Rapport annuel

Youth Diplomacy 79 avenue de la République, 75011 Paris www.youth-diplomacy.org

2012 - 2013

 INTRODUCTION
L’année 2012-2013 a été riche en projets pour Youth Diplomacy : tout en consolidant sa mission traditionnelle de sensibilisation des jeunes aux affaires internationales, l’association s’est donné les moyens d’agir en véritable think-tank capable de produire des idées nouvelles et originales. Cette mutation est notamment passée par la création d’une revue à vocation académique : Horizons Diplomatiques. Forte de quatre éditions dès le lancement, la revue trimestrielle a permis à de jeunes experts de s’exprimer sur des thèmes au cœur de l’agenda international, dans une logique d’ouverture et d’originalité. Youth Diplomacy s’est également distinguée par la création du forum Open Diplomacy, modèle innovant de débat public, visant à réunir secteurs public et privé, étudiants et actifs, juniors et seniors autour d’une même table de discussion libre. Une première édition très prometteuse de l’Open Diplomacy s’est tenue le 28 juin sur le thème de la gouvernance mondiale en partenariat avec le ministère des Affaires étrangères et a donné lieu à une large restitution des débats au cours d’une émission sur RFI et dans diverses tribunes sur le Huffington Post. L’association a, en outre, consolidé son indépendance financière par la création de nouveaux programmes générateurs de revenus tels que le programme de formation Franco-Brazilian Negotiations Fellowship (FBNF). Composé de deux sessions de négociations diplomatiques et commerciales entre la France et le Brésil, le programme FBNF a vocation à être développé avec d’autres partenaires bilatéraux de notre réseau international rebaptisé cette année The IDEA. Le dynamisme de Youth Diplomacy, notamment en termes de nouvelles adhésions, a permis de territorialiser les activités de l’association grâce à des représentations à l’étranger ou en région. Enfin, notre communauté est plus que jamais florissante : avec plus de 4500 fans sur Facebook, et 2000 followers sur Twitter, Youth Diplomacy a une présence croissante et influente sur les réseaux sociaux dont l’efficacité a été prouvée lors des campagnes de recrutement pour nos délégations ou encore pour l’appel au financement participatif de l’Open Diplomacy en juin 2013. Plus que jamais, Youth Diplomacy a vocation à être un porte-voix pour la Jeunesse. Merci à tous ceux qui ont permis à Youth Diplomacy d’accomplir cette mission cette année, membres, bénévoles et partenaires.
Thomas FRIANG, Pénélope LIOT, François MASUREL, Clément POIMBOEUF, Raluca SCHUMACHER Co-présidents de Youth Diplomacy

3|Page

Notre première mission : Développer, en France, une culture du débat public transnational et transpartisan

4|Page

18 ateliers de réflexion et conférences de haut niveau ont été organisés par Youth Diplomacy, sans compter le grand forum Open Diplomacy
8 novembre 2012, Conférence l’association FORUM (Lyon) co-organisée avec

Conférence sur le thème : « les Etats-Unis et le monde arabe » autour de Taoufik BOURGOU, Directeur du Centre d'Etudes de la Politique et des Institutions Américaines.

27 novembre 2012, atelier au Ministère des Affaires étrangères (Paris) Atelier de réflexion sur le thème : « Internet et Diplomatie » autour de l'équipe de communication (web et réseaux sociaux) du ministère des Affaires étrangères. Animation par Matthieu SOULE, directeur du programme Nouvelles Technologies & Relations Internationales.

Du 1er au 7 décembre 2012, Conférences à la Mairie du 2ème Arrondissement de Paris (Paris) Semaine de discussions et d'actions « Doha in Paris », les négociations climatiques s'invitent à Paris en association avec le REFEDD et CliMates, initiateurs de cette semaine.

1er février 2013, Conférence à l’ENS Ulm (Paris) Conférence sur le thème : « L’eau dans les relations israélojordano-palestinienne. Visions et prospectives » autour de Franck Galland, ancien directeur de la sûreté chez Suez Environnement, chercheur associé à la Fondation pour la Recherche Stratégique ; Pierre Berthelot, chercheur associé à l’Institut Français d’Analyse Stratégique. En partenariat avec l’Association des Géographes de l’ENS et la filière Diplomatie de l’ENS.

5|Page 8 février au 10 février 2013, Conférences du ModelG20 en partenariat avec le ministère des Affaires étrangères (Paris) Conférence d’ouverture sur le thème « Quelles priorités pour le G20 russe et le G8 britannique en 2013 ? » autour de : Alexander ORLOV, Ambassadeur de Russie en France ;Kara OWEN, Ministre-plénipotentiaire, Ambassade du Royaume-Uni à Paris. Modération par Thomas FRIANG, fondateur et co-président de Youth Diplomacy Conférence de clôture sur le thème : « Le G20, une nouvelle forme de diplomatie ? » autour de Philippe HUBERDEAU, Sous-directeur en charge des affaires économiques internationales (Ministère des Affaires étrangères).

25 mars 2013, Atelier de réflexion (Paris) Atelier sur le thème « Internet est-il une nouvelle arme d'influence et de projection géopolitique pour la Russie ? » autour de Julien NOCETTI, chercheur à l'Institut Français des Relations Internationales (IFRI).

3 avril 2013, Atelier de réflexion (Paris) Atelier sur le thème « G20, OIT et questions sociales internationales » autour d'Emmanuel JULIEN, Directeur chargé des relations européennes et internationales du MEDEF.

20 avril 2013, Conférence d'ouverture du ModelG8 (Paris) Conférence sur le thème « Où en est la transition démocratique pour les pays des Printemps Arabes ? » autour du Pr. Beligh NABLI, Directeur de recherche à l'IRIS et directeur de l'Observatoire des Mutations Politiques du Monde Arabe. Modération par Thomas FRIANG, fondateur et co-président de Youth Diplomacy.

21 avril 2013, Atelier de réflexion (Paris) Atelier sur le thème « Le G8 face aux crises politiques » autour de Jean-Claude POIMBOEUF, directeur des ressources humaines du ministère des Affaires étrangères,

6|Page conseiller du président de la République pour le G7 de Lyon (1997) et secrétaire général du G8 d'Evian (2003).

22 avril 2013, Conférence à l'Université Paris Dauphine (Paris) Conférence sur le thème "Demain, quelle(s) responsabilité(s) sociétale(s) des entreprises ?" autour de : Michel DOUCIN, Ambassadeur chargé de la bioéthique et de la RSE (Ministère des affaires étrangères) ; Antonio MANGANELLA, Chargé de mission plaidoyer RSE (CCFD-Terre solidaire) ; Pierre MAZEAU, Chef de mission RSE (EDF) ; Alexandre WONG, Consultant, cherché associé au CNRS et président du réseau « RSE & interculturalité ».

22 avril, Atelier de réflexion à l'IDDI (Paris) Atelier autour de Tancrède VOITURIEZ, directeur du programme Gouvernance de l'IDDRI sur « La place des enjeux environnementaux dans la gouvernance mondiale et les capacités et limites des G-Summits pour aborder ces problèmes ».

23 avril 2013, Atelier de formation (Paris) Atelier de préparation du Youth20 de Saint-Pétersbourg et du Youth8 de Londres autour de Philippe HUBERDEAU, Sous-directeur des Affaires Economiques Internationales (MAE/DGM/DEEI) ; Clarisse GERARDIN, rédacteur G20 et pays émergents (MAE/DGM/DEEI).

14 mai, Conférence à ESCP Europe (Paris) Conférence sur le thème « Régulation bancaire et régulation financière : état des lieux et perspectives » avec Didier MARTEAU, professeur à l’ESCP Europe et Xavie DE KERGOMMEAUX, avocat spécialiste chez Gyde Loirette.

7|Page 16 mai 2013, Conférence de la Caravane des Printemps (Paris) Conférence sur le thème « Révolutions arabes, révolutions 2.0 ? » autour de : Samuel LAURENT, éditorialiste, spécialiste des Printemps Arabes ; Arnaud CASTAIGNET, auteur pour Slate Afrique, consultant en communication digitale ; Amine ABDELMADJID, directeur scientifique de la Caravane des Printemps. Modération par Eskandar BENAICHA, directeur de la communication de la Caravane des Printemps. Lire le storify. 16 et 17 mai 2013, Voyage d'étude (Bruxelles) Au cours de ce voyage d'étude, plus de 60 jeunes ont pu rencontrer, entre autre : M. Elio DI RUPO, Premier Ministre Belge ; Mme Isabelle DURANT, Vice-présidente du Parlement Européen ; M. Herwig KAISER, Directeur-adjoint de cabinet du Président du Parlement Européen ; M. Antonio José CABRAL, Sherpa du Président de la Commission Européenne pour le G20 ; Mme Marielle DE SARNEZ, Députée Européenne et Secrétaire Générale du Parti Démocrate Européen. Ces rencontres, organisées par notre Ambassade à Bruxelles dirigée par Marie-Sixte IMBERT, ont été complétées, en partenariat avec nos partenaires européens du réseau The IDEA, d’un simulation du Conseil Européen préparatoire au Youth20 de Saint-Pétersbourg.

30 mai 2013, Conférence de la Caravane des Printemps (Reims) Conférence sur le thème « Printemps Arabes et transition-s démocratique-s » autour de : Pr. Ali SEDJARI, Professeur à l'Université de Rabat-Agdal et titulaire de la chaire UNESCO des droits de l'Homme ; Pr. Albert BOURGI, Professeur Emérite des Universités ; Pr. Jean-Pierre COLIN, Professeur Emérite des Universités ; Amine ABDELMADJID, directeur scientifique de la Caravane des Printemps ; Modération par Laurent BOUQUET. Conférence organisée avec le soutien de RMS United Nations, Université de Reims Champagne Ardenne, RMS, l'AEMR, l'AREA et la Faculté de Droit et de Sciences Politiques de Reims.

8|Page

30 mai, Atelier de réflexion au cabinet de Premier Ministre (Paris) Atelier autour de Romain LACOMBE, chargé de l'Innovation et du Développement sur le thème de l'Open Data et de l'Open Government (à l'agenda du G8 de Londres)

L’Open Diplomacy : un forum innovant pour penser le monde de demain… mais aussi une marque clé pour Youth Diplomacy Cette année, Youth Diplomacy a créé le forum Open Diplomacy au cœur de sa stratégie. Evénement majeur, il vient conclure de façon originale tous les travaux de l’année en générant un contenu qui lui est propre sur un thème dédié, une communauté nouvelle et des revenus pour l’association ; Forum reconnu, il bénéficie du soutien d’une base partenariale solide composée du ministère des Affaires étrangères (apportant un soutien institutionnel fort), du Huffington Post et de RFI (faisant durer la diffusion des contenus avant et après sur leurs médias respectifs) et d’OpinionWay (dont le sondage a alimenté les débats) ;

-

L’Open Diplomacy repose sur une nouvelle philosophie du débat public, sous-tendue par 7 principes : Elargir le débat public au-delà des frontières pour donner à la mondialisation une véritable réponse citoyenne. Faire émerger des idées réellement novatrices en provoquant une rencontre entre jeunes, experts et professionnels de disciplines différentes. Dépasser les relations traditionnelles du débat, séparant d’un côté les intervenants et de l’autre les spectateurs. Tout le monde sera participant. Créer un pont entre les générations en mettant à la même table, participants juniors et participants seniors. Sortir des silos de la pensée à la française où secteur public et secteur privé sont si souvent cloisonnés.

9|Page Utiliser l’immense potentiel de la révolution digitale pour diffuser massivement les nouvelles idées issues de ce brainstorming géant.

Pour ce faire, chaque thème global, « Comment gouverner à l’heure de la mondialisation ? » pour l’édition 2013, est divisé en sous-thèmes qui sont débattus au sein des Open Spaces. Les Open Spaces (3 sur la première édition) sont des espaces de brainstorming, où une trentaine de participants d'âge et d'horizons différents débattent autour du sousthème choisi. L’Open Diplomacy a donné lieu à des résultats très concluants pour une première édition. Il a débuté par une conférence de prestige sur le thème « Gouvernance mondiale : aspects théoriques et politiques » autour de Justin VAISSE, directeur du Centre d’Analyse et de Prévision du ministère des Affaires étrangères ; Rabah GHEZALI, directeur des affaires publiques du groupe NYSE EuroNext ; Bernard STIEGLER, philosophe. En termes de communication, d’impact média et de création d’une communauté : Un site internet vu plus de 8000 fois en moins d’un mois ; Un hashtag (#opendiplo) très fortement utilisé et dont l’emploi a été structuré via un Storify ; 70 participants aux origines très variées (10 nationalités, participants âgés de 21 à 86 ans)  30% sont devenus adhérents à Youth Diplomacy ;  Ils forment une communauté cartographiée par notre partenaire Bluenod ;  Cette communauté a été animée en amont via la diffusion de contenus par Scoop.it sous la forme d’une bibliographie collective ; Un sondage repris plusieurs fois dans les médias, notamment sur Libération.fr ; Une émission de radio dans le magazine « Une semaine d’Actu » de RFI ; Plusieurs tribunes des participants sur le Huffington Post (pas encore toutes parues) dont la tribune « Commerce international, stop ou encore ? » ; Une série de mini-reportages audio réalisés par Clio MEYER publiés sur le SoundCloud de l’Open Diplomacy.

-

10 | P a g e

En termes financiers, l’Open Diplomacy a dégagé un résultat net supérieur à 800€, notamment grâce à une campagne réussie de crowdfunding ayant atteint 108% de ses objectifs. Dans le détail, les Open Spaces ou groupes de discussion de haut niveau, ont débattu des aspects suivants : L’Open Space 1 avait pour thème « Quel monde voulons-nous ? », animé par Luc PIERRON dont les participants ont discuté des objectifs de la gouvernance mondiale. L’Open Space 2 s’interrogeait sur la question « Qui seront les maîtres du monde 2.0 ? ». Animée par Arnaud CASTAIGNET, la réflexion portait ici sur l’émergence de nouveaux acteurs dans la gouvernance mondiale à l’heure des nouvelles technologies. L’Open Space 3 s’intitulait quant à lui : « Ultra-localité ou globalité, ont-ils tous raison ? ». Animé par Robin BEAUMONT, l’échange portait sur les échelles de gouvernance qui apparaissaient les plus pertinentes à l’heure de la mondialisation.

-

-

11 | P a g e

Notre deuxième mission : Favoriser le dialogue international des Jeunes et le développement d’une citoyenneté mondiale

12 | P a g e

Youth Diplomacy a recruté et formé 10 délégations d’observateurs ou de jeunes négociateurs sur 2012 - 2013
Septembre 2012, Rhodes Youth Forum (Rhodes) Youth Diplomacy envoyait une délégation de 3 personnes pour présenter ses activités aux invités de Youth Time dans le cadre du Rhodes Youth Forum. Pénélope LIOT, viceprésidente de Youth Diplomacy, y présentait le concept de l'Open Diplomacy. Thomas FRIANG, président de Youth Diplomacy, a prononcé le discours de clôture du Forum avec Rodrigo REIS, son homologue brésilien.

Octobre 2012, Forum Mondial de la Démocratie du Conseil de l’Europe (Strasbourg) 5 jeunes reporters envoyés par Youth Diplomacy et menés par Claire CALMELS, se sont rendus à cette rencontre exceptionnelle. Lire le Télégramme Diplomatique résumant leurs analyses de cette conférence internationale.

Octobre 2012, Rencontres annuelles du FMI et de la Banque Mondiale (Tokyo) 4 jeunes reporteurs envoyés par Youth Diplomacy et menés par Grégor TROUBAT, ont suivi les travaux de cette conférence de haut niveau. Lire le Télégramme Diplomatique résumant leurs commentaires sur ces négociations.

Novembre 2012, COP18 (Doha) Michaël NOWAK, jeune délégué recruté par Youth Diplomacy, travaillait au sein de la délégation française au cours de ces négociations sur le changement climatique.

Décembre 2012, World Policy Conference (Cannes) 3 délégués, menés par Matthieu SOULE, se sont rendus à cet événement à l’invitation de Thierry DE MONTBRIAL, fondateur et directeur général de l'IFRI. Ils y ont notamment écouté Alassane OUATTARA, Président de la Côte d'Ivoire et Mario MONTI, Président du Conseil d'Italie.

13 | P a g e

Mars 2013, Youth ECOSOC Forum (New York) 3 délégués de Youth Diplomacy se sont rendus au Forum du Conseil Economique et Social de l'ONU. Marceau GUERIN, ambassadeur de l'association à New York, guide la délégation qui a débattu sur le sujet : « dynamiser la science, la technologie, la culture et l'innovation au service de la jeunesse ».

Avril 2013, Forum Nouveau Monde (Paris) 5 délégués emmenés par Iris DELAHAYE, directrice du programme Géoéconomie de Youth Diplomacy. Ils y ont notamment entendu : Jean-Claude TRICHET, ancien Président de la BCE et Gouverneur Honoraire de la Banque de France ; Delphine BATHO, ministre de l'Environnement, et Gérard MESTRALLET, PDG de GDZ Suez ; Laurence PARISOT, présidente du MEDEF ; Hubert VEDRINE, ancien ministre des Affaires étrangères ; Jean-David LEVIETTE, Ambassadeur de France.

Mai 2013, OECD Week (Paris) 5 délégués, emmenés par Marie LE MOUEL, se sont rendus à ce colloque international portant sur le thème « obs, Equality & Trust ».

6 mai 2013, Open Diplomacy en bêta-test (Bruxelles) Conférence-Brainstorming sur le thème « La gouvernance mondiale : quelles échelles pour la gouvernance mondiale ? L’Union européenne est-elle encore un modèle d’Intégration régionale ? » Rassemblant une trentaine de personnes, étudiants, juniors et seniors des secteurs privé, associatif et public, la discussion a été introduite par Irnerio SEMINATORE, Président fondateur de l'Institut européen des relations internationales - IERI et modérée par Philippe PERCHOC, Docteur en Science politique, Co-fondateur de Nouvelle Europe, Professeur visiteur au Collège d'Europe.

14 | P a g e Juin 2013, Youth20 (Saint-Pétersbourg) 5 délégués, recrutés en février par le ModelG20 en partenariat avec le ministère des Affaires étrangères, ont représenté la France au sommet du G20 des jeunes portés par la présidence russe du G20 et organisé par notre partenaire J8 Club Russia avec le soutien du réseau The IDEA. La délégation était dirigée par Alexandra LEBAS qui a remis la déclaration du Sommet au Président Vladimir POUTINE à l'occasion d'une cérémonie spéciale au cours du Forum Economique de Saint Pétersbourg. A cette occasion, ils ont également pu entendre des conférences de nombreuses personnalités, dont Angela MERKEL, Chancelière de la République Fédérale d'Allemagne.

Juin 2013, Youth8 (Londres) 8 délégués, recrutés en février par le ModelG20 en partenariat avec le ministère des Affaires étrangères, ont représenté la France au sommet du G8 des jeunes portés par la présidence britannique du G8 et organisé par notre partenaire Youth Diplomatic Service UK au nom de notre réseau The IDEA. La délégation était conduite par Etienne SAOUD. Lire la déclaration du Sommet.

L’audition des délégations G20 et G8 a été assurée le 12 juin 2013 par : Clarisse GÉRARDIN, Chargée de missions G20 et pays émergents dans la Direction de l’Economie Globale, Direction Générale de la Mondialisation, du Développement et des Partenariat (Ministère des Affaires Etrangères) ; Christophe BORIES, Chef du bureau du Système financier international et de la préparation des sommets au service des affaires financières multilatérales et du développement de la Direction Générale du Trésor (Ministère de l’Economie) ; Amiral Alain COLDEFY, Directeur de recherche à l’IRIS, Vice-président de la Fondation pour la Recherche Stratégique.

15 | P a g e

Notre troisième mission : Accumuler et diffuser, par nos publications, des connaissances sur le monde contemporain, globalisé et donc transformé

16 | P a g e

Youth Diplomacy a largement renforcé son pôle publication en développant une revue trimestrielle et en publiant de nombreuses tribunes et analyses
La direction de la rédaction a été assurée par Raluca SCHUMACHER, co-présidente de l’association, qui a également développé la Charte Rédactionnelle de l’association sous l’égide du Conseil d’Administration. En 2012, nous avons lancé la revue Horizons Diplomatiques La revue Horizons Diplomatiques, lancée sur l’année 2012 – 2013, est une revue académique rédigée par des étudiants et jeunes actifs à l’intention d’un public large. Elle est diffusée gratuitement en ligne trimestriellement sur les grands thèmes de l’agenda international du moment.

« Numéro d’Automne 2012
Dossier « Les négociations environnementales internationales », coordonné par Lucas BRUNET, directeur du programme Environnement Michael RAVIER, Négociations pour le climat, on piétine, Grand entretien avec Jean JOUZEL, ancien Vice-président du GIEC et Prix Nobel de la Paix 2007 Lucas BRUNET, Hyderabad et l'orchestration des négociations de la convention sur la diversité biologique Clémence GRANVEAU, Les négociations climatiques: opportunité pour revoir les modes de coopération internationale? Morgan DUSSUD, Human rights and climate change: towards the emergence of environmental human rights? Variae Romain ABY, Enjeux et problématiques d'une intervention militaire en Syrie: l'impossible transposition du modèle libyen Luc PIERRON, Obamacare: "Highway to health". Analyse du système de santé américain à l'aune de l'assurance maladie française

« Numéro d’Hiver 2012-2013
Dossier « Pour une nouvelle vision de l'aide publique au développement », coordonné par Luc PIERRON, directeur du programme Questions sociales Luc PIERRON, Il n'est plus possible de se limiter à une vision parcellaire du développement, Grand entretien avec Gilles DE ROBIEN, président du Conseil d’Administration du Bureau International du Travail

17 | P a g e Luc PIERRON et Matthieu SOULE (Co-Dir.) Les politiques de développement que nous voulons, contributions de Youth Diplomacy aux Assises du Développement et de la Solidarité internationale organisée par le Ministère des Affaires étrangères Benoît LOPEZ, Quelle réponse au défi de l'effectivité de l'aide publique au développement su XXIème siècle? Julia CLAVEL et Bruno FERNANDES, Aide publique au développement: une aide à la française plus efficace et plus cohérente Varia Nathalie WIRJA, Les violences interethniques en Assam: une remise en cause de l'unité géopolitique de l'Etat

«

Numéro de Printemps 2013

Dossier « Géopolitique de l'eau », coordonné par Elisa DEHOVE, directrice du programme Eau Elisa DEHOVE, 2013, année internationale de la coopération dans le domaine de l'eau, Grand entretien avec Pierre BERTHELOT, chercheur associé à l’Institut Français d’Analyse Stratégique Nicolas ESCACH, Une Baltique de l'environnement est-elle possible? Nora NAFAA, Le lac Lehnman: une géopolitique multi-scalaire, du local aux enjeux de la mondialisation Octavie PARIS, Congo No Va! Approvisionnement en eau domestique/activité minière: le cas polémique du projet Conga à Cajamarca (Pérou) Anaïs VOLIN, La question des sources en géographie: polysémie danubienne Marie LE TEXIER, Le bassin du Mékong, de l'hydroélectricité à la géopolitique Iris DELAHAYE, Les eaux de l'Himalaya, un enjeu stratégique pour les pays d'Asie du Sud Dans un format plus léger, nous avons également publié des articles de recherche ou réalisé des interviews

« Interviews
A l’heure de la mondialisation, la politique a -t-elle encore un sens ?, Interview de M. Bertrand BADIE, Directeur de recherche au CERI Sciences Po, 7 juin 2013. Le Royaume-Uni doit-il quitter l'Union européenne ?, Entretien avec M. Yves Bertoncini Directeur de Notre Europe – Institut Jacques Delors, 10 Avril 2013. So, Mr. Andrew Duff, should Britain leave EU table?, Entretien avec M. Andrew Duff, Member of the European Parliament, 28 Février 2013.

18 | P a g e Young people and the IMF, Entretien avec Nemat Shafik, Deputy Managing Director, International Monetary Fund, 30 Novembre 2012. Interviews réalisées lors de la Global Conference des Ateliers de la Terre (Octobre 2012) : Serge ORRU, directeur de WWF France ; Stéphane DION, personnalité politique canadienne ; Marie-Helene AUBERT, écologiste ; Jeremy RIFKIN, essayiste et conseiller politique.

« Articles sur notre blog Think Global
Ophélie MARTIN, Quid de la politique étrangère et de sécurité européenne ?, 28 Février 2013. Cédric VENOT, Doit-on avoir peur du phénomène d’investissement de masse dans les terres arables en pays émergents ?, 05 Janvier 2013. Stéphane ROUSSELET, Gaz et pétrole non conventionnels, vers une fracturation géopolitique ? La géopolitique de l’énergie en question à la World Policy Conference , 18 Décembre 2012. Vincent SUGIER, Etats-Unis/Moyen-Orient : tumultueux ?, 25 novembre 2012. vers un avenir diplomatique

Joan-Louis FONT, Les réseaux sociaux, nouvel acteur de la démocratie ?, 05 Novembre 2012. Claire CALMELS, Entre crise économique et mondialisation : la démocratie à l’épreuve, 22 octobre 2012. Pierre-Hernan ROJAS et Tomomitsu MARUTA, Réunions du FMI et de la Banque Mondiale sur le risque souverain : la coopération internationale brille par son absence, 22 Octobre 2012. Grégor TROUBAT, Les rencontres annuelles FMI – Banque Mondiale : l’économie changera-t-elle de cap ?, 22 Octobre 2012. Diverses tribunes ont été publiées à l’occasion des dates clés de l’agenda international et/ou du débat public

Mathias NIRMAN, Dans un monde nouveau, l'éducation des Français doit changer , 27 juillet 2013, sur le Huffington Post. Pénélope LIOT et Maxime BATANDEO, Une semaine d’actu, intervention sur RFI à l’occasion de l’Open Diplomacy. Thomas FRIANG et Amine ABDELMADJID, Notre printemps, leurs printemps, 21 mars 2013, sur le Huffington Post.

19 | P a g e Thomas FRIANG et Amine ABDELMADJID, Les printemps arabes ont deux ans! Vive la révolution ?, 1 février 2013, sur le Huffington Post. Thomas FRIANG, Nathalie GRIESBECK (Député Européen), Jean-Marc ROUBAUD (Ancien Député), Jeunes de France, battez-vous au lieu de vous barrer, 14 septembre 2012 sur LeMonde.fr. Thomas FRIANG, Nathalie GRIESBECK (Député Européen), Jean-Marc ROUBAUD (Ancien Député), Battez-vous : mode d’emploi, 13 septembre 2012 sur le Huffington Post. Trait d’union entre les jeunes et les institutions, Youth Diplomacy a contribué aux Assisses du développement et de la solidarité internationale organisée par le ministère des Affaires étrangères « Quelle vision du développement après 2015 ? », par Jenny JOUSSEMET « La transparence pour une meilleur efficacité de l’aide », par Daphné JOSEPHGABRIEL et Alexie NOTARI « Coordination et priorisation au service de l’impact de l’APD », par Julia CLAVEL et Bruno FERNANDES « Pour un partenariat État - Acteurs non gouvernementaux en faveur de l’innovation », par Patrick NGUY « Imaginer de nouveaux dispositifs de recherche et d’innovation au service du développement », par Matthieu SOULE et Luc PIERRON

20 | P a g e

Notre développement s’appuie principalement sur notre communauté, de plus en plus large et mobilisée grâce à la décentralisation de l’association, ainsi que sur une base de partenaires stratégiques

21 | P a g e

 LES RESSOURCES DIRECTES ET PARTENARIALES DE YOUTH DIPLOMACY ONT CONNU UNE PROGRESSION DECISIVE EN 2012-2013 Youth Diplomacy a connu un développement humain fulgurant
Le nombre d’adhérents a augmenté de 225% et désormais plus de 50 universités différentes sont représentées En 2011 – 2012, Youth Diplomacy avait connu une augmentation de ses membres de +100%, notamment en ouvrant de nouveaux programmes thématiques pour couvrir la totalité de l’agenda international. Sur l’année 2012 – 2013, l’association a bénéficié de cette dynamique en exploitant au mieux le potentiel de chaque programme en développant des projets adaptés à chaque groupe de réflexion. Grâce à l’intensification des activités dans chaque portefeuille thématique, Youth Diplomacy a su capter beaucoup plus de membres que par le passé en multipliant par plus de 3 son nombre de membres en un an !

La communauté de l’association a connu un bon grâce au développement des nouvelles marques Notre présence sur les réseaux sociaux a été maximisée cette année.

Le nombre de fans de Youth Diplomacy a été augmenté de +218%

22 | P a g e La portée virale de l’association dépasse ainsi les 40.000 personnes. Les interactions quotidiennes sur les posts sont de plus en plus nombreuses, notamment sur tous les contenus audiovisuels produits par l’association, notamment lors des campagnes de recrutement des délégations. En corrélation forte avec l’augmentation du nombre d’adhérents à l’association et sa stratégie de décentralisation, on constate un recentrage des fans sur la France : 2500 fans sur 4500 sont basés en France, dont 1500 sont à Paris et 1000 en province. Le public de l’association reste majoritairement compris entre 18 et 34 ans. La page fan a atteint des pics de portée virale juste avant l’Open Diplomacy avec plus de 14.000 personnes uniques ayant, chaque jour, vu une actualité de la page.

Le nombre de followers sur le fil @YouthDiplomacy a été augmenté de +105%

L’association a également connu un développement important de sa présence sur Twitter, sans doute liée à plusieurs événements forts dans l’année : - Le soutien en termes de communication du compte officiel du ministère des Affaires étrangères (@FranceDiplo) à l’occasion du ModelG20 et de l’Open Diplomacy organisés en partenariat avec le ministère ; - Les recommandations par des comptes importants, notamment de la base partenariale de l’Open Diplomacy : le Huffington Post, OpinionWay et RFI ; - Le développement accéléré d’une communauté autour de l’Open Diplomacy en amont et pendant de l’événement grâce à un investissement poussé sur le community management ; - L’emploi de nouvelles techniques de curation des contenus internet touchant aux centres d’intérêts de l’association : Scoop.it.

23 | P a g e

Youth Diplomacy a passé un cap critique dans son développement international
Notre réseau international historique a profondément évolué

Changement de nom et structuration du réseau international

Le réseau G8 & G20 Youth Network, refondé par Youth Diplomacy à l’occasion des G8 & G20 Youth Summits de 2011, a adopté un nouveau nom pour pouvoir développer de nouvelles coopérations internationales, en dehors du strict champ du G20. Il porte désormais le nom de « The IDEA » (International Diplomatic Engagement Association) et dispose de nouveau moyens de communication : Site internet Page fan sur Facebook (le nom n’a pas encore été changé) Fil Twitter

-

Le réseau The I.D.E.A. s’est également doté d’un secrétaire général permanent, en la personne de Ciaran NORRIS, Directeur du Youth Diplomatic Service UK. Cette fonction favorisera la circulation de l’information entre les membres du réseau et la gestion de nos outils de communication internationaux afin de valoriser les initiatives locales.

Important changement de partenaire en Russie

Dans la perspective de la présidence russe du G20 en 2013 et du G8 en 2014, Youth Diplomacy et ses associations sœurs du réseau international voulaient s’assurer de la fiabilité de son partenaire russe afin que les Sommets pour lesquels elle recruterait des délégués soient bien les Sommets portés par le gouvernement russe et officiellement inscrits à l’agenda diplomatique du G20 et du G8. Dans cette perspective, le réseau The I.D.E.A. a relevé que le partenaire russe historique « International Youth Diplomacy League » préparait l’organisation d’un Sommet à vocation purement commerciale, aux prix exorbitants pendant que la présidence russe prévoyait de travailler officiellement avec une autre association de jeunesse, le Junior8 Club, avec laquelle nous avions des échanges. Le réseau The I.D.E.A. a voté à l’unanimité ce changement de partenaire en Russie, ce qui a permis de placer notre délégation au cœur d’un événement de prestige, le Youth20. Ce dernier s’est déroulé en marge du Saint-Petersburg International Economic Forum (SPIEF) en présence de la Chancelière Angela MERKEL et de nombreux dirigeants mondiaux, du secteur public ou du secteur privé. Ce changement de partenaire sera sans doute prometteur dans la perspective de la présidence russe du G8 de 2014.

24 | P a g e Youth Diplomacy a co-fondé le Water Youth Network et ainsi enrichi ses coopérations multilatérales

Suite à la mission jouée par Youth Diplomacy pour le Forum Mondial de l’Eau de mars 2012, l’association a cofondé un réseau international de jeunes chercheurs et professionnels travaillant au niveau international sur toutes les problématiques liées à l’eau : le Water Youth Network. Au sein du Conseil d’Administration du réseau, Youth Diplomacy était représentée par Elisa DEHOVE, directrice du programme Géopolitique de l’Eau. Le réseau a pour principale mission de coordonner les contributions des jeunes aux grandes conférences internationales sur l’eau. L’équipe actuelle prépare le Budapest International Water Summit (plus de 450 candidatures et contributions reçues du monde entier) et se positionne pour animer la contribution des jeunes lors du Forum Mondial de l’Eau de 2015 (Corée du Sud). Avec Global Attitude, son partenaire brésilien, l’associa tion a développé une coopération bilatérale : la Franco-Brazilian Negotiations Fellowship

Le programme Franco-Brazilian Negotiations Fellowship (FBNF) est une coopération bilatérale entre Youth Diplomacy et son association sœur au Brésil, Global Attitude . Il consiste en la tenue de deux séminaires par an, l’un à São Paulo et l’autre à Paris. Au cours de ces deux semaines, les participants s’investissent dans des simulations de négociations d’accords diplomatiques et commerciaux inspirés de cas réels. Ils participent également à une série de rencontres exclusives avec des décideurs publics et privés. Enfin, un programme de visites et de sorties leur permet de découvrir les cultures de nos pays respectifs. La mission du FBNF est de créer un réseau de jeunes talents Français et Brésiliens et de les préparer à l’exercice de leurs responsabilités. Voici les chiffres et données clés pour comprendre ce programme : Participants : 20 délégués français et 20 délégués brésiliens ; profils variés et de haut niveau. Séminaires :

25 | P a g e Sao Paulo du 18 au 23 février 2013 à l’Alliance Française : les cas de négociations portaient sur l’exportation d’avions de combat français au Brésil et sur le rachat de Pão de Açucar par Casino ou Carrefour ;  Paris du 20 au 25 mai 2013 : les cas portaient sur une joint-venture entre EDF et Eletrobras pour développer la production et le réseau de distribution d’électricité du Mozambique. Principaux partenaires du programme :  Ambassade de France au Brésil (Alliance Française, Campus France)  Groupe d’amitié parlementaire franco-brésilienne  Chambre de commerce franco-brésilienne Participants aux deux forums de networking du FBNF : l’équipe du Consulat Général de France à Sao Paulo, le PDG de Saint Gobain Amérique Latine, des avocats spécialisés dans les affaires franco-brésiliennes, les directeurs d’Ubifrance et de la Chambre de Commerce franco-Brésilienne, M. FrançoisMichel LAMBERT, Député à l'Assemblée Nationale et Vice-président du groupe d'amitié parlementaire franco-brésilienne, M. Philippe LECOUTURIER, Président de la Chambre de Commerce Franco-Brésilienne, M. Leonardo COTTA PEIRERA, Chef du desk Brésil du cabinet FIDAL International. Principaux résultats en termes de communication :  Partenariat de promotion avec « My little Brazil »  Page Facebook avec plus de 1100 fans  Compte Twitter @FBNFellowship  La Caravane des Printemps : un projet qui reste à effectuer La Caravane des Printemps est un projet de voyage d’étude qui devait être mis en œuvre à l’été 2013, mais qui a été reporté du fait de la dégradation rapide et conséquente des conditions de sécurité dans les pays cibles : Egypte, Libye, Algérie, Tunisie.

-

-

-

La Caravane est un projet de recherche collaborative

Ce voyage d’étude a pour objectif l’étude expérimentale des Printemps arabes. « L’étude expérimentale », c’est-à-dire l’étude sur le terrain, par la pratique ; avec pour objet la compréhension des conditions de réalisation des mouvements révolutionnaires. Les questions suivantes doivent notamment traitées : Qu’est-ce qui a fait que, un jour de printemps, ces populations, longtemps asservies ou opprimées par un pouvoir devenu illégitime et corrompu, sont descendues dans toutes les rues de toutes les villes, se sont rassemblées pour renverser leur système politique ? Pourquoi et comment, malgré les pressions policières, parfois militaires, ces gens de tous âges ont tenu jusqu'à obtenir la démission des gouvernements qui les asservissaient parfois au prix de leur vie ? Pourquoi et comment ces mouvements révolutionnaires se sont répandus de Tunis au Caire, en passant par Tripoli ? Pourquoi ces événements n’ont-ils pas franchi les frontières algériennes et marocaines ?

-

26 | P a g e Ces différentes questions seront traitées par une équipe de 15 personnes sous la forme : D’un blog tenu sous la forme d’un carnet de route, tout au long du trajet. Un wikilivre écrit de façon collaborative et publié à l’issue de la Caravane. Une exposition photo organisée à l’issue du voyage.

En essayant de prendre une distance théorique avec le terrain, l’étude porterait sur deux questions générales : Qu’est-ce qui structure un mouvement révolutionnaire à l’échelle d’une nation ? À quel moment l’opprimé devient résistant, et à quel moment le résistant devient révolutionnaire ?
Malgré son report, le projet dispose d’un certain nombre d’actifs et a été reformulé

L’équipe constituée autour du projet a commencé à faire connaitre le dispositif au cours de 2 conférences (cf. le programme des activités) et a développé un site internet prêt à l’emploi pour la mission prévue : caravane-des-printemps.org Dans l’attente de savoir comment les situations évoluent sur le terrain pour débloquer la faisabilité du projet, un observatoire scientifique est constitué. Le Conseil d’Administration a validé la possibilité d’annuler le projet pour des raisons de sécurité.

27 | P a g e La mise en place de représentations internationales a permis de capter des opportunités Figurant au plan stratégique de l’association, le développant de notre présence dans de grandes métropoles mondiales a été mi s en œuvre par l’ouverture de représentations à l’étranger dont la mission était de : Nouer des liens bilatéraux avec nos associations sœurs du réseau The IDEA dans le pays concerné ; Capter les opportunités de Sommets internationaux dans le pays concernés pour les différents programmes de l’as sociation.
Bruxelles 1 représentant 3 bénévoles Organisation de : - Open Diplomacy Bruxelles (6 mai) - Voyage d’étude de 4 jours - Rencontres avec l’AJFOI Bruxelles et la Belgian Youth Diplomacy - Partenariat fort avec YEL (association sœur de YD dans le réseau The IDEA) pour le voyage d’étude de mai Facebook : 733 amis Twitter : 182 followers Très grande réussite grâce au test du concept Open Diplomacy dans cette grande capitale et au développement d’une relation bilatérale avec l’association sœur, YEL. New York 1 représentant Recrutement et formation de la délégation au Youth ECOSOC Forum Prise de contact avec la représentation permanente des Nations unies pour développer le programme Jeunes Délégués des Nations unies Facebook : Non Twitter : Non L’ambassade a permis de saisir une opportunité (YEF) et pourra se baser sur cette première expérience pour développer le programme des Jeunes Délégués aux Nations unies. Londres 1 représentant Washington 1 représentant Pékin 1 représentant Tokyo 1 représentant Recrutement et formation de la délégation aux rencontres annuelles du FMI et de la Banque Mondiale Sao Paulo 1 représentant Développement du programme FBNF Organisation de la session du programme à Sao Paulo (1 semaine)

Equipe Principaux résultats en termes d’activités (délégations, événements, publications)

None

Organisation afterwork

d’un

None

Principaux résultats en termes de développement

None

Prise de contact avec l’Ambassade de France aux USA

- Prise de contact avec l’Ambassade de France et la JCEF (jeune chambre économique des français à l'étranger) Visibilité les principales universités Facebook : Non Twitter : Non

Prise de contact avec l’Ambassade de France au Japon

Nombreux contacts institutionnels et du secteur privé pour le FBNF (voir chapitre dédié)

Moyens de communication dédiés

Facebook : Non Twitter : Non L’ambassade n’a pas porté ses fruits malgré l’opportunité du Youth8 à Londres, mais il reste suffisamment de membres sur place pour développer une antenne.

Facebook : 449 amis Twitter : Non

Facebook : Non Twitter : Non L’ambassade a permis de saisir une opportunité sans pour autant capitaliser sur une relation forte possible avec l’association sœur de YD au Japon.

Facebook : Non Twitter : Non

Commentaires

L’ambassade s’est arrêtée en mars 2013.

Environnement institutionnel très hostile et manque de ressources humaines n’ont pas permis le développement de cette antenne.

Très grande réussite grâce au déploiement du programme FBNF.

28 | P a g e

En France, Youth Diplomacy s’implante durablement comme acteur du débat public
Grâce à une base partenariale solide, installée à l’occasion de l’Open Diplomacy et du ModelG20 La base partenariale de l’association est portée par quelques acteurs clés permettant de générer de la visibilité ou des contenus à haute valeur ajoutée. Ainsi, Youth Diplomacy a étroitement collaboré avec :

Le Ministère des Affaires étrangères, partenaire institutionnel de premier plan

Le ministère des Affaires étrangères développe actuellement une stratégie de diplomatie publique et une présence forte sur Internet. Ces deux logiques qui ont été au cœur de l'Open Diplomacy pour lequel le Département a contribué au niveau de la communication, des invitations, des moyens logistiques et de la participation du Directeur du Centre d’Analyse et de Prévision. De même, le ministère a apporté ces éléments pour le ModelG20 et développe de nouvelles coopérations avec Youth Diplomacy depuis lors, comme sur le Youth ECOSOC Forum.

Le Huffington Post, média de référence dans le cœur de cible de l’association

Média innovant particulièrement bien pensé pour s’articuler avec les réseaux sociaux, le Huffington Post est partenaire de l'Open Diplomacy pour valoriser son contenu éditorial sous la forme d’interviews et de tribunes par la communauté des participants en amont et en aval de l’événement. Mais il a également permis de faire passer de nombreux messages, notamment dans le processus de la Caravane des Printemps ou encore du Youth8.

29 | P a g e

RFI, média international majeur, force de crédibilité pour l’association

RFI est une radio française d’actualités, diffusée mondialement en français et en 12 langues étrangères. Grâce à l’expertise de ses rédactions basées à Paris et de son réseau unique de 400 correspondants sur les 5 continents, RFI propose à ses auditeurs des rendez-vous d’information et des magazines offrant les clés de compréhension du monde. RFI réunit chaque semaine près de 40 millions d’auditeurs à travers le monde et son offre « nouveau x médias » enregistre 10 millions de visites chaque mois. Un espace majeur de diffusion pour l’émission de l’Open Diplomacy, première pierre d’une coopération à construire.

Opinionway, créateur de données chiffrées pour nos recherches

En s’associant à un événement innovant par la réalisation d’un sondage d’opinion en vue de l’Open Diplomacy, OpinionWay a rejoint le but qui présidait à sa fondation : contribuer à innover sur le marché de l’analyse d’opinion. Les résultats de cette étude sur la perception des Français sur la maîtrise de la mondialisation, OpinionWay est devenu le knowledge partner de l’association et a permis d’alimenter de nombreuses analyses. Une coopération naissance qui pourra être explorée dans la durée.

La Banque Transatlantique, sponsor exclusif de l’association

Banque spécialisée dans la gestion de comptes et de services bancaires de diplomates et d’expatriés, la Banque Transatlantique s’est naturellement associée à Youth Diplomacy dont elle partage les valeurs et la dimension internationale.

30 | P a g e

Et grâce à notre processus naissant de décentralisation La décentralisation de Youth Diplomacy vise à : Renforcer sa légitimité en lui donnant une implantation territoriale permettant de toucher plus de jeunes ; Structurer l’implication de tous les membres malgré l’éloignement avec l’équipe nationale.

Des bases ont été posées cette année mais révèlent qu’un suivi encore plus important doit être mis en œuvre. Les insuffisances en termes de diffusion des méthodes, liées à l’absence de secrétariat général à partir novembre, se sont ressenties, malgré d’importants efforts de suivi par des conférences téléphoniques régulières et des exercices de formation à l’occasion des grands rassemblements nationaux (séminaire du 14 juillet, de septembre et de février).
Equipe Ile de France 1 animatrice Quasiment toutes les conférences et ateliers - Organisation du ModelG20 - Organisation de la session parisienne du FBNF (mai 2013) Reconnaissance de l’association à Sciences Po - Convention partenariale avec l’INSEEC Facebook : Non Twitter : Non > 50 > 150 Rhône Alpes 1 animateur et 1 adjointe - 2 conférences - 2 afterworks d’accueil des nouveaux adhérents - Obtention d’une adresse à la Maison des Associations de Lyon - Renforcement des liens avec Forum EM Lyon Facebook : 268 amis Twitter : Non 0 > 25 De solides jalons sont posés pour développer une présence régionale. Un accompagnement financier permettra un lancement plus rapide des activités et l’installation d’une base solide de travail. Bretagne 1 animatrice Lorraine 1 animatrice Champagne Ardenne 1 animateur

Principaux résultats en termes d’activités

None

None

- 1 conférence pour Caravane des Printemps

la

Principaux résultats en termes de développement Moyens de communication dédiés Membres en début d’année Membres en fin d’année

- Développement de liens avec Sciences Po Rennes et l’association BATNA Facebook : 4 fans Twitter : Non 0 > 10 Le changement de situation de l’animateur régional a bloqué le développement du comité ; mais le repérage et le suivi des membres de cette région permettront la mise en place d’un comité rapidement.

- Développement de liens avec l’association EuroCosmos Facebook : Non Twitter : Non 0 >5

- Développement de liens avec Reims Management School comme hôte de nos événements Facebook : Non Twitter : Non 0 >5 Malgré sa création tardive, ce comité régional a su rapidement prendre la vague et organisé une conférence à succès. Les jalons sont posés pour développer une présence régionale.

Commentaires

Région très opérationnelle mais qui a du trouver sa place par rapport à l’équipe nationale et les programmes.

Le changement de situation de l’animateur régional a bloqué le développement du comité.

31 | P a g e

 ETATS FINANCIERS DE YOUTH DIPLOMACY POUR 2012-2013 L’année 2012 – 2013 dégage un résultat net bénéficiaire de plus de 4300€
Compte de résultat
TOTAL CHARGES
Achats Eau, gaz, électricité Fournitures d'entretien et petits équipements Assurances Publicité, publications, relations publiques Déplacements, missions Réceptions/Evénements Frais postaux et de télécommunications Services bancaires et assimilés Subventions versées par l'association

13 781,20 €

TOTAL PRODUITS

18 123,49 €
5 520,00 € 9 616,29 € - € 1 000,00 € 1 987,20 €

1 902,85 € Cotisations - € Frais de participation 293,11 € Subventions publiques Subentions privées 108,27 € Fundraising 423,00 € 94,00 € 8 496,11 € - € 473,86 € 1 990,00 €

SOLDE NET 4 342,29 €

32 | P a g e Le niveau de trésorerie de fin d’année habituel est maintenu, dans un contexte plus difficile Le budget de l’année 2012-2013 laisse une somme de plus de 4 300 euros à l’équipe qui prendra le relais à la rentrée, soit près de 3 fois plus que le résultat obtenu en 2011 - 2012. Ce résultat est le fruit : d’une politique active et dynamique de recrutement de nouveaux membres mais aussi de fidélisation des plus anciens (plus de 5 500 euros de cotisations) ; d’un partenariat noué avec la Banque Transatlantique pour soutenir nos activités (subvention de 1000 euros) ; d’une campagne de levée de fonds dans le cadre de l’Open Diplomacy (près de 2 000 euros) ; du lancement de projets impliquant une contribution financière des participants (ModelG20 ; FBNF).

Le contexte économique actuel n’étant guère favorable à l’obtention de subventions du secteur public comme privé, la stratégie budgétaire pour les années à venir devra en grande partie reposer sur L’appel à la générosité des membres et sympathisants de Youth Diplomacy ; L’autonomie budgétaire des programmes internationaux ; Le cofinancement, par les universités, des délégations internationales à l’instar du partenariat noué avec l’INSEEC ; La tarification de prestations de formation internationales à la négociation ou de voyages d’études permettant de générer des marges relevant de l’entrepreneuriat social, mais favorisant tout de même l’investissement. Malgré ce contexte, Youth investissements importants Diplomacy a pu réaliser des

Achat de 3 kakémonos adaptables à tout type d’événement par un panneau modulaire pour afficher les données ad hoc (partenariats, dates, lieux…) ; Rénovation du logo de l’association et déclinaison du logo par régions et par programmes ; Achat d’un site internet pour le projet de la Caravane des Printemps.

33 | P a g e

Bilan de l’association
L’association dispose également d’actifs financiers, matériels et immatériels : - Actifs matériels  3 Kakémonos neufs  Fournitures diverses léguées par les partenaires (100 tour-de-cous Commission Européenne, 200 crayons CE, 400 stylos CE, 30 sacs CE, 15 clés USB, 5 kits de drapeaux européens, banderoles de drapeaux européens, blocs notes du ministère des Affaires étrangères…) - Actifs immatériels  Logos général et par comités régionaux  Sites Internet : youth-diplomacy.org, open-diplomacy.org, fbnf.org, caravane-des-printemps.org  Bases de données des membres de l’association, des participants et invités de l’Open Diplomacy (10.000+ noms) et de la Newsletter de l’association (1300+ noms) - Actifs financiers :  Créances liées au programme FBNF : 217€ à recouvrer  Créances liées au voyage d’étude à Bruxelles : 139€ à recouvrer

Web : youth-diplomacy.org

Mail : contact@youth-diplomacy.org

Réseaux sociaux : facebook.com/youthdiplomacy twitter.com/#!/Youthdiplomacy

Adresse : 79, avenue de la République, 75011, Paris