You are on page 1of 26

Belfodil «Je m’inspire

du Brésilien Ronaldo»
QUOTIDIEN NATIONAL SPORTIF N° 2348 PRIX 20 DA

«Voilà pourquoi j’ai choisi le numéro 7»
MERCREDI 17 JUILLET 2013

Madi

«Je rallierai HammamBourguiba jeudi ou vendredi»

«Il faut terminer le complexe, c’est une question de nif !»

«C’est officiel, Cosider aidera le club»

Sellal booste la JSK et le projet du nouveau stade

«J’ai tout réglé avec Hannachi»

Merbah, signature aujourd’hui
www.lebuteur.com

Le Club Africain offre

1,5 million
d’euros pour Slimani
USMA

CRB

Moussa Koné attendu demain
Kacem Mehdi, c’est réglé
«A présent, je veux être le numéro 1 en Algérie»

MCA Meilleur buteur du championnat malien

Mansouri «Une augmentation et je prolongerai»

Le Buteur du 17-07-2013

N° 2348 Mercredi 17 juillet 2013

02
le

Un Vert avant

f’t ur «Même en ayant mangé,
nous aurions perdu 7-0 contre Vasco de Gama»
depuis l’âge de 15 ans, je ne me suis jamais bagarré avec quiconque, que ce soit durant le Ramadhan ou en dehors. Même si quelqu’un me provoque, je laisse faire et quitte les lieux car j’ai le cœur sur la main. Même si on fauche méchamment sur le terrain ? Oui, non plus car, à notre époque, il y avait un grand respect entre joueurs sur le terrain et nous nous voyions même après les matches. Prenez l’exemple de Aksas : sur le terrain, c’est un gagneur, capable de s’énerver et de dire n’importe quoi à l’adversaire, mais dans la vie, c’est une toute autre personne, très gentille et très respectueuse. Avez-vous mangé durant le jeûne dans un déplacement à l’étranger ? Je n’ai jamais fait entorse au jeûne même durant les déplacements à l’étranger. Je me souviens qu’en préparation pour la CAN2000, nous nous étions déplacés au Brésil pour la préparation en plein Ramadhan et nous avions perdu 7-0 contre Vasco d e Gama. Le match s’était terminé un quart d’heure seulement avant l’heure du f’tour. Vous avez donc perdu à cause du jeûne ? Non, je ne le pense pas. L’équipe brésilienne était très forte, avec des joueurs vraiment talentueux. Ils nous avaient donné une leçon de foot ! Vraiment, même sans le jeûne, nous aurions perdu 7-0. Votre programme télé préféré ? Les feuilletons religieux, les feuilletons arabes, les sketches, quoique j’aie la nostalgie des programmes de Ramadhan d’il y a quelques années. Où accomplissez-vous les prières ? Parfois à la mosquée, parfois à la mosquée. Quant à la prière des tarawih, je ne l’accomplis pas ces derniers jours à causes de douleurs au dos. Vous pouvez très bien prendre une chaise pliante avec vous à la mosquée... Je ne le fais pas de crainte des commentaires des gens. Ils diront qu’avant le f’tour, il tapait dans le ballon et marquait des buts et, une fois à la mosquée, il s’asseoit sur une chaise ! Y a-t-il des gens qui vous manquent durant le Ramadhan ? Oui, mes anciens coéquipiers du CRB du temps de la «couzina» : Ali Moussa, Bekhti, Boutaleb... Ils me faisaient partager le f’tour avec leurs familles. Jamais je n’avais senti, avec eux, que j’étais un étranger. C’était comme si j’étais avec ma propre famille et mes amis. Franchement, j’ai la nostaligie des ces moments-là... Vous avez donc la nostalgie des «Allah akbar ! Arafat Mezouar !» ? J’avais la chair de poule à chaque fois que j’entendais ça ! Les supporSon ters du CRB me manquent beaumenu de rêve coup. Je souhaite que ce club redevienne comme il était pour le ramadhan car il ne mérite pas la si«Je suis un fan de la h’rira, comme la tuation qu’il vit actuellemajorité des gens de l’ouest du pays. ment. C’est un plat de Ramadhan indispensable à Vous souvenezla table du f’tour. Bien sûr, il faut que la h’rira vous d’un match soit accompagné de l’inévitable bourek. Comme particulier disputé second plat, j’adore l’ham lahlou. Ma boisson durant le Ramadhan préférée est Selecto de Hamoud-Boualem. Après ? le repas, j’aime manger le fameux cigare, qui Oui. C’était avec le est notre zlabia à l’ouest du pays. Nous avons CRB contre l’USMH. aussi notre qalb ellouz local qui est ech-chaNous perdions jusqu’à la mia. J’aime en manger avec du café prédernière minute du match paré par ma mère. Cependant, quand où nous avons renversé la je vais dans des cafés avec des vapeur grâce à deux buts insamis, je préfère consomcrits coup sur coup par Talis et mer du thé.» Badji. C’était un grand match de Ramadhan !

Mezouar

Allez le jeûne !

Le Grain de sel

«Là-bas», la grande arnaque

Où passez-vous le Ramadhan ? A Hammam Bou-Hadjar, au mileu de ma famille et de mes amis. Ma vie est rythmée par le sommeil, les prières et des parties de dominos tard le soir. Pour ne rien vous cacher, j’aurais aimé qu’il y ait 12 mois de Ramadhan dans l’année. Est-ce difficile de jeûner après la retraite ? Non, c’est plus facile, au contraire. Du temps où j’étais joueur, c’était vraiment très dur. Dites-vous bien que nous jouions à 13h00 par une forte chaleur ! Comment avez-vous accepté sans protester ? Après ma retraite, j’ai réfléchi à la question et me suis posé la même question. Je me suis alors rendu compte que nous étions des fous ! Nous jouions à 13h00, puis attendions le f’tour assoiffés durant 5 heures A jeun, êtes-vous plutôt calme ? Très calme même. Je ne m’énerve que lorsque je constate des situations tordues car je ne peux pas me taire en voyant des injustices. Plutôt paresseux ? Non, très actif, au contraire. Je me lève avant la mi-journée, j’accomplis la prière de dohr et je ne fais pas la sieste. De plus, je joue des parties de foot dans mon quartier. Votre tir est-il toujours surpuissant ? Ah, oui ! Ça m’arrive très souvent, à 40 ans, de continuer à marquer des 40 mètres, comme au bon vieux temps. Même ma qualité de dribble est intacte et j’en profite dans les tournois interquartiers. Vous arrive-t-il de vous bagarrer durant le Ramadhan ? Eh bien, sachez que,

Il paraît que l’herbe est toujours plus verte ailleurs. Les présidents des clubs algériens en sont même très convaincus, tellement convaincus qu’ils font faire à leurs équipes la préparation ailleurs qu’en Algérie. Les «stages à l’étranger», c’est presqu’un pléonasme, tant se rendre hors du pays pour se préparer est devenue une évidence. «Làbas», c’est mieux qu’ici, c’est connu. Quel que soit le «Là-bas», l’essentiel est que ce ne soit pas ici. Quand tu tapes un ballon sur un terrain en Pologne, quand tu cours dans une forêt en France, quand tu fais de la musculation en Turquie, quand tu fais un dribble en Tunisie, quand tu (te) shootes au Maroc, tu deviens Messi, c’est évident ! Si, en plus, ton équipe bat celle des boulangers de Wisla, celle des apiculteurs de Hammam-Bourguiba, celle des maîtres nageurs d’Antalya, celle des facteurs de Saint-Brieuc ou celle des coiffeurs d’El Jadida, c’est la Coupe du monde des clubs assurée. Ce n’est pas comme cette équipe bizzaroïde de l’USMH qui se prépare chaque année en Algérie, à Aïn Témouchent, et qui ne finit que 2e du championnat. De plus, elle ne jouera que la Ligue des champions. Pauvre d’elle !

Ramdhane Si El Fahem

C’est aussi le Ramadhan au Kenya

Les communications

téléphoniques

A l’occasion du mois de Ramadhan, l’opérateur de téléphonie mobile Orange a réduit les tarifs des communications téléphoniques vers et en provenances de l’étranger. Ainsi, l’unité coûte 3 shilling kenyans seulement (0,04 dollars environ) vers les Etats-Unis, le Canada, la Grande-Bretagne et l’Inde, pays où se trouvent une forte communauté de Kenyans. Vers les pays arabes, notamment ceux du Golfe persique, c’est 18 shilling l’unité (environ 0,22 dollars).

à prix réduit

C’est l’histoi re d’un arbi tre trahi par l’un de se que l’arbitr s assistants. e, Abderrah Au cours d’un match mane Bergui, n’a rien qui s’était dé une rapide vu. Devant ro ulé à la fin des an remise en je les protestations des nées 70 en u, co si le ballon ét jo tr eu e Kouba et le urs koubée le RC ait sorti en six mme jeté un œil ve ns, il a MC Alger au ! mètres Ce st rs ad l’arbitre de haddad, Sa n’est qu’à e Bentouche, mais ce dern lah Assad, la mi-temps qu Bergui a été virevoltant ier est resté et rapide, a e informé de sur place, signifiant dribblé un son erreur. A la fin du ainsi que défenseur du Mouloud match, il a la ballon n’avait pas ia avant d’ad eu un ra fra ge co re nc rare : d’un ge usser un tir puissant hi la ligne du Il n’a donc qui a vu le ste de la mai but. a demandé pas validé ballon pén, il nétrer le bu pardon aux le but, surtout qu’il a t et être renv su pp du ét or oy é RC te trompé par é par la barre de so rs K, reconnai flexe astucie utien du fil un réssant son Que Dieu et fixée auux du libéro delà de la pardonne au erreur. du MCA, Abdelwahab ligne de bu ju to ge t. uc Ze he de ni L’action a r, qui a effe ! été si rapi ctué de

Que Dieu Bergui trompé pa leur pardonne ! r son ju

ge de touche et Z

Petite ânonce
AVIS DE RECRUTEMENT

enir

Entraîneur
Missions :

Important club de football recrute

à temps partiel
Sportif et jeûne

- être l’adjoint du président du club, l’entraîneur en chef - faire la sale besogne pendant que le président fait les bonnes affaires - entraîner les joueurs derrière leur président

Manger après l’effort du soir est conseillé
Si un sportif s’est beaucoup dépensé au cours d’un entraînement après le f’tour, il est souhaitable qu’il prenne un repas en rentrant chez lui afin de regénérer les glucides et les protéines. Reprendre de la chorba ou prendre du couscous, un plat à base de sucres lents, serait tout à fait convenable. A défaut, manger des fruits secs comme les dattes peut faire l’affaire.

Profil recherché :
- 12 limogeages au moins durant les 4 dernières années - bonimenteur avec la presse - vraie face à claques - licencié en langue de bois - être tout-ouïe avec le président - dire tout «oui» au président
Prière d’envoyer les candidatures avec CV détaillé à l’adresse suivante :

«Ya si Ghoul, dommage que le nouveau stade de Tizi Ouzou ne soit pas une autoroute ! S’il l’était, c’est sûr qu’il serait déjà achevé.»

Y a pas photo !

Ouled Kleb Club BP 106 - Ouled Koriche

«En pointe ou en tant que 2e attaquant, je veux gagner ma place à l’Inter»
es deux nouvelles recrues estivales de l’Inter de Milan, à savoir l’Algérien Ishak Belfodil et Mauro Icardi, ont été officiellement présentées hier à midi à la presse, au centre d’entraînement de Pinzolo. Une occasion pour les deux joueurs de présenter leur nouveau numéro et répondre surtout aux nombreuses questions des journalistes, venus nombreux assister à cette conférence de presse. Belfodil, pour sa part, s’est dit heureux et honoré d’avoir signé pour l’Inter, un prestigieux club. Il a affirmé que son objectif était de s’imposer dans ce club et de jouer un maximum de matchs : «Je n’ai pas encore parlé au coach, mais ma préférence a toujours été de jouer en pointe. Je peux aussi jouer à d’autres postes en attaque, mais c’est en tant qu’avant-centre que je m’exprime le mieux. Je sais que la concurrence sera être rude, mais je me sens prêt à relever le dé . La saison passée, j’ai marqué beaucoup de buts en jouant en pointe. En tous les cas, même si je suis aligné en tant que 2e attaquant, je jouerai. L’essentiel pour moi est de gagner ma place dans ce club.» «Je m’inspire du Brésilien Ronaldo et voilà pourquoi Amauri m’a doublé» Les journalistes présents ont demandé à Belfodil quel est son idole et si Icardi a répondu Batistuta, l’Algérien a réaffirmé une nouvelle fois qu’il était un grand fan du Brésilien Ronaldo. «Je m’inspire surtout de Ronaldo. C’est mon héros», a-t-il répondu, avant d’expliquer les raisons qui ont fait qu’Amauri lui a chipé sa place de titulaire, lors de la seconde partie de la saison écoulée : «A vrai dire, après un bon début de saison, j’ai été confronté lors de la phase retour à

Belfodil
L
des problèmes physiques. Les défenseurs adverses commençaient à connaître mon jeu et cela a été à l’avantage d’Amauri, qui avait retrouvé la forme et parvenait à marquer des buts. Cela a conduit le coach à me mettre sur le banc quelque temps. Mais j’ai ni par revenir.» «J’ai choisi le numéro 7 dès que j’ai su que Schelotto a quitté le club» A son arrivée à l’Inter, Ishak Belfodil avait pris le numéro 18, sauf qu’au dernier moment, il a pu récupérer le numéro 7. Explication du concerné : «A mon arrivée, j’ai choisi le numéro 18 et par respect à Ezequiel Schelotto, je n’ai pas voulu prendre le 7. Par la suite, et dès que j’ai su que Schelotto, allait quitter le club, j’ai demandé la permission de prendre son numéro et la direction a accepté sans aucun problème.» «Impressionné par l’organisation de ce grand club» Ishak Belfodil, qui a évolué au sein de quelques grands clubs, comme l’Olympique Lyonnais, Bologne ou Parme, assure que l’Inter de Milan, c’est une autre dimension : «Ce qui m’a le plus impressionné ici, c’est l’organisation. Tout est plani é et ordonné. Si vous avez besoin de quoi que ce soit, on vous le rapporte directement et on vous aide à vous sentir à l’aise. C’est pour moi un rêve qui se réalise et j’en

N° 2348 Mercredi 17 juillet 2013

Coup d’œil Équipe nationale

03
«Jeûner durant cette période, ce n’est pas facile, mais je m’y suis habitué»
Il évoque le Ramadhan

Présenté aux médias hier

Evidemment, les journalistes présents dans la salle de conférences de Pinzolo n’ont pas manqué de poser la question à Belfodil au sujet du mois sacré de Ramadhan. Le joueur y a répondu en toute décontraction : «Vous savez, ce n’est pas la première fois que je fais le jeûne du Ramadhan. A Parme, la saison passée, je l’ai fait et ça s’est bien déroulé. C’est vrai que jeûner durant cette période, ce n’est pas facile, surtout avec le rythme des entraînements, mais je suis habitué. Le staff technique m’aide à bien gérer cette période et cela m’arrange bien. Donc, pas de soucis à avoir.»

Soudani s’offre un doublé et une passe décisive
2e tour préliminaire de la LDC
Hillal Soudani s’est brillamment illustré, hier, à l’occasion du match aller du 2e tour préliminaire de la Ligue des champions disputé face au club luxembourgeois du CS Fola Esch, en inscrivant un très joli doublé, aux 59’ et 63’. L’Algérien a été l’homme en forme de la formation de Zagreb qui est parvenue à ajouter trois autres buts, dont un sur une merveilleuse passe de l’ancien Chéliffien. Les Croates ont assuré une nette victoire à l’extérieur (0-5) qui les propulse carrément au 3e tour. Après avoir assuré la victoire, le coach du Dinamo a fait sortir Hillal, pour le ménager, surtout qu’il a joué en ayant observé le jeûne du Ramadhan. S. F.

suis er.» «Mazzarri est un bosseur, il ne lâche rien» Appelé à donner son avis sur son nouvel entraîneur, Walter Mazzarri, l’ancien Lyonnais dira : «La concurrence est bonne pour l’équipe et elle ne m’effraye pas.» Avec le retour à la compétition de Diégo Milito, et la présence de Palacio et Icardi, la concurrence en attaque s’annonce rude pour l’attaquant algérien. Toutefois, cela ne semble pas lui faire peur pour autant : «Il y a de la qualité en attaque. La concurrence ne sera du coup que béné que pour l’équipe. Que ce soit moi, Icardi ou un autre, l’essentiel est que l’équipe gagne.» «Le favori, c’est la Juve, mais…» Pour Ishak Belfodil, le favori pour le Scudetto se nomme une nouvelle

Kadir «Je dois faire plus pour gagner ma place à l’OM»
ans une interview accordée au site, Maritima.info, le milieu de terrain, Foued Kadir, est revenu sur sa demi-saison compliquée, vécue avec l’OM et a parlé de ses objectifs pour la saison à venir : «J’ai eu échos des propos d’Elie Baup à mon sujet. Je sais que le coach compte sur moi, et qu’il attend plus de moi. Je n’ai pas réussi la demi-saison que j’espérais l’an passé. Je suis conscient qu’il en faudra plus pour gagner ma place dans cette équipe. La concurrence est rude avec beaucoup d’internationaux, mais je ne compte pas lâcher.» «C’est une saison excitante qui m’attend» «C’est une nouvelle saison très excitante qui s’annonce, tant sur le plan collectif qu’individuel. J’espère vraiment m’imposer dans ce collectif. Je suis quelqu’un de la région, et il est encore plus important pour moi de réussir dans le club de mon cœur, l’Olympique de Marseille. Collectivement, le championnat sera encore très important, il y aura beaucoup d’adversaires de qualité cette saison. Il y a également la Ligue des cham-

fois, la Juventus de Turin. Toutefois, le joueur souligne que sa tâche ne sera pas aussi aisée que cela : «Oui, la Juventus est favorite pour le titre de champion, mais cela ne suffira pas. Je pense que les autres équipes se préparent pour contrer cette équipe et le lui ra er.» «Parme m’a permis de grandir et je remercie tout le monde là-bas» En n, Belfodil n’a pas manqué de saluer son ancien club, qui lui a permis de gravir des échelons et d’opter pour ce grand club, qui est l’Inter : «Je n’ai pas eu le temps de parler avec mon ancien coach de Parme, Donadoni et je veux pro ter de cette occasion pour le remercier ainsi que tout le monde dans ce club. Parme m’a aidé à grandir et je lui suis reconnaissant.» Synthèse de Saïd F.

Il a repris hier l’entraînement

Walter Mazzarri a déclaré à la presse italienne qu’il a décidé de préserver Ishak Belfodil par rapport au rythme élevé en ce mois de Ramadhan. L’entraîneur de l’Inter de Milan a déclaré cela : «J’ai décidé de préserver, en ce moment, Ishak Belfodil, parce qu’il est en plein Ramadhan. Il fait le jeûne et il est très fatigué à cause du travail effectué. J’ai donc décidé de lui baisser le rythme, il ne faut pas oublier qu’il observe le jeûne pendant un mois. En ce moment, c’est vrai que Icardi est plus en forme que lui, mais on verra Belfodil après le mois de Ramadhan.»

«Je verrai Belfodil après le Ramadhan»

Mazzarri

D

Abdoun : «Jouer en Angleterre serait fantastique pour moi»
Tout en affirmant qu’il a envie d’un nouveau défi
Mis sous pression, il dément ces déclarations
glais. Ma première expérience à Manchester City fut fantastique, mais maintenant, je dirai que j’ai plus d’expérience. J’ai été le meilleur passeur de Grèce lors des trois précédentes saisons, et maintenant, je veux relever un nouveau défi. Je suis prêt à jouer à nouveau en Angleterre. Ça serait quelque chose de vraiment fantastique pour moi.»
avoir discuté avec un journaliste de Sky Sports. Un démenti que la direction de l’Olympiakos a transmis aux médias locaux. Par ailleurs, on a appris que la direction de Southampton, qui s’intéresse de très près à l’ancien international algérien, prépare actuellement une offre, qu’elle compte transmettre à son homologue de l’Olympiakos très prochainement. Le club anglais espère convaincre les Grecs de lui lâcher le joueur, ce qui n’est pas gagné d’avance. Notons que selon un média anglais, les dirigeants de Southampton voulaient superviser au départ, David Fuster de l’Olympiakos, sauf que Djamel Abdoun, a attiré leur attention et a fait qu’il est devenu leur cible numéro 1.

Southampton prépare son offre

ans des déclarations accordées à Sky Sports, le milieu de terrain algérien, Djamel Abdoun, a affirmé sa grande envie de retrouver à nouveau le championnat d’Angleterre, précisant qu’il était prêt à relever un nouveau défi : «Je suis un grand fan de football an-

D

Aussitôt ces déclarations parues sur le site officiel de Sky Sports, la presse grecque s’est empressée de les rapporter sur ses colonnes. Des déclarations qui n’ont pas été du goût des dirigeants de l’Olympiakos, qui ont demandé des explications au joueur. Ce dernier, mis sous pression, a affirmé n’avoir pas tenu de tels propos et aussi ne jamais

S. F.

pions, que je rêve de découvrir», ajoute-t-il. «Il faut que je sois au top pour retrouver ma place avec l’Algérie» Et d’enchaîner : «J’ai aussi une belle aventure à vivre avec l’EN d’Algérie. On aura un barrage aller-retour à jouer pour se qualier pour la Coupe du monde 2014 au Brésil. Il faut que je sois aussi au top, pour pouvoir participer à ces matches et essayer d’aller au Brésil, si l’on se quali e bien sûr.»

«Je ne suis pas trop en retard sur le plan physique» Au sujet de sa forme physique, le joueur rassure : «Je me suis déconnecté pendant plus de deux semaines, et là, depuis à peu près dix jours, j’ai repris les footings et aussi de la «muscu», j’avais un programme préparé par le staff, donc même si je ne suis pas à 100%, je me suis déjà remis au travail, pour ne pas avoir trop de retard sur mes coéquipiers.» «L’arrivée de Payet est une bonne chose pour l’OM» Kadir a commenté l’arrivée au club de Dimitri Payet. Un joueur qui évolue presque dans le même registre que l’international algérien : «Je sais qu’on s’est renforcé avec les arrivées de Dimitri Payet et de Benjamin Mendy. Ce sont deux très bonnes recrues pour notre équipe. En ce qui concerne le début de saison de l’OM, bien sûr que je suis au courant des résultats face à Sion et Porto.» Soulignons en n que Kadir a repris hier l’entraînement avec l’OM. S. F.

04

N° 2348 Mercredi 17 juillet 2013

Coup doux Équipe nationale
Transfert de Ghoulam

Les négociations
intérêt de Torino pour l’arrière gauche des Verts et de l’AS Saint-Etienne, Faouzi Ghoulam, n’est un secret pour personne. En effet, tout le monde sait que le club italien, pensionnaire de Serie A, souhaite enrôler le joueur dès cet été. En tout cas, après que le club italien a formulé officiellement deux propositions à la direction stéphanoise, que cette dernière a refusées, les négociations s’étaient arrêtées avant de reprendre ces derniers jours. En effet, à en croire les informations en notre possession, les négociations entre Torino et Saint-Etienne avancent dans le bon sens, à la grande joie du joueur qui souhaite sans aucun doute tenter une expérience en Italie, surtout qu’il est assuré de jouer comme titulaire là-bas, du fait que les responsables de ce club le veulent à tout prix.

ASSE-Torino avancent
On parle d’un premier accord

Ghoulam a affronté Istres
Poursuivant sa préparation d’intersaison, l’AS Saint-Etienne a affronté hier en début de soirée la formation d'Istres, en amical. La rencontre a eu lieu à Valence (France). Faouzi Ghoulam a été retenu pour ce match à l'initiative de Christophe Galtier, qui a pris cette décision afin de parer à toute mauvaise nouvelle concernant les pourparlers entre l’ASSE et le Torino. En cas d’échec de dernière minute, le joueur sera dans l’obligation de rester une saison de plus, mais avec un premier accord, cette possibilité est une option à écarter.

hier en amical

L’

les Russes paieront cette somme sans aucun problème, les dirigeants italiens s’activent pour convaincre l’ASSE de lâcher le joueur. A la suite de la reprise des discussions entre les deux clubs, on évoque, en effet, un premier accord pour le transfert de Faouzi Ghoulam au Torino. Déjà, on sait que Torino était prêt à mettre la somme de 2,5 millions d’euros. Avec cette nouvelle donne et surtout l’effort financier du club italien, Faouzi Ghoulam pourrait vivre les derniers moments de son aventure avec le club stéphanois. Selon l’Equipe, un club français est lui aussi entré en scène pour engager Faouzi Ghoulam. Il s’agit de Lille, champion de France il y a deux ans. En effet, on évoque un intérêt récent du club nordiste pour le joueur afin de remplacer le latéral gauche du LOSC, Lucas Digne. Avec la pénurie d’arrières gauches sur le marché, beaucoup de clubs s’intéressent au jeune Algérien, qui est promis à un très bel avenir. Là, Torino est en pole position pour engager le joueur, à condition que les responsables stéphanois ne se montrent pas trop gourmands. H. R.

Lille entre en scène

Avec les contacts de Rubin Kazan, Saint-Etienne veut désormais plus de 3 millions d’euros

Au cours des premières discussions, le club italien a fait une proposition à Saint-Etienne pour l’achat du contrat du joueur à deux millions d’euros. Une somme carrément refusée par le président du club, Roland Romeyer, qui voulait plus. Selon les différents rapports des médias français et même italiens, le président de Saint-Etienne souhaite encaisser la somme de trois millions d’euros au minimum pour se séparer des services de son arrière gauche. Ce dernier est en train de mettre la pression sur le Torino par le biais de Rubin Kazan, qui est entré en scène lui aussi pour engager le joueur. Sachant que

Saïd Haddouche prépare l’organigramme de la DTN
e nouveau DTN de la Fédération algérienne de football désigné au cours de la dernière réunion du Bureau fédéral, le 8 juillet, se trouve toujours en France. En effet, Saïd Haddouche profite de quelques jours pour rester en famille, mais aussi régler certains points relatifs à son travail. A en croire une source sûre, il serait en train de préparer le nouvel organigramme de la DTN, qu’il présentera au président de la FAF, Mohamed Raouraoua, qui devrait le valider et donner le feu vert à Saïd Haddouche pour l’exécuter.

Taïder a repris officiellement les entraînements
Saphir Taïder a repris hier officiellement le chemin des entraînements avec son équipe, le FC Bologne, après avoir bénéficié d’un repos prolongé. La décision avait été prise par l’entraîneur du club, Stefano Pioli, qui a jugé nécessaire de donner deux semaines de repos supplémentaires au joueur, qui était retenu par les deux matchs de l’Equipe nationale, le 9 juin à Cotonou, face au Bénin, et le 16 du même mois à Kigali, face au Rwanda. Demain, l’équipe de Bologne affrontera une équipe locale, issue d’une division amateur, mais le milieu de terrain algérien ne devrait pas y être présent, selon la presse transalpine, du fait qu’il a repris les entraînements tardivement. Il devrait, ainsi, être soumis à un travail spécifique pendant au moins une dizaine de jours, avant de rejoindre le groupe.

L

Cadamuro : «Je suis prêt à jouer si l’entraîneur a besoin de mes services»
Liassine Cadamuro est pressenti pour devenir un titulaire indiscutable à la Real Sociedad, à la suite de la blessure de Michael Gonzales. Le défenseur algérien devient ainsi la solution de rechange pour l’entraîneur de la Sociedad, Philippe Montanier. Dans une déclaration accordée à la presse espagnole, Cadamuro dira qu’il est prêt à jouer si l’entraîneur le lui demande : «Tout d’abord, je suis très déçu de la blessure de mon coéquipier Michael Gonzales. Ici à la Sociedad, on n’a pas beaucoup de chance, car on se blesse très souvent. Si l’entraîneur me fait appel, je jouerai et je ferai le maximum pour le convaincre. Je vais tout faire pour donner satisfaction tout d’abord lors des matchs amicaux.».

Quatre à cinq départements inscrits
Selon nos informations, l’organigramme de Saïd Haddouche devrait comprendre quatre à cinq départements. Une source bien informée nous a révélé, en effet, qu’il devrait y avoir le département de la formation des entraîneurs, des entraîneurs de gardien de but et des préparateurs physiques. Ce département sera dirigé par le DTN adjoint, Taoufik Korichi. Il devrait y avoir aussi celui des Equipes nationales, le département de la formation des formateurs et des jeunes et un autre des archives et de la documentation.

Medjani a tout réglé avec l’Olympiakos
Selon RMC, le défenseur algérien de l’AS Monaco, Carl Medjani, est sur le point de rejoindre le club grec de l’Olympiakos, là où était Rafik Djebbour pendant des années. En effet, on évoque un accord trouvé entre le joueur et la direction du club de la capitale grecque pour rallier le club.

Boudebouz à propos de l’intérêt de Southampton :

«J’ai toujours rêvé de jouer en Angleterre»
Bien qu’il continue à s’entraîner normalement avec le FC Sochaux, Ryad Boudebouz pourrait bien changer de club cet été, lui qui dispose toujours d’un bon de sortie. Beaucoup de clubs s’intéressent à lui, sauf que pour l’heure, aucun contact officiel n’a été établi et c’est ce qui retarde les choses. Courtisé par le club anglais de Southampton, qui l’a supervisé lors du match amical face à Auxerre, le joueur se dit prêt pour une expérience en Angleterre, un championnat qu’il admire. «J'ai toujours rêvé de jouer en Angleterre ou en Espagne. Le fait d'être associé à Southampton est intéressant. Tout le monde rêve d'être cité dans de bonnes équipes qui évoluent dans de grands championnats européens. Southampton possède une belle histoire en Premier League, mais je suis sous contrat avec Sochaux, qui est comparable à Southampton en France», a déclaré Ryad à Sky Sports. S. F.

Les staffs des sélections nationales jeunes, l’autre chantier
Par ailleurs, la désignation des staffs des sélections nationales jeunes reste le principal sujet d’actualité pour la direction technique nationale. En effet, c’est Saïd Haddouche qui sera le principal responsable de la désignation des différents staffs des Equipes nationales jeunes. Il devrait étudier

toutes les candidatures qui vont parvenir au secrétariat général de la fédération, avant de trancher. Ce qui est sûr, c’est que les entraîneurs seront tous des locaux. La décision a été prise par Haddouche et les responsables de la fédération. La FAF n’a pas encore fixé la date du début de dépôt des candidatures, mais ça devrait commencer très prochainement. En tout cas, la FAF compte installer la commission de candidatures au mois d’août, pour commencer la préparation des sélections nationales jeunes, le mois de septembre ou octobre. H. R.

Il ne reste que l’accord entre les deux clubs
Par ailleurs, RMC évoque que l’AS Monaco à qui appartient le joueur n’a pas encore entamé de discussion avec les responsables grecs pour vendre le contrat du joueur. En effet, il reste un accord entre les deux clubs pour que le transfert du défenseur algérien sera officialisé. Les négociations devraient en effet commencer très prochainement.

N° 2348 Mercredi 17 juillet 2013

Coup fort JSK

05
en Slovaquie. A la dernière minute, la direction kabyle a changé d’avis en optant pour le centre de préparation d’El Mouradi de Hammam Bourguiba. Selon les dirigeants de la JSK, avec la présence de Sakomas ainsi que la venue de Cosider, en plus de tous les partenaires qui apportent leur soutien à la JSK, le club ira mieux et pourra prétendre revenir sur la scène nationale et continentale.

Cosider, nouveau partenaire de la JSK !

C

omme nous l’avons rapporté en exclusivité, il y a un peu plus d’un mois, l’entreprise nationale de bâtiment Cosider est sur le point de finaliser un protocole d’accord avec la JS Kabylie, dans le cadre du soutien qu’apportent les entreprises nationales aux clubs professionnels de notre pays. L’information a été confirmée hier par le Premier ministre, Abdelmalek Sellal, en visite de travail et d’inspection, hier, dans la wilaya de Tizi Ouzou. Il faut dire que cela fait un moment que la JSK souffre le martyre, notamment sur le plan financier. C’est dire que la venue d’une entreprise de l’envergure de Cosider sera une bonne bouffée d’oxygène pour la formation des Canaris qui aspire bien entendu à redorer son blason, en revenant sur la

scène nationale et continentale. L’absence de moyens financiers tels qu’ils sont injectés depuis l’avènement du professionnalisme, dans certains clubs du pays, au détriment des autres, a beaucoup pénalisé la JSK qui n’arrive plus à concurrencer d’autres formations, sur le marché des transferts de joueurs. Pour cet été seulement, tous les joueurs annoncés en grande pompe à la JSK ont été détournés par le MCA, le CSC, l’ESS, pour ne citer que ceux-là.

Le dossier est prêt, il ne reste que sa mise en œuvre
Selon nos informations, les Kabyles ont préparé tout un dossier pour la société Cosider qui a donné son accord pour venir en soutien à la JSK à partir de la saison prochaine. Le dossier étant prêt, on n’attend que

sa mise en œuvre sur le terrain. Avec cette déclaration du Premier ministre faite à partir de la capitale des Genêts, la concrétisation de ce projet va connaître une dynamique et la JSK bénéficiera d’une aide considérable qui lui permettra de concrétiser tous ses objectifs. Pour rappel, la JSK a retenu dans son plan d’action pour la nouvelle saison un accord de sponsoring avec l’entreprise internationale, navale algéro-coréenne, en l’occurrence Sakomas, dont un important projet est basé à Azeffoun. Ladite société dirigée par un Kabyle de la région devait initialement prendre en charge tous les frais du stage estival prévu

Lyès A.

Abdelmalek Sellal s’est rendu hier au stade de 50 000 places

«Il faut le terminer, c’est une question de nif !»
que des raisons qui ont freiné les travaux dont le taux d’avancement est de 30%. Considérant l’importance de ce projet que le Président de la République, Abdelaziz Bouteflika lui-même, a inscrit au profit de la wilaya, le Premier ministre a insisté sur la livraison de ce projet dans les meilleurs délais : «Toutes les contraintes sont levées. L’administration a levé toutes les réserves, il faut accélérer less travaux. Il faut que le groupement d’entreprises fasse en sorte que les travaux s’accélèrent pour terminer tout ce qui reste sur le sol et pour aller aux autres lots», a précisé le Premier ministre qui ne manquera pas, avant de quitter le site, de lancer : «Le stade est un joyau pour toute la région et tout le pays. En plus des activités sportives qu’il abritera, il sera également un espace favorable pour d’autres activités. Il faut donc le terminer le plus vite possible, c’est une question de nif.»

Dans la salle de la maison de la culture Mouloud-Mameri de Tizi Ouzou, le Premier ministre a énuméré les décisions prises par le gouvernement qui vont au bénéfice de la wilaya de Tizi Ouzou. Le Premier ministre a déclaré devant une forte assistance que le club de la Kabylie aura sa part du soutien de la part des pouvoirs publics et comme principale mesure prise, Sellal a déclaré : «La JSK a eu sa part des décisions prises par le gouvernement à la wilaya de Tizi Ouzou. Cosider lui viendra en aide sur le plan financier.»

«Cosider aidera la JSK»

Sellal

Il n’a pas apprécié le taux de réalisation des travaux
Lancé il y a de cela trois ans, plus précisément le 12 mai 2010, pour un délai de 34 mois, le nouveau stade de Tizi Ouzou accuse un énorme retard. Même si le groupement d’entreprises a de tout temps accusé l’administration, responsable, selon lui, de ce retard, il faut dire que les incompatibilités d’humeur entre les responsables des deux entreprises en question a eu une influence sur l’avancement des travaux. Le Premier ministre, qui a écouté attentivement l’exposé présenté par le responsable du bureau d’études, a affiché son mécontentement par rapport au rythme, mais affiche son optimisme de voir cette infrastructure enfin réalisée et réceptionnée. Pour sa part, le wali de Tizi

Ouzou, Abdelkader Bouzaghi, s’est engagé auprès du Premier ministre à veiller personnellement sur l’avancement des travaux et à se rendre régulièrement sur le site afin de booster la cadence.

«Je félicite Hannachi tout en lui demandant de réaliser des résultats positifs»
En s’adressant à la foule puis au président de la JSK, Mohand Cherif Hannachi, qui s’est levé pour applaudir la décision que le haut responsable de l’Etat a annoncée, le Premier ministre a déclaré : «Je félicite le président Hannachi, je lui fais savoir que l’Etat va aussi aider la JSK. Je lui demande juste de réaliser de bons résultats.» L. A.
Ce qu’il faut retenir du stade de 50 000 places de Tizi Date d’inscription : 27/02/2005 Démarrage des travaux : 12/05/2010 Entreprises : groupement d’entreprises ETRHB Haddad / FCC Espagne. Autorisation de programme : 35 760 000 000 DA. Délai de réalisation : 47 mois Etat physique du projet : Stade de football 50 000 places : 30% Stade d’athlétisme : 15%

Le ministre de la Jeunesse et des Sports optimste
Parmi la forte délégation qui a accompagné le Premier ministre dans sa visite de travail et d’inspection dans la wilaya de Tizi Ouzou, il y avait bien entendu le premier responsable du secteur de la jeunesse, Mohamed Tahmi. Ce dernier, qui a effectué déjà une sortie sur le site juste après sa nomination, a expliqué au Premier ministre que le retard est certes énorme, mais qu’il existe toujours un espoir de voir le projet livré dans des délais très courts, pour peu que les deux entreprises s’y mettent à fond. Lyès A

Comme nous l’avons annoncé dans une de nos précédentes éditions, le Premier ministre, Abdelmalek Sellal, était hier en visite de travail et d’inspection dans la wilaya de Tizi Ouzou. Le haut responsable de l’Etat, en visite pour la première fois à Tizi en tant que Premier ministre, a visité plusieurs chantiers de développement. Ainsi, le grand complexe sportif de

50 000 places a fait l’objet d’une visite du Premier ministre qui aura donc constaté, bien entendu, l’important retard accusé dans la réalisation des travaux. Arrivé sur le site, le Premier ministre a été reçu par monsieur Malki, directeur du bureau d’études dune architecture, chargé du suivi des travaux. Des explications lui ont été données au sujet du projet ainsi

Profitant de la présence de Mohamed Tahmi hier au stade de 50 000 places, nous lui avons demandé de nous livrer ses impressions concernant l’état d’avancement des travaux depuis la dernière visite qu’il a effectuée sur le site. A ce propos, Tahmi nous dira : «Certes, le projet a connu un retard énorme, nous l’avons déjà signalé et avons instruit les intervenants sur le chantier pour rattraper le retard. Je tiens à vous rappeler que toutes les contraintes administratives sont levées. Il ne subsiste aucune contrainte qui empêche le groupement d’entreprises d’augmenter la cadence. Je vous annonce que le stade sera livré dans sa totalité pour la saison sportive 2014/2015. Je veillerai personnellement à ce que ce délai ne soit pas dépassé.»

«Le stade de 50 000 places sera opérationnel pour la saison sportive 2014/2015»

Mohamed Tahmi (ministre de la Jeunesse et des Sports)

Le CSC dans le même établissement que les Kabyles
La JSK n’est pas la seule équipe qui préfère effectuer son stage de préparation à Hammam-Bourguiba. En effet, même le club phare de Constantine, le CSC, sera dans ce même établissement. Un match amical entre les deux formations n’est pas à écarter.

Il fait très chaud à Hammam Bourguiba
Heureusement que l’entraîneur Aït Djoudi n’a pas programmé de séances d’entraînement la matinée, en plein mois de Ramadhan. Si c’était le cas, aucun joueur n’aurait résisté plus de cinq minutes sur un terrain, à cause de la forte chaleur qui règne actuellement à Hammam-Bourguiba. Pour rappel, la JSK s’entraînera en fin de journée, quelques minutes avant de rompre le jeûne.

Le f’tour à 19h45
Contrairement à ce qui a lieu en Algérie, les joueurs de la JSK rompront le jeûne à 19h45.

Espace wifi gratuit dans l’hôtel
Comme il n’y a aucun endroit à visiter à Hammam-Bourguiba, les coéquipiers de Remache passeront certainement leur temps vide à surfer sur Internet. Bonne nouvelle, le wifi est gratuit dans tout l’établissement !

L. A.

06

N° 2348 Mercredi 17 juillet 2013

Coup de fort JSK

Le président de la JSK nous fait part de ses premiers mots, après la surprise de Sellal annonçant que Cosider aidera le club

Hannachi : «Avec Cosider, on réalisera tous nos projets»
structures, et c’est le moment d’en construire. Nous avons beaucoup de projets pour le club, en attendant le nouveau stade.» «Désormais, on misera sur la formation» Parmi les projets à moyen terme, la construction des centres de formation propres au club. Comme tout le monde le sait, plusieurs petits terrains devraient être réalisés aux alentours du nouveau stade. Un complexe sportif qui sera d’un grand apport pour les enfants de la région. A ce sujet, Hannachi ajoutera : «Avant la réalisation de tous ces projets, on doit monter plusieurs équipes au sein des jeunes catégories. A partir de cette saison, on misera sur la formation. Un gros travail se fait actuellement chez les jeunes et on doit mettre les moyens pour que ça fonctionne bien.» «C’est une bonne chose de donner de nouvelles instructions pour la réalisation du nouveau stade» Pour ce qui est de l’avancement des travaux du nouveau stade de 50 000 places, Hannachi nous dira : «Ce n’est pas la première fois que nos responsables mettent la pression sur l’avancement des travaux. Il y a eu le ministre de la Jeunesse et des Sports, M. Tahmi, qui a fait ce qu’il fallait faire, il y a quelques mois. Maintenant, c’est le Premier ministre qui vient de donner de nouvelles instructions. A mon avis, c’est une bonne chose. Cela prouve toute la volonté de l’Etat à concrétiser ce grand projet.» «J’espère qu’après la visite du Premier ministre, les travaux vont s’accélérer» Bien évidement, Hannachi souhaite que ce projet voie le jour, après des années d’attente : «J’espère qu’après la visite du Premier ministre, les travaux du stade vont s’accélérer. Nous avons vraiment envie que ce grand projet voie le jour. Je dois dire aussi qu’il est temps que la JSK dispose de son stade de 50 000 places. D’ici-là, on doit aussi bâtir une grande équipe. Avec la venue de Cosider, je pense que les choses vont aller très vite.» «Je me rendrai en Tunisie dans les prochains jours» Par la suite, le président kabyle a évoqué le prochain stage de son équipe qui aura lieu à HammamBourguiba : «Je vais me rendre dans les prochains jours à Hammam-Bourguiba. Nous avons mis tous les moyens nécessaires pour le bon fonctionnement de ce stage. Je sais que l’équipe ne manquera de rien là-bas.» «Le Franco-Algérien sera notre dernière recrue» Pour ce qui est de l’opération recrutement, Moh-Cherif Hannachi nous a fait savoir qu’un autre

L

ors de la conférence de presse animée par le Premier ministre, Abdelmalek Sellal, nous nous sommes entretenus avec le président Moh-Cherif Hannachi, qui a réagi à la première mesure prise par M. Sellal, concernant Cosider qui sera le nouveau partenaire de la JSK. Le boss kabyle s’est réjoui de cette décision, estimant qu’elle constituera une bouffée d’oxygène pour la JSK. «Je suis satisfait de cette décision» A l’annonce de la décision du Premier ministre, le président de la SSPA/JSK, Moh-Cherif Hannachi, était tout heureux, en nous disant : «Je ne vous cache pas que je suis très content de la décision du Premier ministre, M. Sellal. C’est une décision

qui apportera beaucoup au club. Elle nous permettra de faire fonctionner la JSK, car en cette période, on en a vraiment besoin. Je dois dire que tous les clubs ont besoin de l’aide de l’Etat. Le passage au professionnalisme doit se faire de manière progressive. Mais l’aide de l’Etat est indispensable.» «Cosider est une entreprise respectable qui nous sera d’un grand apport» Par la suite, Hannachi a parlé du futur partenaire de la JSK : «Cosider est une société respectable. Elle nous sera d’un grand apport. J’estime qu’avec Cosider, on pourra atteindre de nouveaux objectifs. La JSK possède ses propres terrains et avec Cosider, on réalisera nos projets. Je pense qu’il était temps de passer à autre chose. La JSK doit avoir ses propres infra-

Franco-Algérien est attendu pour effectuer des essais : «Un Franco-Algérien est attendu dans les prochaines heures. Il sera probablement la dernière recrue de cet été. Son recrutement coïncidera avec le départ de Mokdad. C’est un milieu offensif et nous avons entendu dire beaucoup de bien de lui.» Et d’ajouter dans la foulée : «Si tout se passe comme prévu, le Franco-Algérien ralliera directement le centre Hamma-Bourguiba, avant la fin de la semaine. Une fois sur place, l’entraîneur aura son mot à dire, avant de le recruter. En principe, ce sera notre dernière recrue. Je pense que nous avons fait un bon recrutement. On n’a pas fait de folie et c’est tant mieux pour l’équipe. Nous avons privilégié la stabilité.» «Nos jeunes auront leur mot à dire cette saison» Et pour clore cet entretien, Hannachi a choisi de parler des jeunes joueurs promus en seniors cette saison : «Nous avons choisi les meilleurs jeunes pour leur donner leur chance en équipe première. Ils ont le talent et le niveau pour jouer en seniors. A ces jeunes d’honorer, maintenant, cette confiance placée en eux. Je sais qu’ils auront leur mot à dire cette saison. Je dirais aussi que même sans la nouvelle réglementation, on aurait fait promouvoir le même nombre de joueurs.» L. A.

Le bus en panne à Bouira

Le bus qui devait transporL’entraîneur assistant, Mourad Kater les joueurs de l’aéroport rouf, n’a pas été du voyage, hier, à Hamde Annaba à Hammammam-Bourguiba. Renseignement pris, le Bourguiba a pris la route coach a été retenu par quelques affaires urde l’Est, hier matin. Il n’y gentes à Tizi Ouzou. Il ralliera l’ensemble de la avait que le chauffeur et le délégation ce jeudi. Il ne sera pas le seul, puisque garde-matériel, Samir. les deux nouvelles recrues, Madi et Merbah, seToutefois, le bus est ront avec lui. tombé en panne au niveau de Bouïra. Aussitôt inBelater du voyage formé, Hannachi a chargé Au moment où on annonce dans l’entourage du club qu’il ne un autre chauffeur de minisera pas retenu à la JSK pour la nouvelle saison, le Franco-Algébus pour cette mission. Ce derrien, Belater, a effectué le déplacement avec la délégation, hier nier est arrivé en début de soirée à soir, en Tunisie. Toutefois, l’arrivée probable d’un autre émigré ce Annaba. week-end devrait à nouveau faire de l’ombre à Belater.

Karouf à HammamBourguiba ce jeudi

Mobilis lance le Service SMS Info Ramadhan
Mobilis, continue avec sa série de nouveautés à l’occasion du mois sacré, en effet un service spécial Ramadhan est proposé à tous ses abonnés postpayés et prépayés. Le SMS Info Ramadhan est un service pratique et compatible avec tous les mobiles, proposant ainsi des contenus liés au mois de Ramadhan, à savoir: Boukalat, Douaa, Ahadith et Recettes…. A cet effet, à partir du 16 Juillet 2013, les clients peuvent envoyer le mot clé du contenu souhaité au 620 (prix du SMS 5 DA/TTC), pour accéder à toutes les informations :

Communiqué

N° 2348 Mercredi 17 juillet 2013

ans le but de bâtir une grande équipe, en prévision de la saison prochaine, le président Hannachi s’est activé pour recruter quelques joueurs capables d’apporter un grand plus à l’équipe. Alors que les deux attaquants Aouedj et Ebossé commencent petit à petit à retrouver leurs repères sur le terrain, les supporters de la JSK attendent avec impatience le retour du meneur de jeu, Aymen Madi, qui s’est illustré avec l’Equipe nationale militaire. En effet, l’exjoueur du NAHD, auteur d’un superbe but contre la France, a regagné la capitale, hier tard dans la soirée. Du coup, il n’était pas prêt à rallier la Tunisie avec ses co-

Madi ralliera Hammam Bourguiba jeudi ou vendredi

Coup de vent JSK

07

D

équipiers. Autrement dit, le premier responsable à la barre technique, Azzedine Aït Djoudi, l’a autorisé à prendre quelques jours de repos, avant de rejoindre le centre de Hammam-Bourguiba. Selon une source bien informée, le chef d’orchestre kabyle, qui aura certainement besoin de plusieurs heures de repos, devrait rallier la Tunisie vendredi. D’ailleurs, il sera accompagné du nouveau défenseur Abdelmalek Merbah qui, lui aussi, fera partie du nouveau groupe de la JSK.

Les responsables militaires ont confisqué les passeports aux joueurs
Malgré la fatigue, Aymen Madi souhaitait vraiment être en Tunisie avec sa nouvelle formation

hier. Seulement, ce n’était pas possible. La raison ? Nous avons appris que les responsables de l’Equipe nationale militaire ont confisqué les passeports aux joueurs, le temps pour eux d’assister à une réception qui sera offerte par le Chef d’Etat-Major de l’ANP en l’honneur des représentants de l’Algérie en Azerbaïdjan. Donc, pour pouvoir quitter le territoire national, Aymen devra d’abord récupérer son passeport. Même s’il ratera deux séances d’entraînement, cela n’inquiétera pas Aït Djoudi, du moment que son joueur est compétitif. Saïd D.

Tête-à-tête MerbahHannachi aujourd’hui

«Même si je suis nouveau, je ne serai nullement dépaysé»
Après un long et périlleux voyage, le meneur de jeu de la JSK, Aymen Madi, est enfin rentré en Algérie. Interrogé par nos soins, quelques minutes seulement après son arrivée, l’ex-Nahdiste s’est dit satisfait de ses prestations en Azerbaïdjan et qu’il était très en forme. Concernant son nouveau club, Aymen nous a fait savoir qu’il ira en Tunisie, une fois qu’il aura récupéré son passeport, confisqué par les responsables des Verts.

Tout d’abord, quelles sont vos nouvelles Aymen ? Très bien. Je viens de renter au pays, après plusieurs jours passés en Azerbaïdjan. Sincèrement, je suis très fatigué. Nous nous sommes donnés vraiment à fond lors des quatre premiers matchs. Malheureusement, l’Irak a réussi à nous éliminer. Il faut dire aussi que l’arbitre nous a cassés. Un vrai vicieux, quoi ! Racontez-nous cette belle expérience en Azerbaïdjan avec l’Equipe nationale militaire ? Je ne vous cache pas, ce fut une très belle expérience pour moi. Malgré l’élimination au goût amer, nous avons quand même réussi à développer un très joli football, en dominant avec l’art et ma manière tous nos adver-

saires. Comment jugez-vous votre rendement, vous qui avez été titulaire à chaque match ? En toute modestie, je tiens à dire que j’ai été à la hauteur lors des quatre matchs. En plus du joli but que j’ai inscrit, je pense que je me suis donné vraiment à fond sur le terrain. Je suis très content et convaincu de mes prestations. Quels sont les joueurs qui vous ont le plus attiré ? Je ne peux pas répondre à cette question, du moment que tous les joueurs ont été à la hauteur. Nous avons formé un groupe très soudé. Seulement, je me permets de dire que le défenseur Essaïd Belkalem est vraiment excellent. Il a été notre assurance derrière. Je lui souhaite bon courage avec son nouveau club. La JSK s’envolera demain soir à destination de Hammam-Bourguiba. Seriezvous du voyage ? Non, malheureusement, je ne pourrai pas effectuer ce déplacement avec mes nouveaux coéquipiers. Comme je viens de rentrer en Algérie, les responsables de l’équipe militaire nous ont confisqué nos passeports.

Donc, je ne pourrai pas quitter le territoire national, avant de l’avoir récupéré. Il faut que vous sachiez que nous sommes invités à une cérémonie que Gaïd Salah organisera en notre honneur. Quand rejoindrezvous votre nouvelle formation ? Du moment que je n’ai pas récupéré mon passeport, difficile de répondre à votre question. En principe, je ferai un tour demain (aujourd’hui, ndlr) chez les militaires pour essayer de le récupérer. Je rallierai HammamBourguiba vendredi, au plus tard samedi. Etes-vous prêt à vous donner à fond ? Oui, j’ai hâte de reprendre les entraînements avec la JSK et travailler sous la houlette de Azzedine Aït Djoudi. Je suis certain que je ne serai pas dépaysé, une fois à Hammam-Bourguiba, du moment que je connais plusieurs joueurs. Il me faudra juste bien m’adapter et me donner à fond dès la première séance. Je promets aux supporters de la JSK une très belle saison. Entretien réalisé par Saïd D..

«Je pense avoir été à la hauteur lors des 4 matchs disputés en Azerbaïdjan»
Pour sa part, le défenseur central Abdelmalek Merbah qui a regagné l’Algérie lundi soir, n’a pas effectué le déplacement avec l’équipe, hier, à Hammam Bourguiba. Le joueur, qui avait donné sa parole pour défendre les couleurs de la JSK, n’a toujours pas signé son contrat. Selon une source bien informée, l’ex-joueur de la JS Saoura devrait rencontrer le président Hannachi dans les prochaines heures pour finaliser son transfert à la JSK. Si tout marche comme prévu, Merbah rejoindra le centre de HammamBourguiba vendredi ou samedi.

«Je vais signer mon contrat»
Après quelques jours passés avec l’Equipe nationale militaire, les deux nouveaux joueurs de la JSK, Aymen Madi et Abdelmalek Merbah, n’ont pu rallier le centre de Hammam Bourguiba hier. La raison ? Les deux éléments sont arrivés lundi soir, à Alger. Donc, ils ont eu droit à quelques jours de repos de plus, avant de rallier la Tunisie. Alors que le meneur de jeu Aymen Madi a déjà paraphé un contrat de deux saisons au profit de la JSK, l’ex-défenseur de la Saoura, lui, n’a pas encore rencontré le président Hannachi pour finaliser son transfert. Contacté par nos soins hier matin, Merbah nous a fait savoir qu’il paraphera son contrat aujourd’hui, avant de rallier la Tunisie quelques heures plus tard : «Comme vous le savez, on a regagné l’Algérie, lundi soir, en provenance d’Azerbaïdjan. Donc, je n’ai pas encore rencontré le présipréparation d’El dent Hannachi concernant mon Mouradi de Hamavenir. D’ailleurs, je devais le faire mam-Bourguiba. Ce hier, mais la visite du Premier mijoueur, dont on dit nistre Tizi Ouzou a retardé le renqu’il a les qualités redez-vous. Donc, je tiens à vous dire quises pour remplaque je signerai mon contrat à la cer Abdelmalek JSK, aujourd’hui. Pour ce qui est du Mokdad, intéresse stage de préparation, je ne sais pas beaucoup les diriencore quand je rallierai le centre geants qui ont visionné quelques-unes de Hammam-Bourguiba. En principe, ça se fera avant le début de la de ses vidéos. semaine.» S. D. L. A.

Un Franco-Algérien attendu à Tizi dans les prochaines heures !
C’est une évidence : l’opération recrutement à la JSK n’est pas bouclée. Comme il reste encore une licence de libre, la JSK recrutera encore un autre nouveau et dernier joueur cet été. Après le départ du meneur de jeu Abdelmalek Mokdad qui n’a pas été retenu par la direction kabyle, plusieurs pistes de meneur de jeu sont annoncées. Selon une source crédible, les Kabyles attendraient même un jeune joueur africain. Selon une source digne de foi, nous avons appris que les Kabyles attendent ces prochaines heures un jeune meneur de jeu FrancoAlgérien. Ce joueur, à qui la JSK a adressé une invitation officielle, ne tardera pas à rallier la ville des Genêts. Hammam-Bourguiba. Le jeune Franco-Algérien attendu à la JSK dans les prochaines heures devra d’abord être reçu à Tizi, avant d’être accompagné en Tunisie. Selon nos informations, c’est le président lui-même qui accompagnera le jeune élément ainsi que ceux qui n’ont pas pu se rendre hier pour diverses raisons. Le premier responsable passera quelques jours en Tunisie.

Hannachi l’accompagnera en Tunisie
Les Canaris, qui ont effectué une préparation de deux semaines à Tizi Ouzou, ont rallié hier le centre de préparation de

Il devrait signer à HammamBourguiba
Toujours dans le même contexte, le jeune Franco-Algérien qu’attend la JSK devrait signer son contrat au centre de

Moussa Koné attendu
e meilleur buteur du championnat malien, qui évolue au Real Bamako, Moussa Koné, est attendu demain à Alger. Il devrait arriver en début de matinée en provenance de Bamako, indique une source autorisée auprès du Mouloudia d’Alger. En effet, ce joueur, qui totalise à son actif 18 buts et qui est le meilleur joueur du championnat malien cette saison, comme l’a indiqué la presse malienne, intéresse le Mouloudia d’Alger depuis longtemps. D’ailleurs, les contacts avaient commencé à l’époque de Kaoua, avant que la situation ne change. Mais finalement, le dossier de Moussa Koné a été relancé au cours des deux derniers jours par le manager général du club, Kamel Kaci-Saïd, et l’agent du joueur, dans la discrétion la plus totale, sachant surtout que le joueur veut à tout prix venir jouer au Mouloudia d’Alger. Il signera son contrat puis rejoindra la sélection des A’ maliens Moussa Koné sera à Alger en compagnie de son manager. Il discutera avec l’entraîneur Alain Geiger et Kaci-Saïd.

08

N° 2348 Mercredi 17 juillet 2013

L

demain à Alger

Il est le meilleur buteur du championnat malien

Coup d’accélérateur MCA

De Bamako, il se confie au Buteur

Son agent négociera son transfert avec le manager général du club, avant qu’il ne passe la visite médicale. Le joueur devrait, par ailleurs, prendre part à une ou deux séances d’entraînement avec sa nouvelle équipe, avant de rallier Bamako pour rentrer en stage avec l’Equipe nationale malienne A’ , dimanche, pour jouer le match retour à Conakry, face à la Guinée, pour le compte des éliminatoires du CHAN. Il est à signaler qu’au cours du match aller qui s’est tenu à Bamako où le Mali s’est imposé sur le score de trois buts à un, Moussa Koné a été l’auteur du premier but des Aigles du Mali. Kaci-Saïd et Geiger impressionnés par son profil Selon nos informations, Kamel KaciSaïd et Alain Geiger sont vraiment impressionnés par le profil de ce joueur, dont on dit beaucoup de bien. D’ailleurs, le fait qu’il soit le meilleur buteur du championnat malien avec dix-huit réalisations et choisi par les techniciens, spécialistes et même journalistes maliens comme étant le meilleur joueur du Mali en ce moment, veut tout simplement dire qu’il est pétri de qualités. D’ailleurs, Amadou Pathé Diallo, l’entraîneur du Mali, a

« A présent, je veux être le meilleur buteur du championnat et conduire le Mouloudia vers les succès»

été sévèrement critiqué par la fédération malienne et les journalistes à propos de la non-convocation de ce joueur aux deux matchs, face au Rwanda et le Bénin, qui ont fait que le Mali soit éliminé des éliminatoires du Mondial 2014. H. R.

ier après-midi, Kacem Mehdi s’est rendu au siège du club, sis à El Achour, pour un dernier round de négociations avec Boumella, en présence du manager général du club, Kaci-Saïd. En effet, Kacem Mehdi avait montré sa bonne foi pour prolonger son contrat en contrepartie d’une revalorisation de son salaire. Toutefois, le président de la SSPA/MCA s’est montré très rigide lors des négociations sur le plan financier, bien qu’il connaisse la valeur du joueur, incontestablement le meilleur de l’équipe. Ainsi, cette réunion a abouti à un accord définitif, mais il faut signaler que Kaci-Saïd a joué un grand rôle dans la réussite des négociations, du moment qu’il a su convaincre Boumella de revoir sa position. Désormais, le salaire de Kacem Mehdi sera revalorisé dès le mois de septembre prochain. A la fin de la saison, il bénéficiera d’une seconde revalorisation de salaire en prévision de la saison prochaine. Il signera aujourd’hui son contrat A l’issue des négociations, les deux parties se sont même mises d’accord pour que Kacem Mehdi prolonge son contrat de deux autres saisons. Le salaire du joueur

H

Kacem Mehdi trouve un terrain d’entente avec Boumella

sera également revu à la hausse, après avoir signé un nouveau contrat. Par la suite, Kacem Mehdi a quitté le bureau de Boumella pour se rendre à l’entraînement et se rendra aujourd’hui, une nouvelle fois, à El Achour pour la signature de son nouveau contrat. K. M.

Joint par nos soins, Moussa Koné nous dira qu’il veut à tout prix jouer au Mouloudia d’Alger : «Mon agent est en contact avec le Mouloudia, un grand club en Algérie. Ici au Mali, le Mouloudia est connu. D’après ce que m’a dit mon agent, je vais être en sa compagnie jeudi matin à Alger pour négocier et signer avec ce club un contrat professionnel. C’est

Le Mouloudia doit libérer un joueur
près que la LFP a décidé d’appliquer à la lettre les directives du bureau fédéral, à travers lesquelles, les clubs seront dans l’obligation d’intégrer dès cette saison, sept joueurs issus du cru dans l’effectif de l’équipe fanion. Le Mouloudia, et à l’image des autres formations, s’est retrouvé dans une situation pour le moins embarrassante. Du fait que le staff technique est sur le point d’établir la liste finale de son effectif avant de s’envoler ce vendredi pour le Maroc. Le manager général nous a confié que ladite liste concerne uniquement les joueurs locaux, laissant ainsi la porte ouverte au recrutement d’un joueur étranger, lorsqu’on sait que l’effectif du MCA est composé actuellement de vingt-quatre joueurs. Maintenant que les données ont changé, la direction du club se retrouve face à une situation délicate, du fait qu’elle doit libérer au moins un joueur pour être en conformité avec la nouvelle réglementation. «La Ligue de football professionnel (LFP) informe que les clubs de Ligue 1 et de Ligue 2, n’ayant pas respecté la directive du Bureau fédéral relative à l’intégration obligatoire d’au moins 7

Les directives du BF entrent en vigueur
joueurs issus du cru dans l’effectif des 25 joueurs seniors autorisés, sont invités à se rapprocher dans les plus brefs des services de la LFP pour procéder à la régularisation de leur situation. Faute de quoi les dossiers déjà déposés seront rejetés.» C’est ce qu’on pouvait lire d’ailleurs sur le communiqué de la LFP. Ainsi l’instance de Kerbadj se montre intransigeante sur ce sujet et elle n’est pas près de faire marche arrière.

un rêve qui se réalise pour moi. Je suis le meilleur buteur du championnat malien, mais maintenant, je veux devenir le meilleur buteur du championnat d’Algérie. Je veux conduire ce club vers les succès. Je promets aux gens qui m’ont fait confiance de donner le meilleur de moi-même et ne pas les décevoir.»

Boumella sur le point de parachever le règlement intérieur

A

droit qu’à vingt licences seulement, et qu’il a déjà vingt-quatre licenciés, il doit libérer un joueur et faire la promotion de deux joueurs issus des jeunes catégories.

P

our son premier match amical avec le Mouloudia, le milieu de terrain, Ouali, n’a pas eu de chance, il a quitté l’équipe après un quart d’heure de jeu seulement, cédant sa place à son coéquipier Yahia Cherif. Tout le monde redoutait une méchante blessure, d’autant plus que le joueur ne s’est pas présenté à l’entraînement lundi. Finalement, il ne souffre que d’une légère entorse à la cheville au grand soulagement du staff technique. «C’est juste une blessure à la cheville, mais sans gravité, même si j’ai le

Il devait reprendre hier les entraînements

En effet, tout le monde croyait que les directives de la FAF n’allaient être mise en application qu’à partir de la saison prochaine. Maintenant que les dés sont jetés, le Mouloudia et à l’image de toutes les équipes du championnat n’a d’autre solution que de se conformer à la réglementation. Le MCA est même mieux loti par rapport à plusieurs équipes, lorsqu’on sait que cinq joueurs composant l’actuel effectif sont passés par les jeunes catégories du club, à savoir Moumen, Hachoud, Daoud, Bensalem et le portier Bouzidi. Comme le club n’a le

Le Mouloudia n’a que cinq joueurs qui sont passés par les jeunes catégories

entorse à la cheville»

Ouali «C’est juste une

Même si le MCA est sur le point de libérer Hadj Aïssa, ce qui semble déjà une solution pour le problème des licences. Le recrutement sera compromis pour le Mouloudia s’il ne procéde pas à la libération d’un joueur pour assurer les services de Francis Benjamin et le jeune émigré Toufik Zeghdane. En effet, les dirigeants du MCA comptent établir une licence espoir à Zeghdane qui bouclera ses 22 ans au mois de septembre. Comme le joueur sera qualifié parmi les joueurs à venir, juste après le dépôt de son dossier, il ne restera que le cas de l’international nigérian Francis Benjamin, et le Mouloudia pourra prêter un de ses joueurs pour assurer son recrutement, lorsqu’on sait que ce dernier sera sans aucun doute la révélation du MCA cette saison.

Le prêt, une autre solution pour assurer le recrutement
écidément, le premier responsable de la SSPA/MCA compte mettre l’accent sur le volet disciplinaire qui n’a jamais été une priorité pour les responsables du Mouloudia par le passé. Boudjemaâ Boumella est sur le point de parachever le règlement intérieur qu’il a élaboré pour le soumettre à ses pairs au sein du CA, mais aussi aux membres du staff technique. Boumella qui faisait partie du conseil d’administration de la SSPA/MCA la saison passée, n’a pas apprécié les écarts disciplinaires dont ont été les auteurs certains joueurs qui faisaient comme bon leur semblait. Ces derniers, qui sont connus du grand public, ne se comportent en professionnels que lorsqu’il s’agit du volet financier, négligeant leur devoir de joueur. Ils s’illustrent souvent par leur absence injustifiée aux entraînements, prolongeant leur repos sans aviser personne, et ce, face au mutisme des dirigeants. Au point de se permettre des écarts de discipline envers le staff technique, du fait qu’une totale impunité régnait au Mouloudia. Si les responsables de la Sonatrach

n’avaient pas réagi la saison passée, c’est pour la simple raison qu’ils avaient pris le train en marche, et qu’ils ne voulaient pas chambouler l’équipe. Toutefois, les choses vont changer de manière radicale au MCA cette saison, et Boumella et son équipe dirigeante ne sont pas prêts à badiner avec la discipline.

D

Si les joueurs du MCA ont pris de mauvaises habitudes par le passé, où même une réunion de conseil de discipline se résume à une discussion dans les escaliers, passant l’éponge sur de graves impairs comme si de rien n’était. Boudjemaâ Boumella prévoit de fortes sanctions financières selon l’ampleur de la faute. Les joueurs peuvent s’attendre même à une considérable retenue sur salaire en cas de faute grave, voire une résiliation du contrat, car la saison passée, certains joueurs se sont illustrés par un comportement indigne envers le staff technique.

De sévères sanctions pour imposer une ligne de conduite

K. M.

pied un peu enflé. En principe je dois reprendre l’entraînement aujourd’hui (Ndlr : entraînement réalisé mardi) et je pense que les choses iront bien pour moi», dira Ouali. Ce dernier est animé d’une grande volonté et veut réaliser une bonne saison, après avoir déçu plus d’un lors du précédent exercice

A en croire une source digne de foi, les joueurs du Mouloudia seront appelés à signer le règlement intérieur avant leur voyage au Maroc. Ce qui nous renseigne sur l’intention de Boumella d’imposer une ligne de conduite digne de ce nom et rappeler aux joueurs qu’ils ont des droits, mais aussi des obligations. Ainsi les choses vont changer au Mouloudia, lorsqu’on sait que la discipline reste l’une des clefs de la réussite pour toute équipe.

Les joueurs vont signer le règlement intérieur avant leur départ pour le Maroc

K .M.

K. M.

N° 2348 Mercredi 17 juillet 2013

Chnaoua une grande saison»
Vous avez disputé, dimanche dernier, votre premier match amical de cette saison, largement remporté… Après plus d’une semaine d’entraînement, ce match amical est venu au bon moment, afin qu’on puisse être fixés sur notre état de forme. C’était donc un bon test pour nous, car même s’il ne s’agissait que d’un match amical et qui ne peut nous servir de référence, le fait de réaliser une belle victoire nous fera sans aucun doute du bien sur le plan moral. Vous attendiez-vous à une grande affluence des supporters ? Le public du Mouloudia n’est plus à présenter, il est très attaché à son équipe et sa présence en grand nombre ne m’a nullement surpris. Le fait de jouer ce match amical dans un stade plein, nous a fait énormément plaisir. Nous sommes conscients que les supporters attendent beaucoup de nous cette année et, de notre côté, on leur promet une grande saison. Vous n’êtes pas le seul à afficher son optimisme, vos coéquipiers sont aussi confiants de réaliser une bonne saison… Je pense que tout le monde veut effacer l’échec de la saison passée. Bien qu’on ait été parmi les meilleures équipes du championnat, on a raté nos objectifs en fin de parcours. On est donc déterminés à réaliser une bonne saison et offrir un titre à nos supporters. D’autant plus qu’avec le recrutement effectué, tout le monde s’attend à voir un Mouloudia plus fort cette saison… Je pense que le club a recruté de bons joueurs, qui ont fait leurs preuves ailleurs. Il est donc évident qu’ils donnent un plus à l’équipe. Il suffit juste donc

Aksas «On promet aux

Coup d’œil MCA

09

Zerguine organise un dîner en l’honneur des joueurs Hier les joueurs du Mouloudia ont été conviés à un
dîner offert par le P-DG de Sonatrach, Zerguine, et organisé en l’honneur de l’équipe avant son départ pour le Maroc afin d’effectuer son stage de préparation. Ce geste a été fortement apprécié par les responsables de la SSPA/MCA et les joueurs, car cela atteste de l’attention que le premier responsable de la firme pétrolière accorde à l’équipe. En effet, Abdelhamid Zerguine a voulu encourager les poulains de Geiger afin de répondre aux attentes du peuple du Mouloudia et réussir une grande saison. Sonatrach n’a pas lésiné sur les moyens afin que le MCA puisse réaliser un bon recrutement, mettant en place un staff qualifié pour l’encadrement technique. L’équipe va se préparer dans le luxueux complexe de Mazagan. Une source digne de foi nous a confié que Zerguine devait tenir un discours aux joueurs pour les remercier des efforts déployés la saison passée. En effet, et bien que l’équipe soit passée à côté de ses objectifs, négociant mal ses rencontres de fin de saison, il n’en demeure pas moins que les joueurs n’ont pas démérité et que l’équipe a montré un visage séduisant même en finale qu’elle a perdue face à l’USMA. Le premier responsable de la firme pétrolière voulait donc motiver les joueurs à réaliser une meilleure saison, tout en leur rappelant leurs devoirs envers leur club et les supporters.

de bien se préparer pour qu’on puisse entamer le championnat d’une bonne manière, car l’entame du parcours est très importante pour une équipe Vous avez joué la première période de jeu avec Belaïd dans l’axe central, comment se sont passées les choses pour vous ? Personnellement, je me sens au même niveau que mes coéquipiers. Personne ne pourra avoir un jugement de valeur sur sa forme, car on va juste achever notre seconde semaine de préparation. Quant à Belaïd, j’ai joué avec lui de manière ordinaire, et nous avons accompli notre tâche sur le terrain. La concurrence sera dure pour vous cette saison, car tous les défenseurs centraux de l’équipe sont expérimentés et veulent tous assurer leur place dans l’équipe… Il est évident que lorsque vous avez un effectif riche, il y a logiquement une forte concurrence dans l’équipe, mais cela offre au coach l’opportunité d’avoir plusieurs choix. Personnellement, je connais bien mes qualités et la concurrence ne m’inquiète pas, au contraire ça me pousse à travailler dur pour gagner ma place. Entretien réalisé par K. M.

Sonatrach veut un Mouloudia qui gagne des titres
De cela on pourra dire que Sonatrach, de manière indirecte, a mis la balle dans le camp des joueurs. Tout en soutenant l’effort sur le plan financier, Zerguine attend toutefois à voir un Mouloudia conquérant qui gagne des titres. Afin que l’image de la puissante firme pétrolière soit véhiculée de manière convenable, une source digne de foi nous a confié que le budget prévisionnel de l’équipe franchira la barre des 40 milliards de centimes, et qu’il sera aussi important si la Coupe Arabe n’est pas annulée. Ainsi le responsable transmettra un message aux joueurs, car à Sonatrach on ne veut pas revivre la même situation que par le passé. K. M.

Garzitto doit trouver ses 25 joueurs en Tunisie
Turki effectuera des essais en Tunisie
tir ou pas, peu importe les répercussions après, car il ne faut pas oublier que la date de la fin des transferts approche à grand pas, et d’ici la fin du stage, tous ceux qui seront libérés n’auront sûrement pas le temps de se trouver des clubs preneurs. Une chose est sûre, Garzitto doit se séparer de trois éléments durant ce stage, deux milieux offensifs et un attaquant.

CSC

Statu quo concernant Sameur et Bennaï
C’est toujours le flou concernant Sameur et Bennaï. Les deux joueurs n’ont toujours pas leurs papiers en main et continuent de s’entraîner avec le CSC. La CRL tarde à rendre son verdict, et quand c'est un tel retard, ce n’est pas bon signe. Bref, la direction tente de résoudre ce problème, mais sans résultat pour le moment. Les deux joueurs feront toutefois partie de l'effectif retenu pour ce second stage à Hammam Bourguiba, en attendant.

a direction du club a attaqué le mercato estival sur les chapeaux de roue et a conclu 13 signatures officielles jusqu'à présent. Avec la majorité des joueurs de l’an passé retenu, cela a gonflé l’effectif du CSC à 28 éléments. Ce nombre va encore grimper avec les Dehman, Turki, Zerdab et peut-être Beldjilali. Un effectif riche qui fait rêver déjà pas mal de clubs de L1. Mais ça va être difficile de retenir tout ce beau monde au CSC cette saison. Le règlement de la ligue est clair sur ce point : l’équipe n’a que 25 licences, et pas une de plus. C’est le nouveau challenge que doit mener le coach franco-italien Diego Garzitto à partir d’aujourd’hui à Hammam Bourguiba. Ce stage ne sera pas dédié qu’à la préparation, il y sera aussi question d’évaluation de tous les joueurs. Par la force des choses, Garzitto devra faire un choix difficile, celui de ne garder que les meilleurs, sachant que le recrutement s’est fait d’une manière assez hasardeuse. Ainsi, on remarque qu'il y a un manque de défenseurs

L

centraux. Après la libération de Nahari, non officielle jusqu'à présent, il ne reste que Berthé, Maïza et Messaoudi derrière, même l’option Gil N’gomo dans l’axe n'est qu’une simple idée du staff. En principe, après ce second stage, le staff technique aura certainement fait ses choix et aura une idée sur les 25 éléments qui représenteront le CSC durant l’exercice 2013-2014.

Celui dont Dehman ne dit que du bien était attendu hier à Constantine par Boulhabib. Mehdi Turki, qui évoluait en Belgique, aurait négocié hier soir. Le joueur ne passerait pas plus d’une nuit dans la ville des ponts, il prendra la route aujourd’hui pour rallier la Tunisie où se trouvent déjà ses nouveaux coéquipiers. Turki va devoir prouver ses qualités durant ce stage où il effectuera des essais sous les yeux de Garzitto, car ce dernier n’a aucune information sur le joueur et qu’il va le découvrir cette semaine.

Le WAT veut un échange avec Hadiouche et Messaoudi
La direction du WAT s’obstine à garder les deux joueurs, Sameur et Bennaï, sinon elle exige une contrepartie. Au début, les Zianides ont exigé 2,5 milliards pour les deux lettres de libération, mais cette somme ne sortira jamais de la caisse du CSC pour un cas de ce genre. Le manager du WAT, Habri, aurait proposé précédemment une autre sorte d’arrangement, un échange avec Hadiouche et Messaoudi. La réponse du CSC se fait attendre pour le moment, on préfère temporiser jusqu'à la parution de la décision de la CRL.

Dehman aurait signé hier soir

Trois joueurs quitteront le CSC après le stage

La direction fait des choix parfois étranges, comme elle l’a fait le 1er juillet où elle a engagé les Zaghli, Sameur et Bennaï sans l’aval de leurs présidents de la JSMB et du WAT. Cette fois, c’est encore la même chose, Hadiouche et Tiaïba, qui sont en contact avec le CABBA, ont reçu l’ordre de se présenter hier à Constantine et faire le voyage avec le groupe en Tunisie, pour le deuxième stage. Une manière de les préparer avec le groupe et laisser le choix à Garzitto de décider s’ils doivent par-

Tout comme Turki, l’attaquant de pointe, Mohamed Dehman, aurait concrétisé sa venue au CSC, hier. Le joueur, qui a promis de venir le mardi, avait rendez-vous hier soir avec Ferssadou et Boulhabib. Le joueur aurait même signé un contrat de deux ans, hier tard dans la soirée, au cercle du club. Le joueur partira pour la Tunisie en compagnie de son ami Turki, dont le sort n'est toujours pas connu. Pas comme Dehman qui ira à Hammam Bourguiba pour entamer la vraie préparation car il est sûr de convaincre son nouvel entraineur.

Beldjilali aurait effectué une autre visite à Cirta
Le milieu de terrain de la JSS, Kaddour Beldjilali, a été aperçu à Constantine avant-hier soir. Une visite qui reste très probable car Boulhabib compte convaincre le joueur et l’emmener avec l’équipe en Tunisie pour entamer la préparation avec le CSC. Mais, à l'heure actuelle, rien n'a filtré sur ce dossier et la direction constantinoise compte boucler son marché par cet élément qui fait rêver tous les Sanafir. A.H.

Abdou H.

10
Fin de mission pour Gana
Le désormais ex-président de la SSPA/CRB, Azeddine Gana, n’est plus le premier responsable du club à partir d’hier. En effet, dans la démission qu’il a présentée il y a quelques semaines, il a indiqué qu’il ne sera plus président du conseil d’administration de la SSPA/CRB à partir du 15 juillet. Une date qui coïncide d’ailleurs avec le 51e anniversaire de la création du CRB. Certains sont même allés jusqu’à dire que les supporters du CRB ont fêté cet anniversaire du club en plus du départ de Azeddine Gana. Après avoir passé deux ans à la tête du Chabab, Azeddine Gana décide de se retirer à une année de la fin de son mandat. Décrié de toutes parts, Gana finira par déposer sa démission cet été, à cause de la crise financière aiguë qui frappe le club de plein fouet. Le successeur de Kerbadj s’est plaint de son côté d’être esseulé alors qu’il a reçu beaucoup de promesses d’aide lors de sa prise de fonction. Azeddine Gana quitte finalement le Chabab sans gloire puisque le club n’a pas réussi à décrocher de titre.

N° 2348 Mercredi 17 juillet 2013

Coup franc CRB

La direction clôt
le dossier Bouchouk

S

Malek, prochain président
Bien qu’il soit le nouveau patron du CRB, Malek Rédha ne peut pas succéder actuellement à Azeddine Gana dans les fonctions de président du conseil d’administration puisqu’il n’est pas actionnaire. Les dirigeants du CRB sont en train de chercher la formule qui lui permettra de devenir le prochain président du club. Selon nos informations, un des actionnaires du CRB pourra lui céder toutes ses actions pour lui permettre d’entrer au conseil d’administration et être élu ensuite président du CA. Malek Rédha a déclaré dans ces mêmes colonnes qu’il est intéressé par la présidence d’un aussi prestigieux club, mais qu’il doit pour le moment parer au plus urgent, à savoir le démarrage du championnat. Malek Rédha a permis, pour rappel, le déblocage des comptes après avoir payé de sa poche Ali Moussa et Talis. Il a réglé aussi les arriérés des joueurs actuels, pour permettre la reprise des entraînements. Il était derrière également la venue de Miguel Angel Gamondi et le recrutement de quatre éléments pour le moment, à savoir Khellili, Attafen, Hanifi et Ouadah. Malek Rédha est en train de se préparer pour être le nouveau président du Chabab dans un moment critique où les supporters réclament en vain une société nationale pour prendre en charge leur équipe.

aïd Bouchouk ne jouera pas au CRB la saison prochaine. Comme nous l’avons rapporté dans l’une de nos précédentes éditions, les dirigeants du CRB ont changé d’avis par rapport au recrutement de l’ex-attaquant de la JSK et du CAB, après que l’entraîneur Gamondi s’y est opposé. Saïd Bouchouk qui a entamé les entraînements avec le groupe après avoir tout réglé avec la direction du club, s’est retrouvé avec les joueurs venus effectuer des tests ainsi que les espoirs. Ce qui n’a pas été à son goût, considérant ce geste comme un manque de respect envers lui. Bouchouk a décidé d’ailleurs de quitter le stade prématurément, sans décolérer. Le technicien argentin a réitéré son souhait de ne pas recruter Saïd Bouchouk, puisque le club n’a pas besoin de joueurs de son profil. C’est la raison pour laquelle les

dirigeants du CRB ont décidé d’abandonner complètement l’idée de le recruter. Gamondi a demandé par ailleurs à la direction de se renforcer sur les deux couloirs et de chercher un autre attaquant de pointe, après le recrutement de Hanifi.

Sayah n’a pas encore entamé son travail
Présent lors de la séance d’entraînement d’avant-hier, le préparateur physique, Dahmane Sayah n’a pas encore entamé son travail. Il devait rencontrer le président intérimaire, Malek Rédha, à l’issue de la séance d’entraînement pour régler les derniers détails concernant sa rémunération avant d’entamer son travail avec le groupe. D’autant plus que le CRB devra effectuer son stage de préparation dans les jours à venir, où il aura besoin d’un préparateur physique pour réussir une bonne préparation. A noter que Sayah a déjà travaillé au CRB avec l’entraîneur Djamel Menad, avec qui il a collaboré d’ailleurs à la JSMB et le MCA. N. B.

Les supporters fêtent le 51e anniversaire du club
a séance d’entraînement d’avant-hier s’est déroulée dans une ambiance extraordinaire, les supporters du CRB ont en effet profité de l’occasion pour fêter le 51e anniversaire de leur club. Les fans des Rouge et Blanc se sont déplacés en nombre au 20-Août, pour participer à la célébration de cet important événement. Les supporters du CRB ont enflammé le stade par l’allumage d’un nombre impressionnant de fumigènes, créant une ambiance des grands jours dans les tribunes. Les supporters n’arrêtaient pas de chanter leur répertoire en l’honneur de leur club, tout au long de la séance d’entraînement.

L

tion de l’événement. Des banderoles et des drapeaux géants ont été accrochés au stade, avant-hier au nom des deux organisations. Ces deux dernières ont joué un rôle important dans les tribunes, notamment dans les déplacements de l’équipe où ils n’ont raté aucune sortie à l’extérieur. Les Ultras ont donné un petit aperçu sur l’ambiance qu’ils créeront au 20-Août, au début de la compétition officielle. Il faut dire également que le dénouement de la crise et l’opération de recrutement qui bat son plein ont donné de l’espoir aux supporters qui rêvent d’un parcours meilleur que celui de la saison passée.

l’ambiance créée par leurs supporters avant-hier à l’occasion de la célébration du 51e anniversaire du Chabab. Les membres du staff technique, Gamondi à leur tête ainsi que les joueurs, notamment les nouvelles recrues, ont été impressionnés par le spectacle qui se déroulait dans les tribunes. Les supporters du CRB ont donné un avant-goût de l’ambiance prochaine au 20-Août lors des matchs où ils joueront à fond leur rôle de douzième homme.

battre le MCA, alors que le championnat n’a pas encore débuté. Les fans des Rouge et Blanc n’ont pas oublié la défaite de l’année passée au stade du 5-Juillet, sur le score de 2 à 1. Les supporters belouizdadis ont demandé à leur nouvel attaquant, Salim Hanifi, de marquer lors du derby contre le MCA et Billal Attafen, de prendre sa revanche sur son ex-équipe qui l’a libéré.

Un supporter blessé
Le point noir de cette belle soirée est la blessure assez grave d’un supporter du CRB. En effet, un jeune supporter qui se trouvait dans la deuxième tribune, s’est fracturé le tibia. Il a été pris en charge par le staff médical du Chabab, avant d’être évacué en urgence à l’hôpital. N. B.

« Mazal, mazal, mazal Mouloudia ! »
A un moment où le stade a été enflammé par les fumigènes, les supporters du CRB ont commencé à scander «Mazal, mazal, mazal Mouloudia». Allusion faite au derby programmé pour la quatrième journée du championnat. Les supporters du CRB demandent d’ores et déjà à leur équipe de

Les Ultras présents
Les Ultras du CRB représentés par les Fanatic Reds et Ultra Brigade 16, ont été derrière l’organisa-

Les joueurs ont été impressionnés
Les joueurs du CRB qui s’entraînaient d’habitude dans le calme, ont été agréablement surpris par

Reprise houleuse pour Meguehout
Comme attendu, le milieu de terrain Ahmed Meguehout a repris les entraînements avant-hier avec le groupe. Une reprise qui a coïncidé avec la célébration du 51e anniversaire du Chabab et une présence massive des supporters. La reprise de Meguehout n’a pas été facile puisqu’il a eu un accrochage avec certains supporters qui l’attendaient de pied ferme et qui voulaient en découdre avec lui. L’un des supporters a même tenté de pénétrer sur le terrain pour s’expliquer avec le joueur avant que les esprits se calment. Finalement le milieu de terrain belouizdadi a terminé l’entraînement et a quitté le stade sans problème. Meguehout appréhendait, pour rappel, la réaction des supporters avant même de décider de revenir au club. Le joueur a d’ailleurs présenté des excuses via la presse où il a regretté son geste la saison passée lors du derby mettant aux prises le CRB avec l’USMH au 20-Août, comptant pour la 13e journée du championnat. Ce jour-là, Meguehout a eu un accrochage avec une frange de supporters et n’a pas remis les pieds au CRB depuis. A la fin de la saison, la CRL lui a donné gain de cause pour résilier son contrat, mais le nouvel entraîneur Miguel Angel Gamondi a demandé à la direction de le récupérer. Ce qui a été fait. Le joueur a entamé les entraînements avant-hier en attendant de signer son nouveau contrat.

N. B.

Tiza devait signer hier
Le latéral gauche du WAT, Amine Tiza, était attendu hier pour signer son contrat au profit du CRB. Le latéral gauche du WAT qui a obtenu sa lettre de libération de son club a tout réglé avec la direction et ne reste que la signature de son contrat pour officialiser son engagement pour deux ans au Chabab. Amine Tiza qui a déjà entamé les entraînements avec le groupe attend la perception de son argent avant de parapher son contrat et devenir la cinquième recrue officielle après Khellili, Attafen, Hanifi et Ouadah. La venue de Tiza réglera le problème du couloir gauche après le départ de Lyes Boukria, en attendant de se renforcer également sur le côté droit comme souhaité par Gamondi.

Le Club Africain offre 1,5 million d’euros pour Slimani

Le Club Africain a émis une offre officielle à la direction du CRB d’un montant de 1,5 million d’euros pour s’attacher les services de l’attaquant international Islam Slimani. C’est la meilleure offre reçue par la direction du Chabab parmi celle émanant de Sporting Lisbonne, d’Ajaccio et du FC Nantes. Les dirigeants du club tunisois veulent même se déplacer à Alger pour rencontrer les dirigeants du Chabab ainsi que le joueur. L’attaquant des Verts se trouve toutefois dans une situation difficile puisqu’il devra attendre la réponse du TAS dans l’affaire qui l’oppose à son club.

Kalem se retire de la commission de recrutement

Le président de la commission de recrutement, Mokhtar Kalem, a démissionné de son poste à cause de l’affaire de Saïd Bouchouk, avec qui il a tout réglé, mais qui n’a pas été finalement retenu. «Ce qui est passé avec Bouchouk est regrettable, ce qui me pousse à me retirer de la commission de recrutement et me concentrer sur mes activités au sein du CSA. C’est un joueur qui aurait pu donner un plus et ce qui s’est passé avec lui est inacceptable», a-t-il dit.

N° 2348 Mercredi 17 juillet 2013

Mansouri : «Prêt à prolonger à condition qu’on m’accorde une augmentation»
Ne disposant que d’un an de contrat avant qu’il ne soit libre de tout engagement, Smaïl Mansouri, et dans cet entretien qu’il nous a accordé, s’est dit prêt à prolonger à une seule condition, que son salaire soit revalorisé. Profitant de cette occasion, nous avons posé au gardien de but des Rouge et Noir des questions à propos de la blessure dont il souffre, de la préparation qui est en train de s’effectuer lors de ce mois de Ramadhan, mais aussi de la concurrence, surtout après le come-back de Mazouzi et en présence de Zemmamouche.
Pouvez-vous nous faire le point à propos de votre état de santé ? Mon état est en nette amélioration. Je me sens chaque jour un peu mieux, ce qui est un bon signe pour la suite. Je souffre d’une blessure aux adducteurs, mais depuis deux semaines, des séances de soins me sont prodiguées quotidiennement. Les membres du staff technique m’ont remis un programme que je dois suivre. Sachez que je suis en train de l’appliquer à la lettre, et ça commence à porter ses fruits. Pour le moment, tout se passe bien, mais je ne serai soulagé qu’une fois remis totalement de cette blessure. Quand seriez-vous de retour parmi le groupe ? Pour être franc, je ne sais pas encore, mais ce qui est sûr c’est que je ne suis pas pressé. Je préfère prendre le temps qu’il faut pour bien me soigner, avant de pouvoir intégrer le groupe. Actuellement, je m’entraîne en solo le soir, dans la journée j’effectue des séances à la forêt de Chréa, comme me l’ont demandé les membres du staff technique. Jusqu’à présent, je n’ai pas demandé au médecin quand je serai opérationnel, mais si tout se passera comme prévu il se pourrait que je rejoigne mes coéquipiers dans les jours à venir. Parlons de la préparation, comment se déroulent les entraînements lors de ce mois de Ramadhan ? Nous nous présentons chaque fois à Bologhine pour travailler, et jusqu’à présent tout se déroule à merveille. L’ambiance est bonne. Tous les joueurs sont présents, au grand bonheur des membres du staff technique. La nouvelle saison ne débutera que dans un mois et demi, je pense qu’à ce rythmelà, il n’y a aucune raison pour que nous n’y soyons pas prêts. Daïf a quitté le navire, mais Mazouzi a effectué son come-back. Il sera votre nouveau concurrent. Quel est votre sentiment ? C’est un gars que je connais depuis longtemps. Nous nous sommes côtoyés pendant plusieurs années. Il n’est pas à présenter, c’est un enfant du club et tout le monde le connaît. Il a préféré partir et après les deux saisons qu’il a passées à Tlemcen, c’est sûr qu’il revient avec de grandes ambitions, les mêmes que les miennes et celles de Zemmamouche. Chacun de nous fera tout son possible pour jouer le maximum de matchs. La concurrence sera donc rude, mais une telle chose ne fera que du bien à l’équipe. Zemmamouche semble toutefois le mieux indiqué pour être le n°1 après la phase retour qu’il a réalisée la saison passée… C’est au coach de décider. S’il voit qu’il est le plus en forme, sachez que je serai de tout cœur derrière lui et derrière mon équipe. Moi, tout ce que je souhaite, c’est que la concurrence soit saine. La saison passée, j’ai travaillé dur pour avoir ma chance et j’ai pu prendre part à plusieurs rencontres. Ce que j’ai vécu prouve que rien n’est impossible. Votre contrat expire en juin 2014, avez-vous été sollicité pour renouveler votre bail ? Non, pas encore. Et si les dirigeants vous sollicitaient, quelle sera votre réaction ? Je suis au club depuis plusieurs années. La saison passée j’ai joué quelques matchs et j’ai profité pour montrer que l’USMA peut compter sur moi. Je suis prêt à prolonger à condition qu’on m’accorde une augmentation de salaire. J’ai saisi récemment Haddad, et je lui ai fait part de mon souhait. Il ne m’a pas encore répondu, mais j’espère que sa réponse sera favorable. Je garde le même salaire depuis deux ans, seulement, il ne faut pas oublier qu’à présent je suis père de famille. Entretien réalisé par Adel C.

Coup d’œil USMA

11

Khoualed a intégré le groupe
Après s’être entraîné en solo, dimanche, Necer Eddine Khoualed a intégré le groupe, avant-hier. Le capitaine des Rouge et Noir n’a pu se joindre à ses coéquipiers, qu’après avoir eu le feu vert des membres du staff technique. Le dernier à avoir repris le chemin des entraînements a eu droit à des jours de repos supplémentaires, à cause de son retour tardif de sélection.

Du repos à la fin de la semaine
Après avoir repris le chemin des entraînements vendredi, les coéquipiers de Khoualed devront bénéficier d’une journée de repos qui leur sera accordée par les membres du staff technique en fin de semaine. Si tout se passe comme prévu, les Rouge et Noir auront le temps de récupérer leurs forces vendredi, avant de se retrouver, le lendemain, au stade Omar-Hamadi où ils effectueront une séance à partir de 23h.

Une nouvelle salle de musculation à la disposition des joueurs
Les joueurs de l’USMA pourront désormais s’entraîner dans une nouvelle salle de musculation qui a été inaugurée, il y a quelques jours. Désormais, c’est au stade Omar-Hamadi que les coéquipiers de Rabie Meftah effectueront des exercices musculaires.

La séance d’avant-hier a duré deux heures
Contrairement à ce qui se faisait, la séance d’entraînement d’avant-hier a duré deux heures durant lesquelles les membres du staff technique ont programmé plusieurs exercices avec et sans ballon.

L’USMA ne sera pas pénalisée par la nouvelle loi du BF
l y a quelques jours, lors d’une réunion, les membres du Bureau fédéral ont pris la décision d’imposer aux clubs professionnels d’intégrer 7 joueurs du cru dans leur effectif seniors, dès la saison à venir. Une décision vu d’un bon œil par certaines formations, contrairement à d’autres dont les dirigeants ont déjà arrêté la liste des 25 joueurs, sans pour autant disposer du nombre d’éléments formés au club, comme le stipule la nouvelle loi, et qui seront contraints de revoir leur stratégie. L’USMA ne fait pas

I

partie de cette catégorie, pour la simple raison que les Rouge et Noir comptent neuf éléments dans l’effectif actuel ayant fait leurs classes dans les jeunes catégories. Parmi ces joueurs figurent les trois gardiens de but, à savoir Zemmamouche, Mazouzi et Mansouri. Tous les trois ayant défendu les couleurs de l’équipe juniors, avant d’être promus, tout comme Benaldjia ou encore Chettal, Bekakchi, Baïteche, Frioui et Rabti. Disposant de la meilleure équipe Espoirs qui a d’ailleurs décroché haut la main le titre de cham-

pion lors de l’exercice précédent, à six journées de la fin, ne concédant que deux défaites pendant toute l’année, les Usmistes ont opté pour le rajeunissement et décidé de faire confiance à leurs jeunes, avant même que cette loi ne soit effective, confirmant ainsi les propos des responsables qui ont toujours affirmé que le club comptera toujours sur ses jeunes talents pour prendre le relais. Vainqueur de la Coupe d’Algérie et de la Coupe arabe lors de l’exercice 2012/2013, les Rouge et Noir, dont le premier responsable de la

barre technique semble prêt à lancer les Espoirs, a vu juste en décidant de les promouvoir et leur faire confiance. Disposant de la confiance du Français, c’est à eux à présent de lui montrer qu’il n’a pas eu tort de les préférer aux joueurs qui ont animé le marché des transferts cet été. De son côté, Haddad s’est dit réjoui par la décision prise par le Bureau fédéral. Adel C.

Courbis a repris lundi De retour à Alger lundi, c’est
dans la même soirée que le premier responsable de la barre technique a repris du service. Rolland Courbis qui avait, pour rappel, prolongé son séjour en France afin de passer des tests médicaux, avait laissé le soin à ses adjoints d’assurer l’intérim.

Il a demandé à ses joueurs de fournir plus d’efforts
Avant l’entame de la séance, le coach français a parlé à ses joueurs, leur demandant de fournir plus d’efforts tout en les rassurant que les sacrifices consentis lors de cette période sont nécessaires, s’ils veulent réaliser un bon parcours lors du prochain exercice. Un message que les joueurs ont reçu cinq sur cinq. Lors de cette soirée, le consultant sur RMC a affirmé à ses joueurs que seul le travail paye et c’est pour cette raison qu’ils devaient se donner à fond, s’ils veulent atteindre leur meilleur niveau.

12

N° 2348 Mercredi 17 juillet 2013

Coup franc USMH

est un président plutôt rassuré que nous avons approché durant le match amical contre l’USMB, en donnant l’impression d'un responsable soulagé, après avoir réglé le problème épineux du transfert de Bounedjah à l’Etoile du Sahel. «Je ne vous cache pas que j’ai passé des moments sous forte pression. Il

Laïb : «Financièrement, on va pouvoir mieux respirer grâce au transfert de Bounedjah»

C’

y a eu d’abord la préparation du stage, le recrutement, les négociations avec les anciens… D'un côté, des joueurs qui réclament leur argent, de l’autre, les dirigeants de l’ES Sahel qui insistaient pour recruter Bounedjah. Cela n’a pas été facile. Il fallait gérer tout cela. A présent, je me sens quelque peu soulagé. Il ne reste pas grand-chose à faire, si ce n’est le cas de certains cadres qu'il faudra convaincre de rempiler. Mais je garde l’espoir de trouver un arrangement avec

«Les réservistes me permettent de nourrir de grands espoirs»

eux. Le volet financier restera notre seul problème cette saison, même si pour l’instant on peutêtre tranquilles jusqu’à l’hiver, après le transfert de Bounedjah qui nous a permis une rentrée d’argent.»

Les Jaune et Noir ont séduit les milliers de spectateurs présents dans les gradins, en pre-

USMH 2 - USMB 3

Les Blidéens plus frais physiquement

Ziane-Cherif «Le score d’un match
amical ne peut jamais être une référence»

mier lieu le président Laïb qui s’est dit satisfait par leurs qualités. «Ces jeunes représentent pour nous de futurs cadres de l’équipe. Au vu de leurs qualités, on peut espérer un avenir encore meilleur. Pour l'instant, ils ne sont pas encore mûrs, mais dans deux ans, ils pourront acquérir une plus grande expérience qui leur permettra de s’imposer et d’être les dignes successeurs des actuels cadres de l’équipe.» N. R.

Un mot sur ce match amical et cette défaite à domicile inattendue ? Pourquoi inattendue ? Non, dans une rencontre amicale, tout peut arriver. On a bien été défaits en amical par des scores plus larges et face à des équipes de divisions inférieures, mais cela ne nous a pas empêchés de battre quelques jours plus tard des équipes de Ligue 1, réputées parmi les plus fortes. C'est dire qu'un match amical ne peut jamais être une référence. Qu'est-ce qui vous a manqué, selon vous ? aucun espace aux attaquants harrachis qui se sont rees Jaune et Noir ont affronté, avant-hier dans la A mon avis, il nous a trouvés plusieurs fois au milieu de dix joueurs blisoirée, au stade Lavigerie, la formation de manqué l'efficacité Une l’USMB. Cette rencontre s'est achevée sur le score déens cantonnés dans leur surface de devant le but. Je réparation. C'était la seule façon pour eux de de 3 buts à 2 en faveur des visiteurs. Visiblement affluence pense que vous préserver leur score acquis face aux assauts plus frais sur le plan physique, les Vert et Blanc ont avez dû renombreuse quelque peu dominé les débats. Par conséquent, leur vic- répétés de Medane, Sylla et autres Décidément, à El Harrach les supmarquer, en toire est indiscutable. Les poulains de Younès Iicen ont, Gahche. porters de l’USMH ne ratent aucune ocdeuxième après 20 minutes de jeu seulement, ouvert la marque par casion d’assister aux matchs de leur mi-temps, équipe favorite. Malgré son caractère amiBediaf. Les Blidéens ont rejoint le vestiaire avec une Les réservistes harrachis comment cal, cette confrontation a été suivie par un avance d’un but. Après la pause, le rythme de la partie plus séduisants on a dopublic très nombreux, avoisinant les 5 000 baissera. Mais encore une fois, ce sont les visiteurs qui C’est une autre équipe harrachie que spectateurs. Comme à leurs habitudes, les miné les aggraveront la marque. Les Harrachis ont attendu les 20 les supporters ont vu durant la fans harrachis n’ont pas manqué d’encoura- débats. On dernières minutes pour montrer leur véritable visage. ger leur équipe, créant une bonne amdeuxième mi-temps du match amical était menés Une domination qui leur permettra de réduire le score contre l’USMB, composée dans sa majo- biance dans les par deux gradins par Herrag, avant que Gahche n’égalise. Dès lors, on rité par des jeunes de 20 ans, majoritairebuts d’écart et Younès croyait que les camarades de Limane alment de nouveaux et d’autres issus du on a réussi à laient marquer un troisième but. blessé à la tête réservoir. Emmenée par Herrag et MeLe remonter le Le milieu de terrain harrachi, Contre toute attente, ce sont les dane, l’ é quipe a totalement dominé les score. kiné aux petits Sofiane Younès, a été victime d'un Blidéens, qui sur un contre radébats en deuxième mi-temps. Pour violent coup de tête involontaire d’un L’USMB a soins avec Abid pide, reprendront l’avantage cette rencontre, le coach harrachi joueur de l’USMB lors du match face à marqué Absent, hier, au match amical en raien inscrivant un troisième a présenté deux équipes et cha- l’USMB, ce qui l’a contraint de quitter le son troison de sa blessure, Abid, le jeune attadans les toutes dernières cune a eu droit à 45 mn de jeu. terrain avec une ouverture de près de six sième but, quant, pourrait prendre part à la prochaine minutes de la rencontre. rencontre amicale contre le NAHD prévue ce L'équipe alignée en pre- centimètres. Sur le choc, Sofiane a eu une au plus petite perte de connaissance, avant de se jeudi. Sa blessure aux adducteurs est sur le mière mi-temps : Limane faire poser des points de suture. Evacué fort de point de disparaître. Soumis aux soins, Abid se Des Blidéens (Rebiai), Boulakhoua, Ab- à l'hôpital pour des examens, Younès notre dosent beaucoup mieux, mais sa participation déaccrocheurs dellaoui (Belkheir), Allam subira un nouvel examen médical mination. pendra de la décision du coach. Il espère être Tous les défendans les prochains jours présent. «J'espère m'en remettre rapidement et (Azzi), Ziane-Cherif, Hendou Malgré le caractère seurs sont monêtre prêt à la prochaine rencontre amicale. J'ai amical de la rencontre, les (Herrag), Aït Ouamar (Amada), tés en attaque pour vraiment envie de reprendre le plus tôt posjoueurs de l’USMB ont Boumechra (Medane), Al Amali prêter main-forte sible. Mais la décision revient à l'entraîneur Belkaroui tout fait pour gagner. En seet au médecin de l'équipe. Si tout va aux attaquants et (Gahche), Hanitser (Sylla), Younès en tenue de ville conde mi-temps, ils se sont bien, je souhaiterai être aligné et je ils ont laissé (Amer Yahia). Blessé à la cuisse, le défenferai tout pour être à la haurepliés en défense, ne laissant des espaces. seur harrachi, Belkaroui, était préteur.» sent, hier, au stade Lavigerie en Ce dont ont tenue de ville, pour suivre la rencon- profité les attre à partir du banc de touche. Sa taquants de Rien n’est encore clair concernant présence sur la main courante n'est Blida pour Laoufi : «On n'a pas trop pas passée marquer ce 3e les titulaires cherché le résultat» inaperConcernant les joueurs susceptibles de prétendre à une titubut. Sur le plan Salem Laoufi, l'adjoint de Charef, que çue. larisation dès le début du championnat, l'adjoint de Charef nous avons approché à la fin de cette Herrag en du jeu, je dois a affirmé : «Non, il est encore trop tôt d’avancer certains joute amicale pour avoir ses impresdire que la partie superforme noms et dire qui seront les titulaires. Mais je peux dire qu'ils sions, n'a pas donné l'air d'un entraîneur ina été équilibrée. Toujours égal à lui-même, le sont au moins 16 joueurs qui peuvent prétendre à être parmi quiet par le résultat de son équipe. Au les titulaires. Mais il n'y a pas un onze type», nous dira Hani- milieu défensif Herrag a retrouvé, Sur le plan personcontraire, il s'est montré serein et surtout au cours des dernières rencontres, nel, vous affichez ched. Charef devra sûrement tenir compte de plusieurs facconvaincu par la qualité du jeu produit par teurs, avant de décider. Il y a d'abord la forme physique et le la grande forme pour avoir été un une belle forme. ses joueurs, en affirmant : «Pour cette renmental de chaque joueur. «Ce sont des paramètres très impor- véritable porteur d'eau dans Cela fait que votre contre amicale, notre objectif n'était pas le l'entrejeu, tout en constituant tants. Mais il y a aussi le choix de la stratégie à adopter. On ne résultat, mais de faire jouer tous les joueurs, rendement va en une citadelle infranchissajouera jamais avec la même équipe à domicile et en déplaceafin d'avoir une idée précise sur leur compors’améliorant. A quoi ble avec ses coéquiment. C'est vous dire que rien n'est encore décidé concernant les tement, après une grande charge de travail. est dû cela ? piers. onze joueurs qui composeront l'équipe», nous a déclaré l'ancien garIl est utile de préciser que les joueurs ont été En fait, j'avais besoin de dien international. Cela étant, il n'empêche que par rapport à ce que soumis à une charge de travail très imporl'on a vu durant les rencontres amicales, on peut dire que dans certemps pour travailler et combler tante. Cela dit, l'équipe a bien répondu sur le tains postes, les titulaires sont déjà désignés, pour avoir participé d'enmes lacunes. Cette préparation terrain, malgré les trois buts encaissés. C'est

L

l

l

m'a permis de travailler dur et j'ai pu ainsi rattraper le déficit que j'accusais par rapport aux autres. Vous devez donc être satisfait de votre prestation contre l’USMB en amical ? Je crois avoir réalisé une prestation honnête, mais je suis contraint de travailler encore plus pour progresser. Ainsi, je pourrai donner un meilleur rendement à l'avenir. Ce sera sans aucun doute difficile, mais je garde une certaine confiance en mes capacités. Quel est votre avis sur la préparation de manière générale ? Cette phase n'est que la continuité de notre préparation qu'on a entamée depuis plusieurs semaines. Nous avons déjà effectué plus de la moitié du programme de notre préparation et ma foi, cela se passe de façon normale. Entretien réalisé par Nacereddine RATNI

là notre satisfaction.»

trée à toutes les rencontres amicales en tant que titulaires.

N° 2348 Mercredi 17 juillet 2013

Coup de cœur JSMB

13

C’

est officiel, le désormais exattaquant de la JSK, Mohamed Chalali, est béjaoui pour un an. Le joueur, qui se trouve depuis presque une semaine à Bejaïa en compagnie de son manager, vient de signer un contrat le liant à cette équipe pour une saison. Les négociations n’ont pas duré longtemps avant de trouver un terrain d’entente. À l’issue de la dernière séance de travail de mardi soir, le joueur s’est rendu une nouvelle fois au siège, mais cette fois c’était pour officialiser son transfert à la JSMB, où il a apposé sa signature sur le contrat. C’est le président Hafid Tiab et le directeur général du club, Rachid Redjradj, qui ont reçu le joueur au siège, pour finaliser la transaction.

Chalali signe «Béjaïa,c’est le pour un an choixducœur»
milieu de terrain, Salim Mezriche. Nul doute que la présence de ces deux éléments à la JSMB facilitera l’intégration de l’ex-attaquant d’Aberdeen à la JSMB, lui qui connait pas mal de joueurs béjaouis aussi. Contrairement donc à la saison écoulée où la JSMB a recruté pas moins de 7 émigrés, cet été, le président a décidé de changer de stratégie du fait que la majorité de ces joueurs n’ont pas donné satisfaction. Ilporteralenuméro10 À l’instar de toutes les nouvelles recrues et comme ça se passe depuis des années à la JSMB, Mohamed Chalali a choisi le numéro de dossard qu’il devra porter lors du prochain exercice. Parmi les numéros proposés au joueur, ce dernier a opté pour le 10. Pour rappel, ce numéro était celui de l’autre attaquant, Mohamed Derrag, qui l'a porté durant les deux dernières saisons qu’il a passées à la JSMB avant de rejoindre le CSC cet été. Lerecrutementestclos, sauf… En s’offrant hier les services de Chalali, les dirigeants du club phare de la Soummam ont bouclé l’opération recrutement. En effet, d’après ce que nous avons pu apprendre d’une source digne de foi, les responsables ne sont plus chauds à l’idée de faire signer d’autres joueurs, même si quelques noms ont été annoncés avec instance comme étant proches de rejoindre la formation de la JSMB. C'est d’ailleurs ce que nous a affirmé le DG de la JSMB, Rachid Redjradj : «Avec la signature de Mohamed Chalali, je peux vous dire que le recrutement est déjà clos. Pour le moment, on ne compte pas recruter d’autre joueur sauf si on tombe sur un joueur de qualité qui peut apporter vraiment un plus à notre équipe. Mais dans l’ensemble on a déjà bouclé l’opération recrutement». S. A. MohamedChalali aparaphéson contrat,mercredi dernierà2hdu matin,enfaveur delaJSMB.Il expliquedanscet entretienles raisonsquil'ont pousséàopter pourleclubphare delaSoummam. Ilavoueque malgréles sollicitationsdont ilafaitl’objet,il n’apaspurésister aucharme béjaoui.Ilest persuadéqu’ilva réussirchezles VertetRougeet qu’ilvarebondir cetteannéepour retrouverl’équipe nationale.

C’estla9e recrue béjaouiecetété... Après avoir conclu les négociations qui n’ont vraiment pas tardé, le joueur a signé son nouveau contrat. Ainsi, après Agoune, Belgherbi, Bouziani, Tatem, Meddahi, Bouyousfi, Mezriche et Messara, Mohamed Chalali est désormais la neuvième recrue de la JSMB, cet été. La direction vient de réaliser une très bonne affaire en s’attachant les services de ce jeune élément. Attaquant racé, le néo-centre avant de la JSMB est un joueur solide et technique. Il a été recommandé aux Béjaouis cet été et devra faire de son mieux pour satisfaire le staff technique de sa nouvelle formation, pour s’imposer dès la première saison. …etletroisième émigrédanslegroupe Chalali ne sera pas dépaysé cette saison du fait qu’il n’est pas le seul émigré de la JSMB, cette saison. Pour rappel, avant la signature de Mohamed Chalali, la direction de Tiab a fait signer deux joueurs franco-algériens. Il s’agit du gardien, Farid Messara, et du

On vient d’apprendre que vous avez mon contrat. Je veux contribuer à la réussite de ce club. paraphé votre contrat avec la JSMB, le Et puis, sur le plan personnel, je ferai tout Qu’est-ce qui vous a motivé à rejoindre confirmez-vous ? pour retrouver le sommet de mon nila JSMB ? Effectivement, je viens juste de signer un veau, et surtout inscrire un grand nomD’abord, c’est un grand club et c’est un contrat d’une année avec la JSMB. En bre de buts cette saison. En plus de cela, honneur pour n’importe quel joueur de contact avec cette équipe depuis quelques porter le maillot vert et rouge. Il y a aussi je veux vraiment réussir une belle saison jours, j’ai finalement décidé d’opter pour pour taper dans l’œil du sélectionneur et le langage de Tiab qui m’a rassuré et qui les Vert et Rouge. Je suis très content de retrouver l’équipe nationale le m’a sécurisé. Par ailleurs, il ne jouer pour cette équipe, qui va me perplus vite possible. faut pas oublier que je suis ori«Tout mettre certainement de donner un autre ginaire de Seddouk, et cela En vous recrutant, le fairepour élan à ma carrière et d’aller de l’avant. Je aussi a pesé dans mon choix club mise beaucoup sur taperdansl’œil vais surtout montrer mes capacités. final. Je suis très fier de porter vous en attaque… deHalilhodzicet Pourquoi une année et non pas plus ? les couleurs d’une équipe de retrouverl’équipe Lors des négociations, le Avec les dirigeants, nous nous sommes ma région d’origine. président Tiab me disait nationaleleplus mis d’accord pour une seule saison reque l’équipe misera Et pourquoi avez vous quitté la vitepossible» nouvelable. Je vous assure aussi qu’il n’y a JSK ? beaucoup sur moi, cette aucune raison qui m’a poussé à signer saison, dans le compartiAvant toute chose, je tiens à vous pour un an. Je suis à la JSMB et je veux ment offensif. Je souhaiterais dire que c’est mon destin. J’ai quitté la d’abord voir comment vont se passer les accomplir ma mission convenableJSK car j’ai eu quelques petits soucis, choses. ment. Et je ferai tout pour arracher des mais maintenant je ne veux plus en parsuccès avec mon club. Ainsi, avec la Comment se sont déroulées les ler. Ce qui m’intéresse à présent c’est ma contribution de tous, la JSMB pourra asnégociations ? nouvelle équipe. Ce que j’ai vécu à la JSK pirer à réaliser un meilleur parcours. Il y a quelques jours, les diriet l’ESS m’a forgé le caractère et geants béjaouis m’ont sollicité, j’ai cela m’a rendu encore plus On vous laisse conclure… donné mon accord dès la prefort. Donc je peux vous Je suis ravi de porter les couleurs de ce «Jesuis mière discussion que j’ai eue avec dire que je ne regrette grand club et j’espère être à la hauteur de originairede eux. Ils me voulaient dans leur rien quand même car la mission qui m’attend, tout en souhaiSeddouk,donc équipe pour la saison prochaine, la vie d’un footballeur tant aussi faire une grande saison. Mais je joueràlaJSMB est ainsi faite. les discussions entre les deux pardemande à tous les supporters d’aider ce estunefierté ties étaient très sérieuses, ce qui a club, notamment au début du championEn optant pour la pourmoi» accéléré les choses. Je peux vous nat, car on doit entamer notre parcours JSMB, vous vous êtes dire que tout s’est bien passé, et puis avec de bons résultats, pour mieux gérer fixé des objectifs Redjradj et le président Tiab étaient la suite de la saison. personnels, n’est-ce pas ? très convaincants par leur discours. Aussi Entretien réalisé par Exactement. Je suis à la JSMB, Sofiane A. je n’ai pas hésité un moment à parapher cela veut dire qu’il faut gagner des titres.

Ayant raté les premières séances de travail de son équipe, à la reprise, samedi dernier, le néo-gardien de la JSMB, le Franco-Algérien Farid Messara, est arrivé avant-hier dans la soirée à BéjaÏa, en provenance de France. Il avait rejoint l’aéroport Houari-Boumediène et fait le reste du trajet par route. A son arrivée à Béjaïa, l’ancien gardien de Fleury-Mérogis a été directement conduit à l’hôtel Providencia pour se reposer, avant d’entamer le travail avec sa nouvelle équipe.

Messara estarrivé

Apparemment, la direction béjaouie vient d’assurer un match amical en Tunisie. D’après un dirigeant, le club phare de la Soummam affrontera le club de l’Avenir Sportif de la Marsa, le 13 août prochain. Une dernière étape pour le staff technique afin d’apporter les correctifs nécessaires, avant le lever de rideau sur la nouvelle saison.

Matchcontre l’ASMarsa le13août

Messara, qui a été dispensé de la première séance d’avant-hier avant la rupture du jeûne à 18h, était présent toutefois lors de la seconde programmée par le coach Saâdi, à 23h. Le gardien de la JSMB a été pris en charge par le préparateur physique du club, qui lui a préparé un programme spécifique pour une rapide remise en forme. Ainsi, Messara devait rejoindre le groupe, hier, pour entamer la préparation avec son équipe.

Ils’estcontenté d’uneséancede remiseenforme

De retour au pays cette semaine, après un stage en Tunisie, les responsables de l’ESS, qui veulent assurer une bonne préparation en vue de la prochaine rencontre en Coupe de la CAF, ont déjà sollicité le directeur général de la JSMB, Rachid Redjradj, pour une joute amicale, samedi prochain, à Béjaïa. Pour le moment, la direction n’a pas donné suite à cette proposition, car Redjradj devra d’abord discuter avec l’entraîneur Saâdi, à qui revient le dernier mot. Pour rappel, les deux équipes se sont affrontées trois fois en amical, l’été dernier, deux à Sousse et une à Béjaïa, et toutes les rencontres se sont soldées par des nuls.

L’ESSveutaffronterlaJSMBenamical

Jusqu’à avant-hier, la JSMB s’entraînait avec un groupe presque au complet. Saâdi travaille actuellement avec 27 joueurs, dont quatre espoirs promus cet été en équipe première. Désormais, il ne manque que Salim Mezriche, la nouvelle recrue de la JSMB. Le joueur, qui a signé un contrat d’une année à la JSMB il y a une semaine devait arriver hier dans cette ville, en provenance de Paris. Pour rappel, Salim a déjà récupéré sa libération de RC Colmar et sera qualifié à la JSMB officiellement.

Mezricheattenduhier

Bien qu’il ait tout réglé avec la direction, Khalfa Branci, qui devrait être le nouvel entraîneur des gardiens de la JSMB, n’a toujours pas entamé son travail. Ce dernier n’attend donc que le coup de fil de la direction pour se déplacer à Béjaïa et entamer son travail avec les trois gardiens béjaouis, Messara, Samer et Kacem Sofiane. Dans ce même chapitre, il est à noter que Saâdi, qui a déjà entamé son travail, n’a toujours pas signé son contrat de manière officielle.

Brancin’apas entamé sontravail

Comme annoncé par nos soins, la formation béjaouie n’effectuera pas de stage durant ce mois de ramadhan à l’étranger. La préparation aura lieu dans son ensemble cet été à Béjaïa. Toutefois, la direction, en concertation avec le staff technique, a décidé d’organiser un regroupement juste après l’Aïd. D’après nos informations, le stage pourrait se dérouler, cette fois-ci, à la capitale tunisienne et non à Sousse. Ce sera probablement la ville de HammamLif qui accueillera les Vert et Rouge. Les Béjaouis devront élire domicile à hôtel EzZahra.

Lestage probablement àHammam-Lif

Bien que les dates de stage ne soient pas arrêtées de manière définitive, d’après nos informations, la délégation de la JSMB devra raliler la Tunisie juste après la fête de l’Aïd, soit le 11 août prochain. L’équipe devra séjourner neuf jours. Dans son plan du travail, le staff technique devrait organiser au moins trois matchs amicaux devant des équipes locales.

Cesera du11au20août

Le staff technique assure déjà trois joutes amicales
14
N° 2348 Mercredi 17 juillet 2013

Coup d’œil MOB

La nouvelle recrue du MOB durant cette période des transferts Fawzi Yaya a contracté une blessure légère lors de la séance de décrassage effectuée dans la soirée de lundi dernier. Ayant ressenti des douleurs, il s’est dirigé directement vers le médecin de l’équipe Bourihane sur place où rien de grave n’a été signalé. Toutefois, au cours de repas du s’hour, il a encore ressenti plus de douleurs et le médecin lui a donné des calmants tout en le rassurant.

Yaya a contracté une blessure légère à la cuisse

De notre envoyé spécial en Tunisie Youcef Koudri

«J’ai ressenti des douleurs au niveau de la cuisse, mais la blessure est sans gravité»

lors que le coach Rahmouni avait déjà émis le vœu de disputer le maximum de joutes amicales lors de ce stage de Tunisie afin d’assurer une meilleure préparation possible pour la nouvelle saison, voilà qu’il va avoir l’occasion de réaliser son objectif à son arrivée sur le lieu de regroupement. D’ailleurs, jusqu’à hier mardi, le staff technique béjaoui s’est assuré de disputer pas moins de trois rencontres amicales devant des clubs tunisiens et algériens. Ce qui va permettre au Béjaouis de réussir leur préparation surtout que le site dans lequel se trouve la délégation offre toutes les commodités de travail.

A

match amical sur place devant un club tunisien. Il s’agit du nouveau promu en Division 1 de Tunisie, à savoir El Mathlouthi de Tunis. D’ailleurs, cette rencontre vient d’être programmée pour le 21 de ce mois en cours après l’accord des deux entraîneurs.

Les Béjaouis affronteront El Mathlouthi de Tunis le 21 juillet
Alors qu’ils se trouvent depuis lundi dernier en terres tunisiennes pour le stage de préparation de deux semaines, voilà que le coach Rahmouni vient d’avoir déjà un autre

Dans le but de mettre les points sur les i au cours de ce stage que les Béjaouis sont en train d’effectuer en Tunisie, Mourad Rahmouni s’est réuni le jour de l’arrivée de la délégation lundi dernier avant le shour où il leur a demandé d’être bien organisés et surtout d’être sérieux dans le travail puisque ce stage revêt une grande importance pour l’équipe afin d’assurer une bonne préparation. D’ailleurs, avant cette réunion, le coach Rahmouni s’est déjà réuni avec ses poulains avant l’entame de la séance d’entraînement où il a insisté sur la rigueur dans le travail en prévision de la reprise de la compétition officielle. Le message a été reçu 5/5 par l’ensemble des joueurs et sots prêts à honorer comme il se doit l’image du club et celle de l’Algérie.
«Je vous fais confiance et on doit donner l’exemple dans la discipline»

Rahmouni exige de la rigueur et de la sérénité dans le travail
«Le dialogue entre nous est indispensable»

Toutefois, El Mathlouthi de Tunis ne sera pas le seul adversaire des Vert et Noir lors de ce stage de Aïn Draham. En effet, les Béjaouis

… et deux autres face au MCEE et le WAT

Alors que les Béjaouis et les Tunisiens sont en train d’effectuer leur stage de préparation au niveau de même site Aïn Draham, le chef de la délégation béjaouie, Lyès Aissou, qui a appris la nouvelle que le club tunisien se trouve sur place n’a pas hésité à leur proposer de disputer un match amical. Une rencontre entre deux nouveaux promus puisque le club d’El Mathlouthi vient d’accéder en Division 1 de Tunisie.

Un match entre deux nouveaux promus…

Rahmouni veut d’autres rencontres amicales avant le 21 juillet

affronteront aussi le MCE Eulma le 26 de ce mois, avant de donner la réplique au WA Tlemcen deux jours sur le même site où se trouvent les deux clubs algériens. Une aubaine pour le staff technique béjaoui d’assurer une meilleure préparation possible lors de ce séjour.

Approché pour connaître encore plus la nature de cette blessure, Yaya dira : «J’ai ressenti des douleurs au niveau de la cuisse mais sans gravité puisque les premiers examens que j’ai effectués chez le médecin de l’équipe ont été rassurants. Rien de grave n’a été enregistré. D’ailleurs, je peux me préparer le plus normalement du monde sans le moindre problème.» Youcef K.

Bouchebah arrivera jeudi

Le porte-parole du conseil de gestion provisoire ne s’est pas déplacé avec Etant donné que la première joute l’équipe à Aïn Draham puisque c’est Lyès amicale est prévue jusqu’à présent Aissou qui a été désigné comme chef de dépour le 21 juillet devant la formation légation. De ce fait, on croit savoir que Musd’El Mathlouthi de Tunis, le premier tapha Bouchebah arrivera jeudi prochain à responsable de la barre technique du Aïn Draham pour assister aux conditions MOB n’a pas caché son vœu de trouver dans lesquelles se prépare son équipe des adversaires pour les affronter avant et être prêt des joueurs et du le date de 21 juillet. De ce fait, le chef de la staff technique. délégation est en train de multiplier les contacts pour trouver des sparring-partners. Youcef K.

dans la discipline et se montrer professionnels dans le travail.»

Poursuivant son discours avec les joueurs, Rahmouni ajoutera : «Je crois que le dialogue est d’une grande importance pour résoudre tous les problèmes et éviter des mauvais comportements. De ce fait, il est indispensable entre nous que ça soit durant ou en dehors du travail afin de réussir une bonne préparation et, par la même, être à la hauteur des attentes.»
Les joueurs ont bien reçu son message

Voulant réussir à tout prix ce stage tout en évitant le moindre problème, le premier responsable de la barre technique s’est adressé longuement aux joueurs en leur demandant d’éviter les problèmes et surtout de donner l’exemple en ce qui concerne la rigueur et la discipline : «J’ai confiance en vous pour que vous réussissiez cette période de préparation, car elle d’une grande importance pour le groupe. De ce fait, on doit donner l’exemple

De leur coté, les joueurs semblent conscients de la tâche qui les attend durant ce regroupement de deux semaines en Tunisie pour la préparation de la nouvelle saison en se montrant attentifs message déliré par leur entraîneur qui a insisté sur le fait de consacrer ce stage pour bien travailler et assurer une bonne saison pour leur première expérience en Ligue 1. Youcef K.

Les joueurs du MOB ont effectué une séance de musculation avec le préparateur physique Zaâbar hier après-midi au niveau de la salle qui se trouve à l’hôtel. D’ailleurs, le staff technique a été soulagé de voir programmer des séances de musculation du moment qu’une salle est disponible au niveau de ce lieu de stage.

Une séance de musculation hier

véritable calvaire aux frontières

Les Béjaouis ont vécu un
N° 2348 Mercredi 17 juillet 2013

Coup de pompe MOB

15

P

Avant le départ en Tunisie, la délégation béjaouie avait tout prévu en mettant en place le meilleur scénario possible afin d’arriver dans de bonnes conditions et sans le moindre problème sur la route. Pour cela, les Béjaouis ont mobilisé deux chauffeurs pour la circonstance afin d’éviter de faire plusieurs escales. Malgré cela, la délégation s’est arrêtée dans un pre-

Le voyage a duré 15 heures

ersonne ne s’attendait à un tel voyage à Aïn Draham puisqu’il a été fatidique selon les membres de la délégation béjaouie. D’ailleurs, cette dernière a vécu véritable calvaire. Ayant démarré à partir de Béjaïa dans la soirée de dimanche dernier à 23h, les Béjaouis ne sont arrivés au lieu du stage que le lendemain à 14h30. Ce qui est un jugé trop long pour les membres de la délégation. Toutefois, le grand problème est le fait que le bus qui transportait la délégation est resté pendant cinq heures au niveau des frontières et les joueurs ont perdu toutes leurs forces surtout qu’on est en plein mois de Ramadhan.

N’ayant constaté aucune anomalie, les Béjaouis ont été surpris par un scénario dramatique lorsque le bus est arrivé au niveau du centre des frontières à Layoune. En effet, une mauvaise surprise leur a été réservée par la police des frontières qui a demandé l’autorisation pour le bus transportant la délégation de quitter le territoire national. Un document que les Béjaouis n’ont pas préparé à Béjaïa, ce qui a un créé un énorme problème pour la délégation.

Le bus n’avait pas l’autorisation de quitter le territoire national
siennes à Layoune.

mier temps au niveau de la ville de Sétif pour prendre le repas de s’hour dans le quartier de Bab Biskra avant de poursuivre leur périple vers le centre des frontières algéro-tuni-

Comment s’est déroulé le voyage de Béjaïa à Aïn Draham ? Je ne vous cache pas que le voyage a été fatidique dans la mesure où ce qu’ont fait les policiers tunisiens au niveau des frontières est inacceptable. Imaginez que la délégation est restée pendant 5 heures à attendre sans rien faire et ce n’est pas logique d’autant plus que nous sommes en plein mois de Ramadhan. On a vécu un véritable calvaire et les policiers n’ont pas le droit se compoter de la sorte avec nous. Vous avez pu récupérer vos forces après, n’est-ce pas ? Enfin, un petit mieux. A notre arrivée à l’hôtel, on a vite regagné nos chambres pour prendre un peu de repos suite à ce voyage fatidique puisqu’on est restés debout pendant deux jours. A présent, vous allez vous remettre au travail… Effectivement, après avoir repris nos forces, nous devrons nous remettre au travail et passer aux choses sérieuses. Tout le monde doit être conscient de la mission qui l’attend. Certes, ça ne sera pas facile dans la mesure où nous sommes soumis à un travail intense d’autant plus que nous sommes en plein mois de Ramadhan, mais on doit réussir notre préparation pour être au rendezvous pour la reprise de la compétition officielle. Votre rôle sera important dans l’équipe puisque vous êtes le plus âgé, un commentaire ? Effectivement, le groupe qui se

Dehouche : «C’est le moment de bien travailler»
La délégation béjaouie conduite par Lyès Aissou a tenté de convaincre les policiers tuni-

Les joueurs ont été très fatigués avec 5 heures d’attente aux frontières

Devant le refus affiché par la police tunisienne de laisser passer le bus sans le document exigé, les joueurs n’ont pas trouvé comme moyen de passer le temps et d’éviter le dégoût que le jeu des dominos et le jeu de cartes au niveau de la localité de El Ayoune, aux frontières algéro-tunisiennes. Ils ont ainsi passé leur temps pendant toute la durée de l’escale avant que le chef de la délégation

Les dominos et le jeu de cartes pour passer le temps

siens de laisser la délégation poursuivre son chemin vers le lieu de stage en tentant de leur expliquer qu’il s’agit d’un rendez-vous qu’il ne faut pas rater. Malgré cela, les sollicitations de dirigeant du MOB se sont avérées vaines puisque les policiers tunisiens ont affiché un refus catégorique et n’ont pas cherché à comprendre le moindre mot sans l’autorisation demandée au bus. La délégation béjaouie est arrivée aux frontières aux environs de 8h30 où ils sont restés pendant 5 heures. Ce qui a terriblement fatigué les joueurs, eux qui n’ont pas trouvé le sommeil durant tout le trajet.

Epuisés par la longueur du voyage qui a pris pas moins de 15 heures de retour pour arriver à Aïn Draham, les joueurs n’ont pas pu maîtriser leurs forces puisqu’ils ont regagné directement leurs chambres et de se remettre au sommeil pour reprendre leurs forces et être au top pour entamer le travail qui les attendait depuis hier mardi. D’ailleurs, les camarades de Benhocine n’ont pas perdu beaucoup temps après l’accueil de la délégation, gagnant directement leurs chambres pour se reposer. De son côté, le staff technique a décidé d’annuler la séance d’entraînement qui était prévu dans l’après-midi de la journée de lundi.

Les joueurs directement au lit à leur arrivée

trouve une solution au problème et parvienne à débloquer la situation en permettant au bus de poursuivre son périple vers la destination des Béjaouis, à savoir Aïn Draham, pour effectuer leur stage de préparation.

Youcef K.

Rahmouni attend l’arrivée de Berrefane

GLa direction du MOB n’a pas enGAu cours de ce match core statué sur le cas de portier G d’application disputé par G Berrefane qui n’a pas encore paraphé les Béjaouis avec la participason contrat avec le MOB. Toutefois, le coach Mourad Rahmouni veut à ce que les choses soient claires dans les meilleurs délais puisqu’il veut que l’ex-gardien de MCE Eulma soit avec le groupe pour pouvoir d’assurer une bonne préparation pour tous les joueurs. tion de 21 joueurs seulement qui ont été du voyage en Tunisie en l’absence de Amrane, Nemdil et en attendant l’arrivée d’autres nouvelles recrues, le coach adjoint a pris part à cette rencontre pour équilibrer l’effectif. Dommage pour lui, son équipe s’est inclinée sur le score de 3 à 1.

Moussouni a joué et s’est incliné avec son équipe

trouve actuellement au MOB est jeune et dispose de beaucoup de capacités. Pour nous les anciens, notre mission est d’encadrer ces jeunes pour les aider à réussir. De mon côté, je suis prêt à mettre toute mon expérience au profit de ces jeunes et de leur faciliter la tâche pour qu’ils s’adaptent à leur nouvel environnement. Quel est votre avis sur le niveau

de la composante après 12 jours de travail effectué à Béjaïa et une journée à Tunis ? On ne peut pas juger le groupe à présent du moment qu’on n’a joué aucun match amical. Mais je peux dire que les joueurs qui se trouvent actuellement dans l’équipe disposent de grandes capacités et sont en mesure de donner un plus à l’équipe et c’est le plus important. Que pensez-vous de la décision prise par la direction pour le rajeunissement de l’effectif ? Je crois que c’est bénéfique pour l’équipe. D’ailleurs, si le groupe actuel arrive à assurer le maintien en Ligue 1, je suis persuadé qu’il aura son mot à dire dans l’avenir et je suis optimiste. Donc, l’objectif du club est le maintien… Effectivement. C’est la première saison de cette équipe du MOB en Ligue 1 et cela veut dire que le club sera devant de nouvelles conditions et cela nécessite un temps d’adaptation. On doit mettre dans nos têtes le fait de conserver l’exploit réalisé la saison dernière, à savoir l’accession. Cela dit, on doit faire le maximum pour rester longtemps parmi l’élite. Entretien réalisé par Youcef K.

La première séance à Aïn Draham donne beaucoup d’espoir

GLa formation du MO Béjaïa a effectué sa première séance d’enG traînement dans la soirée d’hier au niveau de stade municipal de Aïn Draham. Une première qui a débuté avant-hier lundi qui s’est déroulée dans de bonnes conditions où une bonne ambiance règne aux entraînements et qui a beaucoup soulagé le staff technique qui veut à tout prix réussir ce stage de préparation.

Bahri et Djerroudi oubliés à l’hôtel

GLa délégation du MOB a pris la destination de G stade vers 22h45 afin d’arriver

Tout le monde est satisfait de l’état de la pelouse

GLa chose positive que tous les Béjaouis ont constatée sur place G est l’état de la pelouse. En effet, elle se

Le staff technique a programmé un match d’application à la fin de la séance

trouve dans un très bon état puisque les joueurs et le staff technique ont été satisfaits de sa qualité, ce qui permettra au groupe de se bien préparer d’autant que les entraînements se dérouleront sur ce terrain après l’accord trouvé avec les responsables de l’hôtel.

Nemdil rempile pour deux saisons

GAprès avoir échoué à cinq reprises de trouver G un accord concernant le pro-

à temps et entamer les entraînements puisque ladite séance a été programmée à 23h. Cependant, la surprise est que la délégation a oublié deux joueurs, à savoir Bahri et Djerroudi, à l’hôtel. Ainsi, ils ont été contraints de prendre un taxi, arrivant ainsi un quart d’heure en retard à l’entraînement.

GA la fin de la séance effectuée par les Béjaouis, le staff technique G sous la houlette du coach Rahmouni a programmé un match d’application entre les joueurs afin de leur permettre de travailler certains exercices avec ballons. Pourtant, les joueurs ont été soumis à un travail intensif par le préparateur physique Zaâbar.

longement de son contrat, voilà que l’attaquant Zahir Nemdil vient de trouver un accord concernant son nouveau contrat où il a rempilé officiellement hier pour deux saisons. De ce fait, il va mettre un terme au suspense puisqu’il s’est déplacé dans la soirée d’hier en Tunisie pour se préparer avec son équipe qui se trouve en stage bloqué de deux semaines depuis lundi dernier à Aïn Draham. Youcef K.

16

Demmou out contre le TP Mazembe
N° 2348 Mercredi 17 juillet 2013

Coup d’œil ESS
u moment où tout le monde s’est réjoui de la bonne nouvelle, celle de la qualification des six nouveaux joueurs d’Entente, l’effectif de l’ESS a pris un sérieux coup en même temps suite au forfait du défenseur central Abdelghani Demmou qui ne participera pas au match de vendredi prochain contre le TP Mazembe. Le joueur souffre en effet d’une blessure aux adducteurs qu’il avait contractée lors du deuxième match amical contre l’Etoile du Sahel. Et dès que l’équipe est rentrée à Sétif après le stage de Sousse, Abdelghani Demmou est allé directement effectuer une échographie qui a révélé une sérieuse élongation qui va l’obliger à observer une repos total d’au moins cinq jours. Sa participation au match de vendredi est donc compromise. En plus de Demmou qui ne jouera pas le match de vendredi prochain, l’effectif sétifien sera également privé des services de Rachid Ferrahi qui est automatiquement suspendu à la veille de ce premier rendez-vous africain de la nouvelle saison. Ferrahi avait écopé d’un deuxième avertissement dans cette compétition lors de la dernière rencontre face à l’US Bitam au Gabon. Avec les défections de ces deux éléments, Demmou et Ferrahi, l’effectif sétifien qualifié à la Coupe de la CAF est réduit du coup à 18 joueurs en comptant le troisième gardien Saâdoune. Velud ne peut disposer donc que de 17 joueurs de champ. Comme ça, il n’aura au moins aucun souci à se faire pour choisir la liste des convoqués. Tous les 18 joueurs seront concernés, y compris le gardien Saâdoune qui vêtira à l’occasion le maillot d’un joueur de champ, comme cela fut le cas en Gambie face à l’US Bitam lorsque Ghoul est rentré comme deuxième gardien. Mais on ne sait pas, à ce stade de la compétition, s’il a le droit de prendre un autre numéro ou non.

A

Velud n’a plus que 18 joueurs

Au moins cinq jours de repos

Ferrahi suspendu

En plus de la préparation de l’importante rencontre face au TP Mazembe et l’arrivée de l’équipe congolaise mercredi, la direction du club a commencé cette semaine à traiter les dossiers des joueurs qui ont officiellement quitté le club afin de régulariser leur situation financière. Le premier cas à avoir été traité est celui de Farouk Belkaïd qui s’est déplacé à deux reprises à Sétif ces derniers temps pour régler le problème et qui est, comme on le sait, encore sous contrat avec l’ESS. Le défenseur de l’Entente a exigé, pour accepter de résilier son contrat, le paiement de tous ses arriérés. Un simple calcul de la direction a montré que le club doit à Belkaïd deux mois et demi de salaire, environ 350 millions de centimes.

La direction négocie avec les joueurs libérés
à 100 millions de centimes. Cela dit, la résiliation du contrat est programmée après le match contre le TP en raison de la non- disponibilité de l’argent nécessaire pour le payer. Car l’argent qui rentrera cette semaine dans les caisses du club, environ 3 milliards, sera destiné à l’effectif actuel pour motiver les joueurs et les aider à se concentrer davantage sur leur sujet à l’approche du match de vendredi prochain.

Et compte tenu des données et de ce qui a été fait pendant le stage de Sousse, l’effectif de l’ESS qui sera aligné d’entrée contre le TP Mazembe est presque connu, avec Khedaïria dans les bois, Ziti et Legraâ sur les deux couloirs, Benabderrahmane et Mellouli dans l’axe central de la défense, Delhoum, Karaoui, Gourmi et Elamri au milieu, Nadji comme attaquant et Djahnit qui sera un cran derrière.

Le onze rentrant est presque connu

K. L.

Comme indiqué hier, la nouvelle de la qualification des cinq nouveaux joueurs de l’Entente à la Coupe de la CAF a rassuré tout le monde, joueurs, dirigeants et staff technique qui ont dû pousser un grand ouf de soulagement, d’autant que la nouvelle est tombée à quelques jours seulement du match contre le TP Mazembe. Il est vrai que cela a pris beaucoup de temps et que la direction a même joué avec le feu en traînant avant de déposer les dossiers de qualification de certains joueurs, même si la fédération et la ligue ont une grande part de responsabilité dans cette histoire, mais l’Entente a tout de même pu résoudre ce problème dans la mesure où elle compte aujourd’hui parmi son effectif 20 joueurs qualifiés à la Coupe de la CAF, dont 15 de l’effectif de la saison Une précédente que la direction a gardés.

Après avoir joué avec le feu

L’Entente dispose désormais de 20 licences africaines

Plusieurs supporters ont assisté à la séance de lundi La séance d’avant-hier soir a dernier, environ 1000 fans été l’occasion pour le Franco-Algéétaient au rendez-vous pour rien El Hadi Belamri de prendre part découvrir l’effectif presque à sa première séance d’entraînement officiel de la nouvelle saison avec sa nouvelle équipe. Le joueur de l’Entente de Sétif. avait signé son contrat vendredi dernier et on allait l’envoyer en La séance de Tunisie mais l’équipe allait rentrer le lendemain. demain sera La séance de demain va être retardée à 23h30, contrairement aux habitudes, et ce pour permettre à l’équipe congolaise du TP Mazembe de s’entraîner le jeudi soir à l’heure du match, c’est-à-dire à 22h. L’effectif sétifien n’aura d’autre choix que d’attendre jusqu’à ce que les Congolais terminent pour pouvoir commencer sa séance.

Des supporters présents

Première séance de Belamri

seule absence lors de la séance de la reprise

La séance de lundi dernier, celle de la repris après le retour de l’équipe de Tunisie, a connu la présence de tout le monde, à l’exception de Abdelghani Demmou qui est revenu blessé de Tunisie. Le nouveau défenseur de l’Entente souffre d’une blessure aux adducteurs.

retardée à 23h30

Avant l’entame de la séance d’avant-hier, la première séance à Sétif depuis le retour de Tunisie, le président Hassan Hammar s’est présenté au stade et a tenu à réunir tous les joueurs au milieu du terrain en présence du staff technique. Hammar leur a parlé pendant dix minutes. Il a d’abord évoqué ce premier stage

Hammar réunit ses joueurs et leur promet une prime conséquente
de cette intersaison où il a remercié les joueurs pour leur comportement exemplaire durant ce séjour puisque aucun écart disciplinaire n’a été signalé. Par la suite, le premier responsable du club a tenu un discours motivant à ses joueurs, en leur faisant même une promesse, celle de leur réserver une belle prime en

Les responsables du club ne vont certainement pas lui verser toute cette somme. Ils ont cherché et ils ont trouvé comment la réduire au maximum. Ainsi, Belkaïd va devoir payer quelques pénalités dues en général à sa conduite vis-à-vis de l’équipe, comme sa décision de ne pas se déplacer lorsque l’équipe allait affronter le FC Léopard en Ligue des champions, de ce qu’il avait fait à l’occasion du match contre Bitam sans oublier d’autres amendes pour différentes absences à l’entraînement. Toutes ces pénalités vont lui être prélevées de ses arriérés, et cela va faire environ 80

Des amendes vont être prélevées des salaires de Belkaïd

De son côté, Ogbi a pris attache avant-hier lundi avec Hassan Hammar pour discuter avec lui de la manière avec laquelle les deux parties vont se séparer. Le joueur a appelé le président sétifien au téléphone juste après son retour d’Azerbaïdjan où il a pris part à la Coupe du monde avec la sélection militaire. On ne connaît pas encore la prochaine destination du joueur, mais il semble que la JS Saoura lui aurait fait une offre alléchante dès qu’elle a su qu’il ne fait plus partie de l’effectif sétifien. Et jusqu’à présent, on ne sait pas comment le cas Ogbi va être réglé.

Ogbi a appelé Hammar

De son côté, Adel Lakhdari a lui aussi appelé avant-hier Hassan Hammar pour les mêmes raisons, c’est-à-dire pour résilier son contrat à l’amiable dans la mesure où le joueur a été mis dans la liste des joueurs qui doivent quitter l’Entente. Mais

Le président va demander à Lakhdari de retirer sa plainte de la CRL

comme on le sait, Lakhdari a saisi la Commission des litiges à propos de son dû. Normalement, il ne devrait pas contacter Hammar mais attendre le verdict de la commission. Il paraît en effet que le joueur veut régler ce problème à l’amiable, car même s’il va obtenir gain de cause auprès de la CRL, la décision risque de tarder à tomber et cela risque aussi de compromettre ses contacts avec d’autres clubs qui ne le feront pas signer s’il n’a pas sa lettre de libération en main. Il faut savoir aussi que la décision de régler ce litige à l’amiable est une idée du président Hammar qui compte demander de son côté au joueur de retirer sa plainte avant de discuter de son cas. Il est à rappeler que Lakhdari est convoité par les trois clubs suivants, le MCO, le CABBA et l’ASO. Par ailleurs, sur le plan juridique, la direction de l’ESS se doit de résilier les contrats des joueurs libérés afin qu’elle puisse qualifier les nouvelles recrues, car les lois gérant le championnat de Ligue 1 ne permettent pas à un club professionnel d’avoir plus de 25 contrats, soit plus de 25 licences. Donc, la direction du club va être obligée de trouver des solutions urgentes à ce problème, car il n’est pas de son intérêt que cette histoire traîne encore. Il faut savoir quatre joueur sont concernés, Belkaïd, Mameri, Lakhdari et Ogbi, sachant que trois seulement ont saisi la Commission des litiges : Lakhdari, Aoudia et Tiouli. S. B.

cas de victoire vendredi prochain contre le TP Mazembe. Le président n’a pas omis bien sûr de rassurer les joueurs qui n’ont pas encore encaissé leur dû, et qui sont au nombre de 11, qu’ils pourront dès que l’argent de l’APC rentre dans les caisses du club, au plus tard jeudi prochain, soit la veille de la rencontre.

Il était prévu, comme indiqué hier, que l’ESS joue samedi un match amical face au NAHD, une rencontre qui allait être réservée essentiellement aux remplaçants du match du TP et à ceux qui ne sont pas qualifiés à la compétition africaine. Finalement, cette rencontre n’aura pas lieu car Zoheir Djelloul, l’entraîneur du NAHD, s’est excusé de ne pouvoir jouer ce match car il avait prévu une rencontre ce jeudi. Du coup, l’entraîneur adjoint Madoui a pris attache avec Rachid Redjradj, le DG de la JSMB, pour voir avec lui s’il est possible d’organiser ce match amical. Cette éventualité était hier à l’étude.

Le NAHD s’excuse de ne pouvoir donner la réplique samedi à l’ESS

N° 2348 Mercredi 17 juillet 2013

Coup d’œil MCO

17
Pour le 18 et le 21 juillet

Le stage durera 11 jours
a direction du club vient d’écourter la durée du stage en Tunisie qui devait initialement durer deux semaines. Deux raisons ont obligé les dirigeants du club à réduire le séjour de l’équipe prévu à Hammamet Yasmine. La première est relative au bon de commande livré par la DJS dans lequel cette instance précise bien qu’elle prendra en charge une délégation de 35 personnes pendant 12 jours seulement ni moins ni plus. En difficulté financière, la direction du club a décidé de supprimer les trois jours de plus que l’équipe devait passer là-bas au lieu de payer ces 72h supplémentaires. La seconde est qu’il faut dire aussi que le fait de passer deux semaines en plein mois de jeûne en dehors du pays, surtout en Tunisie, n’est pas très recommandé surtout que l’on sait que les coutumes et les traditions du mois de Ramadhan là-bas n’ont rien à voir avec la région ouest du pays. C’est pour cela qu’on a décidé de réduire le stage à 12 jours seu-

L

lement. La date du départ a été fixé pour le 25 du mois courant et le retour a été fixé pour le 5er août prochain.

Ce sera Hammamet Yasmine

Solinas réclame deux matches amicaux
Le coach des Hamraoua veut passer aux choses sé-

Une délégation de 35 personnes

La délégation du Mouloudia d’Oran sera forte de 35 personnes, dont 25 joueurs seulement. Les dix autres places ont été réservées pour les membres du staff technique qui seront au nombre de quatre dont l’entraîneur en chef Solinas, ses deux adjoints italiens, Ricardo et Miranda, ainsi que l’entraîneur des gardiens de but, Ouanès Mohamed. Quatre autres places seront pour le garde-matériel, Hamid Saddok, le secrétaire du club, Toufik Belahcène, le soigneur, Ammar Benarmas, le manager général, Abdennour Seddik. Les deux autres places seront réservées certainement à un chef de délégation qui sera fort probablement le vice-président, Larbi Abdelilah, et une autre personne dont on ignore encore l’identité.

Tout porte à croire que le rieuses avant le départ du groupe pour la Tunisie en réstage d’intersaison se dérouclamant deux matches amicaux. Le premier devrait avoir lera du côté de Hammamet. lieu demain face au CR Témouchent ou à Zabana. Alors Les Oranais seront hébergés que le second match devrait se jouer la veille du départ à l’hôtel Tej Sultan, qui était pour la Tunisie, c'est-à-dire le 21 juillet. La direction du leur quartier général, il y a club est encore à la recherche d’un sparring-partner pour de cela deux ans. Les entraîcette seconde joute amicale. Ces deux matches seront nements auront lieu au du l’occasion non seulement pour le staff technique de stade de Hammamet village, voir de plus près l’évolution de la préparation de situé à seulement dix minutes son équipe, mais aussi aux supporters pour de route de leur lieu d’hébergeporter un premier jugement sur la qualité ment. Toutefois, les responsables du des joueurs engagés par la direction club doivent se montrer vigilants dudu club. rant ce séjour car Hammamet Yasmine demeure un site touristique par excellence car en plus de la préparation, d’autres occupations peuvent attiBelaïd et Zaoui rer l’attention des joueurs. dans le viseur A. L. Apparemment l’opération recrutement menée par la direction du club est loin d’être terminée. Le transfert raté de Hanifi oblige la direction du club de se rabattre sur d’autres pistes. Ainsi, l’on vient d’apprendre que le club pourrait prendre le milieu offensif du MC Saïda, Abdelhamid Zaoui, qui a pourtant signé à la JS Saoura. Le joueur qui a séché quelques séances à cause d’une rage de dent serait en conflit avec sa nouvelle équipe et pourrait même résilier son contrat. Le MCO qui est en quête d’un nouvel attaquant pourrait bien sauter sur cette occasion et engager Zaoui qui ne sera pas contre l’idée de rejoindre les Rouge et Blanc. Par ailleurs, le Mouloudia d’Oran vient de relancer la piste de l’arrière droit de l’USM Bel-Abbès, Belaïd. Le fait que Bourzama soit toujours en rupture avec l’équipe oblige la direction du club à prendre ses précautions et aller chercher des solutions de rechange.

Il était en tenue de ville

Yahiaoui ne s’est pas entraîné avant-hier
e milieu offensif venu de Marseille, Ahmed Yahiaoui, ne s’est pas entrainé avant-hier avec le groupe. Le joueur s’est contenté de suivre la séance d’entraînement à partir du tunnel qui mène au vestiaire en tenue de ville. Interrogé sur les raisons de cette abstention, le joueur nous a confirmé qu’il restait encore quelques petits détails à régler sans préciser de quoi il s’agissait. Mais selon nos sources, le joueur n’a pas encore récupéré le chèque, avec un montant comme convenu avec la direction du club. Le joueur est actuellement accompagné par son agent, Christian pour trouver une solution.

Megherbi «La concurrence
Alors qu’il figurait sur la liste des libérés, Mohamed Megherbi, retenu finalement dans le groupe, se dit prêt à réaliser une grande saison et faire oublier aux fans du Mouloudia les affres de la saison passée. L’ex-joueur axial de l’ASM Oran et du MC Alger ne semble point inquiet par le recrutement de Djahel et Aouamri dans l’axe.
Le fait d’être retenu dans le groupe vous soulage, non ? Disons que personne ne m’a parlé de ma libération. C’est vrai que mon avenir n’était pas aussi clair suite à cette blessure qui est survenue en fin de saison, mais le rapport médical a prouvé que je suis apte à jouer. Donc, le fait d’être retenu dans le groupe, pour la saison prochaine, n’est pas une surprise pour moi. Vous avez fait preuve de bonne foi en vous entraînant sans toucher le moindre sou, c’est ça ? Oui, c’est absolument ça ! J’ai décidé de faire entièrement confiance à la direction du club en me présentant à l’entraînement sans toucher le moindre sou. Ils m’ont demandé de m’entraîner avec le groupe et de me

ne me fait pas peur»
payer par la suite. Donc, j’attends qu’on me fasse signe. J’espère qu’on me payera avant le départ pour le stage. A présent, je suis responsable d’une famille. J’aimerais bien laisser de l’argent chez moi avant de partir surtout que nous sommes actuellement en plein mois de jeûne et que par la suite il y aura les fêtes de l’Aïd. Ma famille a besoin plus que jamais d’argent. Sur le plan sportif, vous sentez-vous prêt pour la compétition ? Le fait qu’on reprenne tous en

L

du club afin de permettre au staff technique de travailler uniquement avec les joueurs qui feront partie du groupe pour la saison prochaine.

Aouamri devait signer hier

Laâssami s’est entraîné avec le groupe

L’effectif sera arrêté jeudi prochain

Si Yahiaoui ne s’est pas entrainé avant-hier avec l’équipe, son camarade Laâssami ne s’est pas empêché de prendre part à sa première séance d’entraînement avec le groupe. Sitôt arrivé, le joueur a rejoint ses camarades au stade Zabana.

Benyettou refuse deux mois de salaire

Présent à Oran depuis avanthier, le désormais ex-défenseur axial de l’ASO Chlef, Mohamed Amine Aouamri, devait signer hier son contrat au profit des Hamraoua. Le joueur, qui s’est présenté avant-hier en tenue de ville à l’entraînement au stade Ahmed Zabana, s’est dirigé dans la soirée au bureau de Djebbari. Selon nos sources, il aurait tout réglé avec le président du MCO. Sauf impondérable de taille, le joueur devait parapher hier son contrat au bureau du président, Youssef Djebbari.

Ayant du mal à arrêter l’effectif, suite à certaines interventions, les dirigeants du club ont décidé d’arrêter définitivement l’effectif retenu pour la saison prochaine. Des décisions fermes seront prises par les responsables

Apparemment, les dirigeants du club trouvent toutes les peines du monde à satisfaire les cadres de l’équipe, que ce soit ceux qui sont en rupture ou ceux qui s’entraînent avec le groupe. Avant-hier, Benyettou a dû refuser un chèque de deux mois que la direction voulait lui octroyer. Le joueur qui a payé de sa propre poche l’amende qui lui avait été infligée par la CRL d’un montant de 30 millions de centimes n’a pas encore touché sept mois de salaire. A. L.

même temps les entraînements, je dirai que tous les joueurs seront sur un pied d’égalité. Maintenant, c’est le terrain qui décidera. Je me sens en pleine forme et prêt à réaliser une meilleure saison que la précédente. Justement, que s’est-il passé la saison passée ? Je me suis senti tout d’abord indésirable par les deux entraîneurs qui dirigent l’équipe en début de saison. J’ai commencé à jouer sous les ordres de Benchadli, avant d’être victime d’une blessure qui a coupé mon élan. Avec la venue de Djahel, peut-être celle de Aouamri et le retour probable de Belabbès, la concurrence risque d’être rude dans l’axe central, n’est-ce pas ? La concurrence ne m’inquiète pas. Au contraire, c’est une bonne chose pour l’équipe à condition qu’elle soit loyale. Je connais bien mes qualités et je pense pouvoir m’imposer cette saison. Je trouve que l’équipe sera cette fois meilleure. J’espère seulement que les joueurs récalcitrants reviennent à de meilleurs sentiments. Comment se déroule le travail sous la houlette de Solinas et ses deux adjoints ? Le coach est en train de réaliser un bon travail. C’est un entraîneur qui communique très bien avec les joueurs. Ça se passe très bien aux entraînements. En tous les cas, les joueurs répondent bien au travail exigé par notre entraineur et ses deux adjoints. Entretien réalisé par Amine L.

18

N° 2348 Mercredi 17 juillet 2013

Coup d’œil Ligue 1

Bentoucha Langoualama bloqué «Il y a une amélioration, c’est certain !» par son président !
Comment se déroule la préparation ? Sur un bon rythme, car on est passés à un autre stade de la préparation. On travaille durement avec le staff technique en ce mois sacré, surtout la nuit où les conditions sont meilleures. A mon avis, ce stage a atteint tous ses objectifs, en attendant le deuxième prévu au Maroc. La concurrence est très grande lors des matchs d’application, qu’en Match pensez-vous ? d’application C’est douar pour en trois mi-temps jouer à l’ASO, normal, La séance de lundi était en grande et l’attitude de partie un match d’application en trois mi- 60% de son président temps de 20 minutes chacune. Une occa- l’effectif ne changera rien à sa déci- sion pour le staff technique de voir tout le sont nouveau, il y a monde à l’œuvre. Ighil a scindé son effectif de nouveaux joueurs sion. D’ailen deux, en testant les joueurs des deux et des promus en seleurs, il devra être en Algérie parties. Cet exercice était aussi une der- niors, et chaque élénière occasion pour les jeunes à l’essai vendredi prode faire preuve de leurs capacités. Le ment essaie de chain, pour simontrer ses qualités au staff technique devra se pronongner son contrat staff technique, c’est pour cer demain sur les joueurs qui et s’envoler avec feront partie de l’équipe cela qu’il y a une grande l’équipe au Maroc, seniors. concurrence, sportivement pour commencer sa parlant, et on s’améliore de jour préparation. D’après lui, il compte laisen jour. ser ce problème Zazou 2 Ressentez-vous une améliorade libération Messaoud 1 tion ? aux deux diCe match a vu la victoire de Certainement, notamment rections, l’équipe de Zazou qui a inscrit deux tout en sur le plan physique, du mobuts lors du premier half, signés émettant ment qu’on est plus frais, et Nasri et Merzougui. Ces deux éléson désir les choses s’amélioreront dade jouer en ments se sont illustrés, ce qui a rassuré le staff technique. En deuxième vantage une fois au Maroc. Il Algérie mi-temps, c’est l’équipe de Mesnous reste beaucoup de cette saison. A. F. saoud qui a pris sa revanche, en temps et de travail à faire, réduisant la marque, par l’inpour être prêt à la fin du mois termédiaire de Saâd Tedd’août. jar.

ASO

L

e Gabonais Johan Langoualama a rencontré des difficultés pour se séparer de son club, Manga Sport, suite à la pression de son président qui cherche à le garder dans l’équipe. Mais d’après Medouar, ce président cherche seulement à augmenter le montant de la libération du joueur. Langoualama est en négociations avec la direction de son équipe pour avoir sa lettre de libération et signer à l’ASO.

exercer de la pression sur le joueur et sur l’ASO, sachant que celle-ci voulait enrôler le joueur à tout prix. D’un côté, il assure le président Medouar qu’il allait libérer son élément, et de l’autre, il demande au joueur de prolonger. Le joueur devra rallier l’Algérie vendredi prochain, comme il a précisé, et laissera cette affaire au président Medouar de la résoudre avec la direction du Manga sport.

Le président du Manga Sport a demandé, dimanche dernier, à son joueur de prolonger son contrat avec l’équipe, qui a besoin de lui. Le joueur a refusé, surtout qu’il veut changer d’air et jouer dans un championnat proche de l’Europe et plus médiatisé. Les deux hommes ne se sont pas mis d’accord à ce sujet.

Il lui a demandé de renouveler son contrat

Le joueur nous a précisé qu’il aura aujourd’hui une réunion avec le président du Manga Sport, en présence de son père, pour trouver un terrain d’entente sur sa libération. Ça sera la dernière pour le joueur qui devra prendre un vol à destination d’Algérie. Dans une conversation téléphonique, Langoualama nous a assuré qu’il a donné sa parole au président Me-

Langoualama et son père se réuniront avec lui

Il veut faire pression sur l’ASO

Il viendra vendredi

Le milieu du terrain était aussi renforcé, comment voyez-vous vos chances cette saison ? Je ne suis pas inquiet, j’ai confiance en mes qualités, et le staff technique me connaît bien. Il suffit seulement d’être prêt sur le plan physique et mental et prouver que je suis toujours en forme. La concurrence m’obligera à faire plus d’efforts pour arracher une place, et l’essentiel que le meilleur soit sur le terrain pour donner un plus à l’équipe, et la saison sera longue et tout le monde aura la chance de jouer. Quelles sont vos chances pour ce nouvel exercice ? L’équipe de cette saison est différente de celle de la saison dernière, plus expérimentée. Celle de cette saison est plus volontaire avec notamment l’arrivée des jeunes. On aura un nouveau défi à relever, celui de construire une équipe compétitive et, pourquoi pas, jouer les premiers rôles si on sent qu’on a les moyens de le faire, tout dépendre de notre apparition en début de saison ; si on arrive à bien entamer la saison, on fera parler de nous. Entretien réalisé par Ahmed Feknous

Le président du Manga Sport veut

Lakhdari devait signer hier…

…et Daham aujourd’hui

lLe défenseur de l’ESS, Adel Lakhdari, a accepté de jouer pour l’ASO. Le président Medouar nous a assuré qu’il a trouvé un accord final avec ce joueur qui devait venir hier pour signer son contrat de deux saisons avec l’équipe. Selon la même source, c’est le dernier défenseur recruté cette saison.

l

lConcernant Noureddine Daham, le joueur a l assuré la direction qu’il viendra aujourd’hui pour signer son contrat et mettre fin au suspense qui n’a que trop duré. Il attendait de récupérer son argent de l’USMA, avant de venir parapher son contrat. Le joueur s’entraîne actuellement avec l’USMA et devra rallier aujourd’hui Chlef pour signer et remettre son passeport pour être du voyage samedi avec l’équipe qui se rendra au Maroc.

Tiboutine a entamé le travail

lLe nouveau joueur de l’équipe, Wahid Tiboutine, qui a signé hier l après-midi, a commencé directement la préparation par demande de la direction. Le joueur a eu son équipement et a suivi la deuxième séance du soir, après avoir été accueilli par ses nouveaux camrades et le staff technique. D’ailleurs, il a pris part au match d’application, durant quelques minutes seulement.

Nemdil, la surprise de Amani
Il y a quelques jours, cela paraissait impossible, la direction de l’Arbâa a dû batailler surtout que le président de l’ESS, Hammar, ne voulait même pas prendre en considération la proposition du club. Seulement voilà, on dirait bien que cles choses aient changé. Le président sétifien aujourd’hui serait prêt à rencontrer les dirigeants de l’Arbâa pour négocier le transfert de Nemdil. La raison de ce revirement de situation est que Velud, le technicien sétifien, voudrait dans son effectif pour la saison prochaine un certain Mokdad laissé libre par le club de la JS Kabylie. Etant tous les deux des milieux relieurs, Hammar serait décidé à sacrifier Nemdil qui est lui aussi une nouvelle recrue du club. Cela arrange bien les affaires d’Ammani, le premier responsable de l’Arbâa, qui ne devrait sans doute pas tourner le dos à une occasion pareille même si le club vient d’assurer les services de Belkaïd.

RCA

C’est auprès de Nemdil que nous sommes allés nous renseigner sur ce possible départ au RCA. Le principal concerné nous dira : «Oui, le RCA est une piste assez sérieuse. C’est mon manager qui s’en occupe. Il faut savoir que mon destin n’est pas entre mes mains, je suis toujours sous contrat avec l’ESS et aux dernières nouvelles le club hésite à se passer de mes services.»

Nemdil : «C’est mon agent qui s’occupe de cette affaire»

gociations, avec le club du RCA. Un rendez-vous était fixé hier entre le joueur et Amani, afin que les deux hommes tentent de trouver un accord.

Kerbadj met Amani dans l’embarras
Selon les directives de la Ligue parues hier sur son site, tous les clubs des Ligues 1 et 2 sont priés de respecter la nouvelle loi relative à l’intégration d’au moins 7 éléments du cru dans la liste des 25 joueurs autorisés. Une nouvelle loi qui met le président de l’Arbaâ, tout comme la plupart des autres formations, dans de sales draps. En effet, Amani, dès sa nomination, avait pour seul objectif de renforcer l’effectif du RCA par des joueurs d’expérience, dans le but de former une équipe capable de jouer le maintien la saison prochaine. Seulement, le boss de l’Arbaâ n’a pas pris soin de respecter les consignes de la LFP. Désormais, il se doit de rendre des comptes à la fédération dans les meilleurs délais. cette saison que Amani a décidé de récupérer le joueur.

De son côté, le milieu de l’ESS paraît plutôt intéressé par l’offre du RCA. D’ailleurs, son agent s’est déjà entretenu plus d’une fois avec le premier responsable de l’équipe afin de trouve une solution pour permettre au joueur de signer au profit du club de l’Arbaâ. D’ailleurs Nemdil est décidé à passer à l’autre étape, celle des né-

Le joueur n’est pas contre un transfert au RCA

Le milieu de l’ESS le sait bien, s’il est contraint de rester encore une saison chez le double champion d’Algérie, rien ne lui assure une place de titulaire. C’est la raison principale qui le pousserait à quitter le club : «Aucun joueur n’accepterait de passer une saison à cirer le banc de touche, ça c’est certain. Moi, je ne veux pas vivre cela au cas où je resterais à l’ESS. Si le club ne peut pas m’assurer un temps de jeu important, qu’il me laisse partir, je pense que cela serait raisonnable.» Lamine Amimi

«Si on ne peut pas m’assurer du temps de jeu, qu’on me laisse partir !»

De tout l’effectif du RCA, nous comptons un seul joueur issu de l’équipe Espoirs. Il s’agit de la nouvelle recrue Lazarif. Ce dernier, après avoir fait ses classes au club de l’Arbaâ, était obligé d’aller se forger ailleurs, plus précisément au Paradou. C’est seulement

Lazarif, seul joueur du cru du RCA

«Je vais contacter la LFP»

Le président du RCA, Amani, principal concerné par cette affaire, s’est dit étonné de la décision de la LFP. «Franchement, je n’en ai jamais entendu parler. Personne ne m’a dit que l’équipe devait compter 7 joueurs du cru du club, sinon on n’aurait pris nos précautions. Cela tombe mal, maintenant nous sommes sur le point de clore nos transferts, je ne sais pas si on pourra faire quelque chose.»

Amani : «Personne ne m’a parlé de cette loi !»

Ce nom nous n’est pas complétement étranger. Bakir est un jeune attaquant du RCA qui fait parler de lui depuis déjà un bon moment. Le joueur est le premier élément retenu par Cherif El Ouazzani. Ce joueur fera donc partie de l’effectif du club pour la saison prochaine. Or, il se pourrait que Bakir ne soit pas le seul élément à être promu cette année, puisque le coach du RCA est décidé à dénicher encore quelques perles de la pépinière du club.

Bakir, 1er Espoir retenu par Cherif El Ouazzani

Cependant, le président de l’Arbaâ ne va pas rester les bras croisés. Pour le moment, il compte prendre contact avec la Fédération algérienne de football, afin de voir ce qu’il en est. «Il n’est pas question de laisser tomber le projet de l’Arbaâ. Je vais contacter la LFP, afin de trouver un compromis.»

Maintenant qu’il est devenu papa d’un merveilleux bébé qui porte le nom de Mohamed-Lamine, Adel Bougueroua, transformé, a repris le chemin des entraînements, hier, avec l’ensemble du groupe du RCA. Ainsi, il est le dernier élément du club à prendre part à la préparation, en attendant les nouvelles recrues du club.

Bougueroua de retour aux entraînements

N° 2348 Mercredi 17 juillet 2013

Coup d’œil Ligue 2

19

NAHD
La signature d’Achiou et Bouchouk étant imminente

A

Deux joueurs seront

Match de réconciliation avec le RCK au menu
Dans le cadre de son programme de préparation, le staff technique prévoit déjà deux matchs amicaux contre la JSMC et la JSS. Dernièrement, l’entraîneur Mustapha Biskri, qui s’occupe de la barre technique du RCK, avait sollicité son homologue Zoheïr Djelloul pour un match-test. Le coach nahdiste semble très emballé par l’idée d’affronter le RCK avant la JSS, puisqu’il veut aller crescendo en matière de sparringpartner. Pour la direction du Nasria, cette rencontre sera la bienvenue, puisqu’elle pourra réconcilier les supporters des deux équipes. Tout le monde sait que les relations entre les deux galeries n’ont jamais été excellentes et se sont détériorées depuis trois saisons, après les incidents survenus à Benhaddad. A ce sujet, Kamel Saoudi nous dira : «C’est une excellente chose qui puisse arriver en ce début de saison. Ce sera l’occasion d’enterrer la hache de guerre et rouvrir une nouvelle page entre les deux clubs voisins. Ce qui s’est passé entre les supporters des deux formations reste un mauvais souvenir. Ne soyons pas rancuniers.» Si cette louable initiative se concrétise, le match devrait avoir lieu au stade de Baraki. Espérons que la rue n’intervienne pas cette fois pour avorter la réconciliation entre les deux clubs voisins, comme cela a été le cas il y a trois ans !

lors qu’on pensait que le dossier recrutement est définitivement clos, les dirigeants du NAHD sont sur le point de conclure avec deux nouvelles recrues. Selon les dernières informations, le vice-président, Kamel Saoudi, devrait recruter l’exUsmiste, Hocine Achiou, et l’ex-attaquant kabyle, Saïd Bouchouk. Les pourparlers sont très avancés, et leur signature demeure imminente. Cette «sortie» a été dictée par deux facteurs : la blessure d’Ounès et la nécessité de se renforcer et parer à toute mauvaise surprise en cours de route. En effet, l’exjoueur de l’USMAn a révélé une blessure au genou (selon le premier diagnostic, il souffre des ligaments) qui l’obligera de s’éloigner des terrains pendant six semaines. Ounès ratera ainsi le début du championnat et pourra faire l’impasse sur les six premières rencontres. Par ailleurs, la direction nahdiste ne veut pas laisser filer Bouchouk, surtout que ce dernier s’est montré disponible à rejoindre le NAHD, afin de l’aider à retrouver l’élite. Donc, le recrutement d’Achiou et Bouchouk renforce de

sacrifiés

prêt plutôt qu’une libération, mais les dirigeants nahdistes sont dans l’obligation de rendre public les noms des deux joueurs à sacrifier dans les meilleurs délais. Selon des indiscrétions, un meneur de jeu et un attaquant pourront plier bagages incessamment. Nous ne sommes pas encore là, mais tout porte à croire que c’est le scénario qui se produira d’ici le week-end, en cas de la venue d’Achiou et Bouchouk. Y. M.

plus en plus le club et offrira au staff technique plusieurs variantes et solutions. Seulement, le recrutement de ces deux joueurs passe automatiquement par la libération de deux éléments, puisque le NAHD possède déjà ses 25 licences. L’entraîneur Zoheïr Djelloul devrait dégraisser son effectif et libérer deux joueurs. La direction songe au

… Et l’USMA veut affronter le NAHD

Le club a déjà déboursé 17 milliards
L’on apprend d’une source proche du club, que la direction du NAHD avait déboursé la somme de 17 milliards de centimes, depuis l’entame de la saison actuelle. Cette conséquente enveloppe financière a été utilisée pour le paiement des joueurs et la réalisation des travaux au niveau du stade de Bensiam. Les dirigeants husseindéens comptent mettre le paquet et tous les moyens à la disposition du club pour atteindre son principal objectif, à savoir l’accession en Ligue 1 ; seulement, ils devront être rationnels et surtout de bons gestionnaires. Y. M.

Biquotidien pour aujourd’hui
Les Sang et Or effectueront aujourd’hui deux séances d’entraînement. La première, qui sera marquée par un travail de musculation, est prévue à 18h. La deuxième aura lieu au stade Zioui à 23h, où les joueurs travailleront le côté technico-tactique.

Dans le même registre, le staff technique de l’USMA a émis le vœu d’organiser un match amical contre le NAHD durant ce mois de Ramadhan. La direction usmiste a sollicité officiellement son homologue du NAHD, mais le coach Zoheïr Djelloul n’est pas chaud à l’idée d’affronter une formation de la L1. Il a demandé a ce que le match soit programmé après celui prévu contre la JSS. Y. M.

USMB
Des Blidéens dominateurs
Lors du match amical disputé avanthier sur la pelouse du stade Lavigerie, les joueurs de Blida ont copieusement dominé leurs homologues d’El Harrach. Ils réussiront d’ailleurs à prendre l’avantage logiquement par Ouaïl à la 35’, pour ensuite aggraver la marque. Ce sera par l’intermédiaire de Kaïd à la 56’.

USMH 2 - USMB 3

Les Harrachis réussiront à égaliser

Après l’USMH, le RCK

Belhamri, suite à un exploit personnel à la 88’, assoira la victoire de l’USMB. Même s’ils ont fait preuve de manque de cohésion, les joueurs de Blida ont montré de belles choses à El Harrach.

Les matchs amicaux s’enchaînent pour les poulains d’Iicen. Après avoir donné la réplique aux Harrachis, avant-hier, ils en feront de même ce jeudi, face au pensionnaire de la DNA centre, le RCK. C’est au cours de ces joutes amicales que le coach blidéen se fera une idée précise sur le potentiel de chacun des joueurs qui composent son effectif. S. B.

out dernièrement, le consacrée au travail foncier, tiques. Ce n’est qu’à partir de là coach de l’USMB nous pour remettre les joueurs à nique sera dégagée l’équipe qui a donné un aperçu sur veau physiquement. aura à débuter le championnat. le programme de préparation, Des matches Le ton est donné et le moins que l’on puisse dire amicaux pour faire Ca ne semble pas rigoler est qu’il est copieux. Il veut que avec Zaïm. Ce dernier nous a les meilleurs choix toutes les phases de ce prodit qu’il donnait jusqu’à mergramme soient scrupuleuseLounès Iicen ajoutera qu’il credi aux anciens joueurs pour ment respectées, car au bout, il y aura par la suite un travail qu’ils reprennent le chemin des faut arriver à faire en sorte que technico-tactique lors de la entraînements. Après cela, il l’équipe qui aura à débuter le phase précompétitive. De très est décidé à prendre des sancchampionnat soit prête le jour nombreux matchs amicaux setions. Le président blidéen a J. Ce programme comporte ront organisés afin de donner plusieurs phases et le coach bli- de la cohésion à l’équipe et faire voulu donner au club de nouvelles bases et rompre avec déen précisera qu’il doit nécesdes choix en ce qui concerne cette succession de saisons où sairement consacrer du temps les différentes options tacles joueurs faisaient un peu ce pour faire certains choix, en ce qu’ils voulaient. Cela passe, qui concerne les joueurs qui d’après lui, par une refonte Osmane, auront à défendre les couleurs totale de la façon dont du club durant la saison à plutôt une bonne est administrée venir. Il dira que ce n’est pas l’USMB. Sur le plan intéressant, ni pour le recrue technique, il ne joueur ni pour le club de L’ex-pensionnaire de Lakhdharia, Osmane, reste plus à Iigarder des joueurs qui est probablement la toute dernière recrue de cen et ses adn’ont pratiquement aul’USMB du mercato estival. Il n’a pas fallu plus de joints qu’à faire cune chance de jouer. deux matchs d’application à ce jeune attaquant pour du grand nomLa phase convaincre Iicen. Le coach blidéen a décelé chez ce bre de joueurs joueur plusieurs qualités, et répond surtout aux critransitoire est qui sont arrivés tères recherchés par le coach. au club un enterminée semble cohéUn attaquant polyvalent La phase transitoire rent et cela, il Osmane est le genre d’attaquant polyvalent. par laquelle a débuté la sait y faire, les Même si son poste de prédilection est celui préparation a duré près supporters n’en de deux semaines. A d’avant-centre, il peut très bien occuper les doutent pas un partir de là, la liste des couloirs. La saison passée, il a terminé seul instant. joueurs qui composeront meilleur buteur de son équipe, ce S. B. l’effectif sera définitivement qui ne gâche rien. arrêtée, afin de commencer une importante étape qui sera

T

Le programme doit être respecté à la lettre

Il n’était pas du tout content le jeune milieu de terrain Naïli, lors de l’entretien qu’il nous a accordé avant-hier. Il nous confiera qu’il avait appris par le biais d’un dirigeant que la direction du club avait l’intention de le libérer.

: «J’ai été surpris d’entendre que je suis libéré»

Naïli

Avant toute chose, nous croyons savoir que vous ne ferez pas partie de l’effectif de l’USMB la saison prochaine. Qu’en estil ? J’ai appris cela par l’intermédiaire d’un dirigeant et cela m’a étonné. Maintenant, il me faut attendre et voir comment les choses vont évoluer. Vous dites que vous êtes étonné. Pourquoi ? C’est simple, tous les observateurs sont d’accord pour dire que lors des tests, je n’étais pas le plus mauvais. Cela me ferait mal au cœur, car honnêtement, j’aurais voulu continuer l’aventure avec l’USMB. Le challenge de l’accession est très intéressant. Si on me libère, et bien qu’on me donne mes papiers. Que vous a-t-on reproché au juste ? Mes retards à l’entraînement. On m’a aussi expliqué que je n’ai pas convaincu l’entraîneur. Personnellement, je ne veux pas polémiquer, ni me plaindre sur mon sort. Et pour ce qui est de l’avenir ? Je n’ai aucun souci à me faire. Plusieurs clubs, principalement de l’Est du pays, veulent me recruter. Je pense revenir à Touggourt pour me rapprocher de ma famille. Entretien réalisé par Slimane B.

N° 2348 Mercredi 17 juillet 2013

Coup d’œil Ligue 2

19

est finalement avant-hier que le joueur milieu de terrain de l’ASMO, Kheloufi, a repris le chemin de l’entraînement avec ses coéquipiers. L’ancien joueur du Paradou AC avait boycotté les entraînements de son équipe en guise de protestation contre la non régularisation de sa situation financière. Après un bras de fer qui aura duré plusieurs semaines, le joueur est revenu finalement à de meilleures sentiments. La direction de l’ASMO a réussi à convaincre son joueur de reprendre le travail avec ses coéquipiers. Kheloufi, qui accuse un grand retard en matière de préparation par rapport à ses coéquipiers, a réintégré le groupe lundi. Toutefois, le joueur sera soumis dans les prochains jours à un programme de travail spécifique afin de retrouver son meilleur niveau. Content que son conflit avec la direction de l’ASMO ait pris fin, Kheloufi n’a désormais qu’un seul objectif, celui de retrouver son meilleur niveau et d’être prêt pour la reprise du championnat de Ligue2.

C’

chemin de l’entraînement

Kheloufi reprend le

ASMO

nLa séance d’entraînen ment de lundi dernier a été marquée par l’absence du gardien de but, Mezaïr Hichem. Selon les informations en notre possession, l’ancien keeper du WAT souffre d’une blessure de la cuisse. Mezaïr a bénéficié de quelques jours de repos et devrait reprendre avec ses coéquipiers prochainement.

Mezaïr blessé

L’

Megueni
de l’ASMO de lui accorder la priorité dans le dossier du transfert du joueur. Une rencontre devrait avoir lieu dans les tout prochains jours entre les responsables des deux clubs pour négocier le transfert de Megueni Mokhtar.

Intérêt pour

Hamidi entame les entraînements
nLa nouvelle recrue de n l’ASMO, Hamidi Cheikh, a entamé, avant-

hier, les entraînements avec le groupe. L’ancien sociétaire du MC Saïda s’est montré très déterminé à reprendre son meilleur niveau et apporter un plus à l’ASMO.

«Les dirigeants m’ont promis de régler mon cas»

nEn l’absence de n Mouassa, parti chez lui à Guelma, c’est son adjoint, Hadj Merin, qui a dirigé la séance d’entraînement d’avant-hier. A l’issue de cette séance, Hadj Merin a accordé deux jours de repos aux joueurs. C’est donc ce jeudi que la reprise est prévue au stade Habib-Bouakel. Toutefois, tous les joueurs n’auront pas droit au repos aujourd’hui et demain. En effet, les joueurs qui ont repris tardivement le travail, à l’instar de Bouhedda, Kheloufi, Hamidi et Bensaci, vont poursuivre les entraînements. R. O.

Deux jours de repos accordés aux joueurs

Joint par téléphone quelques minutes seulement avant de rallier le stade Bouakel pour reprendre le chemin de l’entraînement avec ses coéquipiers, Kheloufi nous a confirmé avoir trouvé un terrain d’entente avec ses dirigeants concernant le volet financier. «J’ai rencontré mes dirigeants qui m’ont donné des garanties à propos de mon dû. Je suis content que ce problème ait prit fin. Mes dirigeants m’ont promis de régler mon cas dans les plus brefs délais et je leur fait entièrement confiance» a déclaré Kheloui avant d’ajouter : «Je suis content de reprendre le chemin de l’entraînement avec mes coéquipiers. Désormais, je n’ai qu’un seul objectif, à savoir travailler très dur afin d’être prêt pour la reprise du championnat. Je vais faire de mon mieux

afin de retrouver la plénitude de mes moyens.» Il est à noter que Kheloufi, qui a rejoint l’ASMO en 2012 en provenance du PAC, est sous contrat avec le club de M’dina J’dida jusqu’en juin 2014. Riad O.

ASMO est à la recherche de nouveaux défenseurs pour combler le vide laissé par Bouaâmria, parti rejoindre le MO Béjaïa. Plusieurs noms de joueurs, tels que Benchergui (CA Bordj Bou Arréridj) et Zidane (MC Oran), ont été évoqués ces derniers temps du côté de l’ASMO. Dans notre édition d’hier, le bailleur de fonds de l’ASMO, Saâdoune Mohamed, plus connu sous le sobriquet de Moumoh, nous a déclaré qu’il allait tout faire pour recruter deux défenseurs et boucler définitivement l’opération recrutement. A en croire une source autorisée, les dirigeants de l’ASMO sont sur les traces du joueur de la JSM Béjaïa, Megueni Mokhtar. Sous contrat avec la JSMB jusqu’en juin 2014, l’ancien joueur de l’USMO n’a guère l’intention de poursuivre l’aventure avec la formation de Béjaïa la saison prochaine. D’ailleurs, le joueur s’entraîne actuellement avec le WA Tlemcen qui veut s’offrir ses services mais, selon nos informations, le joueur est très motivé à l’idée de porter le maillot de l’ASMO. Toujours selon nos informations, le bailleur de fonds de l’ASMO, Moumoh, a pris attache récemment avec le dirigeant de la JSMB, Redjradj, pour négocier avec lui la lettre de libération du joueur. Notre source précise que le dirigeant influent de la formation de Béjaïa a promis à son homologue

Hamdadou, l’autre piste
Les responsables de l’ASMO ont déjà un plan B en cas d’échec des négociations avec les dirigeants de la JSM Béjaïa pour le transfert de Megueni Mokhtar. Selon les informations en notre possession, les dirigeants asémistes pourraient songer au défenseur central du CA Bordj Bou Arreridj, Hamdadou Hamza mais, tout comme Megueni, l’ancien joueur du CRBAT est sous contrat avec son club jusqu’en juin 2014. Du coup, les responsables devraient négocier avec leurs homologues du CABBA la lettre de libération du joueur s’ils veulent vraiment s’attacher ses services. Le staff technique de l’ASMO a exigé des dirigeants le recrutement d’un défenseur axial pour remplacer Bouaâmria. Les dirigeants de l’ASMO veulent boucler le dossier du recrutement d’un défenseur axial au courant de cette semaine afin de permettre à l’entraîneur, Mouassa, de préparer la saison prochaine avec un effectif au grand complet. Riad O.

près avoir réglé les arriérés de certains joueurs, le club doit régulariser les anciens de l’effectif et quand on sait que la majorité d’entre eux ont saisi la CRL (chambre de résolution des litiges), on craint fortement que l’équipe d’El Terradji El Moustaghanemi soit frappée par une interdiction de recrutement. Le non paiement des joueurs, lesquels ont déposé leur dossier à la CRL, pourrait avoir comme incidence le départ de ces éléments, et donc une hémorragie qui ne pourra que gêner l’ESM dans sa nouvelle année sportive, une année au cours de laquelle ses fans espèrent qu’il dira définitivement adieu à la course pour le maintien à laquelle il est habitué en raison de la mauvaise gestion et des coups fourrés de l’opposition qui change au gré de la composante du bureau directeur. En fin de compte, ce sont toujours les mêmes personnes qui ont fait et défait l’équipe mostaganémoise. C’est pour cette raison que les supporters sont montés au créneau en début de semaine et ont demandé purement et simplement le départ de tous, bien qu’ils soient actionnaires.

A

ESM

Une lourde mission attend le président Zerrouki

sommes impayées aux joueurs qui ont beau attendre, mais ils ne voient, jusqu’à l’heure rien venir. Ils ont accepté de reprendre le chemin de entrainement sans encaisser leur argent dans l’espoir de rencontrer leur président. Face au manque de sources de financement, Zerrouki a frappé à toutes les portes. En vain. Il s’est donc éclipsé le temps qu’une solution soit trouvée. Quand et comment ?

Stopper l’hémorragie
Les supporters présents au stade
son en Ligue2, sans voir la présence des anciens joueurs. Beaucoup de supporters étaient présents au stade pour découvrir le nouveau visage de leur équipe dans la mesure où l’effectif a partiellement changé après le départ de certains joueurs et l’arrivée d’autres sans oublier le nouveau staff technique, à sa tête, Bouzidi.

Fouaz entretient le suspense

tres équipes des Ligues 1 et 2 mais aurait de fortes chances de signer dans son club formateur.

Gharriche veut partir

Une lourde mission attend le président Zerrouki Sayeh, celle de trouver un arrangement avec ses joueurs. Après un mois et demi de vacances, les hommes de la ville des Mimosas ont repris le chemin de l’entrainement comme annoncé dans nos éditions précédentes, en prévision de la nouvelle sai-

Les joueurs menacent de recourir à la grève

Promettre est une chose, tenir sa promesse en est une autre. C’est, vraisemblablement, ce que la direction de l’ESM n’arrive pas à comprendre, ou fait semblant de ne pas comprendre. Bien évidemment, allusion est faite aux problèmes récurrents liés aux

Une majorité de joueurs de l’Espérance de Mostaganem, à l’image du défenseur, Foughloul, Senouci et Selmi, bien qu’ils aient présenté leur dossier à la CRL, n’en attendent pas moins une solution du côté du club qui est vraiment frappé d’une grande saignée. C’est pourquoi bien Les joueurs dans l’embarras qu’ils soient entrés en contact avec Nul ne le sait encore. Face à cette situation, les risques d’une implosion au sein du groupe ne d’autres clubs susceptibles de les ensont pas à écarter, puisque la majorité écrasante des joueurs ne comptent pas rester les bras croisés rôler, ils attendent la fameuse jourface à cette «fuite en avant des dirigeants». Selon eux, la moindre des choses à faire aurait été d’afnée de jeudi pour être fixés sur leur fronter les joueurs pour leur expliquer les raisons du blocage, et éventuellement discuter des solu- présent et leur avenir. tions envisageables. Mais rien de cela n’est fait, ce qui a mis les joueurs dans l’embarras et la Ettaoui Wassim gêne, surtout qu’ils ne savent désormais plus à quel saint se vouer.

Après avoir passé deux saisons avec l’ESM, le défenseur, Riad Gharriche, qui, faut-il le souligner, n’a pas trouvé un terrain d’entente avec les dirigeants du club, songe sérieusement à changer d’air et aurait de fortes chances de quitter le navire mostaganémois. Il est également convoité par d’au-

Le gros de la troupe temporise

Pour sa part, le natif de Mostaganem et buteur de la formation d’El Terradji El Moustaghanemi n’a pas encore renouvelé son contrat et aurait souhaité voir son salaire revu à la hausse. Khaled Fouaz aurait conditionné le prolongement moyennant une contrepartie conséquente.

20

N° 2348 Mercredi 17 juillet 2013

Coup d’œil Ligue 2

ASK
Seddik, trop gourmand !
Le joueur algérien ne sait pas négocier en l’absence de son manager. C’est ce qui est arrivé à Seddik qui a souhaité rempiler pour regagner sa ville natale, Saïda. Mais voilà qu’il n’a pas encore renouvelé son contrat. Faut-il rappeler que Seddik a déjà raté deux rendez-vous avec la direction aksiste. Le troisième a eu lieu samedi passé. Selon nos sources, les négociations ont buté sur le salaire, le joueur souhaitant percevoir 90 millions par mois, en plus d’une avance de 4 mois. Ce qui dépasse largement le seuil fixé par Khettabi qui veut s’attacher les services de Seddik, mais n’est pas prêt à faire des concessions sur le plan financier ni verser des avances. La direction souffre du problème financier, c’est ainsi qu’elle compte sur la compréhension du joueur qui doit vite revoir ses exigences à la baisse s’il veut évoluer à l’ASK la saison prochaine.

MSPB

L

La préparation de la saison prochaine avance bien

Les fans se rendent en nombre au stade

es séances d’entraînements s’enchaînent et le programme mis en place par le staff technique avance sur un bon rythme. En effet, les coéquipiers de Toual s’entraînent deux fois par jour, le soir vers 18h avec une séance de travail physique à la forêt Baârraouia qui prend généralement fin quelques minutes avant le f ’tour, ce qui permet aux joueurs de prendre leur douche pour aller ensuite rompre le jeûne. Après avoir bien digéré, ils reprennent le chemin du stade communal pour effectuer une deuxième séance d’entraînement consacrée aux exercices techniques conclue par un match d’application.

U

Zouaoui : «J’ai trouvé un accord avec le président»

A. H.

Ce qui est bon dans ce programme d’entraînement, c’est qu’il offre l’opportunité aux supporters de passer une partie de leur

soirée au stade. Les habitants d’El Khroub n’ont pas trop vraiment où aller, à part les cafés. C’est dire que les entraînements qu’effectue l’ASK après le f ’tour intéressent surtout les jeunes et quelques moins jeunes qui adorent regarder les joueurs s’entraîner. Zekri propose des entraînements variés à ses joueurs, sous les feux des projecteurs.

Zekri, Terraï et Redjimi, un staff homogène
La stabilité n’est pas un vain mot pour la direction khroubie qui a gardé l’ossature et la majorité de l’effectif de l’année passée. Pas seulement, car le staff technique a été maintenu. C’est ainsi que le duo TerraïRedjimi n’a pas trouvé d’in-

convénient à accepter de poursuivre l’aventure en compagnie du nouvel entraîneur en chef, Hocine Zekri. Le trois hommes semblent s’entendre parfaitement. Ce qui permettra aux joueurs de se concentrer uniquement sur leur travail.

«Je reprends les entrainements»

n des cadres de l’équipe vient de trouver un terrain d’entente avec la direction du club. Il s’agit de Zouaoui, le milieu récupérateur. Lundi dernier, il s’est déplacé à Batna. En fin de journée, au cours de son retour à Sétif, sa ville de résidence, il a bien voulu répondre à nos questions. D’abord en ce qui concerne les modalités de son retour : «J’avais rendez-vous avec le président, lundi, en fin de journée. On a discuté sur les conditions de mon retour. J’ai accepté de toucher une avance de deux mois. Le président m’a promis de régler mes salaires à la fin du mois. J’ai accepté et tout devrait rentrer dans l’ordre»

Abdou H.

Cela va sans doute soulager le nouvel entraineur du MSPB. Zouaoui va entamer la préparation de la saison. Cela devait se faire, à partir de mardi dernier. «Je vais me remettre à l’entrainement, dès mardi (entretien réalisé lundi en fin de journée, ndlr.) Il est temps de se remettre au travail. J’espère que les dirigeants tiendront parole» nous confiait Zouaoui.

CAB
Soualah : «Je peux encore jouer 2 ou 3 ans dans le haut niveau»
Sauf grosse catastrophe, Samir Soualah sera de retour au bercail, cette saison. Le latéral droit est libre. Il a négocié avec Nezar et a même trouvé un terrain d’entente avec le président. On parle avec insistance de votre retour au bercail, qu’en est-il au juste ? C’est vrai, je suis en contact avec le CAB. Je dirai même que les contacts ont avancé, mais je n’ai rien signé. Cela pourrait aboutir mais je ne peux vous assurer de rien. Pourquoi dites-vous cela ? Les responsables du CAB pourraient laisser tomber les contacts et moi aussi, si j’ai une meilleure offre, je ne les attendrai pas. Vous avez un agent qui règle votre contrat dans les moindres détails, n’est-ce pas ? Depuis quelques années, j’ai chargé Wahab, de s’occuper des négociations et de tout prévoir, avant la signature de mon contrat. Votre départ du CAB remonte à quelques années quand même… En quittant le CAB, j’avais opté pour le CSC. A la fin de la saison 2011, ponctuée par une accession, je suis parti à Merouana. En 2013, j’ai porté le maillot du CRBAF où j’ai connu une nouvelle accession. Cela fait beaucoup d’accessions dans votre carrière. Combien en comptabilisez-vous? J’ai connu quatre accessions, deux avec le CAB, une accession avec le CSC et une autre avec le CRBAF, à la fin de la saison dernière. Dites-nous deux mots sur votre parcours avec Aïn Fakroun de la saison dernière… J’ai joué près de 25 matchs en championnat. J’ai évolué au poste de latéral droit, mon poste habituel, mais j’ai joué sur le côté gauche de la défense. J’ai marqué trois buts. J’estime que j’ai apporté mon expérience à cette équipe d’Ain Fakroun. Pourquoi l’avoir quittée ? J’en ai fait la demande au président. Je voulais rentrer à Batna. Si tout se passe bien avec le CAB, cela va me permettre de me rapprocher de ma famille. Un mot sur Bekhouche, le président du CRBAF ? J’avais des rapports corrects avec le président du CRBAF. J’ai demandé la résiliation de mon contrat. J’ai trouvé un terrain d’entente avec le responsable du club et je me retrouve libre. Vous avez certainement dû laisser quelques mois de salaires pour vous retrouver libre de tout engagement ? J’ai du céder deux ou trois mois. On ne peut pas vous parler de votre retour sans évoquer les conditions de votre départ à la fin de la saison 2010… On a beaucoup spéculé sur mon départ à la fin de la saison de 2010. Je n’ai jamais cherché à polémiquer sur cette histoire, parce que ce n’est pas mon fort. Je me contente de faire mon métier du mieux que je peux. Certes j’ai quitté le club sur une relégation mais je dirai que je n’étais pas le seul responsable de cette relégation. Toute l’équipe a une part de responsabilité dans cet échec. En plus, je tenais à toucher mon ancien dû. Je crois que le seul moyen pour moi était de quitter le club pour toucher mon argent. Et quand on rentre en conflit avec son club, on ne peut pas continuer à défendre ses couleurs. La séparation était inéluctable. Le CAB ne dispose pas d’un latéral droit et le latéral gauche, Daïra, a quitté. Vous n’allez pas manquer d’arguments… J’ai 34 ans et j’ai encore au moins deux ou trois saisons à donner à un haut niveau. J’apporterai mon expérience au CAB. J’ai vu l’équipe évoluer en championnat et j’ai remarqué des jeunes pleins de talents. Ils auront besoin de l’expérience de vieux routiers du championnat. Je ne cherche pas à savoir si le club dispose d’un latéral à droite. Je viens travailler avec un coach qui sait se faire respecter et qui a une

WAT
Alors que Ghazali veut revenir…
près une première semaine d’entraînement assez tranquille, la maison widadie est en train de connaître quelques perturbations. Dans un premier temps, l’absence mystérieuse de Ghazali, le départ inattendu de Boussehaba, ainsi que le clash entre le coach Neghiz et le milieu de terrain Chaouti où ce dernier était tout prêt d’être carrément libéré de l’effectif widadi.

Il devait reprendre les entrainements mardi dernier…

A

Chaouti a failli être libéré

C’est un des cadres qui va renforcer l’équipe. Il s’agit de Zouaoui qui, après avoir négocié avec les principaux dirigeants, a donné son accord de principe pour renouveler la demande de licence. Zouaoui, qui a joué la saison dernière, tour à tour, comme récupérateur et comme centre avant, est lié au club jusqu’en 2014.

Et a discuté avec Abbès…

Arrivé en retard en compagnie de Kouadri

Il a tenu à expliquer les raisons de son retard

Pour revenir sur cet incident, le natif d’Oran s’est présenté aux entraînements en compagnie de Kouadri, avec au minimum un quart d’heure de retard. Ce dernier a voulu reprendre directement le travail avec ses coéquipiers, ce qui n’a nullement plu au coach Neghiz.

Avant de rejoindre Sétif, Zouaoui a rencontré son entraineur. Les deux hommes ont abordé plusieurs points, parmi lesquels le retour du joueur à l’entrainement.

Ils sont quatre originaires de Sétif

Neghiz a stoppé la séance pour parler aux joueurs

Si Kouadri a quitté directement le terrain, ce n’était pas le cas de Chaouti qui a insisté pour expliquer à son entraîneur les raisons de son retard. Une réaction qui a vivement déplu à Neghiz, en voyant le temps monter entre les deux hommes, avant que le joueur ne quitte le terrain en poursuivant ses protestations.

Chaouti est passé en conseil de discipline lundi soir

Assez vexé par cette scène, Nabil Neghiz a tenu directement à stopper la séance d’entraînement pour réunir ses joueurs. Ce dernier a affirmé qu’il ne peut pas travailler avec des éléments qui manquent de professionnalisme, et qu’il faut respecter non seulement le staff technique mais aussi le reste du groupe, en se présentant à l’heure aux entraînements.

Les Sétifiens sont présents en force dans la formation du Mouloudia de Batna. En plus de Zouaoui qui en est à sa deuxième saison au sein du club, on notera l’arrivée de Kaouane qui a passé la saison dernière à l’USC, mais qui est originaire de Sétif tout comme Arras qui a récemment signé son contrat, en plus de Boualem, un jeune espoir de Sétif, mais qui avait porté le maillot de l’ASK en 2013. Laroui est aussi un jeune espoir de Sétif qui a fait ses classes à l’Entente. Une autre recrue a fait ses classes à l’Entente, mais n’est pas originaire de la ville. Il s’agit de Rihani, originaire d’Ain Beida
M. B.

Il a présenté des excuses à son entraîneur

Voulant marquer d’ores et déjà son territoire, Nabil Neghiz a demandé aux dirigeants de sanctionner le joueur, en le passant directement dans la soirée du lundi devant le conseil de discipline. A deux doigts d’être définitivement écarté, l’ancien joueur de l’ASMO a reçu finalement un simple avertissement mais en ayant d’ores et déjà conscience que le WAT n’est plus un cirque, comme c’était le cas durant la récente phase retour.

Un appartement provisoire pour le coach
Aziz Abbès vient de bénéficier d’un appartement de location à Batna. L’entraineur y sera installé durant la période de ramadan. On ne sait pas si l’appartement en question lui sera loué tout au long de la saison, ou si c’est du provisoire pour répondre à une urgence. M. B.

grande carrière derrière lui. Entretien réalisé par M. B.

Privé donc de la séance nocturne du lundi, Chaouti et après son passage devant le conseil de discipline, a présenté ses excuses à l’entraîneur Neghiz à la sortie des entraînements. Lui qui aura intérêt de ne plus réagir de la sorte, s’il ne veut pas risquer une amende nettement plus importante ainsi que son probable renvoi définitif.

Othmane Riyad Baba Ahmed

20

N° 2348 Mercredi 17 juillet 2013

Coup d’œil Ligue 2

ésormais, les dirigeants de l’USMBA viennent de se fixer sur leur objectif en perspective de la saison prochaine. En effet, après avoir annoncé dans un premier temps qu’ils joueraient l’accession, les responsables de l’USMBA ont annoncé le maintien comme objectif principal. Un revirement qui trouve son origine dans les circonstances d’avant saison et le recrutement estimé pas assez probant pour rivaliser avec les grosses écuries. Une visée somme toute sensée et logique au vu des circonstances que connaît le club. Cela a bien évidemment joué en défaveur de l’équipe dirigeante, notamment en ce qui concerne le facteur temps, ce qui a désorienté un enrôlement plus avisé. Cela dit, les dirigeants ont fixé leur objectif et se sont entendus sur les moyens indispensables à mettre en place pour assurer le maintien, à défaut d’une place honorable. D’ailleurs, le président, Djillali Bensenada, s’est engagé à mettre tous les atouts de son côté pour la bonne marche de l’équipe.

D

Les objectifs revus à la baisse

USMBA

WAT
Chaouti a failli être libéré

près une première semaine d’entraînement assez tranquille, la maison widadie est en train de connaître quelques perturbations. Dans un premier temps, l’absence mystérieuse de Ghazali, le départ inattendu de Boussehaba, ainsi que le clash entre le coach Neghiz et le milieu de terrain Chaouti où ce dernier était tout prêt d’être carrément libéré de l’effectif widadi.

A

Arrivé en retard en compagnie de Kouadri

Pour revenir sur cet incident, le natif d’Oran s’est présenté aux entraînements en compagnie de Kouadri, avec au minimum un quart d’heure de retard. Ce dernier a voulu reprendre directement le travail avec ses coéquipiers, ce qui n’a nullement plu au coach Neghiz.

Kada Yousfi amorce les choses sérieuses

Il a tenu à expliquer les raisons de son retard

L’entraineur intérimaire de l’USMBA est rentré dans le vif du sujet à savoir attaquer la deuxième manche de la préparation d’intersaison. Celle-ci sera axée essentiellement sur le volet physique. Il est vrai que l’aspect technique ne sera pas omis durant cette phase. Cependant, Kada Yousfi mettra l’accent sur le volet physique qu’il conjuguera avec le technico-tactique en disputant le maximum de matches d’application et amicaux afin travailler la cohésion et les variantes de jeu. Ainsi donc, les Vert et Rouge ont retroussé leurs manches depuis samedi pour s’apprêter comme il se doit à la compétition.

Les matches amicaux pour installer les automatismes et parfaire la cohésion

sont donc soumis à une charge de travail assez fournie ce qui les obligera à redoubler d’efforts sans se lasser. Kada Yousfi compte mettre en place un plan de travail pour que cette étape soit une totale réussite en perspective du championnat.

Accentuer le travail effectué

Après une première étape de préparation consacrée à la remise en forme des joueurs, la préparation se poursuit selon le programme tracé par le staff technique. Durant cette seconde étape, Kada Yousfi fera en sorte de préserver la forme physique du groupe pour, ensuite, la consolider. Le fait que l’entraineur

adjoint ait choisi la forêt de Ténira comme cadre d’exercices d’endurance et de force confirme l’intérêt que porte ce dernier à ce volet. Durant ce mois de jeûne, la baisse de régime chez les joueurs est évidente et cela pourrait nuire à leur forme physique d’où l’importance de raffermir l’acquis du travail accompli. La première préoccupation de Kada Yousfi est d’intensifier, crescendo, la cadence en concoctant une ébauche d’entrainement idoine à même de permettre au groupe d’augmenter le rythme sans l’accabler. Aussi, l’entraineur a concocté un programme qui prend en charge tous les aspects. Les joueurs

La multiplication des matches d’application constitue un paramètre pour jauger les capacités des joueurs et évaluer le degré d’assimilation du travail fait lors des entrainements. Conscient que les matches d’application, en plus des joutes amicales, ont leur importance dans la construction de l’équipe, dans la mesure où cela permet d’installer les mécanismes nécessaires à la cohésion mais aussi de réguler le travail effectué en ce sens, dans ce contexte, l’USMBA aura à se mesurer à des formations assez rigides pour jauger les véritables capacités et propensions de l’effectif. C’est la meilleure façon qui soit pour le staff technique d’évaluer le groupe et faire en sortent de remédier aux lacunes et insuffisances. Disputer plusieurs matches amicaux serait une opportunité pour Kada Yousfi (et le futur entraîneur) d’avoir une idée définie et visible sur l’ossature et, par ricochet, se faire un ample aperçu sur l’essaim approximatif à dégager et le groupe apte à former le groupe qui sera appelé à défendre les couleurs de l’USMBA lors de la compétition officielle.

ligne droite menant à la compétition. C’est une étape de construction d’idée sur les potentialités de tout un chacun. Les prédispositions individuelles et collectives seront mises sous la loupe. L’équipe type commencera à se dessiner et les joueurs seront appelés à convaincre leur driver en démontrant leur savoir et faisant valoir savoir-faire sur le terrain. En somme, c’est une phase de constat pour le staff technique qui fera sortir du lot les éléments qui adhèrent le mieux à sa ligne de conduite et les plus réceptifs à sa stratégie et option de jeu. Le staff technique, certainement, aura du pain sur la planche. Il devra user de beaucoup de savoir-faire, de tact et de communication pour mettre sur pied l’équipe escomptée. Connaissant Djillali Bensenada et sa fermeté, les joueurs devront s’appliquer et persévérer s’ils veulent gagner des galons car aucun poste n’est gagné d’avance.

Si Kouadri a quitté directement le terrain, ce n’était pas le cas de Chaouti qui a insisté pour expliquer à son entraîneur les raisons de son retard. Une réaction qui a vivement déplu à Neghiz, en voyant le temps monter entre les deux hommes, avant que le joueur ne quitte le terrain en poursuivant ses protestations.

Neghiz a stoppé la séance pour parler aux joueurs

Assez vexé par cette scène, Nabil Neghiz a tenu directement à stopper la séance d’entraînement pour réunir ses joueurs. Ce dernier a affirmé qu’il ne peut pas travailler avec des éléments qui manquent de professionnalisme, et qu’il faut respecter non seulement le staff technique mais aussi le reste du groupe, en se présentant à l’heure aux entraînements.

Encore trois postes à pourvoir

Chaouti est passé en conseil de discipline lundi soir

Singulariser les qualités individuelles et collectives

La phase précompétitive, laquelle commencera dès la semaine prochaine, sera la dernière

Avant de clore définitivement l’opération recrutement, les dirigeants de l’USMBA songent à renforcer l’effectif vert et rouge par trois autres éléments. Les postes ciblés sont ceux de la défense centrale, un stoppeur ainsi qu’un libéro. Aussi, le président est-il à la recherche d’un attaquant exercé. Selon nos informations, les joueurs répondants aux postes ciblés auraient été contactés depuis un certains temps. D’ailleurs, du côté du recruteur, on fait état de l’arrivée imminente de ces joueurs. Ainsi, les dirigeants comptent-ils mettre le turbo pour dénicher des joueurs qui apporteront le plus souhaité. Les manœuvres sont engagées pour s’attacher au plus vite des joueurs pour combler le vide.

Voulant marquer d’ores et déjà son territoire, Nabil Neghiz a demandé aux dirigeants de sanctionner le joueur, en le passant directement dans la soirée du lundi devant le conseil de discipline. A deux doigts d’être définitivement écarté, l’ancien joueur de l’ASMO a reçu finalement un simple avertissement mais en ayant d’ores et déjà conscience que le WAT n’est plus un cirque, comme c’était le cas durant la récente phase retour.

Il a présenté des excuses à son entraîneur

MO Noureddine

Vos impressions après avoir signé pour le MCS ? Vraiment, je suis très heureux d’avoir signé avec Saïda. A mon avis, j’ai fait le bon choix, car on m’a beaucoup parlé de cette équipe et du climat qui y règne. Je suis sûr que je ne vais pas le regretter, car déjà l’accueil était très chaleureux et j’ai trouvé l’ambiance dont on m’a parlé. Ainsi, malgré les contacts que j’avais d’un club de la Ligue 1, le CRB, et d’autres de la Ligue 2, j’ai opté pour ce club par conviction. Et pourquoi avez-vous mis du temps pour signer dans ce club ? Ce n’est ni ma faute ni celle des dirigeants, mais tout le monde sait que je suis en litige avec le CABBA et je voulais m’assurer sur ma liberté. Ainsi, une fois ce handicap levé, je suis venu tout de suite à Saïda pour signer mon contrat. Vous ne regrettez pas

«J’ai fait le bon choix»

MCS

Privé donc de la séance nocturne du lundi, Chaouti et après son passage devant le conseil de discipline, a présenté ses excuses à l’entraîneur Neghiz à la sortie des entraînements. Lui qui aura intérêt de ne plus réagir de la sorte, s’il ne veut pas risquer une amende nettement plus importante ainsi que son probable renvoi définitif.

votre départ du CABBA ? Vraiment, c’est très difficile de quitter cette équipe où j’ai passé une bonne saison, mais c’était plus fort que moi, car j’avais des problèmes avec ses dirigeants qui ne m’ont pas payé durant des mois. Mais je demande pardon aux supporters de cette équipe de Bordj BouArreridj qui m’ont soutenu durant toute la saison dernière. Maintenant que vous êtes saïdi, les supporters attendent beaucoup de vous… Si j’ai signé pour cette équipe, c’est que je veux faire une grande saison et je ferai tout pour être à la hauteur de la mission qui m’attend et honorer mon contrat convenablement. J’espère répondre favorablement aux attentes des supporters de cette équipe de Saïda. Entretien réalisé par AMAR B.

Une équipe new look
’ équipe de Saïda version 2013-2014 est relookée, avec l’arrivée de pluL sieurs éléments recrutés par la direc-

Une très bonne leçon pour le reste du groupe

11 éléments ont quitté le club

11 nouveaux recrutés

tion du club dans différents compartiments, tout gardant certains anciens. Ainsi, les supporters vont découvrir de nouveaux visages au sein de leur équipe, métamorphosée à 70%. La direction a rattrapé le temps perdu dans le recrutement par rapport aux autres clubs. En effet, le président Khaldi et le manager général Zerrouki sont passés à la vitesse supérieure, en recrutant d’abord Osmane à la barre technique, puis en renforçant les trois compartiments, ce qui devra donner plus d’équilibre à l’équipe. Cette fois-ci, la direction a opéré un recrutement judicieux, en ramenant des éléments d’expérience et des jeunes, ce qui favorisera la concurrence cette saison.

Deux joueurs renvoyés à pour retard

Cette saison, le président Khaldi a fait un grand ménage, en libérant la moitié de son effectif. Ainsi, la plupart d’entre eux n’étaient pas convaincants et d’autres en fin de contrat. 11 éléments étaient touchés par ce changement. Désormais, le président ne veut plus faire du social, suite à ce que son équipe a enduré la saison dernière.

Si le joueur devait reprendre normalement les entraînements lors du biquotidien d’hier, cette mise au point est très bénéfique pour le coach Neghiz qui est en train de marquer son territoire. Lançant de la sorte un message assez fort au reste du groupe de l’importance de respecter le staff technique.

Ghazali, pas encore parti

Si la direction s’active d’ores et déjà pour le recrutement d’un attaquant de pointe, un ailier droit, mais aussi deux défenseurs centraux, personne n’est en mesure d’affirmer quel sera le sort final de l’attaquant Youcef Ghazali qui est en train de demander des excuses pour intégrer le groupe, en poussant les dirigeants hier à se réunir pour trancher définitivement sur son cas.

Huit joueurs ont été retenus

Neuf éléments étaient concernés par la libération, mais Khaldi en a ajouté deux à la liste, les deux milieux de terrain, Atek Abdelhak et Bella. En effet, ces deux joueurs ont essayé de négocier avec d’autres. Une fois informé, le président a décidé de les renvoyer du club.

Othmane Riyad Baba Ahmed
Le programme des matchs amicaux connu En plus d’un simple match d’application en fin de semaine, avant d’avoir deux jours de repos, les Bleu et Blanc vont effectuer le stage bloqué d’avant saison en Tunisie, à Hammam Bourguiba du 23 juillet au 5 août, avec cinq rencontres au menu. WAT – CSC : le 25 juillet WAT- MOB : le 28 juillet WAT – JSK : le 30 juillet WAT – CRB Ain Fekroun : le 1er août WAT–MCEE ou CRB Ain Fekroun : le 3 ou 4 août.

5 jeunes promus

La direction a convoqué les joueurs qu’elle espérait retenir, pour les faire signer. Après négociations, elle en a retenu qu’1/3 de l’effectif, 8 éléments en tout.

En plus des 10 recrutés, et le recrutement n’a pas été arrêté, puisque la direction attend l’arrivée du gardien Naïli et le meneur de jeu de l’USMAn, Seddik, Khaldi a injecté du sang neuf en promouvant cinq jeunes des U21. AMAR B.

N° 2348 Mercredi 17 juillet 2013

A. Madrid

Coup d’œil International

David Villa :

Contrant de quitter le Barça où ses relations avec Lionel Messi étaient délicates pour s'engager avec l'Atlético de Madrid pour une somme d'un peu plus de 5 millions d'euros, l’attaquant David Villa ne cache pas son bonheur de rejoindre le dernier troisième en Liga. «Merci pour toute cette affection ! Je suis très heureux que ce transfert se soit fait, mais je veux aller plus loin. Je promets que je vais tout donner à chaque match et à chaque entraînement. La blessure a été très importante, mais j’ai été heureux là-bas. La saison dernière, je n’ai pas joué autant que je le voulais, mais j’ai bouclé une étape», explique David Villa qui va connaître le cinquième club de sa carrière en Espagne, Après avoir évolué au Sporting Gijon, la Real Saragosse, le FC Valence et le FC Barcelone. Néanmoins, «El Guaje» ne nie pas avoir eu des contacts en Premier League : «Nous envisagions un transfert en Premier League, mais l’Atlético est arrivé et, en trois jours, l’affaire était réglée», a confié Villa en conférence de presse. «Ils ne manquent de rien. Ils ont fini troisièmes du championnat et joueront la Ligue des champions. Ils ont battu le Real Madrid pour remporter la Coupe du Roi. A partir d’aujourd’hui, l’Atlético Madrid est le meilleur club du monde à mes yeux.»

«L’Atlético Madrid, le meilleur club du monde à mes yeux»

La prolongation «Poursuivre sur la lancée de Ronaldo des deux dernières saisons» bientôt La nouvelle recrue Sokratis Papastathopoulos, qui a quitté cet été le Werder Brême pour venir renforcer la défense du Borussia Dortréglée ? mund, revient sur son arrivée dans le club de la Ruhr, dans une inDésireux de prolonger le
terview accordée au site TopMercato : «Je suis arrivé dans une très grande institution du football mondial. Le Borussia Dortmund, c'est quelque chose d'énorme. Je travaille dur pour démontrer que je peux me faire une place dans ce club et aider l'équipe à être performante…. Il faudra tout donner pour remporter des trophées et poursuivre sur la lancée des deux dernières saisons. Des joueurs sont partis, mais la philosophie reste la même. Il y a beaucoup de talent à chaque ligne et le groupe est très compétitif. En championnat, le Bayern sera un adversaire coriace à battre, mais on essayera de ramener le titre à Dortmund. Nous serons sur tous les tableaux et l'objectif sera d'aller au bout dans un maximum de compétitions. On peut réaliser de très grandes choses.» contrat de Cristiano Ronaldo dans un avenir proche, le Real Madrid va accélérer dans ce dossier épineux du mercato. Le média espagnol El Confidencial a expliqué hier que Cristiano Ronaldo et Florentino Pérez devraient s’entretenir très prochainement à Los Angeles (NDLR : où le Real Madrid dispute sa tournée estivale) afin de faire le point à ce sujet. L’international portugais pourrait faire l’objet d’une nette revalorisation salariale, puisqu’il passerait de 10 à 15M€ annuels dans le cadre de sa prolongation. Au sein du club merengue, tout le monde est convaincu que CR7, sous contrat jusqu’en juin 2015, va s’inscrire dans la durée à la Maison Blanche. En septembre dernier, Ronaldo avait fait part à ses dirigeants de ses envies d’ailleurs. Depuis, la donne aurait changé. Le Portugais se sentirait de nouveau important et aimé du côté de la capitale espagnole. Ces derniers jours, Jorge Mendes, son agent, aurait contacté le président du Real pour lui dire que les informations envoyant Ronaldo à Manchester United ou à Monaco étaient fausses. Toutes les parties seraient confiantes concernant une prolongation de contrat jusqu’en 2018. Pour rappel, Cristiano Ronaldo aurait rencontré le président de l’AS Monaco Dmitry Rybolovlev début juillet afin d’envisager une éventuelle collaboration à partir de juin 2014.

Sokratis

21
R. Madrid

Seung-Woo, le nouveau Kagawa ?
Le Borussia Dortmund tiendrait sa quatrième et dernière recrue selon la presse allemande. D'après le quotidien Bild, le club de la Ruhr, qui a déjà recruté le trio Aubameyang-Mkhitaryan-Sokratis, pourrait sortir le chéquier afin de déloger un jeune footballeur sud-coréen qui se nomme Ryu Seung-Woo. Cet attaquant polyvalent s'est illustré au cours de la Coupe du monde U20 puisqu'il a inscrit 2 buts au total. Le BVB pourrait proposer un contrat longue durée au joueur asiatique, jusqu'en juin 2017 ou 2018, et ensuite le prêter à une autre écurie européenne pour qu'il prenne tranquillement ses marques sur le VieuxContinent, avec l’espoir de suivre l’exemple de Shinji Kagawa. En effet, il y a quelques années, les dirigeants du Borussia Dortmund avaient recruté Shinji Kagawa qui n'était pas très connu en Europe. Aujourd'hui, tout le monde connaît le milieu offensif japonais qui évolue à Manchester United après avoir brillé de mille feux en Allemagne.

Di Matteo «Le PSG m’a contacté, mais….»
PSG
Si Laurent Blanc est officielleThiago ment le nouvel entraîneur du Silva : «Je me sens PSG, les dirigeants parisiens ont étudié auparavant de nombreuses heureux au PSG» pistes pour remplacer l’Italien, Courtisé par le Barça, le défenseur central Carlo Ancelotti. L’une d’elles était brésilien, iago Silva, a tenu à démentir les réRoberto Di Matteo, libre depuis centes rumeurs publiées dans les médias espagnols, son limogeage de Chelsea la saiconcernant sa ferme décision de quitter le PSG pour son dernière. Mais celui qui a rejoindre les coéquipiers de Neymar. Le principal intéremplacé André Villas-Boas avec ressé a fini par répondre lui-même à ces rumeurs sur le brio, en remportant une Ligue site brésilien Globoesporte : «J’ai lu un peu partout que des champions, n'a pas vraiment je revenais plus tôt sur Paris ce lundi pour rencontrer Naseu le temps de donner sa réponse, ser Al-Khelaïfi et le nouvel entraîneur du PSG afin de disselon ses dires dans les colonnes cuter d’un possible transfert. Mais tout ceci n’arrivera pas, de France Football : «Il y a eu des car j’honorerai mon contrat et je me sens heureux làcontacts avec Paris, mais on ne bas.» Preuve supplémentaire de son intention de dépeut pas dire que j’ai refusé. Nous buter la saison en Ligue 1, le capitaine du PSG et de n’étions pas arrivés au point où je la Seleçao a publié sur son compte Instagram devais penser à dire oui ou non. Le PSG a fait un excellent choix une photo de lui en train de faire du vélo avec Laurent Blanc. Je lui souhaite bonne chance. Le projet parisien avec la nouvelle tenue d’entraîneest très intéressant», a-t-il expliqué. ment du club de la capitale.

Arsenal

remporter des trophées»

Arteta «Il est temps de

Keisuke Honda est sur les tablettes du Milan AC. Le joueur du CSKA Moscou intéresse Everton mais surtout le Milan AC qui souhaiterait le recruter cet été, comme le révèle SkySport. Devant le refus du club moscovite, les Rossoneri pourraient attendre cet hiver et accueillir Honda gratuitement. «J’ai passé trois ans et demi heureux au CSKA Moscou, mais maintenant, je voudrais jouer dans une grande équipe, a confié l’international japonais à Sky Sport. Le club connait l’intérêt du Milan et ma volonté d’y aller. Y aura-t-il un transfert? Il vaut mieux demander à mon frère qui se charge de mes affaires. Permettez-moi de dire que je serais fier d'aller à Milan.»

Honda «Je serais fier d’aller à Milan»

A l’instar des fans d’Arsenal, le milieu de terrain, Mikel Arteta, attend le recrutement de quelques joueurs confirmés cet été, avant d’évoquer la possibilité de remporter des trophées, comme l’a affirmé dans les colonnes du Daily Mirror : «Le club a dit qu'il allait être très ambitieux sur le marché des transferts et a obtenu les ressources financières pour signer de grands joueurs. Je pense qu'il est temps. Quand vous nous comparez aux autres clubs anglais, ils sont supérieurs économiquement et nous en sommes très loin. Ce serait incroyable de gagner des trophées. Nous avons vraiment plaisir à jouer ensemble pour ce club donc je pense que nous sommes capables de remporter des titres.»

AC Milan

Naples compte décidément piller le Real Madrid. Après avoir recruté José Callejon, le club entraîné désormais par l’Espagnol Rafael Benitez devrait prochainement enregistrer l’arrivée de Raul Albiol, le défenseur du Real Madrid, selon la Gazzetta dello Sport. L’international espagnol a donné son feu vert pour rejoindre le Napoli, ou il devrait s’engager pour 4 ans, alors que son transfert est estimé à 12 millions d’euros. Albiol ne s’est pratiquement jamais imposé dans le onze madrilène depuis son arrivée en provenance de Valence en 2009, mais devrait retrouver un temps de jeu conséquent en Italie. A noter que Naples va maintenant tenter d'en faire de même pour Gonzalo Higuain. Le Real pourrait bientôt recevoir une offre de 30 millions d'euros pour l'attaquant argentin qui n’a toujours pas signé en faveur d’Arsenal, malgré un récent accord avec les Gunners.

en attendant Higuain

Albiol débarque,

Naples

22

n° 2348 mercredi 17 juillet 2013

A l’instar du président Sandro Rosell, Tito Vilanova a interrogé par la chaîne caprofité de sa rétalane 8tV, le président du cente conféBarça, sandro rosell, est rerence de presse venu sur les récentes cripour répondre tiques de pep Guardiola, en à Pep Guarse montrant assez étonné par diola, l’actuel la sortie médiatique assez entraîneur du inattendue de l’actuel coach Bayern Munich du Bayern munich : «Nous : «Pep a eu tort avons été très surpris par ses et j’ai été surdéclarations. Ce qu’il a dit sur pris par ses proles dirigeants (du Barça) est pos. Personne à complètement faux. Nous la direction n’a pouvons d’ailleurs vérifier utilisé ma madans les journaux ce que nous ladie pour l’atavons dit sur le meilleur entaquer. Le club traîneur de l’histoire du club. a fait tout son Tout ceci n’est pas bon pour le possible pour Barça et ça ne doit pas nuire Bayern Munich, nous n’avons m’aider. Il m’a rendu une fois veux pas qu’il y ait de pro et à la trajectoire extraordinaire d’anti Guardiola. Je ne comjamais discuté. Ses déclaravisite à New-York au début, du club qui continue à gagner prends pas ce qu’il a voulu tions me surprennent parce mais quand j’y suis resté des titres. Je demande aux que quand on accuse dire quand il a dit qu’il voudeux mois je ne l’ai pas vu. Barcelonais d’apprendre du quelqu’un de quelque chose, il C’était mon ami, j’avais belait qu’on le laisse en paix. passé et de se rappeler de la faut le prouver. Nous n’avons soin de lui et il n’était pas là. Depuis qu’il a fait ses adieux période Cruyff durant lajamais utilisé la maladie de au Camp Nou jusqu’à la sePersonnellement, j’aurai agi quelle le club s’est divisé entre Tito, c’est pour ça que je ne le de manière différente. Je n’en maine dernière quand je l’ai les anti et les pro Cruyff. Je ne félicité d’avoir signé au comprends pas.» dirai pas plus à ce propos.» Apparemment très touché par le manque de soutien de Pep durant sa maladie, Tito Vilanova a évoqué aussi le elément clé dans le onze de départ du Barça, le milieu de terrain espagnol, sergio Busquets, vient de prolonger possible départ de Cesc Fabregas vers Manchester son contrat jusqu’en juin 2018, comme l’a affirmé le diUnited. «Il est vrai que nous recteur sportif du fC Barcelone, andoni Zubizarreta. a noter que cette prolongation est assortie d'une clause libé- avons reçu des offres à son ratoire s'élevant à 150 millions d'euros. Le Barça offre donc sujet, mais j'ai parlé avec lui un beau cadeau à celui qui fête ses 25 ans et qui compte 238 et il m'a assuré qu'il souhaitait rester au Barça.» matchs avec son club formateur.

Rosell «Je ne veux pas qu’il
Barça

Coup d’œil International
Vilanova : «J’avais besoin de Guardiola mais il n’était pas là !»

y ait de pro et d’anti Guardiola»

Totti «Nous sommes une grande équipe»
AS Rome

Capitaine emblématique de la roma, le numéro 10 italien, francesco totti, a souhaité remobiliser tout le monde, après une saison en demi-teinte : «Nous traversons un moment difficile pour le club. Nous devons tourner la page pour nos supporters parce qu’ils méritent mieux et qu’ils ont toujours été là pour nous. Nous sommes une grande équipe et nous allons gagner. Avec le recrutement de Maicon, nous serons encore plus forts», a reconnu celui qui risque de jouer sa dernière saison avec la roma, comme il l’a confié récemment.

Maicon : «J’ai refusé plusieurs offres pour venir ici»
avant de passer la traditionnelle visite médicale dans les installations de l’as rome, le latéral droit maicon a fait part de sa joie de pouvoir rejoindre le club romain et prouver qu’il peut encore être un des meilleurs à son poste, après une expérience très décevante à man City. L’ancien joueur de l’inter milan, affirme selon sambafoot.com, que son passage de manchester City à la roma, n’est nullement un pas en arrière : «Je suis très heureux. Est-ce que je pense que c’est un pas en arrière ? Bien sûr que non. J’ai refusé plusieurs offres pour venir ici et ce sera un très grand plaisir de défendre les couleurs de Rome.»

Le Barça prolonge Busquets jusqu’en juin 2018

Hazard «Mourinho me Handanovic voulait déjà au Real Madrid»
Chelsea
interrogé en conférence de presse lundi en fin de journée, eden Hazard a fait le point sur ses relations avec José mourinho qui aurait souhaité le recruter, il y a quelques années, au real madrid : «Il m’a dit d’être ambitieux dans jeu, de tenter des choses et que, si je faisais ça, je pourrai réaliser quelque chose de spécial cette année. C’est quelqu’un qui a l’air très calme et posé dans ce qu’il fait. Beaucoup de choses ont été dites et écrites à son sujet, mais j’ai découvert quelqu’un de bien (…) Il m’a dit qu’il m’avait demandé lorsque j’étais à Lille, mais je voulais rester là-bas jusqu’à mes 21 ans et progresser. Le Real Madrid est une équipe merveilleuse, mais j’avais encore tellement à apprendre en Ligue 1 à ce moment-là. Je suis resté parce que je ne voulais pas partir trop tôt», explique l’ancien joueur du LosC.

Annoncé dans le viseur du Barça, le portier de l’Inter Milan, Samir Handanovic, a reconnu dans un entretien accordé à Sky Sport Italia qu’il ne veut plus connaître la même déception que la saison dernière, avec une piètre neuvième place en Serie A : «D'après moi, rien n'arrive par accident. Même les saisons négatives comme l'an dernier peuvent être utiles. Nous devons repartir sans oublier ces erreurs et cette humiliation. Le fait de ne pas avoir de matches européens cette fois sera une bonne chose, je pense. Mais pour l'instant nous devons juste travailler dur et on verra alors jusqu'où on peut aller », a confié le portier Slovène, qui a loué la venue de l’entraineur Walter Mazzarri, à la place du jeune Stramaccioni « La carrière de Mazzarri parle pour lui. C'est un entraîneur expérimenté, qui n'abandonne jamais. Il n'est pas avec nous depuis longtemps, mais on aura le temps d'apprendre à se connaître.»

«Repartir sans oublier ces erreurs et cette humiliation»

Inter Milan

«Rooney serait une recrue de choix»
L’une des belles révélations la saison dernière en premier League, eden Hazard, a évoqué la possible arrivée de Wayne rooney à Chelsea. «Nous avons entendu tous les noms, ce n’est pas à nous de dire qui vient, mais c’est excitant. Rooney serait une brillante recrue. C’est vraiment un grand joueur, doté d’une grande expérience, toujours jeune, à 27 ans. Il a encore de belles années à jouer. C’est toujours un plaisir de jouer avec de grands joueurs et Chelsea signe de grands joueurs.» L’international belge a aussi évoqué le cas de son ami et compatriote Christian Benteke, lui aussi annoncé dans le viseur des Blues : «Benteke est mon ami. Il a réalisé une première saison incroyable en Premier League pour un jeune attaquant. Son rêve est de jouer à un niveau encore supérieur. Je pense qu’il a raison de vouloir aller plus haut parce qu’il a les qualités pour progresser n’importe où ailleurs. (...) Je pense qu’il a toutes les qualités pour réussir dans un grand club.»
quotidien sportif annexe de panorama

B. Munich Thiago Alcantara : «Guardiola me fait confiance et je suis fan de son football»

Mario Gomez

«Je suis ici pour gagner !»

Fiorentina

En rejoignant le Bayern Munich pour 25M€ lors du mercato, Thiago Alcantara s’est probablement offert un temps de jeu bien plus important qu’au FC Barcelone. Thiago Alcántara s’est exprimé pour la première fois sur son arrivée au Bayern Munich, avec qui il s’est engagé pour quatre saisons. Le désormais ancien joueur du Barça est heureux de tenter sa chance en Allemagne : «S’il y a bien un jour dans sa vie où on doit se sentir vraiment heureux, je vis actuellement ce jour-là…. Je suis heureux de rejoindre l’un des meilleurs clubs au monde. Le Bayern Munich brille sur la scène mondiale depuis quelques années. Sans parler que je retrouve Guardiola, que je connais depuis longtemps. C’est un entraîneur qui me fait confiance et je suis fan de son football. Il est sans aucun doute l’une des raisons importantes de mon arrivée ici. Il n'y a pas beaucoup d'entraîneurs au monde aussi bons que lui. Il a été un motif suffisant pour venir au Bayern Munich. Je me dis que je vais vivre de belles choses ici.» Transféré chez les champions d'Europe dimanche, le milieu espagnol va retrouver donc le coach qui l’avait lancé au Barça début 2010.

Transféré du Bayern Munich à la Fiorentina pour environ 20 millions d'euros, Mario Gomez a enfin été présenté au club de la Viola, en recevant un accueil très chaleureux, avec pas moins de 20 000 tifosi présents au stade Artemio-Franchi. Malgré un historique triplé remporté la saison dernière avec le Bayern Munich, l’attaquant international allemand n’en est pas moins ambitieux pour son avenir à la Fiorentina : «C’était fantastique de gagner des titres avec le Bayern, mais j’étais curieux de découvrir quelque chose de nouveau, d’avoir de nouveaux objectifs dans ma carrière, a indiqué l’avant-centre de 28 ans à Florence. J’aime cette effervescence ici, ça me donne beaucoup d’énergie. Je suis très heureux de jouer pour la Viola. Tout est fantastique ici, le club, les joueurs, les supporters et le stade, toujours chaud bouillant… Je suis ici pour gagner !» Le champion d'Allemagne et d'Europe portera le même numéro que celui qu'il arborait en Bavière, en l'occurrence le numéro 33.

Contact@lebuteur.com

& Tél. (021) 73-24-03 / Fax : (021) 73-16-47 Maison de la Presse Tahar Djaout 01, Rue Bachir Attar - Alger e-mail : lebuteurdz@yahoo.fr
Directeur de la publication : Boussaâd Kahel - Rédacteur en chef : Mohamed Saâd - Rédacteur en chef adjoint : Ali Hamouche - Rédaction : Achour Aït Ali, Noureddine Benazzou, Tarek Bouchikhi, Adel Cheraki, Nacym Djender,Moumen Aït Kaci Ali, Saïd Djoudi, Saïd Fellak, Kamel Manane, Abdelbasset Mogdad, Hamza Rahmouni, Nacer Eddine Ratni. Imprimerie : Centre : SIA - Ouest : SIO - Est : SIE / Distribution : Entreprise Nationale de Distribution.

Pour vos insertions publicitaires, contactez notre service publicité. Tél : 021 73 14 37 / Fax : 021 73 14 17 ou bien contactez l’ANEP : 1, avenue Pasteur - Alger Tél : 021 73 76 78 Fax : 021 73 95 59 / Télex : 56150

par e-mail : Réagissez à cette page ur.com ute jeux-santé@leb

Numéros utiles
■ SAMU : (021) 23.50.50 ■ Urgences médicales : 115 ■ Protection civile : (021) 71.14.14 ■ Sûreté wilaya : (021) 73.00.73 ■ gendarmerie : (021) 76.41.97 ■ Centre antipoison : (021) 97.98.98 ■ Dépannage gaz : (021) 67.59.81 ■ Dépannage électricité : (021) 67.24.52 ■ Service des eaux : (021) 67.50.30 ■ Personnes en difficulté ou en détresse : N° Vert : 15-27

­ ­D écra­­s sage
«Le sage se demande à lui-même la cause de ses fautes, l’insensé la demande aux autres»
(proverbe arabe)

Le Buteur n° 2348 Mercredi 17 juillet 2013
Horaires des prières
08 ramadhan 1434

23

Prévisions météo pour Alger et ses environs
MERCREDI
SOLEIL, ORAgE POSSIbLE

Le proverbe du jour

Mercredi
Dohr Asr Maghreb Icha : 12h54 : 16h45 : 20h09 : 21h45 : 03h57 : 05h43

JEUDI
bEAU TEMPS

Jeudi
Fedjr Chourouk

Mal de tête : et si cela venait des yeux ?
Face à des céphalées à répétition, on ne pense pas toujours à ses yeux. Des lunettes mal adaptées ou une mauvaise position devant l'ordinateur sont peut-être à l'origine de vos douleurs. Cinq exercices pour reposer vos yeux Faites ces mouvements à la suite ou séparément en choisissant celui qui vous convient le mieux. Répétez-les chaque fois que c'est nécessaire. Commencez doucement pour ne pas vous sentir étourdi : 1. Fermez les yeux et faites très lentement oui-non de la tête. 2. Faites cligner vos paupières, en les fermant et en les ouvrant bien à chaque fois. 3. Sans bouger la tête, regardez en haut, en bas, à gauche puis à droite. 4. Effectuez des rotations des yeux complètes, d'abord dans un sens puis dans l'autre. 5. Mettez votre stylo devant votre nez et fixez-le avant de regarder un point sur le mur plusieurs heures par jour devant l'ordinateur, il faut respecter quelques règles de base : l Assurez-vous que la distance qui sépare vos yeux de l'écran est égale à la longueur de vos bras. l La première ligne de texte sur votre écran doit être à la hauteur de votre regard ou un peu plus bas. l Placez les documents à consulter entre le clavier et l'écran plutôt que sur le côté. Vous épargnerez ainsi vos vertèbres cervicales. l Calez-vous bien au fond de votre siège, le dos décollé du dossier, pour éviter les tensions. l Faites une pause toutes les heures. Cela ne suffit pas ? On va chez l'ophtalmo ! Vous avez peut-être besoin d'une paire de lunettes. Une fatigue visuelle peut révéler des défauts visuels comme l'astigmatisme, ou des problèmes de musculature oculaire (hétérophorie) à traiter par gymnastique oculaire chez un orthoptiste.

Matin : 21 °C A-M : 30 °C Vent : 14 km/h Direction : N.

Matin : 20 °C A-M : 30 °C Vent : 14 km/h Direction : N.

Fatwa du jour
L’utilisation de la brosse à dents faisant saigner les gencives
Q : Après s'être abstenu de manger, ai-je le droit de me brosser les dents avec du dentifrice ? Si cela s'avère autorisé, qu’en est-il du sang provenant des gencives en raison du brossage, cela fait-il rompre le jeûne ? R : Il n'y a aucun mal, après s'être abstenu de manger de se brosser les dents en utilisant la brosse ou le siwak, et en se rinçant à l'eau. Certains savants n'apprécient pas le fait de le faire l'après-midi. Ils considèrent que le jeûneur doit conserver son haleine jusqu'à la fin de la journée. Mais en réalité, cela est recommandé indépendamment au début et en fin de journée, sans pour autant que cela puisse modifier l'haleine du jeûneur. Néanmoins, le siwek ou la brosse à dents nettoie les dents et débarrasse la bouche de toute mauvaise haleine, gaz, déchets de nourriture collés sur les dents. Quant au dentifrice, il faut vraisemblablement mieux l'éviter, étant donné qu'il dégage un parfum et détient un certain goût qui risque de se mélanger à la salive et est susceptible de se voir avaler. Il vaut mieux l'utiliser après le repas avant le matin (s’hor), avant l'interdiction de pouvoir manger. Si on venait à l'utiliser la journée, tout en faisant attention de ne pas en avaler, il n'y a pas d'inconvénient à le faire en cas de besoin. Si éventuellement, il y avait du sang en raison du brossage, le jeûne reste valable, mais, Allah seul est Omniscient. - Fatwa du cheikh ibn Jibril - Tirée du recueil Fatawa islamia, Tome 2, page 255

Recette

Maâmoul aux dattes

au loin. Réalisez cet aller-retour plusieurs fois de suite. Massage express Recouvrez votre visage avec les mains : pouces aux oreilles, auriculaires le long du nez. Posez-les doucement en fermant les yeux pour bien ressentir la chaleur qu'elles dégagent. Vous pouvez leur imprimer un léger mouvement. Devant l'ordi, on adopte la bonne position Pour garder des yeux en bonne santé quand on passe

Les plus grands scientifiques musulmans

Ibn Rochd, un homme de

religion féru de savoirs antiques
Né en 1126 à Cordoue, Abu'l-Walid Muhammad ibn Rochd est issu d'une grande famille de cadis (juges) de Cordoue (malékites). La formation initiale commence par l’étude, par cœur, du Coran, à laquelle s'ajoutent la grammaire, la poésie, des rudiments de calcul et l’apprentissage de l’écriture. Il étudie avec son père le hadith et le fiqh. Les sciences et la philosophie ne sont étudiées qu’après une bonne formation religieuse. Ibn Rochd élargit l’activité intellectuelle de son milieu familial en s’intéressant aux autres sciences : physique, astronomie, médecine. C’est un homme de religion féru de savoirs antiques et curieux de connaître la nature. A partir de 1195, Averroès, déjà suspect comme philosophe, est victime d’une campagne d’opinion qui vise à anéantir son prestige de cadi. Al-Mansûr sacrifie alors ses intellectuels à la pression des oulémas. Ibn Rochd est exilé en 1197 à Lucena puis rappelé au Maroc où il reçoit le pardon du sultan. Il meurt à Marrakech le 11 décembre 1198. Suspecté d’hérésie, il n’aura pas de postérité en terre d’Islam. Une part de son œuvre sera sauvée par les traducteurs. C'est l'un des plus grands penseurs de l'Espagne musulmane. Médecin, mathématicien, il s'intéresse surtout à la théologie et à la philosophie. Il commente les œuvres d'Aristote et cherche à séparer clairement la foi et la science. Ce projet inquiète les musulmans traditionalistes, mais va trouver un écho en Occident.

Mangez des pommes

Cholestérol

Ingrédients pour 30 pièces w 500 g de semoule w 1/2 verre de farine w 1/2 verre de sucre en poudre w 200 g de beurre ramolli w 1 sachet de levure chimique w 4 cuillères d'eau de fleur d'oranger w 15 grosses dattes molles (ou 150 g de pâte de dattes) Mélangez la semoule, la farine, la levure et le beurre avec le bout des doigts jusqu'à obtention d'une pâte non homogène. Ajoutez le sucre et l'eau de fleur d'oranger. Ajoutez l'eau et formez une boule de pâte qui doit être homogène. Laissez au repos au frais 30 minutes. Coupez les dattes en 2

La consommation régulière de pommes contribue à faire diminuer significativement le taux de cholestérol : à consommer crue ou cuite, avec ou sans peau, toute l’année ! Pensez à ajouter des tranches de pomme dans les salades composées et les salades vertes, et à proposer la pomme cuite en "légume d’accompagnement", avec la pintade, le poulet ou du saumon grillé.

et dénoyautez-les, puis épluchez-les. Prenez des noix de pâte et formez avec votre pouce un puits au milieu. Introduisez dans chaque puits 1/2 datte ou un morceau de pâte de dattes. Recouvrez de pâte et formez une boule. Mettez toutes les boules obtenues sur une tôle ou un plateau allant au four. Préchauffez le four à 190° (th 5/6). Piquez les boules de pâte avec une fourchette. Laissez cuire 20 minutes à température élevée. Laissez les maâmouls dorer, puis parsemez-les de sucre glacé lorsqu'ils sont encore chauds. Laissez refroidir sur une grille et conservez dans une boîte bien fermée.

Epices : des vertus fabuleuses !
Du curcuma contre le cancer, du piment pour la digestion, du poivre contre la douleur, du safran pour le cerveau… De plus en plus d’études démontrent les vertus santé des épices. Le point sur leur potentiel extraordinaire.

Question
On peut faire décongeler des aliments sur le comptoir de la cuisine.
La meilleure façon de faire décongeler un aliment est de le placer dans un contenant fermé sur la tablette du bas du réfrigérateur.

Comment choisir des épices de qualité ?
Le safran : Seulement les pistils du safran (vous devez clairement les voir). Ne pas l’acheter en poudre. Le curcuma : Préférez-le frais sachant que c’est un rhizome puis coupez-le selon vos besoins. En poudre, le curcuma est souvent éventé et perd ses propriétés. Le gingembre : Préférez le frais et juteux. Les piments : Ils doivent être gros, entiers et parfumés. Pas de poudre. La cannelle : Très parfumée, signe de récolte récente. Le clou de girofle : Le bouton doit être fermé, brun, dur et parfumé. Le fenugrec : Les graines doivent être fermes et parfumées. Conservation : Au frais et au sec, à l’abri de la lumière.

Faux !

Actuel

Une Chinoise morte
Le téléphone est-il le coupable ? Une Chinoise de 23 ans est morte, jeudi 11 juillet, après avoir reçu un choc électrique en décrochant son téléphone pendant qu'il chargeait, rapportent Les Echos, lundi 15 juillet. L'appareil, un iPhone 5, ainsi que ses accessoires, "ont été remis à la police de Xinjiang pour des recherches, et la famille exige d’Apple une compensation". Selon le site AppAdvice (en anglais), qui cite le quotidien chinois Xinhua, la police locale a déterminé que la jeune fille était morte d'électrocution, sans pour autant mettre en cause le smartphone. Apple, qui a présenté ses condoléances à la famille, s'est dite prêt à collaborer avec les autorités pour déterminer les causes du décès. L'entreprise a confirmé lundi avoir lancé une enquête. "Il y a un risque lorsqu’un appareil électrique en cours de chargement est utilisé, qu’il s’agisse d’un rasoir ou d’un téléphone", a indiqué Johnny Sin Kin-on, enseignant à l’université de Science et technologie de Hong Kong, cité par Les Echos.

électrocutée par son iPhone

News
Santé

Cancer de la prostate : le stress est un facteur déclenchant
est entravée ce qui perturbe le fonctionnement de l’organisme et finit par « encourager » le développement de tumeurs cancéreuses. Dans cette nouvelle étude, les chercheurs américains ont montré que certaines branches du système nerveux central qui répondent à la sollicitation du stress en produisant des hormones, sont également responsables du développement du cancer de la prostate.

A Une salade toujours fraîche
stuce du jour
Pour que la salade reste fraîche au frigo, je la mets dans un grand saladier en plastique, en ayant pris soin d’en tapisser le fond avec une double feuille de papier essuie-tout.

Selon une nouvelle étude dirigée par l’Ecole de médecine Albert Einstein de New-York, le stress serait le facteur principal qui déclencherait l’apparition du cancer de la prostate et qui serait responsable du développement de la tumeur. Une étude récente avait déjà montré que les hommes qui ont des problèmes d’insomnie ont deux fois plus de risques d’être touchés par le cancer de la prostate. En cas de problèmes de sommeil, la production de mélatonine

Le

C hiffre du jour

1

Chaque année, la firme suédoise IKEA utilise 1% de la réserve mondiale de bois !
Selon une étude du Pacific Standard, la marque IKEA utiliserait chaque année pas moins d'1% de la réserve de bois mondiale commercialisée pour confectionner ses produits. En superficie, ceci correspond à 16,27 millions de mètres cubes. Alors que la firme possède 342 magasins répartis dans 41 pays différents, la nécessité d'IKEA de se fournir en bois est énorme. Pour satisfaire toute sa clientèle, la firme suédoise se doit donc d'avoir plusieurs usines. Ainsi, 46 sites ont été développés à travers le monde pour que le bois soit traité. Les plus importants se situent en Europe et plus particulièrement en Suède. Les usines scandinaves travaillant le plus pour la firme suédoise sont Swedwood et Hultsfred. Cette dernière traite près de 140 000 mètres cubes de pins chaque jour. Si on nous parle souvent du système économique d'IKEA et de sa stratégie commerciale qui n'a d'égale que sa réussite - plus de 100 millions de produits vendus chaque année à travers le monde -, on oublie souvent d'évoquer d'où provient la matière première des produits. Cependant, il ne faut pas croire que personne n'en parle. D'ailleurs, IKEA avait déjà reçu maintes plaintes et requêtes concernant ses activités commerciales du bois. Certaines de ces plaintes allaient même jusqu'à accuser l'entreprise suédoise d'être une cause majeure de la déforestation surtout que la grande majorité de ses produits ne durent pas éternellement. De plus, de récentes études ont démontré que l'Europe était responsable d'un

tiers de la déforestation liée au commerce international. Loin devant les Etats-Unis, le Japon et la Chine, les pays Européens seraient responsables à eux seuls de 36% de cette déforestation commerciale.

11:40 Météo 11:45 Le 12.45 12:05 Scènes de ménages 12:40 Météo 12:42 100% montagne 12:45 Nouvelle vie sous les tropiques 14:40 Mia et le millionnaire 16:15 En famille 16:35 Un dîner presque parfait 17:45 100 % mag 18:40 Météo 18:45 BLe 19.45 19:05 En famille 19:50 Zone interdite 22:05 Zone interdite 23:15 Capital 01:20 Météo 01:25 European Poker Tour 02:20 M6 Music

12:55 Section de recherches 12:55 Section de recherches 14:45 Alice Nevers, le juge est une femme 15:30 Quatre mariages pour une lune de miel 16:20 Bienvenue chez nous 17:15 Secret Story 18:05 Money Drop 19:00 Journal 19:35 Petits plats en équilibre été 19:38 Des inventions et des hommes 19:40 Nos chers voisins 19:50 Esprits criminels 20:35 Esprits criminels 21:25 Esprits criminels 22:15 Fringe 23:00 Fringe 23:55 Eleventh Hour 00:45 50mn Inside

11:00 Tout le monde veut prendre sa place 11:55 Météo 2 12:00 Journal 12:40 Météo 2 12:45 Consomag 12:50 Toute une histoire 14:00 Cyclisme 16:30 L'après Tour 17:45 Côté Match 17:50 Avec ou sans joker 18:25 Le cube 19:00 Journal 19:40 Tirage du Loto 19:43 Image du Tour de France 19:44 Météo 2 19:45 Sherlock 21:15 Sherlock 22:43 Dans quelle éta-gère 22:45 Météo outremer 22:50 Le rattachement 00:10 Des mots de minuit

18:05 Voyage dans le potage 18:35 Tout le monde veut prendre sa place 19:25 Au plus près du Tour 19:30 Journal (France 2) 19:55 Le film du Tour 20:00 Comme un chef 21:40 TV5MONDE, le journal 21:50 Le Tour de France de la biodiversité 21:55 Journal (RTS) 22:25 Le journal de l'économie 22:30 Pâtisserie, le beurre et l'argent du beurre 23:25 TV5MONDE, le journal Afrique 23:40 La double vie de Véronique 01:15 Le chevreuil

N° 2348 MERCREDI 17 JUILLET 2013

C’est à croire que Samir Zaoui est devenu, comme par enchantement, un joueur très demandé à Oran. Lorsqu’on sait l’animosité que nourrissaient les gens du MCO au défenseur de l’ASO Chlef, il y a de quoi s’étonner de l’information donnée, ici, en titre. Comme on était allé, là-bas, jusqu’à caricaturer le défenseur en bourrique - avec tous nos respects à l’ami Zaoui -, la couleuvre aura du mal à passer. Finalement, pas la peine de s’en convaincre. Le Zaoui en question n’est pas Samir, mais plutôt Abdelhamid, le défenseur de la JS Saoura, passé en outre par l’USMBA. Voilà que les Oranais sont rassurés !

Le MCO contacte Zaoui !

omme C il a dit lui

«L’Equipe de France ? Ce n’est pas un choix définitif» Rachid Ghezzal, attaquant de l’OL

C’est juste pour donner un faux Espoir à la France ! Ce n’est pas de la langue de bois «Ce n’est pas facile de faire oublier Chaouchi aux supporters»

Michaël Fabre, gardien de but du MCA

John Terry, un baiser qui fait jaser

Impayable ique estivale, en tournée asiat in des footle plus chaud-lap peut pas ne balleurs anglais tester sa cote s'empêcher de nt féminine. auprès de la ge Thaïlandaise Lorsqu'une jolie re un petit est venue lui fai ment embrasbisou, il l’a carré ux Johnny est sée ! Ce bon vie fait de son sévisiblement satis monde. jour au bout du

Abderrahmane Mehdaoui a été victime d’une blague à la Ribéry. Le sélectionneur de l’EN militaire, qui se réveillait, à Bakou, chaque jour très tôt pour accomplir la prière d’El Fedjr, a été surpris par un sceau d’eau accroché à la porte qui lui tombait sur la tête. Un de ses joueurs avait apparemment eu la malicieuse idée de tendre ce piège pas très amène au technicien, sorti complètement trempé. Une blague que Abderrahmane Mehdaoui a pris de bon cœur. Ceci au cas où vous allez imaginer qu’il a mis tout le monde sur un seul pied dans la cour durant des heures. me Mê ! rry Te John

Mehdaoui victime d’une blague à la Ribéry

Un réveil à la bouteille d’eau !

Les joueurs de l’EN militaire Si Abdelkrim Benyellès cherchait encore un avaient droit aussi à un réveil strictechasseur de buts, il doit l’avoir trouvé depuis que ment militaire ! Pas tout le temps, Sofiane Benmoussa s’est donné en spectacle lors rassurez-vous. Mais pour se venger d’un match d’opposition. Pour ceux qui l’ignorent, de s’être pris un sceau d’eau sur la Benmoussa est gardien de but. Pour l’occasion, son tête, Abderrahmane Mehdaoui a eu entraîneur au WAT l’a fait jouer comme… attaquant. Résultat : l’ex-gardien du RCK a planté la «bonne» idée de réveiller ses trois banderilles de la tête. Ce qui fait dire à joueurs le lendemain à la bouses coéquipiers qu’il est passé de Benteille d’eau. Les ronchonneurs moussa à Ali-Moussa. C’est ce qui est ont été arrosés à la bouteille. aussi vrai. Ça ne doit pas être rigolo.

Sofiane passe de Benmoussa à Ali-Moussa

Derrière son image d’homme carré se cache un type chambreur, blagueur à l’excès. Mourad Berrefane a pris un malin plaisir à cacher les chaussures de ses équipiers dans l’avion au retour d’Azerbaïdjan. Plusieurs joueurs se sont retrouvés avec une seule chaussure seulement à l’arrivée à Alger. Pour trouver l’autre, il fallait suivre tout un chemin de croix tracé par Mourad Berrefane, très amusé en voyant ses coéquipiers se foutre le nez sous les sièges à la recherche de l’autre chaussure.

Berrefane, un brin chambreur

Selon le quotidien La Provence, le fisc français réclamerait à l’ancien pensionnaire de l’Olympique de Marseille, Taye Taiwo, un peu plus d’un million d’euros d’arriérés. L’international nigérian, parti en 2011 à l’AC Milan, est passé depuis au club turc de Bursaspor. Le quotidien annonce également qu’une enquête a été diligentée pour saisir l’une des propriétés de Taiwo à Marseille. Pendant ce temps, le joueur est introuvable. Normal, il a appris auprès des meilleurs en Italie.

Taiwo poursuivi pour fraude fiscale

Naïli, le gardien de but du CABBA, s’est engagé avec le MCS ce mardi à 3h du matin. Un horaire où l’on est censé se goinfrer aux dernières friandises avant de jeûner. C’est que le gardien de but a été réprimandé par son père au f ’tour, pour avoir failli à une parole donnée aux dirigeants du MCS plus tôt dans la journée. Le joueur devait se rendre, en effet, à Saïda pour signer, mais il a rebroussé chemin sous la pression du CABBA. Une attitude qui n’a pas du tout plu à son père qui a tenu à lui rappeler, entre deux bonnes cuillères de chorba, certaines règles de bienséance. Comme tenir une parole donnée. Vexé, Naïli s’est déplacé à Saïda dans la soirée et a paraphé son contrat. Si tous les papas de footeux étaient comme celui de Naïli…

Quand papa Naïli rappelle à son fils les bonnes manières

fo n i ’ L

Lionel Messi est un buteur redoutable en Espagne, ça on le sait. Ce qu'on sait peut-être moins, c'est que le meilleur buteur du championnat brésilien n'est autre que... son cousin. Maxi Biancucchi, puisque c'est son nom, trône actuellement en tête du classement des buteurs du Brasileirão, alors que son club de Vitoria occupe la deuxième place, à deux longueurs de Coritiba. Fils de Marcela Cuccitini (la sœur de la mère du quadruple Ballon d'Or), il est lui aussi natif de Rosario. Biancucchi a pour le moment planté 6 buts en 6 matchs. Une histoire de gènes, sans doute.

Le cousin de Messi est le meilleur buteur du Brasileirão

I A présent que I Belfodil est à Internazionale en Italie,

Footaises

il peut être international en Algérie.
I Pour Foued I Bouguerra, chaque sou soutiré au MCO est

p eo ple

I La JSK est en stage I en Slovaquie de la Tunisie.

halal !

ANEP 531293 Le Buteur du 17-07-2013