JSK USMA J-1

Courbis veut séduire les Kabyles !
«Si j’ai de l’estime pour eux, c’est parce que j’ai connu Zidane et Hannachi»

Hannachi «Bienvenue aux Usmistes»
mon but par respect à la JSK et ses supporters»

Meftah «Si je marque, je ne célébrerai pas

Maroci et Chafaï convoqués
De notre envoyé spécial en Italie

VENDREDI 30 AOÛT 2013

Taïder présenté

www.lebuteur.com
QUOTIDIEN NATIONAL SPORTIF N° 2390 PRIX 20 DA

«Belfodil et moi sommes fiers comme une de représenter la communauté star à l’Inter algérienne de l’Inter»

«La présence d’Ishak me facilite la vie»
«Madjer reste une légende, un exemple pour nous les jeunes» «Mazzarri m’a dit qu’il me suivait depuis deux ans» «Jouer à l’Inter ne me fait pas peur, je connais mes qualités»

MCA

Primes de match

6 millions pour battre
CRB

Chlef

Kaci-Saïd met fin à la polémique
«Une victoire à l’extérieur, c’est 10 millions, à domicile, ce sera 6 millions» «Il y aura une prime spéciale pour les matchs exceptionnels»
«Pas de sanction à l’encontre de Besseghier et Yalaoui»

USMH

«Ce n’est pas à Lavigerie que le CSC remportera sa 1re victoire»

Younès

02

N° 2390
Vendredi 30 août 2013

www.lebuteur.com

Coup franc

Équipe nationale
De notre envoyé spécial à Milan Achour Aït Ali

Taïder présenté hier à la presse
omme prévu, le milieu de terrain de l’EN, Saphir Taïder, a été présenté hier à la presse italienne. Arrivé cet été en provenance de Parme AC où il avait réalisé, une grosse saison l’année passée, la nouvelle recrue de l’Inter Milan s’est présentée en début d’après-midi à la salle des conférences du centre sportif des Nerazzurri, pour animer un point de presse au cours duquel l’Algérien dégageait une sérénité assez remarquable.

C

Chelsea FC, Wallace. Les trois nouvelles recrues de l’Inter Milan s’en donnèrent à cœur joie au jeu des questions-réponses proposé par les nombreux journalistes présents.

les lieux.

Saphir, le plus sollicité par les journalistes
Considéré comme l’une des grandes révélations de la Série A, la saison écoulée, le milieu de terrain algérien de l’Inter Milan, Saphir Taïder, aura été le plus sollicité de ses camarades lors de cette conférence de presse. Tous les journalistes présents étaient curieux de connaître son avis sur sa nouvelle équipe, son intégration à l’Inter, ses objectifs et sa réaction, surtout après sa première apparition sous ses nouvelles couleurs contre Genoa.

Présence en force des médias
Cette présentation des dernières recrues estivales de l’Inter Milan a connu une forte présence des hommes de la presse. En effet, plusieurs journalistes de différents médias ont effectué le déplacement pour couvrir cette conférence de presse assurée par Saphir Taïder et ses deux équipiers à l’Inter, Rolando et Wallace. Normal, lorsqu’on sait qu’il s’agit d’une conférence organisée par l’un des meilleurs clubs du monde. Donc cela explique cet engouement des grands titres des journaux italiens, à l’instar de la Gazetta Dello Sport, Corriere Dello Sport, Sky Sport et d’autres qui ont dépêché des envoyés spéciaux sur

son avenir avec l’Inter, Taïder, qui prenait tout son temps pour écouter les questions des journalistes, répondait avec beaucoup de sérénité et de pertinence.

Belfodil n’a pas été oublié
Au cours de la conférence de presse qu’il a animée juste après sa présentation aux médias italiens, Ishak Belfodil n’a pas été oublié. Saphir Taïder a été à maintes reprises appelé par nos confrères transalpins à livrer ses impressions sur la présence de son compatriote Belfodil, transféré lui aussi de Parme AC, cet été. A. A. A.

Wallace et Rolando étaient avec lui
Lors de cette conférence de presse consacrée à la présentation de l’Inter Milan, Saphir Taïder était accompagné de ses nouveaux camarades, également recrutés cet été. Il s’agit de l’ex-défenseur central de Naples, le Portugais Rolando, et de l’ancien arrière-droit de

Il répondait avec beaucoup de pertinence
Très à l’aise, l’Algérien Saphir Taïder ne semblait pas du tout embarrassé par les questions des confrères présents à la conférence de presse. Interpellé pratiquement sur tous les sujets qui touchent au club et

«Physiquement je suis prêt, Mazzarri me fait confiance, je n’ai rien à craindre»
L ors de son intervention, à l’occasion de la conférence de presse consacrée à la présentation des trois dernières recrues de l’Inter Milan, hier, le milieu de terrain algérien, Saphir Taïder a de nouveau déclaré qu'il était fier d'endosser le maillot d'un club aussi prestigieux à la fois en Italie et en Europe. Taïder, déterminé et très sûr de lui, a aussi avoué qu'il était venu à Milan pour travailler, progresser et gagner des titres avec un grand entraîneur, Walter Mazzarri. vient dans un grand club, on sait que les exigences ne sont pas les mêmes. Je suis prêt et je vais essayer de faire de mon mieux. Être dans une grande équipe ne me fait pas peur, j'ai déjà débuté avec l'Inter et je n'ai pas eu peur.» Pour rappel, Saphir a joué contre Genoa, dimanche passé.

«Guarin ou Kovacic, je n’ai pas de préférence, chacun de nous est important pour l’équipe»
Saphir Taïder est déjà présenté comme un potentiel titulaire à l'Inter Milan. L’ex-joueur de Bologne n'a pas peur de la concurrence. Polyvalent, Saphir, qui peut assumer assez aisément tous les rôles au milieu du terrain, se dit prêt à jouer là où le coach Mazzarri lui demandera de jouer : «Au milieu du terrain, je n'ai pas un rôle que je préfère. Je pense que je suis là pour aider l'équipe et faire

L’attachée de presse à notre accueil
A notre arrivée à Milan, après 8 heures de train, c’est l’attachée de presse de l’Inter Milan, une certaine Adriana, qui était à notre accueil. La responsable de la communication nous a facilité la tâche. Elle nous a vite mis à l’aise pour nous plonger dans l’ambiance du travail.

«Chaque jour, je dois prouver à l’entraînement que je mérite de jouer»
Le milieu de terrain de l'Equipe nationale a passé un cap. Après avoir brillé avec Bologne, Sa-

«Le Scudetto ? L’Inter aura son mot à dire»
Saphir Taïder veut passer un cap et devenir un élément important de sa nouvelle formation. Conscient de la différence de niveau qui existe entre Bologne et l’Inter, Saphir n’a pas caché ses ambitions : «L'Inter est un grand club, on ne peut pas trouver mieux pour avancer. On doit honorer nos engagements et travailler dur pour faire avancer l'équipe. Je ne sais pas si on va pouvoir gagner le titre de champion (Scudetto) mais je pense qu’on est bien en mesure de le faire, en tout cas, on en a les moyens.»

Elle nous a accordé 10 minutes avec Taïder
Après avoir pris rendez-vous avec la responsable de la communication du club italien, nous avons eu droit, après bien entendu la conférence de presse, à 10 minutes de conversation avec le milieu de terrain de l’EN, Saphir Taïder. C’est ce qui nous a d’ailleurs permis de réaliser l’interview. Il faut dire que lorsqu’on connaît les règlements très stricts des grands clubs européens, on peut se considérer comme des privilégiés. A. A. A.

«Lorsqu’on porte le maillot de l’Inter, on doit le mouiller à chaque match»
Déjà mis dans le bain de la compétition, Saphir Taïder avance que lorsqu’on endosse le maillot d’un club grand par son histoire et son palmarès, on n’a pas le droit d’avoir peur des autres équipes du championnat : «Je ne sais pas aussi si nos adversaires nous craignent ou pas, mais je suis sûr d’une chose, on n’a peur de personne. Lorsque vous portez le maillot de l’Inter, vous ne pensez qu’à tout donner sur le terrain pour gagner. L’important est de bien mouiller le maillot et rendre les fans heureux.» phir Taïder sait que dans une aussi grande équipe, les exigences ne sont pas les mêmes et la pression devient quotidienne. Seulement, il préfère positiver et se montrer confiant : «Lorsque vous avez confiance en vous et lorsque vous savez ce que vous valez, vous n'avez pas de problème. Dans le football, chaque jour vous devez montrer que vous pouvez jouer, et moi, je connais mes qualités, je ne suis pas inquiet.» de mon mieux, comme je l'ai toujours fait, alors là où le coach décidera de me mettre, je jouerai. La saison est très longue, nous avons besoin de tout le monde dans l'équipe. Guarin et Kovacic sont des éléments importants. L'objectif est de bien travailler ensemble.»

Présence remarquable d’Ivan Cordoba
L’ancien défenseur de l’Inter Milan, Ivan Cordoba, semble poursuivre l’aventure avec son club du cœur. Hier, le très élégant Cordoba était présent à la conférence de presse de présentation des nouvelles recrues. La présence de l’ex-international colombien n’est pas passée inaperçue, même s’il était assis assez loin derrière.

«Être dans une grande équipe ne me fait pas peur, je connais mes qualités»
Toujours aussi à l'aise avec les journalistes, lorsqu’il s’agit de parler de la concurrence qui existe au sein de ce grand club italien, Saphir Taïder, qui possède un tempérament de feu, s'est dit déjà prêt à assumer n’importe quel rôle qui lui sera confié par Walter Mazzarri son entraîneur. Taïder s’est aussi arrêté brièvement sur sa première apparition effectuée sous ses nouvelles couleurs, dimanche contre Genoa : «Quand on

«C'est bien le moment pour moi de jouer à l'Inter»
A la question de savoir si c'était vraiment le moment pour un jeune comme lui d'atterrir comme ça dans un grand club où les fans sont plutôt habitués à voir des joueurs affirmés, l'Algérien Saphir Taïder ne semble pas du tout impressionné : «Je pense que oui. C'est le bon moment parce que j'ai toujours eu envie de jouer pour un grand club. Je vais tout faire pour aller le plus loin possible avec ma formation.»

«Le coach m’a déjà utilisé, je ne crains donc rien !»
Répondant à un journaliste italien qui a voulu savoir s’il ne se sentait pas pénalisé pour avoir effectué presque toute la préparation avec son club à Bologne sous la conduite de son ex-coach, Pioli, avant d’arriver comme ça en début d’exercice à l’Inter, Saphir Taïder rétorque : «Physiquement, je suis prêt, après, la langue du football est la même partout. Nous la connaissons tous. Je pense que le fait d’être bien physiquement est la chose la plus importante. Comme je l’ai dit, je ne crains rien de ce point de vue parce que le coach m'a déjà utilisé.» A. A. A.

Seule l’Inter Channel autorisée à filmer
En Europe, on ne badine pas avec les règlements intérieurs en matière de communication. Hier, plusieurs médias et autres chaînes de télévision ont été interdits d’accès à la salle des conférences où a eu lieu la la présentation de Taïder, Wallace et Rolando. Seul le caméraman d’Inter Channel, qui détient l’exclusivité des droits TV de l’Inter Milan, a été autorisé à filmer. Les autres ont été priés de sortir et de prendre des images de l’extérieur.

Coup d’œil

Équipe nationale

www.lebuteur.com

N° 2390
Vendredi 30 août 2013

03

De notre envoyé spécial à Milan

Taïder
«Comme les échéances sont proches, Belfodil et moi on parle souvent de la sélection»
Après plus de huit heures de train qui nous a fait traverser l’Italie du sud au nord et une dernière trotte en taxi, nous arrivons enfin à Appiano Gentile où le très chic Angelo Moratti Sport Centre est magnifiquement «planté» au milieu d’une forêt dense. L’attachée de presse de l’Inter, une magnifique Italienne que le sourire ne quitte presque jamais, nous fait la fleur d’interviewer Saphir Taïder en aparté, à la fin de la conférence de presse protocolaire. En attendant, elle nous propose de prendre un pot. L’angoisse de passer à côté s’étant dissipée, l’interview peut commencer. Taïder, à nous deux !
(Il sourit) Oui, oui ! On en parle et plus soumoi que l’Inter peut m’offrir cette possibilité. tiser. Ça a trainé pendant des Mazzarri vous a fait jouer une première fois, vent que vous ne puissiez l’imaginer. La sélecsemaines. Bologne a effectivetion est naturellement dans les esprits. Comme, après seulement deux séances d’entraînement repoussé plusieurs offres les échéances sont proches, on en parle en ment, est-ce un gage de confiance de sa de l’Inter, mais comme ce aparté. part ? club me voulait vraiQuel souvenir garde-t-il de sa première séOui, on peut toujours voir les ment, il a consenti «Madjer lection ? choses sous cet angle. J’ai été l’effort nécessaire Un bon souvenir. Il est plein d’enthousiasme. honoré par sa confiance. pour m’avoir. Et reste une Nous gardons tous un bon souvenir de l’amAprès, il ne faut pas s’arrêter puis à Bologne, légende, un là. Comme je le dis à chaque biance à Blida, du public, toujours derrière nous. ils ont compris à exemple pour Ce sont des moments qu’on n’oublie pas du jour fois, ça n’a doit pas être une un moment au lendemain. En sélection, nous savoufin en soi. Moi, je vise toudonné que j’avais nous les jeunes» rons chaque moment. C’est un truc à jours plus haut. vraiment envie de part. La communauté algépasser ce cap. El La sélection d’Algérie rienne de l’Inter Hamdoulah, la suite «Même si prend de l’envergure s’agrandit avec la préa pris la forme d’un grâce à des joueurs qui sence d’Ishak Belfodil, happy end ! je n’ai pas de évoluent dans les plus sa présence au club doit On vous a cité, problème Saphir Taïder, votre carrière a connu un grands clubs d’Europe, vous «faciliter la vie», à une période de l’été, à Manchester envol ces dernières semaines ; vous êtes un d’adaptation, sa doit-elle par conséquent bien qu’il soit arrivé reUnited ; on a même évoqué une offre cadre incontournable de la sélection d’Algérevoir ses ambitions à lativement au même mo- présence me financière, les choses sont-elles vrairie et un nouveau joueur de l’Inter de Milan, moyen et long termes ? ment que vous ? ment arrivées à ce stade ? facilite la vie» fraîchement transféré, comment gérez-vous C’est une bonne chose Nous sommes déjà très Non ! Non ! Je ne pense pas ce succès naissant ? pour l’Algérie. C’est un gage fiers de représenter la comqu’il y ait eu une quelJe n’appellerais pas ça un succès. Il est d’expérience pour le groupe. munauté algérienne de conque offre. En tous vrai que cela se passe super bien pour «Belfodil Après, il ne faut pas griller les étapes. l’Inter. Notre objectif est les cas, personnelmoi, que ce soit en sélection, bien que d’honorer l’Algérie et ses supporters. Moi, je pense qu’on devrait s’adapter aux exilement, je n’ai pas et moi nous soyons tous des joueurs imporgences du moment. Je ne vais pas me mettre à Pour répondre à votre question, je été mis au cousommes fiers de tants, ou en club. Je suis heureux de suis heureux que Belfodil soit là. Bien tracer des objectifs. Il y a des gens compétents rant. Après, vous mon transfert à l’Inter. Toutfois, ce représenter la pour le faire. A nous de relever les défis, quel que le problème de la langue ne se savez, dans la n’est pas une fin en soi. Je dirai plutôt qu’en soit leur nature… pose pas pour moi, c’est toujours un presse, ça spécule communauté que tout ça, c’est le fruit d’un travail L’attachée de presse vient et nous fait savoir plaisir de l’avoir comme coéquipier, beaucoup. Mais au algérienne de acharné. Je suis un homme passionné que le temps imparti à l’interview était larged’autant que cela fait des années qu’on se risque de me répéter, il qui aime repousser ses limites. Si je suis l’Inter» ment dépassé. La belle blonde nous fait signe connaît. Comme on est deux bons amis, sa n’y a jamais eu d’offre finanici, ce n’est pas seulement pour le presd’arrêter, non sans esquisser un beau sourire à présence m’est vraiment agréable. cière. tige, mais pour jouer, progresser et gavous inciter à vous exécuter sans ronchonner. Saviez-vous qu’avant vous, Rabah Madjer, Quel a été le discours de l’entraîgner des titres. Je veux continuer à (ndlr). incontestablement l’un des plus grands neur Mazzarri à votre arrivée ? gravir les échelons. Saphir, merci d’avoir été patient et de projoueurs du football algérien, était sur le Son discours a été très motivant. Vous savez, Votre transfert à l’Inter a mis quand même longer le jeu des questions réponses avec Le point de signer à l’Inter au début des années Mazzarri me connaît bien. Il m’a dit que ça fait du temps à se concrétiser, Bologne ayant reButeur … 90 ? deux ans qu’il me suivait et qu’il me voulait dans fusé de vous céder dans un premier temps, Non, c’est un plaisir. (Enthousiaste) Ah bon ! Non, je ne le savais son équipe. n’aviez-vous pas eu peur à un moment ou un Encore une fois, merci et à la prochaine fois, pas. A cette époque, je n’étais pas encore né. Quels sont ses projets pour vous ? autre que ça tombe à l’eau ? j’espère… Madjer reste une légende, un exemple pour Je pense que ses projets tournent autour du Contrairement à ce que peuvent penser beauC’est quand vous voudrez… nous les jeunes. Bah, on est heureux de le reprécollectif. Après, mes projets, c’est de progresser coup de gens, mon transfert a mis effectivement Entretien réalisé à Appiano Gentile par senter, lui et tout le peuple algérien, à l’Inter. vite et de m’imposer. Comme je l’ai dit aussi, je beaucoup, beaucoup (sic) de temps à se concréParlez-vous de la sélection ? suis là pour gagner des titres. Je sais au fond de Achour Aït Ali

L’on apprend que le gardien de but de l’USM Alger, Mohamed-Amine Zemmamouche, pourrait bien être rappelé par le sélectionneur national, Vahid Halilhodzic. Ce dernier l’avait écarté sur la base d’une prétendue blessure que Zemmamouche aurait contractée. Vahid attend un autre rapport médical pour décider s’il le convoquera ou pas pour le prochain stage. S’il s’avère qu’il ne souffre d’aucun mal, il le réintégrera, indique notre source.

Zemmamouche sera rappelé si…

Essaïd Belkalem a effectué son baptême du feu, avanthier soir en Coupe de la Ligue anglaise. Le défenseur central de Watford, qui a joué un match complet, a été presque irréprochable durant l’intégralité de la rencontre.

Débuts rassurants pour Belkalem

La Juve tente une dernière offensive pour Belfodil
Après Sassuolo qui a officiellement saisi, avanthier, son homologue de l’Inter Milan pour bénéficier des services de l’attaquant algérien Ishak Belfodil, sous forme de prêt, hier c’était au tour de la Juventus de tâter le terrain pour tenter une ultime offensive, avant la date butoir du marché des transferts d’été. Ainsi, plusieurs sites italiens ont parlé de l’intérêt de la Vieille Dame pour le jeune international algérien. Le coach de la Juve le voit comme l’unique option pour pallier le très probable départ de Matri. l’idée de rallier un autre monument de la Série A. Mais à la Juventus, rien ne lui garantit qu’il aura du temps de jeu. Par ailleurs, l’Inter, qui n’a pu finaliser le dossier Samuel Eto’o, parti à Chelsea, ne cédera pas Belfodil.

Materazzi : «Belfodil, le jeune le plus intéressant qui puisse exister sur le marché italien»
Marco Materazzi fait partie des joueurs emblématiques de l’Inter Milan. L’ancien champion du monde avec l’Italie est très écouté en Lombardie où il est adulé par les supporteurs de Nerazzurri. Invité à donner son avis sur les nouvelles recrue de l’Inter, Materazzi, qui a profité de cette interview accordée à milannews.it, pour régler ses comptes avec Balotelli et Boateng, l’accusant d’avoir proféré des propos racistes, déclara : «Je pense que l’Inter pourra rivaliser avec la Juventus et Naples, parce qu’elle n’aura pas de compétition européenne la saison prochaine. En ce qui concerne le mercato, je crois que l’Inter a réalisé une belle opération en engageant Belfodil et Icardi que je considère comme les jeunes les plus intéressants qui existent sur le marché italien de la Série A.» Parole de défenseur !

Djamel Mesbah, qui a jusqu’ici privilégié la stabilité pour pouvoir préserver sa place presque indiscutable en sélection, pourrait bien rejoindre la Sampdoria, rapportent les journaux italiens d’hier. Mesbah, qui a été déjà contacté par cette équipe, a été relancé. Partira, partira pas ? Réponse dans les heures qui viennent ou au plus tard lundi à minuit.

La Sampdoria relance Mesbah

L’attaquant algérien Abdelkader Ghezzal a signé, hier, à Parme AC. Comme révélé par nos soins, l’Algérien, qui n’entre pas dans les plans de Donadoni, sera prêté pour une saison. C’est le nouveau promu en Série B, Latina US, qui bénéficiera de ses services. M. A.

Ghezzal arrive à Latina via Parme

Eto’o s’engage avec Chelsea, l’Inter ne le cédera pas
L’Inter Milan, qui tient à sa perle algérienne, refuse de négocier tout départ de l’ex-buteur parmesan, indique un dirigeant intériste à un site spécialisé italien. Ishak Belfodil, qui a de tout temps préféré se battre pour apprendre dans ce grand club italien, ne serait pas contre

Moumen A.

04
Le compartiment offensif est sur une courbe ascendante

N° 2390
Vendredi 30 août 2013

www.lebuteur.com

Coup d’œil

JSK

Aït Djoudi mise sur son attaque

est demain que le stade du 1er-Novembre renouera avec la compétition officielle à l’occasion de la venue de l’USMA pour le compte de la deuxième journée du championnat. Au lendemain de leur victoire face au MCEE, les Canaris du Djurdjura ont repris les entraînements dans une ambiance parfaitement consolidée par la présence d’un nombre important de supporteurs qui ont accueilli leur équipe fétiche avec ferveur. Cet accueil a fait du bien tant aux joueurs qu’aux membres du staff technique qui souhaitent

C’

1 000 billets réservés à l’USMA écoulés hier à Alger

La pelouse dans un excellent état
ponsables de l’Opow ont rappelé l’entreprise, qui a posé à la fin de l’exercice écoulé la nouvelle pelouse, pour effectuer quelques retouches à même de permettre au club kabyle d’évoluer sur une surface en bon état. Il faut dire que la pelouse a été totalement reprise et se trouve à présent dans un excellent état.

travailler cette saison dans un climat différent des précédentes années. Au cours de cette semaine de travail, l’entraîneur kabyle a beaucoup insisté sur la correction de certaines lacunes enregistrées face au MCEE, comme ce fut le cas avec le compartiment défensif qui a pris trois buts. La satisfaction, qui reste aux yeux de nombreux observateurs un bon atout à faire valoir cette année, est l’efficacité dont font preuve les attaquants kabyles. En effet, l’attaque kabyle se montre performante et c’est sur quoi misera Aït Djoudi face aux Usmistes demain soir. Marquer très tôt permettra aux Canaris de

Neuf buts en une seule semaine, ça promet !

gérer tranquillement la rencontre loin de la pression qui pourra beaucoup plus servir le camp adverse.

Comme tout le monde le sait, la JSK a joué plusieurs matches amicaux cet été. L’occasion fut donnée à tout un chacun de démontrer ses qualités. L’attaque a marqué beaucoup de buts et cela a réjouit l’entraîneur. Connu pour son jeu offensif, Aït Djoudi n’a jamais cessé de donner des consignes à ses poulains pour améliorer leur rendement. Cette semaine, pour ne parler que des deux derniers

Ebossé veut refaire le coup et signer son vrai départ

matches livrés face au MCEE et au WR M’sila en amical, l’attaque a marqué en tout neuf buts. Un bilan très encourageant dans la mesure où les nouvelles recrues s’illustrent et confirment.

Messâadia, la force tranquille

galerie et veut à tout prix marquer de son empreinte son premier classico.

L’attaquant camerounais, Albert Ebossé, a ouvert son compteur buts à El Eulma. Tout le monde l’a félicité pour ce baptême du feu, notamment Aït Djoudi qui attend beaucoup de lui pour qu’il fasse vibrer le virage du stade de Tizi. Demain, Ebossé, qui a confirmé face à M’sila, sera très attendu par la

Pour sa part, l’attaquant cadre, Ahmed Messâadia, n’a pas marqué certes face au MCEE, mais a été accrédité d’une prestation à la hauteur. Face à M’sila également, il a été un véritable poison dans la surface de réparation et Aït Djoudi compte beaucoup sur son expérience ce samedi pour parvenir à marquer dès les premières minutes du match. L.A.

Nous avons appris d’une source crédible que 1 000 billets d’accès au stade ont été réservés aux supporteurs de l’USMA et que l’opération de vente s’est déroulée hier au stade Omar-Hamadi de Bologhine. Cette décision a été prise dans l’otique d’éviter une grande affluence des supporteurs autour des guichets le jour du match.

epuis quelques jours, des travaux sont entrepris au niveau du stade du 1er-Novembre et ce dans le cadre de la préparation de l’enceinte sportive à la compétition officielle. Ainsi, les res-

D

Le staff technique conforté

La vente des tickets pour les Kabyles débutera demain à 11h

Sedkaoui «Il est hors de question de freiner notre dynamique»
«La présence en force de nos supporteurs va être un stimulant pour gagner et nous ne voulons plus de match à Tizi dans un stade vide»
A 24h du Clasico, comment est l’ambiance au sein du groupe ? Je peux vous dire qu’elle est bonne et que tous les joueurs se concentrent uniquement sur cette rencontre. De retour aux entraînements en début de semaine, nous nous sommes donnés à fond pour être prêts face à l’USMA. Il est évident qu’après une victoire en déplacement, nous sommes tenus de confirmer devant nos supporteurs ce samedi soir. Y a-t-il une pression qui pèse sur vos épaules au fur et à mesure que ce deuxième match de la saison face à l’USMA approche ? Pas du tout, je vous assure que nous travaillons dans la sérénité totale et dans une parfaite ambiance. Certes, la pression existe toujours, pas uniquement à la veille de la venue de l’USMA, mais c’est une pression que nous gérons convenablement. Comment se présente selon vous ce Clasico ? Comme tous les précédents matches qui ont opposé la JSK à son homologue usmiste, ce Clasico n’aura rien de différent. Je sais déjà que la partie sera âpre et il va falloir rester bien concentrés pendant les 90’ du match. L’USMA et la JSK sont deux vieux clubs qui se connaissent parfaitement et qui ont toujours produit des matches de haut niveau. Ce samedi, notre stade abritera une grande affiche et j’espère de tout cœur que nous réussirons à le gagner pour nos supporteurs. Vous avez livré cette semaine un match amical face à M’sila, une occasion idoine pour tout le monde, joueurs et staff technique, d’apporter les correctifs nécessaires, n’est-ce pas ? Exactement, le match amical face à M’sila nous a été bénéfique. D’abord, ça nous a permis de rester en contact avec la compétition d’une part et de corriger certaines lacunes d’autre part. Je peux vous dire que la multiplication de ce genre d’exercice au courant de la saison va être une excellente chose. Sur le plan personnel, comment jugez-vous la forme après le premier match de la saison ? Sincèrement, je pense que je ne suis pas encore à cent pour cent de mes moyens. Après un bon stage estival au cours duquel nous avons bien travaillé, nous devons récolter le fruit de nos efforts au fur et à mesure que le

Le staff technique kabyle s’est dit très satisfait de la qualité de la pelouse du 1er-Novembre, ce qui permettra aux

joueurs de pratiquer du beau football. Selon un membre du staff technique, le fait de jouer sur une pelouse qui ne présente aucune réserve évite surtout le risque de blessures récurrentes causées par la qualité dégradée de la pelouse. L.A.

Concernant l’opération de vente de billets pour les fans locaux, la même source nous confia qu’elle aura lieu le jour du match à partir de 11h à travers l’ensemble des guichets du 1er-Novembre. Les supporteurs de l’équipe adverse auront un guichet particulier devant la porte C.

Le milieu récupérateur de la JSK, Kaci Sedkaoui, comme tous ses partenaires, est satisfait de l’ambiance qui a régné pendant toute la semaine de préparation du Clasico. Pour le jeune Kabyle, le dernier résultat face au MCEE constitue un bon départ qui nécessite d’être confirmé mais aussi maintenu le plus longtemps possible et cela passe inévitablement par une victoire demain soir face aux Rouge et Noir. Entretien...

L’ouverture des portes du stade à 13h30

Aussi et pour assurer une bonne organisation de l’entrée des supporteurs au stade, il a été décidé d’ouvrir les portes très tôt, soit à partir de 13h30. En ouverture du match senior, les espoirs affrontent leurs homologues de l’USMA à 15h et le coup d’envoi du match des seniors est prévu à 17h45.

(chef d’unité du 1er-Novembre)

M. Djoudi

Afin d’en savoir davantage sur les préparatifs du Clasico, nous avons pris attache avec le responsable de l’unité du stade de Tizi Ouzou, en l’occurrence M. Djoudi, qui nous dira ceci : «Le stade est fin prêt à abriter le Clasico JSK-USMA. Toutes les conditions seront réunies pour la réussite de l’événement, notamment en ce qui concerne la billetterie et l’accès du public au stade. Nous appelons les supporteurs des deux équipes à faire preuve de beaucoup de sportivité pour que la rencontre se déroule dans le fairplay le plus total.»

«Tout est prêt pour la réussite du Clasico»

L.A.

championnat avance. Je tâcherai de donner toujours le meilleur de moimême pour améliorer ma condition physique et pour être utile à n’importe quel moment pour mon équipe. Et vous souhaitez sans doute voir l’entraîneur vous renouveler sa confiance et vous aligner dans son Onze type ce samedi... Me concernant, je travaille pour être toujours prêt à prendre ma place. Je ne rechigne pas sur les efforts et jouer ce match face à l’USMA me tient énormément à cœur. Je ferai de mon mieux pour réussir un rendement positif et contribuer à la victoire de mon équipe. Comme vous le savez, les supporteurs expriment leur soutien total à l’équipe tout en réclamant de meilleurs résultats que les années passées. Il est légitime de la part des supporteurs d’attendre de nous le meilleur. Nous sommes tous déterminés à réaliser un bon parcours, la seule chose que nous demandons à nos supporteurs est qu’il soit toujours avec nous en grand nombre, car nous ne voulons plus d’un stade vide. Entretien réalisé par Lyès A.

Coup double

JSK

www.lebuteur.com

N° 2390

Vendredi 30 août 2013

Il a été convoqué hier soir par Aït Djoudi

M

ême s’il n’a toujours pas réintégré le groupe, le milieu récupérateur kabyle Tayeb Maroci a été convoqué par l’entraîneur en chef Azzedine Aït Djoudi pour le match de demain face à l’USMA. Et c’est à la fin de la séance d’entraînement d’hier soir que le joueur a été mis au courant de la nouvelle. Il a pris place par la suite avec l’ensemble de ses partenaires à l’hôtel Amraoua. Aux yeux de nombreux observateurs, cette décision de faire convoquer le joueur révèle tout l’intérêt que porte Aït Djoudi à faire jouer Maroci ce samedi. Même s’il dispose des solutions de rechange, l’entraîneur de la JSK veut faire confiance au même onze qui a affronté El Eulma samedi dernier, excepté le portier Nabil Mazari qui sera remplacé par Malik Asselah.

Maroci, la surprise du coach ? D

05 Hannachi «Bienvenue à l’USMA et que la fête soit totale»

Le joueur s’est entraîné en solo
Lors de cette avant-dernière séance d’entraînement, Maroci ne s’est pas entraîné avec ses partenaires. Il a effectué un travail en solo sous la coupe du médecin Djadjoua. Jusqu’à hier soir, le staff a préféré gérer la forme du joueur. Le plus rassurant est que le joueur parvient à courir sans pour autant ressentir des douleurs aux adducteurs.

La décision finale sera prise ce soir
Quant à la décision finale de le faire jouer ou pas, elle sera prise ce soir par les membres du staff technique et médical. Aït Djoudi attend de voir la réaction de son joueur lors de cette ultime séance d’entraînement, prévue ce soir à 18h. Ce n’est qu’après que tout sera plus clair pour le staff et le joueur. Au moment où nous mettons sous presse, le staff médical mise sur une participation de Maroci, du moment qu’il réagit parfaitement bien au travail. A.A.

ans 24 h, la ville des Genêts renouera avec la compétition officielle à l’occasion de l’affiche de la deuxième journée du championnat, qui opposera la JSK à l’USMA. A l’occasion, une affluence très forte est attendue, notamment du côté de la JSK dont les supporteurs ont déjà confirmé un déplacement massif demain après-midi. Il faut rappeler que le dernier succès ramené d’El Eulma a fait du bien aux fans kabyles qui misent sur une autre victoire face à l’USMA demain soir pour prendre de la vitesse et se placer parmi les premiers au classement général. Afin de garantir la fête, des dispositions particulières ont été prises par les organisateurs de la rencontre. Du côté de la direction kabyle, les responsables ont également fait appel à leurs supporteurs de venir en masse. Le président de la SSPA/JSK, Mohand-Chérif Hannachi, a même tenu à souhaiter la bienvenue à l’équipe adverse, joueurs, responsables et supporters. «Le match doit se dérouler dans un fair-play total, aussi bien sur le terrain que dans les gradins entre les deux galeries. Nous souhaitons la bienvenue à l’USMA et que la fête soit totale», nous a déclaré Hannachi.

«On doit garder cette dynamique et faire plaisir à nos supporteurs»
Au sujet de la rencontre elle-même, le premier responsable du club kabyle ajouta : «Nous avons bien entamé notre parcours par une victoire à El Eulma. Les joueurs ont confirmé leur bonne santé. Je pense que cette bonne dynamique doit être maintenue et les joueurs vont se donner à fond pour faire plaisir aux supporteurs.»

semaine dernière, il a procédé à la régularisation de l’ensemble des joueurs, quelques heures seulement avant le coup d’envoi du match face au MCEE. Le premier responsable de la JSK ne s’est pas contenté de payer les arriérés de ses joueurs, puisqu’il leur a avancé le mois de septembre, ce qui fait un total de 3 mois, en comptant juillet et août. Une première à la JSK qui fut une source de motivation pour les joueurs. D’après les proches du président, Hannachi a fait le pari cette saison d’être à jour sur les mensualités et les primes des joueurs. Il mettra tous les moyens financiers possibles pour que ses joueurs soient toujours motivés. Ce n’est pas tout, puisque nous avons appris que le boss a promis une grande surprise, en cas de victoire ce samedi face à l’USMA. Dans l’entourage du club, on parle d’une forte prime.

Les primes avant lundi
Pour ce qui est de la prime de la victoire de samedi dernier face à El Eulma, nous avons appris qu’elle sera versée aux joueurs, avant leur déplacement à Aïn M’lila. En principe, tous les joueurs toucheront leur argent ce dimanche. D’après la même source, le président Hannachi a fait savoir à son entourage qu’il versera, pour la même occasion, la prime de l’USMA, en cas d’une victoire. Ce qui fera un total de deux primes de matchs. Une bonne source de motivation, à la veille du 3e match du championnat. A présent, les camarades du capitaine Ali Rial n’ont plus qu’à se montrer à la hauteur, car ils n’ont plus aucune excuse, en cas de faux pas.

Lamhene, Meftah, Fergane, Rayeh et Kernouf non convoqués

Suite à la désignation de Abid-Charef

Le moins que l’on puisse dire est que Dès l’annonce du nom de l’arbitre qui officiera la rencontre de les jeunes de la JSK ne réalisent pas le demain qui opposera la JSK à l’USMA, les Kabyles sont très perdébut de saison souhaité en équipe preplexes. Et pour cause, l’arbitre en question a rarement été à la haumière. Pour cause, Lamhene, Meftah, teur au stade de Tizi Ouzou. D’ailleurs, les dirigeants ont souvent Fergane, Rayeh et Kernouf sont hors la contesté Abid-Charef ces dernières années. Les Kabyles se souliste des 18 pour la seconde fois cette viennent toujours du nul d’un but partout face au CRB au stade de saison. Seul le jeune Hikem est Tizi Ouzou. Ce jour-là, Abid-Charef avait été accusé d’avoir privé la concerné par la rencontre de JSK de la victoire. Les nombreux observateurs estiment que cette fois, demain. Abid-Charef il devra se montrer à la hauteur de ce classico. M. L.

Les Kabyles mécontents

Il promet une grande surprise, en cas de victoire ce samedi
Décidément, le président Hannachi veut mettre les gros moyens, financiers s’entend, en ce début de saison, afin que son équipe réalise le départ escompté. Cette fois, le président kabyle n’a tardé à faire de ses promesses des actes. D’ailleurs la

Asselah à la place de Amara

L.A.

Comme il fallait s’y attendre, c’est sans surprise que le portier Malik Asselah a été convoqué par le staff technique. Le portier en question reprendra sa place dans les buts. Quant au jeune Amara, il Le jeune attaquant Youcef Chibane est en train de se faire une place parmi les grands. Arrivé cet été a été convoqué chez les espoirs et afen provenance de la JSM Chéraga, la nouvelle recrue kabyle a effectué son baptême du feu lors de la frontera les Usmistes ce samedi à première journée du championnat face au MCEE. Dans l’entretien qui suit, Chibane souhaite gagner da15h, au même titre que vantage la confiance du coach, en inscrivant son premier but à la JSK, pourquoi pas ce samedi. Rayeh et Fergane. Vous avez pris part au match amical face à la formation de L’entraîneur insiste sur la concentration… Le coach sait pertinemment que nous sommes extrêmement motivés M’Sila. Comment vous êtes-vous senti ?
Sur le plan physique, nous sommes en pleine forme. Personnellement, je me suis senti plus à l’aise lors de ce match. C’est une excellente chose que le staff nous ait programmé un match amical au milieu de la semaine, car cela nous mettra dans le bain. Ça nous a aussi permis de casser cette routine des entraînements. Je suis très satisfait de notre rendement, du moment que l’attaque a frappé fort. pour cette rencontre. Il nous a seulement demandé d’être plus appliqués sur le terrain et de suivre les consignes à la lettre. Nul doute que malgré notre succès à El Eulma, nous avons tout de même commis certaines erreurs qui nous ont coûté trois buts. A nous de faire en sorte pour ne plus les commettre, surtout pas devant l’USMA. Notre adversaire n’est plus à présenter.

Chibane «La confiance du coach me motive au quotidien»

Etes-vous prêt pour la rencontre de ce samedi face à l’USMA ?
Vu notre préparation, je répondrai par l’affirmative. Nous sommes prêts pour ce RDV important. Le fait aussi que tous les joueurs parlent de ce match prouve que nous sommes concentrés. Nous allons effectuer une dernière séance d’entraînement vendredi pour effectuer les dernières retouches. J’espère qu’on sera aussi efficaces que face à El Eulma.

Revenons à vous, comment jugez-vous votre prestation face au MCEE ?
Je n’ai pas beaucoup joué. Mais je pense que j’ai fait de mon mieux pour apporter mon aide à l’équipe. J’ai même failli marquer sur une action de jeu. En somme, j’étais très à l’aise sur le terrain. Pour une première, je reste satisfait. Maintenant, il est clair que je cherche à marquer mon premier but à la JSK. Je travaille dur au quotidien pour y parvenir.

Vous attendiez-vous à jouer ce match ?
Pour être franc, je ne m’attendais vraiment pas à faire mon apparition en seconde période. J’étais même très réjoui que le coach m’ait fait appel. Je ne vous cache pas que la confiance de Aït Djoudi me motive au quotidien à donner le meilleur de moi-même. Je sais qu’il suit de prêt ma prestation, cela me pousse à me surpasser. Je dois être à la hauteur de sa confiance placée en moi.

Impatient de découvrir l’ambiance du 1er-Novembre ce samedi ?
Je sais que si nos supporters se déplacent en masse, il y aura une ambiance électrique et personne ne voudra rater ça. J’espère qu’ils nous soutiendront dans ce match, car leur apport est indispensable à l’équipe. J’espère aussi qu’on ne les décevra pas et qu’on leur offrira ce succès qu’ils attendent.

Entretien réalisé par Lyès Aouiche

06

N° 2390
Vendredi 30 août 2013

www.lebuteur.com

Coup sûr
Les supporters ont acheté les billets hier à Bologhine Comme prévu, les supporters de l’USMA qui désirent faire le déplacement demain à Tizi Ouzou pour assister au choc de la deuxième journée de la Ligue 1, mais aussi encourager leur club favori ont pu récupérer leur ticket hier, après s’être présentés aux guichets du stade Omar-Hamadi où ils ont été mis en vente vers 14h. Ayant eu droit à 1000 billets que les dirigeants de l’USMA ont récupérés avant-hier, les amoureux du club sont attendus en force au stade du 1er-Novembre ce samedi. Ils pourront en acheter d’autres à Tizi Par ailleurs, nous avons appris que ceux qui n’ont pas pu acheter leur billet hier à Bologhine pourront le faire le jour du match, à Tizi Ouzou. Les supporters de l’USMA qui veulent faire le déplacement, mais qui n’ont pas de ticket peuvent donc prendre la route et s’en procurer aux guichets du stade du 1er-Novembre. Attirant une grosse foule, le Classico entre la JSK et l’USMA est donc bien parti pour se dérouler devant des gradins pleins, au grand bonheur des joueurs des deux équipes. A. C. Départ aujourd’hui pour Tizi Le match étant prévu demain, c’est aujourd’hui que les Rouge et Noir prendront la route de Tizi Ouzou où ils affronteront la JSK, ce samedi. A croire une source généralement bien informée, les coéquipiers de Boudebouda prendront la route, juste après la fin de la dernière séance d’entraînement de la semaine qui se déroulera au stade Omar-Hamadi.

USMA

Chafaï sera du voyage à Tizi Ouzou

D

e retour parmi le groupe dimanche, après avoir raté le premier match de la saison face au MOB, le week-end passé, gagné par les Rouge et Noir sur le score de quatre buts à un, Farouk Chafaï s’est entraîné avec ses coéquipiers le plus normalement du monde tout au long de la semaine, rassurant ainsi les membres du staff technique. Constatant que le défenseur central international est en bonne forme, Rolland Courbis, et d’après ce que nous avons pu apprendre, a décidé de le convoquer pour le match de demain contre la JSK, surtout après qu’il se soit assuré que son protégé était bel et bien blessé.

Il a enfin trouvé un accord avec Haddad

En froid avec ses dirigeants depuis plusieurs semaines, Farouk Chafaï a mené un bras de fer avec ses employeurs cet été. Désormais, tout est rentré dans l’ordre. En effet, selon une source digne de foi, le joueur a eu des garanties pour que ses souhaits soient exaucés et c’est donc avec une grosse envie de bien faire qu’il fera aujourd’hui le voyage avec ses camarades à Tizi Ouzou où ils affronteront, demain à 18h, la JSK au stade du 1er-Novembre. Une nouvelle qui ne devra que réjouir les supporters et les rassurer.
Courbis a confirmé qu’il était blessé !

La pression monte chez les Rouge et Noir A 24h de l’entame de l’affiche de la deuxième journée de la Ligue 1, la pression monte dans le camp usmiste. En effet, les joueurs sont passés à la dernière étape de la préparation de ce rendez-vous. Les membres du staff technique, eux, profiteront de la séance de cet aprèsmidi pour effectuer les dernières retouches, avant que les membres de la délégation prennent la route pour rallier Tizi Ouzou. Conscient que ce match se gagnera par l’équipe la plus réaliste sur la pelouse, le coach usmiste et ses adjoints auront sûrement un grand travail ce vendredi et même le jour du match, pour espérer mettre leurs protégés dans les meilleures conditions possibles. Sachant qu’ils seront soumis à une grande pression de la part des supporters locaux, Courbis préparera donc ses joueurs pour tous les scenarios possibles et c’est à eux de faire le nécessaire pour faire pencher la balance en leur faveur, une fois qu’ils seront sur le terrain. Séance visionnage vidéo au menu hier Avant de faire leur apparition sur la pelouse du stade OmarHamadi pour s’entraîner, les joueurs de l’USMA ont effectué une séance de visionnage durant laquelle ils ont revu des séquences du match MCEE - JSK. Abdelmalek Ziaya, quant à lui, a été obligé de se présenter une demi-heure avant ses coéquipiers pour qu’il le fasse seul avec les membres du staff technique afin qu’ils soient plus performant à l’avenir.

Dans l’édition du Buteur de mercredi dernier, Rolland Courbis n’avait pas hésité à menacer Chafaï, en nous affirmant qu’il était prêt à se passer de ses services, s’il s’avérait qu’il n’était pas blessé contre le MOB. Ayant fait sa propre enquête, le coach usmiste a fini par se confirmer que le joueur était bel et bien souffrant et la cicatrice que les tests médicaux ont révélée au niveau de la cuisse prouve qu’il était blessé. Maintenant que tout est rentré dans l’ordre, Chafaï, selon nos informations, compte faire le nécessaire pour récupérer sa place de titulaire et c’est ce qui ne pourra réaliser qu’en redoublant d’efforts, afin de retrouver sa meilleure forme.
Adel Cheraki

Meftah «Si je marque, je ne célébrerai pas mon
but par respect à la JSK et ses supporters»
Plus que quelques heures avant d’aborder le choc face à la JSK, êtes-vous prêts pour ce rendez-vous ? Nous avons préparé cette rencontre tout au long de la semaine, je ne vois pas donc pourquoi nous ne le serions pas. La victoire acquise contre le MOB a été savourée comme il se doit, mais dès que nous avons repris le chemin des entraînements, nous nous sommes tout de suite concentrés une nouvelle fois sur notre boulot. L’ambiance est bonne, c’est ce qui nous a permis de travailler dans les meilleures conditions possibles. Vous allez affronter la JSK ce samedi, comment comptez-vous aborder cette confrontation ? Comme nous avons abordé celle du week-end passé. Nous ne comptons pas faire tout ce trajet pour limiter les dégâts. Le match sera difficile, certes, mais il faut savoir qu’il le sera pour les deux formations, pas pour l’USMA uniquement. La JSK n’est pas à présenter. C’est un grand club avec un grand palmarès, seulement l’USMA l’est aussi. Notre adversaire a gagné à l’extérieur la semaine passée par quatre buts à trois. Un tel début de saison ne devrait qu’encourager les joueurs de la JSK à confirmer leur bon début de saison, c’est notre souhait aussi. A nous de donner le meilleur de nousmême sur
Passeur décisif sur l’action du premier but inscrit par Djediat face au MOB le week-end passé, Mohamed Rabie Meftah ne s’est pas contenté de jouer son rôle défensivement puisqu’il n’a pas hésité à donner un coup de mains à ses coéquipiers sur le plan offensif et c’est ce qui a fait de lui l’un des éléments les plus en vue avant qu’il ne cède sa place à Benamara en seconde période. En pole position pour être reconduit dans le onze de départ demain, l’arrière latéral droit que nous avons eu au bout du fil nous parle dans cette interview de ce clasico face à la JSK prévu pour ce samedi mais aussi de son retour à sa ville natale, Tizi Ouzou.

le terrain en espérant réaliser le meilleur résultat possible. Les supporters des deux clubs comptent se présenter en force au stade du 1er-Novembre. Qu’avez-vous à nous dire à ce sujet ? C’est tout ce que les joueurs espèrent. Ça nous fera un énorme plaisir de jouer devant des gradins pleins. Je suis sûr que la présence en masse des supporters créera une magnifique ambiance et boostera les vingt-deux acteurs à donner le meilleur d’eux-mêmes, une fois sur la pelouse. Les matches entre les deux équipes n’ont pas tenu leurs promesses ces derniers années, j’espère que ce week-end, nous assisterons au vrai Classico. Une énorme pression sera exercée sur les joueurs des deux côtés, comment comptez-vous gérer cette situation ? Personnellement, j’ai pour habitude de vivre ce genre de situation. Et puis, il ne faut pas oublier qu’à Tizi Ouzou, je serai aussi chez moi. Des appréhensions par rapport à l’accueil qui vous sera réservé ? Pas du tout. J’ai toujours bien été accueilli par les supporters de la JSK, j’espère que ça sera le cas encore une fois samedi. Vous avez apporté un gros coup de main à vos coéquipiers de l’attaque le week-end passé, comptez-vous refaire de même à Tizi Ouzou ? Ça sera un petit peu différent, mais si je peux le faire bien sûr que je le ferai. Contre le MOB, nous avons joué à domicile et quand nous jouons à Bologhine, il faut attaquer sans cesse. Face à la JSK, nous jouerons à l’extérieur, donc le plus important est que je réussisse à tenir mon rôle défensif. Je suis un joueur qui aime attaquer. Face au MOB, vous avez failli ouvrir la marque. Est-ce que vous souhaitez marquer contre la JSK ? Si l’occasion se présente, pourquoi pas ? Je l’ai déjà fait lorsque j’évoluais à la JSMB, donc ça ne sera pas une première. Quelle sera votre réaction si vous parvenez à marquer ? Je ne célébrerai pas mon but, et c’est le peu que je puisse faire. Je ne le ferai pas par respect aux supporters de la JSK, mais aussi à ce club qui est mon club formateur. J’ai passé des moments inoubliables à la JSK, seulement mes sentiments je les laisserai au vestiaire. Une fois sur la pelouse, je ne me concentrerai que sur ce match, et rien d’autre ! Entretien réalisé par Adel Cheraki

Coup d’œil

Courbis : «Si j’ai de l’estime pour les Kabyles, c’est parce que j’ai connu Zidane et Hannachi»

USMA

www.lebuteur.com

N° 2390
Vendredi 30 août 2013

07
Gasmi convoqué…
Ahmed Gasmi a été retenu pour le match de demain. Le milieu de terrain offensif des Rouge et Noir, souvent utilisé comme avant-centre, sera du voyage à Tizi Ouzou avec le groupe. Une bonne nouvelle pour les supporters, vu les grandes capacités technique et physique du natif de Skikda.

… Benaldjia toujours à l’écart

Mehdi Benaldjia, quant à lui, n’a pas été convoqué pour la deuxième fois de suite. L’attaquant usmiste se contentera donc une nouvelle fois de soutenir ses coéquipiers à partir de chez lui. Une situation difficile à vivre pour celui qui a été le chouchou des supporters du CRB la saison passée.

Bekakchi et Chettal seront à la disposition des U21
Chafaï et Gasmi étant convoqués pour le match de demain, Courbis a dû se passer des services des deux jeunes joueurs, Bekakchi et Chettal. Promus cet été en équipe première, ils font les frais du retour de leurs deux coéquipiers. Ils se contenteront donc d’affronter la JSK avec les U21. Souffrant d’une entorse au niveau du genou, Nacim Bouchema se sent beaucoup mieux. La preuve, il a eu le feu vert pour reprendre la course. Le milieu de terrain des Rouge et Noir, dont le retour est prévu lors de la quatrième journée contre l’USMH, s’est entraîné en solo, avant de rentrer chez lui au moment où ses coéquipiers allaient suivre quelques séquences du match MCEE-JSK. A.C

olland Courbis a tenu, hier en fin d’après-midi, une conférence de presse durant laquelle il a abordé plusieurs sujets. C’est ainsi qu’il a commencé par parler du match de demain qui opposera la JSK à l’USMA : «Je l’ai dit et redit, le match que nous jouerons contre la JSK sera difficile, mais nous ne serons pas faciles à battre. J’ai beaucoup de respect et d’estime pour les Kabyles, grâce à Zidane, mais aussi Hannachi que j’ai connu déjà lors du transfert de Bezzaz à l’AC Ajaccio, mais je ne veux pas perdre contre la JSK.» Auteurs d’une belle prestation face au MOB, le week-

R

end passé, avec une large victoire à la clé, les coéquipiers de Djediat tenteront donc de rééditer le même exploit, demain contre la JSK, un autre club de la Kabylie.

«Il y aura trois à quatre changements dans le onze»

«Chafaï jouera contre la JSK»

ensuite un arrêt de quelques jours, puis nous enchaînerons avec quatre rencontres passionnantes.»

Laïfaoui contre le CABBA.»

«Pour Andria, nous pourrons faire une exception»
Courbis a également évoqué le cas d’Andria : «Pour Andria, nous avons appris qu’il ne pourra retrouver le sommet de sa forme que lors du mois d’octobre, mais son retour s’est effectué plus tôt que prévu. Il a d’ailleurs pris part à quelques matchs en fin de saison. Cette année, il a bien débuté l’exercice actuel, donc nous pourrons faire une exception pour lui. On progresse à n’importe quel moment et à n’importe quel poste, donc il faut s’attendre à tout.» A.C.

Le premier responsable du staff technique de l’USMA a par la suite parlé du onze qui entamera la partie, ce samedi : «Nous disposons d’un groupe composé de 25 joueurs, donc nous avons l’embarras du choix. La saison est longue et il faudra s’attendre à des changements. Contre la JSK, trois à quatre changements sont prévus et ce sera aussi le cas contre le CABBA. Il y aura

Absent face au MOB, Chafaï est bien parti pour être de la partie contre la JSK. En tout cas, c’est ce que Courbis a laissé entendre : «J’ai mené ma petite enquête et le constat a été le suivant : Chafaï était bel et bien souffrant d’une blessure. Le joueur se porte mieux et j’ai même appris qu’il compte prolonger contrat, donc tout est OK pour qu’il soit du voyage avec nous à Tizi Ouzou. Il est bien parti pour jouer ce match. Aussi, il y a des chances pour qu’il soit associé à

Bouchema a repris la course

RCA
Bougueroua pourrait payer les frais du match face au CRB Abbès épate aux entraînements 
Ayant fait une bonne prestation précédemment, il a gagné son billet pour  le match de la JSMB. Selon nos sources, le staff du RCA hésite toutefois entre lui et Abdelkadous. Pour le moment, aucune décision n’a été prise, cela se fera sans doute à la veille de match. 

Le groupe a effectué sa dernière séance hier 

A Brakni, la formation de l’Arbaâ s’est entraînée une dernière fois hier  avant la rencontre de samedi face à Béjaïa.

Cette séance fut l’occasion pour le staff de mettre les dernières mises au point de cette George pourrait être confrontation. La séance était principalement basée sur le plan tactique où le coach préféré à Noubli L’attaque du RCA ne s’est pas s’est fait une petite idée sur l’effectif qui sera montrée convaincante la semaine arrêté demain. dernière face au CRB. Avec trois La liste des 18 connue joueurs offensifs, le club n’a concrétisé aujourd’hui  Pour ce qui est de l’effectif qui pren- aucune de ses actions. Ce qui a donné dra place demain devant la formation au coach Chérif El Ouazzani à réfléchir de la JSMB, le staff du RCA rendra sa liste durant cette semaine. Si l’Arbaâ veut aujourd’hui à la fin d’une petite séance pré- faire la différence demain, l’attaque doit montrer un tout autre visage. Afin de vue à la ville de l’Arbaâ dans la matinée. donner du punch pour son équipe, le Saïdani promu en équipe A coach du RCA pourrait bien opter Dans un tout autre contexte, nous pour quelques changements. En effet, venons de savoir par le biais d’un maintenant que Georges, l’attaquant membre du staff du RCA que l’équipe vient camerounais de l’équipe, est qualifié, le de promouvoir un jeune gardien de l’équipe coach du RCA penserait sérieusement espoir. Il s’agit de Saïdani, un jeune qui a à lui donner sa chance surtout que ce signé au profit du club lors du mercato esti- dernier s’est montré rassurant lors des val, en provenance de l’USMA. C’est Deki- rencontres amicales. Donc, il se pourmache qui a supervisé le gardien avant de rait bien que Noubli en paye les frais et décider de l’intégrer dans l’équipe A. céder sa place au nouvel attaquant de l’équipe. 

Le milieu de terrain de l’Arbaâ, Abbès, vient tout juste d’être qualifié par la FAF, ce qui lui laisse le droit de rejoindre le groupe pour les compétitions officielles après un premier match raté face au CRB. Cette nouvelle a donné au joueur un second souffle aux entraînements. D’ailleurs, depuis le début de la semaine, les regards du staff se sont tournés vers lui. Chérif El Ouazzani, à la recherche d’un remplaçant pour Rait, mise gros sur la nouvelle recrue et la forme de ce dernier aux entraînements met le coach en confiance.

«Nous allons négocier cette rencontre comme un match de coupe»
Comment l’équipe a digéré cette défaite ?
De toute façon, nous n’avons pas vraiment le choix. Au lendemain de la défaite, nous nous sommes concentrés sur la prochaine rencontre, nous voulons prendre notre revanche. Aussi, le staff est à nos côtés en nous encourageant. Aujourd’hui cette défaite n’est qu’une leçon qui nous a permis d’avancer.

Meklouche

cette rencontre…
Oui certainement, mais si on était à l’Arbaâ, ce serait une autre histoire. Jouer à Brakni nous donnera vraiment l’avantage d’évoluer à domicile. Par ailleurs, il ne faut pas donner beaucoup d’importance à ce genre de détail, nous sommes appelés à gagner et on le fera n’importe où. 

Aujourd’hui, comment est l’esprit du groupe pour la JSMB ?
Nous sommes tous revanchards de ce premier faux pas concédé au 20-Août. Le JSMB est une bonne équipe, aussi bonne que le CRB. Donc, pour ce math nous voudrions répéter la même prestation qu’en seconde période la semaine dernière avec un peu plus d’efficacité en attaque.

Durant cette semaine, vous vous êtes beaucoup plaints de la qualité du gazon du stade Brakni, pouvons-nous savoir la raison ?
C’est un terrain qui nous a posé beaucoup de problèmes cette semaine. Nous n’arrivons pas à nous y habituer. Or, cela sera le problème des deux clubs samedi. Donc, il ne faut pas chercher des excuses là-dessus. 



Pour commencer, revenons à votre défaite face au CRB, que pourriez-vous en nous dire ?
A mon avis, notre manque d’expérience a eu raison de nous. Notre entrée en matière était un peu timide. En première mitemps nous nous sommes contentés de défendre nos bases, puis à la seconde période nous nous sommes un peu libérés, mais entre-temps notre adversaire a su profiter d’un moment d’absence. C’est ça le foot.

Comment voyez-vous cette rencontre ?
Notre adversaire est dans la même situation que nous. Il a raté ses débuts, donc afin d’éviter la crise, il voudrait se rattraper contre nous. De notre côté, on jouera ce match comme un match de coupe. Nous ne lui laisserons pas de répit.

Un mot pour conclure notre entretien ?
Je voudrais remercier les supporteurs de leur présence au 20Août. Ils nous ont fait vivre des moments inoubliables, malgré la défaite. Je leur donne rendezvous samedi pour nous soutenir et on leur promet de faire mieux cette fois-ci.

Le soutien de vos supporteurs vous sera utile pour

Entretien réalisé par Lamine Amimi

08

N° 2390
Vendredi 30 août 2013

www.lebuteur.com

Coup d’éponge

près la victoire historique décrochée avec brio à Béjaïa, beaucoup avaient cru que les joueurs allaient percevoir une prime de 100 000 dinars, comme mentionné sur les contrats des joueurs et les règlements intérieurs. Mais quelle ne fut leur surprise lorsqu’ils ont pris connaissance du montant de la récompense qui était de 90 000 dinars, IRG oblige. Et pour mettre fin à la polémique, Kaci-Saïd s’est réuni avec les joueurs, avant-hier à l’hôtel du 5-Juillet, après la séance de travail. Le responsable mouloudéen leur a expliqué qu’il y avait bien une retenue sur l’IRG qui concerne également les primes de matchs, pas uniquement les salaires. Certains joueurs, qui n’ont pas adhéré à cette façon de faire, ont suggéré de fixer la prime à 11 0000 dinars, ce qui offre la possibilité de retenir la somme nécessaire pour les cotisations sociales. Face à l’obstination de la direction, les joueurs ont fini pas se plier aux exigences de la firme pétrolière qui veut désormais rompre avec les pratiques du passé. A l’issue de cette réunion, Kaci-Saïd a remis les chèques aux 18 éléments concernés par le match remporté à Béjaïa. Pour rappel, avant le début de la saison, la direction avait établi un nouveau barème des primes qui a été ratifié par Bouguèche et les siens. Une enveloppe de 10 millions de centimes sera octroyée aux joueurs, en cas de victoire à l’extérieur. Cette même prime sera partagée en deux, en cas de match nul arraché en déplacement. Les joueurs toucheront, par contre, chacun 6 millions de centimes pour un succès à domicile. Et fort logiquement en cas de match nul au 5-Juillet qui est considéré comme une contre-performance, les camarades de Bouguèche ne percevront aucun kopeck. Face à la perestroïka prônée et appliquée par la direction mouloudéenne, il ne devrait y avoir aucune polémique ni mouvement de contestation concernant l’attribution des primes qui ont été spécifiés noir sur blanc,

A

Kaci-Saïd met fin à la polémique «Les joueurs concernant les primes connaissent le
bien avant l’entame du championnat. Alors lorsqu’on a évoqué dans les médias cette prime de Béjaïa, du côté des pensionnaires d’Al Achour, on était stupéfait par la proportion qu’à prise cette histoire, alors que les joueurs sont rémunérés rubis sur l’ongle, ce qui est loin d’être le cas pour les autres clubs de l’élite.

Il s’est réuni avec les joueurs à l’hôtel du 5-Juillet

MCA

barème des primes»
déclaré Kaci-Saïd : «Il y aura, parfois, une prime spéciale pour les matchs exceptionnels qui sont d’une importance capitale.» Depuis son retour au club, Kamel Kaci-Saïd a voulu se montrer inflexible sur certains points. Alors qu’on aurait pu croire à un revirement de situation concernant le dossier de certains joueurs qui ont été sanctionnés lors du stage au Maroc, Kaci-Saïd a balayer d’un revers de la main toutes ses allégations en nous confirmant sur un ton ferme et déterminé : «On peut se montrer un peu flexible sur certains dépassements, comme arriver en retard au dîner ou mettre une tenue différente des autres joueurs. En d’autres termes, on peut pardonner sur des affaires mineures, mais tous les joueurs qui ont été sanctionnés ou le seront pour des faits graves s’acquitteront d’une amende, même s’ils remportent à la fin de la saison le titre de champion», dira Kaci-Saïd.

Il a exigé d’eux une victoire face à Aïn Fekroun
Après avoir fermé la parenthèse concernant les primes, Kaci-Saïd a évoqué, avec ses joueurs, le match de ce samedi contre Aïn Fekroun. Le manager général a tout simplement exigé d’eux une victoire contre le nouveau promu. «Je veux les trois points contre Aïn Fekroun. Vous devez aborder ce match avec le plus grand sérieux et surtout ne pas sous-estimer l’adversaire», a-til lancé à ses joueurs.

Garant de la bonne conduite de l’équipe, le manager général, Kamel Kaci-Saïd, ne comprend pas qu’on puisse polémiquer sur le barème des primes. A ce sujet, il nous dira : «Il n’y a de raison pour polémiquer, dans la mesure où les joueurs ont pris connaissance du barème des primes, bien avant le coup d’envoi du championnat. Ils savent qu’une victoire à l’extérieur rapporte 10 millions, alors qu’à domicile, elle est fixée à 6 millions. Qu’on cesse de polémiquer sur des sujets qui n’ont pas lieu d’être.»

«Tous les joueurs sanctionnés pour des faits graves payeront une amende, même s’ils remportent le titre»

«Il y aura parfois une prime spéciale pour les matchs exceptionnels»

Comme c’est le cas pour tous les clubs de l’élite, lorsqu’il y a des affiches d’une importance capitale, les dirigeants, pour motiver leurs joueurs, leur promettent des primes exceptionnelles. Bien que très à cheval sur les règlements intérieurs qu’elle applique à la lettre, la direction pourrait octroyer des primes exceptionnelles, comme nous l’a

L’autre sujet qui a fait les choux gras ces dernières heures de la presse spécialisée concerne l’accrochage qui a eu lieu mardi passé entre Abdelkader Besseghier et Nabil Yalaoui. Alors qu’on a évoqué une lourde sanction, Kaci-Saïd a réfuté toute intention de réprimander pour des faits jugés mineurs. «Beaucoup de bruit a été fait pour des faits mineurs qui arrivent dans n’importe quel club au monde. On ne va pas s’amuser à sanctionner chaque joueur sous prétexte qu’il a eu des mots avec son camarade sur le terrain, sinon il n’y aura plus de joueur dans le championnat. De ce fait, il n’a jamais été question de sanctionner Besseghier et Yalaoui, comme cela a été dit ou écrit, car ils n’ont rien commis de grave», dira Kaci-Saïd.

«Il n’a jamais été question de sanctionner Besseghier et Yalaoui»

T. Che

Geiger s’est chargé, hier, des attaquants
Lors de la séance d’hier effectuée à l’annexe du 5-Juillet (Hadjout), Alain Geiger a insisté sur le jeu offensif. D’ailleurs, pour éviter de revivre le même scénario que face à Béjaïa, avec les ratages en seconde mitemps qui auraient pu mettre les Vert et Rouge en mauvaise posture, le coach suisse a pris en charge les animateurs de la ligne d’attaque. Bouguèche, malchanceux contre la JSMB avec ses deux buts refusés pour des positions de hors-jeu imaginaires, Yahia-Cherif, Djallit, Yachir et Sayeh ont tous été mis à rude épreuve, pour régler ce problème d’inefficacité offensive.

Pendant que Mohamed Mihoubi prenait en charge le reste du groupe, Alain Geiger n’a pas cessé de marteler à ses attaquants, pendant l’exécution de l’exercice qui leur a été concocté : «Je veux que soyez très efficaces devant le but ce samedi», a lancé à très haute voix le coach suisse à Bouguèche et consorts.

«Je veux que vous soyez très efficaces devant le but»

Douadi, Amroune et Bouhafer, l’ex-armada mouloudéenne veut déjouer les pronostics
Le nouveau promu, Aïn Fekroun, ne viendra certainement pas, ce samedi, au 5-Juillet pour limiter les dégâts. L’état d’esprit conquérant de la formation chaouie se traduit à travers les déclarations de l’exarmada mouloudéenne, en l’occurrence Mohamed Amroune, El Eulmi Douadi et Toufik Bouhafer qui se retrouveront, demain, face à leur ancienne équipe. Nous avons profité de cette occasion pour faire un petit tour d’horizon avec eux.

T. Che

Pur produit de l’école mouloudéenne, Toufik Bouhafer va se retrouver, demain, de nouveau face à son club formateur. «Ce sera, certes, un match spécial pour moi, car je vais me retrouver face à mon club formateur. Cela dit, je saurai mettre mes sentiments de côté, pour donner le meilleur de moi-même. Je connais mes qualités, et les attaquants du Mouloudia ne me font pas peur.»

Bouhafer : «Je ne crains pas les attaquants du Mouloudia»

générale, le club, poussé vers la porte de sortie par Omar Ghrib, afin de faire venir Amir Sayoud. «Les supporters du Mouloudia savent dans quelle condition et pourquoi j’ai quitté le Mouloudia. Le fait d’avoir porté les couleurs du Mouloudia durant une saison et demie restera gravé à jamais. Maintenant, je défends le maillot de Aïn Fekroun et je vais donc tout faire pour marquer sans la moindre hésitation, comme je l’avais fait face à l’ASK.»

Amroune : «Si je marque, je ne fêterai pas mon but par respect aux Chnaoua»

Douadi : «Même si je voue du respect aux Mouloudéens, je leur marquerai sans la moindre hésitation»

Lui aussi formé à l’école mouloudéenne, Mohamed Amroune estime qu’il ne viendra pas avec sa nouvelle équipe pour faire du tourisme, dans un stade qu’il connaît parfaitement. «Le Mouloudia reste le club du cœur. A présent, je porte le maillot de Aïn Fekroun et soyez certain qu’on ne viendra pas au 5-Juillet pour faire du tourisme. Certes, le Mouloudia part avec les faveurs des pronostics, mais on se surpassera pour créer la surprise. En ce qui me concerne, si je marque, je ne fêterai pas mon but par respect aux Chnaoua et au club.» T. Che

El Eulmi Douadi avait quitté, à la surprise

Coup franc

MCA

www.lebuteur.com

N° 2390
Vendredi 30 août 2013

Véritable poumon de cette équipe mouloudéenne, Karim Ghazi ne jure que par la victoire, même s’il se méfie beaucoup du nouveau promu, Aïn Fekroun, qui voudra créer la sensation en ce début de championnat.

Ghazi : «Nous respectons Aïn Fekroun, mais les trois points resteront au 5-Juillet»

09

ASO

Relégué, à la surprise générale, sur le banc le week-end dernier face à la JSMB, Abderrahmane Hachoud grinçait des dents, pendant que ses camarades rendaient une copie quasi parfaite face aux Béjaouis. Et pour cette première de Geiger au 5-Juillet sous le maillot mouloudéen, il est probable que l’enfant d’Al Attaf soit aligné d’entrée de jeu. En concurrence directe avec Abdelkader Besseghier, Hachoud sait désormais qu’il faudra sortir le grand jeu, pour détrôner son capitaine irréprochable et plein de maîtrise contre la JSMB. Cette option, qui pourrait prendre forme, incitera Alain Geiger à faire jouer Besseghier sur le couloir gauche en lieu et place du jeune Toufik Zeghdane. Geiger, lors de sa conférence de presse, avait souligné l’importance de faire tourner son effectif pour éviter toute saturation, surtout que le MCA se déplacera ce mardi pour jouer les Oranais dans leur antre de Zabana. Contraint de faire avec le nouveau calendrier, l’entraîneur des Vert et Rouge, pas plus tard qu’avant-hier, a de nouveau martelé qu’il comptait sur tout le groupe pour la réception de Aïn Fekroun et que ce sera les meilleurs à l’entraînement qui auront le droit de défendre les couleurs de leur équipe.

Hachoud vise une place dans le onze type

a refusé deux buts qui ne souffrent d’aucune contestation, le fait de réagir de cette manière démontre tout le caractère du groupe qui ne baisse jamais les bras, même face au adversaire du calibre de la JSMB. Nous avons aussi prouvé que nous avons un groupe capable de jouer les premiers rôles. Affichant une forme éblouissante lors du stage de préparation effectué au Maroc, vous avez été étincelant contre Béjaïa. Quel est donc le secret de votre longévité au plus haut niveau ? Après la satisfaction d’avoir réalisé un véritable coup de force (Sourire). Mon unique secret, c’est le travail. Et tant que je me à Béjaïa, vous allez devoir confirmer cette victoire face à Aïn donne à fond au boulot avec cette même envie et détermination, Fekroun ? je continuerai à faire ce métier très passionnant. C’est sûr que cette victoire contre Béjaïa nous a fait énorUn mot sur la blessure de Gherbi qui constitue le premier mément de bien. Mais nous avons tourné la page pour nous coup dur de votre équipe en ce début de saison ? concentrer sur notre prochain rendez-vous. Ce sera Nous sommes tous désolés pour Sabri qui sera indisponible un tout autre match avec ses propres spécificités. pendant deux voire trois semaines. Je lui souhaite un prompt étaNous avons été solides, que ce soit physiqueblissement. Je suis persuadé qu’il reviendra très vite à la compétiment ou psychologiquement, contre la JSMB. tion, car nous aurons besoin de lui lors de nos prochains rendezIl faudra qu’on le soit autant contre Aïn Fevous. kroun. Comment voyez-vous ce match contre Aïn Fekroun qui reste Quand on voit le match sorti contre la sur une défaite à domicile contre l’ESS ? JSMB, la victoire ne pouvait pas vous Le coach et le manager général nous ont mis en garde contre échapper tellement vous étiez très entretoute déconcentration. On sait que si nous prenons cette équipe prenants tout au long de la partie ? de haut, on risquera de se casser les dents. Et puis, on n’a pas le C’est bien de le souligner, car nous avons choix, avec tout le respect que j’ai pour cette équipe de Aïn Fepris le jeu à notre compte. On a cru en nos kroun, les trois points doivent rester au 5-Juillet. Il faut qu’on s’archances et à force de pousser, nous sommes parvenus à marquer ce but libérateur qui a permis à rache afin de continuer sur notre lancée. On n’a surtout pas le droit de manquer notre première sortie chez nous devant le nos supporters d’exprimer leur public du 5-Juillet. joie. Même si l’arbitre de la Les Entretien réalisé rencontre Chnaoua se par Tareknous Che Ce mobilisent pour la

venue de Aïn Fekroun, avant d’envahir le stade Zabana

Il faut reconnaître que la victoire obtenue avec brio à Béjaïa a rapproché encore plus les Un fait rarissime, les joueurs joueurs de leurs supporters. Après avoir joué auront droit, ce matin, à une leur rôle de douzième homme en se déplaçant séance d’entraînement qu’ils effecen très grand nombre au stade de l’Unité- matueront sur le terrain principal, à ghrébine, les Chnaoua ont promis d’envahir, ce partir de 9h30. Effectivement, fort week-end, l’enceinte olympique pour être derde cette convention signée avec l’Ofrière leurs idoles. Même si sur le papier, l’affice olympique, les Mouloudéens s’offiche paraît très déséquilibrée, les fans savent frent le droit de s’entraîner, avant que c’est le match piège par excellence. Raichaque match à domicile, sur le terson pour laquelle les supporters sont actuellerain principal. Ce sera l’occasion donc ment en train de se mobiliser, tout d’abord pour Habib Bellaid, Michael Fabre et pour le premier rendez-vous de la saison Toufik Zeghdane de découvrir la peprévu au 5-Juillet, avant de se focaliser sur louse du temple du football national. le voyage à Oran. On sait tous que le stade Ils en profiteront pour prendre leurs Zabana a toujours été une destination prérepères et se mettre ainsi tous les férentielle pour les Chnaoua. Aux joueurs atouts de leur côté, avant de croiser donc de faire le nécessaire pour ne pas le fer face au nouveau promu. gâcher la fête. T. Che T. Che

matin, séance de travail sur le terrain principal

T. Che

Tedjar et Daham, c’est OK
Saâd Tedjar a rassuré le staff technique lors de la séance d’hier après les douleurs qu’il a ressenties au niveau de sa jambe, il sera dans le onze demain sans problème, chose qui rassure beaucoup les supporters qui comptent sur lui pour animer le jeu de l’équipe. Daham, quant à lui, a toujours un bandage au niveau de la jambe, mais se dit prêt à prendre part à cette rencontre.

Badarou : «Je suis d’attaque»
«Je me suis remis de cette blessure à la main qui ne me privera pas de prendre par à cette rencontre, je suis très heureux de jouer à Chlef et devant nos supporters. Les anciens joueurs m’ont beaucoup parlé de l’ambiance du stade de Boumezrag. Je suis impatient de la découvrir et j’espère qu’on gagnera ce match pour faire plaisir à nos supporters. Mon vœu est de faire partie du onze rentrant.»

Daham : «Je veux marquer mon premier but !»

Les Lions du Chéliff prêts à accueillir les Belouizdadis
près plusieurs séances de travail, l’équipe est fin prête. Demain, elle affrontera le CRB, dans un match très difficile, mais la touche d’Ighil est perceptible. Pour pouvoir venir à bout de son adversaire, il a pu, cette semaine, redonner au groupe l’envie de gagner. Ighil a tout fait pour redynamiser ses poulains en leur boostant le moral. Il n’est pas à écarter la possibilité qu’il opère quelques changements tactiques durant ce match afin d’aider les joueurs à bien mettre en place leur jeu surtout que cette apparition sera très importante car elle sera la première devant les milliers de fans. Les joueurs pensent que ce match est le vrai

A

début de saison pour eux et le gagner voudra dire repartir sur de bonnes bases. Face au Chabab, les Chéliffiens ne songeront qu’à presser les Belouizdadis jusqu’à ce qu’ils cèdent. L’équipe doit montrer aujourd’hui ses vraies capacités offensives chez elle. Ighil a parlé en privé avec ses attaquants car il considère que ce match est le leur et c’est à eux de faire la différence devant une formation qui ne sera pas facile à manier. Il se souvient sûrement du match de 2011 où il a affronté le Chabab dans un match choc entre le leader et son poursuivant à quelques journées de la fin où l’ASO a réussi à faire la différence dans les arrêts de jeu, ce qui prouve que cette empoi-

gnade ne sera pas de tout repos pour ses poulains. C’est un match revanche ! Beaucoup de joueurs de la saison dernière considèrent ce rendez-vous comme une revanche pour eux après la défaite de l’ASO contre le CRB à Chlef (2-1), un revers qui a beaucoup fait de mal à l’équipe qui a passé une saison catastrophique. Comme le CRB a réussi à battre l’ASO en aller-retour lors de l’exercice précédent, les joueurs veulent prendre leur revanche dès demain en réalisant une grande victoire qui leur permettra de démarrer leur compteur. A. F.

«J’ai ressenti des douleurs, après le match du MCO. J’ai reçu aussitôt les soins nécessaires de la part du staff médical. Maintenant, je m’entraîne sans problème avec le reste du groupe. Toute mon attention est focalisée sur le match du CRB qui sera très difficile face à l’adversaire revient d’un premier succès. Il se déplacera à Chlef pour le confirmer. Pour notre part, on ne vise que la victoire. Personnellement, je veux marquer pour cette première apparition devant les supporters de l’ASO.»

Daïf : «On sera plus forts chez nous»
«Ce match sera l’occasion de nous racheter suite à notre piètre prestation à Oran lors de la première journée. Je suis très motivé de jouer à Chlef. On sera plus forts et plus sereins chez, surtout qu’on sera portés par notre merveilleux public. Evidemment, il faudra sortir le grand jeu car on jouera devant une équipe très motivée par son premier résultat, mais cela ne nous empêchera pas de décrocher nos premiers points à domicile qui nous permettront de gérer les prochains matches plus sereinement. Pour cela, il faut se monter calmes et confiants, car un match pareil peut se jouer sur des détails. Nous aurons besoin de tous nos moyens pour faire la différence.» A. F.

Zaoui reprend son travail

Le capitaine de l’équipe Samir Zaoui reprendra demain ses fonctions après son absence au derby de l’Ouest qui s’est déroulé à Oran. Il veut faire une grande entrée en championnat afin de prouver qu’il est toujours en possession de toutes ses qualités. Ighil compte beaucoup sur lui pour qu’il dirige ses camarades sur le terrain. Le coach a l’intention de renforcer la défense lors de cette rencontre.

10

N° 2390
Vendredi 30 août 2013

www.lebuteur.com

«On se rachètera de notre défaite contre l’Arbaâ»
Comment se porte le groupe, à l’approche de la rencontre face au RCA ? Tout va bien, on a oublié le revers concédé à domicile. On a tourné la page. Actuellement, on se concentre sur le prochain match que nous préparons avec le plus grand sérieux. On espère être au rendezvous et atteindre notre objectif. C’est un match important pour vous, n’est-ce pas ? Absolument, nous sommes obligés de réussir un bon résultat pour nous racheter de notre première défaite à domicile contre le Mouloudia. Nous sommes déterminés à revenir avec un résultat probant pour se racheter le plus vite possible. Vous voulez prouver que la défaite contre le MCA n’était qu’un accident de parcours… Tout à fait. Tout le monde pense à ça. Nous allons nous donner à fond pour revenir avec le meilleur résultat de Blida, pour prouver que notre échec lors de la première journée n’est qu’un accident de parcours et qu’on ne méritait pas cette défaite. Je crois que nous avons les moyens de réagir et de réaliser une série de bons résultats, à commencer par ce match du RCA, même s’il faut avouer que la mission ne sera pas facile. Etes-vous prêts pour ce rendezvous ? Oui, on l’est. Nous nous sommes bien préparés tout au long de cette semaine avec la détermination de réagir et rattraper les points perdus lors de la première rencontre. Et comment voyez-vous cette confrontation ? C’est un match aussi difficile que celui de la première journée du championnat contre le MCA. Ramener une victoire de Blida contre le RCA n’est pas chose aisée. Nous sommes conscients de la difficulté de notre mission, mais nous croyons toujours à nos chances. D’autant plus que votre adversaire cherchera à réaliser sa première victoire en Ligue 1, ce sera compliqué pour vous n’est-ce pas ? Exact, l’équipe de l’Arbâa veudra se racheter de sa première défaite concédée lors de la première journée contre le CRB et chercher son premier succès en première division et de surcroît devant ses supporteurs. Notre mission ne sera donc pas facile. Mais cela ne nous empêchera pas de jouer pour gagner. On a à cœur de nous rattraper dès la première occasion et offrir une première victoire à nos supporteurs que nous avons déçus face au MCA. Quel commentaire faites-vous sur la défaite concédée en amical contre la JSM Chéraga ? C’est un match de préparation qui a permis aux joueurs, qui n’avaient pas l’occasion de participer à la rencontre du MCA, d’avoir un match dans les jambes. Le résultat importe peu dans ce genre de répétitions. Entretien réalisé par S. H.

Mebarakou

Coup pour coup

JSMB

Les joueurs veulent relever le défi

Après le premier échec à domicile face au MCA, consommé dans la douleur, les Béjaouis veulent relever le défi face au RCA, ce samedi, au stade Mustapha-Brakni. Les joueurs sont unanimes à dire que les trois points de la rencontre ne Battus à domicile par le MCA doivent pas leur échapper et qu’ils défenlors la première journée, les codront crânement leurs chances. De leur Les équipiers de Zafour sont d’ores et côté, les locaux, qui restent sur une déEspoirs déjà sous pression. Une autre défaite amère lors de la première jourvainqueurs de faite demain face au nouveau née, auront à cœur de se racheter Gouraya promu, le RC Arbâa, pourrait eux aussi et signer leur preLes jeunes Espoirs de la JSMB ont faire entrer le club dans un mière victoire en Ligue livré, hier après-midi, une joute amidébut crise en ce début de I. cale face au nouveau promu de la Résaison. C’est la raison pour C’est OK gionale 2, la Jeunesse de Gouraya. La laquelle l’entraîneur béjaoui, pour Zafour ! partie, qui s’est déroulée au stade de Noureddine Saâdi, a beauTotalement remis de sa blessure, Za- l’Unité-maghrébine, s’est terminée sur coup insisté avec ses joueurs four s’est entraîné sans aucun prole score de quatre buts à deux en fasur la nécessité de revenir du blème avec le reste du groupe. Il a veur de la JSMB, grâce à Hamouche stade Brakni avec les trois effectué tous les exercices sans ressentir qui a marqué deux buts, Benpoints ou au moins avec un la moindre gêne, il fera donc partie du saha et Slimani. point. U n tel résultat permettra onze de départ ce samedi contre le RCA. à son équipe de se racheter aux On se rappelle que le défenseur bejaoui Le yeux de ses supporters et faire s’était blessé lors de la première

Des changements en vue face à l’Arbâa
baisser cette pression qui commence à monter autour de l’équipe première. Dans cette perspective, Saâdi songe sérieusement à effectuer quelques petits changements en prévision de cette rencontre, des changements sur la base des lacunes qu’il a notées face au MCA et lors du match amical disputé face à la JSMC mardi passé. Le staff technique tentera de les corriger aujourd’hui à l’occasion de l’ultime séance d’entraînement. il donnera également ses dernières instructions et dévoilera certainement le onze qui débutera face au RCA. Côté joueurs, ces derniers semblent donner l’impression d’être conscients de la tache qui les attend, eux-mêmes étaient dépités par la défaite concédée devant leur public, un revers du essentiellement à une erreur du gardien de but Samer. Sans cela, le Mouloudia ne s’était pas montré supérieur à eux ce jour-là. Au vu de la bonne préparation qu’ils avaient effectuée, les coéquipiers de Zafour avaient bon espoir de débuter le championnat par une victoire. Hélas ! la réalité du terrain était tout autre. C’est la raison pour laquelle, ils sont bien décidés à glaner les trois points au stade Brakni.

Le déplacement vers la ville des Roses se fera en deux étapes. La délégation de la JSMB effectuera le trajet Béjaïa-Alger à bord d’un vol réLa nouvelle recrue béjaouie, gulier d’Air Algérie. Le reste du trajet se Islam Tatem, travaille d’arfera par bus. Pour ce qui est du retour Les résultats des examens médicaux passés, mercredi rache-pied pour être au top vers Béjaïa, il se fera tout de suite après dernier par Aït Fergane, au niveau d’un établissement spécialisé à Alger, sur le plan physique. Le kiné la fin du match. Le coup d’envoi de la sont peu rassurants. En Des du club et le préparateur phyrencontre sera donné à 17 heures. effet, le joueur souffre Espoirs en sique s’affairent pour réduire la d’une lésion au niveau renfort ce samedi masse pondérale du joueur. TouDeux du genou qui nécesEn prévision de la prochaine sortie tefois, Tatem ne pourra être comsite un repos d’au semaines sans des Espoirs en ouverture des seniors pétitif qu’à partir de la cinquième moins une secompétition face au CRBAF, le staff technique de journée, face au CABBA. maine. Au cours Après la rencontre face à l’ASO cette catégorie a décidé de se renforLa toute dernière de cette période, qui se jouera mardi prochain cer par quelques éléments qui s’enil sera soumis à séance ce matin contre l’ASO, les joueurs de Béjaïa des soins intentraînent avec les seniors. Il s’agit de Le coach béjaoui a tenu à proresteront près de quinze jours sans la sifs et reprendra en solo, avant d’être Kacem, Sighi, Benameur, Aribi, grammer une dernière séance, moindre rencontre. Le match qu’ils intégré au groupe. Bouabta, et Azoul. A noter que la avant le départ pour Blida. devaient jouer contre l’ESS ayant été commission d’arbitrage a désigné Il est out contre Celle-ci se déroulera ce matin reporté. Les Sétifiens auront à en le RCA et l’ASO Boudjerada, Badache et Tizizoua suite à quoi le coach arrêtera la C’est un véritable coup dur pour le coach découdre avec les Congolais du pour diriger le match d’ o uverliste des dix-huit joueurs qui sont béjaoui. Ce dernier devra composer sans TP Mazembe, pour le ture des Espoirs entre le retenus pour la confrontation de ce les services d’Aït Fergane pour les deux procompte de la Coupe CRBA et la JSMB. chains matchs. Il sera absent face au RCA, ce samedi contre le RCA. de la CAF. samedi, et lors du prochain match contre l’ASO.

Les choses s’améliorent pour Tatem

journée du championnat contre le MCA.

retour juste après le match

Une semaine de repos pour Aït Fergane

Boukemacha : «Nous défendrons nos chances à fond»
Pour le jeune Boukemacha, la JSMB s’est bien préparée et ses partenaires sont déterminés à renouer avec un résultat positif : «Nous savons que notre mission ne sera pas une simple sinécure face à un adversaire qu’on ne connaît pas. C’est une équipe nouvellement arrivée en Ligue I et qui voudra assurément signer son départ en championnat par une victoire. Honnêtement, nous avons tenu compte des erreurs de la première rencontre et nous sommes déterminés à gagner pour signer nous aussi notre vrai départ.»

Coup d’accélération

MOB

www.lebuteur.com

N° 2390
Vendredi 30 août 2013

Nouveau rôle pour Dehouche
Comme il assure le rôle de l’animateur avec brio, le coach Rahmouni a laissé entendre qu’il va donner plus de liberté au milieu de terrain Dehouche lors des prochaines rencontres afin d’alimenter les attaquants en ballons qui leur permettront de se procurer beaucoup d’occasions. De ce fait, il va appeler Ferhat à reprendre son rôle de récupérateur au milieu du terrain aux côtés de Yettou et permettre à l’équipe d’assurer un bon rendement.

vingt-quatre heures seulement du premier rendez-vous à domicile en Ligue 1, les Crabes du MO Béjaïa continuent de peaufiner leur préparation afin de réaliser un bon résultat demain samedi face à la formation de la JS Saoura. Le match s’annonce important, car les joueurs sont appelés à se racheter de leur dernière défaite face à l’USM Alger, ce qui leur permettra de se motiver pour la rencontre de mardi prochain contre le CS Constantine sur le terrain de ce dernier. Ayant constaté quelques lacunes face aux Usmistes, Mourad Rahmouni effectuera sans aucun doute quelques réglages qui permettront aux joueurs de sortir vainqueurs contre les Sudistes. Une victoire leur permettra d’aborder un nouveau départ en championnat d’autant plus qu’ils sont appelés à disputer des matches difficiles à l’avenir.

A

Les ultimes réglages de Rahmouni
Il veut profiter de l’état psychologique des Sudistes
beau football et elle a réussi à s’imposer lors de la première journée face à l’USM El Harrach (3-1), le coach Rahmouni a demande à ses joueurs d’être vigilants et surtout de ne pas sous-estimer l’adversaire qui est en mesure de leur créer des difficultés. Il estimé que les Sudistes disposent d’un bon groupe et viendront à Béjaïa avec le seul objectif : réaliser un bon résultat. Ce qui nécessite de la concentration, de la vigilance, et beaucoup de détermination. Un succès permettra à l’équipe de défier les Sanafir de CSC chez eux à Hamlaoui.

11

Les joueurs ne jurent que par la victoire

raient ainsi profiter de cette situation pour arracher une belle victoire qui sera d’un grand apport pour la suite de la compétition et par la même se racheter de la lourde défaite concédée face à l’USMA lors de l’ouverture du championnat de Ligue 1.

Il insiste sur la vigilance

Comme la JS Saoura pratique un

Ferhat retrouvera son poste 

Kheddis prêt pour le CSC 

Aligné lors de la précédente rencontre face à l’USM Alger comme défenseur, Malek Ferhat devrait retrouver son poste au milieu du terrain à l’occasion de la rencontre qui mettra aux prises son équipe avec la formation de la JS Saoura. Cela dit, Bahri qui semble récupéré toutes ses forces prendra sa place sur le flanc droit afin de donner le meilleur de lui-même et aider ses coéquipiers à décrocher un résultat probant. Alors que sa participation pour la rencontre de demain samedi face à la JS Saoura demeure incertaine, le défenseur Kheddis devrait être prêt pour le déplacement de son équipe à Constantine pour affronter le CS Constantine dans le cadre de la 3e journée du championnat. Un retour qui sera bénéfique pour son équipe dans la mesure où le coach Rahmouni veut tourner son effectif à l’occasion de ces deux rencontres, ce qui permettre aux joueurs d’avoir de la compétition dans les jambes pour la suite de la compétition.

Ferhat et Boulaincer d’attaque

que leur apport est bénéfique, voire déterminant pour l’avenir de l’équipe parmi l’élite. 

Bien qu’ils souffrent de légères douleurs lors des  deux séances d’entraînement effectuées mardi et mercredi dernier, Ferhat et Boulaincer seront opérationnels pour le match de demain samedi face à la JS Saoura étant donné qu’ils se sentent bien et n’ont rien de grave comme l’ont tenu à l’affirmer les joueurs en question. Ce qui a rassuré davantage le staff technique d’autant que Rahmouni a émis le vœu de bénéficier de la disponibilité de tous ses poulains pour le rendez-vous de ce samedi.

à la JSS, on n’a pas le droit à l’erreur»
Pour l’attaquant Nemdil, la première rencontre à domicile face à la JS Saoura demain samedi revêt une grande importance pour eux dans la mesure où un succès demeure impératif s’ils espérent avoir un moral au beau fixe pour la suite de la compétition et réaliser les résultats escomptés. Dans l’entretien qu’il nous a accordé, il a déclaré que la défaite concédée contre l’USMA est déjà oubliée et à présent ses coéquipiers ne pensent qu’à l’empoignade de demain où tout le monde est mobilisé pour glaner les trois points mis en jeu.
A quelques heures de rendez-vous face à la JSS, dans quel état se trouve le groupe ? Je ne vous cache pas, le moral du groupe est au beau fixe après la bonne préparation que nous avons effectuée durant la semaine où le staff technique nous a exhortés à oublier la défaite face à l’USMA et nous concentrer uniquement sur le rendez-vous de demain contre la JS Saoura. Nous sommes dans l’obligation de nous imposer pour notre première sortie à domicile. Et comment s’annonce la rencontre ? Le match ne s’annonce pas facile car nous aurons à en découdre avec une bonne équipe de Saoura qui pratique un beau football et qui viendra à Béjaïa avec un seul objectif, celui de réaliser un bon résultat. Quant à nous, nous n’avons pas le droit à l’erreur étant donné que nous sommes dans l’obligation de glaner les trois points de la victoire afin de nous racheter de notre dernière défaite à Bologhine et aborder un nouveau départ. Vous ne pensez pas que la défaite concédée à Bologhine puisse influer sur le moral des joueurs ? Pas du tout. Nous sommes conscients de la tâche qui nous attend et surtout déterminés à nous ressaisir. Les joueurs sont armés d’une volonté de fer pour se surpasser et prouver que le revers subi face aux Usmistes n’est qu’un accident de parcours. Sincèrement, on ne méritait pas de perdre sur un tel score. Les joueurs de l’USMA ont profité de nos erreurs, sinon on aurait pu revenir avec un meilleur résultat. Je suis persuadé que nous serons encore meilleurs lors des prochains matches, à commencer par celui de demain samedi devant Saoura. Donc, déterminés à battre la JSS… C’est le cas de le dire. Je le répète, on n’a pas le droit à l’erreur. Si on veut que notre situation ne se complique pas davantage, il est important de gagner ce match. D’ailleurs, les joueurs sont conscients de la mission qui les attend et déterminés à faire plaisir au nombreux public qui sera présent au stade de l’Unité-Maghrébine. Entretien réalisé par Yugurtha A.

Nemdil «Face

Vu que la formation de la JS Saoura vient de connaître déjà des changements en ce qui concerne la barre technique avec l’arrivée d’un nouvel entraîneur, en l’occurrence Mechiche, qui a remplacé Amrani, le staff technique du MOB juge que cela pourrait être bénéfique pour ses joueurs étant donné que les Sudistes vont se présenter avec un autre moral. Les Béjaouis pour-

Bien que la tâche s’annonce difficile devant une équipe de la JS Saoura qui a réussi à s’imposer logiquement lors de la première rencontre, les joueurs du MOB avec lesquels nous avons discuté ont été unanimes à dire que le succès est impératif ce samedi face à la JSS afin de se ressaisir et surtout d’avoir un moral au beau fixe pour la suite de la compétition. De ce fait, ils affichent déjà une grande détermination pour engranger les trois points de la victoire mais surtout de réussir une belle prestation afin de rassurer les supporters. En tout cas, ils ne jurent que par la victoire. Yugurtha A. 

CSC-MOB sur le petit écran 

Le choc de la quatrième journée  du championnat de Ligue 1 qui opposera le CS Constantine au MO Béjaïa au stade de Chahid-Hamlaoui sera retransmis en direct sur le petit écran, au grand bonheur des fans des deux équipes. D’ailleurs, c’est la première rencontre qui sera télévisée pour l’équipe du MOB en Ligue 1. Ceux qui ne peuvent pas faire le déplacement à Constantine pourront poursuivre le match en direct sur la télévision. Yugurtha A.

Les supporters se préparent à envahir le stade 

Pour cette première rencontre de Ligue 1 à domi cile, les fans du MOB ne comptent pas rater cette opportunité pour apporter leur soutien aux joueurs en les poussant à arracher les trois points de la rencontre. Pour cela, ils comptent envahir le stade de l’UnitéMaghrébine demain. Ils savent

12

N° 2390
Vendredi 30 août 2013

www.lebuteur.com

Coup de colère

MCO
Aoued capitaine face au MCA
En l’absence de Berradja, blessé, et de Belabbes, suspendu, c’est Aoued Mohamed Amine qui portera le brassard du capitaine lors du prochain match du Mouloudia d’Oran face au MC Alger. C’est l’entraîneur, Solinas, lui-même, qui nous a dévoilé sa décision à l’issue du match amical d’avant-hier face au CRB El Amria.

Coup osé

Solinas défend Benyettou
«Ceux qui l’ont insulté ne sont pas de vrais supporters du Mouloudia»
«Il a bien travaillé face à l’ASO»
L’attaquant du Mouloudia d’Oran, Benyettou avait été vivement critiqué, voir insulté même, par certains supporters qui n’ont pas apprécié ses ratages d’occasions face à l’ASO. Mais l’ancien attaquant du SAM peut compter sur le soutien de son entraîneur qui estime qu’il a bien fait son travail face à l’ASO : «Il est vrai qu’il n’a pas marqué face à l’ASO, mais il faut regarder le travail qu’il a réalisé pour l’équipe ce jour-là. Il a bien travaillé face à l’ASO en fournissant beaucoup d’efforts que ce soit en ce qui concerne le pressing, les duels ou le mouvement d’ouverture d’espace. Benyettou travail bien et cela depuis le premier entraînement de la saison. Il faut le soutenir au lieu de l’insulter.» R. O.

le CSC remportera sa première victoire»
Un petit retour au match contre la JSS et la défaite de votre équipe face à la formation locale ? Nous avions tablé sur un bon résultat et je pense que notre équipe a réalisé une excellente prestation face à la JSS. Nous avons dominé notre adversaire, surtout en seconde période où l'équipe locale s'est repliée en défense. Nous avons malheureusement raté toutes les occasions qui se sont présentées à nous, mais nous sommes déterminés à renouer avec la victoire dès ce weekend. La défaite face à la JSS est donc oubliée... Il est toujours difficile d'oublier une défaite, surtout quand on ne mérite pas de perdre, mais on doit tourner la page et se focaliser sur le reste du parcours. Comment se prépare le groupe pour ce match contre le CSC ? On se prépare dans les meilleures conditions. Je dirais aussi que les joueurs sont conscients de la tâche qui les attend dans cette rencontre où nous n'aurons pas le droit à l'erreur. Ce sera difficile n'est-ce pas ? Certes, notre mission ne sera pas facile devant une équipe considérée comme l'une des meilleures de cette division, mais nous aussi, on a des arguments à faire valoir. N'oubliez pas qu'on a souvent gagné nos matchs à domicile contre le CSC. Ressentez-vous une quelconque pression avant ce match ? Pas du tout. Je n'irai pas jusqu'à vous dire que ce sera une partie de plaisir, car le CSC est pour moi l'une des meilleures équipes du pays. Mais pour nous, ce sera un match comme les autres. On a toujours su se surpasser dans ce genre de rencontres. L'USMH est une équipe des grands rendez-vous et on ne va pas manquer de le montrer une fois encore. Et quelle sera la clé du match ? La rencontre se jouera sur des détails et ça se passera au milieu, et celui qui gagnera cette bataille aura la clé du match. Notre mission ne sera pas du tout facile face aux Constantinois qui eux aussi veulent la victoire et surtout gagner leur premier match. Néanmoins, on a les moyens de les surprendre. Sur le plan personnel, vous réalisez des prestations remarquables. Cela vous encourage davantage… Et comment, le fait de jouer souvent ne peut que me mettre en confiance. J'ai seulement besoin d'inscrire un but pour me libérer. Cela fait bien longtemps que je n'ai pas marqué. Malgré cela, je n'en fais pas une fixation car je contribue aussi aux succès de mon équipe. A chaque fois que je suis sur le terrain, l'équipe arrive à marquer et cela me fait également plaisir. L'entraîneur est satisfait de mon rendement et c'est l'essentiel pour moi. Entretien réalisé par Nacer Eddine Ratni

Younès «Ce n’est pas à Lavigerie que

USMH

www.lebuteur.com

N° 2390
Vendredi 30 août 2013

13

R

encontré à l’issue du match amical d’avanthier face au CRBEA, l’entraîneur du Mouloudia d’Oran, Solinas s’est montré très en colère contre les supporters qui avaient insulté Benyettou samedi dernier face à l’ASO : «Je suis très en colère contre ceux qui ont insulté Benyettou samedi dernier face à l’ASO. Pour moi, ce ne sont pas de vrais supporters car les vrais supporters sont tout le temps derrière leur équipe. Il faut qu’il y ait du respect entre les supporters et les joueurs.» dira le premier responsable de la barre technique du Mouloudia et d’ajouter : «Je sais qu’il s’agit de deux ou trois gamins. Mais les autres supporters devaient les raisonner en leur interdisant d’insulter les joueurs. Un joueur a besoin de sentir le soutien de ses supporters. Ce n’est que de cette façon que l’équipe pourra enchaîner les bons résultats.»

Dahmane n’a pas joué
Le gardien, Belarbi a pris part à toute la rencontre amicale qui a opposé son équipe hier au CRB El Amria. Dahmane, pour sa part, est resté sur le banc. L’entraîneur, Solinas a sans doute, voulu voir à l’œuvre Belarbi qui, rappelons-le, est resté sur le banc face à l’ASO.

La démonstration du Mouloudia
Profitant du repos que va observer le championnat de Ligue1 ce week-end, le Mouloudia d’Oran a disputé avant-hier soir au stade Ahmed – Zabana un match amical face au CRB El Amria, pensionnaire du championnat de Régional 1 de la ligue d’Oran de football. Ce match a été l’occasion pour l’entraîneur italien du MCO, Solinas de mettre en place les derniers correctifs avant le rendez- important de ce mardi face au MCA. Face à une équipe modeste du CRBEA, les coéquipiers du gardien de but, Belarbi n’ont pas trouvé la moindre difficulté pour remporter ce match sur le score net et sans appel de 9 buts à zéro. Le staff technique du Mouloudia a fait tourner son effectif en faisant jouer la plupart de ses joueurs à l’exception des blessés qui vont devoir prendre leur mal en patience avant d’effectuer leur retour à la compétition. C’est une équipe composée de remplaçants qui a été alignée en première mi-temps. Les titulaires ont participé à la seconde période de ce match. L’entraîneur, Solinas a expliqué que ce match a été une occasion pour lui de voir certains de ses joueurs à l’œuvre et d’apporter les derniers correctifs à son équipe avant le match de ce mardi face au MCA. Il est à noter que les neuf réalisations du Mouloudia face au CRB El Amria ont été l’œuvre d’Amrane (doublé), Bouaicha (doublé), Benyettou (doublé), Djahel, Kouriba et Benamar. R. O.
L’équipe alignée en 1ère mi-temps :

En Amical : MCO 9 – CRB El Amria 0

Aouamri, Nessakh et Hichem Cherif blessés
En plus de Dahmane, trois autres joueurs n’ont pas pris part au match amical d’avant-hier face au CRB El Amria. Il s’agit des deux défenseurs, Aouamri et Nessakh et du joueur milieu de terrain, Hichem Cherif. Selon les informations en notre possession, ces trois joueurs, souffrent de légers bobos, Ils devraient toutefois reprendre l’entraînement ce samedi pour préparer le match de mardi prochain face au MCA.

L’USMH dos au mur
Le stade Lavigerie sera demain après-midi le théâtre d’une rencontre au sommet qui opposera l’USMH au CSC. Une partie qui sera suivie avec beaucoup d'attention par les amateurs de la balle ronde tant la rivalité sportive qui existe entre les clubs n'est plus à démontrer, ce qui devrait donner plus de piquant à ce match qui ne manquera pas d'intérêt. C'est dire que les regards seront braqués, demain, sur le stade du 1er novembre pour suivre les débats entre deux équipes qui nous ont habitué à des empoignades de haute facture tant sur le plan du jeu, du rendement que du spectacle. Dans les gradins, il y a lieu aussi de s'attendre aussi à une ambiance électrique avec les supporters de l’USMH qui ne vont pas lésiner sur leur voix pour

A la veille du match contre le CSC

Belarbi, Bourzama, Abdelli, Bouterbiet, Djahel, Heriet, Aoued, Kouriba, Benamar, Mokhtar, Amrane.

Aujourd’hui repos
Après s’être entraîné hier au stade Ahmed – Zabana, les Hamraouas seront au repos aujourd’hui vendredi. Demain samedi, ils reprendront le chemin de l’entraînement pour préparer leur prochain match face au Doyen.

Benyettou «Je promets aux
Ayant manqué d’efficacité samedi dernier face à l’ASO Chlef, Benyettou avait été vivement critiqué par certains supporters. L’ancien sociétaire de l’USMH, qui a réussi à inscrire un doublé avant-hier en amical face au CRB El Amria, revient dans l’entretien qui suit sur le premier succès de la saison de son équipe. Il promet également aux supporters de se rattraper face au MC Alger mardi prochain pour le compte de la seconde journée du championnat.
Tout d’abord, un commentaire sur votre large succès en amical face au CRB El Amria ? Comme vous le savez, notre objectif lors des matchs amicaux est de bien préparer les matchs officiels et d’améliorer notre façon de jouer. Ce genre de match nous sert d’occasion pour appliquer tout le travail qui a été réalisé durant la semaine. Pour être franc avec vous, le score final de ce match amical ne nous intéresse pas. Car ça va être très difficile pour nous de faire pareil et de gagner sur le score de neuf buts à zéro en championnat. Ce match a été un bon test pour notre équipe avant d’affronter le MCA. Nous avons essayé de mettre en place le plan que nous allons utiliser face au doyen. Notre principal objectif à présent demeure le match de mardi prochain face

Belarbi, Bourzama, Bouaza, Saidi, Belabes, Bouterbiet, Dagoulou, Mokhtar (Benamar), Nait Slimani, Bouaicha, Benyettou.

L’équipe alignée en 2ème mi-temps :

supporters de marquer face au MCA»
au MCA. Avec du recul, quelle analyse faitesvous de votre précédent match disputé en championnat face à l’ASO ? Nous sommes contents d’avoir entamé le championnat par une victoire. A ce que je sache, le Mouloudia n’a pas remporté son premier match officiel de la saison depuis deux ans. Le fait de jouer un derby en ouverture du championnat nous a poussés à redoubler d’efforts pour décrocher les trois points de la rencontre. Je suis satisfait de la prestation fournie par notre équipe face à l’ASO car nous sommes restés calmes tout au long de la rencontre. Nous avons développé un beau football et c’est en toute logique que nous avons réussi à trouver le chemin des filets de l’équipe adverse en seconde période. Ce succès va nous faire beaucoup de bien sur le plan mental puisqu’il va nous permettre d’aborder la suite du championnat avec beaucoup de sérénité. On imagine que vous avez déjà dans un coin de votre tête le prochain match qui va vous opposer au MCA, n’est-ce pas ? Bien évidemment. Je vous mentirai si je vous disais que nous ne pensons pas à ce match. Aussitôt après avoir terminé le match face à l’ASO, nous avons tourné cette page pour penser au match suivant face au MCA. Ça va être un match difficile entre les deux Mouloudias. Vous savez, le public aime voir son équipe remporter ce genre de match. Nous savons que notre tâche va être difficile, mais nous allons faire le maximum pour être à la hauteur et ajouter trois autres points à notre besace. Sur un plan personnel, vous avez raté plusieurs occasions de but face à l’ASO… Oui, je reconnais avoir raté quelques occasions de but. Toutefois, le plus important est que l’équipe gagne, peu importe si c’est moi ou quelqu’un d’autre qui marque. Peut-être que la pression du match et l’envie de trouver rapidement le chemin des filets de l’équipe adverse ne m’ont pas permis de faire comme il se doit mon travail face à l’ASO. Je reconnais être tombé dans le piège de la précipitation. Je demande pardon aux supporters. Justement, qu’avez-vous à dire aux supporters qui étaient très en colère contre vous samedi dernier face à l’ASO ? Je comprends la déception des supporters. Ils sont tout à fait dans leur droit de vouloir voir leur team marquer beaucoup de buts et gagner ses matchs. Cependant, je demande à nos fans de rester derrière nous du début jusqu’à la fin de la rencontre. Un attaquant peut rater une ou deux occasions pour se ressaisir ensuite dans les toutes dernières minutes du match et trouver le chemin des filets du gardien adverse. Je promets aux supporters de faire tout mon possible pour marquer face au MCA inch’Allah. Entretien réalisé par Riad O.

«C’est le match qu’il ne faut pas rater»
Les coéquipiers de Doukha sont appelés à se racheter et confirmer, en assurant un succès en cette fin de semaine, face au CSC. Une rencontre qui s'annonce comme le véritable match test pour les poulains de Charef qui se sont fait la promesse de ne rater aucun point sur leur terrain. Au sujet de la rencontre, le gardien de buts Doukha, nous a déclaré : «C'est le match qu'il ne faut pas rater. Nous sommes obligés de bien réagir samedi afin d'éviter le doute. Je pense, en tout cas, que tout le monde est conscient et prêt pour gagner ce match.» Et d’ajouter «On ne doit pas commettre les erreurs des saisons précédentes, où on perdait bêtement des points en or chez nous. C'est pourquoi, on a décidé de mettre les bouchées doubles pour gagner le maximum de matchs à domicile et de bien négocier les rencontres en déplacements», dira le gardien de buts Doukha. Et d'ajouter sur la dernière défaite devant la formation de la Saoura : «Ce sont des choses qui arrivent dans un parcours. Cette défaite est venue certes dans l’entame du championnat ce qui n’est pas fait pour rassurer et consolider la confiance au sein du groupe. Mais je pense qu'il ne faut pas en rester là. Il faut oublier, continuer à travailler avec le même état d'esprit et penser sérieusement à la suite du parcours». Nacer Eddine Ratni

Doukha

Une prime de 6 millions Par rapport à ce que l'on a pu apprendre, la direction de l'USMH sans rien promettre, envisage d'augmenter le montant de la prime de encourager et soutenir leur équipe match en cas de succès sur le CSC. fétiche afin de l’aider à se surpasser Selon une source proche de la direcpour triompher. tion, on apprend que la somme de 6 En attendant, tous les ingrédients millions de centimes devrait être semblent réunis pour assister à un versée en cas de victoire à match qui promet d'être tout simplechaque joueur. ment somptueux au cours duquel les présents ne risquent pas de s’ennuyer. A cet effet, il est tout à fait plausible de parier Possible sur la détermination des deux titularisation équipes qui vont sortir tout ce d’Amer Yahia qu'elles ont dans les tripes sur le Amer Yahia pourrait être aligné ce rectangle vert où il faut s'attensamedi en pointe de l'attaque en compadre à une explication qui prognie de Sylla. Outre les deux buts inscrits met d'être chaude. Les face à Beni Thour lors de son incorporation hommes de Charef ne méen première période, le joueur a été l'auteur nageront pas leurs efforts d'une belle prestation gênant énormément la dépour sortir vainqueurs. fense adverse. D'ailleurs, durant un match de réNacer Eddine Ratni plique hier matin aux entraînements, le joueur a dû prendre part au match avec les titulaires. «Normalement, c'est l'équipe qui a pris part à la première mi-temps face à Beni Thour qui sera alignée contre le CSC», nous dira un membre du staff technique.

«Pas besoin de motiver les joueurs pour ce genre de match»
«On se prépare le plus normalement du monde pour cette rencontre. Je ne nie pas que nous allons avoir en face une bonne équipe du CSC, d'autant plus qu'il s'agit d’une des meilleures équipes du championnat. Mais pour nous, toutes les rencontres sont capitales et pas seulement celle contre le CSC», nous dit Bechouche de l'USMH qui essaye bien sûr de dépassionner les débats à la veille de cette rencontre. «Il est utile pour nous de motiver les joueurs et de les préparer sur le plan psychologique, mais il faut préciser que les données de ce match suffisent pour les motiver. Il est vrai que nous avons une équipe jeune, mais certains éléments jouissent d'une expérience et d'une maturité qui leur permettent de faire face à ce genre d'événements», ajoute-t-il. Nacer Eddine Ratni

Bechouche

Hendou maintenu dans le onze
Décrié par une bonne majorité de supporters qui le trouvent loin de sa forme Hendou sera quand même partant avec le onze rentrant. Considéré comme une pièce maîtresse de l’équipe, il est clair que Charef a besoin de ses services pour ce match contre le CSC, tout comme l'ensemble des titulaires d'ailleurs à limage d’El Amali Boumechra, et Belkaroui et Younes. Une rencontre où toute l'artillerie doit être en état de fonctionnement à la veille de cette rencontre, que cela soit pour l'une ou pour l'autre équipe. Même s’il a besoin de retrouver une certaine fraicheur physique, hendou devrait donc être soumis à des séances de massage et de sauna pour lui permettre de récupérer de leur fatigue. Cela dit, il ne faut donc pas s'étonner de voir Hendou du côté harrachi prêt à prendre part à cette rencontre.

L'appel du comité de supporters de l’USMH à sa galerie Hier, au stade Lavigerie, les responsables des comités de supporters de l'USMH ont effectué une séance de travail pour étudier la meilleure organisation pour le match de demain soir. Il faut dire que cette confrontation a toujours été classée à haut risque, ce que les responsables du comité des supporters ont tenté de dépassionner. Un responsable du comité de supporters du club harrachi n'a pas omis de faire appel à ses pairs en cette occasion. «Il faudra donner l'exemple à tout le monde. Il faut que ce match soit une fête. Je demande aussi à nos supporters de venir en masse pour soutenir, dans le fair-play, notre équipe. Nous avons besoin de nos supporters pour donner une force supplémentaire aux joueurs», nous dira-t-il

14

N° 2390
Vendredi 30 août 2013

www.lebuteur.com

Coup d’œil

CRB

6gagner à Chlef
a direction du CRB ne lésine pas sur les moyens en ce début de saison pour motiver ses joueurs. Après leur avoir versé la dernière tranche de leurs arriérés et versé la prime de match gagné contre le RC Arbaâ, la direction des Rouge et Blanc a promis une prime alléchante en cas de victoire à Chlef. En effet, elle a promis une prime de six millions de centimes pour ses joueurs en cas de succès lors du premier déplacement de la saison. Les joueurs gonflés à bloc… Le moral des joueurs du CRB est au beau fixe après leur régularisation financière et le versement dans les temps de leur première prime. Le président du CRB ne veut pas s’arrêter là, puisqu’il a signifié au capitaine d’équipe, Ammar Ammour, qu’il compte consacré une autre prime en cas de victoire contre l’ASO. Le capitaine d’équipe a transmis à son tour la nouvelle à ses coéquipiers

millions pour

Gamondi galvanise ses joueurs…
B
ien qu’il n’aime pas trop parler avec ses joueurs des matches pendant la période de préparation pour éviter de leur mettre la pression, Gamondi a demandé cette foisci à ses poulains de jouer ce match contre l’ASO Chlef avec l’idée de le gagner. Le technicien argentin veut inculquer la culture de jouer tous les matches pour les gagner quel que soit le nom de l’adversaire et le lieu du match dès le départ du championnat. Le coach des Rouge et Blanc a signifié à ses joueurs qu’il faut ôter l’idée de se déplacer juste pour limiter les dégâts, car en football on joue pour gagner. Pour Gamondi celui qui raisonne autrement n’a qu’à arrêter de jouer au football. Et préconise la prudence L’entraîneur belouizdadi a expliqué à ses joueurs que la rencontre sera difficile du moment que l ’a d v e r s a i r e jouera avec beaucoup d ’a g r e s s i v i t é pour essayer de se rattraper de son premier échec, mais qu’il ne faut pas pour autant baisser les bras et se présenter en victimes expiatoires. Il a exhorté ses poulains à jouer toutes leurs chances pour battre l’ASO sur son terrain et revenir avec les trois points. Gamondi a préconisé à ses joueurs toutefois de faire preuve de prudence car toute erreur se paiera cash dans ce genre de matches. La concentration doit être de mise durant toute la rencontre selon le coach des Rouge et Blanc. Il leur demande de ne pas discuter les décisions des arbitres Dans son discours avec ses joueurs, le technicien argentin a relevé un point qu’il a constaté lors de la première journée du championnat contre le RCA, à savoir la contestation des décisions de l’arbitre. Gamondi a demandé à ses joueurs d’éviter de discuter les décisions de l’arbitre et de contester à chaque fois que le referee commet une erreur. Il a expliqué à ses joueurs qu’ils doivent s’appliquer dans l’exécution de ses consignes sans se soucier des décisions de l’arbitre qui peuvent leur faire perdre la concentration mais aussi le sang-froid. Ils ont bien saisi son message Les joueurs du CRB se sont montrés réceptifs au discours de leur coach. Les camarades du capitaine Ammar Ammour ont compris qu’ils doivent engranger le maximum de points dans les premières rencontres du championnat pour éviter la pression des mauvais résultats. Les joueurs, comme leur entraîneur, ont tous affirmé qu’ils iront à Chlef avec l’idée de revenir avec les trois points. N. B.

L

qui ont accueillie avec effervescence. Les joueurs sont gonflés à bloc moralement et veulent exploiter cette situation à leur guise pour réaliser les meilleurs résultats qui soient. ... et ne jurent que par la victoire Toutes les conditions sont donc réunies pour que les Belouizdadis reviennent avec les trois points dans leurs bagages de Chlef. La première victoire réalisée à domicile a permis aux joueurs de gagner en confiance et préparer le prochain rendezvous dans la sérénité, contrairement à leur adversaire qui est revenu bredouille de son déplacement d’Oran et qui se trouve déjà sous pression devant son public. Les joueurs du Chabab croient dur comme fer en leurs chances et ne jurent que par la victoire lors de ce déplacement de Chlef. Les Rouge et Blanc veulent un six sur six lors de ces deux premières journées avant d’aborder le match de l’ESS.

L’esprit du groupe rassure le caoch L’état d’esprit qui règne actuellement dans le groupe rassure l’entraîneur ainsi que les supporteurs des Rouge et Blanc. En effet, les joueurs font preuve d’une solidarité exemplaire tant lors des entraînements que dans les matches. Une attitude qui a été saluée par Gamondi lui-même avant le début de la compétition officielle. Le rôle de la direction du club, dont le président Malek Réda qui a régularisé tous les joueurs avant même le premier match du championnat, y est pour beaucoup dans l’état d’esprit qui règne ces jours-ci au sein du groupe. Le président belouizdadi veut apporter de la stabilité au CRB cette saison et lui éviter les zones de turbulences traversées l’année passée. N. B.

GLa délégation du CRB prendra le départ aujourd’hui à G destination de la ville de Chlef par

Départ aujourd’hui

Benaldjia : «Prêt à prendre ma place

bus en fin de journée après la séance d’entraînement en prévision de sa rencontre de demain contre l’ASO pour le compte de la 2e journée de Ligue 1.

contre l’ASO»
Incorporé dans les cinq dernières minutes, lors de la rencontre de samedi passé face au RCA, suite à la blessure de Merouane Anane, le milieu récupérateur, Billel Benaldjia, pourrait honorer sa première titularisation demain contre l’ASO.

GContrairement aux années précédentes où la délégation du CRB élisait domicile dans un hôtel de la ville limitrophe de Chlef, à savoir Aïn Defla, la direction a décidé de passer la nuit à Chlef, dans un nouvel hôtel. Les Rouge et Blanc veulent éviter un déplacement de 60 km le jour du match.

G

La nuit à Chlef

GUne séance de décrassage est prévue sur place à G Chlef, non loin de l’hôtel, pour

Séance de décrassage aujourd’hui

permettre aux joueurs de se dégourdir les jambes. Les Belouizdadis ont, pour rappel, effectué une dernière séance hier en fin d’aprèsmidi au 20-Août où le staff technique a pu faire ses derniers réglages sur le onze qu’il alignera demain face à l’ASO.

Dans quel état d’esprit se trouve votre groupe la veille de votre déplacement à Chlef (entretien réalisé hier) ? Tout va bien, le moral des joueurs est au beau fixe après la première victoire réalisée en championnat devant nos supporteurs. Il ne fallait pas rater la première marche et c’est ce que nous avons fait. On a réussi une courte victoire mais importante sur le plan moral. Tout le monde est rentré content, y compris les supporteurs qui sont venus nombreux nous soutenir. Ce qui vous a permis de vous préparer dans la sérénité pour le prochain match, n’est-ce pas ? Tout à fait. Avec ce premier succès, nous avons pu évacuer la pression du début du championnat. Gagner son premier match vous permet de gagner en confiance et de préparer le match d’après avec moins de pression. Il y a une bonne ambiance dans

le groupe, on fera en sorte de garder cet état d’esprit le plus longtemps possible. L’entraîneur a augmenté la charge en début de semaine, comment vous sentezvous sur le plan physique ? Il y a un bon staff technique en place qui connaît bien son travail et qui a su comment gérer la phase de préparation. En dépit du retard qu’on a accusé au début, l’équipe se trouve dans une forme satisfaisante. Même après le début du championnat, on continue à travailler le plan physique afin d’atteindre son meilleur niveau. On travaille la main dans la main pour le même objectif, être à la hauteur des attentes de nos supporteurs.

Vous allez affronter l’ASO sur son terrain, comment voyezvous cette confrontation ? Ce sera un match difficile, comme tous les matches d’ailleurs. A mon avis, il n’y a pas de matches faciles et d’autres difficiles. Nous allons tous les aborder avec le même sérieux et la même détermination. L’ASO a perdu son premier match et aura à cœur de nous battre pour réaliser sa première victoire. On doit donc redoubler de vigilance. Il faut négocier sa concentration tout au long de la rencontre, si on veut revenir avec un résultat probant. En ce qui vous concerne, vous avez joué les dernières minutes lors de la première rencontre, mais vous pouvez vous retrouvez titulaire contre l’ASO, êtes-vous prêt pour cette rencontre ? Absolument. Je travaille avec le sérieux le plus attendu de moi tout au long de la semaine et durant toute la période de préparation pour être prêt à jouer c’est sûr. Je me tiens prêt dans chaque rendez-vous. Même si vous jouez quelques minutes, voire une minute, vous pouvez apporter un plus à l’équipe. Je suis prêt bien évidemment à jouer, mais c’est l’entraîneur qui décide. Que je sois titulaire ou remplaçant, le plus important, c’est que l’équipe puisse gagner. Entretien réalisé par N. B.

Coup risqué

Coupe de CAF

www.lebuteur.com

N° 2390
Vendredi 30 août 2013

15
Et de six ! C'est la sixième fois que l'ESS dispute un match international contre une équipe marocaine. Les quatre premières confrontations remontent aux années 2008 et 2009. Les Sétifiens ont eu à croiser le fer avec leurs homologues du Raja à deux reprises et cela pour le compte de la Coupe arabe et la Coupe nord-africaine. Les deux autres adversaires des Sétifiens furent le Widad de Casablanca et Khouribga en éliminatoires de la Coupe d’Afrique des clubs champions. La dernière confrontation des Sétifiens face à une équipe du Maroc fut celle jouée à Rabat, il y a de cela trois semaines. Les camarades de Khedhaïria avaient été défaits par la plus petite des marges. ESS-FUS de Rabat sur El Jazeera +2 Le match comptant pour la quatrième journée de la phase de poules de la Coupe de la CAF sera retransmis en direct à la télévision. Ce sera sur la chaine qatarie El Jazeera+2. Djahnit dans l’animation Djahnit, comme à son habitude, aura à être l’animateur du jeu sétifien. Incontestablement, et cela depuis le début de la phase de poules, le point faible de la formation sétifienne est son compartiment offensif. Les joueurs qui seront titularisés par Velud peuvent mettre à mal l’arrière-garde marocaine si, bien sûr, ils arrivent à se retrouver sur le terrain. Madoui : «Cela pourrait se jouer sur un rien» L’entraîneur sétifien semble se méfier particulièrement de l’équipe de Rabat : «J’ai rappelé à mes joueurs qu’ils restent sur un échec et qu’il n’est pas question de rater le rendez-vous de ce vendredi. Nous avons beaucoup travaillé et nous avons apporté certains correctifs. J’attends une réaction de mes joueurs devant un adversaire de qualité. Ce sera un match très disputé car tout comme le FUS de Rabat, nous voulons les trois points. Il nous faudra être présents et surtout gagner un maximum de duels. Ce match pourrait se jouer sur un rien et peut être sur une erreur. C’est ce que nous devons éviter.»

1re journée

Blessé lors du match contre Aïn Fekroun, Nadji n’a pas encore récupéré. Le médecin qui l’a examiné lui a prescrit cinq jours de repos et il sera donc absent ce soir pour le match contre le FUS de Rabat. C’est la mort dans l’âme que Nadji a déclaré forfait pour le match de ce soir. Il nous dira en substance : «J’aurais voulu aider mes coéquipiers lors de ce match qui est très important pour la suite de la compétition. Je dois me soigner et j’espère être d’attaque très vite.» Nadji reprendra, pour rappel, le chemin des entraînements avec le reste du groupe ce samedi.

Nadji out

«C’est le destin !»

L’Aigle noir en quête de revanche !

ESS-FUS Rabat, aujourd’hui à 20h30

L’un des changements notables qui sera opéré par Velud dans l’équipe ce soir se fera au niveau de la ligne d’attaque. Madouni effectuera son retour au côté de Gourmi. Il n’avait pas pris part au trois derniers matchs.

Madouni revient dans l’équipe

our le compte de la Coupe de la CAF, les Sétifiens restent sur une cuisante Si Madouni est titularisé d’entrée, Franck Madou se conten- défaite concédée sur la pelouse tera d’une place sur le banc de du complexe Moulay- Hassan touche. On se rappelle que de Rabat face à ce même FUS. lors du dernier match joué à Cet adversaire jouera, tout Rabat, l’Ivoirien a suivi la rencontre à partir des tricomme l’ESS, un match qui est bunes. Il faut préciser que déjà décisif. Cette confrontation le kiné Fellahi s’est affairé, passionne non seulecomme il se doit, pour remettre sur pied Franck ment la ville

Franck Madou parmi les dix-huit

P

des Hauts Plateaux, mais toute la wilaya de Sétif. Il faut dire que l’enjeu est de taille. En effet, les Sétifiens risquent d’hypothéquer leurs chances d’accéder aux demi-finales en cas de tout autre résultat qu’une victoire. La tâche ne s’annonce pas du tout facile face à un ensemble marocain qui a montré de très belles choses lors du match aller.

Il faut gagner maintenant !

Madou.

Une première pour Demou

Le match contre le FUS de Rabat sera l’occasion pour Abdelghani Demou d’effectuer ses débuts sous les couleurs de sa nouSi on compare la composante velle équipe. C’est, par du onze de départ de ce soir avec ailleurs, la toute precelui qui a débuté le match joué à Aïn M’lila contre Aïn Fekroun, on mière fois qu’il jouera Avant toute chose, vous avez débuté le championsous les couleurs constate deux changements. Manat sur une belle victoire à noir et blanc sur douni évoluera en lieu et place de l’extérieur. Un commentaire. la pelouse du Nadji. Zerrara, qui ne possède J’éprouve une joie immense stade du 8pas de licence africaine, sera comme mes coéquipiers après la victoire acquise face à Aïn FeMai. remplacé par Djahnit. kroun. Gagner et de surcroît à l’exA.F.

Djahnit à la place de Zerrara

le FUS n’a pas les moyens de nous arrêter»
n’existent pas. Est-ce que le fait que le match se joue chez vous devant votre public est un avantage ? C’est certain, même si seule la vérité du terrain compte. Je peux vous assurer que chez l’ensemble des joueurs, il y a une réelle volonté de se battre. Notre seul objectif pour ce match est un bon résultat. Maintenant, nous ne sommes pas contre le fait de faire plaisir à notre public. Nous sommes décidés à réaliser une belle performance pour se ressaisir après notre dernière déconvenue en Coupe de la CAF. Quelles seront les forces de votre équipe pour ce match ? Très certainement l’esprit de solidarité qui règne au sein du groupe. Il est évident que nous devons être présents dans tous les duels. C’est un match que nous aurons à jouer avec beaucoup d’intelligence et de sang-froid. Nous aurons tout simplement à jouer notre football et surtout priver notre adversaire de ballon. Il faudra se battre et nous sommes déci-

Mellouli : «Honnêtement,

Pour les Sétifiens, il s’agira du deuxième match à domicile pour le compte du groupe B. On se rappelle qu’ils ont été tenus en échec

par le TP Mazembe (1-1) au stade du 8-Mai à Sétif, lors de la toute première journée qui s’est jouée le 19 juillet passé. L’Entente est toujours à la recherche de sa première victoire dans cette épreuve, puisqu’elle compte deux nuls et une défaite. La situation au sein du groupe B est la suivante. Le CA Bizerte mène le bal avec 5 points, suivi par le TP Mazembe et le FUS de Rabat (4). L’ESS ferme la marche du groupe B avec 2 unités au compteur. S.B.

C’est à ne rien comprendre en ce qui concerne le proche avenir de Ze Ondo. Les ultimatums lancés par l’entraîneur national du Gabon n’ont été suivis d’aucune démarche de la part de la fédération du joueur. Ce dernier attend toujours son billet d’avion pour rejoindre Libreville où doit se dérouler le mini stage qui précède le match contre le Burkina Fasso.

La saga Ze Ondo continue…

L’entraîneur de l’ESS n’est pas prêt de bénéficier des services de Ze Ondo. En effet, son dossier qui se trouve au niveau de la commission de qualification de la ligue n’a pas encore reçu de suites favorables. Il ne sera donc pas parmi les dix-huit lors du match contre le CRB.

… il n’est pas encore qualifié

Pour ce qui est des attaquants qui seront alignés par Velud, il y a d’abord Gormi. Ce dernier a, à chaque fois qu’il a été titularisé su tirer son épingle du jeu. Il sera associé à Madouni qui revient dans l’équipe après une assez longue absence. Il affiche ces derniers temps, une superbe forme. La formation sétifienne a des atouts à faire valoir et elle sait jouer collectivement. Les joueurs de Velud savent pertinemment qu’ils n’auront pas la tâche facile car les Marocains du FUS de Rabat ont des atouts à faire valoir. e

Gormi et Madouni en pointe

L’ESS jouera ce soir son 133e match international. L’Entente a disputé sa toute première rencontre internationale au mois de mars 1981. Ce fut contre les OuVelud grippé gandais de Kampala City. L’entraîneur sétifien a Le match d’aujourd’hui est, souffert lors des trois derpar ailleurs, le 78e sur le niers jours d’une forte plan africain. Les autres grippe. Malgré cela, il a tenu rencontres internationales à diriger les séances d’entraî- furent jouées pour le nements qui ont précédé compte des championnats l’important rendez-vous d’au- et coupes arabes et nord jourd’hui. africains. A.F.

Le 133 pour l’Entente

térieur est une excellente chose. Nous avions besoin de ce succès qui est venu effacer la défaite concédée au Maroc. Ma joie sera totale si nous arrivons à réaliser un bon résultat ce vendredi. Justement, vous aurez un match difficile à jouer ce vendredi contre le FUS de Rabat. Un commentaire ? Il faut dire que nous avons une revanche à prendre car cette équipe nous a battus sur son terrain. A nous de lui rendre la pareille. Je ne crois pas que le FUS a les moyens de nous arrêter. Par ailleurs, c’est toujours difficile de jouer un match de Coupe d’Afrique. C’est un match à enjeu pour les deux équipes et cela fait qu’il sera compliqué à négocier. De toutes les façons, les matchs faciles

dés à le faire. Un dernier mot. Nos supporters doivent nous apporter leur soutien et cela de la première à la dernière minute du match. Entretien réalisé par Samir B.

Le moins que l’on puisse dire est que le commissaire du match a éprouvé toutes les peines du monde pour rejoindre Sétif. En effet, l’avion qui devait le transporter du Caire à Alger a été détourné vers Oran à cause du mauvais temps. C’est à partir d’El Bahia que l’Egyptien Ahmed Medjahed, il s’agit de lui, a rejoint Alger avant de rallier Sétif. Ce contretemps n’a pas eu de graves conséquences si ce n’est le report de la réunion technique. Celle-ci doit se dérouler ce matin.

Les élucubrations du commissaire du match

Dans ce groupe B de la Coupe de la CAF, les choses sont telles que équipes qui arriveront à s’imposer peuvent mettre de la distance avec leurs poursuivants. La tâche s’annonce des plus compliquées pour les Sétifiens qui, ce que personne ne souhaite, peuvent gaspiller leurs chances en cas de contre-performance ce soir. Velud a dû motiver ses poulains et surtout leur inculquer cet esprit combatif qui leur permettra de s’imposer. Les joueurs de l’ESS doivent se retrousser les manches pour récupérer les points perdus. Le coach sétifien doit, de son côté, s’atteler à requinquer une équipe qui aurait pu perdre confiance. Ce vendredi, le mot d’ordre est donc de gagner.

Une quatrième journée décisive

S.B.

16
JSS
exige les 3 points du MOB

N° 2390
Vendredi 30 août 2013

www.lebuteur.com

Coup d’œil

Mechiche

CSC

«Je veux des guerriers ce samedi !»
e deuxième rendez vous de la saison approche à grands pas et la pression monte au fil des heures. Les joueurs continuent leur préparation, au moment où staff technique multiplie les exercices et axe son travail sur l’aspect psychologique. Garzitto parle beaucoup avec ses protégés et ne cesse pas de leur donner des conseils afin de les mettre dans les meilleures dispositions. Cela prouve qu’il est aussi sous pression et mesure l’importance de la rencontre de demain qui sera un nouveau démarrage pour le CSC. Voilà ce qu’il a dit à ses poulains : «Oubliez le CABBA et tout ce qui concerne ce match, il faut penser à celui de ce samedi, je veux des guerriers sur le terrain ! La rencontre de l’USMH est plus importante à présent, il faut se montrer forts, solides et solidaires. Vous devez montrer un visage plus convaincant pour espérer dérocher un bon résultat et pour vous et pour les supporters. N’oubliez pas qu’on est des compétiteurs et qu’il nous faut un bon résultat ce weekend, peu importe la manière.»

Garzitto motive ses joueurs

Ligue 1

Après la victoire enregistrée face à l’USMH et la crise qui a frappé l’équipe le lendemain du match suite à la démission d’Abdelkader Amrani, la JS Saoura a repris les entraînements sous la houlette de Mechiche, et devant les inconditionnels supporters venus dans le but de les encourager et leur dire : «Oubliez vite ce qui s’est passé après le match d’El Harrach et songez au prochain match qui sera aussi difficile.» Le nouveau coach sudiste explique les erreurs commises face au dauphin de la saison passée, surtout en seconde période de la rencontre. «Les espaces libres laissés à l’adversaire où les attaquants ont profité, vous ont presque coûté cher», dit Mechiche aux camarades de Beldjilali. Au cours des séances d’hier et d’avant-hier soir, le driver des Jaune et Vert a axé principalement son travail sur le volet psychologique et le côté tactique suivi d’exercices par groupe. Malgré la victoire devant El Harrach et le mauvais rendement des camarades du jeune Mebarki en seconde période, le technicien saouri va dévoiler toutes ses cartes et vraisemblablement un remaniement du prochain onze rentrant face au MO Béjaïa est plus que certain. Le coach Mechiche veut le gain de cette rencontre, il motive, encourage ses troupes, il court et parle à ses joueurs. Il les regroupe par compartiment de jeu, puis tous ensemble. «A vous devez d’être à la hauteur de la confiance placée en vous par toute une population sportive qui vous a soutenus et encouragés. Il faut gagner la rencontre contre le MOB, il me faut le gain du match», leur avait-il lancé à la fin des entraînements. Billel G.

L

«Oubliez le MOB pour le moment !»
La ligue de Kerbadj vient de chambouler un peu le plan de travail du coach franco-italien. Ce dernier prépare

«A partir du quatrième match, nous serons plus forts»
Ayant décrié la démission d’Abdelkader Amrani, le premier responsable de la JSS, Mohamed Zerouati nous a parlé du rendement de l’équipe au premier match face à l’USM El Harrach malgré les trois points enregistrés. Pour ce qui est du rendement lors de ce premier match de championnat, le porte-parole de la JSS n’a pas caché sa déception, même s’il a semblé indulgent : «Il faut avouer que l’équipe n’a pas montré son vrai visage. Après le travail effectué sous la houlette d’Amrani, nous nous attendions à mieux sur le terrain. Toutefois, le onze semblait dépassé. Malgré la victoire, je ne suis pas satisfait du rendement de l’équipe surtout en deuxième mi-temps. L’équipe doit se ressaisir.» Toutefois, il demeure optimiste quant à un meilleur parcours que celui de la saison dernière : «Je suis certain que l’équipe sera meilleure à l’avenir, à partir du troisième ou quatrième match. Avec les changements opérés dans le staff et l’effectif, nous devons patienter et laisser le temps faire.» B.G.

Zerouati

Un grand suspens entoure la participation du Camerounais Gil N’gomo pour la rencontre de demain. Et pour cause, le joueur, qui a ressenti des douBezzaz aurait effectué des tests leurs il y a deux jours, a créé Départ à Alger A croire une source généralement bien informée, le une panique générale. Le ce matin par avion risque de sa non-participation chevronné ex-capitaine du CSC Yacine Bezzaz n’a touLa direction du Chabab a déjà préparé jours pas signé son nouveau contrat avec le club de la est très grand, ce qui va rétrécir et organisé son plan de voyage pour permetcapital de l’Emirat, un retard difficile à expliquer le champ de manoeuvre du tre aux coéquipiers de Boucherit de rallier Alger staff technique qui commence pour le moment surtout que généralement un dans de très bonnes conditions. En effet, la délégadéjà à penser à une solution de joueur étranger signe dès la fin de l’étape de la vition du CSC prendra le vol direct Constantine-Alger rechange en défense et au misite médicale. Le plus étrange est que Bezzaz auaujourd’hui vers midi. On ne connaît pas encore sur lieu, mais pour le staff médical, quelle compagnie aérienne va voyager la troupe à Gar- rait disputé un match amical avant-hier avec cette formation du CS Dubaï toujours sans signa- il y a toujours de la place pour zitto, mais tout dit qu’elle va faire son voyage dans un l’optimisme. Le médecin de ture. En d’autres termes, l’entraîneur Ruida vouvol normal avec Air Algérie, et non avec l’actionnaire l’équi lait tester Bezzaz à travers cette joute, avec son pe, Chalabi, ne ménage majoritaire Tassili. Enfin, le CSC ne passera qu’une aucun effort pour remettre sur statut d’international, et vu son CV très étouffé, seule nuit à Alger. Le retour est prévu pour demain pied le costaud Camerounais Bezzaz aurait dû refuser de participer dans cette soir juste après la fin de la rencontre. Avec ce qui aura un rôle important rencontre. Imaginons un seul instant qu’il s’ e st match avancé contre le MOB pour ce mardi, dans le jeu du CSC s’il récupère blessé, cela lui aurait créé pas mal de soucis, surtout ce ne serait pas étonnant de voir le CSC en l’absence de contrat. Enfin, d’après les échos parvesa bonne forme. rentrer par avion afin d’éviter la fanus de Dubaï, Bezzaz a laissé une bonne impression au tigue aux copains de staff technique, il signera probablement son contrat aujourd’hui. Hourri. Abdou H.

deux matchs de suite en une semaine, un rythme à l’anglaise qui oblige le CSC à recevoir dès ce mardi le nouveau promu le MOB, une rencontre à laquelle les joueurs songent déjà. Cette attitude n’échappe pas à Garzitto qui veut donner à chaque rendezvous son temps de réflexion. Il n’a pas raté l’occasion pour passez ce message à son groupe : «Ne pensez pas au MOB, ce match est encore loin, oubliez-le pour le moment, restez concentrés sur ce match d’El Harrach. Pour celui de mardi, vous aurez trois jours et assez de temps pour y penser.»

Le nul du CABBA lui est resté en travers de la gorge
Si l’ambiance semble bonne cette semaine aux entraînements, cela ne cache pas la déception du faux pas enregistré à domicile face au CABBA. Les joueurs ont essayé de dissimuler cette déception et donner l’air d’avoir déjà oublié la rencontre face aux Bordjis, mais les séquelles risquent de réapparaître ce samedi face aux Harrachis, surtout en cas de sécheresse offensive. Pour l’entraîneur en chef, même s’il a essayé tant bien que mal à expliquer ce semi-échec à domicile, cela reste

insuffisant pour remonter le moral de ses troupes, surtout que Garzitto s’attendait à une large victoire vu le nombre important des occasions créées par les copains de Boulemdaïs, tout cela a créé une petite pression supplémentaire sur les épaules du coach qui retrouvera le sourire qu’en cas de succès demain. Abdou H.

Suspense sur la participation de Gil

Taïbi s’ajoute à la liste des blessés
On dirait bien que la malédiction des blessures n’est pas prête à lâcher la formation du CRBAF. Après le forfait de Amrane puis de Mouas, tous deux souffrant d’une déchirure à la cuisse, vient le tour aujourd’hui du défenseur central Taïbi qui s’est blessé lors de la dernière séance d’entraînement qui eu lieu au complexe du stade Zoubir Khellifi. rencontre. Je demande pardon à mes coéquipiers ainsi qu’aux supporteurs du club. J’ai tant travaillé pour cette rencontre. C’est le Mektoub. Je compte quand même sur mes camarades pour nous sortir un grand match au 5-Juillet.»

CRBAF

Il souffre d’une déchirure à la cuisse
Selon le médecin de l’équipe, Taïbi souffre d’une déchirure au niveau de la cuisse, une blessure qui l’empêchera d’assister à la prochaine rencontre du championnat. Afin de récupérer, Taïbi a bénéficier de dix jours de repos, il reprendra donc la préparation après le match contre la JSK.

Le groupe s’entraînera aujourd’hui à Chéraga
Arrivé à Alger, le groupe du CRBAF prendra aujourd’hui part à sa dernière séance d’entraînement avant le grand rendez-vous. Celle-ci s’effectuera à Chéraga au lieu du stade de Zéralda comme il était prévu au départ. Cette ultime séance avant le match du MCA permettra au coach de mettre en place ces dernières retouches ainsi que le onze de départ qui sera aligné ce samedi. Samy

Taïbi : «Je demande pardon à nos fans»
Suite à la nouvelle, nous nous sommes pressés de prendre attache avec le joueur de l’Arbâa afin d’avoir de ses nouvelles. Ce dernier très affecté nous dira les propos suivants : «Je suis dépité à l’idée de manquer cette

Coup d’œil

Ligue 2

www.lebuteur.com

N° 2390
Vendredi 30 août 2013

17

Pour une question de
Cet OM-USMB va sûrement attirer la grande foule. En effet, ce match se jouera entre voisins avec toute la passion qu’il pourra générer, dans le bon sens du terme s’entend. Les deux équipes ont de tout temps entretenu d’excellentes relations.

OM-USMB

suprématie régionale ! 
De bonnes raisons pour briller
bleau de chasse leurs homologues de Blida dans un derby qui enflamme toute une région. Les Blidéens sont encore sonnés, après le nul concédé à Blida contre l’ASMO. C’est donc avec la volonté de montrer qu’ils valent bien mieux que ça qu’ils vont sûrement se défoncer sans compter sur le terrain. Ils savent qu’un autre échec aura des répercussions catastrophiques sur le plan moral. Ils ont donc toutes les raisons du monde, les Blidéens, de briller ce vendredi et surtout de recoller au peloton de tête. Cela s’annonce très compliqué, bien sûr.

Kechairi : «Un 2e succés face à Annaba»
nous sommes déterminés à nous ressaisir pour retrouver notre confiance. Vous sentez-vous au top ? Je me sens en super forme et je ne pense qu’à jouer au football. J’attends ce match contre l’USM Annaba avec impatience. Comment se présente ce match face aux Annabis ? L’équipe de Annaba pratique du beau football. C’est dire que ce match constituera un bon test pour nous. Tout le monde s’attend à ce que l’équipe aligne un autre succès d’affilée. L’accession fait-elle partie de vos priorités ? Le retour de l’équipe parmi l’élite est notre priorité, mais cela ne nous empêchera pas de jouer la coupe à fond. Vous allez recevoir l’USM Annaba, ce ne sera pas facile, non Ecoutez, à domicile, on est obligés de gagner. Contre Annaba, nous allons tout faire pour confirmer notre bonne santé gagner devant notre public. Un message à vos fans ? Qu’ils viennent en masse nous encourager contre la formation d’Annaba, nous leur promettons de tout faire pour les rendre heureux ce vendredi. On vous laisse le soin de conclure… Mes camarades et moi sommes motivés et déterminés à donner le meilleur de nous-mêmes pour honorer  la confiance placée en nous par les responsables et le staff technique et nous répondrons favorablement aux attentes des supporters que nous sollicitons afin qu’ils soient à nos côtés pour nous soutenir afin de réaliser d’autres succès. Entretien réalisé par Ettaoui Wassim

ESM-USMAn

L’équipe de Médéa a le vent en poupe

Ça passe ou ça casse pour les Blidéens !

La situation de son adversaire du jour n’est pas la même. L’équipe de Blida a calé face à l’ASMO sur son terrain fétiche de Brakni. Les joueurs de cette équipe ne veulent pas rater l’opportunité de prendre des points qui leur permettront de se rassurer. C’est dire que les deux formations ont, chacune, toutes les raisons du monde pour réaliser un résultat probant ce vendredi.

La méfiance est de mise

l’ASMO nous a rendus plus forts !»
Avec du recul, quelles sont les raisons du semi-échec que vous avez concédé, vendredi passé, à Brakni ? Je suis personnellement très déçu, car tous les facteurs défavorables se sont ligués contre nous. Nous avons fait le jeu et nous nous sommes créés un très grand nombre d’occasions. Nous n’avons pas pu les concrétiser, à cause d’une incroyable malchance. Que vous a dit votre entraîneur, à la fin du match ? Il ne nous a fait aucun reproche, bien au contraire. Il nous a réconfortés et nous a demandé d’oublier ce match au plus vite. Nous de notre côté, nous nous sommes engagés à nous rattraper au plus vite. Le prochain match face à l’O Médéa s’annonce très compliqué. Dans quel état d’esprit allezvous l’aborder ? Il nous faut d’abord tirer les leçons, suite à ce mauvais résultat. Cette expérience, même si elle est douloureuse, nous a rendus très forts et elle a raffermi l’esprit de solidarité au sein du groupe. Dorénavant, l’identité de l’adversaire et la place qu’il occupe au classement n’auront aucune importance. Nous allons nous battre de toutes nos forces pour réaliser de belles performances. L’équipe de Médéa possède un effectif très riche et c’est pour cette raison que notre tâche s’annonce compliquée. Entretien réalisé par Slimane B.

Benacer «Le nul contre

Les camarades de Naâmani seront en appel, cet après-midi, sur la pelouse du complexe Imam-Lyès face à l’OM. L’objectif pour les poulains d’Ifticen est de faire redescendre les joueurs du club de la ville de Médéa de leur petit nuage. Les dizaines de milliers de supporters de l’USMB ont eu jusquelà un comportement des plus dignes. Ils veulent des victoires, et ce dès aujourd’hui, même si l’adversaire du jour est difficile à manier. De toutes les manières, tous les ingrédients sont réunis pour que le spectacle soit au rendez-vous cet aprèsmidi à Médéa.

Osmane, l’homme à suivre
Le front de l’attaque blidéenne ne sera pas remodelé ce vendredi. C’est Osmane qui aura la lourde tâche d’occuper le front de l’attaque et faire trembler les filets de l’OM. Pour cela, il doit être servi en bons ballons que doivent lui distiller les joueurs du milieu. Ce sera sur les épaules des deux attaquants de Blida que reposeront les espoirs de victoire et ces derniers auront à cœur de sortir le grand jeu.

Des Blidéens en quête de confiance
C’est surtout pour retrouver de la confiance et effacer le semi-échec concédé à domicile lors de la première journée de championnat que les camarades de Krifalli iront chercher, ce vendredi, du côté de Médéa. Il leur faudra pour cela sortir le grand jeu pour espérer venir à bout d’une formation de l’OM en pleine confiance. Les joueurs de Médéa se feront un point d’honneur d’épingler à leur ta-

Ce vendredi, les camarades de Naâmani auront à rencontrer leurs homologues de Médéa, pour le compte de la 2e journée du championnat. Cela ne veut nullement dire qu’ils auront la partie facile face à cette équipe de Médéa. Bien au contraire, les Blidéens ont toutes les raisons du monde de se méfier des Rouge et Bleu  qui savent qu’un bon résultat devant leurs supporters ne pourra leur faire que le plus grand bien. La tâche ne sera pas du tout facile et c’est ce qu’a tenu à nous signifier Ifticen. «Je connais la plupart des joueurs qui composent cette équipe de l’OM et je peux vous dire qu’ils ont des qualités. Nous aurons à prendre cette équipe très au sérieux. Nous avons besoin de réaliser une bonne performance pour gagner en confiance.» S.B

Kechairi Belahouel, l’excellent défenseur espérantiste, auteur d’une belle saison la saison dernière, a bien voulu répondre à nos questions. Suivons-le dans ce bref entretien qu’il nous a accordé ! Un mot sur la défaite face à l’AS Khroub ? Sincèrement, nous sommes très déçus. En fait, nous n’avons pas encore digéré cette défaite. Toutefois,

Bentrikly : «Il ne faudra pas sous-estimer notre adversaire» «Il est vrai que nous avons concédé une défaite en déplacement, mais nous jouerons chez nous et nous devons gagner ce second match de la saison, afin de quitter le plus vite la zone des turbulences. Nous devons rester vigilants tout au long de la rencontre. Il ne faut pas sous-estimer notre adversaire. Nous sommes dos au mur. Nous devons réagir afin d’évacuer cette pression et renouer avec les bons résultats. Il est certain que l’USM Annaba essayera de trouver la faille dès les premières minutes pour débloquer la situation. Nous sommes conscients de la tâche qui nous attend et nous ne comptons pas fermer le jeu. Au contraire, nous allons jouer devant», a conclu l’entraîneur-adjoint, Bentrikly. 

Aït Zeggache : «Prudence, prudence !»
Pressenti pour garder les bois de l’équipe d’El Terradji chère aux Mostaganémois, en l’occurrence l’ES Mostaganem, qui va donner la réplique à l’USM Annaba, pour le compte de la deuxième journée nouveau challenge, Aït Zeggache Mohamed se dit prêt à préserver sa cage. A propos du match proprement dit, Aït Zeggache affirme que le groupe est galvanisé, notamment après sa défaite devant la formation de l’AS Khroub. «La formation mostaganémoise prog resse de jour en jour, malg ré son jeune âge. Cela dit, le match contre l’USMAn ne sera pas facile, car nous aurons à faire à une formation qui sait jouer au ballon. Il faudra oublier le match du Khroub. La prudence est de mise.» Pour conclure, Aït Zeggache a demandé aux supporters de venir encourager cette jeune formation qui fera parler d’elle, cette saison, car elle capable de réaliser l’objectif du club, à savoir l’accession. Ettaoui Wassim 

L’équipe est appelée à vite se ressaisir Les gars de l’Espérance de Mostaganem disputeront, aujourd’hui à domicile, un match qui s’annonce compliqué face à l’USM Annaba. Toutefois, les hommes d’Akli Nasr Eddine se doivent de bien réagir pour ne pas sombrer dans le doute. Les Espérantistes décidés à battre l’USMAn Les coéquipiers d’Akli Nasr Eddine se sont entraînés, comme d’habitude, au stade Bensaid-Mohamed, tout au long de la semaine, et sont unanimes à dire qu’il faudra remporter la prochaine rencontre. 

18
MSPB-NAHD

N° 2390
Vendredi 30 août 2013

www.lebuteur.com

Coup d’œil

Ligue 2

Djelloul motive ses troupes

bredouilles à la maison !»
Comment se présente ce match ? Face à une équipe qui n’est plus à présenter, ce sera certainement un match difficile à négocier. On aura la tâche ardue et on ne peut que s’attendre a ce que cette rencontre soit des plus difficiles. Ce qui est certain, c’est que le MSPB et le NAHD viseront les trois points. Ce qui fait que la pression sera des deux cotés. Nous ne comptons pas nous laisser faire et nous allons nous battre pour arracher les trois points de la victoire. Les joueurs de Batna, eux aussi, n’auront pas la tâche facile. Cette rencontre pourrait constituer un virage important pour la suite… Il ne faut pas trop s’étaler sur cette rencontre. Certes, ce sera un match palpitant, mais sans dépasser les limites du cadre sportif. Il ’aura trois points en jeu, ni plus ni moins. A mon sens, il ne faut pas mettre trop de pression, la veille de ce match qui se jouera durant 90 minutes seulement. Sur le plan du jeu, le mieux préparé psychologiquement l’emportera. Nous avons une excellente opportunité de récupérer les points perdus lors de la première journée du championnat. Comment comptez-vous procéder pour revenir avec un bon résultat ? Il faudra d’abord présenter un jeu meilleur que celui produit contre Chaouia. On doit être efficaces offensivement et bien solides défensivement. On ne doit, en aucun cas, subir le poids de la rencontre, on est appelés à faire le jeu et ne pas laisser des espaces à notre adversaire. En

Brinis «Ne pas rentrer

l’issue des séances d’entraînement de la semaine passée, le coach Zoheir Djelloul a improvisé des réunions avec ses joueurs, pour les motiver et les inciter à fournir les efforts nécessaires pour sortir vainqueurs de la confrontation qui les opposera aujourd’hui au MSPB. En dépit de la difficulté de la tâche, Djelloul, a voulu dissiper la pression qui commence à peser sur ses joueurs. L’entraîneur du NAHD s’est montré lui-même confiant et optimiste pour rassurer ses poulains, même si au fond de lui, il redoute cette confrontation, comme il l’avait confié à ses proches. «Il s’agit d’un match comme tous les autres et vous devez éviter toute pression inutile. Je suis convaincu que vous allez fournir une belle rencontre, car si vous produisez votre jeu habituel, nous allons sans aucun doute gagner ce match. Seulement, il faut être efficaces devant le but adverse. Je vous

A

demande de rester concentrés tout au long de la rencontre et vous montrer vigilants, pour éviter toute mauvaise surprise. Nous allons, certes, évoluer sous pression, mais vous devez ouvrir le score en première mi-temps, afin de vous libérer et d’éviter de subir le match.» C’est ainsi que s’est adressé l’entraîneur nahdiste à ses joueurs.

poulains. D’autre part, le coach husseindéen reste optimiste de voir Hemani et Benyahiah ainsi que les défenseurs donner entière satisfaction contre le MSPB.

On ne prend pas les mêmes…
Le staff technique du NAHD est contraint de présenter une équipe, partiellement relookée. Le coach husseindéen ne prendra pas le même groupe qui a affronté l’USC, vendredi dernier, au stade du 20Août. Même le schéma tactique qui sera prôné contre le MSPB subira quelques modifications. Allani sera associé à Guebli dans l’axe. L’animation du jeu sera confiée à Brinis, alors que Benayache pourrait faire son baptême du feu et sera appelé a faire redémarrer la machine avant du NAHD en compagnie de Hemani. Youcef M.

Il veut une victoire
Zoheir Djelloul veut éviter le précédent scénario, lorsque son équipe s’est fait piéger à domicile. C’est ainsi qu’il s’est montré exigeant et n’a pas hésité à demander à ses joueurs de se racheter et gagner ainsi leur premier match de la saison. «Vous avez une excellente opportunité de rectifier le tir et reconquérir le cœur des supporters. Il faut se racheter au plus vite, car seule une victoire les réconfortera», dira Djelloul à l’encontre de ses

tout cas, notre entraîneur a bien concocté son schéma tactique et la balle est dans notre camp. Sur un plan personnel, vous devez être titularisé à l’occasion de ce match face au MSPB. Vos impressions ? Je suis à la disposition de mon coach à qui revient le dernier mot. Je suis là pour contribuer à la bonne marche du club et j’espère être à la hauteur. A présent, le plus important est que l’équipe fonctionne bien et surtout réussisse un bon résultat à Batna. On ne doit absolument pas rentrer bredouilles à la maison. Entretien réalisé par Youcef M.

Zenou convoqué

Contrairement au premier du match a passé du championnat, le staff technique une IRM nahdiste a opté pour l’option offensive, Blessé à la cuisse, l’attaquant pour le match contre Batna. En effet, Bouharbit a passé une IRM, merplusieurs attaquants, si ce n’est pas credi après-midi. Selon le pretous, sont concernés par le match de mier diagnostic, le joueur cet après-midi. En plus de Benayache et sera indisponible pendant Ledraâ, le coach Djelloul a convoqué l’atune semaine. taquant Zenou qui sera parmi les 18.

Bouharbit

Abbes : «Mes joueurs sont capables de gagner»
a formation de Batna aura la chance de recevoir sur son terrain deux fois de suite après la rencontre du WAT. Cette fois-ci devant le NAHD. Les coéquipiers de Sayah sont décidés à faire oublier à leurs supporteurs le faux pas de la première journée. C’est une question d’honneur, dira le coach Abbes à ses hommes, lesquels sont appelés à se ressaisir. Cette chance d’évoluer devant leur public leur permettra non seulement d’effacer le nul concédé face au WAT, mais aussi signer le vrai départ du club en D2 cette saison. Le staff met l’accent sur le côté psychologique Afin que les joueurs se transcendent, le staff technique, à sa tête Abbes, n’a pas cessé de répéter son discours tout au long de la semaine. Quelques réunions ont été organisées dans le but de re-

L

motiver les troupes avant la rencontre d’aujourd’hui contre le Nasria. Cela semble avoir porté ses fruits, puisque, à quelques heures du rendez-vous, ses poulains sont motivés à bloc. Si le coach du MSPB n’a pas cessé de parler à ses joueurs tout au long de cette semaine, c’est parce que Abbes croit en ses hommes. Ils sont capables aujourd’hui de prouver ce qu’ils valent et en même temps balayer toutes les critiques. «Cette semaine nous a permis d’améliorer certains aspects. Aussi, nous nous sommes longtemps attardés sur le côté psychologique. Les joueurs en avaient besoin avec toute cette pression. Aujourd’hui, face au NAHD, nous avons l’occasion de prouver notre vraie valeur en faisant taire certains. En tout cas avec l’ambiance qui règne au sein du groupe, je suis sûr qu’ils sont capables de gagner», nous dira t-il.

Arras pourrait remplacer Benhabrou dans l’axe Lors de cette rencontre face au NAHD, nous nous attendons à ce que des changements soient opérés par le staff du MSPB. Cela touchera surtout le compartiment défensif, où Benhabrou, suspendu pour ce match, cédera sa place à Arras dans l’axe central de l’équipe en compagnie de Bekhta. Sur les côtés, Abbes a décidé de garder Kraimia sur le flanc droit et Heddad du côté gauche de la défense. Salah S.

Programme de la 2e Journée de Ligue 2
Rencontres
Arbitres 1ers assistants SERRADJ IDDIR OMARI BOULEKRINET BENAROUS SEGHIRI BRAHIM YAHI 2es assistants CHARCHAR CHEBALLAH BECHIRENE SEMSOUM BAZINE GUESSOUM BOUZAGHOU BADACHE

Vendredi 30 août 2013 17h GHORBAL MSPB-NAHD 17h BOUZERAR ASMO-CAB 17h BENOUZA OM-USMB 17h SEKHRAOUI USC-USMBA 17h CHOUL USMMH-MCS 17h BOUSSADIA ABS-ABM 17h EL MERID ESM-USMAN 17h BENBRAHAM WAT-ASK

Coup d’œil

Ligue 2

www.lebuteur.com

N° 2390
Vendredi 30 août 2013

19
Défaits lourdement le week-end dernier à Bel-Abbès face à l’USMBA (5-2), les Batnéens vont tenter, aujourd’hui, de se ressaisir face à l’ASMO. Il faut dire que la tâche des coéquipiers du capitaine Ziad s’annonce très compliquée à Oran contre l’un des prétendants directs pour l’accession. L’entraîneur Fergani a axé son travail sur le plan psychologique, afin de remonter le moral de ses troupes, en prévision de la rencontre prévue à Oran face à l’ASMO. La rencontre d’aujourd’hui sera décisive aussi pour l’avenir de Fergani à la tête de la barre technique du CAB. En effet, et à en croire une source autorisée, la direction du CAB songe sérieusement à limoger l’ancien capitaine de l’EN, en cas de défaite, aujourd’hui, à Oran.

ASMO-CAB
Aucun changement dans la liste des 18
L’entraîneur Mouassa a communiqué, hier, la liste des joueurs convoqués pour le match d’aujourd’hui face au CA Batna. Le premier responsable de la barre technique de l’ASMO a refait confiance au même groupe qui a été retenu pour le match de vendredi dernier face à l’USMB. ----------Liste des joueurs convoqués pour le match face au CAB : Gardiens de but : Mezaïr, Louati. Défenseurs : Benaouameur, Saâdaoui, Megueni, Youssef Yacine, Zidane, Benayada. Milieux de terrain : Tahar Mohamed, Belalem, Boudoumi, Bentiba, Ousmail. Attaquants : Benchaâbane, Balegh, Othmani, Benkablia, Hamidi.

Tahar : «Un seul mot d’ordre : battre le CAB»
Avec du recul, qu’avezvous à dire sur votre premier match officiel de la saison disputé face à l’USMB ? Lors du premier match officiel de la saison, un bon résultat s’impose, afin de prendre confiance en soi et d’aborder la suite de la compétition avec beaucoup de sérénité et de détermination. Il faut reconnaître que nous avons souffert face à l’USMB. Nous avons subi le match par moments. Mais notre volonté nous a permis de revenir de Blida avec un résultat positif. L’équipe va monter en puissance et livrera de meilleures prestations lors des prochaines journées de la compétition. Vous allez affronter le CAB, ce vendredi, au stade Zabana. Comment voyezvous ce match ? Nous nous attendons à un match difficile. Le CA Batna a perdu son premier match face à l’USM Bel Abbès sur le score de cinq buts à deux. Du coup, il va tenter de se ressaisir. On ne doit pas se fier au score du précédent match du CAB. On doit rester concentrés et faire un match plein pour espérer glaner les trois points de ce match. Nous allons aborder cette rencontre avec la ferme intention de la gagner. Nous n’avons pas le droit à l’erreur et nous allons donc essayer de tout donner sur le terrain pour remporter ce match. Comment avez-vous réagi à la décision de jouer ce match au stade Zabana ? Jouer au stade Ahmed-Zabana ne nous dérange pas. Que ce soit à Zabana ou à Bouakeul, le plus important pour nous est de gagner. Nous avons bien travaillé cette semaine et nous espérons que nos efforts seront récompensés face au CA Batna. On promet à nos supporters de donner le meilleur de nousmêmes, afin de leur faire plaisir. Quelles seront les clés de ce match, selon vous ? En ce qui nous concerne, nous allons tout faire pour imposer notre jeu et ouvrir le score le plus rapidement possible. Il va falloir rester calmes et concentrés sur notre sujet tout au long de la partie. Je pense qu’il faudra également faire preuve de beaucoup de volonté sur le terrain et gagner les duels. Je suis persuadé que nous avons les moyens de décrocher les trois points de ce match face au CAB. Entretien réalisé par Riad O. L’AG des actionnaires reportée au 28 septembre Prévue initialement lundi dernier, l’AG des actionnaires de la SSPA/ASMO avait été reportée, dans un premier temps, pour le lundi 2 septembre. Ladite assemblée vient d’être reportée, une nouvelle fois, au samedi 28 septembre. Pour rappel, elle aura lieu à l’hôtel «El Mouahidine».

Match décisif pour l’avenir de Fergani au CAB

Après avoir décroché un précieux point, le week-end dernier, au stade Brakni face à l’USM Blida, les gars de M’dina J’dida vont tenter, ce vendredi, de remporter leur première victoire de la saison face au CA Batna. L’expérimenté milieu de terrain de l’ASMO, Tahar Mohamed, nous a fait savoir que lui et ses coéquipiers sont prêts pour ce match. L’ancien joueur du Mouloudia d’Oran a ajouté que les Asémistes ne vont ménager aucun effort pour décrocher les trois points de ce match.

Tout d’abord, comment se déroule votre préparation pour le match de ce weekend face au CA Batna ? Nous sommes en train de préparer notre prochain face au CA Batna dans les meilleures conditions possibles, surtout après avoir réalisé un résultat positif lors de la première journée de la compétition en récoltant un précieux point de Blida face à l’USMB. Vous savez, il est important de réaliser un résultat positif lors du premier match officiel de la saison, cela vous permet de poursuivre le travail dans la sérénité la plus totale. Il ne faut pas oublier non plus qu’il existe une bonne ambiance au sein de notre groupe. A présent, il va falloir profiter de ce bon état d’esprit pour rester sur cette lancée et réaliser des résultats positifs lors des prochaines journées du championnat.

Pour le joueur, Debih, le CA Batna a les moyens de revenir d’Oran avec les trois de la victoire face à l’ASMO. Debih a évoqué le match de ce week-end en nous déclarant : «Nous avons oublié la défaite de vendredi dernier concédée face à l’USMBA. Désormais, nous ne pensons qu’au match face à l’ASMO. Nous savons pertinemment que notre tâche sera très difficile à Oran, mais nous savons également qu’on a les moyens d’aller gagner au stade Zabana. Nous sommes décidés à réaliser un bon résultat face à l’ASMO.»

Debih : «On a les moyens de gagner à Oran»

Une réunion du CA est prévue le 9 septembre Une réunion du conseil d’administration de la SSPA/ASMO est prévue le lundi 9 septembre, au siège de la société, à partir de 17h30. Six points seront à l’ordre du jour de cette réunion. Il s’agit du bilan d’activité de la saison 2012/2013, des perspectives pour la saison 2013/2014, de la reconfiguration du conseil d’administration, de la cession de parts sociales et de l’augmentation du capital du club.

La CRL a rendu son verdict dans le conflit qui opposait la direction du club au joueur togolais, Mani Sapol. La commission des résolutions des litiges a donné au CA Batna gain de cause dans cette affaire, en condamnant ainsi le joueur à restituer la somme de 260 millions de centimes au club. Le joueur togolais, qui n’a pas le droit de jouer avec le CAB en Ligue2, devrait dans les tout prochains jours négocier sa lettre de libération avec les responsables de son club.

Conflit direction-Mani Sapol : le CAB obtient gain de cause

Ishak S.

Une victoire pour prendre option
L’USMBA est appelée, cet après-midi, à livrer une véritable bataille à Oum El Bouaghi, face à l’USC. Il faut dire que les Chaouia sont déterminés plus que jamais à marquer leur retour en Ligue 2. C’est dire que la mission des hommes de Bira est des plus ardues. Conscients que ce ne sera pas une simple partie de plaisir, les Vert et Rouge se sont attelés, durant cette semaine, à mettre en place leur plan de bataille. Aussi, cette rencontre s’annonce laborieuse pour la formation bel-abbésienne. Et pour cause, seule la victoire importe pour les Unionistes. Pour l’USMBA, il faudra mettre toutes les forces dans l’optique de récolter les trois points de la victoire et, par la même occasion, prendre option. Les Bel-Abbésiens sont, donc, conscients de l’importance du résultat qui sanctionnera les débats puisqu’un autre épilogue autre que la victoire les pénalisera. C’est pourquoi Bira s’attend à une réaction de ses hommes pour récolter les trois points, à telle enseigne qu’il n’a cessé de leur rappeler la nécessité de la victoire. Ce match contre l’USC est celui de la confirmation pour les Vert et Rouge qui ne doivent en aucun cas se louper, faute de quoi ils se compliqueront leur situation. En effet, leur mission n’est pas aussi simple qu’on ne le pense, car ils sont appelés à affronter une équipe qui se défendra

USMBA-USC

Par ailleurs, le staff a pu récupérer la quasi-totalité du bloc ; un atout de plus pour aligner un onze homogène et complémentaire. Ces paramètres font que l’entraîneur Bira est optimiste pour cette joute. Les joueurs, quant à eux, comptent montrer un visage séduisant et rassurant. Pour le staff technique de l’USMBA, ce sera un nouveau départ que l’équipe doit exploiter par des performances. Elles permettront d’entrevoir la suite de la compétition sereinement. Pour ce faire, l’USMBA comptera sur le retour des blessés, à l’image de Belkheir, Bengoreine et Ghazali qui se sont remis de leur bobo, dans le seul souci de donner une bonne assise au onze de départ et de consolider le groupe.

L’USMBA récupère ses blessés

Bouaghi pour nous imposer !»
Un commentaire sur la rencontre livrée face au CAB ? Je pense qu’on a fait le match qu’il fallait en dominant de la tête et des épaules le CAB. Nous avons pris le match en main et étouffé notre adversaire et cela s’est couronné par une victoire que nous méritons amplement.

Bounoua «A Oum

mission qui nous attend làbas. Cela ne nous fait pas peur pour autant. On ne fait pas de fixation sur une seule rencontre. Nous aborderons ce match avec la même détermination. On n’ira pas à Our El Bouaghi pour limiter les dégâts, mais jouer défendre nos chances à fond.

bec et ongles pour éviter la défaite sur son terrain. Du coup, cet état de fait est à lui seul suffisant pour faire prendre conscience aux joueurs qu’ils n’auront pas le droit à l’erreur et qu’ils ne doivent pas sousestimer l’USC. Poursuivre sur sa lancée pour garder sa confiance ! Après leur victoire face au CAB, les Bel-Abbésiens sont dans l’obligation de se remettre en évidence face aux Chaouia. La victoire est la seule option pour les hommes de Bira. Sachant qu’ils ne doivent pas lâcher leur position, les Vert et Rouge doivent gagner et maintenir ainsi le cap en course pour l’accession, d’autant plus que la Ligue 1 est, désormais, une priorité. Ainsi, l’USMBA ne manque pas d’atouts et d’ambitions. Bira, qui a exhorté ses capés à

oublier la victoire contre le CAB, a fait en sorte de les remobiliser, tout en exigeant d’eux de gagner ce match pour s’accrocher à l’accession dès le début du championnat. Un succès pour conforter sa position On ne le répétera assez jamais, l’USMBA jouera gros, aujourd’hui, face à l’USC. Une rencontre que Tout Bel-Abbès attend et qui constitue sans conteste la «une» du  quotidien des fans Vert et Rouge. Tout auréolés par leur dernier succès, c’est avec un esprit conquérant et une détermination sans faille que les joueurs de l’USMBA comptent aborder les hostilités. L’on comprend mieux maintenant pourquoi la fièvre du match est montée d’un cran dans le camp vert et rouge qui n’a d’yeux que pour un résultat éloquent. M. N. O.

Le onze presque connu

Si pour le poste de gardien de but, la question ne semble pas encore tranchée pour ce qui est du keeper qui gardera les bois, Benayada et Bengoreine seront reconduits sur les côtés, alors que Belkaïd, Yahia Djillali ou Nehari devront constituer la charnière centrale. Au milieu du terrain, on reverra Gariche Riyadh qui sera associé à Haoua dans la récupération, alors que la relance sera confiée à Achiou et Bounoua qui tenteront d’organiser le jeu et d’alimenter l’avant-garde qui sera constituée vraisemblablement de la paire Ouznadji -Ghazali. Cela dit, on ne change pas une équipe qui gagne, à moins d’un revirement de dernière minute ou d’un choix tactique qui exige un élément qui répond le mieux à l’option prônée par l’entraîneur.

Pensez- vous être capables d’aligner une autre victoire face à l’USC ? On fera tout pour revenir avec un résultat probant et se rassurer. Nous allons tout faire pour bien négocier ce déplacement. Il est vrai que la mission est difficile, cependant il n’y a pas de raison pour qu’on cède cette fois. Face à Chaouia, nous jouerons sans faire de calcul. Comment se présente pour vous cette rencontre ? Pour nous, toutes les rencontres ont leur importance, à commencer par celle d’aujourd’hui. C’est vrai qu’elle a plus d’importance à nous yeux pour maintenir la cadence. Ce qui renseigne sur la

Pour pallier toute éventualité pour cette rencontre face à l’USC, l’entraîneur Bira a convoqué 20 joueurs. Parmi les joueurs qui ont fait le déplacement, il y lieu de signaler le retour de Belkheir. Cependant, ce n’est qu’une fois sur place que l’entraîneur décidera de la liste des 18 qui figurera sur la feuille de match.

20 éléments convoqués

Donc confiant quant à l’issue de ce match ? Au risque de me répéter, nous irons à Oum El Bouaghi pour jouer le coup. Notre équipe est très solidaire et a les moyens de créer un exploit. Nous ferons tout pour revenir à la maison avec les 3 points de la victoire. Beaucoup pensent que ce n’est pas dans nos cordes, mais nous ne l’entendons pas de cette oreille. L’USMBA mettra les bouchées doubles durant cette rencontre, pour peu que les débats ne sortent pas de leur contexte sportif. Je suis convaincu que si on parvient à rester concentrés et à utiliser à bon escient nos atouts, on créera la surprise. Une victoire là-bas n’est pas impossible. Entretien réalisé par
M. N. O.

20
USMMH-MCS

N° 2390
Vendredi 30 août 2013

www.lebuteur.com

Coup d’œil

Le match de la confirmation pour

les Hadjoutis

racheter face à l’USMMH»
Un mot sur la sortie ratée face à l’OM ? Vraiment, on ne s’attendait pas à perdre notre premier match, surtout à domicile. IL faut reconnaître que nous sommes passés. Nous avons pourtant ouvert le score, mais l’OM, sur deux actions, a réussi à l’emporter. Il est certain que cette défaite a affecté votre équipe, non ? Tout à fait, elle nous a fait très mal. Vous savez, entamer le championnat à domicile devant son public par une défaite est très difficile à digérer. Nous avons bien préparé ce match, mais nous l’avons raté, donc ça laisse des traces sur le plan psychologique. Qu’est-ce qui n’a pas marché lors de cette rencontre face a l’OM ? Nous avons bien entamé la rencontre. Au début de la deuxième mitemps, le MCS a su comment débloquer la situation. L’OM a mis à profit deux erreurs que nous avons commises pour revenir au score puis prendre l’avantage qu’il conservera jusqu’au coup de sifflet final. Ce vendredi (ndlr, aujourd’hui) vous allez affronter l’USMMH ; comment se présente cette rencontre ? C’est un match qui sera très difficile pour les deux équipes. Nous avons fait le déplacement pour nous racheter de notre défaite à la maison, même si ce ne sera pas facile face à une équipe de Hadjout qui est en pleine confiance, après sa victoire hors de ses bases.

Addadi «On doit se

Ligue 2

P

our le compte de la 2e journée du championnat de Ligue 2 professionnelle, l’équipe de Hadjout affrontera celle de Saïda. C’est incontestablement l’une des affiches de cette journée. L’USMMH va tenter de confirmer le superbe succès acquis à Merouana, lors de la précédente journée. Cet après-midi, l’équipe de l’USMMH se présentera, au coup d’envoi du match, dans une configuration plutôt offensive. Trois attaquants de métier seront alignés

par le duo MeghraouiBoudjella. Se donner les moyens d’attaquer L’équipe de Marengo se donnera, ainsi, les moyens d’attaquer. Ce sera pratiquement dans une configuration offensive que les Hadjoutis aborderont la rencontre face aux Saïdis. Il s’agira de contrôler la partie et surtout de gagner. Les trois points visés feront le plus grand bien à tout le monde. Par ailleurs, les supporters de l’USMMH doivent se faire à l’idée

que leur équipe est, comme on dit, en période de rodage et le jour où elle atteindra son plein régime, elle fera très mal. Ce sera au mythique «stade communal» L’équipe de Hadjout jouera son tout premier match de L2 à domicile, dans un stade chargé de souvenirs. C’est là que les Maroc, Messaoudi, Hamadouche, Guendouzi et tant d’autres footballeurs de légende de l’USMMH ont réalisé leurs plus beaux exploits.

Choul au sifflet L’arbitre de ce match sera M. Choul et il aura, comme ses pairs, à suivre les directives de sa tutelle. Blidéens et Saïdis devront être sages cet après-midi, s’ils veulent terminer le match à onze. Choul sera assisté de Benarous et Bazine. Yaghni suspendu Une seule absence du côté hadjouti. Ce sera celle du latéral droit Yaghni qui a été expulsé vendredi passé face à Merouana. S. B.

Ce sera donc un déplacement périlleux pour le MCS… Oui, c’est un match qui ne sera pas du tout facile pour nous, car l’USMMH compte enchaîner un 2e succès d’affilée. Même si sur le papier, Hadjout part favorite, notre équipe fera le maximum pour retourner à Saïda avec un bon résultat. Il s’agira au MCS de se racheter… La défaite à domicile face à l’OM nous a fait très mal et cette aprèsmidi, nous serons contraints de réagir. Nous sommes en quête de rachat, il n’est donc pas question de rater ce rendez-vous. Entretien réalisé par Amar B.

La défaite est interdite pour les Saïdis 

Même si cette après-midi, ce sera le deuxième match officiel de la saison pour le MCS, cette confrontation revêt une grande impor tance pour la suite du parcours de cette équipe de Saïda qui a raté sa première sortie, à domicile devant son public. Un autre faux pas provoquera une crise, car les supporters ne le leur pardonneront pas.

Souakir : «Pas de triomphalisme !» Bouzar : «Avoir la main mise «Il est clair que si on venait à gagner le match, cela pour- sur le match»
rait être un tournant. L’équipe du MC Saïda est à la recherche d’une certaine confiance, après son dernier résultat et elle mérite toute notre attention. Elle compte des joueurs d’expérience, ne paniquant jamais et qui savent comment jouer. Il nous faut les empêcher de se projeter vers l’avant dès la récupération du ballon. A nous de ne pas rater les opportunités qui ne manqueront pas de se présenter.» «Il y a eu, chez mes coéquipiers lors du premier match, un certain excès de précipitation dû à leur volonté de bien faire. Il ne faut pas oublier que la pression était sur leurs épaules. Il n’y a pas de mauvais moment pour marquer un but. Il faut faire en sorte que la victoire vienne sanctionner notre main mise sur le match, car il nous faudra imposer notre jeu.»

Osmane procédera à des changements 

La défaite du MCS contraindra le coach Osmane à revoir sa copie en mettant en place une autre stratégie et en procédant à des chan gements au sein de l’équipe. Il faut souligner que le gardien de but Naïli, le défenseur Belahouel, le milieu de terrain Mohamed-Rabah et l’attaquant Beloufa n’ont pas donné de satisfaction. Le premier responsable à la barre technique devrait incorporer d’autres joueurs, à l’instar du keeper Allaoui , du défenseur Zahzouh, du milieu de terrain Guenifi et de l’attaquant Baâouche qui sont capables d’apporter un plus à leur équipe.

es copains de Bouafia s’apprêtent à disputer, ce soir, leur deuxième match. C’est ainsi qu’ils affronteront la formation de Tlemcen qui aspire à vite retrouver l’élite. Drivés par un jeune technicien qui est en train de se faire un nom sur la scène footballistique du pays, les Tlemcéniens comptent faire le plein chez eux et priver les Khroubis d’un deuxième succès cette saison. Mais du côté de l’ASK, on voit les choses autrement, après le succès remporté vendredi dernier, face à une bonne équipe de l’ESM. Zekri et son groupe comptent faire des Bleus du WAT leur deuxième victime cette année. L’ASK a de fortes chances d’occuper pour la première fois le fauteuil de leader de Ligue 2, ce qui serait une bonne surprise pour ses fans.

L

Le fauteuil déjà en jeu !
Les joueurs n’ont aucune excuse Chaque équipe aborde ses rencontres de manière différente, parfois les données d’avant-match y sont pour beaucoup dans les résultats. Cette fois, l’ASK a passé une bonne semaine, une victoire écrasante qui a donné un sacré coup de confiance aux joueurs. Ce bon début a permis aux joueurs d’empocher une prime de 3 millions, en plus des salaires débloqués par la direction. Cela provoque généralement des envies fortes de se donner plus que d’habitude sur le terrain, c’est l’effet recherché par Khettabi. A présent, la balle est dans le camp des copains de Toual qui savent ce qu’il leur reste à faire, pour rendre la pareille à la direction et offrir au public une autre semaine de joie. Le coach reconduira le onze qui a battu Mosta On ne change pas une équipe qui gagne. A partir de là, on s’attend à voir le onze khroubi qui a étrillé l’ESM vendredi passé reconduit. L’entraineur Zekri va refaire confiance aux mêmes têtes. Toual, qui a gardé les bois la semaine passée, va être reconduit sans aucun doute. Dans l’axe de la défense, Melouli jouera aux côtés de Lahcen. Sur les couloirs, il y aura Abbas et Boudemagh. A la récupération, l’enfant de Blida, Harbèche, sera associé au chevronné Zoubir Z’mit qui joueront derrière Hafid et Djahel. Enfin, Ouhadda et Djamouni seront les fers de lance de l’ASK. Abdou H.

WAT- ASK

Pour ce premier rendez-vous à domicile, l’entraîneur Widadi exige la victoire cet après-midi face au Khroub. Pour rappel, le WAT jouera son deuxième match cette saison et le premier à domicile aujourd’hui à partir de 17h. Une rencontre extrêmement importante pour les hommes de Neghiz. Aux yeux du coach, la confrontation d’aujourd’hui est déterminante, car l’équipe doit absolument réussir sa mission à domicile. C’est la seule manière de rester accroché au haut du tableau. Pour une équipe qui a l’accession comme seul objectif, il va falloir empocher tous les points.

Neghiz exige la victoire

Après un nul vendredi dernier à Batna, l’entraîneur Neghiz n’effectuera pas beaucoup de changements dans son onze. On s’attend à revoir le même effectif. Le seul changement possible s’effectuera dans l’axe central où Messaâoudi prendra la place de Boulemdaïs, suspendu.

Très peu de changements dans l’effectif

Pour sa part, le porte-parole du club, Meliani, estime que l’équipe est prête à affronter le Khroub aujourd’hui au stade Colonel-Lotif. Il dira à ce sujet : «Nous avons mis les joueurs dans les meilleures conditions possibles pour ce match. Je dirai que l’équipe est prête pour ce match. On souhaite seulement que le public soit présent en force, car les joueurs ont besoin de leur soutien. Je dirai aussi qu’une victoire nous ouvrira la voie à d’autres succès à l’avenir. Les premiers matchs de la saison sont très importants.»

Meliani : «L’équipe est prête»

B.M.

Coup d’œil

International

www.lebuteur.com

N° 2390
Vendredi 30 août 2013

21
Groupe A
Manchester United Shakhtar Donetsk Bayer Leverkusen Real Sociedad

Kadir, Medjani, Cadamuro et Ghilas connaissent leurs adversaires

Groupe B
Real Madrid Juventus Galatasaray København

Groupe C
Benfica PSG Olympiacos Anderlecht

Groupe D
Bayern Munich CSKA Moscou Mancherster City Plzeň

Groupe E
Chelsea Schalke Bale Steaua Bucarest

Groupe F
e tirage au sort de la Ligue des champions, effectué hier, a donné des groupes difficiles pour l’ensemble des équipes engagées. Ainsi, l’OM de Foued Kadir a été placée dans la poule 6 avec Arsenal, Naples et Dortmund. Medjani et l’Olympiakos affronteront dans le groupe 3 le Benfica, le Paris Saint-Germain et Anderlecht. Cadamuro et la Real Sociedad seront dans le Groupe 1 en compagnie de Manchester United, le Shakhtar et le Bayer Leverkusen. Quant à Nabil Ghilas qui évolue au FC Porto, il

L

croisera le fer dans le groupe 7 avec des équipes moindres à l’instar du Zenith, l’Austria de Vienne et l’Athletico Madrid.

Medjani : «J’aurais peut-être préféré un club plus prestigieux que le PSG»
Arrivés cet été à l'Olympiakos en provenance de Monaco et de Valenciennes, Carl Medjani et Gaëtan Bong ne cachent pas qu'ils auraient aimé affronter

une autre équipe que Paris pour leur découverte de la C1 : «Avec Benfica, le PSG est La grosse équipe de ce groupe. L’an dernier, toute la France a vibré avec eux et a cru à l’exploit contre Barcelone. Moi qui découvre la Ligue des champions, j’aurais peut-être préféré un club plus prestigieux. Mais d’un autre côté, avec ce système de match aller-retour, on peut aussi se dire qu’avec ce groupe, l’Olympiakos aura son mot à dire. Et puis, ça va me permettre rentrer en France (rires). Ça promet d’être intéressant.»

Arsenal O. Marseille Borussia Dortmund Napoli SSC

Groupe G
FC Porto Atlético Madrid Zenit Austria de Viennes

Groupe H
FC Barcelone Milan AC Ajax Amsterdam Celtic Glagow

Messi : «Le Milan, on connaît très bien» «Il n'y a jamais de groupe facile en Champions League. Nous connaissons bien Milan et avons affronté le Celtic la saison dernière, tandis que l'Ajax possède une grande histoire européenne.» Nasser El-Khelaifi (Pdt. du PSG) : «Objectif, passer cette phase des poules» «Les boules ont été bonnes pour nous mais ce n’est pas facile. Benfica est une bonne équipe, l’Olympiacos, Anderlecht, ce sont des équipes qui connaissent bien la Champions League. Maintenant, on va essayer de gagner chaque match et on fera les comptes à la fin. La première chose que l’on veut faire, c’est passer cette phase de groupes. On verra ce qui va se passer ensuite. Mais pour l’instant, l’objectif c’est cette phase de groupes.» Johan Cruyff : «L’Ajax a éliminé Manchester City, elle pourra rivaliser avec le Barça et le Milan AC» «C'est fantastique pour le football que ces clubs soient opposés. C'est un groupe de champions, le football est ainsi et il faut s'amuser un maximum. Jouer aussi bien que possible et s'amuser. Nous devons viser les 8es de finale, nous avons une jeune équipe et les gars jouent bien ensemble, donc nous verrons bien. L'an dernier, nous avons montré ce dont nous étions capables en éliminant Manchester City des compétitions européennes, visons la même chose.»

Jürgen Klopp (ent. du Borussia Dortmund) : «Nous avons une revanche à prendre contre Arsenal et Marseille» «C'est un bon groupe, bien équilibré, composé de quatre équipes qui ont ce qu'il faut pour se qualifier. Nous avons une revanche à prendre contre Arsenal et Marseille. Je n'ai jamais été à Naples, mais j'ai hâte de découvrir l'ambiance. Cela va être très passionnant.» Butragueno (Real Madrid) : «Ça aurait pu être pire» «Ç'aurait pu être pire, ç'aurait pu être mieux. Il y a deux matches qui vont être passionnants, contre la Juve. On les a souvent rencontrés, on en connaît la difficulté : un grand club, une énorme tradition, ce sera très dur. Contre Galatasaray, on se connaît déjà de l'an dernier, on sait la difficulté d'aller jouer chez eux avec l'appui du public. Copenhague peut sembler une inconnue mais ça va être un adversaire difficile aussi (...) Je crois que ça va être équilibré, sincèrement.» Beckenbauer (Bayern Munich) : «Le groupe est à notre portée» «C'est un groupe à la portée du Bayern. Cela aurait pu être pire. Dortmund a le groupe le plus difficile parmi les équipes allemandes. Le plus important est de ne sous-estimer aucun adversaire. L'avantage (avec Viktoria Plzen) est que ce n'est pas loin et qu'on pourra y aller en bus. Je pense que les équipes allemandes et anglaises vont passer.»

Super Coupe d’Europe

Bayern Munich-Chelsea,
ce soir à 19h45

Mourinho
et Guardiola se retrouvent déjà

TRANSFERT Ribéry joueur UEFA de l’année ! Eto'o à Chelsea Samuel Eto'o a officiellement signé à
Chelsea. A 32 ans, le Camerounais qui portait les couleurs du club russe d'Anzhi Makhachkala s'est engagé pour un an avec les Blues, avec lesquels il fera donc ses grands débuts en Premier League. «Je suis très heureux d'être là et aussi anxieux car je veux avoir du temps de jeu aussi souvent que possible», a indiqué celui qui a notamment porté les couleurs du Real Madrid, du FC Barcelone ou encore de l'Inter Milan.
Franck Ribéry a été élu jeudi meilleur joueur évoluant en Europe par un panel de journalistes, jeudi, lors de la soirée de gala organisée par l'UEFA. Le joueur du Bayern Munich, auteur du triplé ChampionnatCoupe-Ligue des champions, a devancé les deux autres finalistes, l'Argentin Lionel Messi et le Portugais Cristiano Ronaldo, qui n'avait même pas fait l'effort de se déplacer. Ribéry n'a pas boudé son plaisir : «On a connu une année fantastique. J'ai une pensée pour mes enfants et ma femme.» Créé par l'UEFA en réponse au Ballon d'Or passé en 2010 sous l'égide de la FIFA, ce trophée de meilleur joueur évoluant en Europe avait récompensé Lionel Messi

en 2011 et Andres Iniesta en 2012. Ce trophée existait depuis 1998 sous le titre de meilleur joueur UEFA de l'année. Zinédine Zidane était à ce jour le seul joueur tricolore à l'avoir emporté, en 2002, année où il avait remporté la Ligue des champions avec le Real Madrid.

Cristiano Ronaldo snobe la cérémonie
Il était attendu sur place aux côtés de Franck Ribéry et Lionel Messi, mais il ne sera pas là. Nominé parmi les trois finalistes pour le trophée de joueur UEFA de l’année, le Portugais est resté en Espagne. La star madrilène a en effet préféré rester avec ses coéquipiers pour disputer un match amical face au Deportivo la Corogne, match dont les recettes seront intégralement reversées au club galicien, en proie à de sérieuses difficultés financières.

Nostalgie. Visiblement nostalgique des légendaires Clasicos, même s'il affirme avoir mûri, «Mou», le quinquagénaire, a titillé son rival une semaine avant la Supercoupe : «Le Bayern de Jupp Heynckes était la meilleure équipe d'Europe. Avec désormais un nouvel entraîneur et de nouveaux joueurs, je ne suis pas sûr qu'il soit toujours aussi bon.» Rien à voir toutefois avec les propos souvent explosifs tenus par le maître portugais de la guerre psychologique du temps des conférences de presse précédant ou succédant les bouillants Clasicos entre 2010 et 2012. Comme l'épisode d'avril 2011, lorsque «Mou» avait fait dégoupiller un rival jusque-là toujours dans la réserve. «Déjà comme il m'appelle «Pep», je vais le tutoyer aussi. José, on se retrouve demain sur le terrain. En dehors, tu m'as déjà battu. Je t'offre ta propre Ligue des champions hors du terrain». Depuis leur prise de fonction respective en Bundesliga et en Premier League, Guardiola et Mourinho ont apporté une touche nouvelle au jeu du Bayern et de Chelsea, leaders de leur championnat respectif avec un match nul pour dernier résultat sur la route de Prague. Mais celui concédé par le géant bavarois (1-1) mardi à Fribourg, même avec une équipe B, est beaucoup moins prestigieux que le nul (0-0) ramené par les Blues de Manchester United, lundi.

22

N° 2390
Vendredi 30 août 2013

www.lebuteur.com

Coup d’œil

REAL MADRID

Une offre de 40 millions pour Pogba

Le transfert de Bale conditionné par celui d’Eriksen à Tottenham
La signature de Gareth Bale au Real Madrid se fait attendre. Et c’est en toute fin de mercato, comme pour le clore en beauté qu’elle devrait arriver. Tottenham, de son côté, continue ses emplettes. Du côté de l’Ajax d’Amsterdam. «Oui, Daniel Levy était ici aujourd'hui pour discuter de la situation d'Eriksen. Mais pour le moment, il n'y a aucun accord», confiait le directeur sportif du club hollandais. Tottenham espère donc recruter Eriksen et ne donnerait son accord pour la signature de Gareth Bale au Real Madrid que lorsqu’il aura réalisé le transfert du Danois en provenance de l’Ajax. Car selon AS, l’Ajax pourrait demander plus d’argent que prévu.

L’ascension de Paul Pogba est fulgurante. Du Havre à la Juventus Turin, en passant par un épisode manqué à Manchester United, le milieu de terrain français a fini par crever l’écran jusqu’à devenir l’un des éléments clés du système turinois. À tel point que le Real Madrid a tenté de l’enrôler récemment. Selon nos informations, publiées dans Le 10 Sport de cette semaine, les Merengue ont transmis une proposition à la Juve. Une offre de 40 millions d’euros ! Malgré l’alléchante approche du Real Madrid, la Juventus aurait immédiatement refusé. Expliquant à ses homologues espagnols que Paul Pogba n’était pas à vendre. Bien au contraire… En réaction, les dirigeants italiens se sont même attachés à ouvrir des négociations avec l’international français pour prolonger son contrat. Selon les informations du quotidien transalpin Tuttosport, Paul Pogba pourrait voir son salaire augmenter de 66% ! Sous contrat jusqu’en 2016, l’ancien havrais se verrait en effet proposer un salaire de 2,5 millions d’euros par an, sous réserve de rempiler une saison de plus avec la Juve.

BARÇA Messi, une peste avec ses coéquipiers ? si la puce était une peste

Internationnal

Sans contrat depuis la fin de son bail à l'AC Milan où il évoluait depuis cinq saisons, Mathieu Flamini va poursuivre sa carrière dans un club qu'il a déjà connu : Arsenal. Le milieu de terrain de 29 ans, formé à l'Olympique de MArseille, a joué pendant quatre saisons dans le club londonien, entre 2004 et 2008 (153 matches). «Nous sommes très heureux que Mathieu nous rejoigne, a déclaré Arsène Wenger au site d'Arsenal. C'est un joueur de grande qualité, qui travaille beaucoup, avec un état d'esprit fantastique. C'est un milieu très costaud, mais qui peut aussi évoluer en défense. Il est en parfaite condition pour nous rejoindre.» Le club anglais n'a pas précisé la durée du contrat.
Après la victoire sur Fenerbahçe de mardi (2-0), le manager d'Arsenal, Arsène Wenger, est revenu sur l'état de ses troupes avant le match de dimanche face à Tottenham (14h30). Si les nouvelles sont rassurantes pour Wilshere et Ramsey, elles sont très inquiétantes pour Podolski. Le joueur allemand souffre d'une cuisse et sera absent entre 8 et 10 semaines.

Flamini de retour

ARSENAL

PSG

Pour son baptême du feu en Ligue 1, El Hadji Papy Mison Djilobodji, le jeune défenseur sénégalais du FC Nantes, a été servi dimanche dernier à La Beaujoire (1-2). Celui que le président Kita appelle affectueusement «Papy» a, en effet, croisé la route du Matador, Edinson Cavani et celle du géant suédois Zlatan Ibrahimovic, meilleur buteur de la Ligue 1 l'an passé (30 buts). L'occasion de se frotter au gotha des attaquants de classe mondiale, et de se faire une idée sur le profil des deux joueurs : «Pour moi, c'est Ibra qui est le plus difficile à marquer car il ne bouge pas, nous a confié Papy Djilobodji. Mais dès qu'il a le ballon, il fait plus mal. Edinson Cavani, lui, prend davantage l'espace, la profondeur. Il court, il galope plus qu'Ibra, mais ils n'ont pas le même âge, ça joue aussi.»

«Cavani court plus qu'Ibrahimovic»

Djilobodji

Et Le journal espagnol El Confidencial croit savoir que le comportement de Lionel Messi envers ses coéquipiers est exécrable. L'Argentin tiendrait régulièrement des propos très durs envers les autres joueurs du Barça. Ainsi Christian Tello aurait souvent été victime des colères de Messi, n'appréciant pas de voir des ballons lui échapper. «Mais qu'est-ce que tu fais? T'es nouveau ici et tu n'es rien du tout. Passe moi la balle, tu es là pour jouer pour moi!» Sympa... Alexis Sanchez en prendrait également régulièrement pour son grade. «Tu ferais mieux de me passer la balle plutôt que de marquer. Vu tout le déchet dans ton jeu, je ne comprends pas comment tu as pu coûter si cher!» C'est aussi avec les jeunes du centre de formation que Messi se montrerait très froid, voir hautain. Ainsi, il ne leur adresserait pas la parole et il refuserait de signer des autographes.

est plus difficile en Italie qu'en Angleterre»

Tevez «Le football

JUVENTUS

CHELSEA

Podolski absent 10 semaines

«Je finirai ma carrière avec les Blues»
sents de la liste que sont notamment Xavi, Casillas ou même le toujours très populaire, David Beckham bien qu’il soit depuis la fin de saison 2012-2013, un jeune retraité du foot. Voici, listés ci-dessous, les 10 principaux footballeurs absents du réseau Twitter. Annoncé sur le départ lors de ce mercato estival, notamment du côté de Naples et de Galatasaray, John Obi Mikel pourrait finalement rester à Chelsea. Interrogé par le tabloïd Evening Standard, l’agent de l’international nigérian, John Shittu, a indiqué que le milieu de terrain relayeur ne comptait pas impérativement quitter la formation londonienne cet été, tout en précisant qu’il serait prêt à y rester jusqu’à la fin de sa carrière. «Il aime Chelsea. Le président le sait,

Obi Mikel
et John Obi Mikel n’ira pas n’importe où durant ce mercato. Certains clubs ont exprimé leurs intérêts, mais ça s’est arrêté là. Ils n’ont jamais été autorisés à entamer des négociations avec nous. Nous ne pouvons pas dire ce qui se passera à l’avenir. Dans le football, tout est possible. Mais pour l’instant, il est toujours un joueur de Chelsea et il serait heureux d’y rester jusqu'à la fin de sa carrière.» Pour rappel, c’est José Mourinho qui avait fait venir John Obi Mikel à Chelsea en 2006, en provenance des Norvégiens d’Oslo.

Pisté par le Milan AC cet été, finalement, Carlos Tevez a quitté Manchester City pour s'engager en faveur de la Juventus Turin. Un championnat qu'il découvre et l'Apache comme on le surnomme, a déjà été buteur pour les siens lors de la première journée de Serie A : victoire 1-0 de la Vielle Dame face à la Sampdoria Gênes. Interrogé ce mercredi par la Stampa, ce dernier est venu comparer la Premier League avec le championnat italien. «Le football est plus difficile en Italie qu'en Angleterre. Par conséquent, il me faut modifier mon jeu. Antonio Conte m'aide pour ces changements. Il m'a déjà donné pas mal de conseils qui se sont avérés être très utiles», s'est exprimé Carlos Tevez. Reste à savoir désormais si l'Argentin permettra à la Juventus Turin d'encore franchir un cap cette saison. Lui qui arbore déjà fièrement le numéro 10, porté par un certain Michel Platini fût un temps.

Aujourd’hui éléments incontournables de la communication, les réseaux sociaux ne sont pas la tasse de thé de tous les sportifs. Mais si beaucoup font l’effort au moins d’être sur le plus populaire au monde, à savoir Facebook, certains sont allergiques à Twitter et sa règle des 140 caractères.

Top 10 des footballeurs absents sur Twitter
naldo, est friand de Twitter au point d’ailleurs d’être le footballeur le plus suivi au monde, Messi n’a de présence que par le compte fan que lui dédie son équipementier adidas.

Franck Ribéry est allergique aux réseaux sociaux
Est absent également, le meneur tricolore Franck Ribéry. Lui n’a même de compte sur aucun réseau social et pourtant en aurait-il eu bien besoin en diverses circonstances pour soigner son image. Sous condition qu’il se fasse aider dans sa communication et qu’il ne gère pas son compte seul. Sauf à prendre le risque d’un bad buzz. Bad buzz que s’éviteront aussi les autres ab-

Lionel Messi n’est présent sur Twitter que par son équipementier
Au palmarès des 10 grans absents du réseau de microbloging, citons le meilleur joueur actuel, quadruple Ballon d’Or consécutif en la personne de l’attaquant argentin du FC Barcelone, Lionel Messi. Si son éternel rival madrilène, Cristiano Ro-

Top 10 des footballeurs absents de Twitter
- Lionel Messi (FC Barcelone) - Xavi Hernandez (FC Barcelone) - Iker Casillas (Real Madrid) - Franck Ribéry (Bayern Munich) - John Terry (Chelsea) - Franck Lampard (Chelsea) - David Beckham (arrêt) - Steven Gerrard (Liverpool) - Ryan Giggs (Manchester United) - Andrea Pirlo (Juventus Turin)

QUOTIDIEN SPORTIF ANNEXE DE PANORAMA

Contact@lebuteur.com 

Tél. (021) 73-24-03 / Fax : (021) 73-16-47 Maison de la Presse Tahar Djaout 01, Rue Bachir Attar - Alger e-mail : lebuteurdz@yahoo.fr
Directeur de la publication : Boussaâd Kahel - Rédacteur en chef : Mohamed Saâd - Rédacteur en chef adjoint : Ali Hamouche - Rédaction : Achour Aït Ali, Noureddine Benazzou, Tarek Bouchikhi, Adel Cheraki, Nacym Djender,Moumen Aït Kaci Ali, Saïd Djoudi, Saïd Fellak, Kamel Manane, Abdelbasset Mogdad, Hamza Rahmouni, Nacer Eddine Ratni. Imprimerie : Centre : SIA - Ouest : SIO - Est : SIE / Distribution : Entreprise Nationale de Distribution.

Pour vos insertions publicitaires, contactez notre service publicité. Tél : 021 73 14 37 / Fax : 021 73 14 17 ou bien contactez lʼANEP : 1, avenue Pasteur - Alger Tél : 021 73 76 78 Fax : 021 73 95 59 / Télex : 56150

D écra ssage
Numéros utiles
■ SAMU : (021) 23.50.50 ■ Urgences médicales : 115 ■ Protection civile : (021) 71.14.14 ■ Sûreté wilaya : (021) 73.00.73 ■ Gendarmerie : (021) 76.41.97 ■ Centre antipoison : (021) 97.98.98 ■ Dépannage gaz : (021) 67.59.81 ■ Dépannage électricité : (021) 67.24.52 ■ Service des eaux : (021) 67.50.30 ■ Personnes en difficulté ou en détresse : N° Vert : 15-27

www.lebuteur.com

N° 2390
Vendredi 30 août 2013

23
Prévisions météo pour Alger et ses environs
Horaires des prières
23 Cawal 1434

Le proverbe du jour

VENDREDI
PLUIES ORAGEUSES

SAMEDI
SOLEIL, ORAGE POSSIBLE

Vendredi
Dohr Asr Maghreb Icha : 12h49 : 16h28 : 19h22 : 20h44 : 04h47 : 06h18

«Celui qui a le choix a aussi le tourment»
(Proverbe anglais)

Samedi
Fedjr Chourouk

Matin : 23 °C A-M : 27 ° C Vent : 11 km/h Direction : N.E.

Matin : 22 °C A-M : 27 ° C Vent : 11 km/h Direction : N.

ACTUEL
Un homme d'origine serbe, censé avoir été blessé lors d'une bagarre dans un bar voulait probablement que tout ce dont il ait à se soucier soit de poser une couronne sur une dent cassée. Pourtant, après ce que les autorités pensent être une bagarre de bar, le Serbe, dont le nom n'a pas été communiqué, est arrivé aux urgences avec un pied de tabouret en métal fiché dans le crâne. Miraculeusement, il s'est complètement rétabli en dépit de la tige métallique enfoncée de 11 cm dans son cerveau. Aucun trouble moteur Les médecins sont sidérés par la faculté de l'homme, dont l'âge a été estimé entre 40 et 45 ans, a surmonté aussi "facilement" une pareille blessure. La police et les professionnels de la santé qui s'occupent de lui n'ont aucune idée de la façon dont la barre de fer est venue perforer sa tête parce qu'il est arrivé à l'hôpital sans aucune paperasse. Cependant, les forces de police espèrent s'entretenir avec lui dès qu'il sera suffisamment rétabli. "Il y a des moments où même les médecins les plus expérimentés sont surpris par la nature de la blessure", dit un interne de l'équipe chirurgicale à l'hôpital clinique de la région de Krasnoïarsk, relayé par le Mirror. L'homme n'aurait subi aucun troubles moteur globaux, car il est capable de se déplacer et se nourrir lui-même, mais il va devoir subir plusieurs semaines de rééducation. Le neurochirurgien principal, Dr Pavel Rudenko, qui s'est occupé de l'opération, a ajouté : "Nous avons retiré le corps métallique de la tête du patient sans complications." L'homme a passé deux semaines en soins intensifs dans un état grave mais stable. De quoi se persuader que les Serbes ont bien la tête dure, et ne sont pas du genre à prendre les pieds dans le tapis, mais plutôt les pieds dans le crâne.»

6 aliments pour une rentrée au top
Vous avez fait le plein dʼénergie pendant les vacances et vous avez évacué votre stress accumulé durant lʼannée? Pour garder la forme et la sérénité à la rentrée, cuisinez santé et choisissez les bons aliments. Haricots verts pour le tonus Ce légume poids plume ne pèse que 33kcal pour 100 grammes. Il est une excellente source de vitamines. Il contient 16 mg de vitamine C, 0,3 mg de provitamine A, 0,24 mg de vitamine E, et pratiquement toutes les vitamines du groupe B à des taux modérés. Recommandations santé : à déguster al dente pour préserver tous ses atouts santé. Le brocoli pour sa vitamine C Petit poids sur la balance des calories, (29 calories pour 100 grammes), excellente source de vitamine C (100mg pour 100 grammes) et poids lourd en composés bioactifs, le brocoli prévient les cancers du poumon, des reins, et des ovaires. Attention : Il est préférable de le manger cru ou très peu cuit, car une cuisson trop longue fait disparaître l'enzyme myrosinase, le composant du brocoli anti-cancer et anti-inflammatoire. Le concombre pour la ligne Riche en eau, bien pourvu en minéraux (en particulier en potassium), le concombre est un légume très désaltérant et particulièrement léger en calories (10 kcal/100 g). Il fournit un large éventail de vitamines (toutes les vitamines du groupe B, de la vitamine C et un peu de provitamine A et de vitamine E). Il procure par son volume

Après une bagarre, un Serbe se retrouve avec 11 cm de métal fichés dans la tête

Rec ett e Oranges parsemées à la menthe

dans lʼestomac un effet rassasiant durable. Attention : ses fibres sont mieux tolérées si on fait dégorger le concombre avant consommation, ou tout simplement si on le mastique avec soin. La mirabelle pour la forme La mirabelle contient principalement du glucose, un sucre que lʼorganisme assimile avec facilité. Consommer des mirabelles permet donc de garder la forme toute la journée. Peu calorique, (100 calories pour 15 mirabelles) elle est, grâce à ses fibres, excellente pour prolonger lʼeffet de satiété. Un fruit forme et minceur qui permet dʼéviter les grignotages. Préférez la manger crue. A la cuisson, la mirabelle perd une partie de la vitamine C. Le fenouil : pour la detox Le fenouil est un fantastique cocktail de micronutriments. Fort d'une

Un chercheur réussit à contrôler à distance un autre cerveau

composition exceptionnelle, le fenouil possède les vertus des plantes ombellifères. Il est carminatif (il évite la formation de gaz intestinaux)) et très efficace pour stimuler la digestion, calmer les spasmes et les douleurs abdominales (gastrite, colite). En bloquant le processus de fermentation des aliments, il évite également la formation de gaz intestinaux. Un aliment 100% detox. Le chocolat noir : contre le stress La rentrée est souvent source de stress et dʼanxiété. Manger 6 grammes de chocolat noir (minimum à 60% de cacao) par jour, soit environ un carré, ferait baisser la tension, permettrait de lutter contre le stress, lʼanxiété et le mauvais cholestérol grâce à sa teneur en magnésium. 

6 oranges  8 c. à café dʼédulcorant liquide pour cuisson  2 c. à soupe de menthe fraîche ciselée  4 boules de glace au chocolat  8 feuilles de menthe fraîche (décoration). Peler les oranges, séparer les quartiers et enlever les membranes blanches. Porter 40 cl dʼeau à ébullition avec lʼédulcorant liq-

Début 2013, les médias scientifiques avaient parlé de l'Internet des rats. Des chercheurs en neurosciences avaient alors réussi à brancher entre eux les cerveaux de deux rats qui se trouvaient à des milliers de kilomètres l'un de l'autre. Le premier était aux Etats-Unis, en Caroline du Nord, le second au Brésil. En juillet, les neurosciences passaient un nouveau cap; un professeur de Harvard réalisait une interface de cerveau à cerveau entre un être humain et un rat. Avec ses pensées, l'humain pouvait faire bouger la queue du rat.- Le 12 août, ce sont deux cerveaux humains qui ont été connectés entre eux : c'est selon l'Université de Washington une première mondiale. Rajesh Rao, informaticien et professeur à l'Université de Washington, a utilisé ses pensées pour contrôler les actions d'Andrea Stucco, assistant de recherche au département de psychologie de la même université. Dans l'expérience, explique le site Po Sci, l'humain «contrôleur» dispose d'une sorte de bonnet qui lit l'activité électrique de son cerveau, tandis que le «receveur» porte un dispositif magnétique sur la tête qui peut stimuler l'activité cérébrale (technique de la stimulation magnétique transcranienne ou TMS), positionnée sur le cortex moteur, la région du cerveau qui contrôle les mouvements du corps. Précisons que la technique d'enregistrement de l'activité, l'électro-encephalographie, comme la TMS utilisée pour la stimulation sont toutes deux non-invasives (elles fonctionnent sans qu'il soit besoin d'ouvrir le crâne pour y implanter des électrodes).

uide. Mettre les quartiers dʼoranges et les feuilles de menthe ciselées dans le sirop. Faire pocher pendant 10 min, à feu doux. Laisser refroidir et réserver au réfrigérateur pendant 1 heure. Egoutter les oranges et les répartir dans 4 coupelles. Ajouter une boule de glace au chocolat au centre. Décorer de feuilles de menthe entières.

20 aliments champions contre le diabète
Ce que vous mettez dans votre panier d’épicerie détermine si vous laisserez votre diabète prendre le dessus ou si vous parviendrez à le mettre au tapis. Nous avons donc dressé une liste des 20 meilleurs aliments pour lutter contre le diabète.

18. Beurre d’arachide

Faire partir les parasites du bois
Lorsqu’on a une armoire ou une commode infestée par des parasites de bois, on n’est pas obligé de traiter avec des produits chimiques irrespirables. Il suffit d’injecter dans les plus gros trous de la benzine à l’aide d’une seringue et de passer ensuite un chiffon imbibé du même produit sur toute la surface du meuble.

A

stuce

People
Critiquée par Elton John, narguée par Lady Gaga, Madonna tient sa revanche : à l'heure des comptes, elle grimpe sur la plus haute marche du podium. Selon le traditionnel classement du magazine Forbes, elle aurait gagné 125 millions de dollars sur les douze derniers mois, ce qui fait d'elle l'impératrice absolue du show-biz mondial. Mieux encore : il s'agit là de ses plus hauts gains annuels depuis le début de sa carrière, qui remonte au début des années 1980. Un retour en fanfare qui s'explique par le succès historique de sa dernière tournée MDNA Tour, qui a généré pas moins de 300 millions de dollars de recettes à travers le globe, attirant au final plus de deux millions de fans. Une fois de plus, la material girl a eu le nez fin en anticipant l'effondrement du marché du disque un peu plus tôt que les autres : en 2007, elle claquait la porte de Warner Music pour rejoindre Live Nation, le leader mondial de l'organisation de concerts, en signant un contrat jusqu'en 2018. La star a bien compris que les revenus de demain seraient générés par des places vendues au prix fort, dans des shows gigantesques réglés au millimètre près. Six ans plus tard, la stratégie se révèle gagnante : pendant des mois, la Madone a multiplié frasques et polémiques sur scène et dans les interviews selon les bonnes vieilles méthodes, entretenant régulièrement un buzz médiatique sur sa personne. À ce succès, s'ajoutent les multiples contrats publicitaires ou commerciaux, négociés d'une main de fer par une star dont le sens du business n'est plus à prouver : parfums, produits dérivés, investissements judicieux comme dans Vita Coco, une eau de coco vitaminée qui fait fureur aux USA grâce aux charmes de Rihanna, son ambassadrice attitrée.

Madonna, star la plus riche de l'année

Une étude a révélé que manger du beurre dʼarachide atténue lʼappétit jusquʼà 2 heures de plus quʼune collation sucrée et pauvre en fibres, ce qui fait de ce favori des enfants un allié des adultes pour la perte de poids. Les acides gras mono-insaturés aident aussi à équilibrer la glycémie.

19. Pain complet

News
Santé

Fertilité : des framboises pour augmenter les chances de devenir père
de 30% de l'apport journalier recommandé (AJR). Or, ce nutriment est connu pour jouer un rôle important dans la fertilité masculine, en agissant notamment sur le stress oxydatif dont sont victimes les cellules sexuelles. Provoqué par les fameux "radicaux libres", le stress oxydatif est un type d'agression qui s'attaque aux constituants des cellules, protéines comme ADN et y provoque des dégâts. Il favorise ainsi notamment le vieillissement cellulaire et l'apparition de mutations génétiques. Mais la vitamine C a la capacité de limiter ce phénomène. De même que d'autres antioxydants et minéraux comme le magnésium, également présents en quantités non négligeables dans les framboises.

Le café fait maigrir
Faux !
Au contraire : ses propriétés excitantes peuvent augmenter le stress qui, comme vous le savez, fait grossir ! De plus, une récente étude a démontré que boire plus de trois tasses par jour ferait diminuer la poitrine... A méditer.

Question

Comme la plupart des fruits rouges, la framboise présente de nombreux bienfaits pour la santé. Très peu calorique, elle est riche en minéraux et en fibres. Elle constitue ainsi un allié de taille pour répondre aux besoins du corps. Mais elle pourrait aussi fournir un coup de pouce aux couples qui essaient d'avoir un enfant. C'est du moins ce que suggèrent les résultats d'une nouvelle étude américaine menée par des chercheurs du Lawrence Berkeley National Laboratory. Selon ces travaux repris par le Daily Mail, c'est entre autres les grandes quantités de vitamine C contenues dans les framboises qui pourraient améliorer la fertilité. Une portion de framboises de 100 g apporte en moyenne 25 mg de vitamine C, soit plus

Le

C hiffre du jour

2038

Le discours «I Have a Dream» de Martin Luther King tombera dans le domaine public en 2038
Cela fait cinquante ans aujourd'hui, le 28 août 2013, que le révérend Martin Luther King Jr. a prononcé son célèbre discours «I Have a Dream». Mais il faudra en attendre 25 de plus pour qu'on ait le droit de le partager et de le reproduire librement. Quelques mois après avoir prononcé son discours en 1963, Martin Luther King Jr. lui-même a envoyé une copie de ses propos au U.S. Copyright office en les classant comme «travail à ne pas reproduire commercialement», et a poursuivi en justice plusieurs éditeurs pour les empêcher de distribuer des reproductions sonores du discours. L'idée à cette époque était de contrôler les potentiels revenus et de les reverser à la cause des droits civiques. Le tribunal a décidé que, même si King s'était adressé à un large public, la reproduction de son discours sans autorisation préalable était une violation de son copyright. Depuis 1963, le leader de la lutte pour les droits civiques des Noirs américains, puis ses légataires, qui ont confié la gestion des droits à la maison de disque EMI, aujourd'hui propriété de Sony, ont surveillé de très près l'utilisation du discours. Il y a quelques années, la fondation à but non lucratif qui a créé et construit le monument dédié à Martin Luther King Jr. à Washington a par exemple payé plus de 700.000 dollars pour avoir le droit d'utiliser ses mots et la vidéo. C'est moins cher pour les individus lambda, qui peuvent acheter un enregistrement pour 20 dollars, mais cela reste payant jusqu'à 2038, date à laquelle le discours rentrera dans le domaine public, rapporte le Washington Post. D'ici là, vous pourrez entendre des bouts du discours, mais bonne chance pour trouver les 17 minutes gratuitement.

16:00 L'Amérique dans tous ses états 17:00 TV5MONDE, le journal 17:20 Le journal de l'économie 17:25 L'invité 17:35 Les Boys 18:00 A table ! 18:30 Métiers d'art 18:35 Tout le monde veut prendre sa place 19:20 Fenêtres sur le monde 19:25 Merci professeur ! 19:30 Journal (France 2) 20:00 Départ immédiat 21:50 TV5MONDE, le journal 22:00 Journal (RTS) 22:30 Le journal de l'économie 22:35 Ports d'attache 23:30 TV5MONDE, le journal Afrique 23:40 Les voix humaines 00:05 Chez Maupassant

11:00 Les douze coups de midi 11:50 L'affiche du jour 12:00 Journal 12:40 Petits plats en équilibre été 12:53 Trafic info 12:55 Les feux de l'amour 13:55 Une élève trop parfaite 15:30 Quatre mariages pour une lune de miel 16:20 Bienvenue chez nous 17:15 Secret Story 18:05 Le juste prix 19:00 Journal 19:35 Petits plats en équilibre été 19:37 Trafic info 19:42 Nos chers voisins 19:45 Pep's 19:50 The Best, le meilleur artiste 22:00 Secret Story 23:45 Secret Story 00:30 Trafic info 00:35 Confessions intimes

14:50 Le jour où tout a basculé 15:15 The Closer : L.A. enquêtes prioritaires 15:58 Côté Match 16:00 Point route 16:05 The Closer : L.A. enquêtes prioritaires 16:50 On n'demande qu'à en rire 17:45 Point route 17:50 Avec ou sans joker 18:25 Le cube 19:00 Journal 19:40 Histoire d'un rêve 19:43 Emission de solutions 19:45 Les années bonheur en vacances 22:05 La boîte à musique de JeanFrançois 23:45 Tirage de l'Euro Millions 23:50 Dans quelle éta-gère 00:00 Carnet de voyage d'Envoyé spécial

11:45 Le 12.45 12:05 Scènes de ménages 12:35 Météo 12:37 100% montagne 12:40 Le pacte des non-dits 14:40 Un dîner presque parfait 15:35 La meilleure boulangerie de France 16:40 100 % mag 17:40 Météo 17:45 Le 19.45 19:05 En famille 19:50 NCIS : enquêtes spéciales 20:40 NCIS : enquêtes spéciales 21:30 NCIS : enquêtes spéciales 22:20 NCIS : enquêtes spéciales 23:05 NCIS : enquêtes spéciales 23:55 Californication 00:30 Californication

24

N° 2390
Vendredi 30 août 2013

www.lebuteur.com

Coup de vent

Abdoun met les fans de Forest dans sa poche !
our ses vrais débuts sous ses nouvelles couleurs, Djamel Abdoun n’a pas déçu les fans de Nottingham Forest. Mercredi soir, il a été titularisé pour la première fois cette saison à l’occasion du match du deuxième tour de la Capital One Cup (nouvelle appellation de la Coupe de la Ligue anglaise) face à Millwall. D’ailleurs, le manager, Billy Davies, comme c’est souvent de tradition dans des matches de coupe, a fait reposer de nombreux titulaires, dont Adlene Guedioura, pour donner leur chance à des joueurs qui n’ont pas encore beaucoup joué.

Équipe nationale
De notre envoyé spécial à Nottingham Farid Aït Saâda

P

sa poche ! Et puis, il n’hésite pas non plus à imposer son autorité parmi ses coéquipiers. A un petit quart d’heure de la fin de la première mi-temps, lorsque l’arbitre avait sifflé un coup franc à l’abord des 18 mètres, il a accouru de loin et, sans consulter personne, appris le ballon et est allé tirer le coup franc lui-même.

c’est Abdoun qui a eu droit aux applaudissements les plus chaleureux.

«Je sais que je peux faire encore mieux»
A la fin du match, et fidèle à sa discrétion coutumière, le milieu de terrain algérien n’a pas voulu s’exprimer aux médias. Il refuse de s’enflammer alors qu’il en est juste au début de la saison. Il s’est contenté de déclarer que «c’est bien pour moi d’avoir pu jouer 80 minutes car je n’ai plus joué de match complet depuis quatre mois (le championnat de Grèce s’est terminé tôt, ndlr) et je sais que je peux être encore meilleur une fois que j’aurais enchaîné quelques matches». Prochain défi : gagner une place de titulaire en championnat, en essayant de prendre la place de Reid ou de Majewski. F. A.-S.

Entier dans son jeu, il a même récolté un avertissement
Même son caractère plaît bien : en tirant ce coup franc, il voit le ballon être renvoyé par le mur et, dans sa rage de vouloir le récupérer, il fait obstruction à un joueur adverse en le tirant par le bras. Cela lui a valu un avertissement, mais le public a apprécié. Abdoun n’hésitait pas non plus à rouspéter contre ses coéquipiers qui prenaient de mauvaises décisions. Bref, toujours entier, Djamel ! Et cela a plu beaucoup car de nombreux fans ont apprécié, outre ses qualités techniques indéniables, sa mentalité de gagneur. Cependant, il était clair qu’il manquait les automatismes avec ses coéquipiers qui, techniquement, ne sont pas à son niveau. Sur de nombreuses sollicitations pour des une-deux et sur des appels de balle, il n’a pas été compris.

Les Anglais l’ont enfin découvert mercredi
C’était le cas de Djamel Abdoun, arrivé au club depuis un mois, alors que la préparation d’intersaison était achevée, et qui n’a fait qu’une apparition de quelques huit minutes lors du match de championnat gagné face à Bolton. Mercredi, il avait l’occasion de montrer aux supporters et aussi aux Anglais qui ne le connaissent pas, mais qui ont entendu du bien de lui, notamment par le fait qu’il ait été élu meilleur joueur du championnat grec l’an passé. Le moins que l’on puisse dire est qu’il n’a pas du tout déçu les espoirs placés en lui, loin de là.

Standing ovation à sa sortie, accolade de Billy Davis
Le public ayant assisté au match a délivré sa «note» au joueur algérien à la fin du match : sa sortie à la 80’ s’est accompagnée d’une standing ovation. Les supporters ont applaudi à tout rompre le «bearded» (le barbu), surnom qu’ils lui ont déjà trouvé. Cet hommage a été appuyé par un autre, plus marquant : le manager, Billy Davis, s’est levé de sa place et s’est dirigé vers lui pour lui donner l’accolade, témoignage de sa satisfaction quant à sa prestation. Abdoun a gagné le cœur des fans, en attendant de gagner sa place définitivement dans le onze régulier de l’équipe en Championship.

Un «ghoraf», puis une transversale et c’est un tonnerre d’applaudissements
Après quelques premières minutes approximatives où il ne savait pas trop où se positionner par rapport à ses coéquipiers, un «ghoraf» (coup du râteau), qui a mis son vis-à-vis dans le vent, a soulevé un «Oh !» d’admiration chez la dizaine de milliers de supporters présents. Il a enchaîné, quelques instants plus tard, par une transversale réussie qui lui a valu des applaudissements et cela a fini par complètement le libérer. A partir de là, on a pu admirer sa mobilité, sa technique balle au pied et son sens de la passe, avec deux centres sur lesquels deux coéquipiers ont failli marquer de la tête.

Abdoun est «the bearded»
Des supporters de Nottingham Forest ont trouvé un surnom à Djamel Abdoun : «the bearded», ce qui veut dire «le barbu». En effet, en cette époque où les poils sont passés de mode et que même les favoris, chers aux British, ont disparu des joues des hommes, quelqu’un qui porte une barbe bien taillée suscite forcément la curiosité.

Après son remplacement, Millwall a égalisé et a failli l’emporter
Autre fait qui souligne son importance dans le jeu : alors que Nottingham Forest menait au score à sa sortie, elle s’est fait malmener par la suite par Millwall qui a non seulement réussi à égaliser, mais qui a même raté la victoire à quelques instants de la fin du temps réglementaire. Il aura fallu recourir aux prolongations qui ont vu Nottingham inscrire un deuxième but, mais continuer à subir le danger de l’équipe adverse jusqu’au coup de sifflet final. C’est ce qui explique qu’au coup de sifflet final, lorsque les joueurs se sont mis à quitter le terrain par le tunnel menant aux vestiaires,

«Meilleur joueur en Grèce et… pas sélectionné ?» Aux vieux, il rappelle George Best
Deux vieux supporters de Nottingham Forest ont tiqué en voyant Abdoun : il leur a rappelé… George Best. Physiquement, cela s’entend car le joueur légendaire de Manchester United portait lui aussi une barbe en ayant des cheveux raides comme Abdoun. Espérons que la comparaison s’étendra, dans quelque temps, au style de jeu entre les deux joueurs. En découvrant Djamel Abdoun de nombreux supporters de Nottingham Forest ont posé des questions à son sujet. Contents d’apprendre qu’il ait été meilleur joueur en Grèce la saison passée - et donc pas un tocard -, ils ont été surpris, en revanche, qu’on leur dise qu’il n’est pas en sélection algérienne. «Meilleur joueur en Grèce et… pas sélectionné ?», nous ont-ils dit, très «surprised». Il a fallu leur expliquer qu’il y a désormais une profusion de talents en sélection nationale et que Halilhodzic trouve qu’il n’est pas le meilleur d’entre eux. Réaction de nos interlocuteurs : shocked !

Dribbles, débordements, petit pont… toute la panoplie
Tout au long des 80 minutes qu’il a jouées, nous avons eu droit à toute la panoplie de son jeu : dribbles, appels de balles, débordements sur les ailes (sa spécialité), centres… Il a même été auteur d’un petit pont sur le latéral gauche de Millwall qui, vexé, l’a retenu d’une manchette au cou. Les supporters de Forest, peu habitués à voir, dans les matches anglais, ces gestes techniques raffinés, applaudissent à tout rompre. C’est sûr : Abdoun les a tous mis dans

La ferveur des Algériens en hausse autour de Nottingham Forest
Des Algériens à Nottingham, il y en a ! Et beaucoup plus que les gens ne le pensent. Adlene Guedioura a eu l’occasion de le découvrir depuis maintenant un an et demi qu’il est dans cette ville des Midlands. Il se trouve une véritable petite communauté d’Algériens, unis et solidaires. Même quelques Marocains vivant dans le pays se sont fondus dans cette communauté. Leur point de chute ? Un café du centre-ville proposant des produits 100 % halal (du vrai halal, vérifié et certifié, pas le faux halal qui a de plus en plus cours en Europe). Le gérant, Smaïl, y propose des produits locaux, mais aussi des spécialités du bled, tel le qalb ellouz qui a fait fureur auprès des Algériens durant le Ramadhan.

Deux Djamel ont brillé mercredi

mante», témoigne Hamid, «beznassi» entre l’Angleterre et l’Algérie originaire de la Casbah. «C’est une vraie star aux yeux des supporters, mais il est très naturel, très modeste. Il vient nous voir, parfois il mange avec nous… Vraiment, très classe.»

Cette humilité a vu le joueur algérien participer, durant le Ramadhan, à des f’tour en compagnie

La veille de l’Aïd, il a participé à un f’tour entre compatriotes

d’Algériens vivant à Nottingham ou de membres de la famille et amis venus de France. Plus même : il a contribué à organiser, la veille de l’Aïd-el-Fitr, un f’tour auquel ont pris part une quarantaine d’Algériens dans la cafeteria de Smaïl. «C’était un f’tour typiquement de chez nous avec chorba, bourek et tout le reste. Nous avons partagé un moment convivial mémorable», témoigne Smaïl. Ne parlons pas de la prière des tarawih à laquelle il prenait part systématiquement durant le mois sacré dans la mosquée de la

ville. «Croyez-moi, le qamis lui va très bien !», nous a confié en riant Badreddine dit Bachacha, chef cuisinier, originaire de Badjarah «et authentique supporter de l’USMH», tient-il à préciser.

La présence de Guedioura a fait que des Algériens se sont mis à aller au stade pour le voir à l’œuvre. Pas à tous les matches, car le prix des tickets est assez cher : 35 livres

Les Algériens veulent bien aller au stade, mais…

sterling (un peu plus de 50 euros) la place la moins chère. «Par ces temps de crise, on ne peut pas se permettre d’aller au stade chaque semaine, surtout que la plupart d’entre nous sont au noir, donc sous-payés», nous ont-ils confié. N’empêche que, lorsque leurs moyens financiers le leur permettent, ils se payent une présence au City Ground Stadium, le stade de Nottingham Forest, pour aller voir Guedioura en premier lieu, parfois en emmenant le droit algérien avec eux.

Mercredi, Smaïl a ouvert un nouvelle cafeteria dans le même quartier, une rue plus loin. Guedioura est venue pour son inauguration, ainsi que plusieurs Algériens vivant à Nottingham ou dans sa banlieue (du moins ceux qui ont pu se libérer car il y en a d’autres qui travaillaient ce jourlà). Cette présence de l’international algérien était tout à fait naturelle, connaissant le personnage. «Il est d’une humilité désar-

Guedioura présent à l’inauguration d’une cafeteria fréquentée par des Algériens

Désormais, il y aura un autre Algérien à voir : Djamel Abdoun. Mercredi, ils étaient une quinzaine d’Algériens, certains accompagnés de leurs enfants, à être présents au stade pour les grands débuts du meilleur joueur du championnat grec de la saison passée. En guise de bienvenue, ils lui ont déployé le drapeau algérien. A leur grand bonheur, Abdoun a fourni une très belle prestation, ce qui a titillé leur fierté. Désormais, le désir est grand chez eux de voir Guedioura et Abdoun jouer ensemble. Si c’est le cas, ils consentiront un sacrifice financier pour aller voir des matches plus souvent. Question de nif algérien…

Le drapeau algérien en guide de bienvenue à Abdoun

Mercredi soir, deux Djamel ont brillé au City Ground Stadium de Nottingham. Il y avait Djamel Abdoun, bien sûr, qui a étalé une palette de gestes techniques, mais aussi le jeune défenseur Jamaal Lascelles, auteur du but ayant assuré la qualification à l’équipe au prochain tour de la Capital One Cup.

Guedioura préservé pour le match de Wigan
Adlene Guedioura n’a pas pris part au match face à Millwall. Tout comme nombre de titulaires, il a été préservé par le manager, Billy Davis, en prévision du déplacement de l’équipe ce samedi à Wigan pour y affronter l’équipe locale, vainqueur de la Cup la saison passée et l’un des favoris pour l’accession.

F. A.-S.

Sign up to vote on this title
UsefulNot useful