El Ogbi, la nouvelle cible

MCA

Gherbi choisit le Mouloudia «Je veux gagner des titres
et jouer en sélection»
SAMEDI 8 JUIN 2013 www.lebuteur.com
QUOTIDIEN NATIONAL SPORTIF N° 2309 PRIX 20 DA

«Kaoua devra négocier avec l’Entente»

Equipe nationale
De nos envoyés spéciaux au Bénin

Les Verts accueillis royalement à Cotonou

«Je ne vous le cache pas, l’arbitrage me fait peur»

Halilhodzic

Angane joue la carte de l’intimidation
«Les Algériens vivront ce que nous avons vécu à Tchaker»

«Je ne m’attendais pas à trouver des Algériens ici !»
JSK

Taïder

Aouedj «Hannachi doit
obtenir ma libération»
L’Ivoirien Kipre Tchétché bientôt à Tizi

«C’est vrai, j’étais fâché contre la FAF»
USMA

Moucharafou

Courbis

Merbah et Dagoulou
«Je suis Kabyle et c’est un rêve de jouer à la JSK»

officiellement contactés
«J’ai dit à Hannachi que je suis intéressé»

«Je vais poursuivre le travail entamé il y a 6 mois»
USMH

Doukha «Je reste à El Harrach»

02

N° 2309 Samedi 8 juin 2013

Coup d’œil Équipe nationale

De nos envoyés spéciaux au Bénin

Hamza Rahmouni

Les Verts royalement
P
our le compte de la quatrième journée des éliminatoires de la Coupe du monde 2014, la sélection nationale algérienne a un rendez-vous très important, ce dimanche à 16h, au stade Charles-de-Gaulle de Porto-Novo, face à la sélection béninoise. Ainsi, les Verts sont depuis hier au Bénin pour préparer cette rencontre capitale, qui sera tout simplement le tournant de ce groupe H, composé du Mali et du Rwanda. Le moins que l’on puisse dire, c’est que la sélection algérienne a eu droit à un accueil très chaleureux qu’elle n’a jamais eu auparavant lors de ses sorties dans le continent africain. Un accueil qui a beaucoup touché les joueurs de l’Equipe nationale.

Nedjmeddine Sidi Atmane

accueillis à Cotonou

rieur de l’aéroport à une partie des journalistes algériens, pourtant venus pour assurer la couverture intégrale de ce match. Cette décision a été prise afin de pouvoir maîtriser la situation à l’intérieur de l’aéroport.

Yacine Selhani

14h30 : l’avion atterrit à Cotonou

Madjid Aït Abdallah

Comme tout le monde le sait, la sélection nationale algérienne a rejoint la capitale économique du Bénin, Cotonou, à bord d’un vol spécial de la compagnie nationale Air Algérie. L’appareil s’est, en effet, posé sur le tarmac de Cotonou à 14h30.

14h45 : Les joueurs quittent l’aéroport sous les chants «One, two, three, viva l’Algérie !»
Après l’atterrissage de l’avion, il aura fallu attendre un quart d’heure pour voir les joueurs sortir de l’aéroport, le temps de récupérer leurs bagages. Les coéquipiers de Adlane Guedioura ont quitté l’aéroport de Cotonou sous les «One, two, three, viva l’Algérie !» et de forts applaudissements. Certains ont même profité de cette occasion pour prendre quelques photos avec les joueurs. ambiance à l’aéroport international de Cotonou. Ils ont, en effet, accueilli la sélection nationale avec les «One, two, three, viva l’Algérie !». D’ailleurs, les responsables de l’aéroport de Cotonou nous ont fait savoir que jamais l’aéroport n’a connu un tel événement. Même les Ecureuils n’ont pas eu droit à un tel accueil chez eux, ce qui veut dire tout simplement que les coéquipiers de Bougherra n’ont pas le droit de décevoir. N’ayant pas l’expérience nécessaire pour gérer une telle situation, les forces de sécurité déployées en force à l’aéroport et aux alentours ne pouvaient maîtriser la situation face à la présence massive des journalistes algériens et surtout des fans des Verts.

Une cinquantaine de supporters présents
Une cinquantaine de supporters algériens était à l’accueil de l’Equipe nationale à son arrivée à l’aéroport international de Cotonou. Ils sont venus de partout pour accueillir les Verts et leur souhaiter la bienvenue. Certains vivent, en effet, ici à Cotonou, et d’autres sont venus des pays limitrophes. Par ailleurs, il y a lieu de noter que deux supporters de l’EN se sont déplacés d’Alger jusqu’au Bénin pour assister au match et encourager les protégés de Vahid Halilhodzic.

Halilhodzic surpris par tout ce beau monde
Vahid Halilhodzic était parmi les premiers à sortir de l’aéroport. Juste après avoir répondu aux sollicitations des journalistes, le sélectionneur national a découvert la présence en force des supporters des Verts. Il était tout simplement étonné. D’ailleurs, une fois dans le bus, son regard est resté braqué sur les supporters, tout en souriant. Sans doute, Vahid Halilhodzic a trouvé un moyen pour motiver ses joueurs.

Des journalistes empêchés d’accéder à l’aéroport, pour maîtriser la situation
Face à cette situation qui ressemblait à une véritable cacophonie, les forces de sécurité béninoises ont décidé d’interdire l’accès à l’inté-

Ils ont mis de l’ambiance
Les supporters algériens ont créé une bonne

La police béninoise dépassée
A l’aéroport de Cotonou, la police béninoise était carrément dépassée par les événements.

Hamza R.

Walid Saâdi
«Nous n’avons rien laissé au hasard»
Walid Saâdi, en gestionnaire expérimenté, a assuré que la FAF a tout mis en œuvre pour garantir les meilleures conditions possibles aux joueurs, afin qu’ils puissent décrocher un résultat positif. «La FAF a mis tous les moyens nécessaires pour mettre à l’aise nos joueurs et les aider dans leur mission. On n’a rien laissé au hasard, et tout a été mis en œuvre pour que tout se passe bien. C’est le coach qui a choisi l’hôtel où l’équipe sera logée. C’est un bon hôtel, qui est situé dans un quartier résidentiel et qui permet aux joueurs une meilleure concentration sur ce match.»

Comme prévu, la délégation algérienne, composée des joueurs, des staffs technique, médical et administratif, a quitté hier matin Alger, à destination de Cotonou, la capitale économique du Bénin. Les Verts se sont envolés à 9h30, à bord d’un vol spécial de la compagnie nationale Air Algérie. Les coéquipiers de Madjid Bougherra sont arrivés à l’aéroport international Houari-Boumediene à 8h et ont rallié directement le salon d’honneur, où ils se sont installés durant près de 45 minutes, avant de prendre place dans l’avion.

Les Verts ont quitté Alger à 9h30

Taïder : «Prêt à tout pour ne pas décevoir notre public» «Le Bénin est une bonne équipe, mais
nous, on a des atouts à faire valoir»
à leurs favoris, Saphir promet de tout donner pour ne pas les décevoir. Un commentaire après ce vol Alger-Cotonou ? On est bien arrivés, le voyage s’est très bien déroulé. On n’est pas très fatigués du voyage tant il a été effectué dans de très bonnes conditions. Tout le monde est mobilisé et notre détermination est très grande avant ce match qu’on va livrer ici face au Bénin. Le moral est là, et on va tout donner pour ne pas décevoir. C’est votre premier voyage en Afrique. Vous l’appréhendez comment, ce match ? Tout comme mes camarades, je suis optimiste pour revenir avec un bon résultat d’ici. On fera tout pour repartir à Alger avec les trois points. Ça va être un match difficile certes, parce que le Bénin reste quand même une bonne équipe. Seulement, je pense que nous avons des atouts à faire valoir pour atteindre notre objectif dans ce match. Un mot par rapport à cet accueil du public algérien qui s’est déplacé pour vous à l’aéroport de Cotonou ? C’est magnifique ! Je suis vraiment ému. Autant d’Algériens au Bénin, sincèrement, je ne m’attendais pas à un tel accueil. Je suis vraiment très content, c’est de bon augure, Incha Allah (il avait presque les larmes aux yeux). Le climat et la chaleur ainsi que le fort taux d’ humidité qui règnent ici ne vous font-ils pas peur ? Non, pas du tout. On s’est bien préparés. On est des professionnels, on doit s’adapter à ce genre de conditions difficiles. On va tout faire pour sortir notre match. On espère bien entendu que ces conditions climatiques ne vont pas influer sur notre rendement. En tout cas, le mieux c’est de ne pas trop y penser. On doit rester concentrés sur notre match, voilà. Un mot sur ce match difficile contre le Bénin ? On est ici pour réaliser un bon résultat à même de conserver nos chances intactes pour la suite du parcours des qualifications. On espère Incha Allah faire honneur à ces supporteurs qui sont venus jusqu’ici pour nous encourager. J’espère qu’ils ne seront pas déçus en fin de rencontre. Entretien réalisé par Hamza Rahmouni

Vahid a pris 25 joueurs et laissé Berrefane à la disposition des A’
Le sélectionneur national, Vahid Halilhodzic, a emmené avec lui, pour ce long voyage au Bénin, presque l’ensemble de son effectif. En effet, 25 joueurs ont effectué le déplacement, et il ne manquait que le gardien du MC El Eulma, Mourad Berrefane. Ce dernier a été laissé à la disposition de l’équipe A’. C’est le portier de l’ES Sétif, Sofiane Khedaïria, qui revient à peine d’un long safari à Bitam (Gabon), qui a été désigné comme troisième gardien, après Raïs M’bolhi et Azzedine Doukha.

Ambiance décontractée au sein du groupe
Avant de monter dans l’avion, les joueurs de l’EN ont donc dû patienter près d’une heure dans le salon d’honneur. Malgré la fatigue qui se lisait sur les visages de certains (le réveil s’est fait très tôt), n’empêche que les joueurs rigolaient franchement entre eux, et on sentait une ambiance très décontractée et conviviale au sein du groupe. Comme à son habitude, Madjid Bougherra n’a pas manqué de raconter quelques bonnes anecdotes à ses coéquipiers, notamment les nouveaux, histoire de les mettre dans le bain.

Raouraoua a fait le voyage avec l’équipe
Vu l’importance de cette rencontre face au Bénin pour la qualification à la Coupe du monde, le président de la Fédération algérienne de football, Mohamed Raouraoua, a tenu à faire le déplacement avec l’équipe à Cotonou et veiller au bon déroulement de son séjour là-bas. Raouraoua est arrivé à l’aéroport Houari-Boumediene en compagnie de son chauffeur particulier, légèrement en retard (près de 20 minutes après l’arrivée du bus des joueurs). S. F.

Dans cet entretien qu’il nous a accordé à son arrivée à l’aéroport de Cotonou, Saphir Taïder, très ému, affiche un très bon moral à la veille du match contre le Bénin. Taïder annonce que ses camarades et lui vont tout faire pour revenir avec les trois points de la victoire. Pas très fatigué ou plutôt transcendé par cette présence de quelques supporteurs des Verts, venus donner de la voix

«Je ne m’attendais pas à un tel accueil de nos fans ici à Cotonou !»

De nos envoyés spéciaux au Bénin
Hamza Rahmouni

N° 2309 Samedi 8 Juin 2013

Coup d’œil Équipe nationale

03
L’arrivée des Verts sous une forte chaleur
arrivée de la délégation algérienne, hier à Cotonou, s’est faite sous une très forte chaleur. La température avait, en effet, atteint les 31° avec un taux d’humidité très élevé.

Halilhodzic se méfie du Camerounais Alioum Néant
Sidi Athmane Nedjemeddine

«L’arbitrage me fait peur»

ccosté à l’aéroport de Cotonou une fois que l’équipe s’apprêtait à rejoindre le Novotel, Vahid Halilhodzic n’a pas caché sa méfiance envers l’arbitre de cette rencontre, le Camerounais Alioum Néant. Pour ce match Madjid Aït Abdallah capital, les Algériens redoutent un coup de coulisse du président de la Fédération béninoise, Anjorin Moucharafou. Halilhodzic n’est pas seul, puisque même la FAF redoute cela. En tout cas, le sélectionneur national a été clair dans ce sens : «Je ne vous cache pas, je crains l’arbitrage.» Dans ce genre de match à enjeux et en déplacement, il y a de quoi craindre l’arbitrage, sachant qu’avec le Camerounais Alioum Néant, rarement les équipes hôtes perdent.
Yacine Selhani

A

L’

Léger décrassage au bord de la mer
Les joueurs de l’Equipe nationale ont effectué une séance d’entraînement légère au bord de la mer, juste derrière le Novotel, lieu d’hébergement des Verts. Halilhodzic a voulu donner l’occasion aux joueurs de souffler et de s’acclimater aux conditions climatiques très difficiles.

«On est là pour gagner»
Concernant la rencontre, Vahid Halilhodzic annonce que les Verts sont au Bénin pour gagner le match et non pour un autre résultat. Le sélectionneur national semble confiant par rapport à la détermination de ses joueurs. A ce propos, il a déclaré : «Si on est là, c’est pour gagner, pas pour autre chose. C’est un match très important pour la suite de notre parcours dans cette compétition.»

La réunion technique aujourd’hui
C’est aujourd’hui qu’aura lieu la traditionnelle réunion technique entre les représentants des deux équipes pour se mettre d’accord sur certains points, entre autres, les couleurs choisies par les deux formations. Elle devrait avoir lieu au stade Charles-de-Gaulle de Porto-Novo.

«Le Bénin, ce ne sera pas facile»
Parlant de la sélection béninoise, Vahid Halilhodzic estime que ce match ne sera pas facile, en disant : «Le match ne sera pas facile. On va affronter une très bonne équipe du Bénin qui a fait bonne figure lors des précédentes rencontres. Je compte beaucoup sur la volonté et la détermination de mes joueurs pour revenir à Alger avec les trois points.» H. R.

Angane : «Les Algériens vont vivre le même calvaire qu’on a vécu à Blida»

Raouraoua réunira les joueurs aujourd’hui
Selon une source bien informée, le président de la FAF, Mohamed Raouraoua, tiendra une réunion aujourd’hui avec les joueurs, au cours de laquelle il compte les sensibiliser, en les encourageant à faire l’impossible durant cette rencontre face au Bénin, d’une importance capitale pour les Verts. Le succès leur permettra de coller aux Aigles du Mali, lesquels vont recevoir, à leur tour, le Rwanda. Sentant l’importance de ce match, Raouraoua a décidé du coup de réunir les joueurs pour les encourager.

Pascal Angane avertit les Algériens : ses camarades sont animés d’une farouche volonté à prendre leur revanche du match aller. Le joueur du CR Belouizdad annonce la couleur et promet aux Verts un mauvais quart d’heure au stade Charles-deGaulle à Porto-Novo, demain. Il ajoute que même une victoire sur un demi-but face aux Algériens suffira au bonheur des Béninois dans ce match, décisif pour la suite du parcours des deux équipes dans ces éliminatoires CM 2014.

notre objectif en tout cas. Un réComment vous le voyez, ce sultat ? Là maintenant, je ne peux match de dimanche ? vous le donner, mais une chose On peut battre l’Algérie. On sait est sûre : même si on va l’emporter que c’est une grande nation du par un demi-but à zéro, on sera football, mais sachez qu’on joue contents. On est super motivés bien chez nous. Tout est possible. pour prendre notre revanche du Avec le soutien du public et notre match aller. détermination, on va se surpasser. Comment vous trouvez cette Il ne faut pas oublier que lors du match aller, nous n’étions pas du équipe d’Algérie ? tout mauvais. Il y a eu quelques er- C’est une grande équipe. Sur le reurs d’arbitrage qui ont plan international et surtout afrifait basculer la cain, elle reste une grande na«Le rencontre. Et tion, par rapport au Bénin puis, l’atmofootball se bien sûr. Mais là, c’est le footsphère n’était ball, ça sera onze contre joue à 11 contre Bonjour Patrick, quelles sont vos Dans quel état d’esprit pas bonne. Je onze. 11, on n’a aucun aborderez-vous le match retour nouvelles ? vous le dis Connaissez-vous le jeu de complexe pour Ça va bien. Je suis avec la sélection de ce dimanche ? maintenant : cette équipe algérienne ? ce match» en train de préparer le prochain Après la défaite concédée à Blida, les Algériens Franchement, non. Moi, je ne match face à l’Algérie. Je profite on a envie de se racheter devant vont vivre le m’ o ccupe pas des résultats de aussi pour rendre visite à ma fanotre public, ici chez nous. On est même calvaire qu’on a votre sélection. C’est vrai que je mille et voir mes enfants et ma tous motivés par l’idée de relever vécu là-bas. suis un joueur du CRB, mais je ne femme ici au Bénin. le défi devant notre peuple. On va Sur quel détail va se jouer ce regarde jamais les matchs de votre essayer de tout faire pour pouComment ça se passe pour vous match ? sélection. voir remporter la victoire. en sélection ? Vous préparez Je ne sais pas quoi vous Votre message pour votre ami «Mon Malgré les incidents comment ce rendez-vous contre dire. Une chose est Islam Slimani ? pronostic ? qui se sont produits en l’Algérie ? sûre : on va se livrer à On va gagner, fond devant notre pu- J’ai vu qu’il a marqué un but cours de Ça se passe plutôt bien. Sur contre le Burkina Faso, je suis un point c’est blic. On va tout faire le plan personnel, préparation, on content pour lui. Je lui souhaite «Chez j’avais quelques petits tout !» pour ne pas le décevous sent très beaucoup de réussite. Je sais que soucis à régler et je nous, on voir. Bien sûr, le résultat motivés… ça ne sera pas facile pour lui après suis arrivé jeudi de ce match est très imporjoue bien, et Oui, c’est vrai. Il y avoir été critiqué par les supporchez moi. Donc, tant lorsqu’on sait qu’une victoire a eu quelques perturbien sûr qu’on teurs du CRB. J’ai su aussi que le maintenant tout ce dimanche nous permettra de bations, mais mainteprésident du club a fait capoter peut battre est rentré dans l’orrester toujours en course pour la nant tout est oublié. De son transfert en Europe, donc, je l’Algérie» dre. En ce qui qualification. On va lutter et batoutes les façons, chez sais qu’il est un peu déçu. J’espère concerne notre équipe, nous ç’a été toujours comme tailler jusqu’au coup de sifflet final. qu’il partira pour l’Europe. je dirais qu’il règne une Quel est votre pronostic ? ça. Seulement, une fois sur le terEntretien réalisé bonne ambiance au sein de notre Mon pronostic ? On va battre l’Alrain, on oublie tout. par Nedjmou S. groupe. gérie, c’est ça mon pronostic. C’est

Une prime importante devrait leur être promise
Par ailleurs, selon une source autorisée, le président de la FAF octroiera une prime conséquente aux joueurs en cas de victoire face au Bénin, car celle-ci les mettra en bonne position pour se qualifier au prochain tour des éliminatoires au Mondial. Ce match nous rappelle celui de la Zambie, en 2009. H. R.

Nshimiyimana Eric (entraîneur du Rwanda)

Rencontré à l’aéroport d’Addis Abeba quand l’équipe s’apprêtait à se rendre à Bamako pour affronter le concurrent le plus sérieux des Verts lors de cette campagne des éliminatoires de la Coupe du monde 2014, l’entraîneur de la sélection rwandaise, Eric Nshimiyimana, nous a déclaré : «On ne part pas en touristes, ne craignez rien du tout, on ne va pas en victimes et on défendra nos chances à fond. Le départ de l’entraîneur n’a pas déstabilisé l’équipe. Certes, on est abattus après l’élimination, mais on prépare l’équipe pour la CAN-2015. BéninAlgérie, ça va être serré. L’équipe a de bons joueurs doués techniquement.» Pour le nouvel entraîneur du Rwanda, cette étape est très importante pour la préparation de l’équipe aux prochaines échéances.

«On jouera nos chances à fond»

H. R.

04

N° 2309 Samedi 8 juin 2013

Coup d’œil Équipe nationale

De nos envoyés spéciaux au Bénin
Hamza Rahmouni

Slimani «Un seul objectif :
ramener un bon résultat»
é de répondre à nos quesLe goléador des Verts, Islam Slimani, a gentiment accept de dimanche. Pour l’attamatch du parler tions, une fois arrivé à Cotonou et de nous reste possible. tout mais e, difficil être va tre rencon la CRB, quant du

Nedjmeddine Sidi Atmane

Yacine Selhani

Alors le voyage n’a pas été fatigant ? El Hamdoulilah, on est bien arrivés. Le voyage s’est très bien déroulé et je dois reconnaître que ça n’a pas été si éreintant que ça. Le fait de prendre un vol spécial nous a permis de gagner du temps et de ne pas trop nous fatiguer. A présent, on est là pour un seul objectif, celui de ramener un bon résultat qui nous permettra de poursuivre notre belle série positive. Comment voyez-vous ce match ? Le match s’annonce très difficile et on a conscience que l’adversaire sera hyper motivé pour nous battre. Toutefois, je pense que nous partons à chances égales et les deux équipes peuvent prétendre à la victoire. Tout se décidera sur le terrain et le mieux préparé l’emportera à mon avis. Optimiste ? Oui, évidemment. Je crois qu’on s’est parfaitement préparés durant notre stage à Alger, et actuellement nous sommes bien plus que prêts à en découdre. On a conscience de ce que représente ce match et Inch’Allah on donnera tout pour ramener un résultat positif. Le match amical gagné face au Burkina Faso nous a redonné davantage de confiance et nous a permis de nous situer. Avez-vous une appréhension particulière par rapport aux conditions climatiques ici ? Avant même de venir ici, on savait que les conditions qu’on allait trouver ne seraient pas favorables. On s’est bien préparés pour cela, et je ne pense pas

Madjid Aït Abdallah

que cela va trop nous handicaper. Ça vous fait quoi de voir autant de supporters algériens à votre accueil ? On était vraiment très surpris et contents surtout de trouver nos supporters à notre attente. Ça nous a touché et ça fait tant plaisir de savoir que même à des milliers de kilomètres, on est soutenus. Inch’Allah, on fera tout dimanche pour les satisfaire et leur procurer du bonheur. Entretien réalisé à Cotonou par Hamza R.

Les anciens sélectionneurs évoquent la rencontre

Saâdane «Un match clé pour la qualification»
Rabah Saâdane a donné son avis sur cette rencontre face au Bénin, assurant que le résultat de cette partie va être crucial pour la qualification au dernier tour éliminatoire. «Cette rencontre face au Bénin est pour moi la clé de la qualification pour le dernier tour qualificatif. Une victoire conforterait nos chances de passage, alors qu’une défaite pourrait être fatale pour l’Equipe nationale», a-t-il déclaré à l’APS. mais la comparaison est difficile. C’est vrai que nous avons réalisé un succès qui nous avait ouvert la voie du Mondial, Taïder mais le contexte était différent.» avait les

Benchikha «La pression sera sur le Bénin»
son équipe.»

«Les joueurs doivent faire preuve de combativité et de solidarité»
Et à l’ancien coach national d’ajouter : «Nous devons absolument revenir avec au moins un match nul de ce déplacement. Il ne faut pas oublier aussi que le Mali, qui accueillera à deux reprises chez lui (Rwanda et le Bénin, ndlr), est aux aguets. Nous ne devons pas lui donner l’occasion d’occuper seuls les commandes du groupe. Nos joueurs doivent faire preuve de combativité et de solidarité.»

«On ne peut pas comparer ce match à celui qu’on a gagné en Zambie en 2009»
Pour le cheikh des entraîneurs algériens, ce virage important au Bénin ressemble un peu à celui qu’a pris l’EN en 2009, à Chililabombwe, face à la Zambie. En ce temps-là, les camarades de Rafik Saïfi s’étaient imposés (0-2), mais pour Saâdane, on ne peut faire la comparaison : «D’aucuns comparent cette rencontre au match que nous avons livré en 2009, en déplacement, face à la Zambie (victoire 2-0),

Invité hier matin de l’émission «Football Ma«Jouer deux fois à gazine» de la radio larmes aux yeux l’extérieur en si Saphir Taïder était ému par l’ac- Chaîne III qu’anime peu de temps cueil des supporters algériens à Co- notre confrère Maâmar Djebbour, l’anest difficile à tonou. Le milieu de terrain du FC cien sélectionneur gérer» Bologne, qui découvre pour la preEnfin, en en- mière l’ambiance et l’effervescence au- national, Abdelhak traîneur averti tour de l’EN, avait les larmes aux yeux Benchikha, a donné et expérimenté lorsqu’il s’apprêtait à regagner l’hô- son avis sur la rendes matches en tel avec tout ce beau monde com- contre qui opposera les Verts aux Ecureuils Afrique noire, posé de journalistes et de du Bénin ce dimanche. Rabah Saâdane a supporters. «La rencontre s’annonce difreconnu qu’il est ficile, c’est clair. Toutefois, je difficile pour les Les pense que la pression sera Verts de bagages sont beaucoup plus sur le gérer deux arrivés plus tard Bénin, qui joue sa surmatchs Une fois les premières formaliaussi tés d’usage pour rentrer au sol béni- vie dans ce groupe. impor- nois accomplies, les joueurs et le staff Pour l’Algérie, ce n’est tants à technique ont quitté l’aéroport à des- pas un match décisif. l’extérieur tination du Novotel, lieu d’héberge- Il reste important, mais pas plus en si peu de ment des Verts, tandis que les que ça. Il temps. «Jouer autres membres du staff sont faudra beaudeux matchs en restés à l’aéroport pour récoup de coudéplacement en un cupérer les bagages. rage à nos laps de temps court est joueurs, sacertes difficile à Sadi chant que les gérer, mais la sématches à et Tasfaout à lection est apl’extépelée à bien les l’accueil des Verts négocier. Le plus Walid Sadi et Abdelhafid Tasfaout rieur sont important, mainétaient en compagnie des représentenant est de ne pas tants de la diplomatie algérienne au Ni- toujours perdre face au Bénin, géria, qui couvre le Bénin, à l’accueil difficiles à négocier. Le avant de penser au des Verts. L’arrivée de ces derniers a Rwanda, qui reste une créé un véritable événement. Par ail- coach a sans doute bien autre paire de manches», leurs, il est à souligner que les analysé l’advera-t-il conclu. deux émissaires de la FAF ont saire et saura S. F. rejoint Cotonou mercomment préparer credi dernier.

«J’étais en Libye pour négocier avec Al Ittihad, mais on n’a pas trouvé d’accord»
Abdelhak Benchikha n’a pas exercé cette saison. Actuellement consultant pour la chaîne qatarie, Al-Jazeera Sport, l’ancien driver du Club Africain s’est donné du temps pour se reposer, avant de reprendre le travail la saison prochaine : «A vrai dire, je veux revenir au pays, sachant que mes enfants sont là et étudient ici. L’idée de reprendre un club algérien me tente, mais ça doit être pour un vrai projet sportif. La semaine passée, j’étais en Libye pour négocier avec le club d’Al Ittihad de Libye. La direction de cette dernière m’a formulé une offre, et moi, j’en ai fait une contre proposition, mais ça n’a pas abouti. J’ai eu aussi un contact du Maroc, mais rien de concret. Revenir en Tunisie ? Pas pour l’instant.» S. F.

N° 2309 Samedi 8 juin 2013

Coup sûr USMA

05

le travail débuté il y a six mois»
ctuellement à Marrakech pour assister au festival du rire après voir été invité par Jamal Debbouz, l’humoriste franco-marocain, Rolland Courbis, et au lendemain de son départ d’Alger, est revenu sur les ondes de la Radio Chaîne III sur son avenir affirmant qu’il est bien parti pour continuer sa mission à la tête de la barre technique des Rouge et Noir : «Il y a 99 % de chances pour que je poursuive le boulot que j’ai entamé il y a six mois. On est pratiquement d’accord sur tout. Je dois toutefois régler quelques petits détails avec mes employeurs de RMC. Je ne veux pas abandonner mon poste de consultant, et c’est pour cette raison que j’essaye de trouver un accord fin que je puisse faire mon travail d’entraîneur, mais aussi celui de journaliste à la radio.» Pour rappel, ce n’est qu’avant-hier que le technicien français a donné son OK pour renouveler son contrat après qu’il ait expiré à l’issue de l’exercice 2012/2013.

Courbis «Je poursuivrai
Rebouh. Pour moi, il y a sept à huit joueurs qui me paraissent moins intéressants. Ils seront certainement de bons joueurs dans d’autres clubs. Il y a aussi cinq jeunes qui m’ont donné l’impression de pouvoir être importants dans un avenir proche, et c’est pour cette raison qu’ils ont été promus. Recruter n’est pas interdit, donc si nous trouvons l’oiseau rare, un gars qui pourra débarquer dans le groupe et marquer 25 buts par saison sincèrement je n’y crois pas. C’est pour ça que je préfère insister sur une certaine complémentarité plutôt qu’à chercher à renforcer le groupe par un élément qui ne sera pas sûr d’apporter un plus. Recruter juste pour le plaisir ne m’intéresse pas.» Voilà qui est désormais clair. qui me laisse dire que notre mission ne sera pas facile, mis il faut qu’on dise pourquoi pas nous ? Je pense que nous avons les moyens pour les concurrencer et c’est à nous donc de montrer que nous pourrions terminer à une telle place.»

A

«Je suis curieux de savoir ce que nous pourrons faire après un an de travail»
Pour conclure, le coach usmiste a affirmé qu’il attend avec impatience les résultats que le club réalisera après un an de travail : «Il ne faut pas oublier que la saison passée j’ai pris le train en route. Cette saison, ça va être différent puisque je connais les joueurs pour avoir travaillé et vécu avec eux pendant six mois et demi. Nous allons avoir l’occasion de préparer notre saison convenablement et comme il se doit en effectuant un grand travail lors de la période de préparation, et c’est ce qui me rend curieux parce que j’aimerais tant voir les résultats après le parcours que nous avions réalisé lors de l’exercice précédent.» Adel C.

«Notre objectif est de défendre notre coupe, mais aussi jouer la LDC»
A propos des objectifs des Rouge et Noir la saison prochaine, Rolland Courbis a dit : «Tout d’abord, nous comptons défendre bec et ongles la coupe que nous avons remportée. Nous voulons aussi nous mêler à la lutte pour les deux premières places au classement. Nous voulons jouer la Ligue des champions, et c’est ce qui ne pourra se réaliser que si nous parviendrons à terminer soit premiers ou seconds. Pour moi, il y a six, voire sept équipes capables de jouer les premiers rôles, et c’est ce

«Recruter n’est pas interdit, mais recruter juste pour recruter ne m’intéresse pas»
Rolland Courbis a parlé également du recrutement en révélant qu’il a déjà abordé ce sujet avec les Haddad : «Que ce soit avec ou sans moi, j’ai abordé ce sujet avec mes présidents que ce soit Ali ou

R.Haddad «Laïfaoui signera
son nouveau contrat dans les prochaines heures»
et bien partie de l’effectif qui défendra les couleurs de l’USMA la saison prochaine. Le seul joueur en fin de contrat n’ayant toujours pas renouvelé, Abdelkader Laïfaoui, et si tout se passera comme prévu, rempilera dans les toutes les prochaines heures. C’est, en tout cas, ce que Haddad nous a fait savoir après que nous l’avons joint au bout du fil : «Laïfaoui signera son nouveau contrat dans les toutes prochaines heures. En principe, il n’y aura aucun problème à ce sujet puisque nous nous sommes mis d’accord sur tous les points. Il était même prévu qu’il paraphe un nouveau engagement qui le liera au club jusqu’au mois de juin 2014 mais, en fin de compte, nous étions contraints de reporter cette opération à cause de quelques empêchements que nous avions eus à la toute dernière minute.» En apportant ces précisions, tout est désormais clair puisque le fait que le défenseur central des Rouge et Noir ne s’est pas déplacé à Dar El Beida pour se mettre autour de la table pour signer un nouveau bail a ouvert la porte aux spéculations, mais le n°2 du club a mis fin aux rumeurs affirmant que celui qui a eu l’honneur de soulever l’UAFA Cup fera bel services de Noureddine Daham, le meilleur buteur du club lors de l’exercice 2012/2013. Sacré pari…

Pour conclure, Rebouh Haddad a abordé le cas de Rafik Mazouzi. Le gardien de but sous contrat avec l’USMA n’est pas contre Annoncé sur le l’idée de quitter le club une nouvelle fois. départ, Abdelmalek Un souhait que le dirigeant usmiste est prêt Ziaya ne quittera pas en fin de compte à exaucer, mais à condition que le transfert ne soit pas définitif. «Nous savons que ça l’USMA. «Je l’ai dit sera dur pour lui d’accepter le statut de troiet je le redis : Ziaya sième gardien de but. C’est un enfant du club, n’ira nulle part. Je il a beaucoup de qualités et pour son intérêt l’ai rencontré et celui de l’équipe le mieux est qu’il aille quelques jours après chercher du temps de jeu ailleurs pour rester la fin de la saison et compétitif. Il a beaucoup progressé et il nous nous sommes pourra encore progresser s’il joue. C’est pour mis d’accord pour cette raison que nous n’acqu’il reste. Il voulait cepterons que de le quitter le naprêter. Il n’est pas vire, certes, question qu’il mais je quitte définil’ai convaincu de rester et je suis tivement content d’avoir pu le persuader l’USMA», de changer d’avis. Il était C’est hier en fin de journée que nous avons a-t-il dit pisté par l’ES Sétif, mais c’est pu avoir Abdelkader Laïfaoui au bout du fil. Le pour à l’USMA qu’il évoluera la défenseur central des Rouge et Noir nous a dit : finir. saison prochaine. Nous «Je ne suis pas trop inquiet à propos de mon aveA. C. connaissons son niveau et nir parce que j’ai tout conclu avec Haddad. Nous ses qualités. Nous sommes nous sommes mis d’accord sur pratiquement tous sûrs qu’il pourra beaucoup les points. Il ne reste que la signature pour offiapporter à notre équipe. Il a cialiser les choses. Je ne sais pas exactement notre confiance, et c’est à lui quand que nous allons nous rencontrer de montrer ce qu’il a dans le pour que je signe mon nouveau ventre.» Pour céder la place au contrat mais ça devra se faire natif de Guelma, les dirigeants dans les heures à venir.» ont même décidé de se séparer des

«Je l’ai dit et je le redis : Ziaya n’ira nulle part»

«Pour son intérêt et celui de l’USMA, Mazouzi sera une nouvelle fois prêté»

Pisté par plusieurs clubs, Hichem Belkaroui n’a toujours pas tranché quant à sa future destination. Le défenseur central, toujours lié à l’ASM Oran, a été proposé aux responsables usmistes par un manager en leur assurant qu’il était prêt à faire le nécessaire pour convaincre le joueur d’opter pour les Rouge et Noir. Parmi les formations qui veulent enrôler Belkaroui figurent la JSK, le MCA et le CSC dont les dirigeants insistent pour le faire signer.

Belkaroui proposé

Haddad pas chaud à l’idée de le recruter
Une proposition qui n’a pas semblé intéresser les Haddad, puisque le premier responsable du club n’a pas donné de réponse à ce manager. Meilleure défense du championnat lors de l’exercice 2012/2013, les responsables du club savent que le plus important, c’est de recruter un excellent attaquant capable d’apporter un grand plus offensivement plutôt que dépenser une grande somme pour s’offrir les services de Belkaroui.

L’USMA n’a pas besoin de renfort défensif
Si les Usmistes n’ont pas été chauds à l’idée d’enrôler Belkaroui, c’est tout simplement parce que l’équipe renferme dans ses rangs quatre défenseurs centraux capables d’assurer leurs rôles sans le moindre problème. Il s’agit de Necer Eddine Khoualed, le capitaine, Farouk Chafaï, l’autre international, et bien sûr l’expérimenté Abdelkader Laïfaoui ainsi que le jeune prometteur Brahim Bekakchi qui a réussi à marquer des points en fin de saison en enchaînant les belles prestations à chaque fois qu’il en a eu l’occasion. Sachant qu’ils peuvent compter sur ces quatre éléments, les responsables ont préféré donc passer à un autre sujet en continuant de prospecter des pistes qui mènent à des attaquants plutôt que vouloir renforcer la défense. A. C.

«Je ne suis pas inquiet»

Laïfaoui

06

N° 2309 Samedi 8 Juin 2013

Coup d’essai JSK

Déjà proposé l’an dernier

La piste Karaoui réactivée
Avec un peu de recul, la JSK était sur le point d’engager le milieu de terrain de l’Entente, Amir Karaoui. Seulement, et lors des négociations, le joueur avait réclamé un salaire que la direction de la JSK n’était pas capable d’assumer. Alors que la piste a été dans un premier temps abandonnée, nous avons appris que le contact avec Karaoui a été de nouveau réactivé. Selon une source bien informée, c’est le joueur qui tient à jouer à la JSK. Autrement dit, il serait disposé à revoir ses exigences financières à la baisse et accepter l’offre qui lui a été faite récemment. Dans le but d’en finir avec le recrutement cette semaine, Karaoui rendra sa réponse définitive dimanche ou lundi.

près trois ans de disette, le président Hannachi, qui est désormais dos au mur, ne voudrait pas passer à côté pendant cette période des transferts. Malgré le fait que la direction ait recruté Aymen Madi et Youcef Chibane, les supporters sont loin d’être satisfaits. Ils n’arrêtent pas de réclamer des joueurs connus qui ont déjà fait leurs preuves. Donc, pour les calmer, la direction a ciblé d’autres éléments qui sont en train de faire la une des journaux ces derniers temps, à savoir Belkaroui, Gourmi et Aouedj. Alors que la piste des deux premiers semble écartée, l’Oranais qui s’est rendu mercredi soir à Alger, a tout finalisé avec Ya-

Kipre Tchétché bientôt à Alger A
richène. Pour preuve, il a paraphé un contrat de deux saisons au profit de la JSK. Pour se renforcer, une source nous a révélé qu’un autre attaquant a été récemment proposé aux dirigeants. Il s’agit d’un Ivoirien qui a déjà été annoncé à la JSK en 2012. D’après nos renseignements, il s’appelle Kipre Tchétché et il évolue à l’Azem FC (Tanzanie). Le moins que l’on puisse dire est que le président Hannachi semblait intéressé par les qualités de ce joueur, qui a déjà fait ses preuves dans tous les clubs où il a joué.

est utile de rappeler que Tchétché à déjà évolué dans plusieurs clubs en Côte d’Ivoire à l’image de Lagoke FC (D1), JCA-T (D1) avant de vivre une expérience professionnelle en Tanzanie en optant pour l’Azem avec qui il s’est engagé en 2011.

Une invitation lui sera bientôt adressée
Pour ne pas perdre trop de temps, les responsables de la JSK, qui ont convenablement étudié le CV de Tchétché, comptent lui envoyer une invitation très prochainement. D’après nos sources, l’Ivoirien, qui est libre de tout engagement, serait attendu très prochainement à Alger. Saïd D.

Décision dimanche ou lundi pour Gourmi
L’autre joueur qui intéresse la direction de la JSK n’est autre que Gourmi. A en croire une source fiable, le Sétifien serait en train d’étudier convenablement l’offre des Kabyles. Il devrait, en effet, rendre sa réponse dans les prochaines 48 heures.

Il a évolué en Côte d’Ivoire et en Tanzanie
Afin que les supporters puissent avoir une idée sur cet attaquant, il

Alors que Hammar insiste toujours pour l’avoir

Madi «Mon choix est fait, je jouerai à la JSK»
i Aymen Madi a opté pour la JSK, c’est parce que le président Hannachi le voulait depuis plus de deux saisons déjà. Ayant fait ses preuves avec le RC Kouba et le NAHD, le meneur de jeu n’a pas hésité la moindre seconde à choisir la JSK et décliner toutes les autres offres. Deux semaines après que le joueur a paraphé son bail, le président de l’Entente garde toujours espoir de le persuader de résilier son contrat en lui proposant un meilleur salaire. Afin d’avoir son avis concernant ce

Belkaroui, les dirigeants toujours confiants
Le feuilleton Belkaroui est loin de connaître son épilogue. Le défenseur harrachi, qui s’est entretenu avec le président Hannachi, à Oran, n’a toujours pas tranché quant à son avenir. Alors que certaines personnes pensent que le défenseur poursuivra son aventure avec l’USMH, les dirigeants de la JSK, eux, sont confiants de convaincre Belkaroui de rejoindre les Jaune et Vert. Il faut dire que le président Hannachi lui a proposé un appartement à Oran et un salaire de 150 millions.

S

contact, Madi, qui se trouve avec l’équipe nationale militaire, nous dira : «Effectivement, le président Hammar m'a demandé de résilier mon contrat et opter pour l’Entente. Seulement, je tiens à dire que mon choix a déjà été fait. Je rêvais depuis très longtemps de jouer à la JSK. Je ne changerai pas d’avis. Croyez-moi, j’ai hâte de commencer les entraînements avec cette grande équipe.»

«J’ai des ambitions et je suis optimiste pour réussir»
Plusieurs personnes croient que Madi n’est pas encore prêt à jouer

pour une grande équipe à l’image de la JSK. Lorsqu’on lui a posé cette question, Aymen, très confiant, nous a fait savoir qu’il est ambitieux et capable de réussir et répondre à ses détracteurs dès la première journée de championnat : «Certes, je ressens déjà une énorme pression sur mes épaules, mais je ne suis pas inquiet. Je connais ma valeur et je sais de quoi je suis capable. J’ai des ambitions et je suis optimiste de réussir à la JSK. Il suffit juste de se donner à fond à chaque séance d’entraînement et faire preuve de professionnalisme.» S. D.

S. D.

Barreto a regagné le Portugal hier matin
Après trois jours passés en Algérie, l’entraîneur Mariano Barreto, qui avait été invité par la direction de la JSK, pour entamer les négociations, a regagné hier matin son pays. En effet, les dirigeants kabyles qui se sont entretenus avec lui dernièrement, n’étaient pas chauds pour l’engager. Pour rappel, Barreto devrait s’envoler prochainement pour l'Arabie Saoudite afin de s’engager avec un club qui le courtise depuis un bon moment.

Merbah officiellement contacté

L

Khellili attendu aujourd’hui au siège pour récupérer ses papiers
Apparemment, l’axial canari n’a pas attendu que la direction de la JSK fasse l’annonce de la liste des libérés officiellement puisqu’il est, selon une source digne de foi, attendu pour ce samedi au siège du club pour récupérer sa lettre de libération. Le défenseur Khellili a été une première fois reçu par ses dirigeants, et a été sommé de payer sa libération. Selon les confidences du joueur à ses proches, Khellili aurait en tête sa future destination où il aura toute la latitude de rebondir. S. D.

es postes à renforcer en prévision de la saison prochaine sont désormais connus. En effet, les responsables kabyles, qui s’activent pour recruter tous les joueurs ciblés depuis quelque temps, sont à la recherche d’un défenseur, d’un meneur de jeu et de deux attaquants de pointe. Après Aymen Madi, Youcef Chibane et Sid-Ahmed Aouedj, une source proche de la direction de la JSK nous a appris que le président de section football, Yazid Yarichène, est en contact avec le défenseur central de la JS Saoura, Abdelmalek Merbah. Ce dernier, qui se trouve actuellement à Oran, avec l’équipe nationale militaire, est libre de tout engagement, du moment qu’il a récupéré sa lettre de libération. Autrement dit, il sera libre de choisir sa prochaine destination.

ment, il faut dire aussi que Merbah, qui est d’origine kabyle, donne la priorité à la JSK.

Il devrait rencontrer les dirigeants prochainement
Convoqué en équipe nationale miliaire, Abdelmalek Merbah, qui a reçu plusieurs offres ces derniers temps, ne pourra pas les étudier en ce moment. Donc, pour finaliser avec lui, les dirigeants de la JSK devront attendre le 15 juin prochain, soit lors du match amical qui mettra aux prises l’EN militaire avec l’équipe A’, au stade Mustapha-Tchaker.

«La JSK m’a officiellement sollicité»
Une fois que l’information nous a été confirmée, nous avons pris attache avec le désormais ex-défenseur de la JS Saoura, pour évoquer son contact avec la JSK. Le joueur, en stage avec l’équipe nationale militaire depuis déjà trois jours, nous a confirmé l’intérêt de la JSK : «Vous êtes déjà au courant !?… Effectivement, la JSK m’a contacté officiellement. Après un simple intérêt, j’ai été contacté il y a trois jours de cela. Pour être franc, j’ai reçu plusieurs offres ces derniers temps car plusieurs équipes de l’élite me veulent, mais je tiens à dire que je suis intéressé de jouer pour la JSK».

Plusieurs clubs le suivent de très près
Avant que la JSK n'entre en course, plusieurs clubs de la Ligue 1 étaient déjà sur la piste de Merbah. Pas plus loin que la semaine dernière, le MOB avait fait une proposition en or au défenseur, qui, selon des échos, préfère étudier convenablement toutes les offres avant de trancher. Seule-

«Défendre les couleurs de la JSK est un rêve d’enfance »
Poursuivant ses déclarations, Merbah ajoutera : «Je suis d’origine kabyle et défendre les couleurs de la JSK a toujours été un rêve pour moi. Pour que les supporters le sachent, je suis un fervent supporter de la JSK. D’ailleurs, ma famille aussi. J’espère trouver un terrain d’entente avec les responsables et rejoindre cette grande équipe dans les prochains jours.»

S. D.

N° 2309 Samedi 8 juin 2013

Aouedj

Coup de gueule JSK

07

«Si Hannachi obtient ma lettre de libération, je jouerai à la JSK»
Joint par nos soins, l’attaquant oranais, Sid Ahmed Aouedj, a tout déballé concernant les négociations avec la JSK. Ce n’est pas tout, puisque le joueur a même évoqué sa situation au MCO en nous faisant savoir que cela fait plus de 7 mois qu’il n’a pas touché le moindre centime, ce qui lui donne droit de récupérer sa lettre de libération.
De son côté, Abdelilah affirme situation. Tout d’abord, où en êtes-vous que vous êtes intransférable… avec les négociations avec la JSK ? Certains affirment que vous avez Ça, c’est lui qui le dit. Moi, ça fait Comme tout le monde le sait, j’ai signé votre contrat au profit de 7 mois que je n’ai pas touché un rencontré Hannachi et Yarichène la JSK. Quel est votre sou. Trouvez-vous ça normal ? C’est récemment. commentaire à ce inadmissible ! Les dirigeants savent On a discuté «Si Abdelilah veut aussi que j’ai déposé un recours au sur tout, sans me garder, il n’a qu’à sujet ? Tout ce que j’ai à dire, niveau de la Ligue pour réclamer plus. Pour me payer mes 7 mois est que je suis toujours mes droits. Je me l’instant, je ne de salaires» lié par considère en situasuis toujours un «Ni lui ni aucun tion régulière, pas libre. puisque c’est mon Donc, mon destin n’est pas entre autre dirigeant du droit. Maintenant, mes mains. Toutefois, tout ce que je contrat avec le MCO ne m’a appelé MCO. Adminissi Abdelilah veut peux dire à ce sujet est que les diripour me rassurer» trativement parme garder, il n’a geants de la JSK m’ont fait lant, aucun qu’à me payer mes une offre intéressante. contrat n’est valable tant que je n’ai 7 mois de salaires et je reste au On s’est expliqué, et MCO. C’est tout ! je leur ai parfaite- pas obtenu ma lettre de libération du MCO. ment bien exDans le cas où Hannachi parVotre lettre de libération est-elle pliqué ma Il viendrait-il à avoir votre lettre le seul craint la réaction de libération, seriez-vous prêt à «Les dirigeants souci à vos des dirigeants oranais signer ? savent que j’ai déposé yeux ? 24 heures après avoir appris que le joueur Oui. C’est clair que dans ce cas de Je pense a signé un contrat au profit de la JSK, le présiun recours au niveau figure, je signerai à la JSK. Mais que dent Abdelilah était dans tous ses états hier. Il n’a que oui. J’ai les gens sachent que j’accorde la de la Ligue» pas admis le fait qu’Aouedj ignore les responsables décidé de priorité au MCO. Sauf, que je sens du club et signe sans leur avale. Il aurait même quitter le qu’on ne veut pas régler ma situaconfié à ses proches qu’Aouedj est désorMCO, car aucun dirigeant du tion. J’ai trop attendu les dirigeants mais intransférable. Une réaction qui n’a Les joueur club ne s’est montré soucieux pas échappé au joueur. Désormais, pour qu’on me régularise, mais ça s ont perçu de mon cas. Ni Abdalilah ni Aouedj craint pour sa situation, car si ne s’est pas fait. J’espère seulement 2 mois de salaires aucun autre dirigeant ne m’a que ma situation s’éclaircisse dans Hannachi ne trouve pas un accord Comme prévu, les dirigeants du club avec son homologue oranais, le appelé au téléphone pour kabyle ont entamé l’opération de la réun futur proche. joueur se retrouvera entre deux gularisation des joueurs non payés. avoir mon avis. J’ai l’impresEntretien réalisé D’après nos sources, les joueurs ont feux. C’est la raison pour lasion qu’ils ne font rien pour me 2 mois de salaires, en attendant par Abdelatif Azibi quelle, Aouedj refuse de décla- perçu les 2 autres. Il faudra attendre le garder. rer qu’il a officiellement
signé son contrat.

Camara, Chalali, Bouchouk, Boulaïnceur et Mazari sur la liste des libérés
Les membres du conseil d’administration, qui se sont réunis jeudi dernier, ont réglé pas mal de dossiers. En plus de la question des joueurs ciblés, nous avons entendu dire que la liste officielle des joueurs libérés a été établie. En effet, plusieurs surprises y figurent, puisque à en croire certains, le jeune attaquant Rafik Boulaïnceur serait libérable. Il n’est pas le seul, puisque le club a décidé de s’en passer des services de Camara, Bouchouk, Mazari et l’attaquant Chalali pour une question de salaire. A l’heure actuelle, aucun des joueurs cités n’a été mis au courant de la nouvelle. C’est Yarichène qui devrait les contacter dans les heures à venir.

H. B.

prochain mois pour que les camarades de Rial perçoivent le reste de leur dû, avant de débuter le stage estival.

Wallemme piste écartée ?
C’est le flou total à la JSK ces derniers temps. Malgré les dizaines de CV qui ont été étudies, aucun entraîneur n’a été officiellement nommé à la tête de la barre technique. En effet, nous avons appris d’une source bien informée que Jean-Guy Wallemme pourrait ne pas être le futur entraîneur de la JSK. Malgré le fait que plusieurs personnes pensent que le président Hannachi aurait tout conclu avec l’ex-coach de l’AJ Auxerre, la piste de ce dernier pourrait être écartée. Apparemment, le chairman kabyle préfère encore temporiser pour tomber sur l’entraîneur de l’envergure de la JSK. Après Denis Lavagne et Mariano Barreto, voilà une nouvelle piste qui pourrait s’évaporer.

En attendant de faire le déplacement ce week-end à Oran

Hannachi contacte officiellement Dagoulou
omme il fallait s’y attendre, les responsables kabyles sont passés à la vitesse supérieure pour s’attacher les services du milieu de terrain du MCO, Dagoulou. Après avoir contacté l’agent du joueur, le président Moh Cherif Hannachi a appelé directement Dagoulou pour lui faire part de l’intérêt de la JSK. Lors de cette première discussion, le boss kabyle a voulu en savoir davantage sur les intentions de Dagoulou à l’idée de rejoindre le club cet été. Toutefois, Hannachi sait que pour conclure la transaction, il va falloir effectuer la même démarche qu’avec Aouedj, à savoir négocier la libération du joueur. D’après la même source d’indiscrétion, le premier responsable de la SSPA/JSK effectuera le déplacement à Oran ce week-end pour rencontrer les responsables du MCO. En plus de Dagoulou, Hannachi essayera de convaincre Abdelilah concernant Aouedj.

Deux entraîneurs français ciblés
Même si qu’on n’a pas encore leurs noms, nous avons appris d’une source digne de foi que les responsables de la JSK ont ciblé deux entraîneurs français. Apparemment, leurs CV auraient intéressé le président kabyle. Le moins que l’on puisse dire est que l’un d’eux recevra une invitation dans les prochains jours pour pouvoir obtenir un visa de circulation. Affaire à suivre.

C

W. A.

Le salaire du joueur est supérieur à 250 millions/mois

Certains seront prêtés
D’après la même source d’indiscrétion, les membres du conseil d’administration ont pris la décision de prêter certains joueurs, qui sont toujours liés au club. Au lieu de les libérer définitivement, la direction peut envisager l’option du prêt afin de les récupérer en janvier prochain ou en juin. Toutefois, cela ne concerne pas tout le monde, car la plupart des éléments seront libres en juin 2014. C’est dire que seul Bouchouk et Boulaïnceur seront concernés par le prêt. A.C.

Le moins que l’on puisse dire est que Mohamed Amine Aoudia s’éloigne de plus en plus de la maison kabyle, après que l’ESS et le MCO eurent décidé de mettre le paquet pour l’avoir. Comme nous l’avons rapporté, Sétif a proposé 280 millions/mois tandis que le MCA en a proposé 20 millions de centimes de plus, ce qui fait un total de 300 millions. Un salaire que la direction de la JSK ne pourra pas couvrir. Il serait quasi impossible de négocier avec un joueur local avec un tel prix. Ce qui mettrait la JSK d’ores et déjà hors course pour s’attacher les services d’Aoudia.

Les Kabyles hors course pour Aoudia ?

La JSK tient toujours à Bouterbiat
Contacté il y a quelques jours de ça, le joueur oranais, Sofiane Bouterbiat, fait toujours partie des plans de la JSK. D’ailleurs, Yarichène a jusque-là gardé le contact avec lui, du moment que le joueur est en fin de contrat et qu’il est intéressé de jouer à la JSK la saison prochaine. Pour le moment, les pourparlers se poursuivent en attendant de trouver un accord.

Le joueur intéressé de jouer à la JSK
De son côté, Dagoulou s’est montré emballé à l’idée de rejoindre le club kabyle cet été. D’après la même source, l’agent du joueur négocie pour obtenir la lettre de libération, car à en croire certains, Dagoulou veut changer d’air. Jouer à la JSK redonnera une autre dimension à sa carrière, lui qui espère aller de l’avant. Mais pour l’instant, il va falloir attendre quelle sera la réaction des dirigeants oranais à ce sujet.

A.A.

«Voici ce que j’ai dit à Hannachi»
De son côté, le Centre Africain a bel et bien confirmé le contact de la JSK en nous disant ceci : «J’ai eu récemment le président Hannachi au téléphone. On n’a pas trop tardé, mais il m’a fait part de l’intérêt de la JSK. Je lui ai fait savoir que j’étais intéressé de venir. S’il y a une possibilité d’aller jouer là-bas cet été, je suis partant. Toutefois, je lui ai fait savoir aussi que je suis toujours lié par un contrat avec le MCO, et qu’il va falloir négocier ma libération.»

«Mon agent poursuit les pourparlers avec la JSK»
«J’ai aussi expliqué au président de la JSK que c’est mon agent qui s’occupe de mes transferts. S’ils trouvent un accord entre eux, je serai à la JSK. Pour l’instant, je n’ai pas eu de suite, j’attends que mon agent m’appel à ce sujet», a-t-il tenu à préciser. A.A.

08

N° 2309 Samedi 8 juin 2013

Coup neuf MCA

Kaoua veut s’attacher les services d’El Ogbi

L’

ex-Harrachi qui porte les couleurs de l’ESS, El Ogbi, intéresse beaucoup le Mouloudia qui voulait déjà le faire venir lors du mércato hivernal. C’est Omar Ghrib qui avait entrepris les démarches, mais il avait refusé d’échanger Réda Sayeh avec l’attaquant ententiste. Cette fois-ci, c’est Abdenour Kaoua qui relancera le dossier en prenant attache avec Abderrahmane Mehdaoui, afin d’obtenir le numéro de téléphone du joueur qui est actuellement en stage avec l’EN militaire. Kaoua veut tout

simplement faire venir ce jeune et talentueux élément qui avait fait sensation lors de la demi-finale de la Coupe d’Algérie, contre le Doyen au stade olympique. Seul bémol, c’est que le concerné est encore sous contrat avec Sétif. Cela sous-entend qu’il faudra obtenir l’aval de Hammar pour enrôler l’attaquant.

Madoui a proposé de l’échanger avec Sayeh
L’entraîneur adjoint de Velud, Kheirredine Madoui, serait, selon nos dernières informations, prêt à laisser partir El Ogbi mais sous forme d’échange. Ayant déjà pro-

posé ce principe à Omar Ghrib en janvier dernier lors du stage hivernal à Benidorm, mais en vain. Madoui est revenu lui aussi à la charge en voulant échanger l’attaquant du MCA, Réda Sayeh avec El Ogbi. Reste à connaître la décision de Kaoua, s’il est prédisposé à se défaire du meilleur buteur de l’équipe en 2012 avec dix réalisations. En tout cas, les supporters sont contre la libération de Sayeh, lequel possède un gros potentiel et qu’il représente l’avenir du club. Tarek-Che

«Mehdaoui m’a fait part de la volonté de Kaoua de me contacter»
On imagine que vous êtes actuellement en regroupement avec l’EN militaire… Tout à fait. Nous sommes en train de bosser très dur, mais dans une ambiance bon enfant sous les directives du coach Mehdaoui. On se prépare pour un sacré défi qui est la Coupe du monde militaire que notre pays a remportée. Savez-vous que le Mouloudia s’intéresse à vous ? (Sourire) Ce n’est pas une première, puisque le Mouloudia avait déjà songé à me faire venir en janvier dernier lors du mercato hivernal mais cela n’avait pas pu se faire. Est-ce que vous avez été contacté par un responsable du club ? Je sais que le manager général du club, Kaoua, a pris attache avec le coach Mehdaoui afin d’avoir mes cordonnées. Mais pour l’instant, le contact n’a pas encore eu lieu. Est-ce que vous êtes intéressé par l’idée de jouer au Mouloudia ? Je ne peux rien dire à ce sujet, dans la mesure où je suis encore sous contrat avec Sétif. Le pouvoir de décision revient donc à mes dirigeants. Si on veut s’attacher mes services, il faudra négocier avec ma direction. Entretien réalisé par Tarek-Che

Derrag rendra sa réponse à la direction lundi matin
Megherbi et Berradja ont reçu leur dû Depuis que la Sonatrach a pris la direction des opérations, les responsables de la boîte pétrolière ont assuré d’éponger les dettes contractées par club. Plusieurs anciens joueurs avaient un différend avec l’ancienne direction qui les a contraints à solliciter la commission des litiges de la Ligue nationale. D’ailleurs, nous avons appris que la direction du club a procédé depuis avant-hier à la régularisation de certains joueurs. Il s’agit de Seddik Berradja qui avait quitté le Mouloudia la saison dernière, sans toucher le reste de son dû. Idem pour Mohamed Megherbi qui lui avait passé trois saisons au club avec le titre de champion en 2010. Selon nos dernières informations, ces deux éléments ont encaissé avant-hier leur chèque, mettant ainsi fin aux conflits qui les opposaient à leur ancien club. Les Bedbouda, Bouchema, Mokdad, Koudri et autres Babouche devront être les prochains sur la liste des éléments qui seront régularisés. Cela donne de l’espoir à Youssef Sofiane qui a une preuve matérielle, démontrant le montant de 245 millions de centimes que le Mouloudia doit lui octroyer. Les pensionnaires d’Al Achour veulent tout régler avant le coup d’envoi de la nouvelle saison, qui sera abordée sous le signe du renouveau.

Depuis que le club se trouve sans latéral gauche avec la suspension de Réda Babouche, le manager général, Abdenour Kaoua multiplie les contacts pour recruter celui qui sera à même de remplacer le capitaine mouloudéen. Même si le jeune Zinedine Bensalem constitue la solution par excellence, il n’en demeure pas moins qu’on cherche absolument à faire venir un élément de métier. C’est dans cette optique que Kaoua songe sérieusement à prendre attache avec le défenseur de l’ASO, Amine Aouamri. Libre de tout engagement, celui qui a été formé à l’OMR serait très tenté par l’idée de porter les couleurs du Mouloudia après avoir défendu le maillot de l’USMA. Pour l’instant, aucun contact officiel n’a été entrepris mais cela ne saurait tarder, surtout que Kaoua n’a toujours pas trouvé une solution de rechange sur le couloir gauche resté vacant.

Le Doyen songe à Aouamri

Très convoité par le CSC et la JSMB qui veut garder son meilleur atout offensif, Mohamed Derrag se trouve dans une situation très embarrassante. Ayant donné son accord de principe au président du CSC, Boulahbib, la proposition faite dernièrement par Abdenour Kaoua qui est entré en course pour le recrutement de Derrag a semé le doute dans l’esprit du joueur. Très intéressé par le fait de revenir au Mouloudia, Mohamed Derrag a décidé de se murer dans un silence de cathédrale jusqu’à lundi. Ce sera le jour J pour l’ex-coqueluche des Chnaoua qui rendra une décision définitive sur son avenir qui pourrait s’inscrire au Mouloudia, car cela lui permettrait de résider près de son domicile.

Il est en colère après les responsables du Mouloudia
Alors que tout le monde réclamait le retour de Mohamed Derrag qui est actuellement libre de tout engagement, la direction du Doyen a préféré se focaliser sur Sid Ali YahiaCherif lequel est encore sous

contrat avec Istres. Et au lieu de prendre les choses très vite en main, ce qui aurait permis au MCA de s’offrir les services de Derrag, Kaoua a préféré tergiverser avant de prendre attache avec le joueur de la JSMB. Entre temps, l’ex-Olympien a donné son aval au président du CSC qui avait annoncé la venue du prodige béjaoui. Et le fait de se prendre tardivement a exaspéré Derrag, car il aurait voulu que Kaoua se manifeste bien avant qu’il engage sa parole. C’est l’amour qu’il voue pour le Mouloudia et son public qui a repoussé l’échéance, car Derrag est plus que jamais indécis. C’est pour cela que le joueur réserve sa réponse définitive jusqu’à lundi. D’ici là, Derrag va étudier le pour et le contre avant de trancher.

T.Che

Geiger a contacté Benchadi qui a décliné son offre
L’entraîneur du Mouloudia, Alain Geiger, n’a pas trouvé mieux que de prendre attache avec Ryad Benchadi qui est en fin de carrière pour rejoindre les rangs du Doyen. Maillon faible lors de la demi-finale de la coupe, Geiger voulait faire venir le défenseur de Sétif. Finalement, Benchadi a décliné poliment l’offre de son ancien entraîneur préférant terminer sa carrière dans le club phare des Hauts Plateaux, d’autant plus qu’il aura à disputer la phase des poules de la Coupe de la CAF.

Aouamri : «Le challenge du MCA m’intéresse beaucoup»
Faisant peut-être parti des projets du Mouloudia, Amine Aouamri ne nous a pas caché son envie de porter les couleurs vert et rouge, surtout qu’il a une liberté de mouvement du fait qu’il est en fin de contrat : «Pour l’instant, je n’ai eu aucun contact officiel. J’ai eu des échos comme quoi le Mouloudia s’intéressait à moi. Je suis en fin de contrat à Chlef, cela m’offre le droit de choisir en toute liberté ma future destination. Le challenge du Mouloudia m’intéresse beaucoup. D’ailleurs, je peux jouer sur le couloir gauche comme en défense central. A l’USMA, j’avais évolué en latéral gauche et j’avais inscrit sept buts. De ce côté-là, il n’y a aucun souci.» Tarek-Che

L’international togolais Moutaka Agodomou proposé
Sachant que le Mouloudia est désespérément à la recherche d’un latéral gauche, l’agent Mohamed Harem vient de proposer à Rafik Hadj Ahmed un international togolais qui répond au nom de Moutaka Agodomou. Agé tout juste de 23 ans, ce jeune élément qui évolue dans l’équipe de Yéo Martial (championnat ivoirien) est international togolais. Rappelé dernièrement par Didier Six pour disputer avec les Eperviers les éliminatoires de la Coupe du monde, Moutaka serait intéressé par une expérience au Mouloudia. Seulement, Kaoua semble s’opposer farouchement à l’idée de jouer la carte du joueur africain, du moins pour l’instant. Une invitation adressée au joueurs et il sera à Alger pour négocier avec la direction mouloudéenne. T. Che

N° 2309 Samedi 8 juin 2013

Coup neuf MCA Il signera son contrat aujourd’hui

09

Gherbi opte
e feuilleton Gherbi vient de connaître son épilogue à l’issue de la dernière discussion qui a eu entre lui et Rafik Hadj Ahmed. Ce dernier qui travaille en étroite collaboration avec le manager générale du club a tenu un langage franc à Gherbi en lui expliquant clairement la position de Kaoua Abdenour qui a fait un effort sur le plan financier, afin de montrer sa bonne volonté de recruter le milieu de terrain de l’ASO. Finalement, Gherbi a décidé de jouer officiellement au Mouloudia et a donné son accord à Hadj Ahmed, qui, à son tour, a informé Abdenour Kaoua en sa qualité du premier responsable sur le plan technique. Hier, le manager général du club a convenu avec le joueur pour que la signature du contrat sa fasse aujourd’hui.

officiellement pour le Doyen

«J’ai choisi le MCA pour gagner des titres et jouer en Equipe nationale»
Finalement, vous avez décidé de jouer au Mouloudia… Oui. Jeudi en début de soirée, j’ai eu une discussion avec Hadj Ahmed où nous avons une nouvelle fois parlé de mon transfert au MCA en s’étalant sur quelques détails, et nous sommes parvenus à un accord définitif. Je vais donc jouer la saison prochaine au MCA et je suis heureux de défendre les couleurs de ce grand club. Qu’est-ce qui a motivé votre décision, car vous avez exigé huit mois d’avance sur salaire et vous avez même négocié avec d’autres clubs ? Je voulais justement revenir sur ce point pour expliquer certaines choses. Il faut savoir que, dès le début, je voulais jouer au Mouloudia et à travers la première rencontre que j’ai eue avec Kaoua, il m’a convaincu de jouer au MCA. Seulement il restait quelques détails à régler, comme celle de l’avance financière. Sachez que j’avais un projet personnel et je ne voulais en aucun cas faire de la surenchère. En tant que joueur, je dois penser aussi à mon avenir, mais il faut juste savoir que les négociations se sont déroulées d’une manière ordinaire. Soyez plus explicite. Les pourparlers se sont toujours passés amicalement avec Kaoua et Hadj Ahmed. Le Mouloudia m’a présenté une offre et moi j’ai fait une contre-proposition, jusqu'à ce que nous soyons tombés d’accord sur tous les plans. Qu’est-ce qui a pesé sur votre décision de renoncer à l’avance financière que vous avez exigée ? A vrai dire, je ne savais comment les choses se passait au Mouloudia et il était de mon droit d’avoir des garanties. Finalement, j’ai eu des assurances au sujet de mon argent et je sais maintenant que je serai payé d’une manière régulière. Je ne pense pas uniquement à l’argent comme certains puissent le penser, mais je voulais juste être rassuré que je n’allais songer qu’à mon travail sur le terrain et non à autre chose. Si j’ai opté pour le MCA, c’est pour réussir et gagner des titres. Vous affichez clairement vos ambitions… J’ai eu plusieurs offres, mais j’ai choisi le MCA pour le challenge et pour que je puisse avoir la chance de jouer en sélection nationale. Le fait d’évoluer devant un grand public comme celui du Mouloudia vous pousse à donner le meilleur de vous-même et progresser. J’ai suivi la saison passée les productions du Mouloudia et le rôle jouer par les supporters et je ne vous cache pas qu’il n’y a pas un joueur qui ne souhaiterait pas se produire devant une grande galerie. Que pensez-vous de l’équipe, de l’entraîneur Geiger et du portier Michael Fabre ? Le Mouloudia est parmi les meilleures équipes que nous avons affrontées la saison écoulée. Elle a réussi de grands matchs à l’exemple de la finale de la Coupe d’Algérie où à mon avis l’équipe a manqué de chance face à l’USMA. Pour ce qui est de Geiger, c’est un entraîneur qui n’est plus à présenter et qui a réussi de bons résultats avec la JSK et l’ESS. Je ne connais pas Michael Fabre, mais si Kaoua qui est un spécialiste l’a choisi, il doit être sans aucun doute un bon gardien. La concurrence bat son plein pour le poste d’arrière droit avec la présence de Hachoud et Besseghir et même au milieu du terrain. Qu’en pensezvous ? Je suis venu au Mouloudia pour m’imposer et je sais que ma tâche ne sera pas facile. Je suis un joueur polyvalent et je connais bien mes qualités. Je suis heureux de jouer au profit du MCA et la concurrence ne m’a jamais fait peur. Entretien réalisé par Kamel M.

L

tenu à lui faire comprendre que depuis l’arrivée de la Sonatrach, ils sont payés régulièrement et ils ont touché la totalité de leur argent rubis sur l’ongle. Le joueur qui a donc compris qu’il n’avait rien à craindre pour son argent avec le MCA portera officiellement le maillot vert et rouge pour une mensualité de 200 millions centimes.

Le club lui facilitera la tâche pour évoluer à l’étranger
Toutefois, l’une des conditions sur laquelle Gherbi a insisté avec le manager général du club, c’est l’introduction d’une clause libératoire à travers l’un des articles de son contrat. Ambitieux, Gherbi croit dur comme fer que le MCA lui servira de tremplin vers l’étranger, c’est pour cette raison qu’il tient à ce que Mouloudia s’engage à lui faciliter la tâche d’opter au club de son choix. Une condition que les responsables mouloudéens ont accepté de satisfaire, car il est tout à fait légitime au joueur de penser à son avenir. K.M.

Une mensualité de 200 millions
Si Gherbi qui avait exigé une avance de huit mois sur salaire a fini par renoncer à ses exigences, c’est aussi grâce à certains joueurs du MCA qui l’ont rassuré qu’il percevra sa mensualité d’une manière régulière. En effet le joueur ne veut pas revivre la même situation que celle qu’il a vécue à l’ASO notamment lors du précèdent exercice, puisque Gherbi, et jusqu'à présent, n’a touché qu’une partie de son argent. Toutefois les joueurs du MCA ont

L’agent de Hachoud

«Par respect au Mouloudia, nous n’avons jamais négocié avec l’ESS»
Alors que Abderrahmane Hachoud est annoncé de retour à l’ESS, son frère, qui est son manager, a tenu à expliquer sur ce sujet. Ce dernier estime qu’il n’a jamais négocie avec Hammar : «A l’issue du championnat, j’ai reçu un appel de Hammar avec lequel j’ai toujours entretenu de bonnes relations et qui m’a fait part de son intention de récupérer mon frère Abderahmane qui a connu la réussite avec l’ESS. Je tiens d’ailleurs à le remercier pour cette marque de confiance, mais nous n’avons jamais entamé les négociations. Pour moi, il est inadmissible de négocier avec Hammar alors que mon frère est sous contrat avec le Mouloudia, et ce n’est pas de nos habitudes de procéder de cette manière.»

La direction attendra Yahia-Cherif jusqu'à la fin de semaine

Après avoir trouvé un terrain d’entente avec Sid-Ali Yahia-Cherif, les responsables du Mouloudia comptent accorder un temps de réflexion jusqu'à la fin de la semaine pour qu’il ramène sa lettre de libération du FC Istres. Bien que le joueur se montre confiant pour parvenir à un accord avec son président Francis Collado au sujet de la résiliation de son contrat, les responsables du MCA ne comptent pas attendre le joueur éternellement, car ils redoutent de perdre la piste d’autres éléments qui leur sont proposés pour le même poste sans qu’ils ne puissent assurer que YahiaCherif obtienne sa libération.

«La présence de Geiger permettra à mon frère de retrouver son meilleur niveau»
«Vous savez tous que le problème de mon frère était avec Djamel Menad, bien qu’il se soit imposer progressivement dans l’équipe. Maintenant avec la présence de Geiger qui connaît assez bien ses qualités, je suis persuadé que mon frère retrouvera son meilleur niveau. Nous allons rencontrer les responsables du MCA dans les jours à venir pour discuter au sujet de l’année prochaine», conclut Rachid Hachoud. K.M.

Djallit renouvellera officiellement son contrat dimanche
Ayant reçu une offre d’un club d’élite saoudien, le buteur du Mouloudia, Mustapha Djallit, a émis le vœu de tenter une nouvelle expérience, d’autant plus qu’il est libre de tout engagement vis-vis de sa direction. Après mûre réflexion, Djallit qui s’est concerté avec son manager a décidé de rempiler et continuer son aventure avec le Mouloudia. Ce dernier, qui se trouve depuis hier à Alger, se rendra ce dimanche à El Achour pour signer son nouveau contrat qui s’étalera sur deux saisons, mettant ainsi fin au suspense. En effet, tout a commencé lorsque le manager de Djallit a rencontré Abdenour Kaoua et Hadj Ahmed et à travers la discussion qui a eue lieu entre les deux parties, le manager du joueur a tenu un langage franc à son interlocuteur à travers lequel il a dévoilé d’identité du club saoudien qui voulait bénéficier des services de son poulain monnayant une mensualité de 30 000 dollars. Toutefois, Kaoua qui a travaillé pour une longue durée à Al Ittihad de Djedah, l’une des plus grosses cylindrées du championnat saoudien, a déconseillé à l’attaquant du MCA de jouer en Arabie Saoudite, du fait que l’offre n’est pas aussi alléchante par rapport à ses qualités. Ce qui a fini par faire changer d’avis à Djallit, car le challenge est beaucoup plus important en Algérie. Son salaire sera nettement revalorisé A croire une source digne de foi, et après avoir donné son accord pour rempiler, Djallit a demandé à ce que son salaire soit revalorisé, lui qui percevait 120 millions de centimes par mois lorsqu’il a signé un contrat de 18 mois au Mouloudia. Notre source ajoute que le manager générale du MCA n’a trouvé aucun inconvénient à ce que son salaire soit revu à la hausse, car il s’agit tout simplement du meilleur buteur de l’équipe. Cependant Abdenour Kaoua a fait comprendre au manager de Djallit qu’il ne peut en aucun cas s’aligner sur l’offre des Saoudiens, tout en le rassurant que son joueur sera estimé à sa juste valeur. Le Mouloudia a fait donc une bonne proposition financière à Djallit qui n’a pas hésité à donner son accord définitif pour rester au MCA, car il voulait bien être fixé sur son avenir avant d’aller passer quelques jours de vacances. K.M.

10

N° 2309 Samedi 8 juin 2013

Coup d’œil ESS
Hammar a (encore) du pain sur la planche…
C’est la toute dernière ligne droite, en ce qui concerne le recrutement et le moins que l’on puisse dire est que le boss sétifien s’y consacre totalement. La tâche est loin d’être facile, car plus les jours avancent et plus il devient difficile de trouver des éléments qui sont vraiment de valeur. Il y a, à l’heure où nous écrivons ces lignes, des postes qui restent à pourvoir, même si le plus gros du travail a été fait. Le président de l’ESS doit pour clore l’opération recrutement, faire venir à Sétif, deux ou trois éléments. Ce sera pour des postes très sensibles et le choix doit être des plus judicieux. Pour ce qui est de certains postes, c’est la bouteille à encre et plusieurs joueurs qui évoluent dans ce registre, sont pressentis. Un autre grand chantier attend le président de l’ESS, dans les tout prochains jours. Il s’agira, pour lui de recruter un, voire deux attaquants. C’est pratiquement une course contre la montre qu’est en train de mener Hammar, vu que son entraîneur s’est donné une date butoir pour arrêter son effectif et cela avant la préparation proprement dite qui débutera en Tunisie.

Aoudia, c’est

aujourd’hui

ou jamais !

M

ême si Aoudia a accepté l’offre faite par Hammar, qui est de lors d’une mensualité de 280 millions de centimes, le joueur n’a pas signé son contrat. Cela doit se faire en principe aujourd’hui, lors du rendez-vous de la dernière chance. Il doit, selon la direction du club, être à Sétif cet après-midi. C’est tout au moins ce qu’a affirmé Hammar sur les ondes de la radio régionale El Hidhab.

future CHAN. Selon des sources sûres, il envisage de se rendre très bientôt en Allemagne.

Un premier contact avec Delhoum
C’est le lendemain de la

Il a reçu une offre de Dresde
La dernière entrevue entre les membres de la cellule de recrutement et Aoudia a eu lieu mercredi passé. Le lendemain, le manager du joueur a reçu une offre du club allemand le S.G Dynamo Dresde qui évolue en Bundesliga 2. La formation allemande compte dans ses rangs un Algérien, Idir Ouali, qui a été formé au Mans. Ceci fera que les choses seront très compliquée pour les dirigeants de convaincre le meilleur buteur de l’équipe de rempiler pour deux années comme le veut la direction du club.

célébration de son mariage que Mourad Delhoum a rencontré Hammar. La discussion entre les deux hommes s’est faite en présence de Benchadi. Delhoum n’est pas contre l’idée de rempiler et il a donné rendez-vous au premier responsable du club sétifien avant la fin de cette semaine pour les négociations. S.B.

Il a récupéré son passeport
Il y a un indice qui permet de penser Des qu’Aoudia n’est pas insensible à l’offre tests médicaux faite par le Dynamo de Dresde. Il a demandé et obtenu qu’on lui remette pour Zi Aoundou son passeport auprès de l’instance féLa nouvelle recrue sétifienne, le Gabodérale car Aoudia est concerné par la nais Zi Aoundou, aura à passer des tests médicaux obligatoires pour l’obtention de sa licence. Il le fera dès son arrivée à Sétif et cela voudra dire que son dossier Ogbi invité à se administratif est complet.

ection du club sétifie taire d’une invitation pro n vient d’être destinavenant de la multinationale MGB qui a pignon sur rue en Tunisie. L’ESS est donc invitée à un tou rnoi qui mettra aux prises l’ES Tunis, le Zamālek et l’Itihad de Tripoli.

L’Entente invitée à un tournoi en Tunisie La dir

Le recrutement presque terminé
Jusqu’à présent, plusieurs joueurs ont été recrutés par la direction du club sétifien et cette importante opération est loin d’être terminée. Hammar nous a dit qu’il avait l’intention, de faire venir à Sétif des joueurs qui seront à vocation plutôt offensive. De toutes les façons, la direction du club doit débourser près de 2,5 milliards de centimes, à l’issue de chaque mois pour payer ses joueurs. On nous dira que cette somme était conforme aux prévisions du conseil d’administration. A titre de comparaison, celle de la saison passée était de 2,1 milliards. Les joueurs qui avaient perçu ces mensualités ont réussi à gagner le championnat. Sur les 2,5 milliards de centimes de masse salariale, un peu plus d’un milliard est consacré aux mensualités qui seront versées aux nouveaux joueurs.

Il est précisé sur l’invitati on qui est parvenue à la direction du club que trente personnes seront totalement prises en cha rge lors de la durée du tournoi. Les rencontres se joueront entre le 24 et le 28 juillet.

30 personnes seront prises en char ge

rendre au Qatar

«Je ferai honneur
aux couleurs du club»
Après avoir été relancé par les dirigeants d’El Arabi, il y a de cela deux jours et comme nous l’avions annoncé, Ogbi vient de recevoir une invitation. Il est invité à se rendre au Qatar et cela pour une éventuelle négociation.
L’ex-Harrachi Touahri s’est engagé avec l’ESS. Dans l’entretien qu’il nous a accordé, il nous a parlé des modalités de son transfert et ce qu’il cherche avant tout, en venant à Sétif. Il nous dit vouloir connaître la réussite et donner une nouvelle dimension à sa carrière. Est-ce que vous êtes officiellement sétifien ? Oui, je vous le confirme et cela depuis trois jours. Je pense avoir fait le meilleur choix. Peut-on connaître les modalités du contrat que vous avez signé ? Je me suis engagé pour trois ans avec l’ESS. Nous nous sommes très vite entendus, moi et le président Hammar sur cette durée. Cette période nous convient à tous les deux. Il y a, cependant, une clause qui permet le renouvellement du contrat pour une année supplémentaire et cela en cours de saison. Vous avez donc trouvé un terrain d’entente sur le plan financier ? Très rapidement, je peux vous dire que je suis amplement satisfait, même si certains présidents qui voulaient s’attacher mes services m’ont proposé un peu plus. Les négociations sur le plan financier n’ont pas duré très longtemps. Le président Hammar m’a estimé à ma juste valeur. Avez-vous reçu des propositions d’autres clubs que l’ESS ? Absolument et ce sont surtout des clubs de

Touahri

décider Même si les dates de ce tournoi conviennent au planning établi par les Sét ifiens, les dirigeants on t préféré réserver leur rép onse. Ce sera l’entraîneur en chef Hubert Velud qu i décidera de l’opportunit é de prendre part ou non à ce tournoi. Même si la prise en charge est totale , l’E de près de 5 000 euros qu SS aura à s’acquitter i représentent les frais d’assurance. S.B.

Ce sera à Velud de

Un effectif qui tient la route
Pour ce qui est des compétitions africaines, l’ESS continuera son aventure en Coupe de la Confédération et elle sera engagée pour la nouvelle édition de la ligue de champions. Le président sétifien est le premier à reconnaître que, pour certains postes, il y a un manque. Velud a d’ailleurs expressément demandé à son président de recruter au plus vite des joueurs susceptibles d’évoluer au niveau des postes à pourvoir. Ces sont là les priorités de l’heure et si un ou deux joueurs à vocation offensive sont enrôles, il ne sera pas contre. En parallèle, il y a tout un travail qui doit se faire pour construire une équipe. Velud veut, en plus d’un onze qui ne se contentera pas de faire de la figuration, un banc de touche étoffé. Il nous dira qu’il est très important que le joueur qui est titularisé sente une certaine menace permanente, cela le poussera à ne pas relâcher son effort. L’entraîneur de cette équipe de Sétif nous a fait une confidence, en ce qui concerne son équipe type, et elle ne manque pas d’intérêt : «Pour vous dire vrai pour moi, il n’y a encore aucun joueur qui est titulaire et ceci pour vous dire que pratiquement tous les postes sont à gagner au cours de la préparation d’avant- saison. L’équipe se dessinera petit à petit, pour arriver à celle que nous jugerons être la meilleure.» S.B.

Rien sans l’aval du président
Ogbi est encore sous contrat avec l’ESS et cela jusqu’au mois de juin 2014. C’est pour cette raison qu’il a transmis l’invitation faite par les dirigeants d’El Arabi à Hammar. On se rappelle qu’Ogbi a vu son salaire revu à la baisse à la mi-saison. Sa mensualité est passée de 120 millions à 80 millions et cela parés un rapport technique fourni par l’entraîneur. Le meneur de jeu de l’ESS qui a effectué une fin de championnat tonitruante veut être estimé à sa juste valeur.

l’Est et du Centre qui m’ont sollicité. Pourquoi avoir choisi l’ESS, alors que plusieurs formations voulaient absolument vous recruter ? J’ai à Sétif la possibilité de progresser et d’apprendre convenablement mon métier car les infrastructures dont dispose le club sont magnifiques et il y a un public très nombreux et très fidèle. C’est aussi pour gagner des titres que j’ai choisi l’ESS. Le fait d’avoir la possibilité de montrer ce que je sais faire et cela dans un club ambitieux a aussi pesé dans ma décision. De toutes les façons, je pense avoir fait le bon choix en venant à Sétif. Il vous sera sûrement difficile de vous imposer dans l’équipe, y avezvous pensé ? Cela ne me pose aucun problème car les choses du terrain ne m’inquiètent pas du tout. Je connais ma valeur et la concurrence ne me fait pas peur. Il me faut travailler très dur, pour espérer décrocher une place de titulaire. Entretien réalisé par Samir B.

N° 2309 Samedi 8 juin 2013

Coup à blanc JSMB

11
La subvention de l’APW bientôt dans les caisses
Les caisses de la JSMB attendent d’être renflouées ces jours-ci. En gardant son statut de club amateur, la JSMB bénéficiera encore cette saison des subventions durant toute l’année, à l’instar des autres clubs d’ailleurs. Ces derniers jours, on a appris que le club attend les subventions de l’APW. En effet, un milliard et demi de centimes ont été accordés à la JSMB. Le club béjaoui touchera cet argent dans les tout prochains jours. Pour rappel, le club a déjà empoché, cette semaine, la subvention de l’APC, estimée à 3 milliards.

Zeghli : «Le CSC et le MCA me veulent, mais je ne suis pas maître de mon destin»
Kamel Zeghli est l’une des révélations dde la saison du côté de la JSM Béjaïa. Ce pur gaucher s’est fait remarquer depuis le but splendide qu’il avait inscrit face à la JS Kabylie en championnat. Depuis, il est convoité par d’autres clubs de la Ligue 1.
Alors Kamel, comment ça se passe pour vous ?
Très bien, après le dernier match de la saison, j’ai pris quelques jours de vacances. Le coach m’a établi un programme spécial pour cette période. Je suis en train de le suivre à la lettre pour être au top lors du prochain exercice. Avec du recul, quel bilan dressez-vous de la saison ? Assurément qu’elle a laissée des regrets, mais je pense qu’on aura le temps de rectifier tout cela la saison prochaine. On possède une équipe très jeune qui fera parler d’elle d’ici peu. Toutefois, j’estime que c’est un parcours acceptable, d’autant plus que l’équipe a été remaniée à plus de 90 %. Nous avons réussi à atteindre notre objectif, le maintien en Ligue 1. A mon avis, c’est déjà un acquis pour cette jeune équipe. Mais certains pensent que cette saison a été ratée. Un commentaire ? Nous avons habitué nos supporters à de meilleurs résultats et à un meilleur parcours. Cependant, il ne faut pas oublier que l’équipe a traversé des moments difficiles sur le plan psychologique et il a fallu beaucoup de temps pour quelle s’en remette. Ce qui est positif dans tout cela, c’est que la JSMB a gagné une très bonne jeune équipe d’avenir. C’est une autre bonne chose que nous devons saluer. Pensez-vous que la JSMB est capable de jouer les premiers rôles la saison prochaine ? On n’a pas le choix. On doit faire mieux la saison prochaine. Certes, on a réalisé un parcours honorable en compétition africaine, mais il faut dire aussi qu’en championnat et en Coupe d’Algérie, ça n’a pas été le cas. Faire mieux, c’est-à-dire jouer les premiers rôles, n’est-ce pas ? La JSMB a le mérite d’avoir une génération qui croit à la réussite, il faut seulement de la discipline, du travail, des sacrifices et de la confiance surtout. Ces critères existent au sein de notre club où il n’y a ni vedettes ni stars, mais où seul un travail basé sur la continuité et la stabilité domine. Enfin, je suis certain que notre équipe fera parler d’elle dès l’entame du prochain exercice. Revenons maintenant à vous, comment évaluez-vous votre rendement cette saison ? Vous savez, il est plutôt difficile de s’auto-évaluer, du moment que d’autres s’en occupent, entre autres, le staff technique, les spectateurs et la presse. Mais je pense en toute modestie avoir rempli ma mission. C’est ma première saison avec l’équipe fanion et je peux vous dire aussi que le meilleur est à venir. Est-il vrai que le CSC et le MCA vous ont contacté ? Tout à fait, les dirigeants de ces deux clubs m’ont réitéré leur souhait de m’engager. Ils m’ont appelé pour que je rallie leur club depuis un certain temps. Je leur ai répondu que c’est un honneur pour moi que ces deux grandes équipes s’intéressent à mes services, seulement, je ne peux quitter la JSMB. Croyez-moi, je ne peux rien vous dire, à l’heure actuelle. Je ne suis pas maître de mon destin, du moment que je suis encore lié par contrat avec l’équipe de Béjaïa pour trois autres saisons. Quels sont les autres qui vous ont sollicité ? J’avais des contacts officiels et même des offres très alléchantes avec plusieurs

On attend toujours l’argent des sponsors...
Hormis les recettes du stade qui suscitent la polémique en ce moment, la JSMB attend de voir l’argent promis par les sponsors, alors que les dirigeants ont promis aux joueurs le versement de leur dû dans les prochains jours, et qu’ils doivent honorer leurs engagements. Quelques sponsors du club n’ont pas encore viré les fonds à la direction et celle-ci s’impatiente, à juste titre.

... et celui du transfert de N’Djeng à Sion
D’un autre côté, il faut dire que l'argent du transfert de Yannick N’Djeng au FC Sion l’hiver dernier, après qu’il a rejoint l’ES Tunis il y a de cela deux ans, pourrait aussi débloquer la situation. La direction de la JSMB devrait, en principe, empocher dans cette transaction au moins un milliard. Une très bonne affaire pour le club de Yemma Gouraya qui devra non seulement régulariser ses joueurs, mais aussi gérer les autres affaires du club, en prévision de la nouvelle saison.

Gourmi se rapproche
Comme rapporté dans l’une de nos récentes éditions, l’attaquant de l’ESS, Khaled Gourmi, a été contacté récemment par les dirigeants béjaouis qui lui ont proposé de venir négocier et signer son contrat. Les responsables béjaouis, qui sont sur les traces de ce joueur depuis un bon moment, l’ont déjà contacté et ce dernier les a rassurés, selon notre source, leur donnant même rendez-vous pour les jours à venir. Selon nos informations, une rencontre entre les deux parties a été déjà programmée pour la semaine prochaine à Béjaïa, afin de finaliser. Le joueur semble lui aussi très intéressé à l’idée de rejoindre la JSMB dès la saison prochaine.

clubs de notre championnat, mais pour moi, je ne vois pas l’intérêt de les citer maintenant, et ça ne sert à rien d’en parler, car comme je viens de vous le dire, je suis à la JSMB et je ne compte même pas partir, surtout que je suis encore sous contrat. Je vais aller donc au bout de mes engagements, après, on verra. S. A.

La direction paiera les joueurs demain

Maïza sommé de payer 120 millions à la JSMB

Jugeant avoir été lésé par les dirigeants de la JSMB lorsqu’il jouait saison. Même si aucune information sous les couleurs du club béjaoui, qui n’a filtré sur les noms des libérés, a décidé de l’écarter de son effectif, puisque les responsables préfèrent attendre la prochaine réunion avec le cinq journées avant la fin de la saison coach Solinas avant de se prononcer écoulée, suite à l’affaire du match JSMB ont déjà contacté plusieurs garface au MCO, Adel Maïza, qui a été diens de but afin de pallier le départ de sur le sujet, selon notre source, quatre soupçonné d’avoir levé le pied lors de Si Mohamed, qui a opté pour le CSC. joueurs sont déjà sur la liste. Il s’agit de Mekhaldi, Hannachi, Bensayeh et le cette rencontre, a saisi la CommisParmi eux, figure bien sûr le gardien de jeune gardien Adnane. Pour le mosion des litiges (CRL), pour réparaMostaganem, Belarbi, qui a déjà tout ment, rien n’a été signifié à ces quatre tion. Finalement, l’instance a tranché réglé avec la direction. Après l’accord éléments, mais d’après notre source, en faveur de la JSMB dans le conflit trouvé entre les deux parties, les dirices joueurs seront convoqués cette sequi l’oppose à Maïza. L’actuel défengeants de la JSMB ont demandé à ce maine afin de résilier leur contrat et seur de la JSK a été sommé de payer gardien de se déplacer à Béjaïa au début leur don ner par la même occasion leur une indemnité de 120 millions de centimes à son ancien de la semaine pour signer son contrat. Il est utile lettre de libération. employeur. Une décision qui a exaspéré l’enfant de de signaler que ce dernier est libre de tout engaLa liste pourrait Bône, lequel ne compte pas en rester là. Nullement sa- gement avec son club, ce qui lui permettra de sitisfait du verdict de la Commission, le joueur est détergner sur place sans le moindre souci. s’allonger miné à aller au bout de ses convictions en faisant appel. La liste des libérés n’a pas été élaboDans le cas où il n’obtiendrait pas réparation, il saisira la rée de manière définitive, mais tout «Redjradj m’a convaincu» justice, a-t-il dit. porte à croire que la direction libérera «Oui, je confirme avoir été contacté par la au moins trois autres joueurs. C’e Le club doit verser 100 millions JSMB cette semaine. C’est Rachid Redjradj qui dire qu’après ces quatre joueurs, st la liste à Benchaïra et Amer m’a appelé, pour me proposer de rejoindre le pourrait s’allonger encore. C’est donc Contrairement à Maïza, Azzedine Benchaïra et Amer club de la JSMB, dont on dit beaucoup de bien. cette semaine que la dire ction du club Massinissa ont, quant à eux, eu gain de cause. Seulela rendra publique. Si le sort de cerOn a discuté longuement sur presque tous les ment, la somme que la JSMB doit leur verser est plus détails, et je ne vous cache pas que l’idée de re- tains joueurs que nous avons déjà cités symbolique qu’autre chose. En effet, la direction de la joindre la JSMB me tente et m’honore beaucoup. est déjà connu, les autres devront touJSMB doit s’acquitter de 100 millions de centimes à ces tefois attendre. Pour le moment, les C’est un grand club et tout joueur ambitieux deux joueurs. La Commission des litiges a estimé que la souhaiterait y évoluer un jour. En tous les cas, noms des trois autres joueurs ne sont longue indisponibilité des deux joueurs, notamment pas encore divulgués, mais d’après nos dans ma tête je suis béjaoui car Redjradj m’a Amer qui n’a joué aucune minute lors de son passage à infirmations ce sont des jeunes la JSMB, ne leur octroie pas le droit de réclamer une in- vraiment convaincu avec son discours franc et joueurs peu utilisés et qui n’ont pas direct. Si tout va comme prévu je signerai mon demnité plus importante. Il est évident qu’à l’énoncé du donné satisfaction. Ces joueurs dont contrat cette semaine.» verdict, les deux joueurs ont dû faire la moue, eux qui on parle, pourraient être prêtés. S.A. espéraient toucher une somme plus importante. S. A.

Belarbi attendu cette semaine pour finaliser Comme annoncé, les dirigeants de la

Comme annoncé par nos soins, le directeur général de la JSMB a donné des garanties aux joueurs pour les régulariser dans les meilleurs délais. C’est ainsi qu’il a promis de verser leurs salaires dès demain, dimanche. Les dirigeants ont afQuatre joueurs libérés firmé à leurs interlocuteurs que la Pour cet été, la direction de la JSMB subvention de l’APC, 3 milliards de compte libérer sept joueurs qui n’ont centimes, sera toute utilisée à pas donné satisfaction durant toute la payer les joueurs.

S. A.

Megueni de retour à la JSMB

Recruté l’été dernier par la direction de la JSMB, l’axial Mokhtar Megueni a décidé de quitter le club béjaoui, après avoir été marginalisé par le coach Michel, qui l’a rarement utilisé tout au long de la phase aller. C’est ainsi qu’il a demandé ses papiers pour chercher un autre challenge plus intéressant. La direction béjaouie avait accepté de céder Megueni au MC Saïda sous forme de prêt. On a appris, d’ailleurs, que la direction béjaouie a décidé de récupérer son joueur, dès cet été.

12

N° 2309 Samedi 8 juin 2013

Coup de vent CRB

Kalem n’a pas réussi à le convaincre

«J’ai patienté un an, c’est trop»
Vous avez rencontré jeudi les dirigeants du CRB pour le renouvellement du contrat. Qu’en est-il au juste ? C’est vrai, nous nous sommes vus, nous avons discuté, mais on n’a rien fait. La situation est restée telle qu’elle l’était. C’est-à-dire ? On n’est pas parvenus encore à un accord, mais j’attends que les dirigeants fassent un effort. Comment cela, une explication ? Les dirigeants veulent que je rempile, c’est dans ce sens qu’ils m’ont sollicité. Pour montrer ma bonne foi, je suis allé les voir avec l’intention de rempiler, même si je suis en fin de contrat. J’avais une seule condition : régulariser ma situation financière. J’ai pu comprendre, encore une fois, qu’ils ne sont pas en mesure de le faire. Pour moi, il est hors de question de signer un nouveau contrat avant que je touche mes salaires. Est-il vrai que la direction vous doit neuf mois de salaires ? (Rires), c’est faux, on me doit 12 mois de salaire. Cela fait une année que je ne suis pas payé. En d’autres termes, je n’ai touché aucun centime cette saison. Trouvez-vous cela normal ? Je ne suis pas sûr qu’il y ait beaucoup de gens comme moi dans le monde. Une année entière sans qu’on me verse le moindre sou, et on me demande de négocier un nouveau contrat. Que leur avez-vous répondu ? Je n’ai pas fermé les portes au CRB pour autant. Malgré cette situation, je suis prêt à rempiler. J’ai seulement demandé à ce qu’on me paye la totalité de mon argent avant de le faire. Je crois que personne ne peut m’en vouloir d’avoir exigé mon dû qui est mon droit. A-t-on accepté de vous payer ? On m’a répété la même chose, que je dois patienter. On m’a dit qu’ils allaient me verser la moitié et que, je devais patienter un peu pour l’autre moitié. Je leur ai dit que j’ai patienté un an, je crois que ça suffit. Maintenant, je ne veux plus croire à ces promesses, c’est fini. Moi, j’ai montré ma bonne foi et je leur ai dit que je donne la priorité au CRB, malgré les nombreux contacts que j’ai eus. Ils n’ont qu’à me payer, la balle est dans leur camp. Cela dit, on croit savoir que vous avez tout conclu entre temps avec l’ESS. Est-ce vrai ? Non, c’est faux, je n’ai rien conclu avec l’ESS. Hammar m’a effectivement appelé, nous avons discuté et il m’a fait savoir qu’il me veut à l’Entente. Et qu’allez-vous faire ? Je vous l’ai dit, la balle est dans le camp des dirigeants. Je dois être payé pour rempiler, et je ne veux pas attendre encore. Entretien réalisé par F. Abboud

Boukria file vers Sétif
yès Boukria pourrait être le premier joueur du CRB en fin de contrat à quitter Belouizdad cet été, en emboitant le pas à Pascal Angan et à Mehdi Benaldjia. Le défenseur du Chabab a rencontré jeudi les dirigeants du club, pour le renouvellement de son engagement. Une réunion qui a duré près de deux heures, nous dit-on, sans que Kalem ne parvienne à convaincre le joueur. Car, le cas de Boukria est très compliqué, et ses exigences, bien qu’il soit dans son droit le plus absolu, sont difficiles à satisfaire. Ce que les gens ne savent pas en effet, c’est que Boukria n’a touché aucun centime cette année. Le club lui doit en effet, 12 mois de salaires, soit une année entière. Il n’a pas fermé les portes au CRB, mais il a tout simplement exigé qu’on lui verse les 12 mois de salaire avant de négocier un

Doukha
On vient d’apprendre que vous avez finalement décidé de rempiler à l’USMH. Vous le confirmez ?

Coup ferme USMH

r» te s re e d u c in va n o c ’a m f re a «Ch
rivé de perdre en déplacement. Je vous assure que si les supporters étaient au courant de nos problèmes, ils ne seraient jamais arrivés jusqu’ à nous insulter et nous accuser gratuitement.

L

nouveau contrat. Les dirigeants ont essayé de trouver une solution en lui proposant de lui verser la moitié dans quelque temps et l’autre après, mais il n’a rien voulu savoir. «J’ai patienté une année, je crois que c’est trop.» Entre temps, l’Entente de Sétif lui a fait une proposition. Hammar est entré officiellement en contact avec Boukria, et selon certaines sources, il aurait conclu avec lui, même si le joueur ne le confirme pas. Il n’y a pas que l’ESS qui s’intéresse au défenseur belouizdadi, mais d’autres clubs aussi, particulièrement le nouveau promu, le RCA qui l’a déjà contacté. B. M.

aux finances. D’ailleurs, j’avais déclaré dans vos colonnes que l’USMH n’a pas les moyens pour répondre à mes exigences financières. Déjà, la somme que je Oui, je confirme et ma décision est de percevais était presque la rester et est désormais irrévocable. J’ai «J’allais moitié de ce m’en avait discuté avec les dirigeants du club et quitter le proposé ailleurs et je leur ai donné mon accord définitif. club en raison malgré cela, la direcPourtant, à un moment donné, des problèmes tion du club a trouvé toutes les peines du vous avez déclaré que vous allez financiers» monde pour me quitter l’USMH. Vous venez de payer. changer d’avis. Peut-on connaître les En plus, je n’ai perçu raisons de ce changement ? que la moitié de mes saLa raison est simple. J’ai changé d’avis parce que laires. Il n’y a pas que cela Charef m’a demandé de rester en me confiant qu’il avait mais beaucoup d’autres besoin de mes services la saison prochaine. Charef est choses que je n’ai pas citées. une personne que je respecte beaucoup. Je ne pouvais Pouvez-vous nous en pas lui tourner le dos.

13 La liste des libérés connue
On croit savoir que la liste des libérés a été définitivement élaborée par la direction du club. Elle comprend sept joueurs dont le gardien de but, Boukacem, le défenseur gauche Mekioui, les milieux de terrain Bitam et Kaddour. Cette liste comprend aussi les noms de Touahri et Tatem mais ces deux joueurs en fin de contrat ne sont pas libérés mais libres de choisir leurs futures destinations. Concernant le cas Yaya qui est toujours sous contrat, ce jeune Tchadien ne sera pas cédé gratuitement mais vendu à un club qui voudrait s’attacher ses services. Au total, cela fera sept joueurs de l’effectif de la saison passée qui ne porteront pas les couleurs de l’USMH lors du prochain exercice.

Que vous a-t-il dit au juste, Charef, pour vous convaincre de rester ?
D’abord, il m’a avoué que lui aussi était décidé à partir avant de changer d’avis après avoir reçu des garanties de la part des dirigeants. Il m’a dit que beaucoup de choses vont changer à l’USMH la saison prochaine. Par ses propos, il m’a convaincu de rester et je lui ai donné mon accord.

dire plus ?

Avez-vous rencontré le président Laïb ?
Oui, je l’ai rencontré et il m’a promis de régulariser ma situation financière après avoir accepté toutes mes conditions.

De Cotonou, Angane exhibe ses preuves

«Le PV signé par Gana est clair : je suis libre à la fin de la saison»
mais si on ne me le donne pas, je suis prêt à aller en justice s’il le faut. Mon agent est en train de suivre cette affaire.»

Bouali
«La situation n’est pas encore claire»
Intervenant hier sur les ondes de la Chaîne III, l’entraîneur du CRB, Fouad Bouali a fait savoir qu’il n’a encore rien fait avec ses dirigeants concernant la nouvelle saison. «Rien n’est fait jusqu’à présent, et la situation n’est pas claire pour l’instant.» Le coach belouizdadi n’est pas encore fixé sur son avenir en effet, et estime que les conditions ne sont pas encore réunies pour entamer les négociations. «Et puis, a-t-il ajouté, je crois qu’il y aura un nouveau preneur pour le club puisqu’on parle de la CNEP. Et vous savez, quand de nouveaux dirigeants viennent, ils ramèneront les gens avec lesquels ils veulent travailler. Donc, même dans ce cas, je ne suis pas sûr que le nouveau propriétaire du club me prenne.» Fouad Bouali s’est un peu étalé par la suite sur la situation du club en général. Il a entre autres indiqué que si le problème financier n’est pas réglé, il craint le pire pour le CRB. «On ne peut prendre une équipe avec des joueurs non motivés. On peut tenir une saison, mais pas plus. Si les joueurs ne sont pas payés, les problèmes ne seront jamais réglés.» F. A.

Ils sont nombreux à El Harrach à croire que votre décision de rester à El Harrach est due au fait que la plupart des clubs grosses cylindrées ont engagé des gardiens.

Ziane Cherif

«Gana ment aux supporters, la FAF connaît la vérité»
L’international béninois dit rigoler en lisant ce que les dirigeants du CRB disent sur lui : «Il paraît qu’on va me bloquer à la FIFA, qu’on va saisir le TAS et je ne sais quoi encore… Le président du CRB est en train de mentir aux supporters pour se défendre. J’ai toutes les preuves et tous les documents attestant que je peux partir. J’ai respecté le contrat que j’ai signé. Ce sont eux qui ne l’ont pas respecté en ne me donnant pas mon dû. J’ai tous les relevés du compte qu’ils ont euxmêmes ouvert à mon nom. Les gens de la FAF les ont consultés et connaissent ma situation. Je dois vivre et faire vivre mes enfants. Je ne peux pas me contenter de promesses.»

La saignée est inéluctable
Les jours passent et se ressemblent pour le CRB qui ne voit pas encore le bout du tunnel. Après s’être donnés en spectacle décevant depuis plusieurs semaines, les dirigeants semblent avoir pris conscience de la situation dans laquelle se trouve leur équipe en cette intersaison. Ils ont donc décidé d’essayer de reprendre les choses en main, mais on craint que cela soit trop tard, d’autant que jusqu’à l’heure où nous mettons sous presse, ils sont toujours à court de solutions. La promesse faite aux joueurs, celle de commencer à les régulariser jeudi dernier, n’a pas été tenue, et ce n’est pas nouveau. Ils ont donné une autre date aux joueurs, celle de demain dimanche. Bref, on a l’impression qu’on vit les mêmes scénarios que durant toute la saison. Ce qu’il faut savoir aujourd’hui, c’est que les joueurs, même s’ils tiennent encore à être payés, ne sont plus à la merci de leurs dirigeants, que ce soient ceux qui sont en fin de contrat ou les autres. Car, quand un joueur n’est pas payé depuis neuf mois, ou un an comme c’est le cas de Boukria, rien ne le retient au club. Tous les joueurs du CRB, s’ils saisissent la Commission des litiges, seront libres de tout engagement et personne ne peut les en empêcher, ce sont les règlements qui le stipulent. Angan a ouvert le bal, et même si ce n’est pas vraiment le même cas, il a été suivi par Mehdi Benaldjia. Aujourd’hui, c’est le tour de Boukria qui va rejoindre Mameri à Sétif, et demain, ça sera certainement le tour des autres. Car les dirigeants n’ont rien en main qui puisse rassurer. Des paroles, les joueurs en ont marre, ils ne croient plus en rien, sauf à du concret. La saignée semble donc inéluctable. Du côté des arrivées, ce n’est même pas la peine d’en parler, on ne se bouscule pas au portillon. En plus clair, la situation est alarmante, le CRB est en danger. B. M.

Rencontré à Cotonou par l’un des envoyés spéciaux du Buteur au Bénin, Pascal Angane a été très clair : «J’ai quitté le CRB suite à un accord signé avec la direction du club et signé par le président, Gana.» Il a exhibé un document et nous a expliqué : «Ceci est un procès-verbal signé par Azzedine Gana, ainsi que par l’avocat et le comptable du club et mon manager, en date du 7 avril 2013. Il stipule que le club me paiera 2 mois de salaires pour que je termine la saison, mais que je serai libre par la suite car le club ne m’avait pas payé durant 6 mois.» Le document, que nous avons consulté – mais que le joueur nous a interdit de prendre en photo - semble authentique.

«Le CRB doit laisser Slimani partir à l’étranger»
Angane a également une pensée pour Islam Slimani, son ancien coéquipier au CRB : «Il s’est fait beaucoup engueuler par les supporters du CRB. A présent, le président du club lui cause des soucis et est en train de tout faire pour le bloquer. J’espère qu’il pourra partir à l’étranger afin de montrer son talent. Je souhaite aussi que la saison prochaine le CRB soit pris par une société nationale et que les dirigeants actuels s’en aillent car ils n’ont pas les moyens de diriger le CRB.»

Kherbache invité à négocier un nouveau contrat Un autre joueur en un nouveau contrat, tout en mille. Un rendez-vous a été rection lui doit au moins
fin de contrat avec le CRB, a été contacté avant-hier par les dirigeants pour négocier avec lui le renouvellement de son contrat. Il s’agit de Smaïl Khrebache dont le contrat avec les Belouizdadis, arrive à terme en ce mois de juin. Mais le défenseur du Chabab n’a pas rencontré ses responsables, dans la mesure où il se trouve actuellement chez lui à Saïda auprès de sa fatoutefois pris avec lui pour cette semaine, afin de mettre les points sur les i, concernant son avenir au CRB. Mais comme pour Boukria, les choses sont d’ores et déjà mal engagées. Car Kherbache va réclamer sans aucun doute la même chose que son coéquipier Boukria, c’est-à-dire la régularisation de sa situation financière avant de parler de quoi que ce soit. Lui aussi, comme l’ensemble des joueurs, n’est pas payé depuis plusieurs mois et la dihuit mensualités. Et dans le cas où les dirigeants arriveraient à satisfaire ses exigences, ce qui n’est pas évident du tout, Kherbache nous a fait savoir qu’il va renégocier son salaire à la hausse. Autant dire que c’est une mission impossible pour la direction du club. nous faisant savoir qu’il n’a pas l’intention de se faire avoir encore une fois. «Je suis prêt à rempiler au CRB, si on trouve un terrain d’entente. Vous savez très bien que la direction nous doit beaucoup de mensualités, et en ce qui me concerne, si on ne me paye pas, je ne rempilerai pas. Tout le monde doit savoir, les supporters en particulier, que je donne la priorité au CRB. Donc, cela ne va pas dépendre de moi.» F. A.

«J’ai accepté de rester les deux derniers mois, mais on me doit encore 160 millions»
Angane a précisé que «la réglementation est en ma faveur et je pouvais partir déjà dès le mois d’avril car je n’ai pas été payé. Je suis resté jusqu’à la fin de la saison en vertu de ce PV. J’ajoute même que le club ne m’a pas payé les deux mois qu’il m’a promis. Mon salaire est de 130 millions et on ne m’a donné que 100 millions. Le CRB me doit encore 160 millions. On m’a promis que j’encaisserai cet argent bientôt,

«Cela ne dépendra pas de moi»
Contacté hier par nos soins, Kherbache nous a confirmé que les dirigeants l’ont contacté pour négocier

Nedjmou S.

Non, ce que vous dites est faux. Je vous confie que jusqu’à l’heure actuelle, il y a des dirigeants de clubs qui me contactent pour por«La Donc, ce genre de problèmes vous Un dernier mot ? ter les couleurs de leurs deuxième fatigue ? Demou à l’ESS, un nonJe remercie les fiéquipes et ils sont Bien entendu, ce place ? Le évènement à El Harrach dèles supporters qui «J’ai sont des problèmes «Il est primordial prêts à racheter mérite revient On pensait que le départ de ont été toujours à nos mon contrat. laissé des qui vous agacent en de débuter tôt les Mais, j’ai décliné Demou à l’ESS allait susciter des aux joueurs, au côtés, notamment tant que joueurs y milliards pour réactions parmi les supporters de entraînements» staff technique dans les déplaceleurs offres par compris l’ e ntraîrempiler à l’USMH l’USMH. Finalement, il n’en fut Ziane Chérif, qui a décidé respect à Charef, ments. Cette et aussi aux neur dans certains rien. Au contraire à El Harrach, et, à la fin, on de prolonger son contrat, a aux supporters et deuxième place n’ e st supporters» déplacements. ce départ est passé presque inadéclaré : «Effectivement, aux dirigeants du m’accuse pas celle des joueurs uniCharef était auavec perçu. Bien que considéré u après m'être entend quement mais aussi celle de club. gratuitement» tant déçu que comme un titulaire à part enmes employeurs, j’ai décidé nos supporters qui nous ont nous a tel point tière, Demou ne fait pas l’évènede prolonger.» Quant à la Pourquoi avezbeaucoup aidés à arracher ce statut de dauphin qui qu’il lui est arrivé de ment à El Harrach. Dans cette préparation de l'équipe, l'ex- vous pensé à quitter le permet à l’USMH de participer à la Champions nous dire : «Si vous ne ville, on continue surtout à s’ininternational explique que club ? Vous ne vous League réservée aux meilleurs clubs du continent voulez pas jouer on rentre sur Alger et terroger sur les noms des futures «la préparation de l'équipe sentiez pas bien ? africain. Je souhaiterai aussi que les choses vont je suis à 100% avec vous.» Ce sont des choses qu’on recrues. cette saison coïncide avec le changer dans le sens positif et que la situation fiEn vérité, je voulais n’a jamais voulu dévoiler dans la presse. On a toumois sacré de Ramadhan. partir parce que j’étais nancière va s’améliorer. Ce ne sera que dans Les Harrachis jours caché ces vérités. Mais ce qui est vexant, c’est le Les joueurs seront mis à rude fatigué par certains l’intérêt de l’USMH. regrettent Touahri fait d’être insultés par des supporters. Le plus grave c’est épreuve en cette période de problèmes liés surtout Entretien réalisé par N. R. En revanche, c’est le départ de que certains sont allés plus loin quand il nous est arant cepend sont jeûne. Ils Touahri qui a suscité quelques conscients de la difficulté, regrets dans le milieu sportif harmais en bons professionnels rachi. En effet, ce joueur, qui resqui veulent atteindre leurs tait le seul élément formé à objectifs, ils doivent s'adapl’USMH a fini par claquer la ailPar ment. change ce à ter porte pour rejoindre une des forleurs, le staff technique devra mations les plus attractives chez nous établir un programme les joueurs locaux. N’ayant jamais La deuxième place étant définitivement marché. Pour mettre un peu de baume dans le e.» périod cette en spécifique pu retenir l’attention de son encœur des inconditionnels de l’USMH, un diEn parlant de staff tech- acquise et après avoir discuté avec les cadres traîneur malgré ses grandes quarigeant tient à dire qu'à partir de cette senique, Ziane Chérif dira : qui semblent très chauds pour rempiler, du lités techniques, Touahri devrait maine, la direction en finira certainement «Charef est compétent et c’est côté des dirigeants on songe désormais à rebondir à l’Entente comme a avec l'opération recrutement. Mieux enaussi un technicien qui jouit l'avenir tout en évitant de commettre les réussi son ex-coéquipier El Okbi. erreurs du passé afin de bâtir une équipe core, beaucoup de surprises seront dévoiIl chis. Harra des e l'estim de En tout cas, ils sont nombreux à lées selon notre interlocuteur qui a réalisé du bon travail de- capable de jouer les premiers rôles la saiEl Harrach qui pensent qu’en redéveloppe : «Certes, jusqu'à maintenant, puis qu’il est à El Harrach. son prochaine. La concrétisation de ce crutant Touahri, l’ESS a fait une on n'a assuré qu'une seule recrue, mais je Concernant l’USMH, si tous projet passe inéluctablement par un recrubonne affaire. Là-bas, il retroutement judicieux, et surtout bien étudié . peux vous assurer qu'à partir de la semaine les joueurs seront présents vera El Okbi aux côtés duquel il a prochaine, on fera signer presque tous les élédès le premier jour de la re- «L'époque où on faisait un recrutement à joué plus de cinq ans. Même s’ils ments que nous voulons enrôler et je peux prise, ils auront besoin de tout-va est révolue», affirmait le président regrettent son départ, les Harravous dire qu'il y aura beaucoup de surtrois semaines de prépara- Mohamed Laïb. Une première liste de chis lui souhaitent beaucoup de joueurs a déjà été établie. Elle comporte prises.» retrou pour ent seulem tion réussite sous ses nouvelles coules noms de Boumechra (MCO), Benaet ue ver leur niveau physiq Aouedj et Fedal, les autres leurs et pensent qu’il a les leur rythme compétitif. Les tia, (USMBA), Mazari et Sebah (MCO). pistes du président moyens pour y arriver. jeunes joueurs doivent re- D'après nos informations, ces joueurs Dans la foulée, le coach des Jaune et sont prêts à enfiler le maillot jaune et noir prendre les entraînements Noir est sur la piste de deux autres très tôt, car si on rate la pré- la saison prochaine. Néanmoins, pour les joueurs du Mouloudia d’Oran. Il L’USMH, faire venir, la direction du club a besoin il aison, paration de l'inters fait, mais d'après s’agit de Aouedj. Ce jeune attaprem ière équipe à est évident que cela se réper- d'une énorme manne financière. En tout une source digne de foi, les responsables de quant qui a également reçu des cutera négativement sur les cas, elle veut passer dès cette semaine à la repr endre l’USMH ont déjà pris attache avec le joueur propositions des autres clubs, vitesse supérieure en matière de recruteLa reprise des entraînements a été fixée résultats de l'équipe.» qui les a orientés vers son manager qui est en n'est pas disposé pour pour ce mercredi 12 juin. C'est-à-dire que ment. Il est donc clair que Laïb et ses Hentrain de négocier avec les dirigeants d’autres l'heure à trancher quant à dou et ses camarades doivent reprendre le proches collaborateurs ont assez de temps checlubs. min du stade après un repos de trois semain sa future destination. Par es. Cela pour réussir leur opération. paraît peu pour bon nombre de joueurs qui contre, l'attaquant Fedal veulen t La direction a promis des Sebah contacté officiellement est très intéressé par l'idée prolonger leurs vacances, mais beaucoup d’observateurs pensent que la réduction de la périod surprises pour cette semaine Toujours à la recherche d'un bon milieu e de repos de porter le maillot harra- est une bonne chose car les joueurs ne perdront pas Il faut dire aussi que d'un autre côté, les gauche, la direction du club harrachi, qui chi la saison prochaine. toutes leurs capacités physiques et, ainsi, Harrachis, et même après le départ de trois tiils poura déjà contacté plusieurs défenseurs évoDu côté d’El Harrach, on ront reprendre leur forme plus rapidement que ceux tulaires, à savoir Demou, Touahri et Tatem luant sur le côté gauche, vient d'ajouter des autres clubs dont la période de repos est est convaincu que le présipron'ont assuré qu'une seule recrue au milieu du longée. De l’avis de certains techniciens hauteun autre nom à la liste des joueurs qu'elle dent Laïb va user de tout terrain, celle de Boumechra qui a avoué être ment qualifiés, on apprend qu’un joueur ou veut enrôler dès la saison prochaine. Ce son savoir-faire pour tout autre sportif inactif pendant une pésur le point de signer à l’USMH. Le statu quo dernier n'est autre que l'actuel sociétaire convaincre au moins l'un des riode de 30 jours, aura besoin d’une entretenu par la direction ne manque pas de du MCO, Sebah. Ce dernier selon nos inces deux attaquants de porter préparation de deux mois pour soulever quelques inquiétudes chez les supformations, intéresse vraiment les dirigeants les couleurs de son club dès la sairetrouver sa forme phyporters, d'autant plus, qu'actuellement, il n'y a harrachis. Pour le moment, rien n'est encore sique. son prochaine. pas vraiment des joueurs de qualité sur le

Il y a aussi les moyens qui font «Si défaut à les l’USMH. Je supporters vous assure étaient au que la saicourant de nos son passée a problèmes, ils ne été très difnous auraient ficile pour nous. Il faut jamais savoir que insultés» dans certains déplacements, on a été contraints de patienter pendant des heures dans les réceptions des hôtels avant de rejoindre les chambres car les propriétaires des établissements hôteliers n’acceptaient pas d’être payés par chèque.

Vous semblez toujours déçu par les accusations de certains après la défaite à Chlef...
En effet, je ne pourrai jamais oublier ces accusations gratuites de certains supporters après notre défaite à Chlef. Et dire j’avais refusé des offres alléchantes émanant de certaines grosses cylindrées pour rempiler à l’USMH. Malgré cela j’ai décidé de passer l’éponge et accepté de rester à El Harrach.

Younès maintenu
Alors que son nom avait été annoncé par la presse comme étant parmi les joueurs liberés par la direction, finalement il n’en est rien. En effet, on vient d’apprendre d’une source sûre que Younès fera encore partie de l’effectif de l’USMH la saison prochaine. Charef qui apprécie beaucoup ce joueur pour son sérieux et ses qualités techniques fera de ce joueur l’un des cadres de l’équipe et pourrait même hériter du brassard de capitaine d’équipe.

Vous en voulez toujours à ceux qui vous ont accusé et insulté ?
Non, je ne suis pas rancunier et quand il m’arrive de penser à ces accusations, cela me fait mal. Mais que Dieu pardonne ceux qui m’ont accusé gratuitement !

Boumechra, Benatia, Mazari, Sebah...

El Harrach choisit la filière oranaise

14

N° 2309 Samedi 8 juin 2013

Coup flou MCO

Abdelilah persiste et signe
information faisant état de la signature d’Aouedj au profit de la JSK a soulevé le courroux du P-DG du Mouloudia d’Oran qui révèle que le joueur, qui croit être libre, se trompe lourdement. «Libre à lui d’agir comme il veut. Personnellement, je ne suis au courant de rien mais il risque de commettre l’erreur de sa vie s’il signe dans un autre club sans notre aval”, dira Larbi Abdelilah. Avant d’enchaîner : «Aouedj restera avec nous et n’ira nulle part. On demande aux clubs qui veulent ses services de s’abstenir car le joueur, qui est lié par un contrat jusqu’en 2015, est pour le moment intransférable.»

«Aouedj est intransférable» L’
des résolutions des litiges : «Des gens essayent de nous perturber en véhiculant de l’intox et des rumeurs afin de pousser les joueurs à partir et barrer la route aux autres pour débarquer au Mouloudia. L’information faisant état que le montant des dettes est de 5,4 milliards est une rumeur sans fondement. Nous avons fait notre évaluation. Les dettes sont estimées à seulement 1,7 milliard de centimes qu’on va régler à travers les droits de la télévision et la prime de Coupe d’Algérie qui s’élève à 500millions de centimes.» malade la semaine passée, chose qui m’a obligé de laisser en veilleuse mes projets. Je serai à Alger en début de semaine pour régler ce problème des litiges et se réunir par la suite avec les membres du staff technique et le manager Abdennour afin de tout fixer sur les préparatifs pour la saison prochaine.»

«J’ai failli libérer Sandaogo»
Au sujet de la liste des joueurs à libérer, Abdelilah a failli laisser Sandaogo partir. «Notre attaquant burkinabé nous a demandé une résiliation de son contrat. J’ai failli la lui signer mais je vais remettre cette question lors de la réunion avec le staff technique. C’est à lui de prendre une décision finale concernant l’avenir de ce joueur», dit-il.

«C’est lui qui doit de l’argent au MCO et pas le contraire»
Si le joueur affirme que le club lui doit encore 7 mois de salaire, Abdelilah Larbi affirme qu’Aouedj, qui a déposé son contrat au niveau de la Chambre des résolutions des litiges, a omis certains détails qui risquent de jouer en sa défaveur. «Je vous confirme qu’Aouedj n’aura pas sa libération de la CRL comme il le prétend. Il a oublié quelques détails concernant la CNAS, l’IRG, ses absences répétées et l’amende du conseil discipline infligée contre lui. Il doit refaire ses comptes à base de ces nouvelles données. Croyez-moi que c’est lui, en fin de compte, qui va rembourser le MCO.»

«Que Belatoui soit tranquille : il sera avec nous la saison prochaine»
Concernant la polémique autour du staff technique, Abdelilah Larbi a réitéré son vœu de confier la barre technique à Omar Belatoui : «Nous n’avons pris attache avec aucun entraîneur. J’ai d’ailleurs conseillé à Abdennour de rassurer une nouvelle fois Belatoui et lui confirmer qu’il sera maintenu dans la barre technique de l’équipe.» Avant d’enchaîner : «Belatoui devrait dormir sur ses deux oreilles. On lui a donné notre accord de principe pour être parmi nous la saison prochaine. On ne reviendra pas sur notre décision.»

«C’est la période de la perturbation»
Sous pression ces derniers temps, le P-DG de la société, Larbi Abdelilah, pense que cette période est le moment choisi par les perturbateurs pour se dresser contre l’équipe : «C’est connu, à cette période de la saison, des gens essayent de nous perturber afin qu’on rate notre opération de recrutement. On est en train de peser sur les joueurs et aussi dissuader Naftal à venir. Mais grâce à Dieu, tout entrera dans l’ordre.»

«Les dettes des joueurs sont d’un 1,7 milliard seulement»
Le P-DG de la société pense que plusieurs croient à tort pouvoir bénéficier de leur lettre de libération uniquement grâce au contrat déposé au niveau de la Chambre

«Réunion avec le staff technique ce mercredi»
Pour confirmer ses dires et son désir de garder Belatoui, Abdelilah affirme qu’il va devoir se réunir avec son coach à partir de mercredi prochain pour établir une liste des joueurs libérés et fixer le plan de travail concernant la saison prochaine. «J’étais très

Amine L.

Contacté par la JSK, le MCEE et le CABBA

encore rien décidé»
Après Aouedj Sid Ahmed et Eudes Dagoulou, Sofiane Bouterbiat est l’élément le plus courtisé du Mouloudia d’Oran. Ayant toutefois l’avantage d’être libre de tout engagement, le joueur ne veut pas trancher dans l’immédiat concernant son avenir. Il attend ce que va lui proposer son club employeur avant de choisir sa future destination.
On a appris que plusieurs clubs sont sur vos traces y compris la JSK. Qu’en estil au juste ? Que voulez-vous que je vous dise ? Comme n’importe quel joueur libre dans le marché des transferts, je suis en train de faire office de quelques contacts qui sont actuellement au stade de l’étude. C’est vrai que la JSK a été la dernière équipe à m’avoir contacté par un dirigeant ayant pour nom Yazid (Yarichène). Nous avons discuté vaguement. Ne pensez-vous pas que le fait que vous soyez libre de tout engagement pousse les équipes à s’intéresser à vous ? Oui, je le sais bien. Mais j’avoue aussi que le fait d’avoir pratiquement joué tous les matches en tant que titulaire avec tous les entraîneurs a également poussé les équipes de Ligue 1 à penser à moi. Personnellement, je suis ouvert à toute proposition et prêt à négocier avec les équipes qui semblent intéressées par mes services. Justement, qu’en est-il pour le MCEE et le CABBA ? J’ai négocié avec les équipes précitées et comme la JSK, je leur ai demandé un temps de réflexion. En tous les cas, les contacts ne sont pas interrompus. J’attends quelques jours avant de trancher sur mon avenir. Quand allez-vous décider de votre avenir ? C’est difficile pour moi de trancher dans l’immédiat sur mon avenir d’autant plus que j’attends ce que va décider les dirigeants du MCO concernant ce problème d’argent avec les joueurs. Je fais partie de lot de joueurs n’ayant pas encore encaissé le reste de leur argent. S’il y a une réelle volonté de la part des responsables du Mouloudia de nous payer et de nous garder, il se pourrait que je reste. Donc, vous ne fermez pas la porte au MCO ? Non, pas du tout. Par correction, j’attends ce que vont décider les responsables du club. Si la situation s’éclaircit à la tête du club et qu’on procède à notre paiement, je pourrais bien rester. Qui est ce joueur qui aimerait évoluer loin de sa famille et ses amis ? C’est vrai que j’ai déjà joué à Annaba et au MOC pendant quelques années mais à présent, je suis en train de chercher la stabilité. Mais pour le moment, je dois patienter et voir ce que va me réserver l’avenir.
Entretien réalisé par Amine L.

Bouterbiat «Je n’ai

Belatoui

MCEE

«L’accord du président me suffit» Le coach du
Mouloudia d’Oran se dit loin d’être perturbé par les informations faisant état que des membres de la direction du club sont en train d’activer d’autres pistes d’entraîneurs. «Je ne suis nullement inquiet du fait qu’on contacte d’autres entraîneurs pour deux raisons. La première est due à mes compétences car je peux travailler n’importe où, et la seconde est que le président en question m’a renouvelé sa confiance. Donc, s’il voudrait changer d’avis, il m’aurait avisé», explique Omar Belatoui qui a vu beaucoup de noms de techniciens circuler dans la bâtisse du Mouloudia, à l’image de Charef, Geiger et Ighil.

Dans le cadre de la préparation de la nouvelle saison, la direction du MC El Eulma poursuit son opération recrutement en vu de renforcer l’effectif par de nouveaux éléments. Dans ce registre, on apprend que la direction va faire signer deux nouveaux éléments, un gardien de but et un défenseur dont les responsables ne veulent pas dévoiler les noms. Mais ce sera sans doute parmi les noms qu’on a déjà annoncés. La direction s’est abstenue de dévoiler leur identité car ils n’ont pas eu encore leur lettre de libération. Si tout se déroule comme convenu, ce sera donc les 5e et 6e recrutements de la saison après Belkheiter (USMB), Benachour (PAC), Djenyah (GCM) et Mehsah (FC Paris).

Deux joueurs signeront aujourd’hui

Berrafane libéré ?
Après avoir fait signer Mehsah et son intention d’engager un deuxième gardien de but, la direction compte sans doute libérer le portier Berrafane qui est sollicité par son ancien club, la JS Kabylie. Selon notre source, cette démarche n’arrange pas l’équipe et ne fait pas l’unanimité. Certains dirigeants étaient contre la libération du meilleur attaquant et buteur de l’équipe au mercato, Tiayba en l’occurrence, transféré au CSC, et voila que la direction veut se séparer de son portier n° 1 qui vient d’être convoqué en Equipe nationale A contre le Burkina Faso. Toutefois, la direction précise que tout joueur qui sera libéré doit renoncer à son salaire du dernier mois et sera contraint de payer sa lettre de libération s’il est encore sous contrat.

Des actionnaires veulent avancer l’AG au 15 juin
Certains actionnaires du Mouloudia d’Oran sont revenus à la charge pour tenter une dernière chance pour destituer Abdelilah de son poste. Selon une source digne de foi, un des principaux actionnaires aurait proposé à une personne interposée au PDG d’avancer la date de l’AG, qu’il veut lui-même convoquer, de l’avancer du 15 juin au lieu du 20. Le but est de le destituer de son poste et d’avoir un laps de temps suffisant pour régler le cas des joueurs et entamer l’opération de recrutement. Ces personnes parmi les actionnaires du club attendent la réponse d’Abdelilah dans les meilleurs délais.

La reprise avancée au 16 juin
La date de la reprise des entraînements qui était fixée pour le 18 juin prochain a été avancée de deux jours (le 16 juin), apprend-on de source proche du club. Cette décision est intervenue sur demande du coach Abdelkader Iaïche afin de permettre aux joueurs d’avoir suffisamment de temps pour le début du championnat. Après un mois de préparation dans la ville des Hauts-Plateaux, l’équipe se déplacera en Tunisie pour un stage bloqué. Les joueurs commencent à être informés de la date de la reprise pour leur permettre d’être au rendez-vous.

A. L.

S. H.

N° 2309 Samedi 8 juin 2013

Coup d’œil Ligue 1

15

ASO

Ighil libre de choisir son staff

M

eziane Ighil, qui avait donné son accord pour prendre en main l’équipe de l’ASO Chlef, attend de voir à nouveau le président Medouar, pour discuter les détails de son nouveau contrat qui sera à long terme, selon une source du club. Les deux hommes devront se rencontrer au cours de la semaine prochaine à Alger pour discuter de tout ce qui concerne l’équipe et aussi le staff. Ighil devra choisir son staff ou accepter de travailler avec le staff actuel. Ce point sera discuté lors de la prochaine rencontre entre les deux hommes. Medouar veut le mettre à l’aise et ne refusera pas si l’entraîneur ramenait un nouvel adjoint, mais espère le convaincre de travailler avec le staff technique actuel qui connait bien les joueurs et l’ambiance de l’équipe.

Le deuxième keeper de l’USMH, Limane, a émis le vœu de partir et changer Carte blanche d’équipe, surtout qu’il pour le cherche une équipe qui lui permettra de jouer comme recrutement premier gardien, il a reçu Concernant le recruteplusieurs offres ces derniers ment, Medouar donnera temps, dont celle de l’ASO à Ighil carte blanche afin qui veut l’enrôler, mais le de choisir les joueurs. joueur ne sait pas si c'est Les deux hommes se pour être le premier gardien mettront seulement ou le remplaçant de Ghalem, d’accord sur les critères des joueurs, car Memême si ce dernier ne sait douar veut de jeunes pas encore s’il restera. La dijoueurs et aussi des rection devra trancher dans joueurs d’expérience qui les heures qui suivent, elle ne dépasseront pas 100 à qui devra passer à un autre 125 millions par mois, stade des négociations avec pour ne pas grever le ce joueur, pour le convaincre budget du club. Ighil de venir à Chlef. établira une liste de Ha mmiche joueurs, qu’ils solliciteront tous les deux. Cette se rendra de main liste devrait comporter à Chlef six noms. Hammiche devra se renBenchouia veut dre avec son manager deun club de l’Est main à Chlef, pour Mohamed Benchouia, rencontrer le président Mequi a reçu trois offres douar et officialiser sa venue. émanant de clubs de Il espère seulement avoir ses l’Est, dont un de Ligue papiers le plus rapidement 1, devra en choisir une possible afin d’en finir avec s’il n’accepterait pas de rester dans le staff son transfert et partir passer de l’ASO. Il attend de parler avec Medouar quelques jours de vacances pour tirer les choses au clair et choisir sa après avoir signé son noudestination, mais à première vue, Benveau contrat avec l’ASO. chouia est enthousiaste pour une expérience dans l’Est, pour faire preuve de ses Les staffs ont été qualités d’entraîneur et signer d’autres exrégularisés ploits avec d’autres équipes. La direction a commencé Lamine Kebir n’a pas encore à régulariser les différents tranché staffs de toutes les catégories, Lamine Kebir, qui a rallié le staff techpayant ainsi toutes les innique de l’ASO lors du dernier mercato demnités de tous les entraihivernal, n’a pas encore tranché sur sa neurs, secrétaires et destination la saison prochaine, mais la soigneurs des jeunes catégodirection veut le garder dans le nouveau ries afin de commencer la staff car il a beaucoup apporté depuis saison prochaine sans auqu’il est au club. Kebir devra en parler cune dette. avec Medouar dans les jours à venir. A.F.

Limane contacté

Farhi : «Je serai prêt pour la reprise»
On a appris que vous avez subi une intervention chirurgicale à la main, confirmez-vous l’information ? Effectivement, j’ai subi hier une intervention de la main, à l’hôpital de Ouled Mohamed. Il faut dire que je l’ai retardée jusqu’à maintenant à cause de la compétition, je ne pouvais attendre plus longtemps. Ça s’est bien passé et je suis soulagé. Vous aurez besoin de combien de temps pour vous rétablir ? Deux ou trois semaines maximum, j’ai choisi le temps idéal pour cette intervention afin de pouvoir récupérer à temps avant le début de la préparation en juillet, car je veux être prêt pour la compétition au mois d'août. Cette blessure date depuis longtemps ? Depuis deux mois, j’ai eu cette blessure lors d’un match de championnat et je n’ai pas pu me faire opérer et laisser l’équipe qui avait besoin de moi, surtout que je jouais comme titulaire. J’ai dû attendre la fin de l’exercice afin d’être opéré. La direction mise beaucoup sur vous la saison prochaine, pour être le futur buteur de l’équipe… C’est une grande responsabilité pour moi et j’espère réaliser une grande saison. J’ai de grandes ambitions pour la saison prochaine. Marquer des buts sera ma première mission sur le terrain, mais c’est un travail collectif, j’aurais besoin de l’appui de tous mes camarades pour atteindre cet objectif qui me stimule déjà. Il y aura aussi de nouvelles têtes, ne craignez-vous pas plus de concurrence la saison prochaine ? J’ai confiance en mes qualités et j’ai déjà fait mes preuves, il suffit de continuer de travailler et de bien se préparer. Si j’arrive à faire un bon début de saison, je pourrais m'assurer une place dans l’équipe. Entretien réalisé par Ahmed Feknous

WAT
Conférence de presse de l’ancien président du club

Yahla : «Pas question de laisser le WAT végéter en L 2»
u lieu de suivre l’exemple de certains, qui préfèrent fuir leurs responsabilités mais tout en s’accrochant à leurs postes, Abdelkarim Yahla, qui n’est pourtant plus le président du WAT, n’a pas hésité avant-hier à organiser une conférence de presse au siège du club, afin de donner plus d’informations à l’opinion publique qui reste assez perplexe concernant l’avenir assez flou à l’heure actuelle du club phare de la ville des Zianides. «Je sais que ma franchise dérange, mais je me battrai toujours pour le club» Avant de commencer sa conférence de presse, en présence de quelques dirigeants mais aussi des membres du comité de supporters, Yahla a affirmé qu’il n’est nullement obligé de faire cette démarche, sauf qu’il est mû par l’amour du club. Et afin de montrer sa bonne foi, il a décidé d’évoquer de nombreux sujets qui font l’actualité au sein de la maison widadie, en sachant d’ores et déjà que sa franchise ne plait pas à tout le monde à Tlemcen, mais qu’il n’abandonnera jamais le club. Lui qui était parmi les rares, pour ne pas dire le seul, à être toujours au chevet de l’équipe durant la phase retour. «Il ne faut pas reporter la date de l’AGO» Alors que tout le monde à Tlemcen s’interroge sur les raisons du report de l’AGO, prévue la semaine dernière, Abdelkarim Yahla a avoué qu’il est en train de faire le nécessaire auprès des dirigeants actuels pour accélérer les démarches, en espérant la programmer durant la journée de dimanche, avant de s’attaquer par la suite à l’élection du nouveau président.

A

«Slimani ou Meliani ? L’union sacrée, ce serait encore mieux» Voulant connaître son avis sur les deux prétendants au poste de président, Yahla a tenu à affirmer qu’il n’a aucun problème avec les deux candidats et qu’il est prêt à collaborer avec eux pour le bien du WAT. «Il faudra au minimum 2,5 milliards pour bien commencer la saison» En refusant donc de déclarer son soutien à l’un des deux candidats, Yahla a tenu à prévenir le futur président, qu’il devra avant tout préparer au minimum 2,5 milliards de centimes pour réussir une bonne entame de saison. Un montant calculé par Yahla, en prenant en compte le payement d’une partie des arriérés des anciens joueurs, le recrutement des nouveaux éléments ainsi que les frais du stage bloqué d’intersaison, ce qui nécessite ce montant avant même l’entame du championnat. «Le WAT a besoin actuellement de l’aide des autorités locales» Voulant apparemment tourner la page du passé, en montrant sa bonne volonté d’aider le club, Yahla a tenu aussi à saluer l’aide du wali, la saison dernière. Il espère que l’argent accordé au club sera versé avant le début de saison, afin de bâtir une grande équipe et partir sur une base solide, au lieu d’encaisser l’argent durant la phase retour en prenant le risque d’avoir raté, à ce moment de la saison, l’occasion de jouer l’accession. «Il faudra exiger l’accession au nouvel entraîneur» Même s’il laisse le soin au nouveau président de choisir le nouvel entraîneur du WAT, Ab-

delkarim Yahla n’est nullement d’accord avec Meliani sur le fait de laisser trois ans au nouvel entraîneur pour faire accéder le club en Ligue 1, mais plutôt lui exiger l’accession dès la saison prochaine afin de ne pas laisser le club végéter en L 2. «Pour retrouver l’élite, il faudra recruter six éléments de qualité» Conscient que la tâche du nouvel entraîneur ne sera nullement facile, Yahla a tenu à donner son avis sur le recrutement que devra effectuer le futur président. Il affirme qu’il faudra enrôler six éléments de qualité en prenant l’exemple de Nouredine Daham qui pourra, malgré son âge, apporter un plus énorme par son riche vécu. Vu que le WAT a besoin de joueurs confirmés, pour aider l’ossature de l’équipe qui sera préservée, à retrouver rapidement l’élite. «C’est honteux de voir des enfants du club déposer leurs contrats à la CRL» Autre sujet très sensible évoqué durant cette conférence de presse, c’est la décision de certains éléments de déposer leurs contrats au siège de la Ligue en attendant le verdict de la Commission des litiges. Ce dernier a dévoilé dans un premier temps les noms des huit joueurs (Maazouzi, Sidhoum, Bennaï, Djerbou, Boussehaba, Belgheri, Mebarki, Sameur). S’il comprend la décision de certains joueurs étrangers au club, Yahla était très en colère envers les enfants du WAT qui n’ont même pas pris le temps de connaître l’identité du nouveau président, pour effectuer une telle démarche, qui prouve leur amour de l’argent et nullement du club.

«Cette saison, Boussehaba, Mebarki et Belgheri n’ont rien apporté au club» Très remonté au moment d’évoquer ce sujet, Yahla n’a pas hésité à critiquer publiquement le rendement de certains piliers de l’équipe et surtout enfants du club, à l’instar de Boussehaba, Belgheri ou même Mebarki souvent blessé, qui n’ont rien apporté de positif cette saison, qui ont raté de nombreux matchs, et qui ont le culot de faire une telle démarche au lieu de donner l’exemple au reste du groupe. «On va faire le nécessaire pour défendre les intérêts du WAT» En attendant de connaître le verdict de la CRL, Yahla a affirmé qu’il ne va nullement abandonner ce dossier qui lui tient à cœur. Vu qu’il n’est nullement du genre à accepter le chantage, il se montrera assez rassurant en disant que le WAT ne sera pas perdant au final et que certains joueurs ne seront pas lâchés, alors que d’autres vont regretter cette démarche. «Je reste assez optimiste malgré tout» Avant de finir, Abdelkarim Yahla a tenu à rassurer les supporters widadis, que malgré la situation difficile actuelle, le WAT ne sera pas abandonné malgré la descente du club en L2, et que c’est le moment de mettre la main dans la main pour construire une belle équipe, capable de retrouver l’élite dès la saison prochaine avec l’aide des anciens et des nouveaux dirigeants, des autorités locales mais aussi l’amour et la ferveur des supporters. Othmane Riyad Baba Ahmed

16

N° 2309 Samedi 8 juin 2013

Coup d’œil Ligue 1

CAB
La Ligue change de ton, décisions après les appels de la Saoura
autre division que la Ligue1. Le numéro un estimant que le juge ayant rendu sa décision à la Ligue maintenant de prendre ses responsabilités et de «maintenir le CAB en Ligue 1». Nezzar ne disait-il pas que «le CAB était prêt à jouer en Ligue 2, pourvu que Saoura l’accompagne». Ce n’est plus le cas, les Cabistes veulent continuer à jouer en Ligue 1 et exigent l’application des règlements. le tribunal de Batna. Le président du CAB avait été accusé d’avoir tenté de marchander avec son homologue de la Saoura : retirer la plainte contre une certaine somme d’argent. Ces accusations avaient poussé le numéro1 du CAB à solliciter le tribunal de Batna, pour, croit-on savoir, diffamation. La date de la tenue du procès a été fixée depuis quelques temps au 18 de ce mois.

CSC
Lemerre : «Je garderais un bon souvenir de mon passage»
Comme prévu, l’entraîneur Roger Lemerre a eu droit à une cérémonie d’adieu qui l’aurait touché à plus d’un titre. En présence de certains joueurs invités comme Boulemdais, Griche, Ferhat et le capitaine Bezaz, les initiateurs de cette opération ont profité de celle-ci pour remercier le coach français tout en admettant les efforts entrepris par ce dernier depuis sa venue dans la ville des Ponts. En substance Lemerre avait déclaré : «Je garderais de mon passage à Constantine souvenir impérissable tant ce fut assez particulier de travailler avec un collectif pareil. Je suis certain que le club pourrait grandir davantage avec le temps et le travail surtout. D’où je tiens à remercier l’ensemble pour cette initiative qui me touche au plus haut point.»

Zerouati fait cassation, la Ligue attendra-t-elle une nouvelle décision de la justice ?
Si l’on se réfère aux propos que le premier responsable de la Ligue aurait tenus à la presse, la commission de discipline n’agirait pas avant la tenue du procès en appel. On sait que Zerouati avait le droit de casser le jugement dans un délai de dix jours. C’est ce qu’il aurait décidé de faire. Un autre tribunal va traiter l’affaire. La date du déroulement du jugement n’est pas encore fixée. Si le tribunal prononce de nouveau la condamnation des mis en causes, Zerouati, Barka et Benaïssa auront la possibilité à un nouveau pourvoi en cassation. Tout cela pourrait nous mener à juin 2014. Kerbadj avait déclaré que son instance tiendra compte de la décision de la justice. De quel jugement parlait-il ? De la premier verdict du tribunal d’Aïn M’lila ou du dernier.

Une convocation devant le tribunal de Béchar
Zerouati n’est pas resté les bras croisés, il s’est constitué en victime. Le président de la JSS aurait déposé une plainte contre l’un des deux joueurs du CAB. On ne connaît pas encore le motif de la plainte du président de la JSS, mais ce que l’on sait, c’est qu’elle est liée à la même affaire. Forcément, l’été 2013 n’aura rien à voir avec ses précédents.

n nage dans le flou total. Aucune partie ne dévoile son jeu. C’est le jeu du poker menteur. Qu’on en juge. Le CAB d’abord n’a jamais dit ses intentions, avant la tenue du procès. Il est vrai et on se souvient d’une des nombreuses déclarations de Nezzar dans ces mêmes colonnes, quand le président disait : «Je respecte le président de la FAF, mais si je me sens obligé, j’en parlerai aux instances internationales du football.» Décodé, un peu de poudre de perlimpinpin, pour endormir qui on imagine. Voilà maintenant que le CAB découvre ses cartes. Le procès tenu et le verdict connu, Nezzar sort le grand jeu. Le président du CAB aurait déclaré à la presse qu’il n’est pas question pour le CAB de jouer en championnat dans une

O

Et les décisions de la Ligue au sujet du match JSS-MCO ?
La direction du CAB a déposé des réserves à la suite de la parodie de match JSS-MCO. La rencontre avait débuté quinze à vingt jours de retard par rapport au reste des matchs qui avaient débuté à 15 heures. Aucune décision n’a été prise à la suite des réclamations de

la direction du CAB. En tous les cas, quelle que soit la décision qui a été prise, elle n’a pas été communiquée à l’opinion sportive. Les motifs évoqués sur ces mêmes colonnes par la JSS ont laissé quelque peu perplexe : «Le MCO avait émis des réserves à l’encontre de trois joueurs de la JSS.» Depuis deux à trois saisons, les arbitres ont la liste des joueurs suspendus en main et ils interdisent la présence des joueurs parmi les 18. M. B.

Mekroud n’a pas reçu Lemmouchia
Le milieu de terrain international Khaled Lemmouchia, qui se trouvait à Constantine, aurait rencontré le premier responsable de la ville, à savoir le wali. Ce dernier ne cache pas ses intentions de voir cet élément faire partie du groupe de la saison prochaine. Reste qu’une source proche du club a affirmé que le directeur général Mekroud n’a pu recevoir le joueur. Lemmouchia aurait rallié Sétif en attendant de revenir et de discuter de sa future venue. On en saura davantage dans les tous prochains jours.

Un autre rendez-vous entre Nezzar et Zerouati devant le juge le 18 juin
Nezzar et Zerouati ont un nouveau rendez-vous devant le juge. Cette fois, cela va se passer devant

Heriat a déposé son contrat à la Ligue
Hamza Heriat n’a pas apprécié les conditions de la résiliation de son contrat. Il aurait exigé une somme de plus de 7 millions de dinars, représentant les salaires sur plusieurs mois. En butte avec la direction du club sur les modalités de sa séparation avec le CAB, le milieu défensif aurait déposé son contrat auprès de la CRL. Ce qui ne sera pas le cas d’Abderrezak Bitam, le désormais exdéfenseur du CAB vient de trouver un terrain d’entente. Il aurait résilié son contrat contre la somme de 500 000 DA.

JSS
Après les émeutes qu’a connues la ville

USMBA

Les sages de Béchar calment les esprits
près avoir connu des émeutes mercredi passé, la ville Béchar a connu ces dernières heures le calme grâce à l'intervention des anciens et des aînés de la ville qui ont essayé de calmer les supporters de la JSS qui étaient en colère envers la décision prise par la cour d’Aïn M’lila laquelle a infligé une sanction lourde envers le président de la JS Saoura, Mohamed Zerouati, après avoir ordonné de l’emprisonner pendant 18 mois. Les aînés de Béchar ont été réunis avant-hier soir pour étudier la situation perturbée qu’a connue la ville. Heureusement qu’elle ne va pas se dégrader davantage, puisque Zerouati lui-même a lancé un appel aux supporters pour se calmer et le laisser trouver les meilleures solutions et reprendre les démarches qu’il faut pour renverser la décision. En même temps, il a demandé aux supporters d’aider leur club pour préparer la saison prochaine. De sa part, le comité de supporters a lancé un appel aux fans de l’équipe pour protester contre ces décisions avec sagesse et modération.

A

L

Sit-in devant le siège du club Les supporters interpellent le wali
solidarité en rassemblant des centaines de signature voire des milliers. C’est dire que les responsables de l’USMBA ont essuyé la foudre des supporters qui ne veulent plus d’eux. A l’unisson, à Bel Abbès, tout le monde crie haut et fort sommant l’actuel comité de laisser l’équipe et partir. Dans leurs doléances, les supporters ont réclamé l’intervention du wali pour sauver le club de la dérive. moussa ont imité l’action de leurs compères pour réclamer leurs droits.

Bezaz confirme le contact des Sétifiens
Tout en affichant sa volonté à rester encore au CS Constantine, le meneur de jeu Bezaz aurait demandé une révision de son contrat. En attendant la réponse de l’administration clubiste, le joueur a confirmé le contact avec Hammar, le boss Sétifien. Pour l’heure Bezaz devrait partir en France avant de se fixer définitivement sur l’option à prendre.

Accueil royal pour Zerouati hier
Et comme Zerouati était hors de la wilaya de Béchar pour des raisons personnelles, les supporters de la JS Saoura lui ont réservé un accueil royal à l’entrée de la ville de Béchar. De nombreux supporters sont allés pour réserver un accueil chaleureux à leur président, lui souhaiter la bienvenue et prouver leur soutien avec des banderoles dans ce sens. Zerouati a salué tous les supporters présents et a promis à tout le monde de redonner le sourire aux supporters bécharis et bâtir une équipe forte, qui peut jouer les premiers rôles la saison prochaine.

es dirigeants de l’USMBA ne s’attendaient sûrement pas à une telle «sortie» des supporters, lesquels, après avoir remarqué que leur club est dans l’impasse, ont décidé de faire entendre leur voix, dans leur doléance de voir l’actuel comité quitter l’équipe dont ils n’ont d’yeux que pour elle. Ce qui s’est passé jeudi passé où des centaines de supporters ont observé un sitin pacifique devant le siège de l’USMBA, sis à la place Carnot. Une parfaite illustration du ras-le-bol des inconditionnels bel-abbésiens dont l’équipe est devenue un motif d’angoisse et d’interrogations.

Une réunion pour contenir la crise
Pas au mieux, l’USMBA qui vit une crise de résultats est au bord de l’implosion et son avenir est on ne peut plus flou. Le club est dans le rouge. Reste désormais à trouver des solutions idoines pour faire sortir le club de sa détresse. Aux yeux des dirigeants, l’implication de l’ensemble des forces vives et des enfants de l’USMBA réglerait assurément la situation en apportant leur contribution. C’est d’ailleurs dans ce contexte singulier qu’une réunion est envisagée. Le hic réside, cependant, dans les visées des uns des semblent partagées et l’indifférence des autres. Chacun tire de son côté et, entre eux, le consensus est difficile, voire problématique, chaque camp se rejetant la responsabilité de la situation actuelle. Un état de fait qui confirme, d’une manière ou d’une autre, les désaccords sont monnaie courante dans la famille USMBA. M. O. Noureddine

Fin de fonction pour Dorbane
Ayant assumé les fonctions de manager général dans l’ancienne administration clubiste, l’on croit savoir que Tassili aurait mis fin aux fonctions de Dorbane au sein du club. La désignation d’Achouri confirme cette mesure puisque ce dernier est d’ores et déjà opérationnel.

L’étau se resserre sur les dirigeants
Décidemment, Djillali Bensenada et son bureau ne sont pas au bout de leurs peines. Et pour cause, on veut ce cumul de problèmes infinis qui s’abat sur eux. Alors qu’il y quelques jours, le président de l’USMBA était à la LNF pour défendre le dossier des arriérés des joueurs qui se sont plaints à la commission de résolutions de litiges, voilà qu’un autre problème vient de surgir dans le même contexte. En effet, d’autres joueurs viennent s’ajuter à la liste des plaignants. Ainsi, Slimane, Bounoua et Ben-

Bille G.

Une montée au créneau attendue
Il faut dire que l’opinion sportive bel-abbésienne ainsi que les fans vert et rouge ne sont pas restés insensibles au scénario catastrophe qui a frappé de plein fouet l’USMBA cette saison, alors qu’on est à l’orée d’un nouvel exercice . Très nombreux sont ceux qui ont trouvé du crédit dans cette initiative et ont manifesté leur soutien et

Rien de nouveau pour les recrues
Les multiples contacts avec les nouveaux éléments devant rallier Constantine semblent au point mort pour cette fin de semaine. Dans l’environnement proche de l’équipe on annonce que tout pourrait se clarifier dès la semaine à venir. La journée de dimanche prochain serait une date butoir pour plusieurs arrivées de joueurs. Tahar Aggoune

L’opération recrutement commencera la semaine prochaine
La direction de la JS Saoura a décidé de commencer l’opération recrutement à partir de la semaine prochaine. Cette opération a été gelée en raison de l’affaire JSS-CAB, mais le président par intérim Djebar Mohamed va entrer en contacts avec plusieurs éléments pour renforcer l’équipe en prévision de la saison prochaine. Les supporters de Saoura, de leur part, ont été unanimes, suite à la demande de l’ex-président Zerouati de laisser le club et les dirigeants travailler pour l’intérêt de l’équipe et les laisser s’occuper de l’affaire JSS-CAB.

B. G.

N° 2309 Samedi 8 juin 2013

Coup de vis MOB Bien que certains joueurs aient émis le vœu de quitter le club

17

La direction refuse de céder les cadres

lors que le club continue de vivre dans le flou depuis la décision prise la semaine dernière par les membres du conseil d’administration de se retirer de la gestion des affaires du club, voilà que les joueurs se trouvent quant à eux dans l’expectative où ils ne savent plus quoi faire d’autant plus qu’ils attendaient d’entamer les négociations avec la direction à propos de la saison prochaine. A cet effet, certains joueurs n’ont pas caché leur vœu de changer d’air et de se rapprocher de leurs familles, à l’image de l’attaquant Nemdil qui attend de rencontrer les dirigeants pour évoquer son avenir, avant que les membres de CAF se retirent de la gestion des affaires du club. Une situation

A

qui a plongé les joueurs dans le flou d’autant plus qu’ils sont courtisés par plusieurs clubs des Ligues 1 et 2. Malgré cela, leur chance d’avoir leurs papiers sont jugées minimes puisque le club a besoin de leurs services et les dirigeants ne sont pas prêts à les libérer quelles que soient les offres.

se trouvent encore sous contrat jusqu’en juin 2014 risquent de voir leur souhait de rester irréalisable, puisque les dirigeants actuels ou probablement ceux qui viendront ne vont pas prendre le risque de libérer les cadres surtout que le club n’a assuré aucun joueur sur le marché jusqu’à présent.

Intransférables !
En dépit du vœu affiché par certains cadres de l’équipe de changer d’air surtout devant les offres alléchantes qu’ils ont reçues de la part de certains pensionnaires de Ligue 1, il n’en demeure pas moins que la direction du club avait déjà affiché son refus catégorique quant à la libération des cadres de l’équipe dans la mesure où le staff technique et les dirigeants ne veulent pas perdre l’ossature. Cela dit, ces joueurs qui

Rahmouni approuve la décision
En plus des dirigeants qui ont déjà rassuré avant même leur démission qu’il n’est pas question de céder les cadres de l’équipe au profit des autres clubs quelles que soient les offres, le premier responsable de la barre technique, Mourad Rahmouni, est contre, lui aussi, l’idée de céder les joueurs qui ont contribué à la réussite de l’équipe et son acces-

sion en Ligue 1. Liés par un clause qui court jusqu’au mois de juin 2014, les cadres n’iront nulle part et devrait aller jusqu’au bout de leurs contrats. Néanmoins, ces derniers vont poser de leur côté quelques conditions pour rester notamment en ce qui concerne la revalorisation de leur salaire puisque le club a besoin de leurs services la saison prochaine, afin de réaliser un bon parcours et éviter un quelconque retard.

Les salaires, un cassetête pour les dirigeants
Bien que les dirigeants aient affiché leur opposition à la fin de la saison de céder les cadres de l’équipe alors qu’ils se trouvent très convoités sur le marché, il n’en demeure pas moins que le

problème des salaires risque d’être le point de la discorde entre les cadres voulant partir et la direction du club. A cet effet, cette dernière est appelée à répondre aux exigences des joueurs en question mais selon les moyens du club pour assurer leurs services pour la saison prochaine, d’autant plus des offres alléchantes leurs ont été proposées par les autres équipes. Cela se passe au moment où le volet financier est la raison principale dans la décision prise par les membres du conseil d’administration de se retirer de la gestion des affaires du club. Yugurtha A.

Malek Ferhat
«La démission des dirigeants me donne à réfléchir»
A l’instar des autres éléments, le milieu de terrain du MOB, Malek Ferhat, affirme dans cet entretien qu’il nous a accordé que la démission des dirigeants n’est pas venue au bon moment car la situation est préoccupante d’autant plus que le club a besoin de plus de sérénité afin de se bien préparer pour la nouvelle saison et, par la même, espérer entamer les préparatifs dans les délais fixés par le staff technique.
Tout d’abord, quel commentaire faites-vous sur la démission des dirigeants ? Pour être franc avec vous, je crois que la démission des dirigeants n’est pas venue au bon moment dans la mesure où cette situation n’arrange pas les affaires du club, appelée à vivre sa première année en Ligue 1. De ce fait, je pense que la sérénité est de plus en plus importante pour l’avenir du club afin d’espérer de se préparer dans de bonnes conditions et réussir un bon parcours en dépit de la difficulté de la tâche. Ne pensez-vous pas que cela pourrait influer négativement sur l’avenir du club ? Evidemment, je pense que la situation que le club vit actuellement avec le flou qui l’entoure suite à la démission des dirigeants n’arrange pas les affaires de l’équipe surtout que le MOB évoluera la saison prochaine en Ligue 1. De ce fait, le fait que tout est à l’arrêt risque d’influer négativement sur l’avenir du club étant donné que les autres équipes commencent déjà à se préparer pour le nouvel exercice. Espérez-vous en tant que joueur ? Comme joueur ou supporter, je pense que l’essentiel est que le club puisse retrouver sa sérénité et une équipe dirigeante sur place pour permettre au club d’avoir tous les ingrédients pour réussir son passage parmi l’élite. Devant une telle situation, j’espère que le club pourra retrouver son cours normal dans les meilleurs délais et se préparer pour la nouvelle saison dans de bonnes conditions afin de réussir un bon parcours en Ligue 1 et se maintenir le plus longtemps que possible parmi l’élite. Maintenant que le club a accédé en Ligue 1, que faut-il faire pour espérer rester le plus longtemps parmi l’élite ? Je crois que si le club veut se maintenir en Ligue 1, il faut mettre en place une stratégie à travers le projet qui vient d’être tracé par l’équipe dirigeante à long terme. Cela dit, il faut commencer d’abord par le maintien de staff technique actuel dans la mesure où le coach Rahmouni a effectué un bon travail. La stabilité est un facteur important pour la réussite de chaque club et cela devrait être privilégié pour un meilleur avenir du club. Revenons à vous. Avezvous discuté avec les dirigeants concernant votre avenir ? Jusqu’à présent, je n’ai discuté avec personne étant donné que je viens juste de rentrer de l’Espagne où j’ai passé mes vacances. Ajoutant à cela, la démission des dirigeants qui n’est pas venue pour arranger les affaires du club et qui me donne à réfléchir. A cet effet, nous attendons à ce que les choses s’éclaircissent encore plus dans les prochains jours pour avoir un round de négociations avec les dirigeants et évoquer mon avenir. Entretien réalisé par Yugurtha A.

L’USMH insiste pour Rehal Décidément, après le MCE Eulma, la formation de
l’USM El Harrach semble insister beaucoup pour s’attacher les services de l’attaquant Fawzi Rehal et ce, alors qu’il se trouve sous contrat avec le club jusqu’à l’année prochaine. A cet effet, on croit savoir les dirigeants avaient rencontré le joueur où ils ont évoqué la possibilité de son transfert lors de ce mercato estival. Cependant, le concerné n’a pas donné son accord étant donné qu’il veut rester au MOB et poursuivre son aventure jusqu’à la fin de son contrat.

La reprise pourrait être décalée d’une semaine
Alors que le staff technique sous la houlette du coach Mourad Rahmouni avait fixé la date de la reprise pour le 20 juin, voilà que l’entame de la préparation pourrait accuser du retard puisque le club se trouve livré à lui-même depuis la démission des dirigeants lundi dernier. Pour cela, il est fort probable à ce que la reprise soit décalée d’une semaine, probablement pour la fin du ce mois, afin d’avoir le temps nécessaire pour assurer une bonne préparation.

Pas d’échange Amrane-Hanifi
Alors que le président de l’USM Alger continue de rêver de recrutement de buteur du MOB Amrane dans son équipe en prévision de la saison prochaine en proposant un échange avec Hanifi, on vient d’apprend de sources bien informées que la direction du MOB n’est pas prête à accepter l’offre des dirigeants usmiste à propos de cet échange étant donné qu’ils ne comptent pas libérer leur joueur pour un club algérien, sauf pour une éventuelle expérience à l’étranger. Devant une telle situation, Haddad ne semble pas disposer de beaucoup de

chances pour enrôler le buteur de la Ligue 2.

La direction compte convoquer les joueurs cette semaine
La direction du MO Béjaïa devrait procéder à la convocation des joueurs pour cette semaine afin de procéder à la régularisation de leur situation financière puisqu’ils n’ont pas encore perçu leurs trois derniers salaires. A cet effet, et après que la subvention allouée récemment par l’APC est rentrée dans les caisses du club, il est attendu à ce que les joueurs soient convoqués pour les régulariser, en attendant l’arrivée d’une nouvelle direction pour discuter de la saison prochaine, puisque les dirigeants actuels ont décidé de jeter l’éponge et de se retirer de la gestion des affaires du club. De leur côté, les joueurs attendent cette opération avec impatience le temps d’être fixés sur leur avenir dans les prochains jours.

Yugurtha A.

N° 2309 Samedi 8 juin 2013

Coup d’œil Ligue 1

17

CABBA

Réunion du CA aujourd’hui
de la spa. En effet, cette société fantôme qui n’existe réellement que du papier n’attend désormais que les subventions de l’Etat pour agir sans pour autant trouver des ressources financières ne serait ce que le sponsoring pour alléger un tant soit peu au moins ses dépenses concernant la régularisation des salaires de ses joueurs. Au cours de cette réunion Merzougui a l’intention de demander à chaque membre une contribution financière personnelle assez significative pour permettre au moins l’annonce de cette éventuelle initiative au wali qui de sa part et vu ce premier pas dessinera la forme de son assistance au club probablement par l’intermédiaire d’opérateurs économiques qui seront appelés à la rescousse comme cela a été le cas auparavant. Cela dit et si tout se déroule comme prévu, le véritable démarrage des préparatifs de la saison nouvelle s’effectuera officiellement lundi prochain. quera au courant de la semaine les membres de l’assemble générale pour l’approbation du bilan financier vu celle-ci est devenue par la force des événements uns boîte postale servant à alimenter les caisses de la spa qui ne dépend que de cette ressource représentée par les différentes subventions de l’Etat. Il sera demandé au président du CSA une plus grande rigueur dans le contrôle des dépenses du club professionnel jugées excessives notamment la masse salariale de joueurs qui n’ont rien prouvé jusque là. demandé de trouver des clubs preneurs pour négocier leurs lettres de libération. Seulement et comme aucun joueur du CABBA n’est en train de défrayer l’actualité sur le marché des transferts, il est certain qu’on demande aux 10 joueurs concernés par la libération la remise de leur document contre leur dû comme cela a été la cas dans de telles circonstances, c’est-à-dire de l’acheter eux-mêmes pour être maitre de leur destin.

La première recrue ce lundi
Les prochaines 48 h seront cruciales pour l’avenir du club cette saison. En effet, si tout se déroule comme prévu avec les fruits des réunions du CA ensuite de ses membres avec le wali, l’enclenchement de l’opération recrutement s’effectuera lundi conjointement avec la réception des joueurs de l’ancien effectif. Ainsi, on connaîtrait probablement après demain l’identité de la première recrue. A. B.

L
D

Les joueurs convoqués pour lundi
Après la réunion du CA aujourd’hui et celle avec le wali demain, les joueurs commenceront à défiler par vagues devant leur administration dans l’espoir de percevoir leur dû ou tout au moins une partie pour passer ensuite à la table des négociations pour ceux qui seront retenus bien sur. Pour les autres ceux qui seront libérés et ils sont au nombre de 10, il leur sera

e président Merzougui a adressé avanthier des convocations pour les 10 autres membres du conseil d’administration afin de tenir une réunion d’urgence aujourd’hui samedi à partir de 17 h au siège du club. Cette rencontre intervient 24

h avant l’entrevue que le CA aura avec le wali Azzedine Mecheri après 24 h, c'est-à-dire dimanche. Il faut signaler que le premier responsable de la wilaya a à maintes reprises reporté cette opération d’une part à cause de ses obligations professionnelles en cette période des examens mais d’autre part aussi à cause de l’inertie qui caractérise les activités

AG du club amateur
Pour sa part, Senouci, le président élu à la tête du CSA, convo-

Ligue 2

ASK

Khettabi : «Le club doit redevenir amateur
blème. Je tâcherait de leur verser les subventions directement dans le compte de la société.»

MSPB
Zedam : «La Ligue 2 version 2014 sera très difficile»
i la saison 2013 a connu une particularité, celle de voir accéder en Ligue1, des équipes qui venaient juste de faire leurs premières classes en Ligue 2. Zedam redoute une saison 2014 de la Ligue 2 qui sera incertaine et un championnat plus compliqué pour les équipes qui ne se sont pas bien préparées : «La Ligue 2 vient d’accueillir des clubs qui ont une grosse expérience dans cette division. Tlemcen n’est pas à présenter et a joué ces dernières années le plus souvent en Ligue 1. Bel Abbès est un club habitué à jouer les premiers rôles en Ligue 2. N’oublions pas les équipes comme l’USMB, l’ASMO, l’USMAn et l’ESM de gros calibres et qui en plus ont évolué en Ligue 1. Il ne faut pas croire que si certaines formations sont encore en crise qu’elles vont faire de la figuration la saison prochaine. On en reparlera au cours du prochain exercice. Il ne sera pas facile de postuler pour une place sur le podium. Et même le maintien ne sera pas de tout repos.»

ans un point de presse organisé jeudi matin au cercle du club devant un parterre de journalistes, le premier patron du club amateur a parlé de certains points ayant trait à l’actualité du club, à commencer par le blocage administratif que connaît la société. Khettabi a indiqué qu’il a tout tenté afin de trouver des solutions aux multiples problèmes que vit le club, mais sans réussite pour le moment : «Depuis la création de cette société sportive, elle n’a rien donné au club, son capital a été déjà consommé, elle est déclarée faillite depuis ses débuts. J’ai proposé beaucoup de solutions aux actionnaires pour trouver des issues à ces soucis interminables, mais rien au final. Certains de ces membres sont toujours absents et fuient leurs responsabilités. Ils ne se manifestent que pour leurs intérêts personnels. Une fois bien servis, ils se retirent juste après et cela n’aide pas du tout l’ASK. C’est le même état d’esprit qui règne depuis 2010. Des agissements de ce genre ont fini par me fatiguer. Je suis prêt à me retirer des affaires de la SSPA si c’est moi le pro-

«Un délai de trois jours pour ramener 500 millions»
Sachant qu’il est important d’agir rapidement pour régler tous les soucis de la SSPA/ASK avant que cela ne soit trop tard, l’organisateur de la conférence a déclaré qu’il a tenté une dernière tentative pour faire redonner la vie à la société et faire d’elle un vrai soutien pour le club qui ne vit jusqu'à l’heure que par les subventions de l’Etat : «J’ai eu une autre discussion avec les actionnaires et je leur ai demandé d’accélérer les choses et de ramener les 500 millions chacun afin de les mettre dans le capital de la société, ils ont un délai de trois jours pour ramener cette somme et on verra les réels intentions de chaque actionnaire.»

équipe amateur comme elle l’était avant. Il explique : «Vu les problèmes et la non-utilité de la SSPA, on est en train d’étude la possibilité de redevenir à nouveau amateur du moment que le club vit de l’argent des subventions des autorités locales. La société sportive n’est qu’une corvée pesante sur le dos de l’ASK, la ligue pourrait bien accepter notre idée et, en principe, l’ASK jouera normalement en Ligue 2 sans qu’elle soit professionnelle.»

S

«J’organiserai une AG ordinaire dans les jours à venir»
Depuis janvier dernier, Khettabi a certains membres de l’assemblée sur le dos. Ces derniers veulent lui couper l’herbe sous ses pieds, mais cela n’inquiète pas du tout.. Khettabi a profité de la venue de la presse pour annoncer qu’il compte organiser une simple assemblée générale ordinaire pour présenter ses deux bilans moral et financier : «Je prépare actuellement mes deux bilans afin de les lire devant les membres de l’assemblée, je proposerai même la dissolution de la SSPA/ASK si les choses ne s’arrangent pas d’ici là.» Abdou

«Je n’ai pas l’intention de débloquer le compte»
Cela fait maintenant deux semaines que les comptes du CSA-MSPB sont bloqués. Les dirigeants ne peuvent pas bénéficier de la subvention de 800 millions de centimes que l’APC avait versée au CSA. Zedam connaît la situation de son club. Le recrutement est au point mort et les anciens n’ont pas été payés : «Il n’est pas question que je fasse quelque chose pour débloquer les comptes du CSA. Si pour me remercier pour tous les services que j’ai rendus au club, on m’envoie l’huissier de justice pour remettre en cause le montant de l’argent que j’ai prêté au club. Le procureur général n’en croyait pas ses yeux quand il a vu que le montant des chèques. Et ce que les gens peuvent ignorer, c’est que des trois milliards cinq cent millions de centimes que j’ai mis à la disposition du club, je n’ai demandé en retour de n’être remboursé que sur la somme de deux milliards et demi de centimes et ça, je l’avais annoncé devant les membres de l’assemblée générale.»

«La Société sportive est une corvée pesante»
Le président Khettabi a surpris plus qu’un quant il a parlé de la possibilité de rendre l’ASK une simple

Il a déposé plainte contre Boutrig
Comme annoncé par nos soins, l’ASK est privée du recrutement pour le moment avec un nombre important d’équipes dans la même situation. La cause est la déposition des contrats de la majorité des joueurs de l’année passée qui ont participé à la descente de l’ASK en Ligue 2. Le bureau de Khettabi tente de trouver des arrangements avec neuf sur les dix joueurs qui ont obtenu gain de cause de la Chambre des résolution des litiges. Le seul cas spécial concerne le gardien Boutrig. Ce dernier fait partie des dix joueurs plaignants, cela est mal digéré par la direction qui a pris cela comme de la provocation de la part du natif de Boufarik qui a mis fin à sa relation avec le Khroub d’une manière pas du tout élégante. Concernant cette affaire, Khettabi a déclaré jeudi ce qui suit : «Je vous informe officiellement qu’on a déposé une plainte contre le gardien Boutrig. Ce dernier a eu l’audace de saisir la CRL pour réclamer l’argent alors qu’on a les preuves matérielles qui prouvent l’implication du gardien dans la décente de l’ASK en Ligue 2 l’été dernier, dont un CD du match de l’ASK face au MCEE de la saison écoulée. On compte aller loin dans cette affaire pour récupérer les droits de l’ASK.» Abdou H.

«Il faut s’inquiéter des lenteurs, ça se répercutera sur le parcours de l’équipe »
La nouveauté cet été au MSPB, c’est le retour de quelques dirigeants du club. Leur discours est clair : le MSPB jouera les premiers rôles. Ce discours ne semble pas convaincre Zedam : «Je ne vois pas comment ces dirigeants vont jouer les premiers rôles avec les lenteurs que tout le monde constate. Cette façon de faire va sans nulle doute se répercuter sur le parcours de l’équipe.» M. B.

18

N° 2309 Samedi 8 juin 2013

Coup d’œil Ligue 2

RCA

USMB
Les autorités locales honorent la section handball
Dans la ville de l’Arbâa, il n’y a pas seulement au football qu’on sait jouer. En effet, il y a aussi au handball où l’équipe locale a réussi il y a quelques temps une promotion historique vers le national 2. Comme pour l’équipe de football, le maire de la ville de l’Arbâa, Alouate Mohamed, a bien tenu à remercier ces derniers pour cet accomplissement qui contribue à l’épanouissement du secteur sportif dans la ville. Une petite cérémonie était organisée en l’honneur de l’équipe, dans laquelle toutes les figures sportives de l’Arbâa y ont pris part. Le seul hic, aucun représentant de la direction d’Ouehssi n’a répondu à l’appel. Pourtant, pour les supporteurs présents, c’était l’occasion pour que les dirigeants du club de s’entretenir avec le P/APC.

L’ASMO se met de la partie pour Rabta

L’

Zerouati offre 600 millions pour avoir Hamia
Un recrutement ciblé
Pour ce qui est du retour parmi l’élite, aux côtés de l’USMB, ce ne seront pas les prétendants qui manqueront. Plusieurs anciens pensionnaires de la L1 comptent également parmi les principaux favoris pour ce qui est de l’accession. En effet, l'accession se prépare dès maintenant. Il n’est pas question de lésiner sur les moyens pour renforcer l’effectif avec un recrutement ciblé à des postes clés. C’est ainsi que le renouvellement des contrats de Khelladi, Krifalli et autres cadres de l’équipe sont les priorités de Zaïm. Il s’agit de regagner au plus vite sa place en L1.

offre a été faite avanthier par le président de la JSS à son homologue de Blida. Elle est de l’ordre de 600 millions de centimes contre la lettre de libération de Hamia. Le président du club de la Saoura avait rencontré la veille le joueur à Oran et il lui a fait part de son intérêt. Hamia a préféré réserver sa réponse car il est toujours sous contrat.

Le refus catégorique de Zaïm
Même si l’offre est alléchante car elle concerne le rachat d’une seule année de contrat, Zaïm a répondu à Zerouati par la négative. Le président de l’USMB précisera que Hamia est intransférable car le club a besoin de ses services.

Zaoui ne viendra pas
Les choses s’annoncent assez incertaines pour le poste de libéro. Après le départ de Herida, l’effectif de Blida se retrouve sans défenseur central. Ifticen veut qu’il y ait dans son équipe un libéro d’expérience, même si pour cela, il faut faire l’impasse sur le recrutement d’un ou de deux joueurs de champ. C’est ainsi que des contacts ont été établis avec Samir Zaoui. Ce dernier ne viendra finalement pas à Blida. Les bons libéros sont rares, donc très chers et c’est à ce niveau que Zaïm doit se montrer bon prince pour offrir ce qu’il y a de mieux aux supporters. Il ne reste plus beaucoup de temps et tout cela doit être bouclé au plus vite.

A

Hezil et Abdellaoui veulent leurs lettres de libération
On se rappelle que Hezil, tout comme Abdellaoui, avait été exclus de l’effectif en cours de saison. Les deux joueurs ont l’intention de rencontrer Zaïm et cela pour trouver un accord à l’amiable pour aboutir à la rupture de leurs contrats respectifs. Si un accord est trouvé, Hezil et Abdellaoui pourra avoir en main leurs lettres de libération.

près Bougueroua, Herrouche puis Amiri, vient le tour de Rabta un autre élément essentiel de l’effectif du RCA 20122013 à attirer les convoitises pour cette période estivale. Ce dernier serait suivi de près depuis quelques temps par la formation de l’ASMO qui voudrait bien profiter de la situation du club afin d’attirer le milieu de terrain dans ses filets la saison prochaine.

«Les dirigeants de l’ASMO veulent passer à la vitesse supérieure»
Le milieu de terrain de l’Arbâa nous a bien confirmé l’information hier : «Je confirme, des dirigeants de la direction de Houchou m’ont bel et bien contacté. D’ailleurs, ils voudraient s’entretenir avec moi la semaine prochaine. Si j’y vais, c’est seulement par respect au club oranais.»

Le P/APC parle du cas du RCA
Malgré l’absence de la direction du club, le premier responsable de la ville de l’Arbâa a tout de même profité de l’occasion pour parler de la situation de son club. Après avoir honoré la section handball, Monsieur Alouate, qui avait pris la parole, avait, à prime à bord, remercier la section sport de la ville surtout le club du RCA football pour sa promotion en Ligue 1. Il a aussi évoqué les projets de la mairie pour la suite et sa contribution dans le domaine sportif. Il dira en ce qui concerne le club de Ouehssi qu’une aide financière lui sera accordée dans les plus brefs délais dans le but de permettre aux dirigeants du RCA d’entamer leur préparation en prévision de l’exercice prochain. L. A.

A la recherche d’un meneur de jeu performant
Le staff semble en réalité jongler avec la masse salariale dont dispose le club pour concentrer ses efforts sur le recrutement d’un meneur de jeu performant qui a manqué à l’équipe de Blida toute la saison. «On cherche vraiment quelqu'un qui s’imposera comme le patron de l’équipe», nous a confié le président de l’USMB. Reste maintenant à ne pas se tromper, comme ce fut le cas l'été dernier.

Sefioune relancé
A la recherche d'un gardien de but de haut niveau, Zaïm avait pris langue avec le sociétaire de la JS Saoura Sefioune. Ce dernier, semble-t-il, est libre de tout engagement et sur le point de quitter le club du sud. Les contacts ont été renoués et si Sefioune accepte l'offre de Zaïm, l’équipe de Blida aura résolu, une fois pour toutes, le problème de celui qui sera dans la cage la saison prochaine.

«Je n’ai aucune raison de quitter l’Arbâa»
Même si ce dernier pourrait bien accepter de s’entretenir avec Houchou, le président de l’ASMO, rien ne laisse croire que Rait changera d’air. En tout cas, c’est ce qu’il nous dira : «Je n’ai pour le moment aucune raison de fermer la porte au RCA. C’est comme ma seconde famille je m’y sens très à l’aise. Comme je vous l’ai dit, si j’ai décidé à discuter avec les dirigeants de l’ASMO, c’est par respect à l’intérêt qu’ils me portent.»

Houchou, président de l’OM, contacte Rait
Autre joueur important du RCA à être approché ces derniers jours est Rait, le milieu de terrain de l’équipe. Ce dernier a été approché par la direction de l’OM et lui aurait proposé un rendez-vous pour la semaine prochaine afin de négocier un éventuel contrat.

S. B.

Le recrutement au point mort
Avec les départs de Herida, Ouznadji, Aliouène et autre Manaa, la priorité du recrutement blidéen se situe bien évidemment au niveau de la défense et des lignes avant. Après l'échec de la piste menant à plusieurs joueurs de clubs de l’élite, plusieurs autres éléments ont été ciblés. Deux d’entre eux ont en main une proposition de contrat. Le staff recherche également un joueur capable d’évoluer dans le couloir droit et cela en remplacement de Belkhethir parti à El Eulma. On n’écarte pas l’idée de promouvoir le jeune Lahoussine, particulièrement brillant en fin de saison.

Lamine Amimi

NAHD

L

Daif rencontre Saoudi
sède une expérience et pourra remplacer de la plus belle des manières le portier Belhani. A noter que Daif est convoité par plusieurs clubs, à l’image du MCEE, du CRB et du CABBA. reste un casse tête pour Daif.

Le suspense continue
Les supporters attendent avec impatience du nouveau et du concret concernant l’effectif qui sera appelé à défendre les couleurs de l’USMB, la saison prochaine. Alors qu’ils ont déjà déclaré qu’ils ne voulaient pas refaire les erreurs des précédentes années, les responsables du club blidéen continuent à entretenir le suspense par leur silence et leur refus d’en finir avec l’opération recrutement. Autre élément qui risque de perturber cette intersaison, la perte de temps et surtout des joueurs ciblés qui ont tous signé ailleurs, alors qu’ils étaient prêts à porter le maillot vert et blanc. Une question s’impose à présent : que fera Zaïm maintenant pour ramener les joueurs de haut niveau promis ? Certes, la direction a établi une longue liste de grosses pointures, mais aucun de ces joueurs n’a été recruté. Pis, certains ont même signé ailleurs. La direction ne sait plus comment faire pour monter une équipe compétitive et remplacer les éléments qui ont déjà quitté l’USMB.

e gardien des Rouge et Noir Amara Daif, en compagnie de son manager Mohamed Merabet, a rencontré Kamel Saoudi afin de négocie sur un possible recrutement au sein du Nahd. Les négociations, selon nos informations, sont en bonne voie surtout que le portier usmiste s’est montré intéressé par l’offre du Nasria et a même dit à Saoudi que c’est la formation qu’il lui convient afin de se relancer et d’aider le club à retrouver sa place parmi l’élite.

Haddad demande 500 millions pour le libérer
Chose qui pourra retarder ce transfert est bel et bien la lettre de libération. En effet Daif devra convaincre le président des Rouge et Noir Haddad afin de lui faciliter la tâche. Ce dernier aurait demandé aux clubs intéressés par les services de Daif de payer la somme de 500 millions de centimes. Le joueur fera tout pour trouver un terrain d’entente en essayant de partager la somme entre lui et l’équipe qui voudra le recruter. Boudi Omar

Merabet veut le placer au NAHD
Le manager du joueur, Mohamed Merabet, qui a de bonnes relations avec les gens de Hussein Dey fait tout son possible pour convaincre Daif d’opter pour le choix du Nahd tout en lui proposant d’essayer de trouver un terrain d’entente en ce qui concerne le salaire avant de passer à régler d’autres choses comme la lettre de libération qui

Quand le nerf de la guerre vient à manquer
Si les recruteurs de l’USMB n’ont pu convaincre les joueurs ciblés, c’est qu’il y a des raisons à cela. La principale consiste en ces sommes astronomiques exigées par les joueurs. Le contenu des caisses du club ne permet pas de faire de folies ce qui n’est pas le cas d’autres clubs. Cette situation a donc fait que l’USMB est en proie à d’énormes difficultés pour faire son marché et surtout convaincre des joueurs à rejoindre le club phare de la Mitidja.

L’offre financière est intéressante
Malgré le fait que le club évolue en Ligue 2, cela n’a guère empêché les dirigeants du Nahd a essayé de convaincre les joueurs qu’ils veulent recruter pour la saison prochaine. Dans ce sens, Saoudi a proposé un salaire intéressant au gardien Daif afin de le persuader de rejoindre l’équipe surtout que l’ex-gardien du CS Constantine et de l’USMA pos-

Ghanem s’éloigne et la direction ne l’attendra pas longtemps
En ce qui concerne le gardien de l’ASO Chlef, Mohamed Ghanem, ce dernier, qui était la priorité des dirigeants, s’éloigne de plus en plus. Nous avons appris que Ghanem n’est pas vraiment intéressé par l’offre et temporise afin de faire élever son salaire et après soit renouveler son contrat avec l’ASO, soit choisir un club de D1.

Les anciens joueurs en priorité
Le président Zaïm nous a fait savoir récemment que la priorité va pour les cadres de l’équipe, avant de se consacrer au recrutement de nouveaux joueurs. Les dirigeants ont réussi à convaincre huit anciens joueurs de renouveler leur bail. Les négociations avec les autres joueurs reprendront officiellement aujourd’hui. C’est une semaine qui s’annonce donc palpitante et surtout décisive qui attend le premier responsable du club blidéen qui doit convaincre plusieurs anciens joueurs de renouveler leurs contrats. S. B.

N° 2309 Samedi 8 juin 2013

Coup d’œil Clubs de Kabylie
ES Timezrit

19
USM Draa Ben Khedda

A

Les raisons d'une saison cauchemardesque
est en fait le bilan peu reluisant de l’Espérance cuvée 2012-2013.

u terme d’un championnat qui a vu l’accession de l’Union sportive de Béni Douala, le club d’Ath Yemel, l’ES Timezrit, quant à lui, rétrograde au grand dam de ses supporters. Tous les inconditionnels des Orange abondent dans le même sens pour assener que ce fut une saison catastrophique. D'aucuns diront que les joueurs auraient pu faire mieux et sauver l'équipe de la relégation. Cependant, que ce soit à domicile ou en déplacement, les Orange ne répondaient pas l'attente. D'ailleurs, la sonnette d'alarme fut tirée dès les premières journées du championnat. En fin de compte, l'équipe ferme la marche avec 18 points seulement au compteur, avec une décente en enfer. Les prémices d'une descente programmée étaient visibles dès la première phase du championnat lorsque l'équipe n'a récolté que 7 points, une très maigre moisson. Très nombreux sont ceux qui ont prédit ce scénario catastrophe au vu de tout ce qu'a vécu le club durant l'intersaison avec cette lutte intestine qui a secoué les entrailles du CSA à laquelle est venue se greffer une grave crise financière. A vrai dire, les prémices d’une saison catastrophique se profilaient devant le regard inactif des dirigeants qui se sont crus, apparemment, à l’abri après avoir réussi à se maintenir lors de l’exercice précédent. Toutefois, le résultat final a montré ‘’l’exigüité’’ de la pensée de ces dirigeants qui devront assumer entièrement la responsabilité du déclin de ce club qui faisait la fierté de toute la région des Ath Yemel.

Le retour de Boulaincer n’a pas pu sauver le club
L’Espérance sportive de Timezrit a terminé la saison, avec seulement 4 victoires et n’a pas pu assurer son maintien. Les sportifs de la commune de Timezrit se souviendront et pour longtemps de cette saison cauchemardesque et attendent avec impatience un changement dans la politique du club. Trois entraîneurs se sont succédé à la barre technique, Oukaci, Hanouti et Yakoubene. Puis vint le retour en catastrophe de celui qui a fait accéder l’EST en Régionale Deux, Boulaincer Ghani. Ce dernier n’a malheureusement pas pu sauver les Orange de la relégation et il faut avouer que beaucoup de choses se sont passées avant que ce technicien reprenne le travail, il était déjà trop tard. Le bricolage ne mène nulle part. Le club de Timezrit a terminé la saison à la 16ème place et doit refaire ses classes en division d’honneur. C’est le verdict du terrain et il semblait implacable bine avant la fin du championnat.

(entr. des juniors) «Nous avons relancé l’équipe sur des bases saines, le championnat et la coupe en sont le résultat»
Youcef Hadji, assisté de son complice et co-entraîneur Karim Habba, vient de remporter la coupe de wilaya après avoir arraché le championnat avec les juniors de l’USMDBK. Titulaire d’un diplôme 1er degré en sport, il a fait ses classes au sein de l’USMDBK comme joueur puis comme entraîneur. C’est un homme heureux après cette consécration qui vient à point nommé suite à une longue disette. Il revient à ce propos sur le parcours de sa jeune équipe.

Youcef Hadji

ghene est, essentiellement, le départ massif des cadres de l’équipe (16 au total), au talent intrinsèque avéré, qui constituaient l’ossature de la formation. Il faut dire que c’est grâce à eux que l’équipe a réussi à faire bonne figure lors de l’exercice précédent. Pourquoi alors n’a-t-on pas fait le nécessaire pour les retenir ou, à la rigueur, procéder à un recrutement judicieux ? Lancinante question qui ne trouvera sans doute jamais la réponse adéquate.

Un bilan technique des plus décevants, 31 points perdus à domicile
Pour revenir au parcours de l’Espérance, le constat est implacable. L’EST n'a pu récolter que 5 points en déplacement sur les 45 possibles, mais à l'opposé, elle en a perdu trop à domicile, 7 défaites et 5 nuls. Pourtant, certains adversaires étaient prenables, à l'image du CR Thameur, le CRB Aokas, l'OC Azazga et JS M’Chedallah. En somme, ce sont 31 points égarés en cours de route qui ne pouvaient avoir comme incidence que la catastrophe. Ceux qui sont au fait des affaires du club sont les premiers à reconnaître que la cause principale de la relégation est due à la faiblesse de son effectif. Tout compte fait, l’EST a engrangé 18 points seulement sur les 30 matches joués. Le club n’a réussi que 4 victoires, a enregistré 7 nuls contre 19 défaites. 46 buts encaissés, soit l’une des défenses les plus perméables du groupe contre 26 buts marqués. Tel

Un club SDF
Pour la deuxième saison consécutive, l’Espérance a évolué hors de ses bases. Comme chacun le sait, le stade de Timelahine n’a pas été homologué, ce qui a obligé les Orange à élire domicile chez leurs voisins, à Sidi Aïch, avant d’être ‘’chassés’’ de ce stade par les ex-élus de l’APC. Puis, c’était à Seddouk qu’ils recevaient leur invités avant de revenir une seconde fois à Sidi-Aïch après l’installation du nouveau P/APC, qui leur a donné le OK. Toutes ces péripéties ont influencé négativement sur les résultats de cette formation.

Les supporters réclament une AGO
Les supporters, pour leur part, réclament une assemblée générale extraordinaire dans les plus brefs délais. La question qui taraude l'esprit à présent est-ce que le club pourra se relever de cette terrible épreuve ? Finalement, l'EST aura surtout besoin de ses forces vives et de ses fidèles pour espérer un retour rapide en Régionale Deux. L'heure doit être à la mobilisation générale et à l'union sacrée. L’entendront-ils tous de la même oreille ? H. Tahar

Le départ des meilleurs éléments
La principale cause de la débâcle de l’équipe chère au président Bout-

a JS Tichy vient de se doter d’une section de football pour enfants au grand bonheur des chérubins et de leurs parents. On s’est rapproché de Fatsah Adrar, l’un des initiateurs de ce projet afin qu’il en parle avec un peu plus de détails. «Afin de permettre une évolution saine des enfants de la localité de Tichy, on a lancé une section à caractère sportif qui englobe plus de 60 enfants de différents villages de la circonscription communale de Tichy. Cette initiative est l’œuvre d’un groupe de jeunes ayant un parcours remarquable dans le domaine footballistique en tant que joueurs et ensuite comme éducateurs et entraîneurs», dit-il. La prise en charge de cette frange sociale est motivée, d’après Fatsah, par le souci d’assurer un cadre propice pour

L

La JS Tichy

La direction lance une école de football
l’évolution des enfants de Tichy et pourquoi ne pas faire d’eux des champions de demain. «En plus de cela, c’est une opportunité pour ces bambins pour améliorer leurs performances dans cette discipline qui n’est que le rêve de tout un chacun», ajoute notre interlocuteur. La disponibilité d’un encadrement de qualité qui est constitué d’un DTS, en la personne de Kamel Adrar, un technicien, Karim Mendil en l’occurrence, et d’un psychologue, notre interlocuteur Fatsah Adrar. Cela, sans omettre l’assistance dont bénéficie ce staff par l’apport des anciens joueurs de la région ayant évolués dans des clubs les plus huppés de notre championnat à l’image de Bachir Bensaid, l’ex-Ententiste de Sétif. Un encadrement de qualité qui ne peut augurer que du bon dans cette initiative. Outre ce staff technique, l’existence d’infrastructures telles que le stade communal et de plusieurs aires de jeux de proximité ne font qu’accorder plus d’assurance pour le succès de cette œuvre. Toutefois, malgré les atouts dont dispose cette section de la JS Tichy. «Il est plus que nécessaire de signaler les insuffisances qui contrarient dans une certaine mesure cette entreprise. En effet, pour cause de l’indisponibilité d’aides matérielles de la part des autorités locales et de l’organisme ayant trait à la bonne prise en charge de cette catégorie sociale, c'est-à-dire la DJS. L’acquisition du matériel nécessaire pour la pratique

de cette discipline tels les ballons, les tenues et autres. s’est révélé un handicap Ajoutons à cela l’équipement du stade de douches répondant aux normes requises et le revêtement du stade avec du tartan», déplore Fatsah avant de lancer un appel à l’aide. «Pour mener à bien cette action qu’on ne peut que qualifier d’extraordinaire, tout un chacun de nous est appelé à apporter sa touche à ce magnifique tableau qui orne et qui ornera dans un avenir proche notre commune. Ce ne sera pas la réussite de ces jeunes uniquement, mais le triomphe des bonnes intentions. Une opportunité nous est offerte pour édifier une œuvre commune dont la contribution de chaque citoyen de la commune de Tichy est indispensable, qu’il soit en Algérie ou à l’étranger», dit-il pour clore l’entrevue. Hafit Zaouche

es demi-finales de la coupe de la wilaya de Bejaia disputées le 24 mai dernier ont choisi leurs élus pour ce qui s’annonce comme la grande fête du football, ce week-end. Des finales qui concerneront les U13, les U15 et les U17. Ainsi, chez la catégorie des moins de 13 ans, la finale sera animée par l'US Oued Amizour et son homologue du MO Bejaia qui se sont qualifiés

L

Finales Coupe de wilaya de Béjaïa (jeunes catégories)

Les finales ce samedi à Amizour
respectivement aux dépens de la JS Tamridjt et le FC Ath Abbas. S'agissant de la catégorie des moins de 15 ans, les jeunes du RC Seddouk qui se sont qualifiés grâce aux tirs au but (6-5) devant le WA Felden se mesureront aux coéquipiers du jeune Aimad Kassa de la JSM Bejaia qui ont pris le dessus (2-0) lors du tour précédent sur le

SRB Tazmalt. Enfin, chez les moins de 17 ans, l'OS Tazmalt large vainqueur (6-1) du BC El Kseur, il y a dix jours, sera opposé en fiProgramme nale à la JS Adekar, laU13 : US Oued Amizour – MO Béjaïa quelle a disposé de la JSM Bejaia, sur un score U15 : RC Seddouk – JSM Béjaïa de 3 buts à 1. Nul doute U 17 : JS Adekar – OS Tazmalt que ces finales seront

âprement disputées au grand bonheur du public qui viendra comme d’habitude nombreux à cette fête du football. Tahar Meziane

Vous avez fait un excellent parcours avec les juniors de l’USMDBK couronné par le titre de champion de wilaya puis et surtout cette coupe qui fuyait l’équipe depuis 25 ans. Quelles sont vos impressions ? C’est une saison exceptionnelle pour nous, on a réussi à remettre l’équipe sur les rails, c’était compliqué au début, mais hamdoullah, en reconstruisant sur des bases saines et grâce à la rigueur et la discipline, les résultats de notre travail de longue haleine sont au rendez-vous, on a trimé tout le long de la saison, et à la clé un championnat et une coupe de wilaya qui nous sourit à nouveau. Je suis très content pour toute la famille de l’USMDBK. Une finale qui n’a pas été facile comme l’illustre votre égalisation dans les arrêts de jeu face au CA Fréha ? Oui, nous étions menés au score à deux minutes de la fin, mais le réalisme des joueurs à fini par payer, on y croyait, on a jeté toutes nos forces dans ces 5 petites dernières minutes et la persévérance a fini par payer, face à un cador de la compétition. Cette égalisation d’abord, puis la séance des tirs au but qui, grâce au sang froid, a souri à mes joueurs. Sincèrement, je suis fier de mes gars, je ne peux que les féliciter pour tout ce qu’ils ont accompli, ils ont su garder la tête froide, ils en sont bien récompensés. On vous laisse conclure. Je souhaiterai juste rendre hommage aux joueurs qui ont fait un travail remarquable en s’entraînant dur comme Mahfoud Sellah et Mohamed Charane et tous leurs coéquipiers, et qui ont su se transcender pour le bien de l’équipe. Je voudrai aussi remercier mon collègue Karim Habba qui a été en tout point exemplaire et méticuleux au travail, sans oublier tout l’entourage de l’équipe comme le staff technique, le garde matériel et la direction du club, bref tous ceux sans qui rien de tout cela n’aurait été possible. Je leurs dédie ce doublé ainsi que tous les supporters qui ont répondu présent, et qui nous ont soutenu pendant nos rencontres. Et pour finir je voudrai dédier spécialement cette consécration à ma famille. Entretien réalisé par Antar Boufatis

N° 2309 Samedi 8 juin 2013

Coup d’œil Ligue 2

19

ASMO
Benayada : «Je veux aller au bout de mon contrat»
Sous contrat avec l’ASMO jusqu’en 2014, le jeune défenseur Benayada compte poursuivre l’aventure avec son club la saison prochaine. Ayant réalisé un bon parcours sous le maillot vert et blanc de l’ASMO la saison dernière, Benayada espère rester sur sa lancée et continuer à progresser avec son club.

Quelles sont les nouvelles Houcine ? Dieu merci, je suis en train de me reposer auprès de ma famille après une saison fatigante. Il est important de bien se reposer et de se recharger les batteries avant de reprendre le chemin des entraînements en prévision du prochain exercice sportif. Même si votre équipe n’a pas accédé en Ligue1, vous aviez réalisé une belle saison sous le maillot vert et blanc de l’ASMO… Je suis satisfait de mes prestations fournisses la saison dernière avec l’ASMO. Ça été une belle saison pour moi dans la

mesure où j’ai réussi à décrocher une place de titulaire dans le onze asémiste. Je suis content de mon temps de jeu avec l’ASMO. Je remercie le staff technique qui m’avait fait confiance et qui m’a beaucoup aidé pour progresser. Toutefois, il faut reconnaître qu’il me reste encore beaucoup de travail à faire. Je dois continuer à travailler très dur pour progresser d’avantage. On croit savoir que plusieurs clubs vont ont sollicités dont le MCO. Le confirmez-vous ? Même-moi, j’ai eu échos de ces informations. Mais pour être franc avec vous, je dirai que je n’ai rien reçu jusqu’à présent. Il faut savoir que c’est mon frère Abdelkader qui gère mes affaires. C’est à lui que revient le dernier mot. Peut-être que certains clubs l’ont contacté à mon sujet. Franchement, je n’en ai pas la moindre idée. Peut-on savoir ce que vous aviez décidé à propos de votre avenir ? Comme vous le savez, il me reste encore une année de contrat avec l’ASMO. Donc,

dans ma tête je suis Asémiste jusqu’en 2014. Je veux aller au bout de mon contrat avec l’ASMO. Je veux continuer à progresser et surtout à jouer. Pour l’heure, je n’ai pas encore été appelé par mes dirigeants mais, en principe, il ne devrait pas y avoir de problème de ce côté-là. Quels sont vos objectifs avec les Asémistes ? Comme je viens de vous le dire, je veux continuer à jouer à l’ASMO et progresser. Il me reste encore beaucoup de travail à faire pour atteindre le haut niveau. En ce qui concerne les objectifs de l’équipe, j’aimerais vraiment bien connaître la joie de l’accession avec M’dina J’dida. Entretien réalisé par Riad O.

usmane Abderrahmane ne sera pas l'entraîneur de l'équipe d’El Terradji El Moustaghanemi la saison prochaine 2013-2014, et il y a lieu de souligner que le coach Ousmane Abderrahmane avait pris cette décision bien avant la clôture du championnat. Pour lui succéder, on parle de deux techniciens qui sont dans le collimateur de l’ESM : Assas Mokhtar et Bouzidi.

O

ESM Des changements en perspective

Des joueurs seront libérés
Des jeunes seront promus en équipe fanion alors que d'autres juniors ayant émergé lors des derniers matches seront retenus comme stagiaires pros. Ce sont là les dernières nouvelles du club qui vit une intersaison assez mouvementée. Au moment où les actionnaires travaillent pour trouver les sources de financement et le projet juridique de la société sportive, les supporters sont montés au créneau et s'activent pour la tenue d'une AG extraordinaire. Comme quoi, l'été risque d'être très chaud à l'équipe d’El Terradji El Moustaghanemi. Or, c'est la sagesse qui doit prévaloir car tout est une question de temps pour asseoir des bases solides. Le temps du bricolage est révolu avec le passage au professionnalisme. Si l'ES Mostaganem a raté son objectif, il faut dire que la responsabilité des dirigeants est engagée au même titre d'ailleurs que certains joueurs dont le comportement a laissé à désirer. Cela dit, à l'ESM, des erreurs ont été commises lors du recrutement. A cet effet, Zerrouki Sayeh affirme : «Que ceux qui ont échoué dans leur mission se retirent et laissent la place aux autres personnes capables d'apporter un plus au club !»Le ton est donné, prouvant bel et bien qu'il y a incompatibilité d'humeur entre les membres du bureau. Par ailleurs, selon le président du conseil d'administration de la SSA-ESM, des mesures seront prises lors de la prochaine réunion du conseil d'administration pour une évaluation de la situation. En somme, entre la tendance des supporters qui rêvent d'accession et celle des actionnaires qui entendent donner une autre dimension au club par le biais de la société sportive avec la mise en place des structures nécessaires liées au plan de son développement, il est impératif de créer une osmose autour de ce club qui renferme des valeurs sûres capables de hisser le club vers les sommets pour peu que les critères exigés soient respectés.

L’APC honore l’équipe des U20
Vainqueurs de la Coupe d’Algérie 2013, les U20 ont été honorés avant-hier par les responsables de l’APC d’Oran. Cette réception, qui s’est déroulée au siège de l’APC, a connu la présence des joueurs, staff technique et administratif ainsi que d’anciens joueurs et membres de la Ligue régionale d’Oran. Les responsables de l’APC d’Oran ont félicité les U20 suite à leur consécration en coupe. Le coordinateur des jeunes catégories, Bekkat Mahieddine, a déclaré à l’issue de cette cérémonie : «Nous remercions les responsables de l’APC d’Oran ainsi que toutes les autorités locale d’Oran. Nous avions prouvé que l’ASMO est une grande école de football. Ces consécrations nous poussent à mettre les bouchées doubles pour travailler davantage dans ce domaine de la formation.» Il est à noter que la DJS d’Oran a offert un séjour en Tunisie pour les U20.

Réunion dirigeants-Mouassa
C’est finalement avant-hier que s’est déroulée la première réunion entre les responsables de l’ASMO et l’entraîneur, Mouassa. Ce dernier, qui est arrivé à Oran mercredi, a rencontré ses dirigeants afin de discuter des préparatifs de l’équipe en prévision du prochain exercice sportif. Selon nos indiscrétions, plusieurs sujets ont été débattus lors de cette réunion, entre autres le recrutement. Dans ce sens, on vient d’apprendre que Mouassa aurait demandé à ses dirigeants de renforcer les trois compartiments de l’équipe. D’ailleurs, il compte fixer la date de la reprise des entraînements pour la fin du mois de juin. D’autres réunions sont prévues entre les responsables de l’ASMO et le staff technique dans les tout prochains jours.

Ettaoui Wassim

R.O.

Charef : «Il faut rester patient pour éviter une autre complication à l’avenir»
Connu pour son travail inlassable au poste d’arrière droit, Charef a entamé un bon parcours, vu le poste qu’il a été octroyé par le coach Ousmane. Dans cet entretien, il évoque le parcours de son équipe.

opération de l’ouverture du capital social de la société et la vente des actions ont pris fin, et la direction du MCS a changé le cap en pensant au renforcement de son effectif. Ainsi, une source proche du club nous a appris que cette opération commencera cette semaine, mais personne ne sait qui s’en occupera.

L’

MCS Recrutement et questionnements
saison écoulée a raté son recrutement, ce qui a créé des problèmes à l’équipe, en loupant l’accession et en assurant difficilement son maintien. Ainsi, celle-ci devra trancher la politique à suivre pour la saison prochaine.

Le président donnera-t-il carte blanche au nouvel entraîneur ?
Le président du SSPA/MCS peut confier au nouvel entraîneur cette mission. Ainsi, ce dernier aura la responsabilité de renforcer l’équipe dans les trois compartiments. Mais même si cette hypothèse est bonne, en donnant carte blanche à l’entraîneur, cela demeure un risque pour le président, car il faudra un membre du bureau qui connaît le football soit à côté du coach pour chapeauter cette opération.

L’accession sera-t-elle son objectif ?
Si la direction opte pour l’accession comme objectif premier, elle devra chercher des éléments de valeur et expérimentés pour pouvoir concrétiser ce rêve. Cela n’est pas une mince affaire, car il faut un groupe solide et homogène pour aborder la compétition à 100/h. D’ailleurs, ce n’est pas facile de convaincre les bons joueurs.

Pas moins de 300 actions du SSPA /MCS auraient été vendues
Durant 14 jours, aucune action n’a été vendue. Mais au dernier jour de cette opération, plusieurs personnes se sont rendues chez le notaire pour prendre des ordres de versement et acheter des actions. Ainsi, des membres du club amateur ont mis la main à la poche pour s’en acquérir. En plus d’un entrepreneur en bâtiment et des anciens joueurs, pas moins de 300 actions auraient été vendues, mais tout devra se savoir dès dimanche après-midi où le notaire communiquera le chiffre exact des actions vendues. A. B.

Khaldi prend les commandes du recrutement
Après le retard qu’il a accusé dans le recrutement, en perdant pas moins de quatre semaines, au moment où les autres clubs sont déjà passés à la vitesse supérieure en opérant que les dernières retouches, les responsables devront commencer ces jours-ci cette opération, mais personne ne sait qui prendra cette responsabilité. Une question se pose : le président du SSPA/MCS, Mohamed Khaldi, assumera-t-il cette ou devra-t-il désigner d’autres personnes pour renforcer l’équipe dans les trois compartiments ?

Comment évaluez-vous votre parcours ? A vrai dire, il est inacceptable, au vu de notre début difficile et du problème financier qui nous a un peu diminués de notre rendement et des absences répétés des joueurs. Avez-vous eu des contacts ? Non, pas encore. Il est trop tôt d’en parler. Et puis, je me sens bien à Mostaganem. Il est trop tôt de parler de ça maintenant, nous sommes en vacances et après on verra. On veut oublier le problème de l’aspect financier qui nous a vraiment perturbés et un peu de la pression de nos supporters. Et l’attitude du public vis-à-vis de vous ? Je le comprends. Le public défend la formation des hommes de la ville de Mimosa et non Charef. Il a été à la limite de la correction. Pour moi, c’était un moment de colère. Donc, pour vous, le bilan est positif, n’est-ce pas ? Exact. Notre bilan est actuellement positif et cela va nous permettre de nous préparer pour la saison prochaine 2013-2014 dans de bonnes conditions et une grande motivation. Les supporters n’arrivent pas à digérer votre ratage en championnat. Qu’avez-vous à dire ? Nous les joueurs on a bien compris leur mécontentement. On leur a beaucoup promis mais malheureusement on n’a pas pu tenir promesse. Ils ont droit de contester car les choses fonctionnent mal en ce moment. Mais il faut toujours rester patient pour éviter une autre complication à l’avenir. On vous laisse le soin de conclure… C’est pour cela que je demande aux supporters d’être patients et de soutenir tout le temps leur équipe. Ils ne seront pas déçus la saison prochaine inch’Allah, même si cela va être difficile lors du prochain championnat. Entretien réalisé par Ettaoui Wassim

…ou se contentera-telle du maintien ?
Même si la direction veut se contenter du maintien, cela s’avère aussi une tâche difficile, car le prochain championnat de Ligue 2 connaîtra une autre composante pas si simple à manier. D’ailleurs, même les matches à domicile seront difficiles à négocier. Ainsi, pour tenir tête, la direction devra faire un bon parcours en se basant sur des joueurs de valeur capables de relever le défi du maintien. Le renforcement de l’équipe par des éléments valables s’impose cette saison. Amar B.

Quelle politique adoptera la direction ?
L’équipe de Saïda est dans une situation qui l’incite à passer vite à la vitesse supérieure pour effectuer son recrutement, vu le retard accusé depuis quatre semaines. Mais la direction n’a pas bougé pour renforcer son équipe, au moment où Saïda a besoin du sang neuf et des joueurs de valeur pour la saison prochaine.

Y aura-t-il une commission pour ce volet ?
Une autre hypothèse s’annonce : y aura-t-il une commission de recrutement comme la saison dernière pour s’occuper de ce volet ? Mais cette fois, Khaldi ne devrait pas refaire les mêmes erreurs de la saison précédente, car la composante de cette commission devra être basée sur des gens du métier. Celle de la

Le temps presse !
Depuis la fin du championnat, le MCS a trainé pour effectuer sa préparation. A présent, les meilleurs joueurs saisissent les bonnes occasions pour signer ailleurs. A présent, le temps joue en défaveur de cette équipe de Saïda. Le futur championnat s’annonce aussi rude, donc même le maintien, Saïda ne peut le garantir.

20

N° 2309 Samedi 8 juin 2013

Coup d’œil International
Benfica Marseille Juventus

une excellente saison avec 32 compétitions confondues cette saison, sans pour autant décrocher le moindre trophée, en perdant la finale de l’Europa League, la Coupe du Portugal, mais aussi le championnat, alors que les Aiglons ont failli réussir un mémorable triplé.

Exilé en chine après avoir perdu sa place de titulaire durant la phase aller au PSG, l’ancien attaquant parisien, Guillaume temps dans le viseur de Hoarau, n’est pas contre l’idée d’un Chelsea, l’attaquant pararetour en Ligue 1 et encore plus guayen du Benfica, chez le grand rival des Parisiens, à savoir l’OM. À l'instar de Didier Oscar Cardozo, pourrait Drogba et Nicolas Anelka , l’internafinalement prendre la ditional français, parti du Paris-SG cet rection de la Turquie, où hiver pour rejoindre le FC Dalian Aerbin, chercherait à quitil est courtisé par l’ambiter la Chine pour rentieux club de Fenerbahçe, trer en France. Selon selon le quotidien turc La Provence, le Sabah. A 30 ans, le joueur nom de l’ex-Parisien Guilne sera pas contre l’idée de laume relever un nouveau défi loin Hoarau a du Portugal, lui qui reste sur fait son apbuts en 47 matches disputés toutes

Cardozo dans le viseur de Fenerbahçe Annoncé un certain

Hoarau veut rebondir à Marseille

Van der Wiel pour remplacer Lichtsteiner
Loin d’être un élément important au PSG cette saison, le latéral droit, Grégory Van der Wiel, a affirmé son désir de poursuivre l’aventure à Paris, avec la ferme intention de s’imposer dans le onze de départ la saison prochaine. Néanmoins, l’international néerlandais pourra avoir la chance de rebondir en Italie, et plus spécialement à la Juventus selon TMW. Le club entraîné par Antonio Conte songerait à recruter Grégory Van der Wiel en cas de départ de Stephan Lichtsteiner dans les semaines à venir. En cas d'échec sur ce dossier, les responsables de la Vieille Dame pourraient activer la piste menant à un autre international oranje, Daryl Janmaat, 22 ans, qui évolue au Feyenoord Rotterdam.

parition dans les rumeurs du mercato marseillais, où il aurait été proposé à l’OM. Toujours dans le registre des transferts, l’entraîneur marseillais Elie Baup a confirmé son désir de recruter Dimitri Payet «LOSC» et Romain Alessandrini «Rennes» sur le plateau de L'Equipe 21. A noter aussi, que l’OM envisage selon des informations d'Infosport +, d’offrir 7 millions d’euros au LOSC, pour enrôler le meilleur espoir de Ligue 1 de la saison 2013, Florian Thauvin.

Bayern Munich

Robben : «Mon plan est de rester au club»
Annoncé partant dans le cadre d’un probable changement avec l’attaquant de Liverpool Luis Suarez, Le milieu offensif néerlandais Arjen Robben compte rester au Bayern Munich, comme l’a affirmé vendredi dans le quotidien allemand Bild : «Mon plan est de rester au Bayern Munich où je me plais et suis en contrat jusqu'en 2015. Partir n'est pas le sujet du moment. Il n'y a aucune raison», assure le Néerlandais de 29 ans, auteur du but victorieux en finale de la Ligue des champions face à Dortmund (2-1) à Wembley. Robben a également assuré qu'il n'y avait plus de tension avec Franck Ribéry après l'accrochage de la saison dernière à la mitemps de la demi-finale de C1 contre le Real Madrid : «Après la gifle, j'ai pensé qu'on ne pourrait plus jouer ensemble. Mais j'ai accepté ses excuses et lui ai pardonné. C'est super de jouer avec Franck. Il comprend le football comme personne. Tout est rentré dans l’ordre cette saison.» A noter que le recrutement de Mario Götze a multiplié les solutions en milieu offensif où le Bayern pouvait déjà compter sur Robben, Ribéry, Müller, Kroos et Shaqiri cette saison.

Javi Martinez : «Je ne m’attendais pas à un triomphe historique»
Après un mémorable triplé, champion d'Allemagne, vainqueur de la Ligue des Champions et de la Coupe d'Allemagne, le Bayern Munich est au sommet du football européen. Un exploit dur à rééditer, selon le milieu de terrain espagnol Javi Martinez, lors d’un entretien accordé au quotidien munichois TZ : «Sincèrement, je ne m'attendais pas à ce que l'on réalise le triplé en arrivant ici l'été dernier. Je savais que l'équipe était capable de grandes choses. Mais je ne pensais pas que cela se terminerait en un triomphe historique car aucune équipe allemande n'y était parvenue auparavant. Ce sera difficile, mais on fera tout pour célébrer à nouveau l'an prochain» a promis le milieu défensif de 24 ans, qui a coûté néanmoins la coquette somme de 40 millions d’euros au Bayern, au moment de quitter l'Athletic Bilbao l’été dernier.

Nkoulou en cas d’échec avec Koscielny
Si le Bayern Munich semble intéressé par le profil de Laurent Koscielny, les dirigeants bavarois n’écartent pas la possibilité de recruter le défenseur central de l’OM, Nicolas Nkoulou, en cas d'échec dans les négociations avec Arsenal. Arrivé à Marseille en juin 2011, en provenance de Monaco (qui était en Ligue 2) pour la somme de 3,5 millions d’euros, le défenseur Camerounais de 23 ans aura su rapidement s’imposer en tant que leader incontestable à l’OM, mais également comme l’un des meilleurs à son poste. D’après les informations de Canal +, le Bayern Munich aurait déjà formulé une offre de 14 millions d’euros à l’Olympique de Marseille pour s’arracher les services du jeune défenseur. Alors que l’OM piste des joueurs tels que Romain Alessandrini ou encore Dimitri Payet, un tel apport financier ne serait pas négligeable.

Naples

Real Madrid

Cavani attend un dernier signe de Chelsea
Annoncé sur les tablettes du Real Madrid mais surtout du PSG depuis plusieurs semaines, Edinson Cavani est plus que jamais sur le point de quitter le Napoli. En effet, Aurelio De Laurentiis, le président de Naples a confirmé l'intérêt de Chelsea pour son attaquant uruguayen : «Ils sont intéressés et ils vont bientôt m'appeler. Je serais très heureux, si, comme son frère l'affirme, il restait. Mais s'il décide d'aller à Chelsea, nous prendrons du temps pour réfléchir à la manière de le remplacer» a-t-il déclaré à Radio Marte. Pour rappel, Le club italien ne lâchera pas l'international uruguayen à moins de 63 millions d'euros.

Laurent Blanc, le plan B du Real

Matuidi plaît beaucoup à Benitez
Si le nouvel entraîneur du Napoli, Rafael Benitez, devra construire son équipe sans la présence de l’attaquant Edinson Cavani, il est très déterminé à réussir un probant recrutement, pour son grand come-back en Série A, après une expérience mitigée à l’Inter Milan. Selon Sky Sports, Blaise Matuidi, le milieu de terrain du PSG, ferait partie des joueurs convoités par Naples pour la saison prochaine. Sous contrat jusqu’en 2015 avec le club champion de France, l’ancien stéphanois attend une proposition de renouvellement de son contrat avec le PSG, faute de quoi il pourra voir ailleurs. A en croire les informations du quotidien britannique Sky Sports, les représentants du joueur et notamment son agent Mino Raiola, auraient déjà discuté avec les Napolitains en vue d’un possible transfert.
QUOTIDIEN SPORTIF ANNEXE DE PANORAMA

Conscient que la piste de Carlo Ancelotti ne cesse de se compliquer ces derniers jours, le président du Real Madrid, Florentino Perez, est prêt à étudier d’autres possibilités comme il l’explique dans une interview accordée à TVE : «Dans les prochains jours, nous serons fixés sur le cas Zidane et prendrons une décision pour cette saison. Il faut prendre notre temps, puisqu’il ne s’agit pas de le faire dès demain mais de la faire bien. Ancelotti est une option, mais personne ne lui a parlé, personne ne lui a rien offert. Nous pensons à ce qui sera le 3 mieux, puis nous ferons le mois d’absence choix approprié. Je préfère quelqu’un qui pour Xabi Alonso C’est une mauvaise nouvelle pour le connaît la maison. Real Madrid ! Souffrant d’une pubalgie, le Et il y a des opmilieu de terrain défensif de la Casa Blanca, tions que vous Xabi Alonso, a dû déclarer forfait pour la Coupe des Confédérations, qu’il devait disputer n’imaginez même pas», explique le président du Real avec l’Espagne cet été, et s’est fait opérer hier à Madrid. Même s’il n’a jamais porté le maillot meMunich. Le staff médical du club estime que l’anrengue, Marca TV et Teinteresa ont annoncé hier cien joueur de Liverpool sera absent entre trois que Laurent Blanc pourrait prendre place sur le banc et quatre mois, ce qui l’empêchera d’effectuer la préparation estivale du Real et de disputer les du Real Madrid cet été, au cas où l’option Carlo Anpremières journées de la saison à venir. De celotti tomberait définitivement à l’eau. En effet, Floquoi pousser les dirigeants merengues à rentino Perez aurait demandé à Zinédine Zidane de envisager le recrutement d’un milieu de terrain supplémentaire, sachant que faire jouer sa proximité avec Blanc afin de le convaincre le ghanéen Essien est de retour d’accepter le poste si nécessaire, ce qui ne devra nullement à Chelsea, après un an déplaire à l’ancien sélectionneur de la France. de prêt.
Contact@lebuteur.com
Pour vos insertions publicitaires, contactez notre service publicité. Tél : 021 73 14 37 / Fax : 021 73 14 17 ou bien contactez lʼANEP : 1, avenue Pasteur - Alger Tél : 021 73 76 78 Fax : 021 73 95 59 / Télex : 56150

¥ Tél. (021) 73-24-03 / Fax : (021) 73-16-47 Maison de la Presse Tahar Djaout 01, Rue Bachir Attar - Alger e-mail : lebuteurdz@yahoo.fr

Directeur de la publication : Boussaâd Kahel - Rédacteur en chef : Mohamed Saâd - Rédacteur en chef adjoint : Ali Hamouche - Rédaction : Achour Aït Ali, Noureddine Benazzou, Tarek Bouchikhi, Adel Cheraki, Nacym Djender,Moumen Aït Kaci Ali, Saïd Djoudi, Saïd Fellak, Kamel Manane, Abdelbasset Mogdad, Hamza Rahmouni, Nacer Eddine Ratni. Imprimerie : Centre : SIA - Ouest : SIO - Est : SIE / Distribution : Entreprise Nationale de Distribution.

N° 2309 Samedi 8 juin 2013

Coup d’œil International
Man United
Un jeune Uruguayen pour lancer le mercato
En attendant de régler définitivement le cas de l’attaquant Wayne Rooney, le récent champion d’Angleterre est sur le point d’enregistrer son premier renfort de l’été. En effet, Guillermo Varela, jusque-là sous contrat avec Peñarol, club avec lequel il vient d'être sacré champion d'Uruguay, va renforcer le champion d'Angleterre 2013 dans les heures à venir. Le joueur de 20 ans, qui a impressionné le club lors d’un essai effectué récemment, quitte Penarol contre 1,76 million d’euros, plus un bonus d’un million en fonction de ses résultats à venir avec United.

21
Atlético Madrid

Aresenal

Fellaini-Rooney, le duo qui excite les Gunners

Negredo, le grand

Disposant d'une belle envenuels pour loppe pour son recrutement s’offrir Wayne cet été, la formation londoRooney. En nienne d'Arsenal pourrait plus, Arsène faire quelques emplettes Wenger qui en Premier League. veut étoffer son Contraint de lutter milieu de terjusqu'à la dernière jourrain, est née pour assurer sa prêt place dans le Big Four et ainsi disputer les barrages de la Ligue aussi à des Champions la faire le néVermaelen pisté saison prochaine, cessaire pour chiArsenal serait prêt per l’international rça par le Ba à sortir le chéquier belge Marouane Toujours à la recherche cet été pour renFellaini, courtisé d'un défenseur central forcer son effectif. également par supplémentaire pour la saison prochaine, le Marouane Fellaini Chelsea et Barça pourrait trouver (Everton) et Manchester une nouvelle fois son Wayne Rooney United. A noter que les dirigeants bonheur à Arsenal. (Manchester Unilondoniens se disent prêts à offrir au Selon El Mundo Deported) seraient les manager français des joueurs coûtant tivo, le défenseur central deux priorités du 25 millions d’euros et plus, et propod'Arsenal, Thomas Verser des salaires dépassant 900 000 maelen, pourrait venir renforcer, dans club entraîné par Arles prochains jours, la défense centrale sène Wenger ? Désireux euros par mois. «Nous pourrions faire du Barça croit savoir le quotidien ibéde quitter les Red Deça, a assuré Ivan Gazidis, le directeur a e Belg al tion rique. A 27ans, l’interna exécutif d’Arsenal, à la presse. Nous s vils selon plusieurs méperdu son brassard de capitaine mai dias anglais, les pourrions même faire plus que ça ! eant song en aire, titul de e i sa plac David Silva : auss lui Nous avons un certain capital en réprobablement à un départ cet été, n dirigeants londoniens le club londonie pourraient soumettre serve. Nous avons aussi un flux de re«Navas va nous qui est lié avec . Néan moins, l’ancien 2015 juin une offre de 30 milvenus, et cela veut dire que nous jusqu’en faire énormément joueur de l’Ajax n’est pas le seul défen- lions d'euros et un sa- sommes capables de faire des choses qui ent veul seur pisté par les Catalans, qui laire dépassant les 10 vous enthousiasmeraient.» de bien» i Nicolas Nkoulou (OM) ou encore millions d'euros anPremière recrue auss y Mathieu (Valence). Jérém de Man City cet été, l’ailier espagnol Jesús Navas, pourra compter sur son coéquipier en sélection, David Silva, pour faciliter son intégration chez les Citizens. Ce dernier est surtout heureux de voir que son compatriote va le rejoindre, comme rapporté par footespagnol.fr : Avec l’arrivée de Neymar et la présence de Messi, «Navas est un très grand joueur et il la concurrence en attaque à Barcelone est devenue est prêt pour City. Il va nous faire très rude, au point de pousser certains joueurs veénormément de bien. Je suis vraidettes, à l’instar de David Villa de songer à un départ ment heureux de l’avoir dès cet été, pour rebondir ailleurs. Auteur de 22 matches comme coéquipier.» de Liga cette saison avec le FC Barcelone, Cristian Tello,

favori pour remplacer Falcao

Man City

A la recherche d’un grand buteur capable de pallier le départ de Radamel Falcao, l’attaquant colombien en direction de l’AS Monaco, les dirigeants de l'Atlético sont intéressés par la venue de l’attaquant espagnol, Alvaro Negredo. Selon le quotidien Marca, les Rojiblancos et après avoir tenté leur chance dans le dossier David Villa, veulent désormais recruter le buteur du FC Séville, âgé de 27 ans. A noter que des clubs anglais veulent aussi recruter l’international espagnol, sauf que l’Atlético Madrid pourra régler la transaction, en offrant pas moins de 20 millions d'euros aux Andalous.

Barça

Chelsea

Duel allemand pour s’offrir Tello

Hulk, la nouvelle

tentation
de Mourinho
Avec son style de jeu percutant, sa vitesse et son physique impressionnant, l’international brésilien Hulk est un joueur qui saurait réussir en Angleterre, et ça, Mourinho, nouveau manager des Blues, semble l’avoir bien compris, et ce n’est pas pour rien qu’il s’intéresse de près à cet attaquant. Selon certains médias anglais, Chelsea serait prêt à aligner 41 millions d'euros pour recruter l'attaquant international brésilien du Zenith Saint-Petersbourg, Hulk. Interrogé au sujet d'une rumeur selon laquelle José Mourinho serait intéressé par sa venue à Chelsea, Hulk (26 ans) a confirmé être en contacts avec les Blues : «Si je disais qu'il n'y avait rien, je mentirais.» Malgré la belle offre des Blues «41 millions d'euros», cela ne devra pas suffire pour autant pour déloger le Brésilien acheté près de 60 millions d'euros la saison dernière.

Liverpool

Les Reds désirent Tevez à la place de Luis Suarez
Face aux nombreux prétendants pour Luis Suarez, Liverpool aurait longtemps tenté d'empêcher son départ, mais selon le Daily Mirror, les Reds seraient maintenant à la recherche de son remplaçant, en ciblant l’attaquant argentin, Carlos Tevez, annoncé lui aussi du côté de la Juventus ou encore du Milan AC. Selon le Daily Mirror, Liverpool serait disposé à verser 10M€ à Manchester City afin de racheter la dernière année de contrat de Carlos Tevez. L’attaquant argentin se verrait ainsi proposer un salaire d’environ 220 000€ par semaine du côté d’Anfield Road à partir de l’été prochain. Néanmoins, l’ancien buteur de Manchester United pourrait attendre de connaître les intentions de Manuel Pellegrini, le nouveau manager des Citizens à son sujet avant de plier ou non ses bagages durant les jours à venir.

pourtant grand espoir du club catalan, devrait faire lui aussi les frais de l’arrivée de la superstar Neymar. D’après Bild, Schalke 04 et le Borussia Dortmund sont à la lutte pour faire signer le jeune ailier espagnol. La publication allemande affirme que le joueur est désormais enclin à partir depuis l’arrivée du buteur auriverde, Neymar. En plus, le Barça ne serait pas contre et pourrait commencer à négocier avec les clubs intéressés par le jeune Espagnol (21 ans), où on parle d’une offre autour des 10 millions d’euros, qui devra suffire pour conclure cette opération.

Prêté à l'Ajax Amsterdam lors de la seconde partie de saison par le FC Barcelone, l'ailier Isaac Cuenca s'est blessé au genou droit et sera indisponible pendant trois à quatre mois, a annoncé hier le club catalan. A noter que le joueur de 22 ans était motivé à l’idée de prolonger son prêt à l’Ajax, lui qui est conscient qu’il aura du mal à s’imposer au Barça, et encore plus avec cette terrible blessure.

Cuenca, le nouveau coup dur

Monaco

Falcao : «installer le club dans l’élite du football européen»
Recruté à prix d’or par l’AS Monaco, Radamel Falcao, présent en conférence de presse avec la sélection colombienne, a fait le point sur son arrivée sur le Rocher : «Je très suis content de la confiance que me témoigne l’AS Monaco et je suis séduit par son projet sportif très intéressant. Nous voulons tous installer Monaco dans l’élite du football européen. James Rodriguez ? Nous nous entendons très bien, et pas seulement sur le terrain mais aussi en dehors. James est un grand joueur et c’est pour ça que Monaco a payé très cher», explique Radamel Falcao en conférence de presse.

Sergio Ramos snobe l’ASM
Libéré par le départ de José Mourinho, qui lui a pourtant confié le brassard de capitaine, après la mise à l’écart du portier Iker Casilas, le défenseur central, Sergio Ramos, ne veut nullement quitter la Maison Blanche. Selon l'émission Punto Pelota, l’ASM aurait proposé un contrat de cinq ans à 15 millions d'euros annuels, mais l'ancien Sévillan aurait décliné cette offre, préférant rester à Madrid.

22
Man United
Un jeune Uruguayen pour lancer le mercato
En attendant de régler définitivement le cas de l’attaquant Wayne Rooney, le récent champion d’Angleterre est sur le point d’enregistrer son premier renfort de l’été. En effet, Guillermo Varela, jusque-là sous contrat avec Peñarol, club avec lequel il vient d'être sacré champion d'Uruguay, va renforcer le champion d'Angleterre 2013 dans les heures à venir. Le joueur de 20 ans, qui a impressionné le club lors d’un essai effectué récemment, quitte Penarol contre 1,76 million d’euros, plus un bonus d’un million en fonction de ses résultats à venir avec United.

N° 2309 Samedi 8 juin 2013

Coup d’œil International
Aresenal
Atlético Madrid

Fellaini-Rooney, le duo qui excite les Gunners

Negredo, le grand

nuels pour Disposant d'une belle enves’offrir Wayne loppe pour son recrutement Rooney. En cet été, la formation londoplus, Arsène nienne d'Arsenal pourrait Wenger qui faire quelques emplettes veut étoffer son en Premier League. milieu de terContraint de lutter rain, est jusqu'à la dernière jourprêt née pour assurer sa place dans le Big Four et ainsi disputer les aussi à barrages de la Ligue faire le nédes Champions la Vermaelen pisté cessaire pour chisaison prochaine, per l’international Arsenal serait prêt rça par le Ba belge Marouane à sortir le chéquier Toujours à la recherche Fellaini, courtisé cet été pour rend'un défenseur central également par forcer son effectif. supplémentaire pour la saison prochaine, le Chelsea et Marouane Fellaini Barça pourrait trouver Manchester (Everton) et une nouvelle fois son United. A noter que les dirigeants Wayne Rooney bonheur à Arsenal. londoniens se disent prêts à offrir au (Manchester UniSelon El Mundo Depormanager français des joueurs coûtant ted) seraient les tivo, le défenseur central 25 millions d’euros et plus, et propodeux priorités du d'Arsenal, Thomas Verser des salaires dépassant 900 000 maelen, pourrait venir renforcer, dans club entraîné par Arles prochains jours, la défense centrale sène Wenger ? Désireux euros par mois. «Nous pourrions faire du Barça croit savoir le quotidien ibéça, a assuré Ivan Gazidis, le directeur de quitter les Red Dea e Belg al tion rique. A 27ans, l’interna exécutif d’Arsenal, à la presse. Nous s vils selon plusieurs méperdu son brassard de capitaine mai pourrions même faire plus que ça ! dias anglais, les eant song en aire, titul de e i sa plac David Silva : auss lui Nous avons un certain capital en réprobablement à un départ cet été, n dirigeants londoniens le club londonie serve. Nous avons aussi un flux de repourraient soumettre «Navas va nous qui est lié avec . Néan moins, l’ancien 2015 juin venus, et cela veut dire que nous une offre de 30 miljusqu’en faire énormément joueur de l’Ajax n’est pas le seul défen- lions d'euros et un sa- sommes capables de faire des choses qui ent veul qui seur pisté par les Catalans, vous enthousiasmeraient.» laire dépassant les 10 de bien» i Nicolas Nkoulou (OM) ou encore millions d'euros anPremière recrue auss y Mathieu (Valence). Jérém de Man City cet été, l’ailier espagnol Jesús Navas, pourra compter sur son coéquipier en sélection, David Silva, pour faciliter son intégration chez les Citizens. Ce dernier est surtout heureux de voir que son compatriote va le rejoindre, comme rapporté par footespagnol.fr : Avec l’arrivée de Neymar et la présence de Messi, «Navas est un très grand joueur et il la concurrence en attaque à Barcelone est devenue est prêt pour City. Il va nous faire très rude, au point de pousser certains joueurs veénormément de bien. Je suis vraidettes, à l’instar de David Villa de songer à un départ ment heureux de l’avoir dès cet été, pour rebondir ailleurs. Auteur de 22 matches comme coéquipier.» de Liga cette saison avec le FC Barcelone, Cristian Tello,

favori pour remplacer Falcao

Man City

A la recherche d’un grand buteur capable de pallier le départ de Radamel Falcao, l’attaquant colombien en direction de l’AS Monaco, les dirigeants de l'Atlético sont intéressés par la venue de l’attaquant espagnol, Alvaro Negredo. Selon le quotidien Marca, les Rojiblancos et après avoir tenté leur chance dans le dossier David Villa, veulent désormais recruter le buteur du FC Séville, âgé de 27 ans. A noter que des clubs anglais veulent aussi recruter l’international espagnol, sauf que l’Atlético Madrid pourra régler la transaction, en offrant pas moins de 20 millions d'euros aux Andalous.

Barça

Chelsea

Duel allemand pour s’offrir Tello

Hulk, la nouvelle

tentation
de Mourinho
Avec son style de jeu percutant, sa vitesse et son physique impressionnant, l’international brésilien Hulk est un joueur qui saurait réussir en Angleterre, et ça, Mourinho, nouveau manager des Blues, semble l’avoir bien compris, et ce n’est pas pour rien qu’il s’intéresse de près à cet attaquant. Selon certains médias anglais, Chelsea serait prêt à aligner 41 millions d'euros pour recruter l'attaquant international brésilien du Zenith Saint-Petersbourg, Hulk. Interrogé au sujet d'une rumeur selon laquelle José Mourinho serait intéressé par sa venue à Chelsea, Hulk (26 ans) a confirmé être en contacts avec les Blues : «Si je disais qu'il n'y avait rien, je mentirais.» Malgré la belle offre des Blues «41 millions d'euros», cela ne devra pas suffire pour autant pour déloger le Brésilien acheté près de 60 millions d'euros la saison dernière.

Liverpool

Les Reds désirent Tevez à la place de Luis Suarez
Face aux nombreux prétendants pour Luis Suarez, Liverpool aurait longtemps tenté d'empêcher son départ, mais selon le Daily Mirror, les Reds seraient maintenant à la recherche de son remplaçant, en ciblant l’attaquant argentin, Carlos Tevez, annoncé lui aussi du côté de la Juventus ou encore du Milan AC. Selon le Daily Mirror, Liverpool serait disposé à verser 10M€ à Manchester City afin de racheter la dernière année de contrat de Carlos Tevez. L’attaquant argentin se verrait ainsi proposer un salaire d’environ 220 000€ par semaine du côté d’Anfield Road à partir de l’été prochain. Néanmoins, l’ancien buteur de Manchester United pourrait attendre de connaître les intentions de Manuel Pellegrini, le nouveau manager des Citizens à son sujet avant de plier ou non ses bagages durant les jours à venir.

pourtant grand espoir du club catalan, devrait faire lui aussi les frais de l’arrivée de la superstar Neymar. D’après Bild, Schalke 04 et le Borussia Dortmund sont à la lutte pour faire signer le jeune ailier espagnol. La publication allemande affirme que le joueur est désormais enclin à partir depuis l’arrivée du buteur auriverde, Neymar. En plus, le Barça ne serait pas contre et pourrait commencer à négocier avec les clubs intéressés par le jeune Espagnol (21 ans), où on parle d’une offre autour des 10 millions d’euros, qui devra suffire pour conclure cette opération.

Prêté à l'Ajax Amsterdam lors de la seconde partie de saison par le FC Barcelone, l'ailier Isaac Cuenca s'est blessé au genou droit et sera indisponible pendant trois à quatre mois, a annoncé hier le club catalan. A noter que le joueur de 22 ans était motivé à l’idée de prolonger son prêt à l’Ajax, lui qui est conscient qu’il aura du mal à s’imposer au Barça, et encore plus avec cette terrible blessure.

Cuenca, le nouveau coup dur

Monaco

Falcao : «installer le club dans l’élite du football européen»
Recruté à prix d’or par l’AS Monaco, Radamel Falcao, présent en conférence de presse avec la sélection colombienne, a fait le point sur son arrivée sur le Rocher : «Je très suis content de la confiance que me témoigne l’AS Monaco et je suis séduit par son projet sportif très intéressant. Nous voulons tous installer Monaco dans l’élite du football européen. James Rodriguez ? Nous nous entendons très bien, et pas seulement sur le terrain mais aussi en dehors. James est un grand joueur et c’est pour ça que Monaco a payé très cher», explique Radamel Falcao en conférence de presse.

Sergio Ramos snobe l’ASM
Libéré par le départ de José Mourinho, qui lui a pourtant confié le brassard de capitaine, après la mise à l’écart du portier Iker Casilas, le défenseur central, Sergio Ramos, ne veut nullement quitter la Maison Blanche. Selon l'émission Punto Pelota, l’ASM aurait proposé un contrat de cinq ans à 15 millions d'euros annuels, mais l'ancien Sévillan aurait décliné cette offre, préférant rester à Madrid.

par e-mail : Réagissez à cette page ur.com ute leb té@ jeux-san

Numéros utiles
■ SAMU : (021) 23.50.50 ■ Urgences médicales : 115 ■ Protection civile : (021) 71.14.14 ■ Sûreté wilaya : (021) 73.00.73 ■ Gendarmerie : (021) 76.41.97 ■ Centre antipoison : (021) 97.98.98 ■ Dépannage gaz : (021) 67.59.81 ■ Dépannage électricité : (021) 67.24.52 ■ Service des eaux : (021) 67.50.30 ■ Personnes en difficulté ou en détresse : N° Vert : 15-27

Décrassage
Le proverbe du jour

Le Buteur n° 2309 Samedi 8 juin 2013 Prévisions météo pour Alger et ses environs
Horaires des prières
23 Radjeb 1434

23

SAMEDI
NUAGEUX ET ORAGEUX

DIMANCHE
BEAU TEMPS

Samedi
Dohr Asr Maghreb Icha Fedjr Chourouk : 12h47 : 16h38 : 20h08 : 21h49 : 03h38 : 05h29

«Si tu ne sais pas où tu vas, alors retourne d'où tu viens»
(Proverbe africain)
Des milliers de femmes ont participé à cette étude, appelée la Nurses Health Study, qui a montré que lʼalimentation à lʼoccidentale augmentait de 58 % le risque dʼaccident vasculaire cérébral, alors que la consommation de grains entiers, de fruits, de légumes et de poisson – ces mêmes aliments qui protègent contre tant dʼautres troubles – abaisse ce risque de 30 %. Suivez le guide!

Dimanche

Matin : 16 °C A-M : 25 ° C Vent : 14 km/h Direction : N.W.

Matin : 15 °C A-M : 25 ° C Vent : 11 km/h Direction : N.W.

ACTUEL
Top 10 des villes les plus embouteillées du monde
Les habitants de métropoles les vivent au quotidien et ceux qui n'y habitent pas en entendent régulièrement parler. Les embouteillages et la congestion du trafic sont les plaies des capitales du monde entier. En se basant sur les données INRIX mise à jour chaque année, découvrez le top 10 des villes les plus congestionnées du monde.

7 aliments pour prévenir une attaque
Cake aux noix de cajou
INGREDIENTS  3 œufs  125g de beurre  125g de sucre en poudre  50g d'amandes  50g de pistaches  50g de noix de cajou  2 sachets de levure chimique  250g de farine Glaçage  1 tasse 3/4 de sucre glacé  30g de beurre fondu  2 cuillères à soupe de lait  2 cuillères à café de jus de citron  1/4 cuillère à café dʼarôme de citron  Un peu de gingembre  Chocolat vermicelles pour la garniture s Couper en petit cubes tous les fruits secs. s Dans un récipient, mélanger la farine tamisée avec les cubes de fruits secs. s Dans un plat creux travailler énergiquement le beurre et le sucre en poudre jusquʼà ce quʼil forme un mélange crémeux, ajouter les œufs un par un et continuer à travailler l'ensemble,

Recette

1. Fèves et autres sources dʼacide folique
Les fèves ne sont pas seulement bonnes pour le cœur; elles protègent aussi votre cerveau. Cʼest parce quʼelles sont riches en acide folique, ou vitamine B. Selon une étude sur 20 ans portant sur près de 10 000 adultes, un régime riche en acide folique abaisse de 20 % le risque dʼaccident vasculaire cérébral (AVC). Mieux encore, des chercheurs qui étudiaient le nombre dʼAVC avant et après lʼintroduction de vitamine B dans les produits alimentaires pour prévenir les malformations natales ont constaté quʼil y avait eu 10 % à 15 % moins de décès par AVC dans les trois années après cette introduction que dans les trois années avant. rent également la circulation du sang en dilatant les vaisseaux. Heart Study, on a montré que ceux qui buvaient 4,5 dl (16 onces) de lait par jour couraient moitié moins de risque cardiovasculaire que ceux qui nʼen buvaient pas.

4. Aliments riches en potassium
Voilà une bonne raison de mettre une banane dans votre boîte à lunch : les bananes sont très riches en potassium, et les experts pensent que si le régime DASH fonctionne si bien, cʼest quʼil en fournit en quantité. Les chercheurs ont montré quʼun régime pauvre en potassium (moins de 1,5 gramme par jour) augmente le risque dʼAVC de 28 %. Une étude de suivi des professionnels de la santé a montré que les participants qui mangeaient quotidiennement neuf portions de fruits et légumes riches en potassium comme des pommes de terre, des prunes et du raisin présentaient 38 % moins de risque cardiovasculaire que ceux qui nʼen prenaient que quatre.

1 - Bruxelles, (Belgique) : Bruxelles, cette ville étudiante très dynamique est la ville la plus embouteillée du monde. Selon l'INRIX, les automobilistes passent 83 heures bloqués dans la circulation chaque année. Autant dire qu'ils ont intérêt à prendre leur mal en patience... 2- Anvers, (Belgique) : c'est un mystère... Les deux villes qui souffrent le plus de congestion routière sur la planète sont situés dans le royaume de Belgique. Nous devrions peut-être en appeler au fictif détective belge Hercule Poirot pour résoudre l'affaire. 3 - Los Angeles, (États-Unis) : la cité des anges, berceau d'Hollywood, est connue pour ses paillettes et son blingbling, mais aussi pour son trafic démentiel. Un conducteur passe en moyenne 59 heures dans les bouchons par an, soit près de deux jours et demi. 4 - Milan, (Italie) : les Italiens sont connus pour leur sang chaud. Et ça se ressent quand ils conduisent. Sans parler de Capharnaüm, la circulation et la façon de conduire est à l'image de la façon de parler de nos voisins : rapide, excessive et animée. 5 - Londres, (Royaume-Uni) : Londres, la ville où l'on roule à l'envers et où le nombre de feux de signalisation avoisine le nombre de caméras présentes dans la ville. De plus, le centre ville est fermé à la circulation, ce qui a pour effet de congestionner le trafic au maximum en périphérie. 6 - Paris, (France) : on l'appelle la ville lumière. Ce nom lui colle à la peau car c'était la première capitale à utiliser des lampadaires, au XVIIe siècle. Aujourd'hui, ces lumières font plus référence aux phares des voitures qui illumine les bruits de klaxons omniprésents. Que ce soit intramuros, ou sur le périphérique censé décongestionner les grands axes, les bouchons seront toujours au rendez-vous durant les heures de pointe. 7 - Honolulu, (États-Unis) : alors qu'elle est «seulement» la 53e ville la plus peuplée du pays de l'oncle Sam, Honolulu est la seconde ville américaine, derrière Los Angeles, à avoir le trafic le plus contraignant. Compter 50 heures par an coincé dans les bouchons. Ça fait froid dans le dos. 8 - Rotterdam, (Pays-Bas) : la deuxième plus grosse ville des Pays-Bas est surtout connue pour son port international, le quatrième mondial en terme de trafic total. Sachant qu'il faut ensuite acheminer une bonne partie des cargaisons par voie routière, cela semble évident que cette ville soit embouteillée comme pas deux. 9 - Manchester, (Royaume-Uni) : Manchester était une ville phare de l'industrie. De fait, la densité de population est forte. Bien qu'elle se soit aujourd'hui tournée vers le secteur tertiaire, la configuration de la ville est propice aux embouteillages. 10 - San Francisco, (États-Unis) : quand on pense à San Francisco, on imagine surtout son tramway, High Ashebury et les routes inclinées. Mais ce qu'il faut savoir, c'est que cette ville est un immense bouchon tout au long de l'année. En moyenne, les automobilistes sont bloqués dans la circulation 49 heures par an.

6. Du magnésium, comme dans lʼorge et la farine de maïs
La même étude qui a trouvé que les aliments riches en potassium réduisaient le risque dʼAVC a aussi montré que les aliments riches en magnésium réduisaient ce risque de 30 %, même chez ceux qui ne font pas dʼhypertension.

2. Avoine, amande et soja
Avez-vous déjà goûté au lait de soja et à lʼedamame – de la fève de soja immature, vraiment bien à sa place dans des soupes, des salades, ou même écossée et toute crue? Avoine, amande et soja sont trois des aliments dʼun régime anticholestérol mis au point par des chercheurs à Toronto, le régime Portfolio. Quand ils sont intégrés à un régime complet faible en gras saturés, il forme une combinaison alimentaire qui peut faire baisser le niveau de cholestérol LDL (le «mauvais») de 28 %, soit presque autant que les médicaments avec des statines.

7. Saumon et autres poissons gras
Vous savez que cʼest bon pour le cœur, donc vous devez en manger. Si vous le faites, vous vous protégez déjà contre les AVC. Pour ceux qui sʼy mettent enfin, en mangeant plus de poisson, ils font baisser leur consommation de viande rouge et de viande transformée (saucisses, hot-dogs, bacon, viandes froides), et mangent donc moins des ces gras qui bouchent les artères. On peut également penser que les oméga-3 des poissons tels que le thon, le maquereau et le saumon améliorent la circulation sanguine en combattant lʼinflammation des artères et la formation de caillots. Une étude sur 12 ans menée à lʼHarvard Medical School sur environ 5 000 adultes âgés de 65 ans et plus a montré que la consommation de poisson une à quatre fois par semaine abaissait le risque cardiovasculaire de 27 %.

5. Lait écrémé
Si vous ne buvez plus de lait, il est peut-être temps de vous y remettre. Les produits laitiers écrémés ou sans gras sont des piliers du régime DASH parce quʼils regorgent de potassium, de magnésium et de calcium, des éléments qui font baisser la tension. En effet, une étude menée à Puerto Rico sur des hommes a montré que lʼhypertension avait moitié moins dʼincidence chez les buveurs de lait que chez les non-buveurs. Donc, si le lait (et les produits laitiers) fait baisser la tension, il contribue à réduire le risque cardiovasculaire. Dans une étude dʼune durée de 22 ans sur 3 100 hommes japonais, la Honolulu

3. Antioxydants
Si les fruits et légumes sont efficaces contre le risque cardiovasculaire, cʼest que ce sont de bonnes sources dʼantioxydants, qui combattent lʼinflammation et préviennent les accumulations indésirables sur les parois artérielles. Ils amélio-

ajouter la levure et le mélange de farine et fruits secs, bien mélanger. s Beurrer et fariner un moule à cake et y verser la pâte. s Faire cuire dans un four préchauffé à 180°C, vérifier la cuisson de cake avec une lame de couteau, avant de le sortir du four. s Préparer la glaçage : mettre dans une casserole le sucre glacé, le gingembre, le beurre fondu, le lait, le jus de citron et l'arôme de citron, bien mélanger, poser la casserole au bain-marie et remuer la préparation avec une cuillère en bois jusqu'à l'obtention d'une pâte homogène et lisse, étaler le dessus de cake d'une couche de glaçage et garnir avec le chocolat vermicelles, laisser sécher.

20 aliments champions contre le diabète
Ce que vous mettez dans votre panier d’épicerie détermine si vous laisserez votre diabète prendre le dessus ou si vous parviendrez à le mettre au tapis. Nous avons donc dressé une liste des 20 meilleurs aliments pour lutter contre le diabète.

A Changer de look avec des cheveux courts
stuce
On peut changer de look tous les jours avec des cheveux courts. Il suffit dʼavoir du gel et des idées. Les peigner de façon stricte tout en arrière et les plaquer avec du gel. On peut aussi les friser avec des petits rouleaux et les ébouriffer à la main. On peut aussi mettre le gel sur un peigne et mettre les cheveux en avant ou encore un peu droits sur la tête.

14. Noix
Par leur teneur élevée en fibres et en protéines, les noix sont un aliment à combustion lente qui convient à la glycémie. Bien quʼelles soient riches en lipides, cʼest toujours ce gras mono-insaturé qui est bon pour vous. La torréfaction libère la saveur des noix et en fait un excellent complément aux entrées et aux soupes dʼautomne. Étalez des noix décortiquées sur une tôle à biscuits et rôtissez au four à 150˚C (300˚F) de 7 à 10 minutes.

People

Question
Le pain est l’ennemi juré des nanas
Arrêtez de croire que le pain est lʼennemi juré des nanas. Les hydrates de carbone quʼil contient sont nécessaires. Néanmoins, préférez le pain complet «à lʼancienne» au seigle ou au son que le pain blanc.

Penelope Cruz : future James Bond Girl
Tout semble sourire à Penelope Cruz : épouse, mère, sœur et artiste, elle a le vent en poupe. Pourtant, avec son petit accent et sa voix nasillarde, ce n'était pas gagné d'avance mais sa beauté et son talent ont conquis petit à petit le grand écran. Telle une consécration, la belle est pressentie pour interpréter le rôle tant convoité de James Bond Girl dans le prochain 007 ! Le tournage est prévu pour l'été 2014 de quoi accoucher et profiter un peu de son deuxième enfant. Mais il sera surtout question de retrouver sa ligne de rêve car qui dit James Bond Girl dit corps parfait. De plus, en 2014, la belle espagnole sera âgée de 40 ans et cela fera d'elle la James Bond Girl la plus âgée de la saga. Pour ce 24e opus, Sam Mendés serait le réalisateur et le Britannique a décidé de mettre toutes les chances de son côté. Après s'être payé le mari, Javier Bardem (dans le rôle du méchant dans Skyfall) voilà qu'il veut se payer les services de l'épouse. Décidément chez les Bardem, les James Bond sont une affaire de famille !

Demain : 15. Graines

N ew s
S a n té

Des cancers de la thyroïde confirmés chez des mineurs de Fukushima
dans le cas du désastre de Tchernobyl, en 1986 en Ukraine. Il serait encore trop tôt pour que ces cancers apparaissent, seulement deux ans après la catastrophe survenue à la suite du tsunami et du séisme du 11 mars 2011, font-ils valoir. En février, l'Organisation mondiale de la santé (OMS) avait déjà constaté «une relative augmentation» du risque de cancers dans les zones les plus touchées près de la centrale. Elle assurait en outre que ce risque était cantonné aux zones les plus contaminées, situées autour de la centrale.

Faux !

Une étude sur l'impact des radiations de la catastrophe de Fukushima a permis de constater que 12 mineurs étaient atteints d'un cancer de la thyroïde, 15 autres cas étant suspects. Des tests ont été effectués sur 174 000 personnes âgées de 18 ans ou moins habitant la préfecture de Fukushima, qui compte près de deux millions d'habitants. Les spécialistes mandatés par les autorités préfectorales tendent cependant à penser que ces cancers ne sont pas directement liés à l'accident, fondant cet avis sur des données comparatives, notamment

Le

165 millions d'enfants victimes de malnutrition
La malnutrition frappe 165 millions d'enfants en bas âge dans le monde, les exposant à des conséquences irréversibles pour le reste de leur vie, a souligné vendredi le directeur général du Fonds des Nations unies pour l'enfance (Unicef). Anthony Lake a déclaré à Reuters que le problème était généralement sous-estimé, notamment parce qu'on le confond souvent avec le manque de nourriture. En réalité, a-t-il dit, la malnutrition et ses conséquences irréversibles affectent les pays relativement riches comme l'Inde, où il y a suffisamment de nourriture mais dont la répartition est inégale et la valeur nutritionnelle faible. «La sous-alimentation, et notamment le retard de croissance, est l'un des fléaux qui touchent les enfants, et le moins reconnu», a souligné le directeur de l'Unicef. «C'est une chose horrible. Ces enfants sont condamnés.» Ils apprennent moins bien à l'école et risquent plus que d'autres de donner naissance à des enfants qui souffriront également d'un retard de croissance du fait de la malnutrition. Cela se traduit par la hausse de la pauvreté dans les régions et les pays touchés, et le creusement du fossé entre les riches et les pauvres, a-t-il dit. «Les chiffres sont phénoménaux. En Inde, par

C hiffre du jour 165

exemple, près de 48% des enfants présentent un retard de croissance. Au Yémen, ils sont environ 60%. Pensez aux répercussions sur le développement», a insisté Anthony Lake. «Ce qu'il faut retenir, c'est que c'est absolument irréversible. Vous pouvez nourrir un enfant en sous-poids, mais un enfant qui présente un retard de croissance, du fait des conséquences sur le cerveau, gardera une capacité cognitive réduite dès l'âge de deux ans.»

13:00 Et maintenant... Gilbert Bécaud 1430 Acoustic 15:00 TV5MONDE, le journal 15:30 Questions pour un champion 16:00 Arte reportage 17:00 TV5MONDE, le journal 17:20 Le bar de l'Europe 17:30 Jamais sans mes palmes 19:15 Itineris 19:30 Journal (France 2) 19:55 La route des Princes 20:00 Secrets d'histoire 21:40 TV5MONDE, le journal 21:50 Un jour à Roland 22:00 Journal (RTS) 23:00 Nec plus ultra

11:45 Météo 11:50 L'affiche du jour 12:00 Journal 12:20 Reportages 14:15 Ghost Whisperer 15:05 Ghost Whisperer 15:55 Ghost Whisperer 16:55 Secret Story 17:45 50mn Inside 18:50 Là où je t'emmènerai 19:00 Journal 19:30 Du côté de chez vous 19:40 Nos chers voisins 19:50 Les enfants de la télé 22:20 Les experts 23:05 Les experts 23:55 Les experts 00:50 New York police judiciaire Incidents en cascade 01:35 Reportages Une vie de famille à mi-temps 02:10 Revanche sur le passé

12:20 13h15, le samedi... 12:55 40 ans d'histoires à Roland-Garros 12:56 Météo 2 13:00 Envoyé spécial : la suite 13:40 Tennis 16:20 La parenthèse inattendue 17:55 CD'aujourd'hui 18:00 Mot de passe 19:00 Journal 19:40 Tirage du Loto 19:42 Emission de solutions 19:43 Image du jour : Roland Garros 19:44 Météo 2 19:45 Les années bonheur 22:10 Solitaire du Figaro 22:12 CD'aujourd'hui 22:15 On n'est pas couché 01:15 Météo 2 01:20 Tennis 03:50 Thé ou café

11:40 Météo 11:45 Le 12.45 12:05 Le mag Ouvrir sa maison d'hôtes : le rêve d'une vie 12:50 C'est ma vie Du rêve à la réalité 15:05 C'est ma vie 16:30 Norbert et Jean : le défi Faire manger à des Anglais des plats typiquement français qu'ils détestent habituellement 17:40 Un trésor dans votre maison 18:40 Météo 19:05 Scènes de ménages 19:50 Hawaii 5-0 21:30 Hawaii 5-0 Powa Maka Moana 00:00 Supernatural

N° 2309 Samedi 8 juin 2013

Venu pour accueillir les Verts

De nos envoyés spéciaux au Bénin
Hamza Rahmouni

Baup (ent. OM) :
«On n’envisage pas de vendre Kadir»
Comme il nous l’avait indiqué, il y a quelques jours, Foued Kadir jouit toujours de la confiance de son entraîneur. Alors que certains l’avait annoncé au Qatar, et d’autres l’ont placé transférable, Elie Baup, l’entraîneur de l’OM, est sorti de son mutisme pour renouveler sa confiance à son international algérien : «On n’envisage pas de vendre Kadir. Il a fait du bon travail et on compte sur lui pour la nouvelle saison», disait-il dans un entretien accordé à l’Equipe, repris hier par plusieurs sites français spécialisés.

Moucharafou : «C’est vrai,

j’étais fâché contre la FAF»
la surprise générale, le mystérieux président de la Fédération béninoise de football, Anjorin Moucharafou, était présent à l’aéroport de Cotonou pour accueillir les Verts à leur arrivée. Cette présence du premier responsable a suscité moult interrogations chez la presse algérienne présente ici au Bénin, au vu de la guerre psychologique qu’avait menée cet homme dans le but de déstabiliser l’EN algérienne. Rencontré au Novotel, lieu de résidence des Verts, Anjorin Moucharafou a accepté de répondre aux questions de la presse algérienne, notamment sur sa présence à l’aéroport : «Si je suis ici, c’est pour mon ami Mohamed Raouraoua. C’est un bon ami à moi. En plus de ça, c’est un membre du comité exécutif de la CAF et de la FIFA. Je devais donc être là.» «Porto-Novo, c’est ma ville» Concernant le choix de cette ville pour faire jouer la rencontre, Anjorin Moucharafou a donné ses arguments : «On a choisi le stade Charles-de-Gaulle de Porto-Novo parce que c’est un très beau stade, meilleur que le stade de l’Amitié de Cotonou. La pelouse de ce dernier est dans un très mauvais état, pleine de bosses qui peuvent constituer un danger pour les joueurs. Porto-Novo est une grande ville et c’est la capitale politique du Bénin. D’ailleurs, même moi je suis originaire de cette ville.» «Le match se déroulera dans de bonnes conditions» Au cours de cet entretien, Anjorin Moucharafou a rassuré tous les Algériens qui craignaient beaucoup ce match. Pour lui, Bénin-Algérie se déroulera dans de très bonnes conditions, contrairement à tout ce qui se dit : «Le match Bénin-Algérie aura lieu dans de très bonnes conditions. On respecte beaucoup notre adversaire qui

Nedjmeddine Sidi Atmane

A

Fulham et Swansea pistent Guedioura
Après une bonne fin de saison, Adlène Guedioura fait logiquement l’objet de sollicitations de la part de quelques clubs anglais qui le désirent dans leur effectif. C’est le cas de Fulham FC et Swansea. Des intérêts confirmés par Sky Sport sur son site Internet.

Mesbah à la Sampdoria, ça se précise
Selon plusieurs sites italiens, Djamel Mesbah serait tout proche d’un transfert à la Sampdoria. Cette équipe aurait même entamé les discussions avec Parme pour engager Mesbah. Sampdoria compte mettre son milieu de terrain, Monari, en échange, pour assurer les services de l’Algérien.

PUB

n’est plus à présenter. Les deux équipes vont tout faire pour gagner le match, et que le meilleur gagne. Tout ce qui a été dit sur ce match est faux. Je pense que la presse algérienne a beaucoup parlé de cette rencontre en la gonflant, mais en réalisé, il n’y a rien de spécial.» «Les Algériens ont choisi l’hôtel sans nous consulter» Anjorin Moucharafou a évoqué aussi l’histoire de l’hôtel, qui a contraint la Fédération algérienne de football à changer de lieu de résidence. Le président de la Fédération béninoise de football donne sa version des faits : «De mon côté, je n’ai aucun problème. La FAF a choisi de changer d’hôtel et elle est libre de le faire. Moi, je me suis fâché, car j’avais voulu mettre la délégation algérienne dans de bonnes conditions, dans un nouvel hôtel inauguré il y a quatre mois de cela. Puis, la partie algérienne a pris contact directement avec les hôtels du Bénin, ce que nous n’avons pas accepté. C’est tout ce qu’il y a eu.» «On a été très bien accueillis à l’aller» Le président de la FBF est revenu sur le match aller qui s’est déroulé à Blida. Moucharafou avoue que les Ecureuils ont été très bien accueillis en Algérie : «On a été très bien accueillis lors du match aller. Qui peut dire le contraire ? Je pense que, comme je l’ai déjà dit, les médias ont parlé de beaucoup de choses erronées.» «Le prince du Bénin a été inhumé à Blida en 1920» Avant de conclure son intervention, Moucharafou dira qu’il estime beaucoup les Algériens et que les relations entre le Bénin et l’Algérie sont vraiment fortes. A ce propos, le premier responsable de la Febefoot nous dira :

Yacine Selhani

Madjid Aït Abdallah

«Il y a des relations historiques entre l’Algérie et le Bénin, qui datent de plusieurs années. Je peux vous dire que moi-même, j’ai beaucoup d’estime pour vous. Je vais vous raconter une anecdote. L’ancien roi du Bénin, tué en 1920 par la France, a été inhumé chez vous à Blida.»

Hamza R.

Menessou forfait pour le match
Le défenseur central de la sélection du Bénin, Arsène Menessou, ne participera pas au match de demain face à l’Algérie. Il a contracté hier une blessure assez sérieuse au cours de l’entraînement du groupe béninois. Cette défection constituera une perte pour le sélectionneur Manuel Amoros, surtout qu’il est l’un des rares joueurs à jouir d’une expérience relative du haut niveau.

président de FAF, Mo Raouraoua, a été satisfa hamed it cueil qui lui a été réserv de l’acé par Anjorin Moucharafou. Accos té à la sortie de l’aéroport, il no us dira : «Je remercie Moucharafou pour l’accueil. Ce sera un match diffi père qu’on va réaliser un cile, j’esbon résultat.»

Raouraoua : «Je remercie Moucharafou pour l’accueil» Le

s de l’Equipe nation algérienne s’entraîneron ale t aujourd’hui à l’heure du ma tch au stade Charles-de-Ga , 16h, Porto-Novo. Cette séance ulle de verte uniquement aux jou sera ournalistes algériens.

Entraînement acce aux journalistes alg ssible ériens Les joueur

Le Buteur du 08-06-2013

Sign up to vote on this title
UsefulNot useful