Mise en œuvre de la maquette

IInstallation du serveur VoIP TRIXBOX : 1) Qu’est ce trixbox : • Trixbox anciennement appelé "Asterisk@Home" est une distribution Linux CentOS qui fournit un package de téléphonie open source basé sur le fameux PBX Voix-sur-IP Asterisk. C’est un ensemble d'outils et d'utilitaires de télécommunication compilés pour devenir un véritable IP PBX. Ce package comporte :

➢ un Système d'exploitation « Linux Centos » ➢ un serveur de base de données « MySQL » ➢ un serveur Internet Apache ➢ Le PBX (Private Branch Exchange) voix sur IP « Asterisk » aussi appelé IBPX qui joue le rôle de serveur permettant les connections téléphoniques à l'intérieur d'une compagnie privée ou aussi à l'extérieur vers le réseau téléphonique public commuté (PSTN, Public Switched Telephone Network) au travers de lignes appelées "trunks". ➢ une interface graphique pour la configuration d’Asterisk « FreePBX » ➢ un langage de script orienté serveur : PHP ➢ un outil de gestion de la relation client « SugarCRM » ➢ …. 2) Installation On peut installer trixbox de deux manière : la première est faite sur machine virtuelle créée sous le système d’exploitation ordinaire windows (une version de trixbox est destinée à cet usage sous forme d’un fichier VMware) cette première façon est particulièrement intéressante pour des besoins de test. La deuxième solution propose l’installation de trixbox sur une machine dédiée destinée à tourner 24h/24, et ne jamais être arrêtée. Cette installation est celle recommandée pour la réalisation d’un service VoIP avec tous les composants nécessaires à la mise en œuvre à savoir : l’IPBX, les téléphones (téléphones IP ou softphones), voir la passerelle SIP pour des communications externes…. C’est cette deuxième manière qu’on adoptera pour la mise en œuvre de notre maquette. A- Prérequis à l’installation : • • • Récupérez la dernière version ISO stable (pas bêta) de trixbox. Gravez l'image ISO que vous venez de télécharger sur un CD vierge. Assurez vous que votre PC démarrera à partir du CD (dans le BIOS, ordre de chargement)**Attention, toutes les données présentes sur vos disques durs seront effacées lors de l'installation. Démarrez votre PC trixbox avec le CD dans le lecteur et appuyez sur entrée. L'écran suivant apparaît quelques instants plus tard. Pressez F2 pour voir les différentes options. Toutefois ce n'est pas vraiment nécessaire. Pressez [entrée] pour commencer l'installation.

On vous demande de choisir la configuration clavier que vous utilisez. Utilisez les flèches pour sélectionner le type de clavier choisi et utilisez la touche tabulation pour sélectionner OK ou Back (Sélectionnez fr et validez sur OK en appuyant sur [entrée])

On vous demande ensuite de choisir votre fuseau horaire.

Ensuite on vous demande d'entrer un mot de passe root. Retenez bien ce mot de passe. Il sert à administrer votre système.

L'installation commence dès la confirmation du mot de passe en formatant les disques durs.

• •

A la fin de l'installation, le CD est éjecté. Prenez-le et attendez que le système redémarre. Après le redémarrage, vous êtes devant cet écran:

la compilation d'Asterisk comporte plusieurs configuration dont la plus importante est l’obtention d’une adresse réseau. Pour cela la machine doit être connecté au serveur DHCP, cette adresse sera ensuite affecté à notre IPBX. Quand la compilation d'Asterisk est terminée, ça redémarre tout seul. Une fois redémarré, trixbox est prêt pour la suite de la configuration et à effectuer les changements du système par défaut. B- Pour obtenir de l’aide Vous pouvez obtenir de l’aide concernant les commandes de configuration de trixbox et notamment les commandes nécessaires au changement de mot de passe des différents utilisateurs, par exemple passwd-maint pour l’utilisateur maint et passwd pour l’utilisateur root, en tapant la commande « help-trixbox »

C- Changer d’adresse IP (Configurer l’adresse IP en statique) Change l’adresse IP d’Asterisk de DHCP en statique, vous pouvez vérifier cette adresse en tapant la commande ifconfig. Ensuite pour la changer en ligne de commande tapez : system-config-network

Pour pouvoir configurer l’adressage réseau en statique, il faut d’abord activer le champ d’adressage statique en sélectionnant le petit carreau affiché devant le champ en question et en appuyant sur la touche espace.

Utilisez la touche tabulation pour naviguer entre les différents champs. Entrez l’IP qui doit être donnée à votre serveur Asterisk, le masque de sous réseau et la passerelle par défaut comme dans l’exemple ci dessous.

Dans le champ adresse IP (IP address), entrez l’adresse IP qui sera de préférence celle affectée par le serveur DHCP lors de lancement d’Asterisk. Le masque de réseau est le plus souvent 255.255.255.0 (à moins d’un réseau domestique spécial) et la passerelle par défaut : (Default gateway) : C’est l’adresse IP de votre routeur. Vous avez ensuite la possibilité de changer le mot de passe administrateur, c’est facultatif, mais fortement conseillé Passwd-maint permet de configurer le mot de passe de l’administrateur WEB Passwd permet de configurer le mot de passe root Redémarrons maintenant la machine Amportal stop Shutdown –r now Asterisk démarrera avec la nouvelle adresse IP.
3) Configuration de Trixbox

On peut maintenant configurer notre IPBX à partir de FreePBX (l’interface graphique) et ce en se connectant à partir d’une hôte du réseau sur l’adresse qu’on a configuré comme étant l’adresse statique de notre serveur (192.168.1.2 dans notre cas) avec votre navigateur préféré. On accède à la page d’accueil de trixbox, où on aura accès aux fonctionnalités utilisateurs.

L’accès avec l’interface graphique sur Trixboxsera en mode maint dont on peut configure le mot de passe lors de l’accès à Trixbox en mode root (ou console) et ce via la commande passwd-maint En accédant à l’interface graphique on est devant cet écran :

En cliquant sur [switch] en haut à droite de la page, l’écran suivant s’affiche :

A- Installer les modules de Trixbox :

Les modules sont des paquets logiciels que Asterisk utilise pour différentes applications. Par exemple, si von veut installer une boite vocale, on devrait installer le module Voicemail. L’administration des modules vous permet de paramétrer une configuration fine, qui répond à vos besoins. On va commencer avec des modules basiques. (on peut les ajouter ou les enlever quand on le veut). Pour installer des modules avec FreePBX, on clique sur le nom du module que qu’on veut et on change ensuite l’état du bouton radio de ‘No action’ à ‘Install’.

On va faire cela avec les modules dont on aura besoin. On pourrez toujours en ajouter ou en enlever plus tard. Feature Code Admin Voicemail (boite vocale) IVR (Menu vocal)

Queues (Gestion des files d'attente) Times Conditions (contrainte sur la date et l'heure) Conferences (conférence) Music on Hold (Musique d'attente) Recordings (enregistrer une conversation) Call Forward (transférer un appel) Call Waiting (Mise en attente) Backup & Restore (Sauvegarde) On clique ensuite sur “Process” en bas de la liste une fois qu’on a sélectionné les modules ci dessus. Sur la page de confirmation, on clique sur “confirm”. On devrait obtenir une page qui affiche que tous les modules ont été installés avec succès. Lorsqu'une barre rouge apparaît en haut de la page web (Apply configuration changes?), c'est que des modifications ont été effectuées sur le système. Si on veut les appliquer et faire disparaître la barre rouge, on clique dessus. Ceci relance Asterisk.
B- Configuration des extensions pour les softphones:

On va maintenant créer une autre extension pour pouvoir communiquer en interne. J'utilise le softphone X-Lite qui est téléchargeable à l'adresse • http://www.xten.com/index.php?menu=download Dans FreePBX, cliquez sur Setup puis Extensions. Sélectionnez Generic SIP device dans le menu déroulant et cliquez sur Submit. J'utilise ces paramètres: • User Extension: 101 • Display name: Soft phone • Direct DID: <blank> • DID Alert Info: <blank> • Outbound CID: <blank> • Emergency CID: <blank> • Secret: 101(n'importe quoi, du moment que vous vous en souvenez) • Dtmfmode: rfc2833 • Fax Extension: freePBX default • Fax Email: <blank> • Fax Detection Type: None • Pause after answer: 0 • Privacy Manager: No • Record Incoming: On Demand • Record Outgoing: On Demand • Voicemail & Directory: Enabled • Voicemail password: 101 • Email address: (my email address) • Pager email address: <blank> • Email attachment: Yes (Je veux recevoir mes messages vocaux avec mes mails) • Play CID: No(lire le numéro de l'appelant) •

• •

Play Envelope : No Delete Vmail: Yes (Avec cette option, les messages sont envoyés sur ma boite mail et supprimés de trixbox. Sinon, quand je supprime les messages de ma boite mail, je dois aussi les supprimer de trixbox manuellement) Vm options: <blank> Vm context: default

On Clique ensuite sur submit. On clique sur la barre rouge pour appliquer les options.
Après avoir téléchargé X-Lite par internet et l’installé sur la machine cliente, on doit configurer un compte SIP. La figure 39 illustre la manière de paramétrage de l’outil X-LITE. On désigne par : • • • • • Display Name : Le nom d’utilisateur qui sera affiché pour les autres utilisateurs ; User name : Le Login SIP ; Password : Le mot de passe SIP ; Domain : L’adresse IP du serveur VoIP. Proxy :

Une fois le compte SIP créé, le soft phone se connecte au serveur. L’affichage nous indique que nous sommes enregistrés correctement lorsqu’on peut voir "Ready" tout à gauche de l'écran et on peut, dès maintenant, émettre et recevoir des appels.

Connexion au compte SIP

Sign up to vote on this title
UsefulNot useful