt a acheté Siesta
Le groupe autrichien Shoe & Shirt a acheté la société Siesta Shoes Kft, sise à Szombathely, qui détient une part de 6,4% sur le marché des chaussures d'enfants hongrois. Son propriétaire précédent, MSC Hungary Kft (Marc Shoe Corporation) assurera encore pendant une certaine période la base de production de Siesta dont l'activité de production serait déménagée progressivement d'ici la fin de l'année à l'usine à Vasvàr de Shoe & Shirt. La société autrichienne en question détient des bases de production non seulement en Hongrie, mais aussi en Slovaquie et en Autriche. Siesta fabrique chaque année 250 000 paires de chaussures pour enfants et jeunes filles et ses recettes sur les ventes ont atteint l'an dernier 3,8 millions d'euros. La compagnie Shoe & Shirt qui fabrique 2,25 millions de chaussures par an et qui a une recette sur les ventes annuelle de 43,2 millions d'euros souhaite conquérir sur le moyen terme une position de leader sur le marché communautaire. Elle prévoit d'ouvrir chaque année deux nouvelles unités de Siesta pour intensifier sa présence sur le marché hongrois. (NG p.5, MH p.14)

INDUSTRIE AGRO-ALIMENTAIRE - 15.04.2004 Le prix du sucre augmentera
Suite à l'élargissement de l'Union Européenne, le prix du sucre augmentera en Hongrie, étant donné que les producteurs de betteraves sucrières devront recevoir le prix minimum fixé par les régles européennes pour leurs produits. Le prix d'achat minimum européen dépasse de 35% le prix d'achat actuel: après 9000 forints en 2003, les producteurs toucheront 12 000 à 13 000 forints en fonction du cours de l'euro pour une tonne de betterave. A cause du temps mauvais, la Hongrie n'a pas pu constituer de stocks en 2003 et il n'est pas exclu que la Pologne exporte du sucre en Hongrie. La nouvelle réglementation impose des quotas de production aux pays membres. Ces quotas seront répartis entre les transformateurs qui accorderont des quotas à leurs fournisseurs. La Hongrie aura droit de produire 400 000 tonnes de sucre et la superficie totale des plantations de betteraves atteindra 67 000 hectares en 2004. Les trois transformateurs sucriers hongrois ont réalisé l'an dernier un chiffre d'affaires total de 55 milliards de forints. (VG p.16)

INDUSTRIE AGRO-ALIMENTAIRE - 16.04.2004 EU Soucis du secteur de la production de conserves
Suite à l'adhésion de la Hongrie à l'Union Européenne, une usine de conserves sur trois pourra fermer ses portes car, elles ne seront pas en mesure de financer les développements environnementaux et ceux ajourné sans cesse jusqu'à présent, visant la hausse de l'efficacité - affirma József Galambos, secrétaire de l'Association de l'Industrie d'Epicerie de Hongrie. D'après les estimations, des développements d'une valeur de 20 milliards à 35 milliards de forints seraient nécessaires mais l'année dernière, la plupart des acteurs de ce secteur ont réalisé des pertes ainsi, les nouveaux investissements ne pourront pas être couverts. Le renforcement du forints a également provoqué de sérieuses pertes pour le secteur de conserves, puisque 60% des revenus des entreprises étaient issus des marchés d'export. Par ailleurs, l'industrie de conserves de Hongrie est fortement concentrée: suivant les données de l'année dernière, le chiffre d'affaires de 34,5 milliards de forints du groupe Globus, le chiffre de 30 milliards de forints du groupe Univer et le chiffre de 15 milliards de forints du groupe Bonduelle représentent 60% de la recette totale du secteur. (VG p.14)

INDUSTRIE AGRO-ALIMENTAIRE - 19.04.2004 Marché noir des cigarettes
Suite à l'augmentation des tarifs des droits d'accise, mise en vigueur au début d'année, l'économie grise et l'économie noire se sont renforcées dans le commerce de tabacs. Selon les estimations, l'année dernière, le marché de cigarettes illégal aurait réalisé un chiffre d'affaires de 80 milliards à 100 milliards de forints. D'après les données du Ministère des Finances, au mois de mars, les revenus issus des tarifs des droits d'accise et des impôts à la consommation, étaient de 7 milliards de forints de moins par rapport aux prévisions, tandis que l'Office Central des Statistiques (KSH) a enregistré une hausse moyenne de 2% des prix des cigarettes par rapport au mois de février. Selon Jenõ Sipos, porte-parole de l'Autorité des Douanes la contrebande de cigarettes n'a guère progressé. Les fabriques des tabacs interrigées par le quotidien Magyar Nemzet, BAT Hungary, Philip Morris et V. Tabak ont signalé en revanche, que le trafic légal avait fortement baissé ce qui rendait évident le renforcement du marché noir. (MN le 17 avril p.1., 11. p.)

11

INDUSTRIE AGRO-ALIMENTAIRE - 21.04.2004 Boisson de soir au lieu de la bière
Parmi les bières en cannettes exilées l'année dernière d'Allemagne, pour des raisons écologiques, des "boissons de soir" à un taux d'alcool inférieur à 3% ont été introduites également au marché de Hongrie et ont provoqué, avec leurs prix bas, de nombreux soucis à la brasserie hongroise déjà affectée de la hausse fiscale et de la baisse de la consommation. (Une cannette de bière de cette famille coûte 89 à 99 forints, tandis que le jus d'une qualité excellente, ayant un taux d'alcool supérieur à 4%, considéré moins cher, produit en Hongrie se vend pour 120 à 140 forints.) D'après les estimations, l'année dernière, 500 000 hectolitres de bière de bon marché ont été vendus, et l'offensive d'import continuera aussi cette année; de plus suite à l'adhésion à l'Union Européenne, les produits slovaques également de bon marché, entreront aussi en compétition ainsi, les producteurs hongrois n'auront pas trop de choix: soit ils baisseront les prix et la qualité soit ils arrêtent la production. Selon les experts, une ou deux plus petites usines seraient sacrifiées dans le concours cruel des prix. Puisque les propriétaires multinationales Brau Union dévorée par le groupe hollandais Heineken, la société sud-africaine SAB et la société belge Interbrew - investissaient d'importantes sommes pour le développement des brasseries de Sopron, de Kõbánya et de Bõcs, cette année, pourra se montrer passionnante pour les brasseries de Martfû et de Komárom, acquises également par Heineken. (Nszab p.1, p.17)

Lait et crédit pour Parmalat
D'après les prévisions, la SA Parmalat Hungària signerait au cours de cette semaine, un contrat de crédit de 500 millions de forints, avec l'une des banques de Hongrie. Grâce à ce prêt et aux licenciements prévus pour le début du mois de juin, l'entreprise de Székesfehérvàr en cours de liquidation, augmentant au cours des semaines dernières, au-delà de 100 mille litres, la quantité de lait transformée par jour, pourra continuer la stabilisation. Cependant, le responsable de liquidation et le propriétaire ne sont pas d'accord sur le droit d'utilisation du nom Parmalat. En effet, Cristiano Villani, dernier directeur de la SA Parmalat Hungària, a organisé une assemblée générale avant la procédure de liquidation, afin que les actionnaires (Parmalat Spa, BERD) puissent décider du réemploi de l'ancien nom de l'entreprise - SA Fejértej -, selon Ferenc Somogyi en revanche, ils n'ont plus le droit de le faire. (MH p.1, p.10; NG p.4)

Prix de l'Union Européenne chez Magyar Cukor
Cette année, les producteurs de la SA Magyar Cukor sèmeront des betteraves à sucre sur 24 mille hectares, représentant une hausse de 17% par rapport u territoire cultivé l'année dernière. Les fournisseurs peuvent calculer avec un prix minimal de 46,72 euros par tonne, représentant, selon le cours actuel, 12 mille à 13 mille forints, suite au prix minimal de 9200 forints de l'année passée. Les règles de l'Union Européenne seront mises en vigueur au mois de mai. Béla Fischer, directeur général de la Magyar Cukor a affirmé: à cause du système des prix garantis le prix à la consommation du sucre augmentera progressivement pour finir par atteindre le niveau de prix valable dans l'Union, puisque le prix de la matière première correspond aux 60% des frais. L'entreprise a conclu des contrats avec 235 producteurs pour l'achat de 1,13 millions de tonnes dont elle envisage de fabriquer 160 mille tonnes de sucre. La participation de l'entreprise à la consommation de sucre de Hongrie est de 37%. (VG p.11)

COMMERCE - 16.04.2004 Hausse du chiffre du groupe Danone
Au premier trimestre, le groupe français d'industrie alimentaire Danone a réalisé un chiffre de 3,4 milliards d'euros représentant une progression de 5,7% par rapport à la valeur de la même période de l'année précédente. Le groupe présent en Hongrie via trois sociétés - la SARL Magyar Ásványvíz (Eaux minérales de Hongrie), la SARL Danone distribuant des produits laitiers et la SARL Gyõri Keksz (Biscuits) fabriquant des produits de confiserie - prévoit une croissance de 5% à 7%, pour toute l'année. Au cours des dernières années, la Utóbbi céget az elmúlt években többször is átszervezték, ám ennek ellenére Gyõri Keksz était réorganisée a maintes fois, néanmoins, le bénéfice de l'entreprise a baissé de 12%, l'année passée. Une décision portant sur l'avenir de la branche commerciale de confiserie licenciant durant les années précédentes 300 personnes - est prévue d'ici à la fin de cette année. (VG 13. p.)

12

L'expansion des grandes surfaces continuera
Pendant les 2 ou 3 ans à venir, les trois chaînes d'hypermarchés les plus importantes en Hongrie prévoient d'ouvir 30 nouvelles grandes surfaces dans le pays, en premier dans les villes de province. Suite à la réalisation de ces projets, la superficie totale des hypermarchés atteindrait 215 000 mètres carrés. La construction des centres commerciaux continuera également: selon les prévisions, 8 à 10 nouvelles unités d'une superficie de 320 000 à 370 000 mètres carrés chacune seront mises sur pied sous trois ans, en premier lieu à Budapest et dans son agglomération. D'après les propriétaires et les exploitants des centres commerciaux, les prix de location n'ont pas progressé considérablement ces dernières années. Les locataires d'un fond de commerce d'une superficie de plus de 200 mètres carrés payent un loyer mensuel de 9 à 20 euros au mètre carré et ceux qui louent une boutique plus petite 20 à (VG 1., 3. p.)

Metro-Spar la plus forte
Eu égard aux résultats accumulés de l'année passée, avec un chiffre d'affaires de 409 milliards de forints, c'est l'entreprise commune de la SARL Metro Holding Hungary et de la SARL Spar Magyarország, Metspa, qui demeure en tête de la liste des groupes d'achat - constate l'analyse de la revue professionnelle "Mai Piac" (Marché d'aujourd'hui). En effet, puisque le chiffre d'affaires de Metro a quelque peu baissé, cette position est due en particulier à Spar dont la performance s'est amélorée aussi grâce au résultat du dernier trimestre de la chaîne de magasins Kaiser's racheté au groupe Tengelmann's. La deuxième place a été occupée par la SARL de Commerce CBA avec ses près de 3000 unités, et la médaille de bronze a été attribuée à la SA Magasins Tesco Globál (Tesco Global Áruházak Rt). (NG p.4, MH 11. p., VG 13. p., NSZ 10. p.)

Quatorze magasins Praktiker
Praktiker vient d'agrandir ses magasins de Pécs et de Miskolc, de 3 mille m² au total. Les investissements d'une valeur d'un milliard de forints ont été mis en service hier. La chaîne de magasins de bricolage envisage d'ouvrir son 15ème unité hongroise à Szolnok et, d'ici à 2006, elle inaugurerait trois nouveaux magasins. (MH p.13)

COMMERCE, AUTOMOBILES - 19.04.2004 Marché d'automobiles: trimestre varié
D'après les données du premier trimestre, le marché d'automobiles montre une image très variée. Il y avait des commerçants qui vendaient 50% de plus de voitures neuves et il y en avait d'autres qui réalisaient une baisse de 50%. La période critique était le mois de février pour chaque marque: les procédures administratives mises en place suite à l'introduction du tarif d'immatriculation n'ont pas facilité la vente des nouvelles voitures. Suite à l'introduction du tarif d'immatriculation remplaçant l'impôt à la consommation, nombreux distributeurs de marques de voiture de prime et/ou de luxe ont fortement baissé leurs prix, ce qui a entraîné la progression des ventes. Les ventes Audi ont augmenté de 10%, les ventes Porche ont progressé de 40% et les ventes des nouvelles BMW ont augmenté de 75% par rapport à la même période de l'année passée. La vente des 188 Mercedes en revanche représente une baisse de 20% par rapport à l'année précédente. Daewoo a réalisé une hausse de 80%, Toyota une augmentation de 60%, Ford une progression de 53% et FIAT une croissance de près de 50%. L'année dernière, suite à la vente de 3525 nouvelles véhicules, Volkswagen a atteint une progression de 25%. Pendant la période examinée, près de 500 Mazda ont été vendues, valeur représentant une hausse de 13% par rapport à la valeur de base. Au marché des petits véhicules utilitaires, les ventes de Skoda distribuant 209 véhicules, ont fortement augmenté, tandis qu'Opel a enregistré une baisse de près de 10%, FIAT a reculé de 30%, VW a réalisé une baisse de 50% et Mercedesnél une chute de 75%. (NG le 19 avril p.1, p.4)

COMMERCE - 20.04.2004 Nouvelle directrice à la tête de l'hypermarché Auchan à Dunakeszi
Virginie Depardieu dirigera l'hypermarché à Dunakeszi de la chaîne Auchan. Cette spécialiste administrait précédemment le département caisse de l'hypermarché Auchan à Kecskemét. (VG p.7)

13

COMMERCE, AUTOMOBILES - 20.04.2004 Marché d'automobiles: nouvelles listes tarifaires
A partir du 1er mai, la taxe douanière des voitures fabriquées hors de l'Union Européenne, baissera à 10%. Cepandant, le processus de l'harmonisation des prix, et l'introduction de la modification de la taxe d'immatriculation prévue pour le 15 mai, feront augmenter les prix dans certains cas. La plupart des importateurs n'ont pas encore élaboré leurs listes tarifaires, néanmoins, ils sont tous d'accord sur ce que dans le segment des véhicules d'origine Outre-Atlantique les avantages et les inconvénients se balanceront. A cause de l'incertitude, beaucoup de distributeurs s'emploient à avancer les achats de voitures ainsi, dans le cas de certaines marques, le délai de livraison pourra même être de 30 à 45 jours. Chez Summit Motors, la baisse de la taxe douanière pourra avoir une influence sur les prix de Maxima, de XTrail de Patrol. Néanmoins, en cas de modération des charges locales, les producteurs augmenteront les tarifs de livraison et les importateurs n'encaisseront pas, eux non plus, la taxe d'immatriculation. La société Honda Hungary tâche de ne pas changer les prix, mais à cause de l'harmonisation des prix et de la taxe d'immatriculation, l'augmentation des prix s'avère inévitable. La SARL Emil Frey représentant Subaru, envisage de vendre moins chers les Foresters, mais pour ce qui concerne les types supérieurs à 2500 cm3, la taxe d'immatriculation augmentera d'une proportion considérable. La taxe augmentera également chez Chrysler PT Cruiser. Chez Mazda la baisse douanière et la baisse du cours égaliseront la hausse de la taxe d'immatriculation. Daewoo ne prévoit pas de modification importante non plus, mais sa nouvelle liste tarifaire n'a pas encore été élaborée. De même chez Suzuki Hongrie qui est en train d'étudier les conditions de la formation des prix. (VG p.11)

Réseau Subaru
La SARL Emil Frey envisage de créer un réseau national pour la distribution des véhicules de marque Subaru. D'après les prévisions, 10 unités seraient réalisées dont 2 à 3 dans la capitale et les autres aux chefs-lieux départementaux ou dans les centres régionales. Le réseau sera créé d'ici à la fin de 2005, une date pour laquelle, l'entreprises prévoit déjà une vente annuelle de 600 à 800 voitures. L'année dernière, parmi les modèles de l'usine japonaise, 34 voitures ont été vendues en Hongrie, 11 voitures de moins par rapport à l'année d'avant. Le modèle le plus recherché était l'Impreza, 25 véhicules de cette marque ont été vendus en 2002 et 15 en 2003. (VG p.11)

COMMERCE - 21.04.2004 Polus-Coop achèterait Tempo Szupermarket
La société Polus-Coop Rt, sise à Ajka, achèterait la compagnie Tempo Szupermarket Kft. Jusqu'à présent, seulement un contrat d'achat provisoire a été conclu sur la vente de ce réseau exerçant dans la région Dunàntul, qui compte 45 magasins, étant donné que cette transaction nécessite une approbation de l'office de la concurrence GVH et des banques qui la financeront. La chaîne de supermarchés Tempo a réalisé l'an dernier un chiffre d'affaires supérieur à 14 milliards de forints. Les recettes sur les ventes de Polus-Coop qui a 19 magasins ont dépassé 9 milliards de forints en 2003. (VG p.11, NG p.4)

Tesco continuera son expansion en Hongrie
La société d'hypermarchés Tesco-Global Aruhàzak Rt a réalisé l'an dernier une recette nette sur les ventes de 299,3 milliards de forints, ce qui représente une progression de 26,4% par rapport à l'an précédent. Le directeur général Paul Kenedy, sans donner de chiffres, a communiqué que les bénéfices de sa compagnie étaient conformes aux prévisions. Cette filiale hongroise n'est pas encore autonome et son expansion est financée par sa société mère. Cette chaîne, à part son hypermarché inauguré à Gyöngyös, prévoit de mettre sur pied cette année encore 9 à 11 unités en Hongrie. La superficie de ses hypermarchés aménagés lors de son expansion en province sera plus petite que celle des magasins construits auparavant et n'atteindra que 3000 mètres carrés. (Tesco ouvrirait sa prochaine unité à Budapest en 2005). Cette compagnie souhaiterait respecter ses engagements pris à l'égard des produits d'origine hongroise, mais voudrait maintenir le niveau actuel des prix des produits alimentaires de grande consommation après l'adhésion de Hongrie à l'Union Européenne, a déclaré le directeur général en ajoutant que dans le cas où les fournisseurs nationaux des produits concernés effectueraient une majoration de prix injustifiable, sa société serait contrainte à chercher d'autres fournisseurs. D'ailleurs, Tesco a élargi hier de trois nouvelles possibilités ses services financiers. Ses clients pourront lui demander des crédits personnels d'une valeur comprise entre 200 000 et 1,5 million de forints et des crédits de marchandise en-dessous et en-dessus de ces limites. Sa société mère Tesco Plc a augmenté l'an dernier de 18,7% ses recettes sur les ventes à l'échelle du groupe pour les porter à 33,6 milliards de livres sterlings et de 21,9% ses bénéfices par rapport à l'an dernier. (NG p.5, VG p.9)

14

COMMERCE, AUTOMOBILES - 21.04.2004 TT Pikes Peak de chez Audi
Péter Lôre, directeur de communication de la SARL Audi Hungària Motor, a opposé un démenti à l'information du Népszabadság d'hier (Ce Matin le n° du 20 avril). Selon sa déclaration, la fabrication de la nouvelle quatre-quatre baptisée Audi Pikes Peak se fera ailleurs que Gyôr. Il a rajouté que jusqu'à l'heure il n'y a pas de décision prise sur le modèle qui suivra le TT roadster - ce dernier se fabriquera à Gyôr encore plusieurs années - ni sur l'avenir de la fabrication de voitures à Gyôr. (NG p.5)

TRANSPORT - 15.04.2004 Wizz Air s'introduirait en bourse
La première société aérienne discount en propriété hongroise, Wizz Air, envisage de s'introduire en bourse, mais la date n'est pas encore fixée. Selon les sources journalistiques précédentes, cela pourra avoir lieu au bout de deux ou trois ans. Cette société souhaiterait mettre en service d'ici la fin d'année une flotte composée de neuf avions qu'elle élargirait plus tard à raison de dix avions par an. A partir du 19 mai, ses avions décolleront de l'aéroport bruxellois Charleroi, de celui à Katowice en Pologne et de celui à Ferihegy en Hongrie. (NG p.4)

TRANSPORT - 20.04.2004 AlpiEagles en Hongrie
Une nouvelle société aérienne discount apparaîtra bientôt à Ferihegy. L'entreprise italienne AlpiEagles fera partir des vols tous les jours, sauf samedi, entre Budapest et Venise. Les billets les plus avantageux coûteront 19 euros sans taxes. La société aérienne Air Berlin a lancé une campagne de presse afin de populariser ses vols de Budapest. A partir du mois de mai, la société allemande fera partir des vols à Düsseldorf, à Hambourg, à Berlin et à Münich. Sky Europe envisage d'augmenter le nombre de ses vols, et à part les Ryanair, Helvetic et Norwegian Air Shuttle, la société aérienne tchèque Smart Wings s'installerait également au marché hongrois. (VG p.10)

SERVICES PUBLICS - 15.04.2004 Litige au sein de la société des eaux de Pécsi Vizmû
Les propriétaires majoritaires de Aquainvest Kft et de Komló Viz Kft qui appartiennent à la société des eaux Pécsi Vizmû Rt en propriété du groupe français Suez se sont trouvés en désaccord. Komló Viz intentera un procès à l'encontre de son propriétaire à 9%, Aquainvest, afin que cette dernière société soit exclue de Komló Viz. Selon sa demande, Aquainvest a proposé à plusieurs municipalités se trouvant dans la zone de fourniture de Komló Viz de reprendre les services des eaux, ce qui a mis en danger la sécurité de l'activité de la partie demanderesse. Làszlo Gesztesi, gérant de Aquainvest qui, de sa part, avait également déposé une demande au tribunal, a communiqué que sa compagnie n'avait contacté aucune municipalité concernée au sujet d'une reprise de leurs services des eaux. Elle n'aurait même pas intérêt à engager une telle action, étant donné qu'un montant important était investi récemment dans cette société ou dans l'achat d'une participation dans celle-là et, à part cela, les municipalités en question ont un contrat d'exploitation de 25 ans avec Komló Viz. Selon ce gérant, l'autre partie a tort de saisir le tribunal au lieu de chercher un accord à l'amiable au sein du groupe. (NG p.5)

Nouveau directeur chez Accor Services
C'est Arnaud Erulin qui occupe depuis le 1er avril, le poste de directeur gérant de la SARL Accor Services Magyarország. L'expert âgé de 33 ans travaille chez Accor Services depuis dix ans. Auparavant, il était le directeur de marketing international de l'entreprise. (NSZ p.5)

Rectification
L'article intitulé "Collaboration DHL-Lufthansa", publié au n°du 9 avril de Ce Matin, communique des résultats erronnés au sujet de la SARL DHL Hongrie: le chiffre d'affaires de 5,7 milliards de forints et le résultat brut de 288 millions de forints réalisés par l'entreprise concernent l'année 2002 puisque le rapport 2003 n'a pas encore été publié. La rédaction vous demande ses excuses pour ces fautes.

15

INVESTISSEMENT, DÉVELOPPEMENT - 15.04.2004 Investissement immobilier à Gàrdony
La société de construction Anterra Epitôipari Rt, sise à Budapest, achètera à la municipalité locale la presqu'île de Gàrdony pour 800 millions de forints. Elle s'est engagée non seulement à verser le montant entier en espèces, mais aussi à mettre sur pied de différents établissements qu'elle remettra à la commune. La municipalité de Gàrdony espérait précédemment encaisser une recette de 1,5 à 2 milliards de forints en provenance de la vente de ce terrain, mais pour ce prix-là, elle n'a trouvé aucun preneur, même après le commencement de l'aménagement d'une nouvelle station thermale. Selon les projets, Anterra mettra sur pied un centre de vacances à multiples fonctions et des terrains de sport sur le terrain dans le cadre d'un investissement supérieur de 10 milliards de forints. Les détails de cet investissement immobilier n'ont pas encore été publiés, mais selon le pré-contrat, le preneur devra élaborer jusqu'au 30 mai un plan détaillé sur l'utilisation de la presqu'île et le soumettre à l'approbation du conseil municipal. Dans le cas où ce plan serait approuvé, Anterra devra verser le prix d'achat sous trente jours. (NG p.4)

Nouvelle usine de la Bakony Mûvek
Bakony Mûvek envisage de développer sa base de production de Veszprém pour une valeur de 1,15 milliards de forints, et dans le cadre d'un investissement d'une valeur de 1,35 milliards de forints, de construire une nouvelle usine à Hajdúnánás. Grâce au développement prévu à Veszprém, l'effectif de l'usine fabriquant des pièces détachées et des équipements de réfrigérateurs pour l'usine suédoise de l'Electrolux, augmentera de 80 personnes, et la nouvelle usine de Hajdùnànàs, fournisseur de la fabrique de Nyíregyháza de l'Electrolux à partir du mois de janvier 2005, employera 350 personnes. (NG p.4, Nszab. p.15, VG p.15)

INVESTISSEMENT, DÉVELOPPEMENT - 16.04.2004 Appels d'offres routiers: résultats prévus pour la semaine prochaine
Zoltàn Bodnàr, président-directeur général de la SA NA (Nemzeti Autôpàlya / Autoroute Nationale), interrogé par le quotidien Népszava, a affirmé que les résultats des trois appels d'offres routiers récemment lancés seraient publiés la semaine prochaine. Pour ce qui concerne la réalisation du trajet "Zamárdi-Szárszó" de l'autoroute M7, suite à la procédure de préqualification, ce sont le Consortium Völgyhíd (créé par Hídépítõ et par Strabag), la SA Betonút et la SA Vegyépszer qui avaient la possibilité de présenter leurs propositions. Pour la réalisation du trajet de la M0, reliant la M5 à la RN 4 ce sont le Consortium Körgyûrû (fondé par Betonút et par Vegyépszer), la SA Hídépítõ, la SA Egút, la SA Strabag et la Mota-Engil sont restés en compétition. La SA Betonút, la SA Egút, la SARL Mélyépítõ Budapest (Génie civil), la SA Strabag, la SA Vegyépszer, la Mota-Engil et la SARL Swietelsky ont déposé leurs candidatures pour la construction du trajet de la RN4, contournant Vecsés et Üllô. La signature des contrats de réalisation entre la SA NA et les gagnants, est prévue pour le début du mois de mais. Les devis liés à la réalisation du trajet de près de 39 km de la M3, contournant Nyíregyháza, ainsi qu'à celle du tronçon de 35 km de la M35, contournant Debrecen, sont à déposer jusqu'à mi-mai. La signature des contrats est prévue pour le mois de juillet. Suite à la première tour de la compétition, ce sont également la Betonút, la Hídépítõ, la Mota-Engil, la Strabag, l'Egút et la Vegyépszer qui sont "restées debout". Selon les résultats de la procédure de présélection concernant la construction du trajet de la M7, reliant Nagykanizsa à Becshely, ce sont les mêmes entreprises qui pourront participer à la suite du concours. Le contrat lié serait également signé au mois de juillet. (NSZ p.1, p.5)

INVESTISSEMENT, DÉVELOPPEMENT - 20.04.2004 Feu vert pour le centre commercial de Bouygues
Le groupe français Bouygues vient d'entamer les travaux de démolition et de préparation, à la place du turf de l'avenue Kerepesi. Dans le cadre d'un investissement de 30 milliards de forints, Bouygues construit un centre commercial de 30 mille m², à trois niveaux, un hôtel de 500 à 600 lits, un immeuble de bureaux et des garages. D'après les prévisions, les travaux de constructions démarreront au mois de mai, quand le turf aura déménagé au Parc Kincsem (Mon Trésor). La livraison du complexe est prévu pour l'année prochaine. Selon les informations du quotidien Világgazdaság, c'est la chaîne française Carrefour qui ouvrira un hypermarché dans le centre commercial, mais le nom de Cora a été également évoqué. (VG p.7)

16

SANTÉ - 15.04.2004 "Remise en boîtes" à partir du mois de mai
L'adhésion de la Hongrie à l'Union Européenne pourra être accompagné de la progression du commerce gris des médicaments. La pratique reconnue et approuvée dans l'Union Européenne consiste à ce que des entreprises commerciales spécialisées dans ce domaine, achètent le médicament dans un autre pays, à un prix plus bas, refont l'emballage, traduisent les indications et le revendent au prix mis en place en Hongrie. Le magazine Forbes estime la valeur du commerce pharmaceutique gris à 12 milliards d'euros, dans l'Union Européenne, selon les experts, en revanche, cette valeur pourrait encore augmenter. Selon Tamàs Pál, directeur principal de l'Institut Pharmaceutique National (OGYI), la Hongrie pourrait devenir aussi bien un pays expéditeur qu'un pays récepteur puisqu'il y a des médicaments qui coûtent 20% à 30% plus chers en Autriche ou d'autres qui sont moins chers en Slovaquie qu'en Hongrie. (MH p.10)

17