www.lebuteur.

com
QUOTIDIEN NATIONAL SPORTIF N° 2388 PRIX 20 DA
MERCREDI 28 AOÛT 2013
A
N
E
P
5
3
8
2
7
5
-
L
e
B
u
t
e
u
r
d
u
2
8
-
0
8
-
2
0
1
3
Il a été désigné meilleur joueur de Granada
«Belkalem est prêt à jouer
contre Bournemouth»
Zola
(ent. Watford)
Ghoulam au Torino FC, signature imminente !
Geiger
avertit
Geiger
avertit
Geiger
avertit
Geiger
avertit
Geiger
avertit
Geiger
avertit
MCA
JSK 5 - WRBM 0
«Pas question de perdre
des points au 5-Juillet
comme la saison passée !»
«Avec moi, aucun joueur
n’est sûr d’être titulaire»
«On n’a pas le meilleur
effectif du championnat»
L’attaque met en
garde les Usmistes
Mesaâdia «Ils devront
laisser les 3 points»
Courbis
menace
Chafaï
«S’il s’avère qu’il a boycotté le match
face au MOB, il ne sera plus aligné !»
USMA
Brahimi brilleau milieu
des starsdu Real Madrid
Aït Djoudi «Je ne veux plus
d’erreurs bêtes en défense comme
celles commises face à El Eulma !»
Alors que
le Stade Ren-
nais espère un
prêt avec option
d’achat, l’Olympique de
Marseille négocie ferme pour arra-
cher un transfert direct et une in-
demnité de 1,5 million d’euros.
Comme il nous l’avait déclaré en ex-
clusivité, Foued Kadir espère rejoin-
dre son ex-coach à Valenciennes,
aujourd’hui à Rennes, Philippe Mon-
tanier. Un intérêt que l’adjoint de
l’ex-driver de la Real
Sociedad, Michel Troin
confrme au journal
français Le Phocéen,
par téléphone : «Kadir
est un garçon qui a une
mentalité extraordi-
naire. C’est sa principale
qualité. Foued possède
un bagage technique
très intéressant. C’est ce
qui nous intéresse à
Rennes. Sa polyvalence
est aussi très étendue.
C’est un gars qui peut
jouer comme milieu
axial ou sur les côtés. Je
l’ai même vu lors de la Coupe du
monde qu’il avait disputée avec l’Algé-
rie dans une défense à cinq, sur le
couloir droit.»
«Son style de jeu nous
convient»
Michel Troin qui n’a pas tari
d’éloges sur Foued Kadir, expose que
le milieu de terrain de Marseille était
déjà dans les plans de Philippe Mon-
tanier lorsque ce dernier était à la
barre technique de la Real Sociedad,
en disant : «C’est le genre
de joueur qu’on aurait
aimé avoir en Espagne,
c’est son style de jeu. Si
on l’avait eu à Sociedad,
il aurait pu gagner sa
place par rapport, bien
sûr, à son activité sur le
terrain, à sa qualité de
centre et surtout à sa dis-
ponibilité. Il est tout le
temps en mouvement et
il réagit bien à la perte
du ballon. Tout ça
m’amène à dire qu’il a un
gros volume de jeu.»
Moumen A.
(Adjoint de Montanier à Rennes)
«Kadir nous intéresse»
Michel Troin

Coup fr anc
N° 2388 www.lebuteur.com
Mercredi 28 août 2013
Yebda
de nouveau titulaire
Hassan Yebda a enchainé,
lundi soir, par une seconde titu-
larisation face au Real Madrid.
De retour en sélection, après plus
d’une année d’absence en raison
d’une grave blessure à la cuisse,
Yebda semble retrouver du temps
de jeu en s‘imposant comme un
élément important de son entraî-
neur à Granada CF. Même s’il n’a
pas eu le rendement de son pre-
mier match de la saison contre
Osasuna où il a été buteur déci-
sif, Yebda a quand même tenu le
coup pendant 68 minutes dans ce
duel avant de céder sa place à son
coéquipier et concurrent au poste
de milieu relayeur, Franc
Rico.
Équipe nationale
G
ranada CF s’est incliné logi-
quement contre le Real
Madrid, lundi soir en clô-
ture de la 2e journée de la
Liga espagnole. Les Anda-
lous ont été défaits sur le
score d’1 but à 0. Titulaire, le milieu de ter-
rain international algérien, Yacine Brahimi,
auteur d’un match plein contre le Real Ma-
drid, a démontré qu’il n’avait rien à envier
techniquement à ses adversaires. Très afuté
dans cette empoignade, le numéro 10 de
Granada est allé jusqu’au bout de ce duel. Il
a écopé d’un carton jaune en toute fn de
match.
Il a été désigné meilleur joueur
côté andalou
Devenue une pièce maitresse du système
ofensif de l’entraîneur de Granada, Carlos
Alcarez, le milieu de terrain Yacine Brahimi
a confrmé tous les espoirs placés en lui par
ses dirigeants en Espagne. Après une année
de prêt, l’ex-meneur de jeu du Stade Ren-
nais, acheté cet été défnitivement par Gra-
nada pour la somme de 5 millions d’euros,
demeure, selon la presse andalouse, un in-
vestissement sûr. En verve, Brahimi s’est
distingué par ses dribbles déroutants et sa
rapidité. Une performance contre l’un des
ténors du football mondial, qui lui a valu
une très bonne note de la part de plusieurs
journaux espagnols, unanimes en tout cas à
louer ses qualités. Yacine a été même dési-
gné meilleur joueur andalou dans ce match.
Il y a lieu de signaler que Brahimi était dans
le viseur de Malaga et de l’Athlético Madrid.
Les supporteurs de Granada l’ont
applaudi et ont scandé son nom
Yacine Brahimi ne laisse pas indiférent. Si
la presse espa-
gnole d’hier, l’a
encensé, ses
supporteurs à
Granada ont été
aussi très recon-
naissants en
scandant son
nom durant cette
rencontre jouée et
perdue par Gra-
nada, 1 but à 0 face
au Real Madrid. Sé-
duisant par ses gestes
techniques osés et réus-
sis devant les joueurs de
classe mondiale du Real,
Brahimi a forcé le respect de
ses admirateurs. Il a été le
joueur le plus applaudi par ses
supporteurs.
Moumen A.
A quelques jours seulement de la fn du marché
estival, la direction sochalienne n’a pour l’heure
reçu, exception faite des deux ofres émanant du
Qatar et de la Russie, aucune proposition ofcielle
de la part des autres prétendants au recrutement
de l’international algérien Ryad Boudebouz. Ainsi,
si la piste anglaise d’Aston Villa demeure d’actua-
lité, il reste que d’autres formations suivent l’évolu-
tion du dossier Boudebouz avec attention. La
Roma se serait même positionnée. Les dirigeants
italiens se sont, selon quelques sites italiens, rensei-
gnés sur la situation de Ryad à Sochaux. Un intérêt
renouvelé puisque l’année passée, l’AS Rome avait
même formulé une ofre qui a été jugée insufsante
par la direction sochalienne, présidée à l’époque
par Alexandre Lacombe.
Rudi Garcia le veut pour remplacer
Lamela
Toujours selon nos informations, Ryad Boude-
bouz est espéré par le nouvel entraîneur de l’AS
Roma, Rudi Garcia. L’ex-coach de Lille qui n’a pas
tari d’éloges lors d’une émission sur Canal+, il y a
quelques mois, à propos de l’Algérien, le veut
parmi ses joueurs pour remédier au départ quasi
sûr d’Eric Lamela, pressenti pour signer dans les
prochaines heures à Tottenham Hotspur.
Hamad ou Boukari pour pallier son
départ
Le club de la Franche-Comté est à la recherche
d’un remplaçant pour Ryad Boudebouz, dont le
départ reste toujours imminent, selon le site du
journal Lepays.fr. Ainsi, le FC Sochaux serait sur le
point de conclure l’arrivée du milieu de terrain de
Wolverhampton, Abderazek Boukari. Une autre
piste a été aussi activée par le directeur sportif et
responsable du recrutement à Sochaux. Il s’agit du
milieu ofensif de Malmö, Jiloan Hamad. Les diri-
geants sochaliens ont conditionné, bien entendu, le
recrutement de Hamad par le départ de Boude-
bouz.
Sochaux espère une prolongation de
contrat
Le FC Sochaux-Montbéliard ne désespère pas de
prolonger Ryad Boude-
bouz. Libre de tout
engagement au mois
de juin 2014, l’Algé-
rien sera donc dis-
ponible pour
s’engager avec le
club de son choix,
dès la fn du mer-
cato hivernal.
C’est-à-dire que
s’il ne renouvelle
pas son contrat d’ici
la fn du mois de jan-
vier 2014, Ryad pourra si-
gner ailleurs sans passer par la
direction de son club. Un état de
fait qui inquiète son club for-
mateur et force Sochaux à re-
voir sa clause libératoire à la
baisse avec l’espoir d’attirer
d’autres prétendants à l’ins-
tar de la Roma, Aston Villa
ou d’autres formations
françaises.
Maraval (DTS-
Sochaux) : «A moins
d’un transfert dans les
heures qui viennent,
Boudebouz est toujours
sochalien»
Dans le souci d’avoir de plus amples in-
formations sur le dossier de Ryad Boudebouz,
nous avons jugé utile de prendre attache directe-
ment avec le premier responsable des arrivées et
des départs à Sochaux, Bernard Maraval. Joint par
téléphone, Maraval qui n’est autre que le directeur
technique sportif du FC Sochaux-Montbéliard, a
bien voulu nous informer de l’évolution de la situa-
tion de Boudebouz : «Pour le moment, il n’y a pas
grand-chose. Même si nous considérons que Ryad
peut partir à n’importe quel moment, ma réponse est
la suivante : à moins d’un transfert dans les minutes
qui viennent, Boudebouz est toujours sochalien.»
«La Roma ? J e ne suis pas au
courant»
Voulant en savoir plus sur cette piste italienne de
la Roma, notre interlocuteur qui a hésité un peu
avant de répondre, s’est contenté de nous signifer
qu’il n’était pas au courant de cette ofre émanant
du club de la capitale italienne. Bernard Maraval,
toujours aussi sincère lorsqu’il s’agit de répondre
aux questions des journalistes, nous dira : «La
Roma ? On n’a rien reçu de concret à ce sujet. Je ne
suis de toute façon pas au courant.»
Moumen A.
L’AS Rome revient sur Boudebouz
Brahimi brille au milieu
des stars madrilènes
Aoudia
marque son 1er
but en Bundesliga 2
Transféré cet été au Dynamo Dresde, l’ex-
meilleur buteur du championnat national et
de l’ES Sétif s’est, semble-t-il, vite adapté à sa
nouvelle équipe. Après une première titulari-
sation où il avait été remplacé au bout d’une
heure de jeu, l’Algérien qui a signé sa deuxième
titularisation avec son équipe, avant-hier soir
contre Saint-Pauli en déplacement, a marqué
son premier but en Bundesliga 2. Toujours
aussi adroit dans l’exercice du jeu aérien, Aou-
dia qui a reçu un magnifque centre de l’un de
ses camarades sur corner, s’est élevé plus haut
que tout le monde pour placer le ballon
entre un défenseur et le gardien de
but.
Halliche absent,
Medjani sera
repositionné dans l’axe
La défection de Rafik Halliche, blessé dans un choc avec
un coéquipier, ne constituera pas un grand souci pour le sé-
lectionneur national. Vahid Halilhodzic pourra pallier cette
absence par l’arrivée de Fethi Harek, plusieurs fois aligné
dans ce poste de défenseur central avec Bastia. Vahid
comptera donc sur la paire Bougherra-Medjani déjà utili-
sée par le passé. Bien sûr d’ici là, Essaid Belkalemqui
a été retenu pour le prochain stage pourrait aussi
prétendre à une place en défense surtout si
son coach à Watford, Gianfranco Zola,
l’aligne en matchs officiels de
Championship.

JSK
Coup de pouce
N° 2388 www.lebuteur.com
Mercredi 28 août 2013
Cela s’est passé lors de la séance de reprise
Aït Djoudi remobilise ses
troupes et met les bouchées
doubles avant l’USMA
Rial galvanisé par son retour en EN
L’international Rial, auteur d’un but lors de la première
journée face au MCEE, se trouve dans une meilleure position
sur le plan psychologique. Et pour cause, en plus de la vic-
toire de son équipe lors de la première journée, il a reçu der-
nièrement une convocation pour rejoindre le stage de l’EN
prévu le 3 septembre prochain en prévision du match Algérie-
Mali. Absent parmi les Verts depuis la CAN 2013, l’axial kabyle
revient avec l’ambition d’honorer la confiance placée en lui.
Aussi, il faut dire que cette convocation vient à point nommé
pour gonfler le moral de Rial à quelques jours du Clasico qui
opposera la J SK à son ancienne équipe de Soustara.
Aït Djoudi
«Une autre victoire »
S’exprimant hier en marge de la séance matinale, l’entraîneur
Aït Djoudi a fait savoir qu’il a beaucoup apprécié le décor ofert
par le public qui a fait le déplacement à El Eulma. Son compor-
tement exemplaire est pour le coach un signe révélateur que les
Kabyles sont très attachés à leur club. Du coup, il appelle à une
forte mobilisation des Kabyles autour de l’équipe pour qu’elle
reste toujours au sommet : «Le soutien que nos supporters nous
ont apporté face au MCEE a eu son efet sur le moral des joueurs,
il les a boostés et j’espère que cela va continuer ainsi toute la sai-
son. L’équipe est à présent en rodage, ils doivent se montrer pa-
tients. Croyez bien que nous sommes déterminés à faire revenir la
JSK à la place qui lui sied, c'est-à-dire toujours en haut du ta-
bleau. Pour le match de ce samedi face à l’USMA, je considère
qu’après un début en beauté, une victoire s’impose d’elle-même ce
samedi à Tizi.»
«Avec un peu plus d’application en
défense, on ne prendra plus de
buts sur des erreurs anodines»
Concernant la fragilité du comparti-
ment défensif qui a pris trois buts face
au MCEE, Aït Djoudi livre son point
de vue : «J’ai revu plusieurs fois le der-
nier match qui nous a opposé au
MCEE. D’abord, je tiens à préciser que
leur troisième but est entaché d’une posi-
tion de hors-jeu. Toutefois, je pense
qu’avec un peu plus d’application de
mes joueurs en défense, nous ne
prendrons plus de buts sur des
erreurs anodines.»
L.A.
A
près vingt-quatre heures de repos, les Canaris
ont repris les entraînements lundi dernier à 18h
au stade du 1er-Novembre. Les quelques sup-
porters présents ont réservé un accueil chaleu-
reux aux joueurs qu’ils ont félicités pour la
victoire en déplacement face au MCEE. Un bon début de sai-
son entre les Canaris et leur public ont confé les personnes
présentes au stade. L’ambiance afchée par les joueurs était
positive et tous veulent continuer sur cette dynamique. Dans
trois jours, la JSK recevra un gros morceau de notre cham-
pionnat qui n’est autre que l’USMA. Le club des Rouge et
Noir qui lui aussi a bien démarré la saison avec une victoire
de quatre buts viendra à Tizi en conquérant. Souvent cette
équipe de Soustara a posé de sérieux problèmes à la JSK dans
son propre jardin. Tout cela, l’entraîneur Aït Djoudi le sait si
bien et c’est justement la raison pour laquelle il a tenu à réu-
nir ses joueurs à la reprise pour les remobiliser.
«Merci pour la victoire face MCEE,
mais concentrez-vous sur l’USMA !»
La réunion qu’a tenue Aït Djoudi à ses joueurs n’a duré
que quelques minutes avant de donner le coup d’envoi à la
séance de reprise des entraînements. Aït Djoudi a d’abord
tenu à féliciter ses poulains pour la victoire du MCEE avant
de les inviter à se concentrer le maximum possible sur le
prochain match. «Je tiens à vous dire merci pour votre rende-
ment face au MCEE. Pour un premier match de la saison, j’ai
pu retenir plusieurs satisfactions et d’autres points que nous al-
lons travailler encore. Je vous demande de vous concentrer ex-
clusivement sur notre prochaine sortie face à l’USMA. C’est un
gros morceau, il va falloir vous mobiliser», a tenu à dire le
coach des Canaris.
«Nos supporters seront nombreux,
gagnez pour eux !»
Aussi, pour motiver davantage ses troupes, l’entraîneur en
chef a rappelé aux joueurs le dernier déplacement des sup-
porters jusqu’à El Eulma pour les soutenir. C’est pour leur
dire à quel point le public tient à voir son équipe réaliser
une bonne saison. Par la suite, Aït Djoudi a parlé de la
présence en force des supporters attendus ce samedi et
du coup il va falloir gagner pour eux : «Nos supporters
nous ont encouragés samedi dernier. Face à l’USMA, ils
viendront encore très nombreux, du coup il va falloir leur
ofrir une belle victoire.»
L.A.
Messâadia«Il nous faut un
un autre succès contre les Usmistes»
Le dernier succès ramené du
MCEE vous a permis de repren-
dre les entraînements à Tizi
dans une bonne ambiance, n’est-
ce pas ?
Tout à fait. Nous avons repris le
chemin des entraînements avec
un moral gonfé. Vous savez bien
que c’est très important de gagner
le premier match de la saison.
Nous avons réalisé une bonne
performance qui nous laisse opti-
mistes pour la suite de notre par-
cours. Au cours du stage estival,
nous avons déployé toutes nos
forces et notre énergie et mainte-
nant nous essayerons de mettre en
valeur tout cela. J’estime que c’est
un début prometteur, pourvu que
ça dure.
Vous avez devant vous quatre
jours pour préparer l’USMA,
quel est votre commentaire ?
Après avoir bénéfcié d’une jour-
née de repos, nous sommes de re-
tour aux entraînements pour
préparer notre première sortie à
domicile face à l’USMA. Nous
n’allons pas suivre une prépara-
tion spéciale pour ce match, pour
moi ça sera la continuité de notre
programme. Après un succès en
déplacement, nous sommes appe-
lés à confrmer, peu importe l’in-
vité du jour.
De nombreux observateurs at-
testent que la rencontre sera
d’une extrême difculté pour les
deux équipes, êtes-vous de cet
avis ?
C’est sûr que ce match face à
l’USMA n’est pas une partie de
plaisir. Nous connaissons tous le
cachet du Clasico que revêt cette
rencontre et qu’elle va être très dif-
fcile pour les deux équipes. Nous
sommes sufsamment préparés
pour produire un bon match. Per-
sonnellement, je pense qu’il va fal-
loir bien se concentrer et travailler
convenablement jusqu’à samedi, le
jour du match dans l’optique de
continuer sur cette lancée.
Après un bon début de saison, il
va sans dire que le mot d’ordre
pour cette deuxième journée est
de gagner pour signer la confr-
mation, n’est-ce pas ?
Tout à fait. Je pense que la der-
nière victoire en déplacement
nous a beaucoup galvanisés et
nous cherchons maintenant à
confrmer ce bon résultat. C’est
notre premier match de la saison à
domicile en présence de nos sup-
porters, il est hors de question de
le rater. Le seul mot d’ordre est de
prendre les trois points pour res-
ter en haut du tableau. Si vous
voulez mon avis, je peux vous dire
que cette saison sera la nôtre,
inch’Allah.
L’autre satisfaction de la pre-
mière journée est sans conteste
le rendement de l’attaque.
Quatre buts ont été marqués
face au MCEE, quelle est votre
réaction ?
C’est une bonne chose que notre
attaque ait marqué quatre buts
l’espace d’un match. J’ai félicité
mes deux partenaires Yesli et
Ebossé qui sont deux nouveaux
joueurs dans l’équipe. C’est encou-
rageant pour eux. Il faut que vous
sachiez que nous avons beaucoup
travaillé durant le dernier stage
estival et les matches amicaux ont
été d’une grande utilité. Pour vous
dire, cette année l’attaque ren-
ferme plusieurs éléments de qua-
lité, chose qui nous laisse
optimistes pour cette saison.
Même si vous n’aviez pas mar-
qué, les présents attestent que
vous étiez l’auteur d’un rende-
ment appréciable, cela vous en-
courage sans aucun doute…
C’est vrai que moi aussi, j’ai voulu
commencer la saison par un but,
néanmoins je pense avoir fait de
mon mieux pour que d’autres par-
tenaires le fassent. Même si je n’ar-
rive pas à marquer dans un
match, la priorité, c’est le collectif.
Notre principal objectif est de ga-
gner, peu importe celui qui arri-
vera à mettre le cuir au fond des
flets. Néanmoins, je vous assure
que je donnerai le meilleur de moi
pour marquer plus que la saison
dernière.
Vos supporters croient vraiment
en cette équipe et attendent
beaucoup de vous. Quel message
souhaiteriez leur adresser à trois
jours du Clasico JSK- USMA ?
Le seul message que je pourrais
adresser à nos chers supporters,
c’est qu’ils restent toujours avec
nous, qu’ils nous accompagnent
durant toute la saison. Je vous as-
sure que ce n’est pas facile de jouer
dans un stade vide. Nous espérons
que cette année nous revivrons
plus les difcultés du passé et que
nous fnirons en apothéose.
Entretien réalisé par Lyès A.
Entraînement
technico-tactique
hier matin
Les Canaris ont effectué hier
matin une séance d’entraînement.
Comme le match face à M’sila est
prévu dans l’après-midi, Aït Djoudi a
programmé quelques exercices
technico-tactiques. La séance a
connu la présence de tous les
joueurs.
Benlamri
a repris
avec le groupe
Absent à la reprise des en-
traînements de lundi soir, l’axial
Djamel Benlamri a repris hier
matin avec le groupe et fera partie
du groupe qui affrontera l’USMA
ce samedi à Tizi pour le
compte de la 2e journée du
championnat.
04
JSK
Coup bas
N° 2388 www.lebuteur.com
Mercredi 28 août 2013
5
0
WRM
Stade : 1er-Novembre
(Tizi Ouzou)
JSK
JSK
Equipe alignée en 1
re
période :
Asselah (Amara 30ʼ), Remache, Rial, Ben-
lamri, Mekkaoui, Sedkaoui, Yesli, Madi,
Beziouen, Ebossé, Fergane (Aïboud 30ʼ)
Equipe alignée en 2
e
période :
Amara (Mazari 58ʼ), Meftah, Oukel (Hem-
mar 71ʼ), Hikem, Merbah, Rayeh, Aouedj,
Lamhene, Bellakhdar, Messaâdia, Chi-
bane
Entraîneur : Aït Djoudi
WRM : Chelali, Ghodbane, Rah-
moune, Ouadah, Berchi, Guezaïnia,
Abed, Dib, Bicha, Amrani, Cheikh
Entraîneur : Bouzidi
Affluence :
faible
Arbitres :
Hellal,
Cherifi,
Chaterbache
Buts :
Fergane (10’),
Beziouen(12’),
Ebossé (35’),
Madi (43’),
Aouedj (47’)
(JSK)
B
elle démonstration des Kabyles
hier soir en amical face à la for-
mation de M’sila ! Les hommes
de Azzedine Aït Djoudi et de
Mourad Karouf semblent au top
de leur forme, surtout pour ce qui est du
compartiment ofensif. Pour preuve, 5 buts
ont été inscrits dans ce match. Mais le plus
rassurant est que les joueurs ont parfaite-
ment bien appliqué les consignes du coach
durant les 90 minutes de jeu. L’autre satis-
faction est la prestation de Madi et Be-
ziouen qui ont tous deux marqué des buts
dans cette rencontre. Les remplaçants ont
eux leur mot à dire. Désormais, le coach
l’embarras du choix pour composer son
onze face à l’USMA ce samedi.
Fergane marque
Dès la 10’, le jeune attaquant Saïd Fer-
gane a ouvert le score pour son équipe,
après une superbe passe de Madi. L’atta-
quant kabyle a enchaîné par une frappe
parfaitement cadrée qui n’a laissé aucune
chance au portier adverse. Un but qui a
permis aux Kabyles de maîtriser davantage
la possession du ballon, notamment au mi-
lieu du terrain. Le jeune attaquant kabyle
qui était en manque de confance ces
temps-ci a pu gagner des points sous les
yeux de son entraîneur.
Madi et Beziouen,
deux fois passeurs
décisifs, puis buteurs
Deux minutes seulement après le pre-
mier but de Fergane, le jeune émigré Be-
ziouen a trouvé à son tour le chemin des
flets grâce à une passe de…Madi. En efet,
Aymen s’est illustré une nouvelle fois en ef-
fectuant la seconde passe décisive dans ce
match. Beziouen ne s’est pas arrêté là
puisqu’il a efectué à son tour une passe dé-
cisive pour Ebossé à la 35’ puis à Madi à la
43’. Le duo Madi-Beziouen a parfaitement
bien fonctionné, puisque les deux joueurs
en question ont terminé la première
manche buteurs et passeurs.
Ebossé et Aouedj s’illustrent
Décidément, l’attaquant camerounais
aime bien le chifre 3 tant donné qu’il a ins-
crit le 3e but hier soir en amical pour son
équipe, comme ce fut le cas samedi dernier
en championnat face à El Eulma. Albert a
trouvé le chemin des flets à la 35’ confr-
mant sa bonne forme en ce début de sai-
son. Le Camerounais n’est visiblement pas
le seul, vu que le jeune Oranais Sid Ahmed
Aouedj a, à son tour, marqué un but à la
47’, suite à une passe de Chibane. Le score
en resta là jusqu’au coup de sifet fnal. Ce
match reste un bon galop d’entraînement
avant le grand RDV de ce samedi.
Lyès Aouiche
L’attaquecrachelefeu!
Aït Djoudi :
«C’est un
bon test
avant
l’USMA»
«Je dirai que
c’est un bon test
pour nous
avant l’USMA.
Cette rencontre
a permis à mes
joueurs de res-
ter dans le bain
de la compéti-
tion. Je dirai
aussi que c’est
toujours bon de
voir l’attaque
marquer même
en amical. Les
attaquants sont
en excellente
forme. Mainte-
nant, il va fal-
loir être efcace
en champion-
nat. Ce match
m’a permis
aussi de faire
tourner mon
e f e c t i f ,
puisque l’en-
semble des
joueurs ont
augmenté leur
temps de jeu.
Sur le plan per-
sonnel, je suis
entièrement sa-
tisfait.»
Madi :
«On s’est
pas mal
corrigés
dans ce
match»
«Ce match
nous a permis
de se corriger
par rapport au
p r é c é d e n t
match face à El
Eulma. Tous les
joueurs étaient
en forme ce soir
et c’est rassu-
rant. Sur le
plan personnel,
je suis entière-
ment satisfait
de ma presta-
tion. Je connais
mes qualités et
je sais que je
peux apporter
un plus à
l’équipe. Main-
tenant, c’est au
coach de voir.
Je respecte sa
décision et il est
le seul déci-
deur. Je répon-
drai présent
lorsqu’il me
sollicitera.»
Asselah rejoue
Comme nous l’avons annoncé dans
notre précédente édition, le portier
Malik Asselah a rejoué, hier après-midi,
en amical, face à la formation de M’sila.
Le staf médical a insisté à ce que le por-
tier n°1 de la JSK joue, afn que le staf
technique se fasse une idée sur sa forme.
Ce qui constitue une bonne nouvelle
pour lui ainsi que l’ensemble des mem-
bres du staf. Le portier kabyle semble
totalement rétabli de sa blessure à la
cheville, du moment qu’il a efectué tous
les déplacements sans ressentir la moin-
dre douleur au pied.
Sa participation au match
de ce samedi se précise
Pour ne rien laisser au hasard, doc-
teur Djadjoua a fait passer un scanner
au portier kabyle, la veille du match.
Bilan : le gardien s’est totalement rétabli.
C’est à partir de ce dernier diagnostic le
médecin de la JSK a donné le feu vert à
Asselah pour qu’il prenne part au match
amical d’hier. Quant au latéral gauche
Walid Bencherifa, il devra patienter en-
core quelque temps, avant de pouvoir
rejouer.
Le staff technique soulagé
Même s’il ne s’agit que d’un match
amical, le staf technique s’est dit satis-
fait de la participation du portier Malik
Asselah. Le fait qu’il ait pris part au
match d’hier soir prouve qu’il s’est tota-
lement rétabli. Même sur le plan men-
tal, c’est toujours bon que le joueur
reprenne confance en soi. Désormais,
la question du portier est réglée aux
yeux de l’entraîneur en chef, Azzedine
Aït Djoudi.
«Je me sens prêt, mais c’est
au staff de décider»
A la fn du match amical face à
M’sila, nous avons pris attache avec le
portier Malik Asselah qui nous dira :
«Mentalement et physiquement, je me
sens prêt pour le match de samedi.
Cette rencontre amicale fut un bon
test pour moi, car je n’ai ressenti au-
cune douleur. J’ai aussi vite retrouvé
mes repères sur ma ligne de but. Pour
ce qui est de ma participation ce sa-
medi, c’est au staf seul d’en décider.
Cela relève des choix tactiques. Si le
coach me sollicite, je répondrai pré-
sent.»
L.A.
Condoléances
Le village Tifilkout, dans
la commune d’Illilten, a
enterré , lundi, dans la
douleur et la consterna-
tion un de ses enfants,
Mourad
l’Hadj-Mohand,
ravi à la vie à la fleur de
l’âge. En cette pénible
épreuve, les jeunes du
village Tifilkout présentent leurs condo-
léances les plus attristées à ses parents et
les assurent de leur parfaite compassion.
Qu’ils trouvent ici nos marques de com-
passion et de solidarité en cette tragédie.
Que Dieu le Tout-Puissant accueille le dé-
funt en Son Vaste Paradis.
S
i le portier Asselah a été
autorisé à reprendre avec
le groupe avant même le
coup d’envoi de la compétition
et ce après que le staf médical
a constaté une amélioration, le
latéral gauche Walid Benche-
rifa n’a eu l’aval du médecin de
reprendre avec ses partenaires
que lundi dernier. En efet, il a
efectué les exercices d’échauf-
fement avec le groupe et a pris
part à la séance dirigée pat
Boudjenane normalement.
Il s’est entraîné
en solo hier matin…
Par contre, hier, à l’occasion
de la séance matinale, Benche-
rifa s’est entraîné en marge du
groupe. En efet, l’entraîneur
Aït Djoudi a programmé des
exercices techniques et pour
l’heure actuelle, Bencherifa
n’est encore pas disposé d’y
prendre part. Il a continué la
préparation physique sous
l’œil surveillant de Boudjenane
et le kiné Lounis.
… puis il a passé un
scanner avec Asselah
A la fn de la séance d’en-
traînement, les deux Canaris
Asselah et Bencherifa ont
passé un scanner au CHU
Neddir-Mohamed de Tizi. Le
staf médical souhaite avoir
plus de détails sur les deux
blessures et s’assurer de leur
rétablissement. Selon les résul-
tats, Bencherifa et Asselah
sont rétablis.
«Mon retour est
imminent»
Accosté après l’entraîne-
ment d’hier matin, Bencherifa
nous a confé ce qui suit : «Je
me sens beaucoup mieux. J’ai
l’autorisation du staf médical
de reprendre le footing et je le
fais avec le groupe. Je vous as-
sure que c’est encourageant et je
ferai de mon mieux pour reve-
nir très vite. Certes, je ressens
quelques petites douleurs, tou-
tefois je considère que mon re-
tour est imminent.»
L.A.
Bencherifa a repris avec le groupe lundi dernier
Des frayeurs pour Mekkaoui
G
GLors d’une action de jeu, le latéral
gauche Zinedine Mekkaoui s’est fait des
frayeurs après une chute sévère sur le dos.
Aussitôt, le staf médical a efectué les pre-
miers soins au joueur avant qu’il ne se relève.
Finalement, de peur que de mal pour le laté-
ral gauche qui retrouvera son poste ce samedi
face à l’USMA.
Messaâdia a hérité du brassard
G
GAprès la sortie de Ali Rial, c’est l’atta-
quant Ahmed Messâadia qui a hérité du
brassard de capitaine. Le buteur de la JSK la
saison dernière avec 11 réalisations, toutes
compétitions confondues, a été, lui aussi, très
présent dans ce match, ce qui confrme son
excellente forme en ce début de saison.
Mise au vert de 48h à Amraoua
G
GAfn que ses joueurs restent le plus
concentrés possible, l’entraîneur en chef
Azzedine Aït Djoudi a pris la décision de
programmer 48 heures de mise au vert pour
ses joueurs. Les camarades de Ali Rial pren-
dront place à Amraoua dès jeudi soir.
En amical
Aït Djoudi
fait tourner son effectif
G
GProftant de ce test face à la
formation de M’sila, l’entraî-
neur Aït Djoudi a fait tourner son
efectif, en donnant leur chance à
tous joueurs d’augmenter leur temps
de jeu. Plusieurs changements ont
été opérés, notamment en seconde
période.
Ghelab (capitaine du
WRBM) : «Ce fut un
honneur pour nous d’avoir
affronté la JSK»
G
GLe capitaine de la formation
de M’sila, en l’occurrence Ghe-
lab, nous a livré ses impressions à la
fn du match. Il nous dira : «C’est
vraiment un honneur d’avoir afronté
la JSK au stade du 1
er
-Novembre.
C’est énorme pour nous. Dommage
que je sois blessé, car j’aurais tant
aimé prendre part à ce match. C’est
une énorme expérience pour nos
jeunes joueurs, car la JSK est le club
référence en Algérie.»
Sa participation face
à l’USMA demeure incertaine
La participa-
tion de Maroci
au prochain
match de
l’USMA n’est
pas sûre. En
fait, le joueur
n’est jusqu’à
hier pas auto-
risé à repren-
dre les
entraînements.
Maroci se
contente de
suivre des
soins intensifs à l’infirmerie en attendant
le signal du staff médical. Certes, le méde-
cin Djadjoua a révélé que le cas de Maroci
n’est pas trop grave mais en vue de l’in-
tensité du match qui nécessitera des
joueurs une forme optimale, il sera diffi-
cile pour Maroci de tenir son rôle convena-
blement, d’où la certitude de voir Aït
Djoudi le ménager et faire appel aux ser-
vices d’un autre récupérateur.
L.A.
Maroci poursuit
les soins intensifs
L
a nouvelle ne devra
que réjouir les
joueurs. N’ayant
jusqu’à présent
toujours pas perçu la prime
de l’UAFA Cup, les protégés
de Rolland Courbis pourraient
bien toutefois toucher leur ré-
compense dans les jours à venir.
C’est en tout cas ce que nous
avons appris d’une source
digne de foi. En efet, si les
responsables du club devront remettre les
chèques aux coéquipiers de Djediat, c’est tout
simplement parce que la somme réservée au
vainqueur de cette compétition a été versée
dans le compte bancaire avant-hier. Estimée au
départ à 600 000 dollars, les Usmistes n’ont pu
encaisser en fn de compte que 530 000 dollars
suite aux sanctions infigées au club à cause des
cartons pris par les joueurs tout au long de cette
compétition et la réaction des supporters lors
de certains matchs durant lesquels ils n’ont pas
hésité à utiliser des fumigènes pour soutenir
leur équipe.
Haddad en profitera
pour motiver ses joueurs
avant le Clasico
Maintenant que les caisses du club ont été
renfouées, les responsables pourraient bien
profter de cette grosse somme pour régulariser
les joueurs. Ces dernières attendent avec l’im-
patience leurs primes depuis plusieurs mois et
ça Haddad le sait. Une telle situation pourrait
le pousser à passer à l’action faisant d’une pierre
deux coups en mettant fn défnitivement à ce
sujet, mais aussi pour les motiver quelques jours
seulement avant qu’ils se rendent à Tizi Ouzou
où ils afronteront la JSK au stade du 1er-No-
vembre samedi lors de l’afche de cette
deuxième journée de la Ligue 1. Une afche que
les Rouge et Noir veulent remporter afn de
confrmer leur bon début de saison, mais aussi
afn d’afcher leur ambition qui n’est autre que
jouer les premiers rôles cette saison pour espé-
rer décrocher une place qualifcative pour la
prochaine édition de la Ligue des champions
africaine.
Adel C.
05
USMA
Coup r i squé
N° 2388 www.lebuteur.com
Mercredi 28 août 2013
J
oint par nos soins hier en fn
d’après-midi, Rolland Cour-
bis est revenu sur l’afaire
Chafaï. Le premier respon-
sable du staf technique us-
miste nous a dit au sujet de
son défenseur central : «Je
ne sais toujours pas si Chafaï
est réellement blessé ou il a bel et
bien boycotté la rencontre face
au MOB. Pour le moment, je suis
en train de mener ma petite en-
quête et ce n’est qu’une fois que je
la terminerai que je pourrais trancher son
sujet. J’ai entendu plusieurs versions, mais
jusqu’au moment où je vous parle, je n’ai pas
encore pris de décision. S’il s’avère que Chafaï
a boycotté le match contre le MOB, c’est clair
que je ne vais pas compter sur lui samedi face
à la JSK. D’ailleurs, je pense que je ne vais plus
compter sur lui tout simplement. Il ne sera plus
aligné.» Voilà ce qui est clair. D’après nos in-
formations, le coach s’est entretenu hier avec
Chafaï et ce dernier lui a fait savoir qu’il a été
bel et bien blessé.
«La décision
sera connue aujourd’hui»
Avant de raccrocher, Rolland Courbis a
ajouté : «La décision sera prise mercredi. Je
vais prendre le temps qu’il faut avant de tran-
cher et ce n’est qu’une fois que je serai sûr des
informations que j’ai reçues que je passerai à
l’action.» Disposant de 30 ans d’expérience, le
Français n’a jamais eu afaire à ce genre de si-
tuation qu’il compte gérer pour la première
fois depuis qu’il exerce ce métier.
Adel C.
L’un des meilleurs éléments sur le ter-
rain samedi, Brahim Boudebouda, a
brillé face au MOB grâce à ses inter-
ventions sauvant les siens à plusieurs
reprises. L’arrière latéral gauche des
Rouge et Noir que nous avons eu
avant-hier soir au bout du fil revient
dans cette interview sur le large suc-
cès remporté par son équipe ainsi que
sur sa prestation avant de parler de la
prochaine rencontre prévue en fin de
semaine contre la JSK. Ecoutons-le.
Tout d’abord, comment s’est déroulée la reprise
des entraînements ?
La première séance de la semaine s’est super bien
passée. A vrai dire, je m’attendais à ce que l’ambiance
soit bonne parce qu’il c’est le cas après chaque suc-
cès. La belle victoire que nous avons décrochée sa-
medi face au MOB nous a permis d’entamer la
préparation pour notre prochain rendez-vous
avec un moral au beau fxe, et c’est ce qui ne
peut que nous réjouir parce qu’il est impor-
tant de travailler dans de telles conditions.
A nous d’en profter pour préparer
comme il se doit notre premier match
à l’extérieur cette saison.
Avant de parler de match,
nous reviendrons un petit peu
en arrière pour parler de
celui qui vous a opposé au
MOC. Quel est le secret du
début de saison en force de
l’USMA ?
Je vous assure, il n’y a aucun
secret. Seul le travail paye. Notre
performance n’est que le fruit des
eforts que nous avons fournis tout
au long de la période de prépara-
tion. Nous avons appliqué à la lettre
le programme mis en place par les
membres du staf technique. Une fois
sur le terrain, nous avons fait tout
notre possible pour réaliser la meilleure
performance possible et Dieu merci
nous avons pu atteindre notre objectif au
fnal. Un tel début de saison ne pourra que nous
mettre en confance, à nous donc de continuer à
cravacher pour confrmer nos ambitions lors de
nos prochains rendez-vous.
Vous attendiez-vous à une telle réussite lors de
votre premier match ?
Pour être franc, non. Personne ne peut deviner
le scénario d’un match de foot. Ce match fut le pre-
mier de la saison, nous nous attendions à avoir
plus de difcultés. Ce n’est qu’après l’enchaînement
des rencontres que l’équipe retrouvera ses repères.
Pour cette fois-ci, nous avons su frapper fort d’en-
trée et nous ne nous plaignons pas.
Vous avez brillé en défense, qu’avez-vous à
nous dire à propos de votre prestation…
Je n’ai fait que mon devoir. Ça me fait plaisir de
savoir que j’ai bien tenu mon
rôle. Une telle presta-
tion
ne pourra que m’encourager à fournir plus d’eforts
afn d’améliorer encore plus mon rendement. Je ne
compte pas m’arrêter là, et sachez qu’à l’image de
mon équipe, je suis sûr que mon rendement sera
encore meilleur avec d’autres rencontres dans les
jambes. Si je suis là, c’est pour progresser et je sens
qu’à ce rythme je pourrai atteindre mes objectifs.
Le week-end passé, l’USMA a encaissé son pre-
mier but à domicile depuis la nomination de
Courbis. Est-ce le point noir de cette rencontre ?
Non. C’est vrai que nous avons encaissé, mais il ne
faut pas oublier que nous avons pris ce but lorsque le
score était de trois buts à zéro. Si nous avons encaissé
ce but, c’est probablement à cause d’un léger relâche-
ment. Nous sommes parvenus à inscrire un qua-
trième but. Je pense que j’ai vécu une parfaite soirée.
Ce but que nous avons encaissé ne peut pas être le
point noir pour la simple raison qu’il n’a rien changé.
Nous avons gagné avec une belle manière à la clé,
pour moi c’est le plus important.
Vous allez afronter la JSK samedi. Qu’avez-
vous à nous dire à propos de cette
rencontre ?
Ça va être notre premier match à l’exté-
rieur. USMA-JSK ont toujours été des
matches passionnants. Chaque joueur
rêve de disputer une telle afche. La
JSK s’est imposée à El Eulma. Je suis
sûr que les joueurs de cette équipe
vont vouloir réussir leurs débuts à
domicile. Il faut s’attendre donc à
ce que la partie soit serrée parce
que nous aussi, nous ne comp-
tons pas faire tout ce trajet pour
rien. Nous ne voulons pas re-
venir les mains vides à la mai-
son, il faut s’attendre à ce que
cette confrontation soit
disputée des deux côtés.
Je pense que le meilleur
l’emportera, à nous
donc de l’être.
Entretien
réalisé par
Adel Cheraki
Madani
reste à l’ESS
Le suspense a duré plusieurs
jours, mais en fn de compte le ver-
dict a été rendu hier. Dans l’afaire
Abdellaoui et Belkhemassa,
l’USMA a fni par avoir le dernier
mot et c’est ce qui ne devra que ré-
jouir les membres du staf tech-
nique des U21 puisqu’ils pourront
compter sur les services des deux
internationaux juniors lors des
prochains jours. Partis cet été à
l’USMH, Haddad n’a pas apprécié
la réaction de l’arrière latéral
gauche et du milieu ofensif de
l’EN U20, et c’est pour cette raison
qu’il n’a pas hésité à saisir Raou-
raoua pour lui demander de tran-
cher ce sujet surtout que les deux
joueurs ont passé presque toute
une année au sein de l’Académie de
la FAF pour préparer la CAN de
leur catégorie passant une saison
blanche à l’USMA. Ayant confrmé
que le club de Soustara n’avait pas
bénéfcié de leurs services pendant
plusieurs mois, le président de la
FAF a ordonné donc pour que les
deux joueurs soient qualifés au
sein de l’USMA et non pas à
l’USMH comme l’espérait Laïb.
Ayant eu le dernier mot, les res-
ponsables du club usmiste de-
vraient prendre attache avec les
deux joueurs pour leurs demander
de reprendre le service avec le
groupe dès les prochains jours. En
attendant, on ne connaît toujours
pas la réaction d’Abdellaoui et Bel-
khemass L’USMA récupérera donc
Abdellaoui et Belkhemassa mais
pas Madani. Ce dernier, ayant pris
la direction de Sétif et non celle
d’El Harrach contrairement à ses
deux amis, ne fera pas son come-
back du côté de Saint-Eugene dans
les prochains jours pour la simple
raison que les dirigeants n’ont pas
souhaité le récupérer. Le jeune dé-
fenseur continuera donc à défen-
dre les couleurs de l’Aigle noir et
c’est ce qui devra soulager la direc-
tion de l’équipe phare de la ville des
Hauts Plateaux.
Adel C.
Courbis«S’il s’avère que
Chafaï a boycotté le match du
MOB, il ne sera plus aligné»
Les 530 000 dollars de l'UAFA
Cug enfln dans les calsses !
Boudebouda«A Tizi-Ouzou pour
confirmer notre bon début de saison»
Djediat devait
réintégrer le
groupe hier
Après qu’il s’est entraîné en solo
lundi, c’est hier que Djediat devait re-
prendre du service avec le groupe. Le mi-
lieu de terrain des Rouge et Noir, auteur
du premier but de son équipe cette
saison, a subi une séance de soin
avant d’entamer le travail
avec ses coéquipiers.
Pour son second match du championnat, le
Mouloudia accueillera, ce mardi, un nouveau
promu, en l’occurrence le CRBAF. Au MCA, on
ne connaît pas beaucoup de choses sur cette
équipe, sauf qu’elle renferme dans sa compo-
sante deux joueurs qui ont déjà porté le maillot
vert et rouge, à savoir Douadi et Amroune qui
est un pur produit du club. Le staf technique
veut récolter le maximumd’informations sur
cette formation, avant cette confrontation, et
cela atteste que Geiger ne prend pas ce match à
la légère et dira : «Cette rencontre sera très dif-
fcile, car je suis persuadé qu’on aura à faire à
une équipe qui viendra pour se cantonner der-
rière, ce qui compliquera notre tâche. Il faudra
donc bien se préparer pour cette rencontre, afn
d’enchaîner une seconde victoire. Je refuse qu’on
parle maintenant de notre match face au MCO,
même s’il se jouera trois jours après notre
deuxième match du championnat. Personnelle-
ment, je ne connais rien de cette équipe de Aïn
Fekroun et je compte sur Mihoubi pour qu’on
puisse avoir une idée sur notre prochain adver-
saire et mettre en place la stratégie de jeu adéquate
qui nous permettra de gagner le match.» Le tech-
nicien suisse estime que malgré la défaite concé-
dée par le CRBAF à domicile face à son
ancienne équipe, en l’occurrence l’ESS,
cette formation tentera de se racheter à
Alger, raison pour laquelle il faudra se mé-
fer, car l’adversaire n’aura rien à perdre.
Le scénario de la J SS
toujours en mémoire
Bien que Geiger n’ait pas drivé le MCA
la saison passée, il est sait tout de même
que l’équipe a éprouvé les pires difcultés
pour venir à bout de la JSS, lors de la
deuxième journée du championnat. Après
un début triomphal du Mouloudia face au
WAT où l’équipe s’est imposée sur le score
sans appel de trois buts à zéro, tout le
monde croyait que le match contre la JSS
n’allait être qu’une simple formalité. Ce-
pendant, les coéquipiers de Yachir ont
éprouvé les pires difcultés à battre la for-
mation de Saoura qui pouvait même
damer le pion au MCA sur son terrain. Il a fallu
attendre l’ultime minute de jeu pour voir Djallit li-
bérer son équipe. «Le match que nous allons jouer
face à Aïn Fekroun sera très difcile, car il me rap-
pelle celui de la saison passée face à la JSS. On doit
se méfer de notre adversaire, si on veut se mettre
à l’abri de toute mauvaise surprise et réaliser notre
seconde victoire», dira Djalit. Ainsi, il semble bien
que le MCA ait retenu la leçon et les poulains de
Geiger vont entamer le match avec la même déter-
mination.
K. M.
Kaci-Saïd invite Babouche
pour le match contre
Aïn Fekroun
Capitaine emblématique des
Vert et Rouge, Réda Babouche
est resté, malgré sa sanc-
tion, dans le cœur de tous
les Chnaoua. Ne voulant
pas oublier tout ce qu’il a
apporté au club, le mana-
ger général, Kamel Kaci-
Saïd, a décidé d’inviter le
natif de Skikda à assister
au match de ce samedi
contre Aïn Fekroun. Un
geste qui a beaucouptou-
ché Babouche qui entend
bien assister à la rencontre.
«Babouche a beaucoupdonné
au Mouloudia et c’est la moindre
des choses de l’inviter à assister au
match.»
Babouche : «J ’irai la veille du
match à l’hôtel pour encourager
mes camarades»
Joint par nos soins pour nous livrer ses impressions, Réda
Babouche était très touché par l’initiative de Kaci-Saïd.
«L’invitation de Kaci-Saïd me touche beaucoup. C’est sûr
que j’irai la veille du match à l’hôtel pour revoir et soute-
nir le groupe», nous a confé l’enfant de Skikda.
«Concernant mon avenir, je reste très
optimiste»
«La compétition me manque beaucoup, le Mouloudia
et les Chnaoua aussi. En ce qui me concerne, je reste
très optimiste concernant mon avenir. J’espère inch’Allah
que tout rentrera bientôt dans l’ordre», a conclu Ba-
bouche sans vouloir nous donner plus de détails.
T. Che
Le président de Aïn Fekroun
veut 1 000 billets
Le président de Aïn Fekroun a sollicité son
homologue du Mouloudia,
afn d’obtenir 1 000
tickets aux suppor-
ters du CRBAF.
La direction du
Doyen devrait
répondre aux
doléances du
nouveau
promu qui
devra faire de
même lors du
match retour.
Après la belle victoire face à la JSMB, vous
allez jouer samedi prochain face à la forma-
tion de Aïn Fekroun, comment préparez-
vous cette rencontre ?
Le fait d’avoir réussi une bonne entame de
championnat nous a mis en confance, car on
était dans l’obligation de réaliser un bon résultat
à Béjaïa. Quant à notre deuxième match prévu
ce samedi, on le prépare dans la sérénité, car
toutes les rencontres du championnat sont dif-
ciles, que ce soit à domicile ou en déplacement.
Quelle idée vous faites-vous sur votre adver-
saire qui a perdu son premier match à domi-
cile ?
Il ne faut pas s’attendre à ce que la formation
de Aïn Fekroun se déplacera à Alger en victime.
Au contraire, toutes les équipes qui viendront au
5-Juillet tenteront de réaliser un bon résultat.
On doit donc rester vigilants, afn qu’on puisse
réaliser le match qu’il faut et enchaîner un autre
succès.
Les supporters seront nombreux à faire le
déplacement au 5-Juillet…
Je remercie vivement les supporters qui
étaient à nos côtés à Béjaïa et leur présence nous
a motivés. Je m’attends donc à ce qu’ils soient
assez nombreux ce samedi au 5-Juillet. On tâ-
chera de faire de notre mieux pour leur ofrir la
victoire, même si la rencontre sera difcile.
Après cette bonne entame de championnat,
les supporters du Mouloudia commencent à
parler du titre...
Un club comme le Mouloudia doit jouer tou-
jours les premiers rôles. Je pense que la saison
passée, nous avons réalisé un bon parcours,
malheureusement on a échoué. Notre mission
ne sera pas facile en championnat car on n’est
pas la seule équipe qui ambitionne de gagner le
championnat. Les supporters attendent beau-
coup de nous cette saison et nous avons une
dette envers eux, car le public du Mouloudia est
exceptionnel, il est toujours à nos côtés.
Si vous réussissez à enchaîner une série de
bons résultats, vous aurez de fortes chances
de disputer le titre, n’est-ce pas ?
Le fait d’avoir préservé l’ossature de la saison
passée constitue un avantage pour nous. Je
pense qu’avec les eforts qu’on va déployer du-
rant toute la saison, la qualité de notre efectif et
l’esprit du groupe, on aura notre mot à dire cette
saison.
K. M.
Bouguèche«On a une dette
envers notre public »

MCA Coup sûr
N° 2388 www.lebuteur.com
Mercredi 28 août 2013

MCA
Coup osé
N° 2388 www.lebuteur.com
Mercredi 28 août 2013
L
ors de
la re-
prise
des en-
traîne-
ments à
"Hadjout", Alain Gei-
ger s’est entretenu avec
ses joueurs, afn de les
mettre en garde. Franc et
direct, le coach suisse a mis
l’accent sur la concentration
pour éviter de commettre les
mêmes erreurs que la saison
dernière où le Mouloudia
avait pratiquement perdu le
titre à domicile face aux for-
mations du bas de tableau. «Il
faut que tout le monde soit
concentré sur son sujet. Nous de-
vons éviter à tout prix de perdre
des points au 5-Juillet, comme ce
fut le cas la saison dernière. Les
erreurs du passé doivent vous ser-
vir pour aller de l’avant.»
«Avec moi, personne n’est
titulaire à part entière,
c’est tout le monde qui est
concerné par les matchs»
Voulant rompre avec les pratiques
du passé où certains joueurs savaient
d’avance qu’ils n’avaient aucune
chance de se faire une place au soleil,
Alain Geiger ne cesse de multiplier
ses eforts pour que tout le monde
reste concerné, à l’approche de
chaque journée de championnat. La
titularisation de Zeghdane et le fait
de reléguer Hachoud et Metref sur le
banc prouvent que le coach n’est pas
du genre à se laisser infuencer
avant de divulguer sa partition.
«Il faut que vous sachiez qu’avec
moi personne n’est titulaire à part
entière. Je veux que tout le monde
reste mobilisé car j’aurai besoin de
tous les joueurs.»
«J e choisirai les plus en
forme à l’entraînement»
Et pour pousser chacun à se sur-
passer à l'entraînement, Geiger a fait
savoir à ses troupes que les places se-
ront chères à décrocher et qu’il fau-
dra se montrer irréprochable lors des
sessions qui précèdent le match pour
gagner ses galons de titulaire. «Pour
choisir le onze majeur, j’opte pour les
joueurs qui sont les plus en forme à
l’entraînement. C’est donc le travail
qui fera la diférence et pas unique-
ment votre prestation lors des rencon-
tres de championnat», a-t-il lancé à
ses joueurs avant d’aborder le pro-
gramme du jour. Un message qui a
été reçu cinq sur cinq par Bouguèche
et consorts qui savent désormais à
quoi s’en tenir.
«Tout le monde veut
gagner le titre, mais une
seule équipe sera
championne !»
Il aura suf que le Mouloudia
gagne son premier match en cham-
pionnat face à la JSMB pour que les
supporters du MCA commencent à
parler du titre. Pourtant, personne
ne peut porter un jugement de va-
leur sur l’équipe actuellement. Le
succès du MCA en terre béjaouie est
amplement mérité, certes, mais il
faut reconnaître que l’adversaire
n’aura pas été un foudre de guerre.
Raison pour laquelle Alain Geiger ne
veut pas qu’on mette la pression sur
son équipe. «Tout le monde veut ga-
gner le titre, mais une seule équipe
sera sacrée championne à la fn du
parcours. Parfois, il y a des équipes
qui manquent de chance, du moment
que le titre se joue sur des détails, et il
y a d’autres paramètres qui entrent en
jeu et qui pourraient être détermi-
nants en fn de parcours, comme les
blessures et les suspensions», dira le
Suisse.
«J e promets aux
supporters qu’on mouillera
le maillot à chaque match»
Toutefois, Alain Geiger reste ambi-
tieux et tient à rassurer les suppor-
ters que leur équipe jouera le jeu à
fond et tentera de récolter le maxi-
mumde points. «On vient d’entamer
le championnat et toutes les rencon-
tres seront difciles. Je peux vous as-
surer une chose, c’est que nous allons
aborder toutes nos rencontres avec la
même détermination et on mouillera
le maillot à chaque rencontre. C’est de
cette façon qu’on récoltera le maxi-
mumde de points», dira Geiger.
«On ne possède pas le
meilleur effectif du
championnat»
Si au Mouloudia on ne jure que
par le titre, estimant que l’équipe
possède le meilleur efectif du cham-
pionnat, le technicien suisse n’est pas
de cet avis : «On ne possède pas le
meilleur efectif du championnat,
même si nous avons de bons joueurs.
Sachez que le MCA a perdu les ser-
vices de deux internationaux qui sont
le gardien Chaouchi et Babouche.»
Une manière à Geiger de dire que le
MCA n’a pu les remplacer, sans pour
autant donner un jugement de va-
leur sur le recrutement efectué par
son équipe.
«C’est au juge de touche
que j’en voulais !»
Quant à l’arbitrage qui a
été critiqué par les Mou-
loudéens, Geiger a tenu
à apporter une préci-
sion de taille et dira :
«Je n’en voulais pas au
directeur du jeu qui
était correct, mais au
juge de touche qui le-
vait son drapeau à tort
et à travers. Il nous a
privés de deux buts vala-
bles que tout le monde a
vus. Je pense que ce genre de
chose ne doit plus se répéter, car
un match de football se
joue aussi sur des dé-
tails», a conclu Gei-
ger.
K. M./T. Che
Geiger«Il faut éviter de
perdre des points au 5-Juillet
comme la saison dernière»
Comment s'est passée la reprise
des entraînements après ce coup
d’éclat à Béjaïa ?
Nous avons efectué une très
bonne reprise. Vous savez, quand le
moral est au beau fxe, on peut tra-
vailler sans ressentir l’efet de la fa-
tigue. Le sport de haut niveau, c’est
beaucoup de psychologie. Nous
avons très bien bossé et le coach
nous a mis en garde car il faut
qu’on garde les pieds sur terre.
Après une belle victoire, souvent
on a tendance à se relâcher surtout
lorsque votre prochain adversaire
est un nouveau promu qui n’a pas
l’expérience de la Ligue 1.
Comment est l’état de votre che-
ville ?
Tout va pour le mieux. J’ai d’ail-
leurs pu m’entraîner et disputer les
matches d’application sans ressen-
tir la moindre douleur. C’est sûr
que je prends mes précautions en
bandant ma cheville pour éviter
toute complication.
Avant d’évoquer avec vous ce
match contre Ain Fekroun, quel
efet cela vous fait-il d’avoir été
élu par les supporters meilleur
joueur de votre équipe ?
J'en suis très touché surtout que
c’était très spécial pour moi de
jouer à Béjaïa au stade de l’Unité
Maghrébine. J’ai su mettre mes
sentiments de côté pour sortir un
match plein. Personnellement, je
suis très satisfait de ma production
surtout pour un premier match de
championnat. Il faut aussi mettre
en exergue la production globale
du groupe qui a su réagir malgré
les deux buts refusés par l’arbitre,
qui a failli nous pénaliser.
Comment se présente cette af-
fche inédite face à Aïn Fekroun
?
Nous sommes en train de la pré-
parer avec le plus grand sérieux. Il
est hors de question pour nous de
sous-estimer cette équipe sous pré-
texte qu’elle a perdu contre Sétif
chez elle. La saison passée, Saoura
avait perdu contre le CRB et a failli
nous accrocher au 5-Juillet. Nous
devons éviter que ça se répète avec
Aïn Fekroun. Et pour cela, nous
devons aborder cette rencontre
avec une concentration et une dé-
termination extrêmes. Nous avons
l’opportunité d’enchaîner avec une
deuxième victoire, donnons-nous
les moyens pour atteindre cet ob-
jectif.
Après avoir vécu en communion
cette belle victoire en terre bé-
jaouie, vous avez envie de faire
de même avec le public du 5-
Juillet, n'est-ce pas ?
C’est une évidence qui ne mérite
même pas réfexion. Nos suppor-
ters ont été formidables. Ils se sont
déplacés en nombre malgré la cha-
leur étoufante. Je le dis et je le
redis, nous avons la chance, nous
les joueurs du Mouloudia, d’avoir
le meilleur public du championnat.
Nous allons retrouver ce week-end
le public
du 5-Juillet
qui attend
de nous la
confrma-
tion. Il est
certain
qu’on n’a
pas le droit
de les déce-
voir.
Certains
ont critiqué
l’attaquequi
manque cruellement
d’inspiration. Qu’avez-vous à
dire à ce sujet ?
Je ne partage pas du tout cet
avis. Contre la JSMB, nous avons
inscrit trois buts dont deux n’ont
pas été validés. Nous n’avons aucun
problème devant. Le plus impor-
tant c’est qu’on se crée des occa-
sions, le reste viendra avec
l’enchaînement des matches.
Entretien réalisé par Tarek-Che
Les joueurs
mis à rude
épreuve
Hier, tous les joueurs
ont été mis à rude épreuve
par Alain Geiger. Du bi-
quotidien était au menu
pour des Mouloudéens
qui ont beaucoup travaillé
les diférentes combinai-
sons de jeu. Le coach Gei-
ger et son collaborateur,
Mohamed Mihoubi, veu-
lent préparer le rendez-
vous de ce samedi dans ses
moindres détails. Rien ne
doit échapper au staf
technique pour éviter
toute mauvaise surprise.
L’équipe de
Bouguèche toujours
aussi dominatrice
Lors de la séance d’hier
matin, Alain Geiger a pro-
grammé des matches d’ap-
plication entre ses
joueurs. Comme ce fut le
cas au Maroc, c’est l’équipe
de Bouguèche, Djallit,
Moumen, Ghazi et Dje-
mili qui a fait sensation.
Aucune autre formation
n’a réussi à remettre en
question la domination de
Bouguèche et consorts qui
afchent leurs ambitions à
quelques jours des retrou-
vailles avec le public du 5-
Juillet.
Le Mouloudia
ralliera Oran
par vol spécial
En raison du change-
ment de program-
mation et afn de
parer à toute mau-
vaise surprise, les
responsables du
MCA ont décidé
d’afréter un avion
pour rallier Oran,
lundi prochain.
Ainsi une de-
mande a été
adressée à Tassili
Airlines, comme
cela a été le cas
lors du précédent
déplacement ef-
fectué à Béjaïa. Il
est à rappeler que
le staf technique
du MCA n’a pas
tari d’éloges sur la
direction du club qui a fait
bénéfcier l’équipe d’un vol
spécial, ce qui a évité aux
joueurs de faire un voyage
harassant. Selon une
source digne de foi, les res-
ponsables de la SSPA/MCA
songent à établir une
convention avec Tassili
Airlines qui appartient
aussi à Sonatrach, pour
que l’équipe puisse efec-
tuer tous ses déplacements
par vol spécial.
Les salaires du
mois de juillet
perçus
Désormais avec Sonatrach, les
joueurs savent qu’ils peuvent se concen-
trer uniquement sur leur travail, sans se
soucier de l’aspect fnancier. Avant-hier, les
hommes de Geiger ont reçu leur salaire de
juillet. De quoi booster tout le monde,
avant la réception de Aïn Fekroun. Pour
ce qui est de la prime de 10 millions
de la victoire obtenue contre la
JSMB, elle sera perçue
avant le week-end.
Une
séance
d’entraînement à
Zabana ou Bouakeul
Ayant bénéficié d’un bon accueil de
la part des Béjaouis qui ont offert au
MCAl’opportunité de s’entraîner sur le
terrain du stade de l’Unité-maghrébine,
le Mouloudia veut aussi bénéficier d’un
créneau d’entraînement au stade Za-
bana ou Bouakeul, pour bien préparer
son match face au MCO. Reste à sa-
voir maintenant quelle sera la
réponse de la direction des
Hamraoua.
Bouzidi a signé
un contrat de quatre
ans avec le CREPS
Dès qu’il a réglé son problème du Service
national, Farès Bouzidi s’est engagé avant-hier
avec le CREPSpour quatre ans. L’objectif du
joueur est de prendre part à la prochaine Coupe du
monde militaire, comme l’avait fait avant lui Am-
roune, avec le succès que l’on sait. Bouzidi aura deux
séances d’entraînement par semaine avec la sélection
militaire. Pour la petite histoire, Bouzidi touchera un
salaire symbolique de 40 000 dinars mensuellement.
C’est grâce au manager général du club, Kamel
Kaci-Saïd, que Bouzidi a pu sortir d’une situation
très compliquée qui aurait pu prendre une tour-
nure dramatique. «Prendre part à la pro-
chaine Coupe du monde militaire, tel est
mon objectif avec la sélection mili-
taire», n’a cessé de marteler
Bouzidi.
Moumen
pressenti pour
remplacer
Gherbi...
Lors de la rencontre d’applica-
tion, Billel Moumen s’est arraché
comme à son habitude, pour ga-
gner la confance de son coach.
En super forme, Moumen a cru-
cifé d’une frappe des 30 mètres
Fabre, lequel n’a pu que constater
les dégâts. L’enfant de Guelma ré-
cidivera quelques minutes plus
tard avec une frappe similaire qui
a soulevé les applaudissements
des supporters présents. En l’ab-
sence de Sabri Gherbi, Moumen
est en pole position pour le rem-
placer. Il est donc plus que proba-
ble que Moumen se retrouve
parmi les 18 pour la réception de
Aïn Fekroun. Mettant la même
intensité lors de chaque séance de
travail, Moumen a montré qu'il
était un boulimique du travail et
qu’il n’avait qu’un seul désir, celui
de se faire une place au soleil.
... qui sera pris en charge
par D
r
Seddiki
Indisponible pour trois se-
maines en raison d’une élonga-
tion à l’ischio-jambier droit
contractée face à la JSMB, Sabri
Gherbi a entamé, hier, les soins
au stade du 5-Juillet. Le milieu de
terrain a été pris en charge par le
médecin de l’équipe, D
r
Moussa
Seddiki, qui a fait de l’excellent
boulot avec Mustapha Mahiouz
Kacem«Face à Aïn Fekroun, on
se doit de faire respecter la hiérarchie»
E
lu par les Chnaoua meilleur joueur
de la rencontre face à la J SMB,
Kacem Mehdi affiche clairement
l'ambition de son équipe d’arracher
une seconde victoire de suite. Face au nou-
veau promu, la prudence doit être de mise
selon Kacem, qui a déjà vécu une situation
similaire l’année passée contre Saoura.
Le Mouloudia veut récolter
le maximum d’informations sur le CRBAF
Les Chnaoua
veulent 5 000
places à Oran
Les supporters du MCA pensent
d’ores et déjà à faire le déplacement en
grand nombre à Oran, pour encourager leur
équipe, eux qui sont habitués à se déplacer en
grand nombre vers la capitale de l’ouest du
pays, lorsqu’on sait qu’il y a une grande ri-
valité sportive entre les deux équipes. Les
supporters du MCA veulent bénéfcier
de 5 000 places au stade de Zabana.
La direction du MCO sera
sollicitée ofcielle-
ment.

ESS
Coup bas
N° 2388 www.lebuteur.com
Mercredi 28 août 2013
Ze Ondo rejoint la sélection
du Gabon sous la pression !
I
l semblerait que l’Entente de Sétif
n’est pas prête de disposer des ser-
vices de l’attaquant gabonais, Ze
Ondo. Déjà laissé à la maison, sa-
medi, pour le déplacement à Aïn
M’lila, l’attaquant arrivé cet été ne devrait
pas pouvoir jouer avant au moins un mois.
Pour cause, il a demandé à Hubert Velud de
le disposer des deux prochains matchs face
au CRB et MCO, car contraint de rejoindre
le regroupement de la sélection du Gabon
qui prépare son déplacement au Burkina
Faso.
La lettre de menace du
sélectionneur gabonais
Ze Ondo n’a pas eu à forcer sur l’argu-
mentaire, pour persuader Hubert Velud de
le libérer. L’attaquant a montré à son en-
traîneur une let-
tre de menace que lui aurait adressée le sé-
lectionneur du Gabon, dans laquelle il l’in-
vite à rejoindre le regroupement du Gabon
sous peine d’être sanctionné. Ne voulant
pas compromettre la carrière internationale
de son joueur, Velud l’a autorisé à s’y ren-
dre.
Velud le voulait contre le CRB
et le MCO
Initialement, Ze Ondo devait jouer le
match face au CRB, programmé pour
mardi 3 septembre pour ensuite s’envoler à
destination de Burkina Faso sur un vol di-
rect de la compagnie Aïr Algérie le lende-
main. Sauf que dans sa lettre, le
sélectionneur du Gabon, Paulo Duarte, a
fait comprendre à Ze Ondo qu’il le voulait
avec les Panthères dès le 1
er
septem-
bre. Faute de com-
promis possible, Hubert Velud a fait savoir
à son joueur qu’il pouvait rejoindre la sé-
lection de son pays à cette date.
Baptême du feu le 24 septembre ?
Avec ces nouvelles données, l’ESS ne
pourra disposer des services de son nouvel
attaquant avant au moins trois semaines.
Déjà absent, on le disait, à Aïn M’lila, car
pas encore qualifé, Ze Ondo devra faire
l’impasse sur les deux prochains matchs
face au CRB et le MCO. N’étant pas aussi
concerné par les matchs de Ligue des
champions étant déjà qualifé avec l’US
Bitam, Ze Ondo ne fera ses grands débuts
que le 24 septembre face à la JSMB, (le
match étant programmé initialement pour
le 14, mais a été reporté, ndlr).
S. B.
Franck
se soigne
toujours
Le Franco-Ivoirien, Franck,
n’a toujours pas repris l’entraîne-
ment collectif. L’attaquant, arrivé
cet été, continue à s’entraîner en
solo suivant un programme spéci-
fque que lui a concocté le staf mé-
dical. Soufrant d’une blessure à
l’adducteur, il devra patienter en-
core un peu avant de pouvoir
reprendre normale-
ment.
Départ
pour El Eulma
demain soir
L’Entente de Sétif passera la
nuit de jeudi à vendredi à El
Eulma. Le groupe élira domicile
à l’hôtel Errif en début de soirée.
Hubert Velud a préféré quitter
la ville de sétif et sa pression à
la veille d’un match très im-
portant face au FUS
Rabat.
Gourmi souffre
d’une diarrhée
Khaled Gourmi ne s’est pas
entraîné avec le groupe, lundi. Le
milieu ofensif s’est présenté en
tenue de ville sur le terrain et a de-
mandé à être exempt de la séance du
jour, car soufrant d’une diarrhée.
Hubert Velud l’a autorisé à ne pas
s’entraîner. Il devrait néan-
moins pouvoir reprendre
incessamment.
Les séances
d’aujourd’hui
et demain à 17h
Le staf technique de l’Entente
a décidé d’avancer les séances
d’entraînement d’aujourd’hui et de-
main d’une heure. Le coup d’envoi
sera donné à 17h au lieu de 18h,
alors que le FUS de Rabat s’en-
traînera jeudi au stade du
8-Mai-1945 à 20h30.
Nadji forfait
pour le FUS
de Rabat
Pourtant déclaré apte par le mé-
decin du club, conformément aux
résultats de l’échographie qu’il a ef-
fectuée en début de semaine, Ra-
chid Nadji a dû écourter la séance
d’entraînement de lundi. Ayant ressenti
des douleurs à la cheville, l’attaquant a
été autorisé à ne pas s’entraîner. Hier, il
s’est présenté au stade en tenue de ville.
Le staf médical devra décider plus tard
des démarches à suivre, en fonction de
l’évolution de son état de santé. Mais
selon toute vraisemblance, l’attaquant
pourrait déclarer forfait pour le match
de vendredi face au FUS de Rabat. Le
joueur préfère ne pas prendre de
risques inutiles, sous peine de compli-
quer son état de santé.
«J e serai fixé mercredi»
Bien que le staf médical se soit mon-
tré encore une fois rassurant quant à
l’état de santé de Rachid Nadji, il n’en de-
meure pas moins que ce dernier ne sait
pas encore s’il pourra prendre part ou
non à la prochaine rencontre face au
FUS de Rabat, comptant pour la qua-
trième journée des poules de la Ligue des
champions. Interrogé, l’attaquant nous a
fait savoir qu’il attendait la séance d’en-
traînement de mercredi pour être fxé :
«Je ressens encore des douleurs. Lundi, je
n’ai pas pu terminer la séance, tant les
douleurs étaient intenses. Je vais essayer
de reprendre ce mercredi. Je verrai com-
ment évolueront les choses. Si je ressens
encore des douleurs, j’arrêterai. Je n’ai pas
envie de prendre le risque de jouer un
match pour ensuite en rater trois ou qua-
tre. Je préfère me soigner pour revenir en
force plutôt que de traîner une blessure
mal guérie.»
S. B.
ESS-CA Bizerte
Les dates pas encore
communiquées
30 millions
en cas de
qualification
aux demies
Hassan Ham-
mar a réuni en
début de se-
maine ses colla-
borateurs pour
étudier le nou-
veau barème des primes. Le prési-
dent de l’Entente de Sétif a décidé
de supprimer certaines primes et
les remplacer par un jackpot. Ceci
concerne exclusivement la Coupe
de la CAF. Hassan Hammar a fait
comprendre qu’il n’accordera pas
de prime ce vendredi pour le
match face au FUS Rabat et qu’il
supprimait l’ancien barème où il a
accordé 100 000 DA pour les
deux premiers matchs face au TP
Mazambe et le CA Bizerte à Sétif
et 150 000 pour le match du FUS
à Rabat. La direction du club n’ac-
cordera fnalement qu’un jackpot
de 30 millions à chaque joueur en
cas de qualifcation aux demies.
Autrement dit, les joueurs ne tou-
cheront aucun centime si l’En-
tente vient à être éliminée de
l’épreuve.
100 millions
pour la Coupe d’Algérie
Dans le nouveau barème des
primes que compte appliquer la
direction pour la nouvelle saison,
il est aussi question de la Coupe
d’Algérie. Comme les années pré-
cédentes, la direction a décidé de
ne pas accorder de primes aux
joueurs avant la fnale. Une quali-
fcation en fnale équivaudra à
une prime de 50 millions pour
chaque joueur. En cas de consé-
cration en fnale, la prime sera
doublée. Soit 100 millions pour
chaque joueur.
40 millions
pour la finale,
80 pour le titre
Les joueurs toucheront une
autre prime de 40 millions en
cas de qualifcation pour la f-
nale et 80 en cas de succès. Le
barème de prime évoluera
graduellement de 20 à 80 mil-
lions en fonction des paliers
pour atteindre la somme glo-
bale de 170 millions en cas de
succès. Un barème qui devrait
plaire aux joueurs à condi-
tion, bien évidemment que
l’équipe parvienne à franchir
l’écueil des poules.
Les primes
du championnat
soumises à débat
En ce qui concerne les
primes du championnat, la
direction n’a pour le moment
rien décidé. Elle aura à déci-
der entre accorder aux
joueurs 2,5 millions de cen-
times aux joueurs pour
chaque victoire à domicile et
5 millions à l’extérieur tout
en réservant une enveloppe
de 100 millions de centimes
en fn de saison en cas de
consécration ou doubler les
primes des matchs et annuler
le bonus. Ce projet sera sou-
mis aux joueurs pour le
débattre. Il est fort à
parier que ces der-
niers pencheraient
pour la deuxième
formule. A rappe-
ler qu’Hubert
Velud est aussi
concerné par le
barème des
primes. Il aura
donc lui aussi un avis
à donner.
S. B.
Sonatrach partenaire
de l’Entente en Coupe de la CAF ?
L’Entente de Sétif serait sur le point de décrocher un
contrat de partenariat avec Sonatrach. L’accord consiste
en un sponsoring des matchs de la Coupe de la CAF,
exclusivement avec la perspective de commencer la
collaboration à compter du match du TP Mazembe
prévu le 16 septembre prochain à Lubumbashi. Le
contrat de partenariat pourrait être prolongé pour les
matchs de la Ligue des champions en 2014. L’Entente de
Sétif pourrait bénéfcier au cours de ce partenariat d’une
enveloppe de 3 milliards de centimes, une somme qui sera
versée en trois tranches, nous dit-on.
Si l’Entente de Sétif sait qu’elle
jouera le 14 septembre le TP Ma-
zembe à Lubumbashi, les dates de
cette rencontre comptant pour la cin-
quième journée des poules de la Ligue
des champions, elle n’en sait en re-
vanche rien du calendrier de la
sixième journée. La CAF n’a pas en-
core communiqué les dates de cette
rencontre. En principe, elle devrait se
dérouler entre le 21, le 22 et le 23 sep-
tembre.
Les matchs
de la J SMB
et de l’ASO reportés
L’ESS doit à présent être fxée par-
tiellement sur son calendrier du mois
de septembre. Les matchs de qua-
trième et de la cinquième journée face
respectivement à la JSMB et l’ASO,
sont reportés au 24 septembre et 1
er
octobre. Aux dates initiales, l’ESS dis-
putera son match face au TP Ma-
zembe à Lubumbashi et le CA Bizerte
à Sétif.
Velud : «Une programmation
cohérente»
Hubert Velud est, semble-t-il, satis-
fait de la nouvelle programmation.
L’entraîneur de l’Entente de Sétif que
nous avons interrogé à ce sujet s’est dit
dans l’ensemble favorable à ce nouveau
calendrier : «Il nous arrange. Au regard
du grand nombre de matchs à jouer en
un mois, je crois que c’est un fait positif
de recevoir chez nous. On n’aura à nous
déplacer qu’à deux reprises, à Lubum-
bashi pour le match du TP Mazembe et
à Alger pour celui du CRB.»
S. B.
Les
arbitres sont
arrivés hier
Les arbitres devant ofcier
le match ESS-FUS Rabat sont
arrivés hier à Sétif en début de
soirée. Ils sont descendus à l’hôtel
Ferdi. Le commissaire au match
de nationalité tunisienne et l’ob-
servateur de la CAF de natio-
nalité égyptienne sont
attendus ce soir à
Sétif.
09
Coup efficace
N° 2388
www.lebuteur.com
Mercredi 28 août 2013
CRB
L
e Chabab de Belouizdad a livré sa
première rencontre ofcielle samedi
passé contre le nouveau promu de la
Ligue 1, le RCA en l’occurrence. Les
Rouge et Blanc qui appréhendaient
cette première sortie, sont sortis
vainqueurs grâce à un but du revenant Ramzy
Bourekba. Même si la prestation n’est pas rassu-
rante, les Belouizdadis n’ont pas caché leur sa-
tisfaction par rapport à la forme physique des
joueurs. Vu le retard accusé au début de la pré-
paration physique, certains s’attendaient au pire
en ce début de compétition ofcielle. Finale-
ment, les doutes se sont dissipés à l’issue de la
première rencontre, où les gars de Laâquiba ont
afché une bonne forme physique.
Gamondi rassuré
Interrogé en pleine préparation sur l’état phy-
sique de ses joueurs, Miguel Gamondi afrmait
qu’il préfère attendre le début de la compétition
ofcielle pour pouvoir juger ces joueurs. A l’is-
sue de la première rencontre ofcielle qui s’est
déroulée samedi face au RCA, le technicien be-
louizdadi n’a pas caché sa satisfaction sur ce
point. «Maintenant, je peux dire que je suis sa-
tisfait de la préparation physique. Les joueurs ont
tenu le coup sur le plan physique, ils ont afché
une forme rassurante, je suis donc satisfait du tra-
vail efectué jusque-là.» Le coach des Rouge et
Blanc n’a pas omis de rendre hommage aux
stafs technique et médical pour leur travail, et
loué les sacrifces des joueurs qui n’ont pas re-
chigné à la besogne.
Sayah : «On a pu rattraper
notre retard»
De son côté, le préparateur physique Dah-
mane Sayah s’est dit satisfait du travail efectué
sur le plan physique. «Tout le monde est content
du résultat de la préparation physique. Les
joueurs eux-mêmes n’ont pas cru à un tel résul-
tat, vu le retard avec lequel on a commencé le tra-
vail. Ils ont joué 90’ sans aucun souci. Lorsqu’un
joueur comme Ammar Ammour arrive à termi-
ner le match comme il l’a commencé, cela veut
tout dire. On a commencé en retard, mais on s’est
rattrapés au cours de la préparation et ce, grâce à
la générosité des joueurs.»
«J’ai été rassuré lors de la
rencontre face à la JSK»
Dahmane Sayah afrme toutefois qu’il était
déjà serein à l’issue de la dernière rencontre
amicale, disputée une semaine avant le coup
d’envoi du championnat. «C’est lors de la der-
nière rencontre amicale face à la JSK que j’ai
constaté les progrès qu’on a pu faire au niveau de
la préparation. Tout le monde a vu ce jour qu’il
n’y avait pratiquement pas de diférence au ni-
veau de la forme physique. Ce jour-là, j’ai pu éva-
luer l’équipe et je me suis dit qu’on a bien avancé
dans le travail. Certaines équipes ont efectué
deux stages bloqués, voire trois à l’étranger, mais
nous sommes presque au même niveau. Etre au
même niveau des autres équipes ne peut qu’en-
courager les joueurs sur le plan moral.»
«On est à 70 ou 80 %
physiquement»
Le préparateur physique belouizdadi afrme
toutefois que l’équipe n’est pas à 100 % de ces
moyens et qu’il faudra continuer à travailler du-
rement. «On a bien travaillé pendant la prépara-
tion physique, mais nous ne sommes qu’à 70 ou
80 % de nos moyens physiques. On continuera
toujours à travailler, comme je l’ai dit, pour at-
teindre la forme optimale au fl des rencontres.
Aujourd’hui, (hier, Ndlr) on a travaillé le plan
physique avec deux séances au menu pour termi-
ner justement notre travail.»
N. B.
Les Belouizdadis satisfaits de
la forme physique des joueurs
Comment s’est déroulée la reprise des
entraînements ?
Dans les meilleures conditions. Vous
savez, après une victoire, la reprise se fait
toujours dans le calme, voire dans une
bonne ambiance. On continue de travail-
ler durement à l’entraînement pour être
prêts pour les prochaines échéances.
C’est une victoire difcile, mais im-
portante pour vous, n’est-ce pas ?
Oui, on s’attendait à ce que notre mis-
sion soit difcile dans ce premier match.
Heureusement qu’on a pu gérer à notre
guise cette première rencontre où nous
avons réalisé l’essentiel, à savoir les trois
points mis en jeu. C’est important, surtout
pour le moral, de gagner son premier
match de la saison devant ses supporters.
Le stade était plein, on n’avait pas le droit
de décevoir un public pareil.
Vous allez afronter l’ASO, samedi
prochain, à Chlef, comment voyez-
vous ce premier déplacement ?
C’est un match difcile comme tous les
autres. L’ASOa perdu son premier match à
Oran, elle fera l’impossible pour gagner sa-
medi prochain, c’est clair. On sait donc à
quoi s’attendre. Cela dit, nous n’allons pas
nous présenter en victimes expiatoires.
Bien au contraire, on ira pour réaliser un
bonrésultat. Ondoit aumoins éviter la dé-
faite et revenir avec le point du nul.
La défense continue de susciter les cri-
tiques. Pour quelles raisons, à votre
avis ?
On n’est pas encore à 100 % en matière
de cohésion. Il n’y a pas une entente par-
faite au niveau de la défense, ce n’est que le
début du championnat. Je crois que les
choses vont s’améliorer au fl des rencon-
tres. On est en train d’y remédier aux en-
traînements.
La pression sera plus importante sur
la défense lors de la prochaine rencon-
tre à l’ASO, du moment que vous joue-
rez à l’extérieur, comment allez-vous
vous y prendre ?
Absolument, le poids de la rencontre
pourrait retomber sur la défense. Mais dé-
fendre n’est pas l’apanage des seuls défen-
seurs, c’est toute l’équipe qui est concernée.
En plus de cela, il ne faut pas y aller pour
défendre seulement. Comme on dit, la
meilleure défense, c’est l’attaque. Onjouera
notre jeu et on le défendra à fond.
La troisième journée a été avan-
cée, vous allez jouer deux
matches intenses (ASOet
ESS) en l’espace de trois
jours, comment comptez-
vous vous y prendre ?
Franchement, on ne
pense pas à la rencontre de
l’Entente de Sétif. On pré-
pare le rendez-vous de
l’ASO, on doit rester concen-
trés sur cette rencontre. Une
fois le match terminé, on pen-
sera à celui d’après. On essaye de
gérer match par match, il est donc
prématuré de parler de l’ESS.
L’équipe a afché une bonne
forme physique lors de la
première journée du
championnat alors que
certains ont émis des
craintes à cause du
retard pris dans la
préparation, un
commentaire ?
Tout à fait. On
n’a pas eu de
probl èmes
sur le plan
physique. Et
c’est de bon
augure pour
la suite du par-
cours. Nous avons bientravaillé et rattrapé
notre retard. Le préparateur physique Dah-
mane Sayah a efectué du bon travail. On
espère continuer ainsi pour réaliser les
meilleurs résultats.
Entretien réalisé par N. B.
Messaoudi «Ramener
au moins un nul de Chlef»
Biquotidien hier
G
G Après une première séance d’entraînement efectuée avant-hier en fn
d’après-midi, le staf technique a augmenté la charge hier en program-
mant deux séances dans la journée. La première s’est déroulée dans la matinée
au 20-Août, et la seconde en fn d’après-midi sur le même terrain.
Une seule séance aujourd’hui
Le staf technique reviendra à une seule séance aujourd’hui qui se déroulera
dans la matinée au 20-Août. L’entraîneur argentin du Chabab baissera la charge
en prévision du déplacement à Chlef pour afronter l’ASO, samedi. Après un
premier succès à domicile, les Belouizdadis veulent réussir leur premier exploit
loin de leurs bases.
Benaldjia s’est absenté le matin
G
G Présent à la reprise des entraînements, Billal Benaldjia s’est absenté hier
matin pour des raisons personnelles. Le milieu de terrain belouizdadi qui
a remplacé Anane dans les cinq dernières minutes lors du dernier match face
au RCA, devait reprendre avec le groupe à l’occasion
de la séance de l’après-midi.
Anane aux soins
G
G De son côté, le milieu de
terrain, Merouane Anane,
ne s’est pas présenté hier matin
au stade. Renseignements pris,
le milieu belouizdadi a efec-
tué une séance de soins
après la blessure qu’il a
contractée samedi passé
face au RCA.
Il devait
reprendre hier
soir
Après s’être soigné le matin,
Merouane Anane devait réinté-
grer le groupe dans la séance de
l’après-midi pour préparer le pro-
chain match face à l’ASO. Le milieu
des Rouge et Blanc a afrmé à la fn de la
rencontre du RCA, qu’il a quitté le terrain
à cinq minutes de la fn pour éviter de
prendre des risques, assurant qu’il n’a
rien de grave.
La prime du RCA
perçue
G
G Les joueurs du Chabab
ont perçu une prime de
trois millions de centimes chacun
dimanche à l’occasion de la reprise
des entraînements, en guise de ré-
compense pour la petite victoire
réalisée samedi passé face au RCA.
Une motivation de plus pour les
joueurs qui ont été régularisés à la fn de
la semaine passée.
Il cherche sa
première victoire à
l’extérieur
Conscient de la difculté de la mission de
s’imposer devant une équipe comme l’ASO, qui a
perdu son premier match à Oran, Miguel Angel
Gamondi croit néanmoins aux chances de son
équipe. Le technicien argentin souhaite enchaî-
ner avec une seconde victoire d’aflée, et une
première victoire à l’extérieur. Pour ce faire,
l’entraîneur des Rouge et Blanc devra
prendre des risques et jouer l’ofen-
sive à l’extérieur comme à do-
micile.
ASO puis ESS en
l’espace de trois jours
Un casse-tête
pour Gamondi
La nouvelle d’avancer la troisième journée du
championnat au mardi 3 septembre au lieu du sa-
medi 7 a été accueillie avec regret du côté belouiz-
dadi. Avec cette nouvelle programmation, les Rouge
et Blanc disputeront deux matches intenses en l’es-
pace de trois jours. Ce qui constitue un casse-tête
pour l’entraîneur des Rouge et Blanc, Miguel
Angel Gamondi. Ce dernier aura deux jours
seulement pour préparer son équipe qui
recevra le champion en titre, après
un périlleux déplacement à
Chlef.

USMH
Coup d’œi l
N° 2388 www.lebuteur.com
Mercredi 28 août 2013
La CRL a fnalement
tranché dans l’afaire
des trois jeunes
joueurs usmistes
Abdellaoui, Belkhe-
massa et Madani
qui avaient signé à
l’USMH, avant
que la direction
de l’USMA ne
s’oppose à leur
recrutement. Le
verdict est
tombé hier,
mais en faveur
de l’USMA.
En efet, ces
trois internatio-
naux U20, qui
étaient pourtant
sûrs que leur contrat
avec l’USMA allait
prendre fn en juillet 2013
et pouvoir ainsi obtenir
gain de cause de la part
de la CRL, ont dû être
déçus à l’annonce du
verdict. En rejoignant
l’USMH au mois de
juin dernier, ils rêvaient
de participer à la
Champions League
Africaine. Après trois
mois de préparation
sous la houlette de Cha-
ref, ils devront désor-
mais retourner à
l’USMA, leur club forma-
teur, pour jouer probable-
ment dans l’équipe des
U21.
Deux contrats, deux
dates différentes
Lors de leur arrivée à
l’USMH, les joueurs étaient
en possession de leur
contrat où il était claire-
ment mentionné l’expira-
tion en juillet 2013. Raison
pour laquelle les dirigeants
de l’USMH ont accepté
d’engager ces trois élé-
ments, sans passer par la
direction de l’USMA.
Celle-ci et pour s’opposer à
leur recrutement, a pré-
senté les contrats des
joueurs avec une date difé-
rente à savoir juillet 2014.
Les directions de l’USMA
et celle de l’USMH ont dû
recourir à la Commission
des Litiges qui a fnalement
tranché en faveur de
l’USMA. Les trois joueurs
que nous avons interrogés,
il y a de cela plusieurs se-
maines concernant leur li-
bération, nous ont afrmé
n’avoir signé aucun docu-
ment sauf celui qui était
entre leurs mains et dont
l’expiration était prévue aux
dates inscrites à savoir le 1
er
juillet 2013.
N. R.
En prévision du match contre le CSC
I
l reste encore deux jours
avant le déroulement de cette
empoignade et le driver de
l’USMH compte bien les
mettre à proft pour apporter
les derniers réglages, lui qui a certai-
nement décelé quelques imperfec-
tions lors de la dernière rencontre.
C'est dans ce sens que le staf tech-
nique a programmé dans l’après-
midi une joute amicale. Boumechra
et ses camarades ont, semble-t-il, re-
tenu la leçon de la dernière contre-
performance et le coach, pour sa
part, ne cesse de les mettre en garde.
L'optimisme est visible chez les gars
d’El Harrach qui jurent par tous les
saints qu'ils feront tout leur possible
pour renouer avec la victoire. Reste à
savoir maintenant si les camarades
de Hendou auront les ressources né-
cessaires pour négocier comme il se
doit cette confrontation qui s'an-
nonce d'ores et déjà palpitante.
Charef remobilise
ses troupes
Pour remobiliser ses poulains, après
la défaite contre la JSS, Boualem
Charef a provoqué hier matin une
petite réunion avec les joueurs,
avant l'entame de la séance d'entraî-
nement. Il leur demandera carré-
ment d'oublier le match de samedi
dernier qui fait partie désormais du
passé, pour ne se concentrer que
sur le prochain rendez-vous. Par la
même occasion, Boualem Charef a
ordonné à ses joueurs de redoubler
d'eforts durant cette semaine afn
d'être à la hauteur. Il y a lieu de si-
gnaler lors de cette séance d'entraî-
nement le bon état d'esprit qui
régnait chez les joueurs, malgré le
revers concédé à Béchar. Tout le
monde est d'ailleurs convaincu que
les Harrachis ont les moyens de se
ressaisir et de renouer avec le succès,
dès la prochaine journée. Bou-
mechra et ses camarades ont, sem-
ble-t-il, retenu la leçon de la
dernière contre-performance. L'op-
timisme est visible chez les gars d’El
Harrach qui jurent par tous les
saints qu'ils feront tout leur possible
pour renouer avec la victoire.
Tout le monde est
mobilisé
En perspective du match contre le
CSC, tout le monde à El Harrach est
mobilisé pour ce rendez-vous. Les
dirigeants ont mis tous les moyens à
la disposition des joueurs. En cas de
victoire, la direction mettra sans
aucun doute la main à la poche pour
récompenser les joueurs par une
belle prime. De son côté, le staf
technique fait de son mieux pour
permettre aux joueurs la meilleure
préparation. Ce dernier est appelé à
aligner le onze le plus compétitif,
tout en mettant en place une straté-
gie qui permettra à son équipe de
battre la formation de l’antique
Cirta.
Du biquotidien hier
Après avoir bénéfcié d'une journée
de repos pour récupérer un peu, les
joueurs de l’USMH ont repris hier
dans la matinée le chemin
des entraînements
au stade Lavigerie. Cette séance de
la matinée a été réservée à un travail
léger, consacrée principalement au
volet technico-tactique. Les poulains
de Charef auront comme objectif de
poursuivre la préparation en prévi-
sion de la prochaine rencontre de-
vant le CSC, prévue ce samedi à El
Harrach. Le staf technique, pour sa
part, espère que les joueurs se re-
mettront de leur dernier faux pas
concédé lors de la dernière journée
face à Béchar, pour se concentrer
uniquement sur ce match de samedi
prochain. En attendant le déroule-
ment de cette rencontre, l’entraîneur
Boualem Charef est en train d'ac-
centuer quelque peu la cadence,
programmant une joute amicale hier
dans la soirée où il a exigé de ses
joueurs plus d'eforts et, surtout,
plus de motivation.
Boumechra :
«Le CSC ne sera pas une
simple formalité»
Les joueurs, pour leur part, ne par-
lent que d'un résultat positif. Ces
derniers, et après avoir raté leur
match face à Béchar, ont fait le ser-
ment de se racheter dès ce week-end
vis-à-vis de leur public. «Le match
du CSC sera difcile. C'est une toute
autre rencontre entre deux équipes
dont la rivalité est connue depuis plu-
sieurs années. Ce ne sera pas une
simple formalité. Il faudra seulement
garder son sang-froid, c'est tout. Une
victoire sera la bienvenue pour nous,
afn de nous ressaisir et redonner le
sourire à nos supportes, car ce match
compte beaucoup pour eux. Il ne faut
pas oublier qu'ils ont été déçus après
notre faux pas à Béchar face à la
JSS.»
N. R.
Un petit retour sur le match face à la JSS et
un commentaire sur votre défaite ?
C'est un match assez exceptionnel, et on peut
dire que face à la JSS, plusieurs facteurs nous
ont désavantagés. D'abord, le but qu'on a en-
caissé lors du premier quart d’heure nous a
brisés et a donné plus de confance à notre
adversaire qui a réussi à nous planter un se-
cond. En seconde mi-temps, on a mieux joué
et on s’est créé pas mal d’occasions, mais la
chance n’était pas de notre côté. En plus, le
fait d’être menés 2-0 à la mi-temps fait que
les choses deviennent difciles, surtout
quand on évolue hors de ses bases.
Mais vous êtes passés à côté de la plaque
durant la rencontre…
Je dirais plutôt que cela n’a pas marché pour
nous en première mi-temps. Je crois que c'est
le premier but encaissé dès les premières mi-
nutes qui a fait son efet sur les joueurs. Nous
étions sous l'emprise de la stupeur, nous
avons commis des maladresses et manqué de
concentration, et surtout d'efcacité devant
les bois adverses.
Comment avez-vous trouvé la JSS ?
C'est le premier but qui l'a encouragée.
L'équipe était survoltée et a joué pleinement
ses chances pour conserver son avantage. Ses
joueurs ont su nous battre, tant mieux pour
cette équipe.
Quelle leçon tirez-vous de cette défaite ?
Tout d'abord, les matchs se suivent mais ne
se ressemblent pas. Los du prochain rendez-
vous, on fera mieux. On doit croire en nos
possibilités, ce n’est qu'’un début et le par-
cours est encore long. Donc, rien n’est encore
joué.
Pensez-vous que l’USMH se relèvera
rapidement de cet échec ?
Tout à fait, on doit travailler dur afn
de nous ressaisir. Rester solidaires et
surtout ne pas perdre confance sera
désormais notre mot d'ordre. Il nous
reste encore quelques jours pour le
match contre le CSC et on fera tout
pour surmonter cet obstacle et prou-
ver que l’USMH n'a rien perdu de sa
valeur.
Vous semblez décidé à vous rache-
ter…
Exactement, face au CSC, on doit
garder les trois points à la maison.
On a un statut de dauphin à défendre
et donc, on doit se relever rapide-
ment, nous en avons les moyens. Cela
doit passer d’abord par des victoires à
domicile, à commencer par le match
de ce week-end.
Mais face au CSC, ce ne sera pas une
simple formalité…
Certes, le CSC s’est fait accrocher à
domicile. Il fera tout pour se racheter.
Mais nous, on compte beaucoup sur
cette rencontre pour renouer avec la
victoire qui nous permettra de retrou-
ver le moral. Ce sera un match dif-
cile, nous en sommes conscients. On a
les moyens de rebondir, tout le groupe
est mobilisé pour réussir cette mission.
Entretien réalisé par
Nacer-Eddine Ratni
Belkhemassa,
Madani et Abdellaoui
de retour à l’USMA
Azzi «On est
dans l'obligation
de se racheter»
Deux jours pour apporter
les derniers réglages
En amical : USMH 4 – CR Béni Thour 0
Les Harrachis se rassurent
En prévision de la prochaine rencontre de championnat face au
CSC, la formation d’El Harrach a disputé hier un match amical
contre le CR Béni Tour. Les Harrachis l’ont largement remporté 4-0
grâce à Amer Yahia, auteur d’un doublé, Hanister et Syla.

Ligue 1
Coup d’œi l
N° 2388 www.lebuteur.com
Mercredi 28 août 2013
CSC
CABBA
La prime du
CSC sera perçue
avant le MCEE
L
e directeur sportif du club Belouahri
a indiqué que les joueurs ayant parti-
cipé au dernier match face au CSC
percevront leurs primes avant samedi pro-
chain, date de la rencontre contre le MCEE
pour le compte de 2
e
journée du championnat
prévue à Bordj. La prime n’aura rien de spé-
cial, sachant que les coéquipiers de Tiaïba em-
pocheront 3 millions de centimes chacun
selon la grille contenue dans le règlement in-
térieur. Cette manière d’agir avec les joueurs
c'est-à-dire avec ponctualité prouve si besoin
est, que les leçons du passé ont été retenues et
que pour maintenir la cadence des résultats
positifs il faut faire un efort fnancièrement.
C’est pour dire que les responsables de l’équipe
tablent sur une victoire contre El Eulma afn
de marquer le véritable départ en champion-
nat.
A. B.
Benkhoudja
prend le dessus sur Toual

Ceux qui avaient suivi le dernier stage à
Aïn Draham pensaient que Belhout allait
titulariser Toual dans la cage, mais il a pris tout
son monde à contrepied en alignant Ben-
khoudja dans la cage. Après son excellente
prestation il faut reconnaître que le coach du
CABBA ne s’est pas trompé sur son compte.
On peut dire aussi que Benkhoudja n’a pas raté
sa première sortie pour gagner ses premiers
galons de titulaire du poste de gardien n°1 de
l’équipe. Ainsi, ce ne sera nullement une sur-
prise si Belhout le reconduit samedi prochain
contre le MCEE, match à l’issue duquel la for-
mation phare des Bibans sera appelée à confr-
mer son résultat ramené de la cité des ponts
suspendus.
Hammiche
a fait son apparition

Même en n’étant pas encore prêt pour la
compétition, Hammiche a fait son appa-
rition au cours des ultimes instants du match
contre le CSC. En efet, en l’incorporant à la
90’, Belhout avait comme objectif de le mettre
dans le bain sans pour autant prendre de
risque. L’ex-milieu de Bel Abbes pourrait faire
son baptême du feu ce samedi car d’ici là sa
blessure aux adducteurs ne sera qu’un vilain
souvenir.
Un sans-faute
pour Hamdadou

Après Benkhoudja qui s’est signalé par
une prestation de haute fracture face au
CSC, il y a lieu de citer le jeune Hamdadou
qui a muselé Boulemdaïs comme il ne l’a ja-
mais été auparavant. Hamdadou qui était en
ballottage avec Ali Guechi a marqué des points
précieux qui feront de lui certainement le
complément idéal de Bendahmane dans l’axe
central défensif.
Djerrar et Mosrati
réintègrent le groupe

A l’occasion de la reprise efectuée
avant-hier soir, on a constaté que Mosrati
et Djerrar ont réintégré le groupe alors qu’au-
paravant à Aïn Draham ils se sont entraînés
en solo. Mosrati a raté le second stage et Djer-
rar soufrait d’une blessure aux adducteurs. Il
est sûr qu’avec le retour de ces deux éléments
la bataille des postes fera rage au milieu de ter-
rain, mais en attendant, Djerrar et Mosrati se-
ront probablement sur le banc samedi
prochain contre le MCEE.
A. B.
Félicitations
Antar Ouchène qui n’est que le frère de
l’ancien arbitre fédéral Farouk a convolé en
justes noces. En cette heureuse circonstance,
le collectif du Buteur se joint à sa famille et à
ses amis pour lui souhaiter beaucoup de
bonheur dans sa vie conjugale.
O
n le sait déjà,
le CSC de ces
dernières an-
nées a pris
l’habitude de
démarrer doucement, avec un
point déjà au compteur, c’est
bon pour la suite. Le club n’a
pas tout perdu lors de la pre-
mière rencontre, à part les deux
points. Le CSC a tous ses jokers
et ses chances dans sa poche,
malgré la grise mine afchée
par les supporters, un succès et
tout redeviendra comme avant
et la bonne humeur sera de re-
tour. Le plus important est que
la troupe à Garzitto ait trouvé
les ressources nécessaires pour
faire face aux critiques un peu
trop rapides, mais d’une ma-
nière générale, les copains de
Derrag n’ont pas été si mauvais
comme certains veulent le faire
croire. Le héros de ce match, le
portier Benkhoudja, nous a dé-
claré que le CSC a une très
bonne équipe et qu’il ne faut
pas oublier que le club sort
d’une longue préparation qui a
peut-être fatigué les joueurs
constantinois, cela va calmer la
colère de certains. A présent, les
esprits des Constantinois sont
tournés vers le futur adversaire
qui sera l’USMH, une équipe
qui a raté la marche lors de la
journée d’ouverture. Flingués
par trois buts, les poulains de
Charef éprouvent presque les
mêmes sentiments que les
Constantinois, et si on doit
jouer le jeu des comparaisons
entre les deux équipes, à vrai
dire le CSC, tout comme
l’USMH, entamera la rencontre
avec le même état d’esprit : efa-
cer le mauvais souvenir de la se-
maine passée malgré la difé-
rence des résultats enregistrés
par les deux formations. Donc,
il faut s’attendre à une chaude
empoignade, tant mieux pour le
spectacle.
17 matchs
sans défaite
en championnat
Pour ceux qui n’hésitent pas
à tirer à boulets rouges dès l’ab-
sence des victoires, il faut dire
que le CSC garde toujours ce
qu’il a comme précieux pour le
moment : son invincibilité. En
efet, les Vert et Noir détiennent
la plus longue série de matchs
sans défaite en championnat.
Jusqu'à l’heure, aucun revers
n’est enregistré depuis l’année
passée avec 17 rencontres sans
goûter à la défaite, ce qui est
déjà un sacré exploit qu’il faut
préserver pour battre un record
international surtout que Gar-
zitto évite de parler de ce détail
avec ses joueurs pour leur évi-
ter une pression supplémen-
taire inutile.
Garzitto
changera-t-il
sa stratégie ?
On a constaté que face au
CABBA, le schéma de jeu prôné
ce jour-là n’a pas donné les
fruits souhaités. Porté vers l’of-
fensive avec un 4-3-3, on ne
connaît pas encore comment
Diego Garzitto gérera les
matchs à l’extérieur, surtout que
l’adversaire est connu pour son
jeu porté vers l’attaque. Si le
CSC entame la rencontre avec
les mêmes refexes tactiques, le
match risque de connaître un
festival de buts et fnir avec un
résultat très lourd. Le public qui
se déplacera au stade de Mo-
hammadia ne sera pas déçu,
c’est certain.
Naït Yahia,
seul absent
Il est le moins chanceux de
l’équipe pour le moment. En
super forme lors des matchs de
préparation estivale, Karim
Naït Yahia a raté le premier ren-
dez-vous ofciel de son équipe
samedi passé. Toujours souf-
frant d’une blessure peu banale,
le natif de Bé jaïa a de fortes
chances de revenir à la compé-
tition mardi prochain. Le
joueur qui va rater la sortie à
Alger peut rattraper le temps
perdu lors de la réception du
MOB à Hamlaoui pour le
compte de la 3
e
journée du
championnat.
Abdou H.
Les esprits tournés vers l’USMH
A
bsents depuis deux jours,
l’entraîneur des gardiens
du CSC Hakim Sbaâ a été
obligé de rater les séances d’entraî-
nement pour rester au chevet de sa
femme malade. Sbaâ ne veut pas
refaire les erreurs du passé, il
compte ramener sa petite famille à
Constantine avec lui. C’est pour-
quoi il a exigé un appartement
dans la ville des Ponts. La direction
de Ferssadou qui a promis de ré-
gler ce détail a juste était prise par
d’autres d’afaires, mais après avoir
constaté l’absence de Sbaâ, elle a
décidé d’agir vite et contacter l’en-
traîneur des gardiens pour le ras-
surer et lui donner des garanties
solides pour avoir son logement.
Pour l’information, Diego Garzitto
et son adjoint et fls ont eu leur
villa. Sbaâ va voir son calvaire
prendre fn aujourd’hui ou de-
main, il aura lui aussi son propre
appartement et tout rentera dans
l’ordre. Sbaâ a rallié Constantine
hier matin par vol, il a pris part à la
séance d’entraînement de hier soir.
A. H.
Bezzaz aurait signé
avec le club Emirati
L’enfant de Grarrem est
hors du pays depuis deux
jours. Comme annoncé
par nos soins hier, Yacine
Bezzaz a reçu un contact
sérieux de la part des res-
ponsables du club de
Dubaï de l’Emirat, un
challenge qui semble inté-
ressé le capitaine du CSC.
D’après nos informations,
le joueur a passé l’habi-
tuelle visite médicale et
tout les autres tests avec
succès.
Virage à 180°
Entre les belles pro-
messes de début de saison
faites par le joueur et ce qui en
train de se passer actuellement, il y a une grande diférence.
On se rappelle des paroles de Bezzaz lors de son renouvel-
lement de contrat en juin dernier. Ce jour-là, il a confé qu’il
va terminer sa carrière à Constantine avec le CSC, mais deux
mois après tout a changé. Beaucoup d’ofres sont arrivées et
le joueur les a toutes déclinées, mais cette dernière a fait
changer d’avis à Bezzaz. Cela nous amène à dire que l’ofre
du club de Dubaï serait très alléchante. La signature du
joueur était prévue hier, un départ qui n’arrange pas Gar-
zitto qui doit trouver un nouveau capitaine à présent et un
leader qui sait parler aux joueurs.
A. H.
L’
entraîneur des gar-
diens du CSC qu’on
joint hier a voulu féli-
citer Cédric Si Mohamed pour sa
deuxième convocation d’aflée en
Equipe nationale, il nous a déclaré
ceci : «Je suis très heureux pour Cé-
dric, c’est le fruit de gros eforts. C’est
un gars très bosseur et qui est armé
de patience et de volonté pour pro-
gresser encore, il ne faut pas oublier
qu’il revient d’une blessure qui l’a
éloigné des terrains une période
d’un mois et demi. Ce n’était pas fa-
cile de le remettre sur pied, cette pé-
riode de soin l’a forgé et l’a poussé à
se battre pour arriver à son meilleur
niveau en quelques mois seulement.
Cette deuxième convocation d’af-
lée chez les Verts est amplement mé-
ritée. A présent, il faut aller
chercher la place de titulaire et je
suis sûr qu’il fnira par l’arracher
car c’est un bon modèle du gardien
travailleur.» Enfn, il ne faut pas
oublier le grand travail efectué par
Hakim Sbaâ qui a une grande part
dans le bonheur qui arrive à Cé-
dric. Ce dernier travaille sous la
houlette de Sbaâ depuis un an déjà,
et cette saison, les deux hommes
portent les couleurs du CSC. Ils
sont prêts pour d’autres consécra-
tions et comptent bien faire le bon-
heur des Sanafr.
A. H.
Garzitto: «Cédric mérite sa
Le problème de logement de Sbaâ réglé
Q
uelques jours n’auront pas été de
trop pour les Béjaouis afn de se re-
mettre de leur revers. Une défaite
qui, même si c’est la première de la
saison et que le championnat n’en
est qu’à sa première journée, a
semé quelque peu le doute dans les
esprits. Pour certains, la JSMB vient
de se mettre dans une mauvaise posture. A présent
les Vert et Rouge veulent tout oublier et semblent
décidés à se ressaisir après la dernière défaite qui,
d’après certains observateurs, est venue à temps
pour permettre au coach Saâdi ainsi qu’au staf
de combler les lacunes constatées, notamment
dans les compartiments défensif et ofensif.
Constat d’un échec pour le groupe béjaoui qui a
entamé déjà la préparation pour le match de ce
samedi contre le RCA au stade Brakni de Blida.
Les joueurs vont certainement travailler d’ar-
rache-pied surtout après le ratage face au
MCA pour se ressaisir et s’ofrir les trois
points de la victoire pour soufer un peu
avant de recevoir l’ASO, trois jours plus tard,
à Béjaïa pour le compte de la troisième
journée.
«Oubliez le MCA et
pensez au RCA»
Le driver béjaoui s’est adressé à ses
joueurs, avant-hier, avant l’entame de
la première séance de la semaine, afn
de les mettre en garde contre un
éventuel faux pas lors de la pro-
chaine rencontre devant le RCA en déplacement.
Le premier responsable technique a tenu à deman-
der à ses joueurs d’oublier cette contre-perfor-
mance. Bien qu’il soit déçu par le résultat fnal, le
coach de la JSMB a tenté de réconforter ses
capés en leur afrmant que ce n’est
pas une catastrophe. «Je sais que
vous avez tout fait pour rempor-
ter les trois points de la partie,
malheureusement, la
chance n’a pas été de votre côté. Il faut vite oublier ce
match et ne penser qu’au présent et à l’avenir. Il faut
faire le maximum lors des prochaines journées pour
se ressaisir et se concentrer, ce samedi, face au RCA»,
leur a-t-il afrmé.
«On doit réagir cette fois-ci»
C’est avec un discours lourd de sens que Nou-
reddine Saâdi s’est adressé à ses troupes. Il veut les
booster et leur donner plus de volonté afn qu’il
puisse aborder ce deuxième match de la saison avec
plus de confance et de sérénité mal-
gré le revers de
la première journée face au Mouloudia. «On doit
tourner la page et se projeter vers l’avenir. A nous
tous de faire en sorte qu’il soit radieux et positif. Le
RCA sera aussi un adversaire très solide mais on a les
moyens de réaliser un bon match et revenir avec un
bon résultat dans nos bagages. On ne doit pas perdre
espoir», ainsi s’est-il adressé aux joueurs qui ont été
très réceptifs à son message.
Il a axé son travail sur le plan
psychologique
Pour cette reprise des entraînements et la prépa-
ration du prochain rendez-vous face au RCA, le staf
technique béjaoui est en train de faire de son mieux
pour redonner confance à ses poulains afn de met-
tre aux oubliettes le dernier match. Une mission très
délicate pour le technicien béjaoui qui aura à
conquérir les esprits de ses joueurs qui ont reçu
un sacré coup. Le staf technique béjaoui, qui va
axer donc son travail sur le volet psychologique,
va jouer sur le sursaut d’orgueil de ses poulains
lors de la prochaine journée face à Larbaâ,
puisqu’un autre faux pas aura sûrement des re-
tombées négatives sur eux en vue des pro-
chaines échéances. C’est vrai que le coach
béjaoui ne va pas négliger les autres aspects, à
l’image du travail technico-tactique, mais les
joueurs ont besoin surtout d’oublier et de re-
commencer avec un nouvel esprit et cela ne pas-
sera que par un travail psychologique de la part
du coach, qui devra user de tout son savoir-faire
pour apaiser un peu la tension.
S. A.
Saâdi remobilise ses troupes
«Le MCA c’est du passé»
Le gardien Franco-Algérien de la JSMB,
Farid Messara, qui est pressenti pour
remplacer le jeune Samer Yaâkoub dans
les bois lors du match face au RCA, es-
time que malgré cette défaite face au
Mouloudia à domicile, son équipe a bien
tourné et qu’il n’y a pas de quoi s’alar-
mer, car ce match n’est que le premier
match du championnat et que la JSMB
fera mieux lors des prochains rendez-
vous.
Vous avez été battus par le MCA à domicile lors du
premier match de la saison, un commentaire par
rapport à ce résultat ?
Personnellement, je regrette énormément les trois
points de la victoire, car nous étions quand même très
motivés pour réussir notre première sortie à domicile.
Notre équipe mérite mieux que cette défaite amère qui
nous a fait beaucoup de mal, car nous avons accompli
un bon travail lors de cette rencontre et surtout en pre-
mière période où nous avons raté quelques occasions
de buts.
Comment expliquez-vous cette défaite ?
C’est vrai que nous avons réalisé une belle première
période face au MCA, mais je pense que ce qui nous a
fait défaut lors de cette rencontre, ce sont les occasions
que nous avons ratées. C’est la chance qui nous a
tourné le dos. Ce jour-là, on a bien joué, mais dom-
mage, on n’a pas pu concrétiser les occasions que nous
nous sommes créées.
Ce revers n’afectera-t-il pas le moral du groupe ?
Non, je ne le pense pas, car ce n’est que le premier
match du championnat et généralement les débuts sont
toujours comme ça. Certes les joueurs étaient très mo-
tivés et afchaient une grande volonté pour s’ofrir une
première victoire, cependant, c’est notre première dé-
faite de la saison, donc il ne faut surtout pas dramatiser
les choses.
Etes-vous du même avis que ceux qui imputent
cette défaite au gardien Samer ?
Non, je suis désolé, ça n’a aucun sens de penser de la
sorte, car il faut savoir que le football est un sport col-
lectif qui se joue à onze. Certes, il a peut-être commis
une erreur lors de ce match, mais cela n’explique pas
cette défaite. Il ne faut blâmer personne. Lorsqu’on
gagne, on gagne tous ensemble et lorsqu’on on perd, on
doit tous assumer. Et à ce sujet, je vous ajoute quelque
chose…
Allez-y…
Je suis gardien comme lui d’ailleurs et donc je peux
quand même donner mon avis. Il est clair que le but a
été marqué suite à une erreur d’appréciation de notre
gardien, mais cela peut arriver à n’importe quel gardien
au monde. Personnellement j’ai vécu presque la même
situation. Lors de mon premier match avec mon
équipe Beauvais, j’ai encaissé un but des 40 mètres.
C’est dire seulement qu’on ne peut pas imputer
cette défaite à X ou Y. On doit juste retrousser
les manches et chercher plutôt des solutions
pour se ressaisir.
Vous n’avez pas joué face au MCA,
mais tout porte à croire que vous
allez être de la partie ce samedi face
au RCA, un commentaire ?
Je n’ai rien à dire pour le moment
sur ce sujet. D’ailleurs je ne sais
même pas si je vais jouer ou pas.
Pour l’instant, je préfère me
concentrer sur mon travail aux en-
traînements. C’est ce qui m’inté-
resse le plus en ce moment. Le
coach ne m’a rien signifé et je ne
peux pas vous dire si je vais être titu-
larisé face au RCA. En tous les cas,
que ce soit moi ou Samer, le plus
important, est que la JSMB réalise
un bon résultat.
Etes-vous capable de tenir votre
rôle si le coach fait appel à
vous ?
De mon côté, tout est
OK, mais comme vous le
savez, ma participation
contre le RCA ne dépend
pas de moi uniquement. Il y
a un staf technique en place et c’est
à l’entraîneur de décider. En tout cas, s’il
me fait confance, je ferai de mon mieux
pour être à la hauteur, en accomplissant
convenablement ma tâche. Je suis ici pour
jouer donc je ferai de mon mieux pour m’im-
poser et contribuer à la réussite de mon équipe.
Entretien réalisé par
S.A.
Messara«Si le coach me
fait appel, je ferai tout pour
garder ma cage vierge»
Zafour et Aït Fergane en
marge du groupe

Soufrant tous les deux de bobos
contractés lors du dernier match
face au MCA, les deux joueurs de la JSMB,
Brahim Zafour et Nabil Aït Fergane ne se
sont pas entraînés avec le groupe avant-
hier. Le staf technique a préféré les ména-
ger, afn de leur éviter toute complication à
quelques jours seulement du match face au
RCA. En efet, ces joueurs se sont unique-
ment contentés de quelques tours de piste,
avant de regagner les vestiaires sous l’œil
vigilant du staf médical, qui veille au
grain. En tout cas, leur situation ne prête
pas à inquiétude, avons-nous appris auprès
du médecin de l’équipe, lequel rassure
même sur leur participation au prochain
match face au RCA, qui, dit-il, reste du
domaine du possible.
Hier, entraînement le
matin, match amical le
soir

Après la séance de reprise
efectuée avant-hier, le staf
technique de la JSMB a décidé
d’augmenter la cadence hier. En
efet, Saâdi a programmé deux
séances de travail. Ce dernier a or-
ganisé donc une séance matinale
pour l’ensemble du groupe alors
que dans la soirée, il a scindé son
groupe en deux. Les joueurs qui n’ont
pas joué le premier match face au
MCA, samedi dernier, ont afronté la
JSM Chéraga en match amical à 20h alors
que les titulaires se sont contentés seule-
ment d’une séance légère pendant que les
autres jouaient une joute amicale.
Hamid Talah nommé DTS
des jeunes

A l’occasion de la dernière réu-
nion, le conseil d’administration a
pris une décision, à savoir la nomination
ofcielle de Hamid Talah directeur tech-
nique sportif des jeunes pour succéder à
Saïd Benmouhoub qui est parti en France
pour des afaires personnelles. Il s’agit
d’un technicien hautement qualifé qui a
déjà entraîné la JSMB par le passé et qui
aura pour mission de chapeauter tous les
encadrements techniques des jeunes caté-
gories et le suivi de la formation des
joueurs à partir de l’école de football
jusqu’à la catégorie seniors.

JSMB
Coup neuf
N° 2388 www.lebuteur.com
Mercredi 28 août 2013
Le match contre l’ESS
reporté au 24
septembre

Programmé initialement
pour le samedi 14 septem-
bre, le match ESS-JSMB, comptant
pour la 4e journée de championnat,
a été reporté de dix jours, soit pour
le mardi 24. La LFP a décalé ladite
rencontre à cause des engagements
de l’Entente de Sétif dans la compé-
tition africaine. La JSMB sera donc
contrainte d’observer dix jours sans
compétition. Ce qui risque de cham-
bouler le programme du staf tech-
nique qui devra revoir ses plans afn
de gérer cette trêve à laquelle il ne
s’attendait pas.
RCA-J SMB avancé à
17h

Comme nous l’avons déjà si-
gnalé dans nos précédentes édi-
tions, la rencontre RCA-JSMB
prévue initialement pour ce samedi
à 18h au stade Brakni de Blida, a été
fnalement avancée d’une heure.
Cela dit, le match se déroulera fna-
lement à 17h et non pas à 18h. Pour
leur part, les supporters béjaouis
sont également satisfaits d’apprendre
le changement d’horaire. Ces der-
niers ont déjà commencé les prépa-
ratifs pour un déplacement en force,
pour contribuer à un résultat positif
de leur équipe favorite.
Une reprise avec
l’effectif au complet

Après sa rencontre face au
MCA samedi dernier,
l’équipe de la JSMB a dû prendre une
journée de repos. La reprise s’est
faite avant-hier dans la soirée à 18h
au stade de l’UMA avec l’efectif au
grand complet. Cela prouve les in-
tentions du staf technique de vou-
loir rester concentré sur le
programme de travail concocté à cet
efet. En point de mire de cette re-
prise, la rencontre de ce samedi face
au RCA, pour le compte de la
deuxième journée du championnat.
C’est de bon augure pour le coach
qui n'aura que l'embarras du choix
pour composer son équipe, devant
un adversaire qui reste aussi sur une
défaite.

MCO
Coup flou
N° 2388 www.lebuteur.com
Mercredi 28 août 2013
L
a suspension de Belab-
bès constituera un
casse-tête pour l’entraî-
neur du Mouloudia
d’Oran, Gianni Solinas,
surtout quand on sait qu’aucun des
autres joueurs axiaux de l’équipe
n’a été retenus pour le premier
match contre l’ASO Chlef. Solinas
n’a pas jugé utile de convoquer
Megherbi, qui était préoccupé par
la naissance de son premier fls,
alors que Djahel, qui était censé
rester sur le banc de touche n’a f-
nalement pas été retenu parmi les
18. Le coach italien du Mouloudia
devait utiliser Bouterbiat comme
joker dans l’axe central. En tous les
cas, Solinas sera appelé à première
vue à compter au moins sur l’un
de ces trois éléments ayant marqué
leur absence face à Chlef. Ne pos-
sédant pas d’autres solutions, seuls
Bouterbiat, Megherbi ou bien Dja-
hel peuvent remplacer Belabbès au
poste de stoppeur.
Bouterbiat reconverti
en libéro !
Milieu de terrain d’origine, Sofane
Bouterbiat s’annonce comme une
solution pour Gianni Solinas, le-
quel l’avait déjà essayé dans ce
poste lors d’un match d’application
contre les Espoirs. Il faut dire aussi
que le joueur avait déjà dépanné
l’équipe la saison passée dans ce
poste. Le fait qu’il soit admis dans
la liste des 18 en tant que joker
dans l’axe central en l’absence de
Megherbi et Djahel, qui a suivi le
match à partir des tribunes,
prouve si besoin est que Solinas
comptait bien sur lui.
Djahel, la solution
la plus logique
Si Solinas procède à un change-
ment poste par poste, c’est Djahel
qui est le mieux placé pour rem-
placer Belabbès dans l’axe central,
mardi prochain, contre le MC
Alger. Le joueur qui était retenu
dans la liste des 20 joueurs pour le
match contre l’ASO Chlef, a vu son
nom rayé de cette liste avant le
match en début d’après-midi.
Une décision qui n’a pas pour
autant afecté le Sigois d’ori-
gine, lequel a compris de-
puis la période de
préparation en Tunisie
qu’il ne fera pas partie
de l’équipe-type. Après
la suspension de Be-
labbès, le joueur se dit
prêt à prendre sa place
dès mardi prochain
contre le MCA.
Megherbi,
l’expérience !
Solinas semble avoir une autre
solution qui est celle de Mohamed
Megherbi. Occupé en fn de se-
maine passée par la naissance de
son premier garçon, le joueur a re-
pris avant-hier les entraînements
avec le groupe. Trois qualités peu-
vent jouer en faveur de Megherbi
afn qu’il prenne sa place dans le
onze mardi prochain contre le
MCA. Tout d’abord, le joueur pos-
sède l’expérience requise pour ce
genre de matchs. Ensuite, Me-
gherbi connaît bien le MCA pour
y avoir passé 18 mois sous les cou-
leurs. Et, enfn, Megherbi est l’un
des rares éléments ayant com-
mencé tôt la préparation avec le
groupe.
Amine L.
Comment s’est réveillé le groupe
après cette victoire contre l’ASO
Chlef ?
Je crois que ce beau succès réalisé
contre Chlef a eu pour efet de nous
rassurer, car en plus de la victoire,
on a remarqué que notre équipe a
bien réagi sur le terrain. Il faut re-
connaître qu’on ne pouvait pas es-
pérer un meilleur scénario pour
notre premier match, c'est-à-dire
gagner avec l’art et la manière.
La seule déception samedi passé
a été certainement votre non
convocation pour ce premier
match de championnat…
J’avoue qu’au moment où on m’a
annoncé la nouvelle, j’étais un peu
déçu. Mais, j’ai vite oublié ma non-
convocation dans la mesure où
nous sommes rentrés quelques mi-
nutes plus tard au stade et on s’est
mis dans l’ambiance du match. La
victoire contre Chlef m’a fait oublier
mon absence. Cela dit, j’aurais bien
aimé prendre part à mon premier
match, même si j’étais sûr que je
n’allais pas jouer d’entrée.
Comment avez-vous trouvé
l’équipe face à Chlef ?
Sincèrement, j’étais très content de
la performance de l’équipe qui en
plus de la victoire, avait réalisé un
match correct. Nous avons copieu-
sement dominé notre adversaire du
jour. On méritait amplement notre
succès. A présent, nous n’avons
qu’une seule idée en tête qui est de
continuer sur cette lancée.
Justement, le MCO aura l’occa-
sion de jouer encore une fois à
domicile puisque la LFP vient de
programmer le match contre le
MCA avant celui de Sétif…
A domicile, nous n’avons pas d’au-
tres choix. Il faut qu’on sort victo-
rieux de tous les matchs que nous
allons jouer chez nous. Il ne faut
pas qu’on vive le même scénario
que la saison passée, lorsque
l’équipe avait laissé fler trop de
points à Zabana.
En l’absence de Belabbès, sus-
pendu, vous pouvez faire votre
apparition contre le MC Alger.
Etes-vous prêt à jouer ce
match ?
J’étais prêt à jouer le jour où
j’ai signé au MCO. Il n’y a
pas de raison pour que je
ne le sois pas. J’ai fait
une préparation au
même titre que mes
coéquipiers. Donc,
l’entraîneur peut
compter sur moi à
n’importe quel mo-
ment.
Avez-vous vos re-
pères avec Aouamri
?
Oui, j’ai joué quelques
matchs amicaux à ses
côtés, notamment lors
de deux derniers ici à
Oran. J’ai pu jouer sans
aucun problème avec lui.
Ce match contre le
MCA s’annonce-t-il
plus compliqué que
celui de Chlef ou est-ce
le contraire ?
Personnellement, la vic-
toire contre l’ASO re-
présente un déclic
pour l’équipe. Je
trouve que le match contre le MCA
pourra être moins compliqué, si on
refait le même match contre l’ASO.
Ce sera génial pour nous de récolter
trois autres points. Comme ça, on
prendra défnitivement confance
en nos moyens.
Entretien réalisé par
Amine L.
Qui épaulera Aouamri
contre le MCA ?
Bouterbiat
«J e jouerai là où
le coach me le
demandera»
Pressenti pour jouer dans l’axe lors du
prochain MCO-MCA, Sofane Bouterbiat se
dit prêt à jouer là où le coach le lui deman-
dera : «C’est vrai que j’étais convoqué contre
l’ASO pour remplacer Belabbès ou Aouamri en
cas de problème. Personnellement, j’ai vu que
je pourrai être aligné dans l’axe contre le
MCA, mais jusqu’à présent personne ne
m’en a parlé. En tous les cas, je suis
prêt à jouer là où le coach me
le demandera.»
Interrogés sur la façon avec la-
quelle ils comptent régler cet épi-
neux problème des litiges, les
dirigeants du MCO présents
avant-hier au siège de la FAF, que
sont le vice-président, Larbi Abde-
lilah, et Krimo Hassani ont de-
mandé à ce que la Fédération fasse
une ponction sur les droits TV,
puisque le Mouloudia n’a pas bé-
néfcié pendant deux ans de cette
enveloppe fnancière, et compléter
ce paiement par la prime de la
Coupe d’Algérie qui s’élève à un
demi-milliard.
Une dette de 4,4
milliards en brut
Le montant des dettes avoisine la
somme de quatre milliards
quatre cents millions de
centimes, selon les
présents à cette réu-
nion avec les res-
ponsables de la
Chambre de ré-
solutions des
Litiges. Une
somme arrêtée
en montant
brut. Les diri-
geants du
MCO doivent
passer au peigne
fn ce montant et
le transformer en
net avant d’envisager
de le payer. Une somme
qui est susceptible d’être revue à la
baisse, a-t-on appris.
La CRL demande un PV
du CA du MCO
Afn que la société s’acquitte de ses
dettes, la CRL a demandé aux diri-
geants du Mouloudia d’Oran de
déposer un PV du Conseil d’admi-
nistration dans lequel tous les
membres soient d’accord sur ce
mode de paiement, c'est-à-dire
procéder aux ponctions sur les
droits de télévision et la prime de
la Coupe d’Algérie. Les dirigeants
du MC Oran doivent déposer ce
document dans un délai de deux
semaines.
Amine L.
Les droits TV
pour régler les dettes
Kerbadj refuse
la domiciliation du
MCO à Bouakeul
Dans une dernière tentative pour revenir au
stade Habib-Bouakeul, les dirigeants du Moulou-
dia d’Oran ont buté sur le refus du président de la
LFP, Mahfoud Kerbadj qui a fait comprendre aux re-
présentants du Mouloudia l’impossibilité de revenir
dans ce stade alors que Zabana est à la disposition du
club. Un argument qui aurait convaincu les dirigeants
du MCO. Il faut dire que la victoire du Mouloudia
avec l’art et la manière lors du prologue du cham-
pionnat contre l’ASO Chlef, les a aussi poussés à
renoncer au retour au stade Habib-Boua-
keul. Ainsi donc, le Mouloudia est bien
parti pour terminer la saison au
stade Ahmed-Zabana.
Djahel «Prêt à prendre ma
place mardi prochain»
Loin d’être impressionné par l’importance des matchs qui attendent son équipe
à partir de mardi prochain, Mohamed Djahel se dit prêt à jouer et relever le
défi. L’ex-stoppeur de l’ES Mostaganem pense que le match contre le MC Alger,
mardi prochain, sera moins compliqué que celui de l’ASO Chlef.
Nessakh s’est entraîné en solo

L’arrière gauche des Hamraoua, Chems-Eddine Nessakh qui soufre
d’une légère blessure à la cuisse, n’a pas intégré hier matin le groupe
aux entraînements. Le joueur a travaillé en solo pendant toute la séance.
Cette blessure ne remet toutefois pas en cause la participation du joueur au
match de mardi prochain contre le MCA.
L’ASMO jouera aussi à Zabana

Les Hamraoua ne seront pas seuls au stade Zabana, puisque l’ASM
Oran, considérée cette saison comme un sérieux prétendant à l’ac-
cession, devra également jouer ses matchs dans le fef d’El Hamri. Les Asé-
mistes ont demandé d’ailleurs des créneaux d’entraînements au stade Zabana.
MCO-CRBEA cet après-midi à 17h30

Comme annoncé dans l’édition d’hier, le Mouloudia d’Oran afrontera
cet après-midi à 17h30 au stade Ahmed-Zabana, la formation du CRB
El Amria. L’occasion pour le coach du MCO, Gianni Solinas, d’apporter
quelques retouches en prévision du match contre le MC Alger, notamment
dans l’axe central où il sera appelé à trouver la paire complémentaire en l’ab-
sence de Belabbès Farid.
Dagoulou absent contre le MCA et l'ESS

Après Belabbès suspendu et Berradja blessé, le Mouloudia d'Oran
vient d'enregistrer un nouveau coup dur puisqu’un autre élément
important dans l'échiquier de Solinas ne sera pas concerné par le prochain
match contre le MCA, encore moins pour le déplacement de Sétif. Il s'agit en
efet du milieu de terrain Eudes Dagoulou qui a été retenu pour le match de
sa sélection contre l'Ethiopie. Le joueur partira le 2 septembre prochain.
Toutes les tentatives des dirigeants du MCO auprès de leurs homologues de
la sélection de Centrafrique sont restées vaines.
A.L.
Pour la nouvelle recrue
du MOB, Yettou, son
équipe a livré une belle
prestation face à l’USM
Alger et ce, en dépit de
la lourde défaite
concédée, à cause du
manque d’expé-
rience. Néanmoins,
il a tenu à déclarer
qu’ils doivent ou-
blier cet échec et
se concentrer sur
la suite de la com-
pétition afin de
tenter de se res-
saisir dès ce sa-
medi face à la JS
Saoura et renouer
avec les résultats
positifs.
Avec un peu de recul, quel
commentaire faites-vous sur
la défaite concédée face à
l’USMA ?
Franchement, on ne méri-
tait pas de perdre avec un
tel score étant donné que
nous avons livré un bon
rendement sur le terrain.
On s’est procuré quelques
occasions mais que nous
n’avons pas bien exploitées. Cela
dit, notre adversaire a profté de
quelques erreurs pour inscrire
quatre buts et cela ne veut pas
dire que nous étions faibles, car
on aurait pu prétendre à mieux.
Donc, cette défaite ne va pas
avoir des efets négatifs sur le
groupe ?
Certainement, nous sommes en
début de saison et c’est notre pre-
mière rencontre en championnat,
le parcours est encore long. Cela
dit, on ne doit pas se focaliser sur
cette rencontre puisqu’on aura
l’opportunité de se ressaisir à
l’avenir à commencer par la ren-
contre de ce samedi face à la JS
Saoura où la victoire s’annonce
impérative afn de se ressaisir et
se motiver pour la suite du par-
cours.
Vous ne pensez pas que le
manque d’expérience de votre
équipe a joué un rôle négatif
dans ce premier match de
championnat ?
Bien sûr, il ne faut pas oublier
que le club vient juste d’accéder
en Ligue 1 et qu’il manque d’ex-
périence face à une équipe de
l’USMA qui dispose d’un bon ef-
fectif et qui demeure l’un des fa-
voris pour remporter le
championnat. De ce fait, il ne faut
pas dramatiser les choses et ce,
bien que nous aurions aimé com-
mencer la saison par un bon ré-
sultat.
Revenons à la rencontre de ce
samedi face à la JS Saoura,
comment s’annonce-t-elle ?
La rencontre de ce week-end
face à la JS Saoura ne s’annonce
pas facile dans la mesure où nous
aurons à faire à une équipe qui se
déplacera à Béjaïa avec l’unique
objectif de réussir un bon résul-
tat. Pour ce qui nous concerne, je
crois qu’on n’a pas droit à l’erreur
dans la mesure où on doit réagir
et renouer avec les résultats posi-
tifs afn d’entamer un nouveau
départ et éviter de se compliquer
la tâche.
Donc, vous êtes décidé à vous
ressaisir…
Oui, vu que nous avons
concédé une défaite amère lors de
la première journée, nous n’au-
rons pas droit à l’erreur pour le
rendez-vous de ce samedi où
seule la victoire compte pour
nous. Je pense que tous les
joueurs sont conscients de la
tâche qui les attend et décidés à
fournir le maximum d’eforts
pour arracher notre première vic-
toire en Ligue 1, bien que la tâche
s’annonce difcile.
Entretien réalisé par
Yugurtha A.
14
MOB
Coup d’e colèr e
N° 2388 www.lebuteur.com
Mercredi 28 août 2013
A
près avoir concédé
une lourde défaite
pour leur premier
match en Ligue 1
professionnelle, les
Crabes du MO Bé-
jaïa se préparent déjà à donner leur
première réplique à domicile de-
vant leur public à l’occasion de la
rencontre de ce week-end face à la
formation de la JS Saoura pour le
compte de la deuxième journée du
championnat. Un match qui s’an-
nonce déjà capital, les coéquipiers
du capitaine Akrour doivent réagir
et surtout arracher une victoire afn
d’éviter de se compliquer la tâche
en ce début de saison. Ainsi, en
prévision de ce match qui aura lieu
ce samedi, les Béjaouis ont repris le
chemin des entraînements hier
mardi dans la matinée, au stade de
l’Unité Maghrébine, sous la hou-
lette du coach Mourad Rahmouni,
afn de bien se préparer pour cette
confrontation qui ne s’annonce pas
facile face aux Sudistes de la JS
Saoura qui se déplaceront à Béjaïa
avec le seul objectif de réussir le
meilleur résultat possible. Les Bé-
jaouis semblent être conscients
qu’ils n’ont pas le droit à l’erreur
d’autant plus qu’ils bénéfcieront de
l’avantage du terrain et qu’ils doi-
vent faire le maximum pour s’im-
poser et amorcer un nouveau
départ. Ainsi, vu l’importance de la
prochaine rencontre face à la JS
Saoura, pour la suite de la compé-
tition, le staf technique du MOB a
tenu à miser sur le volet psycholo-
gique en demandant aux joueurs
de bien réagir dès la prochaine
confrontation face à la JS Saoura et
surtout de réaliser un bon résultat
pour espérer entamer un nouveau
départ et se motiver pour la suite
du parcours. D’ailleurs, avant l’en-
tame de la séance dans la matinée
d’hier, Rahmouni a eu une discus-
sion avec ses poulains où il leur a
demandé d’oublier la défaite concé-
dée vendredi dernier face à la for-
mation de Soustara et se
concentrer uniquement sur le ren-
dez-vous de ce week-end face aux
Sudistes de la JSS, afn de renouer
avec le succès.
Des changements dans
la composante
Ayant constaté quelques lacunes
lors de la rencontre de samedi der-
nier face à l’USM Alger, notam-
ment sur le plan défensif, le
premier responsable de la barre
technique compte profter de cette
semaine pour apporter quelques
correctifs sur le groupe, mais sur-
tout combler les lacunes afn de
permettre à son équipe d’afcher
un bon visage à l’avenir, à com-
mencer par le match de ce samedi
face à la JS Saoura. D’ailleurs, le
staf technique béjaoui semble
avoir pris plusieurs notes dans ce
match et veulent les éviter à l’ave-
nir d’autant plus que la suite du
parcours ne s’annonce pas facile.
Les joueurs confiants
pour l’avenir
En dépit de la lourde défaite
concédée le week-end écoulé face
aux Usmistes (4-1), les joueurs que
nous avons interrogés en marge de
la séance d’entraînement d’hier
mardi, ont tenu à afcher une
grande volonté pour se ressaisir dès
la prochaine journée face à la JS
Saoura tout en se montrant
confants pour la suite de la com-
pétition en dépit de la difculté de
la tâche. Les nouvelles recrues
comme les anciens ont été una-
nimes à dire qu’ils sont conscients
de la tâche qui les attend et décidés
à se racheter de fort belle manière
ce samedi face aux Sudistes. Cela
dit, ils ont tenu à dire qu’ils doivent
oublier la défaite de samedi passé à
Bologhine et se concentrer unique-
ment sur la suite de la compétition,
afn d’obtenir les résultats escomp-
tés.
Yugurtha A.
Rahmouni exige la victoire
Kheddis et Bahri ont
repris en solo

Etant convalescents, ils
n’ont pas fait le déplace-
ment avec leurs camarades à Bo-
loghine. Les deux joueurs à
savoir Kheddis et Bahri ont re-
pris les entraînements hier
mardi en solo en se contentant
de tours de piste au moment où
leur équipe efectuait sa séance
d’entraînement dans la matinée.
Néanmoins, ils devraient réinté-
grer le groupe dans les jours à
venir étant donné que leur parti-
cipation pour le prochain match
face à la JSS n’est pas encore
confrmée.
Bahri pourrait revenir
face à la J SS

Ayant repris les entraî-
nements hier après avoir
été contraint au repos pour
quelques jours, le défenseur
Bahri pourrait être de retour lors
de la rencontre de samedi pro-
chain face à la JS Saoura et ce,
afn d’aider ses camarades sur-
tout que son équipe était en dif-
fculté samedi dernier à
Bologhine en raison de l’absence
de l’autre défenseur Benhocine
(opéré du ménisque) et qui a
contraint Rahmouni à aligner le
milieu de terrain Ferhat dans ce
poste.
Biquotidien hier

Afn de bien préparer le
prochain match face à la JS
Saoura qui aura lieu ce samedi à
partir de 18h au stade de l’Unité
Maghrébine, le coach Rahmouni
a décidé de programmer deux
séances, hier, la première efec-
tuée dans la matinée et une autre
dans l’après-midi. Néanmoins,
les camarades de Chebana re-
prendront le programme nor-
mal dès aujourd’hui mercredi où
le staf technique va se focaliser
sur le match de ce samedi afn
d’efectuer les réglages néces-
saires et apporter les correctifs
qui s’imposent pour obtenir le
résultat escompté.
L’accès à la tribune
officielle avec des
cartes d’abonnement

Dans le but d’assurer
une meilleure organisation
pour la nouvelle saison sportive,
la direction du MOB a décidé de
mettre des cartes d’abonnement
à la disposition des supporters
désirant suivre les matches du
MOB à partir de la tribune of-
cielle. D’ailleurs, des cartes
d’abonnement ont été faites pour
ce faire. Les personnes désirant
s’ofrir ces cartes d’accès peuvent
se rapprocher de la direction du
club en s’acquittant de la somme
de deux millions de centimes
(20.000 DA). L’accès est autorisé
seulement aux détenteurs de ces
cartes.
Y.A.
«On dolI se ressalslr
face à 5aoura»
CSC-MOB mardi à
18H
La rencontre de la troisième journée qui
opposera le CS Constantine au MOB est pro-
grammée pour mardi prochain 3 septembre au
stade Chahid Hamlaoui à partir de 18h. C’est un
match qui revêt une grande importance pour les Bé-
jaouis qui n’auront pas d’ailleurs beaucoup de temps
pour bien préparer ce rendez-vous dans la mesure où
ils auront à se déplacer à Constantine lundi prochain
pour assurer une bonne préparation et surtout es-
pérer réussir le meilleur résultat possible, en
dépit de la difculté de la tâche. Avant cela,
les Crabes doivent d’abord battre la JS
Saoura, samedi prochain, au
stade de l’UMA.
YeIIou

Ligue 1
Coup d’œi l
N° 2388 www.lebuteur.com
Mercredi 28 août 2013
ASO
L
e coach de l’ASO, Ighil,
est très préoccupé par le
compartiment ofensif
qui ne s’est pas montré à
la hauteur lors du pre-
mier match. C’est ainsi
qu’il compte opérer des changements,
en donnant
leur
chance à d’autres joueurs qui n’auront
aucune excuse cette fois, sachant que
l’équipe évoluera à domicile et donc
jouera son va-tout. Ighil s’est entre-
tenu avec ses joueurs lors de la pre-
mière séance de travail, surtout les
attaquants auxquels il a demandé de
faire preuve de plus de concentration
devant les bois, lui qui sait que le pre-
mier but sera la clé pour faire démar-
rer l’attaque chélifenne.
Haddouche et Ali Hadji
en renfort
Le staf technique incorporera un
nouvel attaquant pour aider Daham
devant. Il devra choisir entre le droi-
tier Ali Hadji et le gaucher Had-
douche pour jouer dans l’un des deux
couloirs. Un choix difcile pour Ighil
qui devra trancher entre l’expérience
de Ali Hadji et la vivacité de Had-
douche.
Farhi et Nasri
en tant que jokers
Ighil aura encore deux cartes ofen-
sives à utiliser lors du prochain
match. Il s’agit des jeunes Chérif
Nasri et Ayoub Farhi qui peuvent
constituer des cartes gagnantes pour
l’équipe. Ces joueurs devront être des
jokers lors de cette rencontre, surtout
Farhi qui a été l’un des buteurs de
l’équipe la saison dernière et lors des
matchs amicaux cette saison.
Travail spécifique pour
Tedjar et Messaoud
Le staf technique soumettra les
deux meneurs de jeu de l’équipe à un
travail spécifque durant cette se-
maine. Ighil compte faire de ces deux
éléments des spécialistes des coups
francs, une arme qu’il veut mettre à
proft lors des prochaines rencontres.
A. F.
L’attaque préoccupe Ighil
Tout le monde
présent à la
reprise
La reprise de lundi a vu
la présence de tout l’efectif,
surtout qu’Ighil a prévenu
tout le monde, avant le
début de saison, des sanc-
tions qui en découleront
pour ceux qui s’absente-
ront lors des séances d’en-
traînement. C’est donc avec
un efectif au grand com-
plet que le coach a tra-
vaillé, ce qui a rassuré la
direction et les supporters
qui ne veulent plus voir se
reproduire les scènes de la
saison dernière ou il y avait
lors de chaque reprise pas
moins de cinq joueurs ab-
sents.
Sellama,
l’exception !
Seul Kheir Eddine Sel-
lama était absent. Toute-
fois, on sait que cet
élément soufre toujours
d’une blessure au niveau
des ligaments qu’il a
contractée au Maroc. Il
n’attend que le feu vert
pour reprendre les entraî-
nements.
Match
d’application
à la fin de
l’entraînement
La séance de reprise a
été ponctuée par un match
d’application qui n’a pas
duré longtemps. Cette ren-
contre était très disputée
entre les joueurs au cours
de laquelle les jeunes, à
l’image de Boussaid et
Farhi, se sont illustrés sous
le regard du coach Ighil.
Messaoud : «On a
oublié notre
défaite»
«On a voulu réaliser un bon
résultat lors de notre première
sortie mais malheureusement
pour nous, on est passés à côté.
Ce n’est qu’un accident de par-
cours et l’équipe reviendra très
fort lors des prochaines journées,
mais il faut rester concentrés. On
a déjà oublié le premier match
lors de la reprise et on ne pense
qu’au prochain afn de revenir de
plus belle. Il nous reste un grand
travail à faire, mais on est sur la
bonne voie.»
Lakhdari : «On se
rachètera ce
samedi»
«On est déçus à cause de cette
défaite. On pouvait très bien re-
venir avec le point du nul, mais
on a manqué de concentration.
A présent, ce qui nous préoc-
cupe, c’est de se racheter et d’ar-
racher notre premier victoire
chez nous, pour faire plaisir à
notre ce public qui mérite d’être
heureux.»
A. F.
Deham
et Tedjar aux
soins
Tedjar et son coéqui-
pier Deham se sont
contentés, lors de la re-
prise, de soins, eux qui ont
contracté de légères bles-
sures lors du premier
match. Toutefois, ils re-
prendront le travail avec
le reste du groupe de-
main.
J SMB-ASO
avancé au 3
septembre
Le troisième match de l’ASO cette
saison, prévu face la JSM Béjaïa, a été
avancé par la Ligue nationale au mardi 3
septembre, soit trois jours après celui du
CRB. C’est dire que l’équipe doit gagner
son premier match de la saison à la
maison pour se déplacer, deux jours
après à Béjaïa, en toute quié-
tude. Les joueurs n’auront
pas de repos.
RCA
Chérif El Ouazzani Chérif El Ouazzani Chérif El Ouazzani Chérif El Ouazzani
Chérif El Ouazzani
«Samedi, je veux un match d’hommes !»
Abbes
et Georges qualifiés
Leur qualifcation tombe à
point nommé. En efet, le duo
Abbes-Georges, absent lors de
l’ouverture du championnat
face au CRB en raison de leur
non-qualifcation par la ligue,
sera ofciellement régularisé
pour le prochain match du
championnat face au CRB.
Les deux joueurs élèveront
l’efectif du RCA à 22 élé-
ments, ce qui donnera l’em-
barras du choix au technicien
Chérif El Ouazzani qui devra
sans doute faire tourner avec
ces deux matches en trois
jours qui attendent le
club.
Abbes pourrait
remplacer Rait
Exclu après avoir
écopé de deux avertis-
sements lors de la ren-
contre face au CRB,
Rait, le milieu de ter-
rain de l’Arbâa, est auto-
matiquement suspendu
pour ce match de la JSMB.
Pour le remplacer pas mal de
prétendants attendent leur
chance. Néanmoins, à croire
une source proche du club,
Chérif El Ouazzani aurait
un petit penchant envers
Abbes qui aurait tapé
dans son œil lors des
matches de préparation.
Il est fort probable que le
nouveau joueur du RCA
efectue ses grands débuts
avec le club ce samedi à
Brakni face à la formation de
la JSMB.
A
près avoir
manqué
ses dé-
buts en
Ligue1 la
semaine
dernière face au CRB, la
formation de l’Arbâa aura à
cœur de renouer avec la
victoire dès ce samedi en
recevant la formation de la
JSMB. «Nous nous sommes
basés sur les erreurs com-
mises face au CRB. Cette
rencontre à domicile doit
être notre déclencheur. En
tout cas, les joueurs le sa-
vent bien et veulent mon-
trer que le faux pas contre
le CRB leur a servi de
leçon», nous déclare le
technicien de l’Arbâa, Ché-
rif El Ouazzani, dans un
entretien téléphonique
juste avant le début de la
séance d’entraînement de
l’après-midi. Ainsi, l’efectif
de l’Arbâa est bien déter-
miné à se rattraper devant
ses supporteurs pour le
compte de la deuxième
journée du championnat.
Une envie de revanche
motivée par le discours de
leur entraîneur : «Je veux
un match d’hommes. Je
peux vous dire aujourd’hui
que le groupe est bien déter-
miné pour cette prochaine
confrontation. C’est le men-
tal des joueurs qui fera la
diférence, c’est pourquoi
nous avons décidé de nous
attarder la dessus.»
«Nous avons pris
nos précautions
quant au
changement du
programme du
championnat»
Bien évidemment avec le
léger changement qu’a
connu le calendrier de la
Ligue 1 en raison de la par-
ticipation de l’Equipe na-
tionale au dernier match
de qualifcation pour les
éliminatoires de la Coupe
du monde face au Mali, le
staf de l’Arbâa a déjà pris
ses précautions. L’avantage
qu’aura le club est que les
deux rencontres auront
lieu à Brakni. Or, c’est loin
d’être gagné d’avance
puisque les deux adver-
saires des Bleus sont la
JSMB et l’USMH.
«Nous avons longue-
ment évoqué la ques-
tion. Nous avons
décidé de prendre
quelques dispositions
lors de la préparation
des deux matches.
D’autre part, le retour de
quelques joueurs nous fera
du bien, car jouer deux
matches en l’espace de trois
jours nous pousse à faire
tourner l’efectif.»
M’Changama
incertain
Pour ce qui est du cas de Yous-
souf M’Changama, le milieu comorien
soufrirait d’une légère blessure à la jambe
contractée lors du déplacement au 20-Août.
Une blessure pas si grave mais qui pourrait
tout de même l’empêcher de fgurer dans le
onze de Chérif El Ouazzani. Jusqu’ici le staf
médical ne s’est pas prononcé sur le cas du
joueur, il laissera cela jusqu’à la veille de
la rencontre afn de se prononcer
quant à la participation de
M’Changama.
Du
biquotidien
pour hier
Pour la seconde séance d’en-
traînement prévue hier, le staf tech-
nique de l’Arbâa a décidé d’augmenter
la charge. En efet, du biquotidien était
au rendez-vous. La première séance était
programmée dans la matinée dans la
ville de l’Arbâa. Pour la seconde, le
staf s’est déplacé au stade Brakni
afn de donner l’occasion aux
joueurs de se familiariser
avec le terrain.
MCEE
JSS
CRBAF
16
Ligue 1
Coup d’œil
N° 2388 www.lebuteur.com
Mercredi 28 août 2013
Herrida s’est réuni
avec les joueurs, hier
L
e président du MCEE,
Arras Herrida, s’est réuni
avec les joueurs, hier, en
présence de l’entraîneur
Abdelkader Iaïche, lors
de la reprise des entraînements ef-
fectuée dimanche au stade annexe
du complexe Mohamed-Zouggar.
Au cours de cette réunion, le pré-
sident Herrida a réitéré son sou-
tien aux joueurs et à l’entraîneur et
les a motivés à travailler davan-
tage, après la défaite à domicile
face à la JS Kabylie lors de la pre-
mière journée. «Nous avons une
bonne équipe et je sais que la dé-
faite face à la JSK sera la dernière à
domicile. Ne vous fez pas à ce qui
se dit çà et là, vous pouvez faire
mieux et vous devez vous concen-
trer uniquement sur le travail pour
rectifer le tir, à partir de la pro-
chaine journée», a déclaré en subs-
tance le président Herrida aux
joueurs qui étaient quelque peu
rassurés par le discours limpide et
responsable du président.
Reprise
sans quatre joueurs
La reprise des entraînements efec-
tuée dimanche après-midi s’est dé-
roulée dans le calme, en l’absence
de quatre joueurs. Il s’agit de
Gherbi qui ne s’est pas totalement
rétabli, mais qui s’est présenté en
tenue de ville, et du latéral gauche
Oussalah qui est malade et qui est
resté chez lui à Béjaïa. Les deux
autres joueurs, Zeghidi légèrement
blessé lors du match face à la JSK,
a repris hier matin au stade Zoug-
gar, tout comme le défenseur Bel-
kheiter, arrivé en retard la veille.
Au cours de cette séance d’entraî-
nement, les joueurs ont reçu leur
nouvel équipement de la frme
Macron et ils étaient très satisfaits
de la qualité.
Gherbi et Oussalah
out face au CABBA
Oussalah et Gherbi qui n’ont pas re-
pris les entraînements, hier, avec le
groupe seront absents pour le pro-
chain match contre le CABBA. L’en-
traîneur Abdelkader Iaïche ne peut
pas compter sur eux, lui qui avait
instauré la règle qui fait que si un
joueur rate deux séances durant la
semaine, il ne sera pas convoqué
pour le prochain match. Ainsi, il
compte les remplacer par d’autres
joueurs plus en forme et plus dispo-
nibles.
Pas de grands
changements dans le
onze type
Malgré la défaite face à la JSK, sa-
medi passé, pour le compte de la
première journée, l’entraîneur Ab-
delkader Iaïche ne compte pas ap-
porter beaucoup de changements
dans le onze type qui a débuté la
saison. Hormis les absences for-
cées de Gherbi et Oussalah et pro-
bablement de Berchiche qui n’a
pas brillé face à la JSK, l’entraîneur
compte reconduire le même
groupe, notamment en attaque,
après la bonne prestation du trio
Chenihi, Hamiti et Kadri.
S. H.
P
our le compte de la troi-
sième journée du cham-
pionnat, la formation
d’Aïn vient d’avoir l’ac-
cord de la Fédération al-
gérienne de football pour recevoir
la JSK au stade des Frères-Debih au
lieu de Zoubir-Khellif qui a vu les
coéquipiers de Kara s’incliner pour
le compte de la première journée du
championnat sur la plus petite des
marges. Cela est confrmé par le site
de la ligue qui dans l’un de ses com-
muniqués précise que cette rencon-
tre se jouera dans l’ancien stade du
club au lieu des Frères Debih. Rap-
pelons que si le match de l’ESS n’a
eu lieu dans ce stade, c’est en raison
des travaux entrepris au niveau des
vestiaires.
La direction pense
baisser le prix des tickets
Après que les fans du club ont ex-
primé leur mécontentement au
sujet du prix élevé des tickets lors
de la réception de l’ESS, la direction
prévoit pour le prochain match face
à la JSK de revoir les tarifs à la
baisse. Selon nos sources, les sup-
porteurs qui se déplaceront au stade
des Frères-Debih pour assister à la
rencontre contre la JSK l’acquerront
à 300 DA.
Les supporteurs prévoient
de se déplacer au 5-Juillet
En attendant la rencontre de la JSK,
la formation d’Aïn Fakroun devra
pour ce samedi croiser le fer avec le
MCA, pour le compte de la
deuxième journée du championnat.
Une rencontre qui s’annonce dif-
cile pour les camarades de Gue-
riche, qui pourront, en dépit de la
distance qui sépare Aïn M’lila de
Alger, compter sur le soutien de
leurs supporteurs qui ont décidé de
se déplacer en masse pour la pre-
mière sortie du club. En tout cas
pour ce déplacement, les fans d’Aïn
Fakroun seront accompagnés par les
fervents de l’AS Aïn M’lila dans le
but de montrer la solidarité de toute
la ville avec cette équipe du CRBAF.
Chouiab et Amrane
absents face au MCA
Pour ce matchface à la formationdu
Mouloudia d’Alger, les rangs du
CRBAFenregistreront deux absences.
Le premier, le milieude terrain
Chouiab qui devra se marier ce jour-là
(onlui souhaite pour cette occasion
tous nos vœux de bonheur», l’autre
joueur, nonconcerné par la rencontre,
le défenseur Amrane, qui n’a toujours
pas récupéré de sa blessure à la cheville.
Samy
S
uite à la démission d’Abdelkader
Amrani avant-hier, la direction
de Saoura s’est mise à la re-
cherche d’un nouvel entraîneur.
Pour rappel, le premier respon-
sable, Mohamed Zerouati, a demandé à
Amrani d’améliorer l’état physique de ses
joueurs, après avoir difcilement terminé
la partie face à l’USMH, samedi dernier.
On a aussi évoqué que Amrani a échoué
dans sa mission, après avoir perdu le
contrôle des joueurs. Ce dernier a nié cette
histoire non sans faire savoir qu’il a pris
cette décision après s'être brouillé avec le
président du club sur le travail efectué au
cours de la période de préparation au
Maroc, à Tipasa et Béchar. Toutefois,
Saoura n’a pas beaucoup tardé à trouver
un successeur à Amrani en nommant Me-
chiche nouvel entraîneur de la JSS.
Il sera sur le banc
de touche ce samedi
Une source sûre nous a fait part de
contacts avec l’ex-entraîneur du CR Be-
louizdad, Fouad Bouali, avant de conclure
avec Mechiche qui arrivera ce matin à Bé-
char, pour conclure avec la direction du
club et entamer son travail. D’ailleurs, il
sera sur le banc, samedi prochain, pour di-
riger la JSS lors du match face au MOB.
Pour rappel, l’ex-coach de l’ES Sétif est ar-
rivé en fnale de la Coupe de la CAF, en
2009, avec l’ESS.
Mechiche : «Je vais relever
le défi»
Après que Mechiche et la direction de
Saoura eurent trouvé un accord, on a eu
le nouveau coach de la JSS au bout du fl
pour connaître ses objectifs avec son
nouveau club. Il nous dira : «J’aime les
défs et je vais commencer ma mission à
partir de ce samedi face au MOB. Je
connais quelques joueurs, mais je compte
contacter l’ancien staf technique pour
quelques renseignements, ce qui me per-
mettra de bien entamer ma mission.»
Beljdilali : «Mechiche
est un grand monsieur !»
Contacté hier matin, le capitaine de
Saoura, Kedour Beldjilali, a afché son in-
quiétude, après le départ du staf tech-
nique, à quatre jours du match face au
MOB. Il nous dira : «Franchement, j’étais
surpris d’apprendre ce matin que Amrani
avait démissionné. J’ai appelé les dirigeants
du club pour en savoir plus. Sincèrement,
j’ai étonné. Je confrme qu’il n’y avait aucun
problème entre Amrani et les joueurs.
Maintenant concernant Mechiche, tout le
monde le connaît, c’est un grand monsieur
qui va certainement enregistrer de bons ré-
sultats avec Saoura. On l’aidera à continuer
sa mission afn de revenir de Béjaïa avec un
résultat probant.» B. G.
Le CRBAF recevra
la JSK aux Frères-Debih
USM El Harrach
CABB Arréridj
JS Kabylie
MC Alger
ES Sétif
ASO Chlef
RC Arbâa
MO Béjaïa
CS Constantine
MC El Eulma
USMAlger
CRB Aïn Fekroun
MC Oran
CR Belouizdad
JSM Béjaïa
JS Saoura
C l a s s e m e n t
CR Belouizdad
MC Oran
CRB Aïn Fekroun
USMAlger
MC El Eulma
CS Constantine
JSM Béjaïa
JS Saoura
RC Arbâa
ASO Chlef
ES Sétif
MO Béjaïa
JS Kabylie
CABB Arréridj
MC Alger
USM El Harrach
1-0
1-0
0-1
4-1
3-4
0-0
0-1
3-1
Résultats et classement de la 1
re
journée de Ligue 1
Prochaine journée
Mechiche, nouvel entraîneur

Ligue 2
Coup d’œi l
N° 2388 www.lebuteur.com
Mercredi 28 août 2013
NAHD
USMB MSPB
A
près le dernier nul concédé, c’est
le retour au calme au sein de la
formation husseindéenne qui se
tourne vers la préparation du
prochain match du champion-
nat. Les esprits se sont calmés même si le pro-
chain adversaire du NAHD n’est autre que le
MSPB. Donc, un match, a priori, qui s’annonce
explosif et palpitant à la fois, vu la position des
deux équipes. Les Sang et Or, bien précisément
les attaquants, attendent avec impatience ce
rendez-vous afn de prendre leur «revanche»
sur l’inefcacité ofensive. Concernant la pré-
paration du match face au MSPB, le staf tech-
nique du NAHD mise sur une victoire qui lui
permet de sortir la tête de l’eau et d’amorcer
la suite de la compétition dans de meilleures
conditions. Le coach nahdiste s’est penché
sur un autre volet, celui de la préparation
psychologique des joueurs. Depuis le week-
end dernier, les coéquipiers de Benyahia
commençaient déjà à perdre confance.
Ainsi, Zoheir Djelloul n’a pas négligé le volet
psychologique afn de remonter le moral de
ses poulains.
… Changer une équipe
qui ne gagne pas !
Après avoir diminué la charge et axé son
travail sur le volet mental depuis dimanche
dernier, le coach husseindéen procédera dès
aujourd’hui à la fnalisation de sa préparation
technico-tactique pour le match contre le
MSPB. A cet efet, il devrait bien choisir son
onze et son dispositif s’il veut éviter une autre
sortie ratée. Selon des indiscrétions, il
compte procéder au turn-over et apporter
ainsi certains changements sur le groupe qui
a afronté l’USC lors de la première journée
du championnat. L’entraîneur du NAHD de-
vrait surtout trouver des solutions fables et ef-
caces pour remédier à cette situation. Djelloul
aura du pain sur la planche pour trancher sur le
onze rentrant…
Youcef M.
A défaut de
Bendebka,
Herida dans l’axe

Parmi les changements qui
seront opérés vendredi
contre le MSPB, la reconversion
de Sofane Bendebka en défen-
seur central. L’international mili-
taire pourrait être associé à Allani
dans l’axe afn de donner plus
d’équilibre au compartiment dé-
fensif. En tout cas, cette option a
été mise à l’essai lors du match
d’application entre les joueurs. En
parallèle, l’entraîneur Zoheir Djel-
loul préconise un plan «B». En
efet, le coach nahdiste avait in-
corporé Herida aux côtés de Gue-
bli. Deux options qui donneront
plus de solutions défensives au
staf technique.
Baptême
du feu pour
Abdeslam

Chérif Abdeslam pourrait
bel et bien enregistrer son re-
tour ofciel à la compétition à
l’occasion du prochain déplace-
ment à Batna. Laissé sur le banc
vendredi dernier, l’ex-milieu de la
JSK et de l’ASO pourrait même
être titularisé. Il aura la mission
d’assurer la récupération et la liai-
son entre le milieu et l’attaque.
Brinis, la surprise

Le milieu ofensif Bilel Bri-
nis pourrait constituer une
bonne solution ofensive pour le
staf technique. Selon des indis-
crétions, l’ex-Koubéen pourrait
gagner un statut de titulaire dès
vendredi.
Mise au vert
à Aïn M’lila

Les coéquipiers de Khiter
devront efectuer aujourd’hui
matin leur ultime séance d’entraî-
nements avant de prendre la route
à destination de Batna. La séance
est prévue au stade de Rouiba afn
que l’équipe puisse se familiariser
avec le gazon naturel. Sur un autre
registre, la délégation nahdiste de-
vrait prendre la route demain
matin, elle prendra ses quartiers
fnalement à Aïn M’lila. Après
avoir choisi l’hôtel Essalim de
Batna, la direction vient d’opter
pour un autre endroit puisque
l’équipe passera la nuit à l’hôtel
des Frères-Bouali d’Aïn M’lila.
Y. M.
Dans quel état d’esprit votre
équipe a-t-elle repris le chemin
des entraînement ?
La reprise a été difcile car on
n’a toujours pas digéré notre faux
pas à domicile face au Chaouia. En
tous cas, ce n’est pas la fn du
monde et on compte se ressaisir
dès ce vendredi.
Que vous a dit l’entraîneur au
lendemain de cet échec face à
l’USC ?
Il nous a dit que ce faux pas de-
vrait nous servir de leçon. Il nous a
sermonné suite à notre piètre pres-
tation et nous a surtout demandé
de ne pas baisser les bras et de
continuer à se battre, car nous
avons une équipe qui a les moyens
de réaliser de belles choses cette
saison. A l’image des joueurs, diri-
geants et supporters, notre coach
était dans tous ses états et nous a
fait savoir son mécontentement de
certains éléments qui l’ont déçu.
Ne pensez-vous pas que les in-
sufsances constatées en at-
taque et les lacunes défensives
ont été la raison de votre dé-
faite ?
J’estime que la responsabilité est
collective. En plus, je pense que le
but entaché d’une faute de mar-
quage nous a perturbés. Par la
suite, on voulait prendre l’avantage
rapidement, ce qui fait que cette si-
tuation a engendré un excès de
précipitation. A mon avis, il n’y a
pas lieu de s’inquiéter car il nous
reste juste à matérialiser les occa-
sions qu’on se créées. Le staf tech-
nique devrait apporter les
rectifcatifs qui s’imposent. Cela
devrait s’arranger lors des pro-
chaines journées.
Désormais, vous êtes dans
l’obligation de vous racheter
dès la prochaine journée.
Tout à fait. On doit réagir au
plus vite possible afn de retrouver
la confance. Certes, nous ne
sommes qu’au début de saison
mais il est primordial de renouer
avec les bons résultats. Les joueurs
sont conscients et décidés plus que
jamais à relever le déf et gagner
leur pari.
Mais ce ne sera pas facile face
au MSPB qui reste sur une dé-
faite. Comment voyez-vous
cette rencontre ?
Efectivement. Il est vrai que ce
ne sera pas du tout chose aisée face
à une coriace équipe batnéenne.
En plus, le MSPB reste sur un re-
vers à l’extérieur et veut retrouver
son public par un succès. C’est une
équipe imprévisible et on doit se
montrer à la hauteur ce vendredi.
En football, tout reste possible et la
réalité du terrain est autrement. De
toutes les façons, nous sommes dé-
terminés à réaliser un résultat po-
sitif face au MSPB. Nous avons un
bon coup à jouer contre une for-
mation qui joue bien au ballon.
Confant, donc…
Tout à fait. Nous sommes
convaincus que le NAHD relèvera
la tête, seulement il nous faut du
temps pour nous adapter à la com-
pétition ofcielle et retrouver
notre rythme de croisière. Il faut
jouer simple et se donner à fond
sur le terrain si on veut réussir
quelque chose vendredi.
Entretien réalisé par Youcef M.
A J-2 du match face au MSPB
Du pain sur la planche pour le staff technique
Khellaf «On doit se ressaisir au plus vite !»
P
révu pour avant-
hier dans l’après-
midi, le match
amical qui devait opposer
l’USMB à la formation
d’Oued Rhiou n’a pas eu
lieu en fn de compte, à la
grande déception des res-
ponsables de l’équipe phare
de la ville des Roses. En
efet, à en croire une source
digne de foi, si cette ren-
contre n’a pas été mainte-
nue, c’est tout simplement
parce que le regroupement
que les joueurs d’Oued
Rhiou ont efectué à Alger
s’est terminé plus tôt que
prévu. Le coach de cette
équipe a libéré donc ses
protégés et du coup cette
confrontation n’a pas pu
avoir lieu, puisque la plu-
part des joueurs sont ren-
trés chez eux. Ificen, une
fois informé, a cherché un
autre sparring-partner et a
en même trouvé un, mais
encore une fois, ce match
ne s’est pas tenu à cause
d’une mésentente entre les
Blidéens et les dirigeants
d’El Khemis sur le lieu du
déroulement de cette op-
position.
K. S.
Boudina : «Nous irons
à Médéa pour gagner»

Joint par nos soins, Boudina nous a parlé
du match de la prochaine journée face à
l’OM : «C’est une rencontre de grande impor-
tance pour les deux équipes. Nous aurons une oc-
casion en or pour récupérer les points perdus
contre l’ASMO à Médéa. A nous d’être à la hau-
teur. C’est vrai que cette confrontation s’annonce
difcile, mais sachez que nous irons là-bas pour
gagner et non pas pour se contenter d’un match
nul.» Les joueurs de l’O Médéa sont donc pré-
venus.
Les supporters optimistes

Les supporters de l’USMB, quant à eux
sont optimistes. Même s’ils savent que la
mission des protégés d’Ificen ne sera pas facile
à Médéa, la plupart d’entre eux pensent que les
Vert et Blanc ont les moyens de créer la surprise
et surprendre leur adversaire chez lui.
K. S.
Le match amical face à
Oued Rhiou n’a pas eu lieu
L
e MSP Batna recevra son
prochain adversaire, le
NAHD en l’occurrence, au
stade Abderrahmane-Bensassi de
Merouana, doté d’une pelouse syn-
thétique pour le compte de la 2
e
jour-
née de la Ligue 2. La LFP a répondu
favorablement à la demande de la di-
rection batnéenne qui souhaitait
changer de domiciliation. Les joueurs
ainsi que l’entraîneur Abbes se sont
plaints de la mauvaise qualité de la
pelouse du stade 1
er
-Novembre où ils
ont concédé le nul lors de la première
journée face au WAT. La direction
batnéenne a demandé avant le début
de la saison à recevoir au stade Ab-
dellatif-Chaoui, mais la LFP lui a op-
posé un niet catégorique. C’est la
raison pour laquelle les responsables
du MSPB ont opté pour le stade de
Merouana. Bien que le changement
de domiciliation de leur club les pé-
nalise puisqu’ils seront obligés de se
déplacer à Merouana pour chaque
rencontre, les supporters des Noir et
Blanc ont soutenu la direction après
avoir constaté le délabrement de l’état
du terrain du stade 1
er
-Novembre.
K. S.
Les Noir et Blanc recevront à Merouana
Bekhtatou
out face au NAHD
Soufrant d’une blessure au ni-
veau du mollet, Oussama Bekh-
tatou n’a pas encore repris les
entraînements. Il sera à coup sûr
out lors de la prochaine rencon-
tre face au NAHD. Le joueur bat-
néen devra reprendre les
entraînements la semaine pro-
chaine.

Ligue 2
Coup d’œi l
N° 2388 www.lebuteur.com
Mercredi 28 août 2013
ASK
MSPB NAHD
CAB
Q
uelques jours
après la pre-
mière victoire
en champion-
nat, ceux qui
ont raté la ren-
contre face à l’ESM de vendredi
dernier ont participé hier matin
à la joute amicale qui a opposé
l’ASK à la formation régionale,
Aïn Jasser. Cette dernière qui
regroupe pas mal de bons élé-
ments n’a pas résisté aux assauts
askistes. Le coach khroubi
Zekri a incorporé une équipe
des U21. Le onze khroubi a
montré un visage très séduisant
et rassurant à la fois. Ce temps
de jeu va aider les joueurs à res-
ter compétitifs et pas loin de
l’ambiance des matchs, ce qui
ofre pas mal de possibilités
pour le staf technique qui,
d’après ce qu’il a vu hier, ne va
pas se gêner pour essayer d’au-
tres joueurs dans les matchs of-
fciels, si l’occasion se présente.
Les deux buts
marqués en
première période
La rencontre d’hier était d’un
niveau très acceptable, les
Rouge askistes ont inquiété les
visiteurs dès les premières mi-
nutes de la rencontre. L’ASK a
pu secouer les flets de Aïn Jas-
ser à deux reprises en première
période. Le premier but est
venu du jeune Dib qui a reçu
une passe lumineuse de Seddik.
Quelques minutes plus tard, ce
même Seddik tenta un tir loin-
tain qui fnit dans les flets ad-
verses. Le score était déjà à 2-0
avant même la pause. Les tenta-
tives askistes se sont poursui-
vies, mais le manque d’adresse
et la précipitation dans le der-
nier geste a privé l’ASK d’autres
réalisations. Le score pouvait
bien être lourd. Enfn, les visi-
teurs ont réduit la marque dans
les dernières minutes de la ren-
contre. Une nouvelle victoire
pour l’ASK qui poursuit sa pré-
paration malgré le début de la
compétition.
Seddik s’est régalé
En plus du visage séduisant
des six anciens espoirs qui ont
prit part à cette rencontre ami-
cale, un joueur s’est bien régalé
hier sur le terrain. il s’agit du
meneur de jeu Seddik. Ce der-
nier semble avoir retrouvé ses
repères et ses bons réfexes sur
le tapis vert. Le natif de Saïda
était comme un poison pour la
défense de Aïn Jasser, il faut dire
que Zekri essaye d’aider Seddik
pour qu’il revienne à sa meil-
leure forme, car le staf tech-
nique attend beaucoup du
joueur qui sera d’un apport im-
portant à l’avenir pour le club.
Enfn et sans prendre assez de
risque, Seddik n’a pas terminé la
rencontre d’hier, il a cédé sa
place à un des jeunes joueurs de
l’équipe, Ammar, à la 70’ de jeu.
La concurrence est
relancée
On peut dire que les places
vont être chères à l’ASK cette
saison, tout le monde veut jouer
le match du WAT. C’est l’im-
pression laissée par les joueurs
lors du match d’hier. Certains
voulaient même participer au
premier rendez-vous face à
l’ESM, mais Zekri devait faire
ses choix, comme il doit aussi
les faire ce week-end pour dé-
gager le meilleur onze possible
pour afronter le WAT. Tout le
monde attend le jour J et le ves-
tiaire askiste vit un suspense qui
va durer encore quelques
heures.
L’équipe alignée
Kehal, Bendridi, Kehala,
Bouâarouj, Zaâlani, Zelami
(Dardour 60’), Bouaâfa (Bous-
sena70’), Seddik ( Ammar 70’),
Bendif, Dib, Ben Kharbach.
Abdou. H.
Fergani sur un
siège éjectable
L
es Batnéens
n’ont pas en-
core digéré la
lourde défaite concé-
dée par leur team ven-
dredi dernier à Bel
Abbes face à l’USMBA.
Ce n’est pas la défaite
en elle-même qui a fait
mal aux gars de la ville
des Aurès, mais plutôt
l’ampleur du score qui
a déçu tous les suppor-
ters du CAB. Déçue
par ce revers, la direction
commence sérieusement à songer à changer d’en-
traîneur. Selon une source autorisée, la direction
du CA Batna pense sérieusement à se séparer de
l’entraîneur Fergani. Notre source ajoute que le
président du club, Nezzar, a été très clair avec l’an-
cien capitaine de l’EN en lui expliquant que seule
la victoire face à l’ASMO, ce vendredi, pourrait le
maintenir à la tête de la barre technique du Cha-
bab.
Amer Djamil pour le remplacer
La direction du CA Batna pense déjà à l’après-
Fergani. En efet, à en croire une source autori-
sée, les responsables du club ont déjà pris attache
avec l’Irakien Amer Djamil. Ce dernier connaît
bien la bâtisse batnéenne pour avoir déjà coaché
l’équipe par le passé. La dernière expérience
d’Amer Djamil au CAB remonte à deux saisons
déjà où il avait entraîné l’équipe qui évoluait en
Ligue 1.
Ishak S.
Aggoune : «J e déciderai
de mon avenir après
le match face à l’ASMO»
Comme annoncé dans nos précédentes édi-
tions, Aggoune Mustapha songe sérieusement à
quitter le staf technique du CAB. Joint hier
matin par téléphone, il dira : «J’ai rencontré ré-
cemment les responsables du club et je leur ai
clairement fait savoir que je ne pourrai pas conti-
nuer à travailler dans ce genre de condition. Mais
pour l’intérêt du CAB, j’ai préféré poursuivre ma
mission jusqu’au prochain match face à l’ASMO.
Je prendrai à l’issue de cette rencontre une déci-
sion fnale concernant mon avenir au club.»
I. S.
En amical : ASK 2 – Aïn Jasser 1
Les remplaçants se rebiffent
Après leur clash verbal
Zekri-Khettabi, tout est rentré dans l’ordre
L’échange verbal assez rude entre l’entraîneur en chef de l’ASK Zekri et son boss Khettabi
lors de la séance de reprise restera un mauvais souvenir, mais sans conséquences. Cela est
déjà positif pour l’intérêt de l’ASK. En efet, les deux hommes auraient fait la paix dans la
même journée. Zekri poursuivit sa mission d’une manière très normale, il a drivé l’équipe B
hier avec un bon moral. A présent, il faut vite oublier cet épisode et passer à autre chose, sur-
tout que l’équipe s’apprête à disputer une rencontre importante ce vendredi face au
WAT.
L
e MSP Batna recevra son
prochain adversaire, le
NAHD en l’occurrence,
au stade Abderrahmane-Bensassi
de Merouana, doté d’une pelouse
synthétique pour le compte de la
2
e
journée de la Ligue 2. La LFP a
répondu favorablement à la de-
mande de la direction batnéenne
qui souhaitait changer de domi-
ciliation. Les joueurs ainsi que
l’entraîneur Abbes se sont plaints
de la mauvaise qualité de la pe-
louse du stade 1
er
-Novembre où
ils ont concédé le nul lors de la
première journée face au WAT.
La direction batnéenne a de-
mandé avant le début de la saison
à recevoir au stade Abdellatif-
Chaoui, mais la LFP lui a opposé
un niet catégorique. C’est la rai-
son pour laquelle les responsa-
bles du MSPB ont opté pour le
stade de Merouana. Bien que le
changement de domiciliation de
leur club les pénalise puisqu’ils
seront obligés de se déplacer à
Merouana pour chaque rencon-
tre, les supporters des Noir et
Blanc ont soutenu la direction
après avoir constaté le délabre-
ment de l’état du terrain du stade
1
er
-Novembre.
K. S.
Les Noir et Blanc recevront à Merouana
Bekhtatou
out face au NAHD
Soufrant d’une blessure au ni-
veau du mollet, Oussama Bekhta-
tou n’a pas encore repris les
entraînements. Il sera à coup sûr
out lors de la prochaine rencontre
face au NAHD. Le joueur batnéen
devra reprendre les entraîne-
ments la semaine prochaine.
Bacha et Bekha
ont repris
Victimes tous les deux d’une
angine, Bacha et Bekha ont re-
pris les entraînements hier
matin avec le groupe. Les deux
joueurs sont opérationnels pour
le match du NAHD.
K. S.
Dans quel état d’esprit votre
équipe a-t-elle repris le chemin
des entraînement ?
La reprise a été difcile car on n’a
toujours pas digéré notre faux pas à
domicile face au Chaouia. En tous
cas, ce n’est pas la fn du monde et
on compte se ressaisir dès ce ven-
dredi.
Que vous a dit l’entraîneur au
lendemain de cet échec face à
l’USC ?
Il nous a dit que ce faux pas de-
vrait nous servir de leçon. Il nous a
sermonné suite à notre piètre pres-
tation et nous a surtout demandé de
ne pas baisser les bras et de conti-
nuer à se battre, car nous avons une
équipe qui a les moyens de réaliser
de belles choses cette saison. A
l’image des joueurs, dirigeants et
supporters, notre coach était dans
tous ses états et nous a fait savoir
son mécontentement de certains
éléments qui l’ont déçu.
Ne pensez-vous pas que les in-
sufsances constatées en at-
taque et les lacunes défensives
ont été la raison de votre défaite
?
J’estime que la responsabilité est
collective. En plus, je pense que le
but entaché d’une faute de mar-
quage nous a perturbés. Par la suite,
on voulait prendre l’avantage rapi-
dement, ce qui fait que cette situa-
tion a engendré un excès de
précipitation. A mon avis, il n’y a
pas lieu de s’inquiéter car il nous
reste juste à matérialiser les occa-
sions qu’on se créées. Le staf tech-
nique devrait apporter les
rectifcatifs qui s’imposent. Cela de-
vrait s’arranger lors des prochaines
journées.
Désormais, vous êtes dans
l’obligation de vous racheter dès
la prochaine journée.
Tout à fait. On doit réagir au plus
vite possible afn de retrouver la
confance. Certes, nous ne sommes
qu’au début de saison mais il est pri-
mordial de renouer avec les bons
résultats. Les joueurs sont
conscients et décidés plus que ja-
mais à relever le déf et gagner leur
pari.
Mais ce ne sera pas facile face
au MSPB qui reste sur une dé-
faite. Comment voyez-vous
cette rencontre ?
Efectivement. Il est vrai que ce
ne sera pas du tout chose aisée face
à une coriace équipe batnéenne. En
plus, le MSPB reste sur un revers à
l’extérieur et veut retrouver son pu-
blic par un succès. C’est une équipe
imprévisible et on doit se montrer à
la hauteur ce vendredi. En football,
tout reste possible et la réalité du
terrain est autrement. De toutes les
façons, nous sommes déterminés à
réaliser un résultat positif face au
MSPB. Nous avons un bon coup à
jouer contre une formation qui joue
bien au ballon.
Confant, donc…
Tout à fait. Nous sommes
convaincus que le NAHD relèvera
la tête, seulement il nous faut du
temps pour nous adapter à la com-
pétition ofcielle et retrouver notre
rythme de croisière. Il faut jouer
simple et se donner à fond sur le
terrain si on veut réussir quelque
chose vendredi.
Entretien réalisé par Youcef M.
Khellaf «On doit se ressaisir au plus vite !»

Ligue 2
Coup d’œi l
N° 2388 www.lebuteur.com
Mercredi 28 août 2013
MCS
USMBA
WAT
Layati : «L’ASK n’a
rien à espérer
à Tlemcen»
Le latéral gauche Ammar Layati,
qui est de retour au WAT cet été,
pense que le match amical joué
avant-hier contre Rebbah a été bé-
néfique à l’équipe pour la prépara-
tion de la rencontre prévue
après-demain contre l’ASK. L’ex-
joueur du MC Oran pense que son
équipe n’a pas le droit de trébu-
cher ce vendredi pour rester dans
le sillage des formations de tête et
jouer l’accession en Ligue 1.
Comment s’est déroulé ce match
amical contre Rebbah ?
C’est un match amical durant le-
quel l’entraîneur a décidé de faire
jouer les éléments n’ayant pas pris
part au précédent match contre
Batna. Cela a permis à ces éléments
d’avoir également un match dans les
jambes. Ce qui va permettre au coach
d’avoir des éléments sur un même
pied d’égalité en matière de prépara-
tion.
Peut-on savoir pourquoi vous
vous êtes contenté d’une seule
mi-temps, alors que vos coéqui-
piers ont joué pratiquement une
heure complète ?
J’étais grippé. Le médecin m’a d’ail-
leurs déconseillé de jouer ce match.
C’est moi qui ait insisté auprès de l’en-
traîneur afn d’avoir au moins une mi-
temps dans les jambes. C’est
pourquoi, je me suis contenté seule-
ment d’une mi-temps.
C’est pour cette raison que vous
n’avez pas joué contre le MSPB
vendredi passé ?
Non, je n’étais pas malade ce jour-
là. Mais l’entraîneur a décidé de faire
jouer les éléments les plus compétitifs
dont je ne faisais pas partie. Mon sta-
tut de remplaçant était compréhensif
dans la mesure où je n’ai joué qu’un
seul match lors du tournoi de Béjaïa.
Le fait de rester sur le banc ne
vous a donc pas contrarié ?
Pas du tout ! C’est tout à fait nor-
mal, on doit respecter les choix de
l’entraîneur. On est seulement en
début de saison et l’occasion de jouer
va forcément se présenter à moi au
cours de cette saison.
Comment avez-vous trouvé votre
équipe en général ?
Je pense qu’il est encore prématuré
de porter un jugement sur l’équipe,
car nous avons joué seulement un
match ofciel. En général, les équipes
ne sont pas prêtes à ce stade de la
compétition. Il faut attendre quatre
ou cinq journées pour évaluer notre
rendement.
Comment se présente ce pro-
chain match contre l’ASK ?
Ce sera le premier match que nous
allons jouer à domicile et devant
notre public. Nous sommes donc ap-
pelés à confrmer le point que nous
avons ramenés de Batna par un suc-
cès. Pour une équipe qui lutte pour
l’accession, la victoire est primordiale
à domicile. On n’a donc pas le droit de
laisser fler les trois points de la vic-
toire.
Entretien réalisé par M. B.
L’attaque widadie
se révolte
Le Widad de Tlemcen est parvenu
à s’imposer, avant-hier après-midi,
sur le terrain du stade Akid-Lotf
face aux pensionnaires de l’Inter-Ré-
gion sud-est, sur le score de quatre
buts à deux. C’est la première fois
durant ces matchs amicaux que le
Widad a pu inscrire quatre buts.
Chose qui a eu pour efet de rassurer
les fans des Bleu et Blanc en atten-
dant la confrmation en champion-
nat. Tebbal, et Mebarki doublé de
Touil ont permis au WA Tlemcen de
s’imposer au cours de cette joute
amicale.
M. B.
L
es Unionistes de
l’USMBA continuent
d’afûter leurs armes,
dans leur antre du 24-
Février-56, afn de pré-
parer le prochain déplacement à Oum
El Bouaghi, pour y afronter l’USC.
Après leur victoire méritée face à
Batna, les Vert et Rouge semblent se-
reins, comme nous afrme un diri-
geant : «Après son succès face au CAB,
le groupe est en train de prendre de
l’envergure, notamment sur le plan
psychologique. L’objectif pour l’équipe,
c’est de prendre toutes ses dispositions
pour ce déplacement, et le mot d’ordre
est de continuer sur la lancée.» A
priori, cela ne s’annonce pas sous de
bons auspices, puisque la détermina-
tion est de mise. Il est vrai que
jusqu’ici, l’entrée en matière des Unio-
nistes est encourageante et l’USMBA
est bien déterminée à aller de l’avant.
Le groupe s’est
complété
Ce n’est qu’à partir de lundi que
l’USMBA a pu, réellement, assurer sa
première séance d’entraînement avec
un efectif au grand complet ou
presque. En efet, Belgorine, Belkheir
ont repris le travail collectif. Même
Youcef Slimane a rejoint le groupe,
après avoir brillé par ses absences.
Ainsi, Bira n’a pas manqué de mon-
trer son satisfécit, lors de la séance
d’entraînement de lundi. En efet, la
totalité de l’efectif était présente aux
entraînements, il ne manquait à l’ap-
pel que Ghazali, blessé aux adduc-
teurs.
Le retour des blessés
rassure Bira
Ce qui rassure encore plus l’entraî-
neur Bira, c’est le retour des blessés.
En efet, le driver unioniste n’a pas
caché son soulagement quant au re-
tour des blessés, à l’image de Belgo-
rine et Belkheir. Bien que leurs
contractures n’aient pas été assez
graves, cela laissait planer, toutefois,
certaines inquiétudes pour le staf
technique. Les blessés ont, donc, re-
trouvé leurs moyens et s’entraînent
avec le groupe.
Travail physique au
menu
Bira a pu, ainsi, mettre en pratique
une esquisse pour une remise à ni-
veau sur le plan physique de ses
joueurs, estimant que son groupe
doit se refaire physiquement. Les
joueurs qui ont été soumis à un tra-
vail physique intense, devront voir la
cadence augmenter. Ayant constaté
que les joueurs ne se sont pas au
mieux de leur forme physiquement,
le staf technique a concocté un pro-
gramme qui leur permettra d’être
prêts physiquement pour la reprise
de la compétition vendredi prochain
face à l’USC. Durant la séance de
lundi, les joueurs ont dû travailler
dur pour recouvrer leur meilleure
forme physique.
Ambiance et bonne
humeur à
l’entraînement
C’est donc dans une ambiance
teintée de joie et d’ambiance que les
hommes de Bira, s’apprêtent pour ce
déplacement à Oum El Bouagui. La
présence de l’ensemble des joueurs
renseigne sur l’état d’esprit du groupe,
avant cette rude joute face aux
Chaouias. Les joueurs travaillent d’ar-
rache-pied malgré la chaleur et bien
qu’ils soient soumis à une charge de
travail assez immuable, pour leur per-
mettre de recouvrer leur confgura-
tion physique. Ainsi, du côté de
l’USMBA, on a déjà mis le cap sur
Chaouia. Une rencontre importante
pour les Bel-Abbésiens dans leur
quête aux points leur permettant de
conforter leur position, d’où la moti-
vation qui anime les joueurs vert et
rouge.
Bira avertit ses
joueurs…
Visiblement très revigorés par leurs
ambitions et, surtout, leur large vic-
toire face au CAB, les joueurs de
l’USMBA comptent rester sur leur
lancée. L’entraîneur des Vert et Rouge
n’est pas en reste et espère que sa
troupe réitère la victoire contre l’USC.
Pour ce faire, il pourra compter sur
les pièces maîtresses de son échiquier.
Il est vrai que face à un adversaire qui
a accroché le NAHD dans son antre
et qui joue dans son jardin et devant
son public, l’USMBA ne part pas avec
pas les faveurs des pronostics Néan-
moins, pour se défaire des Chaouia,
les Vert et Rouge devront éviter de
tomber dans l’euphorie et retrouver
leurs marques d’efcacité. Bira insiste
sur la discipline et le sérieux, sachant
qu’un excès d’orgueil pourrait provo-
quer un relâchement dont les contre-
coups seront lourds d’efets. Une
manière de rappeler à ses hommes
qu’un match n’est jamais gagné
d’avance et, qu’il faudra préparer se-
reinement le prochain rendez-vous.
… et exige d’eux une
réaction positive
L’USMBA vise la victoire à Oum El
Bouagui, est c’est légitime. Une op-
portunité pour les Bel-Abbésiens de
confrmer leur statut de candidat à
l’accession. Toutefois, cette partie sera
beaucoup plus une aubaine pour aug-
menter son capital point, tout en
ayant une oreille tendue sur les autres
rivaux. Cela étant, la donne a changé,
puisque l’USC, après son résultat pro-
bant contre le Nasria, afche actuel-
lement une bonne santé ce qui la
motive sûrement d’essayer de rester
sur sa lancée. Il faut dire, qu’outre ce
paramètre, les Vert et Rouge n’auront
pas la partie facile vu la pression
grandissante qui pèse sur leurs
épaules, puisqu’ils sont tenus par
l’obligation du résultat, eux qui font
de l’accession leur cheval de bataille.
Une situation dont Bira et ses
hommes ne perdent pas de vue.
Motivation au quotidien
Tenu par l’obligation du résultat ;
Bira se doit d’aligner une composante
capable de se surpasser face à
Chaouia. Cela ne sera pas une simple
formalité, puisque plusieurs paramè-
tres concourront au succès. C’est
pourquoi, l’entraîneur de la formation
unioniste, tout en axant le travail sur
les volets physique et technico-tac-
tique, n’a pas omis d’insister auprès du
groupe sur l’aspect psychologique, un
facteur prépondérant dans ce genre
de confrontations, afn de les pousser
à se transcender pour tenter d’arra-
cher les trois points de la victoire.
Tout en indiquant qu’il compte sur
ces joueurs pour bien réagir, l’ entraî-
neur leur a montré la «voie du salut»,
afrmant qu’ en plus de leurs qualités
et atouts, ils devront faire preuve de
hargne et de solidarité sur le terrain
et rester concentrés sur la rencontre
et l’adversaire.
Le coach insiste sur la
discipline dans le jeu
Dans les diférents accolements
concis prononcés, Bira rappelle aux
joueurs la nécessité d’user de leur sa-
voir-faire et leur expérience, afn d’at-
teindre le but qui n’est autre que la
victoire. Dans ses propos tenus aux
joueurs durant les séances d’entraîne-
ment, Bira n’a cessé de faire un travail
de sensibilisation à ses hommes pour
redoubler d’eforts non seulement
face à l’USC, mais durant toutes les
échéances à venir. Il a également in-
sisté sur le côté disciplinaire du jeu,
dans le but d’améliorer leur rende-
ment. Les joueurs sont donc prévenus
et devront mettre en application les
consignes et, surtout travailler ar-
demment et sérieusement pour don-
ner une autre allure au jeu de l’équipe.
M. O. N.
L’USC, on y songe
P
ersonne ne s’attendait à ce départ
raté du MCS en championnat, du
moment que la première rencontre
se jouait à domicile et devant son
public. Les camarades de Belahouel
vont manquer du soutien de leurs supporters lors
des prochains matchs car le faux pas à domicile les
a beaucoup afectés, eux qui sont sortis en colère
après avoir assisté à ce gâchis qui risque de causer
une cassure entre les fans et leur équipe si elle ne
se rachète pas. Une chose est sûre, la colère est
grande chez les supporters.
Première sortie, première
défaite !
Tout était réuni pour que le MCS entame le
championnat par une victoire pour donner plus
d’assurance et de sérénité à cette équipe de Saïda
du fait que sur le papier et même dans les faits, les
Saïdis devaient gagner cette confrontation avec
l’art et la manière. Lors de cette rencontre, les pou-
lains de Osmane n'ont rien fait pour empocher les
trois points, et les supporters ne sont pas allés avec
le dos de la cuillère pour les fustiger ainsi que le
staf technique.
Pire que la saison dernière !
Les supporters étaient certains que le scénario
de la saison dernière n'allait pas se reproduire,
mais fnalement il s’est produit. Malgré que, l’exer-
cice précédent, le MCS a joué ses premiers matchs
à huis clos et en dehors de Saïda, et lors de la pre-
mière journée, il s’est contenté d’un match nul face
au CRT et la confrontation s’est jouée à Mascara !
Cette saison, l'équipe a joué chez elle et devant son
public et sans la moindre pression face à une
équipe de l’OM largement prenable. Les suppor-
ters ont constaté un début de parcours catastro-
phique de leur équipe et plus mauvais que la
saison dernière, ce qui les a mis en colère. L'un
d'eux nous dira : «Vraiment, nous n’avons rien com-
pris, la direction a mis tous les moyens à la disposi-
tion de l’équipe. Le hic, c'est que la saison dernière,
il y a eu un recrutement raté et les matchs ont été
joués à huis clos et en déplacement, mais cette année
avec tous les moyens l’équipe a raté son rendez-
vous.»
Osmane devra revoir sa copie
avant le déplacement à Hadjout
La colère des supporters envers les joueurs n'est
pas près de s'estomper, et même le staf technique
n’a pas été épargné par les critiques des fans :
«Dans un parcours d’une équipe, il n'y a pas que des
victoires, on le sait, et le MCS pourra commettre des
faux pas à domicile, mais face à l’OM, il y a eu la
défaite après une médiocre prestation de notre
équipe, que nous n’avons pas reconnu d'ailleurs. Il y
a beaucoup de choses a revoir sur tous les plans. Le
staf technique devra revoir sa copie sur le plan or-
ganisationnel et aussi ses choix tactiques et des
joueurs car le prochain match face à l'USMM Had-
jout devra être celui du rachat, pour se rassurer
avant de poursuivre le parcours.» Une chose et
sûre, Osmane et ses joueurs sont déjà sous pres-
sion. Un autre faux pas à Hadjout, et l'équipe
risque de jouer le reste du parcours devant des gra-
dins vides, ce qui veut dire que la balle est dans le
camp du staf technique et des joueurs.
Amar B.
Les supporters en colère

Ligue 2
Coup d’œi l
N° 2388 www.lebuteur.com
Mercredi 28 août 2013
ASMO
ESM
Bendrisse a, incontestable-
ment, été le meilleur homme sur
le terrain vendredi passé lors du
match disputé par son équipe,
avec une défaite ramenée de leur
déplacement. I l nous a dit sou-
haiter vivement que les choses se
passent mieux que la saison der-
nière.
Tout d’abord, qu’elles sont vos impres-
sions après ce match devant les
Khroubis ?
On ne peut porter aucun jugement.
Chacun de nous a essayé de faire ce qu’il
pouvait. Pour ce qui est du résultat fnal,
cette défaite n’est pas bonne pour le moral
et nous a vraiment perturbés.
Les présents ont été unanimes à dire
que vous étiez l’une des rares satisfac-
tions de l’équipe espérantiste. Qu’en
pensez-vous ?
Cela fait plaisir, bien sûr, mais mes co-
équipiers méritent tout autant que moi
d’être félicités. Je sais que nos supporters
sont des connaisseurs.
Vous aurez à être le meneur de jeu de
cette équipe de Mostaganem, comme
cela a été le cas jusque-cela. Etes-vous
prêt pour cela ?
Je ne sais pas ce que décidera le coach au
sujet des postes. Je jouerais là où l’entraî-
neur me le demandera et si c’est dans le
poste que vous venez de citer, cela ne me
posera aucun problème. Nous n’en
sommes qu’au tout début de la phase re-
tour, le chemin est encore long.
Justement, le prochain rendez-vous,
vous allez le jouer contre l’USM An-
naba. Dans quel état d’esprit allez-
vous l’aborder ?
C’est vrai, c’est un match difcile. Nous
devons impérativement réaliser une belle
performance et cela pour confrmer notre
bonne santé et se ressaisir le plus vite pos-
sible. Ce match se déroule dans notre stade
et une défaite pourrait avoir des consé-
quences sur le plan moral. Ce sera difcile,
mais nos supporters seront là pour nous
soutenir. Nous avons les moyens d’empo-
cher les trois points de la victoire.
Pensez-vous que l’Espérance de Mos-
taganem réussira la saison ?
Nous allons tout faire pour que cela soit
le cas. Avec le recrutement qui a été fait, il
y aura un efectif riche. Il nous faut tra-
vailler et surtout donner le meilleur de
nous-mêmes sur le terrain. A partir de là,
nous avons toutes nos chances en cham-
pionnat.
Entretien réalisé par
Ettaoui Wassim
Bendrisse : «Nous devons impérativement
réaliser une belle performance»
Harizi : «C’est une
étape très importante
que nous devons
bien gérer»
«Gagner notre deuxième match à domi-
cile face aux hommes de Seybouse, l’USM
Annaba, c’est une étape très importante
que nous devons bien gérer afn d’assurer
un bon début de parcours. Certes, ce sera
difcile, mais on doit quand même faire de
notre mieux pour ne pas louper notre dé-
part.»
Aït Zeggache :
«Un bon résultat nous
permettra de gagner
en confiance»
«Cette rencontre, qu’attendent les fans
de l’ESM avec impatience, sera pour les
joueurs et le staf technique une occasion
pour réaliser un bon résultat, leur permet-
tant de gagner en confance et d’être à la
hauteur des ambitions des supporters de
l’équipe.»
Akli prié
de revoir sa copie
Les Espérantistes de Mostaganem ont
mal entamé la saison en concédant une
défaite sur le score étriqué de 3 à 0 face à
l’AS Khroub qui a confrmé son statut de
bête noire des Mostaganémois. C’est là le
premier revers des Vert et blanc, eux qui
aspiraient débuter en force pour afcher
leurs ambitions, après notamment une
préparation soutenue d’Akli Nasr Eddine
qui n’a rien laissé au hasard.
Les supporters
espéraient un meilleur
début
Les supporters espéraient un début, si-
milaire à celui de la saison dernière, où ils
avaient réussi à empocher les trois points
dès la première journée, sur leur terrain.
Les coéquipiers de Kechairi ont fourni
une mauvaise prestation, ce qui fait douter
les supporters. «Ils n’ont rien fait pour ga-
gner. L’attaque n’a pas réussi à se procurer la
moindre occasion de but au cours du pre-
mier half, notamment face à une défense de
l’AS Khroub qui était bien en place», afrme
un supporter qui a osé faire le déplace-
ment à Khroub. Un grand travail attend
ainsi Akli.
Les joueurs
sous pression
Avec l’approche de la deuxième journée
du nouvel exercice 2013/2014, la pression
ne cesse d’augmenter au milieu des
joueurs, qui ont déjà commencé à penser à
cette rencontre et aux moyens qui leur
permettront de réaliser un bon résultat.
Les Mostaganémois
déjà avertis
Ce match revêt une grande importance
pour les Vert et Blanc, dans la mesure où
ils doivent impérativement se racheter et
décrocher une victoire. On s’attend, donc,
à un sursaut d’orgueil des camarades d’Aït
Zeggache, notamment par rapport à l’en-
traîneur et même aux supporters qui n’ad-
mettront sûrement pas un autre faux pas,
de surcroît à la maison des Haouata. Les
Mostaganémois sont donc avertis.
C
omme annoncé dans ces mêmes co-
lonnes dans notre édition d’hier, les
deux joueurs de l’ASMO, en l’occur-
rence, Saâdaoui et Benchaâbane, ont
efectué une échographie à la clinique Najah pour
déterminer avec exactitude de quoi ils soufrent
et connaître la durée de leur indisponibilité. Les
résultats de cette échographie ont été rassurants,
puisqu’ils n’ont rien révélé de grave pour ces deux
éléments qui pourront, donc, reprendre le che-
min de l’entraînement. «Dieu merci, les résultats
de cette échographie n’ont rien révélé de grave pour
moi. Je suis vraiment soulagé», nous a déclaré hier
le défenseur arrière gauche de l’ASMO, Saâdaoui.
Idem pour son coéquipier, Benchaâbane :
«D’après les résultats de l’échographie, je ne soufre
de rien de grave. Je vais donc pouvoir reprendre de-
main (hier, ndlr) le chemin des entraînements avec
mes coéquipiers.» Pour rappel, ces deux joueurs
ont contracté ces blessures lors du précédent
match qui a opposé l’ASMO à l’USMB vendredi
au stade Brakni.
Ils ont repris l’entraînement
en solo
Même si les résultats de l’échographie n’ont
rien révélé de grave pour eux, Saâdaoui et Ben-
chaâbane vont reprendre l’entraînement en solo.
Et pour cause, ils ne veulent pas prendre le
moindre risque et préfèrent reprendre progres-
sivement le travail en attendant de réintégrer le
groupe. Ils nous ont fait savoir qu’ils vont voir
s’ils pourraient s’entraîner ou pas avec le groupe.
Voulant prendre part au match face au CA
Batna, Saâdaoui et Benchaâbane semblent dé-
terminés à tout faire pour ne pas rater ce match.
Tout pour les récupérer
face au CAB
A la question de savoir s’ils seraient prêts à
prendre part au match de ce vendredi face au
CAB, Saâdaoui et Benchaâbane nous ont dé-
claré : «Nous allons tout faire pour ne pas rater
ce match. On ignore si on pourra jouer ce match
ou pas. Ce qu’on sait, c’est que nous sommes
armés d’une grande volonté pour ne pas rater ce
match.» Même le staf technique souhaite ré-
cupérer ces deux éléments face au CAB. En
efet, Benchaâbane et Saâdaoui sont considé-
rés comme des joueurs importants dans le dis-
positif de Mouassa.
R. O.
Alors qu’on pensait que la formation de M’dina
J’dida allait accueillir ses adversaires au stade
Habib-Bouakeul, voilà que le premier match du
club à la maison cette saison va se dérouler au
stade Ahmed-Zabana. En efet, la LFP a pro-
grammé le math ASMO-CAB, prévu ce vendredi
et comptant pour la 2
e
journée de championnat,
au stade Ahmed-Zabana. En efet, le stade Habib-
Bouakel n’a pas encore été homologué pour ac-
cueillir les matchs ofciels du championnat.
Interrogé à ce sujet, le manager général de
l’ASMO dira : «On attend toujours l’homologation
du stade Habib-Bouakeul. En principe, ce stade de-
vrait être homologué dans les tout prochains jours.
En attendant, nous allons jouer au stade Ahmed-
Zabana. Nous demandons à nos supporters de
venir en force pour soutenir leur team et nous leur
promettons de tout faire pour engranger les trois
points de ce match face au CA Batna.»
R. O.
Echographie rassurante pour
Saâdaoui et Benchaâbane
Haddou Moulay
irrite les Asémistes
L
e manager général de l’ASMO, Benamar Houari, était
en colère contre son homologue du MCO, Haddou
Moulay. Et pour cause, le dirigeant asémiste pense
que c’est l’ancien joueur de l’EN qui a refusé de laisser la for-
mation de M’dina J’dida se préparer au stade Ahmed-Zabana,
le match de ce vendredi face au CA Batna : «Comme nous al-
lons accueillir le CA Batna au stade Ahmed-Zabana, et comme
le championnat de la Ligue 1 sera au repos ce week-end, nous
avions souhaité préparer la réception du CAB sur la pelouse du
stade Zabana. Mais selon les informations qui nous sont par-
venues, c’est le manager général du MCO (NDLR : Haddou
Moulay) qui a refusé de nous céder le stade.»
Benamar : «Pourtant, on entretient
de bonnes relations avec
le MCO»
Le manager général de l’ASMO a tenu à préciser que lui et
les dirigeants asémistes entretiennent de bonnes relations
avec les Hamraoua : «Au mois de Ramadhan, nous avions ac-
cepté de céder le stade Bouakeul aux jeunes du Mouloudia
pendant une dizaine de jour. Nous avions aussi refusé, par res-
pect à Djebbari, de déposer la licence de Berradja, qui avait
bel et bien signé un contrat avec notre club. Je ne comprends
pas pourquoi on a refusé de nous céder le stade Zabana, afn
de préparer le match face au CAB.»
R. O.
Abdat nouveau
soigneur de l’équipe

La direction de l’ASMO a
nommée Abdat Abdelhalim
nouveau soigneur de l’équipe se-
niors. L’information nous a été
confrmée par le manager général du
club, Benamar Houari : «Abdat a re-
joint le staf médical de notre équipe.
Il est le nouveau soigneur de l’équipe
seniors. Hanaf occupe toujours le
poste de kiné.» Abdat, qui devait en-
tamer hier son travail à l’ASMO, a
exercé sa fonction de soigneur au
MCO la saison dernière.
L’AG des actionnaires
reportée au
2 septembre

Prévue dans un premier
temps pour avant-hier, l’as-
semblée générale des actionnaires de
la société sportive par action ASMO
a été reportée pour le 2 du mois pro-
chain. Cette AG, tant attendue, aura
comme ordre du jour l’approbation
des deux bilans moral et fnancier
du précédent exercice sportif. L’AG
des actionnaires devrait avoir lieu à
l’hôtel El Mouahidine.
R. O.
ASMO-CAB à Zabana
Clarence, dans la pratique, com-
ment se passent vos conversa-
tions avec les jeunes joueurs de
Botafogo ?
Nous parlons par exemple du posi-
tionnement sur le terrain. Quand
nous jouons, je donne beaucoup de
consignes sur la manière de se placer
avant que le ballon n’arrive. Je ne suis
pas le seul. D’autres aussi donnent des
instructions, car personne ne peut
tout voir sur tout le terrain. Je parle
pas mal. Dória, par exemple, pro-
gresse à une vitesse incroyable. Il ar-
rive à remonter le ballon avec une
grande confance, mais c’est le fruit
d’un travail collectif. Avec lui, je dis-
cute beaucoup de la manière de pré-
parer le ballon. Comme il est gaucher
- là, on entre dans un domaine très
technique ! -, si le ballon est devant
son pied droit, il ne va pas réussir à
donner le ballon sur la gauche. C’est
quasiment impossible. Par contre, si
la balle est à gauche de son pied
gauche, il peut aussi facilement pas-
ser la balle sur la gauche que sur la
droite. Il lui suft de faire un pas de
côté pour pouvoir renverser le jeu. La
conséquence, c’est que son adversaire
ne sait pas ce qu’il va faire. C’est là
qu’il est important de communiquer,
pour pouvoir recevoir le ballon si je
suis à côté de lui. Ainsi, il se donne
des options pour lui-même et pour
ses coéquipiers. Cela complique la
tâche de l’adversaire. S’il est posi-
tionné avec le
ballon devant
le pied droit,
l’adversaire
sait que la
transmission
se fera soit à
droite, soit
derrière. Le
pressing est
diférent. Ce
sont de petits
détails. Au début,
il ne faisait pas at-
tention à ça et
assez souvent, il
devait donner la
balle en retrait.
Dans ce cas-là, vous
perdez beaucoup
d’occasions d’atta-
quer. C’était le cas il y
a huit ou neuf mois. Il
a commencé à suivre
mes consignes et depuis,
le ballon circule mieux.
En plus, il a une bonne
frappe. Aujourd’hui, je
me penche sur d’autres
détails avec lui. C’est sans
fn.
Et quand ces conver-
sations ont-elles lieu ?
Dans le vestiaire, en
stage, quand nous voyageons ou après
les entraînements. Tous les jours.
Pour moi, c’est un travail continu. On
peut toujours progresser, n’est-ce pas ?
Il faut toujours chercher à s’améliorer.
Quand j’étais à l’AC Milan, le grand
Milan, tout le monde communiquait
pour essayer d’améliorer le niveau gé-
néral. Si vous arrêtez de vouloir pro-
gresser, vous stagnez. Si vous voulez
gagner, vous n’avez pas le droit de
stagner. C’est la loi du marché, du
monde, de la vie. Si vous stagnez,
vous allez vous faire dépasser.
Jusqu’à quand allez-vous conti-
nuer à évoluer ?
C’est un processus sans fn. En ce
moment par exemple, je m’entraîne
aux penalties. Jusqu’à cette année, je
n’en avais jamais
tiré dans ma car-
rière, à part dans les sé-
ries de tirs au but. Être
le premier tireur de penalties de
l’équipe est quelque chose de nouveau
pour moi. Pareil pour le positionne-
ment. Aujourd’hui, j’évolue à mon
poste de prédilection, celui que j’aime.
J’ai montré mes qualités à ce poste,
mais dans toute ma carrière, je n’ai
joué que deux ans dans cette position.
Seulement deux ans. Le reste de ma
carrière, j’ai évolué comme milieu
plutôt défensif. Parfois à droite, par-
fois à gauche, parce que je peux aussi
facilement évoluer des deux côtés.
Cela dépendait des besoins de l’en-
traîneur. Je l’ai fait parce qu’au fnal,
c’est l’équipe qui compte. J’ai réussi à
apporter une contribution impor-
tante.
Préférez-vous jouer près du but
adverse, ou cela vous est-il indif-
férent ?
Gagner, pour moi, ce n’est pas seu-
lement soulever le trophée. Cela si-
gnife faire le maximum, sur le terrain
et en dehors. Si un footballeur est bon
pendant cinq matches et qu’après
cela, il commence à sortir, à boire, à
se lever tard, à avoir une vie dissolue,
ses prestations sur le terrain s’en res-
sentent forcément.
Et si à la fn de la
saison l’équipe ne
gagne rien, alors
on commence à
se demander si
on a fait tout
n o t r e
p os -
sible
pour
y ar-
river. C’est
une ques-
tion que
je ne
veux pas
avoir à
m e
p o s e r.
Pour moi,
gagner si-
gnife ceci :
faire tout
son possi-
ble, indivi-
duellement
et collecti-
v e m e n t ,
pour soule-
ver le tro-
phée. C’est une question de mentalité.
Tout le monde veut gagner, mais tout
le monde n’a pas une mentalité de ga-
gneur. Il faut réunir tous les ingré-
dients. Vous avez l’obligation d’être
compétitif. La victoire ne dépend pas
seulement de vous. Par contre, il ne
dépend que de vous de tout donner et
de faire le maximum pour essayer de
gagner.
Vitinho, l’un des jeunes joueurs
de Botafogo, a dit que vous étiez
comme un père pour lui...
(rires) C’est drôle. Cela dit, je pour-
rais être le père de pas mal de joueurs
dans cette équipe. C’est curieux parce
qu’en même temps, j’ai l’impression
que mes dé-
b u t s ,
q u a n d
j’avai s
16 ans,
d a t e n t
d’hier. C’est
assez agréable.
Les relations au sein
de l’efectif sont très
bonnes. Vitinho a atteint un ni-
veau où il doit maintenant confrmer.
Son talent est évident, mais il doit être
protégé pour pouvoir continuer à
évoluer. Ici, il y a cette culture de
donner des interviews sans arrêt,
même à la mi-temps. Il est difcile
pour n’importe qui de revenir après la
mi-temps avec la même intensité
(Seedorf avait interrompu une inter-
view avec Vitinho à la mi-temps d’un
match). Il y a des moments où il faut
savoir dire non. Il faut savoir gérer ce
genre de situations. Nous avions mar-
qué un but, mais le match restait très
compliqué. C’était loin d’être terminé.
J’ai jugé qu’il était important de gar-
der la concentration jusqu’à la fn. J’ai
agi naturellement car je sais que pour
n’importe quel joueur, expérimenté
ou non, il est compliqué de rester
concentré jusqu’à la dernière seconde.
Quand vous donnez une interview,
vous sortez du collectif, alors que le
plus important est de rester focalisé.
Ce sont des choses ponctuelles. Ça
n’arrivera probablement plus, parce
que la leçon a été retenue. Il continue
de donner des interviews, mais en
étant conscient qu’il doit rester
concentré. Ce groupe apprend très
vite. Une fois que vous avez progressé,
vous ne pouvez pas régresser. Nous
avons la chance d’avoir cette osmose.
Avez-vous déjà connu cette situa-
tion dans votre carrière ?
Quand je suis allé au Real Madrid,
il y avait sept ans que le club n’avait
plus remporté le championnat. Ils ont
acheté 14 joueurs, dont huit ou neuf
titulaires. Cette année-là, nous avons
survolé la Liga. Pour cela, il faut for-
cément de la chance. Évidemment,
c’est aussi dû à l’entraîneur, Fabio Ca-
pello. Il a joué un rôle important.
Mais s’il n’y avait pas eu cette osmose
entre les joueurs, nous aurions mis
beaucoup plus de temps à gagner
quelque chose.
Votre discours est focalisé sur le
groupe et sa progression. Cela
vous prédestine-t-il à une car-
rière d’entraîneur ?
Oui, sans aucun doute.
C’est comme ça depuis le
début de ma carrière. Je n’ai
jamais rien gagné sans avoir
tous ces ingrédients. J’ai été
toujours très conscient des
choses qui manquaient
pour pouvoir gagner
des titres. Nous
n’avons pas tout
gagné, mais nous
avons terminé
deuxième. Vous
ne pouvez pas
toujours ga-
gner. Cela
dit, nous
avons été en
course pour
le titre
jusqu’à la fn
de la saison.
Je possède
déjà la li-
cence d’en-
traîneur A de
l’UEFA. J’ai tra-
vaillé avec les
jeunes de Nova
Iguaçu et de Boa-
vista. Ça m’a plu. J’ai
toujours su que je de-
viendrais entraîneur,
mais les choses se sont un
peu accélérées. Aujourd’hui, je
suis des cours de l’UEFA Pro, le
diplôme suprême pour les entraî-
neurs. J’entraîne des garçons de 17 ans
à Boavista. C’est la partie pratique.
Pour ce qui est de la théorie, je fais
mes devoirs comme le font les entraî-
neurs aux Pays-Bas.
Comment va débuter cette nou-
velle carrière ?
Ah, je n’en sais rien ! Aujourd’hui,
mon objectif est de faire tout mon
possible pour terminer cette carrière
en beauté, au plus haut. Je ne veux pas
terminer dans une petite équipe, en
cinquième division. Ce genre de
chose n’est pas pour moi. Je ne sup-
porterais pas. Le Brésil, en dehors de
l’Europe, est le pays qui possède le
meilleur football. Je voulais jouer à ce
niveau-là. Je savais que ça allait être
diférent, difcile, mais j’avais besoin
d’un déf. L’année dernière, Massimi-
liano Allegri ne m’a pas fait beaucoup
jouer. Il me gardait pour les matches
importants. Mais après quatre ren-
contres sur le banc, vous perdez le
rythme. Ma moyenne était de 48
matches par an. Du jour au lende-
main, vous ne jouez plus que la moi-
tié de ce temps-là. C’est compliqué,
pour le corps comme pour le rythme.
Je suis un footballeur qui a besoin de
temps de jeu. Je n’ai pas aimé son
comportement envers moi. J’ai eu
envie de partir, tout simplement parce
que j’avais envie de jouer au foot. Je ne
pouvais pas regarder les matches de-
puis le banc de touche. Je voulais me
fxer un nouveau déf, qui demande-
rait beaucoup de motivation. Après
20 ans de carrière, je voulais conti-
nuer de me lever tous les jours pour
m’entraîner et faire toutes les choses
que je faisais depuis longtemps, c’est-
à-dire participer à un projet collectif
majeur.
Vous êtes heureux. Du moins,
c’est l’impression qu’on a quand
on vous écoute parler...
(sourire) Vous devez vivre avec
votre temps, sans penser au passé ou
à l’avenir. Quand vous faites un choix,
il faut le vivre intensément. Demain
ou dans un an, les choses vont chan-
ger, je serai peut-être ailleurs. Qui sait
? Il faut savoir vivre bien.
In ffa.com
(
2
e
p
a
r
t
i
e
)
«Je n’ai pas aimé
le comportement
d’Allegri envers moi»
Dans la première partie de son entretien avec FIFA.com, Seedorf
parlait de son arrivée au Brésil et de la façon dont il est rapide-
ment devenu incontournable pour Botafogo, notamment grâce à
son rôle de leader d’un effectif relativement jeune. Dans cette
deuxième partie, le Néerlandais nous donne plus de détails sur
la façon dont il exerce une influence positive et sur l’attention
indispensable quand on travaille avec les jeunes.
«J’ai quitté
le Milan AC
parce que
j’avais envie
de jouer
au foot»
«Capello a joué
un rôle important
lorsque nous avons
remporté la Liga»
«J’ai toujours
su que
je serai
entraîneur»

Internationnal
Coup d’œi l
N° 2388 www.lebuteur.com
Mercredi 28 août 2013
Ribéry : «Je fais plus de
passes décisives que
Messi et Ronaldo»
Le milieu offensif de l'Équipe de France et du Bayern Mu-
nich, Franck Ribéry, s'est confié dans les colonnes du journal
Kicker ce lundi. Le temps pour lui d'évoquer les deux
joueurs en lice avec lui pour obtenir le titre de "Meilleur
joueur d'Europe" : Lionel Messi et Cristiano Ronaldo : «
Ce sont deux grands joueurs, ils font partie des meil-
leurs joueurs du monde, explique t-il comme le relaye
So Foot. Être nommé avec ces deux-là, rien que ça,
ça me flatte. Après, chacun a ses qualités. Ce que
les deux maîtrisent le mieux, c'est le fait de mar-
quer des buts. Ils marquent plus souvent. J e
suis un joueur qui cherche plus à dribbler, qui
va sans cesse gêner les défenseurs adverses.
J e fais plus de passes décisives aussi», pré-
cise t-il. Alors, Franck Ribéry peut-il souf-
fler cette récompense au nez de Lionel
Messi et Cristiano Ronaldo ? Verdict le
29 août !
Convaincus que Geoffrey Kondogbia (20 ans) est le joueur
qu'il leur faut pour renforcer l'équipe au milieu du terrain,
les dirigeants russes de l'AS Monaco sont désormais prêts
à débourser la somme de 20 millions d'euros néces-
saire à l'arrivée du joueur du FC Séville, soit le mon-
tant de la clause libératoire qui a été fixée par le
club andalou. Après avoir fait une première offre de
15 ME, refusée il y a quelques jours par Séville,
Monaco est donc prêt à cet effort pour s'offrir l'in-
ternational français (1 sélection), champion du
monde des moins de 20 ans. Sauf retournement
de situation, Kondogbia devrait donc signer dans
les prochains jours un contrat de cinq ans à
l'AS Monaco, où il devrait être associé à J é-
rémy Toulalan. Le Français avait été
acheté 3,5 ME par Séville au RC Lens,
en 2012. Si ce transfert se confirme, il
porterait le montant des investisse-
ments de l'ASM, en cette intersaison,
à pratiquement 170 ME.
Bayern Munich France

Coup d’œi l
N° 2388
www.lebuteur.com
Mercredi 28 août 2013
International
Galatasaray
aurait eu le feu
vert pour Di Maria
Alors qu’Arsenal semblait bien engagé dans le
dossier Angel Di Maria depuis plusieurs jours, un
prétendant inattendu pourrait venir redistribuer les
cartes sur le mercato. Selon le média turc Hürriyet,
Galatasaray serait venu aux nouvelles pour l’ailier
argentin du Real Madrid, et aurait obtenu le droit de
négocier un contrat avec lui. Le président du club
stambouliote, Ünal Aysal, se serait entretenu à ce
sujet avec Florentino Pérez. Les deux hommes au-
raient trouvé un accord, permettant ainsi à Galatasaray
de traiter directement avec le joueur et son entourage.
Alors que son départ du Real Madrid se précise de jour
en jour, Angel Di Maria n’est encore tombé avec per-
sonne sur le mercato.
Aubameyang :
«Dortmund correspond
à ce que
j’espérais»
S’il se sentait bien à
l’ASSE, Pierre-Emerick
Aubameyang avait
besoin d’un nou-
veau challenge. Et
il l’a trouvé en
Bundesliga, un
championnat idéal pour
ses qualités. Il ne re-
grette donc pas de
l’avoir rejoint. Il n’a
d’ailleurs pas hésité
«La Bundesliga,
c'est un jeu très
rapide, porté vers
l'avant, notam-
ment à Dort-
mund où ça va
très, très vite, où il y a plein d'intensité. Ce
sont des choses que j'aime beaucoup:
faire le pressing, me porter rapidement
vers l'avant, développer des attaques ra-
pides. Ç'a pesé dans la balance. Dès
que j'ai su qu'il y avait cet intérêt du
Borussia, j'ai tout de suite dit à papa:
"C'est cette équipe qu'il me faut. Si ça
se fait, je serai le plus heureux des
hommes." Depuis que je suis ici, je
constate que ça correspond à ce
que j'espérais. Devant, ça joue
vite. Et Gündogan m'a impres-
sionné! Lui, c'est le métro-
nome. Il a des yeux partout et
met des super ballons aux at-
taquants.»
Evra titille Mourinho
«J e ne pense pas
qu’il voulait gagner»
Après le match nul et vierge entre Manchester United et Chelsea
lundi soir, Patrice Evra s’est exprimé sur le système mis en place par
Mourinho, sans véritable attaquant : «Nous n'avons pas pris de but,
c'est un point positif. Chelsea n'a pas vraiment été dangereux. J e ne
pense pas que Mourinho voulait gagner ce match, peut-être qu'il était
à la recherche du match nul. J e peux dire que nous sommes vraiment
en forme, tous les gars ont fait travaillé dur.»
Xavi : «Neymar est destiné
à faire la différence»
Elle se fait grandement attendre, la première titularisation de Neymar. Attendu samedi
dernier à Malaga suite au forfait sur blessure de Lionel Messi, le crack brésilien a une fois
de plus débuté sur le banc, avant de disputer les trente dernières minutes du match. Pas
de quoi inquiéter Xavi, l’un des cadres du FC Barcelone, qui ne tarit pas d’éloges sur l’an-
cienne pépite de Santos, débarquée depuis peu en Catalogne. Dans des propos accordés
à Barça TV, le natif de Terrassa a ainsi évoqué les caractéristiques de son nouveau co-
équipier. «C’est un garçon très humble, très jeune, qui montre beaucoup d’intelligence.
Quand les équipes ferment le jeu contre nous, nous avons besoin de gens en attaque
qui déséquilibrent et lui peut le faire. Il peut percuter dans la surface, il peut marquer
et il est destiné à faire la différence au Barça», a-t-il confié.
Rosell dément pour Pedro
Alors que Radio Marca annonçait hier qu’une offre
de 40M€ en provenance du PSG avait atterri sur le
bureau de Sandro Rosell pour tenter de recruter
Pedro, l’intéressé avait sobrement commenté l’infor-
mation dans un bel exercice de communication : «J e pense
juste à triompher avec le Barça, mais c’est une fierté de voir
que d’autres clubs vous suivent.» Oui mais voilà, d’après un
journaliste de la Cadena Ser, aucune offre n’a été adressée
au patron du club culé. En effet, le président du Barça au-
rait démenti aujourd’hui une telle information. En pleine
conférence de presse avec les partenaires du Barça Qatar Air-
ways, le dirigeant catalan a brièvement évoqué cette rumeur
et assuré qu’aucune offre en provenance du PSG ne lui était
parvenue, comme l'a confirmé le quotidien barcelonais Sport.
Mourinho fixe un
ultimatum à Rooney
Le marché des transferts fermera ses portes lundi pro-
chain, à minuit, mais J osé Mourinho n'a pas envie d'atten-
dre aussi longtemps pour être fixé sur l'avenir de Wayne
Rooney. Lundi soir, à l'issue du match nul entre Manches-
ter United et Chelsea (0-0) lors de la 2e journée de Pre-
mier League, le manager portugais a cordialement invité
"Wazza" à livrer publiquement sa position sur son avenir.
«S'il veut partir, il doit désormais le dire, a déclaré "Mou".
Ou s'il a maintenant décidé qu'il ne veut plus partir, c'est
son problème, mais je lui rends hommage parce qu'il a
été fantastique (lors du match)».
«J e pense que la personne qui a commencé l'histoire doit la finir. Rooney, qui ne s'est pas
exprimé sur le sujet depuis les premières approches de Chelsea (deux offres refusées par
MU), doit le faire sous «vingt-quatre ou quarante-huit heures», a annoncé Mourinho. Le
"Happy One" veut certainement avoir le temps de se pencher sur un autre dossier si Rooney ne décide pas de rejoindre les Blues. Chelsea
a déjà renforcé son secteur offensif avec l'acquisition de Willian (ex-Anzhi). «J e pense que la personne qui a commencé l'histoire doit la
finir», a ajouté Mourinho, en référence à la volonté affichée au printemps dernier par Rooney de quitter les Red Devils. Peut-être l'ancien
coach de Porto et du Real Madrid s'est-il déjà fait une raison : l'attaquant ne viendra pas.
Manchester United Chelsea
Allemagne
FC Barcelone
Divers
Turquie
Puisque David Beckhama officiellement tiré sa révérence, non sans avoir été une dernière fois classé footballeur
le mieux payé de la planète en 2013 par le magazine économique Forbes, ne restent plus désormais que Cristiano
Ronaldo et Lionel Messi pour représenter la discipline dans le Top 10 des sportifs les mieux payés de l’année de
Forbes. A moins de deux millions d’euros près, leurs revenus sont identiques et supérieurs aux 30 millions d’euros.
Salaires, primes et contrats publicitaires confondus, l’attaquant du Real Madrid a terminé la saison 2012-2013 avec
33,3 millions d’euros contre 31,2 millions d’euros reçus par l’Argentin du FC Barcelone. Si ces chiffres ne vous parlent pas –
trop monstrueux peut-être ? – nous avons, à Sportune, décidé de les traduire dans une échelle de temps très courte : la mi-
nute. Une année régulière de 365 jours équivaut à 525.948 minutes. Cela revient donc à dire que Cristiano Ronaldo a gagné
63,3 euros toutes les minutes du
précédent exercice et son alter ego
argentin, Lionel Messi, 59,3 euros.
Le temps pour nous d’écrire ces
lignes et les voilà plus riches d’un bon
millier d’euros de plus. Bref, c’est très
rentable mais réservé à de rares privilé-
giés car tous les footballeurs ne sont pas
millionnaires ; en France, à titre
d’exemple, le salaire moyen d’un
joueur de Ligue 1 est proche
des 50.000 euros mensuels.
Les 10 sportifs les mieux rémunérés au monde en 2013
Sportif Revenus totaux Salaire / primes Sponsoring
1. Tiger Woods 59,1M€ 9,9M€ 49,2M€
2. Roger Federer 54,1M€ 4,9M€ 49,2M€
3. Kobe Bryant 46,8M€ 21,1M€ 25,7M€
4. LeBron J ames 45,2M€ 13,4M€ 31,8M€
5. Drew Brees 38,5M€ 30,2M€ 8,3M€
6. Aaron Rodgers 37M€ 32,5M€ 4,5M€
7. Phil Mickelson 36,8M€ 3,6M€ 33,2M€
8. David Beckham 35,7M€ 3,9M€ 31,8M€
9. C. Ronaldo 33,3M€ 17,4M€ 15,9M
10. Lionel Messi 31,2M€ 15,4M€ 15,8M€
QUOTIDIEN SPORTIF ANNEXE DE PANORAMA
Tél. (021) 73-24-03 / Fax : (021) 73-16-47 Maison de la Presse Tahar Djaout 01, Rue Bachir Attar - Alger e-mail : lebuteurdz@yahoo.fr
Directeur de la publication : Boussaâd Kahel - Rédacteur en chef : Mohamed Saâd - Rédacteur en chef adjoint : Ali Hamouche - Rédaction : Achour Aït Ali, Noureddine Benazzou,
Tarek Bouchikhi, Adel Cheraki, Nacym Djender,Moumen Aït Kaci Ali, Saïd Djoudi, Saïd Fellak, Kamel Manane, Abdelbasset Mogdad, Hamza Rahmouni, Nacer Eddine Ratni.
Imprimerie : Centre : SIA - Ouest : SIO - Est : SIE / Distribution : Entreprise Nationale de Distribution.
Pour vos insertions publicitaires, contactez notre
service publicité.
Tél : 021 73 14 37 / Fax : 021 73 14 17
ou bien contactez lʼANEP :
1, avenue Pasteur - Alger
Tél : 021 73 76 78 Fax : 021 73 95 59 / Télex : 56150
Contact@lebuteur.com
Monaco met 20 millions
d’euros pour Kondogbia
Ronaldo et Messi gagnent
60 € par minute…
Comment le jouer
La règle est simple. Tout ce que vous devez faire cʼest de compléter
la grille de sorte que chaque rangée et colonne de la grille et
chaque boîte 3x3 contiennent les numéros de 1 à 9.
était…

Ad F rat res
C b a r a d e
A s t é r i x ( a s - t h é – r i x e )
D ' o ù Ç a 5 o r I t
S p a r t a c u s
C ' é I a l I .
G h a z a o u e t
M é l l - M é l o
F e k k a ï e t T e t m a
D e v l n e I I e
I l s p r e n n e n t u n v e r ( v e r r e ) .
F n l g m e
L ʼ e m p l o i .
Q u l a d l I t
N a p o l é o n B o n a p a r t e
L ' l n I r u s
R è g l e
Q C M
a - I t a l i e n n e
]our-là
Ce
Divinité
féminine
Très
pressée
Sédenta-
risation
Pas sain
du tout
Vérifica-
tion
Précipi-
tations
Renforça
Réson-
nera
Cantine
militaire
Livre de
messe
Dirigée
Patro-
nyme
Patiente
Part
Folle-
ment
Cubes
à points
Légataires
Inconti-
nence
Passeras
à l’action
Distrac-
tion
Bout de
mamelle
Nacrer
Dégus-
tera
Quatre
saisons
Enlève-
ment
Chemi-
née
Epauler
Fleur
royale
Monter
Convive
Person-
nel réflé-
chi
Bien
installé
Nocif
Puissant
explosif
Déssé-
ché
Possédé
Très
habile
Aphasie
Cercle
oculaire
Surveil-
lants
Reste
étendu
Rigou-
reux
Réfuges
C’est
l’allumium
Vraiment
important
Recon-
duit
Préposi-
tion
Surveille
Erodas
Trouble
Cellule
nerveuse
Lourdes
charges
Mise au
tombeau
Livre de
cartes
Habitant
du large
Pouffé
Vase
préfrac-
taire
Dessins
muraux
Convient
Il rosit le
matin
Arbres
à poisson
Veuve
ardente
Garnira
d’abrasif
Jardins
urbains
Vieux
bison
Grandes
audaces
Immen-
sité
Oublia
Filet de
lumière
Net refus
Fin de
verbe
Article
de souk
Petit
neptunium
Bonne
relation
Grimpeur
peur
rapide
Dans
Pillier
d’angle
Sodium
au labo
Tournoi
pour
tous
Souffle
Unité dir-
radication
Lignée
royale
Traumati
-seraient
Double
règle
Sous-
traite
Mot de
licence
Elégante
Démons-
tratif
Copula-
tive
Sudoku n° 015
9 8 6
1 3 5 4 6
4 1 3 9 2
5 6 7
6 2 7 1
2 3 7 1 9
7 6 9 5
9 3 1 7 8
8 4 2 3
S u d o k u n ° 0 1 5
3 9 8 4 6 5 1 2 7
1 7 2 9 3 8 5 4 6
4 1 3 7 9 6 8 5 2
8 2 9 1 5 3 6 7 4
5 4 6 2 7 1 9 8 3
2 6 5 3 8 4 7 1 9
7 8 4 6 1 9 2 3 5
9 3 1 5 2 7 4 6 8
6 5 7 8 4 2 3 9 1
S u d o k u
Débusquez 2 chanteuses al-
gériennes dont les noms
ont été mélangés…
éli
élo
Mon premier est la carte la plus
forte,
Mon deuxième est une boisson,
Mon troisième est une bagarre,
Mon tout est un personnage de
bande dessinée.
Mussolini
Tito
M
1521 Les Turcs occupent Belgrade.
1963 Martin Luther King prononce son célèbre dis-
cours : «I have a dream» à Washington et rencontre
Kennedy.
1990 L'Irak déclare le Koweït comme une province
de l'Irak.
KAÏ TE F E KTMA
SS oo ll uu tt ii oo nn dd ee ss jj ee uu xx ……
Sudoku Réagissez à cette page par e-mail :
jeux-sante@lebuteur.com
Adolf Hitler
Napoléon Bonaparte
La gboIo
du ]our
Devinette
Le-Saviez-Vous ?
Mots fléchés
S
A
V
O
I
R
I
n
u
t
i
l
e
Que font deux coqs
qui se rencontrent ?
Qui a dit ?
«La bonne gollIlgue esI de
falre crolre aux geugles
gu'lls sonI llbres»
QCM
Christophe Colomb, le décou-
vreur du Nouveau Monde,
était d’origine :
Elliot Ness,
incorruptible mais saoul
Elliot Ness, le
héros de la prohi-
bition qui lutta
contre Al Capone
en vertu de l'inter-
diction de la
consommat i on
d'alcool, quitta
ses fonctions de
Directeur de la
Sécurité à Cleve-
land, en 1942,
suite à un acci-
dent de voiture...
dû à l'alcool.
Elliot Ness est cé-
lèbre pour avoir
été le principal
adversaire d'Al
Capone, lors de la
prohibition (1920
- 1933). Vente et
consommation d'alcool fort étaient alors in-
terdites, ce qui n'empêchait pas l'usage de
bières à taux d'alcool modéré. Elliot Ness
était d'ailleurs un adepte du Social drinking,
l'amenant à boire régulièrement entre amis.
Charade
C'est un homme qui veut
traverser l'autoroute pour
aller à l'église, mais il n'y a
pas de pont et pas de feu et
toutes les voitures roulent à
130km/h.
Comment il fait ?
Réponse : Il traverse, se fait
écraser et meurt. Il va à
l'église pour son enterre-
ment.
Hicham crie :
- Maman, je crois que j'ai
tué mon poussin.
- Comment as-tu fait ?
- Il était sale, alors je l'ai mis
dans une bassine d'eau
pour le laver.
- Mais Hicham, il ne sait
pas nager.
Je sais bien qu'il ne sait pas
nager. Je crois que c'est
quand je l'ai tordu pour l'es-
sorer qu'il est mort.
Humour…
Les
Amérindiens
n'ont pas
de barbe.
L
’intrus
Œillet
Rose
Tulipe
Règle
a- italienne
b- portugaise
c- espagnole
Enigme
Son offre est rémunérée,
Du temps, il est scolaire,
Les jeunes recherchent,
parfois trop longtemps le premier.
Qui est-il ?
D D’ ’ o où ù Ç Ça a s so or r t t ? ?
De quel film célèbre cette
photo est-elle extraite ?
22
N° 2388 www.lebuteur.com
Mercredi 28 août 2013
23
N° 2388
www.lebuteur.com
Mercredi 28 août 2013
Numéros utiles
■ SAMU : (021) 23.50.50
■ Urgences médicales : 115
■ Protection civile : (021) 71.14.14
■ Sûreté wilaya : (021) 73.00.73
■ Gendarmerie : (021) 76.41.97
■ Centre antipoison : (021) 97.98.98
■ Dépannage gaz : (021) 67.59.81
■ Dépannage électricité : (021) 67.24.52
■ Service des eaux : (021) 67.50.30
■ Personnes en difficulté
ou en détresse : N° Vert : 15-27
Environ 36 millions de per-
sonnes dans le monde
souffrent de la maladie
dʼAlzheimer, la forme la
plus commune de dé-
mence. En 2030, on estime
que ce nombre passera à
plus de 65 millions selon
Alzheimerʼs Disease Inter-
national.
À lʼapproche de la Journée
mondiale de lʼAlzheimer, le
21 septembre prochain, les
experts nous rappellent
quʼil y a de bonnes nou-
velles :
Les exercices
Des études ont démontré que
lorsquʼune personne commence
un programme de remise en
forme, ce ne sont pas seulement
les muscles des bras et des
jambes qui renforcissent; cer-
taines zones clés du cerveau en
font autant. Essentiellement, vous
pouvez développer le cerveau
comme un muscle.
Les casse-tête
Les mots croisés et les défis intel-
lectuels de toutes sortes aident
apparemment à conjurer la mala-
die dʼAlzheimer.
Les amis
Des études suggèrent que dʼavoir
un réseau dʼamis peut réduire le
risque de démence jusquʼà 60 %.
La méditation
Des recherches ont prouvé que
les gens qui sont facilement stres-
sés sont deux fois plus suscepti-
bles que leurs homologues plus
calmes de développer la maladie
dʼAlzheimer sur une période dʼen-
viron cinq ans. La méditation peut
aider. Les études démontrent que
cela peut augmenter la taille des
zones de votre cerveau qui contrô-
lent la mémoire.
La lumière solaire
Une étude effectuée en 2012 au-
près dʼenviron 2000 personnes de
65 ans et plus suggère que la vi-
tamine D — la « vitamine soleil »
— pourrait contribuer à garder
votre cerveau alerte. Ceux qui
avaient les plus bas niveaux de vi-
tamine D étaient plus que deux
fois plus susceptibles dʼavoir des
troubles cognitifs que ceux dont
les niveaux étaient optimaux.
Votre peau fabrique de la vitamine
D lorsquʼelle est exposée au soleil,
mais parce que le processus de-
vient moins efficace avec lʼâge,
certains chercheurs recomman-
dent de prendre un supplément.
Les acides gras oméga-3
Des recherches récentes suggè-
rent que la consommation de pois-
sons gras comme le saumon, le
hareng ou le thon blanc une fois
par semaine peut ralentir le déclin
cognitif de 10 %. Les acides gras
oméga-3, plus particulièrement le
type ADH contenu dans les pois-
sons gras, semblent en être la clé.
Les vitamines C et E
Une recherche sur les habitudes
alimentaires de larges groupes de
personnes a révélé que manger
beaucoup dʼaliments riches en vi-
tamine C (comme le poivron
rouge, le cassis, le brocoli et les
fraises) et de la vitamine E
(comme les huiles dʼolives et
dʼamandes) peut réduire le risque
de développer la maladie dʼAlzhei-
mer.
La poudre de cari
Des études ont démontré que les
personnes qui consomment de
grandes quantités dʼaliments as-
saisonnés de cari ont une meil-
leure performance du cerveau, et
les pays qui utilisent abondam-
ment le cari dans leur cuisine sem-
blent avoir une plus faible
incidence de la maladie dʼAlzhei-
mer.
Tous les nutri-
tionnistes (ou
presque) recommandent une
collation à 11h et/ou à 16h.
Sous forme de fruit ou de pro-
duit laitier, elle permet dʼéviter
les fringales et les excès qui
en découlent.
Le proverbe du jour
Le blffre du ]our
C
La National Security Agency (NSA)
américaine pourrait avoir "involon-
tairement" et illégalement inter-
cepté jusqu'à 56 000 emails privés
par an entre 2008 et 2011 dans le
cadre d'un programme dont un tri-
bunal secret a jugé qu'il pourrait
avoir violé les lois et la Constitution
des Etats-Unis, montrent des do-
cuments publiés mercredi. Ces do-
cuments jusqu'ici classés secret
ont été déclassifiés par la Maison
Blanche, qui tente de faire retom-
ber le scandale provoqué par les
révélations de l'informaticien Ed-
ward Snowden sur l'ampleur des
programmes de surveillance des
agences de renseignement améri-
caines. Selon des responsables
américains, les documents en
question montrent que les pro-
grammes de collecte de renseigne-
ments qui ont conduit la NSA à
empiéter "par inadvertance" sur la
vie privée des Américains ont été
identifiés et corrigés.
L'interception de courriels entre
ressortissants américains doit nor-
malement être autorisée par un
mandat.
Or cela n'était pas le cas, ce qui a
conduit le Foreign Intelligence Sur-
veillance Court (FISC), un tribunal
secret qui supervise les activités
de renseignement, à s'interroger
dès 2011 sur la légalité des actions
de la NSA. La collecte extrajudi-
ciaire de dizaines de milliers
d'emails semble, "à certains
égards, manquer de bases juri-
diques et constitutionnelles", a
ainsi jugé John Bates, un magistrat
du FISC, en octobre 2011, lit-on
dans un des documents déclassi-
fiés mercredi. Selon les responsa-
bles américains et un document
judiciaire déclassifié par la Maison
Blanche, la NSA a décidé de "dé-
truire" ces éléments collectés "par
inadvertance" et de renforcer ses
procédures de contrôle.
News News
5anIé 5anIé
(Proverbe Anglais)
«Un de ces jours, c'est
aucun de ces jours»
56 000
20 aliments champions contre le diabète
Ce que vous mettez dans votre panier d’épicerie détermine si vous laisserez votre
diabète prendre le dessus ou si vous parviendrez à le mettre au tapis. Nous avons
donc dressé une liste des 20 meilleurs aliments pour lutter contre le diabète.
ACTUFL
Julian Assange : Le fondateur de WikiLeaks
prépare sa candidature au Sénat australien
Tout est bon pour récolter des voix, y
compris apparaître dans un clip de rap
parodique, coupe mulet sur la tête.
C'est en tout cas la stratégie de Julian
Assange qui participe à une initiative
farfelue en vue des législatives aus-
traliennes. Coincé depuis plus d'un
an dans l'ambassade d'Equateur à
Londres, Julian Assange ne perd ce-
pendant pas de vue ses ambitions po-
litiques. En prévision des élections au
Sénat australien le 7 septembre pro-
chain, le fondateur du site WikiLeaks
participe à un clip parodique réalisé
par le collectif The Juice Media. Plu-
sieurs personnages politiques australiens y sont singés avant qu'ap-
paraisse un "nouveau challenger", Julian Assange.
Un relooking s'impose semble t-il : l'homme à la blondeur platine ap-
paraît alors avec une coupe mulet qui n'a rien à envier à celle de Ri-
chard Dean Anderson, le héros de Mac Gyver, un marcel jaune et vert
à l'effigie de l'Australie et une cravate avec le drapeau du pays des
kangourous nouée autour de la tête. Même s'il est toujours l'objet d'un
mandat d'arrêt international, Julian Assange s'est prêté au jeu avec
plaisir selon le collectif qui s'est exprimé via un communiqué. "Il a
vraiment été un chic type et a semblé apprécier ce moment passé à
faire l'acteur, à chanter et à se déguiser. Ce fut comme une pause bien-
venue dans sa routine habituelle au sein de l'ambassade d'Equateur"
ont affirmé les membres de The Juice Media.
L'ex-Premier ministre bulgare
devient footballeur professionnel
L'ex-Premier ministre bulgare,
Boïko Borissov, 54 ans, qui a dé-
missionné en février sous la
pression de la rue, est devenu le
joueur le plus âgé du football
professionnel bulgare, a an-
noncé l'Union bulgare de foot-
ball (BFU). "M. Borissov a joué
dimanche pour la première fois
en deuxième division profes-
sionnelle avec son équipe, Vito-
cha Bistritsa. Il a toutefois le
statut d'amateur comme beau-
coup d'autres joueurs en
deuxième division, ce qui est au-
torisé en raison des difficultés fi-
nancières des clubs", a déclaré lundi à l'AFP Pavel Kolev,
attaché de presse de la BFU. M. Borissov est depuis plusieurs
années attaquant au sein de l'équipe de Bistritsa, issue de la
banlieue de Sofia où il habite. Vitocha Bistritsa étant parvenue
cette année en deuxième division, M. Borissov a participé di-
manche avec le numéro 13 à un match de la quatrième journée,
qui s'est soldé par un résultat nul 0 à 0 contre Rakovski. Ayant
démissionné en février à la suite de manifestations populaires
massives contre la pauvreté, M. Borissov avait été hospitalisé
à deux reprises en mars pour hypertension artérielle et les ac-
tivités sportives lui étaient interdites, mais son état de santé
s'est amélioré depuis. Son parti conservateur Gerb est actuel-
lement dans l'opposition. Une commission parlementaire a ou-
vert au printemps une enquête sur l'utilisation par M. Borissov
de l'avion gouvernemental, qui aurait transporté entre autres
les footballeurs de Vitocha Bistritsa.
Une femme disparue réapparaît
13 jours après son enterrement !
Enterrée par sa famille le 3
août, Sharolyn Jackson a re-
fait surface 13 jours après
ses funérailles. Pourtant,
cette femme originaire de
Philadelphie n'a pas été en-
terrée vivante, sa famille a
simplement mis sous terre
une parfaite étrangère pen-
sant qu'il s'agissait de Sha-
rolyn Jackson. Sharolyn
Jackson avait disparu de
son domicile le 18 juillet.
Quand la police a informé ses proches qu'une femme répon-
dant au signalement de Sharolyn avait été retrouvée, son fils-
Travis Jackson, ainsi qu'un employé du service social ont été
chargés de l'identification. Sans doute sous le coup de l'émo-
tion, cet enfant n'a vraisemblablement pas su reconnaître sa
mère. Il a ainsi affirmé qu'il s'agissait bien de Sharolyn Jack-
son allongée dans cette morgue. Seulement, 13 jours après les
funérailles, la famille de Sharolyn Jackon a reçu un appel leur
informant que celle qu'ils pensaient morte a été internée en hô-
pital psychiatrique. Cette femme âgée de 50 ans avait été iden-
tifiée à partir d'une photo en noir et blanc. C'est donc de là qu'a
pu survenir le trouble de son fils.
Vrai !
16. Avoine
Peogle
15:00 TV5MONDE,
le journal
15:30 Questions
pour un champion
16:00 La route des
oliviers
17:00 TV5MONDE,
le journal
17:20 Le journal de
l'économie
17:25 L'invité
17:35 Les Boys
18:00 Voyage dans
le potage
18:35 Tout le monde
veut prendre sa
place
19:30 Journal
(France 2)
20:00 Devoir d'en-
quête
21:25 TV5MONDE,
le journal
21:35 Journal (RTS)
22:05 Le journal de
l'économie
22:10 Le bonheur à
tout prix
23:05 TV5MONDE,
le journal Afrique
23:20 Piano panier
00:55 Ronaldo
01:00 Sud, côté
court
11:43 Météo
11:45 Le 12.45
12:05 Scènes de
ménages
12:35 Météo
12:37 100%
montagne
12:40 Dangers
virtuels
13:40 Un dîner
presque parfait
14:35 La meil-
leure boulange-
rie de France
17:40 100 %
mag
18:43 Météo
18:45 Le 19.45
19:05 En famille
19:50 Maison à
vendre
21:40 Maison à
vendre
23:25 Au se-
cours ma maison
s'écroule
00:05 Météo
01:10 European
Poker Tour
02:05 M6 Music
13:55 Comment ça
va bien !
14:55 Le jour où
tout a basculé
15:15 The Closer :
L.A. enquêtes priori-
taires
16:00 Côté Match
16:05 The Closer :
L.A. enquêtes priori-
taires
16:50 On n'de-
mande qu'à en rire
17:50 Avec ou sans
joker
18:20 Météo des
plages
18:25 Le cube
19:00 Journal
19:45 Les petits
meurtres d'Agatha
Christie
21:25 Band of Bro-
thers : l'enfer du Pa-
cifique
22:15 Band of Bro-
thers : l'enfer du Pa-
cifique
23:08 Dans quelle
éta-gère
23:10 Météo outre-
mer
23:15 Feu la mère
de Madame
14:35 Spéciale bêti-
sier
15:30 Quatre ma-
riages pour une lune
de miel
16:20 Bienvenue
chez nous
17:15 Secret Story
18:05 Le juste prix
19:00 Journal
19:35 Petits plats en
équilibre été
19:37 Des inven-
tions et des
hommes
19:42 Nos chers
voisins
19:45 Pep's
19:50 Esprits crimi-
nels
20:35 Esprits crimi-
nels
21:25 Esprits crimi-
nels
22:15 Esprits crimi-
nels
23:00 Fringe
23:50 Fringe
00:45 50mn Inside
01:50 Les Ballets
d'Europe : Mozart,
«Requiem» au
Proche-Orient
Horaires des prières
Prévisions météo pour Alger et ses environs
MERCREDI
SOLEIL, ORAGE POSSIBLE
Matin : 23 °C
A-M : 31 ° C
Vent : 18 km/h
Direction : N.E.
JEUDI
SOLEIL, ORAGE POSSIBLE
Matin : 22 °C
A-M : 39 ° C
Vent : 14 km/h
Direction : N.E.
20 Cawal 1434
Mercredl
Dohr : 12h49
Asr : 16h30
Maghreb : 19h26
Icha : 20h49
jeudl
Fedjr : 04h44
Chourouk : 06h16
Fumer pendant la gros-
sesse est dangereux pour
la santé de l'enfant, c'est
un fait reconnu. Fausse-
couche, accouchement
prématuré ou encore mal-
formations sont des
risques prouvés. Dans une
étude publiée dans le
Journal of Neuroscience,
des chercheurs ont injecté à
des femelles rates enceintes des
doses de nicotines équivalentes à une
cigarette par jour chez l'humain. Ré-
sultat, leur progéniture est prédispo-
sée à l'addiction au tabac, aux autres
drogues et aux aliments gras.
Les chercheurs de l'université Rocke-
feller de New York ont donc étudié les
comportements de rats nés d'une
mère exposée à des
doses de nicotine jour-
nalières. Ils ont décou-
vert que celle-ci
provoquait l'augmenta-
tion de certains types
de neurones dans le
cerveau du foetus, au
niveau de l'amygdale et
de l'hypothalamus. Ces
cellules servent entre au-
tres à produire des hormones qui sti-
mulent l'appétit et la sensation de
récompense, mécanisme clé chez les
personnes dépendantes.
À leur adolescence, les rats testés se
sont plus portés vers des nourritures
riches en graisse, et étaient attirés par
la nicotine et l'alcool qu'on leur pré-
sentait.
La NSA aurait illégalement collecté 56 000 emails par an
Elle est constituée de fibres solubles qui, mélangées à
lʼeau, forment une pâte. Elle sʼagglutine à votre bol alimen-
taire, établissant une barrière collante entre les enzymes di-
gestives de lʼestomac et les molécules dʼamidon de votre
repas. Ainsi, votre système prend plus de temps pour
convertir en sucre sanguin les glucides ingérés. Achetez
de la farine dʼavoine et utilisez-la pour épaissir les sautés,
les ragoûts et les soupes. Ou ajoutez de lʼavoine moulue
(pas du type préparation rapide) aux mélanges à muffins.
A
Ingrédients
2 œufs
150 g de farine
50 g de maï-
zena
1 verre d'eau
tiède
300 ml de lait
1 sachet de
sucre vanillé
Préparation
Versez la farine
et la maïzena
dans une jatte,
mélangez.
Faites chauffer
l'eau dans un
verre au micro-
ondes
1 min.
Versez-le sur la
farine et mélan-
gez.
Quand le mé-
lange est lié, cas-
sez les oeufs,
versez le sucre.
Mélangez à nou-
veau et ajoutez
petit à petit le lait,
laissez reposer
environ 20 min
puis faites cuire
les crêpes
comme à votre
habitude
QuesIlon
Pâte à crêpes
inratable
R Re ec ce et tt te e
17. Huile dʼolive
9 étapes pour prévenir (ou retarder)
la maladie d’Alzheimer
En période de régime, il est conseillé de prendre une collation
Fumer pendant la grossesse favorise
le risque de dépendance chez l'enfant
Enlever une tache de graisse sur du daim
Lorsqu’on a fait une tache de graisse sur un
vêtement en daim, il faut tout d’abord passer
un chiffon en coton imbibé d’éther et
brosser. Mettre ensuite du bicarbo-
nate de soude et frotter à l’aide d’un
vieux bas en nylon. Il suffira ensuite
de brosser pour faire partir la poudre.

N° 2388 www.lebuteur.com
Mercredi 28 août 2013
Équipe nationale Coup de vent
L
e

B
u
t
e
u
r

d
u

2
8

-

0
8

-

2
0
1
3
F
aouzi Ghoulam, le latéral
gauche de Saint-Etienne,
n’a pas été retenu pour le
prochain stage de l’EN.
Une mise à l’écart qui
s’explique par le fait que Ghoulam
ne joue pas depuis l’entame de la
saison. En situation presque
confictuelle avec son club, en rai-
son de son départ retardé au Torino
FC à cause d’un diférend fnancier,
Faouzi semble avoir bien reçu le
message de Vahid Halilhodzic. C’est
ainsi qu’il est en train de faire le né-
cessaire pour accélérer son trans-
fert à Torino où il se trouverait
depuis hier, indique un proche
du joueur, afn de conclure avec
les dirigeants turinois.
Il s’engagera
pour 4 ans
Comme déjà convenu avec les
responsables de Torino,
Faouzi Ghoulam, qui avait
demandé une augmenta-
tion de salaire aux diri-
geants turinois, aurait
obtenu ce qu’il voulait.
C’est ainsi qu’il s’enga-
gera nor-
malement aujourd’hui ou demain
avec le club de Turino FC pour une
durée de 4 ans.
Halilhodzic l’aurait puni
Si on peut interpréter la non-
convocation de Faouzi Ghoulam
par le fait qu’il ne joue plus depuis
plusieurs jours, il va sans
dire que sa
réaction,
jugée négative par Vahid Halilhod-
zic, en fn de rencontre face à la
Guinée, serait aussi l’une des rai-
sons qui ont poussé le driver des
Verts à se passer des services du
joueur formé à Saint-Etienne.
Vahid, qui a mal apprécié le geste
d’énervement de son joueur, a dé-
cidé de le sanctionner en ne faisant
pas appel à lui pour le stage précé-
dant la rencontre face au Mali.
Il est doublement
sanctionné
Il est utile de signaler que Ghou-
lam avait perdu sa place à Saint-
Etienne, en partie à cause de son
dévouement pour la sélection algé-
rienne. Retenu pour la dernière
CAN, sans être utilisé par Vahid, il
avait été doublement sanctionné.
En efet, à son retour à Saint-
Etienne, Faouzi s’est retrouvé sur
le banc, alors que son camarade
et concurrent au poste de laté-
ral gauche, Brison, n’est pas
du tout supérieur à l’Algé-
rien. Une manière de le
sanctionner pour avoir
laissé son club dans une
période délicate, avait dé-
claré Christophe Galtier
à la presse sportive fran-
çaise. Cet été, le coach
stéphanois a été catégo-
rique : «Je ne peux pas
lui assurer une place titu-
laire, s’il reste, il risque le
frigo.»
M. A.
Attendu aujourd’hui en Italie
Ghoulam au Torino FC,
signature imminente !
Essaid Belkalem s’apprête à jouer
son premier match en Angleterre.
L’ex-Kabyle devrait efectuer son
baptême du feu, avec Watford en
Coupe de la Ligue anglaise. Pres-
senti pour débuter la rencontre cet
après-midi face Bournemouth, Bel-
kalem est à présent prêt physique-
ment pour jouer, a signifé à la
presse anglaise, hier en conférence
de presse, Gianfranco Zola : «On a
un efectif, très riche composé de
joueur très intéressants technique-
ment, c’est pour cela que j’envisage
d’efectuer quelques remaniements
dans l’équipe-type. En ce qui concerne
Belkalem, je pense qu’il est prêt à
commencer la compétition et jouer ce
match.»
«Il aura une chance
pleine de prouver sa
valeur»
L’entraîneur italien de Watford a
aussi déclaré aux journalistes qu’il
comptait donner une chance pleine
à Essaid Belkalem pour pouvoir s’af-
frmer face à une équipe d’un palier
inférieur, après avoir suivi les deux
dernières rencontres de son équipe à
partir de la tribune. «Belkalem tra-
vaille bien. Il aura une chance de
montrer sa valeur.» A titre d’infor-
mation, à Watford, la concurrence
est très rude dans l’axe avec la pré-
sence de pas moins de 5 défenseurs
centraux.
M. A.
Zola (ent. Watford)
«Belkalem est prêt à jouer
contre Bournemouth»
Zanzi (dir. sportif de Bologne)
«Le départ de Taïder a fragilisé notre
équipe, c’est une grosse perte !»
La presse italienne annonce que Saphir Taïder sera un potentiel titulaire de l’Inter,
en prévision de la prochaine journée. Auteur d’une belle entrée en jeu contre Genoa,
Taïder a gagné des points précieux. L’Algérien a même confirmé que Mazzarri était sa-
tisfait de son rendement. Chose qui le rend déjà rassuré, lorsqu’on sait que le trans-
fuge de Bologne suscite déjà le regret de ses dirigeants. Ces derniers n’hésitent pas à
qualifier son départ de grosse perte : «Taïder a laissé un grande vide, son départ a
fragilisé l’équipe mais on était obligés de le vendre parce que la situation du club, fi-
nancièrement parlant, n’était pas au mieux», a dit Zanzi, le directeur sportif de Bo-
logne, pour expliquer la sévère défaite de son équipe face à Naples (3 à 0).
M. A.

Sign up to vote on this title
UsefulNot useful