V1

20

économie

LIBERATION
VENDREDI 20 FÉVRIER 2004

Après les vols «low cost», la location de voitures et le cinéma, l’entrepreneur Stelios Haji-Ioannou se lance dans l’hôtellerie et la croisière à prix cassés.

Easy tous azimuts
Londres intérim

l crée des entreprises au rythme de une par an et se présente comme un «serial entrepreneur». Le fondateur de la compagnie aérienne à bas prix, easyJet, vient d’annoncer son entrée prochaine dans les secteurs de la croisière, de l’hôtellerie et du transport de bus. Pour financer ces trois nouveaux services, easyCruise, easyHotel et easyBus, Stelios HajiIoannou a vendu 4 millions de ses actions easyJet. «Ces derniers jours, j’ai fait beaucoup de shopping», raconte-til: la signature d’un contrat pour l’achat d’un bateau, l’acquisition d’un hôtel londonien de 25 chambres et d’une flotte de minibus. Bousculer. Dès l’annonce rendue publique hier, Stelios a tenu à rassurerses employés: «Je tiens à vous dire que je n’ai pas vendu easyJet.» Avec 66 millions d’actions, il en reste, avec son frère Polys et sa sœur Clelia, propriétaire à 41%. Depuis le succès spectaculaire de la compagnie aérienne à bas coût, lancée en 1995, avec une flotte de Boeing 737 rutilants, ce Chypriote, fils d’armateur, n’a de cesse de pénétrer des marchés dont il n’a, a priori, aucune connaissance. «C’est le meilleur moyen pour révolutionner un secteur, explique James Rothnie, porte-parole d’easyGroup. On peut ainsi bousculer des pratiques an-

I

Un bus de la compagnie aérienne easyJet, à l’aéroport de Luton, près de Londres.

M A R I O F O U R M Y. R E A

vité qui a connu des hauts et des bas mais qui a fini par faire ses preuves. Mitigé. Certains secteurs semblent toutefois moins perméables à sa recette. Après des cafés Internet au succès mitigé, il s’est aven«J’ai créé onze entreprises en onze ans turé, en juin 2003, et toutes fonctionnent encore.» dans le cinéma, Stelios Haji-Ioannou, avec le premier fondateur d’easyGroup multiplexe sans guichet ni ouvreuciennes que personne n’ose re- se, en Grande-Bretagne. Refumettre en cause et ajouter un sant de payer le traditionnel peu d’air frais dans le mana- pourcentage aux distribugement d’une industrie avec teurs, Stelios a imposé le verun concept nouveau.» Un sement d’un forfait par film. concept nouveau, introduit En revanche, il n’a toujours par easyJet, qui reprend inva- pas réussi à les convaincre de riablement les mêmes re- lui céder des films en premiècettes: réservations en ligne, re exclusivité. service minimal, le prix étant «C’est easyJet qui soutient l’ensemble du groupe», persifle la seule incitation à l’achat. L’entrepreneur, qui a aban- l’un des 3400 employés de la donné ses fonctions de prési- compagnie. Celle-ci a annondent d’easyJet fin 2002, se cé, pour le dernier trimestre consacre désormais au déve- de 2003, un chiffre d’affaires loppement de ses nouvelles de 932 millions de livres activités. «J’ai créé onzeentre- (1390millions d’euros). Easyprises en onze ans et toutes Group se garde bien, pour fonctionnent encore», se félici- l’instant, de rendre public les te Stelios. Après easyJet, il a comptes de ses multiples appliqué sa méthode à la loca- branches.• AGNÈS CATHERINE POIRIER tion de voitures en 1998, acti-

Vous saurez tout sur les «easy»
Point commun des sociétés du groupe: un service réduit au minimum.
Londres intérim

asyceci, easycela… Parti d’une compagnie aérienne, le groupe multiplie les déclinaisons. Avec à chaque fois les mêmes principes: des prix cassés, qui varient selon la fréquentation, des réservations en ligne et un service minimal.

E

Ceux qui existent
• EasyJet. Fer de lance du groupe, la com-

pagnie aérienne à bas coût, dessert aujourd’hui 135destinations en Europe. EasyJet a annoncé la semaine dernière une hausse de 12,3% du nombre de ses passagers en 2003. 1,7million de personnes ont ainsi utilisé la compagnie en janvier. Prix d’un Londres-Bilbao: à partir de 1,99livre le ticket (2,97 euros, taxes non incluses). • EasyCar. Aujourd’hui présent dans toute l’Europe, easyCar a d’abord utilisé exclusivement une flotte de Mercedes classeA, avant d’inclure d’autres marques. Le conducteur doit laver son véhicule avant de le rendre. Prix de la location: à partir de 5livres (7,5euros) par jour. • EasyInternetcafe. Chaque mois s’ouvrent de nouvelles franchises dans le

monde (il y en a aujourd’hui 64), souvent à l’intérieur de chaînes existantes comme McDonald’s. Prix de l’heure de connexion à Internet: à partir de 0,20livre (0,3euro). • EasyMoney. Une carte de crédit taillée sur mesure, selon les besoins et la situation financière de l’intéressé. • EasyValues. Service de comparaison en ligne de différents produits, à l’instar de Kelkoo. • EasyCinema. Premier cinéma sans guichet, sans ouvreuse et sans pop-corn, easyCinema a ouvert son premier multiplexe à Milton Keynes, dans la banlieue de Londres, en juin2003. Malgré la réticence des distributeurs à confier des films en première exclusivité, Stelios, le PDG d’easyGroup, vient d’annoncer l’ouverture d’un deuxième easyCinema près de Londres cet été. Prix de la place: à partir de 0,20 livre (0,30euro).

Ceux qui sont prévus
• EasyPizza (printemps 2004). EasyPizza incitera les consommateurs à commander leur pizza aux périodes de faible demande, par exemple, à 16heures et non à l’heure du dîner. Ceux qui commande-

ront leur pizza plusieurs jours à l’avance paieront moins cher. Prix prévu: à partir de 1livre (1,50euro, livraison comprise). • EasyHotel (été 2004). Le premier hôtel easy ouvrira cet été à Lexham Gardens, dans le quartier opulent de Cromwell Road, au centre-ouest de Londres. Seul le couchage dans un lit double de taille standard et l’usage d’une salle de douche privée seront couverts. Les clients apporteront draps et couvertures et feront le ménage, sauf à payer un supplément. Si le concept marche, easy compte ouvrir un hôtel dans le centre-ville de chaque grande ville européenne. Prix prévu: à partir de 5livres la nuit (7,5 euros). • EasyBus (été 2004). Une flotte de minibus Mercedes de 16places desservira les grandes villes britanniques. Prix du ticket: à partir de 1 livre le trajet (1,5 euro). • EasyCruise (été 2005). Des séjours en Méditerranée qui visent les moins de 40 ans. Capacité du bateau : 250 personnes. Les frais de restauration ne seront pas inclus et chaque passager sera responsable de l’entretien de sa cabine. Prix: à partir de 29livres la nuit (43 euros).•
A.C.P.

Sign up to vote on this title
UsefulNot useful