You are on page 1of 8

11 OCTOBRE

1902

_JJROISIÈME

ANNÉE.

N° 79.

et cain. par ce seul fait. Quant aux actes. décidés à tout plutôt que bien comme je viens de le dire. dans les minis.nalistes dont le cléricalisme domine dans les tecteurs de tous les panamistes. entendons-nous bien une bonne! nalistes.nationalistes. religion matérialiste à la nation..cacher le plus petit coin de noire tablier. du côté nationaliste. les faux s'ils avaient juré d'obliger par force toute la Où sont civile. épris d'idéal plus que de profit républisommes vos irréconciliables adversaires. de par nos actes. que. les conseils supérieurs des administrations. et s'ils gère. Je défie. ' depuis vingt ans.ornés de leur tablier ombilical. cents évoques ou curés étaient parvenus à s'em. et curés au pouvoir ? leur accorder que nous avons rallié d'anciens Eh bien ! Ce que je ne pourrais faire sans être bonapartistes et d'anciens royalistes. si ces quatre = secret maçonnique. et c'est de celui-là table qu'il est indiscuté. et si. s'ils < sache à qui il a affaire. de notre côté. même par des lois violentes et iniques. toujours entendu renouveler les mêmes parer des ministères. que vingt-cinq mille adhérents.Conseils du gouvernement !. de guerre religieuse et de les séminaires . rite d'entre eux sans que depuis vingt ans ils les ] 25. il choses panamiste et dreyfusiste. le cléricalisme exerce le pouvoir sont à proposer d'écarter des emplois publics — la prospérité. qui méritions . on puisse soutenir que nos adversaires ser et de bons morceaux à avaler. Alors?.quatre cents évoques ou curés s'étant mis en lement ] au pays.000 frères eh France. et nulle part ailleurs. au peuple : « Voyez en nous les défenseurs de deck. Ils déclarent que qu'est le lien qui nous unit. puisque tous sont d'accord pour favoriDès maintenant. dansi jouit la Franc-Maçonnerie d'être une sociétés blicains. n'en reste plus trace. nationalistes. car « nous ne sommes plus en et arrogante qui s'appelle la Franc-Maçongieu-e ou philosophique. depuis la plus moReconnaissons d'abord qu'il est un point sur courager les anarchistes au pillage des . je constate immédiatement que nous3 côté. qu'il n'en est pas une au contraire « ? Et est-ce que je serais pas un bien ment Pour ce qui regarde le cléricalisme. C'est là un fait indiscutable . nous • qui ne puisse. ne comptantt je l'ai dit. auxquels nulle nous n'avons. ment parce qu'ils ne reculent devant aucun Chambre deux pauvres petits francs-maçons Nous viendrons aux actes ensuite.nerie. C'est là.églises dérée jusqu'au rouge socialiste. Nous sommes des antifameuse question du cléricalisme se présente En dehors de nos attaques contre l'ordre de cléricaux intraitables. Lanessan.était quelque peu difficile de s'en apercevoir à puisse établir la preuve que. au contraire. des anti-cléricaux. songe prémédité et formulé de parti-pris ? Supposons-les de bonne foi. il y en a un qui Ou bien nous sommes tous fous et. nous sommes en Franc-MaçonEn dehors de cette signification. Millerand.Combes. secrète. Ils les entendent complaisamment ces messieurs. il y avait à la un mot de nos disons Puisqu'ils y tiennent. vraie Ainedoc olôricaux (juo nous maçonSi Ont toujours prit.. Dans tous les ministères qui se sont succédé 1 Je pourrais ajouter qu'il ne manque pas parmi j ' « C'est parce que nous savons que vous. Monis.comme que nos adversaires. en même temps. de notre3 dans leurs loges. s'écriait un collectiviste aux le cynisme et le faux anticléricalisme de leur sont sortis de l'arche de Noé? On eu pourrait citer des tas parmi eux qui furent à plat ventre applaudissements de ses amis dans une réu.personne ne bougera plus en France sans leur que sortiront tous les autres. s'ils ne toléraient dans les défense Pourquoi les défenseurs du gouvernement » nous dénoncent comme républicaine actuel s'obstinent-ils à rééditer contre nous ces écoles d'autre enseignement que le leur .j rétablie et envisagée par tous les citoyens qui ai J'y. destinée à masquer au pays le véritable clôricaD'abord. cer le cléricalisme des deux francs-maçons et dessus et de se convaincre qu'il n'existe plus Je prends ces accusations successivement et de leur vaincu pour empêcher qu'on ne d'autres cléricaux qu'eux-mêmes. la santé morale et la grandeur sans contrôle dans notre soi-disant République. des deux . » Alais quel est donc le mystère en vertu duquel lisme des conseils du gouvernement.pense au cléricalisme triomphant des évoques Ceci dit.ser le triomphe de l'église cléricale. nion publique. C'est ainsi qu'elle doit être ces deux dernières années. sans que le peuAUX ÉLECTEURS pas. mettant ainsi la folie. le renégat Il est encore un autre point sur lequel nous la liberté de conscience menacée par les natio.cents potentats en soutane. de le pourchasser jusqu'à ce qu'il évoques et des curés francs-maçons.leurs. Celui-là.. sation de cléricalisme lancée contre les natio. nous le pensons plus fer. vous n'êtes que administrer une fois de plus la preuve qu'il parti représenté par ces deux d'anciens royalistes. la Répul'ordre politique et civil par une doctrine reh.I qui sont au pouvoir. suivre. nerie! » Le mot a été dit par les francs-maçons calisme n'en a aucune. — y compris leurs convictions politiques. en face de ces quatre se mettait à juger chacun sur ses actes.à A BAS LES TYRANS cléricalisme là où il est. despotiquei blique est morte. Nous en comptons • des leurs. absolument rien. sommes. ils en ont eu jusqu'à dix sur onze. r le sache et en se cachant de lui. s'ils avaient ] devraient bien au moins ne plus sorlaïque qui peut se résumer dans ces trois clichés : toujours ou presque toujours quelqu'un d'entre \ sans leur tabiier d'uniforme afin que le pays tir Les nationalistes sont des cléricaux.que nous ne craignons pas d'admettre dans Oui. leur côté. être républicains depuis que leurs ascendants >> Nous savons. aucune raison de moyen initiative et nul pouvoir ne seraient laissés. clamons tous .ee serment. Les faits sont là. Ils prétendent fa.:. — ce pourquoi sans doute ils sont réso! Ce que disait le collectiviste dont je parle. grâce à l'hypocrite masquée torales parisiennes qui' ont eu lieu pendant tête de faire marcher la France . nous sommes les La Franc-Maçonnerie ne compte en France 3 anti-cléricaux. Elle n'est qu'une hypocrite manoeuvre. tandis qu'eux s'obsti25. Au contraire. le mot cléri. nous les choisissons parmi ceux que toujours dans les conseils du gouvernement ». il est exact que « le cléricalisme domine natiquement imposer par tous les moyens.. Seulement. fraternisaient avec des bandes pillant et incenLes nationalistes sont des fauteurs de guerre diant les temples maçonniques et protestants . de combat. En réalité. toutes ses • ple Faisons une supposition : -^ volontés et tout son fanatisme à la France.-au Sénat. et nous.ainsi de toutes les tous les radicaux avec tous les collectivistes.d'anciens cléricaux déguisés ». eux comme président de la République . le protecteur d'Arton et tous les pronous rencontrons avec les radicaux et les col. ces évoques et curés-francsnous de républicains éprouvés.000 frères honteux de la congrégation Toute l'argumentation de nos adversaires aient jamais lâché le morceau.j 11y a bien en effet dans notre France soi-di. Ils en sont actuellement venus à en. S'il y avait au Sénat et à la Chambre plus de Telle est la situation. s'ils faux c'est toujours beaucoup moins républicains. parmi leurs actes. Nous n'avons fait que le Dès lors. lisme qui « domine dans les conseils du Gou. Seulement. la îviajoi-ité<lcs portc. Sans doute seraient-ils peu rassurés si le de guerre civile. qui ne doive leur être adressée et anticlérical si je m'obstinais à dénon. nous sommes tous. Quant aux anciens royalistes et aux anciens bonapartistes lequel nous sommes absolument d'accord avec catholiques.à quelque opinion que • nous permission. pays • guerre étrangère? Ou bien est-ce tout simple. c'est celui de la main-mise de là bien le mot cléricalisme ne peut avoir qu'unL ï Franc-Maçonnerie sur la République. Les nationalistes sont de faux républicains. Il suffit de la République s'est incarnée en tous ces gavés.ne j veulent pas continuer à se laisser berner par accusations contre les nationalistes.ment depuis vingt ans pour constater que cette parition sans attenter au dogme républicain? mement qu'eux encore. Elle avait été très habiJ'ai assisté à plusieurs des réunions élec. calomnies? Est-ce parce qu'ils nous supposent. d'anciens bonapartistes et francs-maçons n'est pas une de leurs affirmations que nous « domine dans les conseils du Gouverne. est.soient autre chose que les ôtrangleurs de la Seulement.. pas même devant le men. si on examine les partout où il y a de gros émoluments à encaisRien. lument repousses par les soutiens d'un parti tous les collectivistes le répètent avec lui et celui du Sénat et celui de la République étaient qui a produit le panaini'sme.devant les représentants des régimes déchus et ' dans les conseils du jours gouvernement. est-ce que par hasard ils s'imaginent Où sont les cléricaux? nos adversaires le font. nos rangs. tellement indiscugnement de cette religion.ce que je ne serais pas absolument slupide ou Nos adversaires nous disent : mettra de discuter leurs affirmations et de leur absolument cynique de prétendre que c'est le « Vous autres.. je défie qu'on de laisser le cléricalisme gouverner effronté. avaient la prétention d'exclure des emplois nos actes que notre origine qu'ils nous reproréellement cléricaux. République.. nous ne savons ce' que nous disons. nous ne faisons aucune dilliculté de tendu cléricalisme. c'est chez nos adversaires qu'on le sens : il exprime la domination exercée danss trouve.. Mais de fou ou cynique. je dis : tous. tous les citoyens qui n'auront pas reçu l'enseide la France. parti je commence par celle qui dénonce notre pré. où sont donc nos actes antiIls font tout cela et ils ont l'hypocrisie de dire républicains? Nous attaquons. leur nous savons disposés à mettre au-dessus de Ce n'est même pas assez de dire qu'il y domine.ressés. faux républicains. oui vernement ». injurier l'armée et la patrie. des anti-cléricaux plus sincèress adversaires résolus de cette église maçonnique.côté. fauteurs publics tous les citoyens n'ayant pas passé par chent. sans être un faux anticlérical. car origines. car nous combattons le 3 de cette congrégation laïque qui. de guerre religieuse et de guerre étranrépublicains? nation à subir leur pouvoir religieux. puisque nous le pro. les regarder et de réfléchir sur leur déroules'impose d'une façon absolue. s'arrêter . ne justifie donc l'accu. ce sont des temps relativement court. Ce balayage Je n'invente rien. elle a. il est vrai Walappartenions et puisque les amis du ministère eux-mêmes en font l'aveu. République. lectivistes : c'est qu'il faut chasser le clérica. nuances..domine tous les autres et auquel il suffit de côtés.cause de l'inexplicable et illégal privilège dont nous nous soyons classés comme faux réputères. les partisans du ministère actuel « de Lorsque tenaient. ou au" inoins de ia majo. désinté. plus de quatre cents sénateurs ou . en a plus de 400 q que nent à faire semblant de le voir là où il n'est dans d les Chambres et impose. ment comme il fait à l'Elysée. » i teuilles. loyaux. fois sur ce qu'est le cléricalisme. Gela nous per. puisque tous.n'avons qu'à les prier de relire les lignes cisingulier qui ne les habille exactement à leur mesure. y compris3 recueillir. Déjà ils en tout. Nos adversaires de telle sorte qu'on ne saurait désirer leur disle pensent . de meilleurs5 les catholiques. à la Chambre des députés. que le cléricalisme domine tou. le président de la Chambre. et sant républicaine quatre cents évoques ou curés qui n'ont quitté cette position que depuis un nous considérons comme un devoir de le pour.

Et voulant cela. elle le dit aussi dans ses loges. mêlés de : « A bas l'Armée !» et '«Vive Lou. Ji70. en ell'ct. tra£ nom à faire comme moi. par .sdreyils ont le devoir de voter contre Républicains.cessité maçonnique corps de devenir une Quand au troisième principe de la devise ré. mes Frères. 11 existe un certain Conseil. qui réclamons ont travaillé à rendre la France plus qu'ils c droits égaux pour tous. Oui. les alliés de ceux qui crient : « A bas les juifs ! » 1888. contraire. violent les Alors. afin de leur comles voeux exprimés par la généralité des que moi. ils ont celui l'Homme qui dit précisément tout le contraire.vrai. La liberté est.) >. je me révolte. plus aptes au dévoue. Car il n'y a encore qu'une la Maçonnerie)la liste de ceux qui se seront (pour raison même de leur foi. Parce qu'enfin il a prouvé au cours 11 ne devrait rien se produire en France. républiest pas une au contraire qui ne puisse. nous ne ne peuvent tolérer que le public ait demandons que cela.. Grand-Orient. et le danger qu'ils créent de ce chef s'acfaible. se faisant les complices tionalistes. •. sans nies catholiques soient remplacées dans les de l'affaire Dreyfus qu'il faisait passer les inté. 30 avril politiques. il n'est pas et il faut une certaine effronterie à ceux qui ont une influencedécisivesur les résolutionsdu gouvernemieux traité que les deux autres par ceux que excité cette guerre et qui s'en vantent. en fait. fceConseilde l'Ordre dirigera les travaux. qui ne Où soni les fauteurs de guerre cains ou non républicains. chaque fois qu'il lui paraîtrait né• êeur. non. et rien que cela. qui donc peut muniquer les poursuivre. au Convent de 1898.p.Qtnotre influence y est considérable}car si nous Et. la vérité. je que nous. La logique. pour ment delà République. maçons de préparer une autre loi décrétant chambardement. c est-à-dire à venant à. celle de guerre et qui ne les habille exactement à leur civile. par conséquent une guerre justifiée. francs-maçons. « Nous chambarderons tout». tout le monde peut enje dis que. nous recomou non. Je veux qu'on cesse de les traquer. la Chambre. » (Bulletin du G. religieuse des électeurs. çais. . vaste et pour la Franc-Maçonnerie société politique et sociale. ces cathédrales ne seront plus ou. Libre-pennous savons que cela est impossible. la néà l'autorité du électoral ? C'est contre les catholiques que la guerre re. le bon sens tiennent le On prépare aujourd'hui une loi ayant pour teurs de guerre civile? Nulle part. de Quant à la guerre extérieure. nous avons vu qu'on prépare des dre pour corrompre notre pays et détruire le sommes aujourd'hui les alliés les plus actifs de la lois tendant à diminuer les droits civiques des vieil esprit français.. « Le Conseilde l'Ordre convoquerait à l'hôtel du songent à la France plus qu'à leur traître : mais Eh bien 1 c'en est vraiment trop. tienne^ à l'Ordre (maçonnique). tisé avec l'étranger. dans ces conditions. Nous avons. l'insolence de convoquer les sénateurs et dépu. se sera élevée dans le secret hypocrite des loges et de guerre ? Il est évident maintenant que je ne suis plus étrangère une caste supérieure. Le Convent de 1891 indique immédiatement Ide Les francs-maçons et lés juifs. c'est que ce résultat étant acquis. bien avant les intérêts français. pousse En octobre 18S7. même. et la nous défendre. aucun mandat de lui. 520. ' Sénat.raison de les craindre. simples républicains. et tous ceux qui marchent sont trois cents {ois plus favorisés que le reste le donc rien. < ceux qui font cause commune Un sur soixante pour eux. nationaux. Tandis qu'au-dessus de nous mesure ». sur le terrain de l'antisémitrer dans les cathédrales.-. De sorte que nous tous. qui a été résolument voulue par eux. pour.bel ! « Qui donc. aoûtdans une République.) Mais voilà beau temps que cette égalité Mais pourquoi ? Parce qu'il est grand temps de Autre déclaration du F. qu'il a usé de ce pouvoir qu'on lui a laissé pren.'. c'est une guerre défensive que nous fai. que reste-t-il des accusations portées de et de fraternité ont si bien enveloppé leurs manoeuvres dans les principes liberté. qu'au Au point de vue de la guerre extérieure " ! avec la Franc-Maçonnerie. suivent. Sera-t-il plus difficile demain aux francsles dreyfusistes. Colfavru. totalement in.agissant secrètement. connu du pays et n'ayant par conséquent reçu Nos adversaires n'agissent point de.ayant puissante publicaine. Une si'monstrueuse inégalité biesse-t-elle. parce qu'ils d'une tyrannie haineuse et sectaire.. la Franc-Maçonnerie 'uni au franc-maçon qui est l'ennemi de nos li. Mais. pillent les églises. ce n'est que publicains. en divisant le . ou du moins nous sommes près des pouvoirs publics.'. rêts d'Israël. J ce vaillé à rendre la guerre possible." Nous cours pouvoir franc-maçonnique pouvoirs fut publié en brochure : qui cette substitution de l'autorité ne la créons pas. — que je ne le suis moî. J'avais dit en commençant : « Il n'est pas une sance. de laisser sur le carFrançais.-.le F. d'égalité contre nous par nos adversaires? Il reste la déténèbres de leur secret qu'à l'heure actuelle la civiques et sont par conséquent de faux répu. je comprendrais et je serais de cette guerre-là. Nous . celle des éligibles. qui est le conseil direc. Je veux que ceux qui né Et c'est parce que c'est impossible que nous cessaire. COPIN-AUJANCELLI . (Compte rendu^ rapporteur. aux ligion. 11s'agit d'autre chose maintenant. au contraire.le F. Geyer . Parce . comseul à tenir ce langage. Blanc.*. existe.vénérable delà oui ou violée cette intrusion du à la guerre civile ? elle. Le Convent du 10 septembre 1891 a décidé Que les juifs nous laissent tranquilles. crions : « A bas les juifs ! » Et c'est pour cela un véritable syndical de et il m'est francs-maçons. mais riales ? nous ajoutons qu'au contraire si on ne veut pas DOCDMEHTS AUTHENTIQUES .Nous avons organisé dans le sein du Parlement haines qu'elle a engendrées. Nous dirions bien : Qu'ils que : puisqu'il • l'oeil sur eux. moi. — et cela.? MAINMISE DE LA] Et le principe de la liberté..Vous reconnaissez avec moi. des mille d'entre nous. le pays. il n'en Pour moi il n'est pas douteux que. Où trouve-t-on le droit de nous déclarer fauposée des seuls francs-maçons. simples Fr'an. l nous sommes les vrais républicains. député.J Et j'invite tous les libres penseurs dignes de pays comme ils l'ont fait ont. député. Parce que le juif a absorbé chez du Conseil de l'Ordre : président preuve.anti-français.(La République maçonnique.et attaquent les passants aux cris entre.le F. ' bien agi comme des voleurs de nuit. Ah! si cette guerre ne tendait qu'à assurer : qu'on nous dit Guerre de race.Ils provoquent. nous serons bientôt doive être retournée à ceux qui nous les adrestous confondus dans une caste inférieure. vertes qu'aux membres de leur congrégation. — deux vertus essentielles les obliger à reconnaître qu'on n'a aucune tion sans réponse. et elle s'en vante à tout propos. bertés.que nous combattons. absolument rien à reprocher aux na'• des Français. guerre de re. c'est une France forte. citoyens .313).p>p>"ui devise républicaine ? Et ceux dont elle est le défendre la France contre tous les éléments ci© l'a-rticl© c^-ui . elle aura Donc. République. mais cent fois à moi-mf:me l'égalité des droits à tous les citoyens. croît tous les jours. il est C'est aux électeurs de conclure.-. » veut. conseil des ministres.monstration de leur mauvaise foi. simples citoyens.) au lieu et place des électeurs. Et pourquoi? Parce qu'ils ont si avec eux. voici plus de vingt ans. avaient déclaré maçonnique.. p. c'est nous 11 a dit le F-.arrive. payent voulons.si on ne recommençait pas l'agitation. disait dans un disloge dans les dirai J'en autant de la guerre religieuse.préoècl© fait peuvent-ils être considérés comme des ré. » (Vifs applaudissements.• A BAS LÈS TYRANS députés. » (Bulletin du G. nous crions.de la Patrie SUR LE POUVOIR Jugez-en. Et nous déclarons que nous pourrions nous que tout citoyen qui n'appartiendra pas à la P. se soumettre auxjugements rendus.qu'on y trouvel'action cachée. Après chaque réunion le Bulletin publiera leurs impôts comme moi et sont peut-être. 11faut que la Franc-Maçonnerie reste ce qu'elle loi doit il être a importante Lorsqu'une voiée. la Franc-Manous rendre responsables de la discorde qui a En 1888. on l'invente. ront seuls arriver aux fonctions publiques. nous la subissons. Congrégation maçonnique ne pourra se pré. du moins. et lusistes. O. Tandis ils en ont un sur soixante.plus en France en dehorsde nous. langage objet d'établir que tels ou tels citoyens.borner à demeurer sur les positions conquises senter aux élections législatives et sénato.ligieuse a été déclarée.nous sommes aussi ' catholiques. a pacqui. démolissent les restaurants la maîtresseet non la servante despartis doit être. non pas dix fois. voilà tout. tandis qu'eux. septembre 1801. fit la déclaraçonnerie. dans dix ans d'ici.nous.môme.sons. moitié de la France ignore encore leur puis. en nous voulons la paix. Parce qu'il est étroitement une Sociétésecrète. Parce qu'il a poussé avec lui à la guerre En 1800. sent. O. mais défense . de Troyes.par cela même Et conclus nous avons un député ou sénateur sur dix-huit puis. ne le même et parlent plus haut que moi. tous les membresdu Parlement qui apparpensent pas comme moi aient les mômes droits sommes obligés de prendre position contre eux. tion suivante : déchaîné la guerre religieuse en France et les Je sais bien qu'il y a la question juive. d'obtenir des interventionsvéritablementefficaces aulibres-penseurs aussi bien qu'aux catholiques. on nous une trop grande part du pouvoir. Blatin. Si la Maçonnerie veut s'orga-.blicains. D'autre part. par Le Progrès.nique. qu'en font-ils ? dans le cas de légitime défense — non pas déFRNCfflAÇONNERIE fense de nous-mêmes. Nous de provoquons donc pas. Nous nous sommes opposés au reau tout ce dans l'affaire Dreyfus. tés francs-maçons et de-leur dicter dos ordres.)(Convent de septembre 1890).-.» nous combattons. comme à celui de la guerre religieuse et de la ' sident la le de République. là encore. ayant trouvant point. Maçonnerie niser Maintenant. c'est excusés et celle dé ceux qui auront laissé l'invitament et au sacrifice. manifesté quelque vigueur contre Ie. été élevés dans tels ou tels établissements. celui de la Fraternité.L'Etat. Ils sont comme mépris. tous ceux-là. Ce qui revient à dire que les francs-maçons la France ni la République n'ont guerre civile.1882. ils font marcher des teur de la Congrégation franc-maçonnique. l'a. de les couvrir de ridicule et de prétendre que nous la souhaitions ? Ce que nous maçons ainsi que l'orientation politique de la Fédération.Nous sommes 200 francs-maçons à la Chambre poursuit la guerre plus que jamais. Mais c'est une simple guerre défensive tout ce ne combat pas la dictature francqui cela au nom de la Déclaration des Droits de que nous avons faite là. c'est-à-dire le PréUn sur dix-huit mille pour. l'action secrète de la églises par lee cérémonies franc-maconniques. bandes de souteneurs et d'anarchistes qui p. C'est. Qnand les frères tisme comme sur le terrain antii'ranc-maçonemporté le morceau et que personne ne bougera maçons seront arrivés au but qu'ils pour. le principe d'égalité inscrit dans la mencerons à faire notre devoir.façon d'obliger les adversaires à la paix. de^leurs accusations que nous méritions. Fernand Maurice s'écriait : — la Franc-Maçonnerie veut que les cérémoreligieuse.

suppresprécisément la même chose. Réunion.".-. au lieu des DELAFRANC-1ÏIAÇ0NNEME MANOEUVRES ront envoyés à leurs Loges.a donné r religieuses et aux suprématies sacerdotales. des membres du Cabinet : En 1895. Non suffrages auteurs de sous forme de voeu.inconvénient. O. qui. obli. L'Imprimeur-gé^ani : JACQUIN ou pourrait. que nous som. t récente du Conseilde l'Ordre. leur d'où viens sont vil obligés. et notre contingent dans la représennous de temps toujours parole.-.. le de 11faut s'écriait lé F.' de d France. cette .1897. a été respecté et au. un jour.t p. mes frères. Dès 1879.).nature. n travailler et nous faire les apôtres des idées répuLoges. rayes du tableau Conseil aurez élaboré. repoussé. j'arrive au premier voeu qui *? et e est ainsi conçu : religieux dénonciation du Concordat)et malgré la laïcisation générale des écoles.p. mais il est dangereux objectif constant devait être de déchristianiser que nous repousla France par tous les moyens.1893.. qui était absolument à couvert. sont dépuis lors mises à exécu..-.qu'il de l'Ordre. 11 y a un autre c'est que nous avons un grand nomo d'assimiler adroitement ces faits aux délits de . O. tous les membres du cabinet.de lSO. fermée.*'. commenuisibles la franc-maçonnerie. s sur les murs d'une comnon à domicile.O... le cléricalisme ic conservait encore quelques racines dans le pays. la Franc-Maçonnerie affirmait que son . Blatin s'en est vimais ils n'en disent rien Voeu de la Loge l'Humanité. i: la flétrissure (Conv. commela République elleii mune ou d'une circonscription. est plus F F.-. cet ôvêque.p. •. 3S9. (Conv. (Conv.dela L. i G3. trines. « Si malgré ces mesures (suppression des ordres VOÎUX O.-. un très grand nombre de ' : de 1897 au Convent F. même n'est autre chose que la franc-maçonnerie à de sa Loge. Ecoutez le Guillemot. que les pas de ces francs-maçons qui. les trois points incriminés : une et de leurs principes politiques. renouvelées les en leur interdisant de recevoir des derniers lidôles' jour..-..escamoteurs de La L. de Nevers. aux deux sexes écoles leurs enfants des cléricales. Êrieis EXIGÉ p. » ils peuvent le dire Ils sont aussi de la grande 1 famille. 1 Loge. c que minimum du Congrès des Logesparisiennes. que portes sensiblement accru. « La Franc-Maçonnerie considère les pratiques s longtemps vous entendez nos adversaires clamer à tous les échos que la France est dans les mains de ï religieuses au perfectionnement inlci. a émis le La O. et que ce soient les maillets.rapporteur. ' Oui.rc23).Paris (lor).-. : pour ainsi dire.nous... le Conseila réuni le mois der.mc-Maçons'il praà jamais en rendant impossible l'exercice de la tique une religion quelle qu'elle soit. Souche! : vait-il dire au Convent de l'année suivante : . tous les ^ sur D'afiieher. somme quelconque pour messes. — appartiennent à l'Ordre. 310).Voeu.-. membres des Tous qui ont suivi nos parlementaires. 237).-. au Convent de 1897. au jci/i des Loges.-.-. nous sommes le intéressés dans plus propager Eh ! il bien aurait raison. « deux Chambres nos FF.. Dés 1895. gés ge. 1895. de vous marier à l'église.p. de restés fidèles et dévoués..'i. — et. Qu'avons-nous demandé à Calvinhac? Cadet. Franc-Mac.-.. F Iilalin député et orateur du-Couventdu G. et le Bulletin du Grand-Orient de juin 1895 et qu la rédaction est imprécise. dans le département n ous soutenions. mais des francs-maçons qui sont nom des trois points symboliques.'. Toulon. D. qui deI mes en franc-maçonnerie. vous êtes.. » . insiste sur la même pensée. Fvémiot... au lieu d'avoir dix-huit mille maçons. » co Franc-Maçonneriesoit appelée à prêcher ses doc. ISS. . i)r. publiquessoient absolument ferméesà tous les candi.' 11serait intéressant de savoir quels sont les « Vous trouverez tout naturel. Lesnoms des quelques FF.risiennes et trois exceptions près..) p: • L à voter à la Chambre toutes les lois d'opLoge _ Au Convent de 1895. demandons-lui qu'il signe le G Le 1<V. le à des catholicisme.-.Commission de nos FF. Nous avons réuni en Assembléerituélique te torale.. « Pour obéir aux prescriptions de la dernière F.de province. absolument 1S99.. de La L. vement réjoui : : ( demandant à leurs électeurs!! c'est de l'escroquerie élec. au Grand-Orient. O. il n'y a. phiques avec la en conformité > : les vront être i à premiers.. Symbolique disait. WJ POLITIQUES y de la Grande Loge Symbolique'. Y.on a ainsi développé ce programme.1899. et le jour où.a( actes religieux. : par un enchaînement logique. les 1 acclamations maçonniques qui fassent retentir ne sont pas venus et ne se sont pas excusés. Ils avaient tort. par exemple. mais vous minimum que P programme ' s'ils sont et au besoinrendusà d'avancement portés y " Nos candidats l'ont emporté presque la vie S'il manquait lui demandons n ne pas davantage jirivèe. » (Conv. franc-maçonnerie République pas au programme politiconformes ' au moins conds. Conseil Le secret maç. j'englobe dans le < des Loges. Depuis > 1 L. 10S). que. — Levoeues' adopté.-. la vous les meilleurs résultats. si que. une profession de u une déclaration. p. du Parlement étaient sur les colon. qu'on ne s'y remettant au Vénérablede La Commissionde propagandeestime qu'elle doit 1 l'appui de la F. faire pa pain quotidien.-. qui préside le conseil de l'or230)-. d'avoir à de sommer le Gouvernement chargés dire. qu'il CLÉRICALISME MAÇONNIQUE à Paris qu'en profacile de faire de la Franc-Maç.-. le Calde l'Ordre.-. " 232. accordées .' * A BAS LÉS" TYRANS ' de quelques arti\ Votre Commissiona décidé à la majorité que ce religion par l'application habile ce qu'on devra.1897. sénateurs et de députés qui appartiennent à la pour les réparations aux cathédrales. « Ko 1S87. O. Par conséquent. Un nombre très important 1 vous propose l'ordre du jour. lit qu'ensuite. 1G septembre. mais s'engager 2G5. (!!)(Conv.de ]>. de Saint-Denis. leur ' déclaration signée cieleurs principes philosone sommes pas en République. » (Conv.) compromettre les candidatures des maqui puisse HYPOCRISIE 181)7. habituellement nos parlementaires ne sont était dans elle comme socialiste *c foi démocratique envoient tous lesfonctionnaires publics qui pas chiches d'indiscrétions— on n'a rien su nulle inviter non !.de 1892. baptêmes pique piq deux gros inconvénients : le premier.1897.'. il faut"le sont un programme. cette Assemblée. à deux-ou Ce voeu. 201.des écoles cléricales.rue de Rivoli. en 1883. Gadaud. destinés aux la ont oublié ensuite le chemin de reçu lumière. (Art.20. » — (Conv. » 182. «exiger du gouvernement ». non En 1882. Amiable. r apporteur dre. leure preuve. JÎIENFAISANCE (!) et Amitié. (Conv. — la meilde nos d'un candidature la d> de la Haute Garonne.. Aujourd'hui 1 lecluclet moral de l'humanité. ainsi que l'a promis le pss» . La Régénération. i didats aux élections prochaines.. se trouve mériterait. convoqués. vous Assembléegénérale. D. L'Union Philanthropique. cci--r « 25février semblant •.-maç. de lui le aurions partout. > de Paris proposa l'addition suivante aux statuts ' candidats qui se sont ainsi engagés vis à-vis .05 .odies cléricales qui y résonnent encore ». ministre. Aussi. — Voiciune série de déposés par la L.-.-. Le mot est d'un évo. S8) rend compte d'une de ces réunions sous cela »* et . F.l ce cas. quêtes « La franc-maçonnerien'est autre chose que — Avis favorable.-.les sénateurs et députés qui 'toutes parts depuis des siècles aux superstitions dans la vo en auriez dix-huit cents.'i.) p. je Grand-Orient de France. Lucipia. malgré la grande quantité d'interrogateurs murs de la Haute-Garonne. Or. comme l'a si éloquemment demandé le tains t. de la Commission Le Coblantz-. le F. pour enrayer l'empiétement des 9 » tation nationale. SOI). d'excellents Francs-Maçons bre qui. s< son coeur? Assurément. île ISar-lc-Dus. bibliothèques nos ateliers. Cette réunion. 208). ancien Aussi.de 1S95.. Voici finalement la formule adoptée par ces de. Oui! nous avons un gouverau Convent de 1895fut reproposé nement de francs-maçons et de francs-maçons 3 cette raison d'une insondable tarpoussé pour » dignes de ce nom. pression pi maçonnique. d'accomplir Masson. dans la première réunion de re de la Comau nom et voe voeudevait être ' du Code les pénal. Ceci.-. Yo expulser de la Maçonnerie ceux qui sont que dans les édifices élevés de voudriez t j. mais surtout en n d'inscrire dans notre Constitution » sons touteidée religieuse. pour gagner V vince.-.-. illc (p.aucune a. « Qu'il soit ajouté à l'article premier de la Conss. dit-il. (Couventde 1899. nous ne demandons rien vis-à-vis découvert ». livres de propagande maçonnique.-. d'arriver enfin n à la fermeture des Eglises.car. que nul ne peut être Fr. de propagande : i A la tête du gouvernement. par affiches s'engager.(Bulletin ( Les candidats francs-maçons s'engagent en cune indiscrétion n'a été commise.les 1 larges voûtes et les vastes piliers. sion des trois points symb. dans un banquet offert à l'un D'AUCUN CANDIDAT. Suit le texte que voici : il faut.-. les masses et n'étaient . attendu qu'il suffirait pour que.l'ai dit. fr. au nom du droit commun les extirper îr titution..exigeons du candidat les mettre de retirer immédiatement dans les pour (Conv. 1 p.la Loge les Amis Triomphants. des subventions 3°La suppression au G.-. surtout en prole titre de : Les francs-maçons du Parlement au ti tromperie et d'escroquerie.*. . orateur du Convent de 1S93: raient pas soient d'abord déplacés.. gieuses la République à couvert. nier... n'est pas mal. c'est que malgré la grande quantité F. on dit maintenant partout que nous donner son appui ù la proposition qui lui est faite. que des francs-maçons.-. çons que Le F. p.-.-. A25). c'est èi autres cérémonies. (Conv. Î plus plus : au Grand-Orient : Le F. (Conv. le président de la Grande Loge NEl'OlJHRA " D ÉCLAMATION DUCETTli L'AFFICHAGE . au a Conseil vl siégé FF. qu'il infliger administrations toutes les des cléricaux. trompe pas. dans bien ues cas.de «i. de G. lin elle nous demande la conséquence. MM. Dans. Et le F.-. les batteries et AC Adopté.vol..) p.peuvent servir à la prohibition des ouvrages que. part de ce qui s'ét«it passé dans cette Assemblée. adopté par le Congrès des Loges pa.O. blicaines et anticléricales.) 1 signe d'abord la déclaration philosophique du les écoles laïques et que ceux qui ne s'y conforme.-Mai. le F. nés. p. pou. se réclemant. se. MAÇONNIQUE j. par lois nouvelles contre le clergé.'. les Logesvoudront soutenir..-. déjà considérable. jpv li y a à la proposition de VUnionl'hilanthroannées suivantes.. tion.-. que le candidat franc-maçon devait relidemandant l'interdiction des Lyon. F.-.qui la transmettra au Conseilde l'Ordre..Nous pouvons.-. étranglant peu peu.. « On priverait les prél-rcs de toutes ressources mission la faveur de vous demander l'ordre du mi: j'ai Les décisions du Convent. tuferie : « 11ne faut pas oublier.'qui : de voeu suivant au Convent 1899 de reporters qui s'étaient répandus dans la rue vi vinliac.. dais sortant . le gouvernement tout entier. ayant mande.-. même toast. dans une assemblée plônière des s vince. les sedéclaration de la nation.LeConventde 1897demande que tous les canne fassent pas suivre leur scolaires.