Année universitaire 2013/2014 Deuxième année Collège universitaire Semestre d’automne

Stratégie et Pratiques de l’Innovation Numérique Romain LACOMBE & Alexandre QUINTARD KAIGRE

Mardi de 19h15 à 21h15 9, rue de la Chaise ème Paris 7

Coordonnées alexandre.quintard@sciencespo.fr | @AlexandreQK romain.lacombe@sciencespo.fr | @RLacombe

Syllabus
Objectifs du cours Proposé dans le cadre des enseignements Business & Economie de deuxième année, ce cours électif a pour objet de former les étudiants à la stratégie et aux pratiques de l’innovation numérique par l’étude des nouveaux usages et des modèles économiques disruptifs rendus possibles par le numérique. Le cours part du principe qu’Internet est à la fois un secteur d’activité à part entière en forte croissance, mais aussi un outil de transformation du réel, de l’économie et de la société. Les futurs responsables publics ou privés devront en mesurer la puissance et en maîtriser les codes pour développer ses usages et réinventer leurs métiers et leurs secteurs d’activité. L’accélération exponentielle des progrès des nouvelles technologies a connecté les peuples, abattu les barrières commerciales, évincé les intermédiaires traditionnels, et fait rentrer le monde dans une période d’innovation radicale. Quels sont ces nouveaux modèles et sur quels principes se basent-ils ? Quelles pratiques et quels outils pour inventer, développer et financer ces innovations disruptives ? Comment les entrepreneurs les plus innovants mettent-ils aujourd’hui en œuvre ces nouvelles stratégies pour révolutionner et conquérir peu à peu chaque secteur de la société et de l’économie ? Quels défis ce nouveau pouvoir des peuples, et des plateformes numériques qui leur permettent de s’organiser, représentent-ils pour les États nations et la souveraineté de nos démocraties ? Comment les dirigeants d’aujourd’hui et de demain peuvent-ils accompagner ces évolutions, les prévoir et y répondre ? Fondant notre approche pédagogique sur l’éthique du hacker — « move fast and break things », principe de management revendiqué par Facebook —, nous privilégions la pratique à la description, l’étude de cas à la dissertation, l’intelligence collective à l’accumulation des savoirs. Le cours et sa notation privilégieront l’initiative, l’échange et la collaboration entre les étudiants. Le fil rouge du semestre sera la conception, l’expérimentation et la présentation publique d’un projet innovant répondant à un seul mot d’ordre : réinventer le monde à l’ère du numérique. Nous encouragerons les élèves à travailler en groupes de trois, nombre idéal de fondateurs pour une startup ; à faire preuve d’initiative, d’ambition et de créativité ; et à explorer des solutions novatrices aux grands problèmes qui leurs tiennent à cœur, avec pour objectif d’apprendre par l’expérimentation et par la mise en application des éléments présentés en cours. Présentation des modalités d’évaluation 40% | Projet innovant : note collective globale structurée autour des étapes suivantes : − Elevator pitch : présentation en 2 minutes du projet. La notation prendra en compte l’ambition et la faisabilité de l’idée, la force de conviction de la présentation et la qualité de l’expression orale. − Executive summary : recto verso présentant le modèle proposé et les éléments factuels collectés durant les expérimentations menées par les élèves dans le cadre du projet. − Présentation finale du projet innovant : présentation orale en 10 minutes avec support. La notation portera autant sur le fond du projet élaboré durant le cours que sur la qualité de l’expression orale et du support de présentation.

27, rue Saint-Guillaume 75007 Paris France T/ +33 (0)1 45 49 50 51 - F/ +33 (0)1 42 22 39 64

www.sciences-po.fr

30% | Fiche de lecture critique : fiche de 20 000 signes analysant un livre à choisir parmi les références complémentaires et en donnant à voir une lecture critique à l’aune des éléments abordés en cours et de recherches personnelles. La notation sera individuelle. Ces travaux, à rendre le 5 novembre 2013 (séance 9), seront ensuite partagés entre les étudiants pour constituer un fond documentaire commun. 30% | Participation individuelle : note portant sur la qualité et la pertinence de la participation au cours, et notamment : − Un exposé de 10 minutes, suivi de 5 minutes de questions et réponses. − Les interventions en classe et la contribution aux échanges, nourris notamment des lectures préparatoires.

Références bibliographiques (lectures obligatoires) Ries, E. (2011). The Lean Startup: How Today's Entrepreneurs Use Continuous Innovation to Create Radically Successful Products. New York, NY: Crown Business. Colin, N. & Verdier, H. (2012). L'Age de la Multitude: Entreprendre et Gouverner après la Révolution Numérique. Paris: Armand Colin. Schmidt, E. & Cohen, J. (2013). The New Digital Age: Reshaping the Future of People, Nations and Businesses. New York, NY: Knopf. Programme des séances (3 septembre au 26 novembre 2013) 3 septembre | Séance 1. Introduction : de Gutenberg à Zuckerberg Introduction générale du cours. Présentation de la méthode des projets innovants. Présentation des principes de l’économie numérique et illustration historique, micro et macroéconomique. Lectures préparatoires : − L’Age de la Multitude, chapitres 1 et 2. − The New Digital Age, chapitre 1. er − David Kushner. « Facebook Philosophy: Move Fast and Break Things » (IEEE Spectrum, 1 juin 2011). http://spectrum.ieee.org/at-work/innovation/facebook-philosophy-move-fast-and-break-things Projets innovants : présentation de la méthode. Exposés : attribution des thématiques. 10 septembre | Séance 2. Sciences et techniques de l’entrepreneur (1/4) : Observer Théorie de l’économie numérique : 1. La structure des révolutions technologiques. Vagues technologiques et changements de paradigme. Courbes d'adoption des technologies. Illustration : une brève histoire d'Internet et des révolutions technologiques numériques successives. Management de l’innovation numérique : 1. Conception d’un modèle d’affaire. « Business Model Canvas » : comment analyser, représenter et comprendre l'activité d'une entreprise ? Lectures préparatoires : − The Lean Startup, chapitres 1 – 4. − Horace Dediu. « The Rise and Fall of Personal Computing » (17 janvier 2012). http://www.asymco.com/2012/01/17/the-rise-and-fall-of-personal-computing/ − Business Model Canvas : http://www.businessmodelgeneration.com/canvas − Chris Dixon. « The Idea Maze » (4 août 2013). http://cdixon.org/2013/08/04/the-idea-maze/ Projets innovants : atelier idées.

17 septembre | Séance 3. Sciences et techniques de l’entrepreneur (2/4) : Concevoir Théorie de l’économie numérique : 2. Stratégies d'entreprises à l'ère numérique. Stratégie de disruption (« innovator's dilemma »). Stratégie de plateforme. Segmentation et nouveaux marchés. Management de l’innovation numérique : 2. Création de produits innovants. « User Centered Design », expérience utilisateur et design d’interface : comment identifier un besoin chez des utilisateurs potentiels et concevoir un produit ergonomique et compréhensible qui y réponde ? Lectures préparatoires : − L’Age de la Multitude, chapitre 4. − Stanford d.school bootcamp bootleg : http://dschool.stanford.edu/wp-content/uploads/2011/03/BootcampBootleg2010v2SLIM.pdf − Damon Horowitz & Max Ventilla. « Startup Lessons Learned : Aardvark » (24 avril 2010). http://www.justin.tv/startuplessonslearned/b/262666882 Projets innovants : atelier design.

27, rue Saint-Guillaume 75007 Paris France T/ +33 (0)1 45 49 50 51 - F/ +33 (0)1 42 22 39 64

www.sciences-po.fr

Exposés : − Facebook API : succès et limites d’une stratégie de plateforme. − IDEO et le « Design Thinking » : de la création industrielle à l’innovation de services.

24 septembre | Séance 4. Sciences et techniques de l’entrepreneur (3/4) : Expérimenter Théorie de l’économie numérique : 3. Concurrence imparfaite dans l'économie de l'information. Intégration verticale. Economie d’échelle. Effet de lock-in. Courbe d'apprentissage et « learning by doing ». Management de l’innovation numérique : 3. Expérimentation d'un modèle d'affaire. « Lean Startup & Customer Development » : quelles étapes, quels outils et quels modèles pour expérimenter la viabilité d'un modèle d'affaire ? Lectures préparatoires : − The Lean Startup, chapitres 5 – 8. − Varian, H. et Schapiro, C. (1999). Information Rules : A Strategic Guide to the Network Economy. Chapitre 1, « The Information Economy ». http://books.google.fr/books?id=aE_J4Iv_PVEC&lpg=PP1&pg=PA1#v=onepage&q&f=false − Drew Houston. « Startup Lessons Learned : Dropbox » (24 avril 2010). http://www.justin.tv/startuplessonslearned/b/262672510 − Max Sibinsky. « The Transmutation of Failure » (3 septembre 2010). http://skibinsky.com/the-transmutation-of-failure/ Projets innovants : atelier expérimentations. Exposés : − Twitter et les « Data Sciences » : l’économie des données et ses applications. − Android : comment Google a-t-il conquis plus de 50% du marché des Smartphones en 3 ans ?
er

1 octobre | Séance 5. Sciences et techniques de l’entrepreneur (4/4) : Développer Théorie de l’économie numérique : 4. Distribution et croissance. Cycle de vie des technologies (courbe de Moore). Viralité et effets de réseau. Marketing en ligne, croissance et coûts d’acquisition. Management de l’innovation numérique : 4. Financement de l'innovation. Capital-risque, business angels, etc. : comment financer un projet entrepreneurial ? Lectures préparatoires : − The Lean Startup, chapitre 10. − Paul Graham. « Startup = Growth » : http://paulgraham.com/growth.html − Peter Thiel, « Startup », notes from Stanford CS.183 class #7 « Venture Capital ». http://blakemasters.com/post/21869934240/peter-thiels-cs183-startup-class-7-notes-essay − Quora. « Growth Hacking ». http://www.quora.com/Growth-Hacking Projets innovants : atelier « elevator pitches ». Exposés : − Financement des startups et de l’innovation : Europe vs. Silicon Valley. − KissKissBankBank, Kickstarter, Kiva : « crowdfunding » et nouveaux modèles de financement. 8 octobre | Séance 6. Nouveaux modèles disruptifs (1/3) : Ecosystèmes et services 1. Ouverture : les architectures ouvertes encouragent l’innovation. Interfaces de programmation (Twitter API, Facebook Connect). App Stores et écosystèmes (Apple App Store, Google Play). Open Source, Open Data, Open Hardware. 2. Concurrence : services contre contenus ? Logiciel et « software-as-a-service ». Marché de la musique (Deezer, Spotify, iTunes). Audiovisuel et télévision connectée (Netflix, Hulu, Amazon LoveFilm, CanalPlay Infinity). Lectures préparatoires : − L’Age de la Multitude, chapitre 3. − Mary Meeker. (2013). « 2013 Internet Trends ». http://www.kpcb.com/insights/2013-internet-trends − Jonathan Rosenberg. « The Meaning of Open » (Google memo, 21 décembre 2009). http://googleblog.blogspot.fr/2009/12/meaning-of-open.html − Marc Andressen. « Why Software is Eating the World » (Wall Street Journal, 20 août 2011). http://www.scribd.com/doc/156310463/Software-is-Eating-the-World Projets innovants : présentation des « elevator pitches » (intervention orale de 2 minutes par groupe puis échange). Exposés : − Innovation disruptive et capture régulatoire (1/2) : Uber vs les taxis. − Innovation disruptive et capture régulatoire (2/2) : Netflix vs les médias traditionnels.

27, rue Saint-Guillaume 75007 Paris France T/ +33 (0)1 45 49 50 51 - F/ +33 (0)1 42 22 39 64

www.sciences-po.fr

15 octobre | Séance 7. Nouveaux modèles disruptifs (2/3) : Bits et atomes 1. Connectivité : quand le réseau devient ubiquitaire. Smartphones et mobilité. Internet des objets. Drones, Google Car et véhicules autonomes. 2. Collaboration : nouveaux modèles de consommation. Marché de la location touristique (AirBnB). Marché de la location de voiture (ZipCar). Marché du transport de personnes (Uber). 3. Résilience : numérique, infrastructure et développement durable. Clean Web & Green Techs : numérique, industrie et environnement. Impression 3D et l’avenir de la production manufacturière. Lectures préparatoires : − McKinsey Global Institute. (2013). Disruptive technologies: Advances that will transform life, business and the global economy. http://www.mckinsey.com/insights/business_technology/disruptive_technologies. Chap. 1 : Mobile Internet. − McKinsey Global Institute. (2013). Disruptive technologies. Chap. 3 : The Internet of Things. − McKinsey Global Institute. (2013). Disruptive technologies. Chap. 6 : Autonomous and Near-Autonomous Vehicles. − McKinsey Global Institute. (2013). Disruptive technologies. Chap. 9 : 3D Printing. Projets innovants : atelier « executive summary ». Exposés : − Google Glass, Apple iWatch, Internet des objets : les prochains paradigmes de l’informatique personnelle. − Project Better Place : trop ambitieux ou en avance sur son temps ? 22 octobre | Séance 8. Nouveaux modèles disruptifs (3/3) : Le déluge des données 1. Prédictions : numérique et ses applications à l’échelle. Informatique en nuages (« cloud computing »). Big Data, Data Sciences, Machine Learning et leurs applications. 2. Finance : commerce, paiements et publicité. E-commerce, m-commerce, social commerce. FinTech, bitcoins et infrastructures de paiement. AdTech, RTB et nouveaux marchés de la publicité en ligne. 3. Vivant : numérique et santé. Santé prédictive, personnalisée, collaborative. Génomique : biologie et sciences de l’information. Lectures préparatoires : − McKinsey Global Institute. (2013). Disruptive technologies. Chap. 2 : Automation of knowledge work. − McKinsey Global Institute. (2013). Disruptive technologies. Chap. 4 : Cloud technology. − McKinsey Global Institute. (2013). Disruptive technologies. Chap. 7 : Next-generation genomics. − Laurent Alexandre. TEDxParis 2012. « Le Recul de la Mort : l’Immortalité à Brève Echéance ? » http://www.youtube.com/watch?v=KGD-7M7iYzs&feature=youtube_gdata − Paul Kemp-Robertson. TED 2013. « Bitcoin. Sweat. Tide. Meet the future of branded currency. » http://www.ted.com/talks/paul_kemp_robertson_bitcoin_sweat_tide_meet_the_future_of_branded_currency.html Projets innovants : restitution des « executive summary ». Exposés : − Amazon Web Services : historique, importance et perspectives stratégiques. − edX, Coursera et les MOOCs : les cours en ligne massivement collaboratifs sont-ils l’avenir de l’éducation ? Attention : pas de séance le 29 octobre

5 novembre | Séance 9. Internet et Démocratie (1/3) : Peut-on gouverner Internet ? 1. Histoire des réseaux de communication. Du télégraphe au téléphone, d’ARPAnet au Web 2.0 : concentration et déconcentration des monopoles de l’information. 2. Architecture, politique et économie du réseau. ICANN et institutions internationales. Economie du réseau. Neutralité du net. « Code is law and architecture is politics ». 3. Internet et libertés fondamentales. Liberté d’expression et protection de la vie privée. Propriété intellectuelle et accès à la culture. Accès à la connaissance et biens communs informationnels (« Open Access » et « Open Knowledge »). Lectures préparatoires : − The New Digital Age, chapitre 2. − L’Age de la Multitude, chapitre 5. − Mark Zuckerberg. « Is Connectivity a Human Right? » (21 août 2013). https://www.facebook.com/isconnectivityahumanright/isconnectivityahumanright.pdf − Lawrence Lessig. TED 2007. « Laws That Choke Creativity ». http://www.ted.com/talks/larry_lessig_says_the_law_is_strangling_creativity.html − Tim Wu. « Information Empires » (The Agenda, 8 décembre 2010). https://www.youtube.com/watch?v=M-ZXNaXvSUE

27, rue Saint-Guillaume 75007 Paris France T/ +33 (0)1 45 49 50 51 - F/ +33 (0)1 42 22 39 64

www.sciences-po.fr

Livrables : remise des fiches de lecture critique. Projets innovants : restitution des résultats d’expérimentations. Exposés : − Wikipedia, Creative Commons et l’économie du partage. − BitTorrent contre HADOPI : la propriété intellectuelle a-t-elle encore un sens sur Internet ? − Numérique et frontières : quels enjeux juridiques et fiscaux ?

12 novembre | Séance 10. Internet et Démocratie (2/3) : Citoyenneté numérique 1. Nouveaux outils d’expression et d’action collective. « Crowdsourcing » et intelligence collective. Activisme numérique (Change.org et « WeThePeople »). Campagnes électorales numériques. 2. Transparence des institutions et gouvernement ouvert. « Open Data » et « Open Government ». 3. Presse en ligne et ses nouveaux modèles. Lectures préparatoires : − The New Digital Age, chapitres 3 – 4. − David Cameron. TED 2010. « The Next Age of Government ». http://www.ted.com/talks/david_cameron.html. Beth Noveck. TED 2012. « Demand a More Open-Source Government ». http://www.ted.com/talks/beth_noveck_demand_a_more_open_source_government.html Projets innovants : atelier présentation. Exposés : − Algorithmes & politique : la personnalisation du Web est-elle un risque pour la démocratie ? − « Slacktivism » et « solutionism » : quelles limites à la citoyenneté numérique ? − Relations internationales et diplomatie de la transparence à l’heure d’Internet. 19 novembre | Séance 11. Internet et Démocratie (3/3) : Numérique et souveraineté 1. Souveraineté économique. Multinationales du numérique et leur développement international. Politiques industrielles numériques dans la mondialisation. Numérique, emploi et croissance. 2. Souveraineté politique. Diplomatie digitale. Lutte contre les totalitarismes. Intelligence économique et renseignement. Nouveaux territoires et nouvelles menaces. Lectures préparatoires : − The New Digital Age, chapitres 5 – 7. − Evgeny Morozov. TED 2009. « How the Net Aids Dictatorships ». http://www.ted.com/talks/evgeny_morozov_is_the_internet_what_orwell_feared.html − Alec Ross. « 21st Century Statecraft » (PBS Newshour, 11 novembre 2010). http://www.youtube.com/watch?v=nU3vQCLSc3I&list=PL4661BD674BB0CA37 Projets innovants : remise des supports de présentation pour retours critiques des enseignants. Exposés : − Internet et totalitarismes : peut-on couper Internet ? − PRISM : conséquences économiques et géopolitiques. − Internet en Chine, Internet chinois : protectionnisme ou politique industrielle ?

26 novembre | 12. Restitution collective des projets innovants Présentation finale des projets innovants. 10 minutes par équipe avec support de présentation. Livrables : supports de présentation finaux. Références bibliographiques complémentaires Anderson, B. (1983). Imagined Communities: Reflections on the Origin and Spread of Nationalism. Verso (rééd. 2006). Anderson, C. (2009). Free: The Future of a Radical Price. Hyperion. Anderson, C. (2012). Makers: The New Industrial Revolution. New York: Crown Business. Benkler, Y. (2010). The Wealth of Networks: How Social Production Transforms Markets and Freedom. New Haven, CT: Yale University Press. Bhidé, A. (2010). The Venturesome Economy: How Innovation Sustains Prosperity in a More Connected World. Princeton, NJ: Princeton University Press. Blank, S. & Dorf, B. (2012). The Startup Owner's Manual. K&S Ranch.

27, rue Saint-Guillaume 75007 Paris France T/ +33 (0)1 45 49 50 51 - F/ +33 (0)1 42 22 39 64

www.sciences-po.fr

Bomsel, O. (2010). L'économie immatérielle : Industries et marchés d'expériences. Paris : Gallimard Brown, J. & Duguid, P. (2000). The Social Life of Information. Cambridge, MA: Harvard Business School Press. Cardon, D. (2010). La démocratie Internet : Promesses et limites. Paris : Seuil. Carr, N. (2008). The Big Switch: Rewiring the World, from Edison to Google. W.W. Norton. Chaumond, J. (2010). Social Commerce : Quand le E-Commerce Rencontre le Web d’Aujourd’hui. Chipchase, J. & Steinhardt, S. (2013). Hidden in Plain Sight: How to Create Extraordinary Products for Tomorrow’s Consumers. HarperCollins. Christensen, C. (1997). The Innovator's Dilemma. Cambridge, MA: Harvard Business School Press. Colin, N. & Collin, P. (2013). Rapport de la Mission d'expertise sur la fiscalité de l'économie numérique. Inspection générale des finances. Janvier 2013. Ferguson, C. (1999). High Stakes, No Prisoners: A Winner’s Tale of Greed and Glory in the Internet Wars. New York: Crown Business. Graham, P. Essays. http://www.paulgraham.com/articles.html Isenberg, D. (2013). Worthless, Impossible and Stupid: How Contrarian Entrepreneurs Create and Capture Extraordinary Value. Cambridge, MA: Harvard Business Review Press. Kurzweil, R. (2006). The Singularity is Near: When Humans Transcend Biology. Penguin Books. Lacombled, D. (2013). Digital Citizen : Manifeste pour une citoyenneté numérique. Paris : Plon. Lerner, J. (2009). Boulevard of Broken Dreams: Why Public Efforts to Boost Entrepreneurship and Venture Capital Have Failed--and What to Do About It. Princeton, NJ: Princeton University Press. Lessig, L. (2008). Remix : Making Art and Commerce Thrive in the Hybrid Economy. Penguin Press. Mayer-Schonberger, V. & Cukier, K. (2013). Big Data: A Revolution That Will Transform How We Live, Work, and Think. Moore, G. & McKenna, R. (1991). Crossing the Chasm: Marketing and Selling High-Tech Products to Mainstream Consumers. Harper Business. Moritz, M. (2010). Return to the Little Kingdom: Steve Jobs, the Creation of Apple, and How it Changed the World. Overlook Press. Morozov, E. (2011). The Net Delusion: The Dark Side of Internet Freedom. Perseus Books Group. Morozov, E. (2013). Click Here To Save Everything: The Folly of Technological Solutionism. Public Affairs. Noveck, B. (2009). Wiki Government: How Technology Can Make Government Better, Democracy Stronger, and Citizens More Powerful. Washington, DC: Brookings Institution. Osterwalder, A. (2010). Business Model Generation: A Handbook for Visionaries, Game Changers, and Challengers. Pariser, E. (2011). The Filter Bubble: What the Internet is Hiding from You. Penguin Press. Senor, D. & Singer, S. (2009). Startup Nation: The Story of Israel’s Economic Miracle. Twelve. Shapiro, C. & Varian, H. (1998). Information Rules: A Strategic Guide to the Network Economy. Cambridge, MA: Harvard Business School Press. Shirky, C. (2010). Cognitive Surplus: Creativity and Generosity in a Connected Age. Penguin Group. Silver, N. (2012). The Signal and the Noise: The Art and Science of Prediction. Allen Lane. Thiel, P. (2012). Startup. Notes from Stanford CS-183 class by Blake Masters. http://blakemasters.com/peter-thielscs183-startup Topol, E. (2011). The Creative Destruction of Medicine: How the Digital Revolution Will Create Better Health Care. Turner, F. (2008). From Counterculture to Cyberculture: Stewart Brand, the Whole Earth Network, and the Rise of Digital Utopianism. Chicago, IL: University of Chicago Press. Wu, T. (2010). The Master Switch: The Rise and Fall of Information Empires. Vintage Books. Zuckerman, E. (2013). Rewire: Digital Cosmopolitans in the Age of Connection. W. W. Norton & Company

27, rue Saint-Guillaume 75007 Paris France T/ +33 (0)1 45 49 50 51 - F/ +33 (0)1 42 22 39 64

www.sciences-po.fr

Master your semester with Scribd & The New York Times

Special offer for students: Only $4.99/month.

Master your semester with Scribd & The New York Times

Cancel anytime.