G Le Parlement britannique refuse une intervention armée

23-24 Choual 1434 - Vendredi 30 - Samedi 31 Août 2013 - N°14912 - Nouvelle série - www.elmoudjahid.com - ISSN 1111-0287

L’Algérie favorable à un processus politique de sortie de crise
SYRIE

P. 15

RAPATRIEMENT DE DEUX ALGÉRIENS DE GUANTANAMO

L A R E V O L U T I O N PA R L E P E U P L E E T P O U R L E P E U P L E

Dernières retouches avant la rentrée
CONFÉRENCE NATIONALE DES DIRECTEURS DE L’ÉDUCATION AUJOURD’HUI AU LYCÉE DES MATHÉMATIQUES DE KOUBA

L’Algérie émet un “avis sans objection”
RAHMANI À SÉTIF

P. 7

G La cimenterie d’Aïn El Kebira passera de 1 à 3 millions de tonnes/an. FLN

« La prochaine décennie sera celle du redressement et du renouveau industriel »

P. 4

Ph. Billal

Huit jours seulement nous séparent de la rentrée scolaire fixée pour le 8 septembre. A quelques jours de cette date, l’heure est aux préparatifs. Les responsables du secteur de l’éducation nationale s’activent à donner les directives et les orientations nécessaires pour un bon déroulement de la rentrée et une bonne or-

ganisation pour l’année scolaire 20132014. Aujourd’hui, le ministre de l’Education nationale, Abdelatif Baba Ahmed, réunira, au cours d’une conférence nationale, les 51 directeurs de l'éducation ainsi que les cadres du secteur afin de faire le point sur les derniers préparatifs de la rentrée des classes après les vacances d’été.

Cette rencontre se déroulera en présence notamment des membres des commissions de l'éducation des deux chambres du Parlement (Assemblée populaire nationale et Conseil de la nation) ainsi que les partenaires sociaux dont les représentants des associations des parents d’élèves et les syndicats. P. 5

Amar Saïdani, nouveau secrétaire général
MENACE ACRIDIENNE DANS LES PAYS DU SAHEL

P. 6

M. GHOUL APPELLE À LA FILIALISATION DES ENTREPRISES DES TRAVAUX PUBLICS :

Tout pour valoriser les compétences algériennes. Tel est le message envoyé par le ministre des Travaux publics lors de son passage, jeudi dernier, dans certaines entreprises relevant de son secteur et situées à Alger.

« Valoriser les compétences algériennes »

Les locaux favoris
LIGUE1 (2e JOURNÉE)

L’INPV : « Le sud du pays épargné pour le moment »

P. 7

Quotidien national d’information — 20, rue de la Liberté - Alger — Tél. : (021) 73.70.81 — Fax : (021) 73.90.43 — 55e Année — Algérie : 10,00 DA - France : 1 €

P. 3

Cette deuxième journée sera, le moins que l'on puisse dire, très animée. Les supporters des différentes équipes ne seront pas indifférents au sort de leurs préférés. Il est même quasi sûr que nos stades seront pleins à craquer, pour la plupart, eu égard aux chocs proposés aujourd'hui.

P. 31

2

Mét éo

EL MOUDJAHID

NUAGEUx

FORMATION ET ENSEIGNEMENT PROFESSIONNELS

Inscriptions jusqu’au 12 septembre

Le secteur de la formation et de l’enseignement professionnels, informe que pour la session de formation de septembre que les inscriptions se poursuivent jusqu’au 12 septembre, les journées de sélection et d’orientation auront lieu les 16, 17 et 18 septembre et la rentrée officielle se fera le dimanche 22 septembre. Pour plus d’informations, se rapprocher de l’établissement de formation le plus proche du domicile, ou consultez le site web www.mfep.gov.dz pour s’ inscrire on line.

DEMAIN A 9 H A DAR EL IMAM
Dans le cadre de la sensibilisation des candidats au hadj, le ministre des Affaires Religieuses et du Wakf, Bouabdallah Ghlamallah, présidera, demain à 9 h à Dar El Imam – El Mohammadia une journée d’étude sur ce thème . ******************************************* Le ministre des Ressources en Eau, Hocine Necib, effectue aujourd’hui une visite de travail à Mila et Oum El Bouaghi pour inspecter l’état d’avancement du projet de transfert d’eau du barrage Beni-Haroun (Mila) vers le barrage Ourkis (Oum El Bouaghi).

Conférence sur le Hadj 

Necib à Mila et Oum El Bouaghi

AGENDA CULTUREL
« Le musée dans la rue »
CET APRES-MIDI A 15 H A LA GRANDE POSTE

Au nord, alternance d’éclaircies et de passages nuageux sur les régions Ouest et Centre en cours de journée, excepté les régions de l’Est où l’on notera un temps généralement nuageux avec pluies orageuses localement. Les vents seront variables modérés (20/40 km/h). La mer sera agitée. Sur les régions sud, le temps sera voilé à nuageux avec localement activité pluvio-orageuse sur les Oasis, l’Extrême Sud et le Hoggar/Tassili. Les vents seront variables (30/40 km/h) avec fréquents soulèvements de sable. Températures (maximales-minimales) prévues aujourd’hui : Alger (27°-17°), Annaba (27°-19°), Béchar (37°-22°), Biskra (38°-23°), Constantine (27°-16°), Djanet (37°-26°), Djelfa (29°-15°), Ghardaïa (38°-24°), Oran (27°19°), Sétif (26°-14°), Tamanrasset (35°-23°), Tlemcen (29°-17°).

Sous le haut patronage de Mme Khalida Toumi, ministre de la Culture, en collaboration avec l’APC d’Alger, plusieurs institutions culturelles organisent une manifestation intitulée : «Le musée dans la rue» cet après-midi à 15 h à la place de la Grande Poste à Alger.

*********************************************************

CE MATIN A 10 H A EL TARF
L’Union Générale des Commerçants et Artisans A l g é r i e n s (UGCAA), organise ce matin, à 10 h à El Tarf, une conférence de p r e s s e intitulée  :  «campagne nationale contre la contrebande» qui sera animée par le porte- parole, M. Boulenouar Hadj Tahar avec la participation des représentants de la Chambre de commerce et de l’industrie et des associations professionnelles et de protection du consommateur.

UGCAA  : Campagne nationale contre la contrebande 

L’établissement Arts et culture lance pour la dixième année consécutive le concours de la meilleure nouvelle. Organisé pour la première fois en 2004 à l’occasion du 50e anniversaire de la Révolution nationale, le concours de la meilleure nouvelle demeure une tribune d’expression ouverte par l’établissement Arts et culture aux amoureux du verbe. Ouvert du 20 août au 20 octobre, le concours de la meilleure nouvelle pour cette année «L’Algérie, Paix et Espoir», s’adresse à toutes les franges de la population dans toutes les langues parlées en Algérie. Les œuvres de 10 pages maximum doivent être envoyées en trois exemplaires accompagnées d’une fiche de renseignements personnels à l’adresse suivante : Bibliothèque Multimédia Jeunesse 38-40 rue Didouche-Mourad – Alger. Tél. : 021.63.20.46/021.72.27.42 Les œuvres seront soumises à un jury composé d’hommes de lettres et trois grands prix seront décernés aux lauréats. ********************************************************* L’établissement Art et culture de la wilaya d’Alger propose à son large public un riche programme varié, entre le chaâbi, la variété gnaoui, le rap, kabyle et ce pour répondre aux besoins des estivants et à leurs goûts musicaux dans l’ensemble des salles et jardins publics de la wilaya d’Alger. Aujourd’hui à partir de 21 h 30 : APC de Aïn Benian (port d’El Djamila) : concert kabyle, animé par la chanteuse Thanina. APC de Baba Hassen (placette) : soirée chaâbi animée par l’artiste Karim Aouidat. APC de Khrassia (salle MJ) : concert chaâbi animé par Kamel El Kobi. APC de Rouiba (jardin public) concert chaâbi, animé par l’artiste Yassine Bouzama.

Dixième édition du concours de la meilleure nouvelle

JUSQU’AU AU 20 OCTOBRE

Le Secrétaire d’État auprès du ministre du Tourisme et de l’Artisanat, chargé du Tourisme, Mohamed Amine Hadj Saïd, accompagné d’une délégation de cadres, effectue aujourd’hui une visite de travail et d’inspection dans la wilaya de Sétif au cours de laquelle il s’enquerra de l’état des structures du secteur.

*******************************************

Hadj Saïd à Sétif

Remise des cadeaux aux gagnants de challenge de Mobilis

DEMAIN A 10H30 AU SIÈGE DE LA DIRECTION GENERALE

Mobilis organise une cérémonie de remise des cadeaux aux gagnants de son challenge «  Arsselli Points de Vente 2012». La cérémonie sera suivie d’une collation offerte en l’honneur de leurs cinq points de vente gagnants et ce, demain, à partir de 10h30 à la Direction Générale de Mobilis, Quartier des Affaires, Bab Ezzouar.

La variété musicale à l’affiche

AUJOURD’HUI A 21H30

JUSQU’ AU 1re SEPTEMBRE A L’HOTEL EL MOUNTAZAH

DU 7 AU 30 SEPTEMBRE
Les cours de langue italienne reprennent au mois d’octobre, les inscriptions sont ouvertes du 7 au 30 septembre, de dimanche à jeudi de 9 h à 16 h. Début des cours prévu le samedi 5 octobre à l’Institut culturel italien 4 bis, rue Yahia Mazouni- El Biar, tél/fax : (021) 925 191 - 923 873 Courrier : amministrazione.iicalgeri@esteri.it - www.iicalgeri@esteri.it.

Inscriptions aux cours de langue italienne

La DGSN organise une journée de sensibilisation sur «La prévention de la consommation de drogue au volant» ce matin à 9 h au port de Sidi Fredj.

« La prévention de la consommation de drogue au volant »

CE MATIN A 9 H AU PORT DE SIDI FREDJ

Dans le cadre du partenariat entre le British Council et le réseau algérien pour la défense des droits de l’enfant NADA, dans sa troisième phase 2013/2014 sur la citoyenneté active, un atelier de formation sera organisé en collaboration avec l’association ANIS de la wilaya d’Annaba du 28 août au 1er septembre à l’hôtel El Mountazah sur le thème : «Les notions d’écriture des projets locaux au développement», qui permettra le renforcement des capacités des associations locales de l’Est algérien.

« Les notions d’écriture des projets locaux au développement »

Activités des partis
L’Union Démocratique et Sociale (UDS) organise ce matin à 11 h 30 à l’hôtel Safir une conférence de presse dans le cadre de la préparation du congrès constitutif du parti qui sera animée par les membres fondateurs de l’UDS.

UDS : conférence de presse

CE MATIN A 11 H 30, A L’HOTEL SAFIR

Vendredi 30 - Samedi 31 Août 2013

EL MOUDJAHID

Le président de la république, Abdelaziz Bouteflika, a adressé un message de félicitions au premier ministre de trinité-et-tobago, Mme Kamla persad Bissessar, à l’occasion de la fête nationale de son pays. « La célébration de la fête nationale de votre pays m’offre l’agréable occasion de vous exprimer, au nom du peuple et du gouvernement algériens et en mon nom personnel, mes félicitations les plus chaleureuses ainsi

Le Président Bouteflika félicite le Premier ministre Mme Kamla Persad Bissessar

fête nAtiOnALe De trinité-et-tOBAGO…

Nation

3

Le président de la république, Abdelaziz Bouteflika a adressé un message de félicitions à son homologue de Kirghizie, M. Almazbek Atambaev à l’occasion de la fête nationale de son pays. « A l’occasion de la célébration de la fête nationale de votre pays, il m’est agréable de vous adresser, au nom

Le Président Bouteflika félicite son homologue Almazbek Atambaev
du peuple et du gouvernement algériens ainsi qu’en mon nom personnel, mes félicitations les plus chaleureuses accompagnées de mes vœux de santé et de bonheur pour vous-même, de progrès et de prospérité pour votre peuple ami », a écrit le président Bouteflika dans son message.

… De LA répuBLique De KirGhizie…

que mes vœux de santé et de bonheur pour vousmême, de progrès et de prospérité pour votre peuple ami », écrit le président Bouteflika dans son message. « Je saisis cette opportunité pour vous réitérer ma disponibilité à œuvrer, de concert avec vous, au développement des relations d’amitié et de coopération entre nos deux pays », ajoute le chef de l’etat.

« Je saisis cette opportunité pour vous réitérer toute l’importance que l’Algérie attache au développement des relations d’amitié et de coopération qui la lient à la république de Kirghizie, dans l’intérêt mutuel des nos deux peuples », a ajouté le chef de l’etat.

Le président de la république, Abdelaziz Bouteflika, a adressé un message de félicitations au roi de Malaisie, Al-Mouatasim Billah Mouhibou eddine tuanku Al hadj Abdul halim Mouadzam Shah ibn al-Marhum Sultan Badishah Yang di-pertuan Agong xiv, à l’occasion de la fête nationale de son pays. « La célébration de la fête nationale de votre pays m’offre

Le Président Bouteflika félicite le roi Al-Mouatasim Billah Mouhibou Eddine Tuanku…
l’agréable occasion d’exprimer à votre Majesté, au nom du peuple algérien, de son gouvernement et en mon nom personnel, mes chaleureuses félicitations accompagnées de mes meilleurs vœux de santé et de bonheur pour vousmême, de bien-être et de prospérité pour le peuple malaisien ami », a écrit le chef de l’etat dans son message au roi de Malaisie.

…et De LA MALAiSie

« Je saisis cette opportunité pour vous exprimer ma satisfaction de la qualité des relations d’amitié et de coopération unissant nos deux pays et vous réitérer ma pleine disposition à travailler de concert avec vous afin de les consolider davantage », a ajouté le président Bouteflika.

« Valoriser les compétences algériennes »

M. GhOuL AppeLLe à LA fiLiALiSAtiOn DeS entrepriSeS DeS trAvAux puBLicS

Le président de la république, Abdelaziz Bouteflika, a adressé un message de vœux au premier ministre malaisien, Dato Seri Mohammad najib bin tun Abdul razak, à l’occasion de la fête nationale de son pays. « il m’est particulièrement agréable, au moment où votre pays célèbre sa fête nationale, de vous adresser, au nom du peuple et du gouvernement algériens, ainsi qu’en mon nom personnel, mes chaleureuses félicitations,

…et le Premier ministre Dato Seri Mohammad Najib bin Tun Abdul Razak

A

mar Ghoul souhaite en effet plus de « gratitude », de « reconnaissance » et de « considération » aux cadres et employés de sociétés qui sont restés « fidèles » à leurs postes malgré les chants de sirène émanant de boîtes internationales et appelle ouvertement les responsables de ces entreprises à «  récompenser  » leurs travailleurs pour les bons et loyaux services qu’ils ont rendus à la nation. «  il existe plusieurs modes d’encouragement et de motivation. c’est à vous de voir », s’est-il adressé aux pDG des entreprises de l’enGOA, SAptA, l’eptp, l’evSM et SAeti, soulignant que de telles actions ne feront que « booster » la production. « La plus grand acquis d’une entreprise reste la ressource humaine. La main-d’œuvre doit être encouragée et formée à tous les niveaux », ajoutera-t-il. Le ministre des travaux publics ne manquera pas cette opportunité pour exhorter les responsables de sociétés à donner leur chance aux jeunes compétences qui sortent de l’université et croit dur comme fer qu’avec un « bon » encadrement, ils seront à la hauteur de la confiance placée en eux. « n’oubliez pas qu’un important plan de charges vous attend pour les années à venir. ce ne sont donc pas les projets qui manquent. D’où la nécessité de recruter encore plus pour répondre à la demande », a-t-il suggéré en annon-

Tout pour valoriser les compétences algériennes. Tel est le message envoyé par le ministre des Travaux publics lors de son passage, ce jeudi, dans certaines entreprises relevant de son secteur et situées à Alger.

L’

l'Organisation mondiale de la santé (OMS) en Algérie, a indiqué jeudi dernier un communiqué du ministère des Affaires étrangères.

Agrément à la nomination du nouveau représentant de l'OMS en Algérie Le gouvernement algérien a donné son agrément à la nomination du Dr Bah Keita en qualité de représentant de

çant dans la foulée que 500 ingénieurs viendront d’ici 2014 renforcer le secteur des tp, « ce qui n’est pas rien ». et d’enchaîner : « il est grand temps à présent de voir grand et de franchir un autre cap. il faut en finir avec la gestion classique et d’opter à des modes de gestion modernes dont la maîtrise des coûts et délais et l’usage des technologies de l’information en sont le nœud gordien. vous pouvez être des boîtes de renommée internationale et atteindre le niveau d’excellence pour peu que vous croyiez en vos potentialités et fassiez confiance à vos cadres. La concurrence internationale ne doit pas vous faire peur et pourquoi pas ne pas décrocher des marchés dans le bassin méditerranéen.  » Amar Ghoul entend, par ses observations, la diversification des activités des entreprises et l’élargissement de leur plan d’action vers d’autres domaines et secteurs d’activités. « il ne faut

pas rester figé sur un seul créneau. investissez dans l’hydraulique, les rails, voire l’engineering », a-t-il recommandé encore. et le meilleur moyen d’y arriver réside, selon lui, dans la création des filiales, en solo ou en partenariat. D’ailleurs, il en fait la proposition au pDG de l’enGOA, spécialisée dans les grands œuvres d’art, d’accélérer les procédures en vue de créer une filiale dédiée exclusivement à la réalisation des tunnels, un créneau «  qui fait grandement défaut dans notre pays ». ce sera une excellente chose si nous réussirons à mettre en place cette boîte, d’autant plus que les prochains projets nous imposent une telle approche », a indiqué le ministre qui assure que l’etat demeure « disponible » pour accompagner les entreprises publiques et les doter de tous les moyens pour le développement du pays. S. A. M.

vendredi 30 - Samedi 31 Août 2013

etat est pleinement engagé dans la lutte contre le transfert illicite des devises a rappelé, hier à Annaba, M. Belkacem Sahli, secrétaire d’etat auprès du ministre des Affaires étrangères chargé de la communauté nationale établie à l’étranger, qui a également tenu à réitérer l’importance de l’intérêt accordé par les pouvoirs publics aux ressortissants algériens établis à l’étranger, au-delà de leur droit consacré à de meilleures conditions d’accueil et de transit dans leur pays d’origine. Le secrétaire d’etat a saisi l’opportunité de sa visite, au port de Annaba, du dispositif d’accueil des passagers du car ferry el Djazair ii en provenance d’italie et ceux en partance sur Marseille, est revenu sur l’effort consenti en direction de la communauté nationale à l’étranger à travers une multitude de mesures donnant un contenu concret à cet intérêt. Les usagers de la gare maritime d’Annaba reconnaissent un léger mieux dans le traitement des voyageurs quand bien même ils laissent aussi entendre qu’un effort supplémentaire reste à faire. cette année, Annaba qui est reliée par une nouvelle ligne à l’italie a déjà vu transiter par ses ports quelque 11.000 passagers. Aussi, ces trois dernières années, les bateaux qui accostent le port d’Annaba sont-ils en augmentation. cela n’a pas, pour autant, empêché l’application du dispositif mis en place pour consacrer toutes les facilitations au profit de la communauté nationale à l’étranger. L’exposé de circonstance le suggère et met en exergue une meilleure coordination entre les différents services et autres intervenants, une meilleure fluidité, ainsi que la généralisation de la climatisation à l’ensemble des espaces de la gare maritime. Le port a de même amélioré le temps d’escale qui est passé de 3h55 à 1h55. en visitant le dispositif de départ sur le même ba-

« L’importance d’enseigner la langue d’origine »

SAhLi à AnnABA :

accompagnées de mes vœux de santé et de bonheur pour vousmême, et de progrès et de prospérité pour le peuple malaisien ami », a écrit le chef de l’etat dans son message. « Je voudrais, également, vous réitérer ma détermination à œuvrer, de concert avec vous, au renforcement des liens d’amitié et de coopération entre nos deux pays », a ajouté le président Bouteflika.

Ph. Nesrine T.

teau «  el Djazair » de quelque 13.000 passagers et 315 véhicules, le secrétaire d’etat a rappelé la portée économique que sous-tend le travail de fourmi accompli en direction des nationaux établis à l’étranger desquels est attendu une contribution effective à la dynamique nationale ainsi qu’un soutien des pouvoirs publics dans leur lutte contre le transfert illégal des devises. il rappellera dans ce même sillage la sensibilisation menée tous azimuts à l’adresse de tous les partenaires de son département appelés à fédérer leurs efforts pour faire aboutir la stratégie de lutte contre l’informel qui cause un préjudice évident à l’etat. Sur un autre registre et non de moindre importance, le secrétaire d’etat a rappelé l’importance de la consolidation de l’identité nationale par notamment l’enseignement de la langue d’origine aux enfants d’Algériens à l’étranger, soulignant au passage que le nombre d’exemplaires de livres scolaires passera cette année à quelque 5.000 unités. M. Sahli a également rencontré les colons de la communauté algérienne établie en tunisie avant leur retour au pays d’accueil et qui à l’instar d’enfants venus d’autres pays — ils sont au total quelque 300 — ont profité de leur séjour pour connaître les réalisations à l’actif de leur pays durant les 50 ans d’indépendance. S. Lamari

sétif ExTENSION DE LA CIMENTERIE DE AïN EL KEBIRA ET INSTALLATION DU COMITé DE DévELOPPEMENT DE L’INDUSTRIE LOCALE ET DE FACILITATION DE L’INvESTISSEMENT

4

a prochaine décennie sera celle du redressement et du renouveau industriel », a déclaré, M. Chérif Rahmani, ministre de l’Industrie, de la Petite et Moyenne entreprise et de la Promotion de l’investissement, qui se trouvait jeudi à Sétif, à l’effet de lancer les travaux d’extension de la cimenterie de Aïn El Kebira et installer le comité de développement de l’industrie locale et de facilitation de l’investissement. Une visite de travail et d’inspection qui a permis au ministre, accompagné du secrétaire général de la wilaya et du président d’APW, de s’enquérir de l’état des lieux qui prévaut dans son secteur et d’apprécier à sa juste mesure la dynamique d’une wilaya qu’il a qualifié de « référentielle ». Au niveau de la cimenterie de Aïn El Kebira où le ministre s’est rendu dès son arrivée à Sétif, M. Yahia Bachir, président-directeur général du groupe de l’industrie des ciments d’Algérie, a fait état des grands axes du programme de développement mis en œuvre par ce groupe et a souligné que 26 millions de tonnes/an de ciment an seront produit dès la fin de l’année 2016 par ce groupement afin d’assurer la couverture des besoins nationaux dans ce domaine. Le PDG du Groupe GICA et les responsables de la cimenterie de Aïn el Kebira ne manqueront pas de faire état des avancées qui ont été relevées à ce jour permettant à cette cimenterie de dépasser la capacité nominale de production de l’ordre de 1 million de tonnes et la porter à 1.266.000 tonnes en 2012 avec des prévisions de 1.300.000 tonnes à la fin de l’année en cours. Autant d’acquis marqués par une augmentation du chiffre d’affaires de plus de 12% et une valeur ajoutée de plus de 17% et qui seront fortement consolidés par cette nouvelle extension qui permettra à la cimenterie de Aïn el Kebira de tripler sa production pour passer de 1 millions à 3 millions de tonnes/an de ciment dès le mois de juillet 2016. Cet investissement, qui permettra alors de développer une capacité additionnelle de 2 millions de tonnes, se propose de couvrir une grande partie des besoins nationaux, et, partant, limiter dans une proportion importante les importations en devises fortes de ce produit. L’extension de la cimenterie d’Aïn el Kebira se traduira en outre par la création de 2.500 emplois dont 500 directs parmi lesquels 300 universitaires indépendamment du volet consacré à la formation de 400 agents. Elle induira, au delà la production physique, une chiffre d’affaires de plus de 200%, une valeur ajoutée de 161% et un excédent brut d’exploitation de plus de 185% avec une conduite automatisée des équipements, un système de contrôle qualité matière On line de même qu’un impact indéniable sur la préservation de l’environnement grâce à un système de dépoussiérage par filtres à manches et une réduction des consommations énergétiques. Intervenant à son tour, M. Rahmani a mis en exergue l’impact de

«L

M. Rahmani : « La prochaine décennie sera celle du redressement et du renouveau industriel »
G La cimenterie d’Aïn El Kebira passera de 1 à 3 millions de tonnes/an.
vées et 9 en voie de finition, soulignant de ce fait le principe adopté de la concession et faire état de la nécessité d’un financement. Pour sa part, le ministre a qualifié ces nouveaux comités de développement de l’industrie locale et de facilitation de l’investissement, « d’espaces destinés à tisser de nouvelles relations entre l’administration et l’ensemble des partenaires  » les chefs d’entreprises, experts et investisseurs interviendront pour faire état de leurs préoccupations, mais aussi de propositions destinées à impulser d’avantage le tissu industriel dans la dimension stratégique qu’il s’assigne. Les intervenants reviendront entre autres sur le problème du marché informel, les taux de douanes, la part de l’Engineering dans la dynamique de l’investissement tout en faisant état de l’insuffisance cruciale de main-d’œuvre. «  Tout le monde ne veut devenir qu’agent de sécurité ou chauffeur », soulignera un intervenant. Prêtant une attention particulière à toutes ces préoccupations et aspirations, le ministre qui reviendra sur les prérogatives du CODILFI qui est «  placé sous l’autorité du wali et est chargé de la promotion de l’industrie locale et de l’investissement, de l’accompagnement de l’entreprise, de la facilitation et de l’amélioration du climat d’affaires  », il exhortera, comme à Ain El Kebira, tous ces chefs d’entreprises à s’inscrire dans la dynamique et les exigences d’un monde qui connaît des bouleversements, un marché qui bouge, change et fait que nous ne sommes donc pas seuls sur ce terrain. Dans cette nécessité du changement, M. Cherif Rahmani fera état du défi qui reste à relever pour hisser l’industrie algérienne à la juste place qui doit lui revenir, soulignant la nécessaire émergence, d’un cadre, d’une vision et d’une démarche à moyen et long terme, car dira-t-il, l’industrie « c’est le moteur réel de la production et de la productivité, c’est le moteur de l’économie. » « Nous irons vite », dira le ministre pour répondre aux préoccupations des responsables et élus locaux auxquels il demandera cependant de lever rapidement certaines contraintes avant de mettre en exergue une fois encore les avancées enregistrées par cette wilaya et le dynamisme constant qu’elle connaît. f. Zoghbi

Nation

EL MOUDJAHID

cet investissement sur l’économie nationale et la place qu’il occupe dans la stratégie d’envergure développée par le gouvernement dans ce secteur stratégique. Il fera état du bond qualitatif relevé au niveau de la wilaya de Sétif et mettra à profit cette cérémonie pour féliciter les cadres et travailleurs de cette cimenterie et de toutes les cimenteries du pays dira-t-il, annonçant par la même le lancement prochain de 6 grands projets à travers le territoire national pour couvrir les besoins nationaux en ciment. M. Cherif Rahmani en lançant les travaux de cette nouvelle extension ne manquera cependant pas d’exhorter les producteurs de ciment présents à relever le défi qui s’impose et faire face aux effets de la concurrence qui prévaut à tous les niveaux au moment dira-t-il où « nous jouons désormais sur un terrain international. » Au siège de la wilaya où il installera ensuite le comité local de développement de l’industrie local et de facilitation de l’investissement, le ministre qui écoutera longuement les investisseurs, chefs d’entreprises, hommes d’affaires et partenaires soulignera que l’Algérie n’est pas seule sur une île, mais est partie prenante d’un monde mouvant qui a ses exigences auxquelles nous avons à charge de nous adapter. Il dira les efforts qui restent certainement à déployer pour impulser d’avantage l’industrie dans notre pays, rappelant par la même l’impact de la décennie noire, mais s’élèvera dans le même temps contre toute forme de défaitisme ou de pessimisme soulignant plutôt la nécessité d’œuvrer sans relâche pour sortir avec une vision nouvelle comme s’attelle à le faire actuellement le gouvernement au titre du programme initié par le

Président de la République. « L’Algérie a un passé industriel, l’Algérie a aussi un avenir industriel », dira M. Rahmani qui ajoutera : « l’industrie est de retour ! Il n’y a pas d’industrie condamnable, il n’y a que des entreprises qui ne veulent pas se transformer », soulignant un fois encore que l’industrie est le moteur de notre économie et établira la nécessité en installant le CODILFI de créer des associations par filières. 6.000 demandes d’investissements déposées, 3.000 déjà étudiées et 500 acceptées En procédant jeudi au siège de la wilaya à l’installation du comité de développement de l’industrie locale et de facilitation de l’investissement, M. Cherif Rahmani, ministre de l’Industrie, de la Petite et Moyenne entreprise et de la Promotion de l’investissement, mesurait combien ce nouveau

En sillonnant continuellement de l’Est à l’Ouest, les régions du pays, le Premier ministre privilégie l’approche du terrain pour s’enquérir de plus près de la situation en matière de développement local, situer les éventuelles faiblesses dans l’exécution du programme initié par le Président de la République et saisir au mieux les préoccupations et attentes des populations. En d’autres termes, l’option de la proximité est de mise dans l’action du gouvernement à l’effet de mobiliser l’ensemble des acteurs et partenaires autour de la réalisation des perspectives de modernisation du pays et de promotion de la société et de susciter davantage l’intérêt et l’adhésion du citoyen. Ces visites revêtent une importance capitale pour les  projets en cours et ceux à venir et de nature à renforcer tant les infrastructures de base ainsi que de relancer l’appareil industriel, colonne vertébrale de la relance et de la croissance économique et de

G

L’option de la proximité…

mécanisme pouvait être d’un impact positif sur la dynamique de l’investissement dans une wilaya. 6.000 demandes d’investissements déposées, 3.000 déjà étudiées et 500 acceptées dira le secrétaire général de la wilaya qui ne manquait pas en introduisant cette cérémonie de faire état du bon état de santé du secteur dans cette vaste wilaya du pays et du dynamisme qui entoure l’investissement. Ces chiffres sont en effet plus que révélateurs d’une adhésion qui confirme une fois encore la place de cette wilaya que le ministre qualifiera, lors de cette cérémonie, de référentiel et attire de par sa position et les potentialités indéniables qu’elle offre dans bien des domaines, mais aussi ce dynamisme avéré de ses chefs d’entreprises, hommes d’affaires et autres investisseurs et bâtisseurs qui sont parvenus à ériger une véritable « force de frappe économique ». Dans ce contexte, le représentant du wali dira aussi les perspectives offertes à l’investissement et évoquera ce récent acquis qu’est le grand parc industriel d’Ouled Saber qui s’étale sur 800 ha et constitue un des grands acquis de la wilaya. Il reste que dans la rigueur imposée pour l’émergence d’un investissement générateur de richesse et d’emplois, le volet inhérent au foncier sera aussi évoqué par le président d’APW qui ne manquera également pas dans ce contexte de faire état des efforts consentis dans ce domaine au niveau local et évoquer la création de 14 nouvelles zones d’activités dont 3 sont déjà ache-

l’investissement productif. L’autre aspect non moins important dans la démarche et le nouveau mode de fonctionnement de l’exécutif, c’est de parvenir à tisser un lien solide avec la base pour le rétablissement d’un climat de confiance et de sérénité. Ce n’est pas fortuit si M. sellal a fait au lendemain même de sa nomination, de la réhabilitation de la notion de service public une priorité majeure. La démarche est on ne peut plus pragmatique et tient compte du paramètre de l’expérience dans le fonctionnement et la gestion des collectivités locales et dans le traitement de toute problématique soulevée exigeant parfois la présence du Premier représentant du gouvernement. A sa charge, ces tournées à l’intérieur du pays s’assimilent également à une forme d’expression ou d’un choix pour l’approfondissement du concept de la décentralisation en octroyant plus de prérogatives aux gestionnaires et élus locaux. A. Bellaha

vendredi 30 - Samedi 31 Août 2013

Ph. : Krash

EL MOUDJAHID

Huit jours seulement nous séparent de la rentrée scolaire fixée pour le 8 septembre. A quelques jours de cette date, l’heure est aux préparatifs. Les responsables du secteur de l’éducation nationale s’activent à donner les directives et les orientations nécessaires pour un bon déroulement de la rentrée et une bonne organisation pour l’année scolaire 2013-2014.

Dernières retouches avant la rentrée
CONFÉRENCE NATIONALE DES DIRECTEURS DE L'ÉDUCATION AUJOURD’HUI AU LYCÉE DES MATHÉMATIQUES DE KOUBA
vue d'alléger le poids du cartable scolaire et d'atténuer son incidence sur la santé de l'enfant. Il s’agit aussi de l’allégement des horaires au niveau du cycle complémentaire et le renforcement des matières essentielles avec l’introduction des travaux dirigés pour l’arabe, le français l’anglais et les mathématiques qui seront enseignés par groupe afin que l’élève assimile mieux les cours dispensés. La répartition du temps scolaire a été également étudiée avec un certain équilibre des trois trimestres de l’année, une meilleure répartition des heures de classe sur la semaine, un certain allégement de la journée de classe et la programmation des enseignements à des moments où la faculté de concentration des élèves est la plus grande, etc.

Nation

5

A

ujourd’hui, dernier jour du mois d’août, le ministre de l’Education nationale Abdelatif Baba Ahmed réunira, au cours d’une conférence nationale, les 51 directeurs de l'éducation ainsi que les cadres du secteur afin de faire le point sur les derniers préparatifs de la rentrée des classes après trois longs mois de vacances scolaires. Cette rencontre se déroulera en présence notamment de membres des commissions de l'éducation des deux Chambres du Parlement (Assemblée populaire nationale et Conseil de la nation) ainsi que les partenaires sociaux dont les représentants des associations des parents d’élèves et les syndicats. Selon le communiqué du ministère de l’Education nationale parvenu à notre rédaction, l’objectif visé par cette conférence nationale qui regroupe les 48 wilayas du pays, est de «permettre à l'ensemble des cadres pédagogiques et administratifs du secteur de se concerter et d'intervenir une dernière fois avant le lever de rideau d'une nouvelle année scolaire », caractérisée par l’introduction des mesures organisationnelles et pédagogiques prises par la tutelle en

Reprise aujourd’hui du staff administratif
Il y a lieu de rappeler que cette conférence nationale vient clore une série des quatre conférences régionales réunissant à chaque fois les directeurs de l'éducation de wilayas avec les directeurs centraux au ministère de tutelle, par le biais de la visioconférence. Ces conférences régionales «on live» ont eu

De nouvelles structures scolaires
LAGHOUAT

lieu tout le long du mois en cours à partir de la wilaya de Biskra (pour les wilayas du sud du pays), à partir de Tizi-Ouzou (pour les wilayas du centre), à Annaba (pour les wilayas de l’Est) et à Sidi Bel Abbès (pour les wilayas de la région de l’Ouest), a indiqué la même source. Parmi les thèmes abordés au cours de ces quatre conférences ré-

Plusieurs structures scolaires des trois cycles éducatifs vont être réceptionnées dans la wilaya de Laghouat, pour cette rentrée scolaire (2013-2014), a-t-on appris auprès des services de la direction locale de l’éducation. Les structures en question concernent un lycée au quartier El-Mahafir (chef lieu de la wilaya) d’une capacité de 1.000 places pédagogiques et doté d’un demi-pensionnat de 300 repas, ainsi que deux autres lycées à Sidi-Bouzid, et Bordj ElSenoussi, a précisé le directeur du secteur. Le secteur de l’éducation sera renforcé aussi par trois établissements moyens, dans les communes de Laghouat, Aflou et Bennacer Benchohra, ainsi que quatre groupements scolaires et l’extension de plus de (100) classes, à travers la wilaya, a-t-il ajouté. Dans le même contexte, 44 établissements scolaires des trois cycles (primaire, moyen, secondaire) ont bénéficié d’une opération de réhabilitation ayant touché notamment les cours et les sanitaires, le ravalement des façades, la réfection de la peinture et l’installation de chauffages, a-t-on fait savoir. Les structures du secteur seront renforcées dans la wilaya par d’autres projets, en cours de réalisation, dont 10 lycées et 17 salles de sport, ainsi qu'une unité de suivi et de dépistage au lycée Berkani-Rabah à Aflou, a-t-on ajouté de même source. La wilaya de Laghouat compte actuellement 332 établissements scolaires, 221 pour le primaire, 77 pour le moyen et 34 dans le secondaire, ainsi que 4 internats et 41 demi-pensionnats. Plus de 112.000 élèves sont attendus pour la prochaine rentrée scolaire (2013-2014).

194.623 élèves reprendront le chemin de l’école, la semaine prochaine dans la wilaya de Bejaia. Un nombre sans cesse croissant face à un déficit énormes en infrastructures éducatives. Le secteur de l’éducation à Bejaia n’a réceptionné aucune école pour la rentrée prochaine, les projets lancés ne sont pas achevés pour absorber cette crise aiguë qui perdure depuis les trois dernières années. D’après les chiffres qui nous ont été communiqués par la direction de l’éducation, Le cycle primaire accueillera 88.005 élèves répartis entre 4.025 divisions ; le moyen recevra 62.499 élèves pour 2.433 disions et le secondaire accueillera 44.119 lycéens pour 1.436 divisions. Pour ce qui est des infrastructures d’accueil, Bejaia souffre d’un manque de collèges et lycées les projets sont toujours en cours, accusant beaucoup de retard. Ainsi avec 560 écoles primaires, 154 collèges et 52 lycées, le secteur de l’éducation enregistre des surcharges de

Déficit en infrastructures éducatives
BÉJAÏA
classes, le nombre dépasse les 45 élèves, et connaitra une grande pression pour cette rentrée scolaire. Cette situation est identique que ce soit au chef lieu de la wilaya ou dans les autres daïras. Les élèves du secondaire de la commune de Beni Ksila poursuivront encore leur scolarité dans les lycées de Toudja et Adekar où le transport scolaire fait défaut. A Bejaia ville, les travaux de construction du CEM et lycée de Sidi Ali Labhar connaissent un grand retard et ne seront pas achevés pour cette rentrée malgré les promesses des responsables du secteur. Même chose à Souk El Tenine ou l’unique lycée datant de plusieurs années dépassent largement sa capacité qui est de 600 places pédagogiques. Dans ce lycée le nombre a atteint les 1.000 élèves. Certes, le secteur est saturé. Le manque de places pédagogiques, de demipensions, d’internats et de transports scolaires ne fait qu’aggraver la situation. La direction

gionales, la prise en charge pédagogique des 8 millions d'élèves concernés par la prochaine rentrée scolaire, à travers l'ouverture de nouveaux établissements équipés et la disponibilité des manuels dans les établissements scolaires souligne la même communiqué de presse. Ces conférences régionales, faut-il le rappeler, ont rendu compte «des efforts et des solu-

tions déjà mises en place dans le domaine du transport scolaire, des cantines scolaires qui doivent débuter dès la deuxième semaine de la rentrée (...) », a poursuivi le communiqué. Il était également question du suivi médical des élèves, des mesures de sécurité dans les établissements, du chauffage et de la climatisation, a conclu le communiqué du ministère de l'Education nationale. Sur un autre plan, il faut noter que l’ouverture des établissements scolaires aura lieu demain avec la reprise du staff administratif composé de plus de 120.000 adjoints d’éducation et administrateurs. Ces derniers procéderont à l’organisation de l’année scolaire, la préparation et la finalisation de l’emploi du temps des enseignants et des élèves et la prise en charge des inscriptions scolaires, des lycéens et collégiens qui s’étaleront du 2 au 5 septembre. La rentrée des 320.000 enseignants dont le nombre est renforcé par l’ouverture cette année de12.346 postes nouveaux, est prévue mardi prochain soit trois jours après celle du personnel administratif. Sarah Sofi

de l’éducation doit prendre de nouvelles mesures pour remédier à cette situation alarmante qui pénalise des milliers d’enfants scolarisés. Bien que l’Etat a injecté des sommes colossales pour assurer une meilleure scolarité et dans de meilleures conditions à tous les enfants, à Bejaia le secteur de l’éducation peine à trouver une solution à tous les problèmes rencontrés sur le terrain. Une situation qui n’arrange guère les parents d’élèves qui voient leurs enfants affronter ces problèmes cruciaux au quotidien au détriment des meilleures conditions de scolarité. Plusieurs établissements scolaires sont mal entretenus, des fissures sur les murs, des infiltrations d’eau à travers les toitures, des sanitaires sans eau potable, une situation amère que nous avons constatés hier dans quelques écoles de Bejaia à moins d’une semaine de la rentrée scolaire. M. Laouer

La wilaya de Constantine sera dotée de dix huit nouveaux établissements scolaires pour l’année scolaire 2013-2014, dont 13 infrastructures sont implantées à la nouvelle ville Ali Mendjeli, a-t-on appris jeudi auprès de la direction de l’éducation. Il s’agit de six lycées de 1.000 places pédagogiques, aux unités de voisinage (UV) 17, 18 et 19 d’Ali Mendjeli et trois autres établissements scolaires du même cycle secondaire au centre de la commune d’El Khroub, à la nouvelle ville Massinissa et aussi dans la commune de Didouche Mourad, a précisé le même responsable. Dans le cycle moyen six collèges d’enseignement moyen (CEM) dont trois à Ali Mendjeli seront fonctionnels pour la prochaine rentrée scolaire a encore poursuivi M. Latafi, ajoutant que six nouveaux groupements scolaires pour le cycle primaire consolideront les acquis du secteur de l’éducation à Ali Mendjeli. Affirmant que les chantiers de réalisation de ces établissements scolaires, inscrits dans le cadre du programme d’urgence de mise à niveau d’Ali Mendjeli, ont été suivis de «très prés» par le directeur de l’éducation de la wilaya, le responsable a précisé que ces infrastruc-

18 nouveaux établissements
CONSTANTINE

tures scolaires «ont été déjà dotées des équipements nécessaires» et devront contribuer, a-t-il précisé «à alléger une éventuelle pression dans les classes des cycles moyen et secondaire notamment à la ville nouvelle». Grand pôle de concentration démographique dans la wilaya de Constantine, la nouvelle ville Ali Mendjeli a bénéficié d’une «atten-

tion particulière» en matière de construction d’établissements scolaires, a affirmé M. Latafi, rappelant l’importance d’accompagner les familles fraichement installées à Ali Mendjeli par des établissements scolaires aptes à «accueillir leurs enfants dans les meilleures conditions».

Vendredi 30 - Samedi 31 Août 2013

6

D

Amar Saïdani nouveau secrétaire général
6e session du comité central du Fln
Les travaux de reprise de la 6e session du Comité central du parti du Front de libération nationale (FLN) ont pris fin, jeudi, avec le plébiscite et au vote à main levée, de M. Amar Saïdani, en sa qualité de nouveau secrétaire général du parti, un poste vacant depuis le 31 janvier 2013.
des membres participants. la presse qui était partagée entre les deux lieux de réunions s’affairait aux formalités d’accréditation auprès d’un service de presse, mis en place pour ceux qui n’avaient pas leurs noms pour la couverture de la session. a 10 h 45, la séance de reprise est annoncée considérant que le quorum est atteint avec la présence de 264 membres du comité central sur la base de la présentation et vérification des convocations dont 13 par procuration avec 15 absents et qui ont rejoint la session pendant la tenue des travaux. les travaux de reprise de la session du comité central se sont alors ouverts avec l’hymne national et la fatiha suivies par la constitution du bureau de la session que composent 18 membres sous la présidence de m. ahmed Boumehdi, en sa qualité de président de la 6e session, mme leïla tayeb, l’aînée et m. abdelkader Zehali, le benjamin du comité central, un bureau approuvé à l’unanimité par les participants. la session est déclarée ouverte et comporte un seul ordre du jour, à savoir l’élection du secrétaire général du parti. ahmed Boumehdi a procédé à l’installation de la commission de candidature dont les membres se sont retirés pour établir le règlement intérieur et recueillir la liste des candidats. a ce titre, l’on a appris que parmi la liste des onze noms ayant postulé pour le poste de secrétaire général, nombreux ont préféré se retirer, à l’exemple de saïd Bouhadja, abdelhamid si affif. seul mustapha maâzouzi, ancien membre du bureau politique, est monté à la tribune pour annoncer officiel-

Nation

EL MOUDJAHID

ans l’après-midi, vers 18 h, une réunion du comité central devait se tenir pour la désignation des membres du bureau politique a été reportée à la prochaine réunion du cc. le report a été décidé afin de permettre aux consultations en cours d’arriver à un consensus sur la composante du nouveau BP selon les propos de m. saïdani indiquant que les discussions vont se poursuivre pour choisir les membres du futur Bureau politique du Fln appelant l’ensemble des membres du comité central à œuvrer dans le sens du rapprochement des positions et de la conciliation des militants pour resserrer les rangs du parti. dans une allocution prononcée à l’issue de son élection, m. saïdani a renouvelé son engagement à unifier et à resserrer les rangs du Fln, affirmant qu’il s’engage à instaurer la réconciliation entre les militants. il a saisi cette occasion pour remercier les votants et ceux qui se sont retirés en sa faveur pour la confiance placée en lui dans ces moments très particuliers pour le parti. m. saïdani a expliqué que son élection constitue une lourde responsabilité, appelant l’ensemble des membres du cc à apporter leur contribution dans l’accomplissement de sa nouvelle mission. il a également sollicité la conjugaison des efforts pour éviter les divisions et s’éloigner de tout ce qui peut alimenter la discorde au sein du parti pour concrétiser ce projet donnant aux militants un message de paix et d’unité dans le travail pour le développement, la stabilité et la préservations des institutions. très tôt jeudi matin, l’hôtel aurassi, s’était préparé à l’événement puisqu’à 9 h déjà, la salle des conférences affichait complet malgré le contrôle strict des convocations et des identités

comité central et sénateur madani Hanoufa qui le proposera au poste de secrétaire général. conformément aux articles du règlement intérieur et des statuts du parti, et selon l’ancienneté de dix ans au moins et la discipline militante, notamment l’article 17 qui définit les modalités d’élection des candidats, soit par les urnes secrètes, la majorité absolue ou la main levée, la candidature de m. amar saïdani, candidat unique et de consensus est soumise à la procédure de vote au poste de secrétaire général du parti du Fln à main levée.

lement et dans une allocution très émouvante, son retrait de la course au poste de sg pour préserver l’unité du parti et dans l’intérêt du pays. «ce choix m’est aussi dicté par le devoir et la responsabilité au re-

Maâzouzi : « Je me retire pour préserver l’unité du parti »

conFérence de Presse du nouveau secrétaire général du Fln

L

e parti Fln poursuivra l'exécution du programme du parti adopté lors de son dernier congrès, a indiqué m. amar saïdani lors d'une conférence de presse tenue à la fin des travaux de la 6e session du comité central du parti, le qualifiant de projet national du Président de la république et président du parti, m. abdelaziz Bouteflika. il s'est également engagé à resserrer les rangs de sa formation en confiant la réalisation de la réconciliation aux sages et cadres habilités du parti. il a précisé en outre, que la décision du conseil d'etat, prise mercredi soir, et portant annulation de la réunion du comité central (cc) est souveraine et indiscutable. m. saïdani, l’ancien président de l’aPn de 2004 à 2007, a encore ajouté que les décisions de justice concernant la réunion de ce jeudi ne comportent aucune contradiction. d'autre part, le nouveau secrétaire général du parti Fln a rappelé que le comité central est une instance dirigeante et est, par conséquent, habi-

M. Saïdani : « Poursuivre l’application du programme du parti FLN adopté lors de son dernier congrès »

«la tenue de la session du comité central ayant permis l’élection du secrétaire général du parti du Fln est une grande satisfaction et un soulagement pour les militants. aussi l’élection du nouveau secrétaire général va permettre au parti de contribuer à la préparation des prochaines échéances politiques tout en œuvrant au parachèvement de la structuration des instances du Fln pour aller vers plus de stabilité et la paix, des objectifs fournis par le Président de la

Saïd Bouhadja : « c’est une grande réalisation pour le Comité central »

gard du contexte actuel afin d’œuvrer au resserrement des rangs des militants et le renforcement de la cohésion au sein du parti du Fln». il ne reste plus qu’un seul candidat sur la liste en la personne de m. saïdani et c’est le membre du

en clôture de la session, le président du bureau de la session, m. ahmed Boumehdi a salué les membres du comité central pour le travail responsable effectué dans la réussite de l’organisation de l’élection, après plus de sept mois de vacance du poste. il a affirmé que les participants ont assumé leur responsabilité dans l’intérêt du pays et du parti, annonçant par ailleurs la réunion prochaine du secrétaire général du Fln dans le but de parachever les instances et organes du parti. Houria A.

Boumehdi : « Les membres du CC ont assumé leur responsabilité »

Photos : Billal

litée à convoquer une réunion en pareille situation, soulignant qu’il s'est porté candidat au poste de secrétaire général du parti en sa qualité de dirigeant du cc. comme il a poursuivi en soutenant que tout ce qui s'est dit au sujet de ma candidature au nom de parties déterminées n'est que propagande. s’exprimant sur la prochaine élection présidentielle, amar saïdani a précisé que le comité central était seul habilité à se prononcer sur le choix du candidat

vendredi 30 - samedi 31 août 2013

Fln à la présidentielle, estimant prématuré d'évoquer ce sujet. m. saïdani a, par ailleurs, indiqué que la situation internationale n'augure rien de bon et le danger ne doit pas être minimisé, affirmant que sa formation politique s'enorgueillit du fait que le président de la république a réussi à assurer la paix et la stabilité pour l'algérie. en effet le Président Bouteflika jouit d’une grande estime et un profond respect à l’échelle internationale et c'est pourquoi l’algérie n’a fait l’objet d’aucune ingérence étrangère comme c’était et c'est le cas dans plusieurs pays. enfin, au plan organique, m. saïdani a réaffirmé qu’il œuvrera à mettre fin à la crise que connaît le groupe parlementaire du parti à travers le scrutin, conformément au règlement intérieur.

l'annonce de la composante du nouveau Bureau politique du parti du Front de libération nationale (Fln) a été reportée à la prochaine réunion du comité central (cc) du parti, a affirmé le nouveau secrétaire général «après consultations, il a été décidé de reporter l'annonce de la composante du Bureau politique du parti à la prochaine réunion du cc», a indiqué m. saïdani. ce dernier a précisé que ce report permet de poursuivre les consultations pour choisir les membres du futur Bureau politique du Fln, sans pour autant préciser la date de la tenue de la prochaine réunion du cc. il a, à cette occasion, demandé aux membres du cc d'informer les militants de la base sur le déroulement des travaux de la 6e session.

La composante du nouveau BP du FLN sera connue lors de la prochaine session du CC

république dans les domaines économiques, sociaux et culturels inscrits dans le cadre de son programme quinquennal. c’est une nouvelle étape qui nous attend et nous attendons avec cette élection, que le nouveau secrétaire général œuvrera davantage à la réunification des rangs pour plus de cohésion dans le cadre de la pratique des règles de démocratie, d’expression et de liberté. » H. A.

le tribunal administratif de Bir mourad raïs (alger) a autorisé jeudi la reprise des travaux de la 6e session du comité central (cc) du parti du Front de libération nationale (Fln). dans une déclaration à l'aPs au tribunal administratif de Bir mourad raïs, l'avocat de la wilaya d'alger, Haouas ghourid, a expliqué que «le recours introduit pour l'annulation de la tenue de la 6e session du cc du parti a été rejeté jeudi, car infondé». les travaux de la 6e session du cc du parti du Fln reprendront normalement, a affirmé m. ghourid à l'issue de la séance consacrée à la question. il a précisé que le recours a été rejeté car jugé infondé et que les personnes l'ayant introduit pour l'annulation de la réunion du cc, ne sont pas qualifiées pour intenter une telle action en justice.

Le tribunal administratif de Bir-Mourad Raïs autorise la reprise des travaux de la 6e session du CC

EL MOUDJAHID

L’Algérie émet un “avis sans objection”

RAPAtRieMeNt De Deux ALGéRieNS De GuANtANAMo

Nation

L’INPV : « Le sud du pays épargné pour le moment »

MeNACe ACRiDieNNe DANS LeS PAYS Du SAHeL

7

L

es autorités algériennes ont émis “un avis sans objection” à la demande américaine de rapatriement vers l’Algérie, de deux ressortissants algériens, détenus à la base navale de Guantanamo, a-t-on appris jeudi auprès de la Commission nationale consultative de promotion et de protection des droits de l’homme (CNCPPDH). “Les autorités algériennes ont émis un avis sans objection à la demande américaine de rapatriement vers l’Algérie, le 28 août 2013, de deux ressortissants algériens, les nommés Hadj Arab Nabil et Mouati Saïd Ahmed

Cinq ressortissants marocains ont été arrêtés et mis sous mandat de dépôt dernièrement à Bouira pour “entrée illégale sur le territoire national”, a-t-on appris jeudi dernier auprès de la Sûreté de wilaya. Agés entre 27 et 36 ans, ces migrants clandestins ont été arrêtés au niveau d’un poste de contrôle sécuritaire installé à la sortie ouest de la ville de Bouira, à bord d’un taxi en provenance d’Alger.

5 Marocains sous mandat de dépôt pour entrée illégale sur le territoire national

Sayab, détenus à la base navale de Guantanamo”, a précisé la CNCPPDH. “Sur la base des engagements convenus avec la partie américaine depuis 2007, et en conformité avec la pratique utilisée lors des treize transferts précédents de ce type, la prise en charge de ces ressortissants tant par les services spécialisés que par les instances judiciaires compétentes, est mise en œuvre en application des procédures légales en vigueur en la matière”, a expliqué la même source. Auparavant, la cour d’Alger a émis dans un communiqué, affirmé qu’‘‘en date

du 28 août 2013, les ressortissants algériens (S.M.) et (H.A.) ont été remis aux autorités algériennes à l’aéroport international HouariBoumediène, après leur rapatriement de la base de Guantanamo (Cuba) par les autorités américaines”, a précisé le communiqué. Les deux ressortissants algériens “ont été soumis à une enquête préliminaire par les services de la police judiciaire et placés en garde à vue en attendant de les présenter devant le procureur de la République compétent”, a ajouté la même source.

BouiRA

une personne a trouvé la mort et une autre est blessée suite au violent vent qui a soufflé durant la nuit de mercredi à jeudi dernier sur des localités du sud de la wilaya de tiziouzou, apprend-on de sources concordantes. La personne décédée, un homme âgé de la cinquantaine, a été victime de la chute d’un arbre dans la localité des ouadhias, à une quarantaine de kilomètres au sud du chef-lieu de wilaya de tizi-ouzou, indique-t-on de même source. Ce vent violent a causé également des dégâts plus ou moins importants à certaines habitations et autres établissements publics. Ainsi, le vent a provoqué l’effondrement de la toiture du service hémodialyse de l’établissement public hospitalier de la ville d’Ain el Hammam, alors qu’à ouacif, l’autre localité du sud

Un mort à Tizi-Ouzou...
iNteMPéRieS
de la wilaya, cette violente tempête de vent a démonté la charpente d’une bâtisse située à la cité des enseignants du chef-lieu de commune, apprend-on de la protection civile, qui a précisé que les familles touchées ont été recasées provisoirement au niveau de l’école primaire de la ville. Le vent violent a également provoqué l’arrachement de la toiture en tuiles de la Maison de l’artisanat, servant aussi de salle de fêtes de la commune d’Ath Yenni. Fort heureusement aucune victime n’a été déplorée dans ces localités où la vitesse du vent aurait atteint les 100 km/h, selon les témoignages de citoyens. A Biskra, des pluies orageuses accompagnées de vents violents ont été enregistrées au cours des der-

“Les mis en cause n’ont présenté aucun papier pour justifier leur présence sur le territoire national, fait qui a conduit à leur arrestation directe”, a indiqué la même source. ils ont été présentés mardi dernier devant le procureur de la République près le tribunal de Bouira qui a ordonné leur mise sous mandat de dépôt pour “entrée clandestine et illégale sur le territoire national”, a précisé la même source.

Vendredi 30 - Samedi 31 Août 2013

nières 24 heures dans la wilaya causant des dégâts à des habitations et au réseau électrique, apprend-on jeudi auprès des services de la protection civile. Les pluies orageuses, précise-t-on de même source, ont provoqué l’effondrement des murs de quatre habitations et la chute de neuf poteaux électriques d’alimentation domestique et d’éclairage public. La même source a fait état également de dysfonctionnement dans trois compteurs électriques, de la chute de deux câbles électriques aériens et d’interventions pour la surveillance de “foyers à risque”. Ces dégâts ont été enregistrés dans les communes de tolga, Sidi okba, Zéribet el-oued et Biskra, ajoute la même source. B. A. et APS

L’institut national de protection des végétaux (iNPV) tire la sonnette d’alarme. une menace d’invasion acridienne pèse sur les pays du Sahel et l’extrême Sud algérien. Selon la station régionale de Ghardaïa de l’iNPV, ce sont les pluies estivales abondantes enregistrées dans ces zones qui ont créé des conditions écologiques « favorables  » à la reproduction des criquets pèlerins. explicite le responsable de cette station régionale, a indiqué à l’APS que les fortes pluies qui se sont abattues sur les pays du Sahel favorisent l’éclosion des larves des acridiens et déclenchent la multiplication de ces populations acridiennes. M. Ahmed Sekkouti a ensuite précisé que « des essaims de jeunes adultes sont présents au Soudan et sur le point de se former au Niger et au Mali ». Cela étant, a rassuré jeudi dernier ce même responsable « aucune infestation ou activité acridienne alarmantes n’a été observée dans le sud algérien par les différentes équipes de prospection déployées à travers les wilayas du Sud.» il faut dire que, sur place, des équipes de prospecteurs et de lutte antiacridiennes sont actuellement déployées sur le terrain et mènent des opérations terrestres, alors que d’autres sont en cours de mobilisation, signale ce même responsable, notant dans ce même contexte que le dispositif national de prospection et de lutte anti-acridienne est « continuellement renforcé dans différentes régions du pays en moyens humains et matériels de lutte et de traitement. » Poursuivant ses propos, M. Sekkouti souligne qu’un dispositif préventif de surveillance contre toute infiltration ou incursion du criquet pèlerin a été réactivé, renforcé et est sur le qui-vive à travers l’ensemble du territoire des wilayas du sud algérien, depuis l’année dernière. Ce dispositif auquel sont associés l’ensemble des acteurs intervenant dans la lutte contre le criquet pèlerin, en particulier les services de l’agriculture, des forêts, de l’iNPV et de la protection civile, des wilayas de l’extrême Sud et Sud du pays, a été renforcé par la participation des agriculteurs et la société civile, a relevé le responsable de la station régionale de l’iNPV de Ghardaïa. Des cellules de veille composées de personnes qualifiées susceptibles de fournir des données fiables sur toute apparition de criquet pèlerin ont été également réactivées dans les différentes communes et localités de ces wilayas, a-t-il indiqué. et d’ajouter : « Ces cellules ont pour mission première la collecte et la retransmission des informations en temps réel sur toute apparition de criquet dans leurs régions, en prévision de toute infestation ou invasion de cet insecte. » Plus d’une vingtaine d’équipes de lutte antiacridienne et de prospecteurs sillonnent les vastes territoires des wilayas du sud et suivent de près toute activité acridienne, tout en évaluant l’impact sur le terrain. en somme, la lutte contre cet insecte nuisible est permanente, en particulier dans les foyers grégarigènes (lieux de reproduction du criquet pèlerin) dans les massifs montagneux de l’extrême Sud (l’Ahaggar et le N’Ajjer). Pour M. Sekkouti, le signalement de criquets dans les pays voisins interpelle à la prise de mesures préventives permettant la circonscription de toute infestation et sa destruction. Le responsable de la station régionale de l’iNPV de Ghardaïa a également lancé un appel aux agriculteurs : « Nous recommandons aux agriculteurs d’être prudents et d’avoir un comportement citoyen et civique en informant les services agricoles les plus proches, dès l’apparition de sujets acridiens, afin de coordonner nos efforts et d’intervenir rapidement.» S.G./APS

Les douaniers de postes Akid Abbès et Akid Lotfi à Maghnia et ceux de la brigade mobile de Ghazaouet (wilaya de tlemcen) ont récupéré, au cours de trois opérations distinctes, 1.920 litres de carburant, produit devant être introduit illégalement au Maroc. Les saisies ont été opérées cette semaine, suite à des contrôles et aux barrages dressés dans la région du poste Benseddik, du chemin de wilaya 101, à proximité de Diar Djemaa, à Maghnia ainsi que dans la localité d’oued telata, relevant de la daïra de Ghazaouet, a-t-on indiqué, jeudi, dans un communiqué de la Direction régionale des Douanes de tlemcen. Le carburant était conditionné dans 60 jerricans en plastique, transportés frauduleusement à dos de baudets et par un véhicule léger appartenant à une agence de location de voitures, a-t-on ajouté de même source.

Saisie de 1.920 litres à Tlemcen

Lutte CoNtRe Le tRAFiC De CARBuRANt

8

T

oute la problématique des étapes futures est de savoir et pouvoir construire une économie dynamique et performante avec à la clé une articulation organisée et cohérente avec le reste du monde dans la mesure où notre économie présente déjà un grand degré d’ouverture, voire de vulnérabilité par rapport aux marché extérieurs. Faut-il rappeler que la structure de notre balance commerciale, le volume et la structure de nos importations et de nos exportations hors hydrocarbures, le taux de couverture de nos besoins par la production locale, le niveau d’intégration de nos structures de production de biens et de services, attestent largement, entre autres facteurs, de la nature et de l’acuité des challenges à relever à moyen et long terme. Il est patent que notre économie ne peut rester indéfiniment cloîtrée dans le binôme ou l’inéquation exportateur d’hydrocarbures-importateurs de biens d’équipement, de consommation et services, il faudra bien trouver les moyens et l’organisation pour que notre économie puisse créer de la valeur et s’insérer dans des chaînes de valeurs internationales où un certain nombre de règles, de contraintes mais aussi d’opportunités existent pour donner une chance aux nouvelles générations de construire leur avenir. Pour ce faire, il y a là matière à préparation, réflexion, concertation et action afin que nos relations avec le reste du monde soient marquées au coin du credo gagnant-gagnant, de l’intelligence, du partage des risques et des gains d’emplois, de revenus, de croissance et de développement. Nos échéances internationales avec l’OMC, comme notre accord d’association avec l’Union européenne, comme notre adhésion à la Zone arabe de libre-échange procèdent d’ailleurs plus que de cette volonté mais de cette nécessité absolue de s’insérer dans

L’économie nationale est appelée à faire face à des échéances internationales importantes, notamment dans ses relations avec le reste du monde dans le cadre d’accords et d’adhésions à différents espaces multilatéraux d’échanges aux enjeux décisifs pour les années à venir, tels que l’OMC, l’Union européenne et la Zone arabe de libre-échange.
de la croissance, de ses ingrédients, instruments, ressorts, acteurs et approche. Toutes ces questions ont trait en fait aux modalités et au rythme de préparation de nos entreprises et de notre économie à cette ouverture et à ce nouveau défi de la compétition et donc de la compétitivité internationale que véhiculera avec plus d’intensité le respect de nos engagements multilatéraux et donc une plus grande ouverture de nos marchés et de notre économie. Un débat affiché parfois caché existe entre différentes parties prenantes dans ces mutations de notre économie. Certains considèrent que l’ouverture a été rapide et mal appréhendée et donc mal conduite et onéreuse et par conséquent prendre le temps nécessaire pour concevoir et mettre en œuvre les mesurer correctrices, structurantes et salvatrices pour notre tissu productif et l’avenir économique du pays. Pour d’autres, cet « alibi » du temps nécessaire dédié à cet objectif, n’a servi à rien si ce n’est à aggraver les fragilités et rigidités de notre économie au profit d’une minorité locale et d’intérêts étrangers sans impact réel sur notre appareil de production et le corps social. Ils estiment que le pays a perdu trop de temps et de ressources en alimentant rentes et super profits sans retombées sérieuses pour l’économie réelle et que par conséquent, la meilleure des préparations, ce sont la compétition et l’ouverture orientés d’abord vers l’intérêt national au profit des agents économique nationaux d’abord et sans vouloir, ni s’enfermer dans une autarcie improductive par essence. Si le débat n’est pas tranché dans les cénacles, la réalité, elle, a tranché la question. Il est temps de réfléchir de façon concertée et approfondie sur la façon dont nous nous sommes préparés à ces échéances internationales essentielles pour notre tissu économique et social

L’économie nationale s’y prépare
EChéANCES INTErNATIONALES

Economie

EL MOUDJAHID

L'euro se stabilisait face au dollar hier, dans un marché adoptant une position attentiste alors que les craintes d'une intervention en Syrie se dissipent quelque peu. L'euro valait 1,3247 dollar vendredi matin, contre 1,3241 dollar jeudi soir. Il était tombé à 1,3220 dollars jeudi, son plus bas niveau en deux semaines. La monnaie unique européenne reculait face à la devise japonaise, à 130,01 yens contre 130,18 yens la veille au soir. Le dollar aussi se repliait face à la devise nippone, à 98,12 yens contre 98,32 yens jeudi. Le reflux des craintes d'une frappe militaire imminente sur la Syrie calmait la nervosité des cambistes vendredi, "mais dans l'ensemble, le

L'euro se stabilise face au dollar dans un marché prudent
marché reste prudent", commentait un analyste chez ETX Capital. Par ailleurs, le billet vert avait été soutenu jeudi par des indicateurs encourageants sur la vigueur de la reprise économique des Etats-Unis. La croissance économique des Etats-Unis a été revue en nette hausse jeudi pour le deuxième trimestre (avril à juin), à +2,5% en rythme annualisé, témoignant d'une solide progression par rapport à la première estimation officielle (+1,7%). Sur le front du chômage, les nouvelles inscriptions de demandeurs d'emploi ont reculé, conformément aux attentes des analystes, à 331.000 pour la semaine close le 24 août.

tout qui se fait, se pratique, se réalise, se bâtit et se dessine (avec ou sans nous d’ailleurs) dans le monde en matière d’innovations, de nouvelles industries et technologies, de conquête de parts de marché, et surtout de luttes sourdes ou apparentes en matière d’échanges et de circulation de biens, de services, de capitaux, d’idées, de technologies et de personnes. Par conséquent, notre économie, notre pays et sa jeunesse en particulier doivent se préparer et se mettre en ordre de travail, voire de « bataille » pour prendre à bras-le-corps les défis qui l’attendent  face à ce mouvement inexorable de l’économie mondiale et des marché internationaux, les principes de réalité et d’efficacité commandent de faire preuve, ni d’opposition

frontale ni de combats d’arrière-garde stériles et sans lendemain. L’histoire n’attend pas les hésitants et les faibles dans un monde où tout va très vite avec ou sans nous d’ailleurs pour ceux qui auraient encore quelques illusions à ce sujet. Ce n’est un secret pour personne que de dire sans accord avec l’Union européenne et sans être candidat, ni membre à l’OMC, à la ZALE, notre économie, nos entreprises, notre densité industrielle ont été ébranlées, déstructurées, réduites à une peau de chagrin et ce, bien toutes les protections tarifaires et autres artifices de même nature ainsi que le temps écoulé censé et conçu au départ pour se préparer à l’ouverture, mais rien n’y fit, nous devons revoir notre « copie » vis-à-vis

MArChéS

afin que nos entreprises ne subissent plus, mais puissent agir avec tous les atouts en mains pour se confronter aux standards internationaux et faire face à la concurrence avec les soutiens les plus divers et les plus adéquats et aller de l’avant. Si le principe de l’ouverture est irréversible, il faudra l’aménager et le maîtriser pour que nos entreprises et nos emplois ne soient pas la variable d’ajustements nécessaires à la réalisation de dividendes et de gains au bénéfice exclusif de minorités parasites et d’entreprises étrangères portées par des « effets d’aubaine » sans contrepartie. C’est pourquoi marché informel, contre-façon, non-qualité, pratiques bureaucratiques, opacité, visions conjoncturelles doivent à terme disparaître pour laisser place à un puissant mouvement d’investissement, d’extension et de diversification de notre appareil de production en mobilisant tous les compétences et les ressources disponibles de notre pays. L’objectif étant que nos engagements multilatéraux puissent renforcer notre capacité à « fabriquer »  de la croissance et que les démantèlements tarifaires et non tarifaires associés à ces engagements ne conduisent pas à un démantèlement de notre tissu économique préjudiciable à l’avenir des nouvelles générations. Il est possible de s’organiser pour tirer parti au mieux possible des accords et dispositions de l’OMC, de l’accord avec l’Union européenne et la ZALE avec pour seule « boussole » les conditions favorables à l’émergence d’acteurs économiques engagés dans la durée et d’un niveau satisfaisant de compétitivité de nature de préserver et de développer emplois et entreprises. Telle est l’espérance à transformer en réalité tangible pour les prochaines étapes. Yacine Ould Moussa

Vendredi 30 - Samedi 31 Août 2013

EL MOUDJAHID

Le président de l'Autorité monétaire palestinienne, Jihad Khalil El-Wazir, a exprimé, mercredi dernier à Alger, la volonté de son institution de tirer profit de l'expérience de la Banque d'Algérie en matière de gestion des affaires financières et monétaires.

Tirer profit de l'expérience de la Banque d'Algérie
AUTORITÉ MONÉTAIRE PALESTINIENNE

Economie

9
PROTECTION DES CONSOMMATEURS

L'

autorité monétaire palestinienne qui aspire à devenir une banque centrale autonome veut tirer profit de toutes les expériences étrangères pour assurer cette mutation, a indiqué M. ElWazir dans une déclaration à l'APS en marge d'une réunion de travail avec le gouverneur de la Banque d'Algérie, M. Mohamed Laksaci, relevant le succès du modèle algérien en matière de contrôle financier et monétaire. Les deux parties examinent la possibilité d'envoyer des cadres relevant de l'autorité monétaire palestinienne en Algérie pour bénéficier de sessions de formation, a précisé le même responsable. Il a, par ailleurs, salué le respect de l'Algérie de ses engagements vis-à-vis de l'autorité palestinienne aux plans économique et financier notamment à travers l'aide annuelle estimée à 60 millions USD permettant d'atténuer les effets de la crise financière à laquelle fait face l'Autorité palestinienne du fait des pratiques israéliennes. Selon les données avancées par M. El-Wazir, lors de la séance de travail qui s'est déroulée en présence de cadres de la Banque d'Algérie, l'autorité monétaire palestinienne œuvre à renforcer son rôle en matière de gestion et de contrôle financier et monétaire en adoptant des lois visant à lutter contre le blanchiment d'ar-

Le Français Pascal Lamy, qui a passé 8 ans à la tête de l'Organisation mondiale du commerce (OMC) doit passer, demain, le témoin au Brésilien Roberto Azevedo. Vendredi 30 août, son dernier jour de travail officiel, Pascal Lamy était en Autriche, à Salzbourg, achevant une visite de 2 jours. Jusqu'au bout de son mandat, il aura ainsi été un éternel voyageur. Durant ses 8 années, soit deux mandats de 4 ans, à la tête de l'OMC, Pascal Lamy a énormément voyagé, visitant sans relâche les décideurs mondiaux, pour tenter de les convaincre de conclure les négociations de Doha sur la libéralisation du commerce mondial. Il a reconnu, luimême, faire 450.000 km en moyenne par an, soit 10 fois le tour du monde. Concernant son bilan à la tête de l'organisation, Pascal Lamy a fait valoir que l'OMC s'était renforcée sous sa direction, car elle participe à présent aux réunions du G20. Le commerce mondial a doublé depuis 8 ans, et l'organisation, véritable gendarme du commerce mondial, n'a cessé d'élargir le cercle de ses Etats membres. l'OMC comptait 159 Etats membres, soit 11 de plus qu'en 8 ans. Parmi les nouveaux arrivants figure la Russie, entrée en 2012. "Je vais prendre le temps de réfléchir, le 1er septembre, je serai chez moi en Normandie", a-t-il déclaré cette

Fin du mandat de Pascal Lamy
OMC

gent, assurer les avoirs et les crédits destinés aux catégories à faibles revenus. L'institution financière palestinienne compte lancer prochainement la première opération d'émission de titres gouvernemen-

taux destinés aux banques. 17 banques activent dans les territoires de l'Autorité palestinienne dont 7 locales et 10 étrangères (égyptiennes et jordaniennes). N'ayant pas de monnaie nationale, la Palestine effectue

ses transactions financières notamment en dinar jordanien et dollar américain. Pour M. El-Wazir, la création d'une monnaie nationale (livre palestinienne) constitue l'un des plus grands défis à relever par l'autorité.

semaine à la radio suisse romande, qui l'interrogeait sur ses projets. Il a cependant précisé, dans une interview à La Tribune de Genève, qu'il n'a "pas l'intention de prendre une retraite complète". Interrogé sur une éventuelle entrée dans le gouvernement français, il a répondu n'avoir "jamais refusé

de servir son pays, mais à 66 ans, il a passé l'âge de la chasse aux maroquins ministériels". A la suite d'un processus long et compliqué de sélection, c'est finalement un Brésilien, Roberto Azevedo, qui a décroché la palme. M. Azevedo est l'ambassadeur du Brésil auprès de l'OMC et à ce titre connaît très bien l'organisation. Il a déjà choisi sa future équipe, en nommant de nouveaux directeurs généraux adjoints qui prendront leurs fonctions le 1er octobre. Pour la première fois, un poste de directeur général adjoint sera occupé par un Chinois, mais le nouveau directeur général de l'OMC n'a pas caché un "certain pessimisme" concernant la relance du cycle des négociations de Doha. "Les négociations n'avancent pas avec la rapidité que nous espérions. Nous sommes dans un moment délicat", a-t-il déclaré. Son premier défi sera la 9e conférence ministérielle de l'OMC, prévue à Bali (Indonésie) en décembre prochain. Le cycle de négociations sur la libéralisation du commerce, lancé à Doha (Qatar) en 2001, est en panne. Il n'a pas débouché sur des accords importants d'ouverture des marchés prévoyant la suppression de barrières douanières, des subventions et des taxes excessives pour aider au développement des pays les plus pauvres.

Une infrastructure spécialisée dans les questions relatives à la consommation, dénommée Dar El Moustahlaq (Maison du consommateur) sera créée prochainement à Oran, a annoncé, jeudi, le président de la Fédération algérienne des consommateurs (FAC). "Il s’agit d’un outil d’aide à la décision et d’orientation, à la fois pour guider l’action des pouvoirs publics et faciliter l’action des associations engagées dans la défense des consommateurs", a indiqué M. Zaki Harriz , à l’ouverture, à Oran, de la 1re édition de l’université d’été des associations de protection des consommateurs en Algérie. Cette rencontre a vu la participation de nombreux délégués dont 25 présidents d’associations représentant de différentes régions du pays dont les wilayas d’Oran, Adrar, El-Oued, Laghouat, Alger, Tipasa et Constantine. Le président de la FAC a souligné, au passage, le rôle que doit jouer ce centre spécialisé qui aura pour mission d’observation des comportements de consommation, la formation d’experts dans la promotion des modes de consommation des produits et de services, l’analyses des produits, la réalisation de sondages d’opinion, d’études économiques et de fluctuations. "L’objectif de cette rencontre est l’adoption d’une démarche commune des associations de protection des consommateurs", a-t-il ajouté. Les débats de cette première journée ont porté notamment sur la nécessité de lancer une caravane nationale de sensibilisation ciblant les écoliers et les lycéens afin de les encourager à consommer des produits locaux made in Bladi. Il a été également question des bonnes pratiques de la consommation, de la rationalisation de l’utilisation de l’énergie et de l’eau et de la généralisation de la formation des ménagères dans la gestion de leur budget. Les participants ont également appelé, eu égard de la hausse injustifiée des prix des produits alimentaires (viandes et légumes), à l’intervention énergique de l’Office national interprofessionnel des légumes et viandes (ONILEV) pour contrecarrer cette logique spéculative. Plusieurs dossiers d’intérêt national portant sur les droits des consommateurs seront abordés lors de cette édition, à savoir le droit des malades à la couverture sociale, la sécurité routière, la satisfaction des besoins des consommateurs, les tarifs appliqués dans le secteur des transports, le pouvoir d’achat des consommateurs, la médiation, souligne-t-on.

Création prochaine à Oran de Dar El Moustahlaq

Le taux de chômage est resté stable dans la zone euro en juillet par rapport à juin, toujours à son niveau record de 12,1% alors que l'inflation a fortement ralenti en août à 1,3% sur un, selon des chiffres publiés vendredi par l'office européen de statistiques Eurostat. En juillet, 19,231 millions de personnes étaient au chômage dans la zone euro, soit 15.000 de moins qu'en juin, mois où le nombre de chômeurs a déjà diminué de 35.000, selon Eurostat, mais le nombre de chômeurs reste supérieur en chiffres absolus à celui d'avril, et sur-

Le chômage stable à son niveau record, l'inflation en baisse
ZONE EURO
tout, la zone euro compte un million de chômeurs de plus qu'il y a un an, en juillet 2012. C'est aux jeunes de moins de 25 ans qu'est imputable la légère diminution du nombre de chômeurs sur un mois, puisque leur nombre a diminué de 16.000 par rapport à juin, même si leur taux de chômage a augmenté, passant de 23,9 à 24,0%. Dans l'ensemble de l'Union européenne, le taux de chômage est lui aussi resté stable à 11%. Il touchait en juillet 26,654 millions de personnes, soit une diminution de 33.000 par rapport au mois précédent, grâce à la baisse du nombre de jeunes chômeurs : ils étaient 38.000 de moins qu'en juin. Le commissaire européen aux Affaires sociales, Laszlo Andor, tout en jugeant "encourageant que beaucoup de pays aient réussi à réduire légèrement le chômage", trouve "clairement inacceptable que l'Europe compte toujours plus de 26,6 millions de demandeurs d'emplois (...) dont 5,5 millions ont moins de 25 ans". C'est toujours en Grèce et en Espagne que la situation est la plus critique : en Grèce, le taux de chômage a atteint 27,6% en mai, dernier mois pour lequel des données sont disponibles. En Espagne, il s'est établi en juillet à 26,3%. Plus d'un actif de moins de 25 ans sur deux est au chômage en Espagne, et près de deux sur trois en Grèce. Les taux de chômage les plus faibles ont été enregistrés en Autriche (4,8%), en Allemagne (5,3%), au Luxembourg (5,7%) et à Malte (6,0%). Par ailleurs, Eurostat a estimé que l'inflation enregistrée en août illustrait le ralentissement continu de l'inflation depuis l'année dernière. Le taux d'inflation était de 2,6% il y a un

an, en août 2012. C'est la forte baisse des prix de l'énergie (-0,4% contre +1,6% en juillet) qui a eu le plus d'impact sur le ralentissement de l'inflation dans la zone euro en août. "Aux prix actuels du pétrole (environ 115 dollars le baril), l'inflation en zone euro devrait rester inférieure à 2% pendant le reste de cette année et la suivante (...), mais ce scénario pourrait évidemment changer si des événements survenaient en Syrie et faisaient grimper les prix du pétrole", prévient un analyste de la banque ING.

Vendredi 30 - Samedi 31 Août 2013

EL MOUDJAHID

Souk-Ahras

La zone de plantation de la figue de barbarie dans la wilaya de Souk-Ahras est passée de 1.000 ha, il y a quelques années, à 10.000 actuellement, concentrée essentiellement dans les zones arides, semi-arides et steppiques, a-t-on appris jeudi dernier auprès des services agricoles (DSA).

La zone de plantation de la figue de barbarie passe à 10.000 ha

Régions

11
Bouira

Mise à niveau du tronçon autoroutier Lakhdaria-Bouira
ROUTES
de dinars. Prévus initialement en octobre 2012, ces travaux dureront 15 mois, a-t-il ajouté. "Cette opération s’effectue par section. Actuellement, les entreprises réalisatrices sont en train de réhabiliter deux sections à Lakhdaria et à Kadiria pour ne pas perturber la circulation routière", a assuré M. Ben Amar. Le tronçon de l’autoroute Est-Ouest Lakhdaria-Bouira, long de 33 km, se trouve actuellement dans un état de délabrement tel que les automobilistes sont obligés de rouler prudemment. Confiée à des entreprises nationales (ETRHB et ALTRO), cette mise à niveau consiste à "traiter les zones d’instabilité et les sections dégradées et à refaire les enrobés au niveau du tronçon", a détaillé le responsable de la DTP.

L

D

ans la commune frontalière de SidiFradj, a précisé la même source, se concentre 60% de l’ensemble des zones de plantation de ce fruit, alors que les communes d’Ouled Moumen, Taoura, Drea, Ouilen,Ouled Abbas, à côté de la région du Ouenza, dans la wilaya de Tébessa, dotée d’un marché de gros de vente de figue de barbarie, se partagent les 40% restant de la culture de ce fruit. Selon le chef de service de la production et soutien technique de la DSA, M. Rachid Rhamnia, le projet de la réalisation d’une coopérative agricole de traitement et d’exploitation de la figue de barbarie à la mechta de Chekaka, dans la commune de Sidi-Fredj, lancé en avril dernier, à l’issue d’un colloque international consacré à ce fruit, est en mesure de "réorganiser les métiers agricoles", afin d’aboutir, a-t-il indiqué, à la "création de nouveaux pôles dans ce secteur". S’étendant sur une superficie de 5.000 m2, cette coopérative dont les délais de réalisation ont été fixés à 12 mois, lancée dans le cadre de l’investissement privé, se consacrera à la transformation de la figue de barbarie, à son conditionnement et à l’extraction de son huile. De son côté le président de la chambre de l’agriculture de Souk-Ahras, M. Mohamed-Yazid Hambli, a mis l’accent sur l’importance de valoriser les produits du ter-

roir et leur exploitation au service du renouveau agricole et rural, et d’introduire la figue de barbarie comme l’un des produits de la région. Actuellement, les services agricoles à Souk-Ahras œuvrent à intensifier la culture de ce fruit pour ses vertus nutritionnelles, aliment du bétail, ou pour fixer les sols. Les services agricoles ambitionnent également de créer une industrie autour de l’extraction de l’huile de la figue de barbarie, qui se vend entre 350 et 500 euros le litre, l’équivalent de plus de 35.000 dinars.

A Souk-Ahras, le fruit est présent dans les différents quartiers de la ville et fait souvent de l’ombre aux pommes, aux pastèques et mêmes aux raisins. Des centaines d’étals de vente de ce fruit sont partout et attirent la foule, en dépit de son prix "élevé" par rapport aux années précédentes. Une figue de barbarie est cédée entre 10 et 15 dinars, alors que 100 pièces du même fruit sont vendues entre 600 et 700 dinars.

es travaux de mise à niveau et de réhabilitation du tronçon de l’autoroute Est-Ouest reliant Lakhdaria à Bouira ont été lancés mercredi dernier, a-t-on appris jeudi auprès de la Direction des travaux publics (DTP) de la wilaya de Bouira. "Nous avons procédé hier (mercredi) à la déviation de la circulation routière au niveau de Lakhdaria et de Kadiria afin d’effectuer les travaux de réhabilitation et de mise à niveau de cet axe autoroutier", a indiqué à l’APS M. Ben Amar Ahmed, responsable à la DTP. Les services du secteur ont procédé également à la mise en place de plaques de signalisation pour orienter les automobilistes durant la période des travaux, dont le coup global du projet est estimé par la DTP à 10 milliards

Chlef

Projet de station de traitement de semences à Sidi Akkacha

El-Oued

Soixante-dix cas d’hépatite virale ont été enregistrés durant le premier semestre de 2013 dans la wilaya d’El-Oued, a-t-on appris auprès de la Direction locale de la santé, de la population et de la réforme hospitalière (DSPRH). Ces cas, en majorité de type "B" et à un degré moindre de type "C", ont été dépistés dans la plupart des cas (90%) à la suite d’analyses médicales exigées dans l’établissement d’actes de mariage et de contrôles médicaux au niveau des établissements hospitaliers, a précisé le chef de service de la prévention à la DSPRH d’El-Oued, Saïd Adouka. Selon le même responsable, le programme de sensibilisation contre cette patho-

70 cas d’hépatite virale dépistés au 1er semestre
SANTÉ
logie, lancé cette année, a permis d’enregistrer une baisse sensible des cas de maladies par rapport à la même période de 2012 où ont été signalés 135 cas. Les cas signalés sont expliqués par le manque de moyens d’entretien et de stérilisation des équipements médicaux au niveau des structures de santé publiques et de proximité, notamment au niveau des services d’hémodialyse, des cliniques privées, des cabinets de chirurgie dentaire et de pratique de la Hidjama (thérapie par la saignée), a confié la même source. Pour remédier à cette situation, la direction de la santé d’El Oued vient de lancer une opération d’envergure d’équipement des établisse-

U

ne enveloppe de 73 millions dinars a été allouée au titre des programmes communaux de développement (PCD-2013) pour la concrétisation d’une dizaine de projets dans la commune de HassiKhelifa, wilaya d’El Oued, a-t-on appris auprès des services de cette collectivité. Il s’agit de 5 projets de routes, sur un linéaire de 3,3 km, en milieu urbain, de la réalisation d’une place publique au chef-lieu de la com-

73 millions de dinars pour des projets de développement à Hassi-Khelifa
mune, et de l’achèvement de la 3e tranche du stade municipal, a détaillé le vice-président de l’assemblée populaire communale, Driss Khelifa. Ces opérations de développement ciblent plusieurs quartiers et zones enclavées de la commune, dont le village Laâdhal (10 km de Hassi-Khelifa) qui a bénéficié d’un projet de route de 500 m. Selon M. Khelifa, ces projets ont été répartis en fonction des besoins et par souci de désenclaver les zones

ments hospitaliers, publics et de proximité, en moyens de stérilisation nécessaires, appuyés par une instruction ferme interdisant toute réutilisation d’équipements de stérilisation. De l’avis d’un médecin, Khelil Khaled, la contamination de l’hépatite virale est transmise notamment par voie sanguine, avec 95% des cas détectés dus à l’utilisation de matériel médical et chirurgical non-stérilisé. Ce médecin a appelé, pour cela, à une stratégie définissant les normes d’hygiène, de prévention et de sécurité industrielle et en milieu hospitalier susceptible de mettre un terme à la propagation de la maladie.

U

reculées et d’impulser les actions de développement économique dans la région, soulignant qu’ils auront un impact sur le développement des activités agricoles et permettront de la création d’extensions urbaines. Les travaux de concrétisation de ces opérations seront lancés très prochainement, après qu’aient été finalisées les procédures administratives afférentes, a signalé le viceprésident de l’APC de Hassi-Khelifa.

ne station de traitement de semences sera réalisée dans la commune de Sidi Akkacha (40 km au nord de Chlef), a-t-on appris jeudi dernier auprès de la direction de la Coopérative de céréales et des légumes secs (CCLS) de cette localité. D’un coût de 680 millions de dinars, le projet dont le choix de terrain a été fait et les études lancées disposera d’une capacité de stockage et de traitement de produits céréaliers de 100.000 q, a indiqué la même source. Le projet a été nécessaire car l’unique station existante au niveau de la wilaya, en l’occurrence celle de Oued Sly, ne parvient plus à répondre aux besoins locaux en raison de l’état de dégradation de ses équipements selon la même source. La concrétisation du projet tant attendu par les céréaliculteurs de la région, permettra de satisfaire les besoins en semences de la wilaya, estimés entre 30.000 et 40.000 q et d’approvisionner en même temps d’autres wilayas de la région. Un volume de 30% de la production céréalière locale est destiné aux CCLS de la wilaya de Chlef, rappelle-t-on de même source.

Publicité

République Algérienne Démocratique et Populaire Ministère des Ressources en Eau Agence Nationale des Barrages et Transferts

AVIS D’ANNULATION DE L’APPEL D’OFFRES NATIONAL ET INTERNATIONAL RESTREINT N°49/2011

NOTICE OF CANCELLATION OF THE NATIONAL AND INTERNATIONAL RESTRICTED CALL FOR TENDER N°49/2011
It is carried to the knowledge of the set of tenderers who have participated to the national and international restricted call to tenders n°49/2011 related to the design study of Tabeggart dam, in the wilaya of Batna, published in the national newspapers El Moudjahid, Horizons, El-Acil, Ennasr and in the BOMOP, which was launched by the National Agency of Dam and Transfers, is cancelled.
El Moudjahid /Pub

Democratic and Popular Republic of Algeria Ministry of Water Resources National Agency of Dams and Transfers

Il est porté à la connaissance de l’ensemble des soumissionnaires ayant participé à l’appel d’offres national et international restreint n°49/2011, relatif à “l’étude d’avant-projet détaillé du barrage de Tabeggart, situé dans la wilaya de Batna” publié sur les quotidiens nationaux El Moudjahid, Horizons, ElAcil, Ennasr et le BOMOP, lancé par l’Agence Nationale des Barrages et Transferts, est annulé.
El Moudjahid /Pub

ANEP 538976 du 31/08/2013

ANEP 538976 du 31/08/2013

Vendredi 30 - Samedi 31 Août 2013

EL MOUDJAHID

Publicité
AVIS D'INFRUCTUOSITÉ

13

Conformément aux dispositions de l'article 114 du décret présidentiel n°10-236 du 07 octobre 2010, portant réglementation des marchés publics, modifié et complété, l'Établissement Public de Télédiffusion d'Algérie informe l'ensemble des soumissionnaires de l'infructuosité de l'appel d'offres national et international restreint n°507/E, ayant pour objet la fourniture de deux (02) véhicules type chenillette (Snow track) pour les centres TV et Radio en haute montagne en temps de neige, paru dans les quotidiens nationaux suivants: El Massa et El Moudjahid du 01/06/2013, ainsi que le BOMOP n°1345 de la semaine du 16 au 22 juin 2013.
El Moudjahid/Pub
ANEP 539257 du 31/08/2013

NOTIFICATION OF UNSUCCESSFUL INVITATION TO TENDER ln accordance with legal provision article 114 of the amended and
completed presidential decree n°10-236 of 07-10-2010, laying down the regulation of public markets, the Public Establishment of Radio and Television Broadcasting of Algiers hereby inform bidders the unsuccessful of the Restrict national and international tender n°507/E for Supply of two (02) Snow tracks for the centers TV and Radio in high mountain in times of snow, published in national newspapers : El Massa and El Moudjahid of 01/06/2013 and the BOMOP n°1345 of the week from 16 to 22 june 2013.
El Moudjahid/Pub
ANEP 539257 du 31/08/2013

AVIS D'INFRUCTUOSITÉ
Conformément aux dispositions de l'article 114 du décret présidentiel n°10-236 du 07 octobre 2010, modifié et complété, portant réglementation des marchés publics, l'Établissement Public de Télédiffusion d'Algérie informe l'ensemble des soumissionnaires de l'infructuosité de l'appel d'offres national et international restreint n°458/E «Lot 02 et Lot 03»,ayant pour objet l'acquisition de : Lot n02: neuf (09) stations de diffusion Radio FM, Lot n°03 : deux (02) stations Flyaway et deux (02) liaisons UHF, publié dans les quotidiens nationaux El Massa et El Moudjahid du 06/04/2013, ainsi que le Bulletin Officiel des Marchés de p Public (BOMOP) n°1337 de la semaine du 21 au 27 avril 2013.
El Moudjahid/Pub
ANEP 539253 du 31/08/2013

NOTIFICATION OF UNSUCCESSFUL INVITATION TO TENDER ln accordance with legal provision article 114 of the amended and
completed presidential decree n°10-236 of 07-10-2010, laying down the regulation of public markets, the Public Establishment of Radio and Television Broadcasting of Algiers hereby inform bidders the unsuccessful of the restrict national and international tender n°458/E Batch n°02 and Batch n°03 for acquisition of : Batch N°02 : nine radio FM broadcasting stations, Batch N°03 : two (02) Flyaway stations and two (02) UHF links, published in national newspapers El Massa and El Moudjahid of the 06/04/2013 and the BOMOP n°1337 of the week from 21 to 27 april 2013.
El Moudjahid/Pub
ANEP 539253 du 31/08/2013

REPUBLIQUE ALGÉRIENNE DEMOCRATIQUE ET POPULAIRE DIRECTION DES TRAVAUX PUBLICS NIF : 408015000036007 WILAYA D'EL TARF

OBjET : Appel d'offres national restreint pour le renouvellement des équipements d'énergie des centres de TDA en six (06) lots séparés comme suit : - LOT N°01 : Fourniture, installation et mise en service de cinquante-sept (57) postes de transformation électrique HTA/BT et réalisation de locaux pour postes; - LOT N°2 : Fourniture, installation et mise en service de cinquante-cinq (55) groupes électrogènes; - LOT N°03 : Fourniture, installation et mise en service d'équipements d'énergie (53 onduleurs+ 13 redresseurs+ 27 bancs de batterie+ 74 régulateurs de tension triphasés) -LOT N°04 : Fourniture, installation et mise en service de cent trois (103) armoires de distribution électrique; -LOT N°05 : Fourniture et installation d'un ensemble de système de protection contre la foudre; - LOT N°06 : fourniture, installation et mise en service de (156) armoires de climatisation. Les candidats intéressés peuvent soumissionner pour l'un des lots, plusieurs lots ou l'ensemble des lots. 2. MODE D'APPEL D'OFFRES : Appel d'offres national restreint 3. CONDITIONS D'ELIGIBILITE : -Avoir un statut de fabricant d'équipements d'énergie ou agent agréé dûment justifié. - Avoir réalisé au moins un projet similaire. 4. RETRAIT DU CAHIER DES CHARGES : Les sociétés intéressées par le présent avis peuvent retirer le cahier des charges auprès de : L'ETABLISSEMENT PUBLIC DE TELEDIFFUSION D’ALGÉRIE (TDA) DIRECTION DE LA GESTION DU MATÉRIEL ET DES APPROVISIONNEMENTS DEPARTEMENT GESTION DES CONTRATS D'INVESTISSEMENT ET SUIVI DES REALISATIONS (1RE ETAGE) ROUTE DE BAINEM BOUZAREAH - ALGER (ALGERIE), Fax : 021.90.15.22/021.90.14.99 contre paiement de Deux Mille Dinars Algériens (2.000,00 DA) représentant les frais de la documentation, qui devront être virés sur le compte bancaire de TDA, ouvert auprès du : CREDIT POPULAIRE D'ALGERIE (C.P.A) AGENCE D'EL-BIAR 103, BOULEVARD BOUGARA ALGER, SOUS LE NUMERO : 00 400 105 401 705, 11 01 03 La remise du dossier d'appel d'offres se fera sur présentation du justificatif de paiement des frais de la documentation. 5. DUREE DE PREPARATION DES OFFRES : La durée de préparation des offres est fixée à quarante-cinq (45) jours à compter de la date de la première parution de l'avis d'appel d'offres dans le BOMOP ou la presse nationale. 6. DATE ET HEURE LIMITES DE DEPOT DES OFFRES : La date de dépôt des offres est fixée au dernier jour ouvrable de la durée de préparation des offres, de 9h00 à 12h00. 7. DELAI DE VALIDITE DES OFFRES : Les soumissionnaires resteront engagés par leurs offres pendant un délai égal à la durée de préparation des offres, augmenté de trois (03) mois, et ce, à compter de la date de dépôt des

AVIS D’APPEL D’OFFRES NATIONAL RESTREINT N°535/E

offres. 8. PIÈCES EXIGÉES : Les offres accompagnées des pièces exigées devront être élaborées et présentées conformément aux conditions décrites dans le cahier des charges. ENVELOPPE "A" OFFRE TECHNIQUE : Les documents à fournir sont mentionnés dans l'article 13 du fascicule 1/3 «instruction aux soumissionnaires» du cahier des charges. ENVELOPPE "B" OFFRE FINANCIÈRE : Les documents à fournir sont mentionnés dans l'article 13 du fascicule 1/3 «instruction aux soumissionnaires» du cahier des charges, à savoir : - La lettre de soumission; - Le bordereau des prix unitaires; - Le détail quantitatif et estimatif; - Le récapitulatif des prix. 9. PRÉSENTATION DE L’OFFRE : L'offre du soumissionnaire contiendra deux (02) enveloppes cachetées et distinctes. Elle doit porter la mention : “A ne pas ouvrir” “APPEL D'OFFRES NATIONAL RESTREINT N°535/E» “Renouvellement des équipements d'énergie des centres de TDA en six (06) lots séparés comme suit : LOT N°01: Fourniture, installation et mise en service de cinquante-sept (57) postes de transformation électrique HTA/BT et réalisation de locaux pour postes; LOT N°02 : Fourniture, installation et mise en service de cinquante-cinq (55) groupes électrogènes ; LOT N°03 : Fourniture, installation et mise en service d'équipements d'énergie (53 onduleurs+ 13 redresseurs+ 27 bancs de batterie +74 régulateurs de tension triphasés) LOT N°04 : Fourniture, installation et mise en service de cent trois (103) armoires de distribution électrique; LOT N°05 : Fourniture et installation d'un ensemble de système de protection contre la foudre; LOT N°06 : fourniture, installation et mise en service de (156) armoires de climatisation. 10. ADRESSE POUR LE DÉPôT DES OFFRES : Les offres sous forme précisée ci-dessus devront être déposées à l'adresse suivante : ETABLISSEMENT PUBLIC DE TELEDIFFUSION D'ALGERIE (T.D.A) COMMISSION D'OUVERTURE DES PLIS ROUTE DE BAINEM - BOUZAREAH - ALGER BUREAU DES MARCHÉS N° 85, 3E ETAGE 11 : OUVERTURE DES PLIS EN SÉANCE PUBLIQUE: Par le présent, les soumissionnaires sont invités à assister à l'ouverture des plis techniques et financiers qui aura lieu publiquement le dernier jour ouvrable correspondant à la date de dépôt des offres, fixée à 13h00 au niveau du siège de l'établissement, Route de Baïnem, Bouzaréah. NB : Pour plus d'informations, les entreprises intéressées par ce présent appel d'offres pourront consulter le site web de TDA : www.tda.dz

Conformément aux dispositions des articles 44 et 114 du décret présidentiel n°10-236 du 07 Octobre 2010 portant réglementation des marchés publics, modifié et complété, et qu'à l'issue des résultats de l'analyse des offres de la commission d'évaluation des offres, en date du 31/07/2013, relative à la consultation n°17/BM/2013 du 04/06/2013, il a été décidé d'attribuer provisoirement le marché relatif au projet ci-après :
PROjET : Confortement d’un tronçon de la jetée principale du nouveau port de pêche d’El Kala sur 95 ml Intitulé du projet SOTRAMEST ANNABA Entreprise retenue Note totale Délai Montant en Observation de l’offre DA (TTC) 84 pts 08 mois 110 006 559,00 Offre unique

AVIS D'ATTRIBUTION PROVISOIRE DE MARCHÉ

Les soumissionnaires non retenus, intéressées de prendre connaissance des résultats détaillés de l'évaluation de leurs offres techniques et financières, peuvent se rapprocher du service contractant au plus tard trois (03) jours à compter du premier jour de la publication de l'attribution du marché. Les soumissionnaires contestant le choix opéré par le service contractant peuvent introduire des recours auprès de la Commission des marchés de la wilaya d'EL-T ARF, dans un délai de dix (l0) jours à partir de la première publication du présent avis dans la presse ou dans le BOMOP, conformément aux articles 114 et 125 du décret présidentiel n°10-236 du 07 octobre 2010 portant réglementation des marchés publics, modifié et complété.
El Moudjahid/Pub
ANEP 538818 du 31/08/2013

El Moudjahid/Pub

ANEP 539260 du 31/08/2013

Vendredi 30 - Samedi 31 Août 2013

EL MOUDJAHID

L'

Algérie appelle la communauté internationale "à encourager et soutenir" les parties syriennes à engager un processus politique de sortie de crise pour rétablir la paix en Syrie, a indiqué jeudi dernier le ministère des Affaires étrangères dans un communiqué. "L'Algérie appelle, aujourd'hui plus que jamais, la communauté internationale à encourager et à soutenir les parties syriennes à engager un processus politique de sortie de crise au service de la paix, de la stabilité du pays, de la cohésion et du progrès du peuple syrien frère", a précisé la même source. Pour le ministère des Affaires étrangères, "l'Algérie n'a eu de cesse de rappeler que le dialogue politique inclusif est une démarche incontournable en vue du règlement consensuel de la crise en Syrie". "L'Algérie a exprimé, comme elle l'avait fait par le passé, son refus de toute intervention armée dans un pays souverain en dehors des normes du droit international", a ajouté le communiqué. Le ministère rappelle, dans ce sens, que "l'Algérie a été à l'avant-garde, en 1997, dans l'élaboration et l'adoption de la

L'Algérie favorable à un processus politique de sortie de crise
SYRIE
Convention sur l'interdiction des armes chimiques", et qu'elle a fait de "l'illicéité de l'utilisation de cette arme de destruction massive une limite qu'aucun Etat ne pouvait franchir sans violer la légalité internationale et enfreindre un code de bonne conduite dans les relations internationales." A l'occasion de la réunion du 27 août de la Ligue des Etats Arabes au Caire, "l'Algérie a, de nouveau, réaffirmé sa position de principe sur l'utilisation des armes chimiques et vigoureusement condamné l'usage constaté en Syrie, où des civils innocents ont perdu la vie", lit-on dans le communiqué du ministère. "Le recours à de telles armes est illégal et immoral, quels que soient les auteurs et le lieu", a-t-on insisté. "Les réserves de l'Algérie sur la résolution adoptée au Caire portaient sur l'opportunité de la saisine du Conseil de sécurité à un moment où l'équipe des inspections de l'Onu se trouvait encore à Damas et où aucun élément probant ne permettait de préjuger des responsabilités ou d'identifier les auteurs de tels massacres".

Monde

15

L

e Parlement britannique a refusé jeudi soir d'autoriser David Cameron à lancer une action militaire contre Damas en réponse à l'usage d'armes chimiques, lors d'un vote marqué par le souvenir de l'Irak et qui constitue un camouflet majeur pour le Premier Ministre. Le chef du gouvernement s'est engagé à respecter ce refus. "Il est clair que le Parlement britannique, qui reflète les opinions du peuple britannique, ne veut pas d'intervention militaire britannique. J'en prends note et le gouvernement agira en conséquence", a-t-il réagi devant le Parlement, qu'il avait spécialement convoqué en urgence pour ce vote. "Je crois fermement à la nécessité d'une réponse forte face à l'usage d'armes chimiques. Mais je crois aussi au respect de la volonté de la Chambre des Communes", a déclaré David Cameron, dont l'intervention a été accueillie par des huées de députés de l'opposition. Un porte-parole de Downing Street a confirmé à l'AFP que "la Grande-Bretagne ne serait pas impliquée dans une action militaire", renforçant l'hypothèse d'une action unilatérale des États-Unis. La motion gouvernementale a été rejetée à une courte majorité de 13 voix : 285 députés, travaillistes en majorité mais aussi 30 conservateurs, s'y sont opposés. A l'inverse 272 l'ont approuvée, après sept heures de discussions passionnées marquées par le souvenir de l'intervention en Irak en 2003 et des prétendues armes de destruction massive de Saddam Hussein.

Le Parlement britannique refuse une intervention armée

ces marchés, et les cours du brut continuaient de décliner hier matin en Asie.

Moscou opposée à toute résolution permettant l'usage de la force
La Russie est opposée à toute résolution au Conseil de sécurité qui permettrait l'usage de la force contre la Syrie, a déclaré hier un vice-ministre russe des Affaires étrangères. "La Russie est contre toute résolution du Conseil de sécurité de l'Onu, prévoyant la possibilité d'user de la force", a déclaré Guennadi Gatilov, cité par l'agence officielle Itar-Tass. D’autre part, selon un conseiller diplomatique au Kremlin a estimé hier qu'une intervention militaire en Syrie porterait un "coup sérieux" à l'ordre mondial, basé sur le rôle central des Nations unies. "De telles actions, outrepassant le Conseil de sécurité de l'Onu, si elles ont lieu bien sûr, porteraient gravement atteinte au système basé sur le rôle central des Nations unies et un sérieux coup (...) à l'ordre mondial", a déclaré aux journalistes Iouri Ouchakov, ajoutant saluer le "non" du Parlement britannique Par ailleurs, Israël a déployé ses systèmes d'interception antimissile à Tel Aviv hier, a annoncé la radio militaire israélienne. Une batterie antimissile a été déployée dans la matinée dans l'agglomération de Tel Aviv, a ajouté la radio. De son côté, le site internet Ynet a indiqué que ce système d'interception antimissile était positionné vers le nord, en direction de la Syrie voisine. Le Pentagone a déployé un destroyer supplémentaire face aux côtes syriennes, portant temporairement à cinq le nombre de navires équipés de missiles de croisière en Méditerranée orientale. Dans le camp des alliés de Damas, Moscou a annoncé l'envoi en Méditerranée d'un bateau de lutte anti-sous-marine et d'un navire lance-missiles. L'Iran, par la voix de son chef d'état-major Hassan Firouzabadi, a prévenu qu'une action militaire contre la Syrie aurait des conséquences sur toute la région et mènerait Israël "au bord des flammes".

Washington cherche une coalition
Les Etats-Unis recherchent toujours "une coalition internationale" en vue d'éventuelles frappes contre le régime syrien accusé d'avoir utilisé des armes chimiques, tout en laissant entendre qu'ils pourraient agir seuls après le refus de leur allié britannique d'intervenir. Sur le terrain, les experts de la mission de l'Onu se déplaçaient hier une dernière fois sur les sites de l'attaque chimique présumée qui a fait des centaines de morts le 21 août près de Damas, avant

L'Egypte s'oppose avec "force" à toute intervention militaire

de quitter le pays aujourd’hui. Face à la menace de veto russe et éventuellement chinois au Conseil de sécurité de l'Onu et après le vote du Parlement britannique, la Maison-Blanche a laissé entendre que le président américain Barack Obama se réservait le droit d'agir unilatéralement contre le régime syrien. "Les Etats-Unis continueront à consulter le gouvernement britannique, l'un de nos alliés et amis les plus proches", mais "les décisions du président Obama seront guidées par ce qui est dans l'intérêt des Etats-Unis", a déclaré la porte-parole du Conseil de sécurité nationale américain, Caitlin Hayden. M. Obama "pense que des intérêts cruciaux des Etats-Unis sont en jeu, et que les pays qui violent les règles internationales sur les armes chimiques doivent rendre des comptes", a-t-elle ajouté. "Notre approche est de continuer pour trouver une coalition internationale qui agira de concert", a cependant assuré Chuck Hagel, secrétaire américain à la Défense, lors d'une conférence de presse hier à Manille. Le chef du Pentagone a précisé que Washington respectait le vote du Parlement britannique. Jeudi soir, un responsable du Congrès américain ayant participé à une conférence téléphonique avec la Maison-Blanche sur la Syrie a indiqué que M. Obama n'avait pas encore pris de décision sur une éventuelle intervention. A

Le ministre égyptien des Affaires étrangères, Nabil Fahmy, a affirmé jeudi dernier que son pays s'opposait avec "force" à toute intervention militaire en Syrie. "L'Egypte ne participera à aucune frappe militaire contre la Syrie et s'y oppose avec force, conformément à sa position de principe contre toute intervention militaire étrangère dans ce pays", a souligné M. Fahmy dans un communiqué. Il a appelé le Conseil de sécurité des Nations unies à "tout faire pour vérifier les faits (d'une utilisation présumée par le régime syrien d'armes chimiques) et de prendre les mesures adéquates face à ce crime horrible".

D

Le ministre allemand des Affaires étrangères, Guido Westerwelle, a exclu une participation allemande à une intervention militaire en Syrie, dans un entretien à la presse. "On ne nous a pas demandé" une telle participation et "nous ne l'envisageons pas", a-t-il déclaré au quotidien régional allemand Neue Osnabrücker Zeitung, dans une interview à paraître aujourd’hui.

Berlin exclu toute participation militaire

es combats faisaient rage hier matin dans une localité au sud-ouest de Damas, a annoncé l'Observatoire syrien des droits de l'homme (OSDH). "De violents combats opposent les forces régulières et les rebelles sur les fronts nord et ouest de Mouadamiyat alCham. L'armée essaie d'avancer à l'intérieur de la ville", a affirmé l'OSDH. "En outre, un raid aérien a visé la ville ainsi qu'un missile solsol, tiré par l'armée", a ajouté cette organisation. Selon un militant anti-régime basé à Damas, Ibrahim Chaibane, depuis jeudi des lance-roquettes multiples "sont en train de bombarder Mouadamiyat al-Cham et Daraya de manière intense. Les forces du régime ont également acheminé des renforts en hommes et en

Violents combats près de Damas

l'Onu, une réunion d'à peine 45 minutes entre les cinq membres permanents (Etats-Unis, Russie, Chine, Royaume-Uni et France disposant tous d'un droit de veto) s'est achevée jeudi soir sans progrès apparent. Le président syrien Bachar al-Assad s'était engagé jeudi à "défendre" son pays "contre toute agression" des Occidentaux, assurant que son pays était "déterminé à éradiquer le terrorisme soutenu par Israël et les pays occidentaux". La France, l'autre alliée de Washington à l'Onu, a reconnu qu'une riposte militaire était "compliquée à construire". Le président François Hollande et la chancelière allemande Angela Merkel ont dit attendre les résultats de l'enquête de l'Onu. Jeudi, les experts de la mission de l'Onu avaient passé près de 4 heures sur l'un des sites dans la banlieue est de Damas. Selon un porte-parole de l'Onu à New York, Farhan Haq, ils ont recueilli "quantité" d'éléments sur l'attaque. Placés sous la direction du Suédois Aake Sellstrom, ils doivent faire un compte-rendu oral à M. Ban Ki-moon aujourd’hui. Les échantillons qu'ils ont recueillis seront transmis à des laboratoires en Europe, mais ces analyses pourraient prendre des semaines, selon M. Haq. Alors que les menaces d'intervention imminente avaient propulsé les prix du pétrole à des plus hauts depuis deux ans, l'apaisement apparent ont relâché la tension sur

chars". L'armée tente depuis des mois de reprendre ces deux localités rebelles. Jeudi, les bombardements avaient fait huit morts, à Mouadamaiyat al-Cham, et un mort à Daraya. Un haut responsable des services de sécurité à Damas a affirmé que l'armée était "en confrontation permanente et depuis longtemps avec les groupes terroristes qui se trouvent à

Mouadamiyat". "Elle traite ces groupes de manière appropriée", a-til ajouté. Selon l'Observatoire, des bombardements ont également eu lieu dans la nuit sur la Ghouta orientale, banlieue agricole à l'est de Damas, et des combats se sont déroulés à Beit Sakhem, sur la route de l'aéroport international de Damas.

Vendredi 30 - Samedi 31 Août 2013

16

46.127 ENFANTS EN VACANCES SUR LA CÔTE CETTE ANNÉE

L’Agence Nationale des Loisirs de la Jeunesse a présenté le bilan de sa campagne de centres de vacances et de loisirs de l’année 2013, lors d’une conférence de presse tenue jeudi au complexe olympique Mohamed Boudiaf.

ANALJ : un bilan satisfaisant

Société

EL MOUDJAHID

C

ette dernière a été animée par le directeur général de cet établissement, M. Mohamed Khemissi, qui précisera d’emblée que les sessions se sont déroulées dans de bonnes conditions et il est envisagé de redoubler d’effort, lors des prochaines campagnes, pour améliorer davantage la prise en charge des colons, avant d’ajouter que les gestionnaires comptent exploiter tous les moyens en leur possession pour ne pas décevoir les enfants des 48 wilayas qui aspirent à la détente et au repos. Il affirmera ainsi que l’ANALJ qui s’attelle à offrir aux enfants et adolescents un espace pour se ressourcer et se cultiver, à travers des programmes pédagogiques qui permettent de joindre l’utile à l’agréable, prévoit d’élargir ses activités à d’autres périodes de l’année par des actions variées à même de répondre aux attentes des vacanciers, qu’il s’agisse d’enfants, d’adolescents, de jeunes des quartiers ou toute la famille, rappelant que la nouvelle feuille de route de la tutelle table sur la valorisation des potentialités existantes, pendant les vacances scolaires de printemps, ou encore les week-ends, pour que

Publicité

Quelque 7.750 enfants issus de 17 wilayas des Hauts Plateaux ont également bénéficié de séjours de vacances durant la même campagne, dont 750 enfants de la wilaya d'El Bayadh, 700 de Naâma, suivies de Khenchela et Tébessa avec 550 enfants chacune. Ils sont venus d'Illizi, pour la plupart afin de profiter des bienfaits de la mer. Pour assurer le bon déroulement de ces vacances, toutes les conditions de séjour sont réunies. Les services concernés ont mobilisé tous les moyens nécessaires à cette fin, sous la tutelle de différents ministères, à savoir celui de la Solidarité, de la Jeunesse et des Sports et du Tourisme. Avec un staff de jeunes encadreurs, dont de jeunes moniteurs et monitrices, les enfants ont pu faire plusieurs sorties en dehors de leur centre. En dépit de la chaleur, ces jeunes colons n'ont pas raté l'occasion de visiter pour la première fois la capitale, visiter le sanctuaire des Martyrs et le parc zoologique. En dehors du programme spécial conçu pour ces enfants du Sud, des veillées culturelles et ludiques sont organisées quotidiennement.

Resserrer les liens entre les jeunes
LES ENFANTS DU SUD DÉCOUVRENT LA CAPITALE

ces centres jouent leur rôle d’espaces de détente. M. Khemissi soulignera également que l’ANALJ, dans un souci de satisfaire les vacanciers, et conformément aux orientations du

ministre du secteur rouvrira les 137 auberges d’une capacité de 8.166 lits, aujourd’hui carrément inutilisés. Le directeur de l’Agence nationale des loisirs de la jeunesse ne manquera pas

de signaler que le nombre de colons durant le ramadhan avait dépassé les prévisions, ajoutant que les centres de l’agence étaient ouverts aux populations avoisinantes, à travers l’organi-

sation de soirées pour faire découvrir ces espaces qui se veulent en premier lieu éducatifs et pédagogiques. Intervenant, pour sa part, M. Boukadous, cadre au MJS, affirmera que 203 centres de vacances à travers les 14 wilayas côtières ont accueilli au total 46.127 enfants suivis par 234 médecins, 157 psychologues et 11.084 employés saisonniers, dont 5.107 animateurs, rappelant que les 7.950 enfants de 9 wilayas du Sud ont bénéficié cette année de séjours, dont 2.500 relevant de la wilaya de Tamanrasset. S’exprimant sur le déroulement des 5 sessions de vacances, organisées par l’ANALJ, la chargée de communication du MJS, est formel : aucun dépassement n’est à signaler et ceci, s’explique, dira-t-elle, par les nouvelles mesures prises par la tutelle qui vont jusqu’à la radiation des gestionnaires en cas de manquements à leur mission, en plus de l’organisateur du centre. Elle relèvera par ailleurs que le nombre de filles demeure faible, comparé aux garçons d’où le recours de la tutelle à l’organisation prochain de centres de vacances pour les filles. Samia D.

Théâtre, dessin, chorale et activités sportives, il y en a pour tous les goûts, l’occasion pour les enfants de découvrir leur pays comme l’a précisé récemment le secrétaire d’État chargé du Tourisme, Mohamed Amine Hadj Saïd.

5 sessions cette année
« L’organisation des camps de vacances pour les enfants du Sud permettra l’échange culturel, touristique et patrimonial avec les enfants du Nord, l’opportunité pour ces enfants de mieux connaître leur pays en visi-

tant la capitale, tout comme les enfants du Nord bénéficieront à leur tour, durant les vacances d’hiver et de printemps, de visites au Sahara pour découvrir à leur tour la beauté du désert. Pour sa part, le ministre de la Jeunesse et des Sports lors d’une visite d’inspection au camp de toile du village africain de Sidi Fredj, a souligné la détermination de son secteur à faire profiter les enfants du grand Sud des structures touristiques au nord du pays, ajoutant que 5 sessions de vacances ont été organisées pour cette année. Il a indiqué que 30.799 enfants ont passé leurs vacances au camp de toile du village africain, dont 22.000 enfants dans le cadre d’un programme réalisé en collaboration avec 20 établissements éducatifs, en vertu d’une convention signée entre les ministères de l’Education nationale et de la Jeunesse et des Sports, précisant que 16.000 enfants de 26 wilayas ont été pris en charge par le ministère de la Jeunesse et des Sports et ses directions de wilaya, en collaboration avec l’Agence nationale de loisirs des jeunes (ANALJ). Kafia Ait Allouache

Des éléments du groupement territorial des garde- côtes d’Annaba sont parvenus vendredi dernier à évacuer deux personnes, âgées de 28 et 32 ans, originaires de la wilaya de Guelma, coincées durant la nuit du jeudi au vendredi, dans une zone rocheuse, à l’ouest de la plage Oued Bekrat, à Seraïdi (Annaba). Suite à des informations parvenues au groupement territorial des gardecôtes d’Annaba, un hélicoptère de recherche et de secours a été dépêché sur les lieux, à la plage Oued Bekrat, précise la même source, et les secouristes ont pu évacuer les deux personnes vers 11 heures du matin. Les conditions météorologiques défavorables, les fortes vagues et la montée des eaux sur le littoral d’Annaba dans la journée du jeudi ont empêché les deux personnes qui se sont éloignées dans une promenade à la zone rocheuse de la plage Oued Bakrat de rejoindre leur point de départ, a-t-on encore noté. Les deux personnes retrouvées en bonne santé, ont été transférées à l’hôpital Ibn Rochd, pour des examens médicaux.

Sauvetage de deux personnes coincées sur des rochers
ANNABA

Etude de Maître ACHITE-HENNI Abdelhamid Notaire à Sidi M’Hamed, 116, Rue Didouche-Mourad (Alger)

L’EPE / SPA AIR ALGERIE, DIRECTION DE LA LOGISTIQUE Informe l’ensemble des entreprises ayant soumissionné à l’avis d’appel d’offres National Ouvert N° 11/DL/2013 ayant pour objet : ETUDE ET SUIVI DES TRAVAUX PROJET « BLOC AVEC STRUCTURE EN CHARPENTE METALLIQUE 14.00Mx30.00M » AU NIVEAU DU CATAH, KOUBA, BADJARRAH, ALGER. G CANTINE DE CAPACITÉ 400 REPAS AU REZ-DE-CHAUSSEE G BLOC MEDICO-SOCIAL A L’ETAGE Que cet avis d’appel d’offres est annulé.
El Moudjahid /Pub ANEP 539172 du 31/08/2013

EPE-SPA AU CAPITAL DE 43 000 000 000 DA 1, Place Maurice-Audin - Alger AVIS D’ANNULATION

« CIP EXPANSION ALGERIE » / SARL au capital de : 100.000,00 DA Siège Social : Coopérative la Toison d’or, cité 1200 logts, Bâtiment B, Bab Ezzouar (Alger)

RECTIFICATIF

D’un acte reçu en l’Etude en date du 04 Juillet 2012, enregistré, une annonce a été publiée au BOAL n° 45 du 15 Août 2012, une coquille s’est glissée par erreur, concernant le numéro du bâtiment du siège social de la société « CIP Expansion Algérie ». (Alger). «Tami », route nationale n° 05, bât n° 05, local n° 03, Bab Ezzouar, Deux copies dudit acte seront déposées au CNRC d’Alger. LE NOTAIRE, POUR MENTION
El Moudjahid /Pub du 31-08-2013

Il y a lieu de lire l’adresse rectifiée comme suit : Centre commercial

Vendredi 30 - Samedi 31 Août 2013

Ph. : Wafa

Un comique malgré lui qui fut une grande figure du théâtre
EL MOUDJAHID

PORTRA

IT

Culture

17

ROUICHED

Derrière ses yeux malicieux lorsqu’il regardait son public ou face à la caméra, il lui arrivait souvent de répliquer avec insistance à son interlocuteur qui ne comprenait rien à ce qu’il disait ou affirmait ostensiblement, histoire de le tourner en dérision derrière un arabe parlé aux sons gutturaux qu’il modulait parfois dans des tonalités aiguës.

E

n farceur né qu’il était parfois dans la peau d’un roublard et à d’autres moment enfant de cœur, il se lançait dans une discussion sans fin un regard à la fois perspicace et magnanime aux autres comédiens, histoire de les convaincre du bien-fondé de ses propos et de les amener à réfléchir en les entraînant dans des situations cocasses et hilarantes où il avait toujours le dessus. Qui se souvient aujourd’hui du talentueux Rouiched qui campait à merveille un rôle qui lui a longtemps collé à la peau : La trilogie des Hassen au cinéma dont les Algériens retiennent le mémorable Hassen Terro Au mois de janvier de cette année, les responsables de l’ONCI ont fait un geste honorable en diffusant à la salle El-Mouggar au public avec la diffusion de deux de ses films L’Opium et le bâton et Hassen Niya pour marquer à l’occasion le 14e décès du plus célèbre comédien que l’Algérie ait pu enfanter. Au regard de la timide affluence à l’exception de fidèles amis et connaisseurs, force est de constater que la mémoire de celui qui à lui tout seul a pu représenter un pan de l’histoire culturelle et sociale d’une certaine Algérie, semble tomber en désuétude lors même que les générations d’artistes disparaissent de la scène les uns après les autres. Nous revient à l’esprit ce magnifique vers de Louis Aragon : «Est-ce ainsi que les hommes vivent et leurs baisers au loin les suivent… » qui nous fait penser parfois à l’usure du temps qui pousse à l’oubli mais devrait surtout faire songer à la nécessité de faire des passe-

Décès du comédien Mohamed Belaroussi

relles entre les générations actuelles et celles d’hier, d’abord parce que comme l’a toujours prouvé l’expérience, le présent se nourrit du passé car il n’y a pas meilleur repère que l’histoire en l’occurrence ici du théâtre et du cinéma algérien, deux disciplines artistiques que maîtrisait parfaitement le grand comédien et l’imposante présence de Rouiched et quoi de plus vital pour l’essor constant de la culture algérienne que ce le besoin fondamental d’établir des ponts particulièrement dans le domaine des arts entre toutes les générations d’artistes et d’interprètes, c’est un point par ces

temps de disette culturelle qui nous semble salutaire. Cette parenthèse fermée, on peut continuer sur notre lancée en nous interrogeant sur ce qui a longtemps fait la popularité d’un comédien comme Rouiched qui vivait sa vie exactement comme s’il se retrouvait sur le plateau d’un film et interprétait remarquablement une scène de son fameux personnage «Hassen», qui aimait se retrouver au théâtre qui fut ses premiers amours et sa passion de toujours au point où il nous avait confiés à l’âge de 70 ans qu’il voulait remonter sur les planches pour rejouer sa pièce à succès El Bouaboune (Les concierges ) dans

LE FESTIVAL « LIRE EN FÊTE » S’OUVRE DEMAIN À TIZI-OUZOU

L

e comédien du Théâtre régional d'Oran (TRO), Mohamed Belaroussi est décédé dans la nuit de mercredi à jeudi à l'âge de 60 ans, des suites d'une maladie, apprend-on auprès de ses proches. Cet artiste s'est illustré de son vivant avec un parcours riche en prestations et œuvres scéniques pour avoir évolué en qualité de comédien, metteur en scène, producteur et formateur.Son premier rôle remonte à 1972 quand il interprète un rôle dans la pièce El-Khobza, du regretté dramaturge Abdelkader Alloula, puis en qualité de comédien-scripte à la station radio régionale (ex-RTA) de 1973 à 1976. En 1976, il joue également dans En-Nahla, production collective du TRO et en 1978 dans Hab ElMelouk, écrite par Djemai Abdelkader et mise en scène par Abderrahmane Kaki. Sa prestation la plus récente date de 2010 dans la comédie Jeu du mariage, réalisée par Azri Ghaouti d'après l'œuvre de Mourad Senouci adaptée du Jeu de l'amour et du hasard de Marivaux. Mohamed Belaroussi s'était également investi dans le théâtre pour enfants, interprétant des spectacles de marionnettes comme Djeha oua Hdidouane de Missoum Saïd (1988), Fasih oua marih écrit par Bachir Mansouri et réalisé par Habib Medjahri (1992). Il a aussi travaillé en qualité d'assistant et de co-metteur en scène, notamment dans El-Mokhadram de Mohamed Adar (1995), Bab El-Assa de Bouziane Benachour (1998), Benaamane de Mohamed Bakhti (2002), et Etalak de Larbi Meflah (2006). L'artiste compte en outre à son actif des participations à nombre de festivals internationaux tels ceux du théâtre pour enfants en Pologne (1984) et du théâtre expérimental en Egypte (1994), avant d'être membre du comité artistique et de la commission de lecture des textes au Théâtre régional Abdelkader-Alloula d'Oran. Entre 2004 et 2011, il s'était consacré à la formation, en animant des stages au profit des jeunes troupes du théâtre amateur de différentes wilayas du pays. Dimanche dernier, le Théâtre régional d'Oran avait perdu un autre de ses illustres artistes, le comédien Ali Kloucha, décédé à l’âge de 55 ans au terme d'une carrière entamée dans les années 1970, en jouant dans El-Khobza du regretté Alloula.

P

lacée sous le slogan «Ensemble cultivons la culture de la lecture», la 4e édition du festival «Lire en fête» s’ouvrira dimanche prochain à la maison de la culture Mouloud-Mammeri de TiziOuzou. Cette manifestation culturelle et éducative organisée par le commissariat du festival culturel local éponyme vise «la promotion de la lecture publique, en suscitant l’intérêt des enfants pour l’acte de lire, par le biais de l’organisation d’une panoplie d’activités ludiques et récréatives, joignant l’utile à l’agréable», selon les organisateurs de cette quatrième édition placée comme de coutume sous le haut patronage de la ministre de la Culture et l’égide du wali de Tizi-Ouzou. Au titre du programme de cette édition dévoilé par le commissariat de ce festival, figurent 21 ateliers et concours, notamment la bande dessinée, conception et réalisation d’un livre, recherche documentaire via le web, jeux de lettres, scoutisme, écriture et dictée en langue arabe, calligraphie arabe, le braille, des contes et romans lus, bibliothèque numérique, écriture et dictée en langue amazighe, calligraphie sous la forme de signes berbères, main verte, dessin, initiation à la recherche d’un ouvrage dans une bibliothèque et jeux éducatifs, en sus des expositions de livres pour enfant, de bandes dessinées, des travaux manuels, les marionnettes et autres activités en mesure de susciter la curiosité et l’intérêt des enfants pour divers domaines de savoir et de connaissance. Aussi, cette manifestation éducative et récréative sera marquée par l’organisation d’une représentation musicale pour enfants avec l’association culturelle «Chabab koun » de la wilaya de Setif, d’un défilé de mode (robes kabyles) par l’association Tiguejdit Ait Zaim, de

Stimuler l’acte de lire

une version actualisée. C’est dire la passion de Rouiched pour le métier qu’il pratiquait, lui que l’on considère comme une très grande figure du théatre et du cinéma comique algériens. Le 7e art doit beaucoup à cet homme qui derrière une apparence naturelle humble, était un vrai prodige qui avait ce don incroyable de manier et d’allier la parole en faisant ressortir tout ce qu’il y avait en lui. Cet homme que rien ne prédisposait à l’art au début était originaire de la Kabylie, il est né un 28 décembre 1921 à Alger et a fait ses premiers cours à l’école primaire

El-Feth à Soustara dans la Haute Casbah mais les études ne l’intéressent pas trop et puis en ces années où le colonialisme a pris racine dans la capitale, les familles algéroises qui ont subi l’exode autrefois, peinent à gagner leur pitance, autant dire que c’est tout juste qu’elles survivent. C’est une des raisons qui poussera le jeune Ahmed Ayad — le vrai nom de notre comédien — alors âgé à peine de 13 ans và aider sa famille à sortir de la misère. On le retrouve teinturier puis vendeur de légumes mais la chance passe un jour par là : Il est vite remarqué par Mahmoud Stambouli, un grand homme de théatre qui le fait jouer dans une pièce intitulée «Estarjaâ ya âssi» (reviens à toi ô inconscient) d’Abdelhamid Ababsa. Rouiched se laisse prendre au jeu et sait qu’il peut faire carrière dans la profession. Il côtoie alors de grands nom comme Rachid Ksentini (son nom d’artiste, il le doit à ce dernier puisqu’il fait allusion directement au prénom de Ksentini), Sid-Ali Fernandel, Mustapha Kateb, Mohamed Touri et tant d’autres qui reconnaissent en lui une graine d’artiste et son style particulier. A l’indépendance, il fait partie de la troupe du Théatre national algérien (TNA) mais obtiendra la consécration dans le film de Mohamed Lakhardar-Hamina Hassen Terro. Il poursuit sa carrière à la télévision où il joue de nombreux sketches et téléfilms jusqu’à sa mort le 28 janvier 1999, à son domicile à El-Biar. Lynda Graba

clown et marionnettes avec l’association «Ibtissam» de la wilaya de Ouargla, de chant avec Fella Bellali, de conte avec Idir Fares de Bejaia, de théâtre avec l’association «El Belliri» de la wilaya de Constantine qui présentera une pièce théâtrales pour enfants intitulée «La danse des doigts » et la magie avec Omar Hachemi ainsi que d’autres activités récréatives aussi riches les unes que les autres

et qui ne manqueront pas de susciter une forte affluence des enfants de la wilaya. Ce festival se poursuivra jusqu’au 13 septembre prochain avec des activités qui se dérouleront au niveau de la maison de la culture Mouloud-Mammeri et le théâtre régional Kateb Yacine de la ville de TiziOuzou. Bel. Adrar

Vendredi 30 - Samedi 31 Août 2013

EL MOUDJAHID

Les équipes de l'Udinese, Stuttgart et Spartak Moscou ont été écartées de l'Europa League, jeudi à l'issue des matches barrages retour. L'Udinese n’a pu renverser une situation très compromise après la défaite 3 à 1 concédée contre Liberec, à l'aller sur sa pelouse.

L'Udinese, Stuttgart et le Spartak Moscou éliminés
EUROPA LEAGUE - BARRAGES RETOUR

Sports

29
L'exclusion de Besiktas de l'Europa League confirmée par le TAS
EUR-C3

L

C

hez les Tchèques, les Italiens ont fait un match nul (1-1) loin de la victoire par trois buts d'écart qui s'imposait. Huitième de finaliste de la C3 la saison passée, Stuttgart, n'a pu que faire 2 à 2 sur son terrain contre Rijeka. Insuffisant pour refaire son retard de l'aller (défaite 2-1). Les Croates ont décroché leur billet en égalisant dans les arrêts de jeu, alors que les prolongations étaient promises aux deux équipes. Autres écuries habituées aux joutes européennes à tomber précocement, le Spartak Moscou, qui s'est effondré en son stade Loujniki, sèchement battu (4-2) par Saint-Gall (aller 11), et Feyenoord, battu chez lui 2 à 1 par le Kuban Krasnodar (aller 01). Les deux représentants français, Saint-Etienne et Nice, n'ont pas réussi à se qualifier, respectivement éliminés par les Danois

d'Esbjerg (0-1, aller 3-4) et les Chypriotes de l'Apollon Limassol (1-0, aller 0-2). L'ultime espoir, car il en reste un, de voir un des éliminés de jeudi, finalement disputer l'Europa League dépendra d'un tirage sort. Celui de vendredi qui dé-

terminera le club qui remplacera Fenerbahçe, exclu des Coupes européennes par l'UEFA pour son implication dans une affaire de matches truqués. Le Besiktas n'aura pas besoin d'un tel recours, puisque, lui, a tenu son rang en se

qualifiant aux dépens de Tromso grâce à sa victoire à domicile (2-0) qui a effacé la défaite de l'aller (12). La Fiorentina elle aussi est passée, mais de très peu, le Grasshopper Zurich s'imposant vainement à Florence (1-0, aller 12). Parmi les autres qualifications attendues figurent celles de Tottenham, contre le Dinamo Tbilissi (30, aller 5-0) et du FC Séville qui a écrasé le Slask Wroclaw (5-0, aller 4-1). Le Dynamo Kiev, victorieux des Kazakhs d'Aktobe (5-1, aller 32), et le Rubin Kazan qui a disposé de Molde (3-0, aller 2-0), A noter enfin que le match entre AZ Alkmaar et Atromitos, arrêté à la 59e minute jeudi, à la suite d'un incendie dans le stade, sera terminé vendredi à 9h00 (GMT). Deux heures plus tard, le tirage au sort de la phase de groupes sera effectué à Monaco (11h00 GMT).

'exclusion de Besiktas de l'Europa League 2013-2014 a été confirmée vendredi matin par le Tribunal arbitral du Sport, qui a rejeté l'appel du club turc, impliqué dans des affaires de matches truqués. «Selon la décision de l'UEFA, qui est maintenant confirmée par le TAS, le club de Besiktas est exclu de l'Europa League 2013-2014», a précisé le communiqué du Tribunal de Lausanne, en Suisse. Besiktas s'était pourtant qualifié jeudi soir pour la phase de poules de la compétition, après son match de barrage aller-retour contre les Norvégiens de Tromsoe (défaite 2-1 en Norvège puis victoire 2-0 à Istanbul). L'appel devant le TAS étant suspensif, le club stambouliote avait été autorisé à disputer ces matches de barrage, malgré son exclusion par l'UEFA le 25 juin. Le TAS a rendu sa décision sans en donner les fondements, «en raison de l'urgence de l'affaire». Le jugement intégral, avec les attendus, sera rendu public «aussi vite que possible», a précisé le TAS. Pour le tirage au sort des poules de l'Europa League prévu ce vendredi à 11h00 GMT à Monaco, l'UEFA a décidé, vendredi matin, de repêcher Tromsoe

L

e Bayern Munich, tenant du titre, aura un groupe à sa portée en Ligue des Champions, malgré la présence de Manchester City, alors que le groupe H, avec Barcelone, l'AC Milan, l'Ajax Amsterdam et le Celtic Glasgow pèse 16 C1. Outre Manchester City, qui n'a pas réussi à sortir des poules lors des deux dernières saisons, le Bayern, désormais entraîné par Pep Guardiola, affrontera dans le groupe D le CSKA Moscou et les Tchèques de Victoria Plzen. Auteur d'un impressionnant triplé la saison dernière (championnat, Coupe d'Allemagne, Ligue des Champions), le grand club bavarois remet son titre en jeu avec une poule qui ne devrait pas lui poser trop de problèmes, les Russes et les Tchèques semblant trop limi-

Bon tirage pour le Bayern, groupe de prestige pour le Barça
LIGUE DES CHAMPIONS
victoires en Ligue des Champions), l'Ajax Amsterdam (quatre trophées) et le Celtic Glasgow (sacré une fois, en 1967). Avec les quatre C1 de Barcelone, cette poule regroupe donc 16 titres en Ligue des Champions ! Dans la poule B, le Real Madrid n'aura pas la tâche facile avec la Juventus Turin, mais le Galatasaray de Didier Drogba et le modeste Copenhague ne devraient pas beaucoup le gêner. Le Paris SG, quart de finaliste l'an dernier et qui a de grandes ambitions cette saison, a lui hérité d'un groupe vraiment à sa portée avec le Benfica Lisbonne, l'Olympiakos et Anderlecht. La phase de poules se déroulera entre les 17 et 18 septembre et les 10 et 11 décembre.

Composition des groupes

tés pour rivaliser. Le tirage au sort réalisé, jeudi à Monaco, n'a en revanche pas été tendre avec Barcelone, qui se retrouve dans un groupe H, plein de vieilles gloires qui pourraient s'avérer dangereuses. Les Catalans affronteront en effet l'AC Milan (sept

Composition des huit groupes de la première phase de la Ligue des champions d'Europe (du 17-18 septembre au 10-11 décembre) à l'issue du tirage au sort effectué jeudi à Monaco : Groupe A : Manchester United, Shakhtar Donetsk, Leverkusen, Real Sociedad Groupe B : Real Madrid, Juventus Turin, Galatasaray, FC Copenhague Groupe C : Benfica, Paris SG, Olympiakos, Anderlecht Groupe D : Bayern Munich, CSKA Moscou, Manchester City, Viktoria Plzen Groupe E : Chelsea, Schalke 04, FC Bâle, Steaua Bucarest Groupe F : Arsenal, Marseille, Dortmund, Naples Groupe G : FC Porto, Atletico Madrid, Zenit SaintPétersbourg, Austria Vienne Groupe H : FC Barcelone, AC Milan, Ajax Amsterdam, Celtic Glasgow .

TENNIS

Federer, Nadal, Azarenka et Serena déroulent
US OPEN

R

afael Nadal, Roger Federer, Serena Williams et Victoria Azarenka ont tous facilement franchi jeudi le 2e tour de l'US Open en cédant un minimum de jeux. Federer, tête de série N.7, a écarté sans ménagement l'Argentin Carlos Berlocq (48e ATP) 6-3, 6-2, 6-1 pour retrouver au 3e tour le Français Adrian Mannarino, vainqueur surprise de Sam Querrey (N.26), mais Nadal (N.2) a lui cédé deux fois moins de jeux (3) contre le qualifié Brésilien Rogerio Dutra Silva, 134e mondial. Avec ce succès, l'Espagnol a préservé son bilan parfait sur dur cette saison (17 victoires) et se dirige maintenant vers le Croate Ivan Dodig (38e ATP), contre lequel il a perdu lors de leur dernière rencontre (à Montréal en 2011). «Je ne reste pas sur un bon souvenir contre Dodig. C'est un joueur dangereux, qui vient en plus de battre Fernando Verdasco et Nikolay Davydenko ici», a dit le Majorquin, qui affiche un bilan affolant de 55 victoires et 3 défaites cette saison et qui a déjà remporté la bagatelle de neuf titres en 2013, dont trois Masters 1000 sur dur (Indian Wells en mars et l'enchaînement Montréal-Cincinnati en août). Il peut redevenir N.1 mondial à l'issue de l'US Open s'il remporte le titre et que Novak Djokovic, qui joue ven-

dredi son 2e tour face à l'Allemand Benjamin Becker, ne parvient pas en finale ou s'il parvient en finale et que le Serbe chute avant les quarts de finale. Federer devrait toutefois se dresser sur sa route en quart de finale. Dans le tableau dames, la N.1 mondiale Serena Williams n'a guère fait de cadeau à la Kazakhe Galina Voskoboeva (77e WTA), battue sur le score de 6-3, 6-0. Williams n'a perdu que quatre jeux en deux matches après avoir exécuté l'ex gagnante de Roland-Garros Francesca Schiavone au 1er tour (6-0, 6-1). La N.2 mondiale Azarenka, finaliste à Flushing Meadows la saison passée contre Williams, n'a elle aussi perdu que quatre jeux en deux matches après

avoir écarté jeudi la Canadienne Alexandra Wozniak 6-3, 6-1 à la suite de l'humiliation infligée mardi à l'Allemande Dinah Pfizenmaier (6-0, 60). Williams, quadruple gagnante à New York (1999, 2002, 2008, 2012) croisera la route d'une autre Kazakhe, Yaroslava Shvedova (78e WTA) alors que la Bélarusse rencontrera la Française Alizé Cornet (N.26) pour une place en 8e de finale. L'Américaine de 31 ans est en quête d'un 17e titre du Grand Chelem et d'un cinquième US Open, ce qui ferait d'elle l'égal — au moins statistiquement d'un certain Federer si le Suisse de 32 ans ne venait pas à soulever le trophée à New York cette année, ce qui est bien possible au vu

de ses performances récentes. Le Bâlois, qui occupe son moins bon classement mondial depuis près de onze ans, n'a gagné qu'un tournoi cette saison (Halle/gazon) et n'a remporté qu'un seul des 14 derniers tournois du Grand Chelem. A l'inverse, la cadette des Williams est dans la forme de sa vie et son bilan depuis Wimbledon 2012 est éloquent : 79 victoires, 4 défaites et 13 titres dont trois du Grand Chelem. Quasiment inconnu avant l'US Open, le Britannique Daniel Evans a continué son improbable parcours en franchissant le 2e tour avec une victoire en quatre sets (1-6, 6-3, 7-6 (7/4), 63) sur l'Australien Bernard Tomic, 52e mondial. L'obscur 179e mondial

vient de créer la surprise coup sur coup après être sorti de l'enfer des qualifications (trois matches). Au 1er tour, il s'était offert le scalp du Japonais Kei Nishikori (N.11), la plus grosse tête de série masculine à être tombée. Si Evans rit, l'Italienne Sara Errani pleure. La tête de série N.4 a sombré face à sa compatriote Flavia Pennetta, pourtant 83e mondiale. «J'ai trop de pression, je ne sais pas pourquoi mais je ne prends pas de plaisir sur le court et c'est la pire des choses pour un joueur», a dit Errani, battue 6-3, 6-1 en 1h11 et qui va chuter au classement après la perte de ses points de demi-finaliste.

Vendredi 30 - Samedi 31 Août 2013

30

Une première récompense avant le Ballon d'or ? Franck Ribéry a été élu joueur UEFA de la saison 2012-2013 au cours de laquelle le Français fut l'élément moteur du triplé Ligue des champions-championnat-Coupe d'Allemagne réussi par le Bayern Munich. En marge du tirage au sort de la phase de groupes de la Ligue des champions, Ribéry a terminé en tête des suffrages du collège des 53 journalistes votants, avec un score écrasant (36 voix) devant Messi (14) et Ronaldo (3).

Ribéry sacré meilleur joueur
DISTINCTION DE L’UEFA

Sports

EL MOUDJAHID

Judo
L'Algérienne Miziouallaoua éliminée au premier tour

MONDIAUX-2013 DE JUDO

L'

I

l succède au palmarès aux Barcelonais Messi (2011) et Iniesta (2012). Ronaldo, vexé par le prix remis l'an passé à Iniesta, ne s'était même pas déplacé cette fois..."Ça fait toujours plaisir de gagner un trophée, c'est spécial pour moi ce soir, je remercie les dirigeants du Bayern, mes équipiers, les supporters, j'ai une grande pensée pour ma famille, mes enfants, ma femme", a dit l'ancien Marseillais en recevant le trophée des mains de Michel Platini, président de l'UEFA. Remporter ces trois titres C1-Championnat-Coupe relève de l'exploit pour un club, le Bayern n'étant que la 7e équipe de l'histoire à le réaliser. Mais pour un joueur, se classer devant les monstres sacrés Messi et Cristiano Ronaldo relève d'un exploit non moins considérable. "La Pulga" et "CR7", habitués à truster les récompenses depuis quelques années, ont de nouveau empilé les buts en 2012-2013 : 69 pour le premier, 59 pour le second (toutes compétitions de clubs et sélections confondues). Mais ils ont aussi connu un exercice beaucoup moins roboratif que le Français question palmarès : l'Argentin n'a remporté que le Championnat d'Espagne, et le Portugais la Supercoupe d'Espagne. Décisif à Wembley Ribéry, lui, a sans doute réussi la meilleure saison de sa carrière en décrochant enfin la "coupe aux grandes oreilles", après deux finales de C1 perdues en 2010 et 2012. "Ça a été une année extraordinaire pour nous avec le Bayern, on attendait ça depuis longtemps, ce titre en Ligue des champions, l'ambiance était fantastique à Wembley pour la finale de la C1, le Bayern méritait ce trophée depuis longtemps", avait-il dit durant la cérémonie peu avant son élection jeudi. En 27 matchs de Bundesliga, le Français a totalisé 10 buts et 14 passes décisives. En 12 rencontres de Ligue des champions, il a signé un but et cinq passes décisives. Lors de la finale remportée face au Borussia Dortmund

Algérienne Sonia Miziouallaoua n'a pas fait long feu aux Mondiaux 2013 de judo qui se déroulent à Rio de Janeiro (Brésil), en se faisant éliminer, jeudidernier, dès le 1er tour de sa catégorie des -63kg. Miziouallaoua s'est inclinée sur ippon après trois minutes 35 secondes de combat face à la Turque Bahar Buker. La judoka algérienne, 20 ans, rejoint ainsi ses trois coéquipiers déjà éliminés depuis le début des Championnats du monde de Rio. En effet, sur les huit Algériens engagés (5 garçons et 3 filles), quatre dont Miziouallaoua sont passés à la trappe : Ahmed Mohammedi et Houd Zourdani dans la catégorie (-66kg) et Djazia Haddad (-52 kg). Champion d'Afrique junior en 2011, Ahmed Mohammedi a été éliminé au 2e tour, sur décision des juges face à l'Ukrainien Zantaraia. Il avait gagné son premier combat face au Colombien Gonzalez Fabian par ippon. Houd Zourdani a perdu au 2e tour face au Mongolien Sanjaasuren Miyaragchaa par ippon. Il avait gagné son premier combat face au Danois Nielsen Thor par yuko, alors que Haddad, championne d'Afrique juniors en 2011, a chuté au premier tour devant la Russe Yulia Ryzhova par ippon. La journée d’hier vendredi (5e journée) avait vu l'entrée en lice du chevronné Abderrahmane Benamadi (-90kg) face au Sud-Coréen Lee Kyu-Won dans la poule (B) du tour préliminaire. Pour leur part, Lyès Bouyacoub (-100 kg) défiera au 1er tour de la poule B l'Ouzbek Soyib Kurbanov, Mohamed Amine Tayeb jouera contre le Belarus Aliaksandr Vakhaviak au 1er tour de la poule C, de la catégorie des +100 kg. Chez les dames, Sonia Asselah sera la dernière représentante algérienne aux Mondiaux de Rio. Elle sera face à la Kazakh Gulzhan Issanova au 1er tour de la poule A. 680 judokas dont 260 filles, représentant 123 pays, participent à l'édition de Rio de Janeiro.

Athlétisme
LIGUE DE DIAMANT/ZURICH Defar, reine des reines, Bolt fatigué mais victorieux
(2-1), "Kaiser Franck" a d'ailleurs été impliqué dans les deux buts, offrant notamment à Robben celui de la victoire d'une talonnade un peu heureuse. Ce prix de meilleur joueur européen de la saison préfigurera-t-il un Ballon d'or ? En 2012, Iniesta avait été distingué par l'UEFA pour sa saison 2011-2012 (achevée sur le titre de l'Espagne à l'Euro), ce qui n'avait pas empêché Messi de conserver sa mainmise sur le Ballon d'or, comme les trois précédentes éditions. Rummenigge: "Ballon d'or ? Tout est possible". "Le Ballon d'or pour Ribéry ? Je ne sais pas, nous voulons jouer un bon football, gagner des trophées, donc avoir un bon Franck Ribéry avec nous, mais tout est possible", a laissé en guise de porte ouverte Karl Heinz Rummenigge, patron du Bayern Munich. En équipe de France, Ribéry est désormais le plus capé (74 sélections et 12 buts), et représente la seule valeur sûre de haut niveau du secteur offensif. Ce trophée de meilleur joueur européen de la saison, "il le mérite, par ce qu'il a fait, les résultats et les titres qu'il a gagnés, même si mon côté objectivité n'est pas total», avait dit jeudi matin le sélectionneur des Bleus Didier Deschamps à l'AFP. Il ferait un beau vainqueur"."Franck, en le voyant recevoir ici son prix, je l'ai revu le premier jour dans mon bureau où il devait signer son contrat à l'OM", s'est de son côté souvenu avec émotion José Anigo, directeur sportif de l'OM, un des anciens clubs de "Francky".

M

"Logique" pour Ribéry

PLATINI :

Mathieu Flamini fait son retour à Arsenal
ANGLETERRE

eseret Defar a remporté le duel des reines éthiopiennes en dominant Tirunesh Dibaba sur 5000 m lors de la réunion d'athlétisme de Zurich, où Usain Bolt, fatigué, est resté néanmoins le maître jeudi du 100 m (9.90), lors de l'avant-dernière étape de la Ligue de diamant. Defar, deux fois en or aux JO (2004/2012) sur la distance et encore championne du monde il y a deux semaines à Moscou, a gagné en 14 min 32 sec 83/100, contre 14 min 34 sec 82 pour Dibaba. Tirunesh Dibaba (28 ans), triple championne olympique avec notamment le doublé unique 5000 m/10.000 m aux Jeux de Pékin, a tenté d'anticiper le finish de sa compatriote en lançant le sprint de loin, après que sa sœur Genzebe eut haussé le rythme à l'approche du 4e km. "La course fut vraiment belle, mais aussi dure. Pour ma première participation à Zurich, je suis vraiment satisfaite du résultat. Je savais que les derniers 600 m seraient le point critique et je me suis accrochée", a souligné Defar, trop heureuse de ménager la susceptiblité de son ombrageuse rivale.

TOUR D'ESPAGNE : Le Danois Michael Morkov remporte la 6e étape

Cyclisme

M

ichel Platini, président de l'UEFA, a jugé "logique" le trophée de joueur de l'UEFA 201213 attribué jeudi soir à Franck Ribéry (Bayern Munich). "Je pense que c'est logique qu'un joueur du Bayern soit récompensé, ils ont fait une formidable saison (triplé championnat-coupe domestique-Ligue des champions), ça ne me surprend pas, et le scrutin est net (36 voix sur 53 journalistes votants pour lui)", a expliqué le dirigeant devant la presse internationale à Monaco. "Et j'espère, en tant que Français, qu'il fera les mêmes prestations en équipe de France qu'en Bundesliga", a conclu l'ancien capitaine des Bleus

A

rsenal, un club où il a déjà évolué entre 2004 et 2008, a indiqué le club londonien de football, jeudi. Le milieu de 29 ans, trois fois international, qui compte déjà 153 apparitions sous le maillot de Gunners, s'entraînait déjà depuis un mois avec Arsenal depuis qu'il a été laissé libre par le Milan AC. "Nous sommes contents que Mathieu ait décidé de nous rejoindre", a déclaré sur le site des Gunners l'entraîneur Arsène Wenger, qui a déjà dirigé Flamini durant quatre saisons. "C'est un joueur d'une grande qualité avec un gros abattage et une belle mentalité", a poursuivi Wenger. Le retour de Flamini intervient au moment où l'entraîneur français se voit privé des milieux Abou Diaby, Mikel Arteta et Alex OxladeChamberlain, tous les trois blessés. Flamini pourrait faire partie du groupe dès dimanche, à l'occasion de la réception en championnat de Tottenham.

L

e Danois Michael Morkov (Saxo) a remporté au sprint la sixième étape du Tour d'Espagne cycliste, alors que l'Italien Vincenzo Nibali (Astana) a conservé le maillot rouge de leader. Le double champion du monde du contre-la-montre (Omega Pharma-Quick Step) a été repris par le peloton à quelques mètres de la ligne après avoir passé plus de 170 km seul en tête. C'est le champion du Danemark qui s'est montré le plus rapide lors de l'arrivée groupée, devant l'Argentin Maximiliano Richeze (Lampre), deuxième, et le Suisse, Fabian Cancellara (RadioShack).

Venderdi 30 - Samedi 31 Août 2013

EL MOUDJAHID

FOOTBAL

Cette deuxième journée sera, le moins que l'on puisse dire, très animée. Les supporters des différentes équipes ne seront pas indifférents au sort de leurs préférés. Il est même quasi sûr que nos stades seront pleins à craquer pour la plupart, eu égard aux chocs proposés aujourd'hui.

Les locaux seront favoris, mais...
L

LIGUE1 (2e JOURNÉE)

Sports

31
Abdelkader Ghezzal transféré à Parme et prêté à l'US Latina
ITALIE

E

n effet, on aura presque l'embarras du choix, puisqu'on sera convié à des joutes pour le moins très serrées. C'est ainsi que le grand choc de cette journée entre la JSK et l'USMA sera la grande attraction du jour. D'ailleurs, il sera télévisé afin de permettre à ceux qui n'auront pas la chance d'aller au stade de pouvoir le suivre sur le petit écran. Cette rencontre entre deux équipes qui ont bien débuté le présent exercice sera très difficile pour les deux larrons. Les deux équipes ont marqué quatre buts chacune devant dans l'ordre le MCEE (4-3) et le MOB (4-1). Toutefois, la défense de la JSK a encaissé trois buts. Ce qui montre sa fragilité. Ce qui n'est pas le cas de l'USMA qui n'a encaissé qu'un seul but d'où les difficultés qui attendent les poulains d'Aït-Djoudi. Ce dernier pourra compter sur Yesli auteur de deux buts devant le MCEE. Maroci, par contre, blessé, ne sera pas aligné devant l'USMA. Cette dernière qui est descendue à l'Hôtel Itourar qui vient d'être ouvert jouera avec tous ses atouts, sauf Farouk Chafaï en rupture de banc avec ses dirigeants pour une question d'augmentation de salaire. Ce face-à-face sera équilibré avec un léger avantage pour la JSK du fait qu'elle s'exhibera devant ses fans. A El Mohammadia, l'USMH battue contre toute attente, à Béchar, devant la JS Saoura aura fort à faire devant une équipe du CSC pas au mieux de sa forme depuis qu'elle est entraînée par Garzitto. Il y a eu même des rumeurs qui ont circulé sur son limogeage avant que Boulhabib ne les démentent. Accrochés at home par le CABBA (00), les Constantinois viendront à El Mohammadia avec comme objectif de réussir un bon résultat, surtout que Yacine Bezzaz vient de rejoindre un club du Golfe. Les Harrachis seront dos au mur. Ils n'auront donc pas d'autres alternatives que celle de la victoire. Les supporters des deux équipes ne vont pas s'ennuyer. Au stade du 5-Juillet, le MC Alger qui a fait sensation lors de la première journée, à Bejaia, devant la JSMB. Certes, tout n'a pas été parfait, mais globalement les Mouloudéens sont prêts. Comme ils seront opposés au nouveau promu, le CR Aïn-Fakroun, normalement, ils n'auront pas trop de problèmes pour s'imposer et en granger une deuxième victoire de suite. Toutefois, il ne faut pas "vendre la

L

peau de l'ours avant de l'avoir tué". Surpris at home par les Sétifiens, les gars de Aïn-Fakroun viendront pour tenter de se reprendre. C'est la raison pour laquelle Geiger, le coach du MCA, a exhorté ses joueurs à faire preuve de prudence. C'est raisonnable ! Le CRB, qui a difficilement pris le meilleur sur le RC Arbaâ (1-0), aura à effectuer un périlleux déplacement à Chlef pour y affronter l'ASO de Meziane Ighil. N'ayant pas réussi à résister à Oran devant le MCO, les Chélifiens feront tout cette fois de rassurer leurs supporters. Ils savent que ce désir ne sera facile, surtout que le CRB de Gamondi ne viendra pas en victime expiatoire. Ce sera très disputé entre deux équipes assez amitieuses. La JS Saoura a bien négocié sa sortie, à domicile, devant l'USMH, en l'emportant sur le net score de 3-1. Elle se rendra à Bejaia pour confirmer sa première victoire même si elle a débarqué son coach Amrani qu'elle vient de remplacer par Ali Mechiche. Ce ne sera pas aisé pour les Bécharois. De plus, l'équipe locale drivée par Mourad Rahmouni aspire ardemment à se ressaisir suite à sa large défaite devant l'USMA (4-1) à Bologhine. Les fans béjaouis qui vont voir leur équipe sur son terrain de l'Unité maghrébine ne seront pas permissifs avec leurs joueurs.

Au stade du 20-Août de Bordj Bou-Arréridj, le CABBA sera face à une équipe Eulmie qui tentera d'effacer son échec at home face à la JSK. D'où l'indécision qui planera dans ce derby des hauts-plateaux. L'avantage du terrain aura son importance, mais... Au stade Brakni de Blida, du fait que le stade de l'Arbaâ n'est pas encore homologué par la LFP, les poulains de Chérif El -Ouazzani devront se méfier de cette équipe béjaouie de la JSMB qui veut se racheter suite à sa défaite devant le MCA. Ce sera une explication qui mérite d'être suivie, eu égard à l'importance de son résultat. Car les protégés de Noureddine Saâdi ne sont pas disposés à se faire battre une deuxième fois de suite. Ce serait très dur pour lui et son équipe. Hamid Gharbi

Aujourd’hui 18 h
Stade 1er-Novembre, El Harrach, à 18 h : USM Harrach - CS Constantine Stade 20-Août-55 B B-Arréridj à 17h45 : CAB B-Arréridj- MCE Eulma Stade 1er-Novembre, Tizi-Ouzou à 17h45 : JS Kabylie - USM Alger Stade 5-Juillet, Alger à 18 h : MC Alger - CRB A-Fekroun Stade de l’Unité maghrébine Bejaia à 18 h : MO Bejaia - JS Saoura Stade Boumezreg Chlef à 18 h : ASO Chlef - CR Belouizdad Stade Brakni Blida à 17 h : RC Arba - JSM Bejaia Stade 8-Mai-45 Sétif : ES Sétif - MC Oran (reporté au 6 septembre).

La LFP a établi les dates des rencontres programmées durant le mois de septembre dans le cadre des prochaines journées des championnat de Ligue et de ligue 2 ainsi que les dates des rencontres retards que doit disputer l’ES Sétif appelé à jouer la coupe de la Confédération africaine de football. Date Journée Vendredi 30 aoû 2013 2e journée L.2 Samedi 31 aoüt 2013 2e journée L.1 Dimanche 01 septembre 2013 Lundi 02 septembre 2013 Mardi 03 septembre 2013 3e journée L.1 Mercredi 04 septembre 2013 Jeudi 05 septembre 2013 Vendredi 06 septembre 2013 3e journée L.2 Samedi 07 septembre 2013 Dimanche 08 septembre 2013 Lundi 09 septembre 2013 Mardi 10 septembre 2013 Mercredi 11 septembre 2013 Jeudi 12 septembre 2013 Vendredi 13 septembre 2013 4e journée L.2 Samedi 14 septembre 2013 4e journée L.1 Dimanche 15 septembre 2013 Lundi 16 septembre 2013 Mardi 17 septembre 2013 Mercredi 18 septembre 2013 Jeudi 19 septembre 2013 Vendredi 20 septembre 2013 5e journée L.2 Samedi 21 septembre 2013 5e journée L.1 Dimanche 22 septembre 2013 Lundi 23 septembre 2013 Mardi 24 septembre 2013 Mercredi 25 septembre 2013 Jeudi 26 septembre 2013 Vendredi 27 septembre 2013 6e journée L.2 Samedi 28 septembre 2013 6e journée L.1 Dimanche 29 septembre 2013 Lundi 30 septembre 2013 Mardi 01 octobre 2013 Observation

Le programme du mois de septembre

'attaquant international algérien de Bari (Serie B italienne de football), Abdelkader Ghezzal, a signé un contrat avec Parme, mais très vite prêté au club de l'US Latina (Serie B italienne), rapporte le site TuttoMercato, citant le site officiel de Parme. L'US Latina n'aurait pas pu prendre en charge le salaire de l'attaquant algérien, mais l'accord trouvé avec Parme permet au club du président Auteri de s'offrir les services de Ghezzal qui pourrait être aligné dès samedi face à Avellino. L'attaquant polyvalent de 28 ans n'entrait plus dans les plans de Bari depuis un certain moment en raison de son salaire annuel qui avoisine les 650.000 euros, ce qui fait de lui le joueur le mieux payé de la deuxième division italienne. Lié jusqu'en juin 2014 avec Bari, Ghezzal a été prêté à Cesena (Italie) puis à Levante (Espagne). Il a également refusé il y a quelques semaines une offre de contrat de trois ans du club kazakh du FC Astana. La saison 2012-2013 du joueur algérien a été gâchée par une méchante blessure, ne disputant que 13 matchs pour deux buts inscrits seulement.

VOLLEY-BALL

Abdi Charef officiera ce choc
JSK-USMA

Match retard ESS-MCO (2e J)

L'Algérie éliminée a sélection algérienne de L volley-ball "cadette" a été éliminée du championnat
arabe des nations de la catégorie, suite à sa défaite face à son homologue tunisienne par 3 sets à 0, lors de la 5e et dernière journée de la phase de poules disputée mercredi dernier à Sidi Boussaïd (nord-est de Tunis, Tunisie). Les Verts, avec 7 points au compteur (2 victoires et 3 défaites dont une au tie break), échouent ainsi à se hisser au dernier carré tandis que les Tunisiens ont consolidé leur fauteuil de leader avec 15 points sur 15 possibles. L'Algérie, ex aequo au classement avec le Yémen et le Koweït à la 2e place à la veille de la 5e journée, était dans l'obligation de battre la Tunisie dans ce derby maghrébin pour espérer poursuivre l'aventure. Dix pays scindés en deux groupes de cinq prennent part à cette compétition qui s'étalera jusqu'à samedi, jour de la finale.

CHAMPIONNAT ARABE DES NATIONS (CADETS)

L

a grande affiche de cette journée qui opposera au stade du 1er-Novembre de Tizi-Ouzou, la JSK à l’USMA, sera dirigé par l’arbitre Abid Charef. Les deux équipes l’ont accepté, puisqu’on n’a pas parlé du trio ainsi désigné par la commission de désignation des arbitres. Ils espèrent, cependant qu’il soit à la hauteur de ce grand derby qui se jouera pratiquement à guichets fermés. Les Usmistes qui ont demandé un quota approprié à leurs supporters n’auront en fin du compte un nombre moindre par rapport à celui demandé. Il est certain que l’ambiance sera assurée, surtout

ESS-JSMB Reporté

USMH - CSC avancé à 17 h

après la victoire de la JSK à ElEulma devant le « team » local, le MCEE (4/3). H. G.

ASO-ESS Reporté

Match retard ESS-JSMB (4e J)

L

e match USM El-Harrach - CS Constantine, prévu samedi au stade du 1er-Novembre de Mohammadia dans le cadre de la 2e journée du championnat d'Algérie de Ligue 1, débutera finalement à 17 heures et non pas à 18 h, a indiqué jeudi la Ligue de football professionnel (LFP).

Match retard ASO – ESS (5e J)

Vendredi 30 - Samedi 31 Août 2013

Close up

Outlook

Pétrole Le Brent à 109,11 dollars

Monnaie L'euro à 1,333 dollar

Considered as the main crossroads G among the cities of Bordj Bou Arreridj, Sétif, Batna, Biskra and Médéa, the province of M’sila, in full change is one of the most important regions on which the State relies to optimize the multi-form development process executed for one decade.Dominated by the steppe which covers over 60% of the total area, it presents a homogeneous and unified topography, which predispose it to become a region with high potential for intelligent urbanization.Indeed, the city of M’sila has a special place in terms of urban and demographic rebalancing prepared by the Ministry of Town Planning and Environment and the city.with its pivotal geographic position in the central-eastern Algeria, at the gates of the Sahara (248 km of Algiers), M’sila province possesses outstanding assets to grow and contribute actively to the national development.The province of Hodna, which is to receive Thursday the Premier Abdelmalek Sellal, as part of a working and inspection visit, is today at the centre of a large national program bringing together the zones of Djelfa, Biskra, Saïda, Mécheria and Naâma aiming at developing these territories and equipping them with necessary means to ease demographic pressure on Algeria’s coastal band and the big cities.With such characteristics, M’sila, stretching over 18,175 km2 is one of the numerous cities with the country and southern ones being granted greater interest and larger investment. Mohamed Bentaleb

Algeria calls on the international community to "encourage and support" the Syrian parties to find a way out of the crisis and restore peace in Syria, said Thursday the Foreign Ministry in a release." Today, more than ever, Algeria urges the international community to encourage and support the Syrian parties to engage a political process for exiting from the crisis, in the service of peace, stability of the country, the cohesion and the progress of our Syrian brother people," the same source added. "Algeria keeps recalling that inclusive political dialogue is a capital approach with a view to finding a consensual settlement of Syrian crisis," the FM added. "Algeria expresses, as it did in the past, its refusal of any armed intervention in a sovereign country, outside of the standards of the international law," the release said. The ministry underlined that "Algeria has been at the forefront in 1997, in the working out and the adoption of the Convention on the Prohibition of Chemical Weapons," and it has made" of the illegality of the use of this weapon of mass destruction a limit that no State could cross without violating international law and violate a code of conduct in international relations. "At the Arab League meeting of 27 August in Cairo, "Algeria has once again reaffirmed its position of principle on the use of chemical weapons and vigorously condem-

Algeria Urges Peaceful Outcome
SYRIA CRISIS

W e e k l y

N e w s

New Leader Pledges Unity
FLN PARTY

Ph. : Billel

Prime Minister Abdelmalek Sellal underlined in Algiers Algeria’s "readiness" to undertake and foster "all the initiatives likely to promote a denser and more important cooperation" with Tunisia, said a communiqué from the Prime Minister’s services. Prime Minister was speaking in an audience granted to Adnane Manser and Aziz Krichen, special envoys of Tunisian President Moncef Merzougui "as part of the regular consultations between Algeria and Tunisia, said the communiqué. Adnane Manser is spokesman of the Tunisian presidency while Aziz Krichen is Counsellor of Minister for Political Affairs at Tunisia’s presidency. The meeting "allowed the sides to assess the bilateral cooperation in several fields in which the two countries have traditional relations," added the source.The meeting was also

PM Sellal Renews Readiness With Tunisia
COOPERATION

ned their use noticed in Syria, where innocent civilians lost their lives," the ministry pointed out."The use of such weapons is illegal and immoral; whoever are the authors and wherever is the place". "Algeria’s reservations on the resolution adopted in Cairo concerned the opportunity to seize the UN Security Council in the moment when UN inspectors’ team was still in Damascus and when no evidence allowed to prejudice to the responsibilities or identify the perpetrators of such massacres".

Former Speaker of the People’s National Assembly (Lower House of Parliament) Amar Saidani was elected, Thursday morning in Algiers, by a show of hands, as new Secretary General of the National Liberation Front (FLN) during the party’s Central Committee 6th session .Addressing audience; The newly-elected Secretary General of National Liberation Front (FLN) Amar Saidani pledged to work to "unify and close ranks of the party. "I pledge to work to unify the party and restore the reconciliation among the militants I urge to get away from all those who contribute to creating a discord and division," he said in a statement after his election at the head of FLN Party, in replacement to Abdelaziz Belkhadem, evicted last January.Moreover, he said that the "difficult conditions" the country is facing is "a crucial period," while noting that his party is set more than ever before to "contribute to the development and the stability of the country as well as the preservation of the State institutions. "The General Secretary, freshly elected as Head of the FLN dubbed "very heavy" the responsibility assigned to him by the members of the Central Committee (CC), affirming that it is not only his responsibility but "that of all."

BUILDING MATERIALS

Conformity Under Scrutiny

A budget of DZD155million has been allocated by Youth and Sports Ministry to finance a total of 286 projects for youth proposed by national and local associations, Minister Mohamed Tahmi announced Sunday here.The sector of youth and sports "finances efficient projects which the public interest and contribute to awareness raising among youths, Tahmi said at the end of signing ceremony of the agreements of projects financing in 10 central provinces of the country.In this regard,

DZD 155mln To Finance 286 Projects
YOUTH PROMOTION

an opportunity to tackle regional and international issues of common interest.

The audience took place in the presence of Foreign Affairs Minister Mourad Medelci.

he indicated that the follow-up of such projects, through periodical assessments (3 months) will be assigned to specialized commissions composed of the ministry executives. The projects proposed by 271local associations and 15 national ones cover four main areas, namely the promotion of educational and social activities, the revival of tourism and youth exchange, development of holiday centers and youth recreation, and finally prevention against drugs and other social ills.

Imports of pharmaceutical products have maintained by late July their downward trend since the beginning of 2013, falling by $252million during the first seven months of 2013 compared to the same period in 2012, Customs told APS Tuesday. From January to July, imports of pharmaceutical products totaled $1.09 billion against $1.34 billion during the same period in 2012, down by more than $250million, according to figures from the National Center for Data Processing and Statistics of Customs (CNIS). By volume, imported quantities, however, increased to 23,201 tons against 20,118 tons in the same period last year.By category of products, drugs imports reached $1.04 billion against $1.28 billion during the seven first months of 2012, down by $241 millions, according to the figures of the Customs. The imports of medicines destined to veterinary medicine were estimated at $20.11 million, and those of pharmaceutical products at $30.87 million. A source at the Customs, the high pricing of new drugs was behind import increase between 2011 and 2012. In 2013, these bills dropped aft er the customs services have controlled last year several medical laboratories practicing high pricing.

Imports Dill Down $252 Million From January To July
DRUGS:

The conformity standards of building materials used on the national market are not always complied with in the production process, according to the building organisms specializing in control. The standards applied in Algeria for the most used materials as cement, concrete, aggregates and ready-mixed concrete are notably the Algerian standards (NA), international (ISO) and European ones (EN), detail the Center of Studies and Technologic Services of building materials industry (Cetim) and the National Center of Studies and Integrated Researches on Building (Cnerib). The shortcomings recorded are often the non-conformity of products with normative requirements as Algerian standard 5026 for marking and packaging. The delay in the application of the standards adopted by the public authorities and the marketing of downgraded products as the masonry cements, which resistance is lower to the required measuring unit 32.5 (MPA) are also among the cases of failures reported.

The Grouping of the promotion of mechanic industry, coming under the National Defence Ministry and Emirati Holding "Tawazun" and its subsidiary "NIMR Automotive" have finalized Sunday in Algiers all the contracts and co-operation agreements, the ministry said in a release. "As part of the execution of the program of military products development, under short, average and long term partnerships and the implementation in compliance with set deadlines des, an important delegation form Emirati Group Tawazun and its subsidiary NIMR Automotive is being currently in Algeria from 24 to 27 August 2013," the same source added. "During its stay, the delegation chaired by Saif Mohamed Al Hajeri, CEO of Tawazun Holding and by Fahad Saif

Algeria : UAE Strike Deal On Mechanic Industry
COOPERATION

Harhara, general manager of Nimr-Automotive finalized with the a public establishment of industrial and commercial character, Group of the promotion of the mechanic industry (Epic-GPIM) of the National Defence Ministry, all the contracts and the agreements at the ministry’s headquarters," the release indicated.Moreover, the Emirati delegation defined with its Algerian counterpart, the different stages of the production launch, in preparation of the manufacturing of the first vehicles from Khenchela Plant as from December 2013, the release added. Finally, an agreement of investment on this program has been inked with the National Agency of Investment Development (ANDI), the ministry release concluded.