You are on page 1of 2

recherche

Vieillissement
et handicap
Dès 2010, les plus de 60 ans seront plus nombreux que les projet. Différentes voies complémentaires de recherche
moins de 20 ans : un enjeu de santé publique qui mobilise existent  : l’identification de marqueurs biologiques
facilement dosables, la mise au point de nouveaux
les chercheurs de l’Université de Poitiers agents pharmacologiques susceptibles de ralentir
Dossier réalisé par Laetitia Rouleau
voire de traiter les pathologies (particulièrement des
neuroprotecteurs capables de protéger les cellules

M
ohamed Jaber, professeur à l’Univer- saines restantes), l’amélioration des techniques de
sité de Poitiers et directeur de l’équipe transplantation neuronale et la maîtrise du devenir des
cnrs Physiopathologie des troubles cellules souches du propre patient, qui pourraient être
neurodégénératifs et adaptatifs, est le porteur du projet utilisées pour remplacer les cellules malades.
«Vieillissement et handicap» inscrit au contrat de projet
Etat-Région 2007-2013. La maladie d’Alzheimer est-elle au centre de ce
projet ?
L’Actualité. – Quelle est la teneur du projet La maladie d’Alzheimer est considérée sous de nom-
«Vieillissement et handicap» ? breux aspects. L’évaluation clinique de la maladie est
Mohamed Jaber. – Il s’inscrit directement dans les réalisée au CHU (dans les services de gériatrie et soins de
orientations prospectives en matière de santé publique suite, principalement avec le professeur Marc Paccalin)
nationale et européenne. Il regroupe des unités de re- incluant une constante psychologique importante avec
Photographie de cherche et équipes associées de toutes les facultés de des recherches sur les conséquences de la dégradation
Marc Deneyer :
l’Université de Poitiers. Son originalité est d’aborder de la mémoire, à la fois chez l’individu atteint mais aussi
Vieux châtaignier,
près de Celles-sur- de manière concertée l’ensemble des problèmes liés à dans son entourage. Des recherches plus fondamentales
Belle, Deux-Sèvres.
l’accroissement de l’âge moyen de la population. Cette sont effectuées au sein de l’équipe du professeur Bernard
Mohamed Jaber, approche pluridisciplinaire, puisqu’à la fois socié- Fauconneau  (Grevic) et dans notre laboratoire. Elles
porteur du projet
«Vieillissement et
tale, expérimentale et fondamentale est à notre connais- concernent non seulement la maladie d’Azheimer mais
handicap». sance unique en France. Le contrat est découpé en deux aussi la maladie de Parkinson et sont effectuées à la fois
volets : d’une part la création, dans sur des cultures cellulaires et sur des modèles animaux.
une commune partenaire, d’un ob- A ce titre, notre laboratoire accueille depuis le mois de
servatoire de la population des plus septembre le premier chercheur Inserm de la région, ce
de 60 ans pendant dix ans, d’autre qui devrait permettre un ancrage à Poitiers des politiques
part et en continuité, la partie ex- de recherche à visée clinique. n
périmentale, dont l’objectif est de
mieux connaître les pathologies liées Ce projet est soutenu par l’Université de Poitiers, le cnrs, la Région Poitou-Cha-
au vieillissement et d’explorer de rentes ainsi que par des fondations et associations de malades (Fondation pour la
nouvelles voies thérapeutiques. recherche médicale, Fondation de France, Institut de France, Fondation de l’Avenir).
Des collaborations nationales sont développées avec les Universités d’Aix- Marseille
Les objectifs sont d’en comprendre et de Bordeaux II, et internationales avec les Université de Bruxelles en Belgique, de
l’origine, dépister, prévenir et traiter
Sébastien Laval

Baltimore aux Etats-Unis et de Calgari en Sardaigne (Italie).Le budget alloué par
le cper 2007-2013 est de 1 200 000 e (800 000 e pour la partie sociétale et
les maladies neurodégénératives est clinique, essentiellement le projet avec la commune partenaire, et 400 000 e pour
l’un des enjeux majeurs de ce vaste la recherche fondamentale et expérimentale).

■ L’Actualité Poitou-Charentes ■ N° 82 ■ 27