You are on page 1of 4

Reynier Marc

1 ESA
Fiche de lecture

Etape I
Auteur : Serge LATOUCHE

Titre du livre : Petit traité de la décroissance sereine

Diplômes et profession légitimant le livre :


-Professeur émérite d’économie à l’université de Paris-Sud XI.
-Il a déjà écrit deux livre : Survivre au développement et le Pari de la
décroissance sur le même sujet

Editeur : Mille Et Une Nuits


Collection : Les Petits Libres

Parution : 24/10/2007

Nombre de pages : 171

ISBN : 978-2-75550-007-3

Etape II

Descripteurs : économie, décroissance, écologie

Mots clés : croissance, décroissance, développement, politique, écologie

Niveau auquel le livre correspond : Terminal pourqoui pas le chapitre


première sur la Comptabilité nationale ?

Chapitres pouvant être enrichis par la lecture de ce livre :


1.1.1 : Sources, limites de la croissance économique.

Notions définies et/ou précisées dans ce livre :

-Croissance
-Développement
-Investissement immatériel
-Développement durable

Je pense que ce livre est du niveau terminal car de nombreux


termes sont difficiles à comprendre par rapports à se que j’ai fait en SES.
De plus, la décroissance est une notion que je ne connaissais pas du
tout et dont la compréhension est plutôt complexe.
J’ai trouvé que cette œuvre est un livre qui présente la position et
la démarche d’un auteur reconnu sur un thème du programme de
terminal. En effet, l’auteur explique quels sont pour lui les limites de la
croissance et les principes de la décroissance.
De plus, je pense que c’est à la fois un complément et un enrichissement
d’un chapitre du programme de terminal et à la fois un livre qui reformule
les cours sur ce chapitre. En effet, malgré le fait que je n’ai pas encore
vu ce chapitre, je pense que ce livre est un complément d’informations et
une reformulation du cours car l’auteur donne des exemples et explique
qu’est ce que la décroissance (sereine).Essaye d’être plus clair

Etape III

1. Dans l’introduction, l’auteur se demande comment, par quel


moyen, l’être humain va réduire ses
productions/consommations ? Comment la croissance peut être
remise en cause ? Serge Latouche répond dés l’introduction à
ces questions en désignant « la décroissance » comme le moyen
d’éviter « la fin du monde » (épuisement des ressources
naturelles, impossibilité pour la biosphère de se régénérer etc.).
Mais l’auteur note clairement que l’acceptation de la
décroissance est indispensable. Ainsi, il adopte un plan constitué
de trois parties. Dans la première, l’auteur souhaite mesurer la
portée de la décroissance : le territoire de la décroissance. Il
propose ensuite une alternative aux comportements des individus
de la société de croissance : La décroissance : une utopie
concrète. Enfin, dans la troisième partie, Serge Latouche montre
les moyens utilisables pour réaliser cette décroissance : La
décroissance : un programme politique.
2. A chaque début de chapitre, l’auteur site un auteur.
Au début du premier chapitre, l’auteur site John Stuart Mill qui à
travers ce propos, donne la définition de la décroissance. S. Latouche va
donc développer cette idée, cette définition en précisant les sources de
la décroissance, les comportements des individus face à la croissance
(la croissance pour la croissance : réel addiction). De plus, dans ce
premier chapitre l’auteur va démontrer que la croissance est en train de
détruire la planète : la surconsommation et la surproduction des individus
détruisent la planète car celle-ci n’a pas le temps de se régénérer. Par
exemple, tout le monde consomme du pétrole alors que la terre a mit
des milliers d’années à produire cette substance, ainsi ce produit
s’épuise comme beaucoup d’autre car la biosphère met plus de temps à
se régénérer par rapport à la consommation des êtres humains en
ressources naturelles. Puis, il montre que l’idée de réduire la pollution
n’est pas la bonne solution et que la croissance est omni présente,
qu’elle contrôle la politique et qu’ainsi, la décroissance n’est pas bien
vue par les politiciens. Durant ce premier chapitre l’auteur définit donc
que qu’est ce que la décroissance, il montre les comportements de la
société (addiction à la croissance) et pourquoi l’homme se doit d’agir
(épuisement des ressources naturelles etc.)
Dans le second chapitre, l’auteur site avant son développement,
André Groz qui montre que maintenant, il faut produire et consommer
autrement (faire mieux et plus avec moins). S. Latouche va donc
développer cette thèse en montrant que la décroissance est une
révolution, que la décroissance ne s’applique pas que pour les pays
riches (pays du nord) mais qu’elle s’applique aussi au pays du sud. De
plus, il montre que la décroissance n’est pas un retour en arrière. Il va
aussi développer l’idée de relocalisation : produire des produits
spécifiques à chaque région et à chaque saison pour éviter de
consommer des produits d’autre pays par exemple. (=il faut les importer
donc cela pollue et consomme de l’énergie) = consommer et produire
autant mais avec moins. Ainsi, dans ce chapitre, il va monter que la
décroissance est quelque chose qui peut être réalisable.
Dans le troisième et dernier chapitre, l’auteur site au début encore
André Groz puis il développe l’idée que la décroissance doit être un
programme politique pour que celle-ci puisse être mise en place. Il va
donc développer cette thèse en montrant que grâce à la décroissance, il
y aura du travail pour tous (réduction du temps de travail pour tous donc
création d’emploi), que l’addiction au travail disparaitra grâce à cette
décroissance. Ensuite, il montre que la décroissance n’est pas une idée
de droite ni de gauche, ni d’aucun parti, c’est un programme que chacun
doit adopter, que chaque gouvernement, chaque parti doit mettre en
place.

Etape IV

Les points forts de ce livre sont tout d’abord, le thème car celui-ci est
d’actualité. En effet, nous sommes à un moment où les questions sur la
vie future de la planète se trouvent dans tout les sujets de discutions,
polémiques. De plus, les élèves de lycée peuvent tout à fait comprendre
ce livre et se poser des questions sur l’avenir. Ainsi, c’est un livre à la
fois passionnant car c’est un sujet d’actualités, qui touche tout le monde
et à la fois compréhensible pour la plupart des gens car l’auteur adopte
un plan simple : constat / proposition / moyen de réalisation.
En revanche, j’ai trouvé que ce livre est un peu complexe au niveau de
la forme. En effet, l’auteur utilise quelque fois un vocabulaire complexe
mais une fois placé dans le contexte, j’ai réussi à comprendre ce que
voulait dire l’auteur.
Ainsi, j’ai trouvé ce livre très intéressant car il traite d’un sujet d’actualité
et surtout très important pour la société. De plus, cela m’a permit de me
poser des questions que je ne me posée pas avant.

3. Dans ce livre, j’aurai peu être aimé trouver plus d’exemple sur les
conséquences du développement, de la croissance sur la planète. A part
ceci, je pense que ce livre est complet et très instructif.