You are on page 1of 12

OCC3-P11 © Hakim Naceur OCC3-P11 © Hakim Naceur

Hakim NACEUR, Professeur ENSIAME
Université de Valenciennes et du Hainaut Cambrésis
Le Mont Houy - 59313 Valenciennes Cedex 9
hakim.naceur@univ-valenciennes.fr
Cours n°2

Valenciennes, 08 février 2011
Modélisation des structures par
éléments finis de barres 2D/3D
1
http://naceurh.free.fr/occ3/cours/cours02.pdf
OCC3-P11 © Hakim Naceur
Plan du cours
Chapitre 2: Modélisation des structures par éléments finis
de barres 2D/3D

I. Exemples de treillis
II. Formulation de l’élément de barre 2D
II.1. Repères local et global
II.2. Transformation de repère
II.3. Conditions aux limites
II.4. Résolution et post-traitement
III. Formulation de l’élément de barre 3D
III.1. Principe
III.2. Transformation de repère
IV. Stabilité de treillis
V. Aspects dynamiques
V.1 Forces d’inertie
V.2 Matrice de masse
V.3 Vibrations libres
2
OCC3-P11 © Hakim Naceur 3
Exemples de treillis
I. Exemples de treillis
OCC3-P11 © Hakim Naceur 4
Exemples de treillis
OCC3-P11 © Hakim Naceur 5
Exemples de treillis
OCC3-P11 © Hakim Naceur 6
Exemples de treillis
OCC3-P11 © Hakim Naceur 7
Exemples de treillis
OCC3-P11 © Hakim Naceur 8
Formulation de l’élément de barre 2D
II.1. Repères local et global
X, U
Y, V
2 U2
V2
1 U1
V1
Au nœud 1: X1, Y1
Au nœud 2: X2, Y2
( ) ( )
2 2
2 1 2 1
L X X Y Y = − + −
Démarche générale:

Calculer la matrice de rigidité et le vecteur de charges équivalentes
dans le repère local

Transformer la matrice de rigidité et le vecteur de charges équivalentes
du repère local au repère global
[ ]
k
{ }
n
f
[ ]
k
{ }
n
f
OCC3-P11 © Hakim Naceur 9
II.2. Transformation de repère
Formulation de l’élément de barre 2D
X, U
Y, V
2
1
( )
( )
2 1
2 1
X X
cos x,X cos
L
Y Y
cos x, Y sin
L

= θ =

= θ =
θ θθ θ
X2 X1
Y1
Y2
i
i i i
i
U
u U cos V sin cos sin
V
¦ ¹
= θ+ θ = θ θ
´ `
¹ )
{ }
cos
t cos sin ou t
sin
θ ¦ ¹
= θ θ =
´ `
θ
¹ )
avec
Dans le repère local :
{ }
1
n 1 2 n
2
u
u u u ou u
u
¦ ¹
= =
´ `
¹ )
Dans le repère global:
{ }
1
1
n n 1 1 2 2
2
2
U
V
U ou U U V U V
U
V
¦ ¹
¦ ¦
¦ ¦
= =
´ `
¦ ¦
¦ ¦
¹ )
Le passage du repère global au repère local :
1
1 1
2 2
2
U
u t 0 V
u 0 t U
V
¦ ¹
¦ ¦
( ¦ ¹
¦ ¦
=
´ ` ´ ` (
¹ )
¸ ¸ ¦ ¦
¦ ¦
¹ )
Pour tout nœud i, on peut écrire :
OCC3-P11 © Hakim Naceur
L’énergie interne de déformation s’écrit :



avec la matrice de rigidité élémentaire dans le repère global donnée par :
De façon générale : ou

avec la matrice de transformation donnée par :
10
Formulation de l’élément de barre 2D
{ } [ ]{ }
n n
u T U =
[ ]
T
n n
u U T =
[ ]
T
[ ]
×
θ θ (
=
(
θ θ
¸ ¸
(2 4)
cos sin 0 0
T
0 0 cos sin
Transformation de la matrice [k]
[ ] { } [ ] [ ] [ ]{ } [ ] { }
T
n n n int n n
l l g
n
u u U T
1 1 1
k k U k U
2 2 2
T U π = = =
[ ]
g
k
Transformation du vecteur de forces équivalentes [fn]
L’énergie des forces externe s’écrit :

avec le vecteur de charges équivalentes élémentaire dans le repère global donnée
par :
{ } [ ] { } { }
T
n n ext n n n n
l l g
u U T f f U f π = = =
{ }
n
g
f
[ ] [ ] [ ] [ ]
× × ×
×
=
T
g l
(4 2) (2 4) (2 2)
(4 4)
k T k T
{ } [ ] { }
× ×
×
=
T
n n
g l
(4 2) (2 1)
(4 1)
f T f
OCC3-P11 © Hakim Naceur
Il existe différents types de conditions aux limites
Appui fixe :
Appui roulant dans la direction X :
Appui roulant dans la direction Y :
Appui roulant dans une direction Y’ différente de X et Y appui incliné
11
II.3. Conditions aux limites
Formulation de l’élément de barre 2D
U V 0 = =
U 0; V 0 = ≠
U 0; V 0 ≠ =
X
Y
θ θθ θ
U' 0; V' 0 ≠ =
OCC3-P11 © Hakim Naceur 12
Formulation de l’élément de barre 2D
X
Y
θ θθ θ
U' C S U
V' S C V
¦ ¹ ( ¦ ¹
=
´ ` ´ `
(

¹ ) ¸ ¸ ¹ )
U C S U'
V S C V'
− ¦ ¹ ( ¦ ¹
=
´ ` ´ `
(
¹ ) ¸ ¸ ¹ )
Localement, on utilise cette transformation pour faire
apparaitre U’ et V’ dans le système matériel.
On peut alors imposer U’=0 classiquement
II.4. Résolution et post-traitement
Solution en déplacements: (avec CL)
Calcul des réactions :
Calcul des efforts internes :
o 1
ère
méthode:

o 2
ème
méthode:
{ } { } K U F = (
¸ ¸
{ } { }
1
U K F

= (
¸ ¸
{ } [ ]{ } { } R K U F = −
( )
2 1
EA
N u u
L
= −
{ } [ ] { } { }
n n n
l l
r k u f = −
Déplacements dans le repère local
N A σ =
Toutes les quantités sont exprimées dans le repère local
OCC3-P11 © Hakim Naceur 13
Formulation de l’élément de barre 3D
III.1. Principe
Généralisation de l’élément de barre 2D :
o Formulation dans le repère local et
o Transformation du repère local au repère global et
[ ]
l
k
{ }
n
l
f
[ ]
g
k
{ }
n
g
f
III.2. Transformation de repère
X, U
Z, W
2 U2
V2
W2
X2
Y1
Y2
Y, V
Z2
Z1
X1
1 U1
V1
W1
Au nœud 1: X1 , Y1 , Z1
Au nœud 2: X2 , Y2 , Z2
( ) ( ) ( )
2 2 2
2 1 2 1 2 1
L X X Y Y Z Z = − + − + −
( )
( )
( )
2 1
2 1
2 1
X X
cos x, X
L
Y Y
cos x, Y
L
Z Z
cos x, Z
L

=

=

=
Cosinus directeurs de la barre :
OCC3-P11 © Hakim Naceur 14
Formulation de l’élément de barre 3D
( ) ( ) ( )
i
i i i i 2 1 2 1 2 1 i
i
U
1
u U cos x, X V cos x, Y Wcos x, Z X X Y Y Z Z V
L
W
¦ ¹
¦ ¦
= + + = − − −
´ `
¦ ¦
¹ )
{ }
2 1
2 1 2 1 2 1 2 1
2 1
X X
1 1
t X X Y Y Z Z ou t Y Y
L L
Z Z
− ¦ ¹
¦ ¦
= − − − = −
´ `
¦ ¦

¹ )
Dans le repère local :
{ }
1
n 1 2 n
2
u
u u u ou u
u
¦ ¹
= =
´ `
¹ )
Dans le repère global: =
n 1 1 1 2 2 2
U U V W U V W
Le passage du repère global au repère local :
avec :
Pour tout nœud i, on peut écrire :
{ } [ ]{ }
n n
u T U =
[ ]
T
n n
u U T =
est la matrice de transformation 2X6, donnée par :
[ ]
×
− − − (
=
(
− − −
¸ ¸
2 1 2 1 2 1
(2 6) 2 1 2 1 2 1
X X Y Y Z Z 0 0 0
1
T
0 0 0 X X Y Y Z Z L
[ ]
T
OCC3-P11 © Hakim Naceur
L’énergie interne de déformation s’écrit :



avec la matrice de rigidité élémentaire dans le repère global donnée par :
15
Formulation de l’élément de barre 3D
Transformation de la matrice [k]
[ ] { } [ ] [ ] [ ]{ } [ ] { }
T
n n n int n n
l l g
n
u u U T
1 1 1
k k U k U
2 2 2
T U π = = =
[ ]
g
k
[ ] [ ] [ ] [ ]
× × ×
×
=
T
g l
(6 2) (2 6) (2 2)
(6 6)
k T k T
Transformation du vecteur de forces équivalentes [fn]
L’énergie des forces externe s’écrit :

avec le vecteur de charges équivalentes élémentaire dans le repère global donnée
par :
{ } [ ] { } { }
T
n n ext n n n n
l l g
u U T f f U f π = = =
{ }
n
g
f
{ } [ ] { }
× ×
×
=
T
n n
g l
(6 2) (2 1)
(6 1)
f T f
OCC3-P11 © Hakim Naceur
Dans les treillis à barres, des modes rigides peuvent avoir deux origines :
Structure hyperstatique extérieurement Conditions aux limites insuffisantes
Structure hyperstatique intérieurement Mécanismes internes

La matrice globale assemblée est singulière (pas de solution)
Existence de modes rigides (déplacements infinis ou pas de solution selon le logiciel)
16
IV. Stabilité de treillis
Stabilité de treillis
[ ]
K
o Structure isostatique extérieurement
o Structure isostatique intérieurement
o Structure hyperstatique extérieurement
o Structure isostatique intérieurement
OCC3-P11 © Hakim Naceur 17
o Structure hypostatique extérieurement
o Structure isostatique intérieurement
(1 mode rigide)
o Structure hyperstatique extérieurement
o Structure hypostatique intérieurement
(1 mode rigide)
Stabilité de treillis
OCC3-P11 © Hakim Naceur 18
Aspects dynamiques
V.1 Forces d’inertie
En statique on a :

: force linéique (poids propre, centrifuge,…) suivant l’axe local de la barre
à l’équilibre : et

Si les charges sont rapides prise en comptes des forces d’inertie
Force d’inertie :

L’énergie des forces externes :
[ ]{ } { } = K U F
[ ]
x
f N/m
= −λ λ = ρ

r
&& && &&
inertie
A
f u v w (avec dA)
{ } { }
π = = =
∫ ∫
L L
e e
ext x n
0
x n n
0
u u f dx N f dx u f
{ } { }
=

e
n
e
F f
{ } { } =

L
e
n x
0
f N f dx
| | ¦ ¹
| ¦ ¦
−λ
´ `
|
¦ ¦
|
¹
π
\
+
)
=
¹
∫ ∫
&&
&&
&& 14243
14444244443
L L
e
ext x
0 0
u f u
u
v
w
v x dx d w
{ } { }
π = +
e e e
ext n n n inertie
u f u f
[ ]{ }
¦ ¹
¦ ¦
¦ ¦
¦ ¹ (
¦ ¦
¦ ¦ ¦ ¦ (
= =
´ ` ´ `
(
¦ ¦ ¦ ¦
(
¹ ) ¸ ¸
¦ ¦
¦ ¦
¦ ¦
¹ )
&&
&&
&&
&&
&& &&
&&
&&
&&
&&
1
1
1 2
1
1 2 n
2
1 2
2
2
u
v
u N 0 0 N 0 0
w
v 0 N 0 0 N 0 N u
u
w 0 0 N 0 0 N
v
w
[ ]
(
(
(
(
= =
(
(
(
(
(
¸ ¸
1
1
T 1
1 1 1 2 2 2 n
2
2
2
N 0 0
0 N 0
0 0 N
u v w u v w u v w u N
N 0 0
0 N 0
0 0 N
OCC3-P11 © Hakim Naceur
On peut exprimer le vecteur de forces d’inertie en fonction de la masse :




Matrice masse élémentaire :


avec: et
19
Aspects dynamiques
Vecteur de forces d’inertie:
V.2 Matrice de masse
[ ] [ ]{ } ( ) { }
− π = = λ

&&
n
L
e e
ext inertie
0
T
n n
d f u x N u u N
{ } [ ] [ ] { }
× × ×
×
| |
= − λ
|
\ ¹

&&
L
T
e
inertie n
(6 1) (6 3) (3 6)
(6 1) 0
f N N dx u
{ } [ ] [ ] { } { }
| |
( = − λ = −
|
¸ ¸
\ ¹

&& &&
L
T
e e
inertie n n
0
f N N dx u m u
[ ]
(
(
=
(
(
¸ ¸
1 2
1 2
1 2
N 0 0 N 0 0
N 0 N 0 0 N 0
0 0 N 0 0 N
[ ] [ ]
× ×
×
( = λ
¸ ¸ ∫
L
T
e
(6 3) (3 6)
(6 6) 0
m N N dx
= − = λ = ρ

1 2
A
x x
N 1 ; N ; dA
L L
OCC3-P11 © Hakim Naceur
Assemblage du vecteur de forces :

avec , et

Le système final s’écrit :

Vibrations libres
20
Aspects dynamiques
{ } [ ]{ } ( ) { } π = π = − =

&&
e
ext ext ext
e
U F M U U F
[ ]
( =
¸ ¸

e
e
M m { } { }
= +
∑ ∑
e
n i
e i
F f F
{ } { } [ ]{ }
= −
&&
ext
F F M U
[ ]{ } { } =
ext
K U F
[ ]{ } [ ]{ } { } + =
&&
M U K U F
fonction du temps
matrice masse cohérente
×
(
(
(
(
λ
( =
(
¸ ¸
(
(
(
(
¸ ¸
e
(6 6)
2 0 0 1 0 0
2 0 0 1 0
2 0 0 1
L
m
2 0 0 6
sym 2 0
2
matrice masse diagonale
×
(
(
(
(
λ
( =
(
¸ ¸
(
(
(
(
¸ ¸
e
(6 6)
1 0 0 0 0 0
1 0 0 0 0
1 0 0 0
L
m
1 0 0 2
sym 1 0
1
{ } { } = F 0
[ ]{ } [ ]{ } { } + =
&&
M U K U 0
OCC3-P11 © Hakim Naceur
Solution harmonique :
On obtient le problème aux valeurs propres :
On résout donc l’équation caractéristique :

On calcule les vecteurs propres (ou modes de vibrations) c-a-d l’allure de la déformée
pendant les vibrations:

21
Aspects dynamiques
{ } { } = ω
0
U U sin t
{ } { } = −ω
&&
2
U U
[ ] [ ] ( ){ } { } { } { } ( )
−ω = ≠
2
K M U 0 U 0
[ ] [ ] ( ) ( )
−ω = λ ω
2 2
det K M 0 avec =
obtenues par résolution par méthodes itératives (Lankzos, jacobi,…) λ
i
[ ] [ ] ( ){ } { }
{ }
¦
−λ =
¦
´
=
¦
¹
i i
i i
K M U 0
U U 1
V.3 Vibrations libres
{ } { } = F 0
[ ]{ } [ ]{ } { } + =
&&
M U K U 0
Vibrations libres
OCC3-P11 © Hakim Naceur 22
Exemple d’application
OCC3-P11 © Hakim Naceur 23
Fin de leçon