UNIVERSITÉ DU QUÉBEC À MONTRÉAL (UQAM

)

ÉCOLE DES SCIENCES DE LA GESTION DÉPARTEMENT DES SCIENCES COMPTABLES

SCO-3411 STRATÉGIE FINANCIÈRE PERSONNELLE

LES PRINCIPAUX RÉGIMES ENREGISTRÉS ET UN PLAN EFFICACE

COURS NO 6

Résumé par M. Robert McLaughlin, LL.L., M. Fisc., CPA, CA, Pl. Fin.

AUTOMNE 2012

TABLE DES MATIÈRES A) B) C) PRINCIPAL OBJECTIF ........................................................................................................................ 3 PRINCIPALES LECTURES À FAIRE ...................................................................................................... 3 ANALYSE........................................................................................................................................... 4

C.1) LE CHAPITRE 12 ................................................................................................................................ 4 12.0) INTRODUCTION..................................................................................................................... 4 12.1) LE PROFIL DES REGIMES ENREGISTRES ....................................................................................... 4 12.2) LE REER ............................................................................................................................. 4 12.3) LE COMPTE D’ÉPARGNE LIBRE D’IMPOT (CELI) .......................................................................... 7 12.4) LE REGIMES ENREGISTRE D’ÉPARGNE-ÉTUDES (REEE) ................................................................ 8 12.5) LE REGIME ENREGISTRE D’ÉPARGNE-INVALIDITE (REEI) ............................................................ 10 12.6) LE REGIME D’ACCESSION A LA PROPRIETE (RAP)....................................................................... 11 12.7) LE RÉGIME D’ENCOURAGEMENT À L’ÉDUCATION PERMANENTE (REEP) ...................................... 11 12.8) LE REER : UN VEHICULE FINANCIER QUI PERMET PLUSIEURS STRATEGIES ...................................... 12 C.2) LE CHAPITRE 11 .............................................................................................................................. 13 11.1) LA SANTE FINANCIERE AVANT D’ENTREPRENDRE LE PLAN DE RETRAITE .......................................... 13 11.2) UN PLAN EFFICACE POUR LA RETRAITE .................................................................................... 13 11.2.5) Le capital rajusté et non enregistré pour produire les recettes nécessaires ............... 13 11.3) LA CAPACITE FINANCIERE DU CLIENT ........................................................................................ 14 ANNEXE I............................................................................................................................................... 16 La méthode Plamondon-Sauvé Calculs des besoins à la retraite ANNEXE II............................................................................................................................................... 17 Les différents tableaux du Chapitre 11 Du Livre de Plamondon – Sauvé ANNEXE III ............................................................................................................................................. 26 La méthode Plamondon-Sauvé Calcul des besoins à la retraite ANNEXE IV ............................................................................................................................................. 29 Calculs des besoins de retraite Méthode Plamondon-Sauvé ANNEXE V .............................................................................................................................................. 30 Principales étapes de la solution de l’exercice no 4

A)

PRINCIPAL OBJECTIF No 1 2 Principaux objectifs Connaître et comprendre les principaux régimes enregistrés. Comprendre, reconnaître et appliquer l’analyse du capital à la retraite.

B)

PRINCIPALES LECTURES À FAIRE No 1 Méthode LOSAVPEC Chapitre du livre de référence 12, sans les points suivants : 12.2.1, 12.2.2, 12.2.3 et 12.4.5 Description sommaire Les régimes enregistrés et les stratégies qui y sont liées. Le module retraite un plan efficace.

2

LOSAVPEC

11

les revenus s’accumulent à l’abri de l’impôt. Régimes enregistrés découlant du REER Régime d’Accession à la Propriété (RAP) Régime d’Encouragement à l’Éducation Permanente (REEP) 4 .2) LE REER Définition sommaire : No 1 2 3 4 Définition sommaire Régimes de revenus différés Où des cotisations sont déductibles Où les retraits sont imposables Pendant l’existence du régime.1) LE PROFIL DES REGIMES ENREGISTRES a) Ceux de base No 1 2 3 4 Principaux régimes enregistrés Régime Enregistré d’Épargne Retraite (REER) Compte d’Épargne Libre d’Impôt (CELI) Régime Enregistré d’Épargne Étude (REEE) Régime Enregistré d’Épargne Invalidité (REEI) b) Régimes enregistrés qui découlant du REER No 1 2 12.0) INTRODUCTION 12.C) ANALYSE C.1) LE CHAPITRE 12 12.

3) L’investissement dans un REER et l’investissement hors REER – le gain en capital : non au programme Les nombreuses caractéristiques du REER No 1 2 3 4 5 6 7 8 9 10 Principales caractéristiques REER : 71 ans FEER : 71 ans Date de contribution : 1er mars de l’année qui suit Aucune limite de report des cotisations inutilisées Report de la déduction Excédent de REER : 2 000 $ Produits financiers divers Abolition de la limite de 30% du contenu étranger Transferts autorisés entre REER Pas de limite d’âge pour contribuer à un REER en autant qu’il y ait une contribution admissible.5) Types de REER No 1 2 3 4 5 Principaux types REER et fonds communs REER et fonds distincts REER autogéré REER collectif Fonds de travailleurs 5 .12.2) L’investissement dans un REER et l’investissement hors REER .2.4) 12.2.les revenus d’intérêts : Non au programme 12. 12.2.2.1) Les facteurs d’enrichissement du REER : non au programme 12.2.

2.2. 2 3 Divorce Faillite 12. Le REER fait partie du patrimoine familial. Insaisissable à certaines conditions.2.  Retenues d’impôts à la source : voir le tableau 12.2. revenus de location nets.2 12. Le FE et le FESP d) 12. pensions alimentaires imposables reçus.10) Le traitement fiscal appliqué au retrait du REER  Retraits imposables .8) Le REER du conjoint  Attention : limite de deux (2) ans 12.2.12) Le REER : un véhicule pour tous ? 6 .9) Emprunt pour cotiser au REER : Intérêts sur emprunt non déductibles 12.12.2.6) Cotisation maximale du REER a) Voir avis de cotisation de l’ARC b) Montant de la déduction Le moindre de :  22 000 $ en 2010  18 % du revenu gagné de l’année précédente Moins  FE  FESP Plus  Report des cotisations inutilisées  FER ___________________________________________________ Montant déductible c) Revenu gagné : revenus nets d’emploi.11) Le REER et certains événements spéciaux No 1 Événements spéciaux Décès Principales règles Règle générale : imposition de la JVM des REER au décès sauf exception.7) Une cotisation excédentaire finale au REER  Voir page 272 12. Principale exception : roulement au REER du conjoint. revenus nets d’entreprise.2.

12. Retraits : non imposables Les retraits des années antérieures permettent de recotiser le même montant au CELI Cotisations non déductibles Droits de cotisations inutilisées L’argent peut être retiré en tout temps et à n’importe quelle fin. Cotisations annuelles : 5 000 $ par année plus indexation.3. mais s’il y a don : pas de règles d’attribution tant et aussi longtemps que les fonds restent dans le CELI. Pour cotiser.2) No 1 2 3 4 Quelques stratégies liées CELI Quelques caractéristiques Il n’est pas possible de cotiser au CELI du conjoint.3. Pas en fonction du revenu gagné Au décès de l’un des conjoints : actif du CELI peut être roulé au conjoint survivant. Si cotisation excédentaire volontaire : pénalité de 100 %.1) No 1 2 3 4 5 6 7 8 9 10 11 12 13 14 Quelques caractéristiques du CELI Quelques caractéristiques Pour les canadiens de 18 ans ou plus. Cotisation excédentaire : pénalité de 1 % par mois. 12. Restrictions des placements = similaires au REER Au décès du titulaire : le capital accumulé est entièrement libre d’impôt. Programme complémentaire au REER REEE vs CELI → REEE → Subventions Rembourser ses dettes personnelles avant tout.3) LE COMPTE D’ÉPARGNE LIBRE D’IMPOT (CELI) a) Définition sommaire No 1 2 3 Définition sommaire Cotisations non déductibles Le revenu s’accumule libre d’impôt dans le régime Retraits = non imposables 12. 7 . il faut produire une déclaration sur le revenu.

4.2 Principales caractéristiques Subvention de base : 20 % Maximum par an : 20 % X 2500 $ = 500 $ Maximum à vie : 7 200 $ Subvention supplémentaire : la SCEE-supplément : Elle touche le premier 500 $ versé au REEE SCEE – supplément : 10 % ou 20 % en fonction du revenu 8 .12.4.1) No 1 2 3 4 5 6 7 8 12.1 4.4) LE REGIMES ENREGISTRE D’ÉPARGNE-ÉTUDES (REEE) a) Définition sommaire No 1 2 3 4 5 12.2) Définition sommaire Cotisations non déductibles Pour le bénéfice des études Le revenu s’accumule à l’abri de l’impôt durant l’existence du régime Le revenu qui est retiré est imposable entre les mains du bénéficiaire Règle générale : le bénéficiaire poursuit ses études Les caractéristiques du REEE Principales caractéristiques Pas de limite annuelle de 4 000 $ Date limite : 31 décembre Maximum : 50 000 $ Subventions Revenus s’accumulent en franchise d’impôt Cotisation jusqu’à 31 ans d’existence du régime Résiliation avant la fin de la 36e année d’existence Cotisations non déductibles Les subventions gouvernementales a) No 1 2 3 En résumé Subventions gouvernementales Subvention canadienne pour l’Épargne-études (SCEE) Bon d’Études canadien (BEC) Incitatif québécois à l’épargne-étude (IQEF) b) SCEE No 1 2 3 4 4.

2 500 $ X 10 % = 1 250 $ Limite : 3 600 $ Majoration de 5 % ou 10 % au premier 500 $ de subvention en fonction du revenu. Types de REEE Principaux types Régimes individuels Régimes familiaux Régimes collectifs Utilisations de REEE Principales utilisations Pour un établissement admissible Imposition pour étudiants Capital peut être retiré en tout temps Si le régime existe depuis 10 ans. i.5) Principales caractéristiques ½ du fédéral 10 % des cotisations nettes versées Jusqu’à concurrence de 250 $.4. d) IQEE No 1 2 3 4 5 12.4) No 1 2 3 4 5 6 7 8 12.4.c) No 1 2 3 4 5 BEC Principales caractéristiques Versé au REEE d’un enfant né le 1er janvier 2004 ou après Première année : 500 $ Par la suite : 15 versements de 100 $ : chaque année jusqu’à l’âge de 15 ans Pour un total de 2 000 $ Le BEC est versé si la famille reçoit le supplément de la prestation nationale pour enfants.e. et le bénéficiaire à 21 ans : imposition des revenus accumulés Avec possibilité de transfert à un REER si droits inutilisés.4.3) No 1 2 3 12. avec un maximum de 50 000 $ Sinon : pénalité de 20 % en plus Retour des subventions Subvention peut être conservée si le régime permet un nouveau bénéficiaire Le REEE : un avantage financier certain : Non au programme 9 .

Les retraits À retenir Dès l’âge de 60 ans jusqu’à l’âge de 80 ans Retraits possibles avant 60 ans Si espérance de vie réduite : règles spéciales pour ne pas avoir à rembourser la SCEI et la BCEI.1) No 1 2 3 4 5 6 7 12. Maintien du régime pendant au moins 10 ans : sinon. selon le revenu Autre subvention : Bon de 1 000 $ par année.5. selon le revenu Les subventions sont versées jusqu’à ce que le bénéficiaire ait atteint l’âge de 49 ans.12.5. Transfert possible d’un REER. 12.2) No 1 2 Définition sommaire Régime différé Où les cotisations ne sont pas déductibles Au profit d’une personne handicapée Le revenu s’accumule libre d’impôt si dans le régime Avec possibilité de subventions Les revenus retirés sont imposés entre les mains du bénéficiaire invalide Les subventions Subventions à un REEI Cotisation maximale au total : 200 000 $ Subvention de base : 3 500 $. financièrement à la charge du particulier décédé. retour des subventions Subvention maximale : 70 000 $ Bon au maximum : 20 000 $ L’assouplissement de certaines règles : en 2011 Assouplissement Report possible des droits inutilisés à la subvention pour une période de 10 ans.5) LE REGIME ENREGISTRE D’ÉPARGNE-INVALIDITE (REEI) a) Définition sommaire No 1 2 3 4 5 6 12. FEER et RPA d’un particulier décédé au REEI d’un enfant ou d’un petit enfant handicapé.5.3) No 1 2 3 10 .

6.6. Remboursement : au plus tard à la fin de la deuxième année civile suivant l’année du retrait.2) La règle des 90 jours Le RAP : une stratégie intéressante 12.1) 12. Remboursement du retrait sur 15 ans.6) LE REGIME D’ACCESSION A LA PROPRIETE (RAP) Principales caractéristiques : No 1 2 3 4 5 6 Principales caractéristiques 25 000 $ pour l’achat et/ou construction d’une maison. Maison neuve : cinq (5) ans. Université Remboursement : pour une période limite de 10 ans 11 .12. La maison doit être acquise avant le 1er octobre de l’année civile qui suit celle du retrait. 12. Par couple : 25 000 $ x 2 = 50 000 $.7) LE RÉGIME D’ENCOURAGEMENT À L’ÉDUCATION PERMANENTE (REEP) Principales caractéristiques : No 1 2 3 4 5 Principales caractéristiques 20 000 $ sur 4 ans avec un retrait maximal de 10 000 $ Date limite de retrait : le 31 décembre Par couple : 20 000 $ x 2 = 40 000 $ Preuve d’étude : Cégep .

L’allocation de retraite et le REER a) Possibilités No 1 2 3 4 Principales possibilités Imposition dans l’année de réception Étalement de l’imposition Transfert possible au RPA Transfert possible au REER avec limites b) Limites de transfert au REER  Plus  1 500 $ par année de services avant 1989 pour les années où l’employeur ne contribuait pas à un RPA 2 000 $ par année de services avant 1996 c) 12.6) Exemple : voir pages 291 et 292 Le REER et l’hypothèque résidentielle Le REER.8. 15 % au fédéral.8.8.8.3) Québec : 25 % Fédéral : 15 % Total : 40 % 15 % au Québec .8.12.8.2) No 1 REER ou CELI ? Les fonds des travailleurs québécois et le REER Principales caractéristiques Crédit d’impôt : 30 % :   2 3 4 REER Cotisation maximale : 5 000 $ Fonds d’actions CSN :    12.8) LE REER : UN VEHICULE FINANCIER QUI PERMET PLUSIEURS STRATEGIES 12.1) 12.4) 12.5) 12. le REEI Quelques stratégies (douteuses) liées au REER 12 . le REEE.

(3) Moins : Frais reliés aux enfants .2) LA SANTE FINANCIERE AVANT D’ENTREPRENDRE LE PLAN DE RETRAITE UN PLAN EFFICACE POUR LA RETRAITE Figure 11.2) Seconde sous-étape : considération des capitaux hors Réer accumulés 13 . (2) Moins : Versements hypothécaires .2) L’âge de la retraite 11.C.2.1 En bref : (1) Coût de vie au début des mises de fonds .2.2) LE CHAPITRE 11 11.2.1) Première sous-étape : calcul du capital non enregistré pour recettes nécessaires  Méthode privilégiée : méthode du diviseur du taux de rendement C= R / I où : C = Capital requis R = Recettes I = Taux de rendement après impôt 2.1 11.2.2.5) Le capital rajusté et non enregistré pour produire les recettes nécessaires 1) En deux (2) étapes 2) Lesdites étapes 2.1) Les objectifs de retraite 11. (4) Plus : Provision annuelle pour les imprévus à la retraite (5) Coût de la vie rajusté pour la retraite 11.3) Coût de vie rajusté pour la retraite      La méthode de revenu brut La méthode du coût de vie Le cas Simard-Lajoie Tableau 11.2 A) RPAD : calculs spécifiques B) RRQ C) PSV : habituellement non considérée 11.4) Recettes nécessaires à la retraite : après impôts Tableau 11.1) 11.

4) La règle du 10 % Investir 10 % du revenu salarial familial. 11.2.5) Le cas d’un couple dont les membres assument conjointement le coût de vie.3) LA CAPACITE FINANCIERE DU CLIENT 11.6) Les mises de fonds au-delà du Reer 14 .2.2.2) Seconde sous étape : prise en considération des capitaux déjà enregistrés en REER 11.6) Le capital enregistré accumulé sous forme de Reer 1) En deux (2) étapes 2) Lesdites étapes 2.7) Les mises de fonds de Reer requises annuellement Prise en considération ou non de la PSV. 11.2.1) Première sous-étape : transformation du capital rajusté sous forme de REER : Facteur de conversion 75 % 2.11. 11.

D) EXERCICES À FAIRE : Les exercices suivants du chapitre 12 : No 1 2 3 4 No de l’exercice 7 8 9 10 Description de l’exercice RAP et cotisation à un REER FSTQ et économies d’impôts RAP et cotisation à un REER Allocation de retraite et REER 15 .

ANNEXE I La méthode Plamondon-Sauvé Calculs des besoins à la retraite 16 .

ANNEXE II Les différents tableaux du Chapitre 11 Du Livre de Plamondon – Sauvé 17 .

18 .

19 .

20 .

21 .

22 .

23 .

24 .

25 .

3) 3 Frais reliés aux études : en moins : idem Plus : provision annuelle pour projets spéciaux à la retraite Coût de vie rajusté pour la retraite  Indexation 26 .2) 2. Note : Bien souvent : l’hypothèque est payée à la retraite 2.1) Versements hypothécaires annuels en moins.ANNEXE III La méthode Plamondon-Sauvé Calcul des besoins à la retraite Analyse plus poussée de certaines étapes A) TROISIÈME ÉTAPE : Calcul du coût de vie rajusté après impôt à la retraite Principales composantes No 1 2 Principales composantes et étapes Coût de vie au début des mises de fonds Plus : ajustements : réductions et /ou augmentations Exemples 2.

3) 3) PSV : habituellement non considérée parce que perdue ??? Troisième étape : Recettes nécessaires : 1-2 : à 65 ans/ et à 60 ans 27 .2.2.B) QUATRIÈME ÉTAPE : recettes nécessaires à la retraite Principales composantes No 1 2 2.2) RRQ après impôt No 1 : RRQ actuel No 2 : RRQ à l’âge de la retraite : indexation à 2 % No 3 : Moins impôts : RRQ après impôt No 4 : Note : Si RRQ à 65 : OK Si RRQ à 60 : 70 % (Re : 5 % de moins par année jusqu’à 65 ans) 2.2.1) 2.1) Principales composantes et étapes Calcul du coût de vie rajusté à la retraite Moins : revenus après impôts Première note : il peut être difficile d’établir le taux d’impôt moyen Seconde note : nature des revenus à la retraite RPA : Principales étapes Note : S’il s’agit d’un RPA à prestations déterminés No 1 : Établir le salaire brut actuel No 2 : Établir le salaire brut dans l’année précédant la retraite (avec actualisation) No 3 : Établir la rente du RPA en fonction du pourcentage du revenu brut No 4 : Établir la rente après impôt 2.2) 2.

C) CINQUIÈME ÉTAPE : Calcul du capital rajusté et non enregistré pour produire les recettes nécessaires No 1 Sous-étape 1 Description Calcul du capital non enregistré recettes nécessaires C = R / I où : C = Ledit capital R = Recettes nécessaires I = Taux de rendement après impôt Déduction des capitaux lors Reer. Capital obtenu à l’étape 5 / Facteur de conversion Facteur de conversion : 75 % 2 2 Soustraire le résultat obtenu en 1) des fonds Reer déjà accumulés. 2 3 2 3 D) SIXIÈME ÉTAPE : Calcul du capital enregistré à accumuler sous forme de REER No 1 Sous-étape 1 Description Transformation du capital rajusté sous forme de Reer. E) SEPTIÈME ÉTAPE : Calcul de mises de fonds Reer requises annuellement 28 . Excédent : capital non enregistré nécessaire pour recettes nécessaires.

ANNEXE IV Calculs des besoins de retraite Méthode Plamondon-Sauvé En bref Note : Après les étapes no 1 et 2 : Objectifs et âge de la retraite Mises de fonds pour la retraite No Principaux éléments Coût de vie : Ajustements pour la retraite : En plus ou en moins : Autres ajustements :  Moins : versements hypothécaires  Moins : frais reliés aux enfants  Plus : provision annuelle pour projets spéciaux à la retraite 1 Coût de vie rajusté pour la retraite Sous-total Moins : revenus après impôts  RPA après impôt  Rentes du Québec après impôts Sous-total 2 3 4 5 6 7 8 9 Recettes nécessaires Capital pour recettes nécessaire : R/I Moins : Capital à la retraite hors Réer Capital nécessaire à la retraite : 3 – 4 Capital précédent sous forme de Réer/75 % Moins : Fonds accumulés en Réer Capital à accumuler sous forme de Réer Mises de fonds requises en Réer Actuel À 65 ans 29 .

4 1.1 — — (21 200)$ 2.5 — 73 800 $ 2) 2.2 1.2 _ 8 500 $ (8 500)$ 30 .ANNEXE V Principales étapes de la solution de l’exercice no 4 No 0 Étape Description de l’étape Actuel 44 ans À l’âge de 65 ans Après les étapes 1 Coût de vie rajusté pour la et 2 retraite Troisième étape : Coût de vie actuel Moins :  Versements hypothécaires  Frais reliés aux enfants (11 600)$ (5 500)$ 45 000 $ 1.0 — — 2.(30 % X 8 000$) = 5 600$ RRQ à l’âge de 65 ans PV = 5 600 I=2% N = 21 ans PMT = 0 FV = 8487$ RRQ arrondi : 8 500$ 4 500 $ 32 400 $ 1.3 Plus : Provision annuelle pour imprévus à la retraite (10 % X 45 000 $) Sous-total : — Coût de vie rajusté à la retraite PV = 32 400 $ N = 21 (65 – 44 = 21 I=4% PMT = 0 FV = ? FV= 73 832 $ FV arrondi = 73 800 $ Recettes nécessaires à la retraite Contexte : Déduire du coût de vie les revenus après impôts à la retraite Revenu de pension après impôts 30 300 $ – (30 % X 30 300 $) = 21 210 RPA après impôt arrondi : 21 200$ RRQ à la retraite Après impôt : RRQ actuel : 8 000 RRQ actuel après impôt : 8 000 $ .1 1.

No 2.) 3.1) Étape Description de l’étape Recettes nécessaires Actuel 44 ans À l’âge de 65 ans 44 100 $ Cinquième étape 1ère sous-étape 3.2) 2 sous-étape : e (407 000)$ 380 500 $ 4. Reer actuels : 55 000 $ Reer à 65 ans : PV = 55 000 $ I = 10 % N = 21 ans PMT = 0 FV= ? FV = 407 013 $ FV= arrondi 407 000 $ 4.1 – 4.  Capital obtenu à l’étape 5 / 75%  630 000 / 80 % Note : Il s’agit ici de l’ancienne version … Déduire les fonds Reer qui seront accumulés à 65 ans.3) 5 Résultats : Septième étape 5 900 $ 31 .(30 % X 10 %) = 7 % C = 44 100$ = 630 000 7% Déduction des capitaux hors Reer  Ici = aucun Capital rajusté est non enregistré Calcul du capital enregistré à accumuler sous forme de Reer.2) 3.3) 3.1) 2 sous-étape : Résultats : Sixième étape : 1ère sous-étape : e Calcul du capital rajusté et non enregistré pour produire les recettes nécessaires Calcul du capital non enregistré C = R / I où R = 44 000$ I = Taux d’intérêts après impôt I= 10 %.3) 4 4. Transformation du capital rajusté sous forme de Reer.2 = Calcul des mises de fonds Reer requises annuellement FV = 380 500 $ PV = 0 I = 10 % N = 21 ans PMT = ? PMT = 5 954 PMT arrondi = 5 900 — 0$ 630 000 $ 0$ 630 000 $ _ 787 500 $ 4.

Sign up to vote on this title
UsefulNot useful