You are on page 1of 28

Lect.univ.dr.

Anne-Marie CODRESCU

CAHIER DE L’ETUDIANT
NIVEAU INTERMEDIAIRE-AVANCE

NOM :
PRENOM :
ENSEIGNEMENT ASSISTE A DISTANCE :
CURSUS UNIVERSITAIRE :
CURSUS POST-UNIVERSITAIRE :
ANNEE :
SERIE :
Strategies de communication. Comprendre, rediger, argumenter

DOSSIER I
LIEUX DE MEMOIRE
A. Espace public et lieu de convivialité: le café

1. Cherchez dans les textes A, B, C, les mots et expressions qui évoquent des endroits de
restauration rapide. Faites des hypothèses sur les produits que l’on y vend, que l’on y sert.
2. Donnez les mots de la même famille que terrassier et introduisez-les dans des phrases.
3. Cherchez dans les textes les équivalents pour:
a. -des jeunes hommes vifs et pleins d’ardeur ;
b. -une tenue vestimentaire en désordre ;
c. - une personne dont la barbe et les cheveux sont en désordre ;
d. - des attitudes decontractées, d’abandon ;
e. -un geste, un signe de complicité ;
f. - un geste d’insistance ;
g. - l’expression de l’indignation ;
h. - la terrasse du café.
4. Comparez vos recherches à la liste suivante. Faites correspondre ensuite les deux listes:.
1. un écrivain hirsute ; 6. tirer par la manche ;
2. le clin d’oeil 7. débraillée ;
3. s’étrangler ; 8. laisser tomber sa veste ;
4. des gaillards ;
5. cette plage urbaine
Relisez les textes A, C et le tableau chronologique ci-dessous qui présente l’histoire
des cafés parisiens. En vous aidant des informations ainsi recueillies, rédigez un texte sur
l’histoire des cafés en France (30-40 lignes). Il n’est pas obligatoire de respecter strictement la
chronologie, mais il est indispensable d’employer les indicateurs temporels ainsi que les
temps du passé.
Les cafés parisiens
- Jusqu’à fin XVII-e siècle, tavernes (vin seulement).
- 1670, le café (Cour de Louis XIV) ; grand succès, ouverture de « boutiques de café ».
-1686, il signior Procopio ouvre le Procope (qui existe toujours) à Saint-Germain-des-
Près.
Café ou liqueurs, glaces + lire les gazettes + discuter politique et littérature.
-1714 : 300 cafés à Paris, luxueux, plutôt intellectuels.
-1788 : 1800 cafés.
-1807 : 4000 cafés. (Révolution = nombre de cafés doublé.)
-XIX-e siècle :multiplication des « assommoirs » ou les pauvres se saoulent à l’absinthe.
- Début du XX-e siècle : des paysans d’Auvergne (« bougnats ») viennent à Paris ;
ils vendent et livrent bois et charbon et, dans leurs boutiques, en même temps café.
Actuellement encore, 80% garçons de café = Auvergnats.
- Aujourd’hui, cafés bien moins nombreux, fonction sociale différente, on y passe «en
vitesse».Résistent les cafés préstigieux : Les Deux Magots, Le Flore, etc.

2
Strategies de communication. Comprendre, rediger, argumenter

2. Dans le texte B, l’auteur s’adresse au lecteur, le prend à témoin. Identifiez les


structures lexicales, grammaticales, utilisées à cet effet.
3. Le même auteur finit son texte par la phrase « Vous allez rire, on les apelle des
terrassiers ». Comment comprenez-vous cette pointe d’humour ? Expliquez dans une phrase
l’intention de l’auteur.
4. Décrivez en 10-15 lignes l’ambiance d’un café « à la française » : décor,
comportement des clients, attitude des serveurs, spectacle de la rue .
5. Comment comprenez-vous, dans ce contexte, l’expression «rituel quotidien».
Expliquez dans une phrase votre point de vue.
GRAMMAIRE
Les pronoms
Complétez les phrases suivantes par les pronoms personnels qui conviennent (une variante
correcte) : 1.vous ; 2.m’ ; 3. la ; 4. le ; 5. me ; 6. en ; 7. me ; 8. y ;
a. Je suis pressé, on…..attend. b. Avait-il vraiment raison, elle se……demandait. c .
Messieurs, je ….avoue, je……conviens, cela a été une grave erreur de ma part. d. Sa réussite
aux élections ? Il …..est certain. e. Ce voyage au Japon, c’est pour quand ? – Je pense me
……rendre en septembre prochain.
6. Imaginez les questions aux réponses suivantes. Remplacez les pronoms par des noms.

a. Non, je n’en pense pas grand bien.

b. J’avoue n’y avoir jamais réfléchi.

c. Non, nous ne sommes pas arrivés à nous en défaire.

d. Ils y jouent tous les dimanches.

e. Ils y reviennent tous les ans et ne s’en lassent jamais.

f. Vous le saurez, j’en suis persuadé.

g. Non, elles ne me les ont pas toutes expliquées.


7. Finissez les phrases en utilisant les verbes entre parenthèses, accompagnés d’un pronom
personnel. Faites attention à la construction de la phrase.
Exemple : Il a échoué …… (se moquer)
Il a échoué à l’examen mais il s’en moque.
a. Il a de beaux souvenirs…… (être attaché).

b. Ils ont choisi une ligne de conduite…… (se tenir)

c. Elle a rompu avec son ami ….. (souffrir).

d. Il évitait ses nouveaux voisins ……. (ne pas inspirer confiance).

e. Ils ont des revenus modestes……. (se contenter).

f. Cet enfant a des dons……. (négliger).

g. Il a peu d ‘amis …… (être attaché).

3
Strategies de communication. Comprendre, rediger, argumenter

h. Ils ont reçu une mission délicate……. (s’acquitter).

i. Vous fournissez des efforts remarquables……. (être conscient).

4
Strategies de communication. Comprendre, rediger, argumenter

DOSSIER II

LE RETOUR AUX SOURCES.

. Les passe-temps ont eux aussi changé. La belote de bistrot ou la réunion d’amis s’effacent
devant le bricolage, le do it yourself, le kit ou la micro-informatique. On joue désormais plus
aux échecs contre soi-même que contre un adversaire, et la victoire n’en a que davantage de
prix puisqu’elle est impalpable et secrète. […]
L’individualisme suinte partout. […] Mais ne nous laissons pas prendre aux charmes
infinis: trop d’individualisme c’est aussi beaucoup d’indifférence à autrui. Une même
collectivité peut se passionner pour les droits de l’homme en Ethiopie et ne pas voir les
millions de miséreux avec lesquels elle cohabite. Le triomphe du moi peut aussi tourner à la
disparition de l’autre- premier drame - ou à l’exacerbation du surmoi-deuxième risque.
(Alain Minc, La machine égalitaire, Grasset, 1987)

1. L’homme contemporain a changé sa façon de se divertir.


Commentez cette affirmation de l’auteur : « on joue désormais plus aux échecs contre soi-
même que contre un adversaire ».

2. Identifiez les valeurs sûres qui guident le comportement et les attitudes individuels à notre
époque. Les partagez-vous ? Pouvez-vous y ajouter d’autres ?

3. À votre avis qu’est-ce qui caractérise l’individualisme des Roumains et comment se


manifeste-t-il ? Rédigez un court essai (200 mots).

5
Strategies de communication. Comprendre, rediger, argumenter

4. Trouvez dans la colonne de droite des synonymes pour les expressions verbales
soulignées :
a. les textes en vogue remettent en honneur l’homme 1. concevoir
b. il a été le premier à mettre en concepts 2. s’imposer
c. l’individu a pris le dessus 3. réhabiliter
d. les libertés individuelles gagnent du terrain 4. triompher
e. son incapacité de se mettre au diapason de cette atmosphère 5. s’adapter
………………………………………………………………………………………….
5. Expliquez par des paraphrases ou par des synonymes le sens des métaphores :
faire litière de-

avoir le vent en poupe –

le vent souffle en sens contraire –

se perdre dans la nuit des temps –

le nouvel air du temps –

se draper dans le prophétisme –

avoir du plomb dans l’aile –

servir de ciment collectif.

Cherchez l’équivalent roumain de ces métaphores.


6. Lisez le fragment suivant. Trouvez dans la liste ci-dessous les meilleurs équivalents des
expressions soulignées. Remplacez ces dernières en faisant les modifications qui s’imposent.
La fausse nouveauté, mélange de clinquant (…) et d’éphémère, ne fait donc plus recette
(…).Le marketing affronte le temps des vaches maigres (…), la publicité se tasse (…), les
stars de la télévision ou du cinéma désenchantent (…), les marchands de pacotille (…) se
plaignent.
a. rapporter beaucoup d’argent ; e. la prospérité ;
b. avoir du succès ; f. s’intensifier ;
c. décevoir ; g. diminuer de puissance ;
d. camelote (fam.) h. période de privations ; i. faux éclat

6
Strategies de communication. Comprendre, rediger, argumenter

DOSSIER III
L’AVENIR DE L’ENTREPRISE
. Le consommateur de demain, changements de comportement
Si vous réassociez les paragraphes aux titres ci-après vous découvrirez quelques idées
d’entreprises à créer.
1. LA «RECHERCHE DU SENS» DANS LES ACHATS
2. DES INDIVIDUALISTES QUI SE SOCIALISENT
3. LE BESOIN D’ÊTRE «RASSURÉ»
4. TOUTES LES FRONTIÈRES S’ESTOMPENT
5. ÉCONOMISER DEVIENT UNE VERTU

a. La cuisine méditerranéenne préviendrait l’infarctus et les ventes d’huile d’olive


ont fortement augmenté l’an dernier ? Alimentaire, loisirs, transports, … tous
les secteurs de la consommation peuvent s’analyser à travers le prisme de la
«rassurance» (néologisme inventé par Robert Rochefort pour dénoter cette
recherche de sécurité et de confort). L’«alicament» (l’aliment-médicament), les
produits du terroir labellisés, la vente de vitamines correspondent à ce besoin.
b. L’éclatement de la frontière vie privée - vie professionnelle entraîne une
floraison de produits et de services à usage mixte (téléphones mobiles, micros
portables…). Les barrières sociales s’effacent aussi : les services marketing de
Renault ne s’attendaient pas à ce que la Twingo se vende aussi bien auprès des
cadres et des retraités. Le consommateur ne se définit plus seulement par son
statut social ou ses revenus mais par son comportement. Dans le secteur
professionnel, les salons par fonction (resources humaines, …) ont plus de
succès que les salons spécialisés (bâtiment, aéronautique…).
c. Même quand ils « consomment plaisir », les Français optimisent le rapport
qualité-prix, quitte à « zapper » d’un fournisseur à un autre. Ils apprécient les
achats d’automobiles en Bélgique, les voyages du tour-operator Look (dont la
mascote est un singe, synonyme d’achat malin), les magasins d’usine, le hard
discount (pour les produits basiques), les magasins d’occasion, etc.
d. On constate aussi un autre besoin, celui de recréer du lien social pour résorber
la facture du même nom. On aime se retrouver en famille, entre amis (raclette-
party et soirées karaoké), et l’on fait appel aux services de proximité : soutien
scolaire, aide-ménagère…Les initiatives se multiplient: l’association
Atmosphère, à Paris, vise à aider les personnes âgées chez elles. Trente
employés de l’Agef, à Brest, effectuent des travaux ménagers, accompagnent
les enfants à l’école et les aident à faire leurs devoirs…
e. Saturé, culpabilisé, le consommateur veut donner un sens à ses achats. Il
apprécie donc les produits qui ont une connotation « morale » ou culturelle.
Les vacances à thème (les voyages culturels Clio, les séjours-expo à Bruxelles
ou à Venise) et les commerces à thème (Nature et Découvertes…) en
témoignent. Cézanne, au Grand Palais, a attiré 630000 visiteurs et engendré
pour les libraires un chiffre d’affaires de 25 millions de francs. L’exposition
Vermeer à La Haye était « surbookée » et, comme toutes les grandes
collections, a permis la vente de catalogues, CD-Rom, objets d’art… « La
culture a changé de statut: elle est devenue un moment de grande
consommation, lancée comme un produit avec un avant (assuré par les
médias), un pendant (favorisé par les mécènes) et un après (catalogues, CD-
Rom, etc). » Les livres religieux ou à connotation philosophique s’arrachent,

7
Strategies de communication. Comprendre, rediger, argumenter

qu’il s’agisse des écrits du pape, du Monde de Sophie ou du Petit traité des
grandes vertus. Et les cafés-philo (des bars où l’on se réunit pour parler de
philosophie) se multiplient…
(L’Entreprise, No129, Juin 1999)
. Après une lecture globale des paragraphes a-e et le choix du titre correspondant pour
chacun des textes C, relisez-les. Quelles tendances essentielles se manifestent pour la
consommation de demain ?
1. la rapidité et l’efficacité des produits et services; 2. le goût pour les loisirs culturels;
3. la protection de l’environnement; 4. l’assistance mutuelle; 5. une atténuation des
clivages sociaux; 6. la recherche du bien-être.
9. Relisez le texte C. Parmi les affirmations suivantes lesquelles corrrespondent aux
idées du texte ?
V F
a. L’alimentation naturelle gagne du terrain.
b. Seuls les cadres et les retraités achètent la Twingo.
c. On s’evertue à acheter meilleur marché.
d. L’attitude altruiste tente d’atténuer les différences sociales.
e. Les consommateurs manifestent de l’intérêt pour les loisirs culturels.
f. Les libraires ont dépensé 25 millions de francs pour l’exposition Cézanne.
g. Les grandes expositions sont dépourvues d’intérêt.
h. Les livres philosophiques et religieux sont très prisés.
10. Précisez quels changements de comportement entraîne l’apparition de nouveaux
produits et services ? (100mots)

11. Dans laquelle de ces nouvelles entreprises êtes-vous tentés d’investir votre savoir-
faire communicationnel ? Argumentez votre choix dans une présentation de 100-150 mots.

8
Strategies de communication. Comprendre, rediger, argumenter

Subordonnées de comparaison
Imaginez des comparaisons. Vous pouvez, vous aussi, faire vos propres comparaisons.Terminez
les phrases proposées en laissant libre cours à votre imagination.
1. Cette femme est belle comme ________________
2. Ce gâteau est bon comme ____________
3. Cette voiture est rapide comme ____________
4. Il travaille comme _____________
5. Elle marche comme ____________
6. Elles se ressemblent comme ____________
7. Ce petit village dans la vallée est comme ____________
8. Dans ce ballet Marion dansait comme ______________

9
Strategies de communication. Comprendre, rediger, argumenter

DOSSSIER IV
VALEURS CULTURELLES ET NOUVELLES TECHNOLOGIES

1.Quels changements provoquera l’Internet dans l’information et la consommation


culturelles?

1. Prenez position! Vous êtes l’adepte de la culture livresque ou des nouvelles


technologies? Argumentez votre point de vue en vous aidant du tableau ci-dessous.
Caractéristiques Culture livresque Multimédia
Mode de communication + +
Ordre
Autorité
Selection thématique
Pesanteur
Interaction
Réflexion solitaire
Hétéronomie
Flexibilité
Autonomie
Liberté d’esprit
Performance

10
Strategies de communication. Comprendre, rediger, argumenter

12. “L’interaction ne doit pas être le tout de la communication”. Comment


comprenez-vous cette affirmation ? Exprimez votre point de vue dans un court essai
(200 mots).

11
Strategies de communication. Comprendre, rediger, argumenter

GRAMAIRE
1. Ce n’est pas parce que … mais parce que…La première cause est contestée, la seconde
est présentée comme juste.
Deux amis discutent des motivations des hommes politiques. Ils ne sont pas d’accord:
Fabien pense qu’ils sont en général dévoués au bien public.Victor pense qu’ils cherchent tous
des avantages personnels. Ecoutez-les:
Fabien:
- “Je ne te crois pas, Victor. Ce n’est pas parce qu’ ils veulent avoir des avantages
personnels qu’ ils sont devenus politiciens, c’est parce qu’ ils veulent le bien du pays.”
Victor:
- “Mais non, ce n’est pas parce qu’ ils veulent le bien du pays qu’ ils ont fait
de la politique, c’est parce qu’ ils aiment le pouvoir!”
Voici leurs arguments, faites le dialogue.
Fabien Victor
- améliorer les conditions - vouloir s’en mettre plein les poches
- faire avancer leurs affaires
de vie des concitoyens - favoriser leurs petits camarades
- être en contact avec les puissants de ce
- faire avancer la démocratie
monde
- favoriser l’Europe
- manipuler les gens
- conserver au pays un statut
- adorer mentir
de grande puissance
- s’intéresser seulement à conserver leurs
- travailler à la paix
privilèges
- croire au progrès
- être intéressés
- s’intéresser sincèrement à
- être considérés comme des notables
l’évolution du monde
- avoir besoin d’adoration
- être désintéressés
- être dévoués aux autres
- vouloir servir le peuple

12
Strategies de communication. Comprendre, rediger, argumenter

DOSSIER V
L’HUMANITE DU XXIe SIECLE. POLEMIQUES
L’auteur du Choc des civilisations, Samuel Huntington, présente sa vision de
l’évolution de la société humaine.
Présuposés philosophiques. Le moteur de l’histoire n’est plus la lutte des classes, ni
même la rivalité des nations, mais la compétition violente entre civilisations. Les peuples
appartenant à des aires culturelles différentes sont en effet en conflit pour étendre leur
domination. Les nations, de création récente, n’ont pas effacé les civilisations, plus anciennes
et plus durables. Il y a actuellement huit civilisations sur la planète: occidentale (Europe de
l’Ouest et du Centre et Amérique du Nord), confucéenne, japonaise, islamique, hindoue,
slave-orthodoxe, latino-américaine et africaine. Les conflits entre civilisations succèdent aux
conflits idéologiques. De plus, «la culture suit le pouvoir» : les plus forts imposeront leurs
valeurs aussi loin qu’ils parviendront à s’étendre géographiquement.
Arguments. «Ce que l’Occident conçoit comme universalisme apparaît aux autres
comme impérialisme». L’Occident a été le premier à quitter l’âge de la tradition pour
s’embarquer dans la modernité. Si les autres civilisations sont, elles aussi, engagées dans la
modernisation, cela ne veut pas dire qu’elles vont suivre la voie occidentale. Au contraire: la
modernisation entraîne des frustrations, des crises d’identité, auxquelles les religions
fournissent une réponse. L’Occident, avec ses valeurs matérialistes et laïques, apparaît comme
un repoussoir. L’Occident présente hypocritement la liberté, la démocratie et la laïcité comme
des valeurs universelles: mais ces valeurs sont le fruit de son histoire.
Conclusion. La guerre entre blocs de civilisation a commencé. L’intégration planétaire
par la mondialisation de l’économie est un leurre. En réalité, le commerce mondial s’effectue
essentiellement à l’intérieur de zones de libre-échange. La civilisation montante est l’islam.
Déjà, «ses frontières sont sanglantes»: Pakistan-Inde, Proche-Orient, Républiques
musulmanes-Russie, Soudan …
1.Continuez par vos propres arguments et des exemples tirés des événements politiques récents la
démonstration de Samuel Huntington.
L’opposition
1. Choisissez deux villes roumaines que vous connaissez bien. Qu’ est-ce qui les
distingue l’une de l’autre ? (200 mots)
1.

13
Strategies de communication. Comprendre, rediger, argumenter

2. Mettez les verbes entre parenthèses au mode et au temps qui conviennent :


1) Qui que vous (prétendre) être, vous devez vous conformer au règlement.
a. prétendez ; b. avez prétendu ; c. prétendiez
2) Quoi qu’on lui (dire), il ne se fâche jamais.
a. disons ; b. dise ; c. dit
3) Tout homme, quel qu’il (être), reste attaché à son enfance.
a. fût ; b. soyez ;c. soit
4) Quelle que (pouvoir) être votre lassitude, il faut réagir.
a. puisse ; b. pût ; c. pouvait
5) Quoi que je (faire), vous me critiquez toujours.
a. fis ; b. ai fait; c. fasse
6) Toute compréhensive qu’elle (être) … , elle a manifesté sa désapprobation.
7) Pour lucratif que (sembler) … ce métier, il ne l’intéressait pas.
8) Quelques efforts que (faire) … les gouvernements successifs, la France est
encore un pays très centralisé.
9) Si chétif qu’il (paraître) … , il possédait une force physique surprenante.
10) Tout ministre qu’il (être) … , il n’a pu échapper à la justice.

3. Le vocabulaire de la cause. Plusieurs verbes peuvent remplacer « causer » et nuancer ainsi


le message. Choisissez-les dans la liste : a. déclencher ; b. éveiller ; c. poser ; d. lui valoir ; e.
déchaîner ; f. susciter ; g. soulever ; h. occasionner ; i. amener ; j. attirer .
1. Le déficit constant des échanges commerciaux cause des
difficultés économiques majeures.
2. Ses explications embarassées ont causé des soupçons.
3. Il a dit une plaisanterie : cela a causé l’hilarité générale.
4. Son désintérêt risque de lui causer des ennemis.
5. Les absences répétées, inexpliquées n’ont pas tarder de causer la
jalousie de son mari.
6. Malgré la réputation douteuse qui avait précédé son installation, son dévouement
et son impartialité ont vite causé l’estime de tout le monde.
7. La sécheresse prolongée de cette fin de siècle a causé une grave
pénurie alimentaire.
8. Vos mesures restrictives sur l’exportations des céréales vont causer
la colère des agriculteurs.
9. Son ascension rapide et son manque de scrupules ne vont pas tarder à causer
une vague de protestation.
10. Le déménagement et l’installation dans la petite ville de province ont causé
plus de dépenses que prévu.

14
Strategies de communication. Comprendre, rediger, argumenter

DOSSIER VI
CULTURE JEUNE

1.Synthétisez le fruit de vos réflexions et les résultats de l’enquête (A) pour rédiger, selon le
modèle du texte B1, une analyse de la (des) culture(s) jeune(s) en Roumanie. Etre jeune en
Roumanie, essai (700 mots).

15
Strategies de communication. Comprendre, rediger, argumenter

16
Strategies de communication. Comprendre, rediger, argumenter

Une culture de banlieue


Partie intégrante de la culture jeune, il s’est développé récemment une « nouvelle
culture de banlieue » ou culture « hip hop ». D’origine jamaïquaine et américaine, celle-ci
« combine de nouvelles formes d’expression : le rap, une musique sans musiciens, à base de
sons déjà enregistrés et de textes parlés-rythmés comme des litanies et les graffitis ».
Cette nouvelle culture est celle des jeunes vivant dans les grandes cités des banlieues
(de Paris, Lyon, Marseille...) souvent immigrés, élèves des collèges et des lycées
d’enseignement professionnel ou garçons et filles sans qualification ni emploi. Blancs, Blacks
ou Beurs, membres ou non de la « tribu » des « Zoulous », ils sont rappeurs, taggueurs ou
graffiteurs.
Qu’ils inscrivent leurs signatures (« tags »), dessinent des fresques bariolées
(« graffitis ») sur le murs des villes, les wagons du métro et des trains ou qu’ils chantent et
dansent (« rap »), ces jeunes expriment ce qu’ils sont ou veulent être, leurs racines, leur
marginalité ou leur exclusion, leurs révoltes ou leurs défis. Leurs modes d’expression sont
aussi des modes de vie.
Culture jeune ou cultures jeunes ? Vraie culture ou sous-cultures ?
À ces questions sans cesse reformulées, chacun peut répondre comme il l’entend. Une
chose est sure cependant : il existe bien des préférences, des habitudes et des attitudes, des
comportements, des modes d’expression culturels propres aux jeunes. A des jeunes, et non à
tous les jeunes. Avec des constantes, mais aussi des différences et des divergences. À l’image
de la diversité et de l’hétérogénéité des jeunes eux-mêmes.
(adapté d’après Alain Kimmel, Jeunes d’aujourd’hui,Paris, La Documentation Française)

1.Cherchez dans le texte les dérivés des mots suivants et leurs définitions.
rap -
tag -
graffitis -
2.Quelles sont les origines de la culture de banlieue en France ?

3.Quels sont les modes d’expression de cette culture ? Pouvez-vous en identifier d’autres ?

4.Commentez cette assertion du texte : « les modes d’expression des jeunes de banlieue sont
aussi des modes de vie ».

17
Strategies de communication. Comprendre, rediger, argumenter

5.Relisez le dernier paragraphe du texte et répondez à votre façon aux questions: Culture
jeune ou cultures jeunes? Vraie culture ou sous-cultures?

6.Expliquez à un français l’acception que l’on donne à la génération „pro”: apparition,


valeurs, rites, mentalités, comportements. Ecrivez une article consacré à ce thème pour un
magazine français (300 mots).

18
Strategies de communication. Comprendre, rediger, argumenter

Exercices : le français „branché”


1. Dans le fragment suivant utilisez les équivalents du français standard pour les expressions
soulignées:
Mégacanon, le Swartzy ... Ecoute, oncle 1. ne pas attirer tellement
Edouard, ton plan resto, ça me branche
pas des masses. ... L’autre jour avec ma 2. ne rien comprendre
nana on a essayé de se faire Le Camion de 3. copine
Duras mais on pigeait vraiment que dalle et 4. tête d’imbécile
on s’est tiré vite fait au bout d’une demi- 5. superbe
heure, tellement ça nous prenait la tête de 6. voir
voir Depardieu cramponné au volant de son 7. partir rapidement
15 tonnes, zyeutant la route avec une 8. regarder
tronche de cake pas possible. 9. énerver
10. idée d’aller au restaurant
2. Complétez le tableau suivant avec les équivalents en français « branché » ou en français
standard.

Français standard Français « branché »


1. le type
2. délires
3. s’enfuir (décamper)
4. allure
5. une gonzesse avec un look d’enfer
6. exagérer
7. énerver
8. regarder
9. cinglé
10. les pékins

3. Dans le dernier paragraphe du texte C identifiez les marques de l’oralité (omissions,


interpellations, interjections, ellisions, constructions elliptiques, etc.)
4. Récrivez le paragraphe « Evidemment ... la largue » en français standard écrit.

Le livre en tant que souvenir. Avec le temps, une bibliothèque finit par symboliser le
contenu d’un esprit. Les livres lus dans l’enfance, durant l’ardente adolescence, à l’université,

19
Strategies de communication. Comprendre, rediger, argumenter

puis dans les premières années maladroites de l’âge adulte, suivent souvent les lecteurs dans
leurs déménagements. J’ai gardé la plupart de mes livres universitaires, je les consulte
rarement, mais ils sont toujours là. Ce sont pour moi autant de moments, d’étapes, dans un
pèlerinage. Au fil du temps, les livres s’accumulent, lus, à moitié lus ou encore à lire. Certains
conservent le parfum subtil de leur première lecture – cette plage, cet appartement, cette
maladie qui vous a cloué au lit, ce vol vers l’Indonésie.
Sans leur évidence matérielle, ma vie aurait quelque chose de plus fantomatique. Mais
les livres s’empilent autour de moi, certains au-dessus de ma tête. Non content de me rattacher
à mon passé, grâce aux notes que j’ai griffonnées dans les marges quand j’étais jeune, ils me
permettent de me projeter dans l’avenir: des livres attendant d’être lus, lourds comme des
grappes de raisin musquées, la poussière des années attendant d’être dispersée en une seconde
de feuilletage, livres attendant ce moment où ils seront triomphalement saisis et absorbés. Les
livres qu’on n’a pas encore lus constituent la promesse d’un avenir infini. Ceux qu’on a déjà
lus mais presque oubliés sont une source infinie de relectures, on peut les aborder sous un
angle nouveau, avec un œil neuf, redécouvrant des mondes où nos traces de pas sont presque
effacées. Les livres extériorisent nos cerveaux et transforment nos foyers en organismes
pensants.

Traduisez ce fragment en roumain :

L’argumentation.
A. Essai. Le livre aux oubliettes de l’histoire ? (700 mots)

20
Strategies de communication. Comprendre, rediger, argumenter

Avant d’écrire : - précisez votre position par rapport au thème ; - notez dans le
désordre tout ce que le thème évoque pour vous ; - mettez de l’ordre dans cet inventaire
d’idées principales, secondaires, de contradictions, d’oppositions, d’exemples, d’arguments ; -
élaborez un plan détaillé et donnez un titre à votre essai.
Rédigez une première forme de l’essai. Relisez-le. Eliminez les redondances, évitez
les répétitions, vérifiez la logique du texte. N’oubliez pas de vérifier l’orthographe et la
correctitude grammaticale de votre ouvrage. Succès !

21
Strategies de communication. Comprendre, rediger, argumenter

B. Si vous êtes un „mordu” de l’informatique ou un adepte des nouvelles technologies,


cherchez les arguments qui jouent en faveur du livre électronique. Essayez de convaincre vos
collègues qui partagent l’opinion de John Updike.

Imaginez la conséquence en modifiant la phrase si nécessaire.


J’avais oublié mon portefeuille si bien que je n’ai pas pu régler l’addition du
retsaurant.

1. Cette chanson obtient un grand succès. 6. Nous sommes étrangers. .......


.......
2. Le nombre d’étudiants inscris à l’université
7. Je disposerai de quelques jours de
a augmenté. ....... vacances en mai. .......
3. Nous avons bu trop de champagne. ....... 8.Il a faim. .......
4. Le SIDA est une maladie grave. ....... 9.Les valeurs morales de la société changent.
.......
5. Son contrat n’a pas été renouvelé. ....... 10. Nous n’avons pas fait le ménage depuis
quinze jours. .......
Comme vous êtes à présent capable d’expliquer les causes et d’indiquer les
conséquences d’un événement, élaborez des dialogues à partir des situations
suivantes :

22
Strategies de communication. Comprendre, rediger, argumenter

- Vous êtes journaliste et vous interviewez une personnalité du monde artistique. Vous
voulez savoir pourquoi elle a choisi cette carrière, comment il/elle est devenu(e)
celèbre, quelles sont les conséquences de son succès sur sa vie professionnelle et
privée. Ecrivez votre interview :

23
Strategies de communication. Comprendre, rediger, argumenter

DOSSIER VIII
L’EUROPE ET SES VALEURS
1. Sur quelles valeurs était bâtie la société moderne ? Pourquoi ont-elle été remises en
question ?
2. Comment et pourquoi se manifeste la montée de l’individualisme ?
3. Quelles sont, à votre avis, les valeurs à défendre dans la civilisation humaine ?
4. Quelles solutions proposent les auteurs cités, pour être heureux ? (texte A2)
Boris Cyrulnik:

Hélène Brunszick:

Henri Laborit:

Alexandre Soljenitsyne:

Pierre Desproges:

5. Et pour vous? Quels facteurs subjectifs et objectifs sont déterminants pour être
heureux:
un cadre de vie agréable; une vie de couple;
des enfants; avoir de l’argent;
l’amour; avoir un emploi;
voyager davantage; la santé;
avoir du temps; la solidarité;
vivre dans une société juste et harmonieuse;
autres ...? lesquels?
6. Après avoir défini les repères qui vous semblent déterminants pour une vie
heureuse, essayez de les organiser afin de donner ensuite votre définition du bonheur. (200
mots)

24
Strategies de communication. Comprendre, rediger, argumenter

7. Consultez les règles de rédaction d’un courrier administratif, puis retrouvez dans la lettre
ci-contre les erreurs indiquées et corrigez-les:

Joséphine Domergies
30, rue du Chaudron
71600 Paray-le-Monial
Monsieur le directeur,
- 3 erreurs dans la présentation
Voilà maintenant trois ans que je suis au service de votre
- 2 phrases mal formulées (à
société, dans laquelle j’ai eu l’occasion d’occuper dif-
récrire)
férents postes.
- 3 erreurs de ponctuation
Or mon salaire est resté le même tout au long de ces trois
Récrivez la lettre selon le
années.
style et la forme requises pour
Alors, j’aimerais bien que vous me donniez une
un courrier administratif.
augmentation très rapidement.
En vous remerciant d’avance, je vous prie d’accepter
monsieur, mes cordiales salutations.

8. Les deux lettres, aux contenus mélangés portent sur le même sujet mais sont adressées à
des destinataires différents. Retrouvez pour chacune des expressions courantes leur équivalent
en style administratif. :

1. D’ailleurs je viens d’écrire une lettre au a. Ce stage, spécialisé en informatique


directeur pour obtenir une place et une correspond parfaitement à mon projet de
bourse. perfectionnement dans cette discipline.
2. Ainsi, nous pourrons nous retrouver b. Vous trouverez dans les documents ci-
ensemble là bas, puisque toi tu es déjà joints, les pièces indiquant que mes faibles
certain d’y aller. ressources me permettent d’obtenir éven-
tuellement cette aide financière :
3. Je te remercie de m’avoir indiqué c. J’ai l’honneur de poser ma candidature au
l’existence de ce stage à Toulouse. stage organisé à Toulouse en juillet prochain.
4. En tous cas, même si je n’ai pas de d. Je vous prie d’agréer, Monsieur, mes
bourse, j’ai bien l’intention d’aller quand salutations les plus sincères.
même à Toulouse.
5. Mon cher Roger, e. De plus, je solicite l’attribution d’une
bourse pour ce stage.
6. Très amicalement, et bonjour à Paulette. f. En effet, je suis spécialiste de l’enseig-
nement du français par ordinateur.
7. J’espère que ça marchera et qu’il g. Je vous remercie de l’attention que vous
m’acceptera. voudrez bien accorder à ma demande.

9. Remettez dans l’ordre les deux lettres, l’une amicale, l’autre formelle. Qu’est-ce qu’on a
omis dans cette dernière?

10. Jouez au jeu de la chaîne !

25
Strategies de communication. Comprendre, rediger, argumenter

Rêvez ! Imaginez 6 suites logiques sous forme d’hypothèses probables :


Ex. : A. Si je gagnais 1 milliard je voyagerais.
B. Si je voyageais nous pourrions nous rencontrer.
C. Si nous nous rencontrions .......
Regretez !
A. Si j’avais travaillé, j’aurais réussi.
B. Si j’avais réussi .......
Prenez position !
A. Si j’étais président .......
B. ..... ....... ....... .........

26
Strategies de communication. Comprendre, rediger, argumenter

DOSSIER IX
LE DEVENIR FÉMININ. EVOLUTIONS ET PERMANENCES
La présence féminine dans les secteurs décisionnels, économique et politique, fait
l’objet de maints débats. Trouvez dans le texte les arguments favorables et défavorables à la
présence de la femme au pouvoir (B4). Complétez avec vos opinions. Rédigez-en un texte
synthétique (200 mots).
La femme « au Arguments favorables Arguments défavorables
pouvoir »
Politique
Economique

Argumentation et cohérence
1. Les paragraphes de la lettre envoyée au magazine L’Impatient par C. Bernard ont
été mélangés. Essayez de reconstituer la logique et la cohérence de son
argumentation.

La Parité : pourquoi une loi ?


1. Exit l’élite féminine : nous aurons Mme X non pas parce qu’elle est compétente mais
parce qu’elle est femme.
2. Cette loi est à la foi une réelle avancée et un leurre.
3. Un leurre encore, car cette loi est finalement plus un changement qu’un progrès.
4. Donc, mesdames, par bon sens autant que par courtoisie, je voterai pour vous !
5. Jusqu’à présent une femme ne parvenait à certains postes de responsabilité qu’avec
beaucoup de difficultés et devait prouver qu’elle était plus compétente, meilleure que
ses collègues masculins.

27
Strategies de communication. Comprendre, rediger, argumenter

6. Redevenons sérieux : la loi sur la parité ne peut apporter plus qu’elle n’offre.
7. Réelle avancée parce que nous étions en retard sur les autres pays d’Europe, mais un
leurre parce qu’il fallait offrir aux femmes l’égalité des chances et non la parité du
membre, qu’on octroie comme un don paternaliste à leur faiblesse feminine.
8. Par ailleurs, quand elle tient un poste de responsabilité, « une femme peut être aussi
dure qu’un homme ».
9. Et les femmes, nous le savons depuis Eve, ont plus d’un tour malicieux dans leur sac
...
2. A partir du texte suivant, réalisez un compte-rendu. Imaginez aussi un titre.
(150 mots ; c’est à dire = 4 mots)
3. Traduisez en roumain ce même texte.
Que faut-il penser des différences psychologiques, intellectuelles ou affectives entre
les deux sexes ?
Un fait tout d’abord s’impose, à savoir que la différenciation biologique des sexes
n’introduit entre eux aucune vraie inégalité d’intelligence. Le quotient intellectuel n’est pas,
en moyenne, plus élevé chez les garçons que chez les filles. Et surtout, il suffit qu’il y ait
quelques femmes de génie, une Madame Curie ou une Madame de Noailles, pour qu’on ne
puisse accuser les hormones féminines de faire obstacle à l’épanouissement des plus hautes
qualités spirituelles.
Mais, à défaut d’inégalité, n’y-a-t-il pas des différences caractéristiques dans les
tendances intellectuelles des deux sexes ?
On a dit que l’homme était plus créateur, plus constructeur, plus apte aux études
scientifiques ; la femme, plus intuitive, plus artiste. On a remarqué que le sexe féminin n’a
jamais produit de grand philosophe ni de grand musicien. On a supposé que les modalités de
l’instinct sexuel pouvaient donner à l’intelligence masculine plus de vigueur, d’activité, de
pénétration ; à l’intelligence féminine, plus de souplesse, de réceptivité.
Davantage encore, dans le domaine du caractère, on a voulu marquer des différences
entre l’homme, plus agressif, plus orgueilleux, plus nomade, et la femme, plus timide, plus
coquette, plus sensible, etc. ...
Mais, dans tout cela, quoi d’inné et quoi d’acquis ? Quoi d’héréditaire, et quoi de
circonstanciel ? Lorsque nous parlons de l’homme et de la femme, il ne faut jamais oublier
que nous comparons, non pas deux types naturels et biologiques, mais deux types artificiels et
sociaux, dont la divergence relève certainement en partie de facteurs éducatifs.
Education familiale et scolaire, relations avec les parents et avec les étrangers,
habillement, coiffure, jeux, suggestion collective, tradition affective ou culturelle : tout diffère
pour le petit garçon et pour la petite fille. Ils ne respirent pas la même atmosphère, ils
n’habitent pas le même univers. Ne doutons pas que l’âme ne se ressente de la longueur des
cheveux, de la coupe des vêtements, du symbolisme des jouets ... Toute la société est là, qui,
dès la naissance, pèse insidieusement sur l’individu, pour le modeler conformément à un
certain idéal conventionnel. L’éternel masculin et l’éternel féminin sont, pour une large part,
l’œuvre de contingences sociales, et rien n’est plus malaisé que de démêler, dans l’empreinte
sexuelle, ce qui appartient en propre à l’animal masculin et à l’animal féminin.
Qu’il y ait une certaine dissemblance innée de l’affectivité en rapport avec les
différences d’instinct sexuel, cela est des plus probables, mais cette dissemblance, en tout cas,
est considérablement renforcée, tant par la répercussion psychique des différences structurales
que par toutes les circonstances de l’éducation.
En fin de compte, les poupées et les soldats de plomb n’auraient-ils pas presque autant de
responsabilité que les hormones dans la différenciation psychique de l’homme et de la femme ?

J. ROSTAND – L’homme

28