ItinérairesBIS

Focus sur…

# 08

novembre 2012

Co n s e rvatoir e
à R ayo n n e m e n t R é g i o n a l d u G r a n d Av i g n o n

Musique, Danse, Théâtre

#

les cuivres basses
Les cuivres basses sont d’une importance capitale au sein des Orchestres, qu’ils soient symphoniques ou d’harmonie. Ce sont eux qui assurent une " assise " tant sur le plan rythmique qu’harmonique. Néanmoins, ce sont aujourd’hui des instruments solistes qui peuvent, grâce à la virtuosité et à la finesse de jeu de ses interprètes, à la fois impressionner et émouvoir l’auditeur. Jacques Jarmasson, directeur adjoint chargé du pôle musique a souhaité les mettre à l’honneur.
Le trombone se pratique dès le plus jeune âge, d'ailleurs il existe depuis cette année de jolis trombones en plastique de toute les couleurs, le PBone jaune, bleu, rouge et vert très léger, un son tout à fait correct et de plus incassable !!!! Ce qui est parfait pour nos débutants, certains professionnels les utilisent aussi dans le jazz ou comme instrument d'entraînement lors de leur différents voyages.

ItinérairesBIS
L e tt r e d ’ i n fo r m a tio n i n t e r n e du C o n s e r v a toi r e à R a y o n n e m e n t R é gio n a l du G r a n d A v ig n o n

NOVEMBRE 2012

08

LE TUBA

LE TROMBONE

Direction de la communication du Grand Avignon - photos Anne Van der Stegen - ACM Studio Delestrade Direction de la communication du Grand Avignon - photos : Karine Legoix - Anne Van der Stegen - ACM Studio Delestrade

Le trombone appartient à la famille des cuivres, issu d'un alliage "CUZN37" : 3 parts de Cuivre et 7 parts de Zinc (Laiton). Grâce à sa coulisse, il fut le premier "cuivre" à jouer toute l'échelle chromatique. Instrument noble, il était très utilisé pour soutenir les chœurs (Mozart dans son Requiem). Il possède 7 positions donc 7 fondamentales (une à chaque position) et chacune fait résonner entre 11 et 12 sons par le jeu de la vitesse et de la pression de l'air. Le son du trombone est égal à la voix, il transmet une émotion à toute personne qui l'écoute. C'est un instrument qui date du 15ème siècle son nom était alors la Sacqueboute, des deux vieux verbes français sacquer, qui voulait dire tirer, et bouter pousser (jeu de la coulisse). Le trombone se pratique dans tous les styles de musique, ancienne, classique, romantique, jazz, contemporaine... Il a pour particularité de pouvoir faire le glissando grâce à sa coulisse.

L’appellation " tuba " vient du nom latin qui désignait autrefois une trompette employée dans l’infanterie romaine. Cet instrument a fort évolué au fil du temps. Actuellement, les deux instruments les plus utilisés en orchestre ou en soliste sont le tuba basse et le tuba contrebasse. Le tuba basse : C’est l’instrument, de par sa position médiane, le plus complet, et que l’on pourrait qualifier de " passe partout ". Il a une tessiture très grande, homogène et une relative agilité. Il est principalement utilisé en orchestre symphonique, pour les ensembles de cuivres, le répertoire contemporain d’orchestre et pour les œuvres solistes. Le tuba contrebasse : C’est la catégorie regroupant les instruments les plus gros dont le rôle (aussi bien dans les orchestres d’harmonie que dans les orchestres symphoniques) est d’assurer la basse profonde.

-

éDITOrial
Avec plus de 2300 élèves, le Conservatoire du Grand Avignon s’emploie à offrir toujours plus de services et de propositions d’enseignement à l’ensemble de la population. La création de nouveaux cours musicaux (batterie, chant jazz et musiques actuelles et flûte à bec) illustre la volonté de toute l’équipe d’élargir encore les publics. L’observation sociologique des usagers et la mise en place d’une cellule de médiation culturelle participent de la même dynamique : l’ouverture ! Si les liens avec l’Université sont aujourd’hui établis, les partenariats avec l’ensemble des acteurs culturels locaux doivent être renforcés : l’ISTS, l’Ecole Supérieure des Arts, l’Orchestre, l’Opéra Théâtre, constituent autant de possibilités extraordinaires de travail en commun ! En parallèle, les travaux de rénovation du bâtiment Ferruce (qui héberge le pôle danse), le chantier en cours de la salle Tomasi, l’installation d’un nouveau parquet sur le site du Pontet, témoignent de l’engagement de notre collectivité en faveur de l’enseignement artistique. En vous souhaitant une bonne année scolaire.

Brèves
Le Grand Avignon a obtenu le permis de construire pour son projet de la rue Bertrand. Les anciens se souviennent de cette chapelle qui a abrité successivement un studio de danse puis l’ancien département théâtre (dirigé à l’époque par Monsieur Papini). La rénovation intégrale, validée par les bâtiments de France, débouchera sur la livraison d’une salle parfaitement équipée pour l’enseignement artistique. Affaire à suivre…

Permis de construire à Tomasi

Vous souhaitez réserver des places pour un spectacle ? Plus besoin de téléphoner ! Rendez-vous sur www.leblogduconservatoire.com rubrique " réservation en ligne ". remplissez le formulaire, cliquez… et c’est parti ! Vous recevrez une confirmation dans les jours suivants !

Réservations en ligne

Twitter et autres réseaux sociaux

INFORMATIONS PRATIQUES
Conservatoire du Grand Avignon Olivier Messiaen
Musique, Danse, Théâtre 1-3 rue du Général Leclerc 84000 Avignon Tél. 04 32 73 04 80 - Fax 04 90 85 92 01

Présidente de la Communauté d’agglomération du Grand Avignon

Marie-Josée Roig

Pour les infos quotidiennes, le Conservatoire dispose désormais d’un compte twitter. Inscrivez-vous et suivez-nous : à crrgrandavignon-

www.leblogduconservatoire.com et www.grandavignon.fr

ItinérairesBIS
brèves

# 08 NOVEMBRE 2012

pôle danse
Rentrée « Moov – Mentée » du Pôle Danse …. en deux temps -trois mouvements.
" Au premier temps de la valse " …
Retardée par la fin des travaux de rénovation du pôle danse à Ferruce, la rentrée du mois de septembre fut progressive et subit une organisation bien spéciale : dispatchés, les élèves danseurs furent accueillis chaleureusement dans les studios de l’Opéra Théâtre, dans la salle de danse du lycée Frédéric Mistral et dans le studio de Leclerc. La remise en forme fut progressive dans toutes les disciplines de danse sous le regard attentif de l’équipe des enseignants. Accompagnés par les professeurs de théorie d’autres élèves ont préparé le BEC (Danse-musique-arts plastiques) en visitant le musée d’Art Contemporain " la Collection Lambert ", l’exposition " Jean Vilar " et le musée " Angladon ". Les 3èmes cycles ont peaufiné leur culture chorégraphique par des vidéos à la Maison " Jean Vilar "…

pôle THÉÂTRE
Bienvenue à Benoit Lepecq
La rentrée du pôle théâtre a été marquée par la nomination d’un nouveau directeur adjoint, Benoit Lepecq qui succède à Jean-Yves Picq. Issu du Conservatoire National Supé-rieur d’Art Dramatique et diplômé en tant qu’enseignant du théâtre, l’arrivée de cet ex-habitant de la région parisienne de 43 ans s’inscrit dans une année de transition : des modifications seront apportées au pôle, en respect du travail effectué par Jean-Yves Picq, auteur en résidence et conseiller artistique pour cette saison 2012/2013. La possibilité est donnée aux élèves dès cette rentrée d’entreprendre une licence " parcours conservatoire ", couplée avec l’Université d’Avignon et des pays du Vaucluse. Les licences d’anglais, d’espagnol, d’italien et de lettres modernes de l’UFR arts, lettres et langues s’enrichissent d’enseignement artistique spécialisé. Au site Leclerc ont débuté, comme à chaque rentrée, les cinq cycles d’enseignement du théâtre. A l’issue des trois derniers sont délivrés les diplômes BET, CET et DET, dont les modalités d’attribution ont été remaniées. Rentrée également pour les classes à horaires aménagés

Depuis 2 ans, le Conservatoire soutien activement la création du Centre Culturel Artistique des Comores " CCAC ". A l’initiative d’un étudiant comorien inscrit dans notre établissement au sein du pôle théâtre, ce centre a pour objectif le développement de l’art dramatique dans cet archipel. Une exposition aura lieu courant novembre sur le voyage effectué en août par Jean-Yves Picq, conseiller artistique auprès de la direction. Plus d’informations prochainement sur le blog du Conservatoire. Le vernissage se déroulera le mercredi 28 novembre en présence d'une délégation comorienne.

Centre de Création Artistique des Comores


THÉÂTRE

" Au deuxième temps de la valse "…
Nous réintégrons les locaux de Ferruce, flambants neufs, et nous découvrons un site agréable et fonctionnel pour le plaisir de chacun. La saison s’annonce prolixe et les professeurs de danse se projettent déjà dans de nouvelles créations avec les élèves des CHAD pour la première manifestation.

théâtre (CHAT) du Collège Viala, pour les enfants, les pré-adolescents et les adolescents au site du Pontet, ainsi que pour le cours Passion (réservé aux amateurs éclairés). La thématique pour les travaux dirigés s’intitule : " Méditerranée ".

envies d'amphi
Conférences-débats bimestrielles Amphithéâtre Mozart - site Leclerc
En partenariat avec l’Université d’Avignon, France Bleu, la Marelle-Friche Belle de Mai et la Mémoire du Monde-Librairie d’Avignon, des séances de conférences-débats sont orgaisées au Conservatoire. À raison d’un mercredi de 19h à 20h30 tous les deux mois, l’Amphithéâtre Mozart du Conservatoire ouvre ses portes à : " Envies d’amphi ". Ce temps de débat destiné au grand public porte cette saison sur la thématique de la " Méditerranée ". Des intervenants (universitaires, artistes, témoins) traiteront de leur rapport à la Méditerranée, d’un point de vue historique, culturel, ou relevant de l’actualité. A la suite d’un jeu de questions-réponses animé par Michel Frandrin (France Bleu), un débat sera ouvert avec le public pendant 45 min. " Envies d’amphi " permet d’implanter un rendez-vous citoyen au cœur du Conservatoire, d’élaborer une réflexion où chacun pourra, loin des sirènes médiatiques, se questionner sur sa place dans la cité.

conservatoire

 PREMIÈRE ÉDITION
Mercredi 5 décembre " Avignon, porte de la Méditerranée ? "
Les prochaines éditions seront annoncées sur le blog du Conservatoire Entrée libre et gratuite.

La salle de danse du Château de Fargues
DANSE Baptisée " Lifar ", patronyme du danseur, chorégraphe et pédagogue russe Serge Lifar, l'un des créateurs qui imposèrent le style néo-classique et maître de ballet de l'Opéra de Paris, la salle de danse du site du Pontet a été entièrement rénovée. Les travaux achevés le 7 septembre 2012 ont permis une rentrée scolaire dans les délais prévus, et dans un confort certain. En effet, les professeurs bénéficient aujourd’hui, à leur demande, d’un sol couvert sur toute sa surface d’un parquet flottant, une mise aux normes nécessaires à leur pratique. Les esthétiques jazz et hip hop y sont enseignées ainsi que les ateliers d’éveil et d’initiation au théâtre et les cours d’éveil pluridisciplinaire. Merci à tous ceux et celles qui ont permis ces aménagements indispensables afin d’effectuer un enseignement de qualité pour tous.

 Le 30 novembre Spectacle de ballet avec des créations
sur le thème du " Pas de deux " à l’Auditorium du Grand Avignon au Pontet. Au programme entre autre, la reprise d’une pièce de Lionel HUN : « Fragment ». Ce danseur a été formé au sein du département danse du Conservatoire du Grand Avignon. Devenu Chorégraphe international, il était invité en résidence de création avec les élèves du Cycle de Perfectionnement la saison dernière. Sa pièce dégage une grande intensité dans le mouvement et nous sommes fiers de présenter son travail aux avignonnais.

Sign up to vote on this title
UsefulNot useful