Morphosyntaxe du français contemporain

Le groupe verbal

Bibliographie
• AGRIGOROAIEI, Valentina (1994) – Eléments pour une morphosyntaxe du verbe
français, Iasi, Editura Axis.

• DUBOIS, Jean, JOUANNON, G., LAGANE, R. (1961) – Grammaire française, • • •

• •

Paris, Larousse. GREVISSE, Maurice (1993) – Le Bon Usage. Grammaire française, Louvain-LaNeuve, Duculot, 12ème éd refondue par André Goosse. GHERASIM, Paula (1997) – Grammaire conceptuelle du français. Les catégories grammaticales, Iasi, Casa editoriala « Demiurg ». GHERASIM, Paula (1998) – Grammaire conceptuelle du français. Morphosyntaxe. Syntaxe, Iasi, Casa editoriala « Demiurg ». JEANRENAUD, Alfred (1996) – Langue française contemporaine. Morphologie et syntaxe, Polirom, Iasi. RIEGEL, M., PELLAT, J.-L., & RIOUL, R. (1996) – Grammaire méthodique du français, Paris, PUF, 2ème éd. corrigée, 1ère éd. 1994, coll. « Linguistique nouvelle ». SARAS, Marcel, STEFANESCU, Mihai (2003) - Gramatica practica a limbii franceze, Meteor Press.
2

07.04.2013 19:55

Plan du cours
• I. Le verbe. Généralités
• • •

• I.1. Définition(s) ; critères morphologique, sémantique,

syntaxique-fonctionnel I.2. Conjugaison. Difficultés de conjugaison : verbes irréguliers et défectifs I.3. Espèces de verbes (classification) I.4. Présentation générale des catégories grammaticales : mode, temps, aspect, voix, personne, nombre

• II. Les modes personnels

• II.1. L’indicatif • II.1.1. Valeurs temporelles et modales • II.1.2. Concordance des temps à l’indicatif
07.04.2013 19:55 3

Plan du cours
• • • • • • • • • • •
II.2. Le subjonctif II.2.1. Généralités. Temps. Emploi(s) II.2.2. Les temps du subjonctif II.2.3. Concordance des temps au subjonctif II.2.4. Indicatif vs. subjonctif II.3. Le conditionnel II.3.1. Valeurs temporelles et modales II.3.2. Le si conditionnel II.4. L’impératif II.4.1. Valeurs temporelles et modales II.4.2. Place des pronoms compléments dans la phrase impérative

07.04.2013 19:55

4

1. Les locutions verbales • V. de • • • quantité.3.2.2.) ou syntaxique V. Le participe III. de doute etc. de négation. Accord du participe passé III.2. de temps.Plan du cours • III.1. d’affirmation. de manière. Degrés de signification (comparaison / intensité) V. adjectif V.2. d’interrogation.2. Formation • V. de lieu. L’adverbe • V. Le gérondif • IV.2.4.1.2. Place des adverbes 5 07. Les modes impersonnels • • • • • • III.04.3.2013 19:55 . L’infinitif III. Adverbe vs.1. Taxinomie selon le critère sémantique (adv. Le participe passé III.5. Le participe présent III.

2013 19:55 6 .Cours n° 1 Généralités.04. La conjugaison 07.

• Certains grammairiens privilégient le critère morphologique. Définition(s) . des actions (détruire. (Au participe.2013 19:55 7 . c’est-à-dire qui varie en mode. Le verbe. la conjugaison n’est pas une condition nécessaire et suffisante pour isoler le verbe des autres parties du discours (dans toutes les langues du monde). syntaxique-fonctionnel • Définition générale et courante : le verbe est une partie du discours variable (formellement) qui désigne un procès (jaunir). sémantique. Grevisse (1993 :1159): « Le verbe est un mot qui se conjugue. critères morphologique. cf. Touratier (1996 :5-6). bâtir). Pourtant. il varie parfois en genre) ». en temps. l’existence tout simplement (être) ou des états (devenir). car: 07.1.04. en personne et en nombre. en voix.I. Généralités • I.

il existe des formes verbales (des modes) qui ne se conjuguent pas (par ex.).1. le participe). échoir. traire. 07. Touratier.troisièmement. il y a des verbes dits défectifs: tous les verbes ne se conjuguent pas à tous les modes et à tous les temps et la distribution des personnes et du nombre est loin d’être complète (éclore « sortir de l’œuf ». 1996 :5) . bruire « faire un bruit léger ».premièrement. il existe des langues où le verbe ne varie pas dpdv formel (certaines lg. • . paître. etc.I.2013 19:55 8 . d’un bouton). indonésien.deuxièmement.04. le critère morphologique • . asiatiques: chinois. cf. en français (ainsi que dans d’autres langues romanes). Définition(s) . chaloir. l’infinitif.. « s’ouvrir » – à propos d’une fleur. • .

L’idée de temps n’est pas l’apanage des verbes. .(l’ex-ministre de la justice . 07. en emploi substantivé : Elle est sortie avec son ex.1. époque révolue).2013 19:55 9 . Définition(s) .04.I. car il existe d’autres parties du discours qui ont un sémantisme temporel : . le critère sémantique Touratier (1996 :7) reprend l’argumentation de Martinet pour démontrer l’insuffisance du seul critère sémantique dans la définition du verbe.des adverbes (Ballade des dames du temps jadis de Villon).des adjectifs (feu la reine / la feue reine.). .des éléments comme ex.

des états (souffrance. vieillesse).04.2013 19:55 10 . 07. le critère sémantique Goosse (in Grevisse. en donnant des exemples de noms qui expriment des actions (appel). 1993 : 1159) fournit un autre argument contre l’insuffisance du critère sémantique. Définition(s) . Certains modes échouent à fixer d’une manière précise l’action ou l’état exprimé(e) par le verbe sur l’axe temporel (par exemple certains emplois de l’infinitif).1.I.

critère syntaxiquefonctionnel • Critère fonctionnel-syntaxique.04.2013 19:55 11 . Définition(s) . seul ou avec d’autres éléments. 07. La définition du verbe passe par la notion de prédicativité chez Hjelmslev (1948).I. Cette vision repose sur la capacité du verbe à former. Benveniste (1966) et Martinet (1985).1. le prédicat d’une phrase.

2. La conjugaison .I.

-RE. -OIR 07.04.2013 19:55 13 .Groupes de verbes en français •Ier groupe: -ER e •II groupe: -IR e •III groupe: -IR.

démolir Approx. savoir. avertir.04. les temps. dormir prendre. en -iss 07. imparfait de l’indic. devoir . croire voir. (9150 verbes dans le TLF) IIe : -IR IIIe: -IR IIIe: -RE Ier : -ER IIIe: -OIR chanter finir. choisir. réussir.La conjugaison • C = l’ensemble des formes verbales réalisées par un verbe selon le mode. venir. en –issais.? 10000? Approximativement 300 participe présent en –issant.2013 19:55 participe présent en –ant et imparfait de l’indicatif en -ais 14 . 300 partir. sortir . faire. les personnes et les diverses voix. jaillir . mettre. 5000 vb. pouvoir Approx. prés. boire. subj. les nombres.

sav-. réuniss-) ou bien considérables (sai-.2013 19:55 15 . 07. être. avoir. su-. faire. sach-. va. Le cas extrême est représenté par des verbes comme aller. pour le verbe savoir)./ vai-. par exemple parl.04. etc. sau-. dire qui connaissent plusieurs bases : all-.[paRl]. aill-. • Au même radical peuvent correspondre plusieurs thèmes ou bases qui se distinguent par des différences négligeables (réuni-. ir-.Radicaux et désinences • Les différentes formes d’un même verbe partagent un même radical.

paraître. plaindre. recevoir. nuire. connaître. fondre . assaillir. écrire. entrer. mourir. acquérir VB à 1 base chanter. noircir . semer.04. feindre. boire. s’asseoir . battre . valoir. prévoir. Touratier. etc. dire . décrire . défendre. cueillir. b) croître. pouvoir venir. inclure. apprendre. parler . vaincre . etc. 07. geindre. jeter c) partir. appeler. dormir . tenir. envoyer. b) nettoyer. 1996 : 21-22) VB à 8 VB à 6 VB à 5 VB à 4 bases bases bases bases être faire et aller avoir. comprendre VB à 3 bases a) devoir. suivre. croire . prendre. vouloir.2013 19:55 16 .Bases de conjugaison Dubois (ap. essuyer. ouvrir. exclure. voir. VB à 2 bases a) finir.

paître. bruire. chaloir. faillir. gésir.04. quérir. choir. férir. oindre. frire. ouïr. échoir. seoir.Les verbes défectifs • Définition: verbes qui ne peuvent pas être • conjugués à tous les modes / temps / personnes / nombres Ex. poindre. clore. traire 17 07. issir. déchoir.: braire. sourdre.2013 19:55 .

sis.Verbes défectifs: paradigmes plus ou moins pauvres en formes verbales Conjugaison presque complète Peu de formes usitées • dissoudre. poindre. -e. oindre frapper). 07. Grevisse.04. pouvoir (sauf• chaloir. frire. (cf. etc. déchoir. sourdre. paître. il sied). 1993 : 1273). traire. quérir seoir (séant. ouïr. impér. devoir (sauf échoir.2013 19:55 18 . gésir.). choir. férir (blesser. impératif). renaître. clore.

1964. par exemple. Rat. quérir à chercher. férir à frapper. plus vivants et plus faciles à conjuguer. 10.Les verbes défectifs • L’usage substitue à ces verbes en voie d’extinction des homologues du premier groupe. faillir à manquer. si ce n’est à son équivalent familier (intransitif) chuter . pp. • Ainsi. 29). clore cède le pas à fermer. 07. gésir à être étendu.2013 19:55 19 . choir à tomber (cf.04.

passé féru s’emploie de nos jours surtout comme adj./qqch. Le subjonctif présent est très rare : peu vous chaille . . épris ». dans des expr.Les verbes défectifs • Chaloir est encore vivant à l’ind. prés. où l’on observe une diminution de l’intensité sémantique. très intéressé. peu me / m’en chaut et à l’infinitif présent après les verbes devoir et pouvoir. affecté. du sg. et de part. comme être féru de qqn. il ne m’en chaut guère . ne vous en chaille (ne vous faites pas de souci). Le part. (IIIe pers.. En fait. depuis « blessé » 20 à « atteint. et dans des locutions figées) : il ne me chaut. passé (féru).. il ne s’emploie que dans l’expression sans coup férir (sans combattre. • Férir (frapper) ne possède que la forme d’inf. sans difficulté : Il est venu à bout de cette situation difficile sans coup férir).

Il est venu quérir de l’aide. venir : Va quérir un médecin ! Il vint quérir une échelle . On l'envoya quérir de l’eau . parler. 07. ouïe. Aucun des témoins n’a encore été ouï). • Quérir (chercher) ne s’emploie qu’à l’infinitif. après les verbes aller. Ce verbe s’emploie encore en français juridique (ouïr des témoins .2013 19:55 21 .04. D’autres réminiscences qui jouissent d’une grande vitalité : ouïdire (= rumeur).Les verbes défectifs • Ouïr est encore en usage à l’infinitif. envoyer. au participe passé et aux temps composés suivis de verba dicendi à l’infinitif : dire. raconter.

07. . Il sied (mal) de/que (convenir).Le participe présent est employé surtout comme adjectif : deux formes : il est séant de « convenable. décent » et seyant (une robe séante/seyante). Le participe passé est courant dans des emplois comme : une entreprise sise à Paris.2013 19:55 22 .04. dont le présent et l’imparfait de l’indicatif : Cette veste vous sied/seyait très bien .Les verbes défectifs • Seoir est encore vivant à quelques modes et temps.

TLFi. nous gisons.2013 19:55 23 . A la queue gît le venin.04. 07. . ils gisent) à l’imparfait (je gisais) et au participe présent (gisant).Les verbes défectifs • Gésir (= a zacea) ne s’emploie qu’à l’indicatif présent (je gis. il gît. cf.Encore vivant dans la formule Ci-gît … par laquelle débute une épitaphe. ou encore dans des locutions figées ou des proverbes comme C’est là que gît le lièvre (faisant référence à la question la plus importante et la plus délicate d’une affaire).

morceler. feuilleter. Particularités de conjugaison des vb. et IIIème du pl. receler). achète. caqueter. corseter. chanceler. (dé)ficeler. appellent 07. étiqueter. achètes. niveler. écarteler. surgeler). dégeler. regeler. pèlent jette. geler (congeler.2013 19:55 pèle. harceler. appelle. renouveler. fureter. crocheter. èl celer (déceler. étinceler.04. jette. pèle.4. appelles. haleter (pourtant: Littré. modeler. peler èt (r)acheter.1. IIème et IIIème du sg.I. jettent achète. ruisseler Double consonne (tt) épousseter. du Ier groupe -eler Double consonne (ll) s’amonceler. (re)jeter -eter Ière. pèles. marteler. achètent 24 . jettes. Sartre: tt) appelle.

tu cèdes. héler je cède. désespérer. espérer. 07. aérer. vous semez ça. différer. placer. effacer.. çu): il reçoit / reçut / reçût . créons avancer. ils cèdent // nous cédons.2013 19:55 25 . lever. (prés. adhérer. il sème. tracer je sème. avançais. accéder. vous cédez Excep. agacer.Alternance è / e Alternance é / è -cer è/e semer.. passé simple) + Vb. célébrer. imparf. ço avançons.04. : créer crée. il cède. du IIIe groupe en –cevoir (ço. rincer. digérer. avança avançant Ind. ils sèment // nous semons. mener céder. tu sèmes. reçu.

-ger manger. passé simple). mangeais... manquer gardent le u partout : Vaquons à nos affaires! vaquais. changer. vaquant 07.prés. imparf. vaquer. vaqua. exiger.2013 19:55 26 .04. mangea mangeant Ind. prodiguer gardent le u partout : irriguons irriguais irrigua irriguant -quer paniquer. -guer divulguer. irriguer. part. allonger ge mangeons. abdiquer. (prés.

je nettoierai J’appuierai Excep. prés. prés. je paie / paye tu paie / payes il paie / paye ils paient / payent i/y Ind. (que) nous employions (que) vous appuyiez Ière et IIe du pl. Futur (que) nous payions. et IIIe du pl. IIe.-ayer Ind. imparfait + Subj.04. (que) vous balayiez -oyer -uyer -eyer Je / il grasseye Ils grasseyent y il emploie il appuie y→i: Ière.2013 19:55 27 . IIIe du sg. (r)envoyer : (r)enverrai je paierai / payerai Je grasseyerai 07.

Subj. fuir. fuyiez. imparfait nous étudiions. vous copiiez. etc. -illant. -yer. dont le participe présent se termine en –iant. -yant. ii que vous étudiiez que nous croyions. fuyiez que nous étudiions . croire. croyiez. IIe du pl.04. yi régnions. rire.2013 19:55 . riions .? Ind. -gner. prés. travaillions vous essayiez. 28 07. nous essayions. -gnant) Quelles pers.-ier. travailliez yi Ie. croyions. que vous riiez. vous riiez ii Ie. fuyions. IIe du pl. voir. (vb. fuyions.

ils sèment céder → céderai sème → sèmerai Futur de l’indicatif + cédons → céderons semons → sèmerons cond.04.é dans le radical (avant-dernière syllabe) Ind. tu sèmes. il cède. ils cèdent e muet dans le radical (avantdernière syllabe) Je sème. Robert: « La prononciation actuelle appellerait plutôt l’accent grave au futur et au conditionnel »: je cèderai(s). il sème. è partout présent é partout P. tu cèdes. 07. je cède.2013 19:55 29 . prés.

jaillir. bondir.Participe présent: finissant 07.2013 19:55 30 . noircir • Reçoivent l’infixe –iss: . ils finissent . nous finissions . vous finissez.: finir. imparfait (toutes les pers.): je finissais. grandir. présent.Ind. haïr.Particularités de conjugaison des verbes du IIe groupe • Ex.04. pers. que nous finissions . jaunir.): que je finisse.Ind. avertir. du pluriel: nous finissons.Subjonctif (toutes les pers.

bénir : bénit. Valeur verbale aux temps composés ou valeur adjectivale mais se rapportant cette fois à des personnes en tant qu’adj. e et béni.04. • Dans tous les autres cas (pas de consécration religieuse) :béni. e s’emploie uniquement pour les choses qui ont fait l’objet d’une bénédiction religieuse : de l’eau bénite . du pain bénit . bénie. e : Le prêtre a béni les fidèles . e : C’est un pays / peuple béni .Particularités de conjugaison des verbes du IIe groupe: bénir. C’est un sage béni par l’Eglise. fleurir. • Valeur d’adj. une cloche bénite. e. C’est une ville 07. haïr • Participe passé du vb.: bénit.2013 19:55 31 .: béni.

Les arts fleurissaient / • Sens figuré (« se développer.Particularités de conjugaison des verbes du IIe groupe: bénir. le radical fleur. fleurir. jouir d’une bonne santé »): florissaient pendant son règne .: Ces arbres fleurissent très tôt.peut être remplacé par flor-.2013 19:55 32 . il a le radical fleur. verbal : Ce vieil homme jouit d’une santé florissante.04. Il soigne les arbres fleurissant très tôt. Les arts fleurissant / florissant pendant son règne grâce aux nombreux mécènes.est le seul possible dans le cas de l’adjectif 07. surtout à l’imparfait et au participe présent. haïr • Fleurir : au sens propre. • Le radical flor.

pas d’accent circonflexe : nous haïmes. ils haïssent • Au passé simple et au subjonctif imparfait. tu hais. aux trois premières personnes du singulier.Particularités de conjugaison des verbes du IIe groupe: bénir. il n’y a plus de tréma. la prononciation étant différente du radical de l’infinitif : je hais. haïr • Haïr. A l’indicatif présent et à l’impératif présent. vous haïtes.04. fleurir. qu’il haït. 33 07. vous haïssez.2013 19:55 . il hait /vs/ nous haïssons.

répands !) . répandre (je répands . autres que ceux terminés en -indre et –soudre: on maintient la consonne finale du radical à l’ind. prends !) . Ex. il rompt. je romps.04. sg. il vainc. prés. vaincs ! . De même: vaincre et rompre : je vaincs. moudre (je mouds . mordre (je mords .Particularités de conjugaison des verbes du IIIe groupe • Vb. singulier et à l’impér.2013 19:55 34 . mouds !) . romps ! 07. : prendre (je prends . mords !). terminés en -dre.

je peindrai.2013 19:55 . terminés en –indre: le groupe consonantique -nd. Mais : je peins .Particularités de conjugaison des verbes du IIIe groupe • Au futur simple et au cond. 35 07. les • verbes en -indre et en -soudre gardent le d devant l’r : je peindrai . nous peignions . Mais : je feindrai . présent. je résoudrais. je résous. nous feignions .devant une voyelle : feindre – je feignais.devient -gn. Vb. peindre – je peignais.04.

il paraît .Particularités de conjugaison des verbes du IIIe groupe • Les vb. je crûs vs je crus : il y a cependant coïncidence de forme au passé simple. il accroît .2013 19:55 . du pluriel: nous crûmes. en -aître et -oître connaît . terminés à l’inf. • Les formes de croître reçoivent un accent prennent un accent circonflexe sur l’i du radical lorsque cette voyelle est suivie d’un t : il circonflexe pour éviter une confusion avec croire : je croîs vs je crois . à la Ière et à la IIe pers. 36 07.04. vous crûtes.

décrire. que je rie. tandis qu’écrire. décrire. il nuisit . • Exception : rire. sourire. nous rîmes. écrire. qu’il nuise . que j’écrive . qu’il rît). je riais. nuire : Ces substances nuisent à la santé .Particularités de conjugaison des verbes du IIIe groupe • Les verbes en -ire : au pluriel du présent de l’indicatif. souscrire. au présent du subjonctif. souscrire y reçoivent un v : nous écrivons . prescrire. j’écrivis . au passé simple. rire et sourire ne reçoivent pas de s sonore entre le radical et la terminaison (ils rient. qu’il nuisît). Aux temps mentionnés. à l’imparfait du subjonctif. qu’il écrivît. prescrire. reçoivent en général un s sonore entre le radical et la terminaison (ex. 37 . à l’imparfait de l’indicatif.

mouvoir.2013 19:55 38 . redû .04. 07. Ils sont mus par la reconnaissance due à leurs parents. recrû) : Cet accident est dû à sa négligence. recroître prennent au masculin singulier un accent circonflexe sur û (dû . Ce moulin est mû par la force de l’eau. croître. crû . Mais : Ces résultats sont dus à leur paresse. Le Danube a / est crû.Particularités de conjugaison des verbes du IIIe groupe • Les participes passés de verbes devoir. être redevable de qqch à qqn .TLFi). redevoir (devoir de nouveau après un compte fait. mû.

prédisez. vous vous dédisez. interdisez.Les verbes et leurs préfixés: indicatif présent Indicatif présent -es dire dites redites être faire êtes faites contrefaites défaites refaites satisfaites -(is)ez contredisez.2013 19:55 39 . médisez - -(iss)ez maudissez - 07.04.

L’impératif ne s’y prête pas. du Ier groupe et quelques autres vbs. entraîne des modifications: e devient é: Parlé-je? Accueillé-je? Il faut remarquer la prononciation spéciale du pronom sujet: Suis-je vraiment innocente ? Devrais-je le lui dire? Comment dirais-je? • Les verbes qui se prêtent le plus souvent à l’inversion sont les vbs. GF 2009: 208). très courants: Ai-je? Dis-je? Dois-je? Fais-je? Puis-je? Suis-je? Sais-je? Vais-je? Vois-je? Veux-je? .Formes verbales à la forme interrogative • Il n’y a que deux modes qui peuvent être mis à la forme interrogative: l’indicatif et le conditionnel (Grevisse. Observations: • l’inversion à la Ière pers. Certaines formes du subjonctif en proposition indépendante acceptent l’inversion.

Formes verbales à la forme interrogative • A la IIIe pers..: Puisse-t-il réussir! Puissé-je l’en dissuader ! 41 07. du sg.2013 19:55 .04. la désinence • verbale –e ou –a est suivie d’un t qui permet de faire l’inversion avec il / elle / on (pronoms qui commencent par une voyelle): Où va-t-il? Mange-t-elle? Prendra-t-on le sac aussi? Subj.

Sign up to vote on this title
UsefulNot useful