You are on page 1of 63

N° 5 SUPERSTRUCTURE

Enveloppe Seconde œuvre

Arezou MONSHIZADE MOBat

SUPERSTRUCTURE: Eléments constructifs

SUPERSTRUCTURE Murs et baies Plancher Toiture Couverture +Seconde oeuvre

INFRASTRUCTURE Sol Semelles Soubassement Dallage VRD
Renaud, Henri, Construction de maisons individuelles

ENVELOPPE: Chaînages horizontaux et verticaux

1 - Chaînage Vertical tous les angles tout vide d’ouverture tout changement de direction tous les poteaux 2 – Chaînage Horizontal Au niveau des fondations Au niveau des dalles (treillis) Au niveau des linteaux & poutres Au niveau des arases Au niveau des acrotères Le Chaînage, comme son nom l’indique « ceinture » Horizontalement et verticalement

F. Martignoni

construction de maisons individuelles . Henri.ENVELOPPE: Chaînages horizontaux et verticaux Liaison équerre Renaud.

ENVELOPPE: Composition de murs Renaud. Henri. construction de maisons individuelles .

ENVELOPPE: Composition de murs Béton préfabriqué Blocs plein Brique monomur Béton banché .

BALEZ .ENVELOPPE: Composition de murs S.

ENVELOPPE: Composition de murs Brique Mur sur vide sanitaire sdp-batiment.fr .

la planéité .Le mortier pour une bonne réalisation des joints Agglos à bancher « dentelle » a31.ENVELOPPE: Composition de murs Parpaing  Contrôler .idata.over-blog.l'alignement .l'aplomb .com .

construction de maisons individuelles . Henri.ENVELOPPE: Composition de murs Baies Renaud.

ENVELOPPE: Composition de murs Béton banché Coffrage Coulage + Vibration .

fr Finition brute .ENVELOPPE: Composition de murs Béton banché Moulage des fenêtres sdp-batiment.

Gagliardini .ENVELOPPE: Composition de murs Béton banché O.

ENVELOPPE: Composition de murs béton banché Risque de corrosion: Oter les écarteurs Oter les balèvre enduit Fers bien enrobés F. Martignoni .

com Traitement des joints Traitement des raccords (étanchéité ) Anticiper les réservations .ENVELOPPE: Composition de murs Béton préfabriqué archicentral.

ENVELOPPE: Composition des murs Bois avenirconstructionbois.fr .

fr .ENVELOPPE: Composition des murs Bois 2  combattre l’humidité 6  la position du pare vapeur 8  l ’acoustique Coupe d'un mur d'une maison à ossature bois classique acqualys.

ENVELOPPE: Composition des murs Bois Pare pluie en laine de bois  Type AGEPAN   laisser migrer la vapeur d’eau à travers les  éléments qui la constituent tout en restant  étanche à l’air. Ainsi l’enveloppe du bâti  autorégule naturellement l’hygrométrie de  l’air intérieur. sert au  contreventement…  Renforce l’isolation  Coupe d'un mur perspirant d'une maison à ossature bois .  Selon l’épaisseur.

ENVELOPPE: Composition des murs Bois Madrier massif Rondin Madrier+isolant F. Martignoni Bois massif .

ENVELOPPE: Plancher Cours S.Balez .

etc. souches.com . de l’intérieur vers l’extérieur : • d’un élément porteur • d’un écran pare-vapeur • d’une isolation thermique • d’un revêtement d'étanchéité • d’une protection de ce revêtement • de dispositifs accessoires et complémentaires (acrotères.comprendrechoisir.) terrasse.ENVELOPPE: Composition des toitures Toiture terrasse Une toiture-terrasse est constituée .

Ils sont donc disposés vers l'intérieur. La somme des résistances thermiques des couches situées sous le parevapeur ne peut excéder 30 % de la résistance thermique globale F. devant l'isolant.ENVELOPPE: Composition des toitures Toiture terrasse Les pare.vapeurs ont pour rôle d'empêcher le cheminement et la stagnation de la vapeur d'eau à travers les parois. Martignoni . coté chaud.

fr 1er couche sur isolant Etanchéité et cellules souples photovoltaïques .ENVELOPPE: Composition des toitures Toiture terrasse Etanchéité liquide 2e couche auto protégée (blanc) fsel.

ENVELOPPE: Composition des toitures Toiture végétalisée 1) Élément porteur 2) Pare-vapeur 3) Isolant thermique 4) Revêtement d’étanchéité 5) Couche drainante 6) Couche filtrante 7) Substrat batireco.fr .

relevés d’étanchéité 1 l'enduit d'imprégnation à froid (EIF) 2 le pare-vapeur (couche s'opposant au passage de la vapeur d'eau) 3 le relevé en pare-vapeur 4 l'isolant 5 la première couche d'étanchéité 6 l'équerre de renfort 7 la seconde couche d'étanchéité 8 le relevé auto protégé F.ENVELOPPE: Composition des toitures Toiture terrasse . Martignoni .

ENVELOPPE: Composition des toitures Toiture terrasse> étanchéité F. Martignoni .

ENVELOPPE: Composition des toitures Charpente Gérard Calvat. . La maison de A à Z.

ENVELOPPE: Composition des toitures Charpente traditionnelle F. Martignoni .

ENVELOPPE: Composition des toitures Charpente fermette F. Martignoni .

Remarque : si un pare-vapeur résiste au passage de la vapeur.ENVELOPPE: Composition des toitures Charpente Les films écrans 2. Martignoni . L'écran étanche à la vapeur et à l'air Empêche les fuites d'air de l'intérieur vers l'extérieur et les infiltrations d'air extérieur. il résiste à fortiori au passage de l'air. 5. La sous-toiture Évacue l’eau vers l'extérieur la sous-toiture doit aboutir à l'extérieur du bâtiment (ex gouttière) 4. F. L'espace technique éventuel Permet le passage des conduites sans endommager l'écran étanche à la vapeur. Arrête la migration de vapeur contenue dans l'air intérieur.

Martignoni .ENVELOPPE: Composition des toitures Charpente 1 couverture 2 contre-lattes 3 lattes 4 sous-toiture 5 isolant 6 pare-vapeur 7 chevrons ou fermettes 8 pannes Finition en sous face (fixés sur chevrons) F.

Martignoni .Couverture F.ENVELOPPE: Composition des toitures Charpente.

Martignoni .ENVELOPPE: Composition des toitures Charpente F.

ENVELOPPE: Composition des toitures Charpente.Couverture végétalisé zinc Cuivre Ardoise et lause F. Martignoni .

Zinguerie Chéneau traditionnel en Zinc (ou cuivre ou PVC) Chéneau encastrée en Zinc F.ENVELOPPE: Composition des toitures Charpente. Martignoni .

ENVELOPPE: Composition des toitures Charpente. Martignoni .Etanchéité F.

ISOLATION: Stratégie de Froid et de chaud CONSERVER EVITER PROTEGER Réussir un projet de bâtiment basse consommation. Effenergie .

ISOLATION: Déperdition thermique Philippe Lequenne. Ma maison solaire réponse à la nouvelle RT 2012 Rappel objectif = 50 Kwh/m²/an .

Les ponts thermiques dans le batiment .ISOLATION: Ponts thermiques Guide pratique.

ISOLATION: Ponts thermiques Réussir un projet de bâtiment basse consommation. Effenergie .

Les ponts thermiques dans le batiment .ISOLATION: Pontes thermique a) PTL: Ponts thermiques des liaisons b) PTI: Ponts thermiques intégrés Camera thermique Guide pratique.

CSTB .ISOLATION INTERIEURE Les ponts thermiques dans le bâtiment.

ISOLATION EXTERIEURE Les ponts thermiques dans le bâtiment. CSTB .

ISOLATION REPARTIE Les ponts thermiques dans le bâtiment. CSTB .

Martignoni .ISOLATION: Exemple de fenêtre Isolation extérieure Isolation intérieure F.

SUPERSTRUCTURE: Seconde œuvre .

la maison de A à Z .SECONDE ŒUVRE: Cloisons Gerard Calvat.

SECONDE ŒUVRE: Cloisons

Les montants en bois

SECONDE ŒUVRE: Cloisons

Les montants

Code couleur : (Concerne les Murs) Gris / blanc = standard Vert hydro (orange chez Lafarge pour locaux humides collectifs) Rose résistance au feu (flam) Blanche pré peinte Perforée acoustique
F. Martignoni

Rails Bas

Rails Haut

SECONDE ŒUVRE: Cloisons

Jonction entre 2 cloisons

Montage des cloisons : Mise en place de la cloison toujours avant la chape  le pied de cloison sera protégé par un polyane

Jonction d’angle
F. Martignoni

SECONDE ŒUVRE: Cloisons Montage des cloisons : .Attention aux fourreaux pendant le vissage dans les montants ! Ordonnancement = Pose d’une plaque + isolant Mise en place des fourreaux Pose de la 2e plaque Espacement des rails = 60 cm Idem largeur des panneaux d’isolant (ici ex montants accolés) .

SECONDE ŒUVRE: Cloisons de doublage Cloison acoustique .

SECONDE OEUVRE: plafonds .

Martignoni .SECONDE OEUVRE: Faux plafonds lisses petites portés Petites portées: Espacement des poutres resserré. Entre axe des fourrures 60 cm ! Pose de l’isolant suivant Composition de la toiture  Mise en place de spots encastrés F.

Martignoni . …) NB : isolant : idem slide précédent F.50 m = A) Entre axe des rails 1.20 m = B (environ) Entre axe des fourrures 60 cm =E Dépend du nombre de plaque et leurs caractéristiques (ép. – flam etc.SECONDE OEUVRE: Faux plafonds lisses grandes portés Grandes portées: Espacement des poutres (max 3.

Martignoni .SECONDE OEUVRE: Faux plafonds lisses F.

Martignoni .SECONDE OEUVRE: Faux plafonds lisses sous rampant Espacement = 60 cm Isolation + PV Scotch des isolants  Passage des réseaux = devant doublage (ponts) F.

Martignoni .SECONDE OEUVRE: Faux plafonds lisses traitement des joints Nb : le peintre « doit » au niveau de la finition passer une couche complète d’enduit + ponçage de l’ensemble avant son après + peinture Pour une bonne finition : -2 passes sur les joints (vérifier la planéité ) -boucher au niveau des vis F.

Martignoni .SECONDE OEUVRE: Faux plafonds démontables Démontable: Dimension les plus courantes : 60*60 cm 120*60 cm Maintenance: Facile à déplacer pour intervention en plénum Problème  dalle souvent abimée F.

SECONDE OEUVRE: Faux plafonds démontables F. Martignoni .

SECONDE OEUVRE: Faux plafonds démontables Systèmes démontables à ossature cachée jans. Martignoni .be Plénum: Accès Facilité Plafonds acoustique F.

construction de maisons individuelles .SECONDE ŒUVRE: Menuiseries Renaud. Henri.

construction de maisons individuelles .SECONDE ŒUVRE: Menuiseries Renaud. Henri.