Rehab KHOUMANIA

La Méthode Merise :

La Méthode Merise est une méthode de conception, de développement et de réalisation des systèmes informatiques. Elle est basée sur la séparation des données et traitements à effectuer en plusieurs modèles conceptuels et physiques. Merise définit trois niveaux de description du système d’information : niveau conceptuel, niveau organisationnel, niveau logique et physique. La Méthode Merise s’appuie sur trois axes:  Cycle de vie : Description des diverses phases d’un système d’information à partir de sa naissance jusqu’à sa mort : Etude préalable, Etude détaillée, Mise en œuvre, Maintenance…  Cycle d’abstraction : Démarche de spécification du système (Organisation étudiée); de l’abstraction de la réalité de l’existant du système, pour en développer un modèle, et l’informatiser.  Cycle de décision : L’ensemble des décisions et des points de vue des décideurs à propos de la conception et l’organisation du système d’information. Le cycle d’abstraction est découpé en 3 niveaux :  Conceptuel : Représente l’interprétation des objectifs, finalités et les contraintes de l’entreprise en langage informatique. Pour ce niveau, Merise propose deux modèle un pour les données (MCD) l’autre pour les traitements (MCT).

 Organisationnel : Représente le choix organisationnel en terme de types ressources nécessaires pour atteindre les objectifs de l’entreprise. Pour ce niveau, on trouve le modèle organisationnel de données (MOD) et le modèle organisationnel de traitements (MOT).  Technique : Représente un ensemble de logiciels et de matériels permettant la réalisation du projet. Ce niveau contient le niveau logique et le niveau physique. Niveau logique : Représente le choix des ressources et des moyens informatiques adapté à l’utilisateur. Contenant le modèle logique des données (MLD) et le modèle logique des traitements (MLT). Niveau physique : Représente le choix des ressources effectives qui répondent aux besoins pour atteindre les objectifs. Ce niveau est représenté par deux modèles : le modèle physique des données (MPD) et le modèle physique des traitements (MPT).

Les modèles de Merise : Modèle de conception des données : Permet de modéliser et de structurer les données en décrivant les liens entre ces données. Modèle Conceptuel des Traitements : Permet de traiter les opérations qui sont réalisées en fonction des événements (dynamique du système SI). Modèle Organisationnel des Données : Permet de rapprocher les données aux utilisateurs, définir des autorisations d'accès aux données et prendre en compte la conservation des données dans le temps. Modèle Organisationnel de Traitements : Permet de définir les ressources à mettre en œuvre + décomposer les opérations du MCT en tâches + répartir les tâches au niveau de postes de travail

Modèle Logique des Données : Permet de décrire la structure de données utilisée sans faire référence à un langage de programmation. Il s'agit donc de préciser le type de données utilisées lors des traitements. Modèle Logique des Traitements : Permet d’adapter le MOD aux besoins du corps informatique Modèle Physique des Données : Décrit les organisations physiques de données Modèle Physique des Traitements : Décrit les traitements réalisés pour chaque transaction ou chaque unité de traitement.

Exemple de MCT : On veut automatiser le service des prêts d’une bibliothèque : Un service s'occupe de l'enregistrement des prêts des exemples. Les prêts sont mémorisés afin de savoir à tout moment, quels sont les exemplaires sortis. Pour chaque emprunt on mémorise donc le code de l’exemplaire, le code de l’emprunteur et la date du retour du l’exemplaire au plus tard. Cette date est calculée automatiquement par date d’emprunt + 3 semaines. Un emprunteur peut emprunter au maximum 3 exemplaires.