You are on page 1of 2
Université de la Polynésie frangaise 2007 - 2008 Licence Sciences et Technologies $5 Maths 5.1 - Topologie EXAMEN 2! heures Exercice 1 (5 points) Soient (X, d) un espace métrique non vide, @ # X et Y =X v {w}. Soit xo ¢ X. Onpose:* 8(0,0)=0 , BR Y)=dQy)siGYEX 5 (@, x) = 3 (x, @) = 1 +d (Xo, x) six EX. 1) Montrer que 6 est une distance sur Y. 2) Montrer que si X est compact, Y I'est aussi. 3) Montrer que Y n’est pas connexe. 4) Soit Eo l'ensemble des fonctions réelles sur Y nulles en o. Montter que Eo est un R-espace vectoriel. 5) On note f] = sup (ECIFODI: wy) © V5 nay} AE = fe Fost x —y et (x, y) + xy sont continues sur IR”, b) En déduire que E est ouvert dans (R?, d). ©) Montrer que E est réunion dénombrable de boules ouvertes pour d. 4) Montrer que {(x, y) € R?, xy # 1} est ouvert dans (R’, d). ¢) Soit p: R? > R, p[(x, y)] =x, la projection de R? sur R. En utilisant d), montrer que Pimage d’un fermé n’est pas toujours fermé. Exercice 4 (5 points) Soient X et Y deux espaces topologiques et f: X > ¥ une application, On appelle graphe de f, noté G (f), le sous-ensemble du produit X x Y défini par : G (= ((%, £(0),x € X). a) Montrer que si fest continue, alors son graphe G (f) est fermé dans X x Y. b) Montrer que application g : X + G (f), x (x, f (x)) est une bijection de X sur G (f). ©) On considére G (f) comme sous-espace de 'espace topologique produit X x Y. Montrer que l’application g~! est continue. 4) Montrer que, pour que f soit continue, il faut et il suffit que g soit un homéomorphisme. ©) Montrer que si Y est compact et si le graphe G (f) est fermé dans XX Y, l'application f est continue, Exercice 5 (5 points) Soit (E, d) un espace métrique compact et f: E -> E une application qui vérifie = V (Qy) € EXE; xey=od (FQ), f(y) R, x+>d (x, f (x)) est continue sur E. ©) En considérant l'application g, montrer que f posséde un point fixe unique x9 ¢ E. (On pourra étudier le minimum de la fonction @.) 4) Pour xo € E, on définit 1a suite (Uy) par Up = Xp et Uns = f Un). Montrer que la suite (d (Us, f (U,)) a une limite p. Montrer d'autre part que l'ensemble A des valeurs d'adhérence de la suite (Un) vérifie £(A) CA et contient xp. En déduire que = 0, et que la suite (U,) tend vers xp. (On pourra appliquer & A les résultats de la question c)).