You are on page 1of 3

La

gestion

d’une

chaîne

d’approvisionnement

interne

Cet article décrit le processus de gestion des approvisionnements dans un réseau interne, un réseau de distribution composé de magasins d’une même entreprise ou d'un groupe de partenaires.

A- La

chaîne d'approvisionnement

La chaine d’approvisionnement se compose d’un ensemble d’entités et de processus dont le but est d’assurer une circulation optimale des produits, en respectant toutes les exigences de qualités, de délais et de coûts sollicitées par le consommateur. La chaine d’approvisionnement interne est en quelque sorte un réseau de magasin d’une entreprise dans lequel les uns approvisionnent les autres de manière successive et dans une logique de fournisseur / client. La gestion d’une chaine d’approvisionnement consiste à planifier la circulation des produits afin d’assurer la couverture des besoins de chaque magasin, dans les délais et en quantité suffisante. Ce travail nécessite la mise sur pieds de stratégies pour éviter les ruptures de stock, les goulets d’étranglements, les surcoûts dus aux quantités élevées en stocks ou à une mauvaise organisation du transport entre magasins fournisseurs et magasins clients.

B- Analyse

du processus interne d’approvisionnement

L’approvisionnement interne est généralement initié par un magasin client qui émet un besoin en nature et quantité prédéfinie . Il s’agit de la demande d’approvisionnement interne. 1. La demande d'approvisionnement interne (DAI)

C’est un document papier ou informatique dans lequel sont listés les besoins d’un magasin client. Elle précise entre autre la nature et les quantités, les magasins fournisseurs, les dates de livraisons souhaitées. Elle peut en fonction du logiciel utilisé, préciser les informations relatives au stockage de ces produits (magasin, emplacement …) Dans la gestion courante, elles peuvent être triées selon différents critères : o o o o o DAI par magasin client « en attente de réception », DAI par magasin client « soldées », DAI par magasin fournisseur « en attente de livraison », DAI par magasin fournisseur « mise en livraison », ... etc.

La demande d’approvisionnement interne peut aussi prendre la forme d’une liste de besoins consolidés provenant de différents magasins ou de différentes zones. Elle fait foi de bon de commande. Mais certains développeurs de programmes informatiques ont introduit une étape intermédiaire dans laquelle toute demande d’approvisionnement est systématiquement transformée en bon de commande avant sa transmission à un magasin fournisseur. Ces dernières portent le nom de commande de transfert. 2. La commande de transfert A la différence d’une demande d’achat, la demande d’approvisionnement interne ne fait pas l’objet d’une consultation de fournisseur par appel d’offre. Elle n’est soumise à aucune comparaison des prix. D’ailleurs c’est une notion qui n’as pas ça place car il s’agit juste d’une commande de transfert d’une quantité de produit de magasin à magasin. Les seuls élé ments déterminant sont la nature des produits, les quantités, les moyens de transport à déployer et les délais à respecter.

La commande de transfert est issue d’un module informatique d’évaluation des différents besoins et de CAO (Commande assistée par ordinateur). Ce dernier met en évidence les opérations suivantes : o o o Trie des besoins en fonction des magasins fournisseurs Création des listes de prélèvement par magasin et pour les quantités disponibles en stock, Création automatique des demandes d’achats pour les quantités non disponibles en stock.

Les demandes d’achat automatiques feront ensuite l’objet d’une commande d’achat externe. Une fois cette commande livrée, l’application de CAO réactivera automatiquement les listes de prélèvement à destination des magasins fournisseurs respectifs afin de satisfaire les besoins précédemment non soldés. 3. La liste de prélèvement Les listes de prélèvement sont les documents utilisés par le magasinier fournisseur pour la préparation et la livraison des commandes de transfert. Elles sont l’expression des besoins émis par les magasins demandeurs à l’origine sous forme de demande de transfert. Outre les informations sur les données de stockage (magasin, emplacement, quantités…), les listes de prélèvement renseignent aussi sur la destination de chaque item de la liste (magasin demandeur).