You are on page 1of 23

La comptabilité internationale : Essai de définition sur la base d'ouvrages et de syllabus

Communication présentée au 17ème congrès de l'Association Française de Comptabilité Valenciennes, 30-31 mai et 1er juin 1996

Hervé STOLOWY

Professeur attaché Groupe HEC Département Comptabilité - Contrôle 1, rue de la Libération 78351 - JOUY-EN-JOSAS CEDEX Téléphone : 39 67 94 42 - Télécopie : 39 67 70 86 - E-mail : stolowy@gwsmtp.hec.fr

RÉSUMÉ

Beaucoup de chercheurs et de pédagogues ressentent un paradoxe concernant la comptabilité internationale : alors que la littérature a connu un fort développement ces dernières années démontrant un intérêt croissant pour cette "discipline", il existe très peu de définitions de ce domaine de la comptabilité. S'agit-il d'une branche autonome de la comptabilité, ou doit-elle être rattachée à la comptabilité financière et/ou la comptabilité de gestion ? Une question analogue peut également être posée au niveau de l'enseignement de cette "discipline" qui fait l'objet à présent dans de nombreuses institutions de cours spécifiques : faut-il "internationaliser" les cours de comptabilité traditionnels ou créer des cours spécifiques consacrés à la comptabilité internationale, sans modifier les cours fondamentaux ? Notre communication est le fruit d'une recherche qui a pour but de répondre à ces questions en essayant : (1) d'identifier le champ de la comptabilité internationale à travers deux échantillons : ouvrages et syllabus de cours, en Europe et outre-Atlantique et (2) d'identifier les contenus, méthodologies et pédagogies employées. Cette recherche se situe dans un domaine d'étude qui est en pleine expansion et pose des problèmes techniques, mais également politiques et culturels, passionnants.

ABSTRACT

Many researchers and academics have been surprised by the existence of an abundant literature dealing with international accounting whereas there is practically no definition of this field of accounting. The objective of this paper is to try to define international accounting through two samples: American and European textbooks, on the one hand, and syllabi from European academic institutions, on the other hand.

___________________________________________________________________________ Remerciements. département Comptabilité-Contrôle. La partie de ce rapport consacrée à l'analyse de syllabus a été réalisée avec l'aide de Véronique N'Guyen. étudiante au programme doctoral d'HEC. . Cette communication présente les résultats intermédiaires d'une recherche menée grâce à un financement du Groupe HEC.

F. p. la littérature en comptabilité internationale a connu un fort développement ces dernières années : comment 1 Avant-propos à Comparative International Accounting. Nobes et R. 6 Avant-propos aux actes du congrès 1994 de l'Association Française de Comptabilité (Paris-Dauphine). la comptabilité internationale recouvre actuellement : ¥ l'analyse comparative internationale . ¥ les besoins des marchés de capitaux internationaux en information comptable . Prentice-Hall. Buterworths. 3 Opus cité.J.AVANT-PROPOS Cette communication a pour but de présenter les résultats intermédiaires d'une recherche en cours sur la comptabilité internationale. l'intérêt d'une comparaison et l'harmonisation. 3ème édition. Selon F. INTRODUCTION : PRÉSENTATION DE LA RECHERCHE 1. Choi et G. Comment expliquer l'intérêt des chercheurs et des pédagogues pour cette "discipline" ? De nombreuses réponses sont possibles. chez F. 5 F. Mueller3 rappellent qu'en cette fin de vingtième siècle. La recherche en comptabilité internationale "Qu'est-ce que la recherche en comptabilité internationale ? Quand peut-on dire d'une recherche qu'elle est justement une recherche en comptabilité internationale ?" Ces questions posées par B. Parker4 estime qu'il existe quatre raisons pour lesquelles l'étude de la comptabilité internationale comparée est importante : l'évolution historique. les sociétés multinationales. ¥ les règles de détermination du résultat et les problèmes de publication spécifiques aux transactions entre entreprises multinationales . préface p. 12. Choi et G. 1 . XIII. ¥ l'harmonisation internationale des règles d'élaboration et de publication de l'information comptable. Mueller. est passée du stade de "l'enfance à celui d'un jeune adulte" et cette croissance est reflétée par l'abondante littérature comptable dans ce domaine. p. Le développement de la comptabilité internationale En vingt-cinq ans. Mueller1. 2. opus cité. (2) l'internationalisation de la discipline comptable et (3) l'internationalisation de la profession comptable. Parker. marquée par l'internationalisation des relations entre entreprises. 1983. mais cependant très proche. d'où la nécessité d'une bonne connaissance de la comptabilité internationale. C. Prentice-Hall. la comptabilité internationale. Choi et G. 1991. Mueller2. 4 Some International Aspects of Accounting in Gray S. Colasse et H. Choi et G. L'auteur remercie par avance les lecteurs qui voudront lui faire part de leurs commentaires sur ce texte. 2ème édition. Mueller qui précisent que trois forces principales ont attiré le champ de la comptabilité vers la dimension internationale5 : (1) les facteurs environnementaux. Le même raisonnement se retrouve. p. : International Accounting and Transnational Decisions. XIII. d'investissement ou de financement ont des implications internationales. comme nous l'avons déjà souligné. Bouquin6 traduisent le paradoxe ressenti par beaucoup de chercheurs alors que. Or. de nombreuses décisions opérationnelles. 1992. R. 2 International Accounting. comme le rappelle G. beaucoup de ces décisions s'appuient sur des données comptables. 1. sous une forme légèrement différente.

Intérêt de la recherche Le premier intérêt de notre recherche réside dans le domaine d'étude puisque. notamment aux États-Unis 7 Opus cité. comparatives ou non. Bouquin et B. Par ailleurs. comme les juristes aiment à créer de nouvelles branches du droit ? Mais une question analogue peut également être posée au niveau de l'enseignement de cette "discipline" qui fait l'objet à présent. H. nous souhaitons pouvoir répondre à une question fondamentale que se posent actuellement les pédagogues.peut-on faire de la recherche en comptabilité internationale sans avoir de manière préalable défini ce domaine de la comptabilité ? S'agit-il d'une branche autonome de la comptabilité. Colasse7 proposent une classification des recherches en comptabilité internationale : ¥ d'un point de vue thématique : une recherche relèverait de la comptabilité internationale lorsque son thème. en Europe et outre-Atlantique. 4. sans être intrinsèquement de nature internationale. théories développées. Mais surtout. théorie comptable comparée). systèmes comptables et cultures nationales. 2 . alors que les quelques recherches qui ont eu lieu dans ce domaine étaient essentiellement américaines (voir ci-dessous). 2) d'identifier les contenus. structures. est abordé dans sa dimension internationale (exemple : contrôle de gestion dans les multinationales). la comptabilité internationale est en pleine expansion et pose des problèmes techniques. comme nous avons eu l'occasion de l'indiquer. méthodes. 3. l'originalité de cette recherche réside dans le fait qu'elle englobe tant les États-Unis que l'Europe. ¥ d'un point de vue méthodologique : une recherche relèverait de la comptabilité internationale lorsqu'elle se veut comparative et vise à mettre en évidence et à expliquer les différences nationales et leurs conséquences (histoire comparée des systèmes comptables. méthodologies et pédagogies employées : Contenus : teneur des analyses. Objectifs de la recherche La présente recherche a pour but : 1) d'identifier le champ de la comptabilité internationale à travers deux échantillons : ouvrages et syllabus de cours. mais également politiques et culturels. dans de nombreuses business schools. Pédagogies : objectifs. Méthodologies : différentes formes d'approches. peu d'entre eux fournissaient de réelles définitions du concept de comptabilité internationale. interprétations et portée des résultats . de cours spécifiques sur la pertinence desquels on peut s'interroger aujourd'hui. Enfin. passionnants. nous avons constaté que si beaucoup d'ouvrages évoquaient les facteurs ayant influencé la comptabilité pour la rendre plus internationale.

7 . 5 . John Wiley & Sons. ¥ "accounting" et "multinational" . CIMA Press. sans modifier les cours fondamentaux ? Cette communication présente certains résultats de notre recherche tant dans le domaine des ouvrages (§ 1) que dans celui des syllabus (§ 2). 4 .Sélection d'un échantillon d'ouvrages . les thèmes traités par les ouvrages de comptabilité internationale et. 1. ¥ "comptabilité" et "Europe" (ou "européen" ou "C.Analyse des préfaces.: faut-il "internationaliser" les cours de comptabilité traditionnels ou faut-il créer des cours spécifiques consacrés à la comptabilité internationale.Application de cette grille aux ouvrages sélectionnés . ¥ "accounting" et "Europe" (ou "european") . d'autre part. ¥ "reporting" et "international" . 6 . 3 . Gower Press. La méthodologie suivante a été retenue : 1 .Établissement d'une grille d'analyse des ouvrages . 1. 8 . The Dryden Press.Academic Press. Harcourt Brace Professional Publishing . avant-propos et chapitres introductifs des ouvrages retenus . Prentice Hall. 3 .Constitution d'une bibliographie détaillée des ouvrages de comptabilité internationale .Définition de la comptabilité internationale par les auteurs et confrontation avec notre analyse. Les ouvrages recherchés avaient dans leur titre les mots clés suivants : ¥ "accounting" et "international" .E. d'une part. Irwin. South-Western Publishing.Établissement de typologies .1 Constitution d'une bibliographie détaillée des ouvrages de comptabilité internationale Nous avons constitué une bibliographie à partir des sources suivantes : ¥ base de données de la bibliothèque d'HEC ¥ base de données de la bibliothèque de l'Université de Paris-Dauphine ¥ consultation de catalogues des principaux éditeurs américains et britanniques dans le domaine comptable : Addison-Wesley. les préfaces.Analyse du contenu à travers les grilles ainsi établies . McGraw-Hill." ou "Union européenne") .E. avant-propos et chapitres introductifs de ces mêmes ouvrages. 2 . Routledge. ANALYSE D'OUVRAGES Nous allons tenter d'identifier le champ de la comptabilité internationale à travers. ¥ consultation des bibliographies figurant dans les ouvrages de comptabilité internationale (phénomène de la "boule de neige"). ¥ "comptabilité" et "internationale" .

Les ouvrages de comptabilité internationale peuvent être classés en plusieurs catégories : ¥ Manuels de cours ¥ Ouvrages de recherche ou anthologies ¥ Ouvrages de cas ¥ Ouvrages professionnels. nous avons préféré dresser un bilan actuel et n'avons retenu que les éditions les plus récentes des ouvrages sélectionnés. Coenenberg et P.E. un échantillon de 11 ouvrages publiés après 1990 a été constitué : 7 ouvrages de comptabilité internationale et 4 ouvrages de comptabilité européenne (voir annexe 1). Dans ce contexte. qui réfléchit sur la consolidation au niveau international.3 Établissement d'une grille d'analyse des ouvrages 8 Cette remarque ne constitue pas un jugement de valeur. dans cette première phase. 9 Ces ouvrages sont cependant essentiels à la compréhension des différences entre les approches mises en oeuvre dans chaque pays et devraient nous aider à enrichir notre analyse dans une seconde phase. coordonné par S. ces ouvrages constituant des outils de travail extrêmement précieux. le concept de "standardisation" par opposition à "harmonisation". qui propose une approche culturelle de la comptabilité. Gordon (1993). Cependant.E. A. Nous n'avons retenu dans cette étude que les manuels de cours. nous avons estimé nécessaire de ne pas analyser les ouvrages professionnels dont le but principal est la description des pratiques comptables d'un certain nombre de pays. 1. l'harmonisation serait une chimère car on ne peut uniformiser les pratiques sans se heurter à des résistances dans chaque pays. Les ouvrages non retenus figurent en annexe 2. ¥ "International Accounting: A Survey" de J. linguistiques et socio-économiques d'un pays. Belkaoui (1990). ¥ "International Group Accounting".2 Sélection d'un échantillon d'ouvrages De nombreux livres ayant fait l'objet de plusieurs éditions successives.¥ "principe(s) comptable(s)" et "Europe" (ou "européen" ou "C. les thèmes déclinants... Au cours de la première phase de notre recherche. Il ne s'agit d'ailleurs pas toujours de comptabilité comparative car la place dévolue à la comparaison est relativement faible8. Gray. En effet. De la même manière nous avons éliminé de notre échantillon9 les ouvrages liés à la comptabilité internationale mais constituant plutôt des recherches dans ce domaine comme : ¥ "Judgment in international accounting" de A. Cette perspective historique permettrait de déterminer les thèmes émergents et. 1. Samuels et A." ou "Union européenne"). il aurait été intéressant d'observer l'évolution de la manière dont les auteurs abordent la comptabilité internationale au fil des ans. 4 . au contraire. Piper (1985) qui entreprend une réflexion portant notamment sur le développement de la comptabilité internationale. en démontrant que la comptabilité est le reflet des structures culturelles.

exposition au risque de change.4 Application de cette grille aux ouvrages sélectionnés Pour chacun des thèmes. Plusieurs conventions ont été adoptées dans la réalisation des grilles : ¥ lorsque plusieurs thèmes sont abordés dans un même chapitre qui contient des références. exercices.. s'il s'agit de la fiscalité internationale. ¥ certains thèmes peuvent être traités sous deux angles. proportionnellement au nombre de pages représenté par chaque thème dans le chapitre.. 5 . En revanche. La liste des principaux thèmes abordés est la suivante : Présentation générale (Introduction/Définition de la comptabilité internationale. Nous en avons recensé onze qui permettent de restituer l'essentiel des idées-forces des ouvrages. évaluation des performances. avant-propos ainsi que les chapitres pouvant apporter une définition du concept de comptabilité internationale. planification stratégique.. introductions. et nous utilisons le thème n° 2. illustrations. La lecture de ces éléments nous a permis de dresser une liste des thèmes les plus communément abordés. Soit l'approche est comparative. Cette remarque est également valable pour la conversion des états financiers en monnaies étrangères. Pratiques comptables comparées par pays et par thèmes) 3 Harmonisation/Régulation/Normalisation internationale 4 États financiers et annexe 5 Analyse financière internationale 6 Systèmes d'information des sociétés multinationales 7 Gestion des devises (Taux de change. nous la rattachons au thème n° 10 (fiscalité internationale). prix de cession interne) 10 Fiscalité internationale 11 Audit 1 Tableau 1 : Liste des thèmes 1. Par exemple la fiscalité peut être abordée dans un objectif de comparaison des pratiques de plusieurs pays : nous l'avons alors incorporée au thème n° 2 (connaissance des pratiques étrangères). nous avons déterminé la part qu'il représente par rapport à l'ensemble des thèmes de l'ouvrage. Ces thèmes ont servi de base à la confection d'une grille d'analyse qui a été réalisée afin d'obtenir des données comparables. Nouvelles problématiques) 2 Connaissance des pratiques étrangères (Classification et différences. Opérations en monnaies étrangères. comptabilité de l'inflation) 8 Choix d'investissement pour multinationales 9 Comptabilité de gestion (Contrôle de gestion. soit la conversion est abordée sous l'angle essentiellement américain.Pour chaque ouvrage sélectionné. nous avons étudié le sommaire détaillé. et dans ce cas nous l'assimilons au thème n° 7 (gestion des devises étrangères). les préfaces. Nous avons ainsi pu obtenir des données comparables d'un ouvrage à l'autre. nous avons affecté ces différentes annexes aux thèmes concernés. cas.

Par ailleurs.5 Analyse des préfaces. à notre avis. 1. Radebaugh et S. M. p. 9) indiquent que l'étude de la comptabilité internationale englobe deux domaines principaux : la comptabilité descriptive/comparée et les dimensions comptables des transactions internationales/sociétés multinationales. Tout lecteur intéressé peut les obtenir sur demande. p. selon eux. avant-propos et chapitres introductifs des ouvrages retenus L'étude des préfaces. deux approches possibles : ¥ Approche comparative : examiner comment et pourquoi les principes comptables sont différents d'un pays à l'autre. Taylor et O. Le second 10 Elles ne sont pas présentées dans cette communication par manque de place. Holzmann (1994. 2) estiment que les thèmes les plus importants en comptabilité internationale relèvent de deux catégories : ¥ Thèmes de comptabilité financière Conversion Consolidation Information sectorielle Inflation Communication et information dans l'annexe Audit Fiscalité Comptabilité comparée (avec des pays non américains) ¥ Thèmes de comptabilité de gestion Gestion du risque de change Analyse des investissements étrangers Systèmes d'information Prix de cession interne (prix de transfert) Budgets Évaluation des performances Contrôle Audit opérationnel Ces auteurs précisent11 qu'il existe. 6 . avant-propos et chapitres introductifs des ouvrages retenus nous a permis de relever plusieurs découpages des thèmes.Des grilles détaillées et simplifiées par ouvrage ont ainsi pu être établies10. Gray (1993. ¥ Approche pragmatique : trouver une solution comptable aux problèmes opérationnels et aux difficultés rencontrées par les particuliers et les sociétés dans les relations commerciales internationales. Nous avons synthétisé nos résultats dans un tableau récapitulatif (voir annexe 3). de recoupement entre les deux classifications qui viennent d'être présentées. Bien qu'il n'y ait pas. les auteurs précités ajoutent que la dimension comparative de la comptabilité internationale est orientée vers la comptabilité financière tandis que l'approche pragmatique tend à être managériale (comptabilité de gestion). T. L. Evans. 3. 11 Opus cité. p.

budgets et évaluation des performances. M. nous obtenons le découpage des thèmes suivant : Approche descriptive/comparative Dimension comptable des transactions internationales et des sociétés multinationales Systèmes d'information des sociétés multinationales Gestion des devises Choix d'investissement pour multinationales Comptabilité de gestion Fiscalité internationale Audit 1 2 3 4 5 Présentation générale Connaissance des pratiques étrangères Harmonisation/Normalisation internationale États financiers et annexe Analyse financière internationale 6 7 8 9 10 11 Tableau 2 . 7 .domaine recouvre notamment les problèmes rencontrés par les sociétés multinationales : information financière.Typologie Radebaugh/Gray Si l'on a recours à la classification de T. audit.Typologie Evans/Taylor/Holzmann Il nous semble également possible de présenter une typologie fondée sur la distinction production/utilisation de l'information. Gray évoquée ci-dessus. conversion d'états financiers en monnaies étrangères. Radebaugh et S. Evans. fiscalité. 1. systèmes d'information.6 Établissement de typologies En utilisant la classification de L. le tableau ci-dessous est alors établi : 1 2 3 4 5 10 11 Comptabilité financière Présentation générale Connaissance des pratiques étrangères Harmonisation/Normalisation internationale États financiers et annexe Analyse financière internationale Audit Fiscalité internationale 6 7 8 9 Comptabilité de gestion Systèmes d'information des sociétés multinationales Gestion des devises Choix d'investissement pour multinationales Comptabilité de gestion Tableau 3 . Taylor et O. Holzmann (1994).

Radebaugh et S. Le second estime qu'un thème n'est pas traité si le nombre de pages qui lui sont consacrées est inférieur ou égal à 3 % du total de l'ouvrage. il en ressort qu'il existe une différence importante entre nos deux sous-échantillons.Typologie complémentaire Une quatrième typologie peut également être proposée : elle repose sur le nombre de thèmes abordés parmi les onze thèmes retenus. Si l'on examine les moyennes figurant dans le tableau de l'annexe 3. fondé sur un seuil de 0 %.1 2 3 6 7 8 10 11 Production de l'information comptable Présentation générale Connaissance des pratiques étrangères Harmonisation/Normalisation internationale Systèmes d'information des sociétés multinationales Gestion des devises Choix d'investissement pour multinationales Fiscalité internationale Audit 4 5 9 Utilisation de l'information comptable États financiers et annexe Analyse financière internationale Comptabilité de gestion Tableau 4 .Comparaison échantillon "international"/échantillon européen 12 La limite de 6 a été fixée arbitrairement. 8 . Le tableau ci-dessous résume cette comparaison : Thèmes 1 2 3 4 5 6 7 8 9 10 11 Présentation générale Connaissance des pratiques étrangères Harmonisation/Normalisation internationale États financiers et annexe Analyse financière internationale Systèmes d'information des sociétés multinationales Gestion des devises Choix d'investissement pour multinationales Comptabilité de gestion Fiscalité internationale Audit Écart entre les moyennes des deux échantillons supérieur à 5 points non oui non oui non non oui non oui non oui Tableau 5 .7 Analyse de l'importance relative de chaque thème à travers les grilles ainsi établies Nous avons découpé notre échantillon en deux parties en fonction du titre de l'ouvrage : ¥ titres se référant à la comptabilité "internationale" ¥ titres se référant à la comptabilité "européenne". Cette typologie permet de classer les ouvrages en deux familles : ouvrages généralistes (7 thèmes et plus) et ouvrages spécialisés (jusqu'à 6 thèmes)12. 1. Le premier. Le tableau récapitulatif que nous avons établi (voir annexe 3) nous a permis d'appliquer les typologies que nous venons d'évoquer aux ouvrages étudiés (voir typologies en annexe 4). 13 C'est le cas notamment de L. Nous avons préféré cette dichotomie à toute étude fondée sur la nationalité des auteurs qui s'avérerait inopérante pour les ouvrages écrits par plusieurs auteurs à la fois d'origine américaine et européenne13. s'appuie sur le fait qu'un thème est absent s'il n'est absolument pas abordé. Nous avons dressé deux tableaux calculant le nombre de thèmes (ces tableaux ne sont pas présentés dans cette communication). Gray.

9 . Alexander et C.7 % dans les ouvrages internationaux. Meek (1994) s'intitule : "Comptabilité une perspective internationale". Sous cet éclairage. Nous avons souhaité confronter nos analyses avec les définitions de la comptabilité internationale fournies par les auteurs eux-mêmes. Mueller. Il ne s'agit pas de "comptabilité internationale" mais bien d'aspects internationaux de la comptabilité. ¥ de même. n'existe pas. L'hypothèse la plus vraisemblable repose sur le fait que. 1. les titres des ouvrages deviennent particulièrement significatifs : ¥ l'ouvrage de D. H. nous avons constaté que rares étaient les auteurs à avoir donné une définition précise de la comptabilité internationale. la comptabilité internationale. sous un angle européen. avant-propos. est relativement haut. l'ouvrage de G. pour ces auteurs. Le tableau ci-dessous résume notre étude : Titre (premier auteur) International Dimensions of Accounting (Alhashim) International & Multinational Accounting (Belkaoui) International Accounting (Choi) International Accounting & Reporting (Evans) Accounting .Le seuil de 5 points.1 Ouvrages ne donnant pas de définition de la comptabilité internationale Plusieurs explications peuvent être avancées pour comprendre cette absence de définition. en tant que telle. il s'agit de comptabilité financière (financial accounting) ou managériale (management accounting) qui inclut des aspects internationaux engendrés par la mondialisation de l'économie.8 Définition de la comptabilité internationale par les auteurs et confrontation avec les conclusions Les différentes approches que nous avons pu appréhender précédemment témoignent d'une certaine diversité des points de vue. Gernon & G. Nobes (1994) marque bien le fait qu'il traite d'abord de comptabilité financière. ¥ enfin. fixé arbitrairement. Alhashim et J.6 % dans les ouvrages européens. Arpan (1992) s'intitule "Dimensions internationales de la comptabilité". ce qui montre là encore que "l'angle d'attaque" est d'abord la comptabilité. 80.8. Après une étude des préfaces. et un abaissement accentuerait l'écart existant entre les ouvrages internationaux et les ouvrages européens. introductions et/ou premiers chapitres des ouvrages. l'ouvrage de D.An International Perspective (Mueller) Comparative International Accounting (Nobes) International Accounting & Multinational Enterprises (Radebaugh) A European Introduction to Financial Accounting (Alexander) European Accounting (Blake) Comptabilité des sociétés dans la CEE (Klee) Principes comptables européens (Lequin) Existence d'une définition Non Oui Oui Oui Non Non Oui Non Non Non Non Tableau 6 . L'écart le plus frappant est sans nul doute celui qui porte sur le thème de la connaissance des pratiques étrangères : 30. En réalité.Existence d'une définition 1.

besoins et attentes. (3) l'entreprise multinationale et (4) les investissements directs à l'étranger. Belkaoui et J. leur mesure et leur communication prennent de nouvelles formes qui appellent la création d'une sous-discipline comptable spécifique : la comptabilité internationale. organisationnels. ont créé un environnement dans lequel les transactions commerciales. G. nous pouvons considérer qu'ils estiment. Il s'agit de thèmes liés au commerce 14 F. pour A. également. à d'autres champs : (1) analyse comparative des différentes pratiques nationales (2) problèmes comptables et de reporting qui se posent aux sociétés multinationales (3) besoins en information comptable des marchés financiers internationaux (4) harmonisation de la comptabilité et de la communication financière à travers des éléments politiques. plusieurs auteurs donnent leur définition qu'il peut être intéressant de reproduire. 2 . qui prendrait la forme d'un jeu de principes standard faisant l'unanimité : Generally Accepted Accounting Principles (GAAP) (principes comptables généralement admis).La comptabilité mondiale (world accounting). de nouveaux facteurs comme (1) la globalisation de l'économie. que la comptabilité internationale est une matière à part entière. p. CHOI. C. La définition de la comptabilité internationale. est sujette à de changements fréquents pour s'adapter aux différents contextes. qui est à objet général et orientation nationale. 12). implicitement ou explicitement. 10 . leur conduite. En outre.Le système de comptabilité internationale (international accounting system). c'est-à-dire un système universel adopté par tous les pays. Anderson (1971) : 1 . Il a pour objectif de faire en sorte que la personne qui étudie les états financiers d'une société étrangère ou consolidée ait bien en tête les principes multiples sous-jacents à la production de ces états. R. comptabilité de gestion. Samuels (ouvrage non retenu dans l'échantillon). Trois ouvrages14 se réfèrent tout d'abord à trois approches de la comptabilité internationale définis par T. de fiscalité et d'audit qui ont une influence sur la conduite. p.2 Ouvrages fournissant une définition Pour ces auteurs. La comptabilité internationale intègre tous les problèmes de comptabilité financière. (2) le système monétaire international.8. c'est-à-dire un système connu universellement par tous les pays. Belkaoui (1994. R. Mueller (1992. c'est-à-dire l'ensemble des problèmes de divergence des principes comptables qui se posent à une sociétémère et les moyens qu'elle utilise pour les résoudre. 3 . qui prendrait cette fois la forme d'un jeu exhaustif de principes décrivant les approches comptables communes et les approches divergentes entre les pays ou groupes de pays.La comptabilité des filiales étrangères (accounting for foreign subsidiaries). Ce concept n'a pas nécessairement pour ambition de conduire à une harmonisation des principes. Par ailleurs. Weirich. Avery et H. professionnels et de standardisation. A. 12). la comptabilité internationale étend la comptabilité. Choi et G. comme son champ d'application.1. Selon F. la mesure et la communication des opérations étrangères.

qui inclut à la fois la comptabilité financière et la comptabilité de gestion. selon T. elles ne permettent pas de se faire une idée assez précise du poids relatif accordé à chaque approche de la comptabilité internationale. ce qui peut paraître évident. mais qu'en même temps. Holzmann. les opérations des sociétés internationales et la comparaison des principes et pratiques comptables de pays étrangers et les procédures par lesquelles elles sont établis. Taylor et O.international qui engendre des problèmes comptables spécifiques et des solutions spécifiques qui diffèrent des solutions adoptées dans un contexte national. Il ressort de cette rapide comparaison que les définitions sont étroitement liées au contenu des ouvrages. la comptabilité internationale. M. est définie comme la comptabilisation des transactions (opérations) internationales. D'où la nécessité de recourir aux tableaux et typologies évoqués précédemment. Evans. 11 . Enfin.

(3) absence de référence aux sujets de comptabilité internationale. afin de multiplier les chances de réponse. Pour cela. non existant. 2. etc. en supposant que les professeurs membres de cette association appartenaient à des institutions d'envergure internationale et donc susceptibles de s'intéresser à la comptabilité internationale. d'évaluer l'adaptation.2. cette recherche se propose de dresser un panorama des cours dispensés par les institutions d'enseignement supérieur européennes en matière de comptabilité internationale. plusieurs professeurs de la même université ont été contactés. 12 . 2.1 Détermination de l'échantillon Nous avons cherché à contacter toute institution d'enseignement supérieur européenne dispensant des cours de comptabilité. 325 lettres ont été expédiées. C'est pourquoi. de nouvelles relances ont été effectuées et des syllabus complémentaires sont en cours de réception. En cas de réponse 1 ou 2.) (4) Nombre de cours spécifiques de comptabilité internationale (3) + (4) % de cours spécifiques de comptabilité internationale/nombre total de réponses (3+4)/(2) Nombre d'institutions incluant des thèmes de comptabilité internationale dans les cours de comptabilité (5) % de cas/nombre total de réponses (5)/(2) Total 253 127 50% 37 29% 15% 15 52 41% 44 35% 15 Au moment de la rédaction de cette communication. nous avons utilisé l'annuaire de l'EAA (European Accounting Association) comme base de données.2 Rédaction d'un questionnaire Un questionnaire a ainsi été envoyé (à deux reprises en cas de non réponse) à toute personne se réclamant d'une université ou école de commerce. (2) thèmes de comptabilité internationale abordés dans le cadre de cours classiques de comptabilité financière . en préparation.1. 16 Le nombre de lettres envoyées est en fait supérieur au nombre d'institutions étudiées car dans certains cas. les professeurs étaient priés de fournir le ou les syllabus correspondant aux enseignements prodigués.1. des programmes d'enseignement à cette nouvelle thématique.3 Taux de réponse Le tableau ci-dessous résume les statistiques de taux de réponse (au 20 novembre 199515). Nombre d'institutions contactées16 (1) Nombre de réponses reçues (2) Taux de réponse Nombre de syllabus reçus (3) % de syllabus reçus/nombre total de réponses (3)/(2) % de syllabus reçus/nombre total d'institutions contactées (3)/(1) Nombre de syllabus manquant (oubli d'envoi. aucune étude ne permet actuellement. Au total.1. Dans le questionnaire. en Europe. à notre connaissance. il était demandé aux professeurs d'indiquer le cas de figure dans lequel ils se trouvaient : (1) existence d'un cours spécifiquement dédié à la comptabilité internationale .1 Méthodologie 2. ANALYSE DE SYLLABUS Bien que la comptabilité internationale soit un sujet très en vogue. 2.

On peut. Par ailleurs.1 Synthèse Grâce à cette enquête. Il est également remarquable que les questions techniques. certains thèmes ressortent clairement dans les syllabus reçus : ¥ la comparaison des systèmes comptables nationaux . il a donc été possible de déterminer : ¥ le nombre d'universités ou écoles de commerce où des cours spécifiques de comptabilité internationale sont organisés .2. Cette réserve n'affecte cependant en rien la validité de l'examen des sujets traités dans les cours de comptabilité internationale. 13 . Même si l'on constate une absence de consensus sur le contenu d'un cours de comptabilité internationale. celles-ci ayant été plus réceptives à nos sollicitations.Statistiques Le taux de réponse de 50% est globalement satisfaisant. Il ne fut cependant pas possible d'analyser la durée des cours. ni le temps consacré à chaque sujet car l'immense majorité des syllabus ne comportait pas de programme indiquant le temps consacré à chaque thème17. nous allons tenter d'obtenir l'information portant sur les volumes horaires. hormis peut-être la conversion des opérations et comptes en monnaie étrangère et la consolidation. ¥ la fréquence et la diversité des sujets inclus dans ces cours. 17 Dans la deuxième phase de cette recherche. Roberts (1994). si l'on rapporte le nombre de syllabus examinés au nombre d'universités contactées). 2. Ce résultat laisse à penser que les cours de comptabilité internationale sont en priorité des cours d'initiation à la comptabilité comparée. si l'on s'en tient à l'annuaire de l'EAA et que la proportion d'institutions dispensant des cours de comptabilité internationale est plus importante dans ce pays que dans n'importe quel autre. le taux de réponse est comparable à celui de l'enquête menée par l'American Accounting Association. Ce taux de réponse n'est toutefois pas suffisant pour éliminer toute possibilité de biais liée à cet échantillonnage non statistique. Ceci n'est pas surprenant si l'on considère que le Royaume-Uni détient le plus grand nombre d'institutions dédiées à l'enseignement de la comptabilité. une analyse par pays révèle clairement que la majorité des syllabus examinés proviennent du Royaume-Uni. par exemple. imaginer que les résultats de l'enquête soient faussés par suite d'une sur-représentation des institutions délivrant des cours spécifiques de comptabilité internationale. qui sur 500 institutions parvint à réunir 62 syllabus de comptabilité internationale (soit une proportion de syllabus de 12% contre 15% dans notre étude.Nombre d'institutions n'enseignant aucun thème de comptabilité internationale (6) % de cas/nombre total de réponses (6)/(2) 29 23% Tableau 7 . S'il demeure inférieur à celui de l'enquête de C. ne fassent pas l'unanimité. Adams et C.2 Conclusions 2. aussi bien à l'échelle européenne qu'internationale. qui obtiennent au Royaume-Uni un taux de 83%. afin de compléter utilement notre étude. ¥ la question de l'harmonisation.

Price (1994) qu'à l'enquête menée par la section internationale de l'Association Américaine de Comptabilité (1993). Conover. Il est conforme aux recherches réalisés tant par T. S. Salter et J.Le tableau ci-dessous présente le nombre de syllabus dans lesquels les thèmes recensés apparaissent. 14 .

audit international. stocks. Espagne. le Royaume-Uni et les États-Unis semblent avoir privilégié des axes différents. reconnaissance des produits. Roberts (1994)).Apparition des thèmes D'autres thèmes sont mentionnés (fréquence supérieure à 1) : management du risque de change international. prudence. Il faut par ailleurs adjoindre à ce groupe le cas atypique de la Belgique. A contrario. impôts différés. Le contenu des cours de comptabilité internationale diverge fortement aussi bien aux États-Unis qu'au Royaume-Uni (cf. (1994). T. Les premiers organisent comparativement peu de cours sur la comptabilité internationale. 2.Thèmes Harmonisation Analyse du contenu des différents systèmes nationaux Classification des systèmes nationaux de comptabilité Conversion des opérations et comptes en monnaies étrangères Standardisation en Europe Consolidation Cadre institutionnel de l'harmonisation Analyse financière internationale Inflation Information sectorielle Multinationales Goodwill Fiscalité comparée Reconnaissance des actifs incorporels Prix de transfert Valorisation des actifs (coût historique. la priorité dans les institutions britanniques est donnée à la comptabilité comparée et au thème de l'harmonisation. les sujets de prédilection des universités américaines sont en effet : ¥ les problèmes de comptabilité de gestion ("management accounting issues") . Dans l'enquête de T. Conover et al. qui en dépit de sa position centrale en Europe ne paraît guère se préoccuper des aspects internationaux de la comptabilité. aussi bien à l'échelle européenne qu'internationale. recherche et développement. Portugal) et ceux d'Europe du Nord. 15 . Conover et al. chez C. (1994) et C. En revanche. comptabilité de gestion. crédit-bail. ce que confirme cette étude : les européens sont éminemment plus sensibles que les américains aux problématiques des comptabilités comparées et de l'harmonisation. tableau de financement. Ces statistiques font aussi apparaître des différences notables entre les pays d'Europe du Sud (Italie.2. de remplacement) Nombre d'occurrences 27 26 23 19 18 16 14 14 13 13 13 10 entre 5 et 10 %/ total syllabus 75% 72% 64% 53% 50% 44% 39% 39% 36% 36% 36% 28% entre 14% et 28% Tableau 8 . retraites. comme dans notre étude. ¥ la conversion des opérations en monnaie étrangère. Roberts (1994). comptabilisation d'aspects environnementaux et sociaux. Adams et C. Adams et C.2 Comparaison des résultats obtenus avec ceux d'études antérieures aux États-Unis ou au Royaume-Uni Toutes les études concordent au moins sur un point : la diversité des pratiques entre institutions.

dont les syllabus de comptabilité internationale avaient été recueillis. que dans la présente étude. pp. 3 (2). Roberts (1994) : les universités européennes se préoccupent principalement de comptabilité comparée et d'harmonisation tandis que les universités américaines. pour des raisons culturelles et économiques sommes toutes assez évidentes.. 16 . E. Adams et C. Issues in Accounting Education. et Anderson. T. Ces ouvrages devraient être incorporés dans notre grille afin d'enrichir l'échantillon "européen".Cette divergence entre les approches américaines et européennes avait d'ailleurs déjà été pressentie par T. on remarque aussi bien dans l'étude anglaise. Ainsi. Les 13 universités non-américaines. Accounting Education. 80-81.. pays scandinaves. RÉFÉRENCES Adams. Henry R. se concentrent sur les problèmes de comptabilité rencontrés par les multinationales. Conover. Conover et al. & Roberts. Conover et al. B. 167-181. Salter S. que ces aspects sont traités par un groupe restreint d'institutions (ce qui est clairement visible ici pour la fiscalité). les thèmes de la fiscalité et de l'inflation constituent une bonne illustration de la différence d'approche entre Américains et Européens. PERSPECTIVES Comme nous l'avons indiqué précédemment. cette communication traduit les résultats préliminaires d'une recherche. 259-270. 6 pages + disquette.. (1994). A. C. • analyse et commentaire des tableaux réalisés. pp. si de tels ouvrages existent : Pays-Bas. • lien entre syllabus et ouvrages . Dans cette perspective. faisaient ainsi passer les normes comptables internationales avant les problèmes de comptabilité de gestion. L. Alors que plus de la moitié des syllabus recensés par T. C.(1994) : International Accounting Education: A Comparison of Course Syllabi and CFO Preferences. De nombreux points doivent encore être développés : • tableaux comparatifs et typologies . Thomas R. (1994) s'intéressent à ces deux sujets. automne. (1994) : International Accounting Education in the UK. American Accounting Association (International Accounting Section) (1993) : Internationalized Accounting and International Accounting Course Syllabi. Weirich. 9. Il semble donc justifié d'aller dans le sens de la conclusion de C. D'autres pays devraient également figurer dans notre étude. automne. n°2. au cours de la première phase. pp. Étude non publiée. (1971) : International Accounting: Varying Definitions. Avery Clarence G. International Journal of Accounting. Vol.. & Price J. certaines réponses au questionnaire portant sur les syllabus nous ont indiqué plusieurs ouvrages de comptabilité internationale ou européenne écrits par des professeurs italiens ou espagnols.

1ère. Choi Frederick D. 1992. Croom Helm (UK).E. John Wiley & Sons (USA). Harper & Row (USA). •Gray Sidney J.. 664 pages.Manuels (Textbooks) •Fox Samuel et Rueschoff Norlin G. 1984.E. •Holzer H. 1992. Blake John et Amat Oriol : European Accounting. Prentice Hall (USA). 2ème édition. 200 pages. • Choi Frederick D. 1986.. Lequin Yves : Principes comptables européens. Prentice Hall (UK). ANNEXE 2 . Chapman & Hall. 3ème édition. : International Dimensions of Accounting. 17 .LISTE DES OUVRAGES RETENUS Alexander David et Nobes Christopher : A European Introduction to Financial Accounting. : Principles of International Accounting. 252 pages. 1985. 1570 pages. Quorum Books (USA). and Holzmann Oscar : International Accounting and Reporting. : International Accounting and Multinational Enterprises. 1993. 1993. 2ème édition. Taylor Martin E. 1993. 494 pages. 582 pages. SouthWestern Publishing (USA). Gernon Helen et Meek Gary K. Coenenberg Adolf O. 1994. 1994. Radebaugh Lee H. (sous la direction de) : International Accounting and Transnational Decisions. 364 pages.An International Perspective. Austin Press (USA). McGraw-Hill (USA). Sedifor (Éditions d'Organisation). 1000 pages environ. Belkaoui Ahmed : International & Multinational Accounting. 1995. : International Accounting. Routledge. 1993 . • Gray Sidney J. Gray Sidney J. Butterworth (UK). Nobes Christopher et Parker Robert (sous la coordination de) : Comparative International Accounting. 1983. 1993.Études de cas (Case studies) Schweikart James A. et Mueller Gerhard G. 237 pages. Mueller Gerhard G.LISTE DES OUVRAGES NON RETENUS 1 . PWS Kent (USA).S. 1992. 4 . (sous la coordination de) : International Accounting A Case Approach. Prentice Hall (UK). 1994. •Nexia International : The International Handbook of Financial Reporting. 1985. : Frontiers of International Accounting: An Anthology. 189 pages. 1995. 2ème édition. : International Group Accounting.S. Umi Research Press (USA). Quorum Books (USA). : International Accounting: A survey..ANNEXE 1 . et Roberts Clare B.Encyclopédies (description de pratiques par pays) •Alexander David et Archer Simon (sous la coordination de) : The European Accounting Guide. 1990. 2ème édition. et Mueller Gerhard G.. 524 pages. 610 pages. 460 pages. 2ème édition. 313 pages. et Gordon Paul D.Ouvrages de recherche ou anthologies •Belkaoui Ahmed : International Accounting: Issues & Solutions. 1985. 197 pages. 2ème édition. 2 . 435 pages. 500 pages. •Coopers & Lybrand : International Accounting Summaries.G. John Wiley (USA). 3 . Peter (sous la coordination de) : International Accounting. 536 pages. Irwin (USA). •Samuels John M. Alhashim Dhia D. et Arpan Jeffrey S. The Dryden Press (UK). 1994. : Accounting . et Piper A. 3ème édition. 411 pages. 4ème édition. Evans Thomas G. et Gray Sidney J. 130 pages. •Belkaoui Ahmed : Judgment in International Accounting. 1994. 587 pages. 1994. La Villeguerin éditions. Klee Louis (sous la direction de) : La comptabilité des sociétés dans la C. 502 pages. The Academic Press (UK). Pitman (UK).

Delmas. 383 pages.•Mazars SA (sous la direction de) : Comptabilité dans les principaux États de la CEE. 18 . 1993.

ANNEXE 3 : POIDS RELATIF DES THÈMES 19 .

ANNEXE 4 : TYPOLOGIES (Tableaux) 20 .