Ca fé

rie

tur e
An

s Puce

o n cièr

ge

Lupovino Esp e ace vent

cul
m
i

PROJET ESPACE TSIGANE

C

at

io n

s

Implantation de lieux de mixité et de convivialité sur le quartier du Polygone

Projet Espace Tsigane
Table des matières

Constats, objectifs et difficultés identifiés......................................................5 Plan de situation des projets.........................................................................6 Proposition de déploiement de lieux d’activités et de convivialité sur le quartier du Polygone.....................................................................................7 Fiche No 1: Evolution de Lupovino............................................................8 Fiche No 2: Création d’une conciergerie de quartier................................9 Fiche No 3: Création d’un café culture.....................................................10 Fiche No 4: Installation de puces à la Kibitzenau....................................12 Fiche No 5: Mise en place d’un espace de vente ambulant...................13 Fiche No 6: Définition d’un espace d’animations éphémères................14 Echéancier.....................................................................................................15

3

Après un premier tour d'horizon des partenaires institutionnels de Lupovino (Ville, CUS, Conseil Général, Conseil Régional...) et consultation de plusieurs personnes ressources de l'association, notre projet visant à favoriser la mixité sociale par le biais de création de lieux d'activités et de convivialité sur le quartier du Polygone tend à prendre une nouvelle dimension.
Les principaux constats dressés par Lupovino paraissent globalement partagés par nos partenaires :

Cependant il ne faut pas nier que des

diff icultés subsistent et que plusieurs
obstacles restent à lever : • trouver, en accord avec la Ville de Strasbourg, des lieux d'implantation des différentes activités • associer les habitants pour qu'ils soient porteurs de la démarche et du projet, identifier des porteurs • construire un échéancier raisonnable pour mettre en place ces activités sur plusieurs années • trouver des f inancements pour impulser les différents projets, l'objectif étant d'accéder à terme à un auto-f inancement pérenne pour ce qui relève du fonctionnement des activités envisagées. Tenant compte de ces constats et difficultés, une série d'object ifs

l'opération de résorption de l'habitat insalubre engagée sur le quartier ne peut se suff ire à elle même. Il faut donc veiller à créer une

dynamique porteuse de lien social si nous voulons éviter une dégradation lente du cadre de vie qui conduirait à un retour à la situation initiale. • par rapport à d'autres quartiers en difficulté (notamment le Port-du-Rhin qui présente des caractéristiques proches), le

partagés peut désormais être établie:
• créer une dynamique sur le quartier associant les habitants et permettant d'accéder à certaines formes d'activités lucratives ou culturelles

quartier du Polygone ne dispose à ce jour d'aucun lieu de rencontre et de convivialité ce qui est problématique.
• la « barre » de la zone d'activité Jules Védrines qui est en train de sortir de terre présente un risque flagrant de ré-enclavement du quartier pouvant encourager un phénomène de repli sur soi (re ghettoïsation), de renforcer le sentiment de réclusion des habitants et d'acter au final ce qui ne manquera pas d'être perçu comme une rupture volontaire entre la ville et le quartier.

empêcher la création d'un «nouveau ghetto » malgré la résorption
• de l'habitat insalubre • faire évoluer, voire changer, le regard des habitant-e-s sur leur quartier et le regard du reste de la Ville sur le quartier donner au Polygone une image plus ouverte, plus dynamique et plus accueillante. •

5

PLAN DE SITUATION DES PROJETS

4 3

2 5 1 6

6

Six projets susceptibles de favoriser la rencontre, la mixité sociale et le renforce-

ment du lien social sur le quartier, ainsi que l'ouverture sur la Ville, sont à ce jour envisagés. Chacun de ces projets peut et doit être pensé de manière autonome, mais s'inscrit également dans une démarche d'ensemble visant à redynamiser le Polygone, à le désenclaver et à le rattacher au quartier du Neuhof et à la Ville de Strasbourg. Chacun des projets évoqués ci-dessous est à considérer dans ses dimensions économiques, sociales et culturelles :

PROPOSITION DE DÉPLOIEMENT DE LIEUX D'ACTIVITÉS ET DE CONVIVIALITÉ SUR LE QUARTIER DU POLYGONE

1 2 3 4 5 6

Lupovino : évolution du rôle et des missions de l'association Création d'une conciergerie pour accompagner les habitants dans l'accession à leur nouvel habitat Création d'un café culture à l'intersection de la ville et du quartier pour valoriser la culture tsigane Installation de puces, type "vide grenier" pour travailler l'attractivité du quartier à partir d'une problématique spécifique Installation d'un mini-marché à destination des habitants du quartier Identification d'un site dédié à des animations éphémères pour le Polygone ou à dimension municipale (Michto Festival).

7

FICHE N°1 : EVOLUTION DE LUPOVINO
Problématique
Une fois l'opération de résorption de l'habitat insalubre menée à son terme et les familles relogées, (d'ici 2017) l'association Lupovino sera nécessairement amenée à réfléchir à son positionnement dans le quartier, à revisiter son projet associatif pour redéployer ses activités en fonction de cette nouvelle donne. L'association devra s'interroger sur son devenir et sur les possibles qui s'offrent à elle : évoluer en association de quartier, se transformer en coopérative d'habitants, se recentrer la fonction animation...

Localisation
Locaux actuels - Ancienne Ecole des gens du voyage – 46 rue de l'Aéropostale

Place et rôle des habitants
Participation à la définition du projet. Validation. Participation à la vie de la nouvelle structure.

Enjeux
Revisiter le projet associatif pour y intégrer les changements liés à l'habitat et à l'évolution du quartier. Choisir une forme juridique adaptée (statut), déterminer un mode de gestion.

Porteur(s) du projet
Association Lupovino

Calendrier
Soutien et accompagnement : 4e trimestre 2013

Impact attendu sur le quartier
Suivre les évolutions du quartier en continuant à jouer un rôle actif d'animation, d'accompagnement des habitants dans la citoyenneté (participation) et/ou vers l'activité professionnelle. Etre l'interlocuteur des collectivités... Servir de plate-forme pour le montage de projets … Représenter les habitant-e-s...

Validation nouveau projet : Rentrée 2014

8

FICHE N°2 : CRÉATION D'UNE CONCIERGERIE DE QUARTIER
Problématique
L'accession à de nouvelles formes d'habitat a généré un certain nombre de problématiques nouvelles liées à l'appropriation et à l'entretien courant des logements, entraînant des demandes d'intervention récurrentes auprès des bailleurs. La Conciergerie, telle que nous l'imaginons, pourrait servir de centre de ressources pour les habitants, leur permettant d'apprendre à résoudre par eux-mêmes les diff icultés rencontrées au quotidien. Elle pourrait également servir au bailleur de point d'ancrage pour évaluer au plus près la nature des difficultés rencontrées et les besoins effectifs d'intervention de ses services. Outre cette activité, la Conciergerie pourrait aussi servir de lieu de rencontre et d'activité en favorisant la mise à disposition sur place, ou par prêt, de matériel d'entretien coûteux et encombrant pour les familles (établis, tronçonneuses, tondeuses, outillage...), permettant ainsi de résoudre à moindre coûts certaines des difficultés rencontrées, d'acquérir des savoirs faire par l'échange d'expérience et la mutualisation, de créer du lien entre les familles autour de problématiques partagées.

Localisation
Idéalement : Troisième tranche de logements Domial

Place et rôle des habitants
Usagers du pôle ressources du bailleur. Usagers du lieu pour l'outillage et les travaux d'entretien. Accès à des formations, accompagnement.

Enjeux
Résoudre les difficultés liées à l'accession au logement. Favoriser l'appropriation des logements et le suivi. Diminuer les coûts d'intervention pour le bailleur et les frais engagés par les habitants. Sensibiliser à la formation professionnelle des métiers du bâtiment.

Porteur(s) du projet
Bailleurs sociaux (seuls ou en association avec Lupovino)

Impact attendu sur le quartier
Créer un lieu d'échange et de partage de savoirs Encourager la responsabilisation des familles par rapport au logement. Proposer ou orienter vers la formation professionnelle (métiers du bâtiment)

Calendrier
Inscription au cahier des charges de la 3e tranche : 1er semestre 2013 Attribution du marché : courant 2013 Ouverture : 2015

9

FICHE N°3 : CRÉATION D'UN CAFÉ CULTURE
Problématique
Actuellement, sur le Polygone, les lieux de rencontre et de convivialité sont pour ainsi dire inexistants. La création d’un lieu ouvert, géré et animé par et pour les habitants du quartier est un enjeu de redynamisation du lien social, d’ouverture sur l’extérieur et d’attractivité pour d’autres publics « hors quartier ». La création d’un Café – Culture à la porte de la Cité des Aviateurs, à proximité du tram Kibitzenau recouvre ainsi plusieurs dimensions économique (création d’activité pour les habitants du quartier), sociale (lieu d’échange et de rencontre, formation insertion) et culturelle (connaissance de la culture tsigane, changement du regard extérieur sur le quartier et ses habitants, rencontres interculturelles) Proposer une animation unique sur l'agglomération pour en faire un lieu repéré et attractif.

Description du projet
Le projet de café associatif n’est pas à proprement parler un simple “ café ”. S’il comporte en effet une partie “ café ” (avec un bar), ce projet cherche avant tout à devenir un lieu de convivialité ouvert sur le quartier et sur la ville. Le café y constitue donc une activité-support pour d’autres activités d’animation, un point fixe autour duquel pourront graviter d’autres initiatives au fur et à mesure de la montée en charge de l’équipement initial. Il est pensé pour fonctionner en bonne intelligence et en complémentarité avec les activités du partenaire associatif et s’articuler avec un autre projet sur lequel travaille aujourd’hui l’association Lupovino, les Puces de la Kibitzenau. L’interaction entre ces trois projets nous parait à la fois bien correspondre aux réalités sociales et culturelles du quartier et à même de créer une relation dynamique permettant de générer une forte attractivité à l’échelle de la ville. Cette forte interaction entre ces activités vise également à limiter la tentation communautaire, à encourager la rencontre et la mixité culturelle et sociale.

Enjeux
Créer un lieu de convivialité, espace culturel et de rencontre (Café Culture), qui permette de faire découvrir la culture tsigane et ouvrir le quartier au reste de la ville, pour favoriser une forte mixité sociale. Créer un lieu convivial qui attire les citadins de par sa spécificité, notamment par la mise en place d'activités à dimensions multiples. (Puces de la Kibitzenau, Jazz manouche).

10

Objectifs:
Créer du lien social Favoriser la mixité, la rencontre et le mélange des populations Créer une dynamique sur le quartier Disposer d’un lieu de rencontre pour les habitants du Polygone Ouvrir le quartier à la ville Proposer des animations et activités diverses Offrir un lieu d’expression pour les artistes (musiciens, peintres,…) Proposer une mise à disposition ponctuelle aux associations et institutions.

Porteur du projet
Espace géré par l’Association Lupovino

Calendrier
Préfiguration : 2013 Travaux : 2014 Ouverture : 2015

Localisation
Rue Paul Dopff à l'entrée de la ZAC Jules Védrines. Dans des locaux partagés avec les futurs locaux destinés à un partenaire associatif.

Place et rôle des habitants
Participation à l'animation du Café Culture. Participation à la vie de la structure porteuse. Activité et emploi (fonctionnement du café, programmation d'activités culturelles...)

11

FICHE N°4 : INSTALLATION DE PUCES À LA KIBITZENAU
Problématique
L’installation de manière périodique sur le parking relais du tram Kibitzenau un espace de brocante (ou de « vide-grenier ») permettrait de donner une

d'échange et de mixité sociale et une véritable
porte d'entrée (interface) vers le quartier.

Localisation
Parking du tram Kibitzenau (entre le tiers et la moitié de l'espace dédié au stationnement) Fréquence mensuelle pouvant monter en charge si succès

Enjeux :
Installer une activité reconnue et susceptible d'attirer au Polygone des populations venues de l'ensemble de l'agglomération. Générer de l'activité dans des conditions et des formes suffisamment souples pour permettre aux résidents du Polygone d'y accéder sans trop de difficultés. Susciter le socioculturel. brassage

de la Ville sur le modèle des puces de Montreuil ou de Clignancourt à Paris. Cet espace relevant aussi bien de l'espace éphémère d'animation commerciale et de l'attractivité culturelle a pour objet de

identité et une attractivité spécif ique à cette partie

Place et rôle des habitants
Collecte et revente des marchandises Participation à l’organisation de l’évènement Participation à l’animation du lieu

mais aussi d'amener d'autres populations vers le Polygone et la cult ure tsigane. Un lien fort avec le Café-Culture ou avec les espaces dédiés aux Animations Ephémères est envisagé. Les Puces de la Kibitzenau sont ainsi destinées à être un produit d'appel fort vers le quartier, un lieu

générer de l'act ivité et des revenus pour les habitants du quart ier,

Impact attendu sur le quartier
• Création d'activité (ressources) • Attractivité de nouveaux publics (mixité sociale) • Changement d'image et ouverture vers la culture tsigane (identité positive du quartier)

Porteur du projet
Association Lupovino et/ou structure d'activité et d'emploi partenaire

Calendrier
Démarrage : rentrée 2013 Evaluation : rentrée 2014

12

FICHE N°5 : MISE EN PLACE D'UN ESPACE DE VENTE AMBULANT
Problématique
Peu de commerces sont actuellement implantés à proximité du Polygone. Proposer sur un rythme hebdomadaire un espace de vente ambulant de quatre saisons permettrait aux habitant-e-s de

Place et rôle des habitants
Usagers, clients Commerçant non-sédentaire peut être une personne issue du quartier

aux personnes de passage ainsi qu’aux personnes travaillant sur le secteur.

se procurer des produits frais dans le quartier. Ce service profiterait également

Porteur(s) du projet
Ville (autorisations) Commerçant (activité) Lupovino (accompagnement)

Enjeux
Installer un point de vente hebdomadaire permettant d'animer le quartier et de devenir un point de rencontre autour duquel les habitants pourraient se retrouver de manière régulière. Proposer une dynamique et rythmer le quartier, à l’image d’un village.

Calendrier
Démarrage : printemps 2013

Impact attendu sur le quartier
Animation hebdomadaire.

Localisation
A l'entrée de l'école Ariane Icare devant la Passerelle

13

Problématique

FICHE N°6 : DÉFINITION D'UN ESPACE D'ANIMATIONS ÉPHÉMÈRES

Impact attendu sur le quartier
Echange, rencontre, lien social Animation du quartier

Installer en cœur de quartier un espace ouvert permettant la rencontre régulière des habitants du quartier (remplacer les lieux de sociabilité disparus avec la sédentarisation par de nouveaux lieux ouverts et accessibles). L’aménagement de ces espaces vise à permettre l'installation d'activités familiales (tonnelles pour fêtes traditionnelles). D’autre part, cet espace permettrait d’y programmer

Evolution des représentations extérieures

Localisation
Espace vert rue de Châteauroux entre les écoles Ariane Icare et Guynemer

des animations culturelles éphémères
(Festival Tsigane, Michto chapiteau Magic Mirror...). Festival, L’utilisation d’équipements légers (bancs, tables de pique-nique...) permettaient aux familles de se retrouver et de s'approprier les espaces verts mis à disposition dans de meilleures conditions. Dans le cadre d’animations organisées en direction du grand public, il est nécessaire de prévoir des supports pour installations éphémères (branchements électriques, plots pour chapiteaux...) sans nuire à

Place et rôle des habitants
Appropriation de l'espace public. Participation à l'organisation et à la programmation des animations.

Porteur du projet
Association Lupovino (ou coopérative d'habitants)

la configuration de l'aménagement global.

Enjeux
Travailler sur la question de la rencontre et de l'échange au niveau du quartier. Contribuer par des animations éphémères au décloisonnement du Polygone en encourageant la venue de publics extérieurs à l'occasion d'événements permettant de valoriser et de partager la culture Tsigane (évolution des représentations).

Calendrier
Démarrage : 2014 – 2015

14

Projet Espace Tsigane
Echéancier

2e sem 2012
Logement 1ère tranche 2e tranche 3e tranche 1ère tranche

1er sem 2013

2e sem 2013

1er sem 2014

2e sem 2014

1er sem 2015

2e sem 2015

1er sem 2016

2e sem 2016

1er sem 2017

2e sem 2017

Inauguration Inauguration Inauguration Inauguration

1. Lupovino 2. Conciergerie 3. Café culture 4. Puces 5. Espace ambulant 6. Espace d’animation Préfiguration Préfiguration Expérimentation Expérimentation Validation Travaux

Validation Travaux Travaux Validation Ouverture Ouverture

Expérimentation

Fonctionnement

Fonctionnement

Fonctionnement

Président d’association: Eric FAURE Directrice: Marie AMALFITANO Contact projet: projet.lupovino@gmail.com Téléphone: 03 88 84 17 07 / 09 71 55 71 20 Fax: 03 88 84 17 07

15

PROJET ESPACE TSIGANE
Ca fé
C

Cu ltu re

s Puce
te n e ce v

o n cièr

ge

Lupovino Esp a
An

rie

m

at

Date d’édition: Mars 2013

i

io n

s