1

‘Collectif Baie du Mont Saint Michel’ Salle Jeanne d’Arc 50170 LE MONT SAINT MICHEL
Tél. : 06 87 44 15 33 Adresse email : philmont95@aol.com

Lundi 8 juillet 2013

Communiqué La vie au Mont Saint-Michel continue…
L’action du ‘Collectif’, depuis le 6 octobre 2009, peut déjà se réjouir d’avoir fait bouger les lignes au regard des conditions d’accueil au Mont, et ce, plus encore, récemment : - 3 avril 2013 : départ des navettes des parkings et non plus seulement du barrage, - 22 mai 2013 : o Gratuité des parkings et levée des barrières à partir de 19 heures et jusqu’à 2 heures du matin, o Révision à la baisse de certains tarifs par rapport à ceux proposés le 3 avril 2013 par Veolia-Transdev, même si ceux-ci restent encore beaucoup trop élevés. - 1er juillet 2013 : Rétablissement à titre expérimental d’un véhicule dédié aux salariés du Mont, du 22 juillet au 22 octobre 2013. Ces avancées n’auraient pas été possibles sans la mobilisation du Collectif ? Mais tout n’est pas réglé pour autant, loin s’en faut : - L’avenant n°5 –voté par le Syndicat Mixte de la Baie sans connaissance du compte d’exploitation 2012 de Veolia-Transdev -, comportant l’adoption d’une grille tarifaire ahurissante, n’a pas été déféré par le Préfet devant le Tribunal administratif, alors qu’il aurait dû manifestement l’être ; Ceci a conduit le Conseil Municipal du Mont Saint-Michel à mandater son Maire, sur son initiative, à le faire, faisant suite au recours gracieux envoyé au Préfet par le Groupe Sodetour ; …/…

2

- ‘La Montoise’ dédiée aux personnes à mobilité réduite, aux salariés du Mont, aux Montois et aux voyageurs avec bagages, qui avait été supprimée, n’est pas définitivement rétablie ; Ceci a conduit les salariés de l’Abbaye à la plus longue grève de son histoire - près de 40 jours-, grève qui n’est toujours pas terminée ; Que les Elus du Syndicat Mixte de la Baie sachent bien que le fait par son Président d’avoir récusé la plupart des membres du ‘Collectif’ pour ne discuter qu’avec les seuls représentants des organisations syndicales n’a en rien entamé sa solidarité et sa détermination ; - Les avancées obtenues en matière tarifaire, présentées comme des « promotions commerciales » doivent être votées par les Elus du Syndicat Mixte et faire donc l’objet d’un acte juridique. Les tarifs doivent continuer de faire l’objet de révisions à la baisse pour se rapprocher de ceux présentés par le Président du Syndicat Mixte le 7 février 2013 –et dont il se félicitait à l’époque qu’ils fussent un bon compromis-, sauf à accorder à Veolia-Transdev une rente de situation injustifiable au regard de ses incuries passées et préjudiciable aux visiteurs, aux acteurs économiques locaux et aux contribuables.

- Le Mont Saint-Michel est et doit rester –comme le Tour de Francepopulaire et d’accès aisé pour tous ; C’est pourquoi le ‘Collectif’, avec le sens de la responsabilité qu’il l’a toujours caractérisé, s’interdit toute entrave au bon déroulement de l’épreuve du Tour de France du mercredi 10 juillet entre Avranches et le Mont Saint-Michel et récuse par avance tout débordement qui pourrait se produire. Son esprit constructif, face aux blocages imposés par les autorités publiques, l’amène à souhaiter la reprise des négociations immédiates dès le jeudi 11 juillet entre le Syndicat Mixte et l’ensemble du Collectif. Le mieux serait, dans l’intérêt de tous, qu’il soit entendu…..

Pour le ‘Collectif’

Sign up to vote on this title
UsefulNot useful