You are on page 1of 2

VIE DE LA CIRCONSCRIPTION

Mai 2013 - Signature de 8 emplois d’avenir à Cachan en présence du sous-préfet Ivan Bouchier, d’Emmanuel Blum, Président de la mission locale INNOVAM, et de la directrice de Pôle Emploi. Ils viennent abonder les 43 contrats déjà signés, et les 66 autres à venir, sur le territoire de la mission locale Innovam (Arcueil, Cachan, Gentilly, le Kremlin Bicêtre et Villejuif). L’exigence d’une formation et d’une première expérience est essentielle pour bien commencer dans le monde du travail. Pleinement mobilisés pour l’emploi des jeunes, c’est cette volonté que portent les collectivités territoriales de manière conjointe avec le gouvernement.

NOS GRANDS ENJEUX TERRITORIAUX
Seule la Métropole du Grand Paris peut répondre efficacement aux enjeux du développement équitable de notre territoire.
Avec les députés de la majorité, j’ai voté en première lecture le projet de loi de modernisation de l’action publique territoriale et d’affirmation des métropoles. Ce texte vise à clarifier les responsabilités des collectivités territoriales et de l’État et entend conforter les dynamiques urbaines de notre pays en affirmant le rôle des métropoles. La Métropole de Paris, la Métropole de Lyon et la Métropole d’Aix-Marseille-Provence seront ainsi dotées d’un régime spécifique. Après le vote du sénat du mois de mai dernier qui a fait disparaitre les dispositions relatives à la région francilienne, nous avions l’obligation de proposer une autre organisation. Ainsi, le texte voté prévoit la création, au 1er janvier 2016, d’un établissement public de coopération intercommunale (EPCI) dénommé « La métropole du Grand Paris » qui regroupera la capitale et les villes des départements des Hauts-de-Seine, SeineSaint-Denis et le Val-de-Marne. La loi fait disparaitre les intercommunalités existantes pour les remplacer par des «territoires» de projets d’au moins 300.000 habitants regroupant plusieurs communes. Les conseillers communautaires des métropoles seront élus au suffrage universel direct à partir de 2020, renforçant ainsi la participation des citoyens. D’ici là, sur ma proposition, une mission de préfiguration de la Métropole du Grand Paris sera mise en place avec les représentants de toutes les collectivités concernées. Au fond le texte insiste sur la nécessaire solidarité entre les territoires. Cette nouvelle organisation permettra de mieux appréhender et de gérer les problèmes d’aménagement du territoire, de logement et d’environnement. L’objectif prioritaire est la réduction des inégalités au sein de l’Ile-de-France. Les communes les plus pauvres vont enfin pouvoir s’intégrer dans un ensemble fait de réciprocité et d’entraide. Le développement durable de notre région sera ainsi plus rapide et plus homogène. La droite refusant ce principe s’y oppose au prétexte que cette organisation ajoute un échelon supplémentaire administratif et va coûter plus cher au contribuable. C’est exactement l’inverse. Les élus UMP ne veulent pas jouer le jeu de la solidarité territoriale et restent enfermés dans leurs prés carrés locaux. Quant au déficit de citoyenneté que d’autres nous opposent, je le réfute tout autant, les citoyens seront bien les acteurs de leur quotidien et de leur avenir.

DIRECT

Assemblée
Circonscription

LA LETTRE DE VOTRE DÉPUTÉ JEAN-YVES LE BOUILLONNEC 11ème circonscription Arcueil - Cachan - Gentilly ouest - Villejuif
N°16 - Juillet-Août 2013

101 raisons de faire confiance à la gauche...
Depuis un an, nous sommes aux responsabilités pour conduire notre pays et la société française vers une histoire commune, faite de dynamisme, d’imagination et d’équité ; dans le climat le plus apaisé possible et en rupture avec les 10 années précédentes. La tâche accomplie depuis 14 mois est grande et le changement impulsé par François Hollande avec le gouvernement de Jean-Marc Ayrault est bien réel. Dans tous les domaines, le pari du changement est réussi et dans d’autres, il est engagé. La liste en est longue et vous la lirez dans cette lettre. Après l’avoir soutenu et y avoir contribué pour certains sujets, je suis fier, à l’Assemblée nationale de participer à l’application du programme présidentiel. Nos combats sont âpres, tant les résistances sont encore fortes de ceux qui veulent maintenir la société d’avant, inégalitaire et réactionnaire dans ses valeurs. Mais ce sont des combats de conviction et avec mes collègues, nous en sommes fiers, car il font avancer la France sur le bon chemin du redressement, de la modernité et de la cohésion. Pour notre circonscription, les projets annoncés sont au rendez-vous : du grand Paris express à la carte scolaire, des projets stratégiques à la vie quotidienne, pour servir au développement de notre territoire et au mieux vivre de ses habitants. Je suis heureux de défendre, promouvoir, soutenir toutes les actions qui, au fil des mois nous permettent de construire à la fois un cadre de vie renouvelé et de tracer un juste chemin pour nos enfants. Dans nos villes d’ARCUEIL, de CACHAN, de GENTILLY et de VILLEJUIF, les enjeux sont considérables et dans mes initiatives et actions, tant dans le territoire, qu’à l’Assemblée nationale, j’interviens sans relâche pour favoriser les projets de développement, avec l’objectif d’un meilleur partage des richesses et de réduction des inégalités, tout en favorisant l’innovation, comme celle que nous promouvons dans le cadre de la « vallée scientifique de la Bièvre », dont le schéma de développement territorial va constituer un formidable levier. Bonnes vacances à vous tous et rendez-vous à la rentrée pour des débats et combats constructifs et ambitieux.

31 mai 2013 - Visite de Michèle Delaunay, Ministre déléguée auprès de la ministre des Affaires sociales et de la Santé, chargée des Personnes âgées et de l’Autonomie, à Cachan. La prise en compte du vieillissement est un défi très important à relever, tant de la part de l’Etat que des acteurs des territoires. Ensemble, Etat, collectivités territoriales, associations et familles construisent des solutions en faveur à la fois du maintien à domicile et du développement des structures d’accueil et d’hébergement des personnes âgées dépendantes ou en perte d’autonomie.

Engagement tenu par Vincent Peillon, Ministre de l’Éducation nationale, m’indiquant les premiers effets de l’engagement présidentiel à travers la création pour la rentrée 2013, de 6 770 postes d’enseignements, auxquels s’ajoutent le remplacement de la totalité des départs en retraites. Pour l’académie de Créteil, 405 postes dans le premier degré et 430 dans le second degré sont crées qui se déclinent plus précisément dans le Valde-Marne par la création de 120 postes dont 42 répartis sur les missions suivantes, remplacements, accueil des moins de 3 ans et dispositif « plus de maîtres que de classes ». François Hollande et son gouvernement ont défini pour cette rentrée des taux d’encadrement améliorés pour notre territoire, alors que la loi de refondation est désormais adopté dans le contexte budgétaire que nous connaissons. Le changement est en marche et une politique ambitieuse se construit pour l’avenir de notre jeunesse.

Page 2

 Mon activité parlementaire  Statistique de la délinquance - la transparence et l’indépendance comme exigence démocratique Page 3  2012 - 2013 , 1 an d’action au service des Français Page 4  François Hollande accélère sa politique en faveur du logement…  Transparence et modernisation de la vie publique  Du bon usage de la réserve parlementaire Page 5  Vie de la circonscription  Hommage à Pierre Mauroy Page 6  Seule la Métropole du Grand Paris peut répondre efficacement aux enjeux du développement de notre territoire.

Hommage à Pierre Mauroy
C’est avec une immense émotion et une profonde tristesse que j’ai appris la disparition de Pierre Mauroy, avec qui j’entretenais une relation chaleureuse et affectueuse, enracinée dans les liens d’attachement et de fidélité qu’il réservait à la commune de Cachan, à ses habitants et à ses camarades socialistes du Val-de-Marne. La fierté des socialistes tient à l’extraordinaire parcours d’un homme, riche de convictions et de volontés. La fidélité que lui ont toujours exprimé les socialistes tient à l’inspiration privilégiée qu’ils ont puisée à son contact, dans ces moments partagés avec bonheur, dans les engagements et dans l’ idéal que Pierre Mauroy savait si bien traduire. Notre chagrin, notre émotion, est immense.

Vendredi 14 juin 2013, la Société du Grand Paris (SGP) et le président du conseil général 94 ont signé la cession des emprises foncières nécessaires à la réalisation de la station de « Villejuif IGR », au croisement des futures lignes 14 (extension jusqu’à l’aéroport d’Orly) et 15 (ligne Rouge Sud Pont-de-Sèvres / Noisy-Champs), du Grand Paris Express. Interconnexion importante pour le développement économique et social de notre territoire, les travaux débuteront en 2015. Mon souhait: que la ligne 14, actée jusqu’à « Villejuif-IGR » en 2023, soit construite jusqu’à « Aéroport d’Orly » dans les mêmes délais.
5/ LA LETTRE DE VOTRE DÉPUTÉ, JEAN-YVES LE BOUILLONNEC 6/ LA LETTRE DE VOTRE DÉPUTÉ, JEAN-YVES LE BOUILLONNEC

www.le-bouillonnec.net
Directeur de la publication, rédaction, maquette, photos : Tous droits réservés ©Jean-Yves Le Bouillonnec Impression : TypoForm- 2000 exemplaires

Jean-Yves LE BOUILLONNEC

3volets - Copie.indd 1

7/26/2013 10:05:33 AM

Retrouvez l’actualité de l’Assemblée nationale ainsi que le détail de ces questions et leurs réponses sur :

www.le-bouillonnec.net

NOS COMBATS
Statistique de la délinquance - la transparence et l’indépendance comme exigence démocratique

Fonctions parlementaires
Vice-président de la commission des lois constitutionnelles, de la législation et de l’administration générale de la République.

2012 - 2013 , 1 AN D’ACTION AU SERVICE DES FRANÇAIS
101 RAISONS DE FAIRE CONFIANCE A LA GAUCHE:
L’EMPLOI
1 Contrats de génération. 500.000 contrats de génération liant le destin professionnel d’un jeune à celui d’un sénior vont être signés dans les cinq prochaines années. 2 Emplois d’avenir. 150.000 emplois d’avenir seront proposés au cours des trois prochaines années pour faciliter l’intégration professionnelle des jeunes, une catégorie d’âge qui subit de plein fouet les conséquences de la crise. 4 Sécuriser l’emploi. L’Accord national interprofessionnel du 11 janvier 2013 est une rupture dans l’histoire sociale de notre pays. Pour la première fois, l’Etat a confié aux partenaires sociaux le soin de fixer le contenu des réformes du marché du travail. Cet accord gagnant-gagnant permet de fluidifier le marché du travail tout en garantissant de nouveaux droits pour les salariés. 6 Lutter contre la désindustrialisation. De 2002 à 2012, la France a perdu 600.000 emplois industriels. La gauche refuse l’impuissance et se saisit de tous les plans sociaux et mobilisent les énergies pour trouver des solutions. Bilan en cours : 487 dossiers traités, 65.031 emplois sauvés sur les 76.809 initialement menacés. financiers sont enfin soumis à la même fiscalité en matière d’impôt sur le revenu. 28 Lutter contre la fraude fiscale. Dans les négociations sur le climat et au G20, la France continue de défendre le renforcement de nos ambitions collectives. C’est aussi le sens de la nomination de Nicolas Hulot en tant qu’envoyé spécial pour la protection de la planète.

NOTRE SOCIÉTÉ
François Hollande accélère sa politique en faveur du logement…
Mon engagement pour le logement est bien connu. Responsable de 2002 à 2012 à l’Assemblée nationale des questions d’urbanisme, de logement et d’hébergement pour le groupe socialiste, j’ai constamment dénoncé les erreurs et les dangers de la politique menée par la droite. Riche des échanges avec les nombreux acteurs du logement et conscient des réalités de vie, en particulier des Val-de-Marnais, j’ai également enrichi les engagements de François Hollande pendant sa campagne. C’est donc avec beaucoup de plaisir que j’ai entendu à Alfortville, le Président de la République annoncer les différentes mesures de son Plan d’investissement pour le logement, dont en premier lieu celle de la réduction de la TVA à 5% en 2014 pour la construction des logements sociaux. En effet, le logement est, avec l’emploi la préoccupation première des Français. Investir dans le logement permet donc, de répondre aux besoins des Français, mais Le Président de la République exprimait sa volonté en faveur de la également de créer des emplois et de favoriser l’émerpolitique du logement, jeudi 21 mars 2013 à Alfortville gence des nouvelles technologies de construction et de rénovation qui sont nécessaires pour répondre au défi écologique. L’explosion des prix des loyers, la part indécente des revenus consacrée au logement et le contournement juif et Cachan, en faveur du logement social. La réactivité de la Loi SRU pour la construction de véritables logements de François Hollande face à cette situation toujours plus sociaux par certaines communes de droite, créent dans nos urgente socialement, mais aussi réellement attractive écovilles des situations insupportables. En effet, il est de plus nomiquement car créatrice d’emplois, est une réponse que en plus difficile de satisfaire les demandeurs malgré les ef- j’attendais depuis longtemps. Le gouvernement accélère et forts accomplis par nos communes d’Arcueil, Gentilly, Ville- je ne peux que m’en satisfaire !

Débats, rapports et propositions de loi
RAPPORT D’INFORMATION en conclusion des travaux d’une mission d’information relative à la mesure statistique des délinquances et de leurs conséquences, Rapporteur de la proposition de loi relative aux juridictions de proximité Rapporteur du projet de loi relatif aux attributions du garde des sceaux et des magistrats du ministère public en matière de politique pénale et d’action publique (n°845 et n°1047) le 3 avril 2013 Interventions en séances sur les amendements Rapport n° 628 sur le projet de loi ouvrant le mariage aux couples de personnes de même sexe (n°344) Proposition de loi n° 168 visant à protéger les propriétaires contre les recours abusifs invoquant l’illégalité des permis de construire alors que l’arrêté de lotir n’a pas été contesté Rapport n° 847 sur le projet de loi , après engagement de la procédure accélérée, relatif à la sécurisation de l’emploi (n°774) Rapport n° 840 sur le projet de loi , après engagement de la procédure accélérée, portant diverses dispositions d’adaptation dans le domaine de la justice en application du droit de l’Union européenne et des engagements internationaux de la France (n °736) Présentation du rapport à la commission des Lois constitutionnelles, de la législation,et de l’administration générale de la République

LA SOLIDARITÉ
32 Mariage pour tous. Dès cet été, les couples de même sexe peuvent se dire oui devant leur maire. 35 Rétablissement de la retraite à 60 ans pour les carrières longues. Un décret du 3 juillet 2012 a permis aux travailleurs ayant rempli leurs obligations de cotisation de faire valoir leur droit à la retraite à 60 ans. 50 000 Français ont profité de cette mesure.

AGIR POUR LE LOGEMENT
80 Baisser la TVA sur la construction et la rénovation de logements sociaux. Pour permettre 150.000 constructions et 120.000 rénovations annuelles. 82 Raccourcir les délais de construction. «Plus simple, plus vite, plus efficace », pour intensifier l’effort de construction là où les besoins sont les plus criants, la réglementation applicable à la construction de logements sera allégée.

Avril 2013 -

AGIR POUR LE POUVOIR D’ACHAT
49 Encadrer les loyers. Après des années d’explosion des loyers, le gouvernement a encadré les prix à la location dans 38 agglomérations. 54 Plafonner les frais bancaires. La nouvelle loi bancaire instaure un véritable bouclier tarifaire permettant de limiter les frais acquittés par les usagers des banques. 55 Limiter les dépassements d’honoraires. Un accord signé permet de limiter les dépassements d’honoraires et instaure un plafond de 70 euros. 58 Favoriser l’épargne populaire. Les plafonds du livret A et du livret développement durable ont été augmentés.

CONVERSION ENVIRONNEMENTALE
84 Favoriser les énergies renouvelables. La gauche agit pour l’émergence de nouvelles énergies. 85 Alléger la facture énergétique des logements. Une aide sera proposée aux classes populaires et aux classes moyennes pour combattre la précarité énergétique et réduire la facture thermique. 86 Réduire la part du nucléaire. Le site de Fessenheim sera fermé en 2016. Cette fermeture accompagne le mouvement vers la transition énergétique de la France. 87 Limiter le cumul des mandats. Interdiction du cumul pour les ministres dès 2012, transition vers le non-cumul des parlementaires jusqu’en 2017.

Au terme de plusieurs heures d’auditions et de déplacements sur le terrain, la mission d’information sur la mesure statistique des délinquances et de leurs conséquences, que j’ai eu l’honneur de présider, a rendu son rapport le 23 avril 2013. Nous avons eu l’occasion lors de ce travail de questionner et d’entendre l’approche du Ministre de l’Intérieur, Manuel Valls, et de la Garde des Sceaux, Ministre de la justice, Christiane Taubira, sur cet enjeu essentiel de notre société. En effet, ces dernières années, l’Observatoire national de la délinquance et des réponses pénales (ONDRP) et les chercheurs ont dénoncé l’absence de pertinence du chiffre unique de la délinquance. Ce chiffre unique, qui traite sur le même plan trafic de drogues et cambriolages, donne une vision globale, imprécise et hétérogène de la délinquance. Cela correspondait à la « politique du chiffre » promue par la droite, basée sur le taux d’élucidation et traitant de fait, sur le même plan, homicide, et interpellation de fumeur de cannabis ou de sans papiers. La volonté de François Hollande et du gouvernement est tout autre. Elle est de combattre toutes les formes de délinquances et donc , de redonner aux statistiques leurs véritables vocations, celles d’être un outil fiable et rigoureux au service de l’efficacité et de l’action de la police et de la gendarmerie pour la sécurité et la tranquillité de nos concitoyens. Je rappelais d’ailleurs lors d’une de ces séances les mots du Ministre de l’intérieur en conférence de presse, vendredi 18 janvier 2013 : «  Évaluer et retracer la délinquance de manière transparente, indépendante est une exigence démocratique. Les Français doivent connaître la réalité des chiffres, la vérité. Les responsables publics doivent la connaître. Pour agir. Vous aussi. Pour en rendre compte. Pour la commenter. Pour en débattre. Dès ma prise de fonctions, j’ai dit ma méthode : ni stigmatisation, ni angélisme, ni course effrénée au chiffre. »

LA RÉORIENTATION DE L’EUROPE
11 Taxer les flux financiers. Le 22 janvier 2013, l’Union européenne a donné son feu vert pour la mise en place d’une taxe sur les transactions financières dans 11 pays. Date d’entrée en vigueur : janvier 2014. La France a pris de l’avance en instaurant une taxe de 0,2% dès le 1er août 2012 ! 14 Lutter contre les paradis fiscaux. La lutte contre les paradis fiscaux revient sur le devant de la scène européenne. La France a pris les devants en régulant les activités des banques françaises dans la dernière loi bancaire.

UNE FRANCE PLUS SÛRE
68 Mieux combattre la délinquance. 64 zones de sécurité prioritaires ont été créées pour mieux coordonner les moyens des acteurs de la sécurité. 69 Laisser les juges faire leur travail. Le temps des pressions, des commentaires, et des mutations de circonstance est révolu. La réforme du Conseil supérieur de la magistrature va rendre irréversible l’évolution vers plus d’indépendance. 73 En finir avec la politique du chiffre. Que ce soit en matière de sécurité, de justice ou d’immigration, la gauche a rompu avec la logique du chiffre. Les statistiques ne sont plus le critère unique d’évaluation de l’action publique.

Les questions posées au
Gouvernement
Questions écrites - à Mme la Ministre de la Justice, Garde des Sceaux, sur la création d’une annexe au tribunal de grande instance de Bobigny près des pistes de Roissy. - à Madame la Ministre de la Culture et de la Communication sur les conséquences du relèvement du taux de la TVA sur les entrées de cinéma notamment sur les petites structures. - à M. le Ministre de l’Intérieur sur la conformité des dispositions statutaires relatives au temps de travail des sapeurs-pompiers professionnels au droit de l’Union Européenne. Intervention en séance publique le 22 mai 2013 sur les thématiques suivantes : sécurité publique, Gendarmerie et police.

Transparence et modernisation de la vie publique
"La défaillance d'un homme ne doit pas jeter le soupçon sur les élus qui se dévouent pour le bien public", déclarait le Président de la République à la sortie de son conseil des Ministres le 10 avril dernier. Ce jour-là, François Hollande fixait également les mesures qu'il souhaitait voir appliquer pour une République exemplaire et afin de rénover la vie publique. Ses engagements étaient forts et s'articulaient sur 3 axes : la lutte contre la délinquance économique et financière, la mobilisation contre les paradis fiscaux et la transparence de la vie publique. Nous avons adopté dans l'hémicycle le projet de loi organique et le projet de loi ordinaire relatifs à la transparence de la vie publique. Ces lois placeront la France au 1er rang des démocraties les plus avancées en matière de prévention des conflits d'intérêts. Le principe de transparence est au service de cet objectif. La grande majorité des élus oeuvrent au quotidien pour l'intérêt général et pour nombre d'entre-eux bénévolement, dans nos villes et nos territoires. Nos concitoyens savent d'ailleurs très bien que nous occupons nos fonctions avec responsabilité et honneur. Je me méfie donc, de ces débats, qui agitent les esprits, et font croire que les comportements délictueux et répressibles de certains seraient l'adage de la majorité des élus. Notre société souffre de ces messages nébuleux, anecdotiques et démagogiques qui divisent et opposent les Français entre eux. La France doit choisir la voie du progrès, celle de la confiance en son avenir et en elle-même. Le progrès c'est aussi cette République exemplaire voulu par le Président la République. Mais de grâce, ne confondons pas tout.

CHANGER LE QUOTIDIEN
98 Rééquilibrer les rapports entre consommateurs et professionnels. Création d’une action de groupe à la française pour doter les consommateurs d’outils de contestation des abus; 99 Encourager la consommation durable. La loi du 1er janvier 2013 interdit l’utilisation du bisphénol A dans les produits alimentaires. De nouvelles dispositions vont être présentées pour sanctionner les professionnels ayant recours à l’obsolescence programmée. 101 Apaiser l’ambiance. Il y a un an, la France était sous tension. L’UMP dressait les citoyens les uns contre les autres : urbains contre ruraux, salariés contre chômeurs, jeunes contre anciens, immigrés pointés du doigt… Tous les prétextes étaient bons pour désigner des adversaires. Avec la gauche, le vent de la réconciliation souffle depuis douze mois sur la France et cela fait du bien !

LE PARI DE LA CROISSANCE
15 Une banque publique pour stimuler la croissance. La banque publique d’investissement est née le 1er janvier 2013. 16 La priorité aux PME. La majorité de gauche soutient l’émergence de nouvelles forces productives en aidant les petites et moyennes entreprises à devenir grandes. 17 Remettre les banques au service de l’économie. La loi bancaire adoptée par la majorité de gauche permet de séparer les activités utiles à l’économie, celles qui financent les emprunts des entreprises et des ménages des activités spéculatives. L’économie réelle n’a pas à être tributaire des erreurs des spéculateurs.

Du bon usage de la réserve parlementaire
Depuis que la majorité de gauche est arrivée au pouvoir, le Président de l’Assemblée nationale Claude Bartolone a imposé l’équité et la transparence pour la réserve parlementaire. Cette équité me permet aujourd’hui de bénéficier d’une enveloppe de 130 000 €, la même pour tous les 577 députés, pour accompagner les projets de notre territoire. En 2013, la répartition a été la suivante : 30 000 € pour l’achat de véhicules utilitaires pour les Restos du cœur implantés à Villejuif, servant aux populations de notre secteur, et 100 000 € afin de participer au programme pluriannuel de mise en accessibilité des équipements publics à Villejuif.
4/ LA LETTRE DE VOTRE DÉPUTÉ, JEAN-YVES LE BOUILLONNEC

INTERNATIONAL : UNE VOIX RESPECTÉE
74 Libérer le Mali. Le 11 janvier 2013, répondant à l’appel du peuple malien, François Hollande a lancé l’opération Serval. Conduite avec nos partenaires africains, étendue prochainement aux Nations Unies et à l’Union européenne, cette intervention a permis de faire reculer les terroristes et va offrir un nouvel avenir aux Maliens. 77 Lutter contre le changement climatique.

Permanences dans les mairies
d’Arcueil, Cachan, Gentilly et Villejuif sur rendez-vous le lundi de 16h30 à 18h30 Tel : 01.49.69.69.62

LA JUSTICE FISCALE
25 Fiscalité du travail, fiscalité du capital : l’égalité. Les revenus du travail et les revenus

2/ LA LETTRE DE VOTRE DÉPUTÉ , JEAN-YVES LE BOUILLONNEC

3/ LA LETTRE DE VOTRE DÉPUTÉ, JEAN-YVES LE BOUILLONNEC

3volets - Copie.indd 2

7/26/2013 10:05:34 AM