You are on page 1of 28

El Barnoussi 1

MCA 1
62,67%des supporters
de l’Inter veulent Taïder
Belfodil «Perdre 4-0
face à Valence n’est
pas la fin du monde»
Geiger à cœur ouvert
«A Sétif, j’ai apprécié le couscous»
«J’ai trouvé du
plaisir à jeûner
et je vais refaire
l’expérience»
«Maradona fait
avec ses pieds ce
qu’il peut faire
avec ses mains»
MARDI 6 AOÛT 2013
QUOTIDIEN NATIONAL SPORTIF N° 2368 PRIX 20 DA
www.lebuteur.com
Sedkaoui promet
«Pas question de jouer encore
devant des gradins vides»
«Pas question de jouer encore
devant des gradins vides»
«Pas question de jouer encore
devant des gradins vides»
«Pas question de jouer encore
devant des gradins vides»
«Pas question de jouer encore
devant des gradins vides»
«Pas question de jouer encore
devant des gradins vides»
Il est depuis hier à Paris
JSK-USMB,
ce soir à 23h
Le transfert de Slimani à Nantes
bloqué par le CRB
Geiger : «L’équipe progresse de jour en jour»
Le Mouloudia séduit
USMH-ASMO, ce soir à 23h
Un match amical
à huis clos !
USMA
Boudebouda
«Prêt à remplacer
Benmoussa»
JSMB
Incidents entre
supporters de la
JSMB et du MOB
MOB
La grève, c’est fini !
JSK
I
I Geiger a jeûné avec
ses joueurs, un
événement qui fera datte.
I
IBelkalem a filé à
l’anglaise vers
Watford.
I
IA Dely Ibrahim, il n’y
aura pas de nuit du
doute : Belfodil sera visible
à Alger.
Footaises
02
«Il n’a jamais été question
de vendre des actions de la
JSK à Cosider !»
C
omme
ui
il a dit
Mohand Cherif Hannachi, président de la JSK
l
«Qu’on me
donne ma
chance à moi
aussi !»
Rida Sayah, joueur
du MCA
Ceux qui le prétendent
sont des vendus.
N° 2368 Mardi 6 août 2013
Ce n’est pas de
la langue de bois
G
eiger a connu avant-hier une vraie
journée de Ramadhan puisqu’il a
jeûné avec ses joueurs afn de par-
tager leurs sensations et s’impré-
gner des traditions algériennes.
Après avoir rompu le jeûne suivant la sunna
(des dattes et du petit-lait), il a livré ses pre-
mières impressions : «Ce que je retiens de
cette journée ? Non seulement je me suis
abstenu de boire et de manger, mais j’ai
dû aussi me taper un journaliste pour
u e interview en fn de journée, juste
avant la rupture du jeûne ! Vrai-
ment, j’ai bien mérité ce f ’tour.»
D’ores et déjà, saha aïdek !
Geiger a supporté
la faim, la soif et…
une interview
Maman, j’ai failli
rater l’avion !
Au lendemain de son engagement
en faveur du Dinamo Zagreb, Hilal
Soudani s’était envolé vers via
Paris afn de passer une journée
auprès de sa famille
avant d’intégrer le stage
des Verts pour les
matches de juin. Or, le
vol Zagreb-Paris avait
pris du retard. Pour ne
pas rater son vol sur
Alger, il s’était mis à cou-
rir comme un fou dans
l’immense aéroport
Roissy/Charles-de-Gaulle.
Il a même fait deux en-
torses à la réglementation :
il a refusé vider ses poches
au portique de sécurité
parce qu’il était en retard
et, une fois arrivé à la porte
d’embarquement, il l’avait
trouvée fermée et il a dû in-
sister auprès d’une hôtesse
pour qu’on daigne ouvrir la
porte de l’appareil pour lui.
Ouf ! Il n’avait pas raté l’avion,
au grand bonheur de sa maman
qui l’attendait à l’aéroport
d’Alger…
Il aura fallu que Ali Benlahcene, dit
Tchipalo, fasse part de la difficulté pour
lui de réaliser son rêve d’accomplir le
hadj, faut de moyens financiers, pour
que la solidarité de sportifs et de non
sportifs se manifestent. Des joueurs de
la JSK, à l’image de Mekkaoui, Merbah
et Aouedj, ont carrément exprimé leur
disponibilité à l’aider à réaliser son pro-
jet. «Je suis vraiment très touché par ces
marques de solidarité», nous a déclaré hier
l’intéressé. «Depuis deux jours, on ne me
parle que de ça à Tizi Ouzou. Même des sup-
porters que je ne connais pas me proposent
leur aide. Pourtant, ce n’est pas un appel à l’aide
que j’ai lancé. J’ai juste exprimé mon regret de ne
pas disposer des moyens financiers d’accomplir un
omra, encore moins le hadj. Mais voile qu’in me
contacte de toute part. Même d’anciens joueurs d’au-
tres clubs m’ont appelé. Je remercie tout le monde pour
cet élan de solidarité.»
Tchipalo «Je suis touché
par la solidarité qu’on
me témoigne»
A défaut du 2,
Soudani a pris le 22
On l’a expliqué dans ce colonnes à plusieurs reprises : Hilal
Soudani adore porter le numéro 2, non seulement parce que
c’est celui de sa wilaya natale, Chlef, mais c’est surtout parce
que c’est le numéro qu’il avait porté dès son premier match
chez les seniors et qui lui avait porté chance. Lorsqu’il a été
transféré au Vitoria Guimaraes, il avait demandé à porter le 2,
mais il lui a été répondu que ce numéro était déjà attribué.
Alors, il s’est rabattu sur le N°22. «Pourvu qu’il y ait du 2 dedans»,
nous a-t-il expliqué. Bonne nouvelle pour moi : au Dinamo Zagreb,
le 2 est disponible !
Nourredine Saadi n’en est pas à sa
première expérience à Béjaïa. On
se rappelle qu’il avait été entrai-
neur du MO Béjaïa il y
quelques années, alors que le
club activait en deuxième di-
vision. Cela ne l’empêche pas
de remarquer un petit dys-
fonctionnement dans le pay-
sage de l’ancienne capitale des
Zianides : «Il
y a très
peu
d’arbres et d’espaces verts et
ce n’est pas normal pour
une ville méditerra-
néenne.» Une remarque
pertinente pour une ville
qui voit le béton tout
boufer, à l’instar de la
majorité des grandes
villes du pays. Heureuse-
ment qu’à la JSMB, il y a
de jeunes pousses qui pro-
mettent. De jeunes pousses
de footballeurs, cela s’en-
tend…
Enzo
Zidane
dans la
réserve
du Real
Al or s
qu’il n’a que 18
ans et qu’il devrait être dans
l’équipe «Juvenil» (juniors) du
Real Madrid, Enzo Zidane, fls de
Zinedine Zidane, est promu direc-
tement dans l’équipe réserve. De ce
fait, il jouera cette saison dans la Se-
gundo B, la troisième division espagnole, ce qui fait qu’il pourrait,
de temps en temps, être convoqué pour s’entraîner avec l’équipe pre-
mière. Quand on sait que Zizou, son papa, est justement l’adjoint de
l’entraîneur Carlo Ancelotti, de mauvaises langues ont très vite conclu à
un coup de pouce de l’ancien champion du monde.
Pour
Aït Djoudi,
un homme averti
en vaut quatre
Au départ, il était question que le la
JS Kabylie effectue son deuxième
stage de préparation au Maroc, là où
elle pourra trouver des sparring-part-
ners de qualité afin de peaufiner le
travail avant le début du champion-
nat. Or, c’est à Hammam-Bourguiba
que les Kabyles retourneront après
l’Aïd-el-Fitr, sur insistance de l’entraî-
neur, Azzedine Aït Djoudi. Le motif ?
Après le bras de fer qu’il a eu avec la
direction du MAS de Fès pour la résilia-
tion de son contrat, le coach kabyle ne veut
pas prendre le risque de retourner en terre ma-
rocaine. Des fois que le MAS de Fès ait déposé
une plainte contre lui… Un homme averti en
vaut deux. Un homme non
averti en vaut
quatre. Ebossé
fan de
«Mamma mia» !
Albert Ebossé ne s’est pas
seulement «kabylisé», il com-
mence même à s’algérianiser !
L’attaquant camerounais de la
JS Kabylie, grand amateur de
danse, s’est mis déjà au folklore
local. Il a même une chanson
préférée : «Mamma mia» de
Kader «Japoni». A chaque fois
qu’il a un peu de temps libre, il
demande à l’un de ses coéqui-
piers d’allumer son ordinateur por-
table et lui mettre la chanson en
question. Il en est d’autant plus
accroc qu’on lui a expliqué que c’est
l’une des chansons qui sont les plus reprises
dans les stades algériens. Qu’attend-on de
lui faire découvrir «JSK» de Lounis Aït
Menguellet ou «Allô triciti» de
Mohamed Allaoua ?
Le médecin de
l’ESS sauve une
fillette de la noyade
Samedi, l’hôtel où avait résidé la déléga-
tion de l’ES Sétif çà Bizerte a failli connaî-
tre un drame. Une fllette, résidant dans
l’hôtel avec ses parents en tant que touristes, a
failli se noyer dans la piscine après s’être aven-
turé à un point profond du bassin. Elle a dû
sa vie sauve à Yacine Kari, médecin de l’En-
tente, présent sur le lieu, qui a tiré la fl-
lette de l’eau, puis lui a prodigué des
soins intensifs. Ses parents s’en
sont tirés avec quelques
frayeurs.
Beckham pressenti
pour un rôle au cinéma
On vous le disait dans ces mêmes colonnes il y a quelques se-
maines : David Beckham envisageait d’embrasser une carrière
d’acteur et c’était même son épouse, Victoria, qui l’y avait encou-
ragé publiquement dans une interview en commun accordée à
la télévision chinoise, le voyant notamment incarner James
Bond 007. Cette reconversion pourrait se concrétiser bientôt
puisqu’un rôle est déjà proposé à Beckham. C’est Colin Firth, lauréat
d’un Oscar en 2011, qui veut l’avoir à ses côtés dans le flm Te Secret
Service du réalisateur Matthew Vaughn. Si ça fera, le succès au box-
ofce est d’ores et déjà assuré !
L

i
n
f
o
p
e
o
p
l
e
Cristiano se trouve, avec le Real Ma-
drid, aux Etats-Unis pour une tournée.
Qui dit Etats-Unis dit basket-ball et NBA.
Le hasard a voulu que les Madrilènes
soient hébergés dans un hôtel om se trou-
vait un célèbre personnage : Shaquille
O’Neal, légende du basket américain.
L’occasion est trop belle pour rater une
photo qui a montré à quel point Ronaldo,
en dépit de son 1,86m, paraît comme un
nabot devant les 2,16m et 140 kg de l’an-
cien champion du monde et champion
olympique.
Ronaldo nabot
devant O’Neal
Saadi cherche arbres
désespérément
03
Coup raté Équipe nationale
N° 2368 Mardi 6 août 2013
Le latéral droit de la Real Socie-
dad, Liassine Bentaiba Cadamuro,
s’apprête à vivre une saison excep-
tionnelle avec notamment une
participation à la Ligue des cham-
pions avec son club. Dans un en-
tretien accordé au quotidien
basque le Diario Vasco, Cadamuro
s’est dit prêt à relever le déf et inscrire
son nomdans cette prestigieuse com-
pétition européenne : «Je me sens prêt.
J’ai hâte de jouer ce premier match, si,
bien entendu, le coach me fait jouer.»
«Je me sens très
à l’aise en défense centrale»
Liassine Bentaiba Cadamuro est
bien parti pour commencer la saison
comme titulaire. Performant sur le
couloir droit et assez à l’aise en dé-
fense centrale, son poste de prédilec-
tion, Liassine aura été l’un des
éléments les plus utilisés par son en-
traîneur, lors des confrontations ami-
cales. Il est pressenti pour évoluer
comme défenseur central au côté de
son équipier Inigo Martínez. Inter-
rogé à ce sujet, il répond : «Je me sens
à l’aise à ce poste. J’y ai déjà joué plu-
sieurs matches en compagnie d’Inigo,
et nous nous entendons bien, vrai-
ment. Il n’y aura aucun problème. Je
suis content que cela se passe bien.»
«Je rêve d’être au marquage
de Balotelli»
Interrogé s’il n’avait pas de préfé-
rence concernant l’adversaire de la
Real Sociedad dans ce prochain tour
de la Ligue des champions, Liassine
Bentaiba Cadamuro préfère plutôt
éviter de trop focaliser sur cette ques-
tion. Liassine, qui rêve d’être au mar-
quage de Mario Balotelli, ne cache pas
aussi son désir de découvrir des
grands stades européens, à l’instar de
l’Emiraties Stadiumd’Arsenal ou Giu-
seppe Meazza du Milan AC: «Le nom
de notre adversaire en Ligue des cham-
pions importe peu. Il faut nous concen-
trer sur notre jeu. Après, j’apprécie par-
ticulièrement les terrains d’Arsenal et
Milan. Et si j’ai à choisir un adversaire
direct, ce sera Mario Balotelli.»
«Arrasate est différent
de Montanier,
je m’entends bien avec lui»
Poursuivant son entretien, l’Algé-
rien Liassine Bentaiba Cadamuro es-
time que le nouvel entraîneur de la
Real Sociedad, Jagoba Arrasate, est
complètement diférent du coach
Montanier. A ce propos il a afrmé :
«Jagoba a une excellente relation avec
tous ses joueurs et a les idées claires.
J’apprécie les entraîneurs qui aiment le
beau jeu, qui parlent le même langage
footballistique. Jagoba s’explique très
bien et, de plus, les entraînements sont
très diférents de ceux de Philippe
Montanier. Ils sont davantage axés sur
l’utilisation du ballon, sans jamais lais-
ser de côté l’aspect physique. Il n’y a
rien de tel pour mieux jouer au ballon

«Toujours fier de répondre
à l’appel de mon pays»
Toujours aussi disponible à répon-
dre à l’appel de l’équipe nationale al-
gérienne, Liassine Bentaiba
Cadamuro, qui a été convoqué pour
la prochaine rencontre internationale
prévue le 14 de ce mois contre la Gui-
née, afche avec ferté et son envie de
rallier le groupe des Verts le 12 août,
date du début du stage : «Vraiment je
suis très content d’être appelé à chaque
fois par mon pays. C’est un honneur de
répondre à l’appel de la sélection.»
Moumen A.
Cadamuro : «Prêt à jouer mon
premier match en Ligue des
champions»
Il n’a pas mis beaucoup de temps pour
s’affirmer. Nabil Ghilas, qui avait marqué
son premier but dès sa première sélection
en équipe d’Algérie, est en train de faire
de même avec le FC Porto. Meilleur bu-
teur de Moreirense avec 13 réalisations,
Ghilas s’est vite adapté à sa nouvelle
équipe, du moins pour ces trois matchs
qu’il a joués en amical. Buteur déjà à deux
reprises, il s’impose comme la nouvelle
force de frappe de l’Equipe nationale,
même s'il doit obligatoirement confirmer
ses belles performances en championnat
et en Ligue des champions où il sera très
attendu.
Ses performances
confortent Halilhodzic
Depuis qu’il a rejoint le FC Porto, l’atta-
quant algérien est devenu un autre
homme. Ses deux buts marqués et ses
nombreuses apparitions avec son club font
de lui un élément dont Vahid Halilhodzic
ne pourrait pas se passer en prévision du
prochain match amical international, prévu
le 14 août prochain face à la Guinée. Ghi-
las qui espère une chance pleine aura cer-
tainement l'occasion de confirmer son
talent en sélection.
M.A.
Ghoulam dans le viseur de Liverpool
Indésirable à Saint-Etienne, Faouzi Ghoulam est
très courtisé ailleurs. Après Torino, Sky Aport a an-
noncé hier que des contacts ont été entrepris par la
direction de Liverpool avec le frère du jeune défenseur
latéral gauche de l’EN qui est aussi son agent pour dis-
cuter un éventuel transfert de Faouzi cet été en Angle-
terre. L’information a été d’ailleurs reprise par
plusieurs titres anglais qui ont confirmé l’intérêt des
Reds pour le joueur formé à l’ASSE. Ecarté du groupe
stéphanois, Ghoulam, qui a demandé une augmenta-
tion de salaire aux responsables tournois, n’a plus
d’autre alternative que de chercher un club preneur.
M. A.
N. Ghilas sera très attendu
face à la Guinée
Présenté comme la nouvelle force de frappe de l’EN
Halliche rejoue en amical
L’Académica de Coimbra a disputé une autre rencontre
amicale, avant-hier soir, face au Rayo Vallecano. Les Por-
tugais se sont imposés deux buts à un. De retour à l’en-
traînement, il y a une semaine, le défenseur central de
l’Académica, Rafik Halliche, a joué une partie de cette ren-
contre. Rafik, qui a commencé sur le banc de touche, a
été incorporé en seconde période à la place de son cama-
rade, Joao Real. L’Algérien, qui revient bien de blessure,
n’a montré aucun signe de faiblesse, il a contribué au suc-
cès de son équipe en maintenant l’avantage au score ac-
quis par ses camarades en première période.
Des négociations ont commencé hier à Paris
L’
attaquant international du CR
Belouizdad, Islam Slimani, s’est
rendu hier en France pour né-
gocier son transfert au FC Nantes-
Atlantique. Slimani était accompagné
de son ex-président au CRB et actuel
président de la Ligue professionnelle
de football, Mahfoud Kerbadj. Il était
attendu par son agent, Youssef Chou-
kri, et Jean-Luis Bérenguier, associé
de l’agent mandaté par le CRB, Yahia
Hamri, plus connu sous le surnomde
Bob. Islam a été reçu par le président
Waldemar Kita dans l’un de ses bu-
reaux à Paris.
Le Chabab a mandaté Hamri
et Bérenguier pour défendre
ses intérêts
En plus de Choukri Youssef, seul
agent habilité à parler au nom de
Islam Slimani, il y a lieu de noter
aussi la présence de l’agent de
joueurs, Hamri Yahia dit Bob et son
associé Jean-Louis Bérenguier dans le
bureau du président Waldemar Kita.
Renseignements pris, Hamri et Bé-
renguier ont été mandatés par la di-
rection du Chabab de Belouizdad
pour défendre ses intérêts dans cette
transaction. Slimani, qui a obtenu
gain de cause auprès de la Commis-
sion de résolution des litiges (CRL)
dans son litige avec le CRB, ne peut
toujours pas négocier son transfert
seul tant que le TAS n’a pas encore
rendu son verdict. «C’est le CRB qui
nous a mandatés. On est ici pour dé-
fendre ses intérêts. Je ne peux pas
parler au nom de Slimani dans ce
dossier», nous dira Yahia Hamri à sa
sortie du bureau du président.
Kerbadj a représenté le CRB
La présence du président de la
Ligue professionnelle de football,
Mahfoud Kerbadj, dans le bureau du
président Kita, en a surpris plus d’un.
On a appris que Kerbadj s’est déplacé
avec Slimani pour représenter le CRB
dans ces négociations. Réda Malek, le
président par intérim du Chabab, n’a
pu faire le déplacement à Paris. Pour
rappel, le président de Nantes nous a
signifé qu’il exigerait l’implication
des dirigeants du Chabab dans cette
transaction.
Kita : «Ça négocie toujours,
c’est en bonne voie»
Le président Waldemar Kita est
sorti de son bureau en compagnie de
Islam Slimani et son manager, Yous-
sef Choukri, vers 17h30. Kita, qui
semblait serein après cette première
rencontre avec les dirigeants du CRB,
Slimani et son agent, nous a signifé
qu’il était optimiste quant à la
concrétisation du transfert : «Ça né-
gocie toujours, il n’y a aucun pro-
blème. Jusqu’à présent, tout va bien.
C’est en bonne voie.»
Les exigences financières
des Belouizdadis jugées
exagérées
Le premier round des négocia-
tions, qui aura duré un peu plus de
deux heures, n’a rien donné. Les par-
ties concernées se sont quittées sans
trouver un terrain d'entente. Yahia
Hamri nous a appris que les pre-
mières négociations ont buté sur le
volet fnancier. L’ofre fnancière pré-
sentée par le président du FCNantes-
Atlantique n’a pas été à la hauteur des
espérances des responsables belouiz-
dadis. «Les négociations ont été re-
portées pour après le f ’tour. L’ofre
présentée par le FC Nantes n’arrange
personne», dira Hamri à sa sortie du
bureau du premier responsable de
Nantes. Il faut dire que le CRB a placé
la barre très haut en exigeant un
montant tournant autour du million
d’euros, montant jugé exagéré par le
président de Nantes.
Nantes croyait que le joueur
est libre
En fait, les Nantais ont accepté
d’enrôler Slimani sur la base du fait
qu’il est libre de tout engagement.
Comme nous l’avait déclaré Kita dans
une interview qu’il nous avait accor-
dée il y a quelques semaines, ils sont
prêts à payer une indemnité symbo-
lique au CRB, mais pas une indem-
nité de transfert puisque la CRL a
libéré le joueur de tout engagement
avec son ancien club. La proposition
initiale du club était de 50 000 euros.
Or, voilà que le CRB se rapplique
avec son ancien président, Kerbadj,
qui n’est autre que le président de la
Ligue du football professionnel. Cette
présence est destinée à faire com-
prendre à Nantes que le patron de la
Ligue faisant fois, Slimani est tou-
jours lié au Chabab.
Kita fera ce matin
sa dernière proposition :
150 000 euros
Même s’il ne le montre pas publi-
quement, Waldemar Kita est très en
colère. Il s’attendait à recruter un
joueur libre et non pas un joueur en-
core lié à son club. De ce fait, il ne sait
plus qui croire : Slimani et son agent
qui, sur la foi de la décision rendue
publique par la CRL, martèlent qu’il
est libre ou Kerbadj qui afrme qu’il
est encore lié au club ? Ce qui est sûr,
c’est que Kita ne compte pas céder
aux exigences du CRB. Lors de la
réunion prévue pour ce matin, il fera
une dernière proposition qui sera son
dernier mot : 150 000 euros au CRB.
Il assure qu’il ne pourra pas ofrir un
sou de plus.
Si Nantes ne cède pas, le
CRB négociera avec Rennes
Côté Chabab, on ne semble pas in-
quiets. Sûr de son sujet, Hamri assure
que c’est à Nantes de payer ce que
vaut le joueur. En cas d’échec des né-
gociations, il entamera des négocia-
tions avec les autres clubs ayant
manifesté leur intérêt pour le joueur,
à commencer par Rennes qui semble
être prêt à mettre l’argent nécessaire
sur la table pour conclure le transfert.
Cette option ne plaît pas à Slimani
qui a trouvé un accord avec Nantes
sur les conditions fnancières du
contrat qui le liera au club. Tout ça
pour dire que, faute de concessions
de part et d’autre, le transfert n’est pas
près d’être concrétisé.
De Paris, Abdelhak Loukarf
Le transfert de Slimani
à Nantes bloqué par le CRB
Slimani a refusé
toute déclaration
G
GA sa sortie du bureau du
président de Nantes, Walde-
mar Kita, le buteur de la sélection
nationale lors des dernières ren-
contres des éliminatoires du Mon-
dial-2014, Islam Slimani, un peu
anxieux du fait de n’avoir pas en-
core conclu son transfert en France,
a refusé de s’adresser à la presse. Par
ailleurs, surpris de constater notre
présence à Paris, Slimani nous a
lancé : «Vous êtes ici ?», avant de
s’excuser de ne pouvoir émettre la
moindre déclaration tant que rien
n’est fait.
Il a eu un entretien avec Kita
G
GIslam Slimani et son agent Choukri Youssef ont eu une discus-
sion en aparté avec le président de Nantes, Waldemar Kita. Même
si n’a rien fltré à propos de l’entrevue, il semblait rassuré, mais bien en-
tendu toujours soucieux de la position de ses dirigeants du CRB. Après
avoir pris part à cette première partie des négociations, Islam Slimani est
parti avec son agent Youssef Choukri. Les deux hommes sont allés se re-
poser avant de revenir dans la soirée d’hier poursuivre les pourparlers
avec le président du FC Nantes, mais cette rencontre a été annulée plus
tard.
La rencontre d’hier soir annulée
G
GLe deuxième round des négociations, prévu pour hier soir entre
le président de Nantes d’une part et les représentants de Slimani
et du CRB d’autre part, a été fnalement annulé à cause de la fatigue res-
sentie par le joueur du fait de son voyage. Il a été reprogrammé pour ce
matin.
L’Inter de Milan conti-
nue à enchaîner les
mauvais résultats
durant cette
période de
prépara-
tion
d’in-
ter-
saison.
La der-
nière en
date, avant-
hier soir face au
FC Valence, sur le
score de 4-0, lors du tour-
noi international «Guinness
Cup Champion’s» semble faire mal au
club nerrazzuro et ses supporters qui commencent à craindre le
pire pour leur équipe, en prévision de la nouvelle saison qui ar-
rive. Interrogé à la fn du match par la chaîne ofcielle du club,
Inter Channel, Ishak Belfodil, bien que déçu de cette lourde dé-
faite, a tenu à dédramatiser la situation et rassurer tout le monde
que ce match n’était qu’un test de préparation. «Il est évident qu’on
est déçus, après cette nouvelle défaite. On aborde les matchs toujours
avec l’intention de les gagner, mais malheureusement, on n’a pas eu
de chance aujourd’hui. Je pense qu’il ne faut pas s’alarmer non plus.
Ce n’est pas si grave que cela, car ce n’est qu’un match amical de pré-
paration, rien de plus.»
«Je me suis bien senti durant ce match»
Si l’Inter de Milan a bu la tasse durant ce match, tout n’a pas été
mauvais, néanmoins, du côté des Intéristes. La seule véritable sa-
tisfaction demeure sans conteste Ishak Belfodil qui a réalisé un
match très honorable et montré d’excellentes dispositions ofen-
sives. «Oui, c’est vrai, je reconnais qu’aujourd’hui, je me suis bien
senti durant ce match. Physiquement, j’étais bien surtout, mais bon,
le plus important demeure le collectif. On a perdu et ça ne sert à
rien d’évoquer les performances individuelles. J’aurais surtout aimé
que l’équipe gagne le match», a-t-il souligné.
«Nous étions fatigués, contrairement
à Valence»
Appelé à donner des explications sur cette lourde défaite face
aux Espagnols qui restaient pourtant eux aussi sur une série de dé-
faites en amical, l’ancien Parmesan a répondu : «Encore une fois,
nous avons abordé ce match en étant quelque peu fatigués, en raison
de la charge de notre préparation physique. Les joueurs de Valence
étaient mieux en jambes et plus rapides que nous, et cela a fait la
diférence. Le physique nous a joué un mauvais tour, mais ce n’est
pas méchant, on est toujours en pleine période de travail.»
«On se crée des occasions, mais le ballon
refuse de franchir la ligne de but»
Par la suite, le journaliste d’Inter Channel a questionné Belfodil
sur ce manque d’efcacité qui touche l’équipe, puisque lors des
deux matchs disputés jusque-là durant ce tournoi, le club n’a pas
réussi à planter le moindre but. Ishak a répondu : «Le plus bizarre,
c’est qu’on se crée pas mal d’occasions, on fait les eforts, mais au
fnal, le ballon refuse de franchir la ligne de but. Pourtant, on essaye
et on essaye, mais rien, on manque de chance dans ce tournoi appa-
remment !»
«L’important est d’être prêt
pour le championnat»
Pour fnir, Belfodil a appelé les observateurs à être indulgents
avec la jeune équipe intériste, soulignant que le plus important
pour le club sera d’être prêt pour le début du championnat.
«Comme je l’ai dit, il ne sert à rien de s’afoler. On se prépare tran-
quillement et même si le travail ne paye pas pour le moment, nous
continuons à redoubler d’eforts lors des entraînements. On veut
s’améliorer, afn d’être prêts au coup d’envoi du championnat. C’est là
où il est important qu’on soit totalement prêts.»
La presse italienne l’encense
malgré la lourde défaite
En dépit de la lourde défaite concédée par son team face au FC
Valence, la presse italienne a encensé Ishak Belfodil, soulignant sa
très belle performance, malgré le manque de soutien ofensif dont
il a fait l’objet durant la partie. Malgré le jeûne, l’attaquant algérien
a bataillé sans relâche et a souvent mis en difculté l’arrière-garde
espagnole, notamment par ses dribbles et sa force de pénétration.
Les médias italiens ont rapporté que le niveau de Belfodil est en
constante évolution et qu’avec plus de travail, il fnira bien par
s’imposer comme l’attaquant titulaire de l’équipe.
Il retrouvera la Juventus lors
du prochain match
Le nouveau revers concédé par l’Inter de Milan, dimanche, ne
signife pas pour autant la fn du tournoi pour l’équipe. En efet, le
club milanais rencontrera la Juventus de Turin, ce jeudi, pour ten-
ter d’arracher la 7e place du tournoi et ne pas fnir dernier. Rappe-
lons que Belfodil, remplaçant face à Chelsea lors du premier
match, a joué l’intégralité de la partie face aux Valencians.
Saïd F.
Après une deuxième moitié de saison dernière
mitigée, le milieu de terrain du FC Valence, So-
fane Feghouli, semble retrouver peu à peu ses
sensations et, surtout, son véritable niveau, au
cours de cette préparation d’intersaison. Auteur
d’une assez belle prestation face au Milan AC, il
y a quelques jours au Mestalla, l’international al-
gérien a confrmé son regain de forme,
avant-hier, face à l’Inter de Milan, contri-
buant au brillant succès remporté par
les siens (4-0). Virevoltant sur son
couloir droit, le joueur semble
bien décidé à revenir en force
et retrouver, au début du pro-
chain exercice, son efca-
cité qui l’a fui avec l’ancien
coach, Ernesto Valverde.
Le départ
de Soldado
maintient
«Soso»
à Valence
Placé, un temps,
sur la liste des trans-
ferts par la direction
de son club, Sofane
Feghouli, et comme
déjà rapporté par nos
soins dans l’une de nos
précédentes éditions, va
continuer l’aventure avec
les Chauves-souris, du
moins pour une saison sup-
plémentaire. En efet, le FC
Valence, qui avait un besoin ur-
gent de liquidités, a ofcialisé hier
le transfert de son buteur, Roberto
Soldado, contre une indemnité consé-
quente de 30 millions d’euros. Cet argent
servira au club à amortir quelque peu sa dette et
combler les dépenses nécessaires pour la saison à
venir. Le FC Valence, qui a refusé une ofre de 12
millions d’euros de Liverpool pour Feghouli, ne
le cédera que si un autre club mettra vraiment le
paquet, ce qui est peu probable, en ces temps de
crise économique.
Il jouera face à Everton ce jeudi
Défait par le Milan AC (1-2), lors du premier
match du tournoi international «Guinness Cup
Champion’s», le FC Valence, grâce à sa victoire
face à l’Inter de Milan, avant-hier, aura la possi-
bilité de viser la cinquième place de ce tournoi,
en afrontant ce jeudi l’équipe d’Everton. Un der-
nier match de préparation pour Feghouli and
Co, avant le retour en Espagne, prévu le
lendemain.
S. F.
Belfodil : «Pas la peine de s’alarmer,
ce n’est qu’un match de préparation»
Il revient sur la lourde défaite concédée face à Valence
Feghouli renaît !
Belkalem a déposé sa demande
de visa pour l’Angleterre avant-hier
Actuellement en Algérie, après son retour d’Italie où il a passé quelques jours au sein du club de
l’Udinese, le défenseur central algérien, Essaïd Belkalem a, selon nos informations, déposé avant-
hier sa demande de visa pour l’Angleterre et aussi les documents nécessaires pour l’obtention du per-
mis de travail au consulat de Grande-Bretagne, à Alger. Le joueur, qui profte de ces quelques jours
au pays, pour rester aux côtés de sa famille et profter des derniers jours du mois sacré, devrait ré-
cupérer son visa d’ici quelques jours. Aussitôt qu’il l’aura réceptionné, il prendra le vol en direction
de Londres pour rejoindre Watford et débuter les entraînements avec sa nouvelle équipe. Son dé-
part pourrait intervenir en fn de semaine, ou en début de la prochaine. Rappelons que Belkalem,
qui a signé un contrat de cinq ans au proft de Granada CF, n’a pas été retenu au fnal par l’Udinese
et va du coup être prêté à Watford FC, club pensionnaire de Championship. Les trois clubs cités ap-
partiennent tous à la même famille.
S. F.
62,67% des supporters de l’Inter
veulent la venue de Taïder
Le site italien spécialisé, fcinter1908.it, qui suit de
très près l’actualité de l’Inter de Milan, a proposé hier
un sondage aux supporters Nerazzuri, les appelant à
voter pour le joueur qu’ils aimeraient voir arriver au
club cet été. Une liste de quatre joueurs, que convoite
actuellement le club milanais, a été dressée. Elle com-
prend Taïder (Bologne), Wellington (Sao Paolo),
Nainggolan (Cagliari) et Luiz Gustavo (Bayern Mu-
nich). Jusqu’à hier 17h30, c’est l’international algérien
qui occupait la tête des sufrages avec 62,67% de votes
favorables, suivi par Gustavo, 22,47%, Nainggolan 11,
95% et Wellington 2,92%.
S. F.
Mesbah et Parme
victorieux de Gubbio
Le FC Parme a
enchaîné, avant-
hier, une nou-
velle victoire en
amical, cette fois
devant l’équipe
de Gubbio, sur le
score de 3-0.
Djamel Mesbah,
qui retrouve son
véritable niveau,
a joué l’intégra-
lité de la rencon-
tre.
Aoudia entame
les entraînements
avec Dynamo Dresde
Comme attendu, l’attaquant Mo-
hamed Amine Aoudia a rallié l’Al-
lemagne pour intégrer sa nouvelle
formation du Dynamo Dresde.
L’ancien Canari a débuté les entraî-
nements, hier matin, avec ses nou-
veaux coéquipiers et paraissait très
heureux d’entamer cette nouvelle
expérience à l’étranger. Rappelons
que Aoudia a dû attendre la fn de
son contrat avec l’ESS, le 4 août
dernier, pour rejoindre Dresde.
Abeïd dispute
son premier match
avec le Panathinaikos
Prêté en fn de semaine dernière
par Newcastle au club grec du Pa-
nathinaikos, le milieu de terrain
algérien Mehdi Abeïd a pris part,
avant-hier, à son tout premier
match amical sous ses nouvelles
couleurs, face à la Lazio de Rome
(0-0). Abeïd a débuté la rencontre
en tant que titulaire, avant de
céder sa place en cours de jeu.
N° 2368 Mardi 6 août 2013
Coup sûr Équipe nationale
04
L’Inter de Milan conti-
nue à enchaîner les
mauvais résultats
durant cette
période de
prépara-
tion
d’in-
ter-
saison.
La der-
nière en
date, avant-
hier soir face au
FC Valence, sur le
score de 4-0, lors du tour-
noi international «Guinness
Cup Champion’s» semble faire mal au
club nerrazzuro et ses supporters qui commencent à craindre le
pire pour leur équipe, en prévision de la nouvelle saison qui ar-
rive. Interrogé à la fn du match par la chaîne ofcielle du club,
Inter Channel, Ishak Belfodil, bien que déçu de cette lourde dé-
faite, a tenu à dédramatiser la situation et rassurer tout le monde
que ce match n’était qu’un test de préparation. «Il est évident qu’on
est déçus, après cette nouvelle défaite. On aborde les matchs toujours
avec l’intention de les gagner, mais malheureusement, on n’a pas eu
de chance aujourd’hui. Je pense qu’il ne faut pas s’alarmer non plus.
Ce n’est pas si grave que cela, car ce n’est qu’un match amical de pré-
paration, rien de plus.»
«Je me suis bien senti durant ce match»
Si l’Inter de Milan a bu la tasse durant ce match, tout n’a pas été
mauvais, néanmoins, du côté des Intéristes. La seule véritable sa-
tisfaction demeure sans conteste Ishak Belfodil qui a réalisé un
match très honorable et montré d’excellentes dispositions ofen-
sives. «Oui, c’est vrai, je reconnais qu’aujourd’hui, je me suis bien
senti durant ce match. Physiquement, j’étais bien surtout, mais bon,
le plus important demeure le collectif. On a perdu et ça ne sert à
rien d’évoquer les performances individuelles. J’aurais surtout aimé
que l’équipe gagne le match», a-t-il souligné.
«Nous étions fatigués, contrairement
à Valence»
Appelé à donner des explications sur cette lourde défaite face
aux Espagnols qui restaient pourtant eux aussi sur une série de dé-
faites en amical, l’ancien Parmesan a répondu : «Encore une fois,
nous avons abordé ce match en étant quelque peu fatigués, en raison
de la charge de notre préparation physique. Les joueurs de Valence
étaient mieux en jambes et plus rapides que nous, et cela a fait la
diférence. Le physique nous a joué un mauvais tour, mais ce n’est
pas méchant, on est toujours en pleine période de travail.»
«On se crée des occasions, mais le ballon
refuse de franchir la ligne de but»
Par la suite, le journaliste d’Inter Channel a questionné Belfodil
sur ce manque d’efcacité qui touche l’équipe, puisque lors des
deux matchs disputés jusque-là durant ce tournoi, le club n’a pas
réussi à planter le moindre but. Ishak a répondu : «Le plus bizarre,
c’est qu’on se crée pas mal d’occasions, on fait les eforts, mais au
fnal, le ballon refuse de franchir la ligne de but. Pourtant, on essaye
et on essaye, mais rien, on manque de chance dans ce tournoi appa-
remment !»
«L’important est d’être prêt
pour le championnat»
Pour fnir, Belfodil a appelé les observateurs à être indulgents
avec la jeune équipe intériste, soulignant que le plus important
pour le club sera d’être prêt pour le début du championnat.
«Comme je l’ai dit, il ne sert à rien de s’afoler. On se prépare tran-
quillement et même si le travail ne paye pas pour le moment, nous
continuons à redoubler d’eforts lors des entraînements. On veut
s’améliorer, afn d’être prêts au coup d’envoi du championnat. C’est là
où il est important qu’on soit totalement prêts.»
La presse italienne l’encense
malgré la lourde défaite
En dépit de la lourde défaite concédée par son team face au FC
Valence, la presse italienne a encensé Ishak Belfodil, soulignant sa
très belle performance, malgré le manque de soutien ofensif dont
il a fait l’objet durant la partie. Malgré le jeûne, l’attaquant algérien
a bataillé sans relâche et a souvent mis en difculté l’arrière-garde
espagnole, notamment par ses dribbles et sa force de pénétration.
Les médias italiens ont rapporté que le niveau de Belfodil est en
constante évolution et qu’avec plus de travail, il fnira bien par
s’imposer comme l’attaquant titulaire de l’équipe.
Il retrouvera la Juventus lors
du prochain match
Le nouveau revers concédé par l’Inter de Milan, dimanche, ne
signife pas pour autant la fn du tournoi pour l’équipe. En efet, le
club milanais rencontrera la Juventus de Turin, ce jeudi, pour ten-
ter d’arracher la 7e place du tournoi et ne pas fnir dernier. Rappe-
lons que Belfodil, remplaçant face à Chelsea lors du premier
match, a joué l’intégralité de la partie face aux Valencians.
Saïd F.
Après une deuxième moitié de saison dernière
mitigée, le milieu de terrain du FC Valence, So-
fane Feghouli, semble retrouver peu à peu ses
sensations et, surtout, son véritable niveau, au
cours de cette préparation d’intersaison. Auteur
d’une assez belle prestation face au Milan AC, il
y a quelques jours au Mestalla, l’international al-
gérien a confrmé son regain de forme,
avant-hier, face à l’Inter de Milan, contri-
buant au brillant succès remporté par
les siens (4-0). Virevoltant sur son
couloir droit, le joueur semble
bien décidé à revenir en force
et retrouver, au début du pro-
chain exercice, son efca-
cité qui l’a fui avec l’ancien
coach, Ernesto Valverde.
Le départ
de Soldado
maintient
«Soso»
à Valence
Placé, un temps,
sur la liste des trans-
ferts par la direction
de son club, Sofane
Feghouli, et comme
déjà rapporté par nos
soins dans l’une de nos
précédentes éditions, va
continuer l’aventure avec
les Chauves-souris, du
moins pour une saison sup-
plémentaire. En efet, le FC
Valence, qui avait un besoin ur-
gent de liquidités, a ofcialisé hier
le transfert de son buteur, Roberto
Soldado, contre une indemnité consé-
quente de 30 millions d’euros. Cet argent
servira au club à amortir quelque peu sa dette et
combler les dépenses nécessaires pour la saison à
venir. Le FC Valence, qui a refusé une ofre de 12
millions d’euros de Liverpool pour Feghouli, ne
le cédera que si un autre club mettra vraiment le
paquet, ce qui est peu probable, en ces temps de
crise économique.
Il jouera face à Everton ce jeudi
Défait par le Milan AC (1-2), lors du premier
match du tournoi international «Guinness Cup
Champion’s», le FC Valence, grâce à sa victoire
face à l’Inter de Milan, avant-hier, aura la possi-
bilité de viser la cinquième place de ce tournoi,
en afrontant ce jeudi l’équipe d’Everton. Un der-
nier match de préparation pour Feghouli and
Co, avant le retour en Espagne, prévu le
lendemain.
S. F.
Belfodil : «Pas la peine de s’alarmer,
ce n’est qu’un match de préparation»
Il revient sur la lourde défaite concédée face à Valence
Feghouli renaît !
Belkalem a déposé sa demande
de visa pour l’Angleterre avant-hier
Actuellement en Algérie, après son retour d’Italie où il a passé quelques jours au sein du club de
l’Udinese, le défenseur central algérien, Essaïd Belkalem a, selon nos informations, déposé avant-
hier sa demande de visa pour l’Angleterre et aussi les documents nécessaires pour l’obtention du per-
mis de travail au consulat de Grande-Bretagne, à Alger. Le joueur, qui profte de ces quelques jours
au pays, pour rester aux côtés de sa famille et profter des derniers jours du mois sacré, devrait ré-
cupérer son visa d’ici quelques jours. Aussitôt qu’il l’aura réceptionné, il prendra le vol en direction
de Londres pour rejoindre Watford et débuter les entraînements avec sa nouvelle équipe. Son dé-
part pourrait intervenir en fn de semaine, ou en début de la prochaine. Rappelons que Belkalem,
qui a signé un contrat de cinq ans au proft de Granada CF, n’a pas été retenu au fnal par l’Udinese
et va du coup être prêté à Watford FC, club pensionnaire de Championship. Les trois clubs cités ap-
partiennent tous à la même famille.
S. F.
62,67% des supporters de l’Inter
veulent la venue de Taïder
Le site italien spécialisé, fcinter1908.it, qui suit de
très près l’actualité de l’Inter de Milan, a proposé hier
un sondage aux supporters Nerazzuri, les appelant à
voter pour le joueur qu’ils aimeraient voir arriver au
club cet été. Une liste de quatre joueurs, que convoite
actuellement le club milanais, a été dressée. Elle com-
prend Taïder (Bologne), Wellington (Sao Paolo),
Nainggolan (Cagliari) et Luiz Gustavo (Bayern Mu-
nich). Jusqu’à hier 17h30, c’est l’international algérien
qui occupait la tête des sufrages avec 62,67% de votes
favorables, suivi par Gustavo, 22,47%, Nainggolan 11,
95% et Wellington 2,92%.
S. F.
Mesbah et Parme
victorieux de Gubbio
Le FC Parme a
enchaîné, avant-
hier, une nou-
velle victoire en
amical, cette fois
devant l’équipe
de Gubbio, sur le
score de 3-0.
Djamel Mesbah,
qui retrouve son
véritable niveau,
a joué l’intégra-
lité de la rencon-
tre.
Aoudia entame
les entraînements
avec Dynamo Dresde
Comme attendu, l’attaquant Mo-
hamed Amine Aoudia a rallié l’Al-
lemagne pour intégrer sa nouvelle
formation du Dynamo Dresde.
L’ancien Canari a débuté les entraî-
nements, hier matin, avec ses nou-
veaux coéquipiers et paraissait très
heureux d’entamer cette nouvelle
expérience à l’étranger. Rappelons
que Aoudia a dû attendre la fn de
son contrat avec l’ESS, le 4 août
dernier, pour rejoindre Dresde.
Abeïd dispute
son premier match
avec le Panathinaikos
Prêté en fn de semaine dernière
par Newcastle au club grec du Pa-
nathinaikos, le milieu de terrain
algérien Mehdi Abeïd a pris part,
avant-hier, à son tout premier
match amical sous ses nouvelles
couleurs, face à la Lazio de Rome
(0-0). Abeïd a débuté la rencontre
en tant que titulaire, avant de
céder sa place en cours de jeu.
N° 2368 Mardi 6 août 2013
Coup sûr Équipe nationale
04
05
N° 2368 Mardi 6 août 2013
Coup d’œil JSK
J SK-USMB, ce soir à 23h, au stade du 1
er
-Novembre
D
e retour de Tunisie
mercredi dernier, les
joueurs de la JSK
poursuivent leur pré-
paration d’intersaison.
Toutefois, ils sont passés du biquoti-
dien à une seule séance par jour,
celle du soir après le f ’tour. Et c’est
lors de cette séance en question que
le préparateur physique, Kamel Bou-
jenane, augmente la charge de nou-
veau. Pas plus tard que la séance de
dimanche dernier, les joueurs ont
été soumis à un rude travail de
force-vitesse. Tout le monde était
concerné. Par la suite, l’entraîneur
assistant, Mourad Karouf, a pris le
relais en efectuant un travail tech-
nique pour ses joueurs. D’après Bou-
jenane, la charge n’a pas tellement
baissé depuis le retour des joueurs
de Hammam-Bourguiba, du moins
pas avant la fn de la préparation
spécifque. Le dosage est le même,
surtout que les joueurs répondent
parfaitement bien.
L’intensité
en baisse après l’Aïd
Lors de la séance d’entraînement
d’hier soir, le préparateur physique a
efectué un léger changement dans
son programme, en diminuant l’in-
tensité du travail à cause du match
de ce soir face à l’USM Blida. Toute-
fois, la charge va considérablement
baisser après l’Aïd, du moment
qu’elle coïncidera avec le début de la
phase précompétitive. Lors du se-
cond stage en Tunisie, Boujenane ne
fera que maintenir la forme phy-
sique des joueurs, afn qu’ils soient
prêts pour le 24 août prochain face à
El Eulma. C’est dire qu’à partir de
lundi prochain, les séances de moins
en moins intenses pour les joueurs,
ce qui leur permettra de se concen-
trer davantage sur le volet technico-
tactique.
Aucune blessure
musculaire chez les
joueurs, la grande
satisfaction
L’ensemble des observateurs sont
unanimes à dire que la pire chose
qui puisse arriver à un joueur est de
se blesser en plein préparation esti-
vale. A la JSK, ce n’est plus le cas
cette saison. Pour preuve, et depuis
la première séance d’entraînement à
Tizi Ouzou, aucun joueur n’a été
écarté pour une longue durée pour
cause de blessure musculaire due à
la préparation. La seule blessure
grave enregistrée est celle d’Asselah,
qui l’a contractée lors d’une phase de
jeu où il s’est foulé la cheville. C’est
d’ailleurs l’une des plus grandes sa-
tisfactions de cette préparation,
qu’Aït Djoudi a pu bénéfcier de l’en-
semble de son groupe.
A.A.
La préparation physique
spécifique touche à sa fin
Boujenane «En Tunisie,
on entamera la période
précompétitive»
A
fn d’en savoir davantage sur le travail soumis aux
joueurs depuis leur retour de Hammam-Bourguiba,
nous avons pris attache avec le préparateur physique,
Kamel Boujenane, qui nous a étalé son programme
jusqu’à l’entame du championnat. Il nous a fait savoir que
la phase de la préparation physique spécifque sera ache-
vée ce mercredi. Et c’est en Tunisie que débutera le der-
nier virage de la préparation, en entamant la phase
précompétitive. A ce moment, c’est aux membres du staf
technique de poursuivre le travail, en augmentant le vo-
lume de la préparation technico-tactique.
«Désormais, chaque exercice physique
se fera avec ballon»
Dans un premier temps, Boujenane nous a fait savoir :
«Depuis notre retour de Tunisie, on essaye de rester dans
cette même dynamique, en programmant des séances bien
dosées pour les joueurs. Sauf que chaque exercice physique
qu’on efectue est associé au ballon. Nous somme en pleine
préparation spécifque et l’entraîneur en chef a besoin de
travailler le volet technico-tactique. Et d’après le pro-
gramme tracé, cette préparation spécifque sera achevée en
ce mois de Ramadhan. Après l’Aïd, ce sera un programme
diférent.»
«On est passés du biquotidien à une seule
séance depuis notre retour de Hammam-
Bourguiba»
Toujours dans le cadre de la préparation en nocturne en
ce mois sacré, Kamel Boujenane nous ajouta : «Contraire-
ment au premier stage à Hammam-Bourguiba, on est pas-
sés du biquotidien à une seule séance par jour. Je me dois
donc d’augmenter la charge le soir, afn de développer cer-
taines qualités physique chez les joueurs. Actuellement, je
travaille beaucoup plus la force, la force-vitesse et la coordi-
nation.»
«Lors du second stage,
l’intensité va considérablement baisser»
Par la suite, Boujenane nous a confé que la charge de tra-
vail va considérablement baisser lors du second stage à
Hammam Bourguiba, du moment que la reprise du
championnat se rapproche : «Il est prévu que la phase pré-
compétitive débute lors de ce second stage. Il est donc natu-
rel que la charge va considérablement baisser. Cela
permettra aux joueurs d’être frais physiquement à l’ap-
proche du match face à El Eulma.»
«Les bienfaits de cette préparation seront
visibles d’ici la 5
e,
voire la 6
e
journée du
championnat»
Pour sa part, Boujenane nous a fait savoir que le fruit du
travail estival sera cueilli d’ici la 5
e
voire la 6
e
journée du
championnat. Ce n’est qu’après 4 à 5 semaines de l’entame
de la compétition que les joueurs retrouveront leur
rythme de croisière : «Il est clair que les bienfaits de la pré-
paration ne seront pas visibles dès le premier match. Il fau-
dra compter la 5
e
voire la 6
e
journée pour que les joueurs
retrouvent leurs sensations. D’ici là, on établira un pro-
gramme afn de les aider à rester sur cette courbe ascen-
dante durant l’ensemble de la période compétitive.»
«Ce qui me réjouit est que les joueurs
répondent bien à la charge de travail»
En dernier lieu, nous avons demandé au préparateur phy-
sique de la JSK de nous donner son avis sur le niveau
physique des joueurs : «Personnellement, je me réjouis du
niveau, car les joueurs répondent parfaitement bien à la
charge de travail. Il y a une bonne discipline dans ce groupe
et tout le monde se donne à fond. C’est très important, sur-
tout en cette phase de préparation. J’espère qu’on conti-
nuera sur cette lancée lors du prochain stage.»
A.A.
C’
est ce soir
que les
Kabyles
ont RDV
avec un
autre test en amical face à la
formation de l’USM Blida, au
stade de Tizi Ouzou à partir de
23h. Ce sera donc le 8
e
match
amical en cette période de pré-
paration pour les hommes
d’Aït Djoudi, qui restent tout
de même sur une courbe as-
cendante. Du premier match
face au CSC au 7
e
contre le
Stade Gabésien, les Kabyles
ont afché une grande forme,
ce qui a réjoui le staf tech-
nique. L’autre grande satisfac-
tion est que tous les joueurs
ont bénéfcié d’un temps de
jeu, ce qui a permis à Aït
Djoudi de se faire une meil-
leure idée sur le niveau phy-
sique et technique de chacun.
Pour la rencontre de ce soir, on
s’attend à ce que le coach ka-
byle aligne son équipe-type, ne
serait-ce que pour une durée
de
45 minutes. Il est clair qu’à
moins de 3 semaines du coup
d’envoi de la 1ère rencontre de
championnat, le staf est à la
recherche du onze idéal qui af-
frontera El Eulma. Du côté des
joueurs, on est conscients de
cela, puisque chacun présente
le meilleur de lui-même pour
essayer de convaincre le staf
avant le 24 août prochain, mais
aussi de terminer cette pre-
mière phase de préparation sur
une bonne note. Tous ces pa-
ramètres font du test de ce soir
un RDV important pour le
staf et les joueurs, mais aussi
pour les supporters qui auront
un premier aperçu sur la for-
mation de la nouvelle saison.
A.A.
Boucler la première phase
sur une bonne note
N° 2368 Mardi 6 août 2013
06
Coup de vent JSK
Messâadia «Une bonne saison
passe inéluctablement par
une préparation de qualité»
L’attaquant kabyle Ahmed Messâadia est très optimiste. Pour lui, la JSK
qui a bouclé un mois de travail dont deux semaines à Hammam-Bourguiba a
les moyens nécessaires pour réaliser une bonne saison. Messâadia estime
seulement qu’une saison à la hauteur passe d’abord par une préparation
estivale de qualité. Dans l’entretien qui suit, il nous parle du dernier stage,
de l’état actuel du groupe ainsi que de la prochaine saison.
Vous avez repris les entraîne-
ments à Tizi après avoir bénéfcié
de deux jours de repos bien méri-
tés. Comment se sont faites les
retrouvailles ?
Croyez-moi que nous étions très
heureux de retrouver notre jardin.
Après une période de stage à
l’étranger, nous revoilà chez nous
pour poursuivre le travail que
nous avons commencé depuis le
début du mois de juillet dernier.
Nous sommes mis dans de bonnes
conditions de travail et nous ne
manquons de rien.
Les supporters étaient nombreux
à vous accueillir lors de la pre-
mière séance et cela a dû certai-
nement vous faire plaisir
notamment les nouvelles recrues,
n’est-ce pas ?
Tout à fait, je vous assure qu’on
nous a réservé un accueil chaleu-
reux en ce mois de Ramadhan. Les
supporters étaient nombreux au
stade et cela nous a fait du bien.
Les nouvelles recrues ont beau-
coup apprécié et cela les motivera
davantage. Nous comprenons par-
faitement le sentiment de notre
public et nous tâcherons de ne pas
les décevoir. Personnellement, je
suis très optimiste pour cette sai-
son.
Lors du précédent stage en Tuni-
sie, la JSK a disputé sept matches
amicaux, que pouvez vous dire
sur l’équipe jusque-là ?
Pour moi, le stage de Hammam-
Bourguiba qui a duré quinze jours
est une réussite totale. Nous avons
bien travaillé tant sur le plan phy-
sique que les matches amicaux qui
ont beaucoup servi notamment
pour les nouveaux joueurs de
s’adapter à leur nouvelle famille.
Le staf technique a une idée bien
précise de chacun des éléments et
d’ici le début du championnat, les
choses vont encore progresser po-
sitivement.
Sur le plan personnel, comment
trouvez-vous votre forme ?
Je peux vous dire que je ne suis pas
encore à cent pour cent de mes
moyens, la préparation se poursuit
et je fais de mon mieux pour être à
la hauteur. Je suis conscient de
l’importance de cette étape et pour
parvenir à m’imposer, il faut tra-
vailler dur.
L’attaque a montré des signes po-
sitifs lors du premier stage, quel
est votre commentaire ?
C’est une bonne chose que notre
ligne d’attaque ait montré des
signes positifs lors des matches
amicaux. Personnellement, je suis
très satisfait.
La présence de plusieurs élé-
ments fera que la concurrence
sera très serrée, n’est- ce pas ?
Ce n’est point un souci. La pré-
sence de plusieurs attaquants est
pour moi un point positif. La
concurrence n’a jamais tué per-
sonne, au contraire elle poussera
tout un chacun de nous à redou-
bler d’eforts pour s’imposer. Per-
sonnellement, je ne suis pas trop
inquiet.
La direction de concert avec le
staf technique a retenu un match
amical mardi soir face à l’USMB,
un commentaire ?
C’est une excellente chose d’avoir
programmé un match amical ce
soir face à l’USMB. Pour moi, c’est
une occasion pour les nouveaux
de faire connaissance avec la pe-
louse du 1er-Novembre et les sup-
porters également de faire le
déplacement pour nous encoura-
ger. Le match est un autre test qui
rentre dans le cadre de la prépara-
tion, on tâchera de bien le négo-
cier et bien sûr rester sur cette
bonne dynamique amorcée depuis
le début du mois précédent.
Après l’Aïd, l’équipe se rendra
une nouvelle fois à Hammam-
Bourguiba pour un deuxième
stage avant de rentrer démarrer
la saison face au MCEE en dépla-
cement, un commentaire ?
Efectivement, dans notre pro-
gramme, il est prévu de retourner
dans le même centre de Ham-
mam-Bourguiba pour un autre
stage de préparation. Comme je
viens de vous le dire, le premier a
été un succès dans la mesure où
même le staf technique est satis-
fait ; maintenant, il nous reste en-
core quelques jours de travail
avant le début du championnat il
va falloir donner le meilleur de
nous pour réussir une bonne en-
tame de saison.
Entretien réalisé par
Lyès A.
«Le deuxième est l’occasion d’apporter les
dernières retouches afin de bien démarrer
la saison face au MCEE»
A
la veille du coup d’en-
voi de la nouvelle sai-
son, la plupart de nos
clubs se démènent à
trouver des potentiels
pourvoyeurs de fonds, et ce, pour
parvenir à faire face aux multiples
charges de la saison. En Algérie, ex-
ceptés les clubs repris par l’entre-
prise nationale des Hydrocarbures,
la Sonatrach avec ses diférentes f-
liales et dont les caisses sont toutes
renfouées par l’argent de l’Etat, tous
les autres clubs, dits professionnels,
de des Ligues 1 et 2, font face à de
sérieuses perturbations et autres
crises fnancières. la JSK, pour sa
part, vient de bénéfcier d’un apport
fnancier de la part de deux sociétés
connues à l’échelle nationale. La pre-
mière est spécialisée dans la
construction navale dont un de ses
chantiers est basé dans la ville bal-
néaire d’Azefoun de Tizi Ouzou et
la seconde est Cosider, entreprise
spécialisée dans le bâtiment dans
tous ses segments. Pour rappel, la
venue de Cosider a été confrmée
par le Premier ministre Abdelmalek
Sellal en visite à Tizi Ouzou le début
du mois de juillet passé. Sellal avait
donc donné des instructions à Cosi-
der de soutenir fnancièrement la
JSK pour la nouvelle saison comme
d’autres clubs bénéfcieront aussi de
l’appui de l’Etat. Concernant Sako-
mas dont le P-DG Ben Aoudia est
issu de la Kabylie, cette société pren-
dra en charge le prochain stage hi-
vernal de la JSK et qui aura lieu en
Slovaquie. Mieux, Sakomas s’engage
à mettre tous les moyens dont dis-
pose l’entreprise à l’étranger à la JSK
pour lui permettre d’efectuer des
préparation de haut niveau et par la
même retrouver très vite son lustre
d’antan. En somme, les deux entre-
prises citées en plus des autres spon-
sors déjà présents, deux partenaires
fnanciers d’envergure qui atténue-
ront un tant soit peu le manque de
moyens fnanciers, en attendant la
venue d’autres potentiels investis-
seurs susceptibles d’apporter un plus
à la JSK appelée à revenir tant sur la
scène nationale que continentale
dès la saison prochaine.
Ben Aoudia (P-DG
Sakomas) : «Notre
souhait est de voir la
J SK retrouver son
standing»
Le président directeur général de
l’entreprise navale Sakomas, en
l’occurrence Ben Aoudia, se dit très
honoré d’être le partenaire fnancier
de la JSK, un club qui n’est plus à
présenter. Ben Aoudia qui est issu
de la Kabylie atteste que le projet de
venir en aide la JSK vise à permettre
à ce club phare de Kabylie de re-
trouver son lustre d’autant et révèle
que Sakomas mettra tous les
moyens qu’il faut pour la concrétisa-
tion du projet : «Je vous l’ai déjà ré-
vélé sur ces mêmes colonnes, notre
principal objectif est de voir la JSK
retrouver son standing, un club qui
terrassait tout sur son passage et dic-
tait sa suprématie non pas seulement
à l’échelle nationale mais également
au niveau continental. Je vous assure
que nous sommes disposés à apporter
toute l’aide qu’il faut à la JSK pour
qu’elle puisse réaliser l’une de ses plus
belles saisons et qu’elle oublie très vite
les trois dernières difciles saisons.»
L.A.
Hier soir, les Canaris ont efectué
leur quatrième séance d’entraîne-
ment de la semaine sur la pelouse
du 1
er-
Novembre de Tizi. Après une
reprise somme toute légère sous la
houlette d’Aït Djoudi, les Canaris
ont enchaîné depuis deux jours
avec un programme physique di-
rigé par le préparateur Boudje-
nane. Ainsi, ce soir les camarades
du capitaine Ali Rial disputeront
une rencontre amicale face à
l’USMB en soirée à Tizi. L’occasion
sera donnée au staf technique de
la JSK de faire une revue de son ef-
fectif et donner encore du temps
de jeu aux Canaris. Les supporters
auront également l’occasion de
faire connaissance avec les nou-
velles recrues. Ce match que dispu-
tera la JSK ce soir est le 8
e
depuis le
début de la préparation et que les
Kabyles sont déterminés à bien né-
gocier pour rester dans leur lancée.
Par ailleurs, nous avons appris de
la direction que le staf technique,
Aït Djoudi en particulier, table sur
trois à quatre matches amicaux au
minimum pour le prochain stage
de Hammam-Bourguiba et qui va
débuter juste au surlendemain de
l’aïd.
La direction a déjà pris
attache avec des clubs de
Ligue 1 de Tunisie
Après avoir livré la majorité de ses
rencontres amicales face à des
équipes algériennes présentes au
centre d’El Mouradi, excepté deux
matches face à l’ES Methlaoui et le
Stade Gabésien, la JSK devrait
donner la réplique à des équipes de
Ligue 1 de Tunisie lors de la pro-
chaine période de préparation.
Selon nos informations, la direc-
tion kabyle a déjà entamé les
contacts d’ici avec certaines forma-
tions qui auraient donné leur OK.
Hannachi pourrait être
présent cette fois
N’ayant pas accompagné l’équipe
lors du premier stage en Tunisie, le
président de la SSPA/JSK, Mohand
Cherif Hannachi, pourrait cette fois
être du voyage avec la délégation,
avons-nous appris d’un membre de
la direction qui précise que même
s’il ne fera pas le déplacement le
même jour, le président devrait re-
joindre son équipe juste après à El
Mouradi, lui qui souhaite voir à
l’œuvre ses joueurs et les motiver à
quelques jours du début de la saison.
L.A.
Cosider et Sakomas,
deux partenaires financiers
d’envergure pour le club
Alors que la J SK reçoit ce soir
l’USMB à Tizi en amical
Aït Djoudi table sur trois
matches amicaux au minimum
à Hammam-Bourguiba
Rial ne s’est
pas entraîné
dimanche soir
Le capitaine de la JSK Ali Rial n’a
pas efectué la séance d’entraîne-
ment de dimanche soir réservé au
volet physique. Renseignements
pris, le joueur était autorisé par
le staf technique et devait en
principe reprendre hier
soir.
07
N° 2368 Mardi 6 août 2013
Coup d’œil JSK
La J SK devrait
recevoir un
nouveau lot
de City Sport
cette semaine
Comme tout le monde le
sait, la JS Kabylie, qui s’est
préparée en Tunisie derniè-
rement, n’a toujours pas
reçu son premier lot de son
équipementier Adidas (City
Sport). Pour preuve, l’équipe
s’est entraînée avec quelques
maillots de la saison écou-
lée, avant que Nacim Be-
nabderahmane, qui a rejoint
l’équipe en Tunisie, ne ra-
mène avec lui quelques te-
nues, avec lesquelles les
joueurs ont livré leurs
matchs amicaux. Selon une
source bien informée, cette
situation ne devrait pas
durer encore longtemps. En
efet, la formation kabyle
devrait recevoir son premier
lot, cette semaine. Le moins
que l’on puisse dire est que
les joueurs ne manqueront
de rien du moment que le
premier quota renferme
toutes les tenues, y compris
les maillots de la saison pro-
chaine.
Selon le directeur de City
Sport, Mohamed Djouadj,
la JSK aura son premier lot
de la saison dans les pro-
chains jours. Autrement dit,
les joueurs recevront les te-
nues d’ici l’entame du se-
cond stage qui débutera le
12 août prochain : «Pour
que vous soyez au courant, le
lot destiné à la JSK existe. En
principe, l’équipe aura tout le
quota cette semaine. La JSK
s’entraînera en Tunisie, avec
de nouvelles tenues.»
S. D.
Sedkaoui «Cette saison,
il n’est pas question de jouer
devant des gradins vides»
Dans le but de préparer convenablement la nouvelle saison, le président de la JSK a décidé d’envoyer son
équipe en Tunisie, plus exactement au centre Hammam-Bourguiba, pour recharger les batteries. Comme
tout le monde le sait, les Jaune et vert ont bien profité de cette période pour livrer plusieurs matchs ami-
caux. Cela a permis à Azzedine Aït Djoudi d’avoir une bonne idée sur son équipe, laquelle a gagné pratique-
ment tous ses matchs. Interrogé par nos soins, le milieu de terrain Kaci Sedkaoui nous a informé que la JSK
commence à retrouver sa vitesse de croisière et que les supporters n’auront aucune excuse cette saison.
Pour lui, il n’est pas question de jouer devant des gradins vides, encore une saison.
Après plusieurs jours en Tunisie, vous
avez repris les entraînements à Tizi
Ouzou. Comment se déroule votre pré-
paration ?
La préparation se déroule dans les
meilleures conditions possibles.
Après deux semaines en Tunisie,
nous avons repris le chemin de
l’entraînement, le plus normale-
ment à Tizi Ouzou. Les joueurs
se donnent à fond à chaque
séance. Une bonne am-
biance règne dans le
groupe. C’est un plai-
sir.
Vous allez vous entraîner encore une se-
maine avant de regagner de nouveau la
Tunisie, pour les derniers réglages.
Qu’avez à nous dire là-dessus ?
Efectivement, nous allons poursuivre les
entraînements à Tizi Ouzou, jusqu’à la
veille de l’Aïd, avant de s’envoler une se-
conde fois en Tunisie pour peaufner la
préparation et apporter quelques réglages.
Je pense que les entraînements après le
mois sacré seront encore plus faciles. Il
nous suft juste de se donner à fond et re-
venir au pays avec un moral gonfé à bloc.
Pensez-vous que ce soit utile de pro-
grammer un deuxième stage loin de
l’Algérie ?
Je pense que c’est une bonne décision. La
direction de la JSK a jugé utile de pro-
grammer un second stage en Tunisie, plus
exactement au centre de Hammam-Bour-
guiba. Nous allons certainement prendre
part à plusieurs autres matchs amicaux.
Le moins que je puisse vous dire est que
l’équipe type sera connue là-bas. Donc, ce
sera l’occasion pour tous les joueurs de se
donner à fond et prouver qu’ils méritent
de défendre les couleurs de la JSK.
Vous n’avez pas été autorisé à afronter
le Stade Gabésien à cause d’une bles-
sure. Comment vous sentez-vous ac-
tuellement ?
Tout à fait, je ne voulais pas prendre de
risque en afrontant le Stade Gabésien. J’ai
préféré me reposer pour pouvoir repren-
dre à Tizi Ouzou. Actuellement, je me
sens très bien. J’ai même repris progressi-
vement avec le groupe. Je suis apte à cent
pour cent et la blessure n’est qu’un mau-
vais souvenir.
Aït Djoudi a programmé un autre
match amical demain (entretien réalisé
hier, ndlr) contre l’USM Blida. Ne pen-
sez-vous pas que vous êtes dans l’obliga-
tion de confrmer votre bonne santé ?
Ecoutez, pendant cette période, les résul-
tats ne sont pas importants. On doit beau-
coup plus travailler la cohésion et
apprendre à se connaître sur le terrain.
Toutefois, je tiens à vous dire que nous al-
lons quand même essayer d’imposer
notre jeu et enchaîner avec un bon résul-
tat lequel sera bon pour le moral.
Selon vous, la JSK est-elle prête pour la
nouvelle saison ?
Je ne peux pas répondre à cette question
du moment que nous avons encore suf-
samment de temps pour apporter d’autres
réglages. Néanmoins, je dirais que la JSK
sera prête pour la première journée du
championnat.
Qu’avez-vous à dire aux supporters de la
JSK ?
Je profte de cette occasion pour m’adres-
ser aux supporters de la JSK, lesquels doi-
vent nous soutenir jusqu’au bout. Je tiens
à leur dire que nous avons une bonne
équipe qui pourrait facilement jouer les
premiers rôles. Donc, pour atteindre cet
objectif, il faudrait qu’ils soient derrière
nous. Cette saison, il n’est pas question
d’évoluer devant des gradins vides.
Entretien réalisé par
Saïd D.
M
aintenant que la
préparation touche
à sa fn, nous avons
jugé bon de prendre
attache avec le pre-
mier responsable de la barre tech-
nique de l’Arbâa Chérif El Ouazzani
et c’est dans la soirée d’avant-hier
qu’il a accepté de nous accorder un
peu de son temps, quelques minutes
seulement avant d’entamer la séance
d’entraînement de la soirée. Pour
commencer, notre question a porté
sur le déroulement de la préparation
à quelques jours seulement avant le
retour à Alger. «Pour le moment,
notre stage se passe comme prévu.
Nous suivons à la lettre notre pro-
gramme initié à Alger et Dieu merci
nous n’avons pas eu de mauvaise sur-
prise. Je ne pourrai malheureusement
pas vous dire que nous avons atteint
notre objectif, car nous accusons en-
core un léger retard sur les autres for-
mations. Il ne faut pas oublier que
nous avons entamé notre préparation
que depuis un mois», nous dira le
coach d’Ezzergua.
«Il faudrait que chacun de
nous donne encore du sien
pour rattraper le retard»
Néanmoins, ce retard accumulé pour
des raisons que vous connaissez déjà
n’est pas impossible à rattraper pour
le coach. Ce dernier à quelques se-
maines du premier coup de sifet du
championnat face au CRB reste
quand même optimiste : «Certes
nous ne sommes pas encore dans les
temps, mais nous avançons à notre
rythme. Depuis notre venue ici à Aïn
Draham nous avons fait pas mal de
progrès. C’est une bonne chose, mais il
faut quand même redoubler d’eforts,
et cela je l’ai bien fait savoir à mes
joueurs. Il faudrait que chacun de
nous fasse encore des sacrifces pour
que l’équipe négocie son premier
match de championnat en bonne
forme physique.»
«Face au MCEE, je n’étais
pas satisfait à 100%»
Lors de cet entretien, nous avons dé-
cidé d’aborder le sujet du dernier
match face à la formation de l’Eulma,
le coach à ce sujet nous dira : «Cette
rencontre était un bon test pour nous,
il fallait qu’on s’arrête sur la forme
physique de nos joueurs. En ce qui me
concerne, je ne suis pas satisfait à
100%, j’ai pu déceler quelques lacunes
lors de cette rencontre, que nous de-
vrions revoir le plutôt possible.»
«La forme physique et la
cohésion : les deux points
positifs de la rencontre»
En dépit des erreurs tactiques lors de
cette rencontre, Chérif El Ouazzani
a tenu quand même à nous préciser
que cette rencontre a démontré aussi
quelques bons points sur le groupe :
«Lors de ce match, nous avons aussi
vu du bon dans cet efectif du RCA.
Nous avons pu percevoir que nos
joueurs sont en bonne forme physi-
quement, et aussi que la cohésion
prend progressivement place dans le
jeu du groupe.» En ce qui concerne le
cas Sahnoune, l’ancien joueur de
Pennoise ne sera en fn de compte
pas dans l’efectif du RCA la saison
prochaine, pour des raisons admi-
nistratives et aussi sportives. Les di-
rigeants de l’Arbâa ont décidé de se
séparer du joueur : «Pour Sahnoune,
nous avons décidé de nous séparer de
ses services car, après trois matches de
préparation, le joueur n’a rien montré
de spécial. Il est un cran en dessous de
ses coéquipiers.»
«Pour Bouchouk, ce joueur a
déjà tout prouvé en Ligue 1»
«Ce joueur a déjà prouvé ce qu’il vaut
dans notre championnat. Hélas, pour
le moment, il n’est pas au top de sa
forme. Cest pourquoi nous avons dé-
cidé de l’écarter lors du match face au
MCEE. On ne veut pas prendre de
risque avec lui car il pourrait être un
élément essentiel dans notre efectif la
saison prochaine», dira-t-il en guise
de conclusion.
Entretien réalisé par
Lamine Amimi
Ngambe-Ngambe
Georges attendu
hier à Alger
La dernière recrue du RCA, le
Camerounais Ngambe-Ngambe
Georges, ne rejoindra pas le
groupe à Aïn Draham. Mainte-
nant que le stage touche à sa fn,
l’ancien attaquant du Canon
Yaoundé ralliera directement
Alger aujourd’hui. Il prendra
part aux entraînements avec
l’équipe espoir en attendant que
la formation de l’Arbâa reprenne
les entraînements.
L’effectif d’Ezzergua
depuis hier à Alger
Comme prévu, l’efectif d’Ezzer-
gua après dix jours de stage à
Aïn Draham a pris aujourd’hui le
chemin vers Alger. Le groupe
comme au voyage Aller ralliera
la ville d’Annaba par bus, avant
de prendre l’avion pour regagner
la capitale. Il est prévu que l’efec-
tif prenne le repas du f ’tour à
Annaba.
Repos actif
jusque à samedi
La formation de l’Arbâa, atten-
due à Alger, ne reprendra la pré-
paration qu’après l’Aïd. Le
groupe bénéfcie de quatre jours
de repos cela permettra au
joueurs de se rapprocher de leur
famille durant cette fête sacrée.
La séance de reprise est prévue
pour samedi.
Chérif El Ouazzani : «Sahnoune
n’a rien montré de spécial»
RCA
08
N° 2368 Mardi 6 août 2013
Coup de cœur MCA
T
out en se montrant commu-
nicatif avec ses joueurs,
Alain Geiger n’hésite pas à
faire des remarques à ses
joueurs à l’entraînement, évitant à la
fois de les brusquer en se montrant
souple, car il sait pertinemment qu’il
lui faut du temps pour changer cer-
taines habitudes, haussant le ton
lorsqu’il le faut. Toutefois, le coach
du MCA a tenu à remercier les co-
équipiers de Bachiri pour leur
bonne conduite depuis l’entame du
stage, où ils laissent une bonne im-
pression au niveau de l’établissement
du Mazagan, s’illustrant par un bon
comportement même aux entraîne-
ments, à l’exception des reproches
faits pendant le travail. Ainsi, Geiger
n’a pas caché sa satisfaction de la
bonne ambiance qui règne au sein
du groupe, lui qui sait que la compo-
sante du groupe a peu changé par
rapport à la saison passée avec l’arri-
vée de cinq nouveaux éléments seu-
lement à savoir Fabre, Belaid,
Zeghdane, Gherbi et Yahia Cherif
qui ont intégré le groupe sans pro-
blème depuis qu’ils sont au Moulou-
dia. A les voir à l’entraînement, on
croit qu’ils sont dans l’équipe depuis
longtemps, où les anciens se char-
gent de mettre de l’ambiance. Ainsi,
le technicien suisse est très satisfait
de ce volet, car souvent dans les
longs stages, la tension monte d’un
cran. Les joueurs du MCA sont donc
à féliciter, notamment lors de ce
mois de jeûne.
Il insiste sur l’hygiène de vie
S’il a réussi à gagner l’estime des
joueurs, c’est pour la simple raison
que Geiger connaît bien la mentalité
du joueur algérien. Le technicien
suisse, contrairement à certains en-
traîneurs étrangers qui veulent faire
parler d’eux par leur intransigeance,
a laissé le libre choix à ses poulains
sur plusieurs volets. Cependant, il a
mis l’accent sur le volet alimentaire,
pour que les joueurs ne prennent
pas du poids, sans pour autant qu’il
ne choisisse les repas à ses poulains,
notamment en ce mois de jeûne. Ce
dernier tient donc à ce que les
joueurs veillent à leur hygiène de
vie, et il ne veut en aucun cas qu’ils
prennent quelques kilos de plus au
lieu de les perdre. C’est pour cette
raison qu’il n’a pas hésité à mettre
l’accent sur ce sujet, en les mettant
en garde. Toutefois et l’autre satisfac-
tion de Geiger, c’est le fait que la ma-
jorité des joueurs ont perdu deux
kilos au minimum, en raison du tra-
vail intensif auquel ils sont soumis,
mais il y a aussi l’efet du jeûne.
K. M.
Plus de peur que
de mal pour Djallit
Soufrant d’un point à la cuisse
qui l’a obligé d’écourter sa séance
d’entraînement samedi passé, Mus-
tapha Djallit a pu reprendre les en-
traînements, et cette blessure ne l’a
pas gêné à efectuer les exercices
avec ses coéquipiers d’une manière
ordinaire et préparer le dernier
match amical de l’équipe.
La délégation
du Mouloudia quittera
le Mazagan à 13h
C’est aujourd’hui que le MCA ren-
tera au pays, après avoir efectué dix-
huit jours de préparation à El Jadida.
La délégation mouloudéene quittera
l’hôtel Mazagan à 13h (heure locale)
pour rallier l’aéroport de Casa-
blanca, et prendre le vol à destina-
tion d’Alger prévu à 16h10, heure
marocaine. La délégation du MCA
est attendue donc à l’aéroport
Houari-Boumediène à 19h (heure
algérienne).
Au moins trois jours de
repos pour les joueurs
Dès aujourd’hui, les joueurs du
MCA vont bénéfcier d’un repos
bien mérité, après dix-huit jours
de préparation à El Jadida. Les
joueurs qui habitent en dehors de
la capitale vont pouvoir rallier leur
domicile mardi soir pour passer la
journée de mercredi avec les leurs
qui pourrait être le dernier jour du
mois de jeûne, si l’Aïd aura lieu
jeudi. La durée du repos accordé
aux joueurs sera de trois jours au
minimum, car cela est tributaire
de la fête de l’Aïd. Il est à rappeler
que les joueurs émigrés vont ral-
lier Paris directement à partir de
Casablanca.
L
e président du conseil d’administration
de la SSPA/MCA se trouve à El Jadida,
depuis dimanche dernier. Il a été
chargé par le premier responsable de la
frme pétrolière, Abdelhamid Zerguine, de
transmettre son message d’encouragement aux
joueurs et les motiver, après avoir eu écho de la
bonne conduite du groupe et de la bonne
image que les poulains de Geiger ont donnée
de l’Algérie et du Mouloudia. Ainsi, Zerguine
ne manque aucune occasion de soutenir
l’équipe, lorsqu’on sait qu’il a déjà organisé un
f ’tour en l’honneur du Mouloudia à l’hôtel
Hilton.
La réunion Boumella-joueurs
s’est tenue après le match
La réunion prévue dimanche soir entre les
joueurs et le président du CA Boudjemâa Bou-
mella a été reportée. Ce dernier a préféré se
réunir avec eux, après le match que l’équipe a
livré hier face à Errachad El Barnoussi, pour
leur transmettre le message de Zerguine, mais
aussi faire le point sur le stage et mettre l’accent
sur la nécessité de réaliser les objectifs tracés.
Kamel Kaci-Saïd félicité
pour le travail accompli
Proftant de sa présence à l’hôtel Mazagan,
Boumella a visité toutes les installations mises
à la disposition du Mouloudia, y compris le
terrain d’entraînement. Avant de visiter les
chambres des joueurs et le lieu de restauration,
le premier responsable du CA était très satisfait
de la qualité de travail fourni par Kaci-Saïd et
n’a pas manqué de le féliciter pour avoir réussi
sa mission et lui faire rappeler qu’il a carte
blanche.
K. M.
Boumella chargé de transmettre le message
Zerguine encourage les joueurs
Geiger satisfait de la
discipline de groupe
Alors qu’une campagne de déstabili-
sation est menée contre le manager
général du Mouloudia, pour la simple
raison qu’il veut accomplir sa mission
convenablement et préserver l’intérêt
du club, le comité de supporters du
MCA a dénoncé avec vigueur les au-
teurs de cette machination, affichant à
la fois leur soutien indéfectible à Kamel
Kaci-Saïd. L’élan de solidarité s’est étalé
même à d’anciens dirigeants et des
proches du club qui ont décrié cette
campagne destinée à des fins à peine
voilées. Ainsi, toute la famille moulou-
déene affiche son soutien à Kaci-Saïd,
qui veut mettre son projet en œuvre et
permettre au MCA de rompre avec les
pratiques du passé qui ont souillé
l’image de ce prestigieux club. Ces
tristes individus, qui ont l’habitude de
nager dans les eaux troubles et se su-
crer sur le dos du club, soutenant pour
leur intérêt le règne des médiocres, se
sont vu barrer la route par le projet
porteur de Kamel Kaci-Saïd. Toutefois,
ce ne sont pas ces pratiques qui vont
décourager le manager général à conti-
nuer à mener sa mission, lui qui est ré-
conforté par le soutien de la famille
mouloudéene.
Sonatrach satisfaite
de son travail
Au moment où la campagne de dé-
stabilisation continue, à Sonatrach, on
se montre satisfaits du travail accompli
par Kaci-Saïd jusqu'à présent. Pourtant,
ce dernier a hérité d’une situation très
difficile, des joueurs qui avaient refusé
de reprendre les entraînements sans
que leurs salaires ne soient revus à la
hausse, après que l’ancien manager ait
négocié avec eux le montant de leur
nouveau salaire sans que l’accord ne
soit mentionné par écrit et signé par le
CA. L’équipe était confrontée au pro-
blème de la domiciliation, mais aussi un
recrutement inachevé et qui a dévié de
ses objectifs. Sans pour autant oublier
la résiliation du contrat de Hadj Aïssa
qui posait problème. C’est face à cette
situation que Kamel Kaci-Saïd était
confronté. Conscient de la tâche qui
l’attendait, le manager général du Mou-
loudia a réussi à préserver l’équilibre
budgétaire de l’équipe, en trouvant une
solution : la résiliation des contrats des
joueurs dont le club n’avait pas besoin
en revalorisant les salaires de ceux qui
sont montés au créneau, réussissant
même à leur faire prolonger leur
contrat. Pour ceux qui ne le savent pas,
Kaci-Saïd a même économisé de l’ar-
gent au Mouloudia au sujet de la domi-
ciliation. Ainsi, les responsables de
Sonatrach sont satisfaits à plus d’un
titre de Kaci-Saïd, lui qui a voulu instau-
rer une ligne de conduite dans le
groupe, en appliquant les articles du
règlement intérieur à la lettre. Kaci-Saïd
s’est montré souple sur certains points,
mais lorsqu’il s’agit de l’intérêt de
l’équipe, il n’hésite pas à se montrer in-
transigeant.
K. M.
Les Mouloudéens soutiennent Kaci-Saïd
De nos envoyés spéciaux au Maroc
Yacine Selhani Rachid Benchikh Kamel Manane
Vous avez fait une surprise à tout le monde en
décidant de jeûner…
J’ai déjà jeûné lorsque j’étais en Arabie Saoudite,
à Al Ittifak, et aussi à la JSK, lorsqu’on jouait la
Ligue des champions. Je voulais donc jeûner avec
le Mouloudia, et voilà que l’occasion s’est présen-
tée à moi et je ne l’ai pas ratée. Je voulais jeûner
bien avant, mais Kaci-Saïd et les membres du
staf, m’ont recommandé de le faire la veille 27e
jour du Ramadhan, une nuit sacrée.
A une demi-heure de la rupture du jeûne, il
semble bien que vous tenez le coup…
Oui, les choses se passent bien pour moi (Ndlr,
entretien réalisé dimanche), et je viens juste
s’achever une séance d’entraînement avec les
joueurs. Je n’ai pas faim et c’est uniquement l’eau
qui me manque, car le corps humain a besoin
d’être hydraté, j’ai la gorge sèche. J’ai de légers
maux de tête, mais ça ne me perturbe pas pour
autant. Tout redeviendra normal dans quelques
minutes.
Quelle a été votre sensation lorsque vous avez
jeûné la première fois ?
Lorsque vous jeûnez plusieurs jours d’aflée,
l’organisme s’habitude et ça devient plus facile.
Avez-vous déjà fait le carême auparavant ?
En Arabie Saoudite j’ai jeûné pendant presque
tout le mois, lorsque je drivais la formation d’Al
Ittifak. Sachez que nous étions invités quoti-
diennement par un technicien algérien
pour rompre le jeûne et l’ambiance
était indescriptible.
Justement, quelle est la difé-
rence entre le
Ramadhan
que vous avez
passé en Ara-
bie Saoudite,
l’Algérie et le
Maroc ?
Vous savez,
chaque pays à
sa propre cul-
ture. En Arabie
Saoudite par
exemple, les plats servis sont plus intenses.
Lorsque j’ai jeûné en étant à la JSK, je me souviens
que j’étais en Egypte, à l’occasion d’un match de
Champions League et tout était contrôlé, dans
l’étage où nous étions. A Alger, ne n’ai pas eu l’oc-
casion de jeûner, car une semaine seulement
après l’entame du Ramadhan, on s’est déplacés ici
au Maroc. Je pense toutefois que l’ambiance est
pratiquement la même et sa ressemble toujours à
une fête.
Quels sont les plats que vous appréciez en Al-
gérie lors du mois de Ramadhan ?
Il y a la soupe qui est délicieuse (chorba), mais
aussi le bourek est original. En parlant de la cui-
sine algérienne, il y a le couscous qui est l’un de
mes plats préférés. Lorsque j’étais à Sétif, chaque
vendredi il y avait du couscous et c’est devenu une
habitude. Ici au Maroc, il y a aussi de bons plats,
mais je préfère la cuisine algérienne.
Aviez-vous une idée sur l’Islam, avant de tra-
vailler dans des pays arabes ?
Absolument. Avant d’entamer ma carrière d’en-
traîneur, il y avait des joueurs de confession mu-
sulmane et qui jeûnaient. C’était un peu difcile
pour eux, car ils devaient s’entraînaient deux fois
par jour. A travers mon vécu, j’ai constaté que c’est
quelque chose de bien sur le plan social, car c’est
tout le monde qui se met à table à la même heure,
dans une agréable ambiance. A travers mon expé-
rience en Arabie Saoudite et en Algérie, on m’a
parlé du Ramadhan et de ses vertus. J’ai eu du
plaisir à jeûner et je le referai lorsque l’occasion se
présentera.
En ayant jeûné avec le Mouloudia, cela vous a
sans aucun doute rapproché des joueurs,
puisque vous sentez qu’il est difcile de four-
nir des eforts…
Je suis proche de mes joueurs tout le temps.
Aussi, je sais qu’il est difcile pour eux de s’entraî-
ner en étant à jeun. Seulement, j’ai veillé à ce que
la séance de l’après-midi soit allégée. Je tiens juste
à préciser que les joueurs se donnent à
fond et je les remercie pour leurs
sacrifces.
Avez-vous recommandé
un certain régime ali-
mentaire aux joueurs,
de crainte de prendre
du poids ?
J’ai évoqué ce sujet,
car un athlète doit tou-
jours surveiller son
poids. Toutefois, il est
certain que mes joueurs
ne prendront pas du
poids en ce mois de Ra-
madhan, car ils jeûnent du-
rant toute la journée et
déploient de gros eforts. Mais
après l’Aïd, ils devront faire atten-
tion.
On a organisé une fête à l’occasion de votre
premier jour de carême avec le Mouloudia…
C’est vraiment agréable et je remercie Kamel
Kaci-Saïd, les membres du staf et les
joueurs pour cette initiative qui nous
renseigne sur l’esprit de groupe qui
règne au Mouloudia.
En parlant d’esprit de
groupe, certains
laissent
croire
que
l’am-
biance
est mo-
rose…
Cela me sur-
prend, je peux vous dire
qu’il y a une bonne am-
biance dans le groupe
et vous n’avez qu’à
le constater de vous-
même. Il y a une bonne
entente entre les joueurs, le
staf technique et le manager
général, Kaci- Saïd, qui
veille à ce que l’équipe ne
manque de rien.
Si vous n’étiez pas foot-
balleur, qu’auriez-vous
fait dans la vie ?
Depuis mon jeune âge, je
me voyais footballeur. Je suis
heureux d’avoir réussi une
bonne carrière. Etre footballeur,
c’est agréable comme métier. Là où
vous voyagez, vous jouissez du respect et le
fait que les gens vous attendent à l’aéroport, cher-
chent après vous, c’est quelque chose d’agréable.
Quel est votre meilleur souvenir en tant que
footballeur ?
Sans aucune hésitation, la Coupe du monde
1994, après une très longue absence. Notre géné-
ration a pu donc relever le déf. Cette participa-
tion en Coupe du monde a logiquement attiré les
sponsors et donné un nouveau soufe au football
suisse qui est en pleine progression.
Qu’est-ce que vous a apporté le football ?
Du respect, la possibilité de connaître d’autres
cultures et d’exercer le métier que j’aime.
Aviez-vous souhaité devenir entraîneur ?
Avant d’achever ma carrière de footballeur avec
les Grasshoppers de Zurich, j’avais signé un
contrat de quatre années, dont les deux dernières
années étaient destinées à la conversion d’entraî-
neur. Au début de mon expérience d’entraîneur,
j’ai travaillé dans la formation.
Grâce à votre longue expérience d’entraîneur
et de formateur, que pourriez-vous donner au
Mouloudia ?
En Algérie je peux donner beaucoup de choses
aux joueurs qui doivent apprendre, contrairement
au footballeur européen qui a une base solide.
On peut donner donc aux joueurs cet
outil de travail, car ils veulent ap-
prendre et progresser. J’ai constaté
que le joueur algérien est de-
venu plus collectif et garde
moins la balle. Je les conseille
aussi à veiller sur leur
hygiène de vie
pour réussir
une bonne
carrière.
A notre
époque,
on était
carrément
dévoués pour
le sport, mais les
choses ont changé.
Maintenant, on veut jouer
au football et aller en boîte de
nuit, ce qui n’est pas possible. C’est
une remarque que j’ai
faite même à mon fls.
Vous avez un fls qui est
footballeur aussi ?
J’ai un fls qui est foot-
balleur et qui évoluait
en première Division
avec les Grasshop-
pers. Par la suite, son
équipe a rétrogradé,
car le club a été ra-
cheté par une compa-
gnie qui a fait faillite.
Mais il prépare sa re-
conversion dans le do-
maine de l’immobilier. J’ai
un autre fls qui aime le
sport et qui est un comptable
supérieur, et j’ai une flle architecte.
Excepté le football, aimez-vous un autre sport
?
J’aime tous les sports collectifs qui se
jouent avec le ballon, car les sports in-
dividuels sont assez difciles et la
performance dépend d’une seule
personne, contrai-
rement aux sports
collectifs.
Quelle est votre
musique préfé-
rée ?
Quand j’étais
jeune, j’aimais les
Pink Floyd, Rolling
Stones et Ledzepin.
Maintenant, j’écoute la
musique du pays où je tra-
vaille, et il faut goûter à toutes
les cultures. C’est comme pour la
cuisine, j’aime manger les plats tradi-
tionnels des diférents pays.
Qui est, selon vous, la meilleur
footballeur
actuellement
?
Sans aucune
hésitation,
Messi qui est un
joueur d’excep-
tion et qui a tout
l’avenir devant
lui.
Certains le
comparent à
Maradona et
Pelé…
On ne peut
faire de compa-
raison, car
chaque dix ans
voire deux dé-
cennies, il y a un
joueur d’excep-
tion qui émerge
du lot. Mais laissez-moi vous dire que Maradona
est un joueur qui fait avec ses pieds ce qu’il peut
faire avec ses mains, c’est un phénomène.
Votre voiture préférée ?
Audi Break familiale, la voiture allemande, c’est
la plus solide.
Le dernier livre que vous avez lu ?
La préparation psychologique des
joueurs, c’est le dernier livre que j’ai lu
et qui est très intéressant.
Qu’est-ce que vous aimez chez
l’être humain ?
Le respect d’autrui.
Ce que vous n’aimez pas ?
L’égoïsme.
Il vous reste un jour à vivre,
qu’allez-vous faire ?
J’essayerai de voir les gens
que j’aime.
Entretien réalisé par
K. M.
09
N° 2368 Mardi 6 août 2013
Coup de cœur MCA
Alain Geiger, l’ancien capitaine de la sélection suisse, qui a observé le
jeûne avec son équipe, se livre au Buteur. A travers la discussion que
nous avons eue avec lui, à une demi-heure du f’tour, nous avons pu
découvrir l’autre visage du technicien suisse. Le temps est tellement
passé vite que nous avons dû poursuivre notre discussion avec Alain
Geiger sur le chemin qui mène au restaurant de l’hôtel.
«Laissez-
moi vous dire
que Maradona
est un joueur qui
fait avec ses
pieds ce qu’il peut
faire avec ses
mains, c’est un
phénomène»
«J ’ai
constaté que
les joueurs
algériens sont
devenus plus collectifs
et gardent moins la
balle. J e leur conseille
aussi de veiller sur leur
hygiène de vie pour
réussir une bonne
carrière»
«Il
y a une
grande
ambiance dans le
groupe est une
parfaite entente et
Kaci-Saïd veille à ce
que l’équipe ne
manque de
rien»
«Une
participation
en Coupe du
monde attire les
sponsors et
développe le
football, comme
nous l’avons fait
en Suisse»
«En
Arabie
Saoudite et en
Algérie, on m’a parlé
du Ramadhan et de ses
vertus. J ’ai trouvé du
plaisir à jeûner et je vais
refaire l’expérience à
l’avenir, lorsque
l’occasion se
présentera»
«A Sétif, j’ai apprécié le couscous et je préfère la cuisine algérienne»
De nos envoyés spéciaux au Maroc
Yacine Selhani Rachid Benchikh Kamel Manane
Geiger : «C’est
agréable de jeûner»
10
N° 2368 Mardi 6 août 2013
Coup sûr
De nos envoyés spéciaux au Maroc
Yacine Selhani Rachid Benchikh Kamel Manane
Match du 17 août :
Salé remplace
le FUS de Rabat
Pour le second stage du MCA au Maroc
qui débutera le 11 août, les camarades
de Hocine Metref devaient affronter le
FUS de Rabat le 17 du même mois. Mais
on vient d’apprendre que le club maro-
cain ne peut être disponible en raison de
son calendrier très chargé, notamment
à cause des matchs de la Coupe de la
CAF, une compétition dans laquelle il est
engagée. Les Mouloudéens n’ont pas
perdu de temps à trouver un autre ad-
versaire pour pallier cette défection. Ils
affronteront l’équipe d'Al Ittihad de Salé
qui a accepté de donner la réplique au
MCA le même jour.
Une belle pelouse...
Les joueurs du Mouloudia ont été
agréablement surpris par la qualité de
la pelouse du stade municipale d’Al Ja-
dida. Un joli billard comme on en voit
pas chez nous. Cela diminue bien sûr
du risque des blessures et permet aux
joueurs de développer plus facilement
leur jeu.
… et un bon éclairage
Il n’y a pas que la pelouse qui a plu
aux Mouloudéens. Le stade d’Al Jadida
est doté également d’un très bon éclai-
rage. Toutes les appréhensions se sont
dissipées à la découverte de ce petit
bijou.
Geiger et Mihoubi
ont salué le banc
d’Al Barnoussi
Avant le coup d’envoi de la rencontre
Alain Geiger et son adjoint Mihoubi
sont allés saluer le banc de l’équipe ad-
verse comme s’il s’agissait d’un match
officiel. Il faut savoir que le coach
mouloudéen, qui déjà travaillé dans le
royaume chérifien, notamment à As-
safi, est connu et très respecté ici au
Maroc, et il a tenu à préserver cette
belle image.
Geiger allait aligner
la même équipe
contre la Saoura
Il était question qu’Alain Geiger fasse
aligner hier la même équipe qui a af-
fronté la JS Saoura lors du dernier
match, mais il a dû changer d’avis par
rapport au statut de l’équipe d’Al Bar-
noussi qui n’était pas un sparring-part-
ner très sérieux. Le coach a donc
préféré aligner quelques joueurs nou-
veaux dans l’effectif type pour mieux
les voir et pour avoir une meilleure
idée sur eux, notamment Yalaoui,
Gharbi et Daoued.
Boumella aux côtés
de deux dirigeants
du Raja
Le P-DG de la SSPA/MCA, Boumella, a
suivi hier le match face à Al Barnoussi
aux côtés de deux dirigeants du Raja
de Casablanca. Il a lié de très bonnes
relations avec ces deux responsables
rajaouis qui n’ont pas lésiné sur les
moyens pour faciliter au mieux le sé-
jour du MCA au Maroc.
Affluence faible
Le match amical d’hier n’a pas drainé
un grand monde. Quelques curieux
seulement ont daigné se déplacer au
stade. Il faut savoir que l’équipe d’Al
Barnoussi, qui évolue en deuxième di-
vision marocaine, est une équipe ama-
teur de la ville de Casablanca et non
d’Al Jadida.
Al Barnoussi a déjà
donné la réplique
à la Libye et la JSK
Malgré son statut d’amateur, l’équipe
d’Al Barnoussi a été sollicitée par la sé-
lection de la Libye pour un match ami-
cal quand les Libyens préparaient leur
match face à la sélection algérienne
qui s’est déroulé ici au Maroc. Al Bar-
noussi a également donné la réplique à
la JSK lors du dernier stage des Ka-
byles au Maroc. Le Mouloudia est donc
le deuxième club algérien à affronter
cette équipe marocaine.
Bon dispositif
sécuritaire
En dépit de son caractère amical, le
match amical d’hier a été bien sécurisé
tout de même. Un bon dispositif sécu-
ritaire a été déployé à l’occasion afin
de veiller au bon déroulement de la
rencontre.
Première
titularisation de
Daoued, Yalaoui
et Gharbi
Le match d’hier face à Al Barnoussi a
été caractérisé par la première appari-
tion de trois joueurs dans le onze ren-
trant de Geiger. Il s’agit de Daoued,
Yalaoui et Gharbi. Le coach moulou-
déen a profité de cette rencontre pour
apporter quelques changements dans
son effectif, lui qui est déjà à la re-
cherche de l’équilibre parfait de son
équipe.
Benchikha
rend visite
aux joueurs...
Abdelhak Benchikha est, comme on le
sait, le nouvel entraîneur de l’équipe
d’Al Jadida. Au moment où les Moulou-
déens s’apprêtaient à donner la ré-
plique à l’équipe d’Al Barnoussi, il
dirigeait une séance d’entraînement de
son équipe sur un terrain annexe, non
loin de celui sur lequel se jouait la ren-
contre. Il a donc profité de l’occasion
pour venir rendre visite aux Moulou-
déens et les saluer à l’occasion.
… et se met à leur
disposition pour leur
second stage
à El Jadida
L’ancien sélectionneur national, qui a
retrouvé de nouveau les terrains, s’est
montré disponible et à la disposition de
son ancien club pour le deuxième
stage du MCA au Maroc. Il a fait savoir
aux responsables du Doyen de ne pas
hésiter à le solliciter s’ils ont besoin de
quoi que ce soit lors de leur second
stage à El Jadida. Un geste qui a été
salué par les dirigeants du Mouloudia.
Djemili et Bouzidi
se sont entraînés
en marge
de la rencontre
Les deux autres gardiens du MCA, Dje-
mili et Bouzidi, ne sont pas restés les
bras croisés pendant la rencontre. Ils
ont travaillé très dur sur la main cou-
rante avec l’entraîneur des gardiens qui
les a fait suer.
Des tours de piste
pour Ouali
et Moumen
Les deux joueurs blessés du Moulou-
dia, Ouali et Moumen, ont été ména-
gés hier par Geiger même s’ils se
portent mieux. Ouali s’est rétabli, en
effet, de sa blessure à la cheville et
l’état de santé de Moumen, qui s’est
fracturé le nez, s’est nettement amé-
lioré. Les deux joueurs ont effectué
des tours de piste en marge du match
amical d’hier.
Une dizaine
d’Algériens présents
La venue du MCA à Al Jadida et le
match amical contre Al Barnoussi a été
l’occasion pour quelques Algériens qui
travaillent sur les lieux au sein d’une
entreprise privée pour venir assister au
match et donner de la voix aux
Chnaoua. Ils étaient une dizaine à
avoir assisté à la rencontre.
K. M.
Deux dirigeants du
Raja ont supervisé
Yahia-Cherif
Les deux dirigeants du Raja de Casablanca,
qui ont suivi le match aux côtés de Bou-
mella, étaient venus, apparemment, pour
une mission très spéciale. Selon nos infor-
mations, ils étaient là pour superviser
Yahia- Cherif qui serait au centre des inté-
rêts des Rajaouis. On en saura plus dans les
jours qui viennent.
Pas de chercheurs
de balles
Le seul point négatif dans l’organisation du
match amical d’hier est que la rencontre
s’est déroulée sans les chercheurs de balles,
ce qui a obligé les joueurs des deux équipes
d’aller chercher eux-mêmes le ballon à
chaque fois qu’il y a remise en jeu. Ce n’est
ni la faute des Mouloudéens ni celle de
l’équipe d’Al Barnoussi qui est un club de
Casablanca et non de la vile d’Al Jadida. Les
organisateurs ont dû oublier ce détail.
Les Mouloudéens une
heure au stade avant le
match
Les coéquipiers de Yachir se sont présentés
une heure avant le coup d’envoi au stade
municipal d’Al Jadida. Il n’y avait pourtant
pas d’encombrement sur la route qui était
dégagée, mais le staff technique a voulu
donner à ce match un aspect officiel afin de
faire habituer le groupe dès maintenant à la
compétition. D’ailleurs, Geiger a fait comme
s’il s’agissait d’un match officiel en deman-
dant à ses joueurs de bien se concentrer
sur leur sujet avant la rencontre.
Bouguèche pour
la première fois
sur le banc
A la première lecture de l’effectif qui a fait hier
son apparition sur le terrain, l’on remarque
l’absence de Bouguèche du onze rentrant.
L’attaquant mouloudéen a été mis à l’occasion
sur le banc. Le joueur avait, pour rappel, été
titularisé lors des trois derniers matchs ami-
caux. Geiger a sans doute voulu voir le com-
portement de son attaque sans lui.
Des incidents ont précédé le match amical disputé hier soir par la JSMBéjaïa
face à l’US Oued Amizour. En effet, avant le match, l’équipe du MOBéjaïa avait
effectué sa séance s’entraînement sur le terrain du stade de l’Unité-Maghré-
bine. Parmi les joueurs du MOB, figure Rafik Boulaïnceur, qui avait porté les
couleurs de la JSMB au début de la saison passée. Les supporters de la JSMB,
qui étaient déjà dans les gradins pour le match, se sont mis à le provoquer,
voire à l’insulter. Le joueur a gardé son calme et s’est contenté de les ap-
plaudir, mais les quelque 200 supporters du MOB présents n’ont pas supporté
qu’on s’en prenne à leur nouveau joueur. Ils se sont accrochés avec leurs ri-
vaux et il y a même eu des jets de projectiles de part et d’autre. Les échauf-
fourées ont duré une vingtaine de minutes, ce qui a retardé le début du match.
Il a fallu que des sages interviennent pour convaincre les supporters du MOB
de quitter le stade.
S. B.
Incidents entre supporters
du MOB et de la JSMB
L
a JSM Béjaïa a disputé
hier soir son 5
e
match de
préparation pour la sai-
son qui s’annonce. Son
adversaire était l’US
Oued Amizour, nouveau promu en
Division nationale amateur (DNA),
entraînée par Hassan Hammouche,
adjoint de Gianni Solinas à la JSMB
la saison écoulée. Le coach Noured-
dine Saâdi a profté de cette rencon-
tre pour utiliser presque tout
l’efectif dont il dispose. Les Bé-
jaouis ont commencé assez fort en
inscrivant un but par Bangoura à la
15’. Oued Amizour est revenu petit
à petit dans la partie, réussissant à
revenir au score sur un but inscrit
par Naceri, ancien joueur de la
JSMB (50’). Saâdi a alors changé
toute sa ligne d’attaque à la 65’, ce
qui a donné plus de fraîcheur à ce
compartiment et permis à Aourès
de marquer le but de la victoire à la
72’. Le prochain match amical de la
JSMB sera un véritable test contre
un pensionnaire de la Ligue 1,
l’USM Alger, le 15 octobre au stade
de Bologhine.
L’équipe utilisée : Sameur
(Messara 46’), Chehaïma,
Aggoune (Benmansour 46’),
Coulibaly, Mebarakou
(Zafour 46’),
Aït Fergane (Laribi 46’),
Boukmacha (Mezriche 46’),
Tatem (Aroul 65’), Chalali
(Aoures 65’), Hamouche
(Hamroune 65’), Bangoura
(Aribi 65’).
S. A.
JSMB 2 – USOA 1
Bon pour le moral,
en attendant l’USMA
Autres résultats
CRB 0 – DRB Staouéli 0
RCA 1 – CS Gabès 1
Al Barnoussi 1 – MCA 1
Retour à Alger sur
une bonne note
L
e Mouloudia a bouclé hier la
première phase de sa prépara-
tion avec un quatrième match
amical contre l’équipe d’Al Bar-
noussi, une formation de
deuxième division marocaine, mais qui fut
un bon adversaire pour l’équipe d’Alain
Geiger qui s’est montré très satisfait de ce
dernier test avant le second stage prévu à
partir du 11 août. La première mi-temps
fut équilibrée entre les deux équipes, avec
une légère domination du Mouloudia qui a
été l’équipe la plus entreprenante et celle
qui a osé le plus pendant ces premières
quarante-cinq minutes comme en té-
moigne l’absence d’occasions qui méritent
d’être citées du côté d’Al Barnoussi. La
première alerte fut donc mouloudéenne et
a été signée Yachir qui a pénétré dans la
surface et au moment où il allait armer
son tir, il s’est fait faucher sans que l’ar-
bitre ne bronche alors que les Algérois
réclamaient un penalty (19’). Cinq mi-
nutes plus tard, un joli travail entre
Yachir et Metref a permis à ce dernier
de se dégager un angle de tir, mais il a
trouvé le gardien adverse à la parade
(24’). Yachir, l’homme le plus en vue
des Verts et Rouges de cette première
période, et suite à un travail individuel,
était à deux doigts d’ouvrir la marque
n’était l’intervention du gardien marocain
qui a dévié en corner (34’). Le même gar-
dien a dû intervenir une nouvelle fois, peu
avant la pause, sur un tir tendu de Gharbi
pour écarter le danger (41’). Ce sont les
meilleures occasions de cette première mi-
temps qui a été d’un niveau juste moyen.
A la reprise du jeu, on a assisté presque à
la même physionomie, toujours avec une
équipe du MCA plus entreprenante, à
l’image de cette tête de Bouguèche qui
est allée s’écraser sur le poteau après
avoir repris un joli centre de Kacem Mehdi
(61’). Les deux joueurs venaient juste de
rentrer. Deux minutes plus tard, les efforts
des Algérois ont fini par payer avec l’ou-
verture du score signée Yachir. Ce dernier
recevait une balle en retrait de Zeghdane,
qui venait d’être lancé par Bouguèche,
pour la mettre tranquillement du plat du
pied au fond des filets (63’). Ce but a fait
réagir Al Barnoussi qui n’a pas tardé à ré-
tablir l’équilibre cinq minutes après la réa-
lisation de Yachir. Un contre rapide a
permis à Argadou de battre Fabre d’un tir
des 20 mètres (68’). Le Mouloudia avait
failli reprendre l’avantage à la 78’ sur un
coup franc de Gharbi qui est passé légère-
ment à côté alors que le gardien adverse
était battu. C’était la dernière alerte mou-
loudéenne avant le coup de sifflet final.
K. M.
Geiger :
«J’ai surtout
relevé la manière avec
laquelle on a marqué
notre but»
«C’était un bon match où j’ai été très satis-
fait de la production de mon équipe qui pro-
gresse de jour en jour. J’ai surtout relevé la
manière avec laquelle nous avons inscrit notre
but qui a été très bien construit, comme on le
fait chaque jour à l’entraînement. Cela mon-
tre que les joueurs sont très attentifs à l’en-
traînement. Ce stage s’est achevé donc
sur une bonne note et un bon test, et
maintenant, on va préparer notre
deuxième stage de cette in-
tersaison.»
L’effectif aligné : Fabre, Besseghir, Bensalem (Zeghdane 53’), Aksas, Bachiri,
Metref, Daoued (Kacem Mehdi 55’), Gharbi, Yahia-Cherif (Djallit 55’), Yachir
(Sayah 75’), Yalaoui (Bouguèche 55’).
Afn d’encourager le MCA à efec-
tuer un début de championnat to-
nitruant, le président de la SSPA,
Boudjemaâ Boumella, a promis
aux joueurs une prime de 40 mil-
lions chacun en cas de victoires
lors des trois premiers matches
face à la JSM Béjaïa, le CRB Aïn
Fekroun et le MC Oran. L’impor-
tance de la prime s’explique par le
fait que deux des trois matches au-
ront lieu à l’extérieur.
Une prime de 40 millions
en cas de victoire dans
les 3 premiers matches
N° 2368 Mardi 6 août 2013
Coup réussi MCO
10
De notre envoyé spécial en Tunisie
Amine Lamri
C
omme il fallait s’y attendre, le
Mouloudia d’Oran s’est im-
posé, à l’occasion de son troi-
sième et dernier match
amical du stage en Tunisie,
en prenant le meilleur face au nouveau so-
ciétaire de la Division 2, le Football Club
de Hammamet. Même si c’est l’équipe B
qui a pris part à cette première période,
cela n’a pas empêché le MCO de prendre le
jeu à son compte. Après un premier quart
d’heure difcile durant lequel Bourzama a
sauvé son équipe d’un but tout fait, le
Mouloudia a immédiatement répondu par
des actions dangereuses que Mokhtar n’a
pu transformer en buts aux 15’, 24’ et 28’.
Ce manque de réalisme de la part des
Rouge et Blanc en première période les a
privés de terminer la première période
avec une avance au tableau d’afchage. Il a
fallu attendre l’entrée en seconde mi-temps
de l’équipe-type pour que le MCO arrive à
jouer avec un cran au-dessus et se procu-
rer les meilleures occasions de ce match. A
la 67’, Hichem Chérif pénètre dans la sur-
face de réparation, avant de rater lamenta-
blement. 74’, c’est Aoued qui a trouvé le
poteau gauche du gardien de but adverse,
sur un coup franc direct. Six minutes plus
tard, Benyettou centre, le ballon ricoche
sur la main d’un défenseur, l’arbitre ferme
les yeux sur un penalty valable. Ce n’était
que partie remise puisque à cinq minutes
de la fn du temps réglementaire, Benyet-
tou bien décalé par Bouaïcha, loge le cuir
d’un tir puissant en pleine lucarne.
82’, Belabbès expulsé
On jouait la 82’ du match lorsque Belab-
bès, auteur d’un tacle dangereux, s’est fait
expulser par l’arbitre de la rencontre.
Avant que le referee ne brandisse le carton
rouge, une pagaille générale s’est produite
entre certains joueurs. Il a fallu l’interven-
tion énergique des dirigeants des deux
camps pour apaiser les esprits et permettre
aux joueurs de se calmer et continuer le
match. C’est Djahel qui a refait son appari-
tion dans les ultimes minutes du match
durant lesquelles le MCO a pu arracher
une précieuse victoire.
A. L.
Amrane n’a pas joué
Le nouvel avant-centre des Hamraoua,
Farès Amrane, n’a pas pris part à cette ren-
contre. Contrairement à Bouterbiat et Ber-
radja qui ont pu jouer une mi-temps, le
dernier joueur à avoir intégré le groupe au
stage de Nabeul a été ménagé par son en-
traîneur qui compte bien évidemment lui
donner la chance lors des prochains
matchs amicaux.
Hassani (chef de délégation)
«On remercie les autorités
locales qui nous ont aidés»
Voulant rectifer le tir, suite aux difé-
rentes déclarations faites çà et là sur la
qualité du stage efectué à Nabeul, le chef
de la délégation du MCO, Krimo Hassani,
n’a pas manqué de remercier les pouvoirs
publics pour les eforts fnanciers qui ont
permis au Mouloudia de se préparer à
l’étranger. «Je parle au nom du P-DG de la
société du Mouloudia qui tient à remercier
les autorités locales, à leur tête le wali
d’Oran et le DJSL, pour avoir aidé l’équipe»,
nous dira Krimo Hassani, à quelques
heures seulement de quitter l’hôtel», avant
d’ajouter : «Je pense que le stage s’est dé-
roulé dans de très bonnes conditions. Le
plus important est que l’équipe ait pleine-
ment tiré proft de ce stage d’intersaison.
Nous avons relevé une progression sur tous
les plans.»
Hichem Chérif sur les genoux
Le virevoltant attaquant du Mouloudia, Hi-
chem Chérif, n’est pas allé au terme de la
rencontre. Le joueur a soufert de la cuisse
dans le temps additionnel. Naït devait le
remplacer, mais l’arbitre de la rencontre avait
sifé la fn du match.
A. L.
J
uste après le dernier match livré
à Hammamet, le coach des
Hamraoua a dressé un bilan de
ce stage de Nabeul. Solinas s’est dit sa-
tisfait de la qualité de travail efectué
par son équipe, malgré les conditions
difciles dans lesquelles le groupe
était livré. «Nous avons remarqué qu’il
y a une diférence au niveau de la pré-
paration entre les joueurs puisque cer-
tains nous ont rejoints tardivement.
D’autres joueurs doivent aussi travail-
ler pour jouer en Ligue 1. C’est mon
premier constat au sujet de ce premier
stage de Nabeul. Au-delà des résultats
techniques, je pense qu’en général, nous
n’avons pas démérité au cours des trois
matchs amicaux. Je suis très content et
satisfait de ce stage. On a passé des mo-
ments difciles et les joueurs ne se sont
jamais plaints. Ils ont continué à tra-
vailler en faisant preuve de beaucoup
de sérieux.»
«C’est bien de terminer
le stage par un succès»
Solinas donne l’impression de ne pas
accorder trop d’importance aux ré-
sultats techniques des matchs ami-
caux mais il reconnaît que le fait de
terminer ce stage par un succès devra
faire du bien au moral des troupes,
façon de gagner un peu plus en
confance. «Ça fait du bien sur le plan
mental qu’on termine le stage par une
victoire. Mais je suis content de la
façon de jouer de l’équipe qui progresse
d’une manière constante. On est en
train de préparer deux à trois schémas
tactiques car on est obligés de jouer en
fonction de la nature de l’adversaire»,
indique le coach.
«J e ne parlerai pas
de l’équipe-type
pour le moment»
Bien qu’il ait déjà une idée sur
l’équipe-type sur laquelle il compter
en début de saison, Solinas est très
évasif lorsqu’on lui pose la question.
Il ne veut certainement pas vexer cer-
tains éléments qui savent déjà qu’ils
chauferont le banc. «Je ne parlerai
pas de l’équipe-type pour le moment,
pour ne pas décourager certains
joueurs. Mais je dois dire que certains
éléments sont en retard, alors que
d’autres viennent des divisions infé-
rieures. S’il y a des joueurs qui méri-
tent de jouer au Mouloudia, je les
alignerai. J’ai constaté que l’équipe de
la seconde période a fait preuve de
plus de dynamisme que celle de la
première période.»
«Un groupe est né lors de ce
stage»
Parmi les points positifs notés par le
driver du Mouloudia, l’état d’esprit du
groupe qui a régné tout au long du
stage. Très content a été le coach ita-
lien du dévouement des joueurs au
cours du séjour en Tunisie où aucune
dispute ou manque de discipline n’a
été signalé. «J’ai constaté qu’il y a du
sérieux, il n’y a pas eu de dispute. Les
joueurs travaillent dans la sérénité la
plus totale. Ils ont répondu parfaite-
ment à la charge de travail à laquelle
ils étaient soumis durant ce stage.
Donc, le mérite revient aux joueurs qui
ont accompli parfaitement leur mis-
sion.»
«Naït et Benamar doivent
confirmer face aux grandes
équipes»
Solinas n’est pas le genre d’entraîneur
à parler des joueurs individuellement.
Sollicité la dernière fois pour connaî-
tre ses impressions sur Naït Slimani
qui a réalisé une belle prestation face
à Grombalia, le coach, qui a été agréa-
blement surpris par la prestation de
son poulain, attend une confrmation,
non seulement de sa part mais aussi
de Benamar qui vient d’un palier in-
férieur. «Les deux joueurs doivent sa-
voir qu’ils jouent au Mouloudia qui est
un grand club. Ce n’est pas seulement
les qualités techniques et physiques qui
comptent. Ils doivent maîtriser le volet
technico-tactique et être fort de carac-
tère. Jouer dans un stade plein et face
des adversaires de qualité n’a rien à
voir avec un match amical. Je dois
donc préparer mon équipe en fonction
de plusieurs paramètres, notamment
l’aspect mental. Je veux avoir des
joueurs ayant une forte personnalité
sur le terrain.»
«On aura toujours du travail
à faire»
L’entraîneur du Mouloudia, bien qu’il
soit satisfait du travail accompli au
cours du stage, pense qu’il reste en-
core du travail à faire dans les jours à
venir. «Je dois dire que même si une
équipe gagne la Ligue des champions,
elle aura toujours du travail à faire.
Donc, on doit continuer à travailler. Il
faut toujours se remettre en cause. On
ne va continuer à bosser. Les joueurs
qui ont commencé le travail avec moi
dès le premier joueur seront prêts.
Sinon, mon souci est de remettre à ni-
veau ceux qui sont en retard. Je veux
que tous les joueurs soient prêts. Qu’ils
soient titulaires ou remplaçants, les
joueurs du MCO doivent travailler et
être prêts le jour J.»
Il rentre jeudi en Italie
Le coach du Mouloudia d’Oran,
Gianni Solinas, s’envolera le 8 du mois
courant chez lui en Italie, pour passer
trois jours de repos. Il sera de retour
le 11 du même mois, c'est-à-dire la
veille du départ de l ‘équipe pour le
second stage de préparation.
A. L.
Solinas : «Je n’ai ni frère ni cousin dans l’équipe, j’alignerai les meilleurs !»
FC Hammamet 0 - Mouloudia d’Oran 1
Une fin de stage en apothéose
L’équipe alignée en première période
Belarbi, Bourzama, Bouaâzza, Djahel,
Megherbi, Heriat, Bouterbiat, Berradja,
Mokhtar, Naït Slimani, Benamar
Celle de la seconde période
Belarbi (75’), Saïdi, Nessakh, Belabbès
(Djahel), Aouamri, Dagoulou, Kouriba,
Aoued, Benyettou, Bouaïcha, Chérif
11
N° 2368 Mardi 6 août 2013
Coup neuf MCO
De notre envoyé spécial en Tunisie :
Amine Lamri
JSS
Le capitaine des Ham-
raoua, qui a pris part à
deux matchs amicaux, en
ayant joué 20’ contre
Grombalia et une mi-
temps face à Hammamet,
reconnaît qu’il est encore
loin de sa forme habi-
tuelle. Le joueur, qui sera
soumis à des séances de
rattrapage sous la coupe
de Miranda, veut tout faire
pour être présent lors de
la reprise du championnat
prévue le 24 août pro-
chain.
Comment s’est déroulé ce
stage de Nabeul ?
De l’avis de tout le monde, le
stage s’est déroulé dans les
meilleures conditions possibles.
Je dois dire que le plus impor-
tant est que le groupe se soit
donné à fond au cours de ce
stage. Le MCO comprend des
joueurs bien éduqués qui ont
créé une belle ambiance durant
ce stage. Ce nouvel état d’esprit
devra nous permettre de bien
entamer le championnat.
A combien estimez-vous le
degré de préparation de
l’équipe ?
Vous savez, les joueurs ne sont
pas au même niveau en matière
de préparation, du moment que
certains ont intégré tardive-
ment le groupe. Personnelle-
ment, je fais partie de ce lot de
joueurs qui ont besoin de rat-
traper un peu ce retard.
Justement, comment comp-
tez-vous rattraper ce re-
tard ?
Je serai soumis à un pro-
gramme spécial, à l’instar
de certains de mes co-
équipiers. Je vais travail-
ler sous la direction de
Miranda et m’adonner à
des séances supplémentaires
consacrées.
Seriez-vous prêt à la reprise
du championnat ?
Je ne suis pas apte à vous ré-
pondre, mais je ferai tout pour
être présent dès l’entame du
championnat. Je vais me don-
ner à fond et attendre par la
suite la décision de l’entraîneur.
En tous les cas, je suis capable
de jouer pas un match complet,
mais peut-être une bonne par-
tie d’une rencontre.
Votre équipe a dû attendre le
dernier match contre Ham-
mamet pour gagner durant ce
stage…
Personnellement, je n’accorde
pas trop d’importance aux
scores des matchs amicaux,
mais j’estime que l’équipe a pro-
gressé au fl des rencontres.
C’est sûr qu’il nous restera en-
core du travail à faire, avant le
début de la saison.
N’appréhendez-vous pas un
mauvais départ en champion-
nat, comme la saison passée ?
Personnellement, je reste
confant. Nous avons une
bonne équipe et des joueurs de
bonne famille. Ils ont tous
envie de s’illustrer cette saison
sous le maillot du MCO. J’es-
père seulement qu’on arrivera à
réaliser un bon début de saison
pour être sur une dynamique
de bons résultats.
Entretien réalisé par Amine L.
A
lors qu’ils s’apprêtaient à
rentrer chez eux, après
un stage de 12 jours
passé du côté de Nabeul, les
Hamraoua ont eu l’agréable sur-
prise de croiser le héros d’Oum
Dorman, hier, à l’aéroport de
Carthage. Il s’agit de l’ex-inter-
national et actuel joueur de l’ES
Tunis, Antar Yahia, qui a été
agréablement surpris par la pré-
sence de quelques joueurs du
MCO. Bien informé sur ce qui
se passe au MCO, puisqu’il a
comme coéquipier Belaïli,
Antar Yahia a eu un brin de
causette avec certains joueurs
du Mouloudia, avant d’embar-
quer sur Paris.
Yahia : «Belaïli doit faire
preuve de patience»
A la question de savoir ce qu’il
pensait des prestations de Be-
laïli, notamment lors du der-
nier match contre Coton Sport,
Antar Yahia n’a pas tari d’éloges
la star oranaise. «C’est vrai que
Belaïli a sorti un grand match
samedi passé. A présent, il est
appelé à enchaîner les belles per-
formances», nous dira Antar
Yahia, et d’enchaîner : «Belaïli
ne doit pas trop se focaliser sur
la sélection nationale car s’il
continue à jouer de cette ma-
nière, il sera forcément convo-
qué un jour. Pour le moment,
Halilhodzic a fait son choix, il
faut respecter ses décisions. Il
faut dire que le sélectionneur national a
beaucoup de choix dans son poste.»
«Il peut jouer en Europe»
L’ancien capitaine des Verts, Antar
Yahia, pense que le jeune prodige algé-
rien a les moyens de jouer dans l’un des
championnats européens. «Belaïli peut
jouer en Europe. Mais comme je l’ai déjà
dit, le joueur doit continuer à enchaîner
les bonnes performances», a expliqué
Antar Yahia.
On a aussi croisé
Issam Chouaili
L’autre star que les Hamraoua ont ren-
contrée est le célèbre
commentateur d’Al Ja-
zeera Sport, à savoir le
Tunisien Issam
Chouaili. Contraire-
ment à Antar Yahia,
les joueurs du MCO
n’ont pas vite reconnu
le commentateur en
question. Peu de
joueurs ont pu recon-
naitre Chouali qui a
pris le vol vers Oran.
Il a été invité
par la Radieuse
Chouali a été invité
par l’association la Ra-
dieuse qui a organisé,
hier, la fnale du tour-
noi spécial mois de
jeûne. Son président
Chaf Kada a voulu
que la fnale soit gran-
diose, en présence de
plusieurs vedettes, que
ce soit d’anciens inter-
nationaux ou des
commentateurs de la
trempe de Chaouali.
Le journaliste d’Al Ja-
zeera Sport devait
passer une seule nui-
tée, avant de rentrer
chez lui en Tunisie, lui
qui tient à passer les
fêtes de l’Aïd en fa-
mille.
Il visite pour la
première fois
Oran
Ayant une large connaissance du Mou-
loudia d’Oran, notamment l’équipe du
handball, Chouaili nous a confé qu’il
débarquait pour la première fois à Oran,
lui qui a eu l’occasion de visiter à plu-
sieurs reprises l’Algérie.
A. L.
Berradja : «On sera
prêts le 24 août»
Les Hamraoua croisent Antar Yahia
à l’aéroport de Tunis
Il
motive ses
coéquipiers
Quelques minutes seulement avant
le coup d’envoi de la rencontre, le capi-
taine des Hamraoua, Seddik Berradja, a
tenu un discours motivant à ses coéqui-
piers, les incitant à fournir des efforts au
cours de ce match. Même Bouterbiat, qui
a joué avec la première équipe, a souf-
flé quelques mots pour motiver da-
vantage ses coéquipiers.
Comment avez-vous
contracté cette blessure ?
C’était dimanche lors du
match joué face au JS Massira, à
la suite d’un coup reçu volontai-
rement après un contact avec
un joueur. Par la suite, la dou-
leur a persisté et j’ai continué à
jouer, ce qui augmenta la dou-
leur, alors j’ai décidé de sortir.
Êtes-vous inquiet ?
Disons que je n’ai pas admis
qu’on laisse entendre que je
soufre d’une entorse, alors que
les résultats médicaux ne sont
pas connus. Depuis que je joue
dans le haut niveau, je n’ai ja-
mais connu de gros pépins de
santé.
Déçu que cela arrive pendant
le stage…
Sincèrement, pour moi le
stage d’intersaison est très im-
portant. Je ne souhaite rater au-
cune séance, mais cela ne
dépend plus de ma volonté.
Néanmoins, je ne pense pas que
ce soit une blessure sérieuse.
Un mot sur ce qui
s’est passé face à la
JSM ?
Je n’ai rien com-
pris à la réaction de
leur entraîneur, il
ne fallait pas réagir
de la sorte, je dis
franchement que
c’est un geste pas du
tout professionnel et
antisportif.
Entretien réalisé par Bil-
lel G.
Amrani fera le tri avant
le stage de Béchar
L’entraîneur Abdelkader Amrani
ne convoquera en principe que 18 joueurs pour le
reste des matchs amicaux qui auront lieu du 11 au
22 août, à Béchar. Amrani a fait appel à une di-
zaine de joueurs lors de ce stage de préparation
d’intersaison efectué à Casablanca. Malheureu-
sement, certains d’entre eux n’ont pas été à la
hauteur. Le staf technique a donné sa chance à
chacun des joueurs convoqués, mais quelques-
uns n’ont pas su comment la saisir. C’est pour
cela qu’il a décidé de faire le tri, avant la reprise
du travail à Béchar. Il ne fera pas dans les senti-
ments puisque ceux qui n’ont pas leur place avec
l’équipe, ne seront pas convoqués aux prochains
matchs. Déçu par le rendement de certains d’en-
tre eux, Amrani aurai décidé de ne retenir que les
meilleurs, en prévision de la fn de la préparation
prévue pour la saison prochaine. Il faut dire que
certains jeunes n’ont pas le niveau pour jouer à la
JSS, mais pour des raisons qu’on ignore, les res-
ponsables les gardent toujours dans l’efectif.
Rien de grave pour Beldjilali et
Toubal
Le milieu de terrain Kedour Beldjilali et le dé-
fenseur droit Toubal Khaled ne soufrent pas
gravement. C’est ce qu’on a appris hier auprès
du médecin du club, Maameri. Ce dernier les a
rencontrés hier matin au stade du centre de
Kahrama. Toubal devait prendre part à la
séance d’entraînement d’hier soir, contraire-
ment à Beldjilali qui a eu une entorse à la che-
ville et qui ne reprendra qu’à la reprise à
Béchar. Il sera donc absent au dernier match de
préparation pour cause de blessure.
Billel G.
JSS 1 - 0 JSM
Saoura s’impose
dans le derby sahraoui
La rencontre qui s’est déroulée avant-hier
soir entre la JS Saoura et la JS Massira a connu la
victoire de Saoura sur le score de 1-0 (mi temps 0-
0). La JSS a bien joué, Amrani était très satisfait du
rendement de ses poulains. Pour revenir au match, la
partie a dû être arrêtée pendant 20 minutes et a connu
des événements malheureux, l’entraîneur de la JSM, Se-
diki, a arrêté le jeu pour se déplacer vers Trabah et a es-
sayé de l'agresser, chose qui n’a pas plu du tout à
l’ensemble des dirigeants, staf technique et joueurs. Les
présidents des deux clubs ont calmé les esprits avant
que la rencontre ne reprenne. En deuxième mi-
temps, Beldjilali a inscrit le but de la victoire à la
56’, suite à un joli travail de Aoudou. La ren-
contre s’est terminée sur le score de 1-0.
B. G.
Dernière
rencontre
aujourd’hui face
à l’AS Sallé
La JS Saoura jouera, cette après-midi,
son dernier match à Casablanca, avant
de rallier le pays. Le match opposera les
Sudistes à l’AS Sallé, une équipe de banlieue
de Rabat qui joue en première division, à
23h30 (heure algérienne) sur le terrain du
centre de Kahrama. Amrani compte arrê-
ter défnitivement l’équipe qui entamera
la saison face à l’USM El Harrach, le 24
août prochain.
Beldjilali : «Le geste de
l’entraîneur d’El Massira
n’est pas professionnel»
De notre envoyé spécial
au Maroc : Billel Guendour
L
a formation du Chabab de
Belouizdad a disputé
avant-hier dans la soirée
son troisième match amical
depuis le début de la prépa-
ration. Les Rouge et Blanc
ont afronté l’ASMO au 20-Août sans
la présence du public. Après avoir
gagné les deux premiers matches face
respectivement au RCK et à l’USMM
Hadjout, les gars de Laâquiba ont
concédé leur première défaite sur leur terrain fé-
tiche. En efet, la rencontre qui s’est jouée en trois
«mi-temps» de 30 minutes, s’est achevée sur le
score de 2 à 1 en faveur des visiteurs. Les pou-
lains de Kamel Mouassa ont été les premiers à
marquer par l’intermédiaire de Benchaâbane qui
a profté d’une mésentente entre l’axe central et le
gardien de but Chouih, pour ouvrir le score (8’).
Onze minutes plus tard, les locaux réussissent à
remettre les pendules à l’heure par l’intermé-
diaire de Smaïl Kherbache d’un tir des 20 mètres
en pleine lucarne du gardien Mezaïr qui ne pou-
vait que constater les dégâts. En seconde période,
le défenseur Belabbès redonne l’avantage à son
équipe sur un coup franc direct du centre du ter-
rain qui a surpris le gardien belouizdadi Ahmed
Chouih, lequel était loin de sa ligne (40’). L’en-
traîneur belouizdadi a utilisé 23 joueurs lors de
cette rencontre dont un espoir, l’attaquant
Bouchama.
N. B.
CRB 1 - ASMO 2
Première défaite
des Belouzidadis
Khoudi testé à droite
Le défenseur axial, Hakim Khoudi, a été testé sur le couloir droit
lors de la rencontre d’avant-hier face à l’ASMO. Il a été incorporé à
la place de Messaoudi à la 46’ avant de retrouver le poste de défen-
seur axial à l’heure de jeu laissant sa place au jeune Mechti. N’ayant
pas de doublure pour Adel Messaoudi, Gamondi prépare Khoudi
pour le convertir en latéral droit en cas de besoin.
«J e n’ai pas d'inconvénient à jouer sur le côté»
Interrogé sur son nouveau poste, Hakim Khoudi dira : «Il est vrai
que je suis défenseur central, mais l’entraîneur voulait m’essayer sur
le côté droit puisqu’il y a beaucoup de joueurs dans l’axe. Je n’ai pas
de problème à jouer sur le côté, je jouerai ou l’entraîneur me le de-
mandera, l’essentiel est de rendre service à l’équipe.»
Les trois équipes
alignées
Première mi-temps : Chouih,
Messaoudi, Boukedjane, Abdat,
Herkat, Anane, Ammour, Rebih,
Dehar, Hanif, Kherbache.
Seconde mi-temps : Chouih,
Messaoudi (Khoudi 46’), Bou-
kedjane, Abdat, Herkat, Anane
(Hadjadj 46’), Ammour, Rebih,
Dehar (Attafen 46’), Hanif
(Bouregba 40’), Kherbache.
Troisième mi-temps : Oua-
dah, Mechti, Tiza, Khoudi,
Khellili, Naïli, Meguehout, Had-
jadj, Benaldjia, Attafen, Bou-
regba (Bouchama 77’).
Les espoirs
non concernés
par le match de l’ASMO
Les jeunes joueurs qui ont disputé un
match amical samedi passé face à l’équipe
des espoirs n’étaient pas concernés par la
rencontre d’avant-hier face à l’ASMO. Abassi,
Tarikat, Roudine, Zaki, Bencherifa, Kerrar,
Bengrine et Bousbassi se sont entraînés en
marge du groupe sous la houlette du pré-
parateur physique, Dahmane Sayah.
Seuls Mechti et
Bouchama ont joué
Deux joueurs issus de la catégo-
rie espoirs ont été utilisés toutefois lors
de la rencontre d’avant-hier face à
l’ASMO. Il s’agit du latéral droit Mechti qui a
joué l’intégralité de la troisième mi-temps, et
l’attaquant Bouchama qui a remplacé Bou-
rekba à la 77’. Bouchama est concerné par la
sélection des trois joueurs sur les sept es-
poirs qualifés en équipe première.
Bengrine
a repris
Soufrant d’une angine, Mus-
tapha Bengrine ne s’est pas entraîné
samedi passé. Le jeune joueur du
CRB a repris avant-hier à l’occasion de
la rencontre de l’ASMO où il s’est en-
traîné avec les espoirs en marge du
groupe.
Tafat
en tenue de ville
Après avoir écourté sa
séance à cause d’une blessure,
samedi passé, le jeune attaquant
Ahmed Tafat ne s’est pas entraîné
avant-hier également. Il s’est déplacé
au 20-Août en tenue de ville où il s’est
contenté de suivre le match de ses
camarades en spectateur.
Smaïl Kherbache est l’un des joueurs les
plus en forme du CRB en cette période
de préparation. Après avoir marqué le
premier but de son équipe face au RCK,
il a encore frappé avant-hier face à
l’ASMO où il a signé un but somptueux
d’un tir des 20 mètres en pleine lucarne.
Vous avez essuyé votre première défaite
aujourd’hui face à l’ASMO, un commentaire ?
Exact, nous avons perdu certes mais nous avons
gagné un match supplémentaire dans les pieds. L’ob-
jectif n’est pas de gagner mais de jouer le maximum
de matches. On est en pleine période de préparation,
nous avons donc besoin de jouer plusieurs matchs
pour roder l’équipe. Je crois que nous avons deux au-
tres matches à jouer avant la fn du mois de Rama-
dhan. On devra jouer d’autres matches juste avant le
début de la compétition ofcielle.
Alors que le stage a été menacé par l’absence de
matches amicaux, le problème a été fnalement
réglé…
Tout à fait. Et c’est une bonne chose pour l’équipe.
Jouer des matches amicaux est important pour nous
dans cette phase de préparation. Les choses étaient
difciles après l’annulation de la rencontre face à
l’USMH pour des raisons de sécurité. Finalement, le
problème a été réglé, on a pu jouer deux matches sur
notre terrain, bien qu’à huis clos et deux autres
matches hors de nos bases.
L’ambiance n’est pas la même, n’est-ce pas ?
Absolument, lors du premier match qu’on a joué
face au RCK, on se croyait dans un match ofciel. Le
stade était plein à craquer, les supporters ont créé une
ambiance des grands jours, c’était la fête carrément. Le
fait de jouer devant un public pareil vous permet de
vous mettre dans de vraies conditions de jeu d’un
match ofciel. Mais bon, le plus important pour nous,
c’est d’avoir des matches dans les jambes. C’est une oc-
casion aussi pour l’entraîneur d’avoir une idée sur son
équipe.
Après avoir marqué contre le RCK, vous avez
inscrit un joli but aujourd’hui…
Je suis content naturellement d’avoir marqué ce but.
C’est important pour moi de gagner en confance lors
de ces matches amicaux. On est en train de travailler
sérieusement pour être prêts à entamer du bon pied le
championnat.
Pensez-vous justement que votre équipe sera prête
le jour J ?
Oui, nous sommes en train de travailler durement
aux entraînement. Il y a un bon staf technique en
place qui connaît bien son travail, et les joueurs tra-
vaillent sans rechigner. Nous savons que c’est une
phase cruciale que nous ne devons pas rater si nous
voulons être au top physiquement au cours de l’exer-
cice. Je pense que nous serons prêts pour le premier
match.
On a constaté que l’entraîneur a l’intention de
compter sur vous la saison prochaine, qu'en
pensez-vous ?
L’entraîneur connaît bien mes qualités, j’ai déjà joué
sous ses ordres. C’est important sur le plan mental de
savoir que l’entraîneur compte sur vous, contraire-
ment à la saison passée où je n’ai pas bénéfcié de la
confance du coach. En plus, j’étais blessé, et j’ai raté
une bonne partie de la saison. Cette année, je suis là
depuis le début de la préparation, je travaille le plus
normalement du monde et j’espère que les blessures
m’épargneront. Je veux rattraper mon retard et réali-
ser une bonne saison.
Entretien réalisé par
Noureddine B.
Dob salue les Belouizdadis
Le manager général de l’ASMO, Fodil
Dob, a salué l’ensemble des joueurs du
CRB et les membres du staf technique.
L’ancien joueur du MCA a discuté lon-
guement avec l’entraîneur des gardiens
de buts du Chabab, Fayçal Bentalaâ avec
qui il s’est remémoré quelques souve-
nirs. L’entraîneur asémiste, Kamel
Mouassa, a salué de son côté les Be-
louizdadis.
Malek et Bessa présents
Le président intérimaire du CRB,
Malek Réda, s’est déplacé avant-hier au
20-Août où il a assisté à une bonne par-
tie de la rencontre face à l’ASMO. Le di-
recteur général de la CNEP, Djamel
Bessa, était aussi présent. L’occasion
pour les deux hommes de discuter sur
la probable venue de la CNEP, lancée en
grande pompe lors de l’automne pour
prendre en charge le club de Laâquiba.
Baptême du feu pour Bouregba
L’attaquant du CRB, Ramzy Bou-
regba, a joué son premier match sous
les couleurs de son nouveau club à l’oc-
casion de la rencontre d’avant-hier face
à l’ASMO. Il a remplacé Hanif à la 40’
avant de céder sa place à la 77’ au jeune
Bouchama. Après avoir raté le RCK et
l’USMMH, le revenant Bouregba fait
son baptême du feu avec sa nouvelle
équipe.
Meguehout, huis mois plus tard
De son côté, le milieu de terrain
Ahmed Meguehout, qui n’a pas joué
contre le RCK et l’USMMH, a joué son
premier match d’avant-saison avant-
hier face à l’ASMO en participant aux
30 dernières minutes. Le dernier match
joué par Meguehout sous les couleurs
du Chabab remonte à la 13e journée de
l’exercice écoulé face à l’USMH. Ahmed
Meguehout rejoue sous les couleurs du
CRB, huis mois plus tard.
Le groupe scindé en deux
Le staf technique du CRB a scindé
son équipe en deux groupes hier. Les
joueurs qui ont joué 60 minutes lors de
la rencontre d’avant-hier ont efectué
une séance d’entraînement au 20 Août,
les autres ont joué un match amical à
Staouéli face à la formation locale.
Kberbacbe «je me sens
mellleur gue la salson gassée»
12
N° 2368 Mardi 6 août 2013
Coup raté CRB
13
Coup tordu USMH
N° 2368 Mardi 6 août 2013
Avec un peu
de recul, que
pensez-vous
de la prépara-
tion qui a dé-
buté pour
vous depuis
plus de 45
jours ?
La prépara-
tion s'est dé-
roulée dans de
bonnes condi-
tions. Il est clair qu'on a bossé très dur
aux entraînements et on a été confron-
tés à une charge physique très élevée qui
nous a mis parfois KO.
Quel commentaire faites-vous des
résultats de l’équipe lors des derniers
matchs amicaux ?
D'abord, je tiens à vous dire que les
résultats techniques ne nous intéressent
pas. Le groupe est en pleine prépara-
tion. On ne peut pas juger les joueurs
sur ces matchs-là, car ça nous arrivait
de travailler deux fois par jour et on
était très fatigués. On n'était pas à 100 %
de nos moyens physiques. Donc, il faut
que tout le monde sache que durant
cette phase de préparation, on ne peut
pas se donner à fond durant ces empoi-
gnades, d'autant plus que nos adver-
saires étaient très agressifs. Le plus
important pour le coach est qu’il fasse
tourner son efectif.
On remarque que l'équipe com-
mence à retrouver ses repères et les
joueurs, leurs automatismes…
Efectivement, les dernières rencon-
tres qu'on a jouées nous ont permis de
corriger nos erreurs. Maintenant, on
doit améliorer notre qualité de jeu et
travailler encore plus notre cohésion.
Cela dit, avec un peu plus de temps,
l'équipe atteindra ses objectifs sur ce
plan.
Parlez-nous de votre rendement…
A l'instar des autres joueurs, moi
aussi j'ai travaillé dur. J'ai donné le meil-
leur de moi-même durant le stage et
dans les matchs disputés afn de tenter
de gagner la confance de l’entraîneur.
Pour beaucoup d’observateurs, vous
avez été l'une des grandes satisfac-
tions lors des matches amicaux joués
pendant le Ramadhan…
Tant mieux pour moi. Il faut mainte-
nant que je continue à travailler avec la
même volonté afn d'être à la hauteur de
la confance placée en moi, mais surtout
faire mieux à l'avenir. Je ne vais pas
m'arrêter en si bon chemin. Je vais tra-
vailler encore afn d'atteindre un meil-
leur niveau.
Pensez-vous que ce groupe a les
moyens de jouer le titre ?
(Rires) Je ne sais pas comment vous
répondre, c'est une question délicate.
C'est trop tôt pour parler du titre. Pour
être clair avec vous, les responsables
n'ont jamais fxé des objectifs aux
joueurs, lesquels vont jouer pour ga-
gner. Ce groupe est capable de faire de
belles choses. Une chose est sûre, on
fera tout pour terminer la saison en
apothéose.
Entretien réalisé par Nacer-Eddine
Ratni
Herrag
«J e dois travailler encore
afin d'atteindre un meilleur niveau»
L’USMH et l’ASMO s’afronte-
ront ce soir au stade Lavigerie.
Même amicale, cette rencontre se
déroulera à huis clos. C’est une dé-
cision des autorités de la circons-
cription de Dar El Beïda, chef-lieu
de la commune de Mohammadia.
Concernant le match, il revêt un
intérêt particulier pour les deux
coachs, Charef et Mouassa, qui at-
tendaient avec impatience la date
d’aujourd’hui pour avoir une meil-
leure idée sur leur équipe. Hormis
son aspect amical et préparatif, ce
duel sera des plus importants pour
les deux hommes. Et pour cause,
leurs équipes ne se sont mesurées,
jusque-là, qu’à des équipes de pa-
liers inférieurs et la rencontre de ce
soir sera le vrai test, afn de jauger
réellement leurs potentialités pour
cette saison, qui débutera dans
moins de trois semaines. En efet,
Boualem Charef, qui est toujours
remonté contre certains joueurs,
après les dernières rencontres ami-
cales disputées et perdues contre
l’USMB (2-3), le NAHD (1-3) et
enfn le PAC (3-4), non en raison
du score fnal de la partie, mais de
leur piètre prestation. A la fn de
cette joute, le technicien harrachi a
fait savoir à ses collaborateurs qu’il
va revoir sa copie, puisque l’équipe
type qu’il avait en tête devra
connaître quelques changements.
La rencontre de ce soir en sera, au-
rait-il afrmé, un paramètre. Elle
devra constituer une occasion en or
pour certains joueurs, donnés au
départ comme remplaçants, de
tirer leur épingle du jeu et taper
dans l’œil de Charef. Ce sera le cas,
entre autres, des nouvelles recrues,
ainsi que des jeunots issus de
l’équipe espoir.
Une victoire pour chasser
le doute
A vrai dire, cette rencontre sera
très importante, voire décisive,
pour les deux stafs techniques. Les
Harrachis, qui restent sur trois
contre-performances, sont appelés
à se surpasser, quand on sait que
l’ASMO n'est pas du tout facile à
jouer. Il est utile de rappeler que
leurs supporters ne leur ont tou-
jours pas pardonné leurs deux
mauvais résultats : deux défaites
respectivement face à l’USMB et le
NAHD. Les camarades de Belkheïr
seront donc contraints de sortir le
grand jeu pour se réhabiliter avec
leur public.
Un match baromètre
Pour le coach harrachi, cette ren-
contre est très importante où il
compte faire tourner son efectif et
apporter les dernières retouches
pour dégager son onze type qui dé-
butera le championnat. Choisir les
joueurs qui auront pour mission de
défendre les couleurs de l’USMH
cette saison est une chose très dif-
cile pour l'entraîneur harrachi vu la
richesse de l'efectif qu'il a en main.
Avec plus d'une doublure et non
des moindres dans les diférents
postes, le coach harrachi aura cer-
tainement l'embarras du choix.
Bien qu'il ne veuille pas encore
donner la liste des joueurs qui for-
meront l'équipe type, tout porte à
croire qu'il fera confance aux
mêmes éléments de la saison passée
avec deux ou trois changements au
maximum.
Pour une meilleure
cohésion
Le driver de l’USMH a utilement
mis à proft les dernières séances
de travail pour parfaire certains as-
pects. Le coach a décelé plusieurs
imperfections, après la rencontre
amicale et c'est pour cette raison
qu'il devra profter de cette pé-
riode pour parfaire davantage la
cohésion et les automatismes de
son groupe à deux semaines seu-
lement de début de la compéti-
tion ofcielle.
En amical mais à huis clos
Charef veut
augmenter à
nouveau la charge
après le Ramadhan
Pour leur permettre une
meilleure préparation, Boua-
lem Charef compte augmen-
ter à nouveau la charge après
le Ramadhan. Du moins, c’est
ce qu'il afrmé à ses poulains
lors de la dernière séance
d'entraînement. Persuadé que
leur mission ne sera pas de
tout repos, en coach exigeant,
il a décidé donc de faire suer
encore plus ses poulains. Il
reste encore un peu plus de 15
jours avant le lever de rideau
du championnat, ce sera donc
l'occasion pour le coach de
revoir sa copie durant cette
période avant la reprise. Ce
dernier devra donc aborder
tous les aspects et préparer
son équipe convenablement,
afn qu’elle réalise un bon
début de saison.
USMH - ASMO ce soir
Il
veut deux
matchs amicaux la
semaine prochaine
Même si la direction est en train de multi-
plier les contacts avec des clubs des Ligues 1 et 2
pour conclure une ou deux rencontres amicales,
les Harrachis n'ont pas trouvé d’adversaires disponi-
bles pour cette période, surtout que tous les clubs
contactés ont déjà bouclé leur programme. Ainsi, les
Jaune et Noir pourraient se contenter d'un match
d’application, la semaine
prochaine.
Limane égal à
lui-même
Après les quatre matchs amicaux
joués durant ce Ramadhan, Boualem
Charef a constaté quelques satisfactions et
autres imperfections dans le rendement de
l'équipe en général et la prestation des joueurs
en particulier. Le coach estime que certains de
ses poulains ont bien marqué des points, contrai-
rement à d'autres qui n'ont rien démontré.
Parmi ces points décelés par le driver harrachi
celui du gardien Houssam Limane qui a été
égal à lui-même durant cette période de
préparation et qui confrme ainsi
son statut d’international
olympique.
Voulant donc atteindre
le summum de la prépara-
tion durant ce stage, le
coach harrachi, qui a pro-
grammé une seule séance
avant-hier à 22h30, a fait
suer ses joueurs. Même
s’ils ont afché une belle
forme physique ces der-
niers jours, Boualem Cha-
ref a consacré la séance
d’hier au travail physique.
Il a voulu quand même
accentuer la cadence en
programmant une séance
100 % physique qui a duré
plus de deux heures.
Ainsi, le staf technique a
voulu donc atteindre la vi-
tesse maximale durant ces
derniers jours, afn de
permettre à ses joueurs
une meilleure prépara-
tion, nécessaire pour une
bonne entame du cham-
pionnat sans le moindre
accroc.
Les joueurs
répondent
parfaitement à la
charge
Même s'il est très dif-
cile d'efectuer une prépa-
ration durant ce mois de
Ramadhan, les joueurs de
l’USMH restent toutefois
assidus dans leur travail,
dans le but de réussir
cette étape très im-
portante. Il n'est un
secret pour personne
qu'après les deux ren-
contres jouées mardi
dernier contre le PAC
et le CRBBK, les
joueurs étaient épui-
sés et le boycott de
trois jours s’est avéré
une solution car cela
leur a permis de ré-
cupérer. Cela a fait
que Hendou et ses
coéquipiers ont pu se
donner à fond ces
deux derniers jours
après la reprise des
entraînements. Cela
prouve aussi que les pou-
lains avaient besoin de re-
trouver une certaine
fraîcheur physique pour
mieux répondre à la
charge qui leur est impo-
sée cette semaine par leur
coach. Cela dit, les
joueurs s'entraînent dans
une ambiance bon enfant,
eux qui ont tous participé
aux exercices programmés
par le staf sans le moin-
dre pépin.
Hier, séance
100 % physique
Herrag, le jeune milieu de terrain, a bénéficié d'un temps de jeu important durant les
matchs qu'ont disputés les J aune et Noir depuis le début de la préparation. Bien qu'il
soit encore jeune, il a montré de belles choses. Mieux, il a accompli sa tâche avec brio.
Le surnommé «Dendeche» estime que la préparation effectuée est une réussite totale
et elle aura des retombées positives sur le rendement du groupe cette saison.
N° 2368 Mardi 6 août 2013
Coup réussi JSMB
14
A
près trois semaines
de préparation et
de travail, les Bé-
jaouis peuvent
dés-
ormais soufer un
peu, avant d’amor-
cer le dernier
cycle, la semaine
prochaine, qui sera
consacré dans son
ensemble aux der-
niers réglages et la
préparation pré-
compétitive. Les
trois premières se-
maines de prépa-
ration efectuées à
Béjaïa ont été une
réussite totale.
Physiquement, les
joueurs ont crava-
ché très dur. Ils en-
tameront ainsi la
compétition sans
se faire de souci
sur ce plan, sur-
tout qu’ils auront
le temps de travail-
ler encore ce volet.
Sur le plan tactique, Saâdi a mis
en place ses diférentes straté-
gies de jeu. Sur le plan tech-
nique, la JSMB, cette saison,
renferme d’excellentes indivi-
dualités. En résumé, la JSMB
version 2013-2014, c’est du so-
lide. La JSMB possède un
groupe jeune, pétri de qualités.
Un groupe qui commence à
faire peur avant même le coup
d’envoi du championnat. Il reste
moins d’un mois pour le début
de la compétition et le coach,
qui veut bâtir une bonne équipe
cette saison, veut mettre à proft
cette période afn d’être fn prêt
pour la première journée du
championnat.
Saâdi a déjà une idée
précise sur l’ensemble de
ses joueurs
Après cette période de prépara-
tion ponctuée par cinq matches
amicaux, l’entraîneur des Vert et
Rouge semble avoir déjà une
idée bien précise sur son efectif
ainsi que le onze type. Puisque
lors d’une récente déclaration
faite au Buteur, Saâdi nous a fait
savoir que des joueurs ont su
comment saisir leur chance et
s’imposer, alors que d’autres
n’ont rien démontré et doivent
travailler encore davantage.
Certes, pour le moment, Saâdi
n’a pas voulu divulguer la liste
de son onze, à quelques se-
maines du début du champion-
nat, afn de conserver la sérénité
du groupe qui devra encore tra-
vailler durant les jours avenir,
afn d’être fn prêt pour le pre-
mier match de la saison pro-
chaine contre le MCA, le samedi
24 août prochain, à domicile.
Après l’effort, le
réconfort
Hier soir, le match amical pro-
grammé par le coach béjaoui,
Noureddine Saâdi, a marqué la
fn d’un premier cycle de prépa-
ration. Juste après ce match,
Saâdi a décidé de libérer ses
joueurs. En efet, les joueurs de
la JSMB bénéfcieront de quatre
jours de repos à partir d’au-
jourd’hui. Cette période corres-
pond bien sûr à la fête de l’Aïd.
La reprise des entraînements se
fera juste après au stade de
l’Unité maghrébine. Ce sera
donc une occasion pour les
joueurs de faire le vide et de
passer quelques jours en famille
avant de retrousser les manches
pour poursuivre la préparation
en vue de la nouvelle saison.
La dernière phase de
préparation débutera
samedi prochain
Par ailleurs, le coach Saâdi a
déjà fxé la date de la reprise des
entraînements. Ce dernier a
donné rendez-vous pour ses
capés, le 10 août prochain au
stade de l’UMA. Les joueurs de-
vront donc entamer la dernière
phase de préparation cet été
avant le premier match contre le
MCA, le 24 août prochain à Bé-
jaïa. Lors de ce dernier cycle, le
staf technique de la JSMB va
devoir programmer aussi
quelques joutes
amicales afn
d’apporter les
toutes der-
nières re-
touches avant
le début du
championnat.
La première
rencontre du-
rant cette pé-
riode se jouera
contre l’USMA
à Bologhine, le
15 du mois
courant. C’est
la seule ren-
contre confr-
mée pour
l’instant, en at-
tendant la
suite.
Le staff
pourrait
diminuer la
charge
Même si les joueurs répondent
parfaitement à la charge de tra-
vail imposée par le staf tech-
nique depuis le début de la
préparation, le 13 juillet der-
nier, notamment depuis le
début des matches amicaux, le
coach Saâdi et ses assistants
comptent toutefois baisser la
charge durant cette dernière
étape pour consacrer tout ce
temps aux derniers réglages et
aux matches amicaux mais
aussi au travail technico-tac-
tique et aux retouches néces-
saires avant le premier match
contre le MCA. Ce sera aussi
une étape très importante
dans la préparation de
l’équipe béjaouie, dans la me-
sure où elle permettra au
coach de baser son travail sur
la récupération et la remise
en forme à l’approche du
début de la compétition.
S. A.
Tout d’abord comment se dé-
roule votre préparation ?
Dans l’ensemble, la préparation
se déroule plutôt dans de très
bonnes conditions. On a bien
travaillé durant cette période. On
a joué déjà quatre matches ami-
caux. Je pense que tout se passe à
merveille pour nous. On a res-
pecté notre programme, ce qui a
permis au coach aussi de réaliser
un bon travail avant le début de
la compétition.
Quel commentaire faites-vous
sur les derniers matches ami-
caux que vous avez disputés
jusqu’à
présent ?
Je pense que ces matches sont
très bénéfques pour nous, mais
je tiens à vous dire également
que les résultats techniques ne
nous intéressent pas. Le groupe
était en pleine préparation. On
ne peut pas juger les joueurs seu-
lement sur les matches disputés,
car ça nous arrive de travailler
deux fois par jour et on était très
fatigué. On n’était pas à 100% de
nos moyens physiques. Donc il
faut que tout le monde sache que
durant cette phase de prépara-
tion, on ne peut pas se donner à
fond dans ces matches surtout
durant ce Ramadhan. Le plus im-
portant pour le coach était de
faire tourner son efectif.
Mais il faut dire que l’équipe
commence à avoir ses repères et
les joueurs leurs automatismes
aussi, n’est-ce-pas ?
Efectivement, les premières ren-
contres qu’on a jouées, nous ont
permis de corriger nos erreurs.
Aucun match perdu, dix buts
inscrits, aucun but encaissé, tel
est notre bilan. Je pense que le
groupe est en train de trouver
une certaine forme par rapport
au début de la préparation. A
présent, on améliore notre qua-
lité de jeu et on travaille encore
notre cohésion. Ceci dit, avec un
peu plus de temps, l’équipe at-
teindra ses objectifs sur ce plan.
Et si on vous demandait de
nous parler de votre rendement
personnel ?
A l’instar des autres joueurs, moi
aussi j’ai travaillé dur. Cependant
j’ai donné le meilleur de moi-
même durant les matches dispu-
tés afn de tenter de gagner la
confance de mon staf tech-
nique. Il faut dire qu’il reste en-
core du temps devant nous, donc
on doit bien se préparer afn
d’être fn prêt pour la première
journée du championnat.
Mais selon les supporters, vous
étiez à la hauteur lors des
matches que vous avez joués.
Quel est votre sentiment ?
En tout cas, je n’ai fait que mon
travail. J’ai joué deux matches sur
ceux programmés et je pense que
je n’ai pas pu vraiment prouver
encore plus. Toutefois ce qui
compte c’est qu’on ait réalisé de
très bons matches sur le plan col-
lectif. Concernant ce que disent
les supporters de moi, cela est un
honneur, car leurs paroles me
pousseront à me donner encore
plus pour être au top le plus vite
possible en prévision de la nou-
velle saison.
Avec le recrutement efectué cet
été, vos supporters attendent
beaucoup de vous aussi…
Les supporters béjaouis sont
connus pour leur fdélité à leur
club. J’espère qu’ils seront der-
rière leur équipe tout au long de
la saison. Par ailleurs, je leur pro-
mets de faire le maximum pour
les satisfaire et leur procurer de
la joie durant toute la saison. On
a un bon groupe qui peut faire de
très belles choses cette saison,
donc on doit viser plus haut afn
d’atteindre notre objectif et celui
de notre public.
Pensez-vous que ce groupe aura
les moyens de jouer les pre-
miers rôles ?
(Rires). Je ne sais pas quoi vous
répondre. C’est une question dé-
licate. Il est trop tôt pour parler
du titre. Pour être clair, à la
JSMB, les responsables n’ont
jamais fxé d’objectifs aux
joueurs, lesquels vont jouer
pour… gagner. Ce groupe
est capable de faire de
belles choses, une chose
est sûre, on fera tout
pour terminer la saison
en apothéose et faire
mieux que la saison
écoulée.
Entretien réalisé
par S. A.
Après plus de 30 séances et 5 matches amicaux
Le premier cycle de préparation
a pris fin hier
Mebarakou : «On doit viser plus haut afin
d’atteindre nos objectifs lors de cette saison»
Les Franco-Algériens dès
aujourd’hui en France
Proftant donc de ce moment de répit ac-
cordé par le staf technique béjaoui à l’occa-
sion de la fête de l’Aïd, les trois joueurs
franco-algériens de la JSMB, Mohamed Cha-
lali, Salim Mezriche et le gardien Farid Mes-
sara, devront regagner leur domicile en
France ce matin afn de se ressourcer auprès
des leurs. Toutefois, les joueurs en question
devront être là ce samedi pour la séance de la
reprise afn de poursuivre la préparation déjà
entamée, puisque d’après le staf aucun
joueur ne sera autorisé à prolonger son sé-
jour.
Bangoura et Coulibaly resteront
à Béjaïa
Contrairement aux trois joueurs cités plus
haut, les deux maliens de la JSMB, Boubacar
Bangoura et Moussa Coulibaly, ne partiront
pas chez eux au Mali cette semaine. Les deux
joueurs béjaouis devront donc passer l’Aïd ici
à Béjaïa. Ainsi, ils devront patienter jusqu’à
la nouvelle trêve pour rendre visite à leur fa-
mille à Bamako.
Vers un match amical face à
l’ASMO après l’Aïd
A la recherche de sparring-partners pour
des joutes amicales après l’Aïd, la direction
de la JSMB est en train de multiplier les
contacts avec certains clubs pour assurer au
moins deux autres rencontres après celle déjà
confrmée face à l’USMA. Ainsi, on croit sa-
voir que la formation béjaouie pourrait af-
fronter l’équipe de l’ASMO la semaine
prochaine. En tous les cas, le coach Mouassa
aurait déjà donné son accord, ce qui veut
dire que le match pourrait bien se jouer
avant même celui de l’USMA.
Redjradj rassure
les anciens joueurs
Comme nous l’avons annoncé dans notre
édition d’hier, les anciens joueurs de la JSMB
qui sont en train de préparer la nouvelle saison,
sont intervenus auprès de leur direction ces
derniers jours pour faire part de leurs revendi-
cations fnancières. D’ailleurs lors du dernier
match, un joueur, Neyati, a demandé même à
être ménagé pour le match face au MSPB à
cause de cette situation. Le directeur général de
la JSMB, Rachid Redjradj, qui est en train de
faire de son mieux pour mettre ses joueurs dans
de très bonnes conditions, a tenu lors d’une
dernière réunion, à les rassurer concernant leur
argent. Ce dernier a promis donc la régularisa-
tion de tous les anciens joueurs concernés dans
les prochains jours, soit dès que les caisses du
club seront renfouées par l’argent de la subven-
tion de l’APW et celle du fonds de wilaya.
«Ils seront tous payés au même
temps»
Ainsi, Redjradj a tenu aussi à nous faire sa-
voir que les anciens joueurs seront tous payés
au même temps. Aucun joueur ne sera régula-
risé avant l’autre. Ils seront tous mis sur un
même pied d’égalité. On a déjà parlé avec nos
joueurs de ce sujet et je pense que pour le mo-
ment il n’y a aucun souci. Je sais que certains
d’entre eux s’impatientent déjà mais je tiens
aussi à leur rappeler qu’ils seront tout de même
payés dans les plus brefs délais. Nos joueurs se-
ront payés tous au même temps. Pour le mo-
ment tout se passe très bien et on tâchera de
préserver cette sérénité au sein de notre équipe.
3 milliards bientôt dans les caisses
Les caisses de la JSMB attendent d’être ren-
fouées par une somme très conséquente ces
jours-ci. Comme annoncé par nos soins, en
plus de la subvention de l’APW fxée à 1,7 mil-
liard, le club devra percevoir sa part de la sub-
vention qui représente le fonds de wilaya qui a
été fxé à 1,3 milliard. Une somme très impor-
tante pour les dirigeants qui peuvent s’en servir
pour régler quelques dépenses de la direction.
Cela dit, la direction devrait toucher au moins 3
milliards dans les tous prochains jours.
S. A.
15
N° 2368 Mardi 6 août 2013
Coup sûr USMA
Pour occuper le poste d’arrière
latéral gauche, Rolland Courbis
devait faire un choix entre Bra-
him Boudebouda et Mokhtar
Benmoussa. En fin de compte,
la question ne se posera pas.
Pas avant la cinquième journée
en tout cas, puisque suspendu,
le coach se passera des services
de l’unique buteur lors de la fi-
nale de la Coupe d’Algérie et
fera en toute logique confiance
au joueur formé au MCA. En
pole position pour entamer le
championnat dans la peau d’un
titulaire, Boudebouda, et dans
cet entretien qu’il nous a ac-
cordé, s’est dit prêt pour tenir
son rôle.
Quelques jours seulement nous
séparent de la fn du Rama-
dhan, qu’avez-vous à nous dire
à propos du travail efectué lors
de ce mois sacré ?
Nous nous sommes entraînés
presque quotidiennement, en
moyenne une séance par jour. Lors
de chaque séance, nous avons
donné le meilleur de nous-mêmes.
Les membres du staf technique ont
mis en place un programme que
nous avons appliqué, ce qui nous a
permis d’avancer en attendant de
fnir cette phase dans les semaines
à venir.
Sur le plan personnel, comment
vous sentez-vous ?
Je suis en nette progression. D’ici,
le 24 août, je serai au top de ma
forme, en tout cas c’est ce que j’es-
père.
S’il y a un joueur qui est bien
parti pour faire partie du onze
de départ face au MOB, c’est
bien vous…
(Il nous coupe…) Oui, à cause de
la suspension de Benmoussa.
Exact. Et seriez-vous prêt à le
remplacer ?
Si je continue sur cette lancée, je
ne vois aucune raison qui m’empê-
chera de le faire. A l’image de tous
mes coéquipiers, je travaille dur
chaque soir. Et si je n’hésite
pas à redoubler d’eforts, c’est
justement pour être prêt
pour le début de la nou-
velle saison. Je sais que
seul le travail peut me
permettre d’être en
bonne forme, donc je
me donne à fond tout
en faisant attention,
parce que tout le
monde sait que les
blessures sont l’en-
nemi n°1 des athlètes.
Benmoussa est sus-
pendu et je suis le
mieux placé pour pal-
lier à son absence. Que
le coach soit rassuré, il
pourra compter sur moi.
De mon côté, je tâcherai de
ne pas le décevoir.
Benmoussa ne pourra pas re-
nouer avec la compétition avant
le derby face au MCA. Ne pen-
sez-vous pas que c’est une occa-
sion pour vous pour mettre
tout le monde d’accord et assu-
rer une place de titulaire ?
Je sais qu’il y a un ticket à jouer.
La concurrence est rude et le fait de
savoir que je pourrais jouer les qua-
tre premiers matches ne fera que
renforcer ma motivation afn de
travailler durement pour ne pas
rater mon début de
saison. La sai-
s o n
pas-
sée, j’ai
eu quelques
soucis après avoir passé
une longue période sans compéti-
tion, mais cette fois-ci la donne est
diférente. Benmoussa sera absent
quatre matchs, à moi donc de mon-
trer que je peux apporter un plus à
mon équipe.
Vous allez efectuer un stage de
cinq jours après le
Rama-
dhan.
Est-
ce que ce
regroupement
de moins d’une semaine
sera sufsant pour faire les re-
touches nécessaires ?
Oui, ça sera une bonne occasion
pour nous d’améliorer notre forme.
Nous allons passer plusieurs jours à
l’hôtel durant lesquels nous subi-
rons des séances de soins et de
suivi. C’est important de bien récu-
pérer nos forces et le fait que les
membres du staf médical nous sui-
vent de près, ne pourra que nous
mettre dans de bonnes conditions
pour réaliser le meilleur travail
possible lors des entraînements.
Pour clore ce stage, vous
allez afronter la JSMB.
Qu’avez-vous à nous dire
à propos de ce match ?
Ça sera un bon test.
Un test durant lequel
nous verrons quel ni-
veau nous avons at-
teint. Les membres du
staf technique, quant
à eux, auront l’occasion
de corriger les fautes
que nous commettrons
lors de cette partie
avant de recevoir le
MOB, donc il ne pourra
qu’être bénéfque pour le
groupe.
Ce match sera la seule vraie
rencontre amicale…
Il ne faut pas oublier que nous
avons disputé des matchs d’applica-
tion. Ils ont été utiles et ceux que
nous allons disputer dans les pro-
chains jours le seront aussi. Le
coach sait ce qu’il fait, donc le
mieux c’est de le laisser continuer
son programme.
Entretien réalisé par
Adel Cheraki
Boudebouda «Courbis peut compter
sur moi, jesuis prêt àremplacer Benmoussa»
P
révu du 10 au 15 août,
le stage bloqué des
Rouge et Noir ne se dé-
roulera pas en fn de compte
à l’hôtel du Mas des Plan-
teurs. Une décision prise
par les membres du staf
technique après une nou-
velle réunion qu’ils ont
tenue dimanche. En tout
cas, c’est ce que nous avons
pu apprendre d’une source
digne de foi. Les coéquipiers
de Farouk Chafaï n’iront
donc pas à l’ex-Samitel, mais
plutôt à l’hôtel Dar Diaf de
Bouchaoui. C’est donc dans
cet établissement que les
protégés de Rolland Cour-
bis passeront leurs nuits du-
rant toute cette période.
Ayant eu le choix de choisir
entre le premier hôtel que
nous avons cité et le second,
le coach usmiste avait opté
en premier temps pour celui
de Ouled Fayet avant de re-
venir sur sa décision moins
d’une semaine après, et ce
après mûre réfexion.
Constatant qu’il est plus fa-
cile d’aller à Bologhine de
Bouchaoui, la présence
d’une forêt où les Rouge et
Noir pourront se décrasser
et d’un terrain d’entraîne-
ment à quelques mètres
dudit établissement ont
poussé le technicien fran-
çais à changer d’avis. Les
joueurs sont donc appelés à
regagner leur lieu de re-
groupement après la fn du
repos qu’il leur sera accordé.
Un repos qu’ils passeront en
famille pour fêter l’Aïd.
Gasmi ratera les
premiers jours
de ce stage
Zemmamouche, Khoua-
led et Koudri ne seront pas
les seuls à rater ce stage,
puisque Ahmed Gasmi, lui
aussi, sera obligé de faire
l’impasse sur les premiers
jours pour la simple raison
qu’il ne sera toujours pas
remis de la blessure dont il
soufre. Se plaignant de la
cheville, le natif de Skikda
fera partie du groupe. Il sera
à Dar Diaf pour subir des
soins, mais aussi un pro-
gramme spécial en atten-
dant le feu vert du médecin
pour rejoindre ses coéqui-
piers.
Adel C.
Le lieu du stage
délocalisé
Un match seniors-espoirs
prévu le 13 août
G
GAvant d’afronter la JSM Béjaïa en ami-
cal le 15 août au stade Omar Hamadi, les
protégés de Rolland Courbis donneront la ré-
plique aux espoirs le 13 du mois en cours. Cette
opposition face aux U-21 sera donc une occa-
sion pour le staf technique de l’équipe pre-
mière d’aligner un onze dont les tous éléments
joueront plus d’une heure, tandis que ceux qui
ne seront pas concernés par cette confrontation
débuteront celle qui aura lieu 48h après en se
mesurant aux coéquipiers de Tatem, qui fera
son come-back à Bologhine à l’occasion de
cette rencontre.
Pas de rencontre
d’application ce mardi
G
GContrairement à ce qui a été fait lors des
deux dernières semaines, les coéquipiers
de Khoualed ne disputeront pas ce soir une
rencontre d’application puisque les membres
du staf technique n’ont pas jugé utile d’en pro-
grammer une. Les protégés de Rolland Courbis
devront donc s’entraîner ce mardi le plus nor-
malement du monde axant ainsi leur travail sur
le volet physique et technique.
Bouchema s’est contenté
de footing dimanche
G
GPrésent à Bologhine samedi, Nassim
Bouchema qui a soufert d’une intoxica-
tion alimentaire a été autorisé par Dziri et Séne
à rentrer chez lui du moment qu’il ne pouvait
pas s’entraîner avec ses camarades. Se sentant
beaucoup mieux, le milieu de terrain des
Rouge et Noir a enflé une nouvelle fois sa
tenue d’entraînement, mais uniquement pour
faire quelques tours de piste avant d’aller pren-
dre sa douche puisqu’il n’était pas prêt à subir la
même charge de travail que ses coéquipiers,
après avoir observé trois jours d’arrêt. Si tout
s’est déroulé comme prévu, Bouchema devait
réintégrer le groupe hier soir.
Reprise de Courbis
et Bayle
G
GAprès avoir passé 48h en France, c’est
dimanche dans la journée que Rolland
Courbis et Jacques Bayle sont rentrés à
Alger. Les deux hommes, et comme on
l’avait annoncé, n’ont pas tardé à reprendre
leur travail puisqu’ils étaient présents à Bo-
loghine avant-hier soir pour diriger, en
compagnie des autres membres du staf, la
première séance d’entraînement de la se-
maine.
Travail spécifique
pour Gasmi
G
GContraint de quitter le terrain en boi-
tant, après avoir contracté une blessure
au niveau de la cheville mardi passée,
Ahmed Gasmi a efectué une échographie
dimanche et les résultats ont révélé que son
cas nécessitait entre sept et dix jours de
repos afn qu’il se rétablisse. Même s’il doit
rester à l’arrêt, le milieu de terrain ofensif
des Rouge et Noir s’est présenté quand
même au stade de Bologhine où il a efectué
quelques exercices à la salle de musculation.
Une fête à l’honneur
des enfants circoncis
demain à Bologhine
G
GFidèles à leurs traditions, les respon-
sables du club organiseront une fête
durant laquelle les enfants circoncis, qui ont
été pris en charge par l’USMA, seront ho-
norés. Comme fut le cas l’an passé, c’est à la
salle des fêtes qui se situe juste à côté du
stade Omar Hamadi que cette cérémonie se
déroulera en présence des familles des en-
fants et des dirigeants. Pour rappel, cette
opération a été réussie grâce aux eforts de
certains membres de la direction, à l’image
de Alleche, Assamer et du staf médical des
seniors.
MOB-CR Beni Douala
ce soir en amical
Dans le but d’assurer une bonne préparation
pour la nouvelle saison qui débutera le 24 août pro-
chain, le staf technique du MOB vient de program-
mer une joute amicale pour la soirée d’aujourd’hui à
partir de 23h au stade de l’Unité Maghrébine et qui
sera une belle opportunité pour le staf technique sous la
houlette du coach Mourad Rahmouni de tester ses joueurs
et de s’arrêter sur leur niveau de préparation avant d’entamer
la dernière ligne droite après l’Aïd.
Comme attendu, l’Assem-
blée générale des action-
naires a eu lieu dans
l’après-midi de dimanche
dernier au siège du club et
ce, en présence des action-
naires de base et des sous-
cripteurs dont Hamid Akik
qui a été pressenti pour la
présidence du conseil d’ad-
ministration après son élec-
tion, le 25 juillet dernier.
D’ailleurs, au cours de cette
réunion, il a été décidé d’an-
nuler le dernier PV de l’élec-
tion de Akik à la tête du CA
vu que le CSA n’a pas été re-
présenté alors que l’un des actionnaires a
voté par procuration.
Akik n’a apporté que 420
millions, Bouchebah a mis plus
d’un milliard
Toutefois, ayant déclaré la veille (point de
presse de samedi dernier)
qu’il mettra de l’ar-
gent afn de ré-
pondre aux
conditions
posées par
les ac-
tion-
naires
lors de son élection à la
tête du CA, le 25 juillet
dernier, on a appris de
sources bien informées
que Hamid Akik n’a ap-
porté fnalement que 400
millions de centimes,
contrairement à Bouche-
bah qui aurait mis sur la
table plus d’un milliard.
Ce qui a poussé Hamid
Akik à se retirer et quitter
la réunion en voyant qu’il
ne peut pas postuler pour
ce poste de président vu
l’absence des moyens f-
nanciers.
Adrar s’est engagé à acheter
toutes les actions libérées
Devant une telle situation, Akli Adrar
qui demeure l’un des souscripteurs pour
l’achat des actions ainsi qu’amoureux du
club, s’est engagé à acheter les actions li-
bérées et mettre l’argent nécessaire.
D’ailleurs, il est pressenti pour prendre
la présidence du conseil d’administra-
tion puisqu’une réunion des action-
naires est prévue pour l’après Aïd pour
élire un nouveau patron à la tête du CA
et permettre au club de bien se préparer
pour la nouvelle saison.
Yugurtha A.
L
es joueurs du MOB
ont gelé leur mou-
vement de grève
avant-hier di-
manche et ce, en
décidant de re-
prendre le travail à l’occasion de
la séance de reprise efectuée au
stade de l’Unité Maghrébine
dans la soirée et ce, après avoir
reçu des assurances concernant
la régularisation de leur situation
fnancière. D’ailleurs, la majorité
d’entre eux ont été régularisés
dans la soirée. De l’argent leur
ayant été remis contre les
chèques. Une deuxième partie
aura été régularisée hier, au
grand soulagement des joueurs,
du staf technique et surtout des
supporters. Après que tout est
rentré dans l’ordre, les joueurs
ont fnalement repris leur prépa-
ration en prévision de la saison
prochaine.
Ils se sont entrainés le plus
normalement du monde
Ainsi donc, ayant déjà reçu des assurances avant
l’entame de cette séance d’entraînement, les
joueurs ont tenu parole en se présentant au stade
de l’UMA à l’occasion de la séance de reprise pro-
grammée par le staf technique sous la houlette du
coach Mourad Rahmouni. D’ailleurs, la séance a
eu lieu dans de bonnes conditions où tout le
monde s’est mis au travail afn de se préparer pour
la nouvelle saison. D’ailleurs, les joueurs ont été
régularisés après ladite séance tout en se montrant
soulagés après que les dirigeants ont tenu leur pa-
role en procédant à leur régularisation. Ce qui va
leur permettre de se préparer dans la sérénité et
dans de bonnes conditions pour le championnat
qui débutera dans trois semaines.
Rahmouni soulagé
Ayant déjà afché sa crainte que le mouvement
de grève enclenché par les joueurs puisse infuer
négativement sur le rendement des joueurs, le
coach Rahmouni n’a pas caché son grand soulage-
ment quant à la décision sage prise par les joueurs
en reprenant les entrainements et ce, afn de pour-
suivre la préparation pour la nouvelle saison dont
le coup d’envoi approche à grands pas. De ce fait,
le patron de la barre technique s’est montré sou-
lagé par la reprise de travail après trois jours de
grève.
Poursuivre le programme pour
assurer une bonne préparation
Néanmoins, en décidant de reprendre le travail
dans la soirée de dimanche dernier après trois
jours de grève, voilà que le staf technique
se permettra ainsi d’appliquer le pro-
gramme tracé pour la circonstance à l’oc-
casion du retour à Béjaïa où cela
s’annonce comme une belle opportunité
pour éviter la cassure avant d’entamer la
dernière ligne droite après l’Aïd. D’ail-
leurs, le staf technique sous la houlette
du coach Rahmouni a déjà mis en place
un programme qui se poursuivra jusqu’à
aujourd’hui avant d’accorder quelques
jours de repos aux joueurs pour repren-
dre leurs forces et poursuivre la prépara-
tion dès samedi prochain.
Yugurtha A.
Les joueurs gèlent leur grève
après avoir été régularisés
16
N° 2368 Mardi 6 août 2013
Le début de la séance
dans le noir
Le début de la séance de re-
prise des entrainements de di-
manche dernier aux environs
de 22h s’est déroulé dans le
noir, les projecteurs n’ayant pas
été allumés par les employés du
stade. Néanmoins,
quelques minutes plus
tard, les joueurs se sont en-
trainés sous la lumière des
projecteurs et le staf tech-
nique s’est permis d’appli-
quer ainsi son programme
sans le moindre problème.
En match
d’application Verts
5 - Oranges 2
Voulant permettre aux
joueurs de travailler à fond
en prévision de la nouvelle
saison, le staf technique
sous la houlette du coach
Mourad Rahmouni a pro-
grammé un match d’appli-
cation entre les joueurs et
ce, afn de les tester sur le
volet physique. La rencon-
tre s’est soldée par la vic-
toire des camarades de
Boulaïncer (5-2) sur les cama-
rades de Ferhat. Le groupe scindé
en deux équipes est composé
comme suit : les Verts : Berrefane,
Chebana, Bouamria, Bahri,
Kheddis, Dehouche, Maniche,
Yaya, Betrouni, Akrour et Bou-
laincer, alors que les Oranges sont
composés de : Zaïdi, Baâouali,
Kaâbache, Benhocine, Guedjali,
Yettou, Ferhat, Nemdil, Rehal,
Mesbah et Semani. La rencontre
s’est achevé sur la victoire des ca-
marades de Berrefane sur le score
de 5-2. Réalisations signées Yaya et
Boulaincer (deux buts chacun) et
Akrour, alors que les buts des
oranges ont été inscrits par Semani
et Betrouni.
Boulaïncer en bonne
forme
Le match d’application pro-
grammé par le staf technique dans
la soirée de dimanche dernier, a
prouvé encore une fois que le vire-
voltant Boulaïncer se trouve en
bonne forme actuellement, après
avoir réussi à s’illustrer de fort belle
manière. D’ailleurs, il a réussi à ins-
crire deux buts et de faire une passe
décisive. Ce qui confrme qu’il se
trouve en bonne forme et apte à la
compétition ofcielle. Comme son
camarade Yaya qui a été l’auteur
aussi de deux réalisations.
Benjenine s’entraîne en
solo
Contrairement à ses camarades, le
défenseur Benjenine n’a pas pris part
à la rencontre d’application de di-
manche dernier programmée par le
staf technique dans la mesure où il
n’a pas encore récupéré toutes ses
forces après la blessure qu’il a
contracté à la cheville à Aïn Draham.
De ce fait, il continue de s’entraîner
en solo en attendant de réintégrer le
groupe dans les prochains jours.
Les joueurs désavouent
Akik
Les déclarations de Hamid Akik,
qui a été pressenti pour présider le
conseil d’administration, ne sont pas
passées sans faire réagir les joueurs à
propos de l’afaire des chèques qui,
selon lui, sont falsifés. Les joueurs af-
frment que les chèques qui leur ont
été remis par la direction sont valables
dans la mesure où ils portent les deux
signatures comme le stipule la régle-
mentation en vigueur.
Yugurtha A.
Coup de force MOB
Rahmouni
«La direction
est à remercier
pour son geste»
Le coach du MOB, Mourad Rahmouni, n’a pas
caché son grand soulagement après que les choses
ont connu une solution et les joueurs ont repris les
entrainements. «Je crois que les dirigeants sont à re-
mercier pour leur geste en procédant à la régularisa-
tion de la situation fnancière des joueurs, qui ont pu
reprendre le travail dans de bonnes conditions et pour-
suivre la préparation pour la nouvelle saison. Les
joueurs ont été rassurés et n’ont pas hésité à reprendre».
« Le MOB est le grand gagnant dans
l’affaire »
Tout en estimant que le fait que la direction a pro-
cédé à la régularisation de la situation fnancière des
joueurs a mis les joueurs à l’aise, Rahmouni ajoutera :
«Je pense que le MOB est le grand gagnant dans cette
afaire du moment que le club vient de retrouver sa sé-
rénité et les joueurs de reprendre le travail dans de
bonnes conditions afn d’assurer une bonne prépara-
tion pour la nouvelle saison».
« Mazrou n’a pas le droit de
parler au nom du MOB »
Répondant aux déclarations du di-
recteur sportif de Hamid Akik, en
l’occurrence Mazrou, qui a accusé
Rahmouni d’avoir fait des décla-
rations à propos de l’attaquant
Amrane, Rahmouni dira : «Je
pense que Mazrou n’a pas le droit
de parler au nom du MOB, car, il
n’y a rien. Toutefois, je dois expli-
quer que Amrane a boudé les en-
trainements et n’a pas efectué la
préparation avec le groupe et je
peux l’écarter, car il a préféré l’argent
à la préparation et sa carrière de foot-
balleur».
Yugurtha A.
Akik se retire et Adrar est pressenti
pour la présidence du CA
I
ls sont quatre joueurs du côté
de Sétif à avoir émergé du lot,
dimanche passé et c’est grâce à
leur rendement exceptionnel
que leur équipe a pu réaliser un ré-
sultat qui laisse espérer une place
dans le dernier carré de la Coupe de
la CAF. Lamri, Mellouli, Karaoui et
Khedhaïria ont été les artisans de la
performance des Sétifens en terre
tunisienne. Voyons comment ils ont
joué.
Khedhaïria, des arrêts
de grande classe
Beaucoup de travail pour le gar-
dien sétifen notamment en seconde
période. Il a cependant efectué des
arrêts de grande classe suite aux in-
cursions des attaquants bizertins.
Khedhaïria a su mettre en confance
ainsi ses coéquipiers. Son arrêt ré-
fexe à la 2’ du match a été un tour-
nant.
Mellouli ou l’assurance
tous risques
Incisif dans ses interventions dé-
fensives, Mellouli a aidé ses atta-
quants avec deux ou trois superbes
chevauchées dont l’une aurait pu
être ponctuée par un but. Il a encore
une fois fait parler sa puissance pour
s'imposer dans l'axe face aux atta-
quants du CA Bizerte. Mellouli a
livré un match plein qu’il a très bien
terminé. Il a trouvé ses marques
dans l’équipe dont il devient, au fl
des matchs, une pièce importante.
Karaoui, le capitaine courage
Le milieu récupérateur sétifen est
à créditer d’un match plein. Il a bien
colmaté les brèches au niveau de la
zone intermédiaire du terrain, en
étant sur tous les ballons. Ses
accélérations auraient pu être déci-
sives. Il a également montré qu'il
était en forme grâce à la distance
parcourue. En bon capitaine, il a su
montrer la voie à ses jeunes coéqui-
piers.
Gourmi, un poison
en attaque
Gourmi a beaucoup œuvré sur le
front de l'attaque. Infatigable de-
mandeur de ballons, l’attaquant séti-
fen a été époustoufant et il a été un
véritable poison pour les défenseurs
tunisiens. Ces derniers ont usé de
moyens à la limite de la correction
pour le stopper.
Lamri, la révélation
C’est presque contraint et forcé
qu’Hubert Velud a aligné le jeune
Lamri lors du match contre le CA
Bizerte. Non pas que ce dernier ne
possède pas le bagage technique
voulu mais il se trouve qu’il n’a
presque aucune expérience des
matchs internationaux. Il sera en-
core une fois, à n’en pas douter, titu-
larisé dans l'animation, lors du
prochain match car Velud sait qu’il a
dans son efectif un milieu de terrain
de très haut niveau et qui, quand il
retrouvera toutes ses sensations, ap-
portera à l’équipe bien des
satisfactions.
S. B.
17
N° 2368 Mardi 6 août 2013
Coup après coup ESS
Tout d’abord, le nul réalisé à
Tunis est-il un bon ou un mau-
vais résultat ?
Ce n’est pas du tout un mauvais ré-
sultat pour la simple raison qu’il a
été acquis à l’extérieur et de
surcroît lors d’un derby. Il
y a aussi la qualité de
cette équipe de Bi-
zerte. Elle est com-
posée de joueurs de
qualité qui nous
ont causé beau-
coup de problèmes.
Personnellement,
j’espère avoir été à la
hauteur.
Vous aurez à enchaî-
ner, toujours pour le
compte de la Coupe de la
CAF, par un match contre le
FUS de Rabat. Un commentaire ?
C’est toujours difcile de jouer une
rencontre de Coupe d’Afrique. C’est
un match à enjeu pour les deux
équipes et ainsi il sera compliqué à
négocier. Nous espérons une victoire
bien sûr et cela pour conserver in-
tactes nos chances de qualifcation.
Est-ce que le fait de rester sur
deux résultats nuls constituera
pour vous un handicap ?
Non, ces matchs ont été joués et ils
doivent être maintenant totalement
oubliés. Je peux vous assurer que chez
l’ensemble des joueurs, il y a une réelle
volonté de se battre.
Notre seul objectif
pour ce match contre
le FUS de Rabat est la
victoire. C’est un tour-
nant et il ne faut céder
aucun point. Nous
sommes décidés à réa-
liser une belle perfor-
mance au Maroc.
Comment comp-
tez-vous vous y
prendre pour
contrer l’équipe de
Rabat ?
Il y a une option tac-
tique qui va être mise
en place par notre en-
traîneur. Il est évident
que nous devons être
présents dans tous les
duels. C’est un match
que nous aurons à
jouer avec beaucoup
d’intelligence et de sang-froid. Nous
aurons tout simplement à jouer notre
football et surtout priver notre adver-
saire de ballon. Il faudra se battre et
nous sommes décidés à le faire.
Quelles sont les recommanda-
tions de votre entraîneur en ce
qui concerne ce match ?
Nous n’avons pas encore parlé de
cette rencontre. Il y a juste notre der-
nier résultat qui a été évoqué. Nous
allons nous entendre sur le schéma
tactique que nous aurons à
adopter et sur le rôle de cha-
cun de nous sur le terrain. De
toutes les façons, nous avons
l’intention de ne laisser au-
cune chance à notre adver-
saire.
Un bon résultat vous per-
mettra de bien entamer la
dernière ligne droite de la
phase de poules et aussi de
reprendre confance, n’est-ce
pas ?
Il est vrai que nous aborde-
rons une phase cruciale. Pour
ce qui est de l’avenir, je peux
vous dire que tous, autant que
nous sommes, nous ne vou-
lons qu’une seule chose : ter-
miner très fort notre parcours.
Ce sera donc une équipe de
Sétif qui ne lâchera rien
que nous verrons sur le ter-
rain…
C’est exact. Nos supporters atten-
dent beaucoup de nous pour ce
match et, croyez-moi, il n’y a rien de
plus motivant. C’est pour eux que
nous nous battrons sur le terrain et
nous ne laisserons aucun espace à
l’adversaire. Cette équipe de Rabat est
dans l’obligation de se ressaisir après
sa défaite au Congo. Ce sera à nous de
trouver la bonne formule pour en
venir à bout.
Entretien réalisé par Samir B.
De bon augure avant Rabat
P
our ceux qui font la fne bouche
devant le résultat nul acquis par
l'ESS devant le CA Bizerte di-
manche passé, il faut qu'ils sachent
que c'est le premier résultat pro-
bant en match international de-
puis 28 mois. En efet, la formation sétifenne a
perdu les six derniers matchs joués à
l'extérieur. Son dernier résultat pro-
bant date du début du mois d'avril
2011. L'ESS avait terrassé l'ASFA Yen-
ninga sur ses terres (3-4).
Les dirigeants indifférents
Le comportement de l'ensemble des
dirigeants, qui étaient présents à
Tunis dimanche passé, est des plus
étranges. Aucun d'eux n'a daigné se
rendre aux vestiaires après le coup de
sifet fnal. Il était facile de deviner
que le résultat nul ne les a pas satis-
faits.
Une incroyable discipline
tactique
Même s’ils n’ont pris qu’un seul
point dimanche passé, les Sétifens
sont allés le chercher avec beaucoup
d’abnégation. Chacun d’eux a défendu
chaque centimètre carré du terrain et
chaque ballon, tout le long des 90 mi-
nutes. En plus de l’incroyable volonté
dont ils ont fait preuve, les Delhoum,
Aroussi et autres Gourmi ne se sont pas dés-
unis, même dans les moments les plus dif-
ciles de la rencontre. Comme cela ne leur est
pas arrivé depuis longtemps, ils ont fait preuve
d’une incroyable discipline tactique. Après
avoir poussé, en jetant toutes leurs forces dans
la bataille, ils n’arriveront cependant pas à
prendre à défaut la muraille dressée par leurs
adversaires bizertins.
Ah, ce manque d’efficacité !
Un seul bémol cependant, la ligne d'attaque
sétifenne allait, comme cela est devenu une
habitude, retomber dans ses travers, en ne
concrétisant pas un grand nombre d'occasions.
Heureusement que ces ratages n’auront au fnal
qu’une valeur anecdotique. Un sentiment de
délivrance était palpable chez les joueurs de
cette équipe de Sétif quand l’homme en noir
mettra fn aux débats. L’ESS venait de rempor-
ter un point qui allait lui faire l’économie, tout
au moins pour quelque temps, du doute en-
gendré par une contre-performance
et cela avant le match déjà décisif
contre le FUS de Rabat. Les poulains
de Velud n’auront pas beaucoup de
temps pour apprécier le point acquis
dimanche passé pour le compte de la
deuxième journée de la phase de
poules de la Coupe de la Confédéra-
tion. Ils doivent se concentrer au plus
vite sur le match qu’ils auront à livrer
très bientôt pour le compte de la
même compétition à Rabat. Il y a là
une superbe occasion pour conforter
leur place au classement. Ils en ont
dépensé de l’énergie les joueurs de
Sétif, pour tenir tête à une très bonne
équipe de Bizerte et pour espérer au
moins en faire autant lors du prochain
match. Ils doivent disposer de tout
leur infux et surtout faire en sorte
que leurs organismes soient prêts à li-
vrer une bataille qui s’annonce rude.
S. B.
L'enjeu n'a donc pas crispé les Sétifens. Obligés de ne pas perdre di-
manche passé, s’ils voulaient espérer conserver leurs chances de qualifca-
tion pour le dernier carré de la Coupe de la CAF. Il faut dire que les
Tunisiens ont donné le tempo au début de la rencontre en monopolisant le
ballon. Peut-être un peu moins audacieux mais maîtres techniquement,
les Sétifens profteront de la maladresse de leurs adversaires, pour prendre
le dessus dans le jeu. Au fnal, un score blanc qui a valeur de succès pour
Sétif, est venu sanctionner les débats.
Ce n’était pas du tout évident
En première période, Gourmi de loin et Djahnit, d’une reprise à dix mè-
tres, ont peiné à être réalistes. Sétif n’a pas réussi toutefois à trouver la
faille. En seconde période, ce sont des Sétifens transfgurés qui dominent
les débats dans un stade aux gradins désespérément vides. Karaoui ne
trouve pas le cadre, suite à un mauvais renvoi de la défense des Bizertins.
Les hommes de Velud ont, à ce moment-là, fait le plus dur et ne lâcheront
rien jusqu'à la fn. Gourmi ratera quand même deux occasions qui auraient
pu mettre fn aux espoirs du CA Bizerte. Ce match, pas évident, a tout de
même été négocié au mieux par Sétif.
Le scénario (presque) parfait
Ceux gul onI émergé du loI
Les clubs
tunisiens au top
Un facteur d’importance doit
être pris en compte pour apprécier
à sa juste valeur la performance réali-
sée par les Sétifens devant le CA Bi-
zerte. Le championnat tunisien vient
tout juste de se terminer et les équipes
sont sur leur lancée. Il est utile de
rappeler les belles performances
réalisées par Sfax, l’EST et l’ES
Sahel, toujours en Coupe
d’Afrique.
Aroussi «J ’espère avoir été à la hauteur»
18
N° 2368 Mardi 6 août 2013
Coup de vent ASO
De notre envoyé spécial
au Maroc : Brahim Saâdallah
L’équipe de retour aujourd’hui
E
n stage depuis dix-
sept jours au centre
sportif de Bousse-
koura, l’équipe de
l’ASOChlef rega-
gnera aujourd’hui le
pays, après avoir efectué un stage
de préparation dans ce centre.
C’est ce matin que les Chélifens
ont dit adieu aux employés du
centre pour rentrer au pays. Il
faut dire que la majorité des
joueurs sont impatients de ren-
contrer leurs amis et surtout pas-
ser les derniers jours de ce mois
sacré en famille. La majorité d’en-
tre eux se sont sentis isolés du
monde extérieur du fait que ce
centre est situé loin de la capitale
économique, Casablanca, de plus
d’une trentaine de kilomètres.
Ighil satisfait
Meziane Ighil est très satisfait
du déroulement de ce stage. A en
croire une source autorisée au-
près de la direction du club, l’en-
traîneur en chef du club n’a pas
caché son satisfecit à ce stage.
Tout d’abord, le fait qu’il n’y ait
pas eu de blessures de joueurs,
mais surtout le bon rendement de
l’équipe au cours des matchs ami-
caux. Les joueurs ont montré de
très belles dispositions.
Contre le RAJA,
un match référence
Le match référence durant ce
stage, c’est celui ayant opposé
l’ASOau RAJA de Casablanca,
champion du Maroc en titre, le 31
juillet dernier. Les Chélifens ont
fourni un match plein face à un
adversaire de gros calibre, réputé
être coriace. Le RAJA prépare
d’ailleurs la Coupe du monde des
clubs prévue sur le sol marocain
dans quelques mois.
B. S.
S
elon une source autorisée au-
près du club chélifen, Meziane
Ighil, qui est en train de prépa-
rer le programme du second
stage qui aura lieu à Tlemcen, souhaite
voir son équipe disputer un match
amical, afn de préparer la reprise du
championnat. L’entraîneur en chef de
l’ASO Chlef a demandé à la direction
du club de trouver un sparring- part-
ner hors de Chlef et sur une pelouse
artifcielle, dans le but de préparer le
match face au Mouloudia d’Oran
prévu le 24 août, pour le compte de la
première journée.
Reprise des entraînements
samedi ou dimanche
Juste après le retour de l’équipe ché-
lifenne en Algérie, l’entraîneur Me-
ziane Ighil a décidé d’accorder du
repos à ses joueurs; afn qu’ils puissent
soufer un peu. On sait bien qu’après
un stage qui a duré un peu plus de
deux semaines où la charge de travail
était assez élevée, surtout avec le
rythme au cours de ce mois sacré, il
faut un repos de quatre ou cinq jours
aux joueurs pour pouvoir soufer.
Ighil a fxé la reprise des entraînements
pour samedi ou dimanche, selon le
premier jour des fêtes de l’Aïd.
L’USMBA contactée
pour jouer le 14 août
Au cours de sa réunion de travail
avec les membres de son staf, Meziane
Ighil a demandé à ses assistants des in-
formations sur les diférentes forma-
tions de première et de deuxième
divisions, afn de choisir un adversaire
pour le match amical qui précédera le
début de la saison. Finalement, le
choix s’est porté sur l’USMBel-Abbès.
La direction du club chélifen a
contacté son homologue de l’USMBA
pour jouer un match amical le 14 août
prochain, au stade du 24-Février-
1956 de Sidi Bel-Abbès. Les dirigeants
de l’ASO attendent une réponse des
responsables de l’USMBA.
La date pourrait
poser problème
Néanmoins, le déroulement de ce
match amical pourrait poser problème
à cause du programme de préparation
de l’USMBel-Abbès. Selon nos infor-
mations, le club relégué l’an dernier en
Ligue 2 serait, le 14 août, toujours en
Tunisie pour efectuer son stage de
préparation. L’USMBA, drivée par Ab-
delkrimBira, devrait être de retour au
pays, quelques jours seulement avant
le coup d’envoi du championnat de
deuxième division.
K
arim Meliani, l’ex-milieu
de terrain du Red Star qui
a rejoint le club chélifen
cet été, a soufert de dou-
leurs au niveau du pied. Il était d’ail-
leurs obligé de s’entraîner en solo.
Ces douleurs sont dues à une
intervention musclée d’un de
ses coéquipiers. Le staf
médical du club l’a pris en
charge afn qu’il revienne
aux entraînements le
plus vite possible.
Il a réintégré le
groupe par la suite
Finalement, KarimMe-
liani n’est pas resté loin du
groupe pendant longtemps.
L’ex-joueur du Red Star a re-
joint directement le groupe,
après avoir constaté que son état
s’était amélioré.
Comment vivez-vous votre nou-
velle expérience avec l’ASO ?
Ça va. Il y a une très bonne am-
biance au sein du groupe. Durant
toute ma carrière sportive, je m’en-
traînais le matin et l’après-midi, mais
je ne me suis jamais entraîné dans la
soirée. Je n’ai pas l’habitude de tra-
vailler de cette manière.
Apparemment, l’ambiance est en-
courageante ?
Ah oui, surtout en ce mois sacré
pour les musulmans. Figurez-vous
que je fais carême par solidarité à
mes coéquipiers. Je ne veux pas man-
ger jusqu’à ce que toute la délégation
rompe le jeûne.
Comment vous avez trouvé votre
nouvelle équipe ?
Il y a de très bons joueurs qui pos-
sèdent de l’expérience au sein de
notre équipe et ce point est vraiment
très important. Il y a aussi des jeunes
qui possèdent du talent. J’ai constaté
cela lors du match Bénin-Algérie que
j’ai même disputé.
Aujourd’hui, peut-on dire que
vous vous êtes adapté à votre nou-
velle équipe ?
Oui. Mais au départ, j’avais des
problèmes. Mais après avoir discuté
avec mon agent et mon ami pascal
Angan qui jouait au CRB, j’ai pu
m’intégrer facilement dans le groupe.
Angan est un excellent ami pour
moi.
La concurrence sera féroce dans
l’axe de la défense, cela vous fait-il
peur ?
Non, pas du tout. La concurrence
est la clé de la réussite de chaque
club, notamment à ce niveau là. Je
suis confant et je vais m’imposer
dans ma nouvelle équipe. Si je pen-
sais le contraire, je n’aurais pas ac-
cepté de venir. Enfn, je souhaite à
tout prix découvrir l’ambiance des
stades algériens. On m’a beaucoup
parlé de cela.
Entretien réalisé par
Brahim S.
Première page algérienne sur le plus grand réseau social, la page officielle Facebook
de Nedjma ( www.facebook.com/NedjmaOfficielle ) accueille de plus en plus de fans
et vient de dépasser la barre des 700 000 fans. Grâce à son interface dynamique, per-
mettant le dialogue et l’écoute des clients et des internautes désireux d’interagir avec
leur opérateur, la page Nedjma connaît un grand succès. Continuellement actualisé, le
contenu de la page « Nedjma Officielle » est particulièrement riche en informations, en
applications innovantes et originales, en animations et jeux, en vidéos, et autres nou-
veautés qui continuent à attirer les internautes, de plus en plus nombreux à y adhérer.
Durant ce Ramadhan, Nedjma
a notamment lancé un concours
inédit de la Meilleure Photo Ra-
madhan sur sa page Facebook
qui permet aux participants de
remporter une Tablette Nedjma
3G+ chaque jour. Nedjma re-
mercie tous ses fans auxquels elle
promet d’autres surprises à l’ave-
nir en proposant de nouvelles ani-
mations et diverses applications
novatrices. Le département des
Relations Publiques et Médias
COMMUNIQUÉ
Il a accordé 4 jours de repos aux joueurs
Ighil veut un match amical
lors du stage de Tlemcen
Meliani a souffert de
douleurs au niveau du pied
Tedjar avec
le groupe
Saâd Tedjar a rejoint le groupe,
après avoir contracté une blessure au
niveau de la cuisse. Cette blessure est due
à un choc avec un de ses coéquipiers. D’ail-
leurs, l’ex-milieu de terrain usmiste, qui a
rejoint l’ASO cet été, a été dans l’obligation
de faire l’impasse sur la rencontre amicale
ayant mis aux prises l’ASO Chlef avec
l’AS Salé. Selon le rapport du staf mé-
dical du club, le milieu de terrain
de l’ASO Chlef ne soufre pas
d’une grave blessure.
Badarou «Je ferai plaisir aux supporters»
Merci à nos 700 000 fans !
Nedjma, première page Facebook en Algérie
Alger, le 05 août 2013
19
N° 2368 Mardi 6 août 2013
Coup d’œil Ligue 1
CSC
CRBAF
MCEE
CABBA
CABBA-USFBBA
aujourd’hui à 22h30
Pour une revue
d’effectif
A
près la reprise des entraîne-
ments qui s’était efectuée
dimanche soir au stade du
20-Août, les coéquipiers de Tiaïba
joueront leur 6
e
confrontation depuis
le début de la préparation contre
l’USFBBA, la seconde équipe de la
ville, nouveau promu en DNA. Ce
test sera très important pour Belhout
et ses protégés, puisque cette
confrontation se déroulera très pro-
bablement devant un public nom-
breux qui viendra découvrir le
nouveau look de son équipe. Avant
ce match qui aura lieu aujourd’hui à
partir de 22h30, les Bordjiens efec-
tueront une séance d’entraînement à
18h. A l’occasion de cette rencontre,
Belhout comptera sur les services de
Tiaïba, Bennaï et Hammiche qui se-
ront alignés d’entrée. Beaucoup d’es-
poirs reposent sur les épaules de ce
trio, pour donner des couleurs à la
ligne ofensive qui n’a pu trouver le
chemin des flets qu’à deux reprises
en 5 matchs.
Tiaïba : «Heureux
de retrouver
le 20-Août !»
Après un exil qui aura duré 5 ans,
Mohamed Tiaïba a retrouvé avec
beaucoup d’émotion le terrain du
stade du 20-Août sur lequel il a ef-
fectué ses premiers pas de footbal-
leur : «Je suis très heureux de rejouer
une nouvelle fois au stade du 20-Août
sous les couleurs du club qui m’a
formé et qui m’a permis d’avoir un
nom. Je vais faire tout mon possible
pour apporter le plus qu’on attend de
moi, et faire profter mon équipe de
l’expérience que j’ai acquise depuis
mon départ il y a 5 ans. J’estime que
nous avons un bon groupe qui ren-
ferme l’ossature de l’équipe de la sai-
son, plus un renfort de qualité surtout
en attaque. Je demande aux suppor-
ters de nous soutenir dans l’objectif
d’accomplir une grande saison, à la
mesure de leurs attentes.»
Benaï : «Je peux
jouer dans tous les
postes en attaque»
Benaï, dernière recrue qualifée
aux forceps, faut-il le souligner, était
attendu hier soir lui aussi avec beau-
coup de curiosité par les Criquets :
«Je sais ce qu’on attend de moi en at-
taque. Je peux évoluer sur les deux
couloirs droit et gauche comme en
pointe. Il n’y aura aucun problème là-
dessus, l’essentiel est d’être utile à
l’équipe et de marquer des buts. Mon
objectif personnel sera d’attirer les
feux de la rampe pour une éventuelle
sélection en EN des locaux, alors que
celui de l’équipe est d’efectuer un bon
parcours en championnat et d’aller le
plus loin possible en Coupe.»
Zohir Benaniba
à la tête des Espoirs
L’administration du club vient
d’installer un nouvel entraîneur à la
tête de la barre technique de la caté-
gorie espoirs. Il s’agit de Zohir Bena-
niba, un diplômé de l’ISTS et qui a
roulé sa bosse dans les clubs de la
DNA, et le dernier est Sidi Aïssa. Ce
n’est pas la première fois qu’une telle
décision est prise en début de saison,
comme ce fut le cas avec Boubetra,
mais par la suite il s’est retrouvé en
mauvaise posture avec ses dirigeants
à cause des résultats. Alors il a décidé
de claquer la porte, car, pour lui, la
formation passait avant les résultats.
Espérons que Benaniba tienne un
peu plus longtemps, car ce jeune
technicien issu du cru local mérite
d’avoir sa chance pour percer. Sur-
tout qu’il a acquis au cours de ces
dernières saisons une dose d’expé-
rience assez appréciable en entraî-
nant des équipes de la région et en
réussissant des résultats encoura-
geants.
A. B.
Aïn Fekroun clôturera son stage
par un match face au CAB

Comme annoncé dans notre précédente édition, la for-
mation d’Aîn Fakroun clôturera son stage de dix jours à
Hammam Bourguiba, par une rencontre amicale face au relé-
gué du dernier exercice 2012-2013, le CAB. Les deux entraî-
neurs se sont entendus pour la durée de la confrontation pour
une heure seulement, trente minutes par mi-temps, afn de per-
mettre aux joueurs de garder quelques forces pour le voyage du
retour.
Sahbi absent toute la journée
de dimanche

L’attaquant des Noir et Blanc, Sahbi, n’a pas pris part aux
deux séances d’entraînement de dimanche. Le joueur avait
demandé à son coach, Liamine Boughrara, de le dispenser pour
cette journée en raison des douleurs de la cuisse. Sahbi soufre
d’une déchirure musculaire, une blessure contractée la saison
dernière en championnat. Le joueur, et après avoir passé des
examens, doit attendre l’avis du médecin pour connaître la gra-
vité de sa blessure.
Sahbi : «J’espère que
cette blessure ne m’éloignera
pas des terrains»

En attendant les résultats des examens, nous avons décidé
de prendre attache avec le principal concerné, Sahbi : «Je
suis impatient d’avoir les résultats, j’espère vraiment que les mé-
decins me disent que cette vielle blessure qui s’est réveillée ne m’éloi-
gnera pas longtemps des terrains. Je me suis donné à fond tout
comme mes coéquipiers, et je ne veux pas qu’une blessure ralen-
tisse ma marge de progression, surtout avec le championnat qui ne
tardera pas à ouvrir ses portes.»
Boughrara à la recherche d’un
nouveau test pour le 13 août

Nous venons de savoir par le biais d’une personne proche
du staf technique que le coach du CRBAF, Boughrara, se-
rait à la recherche d’un nouveau club afn de mettre ses joueurs
à l’épreuve. La date serait déjà fxée, le 13 août au stade Demane-
Debih. Les deux clubs prétendants pour le moment sont la for-
mation de Chelghoum Laîd et l’équipe de Tadjenant.
Mosaâb A.
L’
équipe du MC El Eulma re-
gagnera le pays aujourd’hui
après un stage bloqué de
deux semaines passées au
centre Hammam-Bourguiba (Tunisie) et
ponctué par huit matches amicaux dont le
dernier disputé dimanche soir contre l’AB
Merouana. Le match s’est soldé par 1 à 0 au
proft de Babia qui a su, à l’occasion, prendre
sa revanche après sa première défaite il y a
quelques jours face au même adversaire sur
le score de 2 à 1. Lors de ce match, l’entraî-
neur, Abdelkader Iaïche, a aligné une équipe
légèrement remaniée, notamment au milieu
du terrain et en attaque. Le coach eulmi a, en
efet, aligné le jeune Abbas à la place de Ham-
mami au rôle de récupérateur, tandis que ce
dernier et le jeune Chenihi ont été laissés sur
le banc de touche. Malgré l’option ofensive
adoptée par le coach avec quatre joueurs en
attaque, l’équipe a montré quelques défail-
lances dans le jeu, notamment la cohésion
entre les joueurs. L’entraîneur a reconnu que
le travail doit se poursuivre à El Eulma pour
atteindre le niveau optimal au début du
championnat. A noter que le but de la victoire
a été inscrit par le jeune Kef qui confrme lui
aussi tout le bien qu’on pensait de lui
Sakhi sérieux concurrent
de Chenihi
Le jeune émigré Sakhi sera sans doute un
sérieux concurrent pour l’attaquant Chenihi.
Lors des deux derniers matches, Sakhi a été
aligné d’entrée de jeu contrairement aux pré-
cédentes rencontres et il a donné satisfaction
au coach Abdelkader Iaïche qui peut doréna-
vant compter sur lui. Le coach Iaïche n’a pas
manqué de rappeler à tous les joueurs de tra-
vailler pour gagner la place de titulaire. Il a
d’ailleurs eu une discussion avec l’attaquant
Chenihi pour lui demander de travailler da-
vantage afn de retrouver sa forme. Chenihi a
toutefois confrmé son sens de buteur et d’at-
taquant de métier en inscrivant un but après
son incorporation, mais qui n’a pas été validé
par l’arbitre de la rencontre.
Iaïche satisfait du stage
L’entraîneur en chef, Abdelkader Iaïche, s’est
montré satisfait du stage efectué à Hammam-
Bourguiba et des conditions de travail dans le
site. A la fn du stage, le coach avait pro-
grammé hier une séance de décrassage avant
de réunir ses joueurs pour leur expliquer les
avantages du stage. Il a établi des statistiques
sur les chifres enregistrés durant le stage. L’en-
traîneur va ensuite établir un bilan exhaustif
sur le déroulement du stage et le présenter à la
direction. A noter que, durant ce stage, seul le
troisième gardien de but, Chater Seif Eddine,
n’a été aligné dans aucun match. Tandis que le
jeune Bentayeb, qui soufrait de douleurs aux
adducteurs, a été incorporé dans deux
matches. La bonne note de ce stage est qu’au-
cune blessure n’a été signalée au grand bon-
heur du staf technique qui veut bénéfcier de
tout son efectif au début du championnat.
Vers un match amical contre
Tadjenant
L’équipe du MCEE est attendue aujourd’hui
à El Eulma après quinze jours passés en Tuni-
sie. Le départ de l’équipe est prévu sans deux
joueurs, Belkheiter et Djeniah qui ont rejoint
leur domicile avec la délégation du WA Tlem-
cen, hier, puisque les deux éléments sont de
l’Ouest du pays (Oran et Mascara respective-
ment). Le coach aura programmé aujourd’hui
une série de matches amicaux après l’Aïd. On
apprend que le staf technique compte sollici-
ter son homologue de l’équipe de Tadjenant
pour un match amical le 20 août prochain.
S. H.
Babia regagne le pays aujourd’hui
S
i l’afaire de Zeghli s’approche de
sa fn, on ne pas dire de même sur
le cas de Berthé Oussmane, tout
le monde se rappelle de cette af-
faire de signature de double contrat en juin
qui a éclaboussé précédemment la maison
des Vert et Noir. Jusqu'à l’heure actuelle, le
joueur n’est toujours pas qualifé avec le
CSC. La feuille de sortie du joueur n’est
toujours pas arrivée. La FIFA s’occupe ac-
tuellement du dossier et tranchera très
prochainement. En attendant, le joueur
continue sa préparation estivale avec le
CSC et le moral au plafond.
Déclaration sur l’honneur
déposée avec le dossier
du Malien
La direction du CSC a envoyé un gros
dossier pour la FAF et la FIFA pour gagner
du temps et qualifer le joueur dans les
normes. Berthé Oussmane, qui a déjà nié
l’existence et la signature d’un deuxième
contrat avec une formation chinoise,a
signé une déclaration sur honneur qu’il a
envoyée avec le dossier et l’unique contrat
qu’il a signé avec le CSC début juillet pour
la FIFA qui s’occupe de ce dossier. Ce pa-
pier va-t-ilsufre ou pas ? Réponse dans les
prochains jours.
A. H.
U
n mois entier passé dans
la préparation et deux
stages à Aïn Draham, le
coach n’a connu aucun cas de
blessure chez ces joueurs. Retour
à Constantine et au travail sur le
terrain annexe de Hamlaoui, l’in-
frmerie se remplie de jour en
jour, après les petits bobos de Be-
nattia et Berthé. Un autre élément
a rendu visite au médecin du club,
il s’agit du milieu de terrain Karim
Naït Yahia. Ce dernier a arrêté des
entraînements samedi passé à
cause d’une forte douleur ressen-
tie au niveau de la cuisse. Il doit
observer un repos de quelques
jours pour voir de quoi il soufre
exactement. Le terrain réplique
représente un sérieux danger pour
la santé des joueurs du CSC qui
n’ont pas d’autre choix que de
continuer le travail sur cette pe-
louse catastrophique.
Benattia et Berthé
ont repris du service
Après une courte période de
repos, les deux joueurs Benattia et
Berthé ont repris du service nor-
malement avec leurs coéquipiers
en ce début de semaine. Les deux
éléments soufraient juste de
quelques bobos qui se sont vite es-
tompés, ce qui rassure le staf
technique qui veut un groupe
complet et en super santé, surtout
que la préparation n’est toujours
pas terminée.
A. H.
L
a Chambre de la résolution des litiges de la FAF
devait rendre son verdict hier ou aujourd’hui sur
l’afaire du litige qui oppose le jeune joueur
Kamel Zaghli et la direction du club béjaoui la JSMB en
plus de la direction du CSC embarquée dans cette his-
toire par la force des chose. Cette afaire qui continue de
faire couler beaucoup d’encre n’a toujours pas livré tous
ses secrets. La direction du CSC, qui ne rate pas l’occa-
sion de confrmer que le joueur sera belet bien Senfour
dès cet été, attend avec impatience le verdict de la CRL
pour qualifer le joueur au niveau de la ligue. Quant au
joueur, cette situation devenue stressante et atroce infue
sur son moral et le déstabilise durant cette période de
préparation. Zeghli ne veut plus revenir à Béjaïa. Son
père aussi. Originaire de Jijel, les Zeghli veulent voir leur
progéniture au CSC cet été. C’est leur seul souhait. Le
pire dans l’histoire est que côté béjaoui, on croise aussi les
doigts et on y croit à un verdict qui avantagera la JSMB,
ce qui reste logique aussi vu que le président Tiab a dé-
claré début juillet que Zeghli est lié par un contrat en
béton qui court jusqu’en 2015 avec la JSMB. Qui dit vrai
dans ce feuilleton ? La réponse se trouve chez la CRL qui,
faut-il dire, a trop fait durer le suspense vu la complicité
du dossier.
Tiab lui promet le pire
Les milliers de Sanafr attendent avec impatience le
verdict fnal dans l’afaire Zeghli. Malgré les assurances
du jeune joueur qui se dit libre de tout engagement, en
plus des tentatives de la direction de Ferssadou qui
compte inscrire le joueur avec les licences des espoirs ne
semblent pas sufre pour avoir le joueur. Il faut imaginer
un instant le pire dans cette histoiresi la CRL donne rai-
son à la JSMB. Zeghli risque l’année blanche réglemen-
tairement parlant. Ajouter à cela, les menaces et les
sanctions du président Tiab qui aurait juré de donner
une bonne leçon de discipline et diférentes sanctions à
l’encontre de Kamel Zeghli à son retour à la JSMB. De
notre part, on souhaite juste une bonne fn pour ce jeune
élément pétri de qualités.
A. H.
Berthé attend le feu vert de la FIFA
Naït Yahia se blesse à la cuisse
Le stage probablement
en Europe
Depuis quelques jours, les dirigeants
du CSC s’activent et multiplient les
contacts avec leurs amis pour s’infor-
mer et trouver un endroit où envoyer
les copains de Derrag pour efectuer
leur troisième stage préparatif. Le refus
de la Tunisie est la seule raison de cette
petite alerte, la direction privilégie
pour le moment le Vieux Continent, les
possibilités sont entre deux à trois pays
européens qui sont la Turquie, la répu-
blique tchèque et le Monténégro. Trois
destinations qui ofrent de bonnes
conditions de bien se préparer, cepen-
dant, rien n’est encore décidé en se sens,
Ferssadou et Tassili étudient ces proba-
bilités. En tout cas, tout sera clair après
l’Aïd.
A. H
Zeghli risque l’année blanche
20
N° 2368 Mardi 6 août 2013
Coup d’œil Ligue 2
NAHD
USMB
S
ept matchs joués jusque-là, cinq vic-
toires et une défaite pour le NAHD
(sans compter le match disputé hier
soir contre le CRBDB). Jusqu’à pré-
sent, tel est le constat du NAHD en
matière de sparring-partners. Dans l’ensemble, il
y a eu des satisfactions et des déceptions mais,
ce qui est sûr, c’est que l’équipe husseindéenne,
version 2013/2014, est très convaincante en ce
début de saison. Un recrutement judicieux (à
l’exception du milieu Ounès qui est arrivé blessé
et qui pourrait rater la première phase du cham-
pionnat), et une gestion professionnelle digne
d’un grand club. Le groupe est mis dans de très
bonnes conditions et le staf technique applique
convenablement et sans faille sa feuille de route
pour l’exercice prochain. L’ambiance est excel-
lente au sein du groupe et les joueurs travaillent
sans relâche pour atteindre l’accession. Sur le
plan technique, tout le monde avait constaté lors
de ces matchs tests que les coéquipiers de Bou-
harbit n’ont éprouvé aucune difculté à
construire le jeu. L’équipe commence à retrouver
ses repères et, les joueurs Nahdistes ne perdent
plus beaucoup de balles, notamment à l’ap-
proche de la surface adverse. La cohésion ne fait
plus défaut aux poulains de Zoheir Djelloul. Les
dernières retouches seront apportées à Gamarth
à l’occasion des deux matchs amicaux prévus
contre La Marsa et Gafsa.
Il faudra frapper d’entrée
En dépit de ce bon début, on a remarqué que
la composante de l’équipe husseindéenne est
riche en individualités, pas moins de douze
joueurs ont déjà évolué en Ligue 1. Ce qui nous
laisse à penser que le NAHD a l’allure d’une
équipe capable de réaliser l’objectif assigné, pour
peu que les coéquipiers de Bendebka retrouvent
entièrement leurs automatismes et surtout gar-
dent leur concentration tout au long de leur par-
cours. Une fois rodé, le groupe est capable de
faire mal, même si certains joueurs doivent s’ap-
pliquer beaucoup plus et d’autres ont intérêt de
garder les pieds sur terre. Cela nous amène à
dire que le staf technique est en train d’accom-
plir un énorme travail et semble bien maîtriser
son groupe. A Hussein Dey et partout en Algé-
rie, les dirigeants ainsi que les supporters jugent
leurs équipes lors des trois ou quatre premiers
matchs du championnat. Ainsi, le NAHD est ap-
pelé à frapper fort et réussir de bons résultats
dès l’entame de la compétition ofcielle afn
d’éviter toute pression supplémentaire. Un début
raté engendrait un malaise au sein de l’équipe et
remettrait ainsi tout en cause. Les Sang et Or
sont condamnés à éliminer cette hypothèse. La
pression devrait se transformer en motivation
pour les joueurs.
Youcef M.
Un premier constat est fait après 6 matchs tests
Le NAHD version 2013-2014 aura fière allure
Hier, visite
à la maison
de vieillesse de
Dely Ibrahim

Sur initiative du
staf technique,
l’équipe du NAHD s’est
rendue hier après-midi à
la maison de vieillesse
de Dely Ibrahim. Le staf
technique et les joueurs
avaient cotisé pour ofrir
aux locataires des vête-
ments, des parfums et
d’autres cadeaux. Par ce
geste, les Husseindéens
méritent tout le respect.
Bouharbit,
Khiter et Allali
libérés

L’entraîneur, Zo-
heir Djelloul, a dé-
cidé de libérer trois
joueurs, dimanche der-
nier. Il s’agit de Hous-
sam Bouharbit, Samir
Khiter et Slimane Allali.
Le trois joueurs ont été
autorisés à rentrer chez
eux afn de passer
quelques jours auprès de
leurs proches et seront
de retour le 8 août, afn
de prendre la destina-
tion de Gamarth pour le
second stage.
Y. M.
L
es camarades de Bel-
hocine seront en
appel ce mardi en
début de soirée pour en dé-
coudre, en amical, avec leurs
homologues de la JSK. Ce sera
pour l’USMB le tout premier
match après le retour de Té-
mouchent où ils étaient en
stage. La rencontre se dérou-
lera sur la pelouse du stade du
1er-Novembre de Tizi Ouzou.
Ificen, au vu de la qualité de
ce sparring-partner, a, là, une
belle occasion pour jauger ses
poulains.
Un effectif
de 24 joueurs
Finalement, Ificen a retenu
24 joueurs, c’est-à-dire un élé-
ment de moins que ce qui était
prévu. La composante de l’ef-
fectif professionnel se détaille
ainsi. Deux joueurs se dispute-
ront une place dans la cage. Il
s’agit de Khelladi et de Litime.
Sept défenseurs auront, lors
des prochains matchs ami-
caux, à montrer au coach
qu’ils ont leur place dans
l’équipe. Pour ce qui est de la
récupération et de l’animation,
Ificen efectuera ses choix
parmi les huit milieux de ter-
rain dont il dispose. La lutte
sera acharnée pour les trois
places en attaque. Ils seront six
à se les disputer.
Ifticen tient
sa paire axiale
Lounes Ificen ne nous a pas
caché, il y a quelques semaines
que l’un de ses principaux
soucis était la composante de
la paire d’arrières cen-
traux. Le technicien bli-
déen semble maintenant
rassuré. En efet, Naamani
et Belhadj qui ont été ali-
gnés dans l’axe lors des
trois derniers matchs ami-
caux, ont donné entière
satisfaction. Ayant adopté
un système défensif assez
inédit, Ificen veut que ces
deux arrières centraux
jouent sur la même ligne.
C’est ce qu’ont appliqué à
merveille jusque-là Naâ-
mani et Belhadj qui sem-
blent s’entendre
parfaitement. Nous avons
voulu savoir dans quel état
d’esprit étaient les joueurs
de l’USMB et cela juste
après la fn du premier
stage de préparation. Les
joueurs que nous avons inter-
rogés nous ont parus sereins et
aussi impatients d’être sur le
terrain. Aucun d’eux n’a voulu
faire preuve du moindre
triomphalisme. Ils nous diront
que la pression sera sur leurs
épaules lorsque débuteront les
choses sérieuses. Certains
d’entre eux espèrent que les
supporters feront preuve de
patience, tandis que, pour
d’autres, c’est véritablement le
saut dans l’inconnu. Cepen-
dant, l’impression générale qui
se dégage est que les joueurs
de l’USMB ne doutent pas un
seul instant que l’issue du pro-
chain championnat leur sera
favorable.
Un match spécial
pour Chokri Ouaïl
L’ex-pensionnaire de la JSM
Chéraga a d’excellentes raisons
pour briller lors du match
amical que disputera son
équipe face à la JSK, au-
jourd’hui en début de soirée.
En efet, il n’est resté que trois
jours au sein de l’efectif ka-
byle, au début de cette inter-
saison, avant qu’on ne lui
signife qu’il n’avait pas le ba-
gage technique requis pour
porter le maillot de la JSK.
S. B.
La reprise hier après-midi

Le coach blidéen a accordé à ses joueurs
un repos de trois jours, après le retour
d’Aïn Témouchent. La reprise s’est faite hier,
lundi, sur la pelouse du stade Brakni.
Le programme respecté

Le coach, Lounes Ificen, avait établi un
programme de travail qui a été suivi à la
lettre. Ses joueurs ont été soumis à un travail
biquotidien avec séances technico-tactiques
sur le terrain l’après-midi à 17h. Pour les
séances qui ont débuté à 22 heures, c’était un
jour sur deux, de la musculation en salle quand
il n’y avait pas match amical. Les Blidéens ont
disputé en tout et pour tout six matchs ami-
caux. Ce n’est qu’après une bonne semaine de
travail que les joueurs ont eu droit à un pre-
mier quartier libre.
Le foncier à l’honneur

Pour ce qui est de la répartition des dif-
férents ateliers, durant ce stage, Lounes If-
ticen nous dira : «Sans vous donner de chifres,
je peux vous dire que nous avons consacré un
important volume horaire pour le travail foncier.
Nous avons travaillé ce volet en salle et sur ter-
rain. C’était, je me dois de le reconnaître, assez
rebutant pour les joueurs, mais ils s’y sont prêtés
de bonne grâce. Je pense que nous avons réussi à
remettre à niveau sur le plan physique la quasi-
totalité des éléments que nous avons sous la
main.»
Plusieurs variantes
tactiques à l’essai

L’entraîneur de l’USMB nous a dit qu’il
avait donné de l’importance au volet tech-
nico-tactique et des stratégies de jeu ont été
testées. Il afrmera avoir essayé plusieurs va-
riantes et cela que ce soit, concernant le choix
des joueurs ou les diférentes options tactiques.
Concernant ce point précis, les joueurs ont dû
faire preuve de beaucoup d’attention, et sem-
blaient conscients que cela est l’une des choses
les plus importantes en football. C’est ce que
dira en substance le coach blidéen.
S. B.
Les Blidéens confiants
L’effectif de l’USMB
saison 2013-2014
Gardiens de but : Khelladi, Litime (MSPB).
Défenseurs : Benacer, Bensalem (M. Mekhedma), Amer
(C.Didouche Mourad), Belhoua (USB), Naamani, Bedrane,
Tasmada, Belhadj (A. Maghnia).
Milieux de terrain : Boudina, Belhocine, Mellika, Bouaoua
(Reghaïa), Bendhiaf (SAM), Kacem (I. Lakhdharia), Aïbout
(M. Hessasna), Chokri Ouaïl (JSMC).
Attaquants : Hamia, Lahoussine, Osmane (I. Lakhdharia),
Mezhoud (C.Kaouch), Kaïd (Boumerdès), Kheïri(GCM).
20
N° 2368 Mardi 6 août 2013
Coup d’œil Ligue 2
ASMO
USMBA
P
our leur premier
match amical
depuis le début
de la prépara-
tion, les gars de
M’dina J’dida se sont imposés
avant-hier soir face au CR Be-
louizdad (1-2) au stade du 20-
Août. Ce match, qui s’est joué sous
la forme de trois mi-temps de 30
minutes chacune, a été une occa-
sion pour l’entraîneur, Mouassa, de
vor à l’œuvre ses joueurs après plu-
sieurs semaines de travail. Face à
une équipe du CRB composée de
la plupart de ses stars telles que
Mekhout, Abdat, Ammour et
Rebih, les coéquipiers de Belalem
ont livré une bonne prestation, do-
minant de bout en bout cette ren-
contre. Les gars de M’dina J’dida
étaient les premiers à ouvrir le
score par l’intermédiaire de l’atta-
quant, Benchaâbane. Quelques
minutes plus tard, Kherbache est
parvenu à remettre les pendules à
l’heure pour son team mais la do-
mination des Asémistes a été ré-
compensée en seconde période
par un très joli but de Zidane sur
coup franc direct des 35 mètres.
Les Asémistes auraient pu inscrire
d’autres buts, surtout qu’ils ont do-
miné les débats en se procurant
une multitude d’occasions. Face au
CRB, les Asémistes ont livré une
bonne prestation. De bon augure à
quelques semaines seulement du
début du championnat.
Mouassa : «Le plus
important est qu’on
s’est procurés
beaucoup d’occasions
de but»
L’entraîneur de l’ASMO,
Mouassa, s’est montré satisfait de
la production livrée par son
équipe face au CRB. Le premier
responsable à la barre technique
de la formation de M’dina J’dida a
déclaré à l’issue de cette rencontre
: «Ce n’est qu’un match amical dont
le but est de se préparer pour la
compétition ofcielle.» «Il est vrai
que nous avons livré une bonne
prestation face au CRB et je remer-
cie mes joueurs pour les eforts
qu’ils ont consentis sur le terrain.
Ce fut un bon test pour nous» dira
Mouassa avant d’ajouter : «Je re-
tiens deux choses de cette rencontre
amicale. Primo, on s’est procurés
beaucoup d’occasions de but. Cela
prouve que nous avons dominé les
débats. Secundo, mes joueurs ont
tenu le coup sur le plan physique en
gérant parfaitement le match.»
Benamar : «Certains
joueurs doivent se
réveiller»
Pour sa part, le manager général
de l’ASMO, Benamar, est revenu
sur la victoire de son équipe face
au CR Belouizdad en nous décla-
rant : «Nous sommes satisfaits de la
production des joueurs ce soir (Ndlr
: avant-hier) face au CRB.»
«L’équipe a bien joué et a ample-
ment mérité sa victoire. Toutefois, il
ne faut pas trop s’enfammer car il
ne s’agit que d’un match amical.
Nous allons devoir continuer à tra-
vailler afn d’être prêts pour le jour
J» dira Benamar. Il ajoutera à ce
propos : «Certains joueurs veulent
s’imposer et gagner la confance du
staf technique. Ils se donnent à
fond que se soit à l’entraînement ou
lors des matchs amicaux. D’autres
joueurs accusent un certain retard
en matière de préparation et de-
vront mettre les bouchées doubles
pour atteindre leur meilleur niveau.
Par contre, certains joueurs doivent
se réveiller avant qu’il soit trop
tard.»
Riad O.
Amical : CRB 1 – ASMO 2
Les Asémistes s’illustrent
Bentiba grippé,
Bouhedda se
blesse pendant
l’échauffement

La formation de M’dina
J’dida a été privée, avant-
hier, face au CR Belouizdad,
des services de la nouvelle re-
crue, Bentiba. L’ancien joueur
du MCO soufre d’une forte
grippe. Il n’a donc pas pu par-
ticiper à cette rencontre. Pour
sa part, le gardien de but,
Bouhedda, lui non plus n’a
pas participé à ce match face
au CRB. L’ancien keeper du
MCA a été victime d’une lé-
gère blessure pendant
l’échaufement.
Plus de peur
que de mal
pour Balegh

Pour sa part, l’attaquant,
Balegh Sofane, n’a pu
aller au terme de ce match
amical face au CRB. L’ancien
joueur du MCO a été contraint
de céder sa place pour bles-
sure. Une blessure qui s’est avé-
rée légère et le joueur pourrait
reprendre rapidement le che-
min de l’entraînement avec ses
coéquipiers.
Belalem et
Othmani marquent
des points

Parmi les joueurs asé-
mistes qui se sont illus-
trés de fort belle manière
durant le match amical
d’avant-hier face au CRB, le
joueur milieu de terrain, Be-
lalem, et l’attaquant, Oth-
mani. Ces deux jeunes
éléments ont livré une bien
belle prestation. L’entraîneur,
Mouassa, avait afrmé récem-
ment que deux jeunes joueurs
seraient incorporés en équipe
senior cette saison. Belalem et
Othmani sont bien partis
pour gagner une place au sein
du onze asémiste.
R. O.
Match amical hier contre l’USB
Après avoir battu le CRB sur le score de deux buts à un, les gars de
M’dina J’dida devaient disputer, hier soir, un second match amical face à
l’US Biskra. Cette rencontre devait avoir lieu au stade de Koléa.
USMH – ASMO, ce soir
Ce soir, les Asémistes disputeront deux matchs amicaux face à l’USM El
Harrach. Les techniciens des deux équipes, Mouassa et Charef, se sont
mis d’accord pour programmer deux matchs amicaux. Le premier débu-
tera à 22h et le second à 00h. L’occasion pour eux de faire tourner
leur efectif et de voir tous les joueurs à l’œuvre.
D
epuis samedi, l’entraîneur, Bira,
est rentré dans le vif du sujet
quant à la préparation qui bat
son plein au sein de l’équipe.
Bira veille à ce qu’il y ait une meilleure pré-
paration à travers la mise en place d’un bi-
quotidien depuis la reprise de samedi afn de
permettre aux joueurs de refaire le retard,
d’où l’intensité du travail accompli. Pour l’en-
traîneur, la préparation de l’intersaison revêt
une importance particulière pour l’ensemble
des joueurs, lesquels doivent travailler à fond
durant les entraînements afn de recouvrer
leur forme optimale. C’est, d’ailleurs, l’objectif
attendu par le premier responsable à la barre
technique d’El Khadra en programmant un
mini-stage à Bel-Abbès pour pouvoir rattra-
per le défcit physique et apposer d’autres ré-
glages liés notamment aux volets technique
et tactique. Ce cycle se poursuivra jusqu’à la
veille de l’Aïd avant que les joueurs soient li-
bérés pour la circonstance.
Ainsi donc, Bira a jugé utile de soumettre
sa troupe à une charge de travail soutenue
lors de ce regroupement qui se tient à Bel-
Abbès même. Pour le staf technique, c’est
une opportunité inouïe en prévision de l’en-
tame de la saison en plus de permettre aux
joueurs de se fondre dans le groupe mais
aussi au réajustement de certains aspects liés
au volet technico-tactique.
Un programme qui prend
en compte les conditions
de travail
Dans le but de ne pas saturer davantage les
joueurs, Bira a concocté un programme de
travail à même de permettre au groupe de
s’adonner aux entraînements sans se lasser.
L’entraîneur et ses assistants soumettront
leurs protégés à un régime d’entraînement
spécifque au vu des conditions climatiques
qui sévissent dans la région en plus du jeûne.
Pour le staf technique, l’objectif premier de
ce mini-stage reste l’aspect technico-tactique
afn d’installer au sein du groupe les automa-
tismes et initier les joueurs à la méthode et
au plan de travail en multipliant les matches
d’application notamment.
Les joueurs ne rechignent
pas à l’effort
Poursuivant sa préparation, l’USMBA conti-
nue d’afûter ses armes durant ce mini- stage
d’intersaison en prévision de la reprise du
championnat prévue pour le 23 de ce mois. Il
faut dire que les joueurs de l’USMBA n’ont pas
chômé cette semaine, enchaînant les entraîne-
ments et les matchs d’application. Bien que ces
derniers aient besoin de soufer, leur entraî-
neur a préféré maintenir la cadence, voire pas-
ser à la vitesse supérieure en alternant les
exercices à un rythme allant crescendo. Bira,
en homme exigeant, a afché sa satisfaction en
dépit de quelques imperfections et insuf-
sances. Le satisfécit de Bira vient du fait que
les joueurs, en se dépensant, répondent favo-
rablement au plan de travail prôné par l’entraî-
neur.
Rigueur, discipline
et assiduité
De par le sérieux lors des séances d’entraî-
nement, l’on sent cette volonté afchée par les
joueurs. L’entraîneur, Bira, est décidé à ne
guère faire la moindre concession sur ce point
précis. Le driver de l’USMBA n’a pas lésiné sur
les moyens pour un suivi minutieux de sa
part. Très présent avec le groupe, il ne rate au-
cune opportunité de se faire entendre de la
voix et du geste. L’on a l’impression que tout
marche comme sur des roulettes. Consé-
quence d’un régime rigoureux et une disci-
pline de fer imposée par l’entraîneur qui ne
cède à aucun écart disciplinaire en imposant
ses principes concernant ce volet.
Benayada, le seul absent
En plus des entraînements dans la bonne
humeur, ce qui dénote de l’état d’esprit du
groupe, c’est un groupe presque au grand com-
plet qui s’est présenté à l’entraînement de sa-
medi. La seule absence à déplorer était celle du
défenseur, Benayada. Ce joueur n’a pas pu
prendre part aux séances de samedi en raison
d’une forte grippe a-t-on appris. Il est resté
dans sa chambre, à l’hôtel. Le joueur a été pris
en charge par le staf médical qui lui a prodi-
gué un traitement et a tout fait pour le remet-
tre rapidement sur pied. Benayada devait
reprendre du service hier à moins d’une com-
plication.
Vers la programmation
des matches en nocturne
Le président de l’USMBA et l’entraineur se
sont réunis. Il a été question de débattre cer-
tains points inhérents aux conditions de la pré-
paration de l’équipe et, notamment, étudier la
possibilité de jouer les matches à domicile en
nocturne. Cette décision a suscité un écho fa-
vorable dans le camp belabbésien qui a avancé
l’argument ayant trait aux conditions clima-
tiques afn de convaincre l’instance footballis-
tique de revoir la programmation. D’ailleurs, la
direction aurait formulé une demande à la
LNF. Les arguments avancés par les présidents
de club qui ont donc mis en avant le problème
de la chaleur tout en expliquant de program-
mer les rencontres en nocturne ne met pas de
côté pour autant l’aspect afuence du public et
par conséquent le spectacle et la recette. Le
stade du 24 Février-56 est doté d’éclairage ce
qui a permis à l’USMBA de disputer plusieurs
de ses rencontres à domicile sous les projec-
teurs. Ce qui sous-entend que les doléances du
club pourraient bien être exaucées, sauf si, pour
des raisons sécuritaires la demande était reje-
tée.
Préparation : pas de répit pour les joueurs
L’équipe alignée face au CRB :
Mezair, Benaouameur, Saâdaoui,
Benayada, Zidane, Tahar Moha-
med, Belalem, Boudoumi, Balegh,
Benchaâbane, Othmani.
M O Noureddine
21
N° 2368 Mardi 6 août 2013
Coup d’œil Ligue 2
MSPB
ASK WAT 1 – CAB 0
A
quelques encablures du début
du championnat de la Ligue 2,
prévu le 23 août, le MSPB n’a,
pour ainsi dire, pas joué le
moindre match à domicile.
Zéro match sur la pelouse du stade du 1er-
Novembre. Chaoui est exigu et le MSPB est
domicilié à l’OPOW, en championnat. Abde-
ladjalil Boudemagh est perplexe quand il
parle de la domiciliation de son équipe. Il
s’agit du terrain du stade du 1er-Novembre
qu’il juge «tout simplement impraticable»,
même si l’on s’eforce de lui rappeler qu’une
commission déléguée par la Ligue profession-
nelle vient de donner son accord en ce qui
concerne la domiciliation des rencontres sur
le terrain en question : «Je ne comprends pas
qu’on puisse donner le feu vert, pour faire
jouer des matchs de championnat sur une pe-
louse pareille. Homologuer un stade ne veut
pas dire uniquement que les installations
comme les vestiaires fonctionnent. Il faut
aussi juger de la qualité de la pelouse, et celle
qui est mise à la disposition des deux équipes
du MSPB et du CAB, est tout simplement im-
praticable.»
«J e reconnais les efforts
fournis par les travailleurs
de l’OPOW»
L’entraîneur adjoint du Mouloudia de Batna
n’en veut pas aux travailleurs du complexe de
l’OPOW. Et il tient à le préciser : «Je ne veux
pas qu’il y ait un malentendu. Je tiens à mettre
en évidence les eforts fournis par les travail-
leurs de l’OPOW et à leur tête Bekhouche Laz-
har, le directeur de cette structure, mais la
pelouse n’est plus en bon état. Elle devrait être
soit changée par une nouvelle, soit mettre à la
place une pelouse du type du stade de l’Unité
Maghrébine de Béjaïa. (Pelouse synthétique,
ndlr). Les joueurs rencontrent d’énormes dif-
cultés.»
«Malgré la défaite contre
la J SMB, le test est
encourageant»
On est aussi revenus avec le coach du
MSPB, sur la dernière sortie de son équipe en
match amical face à la JSMB : «On est en pro-
gression. La prestation de l’équipe était nette-
ment meilleure que celle qu’elle a fournie contre
l’Entente, malgré la victoire. Une bonne réac-
tion physique avec de l’engagement de nos
joueurs, ce qui est de bon augure avant le
championnat.»
M. B.
Boudemagh : «Je ne comprends pas que l’on puisse
homologuer un terrain comme le 1
er
Novembre»
Belhadi et Aguini,
chômeurs jusqu’au
mercato hivernal
Rien de nouveau en ce qui
concerne Aguini et Belhadi, mis à
part que les deux joueurs vont
connaître une saison blanche. Ils
devront chômer jusqu’au pro-
chain mercato, et le prochain
mercato ouvrira en décembre.
Aguini et Belhadi ne se sont ja-
mais doutés qu’ils allaient
connaître un tel sort. Le Moulou-
dia de Batna les a laissés tomber,
voilà ce qui se dit dans l’entou-
rage des deux joueurs. Naguère
capitaine de l’équipe, Belhadi a
fait un bref passage en sélection
des U23, sous la houlette de l’en-
traîneur Ait Djoudi, mais il
n’avait pas fait le voyage au
Maroc pour les qualifcations aux
derniers Jeux Olympiques de
Londres de 2012. Aguini n’a ja-
mais fait partie des plans du nou-
vel entraineur du MSPB. Le
désormais ex-attaquant du Bou-
biya avait été repêché par la di-
rection du club, contre l’avis de
l’entraîneur qui voulait garder
sous la main, une ou deux li-
cences en vue du mercato. Au-
jourd’hui, le club se retrouve avec
23 joueurs, si on compte aussi le
départ de Zouaoui à Hadjout.
Abbès dispose désormais de trois
licences d’ici au mercato, s’il en-
visage de renforcer son équipe à
la fn de la phase aller.
M. B.
Mokrane plâtré…
L
e mois de jeûne tire
à sa fn, tout
comme la première
phase de préparation de
l’ASK, après quatre se-
maines d’entraînement
consacrées spécialement
aux volets physique et tech-
nique. Les copains de Ou-
hadda pourront quitter la
ville du Khroub demain
pour rejoindre leurs
proches et profter de la pé-
riode de repos de trois
jours, mais, avant cela, la
troupe à Zekri doit efectuer
un dernier efort ce soir. En
efet, l’ASK afrontera en
amical la formation du DRB
Tadjnanet, un quatrième
match de préparation qui
aura pour but d’apporter
des réglages sur les trois
compartiments et tester
aussi de nouveaux schémas
tactiques, surtout que Zekri
hésite encore sur le choix de
la stratégie de jeu que doit
prôner son équipe le 23
août prochain lors du début
de championnat. Entre le 4-
4-2 de l’année dernière et le
3-5-2 que Zekri veut l’appli-
quer. C’est la où réside l’im-
portance de la joute amicale
de ce soir.
Abdou H.
Hafid a perdu
sa mère
L’attaquant khroubi,
Hafd, a reçu une mauvaise
nouvelle en ce début de se-
maine. Il a appris le décès de
sa maman. Hafd a demandé
l’autorisation de la direction
pour quitter le Khroub et re-
joindre sa famille en deuil à
Alger. Très afectée par cette
nouvelle, la direction askiste
a décidé de libérer le joueur
jusqu'au 13 août prochain. Il
sera toutefois du voyage en
Tunisie pour un stage de
préparation de huit jours à
El Hammamet.
Ses coéquipiers
se sont déplacés
à Alger
Afigé par cette nouvelle,
l’ensemble de l’efectif de
l’ASK a rallié la capitale
Alger par bus dans la jour-
née d’hier pour soutenir le
joueur et lui présenter ses
condoléances.
A. H.
ASK-DRBT, ce soir à 22h30
Encore des réglages à effectuer
L
a poisse poursuit
toujours le
joueur Wissam
Mokrane. Ce dernier qui
a passé une année dif-
cile ponctuée par une re-
légation avec le MOC,
attaque sa nouvelle aven-
ture au Khroub avec une
autre mauvaise surprise :
il a contracté une mé-
chante blessure lors du
dernier match amical
que l’ASK avait disputé
face à l’ESS. Incapable de
poser son pied à terre à
force de douleurs, sur
l’instant on craignait déjà
le pire pour le joueur.
Cela a poussé le médecin
à prendre la décision de
transporter Mokrane en
urgence vers l’hôpital du
Khroub. Le lendemain,
le joueur a efectué des
tests plus approfondis
chez des spécialistes
pour savoir le degré de
gravité de sa blessure à la
cheville. Cette dernière
semble assez sérieuse. La
preuve, il a mis le plâtre,
ce qui est synonyme de
fracture.
… il sera
indisponible
durant 45 jours
Mauvaise nouvelle
pour le staf technique
qui devra écarter de ces
choix la recrue estivale,
Mokrane. D’après nos in-
formations, le joueur
sera éloigné des terrains
pour une période de 45
jours, ce qui veut dire
que le joueur va aussi
rater les deux ou trois
premiers matchs de
championnat. Un souci
déjà difcile à surmonter
pour le coach, Zekri, qui
doit vite trouver une so-
lution de rechange au ni-
veau du couloir gauche.
A. H.
E
nfn un succès !
Après une terrible
série de quatre dé-
faites de suite de-
puis l’entame du stage bloqué
en Tunisie, la bande à Neghiz a
remporté fnalement le cin-
quième et dernier match, face
au CAB (1-0), grâce à une réa-
lisation du milieu de terrain,
Sidhoum, en seconde période.
Un succès très important sur le
plan moral, avant de clore ce
stage de deux semaines à
Hammam Bourguiba.
Une première victoire
en cinq matches
De retour au pays durant la
journée d’hier, les Bleu et
Blanc ont réussi donc à re-
nouer avec le goût du succès,
après quatre défaites face à des
clubs de l’élite. De quoi remon-
ter le moral des coéquipiers de
Rechrouche, mais aussi chas-
ser le doute des esprits des
supporteurs widadis, après
une succession de revers.
Neghiz a effectué de
nombreux
changements
Si le coach, Nabil Neghiz, a
aligné pratiquement le meil-
leur onze de départ possible au
coup d’envoi de cette partie,
cela ne l’a pas empêché pour
autant d’efectuer pas moins de
8 changements en seconde pé-
riode, afn de donner une
énième fois la chance à l’inté-
gralité de son groupe.
«Beaucoup de travail
reste à faire»
Comme c’est souvent le cas
dans ses analyses d’après
match, l’entraîneur widadi, et
malgré ce premier succès, re-
fuse d’accorder trop d’impor-
tance au résultat fnal, en
afrmant néanmoins que
«beaucoup de travail reste à
faire et il faut corriger de nom-
breuses lacunes dès notre re-
tour à Tlemcen, lors de la troi-
sième et dernière étape de pré-
paration estivale».
Mebarki et Tiouli
préservés
Si l’ancien coach du CRB
Aïn Fekroun a aligné pas
moins de 19 éléments durant
cette joute amicale, il a néan-
moins laissé au repos le défen-
seur, Sofane Mebarki, ainsi
que le milieu ofensif, Tiouli,
se contentant d’une séance lé-
gère à la piscine car soufrant
de quelques ennuis physiques.
Ferguani séduit par le
niveau des Widadis
A l’issue de cette rencontre
amicale, l’entraîneur du CAB,
Ali Ferguani, n’a pas hésité à
féliciter son collègue, Neghiz,
de ce succès tout en louant
«la bonne qualité de jeu»
des Widadis. Ces der-
niers peuvent «postuler
cette saison à jouer
l’accession. Néan-
moins, il faut travailler
davantage le domaine
de la fnition, vu le
grand nombre d’occa-
sions ratées», lui
conseilla-t-il.
Ishak
Sidhoum libère les Widadis !
Djerbou,
une perte
pour le WAT !
Face au CAB, les Widadis ont eu
l’occasion de croiser la route du mi-
lieu de terrain, Djerbou, qui a opté ré-
cemment pour le Chabab. L’ex-Widadi
a livré une belle prestation, laissant
beaucoup de regrets aux dirigeants
tlemcéniens qui ont fait la bêtise
de libérer gratuitement l’ex-
joueur de l’USMH.
21
N° 2368 Mardi 6 août 2013
Coup d’œil Ligue 2
WAT
MCS
ESM
Bentabet : «Je souhaite
que l’ESM retrouve
la stabilité et la sérénité»
La nouvelle jeune recrue, le défenseur axial, Benta-
bet, ex-joueur du Mouloudia de Saïda, a des qualités in-
déniables malgré son jeune âge. Il nous a précisé dans
l’entretien qu’il nous a accordé que, malgré les nom-
breuses offres, il avait décidé de poursuivre l’aventure
avec les Vert et Blanc d’El Terradji El Moustaghanemi. Il
veut, lors de la prochaine saison, connaître un peu plus
de réussite. Il souhaite par ailleurs que la crise qui a se-
coué le club ces derniers temps prenne fin.
Avant toute chose, quelles sont les nouvelles ?
Tout va très bien, je vous remercie. Pour le moment, on s’en-
traîne dans la sérénité avec le coach adjoint dont je me dois de
saluer les eforts à travers votre journal.
Que pensez-vous de la situation que vit votre club ?
On ne peut être que triste. Je souhaite que l’ESM retrouve la
stabilité et la sérénité. Cette crise n’a que trop duré, et cela ne
peut que nuire à l’équipe au moment où tous les clubs ont re-
pris le chemin des stades pour préparer la prochaine saison.
J’espère qu’une solution va être trouvée au plus vite.
Pensez-vous que les choses vont s’améliorer dans les
jours à venir ?
Cette situation a trop duré. Nous, les joueurs, voulons que les
choses s’arrangent le plus tôt possible afn de nous permettre de
reprendre le travail pour rattraper le temps perdu. Il n’est pas
trop tard, pourvu que les conditions de travail soient réunies.
Que pensez-vous du départ de Bouzidi et de Latrèche ?
J’aurais souhaité que tout le monde puisse mettre l’intérêt du
club avant tout autre considération, afn que l’équipe retrouve
sa place. Maintenant, chacun est libre de ses choix.
L’équipe sera-t-elle prête pour le premier match du
championnat?
Tout porte à croire que les récentes tempêtes ayant touché
l’équipe d’El Terradji El Moustaghanemi, notamment le pro-
blème fnancier qui a vraiment envenimé le climat au sein de
cette équipe mostaganémoise, vont infuer négativement sur le
moral des joueurs qui font, malgré tout, preuve de compré-
hension et de sagesse.
Mais la question qui se pose maintenant est sans doute
de savoir si les joueurs seront réellement prêts pour
aborder le premier match de championnat…
Même les plus expérimentés des joueurs ne peuvent donner
une réponse claire et nette connaissant l’imprévisibilité de cette
équipe mostaganémoise.
Qu’avez-vous à dire en guise de conclusion ?
Notre vœu est de voir l’Espérance de Mostaganem repartir
au plus vite. Beaucoup de temps a été perdu pour rien. Il est
temps de trouver une solution, car l’ESM doit vivre.
Entretien réalisé par Ettaoui Wassim
Akli : «Un grand travail
nous attend»

Pour être le meilleur cette saison, il faut que tout soit
réuni. Akli, en plus du recrutement, songe à la prépara-
tion d’intersaison. Il explique : «Un grand travail nous attend
concernant l’aspect physique. Lors des matches amicaux qu’on va
disputer, on constate qu’on arrive à composer un onze meilleur qui
va défendre certainement les couleurs des Vert et Blanc. Ce qui fait
que lors de la période d’intersaison, on est obligés de revoir toutes
nos copies. S’ajoute à cela, la fatigue du mois de jeûne.» En plus
d’un bon recrutement, le coach sait qu’il faut bien travailler lors
de la trêve pour que les maillons faibles deviennent solides.
Selon les déclarations du nouveau responsable à la barre tech-
nique il veut «des éléments sur qui il peut compter et aborder le
championnat en fanfare pour comptabiliser les points précieux de
son court déplacement du stade Bensaid-Mohamed». Akli est
convaincu qu’avec les anciens, en plus des nouvelles recrues qui
sont au total une dizaine, de la possibilité de bâtir une équipe
compétitive.
Les jeunes rassurent
en attendant la confirmation

Ainsi donc, en plus des anciens et les titulaires qui sem-
blent avoir retrouvé leurs repères en s’illustrant de fort
belle manière lors des rencontres amicales, les jeunes, quant à
eux, ont bien réagi lors des rencontres amicales disputées,
comme ce fut le cas lors de la rencontre de jeudi dernier devant
le WA Mostaganem. D’ailleurs, on a constaté que les jeunes sont
armés d’une grande volonté pour bien travailler durant cette pé-
riode de préparation et convaincre le coach pour s’imposer dans
l’équipe type. Ce qui a poussé le coach à afcher sa satisfactions
quant à cette belle prestation en attendant de prouver ce que l’on
attend d’eux lors des rencontres ofcielles du championnat.
Les joueurs affichent
une bonne forme

Ainsi donc, ayant disputé jusque-là deux rencontres ami-
cales devant des adversaires diférents, les Vert et Blanc de
l’ESM sont en train de réaliser une bonne préparation actuelle-
ment avec, notamment, le programme mis en place par le staf
technique. D’ailleurs, les joueurs afchent une bonne forme ac-
tuellement, dans la mesure où ils se sont bien illustrés lors des
joutes amicales disputées, comme ils n’ont pas déçu par leur ren-
dement bien qu’il soit encore trop tôt pour juger les joueurs vu
qu’ils sont en pleine préparation et les joutes amicales ne sont
pas réellement une référence.
E. W.
E
nfn un succès ! Après une
terrible série de quatre dé-
faites de suite depuis l’en-
tame du stage bloqué en
Tunisie, la bande à Neghiz
a remporté fnalement le cinquième et
dernier match, face au CAB (1-0), grâce
à une réalisation du milieu de terrain, Si-
dhoum, en seconde période. Un succès
très important sur le plan moral, avant
de clore ce stage de deux semaines à
Hammam Bourguiba.
Une première victoire
en cinq matches
De retour au pays durant la journée
d’hier, les Bleu et Blanc ont réussi donc
à renouer avec le goût du succès, après
quatre défaites face à des clubs de l’élite.
De quoi remonter le moral des coéqui-
piers de Rechrouche, mais aussi chasser
le doute des esprits des supporteurs wi-
dadis, après une succession de revers.
Neghiz a effectué de
nombreux changements
Si le coach, Nabil Neghiz, a aligné pra-
tiquement le meilleur onze de départ
possible au coup d’envoi de cette partie,
cela ne l’a pas empêché pour autant d’ef-
fectuer pas moins de 8 changements en
seconde période, afn de donner une
énième fois la chance à l’intégralité de
son groupe.
«Beaucoup de travail reste
à faire»
Comme c’est souvent le cas dans ses
analyses d’après match, l’entraîneur wi-
dadi, et malgré ce premier succès, refuse
d’accorder trop d’importance au résultat
fnal, en afrmant néanmoins que
«beaucoup de travail reste à faire et il
faut corriger de nombreuses lacunes dès
notre retour à Tlemcen, lors de la troi-
sième et dernière étape de préparation
estivale».
Mebarki et Tiouli préservés
Si l’ancien coach du CRB
Aïn Fekroun a aligné
pas moins de 19
éléments durant
cette joute ami-
cale, il a néan-
moins laissé
au repos le
dé f e ns e ur,
Sofane Me-
barki, ainsi
que le milieu
ofensif, Tiouli,
se contentant
d’une séance légère à
la piscine car soufrant de quelques en-
nuis physiques.
Ferguani séduit par le
niveau des Widadis
A l’issue de cette rencontre amicale,
l’entraîneur du CAB, Ali Ferguani,
n’a pas hésité à féliciter son col-
lègue, Neghiz, de ce succès
tout en louant «la bonne
qualité de jeu» des Wida-
dis. Ces derniers peu-
vent «postuler cette
saison à jouer l’acces-
sion. Néanmoins, il
faut travailler davan-
tage le domaine de la f-
nition, vu le grand
nombre d’occasions ra-
tées», lui conseilla-t-il.
Ishak
WAT 1 – CAB 0
Sidhoum libère les Widadis !
Djerbou,
une perte
pour le WAT !
Face au CAB, les Widadis ont eu
l’occasion de croiser la route du milieu
de terrain, Djerbou, qui a opté récem-
ment pour le Chabab. L’ex-Widadi a
livré une belle prestation, laissant
beaucoup de regrets aux dirigeants
tlemcéniens qui ont fait la bêtise
de libérer gratuitement l’ex-
joueur de l’USMH.
Comment s’est déroulée la reprise
des entrainements ?
Dans une très bonne ambiance. Main-
tenant, nous continuons notre prépara-
tion avant d’entrer en stage bloqué.
Un mot sur le dernier match amical
face au SAM ?
C’était une occasion d’avoir un match
dans les jambes, d’améliorer notre jeu et
surtout combler nos lacunes. Nous avons
prouvé sur le terrain qu'on est en pro-
gression sur les plans physique, technique
et tactique.
Donc un bon test…
Oui, c’était un bon test car nous avons
montré beaucoup de bonnes choses et je
pense que nos supporters sont sortis sa-
tisfaits. Le compartiment ofensif a brillé
en inscrivant cinq buts. C'est rassurant.
Mais ne trouvez-vous pas que cette
rencontre a été à sens unique ?
Certes, nous avons gagné sur un score
lourd et dominé les débats par rapport au
deux précédentes confrontations. On a
montré qu’on est en nette progression et
que les joueurs sont en train d’appliquer
les directives du coach.
Vous êtes en train de cracher le feu,
est-ce le déclic pour vous ?
Depuis le début de la préparation tout
se déroule comme il se doit, et je tra-
vaille dur pendant les séances d’en-
trainement. En trois matchs, j’ai
inscrit trois buts, ce qui m'a re-
donné confance et maintenant
je dois confrmer dès le début
de la compétition. Croyez-moi,
cette saison, je veux briller avec
le MCS.
Vous voulez vous racheter
après une saison ratée ?
C’est vrai que la saison der-
nière mes prestations n'ont pas
été à la hauteur de mes attentes
et de celles des supporters, mais
cette saison je veux casser la ba-
raque et faire un bon parcours.
Cette fois, la concurrence
va être dure…
Le club a fait un bon recrutement cette
saison, il y a de bons joueurs, ce qui veut
dire que les places en attaque seront très
chères. Je sais que ma place n’est pas ga-
rantie à 100 %, mais je veux réaliser une
bonne saison.
Et comment trouvez-vous le MCS
cette saison ?
Cette saison, nous avons un bon
groupe avec le renforcement qui a touché
les trois compartiments et l’arrivée de
bons joueurs, ce qui sera bénéfque. Tout
le monde a remarqué que le MCS a un
bon groupe et qu’il pourra faire un bon
parcours.
Jouerez-vous les premiers rôles ?
Nous avons un bon groupe en place,
c’est bon signe pour la suite. Concernant
les premiers rôles, tout dépendra des pre-
miers matchs. Nous les joueurs sommes
conscients de cette tâche et pas question
de rater le moindre match.
Entretien réalisé par Amar B.
Boukhari : «Je veux briller cette saison»
Ce soir,
MCS - ES Araba
Ce soir le MCS va clôturer la première phase
de préparation par un match amical face à l’ES
Araba, une équipe de la Deuxième division
amateurs. L’entraîneur, Osmane, fera la der-
nière revue de son efectif et donnera leur der-
nière chance aux joueurs de gagner une place
dans le groupe qui va entamer le championnat.
Osmane a confrmé que, lors du stage bloqué, il
va travailler avec l’efectif qui sera aligné pour le
début du championnat. Ce stage d'une semaine
se déroulera à Maghnia où les camarades de
Motrani vont jouer trois matchs amicaux.
Honda plus proche que jamais
Incapable de débourser des grandes fortunes sur le marché des trans-
ferts, le Milan AC devra néanmoins conclure la venue du milieu de ter-
rain Keisuke Honda durant les jours à venir. L’international japonais du
CSKA Moscou, véritable priorité du club milanais sur le mercato, de-
vrait prochainement s’engager comme l’annonce Tuttosport. Le club
russe aurait fnalement accepté la dernière ofre de 4 millions d’euros
pour céder son milieu ofensif gaucher. Pour rappel, afn de rejoindre
les Rossoneri durant ce mercato estival, à 5 mois de la fn de son
contrat, la star des Samouraïs bleus a proposé de baisser son salaire.
Un compromis nécessaire afn de pouvoir trouver un accord avec le
club, mais qui pourrait lui permettre de poursuivre son ascension en Eu-
rope après le championnat des Pays-Bas et le CSKA Moscou.
Mbaye Niang : «J e n’ai pas peur de la concurrence»
Annoncé à la Sampdoria pour un prêt d'une saison, afn de glaner du temps
de jeu, M'Baye Niang ne compte pas quitter l'AC Milan, malgré la très forte
concurrence en attaque. «Je me sens parfaitement bien à Milan et je veux y
rester, a ainsi lancé l'attaquant formé à Caen, au site du quotidien L'Equipe.
Je sais que je peux apporter à l'équipe et je n'ai pas peur de la concurrence.»
Récemment appelé par Alain Giresse, le sélectionneur du Sénégal, l'attaquant
devra se faire une place au sein du secteur ofensif milanais, au milieu de Paz-
zini, Robinho, Balotelli et El Shaarawy.
N° 2368 Mardi 6août 2013
22
Chelsea
Coup d’œil International
Reina
«On dirait bien
que Suarez va
quitter Liverpool»
Annoncé avec insistance du
côté d’Arsenal ou encore Totten-
ham et le Real Madrid, l’inter-
national uruguayen Luis Suarez
ne sait pas encore de quoi son
avenir sera fait. Quoiqu’il en
soit, pour le gardien espagnol,
Pepe Reina, prêté au Napoli
cette saison, la tendance d’un
départ sur le mercato se profle :
«On dirait bien qu’il va quitter le
club, mais quoiqu’il en soit à la
fn de la journée le club dira que
le joueur lui appartient, et que
c’est à lui de prendre la déci-
sion», explique le portier espa-
gnol, qui semble donc
convaincu du départ de son an-
cien partenaire. De son côté,
Brendan Rogers, le manager de
Liverpool, n’a pas vraiment ap-
précié la récente ofre d’Arsenal,
qui veut toujours s’ofrir les ser-
vices de l’ex buteur de l’Ajax :
«J’ai été surpris parce que j’ai
toujours associé Arsenal comme
un club avec de la classe mais il
semble qu’ils prennent un peu ça
comme un jeu là-bas. Nous al-
lons passer à autre chose et faire
notre travail, a-t-il déclaré. De
toute évidence, ils ont un intérêt
et en ont fait part en formulant
deux ofres qui sont très loin de
ce que vaut le joueur. C’est dans
leur droit. Il y a un marché pour
les joueurs dans le football mais
notre message reste le même :
nous ne voulons pas le vendre.
Viendra un moment où ils com-
prendront. Je suis extrêmement
confant sur le fait qu’il restera
ici.» A noter que Luis Suarez
souhaite quitter Liverpool de-
puis plusieurs semaines et aime-
rait bien rejoindre Arsenal cet
été. Afn que le transfert se
concrétise, l'attaquant aurait dé-
cidé de saisir la Fédération an-
glaise, selon le Daily Mirror
lundi. Cette démarche s'expli-
querait par le fait que les Gun-
ners auraient versé un montant
légèrement supérieur pour
payer la clause libératoire fxée
par les Reds, c'est-à-dire 46 mil-
lions d'euros.
Mourinho
«Affronter le Real
sans la pression
du résultat»
En attendant d’afronter le Bayern de Pep
Guardiola à la fn du mois, José Mourinho
va croiser ses anciens joueurs ce mercredi,
en fnale de l’International Champions
Cup. Et le technicien portugais a déjà lancé
les hostilités en rappelant que c’est lui qui
avait inscrit le club à cette compétition ami-
cale alors qu’il savait déjà qu’il n’allait pas
être conservé sur le banc madrilène. «Le
Real Madrid dispute cette compétition parce
que je l’ai organisée, parce que je suis un pro-
fessionnel et que je savais que je ne ferai pas
la pré-saison avec eux et qu’il était possible
que nous nous retrouvions en fnale, a-t-il
révélé. Pour nous, c’est très bien mais pour
eux, ça ne l’est pas. Nous allons jouer contre
une équipe spéciale, avec des joueurs spé-
ciaux sans que nous soyons obsédés par la
victoire. Nous avons seulement la pression de
nous améliorer.»
Hazard : «Avec Mourinho,
on peut faire très mal»
Loin de recruter des stars confrmées cet
été, Chelsea reste néanmoins un sérieux ad-
versaire de Manchester United pour le titre
de champion d’Angleterre. L’international
belge Eden Hazard, s’est montré d’ailleurs
très confant pour la saison à venir dans les
colonnes de L’Equipe. «Avec José Mourinho
à la barre et ce groupe de joueurs, on peut
faire très mal. L’équipe est très complète et
tout le monde à envie de gagner des titres.
On va essayer de débuter en gagnant la Su-
percoupe d’Europe à la fn du mois. Notre ef-
fectif est large, chaque poste est doublé voire
triplé. Il faudra donc compter sur nous sur
tous les tableaux…On travaille dur et le
groupe progresse beaucoup. Le stage aux
États-Unis est très utile parce que l’on y af-
fronte des équipes de très haut niveau
comme le Milan AC et l’Inter. Il nous reste
encore deux matches amicaux à disputer,
dont un test important face au Real Madrid
mercredi à Miami. L’équipe monte en puis-
sance malgré le léger lifing subi à l’intersai-
son avec les arrivées de certains jeunes et
d’un nouvel entraineur. Les automatismes
sont là et je sens que l’on va produire du bon
jeu cette année.» l’ancien joueur du LOSC
sait aussi qu’il doit confrmer sa première
bonne saison avec les Blues : «Je sais que je
dois encore progresser pour devenir le meil-
leur joueur possible et l’un des domaines de
jeu dans lequel je dois travailler est sans
aucun doute la fnition. Je dois marquer
plus, c’est vrai, même si la saison passée a été
plutôt intéressante pour moi en termes statis-
tiques avec 9 buts et 16 passes décisives en
Championnat. Mais je ne m’en contente pas.
Je veux faire beaucoup mieux que ce que j’ai
fait jusqu’à présent. Je travaille dur afn de
passer au niveau supérieur.»
Liverpool
QUOTIDIEN SPORTIF ANNEXE DE PANORAMA
Tél. (021) 73-24-03 / Fax : (021) 73-16-47 Maison de la Presse Tahar Djaout 01, Rue Bachir Attar - Alger e-mail : lebuteurdz@yahoo.fr
Directeur de la publication : Boussaâd Kahel - Rédacteur en chef : Mohamed Saâd - Rédacteur en chef adjoint : Ali Hamouche - Rédaction : Achour Aït Ali, Noureddine Benazzou,
Tarek Bouchikhi, Adel Cheraki, Nacym Djender,Moumen Aït Kaci Ali, Saïd Djoudi, Saïd Fellak, Kamel Manane, Abdelbasset Mogdad, Hamza Rahmouni, Nacer Eddine Ratni.
Imprimerie : Centre : SIA - Ouest : SIO - Est : SIE / Distribution : Entreprise Nationale de Distribution.
Pour vos insertions publicitaires, contactez notre
service publicité.
Tél : 021 73 14 37 / Fax : 021 73 14 17
ou bien contactez lʼANEP :
1, avenue Pasteur - Alger
Tél : 021 73 76 78 Fax : 021 73 95 59 / Télex : 56150
Contact@lebuteur.com
Présent en conférence de presse à Los Angeles,
Cristiano Ronaldo, l’attaquant portugais du Real
Madrid, a répondu à sa façon à la déclaration de
José Mourinho qui n’a pas hésité à narguer CR7
lors d’une récente sortie médiatique : «Il y a des
choses dans la vie qui ne méritent aucun commen-
taire. C'est quelque chose que je ne commenterai
pas pour des raisons évidentes. Je respecte toujours
mes entraîneurs et j'essaie d'apprendre
d'eux. Je préfère penser aux points posi-
tifs. Je ne crache pas dans la soupe
qu’on me donne et je ne parle pas
des gens qui disent du mal de moi.
Mercredi, nous allons afronter
Chelsea, pas son entraîneur. C’est un
match de préparation en plus et
nous voulons débuter la Liga de
la meilleure manière possible.»
«Ma prolongation ?
J e préfère ne pas
en parler »
Durant cette confé-
rence de presse, l’atta-
quant portugais du Real
Madrid n’a pas tardé à
réagir à l’informa-
tion dévoilée par
El Confdencial.
Le quotidien es-
pagnol a, en efet,
révélé qu’une réu-
nion a eu lieu dans
hôtel de Beverly Hills entre le
Portugais et son président
Florentino Pérez. Un accord
de principe aurait même été
trouvé lors de cette entrevue.
«Il n’y a rien de nouveau en
ce qui concerne ma prolonga-
tion. Je préfère ne pas en par-
ler car ce n’est pas le moment.
Ce sera peut-être un peu plus
concret plus tard mais pour le moment, je me
concentre sur mon jeu et sur ma préparation», a-t-
il déclaré dans des propos rapportés par Marca.
«J ’ai mon opinion sur Bale»
Interrogé sur la possible arrivée de Gareth Bale
au Real Madrid et sur les montants élevés évo-
qués pour son transfert, Cristiano Ronaldo a re-
fusé de donner son opinion à ce sujet. «Ce n’est
pas mon rôle de parler des nouveaux joueurs.
Je suis heureux avec les joueurs qui évoluent à
mes côtés et l’équipe est pleine de superbes
joueurs, rappelle le Portugais. Ce n’est pas
non plus mon rôle de parler des chifres
évoqués pour son transfert. J’ai mon opi-
nion mais je ne vais pas la dévoiler devant
les caméras.»
«Zidane a une bonne
influence»
Comme c’était le cas récemment
du latéral gauche Marcelo,
CR7 a loué la présence de
Zinédine Zidane dans le
nouveau staf technique,
lui qui est désormais
l’un des adjoints de
Carlo Ancelotti : «Zi-
dane a une bonne in-
fuence, surtout pour
tous les jeunes. C’est
une bonne chose de
l’avoir avec nous.»
«Encore jeune
pour jouer en
MLS»
Cristiano Ronaldo
s’est exprimé sur l’in-
formation du Daily
Star le liant à David
Beckham, proche de
devenir co-propriétaire
d’une franchise MLS à
Miami. Devant les mé-
dias, Cristiano Ronaldo
n’a pas fermé la porte à
la MLS, mais tout en
voulant poursuivre
l’aventure dans le haut
niveau : «Je suis encore
jeune pour venir jouer en
MLS mais je ne ferme au-
cune porte. Dieu seul
connaît l’avenir. Pour
l’instant je suis heureux
en Europe, on verra
après», a-t-il confé
comme le rapporte AS.
Ronaldo fait
le show à l’américaine !
AC Milan
Real Madrid
23
N° 2368 Mardi 6 août 2013
Barça
PSG Man United
Man City
J uventus
Coup d’œil International
Dan un long entretien accordé à Sport et repris par
Footespagnol.fr, le président catalan, Sandro Rosell a
été un départ de la star Lionel Messi : «Tous les
joueurs peuvent partir. Tous sauf Messi. Il faudrait
donner 250 millions d’euros à Leo pour payer la
clause de résiliation à la Ligue de Football Profes-
sionnel, plus 56% d’impôts… Au total, cela repré-
sente environ 580 millions d’euros.» Le président
du Barça a aussi évoqué la nomination de Tata Mar-
tino à la place de Tito Vilanova, assez méconnu du
grand public : «Ce n’est pas parce que tu as été formé
ou que tu as travaillé à La Masia que tu as forcément
l’ADN du Barça. Il est possible que tu n’ais jamais été à
La Masia et que tu ais cet ADN. C’est le cas de Tata
Martino. Le Barça n’a pas de frontières. C’est comme un
musulman qui n’a jamais été à la Mecque ou un catho-
lique qui n’a jamais mis les pieds au Vatican.»
Rosell «Tous les joueurs
peuvent partir, sauf Messi»
Le FC Barcelone, qui devrait perdre Vic-
tor Valdes en juin 2014, aurait déjà trouvé
son successeur ! D'après Mundo Depor-
tivo, Tata Martino a fait de Nahuel Guz-
man, gardien des Newell's Old Boys, son
ancien club, son choix numéro 1 pour
remplacer Victor Valdés au Barça la saison
prochaine. L'international espagnol quit-
tera les Blaugrana libre à la fn de son
contrat et Martino souhaite enrôler Guz-
man, qui reste sur une excellente saison en
Argentine. Le portier des Old Boys, titu-
laire indiscutable la saison passée au sein
du club argentin, arriverait en tête de liste
devant Pepe Reina parmi les priorités du
mercato à ce poste. Toutefois, à en croire
les propos du président Sandro Rosell en
conférence de presse, les deux joueurs
pourraient débarquer afn de remplacer le
tandem actuel Valdès-Pinto : «Barcelone
aurait probablement deux nouveaux gar-
diens l’année prochaine», expliquait le diri-
geant du Barça. En efet, le vétéran José
Manuel Pinto (37 ans) pourrait, à l'image
de Victor Valdés, rendre son tablier et
peut-être même ranger défnitivement ses
gants au vestiaire. Dans tous les cas, on
peut dire qu'un voire deux portiers de
qualité devraient débarquer en Catalogne
l'année prochaine.
Iniesta : «Neymar est en bonne santé»
Alors que le quotidien espagnol El
Pais avait annoncé dimanche que la
star brésilienne suivait un traitement
contre des signes d'anémie, son
coéquipier au Barça, Andres
Iniesta, a afrmé aux journa-
listes à Bangkok, que Neymar
est en bonne santé, mai aussi
dans de bonnes mains en
présence du brésilien Daniel
Alves : «L'analyse de sang est
OK, il peut s'entraîner….il ne
devrait y avoir aucun problème.
Je pense que Neymar semble proche
de Dani (Alves). Le temps aidera... il a
beaucoup de talent et il peut jouer avec les
autres joueurs. Ca ne devrait pas être un
problème», a estimé l'international espa-
gnol. De son côté, le père de Neymar est
revenu sur l’état de santé de son fls aux
micros de Rede Globo : «Ce n’est pas nor-
mal qu’il soit aussi fatigué. Il me disait
qu’il était épuisé à la fn des entraîne-
ments. Nous étions inquiets vu qu’il n’avait
aucune masse graisseuse à perdre, il a
perdu de la masse musculaire. Mais c’est
normal pour quelqu’un qui a subi cette
opération. Il a commencé son traitement. Il
sera en pleine forme d’ici une à deux se-
maines.»
Quelques semaines après sa dé-
mission du PSG, Leonardo, et après
deux ans passés en tant que directeur
sportif du club parisien, a fnalement
décidé de mettre fn à son aventure
au Parc des Princes, il y a quelques
semaines. Interrogé dans les co-
lonnes du Parisien à ce sujet, il a
néanmoins tenu à rappeler tout son
attachement et son afection envers
le PSG, qu’il a bien connu en tant
que joueur et désormais dirigeant.
«Sincèrement, le PSG fait partie de
moi. C’est mon club. J’y ai joué, j’y suis
revenu parce que j’avais gardé de très
bons rapports avec ce club. C’est le
projet le plus excitant aujourd’hui en
Europe. Mon histoire est liée à celle du
PSG. Et j’ai de très bonnes relations
avec le propriétaire, ainsi qu’avec le
président Nasser Al-Khelaif…….
C’était impossible de continuer à faire
mon travail à Paris parce que cette
suspension ne me permettait pas de le
faire à 100%. J’étais le principal res-
ponsable du projet du PSG, j’étais très
impliqué avec les joueurs, les entraî-
neurs. Mais tout était devenu trop
compliqué avec cette suspension. Et
puis, il y avait d’autres soucis égale-
ment au club.»
«Le PSG possède la meilleure
attaque au monde»
Principal artisan de la venue au
PSG d’Edinson Cavani, l’ancien di-
recteur sportif parisien Leonardo,
reste très confant dans l’entente de
l’uruguyen avec la star suédoise Zla-
tan Ibrahimovic, et assure même que
le club de la capitale dispose du meil-
leur secteur ofensif de la planète :
«Avoir dans la même équipe le meil-
leur buteur de la Serie A et le meilleur
buteur de Ligue 1 est incroyable, sur-
tout quand vous comptez autour d’eux
des joueurs comme Lucas, Pastore,
Ménez ou Lavezzi. Le PSG possède la
meilleure attaque au monde avec ces
six éléments-là. Je pense que Cavani et
Ibra sont très complémentaires. C’était
mon idée de les réunir à Paris, et j’ai
dû insister pour que ça se réalise. Ibra
est grand et fort, mais il est capable de
jouer milieu de terrain et de créer du
jeu. Il va décrocher et tourner autour
de Cavani qui, lui, sera en pointe. Si
on repense à la saison dernière, Ibra
décrochait souvent pour apporter de
la créativité, et il nous manquait un
buteur pour être dans la surface à la
réception de centres par exemple.»
Leonardo : «J’étais le principal
responsable du projet du PSG»
La Juventus Turin a trop d'atta-
quants. Avec les arrivées de Carlos
Tevez et de Fernando Llorente, les
Bianconeri comptent désormais six
joueurs pouvant évoluer à la pointe de
l'attaque, avec Vucinic, Giovinco,
Matri et Quagliarella . De quoi faire
dire au directeur sportif turinois,
Beppe Marotta, que deux joueurs vont
devoir partir. «Je ne veux pas donner
de noms, mais nous allons en garder
quatre", a expliqué le dirigeant du club
de la Vieille Dame sur Sky Sports.
D'après la chaîne britannique, les deux
Italiens Matri et Quagliarella sont les
plus susceptibles de quitter l'efectif
bianconero. Les deux joueurs seraient
dans le viseur de la Premier League.»
Vers le départ de deux attaquants
Annoncé du côté du Real Madrid, pour pallier le pro-
bable départ de Pepe cet été, Giorgio Chiellini le défen-
seur central de la Juventus Turin va rester en Italie.
Antonio Conte a d’ailleurs déclaré que son joueur était
l’un de ses cadres et comptait bien sur lui : «Il est le sym-
bole de la Juventus qui gagne.» Interrogé par Tuttosport,
l'international italien confe son envie de rester en Italie.
«Chaque été, j'entends des histoires de transferts me
concernant, mais c'est de la fantaisie, avoue le footballeur
de 28 ans. Beppe Marotta a dit que le club n'était pas ven-
deur. D'ailleurs, il faudrait être fou pour quitter la Juven-
tus alors que le projet est en train de décoller. Même si le
Real Madrid me désire… Maintenant que nous avons re-
cruté des nouveaux et que nous sommes plus solides, nous
avons pour objectif de poursuivre dans cette voie.»
Chiellini : «Il faut être fou pour
quitter la J uve »
Soldado officiellement chez les Spurs
Tottenham tient son nouvel attaquant.
Comme prévu, Roberto Soldado s'est en-
gagé avec les Spurs lundi, a annoncé le
club londonien sur son site ofciel. Le bu-
teur international espagnol a passé sa vi-
site médicale. Le club londonien ne précise
pas la durée du contrat, mais espère que le
joueur formé au Real Madrid sera disponi-
ble contre l’Espanyol de Barcelone, samedi,
lors du dernier match de préparation.
Nouveau couac
pour Rooney
Apparemment, la poisse ne veut
pas lâcher Wayne Rooney ! Alors
qu’il désirerait rejoindre Chelsea,
que ces derniers sont actuellement
en tractation avec Manchester Uni-
ted pour le joueur, voilà que l’atta-
quant mancunien soufre d’un
nouveau pépin physique, au point de
ne pas faire partie du groupe qui
part pour la Suède afn d’afronter
l’AIK Fotboll. David Moyes a of-
ciellement expliqué cette absence
par une blessure du joueur. «Wayne
Rooney s’est blessé à l’épaule en tom-
bant lors du match de samedi. Ce
n’est pas une blessure grave et je ne
m’attends pas à ce qu’il reste hors des
terrains pendant un long moment.»
Pour rappel, les dirigeants des Red
Devils ont refusé une nouvelle ofre
des Blues de Chelsea pour Wayne
Rooney, comme l’a afrmé un diri-
geant mancunien dans des propos
rapportés par la BBC : «Une ofre a
été reçue hier « dimanche » et immé-
diatement rejetée…. Notre position
n’a toujours pas changée, il n’est pas à
vendre.»
T
o
t
t
e
n
h
a
m
Negredo : «Il n’y a que le Real
et le Barça en Espagne»
Récemment recruté par Manchester City, l’attaquant espagnol Alvaro Ne-
gredo, lors d’un entretien accordé au quotidien AS, explique les raisons qui
poussent certaines stars de la Liga de quitter l’Espagne pour rejoindre la Pre-
mier League : «Je suis parti pour afronter de nouveaux défs, vivre de nouvelles
expériences et connaître un autre football. J’ai choisi l’Angleterre car je pense que
c’est le football qui me convient le plus.
Je ne connais pas les motivations des
autres joueurs, mais je pense que c’est
plus ou moins la même chose que moi.
Ils veulent évoluer. Et puis, à l’heure ac-
tuelle, il n’y a que le Real Madrid et le
Fc Barcelone en Espagne. Si tu veux ga-
gner quelque chose, tu dois jouer dans
ces deux équipes. C’est sans doute l’une
des raisons qui nous pousse à partir.»
cor AZiz
Guzmen plutôt que Reina, après Valdès
Durant votre carrière,
avez-vous eu un pro-
blème avec un entraineur
à cause de jeûne de Ra-
madhan ?
Oui, cela m'est déjà arrivé
avec plusieurs entraîneurs,
surtout en France. Quand le
Ramadhan approchait, c'était
toujours une situation déli-
cate à aborder. J e me sou-
viens qu’à mes débuts en
France, j'ai été obligé de
céder sous la pression. J 'ai
dû rompre mon jeûne,
sinon je ne jouais pas.
Aujourd'hui, ça va beau-
coup mieux. A Notting-
ham, ça se passe très
bien. Tout le monde fait
preuve de compréhension
et de gentillesse.
Quelle était l’astuce
pour bien gérer ses ef-
forts durant la période de
jeûne ?
Pour faire de bons entraî-
nements, bien se reposer, j'ai
l'habitude de faire une sieste
dans la journée. C'est impé-
ratif de se mettre au frais
pour préserver son énergie,
surtout par de fortes cha-
leurs. Par exemple, je reviens
du Koweït où la température
montait à 45°C, voire 50°C !
Heureusement, il y a la cli-
matisation partout. L'hydrata-
tion aussi est très
importante. J e viens de re-
faire
mon stock d'eau de coco.
C'est excellent pour la récu-
pération.
Les plats préférés des
Algériens durant le Ra-
madhan sont générale-
ment gras (la chorba, le
bourek…) ou sucrés (qalb
ellouz, zalabia…), donc
interdits aux sportifs. Est-
ce que vous en mangiez
durant la compétition ?
Non, à part la h’rira de ma
mère. C'est la meilleure
(rires) ! Elle sait parfaitement
de quoi a besoin un sportif
dans son assiette ! J e dois
avouer qu'on a toujours
mangé sainement à la mai-
son. J 'ai un programme nutri-
tionnel qui se base surtout
sur des aliments protéinés.
Donc, c’est plutôt viande
blanche, riz ou pâtes et
beaucoup de légumes. J 'évite
tout ce qui est friture, que ce
soit pendant le Ramadhan ou
en dehors. En Angleterre, on
organise un "ftour presque
parfait" avec des amis
chaque dimanche. Comme
on est nombreux à vivre loin
de sa famille, c'est surtout
pour se retrouver
et passer un bon moment
ensemble.
Avez-vous le souvenir
d’un stage ou d’un match
disputé avec la sélection
nationale durant le Ra-
madhan ?
Oui, je me souviens d'un
match contre le Gabon. Nous
avions joué tard et c'était
après l'heure du ftour. Donc,
ce n'était pas contraignant.
Y a-t-il un acte que
vous avez commis
un jour, en étant à
jeun, et que vous re-
grettez aujourd’hui ?
J e pense en avoir
commis plusieurs. Des
fois, on s'oublie et il m'est ar-
rivé de ne pas garder mon
calme. Mais la maîtrise de soi
est importante, quelle que
soit la situation.
Un mot à l’adresse des
Algériens ?
J e profite de l'occasion
pour vous souhaiter à
tous une bonne fin
de Ramadhan. Sur-
tout, ne pas ou-
blier ceux qui
sont dans le be-
soin. Une pensée
spéciale pour SOS
Villages d'Enfants
de Draria.
Un VerI avanI
le
f'I
ur
Tariq Abdul-Wahad
Né en région parisienne, Olivier Saint-
J ean a été le premier basketteur fran-
çais à jouer dans la célèbre NBA
américaine, après avoir laissé une très
bonne impression dans la NCAA (cham-
pionnat universitaire américain). C’est
en 1997, à l’âge de 23 ans, qu’il s’est
converti à l’islam, changeant dans la
foulée de nom pour en prendre un à
connotation musulmane : Tariq Abdul-
Wahad. Il est de ceux qui défendent pu-
bliquement les causes des musulmans
en France et à travers le monde.
Allez le eûne !
j
Le Craln
de sel
N° 2368 Mardi 6 août 2013
Le fast-foot
de Blatter
Des voix s’élèvent pour exiger le re-
tour à la vieille méthode de grand-
mère : multiplier les stages bloqués
pour les joueurs locaux. Cette mé-
thode avait fait recette à son époque :
la glorieuse sélection algérienne des
années 80 avait été le fruit d’un tra-
vail permanent ayant largement
contribué à affiner les automatismes
au sein de l’équipe. En somme, les
Verts étaient gérés presque comme
un club, avec un travail tout au long
de l’année. Puisqu’on ne change pas
une équipe qui gagne, pourquoi, de
même, changer une méthode qui fait
gagner ? La réponse est pourtant évi-
dente : les règlements ne le permet-
tent pas. En théorie, et jusqu’à preuve
du contraire, le championnat d’Algérie
est professionnel et, donc, régi par les
règles du professionnalisme. Si les
clubs européens ne lâchent pas leurs
joueurs pour les sélection en dehors
des dates FIFA, pourquoi les clubs al-
gériens le feraient-ils ? Eux aussi ont
le droit de garder leurs joueurs. I ls
peuvent même dire non aux stages ré-
servés aux joueurs locaux et la FI FA
les protègera. Puisqu’on claironne sur
tous les toits que les clubs algériens
sont professionnels, il faut appliquer
la logique jusqu’au bout. Finie donc la
recette de grand-mère ! Place désor-
mais au fast-foot de tonton Blatter.
Ramdhane Si El Fahem
Y a pas photo !
Les bars et bistrots de la ville de
Labé, réputé capitale religieuse de la
Guinée, ont été fermés cette semaine
jusqu’à la fin du Ramadhan. C’est le
préfet de la ville, le Commandant Ma-
madou lamarana Diallo, qui a pris
cette décision suite à des plaintes de
la population, excédée par la com-
mercialisation clandestine de l’alcool
durant le mois sacré. Même si la Gui-
née est un pays laïc, le préfet a souli-
gné qu’il faut respecter les
sentiments des jeûners musulmans.
C’est l’histoire de deux joueurs
qui ont compris que leur intérêt est
dans leur union. Dans les années
80, il y avait deux très bons atta-
quants de pointe au CR Belouizdad
: Meziane Zaghzi et Belkacem Dem-
doum. Pour pouvoir bénéficier de la
confiance de leur coach, Mustapha
Bacha, chacun d’eux médisait sur
l’autre ou faisait des misères à l’au-
tre durant les entraînements. Agacé
par cette rivalité malsaine, Bacha a
pris une décision à l’occasion d’un
match face au MO Constantine : les
deux ont été mis sur le banc des
remplaçants et c’est Noureddine
Neggazi, dont le poste de prédilec-
tion était ailier gauche, qui avait été
mis comme avant de pointe. Résul-
tat : Zahzi et Demdoum se sont re-
trouvés unis dans le malheur. A
chaque offensive du CRB, ils croi-
saient les doigts pour que Neggazi
ne marque pas. Finalement, ils ont
fini par devenir des amis mais, sur-
tout que Bacha s’est finalement ré-
solu à les faire jouer ensemble. Que
Dieu leur pardonne d’avoir essayé,
à un moment donné, de «creuser»
la tombe de l’autre !
«J’organise un ’’f’tour presque
parfait’’ entre amis chaque
dimanche à Nottingham»
Q
u
e
D
le
u
le
u
r g
a
rd
o
n
n
e
!
Musulmans eux aussl
Zaghzi et D
em
doum
se faisaient des m
isères
Un supporter
algérien état bel
et bien présent au
MetLife Stadium
du New J ersey
pour le match
Valence-Inter.
La preuve ?
Il exhibe une
pièce d’identité :
un sachet de...
chemma.
Les bars de Labé
fermés sur décision du préfét
en Culnée
C'esI aussl le Ramadban
SON
MENU DE RÊVE
POUR LE RAMADHAN
«D'abord de bonnes dattes ! Avec une
préférence pour Deglet Nour du pays et avec du
l’ben (petit-lait). C’est fondamental ! Ensuite, bien
sûr, la h’rira de la maman. Si on reste dans le rêve,
je vous dirais que je continuerai avec des mor-
ceaux de bourek au poulet, un tajine aux olives
et je terminerai par une petite part de qalb el-
louz ou les braj de maman. Pour la bois-
son, un bon thé à la menthe fera
l'affaire.»
Guedioura
CAMPAGNE D’ADHÉSION
A l’occasion de la nouvelle saison,
une campagne d’adhésion est ouverte
pour rejoindre le
Club de supporters
Pisse & Love
Profl exigé
- niveau universitaire Bac-5
- doté d’un bagage de couteaux
- qualités frappantes exigées
- capable de mettre les poings sur les i
- intellectuel sang pour sang
- casier judiciaire rempli de deux pages
minimum
- connaissance par cœur de 20 hizb d’insultes
- grand producteur de Red Boul
- urine garantie qualité supérieure
- maîtrisant l’usage des trois «ch»
(chemma, ch’kara, chira)
Important ! Les candidats diabétiques
sont prioritaires
Vite ! Inscrivez-vous sur notre
site web :
www.pissetolet.dz
PeIlIe ânonce
«Je ne peux pas me
passer de la h’rira
de ma mère»