Programme Science de la conservation et espèces

FACTSHEET

2013

FEBRUARY

Adaptation au changement climatique des écosystèmes de mangroves vulnérables de Tsiribihina et Manambolo (partie Ouest de Madagascar)

Contexte
A l’échelle mondiale, les mangroves jouent un rôle vital pour la maintenance des écosystèmes aquatiques, les moyens de subsistance des communautés et la protection des zones côtières. Toutefois, la forte productivité de cet écosystème combinée avec la raréfaction progressive des ressources terrestres entraînent un revirement des pressions anthropiques vers ces forêts halophytes. Les mangroves figurent parmi les écosystèmes les plus vulnérables aux menaces futurs du changement climatique. En effet, en 2100, 10 à 15% des mangroves seront détruites (Alongi, 2007) et l’augmentation du niveau de la mer a été identifiée comme la plus significative des menaces qui pèsent sur les mangroves (Gilman et al., 2008). De ce fait, la conservation des mangroves devient une priorité vue l’intensification des défrichements et la transformation des mangroves pour d’autres usages (riziculture, aquaculture, etc.) mais également le changement climatique. Pour le cas de Madagascar, la partie occidentale présente de vastes étendues de mangroves. Particulièrement, les écosystèmes et habitats naturels qui se trouvent dans les Régions Menabe et Melaky sont reconnus parmi les plus riches en termes de biodiversité. Les fleuves Tsiribihina et Manambolo débouchent sur de larges estuaires offrant des conditions favorables pour le développement de larges écosystèmes de mangroves (les deux plus grands blocs de mangroves dans cette partie de l’île avec une superficie approximative de 28 000 ha). En 2010, une étude de vulnérabilité au changement climatique a été effectuée au niveau des mangroves de Tsiribihina et Manambolo démontrant que 19% des mangroves de Tsiribihina et 2% de celles de Manambolo sont vulnérables. Pour la partie sociale, presque deux tiers (2/3) des Communes de la Région Melaky et pas moins de la moitié des Communes de la Région Menabe sont classés très vulnérables. Malgré l’évolution des connaissances sur l’évaluation de la vulnérabilité et l’identification de manière théorique des mesures d’adaptation potentielles, les actions concrètes sur l’adaptation en vue d’augmenter les résiliences écologiques et sociales sont encore limités à Madagascar.

But du projet
Développer, mettre en œuvre et gérer de manière adaptive les stratégies d’adaptation au changement climatique au niveau des mangroves vulnérables des deltas de Tsiribihina et Manambolo et partager les résultats au niveau national et international.

Adaptation au changement climatique des écosystèmes de mangroves vulnérables de Tsiribihina et Manambolo

Objectifs du projet
• Identifier deux sites pilotes très vulnérables au changement climatique pour la mise en œuvre de stratégies d’adaptation ; • Développer de manière participative avec les autorités et les communautés locales des stratégies d’adaptation basées sur les écosystèmes au niveau des deux sites pilotes très vulnérables ; • Mettre en œuvre des stratégies d’adaptation et des systèmes de gestion adaptive ; • Partager les résultats au niveau national et international.

Principales réalisations
• Identification de deux sites pilotes pour la mise en œuvre des stratégies d’adaptation  : Communes de Belo sur Tsiribihina (Ambakivao, Andapitaly, Andramasay, Antanandahy et Borongeny) et de Masoarivo (Benjavilo, Masoarivo et Mozambika) ; • Etudes de vulnérabilité bio-ecologique et socio-économique au niveau des sites pilotes ; • Analyse des perceptions locales sur le changement climatique à travers l’outil « climate witness » au niveau des sites pilotes ; • Etablissement d’une collaboration étroite avec la Région Menabe dans le cadre du processus de mise à jour du Plan Régional de Développement (PRD), avec l’ONG SARAGNA et CNFEREF1 dans le cadre de la mise en œuvre des stratégies d’adaptation. • Etablissement d’une collaboration étroite avec les experts au niveau national (Association Reniala et DGM2 dans le cadre du processus d’analyse de vulnérabilité; • Appui à la Région Menabe et au GTDR 3 pour l’intégration des aspects CC 4 dans le PRD Menabe ; • Lancement de la mise en œuvre des stratégies d’adaptation au niveau des sites pilotes (restauration des mangroves, apiculture, écotourisme) ; • Formation des parties prenantes locales (25 personnes) sur le système de suivi des mangroves tenant compte des aspects changement climatique ; • Mise en place de trois stations climatiques au niveau des sites pilotes : deux stations au niveau de Belo sur Tsiribihina et une station au niveau de Masoarivo.

Bailleur
Projet financé par la Fondation “The John D. and Catherine T. MacArthur” - Janvier 2011 à Février 2013.

1 2 3 4

Centre National de Formation, d’Etudes et de Recherche en Environnement et Foresterie Direction Générale Méteorologie Groupe de Travail pour le Développement Rural Changement Climatique
© wwf MWIOPO

Notre raison d’être. Arrêter la dégradation de l’environnement dans le monde et construire un avenir où les êtres humains pourront vivre en harmonie avec la nature.

WWF.mg

© 1986 panda symbol WWF - WWF- World Wide Fund For Nature (formerly World Wildlife Fund) ® “WWF” is a Registered Trademark. WWF MWIOPO, Près Lot II M 85 Ter Antsakaviro, BP 738, (101) Antananarivo, Tel: +261 22 348 85 / 304 20 - +261 34 49 888 05 / 06, Fax: +261 20 348 88 Courriel: wwfrep@moov.mg, www.wwf.mg

Sign up to vote on this title
UsefulNot useful