You are on page 1of 116

SinuTrain

Le fraisage facile ShopMill Document de formation • 08/2006

SINUMERIK

4e édition mise à jour 08/2006 valable à partir de la version logicielle V06.04

Tous droits réservés La reproduction ou la transmission du présent document, qu’il s’agisse d’extraits, d’images ou de schémas, est interdite sans autorisation écrite de l’éditeur. Cela vaut pour la reproduction par photocopie ou tout autre procédé, mais aussi pour la transmission sur films, bandes, disques, transparents ou autres supports.

Ce manuel pour débutants résulte de la coopération entre les sociétés SIEMENS AG Automatisierungs- und Antriebstechnik Motion Control Systems Postfach 3180, D-91050 Erlangen et R. & S. KELLER GmbH Siegfried Keller, Stefan Nover, Klaus Reckermann, Olaf Anders, Kai Schmitz Postfach 131663, D-42043 Wuppertal.

Référence de commande : 6FC5095-0AA50-0DP2

Document de formation ShopMill

Avant-propos
Comment passer plus rapidement du dessin à la pièce ? La fabrication avec une commande numérique (CN) était jusqu’à présent liée à des programmes CN compliqués, au codage abstrait. Ce travail était donc réservé aux spécialistes. Pourtant, tout bon technicien connaît bien son domaine et, grâce à l’expérience acquise dans le domaine de l’usinage conventionnel, il est pleinement en mesure de maîtriser à tout instant les tâches les plus difficiles, même si cela se fait souvent aux dépens de la rentabilité. Il fallait donc trouver pour ces hommes de l’art un outil leur permettant de valoriser leur savoir grâce aux machines-outils à CNC. Avec ShopMill, SIEMENS propose une solution inédite, qui épargne tout codage aux techniciens et met à leur disposition une nouvelle génération de commande SINUMERIK : la solution : créer une gamme d’usinage au lieu de programmer. En élaborant la gamme d’usinage avec des séquences opérationnelles simples et parfaitement adaptées au domaine de l’usinage, l’utilisateur de ShopMill peut pleinement exploiter ses connaissances et son savoir-faire technique. Grâce à la création intégrée très performante des trajectoires de déplacement, ShopMill permet de réaliser sans peine les contours et les pièces les plus complexes. On peut donc aisément affirmer que : le passage du dessin à la pièce est plus simple et plus rapide - grâce à ShopMill ! ShopMill est certes très facile à apprendre mais ce document de formation sur ShopMill permet de se familiariser encore plus rapidement avec cet outil novateur. Avant de passer à l’emploi de ShopMill, quelques rappels fondementaux sont faits dans les trois premiers chapitres : • les avantages de ShopMill, • les principes de commande, • et, pour les débutants, les notions de base géométriques et technologiques de la fabrication. Après cette introduction théorique, nous passons à la pratique de ShopMill : • A l’aide de cinq exemples, dont le degré de difficulté va croissant, nous expliquons les possibilités offertes par ShopMill. Au début, nous vous guidons pas à pas dans la commande, puis, progressivement, nous vous encourageons à devenir autonomes. • Vous apprenez ensuite comment usiner en mode automatique avec ShopMill. • Si vous le souhaitez, vous pourrez finalement tester votre maîtrise de ShopMill. Il faut toutefois garder à l’esprit qu’en raison des nombreuses spécificités propres à chaque atelier de fabrication, les données technologiques mentionnées dans ce document ne sont citées qu’à titre d’exemple.

A l’instar de ShopMill, élaboré avec l’aide de spécialistes, ce document de formation a été rédigé en coopération avec des techniciens. Nous espérons donc que ShopMill vous donnera entière satisfaction.

Les auteurs

Erlangen/Wuppertal, Dezember 2003

1

...................................................................2 Outils utilisés .........................................................................3 Outils dans le magasin .....18 3................................................... 8 2 Conditions d’un bon fonctionnement .....................28 4.............3 Le contenu du menu de base ......................2 Poche rectangulaire ................................ 21 3...2 Appel de l’outil........................ 47 6......Document de formation ShopMill Sommaire 1 Avantages de ShopMill ..................... 31 4..........................................................1 Gestion d’outils ......................................................... 5 1............................ 49 2 .........................2.........................................................................................................................................................................1............................. 35 5....2..................................1...............................................1.....................................1 Définition "gestion des programmes" et "programme" .............3 Cotations absolue et relative .. 28 4............ correction du rayon de fraise et entrée de la trajectoire ...............5 Mouvements circulaires ................10 2..................................2 Le panneau de commande-machine .....................................................3 Vous gagnez en temps de fabrication… ........4 Mesure d’outil ......................................................2 Notions de base technologiques ..........................................................1...............3 Vitesses de coupe et de rotation ..........................................................4 Mouvements rectilignes .................. 24 3................................................................... 27 4 Bien équipé ..................................................................................................................................................................................................1............................ 20 3......................... 25 3........ 10 2..................................3 Poches circulaires sur un modèle .. 24 3.........................................................................1 Fraises et forets modernes ............................................................................... 22 3........................2 Les outils mis en oeuvre ............ 23 3.............................................................................................1 Une technique confirmée ................... 18 3..................1 Vous gagnez en temps de formation… ..........2.......................................3 Réalisation des trous et répétitions des positions ........................1 Notions de base géométriques .........................................42 6..... 37 5..... 18 3...................... 39 6 Exemple 2 : Moule à injection ...... 26 3.................................................4 Avance par dent et vitesses d’avance ..................................................... 11 2........................................ 32 5 Exemple 1: Guidage longitudinal ....... 6 1...............................................................................................................................5 Définition de l’origine-pièce ................ 43 6............. 30 4.......................................................................................1 Droites et trajectoires circulaires en coordonnées polaires ....2 Points dans la zone de travail ...............................................2 Vous gagnez en temps de programmation… .................5 1. 31 4........ 13 3 Notions de base pour les débutants ............................................................................................1 Axes d’outils et plans de travail ........................................................................................2...................34 5.....................................................................................................................

.........................2 Blocage de la pièce ................1 Accostage du point de référence ..............4 Réalisation d’une bordure pour les îlots circulaires ................. matière restante et finition des poches à contour .........................................2 Fonction miroir d’opérations .....11 Alésage ............................4 Prise en compte des obstacles ......................78 8................................................................................................................................................................................................................3 Prise de l’origine-pièce .....84 9..............................................1 Fraisage en contournage de contours ouverts ......................................106 Source photographique ..................................................................................................74 8..71 8...........................1 Etablissement d’un sous-programme .......52 7..........................5 Réalisation de l’îlot circulaire de 30 .........................................81 8.......................................................................................................................................59 7........................61 8 Exemple 4 : Levier ................................80 8...........................64 8..........9 Perçage profond ...........................................................................51 7...........................................................................................................................................................................................73 8..................66 8..........................................................................1 Surfaçage ...99 10 Et maintenant........................10 Fraisage en hélice ..............................65 8..13 Programmer des contours en coordonnées polaires ..........................................................................................................................................92 9.....67 8...................................55 7.............7 Copie de l’îlot circulaire de 10 ........93 9........................................................................................ passons à la fabrication ............................................................................................................................................104 11 Quelle est votre maîtrise de ShopMill ? ..................6 Rainure longitudinale et rainure circulaire ...4 Rotation des poches ...................2 Evidement.....................................................................................................72 8...............................................................................................................85 9...................................75 8...............................................3 Fabrication du levier ..................102 10..........................103 10...........................79 8..................................2 Réalisation d’une bordure pour l’îlot du levier ..............8 Fabrication des îlots circulaires avec l’éditeur étendu ............4 Exécution de la gamme d’usinage ......................................................102 10...............................................Document de formation ShopMill 7 Exemple 3 : Plaque modèle .................................6 Réalisation d’un îlot circulaire de 10 ...............3 Usinage sur plusieurs plans ..........................................5 Chanfreinage de contours ....................................................................................................................................113 3 .......82 9 Exemple 5 : Bride ............................................12 Fraisage de filetage .........3 Trous ...............................103 10.....................................................................................................................................................98 9.........89 9..............................................................................................

Document de formation ShopMill 4 .

Document de formation ShopMill 1 Avantages de ShopMill Ce chapitre énumère les avantages spécifiques liés à l’utilisation de ShopMill.. 1..1 Vous gagnez en temps de formation… …car ShopMill ne fait appel à aucun codage ni à aucune notion dans un langage nécessitant une acquisition préalable : Toutes les données à saisir sont demandées en clair.. 1 . …car les images d’aide de ShopMill vous apportent une assistance optimale.car vous pouvez aussi intégrer des instructions DIN/ ISO dans la gamme d’usinage graphique de ShopMill..car vous pouvez passer à tout moment d’une opération au graphique de la pièce lors de l’établissement de la gamme d’usinage. 5 . .

car ShopMill vous apporte une assistance optimale dès la saisie des valeurs technologiques : il vous suffit d’entrer les valeurs Avance/dent et Vitesse de coupe . 6 . …car ShopMill vous permet de décrire un usinage complet avec une opération et génère automatiquement les mouvements de positionnement nécessaires (du point de changement d’outil à la pièce et retour). même en présence de séquences d’usinage complexes.1 Avantages de ShopMill 1.. …car toutes les opérations sont représentées sous une forme compacte et claire dans la gamme d’usinage graphique de ShopMill.ShopMill calcule automatiquement la vitesse de rotation et la vitesse d’avance. d’enchaîner plusieurs opérations d’usinage avec plusieurs modèles de positions.. Vous avez ainsi un aperçu complet. et donc de meilleures possibilités de correction.2 Vous gagnez en temps de programmation… .car il est possible. .. ce qui évite d’avoir à les appeler plusieurs fois. lors du perçage..

. 7 . Epaisseur de la pièce : 20 mm R6 pour tous les rayons non cotés .Document de formation ShopMill …car le calculateur de contour intégré peut traiter toutes les cotations imaginables tout en restant très clair et facile à manipuler .car vous pouvez passer à tout moment des images d’aide statiques aux graphiques online dynamiques et vice-versa en appuyant sur une touche..grâce à la saisie en langage courant et à l’assistance graphique. …car établir une gamme d’usinage et produire ne sont pas incompatibles : ShopMill permet d’établir une nouvelle gamme d’usinage pendant la fabrication. Le graphique online autorise un contrôle visuel direct des valeurs saisies.

8 . Il doit tenir compte à cette occasion des obstacles. grâce aux paramétrages Retrait à RP ou Retrait optimisé.3 Vous gagnez en temps de fabrication… …car vous n’avez pas à vous préoccuper des rayons des poches pour choisir les fraises à utiliser pour évider les poches : la matière restante est reconnue et elle est automatiquement enlevée par une fraise plus petite. Mat. Retrait au plan de retrait (RP) Retrait au plans d’usinage = Gain de temps à la fabrication Images d’aide ShopMill1 L’opérateur doit activer le paramètre Retrait optimisé dans l’en-tête du programme. les éléments de serrage par exemple. restante …car il n’y a pas de mouvements d’approche inutiles entre le plan de retrait et le plan d’usinage lors du positionnement de l’outil.1 Avantages de ShopMill 1.

. Phase d’usinage d’origine Phase d’usinage optimisée par Couper et Insérer de l’opération ..Document de formation ShopMill . 9 ..car vous pouvez optimiser votre phase d’usinage avec un minimum d’effort grâce à la structure compacte de la gamme d’usinage (par exemple en vous épargnant un changement d’outil)..car ShopMill vous permet d’atteindre des vitesses d’avance maximales avec une répétabilité optimale en faisant appel à la technique numérique classique (des entraînements SIMODRIVE aux commandes SINUMERIK).

2 10 .2 Conditions d’un bon fonctionnement 2 Conditions d’un bon fonctionnement Ce chapitre vous apprend. les principes de base de la commande de ShopMill.1 Une technique confirmée ShopMill est articulé autour de la commande SINUMERIK 810D qui autorise une première approche économique de l’environnement numérique de pointe de la CNC et des entraînements appliqués aux machines-outils. 2 2 2 2 2 2 2 ... à l’aide d’exemples.. Les moteurs triphasés SIEMENS et..les entraînements SIEMENS permettent une fabrication utilisant des vitesses de rotation. 2. d’avance et d’avance rapide très élevées.

Cette touche lance la fonction Calculette. encore faut-il qu’il soit facile à utiliser. La touche d’introduction sert à.. Tableau de commande plat : Nous y reviendrons ultérieurement Clavier ASCII CNC : Explication des touches spéciales ci-dessous..2 Le panneau de commande-machine Disposer d’un logiciel performant est une bonne chose..mettre fin au calcul.... Panneau de commandemachine : voir chapitre 10 Voici les principales touches du clavier ASCII CNC permettant de naviguer dans ShopMill: Défilement avant ou arrière Touches de déplacement du curseur. ... .accepter la valeur dans un champ de saisie. 11 Touche Variante (même fonction que ) Cette touche efface les entrées "à gauche". cette touche de déplacement ouvre aussi les opérations en cours..déplacer le curseur vers le bas. .. Cette touche efface la valeur se trouvant dans un champ de saisie. C’est pourquoi ShopMill est doté d’un panneau de commande-machine clair en trois parties.Document de formation ShopMill 2... . Information .

Touches logicielles Le choix de la fonction dans ShopMill se fait avec les touches disposées autour de l’écran. examinons plus en détail les touches disponibles. quelle que soit la zone de commande dans laquelle on se trouve. Comme le contenu des menus change en fonction de la situation. 2 Menu base 2 12 . on parle de touches logicielles. Les touches logicielles horizontales servent à appeler les fonctions principales. Cette touche permet d’appeler le menu de base à tout moment. La plupart d’entre elles sont directement affectées aux différentes options de menu.2 Conditions d’un bon fonctionnement Pour vous "familiariser" avec ShopMill. On accède aux fonctions secondaires de ShopMill avec les touches logicielles verticales.

déplacer l’outil en mode manuel. Sert également à mesurer des outils et à placer des origines-pièces. 2 .Document de formation ShopMill 2......3 Le contenu du menu de base 2 Pour régler la machine. il est possible de passer sur une simulation se déroulant simultanément.ou de la simulation 2 13 .. Appel d’un outil et saisie de valeurs technologiques 2 2 Entrée d’une destination 2 L’opération en cours est affichée pendant la fabrication. En appuyant sur cette touche. vous pouvez insérer des opérations ou commencer une nouvelle gamme. 2 Affichage des opérations et des données technologiques en cours. Pendant l’exécution d’une gamme d’usinage..

Le contenu de la mémoire-tampon est par exemple inséré dans un autre dossier. on peut définir autant de répertoires que nécessaire avec le gestionnaire de programme. On peut alors enregistrer les diverses gammes d’usinage dans les différents répertoires.. Les dossiers et les gammes d’usinage sont redéfinis. Pour que la liste des gammes d’usinage ne devienne pas trop longue et donc ingérable. Plusieurs pièces peuvent être usinées en parallèle. Les dossiers et les gammes d'usinage sont renommés Les gammes d’usinage sont regroupées pour Déplacer ou Copier ou. La gamme d’usinage sélectionnée est traitée en mode Machine Auto. Les gammes d’usinage sont importées à partir d’une mémoire externe. 2 Les touches logicielles Suite et Retour permettent de passer à tout moment d’une barre de touches logicielles à une autre. Les gammes d’usinage existantes sont renommées.2 Conditions d’un bon fonctionnement Sert à gérer les gammes d’usinage et les contours. Les gammes d’usinage ou opérations sélectionnées sont coupées et stockées dans une mémoire-tampon. Sert également à lire ou à enregistrer des gammes d’usinage. Les gammes d’usinage sont exportées dans une mémoire externe. Les gammes d’usinage sélectionnées sont stockées dans une mémoire-tampon.. 14 . Les gammes d’usinage passent du noyau CN au disque dur. Les programmes DIN longs peuvent également être transmis et exécutés bloc par bloc. Les gammes d’usinage passent du disque dur au noyau CN.

technologie et position Technologie d’alésage Position d’alésage Technologie de centrage Technologie de perçage Positions de centrage et perçage Exemple de concaténation Géométrie -Technologie Cette relation géométrique et technologique est visualisée de manière très claire dans l’affichage graphique des opérations par une "mise en accolades" des symboles correspondants. accostage et retrait Poche circulaire av.puis directement converti en copeaux concaténation totale de la géométrie et de la technologie2 Fraisage du contour 2 Contour Fraisage du contour. 2 Contour Le contour à usiner est entré graphiquement. 2 ..... 15 . La "mise en accolades" indique ici une concaténation de la géométrie et de la technologie en une opération.Document de formation ShopMill On définit ici la gamme d’usinage avec sa séquence d’usinage complète pour la pièce concernée. av. L’ordre optimal dépend du savoir-faire de l’opérateur.

. N90 G291 (Sélection du langage externe) N100 G17 G54 Sélection des plans et décalage d’origine N105 G90 G00 G43 X0 Y0 H1 Z100 . 2 La combinaison de ShopMill avec la Sinumerik 810D apporte une grande flexibilité dans la fabrication CNC. il est possible d’enregistrer des programmes SINUMERIK normaux et des programmes CN (avec des cycles) dans d’autres langages de commande. N150 G55. 2 Une introduction spécifique destinée aux débutants est disponible pour la programmation des codes G des commandes numériques 810D/840D. La fabrication peut alors se dérouler comme sur une autre commande 810D. N110 G83 X10 Y11 Z-30 R10 F100 Q8 Cycle de perçage avec les paramètres liés à la commande N120 X80 Y90 Position des trous N130 G80 Fin du cycle de perçage N140 G53 X20 Y20.... 2 2 2 2 2 2 2 2 2 N160 G290 (Retour au langage SINUMERIK) 16 .. avec deux programmes exemples pour les pièces de fraisage. Ces instructions sont "comprises" par ShopMill et converties en copeaux. 2 Comme déjà décrit au chapitre 1.2 Conditions d’un bon fonctionnement L’interface ShopMill repose sur la commande Sinumerik 810D qui a fait ses preuve. La touche CNC ISO permet de passer au niveau Sinumerik..

Document de formation ShopMill Sont affichés ici tous les messages et les alarmes délivrés avec le numéro d’erreur correspondant. Ceux-ci peuvent être gérés dans une liste d’outils. Pour la liste des messages et des alarmes... Les points d’origine sont enregistrés dans un tableau des origines clair...et être regroupés dans un magasin. Pas d’usinage sans outils. . 17 . l’heure d’apparition de l’erreur et d’autres explications. reportez-vous au guide utilisateur de ShopMill.

3 Broche horizontale 18 . sont orientés sur les glissières principales de la machine selon DIN 66217 ou ISO 841. L’axe d’outil est généralement Z. Axe d’outil Z Broche verticale Sur les machines modernes. le changement de la position de montage de l’outil est assurée .en quelques secondes par la tête pivotante universelle. l’outil peut être monté parallèlement à l’un des trois axes principaux. La position de montage de l’outil crée un plan de travail correspondant. Ces axes. Aucune saisie dans ShopMill n’est prévue.3 Notions de base pour les débutants 3 Notions de base pour les débutants Ce chapitre donne des notions de base en géométrie et en technique de fraisage.sans aucune transformation . 3.1. perpendiculaires un à un.1 Notions de base géométriques 3.1 Axes d’outils et plans de travail Sur les fraiseuses universelles.

Axe d’outil Y On peut bien sûr appeler une image d’aide avec la touche dans l’en-tête du programme. pour choisir l’axe d’outil et pour entrer les valeurs 19 .Document de formation ShopMill Si le système de coordonnées représenté à la page précédente est tourné. Axe d’outil X Cette figure montre l’en-tête du programme en cas de passage à l’axe d’outil X. les axes et leur direction changent sur le plan de travail correspondant (DIN 66217).

3 Notions de base pour les débutants 3. Choisie librement. on devrait la placer à l’endroit d’où partent la plupart des cotes sur le dessin.2 Points dans la zone de travail Pour qu’une commande CNC . cette zone comporte quelques points de référence. Origine-pièce W L’origine-pièce W. également appelée origine-programme. est l’origine du système de coordonnées de la pièce. La commande trouve ainsi son début de comptage dans le système de mesure des déplacements. Origine-machine M L’origine-machine M est définie par le fabricant et ne peut pas être modifiée. 20 .1.comme la SINUMERIK 810D avec ShopMill . Point de référence R Le point de référence R est accosté pour la mise à zéro du système de mesure car l’origine-machine ne peut pas être accostée en général.puisse s’orienter dans la zone de travail existante via le système de mesure. Elle se trouve à l’origine du système de coordonnées de la machine.

3 Point final Pt départ Pt départ En cas d’entrées absolues. Entrée relative : Les valeurs introduites se rapportent au point de départ. 3 Le basculement peut se faire à Point final tout moment avec la touche .1.Document de formation ShopMill 3. Absolue : X15 Y5 Relative : X-35 Y-25 Absolue : X-30 Y50 Relative : X-15 Y40 Absolue : X-10 Y-5 Relative : X30 Y25 21 .3 Cotations absolue et relative Entrée absolue : Les valeurs introduites se rapportent à l’origine-pièce. il faut toujours entrer les différences entre le point de départ et le point final en tenant compte de la direction. Voici quelques exemple dans la combinaison absolue/relative : En cas d’entrées relatives. il faut toujours entrer les coordonnées absolues du point final (le point de départ n’est pas pris en compte).

.3 Notions de base pour les débutants 3.13° = Angle / élément précédent ou Angle 53.13° = Angle de départ / axe X positif Il est possible de combiner des entrées cartésiennes et polaires.1. il faut entrer deux valeurs de la manière suivante : Cartésien : Entrée des coordonnées X et Y Polaire : Entrée de la longueur et d’un angle Point final Point final Pt départ Pt départ Angle 38. On peut appeler les images d’aide contextuelles de ShopMill pendant la saisie et visualiser les désignations des différents champs de saisie..4 Mouvements rectilignes Pour définir un point final de manière univoque. par exemple : Entrée du point final en Y et de la longueur Entrée du point final en X et d’un angle 3 ou . 22 .

1.Document de formation ShopMill 3. Dans ce cas. il faut déterminer la différence entre le point de début A et le centre M (souvent en combinaison avec des calculs mathématiques) mais aussi la direction et donc le signe. ShopMill permet également de visualiser toutes les valeurs géométriques possibles : Affichage de tous les paramètres : 3 Un autre avantage de la cotation absolue du centre : vous n’avez pas besoin de recalculer I et J lors de l’inversion du sens de fraisage. X et Y définissent le point final. Dans ShopMill. 23 . Comme on peut entrer le centre en absolu dans ShopMill. Alors que X et Y sont entrées en absolu. le centre du cercle étant indiqué par I et J. Le calculateur de contour détermine facilement en mode graphique le contour le plus compliqué. aucun calcul n’est nécessaire. Entrée du centre (absolu) : Après entrée: 3 Après entrée :3 ShopMill calcule automatiquement les valeurs (ici des rayons) découlant des données déjà introduites. ces 4 valeurs peuvent être entrées individuellement en absolu ou en relatif.5 Mouvements circulaires En cas d’arcs de cercles. le centre est entré en relatif avec I et J dans la plupart des commandes.

Le diagramme suivant montre la part de ces matériaux de coupe ainsi que leurs propriétés rapportées à la dureté et à la résistance à l’usure. Ces matériaux de coupe présentent encore d’autres avantages : longévité supérieure et meilleur état de surface de la pièce usinée. et plus particulièrement les matériaux de coupe et les possibilités d’emploi des outils ainsi que les données de coupe optimales correspondantes. 3 Ce diagramme provient d’un catalogue d’outils SANDVIK. on fait de plus en plus appel aujourd’hui à des outils en carbure (métal dur).3 Notions de base pour les débutants 3. Outils non revêtus en HSS Outils avec plaquettes de coupe frittées Forets et fraises en nitrure de titane (TiN) revêtu 24 . à des plaquettes en nitrure de bore cubique (CBN) et à des outils en diamant polycristallin. il est indispensable de bien connaître les outils.2 Notions de base technologiques Pour parvenir à une fabrication optimale. Il mentionne aussi les nouveaux matériaux durs qui contribuent à accroître notablement la productivité grâce à un juste équilibre entre la dureté et la résistance à l’usure. 3.2. pour augmenter la productivité. à des plaquettes en céramique.1 Fraises et forets modernes Alors que les aciers à outils HSS (aciers rapides) prédominaient jusqu’à présent.

3 ShopMill permet de choisir entre plusieurs types de perçage (rupture de copeau. Foret à centrer Val.2.3 Les forets à centrer CN servent à réaliser un centre ou un chanfrein pour faciliter le perçage ultérieur.2 Les outils mis en oeuvre Fraise tourteau Fraise cylindrique La fraise tourteau (également appeler fraise à surfacer) permet d’enlever un grand volume de La fraise cylindrique (à deux tailles) sert à réaliser des rainures droites avec des épaulements verticaux. Le perçage doit toujours se faire sans interruption. 3 25 .Document de formation ShopMill 3. 3 Fraise hérisson à queue Fraise à rainurer La fraise hérisson à queue est un outil à plusieurs hélices assurant un usinage particulièrement "régulier" grâce à l’agencement hélicoïdal des arêtes de coupe. ce qui lui permet de plonger directement dans la matière. 3 Trépan Les trépans sont dotés de plaquettes amovibles et sont disponibles uniquement pour le perçage de grands diamètres. d’entrée F. La pointe du foret 1/3D est automatiquement décomptée par ShopMill. ShopMill calcule automatiquement la profondeur en fonction du diamètre extérieur du chanfrein. Elle a généralement 2 ou 3 tranchants. perçage profond). hélicoïdal 3 La fraise à rainurer (également appelée fraise deux ou trois lèvres) coupe au milieu.

2. à partir de l’expérience accumulée au fil des ans. on calcule la vitesse de rotation n.3 Notions de base pour les débutants 3.150 m/min : On choisit la moyenne vc = 115 m/min A partir de cette vitesse de coupe et du diamètre connu de l’outil. Il est pourtant recommandé de calculer la vitesse de rotation à partir de la vitesse de coupe relevée dans des tableaux. v c ⋅ 1000 n = --------------------d⋅π On calcule par exemple la vitesse de rotation pour deux fraises : d1 = 40mm d2 = 63mm 115 mm ⋅ 1000n 1 = -----------------------------------40 mm ⋅ π ⋅ min 1n 1 ≈ 900 -------min 1n 2 ≈ 580 -------min 115 mm ⋅ 1000n 2 = -----------------------------------63 mm ⋅ π ⋅ min La vitesse de rotation est indiquée par la lettre S (angl. Matériau de l’outil : Carbure Matériau de la pièce : C45 vc = 80 . Détermination de la vitesse de coupe On détermine d’abord la vitesse de coupe optimale à l’aide du catalogue du fabricant ou d’un formulaire. Speed) dans le codage CN.3 Vitesses de coupe et de rotation La vitesse de rotation optimale d’un outil est fonction du matériau de coupe de l’outil. Les entrées sont donc : S900 26 S580 . du matériau de la pièce et du diamètre de l’outil. cette vitesse de rotation est souvent entrée immédiatement. sans calcul. Dans la pratique.

z2 = 9 1v f 1 = 580 -------⋅ 0. vf = fz ⋅ z ⋅ n On calcule par exemple la vitesse d’avance pour deux fraises avec un nombre de dents différent: d1 = 63mm.2. Détermination de l’avance par dent Matériau de coupe de l’outil : Carbure Matériau de la pièce : C45 fz = 0.Document de formation ShopMill 3.2 mm : On choisit la moyenne fz = 0. la valeur de l’avance par dent est relevée dans un formulaire ou dans les documents du fabricant de l’outil .0. Pour que l’outil enlève des copeaux. z1 = 4 d2 = 63mm.15 mm On calcule la vitesse d’avance vf avec l’avance par dent. La valeur de base permettant de calculer la vitesse d’avance est l’avance par dent. elle peut aussi être le fruit de l’expérience. Les entrées sont donc : F340 F780 27 . il faut attribuer à cette vitesse de coupe ou de rotation une vitesse d’avance de l’outil.1 . 15 mm ⋅ 4 min mm v f 1 = 348 -------min mm v f 2 = 783 -------min 1v f 2 = 580 -------⋅ 0. le nombre de dents et la vitesse de rotation connue.4 Avance par dent et vitesses d’avance Vous avez appris à la page précédente comment déterminer la vitesse de coupe et calculer la vitesse de rotation. Feed) dans le codage CN. Comme la vitesse de coupe. 15 mm ⋅ 9 min La vitesse d’avance est indiquée par la lettre F (angl.

ex. 4 Sens de rotation de l’outil Arrosage 1 et 2 Activation / désactivation 4 Le nom d’outil est proposé automa. Liste des outils Elle sert à entrer et à afficher tous les outils rangés dans la CN et leurs données de correction. que les outils soit ou non affectés à un emplacement de magasin.1 Gestion d’outils ShopMill offre trois listes pour la gestion d’outils.Angle de pointe de l’outil tiquement à partir du type d’outil sélectionné. 4 4 4 DP = Numéro de l’outil frère (on déclare ici l’outil frère de même nom) 4 Comme on peut aussi entrer l’avance/ dent dans ShopMill. 1. Diamètre de l’outil Longueur de l’outil On dispose de nombreux types d'outils. la surveillance de la vitesse de rotation ou d’un bris d’outil 4 28 . Il y a différents paramètres géométriques pour chaque type d’outil (p. p. mention de l’angle pour les forets). 4 4 Autres fonctions spécifiques à l’outil.ex.4 Bien équipé 4 Bien équipé Ce chapitre vous apprend à définir les outils requis pour les exemples du chapitre suivant. tous les chiffres et traits sont admis. A l’aide d’un exemple. il faut indiquer ici le nombre de dents. Toutes les lettres (sauf le tréma). 4. Ce nom peut être changé à volonté à condition de ne pas dépasser 17 caractères. il explique en outre le calcul des longueurs d’outils et le positionnement de l’origine-pièce.

Elle permet en outre de réserver ou d’interdire certains emplacements pour des outils déterminés. On indique la durée de vie en minutes. lorsque cette fonction a préalablement été validée. T signifie surveiller la durée de vie. 3. lorsque cette fonction a préalablement été validée. On définit la surveillance de l’outil. rapportée aux différences de longueur d’outil ou de diamètre d’outil. Liste des usures d’outil Elle sert à définir les données d’usure pour chacun des outils. Outil à emplacement fixe 4 On indique le nombre de changements d’outils. L’emplacement interdit est activé ici. C surveiller le nombre de changements d’outils. Interdire l’outil 2. Ces zones permettent de fournir les informations supplémentaires suivantes : 1. Elle indique l’état de chaque outil. On entre l’usure d’outil.Document de formation ShopMill 2. 4 29 . Outil très grand 3. L’état d’outil actuel est affiché ici. rapportée à la durée de vie ou au nombre de changements d’outils. Liste de magasin La liste de magasin contient tous les outils affectés à un ou plusieurs magasin(s) d’outils.

4 Bien équipé 4.chercher place vide sélectionner type d’outil et entrer les données Remarque : les fraises avec les diamètres 6. 4 30 . Définir un outil : . 20 et 32 doivent pouvoir plonger car elles sont utilisées dans les exemples suivants pour le fraisage de poches.2 Outils utilisés Ce chapitre vous montre comment inscrire les outils nécessaires pour la suite de l’usinage dans la liste d’outils. 10..

Le magasin peut se présenter ainsi pour les exercices suivants 4.Document de formation ShopMill 4. 31 .4 Mesure d’outil Nous allons apprendre maintenant comment effecteur une mesure d’outil. La boîte de dialogue propose le premier emplacement de magasin libre que vous pouvez modifier ou accepter directement. Sélectionnez un outil sans numéro d’emplacement dans la liste d’outils et appuyez sur la touche . Appelez ensuite le menu .3 Outils dans le magasin Nous allons apprendre maintenant comment entrer les outils dans le magasin. Longueur manuel: mesure de l’outil en sens Z. Diamètre manuel:mesure du diamètre de l’outil. Mettez un outil en place dans la broche en actionannt la touche . Longueur auto: mesure de l’outil en sens Z avec un palpeur. Etalonner palpeur: mesure automatique de la longueur ou du diamètre de l’outil. Diamètre auto: mesure du diamètre de l’outil avec un palpeur.

5 Définition de l’origine-pièce Pour définir l’origine-pièce. La fonction Définir base permet d’entrer de nouvelle valeurs de position dans l’affichage des valeurs réelles. pièce offre plusieurs possibilités pour définir l’origine-pièce. Entrée du décalage d’origine de base. si celle-ci ne doit 4. pas se trouver sur l’arête de la pièce 32 .4 Bien équipé 4. Cette touche permet d’appeler la liste des décalages d’origine. Palpage de l’arête de pièce Décalage de l’originepièce. L’origine-pièce est définie en tenant compte du diamètre du palpeur d’arêtes (4 mm). Sens de palpage gauche (+) ou droite (-) 3. Cette procédure de calcul doit ensuite être répétée pour Y avec le palpeur d’arêtes et pour Z (généralement avec la fraise). 2. ceux-ci pouvant ensuite être réglés dans la zone Décalages d’origine. Il est par exemple possible de définir l’origine d’une arête de pièce ( ) avec un palpeur d’arêtes. Le sous-menu de l’option Orig. Sélection de l’arête (l’image d’aide montre le sens de palpage requis). il faut passer au mode Machine Manuel dans le menu de base. Procédure : 1.

33 . pris dans le magasin d’outils et mis en place dans la broche.Document de formation ShopMill Comme les pièces à usiner ne se présentent pas toujours sous la forme d’un parallélépipède ou qu’elles ne peuvent pas être bloquées de manière rectiligne. Palpeur de mesure 3D existant en version électronique et mécanique. Pour y remédier. Dans ce cas. on dispose d’autres possibilités de calcul. Calcul d’un trou ou d’un tourillon : Les tolérances de serrage résultant du recours à un palpeur 3D électronique. peuvent conduire à des résultats erronés lors des mesures suivantes. Les signaux du palpeur de mesure électronique peuvent être traités directement par la commande. on peut utiliser le cycle Etalonnage palpeur pour étalonner le palpeur 3D sur une surface de référence ou dans un alésage de référence quelconque. la position/le bord de la pièce est déterminé(e) par accostage de quatre points.

5 changement. textes et symboles sont définis comme dans les fenêtres de dialogue des exemples. On reconnaît la possibilité de changement à la présence de la touche logicielle 34 . sur quelques champs de saisie et sur tous les champs de .5 Exemple 1 : Guidage longitudinal 5 Exemple 1: Guidage longitudinal Ce chapitre décrit en détail les premières étapes de réalisation d’une pièce : • Définition d’une gestion de programmes et d’un programme • Appel de l’outil et correction du rayon de fraise • Entrée de la trajectoire de l’outil • Réalisation des trous et répétitions des positions Remarque : Comme ShopMill enregistre toujours le dernier réglage effectué avec la touche logicielle ou avec la touche . l’ensemble des unités. il faut tenir compte du fait que.

ex. • La gestion des gammes d’usinage et des contours est organisée dans le gestionnaire de programmes (p. Ouvrir. il faut créer un nouveau répertoire spécifique. les coordonnées du coin gauche de la pièce ont une valeur négative. Copier). • Des images d’aide peuvent être appelées à tout moment avec la touche . • Le nom est validé avec . Nouveau. 35 .5 • Le curseur est amené avec sur le répertoire PIECES qui est ouvert avec • Tapez ici le nom de la gamme d’usinage. • L’origine de la pièce étant au milieu de la surface de la pièce. G. . • Le gestionnaire de programmes affiche la liste des répertoires ShopMill existants.. • Pour enregistrer à part les gammes d’usinages des chapitres suivants.. • On peut choisir le format de saisie avec les touches logicielles Programme ShopMill et Programme codes G. P.. appelé "Pièces". 1 -75 -50 0 • Les données de la pièce et les indications générales relatives au programme sont entrées dans l’en-tête du programme...1 Définition "gestion des programmes" et "programme" Touches Ecran Explications • Vous pouvez appeler les différents domaines de ShopMill dans le menu de base (voir chapitre 2)..Document de formation ShopMill 5. "Guidage longitudinal" dans ce cas. .

2 2x • Dans l’en-tête du programme. Les opérations d’usinage et les contours sont juxtaposés dans le programme. Le traitement ultérieur se fait de haut en bas. le sens de rotation d’usinage (en avalant ou en opposition) et le retrait sur le modèle de positions. un en-tête de programme (qui se trouve sous "P" ) et une fin de programme (qui se trouve sous le symbole "END"). vous pouvez aussi entrer le plan de retrait. 150 100 -20 • On choisit ici le paramètre Dimensions de manière à pouvoir entrer directement les dimensions de la pièce brute (respecter le signe lors de l’entrée de la hauteur). • La touche vous permet de passer au graphique Online. la distance de sécurité. 36 . • Le modèle de positions peut être réglé sur Optimisé (= trajectoire de l’outil optimisée dans le temps) ou Sur plan de retrait . • On peut rappeler l’en-tête du programme avec . pour une modification par exemple. Le programme a été défini pour servir de base aux futures opérations d’usinage. L’outil se retire jusqu’au plan de retrait puis pénètre sur la nouvelle position. Retrait optimisé (optimal) Images d’aide de ShopMill 5 Sur plan de retrait (courant) L’outil se déplace sur la pièce à la distance de sécurité en suivant le contour. • L’en-tête du programme défini est repéré par le pictogramme P.5 Exemple 1 : Guidage longitudinal • La touche permet de se déplacer sur les champs de saisie Coin 2 et Dimensions. • La touche sert à valider toutes les valeurs se trouvant dans la fenêtre de dialogue ouverte. Il a un nom.

correction du rayon de fraise et entrée de la trajectoire • On sélectionne et prélève la fraise de 60 dans la liste des outils.. • 110 0 2x 3x La correction de rayon est désactivée. • Appuyez sur la touche plusieurs fois jusqu’à ce que le curseur rouge soit sur l’outil correspondant. appuyez sur la touche si vous souhaitez changer la vitesse de coupe (80 m/min) dans le champ de saisie .5 80 • Après sélection de l’outil. .Document de formation ShopMill 5. Autres réglages possibles dans ce champ : Paramètre de correction ancien (symbolisé par une zone vide) A gauche du contour. sens du fraisage A droite du contour. sens du fraisage - Explications relatives à la correction de rayon : Imaginez le cas où la fraise se déplace avec son axe sur le contour défini : Outil non corrigé = Rebut Outil corrigé Outil à gauche du contour Outil à droite du contour 37 .2 Appel de l’outil. • Valeur X égale 75 mm + 30 mm + distance..

• Appuyez sur lation. il est possible d’appeler la simulation même lorsque cela n’est pas expressément indiqué.5 • Définissez ensuite les trajectoires d’outil à entrer dans la gamme d’usinage ci-dessous. • Pour plus d’informations sur la simulation. 2x -10 • Entrée de la première trajectoire d’usinage jusqu’à X -110 -110 2x 400 • F est réglé sur mm/min. • Après la validation de ce dialogue.. pour lancer la simu- • Dans les exemples suivants.5 Exemple 1 : Guidage longitudinal • L’outil est positionné en Z.. . V 100 m/min). .. 38 .. la liste des opérations se présente comme suit : • Passez maintenant par vous-même à l’outil suivant (FRAISE16. reportez-vous à la fin du chapitre 7. • Appuyez sur ou sur une touche du bas de l’écran pour arrêter la simulation.

on peut aisément entrer 11 mm comme diamètre. 39 . • Les trous doivent être centrés avec le foret à centrer de 12 (F 150 mm/min et S 500 tr/min).5 mm.. -10 -50 0 50 0 • La profondeur de départ se situe à -10 mm. • Le centrage entré peut se rapporter au diamètre ou à la profondeur.3 Réalisation des trous et répétitions des positions Avec les entrées suivantes.. . on centre et on perce 12 trous avant de les tarauder.5 150 500 11 • L’option Positions permet d’entrer les deux trous isolés et de les relier aux données de coupe existantes.Document de formation ShopMill 5. Etant donné que les trous ont un chanfrein de 0.

. • Les opérations Centrer. c’est-à-dire que la pointe de foret 1/3 D est automatiquement prise en compte.5 Exemple 1 : Guidage longitudinal • La zone Positionner définit comment les trous sont accostés dans le gabarit de perçage.. Percer et Tarauder sont automatiquement concaténées. . Si les trous se situent sur une rainure circulaire par exemple. . sur une droite . il faut vérifier si le champ de saisie est réglé sur abs ou sur rel. Positionner . sur un cercle -10 0 0 0 20 6 • Les positions de perçage passent de Ligne à Réseau.5 • La profondeur entrée ici en relatif se rapporte au corps.. • Le perçage se fait sans temporisation.... 0 -65 -40 0 130 80 2 2 • Le perçage est réalisé avec le FORET8. • Lors de l’introduction d’une valeur. il ne faut pas utiliser le positionnement Droite car cela provoquerait une violation du contour.. 20 150 35 40 ..5 (F 150 mm/min et V 35 m/min).

• On voit ici clairement la concaténation très utile des opérations déjà décrite. on utilise le TARAUD M10 (P 1..5 mm/tr et S 60 tr/min). 3 .Document de formation ShopMill • Pour le filetage. 150 35 -20 • Pour finir. Le numéro correspondant vient juste après le numéro de bloc du modèle de positions (voir N65-N75 dans l’image ci-dessous). . on utilise une vitesse d’avance F de 150 mm/min et une vitesse de coupe de 35 m/min.. 41 . • Les trous de 10 sont réalisés avec le FORET10. • Après l’appel de l’outil. la référence de profondeur est réglée sur Corps. la vitesse de rotation et la profondeur de passe (relatif). il faut entrer le pas. répétez les positions 001 et 002 pour le foret de 10. • Appelez la simulation pour contrôle. Pour ce faire. Cette position suffit alors dans ce cas Pos: 3 Réseau de trous.5 1. • Pour le perçage. • La profondeur est entrée en absolu...5 60 60 22 • Les positions de perçage sont numérotées en continu lors de la création.

6 Exemple 2 : Moule à injection 6 Exemple 2 : Moule à injection 5 Ce chapitre vous familiarise avec les nouvelles fonctions suivantes : • Droites et trajectoires circulaires en coordonnées polaires • Poche rectangulaire • Poches circulaires sur modèle de positions 42 .

Passez ensuite à la fraise de 20 (V 80 m/min) et positionnez-la sur le point X-12/ Y-12/ Z-5 en avance rapide. A cette occasion. L’angle polaire de 176° est le résultat de l’opération 180° .1 Droites et trajectoires circulaires en coordonnées polaires Le point final d’un bloc de mouvement ne peut pas être décrit par ses seules coordonnées X et Y. correction du rayon de fraise à gauche). On peut néanmoins déterminer le point indirectement : il est distant de 20 mm du centre de la poche circulaire qui marque ici le pôle. X et Y ne sont pas connus dans ce cas. il faut éventuellement les compléter par un point de référence polaire. Tenez compte de la nouvelle position d’origine. 43 . La gamme d’usinage devrait se présenter ainsi après l’entrée des premiers blocs de mouvements. entrez les dimensions de la pièce brute (pour la procédure. voir au chapitre "Guidage longitudinal"). 6.4° (voir dessin d’exécution). Accostez le point de départ du contour en X5 et Y5 sur une droite (F 100 mm/min.Document de formation ShopMill Définition de la gamme d’usinage et accostage du point de départ Définissez d’abord vous-même une nouvelle gamme d’usinage portant le nom "Moule_à_injection".

20 176 • L’angle polaire indique de quelle valeur il faut tourner la longueur L autour du pôle pour atteindre le point final de la droite. L’angle polaire est de 90° dans ce cas.6 Exemple 2 : Moule à injection Touches Ecran Explications • Entrée du pôle 30 75 • La longueur L indique la distance entre le point final de la droite et le pôle. • La définition d’une trajectoire circulaire peut également se faire en coordonnées polaires. 90 Comme le pôle s’applique à la trajectoire circulaire et à la droite. • L’angle polaire peut être entré dans le sens antihoraire (176°) ou dans le sens horaire (-184°). il n’a besoin d’être entré qu’une seule fois. 44 .

Document de formation ShopMill • Comme le point final de la droite est clairement connu. on peut utiliser ici la fonction Droite. 120 • Comme le point final de la trajectoire circulaire suivante n’est pas connu. • L’angle polaire est aussi connu à partir de la symétrie. 120 75 • Le pôle de la trajectoire circulaire est connu à partir du dessin. 145 5 45 . il faut à nouveau utiliser des coordonnées polaires. 4 • Le point final de la droite est connu et peut ainsi être entré directement.

6 ShopMill offre la possibilité d’effectuer les opérations suivantes sur la pièce: • Coupe • Agrandissement • Vue en modèle volumique et • Vue 3 plans. 46 . -20 -12 -12 4x 3x • Le dernier trajet d’outil consiste en un déplacement jusqu’à la distance de sécurité entrée. Pour plus de détails sur ces variantes de la représentation de la pièce. La simulation suivante montre le déroulement de la fabrication pour contrôle avant que la pièce ne soit produite.6 Exemple 2 : Moule à injection • Le contour a été fraisé entièrement avec la dernière droite. la correction de rayon étant alors désactivée. reportez-vous à la fin du chapitre 7.

Elle peut être indiquée en pourcentage du diamètre de la fraise ou directement en mm (permutable avec ). 30 -15 80 2.Symbole finition (usinage fin) Le type d’usinage peut être sélectionné avec la touche . ..) . • La poche est d’abord ébauchée. 0. Touches Ecran Explications • La fraise de 10 (F 0. . largeur et longueur.15 mm/dent et V 120 m/min) est prévue pour l’usinage de cette poche.2 Poche rectangulaire On réalise la poche rectangulaire avec les entrées suivantes.5 • La pénétration maximale dans le plan (DXY) désigne la largeur de matière enlevée.Document de formation ShopMill 6.15 120 75 50 0 40 60 6 • On entre dans ces champs les données géométriques de la poche rectangulaire : position. • La pénétration maximale dans le plan est indiquée en %. • Veillez à ce que le champ de changement soit sur Position unique.Symbole d’ébauche (usinage gros.. 47 .

UZ = Surép.3 • On sélectionne la plongée hélicoïdale si elle n’est pas déjà activée. L’usinage se limite alors aux zones de matière restante. UXY = Surép. La taille de la poche préusinée est alors mentionnée dans les champs de saisie visualisés.3 0. 2 2 DZ = Pénétration maxi Prof. Il est également possible d'effectuer uniquement la finition du bord ( ) ou de chanfreiner la poche ( ). on diminue l’avance à 0. Il n’y a pas d’usinage à vide.08 150 • On définit ensuite l’opération de finition. de finition Prof. de finition Plan Plongée hélicoïdale (Hélice = mouvement en spirale) Plongée centrée Plongée pendulaire EP = Pas de plongée ER = Rayon de plongée EW = Angle de plongée 0. Pour ce faire. • La finition du bord et du fond s'effectue avec ce réglage. on augmente la vitesse de coupe à 150 m/min et on passe de Ebauche à Finition ( ). on peut passer de la zone Evider à Poche restante. 48 . • Si une poche a déjà été préusinée.6 Exemple 2 : Moule à injection 0.08 mm/dent.

15 mm/dent et V 120 m/ min) est prévue pour l’usinage de ces poches.15 120 30 -10 80 5 0. • Comme dans le cas du perçage.3 Poches circulaires sur un modèle On réalise les poches circulaires avec les entrées suivantes.3 0. il est possible de définir des poches sur un modèle.Document de formation ShopMill 6. • Le dernier réglage d’outil est mémorisé dans ShopMill. Touches Ecran Explications • La fraise de 10 (F 0. Il faut donc procéder le cas échéant à une modification. • L’usinage doit être réglé sur Ebauche. 0.3 • La pénétration maximale dans le plan est indiquée en % . • Il faut éventuellement régler la plongée sur hélicoïdale. 2 2 49 .

. • On entre ensuite les valeurs de position de la poche circulaire. 2x 30 25 0 90 50 2 2 . une pression sur la touche permet d’appeler la représentation 3 dimensions de la pièce (état actuel de la simulation au moment de la pression sur la touche..08 150 • L’usinage est réglé sur Finition. • Remarque : la description des modèles de positions se fait dans le menu Trous au sousmenu Positions (indépendamment du type d’usinage). • En cours de simulation.6 Exemple 2 : Moule à injection • L’usinage de finition des poches doit utiliser la même fraise (F 0. 0. 50 ... • Avant d’appuyer sur il faut régler le plan de coue dans les trois dimensions avec les touches de curseur.08 mm/dent et V 150 m/min). • Le type de modèle est réglé sur Réseau. • La représentation 3 D de la pièce est actualisée par pression sur la touche . .

matière restante et finition de poches à contour • Usinage sur plusieurs plans • Prise en compte des obstacles 51 . en particulier le calculateur de contour : • Fraisage en contournage de contours ouvert (fraisage périphérique) • Evidement.Document de formation ShopMill 7 Exemple 3 : Plaque modèle Ce chapitre vous familiarise avec d’autres fonctions importantes.

et sans le moindre calcul. 7 7.7 Exemple 3 : Plaque modèle Etablissement du programme Les dimensions de la pièce doivent être relevées sur le dessin et entrées dans l’en-tête d’un nouveau programme. Touches Ecran Explications • Un nom spécifique sera donné à chaque contour pour améliorer la lisibilité du programme. •Droite verticale •Droite horizontale •Diagonale •Arc de cercle Ce calculateur de contour graphique vous permet d’entrer les contours plus facilement et plus rapidement qu’avec la programmation courante . Tenir compte à cette occasion de la nouvelle position d’origine. ShopMill dispose d’un calculateur de contour permettant de saisir avec "facilité" les contours les plus compliqués.1 Fraisage en contournage de contours ouverts Pour l’entrée des contours complexes.. la course d’accostage et la course de retrait seront définies ultérieurement. -35 -100 52 . • Remarque : Vous ne décrivez ici que le contour de la pièce. P. • Le point de départ de la construction est simultanément le point de départ de l’usinage ultérieur du contour.. • On entre d’abord le point de départ de la géométrie du contour.

• La touche Variante permet de prévoir également un chanfrein comme élément de transition . • L’outil (FRAISE32) doit parcourir le contour par la gauche. • Le contour circulaire suivant peut très facilement être déclaré dans ce dialogue comme élément de transition avec la droite suivante. Le rayon est à nouveau déclaré comme un arrondi. 53 0.4 de ShopMill..Document de formation ShopMill 35 15 • Comme la poche doit être usinée en avalant. . • On continue avec l’horizontale. Le point final théorique de la droite se situe donc en Y35. Pour ce faire. il faut maintenant déclarer l’opération. il faut passer de la fenêtre de saisie Correction de rayon à .. • A partir de la version 6. • Pour usiner le contour défini. 35 15 • Vient ensuite une section verticale. le contour doit être construit dans le même sens.15 120 . il est possible de fraiser aussi en arrière (dans le sens inverse de la construction) • La première opération d’usinage est l’ébauche ( ). -100 • Le contour est ainsi décrit complètement et adopté dans la gamme d’usinage.

surtout en cas de poches imbriquées. La simulation et la vue 3 plans suivante montrent que la fabrication de la pièce est correcte. Ceci présente l’avantage d’autoriser la saisie de la profondeur effective de la poche sans signe. la pénétration en profondeur et la surépaisseur de finition sont entrées dans les champs suivants.7 Exemple 3 : Plaque modèle 0 10 5 0.08 150 • L’opération suivante consiste à réaliser la finition le long du contour ébauché.08 mm/dent. 3x 5 0. on diminue l’avance à 0. on augmente la vitesse de coupe à 150 m/min et on règle l’usinage sur Finition ( ). Ces deux opérations sont concaténées dans la gamme d’usinage. un demi-cercle. Pour ce faire. • Il n’est pas nécessaire de tenir compte du rayon de la fraise pour la longueur d’accostage L1. • Il est conseillé d’accoster le contour tangentiellement sur une droite. • Remarque : La profondeur Z1 a été réglée sur rel. 0.1 3x 5 • L’accostage peut se faire au choix dans un quart de cercle.3 • La profondeur de départ. Ce rayon est décompté automatiquement par ShopMill . 54 7 . la profondeur d’usinage (prise de passe).3 0. ou sur une droite. perpendic. La saisie en est notablement simplifiée.

Document de formation ShopMill

7.2 Evidement, matière restante et finition des poches à contour

On réalise maintenant ce contour de poche. On procède ensuite à l’évidement et à la finition de la poche.

Touches

Ecran

Explications
• Ce contour est dénommé "PLAQUE_MODELE_intérieur".

P... • Le point de départ doit se situer en X0 et Y-90.

25

• Pour l’exercice, le premier arc ne doit pas être entré comme un arrondi mais comme un élément séparé. C’est pourquoi la droite est construite uniquement jusqu’à X25.

5 30 -85

• Après l’entrée du point final Y, on a deux solutions de construction qui peuvent être appelées avec la touche logicielle Sélectionner Dialogue. La solution sélectionnée est représentée en noir, l’autre solution en vert.

55

7 Exemple 3 : Plaque modèle

• Le quart de cercle souhaité est prélevé parmi les solutions possibles avec la touche logicielle Valider dialog.

• Le processeur géométrique a "reconnu" automatiquement que l’arc de cercle programmé se raccorde tangentiellement à la droite. La touche logicielle Tangente à précéd. correspondante est représentée en vidéo inverse (c’est-à-dire en position enfoncée).

• Le point final de la droite est connu. La transition avec R36 est arrondie avec R5. -20 5

• Vous créez ensuite un arc de cercle dans le sens horaire. 36 -30 -20 5

56

Document de formation ShopMill

• Le rayon R5 est déclaré comme arrondi. -90 5

• La touche Fermer le contour permet de fermer directement un tracé de contour.

• Le contour de la poche est ainsi décrit complètement et repris dans la gamme d’usinage.

• Le sens d’usinage a été défini dans l’en-tête du programme. dans le cas présent, "en avalant" a été sélectionné. ... 0.15 120 • L’évidement de la poche doit être réalisé avec la fraise de 20 (F 0,15 mm/dent et V 120 m/ min). • Le poche est d’abord ébauchée ( ).

0 15 50 5 0.3 0.3

• La profondeur d’usinage (prise de passe) peut aussi être entrée en relatif. La profondeur entrée doit pourtant être positive. • La pénétration maximale dans le plan est indiquée ici en %. • Le point de départ (position de plongée) est défini lors du paramétrage auto de ShopMill.

57

on procède à l’ébauche précise des domaines pas encore usinés. il faut passer l’usinage sur Finir Fond ( ). Avec la fonction Matière restante et une fraise plus petite (FRAISE10 avec F 0. 3x 58 . • La reprise de la poche peut aussi se faire avec la fonction Evider. Ces valeurs sont important pour le calcul automatique des trajectoires d’outils. 0.. 0.1 mm/dent et V 120 m/min). • La pénétration maximale dans le plan doit être de 50 %..1 120 50 5 • Etant donné que la fraise de 20 ne peut pas usiner les rayons R5. Pour cela.7 Exemple 3 : Plaque modèle • La plongée doit être hélicoïdale avec un pas et un rayon respectifs de 2 mm. il reste de la matière dans les "coins".08 150 • La matière restante est enlevée sur le contour avec la fonction Finir Bord ( ). les valeurs indiquées pour l’ébauche doivent être conservées. 2 2 . • En ce qui concerne les valeurs dans les zones Surépaisseur de finition dans le plan (UXY) et Surépaisseur de finition en profondeur (UZ).

Au cours de la première opération. 59 .Document de formation ShopMill 7.3 Usinage sur plusieurs plans La poche circulaire de 60 est fraisée en deux opérations. la poche est ébauchée à -9. exactement comme dans l’exemple "Moule à injection".7 mm avec la fraise de 20. La poche est finie avec le même outil au cours de la deuxième opération.

7 • La poche est finie lors de la deuxième opération. • La position. • La valeur Z0 (= Hauteur Pièce) indique la profondeur de départ de l’usinage.08 150 • Plus la pièce est complexe. 60 . 0. Il suffit donc d’entrer les valeurs technologiques. Il est à noter que la profondeur de départ n’est pas égale à 0 mm mais à -10 mm.7 Exemple 3 : Plaque modèle On usine ensuite la poche circulaire intérieure jusqu’à la profondeur de -20 mm.15 120 . Touches Ecran Explications • La fenêtre de dialogue peut être validée après l’entrée des valeurs comme dans l’image représentée. la taille et la surépaisseur sont reprises automatiquement de l’usinage d’ébauche décrit précédemment... 0. plus il est intéressant d’avoir la vue 3 plans avant la fabrication.

Document de formation ShopMill

7.4 Prise en compte des obstacles
Comme dans le cas du "guidage longitudinal", il est possible d’enchaîner différents modèles de perçage sur cette pièce, mais il faut contourner un ou plusieurs "obstacles" - selon l’ordre d’usinage. Entre les trous, le déplacement se fait à la distance de sécurité ou sur le plan d’usinage - selon votre réglage. Définissez d’abord les opérations Centrage et Trous (perçage) comme vous l’avez appris au chapitre 5. 1ère opération Centrage

2ème opération Trous

Après ces deux opérations, on entre les positions correspondantes des trous à la page suivante.

61

7 Exemple 3 : Plaque modèle

Touches

Ecran

Explications
• On déclare d’abord la rangée de trous gauche, de bas en haut.

-10 -42.5 -92.5 90 45 4

1

• Avec la fonction Obstacle, on entre une trajectoire de déplacement à la hauteur de 1 mm car il faut aussi percer ensuite la série de trous droite de bas en haut à titre d’exercice. Un obstacle ne doit être introduit que lorsque le champ Retrait modèle pos. de l’en-tête de programme a été réglé sur "optimisé".

• On entre ici le deuxième parcours de trous.

2x 42.5

• Pour parvenir au modèle de trous suivant, à savoir au cercle de trous, il faut à nouveau contourner un obstacle.

62

Document de formation ShopMill

• Les six trous forment un cercle complet.

-10 3x 22.5 6

• Pour réaliser le dernier trou, on contourne à nouveau un obstacle.

• Entrée de la dernière position de trou. • Effacez éventuellement les positions existant déjà avec . -10 0 42.5 • Remarque : Cet exemple de programmation devrait vous familiariser avec la fonction Obstacle. Il existe bien sûr des moyens plus élégants pour programmer la position des trous et n’avoir à résoudre qu’un seul obstacle. Essayez par vous-même les diverses stratégies possibles !

Informations complémentaires relatives à la représentation de la pièce: 1. La simulation ne peut se dérouler que dans la vue de dessus ou dans la vue 3 plans. Le dernier réglage reste actif. 2. Une représentation statique peut aussi avoir lieu dans le modèle volumique.

Une fois la simulation effectuée, on peut passer dans l’autre représentation avec la touche ou

Lorsque l’on appuie sur la touche dans Vue de dessus ou dans Vue 3 plans, ces touches logicielles apparaissent pour zoomer les vues.

Lorsque l’on appuie sur la touche dans Modèle volumique, ces touches logicielles permettent de choisir l’angle de vue.

Le réglage du plan de coupe se fait avec les touches de curseur et l’exécution avec la touche . 63

8 Exemple 4 : Levier 8 • Surfaçage Exemple 4 : Levier Ce chapitre vous familiarise avec d’autres fonctions importantes de ShopMill : • Réalisation de bordures (poches auxiliaires) pour l'évidement autour des ilôts. • Réalisation d’îlots circulaires avec copie • Editeur étendu et fabrication des îlots • Perçage profond. fraisage en hélice. alésage et fraisage de filetage • Programmer des contours en coordonnées polaires (nouveau à partir de la version 6.4) 64 .

1 mm/dent et V 120 m/min). • On utilise la FRAISE_A_SURFACER63 (F 0. • Pour finir la surface. • On définit en outre les dimensions de la pièce brute ainsi que la largeur de prise et la surépaisseur de finition (voir fenêtre de saisie). • La surépaisseur doit avoir la même valeur en ébauche et en finition car l’épaisseur de matière à enlever doit être identique en ébauche comme en finition.08 mm/dent et V 150 m/ min) et on fait passer l’usinage de Ebauche à Finition ( ). 0. . La fenêtre de saisie devrait se présenter ainsi après l’entrée des données.. • La surface est d’abord ébauchée.Document de formation ShopMill Création de la gamme d’usinage Les dimensions de la pièce doivent être relevées sur le dessin et entrées dans l’en-tête d’un nouveau programme. Il faut tenir compte du fait que la pièce brute doit avoir une épaisseur de 25 mm et que le coin 1 en Z doit donc être placé à 5 mm.1 Surfaçage Touches Ecran Explications • Après l’appel de la fonction. il faut régler le champ Usinage sur . on adapte les valeurs technologiques (F 0.08 150 65 .. Pour ce faire. on peut sélectionner différents sens d’usinage dans la barre de touches logicielles verticale.8 0...1 120 . 8.

Ils deviennent des îlots uniquement par l’enchaînement dans la gamme d’usinage : le premier contour décrivant toujours la poche.2 Réalisation d’une bordure pour l’îlot du levier Les îlots sont décrits comme des contours dans le calculateur de contour graphique.8 Exemple 4 : Levier 8.. on place une poche auxiliaire imaginaire autour du contour extérieur. Elle sert de délimitation extérieure des trajectoires d’outil et forme ainsi le cadre dans lequel se déplacent les outils.. 8 L’écran se présente ainsi lorsque le contour est fini de construire. Les coins sont arrondis avec R15. Touches Ecran Explications • Le contour extérieur est dénommé "LEVIER_zone_rectangulaire". Un ou plusieurs contours successifs sont interprétés comme des îlots. L. Comme il n’existe pas de poche dans notre exemple de pièce "Levier". 8 66 . Il faut toujours veiller à choisir les valeurs pour que les coins de la pièce soient couverts par la "poche". exactement comme des poches. Construisez la poche autour de la pièce brute avec les distances indiquées ci-contre (valeurs variables).

on passe à la réalisation de l’îlot. 24 2x 0 • Vient ensuite une droite oblique tangentielle à l’élément précédent.. L. Pour vous exercer dans l’élaboration de la géométrie.Document de formation ShopMill 8. on connaît le rayon et le centre. 67 ..3 Fabrication du levier Après avoir inséré le contour extérieur après la dernière opération. • Le point de départ du contour doit se situer à X-24 et Y0. -24 • Le premier arc se déroule dans le sens horaire. nous allons encore une fois expliquer cet exemple touche par touche. Touches Ecran Explications • L’îlot est dénommé "LEVIER_Levier".

• Vient ensuite une droite oblique. 68 . 8 85 -8 85 • Vient ensuite une droite horizontale jusqu’au point final X30. • Remarque importante : la transition tangentielle ne doit être tirée que sur l’élément principal. • On connaît le rayon. c’est-à-dire que le raccord de la droite n’est pas tangentiel. le centre et le point final.8 Exemple 4 : Levier • Vient ensuite un arc de cercle tangentiel. 30 40 • La transition avec l’élément suivant doit être dotée d’un rayon de 40 mm.

24 -24 0 0 69 .. -27 18 • La transition sur la droite suivante doit être arrondie avec R18.Document de formation ShopMill • Vient ensuite un arc de cercle tangentiel dont on connaît le centre et le point final. fournit des informations détaillées sur l’arc de cercle. 8 2x -58 0 -58 • Vient ensuite une droite verticale (automatiquement tangentielle) jusqu’au point final Y-27. • Le contour est fermé au point de départ avec un arc de cercle. : l’arc se termine-t-il verticalement. Elle peut par exemple être utilisée pour contrôler les valeurs entrées (p.?). • La fonction Tous les param.ex.. • Vient ensuite une droite oblique.

. Touches Ecran Explications • La poche est évidée en tenant compte du contour du levier. • La pénétration maximale dans le plan est indiquée en %. d’abord en ébauche puis en finition.. 0.15 mm/dent et V 120 m/min). on utilise la FRAISE20 (F 0.08 mm/dent et V 150 m/min).8 Exemple 4 : Levier Nous allons maintenons retirer la matière "se trouvant autour du levier" sur une profondeur de -6.08 150 0 6 50 0 70 -40 ..15 120 0 6 50 6 0 . • Le fond de la poche est fini (F 0. 70 . Pour l’usinage d’ébauche.. 0.

Document de formation ShopMill 8. à une profondeur de -3. une bordure servant à limiter la trajectoire d’outil pour le fraisage.. 71 . • Entrez ce contour de limitation de la même manière que le contour du levier. la limitation des trajectoires d’outil est construite autour du contour de la pièce de sorte que la fraise de 20 passe partout entre la limitation et les îlots. Les rayons R5 et R15 sont choisis librement. Les valeurs R36 et R26 résultent des paramètres respectifs suivants : rayon d’îlot + diamètre de fraise (ici 20 mm + excédent 1 mm).. Touches Ecran Explications • Le contour est dénommé "LEVIER_Levier_Zone" L. • Comme décrit précédemment.4 Réalisation d’une bordure pour les îlots circulaires Nous allons maintenant réaliser.

..8 Exemple 4 : Levier 8. • Complétez vous-même les entrées pour le contour d’après les valeurs ci-contre.5 Réalisation de l’îlot circulaire de 30 Réalisez maintenant l’îlot circulaire de 30. 72 . Touches Ecran Explications • Le contour est dénommé "LEVIER_Cercle_R15". L. Tenez compte du fait que certaines valeurs sont cotées en relatif. • Le point de départ de la construction circulaire se trouve à X-15 et Y0.

.6 Réalisation d’un îlot circulaire de 10 Réalisez maintenant le premier îlot circulaire de 10.Document de formation ShopMill 8. • Après l’entrée du cercle. • Comme cet îlot circulaire va ensuite être copié. 73 . le contour doit être entré en relatif pour n’avoir que le point de départ à modifier lors de la copie. Touches Ecran Explications • Le contour est dénommé "LEVIER_Cercle_R5_A". L. le graphique de la gamme d’usinage se présente ainsi lorsque l’on appuie sur la touche .. • Le point de départ de l’îlot circulaire se trouve à X80 et Y0.

74 . • Il faut ensuite renommer le contour. Une copie du premier îlot circulaire a maintenant été créée.7 Copie de l’îlot circulaire de 10 Vous allez maintenant apprendre à copier dans ShopMill. car le modifications valent pour tous les contours de même nom. on l’appelle pour le modifier avec la touche . -5 -58 • Il suffit de modifier le point de départ car le contour a été préalablement entré en relatif.8 Exemple 4 : Levier 8. • Insérez le contour. • Tous les éléments géométriques peuvent être ouverts avec la touche pour modification. changer le nom du contour en "LEVIER_CERCLE_R5_B". B • Après sélection du contour "LEVIER_CERCLE_R5_B". Touches Ecran Explications • Ouvrez l’éditeur étendu avec la touche et copiez le contour dans le presse-papier. • Dans la fenêtre de rénomination.

provenant du sous-chapitre 8.sert à la limitation de la trajectoire d’outil. Ces fonctions sont expliquées ci-après. L’efficacité résulte ici de la copie d’opérations qui existent déjà.8 Fabrication des îlots circulaires avec l’éditeur étendu ShopMill offre toute une série de fonctions spéciales permettant d’utiliser plusieurs fois des parties de la gamme d’usinage et de les gérer. L’insertion se fait toujours derrière l’opération marquée. sur le tableau de commande La fonction Insérer sert à insérer des opérations dans la gamme d’usinage à partir de la mémoire intermédiaire.ex.4 . Copier ou Couper). La fonction Copier sert à copier des opérations dans la mémoire intermédiaire. La fonction Chercher sert à chercher des textes dans le programme. La fonction Couper sert à copier des opérations dans la mémoire intermédiaire et à les effacer simultanément sur leur emplacement d’origine. Nous allons maintenant utiliser quelques-unes des fonctions déjà décrites pour réaliser les 3 îlots circulaires de façon efficace. On peut accéder à tout moment à ces fonctions spéciales avec la touche plat. La fonction Marquer sert à sélectionner plusieurs opérations pour un nouveau traitement (p. La fonction Renuméroter sert à renuméroter en continu les opérations.Document de formation ShopMill 8. 75 . La fonction Renommer sert à changer le nom de contours. La fonction Retour vous ramène au menu précédent. de répertoire et de gammes d’usinage. La bordure représentée en rouge . Cette touche logicielle sert aussi à l’effacement "pur et simple".

5x 3 4x • La profondeur d’ébauche est réglée à 3 mm avec la valeur Z1 et un point de départ est sélectionné en dehors de la matière restante. 5x • On ajoute aux contours concaténés les deux technologies d’évidement précédentes en utilisant la fonction Copier.8 Exemple 4 : Levier Touches Ecran Explications • La gamme d’usinage devrait désormais se présenter ainsi. 70 -20 76 . 4x • Les deux technologies d’évidement doivent encore être adaptées à la nouvelle profondeur d’usinage.

• Et comme toujours : la simulation pour contrôler ..Document de formation ShopMill • On adapte également la profondeur de finition.. et voici le résultat intermédiaire : 77 . 5x 3 5x -20 • Vous voyons ici quelles sont les géométries appartenant à la technologie de finition (graphique de la gamme d’usinage).

. -6 70 -40 78 ..9 Perçage profond Nous allons utiliser ici une mèche trépan. • La référence de profondeur est placée sur Pointe avec le paramètre abs.8 Exemple 4 : Levier 8.1 120 -21 • On entre ici la position du trou. Touches Ecran Explications • Le perçage de l’avant-trou est réalisé avec le FORET30 (F 0.1 mm/tr et V 120 m/min).8 0. .

. moins la surépaisseur de finition. il faut 6 rotations pour éliminer la matière restante (alors que la profondeur finale est déjà atteinte après 5 rotations). . il faut que la fraise soit positionnée avec sa périphérie au-dessus du diamètre d’avant-trou (45. • L’hélice est fraisée en avalant. On emploie pour cela la FRAISE 20 (V 120 m/min).1 • Comme l’outil décrit une trajectoire oblique.. appelé Hélice. • Le pas de l’hélice est de 3 mm. 70 -40 3 -23 0.8 82 -40 -5 3x • Comme le fraisage s’effectue sans correction du rayon de la fraise. on pourrait également utiliser la fonction poche circulaire pour enlever la matière restante.84 mm ici).10 Fraisage en hélice L’enlèvement de la matière restante est assuré avec une fraise décrivant un mouvement hélicoïdal. 79 . • Au lieu de l’hélice. Touches Ecran Explications • L’hélice est utilisée pour l’usinage de l’anneau circulaire restant après le perçage.Document de formation ShopMill 8.

Touches Ecran Explications • L’avant-trou de filetage est usiné à la cote avec l’OUTIL A ALESER (F 0. 0.84 mm découle du diamètre d’outil réglé.8 Exemple 4 : Levier 8.08 500 15 1 -6 70 -40 • L’outil est positionné au centre du trou. • L’option Relever dégage l’outil du contour avant qu’il ne sorte du trou.08 mm/tr et S 500 tr/min). on pourrait aussi travailler avec la fonction . 80 . La cote de 45. Cette option ne peut être employée qu’avec des outils à un seul taillant.11 Alésage La poche circulaire ébauchée est usinée à la cote avec un outil à aléser. • Au lieu d’entrer la position.

Document de formation ShopMill 8. Touches Ecran Explications • Le filetage est fraisé de haut en bas. On utilise pour cela la FRAISE A FILETER (F 0.. • On définit ici la position du filetage. Le dépassement de 3 mm garantit que le filet est toujours correctement fraisé jusqu’au bord inférieur de la pièce. même lorsque la dent la plus basse est légèrement usée. . • Un filetage à droite doit être fraisé à Z-23 absolu.. -6 70 -40 81 . 0. V 150 m/min et un pas de 2 mm).12 Fraisage de filetage Le filetage est réalisé avec une fraise à fileter...08 mm/ dent. • Les images d’aide sont très utiles pour l’entrée.08 150 .

3x • En premier lieu. mais tourné de 10° dans le sens horaire.. ShopMill permet de programmer facilement ce genre de cas de manière graphique. Touches Ecran Explications • Commencez par déplacer le curseur sur cet arc dont il faut redéterminer le centre. il n'est pas rare de trouver des éléments de contour qui se rapportent à un pôle. • Placez le curseur sur l'élément figurant devant l'arc et insérez le pôle à cet endroit.13 Programmer des contours en coordonnées polaires Dans les dessins des pièces. autrement dit la distance (L) au pôle et l'angle ( ) formé avec ce pôle.. . Vous pouvez vous en apercevoir en observant une petite modification du levier. . Les coordonnées connues ne sont alors pas des coordonnées cartésiennes (X/Y). Le "bras inférieur" du levier n'est pus perpendiculaire au point zéro en X0. sans l'aide d'une calculatrice ni de constructions auxiliaires. A partir de la version 6. devant l'arc.8 Exemple 4 : Levier 8. il convient de créer le pôle au point zéro. 82 . mais des coordonnées polaires.4 du logiciel.

. le point de départ est déjà coté en coordonnées polaires. effacez les valeurs Y-58. I0 et J-58 qui ne sont plus valides. commutez les coordonnées de cartésien sur polaire et entrez la distance au pôle (L2) et l'angle polaire ( 2). • Pour la poche auxiliaire on peut naturellement procéder d'une manière un peu plus grossière et approcher en cotes cartésiennes (X-10/ Y-57) le centre de l'arc R26 en cotation polaire. Il suffit alors de modifier le centre de l'arc de cercle complet. • Modifiez vous-même ces deux contours. • Dans le cas de l'ilôt circulaire. 3x 4x 2x 3x • Pour entrer le centre.Document de formation ShopMill • Dans la boîte de dialogue de l'arc.. • L'assistance graphique ( ) visualise éventuellement la signification des valeurs entrées. 58 -100 • Le graphique de la gamme d'usinage montre qu'il faut aussi adapter de la même façon la poche auxiliaire LEVIER_LEVIER_ZONE dans la ligne N40 et l'ilôt circulaire LEVIER_CERCLE_R5_B dans la ligne N55. 83 . . Il est alors possible de fermer le contour directement au moyen d'une perpendiculaire.

84 . elles sont représentées en grand. mais mentionnons seulement les touches indicatives. Les valeurs dans les boîtes de dialogue étant très importantes.9 Exemple 5 : Bride 9 Exemple 5 : Bride Ce chapitre traite des nouveaux thèmes suivants : • Etablissement d’un sous-programme • Fonction miroir d’opérations • Rotation de poches • Chanfreinage de contours quelconques • Rainure longitudinale et rainure circulaire Remarque : Toutes les touches sur lesquelles vous avez dû intervenir jusqu’à présent étaient affichées. Dans cet exemple. nous n’indiquons plus toutes les entrées. Le résultat est plus petit dans la colonne de droite.

Le point zéro et les cotes de la pièce brute seront déterminés ultérieurement d'une manière générale dans le programme principal. U. Touches Ecran Explications • Le sous-programme . . • On entre un point de départ approprié.. • Entrez ces données pour l'en-tête du programme.1 Etablissement d’un sous-programme En prenant comme exemple la pièce "Bride". 57 50 85 ..est dénommé "Usinage_des_coins".. Nous usinons les quatre coins à l’aide d’un sous-programme et de la fonction Fonction miroir. U..Document de formation ShopMill 9. nous allons voir comment établir des sous-programmes et étudier leur fonctionnement.qui ne présente pas autrement de différences formelles avec un programme principal . • On construit par exemple le coin supérieur droit.. • Le contour est dénommé "USINAGE_DES_CD_surface"..

Adopter le contour dans la gamme d’usinage. . 86 . . l’écran devrait se présenter ainsi.9 Exemple 5 : Bride Après l’entrée des deux éléments de contour.15 mm/dent et V 120 m/min)...9 Les courses d’accostage et de retrait sont ici parcourues sur une droite.. Les longueurs sont les distances entre la lèvre de la fraise et la pièce. Touches Ecran Explications • Le contour doit être ébauché avec la fraise de 20 (F 0..

• Entrée du point de départ 70 50 87 ...Document de formation ShopMill Touches Ecran Explications • Le contour doit être fini avec la même fraise (F 0.08 mm/dent et V 150 m/min). U. Le contour prend le nom "USINAGE_DES_CO_arc". • On arrondit ensuite les coins de la pièce brute parallélépipédique avec R5.

Entrée de la géométrie Technologie pour l’ébauche du contour Technologie pour la finition du contour Sous-programme complet comprenant les données géométriques et technologiques 88 .9 Exemple 5 : Bride Entrez le contour et les opérations correspondantes.

nous établissons le programme principal. nouveau signifie : la fonction miroir est effectuée à partir de l’endroit où a eu lieu le premier usinage.2 Fonction miroir d’opérations Après avoir terminé le sous-programme. L’ordre de l’usinage est représenté schématiquement ici avec le paramètre nouveau : 1er usinage (voir sous-programme) 2ème usinage : fonction miroir axe X (les valeurs X sont inversées en miroir) 3ème usinage : fonction miroir axes X et Y (les valeurs X et Y sont inversées en miroir) 4ème usinage : fonction miroir axe Y (les valeurs Y sont inversées en miroir) 89 . Les fonctions miroir peuvent être réalisées de deux façons : nouveau et additif. La Fonction miroir dans le menu Transformation permet d’utiliser le sous-programme pour les coins de la pièce.Document de formation ShopMill 9. additif signifie : la fonction miroir est effectuée à partir du dernier endroit usiné.

U. • Si le sous-programme a été créé dans le même répertoire que le programme principal. le champ de saisie "Chemin/Pièce" peut rester vide.. etc. • L’en-tête du programme est entré.. tourner. ("USINAGE_DES_COINS"). on entre le nom du sous-programme. • La fonction Transformations permet de décaler...9 Exemple 5 : Bride Touches Ecran Explications • Le programme principal est dénommé "Bride" et il peut être créé dans n’importe quel répertoire.. • Dans le deuxième champ de saisie. • Préparation du 2ème usinage : fonction miroir des valeurs X 90 . • La touche Divers permet d’accéder à l’appel du sous-programme. les axes. B..

Image d’aide Fonct. Les procédures Fonction miroir et Appel du sous-programme sont ensuite répétées pour les deux autres coins. 91 .Document de formation ShopMill On copie alors le sous-programme derrière la Fonction miroir : le 2ème usinage a lieu. miroir La fonction miroir est désactivée dans les trois axes après le 4ème usinage (voir ligne N40).

9 Exemple 5 : Bride 9. cet obstacle doit être saisi entre les positions. 9 92 .3 Trous Les opérations suivantes consistent à réaliser les quatre trous dans les coins. Comme il y a un obstacle entre chaque trou. Technologie pour le centrage 9 Technologie pour le perçage 9 Entrez les positions et les obstacles.

En tournant le système de coordonnées... Touches Ecran Explications • Le contour est dénommé "BRIDE_Réniforme".4 Rotation des poches Nous allons maintenant programmer le contour et l’usinage de la poche représentée en jaune. 93 .Document de formation ShopMill 9. nous créons ensuite les deux autres poches. • Entrée du point de départ 0 42 • L’arc R42 est décrit par exemple de manière univoque par le rayon. B. • La construction se fait dans le sens antihoraire afin que la poche puisse aussi être finie en avalant. le centre en X et l’angle de dégagement.

9 Exemple 5 : Bride Touches Ecran Explications • Réalisation de la diagonale • Réalisation du 2ème arc 94 .

95 .Document de formation ShopMill • Réalisation de la 2ème diagonale • Réalisation de l’arc de fermeture • Enregistrez la poche à contour dans la gamme d’usinage.

3x 96 .9 Exemple 5 : Bride Réalisez vous-même les opérations suivantes : Ebauche de la poche 9 Finition du fond de la poche 9 Finition du bord de la poche 9 3x • La séquence complète des opérations décrivant l’usinage de la poche est maintenant sélectionnée puis copiée dans la mémoire intermédiaire.

3x 120 • Les opérations copiées sont insérées. • On entre une autre rotation de 120°.Document de formation ShopMill • Le système de coordonnées est tourné de 120° autour de l’axe Z. • Les opérations en mémoire sont insérées. 97 .

5 Chanfreinage de contours Le chanfreinage des contours est supporté à partir de la version 6. 9.9 Exemple 5 : Bride • La rotation est supprimée par nouveau et avec la valeur 0°. 9 Contour chanfreiné en simulation 3D 98 9 . 9 9 L'usinage du chanfrein est programmé à l'aide de la largeur de chanfrein (FS) et par la profondeur de pénétration de l'outil (ZFS). ). Pour cela.4 de ShopMill. Finition ( ) etc. a été complété par l'option Chanfrein Les figures suivantes en font la démonstration à l'exemple de la dernière "Réniforme" fraisée: Opération "Chanfreinage" concaténée avec le contour 9 Le type d'outil utilisé permet l'entrée d'un angle pointu (ici un foret à centrer). le champ de sélection Opération dans lequel on choisit entre Ebauche ( ( ).

Celles-ci sont amenées au bon endroit via Modèle de positions et Positionnement sur Cercle complet. nous programmons les rainures.05 mm/dent et V 150 m/min) 99 . Touches Ecran Explications • Les rainures longitudinales sont ébauchées avec la FRAISE6 (F 0.08 mm/dent et V 120 m/min) .Document de formation ShopMill 9. • Les rainures longitudinales sont finies avec le même outil (F 0.6 Rainure longitudinale et rainure circulaire Pour finir.

• Le point de référence en X/Y/Z se rapporte au centre des rainures circulaires.08 mm/dent et V 120 m/min). • Les rainures circulaires sont finies avec le même outil (F 0.05 mm/dent.compl. • L’option Cerc.05 mm/dent et V 150 m/min). 0 66 0 -66 0 • Les rainures circulaires sont ébauchées avec la FRAISE6 (F 0. FZ 0. 100 . permet de positionner automatiquement les rainures circulaires à équidistance.08 mm/dent et FZ 0.9 Exemple 5 : Bride • Entrée des deux positions de la rainure longitudinale • Le point de référence se trouve au milieu de la rainure.

Document de formation ShopMill En conclusion. l’essentiel: la gamme d’usinage. le graphique de programmation et la représentation 3 D Extrait de la gamme d’usinage 9 Graphique de programmation9 Représentation 3 D 9 101 .

à l’aide d’exemples. ShopMill reconnaît ainsi le début du comptage dans le système de mesure des déplacements de la machine. passons à la fabrication Après s’être bien familiarisé avec l’élaboration des gammes d’usinage dans ShopMill. 1. 2. nous ne pouvons vous fournir que des indications approximatives à ce sujet. nous passons maintenant à la fabrication des pièces. passons à la fabrication 10 Et maintenant. 10. Comme l’accostage du point de référence diffère d’un type de machine et d’un fabricant à l’autre. il faut accoster en manuel le point de référence de la machine.1 Accostage du point de référence Après avoir enclenché la commande et avant de parcourir les gammes d’usinage ou de lancer le procédé. Amenez l’outil à un emplacement libre dans la zone de travail à partir duquel il peut être déplacé dans toutes les directions sans risque de collision. Veillez à ce que l’outil ne se trouve pas juste derrière le point de référence de l’axe concerné (sinon ce point ne peut pas être atteint car l’accostage du point de référence ne se fait que dans une direction sur chaque axe).10 Et maintenant. 10 102 . Procédez à l’accostage précis du point de référence en suivant les indications fournies par le fabricant de la machine.

Document de formation ShopMill 10. 10 10.3 Prise de l’origine-pièce Comme ShopMill ne peut pas deviner où se trouve la pièce dans la zone de travail. On utilise normalement pour cela des étaux. vous devez déterminer l’origine-pièce. ou des brides de serrage.. Symbole de l’origine-pièce W 10 l’origine-pièce est prise dans l’axe de l’outil • avec le palpeur par palpage ou • avec un outil par effleurement. l’origine-pièce est prise dans le plan • avec le palpeur 3D ou • avec le palpeur d’arêtes par palpage.. mais aussi pour votre sécurité.. 10 103 .. Respectez les indications du fabricant lors du recours aux outils et aux cycles de mesure. il importe que la pièce soit correctement bloquée sur un montage d’usinage approprié. En général. .2 Blocage de la pièce Pour obtenir une fabrication précise.

sélectionnez la fonction Dessiner simultan.10 Et maintenant. • Si vous souhaitez avoir aussi une simulation pendant la fabrication. Nous pouvons enfin nous lancer. avant de lancer la fabrication. • Lancez la fabrication avec la touche et contrôlez la vitesse des déplacements d’outils avec le commutateur d’avance. • La gamme d’usinage n’ayant pas encore fait l’objet d’un déroulement de contrôle. Touches Ecran Explications • Sélectionnez le répertoire dans lequel se trouve la gamme d’usinage souhaitée. Pour les exemples de ce cahier. passons à la fabrication 10. C’est le seul moyen de visualiser tous les déplacements et leurs effets. • La touche Exécuter charge la gamme d’usinage dans le mode AUTO et passe dans ce mode.4 Exécution de la gamme d’usinage La machine est maintenant prête. c’est le répertoire PIECES. réglez le commutateur d’avance sur 0 afin d’avoir "tout bien en main" dès le départ. 104 . la pièce est en place et les outils sont mesurés (voir chapitre 4).

Document de formation ShopMill C’est si simple et si rapide de confectionner ces pièces avec ShopMill.que vous allez maintenant réaliser VOS propres pièces. ..... 105 .

Avec ShopMill. par exemple avec la fonction Rotation ou avec le cycle Tourillon rectangulaire (voir Exercice 3). Le point de départ se situe d’abord sur le point d’origine. Les temps indiqués se basent sur la procédure correspondant à cette gamme d’usinage. Vient ensuite une droite auxiliaire à 15° reliant le bord de la poche. Faites des essais pour déterminer la méthode la plus rapide permettant d’atteindre l’objectif et le procédé offrant le temps de fabrication le plus court. 106 . La droite auxiliaire doit être effacée. Exercice 1 : Vous pouvez le faire en 15 minutes avec ShopMill ? (tous) 11 La poche rectangulaire tournée a été construite dans le système de coordonnées original. Les coordonnées de ce point final sont le point de départ de la construction proprement dite. Considérez ces temps à titre indicatif pour évaluer votre maîtrise de Shopmill.11 Quelle est votre maîtrise de ShopMill ? 11 Quelle est votre maîtrise de ShopMill ? Les 4 exercices suivants permettent de tester votre aptitude à travailler avec ShopMill. il existe d’autres manières pour parvenir à l’objectif. Pour vous aider. nous vous présentons à chaque fois une gamme d’usinage possible.

b.Document de formation ShopMill Exercice 2 : Vous pouvez le faire en 20 minutes avec ShopMill ? R6 pour tous les rayons non cotés Même si l’exercie semble complexe. Et l’usinage automatique de la matière restante peut être utilisé de manière optimale. Comparez les temps de fabrication comme si vous aviez tout évidé avec la FRAISE 10. l’angle d’ouverture de l’arc supérieur gauche est de 115°. Remarques: a. élaborez le cotour en sens anti-horaire. 107 . ce contour ne pose pas le moindre problème avec ShopMill.

11 Quelle est votre maîtrise de ShopMill ? Exercice 3 : Vous pouvez le faire en 30 minutes avec ShopMill ? (tous) 11 Dans ce modèle de gamme d’usinage. Le rectangle est parcouru entièrement puis est quitté au même point. Les rayons d’accostage et de retrait résultent de la géométrie du tourillon restant. également en circulaire. Le rectangle décrit dans ce cycle fait l’objet d’un accostage circulaire et atteint le contour au point décrit par Longueur et Angle de rotation. la surface autour de l’îlot a d’abord fait l’objet d’un fraisage d’ébauche avec le cycle Tourillon rectangulaire dans le menu Fraisage. 108 .

A partir de la version 6.13). 109 . cf.4 du logiciel. Le centre commun des deux arcs de cercle R45 et R50 (= point de départ pour la construction proprement dite) est déterminé de façon polaire (25 mm sous 65° rapporté au pôle à X0/Y0. un cycle Gravure d'une grande souplesse d'utilisation figure dans le menu Fraiser.Document de formation ShopMill Exercice 4 : Vous pouvez le faire en 30 minutes avec ShopMill ? Dans ce modèle de gamme d’usinage. le contour extérieur circulaire est fraisé à l’aide du cycle Tourillon circulaire. Le mode de fonctionnement correspond dans le principe à celui du tourillon rectangulaire (voir modèle de gamme d’usinage de l’exercice 3). chapitre 8.

................................................53 Elément principal ......................................................................................................... 52 Carbures ............32 Déplacement ..75 Elément de transition ................................................................37 ..................................36 Appel de l’outil...37 110 F Fabrication ......... 27 Fraisage de contours ..................................................5 Axes d’outils ................................................................................................................................................................................................................................................................61 Cercle complet ..................................................................................................................................... 43.............................................................................................................................................................................................................29 En avalant ......................................................11 Fonction Miroir .........................................................24 G Gamme d’usinage graphique.................................80 Angle ......................................................................21 Etalonnage Palpeur ...................................................................74 Copier .......................................15 Contour.....68 Emplacement interdit ..........................................63 Dimensions ...........23 Accostage............................................. 9...Document de formation ShopMill Index A Abs......................................................98 Chercher ................28 C Calculateur de contour ........15 Fraisage de filetage ....................................................................................................11 Coins ............ 75 Cycles ..............................................................................................................................................81 Fraisage en contournage .....15 .............................35 Entrée absolue ....................................104 Détails......36 Commutateur........................106 B Blocage de la pièce ........................................................................................................................................37 Arrondi .....23 Adresse J............................................................6 . 58 Exécution de la gamme d’usinage .................................................................................................. 48............................58 Fonction Calculette ....................................................................................................................53 Arrosage .................................................................................36 Droite ............................................86 Aciers à outils HSS......100 Chanfrein .....................................................36 En-tête du programme .........................43 coordonnées polaires ..........................................................................................................................53 Correction du rayon de fraise ......... 44 Appel de dialogues ........................................................................18 Couper............................................................57 Filetage ..........................24 Cartésien ......................................................36 Dessiner simultanément ..........................................................................................................................................25 Foret hélicoïdal . 7........36 Distance de sécurité ......... 6...........................................22 Centrage ............................................................................................ 71 Bris d’outil..........................................29 Evider................................................52 Fraises.....................24 Formulaire ........................................................24 Adresse I.......104 Concaténation ............102 Fermer le contour .......................... surveillance .............................................................37 Contours ouverts ........................................106 Dureté .82 Copie de contours .........................75 Clavier CNC ...............................................................................................33 Etat d’outil....................................................28 Avance par dent ................................45 Droite auxiliaire ............................ 66...............................................................................................................................22 Angle polaire .......................103 Bordure...............................................23 Alarmes ...................................................24 E Editeur étendu .53 Chanfreinage de contours..............................17 Alésage ...........................................................................................................40 Absolu ........................ 26......................................................................................................................................75 Correction de rayon.........................................................................................................................................................52 Coordonnées polaires .........................................................36 En opposition .............................................................................................37 Entrée relative .54 Accostage et retrait ......................................à droite du contour .........................................................16 D Décalage d’origine...............89 Foret à centrer CN....................................................à gauche du contour ................25 Forets........ 27 Avantages de ShopMill ..........41 Finir Fond .......................21 Entrée de la trajectoire ..............................104 Exercices .....................................................................

...................... 28 R Rainure circulaire ........................... 75 L Largeur de passe .............................................................. 17 Numéro d’outil frère ............................................................................................................................................. 30 H Hélice . 22 N Nom d’outil ............... placement ................................... 28 Liste de magasin ...............................61.................................................................................................14.......................................................................................................................................................................... 35 Gewindefräsen ............................... 63 Plan de retrait ....................... 48 Plongée pendulaire ........................................................................................................................................................................................................................... 28 Outils........................................................... 13 Mesurer Pièce ........ 8................ 18 Plaquettes CBN ...................................... 12 Messages ....................................................................................................... 55 Point de départ......... 47 Lecture des fichiers ........... 24 Plaquettes en céramique ... gestion .. 29 Liste des opérations ............................................................... 17 Points dans la zone de travail ............................. 48 Poche auxiliaire ............. 16 I Images d’aide ................. 20 Points d’origine .. 49 Modèle volumique ................................................................... 14 Gestion d’outils ............................................................... 54 Profondeur de passe.. 41 Pénétration dans le plan ............................................................5...................................... 41 Profondeur de pénétration maxi............................ 11 Pas ......6.................. 32 Mode manuel ........................................................................................... 77 O Obstacles ........................................... exportation ......... 20 Origine-pièce................... 22 Pôle.................................................................................................... 63 Mouvements circulaires ..................................................................... 14 Ligne ..73............................................................................................................................................. 43 Gammes d’usinage................................................................ définition ..................................................................... 28 Gestion de programmes .... 14 Gammes d’usinage.......................Document de formation ShopMill Gamme d’usinage.......................................................................17...................................... 49 Poche rectangulaire ..... 78 Plan de coupe . 54 Profondeur de départ ........ accostage .................................. 28 Nombre de dents ................. 13 Origine-pièce... 63 Origine-machine .... 40 Positions.9................... pour exemples ............................. 20 Polaire ................. 48 Plongée hélicoïdale .................................................. définition ....................................8..... 18 Notions de base technologiques ............................. 82 Graphique de la gamme d’usinage ............................. 10 Profondeur d’usinage (prise de passe) .. 32 Origine-pièce.........43................................................................ 39 Principes de base de la commande ................................. 44 Positionner ....................................50.............................. 107 Menu de base. 24 Outil frère ............................................................................................................................................ 23 Mouvements rectilignes ...... 75 Matière restante . 40 Liste d’outils ............................. 35 Programmes CN......................... 43 Point de référence ............................................ prise .......................... 47 Poche restante ..................... définition ............................ 20 Origine-pièce ................. 13 Modèle de positions ............ 24 Numéro d’erreur .........17..................................... 35 Gestionnaire de programmes............. 31 Magazin ........................................................................ 38 Liste des usures d’outil .......................................................................... copie ................................................................................................... 99 111 .................................. 19 Insérer ............................................................................. 24 Plongée centrée .... 58.................................................... 79 P Panneau de commande-machine................................. 48 Programme...... 47 Perçage profond ...... 29 M Magasin ..... 17 Mesure des outils ................................................. 28 Notions de base géométriques . 36 Plans de travail ...................................................................................... 48 Poches à contour ......... 66 Poche circulaire ................................................. 14 Gammes d’usinage............................................. 31 Marquer ....... 103 Outil diamant ..................34...............................

............................................................................................................25 Trous ...........56 Temps de fabrication ... 36 Rotation ...................... 14...........................................................................40 Relatif ..................... 28............6 Touche CNC ISO ........... 38.........................5 Temps de programmation .16 Touche d’information ........ réalisation ...........63 Sinumerik 810D ........................... 26 Vitesse de rotation....... 6........................................................................ profondeur ...................41 Réglage de la machine .............................40 Vitesse d’avance ...................................................................................................................................................71 Transformations ....................................................56 Violation du contour ......................................................................................................... 11..................................108 Tous les paramètres ............................61 Trous..................................................................13 Rel.............. 8... établissement ............................................................................47 Symbole de finition ... 30 U Usinage fin .........53 Référence de profondeur .......................................................69 112 ..................90 Trépan .......................................................90 Touche Variante ................47 V Valider Dialogue ......80 Renuméroter ..................................................................75 Retrait optimisé......... 40................................................................................................................................................................................... 88 Sous-programme...........................85 Stratégies de plongée ..............................................................63 S Sélectionner Dialogue ..............................................................................................99 Rainures.......................65 Symbole d’ébauche......................................24 Retour ...............................................................................11 Touche de lancement ......................................... 85...................48 Surépaisseur de finition.......11 Tangente à élément précédent .........................26 Vitesse de rotation.................................................................... 35 Répétition de positions ........................................................................... limitation ............................16 Sous-programme ............36 Types d’outils ...............................................................................................11 Touche d’introduction ...........................28 Vue de dessus ..................................................................... détails .........................................47 T Tableau de commande plat .......................... 46 Simulation..................48 Surépaisseur de finition...............................................27 Vitesse de coupe ...................48 Surfaçage ......................... 50 Résistance à l’usure..............104 Touche Divers .............12 Tourillon rectangulaire .....................................................................................75 Répertoire........................................................... surveillance .................................................28 Simulation.................................... 37 Touches logicielles ..............................................................99 Rayon ....................................Document de formation ShopMill Rainure longitudinale ................................................................93 Trajectoire d’outil...32 Sens de rotation .............................................8 Temps de formation ..........23 Relever .........................55 Sens de palpage ...39 Réseau .................................................................................. plan .................39 Type d’usinage .................................................

81.Document de formation ShopMill Source photographique Nous remercions les sociétés AMF DMG Verlag Europa-Lehrmittel Haimer Iscar Krupp-Widia Neumo Reckermann Renishaw Röhm Sandvik Seco d’avoir mis à notre disposition les illustrations présentées aux pages 17. 24. 18. 113 . 29. 33. 27. 26. 102 et 103.

com/automation/partner Commande électronique directe sur notre mall internet : www.com/automation/support Prise de contact personnelle.siemens.siemens.com/jobshop Documentaion technique détaillée sur notre site Service&Support : www.siemens. interlocuteurs dans votre région : www.siemens.com/sinutrain Subject to change without prior notice 6FC5095-0AA50-0DP2 © Siemens AG 2008 .Informations complémentaires Informations détaillées sur JobShop : www.com/automation/mall Siemens AG Industry Sector Drive Technologies Motion Control Postfach 3180 91050 Erlangen DEUTSCHLAND www.siemens.