Après leur accrochage lors du match face au Raja El Jadidi

Equipe nationale
Bouzidi embarqué par la police
JEUDI 22 AOÛT 2013
QUOTIDIEN NATIONAL SPORTIF N° 2382 PRIX 20 DA
www.lebuteur.com
M
C
A
JSK
USMA
Yalaoui et Moumen sanctionnés
Kaci-Saïd «Au mercato, on fera signer
Benjamin et un attaquant ghanéen»
«On accepte cette sanction»
Il portera
le numéro
21
Taïder lâche ses premiers mots
«Belfodil est un frère,
on est heureux de
jouer ensemble
à l’Inter»
«Je sais que
je vais grandir à l’Inter,
mais on ne gagnera rien
si on ne bosse pas !»
Après l’accord Mobilis-Real signé hier à Madrid
Le Real affrontera un club
algérien le 18 mai
De notre envoyé spécial en Espagne
Juan Ruiz De Gauna
«On aurait aimé avoir
la sélection d’Algérie
comme adversaire, mais…»
Ebossé rassure
«Pas d’inquiétude, le coach
peut compter sur moi»
Damma (P-DG de Mobilis)
«On collaborera avec
la FAF et le MJS pour
l’organisation de ce match»
Djediat incertain
«Je ne sais pas
si ma blessure
est grave ou non»
Saâdi «Si j’étais venu plus
tôt, Chibane et Ebossé
seraient à Béjaïa»
N° 2382 Jeudi 22 août 2013
Coup d’œil Équipe nationale
02
C
onsidéré comme l’une des
révélations de ce match aller
du dernier tour des barrages
de la Ligue des champions d’Europe,
Liassine Bentaïba Cadamuro, le dé-
fenseur polyvalent de l’Equipe natio-
nale, appelle ses camarades et ses
supporteurs à la Real Sociedad à ne
pas s’enfammer. Pour le joueur
formé à Sochaux, rien n’est encore
fait, tant qu’il reste encore une ren-
contre retour à assurer : «On a réa-
lisé l’essentiel mais attention, on n’est
pas qualifés. Il reste un match chez
nous. Il faudra faire le boulot pour
assurer la qualifcation. On était un
peu surpris de la fébrilité de Lyon. On
s’attendait à mieux de la part de cette
équipe. Pour le match retour, il ne
faudra pas les sous-estimer», a-t-il
confé à RMC.
«On aurait pu l’emporter sur
un score plus large»
Revenant sur cette rencontre rem-
portée donc 2 buts à 0 face à l’Olym-
pique Lyonnais, Cadamuro, qui aura
été pour beaucoup dans cette soli-
dité
défensive montrée par la Real Socie-
dad dans ce match, semble toutefois
regretter les nombreuses occasions
de buts que ses coéquipiers
attaquants se sont procurées.
Il afrme à ce sujet : «Je
pense que le résultat est assez
rassurant, mais je pense qu’on
aurait pu l’emporter sur un
score plus large. Comme je l’ai
dit, on a réalisé l’essentiel
mais il n’y pas de place au re-
lâchement. Il faudra vrai-
ment les prendre au sérieux.»
«C’est grâce à
Montanier que je suis
devenu un joueur de la
Liga»
L’Algérien Cadamuro ne re-
grette pas son départ de So-
chaux où il n’a vraiment pas
été estimé à sa juste valeur.
Formé avec Ryad Boude-
bouz, Liassine afrme que
c’est grâce à son ancien
coach à la Real Sociedad, Phi-
lipe Montanier, qu’il a pu avoir une
chance de jouer avec l’équipe pre-
mière. «Sochaux ne m’a jamais pro-
posé un contrat professionnel. Mais
bon, c’est un mal pour un bien,
puisque mon rêve était toujours de
jouer en Espagne. Ce championnat
m’a tout le temps attiré. L’opportunité
de la Real s’est présentée et ça s’est
bien passé. Tout me plaît bien à la
Real Sociedad. Après, c’est Philipe
Montanier qui m’a lancé dans l’équipe
première, c’est grâce à lui que j’ai réa-
lisé mon rêve de devenir un joueur de
la Liga espagnole. Je ne le remercierai
jamais assez.»
«En sélection, on possède de
très bons joueurs à chaque
poste»
Interpellé à propos de ses objectifs
avec l’Equipe nationale, Cadamuro
évoque la sélection avec beaucoup
de plaisir : «C’est toujours un plaisir
de se retrouver en sélection. C’est vrai
aussi qu’on a une très bonne équipe.
On sait qu’on a la Coupe du monde
qui arrive et on a vraiment envie de
se qualifer. C’est un objectif collectif
et le rêve de tout le peuple algérien.
Donc, on va tout faire pour se quali-
fer au Mondial.»
La qualifcation au prochain Mon-
dial reste l’objectif primordial pour
tous les joueurs de l’EN. C’est le cas
aussi pour Liassine qui dira : «Il est
aussi vrai qu’on a un très bon niveau
et une belle équipe en sélection avec
beaucoup de bons joueurs à chaque
poste. J’aurai plus de plaisir à voir
l’Algérie au prochain Mondial que la
France.»
Jagoba Arrasate (ent-Real
Sociedad) : «Cadamuro
m’offre beaucoup de
solutions»
Très à l’aise aussi avec son complice
Marinez, comme défenseur axial,
Cadamuro, qui a pratiquement
gagné tous ses duels dans ce match,
a confrmé tout le bien que disait de
lui son entraîneur, Jagoba Arrasate.
Ce dernier semble même fxé sur le
poste de l’international algérien :
«Cadamuro m’ofre beaucoup de solu-
tions, il est bien sûr en concurrence
dans l’axe de la défense, c’est dans ce
poste que je compte sur lui.»
Moumen A.
L
es diférends dissipés, le P-DG de Mobilis a montré sa disponibi-
lité à coopérer avec la FAF pour l’organisation du match du Real
Madrid à Alger. «Nous nous sommes parlés depuis et chacun à
montré une ouverture d’esprit qui fait qu’une collaboration est toujours
possible. La FAF a compris notre démarche et de notre côté, nous allons
respecter le protocole. Nous allons collaborer avec la FAF et le MJS pour
l’organisation de ce rendez-vous.»
M
obilis et
Media
Pro ont
signé,
hier, un
proto-
cole d’accord à Madrid portant
sur l’organisation d’un match
gala entre le Real Madrid et un
club algérien, en présence d’un
parterre de journalistes. Le P-
DG de Mobilis, Saâd Damma,
vient donc apporter une preuve
tangible à ses dires, par la si-
gnature de ce protocole d’ac-
cord, après le doute émis par
certains sur la faisabilité du
projet, partant du principe que
faire venir le Real Madrid à
Alger relève presque d’une mis-
sion impossible, compte tenu
du calendrier démentiel du
géant espagnol.
Un club algérien
comme sparring-
partner à défaut de la
sélection
Comme nous l’avons indiqué
dans une de nos précédentes
éditions, Mobilis a reçu un
courrier de la FAF lui expli-
quant de l’impossibilité d’enga-
ger la sélection nationale dans
cette rencontre, du fait qu’elle
est soumise à un calendrier
Fifa. Cela étant dit, la FAF a fait
savoir qu’elle ne trouverait
aucun inconvénient qu’un club
se porte candidat, pour peu
qu’il assume l’organisation du
match, comme l’a fait le CSC
avec la réception de l’Espagnol
Barcelone, récemment.
La date du 18 mai
maintenue sous réserve
Sur le principe, il est conclu que
le Real Madrid joue son match
en Algérie le 18 mai prochain,
comme l’avait d’ailleurs an-
noncé le P-DG de Mobilis lors
d’une récente conférence de
presse. La nouveauté est que les
trois parties, Mobilis, le Real
Madrid et Media Pro, se sont
entendues pour une réunion le
30 avril à Madrid, pour fxer
une date défnitive du match.
Black-out autour du
coût de la transaction
Combien coûtera à Mobilis de
faire venir le Real Madrid à
Alger ? Pour le moment, la so-
ciété de téléphonie mobile
prend le soin de garder les mo-
dalités de l’accord au secret.
Saâd Damma a refusé de com-
muniquer la moindre informa-
tion sur le montant de la
transaction. Media Pro, organi-
sateur connu et reconnu de
matchs internationaux, en a fait
de même. Black-out entier
donc autour du coût de la
transaction, même s’il est aisé
d’imaginer qu’il faudra quand
même une petite fortune à Mo-
bilis pour convaincre le Real
Madrid de se produire à Alger.
Erikson, Sony et ZDE
comme partenaires
Autres nouveautés : Mobilis
n’aura pas à supporter seule les
charges d’une telle transaction.
Trois géants mondiaux sont
aussi sur le coup. Il s’agit
d’Erikson, Sony et ZDE. Ceux-
ci sont admis dans le projet en
tant que sponsors, ce qui de-
vrait aider Mobilis à amortir les
frais de l’organisation d’un tel
événement.
L’adversaire du Real
sera désigné par vote
Pour le moment, le nom du
futur adversaire du Real Ma-
drid n’est pas connu. Le P-DG
de Mobilis nous a fait savoir
que le nom du club algérien
qui aura l’honneur d’afronter
le Real Madrid sera désigné
par un vote du public sur fa-
cebook.
Adel H.
Damma (P-DG de Mobilis) :
«On collaborera avec la FAF et le MJS
pour l’organisation de ce rendez-vous»
Mobilis-Real Madrid
signature du protocole
d’accord, hier à Madrid
Juan Ruiz De Gauna : (P-DG
de Media Pro) : «On aurait
aimé avoir la sélection
d’Algérie comme adversaire
mais… »
Pour le P-DG de Media Pro, Juan Ruiz De
Gauna, organisateur de l’événement, l’idéal au-
rait été que le Real Madrid afronte la sélection
d’Algérie. «Nous aurions souhaité que la sélection
d’Algérie soit associée à cet événement, mais le ca-
lendrier du Real Madrid et les dates Fifa ont
rendu un tel match impossible. Mais le fait qu’un
club algérien d’envergure prenne la place ne dimi-
nue en rien du prestige et de l’importance de ce
match, car en ce qui nous concerne, notre objectif
est de véhiculer l’image du Real Madrid à travers
le monde», t-il déclaré.
Mobilis songe à
acheter des droits de
retransmission des
matchs du Real
L’accord signé entre Mobilis
et Media Pro pourrait porter
sur d’autres champs d’intérêt.
Comme la retransmission des
matchs du Real Madrid,
compte tenu du fait que Media
Pro détient l’exclusivité de
l’image du géant madrilène
dans le monde. Mobilis étudie
ainsi la possibilité de retrans-
mettre les matchs du Real Ma-
drid sur l’ENTV, comme il l’a
fait avec la Premier League, la
saison dernière. L’idée est en-
core en gestation.
Trois clubs seront
sponsorisés
Mobilis compte aussi inves-
tir dans le football national.
Selon son PD-G, Saâd
Damma, des négociations sont
actuellement menées avec
trois clubs de Ligue 1, en vue
d’un partenariat dans un futur
proche. Le PD-G de Mobilis
n’a pas voulu communiquer
les noms des clubs en ques-
tion.
Le match pourrait être
programmé à l’inter-
saison
Sur le principe, les trois par-
ties se sont entendues pour la
date du 18 mai, mais concrète-
ment, le match a de très mi-
nimes chances d’avoir lieu, du
fait que le Real Madrid sera
appelé à jouer, à cette date, le
dernier match de la Liga. De
ce fait, il paraît plus plausible
que le match soit décalé à l’in-
ter-saison. Le Real pourra
alors inclure un match en Al-
gérie dans sa tournée estivale.
Les trois parties devraient se
revoir le 30 avril prochain
pour trouver une date défni-
tive.
De notre envoyé
spécial à Madrid
Adel Haddad
Cadamuro : «J’aurai plus de plaisir à voir l’Algérie au prochain Mondial que la France»
03
N° 2382 Jeudi 22 août 2013
Coup de manivelle JSK
Hannachi galvanise ses joueurs
avant le départ pour El Eulma !
Pour l’attaquant kabyle, Ahmed
Messadia, la JSK est prête pour
son premier match de la sai-
son, ce samedi, face au MCEE,
sur la pelouse de ce dernier.
Selon le joueur, la préparation
estivale s’est déroulée dans
d’excellentes conditions et les
joueurs sont déterminés à réa-
liser le souhait le plus cher de
tout l’entourage du club à sa-
voir une saison pleine. Sur le
plan personnel, Messadia avoue
qu’il se sent en forme et ne
cache pas son vœu de marquer
beaucoup de buts cette saison.
Entretien.
La préparation estivale tire à sa fn,
quel bilan pourriez-vous dresser ?
Personnellement je suis très satisfait
du travail accompli durant toute la
période de préparation estivale.
Nous avons beaucoup travaillé de-
puis le premier juillet dernier, date
de notre reprise des entrainements.
La programmation de deux stages
cet été est une excellente idée, cela
nous a permis de travailler convena-
blement et dans la sérénité totale.
Les conditions étaient favorables et
l’ambiance a été parfaite. Donc je
peux vous dire qu’il n’y a vraiment
pas de raison de ne pas réaliser une
bonne saison.
Le staf technique a varié son pro-
gramme de travail entre le phy-
sique et le technique, comment
vous sentez-vous sur le plan phy-
sique notamment ?
Efectivement durant toute la pé-
riode de stage estival nous avons tra-
vaillé le physique sous la houlette de
notre préparateur, Boudjenane. Hon-
nêtement, j’ai trouvé son programme
très intéressant et nous lui avons fa-
cilité le travail en nous montrant ré-
ceptifs à son message. Le programme
a été appliqué à la lettre et je suis
persuadé qu’on récoltera les fruits
dès les premières journées de cham-
pionnat.
Aussi, vous avez joué en tout onze
matches amicaux face à des équipes
de diférents paliers, comment
jugez-vous votre rendement ?
Personnellement, je trouve que nous
avons montré de belles choses au
cours des matches amicaux. L’entraî-
neur a accordé l’occasion à tout le
monde. Personnellement j’ai bénéf-
cié de sufsamment de temps de jeu
excepté les moments où j’étais indis-
ponible pour blessure, sinon, je peux
vous assurer que cette série de
matches amicaux a été bénéfque. Les
nouvelles recrues ont aussi profté
pour mieux s’adapter au nouvel envi-
ronnement. Dans l’ensemble, tout
s’est bien passé.
Une blessure au genou vous a freiné
quelque peu, comment vous sentez-
vous à présent ?
Heureusement que cette blessure au
genou n’est pas trop grave, le staf
médical m’a très bien pris en charge
et j’ai réintégré le groupe très vite.
Sincèrement je n’ai pas voulu rater la
moindre séance du stage pour être
au top à la fn. Je sais bien que cette
période est très importante. Je vais
beaucoup mieux, je m’entraîne le
plus normalement du monde avec le
groupe et je me tiens prêt pour le
premier match de la saison face au
MCEE.
A 48h du premier match de la sai-
son, comment est l’ambiance au
sein de votre efectif ?
L’ambiance est sereine et nous conti-
nuons notre préparation normale-
ment. La concentration est de mise.
Nous parlons beaucoup du premier
match dès lors qu’il ne reste que
deux jours. Cela dit, il n’existe au-
cune pression, je pense que nous
sommes sufsamment préparés pour
aller chercher un résultat positif à El
Eulma. Personnellement, je pense
que le meilleur scénario est de com-
mencer par une victoire.
Évoluer sur une pelouse en gazon
naturel ne devrait peut-être pas
vous gêner dans la mesure où vous
vous êtes bien préparés cet été, en
Tunisie notamment, n’est-ce pas ?
Pas du tout. Évoluer sur du gazon
naturel ne constituera pas un handi-
cap. Nous nous sommes bien entraî-
nés sur du gazon naturel, que ce soit
en Tunisie ou ces deux derniers jours
à Alger ; de ce côté, il n’y a vraiment
pas de souci.
L’attaque constitue l’une des princi-
pales satisfactions d’Aït Djoudi
cet été, pensez-vous pouvoir
maintenir le cap durant le
championnat et marquer
beaucoup de buts ?
Je l’espère bien. Personnelle-
ment, je suis optimiste. Je
pense qu’avec les matches ami-
caux que nous avons livrés, nous
avons montré beaucoup de belles
choses et la suite ne sera que meil-
leure. Avec Ebossé, Aouedj et les au-
tres, je suis convaincu que l’attaque
crachera le feu cette saison.
Les supporters préparent un dépla-
cement massif ce samedi à El
Eulma, ça devrait vous motiver da-
vantage…
Cela ne me surprend vraiment pas.
Je sais que nos supporters efectue-
ront des déplacements partout cette
saison. L’année dernière déjà et
même en temps de crise de résultats,
ils étaient souvent présents en nom-
bre dans les gradins. J’espère que
cette année, nous n’allons pas les dé-
cevoir et qu’ils reviendront encore
plus nombreux pour nous aider. Face
au MCEE nous chercherons un ré-
sultat positif à leur ofrir et nous
réussirons à gagner notre premier
match de la saison.
Entretien réalisé par
Lyès A.
A
deux jours du coup
d’envoi de la saison,
les Canaris poursui-
vent leur prépara-
tion dans un climat
très serein. L’entraineur en chef,
Aït Djoudi, a déjà commencé la
préparation spécifque du match.
D’ailleurs, son souhait de bénéf-
cier de deux séances d’entraine-
ment sur du gazon naturel s’est
concrétisé. Les camarades de Rial
apportent à présent les toutes der-
nières retouches afn de bien né-
gocier le premier match en
déplacement à El Eulma. Pour sa
part, la direction du club a mis
tous les moyens nécessaires afn
de mettre l’équipe dans d’excel-
lentes conditions durant toute la
période estivale. Selon un mem-
bre de la direction, le président de
la SSPA/JSK est très satisfait du
travail fait. Aussi, le président
Mohand Cherif Hannachi, qui
souhaite voir son équipe démar-
rer positivement la nouvelle sai-
son, s’est déplacé mardi soir au
quartier général de l’équipe, à
l’hôtel le Moufon d’or. Le premier
responsable du club a eu une dis-
cussion avec les membres du staf
technique et s’est réuni avec ses
joueurs. L’objet de cette rencontre
à deux jours du match MCEE-
JSK est de motiver les Canaris à
gagner le premier match de la sai-
son. Considérant l’importance
d’un résultat positif dès l’entame
de la saison, Hannachi veut
mettre tous les atouts de son côté
pour que son équipe revienne de
son premier déplacement avec un
résultat positif.
Le bilan dressé par Aït
Djoudi le rassure
Comme nous l’avons déjà sou-
ligné dans nos précédentes édi-
tions, le président Hannachi s’est
réuni plusieurs fois avec l’entrai-
neur en chef, Aït Djoudi. Ce der-
nier a tenu à présenter
régulièrement un rapport détaillé
sur le travail qui se fait depuis le
mois de juillet dernier. Selon nos
informations, le président Han-
nachi est dans l’ensemble satisfait
et attend beaucoup de son équipe
cette saison.
Il sera présent ce samedi
à El Eulma
Selon les membres de la direc-
tion, le président de la SSPA/JSK
s’est préparé personnellement
pour le premier déplacement à El
Eulma. En efet, Hannachi se dé-
placera en compagnie de
quelques membres du conseil
d’administration le jour du
match. A en croire notre source,
le président Hannachi réserve
une forte prime en cas de victoire,
lui qui sait qu’un résultat positif
ne fera que du bien à son équipe
qui recevra, une semaine plus
tard, l’USMA à Tizi.
L. A.
Il était présent à l’hôtel le Mouflon d’or mardi soir…
Le staff médical lui donne le
feu vert pour reprendre les
entraînements
Asselah doit rattraper
le retard physique
Le portier kabyle, Malik Asselah, se
porte mieux. Le staf médical, ayant
jugé que son état s‘est nettement amé-
lioré, a ofciellement donné son aval
pour la reprise des entrainements.
Lors de la séance de mardi soir, Asse-
lah a été autorisé à s’entraîner avec le
ballon sous la coupe de Hamenad. Le
portier canari a même efectué des
exercices avec le reste du groupe. Sur
le plan psychologique, Asselah re-
trouve le sourire et promet de faire de
son mieux pour rattraper le retard cu-
mulé notamment sur le plan phy-
sique.
Aït Djoudi a préparé Mazari
pour le MCEE
Pour le premier match de la saison
face au MCEE, Asselah est ofcielle-
ment out. L’entraîneur en chef, Aït
Djoudi, a déjà préparé Nabil Mazari
qui, lui aussi, ne manque pas de qua-
lités et d’atouts à faire valoir sur le ter-
rain. Le portier kabyle compte saisir
cette occasion pour démontrer qu’il
n’est pas fni et qu’il a encore
d’énormes services à rendre à son
club, lui qui est le plus ancien des
joueurs à présent.
Bencherifa reprend le
footing
Pour sa part, l’autre joueur qui se
trouve en convalescence, à savoir le
latéral gauche, Walid Bencherifa, n’est
pas encore en mesure de reprendre
avec le groupe. N’ayant enlevé le plâ-
tre que récemment, Bencherifa sera
soumis à un programme spécial par le
kiné du club, Lounis. Bencherifa, qui
a repris doucement le footing, doit
encore patienter quelques jours pour
avoir le OK de taper dans un ballon.
L.A.
Le trio d’arbitres connu
Le match MCEE-JSK comptant pour la
première journée du championnat
2013/2014 sera dirigé par l’arbitre direc-
teur, Arab, qui sera assisté de Baaziz et
Dilmi.
Les supporters préparent un
long cortège jusqu’à El Eulma
A 48 heures du coup d’envoi de la nouvelle saison, les supporters
de la JSK se préparent activement pour le déplacement à El Eulma.
Selon les échos qui nous sont parvenus des diférents groupes de fans ka-
byles, on a appris qu’un cortège de voitures est prévu vers l’est du
pays. Les supporters se sont donnés rendez-vous à Beni Am-
rane pour prendre la route vers la ville d’El
Eulma.
MCEE-J SK
ce samedi à 18h
A travers son site ofciel, la LFP a annoncé la
programmation de la première journée de la Ligue 1
pour ce samedi 24 août 2013. Le match qui mettra aux
prises la JSK avec le MCEE aura lieu au stade Mes-
saoud-Zeggar d’El Eulma, le coup d’envoi
étant prévu à 18h.
Messadia «Le scénario idéal serait
de commencer la saison par une victoire !»
N° 2382 Jeudi 22 août 2013
04
C
omme nous l’avons rap-
porté dans notre précé-
dente édition,
l’attaquant camerou-
nais, Albert Ebossé a
ressenti un point à la cuisse lors de la
séance d’entraînement de mardi
après-midi, qui s’est déroulée au
CREPS de Ben Aknoun. Le joueur
n’a pu aller au terme de la séance
d’entraînement, puisqu’il a été exa-
miné par le médecin du club, Dr
Djadjoua. Finalement, et après un
premier diagnostic, le joueur ne
soufre d’aucune blessure grave. Le
plus rassurant est que cette blessure
ne compromet en aucun cas la parti-
cipation d’Ebossé samedi prochain
face à El Eulma. Le joueur sera bel et
bien présent. Et c’est dans la même
soirée du mardi que nous avons pris
attache avec le joueur, qui était très
serein. Il a tenu de son côté à rassu-
rer l’ensemble des supporters qu’il ne
ratera en aucun cas ce match de
championnat, une rencontre qui lui
tient à cœur où il aura l’occasion d’ef-
fectuer son baptême du feu.
Le joueur sera préservé
jusqu’à samedi
L’autre paramètre qui rassure le staf
technique est que le joueur en ques-
tion a pu réintégrer l’ensemble de ses
partenaires, lors de la séance d’hier
soir. Ebossé a pris part à la séance
sans, pour autant, ressentir des dou-
leurs à la cuisse. Le staf médical l’a
donc ménagé en fn de séance du
mardi, afn de le préserver. Il est clair
que l’important est de gérer la forme
du joueur jusqu’au jour de la com-
pétition ofcielle. Le staf médical
suivra de près Ebossé, 48 heures
avant le coup d’envoi du match
face à El Eulma.
Aït Djoudi et son staff
soulagés
C’est l’avis de l’ensemble des ob-
servateurs, ce n’est vraiment pas
le moment de contracter des
blessures, surtout pas à 48 heures
du début de la compétition. Le fait
de savoir qu’Ebossé est d’at-
taque pour samedi, a
beaucoup soulagé
le coach et
son staf,
et ce,
même
si les
solu-
tions
de re-
change
existent dans
le comparti-
ment ofensif.
Sauf qu’il aurait été
dommage de préparer le
Camerounais durant une
aussi longue période, pour le
voir sur le banc samedi prochain.
Du coup, le staf technique fera en
sorte de gérer la forme du joueur,
histoire de ne pas aggraver son cas.
L’important est qu’il soit prêt pour ce
match et que le faire jouer ne nuira
pas à sa santé.
A.A.
Vous avez
écourté la
séance d’entraî-
nement de
mardi soir.
Peut-on en
connaître les
raisons ?
Efectivement, je
ne suis pas allé au
terme de la
séance d’entraî-
nement, car
j’avais res-
senti un
point à la
cuisse. J’ai
alors
consulté le
médecin
qui m’a
prodigué
les premiers
soins. Par la
suite, le staf
médical a pré-
féré me préser-
ver.
Et maintenant, com-
ment vous sentez-
vous (entretien réalisé
mardi) ?
Je me trouve actuel-
lement dans
ma chambre
d’hôtel avec
mes partenaires, je me sens
parfaitement bien. Il n’y a au-
cune raison de s’inquiéter, du
moment que le staf médical
m’a rassuré.
Votre participation ce sa-
medi face à El Eulma est-
elle compromise ?
Absolument pas. Je tiens à
dire que je serai d’attaque
pour cette rencontre. Ce
point à la cuisse n’est même
pas une blessure pour moi,
c’est loin d’être un souci à
mes yeux. Je vais poursuivre
les entraînements le plus nor-
malement du monde pour
me préparer pour samedi.
Sentez-vous la pression
monter à l’approche de la
compétition ?
Je suis habitué à cette am-
biance avant les matchs, je
sais comment gérer mon état
d’esprit. Tout ce que je sou-
haite maintenant, c’est de dé-
bloquer mon compteur buts.
J’espère être à la hauteur des
attentes du staf, dirigeants et
supporters. Il faudra bien en-
tamer la compétition, car si
on commence bien, on ter-
mine forcément bien.
Entretien réalisé par Abde-
latif Azibi
Ebossé d’attaque
face à El Eulma
Ebossé d’attaque
face à El Eulma
Ebossé d’attaque
face à El Eulma
Ebossé d’attaque
face à El Eulma
Ebossé d’attaque
face à El Eulma
Ebossé d’attaque
face à El Eulma
Ebossé d’attaque
face à El Eulma
Après avoir ressenti un point à la
cuisse à l’entraînement de mardi
«Aucune inquiétude,
le coach peut
compter sur moi»
«J’espère débloquer
mon compteur buts»
I
l ne reste que quelques
heures avant que la JSK
version 2013/2014 n’en-
tre en scène. Les hommes de Azze-
dine Aït Djoudi ont RDV avec la
première rencontre de champion-
nat, en déplacement à El Eulma. Et
même s’il ne reste que quelques
heures avant le coup d’envoi, cette
rencontre a déjà commencé pour
les joueurs. Pour preuve, les deux
dernières séances d’entraînement
ont été programmées spécialement
sur un terrain gazonné, similaire à
celui d’El Eulma. Une décision in-
telligente et réféchie du staf,
puisqu’on essaye de mettre les
joueurs dans un environnement
similaire à celui de la compétition
ofcielle. Aussi, il est à noter que le
volume de la préparation mentale
a nettement augmenté ces derniers
jours, puisque Aït Djoudi et son
1er assistant, Mourad Karouf, par-
lent considérablement aux
joueurs, que ce soit de l’aspect tac-
tique ou autre. Les deux hommes
savent que les joueurs doivent être
mis dans les meilleures conditions
physiques et mentales pour avoir
une bonne réaction le jour de la
rencontre.
Réunion Aït Djoudi -
joueurs ce soir
Il est prévu que le staf tech-
nique se réunisse à nouveau ce
soir à Sétif avec l’ensemble des
joueurs convoqués pour la ren-
contre de samedi. Azzedine Aït
Djoudi tient à remobiliser ses
joueurs, quelques heures avant le
match. Pour rappel, il est prévu
que 21 joueurs seulement efec-
tuent le déplacement à Sétif, avant
que le coach n’écarte à nouveau 3
autres éléments le jour de la ren-
contre.
A.A.
Départ en début d’après-
midi pour Sétif
C’est aujourd’hui que prendra
fn le second stage de préparation
estivale. Les Kabyles quitteront en
début d’après-midi le Moufon
d’Or, pour prendre la route de
Sétif. Contrairement aux habi-
tudes, la mise au vert durera 48
heures.
Ultime séance demain
soir
Quant au programme de de-
main, il sera très léger en matière
de charge de travail. Et pour
cause, le staf technique program-
mera une dernière séance à Sétif,
qui ne dépassera pas les 60 mi-
nutes. Ce sera quasiment une
séance de décrassage pour les
joueurs. Quant au déplacement à
El Eulma, il se fera le jour de la
rencontre.
Aït Djoudi a insisté pour
deux séances sur un
terrain gazonné
Comme il fallait s’y attendre,
la JSK a efectué ses deux der-
nières séances d’entraînements à
Alger sur un terrain doté d’une
pelouse en gazon naturel, comme
l’a souhaité l’entraîneur en chef
Azzedine Aït Djoudi. Le coach a
beaucoup insisté à ce que ses
joueurs se familiarisent avec une
pelouse naturelle, avant d’afron-
ter El Eulma ce samedi. Mainte-
nant que l’entraîneur a obtenu ce
qu’il désirait, il pourra peaufner
sa préparation dans les meilleures
conditions.
Les joueurs semblent
plus à l’aise que sur du
synthétique
De leur côté, les joueurs
semblaient plus à l’aise sur une
pelouse en gazon naturel que
sur du synthétique. La difé-
rence réside au niveau des ap-
puis. Aussi, il est clair que les
joueurs sont moins exposés aux
risques de blessures muscu-
laires sur du gazon naturel.
Certains afrment qu’ils pren-
dront du plaisir ce samedi face
à El Eulma, à l’image d’Ebossé
qui n’est pas habitué au synthé-
tique. Et à l’approche de la com-
pétition, la charge de travail a
considérablement baissé. Pour
preuve, les joueurs sont passés
du biquotidien à une seule
séance d’entraînement. Le staf
se contente de 2 heures de tra-
vail par jour, histoire de main-
tenir la forme physique de
l’ensemble des joueurs.
La liste des 21
convoqués connue
Quelques heures avant le
départ de l’équipe à Sétif, l’en-
traîneur en chef, Azzedine Aït
Djoudi a dévoilé la liste des 21
joueurs convoqués pour le
match de samedi. En plus de
Bencherifa et Asselah blessés,
Rayeh et Kernouf ne sont pas
concernés par cette rencontre.
Ajoutés à ceux-là, les 3 espoirs,
à savoir Ihadjadene, Oukel et
Aïboud qui évolueront en caté-
gorie inférieure.
JSK - MCEE a déjà commencé
Coups et blessures JSK
Plus que deux séances avant le match
N° 2382 Jeudi 22 août 2013
05
Coup d’œil USMA
Vous avez abordé la dernière ligne droite
de la préparation, comment se dérou-
lent les préparatifs pour le match
face au MOB ?
Tout se passe bien. Nous avons
disputé en fn de semaine un
match amical qui a été un bon
test pour nous. Nous avons
ensuite bénéfcié d’une
journée de repos après
avoir bouclé le stage et
c’est ce qui nous a fait
beaucoup de bien. A
présent, nous atta-
quons la dernière se-
maine et c’est tout à
fait normal de faire
tout notre possible
pour continuer
d’avancer. La re-
prise s’est déroulée
dans de bonnes
conditions. Person-
nellement, j’espère
que nous allons
continuer de travailler
ainsi jusqu’à la dernière
minute parce que seul le
travail pourra nous per-
mettre de bien débuter le
nouvel exercice.
L’USMA est-elle prête pour
la nouvelle saison ?
Tant que nous avons encore
des séances de travail à efec-
tuer nous ne pouvons pas dire
que nous le sommes. Bien sûr que
nous nous sentons en bonne forme,
mais il reste deux voire trois séances à
faire, à nous de saisir l’occasion pour faire
les réglages nécessaires avant de recevoir
notre adversaire samedi.
Sur le plan personnel, comment vous
sentez-vous ?
Je me sens en bonne forme, donc je n’ai
pas à me plaindre. Je me donne à fond lors
de chaque séance. La saison passée je n’ai
pas eu l’occasion de débuter la saison, mais
cette année je ne veux pas rater cette occa-
sion. Dieu merci, je ne soufre d’aucune
blessure et c’est ce qui est le plus important
à mes yeux. Je cravache dur chaque jour et
je ne compte pas m’arrêter là parce que je
sais que seul le travail paye. Je fourni tou-
jours des eforts en espérant d’être récom-
pensé lorsque la compétition ofcielle
débutera.
Pour la nouvelle saison, quels sont vos
objectifs ?
Je n’ai pas d’objectifs précis. Je n’ai pas de
limites. Je ne suis pas du genre à vouloir
inscrire un nombre de buts précis. Mon
plus grand souhait, c’est de guider mon
équipe vers le sommet mais seul je ne
pourrai rien faire, c’est pour cela que je
compte faire de mon mieux pour apporter
un plus en espérant que mes coéquipiers
feront la même chose. Je suis un attaquant,
marquer des buts ou aider mes camarades
à le faire est mon job. Je compte donc don-
ner le meilleur de moi-même pour ins-
crire le plus grands nombres de buts
possibles, mais aussi pour être au service
de l’USMA en faisant marquer mes co-
équipiers.
Vous êtes le chouchou des supporters,
qu’est-ce que cela vous fait d’être acclamé
à chaque fois que vous foulez la pelouse ?
Ça me fait un énorme plaisir bien sûr. Les
supporters m’aiment bien et j’aimerais pro-
fter de cette occasion pour leur dire que
moi aussi j’ai de l’afection pour eux. Pour
eux, je suis prêt à donner tout sur le ter-
rain. Je les remercie pour leur accueil et je
les assure que nous allons nous donner à
fond pour leur procurer de la joie.
Auriez-vous souhaité ne pas afronter un
nouveau promu lors de la première jour-
née ?
Non. Un nouveau promu ou un habitué de
la Ligue 1, notre but ne changera pas. Sa-
medi, nous jouerons pour gagner parce
que c’est l’unique moyen qui nous permet-
tra de bien débuter notre saison.
Entretien réalisé par Adel C.
L
es Rouge et Noir ont
disputé, avant-hier, une
rencontre de prépara-
tion face aux espoirs, la
dernière avant de rece-
voir le MOB pour la première jour-
née du championnat. Rolland
Courbis qui a opté pour une prépa-
ration à part, a fait jouer 18 joueurs,
histoire de donner à tout le monde
du temps de jeu. Les séniors l’ont
remportée sans surprise sur le score
sans appel de cinq buts à deux. Mais
au-delà du score, c’est l’approche de
Rolland Courbis qui interpelle. Le
coach français de l’USMA a fait en
sorte de ne rien laisser apparaître de
ses choix, faisant en sorte de tour-
ner son efectif et mettre des
joueurs à des postes inhabituels,
comme c’est le cas de Abdelkader
Laïfaoui qui a été testé à la récupé-
ration. Visiblement, Rolland Cour-
bis veut cacher son jeu à l’approche
du match face au MOB.
Dix-huit joueurs utilisés
Comme écrit ci-dessus, Rolland
Courbis a efectué une revue d’ef-
fectif lors de cette dernière ren-
contre de préparation face aux
espoirs. 18 joueurs ont été alignés.
Soit le nombre autorisé sur une
feuille de match, à la diférence de
Mohamed-Lamine Zemma-
mouche qui a joué tout le match,
tandis que Rafk Mazouzi, sa dou-
blure déclarée, s’est contentée de
cirer le banc. Selon toute vraisem-
blance, le gardien international qui
se remet petit à petit d’une pubal-
gie avait besoin de temps de jeu.
Depuis le début de la préparation,
Rolland Courbis a opté à chaque
fois pour un match à trois mi-
temps, d’une demi-heure chacune,
de manière à donner du temps de
jeu à tout le monde.
Des schémas tactiques
variés
Même en matière d’organisation
tactique, Rolland Courbis ne s’arti-
cule pas autour d’un seul schéma.
Le coach des Rouge et Noir a testé
invariablement le 4-3-3 et le 4-4-2,
visiblement en fonction des
joueurs qu’il alignait. Soit avec une
seule pointe (Ziaya), ou avec une
pointe et un électron libre (Ziaya
Seguer ou Andria). Rolland Cour-
bis a beaucoup fait travailler ses
joueurs l’aspect tactique. L’organi-
sation du jeu changeait à chaque
fois en fonction de la situation. Le
schéma de départ évoluait, par
exemple vers le 4-5-1 en position
défensive. Courbis a beaucoup in-
sisté sur la récupération tout au
long de ce match.
L’équipe type pas encore
connue
Bien que l’USMA n’a pas recruté
de nouveaux joueurs cet été et que
tous les cadres ont été prolongés,
Rolland Courbis n’a pas souhaité
communiquer son équipe type,
faisant en sorte à chaque fois d’ali-
gner indiféremment des joueurs
nouveaux à chaque poste. Comme
on l’a annoncé ci-dessus, l’entraî-
neur usmiste a fait en sorte de gar-
der le suspense jusqu’au bout.
Rolland Courbis va sans doute at-
tendre samedi matin pour com-
muniquer son onze de départ. Une
manière de garder tout le monde
concerné jusqu’au match.
On reprend les mêmes
et on recommence ?
Même si Rolland Courbis fait en
sorte de ne rien laisser apparaître
de ses plans, il n’en demeure pas
moins que l’équipe est connue à
deux éléments près, voire trois. En
plus de Zemmamouche qui est sûr
de garder les buts, le quatuor dé-
fensif (Mefah, Boudebouda, Cha-
faï, Khoualed) est connu. Tout
comme Djediat qui devrait être re-
conduit à l’animation. En pointe,
Ziaya est sûr de débuter. L’incerti-
tude concerne l’entrejeu (Koudri
ou El Orf ?) et les couloirs (Ferhat
ou Andréa ?), (Seguer ou Benald-
jia ?).
M. Z.
Seniors 5 - Espoirs 2
Laïfaoui testé
à la récupération
En l’absence de Nassim Bouchema,
indisponible pour au moins deux se-
maines suite à une blessure à la cheville, Rol-
land Courbis a testé Abdelkader Laïfaoui dans
l’entrejeu. Cherchant sans doute à muscler son
milieu de terrain, l’entraîneur français
a fait jouer son stoppeur toute
une mi-temps dans l’entre-
jeu. Un poste inhabi-
tuel pour l’ancien
Sétifen qui a forgé
sa réputation en
défense cen-
trale.
Il s’est blessé
au pied
Djediat
incertain
face au
MOB
Coup dur pour
l’USM Alger. Le
maître à jouer de
l’équipe, Laâmouri
Djediat, qui s’est
blessé lors du der-
nier match de
préparation face
aux espoirs, a vu
son pied enfer
au grand dam du
staf technique.
En efet, le joueur,
qui croyait que
cette blessure
n’était pas grave,
s’est réveillé hier
avec un gros
œdème et des dou-
leurs atroces. Une
blessure qui l’a obligé
à consulter le méde-
cin de l’équipe. Pour
le moment, le joueur
ne connaît pas la na-
ture de cette blessure.
«Je ne peux pas savoir si
cette blessure est grave
ou pas. J’attends la ré-
ponse du médecin. En
tout cas, je ferai tout
pour être présent afn de
reprendre le chemin des
entraînements et surtout
marquer ma présence pour
le match de samedi pro-
chain», explique le joueur
qui a raté la séance d’hier.
L’équipe
alignée
Zemmamouche, Mefah (Be-
namara 75’), Baïtache (Boude-
bouda 30’), Chafaï (Baïtache
60’), Khoualed, El Orf (Laïfaoui
60’), Djediat, Ferhat, Ziaya
(Seguer 60’), Bouazza
(Chettal 60’), Seguer
(Andria 30)
Andria «J e n’ai pas un objectif
précis, je veux marquer
le maximum de buts»
Ziaya en panne
d’inspiration
Apparemment, la malchance continue
à poursuivre le centre-avant de l’USM
Alger, Abdelmalek Ziaya, qui est passé
complètement à côté lors du match
d’application contre les espoirs avant-
hier. L’enfant de Guelma, qui a pour-
tant renoué avec la confiance en
retrouvant le chemin des filets contre
la J SMB, s’est étrangement montré
inefficace face aux espoirs, en ratant
non seulement quelques occasions
franches de scorer, mais surtout un pe-
nalty, mettant le cuir nettement au
dessus de la transversale. Un manque
de réussite qui a désagréablement sur-
pris l’entraîneur Courbis, lequel risque
de changer d’avis concernant l’atta-
quant de pointe de son équipe, surtout
lorsqu’on sait que le jeune Frioui fait
actuellement preuve d’une efficacité in-
solente.
Boudebouda dans l’axe
BrahimBoudebouda a quitté son cou-
loir gauche sur demande de Rolland
Courbis pour jouer une mi-temps dans
l’axe au côté de Chafaï. L’ex-Moulou-
déen passé en outre par Le Mans, a
déjà évolué dans ce poste par le passé,
que ce soit en club ou au MCA, d’où
son rendement satisfaisant, même s’il
va falloir s’attendre à le voir jouer à
gauche lors des matches de champion-
nat.
Doublé de Seguer
En revanche, l’attaquant Seguer Moha-
med est en train de connaître une
réussite totale. Le Relizanais a réussi,
lors dudit match, à inscrire un doublé
dont un but sur un joli coup franc. Une
belle démonstration de force du joueur
qui devra gagner quelques points aux
yeux de l’entraîneur marseillais, Rol-
land Courbis.
Match complet
pour Djediat, Ferhat,
Khoualed et
Zemmamouche
Quatre éléments, qui sont considérés
comme des pièces maîtresses dans
l’échiquier de Courbis, ont disputé les
90’ du match. Il s’agit en effet du néo-
international, Khoualed, du gardien de
but Zemmamouche ainsi que Ferhat et
Djediat. Courbis voulait connaître le
rendement de ce quatuor durant un
match complet. Apparemment, il était
rassuré en fin de match.
M. Z.
Courbis cache son jeu
06
N° 2382 Jeudi 22 août 2013
Coup direct MCA
L
a direction du club, qui
ne badine pas avec la dis-
cipline, a décidé de sévir
en prenant des mesures
fermes à l’encontre de
deux joueurs Billel Mou-
men et Nabil Yalaoui. Les faits re-
montent à lundi passé lors du match
amical disputé face au Raja El Jadidi,
au stade de Mazagan. Ce jour-là, très
excité, Moumen avait envie de mon-
trer de quoi il était capable sur le ter-
rain. Mais sur deux actions de jeu,
Moumen a eu quelques frictions
avec Nabil Yalaoui sous l’œil du ma-
nager général, Kamel Kaci-Saïd, qui
était proche de l’action. Ce dernier,
ne voulant pas perturber les autres
joueurs, s’est retenu de réagir. Et c’est
en aparté que Kaci-Saïd a fait des re-
montrances à ces deux éléments qui
ont été sommés d’éviter de se com-
porter de la sorte à l’avenir. Ne vou-
lant pas ouvrir une brèche, le
manager général, soutenu par sa di-
rection, a décidé de sanctionner f-
nancièrement les deux
protagonistes. «Je l’ai dit et redit, au
Mouloudia on ne badine pas avec la
discipline de groupe. Tout acte ou
comportement qui porte atteinte à la
stabilité du groupe sera réprimandé
par des sanctions fnancières. Ce sera
le cas pour Moumen et Yalaoui qui
n’avaient pas à se donner en spectacle
devant l’équipe adverse, même si cela
arrive fréquemment dans un match
de foot», nous dira Kamel Kaci-Saïd.
Yalaoui : «J ’accepte la
sanction»
Interrogé sur cette sanction qui lui
sera infigée, Nabil Yalaoui a voulu,
par son discours, arrondir les angles.
Le joueur se dit prêt à accepter toute
décision prise par sa direction. «Tout
d’abord, je dois préciser que Moumen
est comme un frère pour moi. Nous
avons eu une petite friction verbale
lors du match, sans plus ! Cela arrive
souvent dans une rencontre. Je n’ai
aucun problème avec lui. D’ailleurs,
nous avons dîné côte à côte, après la
rencontre», nous a confé l’ex-joueur
du Widad.
Moumen : «Mon
tempérament de battant m’a
encore une fois joué des
tours»
Billel Moumen, pour sa part, n’a
émis aucune objection à cette sanc-
tion qui le concerne lui aussi. «J’ac-
cepte, en toute sportivité, cette
sanction. Ce sont des choses qui arri-
vent même dans les plus grands club
du monde. Je tâcherai d’être plus
calme à l’avenir. Mon tempérament
de battant m’a, une nouvelle fois, joué
des tours. Le coach Geiger m’a d’ail-
leurs demandé de me contrôler pour
éviter de me faire avoir lors des
matchs ofciels», nous a confé Mou-
men qui est en superbe forme. Le
joueur afche clairement son ambi-
tion de prendre part au match de ce
samedi. Et le fait de jouer sans
masque ne semble pas déranger le
natif de Guelma qui s’est rétabli
de sa fracture nasale.
T. Che
Yalaoui et Moumen seront
sanctionnés pour faute professionnelle
Geiger offre
un parfum à
Tlemçani pour son
anniversaire
Le masseur de l’équipe,
Mhamed Tlemçani, a fêté,
avant-hier, son 31e anniver-
saire. Geiger s’est alors
rendu, en compagnie de
Mihoubi et Kaci-Saïd, au
free-shop de l’aéroport
Mohamed-V pour ache-
ter un parfum qu’il a of-
fert au membre du staf
médical qui a été très
touché par ce
geste.
Gherbal
désigné
pour arbitrer la
rencontre face à
la J SMB
Pour son premier
match de championnat,
le Mouloudia retrou-
vera l’arbitre Gherbal
qui a été désigné pour
ofcier la rencontre
qui mettra aux prises
la JSMB avec le
MCA au stade de
l’Unité Maghrébine.
Il est à rappeler que
la nouvelle n’a pas
été bien accueillie
par le vieux club
algérois, qui tient
rancune à cet ar-
bitre depuis le
match aller face
au CRB lors du
précédent
exercice
Bellald«je suls Iou]ours en
conIacI germanenI avec Camelro,
Menez eI MaIuldl gul sonI mes goIes»
Après des débuts poussifs, Habib
Bellaid s’est affirmé en un laps de
temps très court comme un élément
incontournable dans le dispositif dé-
fensif de son équipe. Cet amoureux
des bouquins d’histoire nous parle,
dans cet entretien,
des objectifs
qu’il entend
atteindre
avec les
Vert et
Rouge.
Vous devez
être
content et
soulagé
d’avoir ter-
miné ce stage
sur une note po-
sitive…
Même si je n’ai pas
joué le dernier match
contre El Jadidi, c’est
sûr que le fait de termi-
ner le stage au Maroc
sur une belle victoire
ne peut que nous
faire du bien, sur-
tout sur le plan
psychologique. Il
était important
pour nous de
quitter le
Maroc sur une
note positive. Il
n’y a pas mieux
que les succès pour
booster le moral des
troupes.
Sur le plan personnel, vous
semblez avoir retrouvé toutes
vos sensations lors de ce second
stage au cours duquel vous êtes de-
venu un élément clé de la défense
centrale, non ?
C’est sûr qu’au début, il me fallait
un certain temps d’adaptation.
J’avais joué contre Kouba sur un terrain en syn-
thétique et avec des joueurs que je ne connaissais
pas. C’est pour cela que je n’étais pas au top. Mais
avec les matchs et de l’abnégation à l’entraîne-
ment, j’ai pu refaire surface. Je tiens à remercier
les Metref, Besseghier, Djallit, Ghazi, Djeghbala
et tous les autres qui ont facilité mon adaptation
en me mettant très vite à l’aise. Il y a vraiment
une très bonne ambiance au sein du groupe.
Des craintes avant ce déplacement à Béjaïa
dans un match qui se jouera sur une surface
en synthétique ?
C’est sûr que j’ai pour habitude de me pro-
duire sur des terrains en gazon naturel. Mais
comme les joueurs de tennis qui s’adaptent à
toutes les surfaces, j’en ferai de même. Et puis, je
sais que les pelouses en gazon synthétique en Al-
gérie sont de meilleure qualité que celles de Salé.
A partir de là, il ne devrait pas y avoir de souci.
Comment est l’entente avec Bachiri ?
Parfaite. Je m’entends aussi très bien avec
Aksas et Djeghbala qui est un superbe gars. Il est
impressionnant sur le terrain. Je peux vous dire
que le coach a plusieurs variantes car chacun de
nous peux jouer avec l’autre sans aucun souci.
Nous sommes tous complémentaires.
Après l’accueil royal auquel vous avez eu
droit à votre arrivée au pays, il y a une grosse
pression sur vos épaules, avant d’afronter la
JSMB…
Lorsque j’étais jeune, mon entraîneur me disait
que ce n’est pas celui qui débute fort qui termine
bien. Il faut qu’on soit réguliers en termes de ré-
sultats. Et ce serait bien pour le moral des troupes
de revenir de Béjaïa avec un bon résultat.
On imagine que vous avez hâte de jouer de-
vant le public du 5-Juillet…
J’ai hâte de découvrir le 5-Juillet et son public
formidable. J’ai vu, à travers les vidéos, les
matchs entre le Mouloudia et l’USMA. Il y avait
une ambiance de folie. C’est très excitant de jouer
devant une telle galerie. Je vais vous faire une
confdence. Lorsque j’étais sur le point de signer
au Mouloudia, on m’a sollicité de partout. Que ce
soit en France ou aux Etats-Unis, les supporters
du Mouloudia sont partout. Cela démontre la
grandeur de ce club qui a un passé et une grande
histoire. Et c’est aussi cela qui m’a incité à venir au
Mouloudia.
L’Equipe nationale, vous y pensez ?
Qui ne voudrait pas jouer en
Equipe nationale ? Bien sûr que j’y
pense. Mais il faut, dans la vie, être
réaliste. Je sais qu’il faudra que je
sois exceptionnel pour marquer les
esprits en ce début de saison, afn
d’espérer gagner une seconde chance
de jouer avec les Verts.
On sait que vous êtes venu au Mou-
loudia pour gagner des titres.
Quelle est, selon vous, la recette
pour y parvenir ?
C’est d’être intraitables à domicile. Si
on veut remporter le championnat, il faut
qu’on fasse le plein au 5-Juillet. Que je
sache, Sétif a été champion d’Algérie en
réussissant un parcours quasi parfait à do-
micile. Si on n’est pas imbattables sur ses
terres, on ne pourra pas prétendre arracher
des points à l’extérieur.
Racontez-nous quelques anec-
dotes sur vos matchs face à des
joueurs algériens en France ?
Je garde un très bon souvenir de
mes duels avec Raouf Zarabi lorsque
lui se produisait à Nîmes et moi à
Strasbourg. Bien que rivaux, on se
marrait sur le terrain. Je me rappelle
aussi de Abdelmalek Cherrad lorsqu’il
était à Nice. J’étais chargé de son mar-
quage, car il avait un excellent jeu de
tête.
Avec votre excellent jeu de tête, est-ce
que vous espérez marquer des buts ?
Le plus important pour moi serait de
ne pas en prendre.
Une dernière question pour conclure.
Quelle équipe supportez vous en
France, sachant qu’en Algérie on est
pour Marseille ?
Logiquement, je suis fan du PSG. D’ail-
leurs, j’ai mon copain Kevin Gameiro avec
lequel j’ai fait mes classes à Strasbourg. De-
puis cette saison, il a d’ailleurs quitté Paris. J’ai
joué avec Matuidi et Menez en sélection fran-
çaise Espoirs. Je suis d’ailleurs souvent en
contact avec eux.
Entretien réalisé par Tarek-Che
Le Mouloudia
entame la prospection
pour les jeunes
catégories
Dans le cadre de la pros-
pection pour les jeunes ca-
tégories, le CSA/MCA
organise pour les enfants
désirant pratiquer le foot-
ball au sein du MCA née
entre le 1er janvier et le
31 décembre 2002 et le
1er janvier et le 31 dé-
cembre 2003, deux
journées de prospec-
tion qui auront lieu
respectivement le 25
et le 26 août au stade
de Ain Benian de
9h30 à 14h. Il est à
rappeler que les en-
fants doivent se pré-
senter au stade
munis de leur
équipement
sportif.
Des
difficultés pour
héberger l’équipe
espoirs
Le MCA qui ne s’est
pas pris à temps pour
l’organisation de son
déplacement à la ville
de Béjaïa, a trouvé
des difcultés pour
l’hébergement des
joueurs de la caté-
gorie espoir. Si
l’équipe fanion
élira domicile à
l’hôtel Tabet, et à
défaut d’une ré-
servation de la
part du MCA,
l’établissement
ne pourra ac-
cueillir les es-
poirs du
Mouloudia.
K. M.
GH
N° 2382 Jeudi 22 août 2013
07
Coup d’œil MCA
Suite à un bulletin de recherche émis par les autorités militaires
A
près que les Mou-
loudéens étaient
tous contents de
retourner au
pays, après un
voyage harassant;
la soirée de la délégation du MCA
a été gâchée par l’arrestation du
portier, Farès Bouzidi, qui a été in-
terpellé par la police des fron-
tières. Pour ce qui du motif de
cette arrestation, on laisse enten-
dre qu’un bulletin de recherche a
été émis par les autorités mili-
taires, du fait qu’au niveau du
Mouloudia, on n’a formulé aucune
demande auprès des instances mi-
litaires pour qu’une autorisation
de sortie soit établie à Bouzidi,
lorsqu’on sait que ce dernier est
sous les drapeaux. Ainsi, la res-
ponsabilité incombe aux diri-
geants du MCA qui pouvaient
bien éviter ce problème. Les res-
ponsables de la SSPA/MCA ne
vont pas rester les bras croisés et
prendront les décisions qui s’im-
posent, car ce genre d’erreur ne
doit plus se répéter.
Le joueur passe la nuit au
poste de police
En dépit des démarches entre-
prises par les responsables du
MCA, présents sur les lieux afn de
régler le problème, Bouzidi a été
retenu par la PAF et a même passé
la nuit au poste de police. Hier
matin, le portier du Mouloudia at-
tendait toujours qu’on trouve une
solution à son problème, et il a
même senti qu’il était livré à lui-
même, car les responsables du
MCA et jusqu'à midi n’avaient pas
réussi à trouver une solution.
Le MCA dans une
situation délicate
Ainsi le Mouloudia se retrouve
dans une situation délicate avant
l’entame du parcours, car il est cer-
tain que Bouzidi ne sera pas prêt
pour le match de la JSMB,
et on imagine mal quelle
sera la solution pour
Alain Geiger si Fabre ou
Djemili se blessent avant
cette confrontation.
Ainsi le MCA se retrou-
vera tout simplement
sans un gardien rempla-
çant. Cette afaire doit
servir de leçons pour les
pensionnaires d’El
Achour qui doivent
prendre de fortes sanc-
tions envers ceux qui
devaient formuler une
demande pour obtenir
l’autorisation de sortie
du joueur. Les choses
doivent changer dans la
maison du Doyen, car
sans une organisation
digne de ce nom, le club
ne pourra pas avancer.
K. M.
Bouzidi arrêté
par la PAF à l’aéroport
Houari-Boumediene
Les joueurs fatigués
Alors qu’ils avaient quitté leur lieu de
stage à 13h pour rallier Casablanca et pren-
dre le vol à destination d’Alger, prévu à
17h10, les joueurs du Mouloudia n’imagi-
naient pas que leur voyage serait harassant
et qu’ils n’allaient rentrer au pays que vers
22h15. Après une heure et demie de route,
la délégation du MCA est arrivée à l’aéroport
Mohamed-V. Toutefois grande était la sur-
prise des Mouloudéens, en apprenant que le
vol allait être retardé de deux heures, tout en
se rappelant l’épisode de l’aller où l’équipe
est arrivée au Maroc à une heure tardive.
Ainsi et après une longue attente, où les
joueurs, staff technique et médical ont es-
sayé de passer le temps chacun à sa ma-
nière, la délégation du MCA a pris place dans
l’avion qui a décollé vers 20h30. Une fois que
l’appareil s’est posé sur le tarmac de l’aéro-
port Houari-Boumediene, les Mouloudéens
ont poussé un ouf de soulagement, car ils
étaient vraiment fatigués.
Hariti à l’accueil de l’équipe
Une fois à Alger, c’est le DG de la
SSPA/MCA, en l’occurrence Hariti, qui était à
l’accueil de l’équipe. Comme cela a été le cas
aussi lorsque l’équipe était de retour au pays,
après avoir effectué le premier stage de pré-
paration à El J adida, Hariti a tenu donc à être
présent et il a facilité à la délégation les for-
malités d’usage, au même titre que le secré-
taire du club, Atallah, qui lui aussi était
comme à son habitude aux petits soins. Ainsi
et après avoir récupéré leurs bagages, les
joueurs du Mouloudia ont pu rentrer chez
eux avant de se remettre au travail et prépa-
rer le match face à la J SMB.
La présence des
supporteurs leur a fait
oublier la fatigue
Bien qu’ils étaient fatigués par ce voyage
harassant, les joueurs ont tout oublié en
voyant le grand nombre de supporteurs pré-
sents à l’aéroport qui ont attendu de longues
heures pour les accueillir. Les Chnaoua ont
encouragé les coéquipiers de Bouguèche en
les assurant de leur soutien indéfectible, pro-
mettant de se déplacer en grand nombre à la
ville de Béjaïa, samedi prochain afin d’être à
leurs côtés et
les aider à re-
venir avec un
bon résultat de
la ville de
Yemma Gou-
raya. Les
joueurs, quant
à eux, ont tenu
à remercier les
supporteurs et
leur ont promis
de faire de leur
mieux afin de
leur offrir la
victoire, et en-
tamer le cham-
pionnat dans
de bonnes
conditions.
K. M.
Vous êtes de re-
tour au pays.
Comment éva-
luez-vous ce se-
cond stage de
préparation ?
Ce second stage
nous a permis de
continuer le travail
que nous avons
déjà entamé depuis
le mois de juillet, et
je pense que nous
sommes prêts pour
l’entame du cham-
pionnat. Mainte-
nant, il faut se
concentrer pour
bien préparer notre
premier match de
championnat face à
la JSMB et qu’on doit bien négocier.
Nous avons constaté que
l’équipe a progressé par rapport
au premier stage…
Lors des rencontres amicales que
nous avons livrées lors de notre pre-
mier stage, vous avez tous constaté
que l’équipe progressait d’un jour à
l’autre, et qu’on accordait peu d’im-
portance aux résultats. Le plus im-
portant pour nous était de bien
travailler, et il fallait s’attendre à ce
qu’on trouve des difcultés à l’en-
tame de la préparation. Ainsi, on a
profté de ce second stage pour tra-
vailler davantage et il était logique
qu’on présente un meilleur visage à
la fn de notre préparation.
La concurrence sera très rude
entre vous et Hachoud…
Hachoud afche actuellement
une bonne forme et moi je travaille
d’arrache-pied. Le coach m’a fait
évoluer dans mon poste habituel et
il m’a aussi essayé sur le fanc gauche
de la défense, et je suis prêt à répon-
dre à ses exigences, car on œuvre
tous pour l’intérêt
de l’équipe. Que je
joue donc à droite
ou à gauche, je reste
à la disposition de
Geiger.
Votre mission ne
sera pas facile face
à la JSMB qui tient
à réaliser un bon
résultat face à son
public…
On est conscient
de la mission qui
nous attend à Béjaïa.
Bien que cette
équipe nous a sou-
vent bien réussi, je
pense que la ren-
contre se présente
dans un autre
contexte et il faut se méfer de la
JSMB qui veut réaliser une bonne
entame de parcours devant son
public. Toutefois, on tâchera de
réaliser un bon résultat ce samedi.
Le public était à votre accueil à
l’aéroport. N’avez-vous pas
senti une certaine pression du
fait qu’ils réclament de bons
résultats cette saison ?
Avant tout, je remercie les sup-
porters qui nous ont toujours sou-
tenus, et leur présence n’est qu’une
preuve de leur fdélité à l’équipe.
Lorsque vous jouez pour un grand
club comme le Mouloudia, il faut
s’attendre à la pression, car le public
a le droit d’être exigeant, et de notre
côté, on fera tout pour ofrir un titre
à nos supporters cette saison. Je sais
qu’ils seront nombreux à faire le dé-
placement à Béjaïa et on tâchera de
réaliser un bon résultat pour se met-
tre en confance en ce début de
championnat.
K.M.
Besseghir
«A droite ou à gauche, je reste
à la disposition de Geiger»
Ils sont arrivés à Alger en fin de soirée
Des fleurs pour la
délégation du
Mouloudia
Mardi soir à l’aéroport, des
représentants du comité de
supporteurs, présidé par Do-
mèche Benaïssa, ont ofert
des feurs à chaque joueur et
aux autres membres de la
délégation pour les encoura-
ger. Toutefois, Geiger et
Kamel Kaci-Saïd ont eu aussi
droit à un bouquet de feurs
et les représentants du co-
mité de supporteurs n’ont
pas manqué de discuter avec
eux et de s’assurer de la
forme de leur équipe.
Bouguèche et
Besseghir offrent
des bonbons à
leurs coéquipiers
Alors que les joueurs es-
sayaient de passer le temps
afn que l’attente ne se fasse
pas ressentir, Hadj Bou-
guèche et Besseghir ont
acheté des bonbons dans les
boutiques free-shop de l’aé-
roport de Casablanca. Une
fois dans l’avion et pour dé-
tendre l’atmosphère, ils ont
décidé de distribuer les bon-
bons à tous les membres de
la délégation. Un geste qui
démontre l’ambiance qui
règne dans le groupe.
Le Mouloudia
ralliera Béjaïa par
vol spécial
Décidément, la Sonatrach
ne veut pas lésiner sur les
moyens pour mettre l’équipe
dans de bonnes conditions.
Ayant prévu une séance
d’entraînement en fn
d’après-midi sur la pelouse
du stade de l’Unité maghré-
bine, le Mouloudia ralliera la
ville de Béjaïa vendredi à
midi par vol spécial de la
compagnie Tassili Airlines.
Les poulains de Geiger vont
rentrer à Alger juste après la
fn du match. Ainsi toutes les
conditions sont réunies pour
que les camarades de Bou-
guèche puissent revenir avec
les trois points de la victoire,
d’autant plus que les diri-
geants leur ont promis une
prime alléchante en guise
d’encouragement.
Le suspense
commence pour
la liste des 18
En raison de la forte
concurrence qui existe dans
l’équipe, certains joueurs re-
doutent même qu’ils ne
soient pas convoqués pour
ce premier match face à la
JSMB. Ainsi, le suspense a
commencé pour les joueurs.
Qu’en est-il alors du onze
rentrant qui sera un vérita-
ble casse-tête pour Alain
Geiger qui n’est pas encore
fxé sur certains postes.
K. M.
Les sanctions financières à la charge des joueurs
G
G Après la décision de la LFP de durcir la loi relative aux contestations des joueurs sur le
terrain à l’égard de l’arbitre, Hammar a décidé, de son côté, d’informer les joueurs que la
sanction fnancière prévue par la LFP, à savoir 30.000 DA, sera à la charge
des joueurs. Une manière de pousser les joueurs à se retenir sur le ter-
rain et faire preuve de plus de respect envers les arbitres.
L’Entente veut éviter le scénario de l’ASO, de la
JSK et du MCA
G
G A 48h du premier match de championnat, les Sé-
tifens sont bien décidés à ne pas rater la première
marche. D’ailleurs, c’est ce qui arrive habituellement aux
clubs algériens engagés durant l’été dans une compéti-
tion continentale. Cela a été le cas pour l’ASO en 2012
qui non seulement a eu de la peine à entamer la saison,
mais a vécu sa plus mauvaise saison depuis son retour en
Ligue 1. Ce fut le cas, en 2011, pour la JSK et le MCA qui
avaient raté leur début de saison. Velud donc veut mettre à pro-
ft la succession des matchs de Coupe de la CAF pour mettre sur
pied un onze déjà compétitif, ce qui n’est pas le cas du CRBAF qui a be-
soin de rodage pour sa première saison parmi l’élite.
Kaci-Saïd «Au mois de décembre, on fera
signer Benjamin et un attaquant ghanéen»
P
roftant de la très longue attente
dans la salle d’embarquement de
l’aéroport Mohamed-V de Casa-
blanca, nous avons sollicité le ma-
nager général du club, Kamel
Kaci-Saïd, qui a répondu, comme
à son habitude, à certaines de nos interroga-
tions. Toujours disponible pour éclairer la lan-
terne des Chnaoua, l’ancien international
abordera dans cet entretien plusieurs thèmes
sensibles. Kaci-Saïd nous a fait part de sa sa-
tisfaction à l’issue du stage, mais refuse de
programmer d’autres regroupements dans le
royaume chérifen. «Je ne peux qu’être très sa-
tisfait du déroulement du stage à Mazagan.
Toutes les conditions ont été réunies pour faire
un excellent travail. Sur le
plan technique, il n’y a rien à
redire. Seulement, je tiens à
préciser que ce sera la première
et dernière fois qu’on aura efectué
un stage au Maroc, à cause du climat
très chaud. A l’avenir, on se préparera en
Pologne dans un centre sportif où on disposera
de tous les moyens de travail. On tâchera de
trouver un partenaire qui nous prendra en
charge.»
«On essayera d’obtenir de chaque
club une séance d’entraînement et
un quota de billets pour nos
supporters»
S’activant pour que le Mouloudia entre dans
une nouvelle ère qui le
conduira vers le professionna-
lisme, tel qu’il est perçu et
conçu en Europe, Kaci-Saïd
veut s’entendre avec les difé-
rents clubs de l’élite, afn de
préparer au mieux les matchs
du championnat. «A l’avenir
lors de chaque match de cham-
pionnat, on tâchera de trouver
un accord avec le club qui nous
recevra, afn qu’on puisse efec-
tuer une séance sur le terrain
principal ou l’annexe, la veille
du match. On œuvrera pour
obtenir aussi un quota de bil-
lets pour nos supporters, afn
qu’ils puissent se déplacer avec
nous lors de chaque rencontre.
Il est bien évident qu’on fera de
même lorsqu’on recevra ces
équipes.»
Avant même le coup d’en-
voi du championnat, le mana-
ger général, avec son œil
aiguisé, sait qu’il faudra se
renforcer dans certains sec-
teurs de jeu. Le plus touché
concerne la ligne d’attaque qui
connaîtra un renforcement de
poids, avec l’arrivée de deux
joueurs africains. «Au mois de dé-
cembre, lors du mercato hivernal, on
fera signer le joueur nigérian Benjamin et
un attaquant ghanéen dont je ne révélerai pas
l’identité. Les deux joueurs signeront directe-
ment sans passer de tests. Toutefois, ce n’est qu’à
l’issue de la traditionnelle visite médicale qu’on
ofcialisera la venue des deux Africains pour
renforcer le compartiment ofensif. On sait qu’il
nous faudra deux attaquants de haut niveau
pour nous donner les moyens d’atteindre nos
objectifs.»
«Ceux qui ne parviendront pas à
s’imposer seront libérés au mercato
hivernal»
Refusant de faire dans les sentiments, à
l’instar des dirigeants qui se sont succédé au
Mouloudia, Kaci-Saïd, par ses déclarations, a
fxé un ultimatum à tous les joueurs qui ne
parviendront pas à s’imposer dans le groupe.
«Je tiens aussi à préciser que le Mouloudia est
un grand club qui doit être composé de joueurs
capables de tenir leur rôle et répondre aux at-
tentes des supporters. Maintenant, tous les
joueurs qui ne parviendront pas à s’imposer se-
ront libérés au mois de décembre, c’est aussi cela
l’esprit de compétition.»
«On ne doit pas se contenter de
manger, boire et toucher son salaire
sans jouer»
Voulant lancer un signe fort à tous les
joueurs de l’équipe, Kaci-Saïd dira avec la
franchise qui le caractérise : «Il faut que
chaque joueur se donne à fond à l’entraînement
et prouve qu’il sa place avec nous. On ne doit
pas se contenter de manger, boire et toucher son
salaire sans jouer. Il faudra se battre car les
places seront chères».
«Même en cas de mauvais résultats,
les supporters doivent soutenir leur
équipe»
En conclusion, Kaci-Saïd, qui a été accueilli
comme il se doit par les supporters, à l’instar
des autres membres de la délégation, tient à
sensibiliser tout le monde, à quelques heures
du coup d’envoi du championnat. «Il faut que
tout le monde sache qu’on doit rester solidaires,
même en cas de mauvais résultats. Les suppor-
ters doivent soutenir leur équipe car nous ga-
gnons et nous perdons tous ensemble. C’est
comme ça que je conçois les choses», nous a dé-
claré en conclusion le manager général qui
œuvre pour inculquer l’esprit professionnel
chez ses joueurs.
T. Che
ESS
A
vec une seule réalisation en
trois matchs disputés lors de
cette phase de poules de la
Coupe de la CAF, l’attaque sé-
tifenne inquiète au plus haut
point le staf technique ainsi
que la direction. Une maigre moisson qui
laisse penser que Velud procédera à des
changements, à l’occasion du premier match
de championnat face au CRBAF prévu ce sa-
medi. Des changements qui auront égale-
ment pour objectif de relancer la
concurrence entre les joueurs de l’attaque.
Par ailleurs, le coach sétifen ne semble pas
s’inquiéter pour son secteur défensif qui n’a
encaissé que deux buts sur balles arrêtées.
Un constat qui prouve que la défense n’a rien
à se reprocher, donc pas besoin d’efectuer le
moindre changement dans ce comparti-
ment. Idem pour le milieu de terrain. Velud
est satisfait des hommes qui composent son
entrejeu. D’ailleurs, il compte bien les recon-
duire face au CRBAF. Dans les buts, Khedaï-
ria restera le numéro un, à l’occasion de la
première apparition ofcielle de l’ESS.
S. B.
On attend toujours la licence de Ze
Ondo
G
G L’entraîneur de l’ESS, Velud, compte bien
aligner d’entrée son attaquant gabonais, Ze
Ondo, à condition bien sûr que sa licence soit
prête. En efet et jusqu’à hier, la direction séti-
fenne n’avait pas encore récupéré le fameux docu-
ment. Toutefois, cela ne semble pas être une
source d’inquiétude car une source de la LFP a
confé au dirigeant sétifen que Ze Ondo était of-
ciellement qualifé. De son côté, le joueur se tient
prêt à prendre part au match de ce samedi face à
Aïn Fekroun, surtout après la discussion qu’il a
eue avec son entraîneur qui a voulu savoir si son
joueur sera d’attaque pour l’entame du champion-
nat.
Vers la titularisation de Frank
G
G Hier à l’issue de la séance d’entraînement,
l’entraîneur adjoint de l’Entente, Madoui, s’est
entretenu avec l’attaquant franco-ivoirien, Frank,
afn de connaître si lui aussi était prêt pour le pre-
mier match de la saison. A signaler que le staf
technique n’a pas encore tranché la question de la
titularisation de Nadji, ce qui laisse planer le sus-
pense sur celui qui sera aligné à ce poste.
Zerrara et Belamiri d’entrée face au
CRBAF
G
G Parmi les changements que compte opérer
le staf technique, à l’occasion du match
contre le CRBAF, il est fort probable qu’on assis-
tera à la titularisation de Zerrara à la place de
Djahnit et du jeune Belamiri à celle de Gourmi.
Belamiri : «Le coach peut compter sur
moi»
G
G Au cours d’une discussion, Belamiri nous a
fait savoir qu’il se tenait prêt à jouer : «Je me
suis bien préparé avec la catégorie espoirs durant
la période où l’équipe première était au Maroc
et je peux vous assurer que je suis d’attaque
à 100 % pour prendre part à mon premier
match avec les seniors.»
Les cartes d’abonnement à
2 millions
G
G La direction de l’OPOW du 8-
Mai-45 a décidé de mettre en vente
les cartes d’abonnement pour la saison
2013-2014 qui seront cédées à 2 mil-
lions. Les propriétaires de ces cartes
pourront accéder à la tribune ofcielle. 200
cartes seront mises en vente, le reste des
places au niveau de la tribune seront réservées
aux invités occasionnels des rencontres de l’ESS.
L’attaque préoccupe
La direction veut
avancer de 24 heures
le retour de Lubumbashi
Le 14 septembre prochain, l’En-
tente afrontera, à Lubumbashi, le TP
Mazembe. Initialement, les Sétifens
avaient programmé de quitter le Congo le
16 du même mois. Finalement, la direction
veut avancer la date du retour de 24
heures. Et pour cause, les dirigeants séti-
fens ne voient pas l’utilité de rester 24
heures de plus au Congo, alors que
le match est prévu le 14 sep-
tembre, à 14h.
Les billets des
arbitres envoyés
En prévision du match ESS-FUS
de Rabat, pour le compte de la 4e journée
de la phase de poules de la Coupe de la CAF,
la direction sétifenne a envoyé les billets
d’avion aux ofciels chargés de diriger cette
confrontation. Il s’agit du
trio arbitral camerou-
nais, du commissaire
au match, l’Egyptien
Ahmed Moudja-
hed, et du super-
viseur de la
CAF, le Tuni-
sien Karim
Réda.
Velud
craint les
suspensions
Dans cette compétition
africaine, ils sont neuf
joueurs de l’Entente à être
sous la menace d’un 2e car-
ton synonyme de suspen-
sion. Une situation qui
inquiète Velud.
08
N° 2382 Jeudi 22 août 2013
Coup franc MCA
Azzi-Belkaroui,
le duo axial
A présent que Charef est sûr de
pouvoir compter sur presque la totalité de
son efectif, il n’aura que l’embarras du choix
pour composer son onze. Même s’il s’est fait
quelques soucis pour la charnière centrale suite
à la blessure légère de Azzi, mais depuis avant-
hier, le driver harrachi rassuré concernant la
charnière centrale après le
rétablissement total de ce joueur,
devrait aligner la paire
Azzi-Belkaroui.
Même s'il n'a pas
marqué lors de la
dernière rencon-
tre amicale contre
le HBCL, le milieu
de terrain harrachi,
Amada, a sorti un
bon match. Le Mal-
gache reste toujours
un élément sur lequel
Charef compte énormé-
ment.
Ce sera quand même un match
difcile devant une équipe qui a
une revanche à prendre...
En efet, ce sera un match difcile
pour les deux équipes. Mais nous devons
réussir un bon résultat, histoire de prouver
notre valeur et notre statut et que nous
sommes toujours capables de battre n'im-
porte quelle équipe. Il faut seulement y croire
et surtout prendre les choses au sérieux.
Comment s'est déroulée la préparation du
match contre la JSS ?
Dans la bonne humeur. Tout le monde est pré-
sent et on travaille d'arrache-pied pour entamer le
championnat avec de bons résultats.
Vous n'avez pas marqué face à Chelghoum Laïd
en amical, mais pour beaucoup d'observateurs,
vous avez réussi une prestation honnête...
Je pense avoir donné le meilleur de moi-même. J'ai es-
sayé de faire de mon mieux pour mar-
quer au moins un but, mais cela n'a pas
été le cas, malheureusement. Cette fois-
ci, la chance ne m'a pas souri, mais je ne
perds pas espoir de retrouver le che-
min du but.
Ce sera peut-être face à
Saoura, ce week-end...
J'espère bien. C'est mon plus
grand souhait, surtout que mon
rôle est de marquer plus de buts.
J'espère être au top demain pour
frapper encore une fois.
Comment se présente cette
rencontre pour vous ?
Ce sera une rencontre difcile
pour les deux équipes. Nous
sommes déterminés à réaliser un
grand match pour le meilleur ré-
sultat possible, c'est obligatoire.
On le fera pour notre public
qui attend de nous une
bonne performance à Bé-
char.
Malgré la difculté de
la tâche, vous semblez
très confant...
Efectivement, et puis je ne suis
pas le seul, tous mes coéquipiers le sont.
Maintenant, il faut aussi savoir que la JSS est un
adversaire à prendre très au sérieux, et qui peut
nous créer beaucoup de problèmes.
Entretien réalisé par Nacer-Eddine Ratni
L
a concentration pour
ce premier match du
championnat a débuté
et durera jusqu’à sa-
medi, après le coup de
sifet fnal de l’arbitre.
Hier et avant-hier, à l'issue des
deux séances d'entraînement, le
coach harrachi s'est réuni avec ses
joueurs pour les motiver et les in-
citer à fournir les eforts néces-
saires pour le meilleur résultat
possible. En fait, pour Charef c’est
une façon d’évacuer la pression
qui pèse sur les épaules de ses
joueurs. L'entraîneur harrachi
s'est montré lui-même confant et
optimiste pour rassurer ses pou-
lains, même si, au fond de lui-
même, il se méfe d'un adversaire
redoutable à domicile et qui, de
surcroit, a une revanche à pren-
dre. «Il s'agit d'un match comme
tous les autres et vous devez éviter
toute pression inutile. Je suis
convaincu que vous allez fournir
une belle rencontre. Si vous serez
en mesure d’imposer votre jeu et les
mêmes prestations qui nous ont
permis de remporter des victoires,
en déplacement la saison passée,
nous allons sans aucun doute ga-
gner ce match. Seulement, il faut
être efcace devant les buts ad-
verses. Je vous demande de rester
concentrés et vigilants tout au long
de la rencontre, pour éviter toute
mauvaise surprise. Vous devez
aussi montrer votre présence sur le
terrain, pour éviter de subir la
pression du match.» C'est ainsi que
s'est adressé le technicien à ses
joueurs. L'entraîneur harrachi
veut surtout encourager ses
joueurs, à la veille du premier dé-
placement de la saison à Béchar.
La victoire sur le HBCL,
un dernier test positif
Vainqueur par 3-1 contre le
HBCL, l’USMH a joué son dernier
match amical pour cette prépara-
tion estivale. Le staf technique a
fait participer tous les joueurs à la
rencontre amicale contre Chel-
ghoum Laïd de mardi dernier.
Charef a aligné deux équipes dif-
férentes lors de cette rencontre, ce
qui lui a permis de faire tourner
son efectif. Le but de cette ren-
contre était sans aucun doute de
tester ses joueurs, pour avoir une
idée précise sur la forme de cha-
cun avant la prochaine rencontre
ofcielle face à la JSS. Même les
jeunes espoirs ont été alignés en
seconde mi-temps. Mis à part
quelques uns, les autres joueurs de
l'efectif des U21 ont eu leur
chance.
Plusieurs variantes ont
été essayées
Lors de cette opposition, le staf
technique n'a pas hésité à apporter
les correctifs nécessaires. Mieux
encore, Charef a essayé plusieurs
variantes et opéré beaucoup de
changements afn de trouver la
meilleure formule qui permettra à
son équipe de bien se comporter
ce week-end face à la JSS.
Ziane revient
doucement mais
sûrement
A voir sa débauche d'énergie
aux entraînements, et surtout la
volonté avec laquelle il travaille,
on comprend bien l'envie de
Ziane Cherif de retrouver son
meilleur niveau. Cela laisse sup-
poser que Charef va certainement
compter sur ce joueur polyvalent,
qui sera en concurrence avec plu-
sieurs autres éléments évoluant
dans le même registre que lui.
Pour ce déplacement à Béchar, il
sera certainement retenu dans la
liste des dix-huit, en attendant que
Charef dévoile les noms des titu-
laires dans le compartiment dé-
fensif.
L’inquiétude des
supporters
A trois jours du match contre la
JSS à Béchar, les supporters s'in-
quiètent pour leur équipe. Quand
on sait que l'équipe de Saoura
n'est pas du tout facile à jouer. Il
est donc clair qu'à El Harrach,
tout le monde est conscient de la
tâche qui attend l'équipe ce sa-
medi contre la formation de la
JSS. Cela dit, les camarades de
Belkaroui seront donc contraints
de sortir le grand jeu pour se ré-
habiliter avec leur public.
L'USMH qui dans certains matchs
amicaux a éprouvé beaucoup de
difcultés pour gagner, aura af-
faire à une équipe de Saoura qui
semble bien huilée.
Exercices devant les
buts
D'aucuns parmi les présents au
stade Mohammadia, à la séance
d'hier matin, ont dû constater que
Charef a consacré plusieurs mi-
nutes pour des exercices devant
les buts. C'est surtout pour don-
ner une plus grande efcacité à ses
attaquants, que l'entraîneur harra-
chi a décidé de réaliser ce travail.
En fait, ce qui inquiète le plus
Boualem Charef, c'est le nombre
d'occasions ratées par la ligne d'at-
taque dans ces matches de prépa-
ration. Quand on sait qu'à chaque
rencontre les attaquants manifes-
tent une grande inefcacité, on
comprend mieux l'inquiétude du
coach.
N. R.
A deux jours du déplacement à Béchar, Charef à ses joueurs
«Concentration et vigilance»
Azzi
«On sait ce qui
nous attend
face à la J SS»
De son côté, Azzi, le défen-
seur harrachi, enchaînera dans
le même sens : «On sait que la
JSS qui jouera devant son pu-
blic, abordera le match avec la
ferme intention de réaliser une
victoire. L'année passée, nous
l’avons pu piéger à domicile,
mais cette fois cette équipe est
avertie. Nous devons tenir
compte de cette éventualité.
Tout le groupe est décidé à
fournir un grand match.
D'ailleurs, notre atout est
que nous possédons un
groupe très performant et
qui, dans les déplacements,
s'engage à fond pour réus-
sir un bon résultat. Cette
rencontre s'annonce
comme un véritable déf
pour le groupe. On s’est
fait la promesse de récol-
ter le maximum de
points en déplacement.
On est décidés à met-
tre les bouchées dou-
bles pour réussir un
tel pari.»
Charef
a l’embarras
du choix
Sur le plan de l’effectif, Boualem
Charef ne trouvera aucun mal à
composer son onze rentrant, tant il
dispose de la totalité de l’effectif y
compris les éléments qui étaient
incertains en raison de légères
blessures. «Donc, dans les trois
compartiments, le coach harra-
chi n’aura aucun soucis», nous
dira un membre du staff tech-
nique. L’entraîneur semble ter-
giverser sur le choix du onze
et de la meilleure formule qui
permettra à son équipe de
bien se comporter face à la
JSS. Normalement, c'est ce
matin ou au plus tard de-
main qu'il prendra une dé-
cision définitive
concernant l'équipe qui
débutera le match. L'en-
traîneur harrachi devra
procéder cet après-
midi aux derniers ré-
glages, pour être
définitivement fixé.
Par rapport à
l'équipe qui a af-
fronté la formation
de Chelghoum
Laïd, l'incertitude
plane encore
quant au choix
des milieux de
terrain offen-
sifs.
Amada «j'esgère êIre au Iog
09
N° 2382 Jeudi 22 août 2013
Coup diffcile USMH
gour fragger encore une fols»
E
n compagnie de
l’entraîneur des gar-
diens de but, Fayçal
Bentalaâ, et le dé-
fenseur axial, So-
fane Khellili, Miguel Angel
Gamondi a animé une confé-
rence de presse hier, à l’issue de
la séance d’entraînement qui
s’est déroulée dans la matinée
au 20-Août. A quelques jours
seulement du lever de rideau
sur le nouvel exercice, l’entraî-
neur du Chabab s’est montré
serein en afrmant que son
équipe est prête à entamer le
championnat dans les meil-
leures conditions. «Comme je
vous l’ai déjà dit, nous sommes
satisfaits de la préparation efec-
tuée jusque-là. Je salue le sacri-
fce consenti par les joueurs qui
n’ont pas rechigné sur le travail.
On peut dire qu’on est prêts pour
le début de la compétition of-
cielle. On ne peut pas être bien
évidemment à 100%, mais nous
pouvons dire tout de même
qu’on sera au rendez-vous.»
«16 éléments sont au
top»
Le technicien argentin recon-
naît toutefois que ce ne sont pas
tous les joueurs qui sont dans la
même forme. En efet, certains
joueurs comme Bouregba et
Ahmed Meguehout, qui n’ont
pas beaucoup joué la saison
passée et qui ont réintégré le
groupe avec du retard, ne sont
pas encore prêts pour débuter
la compétition. «Les joueurs ne
sont pas tous dans la même
forme, bien évidemment. Cer-
tains sont arrivés en retard et
ont besoin de travailler encore
pour rattraper leur retard. Pour
le moment, j’ai 16 joueurs dans
un état de forme excellent et sur
lesquels je peux compter dans les
premiers matchs.» A noter que
le coach belouizdadi a utilisé 16
joueurs justement lors du der-
nier match amical face à la JSK
(2-2). Le onze qu’il a aligné lors
de cette rencontre pourra être
le même qui afrontera le RCA,
samedi prochain.
«On veut réaliser un
bon départ»
L’entraîneur des Rouge et Blanc
table sur un bon départ en
championnat. Miguel Gamondi
a afrmé auparavant que son
objectif est de bâtir une équipe
qui fera du spectacle sans
omettre la nécessité de réaliser
de bons résultats. «Nous allons
jouer ce premier match pour le
gagner. Nous voulons entamer le
championnat par une victoire et
réaliser un bon départ. Les pre-
miers matchs sont très impor-
tants pour gagner en confance.»
«Il faut faire attention
à cette équipe du RCA»
Interrogé sur son premier ad-
versaire en championnat, Mi-
guel Angel Gamondi a afrmé,
à l’instar de ses joueurs, qu’il ne
faut pas sous-estimer l’équipe
du RC Arbaâ qui jouera son
premier match en première di-
vision. «Nous allons jouer
contre le RCA, une équipe nou-
vellement promue. Et c’est la rai-
son pour laquelle il faut faire
attention à cette équipe qui se
donnera à fond pour réaliser un
bon résultat. C’est une équipe
qui sera gonfée à bloc, on doit
donc redoubler de vigilance.»
Gamondi n’a pas encore parlé
de ce match avec ses joueurs,
certainement pour leur éviter
une pression supplémentaire. Il
veut peut-être attendre la der-
nière minute pour discuter avec
ses joueurs et les mettre en
garde contre tout excès de
confance contre le RCA.
«Les espoirs sont avec
nous»
L’entraîneur du Chabab ne veut
pas revenir sur un sujet sensi-
ble, à savoir les joueurs issus de
la catégorie espoirs, et qui n’ont
pas été qualifés en équipe pre-
mière. «Inutile de revenir sur ce
sujet, on a déjà parlé de cela. Les
espoirs sont toujours avec nous.
Ils s’entraînent le plus normale-
ment du monde et seront pris en
charge par la direction jusqu’au
prochain mercato.» Les joueurs
non qualifés comme Mechti,
Bencherifa et Roudine s’entraî-
neront avec l’équipe, percevront
leurs salaires mais ne seront pas
concernés par la compétition
ofcielle. Ce que ces derniers
ont contesté.
N. B.
Khellili
«L’équipe est
prête»
De son côté, le
défenseur belouiz-
dadi, Sofane
Khellili afrme
que son équipe est
prête à entamer le
championnat.
«Nous avons bien
travaillé durant
toute la phase de
préparation. Nous
sommes satisfaits
du travail accom-
pli. Je pense que
l’équipe est prête à
entamer le cham-
pionnat.»
«Le CRB doit jouer les titres»
Interrogé sur les objectifs de l’équipe
cette saison, l’ex-défenseur de la JSK a ré-
pondu qu’un club comme le CRB doit
jouer les titres. «Nous allons bien évidem-
ment essayer de réaliser le meilleur par-
cours qui soit. On espère être à la hauteur
des attentes de nos supporters. Le CRB est
un grand club, il doit jouer les titres.»
«J e n’ai pas trouvé de
difficultés à m’intégrer au
groupe»
Le premier joueur recruté à l’intersai-
son, Sofane Khellili, a afrmé par ailleurs
avoir fondu facilement dans le groupe be-
louizdadi du fait qu’il connaît plusieurs
joueurs. «Je n’ai pas trouvé de difcultés à
m’intégrer dans le groupe. Le fait de
connaître plusieurs joueurs m’a facilité la
tâche. Je me plais déjà dans l’équipe et mon
souhait est d’apporter un plus et réaliser
une belle saison.» A noter que Sofane
Khellili, qui n’a pas trop joué la saison
passée à la JSK, pourra débuter sur le banc
des remplaçants.
N. B.
Bentalaâ
«On n’a pas encore
tranché quant au gar-
dien numéro un»
L’entraîneur des gardiens de but du
CRB, Fayçal Bentalaâ affirme que la ques-
tion du gardien de but numéro un n’est
pas encore tranchée. «Nous n’avons pas
encore décidé qui des trois gardiens de
but sera le numéro un. Ils travaillent tou-
jours avec le sérieux voulu. Il y a une
concurrence entre les trois gardiens
Chouih, Ouadah et Abbassi, et le mieux
préparé sera dans les bois.» Cela dit, l’en-
traîneur en chef Gamondi a déclaré ré-
cemment que Chouih est dans une
meilleure forme que Ouadah et qu’il sera
de ce fait le gardien titulaire lors du pre-
mier match prévu samedi prochain contre
le RCA. Concernant sa relation avec Ga-
mondi, Bentalaâ dira : «J ’ai déjà travaillé
avec lui. Il y a une bonne entente entre
tous les membres du staff technique, on
travaille en concertation. Grosso modo, il
règne un bon état d’esprit dans le
groupe.»
Les dirigeants du
Sporting la semaine
prochaine à Alger
Comme révélé dans l’une de nos précé-
dentes éditions, les dirigeants du Spor-
ting de Lisbonne sont restés en contact
avec leurs homologues du CRB, après le
transfert de l’attaquant Islam Slimani. On
a appris, à ce sujet, que les dirigeants lis-
boètes sont attendus la semaine pro-
chaine à Alger, pour discuter de la
possibilité de conclure un partenariat
entre les deux clubs. Selon nos informa-
tions, le CRB devra effectuer son prochain
stage bloqué lors du mercato hivernal à
Lisbonne.
Comment se trouve votre
groupe à quelques jours du
premier match ofciel de la
saison ?
Le groupe se porte bien. On a
bien travaillé depuis le début
de la préparation, on est en
train de poursuivre afn d’être
prêts pour le début de la com-
pétition ofcielle. Il ne nous
reste pratiquement pas
beaucoup de temps, on
veut profter au maxi-
mum.
Pensez-vous être prêts
pour ce match de sa-
medi ?
Je pense qu’on est sur
la bonne voie. On a
certes débuté avec du
retard, mais je ne pense
pas qu’on est en retard.
Le staf technique a su
comment gérer cette
période de prépara-
tion. Nous avons
bien avancé dans
le travail. Le pre-
mier match est
pour bientôt, et
c’est lors de cette
rencontre qu’on
pourra avoir une
idée bien précise sur
le niveau de l’équipe.
Bien évidemment, il
ne faut pas s’attendre à grand-
chose dans les premiers matchs. Il
faut attendre cinq ou six journées
pour pouvoir nous juger.
Pour votre premier match de
championnat, vous allez afron-
ter une équipe promue, à savoir
le RC Arbaâ. Comment voyez-
vous cette rencontre ?
Le premier match a toujours été
difcile et ce, quel que soit l’adver-
saire. Il ne faut pas se mettre dans
la tête que nous aurons la tâche
facile, du moment que nous au-
rons afaire à une équipe qui vient
d’accéder en Ligue 1. Bien au
contraire, il faut prendre l’adver-
saire au sérieux et jouer notre jeu
comme d’habitude. Le premier
match, il est important de le ga-
gner.
D’autant plus que vous allez
jouer devant votre public…
Contrairement à la saison passée
où nous avons joué notre premier
match à l’extérieur, cette fois-ci,
on pourra débuter à domicile.
C’est un avantage certes de débu-
ter le championnat sur son terrain
où vous pouvez bénéfcier du sou-
tien de vos supporters. J’espère
que ces derniers viendront en
masse pour nous soutenir, comme
ils l’ont si bien fait lors de l’exer-
cice précédent. Nous savons ce
qui nous attend lors de cette pre-
mière rencontre, on n’a pas droit à
l’erreur. On fera notre possible
pour leur donner de la joie en ga-
gnant le match avec l’art et la ma-
nière.
Parlons de vous, l’entraîneur
vous a titularisé lors du dernier
match amical contre la JSK, pen-
sez-vous être de la partie samedi
prochain contre le RCA ?
Tous les joueurs travaillent d’ar-
rache-pied pour gagner la
confance de l’entraîneur. En ce
qui me concerne, j’essaie toujours
de donner le meilleur de moi-
même lorsque je suis sur le rec-
tangle vert. Je me tiens prêt à
jouer, et si l’entraîneur décide de
me renouveler sa confance en
match ofciel, je ferai de mon
mieux pour être à la hauteur de
cette confance. Maintenant, le
plus important, c’est que l’équipe
gagne ses matchs.
Comment voyez-vous la saison
prochaine ?
On est sur la bonne voie. Il y a un
bon groupe avec un bon staf
technique, mais attendons la com-
pétition ofcielle pour bien voir.
Je pense qu’avec un peu de stabi-
lité, l’aide de tout le monde ainsi
que le soutien du public, nous
pourrons réaliser de belles choses.
Entretien réalisé par
N. B.
Gamondi : «On est prêts
pour la reprise»
Khoudi : «On n’a pas le droit à l’erreur devant notre pu-
N° 2382 Jeudi 22 août 2013
Coup d’œil CRB
10
11
N° 2382 Jeudi 22 août 2013
Coup d’œil MOB
Comment vont les nouvelles ?
Dieu merci, tout se passe comme
prévu. Nous sommes concentrés sur
la préparation du match face à l’ESS.
Aujourd’hui, nous travaillons l’aspect
psychologique. Nous voulons mettre
toutes les chances de notre côté pour
ce premier rendez-vous face au tenant
du titre.
Comment évaluez-vous la dernière
rencontre amicale face au CAB ?
Pour le staf technique, cette rencon-
tre avait pour objectif d’apporter
quelques retouches, avant le début du
championnat. En ce qui nous
concerne, c’était notre dernier test,
donc la dernière chance de tenter de
convaincre le staf de gagner une
place dans le onze de départ. D’un
point de vue général la rencontre ne
fut pas facile pour nous, il faut dire
que le CAB ne nous a pas facilité la
tâche. Peu importe, le plus important
c’est que nous sommes sortis avec le
maximum de renseignements de cette
confrontation qui nous permettront
de préparer nos débuts en champion-
nat.
Parlez-nous un peu de la prépara-
tion du club durant cette période
d’avant saison…
Cela s’est déroulé en deux mois. Du-
rant cette période, nous nous sommes
penchés sur tous les plans de la pré-
paration, physique, tactique et au-
jourd’hui psychologique. A mon avis
cela s’est très bien passé, car au-
jourd’hui nous sommes capables de
produire du beau jeu et nous nous
sentons prêts pour tenir tête aux
grands, en commençant par l’ESS sa-
medi.
Face au double champion
d’Algérie, ce ne sera pas
facile. Comment voyez-
vous cette rencontre ?
Je pense que personne ne
nous envie pour ce pre-
mier match. Nous allons
faire face à peut-être l’un
des meilleurs clubs d’Algé-
rie depuis des années. Face
à un promu comme nous,
certains ne donneraient
pas cher de notre peau.
Néanmoins à l’intérieur de
l’équipe, nous ne vivons
pas ça de la même ma-
nière, cette rencontre face
à l’ESS nous permettra de
prouver de quoi nous
sommes capables.
Un mot pour conclure ?
Cette saison sera très difcile pour
nous, nos supporters le savent bien. Je
pense qu’ils savent ce que nous atten-
dons d’eux. Face à l’ESS, nous aurons
besoin d’eux, alors je leur donne ren-
dez-vous pour montrer au Sétifens et
à toute l’Algérie ce que vaut le CRBAF.
Entretien réalisé par
Samy
C
ontre toute attente,
l’attaquant du
MOB, Rafk Bou-
laïnceur, s’est
blessé à l’entraîne-
ment d’hier. En efet, le joueur a
ressenti des douleurs au niveau de
la cuisse, ce qui l’a contraint à in-
terrompre sa séance. Aussitôt, le
staf médical l’a examiné et a pris la
décision de le ménager. Mais ce qui
rend le staf et le joueur anxieux,
c’est de savoir que le MOB a un
RDV important ce samedi face à
l’USMA. Du coup, et connaissant
la nature de la blessure du joueur, il
est fort probable que Boulaïnceur
rate son début de saison. D’après le
staf médical, il va falloir gérer la
forme du joueur jusqu’à demain,
pour voir plus clair.
Rahmouni inquiet
Le moins que l’on puisse dire est
que l’entraîneur Rahmouni ne s’at-
tendait pas à cette blessure, surtout
pas la veille du déplacement à
Alger. La blessure de son joueur
l’inquiète au plus haut point, du
moment qu’il lui sera difcile de lui
trouver un bon successeur face à
l’une des meilleures équipes du
championnat. Pour l’instant, l’en-
traîneur préfère attendre le diag-
nostic du médecin, afn de savoir si
réellement Boulaïnceur sera opéra-
tionnel ou pas.
Le coach exige un bon
départ en championnat
Toutefois, Rahmouni ne veut pas
trop s’attarder sur la blessure de
son joueur. Le coach veut que son
équipe réalise un bon résultat, à
l’occasion de sa première sortie en
championnat. Il a d’ailleurs insisté
auprès de ses hommes pour qu’ils
restent déterminés, comme ce fut
le cas depuis le début du stage. Il
les a assurés que son équipe a les
moyens de revenir à la maison avec
un résultat satisfaisant.
Semani et Mesbah
attendent un signe
du coach
De leur côté, les deux attaquants Se-
mani et Mesbah n’attendent qu’un
signe de leur entraîneur, pour avoir
leur chance face à l’USMA. Avec le
probable forfait de Boulaïceur, Rah-
mouni est dans l’obligation de trou-
ver des solutions de rechange. Il
faudrait dire que le MOB traverse
une très mauvaise passe, surtout
lorsqu’on sait que la blessure de
Boulaïnceur est la 4
e
en l’espace de
trois jours. C’est dire que le staf est
loin d’avoir la tâche facile pour com-
poser le onze rentrant.
Boulaïnceur : «J e ferai
de mon mieux pour
être présent»
De son côté, l’attaquant béjaoui
nous dira : «J’ai ressenti des douleurs
au niveau de la cuisse, je ne vous
cache pas que je suis abattu car je
m’attendais à terminer la préparation
en force. Pour le moment, le staf m’a
demandé de poursuivre les soins en
attendant vendredi. Ce qui est cer-
tain, c’est que je ferai de mon mieux
pour prendre part au match face à
l’USMA. Je sais que le staf compte
énormément sur mes services. J’espère
être rétabli. Mais je tiens a dire que
ma blessure n’a rien de grave, il fau-
dra seulement savoir la gérer.»
N. F.
CRBAF
La Fédération le confirme
La rencontre aura
bien lieu au stade
des Frères-Debbih
Après avoir contesté le choix de la
délocalisation du match face à
l’ESS au stade Zoubir-Khellif, Be-
kouche, le président du club, a eu
gain de cause. En efet, comme pu-
blié sur le site de la Ligue hier, la
première rencontre du club en
Ligue se déroulera en fn de
compte au stade des Frères-Deb-
bih.
Bekouche : «Aux
supporters de faire
leur part du travail
maintenant»
Ayant pris connaissance de cette
nouvelle, nous avons décidé de
prendre attache avec le président
du CRBAF. Ce dernier nous lan-
cera : «Maintenant que nous avons
fait notre travail, c’est à nos sup-
porteurs de prouver leur amour au
club. Nous devons nous montrer ir-
réprochables envers nos invités,
aussi nos fans ne doivent en aucun
cas mettre la pression sur nos
joueurs. Nos débuts sont impor-
tants, alors il faudra mettre toutes
les chances de notre côté pour réali-
ser un bon résultat.»
Taïbi : «Face à l’ESS, nous
montrerons de quoi nous
sommes capables !»
Boulaïnceur risque
de rater le match
contre l’USMA
Berrefane bien parti
pour être titulaire
Pour la nouvelle saison, la for-
mation du
MOB
compte
dans ses
rangs deux
gardiens de
très bon ni-
veau :
Mourad
Berrefane
et Musta-
pha Zaïdi.
Les deux
hommes
ont montré
toute l’étendue de leur talent lors
des matchs de préparation. Il
faut dire que leur niveau est très
proche. C’est pourquoi ce fut très
difcile pour le premier respon-
sable de la barre technique, Rah-
mouni, de trancher sur celui qui
gardera les cages samedi. Son
choix s’est porté sur Mourad Ber-
refane, au vu de son expérience
en Ligue1 et en Equipe nationale
militaire.
La défense, le seul point
d’interrogation
En ce qui concerne le comparti-
ment défensif, le coach béjaoui
n’a toujours pas trouvé la meil-
leure formule, à quelques jours
du début du championnat. Pour
le moment, et sur les quatre titu-
laires, un seul est assuré de com-
mencer le match face à l’USMA.
Il s’agit Chebana qui constitue la
pièce maîtresse de Rahmouni de-
puis maintenant deux saisons. A
ses côtés, en défense centrale,
deux joueurs sont au coude à
coude, Bouali et Bouamria. En ce
qui concerne les arrières laté-
raux, Rahmouni ne pourra pas
compter sur les services de
Kheddis sur le fanc gauche de la
défense. Il faut s’attendre donc à
la titularisation de Kedjali ou
Djennine qui lui n’ont pas dit
leur dernier mot. De l’autre côté,
le choix s’annonce encore plus
difcile pour Rahmouni qui est
obligé de se passer des services
de Behri et Benhoucine, tous
deux blessés.
La blessure de
Boulaïnceur met
Rahmouni dans
l’embarras
En excellente forme lors des
matchs de préparation, Rafk
Boulanïceur était pressenti
pour commencer la rencon-
tre de samedi face à l’USMA
en pointe de l’équipe. Cepen-
dant, la blessure du joueur
met Rahmouni dans une si-
tuation délicate, puisque le
coach du MOB comptait
beaucoup sur lui. Pour le
remplacer, trois joueurs sont
pressentis : Yaya, Semani et
Mesbah.
Le déplacement fixé
pour demain à 13h
Comme prévu, le groupe
concerné par la rencontre
face à l’USMA prendra de-
main la route sur Alger, à 13
heures. Le voyage se fera par
bus. Le groupe passera la
nuit à l’Hôtel El Foursane.
C’est la course contre
la montre pour Bahri
Il faut dire que la blessure de
Bahri tombe mal. Le joueur,
qui s’est blessé lors de la ren-
contre face à la formation de
Beni-Douala, ne voudrait
rater pour rien au monde le
match face à l’USMA. Même
si son retour s’annonce très
improbable, le milieu de ter-
rain ne baisse pas les bras
pour autant. Depuis
quelques jours, il suit un pro-
gramme de rééducation sous
les ordres du médecin et du
masseur de l’équipe.
Benhoucine et
Kheddis absents à
l’entraînement
Lors de la séance de reprise
d’hier, en plus de Bahri, deux
autres joueurs étaient ab-
sents. Il s’agit du défenseur
central Kheddis et du latéral
Benhoucine. Les deux
joueurs sont toujours au
repos forcé.
N. F.
Agence de communication recrute des agents
polyvalents pour des opérations de Marketing
Sportif sur stades au niveau des villes suivantes
: Annaba, Constantine, Sétif, El Eulma, Bordj Bou
Arréridj, Béjaïa, Tizi Ouzou, Alger, Blida, Chlef,
Oran, Aïn Témouchent et Béchar.
Profil recherché :
Agé au minimum de 22 ans, niveau bac, pos-
sédant un véhicule
Ayant la capacité d’exécuter des tâches de
manutention et d’entretien technique
Aptitude à rédiger des rapports clairs selon
un modèle fourni
Bonne maîtrise des langues arabe/ français et
de l’outil informatique (Power Point)
Possibilité de recrutement en CDI pour les can-
didats motivés et sérieux.
Envoyer CV à : arobasserecrute@gmail.com
Mettre en objet de votre email le numéro de
votre wilaya uniquement.
Offre d’emploi
L
e

B
u
t
e
u
r

d
u

2
2
-
0
8
-
2
0
1
3
N° 2382 Jeudi 22 août 2013
Coup fra
12
L’
entraîneur de
la JSMB a éta-
bli son bilan au
lendemain de
la clôture du
regroupement
efectué à
Alger, ponctué par trois rencontres
amicales. Le coach béjaoui était
très satisfait du travail accompli
par ses poulains et surtout du ren-
dement afché lors des dernières
rencontres, malgré les deux dé-
faites concédées face à l’USMA et
le MCEE. Néanmoins, le premier
responsable à la barre technique
du club estime qu’il y a des choses
positives et d’autres négatives qu’il
ne veut pas dévoiler. Il préfère re-
tenir que ce qui est positif, notam-
ment la hargne et la détermination
afchées par ses joueurs lors de
cette période de préparation : «Les
joueurs étaient au rendez-vous
lors de cette période de prépara-
tion et ils ont beaucoup travaillé.
On a commencé en retard mais
nous nous sommes vite rattrapés.
Je suis donc satisfait de la prépara-
tion pour le moment.»
«On n’est pas
prêts à 100%,
mais le groupe
a beaucoup progressé»
Même si son équipe a démontré
de très belles choses lors des
dernières joutes amicales
qu’elle a disputées et que le
jeu de l’équipe s’est beaucoup
amélioré, le driver des Vert
et Rouge nous a déclaré :
«Il reste encore du travail
et des lacunes à com-
bler». Saâdi pense qu’il
doit encore revoir cer-
taines choses durant
les deux dernières se-
maines de prépara-
tion pour être fn
prêt pour le début du
championnat. «On ne
peut jamais dire qu’on
est prêts à 100%.
Certes, l’équipe s’est
beaucoup améliorée,
mais il faut dire aussi
qu’on n’est pas au top.
Donc je dois dire qu’il y a
toujours des correctifs à ap-
porter avant le début de la
compétition. On aura donc du
travail à faire pour combler
certaines failles. Nous tâche-
rons d’être au top le plus tôt
possible», a dit le coach Saâdi.
«Physiquement, je peux
dire que les joueurs sont
au point»
Toujours dans le même contexte,
le driver de la JSMB estime que
son équipe n’est pas encore au top,
certes, mais que durant cette phase
de préparation, les joueurs ont
montré de très belles choses qui
augurent un avenir très serein.
«Certes, on n’est pas à 100% de nos
capacités mais je peux vous dire
qu’on est dans le coup. Aussi d’un
autre côté, je dois dire sincèrement
qu’avec le groupe, on a constaté une
certaine marge de progression, no-
tamment sur le plan physique, de
nos joueurs qui ont montré de très
bonnes dispositions, qui progressent
et qui sont surtout à l’écoute. On a
un retour très intéressant de la part
des joueurs. Dans l’ensemble je suis
satisfait de mon groupe.»
«J e salue les joueurs pour
leurs sacrifices et
discipline»
Saâdi a reconnu la réussite de la
préparation et ce grâce aux sacri-
fces des joueurs qui ont adhéré à
sa méthode de travail sans lésiner
sur les eforts : «Je tire chapeau aux
joueurs qui ont consenti d’énormes
eforts et des sacrifces pour réussir
cette phase de préparation. Dans un
groupe, si la discipline vous fait dé-
faut, si les joueurs ont la tête ailleurs
et s’ils ne se comportent pas en res-
ponsables, tout est voué à l’échec. Ce
n’était pas notre cas, et je tiens à sa-
luer la discipline du groupe qui aura
été exemplaire, avec le témoignage
de tous les membres du staf tech-
nique, lesquels n’ont relevé aucun
écart à ce niveau. Cela m’a beau-
coup aidé dans mon travail.»
«J e suis vraiment satisfait
car aucune blessure n’a
été enregistrée»
Outre la progression de l’équipe,
l’absence des blessures est l’autre
satisfaction pour le staf technique
qui a pu appliquer son programme
à la lettre, suite à la présence et la
disponibilité de tous ses joueurs
durant cette période. «En plus du
travail accompli, je suis aussi satis-
fait qu’il n’y ait aucune blessure au
sein de mon équipe. Les blessures
auraient freinées les joueurs et
notre travail durant cette période
de préparation. La présence de tout
le monde m’a permis d’appliquer
mon programme à la lettre. Cela
me donnera plus de solutions pour
ce premier match face au MCA.»
«J ’ai déjà une idée
précise sur l’équipe
qui affrontera le
MCA, mais…»
Concernant l’équipe
type et les éléments
qui débuteront la
saison face au
MCA, Saâdi
nous a fait
cette décla-
ration :
«C’est tout
à fait
normal,
après les derniers matches amicaux
qu’on a joués, j’ai déjà une idée sur
mon groupe. Plus on va de l’avant,
plus les idées se précisent. On es-
sayera de préparer les joueurs sus-
ceptibles de jouer les premiers
matches car, en cours de route, il y
a toujours des aléas liés aux bles-
sures, suspensions et autre baisse de
forme des joueurs. J’ai donné la
chance à tout le monde car c’est à
partir de là que j’arrêterai mon
équipe type. Bien que rien ne soit
encore décidé, je peux vous dire
quand même que j’ai déjà une idée
plus précise sur l’équipe qui débu-
tera face au MCA ce samedi.»
«J ’hésite toujours
concernant le milieu de
terrain et l’attaque»
La JSMB possède plusieurs
joueurs en concurrence pour les
quatre au milieu de terrain. C’est le
cas d’ailleurs en attaque. Le coach
de la JSMB n’a toujours pas tran-
ché, tant ses éléments possèdent
presque le même profl. «Je compte
aligner une équipe combative, pour
cela j’ai besoin de joueurs qui peu-
vent faire le jeu rapidement, mais
qui peuvent aussi aider en attaque.
Pour le moment, j’hésite toujours
concernant les joueurs que j’ali-
gnerais au milieu de terrain.
Même en attaque, je n’ai encore
rien décidé. Je vais réféchir en-
core cette dernière semaine pour
trouver la bonne formule.»
«Tout n’est pas fini
pour les autres»
Par ailleurs, le coach de la
JSMB afrme que tout le
monde est sur un pied d’éga-
lité et que chaque joueur doit
travailler pour mériter une
place au soleil : «J’ai bien
parlé avec tous mes joueurs et
je leur ai bien expliqué
qu’avec moi il n’y a que le
travail qui compte. C’est-à-
dire, celui qui veut décrocher
une place de titulaire n’a
qu’à prouver sur le terrain
et moi je n’hésiterai jamais
à l’aligner. Les anciens doi-
vent confrmer tout le bien
que l’on pense d’eux, alors
que les nouveaux, y com-
pris les jeunes, sont
contraints d’aller au-delà
de leurs aptitudes pour
espérer convaincre
aussi.»
«J e préfère ne pas
parler des joueurs
individuellement
maintenant»
Pendant cette période de prépara-
tion, l’entraîneur béjaoui avait une
double mission : gérer l’équipe,
mais aussi superviser les nouvelles
recrues. Lorsqu’on voulait connaî-
tre son avis sur chacune d’elle, l’ex-
coach de l’USMA dira : «Je ne peux
parler des joueurs individuelle-
ment, pour ne pas heurter les sensi-
bilités. Je préfère dire qu’il y avait
des joueurs qui ont bien bossé, mais
assurément qu’il y avait d’autres qui
se sont donnés à fond, mais on ne
les a pas vus. Donc, on essaie de les
revoir prochainement.»
«J e ne suis pas du tout
inquiet pour la défense»
Le coach de la JSMB a constaté
aussi lors des derniers matches
que le maillon fort de l’équipe, lors
de des premiers matches amicaux
joués, a bel et bien confrmé son
statut durant les rencontres jouées
durant face à l’USMA. Malgré les
buts encaissés et quelques erreurs
aussi, la défense s’est beaucoup
améliorée selon le coach du mo-
ment qu’elle s’est montrée très so-
lide durant les matches de
préparation, car ce compartiment
a été bien travaillé aussi : «Malgré
les buts encaissés face à l’USMA, les
défenseurs se sont bien comportés
durant les matches amicaux qu’on a
joués. J’ai constaté une améliora-
tion. Donc je peux vous dire que ce
compartiment sera encore plus so-
lide en championnat, car lors de
cette dernière semaine, tous les
joueurs dont les défenseurs étaient
épuisés», explique l’ancien coach
de l’USMA.
«Messara commence
à s’adapter et Samer
est à la hauteur»
Durant les
rencontres
amicales
jouées, le
coach a opté
pour l’alter-
nance entre les
trois gardiens,
Samer, Mes-
sara et le jeune
Kacem. Pour
évaluer la prestation des autres
gardiens, Saâdi, en collaboration
avec le préparateur des gardiens,
Saâdi «Il est important de débuter
la compétition par un succès»
13
N° 2382 Jeudi 22 août 2013
anc JSMB
Brançi, a jugé
utile de leur
donner le
même temps
de jeu. De son
côté, Saâdi es-
time qu’ils ont
montré un
bon niveau,
mais il n’a pas
tranché quant
à celui qui débutera le champion-
nat : «Les trois gardiens qui ont été
alignés, à savoir Samer, Messara et
même Kacem, ont été à la hauteur.
Au début j’ai dit que Samer est
bien parti pour débuter mais après
avoir vu les dernières prestations
de Messara, je dirais que ce der-
nier mérite aussi une place dans le
onze et je pense que je vais faire
tourner même mes gardiens.»
«On possède des jeunes
qui ont du talent, mais
...»
Comme tout
le monde le
sait, le coach
Saâdi n’a pas
été sollicité
dans l’opéra-
tion recrute-
ment cet été,
du moment
qu’il n’a été
contacté qu’au
début du mois
de juillet, alors
que le recrute-
ment était déjà
presque bou-
clé. Pour lui
ce n’est pas un
problème de
travailler avec
l’efectif actuel.
Mais s’il avait
été là bien avant, il aurait quand
même fait venir certains joueurs.
«Si je n’étais pas satisfait du recru-
tement efectué, je n’aurais même
pas pris en main cette équipe. On
possède des jeunes qui ont du ta-
lent, mais je ne vous cache pas
aussi que si j’étais venu avant j’au-
rais proposé certains joueurs à
l’image de Chibane, que je
connais parfaitement bien,
et Ebossé.»
«Aourès a montré
qu’on peut compter
sur lui en attaque
aussi»
Le jeune attaquant Moha-
med Lamine Aourès sera
sans doute un sérieux
concurrent pour les autres
attaquants Bangoura,
Chalali et Me-
baraki. Lors
des deux der-
niers matches,
Aourès a été
aligné d’entrée
de jeu contrai-
rement aux
précédentes
rencontres et il
a donné satis-
faction au
coach Saâdi qui peut dorénavant
compter sur lui. «Aourès a montré
de très belles choses lors des der-
nières rencontres. Je ne peux pas
l’ignorer. Ce ne sera pas correct de
ma part, si je ne lui donne pas sa
chance. Toutefois, il doit travailler
encore plus s’il veut arracher une
place de titulaire. Je compte donner
la chance à tous les joueurs et peut-
être je vais essayer au moins 22 à
23 joueurs d’ici le mois décembre
prochain.»
«Bouziani a laissé une
bonne impression face à
l’USMA, mais il doit jouer
souvent ainsi»
S’il y a bien un
joueur qui s’est
illustré de fort
belle manière
lors de la ren-
contre amicale
face à l’USMA,
c’est bien le
milieu de ter-
rain Farès
Bouziani qui,
d’après le coach, a laissé une bonne
impression. Mais Saâdi afrme
aussi que ce dernier devra désor-
mais être régulier dans un match
pour espérer être aligné dans une
rencontre ofcielle : «Pour vous,
Bouziani était peut-être le meilleur
joueur sur le terrain face à
l’USMA, pour moi non. Certes il a
laissé une bonne impression du-
rant dix minutes puis il s’est
éclipsé. Je le comprends d’ailleurs,
car il était fatigué lui aussi. Mais il
doit quand même jouer souvent
ainsi et durant tout le match, au
moins durant 45 minutes.»
«Pour jouer, Tatem doit
encore perdre quelques
kilos»
A propos de la
forme phy-
sique d’Islam
Tatem qui ne
sera pas
concerné par
le premier
match à cause
de son sur-
poids, Saâdi,
nous dira : «Je
connais Islam depuis qu’il était ju-
nior. C’est un excellent joueur, d’ail-
leurs c’est moi qui l’aie lancé à
l’USMA; mais ce que je lui re-
proche, c’est son poids. S’il veut re-
trouver son meilleur niveau, il
devra encore travailler dur. Il doit
se débarrasser de quelques kilos. Je
pense qu’il ne pourra pas jouer
pour le moment. Je lui ai donné le
poids idéal pour lui afn qu’il puisse
rejouer en match ofciel. Il a perdu
quelques kilos mais il doit encore
faire des eforts pour perdre encore
du poids. C’est un bosseur, je le
connais et je peux vous dire qu’il
sera prêt dans quelques semaines et
je ne vous cache pas que j’ai besoin
de lui au milieu du terrain.»
«Ce qu’a fait Mebarki lors
du match face au MCEE
est inconcevable»
Comme nous l’avions indiqué
dans une récente édition, l’atta-
quant Mebarki Bilal n’a pas pu
aller au terme du match amical
face au MCEE, après avoir été ex-
pulsé par l’arbitre à la 30’, suite à
son comportement. D’après le re-
feree, le joueur l’a insulté ce qui l’a
poussé d’ail-
leurs à brandir
le carton
rouge. Saâdi
est très en co-
lère et estime
que ce qu’il a
fait est inad-
missible :
«Comme je
viens de vous
le dire, je n’ai relevé aucun écart
disciplinaire mais je ne dois pas ou-
blier ce qu’a fait Mebarki lors du
dernier match face au MCCE. Pour
moi, c’est un geste irrecevable. Je re-
présente, mon nom, le club et les
autres joueurs aussi. Alors je lui ai
demandé d’aller demander pardon
à l’arbitre après le match. C’est la
moindre des choses qu’il puisse
faire. J’excuse toutes les erreurs d’or-
dre technique de mes joueurs mais
certaines choses non.»
«Ce sera difficile contre le
MCA, mais on fera tout
pour gagner ce premier
match»
L’un des sujets les plus importants
que nous avons évoqués avec le
technicien de la JSMB, est ce pre-
mier match de la saison contre le
MCA qui approche à pas de géant.
A ce propos, Noureddine Saâdi a
été clair sans la moindre ambiguïté
: «Nous avons un premier match
très important contre le MCA, ce
samedi chez nous. Ce sera aussi dif-
fcile pour nous que pour eux. Tout
le monde est conscient de l’impor-
tance de la tâche qui nous attend.
Aucune question à se poser, il faut
faire de notre mieux pour gagner ce
premier match à domicile devant
notre public. A nous de tout mettre
en œuvre pour y arriver.»
«Notre objectif est de
bâtir une grande équipe
d’avenir»
Et concernant les objectifs de cette
saison, le coach a dit que la JSMB
ne doit concrétiser qu’un seul ob-
jectif : «Pour le moment, c’est pré-
maturé de parler des objectifs mais
le nôtre sera certainement de bâtir
une grande équipe d’avenir, en se
basant sur un efectif jeune qu’on
possède déjà. Mais comme on dit,
l’appétit vient en mangeant, et si
l’équipe peut faire un meilleur par-
cours, elle n’hésitera pas une se-
conde. A présent, l’essentiel est de
réussir un parcours et se maintenir
à l’aise en Ligue 1.»
«Des équipes comme
l’USMA, le MCA, l’ESS
et le CSC peuvent
prétendre au titre»
Au cours de cette conférence de
presse, l’entraîneur de la JSMB sem-
blait connaître certaines équipes
même avant le début de la compéti-
tion, notamment celles qui ont l’ha-
bitude de jouer les premiers rôles. Il
sait par exemple que des équipes
comme l’USMA, le MCA, l’ESS et
le CSC peuvent facilement préten-
dre au titre cette saison. «Je sais que
cela va être très difcile pour nous.
Notre objectif sera de construire une
bonne équipe mais on jouera nos
chances à fond. Si vous voulez, je dis
qu’il y a quand même des très
bonnes équipes à l’image de
l’USMA, le MCA, l’ESS et le CSC
qui peuvent jouer carrément le titre
cette saison», a-t-il indiqué.
S.A.
«Si j’étais venu avant, j’aurais
fait signer Chibane et Ebossé»
Benamar qualifié
Bien que le président du CRT réclame 250
millions de centimes pour la libération du
joueur, la direction du MCO vient de délivrer
la licence de Benamar Abdelatif. Le secrétaire
du MCO, Toufk Belahcène, présent hier du
côté de la LFP, vient de délivrer la licence du
joueur en question au même titre que les 23 au-
tres licences qui représentent l’efectif du MCO.
Ainsi, l’afaire de Benamar vient de connaitre son
épilogue et le joueur pourra être retenu parmi la
liste des 18 face à Chlef, lui qui avait souhaité
répondre à sa première convocation sous les
couleurs du MCO contre l’ASO.
Cherif El Ouazzani Moulay
entraîneur des Espoirs
En remplacement de Mecheri Bachir démissionnaire de
son poste, c’est Cherif El Ouazzani Moulay qui a gagné la
Coupe d’Algérie avec les U21 de l’ASMO la saison passée,
qui a été désigné à la tête de l’équipe. Il sera épaulé par Bel-
hadef qui est revenu à de meilleurs sentiments.
Le président du CRT affirme
«La libération de
Benamar coûtera 250
millions de centimes»
L’afaire Benamar a pris, apparemment,
une autre tournure puisque le P-DG du CR
Témouchent, qui est également le président
des jeunes du MCO, s’est révolté contre les an-
ciens dirigeants ayant engagé le joueur sans son
aval. Afn de leur rendre la pareille, Haddou
Houari, qui voulait libérer Benamar gratuitement au
MCO, a fxé à présent le prix de sa libération à 250 millions
de centimes. «J’avais déjà rappelé aux dirigeants du Moulou-
dia que le joueur était toujours sous contrat avec le CRT, mais
ces derniers se sont entêtés à enrôler le joueur et le payer sans
passer par son club employeur. Maintenant, ceux qui ont fait si-
gner Benamar doivent assumer», dira le P-DG du CRT avant
d’enchaîner : «On a fxé le montant de la libération de Benamar à
250 millions de centimes, alors qu’ils avaient la possibilité de le
prendre presque gratuitement, il y a de cela quelques semaines.»
A. L.
A
48 heures du
match
contre
l’ASO, les
Hamraoua
donnent
l’impression d’être prêts pour ce
grand derby. Les Oranais sont ap-
pelés non seulement à démarrer la
saison cette fois-ci par un succès à
domicile, mais également perpé-
tuer la tradition contre cette for-
mation de Chlef qui laisse
pratiquement chaque saison la to-
talité des points à Oran. Une mis-
sion qui s’annonce difcile mais
loin d’être impossible pour
cette formation du Mouloudia.
Bien que l’équipe ne soit pas en-
core à 100% sur le plan tactique,
vu les remaniements opérés au ni-
veau de l’efectif cet été, il faut dire
qu’un match comme celui de Chlef
pourra constituer une motivation
sufsante pour les Rouge et Blanc
afn de pallier à certaines insuf-
sances. Les joueurs du Mouloudia
sont en efet conscients que ce
match sera d’une importance capi-
tale pour la suite du championnat
et que, seule la victoire permettra
à l’équipe d’entretenir
l’avenir avec séré-
nité.
Les supporters exigent
la victoire
D’autre part, les joueurs du
Mouloudia savent que leurs sup-
porters n’accepteront jamais un
faux pas contre l’ASO Chlef. Cette
pression des fans Rouge et Blanc
poussera certainement les joueurs
à mettre les bouchées doubles au
cours de ce match. Il faut dire
aussi que les coéquipiers de Da-
goulou savent mieux que qui-
conque qu’un succès samedi
prochain, leur permettra de ga-
gner défnitivement la confance
de leurs supporters. Chose qui
leur permettra aussi d’aborder les
autres matchs avec beaucoup
moins de pression. C’est
pourquoi, un succès
ce samedi arrangera bien
les choses pour les Ham-
raoua.
Derniers réglages
hier face aux
Espoirs
Les Hamraoua ont livré
hier un dernier match d’ap-
plication face aux Espoirs, afn
de procéder aux derniers ré-
glages, pour ce match contre
l’ASO. L’entraîneur Gianni Solinas
a fait jouer son équipe-type ap-
pelée à commencer le match
samedi prochain. En tous les
cas, tout semble prêt pour
cette équipe du Mouloudia,
pour débuter le championnat
par un succès.
A. L.
14
N° 2382 Jeudi 22 août 2013
Coup fort MCO
El Hamri veut dévorer les Lions du Chéliff
Mise
au vert à l’hôtel
Le Président
La mise au vert pour le match de
Chlef aura lieu vendredi, après la séance
du matin. Les coéquipiers de Farid Belab-
bès rejoindront directement l’hôtel Le Prési-
dent de Maraval. C’est dans cet établissement
que les joueurs du MCO ont séjourné lors
de leur second stage bloqué qui a duré cinq
jours. Les joueurs se sont familiarisés
avec le personnel de l’hôtel qui se
trouve à dix minutes seulement
du stade Zabana.
100
DA, l’accès au
stade
Lors de la réunion de sécurité entre
les responsables de l’OPOW et leurs ho-
mologues du MCO, il était question de fxer
le billet d’entrée au stade Zabana à 100 DA. La
raison est d’encourager les supporters à venir
nombreux dans les travées de l’enceinte en
question, afn de pousser l’équipe vers la vic-
toire pour ce premier match. Le prix de la
tribune a été, en re-
vanche, fxé à
150 DA.
Pas
de règlement
intérieur
Bien que la direction du club
n’ait réglé aucune afaire au niveau
de la CRL contre les joueurs partis
cet été jouer sous d’autres cieux,
aucun règlement intérieur n’a été
signé par les joueurs de l’efectif ac-
tuel. La direction du club risque
de commettre les mêmes er-
reurs de la saison passée.
Abid-
Charef au
sifflet
Pour ce derby face à l’ASO
Chlef, la commission d’arbitrage a
désigné l’arbitre international,
Abid-Charef, pour diriger les débats
de samedi prochain. Il faut dire que
cette désignation a soulagé les
Oranais qui n’ont pas d’antécé-
dents avec ce referee. Il sera
assisté par Boulfelfel
et Belake-
La
prime pas
encore fixée
Faute d’un règlement intérieur,
la prime du match contre l’ASO Chlef
n’est pas encore fxée par la direction
du club. Tout porte à croire que les diri-
geants du MCO, qui ont décidé de se pré-
senter en force le jour du match au
stade, devront communiquer aux
joueurs le montant de cette prime. Il
n’est pas à écarter qu’une prime
spéciale sera accordée pour
ce derby contre l’ASO.
Haddou-Djebbour,
dénouement lundi
Une réunion a eu lieu avant-hier
entre le P-DG du MCO, Youssef
Djebbari, le président de la section
des jeunes, Haddou Houari, le
DTS, Zakaria Djebbour et
quelques actionnaires. Le but de
cette action était de crever l’abcès
entre le président des jeunes et le
DTS dont le confit persiste en-
core. En tous les cas, une dé-
cision sera prise concertant
ce diférend qui existe
entre les deux leaders de
la section des jeunes,
lors de la prochaine réu-
nion du conseil d’admi-
nistration qui aura lieu
lundi prochain. Haddou
Houari est catégorique en
demandant à Djebbari de
trancher entre lui et Djeb-
bour.
Haddou«C’est important de gagner ce premier match»
Le manager général de
l’équipe, Haddou Moulay,
pense que l’équipe est fn
prête pour la reprise du
championnat. «La prépara-
tion se déroule le plus norma-
lement du monde pour ce
match contre l’ASO Chlef. Le
groupe est bien évidemment
prêt pour ce match et pour
cette reprise du championnat
en général. Pour nous, il est
très important de commencer
la saison par un succès, sur-
tout lorsqu’il s’agit d’un match
à domicile. Il faut se mettre
dès le début en confance et
gagner l’estime de nos suppor-
ters.»
«Un derby
constituera une
source de motivation
pour nos joueurs»
Tout en reconnaissant que
le match sera difcile vu son
cachet derby, Haddou Mou-
lay reconnaît en revanche
que l’adversaire en lui-même
pourrait constituer une
source de motivation supplé-
mentaire pour les joueurs.
«J’avoue que le match sera
difcile, car il s’agit d’une ren-
contre de début de saison avec
obligation de victoire. Le fait
d’afronter l’ASO dans un
derby, pourra motiver les
joueurs sur le terrain. La sai-
son passée contre Béjaïa, on a
manqué de volonté sur le ter-
rain. Ce ne sera peut-être pas
le cas samedi prochain.»
«On n’a fixé aucune
prime»
Le manager général du
Mouloudia nous a afrmé
qu’aucune prime n’a été
fxée, hier, par les diri-
geants du club en pré-
vision du match
contre l’ASO. «Sincè-
rement, on n’a pas
encore évoqué ce
point. Personnelle-
ment, je ne connais
pas les intentions des
décideurs, mais le plus
important pour nous
est de gagner ce match.»
A trois jours du début de
saison, comment vous
sentez-vous ?
On est prêts à en-
tamer la compéti-
tion, après plus
d’un mois et demi
de travail intense.
On est en plein
forme, surtout
après les matches
amicaux qu’on
a disputés et
qui nous ont
permis
d’être plus
compétitifs.
Maintenant,
on est
concentrés
sur notre
début de
saison .
Sentez-
vous de la
pression ?
C’est normal, avec l’approche de la
compétition, on veut réussir notre
début de saison et chaque joueur
veut arracher une place de titulaire et
convaincre le staf technique de sa
forme, c’est pour ça qu’on ressent de
la pression qui devrait être positive
pour faire du bon travail.
Il y a une grande concurrence
entre les attaquants, pensez-vous
arracher une place dans le onze,
à l’occasion du premier match ?
J’espère bien, car je suis en forme,
ce qui me permet de donner un plus
à l’équipe, mais je dois res-
pecter les décisions de
l’entraîneur qui connaît
bien les qualités de
chacun et comment
les employer. L’es-
sentiel pour moi
et de donner le
meilleur de moi-
même, si on me
sollicite pour ce
match.
Ce derby tombe-t-
il à pic pour vous
en ce début de
saison ?
Les deux
équipes joueront
sans calcul pour
gagner. Le rende-
ment des deux
équipes reste imprévi-
sible, car on ne connaît
pas encore notre forme.
Les deux équipes joueront
avec précautions car il y a beau-
coup de nouveautés dans les deux
équipes.
L’équipe n’a pas réussi auparavant à
gagner à Oran ; des appréhen-
sions ?
Pas du tout, car il y a un début à
chaque chose. L’historique ne nous inté-
resse pas tout, ce qui nous intéresse est
notre prestation de samedi prochain. On
pourra réaliser un bon résultat, si on
présente un grand match. On sait que
notre tâche sera difcile, mais pas im-
possible.
Entretien réalisé par Ahmed Feknous
Haddouchemotivé
pour jouer le premier match
N° 2382 Jeudi 22 août 2013
15
Coup fort ASO
Dans quel état d’esprit
se trouve le groupe, à
quelques heures du
derby face à l’ASO
Chlef ?
Je pense que le groupe
est fn prêt pour aborder
non seulement le match
de Chlef, mais aussi le
championnat. Un état
d’esprit formidable règne
au sein de l’équipe, depuis
le stage de la Tunisie.
Tant mieux pour nous,
car cette ambiance qui
caractérise le groupe
nous sera utile en ce
début de saison.
Votre équipe est-elle
prête pour ce début de
saison ?
Nous sommes prêts
pour la bataille. On est
conscients de la mission
qui nous attend ce sa-
medi. Sur ce plan, tout va
pour le mieux pour nous.
Il nous reste seulement à
prouver sur le terrain.
Comment se présente
pour vous ce match
contre l’ASO ?
C’est un match difcile
entre deux équipes qui se
connaissent très bien.
Nous avons l’avantage du
terrain et du public. A
nous de saisir cette occa-
sion pour commencer la
saison par une victoire.
C’est très important pour
nous de gagner ce derby,
afn d’aborder sous de
meilleurs auspices le
championnat.
Comment vivez-vous
la passion du derby à
Oran, après l’avoir
vécue la saison passée
à Chlef ?
Je trouve que ce derby
passionne beaucoup plus
les Oranais que les Ché-
lifens. Je commence
réellement à sentir la
pression du derby nous
entourer. Les supporters
du MCO donnent beau-
coup d’importance pour
ce match, ce qui va nous
pousser à donner le meil-
leur de nous-mêmes au
cours de ce match.
Pour cette rencontre,
vous allez certaine-
ment être titulaire.
Comment préparez-
vous ce match sur le
plan individuel ?
Personnellement, je
suis très concentré pour
cette rencontre. Je ne suis
pas encore sûr d’être titu-
laire, car le dernier mot
reviendra à l’entraîneur.
Sinon, je suis prêt à jouer
ce match et tirer mon
épingle du jeu. Je veux
être à la hauteur de la
confance placée en moi
que ce soit par les diri-
geants qui m’ont engagé
ou le staf technique qui
compte sur moi.
Entretien réalisé par
Amine L.
Le nouvel arrière droit du Mouloudia
d’Oran, Lyès Saïdi, a réussi, en l’espace
d’un laps de temps relativement court, à
gagner sa place de titulaire au sein du
onze oranais. Pour le début du cham-
pionnat contre son ancienne équipe,
l’ASO Chlef, l’international mi-
litaire se dit prêt à réaliser
ce qu’on attend de lui sa-
medi prochain. Il estime
que ce derby face à Chlef
va motiver davantage
le groupe, pour aller
chercher un succès.
MCO
Saïdi
«Ce derby
passionne plus
les Oranais que
les Chéliffiens»
A
72 heures du
lever de ri-
deau, le ten-
sion est
montée d’un
cran dans les
rangs de deux clubs. Ce
derby sera brûlant cette fois-
ci, car on est décidé, d’un côté
comme de l’autre, à sortir un
grand match, pour espérer
remporter ce premier match
de cette nouvelle saison.
Aussi, les joueurs sont très
motivés et impatients de dé-
buter la compétition. Les
Chélifens ne songent qu’à la
victoire, ce qui constituera un
véritable exploit pour eux,
surtout que ce ne sera pas fa-
cile de gagner une afche pa-
reille lors de la première
journée.
Ighil et
son staf
travaillent dur depuis un
mois et demi, afn de monter
une équipe capable de faire
une grande saison et décro-
cher un titre. Cette semaine
de travail est très mouvemen-
tée par la présence des sup-
porters et aussi par le
programme de travail qui
semble spécifque pour une
bonne entrée en matière.
Ighil booste ses troupes et axe
son travail sur le moral des
joueurs, car il sait très bien
qu’un tel rendez-vous néces-
site la présence de joueurs
très motivés.
Qui l’emportera cette
fois ?
Les résultats entre les deux
équipes ont toujours été très
serrés et chaque équipe a à
chaque pris le dessus sur son
terrain. Lors du dernier
match de la saison dernière
au mois de mai, l’ASO a
réussi à faire 2 à 2 sur la pe-
louse du stade Bouakeul,
suite à un doublé de Ali
Hadji, mais ce match n’avait
pas un grand enjeu, puisque
les deux équipes avaient as-
suré leur maintien lors des
derniers matchs de la saison.
Cette fois, les deux équipes
seront dans mises de meil-
leures conditions de jeu. Qui
prendra le dessus cette fois ?
Des résultats
équitables depuis plus
de dix ans !
Depuis 2002 et l’accession
de l’ASO, aucune équipe n’a
réussi à dominer l’autre, avec
8 victoires pour chacune et 8
défaites aussi et 4 nuls.
Chaque équipe a marqué 22
buts et encaissé 22 buts lors
de leurs confrontations. Ja-
mais aucune équipe n’a réussi
à gagner sur le terrain de l’au-
tre et la meilleure perfor-
mance pour les deux équipes
sur le terrain de sa rivale reste
le match nul. La plus lourde
victoire de l’ASO a été réalisée
lors de la saison 2009/2010
sur le score de 3-1, même
chose pour le MCO qui a
gagné à Oran sur le même
score durant la saison
2011/2012. Ces statistiques
montrent la grande rivalité
qui existe entre les deux
équipes durant la dernière
décennie, surtout après la re-
légation du MCO en 2008.
Aucune équipe n’a pu jusqu’à
maintenant prendre le dessus
et le derby de l’ouest reste
toujours aussi spectaculaire
et serré.
A. F.
Très chaud sera le derby !
J ouer à
Zabana
rassure les
joueurs
Le fait de jouer le
match au stade
Ahmed-Zabana a
rassuré les joueurs
de l’ASO, surtout
que ce stade est plus
sécurisant pour eu
et qu’il y a moins de
pression par rap-
port à Bouakeul,
notamment parce
que les joueurs ont
soufert la saison
dernière lors d’un
match de coupe, de
jets de projectiles
de la part des sup-
porters du MCO.
Le stade de Zabana
devra mettre encore
plus les joueurs en
confance, afn
qu’ils apparaissent
avec leur réel ni-
veau.
L’AGO du
Comité des
supporters
hier
Le Comité de
supporters a orga-
nisé, hier après-
midi, son AG
ordinaire, afn de
présenter les bilans
de ce comité. En
présence des sup-
porters, cette AG
devait être très im-
portante pour eux,
surtout que beau-
coup d’entre eux
voulaient monter
un nouveau bureau
et programmer une
AG élective.
Le match se
jouera à 18h...
Le match du MCO se
jouera fnalement à 18h,
comme l’a annoncé
mardi la Ligue nationale,
un horaire qui arrange
les deux équipes. L’ASO
se déplacera de Mostaga-
nem à Oran en début
d’après-midi, tandis que
les Espoirs iront plus tôt
puisque leur match com-
mence à 15h.
... et sera
retransmis sur TV
4
D’après les dernières
informations, le derby de
l’ouest sera retransmis en
direct sur la chaine Algé-
rienne TV 4. Ce qui per-
mettra aux supporters
des deux équipes de sui-
vre ce grand match, tan-
dis que les autres chaînes
difuseront le match
JSMB-MCA.
Dernière séance
à l’heure du
match
La dernière séance
d’entraînement à Chlef
s’efectuera ce soir, à 18h.
Ighil devra consacrer
cette séance au volet pu-
rement tactique pour
mettre en place la straté-
gie qui sera adoptée par
l’équipe qui jouera sa-
medi. Il devra aussi di-
vulguer la liste des 18
joueurs qui feront le dé-
placement demain
matin.
MCEE
Dernière ligne droite avant le CRB
M
aintenant que le staf a réuni
toutes les informations néces-
saires sur l’ensemble de l’efec-
tif lors des neuf dernières
joutes amicales, place au-
jourd’hui aux dernières re-
touches, avant le coup d’envoi ofciel du
championnat prévu dans deux jours. En efet,
cela a débuté hier, les coéquipiers de Cherfaoui,
après avoir bénéfcié d’une journée de repos suite
à la dernière rencontre disputée contre le PAC,
se sont retrouvés hier après-midi au stade
Smaïl-Mekhlouf, afn d’entamer la préparation
du match face au CRB. Pour cela, le coach a jugé
bon de s’attarder sur le plan psychologique.
Outre le travail technico-tactique programmé,
Cherif El Ouazzani ne s’est pas empêché de per-
dre quelques minutes pour s’adresser à ses
joueurs, principalement à la fn de la séance
d’entraînement. Comme il l’aura annoncé, le
groupe accuse un léger retard, comparativement
à d’autres formations, notamment le CRB, pro-
chain adversaire. Ce manque, le technicien de
l’Arbaâ voudrait le combler avec la volonté de ses
gars, ainsi que l’expérience de certains. Cherif El
Ouazzani s’est aussi exprimé sur la préparation,
plus précisément sur l’invincibilité des Bleus lors
de la préparation, leur déclarant que ces rencon-
tres ne sont qu’un exercice qui permet aux
joueurs d’avoir des matchs dans les jambes. Le
vrai test se fera samedi face au CRB.
Cherif El Ouazzani veut entrer dans
l’histoire du club
L’équipe de l’Arbaâ disputera, ce samedi, sa
première confrontation de son histoire en Ligue
1. Ce sera face au CRB. Certes, ce n’est pas le
choix idéal pour faire ses grands débuts en Ligue
1. Néanmoins, ce n’est pas pour autant que Che-
rif El Ouazzani se décourage. Bien au contraire,
ce dernier compte bien entrer dans l’histoire du
club par la grande porte, en enregistrant un ré-
sultat positif au stade du 20-Août. Le technicien,
tout comme ses joueurs, voudrait dès le début du
championnat annoncer la couleur. Le club, avec
un efectif bien étofé, est décidé à se faire un
nom dans la cour des grands.
Match spécial pour les membres du
staff...
Cette première rencontre au 20-Août sera spé-
ciale pour les deux adjoints de Cherif El Ouaz-
zani. En efet, Neggazi, son adjoint, ainsi que
Dekimèche, l’entraîneur des gardiens, ont tous
deux évolué, il y a quelque temps, au CRB. Si on
cherche bien, les deux hommes ne sont pas les
seuls puisque Amani, le président actuel du club,
ne sera pas complètement étranger au stade du
20-Août. Du temps où il était joueur, Amani
avait déjà fait un bon bout de chemin avec le
club.
...Ainsi que Fellah et Herrouche
Cela ne concerne pas seulement les membres
du staf technique car au niveau de l’efectif du
RCA, on compte deux joueurs qui ont déjà évo-
lué au CRB. Il s’agit du nouveau gardien qui sera
probablement titulaire samedi, Fellah, ainsi que
Herrouche, le milieu de terrain de l’Arbaâ.
Bougueroua«Mon blsIolre avec le
CRB esI de l'blsIolre anclenne»
Quelles sont vos nouvelles
depuis notre dernière ren-
contre ?
Je profte au maximum de ce
jour de repos, car je sais bien que
ce qui nous attend est loin d’être
une partie de plaisir.
Vous sentez-vous prêt pour
cette rencontre face au CRB
?
D’un point de vue personnel,
je n’ai aucun souci pour cette
rencontre. Le problème se pose
peut-être sur le plan collectif.
Malheureusement, nous n’avons
pas eu le temps de peaufner
notre cohésion. Ça pourrait être
notre seul point noir au début du
championnat. Malgré cela, je me
vois capable de réussir un bon
match.
Et pourtant, vos prestations
amicales montrent le
contraire…
C’est vrai que tout le monde
nous parle de cette invincibilité,
mais cela ne peut pas être consi-
déré comme une référence. Ces
matchs ne sont que des tests qui
nous ont certes démontré que
nous sommes aptes à entamer la
nouvelle saison. Cependant, il y
a quelques points à revoir, no-
tamment le collectif.
Comment voyez-vous cette
rencontre, vous qui étiez
longtemps convoité par le
club ?
Pour moi, cette rencontre
n’aura rien de spécial. Tous les
joueurs sont convoités à un mo-
ment donné et ce n’était pas seu-
lement le CRB, me concernant.
Je jouerai comme tous les autres
et je ferai le maximum pour réa-
liser ce qu’on attend de moi :
marquer.
Le groupe est-il capable de
créer la surprise au 20-
Août ?
En tout cas, nous sommes dé-
cidés. Nous travaillons dur à l’en-
traînement, nous n'aurons qu’à
appliquer ce que nous avons ap-
pris lors de cette préparation sur
le terrain, et tout ira bien.
Un mot aux supporteurs
pour conclure ?
Je leur demanderai de se dé-
placer en masse. Ce sera un mo-
ment historique pour la ville de
l’Arbaâ et nous les joueurs, nous
voudrions le vivre avec nos sup-
porteurs au 20-Août.
Entretien réalisé par M.A.
RCA
JSS
Les Eulmis
terminent
bien leur
préparation
L
e MC El Eulma a disputé,
mardi soir son dernier
match de préparation, avant
le début du championnat
prévu ce samedi au stade Mes-
saoud-Zeggar face à la JS Kabylie.
Un match ponctué par une victoire
contre l’Entente de Collo sur le
score de 2 à 0. Les deux buts ont été
inscrits en première période qui a
vu la domination des hommes de
Abdelkader Iaïche. La formation du
Babiya a entamé la partie en force,
en ouvrant la marque par l’inter-
médiaire du jeune défenseur Bou-
zama sur un coup franc des 25
mètres (1’). Les camarades de Ha-
miti ont poursuivi leur domination
qui a été couronnée par un second
but signé Sakhi de la tête, consécu-
tivement à un centre en retrait de
Nacim Oussalah qui a rejoué, après
une période de repos. Ce dernier
sera sans doute de la partie samedi
face à son ancienne équipe, la JSK.
Trois blessés sans gravité
Le match a été quelque peu mus-
clé. L’équipe adverse a usé de jeu
dur, constate notre journaliste sur
place. La formation des Hauts Pla-
teaux s’en est sortie avec un bilan
négatif, sanctionné par trois bles-
sés, heureusement sans gravité. Il
s’agit de Kef, Labyadh et Naâ-
mane. Ces trois joueurs éléments
ont repris hier matin les entraîne-
ments, mais ils se sont contentés de
quelques tours de piste, à quelques
jours du démarrage du champion-
nat.
Gherbi : «Nous sommes
prêts»
Le milieu de terrain du MCEE,
Gherbi, demeure très optimiste
pour que son équipe réussisse un
bon départ face à la JSK, samedi. Il
afrme que son équipe est bien
prête pour le championnat et les
joueurs sont décidés à donner de la
joie à leurs supporters. «Cette sai-
son nous avons un bon groupe ren-
forcé par des éléments expérimentés
en mesure de donner le plus es-
compté. En outre, nous avons efec-
tué une bonne préparation. Il est
vrai que le vrai visage de l’équipe ne
sera connu qu’à partir de la 7
e
ou 8
e
journée, une fois que l’équipe aura
atteint sa vitesse de croisière. Mais
dans l’ensemble, nous sommes prêts
pour le démarrage du championnat.
Nous allons faire le maximum pour
réussir un bon début face à la JSK et
donner de la joie à nos supporters.»
Gherbi reste un des éléments clés
dans l’entrejeu avec Hammami, les-
quels seront sans doute alignés
d’entrée de jeu.
S. H
La JS Saoura, à quelques jours de son premier match
ofciel du championnat de L1 face à l’USMH prévu ce
samedi au 20-Août, a encore une fois frappé en s’impo-
sant facilement face à l’US Remchi. Les Sudistes se sont
imposés face à leurs homologues de Remchi sur le score
de 3 à 0 (mi temps 3-0). Le match s’est joué comme d’ha-
bitude devant un public nombreux avide de voir sa
dream team qui afrontera l’USMH ce week-end. Cette
rencontre, qui a été plaisante à voir, a été l’ultime occa-
sion pour le coach Amrani pour efectuer les dernières
retouches, avant son match face à El Harrach. Les
hommes de Saoura ont terminé le premier half par 3 à 0.
Grâce aux buts de Sayeh à la 1’, Zaoui a doublé la
marque à la 8’, avant que leur camarade Soltani n’ins-
crive un 3
e
but à la 29’ de jeu. En seconde période et
après les changements efectués par le coach Amrani, les
choses n’ont pas évolué. A la fn de la partie, les suppor-
ters de Saoura sont sortis satisfaits de cette rencontre et
s’attendent à ce que les joueurs afchent la même déter-
mination face à l’USM El Harrach, ce samedi.
Billel G.
Necib pour diriger le match

La commission d’arbitrage, prési-
dée par Lacarne Belaïd, a désigné le
jeune arbitre Nacib pour diriger la ren-
contre de ce samedi entre la JS Saoura et
l’USMH, au stade du 20-Août-1955 à Bé-
char. Pour rappel, la rencontre débutera à
17h. Ce sera la seule qui débutera à cet
horaire, à cause de l’absence de l’éclairage
au stade de Béchar. Heureusement que le
coach Amrani a programmé les trois der-
niers matchs amicaux à 17h, c’est ce qui a
permis aux joueurs de s’adapter au climat
et à la pelouse.
Mebarki sera présent face
l’USMH

L’attaquant Sid Ahmed Mebarki
s’est blessé au niveau de la cuisse,
lors du match disputé face à Tighenif. Il a
ressenti des douleurs avant la fn du
match et l’entraîneur Amrani a décidé de
le remplacer. Le joueur a participé à la
dernière séance d’entraînement, avant le
match de Remchi, mais Amrani l’a pré-
servé pour le match face à l’USMH.
JS Saoura 3 - US Remchi 0
L’équipe alignée :
Sefoune (Laouti 46’), Mebarki, Bahoussi, Ben
Mohamed (Senouci), Berbari, Zoui (Tassfaout 76’),
Ben Moussa (Benslimane 64’), Soltani, Sayeh, Aou-
dou (Hamzaoui 46’).
Entraîneur : Amrani
16
N° 2382 Jeudi 22 août 2013
Coup d’œil Ligue 1
Dernier test réussi pour les Aigles
17
N° 2382 Jeudi 22 août 2013
Coup d’œil Ligue 1
CSC
CABBA
N
euf est le nom-
bre de rencon-
tres disputées
par la troupe
de Garzitto en
cette période de préparation
d’intersaison, la dernière en
lice est cette joute qui a eu lieu
avant-hier au stade Chahid
Hamlaoui de Constantine. Le
CSC a accueilli la jeune forma-
tion de l’ASAM, cette
deuxième rencontre entre les
deux clubs était bien riche en
spectacle et en buts aussi, cinq
réalisations ont été accomplies
par les joueurs des deux
camps. Le niveau de la rencon-
tre qui, malgré son cachet ami-
cal, était d’un bon niveau et
très porté vers l’ofensive, cela a
ofert au coach Garzitto un
bon regard sur le taux de pré-
paration de ses joueurs qui ont
dégagé pas mal d’énergie.
Henaini a débloqué
son compteur buts
Après tant d’eforts et de per-
sévérance, l’attaquant émigré
Henaïni, a fni par trouver le
chemin des flets, bien mieux
en jambes ces derniers temps.
Le joueur a commencé par
trouver des repères et à s’y ha-
bituer dans son nouveau club,
ce premier but est venu à
Constantine devant les yeux
des Sanafr, ces derniers ont
longuement applaudi le but de
Henaïni, le premier de la ren-
contre d’avant-hier. L’ex-Dijon-
nais a inscrit le but à la 35’
d’un joli coup de tête après un
bon centre de Belakhdar.
La confiance
au plafond
En seconde période, les lo-
caux ont continué leurs pres-
sing et tentatives ofensives et
l’une d’elles a fni par provo-
quer un penalty. Zerdab s’oc-
cupe du lancer franc et place
une panenka imparable qui
fnit dans les flets du gardien
M’lili, ce qui porte le score à
(2-0). Après ces deux buts, les
visiteurs sont sortis de leur
zone et arrivent à revenir au
score grâce à deux graves
fautes de la ligne défensive du
CSC. Le score n’en resta pas là,
car il y avait Boulemdaïs qui
d’une belle reprise de volée
trompa la vigilance du gardien
de l’ASAM dans les toutes der-
nières minutes de la rencontre.
Après cette belle victoire réus-
sie de justesse, les copains de
Bezzaz sont désormais bien en
jambes et ont le moral au beau
fxe à quelques heures de la
première rencontre de cham-
pionnat qui les opposera face
au CABBA.
Abdou. H.
Le CSC perd
la bataille
Zeghli
Après la mauvaise nou-
velle de Daniel en début de
semaine, une autre infor-
mation est venue compli-
quer la vie aux dirigeants
clubistes. D’après nos in-
formations, la Ligue de
Kerdbaj vient de donner
gain de cause pour la
JSMB dans son combat
avec le CSC sur le joueur
Kamel Zaghli, un dénoue-
ment inattendu pour les
Constantinois qui pen-
saient pouvoir qualifer le
joueur sans trop de souci,
cela n’arrange pas le club
qui doit recruter en hiver
un latéral droit pour ren-
forcer ce poste surtout
avec l’échéance africaine.
Le joueur dans
l’embarras
Cette fn morose ne fait
pas l’afaire du CSC ni celle
de Zaghli. Le club vient de
perdre les services d’un
bon joueur voué à un bel
avenir. Le joueur vient de
perdre la chance d’évoluer
parmi les séniors cette
saison avec un grand club
comme le CSC. Le pire
dans l’histoire est que le
joueur va devoir revenir à
son ancien club la JSMB.
Selon les paroles de son
président Tiab, Zaghli
passera l’année avec les
espoirs et n’aura plus le
privilège de jouer en
séniors, le boss béjaoui qui
veut donner une leçon au
joueur va tout simplement
bousiller la carrière du
jeune élément avec ce
genre de pratique.
Espérons que ce sont des
mots sortis de la bouche
de Tiab dans un moment
de colère.
A. H.
Ça se corse pour
Berthé Oussmane
A
48h du lever de ri-
deau sur le cham-
pionnat de Ligue 1,
le club constantinois n’a tou-
jours pas eu la feuille de sor-
tie du joueur Berthé
Oussmane. Ce papier impor-
tant pour compléter le dos-
sier du joueur n’a toujours
pas été envoyé par la fédéra-
tion sud-africaine de football.
Pour rappel, ce papier est le
seul manquant, du côté du
system TMS. Le joueur ma-
lien a été inscrit aussi dans les
temps dans ce system après
l’annulation du contrat du club chinois. Ce papier qui
bloque la qualifcation de Berthé peut atterrir à
Constantine à n’importe quel moment, la direction fait
les eforts nécessaires et attend avec impatience pour
qualifer le joueur malien.
Garzitto croise les doigts
pour le Malien
Oussmane Berthé est devenu un atout majeur et im-
portant pour l’équilibre de la défense central du CSC,
cela s’est vu durant les matchs amicaux disputés cet été.
L’entraîneur en chef Diego Garzitto sait l’importance du
joueur pour ce rendez-vous de samedi face au CABBA,
le seul hic est ce retard dans la qualifcation de Berthé
pour ce match d’ouverture. Garzitto veut l’avoir dans
son onze dans 48h.
Gil N’gomo et Maïza les plus
probables face au CABBA
Le souhait de Garzitto risque de ne pas se concréti-
ser ce samedi, le papier qui bloque le joueur va avoir
encore du retard et cela incite le staf technique à pen-
ser déjà à une solution de rechange pour contrer les at-
taques du CABBA. Le plan de secours est Maïza en
compagnie de Gil N’gomo, le duo va jouer dans l’axe ce
samedi, une probabilité qui tient la route et qui sera à
99% la seule solution de Garzitto.
A. H.
Hourri multiplie
les soins pour le jour J
L’ex du FC Bruxelles est toujours à l’infrmerie.
Samy Hourri force les soins pour récupérer sa forme
et faire partie des 18 joueurs retenus pour ce premier
match de championnat face aux Bordjis. Ses chances
de jouer titulaire sont très minimes, mais rien n’est
encore perdu pour le brun et chauve du club.
A. H.
Le CSC se refait une santé
C’
est aujourd’hui
jeudi que pren-
dra fn le second
stage efectué à
Aïn Draham. Selon le chef de délé-
gation et du staf technique, les ob-
jectifs ont été atteints à un grand
pourcentage, vu que les joueurs ont
fourni des eforts assez convaincants
afn d’être prêts pour l’entame du
championnat samedi prochain face
au CSC. La délégation du CABBA
forte d’une quarantaine de membres
quittera aujourd’hui en début
d’après-midi Aïn Draham pour ral-
lier directement Khroub située à une
vingtaine de kilomètres de Constan-
tine pour une mise au vert de 48 h.
Une concentration extrême pour ce
premier rendez-vous a déjà com-
mencé et les Bordjiens sont décidés
à se battre jusqu’au bout dans l’ob-
jectif de débuter le championnat par
un résultat positif.
Belhout a en tête
l’équipe type
Les matches de préparation joués
jusque-là surtout au cours du second
stage ont permis à Belhout d’avoir
une idée précise sur le onze qui se
présentera samedi prochain sur le
terrain Hamlaoui. D’ailleurs, il a im-
provisé une petite réunion avec ses
adjoints Beddar ainsi que Abed le
coach des gardiens, pour trancher
sur ce sujet. Sauf imprévu majeur
telles les blessures, les onze titulaires
qui seront alignés sont connus à
99%.
Toual titularisé
La formation bordjienne a fait peau
neuve dans les bois puisque 3
gardiens ont été recrutés à savoir
Toual, Benkhodja ainsi que Souiche
un émigré. Depuis l’entame de la
préparation, la concurrence entre
ces trois portiers qui se sont battus, a
été sans merci pour le poste de
titulaire, et c’est Toual qui a montré
le plus de dispositions pour jouir de
la confance de son coach. Ainsi,
l’ex-gardien du RCA aura la lourde
responsabilité de garder sa cage
vierge face au CSC ce samedi.
Mâameri et Chébira sur
les deux flancs
Concernant le secteur défensif sur
les deux fancs, Mâameri sera titula-
risé à droite sans grande surprise,
alors que Chébira occupera le poste
d’arrière latéral gauche, qui est sa
propriété depuis la saison écoulée au
détriment de Mansour, même si ce
dernier a montré de bonnes choses
au cours des matches amicaux.
Bendahmane
incontournable
dans l’axe
La charnière centrale sera menée
par le vieux routier Lounés Bendah-
mane, mais le doute persiste sur le
second défenseur qui l’assistera
puisque d’après nos informations, le
staf a hésité entre Hamdadou et Ali
Guechi. C’est le seul poste qui n’a pas
encore son titulaire et il ne sera
connu qu’après la dernière séance
d’entraînement qu’efectuera l’équipe
au Khroub vendredi matin.
Sâadi, Oudni et
Ammour au milieu
Au milieu de terrain récupérateur
Sâadi et Oudni auront la tâche de ré-
cupérer le plus de ballons possibles
et de relancer le jeu. Si la présence de
Sâadi ne constitue nullement une
surprise, Oudni ne fera que rempla-
cer Djerrar étincelant depuis l’en-
tame de la préparation, mais qui a
été atteint aux adducteurs. Il est fort
probable qu’avec son retour pour le
second match face au MCEE, Oudni
sera relégué au second plan. En plus
de ces deux récupérateurs au milieu
du terrain, Belhout complétera sa
stratégie dans ce secteur par Am-
mour comme meneur de jeu. Ham-
miche était aussi pressenti à ce poste
mais il n’a pu le concurrencer car
étant victime d’une blessure.
Benaï et Mesfar
occuperont les couloirs,
Tiaïba en pointe
Benaï à gauche et Mesfar à droite
seront désignés comme fers de lance
dans les deux couloirs ofensifs vu
les réelles disposions montrées par
rapport à leurs concurrents à l’instar
du Tchadien Yaya meilleur buteur en
matches amicaux mais qui manque
encore de rythme pour pouvoir
tenir son rôle convenablement. Il
sera gardé sur le banc comme joker.
En pointe de l’attaque Tiaïba aura
pour mission de surprendre la dé-
fense de son ancienne équipe et sur-
tout prouver à son ancien coach qu’il
s’était trompé sur son compte en le
libérant.
A. B.
Fin du second stage de Aïn Draham aujourd’hui
CSC 3 – ASAM 2
18
N° 2382 Jeudi 22 août 2013
Coup d’œil Ligue 2
NAHD USMB
USMBA
Djelloul optimiste, à la veille du coup d’envoi du championnat
B
eaucoup de choses sont dites à propos
de la rude concurrence qui existe ac-
tuellement au sein de l’efectif hus-
seindéen cette saison. Dans le même
contexte, de nombreux supporters
avec lesquels on a eu l’occasion de discuter ne man-
quent pas d’évoquer l’embarras devant lequel risque
de se trouver l’entraîneur Zoheir Djelloul pour com-
poser son onze rentrant, arguant que parmi les
joueurs, certains n’accepteront pas de chaufer le
banc. A cet efet, le concerné, serein, répond sans
ambages : «Franchement, je ne suis pas du tout d’ac-
cord avec ceux qui pensent que je peux avoir des dif-
cultés pour désigner, lors d’un match, le onze titulaire.
On a la chance de pouvoir compter sur des joueurs de
valeur avec la possibilité d’avoir plusieurs solutions à
préconiser. En cas de défection d’un élément, on n’aura
aucun problème pour le remplacer et l’équipe pourra
garder son équilibre en toute circonstance. Certes, nous
avons une équipe composée de jeunes et de chevron-
nés et que la plupart des éléments ont déjà évolué a ce
pallier, mais je ne suis pas du tout inquiet. Nous avons
disputé huit matchs tests et le dernier contre l’Etoile du
Sahel nous a permis de mettre une dernière concep-
tion. Aussi, le fait qu’il y ait une concurrence constante,
constitue un aspect très positif pour le groupe qui de-
meure mobilisé et concerné. En plus, l’équipe-type est
déjà dans ma tête. Avant tout, je veux des joueurs ga-
gneurs et qui possèdent cette hargne du jeu et leur pré-
sence sur le terrain.»
«Les meilleurs joueront»
L’entraîneur husseindéen poursuit dans le même
contexte : «Nous préconisons plusieurs options tac-
tiques qui varieront, selon la nature de la rencontre et
de l’adversaire. Donc, la dépendance d’un joueur doit
être liée au groupe et non à un poste de jeu au sein de
l’équipe. On aura besoin de tous les éléments et le jour
du match ne pourra jouer que 11 joueurs, telles sont les
lois du football. Tous doivent êtres compétitifs et se-
ront, à nos yeux, traités sur un pied d’égalité. Les
joueurs devront s’imposer par leur sérieux et leur vou-
loir. Ils n’ont qu’à me convaincre lors des séances d’en-
traînements, qu’ils méritent leur place. Le plus en
forme et ceux qui répondent le mieux a l’organisation
de jeu préconisé pour un match donné seront alignés,
c’est aussi simple et clair que ça. Le plus important pour
moi, c’est que l’équipe soit bien huilée et capable d’aller
de l’avant.»
«Il faut attendre 5 à 6 matchs pour
faire un 1
er
jugement»
Le coach du NAHD nous dira que son équipe ne
retrouvera son rythme de croisière qu’à partir de la
cinquième ou la sixième journée du championnat.
En efet, il ne peut donner son verdict que d’ici à la
fn du mois prochain. «Jusqu’à présent, l’équipe est en
rodage et la plupart des joueurs ont besoin du temps
pour se familiariser avec la compétition. J’estime que
d’ici la cinquième ou la sixième rencontre du cham-
pionnat, l’équipe aura tous ses repères sur le terrain.
On pourra ainsi dresser un premier bilan et apporter
les réglages qui s’imposent. Donc d’ici là, je ferai mon
premier jugement sur mon groupe.»
«J e ne regretterai jamais d’avoir
accepté ce challenge et cette jeune
formation a besoin de son public»
Concernant la poursuite de son aventure à Hus-
sein Dey, Zoheir Djelloul estime que c’est un hon-
neur pour chaque entraîneur d’entraîner un aussi
prestigieux club comme le NAHD. «Je n’ai pas hésité
à accepter l’ofre des dirigeants et poursuivre ainsi mon
aventure. C’est un honneur d’entraîner le NAHD. C’est
une grande école qui a toujours donné au football al-
gérien depuis longtemps. De grands joueurs ont été
formés ici et, je ne peux citer l’armada de talents qui
ont marqué l’histoire de notre sport-roi. Ce qui est sûr,
c’est que je ne regretterai jamais d’avoir accepté ce chal-
lenge. En parallèle, je profte de cette occasion pour
lancer un appel aux supporters husseindéens de rester
derrière leur équipe et venir vendredi en masse pour
l’encourager. Donc, les joueurs ont besoin du soutien
indéniable de leurs supporters.»
Youcef M.
«Aucun souci pour
composer l’équipe»
Mise au
vert au Samitel
Le NAHD ne pren-
dra pas ses quartiers à
l’hôtel El Forsane de
Baraki, fnalement, à la
veille de son premier
match du champion-
nat. Après étude des
prix, la direction hus-
seindéenne a opté pour
l’hôtel Samitel «Le Mas
des Planteurs» de Ché-
raga, pour une mise au
vert. L’équipe devrait
regagner le Samitel à la
fn de la séance d’en-
traînement de ce
matin. Les joueurs
prendront leur déjeu-
ner sur place.
Aujourd’hui,
ultime séance au
stade du 20-Août
Le NAHD efectuera, ce
matin, sa dernière séance
d’entraînement, avant le
coup d’envoi du champion-
nat. La séance est program-
mée au stade du 20-Août,
afn d’apporter les der-
nières retouches. Ce sera la
troisième séance de la se-
maine, après celles d’hier et
avant-hier. A noter que
l’OMR a dû céder son cré-
neau au proft du NAHD,
puisque ce club vient juste
d’entamer sa préparation
d’intersaison et s’entraîne à
la forêt de Bouchaoui.
Les joueurs
interdits de parler
«prime»
Désormais, les joueurs sont
appelés à se concentrer sur leur
boulot et ne plus aborder la
question des primes. En efet,
selon une source proche du
club, la direction a instauré un
règlement intérieur qui inter-
dit aux joueurs de parler
«prime». Les dirigeants veulent
éviter les problèmes qui ont
surgi auparavant au sein du
groupe à cause du problème f-
nancier. Seule la direction est
habilitée à aborder la question.
Le barème des primes sera
communiqué aux joueurs in-
cessamment.
Y. M.
A
quelques encablusre du
début du championnat de la
Ligue 2, l’entraîneur Ificen
tient son onze qu’il alignera ce ven-
dredi face à l’ASM Oran. Le premier
responsable de la barre technique de
l’USM Blida va, très certainement,
faire confance à la même équipe qui
a été alignée lors des précédents
matchs amicaux. Dans les bois, c’est
Litim qui semble bien parti pour
tenir sa place face à l’ASMO. En dé-
fense, Ificien compte faire confance
à Benaceur et Belhoua dans les cou-
loirs. Ces deux joueurs ont donné en-
tière satisfaction lors des derniers
matchs amicaux. Dans l’axe central,
les deux joueurs Naâmouni et Bel-
hadj composeront la charnière cen-
trale de la défense de l’USM Blida.
Belhoucine, qui va jouer sa troisième
saison sous le maillot vert et blanc de
l’USMB, devrait être aligné au poste
de milieu récupérateur. Sur les deux
couloirs, Ificen compte aligner,
Choukri en compagnie de Boudina
ou Bendiaf. Entre ces deux joueurs,
Ificen n’a pas encore fait son choix.
Melika aura pour sa part la mission
d’animer le jeu de l’équipe. En at-
taque, Kaid et Kheiri vont former le
duo d’attaque de l’USM Blida.
Les Blidéens prêts
à affronter l’ASMO
Les joueurs de l’USM Blida sem-
blent prêts à entamer le championnat
et afronter l’ASM Oran, ce vendredi.
Les coéquipiers de Melika veulent
entamer le championnat par un suc-
cès. Malgré la difculté de la tâche
face à une solide équipe de l’ASMO,
les Blidéens comptent aborder en
force ce nouvel exercice sportif
2013/2014 et annoncer la couleur dès
la première journée du championnat.
R. O.
L’équipe type se dessine
Selon une source autorisée, le laté-
ral gauche Belhoua pourra prendre
part le plus normalement du monde
au match de ce vendredi face à
l’ASMO. Les responsables de la forma-
tion de la ville des Roses ont rassuré
leur joueur en leur expliquant, que les
dirigeants de son ancien club de l’US
Biskra n’ont pas le droit de s’opposer à
son transfert à Blida, vu que leur
équipe évolue désormais en cham-
pionnat amateur. Pour sa part, le
joueur s’est dit prêt à participer au
match de ce week-end face à l’ASMO :
«Mes dirigeants m’ont rassuré. Je suis
prêt à participer au match de ce week-
end face à l’ASMO.»
R. O.
La direction rassure Belhaoua
A
près avoir bénéfcié d’une
seule journée de repos qui
a suivi la rencontre ami-
cale de vendredi face au
RCK, les Vert et Rouge
ont repris les entrainements, mardi dans
l’après-midi en perspective de l’empoi-
gnade contre le CAB. Afchant une sé-
rénité conjuguée à la détermination, les
joueurs de l’USMBA ont fait montre
d’une grande envie pour s’apprêter au
match de vendredi. Pour preuve, on veut
cette présence au complet de tout le
groupe hormis les défaillances de Saïm
et Khali à qui l’on a accordé des circons-
tances atténuantes. En efet, au sein de
l’USMBA l’heure est à la préparation de
ce match contre les Cabistes considéré à
juste titre comme étant un véritable test
qui déterminera le rang réel de la for-
mation belabbésienne parmi les ténors
de la Ligue2. Bira, qui est à la tête de
l’USMBA depuis presque un mois, en
sait quelque chose sur cette sortie qui
s’annonce difcile au vu de la qualité de
l’adversaire et sa composante humaine.
Bien que l’entraîneur des Vert et Rouge
n’ait pas assez de temps pour mieux f-
gnoler sa préparation, il serait fxé, ou
presque, sur le onze qui débutera face au
CAB.
La séance assurée par
les adjoints de Bira
En absence de l’entraineur en chef,
Bira, ce sont ses adjoints qui ont assuré
la séance d’entrainement. Il faut dire que
l’absence de Bira ne s’est pas faite res-
sentir tant les joueurs ont été assidus et
appliqués dans le travail. Bira devrait re-
joindre son staf hier dans la matinée
pour prendre la séance d’entrainement
de 17h 30, soit à l’heure de la rencontre
face au CAB.
Rude concurrence
Vu l’efectif de l’USMBA et son ren-
forcement par l’arrivée de pas moins 12
joueurs tous jugés d’un bon niveau, d’au-
cuns diront que la concurrence ne sera
pas un vain mot, puisque la majorité des
joueurs qui composent le club sont ex-
périmentés et exercés. Cela dit, chacun
d’eux peut prétendre à une place de titu-
laire. La formation belabbésienne, af-
chant ses ambitions de jouer carrément
l’accession, a fait appel à ses joueurs
pour atteindre cet objectif. Disposant
d’une composante étofée en raison de la
présence de deux éléments dans le
même poste, l’entraîneur Bira a lancé la
concurrence entre ses hommes. Il est
vrai que les cadres sont intouchables
mais, désormais, chacun sait ce qu’il
aura à faire pour tenter de s’imposer
comme titulaire dans son registre. Une
concurrence inexorable mais légale ré-
gnera au sein de l’équipe. De visu, la
pléiade de joueurs qui composent l’ef-
fectif des Vert et Rouge poussera le dri-
ver à aligner les meilleurs. En attaque
comme au milieu, plusieurs joueurs se-
ront en concurrence alors qu’en défense
les éléments qui forment ce comparti-
ment devront toutefois travailler encore
plus dur pour se distinguer et décrocher
leurs galons.
L’entrejeu est le plus
concerné
En football, il est dit que le milieu de
terrain d’une équipe c’est sa force et sa
rampe de lancement. Bira n’est pas en
reste quant à cette évidence et cela s’est
vérifé à travers son option de jeu prô-
née lors des matches d’application et les
joutes amicales. Ce dernier ne va pas
faire abstraction à la règle. C’est dire qu’il
aura donc encore une fois besoin de
quatre éléments pour composer son mi-
lieu de terrain, voire un peu moins, soit
trois milieux si le coach opte pour le 4-
3-3 ou bien le 4-3-1-2 adopté lors des
dernières rencontres de la saison écou-
lée. Ce compartiment, avec le recrute-
ment de Belkaïd, Achiou, Haoua, Atek
et Boukerche ainsi que d’autres éléments
de talent qui peuvent tous s’assurer une
place dans ce compartiment se renforce.
A l’exception de Achiou et Belkaïd, pour
le moment, rien n’est encore acquis pour
les autres éléments, ce qui donnera en-
core plus de chances à tous de prétendre
à une place.
M. O. N.
Le groupe a repris mardi en nocturne
Le CAB en ligne de mire
18
N° 2382 Jeudi 22 août 2013
Coup d’œil Ligue 2
USMBA
MCS
WAT
A
près avoir bénéfcié
d’une seule journée
de repos qui a suivi
la rencontre ami-
cale de vendredi
face au RCK, les Vert et Rouge ont
repris les entrainements, mardi
dans l’après-midi en perspective
de l’empoignade contre le CAB.
Afchant une sérénité conjuguée
à la détermination, les joueurs de
l’USMBA ont fait montre d’une
grande envie pour s’apprêter au
match de vendredi. Pour preuve,
on veut cette présence au complet
de tout le groupe hormis les dé-
faillances de Saïm et Khali à qui
l’on a accordé des circonstances
atténuantes. En efet, au sein de
l’USMBA l’heure est à la prépara-
tion de ce match contre les Ca-
bistes considéré à juste titre
comme étant un véritable test qui
déterminera le rang réel de la for-
mation belabbésienne parmi les
ténors de la Ligue2. Bira, qui est à
la tête de l’USMBA depuis
presque un mois, en sait quelque
chose sur cette sortie qui s’an-
nonce difcile au vu de la qualité
de l’adversaire et sa composante
humaine. Bien que l’entraîneur
des Vert et Rouge n’ait pas assez de
temps pour mieux fgnoler sa pré-
paration, il serait fxé, ou presque,
sur le onze qui débutera face au
CAB.
La séance assurée par
les adjoints de Bira
En absence de l’entraineur en
chef, Bira, ce sont ses adjoints qui
ont assuré la séance d’entraine-
ment. Il faut dire que l’absence de
Bira ne s’est pas faite ressentir tant
les joueurs ont été assidus et ap-
pliqués dans le travail. Bira devrait
rejoindre son staf hier dans la
matinée pour prendre la séance
d’entrainement de 17h 30, soit à
l’heure de la rencontre face au
CAB.
Rude concurrence
Vu l’efectif de l’USMBA et son
renforcement par l’arrivée de pas
moins 12 joueurs tous jugés d’un
bon niveau, d’aucuns diront que la
concurrence ne sera pas un vain
mot, puisque la majorité des
joueurs qui composent le club
sont expérimentés et exercés. Cela
dit, chacun d’eux peut prétendre à
une place de titulaire. La forma-
tion belabbésienne, afchant ses
ambitions de jouer carrément l’ac-
cession, a fait appel à ses joueurs
pour atteindre cet objectif. Dispo-
sant d’une composante étofée en
raison de la présence de deux élé-
ments dans le même poste, l’en-
traîneur Bira a lancé la
concurrence entre ses hommes. Il
est vrai que les cadres sont intou-
chables mais, désormais, chacun
sait ce qu’il aura à faire pour tenter
de s’imposer comme titulaire dans
son registre. Une concurrence
inexorable mais légale régnera au
sein de l’équipe. De visu, la pléiade
de joueurs qui composent l’efec-
tif des Vert et Rouge poussera le
driver à aligner les meilleurs. En
attaque comme au milieu, plu-
sieurs joueurs seront en concur-
rence alors qu’en défense les
éléments qui forment ce compar-
timent devront toutefois travailler
encore plus dur pour se distinguer
et décrocher leurs galons.
L’entrejeu est le plus
concerné
En football, il est dit que le mi-
lieu de terrain d’une équipe c’est sa
force et sa rampe de lancement.
Bira n’est pas en reste quant à cette
évidence et cela s’est vérifé à tra-
vers son option de jeu prônée lors
des matches d’application et les
joutes amicales. Ce dernier ne va
pas faire abstraction à la règle.
C’est dire qu’il aura donc encore
une fois besoin de quatre éléments
pour composer son milieu de ter-
rain, voire un peu moins, soit trois
milieux si le coach opte pour le 4-
3-3 ou bien le 4-3-1-2 adopté lors
des dernières rencontres de la sai-
son écoulée. Ce compartiment,
avec le recrutement de Belkaïd,
Achiou, Haoua, Atek et Bou-
kerche ainsi que d’autres éléments
de talent qui peuvent tous s’assu-
rer une place dans ce comparti-
ment se renforce. A l’exception de
Achiou et Belkaïd, pour le mo-
ment, rien n’est encore acquis
pour les autres éléments, ce qui
donnera encore plus de chances à
tous de prétendre à une place.
Moins de souci pour
Bira en attaque
L’USMBA a procédé à un recru-
tement fourni pour renforcer sa
machine avant. En comptant pas
moins de quatre attaquants qui
sont Ghazali, Ouznadji, Belkheir
et Belgherf, Bira dispose de plus
d’un atout. Sauf que, pour ce com-
partiment, les places sont limitées.
Deux joueurs seulement joueront.
Ainsi, il faut dire que Bira aura
donc l’embarras du choix pour
composer son attaque, ce qui lui
permettra aussi d’essayer plusieurs
variantes pour trouver la meil-
leure formule afn de créer l’efca-
cité escomptée.
Bira devrait aussi
gérer les mentalités
Disposer d’une panoplie de
joueurs ne suft pas pour bâtir
une bonne équipe. Bira doit aussi
faire en sorte garder la sérénité du
groupe en gérant les mentalités,
car la réussite d’une équipe dé-
pend, dans une large mesure, de
l’attitude de ses joueurs. Laisser
encore des joueurs sur le banc,
notamment ceux qui avaient l’ha-
bitude de jouer habituellement,
n’est pas une mince afaire et cela
peut provoquer certaines dissen-
sions au fl de la compétition. Cer-
tains techniciens ont vu juste en
l’afrmant. Solidarité et profes-
sionnalisme sont des gages de
réussite. Les jours à venir nous
éclairciront mieux sur l’état d’es-
prit du groupe unioniste. En
somme, la richesse des trois com-
partiments assurera certainement
une bonne assise à l’équipe belab-
bésienne et garantira plusieurs
options à son entraineur, pourvu
que tous ses joueurs adhèrent à sa
politique.
M O Noureddine
Le groupe a repris mardi en nocturne
Le CAB en ligne de mire
Les Widadis dès
aujourd’hui à Batna
A
ppelés à éviter le scénario du
voyage de Bejaïa afn de met-
tre dans les meilleures condi-
tions possibles leur équipe en quête
d’un résultat probant demain après-
midi du côté des Aurès, la direction du
Widad de Tlemcen a bien choisi son
plan de vol pour rallier la ville de
Batna. Les coéquipiers de Layati Amar
prendront le vol dans la mi-journée
vers la capitale avant de sauter sur un
autre appareil à destination de l’antique
Cirta. Un plan de vol qui a apparem-
ment satisfait l’ensemble de la déléga-
tion, surtout les joueurs qui ne seront
pas exténués par ce voyage comme ce
fut le cas lors du tournoi de Béjaïa.
Mise au vert à Aïn M’lila
Une fois arrivée à l’aéroport Moha-
med Boudiaf de Constantine, la délé-
gation tlemcenienne rejoindra
directement le lieu de mise au vert à
Aïn M'lila. Les joueurs du WAT passe-
ront la nuit du match là-bas avant de
rallier la ville de Batna quelques heures
seulement avant le début de la rencon-
tre.
Meliani, chef
de la délégation
C’est le président de la section de
jeunes et le porte-parole du Widad de
Tlemcen, Rachid Meliani, qui a été dé-
signé par la direction du club pour pré-
sider la délégation du WAT qui se
rendra à partir d’aujourd’hui à Batna.
C’est la première fois que l’on confe
une telle tâche à Meliani qui n’a pas été
présent lors du stage de la Tunisie en-
core moins lors du tournoi de Béjaïa.
Benyacine, Abdellaoui et
Amroune non convoqués
Trois éléments parmi les neuf
joueurs qui ne seront pas concernés
pour le déplacement de Batna sont déjà
connus. Il s’agit de Kada Benyacine qui
s’est blessé au tournoi de Béjaïa ainsi
que les deux nouvelles recrues qui sont
à court physiquement, à savoir Am-
roune et Abdellaoui. Le nom des six
autres joueurs sera dévoilé aujourd’hui.
M. B.
Bousseter au sifflet
La direction du WAT est au courant
du trio qui va diriger le match contre
le MSPB. Il s’agit de Bousseter, qui
avait l’habitude d’arbitrer les matches
du Widad. Il sera épaulé au cours de
cette rencontre par Haci et Chaâmbi.
Le quatrième arbitre étant Lechoul.
M. B.
D
emain, c’est la rentrée pour cette
équipe du MCS et pour le compte de
cette première journée de champion-
nat, le club va recevoir, chez lui, et devant son
public, la formation de l’OM. L’entraineur Os-
mane ne veut pas rater cette occasion d'enta-
mer la compétition avec un bon succès à
domicile, mais en même temps il sait que ce
match ne sera pas facile car l'équipe est encore
en rodage, et c’est pour cette raison qu'il a mis
en garde ses joueurs contre un relâchement ou
une sous-estimation de cette équipe de Médéa.
Avant la dernière séance d’entrainement, Os-
mane a discuté avec ses joueurs et est entré dans
le vif du sujet concernant la première rencontre
du championnat, que le MCS jouera chez lui et
devant son public. Deux atouts non négligea-
bles pour les camarades de Addadi qui seront
favoris dans cette confrontation. Ce que craint
l'entraîneur, c’est l’excès de confance. Ce pre-
mier match sera un match piège pour les Saïdis
qui devraient le prendre très au sérieux.
L’OM voudra aussi saisir
sa chance
Osmane sait que son équipe pourra gagner
son match du moment qu'elle s’est préparée
comme il se doit et est prête pour cette première
confrontation de la saison, et pour cela il n’a pas
cessé de recommandé à ses joueurs d’être très
vigilants, de ne pas laisser les espaces et l’initia-
tive à l'adversaire qui viendra jouer en contres
et saisir la moindre erreur afn de repartir avec
un bon résultat.
«Ce match est
à votre portée»
L’entraineur Abderrahmane Osmane veut
que son équipe entame en force ce début de
compétition de la Ligue 2 professionnelle. Il
lance un message à ses joueurs : «Le match de ce
vendredi se jouera chez nous et devant notre pu-
blic. Vous avez fait une bonne préparation et
vous l’avez prouvé lors des matchs amicaux. Je
sais que vous pouvez battre cette équipe de
Médéa avec l’art et la manière. Tous les moyens
ont été mis à votre disposition pour arracher ce
premier succès. Je sais que, cette saison, aucune
équipe ne pourra gagner à Saïda, donc vous allez
commencer par battre l’OM et je suis sûr que
vous serez au rendez-vous».
«Restez concentrés durant
tout le match»
Osmane ne veut pas rater l'occasion de com-
mencer la compétition avec un succès. Durant
son discours, il n’a pas cessé de motiver ses
joueurs et surtout les pousser à arracher leurs
trois premiers points de la saison, et surtout in-
sisté sur la concentration durant toute la ren-
contre : «Je veux que tout le groupe soit concentré
lors de ce match, et cette concentration je la veux
durant les 90 minutes et vous n’allez pas lâcher
prise jusqu'au coup de sifet fnal, donc pas ques-
tion de relâchement car la victoire se concrétisera
à la fn du match. Donc la concentration est pri-
mordiale lors de cette confrontation. Je veux aussi
une grande solidarité entre vous les joueurs et
entre les trois compartiments. La victoire vien-
dra avec les eforts de toute l’équipe.»
«J e veux 11 guerriers
sur le terrain»
Osmane veut frapper très fort dès le premier
match, et durant toute la semaine qui a précédé
cette confrontation face à l’OM, il n'a n’a cessé de
motiver ses joueurs et les pousser à arracher la
victoire : «Même si c’est le premier match de la sai-
son, c’est très important de commencer la compéti-
tion par un succès. Ce vendredi, je veux les trois
points et je veux aussi 11 guerriers sur le terrain
qui auront la rage de vaincre. Avec cet état d’esprit,
le MCS pourra venir à bout de cette équipe de
Médéa. Vous serez comme des guerriers et pas
question de rater ce match.»
«Offrez la victoire
aux supporters»
Osmane sait que le public est le douzième
homme et que son équipe en aura besoin : «La
victoire est impérative, et comme c’est le premier
match que nous allons jouer chez nous et devant
notre public, je veux un succès qu'il faudra ofrir
aux supporters car c’est la moindre des choses pour
ce public. Donc ofrez sces trois premiers points à
votre public qui va vous soutenir durant toute la
saison.»
Amar B.
Osmane veut la victoire !
19
N° 2382 Jeudi 22 août 2013
Coup d’œil Ligue 2
ASK
MSPB CAB
D
epuis le retour de l’équipe de son
stage à Nabeul, la première
séance de travail que le groupe
avait efectuée s’est déroulée à la
forêt d’El Baâraouia située entre
Le Khroub et la nouvelle ville Ali Mendjeli. Sur
place, l’entraîneur en chef a tenu un discours mo-
tivant devant ses joueurs, il les a remerciés pour
leurs eforts et leurs ponctualité et sérieux dans le
travail durant tout le stage en Tunisie. Après cela,
le coach en chef a changé de sujet pour commen-
cer la préparation mentale de son équipe. Zekri,
qui pense déjà à ce premier match de champion-
nat face à l’ESM, veut sensibiliser ses joueurs sur
l’importance de bien démarrer le parcours, sur-
tout avec le calendrier très favorable pour les
Rouges. Les joueurs askistes doivent profter lar-
gement de ce privilège, gagner de l’avance sur les
autres concurrents et marquer les esprits. Zekri a
insisté aussi sur l’importance de gagner et gri-
gnoter le maximum de points, peu importe la ma-
nière de jeu. Voilà en gros ce que Zekri a dit à ses
joueurs lors de la séance de reprise.
Terraï : «On doit procurer
de la joie à nos supporters»
Le staf technique askiste est bien structuré et
travaille dans en parfaite osmose. Pour l’entraî-
neur adjoint, Terraï, ce stage efectué à Nabeul
reste une vraie réussite, il nous a déclaré : «On a
bien profté de notre séjour tunisien, on se trouvait
dans un endroit vraiment formidable et qui ofrait
toutes les commodités pour une bonne préparation
d’intersaison. Les résultats de ce stage vont appa-
raître à l’avenir». L’adjoint de Zekri nous a déclaré
aussi que le groupe est bien motivé et très concen-
tré en ce début de championnat, et qu’un bon dé-
marrage est la clé de la réussite d’une bonne
saison généralement : «L’an passé, l’équipe a raté
son début de parcours, et malgré la fn en fanfare
qu’on a réalisée en mai dernier, cela n’a pas suf
pour accéder. Cette saison on a un calendrier bien
favorable surtout ces trois premières journées, les
joueurs sont conscients de ce qui les attend, et doi-
vent n’avoir en tête qu’un seul objectif, celui de pro-
curer de la joie aux Diables Rouges».
Abdou H.
Zekri à ses joueurs
«Bien démarrer est important,
peu importe la manière»
Bouaâfia
en forme

Celui qui a été capté
par la gendarmerie na-
tionale au poste frontalier il
y a de cela deux semaines, a
raté le stage et est resté au
Khroub en fn de compte
pour s’entraîner avec les Es-
poirs. Cela n’a pas décou-
ragé Bouaâfa qui a su
profter des séances d’entraî-
nement qu’il a efectuées
avec les U21. D’après Terraï,
le joueur a bien tenu le
rythme de travail, Bouaâfa
est prêt pour la compéti-
tion.
Seddik a encore
besoin de temps

L’enfant de Saïda n’a
toujours pas récupéré
sa meilleure forme phy-
sique. Le joueur, qui a re-
joint le groupe en dernier,
accuse encore un léger re-
tard par rapport à ses co-
équipiers. Il faut dire que
l’état de forme de Seddik
n’est pas due seulement aux
vacances d’été. Le joueur qui
portait les couleurs de l’US-
MAn l’an passé, faisait par-
tie des joueurs qui ont suivi
un mouvement de grève en
signe de protestation contre
l’ancienne direction anna-
bie. Tout cela a retardé la
préparation de Seddik qui a
encore besoin de temps
pour être en forme…
A. H.
Le MSPB n’a pas défini
l’objectif de la saison
C
e vendredi le MSPB jouera son premier
match de la saison face au WAT. Toutefois et
jusqu'à preuve du contraire, le doute plane
sur l’objectif du club cette saison. Une situation qui
risque de créer un climat de confusion et qui inquiète
les supporters à plus d’un titre, du fait que la pression
risque de se faire ressentir chez les joueurs à chaque
rencontre. Il est à rappeler que la saison passée le club
a vécu la même situation, et par conséquence le MSPB
a assuré difcilement son maintien. Bien qu’au niveau
de la direction du club on se montre optimiste à jouer
pour l’accession, il semble bien que cet objectif reste
difcile, si on tient compte de la qualité du recrute-
ment efectué et le manque de moyens fnanciers.
Abbes ne veut pas entendre parler
d’accession
Le coach Abdelaziz Abbes se montre, toutefois, réa-
liste et il ne veut pas entendre parler de l’accession, en
raison du manque de moyens pour réaliser cet objec-
tif. Abbes qui a fait le point sur le stage de préparation
efectué en Tunisie à la ville d’Aïn Draham, estime
qu’il est prématuré de parler de tout objectif pour
l’équipe, même s’il est satisfait du travail accompli lors
de ce stage. Ainsi, on se demande pour quel objectif
jouera le MSPB cette saison ? Sachant que les suppor-
ters ont hâte de revoir leur équipe parmi les clubs de
l’élite.
Y. B.
L’infirmerie désemplie
Pour ce premier match du championnat, le coach
Abbes n’a pas caché sa satisfaction d’avoir tout le groupe
à sa disposition du fait que l’infrmerie a désempli. Ce
dernier aura donc l’embarras du choix pour composer
son onze rentrant. Quant au portier qui sera aligné, le
coach du MSPB n’a pas encore tranché entre Benmalek
et Kaouane
Y. B.
A
près avoir tardi-
vement décidé
de ne pas boy-
cotter le coup d’envoi du
championnat, les respon-
sables du Chabab ont
éprouvé les pires difcul-
tés à trouver des places
d’avion pour rejoindre
Bel Abbès via Oran. Les
dirigeants du club, en
l’absence de Nezzar, ont
pu se procurer 25 places,
ce qui leur a permis de
s’envoler à destination
d’Oran. Même difculté
pour trouver des cham-
bres d’hôtel disponibles,
en raison de la période
estivale. Il aura fallu toute
l’abnégation de Miloub
Talbi pour sauver la mise
et permettre au Chabab
de rallier la ville d’Oran.
Derniers
réglages, ce
matin à Oran
C’est au stade Senia
que les gars du Chabab
efectueront leur séance
d’entraînement qui per-
mettra au staf technique
d’apporter les derniers ré-
glages, avant de rejoindre
Bel-Abbès.
L’annulation du
boycott divise
le club batnéen
Le moins que l’on puisse
dire est que les membres
de l’AG ne semblent pas
avoir apprécié la décision
prise par certains respon-
sables d’annuler le boycott
du championnat. Alors
que le club avait pris la
ferme décision de ne pas
prendre part au cham-
pionnat de Ligue 2, voilà
qu’au dernier moment, il y
a eu un changement de
cap qui a eu pour efet
d’irriter les membres de
l’assemblée. En fait, on ne
conçoit pas qu’on ait pu
prendre à leur insu une
décision aussi importante.
D’ailleurs, l’afaire du boy-
cott a divisé le club entre
ceux qui refusent de jouer
le championnat et ceux
qui n’ont pas envie de pé-
naliser le club et ses sup-
porters, en allant à
l’encontre des instances
qui gèrent le football na-
tional. Toujours est-il,
cette afaire risque d’afai-
blir davantage le club des
Aurès qui est secoué par
une crise interne sans pré-
cédent.
I. S.
Après être revenu sur sa décision
de boycotter le championnat
Les pires difficultés pour
rallier Bel Abbès via Oran
ASMO
Parmi les jeunes joueurs qui
montent à l’ASMO et qui pro-
mettent un venir radieux, on
retrouve l’attaquant, Othmani
Walid. Ce joueur, qui fait ses
classes au sein de l’école asé-
miste, espère s’imposer cette
saison en équipe sénior. Titu-
larisé lors des précédents
matchs amicaux, Othmani se
dit, dans l’entretien qui suit,
prêt à tenir sa place face à
l’USM Blida.
A quelques encablures du début
du championnat, comment se dé-
roule votre préparation ?
Nous avons efectué une bonne
préparation cet été. Nous avons en-
tamé notre préparation une semaine
avant le mois de ramadhan et nous
avons fait des sacrifces pour se pré-
parer en plein mois de ramadhan et
sous la chaleur de l’été. J’estime que
nous nous sommes bien préparés. La
preuve est que nous avons livré de
bonnes prestations lors des matchs
amicaux. J’estime que nous sommes
prêts pour le début du championnat.
Nous avons hâte d’entamer le premier
match du championnat face à
l’USMB.
Justement, comment se présente
pour vous ce match ?
Ce sera un match difcile. Le pre-
mier match ofciel de la saison est
toujours difcile à aborder. Nous ne
connaissons pas grand-chose de
l’équipe adverse, mais nous savons
que l’équipe de Blida est un sérieux
prétendant pour la montée en
Ligue1. Notre tâche s’annonce dif-
cile mais nous allons tout faire pour
bien entamer le championnat. On
n’est pas prêts à revivre le même scé-
nario que la saison dernière. Nous al-
lons donc devoir faire de notre mieux
pour entamer en force le champion-
nat. Nous, les joueurs, sommes moti-
vés pour réaliser un bon résultat face
à l’USMB. Si on applique bien les
conseils du coach, on reviendra de
Blida avec un résultat positif.
Etes-vous prêts pour ce match ?
Oui, bien sûr. Nous sommes prêts
pour entamer le championnat.
Comme je vous l’ai déjà dit aupara-
vant, nous avons efectué une bonne
préparation cet été. J’espère que nos
eforts vont être récompensés et que
nous allons réaliser un bon parcours
en championnat cette saison.
A votre avis, l’ASMO est-elle capa-
ble de jouer l’accession ?
Nous avons un bon efectif cette
saison. Notre équipe s’est renforcée
par des joueurs de qualité. J’estime
que notre équipe est un mélange
d’élément de talent et de jeunes
joueurs. Avec le travail et le sérieux,
notre équipe aura son mot à dire.
Nous travaillons très dur pour réali-
ser un bon parcours. Je suis
convaincu que l’ASMO peut jouer les
premiers rôles cette saison. Toutefois,
on préfère rester calmes et ne pas
trop dévoiler nos objectifs. Pour le
moment, on veut gérer le champion-
nat match par match et réaliser un
bon début en compétition.
Sur un plan personnel, quel est
votre objectif cette saison ?
Tout d’abord, je remercie le staf
technique de m’avoir fait confance et
de m’avoir donné la chance de jouer
lors des matchs amicaux. Mon objec-
tif est clair, m’imposer en équipe sé-
nior cette saison et d’apporter un plus
à l’équipe. Je travaille très dur à l’en-
traînement pour être à la hauteur et
réaliser une bonne saison.
Entretien réalisé par Riad O.
Othmani : «Si on applique bien
les conseils du coach, on reviendra
de Blida avec un résultat positif»
19
N° 2382 Jeudi 22 août 2013
Coup d’œil Ligue 2
ASMO ESM
Parmi les jeunes joueurs qui montent à
l’ASMO et qui promettent un venir ra-
dieux, on retrouve l’attaquant, Othmani
Walid. Ce joueur, qui fait ses classes au
sein de l’école asémiste, espère s’imposer
cette saison en équipe sénior. Titularisé
lors des précédents matchs amicaux, Oth-
mani se dit, dans l’entretien qui suit, prêt
à tenir sa place face à l’USM Blida.
A quelques encablures du début du champion-
nat, comment se déroule votre préparation ?
Nous avons efectué une bonne préparation cet
été. Nous avons entamé notre préparation une se-
maine avant le mois de ramadhan et nous avons
fait des sacrifces pour se préparer en plein mois
de ramadhan et sous la chaleur de l’été. J’estime
que nous nous sommes bien préparés. La preuve
est que nous avons livré de bonnes prestations lors
des matchs amicaux. J’estime que nous sommes
prêts pour le début du championnat. Nous avons
hâte d’entamer le premier match du championnat
face à l’USMB.
Justement, comment se présente pour vous ce
match ?
Ce sera un match difcile. Le premier match of-
fciel de la saison est toujours difcile à aborder.
Nous ne connaissons pas grand-chose de l’équipe
adverse, mais nous savons que l’équipe de Blida est
un sérieux prétendant pour la montée en Ligue1.
Notre tâche s’annonce difcile mais nous allons
tout faire pour bien entamer le championnat. On
n’est pas prêts à revivre le même scénario que la
saison dernière. Nous allons donc devoir faire de
notre mieux pour entamer en force le champion-
nat. Nous, les joueurs, sommes motivés pour réali-
ser un bon résultat face à l’USMB. Si on applique
bien les conseils du coach, on reviendra de Blida
avec un résultat positif.
Etes-vous prêts pour ce match ?
Oui, bien sûr. Nous sommes prêts pour entamer
le championnat. Comme je vous l’ai déjà dit aupa-
ravant, nous avons efectué une bonne préparation
cet été. J’espère que nos eforts vont être récom-
pensés et que nous allons réaliser un bon parcours
en championnat cette saison.
A votre avis, l’ASMO est-elle capable de jouer
l’accession ?
Nous avons un bon efectif cette saison. Notre
équipe s’est renforcée par des joueurs de qualité.
J’estime que notre équipe est un mélange d’élément
de talent et de jeunes joueurs. Avec le travail et le
sérieux, notre équipe aura son mot à dire. Nous
travaillons très dur pour réaliser un bon parcours.
Je suis convaincu que l’ASMO peut jouer les pre-
miers rôles cette saison. Toutefois, on préfère res-
ter calmes et ne pas trop dévoiler nos objectifs.
Pour le moment, on veut gérer le championnat
match par match et réaliser un bon début en com-
pétition.
Sur un plan personnel, quel est votre objectif
cette saison ?
Tout d’abord, je remercie le staf technique de
m’avoir fait confance et de m’avoir donné la
chance de jouer lors des matchs amicaux. Mon ob-
jectif est clair, m’imposer en équipe sénior cette
saison et d’apporter un plus à l’équipe. Je travaille
très dur à l’entraînement pour être à la hauteur et
réaliser une bonne saison.
Entretien réalisé par Riad O.
C’est un jeune dynamique, ta-
lentueux, de l’équipe d’El Ter-
radji El Moustaghanemi, armé
d’une grande volonté qui a été
contacté par nos soins, hier, au
téléphone. Il est plus que ja-
mais décidé à réussir une
grande saison avec l’ESM, et il
promet de frapper fort dès l’en-
tame de la saison. Bendrisse
veut réussir une autre bonne
saison avec les Haouata avec
ses partenaires à Mostaganem.
Il nous parlera aussi des condi-
tions de travail, ainsi que de
l’ambiance qui règne au sein du
groupe, sans oublier de nous
parler de sa motivation d’assu-
mer le rôle qui sera octroyé par
le coach Akli.
Après une semaine de travail, le
stage vient d’être achevé, quelles
sont vos impressions ?
Tout s’est bien passé durant ce stage
et rien ne nous a manqué, toutes les
conditions étaient réunies pour réussir
une bonne préparation physique.
Certes, on a ressenti un peu de fatigue
au début, mais avec le temps on a pu
suivre le rythme qui nous a été imposé.
Dieu merci, tout est rentré dans l’ordre
par la suite et on a su comment suivre le
rythme sans aucun problème.
Après plus d’un mois d’arrêt de
travail, n’avez-vous pas trouvé des
difcultés pour reprendre du ser-
vice et replonger à nouveau dans le
bain de la préparation ?
Pour ne pas vous mentir, ce n’est pas
facile de reprendre le chemin des en-
traînements après un arrêt de plus d’un
mois. Cette saison, contrairement aux
précédentes, on a profté peu des va-
cances, et on s’est bien reposés. On est
donc appelés à recharger les batteries,
pour qu’on soit au meilleur de notre
forme le jour de la reprise. On a certes
trouvé des difcultés durant le premier
et le deuxième jour, mais je pense qu’on
s’est ressaisis en s’adaptant à la méthode
de travail du coach tout en retrouvant
notre forme petit à petit.
Et qu’en est-il des conditions de
travail à Mostaganem?
Il n’y a rien à dire, toutes les condi-
tions sont réunies. Ce centre dispose de
toutes les commodités pour efectuer
une bonne préparation d’intersaison.
C’est un site qui est situé en pleine forêt.
On n’est là que pour travailler et rien
d’autre. Je crois qu’il n’y a pas mieux que
ce lieu de regroupement. J’estime qu’on
a efectué une bonne préparation phy-
sique. Certes il y a une grande chaleur,
mais on est parvenus à la supporter.
Cette saison il y a eu beaucoup de
renfort dans l’équipe de l’ESM, et même
en attaque.
Pensez-vous que vous êtes en me-
sure de donner ce plus et de garder
votre place de titulaire ?
Me concernant je suis déjà dans le
bain et je fais désormais partie des an-
ciens du club (rires), non pas de pro-
blème… A l’ESM, on ne donne pas
d’importance à ça. et je dirai que de ce
côté il n’y pas de problème. Je me sens
chez moi et je pense que dans toute
équipe, il faut qu’il y ait de la concur-
rence pour redoubler d’eforts afn que
chaque joueur s’impose. Il faut des dou-
blures dans chaque poste et moi je suis
prêt à cette concurrence. Mon coach,
Akli Nasr Eddine, peut compter sur
moi. Maintenant à moi de lui prouver
que je peux assumer cette tâche.
Estimez-vous que la formation d’El
Haouata est plus forte que la saison
écoulée et que l’efectif actuel aura
son mot à dire la saison prochaine ?
Je l’espère. En tout cas, de notre côté,
nous, les joueurs, nous ferons tout pour
obtenir de meilleurs résultats. Nous
n’avons pas été à la hauteur cette saison
et il est de notre devoir de nous rattra-
per la saison prochaine. Toutefois, nous
devons efectuer une bonne prépara-
tion d’intersaison. Je trouve aussi que la
direction a procédé à un bon recrute-
ment jusqu’à présent. Les Harizi et
Cheikh Abed sont considérés comme
de bons éléments. La moindre des
choses est que l’on puisse dire en ce qui
concerne ces joueurs c’est qu’ils étaient
des titulaires à part entière dans leurs
équipes respectives. Donc, si on peut
leur ajouter les cadres de l’équipe, je
pense que l’Espérance aura son mot à
dire la saison prochaine.
Justement, qu’avez-vous à dire à
vos supporters qui vous connais-
sent parfaitement maintenant ?
Je leur dis tout simplement de rester
derrière notre équipe qui a besoin de
tous pour la soutenir de bout en bout
lors de cette nouvelle saison et faire
confance à l’équipe dirigeante qui n’a
ménagé aucun efort pour recruter de
bons joueurs.
Entretien réalisé par Ettaoui Wassim
Othmani : «Si on applique bien les
conseils du coach, on reviendra
de Blida avec un résultat positif»
A
près avoir
raté les
deux pre-
mières séances
d’entraînement de
la semaine, Benta-
leb a repris le che-
min de
l’entraînement avec
ses coéquipiers.
Joint par téléphone,
l’ancien joueur du
Mouloudia d’Oran
a expliqué son ab-
sence aux entraîne-
ments par un
problème person-
nel.
«J e suis
qualifié
à l’ASMO»
A la question de
savoir si le pro-
blème de qualifca-
tion à l’ASMO se
pose pour lui, Ben-
taleb est clair à ce
sujet : «Non, il
n’existe aucun pro-
blème de ce côté. Je
suis qualifé pour
porter le maillot
vert et blanc de
l’ASMO.» Toutefois,
Bentaleb devra
prendre son mal en
patience avant d’ef-
fectuer son retour à
la compétition. Et
pour cause, l’ancien
joueur du MCO
accuse un certain
retard en matière
de préparation : «Je
sais que je suis en-
core loin de mon
vrai niveau. Je vais
devoir travailler très
dur pour retrouver
mon meilleur ni-
veau. Je vais mal-
heureusement rater
les premiers matchs
de championnat.»
R. O.
Bentaleb reprend
l’entraînement
Bendrisse : «Akli ,
peut compter sur moi»
L’accession, avec
la mise en place
d’une équipe
performante
L’objectif tracé par la nou-
velle direction du club phare
des Mimosas géré par le prési-
dent Zerrouki Sayeh ne se réa-
lisera pas avec des promesses
mais avec la mise en place
d’une équipe performante
composée de joueurs aguerris
surtout la disponibilité du nerf
de la guerre.
Tout doit être
réglé à temps
dans la maison
espérantiste
Tout doit être réglé à temps
dans la maison espérantiste
pour éviter les montées au cré-
neau des joueurs, qui n’hési-
tent pas à se mettre en grève.
E. W.
Le groupe poursuit
sa préparation
En attendant, le groupe poursuit sa
préparation sous la houlette de l'entraî-
neur en chef, Akli Nasr Eddine, au ni-
veau du stade Bensaïd-Mohamed. Un
match amical est également prévu ce sa-
medi face à la formation des anciens
joueurs de l’ESM, ce qui permettra à
l'entraîneur d'avoir une autre idée pour
son onze prochain qui va confronter
l’AS Khroub le 24 août.
Les supporters
pessimistes pour
un éventuel retour
dans la cour des grands
Au vu des résultats du recrutement de
joueurs censés donner un plus à
l’équipe, qui sera appelée à mettre tout
en œuvre pour accéder en division na-
tionale des grands, un palier où les Vert
et Blanc devaient être la saison écoulée,
les supporters sont pessimistes pour un
éventuel retour dans la cour des grands.
Mouassa dévoile
la liste des 18
Le staf technique de l’ASMO a annoncé hier, à l’is-
sue de la séance d’entraînement qui s’est déroulée au
stade Habib-Bouakel, la liste des 18 joueurs convoqués
pour le match de demain face à l’USM Blida. Cette
liste n’a pas connu de surprises puisque les joueurs les
plus en forme ont été retenus pour prendre part au
premier match ofciel de la saison.
La liste des joueurs convoqués
pour le match
face à l’USMB
Gardien de but : Mezair, Louati.
Défense : Benaouameur, Saâdaoui, Megueni, Yous-
sef Yacine, Zidane, Benayada.
Milieu de terrain : Tahar Mohamed, Belalem, Bou-
doumi, Bentiba, Ousmail.
Attaque : Benchaâbane, Balegh, Othmani, Benka-
blia, Hamidi.
Départ hier à Alger, mise
au vert à l’hôtel El Mehdi
C’est hier en fn d’après-midi que les gars de M’dina
J’dida ont rallié la capitale pour préparer le match de
demain face à l’USM Blida. Les Asémistes efectueront
leur mise au vert à l’hôtel El Mehdi. Les Asémistes ef-
fectueront ce matin une ultime séance d’entraînement
à Staouéli avant d’afronter l’USMB demain.
R. O.
Auteur d’un but décisif face à Hull City
ce dimanche pour le retour de J osé Mou-
rinho à Stamford Bridge, Frank Lampard a re-
trouvé son statut de meneur. Alors qu’il aurait pu
s’envoler vers les Etats-Unis et la MLS, le milieu de ter-
rain anglais a finalement rempilé avec Chelsea. J osé Mourinho a
avoué qu’il avait insisté pour conserver l’international anglais, tout en concédant qu’il ne pourra pas
effectuer ses performances d’antan. «J 'ai réfléchi à la situation et je lui ai demandé de rester. Il a
pris une décision appréciée par tout le monde, moi, les supporters. Nous avons une excellente re-
lation. J e ne le voyais pas dans un autre club de Premier League, ni dans une Ligue mineure comme
aux Etats-Unis, avoue t-il, relayé par L'Equipe. J e le perçois toujours comme un compétiteur. I l
veut jouer à son meilleur niveau et il le peut. Il n'a plus 25 ans, il ne peut plus jouer toutes les mi-
nutes d'un match de Cup contre un club de Championship, il doit conserver son potentiel le plus
longtemps possible. Nous devons être intelligents afin de protéger ce genre de joueur. I l conti-
nuera ainsi d'être fantastique pour nous.»
L’attaquant que convoite Chelsea et Jose Mourinho n’est autre que Wayne Roo-
ney. Chelsea devrait même passer à l’ofensive avec une troisième ofre pour
l’attaquant anglais de Manchester United. Mais en cas de nouvel échec, les
Blues pourraient se tourner alors vers le plan B du Portugais, à savoir Sa-
muel Eto’o. Le nom de Samuel Eto’o fait partie de la liste des attaquants ob-
servés par Jose Mourinho. La presse britannique avançait qu’une ofre
assortie d’un contrat de deux ans pouvait voir le jour d’ici peu. Et ce mer-
credi de l'autre côté de la Manche, l’Express annonce la somme de 6 mil-
lions d'euros pour la venue de Samuel Eto'o à Londres. Reste à savoir si
l'Anzhi l'acceptera alors que les dirigeants londoniens et les représen-
tants de Samuel Eto'o seraient proches de trouver un accord.
QUOTIDIEN SPORTIF ANNEXE DE PANORAMA
Tél. (021) 73-24-03 / Fax : (021) 73-16-47 Maison de la Presse Tahar Djaout 01, Rue Bachir Attar - Alger e-mail : lebuteurdz@yahoo.fr
Directeur de la publication : Boussaâd Kahel - Rédacteur en chef : Mohamed Saâd - Rédacteur en chef adjoint : Ali Hamouche - Rédaction : Achour Aït Ali, Noureddine Benazzou,
Tarek Bouchikhi, Adel Cheraki, Nacym Djender,Moumen Aït Kaci Ali, Saïd Djoudi, Saïd Fellak, Kamel Manane, Abdelbasset Mogdad, Hamza Rahmouni, Nacer Eddine Ratni.
Imprimerie : Centre : SIA - Ouest : SIO - Est : SIE / Distribution : Entreprise Nationale de Distribution.
Pour vos insertions publicitaires, contactez notre
service publicité.
Tél : 021 73 14 37 / Fax : 021 73 14 17
ou bien contactez lʼANEP :
1, avenue Pasteur - Alger
Tél : 021 73 76 78 Fax : 021 73 95 59 / Télex : 56150
Contact@lebuteur.com
N° 2382 Jeudi 22 août 2013
20
Coup d’œil International
Egypte
D
ans un
pays frappé par la crise, le foot-
ball pourrait ne pas être consi-
déré comme une priorité. Pourtant,
Mohamed Salah estime qu'il peut
jouer un rôle crucial et aider les habi-
tants à oublier un temps leurs pro-
blèmes. Toujours en course pour
retrouver la Coupe du Monde de la
FIFA, après 24 ans d'absence, les Pha-
raons ont une occasion en or de don-
ner aux supporters locaux une raison
de se réjouir. À 21 ans, l'une des
pièces maîtresses du club champion
de Suisse a réussi à voler la vedette à
plusieurs de ses aînés pour à s'afr-
mer comme un élément indispensa-
ble d'une sélection égyptienne
désireuse de renouer avec son glo-
rieux passé. Après s'être assurés la
première place de leur groupe à une
journée du terme, les Nord-Africains
se préparent à disputer la dernière
double confrontation qui les sépare
d'une participation à la Coupe du
Monde de la FIFA.
«On ressent une grande
pression»
Le bon parcours égyptien tendrait
à faire oublier que le championnat na-
tional a été annulé deux années
consécutives, obligeant le sélection-
neur Bob Bradley à multiplier les
matches amicaux afn que ses
hommes gardent le rythme. Malgré
ce repos forcé en club, les septuples
champions d'Afrique ont fait dominé
la Guinée, le Mozambique et le Zim-
babwe dans le Groupe G pour deve-
nir la seule équipe du continent à en-
granger 15 points en cinq matches
«On ressent toujours de la pression dès
que les fans placent leurs espoirs en
nous, surtout dans des moments si dif-
fciles. Cela fait naître un sentiment de
responsabilité», explique l'attaquant
du FC Bâle au micro de FIFA.com
«Nous évoluons dans des
conditions difficiles en raison
de l'arrêt du championnat et
des problèmes auxquels est
confronté le pays»
Auteur du but de la victoire sur la
Guinée (3-2) dans les derniers ins-
tants, avant de signer un triplé face au
Zimbabwe (4-2), le Bâlois a en outre
marqué l'unique but du match retour
contre le Mozambique, synonyme de
qualifcation pour le dernier tour de
la phase préliminaire. Le 6 septembre,
l'Égypte aura l'occasion de continuer
sur sa lancée et de rendre une copie
parfaite en cas de triomphe face à la
Guinée. «Nous évoluons dans des
conditions difciles depuis le début des
éliminatoires, en raison de l'arrêt du
championnat et des problèmes aux-
quels est confronté le pays», admet
Salah, qui a participé au tournoi
olympique de football masculin, Lon-
dres-2012. «Le plus important sera de
penser à tous ceux qui attendent un
peu de joie. Une qualifcation pour la
Coupe du monde serait le meilleur
moyen de les rendre heureux.»
«Mes débuts à Bâle, ça n’a
pas été facile»
Formé à l'Arab Contractors, mo-
deste club de première division égyp-
tienne, Salah a attiré l'attention de
Bâle, qui n'a pas tardé à le recruter à
l'été 2012. Alors que plusieurs de ses
compatriotes expatriés retournaient
prématurément en Égypte, Salah a
fait le pari de tenter l'aventure euro-
péenne. «Ça n'a pas été facile. Je ne sa-
vais pas ce qui m'attendait en Europe
et si je réussirais à m'adapter. Mais la
première année s'est bien passée et je
n'ai pas vraiment eu le mal du pays»,
se souvient Salah, qui a fait ses débuts
en sélection en 2011 et a depuis ins-
crit 16 buts en 23 sélections. «Tant
que je joue bien et que j'atteins mes ob-
jectifs, le reste n'est pas un problème.
J'espère contribuer à changer l'opinion
que certaines personnes se font des
joueurs égyptiens à l'étranger.»
«Si les gens n'évoquent
qu'un seul défaut dans mon
jeu, c'est plutôt bon signe !»
Les passes décisives de Salah et la
constante menace qu'il représente
pour les défenses adverses ont large-
ment aidé le FCB à décrocher son
quatrième titre de champion de
Suisse d'aflée en juin. L'Égyptien
s'est également mis en évidence en
UEFA Europa League pour permettre
aux Helvètes d'atteindre le dernier
carré. Buteur à Stamford Bridge en
demi-fnale face à Chelsea et auteur
de neuf réalisations toutes compéti-
tions confondues la saison passée,
Salah a néanmoins dû essuyer les cri-
tiques de son entraîneur Murat Yakin,
qui lui reproche de gâcher trop d'oc-
casions. «Si les gens n'évoquent qu'un
seul défaut dans mon jeu, c'est plutôt
bon signe !», rigole-t-il. «On peut
s'améliorer dans la fnition à l'entraî-
nement. Je travaille là-dessus.»
«Le club m'a dit que la
Fiorentina, Lyon et
Tottenham étaient
intéressés»
Souvent annocné sur le départ
après son excellente première saison
au Parc Saint-Jacques, Salah, désireux
de confrmer son statut de joueur
d'avenir avant de s'engager avec une
équipe plus importante, a préféré pro-
longer son séjour suisse. «Le club m'a
dit que la Fiorentina, Lyon et Totten-
ham étaient intéressés. Mais ce qui
compte pour moi, c'est le temps de jeu
dont je vais disposer», annonce-t-il.
«Ce n'est pas la peine de rejoindre une
équipe pour gagner beaucoup d'argent
et rester sur le banc. L'important, c'est
de jouer.» In ffa.com
Salah : «On vise une qualification
au Mondial pour redonner
le sourire aux Egyptiens» «Ce sera ma
dernière
saison»
Après un été de dispute avec
Dortmund, Robert Lewandowski
afrme dans la presse mercredi
que «le sujet de son transfert au
Bayern est «clos» et qu'il est
concentré sur la quête de titres
pour sa «dernière saison» au Bo-
russia Cet été, j'étais déçu et amer.
Mais les diférents sont efacés et le
sujet (du transfert) est clos. Ce qui
compte maintenant, ce sont les ti-
tres». Et d’ajouter : «Ce sera ma
dernière saison à Dortmund.» Le
natif de Varsovie a "les trois ti-
tres" dans le viseur après une sai-
son qui a vu Dortmund subir la
loi du Bayern pour échouer vice-
champion tant en Bundesliga
qu'en Ligue des champions. En
Bundesliga, Lewandowski prédit
"une grosse bataille jusqu'à la fn
du championnat" avec évidem-
ment le Bayern Munich «qui a
un fabuleux efectif " mais où il
faudra peut-être du temps pour
que tout se mette en place.»
«Nous avons un meilleur
effectif que celui de la
saison passée»
Il considère que le BVB est
«mieux armé que l'an dernier en
dépit du départ en Bavière de
Mario Götze. Avec (les recrues)
Pierre-Emerick Aubameyang, So-
kratis et Henrikh Mkhitaryan, on
a un collectif meilleur que la sai-
son dernière», assure-t-il. Dort-
mund a remporté ses deux
premiers matches de la saison,
avec notamment un triplé d'Au-
bameyang en ouverture à Augs-
bourg (4-0), et occupe la place de
leader du championnat à la fa-
veur d'une meilleur diférence de
buts par rapport au Bayern no-
tamment. Lewandowski a totalisé
une passe décisive et un but (sur
pénalty) lors de la victoire à
Augsbourg (4-0), mais a inscrit
un but contre son camp samedi
face à l'Eintracht Brunswick (2-
1). Il totalise 55 buts en 100
matches de Bundesliga.
Résultats
des matchs
barrages
disputés
mardi soir
Chakhtior Karaganda 2
Celtic Glasgow 0
------------------
Lyon 0
Real Sociedad 2
------------------
PSV Eindhoven 1
AC Milan 1
------------------
Viktoria Plzen3
Maribor1
------------------
Paços de Ferreira 1
Zénith St-Petersbourg 4
Chivu out
4 mois
Cristian Chivu a
été opéré mardi
d'un orteil aux
Etats-Unis. Selon la
presse italienne, le
défenseur roumain
de 32 ans sera indis-
ponible au moins
quatre mois.
Le joueur de
l'Inter Milan
n'avait dis-
puté que
treize
matches la
saison der-
nière.
Inter
Chelsea
Dortmund
Une offre de 6M€ pour Eto'o
Mourinho : «Lampard ? Je lui ai demandé de rester»
«Cheyrou comme Pirlo»
Ce n’est pas la première fois que Benoit Cheyrou est comparé à Andrea Pirlo. Le pre-
mier à avoir osé la comparaison se nommait J oe Barton : «C’est un très bon joueur, je
le connaissais avant de venir, car il a fait une belle carrière. C’est vraiment quelqu’un
de bien pour l’OM. J e le considère comme le Andrea Pirlo français, aussi bien pour sa
technique pour son influence», expliquait le milieu de terrain anglais. Une compa-
raison qui avait bien fait sourire à l’époque. Cette fois, c’est son frère, Benoit Chey-
rou qui évoque le nouveau rôle que pourrait avoir l’ancien Auxerrois au sein de
l’équipe phocéenne. «I l ne va pas rajeunir, plaisante l’actuel consultant sur BeI N
Sport dans les colonnes de La Provence. Mais en vieillissant, ce qu’on perd en jambe,
on le récupère dans la tête. Il n’a jamais été le plus rapide, mais il a toujours eu un gros
volume de jeu, qui lui a permis de faire des saisons à 40 matches. Désormais je le vois
bien dans un rôle à la Pirlo, à se servir de sa justesse de passe pour orienter le jeu, car il
n’a rien à envier à l’italien en termes de récupération. Ce serait un style de «Sitting mid-
fielder», comme le disent les Anglais.»
21
N° 2382 Jeudi 22 août 2013
Coup d’œil International
Selon le journaliste du groupe Canal Geofroy
Garetier, le Paris Saint-Germain n'aurait pas
abandonné l'idée de recruter la star portu-
gaise Cristiano Ronaldo et pourrait faire
une ofre de 140 millions d'euros au Real
Madrid a-t-il a annoncé sur I-Télé. Dé-
part de Ronaldo ou pas, le Real Madrid
de Carlo Ancelotti devrait accueillir
dans les prochains jours l'arrivée d'un
nouveau joueur dans son efectif, il
s'agit du milieu ofensif gallois de Tot-
tenham Gareth Bale. Selon le média
italien Sky Sport, un accord est tout
proche d'être trouvé entre Tottenham
et le Real Madrid. Le club espagnol
va dépenser la somme record de
109 millions d'euros + Fabio Coen-
trao.
Xabi Alonso
out 3 mois
Le Real Madrid va devoir se
passer des services de Xabi
Alonso pendant les trois
prochains mois. Le milieu
de terrain espagnol s’est
cassé le cin-
quième mé-
tatarse du
pied droit à
l ’ent r aî ne-
ment ce
matin. A
peine remis
d’une opéra-
tion pour
une pubalgie
en juin, c’est
un nouveau
coup dur
pour le Ma-
drilène.
Real Madrid
Une offre de
140 millions
d’euros du PSG
pour Ronaldo
Benzema vers
une prolongation
Débarrassé de la concurrence de Gonzalo Higuain,
parti cet été à Naples, Karim Benzema a la confance de
son club. Au point que le Français et le Real travaillent ac-
tuellement sur une prolongation de contrat, selon le quo-
tidien madrilène As. L'ancien attaquant de Lyon
possède actuellement un bail qui court jusqu'au 30
juin 2015. Les contacts entre le représentant du
joueur et José Angel Sanchez, directeur gé-
néral du Real,
remonteraient
à un mois et
demi. Les
deux parties
espèreraient
trouver un
accord avant
la fn de l'an-
née.
E
s
p
a
g
n
e
Del Bosque : «Je compte sur Casillas»
Alors qu’Iker Casillas espérait retrou-
ver une place de titulaire avec l’arrivée de
Carlo Ancelotti, le gardien espagnol était
bien sur le banc lors de la première jour-
née face au Betis Séville. Le technicien ita-
lien lui a, en efet, préféré Diego Lopez.
nterrogé sur le sujet sur Cadena Cope,
Vincente Del Bosque a tenu à réafrmer
sa confance en son portier. «Nous
sommes contents de nos trois gardiens. Le
prochain match du Real est le 26 et nous
donnerons une liste le 30 pour le match
contre la Finlande. Je ne crois pas qu’il y
ait du changement dans les buts.» La sé-
lection semble donc assurée pour Casil-
las, reste à savoir s’il sera titulaire.
Alors que J ohan Cruyff avait déclaré ne pas croire en l’en-
tente de Messi et Neymar au FC Barcelone, il y a quelques jours,
hier, l’ancien buteur de la J uventus et du Milan AC, Simone In-
zaghi, a donné son avis sur ce duo plus que prometteur. Pour
l’entraîneur des jeunes Milanais, il ne fait aucun doute que ces
deux attaquants parviendront à s’entendre sur le terrain et rê-
verait d’avoir dans son effectif l’Argentin et le Brésilien comme
il l’a révélé au Corriere dello Sport : «Neymar et Messi sont les
deux avant-centres que tout entraîneur au monde rêverait
d’avoir dans son équipe. Messi est le meilleur joueur au monde
et Neymar est incroyable dans les un contre un, j’ai pu le voir
lors de la Coupe des Confédérations.»
«Cavani et Ibrahimovic vont
marquer 50 buts cette saison»
Filippo Inzaghi s'est exprimé aussi sur
le tandemd'attaque du PSG, Ibrahimovic-Cavani. «Ibrahimovic
et Cavani forment un duo formidable. Cavani est un tueur et a
déjà marqué son premier but en championnat. Ensemble, Ca-
vani et Ibra vont marquer 50 buts cette saison», confie "Pippo"
Inzaghi. Pour rappel, alors qu'Ibrahimovic n'a pour le moment
pas trouvé le chemin des filets, Cavani lui s'est offert son pre-
mier but sous ses nouvelles couleurs lors du match nul concédé
au Parc des Princes face à l'AC Ajaccio (1-1).
Divers
Inzaghi «Messi
et Neymar, le rêve de
tous les entraîneurs»
Après avoir poursuivi Cesc Fabregas pen-
dant plusieurs semaines, Manchester Uni-
ted s’entête maintenant à recruter les anciens
protégés de David Moyes à Everton, le Belge
Marouane Fellaini et l’Anglais Leighton
Baines. Le club mancunien devrait tenter à
nouveau sa chance cette semaine avec une
ofre ofcielle pour la paire d’Everton.
Comme le rappelle ESPN, Everton a déjà re-
fusé une ofre combinée d’environ 33 mil-
lions d’euros pour les deux joueurs,
considérant cette ofre comme dérisoire et
insultante. De plus Roberto Martinez, le
coach des Tofees a expliqué que Manches-
ter United perdait son temps. Cependant,
ESPN avance que les Red Devils prépare-
raient un pactole de 40 millions d’euros.
Manchester United
40M€ pour le duo
Baines-Fellaini
Keisuke Honda doit prendre son mal en patience. Alors que le CSKA Moscou fait durer les négocia-
tions concernant l'avenir proche du Japonais, à qui il reste moins de six mois de contrat désormais, le
Milan AC ne souhaite pas augmenter son ofre initiale de 2 millions d'euros. A l'heure actuelle, les Russes
comptent toujours en récupérer au minimum 5 millions d'euros. Interrogé par La Gazzetta dello Sport
sur l'évolution de ce dossier, Adriano Galliani -l'administrateur délégué du Milan AC- a fait savoir que
pour l'instant tout était à l'arrêt... même si il reste à l'afût. «Nous sommes en contact permanent avec le
CSKA. A l'heure actuelle, il n'y a aucune nouveauté dans ce dossier. Même s'il y en avait, je ne pourrais tou-
tefois rien vous dire puisque nous avons des accords de discrétion avec les Russes.»
Le CSKA bloque Honda
M
i
l
a
n

A
C

Morotta «Arsenal ?
Pogba n’est pas à vendre !»
Une saison 2012/2013 en fanfare. Révélation de Serie A avec la
J uventus Turin et champion du monde avec l’équipe de France U20,
Paul Pogba est passé du rang d’espoir à celui de titulaire indiscuta-
ble avec le champion d’Italie. Lié à la J uventus Turin jusqu’en juin
2016, le jeune milieu relayeur attend toujours une prolongation de
contrat de la part de ses dirigeants. Arsenal s’est d’ailleurs récem-
ment montré intéressé par le profil du néo-international tricolore,
qui aurait transmis une offre de 23,5M€ à la J u-
ventus Turin. Une proposition balayée par le
directeur sportif turinois, Giuseppe Ma-
rotta : «Nous n’avons pas l’intention
d’écouter les propositions que nous re-
cevrons pour notre milieu de terrain.
Paul Pogba n’est pas à vendre !» a t-il
déclaré, en évoquant l'intérêt d'Arse-
nal, relayé par le quotidien Tuttosport.
La J uventus Turin n’est pas vendeur,
et Arsenal va devoir aller voir ailleurs.
Après Higuain, Luiz Gustavo, Luis Sua-
rez ou encore Rooney, Paul Pogba rajoute
son nom à la liste des échecs londoniens
lors de ce mercato estival.
J uventus
AS Rome
OM
Demba Ba en pourparlers
Demba Ba va-t-il déjà quitter Chelsea ? Arrivé en janvier dernier à Stam-
ford Bridge, le Sénégalais ne devrait pas avoir le temps de laisser son
empreinte du côté de Londres. Auteur seulement de deux buts en 14
apparitions avec les Blues en Premier League, Demba Ba ne man-
querait cependant pas de prétendants. Après l’Anzhi Makhachkala
et West Ham, l'AS Rome se serait mis en tête de recruter le Séné-
galais. A en croire TMW, qui relaie l'information, Walter Sabatini -
le directeur sportif de la Louve- ne sera pas qu'à Londres pour
écouter les offres pour Miralem Pjanic et Erik Lamela. En effet, le
Romain devrait également tenter de négocier la venue de Demba Ba.
Comment le jouer
La règle est simple. Tout ce que vous devez faire cʼest de compléter
la grille de sorte que chaque rangée et colonne de la grille et
chaque boîte 3x3 contiennent les numéros de 1 à 9.
était…

Chul l u
C h a r a d e
L e d é j e u n e r ( d é - j e u x - n e z )
D ʼ o ù Ç a S o r t ?
S u r l e s q u a i s
C ʼ é t a i t …
C o l l o
M é l i - M é l o
M u s s o l i n i e t H i t l e r
Q u i a d i t ?
E d g a r A l l a n P o e
E n i g m e
U n p o i s s o n e t u n v e r d e t e r r e !
D e v i n e t t e
N u l l e p a r t : a v e z - v o u s d é j à v u
u n c o q p o n d r e u n œ u f ?
L ʼ i n t r u s
L u c i a n o L u c k y ( c ʼ e s t u n i t a l i e n
l e s t r o i s a u t r e s s o n t E s p a -
g n o l s )
Q C M
b - D e s h a u t e u r s
]our-là
Ce
S u d o k u n ° 1 0 7 1
Débusquez 2 dictateurs dont les
noms ont été mélangés :
éli
élo
Mon 1
er
est une chose que l'on lance
dans certain jeux de société ;
Mon 2
e
est une chose que l'on fait avec
ses amis;
Mon 3
e
est une partie du corps située
entre la bouche et les yeux ;
Mon tout est un repas.
Thomas Edison
John Fleming
M
1846 Les États-Unis annexent le Nouveau Mexique.
1864 Douze pays signent la première Convention de Genève.
Création de la Croix-Rouge.
1910 Le Japon annexe la Corée. Le nom de Corée est remplacé
par Joseon.
1942 Le Brésil déclare la guerre aux pays de l'Axe.
MUSLERNI HI TLI SO
SS oo ll uu tt ii oo nn dd ee ss jj ee uu xx ……
Le Buteur n° 2382 Jeudi 22 août 2012
Sudoku
Réagissez à cette page par e-mail :
jeux-sante@lebuteur.com
Albert Einstein
Edgar Allan Poe
22
La gboIo
du ]our
Devinette
Le-Saviez-Vous ?
Mots fléchés n° 1524
S
A
V
O
I
R
I
n
u
t
i
l
e
Un coq pond un œuf sur le som-
met de la montagne. De quel côté
de la montagne tombe lʼœuf ?
Qui a dit ?
«Ce nʼest pas dans la science quʼest
le bonheur, mais dans lʼacquisition
de la science»
QCM
Lʼacrophobie
est la peur :
L’auteur du premier roman
de l’histoire est une femme
Le premier roman de lʼhistoire a été
écrit par une noble japonaise, Mura-
saki Shikibu en lʼan 1007. Le roman
appelé The tale of Genji raconte lʼhis-
toire dʼun prince en quête dʼamour et
de sagesse. Dans sa traduction en an-
glais, le roman couvre 54 chapitres et
plus de 1 000 pages de texte. Il est à
noter que lʼauteur qui détient le record
du nombre de romans écrits est aussi
une femme. Dame Barbara Cartland
(1901-2000). Elle écrivait un roman
toutes les deux semaines, en publiant
plus de 723 romans dans sa vie, ses li-
vres sont vendus à plus de 1 milliard
dʼexemplaires en 36 langues, faisant
dʼelle le romancier best-seller de tous
les temps.
Charade
Banane ça commence
par un B,
Parfois avec un P, souvent avec
un S mais normalement avec un
N.
Tu veux que je te raconte une
blague rapide ?
Tu en veux une autre ?
Tu aimes manger épicé ?
- Mais pas les deux en même
temps ?
Tu connais la blague du con
qui dit non ?
Non...
Demandez à votre ami com-
ment un sourd-muet demande
de l'eau.
Il vous fera le geste avec la
main. Demandez-lui cette fois
comment un aveugle demande
les ciseaux... Il vous fera encore
le signe avec la main, alors que
l'aveugle peut parler !
Vous demandez à quelqu'un
de dire 10 fois de suite le mot
«blanc» très rapidement !
Ensuite vous enchaînez directe-
ment par la question : «Que boit
la vache ?»
Il répondra sûrement «du lait»
Mais la vache ne boit pas de lait
mais de l'eau !
Humour…
Le rire,
contrairement au
langage, est inné
chez l'espèce
humaine.
Détente
L
’intrus
PICASSO Pablo
DALI Salvador
Anne D'AUTRICHE
LUCIANO Lucky
a- Des espaces confinés
b- Des hauteurs
c- De rougir en public
Enigme
Deux êtres vivants discutent :
- Que fais-tu ici, toi qui nʼes pas dʼici ?
- Celui qui mʼa mis ici n'est pas loin dʼici !
- Si tu ne sors pas d'ici, je te mange ici !
- Si tu me manges ici, tu sors d'ici !
Qui sommes-nous ???
D D’ ’o où ù
Ç Ça a s so or rt t ? ?
De quel film célèbre
cette photo est-elle
extraite ?
Avant de croquer à pleines
dents dans vos fruits et lé-
gumes, assurez-vous de dé-
barrasser ces derniers des
germes et des pesticides en
suivant ces quelques conseils.
Laver vos fruits et légumes
Nettoyez votre espace de tra-
vail : les surfaces de comptoir,
les couteaux et les planches à
découper que vous envisagez
d'utiliser doivent dʼabord être
nettoyés. Lavez-vous aussi les
mains avec du savon.
Éviter dʼentreposer vos fruits et
légumes : achetez des produits
cultivés localement et accor-
dez-vous 5 jours pour les
consommer.
Lavez-les au bon moment :
évitez de laver vos fruits et lé-
gumes dans le but de les man-
ger plus tard, car cela ne fait
quʼaccélérer la croissance des
bactéries et le processus de
dégradation. Lavez-les lorsque
vous êtes prêt à les consom-
mer.
Rincez à grande eau : la meil-
leure façon de réduire le nom-
bre de microorganismes sur un
produit, cʼest de le laver à
grande eau (lʼeau doit être plus
froide que le produit dʼenviron
10 degrés). Frottez énergique-
ment la surface du fruit (ou lé-
gume) pour en débarrasser les
saletés et les germes. Vous
nʼavez besoin dʼaucun produit
chimique pour y arriver.
Procédez de la bonne ma-
nière : chaque type de produit
exige une méthode de lavage
particulière. En voici la liste
pour les aliments courants :
Baies et raisins
Rincez délicatement à l'eau
fraîche. Ne laissez pas les
baies tremper dans lʼeau, cela
pourrait les détruire. Enlevez
ensuite les parties moisies ou
molles pour empêcher la pro-
pagation de microorganismes.
Les légumes verts feuillus
Coupez la base du légume et
enlevez toute feuille séchée ou
endommagée. Trempez en-
suite les feuilles restantes dans
un bol dʼeau froide deux ou
trois minutes. Si vous souhai-
tez en faire plus, vous pouvez
ajouter une demi-tasse de vi-
naigre blanc pour chaque
tasse dʼeau, puis rincez. Sé-
chez le tout avec une esso-
reuse à salade ou des
serviettes en papier.
Les pommes et autres pro-
duits à chair ferme
Lavez et frottez suffisamment
leur surface pour enlever les
agents conservateurs.
Les melons
Frottez vigoureusement la sur-
face du melon à grande eau
froide en vous servant dʼune
brosse à légumes avant de le
couper, de lʼéplucher ou de le
consommer.
Les fines herbes
Trempez les fines herbes dans
un bol dʼeau froide (faites-les
tourbillonner un peu), puis sé-
chez-les à lʼaide dʼune ser-
viette en papier.
Les champignons
Utilisez une brosse à poil doux
et frottez légèrement, puis en-
levez les saletés avec une ser-
viette en papier humide.
Les pêches et autres fruits à
chair tendre
Lavez les pêches délicatement
à grande eau et séchez-les
avec une serviette en papier.
Les légumes-racines
Les légumes-racines comme
les carottes, les pommes de
terre et les betteraves doivent
être épluchés et nettoyés à
grande eau tiède avec une
brosse à poil plus ou moins
dur.
Cette pathologie de lʼœil entraîne
une baisse de lʼacuité visuelle (vue
brouillée, champ visuel altéré, taches noires) qui
peut, si elle nʼest pas traitée à temps, aboutir à la
cécité. Le dépistage du glaucome doit se faire
tous les 3 ans à partir de 40 ans, et plus souvent
pour les individus de plus de 65 ans, ceux sous
cortisone, ceux souffrant de maladies cardiovas-
culaires, de diabète ou ceux qui ont dans leur
famille des antécédents de glaucome.
Réaglssez à ceIIe gage gar e-mall :
]eux-sanIé@lebuIeur.com
23
Le Buteur n° 2382 Jeudi 22 août 2013
Le proverbe du jour
Numéros utiles
■ SAMU : (021) 23.50.50
■ Urgences médicales : 115
■ Protection civile : (021) 71.14.14
■ Sûreté wilaya : (021) 73.00.73
■ Gendarmerie : (021) 76.41.97
■ Centre antipoison : (021) 97.98.98
■ Dépannage gaz : (021) 67.59.81
■ Dépannage électricité : (021) 67.24.52
■ Service des eaux : (021) 67.50.30
■ Personnes en difficulté
ou en détresse : N° Vert : 15-27
Le blffre du ]our
C
Elle a 8 ans, mais a tout d'un
bébé. Gabby Williams, une
petite Américaine originaire
de Billings (Montana) ne
pèse que 5 kg, rapporte
ABCnews.com. Sa mère doit
s'en occuper comme elle le
ferait pour un nouveau né et
l'habille de vêtements "3 à 6
mois".
Gabby est atteinte d'une ma-
ladie rarissime dont seule-
ment quelques cas ont été
répertoriés dans le monde.
Les médecins ont par exem-
ple déjà planché sur le
cas d'un Floridien de 29
ans qui a le corps d'un en-
fant de 10 ans ou d'une Bré-
silienne de 31 ans qui a la
taille d'un enfant de deux
ans.
Leur point commun: on dirait
qu'ils ne vieillissent pas.
«Leur processus de dévelop-
pement est ralenti -autour de
cinq fois plus long que pour
une personne normale-, ex-
plique le chercheur Richard
F. Walker à ABCnews. L'évo-
lution de son corps est lente
et négligeable.» Le scienti-
fique a décidé de dédier sa
fin de carrière à cette mala-
die pour en trouver la cause.
Puisqu'ils ne vieillissent pas,
ces patients sont-ils en
quelque sorte immortels?
«Si nous identifions le gène
[responsable de ce phéno-
mène] et qu'à l'âge adulte,
nous pouvions trouver un
bouton 'stop' pour le vieillis-
sement du corps (...) nous
serions biologiquement im-
mortels», poursuit le cher-
cheur. "Immortalité" toute
relative puisqu'un tel corps
ne serait protégé ni contre
les accidents ni contre les
maladies.
News News
5anIé 5anIé
(Proverbe français)
«Mieux vaut une
certitude qu'une
promesse en l'air.»
8
20 aliments champions contre le diabète
Ce que vous mettez dans votre panier d’épicerie détermine si vous laisserez votre
diabète prendre le dessus ou si vous parviendrez à le mettre au tapis. Nous avons
donc dressé une liste des 20 meilleurs aliments pour lutter contre le diabète.
ACTUFL
Mickaël Vendetta parle mariage
Mickaël Vendetta fait son retour à
la lumière lors dʼun entretien
avec le magazine “Public” où il
a fait dans la confidence. Et à
cette occasion, lʼancien de la
Ferme Célébrité en Afrique a
confirmé nʼêtre plus un coeur à
prendre, désormais engagé
dans une relation amoureuse
avec une certaine Laura avec la-
quelle il envisage dʼunir sa des-
tinée dès le mois prochain.
«Non, cʼest très sérieux. Je suis
amoureux !» affirme-t-il, avant
dʼévoquer leur rencontre. «Elle
était sur la piste de danse avec
sa copine. Moi jʼétais avec un
groupe dʼamis. Je suis allé lʼabor-
der. Jʼai eu un véritable coup de foudre. Cʼétait le 3 juillet
dernier. Ce qui est dingue, cʼest que je ne devais pas aller à
cette soirée. Le lendemain, on sʼest revus, on a appris à se
connaître. Il sʼest passé quelque chose de magique.»
Mickaël Vendetta, qui sʼest lancé dans une carrière de DJ, af-
firmera ensuite se sentir très bien avec lʼélue de son coeur.
«Je me sens bien avec elle et jʼaime sa personnalité. Ca fait
deux ans que je nʼai pas eu un tel feeling avec une fille. On
ne peut plus se passer lʼun de lʼautre. On a la même vision
de la vie, on rigole beaucoup», fait-il savoir avant dʼajouter
: «Le mariage symbolise lʼenvie dʼimmortaliser cet amour.
On a envie que ça dure, tout simplement ! Donc, quoi de
mieux que de passer à la mairie ?»
Le coût des inondations risque
d'exploser d'ici à 2050
C'est un chiffre choc, propre à
frapper les esprits et, peut-
être, à pousser les responsa-
bles politiques à l'action. Le
coût total des inondations
dans les grandes villes cô-
tières de la planète pourrait
atteindre à l'horizon 2050, si
rien n'est fait pour endiguer
les flots, la somme astrono-
mique de plus de 1 000 mil-
liards de dollars (750 milliards
d'euros) par an. Tel est le scéna-
rio catastrophe que décrit une étude publiée en ligne, di-
manche 18 août, par la revue Nature Climate Change.
Dirigée par Stéphane Hallegatte, économiste à la Banque
mondiale, elle a été financée par l'Organisation de coopé-
ration et de développement économiques. En écono-
mistes, les auteurs ne se sont pas penchés sur le coût
humain - qui se chiffrerait en milliers de victimes -, mais
se sont intéressés au seul coût financier de la perte d'ha-
bitations, de bâtiments, d'infrastructures et de biens di-
vers. Les résultats sont saisissants. En 2005, les
dommages imputables aux inondations, dans les 136 plus
grandes villes côtières du monde, étaient estimés à 6 mil-
liards de dollars par an. D'ici à 2050, ils pourraient grimper
à 52 milliards de dollars, du seul fait de l'évolution socio-
économique : poussée démographique, urbanisation,
hausse du niveau de vie.
Les toilettes, nouvelle cible pour
les hackers
Lʼéditeur de solu-
tions de sécurité
Trustwave Spider-
Labs a détecté une
faille dans un modèle
de « sanitaire
connecté », censé
être contrôlé par un
smartphone Android. La
domotique appliquée aux toilettes ne semble pas encore
au point, et les hackers pourraient jouer plus dʼun tour aux
usagers. Selon son fabricant Lixil, le siège de toilettes in-
telligentes Satis offre non seulement une considérable
économie d'eau, mais aussi une longue liste de fonction-
nalités relaxantes destinées à satisfaire tous les sens. Mais
voilà, Satis a un point faible : il peut être piraté. De quoi oc-
casionner de mauvaises surprises aux usagers.
Vrai !
Peogle
17:25 Le journal
de l'économie
17:30 L'invité
17:40 Les Boys
18:05 L'épicerie
18:35 Tout le
monde veut
prendre sa place
19:30 Journal
(France 2)
20:00 Les
rescapés
20:45 Les
rescapés
21:35
TV5MONDE, le
journal
21:50 Journal
(RTS)
22:20 Le journal
de l'économie
22:25 Passe-moi
les jumelles
23:25
TV5MONDE, le
journal Afrique
23:40 Petits
meurtres en
famille
00:15 Le dessous
des cartes
11:45 Le 12.45
12:05 Scènes
de ménages
12:42 100%
montagne
12:45 Le pacte
des sept
grossesses
14:30 Le pacte
des sept
grossesses
15:50 En
famille
16:35 Un dîner
presque parfait
17:40 100 %
mag
18:45 Le 19.45
19:05 En
famille
19:50 Bones
20:45 Bones
21:30 Bones
22:15 Bones
23:05 Bones
00:00 The
Gates
01:00 The
Sound of
Change
14:50 Le jour où
tout a basculé
15:15 The Closer
: L.A. enquêtes
prioritaires
15:59 Côté Match
16:00 The Closer
: L.A. enquêtes
prioritaires
16:45 On
n'demande qu'à
en rire
17:50 Avec ou
sans joker
18:20 Météo des
plages
18:25 Le cube
19:00 Journal
19:45 Carnet de
voyage d'Envoyé
spécial
21:15 Rendez-
vous en terre
inconnue
23:05 Dans
quelle éta-gère
23:10 Secrets
d'histoire
01:05 Faites
entrer l'accusé
14:40 American
Wives
15:30 Quatre
mariages pour
une lune de miel
16:20 Bienvenue
chez nous
17:15 Secret
Story
18:05 Money
Drop
18:55 Météo TF1
19:00 Journal
19:30 Petits plats
en équilibre été
19:32 1001
questions santé
19:35 Nos chers
voisins
19:45 Pep's
19:50 Profilage
20:45 Profilage
21:45 Profilage
22:50 Le
collectionneur
00:55 Le cou de
la girafe
02:25 Reportages
03:05 Musiques
Horaires des prières
Prévisions météo pour Alger et ses environs
JEUDI
BIEN ENSOLEILLÉ
Matin : 18 °C
A-M : 30 ° C
Vent : 11 km/h
Direction : N.E.
VENDREDI
ASSEZ ENSOLEILLÉ
Matin : 21 °C
A-M : 33 ° C
Vent : 11 km/h
Direction : N.E.
15 Cawal 1434
jeudl
Dohr : 12h51
Asr : 16h34
Maghreb : 19h33
Icha : 20h57
Vendredl
Fedjr : 04h39
Chourouk : 06h12
Des scientifiques britanniques ont réa-
lisé une incroyable expérience qui risque
de révolutionner le traite-
ment des individus atteints
de cécité. Après être parve-
nus à cultiver la partie d'un
oeil en laboratoire, à partir
de cellules souches, ils y
ont prélevé les cellules
sensibles à la lumière, qui
sont à la base de la vision.
Une fois injectées à des sou-
ris, il semble que ces dernières se soient
développées normalement et aient formé
des connexions cruciales entre l'oeil et le
cerveau !
Ces chercheurs de l'University College
de Londres espèrent que les premiers
patients humains pourraient être traités
d'ici à cinq ans. Ici s'esquisse un traite-
ment qui pourrait donc rendre la vue à
des millions de gens.
Robin Ali, chercheur et pro-
fesseur, a déclaré que
transplanter un petit nom-
bre de ces cellules pourrait
avoir un impact phénomé-
nal sur la qualité de vie.
Ceux qui pourraient profi-
ter de ce traitement se-
raient notamment les
hommes et femmes qui su-
bissent une dégénérescence maculaire
liée à l'âge (DMLA), qui est la cause de
cécité la plus commune parmi les per-
sonnes âgées. En France, près de 1,3
million de personnes sont d'ailleurs at-
teintes de cette dégénérescence. A ce
jour, il n'y a d'ailleurs que peu de traite-
ments et encore aucun remède.
Une petite fille de huit ans qui ne vieillit pas
Un œuf ou deux nʼaugmentera pas votre taux de
cholestérol, et vous vous sentirez comblé durant
des heures. Pour faire sauter un œuf, vaporisez
une poêle dʼun aérosol de cuisson, attendez que
le blanc dʼœuf fasse des bulles et, dʼun mouve-
ment continu, faites glisser la poêle rapidement
vers vous, puis vers lʼavant avec un léger haus-
sement du poignet.
Pour avoir toujours des cols de che-
mises impeccables, il faut préparer un
mélange avant chaque lavage. Mettre
trois-quarts de soda pour un quart de
vinaigre. Etaler le mélange sur les
cols et laisser agir une heure avant de
passer à la machine à laver.
sIuce
A
Ingrédients :
1 kg de petites
courgettes
2 kg de petits pois
1 bon bouquet de
persil frais
1 oignon
6 gousses dʼail
Sel
Poivre
1 raclure de mus-
cade
4 œufs entiers
Le jus dʼun citron
100g de beurre
2 cuillerées à
soupe dʼhuile
50 cl de bouillon de
volaille
Préparation :
Laver les courgettes,
choisissez des toutes
petites et grattez-les
juste un peu. Dans
une poêle faire fondre
50g de beurre, ajou-
ter une cuillerée à
soupe dʼhuile, es-
suyez les courgettes,
placez-les dans la
poêle et les faire re-
venir délicatement
pendant 15 minutes
en leur donnant une
petite coloration, les
retirer, et les faire
égoutter. Dans une
cocotte, mettre le
reste du beurre à
chauffer, et une cuil-
lerée à soupe dʼhuile,
joindre lʼoignon
haché finement, le
faire revenir, ensuite
placez délicatement
les courgettes, ajou-
ter les gousses dʼail
dégermées, une
bonne poignée de
persil haché, mouiller
à niveau avec un
bouillon de volaille,
assaisonner de sel,
un peu de poivre noir,
porter à ébullition,
puis réduire le feu et
cuire à frémissement,
après 10 minutes de
cuisson plonger les
petits pois écossés,
et poursuivre la cuis-
son à feu doux pen-
dant 20 minutes,
ajouter une raclure de
muscade.
Battre ensemble les
œufs, leur addition-
ner le jus de citron,
un peu de sel et poi-
vre et verser sur les
courgettes et petits
pois, donner un
bouillon et faire mijo-
ter quelques minutes
à feu doux, servir
avec du persil frais
haché.
QuesIlon
Jardinière de légumes
R Re ec ce et tt te e
10. Œufs
Avoir toujours des cols de chemise propres
11. Poisson
Pesticides: comment bien laver
les fruits et légumes
Le glaucome est une pathologie héréditaire
Des chercheurs réussissent à
faire pousser des rétines pour
lutter contre la cécité
Déjà décisif avec al-Arabi
N° 2382 JEUDI 22 AOÛT 2013
«Belfodil, c’est un frère, nous
sommes heureux de jouer
ensemble à l’Inter»
Taïder
F
raîchement transféré à l’Inter de
Milan, le milieu de terrain in-
ternational algérien, Saphir Taï-
der, s’est exprimé en exclusivité
à la chaîne ofcielle du club,
hier matin. Ainsi, après un long
suspense, l’ancien joueur de Grenoble Foot
38 s’est dit fer et très heureux de porter le
maillot de l’une des plus prestigieuses
équipes européennes
de tous les temps.
Lors de sa déclara-
tion qui a suivi sa
présentation à la
presse, Saphir a
d’emblée afché ses
ambitions pour cette
saison. Il a surtout dé-
claré : «Je suis très heu-
reux d'être à l'Inter,
nous savons tous que
c'est une grande
équipe et je suis fer de
défendre les couleurs
de ce prestigieux
club.»
«Mes
qualités ?
J’aime courir,
me battre et
me défoncer
sur un
terrain»
Appelé à dresser un petit aperçu sur sa
personnalité sur et en dehors du terrain, Sa-
phir Taïder, toujours aussi réaliste et hum-
ble, a surtout mis en avant ses principales
qualités de battant. L’Algérien a précisé aussi
qu’il aimait bien se mettre à la disposition
de son club et de ses camarades. C’est le rôle
qu’il s’est approprié : «J'aime me battre, cou-
rir et aider mon équipe sur les deux plans dé-
fensif et ofensif. J’essaye toujours de donner
le meilleur de moi-même sur le terrain.»
«Le vrai football, je l’ai connu
en Italie»
Depuis qu’il est arrivé du FC Bologne, il y
a deux ans, la dernière révélation de
l’Equipe nationale, lors des derniers
matches des éliminatoires CM-2014, a beau-
coup progressé. Plus aguerri sur le plan phy-
sique et plus appliqué sur le plan tactique,
Taïder s’est imposé comme un élément dont
le profl répond aux exigences de la Série A
d’Italie. Ce n’est donc pas par hasard si l’en-
traîneur de l’Inter de Milan, Walter Maz-
zarri, a fait de lui un recrutement
indispensable cet été : «J'ai commencé très
jeune en France, puis le vrai football, je l’ai
commencé et connu en Italie, j'ai fait tant de
sacrifces, le travail acharné porte ses fruits.
Jouer pour l’Inter était un objectif sportif, je
dois maintenant travailler beaucoup pour
m’imposer.»
«Belfodil est heureux de jouer
pour l’Algérie»
Bien sûr, le journaliste de la chaîne de
l’Inter de Milan n’a pas raté cette occasion
d’interviewer en exclusivité l’Algérien Saphir
Taïder, sans aborder avec lui la présence à
l’Inter de son compatriote Ishak Belfodil.
Taïder, qui a déjà évolué avec Belfodil à Bo-
logne, a surtout évoqué la première sélec-
tion de l’ex-Lyonnais en équipe d’Algérie :
«Belfodil a fait ses débuts il y a une semaine,
il était très heureux d’être parmi nous. Main-
tenant, nous sommes tous les deux heureux
de jouer ensemble à l’Inter de Milan.»
«Je sais que je vais grandir à
l’Inter, mais on ne gagnera
rien si on ne bosse pas»
Voulant savoir quels seront ses objectifs
avec son club et ses attentes pour la nouvelle
saison avec l’Inter de Milan, Saphir Taïder,
très simple et surtout réaliste, dira : «Je m'at-
tends à beaucoup de choses. Je sais que vais
grandir mais pour y arriver, il faut travailler
beaucoup. Sans travail, on ne gagne rien. Je
veux me montrer digne de la confance placée
en moi par mon nouveau club et l'entraîneur.
C’est un rêve de jeune que je réalise.»
«Mes dirigeants à Bologne
ont été
compréhensifs»
Avant de clore son entretien, l’Algérien
Saphir Taïder a montré une gratitude assez
remarquable envers son ancien club, le FC
Bologne. Taïder a aussi remercié ses respon-
sables et son entraîneur à l’Inter de Milan
pour la confance placée en lui. «Je remercie
mes dirigeants qui ont bien négocié avec
l'Inter. Ils m’ont laissé partir, donc ils ont
respecté mon choix.»
Il portera le numéro 21
Saphir Taïder constituera avec son com-
patriote international Ishak Belfodil un duo
algérien inédit à l’Inter de Milan. Il portera
le numéro 21. C’est ce qui a été indiqué hier
sur le site du club italien.
Moumen A.
Zanzi
(Dir-Sportif Bologne) :
«On trouvera la
solution pour pallier
au départ de Taïder»
Devant la gronde des supporteurs de Bologne qui
n’ont pas apprécié le départ de leur meilleur joueur,
la saison passée, le directeur sportif du club italien,
Roberto Zanzi, a dû intervenir dans la presse pour
apaiser un peu la situation. «Taïder est un
joueur important, mais son départ ne consti-
tuera pas un problème. Notre milieu de
terrain est bien rempli. On trouvera
des solutions pour remédier à
son départ.»
Ziani«Je me suis vite
adapté à ma nouvelle équipe»
Le nouveau maître à
jouer de la formation
qatarie d’Al-Arabi,
Karim Ziani, qui a
mené son club à
une belle victoire
contre Al Shariqua,
2 à 0, a été inter-
viewé par la chaîne
sportive Al-Kass. L’ex-
joueur de l’Olympique
de Marseille, qui refuse tou-
jours d’évoquer son probable re-
tour en équipe d’Algérie, a surtout
parlé de l’avenir de son club. Invité
à décrire dans quelle ambiance Al-
Arabi travaille, depuis l’en-
tame de la saison, Karim
dira : «Depuis l’entame
de la préparation, le
groupe progresse bien.
En ce qui me
concerne, je me suis
vite adapté à ma nou-
velle équipe. A Al-
Arabi, on forme une
seule famille et tout le
monde fait de son mieux pour
redorer le blason de ce club qui mé-
rite de retrouver sa place parmi
l’élite du championnat du Qatar.»
M. A.
Ghoulampourrait
faire l’objet d’un prêt
A une semaine de la clôture du mercato, Fawzi
Ghoulam n’a toujours pas trouvé de club pre-
neur. L’arrière-gauche des Verts, reversé en ré-
serve depuis qu’il a manifesté ouvertement ses
envies d’ailleurs, pourrait faire l’objet d’un prêt,
l’AS Saint-Etienne s’activant depuis quelques
jours à caser son défenseur, après l’échec de son
transfert vers le Torino (Serie A, Italie). A en
croire certaines sources d’informations, l’ASSET
étudierait toutes les éventualités. Ceci fait qu’un
prêt serait très envisageable, dans le cas où
aucun club ne serait disposé à payer l’indemnité
de transfert de l’Algérien.
Queens Park Rangers et
Granada CF sur les rangs
A en croire ces informations, Fawzi
Ghoulam pourrait trouver un point de
chute en Angleterre ou en Espagne.
L’arrière-gauche algérien, qui a vu son
transfert au Torino (Seria A, Italie) ca-
poter, plairait, affirme-t-on, au Queens
Park Rangers (Premier League, Angleterre) et deux clubs de Champions-
hip. Aussi, son agent serait en discussion actuellement avec Garanada CF
(Liga, Espagne) à qui l’Algérien plaît également. M. A.
Ligue des champions
Bougherra
et Lekhwiya
chutent
Madjid Bougherra a joué et
perdu un match de Ligue des
champions asiatique, hier, avec
Lekhwiya (2-0). Le défenseur
algérien et ses coéquipiers ont
afronté une solide équipe chi-
noise de Guangzhou Ever-
grande (2-0) entraînée
par Marcelo Lippi,
en match aller des
quarts de fnale.
Les buts ont été
inscrits par
Dario Conca
sur penalty à la
72’, et Elkeson
Cardozo à la 76'.

Sign up to vote on this title
UsefulNot useful